StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Tribu Perdue des Sith - Spirale
  • Titre original Lost Tribe of the Sith - Spiral
  • Genre Comic-Book
  • Univers Legends
  • Année et période -2974 (Ancienne République)
  • Scénariste(s) John Jackson Miller
  • Dessins Andrea Mutti
  • Couleurs Michael Atiyeh
  • Couverture Paul Renaud
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis :

    Sur une planète dirigée par une tribu de Sith - débarquée par hasard il y a plusieurs millénaires et séparée de la galaxie - celui qui siège sur le trône s'apprête à être défié par un puissant Sith assoiffé de pouvoir, issu des basses castes... ainsi qu'une princesse royale Sith ! Leur intérêt partagé les rassemble pour une quête - mais sûrement pas en tant que partenaires !

  • Note du staff SWU
     (69 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (68 %)

    I Du John Jackson Miller

    Je crois que l'un des mots qui caractérise le mieux JJM c'est le recyclage !
    Ce que je veux dire c'est que dans toute la série de Lost Tribe of the Sith on a eu droit à quelques allusions à l'histoire galactique et à d'autres œuvres que les siennes, mais s'il y a bien un truc que JJM adore, c'est faire des interconnexions entre ses différentes œuvres, qu'elles soient BD ou romans.
    Encore une fois cette BD n'y coupe pas, les allusions seront donc nombreuses notamment à certaines BD de la série KotOR et plus particulièrement Vector, ainsi qu'à une plus ancienne BD sur la Nouvelle République, mais là j'en ai trop dit…
    Alors même si toutes ces allusions font plaisir à voir, finalement on peut voir ici seulement une excuse à JJM pour nous faire passer la pilule à coup de fan service et de caméos face une histoire qui sent de plus en plus le réchauffé étant donné que notre cher auteur utilise cette ficelle scénaristique pour la quatrième fois depuis le début de cette série…

    II Scénario

    Il est vrai qu'à force ça devient dur de ramener des rebondissements sur une planète coupée du reste de la galaxie sans y faire parvenir à chaque fois plus de monde. Mais bon à la fin on pourrait croire que le centre de la galaxie est Kesh et non pas Coruscant tellement cette planète attire tous les Sith et même d'autres utilisateurs de la Force à sa surface …
    Une fois qu'on "accepte" cela, le reste de la BD devient intéressant et permet même de mettre en lumière quelques zones d'ombres au sujet des textes fondateurs Keshiri !
    Ensuite JJM nous fait avancer l'histoire à coup de vielles monstruosités surgies d'un lointain passé qui finalement font plaisir à voir !
    On aura droit à la fin à un beau final explosif bien que, comme dans certaines autres histoires de JJM, assez facile…

    III Dessins

    Clairement la grosse faiblesse de cette BD, autre que les ficelles scénaristiques douteuses utilisées par JJM.
    Même si ça fait très plaisir de pouvoir mettre un visage sur certains personnages de cette série, le dessinateur, Andrea Mutti, sait nous faire de beaux dessins seulement dans les scènes calmes, sans action avec seulement des dialogues.
    Au début, ainsi qu'à la fin les dessins sont de qualités avec des décors poussés, et des personnages aux traits travaillés. Cependant des que l'on passe en phase de combat, les décors deviennent pour ainsi dire inexistants, et les personnages très brouillons.
    Cela reste donc bien dommage, car des dessins de qualité nous auraient permis de prendre d'avantage de plaisir à lire ce comic. 



    + Les plus

    • mettre un visage sur certains personnages des e-books LTotS
    • les allusions à d'autres œuvres

    - Les moins

    • les ficelles scénaristiques de JJM qui ne changent pas 
    • les dessins

  • 22/06/2014
     (60 %)
    Postez-ici votre commentaire sur l'ouvrage "La Tribu Perdue des Sith - Spirale"
  • 15/03/2018
     (80 %)  •  Langue : VF
    Un an s'est écoulé depuis que la Tribu perdue des Sith a conquis Alanciar, mais la volonté du Grand Seigneur Varner Hilts d'explorer Kesh n'a pas été apaisée par autant. Et c'est sa propre fille – associée bien malgré elle à un descendant d'esclave, Parlan le Tisseur – qui pourrait pourtant bien apporter le chaos à la société Sith. Car un ennemi vieux de plus de quatre millénaires est présent, lui aussi sur Kesh, et attend bien reprendre la place qui est la sienne dans la galaxie, dut-il pour cela raser la planète !

    John Jackson Miller est un auteur multi-support. Romans, comics, nouvelles, rien ne lui fait peur, et avec ses séries Chevaliers de l'Ancienne République et Chevalier Errant, il a su nous prouver qu'il pouvait sans problèmes passer d'une forme de récit à une autre. C'est donc presque logiquement qu'on retrouve ici la Tribu perdue des Sith dans une mini-série de cinq numéros, dernière apparition de ces adeptes du côté obscur avant qu'on ne les retrouve dans la série de romans Le destin des Jedi. Passé le plaisir de mettre un visage sur les noms de Varner Hilts ou de son épouse Iliana, que vaut réellement ce récit ?

    A chaque nouvelle itération, JJM a changé son angle d'approche. Place donc cette fois-ci à Takara Hilts et à Parlan le Tisseur, un nouveau « couple » rappelant, d'une certaine façon, la relation entre Zayne Carrick et Gryff, le Snivvien bien connu des lecteurs de KoTOR. Comme dans les précédentes nouvelles, les événements décrits ici ne sont finalement que le support de leurs évolutions, tous deux agissant afin de s'échapper du poids familial qui, pour l'une, la condamne à ne pas être trop ambitieuse, l'autre, à payer pour les fautes de ses ancêtres. C'est plutôt bien fait, même si cette évolution est un peu abrupte par moments.

    La série poursuit la découverte de la mythologie de Kesh. Et quelle découverte ! Sans spoiler, le lecteur en apprendra davantage sur les fameux Protecteurs et Destructeurs maintes fois mentionnés. L'un d'eux, en particulier, va se révéler être l'antagoniste de la mini, et va presque ridiculiser l'ensemble de la Tribu. Étonnant d'ailleurs de constater à quel point, dès cette mini, l'auteur assume le manque d'adversaires de la Tribu : en fonctionnant en vase clos, impossible de s'améliorer. Les Sith ne peuvent que préserver le statu quo ; partant de là, comment se hisser, comment faire mieux que les autres ? Difficile en effet de se dire que les membres de cette Tribu pourrait faire face à Luke Skywalker sans être dominés en une poignée de secondes... :perplexe:

    On pourra cependant reprocher à JJM un manque de rythme dans le déroulement de la mini, ainsi qu'un manque de caractérisation assez certain de l'antagoniste en chef. Les revirements de situation sont fréquents mais abrupts, tout cela manque de liant, de fluidité. Un numéro de plus n'aurait pas été de luxe, et cela se sent à la lecture ! On appréciera cependant les liens avec le reste de l'Univers Légendes, notamment avec le cross-over Vector.

    Aux dessins, Andrea Mutti signe l'intégralité de la mini, dans un style qui ne restera pas dans les annales. C'est propre, joli, notamment le premier et le dernier épisode, les visages sont plutôt travaillés, les décors riches en détails... du moins quand ils existent. Car dans les troisième et quatrième épisodes, l'action se déplaçant dans l'aiguille de Sessal, une série de cratères volcaniques, là, on perd en qualité. Et les créatures qui interviennent dans ces épisodes ne sont pas assez « horribles » à mon goût. Dommage car, avec un dessinateur plus talentueux, ce récit aurait été avec une bien plus grande envergure... :neutre:
    Un mot, enfin, sur les couvertures de Paul Renaud qui, elles, sont absolument sublimes ! :love:

    Spirale a donc l'allure d'un morceau bonus dans un album, la chanson qu'on attendait pas, qui n'est pas forcément la meilleure mais qu'on écoute pourtant avec plaisir. JJM termine ainsi une série parfaitement maîtrisée du début à la fin, même si cet ultime opus n'est pas aussi réussi que les précédentes nouvelles.

    La Tribu perdue des Sith, c'est donc une excellente série, qui n'a rien à envier aux autres séries de l'Univers Légendes ! A découvrir, si ce n'est pas déjà fait ! :oui:

    Note : 80%
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

73 membres le possèdent (qui ?)
61 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité