Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Épisode 7, Un Retour Attendu

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar DarkNeo » Dim 19 Juin 2022 - 15:26   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Un nouveau chapitre très cool !

Juste un truc qui me gêne un peu mais bon, c'est du détail : le "ah la vache" et le "aïeuh". Bon, Anakin est un jeune ado, ça peut se comprendre mais y'a ptet moyen de trouver mieux que ce genre de formule, même pour un ado. ^^
Sauce haricots verts !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16950
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar mareva_mae » Dim 19 Juin 2022 - 16:50   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Hello, chapitre 12 lu !

Loucass824 a écrit:Mareva

Canicule ? Migraine ? Cela ne peut stopper la lecture ! Mais sinon il fallait me le dire plus tôt pour la mise en forme ! Je m'embête depuis le début à mettre des alinéas comme je le fais pour que ce soit plus plaisant pour les lecteurs, et on me dit que sans c'est mieux... Tant de temps perdu ! Bien, je vais donc continuer ainsi. Économie d'une trentaine de minutes en vue de chaque publication de chapitre, ça me plaît...

Toujours la canicule mais moins la migraine ! Ce qui est agréable surtout c'est les espaces et séparations entre paragraphes, ça m'a permis de lire beaucoup plus vite et garanti sans mal de tête :love:

Un très bon chapitre, où on alterne les points de vue, un vent de dynamisme narratif après plusieurs chapitres à suivre Anakin et Alana séparés (ce qui était très pertinent, mais là c'est le bon moment pour accélérer) :D

J'ai adoré le flashback avec Anakin et Ahsoka, un foreshadowing du combat à venir qui fait penser au dernier épisode de Kenobi :cute:

Le combat entre Anakin et l'homme qu'on apprend être un certain Brogus Kast était très bien écrit, on sent en effet que tu aimes et sais décrire un combat réaliste, bravo ! L'utilisation de vocabulaire martial pointu n'a pas gêné ma lecture et je me suis bien représentée les actions :lol:

Le passage avec le droïde permet d'en apprendre plus pour les non érudits comme moi, et d'avoir de l'empathie pour la machine sarcastique. Sa présence était toujours aussi appréciable.

Le moment avec Alana m'a un peu laissée de marbre ; elle fait une action impulsive car elle en a marre qu'on la range dans une boîte de jeune fille sage, ok, mais ça manquait peut-être de développement psychologique pour que j'y crois ? Après c'est peut-être mon manque d'attachement global au personnage qui m'a influencée. Mais c'est intéressant tout de même de la voir agir selon ce que son instinct lui dicte ! A voir comment la confrontation va se dérouler :sournois:


Deux petites choses m'ont faite tiquer ;

Loucass824 a écrit: Tiens, voilà la copie, lui dit Leia en la voyant arriver. J’ai contacté Lando, pour l’informer de tout ça, et que vous étiez sur la route.

Alors, même si tu nous apprends après que c'est une "elle" la taupe au sein de l'entreprise, j'aurais aimé que Leia ne fasse pas aveuglément confiance à Lando. Oui, c'est son ami, ils ont vécu des choses ensemble... mais Leia est une femme extrêmement intelligente, qui aurait pu soupçonner un homme qu'elle sait avoir déjà trahi par le passé par appât du gain !

Loucass824 a écrit: Une fois le message enregistré, il l’envoya à l’adresse habituelle, le serveur dérobé de LandoMilitech. Son alliée allait bientôt le recevoir, et agirait en conséquence. Elle serait prête lors de l’arrivée d’Alana.[/justify]

Ah et cette dernière phrase à un peu brisé le quatrième mur pour moi ; comment sait-il qui est Alana ?? J'avais l'impression d'entendre la voix de l'auteur et pas du personnage. Sachant que la scène est écrite du point du vue du titan, c'est étrange. A moins qu'il ne le sache vraiment, avec un réseau d'espionnage etc ou en ayant lu l'esprit d'Anakin, mais du coup si c'est le cas, l'annonce est un peu lâchée comme un poil dans la soupe :think:

Hâte de lire la suite, on sent qu'on entre dans le dernier tiers de l'histoire :oui:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Dim 19 Juin 2022 - 19:52   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci de vos retours, et content que vous aimez !

DarkNeo

Le choix de ces formules est justement délibéré, car il n'est pas vraiment un ado. Il réagit ainsi justement parce qu'il doit avoir 10-11 ans au moment de ce flashback. Pour moi, un ado a environ 13-14 ans, donc un jeune adolescent est plus jeune encore. Mais c'est peut-être un défaut de ne pas avoir insisté sur cette notion pour laisser l'impression qu'il est plus âgé. Car comme tu l'indiques, pour un jeune de 13-14 ans ça rend un peu moins bien. C'est que je n'aime pas trop fixer un âge sur mes persos en général. Leur caractérisation fait que le lecteur le fait selon son envie, même si c'est plus ou moins suggéré.

Mareva

Aïe, la comparaison avec la série je ne la prend pas comme un compliment ! Lol l'utilité du flashback est une mise en bouche de ce qui va arriver une fois de retour au présent. Une fois qu'on a lu le flashback, on sait ce par quoi Anakin est passé pour devenir qui il est, ce dont il est capable, le cheminement émotionnel, sa capacité à révéler un autre visage lors d'un combat, et le fait qu'il est capable d'écouter les leçons de certaines figures d'autorité. C'est en partie ce qu'il a vécu dans ce flashback qui lui permet de s'en sortir dans le présent. Dans la série Kenobi... Le flashback n'a aucun sens et cohérence narrative par rapport au récit mis en scène dans l'épisode. Juste du fan service, peut être plaisant mais peu pertinent... Après ce n'est pas le sujet, mais pour moi c'était typiquement un bon procédé très mal utilisé. Mais tout de même content que tu aimes !

Les compliments sur le combat me font très plaisir, merci ! Je suis justement rassuré sur ce point, car à l'origine l'affrontement était encore plus "technique" dirons-nous, mais j'ai gommé certaines choses pour le rendre plus lisible. Parce que j'avais tout visualisé, et j'avais en tête à tel moment Brogus envoie un front kick, à tel moment Anakin envoie un revers en diagonale par le bas, ect. J'avais uniquement le champ lexical martial en tête, et dans ce cas c'était difficile de le rendre plus accessible et surtout lisible. Le simple fait que ça te paraisse toujours pointu alors que j'ai fait bon nombre de compromis me prouve que j'ai bien fait de ralentir sur ce point, et passer plus de temps sur l'instinct d'un guerrier et ce qu'il traverse lors d'un duel.

Je ne pensais pas poser une colle à d'autres fans Star Wars en reprenant HK-47, j'en suis désolé. C'était tellement inattendu pour moi, je me dis souvent que si j'ai une ref Star Wars, étant donné mon "niveau", tout le monde l'a. Mais content tout de même que cette apparition soit divertissante.

Eh bien j'ai un lecteur qui m'a dit qu'il aimait bien Alana, alors maintenant je m'en fiche, na... Plus sérieusement, je vois ce que tu veux dire. C'est que le manque de développement psychologique que tu relèves provient du fait que ce qui lui ait arrivé précédemment a cette fonction également. Avoir été confrontée à ses limites, avoir douté, même si elle s'est remobilisée, cela l'a changé. Alors peut-être que tu aurais préféré que je l'explicite davantage, ce que j'aurai éventuellement du faire en définitive, par un petit paragraphe indiquant justement qu'à cause de ces événements, elle n'allait plus laisser ce genre de choses se reproduire, elle allait tenter de modifier des choses, ect. C'est que je me disais que c'aurait été redondant de le préciser, alors que son développement se suffisait à lui-même à mon sens. Mais c'est parce que tu ne l'aimes pas, j'ai bien compris où tu voulais en venir...

Je n'avais pas vu les choses sous cet angle. Dans mon esprit, dans la manière dont je le mets en scène, et que les autres persos le perçoive, Lando n'est plus du tout le même que celui de l'épisode 5. Déjà dans l'épisode 6, il est devenu un héros de la rébellion. Il a monté sa corporation et est une personne très riche et influente, mais ses apparitions ont souligné qu'il conservait une dimension plus humaniste, en tout cas compte tenu du milieu dans lequel il évolue. Sa trahison dans l'épisode 5, est plus contrainte et forcée que part le simple appât du gain, il le fait pour que ses employés puisse vivre en paix plus que pour lui même. Han lui fait d'ailleurs la remarque, lorsqu'ils arrivent sur Bespin, que Lando a bien changé, et est devenu respectable. Lando, dès l'épisode 5, n'est plus un vaurien pour moi. Sa trahison n'était pas égoïste, mais issue d'un altruisme sélectif envers les gens qui dépendent de lui, donc ses employés. Ici, comment l'Aube Rouge pourrait le forcer à quoique ce soit, car ils n'ont pas l'hégémonie qu'avait l'Empire. Leia n'imagine pas un seul instant que Lando puisse être consciemment impliqué. Elle se dit que si sa corporation est impliqué d'une manière ou de l'autre, il les aidera à identifier à quel point et de quelle manière. Mais encore une fois, peut-être que de le préciser en quelques lignes aurait pu éviter cela. Mais c'est que cela me semblait arrêté que Lando n'était plus un vaurien avant même l'épisode 5, et qu'il n'avait pas trahi pour son seul intérêt. Le fait qu'il trahisse ses anciens amis dans l'épisode 5 montre qu'il n'est plus le vaurien que connaissait Han, puisqu'il le fait pour le bien être de ses employés. Après, je sens que je me répète, mais je pense que tu auras compris mon cheminement.

Pour le deuxième point... C'est assez difficile d'y répondre sans rien révéler... Le simple fait d'insinuer que te répondre serait de révéler quelque chose eh bien... Cela révèle qu'il y avait un intérêt à mettre en scène les choses ainsi. Me voilà bien embêté... Après, ma formulation de la dernière phrase était peut être à revoir, étant donné que c'était effectivement de son point de vue que c'était écrit, et le fait qu'il désigne Alana par son prénom... Disons que... Je ne sais pas quoi dire sans trop en dire, alors... Débrouille-toi avec mon explication plus que bancale ! Lol simplement, les réponses viendront. J'aurai peut-être du écrire ça dès le début.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Dim 19 Juin 2022 - 22:19   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Loucass824 a écrit:Aïe, la comparaison avec la série je ne la prend pas comme un compliment ! Lol l'utilité du flashback est une mise en bouche de ce qui va arriver une fois de retour au présent. Une fois qu'on a lu le flashback, on sait ce par quoi Anakin est passé pour devenir qui il est, ce dont il est capable, le cheminement émotionnel, sa capacité à révéler un autre visage lors d'un combat, et le fait qu'il est capable d'écouter les leçons de certaines figures d'autorité. C'est en partie ce qu'il a vécu dans ce flashback qui lui permet de s'en sortir dans le présent. Dans la série Kenobi... Le flashback n'a aucun sens et cohérence narrative par rapport au récit mis en scène dans l'épisode. Juste du fan service, peut être plaisant mais peu pertinent... Après ce n'est pas le sujet, mais pour moi c'était typiquement un bon procédé très mal utilisé. Mais tout de même content que tu aimes !


Oh je voulais tisser un simple parallèle, vous les utilisez différemment (je déteste la construction passé / présent / passé / présent) mais on a cette même idée d'une leçon passée qui a lien direct avec le réel, même si contrairement à Anakin 1, Anakin 2 a retenu la leçon :D

Loucass824 a écrit:Je ne pensais pas poser une colle à d'autres fans Star Wars en reprenant HK-47, j'en suis désolé. C'était tellement inattendu pour moi, je me dis souvent que si j'ai une ref Star Wars, étant donné mon "niveau", tout le monde l'a. Mais content tout de même que cette apparition soit divertissante.


Tu sais je pense qu'on ne retient pas tous les mêmes choses de SW, je suis beaucoup moins calée que sur la prélogie originelle que la prélogie par exemple, et puis même sans avoir la ref le personnage est intéressant ! C'est essentiel en fanfiction pour moi, réussir l'équilibre délicat entre contenter les fans qui reconnaissent tel personnage mais aussi le rendre crédible pour ceux dont ce n'est pas le cas. Exercice parfaitement réussi ici :)

Loucass824 a écrit:Eh bien j'ai un lecteur qui m'a dit qu'il aimait bien Alana, alors maintenant je m'en fiche, na... Plus sérieusement, je vois ce que tu veux dire. C'est que le manque de développement psychologique que tu relèves provient du fait que ce qui lui ait arrivé précédemment a cette fonction également. Avoir été confrontée à ses limites, avoir douté, même si elle s'est remobilisée, cela l'a changé. Alors peut-être que tu aurais préféré que je l'explicite davantage, ce que j'aurai éventuellement du faire en définitive, par un petit paragraphe indiquant justement qu'à cause de ces événements, elle n'allait plus laisser ce genre de choses se reproduire, elle allait tenter de modifier des choses, ect. C'est que je me disais que c'aurait été redondant de le préciser, alors que son développement se suffisait à lui-même à mon sens. Mais c'est parce que tu ne l'aimes pas, j'ai bien compris où tu voulais en venir...


Oui j'ai bien saisi ce que tu voulais faire, ne t'inquiète pas ! Heureusement que la nounouille a aussi ses partisants :D

Loucass824 a écrit:Pour le deuxième point... C'est assez difficile d'y répondre sans rien révéler... Le simple fait d'insinuer que te répondre serait de révéler quelque chose eh bien... Cela révèle qu'il y avait un intérêt à mettre en scène les choses ainsi. Me voilà bien embêté... Après, ma formulation de la dernière phrase était peut être à revoir, étant donné que c'était effectivement de son point de vue que c'était écrit, et le fait qu'il désigne Alana par son prénom... Disons que... Je ne sais pas quoi dire sans trop en dire, alors... Débrouille-toi avec mon explication plus que bancale ! Lol simplement, les réponses viendront. J'aurai peut-être du écrire ça dès le début.


Message reçu sur le premier point, c'est juste une divergence d'interprétation, la tienne se tient aussi :cute:

Et pour Alana / le titan... AHAH j'ai mis le doigt sur un os on dirait :lol:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Lun 20 Juin 2022 - 14:49   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 12 lu !

Ah ! le retour de l'expression "titan cuirassé" ! Heureusement que le combat est fini (provisoirement ?), on aurait pu en faire un jeu de boissons, tiens !

Image

Ce qui ne change rien au fait que l'affrontement est passionnant, qu'on apprend le nom de ce vilain bougre, qu'on fait le lien avec des événements précédemment survenus et que, de façon probable, un match retour devrait tôt ou tard avoir lieu ! Avec Alana en prime ?

Merci de ne pas avoir respecté ton alternance des points de vue dans les chapitres ! Je m'attendais à un chapitre dédié entièrement à Alana et à ce que la fin du combat attende la semaine prochaine, mais que nenni !

Et puisqu'on parle d'Alana, la voilà qui se décide à agir curieusement : et bien oui, n'attendons pas, fonçons ! Je me demande si Crail n'est pas destiné à laisser sa peau à plus ou moins brève échéance, tiens. :think:

Quant à l'identité de ce "elle", ça... on sait qu'elle a un père, donc pourquoi ne pas imaginer la fille de Lando Calrissian ? Mais ce serait peut être trop "évident". D'autant plus que nous avons déjà rencontré deux jeunes femmes impliquées dans les affaires de Lando quelques chapitres plus tôt, hmm ? L'une d'elle a même le nom d'une Sith dans les jeux KoTOR, jeux que tu as toi-même référencé avec la présence d'un certain droïde HK dans les parages... :think:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7732
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Loucass824 » Lun 20 Juin 2022 - 15:54   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci de ton retour L2-D2, et content que tu aimes !

Ah la petite blague sur le jeu de boisson m'a fait rire ! Mais on a son prénom à présent, ça devrait être moins répétitif...

Merci pour le compliment sur l'affrontement ! Et Brogus n'est pas nécessairement un vilain bougre... Bon, il n'est forcément le plus sympathique, mais voilà... Et oui, on commence doucement à faire le lien avec l'Aube Rouge et leurs actions. Ça reste assez flou, mais chaque chapitre va vous apporter son lot d'informations...

Eh bien à interrompre la confrontation pour vous contraindre à patienter une semaine, je ne me voyais pas recouper par autre chose entre temps. Le prochain chapitre sera uniquement centré sur Alana et les évènements à LandoMilitech il me semble. Je préfère éviter de laisser un suspense trop important à la fin d'un chapitre, même si j'en comprends l'intérêt.

Et pourquoi ne serait-ce pas Alana qui risquerait davantage d'y laisser sa peau que le pauvre Crail ? Le danger est certain, et les risques peuvent impliquer des pertes... Initialement, Crail ne devait pas avoir tant d'exposition et de développement, et c'est venu naturellement lors de l'écriture. Il n'était pas prévu lorsque j'ai établi mon plan global pour ma trilogie avant même de commencer à écrire, ce qui implique que j'étais libre de décider de son destin à ma guise. Ce serait peut-être trop tôt pour le faire mourir ? Réponse au prochain chapitre...

Eh bien eh bien, que voilà de belles hypothèses ! Lando en grand méchant ? Souvenirs de femmes rencontrées plus tôt dans le récit ? Il y a peut-être quelque chose... Tes questions trouveront des réponses au prochain chapitre, et en feront naître de nouvelles, c'est tout ce que je peux dire...

Encore merci pour ton retour !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Jeu 23 Juin 2022 - 12:32   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

C'est lu!

Je vais aller dans l'ordre de l'histoire. Tout d'abord, un flashback très intéressant entre un encore bien jeune Anakin (enfin je crois vu les tournures de phrase) et Ahsoka lors d'un entrainement qui servira très certainement à notre jeune jedi pour l'affrontement à venir. Et c'est exactement ce qu'il se passe, car tu utilises joliment la transition pour l'affrontement avec le titan cuirassé. D'ailleurs, je ne l'avais pas mentionné auparavant, mais vu que cela fait deux chapitres, je vais rejoindre mes camarades. Autant la répétition d'un nom propre ça passe, autant cette répétition (malgré l'affection que je sais que tu y portes) alourdit beaucoup à la lecture. :transpire:

Bref, c'est le seul petit point négatif, car la description est brillamment mené. On sent qu'Anakin est dominé et qu'il n'en a pas l'habitude, mais réussit néanmoins à lui porter un coup et, suite à cela, on comprend qu'il s'agit du leader de l'Aube Rouge (ou du moins celui qui apparait l'être à mes yeux). J'avoue que je m'attendais à un bête sous-fifre.

La détresse de Han après l'affrontement et suite aux blessures de Chewie me rappelle assez sa réaction dans l'UEL où l'on voit bien l'importance que le Wookiee a pour lui et sa réaction est tout à fait crédible.

On apprend ensuite le nom du type: Brogus Kast. Vrai nom ? Alias ? Brogus le Fléau, cela fait plus chef de bande que leader d'un gros mouvement et je vois ma théorie sur Mace-Windu s'envoler, donc (et c'est tant mieux).

On arrive ensuite à la partie sur Alana et... J'avoue avoir été assez surpris de sa réaction, surtout après le message d'Anakin. Tu nous as toujours présenté Alana comme la personne réfléchie et calme du duo, celle qui est assez posée et manque de confiance en elle. Même après le carnage du dernier chapitre, elle se maintenait dans cette lignée. J'ai donc de la peine à la voir faire un telle virage fonceur dans sa personnalité, surtout après qu'Anakin ait envoyé son message lors duquel il est visiblement effrayé. Elle sait qu'Anakin n'est pas du genre à être intimidé et pourtant elle va faire l'inverse complet de ce qu'il lui demande ? Elle trouve que le temps presse ? Comment en arrive-t-elle à cette déduction alors qu'on lui a demandé d'attendre ? Je ne sais pas... J'avoue que j'ai pas mal froncé les sourcils à partir de ce moment, car cela ne concorde pas avec l'idée que je me suis fait du personnage.
Puis après sa réaction stressée... Elle médite ? Alors ce petit passage nous explique qu'elle veut prouver à Anakin qu'elle est capable sans lui, mais j'ai trouvé les réactions trop forcées et étranges, car à l'opposé de la protagoniste. J'ai lu tes explications précédentes et je pense qu'un paragraphe ici ou quelques plus gros indices de ce changement dans les chapitres précédents n'auraient pas été trop.
Et Leia qui abandonne bien rapidement, j'ai aussi été surpris connaissant ses capacités réfléchies. Pour ne rien arranger, elle envoie un message à Lando pour l'avertir ? J'espère qu'elle a raison de lui faire confiance, même si je le vois mal en traître.

