StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Wars (nextgen)
Fiche et test (NES) | Les différentes versions | Guide du jeu
Star Wars (nextgen)
 
  • Genre Action 2D
  • Série Vintage
  • Année de sortie 1991
  • Année et période 0 (Empire)
  • Plate-forme(s) NES  Master System  Game Boy  Game Gear
  • Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce jeu ne fait pas l'unanimité parmi les fans de Star Wars. Certains l'aiment beaucoup, d'autres le détestent franchement. En effet, Star Wars (à ne pas confondre avec le jeu homonyme Namco de 1987) est un vrai bonheur en un sens, et une grande déception dans un autre. Jeu difficile, assez mal conçu sur certains points mais apportant un réel plaisir de jeu pour les amateurs inconditionnels de jeux de plate-forme, Star Wars sur NES reste aussi dans les mémoires grâce à sa boîte superbement illustrée qui en fait un bel objet de collection. Voyons les détails de la bête !
  • Note du staff SWU
     (68 % - Test SWU et 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (75 % - 2 commentaires)

Préambule

La fiche de ce jeu émulé a été réalisée dans le cadre du dossier exclusif SWU concernant l'émulation dans les jeux Star Wars. Pour plus d'informations, rendez vous sur la page d'introduction.

L'émulation dans l'univers Star Wars

Introduction

Star WarsLe moins qu'on puisse dire, c'est que ce jeu ne fait pas l'unanimité parmi les fans de Star Wars. Certains l'aiment beaucoup, d'autres le détestent franchement. En effet, Star Wars (à ne pas confondre avec le jeu homonyme Namco de 1987) est un vrai bonheur en un sens, et une grande déception dans un autre. Jeu difficile, assez mal conçu sur certains points mais apportant un réel plaisir de jeu pour les amateurs inconditionnels de jeux de plate-forme, Star Wars sur NES reste aussi dans les mémoires grâce à sa boîte superbement illustrée qui en fait un bel objet de collection. Voyons les détails de la bête.






Présentation soignée

Avouons-le, l'objet est beau. Le style de la boîte tranche singulièrement avec bien des jeux édités à l'époque : un X-Wing au premier plan, l'Etoile Noire en fond, reproduction d'une illustration de John Berkey et le titre Star Wars en gros. Le dos de la boîte est un peu plus décevant mais reste accrocheur. La cartouche elle-même reprend l'illustration de la boîte. Le jeu était livré avec un poster plié en huit, illustré d'un montage photo reproduisant une scène de bataille spatiale du Retour du Jedi (?). Le manuel est lisible, agréable, lui aussi. Bref, tout pour plaire au premier abord.

Star Wars Star Wars Star Wars

Le jeu

Entièrement basé sur la trame de l'épisode IV, le jeu nous entraîne de Tatooine à la tranchée de l'Etoile Noire avec un passage éclair sur Yavin le temps de sauter à bord d'un X-Wing.

Le joueur incarne au choix plusieurs personnages, selon les disponibilités de ceux-ci : Luke, bien sûr, mais aussi Leia et Han Solo. Obi-Wan Kenobi, R2-D2 et C-3PO interviennent eux aussi dans le jeu mais ne peuvent être utilisés dans les niveaux. Le jeu se déroule selon un scrolling multidirectionnel classique dans ces jeux de plate-forme, et l'on retrouve la plupart des éléments du genre : sauts, ascenseurs, portes, obstacles divers et ennemis en tout genre qu'il faut détruire à coup de blaster ou de sabre laser. Il n'y a pas d'énigme à résoudre ou de portes cachées à découvrir, mais il faut néanmoins parcourir le jeu dans un certain ordre afin de débloquer les personnages indispensables à la poursuite du jeu (R2-D2, Obi-Wan qui donne à Luke son sabre-laser, Han Solo puis Leia) et récolter les 8 boucliers du Faucon Millenium inexplicablement dispersés dans les grottes de Tatooine. Au passage, vies supplémentaires et sphères d'énergie sont là pour sustenter le joueur qui souvent en a bien besoin. Ajoutez des “continue” permettant de reprendre le jeu en cours et nous voilà parés.

Star Wars Star Wars Star Wars


Le score fonctionne selon un système de pourcentage, chaque objectif atteint ajoutant quelques % au score en cours. On peut fort bien terminer le jeu avec moins de 100%, sans avoir rencontré certains personnages ni avoir parcouru toutes les salles, mais il existe des passages obligés : rayon tracteur de l'Etoile Noire, broyeur d'ordure. Le temps n'étant pas limité dans les niveaux, seuls le nombre de vies récoltées (sept au maximum) fera la différence.

Les ennemis et les dangers sont nombreux, pas toujours des plus faciles à éviter et souvent indestructibles : Stormtroopers, bien entendu, et Jawas, Hommes des Sables, aliens en tout genre, limaces géantes, insectoïdes, womp-rats abondent sur Tatooine. Mais aussi des droïdes mortels, des chasseurs de primes, et des TIE fighters à profusion. Parmi les plus grands dangers qui hantent le jeu, notons les pointes acérées et mortelles qui tapissent non seulement le sol mais parfois aussi les murs et les plafonds. Les chutes ne pardonnent pas.

Gameplay classique mais pas toujours évident

Si le gameplay est typique des jeux de plate-formes (marcher, courir, grimper, sauts et super-sauts, tirs, ...) et fonctionne plutôt bien, le plaisir du jeu est parfois gâché par des pièges imparables et franchement désagréables : super-sauts à l'aveugle demandant une précision absolue mais qui tombent face à un tir ennemi ou sur un mur de pointes, ennemis qui tirent sur vous avant même d'être à l'écran, fosses tapissées de pointes dont on ne peut s'échapper, sortie d'une salle ou d'un ascenseur qui donne face à un Stormtrooper ou encore chutes minables mais qui vous coûte le peu d'énergie qui vous reste. Ajouter à cela le champ d'astéroïdes pas facile à passer, un combat spatial contre des TIE qui n'en finit pas, une tranchée de l'Etoile Noire aussi encaissée et sinueuse qu'un canyon de Tatooine, et vous obtenez un jeu globalement difficile. Tout cela nécessite des nerfs solides, une précision sans faille ainsi qu'une excellente mémoire, mais reste dans l'ensemble sympathique.

Star Wars Star Wars Star Wars


Les niveaux spatiaux sont peut-être les moins agréables : si vous n'avez pas pris la précaution de récupérer tous les boucliers du Faucon sur Tatooine, inutile de s'y aventurer. Trois niveaux spatiaux méritent notre attention : le champ d'astéroïdes où il faut simplement (!) éviter les collisions, l'évasion de d'Etoile Noire et l'attaque de celle-ci, très similaires, où les TIE pilonnent votre vaisseau. Enfin, l'attaque de la tranchée, scrolling vertical épouvantablement difficile parsemé d'obstacles, où les TIE vous envoient dans le décor en vous heurtant.

Bref, un gameplay très classique dans le fond, mais la forme laisse parfois à désirer car même avec la meilleure technique du monde, certains pièges sont franchement inévitables. Et la petite manette carrée de la NES est des plus inconfortable pour les doigts après quelques heures de jeu.

Côté technique, une réussite

Avouons-le, graphiquement, Star Wars est un beau jeu. Les possibilités graphiques de la NES sont exploitées au mieux. Là où son prédécesseur de chez Namco n'offrait que des graphismes assez fades et pauvres, ce jeu propose des décors variés, colorés, agréables à l'œil. Un bel écran de titre, des cinématiques assez timides mais honnêtes sont présents ainsi que des “cartons” très corrects présentant les dialogues entre les personnages. Graphiquement, peu de chose à reprocher à ce jeu si ce n'est le côté un peu gamin et peu précis dans le dessin des personnages. Une mention spéciale pour la coiffure de Leia : de superbes macarons surdimensionnés lui font une tête assez énorme ! Point de vue décors, on appréciera particulièrement les arrière-plans de l'Etoile Noire qui mettent bien dans l'ambiance, les décors du hangar rempli de TIE où l'on croise même une navette type Thydirium. Quelques regrets cependant : des explosions minables ! Limitées à de petites flammes verticales rouge-orangé, elles manquent de variété et d'ampleur. Même l'explosion de l'Etoile Noire est assez pitoyable. Le sabre laser de Luke est de couleur orangée, ce qui est dommage (il était de la bonne couleur dans le grand frère Namco !) et le X-Wing est un peu trop rouge à mon goût.

Star Wars Star Wars Star Wars


Côté contrôles du jeu, une certaine mollesse est parfois à noter dans les réactions, et un manque de précision dans certains déplacements. Les personnages ont parfois tendance à "glisser" un peu trop loin lorsqu'ils sautent, et l'animation manque parfois de cohérence : si Luke tire tout en marchant, il a l'air de patiner sur une plaque de verglas. Les échelles sont traîtres également : on ne sait pas toujours où elles s'arrêtent latéralement. Mais l'ensemble reste très correct.

Les effets sonores du jeu sont indigents. Sons de tir différents selon les armes, mais uniquement pour les personnages joueurs. Les tirs ennemis ne font aucun bruit, alors méfions-nous. Sons d'explosions miséreux, son de sabre laser décevant, quelques sons annexes : ascenseurs, gouttes d'acide... On aurait apprécié un peu plus d'originalité et de quantité. Les musiques, quant à elles, sont au centre d'une controverse. Du point de vue du fond, elles sont correctes, différentes selon les niveaux, et meublent bien en l'absence d'effets sonores. Du point de vue de la forme...

Le fond et la forme

Ce qui fait furieusement défaut dans ce jeu, c'est un peu plus de références à Star Wars. Mais dirons-nous, le jeu s'appelle Star Wars ! Certes, mais à y regarder de près et à part quelques décors vaguement familiers, beaucoup d'éléments de ce jeu sont de pures inventions n'ayant rien à voir avec le film dont ils sont sensés être tirés. Si le fond du jeu est bon, la forme n'y est pas. Les multiples cavernes de Tatooine, les créatures qui les peuplent, les couloirs de l'Etoile Noire et les droïdes mortels qui les hantent, même le broyeur d'ordures et le cœur du rayon tracteur, tout cela relève de la création pure et simple. La scène finale de l'attaque de l'Etoile Noire était beaucoup plus conforme au film dans le jeu Atari 2600 ! Si les “cartons” et les cinématiques assurent la cohérence de l'ensemble, La trame du film n'est pas réellement respectée, particulièrement au début du jeu. Autre point noir, les musiques. Là où le grand frère Namco proposait, souvent avec bonheur, des musiques un peu timides mais exclusivement tirées du film, ce jeu ne propose que des musiques honnêtes mais incompatibles avec l'univers Star Wars. Mis à part le thème principal entendu au début du jeu, la musique de la Cantina et quelques mesures de thèmes secondaires, tout est créé, et pas toujours dans le style convenable. Tant qu'à faire un jeu Star Wars, autant employer les nombreux thèmes disponibles dans la bande originale ! De plus, des personnages importants de la saga ne sont même pas mentionnés : on ne rencontre ni Chewbacca, ni Dark Vador, totalement absents du jeu !

Star Wars Star Wars Star Wars

Conseils de jeu

Il est important dans ce jeu de ne pas se précipiter : patience, précision et prudence sont de rigueur. Ne courrez pas, tirez toujours le premier et discutez ensuite, réfléchissez bien avant chaque saut. Profitez au mieux de la durée illimitée pour prendre votre temps. Ne touchez à rien de suspect, évitez systématiquement tout ce qui peut être évité, de toute façon tuer un maximum de Stormtroopers ne change rien au score. Ne faites pas d'exploration inutile, allez droit vers le but car les couloirs alternatifs réservent toujours de mauvaises surprises.

Star Wars Star Wars Star Wars


N'hésitez pas à changer d'arme régulièrement : certains ennemis sont détruits au premier coup de sabre alors qu'ils résistent au blaster. Attention si vous voulez jouer avec d'autres personnages que Luke : si Han et Leia sautent plus haut, plus loin et ont une arme plus puissante, ils souffrent beaucoup plus des chutes, des tirs et n'ont qu'une vie ! Obi-Wan peut vous aider : il permet de ressusciter Han et Leia si ceux-ci meurent, et il restaure l'énergie un nombre limité de fois. R2-D2 peut aussi vous aider : il vous fournira un plan des couloirs de l'Etoile Noire (illisibles mais on ne va pas s'en plaindre) et aidera à restaurer les boucliers du X-Wing.

Conclusion

On l'aime ou on le déteste, on le démolit ou on tombe amoureux, c'est tout l'un ou tout l'autre. Mais cela reste un jeu sympa, agréable, d'une durée de vie assez importante même s'il n'est pas des plus conforme à la trame du film ni à son esthétique. Il est globalement plus réussi que son prédécesseur et annonce déjà ses successeurs sur Super Nintendo.

Uttini.
Merci à Adam Lamontagne pour ses conseils.
Star Wars (nextgen)
Plate-forme :  NES

Points positifs

  • Graphismes de bonne facture
  • Jeu fun
  • Boîte superbe

Points négatifs

  • Jeu éloigné du film
  • Musiques indigentes
  • Difficulté !
Note :
(85 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

22 membres le possèdent (qui ?)
27 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité