Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathomir

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Den » Sam 26 Jan 2019 - 18:28   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Extrait lu!

Ah! Donc Climber intègre l'équipage de Gelfran! Chouette! D'ailleurs, c'était un extrait très intéressant! Avec, en prime, un Dark Vador et une strangulation du plus bel effet! ^^

Quant à lire le Jedi Corellien. J'avais déjà commencé et je vais continuer. Mais je ne sais pas quand! XD Mais ne t'inquiète pas, je finirais ta série! ;) Et puis, ce sera marrant de comparer ton style de l'époque avec celui d'aujourd'hui! :)

Sinon, c'était un excellent premier tome des Origines. J'ai passé un excellent moment en compagnie du Jedi Corellien et de Gelfran! Et c'est avec plaisir que je lirai la suite! ;)

Bonne continuation l'ami!

A bientôt!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Dim 27 Jan 2019 - 20:39   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit: Dark Vador et une strangulation du plus bel effet! ^^


J'avoue que j'ai un petit faible pour ça :wink: !

Den a écrit:Quant à lire le Jedi Corellien. J'avais déjà commencé et je vais continuer. Mais je ne sais pas quand! XD Mais ne t'inquiète pas, je finirais ta série! ;) Et puis, ce sera marrant de comparer ton style de l'époque avec celui d'aujourd'hui! :)


:cute:

Den a écrit:Sinon, c'était un excellent premier tome des Origines. J'ai passé un excellent moment en compagnie du Jedi Corellien et de Gelfran! Et c'est avec plaisir que je lirai la suite! ;)


Merci de ta fidélité :jap: !

Le début de la deuxième partie sera publié demain soir!

à très bientôt :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 28 Jan 2019 - 18:31   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Bonsoir, voici venue l'heure de vous publier le début de la deuxième partie!

Après les péripéties de la première partie, l'essentiel de l'intrigue se déroulera sur une planète... vous avez deviné laquelle :sournois: .

Allez c'est parti! Avanti les amico!

2ème Partie: La Guerre des Sorcières


Quelque part, dans un secteur isolé de la Bordure Extérieure

-Bon, quelqu'un a une idée de l'endroit où on se trouve?
Gelfran venait de rompre le silence aussi pesant que l'immensité de l'espace avec son ironie à laquelle Oreste avait fini par s'accoutumer.
-Nous nous trouvons dans le Secteur de Quelii, répondit Climber qui consultait la carte de navigation.
-Rapport des dégâts? Demanda Gelfran.
Le clone se détourna pour consulter les paramètres du vaisseau. Avec une grimace assez explicite.
-Hum, ce n'est pas très brillant. Par quoi je commence, les très mauvaises nouvelles ou la bonne nouvelle?
L'ancien milicien de Ranulph Tarkin chassa l'air d'un geste énervé de la main tandis que le Jedi laissait divaguer ses pensées vers l'horizon stellaire lointain.
-La bonne nouvelle, l'homme éprouvette. On a bien besoin d'être réconfortés.
De nouveau la raillerie de Gelfran s'émoussa sur le visage impavide de natif de Kamino qui déclara:
-On pourra atteindre la planète la plus proche de nous mais en manuel. Et c'est tout ce qu'on pourra faire.
Cette fois, les deux autres se tournèrent vers lui et le Jedi corellien perçut l’inquiétude du clone et de Gelfran troubler les courants de la Force.
-Les boucliers sont hors service, la coque a été sérieusement endommagée et les moteurs ne tarderont pas à lâcher. Et je ne parle pas de l'hyperdrive. Bref sitôt qu'on aura atteint cette planète..
-Nous ne pourrons plus en repartir, acheva l'ancien apprenti de Nejaa Halcyon.
-Sauf si on trouve de quoi réparer les avaries ce qui n'est pas garanti.
-J'ai le sentiment que vous êtes déjà passé dans le coin.
Climber soutint le regard du jeune homme, visiblement sans être surpris par sa perspicacité.
-Ce n'était pas une promenade de santé.
-Cet endroit charmant a un nom?
De nouveau Climber examina la carte et prononça le nom qu'Oreste n'aurait jamais souhaité entendre.
-Dathomir.
Le Jedi corellien en tant qu'adepte de la Force avait appris à masquer ses réactions. Seule une furtive crispation du poignet trahissait son appréhension. Il allait s'échouer sur un monde que les Jedi eux-même préféraient éviter depuis l'échec du raid lancé pour récupérer l'épave du Chu'unthor. Un monde où quatorze d'entre eux sous les ordres de Yoda avaient péri. Dont un de ses propres ancêtes qui avait cédé au Coté Obscur.
Ce monde était devenu le tombeau d'Alan Tissan, le refuge d'un mensonge qui perdurait depuis des siècles.
Et Oreste savait que c'était le plus grand danger qu'il devrait affronter. Ses propres démons, ceux du passé de sa famille.
-Eh bien, va pour Dathomir, adjugea Gelfran. Faute de mieux.

Coruscant, palais impérial, salle du trône

-L'inquisiteur Probus Tesla m'a affirmé que ce ne serait plus qu'une question de temps avant que le Jedi Even Piell ne soit neutralisé, maître.
-Bien. Vous féliciterez Tesla de ma part, Seigneur Vador.
Celui qui fut autrefois Anakin Skywalker se releva de toute sa taille après avoir gardé un long instant un genou à terre devant l'Empereur.
-Je n'y manquerai pas, maître.
Le vieillard de qui dépendait maintenant le destin de centaines de milliards de milliards de personnes, arqua un sourire. Plissant davantage les crevasses ridées qui creusaient des reliefs sur sa figure.
-Il est temps de parler de ce qui s'est passé sur Agon 9, commença Palpatine. Cette évasion est regrettable et pourrait encourager nos opposants.
-S'ils se dressent contre nous, maître, nous les écraserons.
-Nous pouvons éviter ces complications. Mettez tout en œuvre pour retrouver la trace de ce Jedi corellien, du contrebandier et du clone.
Vador soutint sans faillir la braise maléfique qui enflammait les iris profondément enfoncées dans leur orbite.
-Depuis Agon 9, nous avons calculé leur trajectoire possible. Qui les amènerait en plein dans le Secteur de Quelii.
-N'es-ce pas là que le capitaine Zsinj a stationné son croiseur de commandement?
-Tout à fait, le Poing d'Acier a amené récemment des prisonniers politiques et de droit commun sur Dathomir.
L'Empereur eut un sourire songeur.
-Dathomir.. n'es-ce pas la prison où nous avons affecté l'inquisitrice Soia Tenn?
-Oui, maître. Après son échec sur Corellia, avoua son valet.
Palpatine se leva de son trône pour rejoindre son apprenti. Celui-ci savait plus que tout, bien plus que les prétendants flagorneurs qui l'entouraient à quel point l'apparente fragilité de son maître masquait une puissance peu commune dans la Force.
Une puissance que Dark Vador convoitait. Un fruit défendu dont il pourrait enfin se nourrir pour ne pas rester un éternel second.
Il ne l'avait pas raconté à l'Empereur mais il était parti sur une lune abandonnée dans la Zone d'Expansion récupérer un artefact redoutable qui lui permettrait d'atteindre son but. Il avait échoué à l'acquérir et espérait que son maître n'en saurait rien.
-Voilà qui promet d'être intéressant. Si la Force est avec nous, Seigneur Vador, nous n'aurons pas besoin autant de ressources.
-Mais maître, protesta l'ancien Jedi. Ce Jedi corellien..
-Est une nuisance plus qu'agaçante, le coupa sèchement l'autre. Tenn a une revanche à prendre sur lui et elle ne manquera d'user de tous les moyens pour satisfaire ses objectifs.
-Et si elle échoue encore?
Un gloussement discret s'échappa de la gorge de l'Empereur.
-Dathomir est une planète emplie de danger. Ce n'est pas sans raison si les Jedi l'évitent depuis l'échec lamentable d'une expédition commandée par Yoda en personne. Oreste Tissan est seul. Si Tenn échoue, Dathomir même accomplira ce travail pour nous.
-Et s'il y survit? Insista Vador, tenace.
-Eh bien, il pourrait se révéler être d'une utilité appréciable pour l'Empire. Le Coté Obscur fait partie de l'histoire de sa famille, bien plus que lui-même ne le croit. S'il ne l'a pas encore découvert..
L'apprenti Sith s'émerveillait de la certitude qui animait les dires de Palpatine.
-Je me fie à votre jugement.
-Comme toujours, Seigneur Vador.
Un sourire sinistre appuya sa réponse.


Voilà c'était une petite mise en bouche qui je l'espère vous aura intrigué! N'hésitez pas à me faire part de vos remarques!

à la prochaine pour la suite et portez-vous bien :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 30 Jan 2019 - 7:42   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Début de la deuxième partie lue !

Effectivement, c'est plus une mise en bouche qu'autre chose ! On fait le point sur là où en sont nos héros - et la Force (ou le pouvoir de l'auteur) fait décidément bien les choses, en rapprochant Oreste de Dathomir tout en le coinçant sur place... et dans le même temps, un excellent passage consacré à Vador et Sidious fait le lien avec la trilogie des Nuits de Coruscant tout en nous rappelant où en est Soia Tenn ! Un très bon extrait introductif donc, qui permet au lecteur occasionnel de prendre le train en marche ! :oui:

Au passage, belle réussite sur Sidious, j'avais vraiment l'impression de voir le personnage s'exprimer devant moi !

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mer 30 Jan 2019 - 13:03   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Lu !

Sympathique mise en bouche et je comprends la raison pour laquelle l'arc se déroulera principalement sur Dathomir. Nos héros vont donc se retrouver bloqués sur une planète inhospitalière peuplée de sorcières et d'une faune particulièrement peu accueillante. Cela s'annonce intéressant.

Le passage sur Palpy et Vador rend aussi très bien et il ne reste qu'à voir si tout se passera comme l'Empereur l'a prévu ou si Oreste lui donnera encore du fil à retordre.

En attente de la suite...
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 31 Jan 2019 - 18:38   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Merci pour vos retours, tous les deux :jap: !

L2-D2 a écrit: le pouvoir de l'auteur)


Oouuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiii! Aucune limite à mon pouvoir! :diable:

L2-D2 a écrit: rapprochant Oreste de Dathomir tout en le coinçant sur place...


Mandoad a écrit:Nos héros vont donc se retrouver bloqués sur une planète inhospitalière peuplée de sorcières et d'une faune particulièrement peu accueillante. Cela s'annonce intéressant.


Je ferai tout pour que ca soit intéressant :sournois: ! J'ai prévu pas mal de clins d’œil au Legends notamment avec le Mariage de la Princesse Leia de Dave Wolwerton :sournois: !


L2-D2 a écrit:et dans le même temps, un excellent passage consacré à Vador et Sidious fait le lien avec la trilogie des Nuits de Coruscant tout en nous rappelant où en est Soia Tenn !

Au passage, belle réussite sur Sidious, j'avais vraiment l'impression de voir le personnage s'exprimer devant moi !


Mandoad a écrit:Le passage sur Palpy et Vador rend aussi très bien et il ne reste qu'à voir si tout se passera comme l'Empereur l'a prévu ou si Oreste lui donnera encore du fil à retordre.


Tonton Vador pourrait jouer un rôle plus important dans les destin d'un Jedi corellien :sournois: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Dim 03 Fév 2019 - 22:33   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Nous voici déjà arrivé à la seconde partie de l'histoire! :)

Une partie entièrement consacrée à la planète Dathomir, donc! Excellent! Je ne connais pas bien cette planète, j'espère que tu vas m'apprendre des trucs! :wink: Pour le moment, on a droit à un extrait assez court mais où tu places parfaitement tes pièces pour nous proposer une suite du feu de Dieu! :D

Je me demande vraiment ce que tu nous réserves pour le prochain extrait... J'ai hâte de le découvrir! :sournois: En tout cas, c'était un chouette extrait, comme toujours!

Bonne continuation, l'ami!

A bientôt! :o
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Lun 04 Fév 2019 - 18:48   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Merci pour le retour Den et j'espère pouvoir te surprendre par la suite :jap: !

En tout cas, voilà la suite!

Dans cet extrait, vous pourriez revoir une charmante inquisitrice et en découvrir un peu plus sur le personnage de Climber :sournois: !

