Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

La Jedi de Tython

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Loucass824 » Jeu 07 Avr 2022 - 15:15   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre 10 jusqu'à 15 lu !

Toujours plaisant à lire, les bons points sont toujours là, je suis moins perdu sur les refs, ect...

Concernant le point principal que je relevais concernant le "on va à l'essentiel". Tu as apporté plus de précisions sur certains points, et c'est vraiment appréciable je trouve ! Le décor est un peu plus planté, on ressent mieux les choses, donc un bon point. La scène d'action, le combat était plus plaisant que le précédent pour ces raisons, donc tu as progressé avec le temps, c'est net.

Concernant les persos. Le lien entre Ariandelle et son maître, me gêne toujours un peu. Elle va la secourir par principe, pas parce qu'elle l'apprécie ou parce qu'elle est liée par autre chose que la Force. J'aurai aimé une motivation supplémentaire, que le fait d'aller la secourir soit personnel. J'avais la bonne impression concernant Ayanna, le lien avec Ariandelle est manifeste, et même directement formulé par le maître. Mais elles sont différentes tout de même. Ariandelle veut la connaissance, tandis qu'Ayanna veut la liberté à tout prix. Elle ont donc le même objectif, le fait d'apprendre plus de choses, mais n'ont pas le même objectif.

J'ai senti lors de la vision d'Ariandelle que ce qu'elle voyait n'était pas que son futur. Qu'elle voyait son futur mais aussi celui d'Ayanna, qu'ils se mêlaient à cause d'un lien quelconque. Mais quel est ce lien ? Pourquoi sont-elles liées ? Très intéressant tout ça. Ma lecture s'est terminé sur une possible défaite d'Ariandelle, et donc une pointe de satisfaction de la voir peut être échouer. A voir pour la suite !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 08 Avr 2022 - 0:16   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir tout le monde. J'espère que vous allez bien.

Je te remercie pour toute ta critique Loucass :) . Je venais d'écrire une réponse détaillée à chacun de tes paragraphes mais comme j'ai perdu la connexion, je vais résumer en quelques points:

1) Les fautes d'orthographes sont une paie. Elles ont déjà été pointées du doigt mais je te remercie pour les avoir trouvées.

2)Je fais beaucoup de référence aux premières missions de la Classe Jedi Consulaire du MMO, aux jeux KoTOR pour Revan, Bastila, Dark Traya et quelques planètes comme Dantooïne et aux comics (notamment l'Aube des Jedi pour ce qui a trait à leurs ancêtres Je'daii, à leur Code et aux Rakatas de l'Empire Infini qui sont l'antagoniste principal de cette série de BD).

3) Les Mirialans sont autant Légendaires que Canoniques: Bariss Offee et Luminara Unduli, deux Jedi, sont vues dans l'épisode 2 à la séquence de l'arène de Géonosis et également dans la série Star Wars: The Clone Wars. Ariandelle en est une et bien qu'elle soit une bibliothécaire, archéologue à ses heures perdues, intellectuelle, elle a quand même des défauts. Ce n'est pas une Mary-Sue et si jamais tu découvres que c'est quand même le cas, fait le moi savoir.

4) Ariandelle et Ayanna sont les deux facettes d'une même pièce, pas étonnant que tu aies vu une inversion dans leur parcours respectif. Pourtant, si tu as bien lu, c'est le sujet de leurs études qui les relient, et pour marquer le coup, j'ai choisi d'inclure une signature particulière dans la Force pour renforcer ce lien et illustrer la conséquence de leur apprentissage de ce chemin perdu.

5) Comme dans le MMORPG, Ariandelle est en fin de formation. je n'ai pas voulu étoffer sa relation avec son Maitre Twi'lek à un niveau vu dans la prélogie (Obi-Wan/Qui-Gon et Anakin/Ashoka). Cela n'était pas l'objectif. Alors pour le coup Liv'Trai peut servir de faire valoir, mais elle a un rôle à jouer concernant les Je'daii mais aussi la gestion des émotions. Elle est différente des autres de part sa vision du Code Jedi et de la relation qu'ont les Jedi avec les émotions. C'est Qui-Gon Jinn avant l'heure en quelque sorte. Son sauvetage était une mission et non un désir personnel et c'était voulu que ce soit comme cela et pas autrement, du fait qu'à la base, leur relation ne soit pas plus poussée que cela.

6) niveau descriptions des scènes d'action, j'arrive à m'en sortir. C'est plutôt sur l'introspection intérieure, les émotions, les ressentis qui est plus compliqué pour moi, mais j'essaie de faire un effort à ce sujet.

J'espère que j'ai pu répondre à toutes tes questions. Si tu en as d'autres, je me ferai un plaisir d'y répondre.

Voici le prochain chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite :)

Chapitre 6: La visite

Ayanna observait depuis sa chambre la ville de Coruscant. Il était encore tôt, même si le Soleil était levé. La Sith au Sang Pur avait bien dormi mais elle réfléchissait quant à la suite des évènements les concernant...

Hier avait été leur première journée dans cet édifice. Une journée de tests car des consignes émises par le Haut-Conseil Jedi devaient être respectées à la lettre. Les trois amies avaient réussi non sans difficultés: sollicitations de la part des autres résidents du Temple, questions à foisons sans réponses et surveillance constante des Membres du Conseil, la pression avait été élevée...

La Sith au Sang Pur se rendait compte de la prison dans laquelle elles étaient: Ces Jedi étaient froids et rigides et l'ambiance du Temple démontrait cette attitude. La surveillance constante des membres du Conseil envers elles était insupportable et illustrait ce qu'elle n'aurait jamais crû possible:

'La Peur les guide même s'ils ne s'en rendent pas compte'

Ayanna l'avait sentie: elle était présente d'une manière subtile, indétectable pour eux mais bien là... La Sith au Sang Pur avait pris conscience qu'elles bouleversaient tout ceux en quoi ils croyaient. Elles étaient une perturbation, tant dans la Force que dans leur mode de vie austère et triste à en mourir tellement la joie était peu présente. Les Jedi de Tython étaient tout le contraire: bon vivants...
L'ancienne Inquisitrice se demandait si ce n'était pas la présence constante de la ville tout autour qui rendait cette ambiance morose. Elle-même ressentait le poids et l'étouffement de tous ces bâtiments à perte de vue. Elle se demandait même s'il y avait au moins un espace vert sur cette planète urbaine servant de capitale à l'Ancienne République.

Sentant une présence dans la Force, elle n'eut aucun mal à deviner qui était derrière la porte...

-Entre.

Ariandelle se figea, poing levé prêt à toquer à la porte... Perdue dans ses pensées afin de trouver le meilleur moyen de dire ce qu'elle avait à dire, elle en avait oublié son puissant lien avec Ayanna. Soupirante, la Mirialan ouvrit la porte et entra comme son amie venait de lui ordonner. Elle la vit devant la fenêtre, en train de regarder le paysage urbain. Les rayons du soleil éclairaient la pièce et y apportaient une atmosphère seraine, une ambiance paisible et propice à certaines confessions....

-Bonjour, lança-t-elle.

La Sith au Sang Pur se retourna et lui sourit. Un sourire simple, accueillant et apaisant.

-Bonjour à toi. J'attendais ta venue.

-Oui... murmura la Mirialan qui commençait à ressentir une boule au ventre.

-Tu peux t'asseoir si tu veux, lui enjoignit l'ancienne Inquisitrice en tendant sa main vers un siège.

La Mirialan préféra s'asseoir sur le bord du lit, plus confortable. Ayanna la rejoignit et s'assit à côté d'elle et garda le silence, laissant à la Jedi tout le temps nécessaire pour qu'elle se lance...
Ariandelle souffla un bon coup pour enlever la sensation désagréable dans son ventre. Elle détestait en arriver-là, reconnaitre ses tords à ce sujet car elle le sentait qu'elle y était, son rêve de cette nuit ressassant une tournure innatendue du petit numéro d'Ayanna envers le Nautolan avait été un signe sans équivoque et avait reflété une peur pointant ce qu'elle refusait encore de s'avouer à elle-même.

Fermant les yeux, elle annonça:

-J'avoue... j'ai... elle soupira avant de balancer – oui j'ai ressenti de la jalousie.

Elle se sentit plus légère, sa sensation dans son ventre partit aussi vite qu'elle était venue. Ouvrant les yeux, elle tomba sur un sourire qu'elle ne comprit pas sur l'instant:

-Alors, c'était si difficile que ça? Demanda Ayanna sur un ton légèrement moqueur..

-Que..Euh... Oui c'était difficile! Répondit la Mirialan avec tout le sérieux qu'elle voulait émettre dans sa voix, en fronçant ses sourcils ce qui l'amena à afficher un regard dur.

-Je te félicites pour ton courage! Lança-t-elle en applaudissant.

-Te moques pas de moi! Menaça la Mirialan qui ne comprenait pas l'attitude de son amie.

-Mais ce n'est pas le cas, lui dit-elle en esquissant un petit sourire.

-Mais bien sûre! Je vois bien à ton regard espiègle que tu te paies ma tête!

-Disons que je vois une évolution.

-Une évolution? Demanda la Mirialan dans l'incompréhension.

-Ton accepation d'avoir ressenti de la Jalousie à mon encontre est une évolution dans le sens où tu as commencé à reconnaitre que tu ressens des choses....

Elle ne termina pas sa phrase, la laissant en suspension dans l'air, mais dans son esprit, il n'y avait pas de doute quant à la cible de ces ressentis...

Ariandelle se leva et commença à déambuler dans la chambre tout en se lençant dans un monologue à ce sujet:

-Tu sais pourquoi les Jedi du Temple sont froids, neutres, voire limite insensibles? Pourquoi Maitre Fisto est venu nous voir hier parler de ses questionnements face à ce qu'il ressentait et de sa relation avec la Twi'lek Aayla Secura? Les réponses sont résumées en une seule phrase du Code Jedi: "Il n'y a pas d'Emotion, il y a la Paix". Depuis enfant, les Maitres nous apprennent à gérer nos émotions voire à les étouffer pour ne pas être tenté par le Côté Obscur. Même la Passion est refoulée: "Il n'y a pas de Passion, il y a la Sérénité". Ces deux préceptes illustrent une forte contradiction: nous pousser à atteindre un état d'être en nous empéchant de reconnaitre et d'accepter ce qui pourrait nous y amener. La première fois que j'ai ressenti de la tristesse, c'était lors de l'attaque du Temple Jedi de Coruscant par Dark Malgus. J'étais encore une petite fille à ce moment-là. J'ai dû refouler pour survivre. La première fois que j'ai ressenti de la colère avec une envie de tuer, c'était lors de mon épreuve de passage. J'ai eu honte d'avoir ressenti une telle chose et cela m'a bouleversée après coup, je ne savais pas comment gérer ça. Maitre Liv'Trai m'a expliqué et m'a réconforté. Elle m'a même dit que c'était naturel et qu'avant d'être des Jedi, nous étions des êtres vivants et que la Vie s'exprimait par les émotions et les sentiments. Les renier, c'est renier la Vie Elle-Même...

Cette longue tirade accompagnée par des mouvements manuels était fort révélateur d'un mal être que la Mirialan ressentait depuis longtemps. Le ton employé était accusateur mais Ayanna sentait aussi qu'il était libérateur. Elle ne s'était pas attendue à en entendre autant mais cette confession corroborait les propos du Grand Maitre Jedi Satele Shan et de Maitre Liv'Trai quant à la nécessité d'être en accord avec ce que l'on ressent et que le Code Jedi interdisait ce qui faisait ses destinataires des êtres vivants avant tout....

La jeune Jedi s'arrêta. Elle se sentait vide et en même temps légère. Elle sourit malgré elle, heureuse de s'être écoutée à ce sujet. Maitre Liv'Trai avait eu raison dès le début: elle devait suivre le chemin qu'elle lui avait indiquée pour ne pas se perdre. Se retournant, Ariandelle vit un large sourire chez son amie. Celle-ci se leva, s'approcha et.... la prit dans ses bras. Le contact direct fit rougir la Jedi mais cette fois-ci elle ne se laissa pas envahir par la peur... Elle réplica en faisant de même et se laissa aller... Fermant les yeux, elle se concentra pour ressentir: la forme physique de son amie, son odeur fruitée, la douceur de ses cheveux de jais caressant une partie de son visage, son propre coeur battre à toute vitesse en réaction à cette nouveauté innatendue et surprenante.

Le temps passa sans qu'elles ne sans rendent compte car se sentant dans une bulle où seul cet Instant comptait: ici, là, maintenant... Après ce qui leur sembla des heures, elles s'écartèrent pour se voir et la Mirialan, détaillant les traits du visage de son interlocutrice avec une lenteur exacerbée, s'attarda sur ses lèvres qui semblaient l'appeler et une idée folle jailit de son esprit à cette réponse ce qui la fit ouvrir un peu plus ses yeux:

'Non, c'est.... et pourtant... Et si... Mais non, je n'ai jamais fait ça... Comment je pourrais, je n'y connais rien....'

Ayanna n'était pas en reste. Elle avait bien vu ce regard crustateur sur sa personne et s'était sentie décortiquer de la tête au pied, et pourtant seul son visage avait été l'objet de ce scan aux rayonx X... surtout ses lèvres et la réaction occulaire de son amie voulait tout dire... Elle venait d'avoir une idée totalement hors-norme et son absence de réaction devait la travailler en cette instant. La Sith au Sang Pur se retint de sourire même si elle en mourrait d'envie face à cette situation anti-Jedi...

'Je... Je.. Je pense que... que pour une première.... ça... ça ira...'

Elle approcha sa tête doucement, ressentant un début de tremblement qui s'accentua de plus en plus à chaque centimètre parcouru, la rapprochement inexorablement du visage d'Ayanna. Alors qu'elle était proche des lèvres de la Sith au Sang Pur, elle s'arrêta, les regardant encore une fois mais elle tint bon et ne flancha pas... Elle s'écarta légèrement tout en se rapprochant encore plus et déposa tout doucement un baiser sur la joue de son amie tout en fermant à nouveau ses yeux... ce premier contact buccal les firent travailler en chacune d'elle. Cela se bousculait dans leur ventre respectif mais elles savourèrent cette toute première approche intime: ce qui en ressortit était la douceur de la peau: tant celle d'Ayanna que celle des lèvres d'Ariandelle... Le contact prit fin après un petit instant et se faisant de nouveau face, la Jedi lui dit tout simplement dans un murmure:

-Merci...

Ayanna acquiesça de sa tête avant de lui dire la même chose. Elles s'écartèrent pour reprendre de la contenance même si l'atmosphère avait un peu changé...

La Jedi, les joues rouges, ne put s'empêcher d'afficher un sourire béat, tellement cela la chamboulait positivement...

-Il va t'être difficile d'enlever ce sourire...

Ariandelle rigola ce qui lui fit du bien. C'était incroyable comment ce genre de chose pouvait la rendre joyeuse. Elle entendit la porte toquée et croyant à la venue d'un Membre du Conseil, arrêta de rire sur l'instant et pris une attitude sérieuse et attendue par le Haut-Conseil.
Ayanna en fit de même et ouvrit la porte. Fort heureusement, ce n'était qu'Ana qui demanda à entrer ce qu'elle fit après autorisation de l'ancienne Inquisitrice...

-Bonjour Ana, bien dormi?

-Pas trop! Je ne me sens vraiment pas bien ici! Répondit-elle déçu.

-Il est vrai qu'on se sent emprisonné, ajouta Ayanna.

-J'ajoute que les membres du Haut-Conseil ont tout le temps un oeil sur nous. Ils n'arrêtent pas de nous observer! rétorqua la Voss. - J'aurais préféré qu'on soit encore sur Tython. Au moins là-bas, je me sentais libre.

-Un début de colère je sens en toi Padawan, analysa la Mirialan en imitant Maitre Yoda.

-Oui! J'ai beau réussir à ne pas faiblir dans ma concentration, mais je vous avoue qu'à la longue, ces sollicitations et ces questionnements deviennent lourds à force.

-Le moment est venue de partir, déclara l'ancienne Inquisitrice.

-Nous en sommes arrivées là alors! Ajouta la Mirialan.

-Oui. Nous sommes trop muselées pour être libre de nos mouvements. Il nous faut quitter le Temple Jedi de Coruscant. Certes, nous pourrons participer à la Guerre contre les Séparatistes, mais il faut se rendre à l'évidence: nous ne sommes pas pleinement faite pour le Code Jedi.

Les deux autres acquiescèrent, prenant conscience de leur incapacité à s'adapter à ce nouveau mode de vie, complètement différent de celui s'étant déroulé sur Tython.

Alors qu'elles s'apprêtaient à quitter la pièce ensemble pour faire part de leur décision aux Membres du Haut-Conseil, elles se figèrent, sentant une très grande puissance dans la Force, supérieure même à Maitre Yoda en personne. Tournant leur regard à l'entrée, elles virent une femme portant une tenue composée de formes géométriques complexes entièrement blanche. Sa propriétaire avait la peau pâle, des yeux gris, un tatouage géométrique sur la moitié gauche de son visage descendant jusqu'à sa nuque et de longs cheveux blonds descendant en cascade sur son dos. Des oreilles pointues complétaient l'ensemble de son visage angélique, reflétant la jeunesse à son plus haut niveau. Elle devait à voir une vingtaine d'année, pas plus, pas moins, mais impossible de déterminer son âge exact. En revanche, ce qui était sur, c'était son niveau dans la Force extrêmement élevée et le poids temporel se réflétant dans ses yeux... car c'était cette conviction qu'avaient les trois inconnues à son sujet en la regardant: de la sagesse, mais d'un niveau acquis seulement après des années voire même après des siècles d'existence. Quant au niveau de la Force, c'était la même chose...

-Bonjour. Je vous cherchais, dit-elle d'une voix enchanteresse...

-Euh...Bon..Bonjour, répliqua la Voss, décontenançait par cette beauté iréelle.

Ariandelle crut voir son Maitre Spirituel, Alètheia, mais ce n'était pas le cas, bien que la ressemble fusse frappante au premier regard.

-Puis-je? Demanda l'inconnue en désignant la chambre.

-Bien sûre, entrez, répondit la Sith au Sang Pur, déstabilisée par cette inconnue.

D'un mouvement gracieux, elle entra dans la pièce et faisant face aux trois femmes, se présenta:

-Je suis le Maitre Jedi Fay. Je vous remercie de m'avoir sauvée bien que j'avoue ne pas comprendre encore comment c'est possible après le coup de sabre laser que j'ai reçu dans le dos.

-Euh.. Eh bien, vous avez eu beaucoup de chance, tenta d'expliquer la Mirialan. -Vous étiez proche de mourir mais apparemment vous vous êtes accrochée à la Vie. Nous avons senti votre énergie à travers la Force, bien que nous étions à des années-lumières de la planète sur laquelle nous vous avons trouvée. C'était faible, comme une pulsation, comme une lumière sur le point de s'éteindre.

-Les Guérisseurs Jedi m'ont parlé de mes blessures. Pour elles aussi c'était un coup de chance.

-Il semblerait que votre instinct de survie ait été plus fort que la mort, ajouta la Sith au Sang Pur...

-Je vois... dit le Maitre Jedi, pensive avant de dévisager une à une ses interlocutrices.

Chacune d'entre elle se sentit nue devant cette Jedi sortie tout droit d'un conte de fée. Ariandelle et Ayanna sentirent la même technique utilisée par Satele Shan: Maitre Fay les sondait... Mais à un très haut niveau, cela n'avait rien à voir avec ce que faisait l'ancienne Grand Maitre de l'Ordre Jedi...

-Vous êtes toutes les trois liées. Votre lien avec la Force est très intéressant, pas commun et surtout dangereux pour l'Ordre Jedi. Vous êtes des inconnues ici.

-C'est vrai. Nous étions sur le point de faire part de notre décision d'être hébergées ailleurs, expliqua la Sith au Sang Pur.

-C'est une sage décision. Vous n'êtes pas à votre place ici.

-C'est vrai, nous venons à peine de nous en rendre compte, ajouta la Voss.

Maitre Fay acquiesça avant de s'adresser à Ayanna.

-Une Sith au Sang Pur est extrêmement rare de nos jours...

-Ah? J'ai cru comprendre que ma race était inconnue des Jedi ce qui m'étonne toujours autant, dit-elle d'un ton sarcastique.

-C'est pourtant bel et bien le cas... Votre espèce n'est plus de ce monde depuis fort longtemps....

-Oh... Je vois... ça met la pression d'être la dernière de son espèce, chuchota Ayanna à Ariandelle...

Celle-ci ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en réaction au ton moqueur de la Sith au Sang Pur.

-Avez-vous quelque chose à nous dire en particulier Maitre Fay? Demanda la Voss, curieuse.

La concernée la regarda à nouveau et lui répondit:

-Vous allez survivre toutes les trois. Quant à vous, ne vous inquiétez pas pour votre recherche. Vous êtes bien plus prêt de la trouver que vous ne le pensez, ajouta mystérieusement le Maitre.

Ayanna fronça les sourcils, se demandant si cette Fay n'avait pas lu dans son esprit.

-Qu'est-ce que je recherche au juste? Tenta-t-elle pour déterminer si son interrogation était vraie car seule Ariandelle et les Membres du Conseil Jedi de Tython connaissaient son objectif.

-Ce qui est inclus dans le dernier précepte du Code Sith, répondit-elle en souriant.

'Elle l'a trouvée en me sondant, obligé'

Elle n'aimait pas se sentir comme un livre ouvert, mais là, force est de constatée qu'elle ne pouvait pas contrer cette intrusion. Cette Jedi était la plus forte et la plus puissante de son Ordre et peut-être qu'elle était au même niveau que l'Empereur Sith en personne, mais Ayanna ne pouvait en être sure..

-Allez-vous participer à la Guerre contre les Séparatistes? Questionna la Mirialan.

-J'y ai déjà participé, en quelque sorte... Mais si telle est à nouveau la Volonté de la Force, alors oui. Si ce n'est pas ce qu'Elle veut, alors non...

-Vous placez la Force au-dessus de tout, compris la Mirialan.

Maitre Fay lui sourit en guise de réplique.

-Qu'est-ce que cela veut dire Maitre? Questionna Ana, ne voyant pas où voulait en venir Ariandelle.

-Cela veut dire que Maitre Fay suit la Force. Elle va là où la Force la guide, répondit Ayanna.

Maitre Fay acquiesça silencieusement à son encontre.

-Comment c'est possible de suivre aveuglément la Force comme ça?

-Je t'expliquerai plus en détails Padawan, répondit la Mirialan.

-Je vous laisse. Peut-être qu'on se retrouvera un jour... En attendant, profitez et ne vous préoccupez pas de l'Avenir car toujours en mouvement Il est, comme dirait mon très cher petit ami vert, dit-elle tout en se dirigeant vers la sortie.

-Adepte de la Force Vivante? Demanda d'un petit sourire la Mirialan.

Le Maitre Jedi s'arrêta au palier de la porte. Bougeant légèrement sa tête, les trois femmes y virent la forme d'un sourire au coin de ses lèvres. Elle disparut de leur champs de vision dès que le Maitre Jedi reporta son regard devant elle. Celle-ci les quitta, les laissant sans réponse...

Après quelques minutes, elles reprirent leur concentration et quittèrent la chambre en direction de la Salle du Haut-Conseil Jedi.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Ven 08 Avr 2022 - 15:22   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Vu la taille de mes pavés, c'est n'est pas grave de ne pas répondre sur la totalité du contenue... Sans compter que certaines de mes critiques sont datés du coup.

Après Ariandelle n'est pas une Mary Sue comme tu dis. (J'ai été cherché des infos sur le terme) Un perso type Mary Sue a souvent l'air agaçant, or ce n'est pas le cas ici. Et elle ne rempli pas les autres cases. C'était simplement un témoignage de ma préférence perso en tant que lecteur, où j'aime que mes persos subissent le pire possible, à un point où cela pourrait les faire sombrer dans l'abîme. (D'où mon côté maso)

J'avais bien compris pour leur sujet d'étude. Mais ce n'est que l'élément narratif qui les relie. J'évoquais une raison plus profonde, ce qui les anime chacune. Oui, elles suivent le même apprentissage et chemin. Mais elle ne sont de base pas animée par les même ambitions, les même rêves. Ayanna est animée par son désir de liberté, et celui ci passe par l'acquisition de ces connaissance. Ariandelle n'a pas ce même désir de liberté. Sa quête de ces connaissances est directement son objectif, alors que pour Ayanna c'est un moyen de parvenir à son objectif. En tout cas tel que je l'ai lu, car Ayanna fait plusieurs fois part de son désir de tout quitter, qu'elle ne veut plus être mêlée à tout ceci, ect. Et que c'est dans cette optique qu'elle se lance en quête de ces connaissances. Donc même facette d'une même pièce, pas totalement selon ma lecture. Je ne dis pas cela comme un défaut. Elles pourraient être identiques, mais elles n'ont pas le même passé, le même vécu, donc c'est logique qu'elle ne soient pas exactement pareil.

Pour son maître, c'était simplement une question de préférence personnelle à nouveau. C'est le problème avec les critiques que je vais émettre. J'ai la vision des maîtres type des films, relation très individualisée en somme. Alors que ce n'est pas toujours ainsi. Après, cela te donne un retour d'un lecteur moins connecté à l'univers, avec un regard différent. (Oui, je viens clairement de m'auto flatter)

Voilà pour la réponse à ta réponse de mes retours. En attendant mes prochains retour de mes prochaines lectures... Dont celle de la veille que voici juste après !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Ven 08 Avr 2022 - 15:29   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre 16 à 21 lus !

Oui ! Ariandelle a perdu ! Bon au delà de la blague, changement notable avec Ariandelle qui devient maître sans vraiment y être prête. Elle est en grande partie à la hauteur de la tâche, mais elle doute d'elle même et de ses capacités à être à la hauteur, c'est bien vu. A un nouveau maître qui pense hors des sentiers battus, tu as choisis une padawan qui est bien atypique. Je trouve le choix pertinent, qu'une réformatrice ait un tel padawan. Cela aurait été moins intéressant d'avoir un padawan "classique"

J'aimais bien le perso d'Ayanna, mais son évolution la pousse uniquement à la rencontre avec Ariandelle. Ce qui m'avait plut était que la sith ne désire rien d'autre que la liberté, comme c'est indiqué à plusieurs reprises. Et maintenant, elle maîtrise moins les évènements, ce qui du coup est un peu contradictoire avec le fait de vouloir être libre à tout prix. Mais, c'est un jugement fait à l'instant, peut être que c'est ce qui va prochainement arriver. On continue les "visions partagées" entre les deux femmes, et à la fin leur rencontre dans un autre contexte que celui d'un combat. J'ai hâte d'en connaître la teneur...

J'allais oublier les refs... Ce coup ci, j'étais au top ! Toutes les refs à KoTOR je les avais donc j'étais tout content. Des refs à Revan et tout, comme l'impression qu'on faisait un s/o à quelqu'un de mon entourage. C'est pas aussi pertinent que le reste des critiques, mais voilà !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 08 Avr 2022 - 16:15   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Je te remercie pour tous ces commentaires Loucass. :)

J'ai trouvé intéressant d'apporter de la difficulté à enseigner mais aussi de créer une dynamique ou élève et maitre s'entraident, ce que je n'ai pas vu dans les films ni dans la série The Clones Wars.

Quant à Ayanna, en effet elle souhaite être libre à tout prix et tu as marqué un point dans le fait qu'elle maitrise de moins en moins ses actes pour atteindre cet objectif (je crois que j'ai renforcé encore ce fait dans les chapitres suivants sans faire exprès :transpire: ).

N'oublie pas qu'à la base, elle ne veut dépendre d'aucun Maitre, fusse-t-il immatériel... et c'est bien sur ça que son ancêtre spectral pointe du doigt: le Côté Obscur est le dernier Maitre que la Sith au Sang Pur doit tuer pour être véritablement libre mais elle sait qu'elle ne pourra jamais se séparer de ce Côté de la Force donc qu'elle est le meilleur moyen pour se débarrasser de cette dépendance? Le Passé et l'Histoire sont surement la clé de sa délivrance... et peut-être plus aussi... :sournois:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Sam 09 Avr 2022 - 14:26   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre 22 à 26 lu !

À nouveau, je trouve que tu as progressé au fil des chapitres. Il y a eu de plus longues pauses dans tes publications, peut être cela a-t-il un lien. En tout cas, c'est assez manifeste, et intéressant de voir quelqu'un s'améliorer. Des paragraphes plus longs, plus détaillés, plus contextualisés, bref c'est plus plaisant encore.

Niveau refs, tant que ça s'apparente à KoTOR et au roman Revan j'ai pratiquement tout ce qu'il faut !

Ariandelle et Ayanna sur le point de devenir amantes... Enfin je ne sais pas si elles vont le devenir. Un rapprochement certain, mais est ce que ces deux femmes sont faites pour plus ? Leur lien leur procure une proximité, certes. Mais je préfèrerais que cela ne tourne pas vers la romance. Ou plutôt que, même si cela va dans ce sens, dans le futur cela ne finisse pas en romance heureuse. De mon point de vue, elles semblent vouées à s'opposer, à un moment ou un autre, malgré leur affect. Mais ce n'est que simple spéculation et préférence personnelle...

La leçon de son maître, Liv'Trai, à un certain moment ma beaucoup plu ! Sur la base de voir qu'Ariandelle s'est trompée sur ses conseils envers sa padawan, alors qu'elle voulait bien faire. C'est intéressant de voir qu'elle a du chemin à parcourir, que son affect pour son élève peut être parfois source de force, mais aussi source d'erreur en voulant la ménager. Surtout, cela montre qu'à n'importe quel instant, n'importe qui peut avoir besoin de recevoir une leçon, même si ce n'importe qui est doué. J'ai beaucoup aimé le propos qui se dégage de ce passage !

J'ai choisi de m'arrêter avant la a priori bataille finale, pour ne pas être coupé au milieu.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Dim 10 Avr 2022 - 17:23   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Tome 1 terminé !

Alors je commencerais en disant que j'ai apprécié ma lecture (auquel cas je me serais arrêté), globalement ton propos et ta vision de l'univers se tient et se comprend, on a passé du temps au début sur les différents courants de la Force, les Je'daii, et tout ce qui va avec, ce qui fait que c'est bien assimilé par le lecteur quand les péripéties arrivent. Les relations évoluent, chacun prend sa place.

Ta vision de mettre en scène des utilisateurs de la Force qui ont plus tendance à laisser parler leurs émotions plutôt que de les réprimer me plaît. D'une part parce que j'ai le même esprit sur ma trilogie, et aussi parce que je trouve que cela donne plus de flexibilité dans le développement des personnages. Donc ça me plaît.

La grosse bataille finale était parfois difficile à lire. On allait d'un endroit à un autre assez souvent, je confondais un peu les différents antagonistes, un peu perturbant. Mais l'exercice en soi était forcément difficile. Tu as fais le choix de mettre en scène une bataille dans l'espace ET au sol, sans compter qu'au sol on suit plusieurs affrontements différents. Du coup j'ai trouvé cela moins fluide. Mais je concède qu'une bataille sur autant de plan est une tâche difficile, et plus risquée qu'une confrontation "simple".

On va donc se retrouver à suivre un trio, qui a la fin se retrouve face à quelque chose pour le moins... Étrange... Je n'ai aucune idée de ce que cela peut être... J'ai vu que tu avais déjà 6 chapitres de publiés pour ton tome 2. Je vais faire une pause, pour attendre que plusieurs autres chapitres ne sortent avant que je le lance dans ton tome 2. Mais c'est une certitude que j'y reviendrai, je veux savoir ce que va donner ce petit trio... De femmes ! Car oui, où sont les hommes ? Ce n'est pas un reproche, et ça ne gêne pas l'histoire en soi. Mais le roster est quasiment 100% féminin. Je ne veux pas te forcer à te justifier à argumenter là dessus, simplement connaître les raisons d'un tel choix, si la motivation derrière est profonde et sert un propos, ou simplement une question de meilleur felling avec des persos féminins que masculin.

En tout cas, merci pour la publication de ta fic, et d'ici de reprendre le tome 2.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Mer 13 Avr 2022 - 17:14   Sujet: Re: La Jedi de Tython

J'ai commencé ton tome 2, et lu les 4 premiers chapitres !

Mon système de me focaliser sur une seule œuvre à la fois ne va pas fonctionner si je commence plusieurs fic en cours, alors je rattrape mon retard pour suivre chaque sortie de nouveau chapitre.

Et je dois dire gros bouleversement ! Ça, je ne m'y attendais pas, on fait fi du contexte passé, et on se retrouve dans un nouvel univers. Où je suis bien plus à l'aise, niveau refs et compréhension, c'est plus ma zone de confort. Encore que, si ça va sur des refs aux séries d'animation...

Le fameux artefact a apparemment agit différemment en fonction de la personnalité profonde de chacune d'entre elles, mais elles ont subit les mêmes effets. Je croyais au début à un rêve, où elles expérimentaient l'avenir lointain avant de revenir, mais non.

Du coup c'est très plaisant, mais le tout est que ce bouleversement ait une utilité. Et on rentre directement dedans, avec la confrontations de deux courants de pensées/vision du monde différents. Le même procédé que dans le tome 1, mais ici appliqué à une galaxie a l'état d'esprit bien différent. Du coup, on observe tout cela avec en mémoire comment cela s'était déroulé dans le tome 1. Comparer les deux ordres Jedi, leurs différentes réactions, et prisme idéologiques, ect.

C'est un traitement intéressant du courant de pensée présent dans la prélogie. (Je dis prélogie comme raccourci) ce décalage va les pousser à adapter leurs relations, leurs vision du monde vont être éprouvées. Pour l'instant, elles cherchent simplement à s'adapter, le temps de retomber sur leurs pattes. Mais que vont elles chercher à faire ici ? Elles font une croix sur leur ancienne vie, mais la présence d'Aletheia (si c'est bien elle) va forcément offrir d'autres possibilités je pense.

Le duo Ariandelle et Ayanna fonctionne bien, même si je trouve qu'Ana trouve moins sa place. L'impression qu'elle porte un peu la chandelle pour l'instant. Ce n'est que le début, à voir vers où cela va se diriger, mais pour l'instant elle se retrouve en retrait, et "gêne" presque la relation des deux autres femmes.

On a un aperçu qu'un maître n'est pas aussi dogmatique que ses confrères, donc peut être l'émergence d'un groupe de pensée alternative peut être ? Je ne peux m'empêcher de me dire va-t-on voir Obi-Wan et Anakin ? Les appartitions de l'artefact ont parlé de l'élu, ce ne peut être anodin...

Hâte de me plonger dans la suite !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Jeu 14 Avr 2022 - 17:18   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Ça y est, je suis à jour sur ta fic !

Au final, ce tome 2 tend presque à prendre l'aspect d'un "what if" si je ne me trompe pas. J'aurai voulu savoir si c'était ton intention dès le départ, au moment de la rédaction de ton tome 1, ou si cela t'étais venu plus tard ? En tout cas, gros bouleversement. Et toujours plaisant à lire !

J'ai au début trouvé un peu excessif qu'Ayanna et Ariandelle, rien qu'en discutant en un seul jour, commencent à délier les fils des machinations de Sidious. A elles seules, elles ont élaboré des théories largement plus avancées que les autres maîtres. Ton idée était, je pense, d'utiliser le décalage d'époque, que l'ancienne vision des sith d'Ayanna lui permette de déchiffrer des choses qu'aucun des maîtres présents ne puissent déchiffrer. Le propos est intéressant, de raconter que c'est parce qu'elle est habitué à un autre monde, d'autres mœurs et mode de pensée qu'elle y arrive. Mais un peu excessif de mon point de vue.

Ensuite, Ayanna dit à un moment qu'elle veulent combattre dans la guerre contre les séparatistes. Pourquoi pas, mais pourquoi justement ? En quoi cet enjeu les concerne ? Du point de vue du trio, je ne vois pas en quoi l'enjeu de cette guerre les concerne. Elles veulent suivre la voie des Je'daii, mais en quoi participer à cette guerre rejoint leur but ? J'avoue avoir tiqué à ce moment là.

Il fallait que je mentionne qu'on ne vois pas beaucoup Ana pour qu'il y ait tout un moment combat/entraînement. Assez long et complet, varié, avec un certain développement. Je commence à penser qu'Ana va elle davantage s'intégrer aux Jedi, alors que les deux autres vont suivre leur voie. Spéculation perso...

Ensuite, rapprochement notable des deux femmes ! Elles se tournaient autour, et ont formalisé tout cela. La scène était bien faite, on voyait leur hésitation à chacune, même Ayanna qui prenait une posture plus assurée.

En fin de compte, la femme mystère n'était pas Aletheia. Enfin que l'on sache... L'allusion au maître spectral n'était peut être pas anodine... Je m'interroge toujours sur elle, car elle semble en savoir long. Et un autre Jedi qui est proche du courant de pensée des trois femmes.

Avant que les deux femmes consomment en partie leur amour, j'ai beaucoup aimé le petit monologue d'Ariandelle. C'était un petit peu ce qui manquait à son sujet dans le tome 1, et j'ai beaucoup aimé ce passage. Il n'est pas trop long, mais dense dans ce qu'il nous raconte et met en évidence. Ses fragilités émotionnelles, on comprend mieux pourquoi c'est une réformatrice, car elle a terriblement souffert de suivre le code Jedi à la lettre. Être un bon Jedi ne lui a apporté que de la douleur, donc sa volonté d'étendre sa vision des choses concernant la Force prend tout son sens. C'est dommage de ne pas l'avoir eu dans ton tome 1, car c'était très intéressant et pertinent ! Mais utilisé ici, il permet une mise à nue émotionnelle d'Ariandelle face à Ayanna, ce qui les pousse à aller plus loin. Donc oui je répète j'aurai aimé avoir cette séquence dans le tome 1, mais placée ici elle reste très pertinente.

Je finirais en disant que ton tome 2 me paraît un cran au dessus du tome 1, en ce qui concerne ton style. Je trouve qu'un cap a encore été franchi, à certains moments des paragraphes plus long insistant davantage sur les points nécessaires, le tout pour vivre une histoire de la meilleure manière. Je te conseille de poursuivre dans cette voie, car j'ai beaucoup aimé. Les chapitres sont encore plus vivants, et c'est très plaisant de constater la progression de quelqu'un au fil du temps et des œuvres !

En tout cas merci pour la proposition de tes œuvres, et désormais je tâcherai de suivre les sorties de chapitre hebdomadaire !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Jeu 14 Avr 2022 - 20:41   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes :hello: J'espère que vous allez bien :)

Loucass824: Je te remercie beaucoup pour toutes tes critiques. C'est un vrai plaisir de lire une telle dissertation (sans offense :transpire: , tu es tellement précis dans ton analyse que ça en donne un peu le tournis :x ). Alors concernant tes dernières questions:

1) Le What If n'était pas du tout mon intention à la base, et il m'est venu que bien après mais comme le titre du livre 2 s'intitule "le Troisième Empire Sith", je me suis fait saborder sans faire exprès... Donc pas de What If... Du moins en partie.... :sournois:

2)Excessif peut-être, mais au moins leur point de vue démontre l'énorme décalage entre leur époque et celle dans laquelle elles vivent.

3)C'est vrai qu'en l'absolu, cette guerre ne les concerne pas. Cependant, je me serai trouvé en difficulté en lâchant trois Visiteuses sans savoir quoi en faire dans une époque qui n'est pas la leur et à une période pas trop propice aux découvertes d'une nouvelle époque. De plus, Aucun Jedi ne peut refuser de partir à la Guerre. Comme le dit Mace Windu au Chancelier: "Nous sommes des Gardiens de la Paix, pas des Soldats". Il dit cela pour bien insister que l'Ordre ne peut plus prendre part à ces Guerres. Dans l'UE Legends, ce sont les Réformes de Ruusan qui ont "démilitarisées" l'Ordre Jedi, les forçant à rester dans leur Temple à jouer les moines. Depuis Mille Ans, les Jedi ne jouent plus à la Guerre. Les Sith "disparus", ils n'ont rien fait pour rester au niveau... et quand l'annonce de leur retour par Qui-Gon arrive à leurs oreilles, c'est: "Impossible, les Sith ont disparu il y a plus de mille ans" dixit Ki Adi-Mundi... Or, la Guerre des Clones a poussé l'Ordre Jedi à obéir à leur serment prêté il y a 25.000 ans: être au service de la République... et la République est représentée par son ou sa dirigeante, le Chancelier Suprême... Ils ne pouvaient qu'obéir et ironie du sort, durant la prélogie, ils ont été au service de leur Nemesis :paf:
Par conséquent, je ne pouvais pas laisser le trio féminin rester en retrait pendant toute la Guerre à attendre à se tourner les pouces.

4)Pour Ana, j'avoue que depuis quelques chapitres déjà je l'ai mise en retrait... Il faudra que je la fasse revenir sur le devant la scène. Quant à ta spéculation, elle ne se concrétisera pas, sorry.

5)Maitre Fay ressemble énormément à Alètheia et c'est voulu car quand j'ai crée cette Je'daii fantomatique, je me suis inspirée de cette Jedi apparue qu'une seule fois dans un comics. Mais elle a marqué les esprits chez les lecteurs, c'est pour cela que j'ai voulu aussi lui rendre hommage tant pour la création du Maitre Spirituel que pour le sauvetage de la concernée (car elle meurt bel et bien sur Queyta dans le canon Legends). De plus, Alètheia n'est pas un nom choisi au hasard: il signifie Vérité en Grec Ancien... :jap:

J'essai de m'améliorer le plus possible, je suis content que tu aies pu voir ma progression car moi-même j'ai l'impression de ne pas la voir. Je te remercie pour tes encouragements :)

Voici le prochain chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture :)

Chapitre 7 : Un nouveau mode de vie

Les trois amies se trouvaient devant le Haut-Conseil Jedi. Elles venaient d'exposer leurs arguments sur l'impossibilité de s'adapter à ce mode de vie si drastique et contraire à leur nature, bien qu'elles avaient réussi le test selon les Membres du Conseil. Elles n'étaient pas non plus dupes, elles avaient senti à travers la Force le soulagement qui en émana suite à leur décision de vouloir changer de lieu de résidence... Un soulagement qui, étonnamment, ne fut pas entièrement partagé par tous, selon Ayanna qui ressentit une pointe de déception, fugace et subtile, chez le Nautolan...

'On dirait que mon petit numéro lui manquera...'

Elle esquissa un léger sourit qui fut perçu par Ariandelle n'ayant pas ratée son coup d’œil envers le Nautolan. Elle en connaissait la véritable raison. La regardant droit dans les yeux, la Mirialan lui fit comprendre par son absence de réaction qu'elle ne lui en tenait plus rigueur et la Sith au Sang Pur le nota et acquiesça, lui retournant sa propre compréhension.

Cet échange fut perçu par les Membres du Conseil mais ne purent déterminer le véritable motif de cette discussion silencieuse. Quoi qu'il en soit, ils devaient leur informer de leur prise de décision. S'éclaircissant la gorge pour leur faire revenir à la réalité, le Maître Jedi Mace Windu prit la parole :

-Nous comprenant votre décision et nous en sommes désolés, annonça-t-il.

Les trois femmes virent la neutralité sur son visage : aucune réaction émotionnelle illustrant qu'il l'était... En balayant du regard les autres Membres, tous montraient le même visage lisse, même leur regard était froid. Seul le Nautolan était différent et à défaut de connaître parfaitement la lecture de ses tentacules, sa réaction émotionnelle dans la Force était sans équivoque pour quiconque grattait bien en profondeur... Ce qu'avait fait la Sith au Sang Pur car les autres Jedi ne ressentirent pas la déception chez leur confrère, le Nautolan, de par sa formation initiale, étant amené à la masquer le plus possible pour faire croire qu'il était maître de ses émotions, comme le Code Jedi l'enseignait.

-Comptez-vous prendre part à la Guerre contre les Séparatistes ? Demanda le Maître Jedi Kit Fisto.

Elles le regardèrent et bien qu'elles ne purent déterminer ce que reflétaient ses yeux entièrement noirs, elles sentirent une espérance certes légère indiquant qu'il ne voulait pas la montrer aux autres, mais belle et bien présente. Elles acquiescèrent en silence mais cette réponse positive fut reprise par le Céréen Ki Adi-Mundi :

-Vous ne devez pas y prendre part, Ayanna.

-Pourquoi cela Maître ? Interrogea la Mirialan, ses sourcils froncés.

-Elle est puissante dans le Côté Obscur. Son origine fait qu'elle pourrait facilement attirer l'attention des Sith, et notamment de celui qui apparemment, manipulerait le Sénat, selon les propos de Maître Kenobi, répondit le Maître Jedi Plo Koon.

Ayanna intervint en utilisant la perche lancée par le Kel'Dor.

-Je croyais que cette information n'était pas sérieuse Maître Koon ?

-Nous avons eu du mal à admettre que ce soit possible, mais au vu de la présence du Comte Dooku et d'Assaj Ventress, nous avons envisagé cette possibilité, bien que nous émettions des réserves à ce sujet car nous savons que les Sith sont de parfait menteurs, répondit-il.

-C'est justement sur ça que vous vous êtes fait avoir. Le mensonge est une arme à double tranchant : il peut autant indiquer ce qu'il représente qu'illustrer son opposée. Et si le Comte Dooku n'a pas tout simplement dit la vérité ? Après tout, les Sith sont sensés être éteints depuis un millénaire non ?

-Où voulez-vous en venir ? Demanda sérieusement Maitre Windu, qui n'aimait pas le ton employé par cette femme.

-À ma théorie sur l'identité de ce Sith caché, si vous le voulez bien... proposa-t-elle, laissant les Membres perplexes.

-Ayanna... Commença Ariandelle, inquiète.

-Je sais, ils ne vont pas me croire. Mais je veux quand même tenter ma chance et voir leur tête qu'ils feront quand ils comprendront, réconforta l'ancienne Inquisitrice.

Elle exposa alors sa théorie et reçut exactement la même réaction que la Mirialan avec en prime des petits ricanements, tellement l'explication était pour les membres du Conseil totalement absurde.

-Qu'est-ce que je t'avais dit... conclus-t-elle en hochant ses épaules en souriant.

La Mirialan soupira et jeta un regard sur son Padawan qui ne se moqua pas mais soutint la Sith au Sang Pur :

-Je ne la trouve pas si idiote que ça. Cette explication peut facilement se tenir. Les Sith recherchent le Pouvoir et ils se sont cachés de vous pendant tout ce temps. Ils ont eu largement le temps de se préparer et de peut-être infiltrer les plus hautes sphères du Sénat.

-Si le Chancelier Suprême Sheev Palpatine était véritablement un Seigneur Sith, nous l'aurions tout de suite sut alors qu'il était encore Sénateur et dix ans sépare son ancien poste de celui qu'il occupe actuellement. C'est beaucoup trop gros pour être vrai, affirma le Maître Jedi Saesee Tinn.

Ariandelle garda le silence. Elle voyait bien que personne ne croyait son amie sauf son Padawan qui ne semblait pas du tout gênée par une telle théorie. Ce soutient la travailla car elle-même continuait à douter des explications de la Sith au Sang Pur... Qui était-elle alors que son amie était la mieux placée pour émettre un tel plan aussi bien huilé dont seuls les Sith avaient le secret... Un tel plan à ce niveau de subtilité était la marque de Sith puissants et calculateurs, surtout s'il devait se dérouler dans la sphère politique, un monde à part où tous les coups étaient permis. Un échiquier géant où la seule règle était de vaincre le Roi par Échec et Mat et de prendre sa place... Tel était l'une des règles des Sith d'antan pour prendre le Pouvoir... C'est ce qui s'était apparemment passé il y a dix ans avec la destitution de l'ancien Chancelier Suprême au profit dudit Sénateur actuellement au poste le plus haut gradé du Gouvernement Républicain... La Mirialan soupira une nouvelle fois avant de reporter son attention sur les Membres du Haut-Conseil.

-Revenons à ce qui nous préoccupe actuellement : votre implication dans cette Guerre, lâcha le Maitre Jedi Windu, dont le ton d'exaspération n'échappa pas à la concernée qui sentit un début de colère en lui.

Elle en profita pour se rapprocher lentement jusqu'à se pencher en avant et poser ses mains sur celles posées sur l'accoudoir du fauteuil, du Maître Jedi. Fermant les yeux, elle lui posa cette question :

-Comment allez-vous m'en empêchez.... Jedi... ? demanda la Sith au Sang Pur en insistant bien sur le dernier mot tout en ouvrant lentement ses yeux sur lui lors de l'intonation dudit mot.

Le regard planté de la Sith au Sang Pur était un défi pour le Maître Jedi qui le releva. Il en allait de sa réputation car il était connu, tant au sein de l'Ordre qu'ailleurs, pour son regard dur et sévère mettant tout le monde d'accord sans qu'il ne dise un seul mot.

Une tension malsaine commença à s'installer et à être ressentie par tous les occupants de la Salle et leur réaction fut différente pour chacun : poings fermés sur les accoudoirs, mouvements du corps pour être mieux à l'aise sur le fauteuil, sourcils froncés ou tentacules bougeant frénétiquement... Une sensation d'étouffement se fit sentir et entre les deux belligérants, le combat visuel s'intensifiait et c'était à celui ou celle qui céderait en premier... Maitre Windu ne flancha pas, tout comme Ayanna mais leur regard fixe se fit de plus en plus intense et très vite, la sécheresse des yeux se fit sentir.

Les deux utilisateurs de la Force ne faiblirent pas d'un pouce et ce petit jeu devint de plus en plus désagréable pour les autres Jedi. Pour les deux concernés, la difficulté pour tenir s'était lentement élevée. La Force les aida et le combat sembla durer éternellement... Pour Mace Windu, jamais il n'avait eu à tenir aussi longtemps un regard marqué par le Côté Obscur mais il était loin de la réalité car la couleur des yeux d'Ayanna était naturelle et n'avait rien avoir avec une quelconque emprise de ce Côté de la Force.. En revanche, la Sith tint facilement bon et commença alors à lui faire voir de quoi il en retournait réellement de soutenir le regard d'une Sith au Sang Pur.... Et ce que vit le Jedi humain le fit froid dans le dos. Le regard de son adversaire était tellement puissant et magnétique et la brillance naturelle de ses yeux tellement forte qu'il crût qu'ils allaient s'embraser et le brûler sur le champs, la couleur jaune semblant bouger comme une flamme vivante prête à sortir et à le recouvrir tant physiquement que spirituellement. Des gouttes de sueur perlèrent sur son front et sa respiration commença à devenir saccadé. En revanche, Ayanna était stoïque et calme, savourant intérieurement le début de panique du Maître Jedi. Elle le tenait à sa merci, elle le sentait. Le Jedi voyait le prélude au pouvoir qu'elle avait utilisé sur son ancien Maître et la peur qui commençait à se refléter dans ses yeux fut exquise pour elle... Les autres Jedi virent ce changement de comportement et s'inquiétèrent pour leur collègue, se demandant quel sorte de pouvoir cette Sith utilisait pour le déstabiliser ainsi...

La tension, montée crescendo, arriva enfin à son paroxysme quand le Maître Jedi fut pris de frissons et de tremblements et son cœur battant la chamade. Ne pouvant supporter plus longtemps ce regard qui le fixait avec une intensité surnaturelle, presque « mortelle », il réussit avec un énorme effort de volonté à briser la connexion en fermant ses yeux qui lui semblaient être pris au piège tout en baissant sa tête sur le côté.

Un souffle fut lâchée dans toute l'assistance. Ayanna resta encore un moment, savourant sa victoire, marquant de son emprunte le poids de son regard sur le Jedi qui le sentit comme une marque au fer rouge sur son crane chauve. Se redressant lentement de toute sa hauteur, elle se tint devant lui bien droite, affichant clairement sa supériorité. Restant encore un petit moment, elle se retourna et reprit sa place au centre de la Salle tout en clignant ses yeux pour lancer le processus d'humidification.

Pendant tout ce duel de regard, jamais la Mirialan n'avait ressenti une telle tension, aussi étouffante que malsaine. Le Côté Obscur avait été présent mais à un niveau subtile, limite pervers... Jetant un regard à sa Padawan, celle-ci était restée bouche bée, toute aussi choquée qu'elle...

Personne ne dit mot. Yoda qui avait senti plus que quiconque ce duel, étant juste à côté, posa une main sur celle de son ami qui sursauta à ce contact. Jamais Windu n'avait perdu un duel de ce genre, sauf maintenant... C'était un coup dur. Devant tout le Conseil, il avait perdu et face à une femme qui plus est... Une telle humiliation... Et pourtant, ce n'était pas cela qui le troublait autant, c'était ce que ce regard aurait pu décharger sur sa personne : quelque chose d'ancien, primaire mais surtout très mortelle. Un pouvoir obscur d'une telle puissance qu'il n'en avait jamais connu et bien qu'il ne savait pas quel était ce pouvoir-là, en sort fort intérieur, il sentait que s'il avait été déclenché, il l'aurait envoyé directement dans les courants de la Force....

Yoda s'éclaircit la gorge pour prendre la parole afin de dissiper cette tension :

-Vous empêcher d'assister à cette Guerre, ne se fera pas.

Ayanna acquiesça de la tête.

-Bon... Et si nous vous donnons toutes les informations concernant cette Guerre ? Intervint Kit Fisto pour changer de sujet.

-Ce serait avec plaisir Maître Fisto, répondit la concernée en lui lançant un joyeux sourire ce qui lui permit de se calmer.

Les heures suivantes furent mise à profit pour tout expliquer au trio avant que celle-ci ne quittent la Salle du Haut-Conseil, laissant les Membres totalement encore sous le choc de ce qui s'était passé.

Sur le chemin du hangar, personne ne dit mot, bien que la Voss et la Mirialan brûlaient de parler. Les autres Jedi, sentant dans la Force un changement désagréable, s'écartèrent d'elles par crainte et peur... Dans le hangar, C2 se trouvait devant la rampe d'accès et les attendait. Sans un mot, il les suivit et l'appareil quitta rapidement le Temple Jedi pour se diriger vers un spatioport civil.

Les jours suivants furent consacrés à la recherche d'un appartement décent mais suffisamment grand pour tous les accueillir. Un hangar devait également être joint afin d'avoir accès plus facilement et de manière totalement autonome au vaisseau. Heureusement pour elles, les soldes étaient présents et elles purent acquérir la résidence qu'elles voulurent, déjà meublé, et carrément juste en dessous du toit, avec une terrasse à ciel ouvert permettant d'observer tous les vaisseaux passant à proximité...

-Enfin libre ! S'exclama la Voss, bras grand ouvert en direction du ciel, sourire aux lèvres.

Même si elles étaient entourées de bâtiments, le fait d'être à l'extérieur sans qu'il y ait d'enceintes ou des murs était rafraîchissant. Ce n'était certes pas les grands espaces verts de Tython, mais au moins elles ne se sentaient plus enfermées et c'était mieux que rien.

-Oui. Nous en avions besoin, confirma la Sith au Sang Pur qui sourit en regardant le paysage avant de retourner à l'intérieur de l'appartement.

La Mirialan la suivit, laissant sa Padawan profiter de cet instant. Dans le salon, elles s'assirent pour discuter de la suite des événements.

-Maintenant que nous sommes libres des chaînes du Conseil, nous pourrons mieux nous concentrer sur l'étude du Code et de l'enseignement Je'daii, annonça Ayanna.

La Mirialan écoutait. Elle n'avait pas encore parlé, tentant de trouver un moyen pour amener le sujet de conversation...

-Je ne reviendrai pas là-dessus. Inutile de chercher pour en parler, lâcha-t-elle, surprenant son amie qui ne s'était pas attendue à être devancée de la sorte.

-Mais... Quand même, avoue que c'était assez..euh... flippant.

-Cela l'était et le résultat est simple : ce Haut-Conseil est faible et ne vaut pas celui de Tython. Ils ont été tenaillés par la Peur comme pas possible. Cela en fut carrément drôle, conclus-t-elle.

Son petit ricanement incita la Mirialan à réfléchir... Ces Jedi étaient en effet très différents de ceux de Tython. Ils n'avaient pas connu la Guerre depuis mille ans, ils étaient rigides, froids, mornes et coincés dans leur état, s'étant reposés sur leurs lauriers pendant un millénaire, alors que leur ennemi juré avait travaillé durant tout ce temps pour être fin prêt et frapper... S'installant confortablement dans le fauteuil, la Mirialan pensa à la vision d'Aletheia sur la chute de l'Ordre Jedi... Se pourrait-il que cette funeste fin soit la conséquence du comportement de ses membres ? Serait-elle voulue par la Force ? Serait-ce même une punition de Sa part en réaction aux décisions prises par les survivants des Guerres de la Force ? Rajivari avait-il eu raison sur le détournement de la Voie Je'daii et que la scission faite entre Lumière et Obscurité n'aura au final qu'amenée que des guerres aux proportions galactiques : La Bataille de Corbos, la Grande Guerre de l'Hyperespace, la Grande Guerre des Sith, la Guerre Civile des Jedi, la Guerre Froide, etc... Tant de batailles illustrant uniquement le conflit entre Jedi et Sith, entre Côté Clair et Côté Obscur, entre adeptes de l'Ashla et ceux du Bogan, tout ça à cause des décisions prises basées sur quoi au final ? La Peur ? À Elle-seule ou pointant le Côté Obscur ? Ou serait-ce finalement quelque chose de plus subtile, de plus profond ?

'… la perte de l’Équilibre, je ne vois que ça comme raisons à ces problèmes' conclut la Mirialan.

-Tu es en pleine réflexion, remarqua Ayanna.

-En effet, et je viens d'arriver à une conclusion assez terrible sur toute ce qui s'est passé à l'échelle de la Galaxie depuis les Guerres de la Force... Aletheia avait eu une vision de la Force lui montrant la chute et la destruction de l'Ordre Jedi. Jusqu'à maintenant, l'Ordre a toujours échappé à sa propre fin, contrairement à son homologue Sith, l'histoire nous la toujours prouvé... Pourtant, ces victoires pourraient n'être qu'une simple illusion pour conforter ses membres que la défaite est impossible...

-Tu penses donc que cette vision se réalisera ?

-C'est terrible à dire, mais j'ai comme la sensation que ça doit arriver. Rajivari, un survivant Je'daii devenu un membre du tout premier Haut-Conseil Jedi, a voulu détruire le nouvel Ordre créée et ses arguments étaient fondés. Derrière sa fascination du Côté Obscur, c'était la tentative de retrouver ce qui avait été perdu durant les Guerres de la Force : la Voie de l’Équilibre trouvée et enseignée par les tous premiers utilisateurs de la Force lorsque les Tho Yor les ont déportés sur Tython pour qu'ils apprennent à la ressentir et à l'utiliser à travers cette Voie perdue.

-Que nous avons retrouvé grâce à nos recherches respectives, précisa la Sith au Sang Pur.

-Oui c'est vrai mais ce que je veux dire, c'est que toutes les guerres galactiques qui ont eu lieu au fil des âges me poussent à la conclusion qu'elles ne sont que les conséquences de cette perte. C'est très difficile pour moi d'accepter que ça doit arriver. J'ai déjà assisté à la chute du Temple Jedi, je n'ai pas envie que ça recommence.

-Tu désires sauver l'Ordre Jedi malgré tout?

-Oh oui, tu n'as pas idée... Je sais que Maître Fay nous as dit de ne pas nous soucier du Futur, mais je ne peux m'empêcher de penser à cette vision si réelle que Maître Aletheia m'a fait partager alors qu'elle-même a quitté le nouvel Ordre créée à causes des réactions des tous premiers membres du Haut-Conseil, semblable à celles que nous avons vu durant notre court séjour au Temple Jedi.

-Peut-être que ça doit se passer... Si nous sommes-là, c'est peut-être pour une bonne raison. Nous sommes les dernières représentantes de cette Voie. Si cela se trouve, nous devons recréer l'Ordre Je'daii, expliqua la Sith au Sang Pur.

-Tu as sûrement raison... Rien n'arrive par Hasard, nota la Mirialan.

Le silence revint un moment avant que la Jedi ne réplique :

-En parlant de dernières représentantes, ta réaction m'a légèrement fait rire quand tu as appris que tu l'étais pour ton espèce... Cela semble ne pas t'avoir choquée sur l'instant.

La concernée avala sa salive, prise au dépourvue et se leva, commençant à déambuler dans le salon.

'Aie, j'ai dit un truc qu'il ne fallait pas' pensa la Mirialan, se sentant fautive...

-En vérité cela m'a atteinte... mais d'une manière fugace... J'ai préféré tourner l'annonce en dérision bien que je reconnaisse son impact sur ma personne.

Le ton était légèrement tremblant et la Mirialan sentit un malaise chez son amie. Elle lui retourna ses propres propos :

-Quand tu seras prête, je serai-là.

L'ancienne Inquisitrice s'arrêta subitement. Entendre ses propres paroles à son encontre la surpris. Ce retour de main tendue la fit sourire. Elle acquiesça sa tête, lui signalant qu'elle avait compris...

Ana revint et la fin de journée fut remplis par l'étude du Code Je'daii et par la méditation. Lors du repas, elles discutèrent de nombreuses sujet qui n'avait aucun rapport avec la situation galactique et quand elles se couchèrent, elles s'endormirent tranquillement... Sauf pour Ayanna dont l'annonce de la mort de son espèce la chamboulait encore et que des larmes avaient commencé à couler de ses yeux jaunes brillant...

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Ven 15 Avr 2022 - 14:27   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Eh bien je me fais complimenter pour t'avoir complimenter, cet échange de politesse... Lors de mes premiers retours, je me freinais un peu. J'ai souvent tendance à facilement analyser tout ce qui m'entoure. Je ne me plonge pas avec un radar intentionnellement en décortiquant tous les points, je le fais assez naturellement, c'est mon cerveau qui est branché en analytique très souvent sans que je décide. En l'occurrence, dans l'écriture et des retours sur d'autres œuvres, c'est utile, donc je me lâche. Content que l'aspect "dissertation" ne gêne pas.

D'accord, après au point où j'en étais c'était un peu à cela que ça me faisait penser. C'est juste le terme que j'ai entendu de loin, sans en connaître vraiment les enjeux. A mon sens, c'était juste l'idée de réécrire une oeuvre existante en y ajoutant un élément qui change le cours de l'histoire. Donc l'arrivée de ces trois femmes qui bouleverserait l'échiquier. Mais a voir pour la suite.

Ton argumentaire sur les raisons de l'engagement probable des trois femmes dans cette guerre se tient. J'étais tellement focalisé sur le fait de leur trouver un enjeu personnel que j'avais oublié leur obligations de Jedi. C'est ma vision "trilogie originelle" où je ne vois pas toujours les évènements sous le prisme de l'ordre Jedi de la prélogie et des périodes précédentes. Je conceptualise moins une galaxie où les Jedi sont plus fréquents en somme. Ma remarque était donc erronée, et elle signifiait plus que j'étais surpris de voir qu'elle n'avaient pas d'enjeu résolument personnel, motivé autre chose que leur fonction. Mais la motivation de se mêler à la guerre parce que c'est leur fonction est suffisante en soi, simplement je ne l'avais pas prit en compte.

Ah, mince, mais pas grave, cela ne m'empêchera pas de continuer à spéculer à l'avenir...

Et sinon, je maintiens pour tes progrès, c'est assez net. Si tu as le temps, je te conseillerais de relire ton tome 1, et tu verras à coup sûr les différences. C'est un peu ce que j'ai fait de mon côté. Je me suis rendu compte des petites erreurs de débutant qu'on fait tous. On croit sur le coup être pertinent, mais on manque forcément de recul car on débute. Avec le temps, on prend plus de risques, on pense différemment, on se projette plus,... Et sur une trilogie, on se met à connaître ses persos, donc leurs développements viennent beaucoup plus facilement. Je suis sûr que tu dois au moins sentir ces petits détails. Mais sinon, je les ai noté perso.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Ven 15 Avr 2022 - 14:36   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Sinon, chapitre lu !

Alors si tu me dis qu'avec ce chapitre, tu ne remarques pas tes progrès, j'aurai du mal à te croire...

Tout le temps passé à observer comment l'ordre Jedi du tome 1 fonctionne rend très pertinent la description de l'ordre Jedi actuel tel que tu le fais. Le parallèle entre un ordre de gardien de la paix qui sont dans des temps de conflits (tome 1) et dans des temps de paix (tome 2, même s'il y a la guerre contre les séparatistes) est très intéressant ! Ça aborde une réflexion sur la guerre, et ce que les longues périodes de paix impliquent. On recherche souvent la paix, mais une fois qu'on l'a on l'estime acquise. Et c'est précisément de la prendre pour acquise qui fait qu'on la perd au final, car on perd cette force qui nous a permis de la conquérir. J'ai beaucoup aimé tout ce propos, le paradoxe de ces notions, ce que sont devenus des gardiens de la paix une fois cette fameuse paix obtenue, ect. Le paradoxe de se fermer aux émotions par principe dogmatique, pour atteindre un niveau de compréhension supérieur, alors que c'est précisément de la compréhension du monde qui les entoure qui leur fait défaut. J'ai beaucoup aimé tout ce propos, très intéressant et pertinent !

Bon, la petite humiliation de Mace Windu, j'ai eu du mal à m'y faire. Mais c'est simplement parce que j'ai du mal à imaginer Sam Jackson se faire humilier, il est bien trop badass pour ça... J'ai d'abord cru que ça sentait pas très bon pour elle d'agir ainsi, mais le coup de pression a fonctionné.

Et quand on arrive à l'appartement, tu reprends ton propos du début, qui est cette fois corrélé avec les préceptes des Je'daii, la notion d'équilibre, le détachement vis à vis du prisme côté lumineux/obscur, ect... Une nouvelle fois très pertinent et intéressant.

C'est typiquement le genre de chapitre que je préfère. Le rythme est assez lent, l'histoire avance peu car pas de péripéties ni d'action. Mais on se concentre sur du développement, sur de la contextualisation, en proposant une vision et des idées qui sont pertinentes. Et c'est précisément ce genre de chapitre qui permet aux phases de péripéties, où l'histoire avance plus rapidement avec de l'action, d'être intéressantes. Tu abordes même la difficulté pour Ayanna concernant sa place dans ce monde. Toujours à vouloir afficher que tout va bien, mais elle est touchée, plus qu'elle n'arrive à l'admettre. Et c'est sa proximité récemment accentuée avec Ariandelle qui lui permet de l'avouer et de laisser cette émotion la parcourir.

En bref, j'ai beaucoup aimé ce chapitre, je n'ai pas spécialement trouvé de choses à révéler qui m'ont dérangées. A part peut-être l'échelle de puissance, où les maîtres du conseil se font victimiser en quelques sortes. Mais tu l'expliques par tout le propos sur cet ordre Jedi des temps de paix, ect. Donc j'ai vraiment bien apprécié !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 22 Avr 2022 - 21:16   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut tout le monde :D

J'espère que vous allez bien et que vous prenez autant de plaisir à lire ma fic que moi à l'écrire.

@Loucass824: cela fait toujours autant plaisir de lire tes critiques ultra détaillées :) Content que tu aies apprécié Ce décalage de vision, de comportement, d'attitude entre le trio féminins et les autres Jedi de l'Ordre de la Prélogie. Concernant Mace Windu, il est clair que l'acteur est totalement badass dans tous les rôles qu'il incarne (mention spéciale à Pulp Fiction. Une véritable tuerie son perso :jap: )

J'avais l'intention de l'humilier pour lui faire comprendre que malgré ses airs supérieurs (car c'est exactement comme ça qu'il apparait à l'écran et en tant que N°2, cela ne m'a pas plus du tout), face à un Sith au Sang Pur, une antique race qui ne se laisse pas dominer par qui que ce soit à la base, il n'était pas de taille. Je voulais le remettre à sa place, surtout que ce gars cache un secret: il est profondément lié au Côté Obscur de par la technique de combat au sabre-laser qu'il utilise et vu comment il est dépeint dans le lore le gars s'est fait avoir comme un bleu quand Skywalker Senior l'a trahi car submergé par ses émotions brutes et passionnelles que lui confèrent sa Forme de Combat, n'écoutant pas l'Elu pour lequel dès le début il n'avait pas confiance... Pour un mec senser en imposer, ça la fout très mal... Il s'est laissé dominé par le Côté Obscur, aveuglé par sa peur et je voulais le confronter à sa peur en lui faisant voir un ennemi beaucoup plus fort que lui et l'amener à comprendre qu'à l'extérieur de l'Ordre son classement ne signifiait plus rien (il est considéré comme étant le N°2 de l'Ordre Jedi, juste derrière Yoda).

Après, pour mon amélioration, il faudrait que je relise depuis le tout début afin de m'en rendre bien compte mais je te remercie de l'avoir vue et notée.

Voici sans plus tarder la suite de l'histoire:


Chapitre 8 : Entraînement et Rencontre: Partie 1

Plusieurs jours étaient passées depuis l'installation des trois amies dans leur nouvel appartement au sein de la Ville-Planète nommée Coruscant, assez loin du Temple Jedi de la planète...

Elles s'étaient accoutumées à leur nouveau mode de vie, et bien que la Guerre entre la République et les Séparatistes faisait rage aux quatre coins de la Galaxie, cela n'empêcha nullement les trois amies de découvrir une époque totalement inconnue d'elles, durant leur temps libre avant un appel du Haut-Conseil Jedi pour partir en Guerre. La Mirialan connaissait bien ce monde, mais le passage temporel avait drastiquement faussé les repères et la Jedi s'était vite sentie perdue, de nombreux bâtiments et autres ruelles ayant disparu entre-temps, remplacés par de nouvelles façades, panneaux publicitaires ou immeubles. La seule chose dont l'architecture était restée inchangée, fut le Sénat de la République. Depuis la création du dôme jusqu'à maintenant, rien n'avait altérée sa physionomie et n'importe quel(le) citoyen(ne) le reconnaissait. Il était comme un phare, un repère dans cette ville de béton. Pour la Voss et la Sith au Sang Pur, Coruscant était à la fois fascinante et oppressante dû au manque de verdures, au nombre presque infini de voitures, vaisseaux et autres véhicules aériens sillonnant le ciel de leur bruit, créant une cacophonie bien désagréable à la longue... Concernant les bas-fonds de Coruscant, la racaille, les voleurs et autres louches individus pullulaient, faisant de ces secteurs leur royaume. La Loi de la Jungle dominait en ces lieux. Les rayons du Soleil n'atteignant jamais ces endroits du fait du nombre ahurissant de bâtiments épais construits côte à côte avec peu voire pas du tout d'espace faisait que la nuit était sa maîtresse, faisant peur aux passants, cachant les meurtres et autres actes immoraux aux yeux des Forces de l'Ordre qui faisaient le stricte minimum, ne voulant pas prendre des risques inutiles et inconsidérés... De plus, le Cartel des Hutt avait créée quelques bureaux et autres avant-postes, permettant aux affaires, toujours malhonnêtes mais pour certaines très lucratives, de prospérer : après tout, Datari Républicains et Pièces du Cartel coulaient à flot, même si c'était moins souvent que Nar Shadaa, la planète des Contrebandiers et siège social du Cartel...

Le taxi arriva à destination et déposa ses passagères avant de repartir pour prendre d'autres clients...

Les trois utilisatrices de la Force avaient visité le Sénat. Elles avaient vu de multiples espèces dans sa Coupole, lieu le plus privilégié et le plus important du gouvernement Républicain : une immense salle circulaire où chaque représentant se déplaçait via une petite plate-forme cylindrique. Au centre de la salle trônait un pilier sur lequel était disposait LE fauteuil : son occupant(e) était politiquement l'être le plus puissant de la Galaxie... cependant il était vide, son propriétaire étant pris par la Guerre qu'il menait contre les Séparatistes... Cela n'avait pas empêché le trio d'apprécier les échanges et autres débats entre sénateurs de nombreux mondes tout en ressentant leurs craintes et peurs à cause du conflit galactique. Il est clair que les Séparatistes avaient eu l'avantage dès les premiers mois du conflit, mais la Grande Armée de la République avait changé la donne, ramenant à un état neutre la puissance des forces en présence.....

-Étonnant qu'ils désignent ce conflit « La Guerre des Clones », nota la Voss.

-As-tu oublié ce que le Haut-Conseil nous a dit ? La Grande Armée de la République est constituée uniquement de Clones. Tous les soldats ont comme modèle un Chasseur de Prime du nom de Jango Fett.

-Non je n'ai pas oublié mais les Soldats Séparatistes ne sont pas des Clones eux...

-Tu marques un point Padawan, cependant les Clones sont le visage de la République. Pas étonnant que leur nom soit utilisé pour nommer ce conflit, expliqua la Mirialan en entrant dans l'appartement.

Elles rangèrent les courses dans la cuisine avant de s'installer dans le salon.

-Dans tout les cas, profitons de notre temps libre tant que nous en avons, intervint Ayanna.

-En effet, nota la Mirialan. -Je remarque que nous avons un peu négligé notre entraînement au sabre depuis que nous avons emménagé ici.

-C'est vrai. Moi-même je me suis très peu entraînée dans ce domaine... Ce n'est pas bon signe, nota la Sith au Sang Pur.

-Vu que nous sommes libres, nous pouvons nous allouer des longues périodes d'exercices physiques à fond pour rester au top niveau. J'avoue que je me suis sentie bridée durant notre entraînement de la dernière fois Maître, expliqua Ana.

-Moi aussi Ana. Il nous faut un programme personnalisé et commun.

-Commun Maître ?

-Il nous faut voir et constater nos propres progrès Ana. Nous devons combattre toutes les trois, que ce soit en deux contre un ou pas...

-Intéressante comme proposition... J'approuve direct, annonça clairement Ayanna, souriante.

-Euh... s'inquiéta la Voss en voyant la Sith au Sang Pur sourire..

-Quoi ? Tu as peur de te battre contre moi Acolyte ? Demanda-t-elle d'un ton moqueur.

-Que.. euh.. Non... bien sur que non enfin ! Répondit-elle sur la défensive, ce qui fit sourire encore plus l'ancienne Inquisitrice.

-Mais bien sûre... Tu flippes, je le sens, ricana-t-elle.

-Excellent alors ! Allons manger avant de se préparer, ordonna la Mirialan en se levant.

-Mais.. Mais mais... balbutia la Voss, déconcertée par la situation.

-Une grande peur en toi je sens, murmura la Sith au Sang Pur à la Voss, essayant d'imiter la voix de Yoda tout en se levant elle aussi, ce qui fit rire l'élève.

Un moyen subtile de dédramatiser la situation. La crainte d'Ana était justifiée dans le fait qu'Ayanna ne faisait pas de cadeau. Avec elle, c'était vraiment du sérieux et tous les coups étaient permis. Avec l'utilisation des pouvoirs Je'daii, les entraînements seraient encore plus sérieux et durs qu'avant...


Des gouttes de transpirations ruisselait sur leur visage, la respiration était saccadée. Chacune tenait fermement son sabre, en position de défense, se regardant, essayant de savoir qui attaquerait l'autre et qui serait la partenaire de situation... Ayanna se tourna vers Ariandelle et commença à lancer la Gelure de Force tout en jetant un regard sur Ana qui, trop concentrée sur le mouvement, ne vit pas l'ancienne Inquisitrice sourire en réaction à son début de détente... ce qui lui coûta chère car Ayanna se retourna subitement vers elle et termina de lancer ce pouvoir, ce qui la surpris.

'Merde' ! Pensa-t-elle, se sentant figer sur place, incapable de bouger.

-Tu es morte ! Lança Ayanna qui fondit sur elle mais sa lame verte fut bloquée par celle, jaune, de la Mirialan.

-Pas encore ! Lui dit-elle en souriant.

-Vraiment ?! Rétorqua la Sith au Sang Pur d'un ton sarcastique avant de repousser son adversaire et se mettre dans un espace de sécurité.

-Oui ! Lui répondit la Mirialan dans un acte de défi.

-On va voir ça ! Lança Ayanna qui bondit sur elle, l'attaquant en changeant constamment de Formes de Combat, poussant la Mirialan à faire des erreurs pour la vaincre...

Tandis qu'Ana tentait tant bien que mal de se défaire de la Gelure de Force, son Maître faisait tout pour ne pas être vaincue, s'adaptant continuellement au déluge de Formes de combat envoyée par la Sith au Sang Pur, en puisant dans les Formes de combat constituant Celle du Diplomate ce qui lui permit de la tenir en respect.

-Je vois que tu as appris de ton combat face à ta Padawan, Jedi ! Lança Ayanna, la voyant contrer la Forme II spécialisée dans le combat au sabre-laser.

Dans un cri de victoire, la Voss réussit à se défaire de l'emprise du pouvoir Je'daii. Tombant sur ses genoux, elle souffla pour reprendre des forces avant de se relever, courir et sauter grâce à la Force, adoptant le même mouvement corporel que la dernière fois, mais encore une fois, ce fut une erreur...
Sentant l'attaque au moment où elle envoya un coup évitée par son adversaire, la Sith au Sang Pur commença à se retourner tout en éteignant son arme et s'abaissa dans le même mouvement, évitant au passage le coup horizontal de la Mirialan qu'elle venait dans le même temps de ressentir. Accolant ses poignets l'un contre l'autre, ses mains formant des griffes, elle tendit ses bras et envoya une Vague de Force sur Ana, la faisant voltiger violemment à travers la Salle. Celle-ci termina son vol plané contre un mur.
Roulant sur le côté juste après, Ayanna évita l'attaque d'estoc de la Mirialan. Se redressant, elle prit son arme et l'envoya dans les airs. La poignée tourna sur elle-même avant que la lame apparaisse subitement, surprenant le chevalier Jedi qui dû mettre son arme en avant pour bloquer l'attaque mais sa surprise ne lui permit pas de se rendre compte de la puissance du lancé. Le contact des lames lui fit sauter son arme des mains... encore une fois... Ayanna en profita pour courir vers elle et récupérer son arme au vol mais la Mirialan répliqua avec un Éclair de Force que la Sith au Sang Pur bloqua avec son sabre ce qui la protégea mais la força à arrêter brutalement sa course.
Un bras de fer se créa alors entre la Jedi et la Sith au Sang Pur. Ana, encore sonnée, se releva tout en reprenant ses esprits. Elle vit que les deux adversaires se faisaient un bras de fer et elle profita de la situation pour cibler une nouvelle fois l'ancienne Inquisitrice. Cependant, celle-ci l'avait déjà sentie, lisant en elle comme un livre ouvert. L’Acolyte n'avait pas supporté de s'être faite avoir par le coup bas d'Ayanna. Elle voulait l'avoir mais à trop suivre son désir de vengeance, elle n'était pas focalisée sur l'Instant Présent et Celui-Ci la lui fit comprendre par la manière forte... Ayanna dévia l’éclair de Force qui changea de cible et percuta de plein fouet la Voss en pleine course. Celle-ci cria, tant de douleur que de surprise pour s'être à nouveau faite avoir par la Sith au Sang Pur. Ariandelle fut aussi sous le choc d'un tel coup ce qui la poussa à arrêter mais ne lui permit pas de voir l'attaque de son adversaire qui lui envoya une Vague de Force. Sonnée, Ariandelle vit qu'Ayanna était déjà sur elle, pointant sa lame dans sa direction et au moment où Ayanna l'avança, la Mirialan se protégea en mettant la paume de sa main droit devant.

-Que... commença à dire Ayanna, stupéfaite parce qu'elle était en train de voir.

De la fumée apparut au contact de la lame sur la paume de la main de la Jedi qui gémit de douleur...

-Mais... mais mais... comment... est-ce... possible ? Murmura l'ancienne Inquisitrice qui voyait que la pointe de sa lame était bloquée par la paume de la main de son adversaire.

Le visage d'Ariandelle était crispé par la douleur physique bien qu'en vérité, le contact entre la pointe de la lame et la peau n'était pas réellement-là... car entre elles se dessinait une fine couche d'énergie empêchant la peau de brûler mais la douleur de la brûlure était quand même présente et ressentie par le corps physique de la Mirialan.

Encore stupéfaite par une telle prouesse, les yeux écarquillés et la bouche bien ouverte, Ayanna n'entendit pas le cri de charge d'Ana qui la percuta sur le côté, lui coupant le souffle et lui faisant lâcher son arme au passage. Prise par le recul, la descendante de la famille Kallig la stoppa pour lui donner un coup de poing mais son poignet fut prit en plein mouvement. Elle fit de même avec celui de la Voss et, dans une impasse, ne pouvant se frapper de cette façon, la Sith au Sang Pur profita pour donner un coup de tête à l'Acolyte qui, sonnée, ne put se protéger contre le coup dans son ventre qui la plia en avant pour bien se prendre un uppercut de la part d'Ayanna qui utilisa la Force au passage pour bien l'envoyer loin d'elle. L'élève atterrit violemment dos à terre et ne se releva pas, étant mise K.O par Ayanna.
Celle-ci souffla un bon coup en se tenant sur ses cuisses avant de voir la Mirialan se relever, s'approcher et tendre violemment la main qui avait été en contact avec la lame du sabre-laser de la Sith au Sang Pur. Une puissante Vague de Force percuta celle-ci de plein fouet au point de l'envoyer contre le mur et l'immobiliser. Ayanna, complètement collée à la paroi murale, ne put rien faire que de subir ce puissant vent énergétique... mais ce ne fut pas terminée car Ariandelle rappliqua avec sa seconde main, renforçant encore la Vague de Force au point que le mur céda carrément. Quant à Ayanna, ce second vent la mis K.O au moment même où le mur se brisa sous la force de ce pouvoir. Voltigeant à travers la pièce qu'était le salon, elle percuta la petite table se trouvant au centre de la pièce avant de terminer sa course sur le canapé mais celui-ci recula sous la violence de la réception du corps de la femme. Ariandelle vit à travers le trou les têtes choquées du Nautolan Kit Fisto et d'une magnifique Twi'lek à la peau bleu portant de légers vêtements qu'elle devina être la fameuse Maître Jedi Aayla Secura... Leur souriant, la Mirialan s'évanouit de fatigue...


-Oooh... ma tête... gémit la Sith au Sang Pur, une main sur le front.

-Doucement...

La vision un peu flou, celle-ci devint de plus en plus nette et Ayanna vit le Nautolan Kit Fisto.

-Tient mais qui voilà...notre cher Nautolan...

-Euh... oui... dit-il tout en se tournant vers une Twi'lek à la peau bleu qui s'approcha d'eux.

-Ah oui quand même... murmura la Sith au Sang Pur en décortiquant le physique de la Twi'lek avant de s'adresser à elle -Vous devez être Aayla Secura ?

-Je le suis en effet. Vos amis vont bien, il n'y a pas de soucis à se faire.

-Oh mais je ne m'en fait pas. Ce qui s'est passé n'était pas dangereux...

-Pas dangereux ? Vous rigolez j'espère ? Demanda, surprise, Aayla.

-Non pourquoi ? Ce n'était qu'un entraînement, rétorqua la Sith au Sang Pur en se massant le front.

-Qu'un entraînement ? Nous avions mission de vous trouver mais comme vous n'avez pas indiqué votre adresse, nous étions dans une impasse. Forte heureusement, nous avons senti une perturbation dans la Force, assez puissante pour vous trouver. Nous avons senti le Côté Obscur et nous avons cru à une attaque. Quand nous sommes entrés, c'était pour voir le mur éclater en morceau et vous voler à travers le salon pour atterrir là où vous êtes, expliqua-t-elle.

-Et donc ? Continua la Sith au Sang Pur, la choquant par son comportement détaché.

-Ça... Aouh... commença à dire Ana avant de se masser sa mâchoire pour calmer la douleur. -Donc.. vous dites êtres venus pour nous trouver ? -Tu as un de ces uppercuts Ayanna... Aie... commenta la jeune Voss, allongée au sol.

-héhéhé... Qu'est-ce que tu crois... Tu sais très bien qu'avec moi, c'est pas de pitié...

-Oui... Il faudra que je me renforce physiquement parce que ton coup de tête était fort.

-En effet. Et surtout, que tu maîtrises plus tes émotions. Je t'ai sentie tellement facilement que tes intentions étaient claire comme de l'eau de roche. Tu as fait de nombreuses erreurs Ana, cela ne te ressemble pas...

La Voss ne dit rien, trop concentrée par la douleur, mais sa remarque était juste...

Les deux autres Jedi se regardaient, ne comprenant pas vraiment la situation mais Kit répondit à la question de la Voss.

-Le Conseil Jedi vous appelle pour le front. Chacun d'entre vous commandera un groupe de Soldats Clones.

-Cela veut dire qu'on va être séparée Maître...

-Je sais Padawan... murmura la Mirialan, allongée comme elle et se remettant doucement de son évanouissement.

-Vraiment ? Demanda Ayanna. J'ai plutôt l'impression qu'ils veulent nous coller un des leurs avec nous...

Kit et Aayla la regardèrent mais celle-ci les coupa.

-Ben quoi ? C'est vrai non ? Nous sommes des inconnues dans ce conflit, personne ne sait ce que nous valons sur le terrain, rétorqua la Sith au Sang Pur.

-C'est exact, vous avez raison. Si nous sommes-là, c'est que nous avons été choisis aussi pour vous servir de mentor. En fait, vous ne serez pas toutes les trois avec nous. Seulement deux d'entre vous, le troisième sera avec un autre et les rôles ont été réparties comme suit : Aayla avec vous, moi avec Ana-Rae.

-Et moi ? Questionna la Mirialan.

-Avec un Chevalier Jedi du nom d'Anakin Skywalker, répondit avec admiration Kit Fisto.

-Au ton de votre voix on dirait que ce Skywalker est porté en haut estime, nota la Mirialan.

-En effet. C'est l’Élu de la Prophétie Jedi, expliqua la Twi'lek.

Un silence tomba soudainement dans le salon dévasté. Les trois amies levèrent leur tête respective :

-L’Élu ? Questionnèrent-elles en même temps.

-Oui, répondit Kit.

Les trois amies se regardèrent mutuellement, se remémorant leur conversation à propos de cet être que le vieillard barbu avait mentionné durant leur expérience de la pyramide Tho Yor.

-Hâte de le rencontrer, dirent-elles ensemble de manière synchronisée avant de reposer leur tête.

Un autre silence s'installa avant d'être brisé par Ayanna :

-Ça vous dit de rester pour manger ? Nous avons fait des courses ce matin. Qu'en dites-vous les amies ?

-Je suis d'accord, répondit Ana.

-Pareil, suivit Ariandelle.

-Eh bien... euh... hésita la Twi'lek, ne sachant pas où se placer, regardant le Nautolan pour avoir de l'aide mais celui-ci sourit, ce qui la surpris. Certes il lui avait dit de bonnes choses à leur sujet, mais cette fille qui venait de bien se rincer l'oeil su son propre physique à elle, n'avait pas hésité, aux dires de Kit, d'adopter un comportement pour le moins « intime » à son encontre.

-Je suis d'accord. Cela nous permettra de faire plus amples connaissances, répondit-il tout en jetant un regard sur son amie Twi'lek mais utilisant ses tentacules pour bien lui faire comprendre que cette fille n'était pas dangereuse.

-D'accord... suivit-elle.

-Super ! Bon à présent, va falloir ranger tout ce bazar ! Un coup de main ne serait pas de refus.

Lentement, mais sûrement, les trois amies se levèrent et avec l'aides des deux Jedi, commencèrent à réparer les dégâts et par la suite, préparer le repas pour la soirée.

À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Sam 23 Avr 2022 - 15:28, modifié 1 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Uttini » Sam 23 Avr 2022 - 12:14   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Lu.
Ça c'est de l'entrainement qui casse la baraque ! :lol:
J'ai un petit faible pour Aayla, mais c'est plus pour en faire une tête de turc dans les BD.
Next ?
“Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et ceux qui n'en ont pas ? Cette différence a un nom : c'est la vie. La vie commence là où commence le regard” — Amélie Nothomb — Métaphysique des tubes
Uttini
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21119
Enregistré le: 25 Sep 2006
Localisation: Nancy
 

Messagepar Loucass824 » Sam 23 Avr 2022 - 17:32   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Ah oui, c'est donc par pure malveillance que tu lui as fait subir cette humiliation... Quelle méchanceté... Mais tu es pardonné, la ref a Pulp Fiction est appréciée ! Après, j'ai suivi de loin tout ce qui avait attrait à l'explication de la couleur de sa lame. Et je ne la considère pas réellement perso. A la base, Sam Jackson voulait avoir du style. Fan des Lakers, il a choisit le violet (autre bonne raison de bien l'aimer). L'explication s'est greffée ensuite. Je préfère personnellement la version Lakers. Le sabre violet, ça claque.

Sinon, chapitre lu !

On est plus au temple, et tu nous expliques bien dans quel genre d'endroit elles viennent de mettre les pieds. Une mégalopole tentaculaire, mais qui n'est pas toute propre. Le côté éclairage sombre des rues ou le soleil ne perce pas ma fait pensé à des visuels cyberpunk, à la Blade Runner, donc j'adore forcément ! Un petit détour au Sénat, et on rentre dans la grosse partie du chapitre, la bagarre.

Le seul petit soucis que j'ai, c'est que je n'ai pas vraiment l'impression que c'est un entraînement. Surtout comparé à celui de la dernière fois entre Ariandelle et sa padawan. Ça tape fort, trop fort à mon goût. Surtout en ce qui concerne les coups au corps à corps. Les impacts devraient, tels que tu les décris, provoquer de graves blessures internes. Sans compter un côté cruel. Ayanna balance un uppercut à Ana, puis une poussée de Force. C'est gratuit, car un uppercut réussi, plus la peine de donner de coups, c'est le KO assuré. Elle s'attaquent presque avec l'intention de tuer, mais c'est généralement réservé aux vrais combats. Je pense comprendre ce que tu as essayé de faire. Montrer que leur entraînement est éprouvant, que leur ascendant de puissance et de maîtrise s'explique parce qu'elle ont une exigence supérieure, et en particulier qu'Ayanna était plus dure que les autres.

On voit qu'Ana manque de lucidité, qu'Ariandelle a appris de sa dernière confrontation au sabre. Mais je pense que tout ceci était possible sans aller si loin. Faire en sorte qu'Ayanna se permette des coups bas, qu'elle attaque avant qu'elles ne soient prêtes, qu'elle feigne une blessure pour la prendre par surprise, ce genre de choses. C'est un chance qu'aucune d'entre elles ne soient mortellement blessées. Un mauvais coup mal calculé et c'est un membre en moins... Heureusement qu'Ariandelle découvre un nouveau pouvoir, car elle aurait perdu sa main. J'insiste un peu, mais c'est parce que c'est le contenu principal de ce chapitre.

Ensuite, on finit sur leurs affectations. Tout d'abord, le choix d'être séparées me plaît. Cela va mettre leur lien à l'épreuve, leur donnant l'occasion de se développer chacune de leur côté, puis de constater les différences lorsqu'elles se retrouveront. Si elles ont vécu des choses différentes, elles changeront peut être, ce qui changera également la dynamique du trio. En somme, c'est une bonne façon d'apporter un peu de chaos dans une alchimie entre persos, le principe de l'idée est pertinent à mon sens. Sans compter que la connexion entre Ariandelle et Ayanna va être mis à l'épreuve par cette séparation, de même que leurs sentiments naissants.

Et pour finir, la grosse annonce ! Ça donne forcément hâte d'être à la suite ! Ariandelle avec Anakin, donc quid d'Ahsoka ? La voie des Je'daii va forcément être abordée vis à vis de l'élu. On va donc suivre l'histoire telle qu'on la connait, mais la présence d'Ariandelle va forcément apporter une trajectoire différente. Après, je n'ai pas vu les séries d'animations, donc je ne pourrais pointer les refs et les différences que tu apporteras. Mais je suis tout de même très curieux...

En tout cas, j'apprécie toujours ma lecture ! Moi qui pensait de loin une vague ref à Obi-Wan, tu m'offres une sacré surprise avec Anakin. Hâte de voir ça...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 23 Avr 2022 - 21:28   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Ah oui, c'est donc par pure malveillance que tu lui as fait subir cette humiliation... Quelle méchanceté... Mais tu es pardonné, la ref a Pulp Fiction est appréciée !


Je te remercie pour ton pardon :D

je n'ai pas réussi à blairer ce perso. Sa mort telle que montrée à l'écran, bien que voulu par l'acteur et très impressionnante au passage, est d'un ridicule si on considère l'importance du perso dans l'Ordre Jedi et dans son background.

Pour l'entrainement, il est vrai que c'est assez fort, mais je voulais vraiment qu'elles se lâchent. N'oublie pas qu'Ana et son Maître ont été bridées au Temple par l'interdiction d'utiliser les pouvoirs Je'daii (qui inclue donc l'utilisation du Côté Obscur), elles le mentionnent bien. Il faut aussi rappeler qu'elles viennent d'une époque où elles étaient constamment en guerre, contre La République/le Second Empire Sith, une guerre qui a durée plus longtemps que celle des Clones. Elles ont constamment étaient en alerte, avec peu de temps de repos, sachant que l'ennemi pourrait survenir à tout instant. Elles devaient donc être au top niveau pour survivre et pour illustrer cela, quoi de mieux qu'un entrainement à l'allure d'un "vrai combat": être en situation réelle, même si c'est pour de faux, afin de voir les réels progrès qui ne peuvent survenir que si les entrainements semblent ne pas en être en soit...

C'est aussi une manière pour moi de faire une démarcation avec le mode d'entrainement Jedi de l'époque de la Prélogie qui n'inclue pas de se donner à fond, à cause des mille ans de paix. J'ai montré exactement ce que les Sith ont fait durant toute cette période: contrairement à leurs ennemis, ils ne sont pas du tout reposés sur leurs lauriers, ils ont continué à s'entraîner, à se préparer. Dans les comics mettant en scène Dark Maul, on peut voir que ses entraînements ne sont pas de la tarte, qu'ils sont réellement mortels, le gars peut y passer...

Quant à Ayanna, si elle est aussi dur à l'entraînement, c'est tout simplement dû à son passé en tant qu'Acolyte. Dans le MMORPG STWOR, le background des épreuves à l'Académie de Korriban stipule que celles-ci sont mortelles et que seuls les plus forts survivent. Quand on choisit la classe du Guerrier ou de l'Inquisiteur Sith, ce haut niveau d'exigence mortelle est montrée en jeu via leurs quêtes respectives.

Oui, j'avais l'intention de les séparer. La suite promet à ce sujet.

Ma fic se passe dans l'Univers Legends, donc Ashoka Tano n'existe pas. Anakin a cependant bien eu un Padawan, mais en tant que Vador et son élève était bien cheaté niveau Force.

@Utini: Indeed comme dirait Maitre Teal'c :) cela envoie du pâté. La suite, au prochain chapitre :)
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Dim 24 Avr 2022 - 15:25   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Je vois... Au final, c'est mon propre paradigme qui fait que ma perception est souvent biaisée. Les codes, les mœurs, les principes sur lesquels tu t'appuis sont ceux d'un univers que je connais si peu que j'ai du mal à le conceptualiser. Je maintiens le ressenti que j'ai eu lors de ma lecture, car je n'y peux rien, il est basé sur mon propre prisme personnel. Mais toute ta démonstration fait sens, est parfaitement cohérente avec tes partis pris, et explique la logique de la continuité que tu as choisis. Juste me rappeler de ce décalage. Comme ton tome 1, était à une autre époque, je faisais moins la comparaison. Mais je tâcherai de garder tout cela en tête lors de ton prochain chapitre.

Ouais mais Maul est un badass, alors c'est normal... A l'avenir, j'essaierai de moduler mon ressenti après lecture avec ce point sur ma perception particulière car manquant de connaissance sur ta continuité. Encore une fois, je me pose la question sur Ahsoka, alors que je n'avais aucune idée qu'elle n'était pas là... Il n'empêche que je ne m'arrêterai pas de lire pour autant !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 02 Mai 2022 - 9:39   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour chers lecteurs :hello:

Je m'excuse du retard de la semaine dernière mais la deuxième partie du chapitre précédent est finie et la voici. À bientôt pour la suite.


Chapitre 9: Entraînement et Rencontre: partie 2

La nuit était tombée depuis un bon moment quand ils se mirent à table. Des rires, des anectodes, des odeurs agréables de nourritures et de boissons envahissaient le salon.

Au début du repas, les deux Jedi s'étaient senti mal à l'aise à l'idée d'avoir une telle intéraction avec les trois inconnues. Cependant, le temps passant, ils s'étaient détendus et avaient fini par apprécier grandement cet instant, tellement différent des repas au Temple. L'ambiance était agréable, joyeuse, vivante...

-... Si Ana n'était pas arrivée, je l'aurais certainement eu... affirma la Sith au Sang Pur en prenant un morceau dans son assiette avant de regarder droit dans les yeux la Mirialan. -Tu le sais très bien...

-Je ne dis pas le contraire Ayanna, cependant cela n'aurait pas été à la loyale. Tu sais que je m'étais évanouie à cause de l'utilisation du Côté Obscur. J'étais à terre, à moitié consciente quand j'ai repris mes esprits.

-Tu m'avais impressionnée ce jour-là.

-Toi de même, la complimenta en retour en souriant.

Aayla ne savait pas où se positionner. Ce qu'elle ressentait chez elles était similaire à la sensation qu'elle ressentait pour Kit et bien que le Nautolan mangeait tranquillement sans être gênée le moins du monde, la Twi'lek se posait des questions.

-Dire qu'à l'époque, j'avais peur de vous combattre, ajouta Ana, rigolant à ce souvenir.

-Et comment! Tu flippais à mort, tu n'étais qu'une bleu. Je t'aurais battue en un clin d'oeil.

-Vu le trou que vous avez fait hier, il semblerait que vos entraînements soient très sérieux, nota Kit.

-En effet. Nous nous donnons à fond, expliqua Ariandelle, buvant une gorgée.

-Vous voulez voir comment nous nous entraînons? demanda Ana.

-Encore mieux. Voulez-vous y participer avec Aayla? Cela serait intéressant de voir comment vous vous débrouiller dans ce domaine, ajouta Ayanna tout en regardant la Twi'lek, ricanant un petit peu...

-J'avoue que ça me plairait bien, répondit le Nautolan, ce qui surprit la Twi'lek qui referma un peu trop fort ses doigts sur sa fourchette, ce qui n'échappa pas à la Sith au Sang Pur.

-Maitre Secura? Demanda Ana.

-Euh... fut la seule réponse, la Maitre Jedi étant prise au dépourvu. Elle réussit néanmoins à répondre rapidement mais son hésitation n'échappa à personne.

-D'accord. Nous nous entraîneront demain.

-Parfait! Conclus la Mirialan tout en servant la boisson aux autres.

Ils continuèrent à discuter de multiples sujets durant le reste du repas puis se reposèrent devant la télévision, buvant un digestif pour terminer tranquillement la soirée avant que les Jedi les quittent.

Le lendemain, ils retournèrent à l'appartement. Ayanna les accueillit avec le sourire et pendant qu'ils entraient, elle prit la Twi'lek a part pour discuter en privée:

-Vous n'avez pas à vous inquiéter, je ne vais pas vous le piquer.

-Qu'est-ce qui vous fait croire que Kit et moi sommes en couple? Nous ne sommes qu'amis.

-Ah oui? Ce n'est pas ce que j'ai vu lors du repas hier soir et encore moins ce qu'il a dit à Ariandelle et à moi au Temple Jedi.

-Par contre il m'a dit ce que vous lui avez fait ce jour-là, rétorqua-t-elle en fronçant les sourcils tout en appuyant bien l'intonation sur la deuxième personne du pluriel.

-Votre expression et votre accentuation me concernant vous trahissent, dit-elle en ricanant.

Aayla détourna le regard en soufflant. Reprenant contenance, elle posa la question:

-Qu'est-ce qu'il vous a dit au juste?

-Il voulait avoir notre avis sur l'attitude à adopter face à ce qu'il ressentait. Je lui ait aussi donné un conseil par rapport à la Guerre qui sévit actuellement.

-Quel conseil?

-Dire ce qui doit être dit qu'importe les circonstances.

Cette réponse laissa sans voix la Twi'lek qui baissa le regard, en pleine réflexion...

-Vous aurez tout le temps de vous triturer le cerveau. Venez, l'entraînement nous attend.

Elles rejoignirent les autres qui se trouvaient dans la Salle d'Entraînement, prêt à effectuer la séance mais avant, une petite période d'échauffement était de mise ce qu'ils firent pendant un temps avant de se lancer concrètement dans l'entraînement proprement dit.

Celui-ci commença par un remplissage de la Salle afin de l'occuper toute entière.

-Nos entraînements utilisent des pouvoirs du Côté Obscur et d'autres appartiennent à une catégorie qui n'est ni Jedi ni Sith, expliqua Ariandelle.

-Les pouvoirs Je'daii c'est ça? Demanda le Nautolan pour confirmation.

-En effet Maitre Fisto. De ce fait, vous ne pourrez pas les contrer. Mais ne vous inquiétez pas, le but n'est pas de s'entretuer, rassura la Voss.

-Nos entraînements nous amènent à évoluer, à nous dépasser. Nous nous donnons à fond, comme si nous étions vraiment en combat face à un véritable adversaire. Je ne fais aucun cadeau. Avec moi, c'est la victoire ou la défaite par K.O. Ana et Ariandelle peuvent vous le confirmer.

-J'approuve, dit Ana en caressant sa mâchoire. -Tous les coups sont permis, même les plus traites.

-C'est vraiment à ce point-là? Questionna la Tiw'lek qui avait du mal à se rendre compte du sérieux des propos des trois inconnues.

-Oui Maitre Sécura, répondit la Mirialan. -Nous pouvons nous battre mutuellement ou faire équipe, cela dépend de la situation du moment. Connaitre notre progression, nos erreurs, nous permet par la suite de travailler dessus.

-Très intéressant. C'est comme si nous étions sur un champs de bataille, commenta le Nautolan.

-Exactement Maitre Fisto. Il est temps. Vous êtes prêt? Demanda la Sith au Sang Pur en activant son sabre-laser, une lame verte jaillissant du manche.

-Je le suis, répondit Ariandelle en position de défense. Elle fit apparaitre la lame jaune de son arme.

-Pareil, ajouta la Voss, la lame turquoise bien droite. -Cette fois-ci, je t'aurais Ayanna.

-Nous verrons Acolyte, nous verrons...

-D'accord, ajouta la Twi'lek qui fit jaillir la lame bleue de son arme et se mit en position d'attaque.

-Je suis prêt! S'exclama le Nautolan, la lame verte de son sabre-laser prête à frapper, souriant.

-Alors, c'est parti! Lança la Sith au Sang Pur...


Le Soleil était bien haut dans le ciel de Coruscant, l'heure du déjeuner était proche mais le repos n'avait pas encore sonné dans l'appartement des trois amies. En effet, les occupantes et leurs invités étaient en sueur, les gouttes de transpiration perlant à flot leur visage, leurs corps et imbibant leurs vêtements. Le Nautolan et la Twi'lek avaient été impressionnés par les pouvoirs utilisés par les trois femmes. Comme Ana l'avait dit, ils n'avaient pas pu arrêter les pouvoirs Je'daii mais pour ceux du Côté Obscur, cela leur avait semblait plus facile du fait que certains avaient été enseignés au Temple juste pour connaitre le moyen de les contrer. Quant aux inconnues, la réaction était la même envers eux. Le Nautolan avait fait forte impression sur sa maitrise de la Forme I du Combat au Sabre-Laser dite Shii-Sho. Même si c'était la plus basique des Formes, le Maitre Jedi s'y était exercée durant des années pour la perfectionner à un niveau sans précédent mais tout comme la Mirialan auparavant, la Sith au Sang Pur en avait profité pour trouver les failles propre à cette forme et cela n'avait pas raté car le Nautolan vit ce que jamais il n'aurait pu voir face à un adversaire de ce niveau.

'C'est dingue. Même le Général Grievous n'a pas réussi à percer ma défense mais elle si et avec une facilité déconcertante!'

Kit prenait conscience de l'erreur dans laquelle il s'était mis tout comme ses camarades de l'Ordre. Combattre un Sith ne faisait plus parti du programme d'entraînement des Jedi, et c'est cette faille qui avait couté, il en était sûre maintenant, la vie de son ami Qui-Gon Jinn...

Alors qu'il regardait les autres, se demandant s'il serait l'adversaire ou l'allié, il vit Ariandelle, Ana et Aayla se rapprocher de lui et se mettre à ses côtés.

-Alors comme ça c'est vous tous contre moi on dirait, conclut la Sith au Sang Pur.

-Pour l'instant. Je ne crois pas que tu puisses nous avoir à nous quatre, défia Ana, sure d'elle.

-N'en soit pas si sûre Acolyte, menaça l'ancienne Inquisitrice. J'ai plus d'un tour dans mon sac...

-Elle a raison Padawan. Reste concentrée, tu sais très bien qu'elle peut nous jouer un mauvais tour...

Ayanna confirma les soupçons de la Mirialan. Bondissant grâce à la Force, la Sith au Sang Pur leur cria dessus, les déstabilisant sur le plan physique, mental et énergétique.

'Qu'est-ce que...' commencèrent ils à se demander, confus et désorienté par cet étrange cri..

Arrivée devant eux, Ayanna, pointant la lame à l'horizontale, se fendit d'un coup vers la Mirialan qui sursauta et par instinct se dégagea d'un mouvement mais la lame lui fit une entaille sur son côté et elle gémit, s'effondrant. Avant même que les autres ne réagissent, la Sith se retourna pour frapper la Twi'lek mais tout comme Ariandelle, le corps de la Jedi prit le contrôle et recula d'instinct pour éviter le coup qui ne le toucha pas... sauf une Poussée de Force de la part d'Ayanna qui l'utilisa sur lui. La Twi'lek, surpris par la puissance de la Poussée, voltigea et termina sa course contre le mur. Ayanna continua sur sa lancée, ne laissant pas le temps aux deux autres de reprendre leur vigilance. Suite à un petit enchainement de coups contré par ses adversaires, la Sith au Sang Pur réussit encore une fois à percer la défense du Nautolan par un subtile mouvement, l'entaillant à la poitrine sans que les tentacules soient touchés. La douleur fulgurante le fit tomber à la renverse. Ana se dégagea de la situation en contournant les Jedi blessés. Reculant, elle fit face au déluge de coups de la Sith au Sang Pur par des blocages, des parades, des esquives. Sortant de la Salle d'entraînement, elles arrivèrent dans le salon et continuèrent à enchainer les passes d'armes....

Aayla se releva, un peu sonnée. Jamais elle n'avait crut qu'un pouvoir de ce genre pouvait exister... Elle courut vers la Mirialan et le Nautolan pour voir l'étendu des dégâts. Heureusement, les entailles étaient légères et sans gravités. Une cure de Bacta et il n'en resterait plus aucune trace...

-Wouah...Aargh... Elle est ultra rapide dit donc!

-En effet... gémit Ariandelle.

-C'était quoi ce cri? Jamais je n'ai ressenti une telle chose, interrogea la Twi'lek.

-Je ne connais pas ce pouvoir, répondit Ariandelle, une main sur son côté.

-Ana à besoin d'aide, va l'aider, vite, ordonna le Nautolan, une main sur sa poitrine.

Ils entendirent du bruit dans le salon. La Twi'lek s'y dirigea au pas de course et vit des objets voler à travers la pièce: vase, ustensiles de cuisine, coussins, télécommande, chaises...

'Par la Force...' pensa-t-elle, sous le choc de voir la tournure que prenait cet entraînement...

Les lames verte et turquoise se bloquèrent, les deux adversaires serrant les dents et poussant pour faire flancher l'autre à ce bras de fer.

-C'est bien Acolyte. Tu apprends vite, complimenta en soufflant d'effort la Sith au Sang Pur.

-Toi aussi, et je vois que tu nous as caché ce pouvoir. Il faudra que tu nous en dises plus dessus.

-Pour ça, il va falloir me battre et pour l'instant ce n'est pas le cas.

-Je t'ai dit que je t'aurais... et ça commence maintenant!

Ne pouvant gagner, la Voss donna un coup de tête à Ayanna qui chancela en arrière, permettant à l' Acolyte de se dégager de ce bras de fer. Elle envoya un Eclair de Force à bout portant sur la Sith au Sang Pur qui hurla de douleur, électrocutée. Ana en profita pour la désarmer et l'envoyer valdinguer contre le mur, tout en lui lançant au passage tout objet tranchant pour l'épingler. La Sith au Sang Pur se retrouva attacher au support par ses habits grâce à ce moyen: couteaux, fourchettes, morceaux de métal et autres objet du genre parsemèrent tout son vêtement. La Voss bondit vers elle, les deux sabres en main et croisa les lames devant son cou, prête à la décapiter d'un mouvement sec.

-Tu es morte, dit-elle, ses yeux plantés dans ceux d'Ayanna qui ne put qu'admettre sa défaite.

-Bien jouée Ana.

La Twi'lek resta sans voix. Elle se souviendrait longtemps de cette séance d'entraînement...


Il fallut plusieurs heures pour tout ranger, tout réparer puis préparer le repas du midi. Les deux Jedi blessés portaient un pansement au Bacta et la substance faisait son œuvre pendant toute la durée de la pose. Alors qu'ils buvaient, chacun commenta cette séance bien particulière.

-... et donc vous devez à tout prix, si vous voulez rester dans la Forme I, la magnifier pour qu'aucune faille, aucune faiblesse ne puisse être perçue Maitre Fisto.

-Je reconnais humblement que cette séance aura été très instructive... Jamais Aayla, moi et les autres Jedi n'avons eu ce genre d'entraînement. C'était très éprouvant, mais très excitant aussi, dit-il.

Les autres sentaient sa joie dans la Force et sourire.

-Il est vrai que vous êtes vraiment fortes toutes les trois, commenta la Twi'lek.

-Vous vous en êtes bien sortie aussi Maitre Secura, nota Ariandelle.

-En effet, j'ai même remarqué qu'avec Maitre Fisto, vous formez un bon duo, ajouta Ayanna, sourire aux lèvre et clin d'œil à l'appui en direction de la Twi'lek.

Celle-ci détourna le regard, gênée, mais ne put s'empêcher d'esquisser un sourire...

Un petit silence tomba, pas gênant mais illustrant le repos. Quelques minutes passèrent avant que la Voss ne le brise par une question:

-Quel est ce pouvoir que tu as utilisé sur nous Ayanna? Je n'ai jamais entendu un cri de cette nature.

La concernée termina sa bouchée avant de prendre une gorgée.

-Tu as bien mérité de le savoir, tout comme vous tous, commença-t-elle à répondre en se tournant vers les autres. -Ce pouvoir appartient au Côté Obscur. Il s'appelle le Cri de Force et a pour fonction de créer des ondes sonores renforcées par la Force. La puissance donne au Cri de Force un impact physique, psychique et/ou mental ainsi qu'énergétique, déstabilisant les victimes dans ces aspects là. La confusion et la désorientation induites par ce pouvoir les touchent aussi. Ils peuvent éprouver des vagues d'émotions brutes si celles-ci accompagnent ce Cri, ce qui est très souvent le cas, le rendant encore plus puissant qu'il ne l'est déjà.

-Comment faire pour contrer un tel pouvoir? Demanda la Twi'lek.

-En utilisant un bouclier mental de haut niveau afin de ne pas être touché. Je vous l'enseignerai.

Ana hocha la tête tout comme son Maître, le Nautolan et la Twi'lek.

Le repas se termina sur des rires et autres commentaires. La Sith au Sang Pur enseigna la technique pour se prémunir du Cri de Force. Il fallut toute l'après-midi pour bien l'apprendre et l'utiliser et le début de la soirée pour commencer à la maitriser. Ce n'est que très tard dans la nuit que ce fut le cas.

Kit et Aayla, après une dernière heure de repos et de méditation avec les autres, les quittèrent pour le Temple Jedi.

Les trois amies, fatiguées, prirent une bonne douche avant d'aller se coucher.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Mar 03 Mai 2022 - 16:37   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu !

Les interactions entre les trois femmes et le reste du monde continuent de souligner ce décalage et ce qu'il implique. La maîtrise apparemment paisible de leurs émotions ne permet pas aux Jedi de toutes les taire. C'est peut être le fait de vouloir réprimer un désir et un attachement profond qui fait que ces émotions ne sont pas bien gérées, et finissent/finiront toujours par émerger de nouveau. C'est un propos intéressant, et qui je pense risque de revenir dans la suite, sur le côté attachement.

De retour à l'entraînement. J'ai parfois eu la même impression que pour le chapitre précédent, mais notre précédent échange à ce sujet ma permis de moins m'arrêter sur certaines choses. Petite ref à Qui-Gon bien sympa, et surtout intéressant de confronter les deux paradigme d'entraînement. Peut être était ce pour cela que cela m'a moins dérangé. Car cette fois, au delà d'un entraînement, ce sont deux visions et conceptions différentes qui se sont affrontées, et j'ai trouvé cela très pertinent et cohérent avec le propos général.

On découvre même qu'Ayanna a encore un tour en réserve dans son sac (je l'ai vu dans KoTOR, donc je le connais !)

J'espérais voir Anakin passer la tête à un moment, mais ce sera pour la prochaine fois. Un chapitre trop court ! Certainement pour ménager ton effet... Et ça fonctionne !

Voir le sentiment de rivalité qui s'accrut entre Ayanna et Ana me pousse à apprécier la séparation qui va arriver. On voit que leur lien se renforce, et donc que cela sera mis à l'épreuve à travers leur évolution loin l'une de l'autre.

Hâte d'être au prochain chapitre et de le voir !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 11 Juin 2022 - 14:09   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut à tous et à toutes.

j'espère que vous allez bien. Cela fait très longtemps que je n'ai pas posté la suite et je m'en excuse. Avec les vacances qui arrivent, il va y avoir de grosses pauses dans ma publication mais je tiens à vous préciser que ma fiction n'est pas du tout à l'abandon, c'est juste que cela me prendra beaucoup plus de temps pour poster qu'auparavant.

On continue l'histoire avec le chapitre 10. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 10 : Bataille sur Ord Mantell – Partie 1

Le Soleil avait commencé à illuminer Coruscant quand les trois femmes terminaient de se préparer pour leur première mission sur le terrain pour le compte de l'Ordre Jedi et la République Galactique.

Les Maîtres Secura et Fisto ne tarderaient pas à venir les récupérer. En attendant, elles se firent face, conscientes de la séparation qu'elles seraient amenées à vivre, à expérimenter. Une situation difficile du fait qu'elles étaient soudées, invincibles et qu'ensembles, rien ne pouvait les arrêter...

-Je n'ai qu'une chose à dire : survivre, quoi qu'il en coûte, dit neutralement la Mirialan, son regard passant de sa Padawan à son amie et vice-versa.

-Je comprends. Même si nous affronterons en grande partie des robots, le fait que le Comte Dooku et Asajj Ventress soient là va corser la chose, nota la Sith au Sang Pur.

-En effet, et c'est pour cela que nous devrons être très prudentes. Nous ne savons pas qui d'entre nous vont les combattre vu que nous seront séparées mais gardons confiance, en notre entraînement Je'daii et en la Force, conseilla la Chevalier Jedi.

Les deux autres hochèrent la tête mais Ariandelle sentit qu'elles voulaient lui parler.. en privée...

-Attends moi au balcon Ayanna.

La Sith au Sang Pur nota l'ordre et obéit. Pendant ce temps, la Voss se rapprocha de son Maître...

-Je sais que ça fait peur, ne t'inquiète pas je la ressens aussi Ana, avoua-t-elle en la tenant par les épaules.

-Je n'ai pas envie qu'il vous arrive malheur. Vous êtes mon Maître, affirma-t-elle, la crainte dans sa voix.

-Je sais mais n'oublie pas qu'un jour, tu devras passer les Épreuves et qu'en cas de réussite, te séparer de moi. Si rien ne change hiérarchiquement, l'élève devenu(e) Chevalier est autonome, indépendant sans avoir besoin d'un Maître qu'il doit suivre partout, tu comprends ?

Ana voyait où elle voulait en venir mais ce n'était pas seulement cette perte qui la taraudait...

-Je comprends mais...

-Mais ?

-Diriger une armée de clones... C'est... Je ne sais pas... Je n'ai jamais fait ça.

-Tout comme tu n'as jamais combattu de Sith au Sang Pur avant que nous nous rencontrons. Où est passé mon élève voulant faire ses preuves et osant me tenir tête ? Demanda-t-elle sous un ton moqueur..

-Maître..., dit-elle, gênée.

-Quoi ? C'est vrai ! Est-ce notre séjour au Temple Jedi de Coruscant qui t'a fait perdre ta fougue ?

-Eh..., lâcha-t-elle, encore plus gênée qu'elle ne l'était actuellement.

La Mirialan ricana avant de la serrer dans ses bras. La Voss se laissa aller à cette étreinte et retourna le geste de son Maître.

-J'ai pleinement confiance en toi et en tes capacités. Tu dois faire de même envers toi. N'ai pas peur d'échouer. L'échec n'est qu'un résultat différent de celui voulu à la base, mais il n'en est pas moins formateur. Quant à notre séparation, voit cela comme une épreuve de passage, un rituel, un avant-goût de ce qui t'attendra si tu réussis les Épreuves.

La Voss acquiesça de sa tête en silence. Après un moment, elles se séparèrent l'une de l'autre.

-Merci Maître, lui dit-elle en souriant, rassurée, avant de s'incliner respectueusement en avant.

-Va nous attendre à l'entrée.

La Voss obéit tout en se remémorant les paroles de la Mirialan. Quant à celle-ci, elle rejoignit son amie qui attendait patiemment sur le balcon.

-Tu nous as tellement marquées que ce n'est normal d'avoir peur de te perdre, annonça Ayanna.

-Oui, mais vous n'allez pas me perdre. Il ne faut pas laisser la peur nous dominer, affirma-t-elle.

-En effet... Pourtant c'est bien elle qui te domines actuellement. Je la sens.

Ariandelle lui fit un sourire forcé. Inutile de nier, Ayanna lisait en elle comme dans un livre ouvert.

La Mirialan soupira avant de lever ses yeux et voir l'ancienne Inquisitrice s'approchait d'elle... et lui tenir ses mains. Le contact la fit frémir et elle ne put s'empêcher de sourire un peu bêtement ce qui fit ricaner son amie.

-Quoi ? S'offusqua-t-elle gentiment...

-Rien...

-Mais bien sûre...

Ayanna ferma les yeux tout en secouant sa tête avant de serrer doucement la Mirialan contre elle qui se détendit, savourant pleinement ce contact, écoutant les battements de cœur de plus en plus rapide de son amie ce qui lui lâcha un sourire.

-Je te retourne ta mise en garde... vraiment Ariandelle... murmura-t-elle.

-Et toi alors ? Lui demanda-t-elle en la regardant droit dans ses yeux. -Vraiment. Tête brûlée que tu es, tu pourrais facilement te perdre dans ta passion du combat.

Ayanna posa une main contre la joue de la Mirialan, ne lâchant pas son regard.

-Sérieusement... Je n'ai pas envie que tu.. que tu...

-Je sais, lui dit-elle doucement... -Tout comme pour Ana. Nous avons peur que l'autre meurt et cela nous dévasterait à un point inimaginable mais nous ferons tout pour survivre et se retrouver après cette mission. Soyons pour l'autre une lumière dans l'obscurité, une ancre à quoi se raccrocher si tout par en vrille...

Le regard de la Mirialan était chargé d'un mélange de crainte, de peur, de désir, d'envie. Un cocktail qui se retrouvait aussi chez les yeux jaunes de la Sith au Sang Pur. Quand celle-ci tint le menton de la Mirialan et approcha son visage, la Jedi entrouvrit ses lèvres et sentit son cœur battre la chamade. Leurs lèvres commencèrent à se rapprocher de plus en plus mais au dernier moment la Sith au Sang Pur détourna lentement son visage et posa ses lèvres sur la joue de la Mirialan, lui retournant son bisou à cet endroit. Ariandelle ne put s'empêcher de fermer les yeux et de gémir légèrement à la fois de plaisir à ce contact mais aussi de frustration car elle s'était sentie vouloir plus que cela...

Un petit ricanement la fit se « réveiller ». Reposant ses yeux sur ceux de l'ancienne Inquisitrice, elle s'apprêta à répliquer mais la Sith la coupa en lui posant un doigt sur ses lèvres, la surprenant.

-Ce n'est pas le moment. Après la mission tu auras tout le loisir pour t'offusquer mais là, profitons de cet instant précieux.

La Mirialan acquiesça silencieusement et la Sith enleva son doigt et posa ses mains sur celles de son amie. Leurs doigts s'entrelacèrent. Se collant leur front l'une à l'autre, elles fermèrent leurs yeux et savourèrent silencieusement ce lien qui les unissaient...

À l'extérieur, Ana attendait patiemment, se concentrant sur l'Instant Présent jusqu'à ce qu'elle sente deux présences fortes dans la Force : un taxi avec les Maîtres Fisto et Secura à son bord s'approchait et quand il s'arrêta, les deux Jedi en sortirent.

-Maîtres, ravis de vous revoir.

-Le plaisir est partagé Ana. Où sont les autres ? Demanda le Nautolan.

-Sur le balcon, répondit-elle.

Les deux Jedi entrèrent dans l'appartement et virent les concernées... Ils se regardèrent, comprenant la situation et se rendirent compte qu'ils n'avaient pas fait la même chose...

Les deux femmes se séparèrent après un moment et virent en se tournant vers le salon que les deux Jedi étaient-là.

-Le moment est venu. Vous êtes prêtes ? Demanda la Twi'lek, se sentant à la fois gênée et fascinée par cette proximité librement et facilement affichée.

-Oui Maître Sécura. Allons-y, répondit la Mirialan.

Le groupe quitta l'appartement par le taxi qui les attendait. Durant la traversée du trafic, personne ne dit mot, se concentrant dans la Force ou regardant le paysage urbain. Quelques instants plus tard, le taxi arriva sur la zone de départ et se gara à l'emplacement prévu. Le groupe en sorti et prit le temps de contempler ce qu'il y avait devant eux.

-Maître, c'est incroyable...

-En effet Padawan, murmura la concernée, stupéfaite.

En plus des vaisseaux gigantesques de la Grande Armée de la République, des centaines de milliers de Soldats Clones déferlaient en rang, marchant au même rythme. Ariandelle avala sa salive à la vue de ces Soldats... Car même si c'était la toute première fois qu'elle les voyait en vrai, elle n'avait pas oublié la vision de la chute de l'Ordre Jedi à cause d'eux et leur présence la lui fit ressasser...

Ayanna sentit le trouble de la Mirialan. Elle lui tint la main et la serra légèrement pour la soutenir et celle-ci réagit en « revenant » à la réalité par un léger sursaut. Tournant sa tête, elle vit le soutien de la Sith au Sang Pur dans son regard et en retour, elle acquiesça tout en lui retournant sa prise.

-Maître Fisto, vous savez où nous irons ?

-Sur une planète du nom d'Ord Mantell. Tu en sauras plus quand nous partirons.

Soudain, les trois inconnues se tendirent, sentant une grande puissance dans la Force.

-Ah, les voilà, nota la Twi'lek en regardant dans une direction, suivit par les trois amies.

Le groupe vit deux Jedi s'approcher. Le premier était un peu âgé, le deuxième plus jeune. Ce qui se démarquait était la couleur de leur tenue, radicalement opposée : celle du premier était clair, blanc en grande majorité, quelques teintes marrons clair sur certaines parties de sa tenue tandis que l'autre était habillé sombrement, du marron foncé avec des parties noires au niveau du torse et des jambes. La différence colorimétrique se voyait également sur leurs cheveux : châtain clair pour le premier, brun pour le second.

-Voici les Chevaliers Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, annonça Aayla en les désignant un à un quand ceux-ci furent proches d'eux.

Les trois amies gardèrent le silence. Ariandelle figea son regard sur le jeune homme, comme si elle était fascinée, mais ce ne fut pas le cas.

'Alors c'est lui !C'est cet homme qui me tue dans le Temple ou qui se retourne contre Maître Windu'

Elle le contempla longuement, l'observant de la tête au pied avant que son regard ne soit coupé par Ayanna qui s'était approchait de lui. Elle le regarda droit dans les yeux et le jeune homme le soutint très facilement avec une méfiance palpable, sentant chez cette inconnue le Côté Obscur mais surtout une puissance qui, il se l'avoua, l'attira...

-Alors voici l’Élu de la Prophétie Jedi... Anakin Skywalker... dit-elle tout simplement.

Le jeune homme garda le silence. Il y avait chez elle quelque chose de troublant, tout comme chez les deux autres inconnues : en plus du Côté Obscur, il sentait aussi le Côté Clair, les deux dans une sorte d'équilibre qu'il n'arrivait pas à comprendre. Comment une telle chose était possible ? De plus il se demandait à quelle espèce elle appartenait, n'en ayant jamais rencontré une de la sorte durant ses aventures.

Ayanna sentait qu'il y avait quelque chose de particulier chez cet individu sans savoir quoi. Ce qui était clair, c'était que la Peur était grandement présente en lui. Elle coupa la connexion visuelle et tourna lentement autour de lui, le détaillant. Le Jeune homme eut du mal à être inflexible, se sentant être scruté, tant physiquement qu'à travers la Force. Ayanna sentit la Colère monter en lui, indiquant qu'il n'aimait pas subir ce genre d'examen.

-Inutile de monter sur tes grands chevaux jeune Jedi. Je ne fais que t'examiner, sans plus. Je constate que ta connexion à la Force est extrêmement élevée, d'un niveau jamais atteint parmi les utilisateurs de la Force, toute race confondue. C'est troublant et en même temps fascinant...

Le ton admiratif qu'elle utilisa poussa le jeune homme à bomber le torse ce qui permit à Ayanna de comprendre que l’Élu avait un penchant narcissique et une attirance pour l'admiration envers lui...

-Tu connais donc ta mission en tant qu’Élu ? Demanda la Voss.

-En effet. Rétablir l’Équilibre dans la Force, répondit-il.

-Que signifie pour toi cette action ? Demanda Ayanna.

-Détruire les Sith afin que le Côté Obscur disparaisse mais permettez-moi de vous demander quelle est votre espèce ? Je reconnais ici une Mirialan et une Voss, mais vous êtes une énigme...

Ayanna afficha un petit sourire et s'approchant doucement du Jedi, lui murmura à son oreille :

-Je suis une Sith au Sang Pur...

Anakin se figea à cause d'une légère montée de la puissance du Côté Obscur chez elle. C'était léger mais il sentit clairement son impact et son poids. Il était sure d'une chose : Dooku et Ventress étaient clairement en-dessous d'elle.

-Mon espèce disparue de nos jours est connue dans l'Histoire pour avoir été la première à constituer ce que l'on appelle l'Ordre Sith. En tant qu’Élu ton devoir est de me tuer.. Vas-tu le faire ?

Anakin avait déjà posé la main sur son sabre-laser, prêt à frapper, mais ce qu'il venait de ressentir à l'instant l'en empêcha... Il avait entendu parler de trois inconnues arrivées au Temple et l'une d'elle avait intrigué plus que les deux autres les Jedi. Des rumeurs disaient même que cette femme devant elle avait réussi à plier d'un simple regard le Maître Jedi Mace Windu, le N°2 de l'Ordre, connu pour ne pas se faire démonter aussi facilement. La regardant à nouveau, il vit alors ce qui avait tant troubler Windu et fait clouer le bec les autres Conseillers : la Mort dans ses yeux Jaunes brillants. L'expression « tuer d'un simple regard » prenait tout son sens avec elle... Se reprenant, il souffla un bon coup avant de reculer d'un pas.

-Je vois que cette femme lui fait de l'effet, nota Obi-Wan, sur ses gardes après avoir senti la montée du Côté Obscur.

-En effet. Mais il ne faut pas s'inquiéter. Elles sont nos alliées, intervint la Twi'lek.

-Oui. Ayanna Kallig, Ariandelle Mindwalker et Ana-Rae, présenta le Nautolan en les désignant, vont participer aux combats. Le Haut-Conseil nous as chargé de les superviser sur le terrain. Je vais prendre Ana, Maître Secura sera avec Ayanna et Anakin sera en duo avec Ariandelle.

-Je vois, nota Kenobi, pensif.

-J'ajoute qu'Ayanna n'est plus membre de l'Ordre Sith. Elle n'est pas non plus une Jedi ceci dit mais elle combat à nos côté, précisa la Twi'lek.

Ana s'approcha d'Anakin et l'observa avec curiosité. Elle sentit quelque chose de familier et pour confirmer ou infirmer ce fait, elle posa sa main sur le front du Jedi et ferma ses yeux. Une image lui apparut alors, faisant écarquiller ses yeux tout en la poussant à enlever vivement sa main comme si elle venait de ressentir une brûlure et l'amenant à reculer brutalement.

-Eh, eh, qu'est-ce qu'il-y-a ? demanda son Maître qui la soutint par derrière quand celle-ci tomba.

La respiration saccadée, la Voss eut du mal à répondre. Tenant fermant la tenue de son Maître, elle lui murmura à l'oreille qui était réellement l'homme en armure noire du cauchemar de la Mirialan.

Celle-ci eut la même réaction que son Padawan et leva vivement sa tête, regardant avec stupeur le jeune homme. Ayanna n'avait pas raté une miette et se pencha vers elles qui la mirent au courant et la Sith au Sang Pur eut également la même réaction. Se relevant, elle se tourna vers Skywalker, le regard dur et s'approcha de lui. Celui-ci sentit clairement qu'il y avait quelque chose de pas normale mais avant que l'ancienne Inquisitrice ne fasse quoi que ce soit, Maître Kenobi intervint :

-Je pense que nous devrions y aller.

Il avait clairement senti une tension entre son apprenti et la Sith au Sang Pur. Il ne savait pas ce qui avait poussé la Voss à être effrayée mais l'heure n'était pas au règlement de compte...

-Oui, c'est vrai. Est-ce qu'Ana va bien ? Demanda le Nautolan, inquiet d'avoir ressenti lui aussi cette atmosphère dérangeante.

-Oui, un peu secouée mais ça ira, réconforta la Mirialan, sans grande conviction.

La Twi'lek avait senti un fort trouble chez la Voss et une tension un peu malsaine s'installer pour une raison qui lui échappait. La Voss se remit rapidement et affirma qu'elle était prête.

Les groupes se formèrent et tout le monde se dirigea vers leur vaisseau alloué. Quelques instants plus tard, tous les vaisseaux de la Grande Armée présents passèrent en Hyperespace.


Ana tentait de méditer dans sa cabine allouée mais sans succès. L'image qu'elle avait eu de l'identité de l'homme en armure noire avait été un choc : Anakin Skywalker.

'Comment est-ce possible ? Qu'est-ce qui fera qu'il deviendra cet individu maléfique ? L’Élu est-il amené à échouer à accomplir la Prophétie telle que comprise par les Jedi ou au contraire doit-il passer par cet obscur chemin pour réussir ? Si ça doit être ce cas-là, mes amies seront en danger'.

La porte s'ouvrit. Ana vit le Nautolan y entrer et s'asseoir en tailleur en face d'elle.

-Comment te sens-tu ?

-Sincèrement : encore un peu secouée mais en me focalisant sur l'Instant Présent, j'arriverai à réussir la mission.

-Je vois... Prends ton temps pour te remettre de ce qui s'est passé. Si tu veux en parler, je suis-là, lui proposa-t-il.

-D'accord Maître.

Le Nautolan prit congé et retourna au Pont Principal du vaisseau où tout le monde se préparer pour la mission. Quelques instants plus tard, il sentit Ana le rejoindre.

-Je suis fin prête Maître Fisto, annonça-t-elle avec assurance.

-Très bien. Voici les Commandants Varo et Fox qui supervisent le combat au sol. Messieurs, voici la Général Ana-Rae qui est sous ma supervision. Elle sera peut-être amenée à diriger une escouade. Cependant, avez-vous des informations sur ce qui se passe actuellement ?

-Général Ana, salua le Commandant Fox en retirant son casque, tout comme son collègue.

La Voss réagit avec surprise en voyant leur tête : exactement le même faciès, sans aucune différence ne serait-ce que minime.

'De véritables Clones...'

Cela en était perturbant au premier abord, mais au vu de l'expression de ces Clones, elle se chargea de clarifier la situation.

-Pardonnez-moi messieurs, c'est juste que c'est la toute première fois que je vois des Clones.

-Vous êtes nouvelle pour réagir ainsi. Ce n'est rien Général, nous avons l'habitude, réconforta Varo.

-Depuis que nous nous sommes établis sur cette planète, nous avons découvert que les Séparatistes protégeaient un bunker se trouvant dans la montagne. Nous ne savons pas ce qu'il y a à l'intérieur mais l'accès est hautement sécurisé. Une zone se situe entre nos premières lignes respectives et il est quasi impossible de la franchir de jour sous peine de se faire canarder, expliqua le Commandant Fox.

Il lança une projection holographique du champs de bataille.

-Avez-vous essayez de les neutraliser depuis les airs ? Une attaque aérienne devrait faire l'affaire...

-En effet, ça le devrait Général Ana, mais leur défense anti-aérienne est lourde et nous avons échoué dans cette tentative.

Ana se tint le menton dans une position de réflexion.

-Une idée Ana ? Demanda le Nautolan.

-Une attaque nocturne en guise de leurre afin qu'un petit groupe de Soldats puissent se rapprocher et atteindre le bunker sans que les Séparatistes ne s'y attendent mais pour cela il faut savoir si l'Armée adversaire est constamment en alerte ou pas, expliqua la Voss en jetant un regard aux Commandants Clones.

-Nous n'avons pas vérifié si c'est le cas durant la nuit, nous faisons en sorte de limiter les pertes en attendant les renforts, se justifia le Commandant Varo.

-Heureusement pour vous, de nouveaux Soldats sont arrivés, Commandant, ajouta le Nautolan.

-J'ai vu ça Général Fisto.

-Donc il serait possible d'appliquer ce plan Maître ?

-Il nous faut d'abord faire des repérages aux alentours du bunker afin d'avoir un chemin d'accès le plus sûre possible pour limiter au maximum les pertes, répondit-il.

-Je suis d'accord. Nous allons nous y mettre immédiatement Général, informa Varo.

-Avec votre permission Maître, et si les Commandants sont d'accord, j'aimerais me porter volontaire pour être dans le groupe d'infiltration et les mener au bunker. Je me sentirais plus à l'aise sur la terre ferme que dans les airs. Mes connaissances en pilotage de vaisseau sont limitées, je serai inutile si je devais mener une attaque aérienne.

Le Nautolan y vit de la détermination dans ses propos. Il acquiesça en ajoutant :

-Je me chargerai alors de l'attaque aérienne. C'est décidé.

-Je ne vois aucune objection Maître Fisto, dit Fox.

-Idem pour moi aussi. Fox est mieux calé que moi sur ce coup, informa Varo.

-Si la défense au bunker est assez lourde, je préconise une approche discrète en speeder, nota Ana.

-C'est noté, confirma le Commandant Fox d'un hochement de tête.

-Allons-y, conclut le Général Nautolan.


Quelques heures plus tard, tout le monde était prêt. Ana était avec le Commandant Fox, lui-même accompagné d'une escouade de dix Soldats Clones. La défense du bunker était élevée et un surplus de Soldats était toujours le bienvenu...

-Informez-moi de votre avancée par radio, ordonna le Nautolan.

-À vos ordres mon Général, nota le Commandant Fox.

-Que la Force soit avec toi Ana.

-À vous aussi Maître Fisto.

Chacun se sépara pour rejoindre son groupe. La nuit était déjà bien avancée quand les chasseurs de la Grande Armée décollèrent, dirigés par celui du Maître Jedi en tête. La petite flotte se dirigea vers sa cible, tandis que les troupes aux sols prirent le chemin balisé avec leur speeder, Ana-Rae en tête...

Les vaisseaux des Séparatistes prirent également leur envol, ayant détecté ceux de l'ennemi venu en découdre avec eux. Rapidement, les premiers tirs fusèrent dans le ciel tandis que tranquillement au sol, le petit groupe d'infiltration se dirigeait vers le bunker.

« -Maître, est-ce que tout va bien » ? demanda Ana via son oreillette.

« -Tout va bien Ana. La diversion fonctionne, on ne lâche pas la pression. Êtes-vous arrivés? »

« -D'ici quelques minutes nous serons à porter de la cible Général Fisto »
répondit le Commandant Fox.

« -Très bien. Prévenez-moi dès que vous êtes arrivés. »

« À vos ordres mon Général ».


Quelques minutes plus tard, le bâtiment fut en vu. Creusé à même la roche, l'entrée était hautement gardé par des tourelles lourdes ainsi que de nombreux droïdes de type Droïdekas et Magnat-Gardes.

Le groupe se gara non loin de la zone et termina le chemin à pied. Arrivés à quelques mètres de la zone, ils virent rapidement qu'ils leur seraient impossible de forcer le passage et d'entrer.

-Que conseillez-vous Commandant Fox ? Demanda la Padawan en chuchotant.

-Au vu de la disposition des ennemis et de leurs nombres, il faut une destruction pure et nette des tourelles et au moins du gros des troupes. Trois torpilles via des balises de guidage feraient l'affaire.

-Ok. Séparons-nous pour avoir plus de chance afin d'attaquer de toutes les côtés quand les torpilles exploseront. Ce sera le chaos, l'ennemi sera désorienté et cela nous sera favorable Commandant.

-À vos ordres Général. Vous avez-entendu les gars ? Au boulot.

Les Soldats acquiescèrent et se mirent au travail. En silence, les Soldats se dispersèrent sur la zone. Ana resta sur sa position et attendit patiemment que tout soit prêt, tout en observant les Clones se mettre en position. Deux d'entre eux réussirent à atteindre les tourelles et à poser silencieusement les balises. La dernière fut placé à un endroit stratégique afin qu'un maximum de dégâts puisse être causé par la troisième torpille. Quand Ana eu confirmation de la situation, elle contacta le Nautolan pour le mettre au courant de la situation :

« -D'accord Padawan. »

« -Je préconise une attaque par l'arrière Maître. L'ennemi s'attend systématiquement à une attaque frontale »

«- Merci Padawan. Le Commandant Varo se chargera des torpilles. »


La liaison fut terminé et Ana prévint les autres de la situation. Ils attendirent pendant un moment jusqu'à ce que les torpilles jaillissent des nuages, derrière la montagne. L'attaque fut rapide, nette et sans bavure. En quelques secondes, les deux tourelles furent pulvérisées et le plus gros de la défense au sol réduit en morceau. Le chaos régna et les droïdes ne surent que faire, désorientées. Les Soldats en profitèrent pour se lancer à l'attaque et les tirs des fusils et autres blasters recouvrirent le terrain. Ana sortit de sa position en activant son sabre-laser. L'arme du Jedi donna du courage aux Soldats et c'est dans un déluge de feu et de coups de sabre-laser que le groupe combattit l'ennemi...

Ana virevoltait avec son sabre, abattant des droïdes, utilisant la Force pour les repousser, aidant les Soldats à s'en sortir quand ceux-ci étaient sur le point de se faire abattre. Le Commandant Fox était impressionné par les prouesses de combat de la jeune Padawan. Il ne l'avait jamais vue mais il était clair pour lui qu'elle avait connu la Guerre au vu de son comportement sur le champs de bataille...

Rapidement, les forces ennemi diminuèrent et un dernier coup de taille au Magnat-Garde encore debout mit fin à cette première bataille, non sans perte car la moitié des Soldats furent tués...

« -Maître Fisto, nous avons gagné. La zone du Bunker est sécurisée pour le moment »

« -Excellent travail Padawan. J'envoie des renforts pour garder la zone. »

« -Ok. Nous allons nous occuper de la porte. Ana, terminé »


L'expert en piratage avait survécu à la bataille. Il s'attela à la tâche et quelques minutes plus tard, les portes s'ouvrirent sur un sombre couloir.

«-Maître, nous entrons dans le bunker »

«-Soyez Prudent ».

Le petit groupe entra prudemment tout en refermant la porte derrière eux.

Le couloir principal fut éclairé par les torches et la lumière turquoise du sabre-laser. Il n'y avait pas de garde mais tout le monde resta sur le qui-vive, au cas-ou une attaque surprise surviendrait...

L'un des Soldats utilisait un détecteur de mouvement pour savoir si des ennemis étaient en vus mais rien de particulier.

-On peut continuer mon Commandant.

-Où se trouve la Salle Principale ? Demanda la Padawan.

-Dans un couloir adja...

Avant qu'il ne termine, un violent bip se fit entendre et devant eux se tint un droïde de combat :

-Alerte, alerte, ennemis en approche, ennemi en a...

Il n'eut pas le temps de terminer que sa tête se détacha de son corps, son coup découpé proprement par le sabre de la Voss lancé grâce à la Force. L'instant d'après, une alarme se fit entendre. Fox jura dans son casque.

-Ok les gars, fini la discrétion. On fonce dans le tas. Pas de quartier. Vous trois, sécuriser le couloir jusqu'à ce que les renforts arrivent, nous on se charge de la Salle Principale.

-À vos ordres mon Commandant.

Le groupe se sépara et Ana, Fox et les deux autres Soldats foncèrent dans le couloir adjacent. Ana en profita pour prévenir le Maître Jedi mais plus ils s'enfonçaient dans la montagne, moins le signal passait à travers elle...

-On va être seuls sur ce coup Général Ana, nota le Commandant.

-En effet mais je ne m'inquiète pas outre mesure. Concentrons nous sur la Salle Principale.

D'autres ennemis apparurent durant leur cheminement mais ils ne purent résister à une utilisatrice de la Force et à des Soldats sur-entraînés. Arrivés au bout du couloir, une lourde porte les empêchait de rentrer, mais ce ne fut rien pour la Voss qui utilisa son arme pour la percer. Cela lui prit un petit moment avant qu'un trou assez large ne fut crée, permettant au groupe de s'y faufiler et de constater que la Salle était...

-Vide ? C'est quoi ce bordel Commandant ?

-J'en sais rien Soldat, répondit Fox dans l'incompréhension.

-Il y a des ordinateurs. Prions que rien n'ai été effacé, s'exclama la Voss et en se dirigeant vers eux...

Un grand bip se fit entendre.

-Eh, j'ai un signal qui vient droit derriè... argh !

Les autres se retournèrent d'un coup pour voir le Soldat transpercé par une lame de sabre-laser.

-Qu'est-ce que ! S'étonna la Voss qui ne comprit pas sur l'instant ce qu'elle était en train de voir.

Elle entendit alors une toux, à la fois sèche et grasse, émaner de l'entrée. La lame verte fut extirpée du Clone et un gigantesque individu mécanique apparut alors.

-Oh merde ! S'exclama le Commandant Fox.

-Vous le connaissez ? Demanda Ana, incompréhensive.

-Ah, une Jedi ! Nota l'individu d'une voix déformée, ne ressemblant nullement à un droïde. -Cela me fera un grand plaisir d'ajouter ton sabre à ma collection.

-Hein ?

-Feu ! Hurla l'un des Soldats qui tira mais le laser fut dévier par l'arme portée par l'individu. Ana n'en crut pas ses yeux quand elle vit le mouvement effectué par cet individu ressemblant à un droïde pour se défendre.

'Comment un robot peut-il manier un sabre-laser' ?

Celui-ci ne se fit pas prier pour éradiquer les autres Soldats, laissant Fox et Ana en vie.

-Qui es-tu ? Demanda-t-elle, en position de défense.

Le robot bondit vers elle et celle-ci bloqua l'attaque avec son arme. La puissance du coup la surprit tellement il fut violent. Se dégageant, elle attaqua mais celui-ci para efficacement, comme s'il fut né avec cette arme noble. Fox en profita pour tirer par derrière afin de le tuer mais il savait que ce serait vainc. Il connaissait ce robot, il était la terreur parmi les Jedi. Il ne fut pas surpris quand une deuxième lame jaillit du robot, déviant le tir qu'il évita en plongeant sur le côté.

-Deux sabres-lasers ! Au vu de leurs couleurs, ils appartiennent à des Jedi ! Comment as-tu fait pour les vaincre alors que tu n'es pas sensible à la Force ?

-Mon Maître m'a beaucoup appris sur les Arts Jedi, répondit le robot.

Celui-ci attaqua encore mais il vit une forte résistance chez son adversaire qui s'en sortait beaucoup mieux que les autres. Réussissant à l'acculer à un mur, il utilisa ses deux lames en même temps qui furent bloquées par celle de la Jedi. Il mit de la force afin de la faire flancher mais celle-ci tint bon.

'Par la Force quelle puissance ! Ce robot va m'avoir'

Elle se sentit défaillir et le robot en profita pour sortir un objet afin de la tuer en l'utilisant.

-Attention au blaster Général ! Avertit le Commandant Clone.

La Force l'avait mise en garde une seconde avant l'alerte mais trop concentrée par le bras de fer, elle n'avait pas assez fait attention et si Fox n'avait pas crié, elle savait qu'elle serait morte à l'instant.

Laissant son corps prendre le dessus, celui-ci la poussa à sauter pour mettre ses pieds contre le mur et l'utiliser pour se projeter en hauteur, passant au-dessus du robot qui tira un poil trop tard.

Ana se rétablit sur ses pieds et utilisa la Force pour enlever le blaster de la troisième main du robot.

Celui-ci jura.

-Trois bras ! Manquerait plus qu'un quatrième et ce serait le pompon..

-C'est le cas Jedi ! Dit le robot en sortant son quatrième bras dont la main portait un sabre-laser qu'il activa, tout comme il le fit avec sa troisième main.

-Wouah !!! s'exclama Ana, totalement surprise par ce revirement de situation.

-Je suis le Général Grievous, surnommé Tueur de Jedi et tu seras ma nouvelle victime ! Menaça-t-il.

Il avança lentement en faisant tourner ses deux premières mains à grande vitesse, créant une traînée sur le sol.

À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Lun 13 Juin 2022 - 19:22, modifié 3 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Flocon de Lune » Sam 11 Juin 2022 - 20:50   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Ce chapitre était très intéressant, malgré les fautes de français. Je trouve ça curieux que la troupe d'Ariandelle scrute ainsi Anakin alors qu'elles mêmes n'ont pas apprécié ce traitement. En tout cas elles ont vu juste. J'ai beaucoup aimé l'apparition du général Grievous, il me tarde de connaître la suite.
Flocon de Lune
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 108
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 11 Juin 2022 - 21:50   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut Flocon de Lune :hello:

Flocon de Lune a écrit:Ce chapitre était très intéressant, malgré les fautes de français. Je trouve ça curieux que la troupe d'Ariandelle scrute ainsi Anakin alors qu'elles mêmes n'ont pas apprécié ce traitement. En tout cas elles ont vu juste. J'ai beaucoup aimé l'apparition du général Grievous, il me tarde de connaître la suite.


Argh, encore ces fichus fautes! Je porte pourtant bien mes lunettes :transpire: J'essaierai de faire plus attention la prochaine fois :jap:

C'est un traitement différent: ce qui n'a pas été apprécié, c'est le fait de ne pas montrer "explicitement" les émotions, le jeu de séduction entre la Mirialan et la Sith au Sang Pur et le fait qu'elles soient constamment surveiller au risque d'être prise en flagrant délit du Code Jedi.

Pour Anakin c'est complètement différent. Ariandelle a entendu parler de l'Elu de la part du vieillard dans la Tho Yor avant d'en informer les autres. Elles n'ont jamais eu connaissance de la Prophétie et le fait de l'entendre parler, ainsi que d'une personne la représentant de la part d'un être hors catégorie a eu de quoi attiser leur curiosité. Le rajout de la part d'Aayla a renforcé leur besoin de le voir, de savoir à quoi il ressemble, qu'est-ce qu'il a de si spécial pour qu'il soit porté en si haute estime... D'où leur comportement quand elles le voient enfin.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Lun 13 Juin 2022 - 14:18   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu ! Et bien du plaisir à retrouver tout ce beau monde !

Et on commence directement avec ce qui avait été annoncé et ce qui me plaisait, le fait que le trio soit séparé. Le moment passé où elles se donnent du courage était bien sympa, et a permis de mettre en scène deux séquences très intéressantes. La première avec Ariandelle et Ana, où la jeune doute et craint cette séparation, mais le comportement d'Ariandelle était très plaisant, on voyait véritablement un maître, elle avait les mots qu'ils faut, ceux qu'Ana avait besoin d'entendre. Et Ariandelle avait elle aussi besoin de les prononcer à sa padawan, donc l'interaction fonctionnait vraiment bien ! Je l'ai presque préféré à la suivante, entre les deux amantes. Bon, elles n'ont pas encore consommé leur désir, mais je les considère tout de même comme des amantes, car l'attirance est forte et mutuelle. Et cette fois, c'est Ariandelle qui a besoin d'être davantage rassurée, donc les position s'inversent un peu. Ayanna est moins sensible qu'Ariandelle, alors elle se fait à la position de celle qui doit rassurer davantage l'autre. Mais elle n'a pas peur d'afficher son inquiétude, et de témoigner son affect. Si bien que cela fait du bien à Ariandelle, et elle prononce des mots plein de sagesse avant que les deux femmes ne continuent à se témoigner et matérialiser leurs sentiments. Ces moments sont dans la lignée des développements précédents, permettent de se replonger directement dans les relations avec le temps passé depuis le dernier chapitre, et ancrent les positions avant qu'on les voit se séparer, donc c'est vraiment tout bon pour moi.

Et voilà Obi-Wan et Anakin ! Les inclure fait vraiment plaisir, surtout lorsque l'on sait qu'on va avoir le temps d'observer l'élu avec Ariandelle... Je dois par contre avouer que leur manière de scruter de la tête au pied sans que le bougre ne dise mot m'a un peu surpris. Je l'aurai bien vu lâcher une ou deux réflexions, ou quelque chose du même acabit. Mais plus intéressant, les voilà confrontées à l'objet de leur vision ! Et l'aperçu de Vador alors quelles sont en présence d'Anakin, très plaisant ! J'aurai même aimé que tu passes un peu plus de temps dessus, cette scène un peu plus allongée aurait été encore mieux. Et par contre la manière dont Obi-Wan coupe court à l'échange m'a également un peu surpris, comme si ça sortait un peu de nulle part.

On commence donc avec Ana. Le fait qu'elle doute de réussir face à la tâche de devoir commander des troupes, des clones même, sachant ce qui devrait advenir, était bien cohérent. Ana est manifestement capable, mais le blocage se trouve ailleurs que dans ses compétences. C'est un modèle que j'aime bien, où elle va débloquer ses quelques inhibitions sur le terrain, où cela se fera naturellement car elle aura moins l'occasion de se poser des questions, elles viendront davantage après les opérations. Et cela se concrétise, elle participe aux plans, et commence à prendre confiance. Une fois dans la bataille, elle se montre à la hauteur, jusqu'à rencontrer un visage connu ! Je gage que ce sera un procédé qui se répétera avec le reste du trio, donc l'idée en soit est plaisante. Même si je n'ai pas vu Clone Wars, donc j'espère que j'aurai les refs... Mais la confrontation reste à se poursuivre...

Une petite remarque (que j'ai certainement déjà dû faire je pense) Une fois qu'un duel à mort est lancé, ça me pose toujours un problème de voir des lignes de dialogues, de voir qu'il y a un échange de parole. Une lutte à mort n'est pas un échange, que ce soit par les coups ou la parole à mon sens. Les persos ne font pas la violence l'un avec l'autre en échangeant, mais il l'a font l'un sur l'autre, le but est de pourfendre l'ennemi et rester en vie. Ils sont trop focus sur cela pour avoir le temps de penser à prononcer des mots. Un cerveau animé par le désir de tuer quelqu'un ou de lutter pour sa survie a bien trop de choses à faire pour parler. Ou alors celui qui tente de parler le paie en perdant sa concentration. Car un combattant qui cherche à parler dans une lutte à mort, c'est un combattant qui n'est pas pleinement focalisé sur sa survie, et donc le paie. Après, je souligne un procédé qui est assez répandu, ce n'est pas que ta fic ou que Star Wars qui a ce problème. Donc je me bats un peu contre le vent. C'est que je préfère une approche plus réaliste et concrète comme ce qui se passe dans l'esprit de gens luttant pour leur survie, plutôt qu'avoir des dialogues pour dynamiser les choses. Il n'en demeure pas moins que j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver ce beau monde et tout autant à lire !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 13 Juin 2022 - 19:42   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Loucass824:

1)Content que la séparation t'aies plu. Tu considères Ariandelle et Ayanna comme amantes mais elles ne le sont pas encore véritablement :sournois:

2)Comme je l'ai dit à Flocon de Lune, leur manière d'étudier l'Elu est dû à une envie de savoir qu'est-ce qui le rend si spécial aux yeux des autres, sachant qu'elles savent vraiment ce qui signifie la notion d'Equilibre dans la Force. Il y aurait pu y avoir une petite confrontation avec Anakin mais je voulais garder cela pour Ariandelle qui en sait plus sur son futur au vu de sa vision qu'Aletheia lui a fait partager. L'intervention d'Obi-Wan était voulue car le but ici n'était pas de créer un clash mais seulement d'avoir une première impression sur Skywalker et la confrontation avec ce qu'il va devenir plus tard...

3) J'ai remarqué en me relisant qu'Ana arrive bien trop rapidement à prendre le leadership alors qu'en début de chapitre elle doutait. J'aurais dû plus me focaliser sur cette hésitation et la confronter aux paroles de son Maître au moment de l'attaque ou même durant sa phase de méditation ou alors montrer à travers sa proposition et sa détermination son envie de surpasser son inquiétude... :think:

4) Les dialogues dans les combats peuvent être présents mais interviennent uniquement dans une phase de pose pour énerver l'adversaire ou lui donner une leçon. Ce n'est jamais anodin qu'ils soient présents dans ce genre de situation. Regarde à nouveau la Prélogie (Episode 2 et 3) et la Trilogie Originale, tu verras qu'ils sont certes peu présents, mais toujours montrés dans une situation particulière du combat.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 02 Juil 2022 - 19:15   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut tout le monde :)

J'espère que vous allez bien en ce deuxième jour du mois de Juillet et que vous profitez ou profiterez de vos vacances d'Eté.

Voici le chapitre 11 du Tome 2. Je vous souhaite une bonne lecture :)


Chapitre 11: Bataille sur Ord Mantel-Partie 2

Le Général Grievous continuait d'avancer, deux de ses poignets tournant à grande vitesse, créant une traînée d'étincelle par cette action. Ana reculait tout en essayant de trouver une stratégie pour le battre, bien que n'ayant jamais combattu d'aversaire robotique à quatre bras armés de sabre-laser..

Le Commandant Fox ne pouvait rien faire, malgré les blasters en sa possession. Le Général droïde avait des réflexes digne des Jedi, bien qu'il ne soit pas sensible à la Force, la Voss confirmant de ce fait les rumeurs le concernant à ce sujet...

Ana pensa aux mots de son Maître et de l'Inquistrice...

"Je dois survivre... Il le faut"

Malgré la Peur qui l'envahit face à un tel adversaire, elle se concentra pleinement sur le droïde. Elle passa rapidement en revu toutes les formes de Combat au sabre-laser et conclut que seulement une était nécessaire face à Grievous, sur le point d'être à porter d'attaque. Ne voulant pas lui laisser l'occasion de porter le premier coup, elle se fendit et la réaction du droïde fut attendue: il bloqua la lame avec ces sabres. Au coup suivant, la jeune Voss sauta au-dessus de lui en une chandelle tout en se mettant en boule pour éviter que son corps soit exposé aux lames. Aterrissant sur ses pieds, elle s'élança en une série de parades impossibles à briser tout en exposant le moins possible son corps. Le Général accentua la vitesse de ses attaques mais chacun de ses coups étaient bloqués par la Voss qui réussissait à s'en sortir plus que trop bien à son gout. Malgré l'entraînement Jedi qu'il reçu du Comte Dooku, il n'arrivait pas à la mettre en échec. Même la Forme II pratiquée majoritairement par le Comte ne suffisait pas. Cela le frustra mais il ne s'avoua pas vaincu pour autant, il avait de la ressource et une endurance élevée de par sa condition physique...

La Voss tentait de tenir malgré le déluge de coups des quatre lames qui densaient à grande vitesse, créant un tourbillon de couleurs agréable à voir à l'oeil nu mais mortel au contact physique. Elle se laissait envahir par la Force, laissant l'énergie la guider et guider son corps pour ne pas mourir, un grand avantage pour elle face à son adversaire qui ne pouvait compter que sur ses yeux pour réussir à trouver une faille, une ouverture, qui ne vint jamais malgré sa pugnacité à vouloir en finir avec cette Jedi pas comme les autres au point d'en parler au Comte s'il devait fuir...

Pendant que la Général faisait tout pour survivre, le Commandant Fox se dirigea vers l'entrée de la Salle Principale et surveilla les alentours. Ils ne pouvait rien faire pour aider la Voss, il savait qu'il serait un poids pour elle, alors en attendant l'arrivée des renforts pour sécuriser les lieux et surtout de Maitre Fisto qui pourrait faire jeu égal avec le Chef de l'Armée Droïdes des Sépératistes, il tint la position et les ennuis arrivèrent rapidement: de nombreux droïdes de combat s'approchèrent, tirant vers l'ennemi qui rappliqua comme il put.

'S'ils les autres ne viennent pas rapidement, nous sommes finis'

Il utilisa tout ce qu'il avait à sa dispotion, à savoir ses blasters et quelques grenades, utilisant le mur pour se couvrir.

Derrière lui, les deux adversaires continuaient leur joute, tentant de trouver une faille pour défaire l'autre mais ils avaient été bien entraînés par leur Maître respectif. Pour le Général, ce fut un énorme plaisir de combattre un aversaire à la hauteur de ses capacités. Cette Jedi lui était inconnue mais elle résistait beaucoup mieux que tous les autres auxquels il eut à faire face, ce qui était un exploit au vu de ses talents de combattant. Seul le Négociateur osait lui tenir tête comme elle le faisait et il se demanda si elle n'avait pas un lien avec lui. Dans tous les cas, il trouverait bien un moyen de la tuer...

Ana recula suite à un coup et tenta de trouver un moyen pour désarmer son adversaire afin d'avoir plus de chance de le vaincre. Elle enchaîna quelques séries de coup destinés à créer une erreur dans les mouvements du Général droïde mais cette intention fut perçu par son adversaire qui y vit ce qu'il voulait voir: des ouvertures lui permettant de l'atteindre physiquement.

À l'entrée du complexe, les renforts arrivèrent, dirigés par le Maître Jedi Kit Fisto qui s'élança, arme prêt à pourfendre du droïde de combat...


Un coup horizontal fut évité de justesse par la Voss mais Grievous en profita pour lui porter un coup de pied afin de bénéficier de l'avantage de la déstabilisation de la Jedi. Celle-ci le sentit bien passer et eut le souffle coupé. La puissance du coup l'envoya directement à l'entrée de la Salle et percuta le mur. Le choc lui fit sauter son arme des mains.

-Aargh!!! gémit-elle de douleur.

-Mon Général! S'exclama Fox en la voyant désarmée, à découverte et prête à se faire canarder.

Malheureusement les droïdes la virent et en profitèrent pour tirer sur elle. Le Clone réagit avec une vitesse impressionnante pour un Soldat et s'interposa en se mettant sur la trajectoire des tirs afin de couvrir la Jedi de son corps. Qu'importe les risques, elle devait survivre à tout prix...

Quelques tirs le frolèrent et d'autres touchèrent des zones de ses bras, de ses jambes et même de son torse, mais ce n'était pas suffisant pour qu'il tombe. Il en profita pour lancer quelques grenades afin de faire le ménage et de réduire le nombre de droïdes. Pendant ce temps, Grievous vit la situation et en profita pour courir et bondir vers les deux ennemis.

'Oh non'

La Voss sentit qu'elle n'aurait pas le temps de se défendre avec son arme, le droïde arrivant à toute vitesse sur eux. Fox entendit le bourdonement des lames et quand il tourna sa tête, c'était pour voir la lame d'un des sabres-laser descendre vers sa tête... Mais s'arrêter en plein mouvement...

-Que...

Il vit alors la Jedi, mains tendues, utiliser la Force. Grievous fut surpris d'être figé en l'air, mais à l'expression de concentration de la Jedi, il sut que celle-ci utilisait la Force et ne tiendrait pas, du à son coup de pied métallique.

Fox reporta rapidement son attention sur les droïdes et quelqu'uns réussirent à le désarmer mais il ne recula pas pour autant et avant qu'il ne succombe aux tirs, les droïdes percutèrent violemment le mur à côté d'eux, poussés par une force invisible. D'autres tirs vinrent du couloir adajçant et les renforts arrivèrent. Quand le Maître Jedi jaillit, il sut rapidement quoi faire. Au moment même où la Voss abaissa ses bras de fatigue, Kit Fisto utilisa la Force pour les attirer et les mettre hors de porter de l'attaque de Grievous. Le coup de lame toucha le vide et les autres lames se plantèrent dans le sol une fraction de seconde trop tard.

Ana en profita pour récupérer son arme au passage.

-Ca va aller? Demanda le Nautolan en tendant sa main vers la Padawan qui la prit volontier.

-Ou..Oui.. répondit-elle, se tenant le ventre. Je suis désolée, je n'ai pas réussi à le vaincre.

Les autres Clones encerclèrent les Jedi et leur frère d'arme, les protégeant, tandis que Grievous se tourna vers eux.

-Je ne m'attendais pas à ce que tu le battes, mais tu as survécu et tu peux en être fier. Peu de Jedi en ont fait autant.

Ana se tourna vers Fox et l'aida à se relever.

Les Clones réussirent à détruire le reste des droïdes Séparatistes et quand le dernier tomba tous se tournèrent vers le Général Grievous, armes pointées vers lui.

Le Maître Jedi reporta son attention sur le Général droïde:

-C'est fini Grievous. Rendez-vous, ordonna le Nautolan, sa lame pointée vers l'ennemi.

-Je ne crois pas Général Fisto, lança-t-il, prêt à en découdre.

Sa mission avait été de prendre en embuscade le Nautolan et si possible de le tuer, mais la présence de cette Jedi inconnue avait redistribué les cartes. Se sachant acculé et n'ayant aucune échappatoire, Grievous ne vit qu'une seule solution pour sortir de sa situation: foncer dans le tas... Ce qu'il fit, les Soldats Clones tirant sur lui mais mourrant à cause du renvoi des tirs par les sabres-lasers du droïde. Les Jedi se défendirent et c'est au moment où le Général fut à porter d'attaques de sabre-laser qu'il sauta, passant au-dessus d'eux et profitant de sa position pour découper du Soldat Clones. Certains perdirent des bras, d'autres la vie, leur tête voltigeant. Les deux utilisateurs de la Force bloquèrent les coups à leur porter mais c'était une feinte, le Général Grievous retombant sur ses pieds, courut vers la sortie.

-Ne le laissez pas s'enfuir! Cria le Nautolan.

Les Soldats à l'entrée déchargèrent leurs blasters mais rien n'arrêta la charge du Chef de l'Armée des Séparatistes.. Pas même des grenades. Quand il jaillit de l'entrée, il reçut un joli comité d'accueil: tout un bataillon de Clones en rang et des chars prêts à tirer. Il ragea, et regarda vivement aux alentours, espérant la venue de renforts mais il n'y avait rien. Se retournant, il vit les autres lui couper toute retraites.

-C'est la fin Général Grievous, lança le Nautolan en s'approchant, accompagnée de la Voss qui se remettaient toujours du coup de pied metallique.

Pestant de son manque de plan B, et n'ayant rien à perdre, il s'élança vers les Jedi qui se défendirent. Contrairement à la Voss, le Nautolan avait plus de ressources et était en meilleure forme comparé à Ana qui devait faire plus attention, se reposant sur la Forme III afin de ne pas se prendre de nouveau un coup de pied. Les trois combattants captivèrent l'attention des Clones, leur danse mortelle étant un spectacle sans précédent. Beaucoup de Soldats Clones connaissent la réputation de Grievous à ne pas faire de quartier quand il combattait, et ils le voyaient directement: le droïde ne laissait aucun répit à ses adversaires et ils virent qu'Ana avait de plus en plus de mal à se défendre, celle-ci laissant de plus en plus de terrain à son adversaire. Le Maître Jedi le vit et décida qu'il fallait en finir. S'écartant pour éviter un coup, il enchaîna un combo de sa composition qui lui permit à la fin de désarmer Grievous en lui coupant l'une de ses mains et récupérant le sabre en l'air avec la Force. Désormé armé de deux sabres-laser, Kit Fisto s'élança avec plus de hargne, faisant reculer Grievous qui ne put que se défendre face à l'envie du Jedi d'en découdre, mais il en profita pour se diriger vers Ana et porta son attention sur elle. Il réussit à lui porter un violent coup qu'elle para mais qui dévia son bras, laissant tout son corps exposer à n'importe quelle attaque. Grievous en profita pour étendre l'un de ses bras mais la jeune Voss se laissa tomber en arrière, évitant le coup d'estoc au passage, mais le droîde en profita pour changer l'angle de l'arme afin d'empaler la Voss qui se trouvait dos à terre. La situation devint dangereuse pour la Jedi et Fox ne perdit pas de temps: prenant une arme spécifique, il tira et une petite lance pointue attachée à un cable se ficha dans le bras du droïde qui cria de douleur. La pointe s'ouvrit, laissant apparaitre des lamelles qui entourèrent la zone d'impact et Fox en profita pour tirer, avec l'aide de ses camarades. Le bras de Grievous fut écarté et la Voss en profita pour s'éloigner. Déconcentré, Grievous ne put contrer le coup de sabre d'Ana qui le désarma, récupérant l'arme au passage.

La situation devint encore plus compliqué pour Grievous qui ragea. Forçant sur son bras, il attira à lui les Soldats mais ceux-ci lâchèrent l'arme pour éviter de se faire tuer. Ana en profita, magré son manque d'entraînement avec deux sabres en même temps, pour attaquer et elle réussit à lui couper le bras. Le droïde se retrouva avec ses deux derniers bras sur les quatre qu'il avait. Déstabilisé par la situation qui lui échappait, il ne put que se défendre face à l'envie des Jedi d'en finir avec lui. Jouant en coordination, le Maître et l'élève réussirent à le battre, en lui enlevant les deux derniers sabres grâce au Nautolan et l'amputant de ses jambes, par l'action de la Voss.

À terre et dans l'incapacité de bouger convenablement, le Chef de l'Armée Droïde des Séparatites fut vaincu. Les Soldats Clones, voyant qu'il n'était plus une menace, en profitèrent pour lui tomber dessus et le maitriser, malgé sa force herculéenne. Ils réussirent après un moment à l'emprisonner dans un filet électrique qui le rendit inconscient par la haute charge de l'objet déversée sur lui grâce à l'un des Soldats en charge de l'appareil.

Tout le monde souffla et se détendit. Ana tomba à terre de fatigue.

-Par la Force, ce fut un combat éprouvant.

-En effet Padawan mais c'est une victoire. Nous avons réussi à vaincre et à capturer Grievous.

-C'est une première Général Ana, ajouta Fox, titubant à cause de ses blessures, l'adrénaline dû à la bataille ne faisant plus effet dans son corps.

Les autres Soldats le soutinrent. Ana se releva et s'approcha de lui.

-Je vous remercie de m'avoir sauvée Commandant, remerciat-t-elle en lui souriant.

-Ce n'est rien mon Général. C'était mon devoir de vous protéger... Et vous m'avez rendu la pareille en figeant Grievous dans les airs, donc nous sommes quittes, réconforta-t-il, ne voulant pas que la Jedi se sente redevable envers lui.

-Finalement c'est moi qui récolte les lauriers, conclus le Maitre Fisto avec son célèbre sourire.

-Maître Fisto...

-Là pour le coup je vous en doit une Général Fisto, nota Fox.

-Commandant Varo, où en êtes-vous? Demanda le Nautolan à celui qui avait pris le relai de l'attaque aérienne.

"-Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais l'ennemi bat en retraite" répondit-il.

-Nous avons capturer le Général Grievous Commandant. Ramenez un détachement pour le transfert à bord du Vaisseau de Commandement.

"-À vos ordres mon Général"

Quelques instants plus tard, le Général Grievous était transféré à bord du vaisseau Républicain en orbite de la planète. Le Nautolan donna les dernières instructions avant que tout le monde quitte le complexe, sauf lui et Ana qui revinrent à la Salle Principale, Fox étant allé à l'infirmerie se soigner.

-Apparemment, les ordinateurs fonctionnent toujours, nota la Voss en voyant les écrans s'allumer.

-Voyons voir ce que les Séparatistes nous ont caché, dit le Nautolan en pianotant sur les claviers.

Après quelques instants des informations cruciales s'affichèrent.

-Intéressant. Nous avons toute une liste d'équipements et d'armements militaires qui doivent arriver ici pour être transférés ailleurs. Apparemment Ord Mantell leur servait de base de relais, dit-il.

-Cela ne nous dit pas pourquoi ce complexe était si bien protégé. Ce que vous avez découvert ne vaut pas un tel niveau de sécurité. Il doit y avoir autre chose de plus important qu'une simple liste d'armes Maitre Fisto.

-Tu as raison, mais je ne vois rien qui corresponde à ton assertion Ana.

Ils épluchèrent toutes les données sans découvrir quoi que ce soit d'important...

-Appelons des experts en données informatiques afin de les récupérer et les retravaillers. Peut-être que l'un d'eux aura découvert quelque chose d'important qui nous aura échappé, proposa la Voss.

-Tu as raison, parmi les Clones il existent des experts dans ce domaine d'étude.

Les deux Jedi quittèrent la pièce après avoir vérifié une dernière fois que rien ne leur avait échappé puis retournèrent à l'entrée du complexe faire appel à des experts qui s'affairèrent sur le champs à leur mission.


Pendant ce temps, le Nautolan et la Voss retournèrent à la base principale. On leur informa que le Général Grievous était sous bonne garde et qu'il ne restait plus qu'à l'interroger.

-Retournons au Vaisseau de Commandement. J'avertirai le Conseil Jedi de la bonne nouvelle.

-Bien Maître Fisto. Je serai dans mes quartiers si vous souhaitez me voir.

Quelques instants plus tard, il se retrouvèrent à bord du Vaisseau de Commandement. Kit prévint le Conseil Jedi et Ana qui s'était dirigée vers ses quartiers, prit une douche, savourant l'eau chaude et le fait qu'elle avait survécu, qu'elle était en vie, tenant la promesse faite à ses amies...


Dans la Salle Principale du complexe, un des Clones expert tomba sur un dossier au nom étrange: "Projet Lune Noire". Il cliqua dessus mais se heurta à un refus. L'ordinateur demandait un très long mot de passe... Voyant la complexité du problème, l'expert craqua ses doigts et s'attela à hacker la sécurité mis en place sur le dossier...

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Dim 03 Juil 2022 - 16:51   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu !

Très plaisant ! J'ai davantage aimé cette partie du combat, en particulier pour le principe des dialogues. J'ai également remarqué que j'avais oublié de répondre à ton message précédent, je m'en excuse. Je comprends ce que tu avances dans ce sens, je savais déjà que c'était le cas dans les films, mais il n'en demeure pas moins que c'est quelque chose qui me dérange. C'est que l'absence de dialogues va justement dans le sens du témoignage du niveau de détermination des combattants. Ma vision s'exprime bien mieux à travers les combats que je mets en scène, où tu as pu voir dans ma fic la manière dont je conçois les affrontements, en mode basculement et levée de verrous psychologiques qui permettent de passer au niveau supérieur de détermination, ect. J'ai tendance à m'inspirer des fondamentaux sur lesquels reposent les véritables confrontations en réel, où, au delà de la technique, de niveau de gravité de la situation, c'est la détermination qui fait systématiquement la différence. Un combattant à haut niveau technique peut facilement perdre face à un individu peu ou pas entraîné avec très haut niveau de détermination.

Ici, c'était davantage le cas, et j'ai préféré cela. Le fait qu'il y ait des passages introspectifs, même courts, va dans ce sens, ou les combattants sont ultra focal sur eux mêmes, cherchant à trouver les réponses dans leur esprit, cela le rend très palpable je trouve, j'aime beaucoup. On avait pleinement conscience de ce qu'Ana ressentait lors de son affrontement, les émotions par lesquelles elle passait, les difficultés et obstacles face à son adversaire, bref j'ai aimé ! On la voit amorcer un certain basculement au moment où elle commence à craindre la perspective de ce combat, cherchant une motivation nécessaire chez son maître, un ancrage qui lui permet de passer dans une résolution. Ana est davantage tournée vers l'offensive, plus assurée, et c'était intéressant. Chacun tente différentes tactiques, mais elles sont déjouées, l'intensité est là, les deux combattants sont éprouvés, d'un niveau équivalent, ce qui fait que la différence se fera sur des détails et peu de choses. Donc l'enjeu est intéressant, car tout le long du chapitre je n'ai jamais exclu qu'Ana puisse périr, ce qui prouve que l'enjeu et la tension étaient bien mises en place.

Le fait que Fox arrive pour la protéger était une bonne idée, je regrettais presque que leur relation n'ait pas été plus poussée pour mieux ressentir son sacrifice, mais il n'est pas tombé au final, ce qui m'a étonné avec ce qu'il a mangé ! J'avoue que le fait de voir le commandant clone tomber, pour que cela donne un moteur de motivation supplémentaire pour Ana, que cela la pousse à se dépasser davantage, m'aurai beaucoup plu ! Elle aurait concrètement vu le tribut de ce conflit, de sa position, la manière dont les autres se comportent vis à vis d'elle, le poids des responsabilités.

Le fait que Grievous se fasse capturer est appréciable, vu l'adversité à laquelle il avait fait face. Le maître Fisto n'est pas un bretteur du dimanche, et mettait Grievous en difficulté avant même qu'Ana l'aide à conclure l'affaire. Je craignais un peu le contraire, étant donné qu'il commençait à s'enfuir et se dépêtrer alors qu'il semblait cerné. Ce qui m'amène à une certaine réflexion... Cela va alors déboucher sur une nouvelle version du canon ? Le fait que Grievous voit ses membres être découpés fait écho au sort qu'il subit face à Obi-Wan, et il termine même dans un état encore pire. Alors je me dis s'agissait il d'une version différente de cet affrontement, ou bien Grievous finira par s'échapper ? Cela fait naître nombre de question, de se dire si la présence de notre trio provoque des modifications, quelles seront-elles ? Il faut avouer que Ariandelle et Anakin promet beaucoup !

Après, tu t'en doutes depuis le temps, mais je ne connais que peu de choses sur l'univers, donc je ne sais pas trop sur quoi les autres pourraient tomber. Par exemple, Grievous craint seulement "Le Négociateur", je n'ai aucune idée de qui c'est. Je sais, c'est triste...

Le fait que la victoire soit acquise suite à un effort collectif est une conclusion intéressante également, montrant Grievous comme une sérieuse menace d'importance. Pour l'instant, l'ennemi semble sous bonne garde, mais on n'a aucune idée si ce sera toujours le cas... Tu nous laisses entendre quelque chose d'intriguant, en tout cas pour moi qui n'a aucune idée de ce que cela peut bien être ce Projet Lune Noire. A part des infos sur la future étoile de la mort, mais sinon, je n'en ai aucune idée.

Chapitre très plaisant, axé sur l'action nerveuse et de la confrontation directe, on entre dans du concret vis à vis de ce qui a été mis en place depuis le début de tome 2. J'ai donc hâte de voir ce qui attend ses deux amies !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Flocon de Lune » Lun 04 Juil 2022 - 13:35   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Ce chapitre était vraiment prenant, le combat contre Grievous était bien mené. J'ai failli croire qu'il réussirait à s'enfuir ! Du coup, je me demande si tu vas trouver un moyen de le régénérer pour son combat contre Obi-Wan,ou non.
Flocon de Lune
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 108
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 07 Juil 2022 - 11:58   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Ca y est, j'ai enfin fini le tome 1 ! :jawa♥_♥:

Image

Déjà un grand bravo, tu développes énormément de thèmes et d'actions dans cette fan fiction, un vrai travail de titan !

Ce que j'ai le plus apprécié, je crois, c'est le discours que tu développes sur ces prédécesseurs des Jedi et l'équilibre qu'ils trouvent entre le côté obscur et le côte lumineux, loin de la dichotomie à laquelle des décennies de contenu sur les Jedi et les Sith nous ont habitués :oui:

C'est aussi très appréciable un récit avec autant de personnages féminins :D

Ton histoire est aussi très intéressante ; si j'étais un peu perdue au début, j'ai ensuite pu comprendre où tu nous emmenais et même si je ne connais que très peu la période de SW à laquelle tu situes ton récit, tu nous as donné assez de marqueurs pour que je puisse me repérer. J'ai adoré la fin que tu nous proposes ; après une bataille épique, qui aurait pu conclure l'histoire, nos héroïne découvrent quelque chose de mystique et improbable, qui vient rabattre toutes les cartes ! Vraiment un super cliffhanger :sournois:


Au niveau de ce que j'ai moins apprécié, je pense que tu peux améliorer la forme. Il y a pas mal de coquilles et de fautes d'orthographe, qui n'ont pas non plus stoppé ma lecture mais qui gagneraient à être corrigées. Il y a aussi certaines expressions qui m'ont un peu fait sortir de mon immersion (imaginer des Jedi dire "c'est super !' c'est un peu compliqué pour moi) et globalement, je pense que ton récit gagnerait à être étoffé et complexifié avec le ressenti des personnages, quelques passages introspectifs et peut-être des descriptions (physique des perso, environnement).

Si la relation entre Ayanna et Ariandelle est une très belle trouvaille, je trouve que ça va un peu vite pour être crédible ? Elles ont un lien évident et partagent une signature dans la Force, okay, mais développer le trouble d'Ariandelle permettrait sans doute de donner plus de corps à la relation.

Par contre la relation padawan entre Ana et Ariandelle démarre bien, même si je suis surprise que l'Ordre accepte de former une padawan aussi âgée, mais why not après tout. J'aime beaucoup qu'Ana pousse Ariandelle à se confronter face à ses propres limites, c'est intelligent et ça nous permet de la voir sous une autre facette. Je me demande si Ana n'aurait pas elle aussi des sentiments pour notre héroïne ? A voir si j'ai raison dans le T2 :whistle:

En tout cas, je serai pour la suite, hâte de voir ce que le T2 nous réserve :D
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 11 Juil 2022 - 0:06   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

Pas de chapitre mais je tenais comme prévu à répondre aux derniers commentaires:

@Loucass824: Content que le combat et la manière dont je l'ai mis en scène t'aies plu. J'ai fait en sorte qu'il y ait peu de dialogues voire pas du tout pour bien se concentrer sur l'action, bien que lancer des répliques en plein affrontement n'est pas vraiment gênant quand on y pense car elles sont faites très souvent pour déstabiliser l'adversaire ou le pousser à commettre des erreurs. Elles servent également à tempérer le combat par de courtes poses, le temps de reprendre de plus belles.

Concernant Fox, je n'avais pas du tout l'intention de le tuer. Il a pris, mais pas aussi cher que tu le penses. Ses blessures ne sont pas mortelles si tu relis bien le passage où il se fait canarder.

Pour Grievous, en effet c'est une surprise qu'il se fasse capturer car il ne l'a jamais été dans le canon officiel. Tes questions sont pertinentes et je te laisses te triturer les méninges à ce sujet :D

Même si tu n'as jamais entendu parler du "Négociateur", cet individu est pourtant très connu et il a de très nombreux fans et tu en es l'un d'entre eux :wink:

Tu as vu juste pour le Projet Lune Noire.

@Flocon de Lune: Coucou :hello: je te remercie pour ton commentaire :) Comme je l'ai dit à Loucass824, je te laisse te triturer les méninges quant au sort de Grievous :x

@Mareva-Mae: Je te remercie pour ce commentaire auquel je ne m'étais pas attendu :oops: Concernant la forme, tu n'es pas la première à pointer du doigt ces fichues fautes d'orthographes :grrr: Il faudrait que je me trouve un(e) béta-lecteur(trice) parce que j'ai beau me relire, je n'arrive pas à toutes les trouver et il semblerait que j'en fasse à la pelle :( Ensuite, pour l'introspection, le ressenti et la description des persos, des décors, j'ai essayé d'en faire, même dans le Tome 2 en cours mais je tâcherai d'y faire attention pour les prochains chapitres.

La relation entre Ayanna et Ariandelle ne va pas trop vite, mais prend le temps de se construire. Le trouble de la Mirialan est pourtant bel et bien présent tout au long du Tome 1. Il y a un jeu de séduction qui se joue entre elles et cela est à l'origine du trouble qu'éprouve la Jedi.

À l'époque où l'histoire commence, et tout comme dans le Lore de l'UEL, il n'était pas rare que des Maîtres prennent des élèves âgé(e)s. Ana ayant des sentiments pour son Maître?... :think: Je te laisse deviner :D
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Lun 11 Juil 2022 - 11:19   Sujet: Re: La Jedi de Tython

ShamanWhills a écrit:@Mareva-Mae: Je te remercie pour ce commentaire auquel je ne m'étais pas attendu :oops: Concernant la forme, tu n'es pas la première à pointer du doigt ces fichues fautes d'orthographes :grrr: Il faudrait que je me trouve un(e) béta-lecteur(trice) parce que j'ai beau me relire, je n'arrive pas à toutes les trouver et il semblerait que j'en fasse à la pelle :( Ensuite, pour l'introspection, le ressenti et la description des persos, des décors, j'ai essayé d'en faire, même dans le Tome 2 en cours mais je tâcherai d'y faire attention pour les prochains chapitres.

La relation entre Ayanna et Ariandelle ne va pas trop vite, mais prend le temps de se construire. Le trouble de la Mirialan est pourtant bel et bien présent tout au long du Tome 1. Il y a un jeu de séduction qui se joue entre elles et cela est à l'origine du trouble qu'éprouve la Jedi.

À l'époque où l'histoire commence, et tout comme dans le Lore de l'UEL, il n'était pas rare que des Maîtres prennent des élèves âgé(e)s. Ana ayant des sentiments pour son Maître?... :think: Je te laisse deviner :D


Coucou Shaman, pourquoi est-ce une surprise, je t'avais promis que je lirai ta fan fic :D Je suis lente à la lecture sur ordinateur mais je n'allais pas abandonner pour autant :)

Pour les coquilles on ne peut pas tout voir tout seul, un regard extérieur sur nos textes c'est toujours une bonne chose :oui:

Ah okay pour les padawans plus âgés, comme je ne connais pas du tout cette période je me demandais :cute:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Lun 11 Juil 2022 - 17:16   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Fichtre, le négociateur est donc Obi-Wan ? Quand je dis que j'ai pas les refs... Il a fallu que j'aille vérifier, et voir que c'était même dit à un moment dans l'épisode 3. Mon cerveau fait vraiment le tri, et alloue tout son focal sur la trilogie originelle...

La perspective de voir le canon être partiellement modifié, et de voir également les choses qui ne le seront pas est très prometteur, ça m'intéresse beaucoup...

Après, on a déjà échangé au sujet des combats, et je sais bien que j'en parle partout où je passe. C'est que l'argument du c'est pour déstabiliser est vraiment très peu réaliste en définitive. Je vous mets au défi, si vous vous retrouvez un jour contraint de lutter pour votre vie, de prononcer des mots pour déstabiliser ou désorienter l'ennemi. Le résultat sera que vous ne serez plus en vie pour me dire si cela a fonctionné ou non... La capacité de focalisation, de concentration que demande un combat. Mais surtout le niveau de détermination, et le basculement que le cerveau effectue ! Lutter pour sa vie, et être prêt à tuer quelqu'un, tout individu, entraîné ou non, passe dans un état de réflexion et de perception primal. La provocation, même si elle peut déstabiliser son adversaire, ne sera jamais aussi efficace que d'allouer cet afflux de réflexion pour trouver une faille dans le combat. Vouloir faire sortir l'autre du combat, c'est le meilleur moyen d'en sortir soi-même.

De même que marquer une pause dans le combat ! Une fois qu'on a basculé dans un très haut niveau de détermination, l'adrénaline, l'afflux nerveux, et tout ce que le cerveaux diffuse dans le corps pour le mobiliser à 100%, car il s'agit de rester en vie, rend difficile de faire une pause. Et encore faudrait-il que les deux combattants aient envie de la faire ! Car celui qui veut faire une pause est celui dont la détermination n'est plus aussi élevée. Ce qui veut dire que l'autre, qui est plus déterminé à cet instant, va le voir, s'en rendre compte, consciemment ou non, car comme je l'ai dit il s'agit de niveau de compréhension primal. Si je suis prêt à tuer quelqu'un, et que mon cerveau relève un manque de détermination chez l'autre, mon cerveau va me pousser à en finir sans attendre, que ce soit une bonne chose ou non, que je réussisse ou non. A moins que je cherche à ignorer cet ordre, ce qui est autre chose.

Après, ma sensibilité est d'accentuer le réalisme, en me calquant sur le réel, ce sur quoi repose factuellement les confrontations de ce type. C'est que je me dis ce n'est pas parce que j'écris de la fiction, en l'occurrence avec des lois physiques bouleversées avec la Force, des espèces différentes, ect que je devrais oublier certaines choses. Il n'en demeure pas moins que ce reproche que je fais fais un peu "pensée hors des sentiers battus" au final, étant donné que ce que je dénonce fait presque parti des codes des combats Star Wars. Donc dans un sens, tu te claques sur ces codes au final. La patte Star Wars lors des confrontations est de faire des pauses où cela discute beaucoup, ect. Ce qui me pose tout autant problème d'ailleurs ! Mais pour moi, les discussions, c'est avant, ou après.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 11 Juil 2022 - 19:05   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Loucass824 a écrit: Fichtre, le négociateur est donc Obi-Wan ? Quand je dis que j'ai pas les refs... Il a fallu que j'aille vérifier, et voir que c'était même dit à un moment dans l'épisode 3. Mon cerveau fait vraiment le tri, et alloue tout son focal sur la trilogie originelle...


En effet, c'est bien lui :D La réponse est souvent sous nos yeux sans qu'on la voit :lol:

Loucass824 a écrit: La perspective de voir le canon être partiellement modifié, et de voir également les choses qui ne le seront pas est très prometteur, ça m'intéresse beaucoup...


D'accord, je prends note, mais honnêtement, je ne sais pas encore si je vais continuer à modifier le canon, car il l'est déjà de part ce qui arrive à Grievous dans ce chapitre et de part la survie d'un personnage au début du Tome 2. Je n'ai pas l'intention de faire complètement une Infinitie.

Loucass824 a écrit: Donc dans un sens, tu te claques sur ces codes au final.


Pas du tout et cette manie de parler durant le combat, tu le trouves dans d'autres films de cape et d'épée. Je ne sais pas si en regardant la Trilogie Originelle, tu es sorti de l'Univers à cause de ça, mais pourtant c'est bien le point d'orgue dans les épisodes 4, 5 et 6. Après, tu cherches l'hyperréalisme dans la fiction mais rien dans la réalité n'empêche de parler durant un combat comme on peut le voir dans les films.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 24 Juil 2022 - 20:41   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

C'est avec plaisir que je vous présente le prochain chapitre de ce Tome 2. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 12 : La Seconde Bataille de Rhen Var-Partie 1

Aayla et Ayanna se reposaient dans une salle vide allouée pour la Méditation, tandis qu'à travers le hublot, des vagues bleuâtres défilaient, signe que le Vaisseau de Commandement et sa Flotte se trouvaient en Hyperespace, en direction de la planète de glace Rhen Var, reprise par les Séparatistes.

Ce long voyage avait permis aux deux femmes de faire encore plus amples connaissances. La Sith au Sang Pur n'avait pas hésité à poser pleins de questions sur la Twi'lek mais aussi sur la relation qu'elle entretenait avec le célèbre Nautolan, n'hésitant pas à la taquiner à ce sujet. La jeune Secura n'avait pas pu la lui cacher bien longtemps, la Sith au Sang Pur réussissant à trouver les failles dans sa tentative de nier un tel niveau d'intimité...

-Et toi alors, avec Ariandelle ? Depuis quand êtes-vous ensemble ?

-Comment cela ensemble ? Rétorqua-t-elle, surprise du retournement de situation.

-Ne fait pas l'innocente. Je vous ai bien vu toutes les deux vous faisant face, vos doigts entrelacés, vos fronts collés quand Kit et moi sommes venus vous chercher.

'Mince' 

-Je reconnais vous avoir enviée. Cette liberté de s'afficher comme ça, c'est quasi impossible pour nous. Le Code Jedi nous en empêche. Nous sommes obligés de nous cacher, expliqua-t-elle, regard baissé.

-L'envie est une émotion négative... Elle peut vous faire sombrer du Côté Obscur, murmura Ayanna en souriant narquoisement.

-Te.. Te moques pas de moi, lança la Twi'lek, touchée.

-Bien au contraire, je vais me gêner tient ! C'est totalement marrant de te voir perdre tout sérieux...

-Ne change pas de sujet ! Tu as beau faire la maline, mais quand il s'agit de toi, il n'y a pratiquement plus personne... Typiquement Sith ça !

La Sith en question ne releva pas la pique, sachant pertinemment que c'était le but de la Twi'lek de la sortir de ses gonds et avant que cette dernière ne réplique, Ayanna précisa sa situation :

-Nous prenons notre temps, voilà tout, clarifia-t-elle en détournant le regard.

-Pourtant, je t'ai sentie bien à l'aise quand tu m'as observée.. et ton petit numéro de charme envers Kit me pousse à croire que tu es à l'aise dans ces choses-là...

-L'Amour est le point commun entre l'Ordre Jedi et l'Ordre Sith : il est rejeté parce qu'il peut faire aux membres : chez les Jedi il rend égoïste, chez les Sith, il rend faible , expliqua-t-elle en reportant ses yeux sur ceux, bleus, de la Twi'lek.

Celle-ci comprit de suite où sa coéquipière voulait en venir. L'enseignement Jedi stipulait que ce sentiment, quand il était désintéressé, pouvait apporter le Bien, mais tourner uniquement vers une personne en particulier et la raison s'en trouvait déformée au point d'engendrer des actions pouvant apporter le contraire... Il y avait eu quelques exemples dans l'Histoire des Jedi. Observant Ayanna, Aayla réfléchit en quoi cela pouvait rendre faible chez les Sith.

-À mon époque existait un Seigneur Sith du nom de Dark Malgus. C'était un humain et il fut connu pour avoir réussi à attaquer, envahir et détruire le Temple Jedi de Coruscant durant le Traité mis en place entre la République et le Second Empire Sith. Il était toujours accompagné par une Twil'ek qui était plus qu'une simple esclave... Quoi qu'il en soit, on raconte qu'il explosa de colère quand elle fut capturée par une Jedi et celle-ci aurait pu perdre la vie si elle ne lui avait pas dit que la prisonnière était toujours en vie malgré la menace de mort portée à son encontre... Apparemment c'est suite à cet événement qu'il aurait pris la décision de la tuer... Parce qu'il s'était senti faible à cause de ce qu'il éprouvait pour elle.. On n'a plus revue la Twi'lek...

Aayla commençait à comprendre le problème. Elle laissa l'ancienne Inquisitrice continuer :

-Cette histoire fut considérée comme un cas d'école et enseignée à l'Académie Sith de Korriban afin de démontrer que l'Amour rend aveugle et affaiblit le Sith durant son implication dans ses missions et au combat. On nous apprend à dissocier sentiment et sexe et à utiliser la Passion du Côté Obscur de la Force dans ce domaine physique en particulier pour toute mission nécessitant une infiltration dans les hautes sphères politiques ou pour récupérer des informations inaccessibles autrement... et en dehors de cela, à l'utiliser pour avoir tout ce qu'on désir mais toujours dans l'optique d'éviter de créer tout attachement ou tout lien au-delà de cette sphère intime afin de ne pas être faible... Jouer avec les émotions, les sentiments et les désirs de la personne, la prendre pour une marionnette dans le seul but d'arriver à ses propres fins... telle est la voie...

-Qui n'est plus la tienne depuis ta rencontre avec elle... ajouta la Twi'lek.

-Cela a commencé bien avant cette rencontre, durant mes recherches personnelles sur les Je'daii mais je reconnais que cette dernière a déclenché toute une série d'événements qui m'a profondément changé..., termina-t-elle, laissant son regard divaguer et se plongeant dans ses souvenirs.

Aayla comprenait mieux pourquoi l'ancienne Inquisitrice n'arrêtait pas de faire des sous-entendus et des connexions de ce genre quand elle faisait référence à leur relation cachée et qu'elle la mettait gentiment mal à l'aise, jouant avec ses ressentis, se moquant d'elle.. Une trace de son ancienne vie qui persistait et l'influençait encore...

-Je sais à quoi tu penses Aayla... Ce lointain écho est une petite bénédiction car il me permet de m'amuser comme tu as pu le remarquer...

-Et de rendre jalouse ton amie... Kit m'a raconté ce qui s'est passé durant ton numéro de danseuse...

-Ah oui... lâcha-t-elle, se grattant légèrement le visage avec un doigt. -Je voulais avoir confirmation de quelque chose et j'ai vu ce que je voulais voir...

Un silence s'installa alors pendant un moment, chacune perdue dans ses pensées...

-Tu as mentionné et parlé subitement de l'Amour... Au vu de tout ce que tu m'as dit auparavant et de ce que j'ai vu, je comprends mieux pourquoi vous prenez votre temps... C'est tout nouveau pour toi et peut-être même pour elle, j'en suis consciente...

La Sith au Sang Pur acquiesça de la tête.

-Je ne me sens ni égoïste ni faible quand je pense à Kit. Ce que je ressens pour lui me rend forte et puissante, mais je reconnais que la peur de le perdre est présente.

-C'est naturel. L'attachement y est, c'est inévitable... dit Ayanna.

-Se battre pour ceux et celles que nous aimons est peut-être la solution si cela se trouve...

-Ce n'est pas sensé être typiquement Jedi ça ?

-Pour l'Amour désintéressé, et sans attachement au passage... Oui... Mais pour le contraire, normalement non... La Voie Je'daii semble résoudre ce problème d'après ce que j'ai vu...

-En effet, elle n'empêche pas les relations de ce genre... Envie d'être membre ?

-Je ne sais pas... Mais son contenu attire, c'est évident... Peut-être un jour, quand la Guerre sera finie et que tout reviendra dans l'ordre.. Il faut que j'en discute avec Kit... En attendant, je vous souhaite bonne chance à vous deux.

-Merci, souffla la Sith au Sang Pur

Elles sentirent une légère secousse. À l'extérieur du hublot, une mer d'étoiles.

-Il semblerait que nous soyons arrivées à destinations, nota Ayanna.

-En effet. Allons sur la Passerelle, ordonna Aayla en se dirigeant vers la sortie avant de sentir une main se poser sur son épaule :

-Survivons à cette mission et à toutes les autres pour retrouver les personnes importantes pour nous.

Le rappel du conseil de la Mirialan était toujours présent, y compris ses propres propos les visant personnellement...

La Twi'lek compris le message en acquiesçant de sa tête. Elles quittèrent ensemble la Salle de Méditation.


Sur la Passerelle, Rhen Var était bien visible à travers la baie vitrée, l'armée adversaire en orbite.

-Commandant Bly ?

La voix de la Twil'lek fit sourire le Clone. Depuis le début du conflit, lui et la Général Jedi avaient effectué de nombreuses missions et leur lien hiérarchique avait muté en un lien plus amical, plus fraternel...

-Général Secura, ça fait plaisir de vous revoir.

-Moi de même, lui retourna-t-elle avec le sourire. Voici Ayanna Kallig. Elle est sous ma supervision et sera amenée à diriger des Clones.

Il la salua et celle-ci en fit de même avant de balayer la zone de son regard, observant les Clones à leurs tâches... Elle n'avait pas oublié la vision d'Ariandelle sur leur trahison et ne sachant pas quand cet événement arriverait, elle s'était mis sur ses gardes à chaque fois qu'elle était en présence d'un Soldat... Pendant son observation, la Twil'ek lui expliqua le fonctionnement des troupes, tandis que Bly attendait patiemment que sa sœur d'arme finisse pour exposer la situation.

Ayanna mémorisa consciencieusement les informations dispensées par la Jedi. Il fallait qu'elle soit prête pour être à la tête d'une armée mais contrairement à Aayla, il n'y aurait pas de lien fraternel....

Quand les deux utilisatrices de la Force se tournèrent vers Bly, celui-ci s'éclaircit sa gorge :

-Nous avons détecté le plus gros des forces ennemies au sol, commença-t-il en activant une console holographique. -Comme vous pouvez le voir sur cette représentation tridimensionnelle de Rhen Var, la concentration ennemie se trouve autour de cette vieille structure abandonnée.

Aayla observa le bâtiment qui lui rappelait une mission Jedi...

-Ce sont les ruines d'une ancienne civilisation disparue mais dans lesquelles se trouve le tombeau d'un ancien Jedi déchu : Ulic Quel-Droma, expliqua la Jedi.

-Nous avons scanné la planète, à part la glace, il n'y a rien d'autres. Pas d'autochtones, et le bâtiment est vide, continua-t-il.

-Il était rempli de documents et de schémas sur une super-arme Sith. Je n'ai pas tous les détails mais Anakin m'a parlé de l'intérêt de Dooku pour ces dossiers, le Conseil ayant eu vent de son arrivée sur cette planète. La super-arme a été détruite par Skywalker, donc pourquoi reprendre Rhen Var ?

-Avant que les Séparatistes ne l'envahissent, il y avait un avant-poste ici et de plus, nos techniciens ont réussi à capter une transmission cryptée venant de ce bâtiment, ce qui me pousse à croire qu'il n'y a pas seulement des droïdes de combat et autres Magna-Gardes, répondit Bly.

-Le Comte Dooku ? Demanda Ayanna

-Non, ce bâtiment n'a aucun intérêt pour lui. Qui que soit cette personne, elle est une ennemie de la République, notre devoir sera de la capturer et de l'interroger, affirma la Twi'lek.

-Quel est le plan ? Les vaisseaux en orbite forment une sorte de blocus, remarqua Ayanna.

-Heureusement pour nous, ce blocus est léger et sera facile à briser, nota Bly. -Je préconise que nous divisions nos forces : la moitié au blocus, l'autre moitié aux ruines. Le but sera de contrôler l'espace orbitale de la planète afin que toute fuite depuis le sol soit impossible.

-C'est un plan classique qui tient la route, vu la flotte autour de la planète. Je me charge de l'attaque au sol, Ayanna dirigea l'attaque du Blocus, si cela te va ?

-Pas de problème, accepta-t-elle.

Ils terminèrent de peaufiner le plan d'attaque avant de se mettre en route...


Dans le hangar, les clones s'affairaient à terminer les préparatifs de départ pour l'attaque. Ayanna se trouvait sur le siège d'un Chasseur Jedi et se familiarisait avec les commandes pendant qu'Aaya lui expliquait en détail comment le vaisseau fonctionnait. Quelques temps plus tard, tout le monde était prêt à partir.

-Pas d'imprudence Aayla, prévint l'ancienne Inquisitrice en la regardant droit dans les yeux.

-Pareil pour toi, lui retourna-t-elle...

Quelques instants plus tard, la moitié de la Flotte Républicaine se dirigeait vers le blocus tandis que l'autre moitié descendait en orbite pour viser les troupes séparatistes concentrées aux ruines.

Le Chasseur Jedi en tête, les vaisseaux ARC-170 de la Grande Armée de la République étaient prêts à faire feux et c'est leur leader qui lança le bal, détruisant son premier appareil ennemi, tandis que le camps adversaire déferla ces chasseurs droïdes de la Fédération du Commerce et d'autres chasseurs appartenant aux différents groupes constituant le camps ennemi de la République Galactique...


Des torpilles ainsi que des roquettes fusèrent des Chasseurs Républicains et détruisirent des canons, des tourelles ainsi que quelques vaisseaux posés au sol se trouvant aux alentours du bâtiment. L'ennemi rappliqua rapidement en envoyant ses propres vaisseaux. Aayla mitrailla le centre des ruines, lieu où les forces ennemis étaient concentrées pour en finir rapidement, mais se heurta à une grande protection...

-Cela va être difficile de les avoir Bly. Je note un Champs de Force qui recouvre pratiquement toute les ruines. Il faut qu'on trouve le Générateur et qu'on le détruise.

« -Bien reçu Général. Vous avez entendu les gars ? On se disperse, la moitié au Générateur, l'autre en Formation Delta avec moi et Maître Secura. Go ! »

Les Clones obéirent à leur supérieur. Tandis que la moitié des chasseurs faisaient le tour des ruines pour tenter de trouver la localisation du Générateur, l'autre moitié concentrait l'attention de l'ennemi sur eux.

Aayla était forte en pilotage, grâce aux conseils d'Anakin Skywalker et de Saesee Tiin, les meilleurs pilotes de l'Ordre Jedi. La Twi'lek réussissait à éviter par des tonneaux, des virages serrés et autres figures acrobatiques les tirs ennemis tout en descendant ses cibles. Le Commandant Bly, à bord de son Chasseur ARC-170, avait moins de manœuvre mais la puissance de feu de son appareil compensait la danse aérienne que pratiquait le Général Jedi...

«-Ici Alpha 5, Générateur trouvé, je répète, Générateur trouvé. Début de ciblage pour destruction »

Le Clone répondant au nom de code Alpha 5 avait réussi avec son groupe à détecter le Générateur caché derrière une montagne, à quelques kilomètres des ruines.

-Ok... Eh c'est part.. 

Son vaisseau partit en fumé avant même qu'il n’appuie sur la gâchette de tir.

« -Nom de... Qu'est-ce... » se demanda un Soldat Clone.

Un autre vaisseau fut détruit lui aussi. Les autres chasseurs brisèrent leur formation initiale et l'un d'eux vit un vaisseau de type différent.

« Ici Alpha 7 ! Vaisseau inconnu en position d'attaque ! Alpha 5 et 6 ont été détruits !Je répète, ils ont été détruits » Cria-t-il.

«Alpha 7, identifiez le vaisseau et appréhendez le » ordonna Bly

« Ici Alpha 10 ! Négatif, le vaisseau ennemi vient d'abattre Alpha 7 ! Demande d'autorisation urgente de l'abattre mon Commandant, ce n'est pas un chasseur droïde, il y a quelqu'un à bord au vu de ses manœuvres d'évitement ! »

« Ici Alpha Leader : demande rejetée. Vous avez ordre de le neutraliser »

« Mais mon Général... »

« -Alpha 10, le pilote à bord doit être la personne à l'origine de la transmission cryptée. Il doit être capturé à tout prix. »

« Bien mon Général »
obéit Alpha 10, dépité, voyant l'ennemi anéantir ses coéquipiers..

Alpha 10 se lança à la poursuite du vaisseau ennemi, se mettant dans son sillage tandis que celui-ci se trouvait derrière Alpha 8.

« -Putain il va m'avoir ! » cria-t-il, se tordant le cou pour voir où se trouvait son ennemi, zigzaguant pour éviter d'être dans son collimateur.

« -Tient bon Var, j'arrive ! »

Quand Alpha 10 réussit à ajuster son tir, un bip se fit entendre.

-C'est pour toi enfoiré !

Il appuya sur la gâchette au moment-même où son ennemi évita avec une précision millimétrée le tir par un tonneau.

-Qu'est-ce que...

Alpha 10 hallucina. La vitesse des tirs énergétiques étaient telle qu'il était quasiment impossible de les éviter, surtout à une distance aussi proche que la sienne. Le tir frappa le vaisseau Alpha 8 au niveau des moteurs dont le but était de pousser l'ennemi à se crasher.

« Je suis touché » ! Cria Var.

« Désolé Var ! L'ennemi m'a trompé ! »

Le vaisseau ennemi se dirigea vers Alpha 9, tandis qu'Alpha 8, en décrochage, dû s'éjecter.

« Ici Alpha 10. Cela va être difficile de neutraliser l'ennemi. Celui-ci a des réflexes dignes des as »

« Ici Alpha Leader. Faites votre possible Alpha 10 »
Insista la Twi'lek.

Alpha 10 tenta par tous les moyens possibles de neutraliser l'ennemi mais celui-ci arrivait à chaque fois à s'en sortir par une pirouette, un tonneau, un looping, un virage serré et surtout à frapper avec une nette précision à des endroits d'un vaisseau jugés difficile d'accès, même pour les as du pilotage.

'Bordel, ce n'est pas croyable. C'est qui ce type ?!'

Ce jeu du chasseur et de la proie continuait autour du Générateur, toujours intact. Au fur et à mesure que le temps s'écoulait, Alpha 10 arriva à la conclusion qui s'imposait : le pilote était beaucoup plus qu'un as du pilotage... Il y avait quelque chose de pas normal chez lui...

« Ici Alpha 10 ! La mission risque d'être compromise Alpha Leader. Tous mes coéquipiers ont été descendus et il ne reste que moi, Alpha 9 et 8. Ce pilote n'est pas normal, il esquive et tir de manière surnaturelle. Impossible de l'avoir ! »

Aayla fronça les sourcils. Le terme surnaturel ne faisait pas parti du vocabulaire des Soldats Clones.

Se fondant dans la Force, la Twi'lek détecta un point noir en mouvement à l'endroit où se trouvait Alpha 10.

-Commandant Bly, prenait la relève, je me charge du pilote ennemi.

«-Général Secura ? »

-C'est un utilisateur de la Force, Bly.

« Bonne chance mon Général »

Le Chasseur Jedi quitta la Formation et se dirigea vers le Générateur, tandis qu'Alpha 9 était abattu en pleine manœuvre d'évitement.

-C'est pas vrai ! Merde ! Cria Alpha 10.

Seul chasseur survivant, Alpha 10, de rage et de désespoir, se donner à fond pour toucher l'ennemi, sans succès...

Quelques instants plus tard, le Chasseur Jedi arriva.

-Ici Alpha Leader. Alpha 10, cessez le combat et rejoignez les autres. Je me charge de lui.

« -Mon Général, vous êtes sure ? »

-Très sûre Alpha 10. Allez-y.

Alpha 10 quitta les lieux, tandis que le Chasseur Jedi prit la relève.

-Bien, voyons voir ce que tu vaux vraiment face à moi... murmura-t-elle.


En orbite, Ayanna cria :

-Je suis touchée !

Elle avait tenté d'éviter un tir d'un quadri-turbolaser mais l'impact sur l'arrière de son appareil força la Sith au Sang Pur à se diriger vers le hangar du Procureur, un vaisseau de combat de classe Lucrehulk mis au service des Séparatistes mais ayant le design des Vaisseaux de Combat Droïde de la Fédération du Commerce. Ayanna évita le plus possible les cargos et autres chasseurs se trouvant dans les différentes sections du hangar avant que son appareil rebondisse sur le sol à plusieurs reprises avant de se traîner sur quelques mètres et s'arrêter bien au fond de la dernière section...

-Eh bien, quel atterrissage ! Heureusement que le chasseur est intact.

Un bip sur le côté se fit entendre. Ayanna se tourna vers le droïde R3 qui n'arrêtait pas de tourner sa tête sphérique en forme de dôme. Ne comprenant pas le langage droïde, Ayanna regarda l'écran de traduction.

-Tu l'as dit, on n'est pris au piège..., constata-t-elle, voyant des droïdes de combat venir vers eux...


Sur Rhen Var, le jeu du chat et de la souris continuait. Aayla faisait tout pour l'atteindre et le pilote aussi envers elle mais chacun réussissait à éviter les tirs de l'autre.

-Tu es très fort... Changeons de tactique...

La Twil'ek laissa l'ennemi et se concentra pleinement sur le Générateur, poussant son adversaire à la poursuivre et à l'abattre, ce qui eut l'effet escompté : le pilote, voyant que son ennemi s'apprêtait à détruire le Générateur, fonça vers lui et se mit derrière lui. Aayla continua à s'approcher et quand elle sentit que l'ennemi tira sur elle, elle ne fit rien d'impressionnant pour éviter les salves mortelles du vaisseau ennemi, seulement quelques mouvements légers. Quand quelques rafales touchèrent la coque et même les moteurs qui prirent feu, elle sut que le moment était venu. Ouvrant la vitre, elle se leva de son siège et se mit sur la carlingue de l'appareil. Protégée de la tête au pied, le froid ne lui fit aucun effet. Elle ordonna à son droïde astromécano de se préparer à la manœuvre...

Le pilote réussit à s'approcher suffisamment près pour détruire le vaisseau de la Jedi et celle-ci lança le signal à son droïde : quelques secondes avant qu'un nouveau tir détruise l'appareil, la Twi'lek fit un bon en arrière et le droïde s'éjecta. Le Chasseur Jedi explosa, aveuglant le pilote qui ne put voir une traînée d'étincelle parcourir toute la longueur de son appareil.

-Quoi ?!

Il tourna la tête pour voir la Jedi couchée sur son appareil être entraînée par l'arrière à cause de la vitesse, son arme en main créant la fameuse traînée découpant son vaisseau en deux.

-Très astucieux, Jedi !

Se sachant condamné s'il ne faisait rien, le pilote s'éjecta, laissant la Twi'lek sur le point de lâcher prise. Celle-ci fit en sorte que le vaisseau s'écrase sur le Générateur et le laissa avant que celui-ci ne fracasse la source d'énergie du Champs de Force qui explosa sous le violent impact.


Le Champs de Force disparut sur le champs ce qui permit aux troupes de la République de finir le travail : avec coordination, toutes les forces séparatistes concentrées dans les ruines furent détruites. Bly et ses hommes atterrirent et prirent d'assaut le bâtiment, tuant les derniers droïdes encore debout et s'appropriant pleinement le lieu.


Aayla reprit ses esprits. La Force avait atténuée sa chute, mais elle avait atterri dans la poudreuse et plus de la moitié de son corps était sous la neige, seul ses épaules, son cou et sa tête étaient visibles. Devant elle, une femme habillée tout aussi chaudement qu'elle, laissant voir sa tête rasée et son visage sertit de tatouage, s'approcha lentement. Chacune de ses mains portant un tube dont le bout était recourbé l'activa, permettant à l'objet de faire jaillir deux lames d'énergie de couleur rouge...

-Asajj Ventress...

La femme à la peau pâle, ressemblant à un fantôme, se positionna en face de la Twi'lek.

-Ah, la célèbre Twil'ek Aayla Secura... Il semblerait que vous ayez trouvé votre tombeau, Jedi...

La Jedi était embourbée dans la poudreuse et son arme lui avait échappée des mains à l'atterrissage.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Dim 24 Juil 2022 - 21:37   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu !

On passe donc sur un autre duo ! Étant donné ce que tu développes sur la première partie de ce chapitre, j'ai trouvé pertinent le choix d'associer les deux femmes. Le but, plus que de développer un certain lien d'amitié et de se faire une nouvelle copine, est d'aborder le thème de l'attachement, avec les deux situations différentes, ce qui était vraiment intéressant ! Chacune expérimente des liens sentimentaux forts, vis à vis d'une personne sensible à la Force, et surtout vécu sous des paradigmes différents. Aayla se rapproche presque d'un Anakin/Padmé en quelques sortes, avec ce prisme de relation tabou et interdite, de vivre leur intimité cachée aux yeux de tous, dans un monde où cet attachement est proscrit et prohibé. On imagine sans peine ce que cela peut lui faire ressentir, si l'on met cet élément avec le couple Anakin/Padmé. Mais là où Ayanna a vécu dans un paradigme complètement différent, on découvre que ce que son époque disait, un attachement était tout aussi mal vu en définitive. Pas condamné comme les Jedi, mais encouragé différemment, avec la promotion d'un détachement émotionnel. Mettre en scène ces différences était intéressant, car ces deux femmes expérimentent des difficultés similaires, et ont subi un jugement sociétal dur, mais différent dans un sens. Cela renforce leur capacité à se comprendre mutuellement.

Car la voie des Sith, et ce qu'elle raconte sur l'attachement, explique également pourquoi Ayanna avait tant à gagner à tendre vers la voie des Je'daii, en particulier depuis son rapprochement avec Ariandelle. Où elle tente de se défendre sur lien qu'elle a avec elle, mais ça ne prend pas avec moi. Pas de chichis sur ce genre de choses voyons... Lol j'ai vraiment apprécié le propos développé, qui justifie pleinement le fait d'avoir associé ces deux persos. Là où le duo précédent était moins complémentaire narrativement, s'attardant davantage sur le développement exclusif d'Ana. Ici, ce que le récit développe à propos d'Ayanna fonctionne d'autant plus que cela fait écho au vécu d'Aayla.

Et également la suite de la conversation, où cela parle de ce qu'implique un tel attachement sur le plan émotionnel. Un frein ou un moteur supplémentaire ? Aayla tend vers la seconde explication, tout en sentant que c'est plus complexe. En somme, le récit tend à nous dire qu'il faut tendre vers la seconde explication, d'appréhender ce lien comme un moteur et une source de motivation supplémentaire, sans pour autant négliger ce que cela implique si des craintes et des angoisses s'emparent de nous lorsque ce lien est altéré d'une manière ou de l'autre. Il y a un fond nuancé en prenant un thème global, donc j'aime beaucoup l'idée.

Ayanna et son petit côté mal a l'aise, appréhendant la perspective de travailler avec les clones. C'est toujours bon à prendre, le petit rappel et les allusions à ce qui risque de se présager, vis à vis du futur et des visions que le trio a expérimenté. L'opération se lance, et à peine dans l'action les choses se dégradent. De suite, avec la réaction des uns et des autres, on sait que ce fameux pilote n'est pas n'importe qui, un être sensible à la Force a priori. Mais les deux femmes se retrouvent séparées ! Ce qui laisse présager ce à quoi elles vont devoir faire face...

Après nombre de difficultés et d'acrobaties, on apprend donc qu'Aayla va faire face à Ventress, apprentie de Dooku je crois (pas hyper au point niveau refs de l'univers, même si j'ai bien eu Qel-Droma grâce à KoTOR) et si on a ici l'apprentie, nul doute que notre Sith au sang pur va croiser la route du maître ! Étant donné qu'elle le mentionnait à plusieurs reprises, ce n'est pas si étonnant au final. Aayla termine le chapitre en mauvaise posture. Je me dis qu'il va y avoir un peu de castagne tout de même, car mourir en étant coincé dans la neige, un peu triste pour un Jedi... A moins que la petite histoire d'Ayanna au début ne serve un plus grand intérêt ? Aayla pourrait être capturée par Ventress, qui la ramènerait à son maître, revisitant le récit où un Sith avait vu son amante (qui était une twi'lek également !) Faite prisonnière ? Ça tient debout, mais reste à voir ce vers quoi cela va évoluer...

Chapitre plaisant ! Le propos développé au début m'a davantage plu que la partie action en définitive, car j'ai vraiment bien aimé le propos et la manière dont tu l'as développé, avec de la nuance, et ce que cela raconte pour le duo qui fonctionne assez bien pour ma part. On se doute déjà que ce sera la deuxième partie la prochaine fois, donc on aura les réponses à nos interrogations ! Hâte de voir si j'ai vu juste, ou si je suis à côté de la plaque...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Flocon de Lune » Ven 29 Juil 2022 - 9:42   Sujet: Re: La Jedi de Tython

J'ai vraiment apprécié la première partie de ton chapitre, et le duel aérien de la fin ! Il me tarde de lire la suite.
Flocon de Lune
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 108
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 08 Aoû 2022 - 18:11   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde :hello:

J'espère que vous allez tous/toutes bien et que vous ne souffrez pas trop de la canicule :transpire:

Je vais répondre d'abord aux derniers commentaires:

@Loucass824: Je te remercie pour ton commentaire. En effet, le propos développé en début de chapitre est super intéressant, je tenais vraiment à le mettre en place pour bien marquer la démarcation entre l'éducation propre aux Jedi et celui propre au Sith et enfin le fait qu'ils partagent tous un même point commun: le rejet de l'Amour, empêchant les membres des deux Ordres à être pleinement heureux(ses).

Ventress est bien l'apprentie de Dooku mais celui-ci n'est pas présent, comme le mentionne Aayla. Pour tes spéculations, je te laisse le prochain chapitre y répondre, en espérant ne pas t'avoir déçu :think: :think:

@Flocon de Lune: Merci pour ton commentaire. La première partie a eu beaucoup d'effet à ce que je vois.

Voici la deuxième partie. Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve bientôt pour continuer :hello:


[Justify]Chapitre 13: La Seconde Bataille de Rhen Var Partie 2

-Voyons voir ce que vaut ce vaisseau! Dit Ayanna en appuyant sur divers boutons, afin de lancer des torpilles pour faire un maximum de dégâts dans les rangs ennemis alors que les droïdes avançaient de plus en plus vers elle.

Les sons caractéristiques du droïde astromécano la poussa à réagir.

-Tu as raison, mieux vaut se protéger.

Elle activa les boucliers et dans les secondes qui suvirent, les tirs de blasters ricochèrent sur lui.

-Wouah, ils n'y vont pas de main morte!

Rapidement, des chasseurs droïdes commencèrent à surgir, de plus en plus nombreux...

-Je crois qu'il est temps de filer d'ici.

Elle lança les moteurs et décolla, renversant quelques soldats droïdes au passage.

-R3, localises moi la source d'énergie de cet énorme vaisseau. Si on peut le détruire de l'intérieur, ce sera super!

Des bips se firent entendre et la Sith au Sang Pur visionna l'écran pour lire la traduction.

-Merci R3!

Zigzaguant et se frayant un passage à travers les nombreux hangars, elle profita pour tirer sur tout ce qui était présent devant elle, jusqu'à trouver le Générateur Principal alimentant toute la structure.

Elle utilisa son ordinateur de visée et tira sur la gâchette des torpilles à protons. Les missiles filèrent droit sur leur cible et le Générateur fut pulvérisé, créant une grosse explosion qui déclancha toute une série de petites d'explosions se répercutant à travers tout le vaisseau mère.

À l'extérieur, c'était la surprise. Les Clones voyaient le vaisseau exploser de l'intérieur ce qui créa la panique dans l'armée adversaire.

Ayanna continuait à zigzaguer, évitant de se faire toucher, passant à travers les minces trous formés par la fermeture des portes des différents hangars tandis que tout s'effondrait atour d'elle. Quand elle fut à quelques mètres de la sortie, son vaisseau fut engloutit par les flammes...

-Où est la Général Kallig? Elle a dit qu'elle avait été touchée mais je n'ai pas vu de crash!

Alors que le vaisseau-mère était sur le point d'être totalement pulvérisé, un objet jaillit du hangar en pleine destruction.

"-Wouah, c'était chaud!"

Les Clones furent tous soulagés d'entendre la voix de leur leader. Quelques secondes plus tard, tout le vaisseau-mère explosa, créant une boule de lumière visible depuis le ciel de Rhen Var...

-C'est une victoire pour la République, mais vous ne serez-pas là pour la savourer, menaça Ventress.
La panique s'insinua dans le corps de la Twi'lek alors que Ventress s'apprêter à s'abattre sur elle, bras levés pour une attaque...

-Adieu, Jedi...

Sur le point de porter le coup, la Force l'avertit d'un danger et elle recula d'un pas juste avant qu'un tir laser ne la touche.

-Qu'...

Elle se tourna vers le lieu du tir pour voir un Soldat Clone, armé d'un blaster, s'approcher d'elle.

-Je rencontre enfin le pilote qui a abattu mes coéquipiers. Tu ne vas pas t'en sortir!

-Que vas-tu faire? Me tuer? Tu ne sais pas qui tu combats.

-Oh si, je sais très bien qui tu es... Ventress... Et je n'ai pas peur de toi.

-Approches si tu l'oses!

-Et comment! Cria-t-il en courant tout en tirant.

Ventress fila vers, lui, zigzaguant, utilisant ses sabres pour dévier les projectiles d'énergie vers ce malotru qui osait se mesurer à elle... Mais elle fut surprise que celui-ci les évite à son tour avec une remarquable agilité...

Pendant ce temps, Aayla se concentra dans la Force. Ce Soldat Clone venait de lui fournir le temps nécessaire pour qu'elle s'extirpe de la poudreuse... Se rappelant les paroles d'Ayanna et visualisant le Nautolan qu'elle aime, la Twi'lek réussit à canaliser suffisamment d'énergie pour bondir et se libérer de la poudreuse. En pleine air, elle trouva où était son sabre et l'appela avec la Force. L'arme atterrit dans sa main en pleine chute de la Twi'lek qui se réceptionna par une roulade au contact du sol. Se redressant, elle activa dans le même temps son arme et courut vers Ventress et le Soldat Clone.

Cette joute n'était qu'un amuse-gueule pour Ventress. Elle avait réussi à désarmer le Clone par un renvoi d'un de ses tirs et ce dernier tentait de la toucher avec ses compétences martiales, sans succès face à un adversaire utilisant la Force pour lire ses prochaines frappes, le poussant à s'exposer à des ouvertures pour un bon coup de sabre... Ce qu'elle fit en le blessant à plusieurs endroits, le poussant à se mettre littéralement à quatre pattes... Le Clone hala de fatigue. Il avait tout donné pour la tuer mais elle était beaucoup plus puissante qu'il le pensait...

-Tu croyais sincèrement pouvoir me battre? Qu'espérais tu en agissant ainsi? La Vengeance? Questionna-t-elle en tournant autour de lui, tel un rapace près à achever sa proie.

Alpha 8, le pilote ayant survécu au massacre de Ventress, avait vu que le Général Sécura était sur le point de se faire tuer et n'avait pas hésiter à tirer sur une Sith pour l'en empêcher, mais aussi, comme Asajj le soupçonnait, venger ses camarades, même s'il savait que cela ne les ramèneraient pas à la vie...

-Si c'était bien cela, malheureusement pour toi, commença-t-elle en se penchant doucement vers lui, le forçant à la regarder: - elle ne t'auras.. murmura-t-elle avant de planter brutalement la lame d'énergie sous la bouche du Clone, en position verticale, l'épée de lumière traversant toute sa tête pour rejaillir à son sommet... -qu'apporter la mort... termina-t-elle.
Le Soldat mourut sur l'instant.

Aayla vit le geste de Ventress et s'arrêta subitement, choquée. Elle n'était pas arrivée à temps pour sauver le Soldat.

-Eh maintenant, lança la Sith en se retournant tout en se redressant vers la Twil'ek... -À ton tour de manger la glace... lança-t-elle avant d'attaquer...


-C'est vraiment la poisse! Comment je peux avoir une malchance pareille! Cria Ayanna qui tentait tant bien que mal d'éviter que le vaisseau ne soit pulvérisé dans l'atmosphère.

Au moment même où le vaisseau-mère droïde de la Fédération du Commerce disparaissait dans une puissante explosion, des débris avaient frapper le chasseur Jedi, détruisant son bouclier, touchant ses moteurs et le poussant à dévier sa trajectoire d'origine pour se diriger vers l'atmosphère de Rhen Var.

Ayanna avait ordonné aux Clones de ne pas intervenir et de prévenir l'équipe au sol, ce qui fut fait dans l'immédiat afin qu'elle puisse être secourue en cas de réussite... Qui pour l'instant était quasi nulle au vu de la situation...

Avec la Force, elle avait réussi à redresser l'appareil pour que seule la surface ventrale soit soumise aux frottements de l'entrée atmosphérique. R3 n'avait pas arrêté de crier de peur, ce qui n'avait pas aidé la Sith au Sang Pur à se concentrer à cause des nombreux bips du droïde astromécano...

Le manche n'arrêtait pas de trembler sous ses doigts crispés dessus. L'ancienne Inquisitrice tentait de garder l'assiette de l'appareil afin de ne pas décrocher car dans le cas contraire, cela en serait fini pour elle... Mais grâce à la Force, tout n'était pas perdu, cependant, l'entrée dans l'atmosphère lui parut être une éternité, tellement la chaleur qui avait envahit le vaisseau avait commencé à la suffoquer, la faisant de plus en plus transpirer au fur et à mesure que la température extérieure liée au frottement augmentait...

-Si on réussis à s'en sortir R3, plus jamais je monterai dans un chasseur!

Le droïde acquiesça par de nombreux bips rapides, indiquant que lui aussi ferait la même chose...

Ayanna sourit. Elle n'était pas seule à vivre cette poisse...


Les Clones au sol virent une boule de feu apparaitre dans le ciel. Ils surent que c'était le chasseur Jedi de la Général Kallig. Ils se préparèrent pour le sauvetage.


Après ce qu'il sembla être de longues minutes, le Chasseur Jedi en perdition finit son entrée dans le ciel de Rhen Var. Ayanna ne sentit plus les vibrations du manche et les tremblements du vaisseau. Reprenant le contrôle de l'appareil, elle se dirigea vers le bâtiment en ruine et tenta d'atterrir malgré l'état du vaisseau et la perte des moteurs.

-Accroches-toi R3, ça va être violent.

Le petit droïde obéit. Avec la Force, Ayanna réussit à ralentir le vaisseau et à le faire attérrir avec quelques rebonds sur la glace au passage. Le vaisseau arrêta sa trainée au pied d'un mur de glace.

Le feu déclenché par les étincelles commença à dévorer la coque. Ayanna sortit rapidement, suivit du droïde et courut avant que l'appareil n'explose dans les secondes qui suivirent.

Indemne, elle vit les Soldats Clones arriver en renfort.

-Vous allez bien? Demanda le Commandant Bly.

-Oui, ça va bien, merci d'être venu, même si c'est un peu en retard.

-Désolé, nous avons fait le plus vite possible.

-Le bâtiment a été repris à ce que j'ai vu. Félicitation Commandant.

-Merci mon Général.

-Où se trouve la Général Secura?

-Elle nous as quitté pour aider Alpha 10, un pilote faisant parti d'un groupe détaché pour trouver le Générateur d'Energie du bâtiment. Le groupe d'escadron a été pris en chasse par un ennemi utilisant la Force.

-Dans quelle direction?

-Impossible de savoir, j'ai été pris dans la bataille.

La Sith au Sang Pur, malgré le froid qui commençait à la grelotter à cause de sa tenue non adéquate à son environnement, se concentra dans la Force à la recherche de la Twil'ek. Après quelques efforts elle la trouva dans une direction précise.

-Emmenez-moi commandant, à pied cela prendra trop de temps.

-Bien mon Général.

Quelques instants après, ils partirent en vaisseau en direction indiquée par la Sith au Sang Pur.


Aayla recula à nouveau, évitant un coup de balayage horizontal de la part de son adversaire. Grâce à sa maitrise du sabre-laser, elle avait jusque-là réussit à tenir en échec l'acolyte de Dooku, malgré le fait que cette dernière changeait d'arme selon son humeur du moment: en effet, ses armes avaient la particularité de s'accrocher entre elles, le lien formé permettant la création d'un nouveau type d'arme dangereusement mortelle, tant pour son détenteur que pour son adversaire: le sabre laser à doubles lames.

Aayla connaissait bien ce genre d'arme. Ce fut l'une d'entre elles qui mit fin à la vie du Maître Jedi Qui-Gon Jinn lors de la bataille de Theed sur Naboo. Obi-Wan Kenobi lui en avait parlé à l'époque et elle avait été choquée qu'un tel sabre puisse exister. Grâce aux informations de Kenobi, elle savait maintenant comment faire pour se protéger. Cependant, le changement constant et imprévisible de cette arme par sa propriétaire faisait que le combat devenait de plus en plus compliqué et difficile au fur et à mesure qu'il perdurait...

'Voyons voir ce qu'elle cache' pensa Ventress, utilisant le Côté Obscur pour sonder la jeune Twil'ek.

Celle-ci sentit l'intrusion de l'acolyte dans son esprit mais aussi dans son coeur, la surprenant.

'Que..'

-Ah... Je vois... Il semblerait que notre chère Twil'ek s'est amourachée d'un Nautolan...

'Par la Force, comment as-t-elle fait'?!

La panique commença à revenir. Si Ventress lachait le morceau auprès des Membres du Conseil en tant que rumeur, voire même pire encore, si elle s'emprenait directement à lui, cela pourrait devenir très dramatique...

-Hmmm... la Peur est présente... Tu crains les conséquences de cette relation, mais plus encore... Oh oui, tu as peur qu'il meurt... de ma main... Excellente idée.. Je me ferai une joie de l'appliquer...

La crainte de perdre Kit faillit pousser Aayla à attaquer sans réfléchir. Bien que la Peur soit présente il fallait qu'elle garde son sang froid.

-Pour cela, il faudrait que tu quittes la planète, et sans vaisseau et avec l'Armée de la République en orbite, il t'es impossible de fuir.

Ventress pesta. Elle avait espéré pousser la Twi'lek à commettre une faute, mais il semblait que la Maître Jedi soit plus difficile à faire fléchir par ce moyen... Tant pis, elle connaissait ce qu'il y avait dans son coeur, elle saurait l'écraser à sa volonté...

-Il est temps d'en finir Jedi, menaça-t-elle tout en tendant le bras vers la Twil'ek.

Celle-ci se mit en garde, prête à recevoir la décharge de la Foudre Sith, un pouvoir obscur très prisé des adeptes du Côté Sombre de la Force... Qui ne vint pas... Mais remplacée par une forte pression dans sa cage thoracique.

-Aargh! Lâcha-t-elle en mettant sa main à sa poitrine tout en tombeant à genoux.

'Qu'est-ce qui se passe'?!

Le visage crispé par la douleur, elle sentit son coeur se compresser, se comprimer, comme si une main invisible le tenait et le serrait fermerment.

-Là... oui... C'est bien... Encore un petit peu... murmura Ventress, avançant doucement vers la Jedi.


-Là, passez au-dessus d'eux, je me charge de l'atterissage, ordonna Ayanna.

Le vaisseau du Commandant Bly fut entendu par Ventress qui leva le ciel et vit une forme en sauter.

-Hein?

Elle sentit que la personne qui venait de sauter était puissante dans la Force et avant qu'elle ne tue la Twi'lek, Ayanna atterrit entre elles ce qui brisa la connexion obscure entre Asajj et la Jedi Twil'ek. Ventress recula, surprise par ce nouvel adversaire. Elle le sonda et y sentit la forte présence du Côté Obscur en elle ce qui était très étonnant. Un membre de l'Ordre Jedi avec un tel niveau dans le Côté Sombre ne courrait pas les rues... mais l'occasion était parfaite pour une pleine conversion...

-Un Jedi qui a fait un pas dans les Ténèbres... Il me sera facile de terminer ce que tu as commencé...

Ayanna se releva et d'un geste brusque, envoya l'acolyte dans les airs avec la Force qui voltigea et atterrit violemment à plusieurs centaines de mètres de sa position initiale...

-Quoi? S'étonna-t-elle, choquée parce qu'elle venait de subir...

L'acolyte n'arrivait pas à y croire. Cette femme venait de la pousser avec une telle puissance qu'elle se demanda qui elle était vraiment, se rendant compte que peut-être, ce qui était complètement fou, que cette dernière était plus puissante que Dooku...

Ayanna fit face à la Twi'lek et l'aida à se relever.

-Ca va aller?

-Oh... Oui... gémit-elle en se tenant toujours sa main.

-Laisses-moi faire.

La Sith au Sang Pur la regarda, lui demandant implicitement son accord. Cette dernière acquiesça et l'ancienne Inquisitrice posa doucement sa main sur la poitrine de la Twi'lek, au-dessus du coeur.

Se concentrant dans la Force, Ayanna sentit les réminiscences du pouvoir obscur utilisé par Asajj et destiné à écraser physiquement le coeur de la Twil'ek. L'ancienne Inquisitrice utilisa une technique pour contrer ce pouvoir. Absorbant l'énergie résiduelle par sa main, elle la fit sortir hors de la Jedi pour ensuite la "jeter" au loin.

-Ourf! Ca... Ca va mieux maintenant! Merci beaucoup!

-De rien! Tout le plaisir est pour moi! Lâcha-t-elle en lui faisant un clin d'oeil, ce qui fit légèrement sourire la Twil'ek, comprenant parfaitement où sa coéquipière voulait en venir...

-Bien, il est temps de reprendre le combat. Ce deuxième round est pour moi.

-Fais-attention, elle possède deux sabre-lasers qui peuvent se joindre pour former un sabre à double-lames. Elle est aussi capable de sonder l'esprit et le coeur.

-D'accord. Merci du tuyau pour les sabres, quant à son pouvoir, ne t'inquiète pas, il est contrable.

Ventress était revenue au pas de charge. Se positionnant devant la nouvelle, elle remarqua enfin son physique et sa couleur de peau... Ce qui l'étonna... Jamais elle n'avait vu une espèce pareille.

-Alors c'est toi la fameuse Asajj Ventress.

-Oui. Qui es-tu? À quelle espèce appartiens-tu? Questionna-t-elle, dans l'intérêt dans savoir le plus possible et de le dire à son Maître si jamais elle s'en sortait vivante...

-Comme si j'allais te le dire... C'est une information strictement confidentielle...

Ventress se mit en position. Il lui semblait que cette femme était sur le point de prendre la relève. Elle utilisa la Force pour la sonder mais se reçut une barrière mentale et physique en pleine face, la faisant reculer.

-Que...

-Cela ne marchera pas avec moi acolyte.

-Je ne suis pas une apprentie et je vais te le prouver, argua-t-elle en feignant la confiance en soi, bien qu'elle sut qu'elle avait tord.

Elle fonça sur la Sith au Sang Pur qui para les premiers coups de lame.

-C'est tout... J'attends toujours ta preuve, nargua Ayanna avec un sourire, ce qui exaspéra Ventress, la poussant à exprimer un rictus de haine.

Elle déchaina sa colère sur cette impertinente Jedi en lui démontrant tout ce qu'elle savait faire mais cela n'impressionna nullement la Sith au Sang Pur. Celle-ci se contentait de parer mais également d'attaquer quand elle le pouvait, y voyant les failles propres aux Formes de combat au sabre-laser que Ventress utilisait pour mettre un terme à ce duel.

-grr.. Je vais te faire sombrer pleinement dans le Côté Obscur, d'une manière ou d'une autre, menaça l'acolyte tout en essayant de pousser ses bras pour gagner le blocage des lames.

-héhéhé... Essai toujours, tu ne réussiras pas...

-Tu es une Jedi, tu as déjà entamé ton voyage. Il me suffit de trouver ta faille pour te faire céder...

-Tu ne l'as trouveras pas, tant que ma barrière psychique et physique me protège de ton intrusion...

-Toute barrière a un point faible. Il me suffira de trouver la tienne, rétorqua avec hargne Ventress.

-Pour l'instant, tu ne fais que parler... Tu dis même que je suis une Jedi, mais ce n'est pas en portant un sabre laser de Jedi qu'on en est un.

Elle poussa et réussit à débloquer la situation en poussant Ventress à être exposée à une attaque qui vint aussi rapidement qu'un éclair. Une entaille au niveau des côtes fit crier la femme chauve qui dut reculer en portant une main à sa blessure... Elle haleta de fatigue. Ce combat n'avait que trop durée..

-Tu es alors une Sith?

-Aucune information, je te l'ai dite... Mais comme tu sembles être intriguée par la présence du Côté Sombre de la Force en moi, laisses-moi t'en faire une petite démonstration.

Elle lança l'Eclair de Force, plus connu sous le nom de Foudre Sith mais Ventress réussit à la parer.

-Quoi c'est tout?! je m'attendais à mieux, rétorqua-t-elle.

-Ce n'est seulement qu'un avant-gout, précisa Ayanna qui lui fit un Etranglement de Force.

Ventress suffoqua, et, soulevée en l'air, elle battit des jambes. Elle utilisa la Force pour déstabiliser son adversaire en créant une secousse au sol ce qui surprit cette dernière qui eut sa concentration perdue. Ventress se rétablit sur ses jambes en toussant un peu avant de se ruer sur la supposée Sith.

-Si seulement tu connaissais le véritable pouvoir du Côté Obscur. Je dois te le montrer... dit Ayanna, appelant cette partie de la Force qui surprit Ventress part la puissance émise par son adversaire.

Se concentrant, Ayanna lança le Gel de Force sur son adversaire qui se sentit d'un seul coup figée en plein mouvement, apparaissant floue et vibrante aux yeux des autres.

'Quoi, qu'est-ce que... Qu'est-ce qui se passe? Qu'est-ce que sait'?!
cria intérieurement Asajj qui ne put bouger, ni parler, totalement "statufiée" par ce pouvoir inconnu.

Ayanna en profita pour visualiser le pouvoir obscur que l'ex-jedi Xendor lui avait enseignée. Tendant ses bras, elle fit des mouvements complexes avec ses mains avant des les relâcher.

Quand le Gel de Force prit fin, Ventress tomba à la renverse, prise par le mouvement de sa vitesse. Se relevant, elle chargea mais Ayanna réussit à tout éviter, tout parer, et même à la désarmer. Folle de rage, Asajj utilisa la Force pour broyer le cœur de son adversaire mais ne ressentit rien du tout...

-Hein? Lâcha-t-elle, regardant ses mains.

Elle tenta à nouveau, sans succès.

-Tes pouvoirs qui augmentent tes capacités sont annulés. J'ajoute que ta capacité à ressentir la Force aussi...

-Qu'est-ce que sait que ce pouvoir? Comment est-ce possible que ça existe?! Cria-t-elle apeurée.

Ayanna leva son bras et d'un simple mouvement de main, fit sombrer Ventress dans les ténèbres. Celle-ci tomba à terre d'un coup.

Aayla qui avait assistée à tout le combat, rejoignit Ayanna.

-Elle est maintenant prisonnière. Nous aurons tout le loisir de l''interroger, mais en attendant, il faut qu'elle soit menottée avec un appareil qui lui empêche de se servir de la Force, expliqua Ayanna.

-Mais tu la lui as supprimée.

-Ce n'est que temporaire. La Suppression de Force est un pouvoir peu connu des Jedi et des Sith. Il ne sert qu'en dernier recours, au vu de la manière qu'il faut adopter pour l'utiliser...

-Oui, il semblerait qu'il soit un pouvoir canalisateur, empêchant la personne de se défendre, nota la Twil'ek.

-En effet, comme tu as pu le voir.

Le Commandant Bly n'avait pas arrêté de survoler la zone de combat et quand il vit que ce dernier avait prit fin, il se posa.

-Félicitation Général Kallig. Vous avez réussi à la battre. La mission est un succès.

-Oui Commandant Bly. Ramenons-là au Vaisseau de Commandement et passez lui des menottes qui lui empêcheront d'utiliser la Force.

-On a cela en réserve au cas où on serait amener à combattre des Sith.

Ensemble, ils retournèrent tous au Vaisseau de Commandement, Asajj Ventress prisonnière.

À bord, l'acolyte fut mis sous haute-surveillance et menottée. Aayla en profita pour faire son rapport aux Membres du Conseil Jedi et leur faire part du succès de la mission concernant la reprise de la planète Rhen Var mais aussi de la capture d'Asajj Ventress ce qui fut une totale surprise pour les autres Jedi. Eux-mêmes lui apprirent le succès de la mission du Maître Jedi Fisto et de la capture du Général Grievous. La même émotion envahit la Twil'ek. Grievous était la plaie des Jedi et qu'il ait été capturé la rendit joyeuse, encore plus du fait que Kit avait survécu à cette rencontre...

Un peu plus tard, la Twi'lek fit par des informations reçues à Ayanna qui fut contente du déroulé de la mission du Nautolan.

-Tout est bien qui finit bien à ce que je vois, nota Ayanna, regardant les étoiles depuis la Passerelle.

-Oui, c'est vrai... murmura la Twil'ek en posant une main sur son cœur.

Ayanna sentit le trouble de la Twi'lek. Elle savait ce qui se tramait dans la tête de la Maître Jedi...

-Tu veux en parler? Proposa d'une voix douce la Sith au Sang Pur.

La Twi'lek accepta en silence. Il fallait qu'elle extériorise ce qu'elle avait vécu. Penser à Kit l'avait aidée dans son combat contre Asajj, elle s'était sentie forte et puissante, mais ce ne fut pas suffisant pour vaincre Ventress à elle seule.

D'un signe de tête, elle l'invita à rejoindre la Salle de Méditation, tandis qu'une partie de la Flotte de la République entra en Hyperespace pour retourner à Coruscant.

À suivre...
[/Justify]
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Flocon de Lune » Mar 09 Aoû 2022 - 15:32   Sujet: Re: La Jedi de Tython

En ce qui me concerne je suis liquéfiée à cause de la chaleur,mais sinon ça va. J'espère qu'il en va de même pour toi.

Ce chapitre était intéressant aussi, bien que je trouve que le duel contre Asajj ce soit éternisé. Je ne m'attendais pas du tout à ce que ses pouvoirs lui soient retirés, c'était impressionnant.
R3 le trouillard m'a fait sourire, heureusement que la pilote a eu un bon entraînement !
Maintenant, direction Coruscant, la planète ville qui regorge d'intrigues...
Flocon de Lune
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 108
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar Loucass824 » Mar 09 Aoû 2022 - 18:12   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu !

Étant donné qu'Aayla était au prise avec l'apprentie, je pensais que Ayanna allait faire face au maître. C'est que je me claque toujours sur le canon et ce que j'en sais à cette époque, mais tu prends certaines libertés à ce propos, ce qui brouille les pistes et les projections. On peut supposer de pas mal de choses pour l'instant. Ayanna nous fait donc le coup d'Anakin dans l'épisode 1, un hommage a priori (ou bien c'est fortuit)

Arrivée inopinée d'un clone pour sauver Aayla, et ce n'est pas plus mal parce que mourir en étant coincée dans le neige, la tristesse... Lol mais cela offre l'occasion de faire écho à la discussion de la première partie du chapitre, au sujet de l'attachement, et ce qui y est associé. En l'occurrence, c'est ce point qui permet à la twi'lek de s'extirper de cette situation. Le combat va donc reprendre tandis que le clone n'a pas fait long feu. Lancé dans la bataille avec bravoure, mais il était logique qu'il ne puisse que faire illusion le temps d'un instant.

Ayanna qui se plaint d'avoir la poisse ? Pardon madame, mais le numéro qu'elle a lâché à l'intérieur du vaisseau et dont elle est sortie de justesse, s'il ne s'agissait pas d'un peu de chance ! Lol et elle est sort d'ailleurs plutôt bien compte tenu des circonstances, parce que ce n'était pas gagné !

La castagne commence donc, et le côté hybride des attaques de Ventress explique bien en quoi ses frappes et ses schémas peuvent être dangereux à mon sens. Vient ensuite des modalités de combats qui me laissent toujours autant perplexe, alors je ne vais pas reprendre mon petit discours au sujet de tout ce que contient concrètement une lutte à mort, ect... Le fait qu'elle sonde Aayla a travers la Force initialement était bien vu, même si la discussion qui s'en suit me pose problème.
Par contre, les Jedi sont ils tous aussi peu à la hauteur ? Car Aayla se laisse sonder sans pouvoir contrer Ventress, elle se fait avoir au moindre pouvoir de Force... Alors je sais bien que je ne connais pas vraiment les persos qui sont mis en scène ici, donc il est difficile pour moi de conceptualiser l'échelle de puissance, ce que l'une comme l'autre sont capable de faire. Mais cela donne l'impression que Ventress est surpuissante comparé à Aayla, mais qu'ensuite Ayanna est surpuissante face à Ventress. J'avoue qu'avec tout cela, comment Aayla peut être considérée comme talentueuse ? Gérer une échelle de puissance est assez difficile, plus qu'il n'y paraît. Le truc est de ne pas faire en sorte qu'un perso avec un certain statut ne paraisse trop léger, comme c'est le cas ici du coup.

Surtout qu'Aayla a du puiser dans ses ressources mentales pour ne serait-ce que survivre, en incluant la notion liée à l'attachement. Elle doit sa survie à un certain dépassement, ce que j'ai vraiment aimé. Alors qu'Ayanna défait Ventress sans difficulté ni mérite aucun au final. Il n'y avait pas match, elle n'a pas lutté, il n'y avait pas beaucoup d'enjeu. Là où le propos que tu as développé servait pertinemment les deux persos sur la première partie, ici il ne sert qu'Aayla. En excluant Ayanna de fait, puisque le propos et le thème développé n'est pas ce qui lui a permis de dépasser une difficulté.
Alors peut-être que ce moment est réservé pour plus tard, et que c'est intentionnel. Il n'en demeure pas moins que son absence ici est un peu dommage à mon sens. Car voir Ayanna vaincre en faisant elle aussi appel à Ariandelle, y puisant le supplément d'âme qui lui aurait fait défaut, aurait été parfaitement cohérent sur la plan narratif, et aurait fait de ce chapitre en deux parties l'un de tes meilleurs à mon sens.

Parce que du coup, Ventress qui paraissait surpuissante l'instant d'avant, devient un peu une débutante avec d'immenses lacunes pour perdre face à Ayanna qui n'est même pas allé à fond, simplement en utilisant un pouvoir qu'elle maîtrise bien, et qu'elle utilise assez simplement. C'est ce que je disais sur l'échelle de puissance, si l'écart est trop important, cela annihile un peu la tension et l'enjeu.

Pour l'instant, tout se déroule pour le mieux concernant notre trio, ne reste plus qu'à avoir la partie sur Ariandelle ! Je t'avoue que j'ai plus particulièrement hâte pour celle-ci... On sent que cela devrait bien se passer, dans une certaine mesure. Mais cela fait un bon moment que notre trio semble enchaîner les succès dans trop de déboire. Ça ne garantit rien, mais j'ai tendance à me dire que c'est précisément dans ce genre de moment qu'une bonne défaite ou désillusion qui fait mal peu survenir. J'ai tellement lu et vu des oeuvres âpres et difficiles de ce type, que lorsque les évènements se goupillent plutôt bien, la seule chose qui me vient à l'esprit est à quel moment le drame va arriver...

On a donc les deux "lieutenants" de Dooku emprisonnés, ce qui veut dire que le bougre ne va pas rester dans son coin trop longtemps. Pointer le bout de son nez face à Anakin et Ariandelle ? Avoir au prochain chapitre...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Mer 10 Aoû 2022 - 0:53   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut,

Alors pas de nouveau chapitre mais un retour des commentaires:

@Flocon de Lune: J'arrive à tenir malgré la chaleur grâce au ventilateur :) Pour le combat, je suis désolé s'il t'a paru trop long. Il est vrai que je l'ai quasiment découpé en plusieurs parties en alternant avec d'autres actions, ce qui pour le coup n'aide pas vraiment à se concentrer pleinement et le pousse à être étiré sur la longueur. J'essaierai de trouver une autre manière de rendre les combats plus courts les prochaines fois.

@Loucass824: Pour le Clone, c'était Alpha 8 qui avait survécu au crash. Etant le seul membre de son unité encore en vie, il devait apparaitre pour ne pas l'oublier. Certes il n'a pas fait long feu mais au moins il aura permis à Aayla de s'en sortir.

Concernant le combat, il est vrai que je n'ai pas fait honneur à la Twil'ek, tant par rapport à son grade que par rapport à ses capacités de combattant qui sont bien connues des fans. Aayla n'est pas un adversaire facile à battre en vérité, mais je voulais faire en sorte que Ventress soit un adversaire dangereux, possédant des pouvoirs inconnus. Sa capacité d'écraser littéralement le coeur des gens est dût à ma lecture du comics Star Wars: Republic 53 (53ème numéro de la série) où le personnage de Fay apparait une seule et unique fois. Dans ce comics, Ventress est présentée comme ayant le pouvoir d'écraser le coeur avec la Force et vu que c'était un pouvoir jamais vu dans la saga, je me suis dit qu'il serait inconnu de nombreux Jedi, d'où la surprise de la Twil'ek qui ne put rien faire. Quant à l'intrusion mentale, c'est plus la découverte du secret qu'une faible tentative de se protéger qui devait être impactant pour la Jedi et la pousser à peut-être lui faire perdre ses moyens. Dans mon idée originale, j'avais prévu qu'elle attaque sans réfléchir sous le coup de la peur, mais en tant que Maître Jedi, cela ne l'aurait pas fait donc j'ai changé le déroulement.

Ensuite, pour Ayanna. N'oublie pas qu'Anakin a détecté qu'elle était plus puissante que Ventress et Dooku donc j'ai voulu mettre cela à contribution en faisant un écart de puissance. Je reconnais que je n'ai pas mis en avant leur discussion vue dans la première partie, et tu as raison que cela aurait été meilleur si j'avais mis à contribution Ariandelle comme aide pour Ayanna afin qu'elle batte Ventress. Quant à celle-ci, sa défaite n'est pas vraiment dû à un niveau de débutant. C'est juste la rage, la colère et la haine de ne pas réussir à vaincre cette inconnue qui l'ont poussée à commettre des erreurs et à manger la glace.

Je m'excuse donc si le combat t'a déplus :(

Le coup du chasseur coincé dans le hangar de l'ennemi, c'est du Anakin épisode 1 tout craché, je l'avoue :lol:

Concernant la victoire du trio, en effet pour l'instant c'est un sans faute, mais comme on dit souvent: "c'est (beaucoup) trop facile" :sournois: et puis comme l'a dit si bien Obi-Wan Kenobi: "I have a bad feeling about this" :think:

Merci encore pout ton commentaire qui m'a permis de voir les failles et de rater un succès :paf:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Mer 10 Aoû 2022 - 16:21   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Je comprends un peu mieux avec ces éléments. C'est que, comme je l'ai dit, l'échelle de puissance est déjà quelque chose de difficile à ajuster, mais également plus difficile à percevoir en tant que lecteur lorsque l'on ne connait pas les persos qui sont impliqués. Et quand on est autant sur les détails que moi quand c'est de la castagne...

Ce n'était pas le pouvoir spécifique de Ventress, mais plutôt le fait qu'Aayla paraisse démunie. Elle venait déjà d'être surprise par les schémas de frappes alternatifs de Ventress, donc si elle avait un niveau martial supposé élevé, elle aurait dû se tenir encore davantage sur ses gardes, prévoir des coups qu'elle ne verrait pas venir, gérer la distance, patienter, posture plus défensive, ce genre de choses.
Comme j'ai dit, tout ce qui a attrait aux combats me plaît particulièrement, surtout les détails qui lorsqu'ils sont soignés subliment l'affrontement. Que ce soit en littérature ou en live action, j'ai souvent tendance à penser qu'un combat est plus que sa chorégraphie et sa mise en scène. Ce sont les petits détails, des choix de l'un ou l'autre des combattants qui témoignent du soin apporté par les types en charge de ces moments. Par exemple, j'ai déjà vu des acteurs en gros plans qui avaient les pupilles très rétractés, signe manifeste du niveau de concentration au moment de passer à l'action. J'aime particulièrement ce genre de choses.

Pour Ayanna je comprend également, bien qu'être puissant, cela ne garantit pas tout. Car le principe de détermination et de résolution prévaut. C'est pour cela que j'ai fait l'allusion par rapport au propos sur l'attachement. Ayanna aurait pu songer à Ariandelle, que cela la fasse douter un court moment en premier lieu, la plaçant en difficulté. Puis cela lui aurait apporté de la confiance, et elle aurait gagné. Ce n'est qu'un exemple, mais cela aurait reprit le thème que l'attachement, tout en montrant à Ayanna qu'un combat ne se repose pas seulement sur la puissance seule. Un double propos en quelques sortes. Mais encore, je dis tout ça parce que c'est ce que j'avais anticipé en projection... Lol

Après pour s'excuser, il n'y a pas de quoi. On fait tous des petites erreurs, des choses que l'on avait pas anticipé, ou que dans notre esprit c'était tellement clair qu'on a manqué d'un soupçon de discernement. Moi le premier ! C'est toujours plus facile d'analyser et voir d'un oeil extérieur que lorsque l'on est pleinement impliqué dans son propre récit à mon sens.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 02 Oct 2022 - 22:39   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir tout le monde.

J'espère que vous allez bien. Après une longue pose, je reprends l'écriture et la publication de ma fan-fiction. Voici le 14ème chapitre qui est assez long je trouve. Je vous souhaite une bonne lecture et à la prochaine pour la suite.


Chapitre 14: Evacuation-Partie 1

Une Flotte de vaisseaux de la Grande Armée de la République était en Hyperespace pour se diriger vers la planète Mimban, un monde ayant été envahi par les Séparatistes. À bord du Vaisseau Amiral se trouvait deux Jedi: Anakin Skywalker et Ariandelle Mindwalker. Le premier avait reçu le surnom de "Héros Sans Peur", l'autre était une inconnue, tant pour les Clones que pour les autres membres de l'Ordre Jedi...

Les deux utilisateurs de la Force étaient dans une salle privée pour discuter, telle était leur intention depuis le départ de Coruscant afin d'en savoir plus sur l'autre et avoir les réponses à ses questions....

-J'ai encore du mal à le croire, dit l'Elu qui observait le couloir hyperspatial à travers la fenêtre.

Sa compatriote lui avait raconté son histoire, tout en omettant volontairement la vision sur son futur car elle voulait d'abord savoir qu'est-ce qui le pousserait à changer de voie et à devenir cet être en armure noire à la respiration artificielle. Quant à Anakin, son incrédulité était autant lié à l'âge réel de sa consoeur que de ses expériences passées sur la Force mais aussi le fait qu'elle avait une liberté qu'il lui faisait défaut sur un thème en particulier....

-Pourtant tout est bel et bien vrai. Qu'est-ce qui t'empêche de croire que cela l'est?

-Dans l'absolu rien, mais c'est tellement énorme qu'on peut facilement croire à un canular.

-Trop beau pour être vrai je sais... Et pourtant il n'y aucun mensonge.

-J'aimerais vraiment avoir... commença-t-il à dire avant de s'arrêter, ne sachant pas s'il pouvait lui faire confiance.

Ariandelle s'approcha doucement de lui et lui posa une main sur son bras:

-Tu peux te confier à moi. Nous sommes différentes de vous et nous pouvons te comprendre. Nous avons senti ta Peur, elle est omniprésente en toi.

Anakin souffla, fermant les yeux. Il sentait cette différence et le doux ton de sa voix lui permettait de sentir qu'il pouvait s'ouvrir, comme son ami le Chancelier...

-Je veux deux choses: la liberté de s'afficher pleinement, sans être dans la crainte d'une represaille ou d'un sermont et le Pouvoir.

Ariandelle fronça les sourcils à l'entente du mot Pouvoir. Anakin se tourna:

-Je ne veux pas échouer à nouveau...

-Tu parles comme si tu avais eu la possibilité d'éviter un drame?

-En effet, confirma-t-il en reprenant sa position initiale. -Si j'étais arrivé plus tôt elle serait toujours en vie...

-Qui?

Un silence s'installa alors et perdura pendant un moment, mettant mal à l'aise la Mirialan.

-Ma mère, répondit avec tristesse Anakin, rendant encore plus négative l'atmosphère qui venait de s'installer.

Ariandelle prit la même position que l'Elu et garda le silence, réfléchissant:

'Est-ce la véritable raison de son passage vers le Côté Obscur? Je dois en savoir plus'

Respirant un grand coup, elle ferma les yeux avant de poser la question:

-Souhaites-tu en parler?

Une question d'invitation qui lui permettait de s'ouvrir et de se confier. C'est la première fois que le jeune Jedi recevait une main tendue de la part d'un autre membre de l'Ordre... Il la prit pleinement:

-J'étais venu sur ma planète d'origine pour la libérer de sa condition d'esclave, comme je la lui avait promis à l'époque.. Mais mon ancien maitre, Watoo, ne l'avait plus. Un fermier du nom de Clieg Largs l'avait achetée pour la libérer. C'est après qu'elle a été capturée par des pilleurs du désert, les Tuskens. Quand j'ai réussi à retrouver leur campement, elle était-là, blessée mais encore en vie...

Ariandelle garda le silence, le laissant continuer.

-J'étais tellement ému que je n'ai pas pris conscience de la gravité de son état... Elle est morte dans mes bras, alors que je venais à peine de la retrouver, après plus de dix ans d'absence...

Ariandelle sentit un début de colère monter en lui.

-Je ne savais pas quoi faire, j'ai commencé à paniquer, voulant trouver un moyen de la maintenir en vie le plus longtemps possible.. Mais c'était trop tard... J'ai échoué... à mort...

Plus il s'ouvrait à ce passage, plus sa colère grandissait. Ariandelle détourna légèrement la tête pour voir une expression s'installer sur le visage d'Anakin: sourcils froncés, visage fermé, machoire serrée... Jetant un regard vers le bas, elle vit sa main droite gantée se fermer en un poing qu'il serra fermement...

-J'aurais dû empêcher cette vision de se réaliser en partant plus tôt... J'ai merdé lamentablement...

Il s'écarta-t-elle, commençant à marcher à travers la salle.

-La Peur s'est transformée en Colère envers eux... Justice devait être rendue...

Ariandelle s'imagina pleinement ce qu'il voulait dire par-là, mais de là à l'appliquer, c'était une autre paire de manche. Elle se tourna vers lui...

-La Mort est venue tous les chercher.

-Tous? Demanda, incrédule, la Mirialan.

-Oui, absolument tous, sans aucune exception, affirma l'Elu en se tournant vers elle. - Les Femmes, les Hommes, les Vieillards... Même les Enfants et les Bébés, y compris tous les animaux présents... Le Camps Entier a été exterminé... dit froidement l'Elu.

'Par la Force, il est vraiment allé jusque-là?!' s'étonna Ariandelle, n'arrivant pas y croire.

-La Justice appliquée a été l'illustration de la Haine à leur encontre... Ce fut un ENORME PLAISIR suivit d'un soulagement... très apaisant....

Ariandelle ne savait pas quoi dire. Plus il en parlait, plus sa puissance augmentait mais surtout, ce sourire qu'elle vit la désarçonna.... L'Elu était-il tombé dans une telle folie qu'il pourrait à nouveau recommencer si une telle situation se reproduirait?

-Toutes mes condoléances pour ta mère, dit-elle en se penchant légèrement en avant, une main sur son coeur. Je ne peux concevoir une telle perte, ne l'ayant pas vécue, mais je compatis à ta douleur.

Cette parole calma Anakin, ressentant chez sa compatriote de la tristesse à son histoire.

-Désolé... Il fallait que ça sorte à nouveau... en quelque sorte... Ce fut moins violent que la première fois par contre...

-La première fois? D'autres personnes sont au courant?

-Deux personnes: Ma femme Padmé et le Chancelier Palpatine.

'Tient donc. Le Chancelier Palpatine? Quel lien partagent-ils?'

-Etonnant que tu aies pu partager cela avec le dirigeant de la République. Il doit être important pour toi si tu as réussi à te confier à ce point sur ce sujet sensible...

-Le Chancelier est un homme bon. Je me souviens de ce qu'il m'a dit après la Crise de Naboo quand j'étais encore un enfant: "Et toi jeune Skywalker nous suivrons ta carrière avec le plus grand intérêt" en me faisant une tape sur mon épaule gauche. Il n'a pas menti. Depuis mon entrée dans l'Ordre Jedi jusqu'à maintenant, il s'est toujours enquie de mon état et a suivi mon parcours de Jedi. C'est-là que j'ai vu ce que Maître Qui-Gon aurait pu continuer à être s'il n'avait pas été tué...

-Quoi donc?

Anakin se détourna de la Mirialan et mis ses mains dans les manches de sa bure.

-Un père....

La jeune Mirialan fut surprise d'une telle révélation. Au ton de la voix de l'Elu, il semblerait que ce dernier n'ait pas connu son père. Ariandelle n'avait jamais connu ses propres parents et au vu de tous les adultes présents dans l'Ordre Jedi, elle avait rapidement trouvé un substitut chez certains d'entre eux...

-Ton père te manque toujours?

Anakin afficha un petit sourire moqueur. Elle aussi ferait cette fameuse tête d'ahuri en apprenant la vérité:

-Je n'ai pas de père, répondit-il.

-Comment ça? Tout le monde a un père, même s'il arrive que celui-ci puisse abandonner son enfant pour de multiples raisons qui lui appartiennent.

-C'est vrai mais pas pour moi. Je suis une exception à l'ordre naturel.

-Qu'est-ce que tu veux dire?

-Je suis né sans père tout simplement. Ma mère n'a connu personne et m'a dit qu'elle m'a porté, m'a mis au monde, m'a élevé, sans pouvoir expliquer ce prodige, expliqua-t-il en lui jetant un regard.

Ariandelle garda le silence, perplexe, réfléchissant à ce que cela pouvait bien sous-entendre

-Trop beau pour être vrai je sais... lui lança-t-il en reprenant sa réplique. -Pourtant tout est vrai...

Après un instant, Ariandelle arriva à la conclusion qui s'imposait et qui fit sourire l'Elu: la tête de sa consoeur était exactement celle que tous les autres Jedi avaient fait en apprenant cette conception plus qu'originale.

-Eh oui...

-Non mais sérieusement? La Force Elle-Même, ton "père" ? J'avoue en connaître un bon rayon sur Elle, mais là, ça va beaucoup trop loin!

-Accepte-le tel quel alors, il vaut mieux pour ta santé mental.

Acquiesant de sa tête, la jeune Jedi reporta la discussion sur la recherche de figure paternelle.

-J'y repense... Tu sembles regretter la mort de Qui-Gon Jinn...

-En effet... À l'origine, c'est lui qui aurait dû me former, d'ailleurs il l'avait déjà commencé contre l'avis du Haut-Conseil mais sa mort a été une terrible perte. Je n'ai jamais retrouvé ce côté paternel chez Obi-Wan... Trop rigide, trop à cheval sur les règles et le Code Jedi... Seul le Chancelier m'a compris et a été d'un soutien indéfectible pour moi.

-Mais Obi-Wan est ton Maître si je ne me trompe pas?

-Oui, mais il est plus comme un frère que comme un père pour moi en vérité. Seul le Chancelier Palpatine fut à même d'incarner ce rôle... et il le continue encore en ce moment...

-Si je résumes bien, tu veux être libre d'aimer tout en restant dans l'Ordre Jedi mais également avoir le Pouvoir pour t'empêcher d'échouer à nouveau?

-C'est cela oui. Si Padmé mourrait, je ne sais pas ce qu'il se passerait...

'Je crois en avoir une petite idée...'

-Qu'est-ce qui te fait croire qu'elle mourra?

-J'ai eu une vision qui revient systématiquement sous la forme d'un cauchemar, comme ce fut le cas pour ma mère...

'Se pourrait-il que le Destin s'en mèle? Sa mère est morte et maintenant sa femme semble devoir connaitre irrémédiablement le même sort... Est-ce là la véritable source de son basculement? La peur de voir ses proches mourir? la Peur de la Mort?'

-On ne peut pas empêcher la Mort de survenir. Son passage est inévitable, il n'existe aucun pouvoir de la Force qui puisse empêcher son apparition, affirma la Mirialan.

-Comment peux-tu en être aussi sure?

-Si un tel pouvoir existait, ça se saurait depuis la découverte de la Force il y a des millénaires...

-Raison de plus de continuer à espérer. On ne sait pas tous des pouvoirs que la Force nous confèrent. Toi-même tu suis un enseignement qui permet d'accéder à des pouvoirs qui ne sont ni Jedi ni Sith... C'est donc la preuve qu'il reste encore des choses à découvrir...

Sur ce point il n'avait pas tort mais pour la Mirialan c'était rechercher une chimère.

-D'ailleurs à ce propos, cette voie que tu apprends... On dirait que ça va à l'encontre de la Prophétie.

-L'Equilibre dans la Force ne s'établit qu'à l'intérieur de soi-même, pas à l'extérieur.

-Tu stipules donc que les Jedi et les Sith ne sont pas équilibrés?

-Je l'affirme même. Les Jedi sont uniquement tournés vers le Côté Clair et les Sith, le Côté Obscur or la Force n'est pas uniquement un de ces Côtés, c'est les deux à la fois, tout en étant Vivante et Céleste... C'est tout cela en même temps mais l'Equilibre s'articule sur le fait de mettre dans une balance son Obscurité et sa Lumière car nous avons ces deux aspects en nous. Acceptez cela permet d'annuler de facto la dualité qui nous tarode intérieurement.

Ariandelle se concentra et fit apparaitre un arc électrique entre ses mains:

-Les Jedi et les Sith l'appellent la Foudre Sith pourtant, son véritable nom est l'Eclair de Force mais parce qu'il fait appel à des émotions jugés négatives et rejetées par les Jedi, ce pouvoir est considéré comme obscur et utilisable uniquement par les Sith. Mais accepter et reconnaitre qu'on a ce type d'émotions est déjà un exercice difficile pour les Jedi. Puiser en elles sans culpabilité, sans honte pour accéder à ce pouvoir est une autre paire de manche mais en faisant comme cela, on ne sombre pas en elles, car on accepte qu'elles existent en nous. Dans le cas contraire, on éprouve de la colère à leur existence et donc on s'y noit en elles sans Conscience et on bascule du Côté Obscur...

Anakin était fasciné par son explication mais aussi parce qu'il ressentait: la Mirialan ne dégageait nullement de l'obscurité, ni de lumière mais quelque chose de neutre englobant ces deux aspects. L'Eclair disparut de la main de la Mirialan qui conclut:

-C'est pour cela qu'abattre tous les Sith ne rétablira pas l'Equilibre dans la Force. Il n'y aura que des Jedi utilisant uniquement le Côté Clair, coupés de leurs émotions négatives et donc du Côté Obscur. La Voie de l'Equilibre enseigne qu'avant que les Jedi et les Sith ne naissent justement d'un chisme entre l'acceptation ou le refus d'apprendre et d'utiliser le Côté Obscur, il existait un Ordre Antique, leur ancêtre commun: les Je'daii, des utilisateurs de la Force recherchant l'Equilibre dans la Force afin de l'être entre Chaos et Harmonie, entre Obscurité et Lumière, pour au final être Immortel dans la Force.

Anakin ne dit mot, conscient qu'il était en train de toucher du doigt quelque chose d'énorme et que ses pairs n'en savaient rien. Il lui posa une question:

-Pour revenir à la recherche de ce Pouvoir, imaginons un instant qu'il existe et qu'il permet d'éviter une tragédie: en toute franchise, honnêteté et sincérité, l'utiliserais-tu?

La question désarçonna la Mirialan mais la poussa à la réflexion pendant un moment: elle avait ce pouvoir, celui de révéler le futur de l'Elu, son rôle dans la Chute de l'Ordre Jedi.
Le lui dire permettrait peut-être d'empêcher sa réalisation, mais est-ce que ce serait aller à l'encontre de la Volonté de la Force?

-Pour moi, c'est un grand oui, sans hésiter une seule seconde, répondit-il à sa question.

Il se dirigea vers la sortie et atteignit la porte au moment même où la Flotte quitta l'Hyperespace.

-Viens, on nous attend.

Ariandelle obéit, encore en pleine réflexion...


Sur la passerelle, la planète était visible et il n'y avait pas de Flotte Séparatiste. Anakin présenta sa consoeur auprès de Rex et des autres Soldats Clones qui hochèrent la tête à son encontre.

-Selon les dernières informations des Service Secrets de la République, les Séparatistes s'apprêtent à empoisonner toute la planète. Le Chancelier Suprême nous as ordonner d'évacuer les autochtones.

-On sait sous quelle forme sera ce poison? Demanda la Mirialan.

-Aucune idée, mais nous avons des combinaisons spéciales au cas où celui-ci se répandrait dans l'air ambiant.

-Avez-vous commencé à scanner la planète pour évaluer les troupes Séparatistes?

-C'est déjà fait Général. Avec les effectifs que nous avons, on peut tenir un siège mais il n'y aura pas de victoire possible car nous ne sommes pas suffisamment équipés pour cela.

-Comment est-ce possible Rex? Demanda sur un ton tranpirant légèrement la colère, Anakin.

-Ordre du Chancelier Palpatine. Je ne sais pas pourquoi il a voulu réduire nos troupes et notre force de frappe, mais c'est claire et nette que nous n'avons pas le matériel nécessaire à une victoire, qu'elle soit rapide ou non. Tous ce que nous pouvons faire est de tenir jusqu'à l'évacuation complète mais je tiens à vous préciser que nous ne pourrons évacuer tout le monde car le Chancelier nous as attribué certains secteurs spécifiques.

Ariandelle ne dit rien mais sentit la frustration grandir chez son partenaire de mission. Elle trouva la décision du Chancelier bizarre: si Anakin le dépeignait comme le père qu'il n'avait jamais eu et qui se souciait vraiment de lui, pourquoi alors ne pas lui permettre de bouter hors de Mimban l'ennemi en permettant à ce monde de rejoindre par la suite la République Galactique? Quelque chose n'allait pas.

-Commandant Rex, êtes-vous certain que le Chancelier vous as explicitement fait comprendre qu'il réduisait vos effectifs pour cette mission? Renforça la Mirialan.

-Absolument sure Général Mindwalker. Aucun doute possible. On n'a pas ce qu'il faut pour gagner.

-On pourrait peut-être demander au Haut-Conseil de nous envoyer du renfort? Proposa-t-elle.

-Bonne idée, je vais de ce pas les contacter. Rex, commencez à préparer nos troupes pour les avants-postes établis. Ariandelle vous secondera.

-À vos Ordres mon Général.

Pendant que Skywalker retournait dans ses quartiers pour discuter avec le Haut-Conseil Jedi, Rex et Ariandelle coordonnaient le déploiement des troupes au sol. La Mirialan profita pour connaitre les différents Soldats présents mais également l'escouade qu'elle serait amenée à diriger...


-C'est une blague? Questionna-t-il, étonné en voyant les hologrammes des trois Maîtres Jedi.

"-Pas du tout Skywalker. Nous ne pouvons vous envoyer du renfort"

-Maître Windu, vous rendez-vous compte que Mimban possède des minéraux spéciaux qui peuvent nous aider à gagner la Guerre, en plus du commerce florissant qui pourrait en surgir après coup si la planète rejoignait la République?

"-Je m'en rends bien compte mais c'est impossible. N'oubliez pas que le Chancelier est le Maître des Armées. C'est lui qui tranche en dernier recours, nous n'avons pas notre mot à dire à ce sujet."

"-Nous ne pouvons seulement que le conseiller sur les meilleures moyens de gagner les batailles, en fonction de ce que nous savons sur l'ennemi mais aussi de nos troupes à disposition, ajouta Ki-Adi-Mundi, le Chevalier Jedi Céreen.

"-Nous sommes au service de la République et de ce fait au service du Chancelier" renforça le Kel D'or Ploo Koon.

"-C'est lui qui a le dernier mot et nous devons obéir même en cas de désaccord. Vous serez seul sur ce coup jeune Skywalker" conclut Mace Windu.

Anakin garda son calme même si intérieurement il commençait à fulminer de rage. La proposition d'Ariandelle aurait permis de contourner le protocole bureaucratique mais là, c'était peine perdue. Il voyait les Jedi lui refuser l'aide qu'il demander...

"-Nous sommes désolés Anakin", termina le Céreen avant que la communication ne se coupe et que les hologrammes disparaissent.

"Pas autant que moi"...

Il laissa libre cours à sa rage en hurlant tout en faisant tomber des objets avec la Force.

Ariandelle se trouvait derrière la porte. Elle s'était demander pourquoi Anakin prenait autant de temps avec le Haut-Conseil et c'est en se dirigeant vers ses appartements qu'elle avait senti la colère et la rage en émaner. Arrivée devant la porte, elle avait pu entendre la discussion et maintenant, elle assistait à l'explosion de l'Elu.

Quand ce dernier se calma, il se dirigea vers la sortie et Ariandelle se positionna rapidement avant qu'elle ne se fasse prendre. Quand la porte s'ouvrit, elle vit de la surprise dans l'expression d'Anakin.

-Je suis venue te prévenir que tout est prêt. Nous pouvons commencer la mission d'évacuation.

L'Elu ne répondit pas et passa devant elle, ressentant toujours de la colère et de la frustration...

'Il va falloir que je le surveille. Dans son état actuel, il pourrait compromettre la mission...'

Ils rejoignirent les navettes prêtes pour le débarquement des troupes aux sol.

Les explosions étaient assourdissantes et de nombreux Soldats Clones tombaient mais tout le monde tint les positions. L'armée Séparatiste, aussi grande que celle des Clones, avait un avantage tactique considérable: une puissance de feu supérieure...

Ariandelle avait pour mission d'escorter sous le feu ennemi les autochtones pris dans cette guerre et qui suffoquaient ou tombaient comme des mouches à cause de l'atmosphère empoisonnée. L'ennemi avait réussi à trouver un composé toxique n'attaquant que les habitants de Mimban mais par sécurité la Grande Armée de la République se protégeait grâce à une combinaison. Dirigeant son escouade, la Mirialan donnait des ordres à ses soldats tout en se défendant des attaques ennemis....

De son côté, Skywalker, accompagné de Rex et de son escaoudade, s'attardaient sur l'ennemi afin de les empêcher de détruire les navettes envoyées sur place pour l'évacuation. Malgré leur désavantage évident, aucune arme physique ne pouvait rivaliser avec la Force et l'Elu le montrait bien en faisant de nombreux dégâts dans le rang ennemi...

-À couvert! Ordonna le jeune Jedi tandis qu'une torpille explosait à quelques centaines de mètres de leur position itiniale.

Caché derrière un rocher, Anakin appela sa coéquipière.

"-Ca avance mais il nous faut encore un peu de temps pour que tous mes secteurs soient évacués".

-D'accord. De notre côté c'est bientôt fini. Tiens-moi au courant dès que c'est terminé.

Quand la conversation fut terminée, Anakin observa les alentours.

-Rex, je pense qu'avec une flotte de chasseurs, on pourrait facilement abattre ces tourelles, en plus de détruire la défense anti-aérienne.

-Plus de la moitié de nos chasseurs est affiliée à la protection des navettes d'évacuation. Cependant si vous y allez avec le reste, ça peut se tenter, conseilla le Clone.

Anakin sortit son comlink et appela le célèbre droïde familial.

-Oui R2, j'ai besoin de toi. Viens avec le chasseur tout de suite.

La série de bips fut positive, non sans dénué de petites craintes. Même si R2-D2 avait lui aussi reçu le titre de "Droïde Sans Peur", il avait quand même des petites frayeurs quand son Maître l'amenait à lui faire de folles actions, souvent inscrites dans le cadre d'improvisation...

Quelques instants plus tard, le Chasseur Jedi arriva en évitant les tirs ennemis.

-Couvrez-moi, ordonna l'Elu qui s'élança, déviant les tirs avec son sabre.

Rex et les siens obéirent tandis que leur leader sauta en utilisant la Force pour attérir sur la carlingue de son vaisseau, la vitre servant de porte, ouverte.

-Merci R2, dit-il au droïde en s'installant sur le fauteuil, la vitre se refermant.

Anakin ordonna à Rex de tenir la position tandis que ce dernier lui envoyait le reste des chasseurs.

-Allez les gars on y va, visez les tourelles et abattez les défenses aériennes, je veux qu'il n'y ait pas de perte de notre côté, c'est clair?

"-À vos ordre mon Général"

Le reste des Chasseurs entra en formation d'attaque et nourrirent d'un feu continue les cibles visant les navettes d'évacuation. Cette action leur pris un certain temps avant que Skywalker d'une torpille n'abatte le dernier canon anti-aérien.

"-C'est bon Anakin. Toutes les navettes sont rentrées, il n'y a pas eu de pertes."


-Excellente nouvelle!

Un appel se fit entendre et l'Elu vit sur son écran son correspondant. Ne voulant pas être dérangé, il lança le mode privée. Un petit hologramme apparut alors:

-Chancelier Palpatine.

"-Anakin, je souhaitais savoir où tu en étais dans ta mission".

-Je vous confirme sa totale réussite. Tous les autchotones sur les secteurs alloués ont été évacués. Il n'y a eu aucune perte.

"-Félicitation".

-Merci Chancelier, dit l'Elu en ressentant un sentiment de fierté.

"-Je tiens à t'informer que les Services de Renseignements m'ont fait part d'une mauvaise nouvelle: le Comte Dooku est derrière cette acte cruel."

-Vous en êtes sûre?

"-Absolument et d'ailleurs, il semblerait qu'il soit même sur place, caché dans une grotte. Je ne sais pas si les coordonnées sont bonnes car elles m'ont été fournis par les Services mais au cas-où les voilà, on ne sait jamais"

Quelques instants plus tard, une série de coordonnés s'afficha sur son écran:

-Parfait. Merci Chancelier.

"-Le Comte est puissant, il te faudra l'aide des autres Jedi pour le vaincre définitivement cette fois."

-Désolé Chancelier, mais il semblerait que les Jedi ne soient pas si aidant que ça... Comme me l'a dit Maître Windu: "Vous serez seul sur ce coup jeune Skywalker", l'informa-t-il, de la frustration dans le ton de sa voie.

Détournant son regard en ressassant ce mauvais moment, Anakin ne vit pas le Chancelier sourire machiavéliquement...

"-Je te souhaite bonne chance malgré tout. Que la Force soit avec toi Anakin"

-Merci Chancelier.

L'Elu contacta les autres:

-La mission est un succès. On rentre tous au bercail. Bravo à tous.

"-Et toi? Je ne te vois pas prendre le chemin du retour" demanda Ariandelle.

-J'ai un objectif de derniere minute confié par le Chancelier.

'Encore cet homme. Cela ne me dit rien qui vaille'.

Ne voulant pas brusquer l'Elu de par son état émotionnel, la Mirialan préféra jouer la négociation.

"-As-tu besoin d'aide?"

Le ton doux de sa voie poussa Anakin à revoir son jugement sur l'aide des Jedi. Cette Mirialan était une exception à la règle, il commençait à en être conscient en ressassant son propos avant la mission quand ils étaient dans la salle: Tu peux te confier à moi. Nous sommes différentes de vous et nous pouvons te comprendre.

Ce fut le cas. Ariandelle ne l'avait pas jugé face à son histoire sur les Tuskens, s'était même permise de lui faire ses condoléances sur la perte de sa mère....

-Le Comte Dooku est présent. Si je peux le capturer, cela portera un coup fatal aux Séparatistes.

"-Je viens avec toi. À deux nous aurons plus de chance".

-Je t'envoie les coordonnées mais dépêches-toi. Le Comte pourrait prendre la fuite à tout moment il est hors de question qu'il m'échappe encore une fois.

Ariandelle reçu les coordonnées et ordonna à un pilote de l'emmener à la grotte.

Pendant ce temps, Anakin arriva au lieu indiqué. Se posant, il descendit de l'appareil et s'engouffra dans les galleries, se frayant un passage à coup de sabre-laser...

Ariandelle arriva plus longtemps après Anakin, étant revenue à l'avant-poste, la distance entre lui et la grotte était plus grande qu'elle ne l'avait imaginée...

-Merci pilote. Retournez à l'avant-poste, ordonna-t-elle au concerné.

Ce dernier lui obéit en quittant les lieux, tandis que sa supérieure, sabre-laser allumé, s'élançait dans la grotte à la recherche d'Anakin qui arriva devant son ennemi juré se trouvant dans une pièce.

-On se retrouve encore une fois mon garçon!

-Plus je vous trouve sur mon chemin, plus je vous affronte et plus mes pouvoirs augmentent ce qui est une très bonne chose et à force ils auront plus que doublés pour vous battre Comte!

-Doublement sera la peine et la perte mais ce jour n'est pas encore arrivé je le sens jeune Jedi.

Les deux utilisateurs de la Force s'élancèrent en avant, sabre au poing...

À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Jeu 06 Oct 2022 - 18:07, modifié 1 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Lun 03 Oct 2022 - 17:09   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu !

Ah, je m'impatientais d'avoir la suite ! Et j'espère qu'on n'aura pas trop longtemps à attendre pour la deuxième partie, car en résumé, j'ai vraiment beaucoup aimé ce chapitre !

J'attendais depuis plusieurs chapitres la rencontre Ariandelle/Anakin, et je dois dire que je ne suis pas déçu ! Alors en préambule, je préciserai tout de même que j'ai trouvé un peu facile la rapidité avec laquelle Anakin se confie à elle. Il lui fait part de choses très intimes, qu'il n'a même jamais partagé avec Obi-Wan. Sans oublier qu'il vient de la rencontrer. Ils auraient échangé plus amplement, auraient vécus des péripéties ensembles, ect, le fait de baisser sa garde aurait fonctionné plus aisément. J'ai trouvé que cela allait un peu vite en besogne en quelques sortes.

Mais ce qui m'a davantage importé, c'est ce que cet échange raconte, que j'ai beaucoup apprécié ! Les thèmes abordés sont très intéressants, et ton choix initial d'imbriquer les préceptes des Je'daii prend tout son sens face à Anakin. Il y avait plusieurs angles intéressants à aborder, et tu n'en a oublié aucun je crois. J'avais même oublié le côté attachement ! Le fait qu'Ariandelle soit dans une relation émotionnelle, et qu'Anakin apprenne que c'est envisageable dans une certaine mesure. Cela fait tout à fait sens qu'ils aient été associés. Ariandelle lui offre l'écoute dont il a besoin, et cela fait parfaitement sens, car compte tenu de son parcours et de ce qu'elle est véritablement, elle est tout sauf prompte à le juger. Encore, cela propose une alchimie entre eux deux un peu trop rapide, qui aurait été parfaite en prenant plus de temps. Mais en définitive, elle est on ne peut plus pertinente malgré tout.

Alors certes, Ariandelle l'écoute sans le juger, mais elle a aussi un intérêt dissimulé, celui de contrecarrer sa vision. J'aime beaucoup ! Elle est compatissante, mais pas totalement désintéressée. C'est une situation plus complexe, et je songe presque à ce que cela donnerait si, plus tard, Anakin finirait par apprendre que l'attention que lui porte Ariandelle n'est pas 100% sincère, et que cela casse leur relation naissante... J'imagine tout de suite le pire héhé...

Ce que j'ai beaucoup aimé également, c'est ce côté figure paternelle. Qu'il a avec le chancelier, mais surtout qu'il a bien souvent recherché ! Il s'agit d'un angle que je trouve vraiment intéressant, et surtout le lien que tu en as fait, en étendant cette recherche de figure paternelle jusqu'à chez Qui-Gon, si bien qu'il n'est pas parvenu à la trouver chez Obi-Wan. C'est un pan de la psychologie d'Anakin que j'ai bien aimé, pour l'avoir trop souvent vu sous-estimé d'une certaine manière. Tu es parvenu à ne pas me rendre Anakin insupportable et fatiguant durant son échange avec Ariandelle. Et ça, crois-moi que c'est un sacré exploit ! Parce que le bougre me fatigue sincèrement en tant normal... Lol il le fera plus tard, se plaignant que les Jedi ne sont pas aux petits soins pour lui, alors que c'est clairement le chancelier le problème. Qu'il est bien idiot de ne pas le voir, mais ce que tu dis de leur relation filiale à ce moment explique ce déni de la réalité qu'Anakin amorce quand cela concerne Palpatine. Vraiment, tout se rejoint et s'imbrique très bien dans ce chapitre, une sacré réussite !

On a également l'instant où les pouvoirs et préceptes plus singuliers d'Ariandelle peuvent être perçus comme une voie alternative face au problème Padmé que rencontre Anakin. C'est vraiment bien vu ! Car à la fois, cela nous donne l'espoir que la destiné d'Anakin soit différente, qu'il choisisse l'aide d'Ariandelle plutôt que celle de Sidious, et que le malheur soit évité. Mais dans le même temps, tu as formalisé à quel point il déborde d'ambition, de volonté de pouvoir, et qu'il est prêt à aller très loin pour cela. Donc qu'Ariandelle puisse ne pas suffire.

On termine même avec cette opposition presque idéologique concernant la Force et l'équilibre. Et une nouvelle fois, ce thème est on ne peut plus pertinent avec le ton et les partis pris que tu as depuis ton tome 1, et c'est une nouvelle fois bien vu ! On se trouve pile sur la lignée du propos que tu développes, et il s'imbrique comme il faut dans le paradigme qui habite cette période et Anakin.

Ce passage est une véritable réussite pour ma part, bravo ! La suite est plus convenue, même si intéressante au demeurant. On a le moment où il laisse parler sa colère, où Ariandelle voit que changer sa vision sera loin d'être aisé, alors qu'on avait cru cela possible avec l'alternance qu'elle proposait plus tôt, avec des pouvoirs insoupçonné qu'elle serait prête à utiliser pour éviter le malheur. Bien vu ! On décrypte aisément la main de Palpatine qui met Anakin dans une position difficile, en voulant faire porter le chapeau aux Jedi. Ce qui fonctionne. D'ordinaire, j'aurai invectivé Anakin comme il le faut pour être bête comme ses pieds de ne pas le voir. Mais étant donné ce que tu as mis en scène plus tôt, avec le thème de la figure paternelle, fait que c'est bien mieux passé. Le bougre ne m'a pas paru antipathique, j'étais prêt à me montrer conciliant face à se bêtise. Il me casse toujours un peu les bonbons, mais voilà ! Lol

Et on termine sur la confrontation avec Dooku ! Un cliffhanger qui fonctionne du tonnerre après ce chapitre de haute volée ! Les phrases clin d'oeil aux films entre les persos, se demander de quelle manière cette confrontation va se terminer, est-ce que Ariandelle va parvenir à éviter à ce qu'Anakin terrasse Dooku... Bref, une conclusion à la hauteur du chapitre !

Alors il n'est pas question que j'attende près de deux mois pour avoir la suite là ! Non non !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Lun 03 Oct 2022 - 19:23   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello, je suis enfin à jour sur ton T2 !

Je me doutais que tu allais nous réserver un changement d'époque, mais pas à ce point là ! :shock: J'ai été très surprise de voir nos héroïnes débarquer durant les évènements de la prélogie, et je dois te féliciter pour ce choix audacieux. Ça s'inscrit au final très bien dans ce que tu veux développer, puisqu'au fil des chapitres, j'ai bien l'impression que tu vas nous montrer comment la philosophie découverte par Ariandelle aurait pu modifier les évènements tragiques que l'on connaît, de l'épisode III.

Au niveau des personnages j'aime beaucoup la relation d'Ariandelle et Ayana, qui se développe avec plus de maturité que dans le T1. Mention spéciale au passage où cette dernière en parle avec Ayla, c'était joliment amené et témoigne d'une belle réflexion sur la Force, l'attachement etc :cute:. Tisser un parallèle entre les Jedi et les Sith, chacun aveugle à leur façon est une très bonne idée. Quant à Ana, j'avoue être un peu plus perplexe sur son cas et le développement que tu lui réserves. A voir avec la suite, mais je dois avouer que les passages la concernant ne sont pas ceux qui m'accrochent le plus :think:

Certains passages sont mené avec brio (notamment les doutes qu'entretiennent le conseil envers les trois héroïnes, leur acclimatation progressive à Corsucant et le choc lié au changement) tandis que d'autres vont un peu vite à mon goût. Ça ne me gêne pas que les trois jeunes femmes parviennent à démasquer Palpatine en soit, mais ça va trop vite ! Même si elles ont un regard extérieur, comment peuvent-elles elle démasquer en à peine une semaine un seigneur sith qui se cache depuis des décennies ? Ma suspension d'incrédulité n'a pas fonctionné sur ce point, désolée :neutre:. Sur un autre plan, je trouve que les derniers chapitres s'enchaînent à un rythme trop soutenu pour le développement de personnages que tu veux induire. Qu'Anakin finisse par se confier, oui, mais après qu'Ariandelle l'ait travaillé ou ai gagné sa confiance ! Le voir livrer ainsi des informations qu'il garde secrètes et n'a confié à personne d'autres que Padmé et Palaptine, c'est assez étrange. Par contre, les duos que tu crées entre Jedi et trio d'héroïnes est très bien pensé, ça permet de donner du dynamisme narratif et de créer des pistes intéressantes. J'aime particulièrement le duo Ayana / Ayla :love:

En tout cas c'est une histoire très divertissante, qui semble prendre le chemin d'un What if, ce qui me plait beaucoup et que je n'avais pas vu venir :wink:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Mar 04 Oct 2022 - 10:33   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde :)

je réponds aux derniers commentaires:

@Loucass824: Je te remercie beaucoup pour ton commentaire :oops: Je ne m'attendais pas du tout à te combler à ce point, mais je savais que j'étais attendu au tournant et que tu as des exigences assez élevées et donc qu'il est difficile de te satisfaire :x

Je voulais directement aller dans le vif du sujet en proposant déjà une prise de connaissance en amont durant le voyage. Après, je conçois qu'il y a un redite de l'Episode 2 (l'annonce de la mort de Shmi et la destruction du camps Tuskens, Dooku dans une grotte) mais l'un des coeurs de mon propos était vraiment cette figure paternelle tant recherchée mais jamais montré à l'écran de manière évidente. Cette idée m'est venu à l'esprit par le comportement de Qui-Gon envers Ani en repensant au film car si on remarque bien, le mec a vraiment une attitude paternelle bienveillante envers le garçon, mais faut réussir à lire entre les lignes, ce n'est pas évident la première fois...

Concernant l'objectif de la Prophétie et sa réelle signification selon la Voie qu'Ariandelle emprunte était quelque chose que je voulais mettre en confrontation afin de voir la futilité d'éradiquer les Sith alors que leur émergence, comme elle le raconte, est dû justement à l'interdiction d'utiliser le Côté Obscur à cause des émotions négatives (et on le voit dans le Legends, les Sith reviennent toujours malgré la mort de Palpatine)

L'animosité d'Anakin envers le Haut-Conseil a toujours été présent et je voulais la mettre en avant lors d'un pétage de plomb comme un certain Kylo Ren :transpire:. Entre Mace et lui, c'est la guerre depuis l'Episode 1 (je l'ai vu dès qu'Anakin a froncé ses sourcils quand le Maître Jedi a refusé que Qui-Gon le prenne comme Padawan). Ils ne peuvent pas se blairer l'un l'autre. J'essaierai de renforcer cela dans les prochains chapitres si possible.

Les répliques des films sont toujours bonnes à prendre :)

@Mareva: Merci de ton commentaire et oui, ce fut un énorme bond dans le temps :D

La relation entre Ariandelle et Ayanna se développe de plus en plus en effet, et cela va se renforcer encore plus par la suite :sournois:

Pour Ana, il est vrai que ce n'est pas facile de voir où elle va aller. Va-t-elle rester seule, finir ermite ou voyante de bonne aventure.. ou la présence de son partenaire de mission, le Clone Fox, pourrait-elle apporter quelque chose ? :sournois:

Concernant l'identité de Palpatine, ce n'est qu'une théorie, en aucun cas elles ne savent qu'il est vraiment le Seigneur Sith tant recherché, la preuve, Ariandelle se pose la question du lien qui l'unie à Anakin et ne fait en aucun cas mention de son identité.

Le duo entre la Twi'lek et la Sith au Sang Pur est très intéressante en effet :)

@Vous deux et autres lecteurs/lectrices: il semblerait que vous ayez tous envie d'un What If au vu de ce qui a été montré jusque-là. À la base, hormis quelques personnage qui me tiennent à coeur, je n'avais nullement prévu de faire cela.

Est-ce que vous seriez déçu si la suite tendrais aux évènements de l'Episode 3 ?
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 584
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Mar 04 Oct 2022 - 19:23   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Quoi, moi je serai exigeant ? Je ne vois pas ce qui te fait dire ça... Lol il n'en demeure pas moins que je parviens très souvent à trouver mon compte sur ce forum, auquel cas je ne passerais pas autant de temps à lire.

Perso, la redite de l'épisode 2, je ne l'ai pas ressentie. Le fait d'aborder de nouveaux certains événements faisait sens, et non répétition. Pour le coup de Dooku à la fin, il s'agit d'un antagoniste de la prélogie, donc rien d'anormal de le retrouver. A voir de quelle manière l'affrontement sera amené lors du prochain chapitre, mais pour moi, ces chapitres s'ancrent dans la prélogie. Donc qu'il y ait une ressemblance me semble légitime, voire logique d'une certaine manière. Le contraire poserait presque un soucis de cohérence à mon sens.

Pour Qui-Gon, j'avais personnellement une autre vision de sa relation à Anakin. Ce dernier représente l'élu, qui est un élément ancré dans ses croyances. Malgré son côté hors des sentiers battus, Qui-Gon y croit dur comme fer, sa vision du monde est presque conditionnée par cela d'une certaine manière. Donc là où tu vois un homme qui se comporte presque comme un père, je vois un homme qui vois l'objet de sa foi se présenter à lui, se voyant comme le guide de ce dernier.

À la manière dont réagit un Morpheus en rencontrant Neo dans Matrix, pour faire une analogie. Ils deviennent amis proches, mais initialement, Neo est l'incarnation de la foi de Morpheus. C'est davantage dans ce sens que je le perçois pour ma part. Quant à la manière selon laquelle Anakin perçoit Qui-Gon, c'est différent, il est possible qu'il l'ait perçu comme une figure paternelle. Après, ta façon de le voir n'est pas nécessairement incohérente pour autant ! Si un jour je me refais la prélogie, je tenterai de voir ces instants sous un autre prisme, voire si je parviens à y voir la même chose que toi.

Bigre, cela voudrait-il dire qu'Ariandelle va arranger une paix avec Palpatine ?! Lol cela explique un peu pourquoi elle est fasciné par Anakin, puisque qu'elle pourrait voir chez lui l'incarnation, chez les Jedi de cette époque, de l'équilibre qu'elle et ses amies tendent à chercher et à trouver en définitive. Peut-être un pont vers son objectif en quelques sortes.

Pour tes interrogations/sollicitations sur la suite, je crois que je ne vais pas t'être d'une grande aide malheureusement... Lol ma position est de te conseiller d'opter pour ce que toi tu préfères. Là où tu te sens le plus à l'aise, la chose que tu sens le plus. Les what ifs, où des directions différentes sont prises, ça m'intéresse toujours car c'est plus ou moins ce que j'ai fait de mon côté en définitive... Mais le plus important, c'est d'opter pour ce qui pourrait être le plus intéressant. Moi, quel que soit le choix, je prendrai celui qui offrirait la meilleure histoire possible ! De rien pour mon "conseil"... Lol

C'est que tout dépend de la manière dont tu projettes ton propos. Ce que tu voulais initialement raconter. Tes intentions, ta vision, ect. A partir de ce point là, opter pour la possibilité qui te permet d'aller dans ce sens le plus possible.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 06 Oct 2022 - 14:38   Sujet: Re: La Jedi de Tython

ShamanWhills a écrit:@Vous deux et autres lecteurs/lectrices: il semblerait que vous ayez tous envie d'un What If au vu de ce qui a été montré jusque-là. À la base, hormis quelques personnage qui me tiennent à coeur, je n'avais nullement prévu de faire cela.

Est-ce que vous seriez déçu si la suite tendrais aux évènements de l'Episode 3 ?

Déçue je ne sais pas, c'est juste que je ne pense pas avoir ressenti que l'histoire prenait cette direction pour rien, surtout que je ne semble pas être la seule. En fait, c'est plus que je ne comprends pas pour le moment ce que tu peux avoir en tête d'autre. J'en suis venue à penser que tu allais nous proposer un what if parce que nos trois héroïnes arrivent à l'époque de la prélogie et bouleversent déjà beaucoup de choses. On a tendance à dire que n'importe quel élément différent peut changer le cours des choses, et tu nous mets déjà en place plusieurs potentiels facteurs de bascule, ne serait-ce que par la présence d'Ana, Ariandelle et Ayana, leur association avec des personnages dont le rôle est capital dans la chute de l'ordre Jedi et de la république :think:

Après si tu as autre chose en tête et que tu vas en direction déjà définie, de change rien et continue de nous proposer ton idée première ! On dit toujours qu'une bonne fin doit être suffisamment logique pour satisfaire le lecteur mais assez inattendue pour le surprendre :cute:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations
cron