Et on finit avec Brogus qui anticipe la réaction d'Alana parfaitement, comme quoi il est moins surpris que moi par son comportement vraisemblablement. Je retiens aussi que, durant ce petit passage, dans sa tête c'est le prénom de la jeune femme que tu as utilisé. En saurait-il plus qu'on ne le pense ?

En bref, j'ai beaucoup aimé la première partie sur Anakin avec un duel superbement exécuté. J'étais vraiment accroché durant tout le l'affrontement et je pouvais vraiment le visualiser (et vu un de tes derniers commentaires, tu ne vas pas aimer, mais j'ai vraiment vu une sorte d'affrontement à la façon du dernier épisode de Kenobi aussi :transpire: ). En revanche, la partie sur Alana et Leia m'a laissé particulièrement dubitatif. :transpire:

Je reviendrai pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1378
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Jeu 23 Juin 2022 - 17:48   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci de ton retour, et content que tu aimes (en partie) !

Content que tu ais apprécié le flashback ! Étant donné qu'il y avait la pause entre les deux chapitres, je m'étais dit que c'était le moment de le caser, parce qu'autrement ça allait être compliqué. C'est l'intérêt de placer un moment entraînement, d'en découvrir un peu plus sur celui qu'il est devenu, par quoi il est passé. Par quel cheminement il parvient à s'adapter et faire face à l'adversité, tout en donnant un peu d'exposition à la vie sur New Alderaan. Ça remplissait plusieurs objectifs, en plus d'être nécessaire pour le récit, donc content que ça fonctionne ! Ah oui, ça c'est le péché mignon... Mais comme le bougre est toujours en vie et a enfin un nom, il y aura une alternance par autre chose à présent. Je sais bien que j'aurai pu alterner avec un autre terme, mais voilà...

Merci du compliment ! Mais j'aurai appelé titan cuirassé un bête sous fifre ? Vu le niveau du sbire, ce serait inquiétant pour la suite... Disons que c'est n'est pas le moment de parler de comment l'Aube Rouge fonctionne. Cela demeurera obscur, mais l'organisation apportera quelques réponses nécessaires.

Étant donné ce que je lui ai fait subir, il fallait bien s'occuper de Chewie le pauvre... Content que ça te plaise. Bien que je ne connaisse pas la partie de l'univers dont tu parles, c'était surtout pour mettre quelque chose qu'il n'y avait plus trop dans la postlogie. Chewbacca était devenu un perso tertiaire, faisait juste acte de présence sans rien d'autre. Je n'en ai pas fait un perso de premier plan non plus, mais j'ai tenté de lui donner un peu plus de place. Et vu le lien entre Han et le wookie, et ce que je leur ai rajouté dans ce qui précédait mon récit, j'étais obligé d'insister sur leur relation un minimum.

Eh bien... Disons que Brogus Kast est son nom officiel. De ce qu'on sait. Quand à son surnom, disons que c'est un truc que j'aime bien, typique des guerriers dont la légende se construit par sa réputation et ses exploits. Comme on en sait très peu sur lui, je peux comprendre que tu essaies de deviner des choses à partir de cela seulement. Mais les réponses finiront par venir... Ah tu n'aurais pas été fan du retour de Mace Windu ? Je dois avouer que l'allusion était intentionnelle à la base. Honte à moi, j'avais cherché à vous balader avec la description que j'avais donnée. C'était pour brouiller les pistes davantage, surtout quand j'avais annoncé dans mon texte d'intro qu'une menace familière planait. Désolé, mais du coup si cela t'arranges...

Je peux comprendre, mais en définitive Alana avait déjà commencé à laisser ses émotions prendre le pas sur son jugement lors de son entrevue avec le Conseil Restreint, puis avec Jast (vous vous souvenez ? Le moment où la situation était difficilement compréhensible, si bien que moi même je m'étais un peu perdu ? Lol) Mais comme tu as lu mes explications précédentes, je vais essayer de ne pas trop me répéter. Mais c'est manifestement un souci de ma part. Cela vient avec les améliorations et ajouts que j'ai apporté en publiant ici, suite à vos retours et en regardant ce qui se fait ici, où j'ai commencé à intégrer beaucoup plus de passages introspectifs. Visiblement, pas suffisamment encore, car inclure plusieurs autres de ces passages à d'autres moments aurait été judicieux.

Je suis actuellement en train de faire la même chose sur mon tome 2, et à force de le faire j'en rajoute de plus en plus, je repère de mieux en mieux les moments où cela est nécessaire de les ajouter. Lorsque j'étais sur le tome 1, je commençais tout juste à prendre la main avec un réflexe que je n'avais pas. Ce n'est pas pour me chercher des excuses, simplement cela explique la raison de l'absence de ces passages à plusieurs reprises. Un auteur en progression, ce qui explique un peu ces manquements. Ce qui me semblait tellement évident dans mon esprit quand à ce changement partiel de comportement aurait du être davantage explicité, c'est un fait. Après, pour le sentiment d'urgence en lui même, ça me semblait clair également. Si Anakin et les autres ont fait face à l'Aube Rouge, et ces derniers savent qu'on est en train de remonter leur piste, il faut donc au plus vite les coincer avant qu'ils ne s'échappent ou effacent leur trace. Encore une fois, je ne l'ai pas spécifié vu que ça me semblait logique. Le fait qu'Anakin lui dise de patienter va avec ce fait. C'est justement parce qu'il y a urgence qu'il tente de lui dire de rester en retrait, parce qu'il craint pour elle si elle se lance là dedans sans lui, il croit encore qu'il doit la protéger sinon elle ne s'en sortira pas, faisant écho avec toutes leurs interractions et leurs introspections précédentes. Et ces consignes ont justement l'effet inverse, décuplé par les récents événements qu'Alana a vécu, et le temps passé dans l'inaction depuis. Mais c'est audible que tu puisses avoir un souci là dessus, je peux le comprendre, d'autant plus avec le manque d'introspection explicitant ce cheminement de pensée.

Bon, voilà, mon commentaire sur le retour de Mareva, j'ai merdouillé dans mon truc... Ils sont manifestement au courant de certaines choses. Je peux bien le dire ainsi vu que le chapitre arrive demain. Mais c'est tout, je ne dirais rien de plus...

Alors autant merci beaucoup pour les compliments sur le duel, autant vous cherchez tous à me faire dégoupiller à faire des références à cette série !!! C'est pas très gentil tout ça... Il est temps que vous vous sortiez cette série de la tête maintenant que c'est terminé ! Je vous en prie... Lol et puis pour Alana, eh bien je te laisserai découvrir ce qu'il adviendra, en espérant que le fait d'agir comme elle le fait ne te cassera pas l'immersion au vu de ce qu'il se déroulera par la suite. J'appréhende un peu du coup...

Encore merci pour ton retour !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Ven 24 Juin 2022 - 15:03   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 13







Ils n’étaient qu’à quelques instants de leur destination. Mais ils se sentaient prêts. Une fois le parking en vue, Alana chercha à poser la navette d’une façon peu orthodoxe. Crail avait pourtant suggéré qu’il tente lui-même de prendre les manettes, mais Alana avait insisté pour aller jusqu’au bout du trajet seule. L’agent se tenait difficilement, crispé à la perspective d’un atterrissage mouvementé. La jeune Jedi manqua d’érafler plusieurs autres navettes dans le parking. Crail souffla longuement après que le véhicule soit stabilisé. Une fois l’atterrissage douloureux effectué, ils sortirent rapidement, se dirigeant vers l’entrée du siège LandoMilitech.

Alana ne tint pas compte des regards réprobateurs que l’agent lui avait adressés. Les événements de ces dernières semaines l'avaient changée. Elle avait passé les derniers jours à méditer à ce sujet. Cette manière de laisser ses émotions s'exprimer avait-elle toujours été présente, d'une manière ou de l'autre ? Ou commettait-elle des erreurs ? Elle s'était convaincue que c'était la voie de son père qu'elle suivait, et qu'elle ne l'avait pas pleinement comprise jusqu'ici. Pour elle, elle ne se laissait pas déborder par ses émotions. Elles faisaient partie d'elle, et ne devaient pas être ignorées. Il fallait demeurer vigilant pour ne pas être submergé. Mais la voie de son père poussait dans le sens que la répression des émotions ne mènerait à rien sur le long terme. Et pour le reste, elle devrait trouver sa voie. Au moment où elle avait reçu le message d'Anakin, il était évident pour elle d'agir comme elle le faisait. Il fallait de toute manière se concentrer sur les instants à venir, plutôt que de débattre de ces principes.

Crail lui-même était de toute façon rapidement passé à autre chose. Car ils étaient ici pour une raison bien précise. Pour le peu qu’ils en savaient pour l’instant, ils allaient pénétrer dans la gueule du loup. Ils furent stoppés à l’entrée par le service de sécurité, lorsqu’ils tentèrent de passer les portiques.
— Nous ne pouvons pas vous laisser passer, lança un des gardes.
— Nous sommes en mission pour le Sénat, mentit Alana.
— Agent spécial Jerre, fit Crail en montrant son badge d’identification. La femme qui m’accompagne est une Jedi.

— Je suis désolé, mais j’ai des ordr-, fit-il avant de s’interrompre, alors que quelqu’un était en train de le joindre sur son comlink. Oui, ils viennent d’arriver, et… Comment ? Vous êtes sûr de… Oui bien sûr… Oui, excusez-moi monsieur. Je les laisse passer. Vous pouvez y aller, un de mes hommes va vous emmener jusqu’à l’ascenseur.
— Merci.

Ce devait être les instructions de Lando qui leur avaient facilité les choses. Alana fut soulagée de ne pas avoir recours à des techniques Jedi pour parvenir à ses fins. Elle n’était pas friande à l’idée de les utiliser pour des raisons triviales lorsqu’il existait d’autres moyens. Mais surtout, elle se doutait qu’un utilisateur du côté obscur devait se trouver au sein de cette immense tour. Elle avait bien souvent entendu parler du côté obscur. Mais elle devait l’admettre, elle et son cousin n’y avait jamais été confrontés directement. C’était une chose de le conceptualiser, de recevoir des leçons et autres préventions à ce sujet. Mais ce devait clairement en être une autre d’y faire face. Elle avait dissimulé sa présence dans la Force, en espérant que Lando se montre aussi discret qu'elle. Mais si sa tante lui faisait une confiance presque aveugle, alors cela lui suffisait.

Ils suivirent le garde jusqu’à l’ascenseur. Une fois à l’intérieur, celui-ci monta jusqu’au 74ème étage, niveau maximal de l’ascenseur de service. Le garde sortit en premier. Il se dirigea jusqu’à un autre ascenseur gardé, expliquant rapidement aux autres gardes que ces deux personnes devaient être amenées jusqu’à l’étage de monsieur Calrissian. Crail et Alana montèrent dans le second ascenseur, et de nouveaux les mêmes questionnements s’emparèrent de la jeune femme. Si même Anakin n’avait pu être en mesure de défaire un de ces utilisateurs du côté obscur…

Mais elle s’égarait ! Voilà qu'elle doutait de nouveau, et se convainquait qu'elle aurait dû sagement attendre le retour de son cousin. Elle avait pourtant tâché de gommer et taire ce genre de pensée ! Il n’était pas question qu’elles réapparaissent ici et maintenant ! Alors que l’ascenseur montait, elle laissa son regard orbiter autour de Crail. Elle sentit que, malgré la tension et la crainte de l’inconnu, l’agent était résolu et déterminé. Elle fut capable de puiser dans cette confiance pour voir sa propre assurance retrouvée. Crail remarqua qu’elle était en train de l’observer. Il se sentait gêné, mais se doutait de ce qui traversait la jeune femme. Il finit par lui transmettre sa confiance en lui en se fendant d’un sourire en coin apaisant et plein de sens. L’ascenseur arriva à destination, au dernier étage du bâtiment, où Lando les attendait déjà.
— Alors, quel est le problème les jeunes, leur demanda-t-il à peine sortit de l’ascenseur.
— Alana, si je m’y attendais, déclara Yuthura Ban en voyant Alana arriver.
— Vous ici ? s’étonna la jeune femme.
— Je travaille à cet étage ma chère, lui répondit-elle naturellement.

Un visage connu en plus de Lando. Et pas des plus vilains… Même si la twi’lek et Alana ne s’étaient plus revues depuis la soirée du sénateur Jast, elle était contente de la voir ici. Elle avait eu un bon feeling à son propos. Alana ne doutait pas qu’elle leur prêterait main forte.
— Nous ne sommes pas là par plaisir, leur déclara Alana.
— Je sais, Leia m’a contacté. Je suis sensé être à votre disposition. Une des personnes les plus puissantes et influentes de la galaxie aux ordres de deux jeunots…
— Nous devons accéder à tout votre réseau, nous allons vous expliquez…
— Oui, vous feriez mieux, coupa Lando d’un ton impatient.

Le ton taquin et désobligeant du PDG de la mégacorporation ne plaisait pas à Crail. Ce nanti ne se rendait pas compte de la gravité de la situation. L’agent n’allait pas se priver de lui adresser un rappel à l’ordre. Mais il tâcha de conserver les formes.
— Monsieur Calrissian, intervint Crail. Comprenez que l’affaire est très compliquée, et qu-
— Tiens, mais qui voilà, fit une voix familière.
Temiri Orzo les rejoignit, accompagnée d’une twi’lek à la peau bleue.
— Anakin n’est pas avec vous ? demanda-t-elle d’une voix trainante.

Alana sentit un certain agacement apparaitre en la voyant. Son regard se tourna vers la twi’lek qui l’accompagnait. Elle semblait la dévisager avec insistance. Lando décida de mettre un terme à tout ceci.
— Bon, vous alliez vous expliquer ? fit-il en s’agaçant.

Crail eut un court regard vers les différentes femmes, avant de retrouver celui de Lando. Son regard indiquait clairement qu’il souhaitait aborder le sujet loin de l’attention générale. Il était déjà contraint de parler avec cet aristocrate excentrique, mais c’était nécessaire. Il n’était pas ici pour étendre son cercle de confiance à l’infini. Alana semblait connaître la twi’lek à la peau rouge. Bon, si ce n’était qu’elle… Mais cette humaine séduisante et la twi’lek qui l’accompagnait, c’était autre chose. Crail sentait l’agacement qui traversait la jeune Jedi. Et cette twi’lek à la peau bleue avait le regard bien trop trainant…
— Vous pouvez parler devant mes associées, jeune homme, fit Lando en ayant deviné les intentions de Crail.
— Nous pensons qu’il y a une brèche dans votre sécurité, commença Crail. Et qu’une personne haut placée dans votre corporation a un lien avec les attaques terroristes et l’Aube Rouge.

Crail avait laissé son regard passer de l’une à l’autre des personnes présentes en lâchant ses mots. Il ne trouva rien de suspect. Soit ils étaient tous sincères, ce qui était peu probable, soit la taupe était présente et jouait la comédie à la perfection, ce qui indiquait un certain savoir-faire. D’instinct, l’agent avait éliminé Lando de l’équation. Mais il ne pouvait être certain concernant les autres.
— Vous en êtes sûrs ? demanda Yuthura.
— Où avez-vous été chercher ça ? rajouta Lando.
— L’info est sûre, répondit simplement Alana. Elle vient d’Han.

Cette indication suffit à convaincre Lando. S’il avait laissé son vieil ami partir et prendre de tels risques, il n’allait pas commencer à mettre en doute les informations qu’il aurait rassemblé. Sans compter que son ami se doutait de ce qu’impliquait de telles accusations. Il ne les aurait pas lâchés sans fondement.
— Très bien, alors dites nous ce que nous pouvons faire, fit Lando avec un sérieux inhabituel.
— Il faudrait confiner le bâtiment, commença Crail. Empêcher quiconque de pouvoir s’enfuir. Ensuite, éplucher les bases de données pour essayer de trouver le traitre.

Lando tourna la tête en direction de son associée.
— C’est faisable, fit Yuthura. Tu peux te charger de coordonner la sécurité, et moi je m’occupe des bases de données dans mon bureau.
— Je ne crois pas que ce soit légal, intervint Temiri d’un ton traînant. J’ai appris que cet agent avait été congédié, et cette jeune fille n’est qu’une Jedi…
Yuthura adressa un regard étonné en direction de sa collègue.
— Eh bien il suffit qu’un membre du pôle juridique nous concocte un document spécifique, pour nous détourner de toutes responsabilités, fit-elle d’un ton presque cassant.
— Oui, je suppose, fit Temiri d’un ton peu convaincu.
— Alors c’est décidé ! annonça Lando. Agent…
— Jerre, répondit Crail d’une voix peu réjouie.
— Agent Jerre, vous venez avec moi pour établir le dispositif de sécurité.
— Alana, poursuivit Yuthura, vous pouvez venir avec moi pour éplucher les bases de données.

La jeune Jedi lança un regard vers Crail, qui le lui rendit. C’était exactement ce qu’ils souhaitaient éviter, d’être séparés. Mais les circonstances semblaient l’exiger, et ils étaient pressés. Les deux bureaux n’étaient de toute façon séparés que de quelques dizaines de mètres, au même étage. Yuthura laissa son regard traîner avec insistance vers sa collègue et son assistante twi’lek, alors qu’elles s’éloignaient.
— On reste en contact, fit Crail d’un ton assuré lorsqu’il lu l’inquiétude naissante chez la jeune femme.
— Ca marche, lui répondit-elle.
Et chacun se dirigea dans la direction opposée de l’autre. Crail emboita le pas d’un Lando déjà parti vers son bureau, alors que Yuthura attendit qu’Alana se mette en marche pour avancer.

— Il est regrettable de nous revoir dans de telles circonstances, commença-t-elle tout en marchant.
— Oui, c’est vrai…
— Vous semblez soucieuse Alana.
— Evidemment ! Pas vous ?
— Bien sûr que si, mais… Continuons.
Alana était bien trop stressée pour chercher à comprendre ce qu’elle n’avait pas saisi dans la formulation de la twi’lek. Elle lui demanda directement.
— Que comptiez-vous dire ?
— Je parlais de votre inquiétude concernant l’agent Jerre…
— Crail est mon seul ami en dehors de ma famille, et je l’apprécie.
— J’en serai presque attristée, dit-elle d’une voix douce.
— Pardon ?
— Que vous ne me considéreriez pas comme une amie.
— Ah, je…
— C’était une plaisanterie. Une mauvaise, apparemment, ajouta la twi’lek alors qu’elles arrivèrent dans son bureau. Je voulais juste essayer de vous rassurer. J’ai bien conscience que les circonstances sont dramatiques. Mais je sens également que vous êtes bien trop sous tension. Ce n’est pas de cette manière que nous réussirons à identifier cet intrus. Nous allons trouver ce que vous cherchez, faites-moi confiance.

Le bureau était spacieux, beaucoup plus qu’un simple outil fonctionnel de travail. On pouvait s’y relaxer, plusieurs canapés étaient disposés près d’un petit bar. Quelques œuvres d’art coûteuses, ici une sculpture d’un buste d’un twi’lek, là un tableau représentant une scène de chasse dans le dernier style en vogue. La pièce semblait servir à recevoir des clients ou partenaires prestigieux, et il était nécessaire d’afficher un certain standing. Des bibelots en tout genre, certainement peu utiles mais très coûteux arboraient le bureau de la twi’lek, alors qu’elle s’y dirigeait. Il était assez imposant, comportant plusieurs écrans affichant tous des données différentes. Alana pensa que c’était classique pour quelqu’un travaillant à ce niveau de fonction dans une mégacorporation. Yuthura avait eu beau paraître résolue, son ton était altéré. C’était presque imperceptible. Alana comprit que la twi’lek était plus affectée qu’elle ne le laissait paraître. Elle était partie prenante dans cette société après tout. Cela rassura presque la jeune Jedi de voir qu’une personne aussi assurée que Yuthura soit affectée autant qu’elle par la situation.

— Alors, par où devrions-nous commencer ? demanda la twi’lek.
— Je pense qu’il faudrait se concentrer sur des personnes ayant accès à la plupart de vos systèmes, pas les employés de bas niveau, suggéra Alana.
— Nous allons donc écarter tous le personnel ayant une accréditation inférieure à l’échelon trois. Bien c’est un début.
— Cela a bien réduit la liste ?
— Pas assez, répondit la twi’lek avec un soupçon de déception. Les branches médicales pourraient être mises de côté, mais une clinique avait été ciblée… Le personnel de sécurité ici même ?
— Non, on garde au cas où.
Les deux femmes continuèrent à affiner leurs recherches. Une fois leur tri terminé, il demeurait bien trop de dossiers. Il leur restait beaucoup de travail.


*****


De leur côté, les deux hommes étaient dans le bureau de Lando. Crail lui avait demandé de lui afficher plusieurs plans différents du bâtiment, et de lui faire un résumé de leurs ressources. Sécurité, effectifs, les systèmes de surveillance. L’agent souhaitait tout passer au peigne fin. Crail avait été suffisamment confronté à des situations similaires pour savoir ce qu’il fallait faire. Mais jamais il n’avait opéré dans une telle structure. Il y avait du matériel de dotation militaire dans tout le bâtiment. Le tout n’était pas simplement de proclamer un confinement généralisé, mais prévoir tout ce qui pouvait être en mesure de détourner ce confinement par la suite.
— Bien. Il faudrait renforcer le personnel aux points stratégiques d’accès à tous les parkings, pour couvrir une éventuelle fuite, continuait Crail.
— Je m’en occupe, répondit Lando qui commença à passer des appels et faire circuler ses consignes.
— Et préparer quelques équipes de poursuites en navettes, juste au cas où.
— On ne prend aucun risque, lâcha Lando.
— On ne peut pas se le permettre, monsieur. La situation est grave.
— Vous croyez peut-être que je l’ignore ? s’emporta légèrement Lando. Les responsables des attentas ont, selon vous, utilisé ma corporation pour s’infiltrer et s’implanter incognito dans la mégalopole la plus peuplée de la Galaxie.

Crail venait enfin de toucher un point sensible. Un peu sentimentaliste pour un nanti… Crail n’éprouva pas la petite satisfaction à laquelle il s’était attendu, après avoir visé juste concernant Lando. Il devait être différent de tous ces corpo-rats, comme la plupart des gens désignait les dirigeants des mégacorporations.
— Concentrons-nous sur ce que nous avons à faire maintenant, monsieur. Vous vous auto-flagellerez plus tard.
Lando ne réussit pas à trouver une répartie cinglante face à un tel manque de respect inattendu. Au bout de quelques secondes, il préféra laisser couler, la fenêtre de réponse étant passé. Il finit également par se dire que l’agent Jerre n’avait pas complètement tort. Du moins pour l’instant, et se concentra sur la coordination de la sécurité. Plutôt que d’admettre qu’un simple agent lui avait cloué le bec.

Pendant de longues minutes, ils étaient concentrés sur leurs tâches. Crail se contentait de lâcher quelques indications ici et là, à mesure qu’il examinait les plans de la structure, Lando s’empressant de les communiquer et de coordonner ses effectifs. Quand ils entendirent brutalement un bruit de fracas venant de l’autre bout de l’étage. Crail s’inquiéta immédiatement. Alana...


*****


— Ca prend trop de temps, s’impatienta Alana.
— Ne vous inquiétez pas, tenta de calmer Yuthura. Lando et votre ami coordonnent le dispositif de sécurité, ce qui veut dire que nous pouvons mettre le temps qu’il faudra sans risquer de fuite. Et Temiri ne devrait pas tarder…
Alana sentit que sa dernière phrase comportait un ton étrange.
— C’était plutôt vous que vous essayiez de rassurer avec vos petites blagues, déclara Alana, qui avait percé le petit jeu de la twi’lek et qui avait décidé de la confronter, Temiri était son amie, ce qui impliquait qu’elle pouvait éventuellement la couvrir…
— Que dites-vous ?
— Vous la regardiez de façon étrange… Temiri, vous lui faites vraiment confiance ? Et son assistante ?
— Temiri ?! Bien évidemment, je… fit la twi’lek en s’interrompant, comprenant vite où Alana voulait en venir. Attendez vous n’insinuez pas qu’elles n-
— Je n’insinue rien, coupa-t-elle. Je réfléchissais seulement à haute voix. Concentrons-nous sur notre travail.
— Elles ne vont pas tarder à revenir de toute façon…

Yuthura se concentrait sur l’écran situé le plus à gauche, l’holo surveillance de différents points d’accès, de façon insistante depuis qu’elle l’avait affiché. Alana venait seulement de le remarquer.
— Pourquoi perdre votre temps à surveiller cet écran ? s’inquiéta la jeune Jedi.
La twi’lek passa le regard sur cet écran, puis sur plusieurs autres. Après s’être assurée de ce qu’elle avait vu, elle prit la peine de répondre à Alana. Le doute montait. Mais il était temps de toute façon…
— Vous avez remarqué, hein, fit-elle d’un ton trainant. Ce qui m’étonne personnellement, c’est que vous avez trouvé le moyen de soupçonner Temiri et son assistante, sur la foi de quelques petits signes insignifiants. Alors que la responsable est bien plus proche de vous…
— Qu’est ce qu-

Alana n’eut pas le temps de terminer sa phrase. Un violent coup de pied circulaire la repoussa. Dans le même temps, Yuthura s’élança de l’autre côté du bureau. La jeune Jedi se remit rapidement sur ses pieds. Par chance, le coup avait été porté avec la pointe du pied plutôt qu’avec le talon, et Yuthura était en train de se lever. Auquel cas elle serait dans un état différent. Elle jeta un regard mêlé de colère et d’incompréhension vers la twi’lek.
— Vous ?!
— Ma pauvre fille…
Alana ne perdit pas de temps à trop réfléchir. Son instinct prit le dessus. Elle dégaina rapidement son sabre laser, et la lame verte vrombit rapidement.
— Yuthura Ban, lança-t-elle nerveusement. Vous êtes en état d’arrestation pour complicité de terrorisme et association avec l’Aube Rouge. Vous allez vous mettre à genoux e-
— Me mettre à genoux ? fit-elle avec un amusement de défi. Devant un Jedi ? En voilà une drôle d’idée…

Yuthura leva le son bras en direction du bureau. Ce qu’Alana avait considéré comme un simple bibelot hors de prix parmi d’autres trouva son chemin jusqu’à la main de la twi’lek. La jeune Jedi se sentit stupide de ne pas avoir deviné la nature de l’objet. Et même de ne pas être en mesure de sentir que la twi'lek était sensible à la Force. Mais elle n’était pas au bout de ses surprises. La poignée comportait une longue partie tout le long, fine, et incrusté de petits éléments. Lorsque Yuthura alluma ce qu’elle s’attendait à être un sabre laser, elle écarquilla les yeux. Une longue ligne, moins épaisse qu’une lame classique, jaillit de la poignée. Mais plus longue et trainant sur le sol. Alana, en position de garde classique, passa alors en posture défensive, constatant la nature de l’arme de son adversaire. Elle n’avait jamais rien vu de tel. Elle n’en avait surtout jamais entendu parler lors de ses leçons. Ce n’était pas un sabre, mais un fouet laser. La twi’lek commença à agiter son arme tout en courbe, en décrivant plusieurs moulinets. Le fouet d’énergie s’agita contre le sol, commençant à creuser de légers sillons dans celui-ci.

Alana amorça une attaque, tout en puisant dans la Force pour ériger une barrière défensive. Elle pensait masquer ses intentions à son adversaire. Mais Yuthura fut plus prompte. Son fouet présentait un avantage d’allonge non-négligeable. La twi’lek fit s’abattre son arme sur la jeune femme. Instinctivement, Alana choisit de parer l’attaque avec son sabre. Exactement ce que Yuthura espérait. C’était une erreur tactique que la plupart de ses adversaires avait commise. Elle était visiblement satisfaite de l’effet obtenu. Le fouet s’enroula rapidement tout autour de la lame verte d’Alana, rendant toute manœuvre impossible. Elle essayait de se débattre pour libérer son sabre du fouet. C’est à ce moment que Yuthura tira d’un coup sec et opportun, arrachant le sabre des mains de sa propriétaire d’une violente torsion. La twi’lek saisit le sabre en vol de sa main libre.

Alana fût prise au dépourvu, sans arme. Un Jedi n’est jamais désarmé, même sans son sabre laser. Il n’était pas question de s’avouer vaincue. Pendant qu’elle se remémorait les leçons d’Ahsoka, elle accumulait suffisamment de puissance pour lancer une poussée de Force vers son adversaire. Mais Yuthura était bien trop rapide et agile. Elle utilisa à son tour ses pouvoirs sensitifs pour esquiver l’attaque d’Alana à une vitesse surhumaine. Elle avait éteint et lâché les deux armes à énergie qu’elle tenait. Au moment où les armes atterrirent au sol, la poussée de Force s’abattit contre un des murs du bureau qui vola en éclats. L’agitation et la panique générale se propagea dans tout l’étage.

Subissant le contrecoup de son attaque, Alana eut à peine le temps de voir arriver les frappes de son adversaire. Yuthura avait rapidement bondit pour passer en imbrication au corps à corps. Elle lui asséna un enchainement incroyable de coups de pieds acrobatiques. Alana fut touchée à plusieurs reprises aux jambes et à l’abdomen. En temps normal, une telle performance aurait été un vrai spectacle. L’agilité et la grâce dont faisait preuve la twi’lek donnait l’impression d’une chorégraphie parfaite. Alana l’aurait également apprécié, si seulement elle n’était pas en train de les encaisser de plein fouet.

Le reste de sa barrière de Force se brisa à mesure qu’elle subissait les frappes, incapable qu’elle était de se protéger au corps à corps. La timide garde qu'elle tentait de lever était inefficace. Elle encaissa difficilement les impacts de la danse violente de la twi’lek, qui ne comptait pas en rester là. Son adversaire perdant ses appuis, Yuthura lança un balayage rapide au sol, anéantissant toute la stabilité des appuis de la jeune Jedi. Alana s’écroula au sol, ne sachant plus se situer dans l’espace. La twi’lek la contourna habilement, tel un félin autour de sa proie. Jamais Alana n’avait été confronté à un tel niveau de maitrise martiale. Ahsoka avait parfois recours à des coups au corps à corps, mais c’était surtout Anakin qui avait assimilé des techniques de combat avancé, que C3-PO lui avait récité de manière didactique. Mais c’était sans commune mesure avec ce niveau de compétence.

Yuthura l’immobilisa dans une clé de soumission complexe, réalisée avec ses jambes. Cette prise l’entravait du moindre mouvement, son cou et son épaule complètement bloqués. Yuthura bloqua le seul bras libre d’Alana avec sa main, et commença à resserrer son étreinte en triangle au niveau du cou. La jeune Jedi ne pouvait que subir sans répliquer, impuissante. Elle se demanda ce qui lui arrivait, sentant la pression maintenue par la twi’lek qui s’intensifiait à chaque seconde. La pression exercée sur les artères de son cou réduisit l’afflux sanguin vers son cerveau. La vision d’Alana s’obstrua peu à peu. Ses forces la quittaient. Elle finit par perdre connaissance, inerte au sol. Yuthura relâcha sa prise, une fois sûre que son adversaire était neutralisée.

Elle commença à se relever, lorsqu’un tir de blaster la frôla de quelques centimètres. D’une roulade arrière forte à propos, elle se mit instinctivement à l’abri derrière le bureau, s’attendant à des tirs supplémentaires. Yuthura fut surprise de l’absence de nouveau tir, mais elle en devina rapidement les raisons. Elle comprit que c’était l’agent qui avait tiré quand elle était à découvert, par simple réflexe.

A présent, Crail était déstabilisé par la vision d’Alana, inerte au sol. Il essayait de toutes ses forces de rester concentré. Mais les questions fusaient dans sa tête. Il n’arrivait pas à voir si elle respirait encore. Il n’avait pas constaté de blessures graves de là où il se trouvait. Mais il ne l’avait pas suffisamment observée pour en être sûr. La situation était intenable. Il n’arrivait pas à maîtriser ses émotions. Jamais cela ne lui était arrivé dans ce genre de situation. Crail luttait pour détacher son regard de la jeune femme, continuant de relâcher son attention de la silhouette à couvert derrière le bureau.

Yuthura attendait le bon moment pour sortir. Elle comprit néanmoins que cet adversaire était d'un tout autre niveau, et qu’il serait difficile à surprendre. La manière dont cet agent tenait son arme de poing et se déplaçait, même préoccupé par Alana, l’indiquait. Son blaster était porté en compression, près du corps, rendant complexe n’importe qu’elle combinaison pour le désarmer. Yuthura sentait que, malgré lui, Crail faisait de petits pas en direction d’Alana. Il lui suffisait d’attendre qu’il fasse celui de trop. Yuthura passa de l’autre côté du bureau, se faufilant à pleine vitesse. Crail réagit instinctivement. Il ouvrit son angle blaster contre son flanc, ce qui lui permit de faire feu à plusieurs reprises face à son adversaire. Mais tirer ainsi n’offrait pas tant de précision. Elle était bien trop rapide. Il avait pourtant réalisé des mouvements parfaits, et n’aurait pu mieux faire. Il la manqua à chaque fois, de peu. Elle se déplaçait à une vitesse inimaginable, et bondit vers Crail une fois sortie de l’angle de bureau.

L’agent Jerre avait prit part à bon nombre de combats au corps à corps dans sa vie. Il en avait rapidement fait une spécialité, devenant l'un des meilleurs combattants martial de la Division. Un spécialiste du close combat et de ses différentes déclinaisons. Il était tout simplement impossible de le surprendre. Le conditionnement, les années d’entrainements, l’expérience. Autant de choses lui interdisant d’être prit au dépourvu dans un combat engagé. Il devina l’attaque et la vit arriver. Et malgré tout cela, il ne pu l’esquiver ni la parer complètement. La twi’lek s’était lancée les deux pieds en avant, heurtant la garde à peine montée par Crail à pleine puissance. Ils se retrouvèrent tous les deux à terre. L’instant suivant, ils étaient tous les deux debout sur leurs pieds. La frappe, aussi violente que surprenante, avait fait voler son blaster dans les airs. Manifestement une combattante sensible à la Force, estima Crail. Elle n’était au moins pas armée d’un de ces sabres à énergie. Mais Crail venait lui aussi de perdre son seul ascendant. Un bon mètre les séparait. Crail devait légèrement se rapprocher, pour être à bonne distance de frappe. La facilité déconcertante avec laquelle cette femme envoyait ses coups de pieds révéla à Crail qu’il devait rentrer dans sa garde pour être dans sa distance d’attaque préférentielle, et éviter ses coups de pieds dévastateurs.

Sans attendre, Yuthura renouvela un long coup de pied à mi hauteur. Elle essaya de frapper sous la garde qu’elle pensait que Crail allait de nouveau monter. Elle visait les côtes, espérant ainsi créer une ouverture permettant de mettre fin au combat au coup suivant. La combinaison était millimétrée. Elle lui aurait assurée la victoire, sauf que la garde n’était pas montée. Crail para l’impact du coup de pied avec son coude. Son mouvement de défense était le choix à faire. Il se servit ensuite habilement de l’impact de la frappe, transférant la force du coup reçu pour envoyer un crochet du gauche à hauteur de la mâchoire. L’élan donné par le blocage du coup de pied lui offrait déjà un angle d’attaque parfait. Crail avait lancé un crochet dévastateur. Sa puissance de frappe serait décuplée par une parfaite rotation du buste. Un modèle de contre-attaque. Parfait pour mettre son adversaire K-O. Mais Yuthura ne se laissa pas surprendre. Elle s’adapta et réussit à esquiver. Elle baissa son centre de gravité, rapprochant son buste du sol. Elle y plaqua ses mains à la recherche d’un appui. Puis elle enclencha un nouveau coup de pied dans une rotation incroyable, passant sous la garde de Crail. La torsion du corps de son adversaire était beaucoup trop imprévisible. L’angle de frappe idéal. Le prochain coup inévitable. Le talon d’un escarpin de la twi’lek se brisa contre le plexus solaire de Crail. L’impact le projeta en arrière, pour atterrir lourdement sur un des canapés. Sous le choc de l’impact, son visage s’était terni, devenant légèrement gris. Il avait du mal à reprendre son souffle, conscient mais complètement hors-jeu. Il demeurait assis, recroquevillé sur lui-même.

Yuthura ne prit pas la peine de l’achever. Elle jeta un regard furtif sur les images de surveillance. Constatant que les renforts s’organisaient, elle se savait bientôt assaillie par deux escouades à déploiement rapide. Elle attira vers elle les deux armes à énergie au sol, et les plaça à sa ceinture. Elle s’approcha ensuite d’Alana. Yuthura la souleva pour la placer sur ses épaules, avant de se diriger ensuite vers le mur opposé, au fond du bureau. La twi’lek posa sa main au contact de la surface du mur, dont une portion se détacha pour faire place à une pièce dérobée, cachée. Elle se dépêcha de progresser dans ce qui était une petite salle d’opération secrète. Elle emprunta une échelle au bout de la pièce, qui l’amena plus haut dans un hangar privé. On y trouvait plusieurs petits chasseurs, des modèles prototypes pas encore mis en service par LandoMilitech. Dans leur conception, ils ressemblaient beaucoup au chasseur utilisé par Brogus Kast sur Jakku. A ceci près que celui-ci semblait plus moderne et en bien meilleur état, avec le logo LandoMilitech et les couleurs habituelles de la mégacorporation.

Elle monta dans la navette. Avant de s’installer dans le cockpit, elle déposa Alana sur le siège passager, situé juste derrière le siège réservé au pilote. Elle prit soin de l’installer confortablement, avant de prendre la peine de l’attacher fermement avec des menottes. Elle lui passa le dernier modèle de restriction LandoMilitech, réputé inviolable. Yuthura sortit également un objet supplémentaire d’un compartiment tiroir, qu’elle plaça autour du front d’Alana. Une sorte de bandeau technologique, qui avait pour fonction de bloquer les impulsions mentales. L’objet en question devait servir à bloquer le lien de la jeune femme avec la Force. Du moins pour un certain temps, car il n’était pas conçu pour cela à l’origine. Elle s’installa ensuite au niveau du cockpit. La navette finit par décoller rapidement, s’éloignant de la ville, puis de la planète. La twi’lek fini par entrer des coordonnées en direction de la Bordure Médiane, et le chasseur passa en hypervitesse.


*****


Lando Calrissian demeura stupéfait lorsqu’il vit l’état dans lequel se trouvait le bureau de son associée. Enfin, ce qui était le bureau de son associée, il y a quelques minutes encore. Lorsque Crail s’était précipité en dehors de son bureau, Lando ne l’avait pas suivi immédiatement. Il avait préféré s’occuper des alertes du bâtiment, et avait appelé les renforts lui-même. Cela n’avait prit qu’une minute à peine, mais ce fut suffisant pour qu’il arrive trop tard. Il vit Crail au sol en train de ramper mollement, essayant lamentablement de se relever, sans grand succès. Lando se précipita à sa suite.
— Agent Jerre, qu’est ce qu’il vous est arrivé ? Qu’est ce qu’il s’est passé ?

Crail avait encore du mal à parler distinctement. Le contrecoup de son humiliation était aussi douloureux que la violence déployée par cette twi’lek. Les sons qui s’échappaient de sa gorge étaient inintelligible. Pour le moment, Lando se contenta de soutenir l’agent, essayant de l’asseoir sur le canapé. Une fois qu’il fût assis, le PDG jeta un regard panoramique inquiet dans toute la pièce.
— Où sont Yuthura et Alana ?
L’évocation du nom de la femme qui venait de lui infliger une humiliation parut lui redonner de l’aplomb, effet qui fut redoublé en entendant le nom d’Alana.
— Elle… enlevé… fit-il difficilement alors qu’il bredouillait toujours.
— Qui ça ? Qui a enlevé qui ?
— Yuthura… Traitre…, lâcha-t-il alors que Lando écarquillait les yeux. A prit Alana.
— Impossible ! Yuthura n’aurait jamais…
— Si ! lança Crail dans un cri étouffé, tout en agrippant Lando par le col de sa veste.

Il ne se débattit qu’à peine de l’étreinte de Crail, complètement sous le choc. La nouvelle eut l’effet d’un violent coup derrière la tête. Il continuait de fixer l’agent Jerre, comme s’il parlait dans une langue étrangère.
— Il doit y avoir une explication, il doit… Je ne…
Crail essaya de se relever, et manqua de retomber à terre si Lando ne l’avait pas rattrapé à temps.
— Bordel, s’énerva l’agent Jerre. Cette garce… m’a explosé… Il faut les empêcher… quitter la planète…, fit-il en tournant la tête vers Lando, alors qu’il toussait à plusieurs reprises. Avant qu’il soit trop tard !
— Comment ? Et où ont-elles bien pu aller, je ne les ai pas vu passer.
— Là-bas, pointa-t-il du doigt.

Crail désigna un espace sombre, où tout un pan de mur manquant révélait un espace obscur. Lando s’assura que l’agent Jerre était bien stable, et s’y précipita. Il demeura stupéfait de ce qu’il découvrait. La pièce d’opération secrète, puis l’échelle. Il revint à hauteur de Crail quand il comprit. Lando connaissait parfaitement la configuration de son bâtiment. Il savait où menait cette échelle dissimulée. Et de ce que cela impliquait…
— C’est trop tard, agent Jerre…
— Quoi ? Mais…
— Elles ont emprunté une échelle vers un étage supérieur. Il ne peut y avoir qu’une seule chose. Des hangars à navettes. Elles doivent déjà être loin…
— Mais le dispositif qu’on a mit en place… objecta Crail.
— Est inutile, fit Lando en le coupant. Ces navettes sont équipées d’un tout nouveau système qui capture leurs propres émissions thermiques. Ce qui les rend indétectables à tout type de scanner.

Comme si sa défaite, son humiliation même, n’avait pas suffit. Le deuxième couperet manqua de le faire chanceler et s’écrouler au sol. Quelle profonde désillusion…
— Non… Non !
— Je suis désolé… Nous pouvons encore éplucher ce que la pièce dérobée peut nous apprendre, il doit y avo-
— Vous ne comprenez pas ? s’énerva-t-il alors qu’il arrivait enfin à se lever et à rester debout seul, sa rage et sa colère étant ses seuls moteurs. Cette femme nous a mis hors d’état de nuire Alana et moi. Elle a réussi à s’échapper en l’emmenant avec elle !
— Je sais, avoua-t-il à demi mot.
— Elle travaillait avec vous ! Elle avait votre confiance ! Comment ça a pu arriver ?
— Je me suis fait avoir ! Qu’est ce que vous voulez que je vous dise ?

Crail voyait bien le reflet de son propre désarroi sur le visage du PDG. L’agent pouvait y lire nombre de choses, y comprit une personne laissant parler ses émotions les plus négatives lorsque ce n’était plus nécessaire. Mais même lui n’avait plus envie d’accabler cet homme. Il le faisait suffisamment pour plusieurs…
— A moi, rien apparemment… Mais Han et Anakin vont bientôt arriver, et vous feriez bien de trouver les bons mots…
La première équipe de sécurité arriva. Lando leur fit signe qu’il n’y avait plus de danger à présent. Crail commença à composer un numéro d’appel.
— Qu’est ce que vous faites ? s’inquiéta Lando.
— A votre avis ? lâcha Crail, exaspéré. J’appelle la Division.
— Non ! lui intima-t-il.
— Pardon ?
— Ils ne nous aideraient pas, ils ne feraient que nous gêner. Nous avons tous les moyens nécessaires ici pour…
— C’est juste pour protéger votre corpo, coupa Crail avec une mine de dégoût. Et vous-même…

Cet agent l’agaçait, mais à cet instant, Lando se détestait trop pour en tenir compte. Il décida de laisser parler sa colère et sa frustration, pensant l’évacuer sur un responsable extérieur. Alors qu’en réalité il était en train de se mépriser lui-même… Il conserva tout de même à l’esprit qu’il pouvait, non qu’il devait faire ce qui s’imposait. Et contacter la Division n’entrait clairement pas dans cette catégorie.
— Me protéger… protéger ma corpo… Mais comment la protéger ?! Comment croyez-vous que les choses vont se dérouler à présent, une fois que tout ceci sera rendu public ? Je peux déjà lui dire adieux, à ma corpo ! Ainsi qu’à ma liberté jeune homme ! Mais il n’est pas question que je reste les bras croisés, et que je laisse le Sénat faire traîner les choses. Vous êtes bien placé pour savoir ce qui se produira. Si le Sénat commence à fourrer son nez ici, ils lanceront un tas d’enquêtes et de procédures, et nous perdrons du temps pour retrouver Alana, lâcha-t-il, en constatant que les traits hostiles de l’agent diminuaient. Nous seuls sommes en mesure de faire ce qui s’impose. En attendant de recevoir ma punition, il n’est pas question que je laisse la nièce de mon ami aux mains de ces immondes terroristes !

Lando était un habitué des discours et des négociations rondement menées. Il était toujours prêt à l’avance, envisageant les moindres détails. Mais ici, il n’avait rien prévu. Il discourait simplement avec l’énergie de la sincérité. Crail était catégorique à l’idée de contacter la Division. Mais en quelques phrases, il perdit toute sa volonté. Les discours politiquement engagés et orientés n’étaient pas sa tasse de thé. Peut-être était-ce cette sincérité qui le touchait.
— Ecoutez, je sais que vous ne me faites pas confiance, je le comprends, poursuivit Lando. Après ce qu’il vient de se passer, je ne sais plus moi-même si je dois me faire confiance. Mais nous devons nous focaliser sur le seul objectif important !
— Très bien, c’est d’accord, s’inclina Crail. Mais si on ne trouve rien de concluant, je contacte aussitôt le Sénat, c’est clair ?
— Bien évidemment.
— Je vais contacter Leia, pour qu’elle vienne ici.
— Très bien. Je vais faire venir une équipe de récupération et analyse ici, et une équipe médicale pour vous.
— Je vais bien, grogna-t-il alors qu’il grimaçait de douleur en contactant Leia par comlink. Leia, c’est Crail… Oui, écoutez, il faut que vous veniez ici, on a identifié la taupe et… Oui, justement. Elle… Elle a enlevé Alana… C’est compliqué, je vous expliquerai sur place… Je suis dés-
La communication fut brusquement coupée.
Modifié en dernier par Loucass824 le Jeu 30 Juin 2022 - 0:30, modifié 1 fois.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Ven 24 Juin 2022 - 16:35   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 13 lu !

Ah, j'avais vu juste ! Content, je suis, même si je ne m'attendais pas à l'arme qu'a utilisé la jeune femme. Pas mal pas mal, le lecteur est surpris ! Et j'aurai aimé voir une telle arme en live-action dans un film, il y a un certain potentiel visuel ! :oui:

Tu as réussi à enchaîner deux affrontements très différents l'un de l'autre, en nous montrant bien les différences entre Alana et Crail, l'une au sabre-laser, l'autre au blaster, avec de vraies capacités de combat, une nette violence dans les deux duels qui s'enchaînent, tout en faisant en sorte que ceux deux combats soient très différents de celui opposant Anakin au titan cuirassé (oui, que veux-tu, c'est rentré maintenant ! :whistle: )

Et si la discussion finale entre Lando et Jerre est un peu longuette pour pas grand chose, je me demande pourquoi Yuthura kidnappe Alana ! :think: Y aurait-il un dirigeant au-dessus d'elle et de Brogus Kast ? Alana est-elle un piège, un appât pour attirer, pourquoi pas, Luke Skywalker hors de sa tanière ? Ou bien y-a-t-il anguille sous roche concernant l'identité de la jeune femme ?

(du coup, tu avais raison : ce Chapitre répond à autant de questions qu'il en soulève de nouvelles, et ça c'est cool !)

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7732
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 24 Juin 2022 - 18:53   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Salut :)

Yuthura Ban, sensible à la Force et ayant réussi l'exploit de la cacher aux Jedi... Si ça ce n'est pas un coup de Maître, je ne sais pas ce que sait?! Moi-même j'ai été surpris, tout comme tes personnages, je n'ai rien vu venir! En plus de cela elle utilise un fouet laser, une arme rare maitrisée par deux célèbres Sith de l'Univers Legends: Githany de la Confrérie de Kaan et Lumyia, l'Apprentie Secrète de Vador.

Les séquences de combat sont bien détaillées, certes très techniques mais ça marche.

Crail en pince vraiment pour Alana, cela se confirme quand il voit son corps inanimé. La concernant, sa surprise envers la prise martiale de la Twi'lek somme toute basique pour ce type de combat me fait comprendre qu'elle n'a pas eu un entraînement physique avancée.

Ensuite, Lando complètement sous le choc et perdu! De la part d'un ancien contrebandier, se faire avoir de cette façon m'étonne beaucoup, à moins qu'en plus du charme naturel des Twi'leks, il ait été influencé par la Force de la part de son ex-associée.

Je pense qu'Alana va servir d'appat pour peut-être attirer Luke. En tout cas, je ne serai pas surpris de la peur panique que ressentira Anakin quand il apprendra que sa cousine a été battue et enlevée.

Vivement la suite :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 554
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Ven 24 Juin 2022 - 20:28   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 13 lu !

Encore un très bon chapitre mené au tambour battant, une lecture agréable et très visuelle pour les combats, bravo :D

La scène entre Yuthura et Crail était peut-être un chouïa trop longue mais on sent que tu aimes écrire ce genre de passage, et comme tu le fais bien on ne va pas se plaindre :lol: J'ai beaucoup aimé l'arme surprenante de Yuthura et ses mouvements inattendus et ultra violents, ça décoiffe !

Pauvre Alana, elle s'est vraiment faire rouler dessus, j'ai eu de la peine pour elle... Si la scène était bien menée, ça met un peu en exergue mes précédentes réserves ; finalement, qu'Alana écoute ses émotions et se laisse aller à de l'impulsivité était surtout pratique pour qu'elle se fasse surpasser en combat et kidnapper... Du coup j'ai l'impression que ça sert l'histoire mais pas tant son personnage, si tu vois ce que je veux dire ? :think: A voir où tu nous emmènes pas la suite mais j'aimerais beaucoup découvrir une Alana véritablement en proie à ses émotions, et voir où ça la mène...

Et c'est sûr que le pauvre Anakin va péter un boulon ! Je me demande si ce ne serait pas très cruel mais diablement efficace narrativement qu'on lui cache la situation d'Alana et qu'il ne le découvre que trop tard, par lui même... et parte complètement en vrille :sournois:

Hâte de lire la suite :oui:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Ven 24 Juin 2022 - 21:23   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci de vos retours, et content que vous aimez ! Ça sent le pavé rien que pour répondre aux retours...

L2-D2

C'est vrai que tout bien réfléchi, reprendre le nom d'une Sith apparue dans KoTOR n'était peut-être pas la meilleure chose à faire face à des fins connaisseurs de l'univers... C'était Mandoad je crois qui avait également supposé qu'un tel nom signifiait qu'elle cachait quelque chose déjà a l'époque. En tout cas, ça fait plaisir que les lecteurs prennent plaisir à tenter de remonter les pistes, et tombent juste ! L'idée pour le fouet laser m'était venue lorsque j'avais lu la trilogie dark Bane, où un des persos, Githany, l'utilisait, mais on ne la voyait jamais combattre avec. Il a fallu imaginer comment on se bat avec un fouet, d'autant plus laser ! Là où les lames classiques je connais, là c'était plus difficile. Mais le choix d'une telle arme est en définitive tout sauf anodin... Content que tu aimes ce choix. Après en live action, ça pourrait être très esthétique je suis d'accord. Mais il faudrait que la chorégraphie soit à la hauteur. Ici, c'est vite plié, car difficile de mettre en scène des échanges de coups lors d'un duel, c'est une arme qui implique une tactique différente. J'avais été surpris lorsque je l'avais vu être également utilisé dans une autre fic que j'ai lu, par Sethna dans la trilogie de Jedi Corellien de MatVador. Je m'étais dit sacré coïncidence, car je n'en ai plus revu par la suite.

Alors merci pour les compliments sur les combats, ça me fait chaud au cœur. Lorsque j'ai imaginé chaque perso qui serait amené à prendre part à un combat, j'ai imaginé un style différent pour chacun, un niveau de compétence différent, une arme différente. C'était la variation que je cherchais, que chacun ait une identité martiale propre, donc content que ça se ressente. De même pour les combats au corps à corps. Je suis féru de MMA, donc chacun à un style de combat particulier que j'ai imaginé et mixé. Brogus est plus muey thaï et lutte sénégalaise, tout en percussion, utilisant la puissance et l'offensive. Yuthura c'est karaté école Kyokushinkai et jiu-jitsu brésilien, basé sur l'allonge de ses jambes, plus en souplesse et en courbe, donc de même avec son arme. Crail est plus Krav Maga et Pençak Silat, polyvalence basée sur l'autodéfense. Anakin plus jiu-jitsu traditionnel, complet et technique. Pas besoin de tout cela pour comprendre et apprécier les scènes d'action, mais c'est pour contextualiser un peu comment j'ai abordé tout ça. Ah, mon forçage à réussi ! Ça c'est une belle victoire...

Je vois ce que tu veux dire sur la discussion Lando/Crail après le combat. J'ai une tendance de base à beaucoup utiliser les dialogues. Peut-être aurais-je dû raconter et aborder certains points de manière différente, en introspection ou dans le texte plus simplement. Mais il me semblait nécessaire d'aborder le contenu de cet échange à ce moment. Ah, toujours perplexe quant à l'identité réelle ou non d'Alana ? En tout cas, je vois des interrogations intéresserantes ! Une nouvelle fois, il y aura des réponses, et d'autres interrogations lors du prochain chapitre. Je dirais simplement que ce sera certainement clivant vu leurs importances...

ShamanWhills

Je ne connaissais le fouet laser que de la trilogie dark Bane, et tu as toi même la ref, en plus d'une autre que je n'avais pas. C'était pour moi l'occasion de placer des refs au peu d'autres œuvres que je connais de l'univers. Comme je l'ai dit, l'utilisation de chaque arme pour chaque perso, et les armes selon les différents camps ont des intérêts multiples et bien précis. Je suis content du coup de t'avoir pris au dépourvu, ça a fait un moment impactant ! Et oui, tu as en effet relevé quelque chose qui compte, qu'en plus de passer inaperçue, le fait qu'elle maîtrise la Force soit passé lui aussi passé inaperçu, aussi bien face à Alana qu'Anakin et Leia.

Rassuré que les séquences de combat fonctionnement. Comme indiqué plus haut, j'ai caractérisé chaque perso avec des points bien particuliers en ce qui concerne les moments d'action. Et le fait qu'ils fonctionnent malgré le côté un peu technique par instant me fait vraiment plaisir. Parce qu'initialement, ça l'était encore davantage. J'ai essayé de rendre les choses plus lisible, parce qu'exiger d'un lecteur qu'il ait des déjà des connaissances fondamentales sur des mouvements et des combinaisons n'est pas juste de ma part, même si c'est ce que j'avais fait un peu à la base. J'aime tellement ça que j'ai tout de même laissé passé certains détails, et du coup très content que le résultat passe tout de même.

Ah, le bougre a beau être dans la friendzone, il ne peut empêcher ses sentiments de se mêler dans son jugement. C'est d'ailleurs très déstabilisant pour lui, qui a l'habitude de verrouiller plutôt facilement ses émotions, c'est ce qui a fait qu'il est le meilleur dans son métier et dans son domaine, mais s'ouvrir émotionnellement avec Alana finit par le faire perdre un peu pied. Je ne dirais pas que la technique de Yuthura était simple. Peut être l'ai-je simplifiée dans sa description, pour que ce soit plus lisible. C'est plus ou moins un Sankaku-Jime, et à partir du moment où la clé est verrouillée avec les jambes, quelques secondes suffisent pour que les artères ne soient plus irriguées et que la victime soit inconsciente. Il faut connaître des techniques de défenses en grappling pour s'extirper avant que la prise soit exécutée, sinon c'est trop tard. Bon, je me rends compte que je retombe dans mes travers à être trop technique, désolé...

Après, comme Yuthura l'avait révélé à Alana plus tôt, Lando est son mentor, qui l'avait tiré de la criminalité lorsqu'elle l'avait volé à une époque. Peut-être aurais-je dû passer un peu plus de temps sur l'importance de la relation Lando/Yuthura, car il l'a prise sous son aile.

Certaines réponses viendront la semaine prochaine. Disons simplement que connaissant le bougre, il ne va pas forcément bien le vivre...

Mareva

Merci pour les compliments ! Ah bon, ça se voit que j'aime bien la castagne ? J'aurai pas cru... J'ai passé suffisamment de temps à parler d'arts martiaux et de technique comme ça sur les paragraphes d'avant, alors je vais essayer de me calmer.

Bon, au moins tu as eu de la peine pour elle, c'est toujours ça de gagné ! Parce que je m'attendais à ce qu'elle soit justement trop nounouille pour toi à se faire maîtriser comme elle l'a été. Mais là où Anakin/Brogus c'était un combat long, violent et farouche, même s'il se termine prématurément, celui-ci devait être un peu différent. Le lieu également n'était pas le même, beaucoup plus clôt qu'un désert à perte de vue. Et là où Brogus avait un adversaire à sa mesure, Yuthura a fait face à des adversaires moins fort qu'elle. L'utilisation du fouet laser va dans ce sens, prouver qu'Alana n'est pas assez prête face à l'imprévu, là où Anakin l'était lui davantage. Le rapport de force était différent dans la sphère politique, où Alana était plus prête que lui à l'origine.

Après, je ne sais pas si cela rentre dans ta conception d'être en proie à ses émotions, mais elle n'a justement pas pu se retenir de rester sur la touche ici, elle a de nouveau douté d'elle même pendant qu'elle était dans l'ascenseur, et s'est focalisé sur la présence de Crail pour se redonner confiance. Elle a douté d'elle même également avec ce qu'il lui est arrivé avec Crail pendant qu'Anakin était parti. Elle finit à chaque fois par rester sur ses positions, ses croyances et sa vision du monde, car elle a déjà la bonne vision du monde en quelques sortes, donc elle continue d'y croire. Là où, avec Anakin, les évènements qu'il vit le pousse à moduler sa vision du monde et ses croyances, parce qu'il n'a pas de vision du monde très ancrée. Alana vit la même chose, sauf que sa vision du monde reste la même malgré les doutes, car elle est davantage ancrée. Malgré les doutes, elle continue de croire en ce que son père lui a transmis, et cherche à accomplir. Là où Anakin est bien moins convaincu par la vision de Luke, si bien qu'il n'a pas vraiment de vision du monde propre à lui même. Après, c'est un peu tout ce que je peux dire sans trop en dire. J'ai déjà manqué de faire de belles boulettes la dernière fois que tu soulevais des choses, alors je me dois d'être vigilant... Et tu n'aimes pas Alana de toute façon... Pas gentille...

Après la manière dont les secrets ont ravagé son développement en grandissant, tu voudrais qu'on lui cache encore des choses ? Mais on va lui dire quoi, ta cousine elle est partie en vacances et ne pose pas de question ? J'éprouve souvent mes persos, mais j'ai une bonne raison ! Là c'est mesquin, que son entourage lui mente de cette manière... Vraiment pas gentille la madame...

Mais au delà de mes boutades, je vois ce que tu veux dire. Je peux le comprend même. Ce qui lui est arrivé ici est la conséquence directe de son comportement au chapitre précédent, et il n'y a pas vraiment eu de moment où cela a développé quelque chose pour le perso. C'est justement une défaite cuisante qui sert son développement, même si son état dans ce chapitre, difficile de le caser ici. Après, je dirais simplement à voir dans la suite, car j'évite les boulettes dans mes réponses désormais. Même si je ne peux être certain que cela t'apportera ce que tu recherches.

Encore merci pour vos retours ! Je suis agréablement surpris que vous ayiez bien reçu le chapitre. Car j'avais peur que certains points qui ont été relevés ne posent trop de soucis. Mais l'action permet de mieux faire passer certaines choses. En revanche, le prochain chapitre... Disons simplement que vous n'êtes pas prêts pour certaines choses. Et moi non plus, je ne suis pas prêt pour les différentes réactions que je pourrais recevoir...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Sam 25 Juin 2022 - 18:12   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Loucass824 a écrit:Après, je ne sais pas si cela rentre dans ta conception d'être en proie à ses émotions, mais elle n'a justement pas pu se retenir de rester sur la touche ici, elle a de nouveau douté d'elle même pendant qu'elle était dans l'ascenseur, et s'est focalisé sur la présence de Crail pour se redonner confiance. Elle a douté d'elle même également avec ce qu'il lui est arrivé avec Crail pendant qu'Anakin était parti. Elle finit à chaque fois par rester sur ses positions, ses croyances et sa vision du monde, car elle a déjà la bonne vision du monde en quelques sortes, donc elle continue d'y croire. Là où, avec Anakin, les évènements qu'il vit le pousse à moduler sa vision du monde et ses croyances, parce qu'il n'a pas de vision du monde très ancrée. Alana vit la même chose, sauf que sa vision du monde reste la même malgré les doutes, car elle est davantage ancrée. Malgré les doutes, elle continue de croire en ce que son père lui a transmis, et cherche à accomplir. Là où Anakin est bien moins convaincu par la vision de Luke, si bien qu'il n'a pas vraiment de vision du monde propre à lui même. Après, c'est un peu tout ce que je peux dire sans trop en dire. J'ai déjà manqué de faire de belles boulettes la dernière fois que tu soulevais des choses, alors je me dois d'être vigilant... Et tu n'aimes pas Alana de toute façon... Pas gentille...


Je comprends ce que tu veux dire, encore une fois c'est assez subjectif, cette impression que son personnage est un peu sous-exploité et pourrait gagner en profondeur. Mais en soit le passage fonctionnait quand même, j'ai même eu de la peine pour elle !

Ce n'est pas que je l'aime pas, elle me laisse assez indifférente et j'ai du mal à avoir de l'empathie pour elle :chut: Mais là tu vois j'en ai eu, personne, même la Nounouille, ne mérite de se faire balayer comme ça :paf:

D'ailleurs je trouverais ça super intéressant que tu développes par la suite ce que cette défaite suscite chez elle. Pourquoi pas un sursaut d'ego, ou une réaction à sa vision du monde remise en cause ? :oui:

Loucass824 a écrit:Après la manière dont les secrets ont ravagé son développement en grandissant, tu voudrais qu'on lui cache encore des choses ? Mais on va lui dire quoi, ta cousine elle est partie en vacances et ne pose pas de question ? J'éprouve souvent mes persos, mais j'ai une bonne raison ! Là c'est mesquin, que son entourage lui mente de cette manière... Vraiment pas gentille la madame...


Mais arrête de me faire passer pour une horrible personne enfin :cry:

Cela pourrait fonctionner si pour protéger Anakin et ne pas lui faire rater sa mission, on lui cache la réalité de sa situation... comme "Alana a été gravement blessée, mais elle se remet entre les mains des meilleurs médecins" par exemple ? Pour éviter qu'il ne se lance à sa poursuite ou que sais-je... Je ne suis pas méchante, j'adore juste quand les personnages essaient de se protéger les uns et les autres et empirent ainsi les situations (je ne sais pas si tu l'as remarqué dans ma fic aha) :D

Loucass824 a écrit:En revanche, le prochain chapitre... Disons simplement que vous n'êtes pas prêts pour certaines choses. Et moi non plus, je ne suis pas prêt pour les différentes réactions que je pourrais recevoir...


Image
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Sam 25 Juin 2022 - 21:03   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Tu aurais très bien pu te dire "ah bien fait pour elle, c'est ce qui arrive quand on est une nounouille". Ça ne m'aurai même pas étonné... Lol mais en ce qui me concerne, je n'ai pas de pitié pour elle. Elle n'avait qu'à mieux savoir se défendre et puis c'est tout ! Le verdict d'un combat est peut être dur, mais il est juste. Elle n'était pas assez prête, elle a perdu. Anakin était prêt, il a gagné, ou du moins il a tenu et n'a pas perdu. Bon, Crail était prêt, mais... Lui, il a des excuses tout de même. Après, on verra bien ce qu'il se passe s'il y a des matches retours, que ce soit pour Anakin, Crail ou Alana. Et ce qui se passera entre temps.

Ça devient un peu compliqué de débattre sans trop en dire sur la suite du coup. Ce que je peux dire, c'est qu'Alana aura de l'exposition, et du développement. Quant à savoir si cela te plaira ou non... Disons que l'avis d'une femme concernant certains points sur les prochains chapitres m'intéresse... Je reste évasif au possible !

3-PO m'a bien fait rire. Je suis peut être tout naze pour conserver un bon mystère sur la suite dans les réponses, mais il n'en demeure pas moins que mon teasing à eu son petit effet héhé... Le pire, c'est que je ne grossis même pas le trait, vous vous en rendrez compte...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 27 Juin 2022 - 18:03   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre lu !

Donc on a le nom de la traitresse ! Je dois dire que depuis que tu l'avais mentionnée, je la sentais mal en raison de ce nom et le fait que tu aies tenté de nous orienter sur l'autre Twi'lek n'a fait que renforcer mon pressentiment (d'ailleurs, vu qu'elle n'est pas le traitre, ça veut dire que la façon qu'elle avait de regarder Alana dénotait d'un intérêt particulier et donc se conforme à la règle "tout le monde tombe amoureux d'Anakin et Alana" ? :D ). :sournois:

Yuthura manipule d'ailleurs aisément tout le monde et Lando l'aide bien dans son objectif en rameutant plein de personnes pour accueillir Alana et Crail (bonjour la discrétion qu'Alana espérait). Elle parvient à séparer les deux jeunes gens et à se retrouver seule avec Alana qui ne comprend pas avant le dernier instant. J'ai trouvé la transition entre le "Quoi ? Temiri, une traîtresse ?" et le "Ahahah, tu ne t'étais pas doutée une seconde que c'était moi" un peu rapide, mais Yuthura n'avait visiblement pas de raison de dissimuler sa véritable allégeance plus longtemps. Parce qu'après, et je vais reprendre les termes d'un camarade, elle roule littéralement sur Alana. J'ai eu mal pour elle. Pour une fois qu'elle a un bond de confiance, elle se ramasse bien. Même Crail a semblé plus compétent avec un blaster et deux poings. :transpire:

Les affrontements sont toujours bien écrits et détaillés, ce qui fait qu'il est facile de visualiser toute la scène et c'est un grand plus, également. :)

Ensuite, on enchaine avec une discussion entre Lando et Crail qui était peut-être un peu longue et fait pas mal redite avec la première partie. On a compris que Crail ne l'apprécie pas et vice-versa, mais cela nous permet de voir qu'Alana compte tout de même encore beaucoup pour Crail malgré sa récente friendzone subie.

Objectif rempli donc pour l'Aube Rouge qui a récupéré Alana et je suis vraiment curieux de découvrir pourquoi elle intéresse autant (plus qu'Anakin apparemment) et quel sort va lui être réservé. Dans tous le cas, nul doute qu'elle risque de ne plus avoir autant confiance en elle après cela, déjà que ce n'était pas facile pour elle...

Et une dernière petite remarque, vu que ce n'est pas quelque chose qui m'avait marqué dans tes précédents chapitres, j'ai trouvé pas mal de petites coquilles dans celui-ci. Surtout au niveau des verbes (des mélanges entre é, er, ez ou des accords non faits), ce qui m'a un poil sorti de la lecture quelques fois. Rien de bien méchant, mais je voulais quand même le mentionner.

Il me tarde de voir comment va réagir Anakin, parce qu'il est sûr qu'il ne va pas bien prendre la disparition de sa cousine. Qui va ramasser ? Lando ? Crail (qui tourne trop autour d'Alana) ? La suite au prochain épisode !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1378
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 27 Juin 2022 - 21:12   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci de ton retour, et content que tu aimes !

Ta remarque m'a bien fait rire, surtout que ce n'était pas du tout le cas ici ! L'arrivée de Temiri et de cette twi'lek n'était pas prévue de base. Je m'étais initialement dit qu'Alana et Crail qui arrivent, et tombe pile sur la personne avec laquelle elle avait discuté plus tôt dans le récit peut être trop lisible. De base, ça m'allait, même si le lecteur le voyait venir, cela n'empêchait pas que d'apprendre que Yuthura étaient une guerrière, le combat et le verdict qui suivait était suffisamment impactant. Mais je me suis dit vu le niveau des trucs que je lis ici, les retours détaillés que j'ai, faut que je tente de brouiller un peu les pistes histoire de. En l'occurrence, bidouiller un truc, qui était au final encore plus lisible dans ton cas... Et pour répondre à la boutade, je n'en ai aucune idée ! Lol c'était juste pour faire croire que la menace pouvait venir de quelqu'un d'autre que Yuthura. Lorsque j'ai placé cette autre twi'lek, je n'avais pas la moindre idée de son intention sur son attitude envers Alana. Ton paragraphe me révèle que vouloir rajouter un truc avec des intentions louables n'est pas forcément pertinent si ce n'est pas bien réfléchi.

C'est intéressant ce que tu soulignes, car c'était voulu. Ce côté où Yuthura joue l'offusquée qu'une de ses connaissances soit accusée, et bascule rapidement dans j'assume que c'est moi la taupe montrait justement qu'elle patientait simplement le moment pour se révéler, et n'avait pas l'intention de maintenir les apparences plus longtemps. A partir du moment où elle était sûr qu'elle aurait le temps de se charger d'Alana, elle a tombé le masque. C'était justement l'impression voulue que même Crail s'en sorte mieux. Parce qu'Alana n'était pas prête, elle s'est faite martyriser. Crail était prêt, limité par ses capacités, même très bonnes, mais est tombé sur quelqu'un de placé bien plus haut sur la chaîne alimentaire.

Merci pour les compliments pour les combats, parce que je pense que tout le monde l'aura compris, ce sont des scènes qui me tiennent à cœur !

Je prends note pour l'échange Lando/Crail qui m'a également été pointé par quelqu'un d'autre. Le but était d'indiquer que le sénat ne va pas être impliqué, que c'est le réflexe de Crail de les contacter mais Lando arrive à le convaincre malgré le fait que non seulement le bougre s'est fait avoir, mais il va certainement perdre tout ce qu'il a construit depuis un moment. Mais la forme était peut-être à revoir sur certains détails.

Et oui, sur les derniers chapitres, l'Aube Rouge s'impose comme une organisation de premier plan, et a bien impacté son monde une nouvelle fois. Leur plan, leur vision, leur cause... Je lis des choses intéressantes, mais je ne peux rien dire de plus. Simplement répéter que vous n'êtes pas prêts (moi non plus).

Ah tu m'en vois désolé ! J'avoue que je laisse probablement passer pas mal de fautes en temps normal, mais si cela te sort du récit c'est pas bon ! Si c'était par séquence, peut-être s'agissait-il des modifications que j'ai faites un peu à la dernière minute, et où je n'ai pas relu. Ça n'excuse rien, mais que cela ressorte ici et moins en temps normal, je m'interroge également du coup. Avant de publier le prochain, je tâcherai de faire une dernière petite relecture. Tu me diras ce que tu en penses, même si je ne garantis rien. Le problème, c'est que j'ai vraiment du mal à faire des relectures uniquement pour chercher les fautes. À chaque fois je me replonge dans mon récit, je reformule certaines choses, et par conséquent lorsque je corrige des fautes existantes j'en lâche de nouvelles. Un cercle vicieux en somme. De base, quelques fautes n'est pas bien grave à mon sens. Mais lorsque ça fait sortir du récit, c'est le signal qu'il faut y faire quelque chose. Je m'en excuse en tout cas.

Ah, Anakin, le bougre a sa réputation, tout le monde ici se doute déjà qu'il va péter son petit câble... En tout cas, on s'approche de la fin mine de rien ! Il ne reste plus que 4 chapitres ! Le contenu va être très dense sans l'être tant que cela a l'échelle du récit...

Encore merci pour ton retour !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Flocon de Lune » Mar 28 Juin 2022 - 11:46   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

J'ai lu ton dernier chapitre, et je pense qu'Alana est définitivement le personnage de ton histoire que je préfère.

Ainsi donc la traître est Yuthura... Je ne la sentais pas vraiment, elle me semblait bien trop cordiale pour être honnête. J'ai quelque peu de mal à concevoir l'existence d'un fouet laser quand on sait que la lumière ne se déplace qu'en ligne droite. A moins qu'une sorte de chaîne d'anneaux réflecteurs compose ladite arme pour diriger le faisceau sur toute la longueur,je ne vois pas comment cela peut être possible. Mais bon, vu qu'on n'apprécie pas Star Wars pour son réalisme, ma remarque est sans doute peu pertinente. Les scènes de combat sont très détaillées et toujours prenantes.
Maintenant j'ai juste envie de dire à tout ce beau monde de se dépêcher de suivre cette Twi'lek aux manières de Sith ! Et sur ce point, même si ses manières obsequieuses et son air ahuri étaient agaçants (tu l'as très bien décrit, il était facile d'imaginer sa surprise et son désarroi), je suis assez d'accord avec Lando qui dit ne pas vouloir perdre de temps. J'espère seulement qu'il est sincère, je n'ai pas oublié ses inclinations passées lorsqu'il s'agissait de servir ses intérêts...
Flocon de Lune
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar Loucass824 » Mar 28 Juin 2022 - 17:30   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci de ton retour, et content que tu aimes !

Très content qu'Alana ait droit elle aussi à un lecteur qui l'apprécie !

Ma tentative bancale de brouiller les pistes n'a donc servi à rien, puisque Yuthura était déjà grillée une nouvelle fois...
Alors pour le fouet laser, le souci vient éventuellement de la description que j'en ai faite, qui demeure peut-être trop succinte parce que je ne sais pas vraiment sur quel mécanisme l'arme repose en réalité. Comme je l'ai dit plus tôt, c'est repris de Githany, un perso de la trilogie littéraire dark Bane, qui possède cette arme. Sauf qu'elle ne le manie à aucun moment dans l'histoire, alors j'étais un peu embêté. Il ne s'agit pas simplement d'une poignée avec le flux d'énergie qui s'y active, mais un long fouet disons classique, où plusieurs cristaux couvrent la gaine du fouet, ce qui permet de donner un flux d'énergie plus long, tout en courbe et uniforme. Après, que les plus connaisseurs qui me suivent me disent si j'ai bon ou non. Dans l'éventualité où cette arme réapparaîtrait, je tâcherai de m'attarder un peu plus en détail sur sa description et son fonctionnement.

Merci pour les compliments sur les combats ! Et tout ceci a bien fonctionné avec toi, puisque tu milites déjà pour l'urgence et le fait de vouloir se précipiter à la rescousse ! Merci pour ton retour sur l'écriture de Lando, mais encore quelqu'un qui le voit trahir ou avoir une idée derrière la tête ? Le bougre a vraiment une image aussi salie ? J'ai déjà longuement expliqué ma sensibilité à ce sujet, mais à mon sens Lando n'est plus le vaurien qu'il était depuis longtemps. Dans l'épisode 5, ce n'est pas tellement pour lui qu'il pactise avec l'empire, mais pour sauver son affaire et surtout les gens qui en dépendent. Après, je spécifie simplement qu'il ne peut trahir seulement pour son propre intérêt. Le délit de sale gueule, pauvre Lando...

J'ai suffisamment laissé entendre que le prochain chapitre serait assez surprenant, alors je ne vais pas répéter ma formule une nouvelle fois...

Merci encore pour ton retour !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Ven 01 Juil 2022 - 14:45   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 14





Le Faucon Millenium était rentré dans l’atmosphère bien au-delà des recommandations de vitesse réglementaire. Il fonça directement vers le siège de LandoMilitech, pour se poser en urgence sur le toit. Han avait tenté de contacter Lando sur son canal direct, mais s’était retrouvé bloqué par les procédures d’urgences. Il tourna la tête vers Anakin, et tous les deux pensèrent la même chose. Soit ils arrivaient pile au bon moment, soit ils arrivaient bien trop tard. La sensation dérangeante que le jeune Jedi avait ressentie plus tôt tendait à se confirmer. Han sentait bien que quelque chose clochait. Il lui suffisait d’observer son fils pour le comprendre. Anakin avait presque toujours sentit lorsqu’Alana expérimentait un épisode traumatisant. Cette fois, la perception était différente. Il avait sentit qu’elle était en danger, mais cette sensation s’était évaporée presque aussi rapidement qu’elle était apparue. Cela traduisait forcément quelque chose. Manifestement, elle ne l’avait pas écouté. Elle en faisait une moralisatrice de pacotille, à briser les leçons qu’elle donnait aux autres ! Même tendu, Anakin savait qu’il ne lui en voudrait pas bien longtemps. Il n’avait qu’une hâte, c’était de se retrouver face à elle, pour lui signifier le fond de sa pensée, pour ensuite avoir l’opportunité de s’en excuser. Cette sensation avait été étrange, presque douloureuse, pendant un court instant. Une impression tenace de perturbation dans la Force.

C’est lui qui sortit en premier du vaisseau. Il se lança rapidement pour rejoindre les niveaux inférieurs jusqu’à atteindre Lando. Han était resté en arrière, aidant Chewbacca à se lever et se déplacer, lui qui avait doucement repris conscience une dizaine de minutes plus tôt. Bourré de médicaments, il parvenait tout de même à avancer, même s’il titubait, tel un individu fortement alcoolisé. La réputation de la constitution physique exceptionnelle des wookies n’était clairement pas sans fondement.

Anakin comprit qu’il était trop tard. L’agitation et l’affluence importante dans les couloirs le lui disait. Il en déduit qu’Alana n’avait pas écouté sa mise en garde, et ne l’avait pas attendu. Il redoubla de précipitation, bousculant les gens sur son passage plutôt que de perdre du temps à les éviter. Cette incertitude était un véritable supplice pour lui. Dans le même temps, il craignait la confirmation de ses craintes. Il ne savait ce qu’était le pire entre les deux. Ce qu’il savait en revanche, c’était qu’il ne pouvait demeurer inactif, dans l’attente. Il arriva à l’étage du bureau de Lando, et fut stoppé par la sécurité.
— Monsieur, vous devez vous arrêter ici ! lança l’un des gardes.
— Laissez-moi passer ! grogna Anakin.
— On ne peut pas faire ça, monsieur, pas sans autorisation.

Le jeune Jedi sentit sa colère grimper en flèche. Son regard s’attarda sur une barrière de sécurité installée pour bloquer le passage. Il la souleva à l’aide de la Force, et l’envoya s’écraser contre le mur opposé. Les gardes étaient encore sous le choc.
— Et ça ? C’est suffisant comme autorisation ?
— Anakin ! l’interpella sa mère, le jeune Jedi surpris de la savoir ici. Messieurs, laissez-le passer !
Il n’attendit pas l’autorisation verbale des gardes pour la rejoindre.
— Maman ! Qu’est ce que tu fais ici ? demanda-t-il nerveusement.
— Crail m’a appelé. Ecoute mon fils, il faut que tu te calmes, et que tu écoutes bien ce que je vais te dire…
— J’aime pas ça maman, j’ai eu une sensation étrange et-

Il s’interrompit en tournant la tête en direction du bureau. Un des murs était complètement en ruine. Anakin reconnu immédiatement les traces d’une confrontation entre personnes sensibles à la Force. Il n’y avait aucun doute possible.
— Alana !
Il dépassa sa mère, et entra dans le bureau. Il chercha désespérément la présence de sa cousine. Son inquiétude grimpait davantage, alors qu’il n’arrivait pas à ressentir sa présence. Il vit Lando au fond de la pièce, et Crail s’approchant de sa droite. L’agent commença à placer sa main sur le bras du jeune homme, qui la repoussa violemment.
— Où est-elle ! lâcha Anakin entre ses dents.
— Elle a été enlevée, Anakin, expliqua Crail, alors que le jeune Jedi le fixait avec un regard noir pendant qu’il poursuivait son récit. Elle était avec Yuthura Ban, moi avec Lando. Je suis arrivé trop tard… Elle nous a neutralisé tous les deux, et pu-
Crail s’interrompit lorsqu’une une tension irréelle commençait à fendre l’air, palpable par tous. Divers bibelots encore présent sur les meubles commençaient à s’agiter et trembler. L’agent Jerre comprit que l’électricité présente dans l’air provenait d’Anakin.

— Anakin, arrête je t’en prie ! lança Leia derrière lui.
La situation revint doucement à la normale. Anakin relâcha la tension accumulée et son regard braqué sur Crail, lorsque sa mère lui prit délicatement le bras pour le forcer à lui faire face. Elle n’était plus là… Ces types de l’Aube Rouge l’avaient enlevé. Diable pourquoi ne l’avait-elle pas écouté ? Il était aussi impuissant que dévasté. Il aurait du être présent pour la protéger, même si cela signifiait être enlevé à sa place. Elle avait tellement de valeur et d’importance, bien plus que sa pauvre existence. Il ne savait que faire, prisonnier de ses émotions. Son regard vacilla lorsqu’il rencontra celui de sa mère. Sa posture d’assurance résolue ne lui était plus d’aucune utilité. Elle ne lui avait jamais suffit de toute façon. A l’instant, il avait besoin d’autre chose. Il s’effondra dans les bras de Leia, face à ce regard désolé que sa mère lui adressait. Anakin tomba à genoux, la serrant contre lui. L’image était saisissante. Celle d’Anakin, à présent légèrement plus petit que Leia, dressant le portrait d’un jeune garçon perdu ayant simplement besoin d’être rassuré. Leur étreinte se termina après de longues secondes, et le jeune homme passa sa main sur ses yeux humides.

— Papa et Chewie vont arriver, ne t’inquiète pas, dit-il une fois son calme retrouvé.
— Je l’avais compris, je vais aller les rejoindre.
— Prend un médecin avec toi, pour Chewie.
— Bien sûr, et Anakin ? fit-elle, attendant qu'il se retourne vers elle pour poursuivre. Crail a fait ce qu’il a pu. Vas-y doucement avec lui, s’il te plaît.
— Oui maman, s'inclina-t-il sobrement.
Leia s’avança vers le personnel médical de LandoMilitech, et l’invita à la suivre, s’éloignant du champ de vision d’Anakin. Lorsqu’il la perdit de vue, le jeune Jedi se tourna ensuite vers Crail. Ce dernier s’était éloigné, pour laisser Leia seule avec son fils. Anakin s’approcha de lui. Crail avait déjà beaucoup de difficulté à maitriser ses propres émotions, alors il ne pouvait que compatir avec celles d’Anakin. Il espérait au moins que le jeune Jedi ne s’emporte pas de nouveau, alors que Crail comptait se montrer conciliant avec lui. Quitte à prendre sur lui. Il fallait bien que l’un des deux le fasse.
— Je veux tous les détails, lui dit fermement Anakin. Et n’oublie rien.


*****


— Oui ?
— Père, c’est moi, fit Yuthura Ban, qui parlait par transmission directe dans le chasseur prototype LandoMilitech. (Elle s’adressait à une silhouette miniaturisée, un homme en position assise, son visage couvert avec une capuche) J’ai pu enlever un des Jedi, la fille de Skywalker, et m’enfuir de Coruscant sans être suivie.
— Ils n’ont aucun moyen de retrouver ta trace ?
— Les prototypes ont une balise de repérage. Ils finiront bien par l’activer, même à distance. Mais rien qui pourra continuer à émettre une fois proche du champ de brouillage de la base avancée.
— Bien, ma fille, fit-il d’un air sincèrement satisfait. Tout se déroule comme prévu. Installe-la rapidement une fois arrivée. J’aimerais voir de mes propres yeux à quoi ressemble un enfant issu de la lignée de ce sang vicié. Il me tarde de te revoir, ma fille.
Après des années passées loin des siens, la twi’lek se faisant appeler Yuthura Ban craignait que ces retrouvailles soient difficiles. Mais les mots et le ton que son père employait la rassurait, même sans l’avoir en face d’elle. Elle sentait qu’il était fier de son travail, et c’était tout ce qui importait pour elle.
— Moi aussi, père, dit-elle sobrement.
La liaison s’interrompit, et la navette repassa de nouveau en hypervitesse.


*****


Anakin comprenait qu’il ne pouvait émettre de reproches à l’encontre de Crail. L’agent avait clairement fait tout son possible, et avait manqué d’y laisser des plumes.
— Encore une adepte du côté obscur, conclu le jeune Jedi.
— Il ne peut y avoir de doute, continua Crail. Etant donné la vitesse à laquelle elle se déplaçait… Je n’avais jamais vu une chose pareille.
Tu m'étonnes, si cette femme égale le titan cuirassé, songea Anakin.
— Je n’aurais pas du t’en vouloir, avoua-t-il. Tu n’étais pas de taille face à un tel adversaire, ce n’était pas ta faute.
Crail se demanda un instant si la rage et la colère de tout à l’heure n’étaient pas préférables à la condescendance teintée de mépris qu’Anakin venait de lui témoigner. Il préféra changer de sujet, plutôt que de raviver un brasier désormais éteint.
— On a réussi à extraire certaines informations, poursuivit Crail en tendant un datapad en direction d’Anakin. Depuis l’intérieur des systèmes et des blocs de données se trouvant dans son bureau dissimulé.

Le rapport préliminaire était très succinct. Il faisait un récapitulatif des informations les plus importantes, avec un lien redirigeant vers les pièces à convictions dédiées. Voyant Anakin absorbé par le datapad, Crail retourna auprès de Lando et de son équipe. Le jeune Jedi remonta le fil chronologique, et s’arrêta sur plusieurs points. Les premiers étaient des rapports sur l’implantation de Yuthura Ban au sein de LandoMilitech, sa prise de contrôle sur plusieurs secteurs clés de la mégacorporation. Anakin les survola rapidement, pour tomber sur une première information intéressante.

Un rapport de suivi concernant une tentative d’assassinat à l’encontre de la sénatrice Organa-Solo. La pièce à conviction semblait désigner Yuthura Ban, et donc l’Aube Rouge, comme les commanditaires. Mais aucune information sur le tueur lui-même. Chose plus étrange encore, le rapport semblait presque positif, comportant un ton satisfaisant, malgré l’échec de la tentative. Cela répondait à des questions qu’il avait à présent oubliées. Cette tentative d’assassinat avait été plus qu’étrange, mais l’enchainement des évènements et des révélations l’avait trop préoccupé pour y repenser. Tout faisait sens à présent. Le but avait été d’éprouver la position de sa mère. De la mettre de côté lors de leur arrivée. L’Aube Rouge devait compter sur l’opportunité pour Jast de s’engouffrer dans la brèche et déstabiliser les Jedi. Le sénateur était-il lui-même impliqué ?
Dans l’instant, Anakin repassa leurs échanges et son ressenti à l’égard du sénateur quarren. Non, se dit-il, il n’est pas impliqué. L’Aube Rouge avait simplement exploité le climat social délétère, voilà tout. Ils avaient une parfaite connaissance des rouages de la Nouvelle République et du Sénat. La preuve que leur plan se mettait en place depuis bien des années…
Le deuxième point qu’il releva était un lot d’informations rassemblées concernant l’échange que Yuthura avait eu avec Alana, au gala de charité du sénateur Jast. Quelques détails faisaient mention de lui, Yuthura ayant échangé avec Temiri Orzo à son sujet. Mais l’humaine, avec qui il avait passé un agréable moment, ne semblait pas être impliquée dans les tractations de Yuthura. La twi’lek avait noté les informations qu’elle avait soutiré à Alana à propos des Jedi, et avait commencé à dresser un profil psychologique de la jeune femme. Anakin regrettait déjà l’élaboration du plan qu’il avait mis au point avec ses parents après l’avoir lu.

Le fils est caractériel et fier, suffisamment impulsif pour être remarqué. Il aurait pu faire un bon sujet en vue d’un endoctrinement. Mais son attachement émotionnel est trop profond, entre ses parents et surtout sa cousine. La fille paraît être une cible plus pertinente. Son idéalisme ingénu ne demanderait que peu d’efforts pour être brisé, avec des doses thérapeutiques de rappel à la réalité de la Galaxie. Sa seule présence ici va permettre de planter les graines du doute quant à la portée de son travail. Les choses n’en seront que plus simples une fois qu’elle sera entre nos mains. Une fois retournée, le fils sera ainsi dans les meilleures dispositions pour basculer à son tour. Son attachement émotionnel est très puissant. Il sera bien aisé de le manipuler, pour le forcer à agir selon nos intérêts. La fille est donc un choix plus adéquat. Ses talents pourraient de plus nous être plus utiles. Ses liens de parentés avec Luke Skywalker sont clairement à propos pour déstabiliser le maître Jedi si sa fille était retournée. Ce qui, avec de l’effort et de la persuasion, ne me parait pas impossible.Anakin se sentit terriblement coupable d’avoir laissé Alana et d’être parti.

Les derniers points faisaient état des informations rassemblées sur les attentats. Anakin eut la confirmation qu’il y en avait déjà eu plusieurs, avant celui du centre hospitalier. Ils n’avaient simplement pas été revendiqués, et le lien n’avait pas été établi. Des détails concernant leur mode opératoire étaient spécifiés, qui confirmaient un plan d’envergure prévu depuis longtemps. Les membres désignés sous l’appellation d’« élus », à peine sortis d’un centre de recherche dont l’existence était gardée secrète, de même que son emplacement, y comprit pour Yuthura, arrivaient sur Jakku. Il n’était pas spécifié ce qu’ils avaient subit pour qu’ils acquièrent ces étranges capacités. Ils étaient ensuite déployés sur Coruscant via un transporteur LandoMilitech dépêché par Yuthura elle-même, ne laissant aucune trace officielle de leur arrivée ici. Ils se voyaient ensuite confier une cible, avec un temps de préparation donné et une date butoir pour frapper. Il y avait au moins une dizaine d’attentats indiqués sur les rapports. D’une simple attaque sur un appartement individuel à l’attaque de la clinique, en passant par l’attaque dans une cantina, ou celle d’un transport en commun. Ils avaient commencés en s’attaquant à des cibles isolées, et le nombre de leur victime augmentait à chaque nouvelle frappe.

L’Aube Rouge semblait avoir calculé ses plans dans les moindres détails, avec une précision aussi chirurgicale qu’effrayante. Le jeune Jedi avait trop de choses en tête pour se souvenir que ce dont débattaient les sénateurs lors de leur introduction à lui et Alana concernait déjà un attentat de l’Aube Rouge. Anakin commençait à consulter les rapports faisant état du niveau de compromission des opérations de LandoMilitech, lorsque Lando prit précipitamment la parole.
— Je crois que j’ai une piste ! lança-t-il, attirant l’attention de tous alors qu’il se dirigeait vers Crail. La navette que Yuthura a utilisé pour s’échapper est l’un de nos derniers prototypes de chasseur, relança-t-il après un moment d’hésitation en ayant croisé le regard d’Anakin. Ils sont tous munis d’un système de localisation. Il n’était pas encore actif, mais j’ai réussi à contourner les protocoles et l’activer. On a perdu sa trace, mais l’historique de navigation indique que le trajet suivait un chemin dans la Bordure Médiane.

— Comment se fait-il qu’il ait cessé d’émettre ? s’interrogea Crail.
— Je pense qu’il émet toujours. Sauf que le signal est probablement bloqué par un système de brouillage perfectionné…
— Donc on n’est pas plus avancé au final, lança sèchement Anakin.
— Au contraire ! reprit Lando. Un tel système de brouillage nécessite énormément de ressources. Il ne peut donc se trouver à bord d’un vaisseau, quel qu’il soit !
— Ce qui veut dire que l’emplacement actuel du chasseur est forcément à proximité de cette zone, comprit Crail.
— Exactement !
— Ils auraient aussi pu neutraliser votre traceur, objecta le jeune Jedi.
— Impossible, il est implanté profondément dans la structure de l’appareil.
— Mais il n’y a aucune planète recensée dans cette zone, reprit Crail. Il n’y a que du vide. Vous êtes sûr que nous n’avons pas affaire à un destroyer ?
— Je sais ce que je fais, lança timidement Lando, conscient de la fragilité de la posture dans laquelle lui et son entreprise se trouvait. Même les supers destroyers de l’Empire ne pourraient masquer ainsi un tel signal. Une des explications serait que nous avons affaire à une station spatiale très perfectionnée.

A l’heure actuelle, les explications et les détails importaient peu au jeune Jedi. La seule chose d’importance était de disposer d’une piste solide, et de pouvoir agir. Tout plutôt que de rester ici. Alana n’avait pas ce luxe, alors pas question de se tourner les pouces.
— Bon, dans tous les cas on a une zone à quadriller, non ? résuma Anakin
— Attends, le stoppa Crail. Ca semble simple, mais la zone à cadrer doit être immense. C’est dans l’espace je te rappelle. Devoir repérer une station spatiale visuellement, aussi grande soit-elle, sera très difficile.
— C’est toujours mieux que rien, interrompit Leia.
Tous se tournèrent en direction de la sénatrice, accompagnée de son mari. Anakin abandonna simplement la discussion, pour se dirigea vers son père.
— Papa, commença-t-il, je… Alana…
— Je sais fiston, répondit Han en posant fermement sa main sur l’épaule de son fils. Ta mère m’a raconté, je suis désolé.
— C’est ma faute. J’au-
— Pas de ça avec moi, le coupa-t-il.
Han devait être le seul à avoir le droit de s’auto-flageller. Il avait nuit à trop de monde, en particulier ses proches, pour faire autrement. Mais son fils n’avait pas ce droit. Il avait été trop longtemps victime de la volonté d’autres personnes pour se faire du mal ainsi. Il devait s’efforcer de se concentrer, car il avait en lui la capacité de résoudre cette situation. Parce qu’il était son fils. Anakin avait toute sa confiance, et il n’était pas question qu’il se laisse abattre avec ce genre de pensées.
— C’est faux, et surtout ce n’est pas le moment de penser comme ça, poursuivit Han. Tu pourras y penser une fois qu’on l’aura ramenée, c’est compris ?
— Oui papa.


*****


Alana ouvrit difficilement les yeux. La vision encore brouillée, un bourdonnement sourd alourdissait sa tête, son crâne pesant une tonne. Rien de ce qu’elle voyait autour d’elle ne lui était familier. Elle se trouvait dans une pièce très éclairée, dont les murs étaient d’un gris métallisé rappelant les cloisons des différentes navettes dans lesquelles elle déjà avait voyagé. Elle clignait fermement des yeux, cherchant à s’habituer à la luminosité presque aveuglante. Elle s’aperçut rapidement que c’était plus son mal de crâne que la lumière qui la gênait, et qu’elle se trouvait allongée. Après avoir tenté de se redresser, elle se rendit compte que ses membres étaient immobilisés. Lorsqu’elle tâcha d’en connaître la raison, elle en fut empêchée, sa tête étant également bloquée, attachée par des sangles sur ce qui devait être une table. Après ce constat, les évènements récents lui revinrent en mémoire. Yuthura, LandoMilitech, le combat, puis plus rien…

L’affluence soudaine de ces souvenirs la poussa à essayer de se débattre. Mais elle ne réussit qu’à s’épuiser sans résultat. Elle entendait une voix.
— La prisonnière s’est réveillée, annonça une voix masculine.
Une légère pause flottait, l’homme semblait attendre la réponse d’une autre personne. Alana essayait de retrouver des sensations à travers la Force, mais Elle paraissait lointaine, embrumée.
— Oui mon seigneur.
Alana comprit que ce devait être un garde ou un soldat qui s’adressait à travers son comlink. Et qu’elle allait bientôt faire connaissance avec l’interlocuteur. La personne à la tête de l’Aube Rouge, pensa-t-elle. Elle tenta au maximum de se concentrer, rassembler ses forces et faire le vide en elle. Mais la jeune femme était comme coupée de la Force. Le résultat ne fut guère probant. Elle n'avait pas beaucoup de temps pour se préparer à ce qui venait. Elle n'allait pas pouvoir se reposer sur sa maîtrise de la Force. Tout indiquait qu'elle ne pouvait être à la hauteur... L'image d'Anakin lui apparut furtivement dans son esprit. Qu'allait-il bien pouvoir penser de ce qu'elle avait fait... Elle ne l'avait pas écouté, alors qu'elle aurait du. Parce qu'il avait raison... Elle n'était pas à la hauteur face à de tels guerriers. Elle avait beau posséder la volonté de dépasser ses limites, cela n'avait visiblement pas suffit. Anakin se serait bien moqué d'elle...

Non ! Jamais il n'aurait fait cela ! Malgré sa tendance à la railler, à la protéger excessivement en la mettant à l'écart des problèmes, il ne l'avait jamais méprisé. Il la taquinait lorsqu'elle échouait, mais cela demeurait léger. Le bougre n'était pas commode, mais il avait toujours été bienveillant à son égard. Elle ne pouvait pas baisser les bras. Elle avait peut-être échoué, mais elle n'était pas perdue pour autant. Elle avait plus de moyen d'agir qu'elle ne le pensait. Anakin était avec son oncle et sa tante, et étaient certainement en train de chercher un moyen de la retrouver. Crail également. Crail justement ! songea-t-elle en s'inquiétant pour son ami. Pas de ça ! Elle pouvait avoir confiance en eux. Plus que cela, elle devait honorer cette confiance, en prouvant qu'elle en était digne. Elle possédait les capacités intellectuelles suffisantes pour se sortir de cette situation. Gratter le maximum d'information possible. Elle avait été enlevée, et non exécutée, ce qui impliquait qu'ils lui voulaient quelque chose. Elle pourrait gagner du temps par la parole et le dialogue. Ça, c'était dans ses cordes. La porte de la pièce où elle se trouvait s'ouvrait de nouveau. Le moment était venu. Elle était prête, remobilisée. Elle trouverait un moyen de rattraper son erreur.

— Monseigneur, fit le garde en posant un genou à terre, tête baissée.
— Tu peux nous laisser, ordonna une voix sombre, des bruits de pas approchant d’Alana. Alors voici donc le fer de lance du Nouvel Ordre Jedi. Je suis quelque peu déçu, mais que peut-on attendre d’un Jedi…
— Montrez-vous ! lança Alana. Plutôt que de vous cacher comme un lâche !
— Ma fille, peux-tu relever notre invitée ?
— Oui, père, répondit une voix familière aux oreilles d’Alana.
La table sur laquelle elle se trouvait s’activa dans un bruit mécanique. Elle se releva, permettant à Alana de faire face à ses ravisseurs. Elle reconnu le visage associée à la voix féminine qu’elle avait entendue. Celui de Yuthura Ban. Les formes géométriques presque parfaites du visage de la twi’lek qui s’était montrée si bienveillante et avenante à son égard. Avant de lui infliger une défaite cuisante, révélant qu’elle était membre de cette organisation terroriste. L’autre visage ne lui dit rien. Il s’en dégageait néanmoins un sentiment inquiétant. Il était intimidant, emplit de haine et de puissance, alors qu’il arborait une expression neutre à moitié dissimulée sous sa capuche.
— Tu me vois à présent, Jedi.

C’était un zabrak, et les traits de son visage étaient difficilement lisibles à cause de sa couleur de peau. Il affichait un léger sourire, même si l’on sentait la colère et la rancœur qui habitait ses paroles lorsqu’il s’adressait à Alana. Il tourna ensuite son regard en direction de Yuthura.
— Tu as fait de l’excellent travail, ma fille.
— Merci père, fit-elle en inclinant légèrement sa tête.
— Comment as-tu pu faire ça ? lança Alana. Trahir tout le monde ainsi ?
— Kyrsta ne fait que ce que je lui demande de faire, répondit le zabrak. Tu parles de trahison, là où je vois une femme forte et fidèle à notre cause, et au juste combat que nous menons.
Juste ? Combat ?

— Massacrer des innocents est tout sauf un juste combat !
— Tu es jeune et naïve, Jedi, lâcha-t-il, prononçant le mot « Jedi » comme s’il s’agissait d’une insulte. Crois-tu vraiment que toi et les tiens menez un combat plus juste ? Tu n’as strictement aucune idée de ce dont tu parles. J’ai vu bien des gens se dévouer à des causes plus absurdes et idiotes…
— C’est une critique dissimulée contre les Jedi ?
— Non. Si j’ai une critique à faire, elle sera on ne peut plus claire. Et je ne compte pas me justifier devant toi. Vous comprendrez tous bien assez tôt, ajouta-t-il avant de se tourner en direction de la twi’lek. Kyrsta, tu peux nous laisser. Veille à ce que je ne sois pas dérangé.
— Oui père, fit-elle avant de quitter la pièce.
Alana n’eut pas le temps de penser au nouveau nom de Yuthura, car le zabrak s’approchait d’elle. Elle cru percevoir des sons mécaniques, presque imperceptibles, à chacun de ses pas. Il releva sa capuche lorsqu’il fut tout près d’elle, et Alana pu contempler plus amplement les motifs tribaux de son visage sur sa peau rouge et noir mêlés, et les petites cornes qui entouraient son crâne comme une couronne sur un crâne chauve.
— Nous allons mettre tes croyances et ta foi à l’épreuve, jeune femme, et alors nous verrons…


*****


Une fois sortie de la salle d’interrogatoire, Kyrsta, la twi’lek qui se faisait appeler Yuthura Ban, arpenta des couloirs identiques aux murs de la pièce précédente. L’architecture de la station spatiale était on ne peut plus sobre, calibrée pour être fonctionnelle avant tout. Elle s’arrêta net lorsqu’elle tomba face à une silhouette colossale et massive.
— Bonjour Brogus, fit-elle légèrement gênée.
— Enfin de retour parmi nous, lui répondit simplement le titan cuirassé. Ton père est avec la prisonnière ?
— Il a demandé à ne pas être dérangé.
— Naturellement. J’attendrais qu’il en ait fini avec elle. Je suis impatient de pouvoir m’entretenir avec elle, moi aussi.
Brogus cru deviner une sorte de mécontentement chez la twi’lek. Ou du moins une certaine désapprobation envers le ton réjoui qu’il avait employé. Il tenta donc une approche.
— Il parait qu’elle t’a tapé dans l’œil, la Jedi.

— C’est faux, nia naturellement la twi’lek.
Kyrsta était devenue maître dans l’art de feindre ses réelles intentions. Mais Brogus plaçait la foi en son instinct au-dessus de tout autre chose.
— Qui a bien pu te raconter des mensonges pareils ? poursuivit-elle.
— Personne. C’est toi, qui me fais penser ça. La façon dont tu as mené toute l’opération, tes réactions…
— Je fais juste ma part du travail, Brogus. Laisse-moi m’occuper de moi, et concentre-toi sur ce que tu as à faire.
— J’ai touché un point sensible, on dirait, se satisfit Brogus.
— Tu ressens visiblement le besoin de t’affirmer pour combler ton manque d-
— Mon manque ? l’interrompit-il fermement.
— Contrairement à toi, je ne suis pas rentrée les mains vides, déclara-t-elle d’un air de défi.

Kyrsta avait habilement retourné la situation. Brogus se trouvait à présent en mauvaise posture. Mais la réaction de la twi’lek lui révéla que son instinct ne l’avait une nouvelle fois pas trompé. Le titan cuirassé préféra battre en retraite, gardant cette information pour la jouer à un moment plus propice. Malgré l’infinie brutalité et bestialité dont il faisait preuve en combat, et dans la majorité des situations d’ailleurs, il respectait le principal précepte que son seigneur lui avait enseigné. La rage maîtrisée. Une technique de discipline mentale, permettant de canaliser sa rage plutôt que de la laisser constamment se déchainer. Elle s’accumulait lentement, pour la déchaîner au moment désiré à sa pleine puissance. Avec le temps et de la pratique, maîtriser ainsi sa rage était une formalité pour Brogus Kast, même si cela requérait toujours une discipline de fer. La colère ressentie suite à la pique de Kyrsta s’estompa tout aussi rapidement qu’elle était montée. Le titan cuirassé la conserva en réserve, et elle se trouva compartimentée dans son esprit.
— Tu as passé trop de temps chez l’ennemi Kyrsta. Il serait temps que tu te rappelles comment fonctionnent les choses ici. Tant que tu prêtes ton allégeance à l’Aube Rouge, tout se passera pour le mieux, précisa-t-il avant de s’éloigner de Kyrsta.

La twi’lek se retint de justesse de glisser que son allégeance allait vers son père en premier lieu. Mais c’aurait été fournir la preuve que Brogus attendait tant. Pas tant dans la formulation, car le titan cuirassé vouait un véritable culte au seigneur de l’Aube Rouge. Leur première rencontre, et ce que son père avait apporté à Brogus, ne changeraient jamais rien à cette indéfectible loyauté. Mais la twi’lek avait en revanche un lien de parenté avec lui. Le seigneur Maul, leader charismatique et incontesté de l’organisation secrète de l’Aube Rouge. Mais avant tout son père, celui qui l’avait élevé et fait d’elle la femme qu’elle était aujourd’hui. Kyrsta reprit son chemin pour se diriger vers le poste de garde principal, et alla s’adresser au commandant de la garde.
— Le seigneur Maul est avec la prisonnière et ne souhaite pas être dérangé.
— Oui Madame, répondit le commandant.
— Cela vaut pour moi aussi commandant. A moins que notre seigneur veuille me parler, j’aimerais ne pas être dérangée.
— Bien reçu Madame.

Kyrsta se détourna du commandant et des quelques gardes, et reprit sa route en direction de ses appartements personnels. Une fois arrivée et la porte d’entrée fermée, elle se délesta de toute la tension accumulée en allant s’écrouler sur le lit dans sa chambre. Elle n’avait pas pu souffler une seconde, depuis son affrontement avec Alana et Crail. Même si les deux combats avaient été remportés rapidement, ils lui avaient demandé des efforts conséquents, et l’avaient forcée à puiser de manière significative dans ses capacités sensitives exceptionnelles.

Il en était de même pour le trajet, ou sur la station. Elle ne pouvait se laisser aller. Sa position ne lui permettait pas ce genre de relâchement devant les autres membres de l’organisation. Ce n’est qu’au moment de retirer ses escarpins sur son lit qu’elle comprit pourquoi sa cheville la lançait tant. Son talon brisé pendant son affrontement avec l’agent Jerre l’avait contrainte à compenser dans sa démarche. Kyrsta pensa se reposer encore un moment, avant d’aller prendre une douche. Elle reprendrait ensuite sa tenue habituelle au sein de l’Aube Rouge. Sa combinaison l’attendait d’ailleurs, posée sur un coin du lit. Au bout d’une dizaine de minutes, elle reçu une communication via l’intercom. Pas le temps pour une douche, songea-t-elle. Mais elle se changea tout de même.


*****


Kyrsta hésita à entrer directement, après avoir frappé trois fois à la porte. Cela faisait longtemps qu’elle n’était plus en contact direct avec l’organisation, suite à son infiltration prolongée chez LandoMilitech. Elle n’était plus certaine du protocole en vigueur. Revêtir un uniforme sombre lui paraissait suffisamment dépaysant comme cela, habituée aux robes et tailleurs. Maul lui fit justement la remarque, après qu’elle eut finalement choisit d’entrer.
— Tu attendais une invitation, ou avais-tu oublié nos habitudes ?
Il lui avait parlé sans lui accorder d’attention, se tenant à genoux, au sol. Il avait les yeux et le visage fermés, face aux tapisseries anciennes sur les murs. La salle privée du leader de l’Aube Rouge était plutôt similaire à celle de Kyrsta. A ceci près que l’éclairage d’ambiance, constitué de flambeaux anciens fixés aux murs, conférait une teinte plus sombre à la pièce. Effet accentué par les différentes tapisseries murales, de teintes rouges pour la plupart, avec des ornements décoratifs représentant des scènes de batailles. Le tout brodé avec du fil noir et doré. Dans la pièce principale, seul un bureau moderne semblait dénoter avec l’aspect très antique, voir archaïque, de la pièce.

— Pardonnez-moi père, dit-elle, confuse.
— Allons ma fille.
Il finit par se lever, et fit quelques pas dans la direction de Kyrsta, avant de s’arrêter dans un geste simple mais qui invitait à abandonner le ton solennel de la conversation.
— Je comprends que les effets de l’éloignement persistent, poursuivit-il. Mais lorsque nous ne sommes qu’entre nous, il n’est pas nécessaire d’être si protocolaire.
— C’est le temps que les habitudes reviennent, fit-elle en se massant nerveusement les mains, ne sachant comment gérer son stress.
Le zabrak eut un léger sourire lorsqu’il vit l’attitude et l’expression de Kyrsta. Il continua de l’observer sous toutes les coutures, d’un regard empli de fierté et de reconnaissance, et s’approcha ensuite d’elle pour l’enlacer. Il était quasiment de la même taille qu’elle, maintenant qu’elle ne portait plus de talons. Ce geste d’affection si élémentaire signifiait tant pour elle. Des années séparée de son père l’avait bouleversé. Elle avait un but, une mission d’une importance capitale. Son rôle avait été clairement défini pendant que Maul la formait. Mais le quitter n’avait pas été moins difficile pour autant. Sans compter qu’elle craignait ces retrouvailles, après tant de temps passé loin des siens. Elle conservait tout de même une légère réserve, sans quoi elle aurait laissé l’émotion et quelques larmes perler lors de son étreinte avec le zabrak.
— Tu n’imagines pas comme je suis heureux de te revoir, lui fit-il d’un voix calme et apaisée.
— Moi aussi j’en suis heureuse père.

Il mit fin à l’embrassade, et l’invita d’un geste à le suivre. Ils s’installèrent dans un canapé, au coin de la pièce.
— Cela a prit du temps, et ce fut difficile, mais tu as parfaitement rempli ton rôle ma fille.
— Merci père, fit-elle, reconnaissante, le regardant directement dans les yeux sans détourner le regard pour la première fois. Avez-vous appris quelque chose de la Jedi ?
— « As-tu », lâcha-t-il dans l’instant, ce qui la prit au dépourvu.
— Pardon ?
— Je suis déjà assez vieux comme ça, lui dit-il d’un ton étrangement bienveillant. Je suis ton père, pas question de me traiter comme un ancêtre !
Elle avait presque oublié qu’il savait se montrer si délicat avec elle. Du moins compte tenu de sa nature et de son ambition avec l’Aube Rouge. Certains souvenirs commençaient à refaire surface, qui mettaient la twi’lek davantage en confiance. C’était manifestement un vrai retour à la maison, peu importait si elle n’avait pas souvent mis les pieds dans cette station.

— Oui, pardon… Et donc, concernant la Jedi ?
— Je n’y suis pas allé trop fort, si c’est ce que tu craignais, déclara-t-il sans vraiment chercher à la rassurer. Je me suis contenté de simples agressions mentales, surchargé son système nerveux. Pour qu’elle ait un aperçu de notre puissance… A l’heure actuelle, c’est Brogus qui s’entretient avec elle. Tu connais ses méthodes pour obtenir des réponses…, dit-il simplement, alors que cette phrase provoqua un bref sourcillement chez la twi’lek. Un problème ?
— Non, aucun, mentit naïvement Kyrsta.
— Je ne suis pas dupe ma fille. Parle-moi.
— C’est juste que…, fit-elle avant de timidement s’éclaircir la voix. Je ne vois pas l’intérêt de la torture physique. Cela ne servira pas nos intérêts, père. Je pourrais réussir à pénétrer son esprit, seule.
— Je sais parfaitement ce dont tu es capable. Mais tu n’as jamais eu affaire à un Jedi. Même si nous leur sommes supérieurs, ce sont des adversaires que nous devons respecter. Ils ont une manière bien à eux d’utiliser leurs pouvoirs sensoriels. Si tu les prends à la légère, tu recevras une sacrée leçon.

Sans s’en rendre compte, Maul baissa son regard en direction de ses membres inférieurs, rien qu’un instant. Des souvenirs d’un affrontement qu’il dominait outrageusement, et à la suite duquel sa défaite n’en avait été plus que cuisante.
— Une leçon que j’ai moi-même apprise, de la plus dure des manières, il y a bien longtemps, finit-il par déclarer. Briser leurs défenses mentales n’est pas une chose si aisée, même pour toi. Le travail de Brogus est complémentaire au tien, et le facilitera.
— Mais père…
— N’en parlons plus, je te prie. C’est une grande journée ! Je retrouve ma fille, et nos plans n’ont jamais été en aussi bonne voie. Ne gâchons pas cela. Fais-moi confiance, veux-tu ?
Elle s’était déjà surprise de le contredire, même à demi-mot. Mais ces arguments suffiraient à la convaincre de s’incliner. Parce qu’ils provenaient de son père. Sans compter qu’il avait agrémenté le tout d’un ton affectueux qui n’était pourtant pas nécessaire pour qu’elle obtempère. Mais Maul était toujours ainsi face à sa fille depuis qu’elle avait passé l’adolescence. Elle était trop chère à ses yeux pour amoindrir l’affect qu’il éprouvait pour la jeune femme. Ses désillusions passées l’avaient tellement brisé que lorsqu’il se remobilisa pour mettre son plan en œuvre, il avait rapidement convenu qu’une fois Kyrsta formée, il ne se montrerait plus si distant avec elle. Cela avait été difficile pour lui au début, car il s’était longtemps efforcé de maintenir une certaine distance avec elle. C’était nécessaire, pour lui apprendre à s’endurcir. Mais une fois ces étapes passées, ses sentiments ne sauraient être passés sous silence. Du moins certainement pas lorsqu’ils se retrouvaient rien qu’entre eux.
— Oui, bien sûr père.
— Brogus me préviendra lorsqu’il en aura terminé. En attendant, profitons-en pour rattraper le temps perdu. Parlons de ces dernières années, et de celles à venir.
— J’en serais ravie, père.


*****


— Bon, je ne pense pas qu’on apprendra grand-chose de plus sur ces fichiers, dit Crail.
— Il faut qu’on mette le plan en place alors, lança Anakin.
— On a une zone et les moyens d’y aller, remarqua Han. Mais s’il faut s’attaquer à une station spatiale… Et surtout, qui nous dit qu’ils s’y trouvent toujours ? Sans compter que le délai d’un mois va finir par expirer…
Leia ne pouvait laisser l'émotion s'emparer d'eux. La situation était dramatique, mais le pire pouvait encore être évité. Elle se devait de calmer les choses, alors même qu'elle aussi était affectée. Elle maintenait pour l'instant sa présence ici, alors qu'elle songeait à son frère. Le fait qu'il n'ait pas senti ce qui arrivait à Alana était déstabilisant. La sénatrice avait pensé qu'il se serait manifesté, tentant de communiquer avec elle pour la sonder, pour manifester son intérêt suite aux perceptions qu'il aurait eue. Mais il n'avait visiblement rien ressenti. Elle n'avait pas sa maîtrise pour le contacter comme lui l'aurai fait. Elle avait trop à faire ici pour retourner au domaine Organa, et utiliser la ligne de communication secrète qui renvoyait au mini serveur sécurisé de New Alderaan. Ce choix venait de Luke lui même. Il avait insisté pour que l'emplacement de la planète et du temple ne soit pas connu de tous. Et qu'un unique canal de communication soit établi seulement pour les cas d'extrême urgence. Ce qui était le cas ici. Mais le dispositif était toujours au domaine Organa.

Elle ne pouvait se permettre d'y aller pour le moment. On avait trop besoin d'elle ici. Si son frère n'avait pas ressenti le danger, cela voulait dire que quelque chose brouillait ses perceptions. Ces membres de l'Aube Rouge qui étaient sensible à la Force devait posséder des pouvoirs particuliers. Et cela la poussa davantage à se focaliser sur leurs actions à tous ici même. Le temps jouait contre eux. Elle n'aimait pas faire des choix contraints et dans l'urgence. Mais les évènements l'y poussait.
— Messieurs, réfléchissons, suggéra Leia. Nous sommes tous d’accord qu’il faut secourir Alana au plus vite. Mais nous en savons si peu que nous pourrions errer dans cette zone pendant longtemps, sans y trouver quoique ce soit. Nous devrions établir des protocoles de recherches, pour être le plus efficaces possibles.
— On n'a pas le temps maman.
— Surtout qu’ils doivent nous attendre maintenant, ajouta Han. On perd l’élément de surprise, ce n’est pas rien.

— Pas nécessairement, expliqua Lando. Une station spatiale se fie généralement à ses capteurs pour s’occuper des vaisseaux en approche. Vous pourriez utiliser un de mes systèmes de brouillage, pour vous approcher suffisamment avec le Faucon sans vous faire repérer.
— Oui, et une fois qu’on est tout proche, on fait comment pour entrer dans leur hangar, le génie ? contra Anakin avec hostilité.
— J’essaie juste de vous aider…
Les paroles acerbes du jeune Jedi suffirent à entamer la confiance pourtant habituellement sans faille de l’excentrique PDG. La culpabilité qu’il éprouvait avait déjà fait la majeure partie du travail. Il s’efforçait de se rendre utile, pour évacuer de son esprit ces pensées qui le parasitaient. Mais Anakin n’en avait cure. Il n’était pas question de se montrer conciliant, pas avec lui, et surtout pas pour le moment en tout cas. Malgré sa volonté de changer, le jeune homme avait toujours besoin d’un exutoire qu’il devait personnifier.

— Vous feriez mieux de vous abstenir, on dirait.
— Anakin, l’interpella sa mère. Lando n’est pas responsable de ce qui arrive à Alana ! C’est l’Aube Rouge qui l’est.
— N'insiste pas Leia. Ton fils n’a pas tort. Je… je ne suis pas à ma place avec vous. Pas pour l’instant. Je vous laisse.
Il commença à s’éloigner lorsque Crail le stoppa.
— Attendez ! J’ai peut-être une idée, et nous allons avoir besoin de votre aide.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Ven 01 Juil 2022 - 16:17   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 7 lu !

Et avec lui, c'est l'identité du leader de l'Aube Rouge qui nous est révélé ! Et si je dois dire que le nom de l'organisation était trop proche de celui d'une autre pour qu'il n'y ait pas un lien, je ne pensais pas que ce lien, justement, serait aussi puissant ! Alors bien sûr, je m'interroge : comment Maul a-t-il pu survivre face à Obi-Wan sur Tatooine? Il y a forcément une histoire à raconter là-dessous ! :think:

De la même manière, une des répliques sur le "sang vicié" d'Alana me pousse à m'interroger... bien sûr, ce dirigeant a une dent contre les Jedi. Mais il me semblait presque qu'il en voulait encore plus au Sith, et à Sidious en particulier... :think: (bis)

Un Chapitre passionnant, donc ! Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7732
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 01 Juil 2022 - 17:40   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre lu!

Comme je m'y étais attendu, Anakin est passé en mode Colère! Il en a fallu de peu pour qu'il la déchaîne sur le pauvre Crail qui n'y était pour rien et a fait tout ce qu'il a pu, ce qui est quand même un exploit en tant que non sensible à la Force.

Ensuite, pour l'identité du dirigeant de l'Aube Rouge, c'est vraiment étonnant! Je ne m'y étais pas du tout attendu à ce que ce soit lui, alors que les descriptions physiques des chapitres précédents disaient le contraire. Pourquoi l'as-tu choisi? Comment dans ton histoire, il a survécu durant tout ce temps? Il semblerait qu'il ait eu un destin différent de sa contrepartie Disneyenne (tant dans son physique que dans la position où il est).

Kyrsta est-elle sa fille biologique ou adoptive? Il semblerait que malgré sa tentative de le cacher, elle en pince pour la Jedi, comme le remarque le Titan, ce qui amènerait à trois prétendants au total pour Alana! :D

Quant à cette dernière, elle garde encore espoir en la diplomatie maglré la situation dans laquelle elle se trouve ce qui me pousse à croire que ce qu'elle vit va lui permettre de prendre conscience que non, tout ne se règle pas qu'avec les mots...Une manière brutale pour son évolution personnelle et sa vision du monde qui l'entoure...

Bonne chance pour la suite :)
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 554
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Loucass824 » Ven 01 Juil 2022 - 20:10   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci pour vos retours, et content que vous aimiez ! (Et que vous soyez surpris !)

L2-D2

Alors je vais avoir du mal à répondre à tout ça... Disons que dans vos deux retours, il y a nombre de questions intéressantes, qui auront leurs réponses, plus ou moins tôt, plus ou moins détaillées pour le moment. Par contre, vous disposez déjà des informations suffisantes pour certaines réponses, du moins partiellement. C'est justement l'utilisation de Maul qui m'a poussé à spécifier très précisément quel était mon canon pour cette histoire, avant même de publier mon récit ici. Pour rappel, mon canon comprend les deux trilogies de films, et les deux saisons de The Mandalorian. Ce qui veut dire que Clone Wars, Rebels, et autres sont exclus. Une fois que c'est rappellé, cela apporte un début d'explications.

Le Maul n'est pas forcément le même, sera différent, mais son point de départ est bien celui que l'on a vu apparaître dans l'épisode 1. Je conçois que des fans pour lesquels Clone Wars leur tient particulièrement à cœur, cela va peut-être vous déranger... Et ça pourrait être audible, c'était pour cette raison que je voulais insister sur mon canon au départ. Le fait que mon récit était jusqu'ici bien raccordé dans les grandes lignes, jusqu'à parfois coller à des instants de la postlogie, vous a je pense dérouté. Car Maul, n'étant pas voué à jouer les figurants, provoque un sacré basculement. Comme je l'avais dit, vous n'étiez pas prêt, car aucun indice à son sujet n'était disséminé avant dans le récit.

La notion de sang vicié est tout sauf innocente en effet... Les informations récupérées dans le bureau de Kyrsta/Yuthura Ban étaient manifeste à ce sujet...

ShamanWhills

Il ne pouvait pas s'en empêcher le bougre... Sur les nerfs, mais il craque tout de même face à sa maman.

Alors tu as peut-être confondu, ou alors ce n'était pas forcément clair de ma part, mais il n'y avait aucune description concernant Maul avant ce chapitre. Les passages un peu obscurs, où l'on voyait les membres de l'Aube Rouge agir dans l'ombre, mettaient en scène soit Kyrsta, soit Brogus. C'est le titan cuirassé qui avait prononcé le discours suite aux attentats par exemple. Maul n'était pas du tout apparu, même sans être nommé, avant ce chapitre.

Dire qu'il a eu un destin différent... C'est à la fois vrai et faux... Disons que j'avais adoré l'impression guerrier martial badass du perso dans l'épisode 1. Lorsqu'il m'est venu l'idée de mettre en scène le principal antagoniste, je me suis dit plutôt que de reprendre Sidious, quitte à faire revenir un visage connu, autant prendre Maul ! Comme précisé, pour moi Maul perd la vie lorsqu'Obi-Wan le pourfend sur Naboo. J'avais toujours pensé qu'il était possible de faire plus avec ce perso, et de raconter quelque chose d'intéressant, de plus profond avec lui. J'ai bien conscience que les séries d'animations ont tenté leur vision. Et même si je ne les ai pas visionnées, je me suis renseigné dans les grandes lignes sur ce qui avait été fait. Et je n'étais ni satisfait, ni convaincu avec ce qui avait été proposé.

Bon, affirmer cela alors que vous ne savez pas grand chose de mon Maul, je me doute que ça laisse perplexe... Sans compter que les réponses les plus précises ne viendront pas toutes dans le tome 1... Mais il y a tout de même nombre d'explications et de pistes sur la vie de Maul depuis l'épisode 1 dans ce chapitre. La manière dont il se comporte avec sa fille est révélatrice de ce que je veux apporter au perso. Ce qu'il a transmis à Brogus. Entre autres... En effet, Maul est plutôt âgé, même si je n'aime pas donner un âge fixe, il doit avoir environ 80 ans, mais il est plutôt en forme. Pourquoi, ça...

C'est vrai j'avais oublié que ça pose Alana dans la position de proie totale de bas instincts... Je passe pour un pauvre homme en manque qui projette ses failles, quelle tristesse... Lol

Bon, voilà à peu près ce que je peux répondre dans la mesure du possible. Vos pistes, hypothèses et questions sont très intéressantes, et je vous ai un peu aiguillé sur certaines. En tout cas, réduit les possibilités.

Encore merci pour vos retours !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Ven 01 Juil 2022 - 20:26   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Chapitre 14 Lu !

J'ai beaucoup apprécié ce chapitre, qui sert un peu d'exposition finale aux antagonistes. On en apprend suffisamment sur eux pour être satisfaits, mais il y a encore du mystère et on a hâte de la suite :oui:

Le point fort de ce chapitre, pour moi, c'est les infos que tu distillent sur l'Aube Rouge à la fois à travers les informations apprises par Crail et Anakin, ceux donnés par Maul lui-même et les tensions qu'on sent poindre dans les échanges entre les Sith. J'ai beaucoup aimé les dialogues acerbes et rempli d'une haine froide entre le titan et Krysta :D

Ah tu m'as déjà répondu !
Loucass824 a écrit:Le Maul n'est pas forcément le même, sera différent, mais son point de départ est bien celui que l'on a vu apparaître dans l'épisode 1. Je conçois que des fans pour lesquels Clone Wars leur tient particulièrement à cœur, cela va peut-être vous déranger... Et ça pourrait être audible, c'était pour cette raison que je voulais insister sur mon canon au départ. Le fait que mon récit était jusqu'ici bien raccordé dans les grandes lignes, jusqu'à parfois coller à des instants de la postlogie, vous a je pense dérouté. Car Maul, n'étant pas voué à jouer les figurants, provoque un sacré basculement. Comme je l'avais dit, vous n'étiez pas prêt, car aucun indice à son sujet n'était disséminé avant dans le récit.

Bon je ne vais pas m'attarder sur Maul, j'aime énormément la façon dont il est exploité dans Clone Wars et Rebels (le combat entre Obi-Wan et lui est peut-être dans mon top 10 de moments favoris de Star Wars) mais je respecte tes choix éditoriaux :cute:

Petit bémol du chapitre... Krysta a combattu en talon ?? Et ne s'est pas rendu compte qu'elle avait un talon cassé ?! Alors. De mon humble expérience de femme, qui a porté des talons de diverses tailles, c'est IMPOSSIBLE de ne pas réalisé tout de suite qu'on a un talon brisé. D'une, la démarche est complétement modifiée et c'est très, très inconfortable. Bon, une sith qui combat en escarpins, je peux comprendre l'attrait visuel mais... Désolée, ma suspension de l'incrédulité n'y résiste pas :shock:
Idée ; et si, avant le combat contre Alana, elle virait ses talons et lui balançait au visage ? :diable:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar DarkNeo » Ven 01 Juil 2022 - 20:37   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Toujours aussi cool. :cute:

Bon je ne suis pas fan de Maul donc un énième retour du personnage, j'avoue c'est pas trop mon truc. Mais une relation père/fille, c'est touchant. :)
Sauce haricots verts !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16950
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar Loucass824 » Ven 01 Juil 2022 - 21:24   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci pour vos retours, et content que ça plaise !

Mareva

L'Aube Rouge prend bien, donc je suis content ! En effet, bien qu'on rencontre deux de leur guerriers sur les précédents chapitres, que pouvait bien rechercher cette organisation en définitive ? Eh bien ici, ils ont une sacrée exposition, on les découvre, même s'il y a encore nombre d'inconnues. En vérité, il y a ici plus d'explications et de pistes à suivre qu'on ne pourrait le croire...

Le choix que plusieurs antagonistes soient reliés entre eux au sein d'une organisation implique la nécessité de montrer qu'ils ont une vie en dehors de leur affrontement face à leurs ennemis. En l'occurrence, chacun à sa place, sa vision du monde personnelle tout en partageant plus ou moins la vision globale de l'organisation. Il est encore tôt, mais on peut déjà se dire quelles sont les aspirations du trio d'antagonistes. Je suis content de voir que j'ai donné une certaine quantité d'informations les concernant, tout en sachant qu'il y a encore tellement de choses qui doivent être révélées...

Bon, je ne pars pas très bien avec une fan des séries d'animations, fan d'Obi-Wan qui a dans son top un affrontement que j'ai décanonisé... C'est clair que te faire accrocher à une vision différente d'un perso qui te convient déjà très bien à la base... Maintenant que son identité est révélée, je vais pouvoir cesser d'être sur la retenue lorsque je le vois mentionné. Que ce soit lorsque tu l'avais taquiné "gentiment" (je ne l'ai pas oublié...), ou sur une autre fic où le sujet de Maul est apparu, j'étais en ultra-focal pour surveiller ce que je pouvais me permettre de dire, sans rien révéler.

Alors si j'avais cru devoir me justifier sur ce qu'implique de porter des talons... Lol j'avoue ne pas avoir réfléchi à cela à ce point. Mon constat était simple. Sous les traits de Yuthura Ban, Kyrsta est habillée type tailleur et talons, style business et classe induit par sa profession. Le fait qu'un de ses talons se brise était un moyen pour signifier que la force d'impact de sa frappe contre Crail le mette complètement hors combat, où le bougre est littéralement en PLS. Et une fois arrivé plus tard dans le récit, je me suis dit mince, j'avais dit qu'elle avait brisé son talon, alors il faut que j'y fasse référence ! J'aurai mieux fait de m'abstenir, le cacher sous le tapis et personne n'aurai rien vu... Merdasse... Ah ben bravo, belle façon de me montrer que tu n'as pas une dent contre Alana. Elle se fait humilier en combat, mais avant cela il fallait qu'elle le soit encore plus en subissant la technique secrète ancestrale du jeté de chaussure en pleine poire ? Ça n'aide pas à voir la madame comme pas gentille tout ça...

Bon, je vais lâcher un peu truc, car j'ai vu que tu l'as écrit à deux reprises, et le dire dès maintenant permettra de mieux appréhender le futur. L'appellation Sith... A aucun moment il est spécifié que les antagonistes sont des Sith il me semble... Voilà, c'est tout pour cette fois...

DarkNeo

Content que tu accroches toujours malgré cela ! J'ai donc un défi, prouver que ramener Maul n'est pas une volonté d'un fan du perso de lui donner plus d'exposition, mais de proposer quelque chose de différent, encore avec un autre lecteur ! Mon Maul étant bien plus âgé, il aura un vécu différent. Mais difficile de trop en dire, j'ai déjà du mal à me retenir sur certains points... On continuera d'en apprendre davantage...

Encore merci pour vos retours !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Sam 02 Juil 2022 - 2:24   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Loucass824 a écrit:Merci pour vos retours, et content que ça plaise !
Bon, je ne pars pas très bien avec une fan des séries d'animations, fan d'Obi-Wan qui a dans son top un affrontement que j'ai décanonisé... C'est clair que te faire accrocher à une vision différente d'un perso qui te convient déjà très bien à la base... Maintenant que son identité est révélée, je vais pouvoir cesser d'être sur la retenue lorsque je le vois mentionné. Que ce soit lorsque tu l'avais taquiné "gentiment" (je ne l'ai pas oublié...), ou sur une autre fic où le sujet de Maul est apparu, j'étais en ultra-focal pour surveiller ce que je pouvais me permettre de dire, sans rien révéler.

Après ce n'est pas parce que j'adore les séries d'animation que je remets en question ton choix, c'est aussi ça qui est cool dans la fan fiction, chacun est libre de prendre ce qu'on veut garder dans le canon ! SI tu avais envie de reprendre Maul, tu as bien fait ! Je me posais la question pour la série Obi-Wan mais je pense que pour ma fic, je vais garder ce qu'il se passe avant mon récit. Conserver la série dans mon canon poserait trop de soucis de cohérence et d'éléments à retravailler... pour une série qui m'a vraiment laissé de côté sur le plan narratif.
A toi de me prouver maintenant que c'était une bonne idée pour Maul, mais c'est encore trop tôt pour me prononcer :D

Et je suis toujours gentille voyons, juste un peu acerbe :D

Loucass824 a écrit:Alors si j'avais cru devoir me justifier sur ce qu'implique de porter des talons... Lol j'avoue ne pas avoir réfléchi à cela à ce point. Mon constat était simple. Sous les traits de Yuthura Ban, Kyrsta est habillée type tailleur et talons, style business et classe induit par sa profession. Le fait qu'un de ses talons se brise était un moyen pour signifier que la force d'impact de sa frappe contre Crail le mette complètement hors combat, où le bougre est littéralement en PLS. Et une fois arrivé plus tard dans le récit, je me suis dit mince, j'avais dit qu'elle avait brisé son talon, alors il faut que j'y fasse référence ! J'aurai mieux fait de m'abstenir, le cacher sous le tapis et personne n'aurai rien vu... Merdasse... Ah ben bravo, belle façon de me montrer que tu n'as pas une dent contre Alana. Elle se fait humilier en combat, mais avant cela il fallait qu'elle le soit encore plus en subissant la technique secrète ancestrale du jeté de chaussure en pleine poire ? Ça n'aide pas à voir la madame comme pas gentille tout ça...

Tu voulais un retour féminin, le voilà ! Et ne m'accuse pas, Alana en a déjà pris plein la tronche sous ta plume... C'était juste une idée pour palier à la non praticité d'un combat en talons et l'occasion pour notre antagoniste d'humilier son adversaire, ce que je trouve assez visuel et cohérent :ange:

Loucass824 a écrit:Bon, je vais lâcher un peu truc, car j'ai vu que tu l'as écrit à deux reprises, et le dire dès maintenant permettra de mieux appréhender le futur. L'appellation Sith... A aucun moment il est spécifié que les antagonistes sont des Sith il me semble... Voilà, c'est tout pour cette fois...

Aaaaah oui c'est vrai que je suis partie sur ça sans trop réfléchir, ça ne pose aucun soucis si tu as autre chose en tête évidemment, hâte de voir ce que c'est :chut:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Sam 02 Juil 2022 - 15:08   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Parce que la série Kenobi est canon...?! Plus sérieusement, je ne peux que te conseiller de ne pas toucher à ton canon à partir du moment où tu as défini ton récit et les propos que tu veux aborder. Y comprit si ce serait juste pour apporter des petites réfs légères. Ce serait je pense le meilleur moyen pour insérer des incohérences sur des détails que tu aurais déjà mis en scène. Enfin c'est toi qui vois. Perso, j'ai défini mon canon assez strictement, de manière très réduite. C'est un peu facile, car ça ressemble à de la triche du genre je prend ce sont j'ai envie, ect. Vous ne vous êtes pas encore attardé sur ce point, mais il y a la présence d'Ahsoka dans ma trilogie, alors même que les séries d'animations ne sont pas canon. Donc quelle est cette Ahsoka que je mets en scène ? Celle que vous connaissez, un peu différente,... Bon, elle n'aura pas l'importance de Maul, mais tout de même... Je t'avoue même que je ne voudrais pas voir Vador dans ta fic si tu envisages des suites ou de l'étendre encore davantage. Surtout si ce n'était pas prévu d'avance. Après, c'est ma vision des choses...

Fichtre, c'est vrai que j'avais parlé de retour plus féminin, mais j'avais autre chose en tête, pour un point plus particulier au prochain chapitre. Je devrais me relire plusieurs fois avant de poster moi, mes phrases se retournent contre moi, brandies avec le but de me nuire... C'est moche tout ça...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Sam 02 Juil 2022 - 16:34   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Loucass824 a écrit:Vous ne vous êtes pas encore attardé sur ce point, mais il y a la présence d'Ahsoka dans ma trilogie, alors même que les séries d'animations ne sont pas canon. Donc quelle est cette Ahsoka que je mets en scène ? Celle que vous connaissez, un peu différente,...

Oh, oui c'est vrai, on n'a même pas relevé ! Après je ne parle que pour moi mais c'est peut-être parce que l'Ashoka que tu nous décris colle bien avec celle qu'on a vu pour l'instant dans l'animé et le Live Action en terme de comportement ? :cute:


Loucass824 a écrit:Bon, elle n'aura pas l'importance de Maul, mais tout de même... Je t'avoue même que je ne voudrais pas voir Vador dans ta fic si tu envisages des suites ou de l'étendre encore davantage. Surtout si ce n'était pas prévu d'avance. Après, c'est ma vision des choses...
Pour l'instant le Tome 2 c'est surtout des idées dans un carnet, il faut que je structure tout ça :x Mais je note :chut:


Loucass824 a écrit:Fichtre, c'est vrai que j'avais parlé de retour plus féminin, mais j'avais autre chose en tête, pour un point plus particulier au prochain chapitre. Je devrais me relire plusieurs fois avant de poster moi, mes phrases se retournent contre moi, brandies avec le but de me nuire... C'est moche tout ça...

Oh, nuire, tout de suite !! Mais non, j'adore juste avoir raison, pas pour rien que j'ai remporté plusieurs éditions de club de débat de mon lycée :D
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Sam 02 Juil 2022 - 17:16   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Bon, tant mieux, mais je pense que c'est parce que vous n'en avez pas encore vu beaucoup à propos d'Ahsoka, parce que je connais si peu le perso que je ne suis pas certain d'être fidèle.

Mais comme pour Maul, c'est le côté un peu excuse de mon canon personnel qui peut faire triche, dans l'esprit que pour un perso mal caractérisé je pourrais dire non je l'ai simplement construit différemment. Ahsoka, j'ai fait ce dont j'avais envie avec elle pour ce que j'en ai vu dans la saison 2 de The Mandalorian. C'est à dire une ancienne Jedi, pas forcément fan des dogmes trop ancrés, ermite et électron libre. A voir si ce sera convaincant ou non. J'avais d'ailleurs été surpris de voir qu'elle avait rejoint Luke dans la série Boba Fett, en constatant que j'avais eu la même idée que Disney sans le savoir. A savoir la faire rejoindre Luke, à ceci près que ma Ahsoka est restée elle pour le moment. Je suis obligé de dire mon ou ma devant des persos, c'est étrange...

Ah ben on fait parfois la modeste qui bégaye face à des compliments, mais on participe à des concours de débats ! Et on les remporté en plus ! C'est à ce demander si il y aurait plus que le Ben de ta fic qui avait un dédoublement de personnalité...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Dim 03 Juil 2022 - 0:13   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Loucass824 a écrit:Ah ben on fait parfois la modeste qui bégaye face à des compliments, mais on participe à des concours de débats ! Et on les remporté en plus ! C'est à ce demander si il y aurait plus que le Ben de ta fic qui avait un dédoublement de personnalité...


Ahaha en vrai pas du tout, d'un côté le débat c'est très lié au fait de défendre une idée ou une posture qui n'est pas forcément la notre, c'est un exercice... De l'autre, présenter son œuvre au regard public c'est différent et très personnel :oops:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction Obi-Wan Kenobi ; [Le Jedi et la Sorcière]
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 166
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Flocon de Lune » Lun 04 Juil 2022 - 12:35   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

J'ai lu le dernier chapitre, il était long visuellement, mais dans les faits je ne l'ai pas vu passer !
Bon, je reconnais que le souvenir d'un Maul se faisant couper en deux me rend perplexe quant à sa possibilité d'avoir survécu, mais je me doute que tu as prévu tout un encart dans ton récit pour apporter la cohérence à ce fait.
Sinon, j'ai aimé qu'Anakin s'énerve un peu; comme dirait son ancêtre éponyme, "moins de discours et plus d'action", quand on a une personne à secourir, c'est plus qu'une option.
Encore une fois tes descriptions m'evoquent vraiment les films avant la postlogie, notamment le bureau de Maul qui me fait vraiment penser à la salle où ||Palpatine révèle son identité à feu Anakin Skywalker||.
Par contre, Alana, je t'interdis de renoncer à tes idéaux ingénus juste parce qu'un tyran te manipule, te voilà prévenue. Papy a déjà donné. :D
Flocon de Lune
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar Loucass824 » Lun 04 Juil 2022 - 15:43   Sujet: Re: Épisode 7, Un Retour Attendu

Merci pour ton retour, et content que tu aimes !

Merci du compliment ! C'est vrai que le découpage de mes chapitres donne des sessions de lecture assez longues. A la base, c'est parce que j'avais tellement envie d'aller au bout de la publication du récit le plus vite possible, si bien qu'au début je devais me retenir de ne pas publier tout d'un coup... Après, si jamais vous préféreriez des chapitres un peu moins long, je verrai ce que je peux faire sur mon tome 2. Je suis toujours en train de le finaliser, et j'aurai une dernière relecture dessus pour ajuster le découpage. Il sera en définitive bien plus long, même si je n'ai toujours pas terminé de le mettre à jour... Ça traine...

Cohérence à la survie de Maul, je ne sais pas vraiment. A partir du moment où on le fait survivre à une telle frappe, c'est soit on y croit soit on y croit pas. Sans rien spoiler, je ne vais pas révolutionner la manière dont il a survécu par rapport à la série Clone Wars je pense, du peu que j'en sais. Même si toutes les explications ne seront pas pour tout de suite.

Ah oui, le bougre a bien du mal avec ses émotions, ça... Rester inactif ce n'est pas pour lui. Ce n'était pas non plus pour Alana d'ailleurs, c'est un peu la fougue de la jeunesse si on peut dire, et des circonstances qui l'exigent un peu.

Eh bien je le prend comme un compliment, sauf... Que tu vois la prélogie ! Lol (dont je e ne suis pas trop fan...) Je pense surtout que c'est ta manière d'aborder le récit et de t'y projeter. Car je connais mes points forts et mes points faibles, et les descriptions... Disons que ce n'est pas par ce moyen que j'arrive le plus à transmettre un propos. Je préfère planter le minimum, pour que le lecteur se fasse sa propre immersion. Perso, on a beau me détailler des lieux, je me fais ma propre idée dans ma tête. De même pour les persos, c'est assez rare que je les vois comme des non-humains dans mon esprit. D'ailleurs, je modifie ou garde pour plus tard certains détails à apporter sur les persos. Car selon l'apparence que je leur donne avant d'écrire, elle change en cours de récit, car ma projection sur eux évolue dans mon esprit. Je pars sur tel perso ressemble à ça, sauf qu'en court de route cela évolue dans ma tête, donc je dois changer. C'est pour cela qu'il faut que j'ai complètement terminé un récit avant de le publier, je ne pourrai jamais faire chapitre par chapitre.

Pour Alana, tu verras bien... Le prochain chapitre t'apportera des réponses...

Encore merci pour ton retour !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 304
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations