Fan Fic Assaut sur Bespin

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Dark Reemus » Sam 18 Mar 2006 - 22:46   Sujet: Fan Fic Assaut sur Bespin

Suite à une critique de Lowie, qui était d'ailleur tout à fait fondée et constructive, je poste deux nouvelles fics, en fait je vous donne mon stock petit à petit lol. Alors, elle est suffisament longue celle ci, Lowie? lol :D En tout cas merci pour vos commentaires et critiques, je m'en servirai pour améliorer celle sur Boba Fett qui est en cours d'écriture...

C’est la guerre ! Les forces de la république ont lancé une attaque sur Bespin, car la rumeur comme quoi des chefs séparatistes se trouveraient dans la cité des nuages court. Le maître jedi Agen Kolar a été envoyé pour y vérifier la véracité de ces dires. Il a décidé d’enrôler des soldats ARC pour infiltrer les éventuelles installations séparatistes. Oddball, pilote clone étonnamment plus doué que la moyenne de ses pairs, dirige une escadrille de reconnaissance autour de la cité des nuages. Son groupe fut rapidement détecté par les factions de surveillance de Bespin, et une voiture des nuages pilotée par le jeune Lando Calrissian est venue à la rencontre des vaisseaux républicains. Après de rapides discutions entre maître Kolar et Calrissian, ce dernier révéla qu’il y avait deux bases séparatistes dans les environs, une plate forme de productions de véhicules et de droides, ainsi qu’un bâtiment où se réfugiaient des neimodiens hauts placés. Agen Kolar organisa son assaut en fin stratège. Les deux bases n’étaient pas très proches l’une de l’autre, ce qui promettait peu de renforts ennemis d’une base à l’autre. Agen et les soldats ARC allaient donc infiltrer le bâtiment refuge, tandis que Oddball ainsi que Cody, général clone ayant tissé des liens avec Obi Wan Kenobi, allaient diriger l’attaque sur l’usine. Le jedi partit donc en compagnie de 6 soldats clones d’élite, prêts à se faufiler dans l’infrastructure ennemie et capturer les leaders neimodiens. Calrissian leur recommanda de laisser leur navette TABA pour un transporteur de la cité, afin d’éviter d’éveiller des soupçons. Les forces commandées par Oddball et Cody attendraient le signal d’Agen, afin de lancer les deux opérations en simultané. Les forces républicaines se tenaient prêtes. On y trouve de nombreux engins de combats ayant déjà fait leurs preuves, comme deux walkers TS-TT, une poignée de canonnières TABA, deux escadrilles de chasseurs ARC 170, et, enfin, quelques walkers TR-TT dont on ne donnait pas cher de leur peau. Ces engins peu protégés ne peuvent compter que sur leur vitesse… La navette du groupe d’Agen s’apprête à se poser, et le signal à été lancé. Dans une synchronisation parfaite, les premiers soldats clones posèrent le pied à l’usine en même temps que ceux de Kolar touchèrent le sol voisin du bâtiment. Alors qu’à l’usine, les forces séparatistes se défendirent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ; les défenses du quartier général ne réalisèrent pas du tout ce qu’il se passait. Le groupe de soldats ARC était rentré très rapidement dans le bâtiment, et les deux seuls droides qui gardaient le rez-de-chaussée furent rapidement sabrés en mille morceaux par le maître jedi. En quelques gestes de main très rapides, le chef ARC avait divisé ses troupes pour tomber de partout sur l’ennemi au sommet de l’immeuble…

La bataille faisait rage autour de l’usine. Les forces aériennes, commandées par Oddball, menaient un rude combat contre les droides vautours de l’ennemi. Ces derniers étaient en effet beaucoup plus dangereux et évolués que ceux qu’avait combattu l’escadron Bravo lors de la bataille de Naboo ; et leurs réflexes étaient aussi acérés que ceux d’un pilote d’élite tel qu’Oddball. Au sol, Cody commandait ses troupes depuis sa canonnière TABA. Pas qu’il avait peur d’aller au front, car après tout il était presque aux premières loges, mais il suivait les ordres de Kolar. C’était différent d’avec Obi Wan, car ce dernier trouve en effet, tout comme Cody, qu’il était injuste de rester à l’abri et d’envoyer ses semblables au casse pipe. Il n’approuvait donc pas les ordres du jedi zabrak, mais ne pouvait pas ne pas y obéir, les kamino l’avaient conçu ainsi… Les deux walkers TS-TT, escortés par les TR-TT, avaient déjà éliminé les premières défenses ennemies, mais l’usine était protégée par un bouclier électromagnétique. Il réalisa alors qu’il n’avait pas encore sortit toutes ses cartes dans cette bataille, et fit venir de son destroyer interstellaire les chars TX-130 qu’il avait oublié d’envoyer au combat. Vu le niveau de défense du bouclier, il ne pouvait négliger leur puissance de feu…

Dans l’immeuble isolé, Agen Kolar et le chef ARC gravissaient les marches à toute vitesse en se disant qu’il était étonnant de ne trouver quasiment aucune unité ennemie en chemin. A croire qu’ils se pensaient réellement à l’abri et qu’aucune attaque n’aurait put être lancée contre eux… Il ressentait par contre dans la force un trouble lui disant de se méfier… Il sentait aussi que le combat était autrement plus difficile au niveau de l’usine. Dans quelques minutes ils seraient au dernier étage du bâtiment. Ils devraient alors retrouver les autres soldats ARC. Il allait leur demander s’ils avaient rencontrés des difficultés à monter, ou si comme pour lui le chemin était bizarrement tout tracé et vide…

Cody jubilait. Pas que le bouclier baissait d’intensité, mais les chars fraîchement débarqués étaient d’un grand secours contre les forces ennemies déployées. Oddball, lui, était arrivé à prendre l’avantage sur les vaisseaux droides, mais avait déjà perdu de nombreuses unités, et demandait un soutien à Cody. C’est là que les TR-TT trouvèrent une utilité qu’on ne leur aurait jamais soupçonnée. Le général clone avait en effet profité de leur extrême mobilité pour leur faire escalader des débris de tourelles, de chars CAB et autres unités ennemies détruites. Ainsi surélevés, et encore une fois grâce à leur grande capacité de mouvement, les walkers se transformèrent en unités de DCA efficaces. Ils descendirent bien vite de nombreux chasseurs ennemis. L’ennui, c’est qu’il en revenait sans cesse…

Au sommet de l’immeuble refuge, l’équation qui trottait dans la tête d’Agen trouvait de nouvelles inconnues. Les soldats ARC n’avaient, comme son groupe, trouvé aucune résistance. Mais le plus étonnant est que certains n’étaient pas au rendez vous. Plus surprenant encore, leur balise de localisation répondait, mais de l’autre coté de la porte qu’Agen et les soldats restant s’apprêtaient à franchir…

Lando Calrissian, qui était rentré à la base avec sa voiture des nuages, prit contact avec le destroyer républicain. Il demanda s’il pouvait se rendre utile contre les séparatistes, et on le mit en communication avec le comlink de Cody. Ils débattirent rapidement de la situation, et convenirent d’envoyer des voitures des nuages au secours de la flotte d’Oddball. Cody demanda toutefois à Lando de rester disponible, de ne pas se rendre sur-le-champ de bataille, au cas où on aurait à nouveau besoin de ses renforts. Il n’aimait pas cela, mais c’était hélas une des seules possibilités d’obtenir un soutien militaire sur demande. Mais ce n’était pourtant pas un ordre, et il aurait parfaitement compris que Calrissian se rende au front pour que son destin ne soie pas différent de celui de ses amis…

L’ouverture de la porte parut pour Agen Kolar une éternité. Eternité pendant laquelle il tentait de résoudre l’équation. Après ce temps qui lui parut si long, alors qu’il n’avait en fait duré que quelques secondes, il comprit. C’était un piège ! Un piège où lui et les soldats ARC s’étaient jetés tête baissée ! Les deux soldats manquants à l’appel étaient bien là. Ils avaient été capturés. Ils étaient tous deux dans les bras d’un neimodien prêt à leur trancher la gorge, couteau déployé. Il y avait bien deux leaders séparatistes, mais qui n’étaient pas autant recherchés que Poggle le bref, Nute Gunray et le comte Dooku. Leur capture sera plus accessoire qu’autre chose, mais il fallait agir. Il y avait aussi de nouveaux droides d’un type inconnu en leur compagnie. Ils étaient revêtus d’une cape évoquant celle des gardes de Palpatine, et équipés d’une lance avec à ses deux extrémités des dispositifs similaires à ceux des sabres lasers d’entraînement. Ca ne tranche pas mais ça peux faire très mal, Agen Kolar se souvenait très bien de ses débuts en tant que padawan…

Les chasseurs ennemis n’étaient pas dupe, ils avaient pris pour cible les TR-TT ! Ce changement de cible prioritaire fut salutaire à l’escadrille car cela permit aux forces d’Oddball et celles de la cité des nuages de diminuer un grand coup les unités aériennes de l’ennemi. Bien qu’il en revenait encore et toujours, les chasseurs ARC laissèrent les droides vautours aux voitures des nuages et s’attaquèrent au groupe d’arachno-droides qui étaient en train de décimer les factions d’infanterie des clones. Cody craignait pour leur victoire. Après avoir eu l’avantage de la surprise, le combat tournait maintenant en la faveur des forces séparatistes…

Hakon Sarte le neimodien accueillit le groupe d’Agen Kolar avec plein d’ironie. Il se ventait qu’il avait piégé un jedi et les meilleurs soldats de la république ! Il ne réalisa pas que le chef ARC venait de faire trois signes rapides avec ses doigts, il ne remarqua pas non plus, tellement il se ventait, que les soldats capturés venaient de renverser, tels des lutteurs confirmés, leurs « gardes » et les avaient poignardés avec leurs propres armes. Les droides lanciers, des magna gardes comme les avait appelés Hakon, activèrent leurs armes et tuèrent les deux clones qui venaient à peine de se libérer. Hakon ordonna aux deux superdroides présents dans la pièce de détruire la navette avec laquelle le groupe d’Agen était arrivé. Les trois magna gardes se ruèrent ensuite sur les soldats républicains tandis que Hakon et son compère, un sous fifre, à ce qu’il semblait, prenaient la fuite. En esquivant un coup de lance, Kolar fit appel à la force et immobilisa les deux neimodiens. Le chef ARC se rua sur les deux super droides de combat, mais hélas trop tard. La décharge laser qu’il venait de tirer ne fut pas entendue car l’explosion de la navette l’avait étouffée. Le jedi zabrak dégaina son sabre laser et se lança sur un magna garde. Le leader des soldats ARC déchargeait ses deux blasters automatiques sur les super droides, qui tombèrent inertes au sol. Il se retourna alors vers les deux magna gardes qui s’en prenaient à ses confrères et appuya sur ses gâchettes. En vain ! Ses armes étaient vides, et il avait perdu ses munitions dans la tour ! Comment avait-il pu faire ça ? Il se le demandait bien, mais n’eut pas le temps de cogiter plus longuement. Il vit ses munitions bien en évidence sur le sol près de la lutte opposant les soldats ARC aux magna gardes. Il bondit en leur direction, bien décidé à démonter ces droides d’un genre nouveau…

Lando Calrissian surveillait bien ses écrans de contrôle, en attendant une éventuelle demande de soutien de la part de l’armée républicaine. Une bonne partie des défenses de Bespin avait été mobilisée pour bouter les séparatistes en dehors du système, et pour pouvoir chasser la guerre de leur contrées, les habitants de la cité des nuages étaient prêts au dernier combat. Un écran s’agita soudain, mentionnant qu’ils avaient perdu le contact avec la navette du maître jedi. Les derniers rapports indiquaient qu’il ne restait plus que le pilote de la navette à bord lors de l’explosion. Lando, soupçonnant Agen et les soldats ARC en difficulté, se hâta vers le hangar où son propre vaisseau, un transport corellien YT-1300, l’attendait bien sagement…

Cody avait ordonné à ses troupes de concentrer le plus gros de leurs tirs vers le groupe d’arachno-droides. Ces derniers étaient en train de pilonner sans merci les clones engagés en pleine bataille. Tout en surveillant le combat, il empoigna rapidement son comlink et demanda des renforts à Calrissian. En vain, personne ne lui répondit. Cody décida alors de passer sérieusement à l’action. Il hurla au pilote de sa canonnière de se rapprocher à portée de tir des arachno-droides et d’ouvrir le feu par touts les canons disponibles. Le pilote lui rappela les ordres d’Agen Kolar mais Cody lui rétorqua que ce n’était pas en restant assis les bras croisés à regarder le combat qu’ils gagneraient cette bataille. Le pilote s’inclina et mis les moteurs en route. L’équipage du TABA se rendit à son poste de combat, et les clones en trop bondirent hors de la navette avec Cody, en courant vers le combat…

Agen Kolar se démenait comme un beau diable contre le magna garde. C’est un trait caractéristique des zabrak : ils sont obstinés au combat et ne perdent jamais l’espoir en se battant. Ils ne relâchent leur garde que lorsque la victoire leur appartient. Certains zabrak ont par contre parfois tendance à voir trop vite la victoire, c’est ce défaut qui coûta la vie à Dark Maul sur Naboo. Agen était plus raisonnable, et selon lui la victoire n’était jamais réellement acquise. Il faisait tournoyer son sabre sans jamais montrer faiblesse ni même s’arrêter. On aurait dit qu’il ne maniait pas un sabre laser, mais un immense bouclier rond de lumière. Chacun de ses coups étaient contrés par les extrémités d’énergie vive de la lance de son adversaire. Pour un droide, il était vachement agile, plus agile encore que le dernier padawan qu’avait entraîné Agen, bien avant la bataille de Naboo. Les soldats ARC, désormais au nombre de 4, avaient bien du mal contre les deux gardes qui leur faisaient face. Le leader du groupe d’intervention d’élite avait récupéré ses chargeurs, et avait mitraillé l’un des droides avant de réaliser qu’avec sa lance, ce dernier paraît chacun de ses tirs avec presque autant d’agilité qu’un chevalier jedi. En rechargeant, il remarqua que le sous fifre d’Hakon avait réussit à se tirer de l’entrave lancée par Agen Kolar. Il régla alors ses blasters sur paralysie et immobilisa le fuyard avant d’être éjecté par un coup de lance bien placé. Le jedi se battait toujours avec « son » magna garde, et décida d’en finir. Il plaça un coup de sabre finement expulsé contre le manche de la lance de son adversaire, en plein milieu. Il réalisa alors que les lances étaient réalisées en adamantium, un alliage qui pouvait même résister à la puissance d’un sabre laser. Son origine remonte à la grande guerre qui opposait les jedi aux sith il y a des milliers d’années, bien avant la république. En manque de cristaux générateurs de lame d’énergie, les sith avaient développé ce matériel pour tenir tête à leurs adversaires. Agen allait avoir bien du mal à désarmer son adversaire. Pourtant, comme tout zabrak, il reprit le combat de plus belle, et tout en tenant son adversaire à distance, il fit appel à la force et fit voler la lance de l’un des droides opposés aux soldats ARC dans sa main. Il se jeta alors sur son adversaire en cherchant à le défier de sa lance. Son plan réussit, et le magna garde contrait les coups de la lance d’Agen avec la sienne. Les soldats ARC avaient profité du désarmement du droide pour le cribler de tirs de blasters. Distraits par ce moment de victoire et d’ivresse, ils en oublièrent le second garde qui asséna un coup mortel à deux d’entre eux. Ils étaient maintenant deux soldats face à… deux droides ! Bien que gravement endommagé, le garde désarmé s’était relevé et essayait de ruer de puissants coups de poing les clones. Il était par contre devenu bien lent, et le leader ARC, faisant partie des deux survivants, lui lança un détonateur thermique. Le droide explosa, et plusieurs de ses membres étaient éparpillés dans la pièce. Ils ne prirent le temps de savourer cette demi-victoiree, ils ne feraient plus l’erreur…

Cody traversait le champ de bataille en furie, dégommant tous les droides osant croiser sa route. Ce n’était pas la première fois qu’un clone désobéissait à des ordres. Lors de la bataille de Munilinst(donc à peu près en même temps), le commandant clone de la flotte de combat spatial avait discuté l’ordre d’Anakin Skywalker qui était de tirer toutes les torpilles à proton de la flotte dans le vide. Il finit bien par s’exécuter, ce qui offrit un avantage dans le combat contre les chasseur géonosiens, mais il n’empêche que les kamino n’ont pas pu tenir leur promesse de créer des guerriers parfait à 100%, ils en étaient plutôt à du 99%… C’est ce pourcent d’erreur qui différenciait, selon de nombreuses personnes, les guerriers clones des droides de combat. Ces gens là aimaient rappeler l’existence de Cody et d’Oddball, entre autre… En traversant le périmètre de l’usine, Cody vit de nombreuses dépouilles de clone. La victoire était bel et bien en train de leur filer entre les mains… Oddball avait été contraint à se replier car son chasseur ARC avait besoin de ravitaillement. Il croisait les doigts pour que ses escadrilles tiennent bon… Il s’en voudrait si son absence venait à coûter la mort de ses frères d’arme…

Lando Calrissian venait de se poser au pied de l’immeuble. Il contempla les débris de la navette, et il vit avec horreur les restes calcinés du pilote. Il empoigna alors un blaster, quelques munitions et se précipita à l’intérieur de l’immeuble. Il gravit les escaliers quatre à quatre, se précipitant vers le sommet, se dirigeant vers les bruits de combat…

Agen Kolar maniait la lance aussi bien, si pas mieux, que son adversaire. Mais sa supériorité ne pouvait être niée car en même temps qu’il maniait à une seule main une lance que son adversaire maniait de ses deux membres, Agen maniait également son sabre laser de l’autre main ! Il fit quelques tentatives, quelques feintes, et vit que le droide était trop occupé à détourner les coups de lance pour se soucier de l’épée de lumière. Le zabrak fit alors un ultime revers de poignet et trancha net le droide en deux au niveau de l’abdomen. Ce dernier s’écroula, visiblement vaincu. Pour s’en assurer, Kolar l’acheva de deux nouveaux coups de sabre bien placés. Il se retourna alors vers les soldats ARC et vit Lando entrer en furie dans la salle et contempler ce qui se passait. Il n’y prêta pas attention et observa plutôt le dernier magna garde debout. Comme il lui tournait le dos, Agen en profita pour lui lancer la pique d’énergie qu’il venait d’utiliser pour divertir son adversaire. Sous le coup, le droide s’écroula. Le jedi lui bondit alors dessus et le transperça d’un coup net. Lando déclara alors qu’il était venu car ils allaient avoir besoin d’un véhicule. Les quatre survivants de ce combat sans répit se tournèrent ensuite vers les neimodiens…

Cody jugeait la situation. Il pouvait la juger beaucoup mieux au beau milieu du champ de bataille. Il avait repéré le générateur de bouclier. Il était hors d’atteinte, car sous la protection du bouclier qu’il générait. Il prit alors son comlink d’une main tandis qu’il mitraillait des droides de l’autre. Il demanda à Agen Kolar de forcer les leaders séparatistes à couper les boucliers lors de leur rédition. Dans le feu de l’action, il ne pensa pas à demander une désactivation des droides et systèmes de défense qui décimaient les troupes républicaines. Oddball était revenu avec de nouveaux chasseurs ARC prêts au combat. Il prirent en chasse les droides vautours tandis que Cody se précipita aux commandes d’un TR-TT abandonné et alla apporter son soutien aux deux TS-TT…

Alors que Cody n’avait pas pensé à demander la désactivation des droides, Agen n’hésita pas à le faire. Il réveilla les deux neimodiens par la force et les soma d’envoyer à l’usine l’ordre de se rendre et de désactiver les unités de combat. Hakon s’exécuta, activa son comlink et déclara quelque chose dans sa langue natale. Il se retourna alors vers le groupe d’élite et recommença à se vanter. Il déclara avoir enclenché l’autodestruction de l’usine et que les soldats clones étaient perdus. Horrifié par les révélations faites par le séparatiste, le leader ARC dégaina ses blaster et abattit les deux neimodiens d’un tir dans la tête. Agen le réprimanda en lui disant que ce qu’il avait fait ne servait à rien. Cela dit, comme ce n’était pas un jedi, il ne pouvait comprendre. C’est plutôt Agen qui comprit pourquoi le clone avait agi ainsi. Nombre de ses amis avaient péris juste pour apprendre que tous ses semblables étaient condamnés ! Lando dit que s’ils voulaient sauver les clones, il fallait se dépêcher de les prévenir. Tous se hâtèrent alors vers le vaisseau de Lando…

Oddball venait de regrouper ses ailiers sur la formation d’attaque type delta. Les chasseurs ARC, les voitures des nuages ainsi que quelques canonnières TABA ouvraient un feu nourri en direction des chasseurs vautours de l’ennemi. Tout en esquivant une salve de torpille à proton, Oddball se réjouissait de tenir en respect les chasseurs ennemis et de contenir la bataille au périmètre de l’usine. Il n’aurait pas aimé du tout mettre en danger les habitants de la cité des nuages. Cody, du haut de son walker, était en train de coordonner une attaque contre un groupe de trois CAB. Il réalisa qu’un droide de combat était en train de l’aligner en bas de son TR-TT. Il prit alors rapidement son pistolet blaster d’urgence et élimina le droide. Dans le feu de l’action, il perdit son comlink mais n’y prêta pas attention. D’un geste de la main, il ordonna aux TS-TT d’ouvrir le feu. Bien vite, les chars explosèrent, soufflant toute unité d’infanterie sur une aire de 10 mètres…

A bord du vaisseau de Lando, le Faucon Millenium, Agen Kolar félicitait les deux rescapés de son opération. Il n’en voulait pas au leader ARC. Il était un jedi, il était donc au-dessus de ce type de sentiments. Il essaya de rentrer en contact avec Cody et fut étonné de ne trouver aucune réponse. D’après les dires de Hakon, l’usine explosera d’ici 5 minutes. Le temps leur était conté. Lando poussa les moteurs auxiliaires à fond en se dirigeant vers le champ de bataille. Agen lui indiqua les coordonnées de la canonnière de Cody mais, une fois sur place, il s’étonna de ne pas trouver le vaisseau TABA de commandement. Il sonda alors le champ de bataille. Plus que 3 minutes… Où pouvait être Cody ?

Oddball repéra le Faucon dès son arrivée sur le champ de bataille. Comme le vaisseau ne faisait pas feu, ni sur les chasseurs républicains, ni sur les droides vautours, il ne le considéra pas plus longuement et se concentra plus longuement sur le combat. Hélas, le peu d’inattention que lui a pris ce court moment lui fut fatal. Son ARC 170 fut abattu et s’écrasa près de l’usine, non loin du bouclier de protection. Oddball était le seul survivant des 3 clones du chasseur…

Cody vit le chasseur d’Oddball s’écraser, mais vit également un jedi parcourir en courant le champ de bataille, découpant des dizaines de droides sur son passage. Il était évident qu’Agen Kolar venait le retrouver. Leur opération était donc victorieuse, mais pourquoi le bouclier n’avait-il pas été abaissé ? L’explication lui viendrait bien assez vite…

Agen Kolar était à nouveau rentré dans la furie guerrière des zabrak. Il devait voir Cody de toute urgence. Il avait certes désobéi, mais ce n’était pas le moment de le réprimander. Dans quelques minutes, l’usine séparatiste allait exploser. Il fallait évacuer les troupes républicaines au plus vite. Il pouvait bien y avoir des millions, des milliards de droides entre lui et Cody, il n’aurait pas couru moins vite. Son sabre laser volait en tout sens, tranchant à chaque mouvement de poignet au moins deux droides. Ce n’était plus un bout de métal d’où s’échappait de l’énergie pure, mais une véritable extension du bras du jedi. Enfin, il était arrivé au niveau du walker de Cody. Il lui expliqua la situation…

Cody n’en croyait pas ses oreilles. Les troupes républicaines étaient tombé dans un sale piège séparatiste ! Il donna le code d’évacuation d’urgence W17, abandon du matériel lourd et fuite vers le point d’évacuation le plus proche, en l’occurrence le destroyer stellaire en bout de plate forme. Le jedi courrait déjà vers le Faucon en criant aux clones les plus proche de monter à bord du transport corellien s’il leur était plus accessible. Les TS-TT avaient été abandonnés, les chasseurs avaient fermés leurs ailerons d’attaque et filaient au plus loin possible, en essuyant toujours les tirs ennemis. La fuite des clones était couverte par les puissants canons à ions du destroyer. A bord du Faucon, les deux troopers ARC s’étaient postés aux batteries de quadri-lasers et tentaient de couvrir la fuite des vaisseaux en éliminant autant de droides vautours que possible. Plus qu’une minute avant l’explosion…

Oddball voyait les clones fuir. Il avait reçu le code d’évacuation et commençait déjà à courir, mais il était trop loin. Il allait être soufflé dans l’explosion de l’usine. Au moins, ils auraient rempli leur objectif… Il entendit alors le maître jedi qui commandait leurs troupes crier quelque chose comme « Cody, non ! Revenez, nous devons partir tant qu’il est temps. Ce bazar va exploser dans moins d’une minute ! » Puis il discerna la voix de Jango Fett, la voix de tous les clones, clamer : « Non ! Je n’abandonnerai pas Oddball ! » C’était du moins ce qu’il pensait avoir entendu. Ses pensées furent confirmer quand il vit un TR-TT courir dans sa direction.

Le plus gros des troupes était rentré, était en sécurité… Le reste était hors de portée de l’explosion qui colorait de jaune et de rouge feu le ciel de Bespin. Cody et Oddball n’étaient pas revenus. Le souffle les avait sûrement emportés. Les supérieurs clones demandèrent aux pilotes du destroyer de décoller quand Agen Kolar les interrompit. Il sentait qu’ils devaient encore rester car tout n’était pas terminé… Ses dires furent confirmés quand ils virent surgir de la poussière soufflée par l’explosion de l’usine un walker de transport rapide tout terrain monté par deux clones…

Ils s’en étaient sortis. Ils avaient déjoué le piège tendu par les séparatistes. De nombreux soldats avaient été perdus lors de l’opération mais c’était le quotidien de cette guerre des clones. Deux des héros de cette guerre, Cody et Oddball, avaient survécu alors que tout espoir pour eux était perdu. Cette victoire ne signifiait pourtant pas la fin de la guerre. A bord, le leader des soldats ARC fut contacté d’extrême urgence. Il devait rejoindre son second sur Munilinst(où il était en mission avec Obi Wan Kenobi) et réunir un groupe de soldats pour une mission de sauvetage cruciale. Ki Adi Mundi était en danger !
Fan de la saga de la Menace Fantôme aux Derniers Jedi en passant par Solo et rédacteur JV sur Press Start
Dark Reemus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1348
Enregistré le: 20 Juil 2005
Localisation: Belgique
 

Messagepar Val Darklord » Ven 24 Mar 2006 - 20:43   Sujet: 

Dis donc, jerem, t'es vraiment a fond dans les fan-fic :wink: !

C'est très bien, même si, comme je l'ai dit dans un autre de tes topics, tu as faits trop de paragraphe. Continue, tu as tout mes encouragements :wink: !!!
Val Darklord
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 572
Enregistré le: 17 Déc 2005
Localisation: Dans le 4ème Age de la Terre Du Milieu.
 

Messagepar Dark Reemus » Ven 24 Mar 2006 - 23:41   Sujet: 

Merci, c'est trop d'honneur! Et pour les paragraphes ba je vois les paragraphes de mes fics comme toute les scenes différentes d'un film ...
Fan de la saga de la Menace Fantôme aux Derniers Jedi en passant par Solo et rédacteur JV sur Press Start
Dark Reemus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1348
Enregistré le: 20 Juil 2005
Localisation: Belgique
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations
cron