Bordure Extérieure, Secteur de Quelii, Dathomir

Oreste secoua et repoussa les fils électriques qui pendaient du plafonds. Une étincelle de court circuit lui piqua le dos de la main et il éructa un chapelet de jurons en vieux corellien. Ce qui suscita une réponse sarcastique dans son dos.
-Tu as l'air en forme.
Le Jedi corellien pivota dans son siège pour observer le contrebandier penché au-dessus de Climber en train de s'enquérir de l'état du troisième larron. Une entaille légère zébrait le front du clone qui avait du se cogner la tête lors du rude atterrissage.
Gelfran Delen indemne tout comme le jeune homme saisit un patch bacta pour le plaquer contre le front du clone qui lui fit remarquer:
-On dirait que vous avez l'habitude.
-J'ai été soldat quand j'étais plus jeune. Quand la République avait un sens pour moi, lui expliqua le vétéran.
Climber hocha la tête avant de se lever avec précaution. Il plia le genou droit car la navette s'était écrasée, renversée sur sa gauche avec un angle assez aigu.
-Moi aussi je l'ai cru. Vous n'êtes pas le seul à avoir perdu vos illusions.
-C'est touchant tout ça. Vous comptez rester dans cette épave jusqu'à ce qu'un rancor nous tombe dessus et nous réduise en purée?
Gelfran ne retint pas un rire nerveux.
-Détends-toi, fils. Je n'ai pas vu d'impériaux dans le coin.
Une ombre traversa l'expression du corellien.
-Ce ne sont pas les impériaux que je crains le plus.
-Il n'a pas tort, confirma le mutin de Murkhana.
Cette fois le contrebandier ne retint pas un geste irrité de la main.
-Dites vous deux, on s'en sort plutôt pas mal. Je voudrais un peu d'optimisme dans l'équipe, si ce n'est pas trop demander.
-Très bien faisons la fête alors, se moqua le corellien.
Climber se tâta le front pour vérifier que le pansement bacta tenait bien en place.
-J'ai une meilleure idée, leur affirma-t-il.
À son ton, il semblait les prendre pour des amateurs.
-On rassemble les armes et les vivres qu'on pourra emmener, on abandonne cette fichue navette qui nous rend aussi voyant qu'un steak de gizka saignant, on marche jusqu'à un endroit suffisamment haut et inaccessible pour nous repérer. Et on trouvera un moyen de quitter cette planète.
Ses deux compagnons échangèrent des regards perplexes avant d'éclater de rire.
-Je vais finir par croire que la tête pensante n'est peut-être pas vous, Gelfran.
-Ouais, l'homme éprouvette a peut-être eu un bon instructeur.
-Cessez de m'appeler comme ça.
Climber ne s'était pas départi de son ton calme et posé. Mais cette fois une pincée de froideur s'y était introduit, signe que le sobriquet dont Gelfran l'avait affublé commençait à user sa patience. Oreste se leva instinctivement prêt à s'interposer.
Heureusement le contrebandier comprit qu'il n'avait pas d'intérêt à froisser davantage un ancien soldat d'élite.
-Toutes mes excuses.
Climber s'en contenta et s'éloigna pour dénicher l'armurerie. De leur coté, les deux autres humains visitèrent l'infirmerie et la soute et récupérèrent deux sacs qu'ils emplirent de vivres protéinées et de bacta.
Cela fait, tous trois se retrouvèrent dehors. Climber posa les armes et l'artillerie au sol, réfléchissant longuement à ce qui mériterait d'être délaissé ou d'être emporté. Il mit de coté ce qu'il jugeait encombrant et distribua le reste à Gelfran, le répartissant à part égales entre eux deux. Oreste ne garda pour sa part qu'un blaster et son sabre laser.
Il n'avait besoin de rien d'autre, c'était évident. Néanmoins pour compenser, il se chargea de porter la nourriture et les médicaments.
Ils avaient échoué sur un terre plein rocailleux irrégulier qui longeait une impénétrable forêt de pins géants. La dimension de ces arbres surprirent les trois naufragés qui en comprirent la cause lorsqu'ils firent deux pas, se sentant flotter presque au-dessus du sol.
La gravité de la planète était plus légère que la moyenne. Mais le jeune corellien sut que ce n'était pas cela qui lui procurait cette sensation d'enivrement. Depuis leur arrivée ici, tous ses sens paraissaient démultipliés. La vie qui émanait des alentours fourmillait, étincelait de mille éclats flamboyants.
La Force imprégnait Dathomir même, jusqu'au moindre grain de sable. Il y avait de quoi faire tourner la tête au premier adepte de la Force qui y posait le pied pour la première fois. Le corellien s'obligea à se concentrer pour ne pas vaciller sur ses appuis.
-Eh gamin, ça va? S'enquit Gelfran attentif.
-Vous n'avez pas idée.
Il s'esclaffa subitement, suscitant chez les deux non sensitifs une grande perplexité.
-Qu'es-ce qui lui prend? Lança le clone dubitatif.
-Qu'es-ce que j'en sais, l'homme éprouvette? Répliqua le contrebandier. Je ne suis pas Jedi.
-La Force est très présente sur Dathomir, expliqua Oreste qui avait repris sa contenance. Ce me fait un drôle d'effet.
-Espérons que cela ne te fasse pas perdre la boule.
-Cela n'arrivera pas, il suffit seulement que je m'habitues.
Alan Tissan, son ancêtre au passif encombrant, s'y était-il habitué? Qu'es-ce qui sur Dathomir l'avait changé en autre chose qu'un Jedi?
Oreste chassa ces doutes permissifs de ses pensées, il avait besoin de se concentrer. Pour sa survie et celle des autres.
-Climber, vous avez repéré une colline d'où l'on pourrait étudier les environs?
-Affirmatif, lui répondit l'ancien ami de Roan Shryne. À cinq kilomètres standard au nord de notre position actuelle.
-Parfait, ne perdons pas de temps.
Le clone bascula devant sa poitrine le fusil blaster DC-15 qu'il avait chargé et armé. Avec les gestes huilés d'un soldat entraîné.
Puis tous trois franchirent la lisière de la forêt inconnue pour s'enfoncer à l'ombre des pins, espérant trouver le salut.

Dathomir, prison impériale

-Madame?
L'inquisitrice Soia Tenn se tourna vers le clone qui venait la déranger sans masquer à son encontre une froide colère. Elle se promenait le long de l'enceinte fortifiée de la prison dont elle avait la garde.
Pour apparemment inspecter les défenses, mais elle n'avait pas vraiment la tête à ça. Non, elle ruminait plutôt son échec de Corellia qui lui avaient valu un exil punitif suite à la colère de ses maîtres. Un bannissement qui entretenait sa rancœur et dont elle faisait payer le prix aux prisonniers.
Elle se distrayait comme elle le pouvait.
-Oui? Fit-elle d'un ton cassant.
-Nos scans ont repéré une navette qui s'est écrasée à cinquante kilomètres standard d'ici.
-Une navette. Des contrebandiers?
-Négatif, lui assura le stormtrooper. La navette est un transport militaire impérial.
-Ils ont émis un signal de détresse?
-Négatif, ils ont probablement subi de graves avaries.
La non humaine braqua ses yeux d'un rubis rouge écarlate vers l'horizon lointain. Elle étendit ses perceptions sensorielles loin autour d'elle.
-Il y a des survivants, affirma-t-elle quelques instants après. Avertissez le lieutenant Gareth qu'une patrouille doit être constituée.
-Hum, le colonel Samon nous a répété qu'il valait mieux éviter. À cause de l'hostilité des autochtones.
Avec un rictus entendu, la chiss caressa la crosse de son sabre laser qui pendait à la ceinture.
-Ce ne sera pas un problème pour moi.

Ils marchaient tous les trois en silence. Climber ouvrait la marche, une main posée sur la crosse de son DC-15, l'autre tenant l'hologramme cartographiée qui visualisait leur progression. Gelfran se tenait dans sa roue, jetant des regards méfiants par intermittence comme s'il craignait de voir débouler entre les tronc des pins géants un mastodonte cauchemardesque.
La mâchoire serrée, sa main gauche qui se balançait pas très loin de l'affût du fusil de précision qu'il se tenait en travers de sa poitrine. Voilà qui témoignait de façon convaincante l'attitude d'un homme aux aguets.
Oreste se distinguait par un contraste frappant d'une sérénité inébranlable. Même si ce n'était qu'une futile apparence, destinée à rassurer le groupe restreint. Fermant la marche, le jeune corellien sentait à travers les flux de la Force, des échos résonner au loin. Mais il ne parvenait pas à les identifier clairement.
Tout ce qu'il savait, était qu'ils ne représentaient pas une menace immédiate. Même s'il préférait ne pas s'attarder.
Climber brisa finalement la glace, ralentissant le pas pour rester à leur hauteur.
-Pourquoi m'avoir aidé sur Agon 9?
Il guetta alternativement la réponse de Gelfran puis de celle d'Oreste. Ce fut le contrebandier qui vendit la mèche.
-C'est le gamin qui en a eu l'idée.
Le Jedi sentit le regard du clone peser sur lui.
-Je l'ai fait car je pensais que vous pourriez nous être utile contre l'Empire, avoua -t-il. Et aussi pour vous poser une question.
Dans la Force, il perçut l'intérêt du clone croître d'un cran.
-Pourquoi avez-vous refusé d'exécuter l'Ordre 66?
Climber plongea son regard franc dans la marée verte et grise des pupilles du corellien qui tenait à avoir sa réponse.
-Parce que Roan Shryne était mon ami.
Les mots étaient secs, nets et précis. Comme des tirs de blaster.
-Eh bien, quelle révélation, gloussa Gelfran dans sa barbe.
-Vous n'êtes pas le seul clone à avoir noué des liens avec des Jedi, insista Oreste qui ignora la pique de son ami contrebandier. Pourquoi avez-vous réagi différemment?
-J'ai fait ce qui me semblait être la meilleure chose à faire. C'est tout.
Le mutin de Murkhana se mura de nouveau dans le mutisme. La coquille s'était refermée et n'était pas prête à se rouvrir de sitôt.
Il ne semblait pas disposer à en révéler davantage.
Cela marqua de nouveau un silence passager que Gelfran rompit.
-Je ne suis jamais venu dans ce secteur de la galaxie mais je pense que notre ami a déjà exploré le coin, n'es-ce pas?
Climber comprit sans mal l'allusion tandis que Oreste étudiait la moindre trace d'émotion sur son visage balafré.
-Nous n'avons pas vraiment exploré ce secteur, au sens où vous l'entendez, finit-il par répondre.
-Mais quelle était votre mission? Insista le Jedi corellien.
Le clone accrocha son regard un peu suspicieux.
-Intercepter et détruire un convoi séparatiste, concéda-t-il d'un ton un peu cassant.
-Comment cela a tourné? Demanda alors le contrebandier.
-La mission a été un succès.
L'ancien apprenti de Nejaa Halcyon surprit l'absence de conviction, qui aurait traduit la satisfaction d'un soldat ayant accompli son devoir même dans le mauvais camp.
-Mais? Fit-il avec impatience.
-Ce n'était pas seulement des transports militaires convoyant des troupes ou des armes mais aussi des transports de réfugiés.
Cette fois, l'atmosphère s'alourdit d'un cran.
-Vous les avez tués?
-Les séparatistes transportaient à bord d'un de leurs vaisseaux, une arme défoliante, leur expliqua le soldat mutin. Les renseignements nous avaient informés que leur cible était Naboo. Nous sommes parvenus à leur couper la route dans le secteur de Quelii au moment où ils programmaient un nouveau saut dans l'hyperespace qui les aurait rapprochés de leur objectif.
Gelfran se pinça les lèvres, redoutant de connaître la vérité funeste sur l'issue de cette mission.
-Les séparatistes ont organisé leurs défenses, plaçant les transports les plus fragiles comme couvertures. Ce sont ces vaisseaux qui contenaient les réfugiés. Pour neutraliser le convoi, nous devions les donc les détruire sans savoir ce qu'ils transportaient.
-Ils les ont utilisés comme boucliers humains, souffla le contrebandier qui semblait réellement horrifié.
-Qui a commandé cette attaque? S'enquit le corellien. Roan Shryne?
-Affirmatif. Cela a été l'une des décisions les plus difficiles qu'il ait prises.
-On peut s'en douter, grogna le contrebandier qui paraissait avoir perdu momentanément son sens de la répartie. Vous avez détruit finalement ce défoliant?
-Nous avons abattu le croiseur qui le transportait au-dessus d'Honoghr. Au prix fort, ajouta l'évadé d'Agon 9.
Les deux auditeurs de cette histoire difficile jugèrent adéquat de ne pas demander plus de précisions. Cela revenait à empiéter l'intimité du clone et à le juger pour un acte que les circonstances lui avaient contraint d'accomplir.
Oreste doutait qu'il aurait agi différemment pour sauver une planète entière. Lui aussi avait du trancher entre des options aussi difficiles les unes que les autres. Sur Mygeeto, il se rappela avoir délibérément sacrifié des colonnes de réfugiés, pour protéger ses troupes contre des ripostes séparatistes.
Choix radical que Ki Adi Mundi lui avait reproché plus d'une fois et qui avait creusé un gouffre dans la confiance mutuelle qu'ils avaient tenté d'entretenir l'un envers l'autre.
-Je pense qu'il y avait moyen de négocier la vie des otages, déclara le contrebandier.
-Le général Roan Shryne devait prendre une décision rapide, plaida alors le mutin de Murkhana. Le sort de centaines d'autres milliers de gens dépendaient de nous.
-Tout comme celui des réfugiés. Vous auriez du contacter le commandant ennemi pour le convaincre de parvenir à un accord.
-Allons Gelfran. Il n'y avait pas d'autre moyen.
Le vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark s'entêta et prit alors à partie son jeune camarade corellien.
-Toi, je suis certain que tu aurais fait mieux que Shryne.
Il fut désarçonné par la réponse cinglante d'Oreste. Les yeux verts et gris de ce dernier s'emplirent d'une tristesse lointaine déshumanisée.
-Non, j'aurais fait bien pire.

Voilà j'espère que cela vous a plu et intéressé! N'hésitez pas à dire ce que vous en pensez! Dans le récit de Climber, vous aurez deviné une référence Legends (Honoghr :sournois: )

Allez à la prochaine pour la suite :cute: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mar 05 Fév 2019 - 18:21   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

C'est lu !

Je dois dire que ce trio se complète et fonctionne bien. Il est plaisant de voir les interactions qu'ils ont entre eux, ainsi que les petites piques qu'ils s'envoient. Le petit trip de forceux d'Oreste débarquant sur Dathomir m'a bien fait marré en tout cas.

Maintenant, reste à voir sur qui le petit groupe tombera en premier. Un rancor, des Soeurs de la Nuit ou Soia Tenn ? :sournois:

Bref, à la semaine prochaine !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Mar 05 Fév 2019 - 21:51   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Mandoad a écrit:Je dois dire que ce trio se complète et fonctionne bien. Il est plaisant de voir les interactions qu'ils ont entre eux, ainsi que les petites piques qu'ils s'envoient. Le petit trip de forceux d'Oreste débarquant sur Dathomir m'a bien fait marré en tout cas.


Là pour le coup, c'est vrai que je me sentais inspiré: ces trois persos ont une histoire et un tempérament tellement différents :cute: !

Mandoad a écrit:Maintenant, reste à voir sur qui le petit groupe tombera en premier. Un rancor, des Soeurs de la Nuit ou Soia Tenn ? :sournois:


T'as oublié l'option D: une Sorcière issue d'un autre clan que les Soeurs de la Nuit :sournois: !

Merci pour le retour et à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 06 Fév 2019 - 7:46   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Mais non ! La réponse D est toujours Obi-Wan Kenobi ! :lol:

Extrait lu !

Jolie référence à Honoghr (et là, on s'en va relire Republic #68 pour avoir la suite de cette histoire !)... et belle mention du passé du clone, qui forme avec Gelfran et Oreste un trio intéressant à suivre ! Mais dans l'ombre, Soia Tenn approche...

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 06 Fév 2019 - 21:09   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

L2-D2 a écrit:Mais non ! La réponse D est toujours Obi-Wan Kenobi ! :lol:


:D

L2-D2 a écrit:Jolie référence à Honoghr (et là, on s'en va relire Republic #68 pour avoir la suite de cette histoire !)


J'y tenais à cette référence, j'y tenais :x !

L2-D2 a écrit:et belle mention du passé du clone, qui forme avec Gelfran et Oreste un trio intéressant à suivre !


Et vous les suivrez ensemble pendant un bout de temps :sournois:!

L2-D2 a écrit:Mais dans l'ombre, Soia Tenn approche...


Il y aura d'autres dangers à surmonter :sournois: !

Merci pour le retour et à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 11 Fév 2019 - 14:34   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Lu!!

Ah! J'avoue que le trio Orest, Gelfran, Climber fonctionne bien! Ils sont, tous les trois, bien différents. Ca renforce le plaisir que j'ai à suivre leurs interactions. Aussi, je n'ai pas vu venir la référence à Honoghr, ça m'a trop donné envie de relire le comics qui en parle!^^ Mais Soia Tenn veille dans l'ombre... J'ai hâte qu'elle tombe sur nos héros qu'Oreste lui mette la misère! XD

Sinon, ben, c'est toujours aussi bien. J'irai même jusqu'à dire que c'est encore meilleur! Le décors de Dathomir offre tout un panel de possibilités de scènes d'actions bien comme il faut! :) Mais pas que!! Et puis, ces références... C'est un pur bonheur!

Au niveau du style, c'est top, fluide, très bien écrit! Rien à dire, si ce n'est "vivement la suite!"

Bonne continuation l'ami!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Lun 11 Fév 2019 - 19:04   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit:Mais Soia Tenn veille dans l'ombre... J'ai hâte qu'elle tombe sur nos héros qu'Oreste lui mette la misère! XD


Mais pourquoi est-elle aussi détestée, la pauvre :whistle: ?

Den a écrit:Sinon, ben, c'est toujours aussi bien. J'irai même jusqu'à dire que c'est encore meilleur! Le décors de Dathomir offre tout un panel de possibilités de scènes d'actions bien comme il faut! :) Mais pas que!! Et puis, ces références... C'est un pur bonheur!

Au niveau du style, c'est top, fluide, très bien écrit! Rien à dire, si ce n'est "vivement la suite!"


:jap:

La suite? Eh bien, la voici :sournois: !

Dans cet extrait, nos naufragés de Dathomir vont tomber sur une relique très familière, réveillant au passage les vieux démons de notre Jedi corellien :diable: !

Je vous laisse découvrir ça!

Cet aveu sec mit un terme à la conversation. Ils reprirent leur marche, après avoir étalé leurs divergences sur une guerre qui appartenait au passé. De nouveau, leurs pas foulèrent le sol spongieux jonché d'épines qui dégageait une forte odeur d'épice boisée.
Ils observèrent les troncs se raréfier avant de déboucher à découvert sur un terrain accidenté. Autour d'eux, les pins les cernaient telle une muraille infranchissable. Droit devant eux à une cinquantaine de mètres, un vaisseau plat mais aux proportions respectables équivalentes à celle d'une corvette s'enfonçait en partie dans la roche brisée et fracturée non seulement par l'usure de l'érosion mais aussi de l'impact du crash.
Ils s’avancèrent lentement et tous trois surprirent des traces brunes défigurer la coque de duracier qui émergeait vers le ciel. La rouille avançait dans sa besogne patiente, achevant de décomposer le vaisseau inconnu.
-Qu'es-ce que c'est que ce rafiot? Grinça Gelfran circonspect.
Ne décelant aucun danger immédiat, le jeune corellien se montra plus téméraire en se rapprochant davantage. Grâce à son acuité visuelle, il décela des inscriptions en aurebesh partiellement effacées qui s'étalaient sur la coque.
Que tenta de déchiffrer non sans mal Climber.
-Chu.., commençait-il à lire. Mais le reste est illisible.
-C'est le Chu'unthor, lui révéla Oreste.
Son expression s'était rembrunie à l'évocation d'un nom porteur de malédiction.
-Et donc qu'es-ce que c'est? Insista le contrebandier.
-La cause de la mort de beaucoup de Jedi et de la chute de mon ancêtre dans le Coté Obscur.
Son amertume prit de court ses deux compagnons. Si le clone témoignait d'une impassibilité presque égale, ce ne fut pas le cas de Gelfran.
-Eh c'est quoi ce poodoo? Je croyais que ton aïeul était un héros sur Corellia.
-Je le croyais aussi, jusqu'à Kessel.
Alors Oreste leur raconta sa vision du passé qui lui avait dévoilée la mort peu glorieuse d'Alan Tissan. Lorsqu'il eut terminé, Gelfran tenta de le réconforter en lui posant la main sur l'épaule.
-Je pense qu'ils ont voulu te protéger.
-Me protéger? Rugit Oreste entre ses dents. Mes maîtres auraient du me l'avouer, l'histoire de ma famille ne leur appartenait pas!
-Et quelles auraient été les conséquences si la vérité avait éclaté? Les tiens n'auraient plus fait confiance aux Jedi corelliens.
-Qu'importe! J'avais le droit de savoir!
Une lueur de mauvais augure étincela dans le regard du jeune homme qui se sentait dupé.
-Oreste, pense à ce que tu as perdu à cause de l'Empire. Tes parents sont morts pour te protéger, cela rachète un peu les erreurs du passé, non? Essaie d'aller de l'avant.
Tout à coup l'air se comprima autour du vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark, qui fut brutalement projeté à terre. Lorsqu'il se redressa sur ses coudes, le jeune corellien était penché au-dessus de lui, le sabre laser activé dans le poing.
Climber réagit immédiatement en le mettant en joue. Gelfran lui demanda de ne pas tenter quoi que ce soit d'un geste ferme de la main tandis que le Jedi s'écria:
-Je sais ce que j'ai perdu! Et personne n'a à me dire ce que je dois faire! Je ne suis plus un Jedi!
-Et qu'es-ce que tu veux être alors? L'interrogea alors calmement Gelfran.
-Celui qui mettra à bas l'Empire, d'une façon ou d'une autre.
L'ancien padawan de Nejaa Halcyon reprit un peu de sang froid et rangea finalement son sabre au grand soulagement des deux autres.
-Vous voulez mettre l'Empire à bas? Lui demanda Climber. Cela me va très bien.
Gelfran demeura muet. Il avait été d'accord pour suivre Oreste mais il n'était plus aussi sûr de ce choix. Avant de comprendre qu'il ne pouvait plus vraiment revenir en arrière. Il était trop tard maintenant pour renoncer.
-Récupérons là-dessus tout ce qui pourrait avoir de la valeur, suggéra le clone. Surtout ce qui pourrait permettre de réparer notre vaisseau.
-Bonne idée, approuva le contrebandier. Je vais inspecter les environs.
-Soyez prudent, l'avertit cependant le Jedi. Nous ne sommes pas seuls.
Semblant vouloir oublier l'incident tout frais, Gelfran ricana avec une arrogance inhabituelle.
-Eh, tu parles à un vieux briscard. Si quelque chose se pointe, je le verrais arriver de loin, ne t'en fais pas.
-Ne soyez pas trop sûr de vous, ça fait très longtemps que votre guerre est finie, lui décocha le clone.
Après avoir haussé les épaules avec nonchalance, Gelfran Delen s'éloigna de quelques pas avant de longer la carcasse du Chu'unthor. Il se retourna un bref instant vers ses deux compagnons, qui cherchaient comment entrer dans l'épave antique.
Il prêta une attention distraite au crépitement du sabre laser que Oreste utilisait pour découper la coque épaisse. Le Jedi et Climber s'engouffrèrent par la brèche et le contrebandier se retrouva seul. Au bout de quelques instants, il regretta tant de s'être dévoué que de s'être vanté.
Comme lors de la bataille de Troiken contre le cartel de Stark, il n'aimait pas ce calme trompeur et le silence assommant qui précédait presque toujours un événement inattendu. Sur leur chemin, ils n'avaient pas croisé âme qui vive.
Mais Oreste avait raison, ils n'étaient pas seuls. Une impression désagréable le démangeait, celle d'être observé.
Gelfran Delen.
Il chancela lorsqu'une voix résonna dans sa tête, avant de se tourner fébrilement dans toutes les directions, le fusil blaster pointé devant lui. Lorsqu'il réalisa qu'il s'était alarmé pour rien, il épongea sèchement son front du revers de la main.
-Schutta, je débloque complètement.
Gelfran, viens à moi.
À la lisière de la forêt, il crut distinguer une silhouette floue. Il colla la crosse de son arme contre l'épaule et aligna son oeil droit dans le viseur.
L'étranger ressemblait à une femme. Son corps renvoyait les reflets aveuglants du soleil, comme si elle était incarnait l'astre elle-même. Le contrebandier ferma les yeux une fraction de seconde puis les rouvrit.
Elle avait disparu.
Le contrebandier éructa des jurons en huttese avant de haleter, pris d'une panique qu'il n'avait plus connue depuis la boue, la rocaille et les cavernes du mont Avos, lors de sa guerre pour la République.
Sauf que pendant cette guerre, il savait à qui il avait affaire. Pas aujourd'hui.
Son instinct d'ancien militaire lui commandait de ne pas laisser cette menace en suspens. Il ne pouvait pas attendre qu'Oreste et Climber ressortent de l'épave pour qu'ils y passent tous les trois. S'il s'absentait et qu'il ne revenait pas, ils se tiendraient sur le qui vive et augmenteraient leurs chances de survie.
C'était toujours mieux que rien.
De nouveau résolu, il ôta le cran de sûreté de son fusil et s'avança prudemment des pins à découvert. Il entendit les battements de tambour de son cœur qui 'étaient accélérés jusqu'à ce qu'il atteignit les premiers arbres.
Bien. À partir de là, il pourrait se mettre à couvert. Il jeta un coup d’œil rapide vers le Chu'unthor, Oreste et Climber y demeuraient encore. Ils n'avaient pas terminé leur besogne.
Gelfran jugea prudent de garder le vaisseau naufragé dans son champ de vision. Ainsi il pourrait les prévenir en cas de souci.
Il contourna le pin derrière lequel il s'était protégé lorsqu'une brindille craqua sur sa gauche. Il braqua sans hésiter son arme sur une jeune femme humaine, grande de taille. La tunique écailleuse et la cape de même matière qui recouvrait son corps musclé et athlétique, reflétait la lumière du jour comme un miroir mouvant.
Ses vêtements locaux étaient constitués de peaux de reptile, qui épousaient ses courbes rudes étroitement. Ses cheveux blonds remarquablement soyeux tombaient sur ses épaules, recouverts d'un capuchon ample, et encadraient ses traits farouches mais finement dessinés.
Il lui donnait à peine plus d'une vingtaine d'années.
-Gelfran, baisse ton arme. Je ne suis pas ton ennemie.
Il était étonné à juste titre que cette autochtone le connaisse. Du moins son nom.
Avant qu'il ne puisse répondre, elle étendit sa main droite vers lui et psalmodia ou plutôt chanta d'un timbre mélodieux une phrase en dialecte local.
Une énergie inconnue l'entoura alors, hérissant les poils de tout son corps alors qu'elle reprit.
-Viens à moi, pose ton arme. Tu n'as rien à craindre.
Et Gelfran se sentit tout à coup grisé, plus précisément engourdi. Comme si sa tête avait été plongée dans un liquide cotonneux, sans être capable de penser clairement. Elle semblait accueillante, il voulait baisser sa garde, lui faire confiance.
Lui obéir.
C'est à ce moment-là qu'il comprit qu'elle usait d'une sorte de sortilège pour lui imposer sa volonté. Il secoua la tête et resserra sa poigne sur la crosse du fusil sans oublier de régler la puissance sur paralysant.
-Joli tour, ma petite dame. Maintenant, levez les mains bien en évidence.
Elle semblait déçue de son attitude. Une lance était apparue dans son poing.
-J'espérais que tu te rendrais sans opposer de résistance. Je vais devoir me montrer moins amicale.
Elle psalmodia de nouveau et une force invisible arracha le fusil des mains du contrebandier. Ce dernier voulut réagir en dégainant son blaster.
Elle le devança en le frappant avec le manche de sa lance au poignet, le désarmant aisément en lui faisant voler au loin son dernier recours. Il voulut reculer mais fut trop lent, beaucoup trop lent. Son champ de vision fut obscurci par une botte qui le percuta à la tempe.
Il se sentit tomber dans un gouffre insondable.

Voilà, j'espère que cela vous a plu et n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé :cute: !

Ce pauvre Gelfran a fait une mauvaise rencontre :transpire: !

à la prochaine pour la suite!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mar 12 Fév 2019 - 12:08   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Extrait lu !

Pauvre Gelfran, il a fait une rencontre pour le moins inattendue ! Et tu n'auras pas tarder pour faire apparaître les Sorcières dans l'intrigue, c'est cool ! Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mar 12 Fév 2019 - 19:02   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Merci pour le retour, L2 :cute: !

L2-D2 a écrit:Pauvre Gelfran, il a fait une rencontre pour le moins inattendue !


:sournois:

L2-D2 a écrit:Et tu n'auras pas tarder pour faire apparaître les Sorcières dans l'intrigue, c'est cool !


Autant attaquer le vif du sujet :P !

à la prochaine :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 14 Fév 2019 - 16:02   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

C'est lu !

Oulà, Oreste qui s'en prend physiquement à Gelfran. On est en train de passer un cap là. Reste à voir s'il s'agissait juste un léger pétage de plombs ou si cela va se reproduire...

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà notre vétéran qui tombe entre les mains d'une Dathomirienne. Le petit détail du chant pour invoquer la Force (que Gelfran prend pour un sortilège) me ramène au Mariage de la Princess Leïa (que j'avais adoré) et c'est un plaisir que de voir que tu fais bien attention à ce genre de petite chose.

A+ pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 14 Fév 2019 - 18:43   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Mandoad a écrit:Oulà, Oreste qui s'en prend physiquement à Gelfran. On est en train de passer un cap là. Reste à voir s'il s'agissait juste un léger pétage de plombs ou si cela va se reproduire...


:sournois: , Méfiance! Les légers pétages de plomb d'Oreste pourraient faire de gros dégats :diable: !

Mandoad a écrit:Et comme si cela ne suffisait pas, voilà notre vétéran qui tombe entre les mains d'une Dathomirienne.


C'est vraiment pas de bol :P !

Mandoad a écrit:Le petit détail du chant pour invoquer la Force (que Gelfran prend pour un sortilège) me ramène au Mariage de la Princess Leïa (que j'avais adoré) et c'est un plaisir que de voir que tu fais bien attention à ce genre de petite chose.


J'ai aussi beaucoup aimé le roman de Dave Wolverton :oui: que j'avais eu la chance de lire il y a plus de dix ans! Je voulais rendre un hommage à ma façon :cute: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Dim 17 Fév 2019 - 21:34   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Salut l'ami!

J'ai enfin lu ce nouvel extrait!

Et quel extrait!!!

Mon pauvre Gelfran!! Oreste passe clairement un nouveau cap dans ce chapitre!! J'espère que tu n'as pas prévu de tuer mon pote Gelfran!! :grrr: Quoi que... Si c'est bien fait, pourquoi pas? lol Mais j'avoue avoir été grandement surpris par la réaction d'Oreste.

Alors que je me demandais si je n'allais pas t'emmener dans l'étreinte de la douleur pour avoir fait du mal au meilleur personnage de la fic, voilà que tu te fais pardonner en faisant apparaître une Sorcière de Dathomir! Bravo! C'est finement joué! Une fois de plus, l'histoire ne traîne pas et avance à pas de géants.

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite! Oh oui!

Mais attention à mon pote Gelfran, par contre!!!! :grrr:

Sur ce, bonne continuation et à bientôt pour ma critique de la suite! :o
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Dim 17 Fév 2019 - 22:27   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Salut Den et merci pour le retour :hello: !

Den a écrit:Alors que je me demandais si je n'allais pas t'emmener dans l'étreinte de la douleur


Si c'est une proposition sérieuse, ca me tente :paf: :x :P !

Den a écrit:J'espère que tu n'as pas prévu de tuer mon pote Gelfran!! :grrr:


Den a écrit:Mais attention à mon pote Gelfran, par contre!!!! :grrr:


Euh je ferais attention, j'ai pas prévu de le tuer :paf: ! Enfin pas tout de suite :transpire: !
à très bientôt pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 18 Fév 2019 - 21:13   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Bonsoir, voilà la suite des escapades de notre trio sur Dathomir :sournois: !

Dans cet extrait, après Gelfran, Oreste et Climber vont avoir affaire à leur tour à une Sorcière de Dathomir (pas la même que celle qui ratatine Gelfran :transpire: !).

Allez je vous laisse découvrir ça! Bonne lecture!

Les couloirs d'accès étaient plus humides que Oreste et Climber ne l'avaient escompté. La moisissure mélangée aux émanations de gaz tibanna vieilli irritait leurs narines et ils se retinrent d'éternuer bruyamment pour ne pas risquer d'éveiller un prédateur qui nicherait quelque part dans les tréfonds de l'immense vaisseau en ruines.
Ils en fouillèrent les moindres recoins et s'aperçurent que l'épave contenait une douzaine de grandes salles dédiées à la fois, à la contemplation, à l'observation mais aussi à l'apprentissage du combat. Preuve en étaient les sphères d'entraînement qui gisaient au sol complètement hors d'usage et rouillées.
Elles ressemblaient presque à celles qu'Oreste avait utilisé lors de sa formation sur Corellia et sur Coruscant. Ces observations ne faisaient que lui confirmer ce que Nejaa Halcyon lui avait déjà raconté à ce propos.
Le Chu'unthor était bel et bien une académie Jedi ambulante, chargée de répertorier les planètes non explorées, de les étudier et de recruter d'éventuels sensitifs à la Force. Un projet ambitieux qui visait à étendre la compréhension de l'Ordre au-delà de leur sanctuaire de Coruscant. C'est ce qu'il révéla finalement à Climber.
-Il n'y a pas eu de traces récentes de pillage, monsieur, affirma le clone. On peut s'estimer heureux que les séparatistes n'en aient jamais entendu parler.
-Je suis d'accord.
-Allons voir dans la salle des moteurs.
Oreste acquiesça en silence et se plaça dans le sillage du clone qui avait réglé le viseur de son fusil DC-15 en mode thermique. La lumière du jour éclairait leur chemin à travers les fissures qui déchiraient la coque en plusieurs endroits.
Ils descendirent rapidement les escaliers et entrèrent dans la salle des machines. Où ils ne dénichèrent rien qui puisse être identifié clairement. Les tableaux de commande, les paramètres de l'état des propulseurs, tout avait été noyé sous une couche de suie cendrée et de rouille crasse. Rien d'exploitable ne pouvait être récupéré.
Le clone émit un grognement qui résumait leur déception commune.
-J'ai bien peur que nous ne soyons pas prêts de repartir, monsieur.
-En effet, venir ici a été une perte de temps. Allons retrouver Gelfran dehors.
Oreste exprima la flambée de frustration qui le tenaillait furieusement en arrachant à l'aide de sa puissance psychique le transparacier qui les séparait de l'extérieur. Ils s'empressèrent de s'extraire de ce sarcophage en lambeaux avant d'en faire le tour pour retrouver leur ami contrebandier censé les attendre devant l'épave.
Sauf que ce dernier semblait avoir inexplicablement disparu. Ils se séparèrent pour couvrir le plus de champ possible dans un rayon d'action limité à quelques dizaines de mètres autour du Chu'unthor sans plus de succès.
Lorsqu'ils se rejoignirent, le jeune corellien s'exclama entre ses dents:
-Par les neufs enfers de Corellia, où est-il passé?
-Je pensais que vous pouviez le détecter avec vos pouvoirs, tenta de tempérer le clone plus posé.
-En théorie, c'est possible. Mais la Force est tellement présente sur Dathomir que cela revient à chercher une aiguille en plein brouillard.
-Pas très pratique, alors.
L'ancien soldat d'élite élevé par les kaminoens vérifia machinalement que le cran de sûreté de son fusil avait bien été enlevé.
-Un soldat n'aurait jamais quitté son poste, confia-t-il. Ou il nous aurait contactés s'il envisageait de le faire pour une très bonne raison.
Il semblait tenir le contrebandier en si peu d'estime.
-Cela fait longtemps qu'il n'est plus un soldat, Climber.
-C'est ce que j'ai cru comprendre.
Le dédain manifeste du clone à l'encontre de son ami exacerba l'irritation du jeune homme qui lâcha d'un ton sec:
-Bon il serait temps de se montrer constructif. Puisque vous semblez être si malin, où devrions-nous commencer les recherches?
-Là où nous nous sommes crashés.
Climber lui avait répondu avec un détachement presque blasé, une attitude que Oreste trouvait infantilisante. Bon sur le fonds, sa proposition tenait la route. Il était probable bien qu'incertain que Gelfran ait pu rentrer au vaisseau qu'ils avaient abandonné derrière eux.
Mais ils n'avaient rien de mieux pour commencer.
-Bon, rentrons, soupira-t-il.
Ils s'éloignèrent du Chu'unthor pour regagner le couvert des arbres. Pendant ce laps de temps, Climber ne put se retenir de demander:
-Vous savez ce qui s'est passé ici?
-Oui, confirma le corellien.
Ce dernier lui raconta alors succinctement l'épopée de ce vaisseau censé représenter l’étendard de l'Ordre Jedi, un emblème de l'exploration et de la connaissance que les tenants du Coté Lumineux recherchaient et tenaient à faire partager.
Et lui fit part de l'accord conclu entre les Jedi et les Sorcières de Dathomir qui avaient empêché les premiers de récupérer ce qui leur appartenait après le naufrage.
-Donc en échange de leur départ, reprit le clone, les Jedi ont été forcés d'abandonner le vaisseau et tout ce qu'il contenait.
-C'est exact.
-Dans ce cas, j'ai une question si vous me le permettez.
-Faites comme chez vous.
-Si les Sorcières sont censés garder les artefacts du Chu'unthor, comment se fait-il que nous n'en ayons aperçu aucune?
-Eh bien je..
Il s'interrompit lorsqu'il découvrit coincé contre une souche de pin incliné dans un angle prononcé, un fusil blaster abandonné. Il le ramassa et le montra à Climber. Tous deux reconnurent l'arme que Gelfran maniait la dernière fois qu'ils l'avaient vu.
Ils échangeaient un regard dubitatif lorsqu'un mugissement lointain fendit l'air et se répercuta aux alentours en de longs échos peu rassurants.
Oreste projeta ses perceptions autour de lui et un picotement familier courut le long de sa nuque.
-Ca, fit le mutin de Murkhana, je ne sais pas ce que c'était mais ce n'est pas bon signe.
-On doit retrouver Gelfran, insista avec hargne le Jedi qui se sentait responsable de cette disparition inquiétante.
-Il a du finir dans l'estomac de la bestiole qu'on a entendue. Pour le moment, je ne tiens pas à l'y rejoindre. Nous devons retourner au vaisseau et nous y retrancher.
Le jeune corellien accrocha son regard après l'avoir dépassé et s'être mis en travers de son chemin.
-Nous allons retrouver Gelfran. Ensemble, ajouta-t-il en martelant ce mot. Un soldat n'abandonne pas ses camarades.
Le clone soutint ses yeux verts et gris avant de se raviser.
-Comme vous voudrez, mais je maintiens que c'est une mauvaise idée. Un soldat s'attend toujours à ne plus revoir ses frères d'armes en vie.
Oreste étendit ses perceptions de nouveau et tenta de repérer la signature de leur ami contrebandier. Il la sentit quelque part, faible mais présente. Il était vivant.
-Par ici, fit-il avec résolution.
Il entraîna le clone dans son sillage et celui-ci ne masqua pas dans la Force une sérieux manque d'enthousiasme devant le risque de se précipiter dans un piège sans être certain qu'ils reverraient le vétéran de la Guerre Hyperespatiale de Stark.
En d'autres occasions, le jeune homme ne se serait pas lancé dans une quête aussi vaine. Après tout, pendant la dernière guerre, il n'avait jamais pris la peine d'envoyer des patrouilles pour rechercher des soldats portés disparus, au risque d'encaisser plus de pertes. Quitte à sacrifier les portés disparus sciemment.
Alors pourquoi prenait-il la peine de rompre cette dure habitude?
Parce qu'après avoir perdu sa famille sur Corellia, avoir perdu Beliem.. il ne pouvait supporter de perdre un ami qui lui avait tendu la main et proposé de l'aider, en assumant tous les risques que ce choix impliquait.
Gelfran avait choisi de s'investir à ses cotés. Et rien que cela méritait que Oreste risque tout pour retrouver sa piste.
Quoi qu'en pense Climber..
Celui-ci l'interpella pour lui proposer:
-On se relaie. Je passe devant vous, indiquez-moi seulement où je dois aller.
-Continuez tout..
Il s'interrompit car le picotement du danger s'accentua, un éclair qui irrita son épiderme de manière plus prononcée.
Sans réfléchir, il empoigna son sabre laser et l'activa. Le néon vert crépitant éclaira une vague silhouette qui venait de surgir devant eux. Climber l'alignait avec son fusil lorsque leur ennemi, une femme coiffée d'un casque et vêtue d'une tunique en peau de lézard, émit une série de mots incompréhensibles pour eux deux.
L'instant d'après, le soldat mutin s'écroula d'une pièce avec un gémissement étouffé. Une pierre l'avait cogné à la nuque et le Jedi corellien comprit que cette inconnue avait usé de la Force lorsque ses perceptions avaient été troublées temporairement par un sursaut d'énergie proche.
Dans son poing, une épée électrique brillait d'un halo blafard avant qu'elle ne se jeta sur lui pour en découdre.
Oreste recula et bondit sur le coté, se préparant à amorcer des attaques mais il fut pris par surprise lorsqu'elle lui lança son talon dans la cage thoracique. Il ne put l'éviter et l'air fut expulsé de ses poumons avant qu'il ne parvienne à reprendre son équilibre.
L'assaillante tenta de le déborder avec une hargne fougueuse, le forçant à se replier. Du moins au début.
Grâce aux parades du Soresu, il parvint à canaliser ses offensives puis à équilibrer le duel en sa faveur. Même si son adversaire gardait l'initiative. Lorsque celle-ci comprit qu'elle avait affaire à un combattant plus coriace, elle décida d'user d'une tactique pour le moins peu orthodoxe.
Elle le repoussa d'une nouvelle savate et chanta de nouveau un sort. Une fois de plus, les flux de la Force se convulsèrent autour de lui et il se raidit instinctivement, s'attendant à encaisser une Poussée de Force qu'il était prêt à contenir.
Au lieu de cela, le sol se déforma juste devant ses pieds et des mottes de terre émiettées lui volèrent en pleine figure, l'aveuglant temporairement. Elle profita alors de sa confusion pour abréger la passe d'armes et le désarmer sans le blesser.
Quelle ne fut pas sa surprise lorsque le Jedi parvint à parer successivement trois de ses bottes avant de bondir par dessus par elle pour atterrir à deux mètres dans son dos. Le corellien se frotta frénétiquement les yeux, recouvrant assez prestement son acuité visuelle.
Heureusement pour lui, elle n'était pas repassée à l'attaque. Il remarqua qu'elle l'étudiait avec beaucoup plus d'attention tandis que lui faisait de même pour elle.
Il faisait face à une jeune femme brune à la silhouette sculptée par d'éprouvants exercices physiques qui lui conféraient force et agilité. Ses cheveux dépassaient de sous son casque cornu tandis que des yeux bleus distants le considéraient avec une méfiance teintée de respect. Force lui était d'admettre qu'elle était loin d'être désagréable à regarder.
Il ne put s'empêcher de manier à son encontre l'ironie corellienne, tout en se débarrassant des traces de poussière terreuse qui grattaient ses joues.
-Je ne vous connais pas mais ce n'était quand même pas très loyal, ça.
Visiblement peu impressionnée par sa pique, elle lui répliqua dans un basic correct et harmonieux.
-J'utilise l'environnement à mon avantage. Peut-être que tu devrais en faire autant.
-Merci du conseil, j'y penserais la prochaine fois. Puisque nous nous comprenons si bien, vous allez me dire ce que vous avez fait de notre ami.
Elle ne répondit à sa question que par une autre.
-Es-tu un mâle sorcier venu des étoiles?
-Je suis un Jedi.
Elle le dévisagea encore plus attentivement et demeura immobile de longs instants. Son regard pénétrant se perdit au loin jusqu'à ce qu'elle prononça des mots dans ce langage inconnu auquel il n'était guère familiarisé.
Des craquements de bois fracturé par une tempête soudaine le firent lever les yeux vers le ciel. Son champ de vision fut envahi par les branches épineuses qui s'abattirent en cascade sur son crâne. Il éructa seulement un début de juron lorsqu'il fut enseveli à moitié.
-Par les neufs enfers de..
Avec des gestes rageurs, il s'extirpa de ce traquenard évitable à l'aide de son sabre laser. Il s'apprêtait à reprendre le combat lorsqu'un pied lui fit sauter l'arme des mains. Il se figea lorsque la lame froide d'une épée ébréchée se glissa sous son menton.
-Tu te bats bien, le complimenta-t-elle.
Il plongea ses yeux verts et gris dans ce lac paisible azur qui habitait ses pupilles. Il pensa alors en cet instant qu'il avait définitivement échoué dans sa quête de vengeance. Dathomir avait provoqué la mort d'un Tissan et il lui semblait certain qu'il subirait le même sort qu'Alan.
-Je n'ai pas peur de la mort, finissons-en.
La rage et la frustration s'étaient mêlés dans ce ton résigné. La pression de l'épée contre sa peau diminua alors subtilement.
Lorsqu'il croisa de nouveau son regard, elle paraissait surprise de son attitude, voire même choquée.
-Pourquoi désires-tu mourir? Il n'y a pas de honte à avoir perdu contre une Fille d'Allya. Surtout si tu es un mâle.
-Alors que veux-tu de moi?
-Que tu te rendes.
-Et si je refuses? Insista-t-il avec bravache.
Elle jeta un simple regard par dessus l'épaule en direction de Climber toujours inconscient.
-J'abandonnerais vos cadavres aux charognards.
Il était surpris de la dureté de sa réponse. Il se demanda un bref instant si elle ne bluffait pas. Mais il n'était pas prêt à parier sa vie et encore moins celle de Climber sur cette éventualité.
Alors il hocha la tête à contre cœur et leva les mains en signe de reddition.

Voilà, j'espère que cela vous a plu! On peut dire que la petite escapade sur Dathomir commence mal pour notre trio :diable: !

Allez à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mar 19 Fév 2019 - 10:30   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Extrait lu !

Fichtre, Oreste qui se soumet volontairement ? Voilà qui ne lui resemble guère ! C'est de s'être fait battre par une femme, ça, à tous les coups il ne s'en est pas remis ! :lol:

Un extrait toujours aussi plaisant à lire. Nos héros ne trouveront pas leur salut à bord du Chu'unthor - en même temps, ça aurait été ballot s'ils avaient pu quitter la planète aussi facilement ! Reste à savoir où tout cela va nous mener, et si Soia Tenn ne va pas tarder à faire sa réapparition... :sournois:

Vivement la suite !
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mar 19 Fév 2019 - 17:01   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

L2-D2 a écrit:Fichtre, Oreste qui se soumet volontairement ? Voilà qui ne lui resemble guère ! C'est de s'être fait battre par une femme, ça, à tous les coups il ne s'en est pas remis ! :lol:


Il est fragile ce garçon, mais ca devrait bien se passer entre elle et lui ... ou pas :transpire: . Il sera heureux certainement de faire connaissance avec les hum coutumes locales de ces dames :P .

L2-D2 a écrit:Nos héros ne trouveront pas leur salut à bord du Chu'unthor - en même temps, ça aurait été ballot s'ils avaient pu quitter la planète aussi facilement !


J'ai décidé qu'ils seront bloqués et ils resteront bloqués... na :P !

L2-D2 a écrit:et si Soia Tenn ne va pas tarder à faire sa réapparition... :sournois:


Dans le prochain extrait, c'est promis!

à la prochaine :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 21 Fév 2019 - 12:48   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Lu !

Eh bien, cette fille d'Allya semble bien plus efficace que Soia Tenn ou une armée de stormtroopers. Vador devrait penser à recruter ailleurs :D

Donc voilà un Oreste qui s'est fait étaler par une impresionnante Dathomirienne en un rien de temps. En plus elle a l'air plutôt jolie et n'est pas totalement hostile envers le Jedi... Le Jedi noir de Dathomir... Les Origines de Jedi corellien (et donc du reste de la famille Tissan)... Hum, faisons le calcul... :wink:

J'aime toujours beaucoup la relation Oreste/Climber d'ailleurs et le côté cynique du clone. Cela rend toujours très bien.

Allez, la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 21 Fév 2019 - 21:21   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Salute et merci pour le retour, Mandoad :hello: !

Mandoad a écrit:Eh bien, cette fille d'Allya semble bien plus efficace que Soia Tenn ou une armée de stormtroopers. Vador devrait penser à recruter ailleurs :D


:sournois:

Mandoad a écrit:Donc voilà un Oreste qui s'est fait étaler par une impresionnante Dathomirienne en un rien de temps.


Un peu comme Luke Skywalker s'est fait ratatiner par Teneniel Djo lors de leur première rencontre :paf: ! quand je relis ce passage, je suis toujours MDR... le pauvre Luke... :transpire: !

Mandoad a écrit:En plus elle a l'air plutôt jolie et n'est pas totalement hostile envers le Jedi... Le Jedi noir de Dathomir... Les Origines de Jedi corellien (et donc du reste de la famille Tissan)... Hum, faisons le calcul... :wink:


Oula doucement, ils viennent à peine de se rencontrer :paf: ! Il peut se passer plein de choses avant qu'ils fassent hum plus ample connaissance :paf: ! après c'est pas impossible qu'il y en ai un dans l'histoire qui développe le fameux syndrome de Stockolm :D !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 25 Fév 2019 - 17:49   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

La suite sera publiée demain :transpire: ! Voilà, c'était la petite annonce du soir!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 25 Fév 2019 - 18:55   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Ouf! Je n'aurai pas de retard! Je pourrai lire le chapitre précédent demain matin! :transpire:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Den » Mar 26 Fév 2019 - 11:21   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Voilà! C'est lu! Désolé du retard!

Encore un très bon chapitre! Oreste se fait étaler par une Sorcière de Dathomir! C'est à graver dans la pierre! Et puis, si elle est jolie, ça peut donner une chouette scène de vapodouche! :paf:

Encore un très bon chapitre donc! Je sens que notre futur Jedi Noir de Dathomir va encore nous surprendre! Niveau style, c'est toujours excellent également! Tu as un style très visuel ce qui ne gâche absolument pas la lecture! pour peu, j'ai l'impression de voir les scènes que tu décris.

Voilà! C'est tout pour aujourd'hui!

Passe une bonne journée et à très bientôt pour la suite! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 26 Fév 2019 - 18:49   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit:Voilà! C'est lu! Désolé du retard!


Haha :diable: ! Qui sera donc châtié sur l'Etreinte de la Douleur?

Den a écrit:Oreste se fait étaler par une Sorcière de Dathomir! C'est à graver dans la pierre!


Décidément y en a plein qui ont aimé ça :P !

Den a écrit:Encore un très bon chapitre donc! Je sens que notre futur Jedi Noir de Dathomir va encore nous surprendre! Niveau style, c'est toujours excellent également! Tu as un style très visuel ce qui ne gâche absolument pas la lecture! pour peu, j'ai l'impression de voir les scènes que tu décris.

Voilà! C'est tout pour aujourd'hui!


Merci pour le retour et ta fidélité :jap: !

Voilà la suite que vous attendiez avec impatience!

Dans cet extrait, une certaine inquisitrice chiss va faire son retour :diable: ! Comment s'en sortira-t-elle face aux Sorcières :sournois: ?

Soia Tenn ne cessait de fixer le sommet des pins qui s'étalaient devant elle alors que les clones stormtroopers établissaient un périmètre de sécurité autour de l'épave fumante qu'ils avaient retrouvé.
Le trajet jusque là s'était déroulé sans incident mais l'inquisitrice chiss avait perçu la nervosité des officiers. Avant son affectation ou plutôt son bannissement sur ce monde perdu, la garnison impériale avait essuyé plusieurs attaques. Menées par des femmes autochtones montées sur des monstres hideux qui leur inspiraient une grande terreur.
D'après leurs dires, elles posséderaient même une grande maîtrise de la Force.
Depuis son arrivée au pénitencier, aucun raid n'avait été lancé cependant comme si les Sorcières de Dathomir avaient perçu à l'avance la menace que la chiss adepte du Coté Obscur pouvait représenter pour eux.
Voilà pourquoi peut-être aussi elles n'avaient rien tenté contre les impériaux alors maintes occasions de le faire s'étaient présentées. Les soldats semblaient être surpris de s'aventurer aussi loin de leurs bases sans avoir été inquiétés.
Peu à peu, la non humaine au service de l'Ordre Nouveau avait senti que leur respect à son égard avait sensiblement cru. Tant mieux, ils n'en seraient que plus obéissants et plus productifs. Plusieurs d'entre eux s'étaient engouffrés dans la navette impériale pour collecter les précieux indices qui leur permettrait de mettre la main sur les rescapés.
Ces derniers n'avaient pas attendu les secours sagement ce qui signifiait qu'ils avaient été poussés à fuir ou qu'ils ne tenaient pas à être découverts.
Peut-être s'agissait-il de contrebandiers ou de pirates. Cette idée la faisait enrager intérieurement, voilà à quoi elle en était réduite maintenant à cause de ce Jedi corellien sur laquelle elle n'avait pu mettre la main.
Il y a peu, elle bénéficiait d'une position enviée parmi l'inquisitorius et aujourd'hui elle était aussi insignifiante qu'un gravier sur ce monde oublié.
-Madame? L’appela un officier, un jeune major malingre à l'uniforme trempé de sueur.
Ce dernier croisait nerveusement les mains derrière son dos. Soia éprouva du mal à déterminer si elle en était elle-même la cause ou si cétait le fait de s'être aventuré en terrain inconnu qui l'angoissait à ce point.
-Eh bien? S'impatienta-t-elle lorsqu'elle daigna se tourner vers lui.
-Nous avons étudié les cartes de navigations récentes de ce vaisseau. Ce dernier a été volé sur Agon 9 lors de l'évasion du mutin de Murkhana.
Les yeux rubis sanglants de la chiss luirent tout à coup d'une étincelle de curiosité croissante.
-Le mutin de Murkhana? Que signifie cette histoire?
-Vous n'avez pas lu les rapports à ce sujet?
-Résumez-moi ça.
Le major s'éclaircit la gorge un bref instant.
-Sur Agon 9, l'Empereur avait ordonné l'exécution d'un de ceux qui avait refusé d'obéir à l'Ordre 66. La sentence devait être diffusée sur tout l'holonet impérial.
Soia apprécia ce qui pouvait constituer la première bonne nouvelle de la journée. Elle entrevoyait enfin une occasion sérieuse de regagner du crédit auprès de l'Empereur et du Seigneur Vador.
-Qui l'a aidé à s'évader?
-Il s'agirait de deux hors la loi. Un Jedi corellien du nom d'Oreste Tissan et le contrebandier Gelfran Delen.
Cette fois l'inquisitrice jubilait silencieusement. Les choses commençaient enfin à devenir intéressantes.
-Abandonnez les fouilles et sonnez le rassemblement, major. Je veux que nos troupes se déploient dans cette forêt. Les blindés ouvriront la marche.
Le moins que l'on puisse dire était que cette perspective n'enchantait pas vraiment le jeune officier. Celui-ci blêmit davantage.
-Hum, nous ne connaissons pas vraiment le terrain. Il serait plus judicieux de rentrer et de faire un rapport..
Les traits de l'inquisitrice se tordirent en une grimace et elle éleva la main en forme d'étau. L'empêchant de continuer de parler.
-La Force me révèlera le chemin. Déployez vos troupes maintenant, c'est un ordre.
Son inflexibilité ne souffrait d'aucune contestation. Le major ne se le fit pas répéter une nouvelle fois et donna les instructions. Les clones se regroupèrent derrière les sous officiers tandis que des bipodes plus adaptés au relief rocailleux que des patauds quadripodes verrouillaient leurs flancs pour leur assurer la couverture nécessaire à leur progression.
Soia Tenn ouvrit la marche, sabre laser à la main. Le halo ensanglanté de son arme crépitante se confondit avec le reflet de ses yeux couleur rubis. Qui lui conférait une apparence sinistre et intimidante.
Elle dépassa la première, les premiers pins, suivis de près par les stormtroopers disposés en colonnes qui commencèrent à s'étirer tout en restant en visuel les uns avec les autres. Ils couvrirent ainsi le plus de terrain possible.
Cependant les pins se multipliaient sur leur passage et cela les contraignit à se resserrer et à ralentir. Les équipages des bipodes éprouvèrent eux-mêmes des difficultés à faire avancer leurs machines qui glissaient sur les souches robustes et l'un d'eux versa sur le coté quelques minutes plus tard.
Les soldats durent se résoudre à une halte forcée, le temps d'en extraire les hommes. La non humaine sentit son agacement croître jusqu'à ce que le major lui indiqua qu'ils pouvaient reprendre la marche.
Ayant estimé avoir perdu assez de temps, elle choisit d'accélérer la cadence pour rattraper le retard emmagasiné. Car elle percevait un lointain écho familier, celui de ce Jedi corellien.
C'est cela, Tissan. Continue de fuir, Dathomir n'est pas assez grande pour que tu puisses te cacher de moi.
Obsédée à l'idée de le capturer, elle ne prit pas vraiment garde que le danger n'était jamais vraiment loin. Ne voulant pas semer ses hommes pour autant, certains d'entre eux s'étaient rangés à sa hauteur. Un sifflement perça tout à coup l'air et un clone se plia en deux, le thorax transpercé par une lance grossière qui venait de se ficher dans le corps.
Immédiatement les autres soldats brandirent leur DC-15 tentant de déterminer l'origine du tir. Tandis que le major beugla frénétiquement:
-Contact! Contact!
-Silence imbécile! Le rabroua sèchement la chiss.
Un picotement désagréable chatouilla sa nuque, une fraction de seconde avant qu'elle repéra une lance qui la visait elle spécialement. Elle se cabra vivement sur le coté et parvint à trancher l'arme ennemie en deux avec son sabre laser.
Pris de panique, des clones pressèrent la détente sans aucune coordination ce qui sema encore plus de désordre dans les rangs. Les salves imprécises et désordonnées se perdirent dans les branches.
-Cessez le feu! Cessez le feu! Ordonna le major qui tentait de réinstaurer la discipline.
Au milieu des détonations, d'autres stormtroopers exposés en première ligne s'effondrèrent touchés par d'autres projectiles.
Les perceptions sensorielles de la chiss ressentaient une électricité surnaturelle. Les lances qui tuaient ou blessaient ses hommes étaient propulsées avec une précision chirurgicale. Comme si elles étaient guidées avec l'aide de la Force par leurs expéditeurs.
Ces derniers semblaient connaître exactement la position de chacune de leurs victimes. Ce qui était déroutant et effrayant, surtout qu'aucun d'eux ne se montrait.
Chaque instant qui passait ne faisait qu'accentuer la précarité de la situation. Et un sous officier clone qui venait de l'arrière l'agrippa subitement par le bras pour lui crier.
-Nous sommes attaqués sur les flancs! Quels sont vos...
Une lance passa sous son casque et lui troua la gorge, le faisant taire définitivement. Elle écarta brusquement son cadavre et d'une voix portée par son usage de la Force s'exclama par dessus le vacarme des ripostes et des cris:
-Repliez-vous! Protégez les bipodes!
Elle recula jusqu'au major miraculeusement indemne qui lui demanda;
-Et les blessés?
-Abandonnez ceux qui ne sont pas transportables. Ils serviront de distraction aux charognards.
L'impérial écarquilla les yeux, choqué visiblement par un ordre qu'il estimait inhumain. Mais son hésitation ne dura pas tout comme celle des clones qui se retirèrent tout en essayant de garder un semblant de cohésion.
Ils pensaient se mettre à l'abri provisoirement. Mais ils comprirent qu'ils n'avaient échappé à ce danger que pour affronter un autre bien pire encore.
La panique et le chaos régnaient parmi les autres clones de l'arrière garde qui tiraient tout azimut sur une créature qui avaient renversé des pins comme s'il ne s'agissait que de fétus de paille. Un monstre reptilien trapu et massif, haut de plusieurs mètres, à la gueule carrée ornée de crocs, aplatissait avec ses poings armés de griffes aussi aiguisées que des faux, la carcasse d'un bipode renversé.
Avec l'équipage emprisonné à l'intérieur et réduit en compote.
La patrouille avait perdu là son dernier blindé et tandis que Soia Tenn tenta avec le major de maintenir un semblant d'ordre, trois clones eurent le malheur de passer un peu trop près devant la bête.
Qui n'était autre qu'un rancor.
Celui-ci se redressa avec un mugissement bas de mauvais augure et il les balaya d'un simple geste de la main. Les stormtroopers furent éjectés et retombèrent lourdement au sol sans se relever dans des positions peu naturelles, les os brisés.
Sur sa carapace écailleuse, les tirs de blasters rebondissaient comme sur un bouclier déflecteur. Cependant la chiss pensait qu'un sabre laser aurait de meilleurs résultats. Sans hésiter, elle s'élança d'un Saut de Force pour atterrir sur sa nuque. Le rancor tentait de l'en déloger mais elle esquiva ses griffes avec adresse avant de retourner la poignée du sabre dans ses mains.
Le néon crépitant s'enfonça dans sa peau rugueuse et impénétrable de la nuque jusqu'à la gorge. Le rancor vacilla sur ses pattes en émettant un râle d'agonie avant de basculer sur le ventre. Une accalmie semblait enfin se dessiner.
Mais elle ne dura pas.
D'autres rugissements lointains résonnèrent en effet au loin, suscitant de nouveau une terreur diffuse chez les soldats qui avaient cru échappé au pire. La chiss eut le pressentiment que cette fois, ils n'étaient pas prêts à survivre à la prochaine attaque.
Elle ne pouvait pas se permettre de perdre encore des troupes. Oreste Tissan ne perdait rien pour attendre.
-Évacuez, lança-t-elle.
Elle perçut leur soulagement latent. Les blessés légers furent soutenus par les épaules par d'autres camarades tandis que le reste des soldats les encadraient. Le major coordonna la retraite alors que la chiss les couvrait avec son sabre laser.
Lorsqu'ils émergèrent de la forêt, ils établirent un périmètre de sécurité pour prendre un repos nécessaire. Les sous officiers inspectèrent l'état de chacun de leurs hommes, ordonnant d'appliquer des patch bacta là où il fallait en appliquer.
L'inquisitrice rejoignit le major.
-Rapport des pertes?
-Cinquante cinq disparus que nous devrions tous présumer morts, répondit amèrement le jeune officier. Trente deux blessés légers, et tous nos blindés sont perdus.
Les sentinelles signalèrent une intrusion, ce qui suscita une nouvelle alerte. Tout le monde agrippa son fusil blaster pour le braquer sur une silhouette qui venait de surgir à la lisière de la jungle. Une Sorcière de Dathomir qui les toisait fièrement du regard.
Elle ne les craignait pas, cela allait sans dire. Et pour illustrer au mieux ce comportement, elle brandit haut sa lance en lâchant des exclamations dans son dialecte local.
L'inquisitrice surprit le major en train de secouer la tête.
-Vous comprenez ce qu'elle dit? L'interrogea-t-elle.
Il acquiesça d'une inclinaison du menton.
-Elle nous demande de ne plus entrer sur leur territoire. Sous peine d'être tué ou d'être réduit à l'esclavage. En échange, nous ne serons plus inquiétés.
Son ultimatum terminé, l'autochtone disparut sous le couvert des pins. Tendus, les clones hésitèrent à baisser leurs armes.
-Nous rentrons à la base, annonça finalement la chiss qui serrait les poings de rage.
Elle avait subi un camouflet et elle n'était pas prête de l'oublier. Comme tous ceux qui s'en étaient sortis vivants.

Voilà, j'espère que cela vous a plu! Après Oreste, c'est donc au tour de Soia et de ses petits clones de se prendre une raclée :D !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mer 27 Fév 2019 - 17:22   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Lu !

Décidément les natives de Dathomir sont adeptes de... négociations musclées. :D

Jolie raclée que se prend Soia Tenn au moment où elle pense avoir obtenu le respect de ses hommes. Nul doute que cela risque de lui compliquer la tâche. Son obsession pour Oreste sonnera-t-elle le glas de la garnison impériale ?

Bref, j'attends la suite pour le découvrir.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mer 27 Fév 2019 - 19:34   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Extrait lu !

Et bim ! Soia Tenn et ses troupes se sont pris une raclée qu'ils ne sont pas près d'oublier ! :sournois: Mais pas sur que l'Inquisitrice s'en laisse compter aussi facilement, surtout si elle finit par apprendre qu'Oreste est dans les parages...

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 27 Fév 2019 - 20:56   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Merci pour vos retours tous les deux :wink: !

Mandoad a écrit:Décidément les natives de Dathomir sont adeptes de... négociations musclées. :D


Elles sont capables d'être pacifiques :P ! Hum, j'ai l'impression que vous êtes pas convaincu là :paf: ...

Mandoad a écrit:Jolie raclée que se prend Soia Tenn au moment où elle pense avoir obtenu le respect de ses hommes.


L2-D2 a écrit:Et bim ! Soia Tenn et ses troupes se sont pris une raclée qu'ils ne sont pas près d'oublier ! :sournois:


Va-t-elle remonter la pente :diable: ?

Mandoad a écrit: Son obsession pour Oreste sonnera-t-elle le glas de la garnison impériale ?


L2-D2 a écrit: Mais pas sur que l'Inquisitrice s'en laisse compter aussi facilement, surtout si elle finit par apprendre qu'Oreste est dans les parages...


Maintenant qu'elle sait, elle ne va pas lâcher le morceau :D !

Allez à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Ven 01 Mar 2019 - 22:11   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Bonsoir!!

mat-vador a écrit:Haha ! Qui sera donc châtié sur l'Etreinte de la Douleur?


Non, je préfère une vapodouche avec une jolie Twi'lek! :o

mat-vador a écrit:Décidément y en a plein qui ont aimé ça !


Je sais qu'Oreste à un peu de toi en lui, donc, il doit aimer les vapodouches et l'Etreinte de la Douleur! Du coup, il doit aimer en prendre plein la figure! :paf:

Bon place à mon avis sur cette nouvelle partie! :sournois:

Les Dathomiriennes sont quand même de sacrée castagneuses! :D Soia Tenn et ses hommes en font les frais! Mais je vais te dire un secret (qui n'en est pas un^^): j'aime vraiment beaucoup quand un Inquisiteur s'en prend plein la tête. Surtout si c'est Soia Tenn! :diable: Sinon, c'était une chouette scène avec un petit côté horreur qui correspond bien à l'ambiance de Dathomir!

J'ai encore plus hâte de découvrir la suite, maintenant! :D

Bonne continuation!

Et à bientôt pour de nouvelles aventures! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Ven 01 Mar 2019 - 22:40   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit:Non, je préfère une vapodouche avec une jolie Twi'lek! :o


c'est dingue à quel point on se ressemble :D !

Den a écrit:Je sais qu'Oreste à un peu de toi en lui, donc, il doit aimer les vapodouches et l'Etreinte de la Douleur! Du coup, il doit aimer en prendre plein la figure! :paf:


Note de l'auteur: toute ressemblance avec l'auteur de cette fan fic est purement fortuite :transpire: !

Den a écrit:Les Dathomiriennes sont quand même de sacrée castagneuses!


Tout à fait mon type :lol: :lol: :lol: !

Den a écrit:Soia Tenn et ses hommes en font les frais! Mais je vais te dire un secret (qui n'en est pas un^^): j'aime vraiment beaucoup quand un Inquisiteur s'en prend plein la tête. Surtout si c'est Soia Tenn! :diable:


Personne n'aura donc de pitié pour cette pauvre inquisitrice :cry: ?

Den a écrit:Sinon, c'était une chouette scène avec un petit côté horreur qui correspond bien à l'ambiance de Dathomir!


J'ai essayé de m'imaginer comment je réagirais face à un rancor :paf: ! Fuyez pauvres fous!!!

Merci pour le retour et à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Sam 02 Mar 2019 - 15:46   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

mat-vador a écrit:c'est dingue à quel point on se ressemble !


Oui, tu as une mauvaise influence sur moi! :o :paf:

mat-vador a écrit:Note de l'auteur: toute ressemblance avec l'auteur de cette fan fic est purement fortuite !


Ca me rassure, j'avoue! :transpire:

mat-vador a écrit:Personne n'aura donc de pitié pour cette pauvre inquisitrice ?


Oui, toi! :paf: :ange:

mat-vador a écrit:J'ai essayé de m'imaginer comment je réagirais face à un rancor ! Fuyez pauvres fous!!!


Peuh! Bande de lâches! Typique des Impériaux! :o :ange: :diable:

Au plaisir de lire la prochaine partie! :wink:

A bientôt!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Lun 04 Mar 2019 - 18:13   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit:Oui, tu as une mauvaise influence sur moi! :o :paf:


J'en suis flatté :sournois: !

Allez les loulous, c'est l'heure de votre suite!

Je vous rassure, notre trio va être de nouveau réuni dans des circonstances hum particulières :transpire: !

Je vous laisse découvrir ça!

Oreste tira une nouvelle fois sur les liens qui enserraient fermement ses poignets. Il ne gagna comme résultat qu'à meurtrir davantage sa peau. Et il ne pouvait user de la Force sans que sa geôlière le remarque.
La Sorcière de Dathomir qui les avait capturés lui et Climber, les avait reliés à la selle de sa monture – un rancor - par une longue corde grossière. Les deux hommes se tenaient côte à côte et le clone esquissa un sourire narquois devant les efforts irrités du jeune corellien.
-Je crois que notre meilleure option est de la suivre, monsieur.
-J'en avais une autre en tête.
-Nous devons retrouver Gelfran.
À cet instant la jeune femme tourna la tête par dessus son épaule, le regard plongeant vers ses deux prisonniers depuis la nuque du rancor sur laquelle elle était juchée.
-Vous retrouverez bientôt votre ami, leur assura-t-elle. Vivant.
-En voilà une bonne nouvelle, grinça le Jedi.
Ce dernier tira de plus belle sur ses entraves tout en lorgnant sur le sabre laser qui pendait comme un trophée à la ceinture de la femme.
-Je suis Tzipah, se présenta-t-elle subitement. Fille d'Allya et Soeur des Chutes Brumeuses. Et vous comment vous appelez-vous?
À vrai dire, les deux hommes ne tenaient pas plus que cela à faciliter une entente cordiale. N'appréciant sans doute pas de jouer le rôle du toutou Akk promené en laisse, ils se murèrent dans un mutisme profond en guise de défi.
Comprenant la raison de leur manque de coopération, elle intima en réaction un ordre sec à sa monture dans sa langue maternelle et le rancor allongea alors la foulée sans crier gare.
Entraînés vers l'avant, ils manquèrent de trébucher et de s'affaler sur le ventre dans une position peu honorable. Au bout de quelques instants, avec la maîtrise de quelqu'un habitué à côtoyer des créatures peu fréquentables et excessivement dangereuses, la Sorcière Tzipah calma immédiatement son rancor qui reprit un pas paisible.
-Eh bien, comment vous appelez-vous? Répéta-t-elle d'une voix égale.
Le clone fut le premier à répondre.
-Climber.
Elle pivota à demi pour le considérer d'un rapide coup d'oeil.
-Cela ressemble à un surnom, commenta-t-elle.
-Si mon vrai nom vous intéresse, ajouta-t-il avec une ironie aigre douce, le voici. Matricule AD-2054, 22ème armée sectorielle, 3ème bataillon, 1ère compagnie, escouade Ion. Sous les ordres du général Roan Shryne.
Elle demeura impavide devant cet étalage d'insolence.
-Je crois que je préfère Climber. C'est plus facile à retenir.
Oreste sentit ensuite son attention peser sur lui. Il continua de serrer les dents et de l'ignorer royalement avec un air maussade.
-Ton ami est muet tout à coup, fit-elle remarquer au clone.
-Il a un bon fonds. Mais il déteste perdre, c'est tout.
Le corellien leva enfin ses yeux verts et gris vers Tzipah, qui lui accorda un sourire conciliant.
-Oreste Tissan, lâcha-t-il finalement.
-Tu sembles avoir beaucoup d'orgueil, Oreste Tissan.
-C'est un reproche? Se braqua-t-il d'un ton cassant.
-Disons que cela te rend particulier.
Le jeune homme s'agaçait de ne pas pouvoir la cerner précisément. En tout cas, il était certain qu'elle ne leur voulait pas le moindre mal. C'est alors que Climber posa la question qui lui brûlait les lèvres.
-Que comptez-vous faire de nous?
Elle s'accorda un temps de réflexion avant de lui répondre.
-Je vais prendre pour époux ton ami le mâle sorcier, pour qu'il me donne des filles habiles dans l'usage de la Magie d'Allya.
-Eh, une minute! Protesta le corellien. Enfanter n'a jamais fait partie de mes projets.
Elle l'ignora avec un haussements d'épaules. Visiblement, Oreste n'avait pas voix au chapitre sur un thème aussi crucial.
-Quant à toi, reprit-elle, je n'ai pas encore décidé. Je pourrais te vendre à l'une de mes Soeurs, qui seront intéressées par ton gabarit.
-Charmante perspective, railla le corellien. Cela fait énormément plaisir, vraiment, d'être si bien considérés.
La jeune Sorcière ne saisit absolument pas son sens de l'humour.
-Heureuse que cela te réjouisse.
L'ancien apprenti de Nejaa Halcyon soupira, l'expression rembrunie. Tandis que le clone se pencha à son oreille.
-Nous pourrions lui parler de l'Empire, lui suggéra-t-il à voix basse.
-À quoi bon? Pour l'instant, ce n'est pas ce qu'elle a en tête.
-Cela nous permettrait de savoir si les Sorcières sont favorables à la présence d'une base impériale sur leur monde.
Oreste se raidit subitement à cette menace qui pesait sur leur tête. L'Empire, ils avaient bien failli oublier son existence.
Le rancor s'arrêta sur l'ordre de sa maîtresse au beau milieu d'une clairière. Le corellien mit à profit cette pause, pour tenter de repérer la présence de d'autres utilisatrices de la Force. L'une d'elles brillait d'un écho particulièrement proche.
Un mugissement grave précéda l'arrivée d'un autre rancor, lui aussi piloté par une Sorcière de Dathomir. Une consoeur blonde aussi jeune que Tzipah. Les traits de la nouvelle venue masquaient une arrogance distante surtout lorsqu'elle croisa le regard de Tzipah qui lui fit remarquer:
-Tu es en retard, Orcheron.
Celle-ci répliqua d'un ton sec en patois rugueux, ce qui fit perdre le fil de la conversation aux deux hommes qui n'en comprenaient pas un traître mot. Le Jedi perçut la tension dans l'échange bref et cassant qui dura à peine plus d'une minute.
Les deux dathomiriennes se connaissaient bien et devaient sans doute appartenir au même clan matriarcal, les Chutes Brumeuses.
Cela ne signifiait pas qu'elles étaient pour autant amies. Loin de là.
C'est alors qu'ils remarquèrent tous deux le prisonnier attaché derrière le rancor d'Orcheron et traîné par la selle. Qui ne manqua pas de leur envoyer un sourire goguenard familier, tout en s'approchant d'eux autant que ses liens le lui permettaient.
-Tiens, le jeunot Jedi et l'homme éprouvette. Heureux de vous revoir en vie tous les deux.
-Plaisir partagé, Gelfran, accorda Oreste.
-Mouais, grogna Climber. Si vous étiez resté sagement à votre poste, nous ne serions pas autant dans le poodoo.
Le contrebandier le fixa d'un air pincé.
-Eh bien j'en connais un qui montera la garde la prochaine fois.
-C'était justement ça l'idée.
-Nous reprendrons cette conversation lorsque nous aurons les mains libres, proposa le Jedi. Et que nous serons en sécurité.
À cet instant les deux Sorcières achevèrent leur discussion houleuse et Tzipah se tourna vers eux trois.
-Pour répondre à la question que vous vous posez, nous avons repoussé une incursion de ceux que vous nommez impériaux. Ils étaient menés par une sorcière hors monde à la peau bleue et aux yeux de braise.
Le sang d'Oreste se glaça à cette description troublante qui lui rappelait quelqu'un de terriblement familier. Il tenta de se rassurer en se persuadant que cette description demeurait trop imprécise, qu'il pouvait s'agir d'une autre personne.
Il ne parvenait cependant pas à se défaire de cet étrange sentiment de malaise.
-Quand les autres sœurs nous rejoindront-elles? Demanda Tzipah à sa consoeur.
-Bientôt, répondit l'autre. Les nôtres sont sur nos talons et celles des Collines Rouges vont se retirer dans leur fief.
-Alors rentrons.
Le signal du départ ainsi donné, le groupe renforcé se remit en marche. Les deux rancors et leurs cavalières prirent les devants côte à côte à une allure vive sur laquelle durent se calquer les trois étrangers qui ne tenaient pas à être traînés sur l'abdomen.
Ils purent échanger néanmoins à loisir, puisque Gelfran se retrouva à hauteur du Jedi fugitif et du mutin de Murkhana.
-Elle vous a dit aussi ce qu'elle comptait faire de vous? S'enquit le contrebandier.
-Elle veut me garder pour m'épouser, avoua Oreste d'un ton pas vraiment enchanté.
-Félicitations, gamin. Tous mes vœux de bonheur, se moqua le vétéran de la milice de Ranulph Tarkin. Et pour notre ami né dans un tube à essai?
Le clone se contenta de le fusiller du regard.
-Elle compte le vendre à une de ses camarades de classe, reprit le corellien.
-Bon, il n'est pas le plus à plaindre.
L'ancien padawan de Nejaa Halcyon surprit l'air ennuyé de son ami.
-Qu'es-ce qui ne va pas, Gelfran?
-Oh nous sommes seulement dans le même poodoo toi et moi. Je suis promis moi aussi aux joies d'une vie conjugale trépidante. Sans avoir mon mot à dire, je le crains.
Gelfran fixa le dos de la Sorcière de Dathomir blonde qui avait jeté son dévolu sur lui à ses propres dépens.
-Je ne suis pas fait pour mener une vie de bon père de famille.
-Et moi donc, se confia le jeune humain.
Le contrebandier lui jeta un regard où s'exprimait un étonnement déconcerté.
-Vraiment? Je pensais le contraire.
Lorsque Oreste le dévisagea, Gelfran s'aperçut que ses yeux verts et gris exprimaient la lassitude de quelqu'un qui avait perdu beaucoup d'illusions et avait cessé d'alimenter le moindre espoir sur beaucoup de thèmes.
Sur son propre destin.
-J'ai perdu ma famille et toutes les occasions d'en fonder une sur Corellia, vous l'avez déjà oublié?
-Ce serait une bonne chose de prendre un nouveau départ. Elle maîtrise la Force comme toi, tu sais. Vous pourriez avoir des affinités l'un pour l'autre.
Il lui montra le dos de Tzipah, ce qui ne fit qu'agacer de plus belle le corellien.
-C'est hors de question, trancha-t-il glacial. Je ne veux pas créer quelque chose pour finalement tout perdre. Je ne le supporterais pas et elle pas plus que moi.
Gelfran eut le sentiment d'avoir fait vibrer une corde sensible.
-Tu comptes le lui expliquer?
-Je ne m'en priverais pas.
Cette phrase était censée mettre un terme à cette conversation mais Gelfran persista à ajouter:
-Il y a un début à tout.
De guerre lasse, Oreste lui exhiba sous le nez ses mains liées croisées devant sa poitrine.
-Vous appelez ça vraiment un bon début? Lui fit-il sèchement.
Le contrebandier demeura silencieux cette fois.
La marche se poursuivit sans un mot et le groupe atteignit une rivière qui s'écoulait silencieusement, un long serpent liquide reflétant milles nuances d'harmonie, séparant les pins qui plongeaient leurs racines profondes sous ce lit façonné par la nature.
Les deux Sorcières de Dathomir en profitèrent pour décréter une courte halte et faire abreuver leurs montures. D'un grognement satisfait, les rancors plongèrent avidement leur gueule à moitié dans l'eau paisible et Tzipah invita les prisonniers à faire de même.
-Cette eau est pure, allez-y.
Les trois hommes échangèrent un bref regard hésitant avant d'accepter l'offre. Sans manquer de remarquer en passant que l'autre autochtone Orcheron les ignorait superbement. Signe que celle-ci les considérait bien moins qu'une simple bête de somme.
-Ce ne sont que des mâles, tu n'as pas à les chouchouter.
-Tu n'as pas de leçons à me donner, lui répliqua Tzipah.
Ils se passèrent de l'eau sur la figure et savourèrent malgré leur situation ce moment de détente. Oreste se figea subitement lorsque les flux de la Force se troublèrent sous l'effet d'échos proches. Teintés d'hostilité froide.
Orcheron et Tzipah le perçurent également et elles obligèrent leur rancors à se redresser pour faire face à une dizaine de silhouettes menaçantes qui apparurent de part et d'autre de la rivière pour les encercler.
Certaines chevauchant un rancor étaient armées de lances primitives ou de blaster démodés. D'autres non, ce qui signifiait que celles-ci en particulier se reposaient sur leur usage exclusif de la Force.
Elles se distinguaient par d'étranges stigmates qui défiguraient leurs traits décharnés et inhumains. Des vaisseaux éclatés qui saillaient sous leur peau et leur conféraient une apparence intimidante. L'obscurité rugissait en elle.
Oreste sentit la nervosité de Tzipah et d'Orcheron qui échangèrent un regard inquiet avant de se tenir prêtes à déchaîner leur pouvoir. L'obscurité qui émanaient des autres sorcières avait de quoi leur glacer le sang.
Le Jedi corellien sentit l'angoisse le gagner lui aussi. Et lança d'un ton pressant à sa gardienne:
-Donne-moi mon sabre laser, vite!
Elle soutint son regard insistant et se demanda si elle pouvait faire confiance à ce sorcier venu des étoiles. Quelqu'un lui avait prédit qu'un étranger influencerait son destin de façon décisive. Se pourrait-il que Oreste Tissan soit cet homme?
L'obscurité qu'elle percevait en lui était semblable à celle qui provenait des Soeurs de la Nuit qui les entouraient. Pouvait-elle lui faire confiance?
Vu la précarité de leur position, ses options demeuraient limitées. Même si leurs ennemies n'avaient pas encore attaqué.
-Pas encore, lui répondit-elle finalement.

Voilà j'espère que cela vous a plu! J'espère que l'apparition de nouvelles venues très sympathiques vous ravira :diable: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 04 Mar 2019 - 19:40   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Extrait lu !

Sympathique discussion entre Oreste et la Sorcière Tzipah ! Bon, elle a l'air d'avoir pas mal de projets conjugaux (elle veut faire Mariés au premier regard sur Dathomir !!! :lol: ) et c'est assez amusant de voir à quel point Oreste n'est pas du tout intéressé par l'idée - m'est avis qu'il changera d'avis plus tôt qu'il ne le pense ! C'est un extrait assez détendu que tu nous proposes là, mais la mention de la défaite de l'Inquisitrice montre bien que l'Empire rode toujours dans les parages...

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mar 05 Mar 2019 - 7:36   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Merci pour le retour :jap: !

L2-D2 a écrit:Sympathique discussion entre Oreste et la Sorcière Tzipah ! Bon, elle a l'air d'avoir pas mal de projets conjugaux (elle veut faire Mariés au premier regard sur Dathomir !!! :lol: ) et c'est assez amusant de voir à quel point Oreste n'est pas du tout intéressé par l'idée


Oh ça oui plein de projets :D ! "Je veux t'épouser et tu vas me faire plein de gosses" :lol: ! Et puis en passant, tu feras aussi la cuisine et le ménage :D !

L2-D2 a écrit:m'est avis qu'il changera d'avis plus tôt qu'il ne le pense !


:whistle:

L2-D2 a écrit:la mention de la défaite de l'Inquisitrice montre bien que l'Empire rode toujours dans les parages...


Elle n'a pas dit son dernier mot :sournois: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mer 06 Mar 2019 - 18:11   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

C'est lu !

Très sympa cette partie. J'ai senti la même compassion pour Oreste que j'en avais eu pour Luke, traîné vers son mariage sans forcément avoir son mot à dire. :D
Je suis toujours autant fan des répliques de Climber d'ailleurs. Il se pourrait bien que je l'apprécie même plus que Gelfran au final.

Le passage se termine sur une rencontre avec les Soeurs de la Nuit et Tzipah décide de ne pas encore faire totalement confiance à Oreste, ce qui est tout à fait logique lorsqu'on connait l'estime des Dathomiriennes pour les hommes. Reste à voir comment se passera le face-à-face.

C'est toujours très bon à suivre et on sent que chaque chapitre rapproche doucement, mais sûrement à un rererematch Oreste Tissan - Soia Tenn.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 07 Mar 2019 - 18:31   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Mandoad a écrit:J'ai senti la même compassion pour Oreste que j'en avais eu pour Luke, traîné vers son mariage sans forcément avoir son mot à dire. :D


Ca veut dire que tu n'as pas eu de compassion pour ce pauvre Gelfran promis lui aussi aux joies du mariage :transpire: ?

Plus sérieusement, je reconnais pour quelques passages m'inspirer un peu du Mariage de la Princesse Leia. D'ailleurs La sorcière Orcheron en est un des perso :sournois: (allez un indice: c'est celle qui se fait décapiter par Luke peu après sa capture par Teneniel).

Mandoad a écrit:Je suis toujours autant fan des répliques de Climber d'ailleurs. Il se pourrait bien que je l'apprécie même plus que Gelfran au final.


Tu préfères un clone à un contrebandier alors que tu écris une fan fic sur des contebandiers :shock: ? mais c'est le monde à l'envers :paf: :D !

Mandoad a écrit:Le passage se termine sur une rencontre avec les Soeurs de la Nuit / Reste à voir comment se passera le face-à-face


:sournois:

merci pour le retour et à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 11 Mar 2019 - 18:03   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

La suite sera postée demain soir :wink: !

à très bientôt :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 11 Mar 2019 - 18:21   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Ca tombe bien, j'ai eu un peu de temps pour lire ce nouvel extrait! :sournois:

Comme d'habitude, ce fut un moment très agréable! :D La discussion entre Oreste et le Sorcière fut également très instructive! C'est que les choses vont vite sur Dathomir! :paf: Tzipah sait ce qu'elle veut... et qui elle veut! :x M'est avis qu'elle ne va pas renoncer aussi facilement face à la réaction d'Oreste qui n'en a rien à secouer!. :sournois: Enfin... Mon pote Gelfran est dans la même mouise! :lol:

Je suis d'accord avec Mandoad concernant Climber. Il est cool pour un Clone. Je l'apprécie de plus en plus. :jap:

Sinon, c'était un chapitre qui détend l'atmosphère. Ca fait du bien, de temps en temps! ;) Mais je suis curieux de lire la suite! :sournois:

A la prochaine, camarade du Côté Obscur! :diable:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Lun 11 Mar 2019 - 19:30   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit:La discussion entre Oreste et le Sorcière fut également très instructive! C'est que les choses vont vite sur Dathomir! :paf: Tzipah sait ce qu'elle veut... et qui elle veut! :x M'est avis qu'elle ne va pas renoncer aussi facilement face à la réaction d'Oreste qui n'en a rien à secouer!. :sournois:


Ce que femme veut :whistle: ... c'est sûr que ces dames ne veulent pas perdre de temps, elles préfèrent aller droit au but :P ! Il pourrait faire un effort cet Oreste :grrr: !

Den a écrit: Mon pote Gelfran est dans la même mouise! :lol:


Il a un ptit peu moins de chance car cette chère Orcheron risque de ne pas être aussi souple :sournois:!

Den a écrit:Je suis d'accord avec Mandoad concernant Climber. Il est cool pour un Clone. Je l'apprécie de plus en plus. :jap:


Pourquoi mes nouveaux persos sont-ils plus appréciés que les anciens :whistle: ? Enfin c'est pas un mal :D !

allez à demain et merci pour le retour :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 12 Mar 2019 - 17:28   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Salut! :D

mat-vador a écrit:Ce que femme veut ... c'est sûr que ces dames ne veulent pas perdre de temps, elles préfèrent aller droit au but ! Il pourrait faire un effort cet Oreste !


C'est vrai ça! Quel ingrat cet Oreste! :grrr:

mat-vador a écrit:Il a un ptit peu moins de chance car cette chère Orcheron risque de ne pas être aussi souple !


Mon pauvre pote Gelfran... :neutre:

Tu aimes le faire souffrir, hein! :grrr:

mat-vador a écrit:Pourquoi mes nouveaux persos sont-ils plus appréciés que les anciens ? Enfin c'est pas un mal !


Non, ce n'est pas un mal! Que du contraire! ;)

Et puis, j'ai toujours eu le chic pour m'accrocher aux personnages "secondaires", pour ma part!^^

Passe une bonne fin de journée l'ami!

A bientôt!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 12 Mar 2019 - 19:06   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Den a écrit:Mon pauvre pote Gelfran... :neutre:

Tu aimes le faire souffrir, hein! :grrr:


hihihihi :diable: !

Bonsoir, c'est l'heure de la suite!

Dans cet extrait, notre trio et les deux Sorcières font donc face aux redoutables Soeurs de la Nuit :sournois: ! Quelle sera l'issue?

Je vous laisse découvrir ça!

Orcheron avisa finalement une sombre magicienne qui semblait mener le groupe antagoniste.
-Baritha, laisse-nous passer. Dans ton intérêt.
La Sœur de la Nuit émit un gloussement sarcastique.
-Vous entendez mes Sœurs? Nous avons intérêt à les laisser passer.
Des rires ici et là se firent entendre dans leurs rangs.
-Que voulez-vous? Leur demanda Tzipah. Vous n'êtes pas sur votre territoire.
-Nous en aurons bientôt un. Mais pour le moment, nous nous contenterons de vos rancors et de vos mâles.
-Les nôtres ne sont pas loin.
Baritha effaça le rictus qui étirait ses lèvres. Un éclair passa dans ses yeux injectés de sang.
-Cela nous laisse assez de temps pour vous tuer.
La Force se convulsa, signe que la confrontation n'allait guère tarder. Oreste surprit une sorcière sombre faisant face à Tzipah à hauteur de rancor en train de tendre une main vers elle.
Elle avait à peine entamé un sort que le Jedi invoqua une Poussée de Force qui la fit chuter lourdement du haut de sa monture. Elle poussa un glapissement aïgu lorsqu'elle se fractura le bras lors de l'impact.
Les Soeurs de la Nuit connurent un long instant de flottement devant la rapide mise hors de combat de l'une des leurs. Un répit qu'Oreste mit à profit pour lever ses mains attachées vers le sabre laser accroché à la taille de Tzipah.
L'arme atterit spontanément dans ses mains et un néon vert crépitant se déploya à la surprise de toutes, calcinant ses liens.
-Capturez ce sorcier! Ordonna la Soeur de la Nuit du nom de Baritha.
Le corellien pivota instantanément vers celle qui était plus proche de lui et braquait sa lance vers sa poitrine. Il trancha l'arme en deux avant de passer sous sa garde et de la transpercer à l'abdomen. Tzipah et Orcheron - du moins leurs rancors - passèrent à leur tour à l'action. Celui de la sorcière brune frappa à la gueule du rancor privée de sa cavalière.
Le monstre surpris et défiguré par les coups de griffes, tituba en arrière, piétinant sous ses pattes une sorcière sombre qui n'eut pas le temps de se mettre à couvert. Le rancor d'Orcheron faucha avec ses mains géantes comme une brindille deux autres magiciennes qui disparurent entre les pins.
Un rancor monté par une Soeur de la Nuit s'interposa devant le corellien pour tenter de l'isoler. Celle-ci l'interpella sans douceur;
-Rends-toi, mâle sorcier!
-Demandez-le moi plus gentiment.
Elle faillit le prendre par surprise lorsque des éclairs d'énergie fourchèrent de ses doigts en cascade. Elle n'avait pas chanté de sort et c'est une erreur qui manqua de lui être fatal. Mais comme sur Mygeeto lorsque l'Ordre 66 fut lancé, ses réflexes le sauvèrent.
Il bondit sur le coté, esquivant de justesse l'attaque qui calcina le sol en dégageant une odeur d'ozone. Puis il s'éleva dans les airs à l'aide d'un Saut de Force qui le fit atterrir en souplesse sur la nuque du rancor dans le dos de l'autochtone qui tenta de se tourner.
Trop tard, car sa tête se détacha du cou et son corps décapité tomba comme un pantin désarticulé de la selle.
Privé de contrôle psychique, le rancor devint comme prévu incontrôlable et sema le chaos dans les rangs des Sœurs de la Nuit qui sortaient de leur cachette pour s'engager dans la mêlée. Baritha décida d'en finir.
L'électricité imprégna l'air et Oreste l'observe concentrer des éclairs entre ses mains en une vague destructrice qu'elle allait déchaîner sur Tzipah. Sans réfléchir, le Jedi fugitif se jeta au devant de ce danger et bloqua non sans mal les éclairs qui s'émoussèrent sur sa lame.
Il avait cependant sous estimé la puissance de l'assaut et son sabre laser lui fut arraché des mains malgré lui. Les arcs d'énergie traversèrent son corps grand et maigre, le projetant au sol à moitié sonné.
-Tu te bats bien, mais les pouvoirs des Filles d'Allya sont bien supérieurs aux tiens.
Il se redressa sur ses genoux et la vit s'approcher lentement de lui. Ce fut Tzipah qui le sauva en faisant barrage avec son rancor qui poussa un long mugissement féroce.
-Ne t'approche pas de lui! Hurlait-elle.
Indécise, Baritha hésita à se tourner contre elle. Puis elle lança tout à coup à l'encontre de ses consœurs, un ordre sec.
Aussitôt, les Soeurs de la Nuit encore indemnes ramassèrent les blessées et se replièrent en vitesse dans les bois.
Gelfran et Climber qui avaient gardé la tête baissée en demeurant accroupis, se redressèrent et osèrent respirer peu après la fin subite de l'escarmouche.
Tzipah et Orcheron descendirent aux pieds de leur monture pour les inspecter scrupuleusement. Cela fait, la sorcière blonde qui accorda à peine un coup d’œil au contrebandier remonta en selle. Contrairement à Tzipah qui dévisageait attentivement Oreste, ce dernier ayant rangé son sabre laser à la ceinture.
Le corellien crut un instant qu'elle allait le lui prendre à nouveau mais elle semblait hésiter. Avant de finalement abandonner l'idée.
-Tu peux garder ton arme, lui permit-elle.
C'était un précieux gage de confiance et le Jedi comprit qu'il n'avait en aucun cas intérêt à le gaspiller.
-Merci de m'avoir sauvé la vie.
-Tu en as fait de même, lui répliqua-t-elle avec un sourire franc. Tu as gagné ta liberté.
Il crut deviner dans son ton une pointe de déception résignée. Elle semblait néanmoins prête à vouloir le traiter d'égal à égal et non plus en futur reproducteur ordinaire.
Il se dirigea vers Gelfran pour détacher ses liens. Il en fut empêché par la propriétaire légitime qui sauta au bas de son rancor et le bloqua avec la pointe de sa lance.
-Tu as gagné ta liberté mais pas celle de tes compagnons, lui rappela sèchement Orcheron.
Le visage de l'ancien élève de Nejaa Halcyon s'empourpra d'indignation et il posa la main sur la crosse de son sabre, paré à l'usage.
Tzipah apparut dans son champ de vision et l'en dissuada d'une simple inclinaison du menton. Il recula alors de quelques pas avant de répondre:
-Je ne l'oublierai pas.
Satisfaite, la sorcière blonde grimpa de nouveau sur la nuque de son rancor et lui commanda d'avancer. Le contrebandier croisa le regard de son jeune ami qui regrettait de ne pouvoir faire davantage pour l'aider.
Le groupe reprit sa progression le long du ruisseau.
-En continuant à suivre le cours d'eau, expliqua Tzipah, nous arriverons au village de mon clan avant la tombée de la nuit.
La jeune sorcière avait affirmé qu'ils ne tarderaient pas à retrouver ses consœurs et c'est ce qui arriva après seulement une centaine de mètres. Tzipah et Orcheron les saluèrent vivement tandis qu'Oreste demeura prudemment en retrait avec ses amis.
Les nouvelles venues étaient à peine plus d'une vingtaine, quelques unes possédaient un rancor mais les autres non. Tout comme les Sœurs de la Nuit qui leur avaient tendu une embuscade, elle brandissaient des armes basiques.
Deux d'entre elles s'approchèrent alors pour examiner le trio plus attentivement. La plus âgée, une femme dont les rides commençaient à creuser le front en sillons réguliers, dévisageait plus particulièrement Oreste Tissan tandis que sa camarade avait porté son attention sur Gelfran et Climber. Le corellien surprit cette dernière en train de palper la poitrine et les bras des deux hommes restés prisonniers.
Il sentit peser l'attention de l'autre guerrière dont il affronta le regard suspicieux.
-Pourquoi celui-ci est-il libre de ses mouvements? S'écria-t-elle, étonnée.
-Parce que je l'ai décidé Sira, lui répondit Tzipah. C'est un sorcier des étoiles.
La dénommée Sira écarquilla les yeux, presque choquée par cette révélation. Par dessus elle, Oreste remarqua la curiosité de d'autres sorcières qui s'avancèrent prudemment.
-Un homme qui maîtrise la magie d'Allya? Renchérit l'une d'elles. Ce ne peut être qu'un sacrilège ou pire une tromperie.
-C'est pourtant vrai, je l'ai vu à l’œuvre, affirma de nouveau Tzipah. Il nous a aidé à vaincre les Sœurs de la Nuit. Orcheron peut confirmer mon témoignage et les deux autres mâles aussi.
Cette fois, des murmures d'admiration parcoururent les rangs. Dans leur dialecte local, un vif débat commençait même à s'engager.
La compagne de Tzipah se mordit la lèvre avant d'appuyer ses propos.
-Tzipah dit vrai, cet homme a même défié Baritha.
Un silence de cathédrale succéda à cet aveu et Oreste décela maintenant de la défiance dans leurs yeux. Visiblement, avoir défié la Soeur de la Nuit Baritha n'était pas un mince exploit à leurs yeux. Cela augmentait sa valeur. Et aussi son potentiel de dangerosité.
Il comprit alors la manœuvre subtile d'Orcheron qui avait éveillé la méfiance des siennes à son égard et même de l'hostilité.
-S'il est aussi puissant que ça, il pourrait pousser nos hommes à la révolte, osa prononcer une magicienne au milieu d'elles. Nous ferions mieux même de le tuer.
Sa proposition cinglante déclencha des réactions diverses et opposées. Certaines hochèrent la tête favorables à l'idée mais d'autres s'exclamèrent:
-Non, nous ne pouvons pas le tuer! Souvenez-vous de la Prophétie!
Tzipah exerça de nouveau sa mainmise psychique sur son rancor qui força toutes les autres à s'écarter de son chemin. Elle se rangea ainsi devant le jeune corellien, qui s'était raidi prêt à allumer son sabre laser.
Les traits de la jeune dathomirienne trahissaient une dureté inflexible.
-Je tuerai la première d'entre vous qui osera le toucher ainsi que ses amis! Il n'appartient à aucune d'entre nous de décider de son sort, mais seulement à notre Mère de clan.
Ses propos allégèrent la tension et le calme revint immédiatement. L'idée de soumettre le destin d'Oreste entre les mains de la matriarche de leur clan dissipèrent leurs inquiétudes les plus criantes. La Sorcière du nom de Sira appuya sentencieusement.
-Tzipah a raison, laissons notre Mère de clan trancher cette question.

Voilà, j'espère que cela vous a plu! Oreste et ses potes parviendront-ils à se faire accepter par le clan de notre chère Tzipah?

To be continued...

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 13 Mar 2019 - 8:00   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Extrait lu !

Un extrait certes rapide, mais au rythme haletant et au contenu dense ! Voilà donc qu'Oreste a fait ses preuves et a gagné sa liberté et, sans doute dans la foulée, le respect de Tzipah. Tu retranscris plutôt bien le matriarcat des Sorcières de Dathomir, fait bien la distinction entre elles et les Sœurs de la Nuit. J'ai toujours apprécié quand les Jedi étaient décrits comme des sorciers venus des étoiles, des êtres mystiques et/ou légendaires, cette aura de mystère leur sied parfaitement, je suis donc plus que satisfait par la manière qu'ont les Sorcières de le considérer !

Et à la fin, tu nous parles de la Mère de clan... d'ici à ce que ce soit un visage connu, il n'y a qu'un pas ! :sournois:

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4740
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 13 Mar 2019 - 21:43   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

L2-D2 a écrit:Voilà donc qu'Oreste a fait ses preuves et a gagné sa liberté et, sans doute dans la foulée, le respect de Tzipah. J'ai toujours apprécié quand les Jedi étaient décrits comme des sorciers venus des étoiles, des êtres mystiques et/ou légendaires, cette aura de mystère leur sied parfaitement, je suis donc plus que satisfait par la manière qu'ont les Sorcières de le considérer !


Et Oreste va tenter d'utiliser cela à son avantage :sournois: !

L2-D2 a écrit:Et à la fin, tu nous parles de la Mère de clan... d'ici à ce que ce soit un visage connu, il n'y a qu'un pas ! :sournois:


Je crois savoir de qui tu parles mais ce n'est pas pour tout de suite :sournois: ! Plus tard, plus tard :whistle: ...

Merci pour le retour et à la prochaine :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 14 Mar 2019 - 21:25   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

C'est lu !

Que dire... que dire... L2 a dit l'essentiel en fait. Ce petit affrontement avec les Soeurs de la Nuit fut riche en émotions (et en démembrement) et je ne doute pas qu'elles auront appris qu'il ne faut pas sous-estimer le Jedi corellien.
Je note aussi que: Oreste sauve Tzipah, Tzipah sauve Oreste, Tzipah complimente Oreste, Oreste complimente Tzipah et Tzipah défend Oreste contre ses soeurs... Tiens je vais m'auto-quoter :D

Mandoad a écrit:En plus elle a l'air plutôt jolie et n'est pas totalement hostile envers le Jedi... Le Jedi noir de Dathomir... Les Origines de Jedi corellien (et donc du reste de la famille Tissan)... Hum, faisons le calcul...


mat-vador a écrit:Oula doucement, ils viennent à peine de se rencontrer ! Il peut se passer plein de choses avant qu'ils fassent hum plus ample connaissance ! après c'est pas impossible qu'il y en ai un dans l'histoire qui développe le fameux syndrome de Stockolm !


Vivement la suite pour en apprendre plus sur ce clan et voir débarquer d'autres personnages (je n'ai pas oublié un certain clan que tu mentionnais dans ton intro :wink: ) !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 14 Mar 2019 - 21:44   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Mandoad a écrit:Ce petit affrontement avec les Soeurs de la Nuit fut riche en démembrement


Toujours fidèle à mes petites habitudes :P !

Mandoad a écrit:Je note aussi que: Oreste sauve Tzipah, Tzipah sauve Oreste, Tzipah complimente Oreste, Oreste complimente Tzipah et Tzipah défend Oreste contre ses soeurs...


Bon ok, il pourrait peut-être se passer quelque chose entre eux deux :transpire: !

Merci pour le retour et à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1229
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 18 Mar 2019 - 15:29   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathom

Wouah!

Cet extrait m'a fait vibrer! L'affrontement entre nos héros et les Sœurs de la Nuit fut juste dantesque! Oreste nous prouve - à nous ainsi qu'aux Sorcières - qu'il est un héros accompli et un formidable combattant. Oreste et Tzipah forment un joli couple de guerriers. Je ne doute pas qu'ils se sont fait une bonne impression avec cette bataille! Je ne doute pas qu'il pourrait se passer quelque chose entre eux!^^

Sinon, je suis véritablement ravi d'en découvrir un peu plus sur Dathomir, ses Sorcières, les Sœurs de la Nuits, etc. J'ajouterai que c'est vraiment bien écrit! Le combat? On s'y serait cru! Pour peu, j'aurai pu sentir mon cœur de guerrier hurler qu'il lui fallait sa dose de sang! :x

Enfin, bref, tu l'auras compris, c'est un chapitre qui m'a plu! Probablement le meilleur depuis qu'Oreste est ses camarades sont arrivés sur Dathomir. L'avenir nous réserve-t-il d'autres batailles épiques comme celle-là? Je n'en doute pas un instant! :sournois:

Bonne continuation donc!

Et à bientôt pour mon avis sur la suite! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5140
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations