Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

[T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEVÉ]

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Mandoad » Sam 20 Aoû 2022 - 10:57   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci à vous deux pour ce retour positif. :)

L2-D2 a écrit:Un plaisir de retrouver tant de références à Deekon, à Maya et donc à ton précédent récit!

mat-vador a écrit:On note les références sympa à Deekon.

C'était un petit clin d'oeil pour les lecteurs fidèles :wink:

L2-D2 a écrit:Ami nouveau lecteur, n'hésites pas à te ruer vers les autres écrits du camarade Mandoad, tu ne seras pas déçu!

Je ne suis pas du tout impartial, mais je vous encourage à suivre les conseils de L2 souvent excellents :whistle:

mat-vador a écrit:Tu as vraiment développé un Mandoad Universe !

Il faut bien concurrencer le TissanVerse :sournois:

Sur ce je vous dis à... j'espère quelque part entre aujourd'hui et demain pour la suite (oui, je suis toujours en galère de temps).
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 21 Aoû 2022 - 11:36   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Je suis dans les temps pour vous présenter ce 29e chapitre et donc les pensées du dernier personnages concerné par ces préparatifs pré-bataille. Bonne lecture à vous !

Chapitre 29


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Jaden était tendu. Les tournoiements de blaster qui auraient pu donner l’impression d’une démonstration de dextérité étaient en réalité une façon pour lui d’évacuer sa nervosité. Cassie en était consciente. Elle connaissait son frère et pouvait lire son état d’esprit actuel sans la moindre difficulté. Pourtant, elle sentait également la fissure qui s’était créée entre eux après l’attaque du train. L’Impériale revoyait cet instant où elle avait croisé le regard de son jumeau, un instant après qu’il eut abattu le mercenaire. Les yeux bruns si semblables au sien l’avaient transpercée, projetant une froideur qu’elle n’avait vu que lors de leurs premières rencontres. Il s’agissait de l’expression d’un homme qui ne reculerait devant rien pour s’en sortir, celle d’un criminel, une expression qu’elle n’aurait jamais pu voir chez Calan Teral et qu’elle n’avait plus observé chez Jaden Dawnwalker depuis deux années.
Ou peut-être ai-je tenté de ne pas la voir. Peut-être me suis-je voilé la face ?
Durant dix-sept années, elle avait pensé que son frère avait été tué lors de l’attaque dont leur famille avait été victime. Durant dix-sept années, elle avait appris à combattre ces criminels qui lui avaient tant pris afin qu’un tel destin ne vienne pas frapper un autre frère, une autre sœur, un autre enfant, puis elle l’avait vu. Elle avait vu ce contrebandier qui était responsable de la mort de plusieurs de ses amis arborer un visage si semblable à celui de Calan. Lui aussi l’avait reconnue et son monde s’était craquelé jusqu’à presque s’effondrer. Cassie l’avait accepté avait renoué des liens avec lui, persuadée que son frère était encore enfoui au fond de cette nouvelle personnalité bien plus dure qui avait pris le dessus. Elle en était encore convaincue, mais comprenait désormais à quel point Dawnwalker pouvait facilement prendre le pas sur le petit garçon dont elle se souvenait. La mort de son frère, elle avait pu l’accepter tant d’années auparavant, car Calan n’aurait pas pu survivre à cette galaxie, tout comme Nayia aurait aussi pu finir broyée. Néanmoins, ces deux enfants avaient fini par s’effacer. Cassandra Preyon et Jaden Dawnwalker étaient apparus pour leur permettre de survivre et elle le réalisait désormais.
Peut-être les jumeaux Teral sont-ils bel et bien morts sur ce vaisseau. Peut-être ai-je eu tort ? Et pourtant…
Cassie serra les dents en fixant son frère discuter avec Liana. Pourtant, il y avait cette broche, cette broche que leur mère avait arboré maintes fois. L’image du Thranta surplombant trois monts restait gravée dans son esprit. Son jumeau était parti récupérer ce bijou lors d’une mission aussi dangereuse que stupide. Il l’avait volé et caché pour une raison qu’elle ne savait comment interpréter.
Pourquoi ? Pourquoi si ce n’est pour le simple fait que Calan essaie encore de remonter à la surface ? J’aimerais y croire, mais suis-je prête à laisser Nayia émerger à nouveau ? Suis-je prête à tourner le dos à ce en quoi je crois ?
L’impression d’être observée intensément la tira de son débat interne et elle tourna la tête en direction de l’origine de cette sensation. À ses côtés, l’expression troublée de Lorin Pelton la dévisageait, comme s’il hésitait à émettre son avis.
— Quoi ? demanda-t-elle agacée tant par le regard de son équipier que par son instant de vulnérabilité.
— Tu te rappelles pourquoi nous sommes ici ? la questionna l’autre suffisamment doucement pour qu’elle soit la seule à l’entendre.
— Évidemment, siffla-t-elle. Tu as des doutes ?
— Oui.
Cassandra eut un mouvement de recule face à la réponse d’une déstabilisante honnêteté de l’homme aux cheveux blonds, mais il ne changea pas sa posture. Au contraire, il préféra enchainer.
— Parce que j’en ai eu pendant un instant en travaillant avec nos nouveaux amis.
La jeune femme fronça les sourcils en se demandant s’il s’agissait d’un test et il se rapprocha un peu d’elle, la mettant un peu plus sur la défensive.
— J’ai eu des doutes pendant un instant et j’ai dû me focaliser sur la véritable raison de notre présence pour les effacer, murmura-t-il en regardant autour de lui avant de se saisir d’un outil. Ces gens, leur cause, leurs idéaux, ils désirent faire de cette galaxie un lieu plus sûr pour leurs proches. Leur objectif est de combattre l’injustice, de faire tomber les barons du crimes et il m’a fallu un moment pour me rappeler un point essentiel : Ils ne sont pas nos alliés. Leur but est noble, mais leurs méthodes ne le sont pas. Ce sont des criminels, des criminels qui veulent arriver à leur fin en déséquilibrant le système et non en le rendant plus stable. Les Cloud-Riders, pour autant qu’il ne s’agisse que d’eux, visent la paix par l’anarchie et c’est pour cela qu’ils sont un danger. Dawnwalker est peut-être ton frère, mais il fait partie de ces personnes qui tentent de s’opposer à nos actions, ces personnes qui créent leur propres lois pour atteindre leur objectif.
— Et tu as peur que je l’aie oublié ? l’interrompit Cassandra en faisant mine de travailler sur la moto-jet.
— Disons que je crains la décision que tu prendras lorsqu’on atteindra un moment critique, car tu es beaucoup trop impliquée dans toute cette histoire.
— Mon allégeance n’a pas changé, grinça-t-elle avec une conviction loin d’être aussi forte qu’elle l’espérait.
Pelton ne répondit pas immédiatement se contentant d’observer les environs et elle fit de même. Liana Zin s’était éloignée de Jaden et rejoignait désormais la Tholothienne, ce qui l’étonna. Le lien qui unissait son frère à la Togruta était fort, peut-être même plus fort que celui qui liait les deux jumeaux actuellement.
S’est-il passé quelque chose ?
Cassie s’était rapprochée de Zin lors des derniers jours, principalement en raison de leur objectif commun. Pour autant, elle n’avait jamais oublié que l’adolescente était responsable de la mort de Colt et de bien d’autres.
Tout comme mon frère. Kriff.
Dina Serris rejoignit Jaden. Elle aussi était particulièrement liée au contrebandier et une pointe de jalousie s’empara d’elle à sa grande surprise. Il était évident qu’il avait une nouvelle famille désormais. En revanche, elle n’arrivait à savoir s’il serait capable d’en choisir une si elle le lui demandait.
D’ailleurs, est-ce que je le pourrais aussi facilement que je l’ai suggéré à Lorin ?
Elle jura lorsque son inattention fit déraper sa main, envoyant l’outil qu’elle tenait frapper sa main. Pelton la dévisagea, mais elle prit les devant cette fois.
— Et les informations dont on a besoin ? Tu as passé suffisamment de temps seul dans leur centre de commandement pour trouver quelque chose, non ?
Son ton était agressif, presque critique, mais l’Impérial ne donna pas de signe visuel qu’il se sentait attaqué. À l’inverse, elle vit une lueur de doute traverser ses yeux un moment.
— Le Bothan garde toujours un œil sur moi, persuadé qu’il est au courant de tout ce qu’il se passe sur ces écrans, expliqua-t-il avant de dévoiler un léger sourire, ce qui est faux. J’ai pu installer un programme fourni par la Main qu’il ne devrait, normalement, pas repérer. Cela va prendre un peu de temps, mais je devrais pouvoir obtenir suffisamment d’informations avant notre évacuation.
— Tu es sûr qu’il n’a pas de doute ?
Lorin haussa les épaules.
— Évidemment qu’il a des doutes. Ils ont même tous plus que des doutes à notre sujet depuis que nous sommes arrivés. Ce n’est pas pour rien que la Tholothienne a demandé que certains de ses gars restent avec nous après leur départ. Toi-même, tu devrais garder un œil ouvert. Surtout en ce qui concerne Zin, maintenant qu’elle fricote avec la Twi’lek et ses compagnons.
— C’est elle qui nous a amenés ici, rétorqua Cassie. Elle se grillerait en nous balançant.
— Il n’y a rien de plus dangereux qu’une cause en laquelle on croit, signala Pelton en fixant la Togruta du regard. Je le sais parce que c’est mon cas, comme c’est celui du reste de l’escouade et le tien, je l’espère toujours.
Ça l’est !
La jeune femme se retint néanmoins d’y réagir à voix haute. Son équipier n’avait pas tort. Jusqu’à maintenant, retrouver son ami avait été la priorité de Zin. Désormais, elle s’était indiscutablement rapprochée des membres de la cellule que la Main du Jugement traquait depuis deux ans.
Le moment où elle se rendra compte de cette partie de nos intentions… Il faudra la neutraliser avant qu’elle n’agisse. Ou pire que Jaden ne le fasse pour la protéger.
Cette pensée la secoua un instant, car elle réalisa qu’elle n’était pas capable de clairement déterminer la façon dont elle pourrait agir. Lorin en était conscient. Il avait vu son combat interne et cela inquiétait son allié. Sa survie dépendait également des actes de Cassandra, tout comme le reste de son équipe comptait sur elle. Sa famille avait besoin d’elle. Peut-être était-elle venue sauver son frère, mais celui-ci était sain et sauf. Il lui restait une autre mission qu’elle devait accomplir. Une mission que Jax lui avait confiée sans douter d’elle.
— Je n’ai pas changé d’avis, déclara-t-elle cette fois avec plus de détermination.
Pelton la contempla un instant, parut hésiter, puis hocha la tête visiblement plus satisfait. Tout en se redressant légèrement, très vite imité par Cassandra.
— C’est ce ton que je voulais entendre, car les choses s’accélèrent. J’ai entendu le Bothan causer avec sa cheffe et je ne pense pas qu’ils oseront directement tuer Torga. Malgré son exil, il reste membre des grandes familles de Hutta.
— Et l’abattre serait une déclaration de guerre, conclut Cassie.
— Exactement.
La jeune femme le regarda un moment, craignant d’avoir compris où il voulait en venir et ce que cela impliquait. Elle s’approcha un peu pour que sa réaction soit moins audible.
— Tu veux que je le descende ?
— Pas moi. C’est une idée de Jax.
Évidemment.
Cassandra ne posa pas la question à Pelton sur la façon dont il parvenait encore à communiquer avec le reste de l’escouade, elle-même n’ayant pas pris ce risque même après la destruction du train, sans que le Bothan et ses compagnons ne le détectent. La première raison était que Lorin était doué, bien plus que la plupart des responsables des services secrets qu’elle avait eu l’occasion de rencontrer. Des années de frustration à se retrouver derrière un bureau dans un quartier mort n’avaient fait que renforcer cette envie de faire ses preuves et, en conséquence, de développer des capacités déjà particulièrement bien affutées. Le reste de l’escouade, elle comprise, avait tout d’abord exprimé son désaccord lorsqu’il avait été affecté de façon permanent à leur groupe déjà bien soudé. Cependant, remettre en question les décisions de la Main de l’Empereur était un idée qu’il ne valait mieux pas avoir. Il s’était, d’ailleurs, avéré que ce choix leur avait été particulièrement profitable dans leur mission, le maigre blondinet possédant des atouts qu’aucun d’eux ne possédait. Lorin Pelton les avait grandement aidé dans leur progression et sans doute ne serait-elle pas ici en cet instant sans lui. Il s’agissait de l’une des deux raisons pour laquelle, elle ne posa pas cette question. L’autre était qu’elle s’en fichait parfaitement. D’autant qu’il aurait été capable de se lancer dans une tirade auto-congratulatrice qui aurait pu accentuer les soupçons déjà bien éveillés qui pesaient sur eux. Le type était un génie, point.
Bien que je vais garder cette idée pour moi.
— Et il compte sur moi pour l’effectuer seule au milieu d’un affrontement à grande échelle ? s’amusa-t-elle néanmoins.
— Tu as une confiance relativement limitée en ton équipe, se vexa faussement Lorin en maintenant une expression parfaitement neutre. Non, le capitaine a trouvé un point d’entrée fourni par un… ami qu’il pourra utiliser dès que les Cloud-Riders auront lancé leur offensive. Il suffira juste que tu trouves un moyen de t’esquiver pour les rejoindre.
Autour des deux Impériaux, l’activité se faisait de plus en plus intense et elle observa ces hommes et ces femmes originaires d’un impressionnant nombre de mondes différents s’encourager, discuter ou même s’enlacer. Lors de sa discussion avec Lorin, elle avait pu observer les regards dénués de furtivité de plusieurs d’entre eux. La confiance qu’ils leur accordaient était bien plus que ténue et elle savait qu’ils seraient tous deux étroitement surveillés, ici comme au palais du Hutt.
— Plus facile à dire qu’à faire, marmonna-t-elle. Leur cheffe ne va sûrement pas me laisser agir à ma convenance, sans compter que j’aurai mon frère et son équipe dans les pattes.
— C’est justement là-dessus qu’il faut miser, commenta Lorin sans toutefois se trahir avec un sourire.
Cassie fronça les sourcils avant de soudainement comprendre où il voulait en venir.
— Tu penses qu’il va foncer tête baissée sur Tyren ?
L’autre Impérial fit mine d’effectuer un dernier réglage sur le véhicule avant de relever la tête.
— Il a un truc à finir avec le Nautolan, c’est évident. Tu n’as qu’à le persuader que tu veux l’aider, ce qui ne devrait pas être difficile étant donné vos derniers échanges.
La jeune femme se mordit la lèvre. Il ne serait effectivement pas difficile pour elle de convaincre son frère de ce fait. Elle n’arrivait, cependant, plus à savoir si ses paroles seraient véridiques où s’il s’agirait d’un mensonge propre à servir sa mission. D’autant qu’elle était consciente du léger changement qui avait récemment secoué leur relation.
— Et s’il se méfie ?
Lorin la dévisagea avec cette expression emplie de doute qu’il avait eu un peu plus tôt.
— Tyren était présent lors de la mort de vos parents, non ? Tu n’as qu’à le convaincre que tu veux venger leur mort, que tu es encore la petite fille au passé trouble que tu nous dissimules toujours, que tu es encore la sœur de ce criminel et non la personne que tu es véritablement.
Qui suis-je véritablement ? Je suis fidèle à l’Empire, je le sais, mais jusqu’à quel point cette allégeance pourra-t-elle resté non-affectée ?
L’humaine replaça une mèche brune qui lui chatouillait le front. Lorin lui demandait de se servir de son frère, de lui mentir, afin d’effectuer la mission que son chef d’escouade lui avait confiée. Elle n’avait que faire de Tyren. Ses parents avaient été tués par des pirates, par des criminels, éliminer un seul homme dont elle ignorait l’implication directe ne serait d’aucune utilité. Il était nécessaire d’éliminer le mal à la source pour qu’un tel événement ne crée pas de nouveaux orphelins, victimes de la pourriture qui gangrénait la galaxie. Son frère avait préféré se fondre dans ce milieu, alors qu’elle avait décidé de le combattre et pourtant, en cet instant, elle réalisait que tout n’était pas aussi clair qu’elle l’avait toujours imaginé. Elle avait vu des gangs rivaux s’entretuer pour des territoires ou obtenir des richesses toujours plus conséquentes. Néanmoins, les individus qui les entouraient aujourd’hui étaient différents. Ils combattaient avec un objectif commun, un objectif commun si semblable à celui qu’elle avait lorsqu’elle combattait pour l’Empire.
Alors pourquoi semblent-ils nous haïr autant ?
Ses yeux marrons parcoururent la salle, s’attardèrent sur Liana Zin, emplie de détermination, sur Katooni et son second qui effectuaient des manœuvres avec une précision militaire, puis sur Jaden. Son jumeau enlaçait Dina Serris et elle comprit soudainement. Elle comprit qu’il avait déjà une famille, une famille pour laquelle il serait prêt à tout sacrifier et qu’elle ne pourrait probablement jamais en faire partie. Une larme perla au coin de son œil gauche, mais elle l’empêcha d’aller plus loin. Dawnwalker tourna la tête dans sa direction, mais elle ne croisa pas son regard, préférant l’éviter. Dans le même mouvement, elle lui tourna le dos pour faire face à son seul véritable allié de confiance. Isolés au milieu d’une foule de criminels qui n’hésiteraient pas à les abattre s’ils apprenaient leur véritable allégeance, ils savaient que leur situation étaient loin d’être confortable.
— Et toi, comment penses-tu de débarrasser du Bothan et de ses amis ? demanda-t-elle alors que le grondement des speeders couvrait ses paroles.
L’homme recoiffa ses cheveux blonds bien moins parfaitement peignés que d’ordinaire et eut un léger sourire forcé.
— J’y travaille. Tout sera une question de timing mais, après tout, je suis l’un des meilleurs.
Cassie acquiesça autant pour le rassurer que parce qu’elle avait confiance en ses compétences. Son escouade et elle-même faisaient partie de l’élite. Bientôt, elle les retrouverait et elle savait que lors de ce moment, le choix final qu’elle ferait serait probablement le plus blessant de son existence.
Décider qui je suis. Choisir ma famille.
Autour d’elle, divers engins mettaient leur moteurs en route. Enfys Nest, la meneuse de ce groupe de criminels aux nobles intentions, maintenant coiffée de son casque, enfourcha une moto-jet et l’activa d’un rapide mouvement. Lorin effectua un signe de tête, plus confiant qu’au début de leur conversation, et recula. Cassie enclencha les commandes de son véhicule. Elle serra les poignées de l’engin jusqu’à ce qu’elle sente une certaine douleur car, au fond d’elle, elle savait qui de Nayia Teral ou de Cassandra Preyon l’avait emporté.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Dim 21 Aoû 2022 - 18:22   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 29 lu!

Une focalisation bienvenue sur nos Impériaux de service! :oui: Lesndoutes de Cassie semblent de plus en plus présents, tandis que Pelton monte en puissance et en dangerosité : on le prenait pour le rigolo de service? Il est en réalité bien plus compétent que cela...

Et laquelle des deux facettes de Cassie a pris le dessus alors? :think:

Vivement la suite! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Dim 21 Aoû 2022 - 20:31   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Lu !

Après Jaden et Katooni, voici Cassie qui nous livre ses pensées intimes et le dilemme qui la déchire : impériale ou frangine de Jaden :diable: ?

Plus qu'à attendre l'affrontement final pour avoir la réponse !

La suite :oui: !

Au fait, il te reste combien de chapitres ?
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3266
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Loucass824 » Lun 22 Aoû 2022 - 15:48   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

Ah, enfin de retour sur Cassie ! Ce perso est tellement sous-côté, il aurait pleinement pu occuper une place plus importante encore pour le récit ! Je sais, c'est loin d'être la première fois que je le dis, mais bon, c'est tout moi ça... Lol c'est qu'au delà de mon affect, sa quête identitaire et ses doutes sont ultra pertinents pour le récit. Encore plus maintenant, avec ce chapitre qui apporte une véritable nuance qu'on avait tant besoin jusqu'ici, parce qu'avec tous ces combattants de grande vertu, c'était pas la joie les endoctrinés fanatiques de la liberté... Lol je trouve même que, de cette séquence de trois chapitres centrés sur un même instant, c'est celui-ci qui brouille le plus les pistes et apporte tant de questions sur la conclusion de ta trilogie. Que dis-je, de ton univers connecté ! J'ai d'ailleurs la même interrogations que Mat-vador, sur le nombre de chapitres restants.

Le petit passage au début pour nous signifier qu'elle n'est pas sa jumelle pour rien, ça c'est bon. Le développement et le doute qui habite Jaden la renvoie directement à ceux qu'elle se pose, et qu'elle s'est posé depuis le début qu'on l'a rencontré. Son allégeance est toujours aussi floue, mais tellement ancrée dans le même temps. En cherchant à faire ressurgir ce qu'elle espère qu'il reste à travers son frère, elle tend à faire ressurgir ce qu'il reste de la petite fille qu'elle était, et c'est cela qui la trouble assez souvent, ces questionnements identitaires. Ce côté tenter de sauver Jaden pour se sauver elle-même, c'est vraiment intéressant. De toute façon, un perso animé par un trouble identitaire, qui ne parvient pas à définir quelle est sa vision du monde, quel est le sens de son existence, ect, ça me touche et fonctionne très souvent sur moi. Alors lorsque cela s'imbrique aussi bien dans un récit...

Sans compter que ce trouble est on ne peut plus crédible ! Il y a autant de signes contradictoires dans un sens comme dans l'autre, ce qui nous laisse aussi démunis que la pauvre Cassie. Et c'est là qu'intervient l'inattendu. Ce Pelton que je voyais comme peu utile apporte la nuance dont on avait tant besoin ! Je l'aurai presque applaudi pour son discours sur ces rebelles. Pas que de base je sois un pro impérial ! Mais c'est que tous ces combattants de grande vertu, qui possèdent la vérité vraie parce qu'il combattent les méchants pas beau et caca boudin, ils me fatiguent à la longue... Pelton a lâché le mot véridique : en définitive, ils tiennent tellement d'anarchistes, rien de plus ! A quoi bon mener la révolution, si c'est pour être incapable de gouverner ensuite ? Si Enfys Nest et sa clique réussirait, elle créerait un monde où ce serait encore pire qu'avant. Car quoiqu'on en dise où en pense, les être vivants doués de conscience ne peuvent vivre sans structure solide et bien établie. Il propose un angle de vue aussi bienvenu que rafraîchissant sur le combat qu'on nous montre depuis le début. On avait déjà Jaden qui l'avait quelques chapitres plus tôt, mais c'était pour leur opposer un quête plus individuelle, alors qu'ici il y a le pendant inverse de cette pensée libertaire à outrance. Cette nuance est nécessaire, et c'est chose faite

On découvre ensuite que, dans cette opération menée par altruisme et grande vertu, chacun d'entre eux va avoir son propre objectif personnel et individuel. Quel meilleur moyen pour que tout se déroule selon l'inverse du plan prévu ? Lol Pelton est bien perspicace, en particulier car il n'est pas impliqué émotionnellement contrairement aux autres, ce qui lui confère un discernement certain, c'est bien vu.

Mais le trouble continue d'habiter la pauvre Cassie, qui m'a fait beaucoup de peine lorsqu'elle voit que Jaden l'a finalement rejetée, pour lui préférer d'autres personnes. Elle se e rend compte que le trouble qui l'habite au sujet de son frère est bien plus fort que celui qui habite Jaden au sujet de sa sœur. J'ai vraiment eu de la peine pour elle, qu'elle soit rejetée ainsi. Du coup, cela ne fait pas de doute pour moi sur ce que tu cherches à faire ici.
Nous montrer que Cassie vient de comprendre que c'était terminé de poser des espoirs sur Jaden, et qu'elle doit faire le deuil de ce lien. Et donc que la petite fille qu'elle était est oubliée, son allégeance programmé, et se servira de son frère. Sauf qu'on la connaît la pauvrette... Malgré sa résolution, qu'elle s'efforce de maintenir et de ressentir, au moment fatidique, elle ne va pas pouvoir s'empêcher d'agir en faveur de son frère. Et cela va déjouer en sa faveur. Ça pue encore plus que pour Liana... Cassie va souffrir voir perdre la vie en voulant aider une dernière fois Jaden, alors qu'elle s'était convaincue et jurée du contraire. Mourir sans jamais avoir pleinement résolu son bouleversement identitaire... Qui au final dirait qu'elle était toujours cette sœur orpheline de sa seule famille, qu'elle a cherché à reprendre jusqu'au bout, quitte à tout perdre. Ce serait tellement cruel, donc c'est pour cela que j'y crois. Sisi, ça se tient comme raisonnement !

Mais même si c'est ce que je ressens, il n'en demeure pas moins que c'est extrêmement difficile de tout prévoir ! Cela peut très bien mal finir pour beaucoup de monde, ou bien une fin douce-amère. J'allais partir dans toutes les possibilités, car il en reste beaucoup de possibles ! Jaden, Cassie puis Liana, pour ces trois là ça ne sent vraiment pas bon. Les droïdes, bien qu'ils soient excellents, comportent moins d'attachement émotionnel, donc moins d'intérêt à les faire mourir. Dina, je n'y crois pas trop. En tout cas, je vois plus Jaden y passer qu'elle. Car si Dina meurt, Jaden n'a plus aucun espoir de mener un semblant de vie paisible. Qu'il s'en sorte, mais n'ai rien qui l'attende, cela tiendrait davantage de la bad-ending. Que Liana ou Cassie meurent, mais que Jaden puisse compter sur Dina, cela conserve du sens, donc plus doux-amer car le tribut aura été lourd. Mais le pire, ce serait Liana tuée par Cassie ou inversement, si jamais les objectifs se confrontent. Et Jaden qui en voudrait à mort a celle qui survit ! Lol bon, je vais m'arrêter là, parce que ce n'est pas bien utile, et surtout beaucoup trop tôt pour être pertinent dans mes projections. J'avais déjà Liana en danger depuis bien longtemps, mais maintenant pour Cassie... Évidemment, comme tu l'avais mise de côté... Lol

En tout cas, j'ai vraiment beaucoup aimé ! Même si ce chapitre me montre qu'un roster trop large nuit un peu parfois, car à part Katooni, les nouveaux persos n'arrivent pas à la cheville de Cassie. Désolé mais pas désolé !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 22 Aoû 2022 - 17:49   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello et merci à tous pour vos retours ! Encore une fois, je lis du positif et j'apprécie :D

L2-D2 a écrit:Lesndoutes de Cassie semblent de plus en plus présents

mat-vador a écrit:Après Jaden et Katooni, voici Cassie qui nous livre ses pensées intimes et le dilemme qui la déchire : impériale ou frangine de Jaden ?

Loucass824 a écrit:Lol je trouve même que, de cette séquence de trois chapitres centrés sur un même instant, c'est celui-ci qui brouille le plus les pistes et apporte tant de questions sur la conclusion de ta trilogie.

Ah les doutes de Cassie au centre de ce chapitre... Il faut dire que ça s'entrechoque dans sa tête entre son frère et son allégeance... Sur quoi cela débouchera-t-il ? Excellente question. :sournois:

Loucass824 a écrit:Ce Pelton que je voyais comme peu utile apporte la nuance dont on avait tant besoin !

L2-D2 a écrit:andis que Pelton monte en puissance et en dangerosité : on le prenait pour le rigolo de service? Il est en réalité bien plus compétent que cela...

Pelton, c'est le personnage qui a été relégué derrière un bureau toute sa vie, qu'on laisse un peu au second plan (comme dans cette histoire), mais pourtant le type est brillant. Ce n'est pas parce qu'on le voit peu qu'il est inutile, loin de là. :oui:

Loucass824 a écrit:Lol Pelton est bien perspicace, en particulier car il n'est pas impliqué émotionnellement contrairement aux autres, ce qui lui confère un discernement certain, c'est bien vu.

C'est là la différence de Pelton, il a une intelligence stratégique, il observe, analyse et évite de se laisser avoir par l'émotionnel (la seule fois que cela lui est arrivé, il a fait rentrer un groupe de vaurien dans sa base, alors on ne l'y reprendra plus :lol: )

Loucass824 a écrit:Mais le trouble continue d'habiter la pauvre Cassie, qui m'a fait beaucoup de peine lorsqu'elle voit que Jaden l'a finalement rejetée, pour lui préférer d'autres personnes.

Et c'est là que le point de vue à son importance. Elle pense que Jaden l'a rejeté, alors que dans le chapitre sur Jaden, il cherche son regard, mais elle le détourne. Et c'est là toute la nuance que j'aime bien en utilisant le point de vue de plusieurs personnages: Tout ce qu'ils ressentent n'est pas forcément véridique :neutre:

Loucass824 a écrit:Jaden, Cassie puis Liana, pour ces trois là ça ne sent vraiment pas bon.

Les paris sur les morts sont donc ouverts !

Et pour répondre à votre question mat et Loucass, si je me tiens au plan, il reste 10 chapitres (sans compter un éventuel Epilogue) :wink:

A+ pour la suite ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Mer 24 Aoû 2022 - 18:59   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !
Je l'ai déjà dit, Cassie n'est pas mon personnage préféré - elle a même tendance à m'agacer - mais ce passage sur ses doutes était vraiment sympa. C'est intéressant de voir qu'elle s'accroche encore à ce que le frère qu'elle a connu petite refasse surface. A voir si elle finira par basculer ou pas (ce dont je doute quand même). Une chose est sûre, Pelton (je l'aime vraiment bien lui) va l'avoir à l’œil.

Seulement 10 chapitres restants ? Hâte de connaître la suite (et voir si la Main va réapparaître d'ailleurs....)
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1225
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Lun 29 Aoû 2022 - 18:41   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci du retour LL-8 !

C'est toujours sympa quand un personnage pour lequel un lecteur n'a pas vraiment d'affection réussit tout de même à toucher. Effectivement, Cassie balance, mais où tombera-t-elle ? :sournois:

LL-8 a écrit:Une chose est sûre, Pelton (je l'aime vraiment bien lui) va l'avoir à l’œil.

Pelton, c'est le personnage qui n'était là que pour faire de la figuration, puis en écrivant un chapitre de son point de vue dans le tome 2, j'ai eu fortement envie de l'utiliser plus encore. :transpire:

La suite devrait arriver ce week-end, j'ai eu un léger contretemps encore une fois, mais tout devrait se simplifier un peu dès qu'on arrivera sur mi-septembre.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Sam 03 Sep 2022 - 16:15   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! Cette fois ce n'est pas un faux post sans chapitre que je vous proposer, mais bien un bon gros chapitre 30. On entre maintenant dans le dernier acte de cette histoire. Bonne lecture à tous !

Chapitre 30


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Le speeder ralentit soudainement et Dina ressentit un picotement dans ses bras. Le palais de Torga commençait à apparaître sous la lumière de la pleine lune, imposante structure de pierre blanche au milieu des rochers lévitant aux couleurs plus terreuse. Se déplacer sur Makeb était particulièrement inhabituel, elle l’avait réalisé dès leur arrivée sur la planète. Il n’y avait pas de routes à proprement parler et ce qu’il restait de la surface solide de la planète ne consistait qu’en ces immenses plateformes de roche et de terre qui gravitaient par un pouvoir qu’elle ne parvenait pas à saisir. Seconde après seconde, les détails de l’édifice se faisaient de plus en plus précis, les bannières se détachèrent des parois, les deux imposantes tours présentèrent leur complexité, parées d’incandescentes lueurs qui perçaient au travers des quelques ouvertures, et la cour lui apparut enfin. Le lieu de résidence de Torga le Hutt diffusait une impression de pouvoir et d’opulence sans limite à cette distance. Pourtant, à mesure que Jaden rapprochait le véhicule, un portrait moins radieux s’en dégageait. Les parois n’étaient alors plus aussi immaculée, plusieurs emblèmes pendaient froissés et elle put voir plusieurs vols de Pterathkis se diriger en direction des parois et de la cour se posant çà et là dans une ambiance qu’elle trouva particulièrement glauque. Malgré l’illusion de grandeur que le baron de la pègre désirait maintenir, il était désormais évident qu’il était plus isolé que jamais.
Plus dangereux également, donc.
À ses côtés, Jaden était crispé sur les commandes du véhicules, vraisemblablement prêt à réagir à une attaque qui se refusait à arriver. Torga avait sommé la dénommée Enfys Nest de se rendre et, malgré le fait que personne de leur côté n’y croyait, peut-être était-ce bien son intention.
— Est-il possible qu’il n’ait pas les forces pour un affrontement ? suggéra-t-elle à mi-voix.
— Un Hutt aux abois a toujours de quoi se battre si nécessaire et Kan ne serait pas resté impliqué s’il ne cherchait qu’une reddition, répondit Jaden d’une voix visiblement préoccupée. Il va y avoir un affrontement, c’est inévitable. J’espère juste que nos petits camarades en sont tout aussi conscients que cette ordure et moi-même ou il y risque d’y avoir beaucoup de casse non nécessaire.
Dina sentait l’inquiétude pointer chez le contrebandier et elle la comprenait. Après tout ce temps, il s’était enfin réellement ouvert à elle sans garder cette distance de sécurité qui lui avait permis de faire machine arrière plusieurs mois auparavant. Il lui avait avoué ses véritables sentiments, mais il n’y avait pas que ça. Jaden pensait à Liana. La petite Togruta n’était pas avec eux. Elle avait préféré se joindre à l’équipe de Katooni, chargée d’une approche moins directe. Dina ne pouvait nier que la décision de son amie l’avait surprise. Elles avaient retrouvé Jaden ensemble, accompli leur objectif, mais cela n’avait pas paru lui suffire. Liana s’était rapprochée du groupe de la Tholothienne, c’était une évidence. Pourtant, le fait qu’elle abandonne leur équipe en cet instant critique l’avait déstabilisée un instant.
Elle change. Elle s’éloigne et il a peur de la perdre.
Dina serra la main du jeune homme qui fit de même et s’autorisa un sourire avant de froncer les sourcil. L’ancienne diplomate en comprit rapidement la raison et inspira bruyamment par la bouche sous l’effet de la surprise. Dans la cour du palais, elle pouvait maintenant voir de nombreux pylônes érigés de chaque côté d’une route marbrée qui donnait directement accès au palais. Elle en comptait au moins une quarantaine, mais ce n’était pas leur simple présence qui déclenchait ce sentiment de révulsion qui s’emparait-elle. À chacune des colonnes, elle pouvait observer une silhouette attachée. Il était impossible, à cette distance, de déterminer si les individus en question était encore en vie, mais leur simple vue suffit à la faire frissonner. Jaden, quant à lui, ne prononça pas le moindre mot. Sur sa droite, deux moto-jets accélérèrent, sans doute aussi aiguillonnée par la même vision.
— Enfys, tu vois ça ? demanda la voix de Weazel en provenance de leur tableau de bord.
— La limace tient vraiment à nous donner une raison de lui faire la peau, cracha la voix de Hal Rowen de plus en plus instable. On descend maintenant ?
— Non.
Enfys Nest n’était pas la personne qui avait prononcé ces mots. À la surprise de la jeune femme, c’était Jaden qui avait répondu alors qu’il amorçait lui-même sa descente. Il y eut tout d’abord un silence, puis la voix modifiée de la commandante des Cloud-Riders se fit entendre avec son calme sec.
— Un peu de développement serait le bienvenue.
Jaden ne changea pas sa direction et continua son approche en direction de la cour, ou plus précisément de la route qui menait au bâtiment principal.
— Kan l’appelle « l’Arrogance du vertueux », expliqua-t-il en serrant les dents. Vaisseau, individu, peu importe, il suffit que l’état de vulnérabilité soit visible et fasse naître le besoin de porter secours, de se rapprocher au plus près.
Dina se couvrit la bouche comprenant lentement les paroles qui allaient venir et Jaden la regarda d’un regard empli d’une étonnante froideur.
— Lorsque l’adversaire vertueux se rapproche, continua-t-il néanmoins, il n’y a plus qu’à presser un bouton. Un maximum de dégâts pour l’ennemi, un minimum de pertes pour nous. Il s’agissait de l’une des tactique qui a permis aux Ravageurs de nettoyer tout un secteur de leurs rivaux à l’époque.
Ce Nautolan est une pourriture.
Personne ne réagit immédiatement, se contentant d’encaisser les informations transmises par l’Alderaanien. Dans un vrombissement, Enfys Nest rapprocha sa moto-jet de leur engin et tourna sa tête dans leur direction. Jaden soutint son regard et elle eut un bref mouvement de la tête résigné.
— On continue selon le plan, finit par déclarer l’humaine casquée.
— Et tous ces gens ?! réagit Rowen. On va les laisser là pour l’instant ?
— On continue selon le plan, insista Weazel sur un ton qui en disait assez sur ses propres sentiments vis-à-vis de la situation. Si cela te pose un problème, libre à toi de mourir inutilement et d’accélérer la fin de tous ces gens.
Cette fois le jeune humain ne répondit pas et les véhicules de Jaden, Nest, Cassie, ainsi que quelques autres Cloud-Riders continuèrent leur approche de la cour. Aucun tir de laser ne les arrêta, aucune embuscade ne leur tomba dessus alors qu’ils atterrissaient, ni même au moment où ils sortaient de leurs véhicules respectifs. Enfys Nest s’empara de sa hallebarde et prit la tête du groupe, flanquée par deux de ses hommes à la stature relativement moyenne. Jaden et Dina, main dans la main, la suivaient et furent rapidement rejoint par Cassie qui était vraisemblablement prête à un combat immédiat.
— C’est le pire guet-apens dans lequel je me sois fourré ces dernières années, siffla-t-elle sans les regarder.
— Un guet-apens tendu par Torga, entouré d’explosifs et en présence de ma sœur adorée, que d’excellents souvenir, répondit ironiquement Jaden en posant sa main libre sur son blaster.
Cassie renifla sans que Dina ne puisse savoir s’il s’agissait d’un bon ou d’un mauvais signe.
— Le climat est particulièrement tendu et malaisant, commenta Deevee en voletant derrière eux. Par mon processeurs, j’éprouve quelques difficultés à maintenir mes paramètres d’optimisme dans cette situation.
Zoomer sifflota à son tour une suggestion.
— Pas encore, répondit Jaden. On n’a pas le droit à l’erreur et j’aimerais être sûr de ne pas me trouver dans le champ d’action des prisonniers trop tôt lorsqu’on agira. En attendant, fais-moi signe lorsque tu auras la bonne fréquence, histoire d’utiliser le temps à disposition à bon escient.
L’unité R2 répondit sur une intonation légèrement bougonne, mais approbatrice.
— C’est bien la première fois, marmonna le contrebandier.
Le petit groupe arriva finalement à la hauteur des colonnes et des silhouettes qui en demeuraient prisonnières. Ils s’arrêtèrent néanmoins à une distance suffisante, mais assez lointaine pour que Dina ne puisse éviter le regard du Chagrien attaché le plus proche d’elle. Son regard reflétait une intense terreur, mais son visage s’était soudainement illuminé à leur arrivée, comme si une lumière d’espoir venait de s’allumer chez lui.
— S’il vous plait ! Libérez-nous ! les supplia-t-il d’une voix cassée.
Dina serra plus fort la main de son compagnon et tourna suffisamment la tête pour voir les cadavres des trois autres esclaves suspendus par les poignets aux côtés du Chagrien . Cela faisait, désormais, un peu plus d’une heure que Torga et Tyren leur avaient imposé leurs conditions et une boule de rage se forma dans la gorge de la jeune femme.
— Vous devez nous aider ! insista le Chagrien.
Le regard émeraude de la Brentaalienne, happé par cet appel à l’aide se fixa une nouvelle fois sur le pauvre non-humain. Des larmes coulaient abondamment sur son visage en cet instant et elle se força à continuer de le regarder dans les yeux, impuissante.
— Je suis désolée, souffla-t-elle dans un murmure.
Il y eut une détonation, puis un trait écarlate percuta la tempe du Chagrien. Sa tête fut propulsée un instant sur le côté, son corps ne demandant qu’à être projeté au sol, mais fut retenu par les chaines fixées à ses poignets. Le non-humain, sans vie, s’affaissa et balança un instant au bout de ses bras immobilisés, puis gagna une parfaite immobilité. Une goutte humide roula sur la joue couverte de taches de rousseur de Dina et elle serra la mâchoire en contemplant le palais rempli de criminels qu’elle haïssait désormais. Aucun d’entre eux n’était visible, cachés derrière leurs murs épais et leur porte de métal. Ils avaient préféré exhiber des innocents comme un bouclier, comme une provocation de leur puissance et de leur impunité.
Comment tant d’injustice peut-elle être possible ?
Dina la sentit, la rage, la colère, l’envie de faire payer leurs actions à toutes les personnes présentes dans cet opulent palais tombant en ruine. Elle lâcha la main de Jaden et sortit son propre blaster en tremblant. À ses côtés, le jeune homme, l’expression imperturbable hocha la tête, conscient qu’il n’y avait qu’une seule issue possible à cette confrontation. Ils levèrent les yeux en direction de la porte.

Lorsque le Chagrien s’était effondré, Kan Tyren n’avait rien ressenti, ni plaisir, ni dégoût, pas même une once de fierté. Le tir était pourtant parfait à cet distance et avait été effectué avec une précision chirurgicale. Malgré cela, il n’éprouvait pas la moindre émotion après ce geste. Il vérifia la charge de son fusil et le posa sur le côté avec un calme tout juste contenu. Il y avait bien un sentiment qui le parcourait : la rage. La rage de le voir enfin se tenir à nouveau devant lui sans essayer de s’enfuir. La silhouette était encore à plusieurs dizaines de mètres de lui, mais il aurait pu la reconnaître même à un kilomètre s’il l’avait dû. Pendant dix années, il avait eu ce visage à l’esprit, un visage qu’il n’avait jamais pu totalement effacer. Le Nautolan avait été humilié, dépossédé de tout ce qu’il avait passé tant de temps à construire en l’espace de quelques minutes. Autrefois tout puissant, il avait été vaincu par celui qui aurait dû lui succéder. Maintes fois, il s’était imaginé prendre l’ascendant sur lui à nouveau, puis le jeune humain avait disparu des radars et son unique motivation l’avait abandonnée. Kan avait accompli des contrats qu’il aurait autrefois confié à ses subalternes. Il n’avait jamais failli, pas même lors de missions dont personne ne l’aurait vu revenir. Non, son unique échec demeurait cet homme à l’aspect, somme tout, plus que banal. Il s’était vu l’occasion inespérée de rectifier celui-ci par Torga, mais il lui avait échappé une fois encore. Tout était alors devenu clair. Le battre ne lui suffisait plus à présent.
Blizz. Jaden Dawnwalker doit mourir. Il doit souffrir. Il doit brûler, comme j’ai brûlé il y a tant d’années. Non. Pas encore.
Kan sentit ses dents grincer sous l’effet de la pression exercée par sa mâchoire. Il n’avait pas besoin de regarder au travers de la lunette de son arme pour observer le petit group qui se tenait devant la porte principale du palais. Comme prévu, la meneuse des Cloud-Riders, Enfys Nest, était présente, ainsi qu’au moins quatre de ses laquais à la tenue caractéristique. Le Nautolan était conscient que sa force de frappe était bien plus conséquente et le fait qu’elle ait préféré garder la majorité de son groupe en retrait lui décrocha un sourire.
Elle n’est pas venue se rendre. Une évidence. Une délicieuse évidence. C’était espéré.
Dina Holim était également présente aux côtés de Dawnwalker, deux droïdes dont celui qu’il avait neutralisé sur Dressel les suivaient. Cependant, il fut un peu déçu de constater l’absence de Liana Zin qu’il désirait ardemment rencontrer. Le dernier membre de ce petit groupe, en revanche, il ignorait totalement de qui il s’agissait et grogna. Il plaça son œil encore fonctionnel dans la lunette de son fusil et la visa. Les cheveux bruns coiffés vers l’arrière de son crâne, seules deux mèches tombaient de chaque côté de son visage. De stature moyenne, elle n’arborait pas le couleurs des Cloud-Riders et était vêtue comme la contrebandière moyenne, parfaite pour se fondre dans la masse. Pourtant, il y avait quelque chose, quelque chose qui le perturbait dans sa posture, son expression, son visage d’une étonnante banalité et ce regard déterminé.
Une apparence banale… Non, je connais ce visage. Ce visage cerné de flammes qui a hanté mes nuits.
La réalisation le frappa et il ne put retenir un éclat de rire. Derrière lui, deux mercenaires eurent un mouvement de le recul comme l’indiquèrent le faible son produit par leurs bottes claquant sur le sol de pierre.
— Blizz… Blizz… Tu l’as retrouvée, marmonna-t-il ravi par ce que cette découverte impliquait. La raison pour laquelle tu m’as quitté, la raison pour laquelle tu m’a trahi et laissé brûler. C’est une excellente surprise que tu m’offres.
Le mercenaire reposa son arme contre le mur et observa à nouveau un instant avant de se tourner vers les deux individus placés sous ses ordres. Leurs yeux le jugeaient, il en était conscient et cela l’amusait. Cela l’amusait qu’avec les quelques neurones qu’ils possédaient, ils se permettent de réfléchir à la personnalité de leur commandant et d’émettre un avis silencieux. Il dévoila ses dents étincelantes et les deux se raidirent.
La crainte. Voilà comment on mate toute réflexion, tout doute.
— Envoyer le droïde, ordonna-il sèchement.
Sans discuter, le plus petit des deux, un Klatooinien, s’exécuta et ouvrit une boîte dans laquelle se trouvaient deux petites sphères grisâtres munies de deux caméras. Il se saisit de l’une d’elles et la laissa s’envoler par l’une des ouvertures. La deuxième, s’éleva à son tour et se plaça au centre de la pièce. Durant quelques secondes, il ne se passa rien, alors qu’il observait son jumeau se déplacer vers le petit groupe en contrebas. Les Cloud-Riders levèrent leurs armes, mais leur cheffe ne bougea pas alors que l’objet se rapprochait d’eux.
Une volonté, de la détermination et plus d’esprit que ses larbins.
Il avait entendu parler d’Enfys Nest et les histoires héroïques qui l’entouraient. Des légendes de villages sauvés de l’oppression de criminels, de petites victoires contre les grands syndicats ou même contre l’Empire Galactique. Pour Tyren, c’était tout ce qu’elles étaient, des histoires, des succès insignifiants bien loin de la grandeur qu’il avait atteint à l’époque. Kan respectait la combattante et le respect qu’elle imposait aux autres, mais détestait voir de tels talents gâchés pour des idéaux aussi risibles. Nest menait en inspirant pas l’espoir. Or, selon le Nautolan, cela ne fonctionnait qu’un temps.
Amener l’espoir. Pitoyable. Que se passera-t-il lorsque leurs ennemis décideront d’arrêter de les laisser jouer et de les écraser ? Ils se cacheront. Ils l’abandonneront, car ils craindront cet adversaire et plus qu’ils célèbreront leur inspirante meneuse.
La petite sphère finit par atteindre l’insignifiante troupe qui était venue les défier. La femme casquée fit un pas en avant et Kan vit un hologramme apparaître devant elle, un hologramme qui ne la regardait pas directement.
— Nous vous dérangeons, peut-être, annonça une voix presque mécanique derrière lui.
Le Nautolan fixa un instant Jaden alors qu’une intense douleur lui traversait à nouveau le crâne. Il ferma les yeux pendant une seconde sans faire face à son interlocutrice puis, lorsqu’il eut enfin reprit le contrôle, il pivota avec un sourire de prédateur.
— C’est la raison même de votre présence ici, déclara-t-il en se dressant de toute sa hauteur qui lui permit de s’imposer face à l’hologramme.
Contrairement à Torga, il n’aimait pas user de subterfuges pour se faire passer pour plus imposant qu’il ne l’était. Kan Tyren était un géant parmi ses semblables et il ne lui était pas nécessaire d’agrandir artificiellement son image pour dominer ses rivaux. À dire vrai, il était persuadé qu’il aurait tout aussi bien pu y parvenir même avec une taille plus réduite. Néanmoins, il doutait qu’il le pourrait aussi facilement avec la jeune femme masquée qui lui faisait maintenant face.
— Je ne nous ferai pas perdre de temps en vous posant la question sur vos intentions, continua-t-il. Vous n’êtes pas venue vous rendre, ce qui signifie que vous désirez un affrontement. Une volonté noble et vertueuse, mais arrogante cependant.
— L’arrogance serait que votre maître décide de ne pas se rendre, lâcha Nest parfaitement droite.
Kan serra les dents à la mention du mot utilisé pour qualifier Torga et sa tête s’inclina légèrement dans une tentative de contenir la fureur qui ne demandait qu’à émerger. Durant quelques secondes, il s’imagina réduire le petit droïde hologramme à néant, se saisir de son arme et faire ravaler ses commentaires à la mercenaire, puis déchainer un torrent de flammes sur l’ensemble du groupe. Il ne le fit pas et maintint le contrôle sur ses pulsions.
C’est Blizz qui doit payer.
Le jeune homme devait payer et ce n’était pas en éradiquant tout ce groupe d’une simple pression qu’il y parviendrait.
— Une reddition ? Vous êtes bien naïve si vous pensez pouvoir obtenir une telle issue, se moqua-t-il en regardant un chronomètre. Je peux lui envoyer un message. Le temps qu’on en discute, je pourrai vous donner sa réponse d’ici… Disons un peu moins d’une vingtaine de minutes ?
Il se saisit de son arme et en vérifia visiblement la charge. Pour toute réaction, Nest tourna son regard derrière elle là où, Kan en était conscient, se trouvait Jaden Dawnwalker, puis elle hocha la tête et fit un signe. Au loin, le bruit de moteurs se rapprochant de la cour apparut et le Nautolan jeta un œil par l’ouverture qui lui donnait une parfaite vision de la zone. Quelques dizaines de speeders et autres engins venaient d’apparaître. Toutefois, à sa grande surprise, ils se stoppèrent au niveau des colonnes et des silhouettes en sortirent pour se rapprocher des otages.
Ils sont plus bêtes que je ne l’aurais cru. Blizz, as-tu déjà tout oublié ce que je t’avais appris ?
— Une véritable noblesse d’âme, je dois vous l’accorder, enchaîna Kan en tournant maintenant le dos à l’hologramme casqué. Une noblesse emplie de stupidité si vous pensez que je vais vous laisser faire aussi facilement. Je vous conseille de rappeler vos laquais.
— Je suis venu libérer tous ces gens que votre maître et vous exploitez sur cette planète, Tyren, le contra Nest déterminée alors que Kan tremblait encore une fois pour maintenir sa fureur. Je ne partirai que lorsque Torga et vous-même serez hors d’état de nuire et tous ceux qui nécessiteront notre aide en sécurité.
Kan soupira, le respect qu’il éprouvait pour l’humaine s’évaporant peu à peu. Après tout, peut-être était-elle bel et bien aussi naïve que la plupart de ces personnes qui se plaignaient de l’injustice de leur situation et pensait réellement pouvoir aller à l’encontre de l’ordre naturel des choses. Il y avait toujours eu les forts capables de prendre les rênes du pouvoirs et ceux qui n’en avaient pas la volonté. Dès que l’on décidait de les partager avec ces derniers, l’équilibre se brisait et la chute n’était que plus rude. Il l’avait appris à ses dépens.
— Vraiment ? ricana le Nautolan en se saisissant d’un petit dispositif. Dans ce cas, pourquoi les condamner tous aussi rapidement. Vous êtes une enfant qui a décidé de jouer à la guerre sans savoir à qui vous vous attaquiez et vous me demander à moi de plier le genou face à votre petite bande emplie d’espoir ? Vous me demandez à moi d’obéir à vos futiles revendications. Je vous croyais beaucoup plus maligne que cela, Enfys Nest. J’ai du respect pour vos compétences martiales et vos exploits, mais je réalise avec regret que vous n’êtes finalement qu’une gamine dépassée par un contexte bien trop complexe.
Cette fois, la rage c’était emparée de son ton et il s’était, machinalement, rapproché de l’hologramme de cette prétendue combattante de la liberté. La tension dans sa mâchoire faisait ressortir la douleur éternelle de ses blessures et il entendait son poing mécanisé grincer. Il leva la main tenant le petit dispositif qui lui permettrait de faire taire l’idiote qu’il avait face à lui. Nest ne répondit pas, aussi continua-t-il.
— Votre naïveté est ce qui mettra fin à votre cause. Votre incapacité à comprendre le tableau dans lequel vous vous trouvez fera s’effondrer ce pour quoi vous vous êtes battu. Un seul mouvement mal effectué dans un instant d’arrogance aura mené à votre chute et à celle de vos hommes. Je dois avouer être déçu par vous, mais aussi par ce cher Blizz que je me vais me faire un plaisir de revoir, une fois votre pitoyable escoaude réduite en lambeaux.
Kan pivota afin d’observer la scène qui se déroulait dans la cour, sous ses yeux. Des dizaines de silhouettes s’afféraient autour des colonnes afin de libérer ceux qui y étaient liés. Telle une ridicule fourmilière, il les voyait s’acharner à sauver des vies qui ne pouvaient l’être, puis il regarda le petit groupe au sein duquel se trouvait celui qui aurait dû se tenir à ses côtés aujourd’hui. En l’observant, le Nautolan trembla d’anticipation, il était à sa portée, mais suffisamment loin du rayon d’action des enfers qu’il s’apprêtait à déchainer.
Il survivra.
La déception s’empara, cependant, de lui.
— J’aurai préféré un véritable affrontement à un vulgaire massacre, maugréa-t-il pour lui-même.
Il pressa le bouton de l’appareil posé dans sa paume et attendit. Rien ne se passa. Il recommença avec le même succès et éclata d’un rire qui fit reculer ses deux subalternes.
— Des problèmes, Kan ? annonça une voix plus que familière derrière lui.
Tyren se retourna pour faire face à un nouvel hologramme. Celui du maintenant dénommé Jaden Dawnwalker. Le jeune homme lui faisait face sans sourire et se contentait de le contempler froidement. Il les avaient sous-estimés, à son grand plaisir. Il ignorait encore comment ils s’y étaient pris, mais ils avaient trouvé un moyen de court-circuiter son signal. Non, Jaden n’avait pas oublié ce qu’il lui avait appris. L’Alderaanien n’avait jamais pu effacer les événements du passé tout comme lui en avait été incapable et il continua de rire sans pouvoir s’arrêter.
— Des problèmes ? Oh, non, je suis ravi de réaliser que mon adversaire possède finalement bel et bien les ressources que j’espérais de lui et pourra m’offrir l’affrontement que je mérite.
— Ouais, ouais, bien sûr, l’affrontement, marmonna Dawnwalker en secouant la tête. Personnellement, c’est juste ta tête qui m’intéresse. Maintenant, c’est à mon tour.
Kan allait lui répondre, lui déclarer l’immense plaisir qu’il prendrait à l’affronter, puis l’écraser, mais n’en eut pas le temps. L’humain leva son blaster dans sa direction et tira. L’image disparut immédiatement et obligea le Nautolan borgne à se tourner, à nouveau, vers la cour. Dawnwalker s’était maintenant reculé de quelques pas. Devant lui, se trouvait désormais l’astromécano vert et blanc, celui qu’il pensait avoir envoyé à la casse sur Dressel. Incrédule, Kan s’appuya contre le mur et se saisit de son fusil. Il n’eut pas le temps de le pointer en direction de l’unité R2. Il y eut un bruit sourd et un projectile lumineux fila droit dans sa direction. Ses yeux s’écarquillèrent en une fraction de seconde, alors que l’information atteignait son cerveau et surchargeait son instinct de survie.
— Schutta ! jura-t-il alors qu’il effectuait en bond en arrière dans les escaliers.
Il se sentit heurter les deux gardes postés avec lui avant de rebondir contre les marches, puis il y eut l’impact, l’intense son de l’explosion et enfin le déferlement de flammes infernales qu’il craignait tant depuis qu’il avait rongé sa chair dix ans auparavant. Dans une continuation de son mouvement, il roula sans se préoccuper des chocs contre son corps et s’éloigna. Lorsqu’il arriva en bas, il se redressa sur un genou. Les murs et le plafonds tremblaient. Des gravats et de la poussière s’en détachaient et tombaient dans un inquiétant crépitement, alors qu’il entendait la structure extérieure autour de la porte s’affaisser. Des puits de lumière apparurent devant lui alors qu’il se levait, puis tout s’écroula ne laissant qu’une ouverture béante sur le côté de l’imposant portail de métal et une vue sur ses adversaires. Jaden Dawnwalker avait bien appris, pire encore il s’était amélioré et était devenu plus dangereux. Kan Tyren recula avec un sourire. Torga tomberait, il en était désormais persuadé, mais il tenait enfin l’affrontement qu’il désirait, la revanche pour laquelle son être entier brûlait. Autour de lui, les gardes du Hutt s’avancèrent prêts à défendre celui qui les payait. Kan, lui, recula, alors qu’il distinguait les silhouettes au travers de la fumée.
Viens me chercher.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Dim 04 Sep 2022 - 14:56   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu ! Avoir Dina ET Kan ? On se régale.

Le seul regret, c'est que j'en voulais plus de Dina, car on a eu peu de contenu sur elle en incluant la description du début. Mais c'était intéressant de vivre les actions de Jaden de son point de vue également. Elle voit que Jaden songe à Liana, mais du coup moi aussi, car la togruta baisse dans mon estime ! Je m'explique : tu soulignes rapidement le lien entre Liana et Dina, à raison car elles sont proches. Mais Liana, non seulement se détache de Jaden pour les raisons qu'on sait, mais ne tient pas compte de Dina, son amie, sans lui en parler ou quoique ce soit. En faisant un choix apparemment altruiste, Liana se comporte de manière égoïste à mettre Dina de côté.

Alors je ne sais pas si c'est ton intention, mais ce paradoxe de Liana qui se montre égoïste en cherchant à se montrer altruiste, même si ça me peine pour Dina, c'est très bien vu. Tout particulièrement parce qu'il rejoint mes convictions selon lesquelles l'altruisme est par trop surestimé car il ne s'agit rien de plus que satisfaire ses propres besoins malgré tout. Liana agit de cette manière, certes pour aider les plus démunis, mais également pour satisfaire sa quête de sens supérieur dans la vie.

Et de toute façon, c'est bien connu que si l'on n'est pas bien sympa avec Dina, ça ne me plaît pas. Liana, même si elle agit pour son propre bien, en oublie son amie, celle avec laquelle elle a vécu tant de choses. Elle a davantage vécu avec Jaden, on le sait, mais ils se dirigent vers une sorte d'antagonisme idéologique en quelques sortes. Dina, elle, ne lui a rien fait, mais elle est délaissée par Liana. Non seulement ça me peine pour Dina, mais si c'est ton intention, c'est aussi bien vu à propos de la relation Jaden/Liana qui n'impacte pas simplement eux deux, mais se répercute sur le reste de la famille. J'aime beaucoup, c'est précisément pour cela qu'on est impliqué.

Le fait que Jaden sorte son épingle du jeu grâce aux leçons de Kan est également une très bonne idée. Cela renforce à la fois l'antagonisme et le lien qui existait. Il était déjà clairement établi, mais ce genre de détails le renforce encore davantage, sous l'angle du fils prodigue qu'était effectivement Jaden, et de la trahison qui, plus qu'une violation des règles tacites du monde de la pègre, a témoigné d'une certaine vulnérabilité de Kan. Alors qu'il doit être fort, et affiché qu'il l'est, avoir perdu Jaden montre qu'il s'est affaibli.

Mais également que Jaden est la somme de plusieurs parties de ses différentes personnalité successive. Tout en montrant une nouvelle fois que Kan n'est pas Joe le rigolo, mettant en scène son paradigme du rapport de force animant son monde, antinomique à celui des combattants de grande vertus. Mais surtout, que ces derniers soient contraints de faire des compromis en apparence, ça c'est très pertinent.
Comme j'avais pas mal écrit dessus sur mes retours précédents, l'idéologie et la vertu sont une chose, mais la réalité frappe toujours à la porte, durement, lorsque l'on s'y attend le moins. Et c'est exactement ce que révèle cette scène ! Vivre cela sous les yeux de Dina, une femme qui a évolué mais résolument noble et juste, renforce le côté "oh mais quel vilain monsieur ce Kan" ! L'effet rend bien, même si Kan n'est pas simplement un vilain monsieur pour moi.

Et la suite le démontre ! Sa résolution couplée à un détachement au moment d'exécuter un otage, c'est top. Car les faibles ne comptent pas pour lui. On le ressent à chacune de ses actions, et j'aime beaucoup. Mais surtout, seule une chose compte : Jaden, et tu nous le montres encore plus clairement ici. La formalisation que la défaite seule ne sera pas suffisante. Les enjeux sont officialisés, et les augures sont tout sauf prometteuses ! La tension est déjà présente alors que le conflit ne fait que débuter. Mais surtout, le coup de pression que j'ai ressenti lorsque son regard se pose sur Cassie. Dès cet instant, je me suis dit c'est sûr qu'il va relever la ressemblance à Jaden. Et en suivant son canal d'interprétation, c'est confirmé quelques instants plus tard ! Ce que cela laisse présager pour la suite... Comme si le bougre avait besoin de cela pour faire souffrir Jaden.

Le "face à face" avec Enfys Nest était tout aussi intéressant. Elle me dérange moins, mais je sens que dès qu'elle va passer à l'action, ça va changer. Pour moi, Kan devrait la pourfendre les mains dans le dos compte tenu de la dimension qui les sépare, sans même parler d'échelle de puissance. Mais la manière dont Kan parvient à éprouver du respect à son égard, fait sens avec son paradigme de la puissance comme échelle de valeur.

A chaque nouveau détail que l'on obtient sur lui, il me fait de plus en plus songer à Brogus, et je crois que c'est pour cela que je l'aime tant. Ils sont bien sûr très différents, mais les points qu'ils ont en communs sont assez fondamentaux, surtout dans la caractérisation de ce qui fait d'eux des êtres implacables. Bref, je me doute qu'il est voué à succomber, mais entre DT-K17 dans le tome 1 et Kan ici, j'aime beaucoup. Sans compter que, même si ces deux persos occupent une place similaire narrativement, ils possèdent des éléments et des subtilités différentes.

Kan qui éprouve même une satisfaction malsaine en constatant que Jaden a bien retenu ses leçons, même si cela joue en sa défaveur, rajoute à ce que j'ai dit plus haut. On avait déjà été servis, mis voilà qu'un nouvel élément améliore plus encore la chose. Il comprend que Torga va tomber, et en retire la satisfaction qu'il va tout miser pour sa vengeance, sans avoir à se préoccuper du reste. Comme si le bougre n'était pas suffisamment un danger, à présent il va pousser la situation où un seul en sortira.

Bref, que de bonnes choses pour ce chapitre ! Un seul souhait, c'est espérer que la suite ne tarde pas à arriver ! Lol
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar LL-8 » Lun 05 Sep 2022 - 19:28   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Le retour des vauriens !
J'ai beaucoup aimé. La partie sur Dina était un peu courte et j'ai trouvé que tu ne saisissais pas assez l'opportunité de pouvoir écrire de son point de vue, mais j'ai beaucoup aimé quand même.
Et Kan Tyren ! Un villain comme tu sais les faire ^^ Hâte de voir cet affrontement final qui, on le devine, sera tout sauf classique !!
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1225
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 06 Sep 2022 - 10:52   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hey, merci du retour !

Loucass824 a écrit:Le seul regret, c'est que j'en voulais plus de Dina, car on a eu peu de contenu sur elle en incluant la description du début.

LL-8 a écrit:La partie sur Dina était un peu courte et j'ai trouvé que tu ne saisissais pas assez l'opportunité de pouvoir écrire de son point de vue, mais j'ai beaucoup aimé quand même.

Je le voyais venir, car je n'avais pas forcément prévu de switcher sur Tyren à la base, ce qui me laissait plus de temps pour Dina. Au final, j'ai fait le choix de couper en deux pour présenter certains aspects de l'antagoniste et sa vision de son adversaire et je me suis auto-frustré en me disant qu'il y avait plusieurs aspects de la vision de Dina que je repoussais à ce moment. Car oui, ne vous inquiéter par, ce que je voulais faire là, je le ferai plus tard concernant Dina :D

Loucass824 a écrit:Mais Liana, non seulement se détache de Jaden pour les raisons qu'on sait, mais ne tient pas compte de Dina, son amie, sans lui en parler ou quoique ce soit. En faisant un choix apparemment altruiste, Liana se comporte de manière égoïste à mettre Dina de côté.

Pour vraiment saisir le geste de Liana, il faudra son point de vue (et il ne va pas tarder), mais oui là sur le coup, Liana les a lâchés sans rien dire et ça ne lui ressemble pas. D'autant qu'elle n'en a parlé qu'à Jaden... :think:

Loucass824 a écrit:Le fait que Jaden sorte son épingle du jeu grâce aux leçons de Kan est également une très bonne idée. Cela renforce à la fois l'antagonisme et le lien qui existait.

Là non plus, je n'en dis pas plus, mais cet effet de miroir n'est pas là pour rien et tu relèves aussi quelques aspects intéressants. d'ailleurs. :cute:

Loucass824 a écrit:Bref, que de bonnes choses pour ce chapitre ! Un seul souhait, c'est espérer que la suite ne tarde pas à arriver ! Lol

Pas encore écrit, mais j'ai enfin plus de temps. Donc assez confiant qu'il arrive le week-end qui vient :oui:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 06 Sep 2022 - 11:29   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 30 lu !

Quelles belles scènes !! Une réussite totale, avec des retournements de situation en veux-tu en-voilà, une Dina mise en avant (mais pas trop) et la confrontation entre Jaden et Kan Tyren qui annonce de bien belles choses pour la suite et fin de ce troisième tome !

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Dim 11 Sep 2022 - 16:58   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Tout d'abord merci pour les commentaires L2. Je vois que tu as apprécié le 30e chapitre. J'espère donc que cela sera aussi le cas avec celui d'aujourd'hui. Bonne lecture !

Chapitre 31

6 av.BY
Makeb, Système Makeb


L’explosion fut suffisante pour faire trembler la paroi rocailleuse contre laquelle Liana était plaquée depuis maintenant quelques minutes et elle resta immobile. Les vibrations continuèrent pendant plusieurs secondes, puis vinrent des bruits de chocs plus éparses qui furent finalement remplacés par des cris lointains. Siuu, à ses côtés, avait les yeux écarquillés tout comme une jeune humaine aux cheveux roses, alors que Katooni, Red et Mareel semblaient bien plus calmes.
— J’imagine que c’est le signal, supposa la Tholothienne en levant un sourcil.
Pour toute réponse Liana hocha la tête. Leur groupe s’était mis en position à peu près au même moment que celui d’Enfys Nest. Ils avaient volé bas, dissimulés entre de petits espaces tortueux sous les conseils d’Ellie, l’humaine qui les accompagnait. Cette dernière, danseuse suffisamment réputée pour être invitée chez un baron du crime local, leur avait indiqué l’entrée secrète empruntée par les larbins haut placés du Hutt qui désiraient s’esquiver en douce seuls ou en plaisante compagnie. Le regard de dégoût qu’elle avait depuis leur arrivée n’avait, d’ailleurs, pas disparu et la petite Togruta ne pouvait qu’en deviner la cause avec la même aversion. Pourtant, elle les accompagnait encore, là où elle aurait pu se contenter de leur indiquer l’accès et Liana la respectait grandement pour cela. Elle désirait prendre les choses en main, être l’un des maillons essentiels à la chute de Torga et de ses sbires.
Faire partie de la cause. Sauver des vies.
Voilà pourquoi ils étaient ici, pour cette raison qu’elle n’était pas avec Jaden. Parmi les résidents de Makeb, certains avaient travaillé au palais et avait pu le parcourir bien plus que Torga ne l’aurait certainement permis. C’était le cas d’Ellie. L’humaine avait été emmenée dans certains des étages inférieurs, là où étaient retenus la plupart des esclaves et prisonniers du Hutt dont le nombre était particulièrement conséquent depuis que sa chute avait amplifié sa paranoïa. Lors de l’affrontement, ils demeureraient vulnérable si celui-ci venait à pencher en faveur d’Enfys Nest, mais plus encore il s’agissait d’esclaves qui méritaient que l’on se préoccupe d’eux. C’était pour cette raison que Liana avait accepté de rejoindre Siuu Linn. On lui avait offert l’occasion de faire pour d’autres ce que Jaden avait fait pour elle et il lui était impossible de rejeter cette occasion. L’assaut mené par les Cloud-Riders leur donnait un temps précieux pour mener à bien leur mission et sauver ces vies. Peut-être pourraient-ils même faire sortir tout le monde sans affrontement, s’ils pouvaient agir suffisamment rapidement.
— Autant ne pas s’attarder ici, déclara Katooni en s’approchant d’un pan du mur pour y déplacer une section que même Liana n’avait pas remarqué.
Ellie eut un hoquet de surprise en constatant le sens de l’observation de la meneuse de leur petite équipe et la fixa d’un air impressionné.
— Je ne vous avais pas dit où il était, murmura Ellie.
Katooni haussa les épaules.
— Simple coup de chance.
Bien sûr.
La Tholothienne se décala néanmoins pour laisser la place à la jeune femme, qui prit un court instant pour comprendre qu’elle avait besoin d’elle pour entrer le bon code d’accès sur le terminal nouvellement révélé. Lorsqu’elle s’exécuta, quelques sons vinrent précéder un sifflement et l’apparition d’une ouverture dans le mur. Mareel Finn eut un signe de tête et se pencha légèrement dans le nouvel accès avant d’y disparaître, suivi par Siuu. Rien ne se passa et Liana s’engagea à leur suite. Un escalier descendait sur quelques mètres dans un tunnel grossièrement taillé dans la pierre et bien trop inconfortable pour un Hutt, une preuve évidente de l’aspect non-officiel du passage. Elle alluma une lampe qu’elle fixa à une poche de son veston et dévala les marches avec prudence. Derrière elle, une nouvelle série de pas presque inaudibles se fit entendre et elle finit par rejoindre Mareel et Siuu sur un terrain plus plat. La lumière qu’ils projetaient était juste suffisante pour apercevoir l’extrémité du passage, ce qui ne la surprenait pas étant donnée leur proximité avec le palais. Au moins, il ne perdrait pas trop de temps à atteindre leur objectif.
— Une question, petite, demanda la voie de Red derrière elle.
— Importante ? répliqua-t-elle en faisant quelques pas supplémentaires à la suite de la Twi’lek.
— Plus de la curiosité. Votre unité R2, elle en a encore beaucoup des surprises de ce niveau ou on arrive gentiment au bout ?
Liana afficha un léger sourire, mais resta totalement impassible.
— Je crois que celle-ci était la plus… intense, mais je peux t’assurer que tu n’as pas encore tout vu.
— Je vois, réfléchit un instant l’ex-militaire sur un ton pensif. Et moi qui trouvais Dawnwalker imprévisible et dangereux.
Comme toute l’équipe.
Cette pensée lui fit marquer un bref et presque imperceptible temps d’arrêt dans sa progression. Son équipe n’était pas avec elle en cet instant. Pour la première fois depuis des années, elle s’était intentionnellement séparée de Jaden, poussée par une volonté qu’elle avait encore de la peine à comprendre. Son ami n’avait pas approuvé. Pire encore, Liana avait très vite réalisé qu’elle l’avait blessé malgré le fait qu’il ne l’avait pas retenue. Elle se demandait encore si elle serait restée avec lui s’il avait insisté et, pour cette raison, elle le remerciait de ne pas l’avoir fait, de l’avoir laissé décider par elle-même.
Et Dina, Zoomer, Deevee ? Est-ce qu’ils vont s’en sortir ?
Liana se mordit la lèvre en pensant à ses autres amis. Il lui avait fallu tout son courage pour demander à Jaden de la laisser partir avec Siuu pour cette mission et elle n’avait pas eu la force d’en discuter avec Dina également. La Brentaalienne et elle-même s’étaient rapprochées lors des dernières années et plus encore pendant les deux mois qui avaient précédés la traque de Jaden. La jeune femme avait su gérer ses pulsions et la remettre sur la bonne route lorsque ses émotions étaient venues à déborder. Dina aurait sûrement été capable de la raisonner, mais elle se demandait si elle aurait agi de la même façon que son ami.
Elle m’aurait dit de suivre mon instinct et mon instinct m’éloigne de Jad. Ai-je eu peur qu’elle ne me le confirme. Pourquoi est-ce que je pense à cela maintenant ? Ce n’est qu’une mission. Nous allons nous revoir après, pas vrai ?
Liana continua de suivre Siuu dans l’étroit tunnel. Elle avait évité de penser à tout ce conflit émotionnel qui la traversait depuis qu’elle avait fait la connaissance de la cellule de Katooni. Pourtant, maintenant qu’elle se trouvait dans une situation qui n’allait pas tarder à devenir compliquée et lors de laquelle tous ses sens devraient se trouver en alerte, elle doutait. Elle avait choisi de répondre à la demande d’aide de Siuu et il lui fallait en assumer les conséquences. Jaden avait son objectif et elle avait le sien. Cependant l’impression qu’elle avait emprunté un croisement différent ne la quittait pas.
— Encore une porte, signala Mareel Finn deux mètres devant elle.
Liana sentit quelqu’un la pousser légèrement dans le dos et une mèche de cheveux rose chatouilla l’un de ses lekkus alors qu’Ellie se frayait un chemin. L’humain pianota sur un panneau et, cette fois, rien ne se produisit. Dans un juron, elle recommença avec la même efficacité, puis donna un coup rageur contre le mur.
— Ils ont changé le code d’accès, indiqua-t-elle à haute voix ce que Liana avait déjà deviné.
— Génial, maugréa la Togruta. Un moyen de le forcer ?
— C’est un accès relativement sécurisé et utiliser la force brute dans un espace aussi confiné n’est pas recommandé, répondit l’humaine avec une grimace.
— Cela veut dire qu’on est bloqué juste de l’autre côté de la porte d’accès au palais ? siffla Siuu visiblement sur les nerfs.
Katooni s’avança en fronçant les sourcils, puis posa une main contre la paroi en contemplant l’appareil, puis elle ferma les yeux un instant avant de les rouvrir.
— Pas forcément, annonça-t-elle sans les regarder. Il y a peut-être quelque chose à faire.
Liana l’observa perplexe, alors qu’elle approchait ses doigts du mécanisme, sans toutefois tenter d’entrer la moindre commande. Les autre n’émirent aucune objection et seule Ellie partagea la posture perplexe de la Togruta.
— Elle compte faire quoi ? demanda discrètement Liana à Siuu.
La Twi’lek orienta ses yeux dans sa direction, un sourire en coin.
— Nous libérer la voie, répondit simplement cette dernière. Ne me demande pas de t’expliquer, j’ai arrêté d’essayer de comprendre. Disons que Tooni dispose d’une impressionnante capacité à résoudre des situations jugées impossible. Je lui fais confiance.
En finissant ses explications, Siuu s’était adossée à la paroi et Liana l’imita tout en croisant les bras.
— Ouais, c’est placer le succès de notre mission et la vie de tous ces gens dans un espoir de miracle.
— L’espoir, exactement, confirma Siuu avec sérieux. La foi, appelle cela comme tu le désires. J’ai confiance en Tooni et en sa capacité de réaliser l’impossible, tout comme elle croit en nous pour faire de même.
— Jad dirait que ce n’est pas parce qu’on croit pouvoir soulever une montagne qu’on peut forcément le faire, se moqua cependant Liana.
— C’est vrai, il la ferait sûrement sauter, répliqua la Twi’lek pourtant sans agressivité cette fois avant de constater que Liana n’avait pas répliqué. Je réalise que je ne t’ai pas réellement remerciée d’avoir choisi de nous accompagner. Cela n’a pas dû être facile de prendre cette décision.
La Togruta inclina la tête et tenta de déchiffrer les intentions de Siuu, mais ne put y lire qu’une compassion à laquelle se mêlait un certain regret.
— C’était la chose juste à faire, déclara Liana à mi-voix. Jad peut se débrouiller sans moi pendant quelques minutes. Il s’en est très bien sorti pendant deux mois.
— Je ne crois pas, commenta la jeune Twi’lek à sa grande surprise. Je veux dire… Je ne suis pas une grande admiratrice du type, mais quelque chose a changé depuis que vous avez débarqué avec la rouquine. La relation que vous avez, votre équipe, ressemble beaucoup à celle que nous avons. Tu comptes beaucoup pour lui et quand je vois cela, je commence à penser qu’il ne peut pas être aussi terrible qu’il a essayé de nous le faire croire.
Liana ne put retenir un léger rire.
— Jad est compliqué à cerner au début, avoua-t-elle. Il m’en a fait baver les premiers jours.
— Tu m’étonnes.
La réponse de Siuu était amusée et elle s’était imperceptiblement rapprochée. Malgré sa méfiance habituelle, Liana n’éprouvait pas de difficulté à parler à la Twi’lek. Elle la comprenait. Toutes deux avait été les esclaves d’un criminel ivre de pouvoir et avaient été prises au piège jusqu’à ce que quelqu’un ne vienne leur offrir une nouvelle vie.
Si cela avait été Katooni qui m’avait secourue, il est fort probable que je serais à la place de Siuu aujourd’hui.
— Nous ne sommes pas si différentes, constata Siuu pour faire écho à ses pensées. À la différence que ton ami n’est pas conscient de la possibilité que nous avons de nous opposer à ceux qui ont la main mise sur la galaxie. Torga n’est qu’une étape. C’est l’Empire que nous devrons réussir à faire plier si nous désirons enfin connaître la paix.
Quelques jours plus tôt, Liana aurait éclaté de rire. Pourtant, en cet instant, elle percevait la détermination intense dans la voix de l’ex-esclave. Elle croyait en son mouvement et était persuadée qu’il leur était possible de s’opposer à la principale puissance qui contrôlait la galaxie. À sa grande surprise, Liana aussi commençait à les comprendre, mais non seulement également à envisager que leur objectif valait la peine de se battre. Certes, ils restait utopique de croire que seuls quelques individus emplis de bravoure et de détermination était à même de faire tomber des adversaires aussi puissant que les Hutts ou l’Empire. Pourtant cela ne semblait pas les arrêter, ils savaient pouvoir compter les uns sur les autres, poussés par, non pas l’énergie du désespoir, mais celle décuplée par l’espoir. Leurs objectifs étaient presque impossible à atteindre. La jeune Togruta y pensait à chaque instant, à chaque fois que le doute la rongeait.
Pourtant… Pourtant, je suis ici, sur le point d’entrer par une porte secrète dans la palais d’un baron du crime. Je suis ici à me préparer à l’affronter et à le faire tomber. D’autres ont percé une brèche dans ses murs et l’attaquent frontalement. Torga n’a jamais été aussi proche de s’effondrer. Même les Hutts peuvent être vaincus.
Cette idée était dangereuse. Les grandes familles de Hutta le réaliseraient très vite et ne manqueraient pas de punir ceux qui étaient à la source de cette perturbation. Enfys Nest, Katooni, Siuu venaient de peindre une cible nien trop grande sur leur dos et c’était pour cela que le plan convenait d’épargner le répugnant baron du crime. Humilier un Hutt était une chose, l’assassiner en était une autre et elle espéra que Jaden l’avait bien compris. Son ami voulait mettre fin à la menace qui pesait sur eux, mais sans doute était-il aussi conscient qu’elle que se débarrasser de Torga ne signifiait pas forcément le tuer. Il y eut, ensuite, un son qui leur indiqua que Katooni était venue à bout de la porte et Siuu se leva. D’un geste, Liana attrapa son bras avant qu’elle ne s’éloigne. La Twi’lek se figea.
— Tu y crois ? demanda la contrebandière. Que l’Empire et toutes les pourritures qui peuplent la galaxie peuvent tomber ?
Siuu lui sourit affectueusement et une lumière brilla dans son regard.
— Oui. Lorsque les gens auront enfin le courage de se battre pour leurs convictions, je suis persuadé que nous pourrons les faire chuter. Katooni n’est pas une Cloud-Rider, tout comme moi, il y en a d’autres.
D’autres ? Qui ? Où ?
La curiosité la gagnait et une excitation à laquelle elle ne s’attendait pas réellement la gagna, mais elle ne posa pas de questions et une inquiétude qui la rongeait depuis son arrivée sur la planète ressurgit.
Cassandra. Lorin Pelton. Ils font partie de l’Empire, leur ennemi. Si je l’ai remarqué, eux aussi et que se passera-t-il si je les laisse agir librement ? Je dois lui dire, même si cela condamne la sœur de Jad ?
— Skip dit que la voix est libre, annonça soudainement la voix de Mareel.
Siuu reprit une expression concentrée et partit à la suite du reste de l’équipe, immédiatement suivie par Liana qui passa la porte pour arriver dans un couloir parfaitement éclairé. Les lumières blanches se reflétaient contre les parois de roche claire, mettant parfaitement en valeur des bannières exhibant la marque de clan de Torga, ainsi que celle d’une autre grande famille hutt. Au loin, la Togruta perçut plusieurs détonations qui témoignaient de l’affrontement qui faisait rage. Ses pensées se dirigèrent vers Jaden, vers Dina, Zoomer et Deevee. L’espace d’un instant, l’envie de les rejoindre, de combattre à leurs côtés la saisit et elle dut résister. Son attention se fixa à nouveau sur ses alliés du moment, guidés par Ellie. Cette dernière les menait au travers des couloirs avec confiance. Parfois, elle marquait une courte pause, replaçait une mèche rose, puis reprenait avec détermination. Derrière elle, Katooni était particulièrement attentive. Il y avait quelque chose que Liana n’aurait pu décrire chez la jeune meneuse. Une capacité à inspirer évidemment, mais la Tholothienne possédait également une autre force qu’elle ne parvenait pas réellement à saisir, une force qui encourageait Liana à la suivre. Quelques années auparavant, elle n’aurait pas imaginé s’éloigner de Jaden mais, en cet instant, elle savait qu’elle était exactement à l’endroit où elle devait être.
C’est étrange.
Ellie fit alors signe de s’arrêter lorsqu’ils arrivèrent près d’un escalier. À l’heure actuelle, ils n’avaient pas rencontré un seul adversaire et la contrebandière en déduisit que Torga et Tyren avaient certainement jeté toutes leurs forces contre Nest et ses hommes. Un nœud ne forma dans son ventre lorsqu’elle pensa à ses amis qui se trouvaient justement avec la jeune femme. Devant elle, Mareel s’accroupit et murmura quelques mots, puis se redressa. Personne ne bougea et Liana résista à l’envie de demander de plus amples informations. Après une trentaine de secondes, le Duros répéta la même manœuvre et leva quatre doigts.
Quatre gardes. Comment le sait-il ? Skip ? Non…
Katooni hocha la tête et fit signe à Liana de la suivre. Elle s’exécuta immédiatement. La Togruta était silencieuse, mais l’autre jeune non-humaine l’était encore plus, ce qui n’aurait pas dû être possible. Aucun son, ni bruissement n’était audible pour l’ouïe pourtant développée de Liana. Aucune vibration ne venait alerter ses montrals. En ce moment, il lui semblait que le vent refusait même de se retrouver poussé par les mouvements de la Tholothienne.
On dirait presque qu’elle n’est pas faite comme la plupart d’entre nous. Arrête de réfléchir ! Concentre-toi.
Liana se ferma à toute pensée aussi triviale et suivit la meneuse sans faire le moindre bruit. Elle resta attentive à la moindre imperfection sur les marches rendues grises par le passage régulier et qui aurait pu trahir sa présence par un placement mal placé de son pied. Elle observa la position des lumières qui pouvaient s’avérer capable de projeter son ombre plus avant et finit par atteindre le sous-sol. Des bruits de voix résonnèrent, mais elle ne parvint pas à entendre les paroles immédiatement. Néanmoins, elle fut capable de comprendre que le ton n’était pas celui qui aurait été utilisé si leur présence avait été révélée et elles continuèrent. Les grognements et autres sifflements se précisèrent et des mots devinrent audibles, puis elle vit une imposante silhouette se dessiner contre un mur. Katooni se figea en même temps qu’elle et elles s’accroupirent plus encore. La Tholothienne se propulsa derrière une caisse avec une célérité impressionnante et Liana profita de l’espace qui lui était laissé pour s’approcher de l’intersection.
— Moi je dis que ça sent pas bon, grogna une voix rocailleuse.
— Tu crois vraiment que c’est cuit pour le boss ? répondit une autre voix encore plus rauque. Le nouveau capitaine, le Nautolan, il me donne des frissons à chaque fois que je le vois. Vu ce qu’il a fait à Navoo, je ne donne pas cher de la vie de ceux qui se trouvent à la porte principale et qui ont bien dû l’énerver.
— T’as entendu l’explosion, le contra un autre aux intonations plus fluettes. Ces tarés ont réussi à faite sauter le mur avec je ne sais quelle arme. Ce n’est pas des mercenaires comme les autres, moi je te le dis. On devrait prendre quelques-uns de ces esclaves, se barrer et les revendre.
Tout en écoutant la conversation, Liana s’était légèrement penchée pour apercevoir la source de la discussion. Rapidement, elle aperçut les trois Weequays, ainsi qu’un humain de petite taille, mais lourdement armé. Cependant, ce fut la vision des diverses cellules encore remplies qui l’interpela.
On avait raison. Il y a encore des gens à secourir. On doit les sortir d’ici.
— Tu plaisantes ? s’exclama le second Weequay. Voler le boss ? Je devrais t’arracher la langue pour avoir osé suggérer ça.
— Ah ouais ? répondit l’humain en posant une main sur son blaster. Et si j’ai raison et qu’il perd, tu ne serais pas content d’être loin avec une certaine assurance de pouvoir recommencer quelque part confortablement ?
— Ce n’est pas la question, les coupa le troisième non-humain. On est payé pour garder les esclaves importants. Tyren en a déjà pris suffisamment pour les faire exploser, le boss aimerait encore en avoir à disposition pour quand tout cela sera fini.
Derrière son abri, Katooni venait de dégainer une vibrolame. Sans un mot Liana, porta la main à sa botte pour se saisir de son propre couteau, une arme que Jaden lui avait offert lors de leur première rencontre dans des circonstances qui l’avait marquée à jamais.
— Et tu penses que ça va finir quand tout cela ? rétorqua l’humain plus agressivement.
— Maintenant.
Katooni avait prononcé autant ces paroles comme une réponse que pour signaler à Liana de passer à l’action. La Togruta n’hésita pas. Le plus massif des Weequays n’avait pas encore eu le temps de se retourner lorsque la lame la Tholothienne vint se loger dans sa nuque, lui ôtant instantanément la vie. Liana ne perdit pas de temps à être impressionnée par la vitesse de son alliée et prit l’humain pour cible. Elle bondit et visa la main qui tentait de se saisir du blaster. Il hurla lorsqu’elle l’entailla profondément, puis gargouilla lorsqu’elle lui trancha la gorge dans un deuxième mouvement. L’homme n’était pas encore mort, mais était désormais condamné. La prédatrice l’ignora et pivota. Le deuxième Weequay s’était rapidement ressaisit et s’était emparé d’une hallebarde dans un juron. Il décrivit un arc de cercle, mais Liana plongea. Seul un souffle un peu trop prononcé à son goût vint toucher sa peau et elle frappa à l’arrière de la cheville. Une faible résistance, rapidement éliminée, vint témoigner de l’impact qu’elle venait d’avoir sur le tendon. Le poids de son adversaire lui fit mettre un genou à terre, mais il balaya une nouvelle fois l’espace qu’elle occupait. Le coup la frôla, déchirant légèrement la manche de son blouson, mais elle était encore indemne. Elle s’élança à nouveau, mais son adversaire était plus rapide qu’elle ne l’avait pensé. Il se propulsa un peu en arrière et elle ne fit que lui entailler le front. En pivotant, la vaurienne put voir le rictus empli de rage et de douleur du garde qui s’apprêtait à contre-attaquer, puis la surprise dans son regard lorsqu’il se figea inexplicablement. Lorsque Liana, se jeta en avant pour en profiter, la terreur habitait désormais les yeux sombres du non-humain avant qu’elle ne s’estompe dans une expression dénuée de vie. Essoufflée, Liana se redressa, son couteau ensanglanté toujours dans la main. Plus loin, elle aperçut les deux autres cadavres aux côtés desquels se tenait Katooni qui, dans un bref mouvement, baissa un bars tendu dans sa direction.
C’est… N’y pense pas.
Liana s’efforça de contrôler la fréquence de sa respiration et remercia son alliée d’un signe de tête, qui fit de même. Elle la rejoignit et elles se rapprochèrent ensemble des cellules.
— Skip, va prévenir Mareel, annonça soudainement Katooni.
Cette fois-ci, Liana entendit un bruit de grattement, alors qu’un bref scintillement passait d’une paroi aux escaliers qu’elles avaient empruntés un instant plus tôt.
La fatigue ou ce maudit machin existe-t-il bel et bien ?
Elle continua néanmoins de suivre la Tholothienne et observa les prisonniers présents derrière les barreaux. Par réflexe, leur première action fut de se reculer avant que lun d’entre eux, un Twi’lek au tient orange et dont l’un des lekkus était tranché à la base, n’ose s’approcher avec méfiance.
— Ils sont morts ? Qui êtes-vous ?
— Je me nomme Katooni, annonça la Tholothienne sans hésitation, et voici Liana Zin. Nous sommes avec les Cloud-Riders.
À la mention du nom de l’organisation d’Enfys Nest, des murmures inattendus s’élevèrent parmi les captifs, mais le Twi’lek fixa soudainement Liana.
— Zin, vous êtes Liana Zin ? demanda-t-il.
Intriguée, mais aussi inquiète d’être reconnue, la Togruta s’approcha en tentant de se rappeler si elle avait déjà pu rencontrer cet individu.
— Vous me connaissez ?
— Non, répondit simplement le prisonnier, mais j’ai entendu votre nom. Il l’a mentionné plusieurs fois en venant choisir qui serait exécuté. Il veut votre mort avec tellement de rage.
— Qui ? tenta Liana qui commençait avoir une idée de qui le non-humain parlait.
— Oh, j’ai vu de la rage, de la folie, de la fureur et de la sauvagerie chez bien des invités de ce palais, mais rarement les avais-je vu avec tant d’intensité chez une seule et même personne. Ce Nautolan. Il n’arrêtait pas dire qu’il avait un plan spécial, qu’il était prêt à vous accueillir, vous et… Holim, je crois, que vous étiez la clé.
— Pour quoi ? cracha-t-elle soudainement avec une peur nouvelle.
— Blizz, murmura soudainement le Twi’lek.
Une décharge parcourut soudainement le corps de la jeune non-humaine et ses lekkus vibrèrent avec intensité, alors que l’adrénaline emplissait ses veines. Elle n’entendit pas les cris de Katooni qui tentaient de la stopper, ni ne vit Siuu, Red, Ellie ou Mareel lorsqu’elle passa à côté d’eux. Elle ne réalisa pas comment elle avait pu gravir ces escaliers sans se sentir essoufflée, ni ne vit les quatre hommes aux visages en partie familiers tapis contre une paroi. Seule une pensée occupait son esprit.
Jad. Il veut le piéger ! Je dois le rejoindre !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 12 Sep 2022 - 14:26   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

C'est lu !

Assaut sous le prisme de Liana donc. C'est amusant, enfin façon de parler, la manière dont ils s'infiltrent pour Liana. Cette esclave qui semble connaître les recoins cachés, pour les raisons que l'on sait... Cela le fait repenser aux flashback de Liana dans le tome 2, où on découvre son ancienne vie au moment où elle rencontre Jaden. Je ne sais pas si c'était voulu, mais ça m'y a fait pensé.

La manière de voir les "exploits" de Katooni du point de vue de Liana est sympa aussi, qu'elle ne sache pas qu'il s'agisse de la maîtrise de la Force, que nous on le sache, ce qui confère une aura particulière au perso sans que cela sorte du contexte car on sait de quoi il retourne. Belle manière d'inclure la Force tout en paraissant abstrait pour la majorité des persos. D'ailleurs je me demande une chose. Le fait que Jaden soit sensible d'une certaine manière est mis de côté ? Là où c'était plus ou moins amorcé au sein du tome 1, puis bien plus présent dans le tome 2, cela passe presque à la trappe ici. Je comprends bien que ce n'est pas le propos de la trilogie, mais c'est une piste qui me paraît un peu inachevée du coup.

Et même lorsque Zoomer n'est pas présent, une simple allusion au détour arrache un petit rire systématique. Ça c'est cool aussi !

Vint enfin l'instant où elle se pose des questions vis à vis de sa famille cette bougresse de Liana ! En définitive, j'avais bel et bien devancé ton récit au chapitre précédent sur ce point. Il était temps de songer à la pauvre Dina ! Mais non, trop occupée à sauver la veuve et l'orphelin... Comme je me disais, combattre au nom de la grande vertu, c'est bien beau, mais on en oublie sa famille. Et c'est justement parce que Dina aurait été compréhensive avec elle qu'elle aurait dû lui en parler ! Ne pas être correct avec Dina, c'est toujours un bon moyen pour perdre des points avec moi. Mais le pire arrive plus tard, j'y reviendrai...

Elle expérimente enfin la compréhension qu'on avait entre elle et Siuu qui se trouve formalisée par la twi'lek elle-même. J'ai tout de même apprécié que son ancienne vie lui laisse une trace dans son canal d'interprétation. A mesure qu'elle prend conscience de ce qui la rapproche de tous ces gens, et de Siuu en particulier, elle se fait la réflexion que gagner ce combat n'implique pas de gagner tout court. Il ne s'agit que d'une bataille et non de la guerre si elle s'engage dans cette voie. Et elle parvient à percevoir ce que cela implique. Le fait d'être des fugitifs recherchés encore plus activement, la menace que cela fait peser sur tous ceux dont elle s'approchera, ect...
Pour moi, plus qu'un simple doute qui est effacé lorsque la gagne ce sentiment d'euphorie de se battre dans le camp des gentils, il s'agit d'un rappel de discernement véridique. Elle participe à donner un bon coup de pied dans un nid de frelons, et elle pense déjà aux conséquences. Ce qui est plus que légitime, car énormes conséquences il y aura. Et si Enfys Nest et les siens s'en contrefichent un peu, il faut bien que quelqu'un s'en préoccupe tout de même !

Mais arrive la presque catastrophe... L'envie de révéler qui est vraiment Cassie ?! Alors là... Elle vire mal cette bougresse ! S'en prendre à Dina ET à Cassie ?! Qu'elle prenne garde quand même... Ça file un mauvais coton tour ça... Lol il y a aussi ce fameux Skip, qui dans une certaine mesure symbolise le degré d'engagement psychologique de Liana. Plus elle s'implique et se focalise sur la nouvelle lutte qu'elle vient de rejoindre, et plus cette chose étrange et singulière lui paraît réelle. Encore une fois, je ne sais pas si c'est l'intention, mais c'est ma perception.

La partie castagne est bien plaisante ! A coup de slash bien sanglant, discret et mortel, pas le temps de faire du sentiment, c'est méthodique, j'aime beaucoup.

Mais là où tout le monde est séparé, la famille va vite se regrouper. Liana, que tu avais pris le soin d'éloigner, va débarquer vers Jaden. Elle va certainement arriver à un moment critique, pour une conséquence plus critique encore ! Diable, c'est autant prometteur qu'inquiétant... On sent que le basculement vers sa nouvelle lutte n'est pas complet, et que l'attachement à sa famille n'est pas une chose que l'on oublie avec de bons sentiments. Et ça, j'aime beaucoup, c'est extrêmement révélateur et cohérent du passé commun.

J'ai la sensation que chaque chapitre à venir va être très tendu, parce que l'on sait et on sent qu'un drame va se produire, mais lequel... Dernière ligne droite de la trilogie, de ton univers connecté même, les enjeux fonctionnent de même que la tension. Souhaiter que le prochain chapitre arrive vite ne sert à rien, car on sera dans le même état à vouloir le suivant après coup... Lol
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 12 Sep 2022 - 17:43   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Salut Loucass ! Merci pour tous ces commentaires positifs et encore une fois je vois que tu interprètes bien certains passages et certaines métaphores.

Loucass824 a écrit:La manière de voir les "exploits" de Katooni du point de vue de Liana est sympa aussi, qu'elle ne sache pas qu'il s'agisse de la maîtrise de la Force, que nous on le sache, ce qui confère une aura particulière au perso sans que cela sorte du contexte car on sait de quoi il retourne.

C'est le défi, montrer une forceuse qui ne veut pas trop se révéler du point de vue de quelqu'un qui ne le comprend pas trop. C'est un exercice tout en nuance. :D

Loucass824 a écrit:Le fait que Jaden soit sensible d'une certaine manière est mis de côté ? Là où c'était plus ou moins amorcé au sein du tome 1, puis bien plus présent dans le tome 2, cela passe presque à la trappe ici. Je comprends bien que ce n'est pas le propos de la trilogie, mais c'est une piste qui me paraît un peu inachevée du coup.

Effectivement, c'est quelque chose qui est moins présente dans ce tome 3, pour la bonne raison que ce n'est pas un point essentiel du personnage et que sa sensibilité ressort uniquement dans certains moments instinctifs (les affrontements, des sensations de malaise, etc.). Le but n'est pas d'avoir un Jaden débutant un parcours de maîtrise de la Force. Après tout, il n'a pas la moindre idée de quoi il s'agit (un peu comme un Luke qui n'a aucune idée de ses dons). Si personne n'est là pour lui apprendre, je le vois mal être capable de s'en servir et la contrôler. Cet aspect était plus accentué dans le tome 2, oui, car la thématique s'y prêtait sur la planète sith. À ce moment, ses compétences étaient amplifiées par l'influence obscure du lieu. Une fois celle-ci détruite, il y est directement moins sensible et on retourne à l'utilisation instinctive.

Loucass824 a écrit:Elle participe à donner un bon coup de pied dans un nid de frelons, et elle pense déjà aux conséquences. Ce qui est plus que légitime, car énormes conséquences il y aura.

Elle est justement encore tiraillée. Liana a envie de faire le bien au fond d'elle, mais une partie de son expérience lui rappelle que ce n'est pas aussi simple, que les actions ont des conséquences, raison de son indécision et surtout de la décision qu'elle prend en fin de chapitre.

Loucass824 a écrit:Mais arrive la presque catastrophe... L'envie de révéler qui est vraiment Cassie ?! Alors là... Elle vire mal cette bougresse ! S'en prendre à Dina ET à Cassie ?!

Le tiraillement... Si elle garde le secret sur le fait que deux Impériaux agissent impunément au milieu de ce groupe quelles seront les conséquences ? Et si cela causait la mort de Siuu, Katooni et les autres, voire même de Jaden si Cassie choisit son camp. Tout cela parce qu'elle n'a rien dit. Et de l'autre, trahir Cassie ce serait trahir Jaden. Choix pas si évident (et qui a été et est encore un véritable arrachage de cheveux pour la rédaction de ce récit).

Loucass824 a écrit:Lol il y a aussi ce fameux Skip, qui dans une certaine mesure symbolise le degré d'engagement psychologique de Liana. Plus elle s'implique et se focalise sur la nouvelle lutte qu'elle vient de rejoindre, et plus cette chose étrange et singulière lui paraît réelle. Encore une fois, je ne sais pas si c'est l'intention, mais c'est ma perception.

:wink:

Loucass824 a écrit:'ai la sensation que chaque chapitre à venir va être très tendu, parce que l'on sait et on sent qu'un drame va se produire, mais lequel... Dernière ligne droite de la trilogie, de ton univers connecté même, les enjeux fonctionnent de même que la tension.

Cela va se tendre oui. Tout le monde en sortira-t-il indemne ? Y aura-t-il des morts ? Combien ? Qui ? Pourquoi ? Comment ? Tant de questions ?

Sur ce, merci encore et à la prochaine ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 12 Sep 2022 - 21:18   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Je viens dire que ton récit est bon, on me répond que je suis un bon lecteur... Lol encore une fois, ces éléments sont plus frais dans mon esprit car cela ne fait que quelques mois que je les ai lu. Et les autres peuvent eux-aussi avoir repéré ces mêmes choses.

Je vois, c'est qu'il s'agissait d'un thème qui m'avait plu, et j'aurai aimé voir ce que tu en aurais fait en lui donnant un place plus importante. Il est vrai également qu'en l'occurrence, il a y bien assez de thèmes différents avec lequels tu dois composer ici même. Je crois qu'il s'agit du seul défaut lorsque l'on élargit le spectre de la rotation de l'effectif.
Il faut donner du temps de jeu à tout le monde, et aux thèmes associés. Un problème de riche, de souffrir d'abondance de sujets à traiter ! Lol il s'agit d'une difficulté supplémentaire, et même lorsque tu y parviens très bien, il y aura forcément des déceptions légères malgré tout. C'est presque ingrat, car tu n'y peux rien. Enfin, c'est tout de même toi l'auteur fichtre !

Et j'ai beau soigner mes retours, Liana sera jugée pour crime grave si elle nuit à Cassie. Même si cela retombe sur Jaden, le bougre n'avait qu'à être plus sympa avec sa sœur mince ! Pas mon problème, le jugement sera sans appel pour ma part... Lol

En tout cas, c'est vraiment un plaisir de lire de manière hebdomadaire. J'avais beaucoup aimé pourvoir enchaîner ce que tu avais déjà produit, avoir la suite sans attendre, ect. Mais la tension étirée de semaine en semaine fonctionne très bien, et ajoute une saveur que j'aime beaucoup !
Plus le temps passe, et plus le binge-watch (ou read en l'occurrence) est un défaut. C'est anti-artistique, et nous offre ce modèle de consommation instantanée avec lequel on vit. C'est un sujet qui me tiendra toujours à cœur je crois, mais voilà, je ne peux m'empêcher de le notifier !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar LL-8 » Mar 13 Sep 2022 - 17:04   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

C'était bien sympa ^^ on suit le groupe de Katooni (je l'aime bien elle) et Liana avec une sorte de retour aux sources pour la Togruta. Je note d'ailleurs que Jad et Liana se voient chacun confronté à leur passé dans ce tome, comme un cycle qui prenait fin. C'est beau mais c'est triste :cry: parce que je ne me peux pas m'empêcher de penser que ce tome ne va pas finir sur un happy ending.
Je veux la suuuuuite !!

PS : côté forme pure et dure, y a pas mal de petites coquilles dans ce chapitre, je n'ai pas tout relevé (parce que c'est relou pour toi après) mais peut-être attention à la relecture.
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1225
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 13 Sep 2022 - 18:18   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci LL-8 !

LL-8 a écrit:Je note d'ailleurs que Jad et Liana se voient chacun confronté à leur passé dans ce tome, comme un cycle qui prenait fin.

Totalement. Tous deux sont tiraillés entre passé, présent et futur possible. La question principale étant: Que vont-ils choisir ? :neutre:

LL-8 a écrit:C'est beau mais c'est triste parce que je ne me peux pas m'empêcher de penser que ce tome ne va pas finir sur un happy ending.

Quel optimisme :D

LL-8 a écrit:PS : côté forme pure et dure, y a pas mal de petites coquilles dans ce chapitre, je n'ai pas tout relevé (parce que c'est relou pour toi après) mais peut-être attention à la relecture.

Ah mince... C'est vrai que je l'ai peut-être relu un peu plus vite, parce que j'ai réécrit quelques passages... Il faudra que je fasse gaffe à l'avenir.

La suite devrait arriver ce week-end (je n'ose plus utiliser le futur :transpire: ).
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 15 Sep 2022 - 8:41   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 31 lu !

Très belle infiltration, avec une belle réflexion sur le personnage de Liana ! On fait le point sur sa relation avec Jaden, on a l'impression qu'elle va finir par quitter le groupe à terme, tu nous prépares à ça... et paf, à la toute fin du Chapitre, la voilà qui prend conscience du danger que court son coéquipier et qui fonce à sa rencontre ! J'ai un peu peur pour elle qu'elle se jette tout droit sur Kan Tyren... :think:

Je suis très impatient de lire la suite ! Vivement ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Sam 17 Sep 2022 - 10:52   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci du retour L2 !

L2-D2 a écrit:On fait le point sur sa relation avec Jaden, on a l'impression qu'elle va finir par quitter le groupe à terme, tu nous prépares à ça... et paf, à la toute fin du Chapitre, la voilà qui prend conscience du danger que court son coéquipier et qui fonce à sa rencontre !

Toujours ce tiraillement, mais le danger que ses amis court finit par avoir le dessus, maintenant que la mission avec Katooni est accomplie- À voir où cela la mènera. :sournois:

L2-D2 a écrit:Je suis très impatient de lire la suite ! Vivement !

Elle va arriver entre ce soir et demain. Le chapitre est écrit. Maintenant, il va falloir que je relise tout cela pour éviter un maximum de coquilles et revoir si je suis satisfait du chapitre dans son ensemble. :D
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 18 Sep 2022 - 11:42   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Voici donc le moment de publier un nouveau chapitre qui nous rapproche d'une confrontation et pose les bases des derniers instants de cette histoire. Bonne lecture à tous !

Chapitre 32


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Le trait écarlate passa juste au-dessus de la tête de Cassie, ne la manquant que de quelques centimètres, et elle baissa immédiatement la tête. Jaden et elle étaient parvenus à traverser l’espace créé par le projectile, dont elle ignorait la composition exacte, tiré par l’unité R2 de son frère. Elle doutait encore de la légalité d’une telle arme, mais devait avouer qu’elle avait su se montrer particulièrement efficace. L’accès était, désormais, assez large pour permettre à plusieurs assaillants de pénétrer dans le palais sans se faire massacrer par le tir nourri qui les avait accueillis, mais l’avait miraculeusement épargnée. À côté d’elle, l’un des hommes arborant les couleurs des Cloud-Riders n’eut pas la même chance et s’effondra lorsque trois tirs vinrent s’écraser contre son torse.
Un abri. Vite !
L’entrée principale du palais n’avait, logiquement, pas été pensée pour faciliter la couverture d’un éventuel assaillant. Là où Tyren et ses hommes jouissaient d’une parfaite protection, elle ne pouvait s’en remettre qu’à son entraînement et à son instinct qui la guidait instinctivement. Un sentiment d’alarme l’atteignit soudainement et elle leva son blaster pour atteindre un garde nikto en pleine tête. Elle n’attendit pas qu’il eut touché le sol pour continuer sa course et se plaquer dans une alcôve. Jaden, qui ne l’avait visiblement pas lâchée, l’imita tout en faisant de son corps une barrière protectrice pour Dina Serris. La jeune femme, bien que dépassée par les événements ne semblait pourtant pas prise de la moindre panique et l’Impériale la respecta pour cela.
— Toujours convaincu par le plan ? demanda Cassie à l’attention de son jumeau.
Avant que ce dernier ne puisse répondre, un pan de leur protection vola en éclat après avoir été touché par un laser écarlate. Elle se baissa immédiatement.
— Honnêtement, répondit le jeune homme, connaissant Kan, je trouve que cela aurait pu se passer de façon bien pire.
Cassie leva les yeux au ciel en écoutant le commentaire et fit feu sur leurs adversaires. De nombreux nuages de poussières mêlés aux explosions, ainsi qu’au divers traits lumineux rendaient l’affrontement plus que confus et elle fut incapable de savoir si elle avait atteint un quelconque adversaire.
— Eh bien, je ne veux pas savoir ce que « pire » signifie, marmonna-t-elle pour elle-même.
Derrière elle, des renforts arrivèrent, mais elle nota l’absence de leur leader, Enfys Nest. Cassie doutait encore que la jeune femme était réellement la meneuse du mouvement que son escouade et elle-même traquaient depuis deux ans. Les Cloud-Riders avaient gagné en importance et étaient organisés, elle devait bien le constater. Néanmoins, Lorin et elle-même supposaient qu’ils n’étaient que la surface d’un iceberg au volume encore inconnu. C’était la mission du lieutenant. Ce dernier avait actuellement accès au centre de contrôle de cette organisation et, ainsi, à l’occasion de finalement révéler le véritable visage de leur cible.
Ils ont préféré nous séparer pour mieux nous surveiller. C’était idiot de leur part. Moi aussi, j’ai ma mission.
Elle observa son frère, qui s’était maintenant avancé de quelques mètres. Cassie était bien consciente de la raison qui le poussait à progresser. Il ne lui était pas si difficile d’apercevoir l’imposante silhouette du Nautolan au milieu de l’affrontement. Muni d’un imposant fusil, il empêchait, presque à lui seul, l’avancée d’une quinzaine de combattants. Tyren était l’un des criminels le plus dangereux qu’elle avait eu l’occasion d’observer. Sa mort serait, ainsi, un bonus non négligeable dans l’optique de sa mission. Toutefois, elle ne perdait pas de vue son objectif actuel. Torga était leur véritable cible. L’occasion de se débarrasser d’un tel parrain de la pègre tout en faisant porter le chapeau à un autre de leurs adversaires était une occasion qu’ils ne pouvaient pas laisser passer. Une lumière verte clignota brièvement sur son brassard et elle se raidit.
Ils sont rentrés. Je dois passer et semer les autres. Ou essayer de me débarrasser de Tyren dans la foulée ?
Bien qu’elle n’avait pas eu l’occasion de contacter le reste de son escouade, au contraire de Lorin Pelton, elle était consciente que Jax n’était pas loin, prêt à leur porter secours si nécessaire. Son chef d’escouade avait trouvé un moyen d’accéder au palais et il se dirigeait désormais vers Torga. Cassie connaissait le protocole. Une fois l’objectif atteint, il y aurait une extraction immédiate et Lorin et elle devraient se trouver du bon côté au moment où celle-ci arriverait. Une nouvelle fois, elle contempla son frère qui jurait littéralement en constatant qu’il ne parvenait pas à avancer aussi vite qu’il l’espérait. Jaden était sa porte de sortie. Son obsession de neutraliser Tyren lui offrait une occasion d’abandonner la surveillance de leurs alliés de circonstance.
Pour ça, tout ce que j’ai à faire…
L’explosion dans son dos lui vrilla les tympans et elle manqua de tomber à la renverse. Elle se rattrapa contre la paroi et pivota pour constater un nouvel éboulement englobé de flammes au niveau de leur point d’entrée.
Qu’est-ce que…
Ce moment d’inattention fut une erreur et elle sentit la brûlure du trait rouge sur son avant-bras. Immédiatement, elle se replia contre le mur en s’insultant pour sa propre bêtise. Ce genre d’événement, n’aurait pas dû la déconcentrer. Pourtant, elle avait réalisé qu’elle n’était plus aussi alerte qu’auparavant, déconcentrée par le bouleversement intérieur qui la traversait toujours plus intensément. Jaden, devant elle, pivota immédiatement vers elle et Dina, mais fut soudainement séparé par un tir nourri qui empêcha toute approche de sa part. L’Impériale contempla à nouveau le point d’accès condamné. Au milieu de la fumée, elle vit deux silhouettes, l’une de petite taille et l’autre au moins aussi grande qu’elle se rapprocher.
— Qu’est-ce qu’il s’est passé ? demanda immédiatement la voix de Dina rendue rauque par toute cette poussière.
Le plus petit des nouveaux venus, qu’elle reconnut comme étant l’un des meneurs du groupe, Weazel, hurla d’abord une série de paroles incompréhensibles avant que Hal Rowen ne les répète :
— Tyren avait encore une surprise en réserve ! Un groupe de mercenaires nous a pris à revers. Enfys a été forcée de rester en arrière pour éviter qu’ils ne nous débordent. Bon sang, je hais ce Nautolan !
L’impact lumineux frappa de plein fouet la région orbitale du jeune humain. L’odeur de chair calcinée se propagea immédiatement dans l’air. Par pur réflexe, Cassie plaqua Dina contre la paroi alors que le corps de Rowen était projeté en arrière. Il toucha le sol avec violence et, l’espace d’un instant, l’Impériale contempla l’œil grand ouvert dans un contraste saisissant avec l’orbite désormais calcinée. Hal Rowen avait beau détester l’Empire, elle n’éprouva aucune joie à le voir tomber de cette façon aussi simple, touché par un projectile dont elle ignorait la provenance. Hal, tout comme sa sœur, n’était qu’une victime de la gangrène qui rongeait la galaxie. Sa seule envie était de l’en débarrasser, tout comme Cassie. Leur but était le même et pourtant, ils n’étaient pas dans le même camp.
Quel gâchis. Nous devrions combattre ensemble et non pas chercher à nous nuire.
C’est alors que ses yeux se tournèrent vers le regard émeraude de Dina Serris. Cette dernière était devenue blême et ne pouvait détourner la tête du corps désormais sans vie de l’humain.
— Eh princesse, on se concentre ! la secoua-t-elle immédiatement.
Dina leva les yeux, ses lèvres rosâtres tremblèrent un instant et Cassie lui attrapa le poignet.
— Ce n’est pas le moment de flancher, continua Cassie. Si tu craques, je ne perdrais pas mon temps à te protéger. Ça c’est le boulot de l’autre idiot !
Alors, qu’elle mentionnait son frère, elle pointa le contrebandier victime d’un feu nourri derrière son abri de fortune. Dina se tourna. La couleur avait regagné ses joues pâles et elle hocha la tête sans dire un mot, puis une nouvelle fois avec plus de conviction avant de serrer son blaster.
Très bien.
À côté d’elle, l’unité R2 bipa une série d’informations.
— Oh c’est brillant ! Quoique nous n’y verrons pas grand-chose non plus, ce qui pourrait être problématique, termina le 2EV en évitant de justesse un tir. Cette situation incertaine m’est, tout de même, du plus grand inconfort.
— Tu clignotes comme une loupiote, mentionna Weazel, collé contre le mur et les yeux encore rivé sur le cadavre de Hal Rowen, en rechargeant son fusil. Même si cela me rassure de savoir que tu es une cible plus visible que moi, tu devrais peut-être te monter plus prudent.
— Oh, comprit soudainement le droïde en baissant la luminosité de ses photorécepteurs. Le commentaire est infiniment pertinent.
— Deevee, quoique vous ayez envie de faire, faites-le maintenant ! ordonna Dina, partiellement remise, en tirant une rafale
— À vos ordres Mademoiselle Dina ! Zoomer, c’est notre moment de faire preuve d’ingéniosité ! Enfin, le deuxième pour toi, mais peu importe.
L’astromécano vert et blanc grinça, mais ne protesta pas plus. Les deux droïdes se servirent alors, dans une parfaite synchronicité, de ce qui avait l’air d’un extincteur intégré et les environs se remplirent immédiatement d’un épais brouillard.
Brillant !
— Pas bête. C’est le moment de progresser, mesdemoiselles. Je vous couvre, lui annonça Weazel en ouvrant le feu dans la direction dans laquelle se trouvaient Tyren et ses hommes.
Cassie n’eut pas besoin d’expliquer le plan à Dina. Toutes deux profitèrent de l’écran fourni par leurs compagnons et le soutien de Weazel pour s’avancer en longeant le mur. La fumée ne les empêchait pas d’être touchée, mais elle réduisait fortement les chances que cela arrive. En quelques secondes, elles parvinrent à rejoindre Jaden sans la moindre égratignure. Celui-ci s’empressa d’enlacer Dina lorsque celle-ci s’accroupit à ses côtés.
— Je… Désolé… Je me suis fait coincé par les tirs… et… Tu n’as rien ?
Dina secoua la tête et Jaden leva les yeux vers Cassie dans une expression profonde de remerciement. L’Impériale se contenta d’un léger sourire et les rejoignit, très vite suivie par Zoomer et Deevee qui volait désormais tellement bas que ses bras métalliques râclaient le sol de pierre. Autour d’eux, la fumée se dissipait lentement et elle réalisa que leur situation n’était toujours pas idéale.
— Et maintenant ? demanda l’Alderaanienne en serrant les dents.
Jaden eut son insupportable sourire en coin qui indiquait qu’il avait indéniablement l’un de ses mauvaises bonnes idées.
— Nabot, j’aimerais t’emprunter les deux détonateurs thermiques, s’il-te-plaît.
Zoomer sifflota sur un ton étrange, mais Jaden resta impassible.
— Oui, répondit-il. « Emprunté » signifie que, si je ne peux pas te les rendre, je les rembourserai.
Visiblement satisfait, l’unité R2 ouvrit un panneau dans lequel le contrebandier plongea sa main pour en ressortir deux sphères argentées. Il en tendit une à Cassandra qui n’hésita pas à s’en saisir, tout en jetant un air empli de méfiance en direction du droïde.
— C’est moi qui ai aménagé le compartiment pour les stocker, expliqua le 2-EV avec enthousiasme.
Tu m’en diras tant. Deux détonateurs de six mètres de rayon. Ça ne va pas leur faire du bien.
Son frère eut un signe de la tête et elle lui répondit de la même façon. La fumée s’était maintenant dissipée, leur permettant d’observer l’affrontement avec suffisamment de précision. Les hommes de Tyren étaient encore à couvert, mais un grand nombre d’entre eux étaient tombés. Quant au Nautolan, il regardait avec insistance dans leur direction. Lorsque l’explosif quitta la main de Cassie en même temps que celui de Jaden, ses yeux s’écarquillèrent néanmoins et il hurla un ordre qui fut immédiatement couvert par le bruit de l’explosion enflammée. Un souffle de poussière accompagné des hurlements de ceux qui n’avaient pas immédiatement été vaporisés se propagea jusqu’à eux. Cassie risqua un regard en-dessus de son abri de fortune, mais ne fut accueillie par aucun tir. La zone touchée était maintenant noircie et jonchée des restes calcinés de plusieurs mercenaires. D’autres, qui s’étaient trouvés moins au centre du rayon d’impact se roulaient désormais au sol pour éteindre des flammes crépitantes. Dina émit un faible son révulsé que Cassie lui envia un instant alors qu’elle-même demeurait impassible face à une situation qu’elle regrettait déjà d’avoir trop vue.
Ce sont ces criminels qui nous obligent à agir ainsi.
Les détonateurs avaient eu un impact bien plus fort qu’espéré et les mercenaires hésitaient. En provenance, de l’entrée du palais, il y eut des cris de rage alors que l’imposante porte, étonnamment encore fonctionnelle, se soulevait. Rapidement, des renforts inespérés constitués des anciens prisonniers du Hutt s’y engouffrèrent. Les dégâts causés par les explosifs auxquels venait de s’ajouter ce nouvel assaillant eurent raison de la résolution de plusieurs des mercenaires qui commencèrent à se replier. D’autres, en revanche, situés plus proche de l’entrée continuèrent le combat. Tyren serra les dents, puis eut un sourire lorsque son regard se dirigea droit sur Jaden. Pourtant, il ne s’approcha pas et effectua quelques lents pas en arrière avant de leur tourner le dos.
— Oh que non ! s’exclama le jeune homme en bondissant de sa cachette l’arme au poing, sans se préoccuper des mercenaires encore présents.
Il ne fallut qu’une fraction de seconde pour que Cassie se décide à se lancer à sa poursuite en poussant une série de jurons dans des langues diverses. Derrière elle, la voix déterminée de Dina l’atteignit :
— Cette fois, je ne reste pas derrière !
Il y eut ensuite le bruit de rétrofusées que Cassie devina être celles de l’astromécano et elle continua sa course à la suite de son frère. Surpris, certains des gardes qui n’avaient pas reculé la regardèrent passer sans toutefois chercher à la neutraliser. Elle fit feu avant qu’ils ne puissent réagir et accéléra. Un tir passa près de son oreille. Son frère, lui, ne ralentissait pas poussé par l’adrénaline et une énergie redoublée dans laquelle elle puisa également.
— Kan ! hurla soudainement Jaden.
Le Nautolan, toujours dans leur champ de vision ne s’arrêta pas. Néanmoins, la jeune femme fut prise d’un sentiment étrange, comme si Tyren n’espérait pas les semer.
Un piège ? Évidemment que c’est un piège ? C’est le moment de rejoindre les autres. Il me suffit de prendre une autre intersection. Non, Tyren est un danger pour de nombreux innocents. Il ne créera plus de nouveaux orphelins !
Leur cible tourna à gauche, immédiatement suivie par Jaden. Un chemin s’ouvrait à sa droite, comme une possibilité de finalement s’esquiver. Elle l’atteignit, mais n’hésita pas avant de continuer la poursuite, déterminée à mettre fin aux agissements du criminel. Son équipe pouvait s’occuper de Torga. Mettre le Nautolan hors d’état de nuire était tout aussi important. Cassie augmenta sa cadence et perçut le bruit des répulseurs du 2-EV à ses côtés. Jaden venait de pénétrer dans une nouvelle pièce et s’était arrêté net. Il était seul, enfin presque. Un léger feulement retentit un peu devant eux et elle baissa les yeux en direction d’une imposante grille au niveau du sol. L’absence de lumière présente au sous-sol l’empêcha de clairement percevoir ce qui se trouvait plus bas, mais elle remarqua immédiatement des formes se mouvoir dans l’obscurité.
— Nexus, murmura son jumeau alors qu’il parcourait toujours la salle du regard. Reste prudente.
L’Impériale l’imita, mais ne fut pas en mesure de repérer Tyren. Derrière elle, elle entendit l’astromécano atterrir sur le sol et le souffle court de Dina.
— C’est la salle du trône ? demanda la jeune Brentaalienne. Pourquoi n’y a-t-il personne ? Où est Tyren ? Où est le Torga ?
L’humaine aux cheveux roux avait raison, mais Cassandra n’avait aucune réponse. Bien que les décorations avaient toutes été retirées, probablement dans un souci d’emporter le plus de richesses possible dans sa fuite, elle pouvait voir l’imposante plateforme couverte de coussins que les Hutts affectionnaient tant, ainsi que les nombreuses alcôves et autres fresques gravées de divers symboles en huttese. Des vases, instruments et autres objets de moindre valeur avaient été laissés à l’abandon au milieu de la pièce. Torga n’était pas ici et elle espérait qu’il n’avait pas encore eu le temps de quitter le secteur.
Ils le trouveront, s’il est encore dans ce palais.
Jaden s’avança lentement prêt à toute attaque surprise qui, en raison du manque d’abri dans la pièce, pourrait rapidement s’avérer fatale. Au loin, le bruit des affrontements n’était presque plus audible et seuls les miaulements des deux prédateurs enfermés sous leurs pieds, ainsi que le souffle de leur respiration animaient les environs.
— Kan ! Sors de ta planque ! s’impatienta Jaden toujours attentif. Tu me voulais, je suis là ! Je croyais que fuir était futile ?!
Il n’y eut pas de réponse immédiate, puis un objet en forme de disque vola immédiatement dans leur direction, alors que l’accès qu’ils venaient d’emprunter se verrouillait. Cassie n’eut pas le temps de lancer le moindre avertissement avant qu’une décharge électrique ne se propage. Elle crispa l’ensemble de ses muscles et sentit son poignet droit chauffer, mais aucune douleur intense ne se répercuta dans son corps. Lentement, elle se redressa. Jaden et Dina, eux aussi, réalisèrent qu’ils n’avaient pas été directement affectés, puis il y eut un léger choc sur le sol, suivi d’un hululement et d’un autre impact plus conséquent lorsque les deux droïdes s’effondrèrent sur le sol.
— Zoomer ! Deevee ! s’exclama Dina en se ruant aux côtés des deux individus désormais inertes.
Cassie leva son bras droit et observa les crépitements qui émanaient de son appareil de communication. Elle serra la mâchoire.
Impulsion ionique. Pas important. Celui dont j’ai besoin peut y résister.
C’est à ce moment qu’il sortit de sa cachette, silhouette imposante à la peau verte bardée de cicatrices de couleurs et tailles diverses. Pour la première fois, la jeune femme pouvait attentivement observer Kan Tyren de près. Il arborait un sourire satisfait que le regard transmis par son unique œil fonctionnel ne rendait que plus intimidant. Son côté droit était certainement le plus touché et était couvert de marques de brûlures. Le mercenaire y arborait toujours cette monstruosité mécanisée qui avait remplacé son bras et pourrait s’avérer bien plus dangereuse qu’elle ne le laissait voir. Son rictus s’était désormais transformé en ricanement, un ricanement que Cassie n’avait que trop bien entendu lors de ses patrouilles dans certains secteurs malfamés des bas-fonds du Centre Impérial. Il s’agissait de celui d’un être qui contenait tout juste une fureur qu’il l’avait lentement rongé durant des années et guidé uniquement par un instinct nourri par la violence. Ces individus étaient souvent les plus dangereux, car ils n’étaient plus conscient du danger et ne ressentaient plus la peur ou le doute. Cassie dégaina son blaster, immédiatement imitée par Jaden qui tremblait d’anticipation. Dina, quant à elle, resta près des droïdes un instant avant de se redresser. Le Nautolan fit quelques pas supplémentaires, comme un prédateur qui désirait jouer avec les réactions de sa proie. Son regard, empli d’une effrayante euphorie passa sur Cassie, puis Dina avant de s’embraser sur le contrebandier.
— Oh, tu as raison, Blizz, s’amusa Tyren sur un ton qui mit l’Impériale encore plus sur ses gardes. Fuir est futile.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Dim 18 Sep 2022 - 21:01   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Retard rattrapé :) !

Ca y est, l'attaque du palais a commencé et ça chauffe sérieusement :shock: ! Tu nous prépares à la séparation de Liana et de Jaden, qui semble inéluctable ! On sent qu'on s'approche de la fin :( !

Quoiqu'il en soit, Liana va partir sauver son pote tout de même :whistle: !

Kan est excellent comme personnage, un vrai psychopathe :D !

La suite :hello: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3266
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Loucass824 » Lun 19 Sep 2022 - 12:02   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

C'est lu !

Ah, il fallait que je regrette l'absence de Cassie pour qu'on la revoit ! Le champ de bataille est vraiment bien mis en scène, en terme d'immersion ça fonctionne très bien. Alors il s'agit peut-être de ma fixation sur ce sujet il y a peu, mais à certains passages, lorsque Cassie se fie à "une alarme soudaine" ou quelque chose comme ça, je ne peux m'empêcher d'y voir la sensibilité dormante à la Force qu'elle partage avec son frère, plus qu'un instinct par trop aiguisé. Mais cela fonctionne dans les deux cas.

On a donc la réponse à ce qui animait Cassie, que j'avais pressentie la dernière fois. Elle oscille initialement entre son devoir et sa loyauté, la présence de Jax et des siens, ect. Que j'avais oublié d'ailleurs ! Bigre comment ai-je fait pour ne plus me souvenir qu'ils allaient être présent eux aussi ? C'est qu'il y a tellement de parties prenantes... Lol Cassie songe également à Pelton, l'objet de leur présence, et que ces combattants de grande vertu doivent cacher un mouvement plus large. Elle se trouve ensuite face à une opportunitée parfaite pour faire son choix. Mais je savais déjà qu'elle choisirait Jaden. Depuis le dernier chapitre vécu de son point de vue, mais aussi un autre indice. Instinctivement, elle a tenté de protéger Dina, sans s'en rendre compte. Elle peut se parer de certaines convictions et résolutions, l'affect et le lien avec son frère est par trop ancré pour moi. Et le plus triste, c'est que je crains que ce soit précisément cela qui va causer sa perte...

Je pense d'ailleurs que Liana va peut-être faire face à Jax et aux siens. J'avais oublié cette hypothèse, car j'avais négligé l'escouade de Cassie, mais ils ont un fort contentieux avec la togruta depuis le tome 1. Sorte de justice cruelle qu'elle périsse de leur main, pour venger leurs camarades ? Diable, que de possibilités ! Un autre instant, c'est également lorsque Cassie perd sa concentration, se fait toucher car sa détermination faiblit légèrement, habitée par ce choix à effectuer.

Mais voilà que l'autre bougre va rejoindre sa sœur... On n'avait pas eu le temps de s'attarder sur lui, alors que ça aurait pu. L'effectif est trop dense ! Lol mais j'ai bien aimé la brutalité avec laquelle ça se produit. Très crédible, palpable, de même que les réactions des deux femmes. Elles sont toutes deux affectées, pour différentes raisons, à différents degrés. Ce qui me fait penser que ça ne sent pas bon, mes deux persos préférés réunis ensemble comme ça... Cassie qui remobilise sa belle-sœur, Zoomer qui lâche le brouillard. J'ai bien aimé, c'est crédible et fait un léger coup de fan service, sympa.

Je trouve toujours aussi intéressant la nuance et la complexité qui habite le perso de Cassie. Le regret qu'elle éprouve à accomplir sa tâche, à mener ce genre de combat. On ressent pleinement que cela lui coûte, malgré son conditionnement opérationnel, ses convictions, ect. Elle voudrait tellement se trouver ailleurs, dans un endroit paisible. Mais pour que les endroits demeurent paisibles, il faut justement que quelqu'un fasse le sale boulot. Elle, en l'occurrence. Entre elle et Dina, je ne sais vraiment pas qui est mon numéro 1 en définitive...

On voit directement que Jaden se lance dans un piège, de par les moments vécus sous le prisme de Kan. Mais Cassie le comprend, car elle est lucide. Après, il est possible que Jaden l'ait compris, mais qu'il fonce tête baissée malgré cela, qui sait, on n'est pas dans sa tête à cet instant. Et le bougre est sujet à l'action sans l'ombre d'un plan ! Lol

Alors le fait de foncer, quitte à dépasser des ennemis, qui ignorent Cassie, ect. J'ai tendance à songer que les détails comptent énormément dans les scènes d'actions, et renforcent leur impact autant leur portée. Ce détail-ci est très crédible, bien pensé et réaliste. Typiquement le genre de chose qui peut arriver dans une escarmouche en conditions réelles, l'ennemi qui tente une percée, enfonce la ligne sans qu'on le remarque de prime abord. Quitte même à le confondre avec un allié car l'ennemi n'aurait rien à faire ici. J'aime beaucoup, il s'agit du genre de détails dont je suis friand !

Et voilà qu'elle fait son choix. Jaden, Dina et Cassie vs Kan... Car les droide sont hors jeu ! La manière dont ils sont écartés est très crédible elle aussi. On se doute un peu que c'est pour rééquilibrer les débats, mais on se trouve suffisamment immergés dans le récit pour ne pas voir les ficelles, et c'est appréciable.
Et ce doit être à partir du prochain chapitre que ça va commencer à chauffer. L'instant fatidique arrive bientôt... Quel perso Kan va-t-il emporter avec lui avant de perdre la vie ? Il y a tellement de possibilités ! Lol moi qui avait misé sur Kan qui tue Liana, mais c'est que j'avais oublié Jax et les siens. Kan peut très bien se faire Dina ou Cassie, tandis que Liana perd la vie face à Jax. Peut-être même vivre cet instant sous le regard du capitaine ? Pas de doute, la tension fonctionne toujours autant !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Mar 20 Sep 2022 - 13:34   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 32 lu !

Une focalisation bienvenue sur Cassie, un joli moment de tendresse entre Dina et Jaden, des droïdes toujours en forme et un cliffhanger de haute tenue qui nous laisse impatiemment attendre la suite ? Défi relevé une nouvelle haut la main avec cette nouvelle fournée ! :jap:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mar 20 Sep 2022 - 13:57   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Tyren! L'affrontement est enfin là! Aaaaah vivement la suite.
J'aime énormément le Nautolan. C'est un style vraiment différent du Death Trooper mais il est tout aussi bien écrit et on ne peut s'empêcher de le trouver flippant quand on lit la description que tu en fais. Moi qui ne suis pas la plus grande fan de Cassie, j'ai trouvé ce chapitre vraiment bien. La suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1225
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 20 Sep 2022 - 15:35   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hey ! Merci à vous quatre pour vos retours !

mat-vador a écrit:Kan est excellent comme personnage, un vrai psychopathe !

LL-8 a écrit:Tyren! L'affrontement est enfin là! Aaaaah vivement la suite.
J'aime énormément le Nautolan.

Content de lire que cet antagoniste vous plaise. J'ai vraiment essayé de présenter un adversaire final développé et différent pour cette trilogie :)

Loucass824 a écrit:Alors il s'agit peut-être de ma fixation sur ce sujet il y a peu, mais à certains passages, lorsque Cassie se fie à "une alarme soudaine" ou quelque chose comme ça, je ne peux m'empêcher d'y voir la sensibilité dormante à la Force qu'elle partage avec son frère, plus qu'un instinct par trop aiguisé. Mais cela fonctionne dans les deux cas.

Ben... C'est totalement ça. Sauf que vu que c'est l'utilisation de la Force sans s'en rendre compte, je dois ruser pour la décrire de leur point de vue. :D

Loucass824 a écrit:lle oscille initialement entre son devoir et sa loyauté, la présence de Jax et des siens, ect. Que j'avais oublié d'ailleurs ! Bigre comment ai-je fait pour ne plus me souvenir qu'ils allaient être présent eux aussi ?

D'un côté, à chaque fois que je les intégrais dans le récit, même en présentiel, c'était par le point de vue d'un autre personnage, donc pas étonné que tu les aies un peu oublié. Mais j'aurai un petit chapitre de rattrapage pour raccrocher tous ces wagons plus tard.

Loucass824 a écrit:Mais voilà que l'autre bougre va rejoindre sa sœur... On n'avait pas eu le temps de s'attarder sur lui, alors que ça aurait pu. L'effectif est trop dense ! Lol mais j'ai bien aimé la brutalité avec laquelle ça se produit.

Honnêtement, j'ai voulu essayer quelque chose avec ce troisième tome. D'avoir une plus grosse galerie, mais c'est vraiment pas simple à gérer si on veut garantir un développement identique et, face à des Jaden, Liana, Zoomer, etc. Tout personnage est difficile à monter à un niveau proche (sauf Tyren, mais il tient la place d'antagoniste principal). Hal était de toute façon condamné à mourir aussi brutalement, comme un personnage de background, mais il fut difficile de le développer avec tous ces autres personnages qui prennent de la place. Au moins, cela m'aura permis d'apprendre. :D

Loucass824 a écrit:Alors le fait de foncer, quitte à dépasser des ennemis, qui ignorent Cassie, ect. J'ai tendance à songer que les détails comptent énormément dans les scènes d'actions, et renforcent leur impact autant leur portée. Ce détail-ci est très crédible, bien pensé et réaliste. Typiquement le genre de chose qui peut arriver dans une escarmouche en conditions réelles, l'ennemi qui tente une percée, enfonce la ligne sans qu'on le remarque de prime abord.

Pour moi, j'ai toujours en tête cette scène de "Band of Brothers" pour ceux qui connaissent, avec ce soldat qui pique littéralement un sprint au travers des lignes ennemies pour rejoindre ses alliés et revient en sens inverse avec l'information. À aucun moment, il ne se fait tirer dessus, simplement car personne n'arrive à y croire où à se ressaisir. Et sur le moment, je n'avais pas trouvé cette scène non crédible, mais était plutôt stupéfait. Alors qu'au début, en écrivant cette scène, je me serais dit "Mouais... Un peu facile...". Content que ça ait le bon effet sur toi.

L2-D2 a écrit:Une focalisation bienvenue sur Cassie, un joli moment de tendresse entre Dina et Jaden, des droïdes toujours en forme et un cliffhanger de haute tenue qui nous laisse impatiemment attendre la suite ?

Le prochain chapitre, c'est ce week-end (si j'arrive à ne pas réécrire 12000 fois le dernier paragraphe qui me pose problème) ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Mar 20 Sep 2022 - 19:41   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bien, je parviens tout de même à saisir l'intention de l'auteur !

C'est vrai que un point de vue un chapitre implique que la galerie doit être restreinte. Ou alors s'il s'agissait uniquement d'un groupe compact tout le long du récit, ce qui impliquerait que même si l'on n'est pas dans sa tête, on le verrait constamment sous le prisme d'autres. Un système plus maniable en somme.
Mais ce que je retiens, c'est que tu as tenté d'argumenter ton récit malgré cela. De se mettre dans la difficulté, de prendre des risques. C'est toujours à saluer, d'autant qu'il s'agit véritablement d'un point mineur, et ne gêne pas le récit.

Ah, ça c'est parfait ! C'est vraiment sympa de voir que j'avais exactement cette scène de cette excellente série à l'esprit en voyant ta scène ! Pour beaucoup de gens, je gagerai qu'une telle action semblerait trop facile, peu crédible, ou quoique ce soit. Alors que c'est tout sauf le cas ! Alors certes, il s'agit d'une orientation tactique on ne peut plus risquée, loin de garantir le succès. Il faut un instinct et une détermination à toute épreuve pour non seulement en avoir l'idée, mais y croire jusqu'au bout. Mais on voit bien que Cassie manque de peu de se faire toucher, donc on sent le risque.

Et dans Band of Brothers, c'est le lieutenant badass à la réputation un peu sombre qui tente ça, une sorte d'électron libre, un perso très intéressant mettent en scène une vision différente de la mission d'un soldat. Tu avais cette inspiration en écrivant cette scène, et c'est la réf que j'ai eu en la lisant, donc ça témoigne que c'est soigné pour ma part. Et comme j'ai dit, ce genre d'idées me plaît personnellement beaucoup dans les scènes d'action, et quand c'est bien fait...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Dim 25 Sep 2022 - 10:46   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! Il est de temps de vous proposer un nouveau chapitre. Je vous préviens, c'est sûrement un des plus longs que j'ai écrit et j'espère que cela ne se sentira pas. Bonne lecture !

Chapitre 33


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Il se tenait face à lui, une nouvelle fois en si peu de temps. Une mèche brune tombait sur son front couvert de sueur et de poussière. Son veston gris sombre présentait des marques de brûlures en de nombreux endroits et son pantalon noir était sali par les affrontements récents. Cet homme avait tout du petit vaurien que l’ancien meneur des Ravageurs du Vide avait formé de nombreuses années en arrière. Pourtant, Kan Tyren pouvait désormais observer que l’individu qui lui faisait face avait changé. Ce n’était pas tant la barbe de trois jours ou les traits plus adultes qui avaient modifié son visage, ni le feu qui brûlait dans son regard. Celui-ci, il l’avait toujours perçu, même lorsqu’il avait été contenu. Non, la différence venait dans sa posture. Elle n’était pas dirigée directement contre lui, non. Au contraire, l’humain qui se faisait appeler Jaden Dawnwalker, désormais, avait adopté une position plus défensive, comme un oiseau shyyo des cimes de Kashyyyk protégerait son nid.
Comme il protégerait sa famille.
Chez les Ravageurs, chaque nouveau membre avait pour tradition d’être envoyé dans un lieu empli de créatures impitoyables uniquement muni d’un couteau avec pour seule indication qu’il ne pourrait rejoindre les pirates qu’une fois que tout signe de vie aurait été anéanti. Parfois, cet endroit était bel et bien emplie d’adversaires sanguinaires, d’autres fois il ne s’agissait que d’un lieu qui en était dénué avant leur arrivée. Le résultat était le même. Il s'agissait d'une leçon, une leçon pour que chacun saisisse l’importance de ne pouvoir compter que sur soi-même, que l’aide n’était qu’une illusion. Tour à tour, le Nautolan contempla la jeune femme aux cheveux bruns coiffés vers l’arrière, deux mèches sombres tombant également sur un visage si familier, puis la rouquine agenouillée près des deux pathétiques créatures mécanisées. Il grogna de dégoût.
En devenant Jaden, Blizz a oublié cette leçon essentielle et cela le mènera à sa perte.
— Constater à quel point tu es tombé bas me répugne, lâcha-t-il d’une voix rauque à l’attention de son ancien successeur. Seshek t’a placé sur la voie de la faiblesse en te prenant sous son aile. J’aurai dû régler son cas bien plus tôt.
—Le vieux ne m’a placé sur aucune voie, Kan, répliqua immédiatement Jaden sans bouger. Si tu penses vraiment que j’aie eu envisagé de rester à tes côtés ne serait-ce qu’une seconde, tu te mets ta pince métallique dans l’œil jusqu’à ton moignon.
La pince. Le bras. L’explosion et le feu, puis la douleur. La douleur qui s’empare de mon corps comme un million de morsures brûlantes et refuse de s’arrêter. L’envie que cela stoppe. Non ! La rage ! La fureur ! Le désir de survivre. Le désir de faire payer et maintenant de me venger.
— Je t’ai écrasé sur Dressel, rétorqua-t-il la voix tremblante. Je t’a vaincu. J’ai prouvé que tu n’étais rien, mais tu n’apprends pas tes leçons.
De son œil unique, Kan vit la sœur déplacer sur le côté et sourit. Elle croyait sans doute pouvoir le surprendre, ce qui était pathétique. Jaden, lui, ne bougeait toujours pas et continuait de lui faire face. Sans doute cherchait-il le moment idéal pour passer à l’action où alors était-il conscient qu’il avait été attiré exactement là où le Nautolan le désirait.
— Pourtant, je t’ai échappé, enchaina le jeune homme en adoptant un pause étonnamment plus détendue. Honnêtement, Kan, tu étais à deux doigts de permettre à la limace de me plonger dans cette fosse.
Il venait de pointer la grille sous laquelle s’agitaient toujours les deux Nexus de sa main mutilée avec un sourire en coin.
— Une blague, une provocation ? le railla Tyren. Je suis tellement déçu de voir ce que tu es devenu, Blizz, ce que Seshek et ces personnes ici présentes ont fait de toi. Rien de plus qu’un contrebandier de bas étage qui perd son temps à déblatérer pensant qu’il serait capable de détourner l’attention.
Kan leva son blaster et, sans même jeter un regard à la sœur, ouvrit le feu. Le laser la frôla et elle s’arrêta net sans toutefois répliquer. Jaden serra les dents.
— Ce n’était qu’un avertissement, déclara le mercenaire. Je ne veux pas résoudre cela aussi facilement, aussi rapidement. J’ai cru que t’affronter et te livrer serait suffisant pour te prouver à quel point tu m’étais inférieur, mais je me suis trompé. Tu t’accroches. Tu t’obstines et crois toujours être meilleur que moi, poussé par ton arrogance.
Le réduire au néant ! Lui faire ressentir ma douleur !
— Tu n’es rien, Blizz ! continua-t-il alors qu’il crachait chacun de ses mots comme s’il espérait qu’il soit capable de physiquement atteindre Dawnwalker. Tu es faible, dépendant et cela te rend facile à briser. J’étais les Ravageurs ! Tu m’as ôté tout ce que j’avais mis tant de temps à bâtir, quelque chose qui devait te revenir et tu l’as détruit en m’attaquant dans le dos. Crois-moi, cela sera moins facile face à face.
Jaden s’était désormais crispé et semblait perplexe face à la rage que dégageait son adversaire, mais il ne reculait pas. Derrière lui, Dina Holim s’était levée et se plaça immédiatement à ses côtés pour le soutenir.
De l’amour, de l’attachement. Tant de façons supplémentaires de l’anéantir.
— Je ne te tuerai pas, Jaden Dawnwalker. Non. Tu vivras. Tu vivras pour me voir briser la nuque de cette femme qui se prend pour une combattante. Tu vivras pour entendre le dernier souffle de cette sœur sortie des ténèbres pour laquelle tu m’as trahi. Je trouverai Zin et, lorsque cela sera le cas, tu seras là pendant les longues minutes qui précéderont sa mort et, à ce moment, tu ne pourras t’en prendre qu’à toi-même.
La posture de Jaden changea en un instant, tout comme le masque de froideur sur son visage, lorsqu’il ouvrit le feu. Avec un sourire, le Nautolan leva son bras et activa un bouclier de conception mandalorienne. La paroi énergétique azur absorba l’ensemble des tirs. Face à lui, les yeux marrons de l’humain ne trahissaient plus la moindre émotion.
Heureux de voir que tu es toujours là, Blizz.
Il y eut deux nouvelles détonations lorsque, comme il l’avait anticipé, la deuxième Dawnwalker tira. Kan pivota sur son pied gauche et l’impact sur son bouclier fut le même. Il venait, néanmoins, de laisser une ouverture aux deux autres, mais n’avait pas l’intention de leur laisser plus d’une fraction de seconde. Les traits rouges passèrent derrière lui sans même effleurer son veston et il plongea vers la femme aux cheveux bruns qui fit feu avec une impressionnante rapidité. L’une des salves frappa sa prothèse au niveau de l’épaule, mais il était déjà sur elle. Il l’attrapa par le bras et serra. Surprise, l’humaine lâcha son blaster.
— Tu es une meilleure tireuse que ton frère, je te l’accorde, ricana Kan en la soulevant.
— Je peux t’assurer que je suis meilleure dans à peu près tous les domaines.
Il entendit le son caractéristiques d’une lame que l’on dégainait avant qu’une vive douleur ne vienne l’atteindre au niveau d’une clavicule. Il l’accepta, comme il avait accepté celle plus permanente qui lui traversait le crâne depuis bien trop longtemps et ricana avant de projeter sa proie sur ses deux autres adversaires qui tombèrent à la renverse. Kan baissa les yeux sur le fin poignard de lancer qui se trouvait planté dans sa chair et le retira avant de le jeter sur le côté. Holim avait lâché son blaster qui s’était envolé deux ou trois mètres plus loin, de l’autre côté de la grille. L’autre femme resta étendue sur le sol. Jaden, en revanche, essayait déjà de se relever arme au poing.
— Tu me déçois, s’amusa le non-humain. Un blaster est une telle fausse solution de facilité dénuée d’honneur. L’arme d’un lâche qui refuse de réellement affronter un adversaire qu’il sait être au-dessus de lui.
Le Nautolan porta une main à sa cuisse et dégaina une vibro-hache à manche court qu’il saisit fermement au creux de sa main.
— Tu sais, Kan, souffla Jaden froidement. J’en ai jamais eu rien à cirer de ton honneur.
Il tira ou plutôt arrosa littéralement son ancien mentor d’une série de décharges, dont certaines vinrent s’écraser contre le membre de métal en noircissant plus encore certaines parties.
Pauvre idiot.
Kan chargea dans un hurlement et sentit deux impacts sur son torse. Ceux-ci furent amortis par la protection qu’il portait. La douleur lui sembla se dissiper dans le torrent volcanique qui s’était emparé de lui et il ricana. D’un ample geste, il frappa de son arme et Jaden eut un mouvement de recul qui le déséquilibra suffisamment pour que le deuxième coup, provenant du bras mécanique cette fois-ci, ne l’atteigne. Il ne chuta pas, mais ne put maintenir la prise sur son arme alors qu’il plongeait pour éviter le troisième assaut de l’imposant Nautolan. Instantanément après l’esquive, une sensation chaude se répandit sous le genou de Tyren, alors qu’une tâche sombre grossissait désormais sur le tissu de son pantalon. Un mètre plus loin, en position défensive, Jaden l’attendait, un couteau à la main et le mercenaire borgne lança sa hache sans que celle-ci ne le touche. Holim, cependant, émit un cri lorsque celle-ci lui coupa la route en direction de son blaster et passa à un cheveux de la tête de la sœur encore inconsciente. Kan secoua la tête avec une expression moqueuse.
— Tu ne les toucheras pas, le menaça Dawnwalker dont la détermination lui était plus que familière.
La rouquine, qui avait abandonné l’idée de rejoindre son arme vint se placer à sa droite, la vibro-hache maladroitement tenue dans ses mains bien trop frêles. Tyren ne répondit pas et se contenta d’entrer une commande sur son brassard électronique. Derrière les deux humains, la grille coulissa rapidement pour offrir un accès immédiat à la fosse dans laquelle les feulements des Nexus se faisaient encore plus intenses.
— Tu devrais me laisser m’en charger, murmura Jaden à Holim sans le quitter des yeux.
— Et pour aller où ? répliqua la rousse plus sûre d’elle que Tyren ne l’avait anticipé.
Le Nautolan ricana face à cette dispute puérile.
Elle n’est pas consciente qu’elle l’affaiblit en l’obligeant à la protéger.
Jaden chargea, suivi par Holim. Kan ignora le jeune homme qu’il se contenta de pousser dans son élan, le laissant seul face à la jeune humaine au teint pâle. Elle frappa et il contra l’attaque d’un coup désintéressé, mais suffisamment fort pour faire lâcher l’arme de son fragile adversaire. Le mercenaire ramassa la vibro-hache.
— Blast, jura cette dernière en effectuant un pas vers l’arrière.
Frappe. Découpe-la sous ses yeux !
— J’espère qu’il regarde, annonça Tyren en levant son arme alors que la terreur emplissait le regard de Dina Holim avant d’être remplacé par la stupeur lorsqu’une masse vint heurter le dos du Nautolan.
Déséquilibré, il manqua largement son attaque alors qu’un bras tentait de lui couper la respiration avec une efficacité redoutable.
Pas encore prêt à abandonner ? Très bien, mais inutile.
Jaden ne lâcha pas prise immédiatement lorsque l’imposante prothèse se saisit de son blouson. Au contraire, il resserra sa prise coupant sérieusement l’accès du Nautolan à l’air qui se trouvait dans ses poumons. Tyren mit un genou à terre et se servit du mouvement pour envoyer le contrebandier voler par-dessus sa tête en le projetant de son bras mécanique. La pression se relâcha immédiatement, alors que Dawnwalker s’envolait dans les airs. Il retomba lourdement avant de rouler sur le sol pour finalement disparaître dans la fosse ouverte. La rage de Kan se stoppa avant de finalement redoubler.
Non ! Pas de cette façon !
— Jaden ! s’exclama Holim en se ruant aux abords du précipice dans une attitude qui montrait clairement son intention de plonger à sa suite si cela était nécessaire.
Pourtant, elle resta au bord et le son des Nexus miaulant agressivement ne fut pas remplacé par celui tout autant caractéristique de la chair que l’on déchirait et des cris d’agonies. Kan s’approcha de la rousse qui s’était maintenant penchée, ignorant totalement son adversaire dans une inexpérience complète.
— Tiens bon ! enchaina l’humaine qui n’était maintenant plus qu’à un pas de lui.
Le Nautolan pouvait désormais voir le contrebandier au veston anthracite, tout juste agrippé à une protubérance située sous la grille. Dans un effort physique, il parvenait à se tenir hors de portée des deux prédateurs affamés en contrebas qui décrivaient des cercles impatients. Un soulagement s’empara de Tyren, alors qu’il pouvait voir l’expression crispée de l’humain qui venait de le remarquer.
— Dina, ne reste pas là ! ordonna-t-il avec une panique qui n’était plus celle du Blizz qu’il respectait.
Kan n’eut pas le temps de prendre le plaisir de croiser les yeux verts terrifiés de la rouquine, surpris par la rapidité de l’attaque qui suivit le bond stupéfiant de la sœur jumelle qu’il avait fait l’erreur d’oublier un instant.
Tue-la ! Non ! Réagis, réfléchis.
Deux impacts vinrent le frapper au niveau du sternum et de l’un de ses tentacules encore intact. Lorsque celui-ci se détacha, il poussa un hurlement entremêlant rage et douleur. Une douleur qu’il n’avait pas ressentie depuis que Blizz l’avait trahi et laissé au sein des flammes. Le brasier qui animait ses neurones fit son retour et sa vision se brouilla un instant alors que sa respiration s’accélérait. Il sentit le souffle lorsque son agresseuse revint à la charge avant qu’il ne puisse reprendre ses esprits. Par instinct, il leva son bras artificiel et le son distinctif et métallique vibra jusqu’à ses oreilles. La sœur passa au-dessus de lui et se positionna sur sa droite, une courte vibrolame dans chaque main. Kan se releva et braqua son unique oeil sur elle, mais elle ne bougea pas.
— Tu vas me payer ça, enragea-t-il en la toisant de toute sa hauteur alors que tous ses sens s’étaient maintenant focalisés sur sa nouvelle proie. Je vais te réduire en miettes sous ses yeux, puis je jetterai tes restes à la vermine !
La jumelle ne répliqua pas et se contenta d’adopter une posture de combat à l’arme blanche qu’il connaissait parfaitement pour avoir fracassé de nombreuses armures blanches. Il éclata de rire en constatant l’ironie de la situation et elle s’élança avant de le frapper de sa première lame. Il para sans difficulté et contre-attaqua. Avec une vivacité étonnante, elle l’évita pour retomber derrière- lui et il pivota avec un léger rire.
— Peut-être ai-je tenté d’éduquer le mauvais jumeau, sourit-il en en faisant tourner sa vibro-hache.
— Je suis d’accord. Moi, j’aurais été attentive à vous achever avant de partir, le provoqua-t-elle froidement.
Une guerrière.
La sœur se rua sur lui avant qu’il ne puisse répliquer, mais sans jamais se mettre trop en danger. Elle était douée, il aurait été arrogant de le nier. Cependant, Tyren avait passé des années à se perfectionner pour retrouver sa réputation perdue et une petite marionnette de l’Empire aussi impressionnante puisse-t-elle être n’allait pas mettre fin à ses jours. Il plaça sa main armée en arrière dans une préparation d’attaque et elle mordit. Une lame jaillit de son bras artificiel et l’expression surprise de l’œil gauche de son adversaire fut la dernière chose qu’il vit avant que l’arme dissimulée ne l’entaille, ainsi qu’une partie de sa joue et son front. La femme aux cheveux bruns poussa un cri avant d’être réceptionnée par le genou du Nautolan. Elle s’effondra sur le sol en se tenant l’organe perdu, un flot de sang coulant entre ses doigts. Pourtant, elle tenta de se relever et Kan la saisit par la gorge de ses doigts de métal. Son adversaire se débattit un instant, son couteau frappant la prothèse inefficacement.
— Tu es une combattante. Je respecte ça, déclara Tyren qui commençait à retrouver une certaine lucidité. Cependant, ton frère et toi avez signé votre arrêt de mort en venant vous opposer à moi. Vous l’avez signé au moment où vous avez imaginé pouvoir avoir le dessus.
Deux mètres devant lui, Jaden émergeait du gouffre tiré par Dina Holim, visiblement essoufflée et dont l’inquiétude explosa lorsque ses yeux se posèrent sur le Nautolan.
— Cassie ! s’exclama Jaden en découvrant à son tour la situation. Kan ! Lâche-la et finissons-en ! Toi et moi !
Le mercenaire borgne se tourna vers le contrebandier en maintenant une prise ferme sur celle dont il connaissait maintenant le nom. Cassie se débattait moins vivement, la respiration coupée par la poigne de fer qui l’immobilisait.
Une pression supplémentaire et sa nuque se brise.
— J’en ai bien l’intention, Jaden Dawnwalker, le rassura-t-il. Je t’avais prévenu que je les tuerai un à un sous tes yeux. Je t’avais prévenu que je te prendrai ce qui t’est le plus cher.
— Kan ! Sale pourriture ! Je te jure que quelques soient tes plans me concernant, ils seront cléments comparés à ce que je te ferai subir !
Un plaisir intense l’envahit en écoutant les paroles emplies de rage et d’un délicieux désespoir en provenance du jeune homme. Il avait eu raison. Son ancien successeur était devenu faible, rendu fragile par ce qu’il appelait une famille. Une famille qui n’était rien de plus que des poids qui l’entraineraient vers le bas.
— Tu n’as jamais écouté, Blizz, annonça-t-il avec plaisir. On ne peut compter que sur soi-même
Il serra les doigts. L’information parcourut son système nerveux organique encore intact pour atteindre le câblage artificiel qui le complétait maintenant au niveau de son bras droit. L’effroi s’afficha dans les yeux de Dawnwalker avant d’être remplacé par la stupeur, une stupeur qui s’empara de Kan Tyren, lorsqu’une sensation qu’il avait vécue dix années auparavant se répéta. La perte de sensation dans ses doigts, puis dans l’ensemble du membre fut bien plus immédiate qu’il s’en souvenait, mais raviva des souvenirs qu’il avait préféré refouler. Cassie tomba sur le sol, alors que plus rien ne pouvait la soutenir. Le bras artificiel du Nautolan devint soudainement un poids désagréable alors qu’il commençait à pendre sur le côté sans qu’il ne puisse le relever.
— Tu as tort, murmura une voix dans son dos alors qu’un crépitement retentissait au niveau de son épaule droite.
Toujours secoué, il lâcha immédiatement sa hache et sa main chercha l’origine du bruit électrifié. Il la trouva, une forme rectangulaire. Ses doigts se crispèrent sur l’objet, qui s’avérait être particulièrement bien enfoncé et il tira dessus avant de le passer devant son unique œil. Il s’agissait d’une vibrolame et sa pupille se dilata lorsqu’il la reconnut. Banale, à la garde sombre et à la lame argentée, seuls quelques profondes éraflures au niveau du pommeau la rendaient un peu unique. Il s’agissait d’une arme qui avait été forgée au sein des Ravageurs, une arme qui était remise à chacun des nouveaux aspirants avant leur épreuve finale et il n’était pas difficile de savoir à qui elle avait appartenu. Une vive douleur traversa son système nerveux surchargé, une nouvelle fois. Le Nautolan releva les yeux et aperçut la petite Togruta qui se déplaçait désormais sur son flanc droit d’un pas parfaitement silencieux. Elle le fixait d’un regard argenté empli de la même froide concentration qu’il avait pu observer chez Jaden un peu plus tôt. Les formes blanches dessinées sur son visage semblaient se mouvoir à chacune de ses réflexions et ses lekkus blancs striés de bleu vibraient à chaque pas, avant qu’elle ne disparaisse de son champ de vision.
C’est comme ça qu’elle m’a eu. Elle se sert de mon angle mort. Pas de deuxième erreur.
Liana Zin réapparut un instant alors que son œil fonctionnel pouvait à nouveau la repérer lorsqu’il tourna la tête. La démarche de la jeune fille avait tout de celle du prédateur attendant le moment opportun pour frapper et Kan réalisa qu’il était, à présent, la proie. Il n’appréciait pas cette position et crispa sa mâchoire avant de se décider de saluer cette nouvelle venue et ses talents. Désormais, ils étaient tous présents. Holim, la sœur et Zin. Sans le savoir, ils lui avaient facilité la tâche. Il ricana. Avant d’être interrompu par un vif bruit de pas sur son côté gauche. Il se saisit de la vibro-hache de son bras valide et l’attaque de Dawnwalker s’arrêta net. Un instant, il rencontra les yeux bruns focalisés sur lui et sourit.
Voilà le combat que j’attendais, Blizz.
— Tu crois vraiment qu’il suffit de m’attaquer lâchement dans le dos, encore une fois ? Je ne suis pas si…
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase. Dans une parfait absence de son, la Togruta avait lancé une nouvelle attaque. Kan tenta de lever son bras artificiel, mais celui-ci ne répondait désormais plus. Il souleva l’arme dans son autre main et pivota, mais Zin était rapide. La force du choc contre son visage le surprit et il tituba d’un pas en arrière.
Sale petite… La faire payer !
Le torrent de lave le parcourait encore, le préparant à riposter. Il hurla, mais son cri ne contenait pas uniquement de la rage. La douleur dans son genou gauche se répercuta dans l’ensemble de sa jambe, alors que quelque chose venait de le percuter.
Blizz !
Il enragea une nouvelle fois et frappa de son bras valide, là où aurait dû se trouver l’humain. Il ne rencontra que le vide et manqua de se déséquilibrer. C’est à ce moment que la Togruta fondit sur lui à une vitesse étonnante, mais il s’y était préparé. Kan lâcha sa vibro-hache et l’attrapa par le bras avant qu’elle ne soit en mesure de le frapper. Son deuxième genou fut frappé et il manqua de s’effondrer. Zin en profita pour se dégager en se tortillant comme un serpent. Dans le même mouvement, elle lui décocha un violent coup de pied en plein visage et le goût ferreux du sang emplit immédiatement sa bouche. Il cracha et une marque sombre et visqueuse tapissa le sol.
La douleur ! Le feu ! La colère ! Je vais les écraser !
Il balaya devant lui d’un mouvement agressif de son bras organique, mais le poids de la monstruosité de métal qui devait lui rendre sa force l’handicapait désormais. Zin et Dawnwalker s’étaient déjà mis hors de portée.
— Vous ne me mettrez pas à genoux ! ragea-t-il sans être sûr de bien distinguer le duo au travers de sa vision troublée. Je ne perdrai plus !
Pourtant, il reculait inexorablement sous les assauts conjoints parfaitement coordonnés des deux contrebandiers, jusqu’à ce qu’une douleur fulgurante équivalente à celle qui rongeait son esprit ne le frappe aux deux rotules. Il s’effondra, à genoux, sans parvenir à se relever et vit Blizz s’approcher de lui. La froideur qui le caractérisait recouvrait ses traits. Avant qu’il ne puisse réagir, ce dernier le frappa au visage une première fois, puis recommença encore et encore. Lorsque cela s’arrêta, Kan sourit et se sentit partir en arrière avant de comprendre qu’il n’y avait plus de sol pour le retenir. Dans un ultime réflexe de survie, il projet sa main en l’air pour se saisir d’un rocher. Une nouvelle décharge courut dans son épaule lorsque sa chute s’arrêta et il sentit une forme frôler son pied droit dans miaulement sinistre. Le feulement continu atteignait désormais ses sens.
— Ce n’est pas fini, petit, le nargua-t-il dans un éclat de rire. Je les tuerai sous tes yeux. Je ne peux pas être vaincu. Je suis passé par le feu et le froid spatial et tu n’es rien en comparaison de cette douleur.
C’est à ce moment que le visage de l’homme changea pour redevenir celui empli d’émotions contradictoires de Jaden. Il s’accroupit près du bord de la fosse et plongea son regard dans le sien.
— Tu as tort, Kan, annonça-t-il d’une voix calme. Je suis tellement plus et tu sais pourquoi ? Parce que lorsque je me suis lancé dans une recherche désespérée, un vieux Trandoshan est venu avec moi. Parce que le jour où je me suis retrouvé au fond d’un gouffre un fichu droïde est venu me chercher. Parce qu’alors que je m’isolais, je comptais assez pour d’autres personnes qui se sont lancées dans une traque pour ramener l’imbécile que je suis. Parce qu’au moment où je devenais comme toi, j’ai rencontré une gamine qui m’a ramené lentement, mais avec une obstination désespérante, vers la lumière et m’a réappris à vivre. Tu veux savoir pourquoi je suis meilleur que toi, Kan ? Tu veux savoir ce qui nous différencie ?
Le Nautolan le foudroya d’un ultime regard provocateur, alors qu’il sentait la rage s’effacer au profit de la terreur, celle d’avoir échouer pour la dernière fois, Cependant, il ne répondit pas alors qu’il sentait le poids de la protubérance métallique l’entrainer doucement dans une chute à laquelle il ne pouvait échapper.
— La différence entre toi et moi, Tyren, continua Dawnwalker, c’est que personne ne t’aidera à remonter. Personne ne sera là pour te sauver la vie. Aucun garde payé à coups de crédits, aucun soldat loyal, aucun ami, aucune famille. Tu n’étais pas les Ravageurs, nous l’étions et, sans nous, tu n’es rien. C’est pour cela que je gagne, pour cela que tout se termine aujourd’hui. Tu ne les toucheras pas.
La pression du Nautolan sur le rocher se faisait moins forte. Ses blessures l’empêchaient de se s’accrocher fermement et le poids de son autre bras prévenait toute tentative de se hisser. Sous lui, les miaulements cassés des Nexus se faisaient de plus en plus intense.
— Elles t’affaiblissent, Blizz, grogna-t-il cependant avec la force qu’il lui restait. Pauvre imbécile. Elles causeront ta perte.
L’autre eut un soupir en secouant la tête.
— Peut-être un jour mais, en cet instant, elles font de moi quelqu’un d’infiniment meilleur que toi, murmura-t-il avant de s’approcher un peu. Et mon nom est Jaden Dawnwalker.
Kan n’eut pas l’opportunité de lui lancer une ultime réplique. Il lâcha prise et sentit son corps tomber lourdement encore plus bas. Immédiatement, une série de croc transperça sa jambe et son bras valide. Il poussa un ultime et inutile hurlement de rage.

Jaden ne détourna pas le regard, alors que les deux prédateurs aux imposantes mâchoires taillaient le corps du Nautolan en pièces. Il n’y eut pas de supplication de la part de son ancien mentor, ni même de cri de douleur, uniquement ce son glaçant d’un être mû par la rage et l’obsession qui l’avaient lentement rongé. Lorsque les Nexus emportèrent les morceaux de corps dans des coins plus sombres, il s’autorisa à reculer. Il était essoufflé et ignorait depuis quand ou si cela était dû à l’affrontement ou à la disparition du mercenaire. Par réflexe, il posa la main sur le cristal Kyber accroché autour de son cou et la chaleur qu’il dégageait toujours s’empara de lui, diffusant une sensation rassurante en quelques secondes.
C’est fini.
Derrière lui, il entendit le pas discret de Liana et se retourna avec un sourire. Elle aussi respirait bruyamment et de la sueur coulait sur son visage, mais elle lui rendit la même expression satisfaite. Elle était revenue vers lui, malgré toute la distance qui avait commencé à les séparer, elle était apparue pour lui sauver la mise, encore une fois.
— Merci, gamine, se contenta-t-il de dire incapable de prononcer une plus longue phrase.
Kan Tyren n’était plus qu’un souvenir et il était encore en vie. Elles étaient encore en vie. C’est alors qu’un sentiment froid lui traversa l’esprit.
Cassie !
Le vaurien pivota immédiatement de peur de retrouver le corps inanimé de sa sœur au sol. Elle n’était plus là où le Nautolan l’avait lâchée. Seule Dina s’y trouvait, une partie de sa chemise claire déchirée, mais elle ne les regardait pas. À la place, elle fixait Cassie. Sa jumelle était debout et la satisfaction de la voir en vie s’effaça lentement. Ce n’était pas les quelques ecchymoses qui recouvraient les parties visibles de son corps, ni les cheveux collés par le sang ou encore le bandage improvisé de tissu clair rougi qui recouvrait son œil gauche qui l’alertèrent. Non, un sentiment s’était emparé du jeune homme, un sentiment de rupture, comme s’il venait de perdre quelque chose. Il remarqua le blaster dans la main de sa sœur.
Sa posture. L’arme. Quelque chose que je n’arrive pas à saisir.
— Cassie ? demanda-t-il en fronçant les sourcils.
Modifié en dernier par Mandoad le Dim 25 Sep 2022 - 17:54, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 25 Sep 2022 - 17:09   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

First!
Chapitre lu et bon sang que c'était vraiment bien.

Les chapitres de baston, j'ai tendance à les lire un peu vite parce que souvent, on se perd entre qui fait quoi et où, mais je dois avouer que là, je n'ai pas perdu une seule miette de ton récit. L'action est claire, on sait qui fait quoi, on visualise parfaitement la scène. J'ai eu peur pour Dina et pour Cassie, j'ai vraiment cru qu'elles y passeraient ! Raconter tout cela du point de vue de Tyren est vraiment bien pensé. Le gars est un psychopathe, qui pourtant a un raisonnement parfaitement logique et efficace. J'étais presque déçue de le voir partir comme ça. Le speech de Jaden sur la fin est incroyable aussi. Et alors, Cassie ? Qu'est-ce qu'elle nous fait ? Je veux lire la suite !!

Petit bémol (parce que y en faut bien un lol), j'ai trouvé l'intervention de Liana un peu trop Deus Ex Machina. Mais bon... T'es pardonné, parce que ce chapitre était incroyable.

Et pour répondre à ton interrogation : non, la longueur ne s'est absolument pas fait ressentir!
Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1225
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar L2-D2 » Lun 26 Sep 2022 - 9:34   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 33 lu !

Aucun problème avec la longueur... ce qui montre bien que lorsque c'est bien écrit, tout passe ! :wink:

Et c'est génial, en fait. On l'a attendu, ce combat final, et il tient toutes ses promesses ! J'ai cru l'espace d'un instant que Tyren allait survivre à sa chute mais non, il semble bien qu'on en ait fini avec le redoutable nautolan... et d'une si belle façon ! C'était si artistiquement fait, comme pourrait s'exclamer Thrawn !

Et alors que le lecteur pourrait souffler, cliffhanger sympathique dans la foulée ! :shock:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 26 Sep 2022 - 9:59   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Content de lire que long ne fut pas égal à indigeste. :D

LL-8 a écrit:Les chapitres de baston, j'ai tendance à les lire un peu vite parce que souvent, on se perd entre qui fait quoi et où, mais je dois avouer que là, je n'ai pas perdu une seule miette de ton récit. L'action est claire, on sait qui fait quoi, on visualise parfaitement la scène.

Merci. J'avoue que c'est des passages que je trouve aussi généralement vite brouillons en raison du fait qu'il est difficile de rendre un combat intense avec des description écrites. Personnellement, lorsque je m'attaque à ce genre de moment, je le décompose comme un Jeu de Rôles. Chaque personnage va effectuer ses actions dans un certain ordre et d'une certaine façon. Cela permet de ne pas avoir 10'000 trucs qui se passent en même temps.

LL-8 a écrit:J'ai eu peur pour Dina et pour Cassie, j'ai vraiment cru qu'elles y passeraient !

J'avoue avoir joué là-dessus. Lorsqu'on sait d'avance que tout le monde va survivre, il faut trouver un moyen de garder un peu de tension. :sournois:

LL-8 a écrit:Raconter tout cela du point de vue de Tyren est vraiment bien pensé. Le gars est un psychopathe, qui pourtant a un raisonnement parfaitement logique et efficace. J'étais presque déçue de le voir partir comme ça. Le speech de Jaden sur la fin est incroyable aussi.

L2-D2 a écrit:On l'a attendu, ce combat final, et il tient toutes ses promesses ! J'ai cru l'espace d'un instant que Tyren allait survivre à sa chute mais non, il semble bien qu'on en ait fini avec le redoutable nautolan... et d'une si belle façon ! C'était si artistiquement fait, comme pourrait s'exclamer Thrawn !

Tout le but de ce combat était d'opposer Jaden et Tyren, ainsi que leur conception de leur(s) force(s), notamment lorsque Jaden chute, il s'en tire, car Dina accourt. Dans la même situation, le Nautolan ne peut compter que sur lui-même. En soi, je mets un peu ça comme un miroir en face de Jaden qui comprend ce qui aurait pu lui arriver s'il avait continué de rester isolé.
Cela fait aussi plaisir que vous soyez un peu déçu du sort du Nautolan où que vous ayez cru à sa survie. Une preuve que le personnage a fonctionné.

LL-8 a écrit:t alors, Cassie ? Qu'est-ce qu'elle nous fait ? Je veux lire la suite !!

L2-D2 a écrit:Et alors que le lecteur pourrait souffler, cliffhanger sympathique dans la foulée !

Qu'est-ce qu'elle nous fait ? Elle me met face à plusieurs détails que je dois régler. :wink:

LL-8 a écrit:Petit bémol (parce que y en faut bien un lol), j'ai trouvé l'intervention de Liana un peu trop Deus Ex Machina.

Deus Ex Machina totalement assumé d'ailleurs pour les besoins de l'histoire et de la surprise du moment. :transpire:

Sur ce, merci encore et à la prochaine pour le prochain chapitre !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 26 Sep 2022 - 14:27   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

C'est lu !

Diable qu'est-ce que j'étais au taquet lorsque j'ai compris que c'était l'heure de la baston ! Je me disais, ça y est, ça arrive. Mais en définitive, légèrement déçu... Pas par la qualité de ce que tu nous as servi, mais par ton choix sur Kan. Moi qui aimait cet antagoniste, il n'a pas eu tant d'impact que cela. Toute la posture que tu lui a insufflé depuis le début de ce récit, que j'ai vraiment apprécié, pour qu'il soit défait par Jaden et les siens, sans tribut à payer ? Cela amoindrit l'impact d'un antagoniste de ce type s'il ne tue pas un des protagonistes à mon sens... En particulier dans une disposition type tome 3, gros conflit, ect.

L'intro fonctionne très bien. On voit de nouveau à quel point Kan a forgé Jaden, et à quel point celui-ci était le Ravageur typique avant de rencontrer Liana. Et même après, son côté repousser ses proches qui persistait, directement hérité des préceptes de Kan. Et à la haine que ce dernier a toujours, s'ajoute la trahison des dogmes, un blasphème presque à son sens. Tout ceci est très bien transmis, j'ai bien aimé ce côté fils prodigue qui s'ancre encore davantage. Le regret qu'expérimente Kan a propos de la défection de Jaden est palpable, on le ressent, il est légitime. On serait presque peiné pour lui, car on se dit que les blessures physiques l'ont bien moins touché que la blessure de la trahison de Jaden, la blessure émotionnelle en quelques sortes. Son envie de faire payer ses proches prend une autre dimension d'ailleurs. Plus que le faire souffrir le plus possible, il veut lui infliger ce que Jaden lui a fait subir d'une certaine manière. En tous cas, c'est ainsi que je l'ai interprété.

La castagne était bien mise en scène. Bon, il demeure toujours ce principe, immuable à toutes les œuvres sur l'univers de Star Wars apparemment. Le fait de parler, échanger des punchlines alors qu'on est en train de lutter pour sa vie. Ça me dérange toujours autant pour le manque de réalisme, mais voilà. Pour moi, on parle avant, ou après. Pas pendant, au moment où on choisit d'envoyer sa frappe. En terme de schéma décisionnel et neuronal, cela veut dire que le combattant n'est pas focalisé sur ce qu'il fait. C'est immuable en définitive.

En revanche, les introspections de Kan et ses réactions à la douleur étaient de très bonnes idées de mise en scène d'un combat ! Cela offre un dialogue avec lui-même qui en dit long. Le fait qu'il puise dans la douleur pour toujours plus s'alimenter, la bête blessée qui n'en est que plus dangereuse, la discipline mentale pour passer par dessus l'information et poursuivre le combat.
Sur le plan martial, la variation était intéressante, crédible également. Utilisation préférentielle du blaster, passer en backup sur un couteau, ect. Le principe d'armer la main au plus vite, la gestion de distance. Moi qui aime ces détails, je suis servi ! Il y a du rebondissement, de la tension pendant tout l'affrontement.

Deux petites choses par contre : ce n'est qu'à la fin que l'on comprend pour la blessure de Cassie, car tout le long c'est très obscur. Je n'ai pas compris ce qu'il lui était arrivé, de même si c'était grave ou non. Alors je me suis dit c'est peut-être volontaire, mais un type comme Kan se serait satisfait de son coup, observant nettement les dommages qu'il est parvenu à infliger.
Et l'autre, c'est la disposition des uns et des autres. C'est vite problématique lorsque c'est plusieurs vs un seul. Je me quelques dois demandé "pourquoi n'attaquent-ils pas à plusieurs en même temps aux moments où c'était possible ?" Ou bien "qu'est-ce que tel perso faisait pendant que Kan se focalisait uniquement sur un seul adversaire ?" Il y avait quelques instants où ils étaient plusieurs à être opérationnels, mais un seul attaquait. Fort heureusement, ce n'était pas tout le temps. Car dans le même temps, on a bien sentit, surtout vers la fin, la difficulté qu'implique de faire face à des adversaires qui commencent à coordonner leurs frappes. Ce n'est pas tant Liana qui sauve la situation, c'est le simple fait d'attaquer à deux en même temps, et non chacun son tour. Je suis pointilleux du coup, mais voilà. Car tu as conservé cet élément en tête, à part pour quelques instants. Et je comprends que c'est vite compliqué.

Mais alors que Liana arrive, je me dis enfin, le moment de la perte d'un allié. Mais non. Rien. C'est de là que viens ma déception. Que Kan, au final, ne tue que des civils, parle et affiche sa résolution, mais n'a pas impacté directement les protagonistes. Ce que son rôle dans le récit laissait présager. C'était peut-être ton intention, pour brouiller les pistes tout du long. Mais cela offre une déception, qui a malheureusement persisté jusqu'à la fin du chapitre. Surtout quand on voit que c'est Cassie qui va avoir le rôle de faire tuer un protagoniste, ou bien elle-même qui sait. Mais cette perspective, qui aurait dû sur l'instant me faire dire "oh la vache, vite le prochain", n'a pas eu autant d'impact à cet instant. C'est dommage, car c'est un sacré cliffhanger que tu offres !

En soit, la défaite de Kan est logique est justifiée, même s'il n'emmène personne avec lui. Je trouve même qu'il n'y avait pas besoin du monologue de Jaden. Ce qu'il contenait, on le ressentait pendant l'affrontement. On avait compris parce que le récit nous l'a raconté, mais tu nous le formule directement. Alors c'est loin d'être un défaut, attention. Mais, avec brio, tu nous faisais ressentir quelque chose de fort, au lieu de nous le dire. En gros, tu accomplis quelque chose d'intéressant et difficile, mais dans le même temps tu sapes légèrement ce travail en formulant concrètement les choses. Comme si tu craignais que ce soit trop subtil, alors que non.

Alors tout ceci fonctionne parfaitement, aucun doute la dessus. Mais il s'agissait justement d'une force qu'un tel instant soit ressentit, que ton récit nous dise pourquoi Jaden est parvenu à vaincre. Au lieu que ce soit l'auteur qui le dise. Tu vois ce que je veux dire ? Je ne suis même pas certain d'être clair... Lol et le discours de Kan, qui est sur le point de se confirmer avec Cassie en définitive, aurait tout de même fonctionné.

La longueur du chapitre ? Aucun souci. J'en fait des très longs bien souvent pour ma part, donc te le reprocher... Et j'aime plutôt ça. Sans compter que s'il s'agit de castagne, et que c'est à ce niveau. C'est d'ailleurs fort qu'un chapitre sur de la castagne ne paraisse pas long. Même si j'ai passé du temps sur certains points, j'ai beaucoup aimé ce chapitre. La frustration sur Kan passera bien vite, certainement dès le prochain chapitre avec ce que tu nous réserves.

Cassie a sauvé son frère. Elle est parvenue à valider l'objectif avec lequel elle s'était lancée dans l'affrontement face à Kan. Maintenant que c'est fait, le reste de sa mission survient, ce qui est logique. Mais ça va mal se passer. On va avoir un instant "Kan avait raison". Jaden s'est ouvert à ses proches, mais en a favorisé certains au détriment d'autres. Sa manière de procéder va lui coûter cher. Le tribut à payer va donc arriver. Pour avoir négligé/repoussé Cassie : qui de Liana ou de Cassie va payer ? Liana va se sentir trahie, plus que Dina à mon sens. Jaden risque moins de payer, car le récit nous montre qu'il doit subir les conséquences de ses choix. Il doit rester en vie, au moins le temps de voir ses proches se déchirer. Une configuration où Liana parvient à tuer Cassie, et Jax et les siens arrivent pour la venger pour tout ce que la togruta leur a fait, et la tue ? Oui ! Je viens de voir un antagoniste inquiétant mourir sans grand impact et sans honneur ! Il me faut du gros drama ! Du choix âpre et cruel, de la perte de protagoniste, de la grosse chialade nom d'une pipe ! C'est la conclusion de ton univers connecté, je veux du lourd !

Bon, ça y est, la déception est déjà passée, je suis de nouveau hypé à fond pour la suite... Ce bougre de Mandoad...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 26 Sep 2022 - 18:10   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hey Loucass ! Pour être honnête, en ayant tes réactions et espoirs précédents, je m'attendais à ce que la résolution de ce conflit ne te plaise que moyennement. :D

Loucass824 a écrit:Moi qui aimait cet antagoniste, il n'a pas eu tant d'impact que cela. Toute la posture que tu lui a insufflé depuis le début de ce récit, que j'ai vraiment apprécié, pour qu'il soit défait par Jaden et les siens, sans tribut à payer ? Cela amoindrit l'impact d'un antagoniste de ce type s'il ne tue pas un des protagonistes à mon sens... En particulier dans une disposition type tome 3, gros conflit, ect.

C'est une question de point de vue. Selon moi, l'impact d'un antagoniste ne se définit pas que par la perte qu'il fait subir aux protagonistes, mais plus par le développement qu'il permet pour ces derniers. C'est plus cette option que j'ai choisie de par ce miroir placé face à Jaden qui réalise ce que les choix de Tyren ont fait de lui. L'absence de mot à l'issue de l'affrontement peut surprendre et je m'étais posé plusieurs fois la question, mais je n'ai pas réussi à en caser une par rapport à l'endroit où je désire que mes personnages se trouvent à la fin (après... est-ce que c'est uniquement parce que je me suis attaché à eux et que je me voile la face... C'est la question. :transpire: )

Loucass824 a écrit:Tout ceci est très bien transmis, j'ai bien aimé ce côté fils prodigue qui s'ancre encore davantage. Le regret qu'expérimente Kan a propos de la défection de Jaden est palpable, on le ressent, il est légitime. On serait presque peiné pour lui, car on se dit que les blessures physiques l'ont bien moins touché que la blessure de la trahison de Jaden, la blessure émotionnelle en quelques sortes.

C?est là qu'on voit que Tyren s'est enfermé dans sa désillusion. À aucun moment, il n'avait pensé que cet orphelin (en bonne partie par sa faute) ne désirait pas la même vie que lui. Il n'arrive pas à le comprendre. Alors que, au contraire, l'unique raison de Jaden de devenir un des Ravageurs était pour retrouver Cassie.

Loucass824 a écrit:Le fait de parler, échanger des punchlines alors qu'on est en train de lutter pour sa vie. Ça me dérange toujours autant pour le manque de réalisme, mais voilà. Pour moi, on parle avant, ou après. Pas pendant, au moment où on choisit d'envoyer sa frappe. En terme de schéma décisionnel et neuronal, cela veut dire que le combattant n'est pas focalisé sur ce qu'il fait.

C'est vrai que c'est courant de placer des phrases tout le long. De mon point de vue, cela a deux effets:
Alléger la lecture, car une description de combat pendant tout un chapitre c'est lourd.
Je pense que lors d'une confrontation ultime comme celle-ci, il y a des choses à se dire, des provocations à envoyer, surtout pour Tyren qui a ruminé ce moment pendant dix ans. :D

Loucass824 a écrit:Utilisation préférentielle du blaster, passer en backup sur un couteau, ect. Le principe d'armer la main au plus vite, la gestion de distance. Moi qui aime ces détails, je suis servi ! Il y a du rebondissement, de la tension pendant tout l'affrontement.

J'étais en débat interne. Je trouve toujours ridicule ce genre d'affrontement où tout le monde arrive arme à feu au poing et qui se transforme immédiatement en combat à main nue, d'où cette transition. Content que cela ait fonctionné :)

Loucass824 a écrit:Deux petites choses par contre : ce n'est qu'à la fin que l'on comprend pour la blessure de Cassie, car tout le long c'est très obscur. Je n'ai pas compris ce qu'il lui était arrivé, de même si c'était grave ou non.

Ok. J'avais pourtant l'impression d'avoir été assez clair.
Mandoad a écrit:Une lame jaillit de son bras artificiel et l’expression surprise de l’œil gauche de son adversaire fut la dernière chose qu’il vit avant que l’arme dissimulée ne l’entaille, ainsi qu’une partie de sa joue et son front. La femme aux cheveux bruns poussa un cri avant d’être réceptionnée par le genou du Nautolan. Elle s’effondra sur le sol en se tenant l’organe perdu, un flot de sang coulant entre ses doigts.

D'où l'absence de détails supplémentaires. Mais il faut croire que non. :transpire:

Loucass824 a écrit:Et l'autre, c'est la disposition des uns et des autres. C'est vite problématique lorsque c'est plusieurs vs un seul.

Comme je le disais. C'est toujours compliqué d'écrire ce genre de combat sans être brouillon et j'ai essayé d'avoir toujours deux personne hors combat (Jaden ou Cassie au tapis, Dina qui accourt pour aider celui qui est au sol, la grille qui s'ouvre entre les groupes, etc.), mais c'est possible que cela m'ait échappé quelques fois.

Loucass824 a écrit:En soit, la défaite de Kan est logique est justifiée, même s'il n'emmène personne avec lui. Je trouve même qu'il n'y avait pas besoin du monologue de Jaden.

Quoi ?! Jaden, le type qui ouvre tout le temps sa gueule, qui provoque à chaque instant, qui s'est investi émotionnellement et personnellement qui ne serait rien aller dire au type qui l'a transformé en tueur froid et a menacé de tuer sa famille de manière horrible aurait dû se contenter de le regarder mourir sans dire un mot ?! Blasphème ! J'exagère, mais je pense qu'il avait besoin de ces mots adressé tant à Kan qu'à lui-même pour enfin boucler la boucle et referme ce chapitre. Je comprend ce que tu veux dire, que cela gâche ma subtilité écrite, mais que le laisser implicite n'aurait pas été raccord avec le personnage.

En tout cas, je vois que tu t'es hypé automatiquement durant ta conclusion, donc tout va bien et vois le genre de conclusion que tu attends. Apparemment avoir tué mes deux personnages principaux dans Une Lueur, semble convaincre que je pourrais m'en débarrasser ici aussi ? La suite dira si tu sortiras déçu, satisfait ou mi-figue mi raisin. :D

À la prochaine !

Loucass824 a écrit:C'est la conclusion de ton univers connecté, je veux du lourd !

Ne pas confondre la fin des aventures des vauriens avec la fin de mon univers connecté, hein :wink:
Modifié en dernier par Mandoad le Lun 26 Sep 2022 - 20:41, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 26 Sep 2022 - 20:16   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Ma frustration est plus rapidement passé parce qu'elle venait autant de mes attentes et projections que pour le destin de Kan. Une frustration de ce type passe très vite. Encore heureux ! Lol et puis si je suis si prévisible pour que tu t'y attendes, c'est que je suis cohérent avec moi-même...

Je comprends bien ce que tu veux dire pour Kan. Je rejoins, mais ce que je me suis dit c'est pourquoi exclusivement l'un ou l'autre ? Le propos demeure, même s'il y aurait un mort. Le truc, c'est que je ne souhaite pas des morts juste pour des morts. En l'occurrence, la mort de Cassie, Dina ou Liana n'aurait pas été gratuite, elle aurait raconté quelque chose d'intéressant, et pas uniquement pour Jaden. A mon sens, c'est presque comme si le récit appelait à un sacrifice de perso ! Lol mais il s'agit d'un jugement sur l'instant, comme je n'ai pas la suite du récit...

Kan est du coup un autre genre de figure paternelle par rapport à Seshek. Le trandoshan était un père, certes imparfait, mais dont il avait besoin, et qui a fait ce qu'il fallait. D'un autre côté, Kan se voyait presque de cette manière, mais a en effet négligé les besoins et désirs de son fils. Intéressant de voir que c'est parce qu'il n'a pas compris son fils qu'il échoue. D'un tome à l'autre, Jaden a une figure parentale/d'autorité avec laquelle il doit composer. C'est intéressant, je n'y ai songé que maintenant.

Pour les affrontements, c'est tout sauf ridicule, surtout dans un espace clôt. Une arme à feu, c'est une arme à distance. Un avantage accru par la supériorité en nombre. Pour Kan, aucune chance de gagner s'il ne désarme pas ses adversaires. Le principe décisionnel de désarmer son adversaire est tout à fait logique, cohérent, et vital même. Le fait de tenter le réarmer la main au plus vite également.

Si tu te fais attaquer par un type avec un couteau, seules deux solutions existent. La fuite, ce que je conseille, un amour propre blessé vaut mieux que perdre la vie pour sauver ton portefeuille. Mais si c'est impossible, focalisation sur le couteau à tout prix. Même si pendant ce temps, le type t'envoie quelques coups de poing. Une arme sera toujours plus dangereuse qu'un poing, c'est net. Se rapprocher face à un blaster, c'est une logique pour annuler l'avantage qu'il offre.

Je pense que c'est utile pour n'importe quel auteur qui veut mettre en scène des moments de castagne de se documenter, renseigner ou autre sur certains principes de base. Alors c'est accumuler pas mal d'infos pour des moments courts, mais quand tu as un bougre tel que moi qui est féru de ce genre de détails... Lol

J'ai bien lu ce passage, et mon impression demeure. Je vois le coup, mais qu'elle perde son œil, pas forcément. Le passage où Cassie est touché ressemble presque à si l'on vivait ce moment sous son prisme, en tout cas pas celui de Kan. J'aurai davantage compris un truc du style : "il allait fermer cette paupière à jamais. Inscrivant la vision de sa lame s'imprimer pour toujours sous cet iris désormais hors d'usage. La profonde entaille sur le reste de son visage ne serait qu'un marqueur supplémentaire de ce que lui a coûté l'envie de lui tenir tête, avant de prélever un tribut plus lourd encore". C'est juste une idée, certainement trop explicite par rapport à ce que tu recherchais peut-être. Après, si je suis le seul à n'avoir pas vraiment saisi, c'est négligeable en définitive.

Pour le monologue, le côté raccordage avec la personnalité de Jaden fait sens en effet. Même si demeure le côté que cela gâche un instant où seule ta narration laissait filtrer ton propos, ce qui n'est pas le plus aisé justement. Le propos est tout de même passé de toute manière.

Et tu viens de spoiler toi-même ton autre récit, bravo... Lol

Pour la suite, je serai peut-être déçu, en particulier concernant les attentes. Mais je ne me fais pas de souci. Le fait est que la conclusion d'une trilogie est toujours quelque chose des plus compliqués à réussir...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 26 Sep 2022 - 20:42   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Loucass824 a écrit:Et tu viens de spoiler toi-même ton autre récit, bravo... Lol


C'est pas faux. Je mets une petite balise rouge par-dessus et on n'y verra que du feu :lol:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 02 Oct 2022 - 14:52   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! Il est l'heure d'un nouveau chapitre écrit, réécrit, réréécrit et l'objet de nombreuses difficultés pour être honnête dans sa première partie. J'espère que celui-ci vous plaira. Et comme vous vous en doutez, on se rapproche de la fin. Encore quelques petites conclusion à présenter et ce sera la fin de cette trilogie. Bonne lecture !

Chapitre 34


6 av.BY
Makeb, Système Makeb

Cassie ?
Il s’agissait de son nom et la voix qui l’avait prononcé, elle la reconnaissait. Cette voix appartenait à son frère. Calan Teral autrefois. Jaden Dawnwalker aujourd’hui. Cassie baissa les yeux vers sa main droite et réalisa que son champ de vision était réduit. Une sensation chaude et poisseuse couvrait le côté gauche de son visage et, machinalement, elle toucha l’endroit où aurait dû se trouver son œil. Une vive douleur lui parcourut le crâne lorsque ses doigts rencontrèrent un morceau de tissu imbibé d’une substance visqueuse et elle les éloigna rapidement pour les placer devant elle. Des marques rouges caractéristiques les couvraient désormais, dessinant des empreintes ensanglantés au bout de la dernière phalange. Elle se rappelait de la blessure, de l’horrible sensation qui avait suivi, puis tout devenait flou.
Le bandage.
Elle se rappelait que quelqu’un, Dina Serris sûrement, avait essayé de la soigner, puis un nouvel instant perdu à sa mémoire, l’arrivée de Liana Zin. Kan Tyren, le mercenaire était tombé et il y avait eu ce hurlement qui résonnait encore dans son esprit.
Me protéger.
Elle avait dû se mettre en sécurité, s’était éloignée.
Le blaster.
Il ne lui appartenait pas. Elle ignorait qui en était le propriétaire, mais elle le tenait fermement dans la paume de sa main.
— Cassie ? répéta la même voix. C’est fini. Kan est mort.
Kan Tyren. Mort. La mission est accomplie. Alors pourquoi suis-je encore ici ?
L’Impériale leva légèrement la tête, tentant toujours de s’habituer à la perte de son champ de vision. Son environnement lui paraissait étrange, comme si le monde n’était soudainement plus qu’en deux dimensions. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait vulnérable et confuse. Jaden Dawnwalker fit un pas et elle leva immédiatement son arme dans sa direction. Il s’arrêta, surpris.
— Cassandra, c’est moi, expliqua-t-il visiblement perturbé par sa réaction. C’est ton frère.
Mon frère. Qui est réellement mon frère ?
Cassie ne bougea pas. Aux côtés du contrebandier, sa partenaire togruta était visiblement nerveuse.
— Mon frère ? Je ne suis plus si sûre, murmura l’Impériale avant de reprendre un peu d’assurance. Mon frère est mort le même jour que Nayia, il y a dix ans.
Dawnwalker ne répondit pas et une expression inquiète s’afficha sur son visage. Il n’était pas capable de le nier immédiatement, pourtant il ne resta pas silencieux.
— Tu as tort. Le lien qui nous unit n’a jamais disparu.
— Le lien qui nous unit ? Durant dix années, tu m’as pensée morte, tout comme j’étais convaincue de ta disparition depuis l’attaque de notre vaisseau. Jamais cela n’aurait été possible si ce lien avait survécu à ce jour-là. J’ai voulu y croire, tout comme toi. J’ai voulu croire que Calan et Nayia étaient encore en vie quelque part, qu’il y avait une chance pour que nous soyons ensemble à nouveau. J’ai été idiote de m’en convaincre, car tu as déjà une famille.
Le regard de Dawnwalker la fixait. Il cherchait les mots pour lui prouver qu’elle avait tort, elle en était consciente, mais il n’y parvenait pas. Liana Zin, en revanche, paraissait plus agitée.
— Jad…, commença-t-elle, méfiante.
Cassie déplaça le canon de son arme en direction de la Togruta qui s’immobilisa avant que son partenaire ne se place devant elle.
— Cassie, tu n’as pas été idiote de le penser, déclara-t-il avec une voix légèrement tremblante. J’y ai cru également.
— Et pourtant, tu te places sans hésiter entre elle et moi, constata-t-elle alors qu’une plus grande confiance s’emparait d’elle. Nous ne sommes plus ceux que nous étions. Tu en es tout aussi conscient que moi. Je sers une cause qui te dépasse, une cause que des personnes comme toi passent leur temps à mettre en péril et que d’autres comme Zin aimeraient même voir tomber. Tu penses vraiment que nos allégeances sont compatibles ? Pourrais-tu affronter Liana pour me sauver la vie ?
Derrière Dawnwalker, le regard de la Togruta lorsqu’elle avait mentionné l’Empire en disait long sur le sentiment qu’elle éprouvait envers le régime en place. Jaden, quant à lui, était figé tout comme l’était Dina. La jeune femme avait l’air particulièrement touchée par la scène qui se déroulait sous ses yeux et n’avait pas été capable d’avancer d’un pas.
Serris et Zin représentent son présent et son futur. Je ne suis qu’une ombre du passé, l’obsession d’un orphelin.
— Tu m’as retrouvée, Jaden, mais Nayia n’existe plus. Il ne s’agissait que des espoirs d’enfants que nous gardions éveillés.
— Nous sommes encore une famille, insista le jeune homme dont le regret s’affichait désormais clairement sur son visage. Tu…
— Colt, l’interrompit-elle immédiatement, Gil, Yako et même Nox. As-tu la moindre idée de qui sont ces personnes ?
Dawnwalker répondit par un silence qu’il ne parvint pas à rompre. Cassie sentit les larmes lui monter aux yeux et une colère s’emparer d’elle.
— Ils faisaient partie de mon escouade, de ma famille, expliqua Cassie en serrant les dents. Trois de mes amis sont morts de vos mains. Pas une fois, tu m’as demandé ce que j’avais ressenti lorsque vous leur avez pris la vie. Les personnes dont tu te préoccupes sont à tes côtés, indemnes, en vie. Tu n’as perdu aucun d’entre-eux, ni Zin, ni Serris, pas même un de ces droïdes. J’y ai veillé alors que tu n’avais pas éprouvé le moindre remord à avoir tué des personnes qui comptaient à mes yeux. Tu parles de famille ? Pourtant, tu es bien conscient de qui en fait partie et tu sais aussi bien que moi que je ne peux pas le rejoindre, que je ne quitterai pas la famille qui m’a sauvée d’un sort plus terrible que celui qui était le tien avec Tyren. Je ne trahirai pas ceux qui m’ont offert une nouvelle chance. Cela m’a pris du temps de réaliser où je me situais réellement, mais j’ai fini par comprendre que cela ne pouvait pas être à tes côtés.
L’homme qui avait pris le dessus sur le frère dont elle se souvenait serra le poing. Lui aussi commençait à prendre conscience de la vérité dans ses paroles. Pourtant, il avait l’air de continuer à la refuser dans un vain espoir qu’il pouvait retourner dans le passé.
— Je suis désolé, murmura-t-il cependant à sa surprise avant de relever des yeux tremblant d’émotion. Je suis désolé de ne pas avoir réussi à te protéger ce jour-là. Désolé de ne pas avoir continué à te chercher comme je l’aurais dû. Désolé d’être arrivé trop tard.
Les paroles percutèrent l’Impériale avec plus de force qu’elle ne l’avait envisagé, mais elle s’efforça de rester impassible sans répondre. Le silence dura une dizaine de seconde et Jaden s’avança d’un pas supplémentaire, couvrant toujours Liana Zin qui semblait prête à agir au moindre signal. Serris, quant à elle, s’était lentement rapprochée.
— Et maintenant ? demanda Dawnwalker. Comment cela va-t-il se passer ? Tu vas nous arrêter ? Nous abattre pour venger ceux que nous avons tué ? Je le comprendrai, car tu as raison. Je traquerais quiconque s’en prendrait à Liana ou Dina sans la moindre hésitation, même s’il s’agissait de toi, avec la même rage que j’ai traqué ceux qui t’avaient enlevé à moi. Cependant, je pense que tu aurais déjà tiré cela était ton intention.
La douleur lui traversa une nouvelle fois le nerf oculaire. Le simple fait de continuer à les viser avec attention constituait déjà un effort, mais elle ne flancha pas.
— Kan Tyren était ma mission autant qu’il était la tienne, annonça-t-elle en rassemblant assez d’énergie pas nous pas montrer le trouble dans sa voix. Cependant, nos raisons n’auraient pas pu être plus éloignées. Je n’ai rien à faire de la satisfaction de mes objectifs personnels et des répercussions se limitant à ma personne. Ce criminel ne créera plus de nouveaux orphelins comme Calan et Nayia. Les nouveaux amis de Zin n’en semblent pas convaincu, mais l’Empire n’est pas leur ennemi. Nous cherchons également à rendre la galaxie plus sûre. Pour cela, des ordures comme Kan Tyren et son maître doivent disparaître. Ma famille est en train d’y veiller.
— L’Empire est ici ?! s’exclama Liana. Si vous abattez Torga…
La Togruta réalisa ce que cela impliquait et ne parvint pas à finir sa phrase. Une expression d’inquiétude et de colère transforma son visage juvénile.
Tu savais très bien ce que m’amener ici pouvait impliquer.
— Vous pensiez vraiment que mes supérieurs nous avaient laissés partir seuls dans le seul but de sauver la vie de mon vaurien de frère ? questionna Cassie sur un ton sec. Faites preuve d’un peu d’honnêteté envers vous-même. Vous étiez conscientes qu’en m’entrainant avec vous, vous entrainiez également l’Empire. Maintenant, que vous vous êtes attachées à ce petit groupe, tout n’était qu’une question de temps avant que vous ne décidiez de choisir votre camp et je suis persuadée que cela n’aurait pas été le mien. Je me trompe ?
Liana et Dina la dévisagèrent, de même que Jaden, d’une façon qui ne vint pas contredire ses paroles. Cassie baissa son arme et Serris expira enfin, alors que la confusion et le doute se lisaient sur les visages de Dawnwalker et Zin.
— Tu as raison sur un point, néanmoins, Jaden, avoua-t-elle alors qu’elle peinait désormais à contenir le torrent d’émotions qui ne demandait qu’à émerger. Je suis incapable de te tuer, ni de tuer ceux qui comptent pour toi, malgré ce que vous avez fait à mon équipe. Pas aujourd’hui, alors que le souvenir du garçon insolent que fut mon frère est encore aussi présent, mais je comprends désormais. Torga ne quittera pas cette planète vivant et vos camarades anarchistes seront notre prochaine cible. Ils ne nous échapperont pas longtemps et, si je vous retrouve une nouvelle fois en-travers de mon chemin, je n’hésiterai plus. Je ne ferai plus l’erreur de laisser mon passé prendre le dessus.
L’Impériale se tourna vers Zin en reculant vers une porte et leurs regards se croisèrent. Celui de la Togruta était plus qu’expressif et lui signalait que, lorsque ce jour arriverait, elle aussi serait prête. Un instant plus tôt la petite non-humaine lui avait sauvé la vie et elle réalisa qu’un certain respect avait fini par naître entre elles. Un profond sentiment de tristesse s’empara d’elle, mais elle ne flancha pas. Pas encore.
Dans une autre vie, nous aurions été sœurs. Nous nous serions battues côte à côte, mais nos routes ont déjà trop divergé. J’ai une famille et cela ne peut être eux.
Cassie pressa une commande et la porte derrière elle s’ouvrit. Elle recula de trois pas. Jaden Dawnwalker et Dina Serris restèrent immobiles, mais Liana Zin chargea, trop tard et sûrement de façon intentionnelle, car aucun sentiment de danger ne l’avait atteinte. L’Impériale leva son arme et tira sur le panneau de contrôle. L’accès se verrouilla définitivement dans un sifflement et elle resta un instant à fixer l’immense panneau de métal qui venait de la séparer de celui qui avait été Calan Teral et de sa nouvelle famille. Une larme roula sur sa joue, une larme qu’elle s’empressa d’essuyer, alors que son autre œil la brûlait. Un faible son émergea de l’une des poches de son veston. Une fois, puis deux avant d’effectuer une pause, puis le double bip recommença. Elle se saisit d’un comlink miniaturisé de couleur sombre et, à son tour, pressa deux fois sur un petit bouton. Une lumière jaune s’alluma et clignota lentement. Elle s’engagea dans le couloir avec détermination. Son escouade avait atteint l’objectif et il était temps de les retrouver.

Jax contemplait le crâne chauve de Silas Melshi de ses yeux clairs. Le petit humain transpirait et lissait son horrible moustache dans des mouvements de nervosité intense. Le militaire n’appréciait pas le désormais ex-conseiller de Torga le Hutt, tout comme il abhorrait toute personne prête à trahir son employeur pour une poignée de crédits ou un maigre aperçu d’un plus grand pouvoir. Cependant, il devait avouer que l’avidité de ce criminel leur avait grandement facilité la tâche. Alors que Cassandra et Lorin étaient encore occupés par leur propre mission visant à rassembler des informations sur l’organisation qu’ils traquaient pour la Main de l’Empereur, le reste de son équipe n’avait fait qu’attendre. Lorsque Lorin Pelton avait pu faire filtrer les premières informations, la situation avait évolué. Les quelques mots isolés qu’il avait pu leur envoyer dans un code que seuls eux comprenaient lui avait suffi à comprendre l’ampleur de la situation. Les criminels qu’ils traquaient, bien qu’il se fut attendu à une certaine organisation de leur part, étaient visiblement plus complexes qu’il ne l’avait pressenti. Plus étrange encore, ils paraissaient vouloir faire tomber Torga sans forcément se préoccuper de s’emparer de son pouvoir. Aux premiers abords, cela paraissait être une sage décision afin de ne pas provoquer le cartel des Hutts et le premier avis de l’Impérial avait été de les laisser s’entre-tuer paisiblement. Le deuxième rapport de Pelton avait, néanmoins, légèrement changé définitvement la donne. Les renseignements étaient plus que brumeux, mais avaient été suffisant pour mettre son instinct en alerte.
Cellule.
Ce seul mot lui avait grincé les dents par ce qu’il représentait. Une cellule signifiait que ce groupe n’agissait pas seul à travers la galaxie. Soudainement, la petite organisation criminelle venait de se transformer en un mouvement de plus grande ampleur, un mouvement qui, contrairement à d’autres syndicats, tendait à frapper l’Empire Galactique avec plus en plus de hardiesse. Le jeune officier avait choisi de revoir son plan. Laisser leurs adversaires se combattre lors d’un unique affrontement sur Makeb n’était plus suffisant et le moyen de les occuper plus longtemps était juste son nez. Les nouveaux alliés de Dawnwalker, dont le lien avec Cassandra l’inquiétait de plus en plus malgré la loyauté de sa subordonnée, ne voulaient pas provoquer des remous plus intenses que nécessaires en tuant un Hutt. Il n’allait donc pas se priver de donner la petite poussée nécessaire pour que le Cartel de Hutta se penche plus en avant sur ces fauteurs de trouble. C’était là qu’utiliser Silas Melshi prenait tout son intérêt. Les quelques temps passés sur la planète et les renseignements récoltés par Dust, Krest et Kat avaient été particulièrement précieux. L’envie du petit humain de prendre la place du baron du crime local n’était pas aussi secret que ce dernier désirait le laisser paraître. Identifier ses contacts et les retirer de l’équation avait été d’une facilité déconcertante, prendre leur place et faire accepter à Melshi un nouveau contrat plus encore. L’ex-conseiller était poussé par l’avidité et ses intérêts personnels ce qui le rendait bien trop facile à manipuler. Silas leur avait offert un point d’entrée. L’accès devait leur permettre de s’engouffrer dans le palais lorsque les gardes seraient trop occupés par les assaillants pour s’opposer à eux. Ils n’auraient alors eu plus qu’à s’occuper du sort du Hutt.
Mais nous n’étions pas seul.
Un petit groupe les avait devancé et les avait forcé à attendre. À sa surprise, il avait même repéré un visage bien trop familier parmi eux : Liana Zin. Il n’y avait aucune trace de Jaden Dawnwalker aux côtés de la Togruta, ce qui était inhabituel, mais était resté sans importance. Il revoyait encore les expressions fermées de Dust et Krest qui contrastaient avec l’expression inquiète de Melshi. Les membres de son escouade se rappelaient très bien de la jeune contrebandière et de son partenaire et du rôle qu’ils avaient joué par le passé. Pourtant, lorsqu’ils avaient pu s’infiltrer dans le palais, personne n’avait tenté d’arrêter Zin à l’instant où elle leur était passé en trombe devant sans même les apercevoir. Leur mission était plus importante qu’une vengeance personnelle et ils en étaient tous conscients.
Les bons soldats suivent les ordres. On nous l’a si souvent répété à l’Académie. Pourtant, à quel moment doit-on commencer à en remettre certains en question ?
L’image des soldats en armure blanche que Krest et Nox avaient froidement abattu deux ans auparavant n’avait jamais quitté son esprit et continuait d’hanter ses nuits. Il s’était engagé pour servir un gouvernement et protéger ses citoyens. Il avait combattu et tué pour lui et ne s’était jamais remis en question. Son rôle était nécessaire pour garantir la stabilité, la paix et la sécurité. Depuis le premier jour, il avait toujours considéré l’Empire comme un exemple de droiture, puis il y avait eu Dawnwalker et Zin. Les deux contrebandiers leur avait plongé la tête dans les bas-fonds. Il avait servi aux côtés d’un soldat en armure noire qui était plus proche de la machine organique que d’un véritable humain. La Main de l’Empereur, un mythe qui n’était que murmuré dans les rangs des troupes de choc, s’était révélée être une histoire bien plus réelle et mystique qu’il ne l’avait jamais imaginée. Aujourd’hui, son escouade et lui-même étaient sous ses ordres, les forçant à agir dans l’ombre et à découvrir tout ce qui s’y trouvait. Corruption, trafiques, esclavage, manipulations politiques étaient devenus son quotidien et il avait découvert que l’Empire en était une plaque tournante. Cette réalisation avait été plus violente qu’un poing en plein estomac, mais il avait continué à servir, persuadé que son rôle était encore nécessaire, que se retrouver ici, derrière un criminel au crâne luisant, était ce qu’il devait accomplir pour que d’autres puissent vivre en sécurité.
Est-ce que je me voile la face ? La situation est-elle vraiment celle que j’ai appris à accepter ?
Il n’y avait pas de places pour ces doutes, pas en cet instant. Jax se concentra sur la situation présente et sur le parcours que leur avait fait emprunter le criminel. Selon lui, Torga ne serait pas resté pas dans la salle du trône au moment où l’affrontement avait éclaté. Le Hutt valorisait sa vie, aussi son objectif principal serait devenu le hangar principal du palais, un hangar vers lequel ils se dirigeaient maintenant d’un pas rapide en suivant les consignes de Melshi.
— J’espère pour toi que ton patron ne sera pas loin lorsque nous arriverons, le menaça-t-il néanmoins.
L’homme eut un léger sursaut et accéléra un peu.
— Ex-patron, insista-t-il. Ne vous inquiétez pas. Torga utilisera la dernière seconde à sa disposition pour charger tous ses biens dans son cargo avant de s’échapper. Il est comme tous les Hutts.
Comme tous les criminels de son niveau plus tôt. Tu salives rien qu’à la mention du butin de ton employeur.
— Si on le rate, je t’assure que tu auras faire à moi, enchaina Krest derrière lui.
L’Impérial au crâne rasé ne plaisantait pas, Jax en était conscient. Krest s’occuperait personnellement du cas du criminel, en cas d’échec, et il n’était désormais plus sûr de pouvoir l’en empêcher. La loyauté de son subordonné envers l’Empire était indéfectible et cela le poussait de plus en plus souvent à prendre des décisions trop extrême de l’avis du capitaine de l’escouade. Cependant, Jax resta silencieux et se contenta de suivre leur guide jusqu’à ce qu’ils atteignent un angle. Melshi les stoppa d’un geste et ils s’exécutèrent avant d’observer ce qui avait pu causer cet arrêt.
Des gardes. Le hangar.
Ils étaient deux, deux humains de sexe masculin de forte stature. Les incessants mouvements de leur tête en disait assez sur leur inquiétude. Des cris qui avaient tout d’ordres gutturaux s’élevèrent plus au loin. Torga n’avait pas encore eu le temps de prendre la fuite.
Parfait.
— C’est le hangar, les informa inutilement Melshi. Il va falloir qu’on trouve un moyen de passer silencieusement les gardes, puis atteindre Torga sans se faire massacrer.
Trop lent.
— Dust, signala-t-il l’autre stormtrooper.
Le soldat barbu hocha la tête et retira le paquetage qu’il transportait sur son dos. Il ouvrit le sac avant d’en sortir trois blasters E-11 modifiés et quelques grenades.
— Impressionnant, siffla Silas Melshi les yeux brillants. Matériel militaire de première qualité. Vous avez dévalisé une armurerie impériale ?
Le ton était celui d’une plaisanterie, mais Jax le foudroya du regard ce qui eut l’effet escompté. Le criminel ferma immédiatement sa bouche en levant les mains, indiquant qu’il resterait silencieux. Krest vérifia la charge de son arme et fit un signe du menton en direction du hangar. Dust et Jax approuvèrent par un geste identique. Dès les premiers coups de feu, Torga réaliserait que l’affrontement l’avait atteint et son désir de survie prendrait inévitablement le dessus sur son avidité. Son escouade n’aurait pas le droit à l’erreur et devrait agir avant qu’il ne s’enferme dans son vaisseau. Chaque tir devrait être mortel. Il leva deux doigts. Dust indiqua la gauche et il choisit la droite. Krest soupira en comprenant ce que cela impliquait, mais il signala son accord. Jax retira le cran de sûreté sur son arme et raffermit sa poigne. À ses côtés, Melshi transpirait de plus en plus et entortillait si fortement sa moustache qu’il aurait pu l’arracher. L’Impérial émergea de sa cachette et visa son garde, alors que Krest s’élançait. Le doigt de Jax se posa immédiatement sur la gâchette et il n’hésita pas. La déflagration retentit, propulsant un trait lumineux écarlate qui alla frapper la face du mercenaire, qui s’écroula dans la même seconde que son camarade. Krest passa entre eux et Jax s’élança à sa suite. Il y eut des tirs et des éclats lumineux se dirigèrent dans sa direction. Il se mit à couvert derrière une pile de caisses ouvertes et put clairement distinguer l’obèse silhouette de Torga le Hutt ramper maladroitement en gesticulant et hurlant des ordres en huttese à deux Rodiens. Plus près, Krest leva cinq doigts.
Cinq gardes.
Une Klatooinienne s’effondra sous le feu nourri de Dust, qui continuait d’avancer.
Quatre.
Les tirs se concentrèrent sur le stormtrooper barbu et Jax en profita pour sortir de son abri. Un humain aux cheveux roux lâcha la mallette qu’il tenait d’une main pour se saisir d’un deuxième blaster en le voyant arriver. Il fut trop lent et s’effondra deux trous fumants en pleine poitrine. Un autre de ses camarades ne tarda pas à le rejoindre et ils continuèrent leur avancée pour finalement rattraper le Hutt. Celui-ci n’était qu’à quelques mètres de son vaisseau et continuait de débiter ce que Jax comprenait parfaitement être un flot d’insultes. L’un des deux Rodiens se retourna et fut rapidement abattu par Dust. Le deuxième lâcha immédiatement son arme en levant les bras, mais Krest n’hésita pas avant de lui carboniser le visage d’un tir d’une précision redoutable. Le Hutt s’arrêta immédiatement, conscient qu’il était encore trop loin de la rampe d’embarquement. Il se retourna lentement et les dévisagea d’un regard qui ne présentait pas la peur, mais plus un certain dégoût empli de haine.
Peut-être n’est-il pas si lâche, tout compte fait.
— Sale vermine, cracha-t-il dans sa langue natale avec un accent que Jax reconnaissait comme celui des hautes sphères de Nar Shaddaa. Vous n’avez aucune idée, des conséquences de vos actions. Vous osez vous attaquer au Cartel des Hutts ! Vous venez de choisir votre propre éradication !
— Bonjour patron, miaula la voix de Silas Melshi avant que Jax ne puisse répondre. Heureux de voir que vous avez pu regrouper tous vos objets au même endroit. Cela sera un gain de temps précieux.
Les yeux protubérant du Hutt s’écarquillèrent et prirent une conformation que l’Impérial jura être celle d’un canon.
— Melshi ! Sale petit rat-womp cupide. Tu es encore pire que cet incapable de Tyren. Alors que lui est incapable de me défendre contre une bande de crevures sous-équipée, tu choisis de les amener directement à moi ? Je connaissais ta bêtise mais, cette fois, tu la dépasses.
Jax et son escouade ne prononcèrent toujours pas la moindre parole et le Hutt dut y voir une ouverture, car son regard se porta immédiatement sur lui.
— Vous ! gronda-t-il. Vous êtes le meneur de cette équipe. Tuez cette pitoyable créature ruisselante et je vous paierai bien plus que tout ce qu’il vous proposera.
— Allons patron, jubila Melshia en se frottant les mains, vos richesses sont les miennes désormais. Il…
Les trois stormtroopers firent feu dans une parfaite coordination et de façon répétée, jusqu’à ce que l’épiderme adipeux du Hutt ne se décide à lâcher. Une odeur de chair et de graisse brûlée émergea alors qu’une fumée blanchâtre s’élevait du corps de Torga le Hutt, ses yeux pétrifiée dans une dernière image de stupeur terrifiée. Sa masse s’affaissa dans un dernier râle. Jax baissa son fusil et pivota vers Melshi. Il ne transpirait plus, mais était désormais livide et à deux doigts de renvoyer son dernier repas. L’Impérial croisa son regard et le criminel fit un effort visible pour se redresser.
— Eh bien… Ce fut plus rapide que ce que j’avais envisagé et j’aurais tellement voulu le faire moi-même, articula-t-il mal à l’aise en plissant le nez. Je suppose, néanmoins, que j’aurais dû le préciser avant. Bon sang ce que le gros pue encore plus dans cet état. J’espère que l’odeur ne va pas imprégner le vaisseau, mais bon. Vous pouvez récupérer la somme convenue dans ses effets et, lorsque cela sera fait, je m’éclipserai.
Melshi souriait désormais et se déplaça en direction du cadavre fumant, tout en se protégeant le nez. Néanmoins, il s’arrêta en constatant que les trois personnes qu’il avait engagées n’avaient pas bougé.
— Je vous assure, il y a de quoi faire dans ce vaisseau, comme promis. Votre contrat est terminé.
— Pas encore, signala Jax d’une voix calme.
C’est un criminel et on ne peut pas laisser de témoin.
Le sourire de Silas Melshi s’effaça en comprenant la situation. Il ne chercha pas à négocier et pivota en direction du cargo. Jax leva son arme et le tir atteignit le criminel dans le dos. Celui-ci chuta en avant et le violent choc de sa tête se fracassant contre la rampe retentit jusqu’à ses oreilles. L’officier supérieur de la Main du Jugement maintint une expression fermée, dissimulant parfaitement ses émotions.
C’est pour ça que je me suis engagé ?
Il contempla les deux cadavres encore fumant, un instant avec dégoût. Un bruit de pas derrière lui, l’alerta et il se retourna d’un seul mouvement, mais ne pressa pas la gâchette en reconnaissant la nouvelle venue à la démarche chancelante. Il eut un bref moment d’inquiétude à la vue du visage ce cette dernière. Un bandage ensanglanté couvrait désormais son œil gauche.
— Kriff, Cassie, qu’est-ce qui t’es arrivé ? s’empressa de demander Dust en accourant pour la soutenir.
— Tyren est mort, répondit la jeune femme d’une voix cassée. Mission accomplie.
Son amie était chamboulée, il n’était pas difficile pour Jax de le constater.
— Et Dawnwalker ? grinça Krest particulièrement tendu, alors que Jax le foudroyait du regard.
— Toujours en vie, répondit néanmoins Cassie, mais il n’était pas notre priorité n’est-ce pas ?
Le soldat au crâne rasé eut un sourire peu convaincu.
— Effectivement, acquiesça-t-il pourtant en se détendant un peu.
Jax observa Dust changer le bandage de la jeune femme un instant avant de tourner son regard vers les cadavres des criminels qui jonchaient le hangar, puis sortit un appareil que la Main de l’Empereur leur avait fourni et abaissa une commande avant d’en presser une autre. Il vit quelques caméras de surveillance crépiter.
Personne ne pourra déduire que nous étions là.
Jax se saisit d’un petit comlink sécurisé et sélectionna un canal spécifique avant de le porter vers sa bouche.
— Kat, signala-t-il. Nous sommes prêt pour le ramassage. Des nouvelles de Lorin ?
Il y eut un crépitement et la voix de la pilote répondit :
— Ramassage dans vingt secondes. Pas de nouvelles du lieutenant.
Jax serra la mâchoire en entendant les dernières nouvelles, mais refusa de s’inquiéter. Lorin Pelton savait ce qu’il faisait. Ils venaient de récupérer Cassandra et espérait que le jeune lieutenant ne ferait pas preuve d’un zèle trop ponctué d’arrogance. Un blessé lui suffisait et il ne désirait pas écrire une nouvelle lettre emplie de mensonges à une famille, qui méritait mieux.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mareva_mae » Dim 02 Oct 2022 - 16:06   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:Et comme vous vous en doutez, on se rapproche de la fin. Encore quelques petites conclusion à présenter et ce sera la fin de cette trilogie.

Bon il va vraiment falloir que je m'y mette alors :D
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Lun 03 Oct 2022 - 16:19   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

Fichtre, je vais commencer à croire que tu fais tout ton possible pour me contredire ! Quitte à réécrire tes chapitres comme tu l'affirmes toi-même ! Lol

Alors certes, cela ne va pas dans le sens de mes prédictions. Mais Cassie en vie, ça en vaut la peine. Surtout que rien n'est joué ! Les méchants sont morts, mais tout n'est pas terminé. Un affrontement Empire/Rebelles en vue...? Je vais me tromper, mais je ne suis plus à ça près... Lol

J'ai beaucoup aimé l'intro. Je n'ai pas compris immédiatement, mais je pense que cela faisait parti de ton intention. Le fait que sa blessure ait réinitialisé son logiciel en quelques sortes. Elle a mis du temps à émerger pleinement, se trouvant en état de choc suite à une telle blessure, son corps agissant par réflexe conditionné et mémoire musculaire. L'idée était très bonne, de même que l'exécution que j'ai aimé. Mais ce n'est rien comparé au trouble qui l'habite par la suite. Bigre, que j'ai eu de la peine pour elle...

Alors son retour à la réalité, très méfiante et résolue, avant de se modérer, lentement, puis en acceptant de les laisser en vie, me fait dire que j'avais la bonne analyse la concernant. Son côté de lâcher tout un tas de reproche, envoyer ses vérités, prête à faire ce qui s'impose, est vraiment la femme qu'elle tente d'être à tout prix. Mais il s'agit davantage, à mon sens, d'une manière de se convaincre elle-même. Elle tente de se persuader qu'elle est dans le vrai, mais sa volonté ne parvient pas à percer qui elle est au fond d'elle malgré tout. C'est un paradoxe des plus touchants, qui a parfaitement fait mouche avec moi. Elle ne pouvait me paraître plus bouleversante qu'à cet instant la pauvrette... J'avais simplement l'envie de la prendre dans mes bras, pour lui dire de ne pas s'en faire, que tout irait bien pour elle...

Je n'ai pas boudé mon plaisir quand elle a donné la leçon à Jaden. Eh oui vilain ! Elle a raison ! Tu l'as complètement délaissée, sans t'inquiéter d'à quel point elle vivait mal les choses ! Contrainte qu'elle était de s'occuper des proches de son frère à tout prix, mais ce bougre ne s'est jamais préoccupé d'une éventuelle réciprocité ?! Eh bien nan ! C'est pour cela que cet instant est bouleversant. Parce que Cassie ne fait rien d'autre que de lâcher des pures vérités factuelles. Jaden l'a délaissé. Et trop idiote qu'elle était, à vouloir raviver ce lien perdu avec son frère, elle l'a laissé se servir d'elle pour s'occuper de ses proches. Elle lui en veut autant qu'elle s'en veut d'avoir accepté cette situation malgré elle. L'instant où elle lui parle qu'elle a été contrainte de protéger les gens même qui ont tué sa propre famille, chose que Jaden n'aurait jamais fait... Un des instants les plus forts. Le bougre n'a pas d'autres solutions que de s'excuser vainement, car il est trop tard. On sent qu'il prend conscience à la fois de ses erreurs mais également de son impuissance face à la situation.

Du peu que Liana transparaît à ce moment, elle ne m'a jamais paru aussi antipathique... Lol j'avais envie de hurler à Cassie de lui trouver la peau à cette ingrate ! Lol et vient ensuite le retour à la vraie Cassie, celle incapable de faire du mal à son frère. Qui le laisse lui faire du mal presque intentionnellement, car elle espère toujours qu'elle parviendra à le toucher d'une manière ou de l'autre. Vraiment touchant, tu as retranscris tout cela avec beaucoup de soin et de talent. Je ne sais pas dans quelle mesure tu as eu des soucis de réécriture dans ce chapitre, mais cela ne se ressent pas du tout tellement le résultat est excellent ! Si c'était possible de savoir quels étaient les éléments sur lesquels tu as douté, sans rien révéler pour la suite malgré tout. Je précise, car tu es apparemment capable de spoiler tes propres récits toi-même... Lol

Ah que j'étais fébrile pour Cassie moi... J'ai même craint un instant qu'elle se suicide, comprenant que jamais elle ne pourrait retrouver son frère, quoiqu'elle fasse, même si elle se faisait du mal à elle-même... Pour te dire à quel point j'étais pris dedans ! Car un suicide aurait peut-être été de trop. J'étais aux anges durant cette partie, oubliant complètement les projections que j'avais eu par le passé. Une autre preuve encore de la qualité s'il en fallait...

On retrouve ensuite notre ami Jax ! Content de le revoir lui ! Le perso en tant que tel, pas du niveau d'une Cassie, mais c'est davantage le propos et la nuance que tu insuffles à travers lui qui fait mouche. Et ça ne manque pas dans ce passage. On découvre que c'était lui et les siens qui avaient abordé ce vilain bougre plusieurs chapitres en arrière ! Je l'avais oubliée celui-ci... Après un récapitulatif, ils font leur nettoyage. Méthodique, bien exécuté, mais avec les regrets qui apportent cette nuance intéressante. Le paradoxe entre la maîtrise tactique et décisionnelle, mais le trouble qui l'habite à agir aussi froidement, abattre des gens de cette manière, ect. Ça fonctionne toujours autant, et donne encore du poids à Cassie et sa volonté d'un Empire qui apportera la changement dont ces gens ont besoin. Le tout est tellement bien écrit que le sort de Torga en devient presque de l'arrière plan. Ce qui n'est pas un défaut à mon sens. Et me laisse à penser que le règlement de compte Empire/Rebelles est l'enjeu véridique. Ces instants face à Kan et Torga, puis celui de la famille de Jaden, sont d'une certaine manière presque anti-climax... Mais peut-être parce que le véritable Climax est à venir...?

En résumé, je ne saurai quoi rajouter de plus sans verser dans le superlatif pour signifier à quel point j'ai adoré le chapitre. Évidemment, pas toujours objectif, parce qu'il s'agit de mon perso préféré après tout... Cassie vient de prendre une de ces avances sur Dina ! Lol surtout que maintenant, j'imagine la pauvrette en survivante de tout cela, menant une vie malheureuse auprès de sa famille de remplacement, mais qui ne comblera jamais celle d'origine... Ah qu'est ce qu'elle me fait de la peine...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Lun 03 Oct 2022 - 16:41   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bon, du coup edit, chapitres 1 à 8 lus :D
(remercions une crève de saison qui m'a clouée au lit depuis ce matin.)

J'aime énormément ce début de tome, avec une ellipse bienvenue en ouverture . Quelle bonne surprise de retrouver Dina, Liana et Deevee, mais pas Jaden et Zoomer ! Pas que je me réjouisse, bien sûr, qu'ils soient dans le pétrin et présumés morts. :oops:
Mais je trouve que tu as su choisir pile ce qu'il fallait pour lancer de début de tome et créer du dynamisme narratif dès le début. :oui: Le fait que les membres restant de l'équipage se lancent à sa recherche et que Cassie les rejoigne fonctionne très bien, et je suis contente que tu aies choisi de faire travailler les trois femmes ensemble pour un objectif commun, plutôt que de trop morceler l'histoire. Bon Cassie semble sur le point de les suivre avec son escouade, mais ça me va ! Sur le même plan, j'avais peur que tu casses le mystère en semant un passage du point de vue de Jaden, et comme pour le moment ce n'est pas le cas, je suis ravie ! Jaden est un excellent personnage, mais on commence à bien le connaître, après deux tomes où il était au centre de tout. Son absence permet de lui donner une nouvelle dimension je trouve, à la fois au travers des sentiments que ressentent chacune des trois protagonistes à son égard, ce qui le rend plein de nuances (frère de sang, frère adoptif ou amant) mais aussi par les raisons même de son départ. On sait que la perte de leurs parents est une blessure encore vive chez Jaden et Cassie ; c'était donc la seule raison valable (ou presque) pour que notre contrebandier abandonne sa nouvelle famille, celle qu'il s'est choisi.

Bref, je suis très enthousiaste sur ce début et si je peux formuler quelques attentes pour une fois que je te donne mon avis au fil de la lecture, ce serait peut-être de ne pas avoir le point de vue de Jaden avant que les autres personnages ne le retrouvent :cute:

Ah aussi j'en attends assez sur le plan du dilemme moral de Cassie, et j'espère voir ses deux allégeances, à la fois à l'Empire et son frère jumeau, mises à mal :sournois:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 03 Oct 2022 - 18:12   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Ouh! J'allais te dire, mareva, que bientôt avec le rythme de publication, signifie qu'il y en a encore pour sûrement deux mois. Pas besoin de foncer à cette vitesse (quoique cela fait plaisir à lire :D ), maladie ou pas (bon rétablissement en tout cas, j'espère que cela passera vite) !
Du coup, je vais commencer à mettre les réponses aux autres sous une balise spoiler pour éviter tout désagrément.

mareva_mae a écrit:Le fait que les membres restant de l'équipage se lancent à sa recherche et que Cassie les rejoigne fonctionne très bien, et je suis contente que tu aies choisi de faire travailler les trois femmes ensemble pour un objectif commun, plutôt que de trop morceler l'histoire.

J'avais envie de me concentrer sur d'autres personnages pour ce tome car, comme tu le dis, Jaden phagocyte toujours un peu le récit (au plaisir ou au désespoir suivant le lecteur) quand il apparait de par son aspect central, d'où cette intro "Jaden Dawnwalker est mort.". En plus cela permet d'avoir les 3 personnages qui lui sont le plus lié (pour des raisons différentes) au coeur de l'action et donc de le garder encore au centre... Blast, même quand il n'est pas là, il reste central en fait... :transpire:

mareva_mae a écrit:Bref, je suis très enthousiaste sur ce début et si je peux formuler quelques attentes pour une fois que je te donne mon avis au fil de la lecture, ce serait peut-être de ne pas avoir le point de vue de Jaden avant que les autres personnages ne le retrouvent

Ah aussi j'en attends assez sur le plan du dilemme moral de Cassie, et j'espère voir ses deux allégeances, à la fois à l'Empire et son frère jumeau, mises à mal


La suite dira si tu seras déçue ou non sur ces deux points. :neutre:

En tout cas, je suis curieuse de voir ton retour sur cette histoire, car tu es la seule à avoir été uniquement sur "Vauriens" et sur aucun autre de mes textes. Cela a son importance, d'où mon inquiète anticipation. :transpire:

Loucass:

Alors ton enthousiasme m'a surpris, car je pensais prendre une direction que tu n'affectionnerais pas forcément. Le compliment en est donc que plus ample. :jap:

Spoiler: Afficher
Loucass824 a écrit:'ai beaucoup aimé l'intro. Je n'ai pas compris immédiatement, mais je pense que cela faisait parti de ton intention. Le fait que sa blessure ait réinitialisé son logiciel en quelques sortes. Elle a mis du temps à émerger pleinement, se trouvant en état de choc suite à une telle blessure, son corps agissant par réflexe conditionné et mémoire musculaire. L'idée était très bonne, de même que l'exécution que j'ai aimé. Mais ce n'est rien comparé au trouble qui l'habite par la suite. Bigre, que j'ai eu de la peine pour elle...

C'est voulu. Mêlé trouble psychologique à la blessure physique qui donne un électrochoc supplémentaire à ses réflexions. Un parallèle avec les événements récents. De nouveau, c'est elle qui perd quelque chose dans cet affrontement alors que la famille de son frère est indemne. C'est toute la thématique au final. Dina et Jaden voulaient se retrouver et y croyaient, mais c'est elle qui en fait le plus et cela lui coûte plus cher à chaque étape, alors que les autres s'en sortent bien.

Loucass824 a écrit:Je n'ai pas boudé mon plaisir quand elle a donné la leçon à Jaden. Eh oui vilain ! Elle a raison ! Tu l'as complètement délaissée, sans t'inquiéter d'à quel point elle vivait mal les choses !

C'est un peu la réaction que je pensais avoir. Plus de compassion pour Cassie que pour Jaden. Ironiquement, cet état de fait est autant en raison de l'incapacité de Jaden à balancer ses relations qu'à cause de mes propres choix d'auteurs. À mettre Jaden et ses états d'âmes au coeur de l'histoire, j'ai moi-même parfois négliger le réel ressenti de Cassie dans l'affaire.

Loucass824 a écrit:Du peu que Liana transparaît à ce moment, elle ne m'a jamais paru aussi antipathique...

Tu es sous le prisme de Cassie, normal que tu éprouves les mêmes émotions. La même scène avec les pensées de Liana aurait pu être bien différente. :wink:

Loucass824 a écrit:Je ne sais pas dans quelle mesure tu as eu des soucis de réécriture dans ce chapitre, mais cela ne se ressent pas du tout tellement le résultat est excellent ! Si c'était possible de savoir quels étaient les éléments sur lesquels tu as douté, sans rien révéler pour la suite malgré tout.

Alors, mon principal problème consistait en la réaction de Cassie qui se devait d'être crédible. J'ai passé beaucoup de temps à peaufiner ses pensées et ses réactions, car je ne voulais pas que cela passe pour un "ah ben finalement, non. Je préfère l'Empire et puis c'est tout.". Durant le tome 2, elle s'est rapprochée de son frère et restée en contact pendant deux ans malgré les risques. Elle a accompagné Liana et Dina et a appris à les respecter. Comment cela devait-il se traduire lorsqu'elle choisit l'Empire ? Est-ce qu'elle vire complètement ? Ouvre le feu sur Liana ou Jaden ? Comment Jaden y réagit-il ? Surpris ? Triste ? En colère ? En bref, j'ai passé un temps fou à établir la psycholgie actuelle des personnages et cela me travaille depuis des semaines. :transpire:
Actuellement, j'ai un peu la même difficulté sur des décision du chapitre prochain qui concerne aussi la crédibilité de certaines actions et réactions, donc je ne suis pas au bout de mes peines. :transpire:

Loucass824 a écrit:On retrouve ensuite notre ami Jax ! Content de le revoir lui ! Le perso en tant que tel, pas du niveau d'une Cassie, mais c'est davantage le propos et la nuance que tu insuffles à travers lui qui fait mouche.

Jax, c'est le personnage noble, fidèle et intelligent de cette trilogie. Ironiquement, il est du côté de l'Empire, mais pour moi c'est vraiment le type qui serait "Loyal Good" si on devait parler en terme de RPG. :)

Loucass824 a écrit:On découvre que c'était lui et les siens qui avaient abordé ce vilain bougre plusieurs chapitres en arrière ! Je l'avais oubliée celui-ci...

Il y avait des références tout du long, mais elles étaient faciles à rater :wink:


Heureux de lire que tu as apprécié en tout cas et j'espère que cet enthousiasme sera encore là à la conclusion. :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mareva_mae » Lun 03 Oct 2022 - 18:31   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:Ouh! J'allais te dire, mareva, que bientôt avec le rythme de publication, signifie qu'il y en a encore pour sûrement deux mois. Pas besoin de foncer à cette vitesse (quoique cela fait plaisir à lire :D ), maladie ou pas (bon rétablissement en tout cas, j'espère que cela passera vite) !
Du coup, je vais commencer à mettre les réponses aux autres sous une balise spoiler pour éviter tout désagrément.

Merci c'est gentil, rien de grave, petite crève de saison couplée à une maladie chronique mais traitée, juste un mauvais moment à passer :paf:
Mais non ne t'embête pas avec ça, c'est super attentionné mais je sais me monitorer aussi :transpire: Et puis souvent je m'en fiche un peu de me faire spoiler, j'oublie les fins et m'attache surtout au développement. Mais promis je peux garder mes réactions aussi pures que possible et ne pas aller fureter dans les commentaires des autres :cute:

Mandoad a écrit:Blast, même quand il n'est pas là, il reste central en fait... :transpire:

Oui mais ce n'est pas une mauvaise chose, rendre présent un perso par son absence c'est une belle preuve de son développement réussi :D

Mandoad a écrit:En tout cas, je suis curieuse de voir ton retour sur cette histoire, car tu es la seule à avoir été uniquement sur "Vauriens" et sur aucun autre de mes textes. Cela a son importance, d'où mon inquiète anticipation. :transpire:

J'ai prévu de lire "Une lueur dans l'obscurité", promis, mais j'ai vraiment eu un coup de coeur pour Vauriens, et comme la suite était disponible :whistle:... Ta collab avec LL-8 me fait aussi de l'oeil mais il faut que je trouve le temps de lire son récit de base aussi, ah vous m'en donnez du travail :chut:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Lun 03 Oct 2022 - 20:08   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Ah ben d'accord... Nous autres, va falloir qu'on fasse des concessions et mettre des parties sous spoil pour Madame, rien que ça... Et on tente de se faire porter pâle pour faire passer la pilule... Nom d'une pipe en bois...

Bon au delà des boutades, ça ne me dérange pas de mettre sous spoil, je pense que ce sera plus simple en définitive. Il ne faudra pas venir me dire que je suis pas sympa...

Je suis également de l'avis que le spoil est par trop surfait, qu'une œuvre de qualité peut fonctionner malgré cela. Mais le choc de la première fois où l'on tombe sur une révélation, péripétie ou autre, on s'en souvient malgré tout. Et il ne peut se produire qu'à une seule reprise. Alors que ce que l'on vit en connaissant déjà la suite, on l'aura toujours. Après, chacun vit le récit comme il l'entend, il s'agit d'expérience perso. Après, lorsque quelqu'un oublie un élément important lorsqu'il a été spoilé... Lol je vais me taire...

Spoiler: Afficher
Je me suis moi-même surpris vois-tu ! Lol un des meilleurs chapitres que j'ai lu dans ta trilogie peut-être... Et moi-même, de constater que mes fameuses projections qui me tiennent à cœur sont parties à la poubelle en un instant à renforcé cette impression. Mais est-ce si étonnant pour un chapitre sur Cassie...

Alors ça voudrait dire qu'au lieu d'en vouloir à Jaden, c'est à toi que je devrais en vouloir ?! Fichtre... Mais c'est sympa de voir qu'une dimension qui n'était pas forcément intentionnelle de ta part renforce mon affect pour le perso ! Comme quoi, un artiste peut bien faire quelque chose, prévoir les réactions des lecteurs ça...

Et bien non monsieur ! Même sous le prisme de Liana, je demeurais team Cassie !

Très intéressant de voir que tu as envisagé qu'elle ouvre le feu... J'aurai eu bon, mais en définitive, je ne sais pas si le rendu aurait été aussi plaisant. C'est possible, mais en jugeant sur ce que tu viens de nous livrer, j'aurai tendance à valider les choix ! Mais à voir une fois le récit terminé...

L'enthousiasme sera toujours là je pense. Même lorsque mes prévisions sont erronées, je parviens à y trouver mon compte. Je pense que cet élément en particulier en dit long... Si tu me tues Cassie, je vais être très triste, mais je risque d'être tout de même content. Paradoxal peut-être, mais j'ai ma logique... lol ce sera une mort qui marque, et de cette manière tu pourras être certain que ton récit m'aura bien marqué ! En d'autres termes, si tu es si méchant, tu as intérêt à bien le faire !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Mar 04 Oct 2022 - 13:31   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 34 lu !

Mais... mais... mais c'est trop triste cette histoire ! Cassie et Jaden se retrouvent, le vilain pas beau est mis hors d'état de nuire et... ils vont se séparer, comme ça ? Mais non ! Non non non ! Je refuse d'accepter cela Mandoad, fais quelque chose ! :grrr: :(

Du coup, même le sort du Hutt ne m'a pas tant marqué que cela, quand bien même c'est là encore un antagoniste qu'on suit depuis quelque temps maintenant !

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mar 04 Oct 2022 - 14:08   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !
Je refuse que ça se termine. Voilà, c'est dit. :lol:

Plus sérieusement, j'ai beaucoup aimé, mais j'ai du mal à entrevoir une fin. On sent que le combat se termine, mais la trilogie ? J'ai le sentiment qu'il reste encore des choses à raconter !

La confrontation Cassie/Jaden sur le fait qu'il ne s'est pas intéressé une fois à ses sentiments quand elle, elle a sauvé des droïdes pour lui sonne tout à fait juste. J'aime bien quand tu arrives à mettre en lumière des défauts des personnages principaux comme ça au travers du prisme d'un autre personnage, c'est super bien fait. J'ai aussi beaucoup apprécié revoir Jax, ainsi que la référence à la Main de l'Empereur (qu'on entend trop peu pendant ce tome).

+1 sur le fait que le sort de Torga ne m'a pas marquée et que je trouve ça un peu dommage (surtout qu'on a eu l'occasion de le rencontrer dans plusieurs oeuvres) mais après, je comprends l'idée d'une mort sans honneurs et sans éclat pour un être cupide et avide de pouvoir. Ca colle - c'est juste mon sentiment de "oh, c'est tout ?"

Bon, dans tout ça, je ne suis pas encore prête à dire au revoir aux vauriens ! Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1225
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 06 Oct 2022 - 14:18   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Loucass824 a écrit:Ah ben d'accord... Nous autres, va falloir qu'on fasse des concessions et mettre des parties sous spoil pour Madame, rien que ça... Et on tente de se faire porter pâle pour faire passer la pilule... Nom d'une pipe en bois...

Mais... je n'ai rien demandé moi ! Je ne veux pas être à l'origine d'un accident démocratique :shock:

Sinon, chapitre 9 à 15 lu !

Déjà je suis ravie, mon souhait a été exaucé, on retrouve Jaden à la fin de ce chapitre sans l'avoir revu avant. C'était un vrai plaisir de suivre nos héroïnes sur sa trace, dans une enquête simple mais efficace :love:
Bon, à aucun moment je n'ai vraiment pensé Jaden mort, mais la façon dont on retrouve sa trace est hyper crédible, d'autant plus que tu nous le fait vivre à travers les yeux de Cassie, Dina et Liana. Elles ont chacune un rapport fort et personnel avec le contrebandier, ce qui permet de le faire exister malgré son absence. J'en avais déjà parlé dans mon précédent retour mais je le répète, je trouve que c'est une des grandes forces de ce début de tome. Mention spéciale aussi au passage où on apprend que Jaden a fait sa crise de la trentaine et a repeint son vaisseau en rouge pétant, une analogie qui fonctionne bien avec la voiture rouge de notre monde ET permet de continuer à caractériser notre vaurien.

La collaboration forcée entre Cassie et Lorin (qu'à ma plus grande honte... je n'avais pas du tout reconnu du tome précédent, merci d'avoir rappelé qui il était pour les cancres dans mon genre :paf: ) et le groupe du Rebelle fonctionne super bien, j'ai adoré que Dina remette Lorin à sa place et qu'on n'en parle plus. Les dragueurs lourds, y'en a assez dans la vraie vie pour que ça ne s'éternise pas dans la fiction :paf:. C'était aussi savoureux de voir Lorin aussi mal à l'aise face à Deevee, voir terrifié par le petit droïde.

Parmi les scènes qui m'ont marquée, je retiens surtout le moment où Dina s'habille et se remémore une séance shopping avec Liana. C'est le genre de trope que je déteste en général, mais tu as su le subvertir et donner beaucoup de profondeur à ce passage, notamment en expliquant la transition qui s'est effectuée chez l'ex fille de diplomate en deux ans d'ellipse. C'était fin, surprenant et dépourvu de male gaze, donc vraiment bravo :D

La description de Makeb et de sa cantina était un vrai régal, j'ai beaucoup aimé le lieu que tu décris et son architecture. Le découvrir à travers les yeux de Cassie, qui doit confronter la réalité à ses préjugés sur le pègre, était un choix judicieux et payant. La façon dont elle récupère des infos en elle-même est très classique Star Wars, mais j'aurais presque préféré que ce soit moins faciles pour elles et qu'un mini combat ou quelque chose du genre se déclenche. Bon, je ne me plains pas trop, j'ai été servie ensuite, avec le groupe qui leur tombe dessus quand elles retournent à leur vaisseau.

D'ailleurs avant de parler de cette cellule rebelle (j'imagine ? :D ), l'introduction de Tyren était saisissante, il fait en effet vraiment flipper. Ca très bien fonctionné pour moi, entre la peur des deux jeunes femmes et les actes décrits, aucun doute, on est face à un vrai antagoniste ! C'est un beau tour de force de ta part, puisque tu parviens à iconiser en finalement peu de ligne un personnage dont le spectre plane sur les personnages depuis un moment. Chapeau, vraiment :love:

Et pour parler enfin du nouveau groupe qui a kidnappé nos héroïnes, entre un clone et une leadeuse que je soupçonne d'être une ex padawan... si on ajoute leur lien avec le facétieux chadra-fan... je penche quand même bien pour la Rébellion :cute: Si c'est bien le cas, ça va sans doute amener ce fameux dilemme d'allégeance que j'attends chez Cassie :ange:
D'ailleurs, pour Katooni ; je ne suis pas allée vérifier sur wookiepedia mais je suis convaincue d'avoir déjà entendu son nom, dans Clone Wars, avec les épisodes où des younglings vont récupérer leur kyber. Il me semble qu'une petite Tholotienne portait ce nom :sournois:
Je ne suis pas allée vérifier pour conserver la surprise, si tu confirmes ou pas cet élément, mais si c'est le cas je suis ravie :)

Bref, j'aime énormément l'intrigue de ce T3 (qui m'emballe plus que le deux, je dois l'avouer) et j'ai hâte de lire la suite !
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Jeu 06 Oct 2022 - 17:05   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci pour vos retours. Je vois que le dernier chapitre n'a pas laissé tout le monde indemne. J'y reviendrai, mais d'abord, mareva:

mareva_mae a écrit:Bon, à aucun moment je n'ai vraiment pensé Jaden mort, mais la façon dont on retrouve sa trace est hyper crédible, d'autant plus que tu nous le fait vivre à travers les yeux de Cassie, Dina et Liana.

Je me doutais bien que personne n'allait croire à la mort de l'un des personnages principaux en hors champ. C'est déjà toujours difficile à croire lorsque ça arrive en direct, mais comme tu le fais très bien remarqué, le but était surtout de s'en débarrasser un instant afin de mettre d'autres personnages en avant. :oui:

mareva_mae a écrit:Mention spéciale aussi au passage où on apprend que Jaden a fait sa crise de la trentaine et a repeint son vaisseau en rouge pétant, une analogie qui fonctionne bien avec la voiture rouge de notre monde ET permet de continuer à caractériser notre vaurien.

Sans en dire trop, c'est la faute à ce cher chuck610, au départ, et ça correspondait tellement à Jaden de craquer et de peindre son cargo de façon tape-à-l'oeil avec une petite crise de "Je passe mon temps à me faire tirer dessus, alors autant que je me fasse plaisir et soit totalement visible :D ".

mareva_mae a écrit:Parmi les scènes qui m'ont marquée, je retiens surtout le moment où Dina s'habille et se remémore une séance shopping avec Liana. C'est le genre de trope que je déteste en général, mais tu as su le subvertir et donner beaucoup de profondeur à ce passage, notamment en expliquant la transition qui s'est effectuée chez l'ex fille de diplomate en deux ans d'ellipse. C'était fin, surprenant et dépourvu de male gaze, donc vraiment bravo

J'essaie de montrer l'évolution des personnages, et surtout avec ce saut de deux ans. Dina est celui qui évolue le plus et je voulais ajouter quelques subtilités en plus de sa psychologie nouvelle. Je trouvais que c'était une façon originale de décrire sa nouvelle apparence et cela fait plaisir que tu parles de l'absence de "male gaze", car c'est vraiment quelque chose qui me tient à coeur. Je veux éviter l'hypersexualisation de mes personnages (chose que l'on voit un peu trop souvent et surtout dans ce genre de scène), sauf si c'est vraiment un point qui a une importance.

mareva_mae a écrit:La description de Makeb et de sa cantina était un vrai régal, j'ai beaucoup aimé le lieu que tu décris et son architecture.

Je me suis fait plaisir là-dessus. J'avais vraiment envie de présenter une apparence lisse et brillante servant de parfait contraste avec la réalité du monde et son histoire. Cela me permettait également de mettre Cassie face à ses préjugés. :)

mareva_mae a écrit:D'ailleurs avant de parler de cette cellule rebelle (j'imagine ? ), l'introduction de Tyren était saisissante, il fait en effet vraiment flipper. Ca très bien fonctionné pour moi, entre la peur des deux jeunes femmes et les actes décrits, aucun doute, on est face à un vrai antagoniste !

Mon tome 2 manquait d'un grand vilain après le Deathtrooper et j'étais vraiment impatient de présenter Kan Tyren qui est, de plus, un antagoniste plus personnel. Il a été super bien reçu par les autres et j'espère que tu l'apprécieras tout autant lorsque tu en découvriras plus sur lui.

mareva_mae a écrit:Je ne suis pas allée vérifier pour conserver la surprise, si tu confirmes ou pas cet élément, mais si c'est le cas je suis ravie

:neutre:

Pour les autres:

Spoiler: Afficher
L2-D2 a écrit:Mais... mais... mais c'est trop triste cette histoire ! Cassie et Jaden se retrouvent, le vilain pas beau est mis hors d'état de nuire et... ils vont se séparer, comme ça ? Mais non ! Non non non ! Je refuse d'accepter cela Mandoad, fais quelque chose !

Euh... Euh... Faire quelque chose... Faire quelque chose... Euh... Ah ouais, c'est vrai que c'est triste ! Mais euh... Il reste des chapitres... ça peut évoluer... ou pas... ou un peu... ou pas du tout ! :whistle:

L2-D2 a écrit:Du coup, même le sort du Hutt ne m'a pas tant marqué que cela, quand bien même c'est là encore un antagoniste qu'on suit depuis quelque temps maintenant !

LL-8 a écrit:+1 sur le fait que le sort de Torga ne m'a pas marquée et que je trouve ça un peu dommage (surtout qu'on a eu l'occasion de le rencontrer dans plusieurs oeuvres) mais après, je comprends l'idée d'une mort sans honneurs et sans éclat pour un être cupide et avide de pouvoir. Ca colle - c'est juste mon sentiment de "oh, c'est tout ?"

En soi, c'est ce que je voulais. Torga n'est plus que l'ombre de ce personnage puissant du tome 1. Il n'a plus rien et n'aura même pas une mort marquante. C'est Tyren la menace dans cette hsitoire. Cela peut paraître bête et un peu dommage, mais j'avais vraiment envie que cela se termine aussi basiquement pour lui (et de toute façon, je ne pouvais pas faire plus explosif que sa dernière confrontation écrite avec LL-8)

LL-8 a écrit:J'ai aussi beaucoup apprécié revoir Jax, ainsi que la référence à la Main de l'Empereur (qu'on entend trop peu pendant ce tome).

C'est vrai que Jax, mais surtout la Main étaient un peu en retrait durant ce tome. J'avais envie d'en faire plus, mais la galerie était déjà tellement vaste que je me suis mis un STOP. :transpire:

LL-8 a écrit:Plus sérieusement, j'ai beaucoup aimé, mais j'ai du mal à entrevoir une fin. On sent que le combat se termine, mais la trilogie ? J'ai le sentiment qu'il reste encore des choses à raconter !

Si tu savais... Entre mes idées, mon temps et mes envies personnelles... C'est tout un équilibre à trouver :D


Sur ce, j'espère vous dire à ce week-end, mais entre l'amorce de chapitre que je n'arrive pas à choisir (cette idée d'avoir autant séparé les différents personnages lors de l'acte final... :pfff: ) et le boulot, je ne promets rien :transpire:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 09 Oct 2022 - 16:20   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Trop de points de vues à placer. Trop d'événements qui se déroulent au même instant et pourtant, je suis parvenu à tout faire tenir dans ce chapitre de manière satisfaisante. Je vous souhaite une bonne lecture !

Chapitre 35


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Elle avait disparu, une fois de plus. Cette fois, cela n’avait pas été dans un appel à l’aide, ni en laissant l’espoir de retrouver ce qui avait été perdu. Non. Plus que les paroles, il s’agissait des émotions qu’il avait ressenties comme si elles lui appartenaient. Colère, rancœur et tristesse. Jaden les avait encore perçues pendant un court instant avant que le lien ténu ne s’évanouisse et que la présence de sa sœur jumelle ne s’efface plus fortement qu’il ne l’avait envisagé. Pourtant, il restait là à fixer une porte de métal près de laquelle se trouvait Liana. Il se tenait immobile, car il savait que chacune des paroles de Cassandra n’avait été que trop vraies. Elles étaient exactes et blessantes, car il réalisait qu’il n’avait jamais réellement essayé de lui présenter la part de Calan Teral qui sommeillait encore en lui. Il s’était plongé dans le passé du jeune noble alderaanien, mais les ennemis de Jaden Dawnwalker et Blizz avaient eu raison de ce moment de nostalgie. Sa sœur avait raison. Le pirate et le contrebandier avaient tué le garçon joyeux et naïf des années auparavant par leurs actions.
Avoir cru le contraire était… naïf ? Quelle ironie.
Cassie avait fait son choix, un choix sur lequel il l’avait lui-même orientée. Jamais il n’aurait aidé l’Empire, il en était conscient, avoir espéré que sa jumelle le rejoigne lui et tout ce qu’elle combattait était une pensée qui lui paraissait si insensée en cet instant. Ils avaient été adopté par deux mondes que tout opposait. Deux mondes qu’ils avaient fini par embrasser lorsque l’espoir de se retrouver avait disparu. Jaden avait toujours avancé et cela même lorsqu’il avait pensé pouvoir effectuer un retour en arrière.
Kan. Seshek. Liana. Dina. Ce sont ces personnes que j’ai choisi de suivre, qui m’ont façonné. Cassie l’a juste compris et accepté avant moi. Et maintenant ?
— Jad !
La voix de Liana l’atteignit avec une force suffisante pour le faire sortir de sa torpeur. Il connaissait ce ton qui signifiait qu’elle avait répété son nom plusieurs fois et ses sens se réveillèrent. L’odeur du sang et de la poussière, la douleur conséquentes aux coups de Tyren et l’absence des miaulements frénétiques des Nexus, mais il y avait aussi cette douceur à ses côtés. Une présence qui l’apaisait et semblait partager, puis s’emparer de ses doutes. Il tourna la tête pour observer le visage pâle traversé d’un mèche rousse qui le contemplait. Ses yeux verts étaient emplis de compassion et ses mains serraient la sienne avec une force d’une surprenante douceur. Il lui sourit, à elle qui acceptait et pardonnait bien trop ses défauts et ses faux pas, à elle qui lui offrait un futur qu’il n’espérait plus et cela le ramena à la réalité
— Je connais ce regard, constata Liana rassurée. Je suis vraiment désolée pour Cassie, mais il y a… autre chose… L’Empire… Elle a dit…
Il savait très bien ce que sa sœur avait dit. Pelton était venu avec elle et il n’était vraisemblablement pas seul.
— Par mes processeurs ! s’exclama soudainement une voix derrière eux. Quelle galère ! Je n’ai jamais eu autant de peine à redémarrer mon système. C’était une expérience tout aussi déplaisante que cathartique, sans que j’aie une folle envie de la recommencer !
Le jeune homme se tourna vers Deevee, isolé en compagnie de Zoomer, toujours inactif, de l’autre côté de la grille. Le petit 2-EV chancelait encore sur répulseurs et son œil droit clignotait avec une irrégularité qui lui donnait une expression légèrement perturbante.
— Tic-tac ? demanda Jaden. Tu peux faire redémarrer le nabot ?
Le droïde se donna un léger coup sur la tête et les lumières bleues recommencèrent à émettre une couleur plus habituelle. Il se pencha sur le corps inanimé de l’astromécano.
— Surprenant, je ne pensais pas qu’il pouvait être mis au tapis à ce point-là, commenta-t-il avant d’hausser le ton. Ne vous en faites pas Monsieur Jaden, je gère la situation ! Je crois…
Un sourire satisfait éclaira le visage du contrebandier et ses légères craintes se dissipèrent. Il avait été surpris de ses propres sentiments pour Liana et Dina, mais son attachement irrationnel pour les deux droïdes le dépassait encore. Il reporta son attention vers Liana dont émanait un profond trouble qu’il comprit instantanément. Elle allait parler lorsqu’un son sortit du comlink placé sur son brassard.
— Zin, tu me reçois ? demanda une voix crépitante qui ne pouvait qu’être celle de Katooni. Où est-ce que tu as disparu ? Des nouvelles de Torga ? De Tyren ?
La petite Togruta hésita et se mordit la lèvre avant de porter l’appareil de communication à ses lèvres et de se stopper net. Elle voulait répondre, annoncer la mort de Tyren, la fuite de Cassie, le rôle de Pelton et la présence d’un commando impérial dans le palais. Toutefois, une force l’en empêchait et semblait doucement la ronger. Une nouvelle fois, elle regarda son ami avec une expression emplie de conflit et l’estomac de Jaden se noua.
Elle refuse de trahir Cassie, de me trahir. Elle refuse de suivre ce que son cœur lui dicte. Pour moi.
— Je suis tellement désolé de t’avoir entrainé là-dedans, gamine.
Il fut surpris d’entendre sa propre voix prononcer ces mots avec autant de douleur. Son égoïsme lui avait déjà couté sa sœur de sang et voilà que sa sœur de cœur se retrouvait tiraillée entre deux allégeances par sa faute. Il avait vu ce que ces émotions pouvaient créer et il se détestait pour cela en ce court instant. Imposer ce dilemme à Liana était sûrement l’une des pires choses qu’il pouvait lui faire. Pourtant, la détermination s’empara du visage de sa co-équipière et il comprit. Il comprit qu’elle allait le choisir, qu’elle allait se ranger de son côté comme elle l’avait toujours fait, mais il sentit aussi autre chose. Il lui attrapa le poignet d’une main ferme. La Togruta sursauta et ses yeux gris le dévisagèrent avec étonnement. Elle secoua la tête, mais il l’ignora. Jaden pressa le bouton de communication.
— Tyren est mort, annonça-t-il d’une voix tremblante, et Torga l’est certainement également.
Katooni ne répondit pas immédiatement. Il avait une chance, une chance de s’arrêter là, mais il ne le pouvait plus. Son choix, il l’avait fait lorsqu’il avait répondu à sa sœur quelques instants plus tôt. Cette réalisation le libéra autant qu’elle l’écrasa.
Je traquerais quiconque s’en prendrait à Liana ou Dina sans la moindre hésitation.
— Cass Kialana et Lor Jann, articula-t-il dans un souffle. Ils bossent pour l’Empire et ils viennent de passer à l’action.

Il n’y avait pas d’action, du moins, pas en apparence dans cette salle de contrôle que Fozzik Lo’Ray occupait avec Lor Jann et deux des gardes qu’Enfys Nest avait laissés avec eux. Le Bothan n’était pas un guerrier, les reste de l’équipe en était tout aussi conscient que lui. Au milieu des tirs de blaster et des explosions, il n’aurait pas été d’une grande utilité. Pourtant, il refusait que d’autres le voient comme un lâche. Il y avait une raison à sa présence derrière les lignes et il entendait bien que celle-ci soit cruciale pour la survie de ses camarades. Une arme à la main, il n’était qu’un citoyen commun. En revanche, lorsqu’on lui offrait un simple clavier et un écran, il devenait aussi dangereux que Katooni avec une vibrolame.
Peut-être même encore plus menaçant d’ailleurs.
Devant lui, une série de chiffres défilaient dans un coin du moniteur. Dans un autre, il contemplait avec attention une carte représentant le palais de Torga et les mouvements de divers véhicules. Pour l’instant, tous semblaient ignorer cette zone précise, à son grand soulagement. Cependant, la partie qui l’intéressait le plus concernait les communications entrantes et sortantes, qu’elles furent limitées à la planète ou diffusées hors-monde. Leur affrontement contre la baron du crime local, aussi moindre était-il, allait attirer l’attention. Certains pourraient choisir cet instant pour frapper, d’autres trouveraient un intérêt à relayer cette information à des gangs rivaux, mais ce qui l’effrayait le plus était une potentielle réaction du Cartel des Hutts. Torga était tombé en disgrâce, mais il restait lié par le sang à l’une des grandes familles de Hutta. Une telle provocation pouvait soudainement venir réveiller l’orgueil de ceux qui l’avaient renié. Après tout, s’attaquer à un Hutt n'était pas quelque chose qui arrivait tous les jours. Fozzik, lui-même, avait eu ses doutes lorsque leurs objectifs sur Makeb avaient évolué. Voler un Hutt était une chose, le provoquer était passer à la vitesse supérieur, s’en prendre agressivement à ses ressources relevait de tendances suicidaires, mais le frapper dans son antre était tout bonnement inimaginable. Les autres syndicats y réfléchissaient à quatre fois avant de se lancer dans une telle action. Pourtant, Nest avait choisi cette option.
Une chance de libérer les personnes de cette planète. Ou de les condamner à une répression plus forte encore.
L’espoir. L’espoir que leurs actions en inspireraient d’autres, qu’elles leur prouveraient que le temps de courber l’échine face à tous ces puissants était révolu. C’était la raison pour laquelle ses amis se battaient au palais, la raison pour laquelle il restait attentif aux communications, tout en surveillant Lor Jann du coin de l’œil. Le mince humain aux cheveux blonds était doué, très doué même et possédait des capacités proches de celles d’un Bothan. Fozzik admirait une telle habileté et appréciait d’avoir quelqu’un avec qui il pouvait entrer en concurrence. Katooni était performante avec le matériel électronique, mais elle était encore loin d’arriver à leur niveau. Jann était plus que capable et c’était ce qui le perturbait, car il l’était presque trop pour avoir une histoire honnête.
Comme nous tous. Nous sommes tous des criminels et pourtant… Pourtant, quelque chose me dérange avec lui, avec Kialana, Dawnwalker et ses autres camarades. Trop de mystères, de secrets.
Fozzik avait soupçonné Lor et Cass dès leur arrivée, mais n’avait rien trouvé sur eux de compromettant hormis un profil correspondant parfaitement avec le peu d’informations qui avaient filtré. Les données qu’il avait récoltées n’avaient rien d’étrange, jusqu’aux légères erreurs administratives conséquentes à l’incompétence des employés du bureau impérial. Non, rien n’attirait son œil aguerri, mais ses tripes lui suggérait autre chose, car il était conscient d’un fait..
Si j’avais dû créer de fausses identités, c’est exactement à cela qu’elles auraient ressemblé.
— Ça a commencé, annonça soudainement Lor Jann, le faisant presque sursauter.
Fozzik jura intérieurement pour ce manque de flegme que l’humain n’aurait sûrement pas manqué de remarquer. Le Bothan se dépêcha de se concentrer sur son écran pour comprendre par lui-même ce que l’autre avait découvert.
— Effectivement, déclara-t-il simplement en détectant plusieurs transmissions internes mentionnant Torga. Les gens commencent à comprendre que le Hutt est sur le point de tomber.
— Certains annoncent même sa mort, continua le jeune homme.
Fozzik écarquilla les yeux avant de chercher cette information.
Mort ?! C’est pas bon. C’est pas bon. Est-ce vrai ? Si les gens transmettent cette information plus loin…
Dans les minutes qui suivaient un événement d’une telle envergure, ce genre de renseignement souvent exagéré pouvait filtrer sans grande crédibilité. Pourtant, ce qu’il avait sous les yeux était bien plus surprenant. À chaque seconde qui passait, il lui semblait voir une nouvelle annonce de la mort du Hutt. Certaines mentionnaient même les Cloud-Riders et étaient bien trop détaillées pour n’être dues qu’à la panique.
Ce n’est pas normal. On dirait que c’est coordonné.
Le Bothan s’empressa de remonter la source et fut confronté à un nouveau détail inquiétant. Elle émanait de plusieurs points divergents, certains situés au milieu de zones totalement vides.
Un relais.
— Les gars, grogna Fozzik à l’attention des gardes, il y a un truc qui a l’air bizarre. J’aurais besoin que vous alliez me chercher ma valise dans le local technique.
Concentré, il continua sa recherche avec plus d’attention et détecta un pattern. Les diffusions suivaient un parcours clair.
Un speeder ? Un vaisseau ? Quelqu’un diffuse cette information. Est-elle vraie ? Pas important.
Une faible lueur rouge s’afficha dans le coin de son écran et son cœur s’arrêta une fraction de seconde. Il en connaissait parfaitement la signification. Katooni n’utilisait ce cryptage que lorsqu’une information était capitale et ne devait être lue que par l’un d’entre-eux. Enfys Nest, elle-même, ignorait son existence. Fozzik s’empressa d’ouvrir le message avec la peur de voir les informations qui circulaient actuellement être confirmées. Il était conscient que la mort de Torga attirerait l’attention sur leur fragile groupe, sur les Cloud-Riders, mais aussi sur Makeb et ses citoyens.
Il y avait une raison pour laquelle on devait éviter de refroidir le gros !
Le message s’ouvrit et son sang se glaça un instant. La colère et la peur effacèrent un instant de satisfaction d’être aussi brillant qu’il l’imaginait et il se força à rester parfaitement impassible. L’effort fut conséquent et il se félicita de ne pas avoir versé la moindre goutte de sueur. Le texte contenait trois mots simples, mais suffisants pour l’empêcher de déglutir pendant un instant.
Cass. Lor. Empire.
Katooni n’aurait pas pu être plus claire et les réalisations se mélangeaient dans son esprit, s’entrechoquant avec une série de questions. Lor travaillait pour l’Empire, tout en étant extrêmement compétent, il ne s’agissait donc pas que d’un simple gratte-papier. Fozzik serra la mâchoire et ne put empêcher une partie de sa fourrure de se hérisser.
Kialana est avec lui. Dawnwalker ? Zin ? Qui est dans le coup ? Est-ce l’Empire qui diffuse toutes ces informations. Merde, j’ai envoyé les gardes hors de la pièce. Stop ! Concentre-toi ! Gagne du temps. Réfléchis. Pourquoi est-il là ? Que veut-il ?
Katooni avait intentionnellement séparé Cass et Lor pour éviter que cela se retourne contre eux. Pourtant, Fozzik se demandait désormais s’ils n’avaient pas fait exactement ce que les Impériaux espéraient. Lor était sur ce terminal presque depuis son arrivée. Immédiatement, Fozzik analysa les diverses données qu’ils possédaient, avec l’espoir et la crainte d’y découvrir un programme espion. Rien n’apparut et il souffla avant de froncer les sourcils. Lor était doué. Il se l’était déjà avoué, mais il réalisait désormais quelque chose qui l’inquiétait.
Il l’est peut-être plus que moi. Et s’il y avait bel et bien un programme et que je n’arrivais pas à le détecter ? Non, je suis meilleur que cela ! Mais si ce n’était pas le cas…
Il jura intérieurement. Fozzik jeta un regard furtif au jeune homme, puis à son écran. Il fit la liste mentale de toutes les informations cruciales sur leur groupe, mais aussi sur plusieurs de leurs alliés dispersés à travers la galaxie et tapa à grande vitesse sur son clavier. Lor allait le remarquet, c’était certain, mais ne rien faire aurait été rendre ses amis vulnérables. Son flegme permanent s’était maintenant totalement effacé, laissant place au stress. Il pouvait encore aider Katooni, Siuu, Mareel et tous les autres, même s’il était conscient de ce que cela lui couterait. Le Bothan entra une nouvelle ligne de code. Sans doute l’Impérial s’était-il maintenant levé, déstabilisé par son changement de comportement. Fozzik entra la commande avec un sourire.
Schutta impériale, grogna-t-il satisfait alors qu’une détonation le plongeait dans l’obscurité.

Lorin Pelton contempla un instant le corps du Bothan s’effondrer contre la table, toujours soutenu par sa chaise. Ses yeux emplis de stupeur se tournèrent vers son arme un instant avant d’observer Lo’Ray à nouveau. Sa poitrine se soulevait lentement. L’intense bruit du rayon paralysant l’avait surpris, tout comme l’absence d’odeur de chair brûlée. L’Impérial ne parvenait pas à se rappeler à quel moment il avait changé le réglage de son blaster. Avait-il toujours été ajusté sur un tir non-léthal ? Venait-il seulement de le faire ? Il était incapable de répondre à cette question, ni pourquoi il semblait soulagé que le Bothan soit encore en vie. Lorin avait des preuves indéniables que lui et ses compagnons étaient responsables d’actes illicites à l’encontre de l’Empire Galactique. Ils étaient l’ennemi qu’ils traquaient depuis près de deux ans. Pourtant, il l’avait épragné. Était-ce la cause commune qu’ils avaient partagé pendant un court instant ? La réalisation que d’autres haïssaient les syndicats criminels autant que lui ? Le respect qu’il éprouvait pour les compétence de Lo’Ray ? Cela non plus, il n’aurait su le dire, mais régla à nouveau son blaster pour qu’il émette des tirs mortels. Sa survie pourrait en dépendre.
C’est l’ennemi.
Il leva son arme une nouvelle fois et visa le corps inanimé du non-humain, puis secoua la tête. Il n’était pas comme ceux qu’il traquait. Il n’était pas un assassin. Sa respiration était bruyante et il s’en demanda la raison, puis il se souvint où il se trouvait. Le jeune officier jeta un œil à son datapad qui contenait désormais de nombreuses données que le Bothan avait juste eu le temps de crypter. Certaines était décodables, d’autres risquaient de lui prendre des années.
Pourquoi a-t-il soudainement agi ? Blast, j’aurai dû partir bien avant et me passer de l’ensemble des renseignements. Les gardes !
Lorin sélectionna une autre section sur son appareil et actionna une commande qui devait lui permettre de s’échapper. Les parois de la caverne se mirent à trembler et une partie des lumières qui éclairaient la salle s’éteignirent. Il courut vers la sortie. Malgré l’intense surveillance dont il avait été victime, il avait été bien plus libre de ses mouvements que ses hôtes ne l’avaient sans doute espéré. Modifier des circuits pour leur permettre de transformer un appareil électronique en une bombe était si facile lorsqu’on était aussi doué que lui. Ce petit tour, il le devait aux incompétents qui l’avaient exilé dans une petite station de communication sur la capitale et l’avaient forcé à occuper les longs moments d’ennuis durant son travail. Pour la première fois, il avait pu s’en servir. Lorin espérait que cela lui permettrait de terminer sa mission et, surtout, de survivre. Il déboula dans le couloir et évita une petite pierre qui se tombait du plafond. Cette déviation manqua de le faire percuter l’un des mercenaires d’Enfys Nest, un humain à la longe tignasse sombre.
— Qu’est-ce qu’il se passe ?! s’exclama-t-il avant que le colosse ne puisse lui parler. On nous attaque, c’est cela ! Je le savais. L’explosion provenait de la zone des générateurs. Sans eux, les autres sont vulnérables.
L’autre ouvrit la bouche pour répondre, mais il l’interrompit une nouvelle fois.
— Je me charge de limiter la casse. Toi, il faut que tu donnes un coup de main à Lo’Ray, ordonna-t-il avant de constater une légère hésitation. Allez !
Le géant sursauta, puis partit au pas de course en direction de la salle de contrôle. Le cœur de Lorin battait la chamade, encore surpris d’être encore en vie, mais il n’avait pas le temps de réfléchir. Il reprit son sprint tout en se saisissant d’un petit comlink noir, qu’il activa. Un double clignotement vert lui répondit.
Il fonctionne. Ils arrivent !
L’Impérial sourit et prit un virage serré, manquant de trébucher lorsque les parois vibrèrent une nouvelle fois. Il espéra ne pas avoir sous-estimer la résistance de la grotte. Finir enterré vivant ne lui paraissait pas être une fin des plus réjouissante. Les vibrations s’arrêtèrent, néanmoins, et il put reprendre sa fuite vers les hangars, jusqu’à ce qu’un autre mercenaire lui bloque le passage.
Oh non !
Lorin dérapa et s’engouffra immédiatement dans un couloir secondaire. Le type l’interpela.
Pas le temps de m’arrêter.
Un trait rouge fusa à côté de sa tête. Un tir de semonce. Le prochain risquait d’être mortel si le garde décidait de considérer son comportement pour ce qu’il était : La fuite d’un espion voué à la chute de son organisation. Lorin décida que celui-ci serait assez malin pour le déduire et préféra un rythme que seule la dose importante d’adrénaline parcourant ses veines lui permettait d’adopter. Ses poumons toujours moins entrainés que ceux des stormtroopers de son unité devaient être en feu, mais il n’était pas capable de le ressentir. Il déboula dans le hangar presque vide. Seuls trois cargos, celui de Dawnwalker reconnaissable à sa teinte écarlate inclus, s’y trouvaient encore. En revanche, il n’y avait aucune trace du Rogue Shadow.
— Kriff ! jura-t-il à voix haute en se retournant pour voir un tir se diriger droit vers lui.
Il plongea, évitant l’impact tout en protégeant son datapad du mieux qu’il le pouvait. Sa chute résulta en une douleur radiante dans son épaule et une douleur au cœur de ses poumons. L’adrénaline redescendait et il commençait à réaliser l’ampleur des dégâts.
Merde, Kat ! Ce n’est pas le moment d’être en retard.
Un nouveau tir fusa dans sa direction et s’écrasa contre une caisse derrière lui. Lorin leva rapidement la tête pour voir trois humains de sexe masculin se rapprocher tout en faisant feu. L’idée de le capturer vivant n’était vraisemblablement pas à l’ordre du jour et son transport n’était pas encore arrivé. Pelton réalisa enfin qu’il avait toujours son blaster en main et que s’en servir était plutôt une bonne idée. Il répliqua à l’attaque d’une rafale lumineuse sans toucher ses adversaires, mais parvint tout de même à les forcer à se mettre à couvert. Cette action lui offrit les quelques secondes nécessaires dont il avait besoin pour continuer à reculer et il imagina un instant voler l’un des trois vaisseaux présents.
Si je savais les piloter.
Les trois Cloud-Riders réalisèrent soudainement qu’ils étaient en supériorité numérique et s’organisèrent pour avancer dans sa direction grâce à un tir nourri. L’un d’eux brûla l’extrémité de la chevelure de Lorin et il continua de reculer au bord de la plateforme d’atterrissage, conscient qu’il ne pourrait pas aller beaucoup plus loin, autrement qu’à la verticale, d’ici un court moment. De nombreuses gouttes de transpiration coulaient maintenant sur son front et il les essuya avant qu’elles ne tombent dans ses yeux. Lorsque le ronronnement familier retentit son sourire revint. Les trois autres s’arrêtèrent au moment où le transport modifié apparaissait derrière l’Impérial qui prit une posture plus confiante. L’un des mercenaires tenta d’avancer, mais l’un des canons du Rogue Shadow cracha des lasers dans sa direction l’obligeant à rester où il se trouvait. Lorin n’hésita pas et s’élança en direction de la rampe maintenant déployée du vaisseau qui lévitait proche du rebord. Kat ne s’était pas posée et il n’était pas persuadé de savoir sauter aussi loin. Une silhouette qu’il reconnut être celle de Jax effectuait des grands signes. Un flot d’insultes en de multiples langues sortirent de la bouche de Lorin lorsqu’il bondit.
Trop court, trop court ! Non, je crois que c’est bon.
Il atterrit lourdement sur la rampe de métal, faisant ainsi apparaître une nouvelle douleur, puis commença à glisser avant de réaliser que ses deux mains étaient occupées. Un cri de panique s’échappa de sa gorge. Avant qu’il ne puisse se décider ce qu’il devait lâcher, une main ferme le releva et le poussa à l’intérieur du vaisseau qui s’éloigna dans un vrombissement. L’accès se ferma derrière lui et coupa l’intense souffle qui le balayait. Lorin s’effondra sur le dos.
— Alors ? demanda la voix de Jax au-dessus de lui. Tu as pu récupérer quelque chose ?
Incapable de formuler de nouvelles paroles, Lorin lui tendit son datapad et son supérieur s’en saisit avec un sourire satisfait.
— Beau boulot, lieutenant.
Lorin aurait voulu lui dire qu’il aurait besoin de temps pour décrypter même les données les plus faciles ou qu’il était encore parfaitement secoué par l’intensité de sa mission. Il voulait également lui demander que quelqu’un lui procure des soins médicaux, mais toutes ces pensées et demandes se perdirent dans un léger grognement alors qu’il restait étendu sur le sol en fixant les lumières du plafond. Lorin Pelton avait toujours désiré se retrouver au cœur de l’action afin de servir l’Empire du mieux qu’il le pouvait. Aujourd’hui, et pour la première fois en de nombreuses années de service, il venait d’en réaliser le prix et, pourtant, il souriait comme un gamin.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Lun 10 Oct 2022 - 12:28   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 35 lu !

Mais c'est excellent tout cela ! La première partie donne déjà le ton, avec un Jaden qui se comporte de la bonne façon, qui soulage le fardeau de Liana, qui assume sa responsabilité et les actes de sa sœur et tout ça culmine avec une focalisation plus que bienvenue sur Pelton ! Le lieutenant Impérial est assurément l'un de mes personnages préférés, et j'ai beaucoup aimé ses doutes, ses décisions (rien que le fait qu'il neutralise Fozzik avant de basculer le blaster en mode mortel pour finalement renoncer à tirer, une scène qu'on s'imagine vraiment en film, en série, bref sous les yeux ! :oui: ) et une incertitude sur son sort jusqu'au bout : allait-il rejoindre son escouade ? renoncer et intégrer le groupe des insurgés ? ou bien mourir même ? :sournois:

Bref, encore une fois, un excellent Chapitre que voilà !

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Loucass824 » Lun 10 Oct 2022 - 15:26   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu ! Eh bien eh bien, tant de choses à dire...

Le retour sur Jaden, déboussolé après le départ de Cassie... Bien fait pour toi, vil freluquet ! Bon, il commence certes à assumer ce qu'il a fait, le mal infligé à Cassie. Il se dit qu'elle a tourné la page avant lui... Mais il demeure tellement idiot ! Cassie n'a rien tourné du tout ! Elle aurait aimé le faire, mais jamais elle n'y parviendra ! La pauvrette...

Mais le plus intéressant, c'est que Cassie lui a donné une leçon qu'il va de suite appliquer d'une certaine manière. Elle s'est sacrifiée pour son frère, alors qu'il ne le mérite pas. Et Jaden, voyant ce que Liana compte faire pour lui, ne peut l'accepter. Il ne peut se dire qu'il empêche ses proches de vivre leur vie. Il a merdé avec Cassie. Il ne peut le faire de nouveau avec Liana. Quitte à enfoncer Cassie encore davantage, et lui faire courir un risque. Je lui ai d'ailleurs envoyé quelques insultes bien senties à cet instant, de jeter sa sœur en pâture pour cette bougresse de Togruta... Mais narrativement, c'est vraiment pertinent.

Jaden a vu que Liana ferait le mauvais choix, pas forcément pour les bonnes raisons. Tout comme Cassie venait de le faire, sans qu'il ne le sache véritablement. Mais il a facilité la tâche à Liana. C'est vraiment tragique, encore davantage pour Cassie, avec ce qu'elle avait pris juste avant... Jaden lui peint une cible dans le dos, pour ne pas réitérer l'erreur qu'il a commise envers Cassie avec Liana.
Une nouvelle fois, on a un choix qui paraît désintéressé, avec le bien être de l'autre à cœur, Liana en l'occurrence. Tout en ressentant bien qu'un égoïsme sous-jacent demeure, car Jaden ne peut supporter d'incarner ce poids dans la vie de ses proches. Celui qui les aide, mais les empêche d'être heureux et de s'accomplir.
Alors j'ai un peu de projection de ma sensibilité perso là dedans, donc à voir si c'est ton intention. Mais cette séquence était brillante ! Alors même que j'ai insulté le perso dont on suivait le point de vue ! Lol

Le passage sur le bothan m'a moins intéressé. Pas qu'il soit mauvais, non. Mais je suis bien moins impliqué. Normal en même temps, je passe de Cassie puis Jaden, où le spectre de Cassie est très présent, à un perso bien secondaire au sein de cette galerie bien fournie ! Comment pouvait-il en être autrement ? Lol mais tu parviens à nous faire croire qu'il va s'en sortir le bougre. On croit vraiment que tout ce qu'il amorce va fonctionner, le plan et le langage codé, ect, ça se goupille bien. Mais Pelton avait tout vu !
Au passage, cela permet également de faire un rappel sur le fait que la mort de Torga ne fait vraiment pas les affaires des Rebelles, ce qui n'est pas innocent pour la suite je pense. Il y a toujours une utilité...

Et ensuite, de retour dans les bottes de Pelton ! C'était appréciable de voir que lui aussi doute. Il ne s'explique pas ses raisons, donc chacun peut interpréter. Je ne pense pas qu'il ait été près de basculer d'une manière ou de l'autre. Mais plutôt qu'au final, il est humain. À passer du temps auprès de ces gens, de voir que leur lutte n'est pas nécessairement débilement débile, sans pour autant la rejoindre. Côtoyer des gens compétents et respectables.
Tout cela l'a touché malgré tout, preuve que leur antagonisme idéologique n'est pas si figé que cela. Que, dans un instant idéal, idéalisé peut-être, il serait possible pour eux de travailler ensemble s'ils se côtoyaient et tentaient de se comprendre. Je surinterprète peut-être, mais c'était ma lecture sur l'instant.

Sa fuite est sympa, car le bougre est tout sauf un soldat d'élite. Ça se ressent, c'est bien fait, et rend les situations bien plus problématiques lorsque l'on ne dispose pas du bagage opérationnel et martial pour s'extirper de là. Ça change un peu, et c'est bien vu. Mais voilà qu'il est récupéré par les siens. Ça tue dans l'œuf ma théorie qu'une confrontation pouvait tout de même exister entre l'Empire et les Rebelles... A moins que ? Car la temporalité demeure incertaine... Ah, c'est ainsi, tant que le couperet ne tombe pas, je reste sur mes positions, quitte à mourir avec mes idées !!! Lol

Encore un bon chapitre, mais qui progresse doucement tout de même, sans faire trop avancer la situation. Comment les choses vont réellement se terminer ici ?! Est-ce réellement terminé, le danger écarté ? J'ai du mal à m'en convaincre... En tout cas, demeure le sujet de la famille de Jaden, et ce que cela va donner. Et le choix qu'à fait Jaden est un signe pour Liana. Qu'il est prêt à la laisser partir. Il lui ouvre la porte, en lui disant "t'es une grande maintenant, fais ta vie, tu l'as mérité. Et si tu as du mal, voilà, je te donne un coup de main pour démarrer dans la vie". On a de nouveau hâte d'être à la suite, bigre...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations