Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Les Anges Noirs Tome 4: Les Derniers Résistants

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Darkwilliam » Mar 08 Aoû 2006 - 11:57   Sujet: Les Anges Noirs Tome 4: Les Derniers Résistants

Mesdames et Messieurs, ils sont de retour une nouvelle fois...

Roulement de tambourre

LES ANGES NOIRS!!!! 8) 8)

Viva général, ovation prolongée

Bon, trêve de plaisanterie :D , je vous présente:

Les Anges Noirs

Tome 4

Les Derniers Résistants


Pour vous faire patienter avant que je ne poste le premier chapitre que j'espère terminer aujourd'hui, voici un court prologue ainsi que le Dramatis Personae qui sera complété ultérieurement, une fois que certaines surprises auront été dévoilées. :sournois: 8)

Je suis assez content de mon scénario même si tout n'est pas entièrement peaufiné. En tout cas, j'espère que cette nouvelle aventure vous plaîra et que j'arriverai à la mener jusqu'au bout. :wink:



Prologue:

Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine...

Deux ans se sont écoulés depuis la sanglante bataille qui vit s’affronter Ferlusiens et Kotorns. Alors que le système semble avoir retrouvé une paix méritée grâce à une incontestable stabilité politique, une terrifiante trouvaille pourrait bien tout bouleverser.

En effet, la découverte d’un étrange vaisseau inconnu remarquablement conservé et qui se serait écrasé sur Ferlus il y a plus de 2000 ans, plonge la communauté scientifique dans d’interminables interrogations. Mais surtout, ils ne se doutent pas encore que leurs travaux seront le prélude à une invasion sans précédent, menaçant d’engloutir le système des Trois Planètes dans un chaos éternel.

Au milieu de ce déchaînement des ténèbres, les Anges Noirs devront chercher à survivre et à éliminer un ennemi pourtant invincible en apparence. Mais le plus grand danger pourrait bien venir d’un rite religieux apocalyptique, capable de transformer les individus en de serviles esclaves.

Dans cette guerre sans merci, les pertes et les sacrifices seront innombrables, mais la liberté est à ce prix. Et personne ne sera épargné...



Dramatis Personae

Militaires de Ferlus:
Tel Hoke (Commandant de l’armée Ferlusienne)
Kern Alle (Capitaine de l’escadron Anges Noirs)
Eljy Tiin (Membre de l’escadron Anges Noirs)
Zook Pela (Membre de l’escadron Anges Noirs)
Mak Hanton (Membre de l’escadron Anges Noirs)
Endy Davids (Recrue de l’escadron Anges Noirs)
Eylin Deylla (Général de l’armée Ferlusienne)

Les Hommes Politiques:
Wellan Bossel (Consul à vie de Ferlus)
Belen Mred (Chef Suprême des Kotorns)
Kech Nelm (Président des Neylanais)

Force de Sécurité Ferlusienne:
Kenel Kellington (Chef de la Sécurité Ferlusienne)

Représentant Religieux Ferlusien:
Delen Daylis (Maître du Culte)

Membre des Brigades de l'Ombre:
Miller Tiin (Chef des Brigades de l'Ombre)
Klara (Assistante de Miller)

Scientifiques Ferlusiens et Neylanais:
Will Lyam (Chercheur)
Neeta Hay (Chercheuse)
Yel Fyn (Chercheur)
Tem Nelm (Chercheur)

Les Forces Senkis:
Le Guide (Chef des Senkis)

Les Forces de la Nouvelle République:
Wedge Antilles (leader de l'escadron Rogue)
Corran Horn (membre de l'escadron Rogue)
Tycho Celchu (membre de l'escadron Rogue)
Gavin Darklighter (membre de l'escadron Rogue)
Ackbar (Amiral de l'armée de la Nouvelle République)
Gram Bel Iblis (Général de la Nouvelle République)
Modifié en dernier par Darkwilliam le Jeu 14 Déc 2006 - 22:20, modifié 3 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mar 08 Aoû 2006 - 12:15   Sujet: 

:shock: Waouuuu :shock: C'est reparti pour le 4 :lol:

Excellente mise en bouche, qui ne dévoile pas grand chose sur l'intrigue mais pas mal sur l'ambiance :sournois:

En attente du premier chapitre, à déguster sans modération :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 08 Aoû 2006 - 14:21   Sujet: 

Bon, voilà en exclusivité pour vous le chapitre I. :) Il demanderait peut-être à être retravaillé mais je crois avoir réussi à mettre en place mon scénario.

D'ailleurs, ce début d'histoire va peut-être vous paraître étrange mais je ne dirai qu'une seule chose: laissez vous porter par l'histoire. :sournois: Les Anges Noirs ne sont pas à l'affiche de ce premier chapitre, mais c'est un mal nécessaire pour lancer l'histoire. Et pour ceux qui serait en manque d'action, il faudra attendre les chapitres III et IV. :sournois:

Par contre, ce qui est à mon sens intéressant, c'est l'évolution des personnages depuis le Tome III. Les nouvelles relations qu'ils entretiennent les uns envers les autres serviront d'ailleurs à l'intrigue. Je n'en dis pas plus, à part bonne lecture! :wink:





Chapitre I :

Prophétie


Les premiers rayons de soleil venaient bercer la capitale Ferlusienne dans une douce illusion de quiétude. Mais c’était le calme avant la tempête, la sérénité avant le chaos, la vie avant la mort. Et alors que cette nouvelle journée de paix commençait, un petit vaisseau de transport agile et rapide volait avec aisance vers les hautes falaises qui s’étendaient au Nord de la capitale. D’une couleur grise, le vaisseau se déplaçait à basse altitude, passant très près des cimes des plus grands arbres aux teintes verdoyantes.

A son bord, le scientifique et occasionnellement pilote Yel Fyn, maniait le petit appareil avec une grande maîtrise. Il se détourna un instant de ses instruments pour regarder les trois personnes qui étaient bien sagement assises derrière lui. Il fit d’une voix joyeuse:
-Alors, la balade vous plaît?
Ce fut Neeta Hay, jolie jeune femme d’une trentaine d’années à peine qui répondit avec un sourire:
-C’est magnifique! Voler ainsi procure une sensation incroyable. Je comprends mieux ce que Mak ressent à présent et pourquoi il aime tant grimper dans son chasseur.
A l’évocation du nom de Mak, le voisin de Neeta fit la moue:
-Nous ne sommes pas là pour nous émerveiller du paysage que nous survolons. Nous avons une mission très sérieuse à mener...et vite.
-Ne t’inquiète pas Will, ce que tu espères trouver sera encore là quand nous arriverons sur place, répondit Yel Fyn avant de faire décrire un virage à gauche au vaisseau.

Will Lyam ne parut pas convaincu par les certitudes affichées par son collègue. Will, élégant chercheur à la carrure d’athlète, se retourna vers la troisième personne, qui restait silencieuse, apparemment trop occupée à caresser son bouc:
-Et toi qu’en penses tu? Tu crois que nous allons trouver quelque chose de concret?
Il y eut un instant de silence puis l’homme répondit:
-Je n’en sais rien, tout ce que je sais, c’est que nous avons repéré une faible source d’énergie venant visiblement d’une grotte dont nous ne soupçonnions même pas l’existence. Je pense que sachant cela, cela vaut le coup d’aller voir.
Sur ces mots, Tem Nelm, d’origine Neylanaise, regarda par la large baie vitrée latérale et admira l’envol de plusieurs dizaines d’oiseaux.
Pour la deuxième fois en quelques minutes, Will Lyam afficha un air renfrogné:
-C’est facile à dire pour toi. Si tu ne fais pas carrière ici, tu pourras toujours rentrer sur Neylan. Moi, j’ai constamment Bossel sur le dos. Il veut des résultats, des avancés, ou sinon, il se déclare près à interrompre notre financement.
Yel Fyn se mit alors à rire:
-Ne t’en fais pas, ce n’est qu’une menace en l’air. Détends-toi un peu mon vieux et profite de la balade, nous allons bientôt arriver.
Devant le vaisseau propulsé par deux gros réacteurs, une zone vierge de toute habitation se présentait. Une immense falaise en partie recouverte par la végétation donnait au lieu un aspect particulièrement sauvage.

L’appareil abaissa encore son altitude et commença à longer la falaise d’assez près. A son bord, une certaine excitation fit son apparition. Will Lyam se détacha de son siège et s’approcha d’une des vitres pour étudier le paysage:
-Ralentis un peu, nous y sommes presque.
-Compris!
Yel Fyn freina avant de dire:
-Préviens-moi quand nous y serons.
Will sortit alors un petit appareil électronique de sa poche et l’activa. Il attendit quelques secondes avant que des données ne s’affichent. Il releva les yeux et fit:
-Nous devrons y être dans 100 mètres à peine. La faible source d’énergie est toujours présente.
Yel fronça alors les sourcils:
-C’est étrange, je ne vois pas une seule grotte à l’horizon.
-Elle est pourtant forcément là, assura Neeta qui s’était également approchée de la vitre.
Elle essaya de discerner quelque chose dans l’épaisse végétation qui dissimulait en partie la falaise, en vain.
-Stop! hurla tout à coup Will
Yel obtempéra aussitôt, décélérant brutalement, si bien que les scientifiques faillirent perdre l’équilibre. N’y prêtant guère attention, Will continua:
-Nous sommes pile au bon endroit, la grotte devrait être là!
-Je ne vois rien, assura Tem Nelm.
-Elle devrait être là mais il n’y a que de la végétation, remarqua Neeta.
Il y eut un moment de silence pendant lequel les scientifiques observèrent la falaise éclairée par les rayons du soleil. Puis, soudain, Will s’écria:
-Je l’ai trouvée!
-Ou ça?
-Juste devant nous! Elle est bien où nous pensions qu’elle serait. Mais seulement, son entrée est dissimulée par la végétation luxuriante.
-Tu es sûr! Je ne vois toujours rien!
-Certains, fais-moi confiance.
Les yeux pétillants de joie, Will Lyam se retourna vers Yel qui n’avait pas quitté son poste de pilotage et ordonna:
-Ouvre la porte latérale et déploie la passerelle!
-A vos ordres chef, répondit Yel sur un ton sarcastique.

Le pilote ne tarda pas à obtempérer et quand la porte s’ouvrit, le vent frais du matin s’engouffra dans le vaisseau, soulevant les longs cheveux de Neeta. Puis la passerelle coulissa, s’arrêtant à quelques centimètres à peine d’épais buissons qui étaient accrochés à la falaise. Will avança avec prudence sur la passerelle, évitant de regarder le sol qui se trouvait à 40 mètres sous ses pieds. Il entendit le bruit de divers animaux, plus ou moins gros et plus ou moins menaçant mais tenta d’en faire abstraction. Puis, prudemment, et alors que son cœur s’emballait, il écarta les branchages, dévoilant en partie l’entrée d’une grotte qui semblait s’enfoncer dans les ténèbres de la falaise. Will se retourna le sourire aux lèvres et lança à Tem:
-Attrape le matériel, on y va!

Neeta Hay qui fermait la marche se retourna une dernière fois vers la sortie, regardant Yel Fyn qui leur faisait signe, le pouce levé.
-Je vais vous attendre ici! Prenez votre temps et surtout, ne revenez pas les mains vides!
Neeta lui adressa un timide signe de la tête, peu enchantée à l’idée de s’enfoncer dans cette grotte humide. Elle avait soudain l’impression de rentrer dans la gueule d’un monstre et que les crocs s’apprêtaient à se refermer sur elle. Elle évita donc de trop laisser courir son imagination en regardant les formations rocheuses qui découpaient l’intérieur de la grotte. Elle ne put par contre par faire abstraction du bruit des gouttes d’eau qui venaient s’écraser sur le sol froid. Elle regarda alors Tem et Will qui venaient d’allumer leurs lampes torche. Elle en fit de même et après avoir soufflé un grand coup, se mit à avancer. Bientôt, elle tourna à un angle assez abrupt que dessinait la grotte et ne put plus voir la lumière rassurante du jour.

Will menait le petit groupe d’explorateurs, éclairant leur chemin. Après quelques instants de silence, il s’exclama alors que sa voix résonnait entre les parois:
-Au moins, on aura découvert une grotte!
-Et la source d’énergie? demanda Tem d’une voix légèrement inquiète
Will regarda une nouvelle fois son appareil et répondit:
-Toujours présente et quelque part devant nous.
-Et bien dépêchons-nous de la trouver alors! lança Neeta en regardant partout autour d’elle, s’attendant à être agressé par des animaux cavernicoles.
-Pourquoi? Tu es si pressé que ça de retrouver ton petit ami? railla Will
Le scientifique avait prononcé cette question sur un ton qui ne laissait aucun équivoque quant à son opinion sur la relation qu’entretenait Neeta avec Mak Hanton.
Celle ci roula des yeux et rétorqua:
-Tu ne vas pas recommencer avec ça!
-Et pourquoi pas? Je pense que ce type n’est pas fait pour toi!
-Ce type comme tu dis sera bientôt mon mari et il est déjà le père de mon fils!
-Parlons en de ton fils! Il a déjà 8 mois et ses parents ne sont toujours pas mariés!
-Qu’est ce que ça peut faire! Les temps changent Will, il serait peut-être temps que tu sortes de ta caverne pour le voir!
A l’évocation de cette expression qui collait parfaitement à la situation présente, Tem Nelm se mit à rire. Will se retourna et le foudroya du regard:
-Dis donc toi, t’ais-je demandé quelque chose?
Tem ne répondit rien, toutefois, un franc sourire resta sur son visage d’ancien pirate reconverti en chercheur. Neeta continua alors:
-Mak est quelqu’un de bien.
-Mouais...seulement, tu n’es pas certain qu’il rentre tous les soirs étant donné son métier.
-Et qu’est ce que tu proposes? Qu’il devienne agriculteur!
-Euh...si vous voulez, je peux sortir et revenir plus tard quand tout se sera calmé, glissa Tem dans la conversation.
-Non reste là! De toute façon, tout a été dit, conclut Will en tournant à un nouvel embranchement.

Les trois chercheurs firent encore quelque pas avant de déboucher dans une vaste salle.
-Cette fois ci, je crois que nous y sommes et que...
Will ne finit pas sa phrase. Il stoppa net, les yeux grands écarquillés. Tem faillit lui rentrer dedans et s’écria:
-Eh! Mais pourquoi tu t’arrêtes?
-Regarde! murmura le scientifique
Tem releva les yeux et discerna alors une sorte de lumière de veille orange qui éclairait le milieu de la salle. Mais elle éclairait surtout une petite structure métallique de forme ovale qui émettait un très léger bourdonnement régulier.
Tem Nelm n’en crut pas ses yeux:
-Un vaisseau!

Will s’approcha lentement, ne sachant pas trop comment réagir face à une telle découverte. Neeta se sentit alors obligé de poser une question qui pouvait paraître bête mais qui en fait donnait toute son importance à cette découverte:
-Est ce...est ce que c’est un vaisseau à nous?
-Je ne crois pas non! Ce...vaisseau ne vient pas de notre planète!
-Ni de Neylan, je peux le certifier, assura Tem.
-Et je ne reconnais pas là la technologie Kotorn! A vrai dire, je ne reconnais la technologie de personne dans ce que je vois, assura Will qui ne pouvait détacher ses yeux du vaisseau.
-Mais alors...d’où vient-il? demanda de nouveau Neeta.
Ses deux acolytes la regardèrent en même temps mais personne ne put lui formuler la moindre réponse.

Will Lyam entreprit alors une observation plus approfondie du vaisseau. D’où il se trouvait, il ne pouvait voir que l’arrière de l’appareil mais il remarqua quand même que bien que recouvert en partie de lichen, il était d’une belle couleur argentée. Deux réacteurs trapus étaient accrochés de chaque côté bien que l’un d’eux sembla abîmé. Will les éclaira plus précisément et dut se rendre à l’évidence, il n’avait jamais vu une telle technologie. Long de six mètres environ et large de trois, le vaisseau était probablement un chasseur ou un appareil d’observation. Légèrement enfoncé dans le sol, il semblait raillé en bons nombres d’endroits. Will déglutit bruyamment avant de lancer:
-Bon, je vais voir le cockpit!
-Attends! lui intima Neeta
-Quoi? Qu’y a t-il?
-Nous devrions aller chercher des...renforts!
-Des renforts, mais pourquoi faire? Ce vaisseau ne représente aucun danger! s’étonna Tem Nelm
-Il vient d’une autre...planète, peut-être d’une autre galaxie! Nous devons être prudents! Nous ne savons même pas depuis combien de temps il est là!
-Longtemps à mon avis, très longtemps même! répondit Will
-Mais alors comment expliques tu qu’il émette encore de l’énergie?
-C’est ça qui est déjà prodigieux! J’ai l’impression que la technologie qui a donné naissance à ce vaisseau nous dépasse totalement.
-Ce n’est pas pour me rassurer!
-Je t’ai connu moins prudente!
-C’est quand je n’étais pas encore mère de famille.
-Bon, on va le voir ce fameux cockpit? s’impatienta Tem
Will fit un signe de tête affirmatif et commença à progresser le long du vaisseau:
-C’est fascinant, je suis persuadé que nous sommes en train de découvrir des éléments qui vont à jamais bouleverser notre civilisation.

Will, Tem et Neeta arrivèrent enfin au niveau du cockpit. Will fut presque déçu de voir qu’il constituait en une grande baie vitrée parfaitement lisse. Machinalement, il éclaira le poste de pilotage et ce qu’il vit provoqua une vive réaction chez Neeta qui eut un mouvement de recul:
-Nom de...!Mais qu’est ce que c’est que ce truc?
A présent, Lyam ne pouvait détacher les yeux du pilote qui était assis immobile, à l’intérieur du cockpit.
-On dirait...un droïd, non? demanda Tem circonspect
-On dirait ouais, répondit Will.

En effet, de ce que les scientifiques voyaient, le propriétaire du vaisseau perdu possédait une tête métallique aux formes agressives. Quant au haut du torse, l’épaisseur du matériau pouvait laisser penser à une armure de protection.
-Bien, ouvrons la verrière pour le sortir de là! Je veux en voir plus!
Will et Tem s’approchèrent lentement du vaisseau, les yeux rivés sur le pilote, assis bien droit dans son fauteuil. Puis, Will posa délicatement sa main sur la carlingue de l’appareil, s’émerveillant de ce contact si particulier:
-Je..je ne crois pas connaître cette matière!
Pendant ce temps là, Tem cherchait un moyen d’ouvrir le cockpit, sous le regard inquiet de Neeta qui maugréa:
-J’ai un mauvais pressentiment les gars!
-Qu’est ce que tu veux qu’il nous arrive? Allons...
Le scientifique Neylanais observa alors les deux fentes en forme d’amande qui constituaient les yeux du droïd. Il ne semblait plus y avoir une once de “vie” dans cette carcasse métallique. Tem se retourna vers Will et fit en haussant les épaules:
-Il ne doit plus avoir de “courant” depuis belle lurette!
Et soudain, l’impensable se produisit....

Les yeux du pilote devinrent d’un rouge vif et en une fraction de seconde, la verrière du cockpit s’ouvrit violemment. Le bout heurta de plein fouet le visage de Tem qui fut catapulté en arrière, le nez brisé.
-Attention! hurla Neeta en reculant.
Dans l’instant qui suivit, le pilote du vaisseau bondit littéralement dans les airs et retomba sur ses pieds, créant un petit nuage de poussière. Le cœur battant la chamade, Will resta immobile, à trois mètres à peine du pilote réveillé.
-Co...comment est ce possible?

Tem, quant à lui, tentait tant bien que mal de se relever, alors que du sang s’échappait de son nez brisé. Neeta tenta d’éclairer le pilote pour voir à quoi il ressemblait. Haut de plus de deux mètres, il possédait des jambes musculeuses avec une articulation au niveau du genou très prononcé. Le bas des jambes était recouvert de métal ainsi que ses larges pieds épatés. Quant à ses cuisses, elle semblait être en chair et en os, ce qui ne manqua pas d’interpeller Will. Comment cet être, association de chair et de métal pouvait-il exister? Son bassin était plutôt de petite taille et son torse métallique également allait en s’élargissant. Enfin, ses deux longs bras était en chair même si la main gauche semblait actionnée par des vérins.

Le pilote resta immobile quelques secondes, visiblement perturbé par son réveil brutal. Il fit tourner son regard rougeoyant autour de lui, dans un bruissement électronique caractéristique. Will Lyam déglutit avant de déclarer d’une voix hésitante:
-Nous...nous ne vous voulons aucun mal! Nous sommes des chercheurs et...
A ce moment là, Tem se releva à quelques centimètres à peine du pilote. Celui ci le dominait de toute sa hauteur et son regard menaçant se posa sur lui. Le Neylanais, bien que sonné, fit à son tour:
-Ecoutez...nous voulons juste en savoir plus à votre sujet!
Puis, tout sembla s’accélérer. Neeta ne distingua pas bien ce qu’il se passa ensuite, à cause de l’éclairage trop aléatoire proposé par les lampes torches mais elle vit brutalement Tem Nelm être soulevé de terre à une main par le pilote. Puis elle entendit un bruit métallique.
-Nooooon! hurla Tem
Une longue lame traversa alors de part en part le corps du scientifique qui poussa un hurlement vite transformé en un gargouillement inaudible. Un flot de sang jaillit sur le sol alors que l’inconnu retirait du corps de sa victime la lame de la longue perche métallique qui était apparu en quelques secondes à peine dans sa main droite. Puis, sans hésiter, il balança le corps sur plusieurs mètres, l’envoyant s’écraser avec force contre une des parois de la grotte.
-Nom de Dieu....cria Will les yeux agrandis par la peur.
Le pilote fit alors tournoyer sa longue lance et s’approcha des deux derniers scientifiques. Neeta hurla:
-Cours!

Les deux chercheurs tentèrent de prendre leurs jambes à leurs cous, éclairant du mieux qu’ils pouvaient le sol pour ne pas trébucher. Derrière eux, le pilote se mit également en mouvement, comme le traduisit le bruit de vérins. Will et Neeta sortirent de la salle dans laquelle se trouvait le vaisseau et tentèrent d’accélérer mais la jeune femme buta dans une roche et tomba sur le sol humide, laissant échapper sa lampe torche. Will stoppa net et fit demi-tour alors que le pilote du vaisseau inconnu fondait sur sa proie. Sans hésiter Will se jeta les pieds en avant et heurta de plein fouet les jambes métalliques de son adversaire. Celui ci, déséquilibré, bascula à la renverse mais en prenant appui sur ses mains, parvînt à se remettre debout. Mais Will avait donné assez de temps à Neeta pour qu’elle puisse se relever. La course folle reprit mais l’issu terrible semblait inéluctable.

Alors que Neeta priait pour que Yel les attende au niveau de la sortie de la grotte, elle entendit distinctement l’assassin qui se rapprochait toujours plus. Le cœur battant à tout rompre, les membres tremblants sous l’effet de l’effort soudain, Neeta regarda furtivement Will qui sprintait à ses côtés et qui lui souffla:
-Courage! On y est presque!
En effet, au détour d’un léger embranchement, la sortie apparut ainsi que la rassurante lumière du jour. Neeta crut alors qu’ils allaient s’en sortir mais tout à coup, à l’extrémité de son champ de vision, elle vit une puissante main métallique s’abattre sur l’épaule de Will. Celui ci, surpris, se sentit tiré en arrière et projeté. Il heurta violemment le sol, se meurtrissant les côtes. Sa lampe tomba sur le sol et une quasi-obscurité envahit la grotte. Mais le faisceau de lumière permit malgré tout à Will Lyam de voir l’assassin s’approcher de lui, sa longue lance en main. Il s’arrêta à quelques centimètres du chercheur et s’apprêta à abattre la lame tranchante déjà ensanglantée.
-Je vais mourir, pensa Will en une fraction de seconde.


***


Endy Davids ouvrit timidement les yeux et se les frotta avant de s’étirer longuement. Puis, le sourire aux lèvres, il regarda le réveil qui se tenait sur la table de chevet à ses côtés. Son sourire disparut aussitôt et ce fut la panique qui s’installa:
-Merde, je suis en retard!
Aussitôt, Endy Davids se redressa brusquement mais sa tête heurta le lit qui se trouvait au-dessus du sien:
-Aïe! maugréa t-il
Il se leva en précipitation et buta dans ses chaussures qui traînaient dans le passage. Il ramassa ses affaires en bouchon qui traînaient dans un coin de la pièce et s’habilla prestement, même s’il commença par mettre son t-shirt à l’envers.
-Ca commence bien! s’énerva Endy.
Après une toilette plus que rapide, il bondit hors de sa chambre et faillit heurter une femme de ménage aux traits agréables:
-Oups, pardon madame!
-Mademoiselle!
Un sourire angélique apparut soudain sur les lèvres de Endy qui s’exclama:
-Tiens donc...Et qu’est ce que vous faîtes ce soir après le service, enfin je veux dire après le ménage?
-Vous côtoyez Eljy Tiin, vous n’est ce pas?
Cette question surprit Endy:
-Euh oui, c’est une connaissance mais...
-Alors vous direz à ce séducteur de pacotille que je l’attends toujours pour le rendez-vous qu’il m’avait proposé la semaine dernière!
-Ah! D’accord...euh bon et bien moi je dois y aller hein!
Endy s’éclipsa rapidement, préférant ne pas en entendre d’avantage sur les mœurs d’Eljy.
-Ca fait deux fois qu’il me grille au poteau lui, c’est rageant!

Endy Davids était un grand et svelte jeune homme aux cheveux marrons et aux agréables yeux verts. Doué d’un bon sens de l’humour, il était surtout connu pour ses talents de pilote mais aussi pour ses incessants retards.
-Ce n’est pas aujourd’hui que je vais casser ma réputation moi! pensa Endy en traversant la cour de la caserne.
Il rentra dans un autre bâtiment et tomba nez à nez avec Zook Pela, qui bien qu’en train de lire le journal avait les yeux fermés.
-Bonjour Zook!
Celui ci sursauta et ouvrit les yeux:
-Hein...qu’est ce qu’il se passe! Ah, Endy, c’est toi, bonjour! J’étais en train de lire le journal!
-Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela semblait obscur pour toi!
-Très drôle!Ou vas tu de si bon matin?
-Je suis attendu par le commandant Hoke! Je dois avoir ma réponse pour mon affectation à l’escadron Anges Noirs!
-C’est ce que l’on appelle un rendez vous important. Bon et bien bonne chance et surtout ne te laisse pas impressionner par les numéros de Tel!
A peine avait-il fini sa phrase que Zook se mit à rire de son jeux de mot, qu’il répéta même:
-Ah ah ah, elle est pas mal celle là, numéros de Tel!
Endy regarda avec des yeux ronds Zook s’éloigner alors que celui ci s’écriait:
-Eh Eljy, ouhou Eljy, où es tu? J’en ai une bien bonne à te raconter! Eljy? Ou est ce qu’il est encore passé celui là?

Endy se présenta alors devant une porte et y frappa délicatement.
-Entrez!
Le jeune homme obtempéra et pénétra dans un grand et luxueux bureau. Derrière celui ci, se tenait le commandant Tel Hoke et le capitaine Kern Alle, apparemment en grande discussion. Tel s’exclama:
-Ah, Davids, vous voilà! Je vous en prie, asseyez-vous!
Endy s’enfonça dans un confortable siège en cuir et regarda ses deux interlocuteurs. Ce fut de nouveau Tel qui prit la parole:
-Comme vous le savez sûrement, on m’a proposé il y a quelques mois de devenir commandant de l’armée Ferlusienne et d’être sous les ordres directs du général Deylla. J’ai accepté même si ce nouveau poste ne me permet plus d’être à la tête des Anges Noirs.
-Je comprends, assura Endy le regard sérieux.
-Dans cette optique, Kern qui est à mes côtés, à été nommé capitaine de l’escadron à ma place et un poste s’est donc libéré. Si je vous ai demandé de venir aujourd’hui, c’est pour vous faire part de notre décision quant à votre candidature.
Le cœur de Endy se mit à battre de plus en plus fort, bien que le jeune homme essaya de dissimuler son appréhension. Tel continua:
-Vu vos exceptionnelles capacités de pilotage et votre très bonne intégration dans cette base, j’ai le plaisir de vous annoncer que vous avez le poste!
-Félicitations et bienvenue parmi nous, ajouta Kern aussitôt.
Un large sourire illumina le visage d’Endy qui fit:
-Merci...beaucoup! Je suis fier et...honoré de rejoindre un escadron si célèbre. Je tâcherai de me montrer digne de la confiance que vous m’accordez.
-Nous n’en doutons pas. Vous pouvez disposer!
Endy Davids se leva et sortit du bureau. A peine avait-il fermé la porte que Tel et Kern l’entendirent s’écrier:
-Oui, je suis pris! Je suis un Ange Noir maintenant! Yes!
Tel et Kern se regardèrent et rirent. Puis, le nouveau capitaine des Anges Noirs se retourna vers son supérieur hiérarchique et demanda:
-Alors, ou en étions-nous avant que notre nouvelle recrue ne déboule! Ah oui, tu me disais que tu faisais régulièrement le même cauchemar!
Tel s’affala dans son fauteuil et afficha une mine contrariée:
-Oui...c’est étrange. Je vois Eylin et...elle est encerclée par les flammes. Et...elle m’appelle à l’aide mais je ne peux pas la sauver. Je me réveille quand elle commence à brûler!
-Allons allons Tel, tu te fais du souci pour pas grand chose !
-On voit bien que tu n’es pas marié toi !
-Réfléchis un peu. Cela fait près de deux ans que nous vivons en paix ! Que veux tu qu’il arrive à ta femme ?Non, je t’assure, aucune menace ne plane sur nous.

***


Will Lyam ferma les yeux, préférant ne pas voir la mort venir. Il s’attendait d’un instant à l’autre à sentir une lame lui fouiller les entrailles. Mais le coup n’arriva pas. Intrigué, Will ouvrit les yeux et vit le soldat hésiter, puis reculer. Les yeux rouges se mirent à briller avec intermittence puis s’éteignirent brutalement. Il lâcha son arme qui heurta lourdement le sol. Puis, tout à coup, devant les yeux ébahis de Will et de Neeta, le pilote du vaisseau inconnu s’affaissa sur le sol et ne bougea plus.

Will se releva à grand peine et regarda pendant quelques instants encore le corps du tueur de Tem Nelm. Puis, Neeta demanda d’une voix inquiète :
-Est ce qu’il est…mort ?
-Comment veux tu que je le sache ?Je ne sais même pas si un être moitié humain, moitié droïd, peut être tué.
Will s’approcha du pilote et lui donna quelques petits coup de pied pour vérifier qu’il ne risquait pas de se relever. Puis il le retourna complètement, non sans difficulté, et découvrit sur son dos une sorte de petit générateur.
-On dirait une batterie !
-Tu veux dire que ce type avait besoin d’énergie pour se déplacer !
-Possible. Ce ne serait pas étonnant vu le nombre de membre cybernétique qu’il possède.
-Cela pourrait expliquer sa mort.
-Comment ça ?
Neeta s’expliqua :
-Il a du essayer de consommer un minimum d’énergie pour assurer ses fonctions vitales pendant toutes ces années et lorsqu’il nous a attaqué, il a augmenté sa consommation, au point d’épuiser ses maigres réserves. Le résultat a été un arrêt cardiaque ou un truc de ce genre.
-Parce que tu crois que ce « truc » a un cœur ?
-C’est fort possible. J’ai l’impression que c’était bel et bien un humanoïde avant de devenir une sorte de cyborg. Pourquoi ? Ca je l’ignore !
Neeta se laissa alors choir sur le sol, en proie à une grande fatigue. Ses membres se mirent à trembler et elle souffla :
-Bien…et que fais t-on maintenant ?
-On retourne au vaisseau inconnu.
Neeta leva les yeux et s’exclama pleine de lassitude :
-Je savais que tu allais dire ça !

En retournant dans la salle du vaisseau, Will sentit qu’il était sur le point de faire une découverte capitale. Sans hésiter et malgré les avertissements de Neeta, il bondit dans le cockpit et regarda tout autour de lui. Il fut surpris par la disposition du tableau de bord ainsi que par le nombre d’interrupteurs et autres voyants, dont certains clignotaient faiblement. Mais ce qui attira surtout son regard, c’était une sorte d’écran de contrôle, légèrement encastré dans le tableau de bord. Des inscriptions étaient affichées, mais le plus étonnant fut que Will était capable de les lire.
-Ca alors, ce texte est écrit dans notre langue. Sauf la dernière ligne.
-Et qu’est ce que ça dit ? demanda Neeta intriguée
Will relut plusieurs fois le texte avant de s’élancer :
-Des profondeurs de l’hyperespace, votre Guide reviendra. Vers la Grande Transformation, il vous mènera. Ce Guide, votre avenir, il représentera.
Will se tut pendant quelques secondes avant de dire d’une voix solennelle, n’en croyant lui-même pas ses yeux :
-C’est une prophétie !

Neeta ne répondit rien. Les derniers événements se bousculaient dans son esprit et le cadavre de Nelm était là pour lui rappeler qu’ils n’avaient pas tous été heureux. Will continua sur sa lancée :
-Je ne comprends pas pourquoi la dernière phrase est indéchiffrable. Ceci dit, le texte que je viens de te lire est aussi en version originale au-dessus je crois. En y passant un peu de temps, je pense pouvoir traduire la dernière ligne.
-Tout ça est inquiétant Will. Qu’allons nous faire ?
-Pour l’instant rien.
-Quoi ? Tu ne veux pas prévenir Bossel ?
-Surtout pas. Nous n’avons encore rien de concret à lui annoncer !
-Rien de concret ! Mais…on s’est fait agresser par un type venu d’on ne sait où et dont le vaisseau renferme une prophétie intrigante.
-Allons Neeta, ce vaisseau est là depuis des centaines d’années, peut-être des milliers ! Ce « Guide » ne risque pas d’arriver demain. Non, voilà ce que nous devons faire. Nous allons emmener ce vaisseau ainsi que le corps de son pilote et nous les étudierons au labo. Dès que nous aurons des éléments sérieux à présenter à Bossel, nous le ferons.
-Et pour Tem ?
Will garda quelques instants le silence avant de répondre finalement:
-Paix à son âme.

Will Lyam quitta le cockpit, et accompagné de Neeta Hay, se dirigea vers la sortie de la grotte pour raconter à Yel Fyn les derniers événements tragiques. Mais ce que les deux chercheurs ne virent pas, ce fut une petite lumière verte qui se mit soudainement à clignoter à l’intérieur du cockpit. Le vaisseau était en train d’utiliser le peu d’énergie qui lui restait pour émettre. Et ce signal commença un long voyage dans les limbes de l’hyperespace, jusqu’à ce qu’il rencontre un écho…
Modifié en dernier par Darkwilliam le Mer 09 Aoû 2006 - 9:53, modifié 5 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mar 08 Aoû 2006 - 14:59   Sujet: 

Ayé ! Je suis reparti pour un tome 8) Mon avis rapide sur ce prologue qui mélange habituels persos et nouveauté avec le même entrain d'avant.
Le style est agréable, fin et facile, pas grand chose à dire de ce côté-ci. Les descriptions sont courtes mais ne posent pas de problème, c'est juste assez pour garder le fameux rythme "Angenoirien" et conforté le lecteur dans l'imagination des scènes. Ne change rien ! Attention quand même aux répétitions.
Entre persos déjà vus et apprécié et nouveaux hauts en couleur (Endy m'a l'air sympathique). L'évolution des persos est aussi intéressante, et je ne doute pas que les relations entre différents persos joueront un rôle important dans l'intrigue :wink:
Bref, cette mise en bouche est alléchante, beaucoup de mystère pour ce quatrième tome prometteur. En attente du chapitre 2 !

PS : Merci de m'envoyer les fichiers words des prochains chapitres :wink:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 08 Aoû 2006 - 18:30   Sujet: 

Merci pour ton rapide avis Kamo! :wink: Les deux premiers chapitres vont servir à mettre en place l'histoire et à vous familiariser avec les évolutions de mes personnages, mais ensuite...retour tonitruant des scènes d'action.:sournois: 8)

Pour ce qui est des fichiers words, pas de problème. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mar 08 Aoû 2006 - 20:36   Sujet: 

Avalé comme une bouchée de (bon) pain le prologue qui dessine simplement bien quelques-unes des intrigues de ce 4e tome : je suis intéressé par le côté religieux avec "rite apocalyptique" promis hum hum plus fort que ceux des YV :D ...

Un vaisseau qui est retrouvé sur Ferlus c'est la planète aux trésors. Y aurait-il une cf au Black Pearl des PDC :) ?

Comme promis, je lirais tt ça bien reposé ce we.

J'espère un coucou de Chewbacca et d'autres guests improvistes pour épauler s'il en est besoin ces diables d'AN ! Il y a eu de la promotion dans l'air du côté des Anges :lol: ...

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Dark Maul877 » Mar 08 Aoû 2006 - 21:53   Sujet: 

Un excellent Prologue qui est très rythmé avec de multiples rebondissements. L'idée de découvrir un vaisseau perdu est très bonne et donne une nouvelle direction à la Saga des AN.

Comme l'a fit Kamo, les descriptions sont courtes mais efficaces et elles permettent de garder le rythme effréné du récit.

Vivement le prochain chapitre :)
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 09 Aoû 2006 - 9:30   Sujet: 

Merci Dark Maul877. :wink:
Pour ce qui est des descriptions, c'est ma marque de fabrique: pas trop mais suffisamment pour que le lecteur puisse s'imaginer la scène tout en y ajoutant potentiellement sa propre vision. :wink:

Pour ce qui est du chapitre II, il va aborder l'autre thème majeur de ce tome 4: la religion Ferlusienne. :wink: Je vais peut-être commencer à l'écrire dès aujourd'hui d'ailleurs. Je suis motivé! :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mer 09 Aoû 2006 - 9:50   Sujet: 

kamocato007 a écrit:Ayé ! Je suis reparti pour un tome 8)
...
PS : Merci de m'envoyer les fichiers words des prochains chapitres :wink:


Pareil que Kamo je n'ai su résister longtemps aux Derniers Résistants.
La tête moins dans le cul qu'hier soir, j'y sens une inspiration célèbre cher Darky : celle de la Guerre des mondes avec la découverte de ce vaisseau à la technologie des plus avancée par un groupe de scientifiques. Pas de bol le pilote droïde et de chair se réveille prêt à tuer ses très curieux "réveils matins" :D ...

Point faible de ce chapitre un seul les fautes plus nombreuses qu'à l'accoutumée. Ne te presse pas au point de ne pas corriger bien tes chapitres...

Le ton de la narration est joliment marqué par des ruptures de tons :) entre vitesse et lenteur conférant de belles ambiances de nature diverse. La découverte du vaisseau dans la grotte alterne des plages de surprises et d'action ma foi propres au style de DW chaloupé. C'est le roi des scènes instantanées, ses arrêts sur image sont très cinégéniques :D ...

J'ai repéré cette erreur de ta part à rectifier page 3 : Will et Neeta se disputent légèrement au sujet de Mak le tit copain de Neeta. Or Neeta s'exclame : Eljy est quelqu'un de bien ! :D bref, les Anges t'ont fait tourner la tête là...

La lecture est des plus facile, d'entrée on rentre dans cette histoire que je prohétise excellente tant DW n'a pas son pareil pour créer des persos vite attachants enfin pas tous trouvant que Will fait peu de cas de la vie humaine :shock: ... Le chapitre 1 est aussi pétri d'humour angenoirien qui fait du bien et rappelle que la morosité et l'ennui sont exclus des aventures de DW et c'est bien là l'essentiel.

A lire donc, évasion garantie,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 09 Aoû 2006 - 9:58   Sujet: 

Merci Lowie pour ton avis. :wink:

Pour les fautes, je vais redoubler de vigilence même si ce n'est pas toujours évident de toutes les corriger. :(

Pour l'incohérence sur le nom d'Eljy dans la petite dispute, j'ai une excuse! :D En fait à l'origine, je voulais que ce soit avec Eljy que Neeta ait une relation. J'étais donc parti sur ce principe là. Mais je me suis souvenu qu'à la fin du tome 3, Mak et Neeta se rapprochent, donc j'ai corrigé tout cela dans le tome 4 par souci de cohérence, mais j'ai malgré tout laissé une petite erreur. Enfin maintenant, c'est corrigé. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Ven 11 Aoû 2006 - 9:13   Sujet: 

Il y a bien une cf à la Guerre des Mondes nan DW ? Tu ne m'as pas répondu sur ce point qui m'interpelle :) ...

A quand les 2e et 3e chapitres pour ce long we j'ai les crocs bon sang de bonsoir :D :D .

Je lance le premier souhait de caméo : Bossk :ange: mon chouchou avec Boba ds la caté chasseurs de primes.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 11 Aoû 2006 - 9:22   Sujet: 

Pour le clin d'oeil à la Guerre des Mondes, je n'y avais pas pensé de ce point de vue là à l'origine. Mais maintenant que tu me le dis, on peut y voir une petite similitude. :wink:

Pour le chapitre II, il est en cours et devrait arriver demain je pense. Mais c'est véritablement les chapitres III et IV qui s'annoncent tonitruants! 8) :sournois:

Pour Bossk, si j'arrive à le mettre ce sera juste un caméo et non un véritable rôle. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Ven 11 Aoû 2006 - 9:23   Sujet: 

Perfect un caméo de Bossk me fera très plaisir :wink: :) .

A toi Kamo de lancer des caméos :lol: ,

Vivement demain,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Ven 11 Aoû 2006 - 9:31   Sujet: 

Ayé Lowie commence déjà sa phase caméo :lol:
DW, on se sert les coudes :D
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 11 Aoû 2006 - 16:41   Sujet: 

Eh eh, comme au temps glorieux des Anges Noirs, les chapitres arrivent en avance. 8) J'ai donc le plaisir de vous offrir le chapitre II qui sert uniquement à lancer la suite de l'histoire et les hostilités! :sournois: Normalement, j'ai du éradiquer une grosse partie des fautes donc s'il en reste et bien ce n'est pas ma faute! :D Bon bref, bonne lecture. :wink:







Chapitre II

Religion



Tel Hoke ouvrit brutalement les yeux et se redressa dans son lit. Le visage en sueur, il mit quelques secondes à calmer les battements de son cœur. Puis, il tourna lentement la tête vers sa droite, regardant sa jeune femme dormir paisiblement. Eylin Deylla était une femme magnifique, même lorsqu’elle dormait aussi profondément. Elle possédait une beauté naturelle qui envoûtait littéralement Tel. Celui ci la regarda encore un peu, admirant ses formes parfaites, ses longs cheveux soyeux et son doux visage. Puis, brutalement, il murmura pour lui même en serrant les dents:
-Foutu cauchemar!

Soudain, le réveil de la chambre, situé sur une table de chevet à côté du lit, se mit à sonner. Surpris qu’il soit déjà l’heure de se lever, Tel l’éteignit rapidement même si la musique proposée était particulièrement douce. C’est alors qu’il entendit une voix suave chuchoter à ses côtés:
-Bien dormi commandant?
Tel sourit à sa femme et rétorqua:
-Oui mon général.
Tel préférait ne pas parler à Eylin de ses cauchemars récurrents. Bien sûr, ce n’était que des cauchemars et il n’y avait pas de quoi s’alarmer, mais il pensait que ne rien dire était la meilleure solution. Inutile d’inquiéter Eylin avec cette histoire sans importance. Elle avait déjà suffisamment de problème en tant que général des troupes Ferlusiennes. Reprendre le poste laissé vacant par Nel Sanders n’avait pas été une mince affaire. Mais réussir à se faire accepter dans un univers composé en majorité d’homme avait été encore bien plus dur. Pourtant elle y était parvenue, sûrement grâce à ses grandes compétences et ses talents de meneuses.

Eylin sortit du lit et alors qu’elle pénétrait dans sa salle de bain moderne et bien équipée, la lumière s’alluma automatiquement. Tel quant à lui fit:
-Volets!
Aussitôt ceux ci s’ouvrirent, laissant la chambre être timidement éclairé par les premiers rayons du soleil matinal. Tel se leva à son tour et alors qu’il s’habillait, Eylin lui demanda:
-C’est aujourd’hui que se tient ta réunion avec Bossel?
-On ne peut rien te cacher dis moi. Je t’avoue que cela me barbe un peu de m’y rendre, surtout pour parler de religion.
-Ce qui se passe actuellement avec la plus grande religion de notre planète ne t’inquiète pas?
-Personnellement, je ne crois pas à toutes ces histoires. Lire les Textes Sacrés, très peu pour moi! Ceci dit je conviens que voir des illuminés s’en prendre à une minorité religieuse m’inquiète malgré tout. J’espère surtout que nous n’avons pas troqué des conflits galactiques contre des conflits religieux!
-Un ennemi interne comme celui là serait assurément destructeur.
Eylin sembla réfléchir alors qu’elle se peignait puis regarda de nouveau son mari:
-Crois tu que le Maître du Culte écoutera Bossel?
-Je n’en ai pas la moindre idée. Ceci dit, je sais que notre Consul est très persuasif quand il le veut. De toute façon, nous n’avons pas le choix, il faut trouver un moyen d’apaiser ces tensions. Et le plus vite sera le mieux.
Tel regarda alors la montre qu’il venait d’attacher à son poignet et fit:
-Bon, je n’ai pas de temps à perdre, je dois me dépêcher.
Dans sa salle de bain, à l’abri du regard de son mari, Eylin Deylla posa délicatement sa main droite sur son ventre plat et demanda au bout de quelques secondes:
-Tel?
-Oui.
-Pourrais je te parler de quelque chose d’important quand tu auras le temps?
-Bien sûr. Ce soir par exemple, sauf si entre temps un conflit sans précédent se déclare, répondit Tel en riant.
Eylin sourit légèrement à son tour avant de déclarer:
-Je pense...je pense que tu seras heureux d’entendre ce que j’ai à te dire.

***

Wellan Bossel s’installa confortablement dans son siège et observa pendant quelques secondes les interlocuteurs qui étaient présents autour de la vaste table ronde de réunion. La salle dans laquelle elle se trouvait était haute de plafond avec des peintures somptueuses peintes sur celui ci. Le sol, quant à lui était recouvert de marbre.

Bossel, la cinquantaine passée, était devenu depuis peu Consul à Vie de Ferlus. Ce titre avait été crée expressément à la demande du Congrès qui voyait en Bossel le chef idéal. L’homme avait acquis une réputation et une indéniable popularité au cours des trois conflits successifs qu’avaient connu Ferlus. La population lui était d’ailleurs reconnaissante de lui avoir donné à chaque fois la victoire. Cette même population avait d’ailleurs donné son accord à l’obtention par Bossel du titre de Consul à Vie lors d’un référendum. Le “oui” étant arrivé largement en tête, Wellan avait accepté sa nouvelle mission avec enthousiasme. S’appuyant sur une stabilité politique retrouvée au sein du système et sur une alliance plus que jamais pérenne avec la Nouvelle République, Bossel espérait pouvoir oeuvrer en paix pour l’avenir de Ferlus.

Seulement, un nouveau problème le tracassait depuis peu. Un problème, qui, il le sentait, pouvait se transformer en catastrophe s’il n’agissait pas très vite. Surtout à propos d’un sujet aussi sensible et potentiellement destructeur que la religion. La réunion de ce matin avec le Maître du Culte Ferlusien, autorité et représentant suprême du culte majoritaire sur la planète, s’annonçait à ce titre déterminante.

Bossel étudia alors attentivement le Maître du Culte qui se tenait en face de lui, assis bien droit dans son siège, les mains posées délicatement sur la table en bois précieux. Agé d’une quarantaine d’année, Denel Daylis était Maître du Culte depuis 5 ans maintenant. Avec ses cheveux, son bouc et ses yeux très noirs, Daylis avait un visage peu sympathique. De même, ses prises de position ultra conservatrices sur bien des sujets de société, lui avait valu l’inimitié de bons nombres de membres du congrès. Bossel n’avait jamais eu à faire à lui jusque là mais on l’avait averti que Denel Daylis était un homme très intelligent et potentiellement machiavélique.

Mais Bossel avait au moins l’avantage de bénéficier de soutien lors de cette réunion. Tous les Anges Noirs avaient été conviés, étant donnés qu’ils avaient eux même assistés à un des problèmes qui motivaient cette réunion. De plus, à sa droite, le Consul à Vie pouvait compter sur Kenel Kellington, Chef de la Sécurité Ferlusienne. Kellington était un homme grand et massif qui avait des cheveux clairs et des yeux d’un bleu perçant. Même s’il semblait réservé, Bossel savait qu’il était toutefois un homme d’action qui savait se faire écouter...et obéir.

Le Consul se racla quelque peu la gorge avant de s’adresser directement au Maître du Culte qui le fixa aussitôt de ses yeux agressifs:
-M. Daylis...
-Maître du Culte! C’est mon titre.
-Oui pardon...Maître du Culte, si je vous ai demandé de venir ici aujourd’hui, c’est pour vous faire part de mes préoccupations quant à la tournure que prennent les événements.
Delen écarta les bras en un signe d’incompréhension:
-Et quels événements je vous prie?
-Vos fidèles se montrent particulièrement actifs, un peu trop même.
-Ils exercent librement leur culte, c’est leur droit le plus strict!
-Mais ils n’ont nullement le droit de s’en prendre aux minorités religieuses!
Daylis s’enfonça alors dans son siège:
-Ah, vous faîtes allusion à cet...accident!
-Je ne savais pas que le meurtre de trois hommes était un accident, s’étonna faussement Tel Hoke.
Daylis le foudroya du regard avant de rétorquer:
-Mes fidèles avaient été provoqués! Je déplore cet incident, mais je ne vois pas en quoi il a pu motiver cette réunion.
Puis, le Maître du Culte se tourna vers Kenel Kellington:
-Et puis d’abord, qu’est ce qu’il fait là celui là?
Alors que Kenel allait répondre, Bossel le devança et déclara:
-En tant que Chef de la Sécurité, il a constaté une multiplication des pratiques religieuses et cela même en dehors des édifices dédiés à cet effet. Il m’a également rapporté des comportements proche du fanatisme ou de la démence. Nous avons du procéder à l’interpellation de dizaines d’individus qui hurlaient des textes prophétiques sans queue ni tête et qui troublaient l’ordre public. Sans parler de ceux qui ont détérioré les façades des bâtiments pour y inscrire des signes cabalistiques plus ou moins étranges.
Soudain, le Maître du Culte bondit littéralement de sa chaise et frappa avec violence sur la table, si bien que celle ci trembla, réveillant au passage Mak qui s’était assoupi.
-Qu’est ce qu’il se passe? On nous attaque? marmonna t-il
-Non non, rendors-toi, lui glissa Eljy.
Denel hurla alors:
-Comment osez vous me parler ainsi? Comment osez vous blasphémer?
-J’ai blasphémé moi? s’étonna Bossel
Il regarda alors les Anges Noirs et demanda:
-Ais-je blasphémé?
-Bah euh...non, se hasarda Zook.
Denel enchaîna:
-Il est évident que vous méprisez notre Culte, que vous le souillez avec vos propos. Ce que vous appelez démence, je le nomme croyance! Vous n’êtes même pas capable de comprendre le sens profond de cette recrudescence des manifestations religieuses!
-Alors, expliquez-moi! s’énerva à son tour Bossel
Denel se rassit alors et continua d’un ton agacé:
-Ce que vous ne comprenez pas...c’est qu’il est sur le point de revenir parmi nous!
Tel fronça les sourcils:
-Mais qui ça “il”?
Le Maître du Culte le dévisagea alors, comme si Tel avait posé une question dénuée de sens:
-Notre Guide a tous!

***

Beck Andrews maugréa en découvrant la grosse tâche de gras qu’il avait faite sur sa belle chemise blanche neuve. Il repoussa avec dédain son beignet qu’il posa sur son plan de travail avant de s’écrier:
-Et Wen, la prochaine fois que tu nous amènes à manger, évite d’acheter uniquement des desserts!
Le dénommé Wen avala une bouchée assez imposante de tarte avant de déclarer d’une voix faussement vexée:
-Tu n’as qu’à pas toujours m’envoyer faire les courses!
-Il faut bien t’occuper, il n’y a rien à faire ici!
C’était on ne peut plus vrai. Dans le grand centre d’étude spatiale de Ferlus, le boulot intéressant manquait cruellement. La dernière fois que Beck avait vu de l’agitation ici, c’était lors de la découverte des activités Neylanaises sur la Lune Morte, il y a près de trois ans de cela. Depuis, c’était le calme absolu. Beck et Wen n’étaient pas des gros travailleurs mais ils détestaient l’un comme l’autre avoir l’impression d’être inutiles. Ils pressentaient qu’en acceptant ce poste au centre d’étude spatiale, les deux hommes avaient eux-mêmes condamné leurs carrières.

Beck se mit à tapoter sans conviction sur un clavier d’ordinateur sophistiqué. Mais même le matériel de pointe que Wellan Bossel avait consenti à installer dans le centre ne suffisait plus à motiver les deux scientifiques.
Wen se leva lentement, après avoir repoussé la chaise de bureau dans laquelle il était avachi depuis le début de la matinée, remplissant avec nonchalance des rapports, étudiant de temps en temps des données inintéressantes. L’homme, de 42 ans, se dirigea vers l’immense et très moderne télescope qui s’élevait majestueusement dans la salle de travail. La Nouvelle République elle même avait veillé à l’installation de ce dispositif d’étude, permettant de surveiller le système des Trois Planètes. Mais Wen en venait presque à regretter qu’il n’y ait rien de concret à observer.
-Qu’est ce que tu fais? demanda Beck d’une voix lasse
-Je regarde dans ce fichu télescope! Dès fois qu’on manquerait l’invasion du siècle!
Beck pouffa de rire:
-Tu te fatigues vraiment pour pas grand chose! La Nouvelle République a dépensé des fortunes pour un truc qui ne nous sert même pas.
Wen commença alors à regarder dans l’objectif du télescope alors que son collègue continuait d’évacuer sa rancœur comme il le pouvait:
-« Avec cet instrument messieurs, vous serez à la pointe de la technologie! » Tu parles, que dalle oui! Tiens, tu veux que je te dise! Je suis prêt à échanger ce télescope contre un bon jeu vidéo. Au moins, cela nous occuperait!
-Beck! fit doucement Wen qui ne détachait pas ses yeux du télescope
-Non non, je ne retirerai pas ce que je viens de dire. D’ailleurs, je commence à en avoir marre de moisir ici!
-Beck! appela plus fortement le scientifique
-Bon, c’est vrai, je suis payé à rien foutre et il y en a plus d’un qui pourrait m’envier! Mais moi, je veux travailler!
-Beck! hurla alors Wen
-Quoi, qu’est ce qu’il y a? s’énerva t-il
Wen le regarda alors et fit:
-Je...je crois qu’on a quelque chose.

Beck bondit littéralement de son siège qui bascula à la renverse. S’en soucier, le scientifique se précipita à la hauteur de Wen qui lui laissa prendre sa place.
-Qu’est ce que tu as vu?
-Je ne sais pas!
-Comment ça “tu ne sais pas”?
-Cela ne ressemble à rien de ce que je connais. Tu le vois?
Il y eut un silence puis Beck jura:
-Nom de..., qu’est ce que c’est que ce truc?
-C’est exactement la question que je me suis posé.
Beck regarda encore avant de se retourner vers son acolyte, un mélange d’excitation et d’inquiétude dans les yeux:
-Va chercher le docteur Lyam, peut-être pourra t-il nous aider!
-J’y vais tout de suite.
Alors que Wen partait en courant, ce qu’il n’avait pas fait depuis de longues années, Beck marmonna:
-Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un mauvais pressentiment!

***

Dans la vaste salle de réunion, Tel fixa du regard Delen Daylis pendant quelques secondes avant de répéter doucement:
-Notre...Guide! Comment ça?
C’est alors que Zook s’exclama:
-Ah oui! J’en ai entendu parler, c’est un guide qui permet de recenser ce qu’il y a à voir sur différentes planètes!
-Mais non andouille, ça c’est le Guide du Routard Galactique, cela n’a rien à voir! rétorqua Kern
-Ah bon, ah bah excusez-moi alors!
Le Maître du Culte tenta de faire abstraction des propos de Zook avant de déclarer tout en se levant:
-Je crois comprendre que je me trouve dans une salle où le nombre de croyants est plutôt faible, voir inexistant. Alors sachez pour votre gouverne que le Guide est notre Prophète, celui qui doit revenir pour nous sauver de notre vie de pêchés et nous mener sur la voie de la Sagesse et de l’Illumination.
Bossel fit alors:
-J’ai lu les Textes Sacrés, toutefois cette notion d’Illumination me laisse perplexe.
Delen Daylis commença alors à faire le tour de la table, parlant d’une voix grave qui résonna entre les lourds piliers de la salle:
-Nos textes sont clairs à ce sujet. Notre Guide, quand il reviendra, fera le tri entre les âmes pures et les âmes malfaisantes. Celles qui seront dignes de lui auront le droit à l’Illumination, c’est à dire à la vie éternelle dans le sens ou leurs âmes seront sauvées.
Le Maître fit une pause avant de poursuivre:
-En revanche, celles qui auront vécu dans la transgression des lois divines, seront détruites!
-Tu es mal toi, souffla Eljy à Mak en riant.
Mak haussa aussitôt les épaules et fit comprendre à son ami qu’il ne croyait pas à toutes ces sornettes.
Bossel prit alors la parole:
-Si je comprends bien, vous attendez le retour du Guide afin de vous assurer que votre âme sera préservée et reconnue comme pure.
-Exactement.
-Et quel est le rapport avec l’agitation actuelle de vos fidèles? demanda Tel
Delen alla se rasseoir et répondit:
-Les signes commandant!
-Les signes?
-Oui. Nombreux sont les fidèles à avoir perçu les signes du retour imminent de notre Guide. Il est plus que temps pour eux de prouver qu’ils ont mené une vie saine et que par dessus tout, ils vénèrent le Guide et respectent son enseignement.
Kellington s’exclama à son tour:
-Donc à vous croire, nous n’avons pas à nous inquiéter du désordre que créent vos fidèles! Tout ça va rentrer dans l’ordre?
Le Maître du Culte se mit alors à rire à gorges déployées, si fort que même les gardes de la salle se demandèrent ce qu’il se passait.
-Ais-je dis quelque chose de drôle?
-Oui! Allons monsieur le Chef de la Sécurité, vous ne m’avez malheureusement pas compris! Vous me parlez d’ordre public mais je vous assure que cela n’aura bientôt plus aucune importance. Quand le Guide reviendra, ce qui est une certitude, il instaurera son propre Ordre. Il départagera le Bien et le Mal, il veillera à l’application des valeurs des Textes Sacrés trop longtemps bafoués. Ce que je suis en train de vous promettre messieurs, c’est l’établissement d’une nouvelle et saine société!

***

Will Lyam suivait Wen dans le dédale de couloir qui menait à la salle d’étude spatiale. Si Wen était tracassé, Will l’était bien plus. Cela faisait près d’une semaine qu’il étudiait avec Neeta le vaisseau spatial retrouvé dans la grotte. Ce qu’il avait déjà découvert le laissait perplexe et il sentait que quelque chose se préparait.
Les deux hommes entrèrent avec précipitation dans la grande salle du télescope et Will ne prit pas plus de temps pour crier à Beck:
-Alors, qu’est ce que l’on a?
-Aucune idée. C’est étrange. Regarde par toi même!
Will se pencha sur le télescope et observa. Il ne put s’empêcher de pousser plusieurs jurons bien sentis. Ce qu’il voyait avait pourtant de quoi laisser sans voix. Loin au-dessus de la planète Ferlus, quelque chose avait littéralement déchiré l’espace. Cela ressemblait à une sorte de gueule béante aux formes agressives et aux couleurs bleutées. Long d’une dizaine de kilomètres et haut de cinq, la perturbation spatiale semblait avoir littéralement déformée l’espace et le temps.
-C’est un trou noir? se hasarda Wen dans le dos de Will
-Non. Il n’attire pas la lumière, pas plus que la matière.
-Alors qu’est ce que c’est?
Will ne répondit pas. Il avait bien une idée mais elle semblait tellement improbable. Et surtout, il redoutait les conséquences de ses propos. Il demanda alors à Beck:
-A t-on des relevés à propos de cette singularité?
Beck lui tendit un papier assez long couvert de chiffres et de symboles Mathématiques complexes qu’il parcourut rapidement des yeux. Beck fit alors:
-En résumé et pour te simplifier la tâche, ce truc là haut semble ouvrir un passage hyperspatial permanent. Je ne sais pas comment c’est possible mais c’est pourtant le cas.
-Un passage hyperspatial, répéta à voix basse Will.
Soudain toutes les pièces du puzzle se mirent en place. Le scientifique recolla tous les éléments qu’il avait en sa possession et une terrifiante idée germa dans son esprit. Will releva alors les yeux vers ses deux collègues qui restaient circonspects. Wen l’interrogea alors:
-Tu as compris quelque chose à propos de tout ça?
-Oh que oui.
-Alors explique-nous, le pressa Beck
-Très bien.
Will réfléchit quelques secondes avant de déclarer:
-Il y a une semaine, Neeta, Yel et moi-même avons découvert un vaisseau spatial d’origine inconnue dans une grotte dissimulée. Ce vaisseau ne peut pas venir de notre galaxie car il ne ressemble à rien de ce que nous connaissons. Pire encore, selon des calculs extrapolés à partir de sa consommation d’énergie, cet appareil est là depuis plus de 2000 ans.
-Quoi! s’exclama Beck
Alors que Wen avait les yeux grands écarquillés, le docteur Lyam continua ses explications:
-Notre étude approfondie nous a aussi permis de comprendre que ce vaisseau utilisait le peu d’énergie qui lui restait pour émettre un signal!
-Une sorte de balise?
-Exact! Une balise dont les ondes ont l’étonnante capacité de voyager en hyperespace.
-Incroyable!
-Tu peux le dire, cette technologie nous dépasse complètement. Neeta et moi-même sommes penchés sur ce vaisseau depuis plus d’une semaine jours et nuits et nous n’avons encore percé qu’une infime partie des mystères de ce vaisseau.
Will se tut alors, comme pour laisser le temps aux deux autres scientifiques de digérer son étonnant discours. Enfin Beck se hasarda à demander:
-Mais alors, cette singularité au-dessus de notre tête, qu’est ce que c’est?
Will eut un sourire las avant de répondre:
-C’est une porte!

***

Les propos du Maître du Culte Ferlusien avait imposé un silence troublant dans la salle. On n’entendait juste les faibles ronflements de Mak qui s’était rendormi et la forte respiration de Bossel qui pour sa part restait sur le qui-vive.
-Je n’apprécie guère vos propos Maître du Culte. Je respecte votre religion mais je ne peux tolérer des paroles annonçant purement et simplement le renversement de l’autorité en place sur cette planète.
-C’est pourtant inéluctable!
-Vos propos n’engagent que vous et vos fidèles!

Soudain, Will Lyam déboula dans la salle de réunion après avoir poussé la lourde double porte en bois sculpté. Accompagné de deux gardes, il vînt se poster à quelques centimètres à peine de Bossel et fit aussitôt:
-Pardonnez-moi Consul mais je détiens une information de la plus haute importance.
-Et cela ne pouvait pas attendre?
-Non, c’est très urgent!
Zook glissa alors à l’oreille de Endy:
-Ah, j’aime quand ça commence comme ça! C’est bon signe pour la suite!
-La suite?
-Oui, la bataille spatiale, les courses poursuites, les duels au corps à corps et les filles qui tombent dans nos bras à la fin de l’aventure. Le tralala habituel quoi!
La voix de Bossel sortit Endy de ses rêveries dues à l’évocation des “filles qui tombent dans les bras”.
-Très bien, je vous écoute docteur.

Will Lyam dévisagea son assistance, se demandant s’il pouvait révéler ce qu’il avait à dire à tous les individus présents. Mais après réflexion, il comprit que tout le monde avait le droit de savoir ce qu’il se tramait. Le scientifique déglutit et humecta ses lèvres avant de revenir sur la découverte du vaisseau spatial et sur l’agression qu’ils avaient subi après le réveil impromptu de son pilote.
-...et c’est là que je suis tombé sur un texte prophétique. Une partie était déchiffrable car écrite dans notre langue mais l’autre correspondait à un dialecte qui m’était totalement inconnu.
-Un texte prophétique? s’étonna le Maître du Culte soudain intéressé
-Oui, c’est ainsi qu’il se présentait. En fait, il disait ceci: “des profondeurs de l’hyperespace, votre Guide reviendra. Vers la Grande Transformation, il vous mènera. Ce Guide, votre avenir, il représentera.”
-Qu’est ce que c’est que ce chara...
Mais Zook n’eut pas le temps d’achever sa question. En effet, Delen Daylis bondit littéralement de son siège, les yeux exorbités, et il se précipita vers Lyam et Bossel:
-Mais bien sûr! C’est ça! Un signe, c’est encore un signe! Mais c’est le plus probant de tous! Nous avons maintenant la preuve que notre Guide va revenir et qu’il sera là pour nous sauver!
-Attendez, ce n’est peut-être qu’une coïncidence! Le Guide des Textes Sacrés n’est pas forcément le Guide de cette...prophétie! fit remarquer Kenel
Le Maître du Culte siffla alors entre ses dents:
-Il ne peut pas y avoir de coïncidence! Rien n’arrive par hasard! Tout concorde. Nous avons maintenant une preuve scientifique de la véracité de nos Textes. Le Guide est venu sur Ferlus il y a plus de 2000 ans et il a laissé des traces de son existence qui ont inspiré notre Culte. Aujourd’hui, il s’apprête à revenir pour nous mener sur la voie de la Sagesse.

Wellan Bossel semblait dépassé par les événements. Tout cela était-il possible? Un Dieu allait-il vraiment venir les voir? Non, Kenel Kellington devait avoir raison, cela ne pouvait être qu’une simple coïncidence. Et pourtant...
Bossel fut sorti de ses pensées par la question de Tel:
-Vous nous avez dit docteur Lyam qu’une partie de la prophétie était dans une autre langue. Avez vous réussi à déchiffrer ce qu’elle disait?
-Neeta Hay a travaillé sur cet aspect de la question. En s’aidant du texte déjà traduit, elle pense être arrivée à un résultat concluant.
-Et? s’impatienta Tel
-Selon elle la dernière phrase dit ceci: “Ceux qui refuseront l’enseignement du Guide seront anéantis”!

Les dernières paroles de Will laissèrent la place à un silence pesant. Chaque protagoniste chercha pendant quelques secondes à trouver une explication à tous ceux ci dans les yeux de son voisin. En vain bien entendu.
-Je comprends pourquoi Neeta était préoccupée par son travail, murmura Mak plus pour lui même que pour autrui, alors que l’entrée fracassante de Lyam l’avait sorti de son sommeil.
Bossel se tourna alors vers le Maître du Culte:
-Mais votre Prophète n’est-il pas censé être bon ? Comment peut-il anéantir des êtres vivants?
-Voyons Consul, cette prophétie ne doit pas être prise au pied de la lettre! Symboliquement, ce sont les âmes obscures qui seront détruites. C’est exactement ce que je vous disais: soit on obtient l’Illumination, soit...
Delen laissa volontairement sa phrase en suspens. Zook s’exclama alors:
-De toute façon, je ne vois pas pourquoi on s’emballe! Ce Guide est censé revenir depuis plus de 2000 ans, je ne vois pas pourquoi il se pointerait maintenant!Non, non, il a du se perdre en route! Et moi je ne suivrai sûrement pas un guide qui se perd! C’est contradictoire !
-En fait, je ne vous ai pas tout dit...fit Will à voix basse.
Tous les regards se braquèrent aussitôt sur le scientifique dont le visage se marqua brutalement d’inquiétude.
-Oh...je n’aime pas ça, chuchota Eljy
-Et qu’est ce que vous ne nous avez pas dit? demanda Kern
-Nous venons de repérer une singularité à 5000 kilomètres à peine de Ferlus. Nous ne savons pas précisément ce que c’est mais nous avons pu déterminer qu’elle ouvrait un passage permanent en hyperespace. Autrement dit, c’est une distorsion spatio-temporelle dont nous pouvons voir la...sortie!
Tout le monde resta interloqué face à cette annonce pour le moins surprenante.
-Et...où est l’entrée? interrogea Eljy soupçonneux
-Ca je n’en ai aucune idée mais je suis prêt à parier qu’elle se trouve dans une autre galaxie.
-Vous voulez dire que...
-Oui, qui que ce soit et quelles que soient leurs intentions...
Will laissa planer un cours silence avant de conclure d’un air grave:
-Ils arrivent!
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Ven 11 Aoû 2006 - 17:48   Sujet: 

L'intrigue semble assez bien ficelée et surtout très prometteuse 8) L'illuminé Maître Du Culte est d'un fanatisme inquiétant, et c'est très bon pour la suite, et le cliffangher de fin nous laisse entrevoir de quoi s'inquiéter et surtout de bonnes batailles spatiales (indisociables de la légende des AN :P )

Le style est limpide avec de rares répétitions cependant, mais le rythme est assez rapide (mention spéciale aux dialogues -on s'imagine facilement les scènes).

Bref le chapter3 s'annonce festif, qui, ou quoi, va dévaler du "Trou" ? :sournois: Et surtout une devinette pour la suite : Tel et Eylin n'attendraient-ils pas un heureux évènements ? :ange: Qui sait peut-être l'élu du culte^^

A bientôt évidemment pour le chapitre électrique 3 :wink:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 11 Aoû 2006 - 18:41   Sujet: 

Merci Kamo pour ton avis. Et merci aussi pour le compliment sur les dialogues, c'est vrai que je pense que je maîtrise assez cet aspect des FF. :wink:

Les deux prochains chapitres devraient être épiques et peut-être tragiques. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Sam 12 Aoû 2006 - 13:15   Sujet: 

J'ai lu le chapitre Religion II. Notre religion Kamo est celle des Anges Noirs de saints dragueurs :D :D ... Bref, il n'est pas besoin d'avoir fait de classe religieuse pour suivre ce chapitre qui clairement dessine un parallèle très juste et intéressant avec ce qu'annoncent/promettent certaines églises au sujet d'un retour (très) proche du Christ. J'ai des connaissances en la matière et peux vous certifier que la tonalité enflammée du discours, les mots choisis, du Maître du Culte sonnent exactement avec ceux de prédicateurs :o . Après à chacun ses croyances, DW ne tombant pas dans les clichés... Comme c'est tabou sur les forums, j'en dis pas plus mais DW sait se documenter sur des sujets graves et importants de notre siècle comme il l'avait fait pour le terrorisme. Bravo !!!!

Les Anges noirs sommeillent dans ce chapitre : leur culte à eux c'est les batailles spatiales :D . Donc, après cette mise en place de l'histoire parfaite dans les 2ers chapitres les dragées de l'action sont programmées pr quand... durant le pont du 15/8 j'espère :) :wink: . J'ai hâte de voir le nouveau pilote à l'oeuvre :lol: .

Ah c'est chouette ces petites cf à la SF : Le Guide du routard galactique, Stargate...

Et cerise sur le gâteau de cette lecture sans ennui, c'est le clin d'oeil fait au couple Ani et Padmé dans ROTS : Tel et Eilyn vivant des situations similaires.

Que du tt bon, j'attends l'arrivée de Dadax parmi nous :) ,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Dark Maul877 » Sam 12 Aoû 2006 - 13:31   Sujet: 

Je n'ai pas trop le temps aujourd'hui de lire ce nouveau chapitre mais ne t'inquiète pas DW, je ne t'oublies pas, j'essairai de laisser mon avis ce soir ou demain. :wink:
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 12 Aoû 2006 - 13:35   Sujet: 

Merci Lowie pour ton avis. :wink:

Pour ce qui est des évocations du thème de la religion, j'avais oublié de préciser en début de chapitre qu'en aucun cas les éléments racontés ne se voulaient une critique de telle ou telle religion et que je n'impliquais nullement mon opinion personnelle dans les propos de mes personnages qu'ils soient croyants ou non.

Ceci dit, j'avoue avoir voulu faire référence à la situation que nous connaissons actuellement sur ce thème épineux et que tout en détournant volontairement les noms et les références, je pensais évidemment au Christianisme comme source d'inspiration, comme l'a si bien remarqué Lowie. :wink:

DW sait se documenter sur des sujets graves et importants de notre siècle comme il l'avait fait pour le terrorisme. Bravo !!!!

Ouep, se divertir tout en évoquant des thèmes qui nous concernent d'une manière détournée, je trouve que c'est une bonne idée que j'aime donc bien réutiliser. :)

Les Anges noirs sommeillent dans ce chapitre : leur culte à eux c'est les batailles spatiales . Donc, après cette mise en place de l'histoire parfaite dans les 2ers chapitres les dragées de l'action sont programmées pr quand... durant le pont du 15/8 j'espère . J'ai hâte de voir le nouveau pilote à l'oeuvre


Effectivement le chapitre III va lancer les hostilités. :sournois: J'ai déjà commencé à l'écrire mais le plus dur (les scènes d'action) ne l'ont pas encore été. Affaire à suivre donc! :wink:

Que du tt bon, j'attends l'arrivée de Dadax parmi nous

Et moi donc! :D :wink:

EDIT: Pas de problème, prends ton temps Dark Maul877! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dark Maul877 » Dim 13 Aoû 2006 - 13:59   Sujet: 

Ca y'est, j'ai enfin lu le dernier chapitre !

Alors là, je dois dire qu'il est excellent, j'adore. L'intigue est très bonne, tout comme le suspence qui est intenable. Mais j'ai une petite idée sur la suite car si je ne m'abuse, tu t'es inspiré de la saison 9 de Stargate, avec les Ori, leurs invasions, l'illumination, etc... :D

Ca se lit vite tellement le style est fluide, et on en redemande ! :)
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 13 Aoû 2006 - 14:25   Sujet: 

Merci Dark Maul877! :wink:

Pour ce qui est de mon inspiration par rapport à Stargate, je dirai que tu n'as pas vraiment tort. L'Illumination je l'ai effectivement prise là :wink: , mais elle ne servira pas vraiment dans la suite de l'histoire, c'est une autre invention (de mon cru celle là) qui servira. De même, sur l'histoire de l'invasion, effectivement on peut clairement y voir une similitude. Mais normalement, le comportement des envahisseurs sera différent de celui des Ori. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 13 Aoû 2006 - 19:30   Sujet: 

Hop hop, voilà le chapitre III qui est plutôt long: plus de 10 pages! 8) Mais il comporte deux temps bien distincts que je vous laisse découvrir. Et surtout, je n'ai qu'un seul espoir: qu'à la fin de votre lecture, vous ayez envie de lire le chapitre IV! :D









Chapitre III

Les Soldats de l’Apocalypse


Première partie


Dans la grande salle de réunion, chaque individu présent essayait d’assimiler tant bien que mal les déclarations pour le moins surprenantes du docteur Will Lyam. Alors que Wellan Bossel pensait devoir régler des tensions religieuses, il se retrouvait potentiellement avec l’arrivée impromptue d’une race inconnue aux intentions mystérieuses. Mais pire encore, cette race semblait être en parfaite harmonie avec les Textes Sacrés de la religion la plus présente sur Ferlus. Bossel voulait apaiser le Maître du Culte mais c’était l’absolu contraire qui était en train de se produire: Delen Daylis était tout simplement survolté.

Ne tenant plus en place, celui ci arpentait la salle de réunion sous les yeux interloqués des Anges Noirs et de Kenel Kellington. Le Maître du Culte s’écria:
-Nous ne sommes pas véritablement prêts à recevoir honorablement le Guide! Nous devons nous préparer, tous nos fidèles doivent le faire.
-Calmez-vous, je trouve que vous tirez des conclusions trop hâtives! répondit Bossel d’une voix qu’il espérait posée.
-Que je me calme! Mais bon sang, notre vie se joue maintenant. Je dois organiser des cérémonies religieuses afin de montrer au Guide toute la dévotion que nous lui portons.
-C’est ça, faîtes donc, mais quand vous serez anéantis, ne venez pas vous plaindre! hurla Tel en retour
-Que voulez vous dire?
-Réfléchissez! Comment pouvez vous croire que c’est bel et bien votre Guide qui va débouler! N’oubliez pas la dernière phrase de la Prophétie, elle est loin d’être de bonne augure.
-Je vous l’ai déjà dit, c’est uniquement au sens métaphorique que...
-Et si vous vous trompiez! clama Tel
Daylis le regarda pendant quelques secondes, ne sachant que dire. Puis, il murmura:
-C’est impossible. Le Guide est de retour et il nous sauvera. Ceux qui refuseront la voix de la Sagesse seront perdus!

Soudain, un garde fit irruption dans la salle de réunion, visiblement affolé. Il mit quelques temps à reprendre son souffle et à se remettre de la course effrénée qu’il avait du faire dans les interminables couloirs du palais gouvernemental Ferlusien. Essuyant la sueur qui ruisselait sur son front, il dit d’une voix inquiète:
-Consul, nous avons un problème!
-Tiens donc, c’est la journée on dirait, fit Eljy.
Cette fois ci, Bossel se leva prestement de son siège et répondit:
-Je vous écoute!
-Un vaisseau inconnu de grande taille vient d’apparaître sur nos écrans radars.

***

Le quartier général de l’armée Ferlusienne se trouvait dans un grand bâtiment situé au cœur de la ville. S’étalant de plein pied, il avait été construit pour ressembler à s’y méprendre aux entrepôts environnants. A la différence prêt que les matériaux qui avaient servi à sa construction étaient d’une grande résistance, capables selon les dires des architectes de supporter un bombardement massif. L’intérêt de cette stratégie était que les ennemis potentiels n’avaient aucune idée d’où se trouvait ce centre névralgique du commandement Ferlusien.

C’est précisément dans une des pièces de ce complexe que Wellan Bossel, les Anges Noirs, Kenel Kellington et Will Lyam déboulèrent à vive allure. Seul Delen Daylis ne les avait pas suivi, préférant prévenir le maximum de fidèles du retour inespéré de leur Guide spirituel après tant d’années d’absence. La pièce peinte dans des teintes grises et noires était très bien équipée. Tout le matériel de pointe, que ce soit pour la reconnaissance ou pour les communications, s’y trouvait. Mieux, des ordinateurs sophistiqués étaient régulièrement disposés sur les bureaux modernes, permettant aux employés de coordonner au mieux les éventuelles actions militaires.
Bossel se tourna vers Eylin Deylla qui était assise à un moniteur de contrôle et qui en même temps donnait des ordres précis aux opérateurs présents. Une grande agitation régnait dans la salle et l’inquiétude y était palpable.
-Vous confirmez la présence d’un vaisseau inconnu?
-Affirmatif. Il ne ressemble à rien de ce que nous connaissons et n’a pour l’instant pas répondu à nos appels.
-Avons-nous une image de cet appareil?
-Oui, nous avons détourné un de nos satellites pour qu’il reste dans la zone. Voici ce que nous avons.
Eylin appuya sur deux touches puis une image assez nette apparut sur un immense écran qui était accroché au mur principal de la pièce. Les personnes présentes n’en crurent pas leurs yeux. Le vaisseau était à proximité de la singularité et attendait visiblement quelque chose...ou quelqu’un. D’un blanc immaculé, il était d’une forme très particulière. Il ressemblait à une grosse coque de bateau sur lequel on aurait posé la moitié d’un oeuf. Des lumières disposées régulièrement sur la structure trahissaient la présence d’une activité à bord. Tel remarqua également la présence d’un imposant cône au niveau de la proue.
-C’est fascinant, murmura Will Lyam qui ne pouvait détacher ses yeux du curieux et intrigant appareil.
-Que fait-on? demanda alors Eylin à Bossel.
-Ouvrez une fréquence de communication avec lui, je vais essayer de lui parler.
-A vos ordres!
Eylin fit signe à un opérateur qui tapota rapidement sur son clavier avant de lever le pouce pour dire que tout fonctionnait.
-Allez-y Consul!
Bossel s’éclaircit alors la voix et s’élança:
-Vaisseau inconnu, ici le Consul Wellan Bossel, chef du peuple Ferlusien. Vous avez pénétré illégalement dans notre espace spatial, nous vous demandons de vous identifier au plus vite et de dévoiler vos intentions à notre égard.
Bossel se tut et attendit quelques secondes. Aucune réponse ne parvînt, alors il enchaîna:
-Si vous ne déclinez pas votre identité, nous serons obligés d’envoyer une force armée pour vous intercepter. Est ce que c’est clair? Répondez!
Toujours rien. Bossel expira lentement avant de se retourner vers les Anges Noirs:
-Préparez-vous à décoller dès que je vous l’ordonnerai!
-A vos ordres, répondit aussitôt Kern.
-Attendez, on dirait qu’il se passe quelque chose! hurla Will en montrant du doigt l’écran de contrôle.
-Nom de..., qu’est ce que c’est que ça?
Sortant de la distorsion, un nouveau vaisseau apparut sur les écrans radars. Identique au premier, il vînt se positionner à ses côtés, sa proue dirigée vers Ferlus. Puis, soudain, un autre vaisseau de guerre se matérialisa, adoptant rapidement la même attitude que les deux premiers. Enfin, débouchant de la “gueule” en dernier, un immense appareil, bien plus grand que les trois premiers, prit la tête de la formation, se dirigeant à vive allure vers Ferlus. Les autres vaisseaux lui emboîtèrent le pas. Un silence de mort s’imposa dans la salle de commandement et toutes les personnes présentes restèrent ébahies.
-C’est...c’est une armée d’invasion! déclara Eylin en sentant une vague d’inquiétude s’emparer d’elle.

Avant que Bossel n’ait pu montrer la moindre réaction face à cet impressionnant déploiement de force, l’image des vaisseaux de guerre disparut, laissant la place à celle d’un visage terrifiant comme sorti des plus horribles cauchemars.
-Oulaaah, s’exclama Tel en ayant un mouvement de recul instinctif.
Le visage n’en était pas un, où du moins pas comme on aurait pu s’attendre à ce qu’il soit. C’était un visage métallique qui adoptait la forme d’un crane squelettique et qui possédait deux “yeux” agressifs d’un jaune or. Mais la bouche articulée avec des crocs d’acier à l’intérieur était encore bien plus effrayante, intimidante et repoussante:
-Il aurait pu jouer dans un film d’horreur celui là, assura Zook
-Silence, intima Bossel qui avait les yeux rivés sur l’écran.
Tout à coup, une voix tonitruante aux résonances métalliques se fit entendre et glaça aussitôt le sang de toutes les personnes présentes dans la salle de commandement:
-Peuple Ferlusien, après examen minutieux de votre civilisation et de vos technologies, je vous ai déclaré incapable de marcher a nos côtés. Moi, Guide du peuple Senkis déclare devoir vous anéantir afin de permettre l’apparition d’une nouvelle Ere sur votre planète. Une Ere qui permettra peut-être l’apparition d’un peuple moins primitif, digne de l’enseignement Senkis. Votre annihilation est inévitable, elle est le prélude nécessaire à un Renouveau, ainsi je l’ai décidé! Seuls ceux qui se voueront corps et âmes au peuple Senkis seront sauvés. Les autres seront systématiquement exterminés. Aujourd’hui, pour vous, nous serons les Soldats de l’Apocalypse.

L’image du Guide Senkis disparut alors ne laissant plus que des interférences sur l’écran de contrôle. Bossel resta abasourdi quelques secondes, ne sachant comment réagir. Ce fut Eljy qui s’exprima le premier:
-Je m’en vais te lui botter les fesses à celui là! Non mais il se prend pour qui? On ne va pas se laisser importuner par une boîte de conserve ambulante qui a des ampoules dans les yeux!
-C’est vrai que son histoire de “primitif” est assez vexante tout de même, ajouta Mak
-Monsieur, les vaisseaux se mettent en position d’attaque! hurla un opérateur en proie à la panique.
Bossel se mit la tête dans les mains, enfin conscient qu’une terrible guerre allait de nouveau menacer et frapper Ferlus. Mais cette fois ci, l’enjeu était encore bien plus terrible que lors des autres guerres. Il n’avait le choix qu’entre la survie et l’annihilation pure et simple, la disparition définitive et irréversible de tous les hommes et femmes qui vivaient sur cette planète. Le Consul fit alors d’une voix tendue:
-C’est pas vrai! Voilà que ça recommence! Encore et toujours la guerre! Nous ne serons donc jamais tranquilles!
-Consul, il faut agir au plus vite si nous voulons avoir une chance de les repousser, intima Eylin
Bossel la regarda et lança:
-Très bien! Sonnez l’alarme!Que toutes nos forces militaires soient sur le pied de guerre. Dîtes à tous nos vaisseaux de guerre de décoller et de se préparer à l’affrontement! Prenez vous-même le commandement du Rage de Vaincre.
-A vos ordres!
Puis il se retourna vers les Anges Noirs:
-Une fois de plus j’ai besoin de votre aide, vous serez à la pointe de notre attaque et tous nos espoirs reposeront sur vous.
-Ce sera un honneur, répondit Kern.
-Faîtes moi plaisir: offrez-nous la victoire.
Kern ne répondit rien, se contentant d’un bref signe de tête. Puis il se dirigea vers la sortie, d’un pas rapide, suivi de près par tout son escadron qui semblait déterminé à agir. C’est alors que Tel cria:
-Attendez, je viens avec vous!
Kern s’arrêta et se retourna, un léger sourire aux lèvres:
-Comme au bon vieux temps commandant!
-Exactement. Allons montrer à ces envahisseurs qui sont les Anges Noirs!
-J’allais vous le dire.
-Yaoooouh, c’est reparti, s’exclama Mak en brandissant le poing en l’air.
Alors que les Anges Noirs quittaient le quartier général, Kenel Kellington s’approcha de Bossel, qui le visage marqué, lui dit:
-Alertez la population que des temps bien sombres l’attendent, qu’elle reste chez elle et qu’elle se barricade.
-Entendu.
Kenel attendit quelques secondes avant de poser sa main sur l’épaule droite de Bossel:
-Ayez confiance Consul, nous allons les vaincre!
-J’ai pourtant la sensation que quelque chose de terrible va se produire.

***


Tel Hoke était aux pieds de son chasseur quant sa femme, Eylin Deylla, s’approcha rapidement portant son impeccable uniforme de général:
-Ainsi donc, tu ne peux pas t’empêcher de reprendre ton ancien chasseur!
-Les nouveaux que nous avons commandé ne sont pas encore tout à fait configuré et...
-Ce n’est pas de ça que je veux parler Tel, et tu le sais. Pourquoi prends tu ce risque?
-Parce que je ne peux pas me résoudre à laisser mes hommes seuls là haut. Nous ignorons qui nous attaque, nous ne savons rien d’eux, je ne pourrai plus me regarder dans un miroir si j’envoyais mes amis à la mort. Je me dois d’être avec eux.
-Je comprends. Tel, je voulais te dire quelque chose d’important. Je crois que si je veux le faire, c’est maintenant ou jamais.
-Je t’écoute, répondit-il avec une pointe d’inquiétude.
Eylin expira lentement, calmant les battements affolés de son cœur.
-Je...je suis enceinte Tel!
Celui ci resta bouche bée, abasourdi et immobile sous le coup de l’émotion. Incapable de dire la moindre chose, il ne put que regarder sa femme droit dans les yeux, avant qu’un large sourire n’illumine son visage. A ce moment précis, Tel Hoke ne faisait plus attention à l’agitation qui régnait tout autour de lui, à tous ces pilotes qui se précipitaient vers leurs chasseurs, pas plus qu’à la puissante alarme qui retentissait de toutes ses forces dans la ville. Il n’entendait même plus les puissants réacteurs du Chemin vers la Paix, imposant vaisseau de combat Ferlusien qui était sur le point de décoller. Non, à ce moment précis, il n’y avait plus que Eylin et son enfant qui comptaient pour Tel. Plus rien d’autre n’avait d’importance. Malgré la noirceur qui venait de s’abattre sur Ferlus et en dépit de la violence qui allait bientôt s’emparer de la population, Tel était heureux. Il allait avoir un enfant. Cette nouvelle suffisait à alléger le cœur de n’importe quel homme en proie à la peur et à la souffrance.
-C’est....c’est merveilleux, parvînt-il enfin à dire.
-Je veux qu’il vive dans un monde en paix Tel.
-Tu as raison. Et pour cela, nous devons repousser ces envahisseurs.
Eylin montra son assentiment avant de s’emparer des mains de son mari:
-J’aurai aimé te l’annoncer dans d’autres circonstances mais...les éléments nous rattrapent. S’il te fallait une raison supplémentaire pour te battre, maintenant tu en as une. Notre enfant ne doit jamais entendre parler de ces Senkis!
Tel déglutit avec difficulté, des larmes de bonheur au coin des yeux. Eylin dit alors:
-Je dois y aller. Le Rage de Vaincre est peut-être notre plus grande chance de survivre aujourd’hui.
-Bonne chance, se contenta de répondre Tel.
-Toi aussi.
Le couple s’embrassa avec passion avant de se séparer, l’un grimpant dans son chasseur noir, l’autre se dirigeant vers le fleuron de la flotte Ferlusienne.

Tel finit d’enfiler sa combinaison de survie, fixa son lourd casque puis alluma ses réacteurs principaux qui vrombirent aussitôt. Il ouvrit son unité com et dit d’une voix calme:
-Messieurs, préparez-vous à décoller.
-On vous suit commandant!
Tel sourit avant de prendre de nouveau la parole:
-Eh oh au fait Endy...bonne chance!
-Merci mon commandant. Bon, j’aurai aimé être à bord d’un chasseur comme le vôtre, mais je suis déjà très fier de devoir obéir à vos ordres!
-Ce n’est que partie remise pour le chasseur, je peux te l’assurer!
-Je l’espère, répondit faiblement Endy.
Aussitôt les chasseurs de l’escadron Anges Noirs décollèrent, suivi de près par tous les autres escadrons que comptaient Ferlus. Prenant la tête de l’immense formation, Tel lança ses ordres:
-Bien, nous n’allons nous déployer qu’au dernier moment, en attendant, restez en formation de vol classique.
-Dîtes donc, Bossel envoie tout ce qu’il a en réserve, assura Zook en regardant le nombre incroyable de petits appareils qui les accompagnaient.
-Espérons que cela sera suffisant!

Telle une immense pointe de flèche, les centaines de chasseurs Ferlusiens prirent de l’altitude, s’enfonçant rapidement dans la noirceur de l’espace et laissant derrière eux leur planète. Consultant son radar de bord, Tel comprit que le Rage de Vaincre venait également de prendre son envol et s’apprêtait à rejoindre le Chemin vers la Paix qui se tenait déjà en position. Ces deux vaisseaux avaient été construits après la bataille contre les Kotorns et représentaient l’aboutissement d’un long et fastidieux travail. Ils étaient le fruit de ce que la technologie Ferlusienne comptait de mieux et ils étaient leurs meilleures armes dans une bataille qui s’annonçait destructrice.
-J’ai les vaisseaux ennemis en visuel! fit Tel
Ceux ci se tenaient encore assez prêt de la singularité mais venaient malgré tout à la rencontre des forces Ferlusiennes. Tout à coup, sortant des soutes des immenses appareils, des nuées entières de petits chasseurs apparurent. Semblant d’abord se disperser, elles se rejoignirent brutalement, formant une sorte de lame dont la pointe se précipitait vers les chasseurs Ferlusiens.
-Ils foncent sur nous, préparez-vous à vous déployer et à faire feu! ordonna Tel
-A vos ordres!
L’affrontement était maintenant imminent, inéluctable, inévitable.
-Tenez-vous prêt, hurla Tel qui voyait les premiers appareils Senkis venir à sa rencontre!
Les battements de son cœur s’accélérèrent, ses mains devinrent moites et des gouttes de sueur perlèrent sur son front.
-Maintenant!

Alors que les deux flottes allaient se percuter à pleine vitesse, elles se déployèrent au dernier moment et se mirent aussitôt à tirer. Des milliers de projectiles furent propulsés et fondèrent sur leurs cibles. Au premier passage, le conflit prit l’allure d’un entrelacs d’énergie infranchissable et destructeur. Alors que Tel virait brutalement pour éviter de rentrer en collision avec un chasseur Senkis, il vit que des dizaines d’explosions se propageaient un peu partout autour de lui, propulsant des débris incandescents, catapultant des carcasses enflammées. Tirant sans réfléchir sur tout ce qui bougeait, Tel se lança dans une manœuvre désespérée pour éviter un chasseur Ferlusien, qui les ailes arrachées, partaient dans une vrille incontrôlable et mortelle.
-C’est chaud ici! marmonna le commandant.

Partout où il posait son regard, Zook voyait des projectiles heurter de plein fouet des chasseurs et des boules de flammes apparaître. Traversant l’une d’elle à pleine vitesse, il sentit distinctement un bout de cockpit errant qui éraflait son aile droite. Zook rectifia sa course mais tomba nez à nez avec un appareil ennemi. Instinctivement, il ouvrit le feu et ses lasers vinrent déchirer la coque du vaisseau adverse. Celui ci alla heurter de plein fouet un de ses alliés et les deux explosèrent violemment, propageant une onde de choc qui secoua le chasseur de Zook. Celui ci dessina un élégant demi-tour, partant dans une vrille dangereuse pour éviter un tir adverse et remonta à pleine puissance, laissant parler la puissance de ses lasers. Ceux ci déchiquetèrent un appareil Senkis qui se transforma en sphère rougeoyante. Ses deux réacteurs furent catapultés en arrière et Zook les vit arriver sur lui:
-Nom de Dieu!
Grâce à un réflexe prodigieux, il plongea et les réacteurs passèrent juste au-dessus de lui. Relevant le nez de son chasseur, Zook écarquilla les yeux de stupeur. Deux chasseurs se précipitaient sur lui, canardant de toute leur puissance de feu:
-Et merde!
Croyant la collision inévitable, Zook inclina son vaisseau au maximum, si bien que celui ci parvînt à passer entre ses deux ennemis. Obliquant sa course, il revînt se positionner derrière les deux engins Senkis et ouvrit une nouvelle fois le feu, pressant à cinq reprises son joystick de tir. Les lasers vinrent atteindre un des réacteurs qui explosa soudainement. Perdant de sa stabilité, le chasseur se déporta violemment et heurta son ailier. L’explosion fut magistrale et des flammes allèrent lécher le vaisseau de Zook qui frôla la zone dangereuse.
-Je vais vous faire regretter d’être passé nous voir les gars!

Kern et Eljy s’étaient lancés dans une danse mortelle avec les appareils ennemis, évitant leurs projectiles et ripostant dès qu’ils le pouvaient. Une cible se verrouilla sur le radar d’Eljy et celui ci expédia une torpille. Traquant sa cible, elle l’atteint en quelques secondes, pulvérisant le chasseur qui se déchiqueta littéralement. Slalomant entre les débris, Eljy ouvrit son unité com et s’écria:
-Kern, nous ne devons pas rester isolé!
Celui ci jeta un coup d’œil autour de lui et vit simultanément trois appareils alliés se transformer en tas de cendre.
-Tu as raison, nous devons rester unis afin de repousser les forces ennemies.
Les chasseurs de celles ci étaient pour l’instant cantonné à affronter les Ferlusiens, ce qui leur barraient la route de la planète. Tels des essaims d’insectes se pourchassant inlassablement, les appareils de chaque champ cherchaient constamment à prendre le dessus sur leurs adversaires. En vain.
-Nous résistons plutôt bien, assura Eljy
-Attends que les croiseurs s’en mêlent! La partie va alors devenir bien plus difficile, rétorqua Kern en observant furtivement les quatre énormes vaisseaux Senkis qui se dirigeaient toujours vers le Rage de Vaincre et le Chemin vers la Paix.
-C’est sûr que le jeu en vaudra la chandelle!
Quelques milli-secondes à peine après avoir terminé sa phrase, Eljy vira de bord, plongeant sans hésiter dans l’affrontement, suivi de très près par Kern. Les deux chasseurs piquèrent littéralement, tournoyant sur eux-mêmes, donnant l’impression d’être devenus incontrôlables. Mais ils ne l’étaient nullement. Rétablissant leurs courses folles au dernier moment, ils s’insérèrent dans une formation ennemie et ouvrirent les hostilités, criblant d’impact l’opposant le plus proche. Mais les Senkis réagirent en conséquence et resserrèrent leur étau sur les chasseurs Ferlusiens:
-Attention, ils tentent de nous encercler!
-Sortons de là, cria Eljy.
Celui ci tira sur son manche et le chasseur s’éleva instantanément, évitant de justesse une rafale ennemie qui aurait pu anéantir ses boucliers.
-Je suis pris au piège! hurla Kern
Le cœur battant soudainement beaucoup plus vite, Eljy tourna la tête et vit son ami cerné par les Senkis. Les tirs convergèrent vers l’Ange Noir, atteignant ses boucliers.
-Je suis touché!
-Kern! J’arrive! s’époumona Eljy en replongeant inconsidérément dans la bataille.
Mais il ne put réellement le faire, deux appareils Senkis le prenant instantanément en traque.
-Kern, je ne peux pas t’atteindre!
Celui ci sentit toute la structure de son vaisseau trembler sous les assauts ennemis qui ne cessaient de s’intensifier.
-Je ne vais pas tenir très longtemps, pensa t-il en cherchant une échappatoire à ce guêpier.
Tout à coup, un projectile heurta de plein fouet l’avant du chasseur qui partit en vrille. Alors que Kern tentait tant bien que mal d’en reprendre le contrôle, une alarme stridente se mit en route.
-Je n’ai plus de bouclier!

***

Devant les écrans de contrôle de la salle de commandement, les opérateurs médusés assistaient impuissant à la terrible bataille qui se déroulait dans les cieux Ferlusiens. Le docteur Lyam, les mains tremblantes, se retourna vers Bossel qui regardait les événements se dérouler avec un mélange de peur et de résignation dans le regard:
-Leurs chasseurs sont encore très semblables à celui que nous avons découvert! Regardez cette forme de coquille d’œuf! C’est incroyable!
-Vous croyez qu’ils n’ont pas évolué en 2000 ans? demanda Bossel
-Bien sûr que si! Seulement, les modifications doivent être au niveau des caractéristiques de l’appareil et non au niveau de son design. Je suis persuadé que ces chasseurs sont encore bien plus performants que celui que nous étudions au labo.
-Ce n’est pas pour me rassurer docteur!
Lyam resta quelques secondes silencieux avant de lancer d’un ton las:
-Je n’ai malheureusement aucune bonne nouvelle à vous annoncer.

***


Mak Hanton et Endy Davids volaient côte à côte, se protégeant mutuellement. Appliqué, Endy respectait scrupuleusement les indications que lui donnaient Mak.
-Attention, sur ta gauche, à 10 heures!
Endy saisit son manche de contrôle et l’inclina, permettant à son appareil d’éviter une salve adverse. Le Senkis passa au-dessus de lui à pleine vitesse mais parvînt malgré tout à dessiner un virage très court, qu’un appareil Ferlusien aurait été incapable de réaliser sans se briser.
-Incroyable, il est déjà de nouveau sur nous!
Le Senkis ouvrit le feu une nouvelle fois et Mak n’eut pas le temps de réagir. Son bouclier s’affaiblit et sa radio émit des grésillements:
-Je crois que mon...unité com...a pr...un coup mais ce...devr...aller!
-Effectivement, je te reçois mal!
-Derrière toi! hurla Mak.
-Ca j’ai compris, cria en retour Endy alors qu’instinctivement il lançait son vaisseau dans un looping à décrocher l’estomac. Grâce à cette audacieuse manœuvre, la dernière recrue des Anges Noirs réussit à se retrouver derrière son poursuivant.
-Toi, tu vas apprendre à connaître Endy Davids!
Sur ces paroles, il expédia une torpille qui s’enfonça littéralement dans la structure du chasseur Senkis. L’explosion fut violente, illuminant brièvement l’espace. C’est alors qu’Endy vit le corps du pilote fondre sur lui et rebondir sur ses boucliers avant de disparaître dans le vide spatial.
-Bouuuh, cela fait froid dans le dos!
-Qu’est...qu’il...passe? demanda Mak
-J’ai eu ma première rencontre avec un Senkis et je peux te dire une chose capitale à leur sujet.
-Laquelle?
-Ils sont particulièrement laids!
Endy essaya alors de chasser de son esprit l’image du Senkis, association étrange de chaire et de métal venant s’écraser sur la verrière de son cockpit.
-J’aimerais quand même bien comprendre pourquoi ils sont ainsi, murmura le jeune pilote.

Tout à coup, des lumières puissantes vinrent éclairer la noirceur de la bataille et celle de l’espace. S’autorisant un bref répit, Tel constata que le Chemin vers la Paix et le Rage de Vaincre avaient commencé à pilonner les vaisseaux Senkis. Ayant une brève pensée pour sa femme, Tel fut rapidement obligé de replonger dans ce sanglant conflit lorsqu’une rafale vînt s’écraser sur ses boucliers.

***

A bord du Rage de Vaincre, le général Eylin Deylla regardait avec appréhension les immenses croiseurs Senkis s’approcher toujours plus prêt.
-Intensifiez le feu des postes avancés, je veux un véritable barrage de laser!
-A vos ordres, répondit un officier de pont.
Presque aussitôt, tous les canons de proue du Rage de Vaincre entrèrent en action, frappant avec une grande régularité les vaisseaux ennemis. Mais ceux ci réagirent en conséquence et prirent au dépourvu les Ferlusiens. Les croiseurs se rassemblèrent, le plus massif prenant la tête du groupe et un immense bouclier blanchâtre se déploya autour d’eux, les protégeant tous.
-Ils ont un bouclier collectif, s’écria un lieutenant surpris.
-Dîtes au Chemin vers la Paix de concentrer sa puissance de feu sur une partie du bouclier. Nous devons tester sa résistance.
-Consigne transmise général!
Eylin essuya la sueur qui perlait sur son front et s’autorisa à regarder à tribord la gigantesque bataille qui opposait les chasseurs des deux camps dans un terrible combat à mort. Elle vit des dizaines de petites explosions naître et mourir en quelques secondes et pria de toutes ses forces pour que l’une d’elle n’emporte par son mari.

Le cri d’alarme d’un de ses officiers de pont la sortit de ses pensées et la força à se reconcentrer sur ce qui la menaçait elle:
-Général, ils s’apprêtent à faire feu!
-Préparez-vous, redirigez toute la puissance des déflecteurs vers ceux de proue.
-A vos ordres!
Eylin observa alors les croiseurs Senkis se mettre en position de tir et ce qu’elle vit la terrifia et la pétrifia sur place. Sortant des cônes métalliques situés à l’avant de leurs vaisseaux, des épais rayons d’énergie continu se précipitèrent sur le Chemin vers la Paix, heurtant de plein fouet ses boucliers. Au début, ceux ci résistèrent vaillamment et les rayons de lumière semblèrent venir s’écraser sur les déflecteurs comme des vagues contre des récifs mais brutalement, l’aura bleutée qui entourait le vaisseau Ferlusien disparut. La voix de son commandant se fit alors entendre, affolée:
-Général, nous n’avons plus de protection, leurs rayons dévorent littéralement la structure du Chemin! Nous ne pouvons rien faire!
-Sortez de là!
-On ne peut pas!
C’est les larmes aux yeux qu’Eylin vit les rayons de lumière pénétrer avec violence à l’intérieur du Chemin vers la Paix, dévastant tout sur son passage.
-Aidez-nous! Je vous en su...
Le croiseur Ferlusien se brisa en deux avec force et fracas, catapultant des débris et des corps dans le vide spatial. Sans combinaison de survie, les corps gelèrent instantanément, devenant pareil à des blocs de glace errants. Puis, inéluctablement et alors que l’avant du Chemin vers la Paix tombait vers Ferlus, le reste du vaisseau fut englouti par une explosion magistrale. Des immenses flammes se déployèrent, consumant tout ce qui pouvait l’être avant de se rétracter. Une onde de choc se propagea à une vitesse fulgurante venant frapper les boucliers du Rage de Vaincre.

C’en était fini du Chemin vers la Paix...

Les vaisseaux Senkis cessèrent de tirer momentanément, puis ils se repositionnèrent pour faire face au Rage de Vaincre qui continuait d’éprouver la puissance de son bouclier collectif. C’est à ce propos qu’un officier se détourna de ses instruments de contrôle pour crier à Eylin:
-Général, nos tirs successifs ne semblent pas entamer la résistance de leur bouclier. C’est...incompréhensible, nous ne pouvons rien faire!
Une vague d’effroi s’empara alors d’Eylin qui manqua de chanceler. Se reprenant, elle expira lentement alors que les vaisseaux ennemis s’apprêtaient à prendre son croiseur pour cible. Elle serra les poings de rage et s’époumona:
-Même si nous devons mourir ici et maintenant, nous le ferons en combattant!
Et les Senkis déchaînèrent les enfers...

***


Dans la salle de commandement, la destruction brutale du Chemin vers la Paix avait plongé les hommes dans une terrible torpeur. Alors que Kenel ne pouvait détacher ses yeux de l’écran de contrôle sur lequel on voyait errer les débris du croiseur, Bossel se retourna vers un de ses opérateurs:
-Préparez-vous à ouvrir une fréquence de communication avec la Nouvelle République!
-Je m’y emploie!
Le Consul regarda alors Will qui n’osait pas bouger, écrasé qu’il était par le poids des événements qui se déroulaient autour de lui.
-Docteur, si nous ne recevons pas du soutien, ils vont nous écraser!
Le scientifique se contenta de hocher de la tête alors que ses pensées se focalisaient à présent sur l’intimidant discours du Guide Senkis. Bossel s’approcha pour sa part de son opérateur:
-Vous pouvez parler!
-Représentants de la Nouvelle République, ici Wellan Bossel, Consul de Ferlus. Je vous envoie ce message pour vous demander de l’aide. Nous sommes attaqués par une force étrangère d’une puissance incommensurable. Nous sommes débordés et ils s’apprêtent à nous anéantir. Nous avons besoin d’aide de toute urgence. Je vous en prie, venez à notre secours!

***


Au cœur des ténèbres, les Anges Noirs se battaient avec courage. Défiant la mort à chaque manœuvre, ils abattaient le plus grand nombre d’ennemis possible. A bord de son chasseur, Tel se déporta vers la gauche, se plaçant derrière un appareil Senkis qu’il désintégra aussitôt. Son regard se porta alors sur les grands vaisseaux capitaux, et deux choses lui serrèrent le cœur. La première fut de les voir s’acharner à réduire en poussière le Rage de Vaincre. Les déflecteurs de celui ci résistaient mais avec difficulté alors que les tirs des Senkis ne semblaient jamais vouloir stopper.
-Eylin! hurla Tel
C’est alors qu’il vit la deuxième mauvaise nouvelle. Sortant une nouvelle fois des soutes, des centaines d’autres chasseurs se regroupèrent avant de se précipiter vers la zone de combat.
-Non, c’est impossible!
Ouvrant son unité com il hurla:
-A tous les chasseurs, de nouveaux appareils ennemis arrivent! Nous allons être submergés!
Tel savait pertinemment qu’il aurait du essayer de remotiver ses troupes mais en ce moment précis, il était saisi par le désespoir. Et par-dessus tout, il pensait à sa femme...et à son enfant qui étaient en grand danger. En danger de mort...

***


L’opérateur regarda Bossel avec une mine contrariée et commença d’une voix hésitante:
-Monsieur nos...
-Quoi? Que se passe t-il?
-Nos communications subspatiales sont bloquées par l’ennemi, ils les parasitent! Nous ne pouvons plus émettre.
La peur envahit Bossel. Il agrippa l’homme qui était devant lui et commença à le secouer:
-Rassurez-moi, le message que j’ai envoyé à la Nouvelle République est bien parti!
-Je...
-Répondez bon sang!
-Je ne pense pas.
Abattu, Bossel lâcha l’opérateur et s’affala dans un siège en cuir. Presque par réflexe, son regard erra vers l’écran de contrôle et soudain, il vit le Rage de Vaincre perdre ses boucliers. Et il ne put empêcher que des larmes roulent sur ses joues...

***

Kern Alle ne parvenait plus à reprendre le contrôle de son chasseur. Alors que tout tournait autour de lui, il essaya de voir quelles solutions il lui restait. Elles n’étaient pas nombreuses, surtout sans bouclier de protection. Il était plus que jamais vulnérable. C’est alors que dans son champ de vision, il vit deux appareils Senkis se diriger vers lui à pleine vitesse, visiblement bien décidé à en finir. Et Kern comprit qu’il allait mourir...

***

Le Rage de Vaincre ne pouvait plus rien faire pour éviter les rayons d’énergie Senkis qui le frappaient sans cesse, arrachant à chaque fois des pans entiers de métal, propageant toujours plus d’incendies dans la structure de l’immense vaisseau de guerre Ferlusien. Un impact plus violent que les autres provoqua un grincement sinistre et fit chanceler le Rage de Vaincre. Une explosion sourde se fit alors entendre, déclenchant les alarmes de sécurité. La violence du choc catapulta Eylin contre la paroi qu’elle heurta durement. Le souffle coupé, elle tomba sur le sol et eut bien du mal à se remettre debout. Voyant que les armes Senkis meurtrissaient toujours son croiseur de combat, une seule pensée lui vînt à l’esprit:
-Tout est perdu!


***

A quelques centaines de mètres de là, les renforts Senkis se jetèrent sans hésiter dans la bataille. Les explosions de chasseurs Ferlusiens se multiplièrent et Tel Hoke, commandant de l’armée Ferlusienne et leader des Anges Noirs, se retrouva encerclé...


A SUIVRE...
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Dim 13 Aoû 2006 - 19:59   Sujet: 

Je fais vite car le Splendid n'attend pas ce soir :P

Après un début à la Indedance Day les AN renouent avec l'action... avec brio ! Le Chapitre 3 suit la grosse nouvelle du 2 en y mettant de la forme. Après avoir -brièvement- dit au revoir (adieu?) à sa femme enceinte, Tel et son escadron du tonnerre affronte une puissance... surpuissante :shock: et qui s'annonce plutôt coriace.

DW retrouve son style accrocheur et rythmé des scènes d'action des trois autres volets, et c'est tant mieux ! Le tout donne une rapidité très confortable à l'action, servi par un peu de dialogue montrant que les AN st encore les As des As :sournois:

Bref, un chapitre rythmé qui laisse sur sa fin... ça tombe, le chapitre 4 s'annonce jouissif :ange:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Dark Maul877 » Dim 13 Aoû 2006 - 21:17   Sujet: 

Et voilà un de ces chapitres mouvementés et dynamiques des AN ! J'ai adoré, le style est dynamique ce qui nous permet de lire le chapitre sans aucune difficulté et rapidement malgré sa longueur. On retrouve la patte de notre cher DW :D

Mais je t'assure que là, il y a encore de l'inspiration de Stargate, surtout avec la bataille finale du dernier épisode de la Saison 9 pour le côté dramatique et émotionnelle.

Je veux la suite ! Je veux la suite ! :x
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 13 Aoû 2006 - 21:42   Sujet: 

Merci à vous deux pour vos avis. :) Je suis content d'avoir réussi à renouer avec les bonnes batailles spatiales. :wink:

Pour les références à Stargate, je ne dirai pas le contraire, c'est effectivement une interprétation possible. :wink: Ceci dit, j'avais envie (comme à mon habitude) de laisser sur une fin à suspense. :sournois:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mer 16 Aoû 2006 - 8:07   Sujet: 

En passant, c'est un jour un peu particulier aujourd'hui :D
Fichiers joints

Bon Annif Maître Des Anges Noirs.JPG [ 13.35 Kio | Vu 9364 fois ]

[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Mer 16 Aoû 2006 - 9:08   Sujet: 

Bjr je ss originaire de Ferlus : j'aimerais bcp intégrer l'escadron foufou des Anges Noirs, merci :wink: , et souhaiter l'anniversaire à leur créateur Dark William :) :) :) ,

Low.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 16 Aoû 2006 - 9:25   Sujet: 

Oh la belle surprise! :o :o
MERCI BEAUCOUP A TOUS LES DEUX! :) :)
Cela me fait vraiment plaisir! :oops: :oops:
Aujourd'hui, le maître et créateur des Anges Noirs est très heureux! 8) 8)

Mais euh...comment savez vous que c'est aujourd'hui?

P.S: Lowie, j'adore ta signature! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mer 16 Aoû 2006 - 9:53   Sujet: 

Le Maître des AN a écrit:Mais euh...comment savez vous que c'est aujourd'hui?


Secret défense :P A toi de deviner après tout t'as 3 fois l'âge de raison :P
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 16 Aoû 2006 - 10:31   Sujet: 

Quelque chose me dit que tu l'as trouvé sur le site. :sournois: :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dark Maul877 » Mer 16 Aoû 2006 - 14:21   Sujet: 

Ah ! C'est l'anniversaire de notre cher DW. Je ne savais pas, on me dit rien hein ? :lol:

Joyeux Anniversaire Dark William !!!!!!!
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 16 Aoû 2006 - 18:30   Sujet: 

MERCI Dark Maul877!!!! :oops: :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mer 16 Aoû 2006 - 19:49   Sujet: 

A qd le chapter 4 que je ne me paye pas un retard monstre :D ?

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 16 Aoû 2006 - 19:51   Sujet: 

Ah bah c'est amusant que tu me demandes ça parce que justement, je t'attendais pour commencer à écrire le chapitre IV. :D Ceci dit, dans tous les cas, j'avais dans l'idée de commencer à plancher dessus vendredi. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Jeu 17 Aoû 2006 - 9:21   Sujet: 

La première partie de la Bataille Ferlusiens/envahisseurs Senkis est un véritable déluge de feu apocalyptique :wink: !!!! Les vaisseaux font de ces chandelles et de ces toupies affolantes à en retourner l'estomac bien nourri d'un wooky ! On se dirait plongé dans un de ces jeux d'arcade jouissif Invader des 90's... Avec Darky le sort d'une bataille peut basculer d'un instant à l'autre : une constante surprise 8) :lol: 8) .

Ainsi, la terreur prend très vite le pas sur l'humour et la décontraction coutumiers des Anges Noirs embarqués dans un combat spatial des plus meurtriers arrosés par les lasers discontinus des croiseurs senkis et par les pluies de chasseurs ennemis. Tout vire au cauchemar pour Bossel qui voit ses forces de défense se faire corriger comme des enfants Image !!!!

Le destin de certains de nos héros est dans le rouge... priant pour que DW ne soit pas un Senkis :D ...

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 17 Aoû 2006 - 11:36   Sujet: 

Merci pour ton avis Lowie. :wink:

Pour ce qui est du tragique des scènes, les prochains chapitres vont rester dans cette gamme (j'aime bien mettre mes héros en situation difficile :sournois: ).
Ecriture de la deuxième partie de la bataille à partir de demain, mais n' espérez pas une publication avant dimanche ou lundi étant donné que samedi je ne suis pas chez moi de la journée. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 18 Aoû 2006 - 18:36   Sujet: 

Je retire ce que j'ai dit juste au dessus. :P Impossible n'est pas Darkwilliam :D , puisque voilà le chapitre IV. Au programme, des catastrophes en série pour mes héros...en clair, je vous propose de découvrir la deuxième partie de la bataille spatiale. 8) Trêve de bavardage inutile, bonne lecture! :wink:









Chapitre IV

Les Soldats de l’Apocalypse


Deuxième Partie

Dans les cieux de Ferlus, une bataille terrible se déroulait. L’enjeu était simple, il s’agissait pour les Ferlusiens de survivre ou de périr. Dans ce déchaînement de violence, les impitoyables Senkis, peuple technologiquement très avancé, ont décidé d’éradiquer toute forme de vie à la surface de la planète afin de favoriser l’apparition d’une nouvelle ère.
Et alors que les forces Ferlusiennes semblent plier sous les frappes puissantes et incessantes des redoutables vaisseaux Senkis, ceux ci s’apprêtent à porter le coup de grâce à leurs adversaires, les plongeant inéluctablement dans le chaos le plus total.

***

Kern Alle sentit les tirs successifs des Senkis venir s’écraser sur la structure de son vaisseau. Celui ci émit des grincements inquiétants et plusieurs voyants passèrent dans le rouge, alarmant d’avantage le jeune capitaine. Conscient qu’il était traqué et qu’isolé comme il l’était, il n’avait aucune chance de s’en sortir, Kern décida de risquer le tout pour le tout:
-Si je dois mourir, autant que je ne parte pas seul!
Saisissant son manche de contrôle, il l’inclina fortement vers la droite, faisant virer aussitôt son chasseur. Celui ci, grâce à cette manœuvre de dernière minute, évita ainsi un déluge de lasers de la part de ses poursuivants, qui, surpris, virent Kern leur foncer dessus. Sans hésiter d’avantage, le capitaine des Anges Noirs ouvrit le feu, épuisant littéralement les boucliers d’un appareil ennemi. Mais les Senkis étaient trois et en volant légèrement écartés les uns des autres, ils éloignaient ainsi tout risque d’être atteint par l’explosion d’un de leur congénère. La lutte était inégale et tournerait indubitablement à l’avantage des envahisseurs.
Alors que Kern observait les Senkis se précipiter vers lui, il comprit que les prochains impacts lui seraient fatals. Mais il se rendit également compte qu’il n’avait pas su honorer l’héritage que lui avait confié Tel il y a peu de temps de cela. Pour sa première bataille à la tête de l’escadron Anges Noirs, il allait mourir, abandonnant ses hommes au milieu des ténèbres de la guerre. Et cela, il ne pouvait l’admettre.
Deux tirs successifs touchèrent au but et Kern crut que son chasseur allait se désintégrer autour de lui, mais celui ci résista héroïquement, continuant sa course effrénée vers ses ennemis. Ceux ci intensifièrent leurs frappes, décidés à en finir et Kern ferma les yeux et serra les poings, hurlant à l’heure du crépuscule de sa vie.

Le Ferlusien ne comprit pas bien ce qu’il se passa ensuite. Il entendit des projectiles fuser autour de lui, puis deux violentes explosions qui secouèrent son chasseur. Ouvrant les yeux, il se protégea instinctivement en voyant la carcasse enflammée d’un chasseur Senkis lui passer juste au-dessus.
-Mais que...
C’est alors qu’un cri de joie emplit son unité com:
-Yaooouuh! Mak à la rescousse capitaine!
-Et Endy! ajouta la dernière recrue.
Aussitôt, les deux Anges Noirs frôlèrent le chasseur de Kern, qui ne put s’empêcher de sourire, soulagé d’être encore de ce monde:
-Merci les gars!
-Il n’y a pas de quoi capitaine!
Et même s’il n’avait plus de boucliers et que son vaisseau était dans un état lamentable, Kern reprit espoir. Il était encore en vie!

***

Zook avait rejoint Eljy, et au milieu de la bataille, ils luttaient tous deux pour rester en vie. Mais ils essayaient aussi de faire bien plus que ça, tentant de repousser un ennemi qu’ils savaient pourtant bien plus puissants, presque invincibles. A ce titre, les renforts Senkis avaient propagé une vague d’appréhension dans les rangs Ferlusiens. Mais pour Zook comme pour Eljy, cela ne changeait pas grand chose à la donne, ils étaient toujours autant déterminés à se battre jusqu’au bout, que ce soit à 1 contre 1, ou à 1 contre 10.
Zook, analysant la formation de chasseurs Senkis qui arrivaient en face d’eux après avoir littéralement décimés un escadron de chasseurs Ferlusiens, ouvrit son unité com et cria à Eljy:
-Prépare-toi à expédier une torpille! Ils sont dans l’euphorie de la victoire et volent trop rapprochés!
-Bien reçu!
-Attention...maintenant!
Dans la seconde qui suivit, les deux pilotes expédièrent chacun une torpille à proton qui se propulsa à une vitesse fulgurante vers l’avant, laissant une traînée ionisée derrière elles. Les Senkis virent la menace venir et tentèrent de se disperser, mais c’était trop tard. Les projectiles explosèrent en plein milieu de la formation et la décimèrent quasi instantanément, la gigantesque boule de feu les avalant les uns après les autres pour ne recracher que des cendres et de la tôle cramée.

Zook et Eljy dessinèrent un arc de cercle pour s’éloigner de la zone mais les deux Ferlusiens n’eurent même pas le temps de fêter leur petite victoire, d’autres chasseurs accouraient avec l’envie évidente de venger leurs camarades tombés au combat.
-Ils sont trop fois plus nombreux que nous Zook!
-Et qu’est ce que cela change? répondit le jeune homme d’une voix grave alors que de nouvelles explosions illuminaient l’espace tout autour de lui
-Mais je...
-Tu préférerais fuir! Abandonner les tiens!
Zook savait parfaitement l’impact qu’auraient ces paroles sur Eljy:
-Sûrement pas! Pour rien au monde, je ne reculerai!
-Alors allons-y et montrons leur ce que nous valons!
Eljy ne répondit rien, resserrant ses poings autour de son manche de direction.
Quelques secondes plus tard, Ferlusiens et Senkis engagèrent l’affrontement, dessinant une danse complexe mais surtout mortelle.

***

¨Tel Hoke crut sa dernière heure arriver quand les renforts Senkis resserrèrent leur étau sur lui, tentant de le prendre dans un feu croisé. Mais le commandant était tout sauf un débutant, et en faisant littéralement plonger son chasseur avant de le faire tourbillonner, il parvînt à se défaire du terrible piège Senkis. Mais ceux ci étaient habiles et de fins stratèges, et pivotant à une vitesse prodigieuse, ils se lancèrent aux trousses de Tel.
Il dut se lancer dans d’interminables esquives pour éviter d’être atteint, vira sur la droite puis sur la gauche, tentant de désarçonner ses adversaires. Mais les plus coriaces le talonnaient toujours, tirant à tout va, créant un véritable déluge de lasers. Tel en évitait la plupart mais certains venaient tout de même s’écraser sur ses boucliers déflecteurs qui diminuaient chaque fois plus.
Sentant qu’il ne parvenait pas à se défaire des derniers Senkis qui l’avaient pris en chasse, Tel dut trouver une solution rapidement. Observant devant lui le rassemblement de chasseurs ennemis, il se précipita vers eux, bien conscient que ce qu’il allait tenter était particulièrement audacieux, voir suicidaire. Toutefois, il escomptait avoir l’effet de surprise avec lui. Ayant remarqué que les Senkis n’en démordaient jamais, il se dit que son plan avait un soupçon de chance de réussir.
Volant à vive allure vers ses adversaires, talonnés par d’autres, Tel suait à grosses gouttes dans sa combinaison de survie et n’osait même pas jeter un coup d’œil autour de lui, conscient que d’assister à la mort de ses camarades Ferlusiens le détourneraient de son plan. Soudain, les Senkis qui se trouvaient à un kilomètre à peine de lui se rendirent compte de sa présence et firent face. Ils ne tardèrent pas à déclencher les hostilités. Habilement, Tel décéléra, laissant ses poursuivants se rapprocher de lui. Puis tout à coup, il accéléra et se lança dans un piqué vertigineux, qui affola les instruments:
-Tiens bon! Fit Tel à son chasseur.
Les Senkis poursuivants se retrouvèrent dans le feu nourri déclenché par leurs collégionaires. Le plan de Tel marcha à merveille, trois chasseurs ne tardant pas à partir en fumé, catapultant des corps hideux dans le vide spatial.

Stabilisant la course effrénée de son chasseur, Tel eut alors dans sa ligne de mire le Rage de Vaincre. Et ce qu’il vit lui glaça le sang et lui serra le cœur. Le fleuron de la flotte Ferlusienne subissait les assauts violents des vaisseaux mère Senkis qui ne cessaient de le harceler de tirs dévastateurs. Pire, après avoir perdu ses déflecteurs, le Rage de Vaincre voyait des pans entiers de structure s’arracher et partir à la dérive dans le vide spatial.
-Eylin! hurla Tel en proie à une puissante peur.
De petites explosions se propagèrent à la surface de l’immense vaisseau qui sembla tanguer vers tribord.
-Il faut que je fasse quelque chose! Je ne peux pas rester là sans rien faire!
Les mains tremblantes, Tel activa son unité com et s’écria:
-A tous les chasseurs, défendez le Rage de Vaincre, protégez le contre les vaisseaux ennemis!
Et soudain, une autre voix s’éleva:
-Contre ordre! A tous les chasseurs, continuez à vous battre comme vous le faîtes!
-Quoi? Qui ose me contredire? hurla Tel qui semblait être devenu incontrôlable.
-Moi!
-Kern!? Bon sang, qu’est ce que tu fais? Le Rage de Vaincre est en train d’agoniser sous nos yeux!
-Je le vois Tel mais nous ne pouvons rien faire!
-Bien sûr que si! Nous devons aller à sa rescousse...
-Tel, pour l’amour du ciel, se sont tes sentiments pour Eylin qui prennent le dessus. Réfléchis, nous allons tous mourir si nous attaquons ces vaisseaux mère.
-Eylin va mourir si nous ne faisons rien!
-Elle avait conscience des risques qu’elle encourait Tel! Crois tu qu’elle accepterait de te voir te sacrifier inutilement, toi et tous les autres Ferlusiens, juste pour la sauver elle ? Nous ne pouvons pas faire ça, ce serait un désastre sur un plan stratégique.
-Je refuse de t’écouter! Kern, je t’ai donné un ordre direct, tu dois...
-Et je décide d’y désobéir. Pardonne-moi Tel mais je le fais pour le bien de nos pilotes.

Tel se sentit envahit par la colère. Au fond de lui, il savait que Kern avait raison et qu’il prenait la bonne décision en contestant son ordre. Mais Tel ne pouvait se résigner à voir sa femme et son enfant mourir sous ses yeux. Il ne pouvait pas! Comment Kern ne comprenait-il pas cela? Dévoré par un conflit intérieur, Tel releva les yeux vers le Rage de Vaincre et la voix chevrotante, il murmura:
-Pardonne-moi Eylin!
Et il fondit en larmes...

***

A bord du croiseur de combat, le général Eylin Deylla comprit que la panique était en train de gagner les membres de son équipage. Tous avaient compris qu’ils ne pourraient vaincre cet ennemi si puissant et aux armes si destructrices.
Alors qu’une nouvelle explosion ébranlait le vaisseau, déclenchant de multiples alarmes, Eylin décida de donner le signal d’évacuation, bien qu’elle douta que cela serve à grand chose. Le temps que les membres d’équipage rejoignent les capsules de sauvetage, le vaisseau serait déjà en mille morceaux.
La lumière clignota sur le pont puis disparut totalement avant de revenir avec difficulté. C’est alors qu’un officier, les yeux hagards, s’écria:
-Général, nous avons une fuite à l’hyperdrive. Et les moteurs 1 et 3 ne répondent plus. Le 2 est en train de s’essouffler et il ne nous restera bientôt plus que le quatrième pour nous maintenir.
-Quelles sont les conséquences de ces avaries?
-Même si nous voulions fuir, nous en sommes à présent incapables !

Eylin ne répondit rien, car elle était déjà absorbée dans ses pensées. Elle venait de réaliser qu’elle ne reverrait jamais son mari, ni Ferlus, mais que par dessus tout, elle ne connaîtrait jamais le plaisir d’être mère. Elle s’en était fait une telle joie, elle en était même déjà en train de réfléchir aux bouleversements qu’aurait cet enfant dans sa vie et celle de Tel. Tout avait basculé en quelques jours, en quelques heures. Et à présent, sa vie allait s’éteindre en quelques secondes, ainsi que celle de l’enfant qu’elle portait. Elle sentit la colère l’envahir et celle ci se porta aussitôt sur les Senkis, responsable de ce désastre, de ce massacre annoncé.

Soudain, un secteur stratégique du Rage de Vaincre fut atteint et le vaisseau commença à piquer du nez alors que les moteurs 2 et 4 mourraient l’un après l’autre. Eylin se cramponna comme elle le put, effarée de voir comment la mort pouvait être longue à vous emporter dans de telles circonstances. Par la verrière, elle ne vit plus les vaisseaux Senkis, il n’y avait plus que le vide de l’espace.
Alors Eylin pensa à son mari et pria de toutes ses forces pour qu’il s’en sorte, pour qu’il vive et pour qu’un jour il prenne sa revanche sur les Senkis. Tout à coup, une explosion magistrale, apocalyptique, surpuissante commença à engloutir le Rage de Vaincre, consumant tout sur son passage.

Comme si tout se déroulait au ralenti, Eylin vit distinctement les flammes se précipiter vers elle. Fermant les yeux, elle décida d’affronter la mort avec dignité. Et sa dernière pensée alla vers Tel:
-Je t’aime, murmura t-elle dans le vacarme assourdissant de la destruction de son croiseur.
Les flammes l’engloutirent, et la mort l’emporta...

***

-Noooooooooooooooooooon! hurla Tel
Devant lui, le Rage de Vaincre venait de partir en fumées, absorbé par d’immenses flammes qui créèrent une lumière éblouissante. Alors que la verrière de son cockpit se polarisait, Tel se mit à être secoué de tremblements, les yeux rivés sur les morceaux du croiseur Ferlusien qui partaient à la dérive.
-C’est...c’est impossible! Pas elle! Pas maintenant!
L’onde de choc de l’explosion atteint enfin le chasseur de Tel qui n’y fit guère attention. Ses pensées ne pouvaient se détacher de sa femme. Morte, elle était morte, et il ne la reverrait jamais plus. Ces maudits Senkis venaient de lui enlever ce qu’il avait de plus précieux au monde. Tel eut l’impression que des milliers de lames de poignards venaient se planter dans son corps, tellement la douleur était insupportable. Les yeux brouillés par des larmes incessantes, le commandant sentit une rage indescriptible l’envahir, le cerner et l’étouffer. Serrant le poing droit au point d’en avoir mal, il regarda avec haine les dizaines de chasseurs Senkis qui convergeaient vers lui:
-Bande d’ordures! Vous allez me le payer!
Sans réfléchir d’avantage, Tel se lança dans l’affrontement avec désespoir.

***

Zook et Eljy, encore abasourdis par la destruction du Rage de Vaincre, comprirent qu’ils ne pouvaient définitivement plus gagner cette bataille. Mais ne sachant que faire, ils continuaient de se battre avec dextérité, presque comme des machines, exécutant quasi automatiquement des manœuvres d’évitement géniales. Ce sont ces extraordinaires aptitudes au combat qui leur permettaient d’être encore en vie.
Zook tira quatre salves successives pour se débarrasser d’un Senkis qui tentait de l’attirer dans un piège. Le cockpit du chasseur se fissura et s’ouvrit violemment en deux, attirant le pilote dans le froid glacial sidéral.
-Et un de moins! Allez venez tas de conserves, je vous attends!
-Sur ta droite, cria Eljy
-Vu!
Zook pivota, balança une torpille et regarda avec satisfaction son adversaire direct se transformer en une boule de feu incandescente.
-Sur ta gauche! fit de nouveau Eljy.
Même manœuvre, même tir précis, même conséquence.
-Je n’ai plus de torpille et toi? demanda Zook
Au même moment, son ami pilote en expédia deux avec une extrême précision. Elles vinrent décimer un escadron Senkis qui avait pris en chasse deux appareils Ferlusiens isolés.
-Maintenant...non!
-Qu’est ce qu’on fait alors?
-On continue de se battre et on attend les ordres!
A cet instant précis, Zook et Eljy virent le chasseur de Tel se jeter tel un chien enragé dans un conflit avec une dizaine de petits vaisseaux ennemis.
-Mais il est fou! cria Zook
-Il faut aller l’ai...
Eljy ne put jamais terminer sa phrase. A l’extrémité de son champ de vision, il vit une lumière bleutée fondre sur lui. Par pur réflexe de préservation, Eljy fit pencher son chasseur. Le tir continu d’un vaisseau mère Senkis le rasa de si près que les boucliers s’en trouvèrent surchargés. Une alarme se mit à hurler dans les oreilles d’Eljy qui fit d’une voix relativement calme:
-Je n’ai plus de boucliers! Je suis sans protection!
-J’arrive, lança Zook tout en dessinant un demi-tour parfait.
Mais des chasseurs lui barrèrent la route et durant ce court laps de temps Eljy se retrouva pris en chasse.

***

Tel expédia les dernières torpilles à protons que transportait son chasseur avant de se lancer dans une boucle vertigineuse pour s’éloigner provisoirement du cataclysme crée par l’anéantissement de trois appareils Senkis. Hurlant presque de rage, Tel se jeta de nouveau dans la meute, meurtrissant ses ennemis de lasers:
-Vous me l’avez prise enfoirés! Je vous hais!
Ses tirs précis et méthodiques déchiquetèrent la coque d’un vaisseau-oeuf qui partit dans une vrille mortelle.
-Allez venez, venez, je vous attends! criait Tel
Alors que son chasseur subissait de multiples impacts, l’unité com de Tel grésilla laissant entendre la voix pleine d’inquiétude de Kern:
-Tel, ne fais pas ça!
-Ils l’ont tué!
-Te suicider ne changera rien! Tel, je t’en prie, il y a déjà eu trop de morts aujourd’hui, sort de ce guet-apens. D’autres chasseurs Senkis convergent vers toi!
-Et bien qu’ils viennent, je vais les expédier en enfer!
-Tel!
-Laisse-moi! Je sais ce que je dois faire.
Sur ces mots, le commandant Hoke éteignit son unité com et se replongea dans son combat inégal. Une alarme se déclencha dans son cockpit et Tel constata que certains circuits étaient endommagés.
-Tu peux encore tenir, fit le pilote à son vaisseau.
Continuant sa course folle dans les rangs ennemis, l’audacieuse et folle tentative de Tel avait au moins le mérite de surprendre considérablement les Senkis. Profitant de cela ainsi que de l’extraordinaire rapidité de son chasseur, Tel causait un maximum de dégâts dans les rangs des envahisseurs. Mais ceux ci ne tardèrent pas à réagir et concentrèrent leur puissance de feu sur le vaisseau de Tel. Et ce qui devait se produire arriva...les boucliers cédèrent.

***

Eljy dut éloigner son chasseur de celui de Zook qui avait déjà fort à faire avec ses propres opposants. Tentant de distancer les siens, le jeune Ange Noir se lança dans des acrobaties périlleuses. Mais deux tirs au but le plongèrent dans l’incertitude. Et soudain, ce qui pouvait arriver de pire survînt. Un des deux réacteurs du chasseur prit feu sous les tirs ennemis, envoyant le vaisseau dans une vrille incontrôlable.
-Et merde! hurla Eljy en essayant de stabiliser sa course.
Mais c’était impossible et le chasseur, chutant comme une pierre, prit inexorablement la direction de la planète.
-Eljy! s’époumona Zook dans son unité com
-Il...n’y a...plus rien à faire pour moi! Je suis...en chute libre! rugit Eljy entre ses dents.
Il poursuivit sa descente infernale, traversant même à une vitesse astronomique des micro-duels opposant chasseurs Senkis et appareils Ferlusiens. Puis, brutalement, le chasseur pénétra dans l’atmosphère de Ferlus. Mais sans bouclier, la structure pourtant solide s’enflamma rapidement et le vaisseau se transforma alors en une véritable torche. L’Ange se brûlait les ailes...

***

Endy et Mak volaient côte à côte quand les Senkis lancèrent une nouvelle vague d’assaut et parvinrent ainsi à les séparer. Le cœur battant la chamade et la peur de mourir lui tenaillant les entrailles, Endy donna malgré tout du fil à retordre à ses adversaires. Il fit feu sur un adversaire direct, l’atteignant au niveau de la propulsion. Partant en crabe, l’engin sembla reculer vers Endy qui l’esquiva au dernier moment.
Obtenant un bref moment de repos au milieu de cet enfer, Endy lança:
-Mak, est ce que tu me reçois?
-Ma...adio fonc...toujours mal mais je t’ent...
-Comment ça se passe pour toi?
-Il en arri...de tous les côtés! Mais je résiste.
-Tiens bon, j’arrive!
Alors que Endy virait de bord, un bruit violent se fit entendre dans son unité com, puis il y eut quelques grésillements et enfin plus rien. Juste un silence inquiétant qui força Endy à déglutir, non sans mal d’ailleurs. La gorge nouée, redoutant le pire, Endy s’écria:
-Mak? Mak, est ce que tu me reçois?
Il n’y eut pas de réponse.
-Mak? Réponds!
Toujours rien. Endy regarda alors brièvement son écran radar pour voir s’il repérait toujours l’identification du chasseur de Mak mais il ne vit rien. Il répertoriait bien le chasseur de Kern et celui de Zook, ainsi que celui de Tel qui semblait vouloir se diriger toujours plus vers les croiseurs ennemis, mais il ne voyait plus le signal de Mak. Il avait disparu.
-Oh non, c’est pas vrai! Pas toi!
Cherchant l’Ange Noir du regard, il se rendit vite compte que c’était peine perdue. Il ne retrouverait jamais son ami dans un tel chaos. Et il n’y avait peut-être plus rien à retrouver à part des cendres.

***

Soumis à une intense chaleur et à une forte pression, Eljy Tiin tentait de ralentir la chute vertigineuse de son chasseur. Alors que tous ses circuits cramaient les uns après les autres, il observa la terre ferme qui se rapprochait toujours d’avantage. Il allait s’écraser à 30 bons kilomètres de la capitale, en pleine forêt de surcroît. Mais de toute façon, peu importait où il allait s’écraser car il ne survivrait jamais à un tel crash.
Il n’avait donc plus qu’un seul choix, dangereux celui là aussi. Et alors qu’Eljy tergiversait, il sentit les flammes envahir son cockpit et venir lécher sa combinaison de survie:
-Nom de Dieu, je vais bientôt exploser!
Désespéré, il prit sa décision et appuya avec violence sur le bouton d’éjection, priant de toutes ses forces pour qu’il ne soit pas trop tard.

***

Cerné de toute part, Tel continuait de se battre et de descendre des Senkis. Mais malgré cela, la rage qui bouillonnait en lui semblait inextinguible. Il avait l’impression d’avoir un trou noir à la place du cœur. Pire, il sentait la souffrance l’envahir toujours plus, meurtrissant chacun de ses organes et de ses membres. Et surtout, il avait l’image de sa femme brûlant vive gravée dans sa mémoire et cette image revenait sans cesse le harceler.
-Je t’ai abandonné! Je t’ai abandonné! répéta t-il
Puis tout à coup, un tir ennemi lui arracha son aile droite, l’obligeant à voler quelques secondes sur le dos. Tel rétablit difficilement sa trajectoire et continua à faire feu sur ses ennemis qui l’encerclaient.
-A quoi bon vivre sans elle? murmura t-il
De nouveaux impacts se firent ressentir, preuve que la fin était proche. Et Tel se demanda ce qu’il convenait de faire à présent. Vivre dans la souffrance ou mourir?

Quelques secondes plus tard, le chasseur de Tel se transforma en une puissante boule de feu rougeoyante...
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Ven 18 Aoû 2006 - 20:09   Sujet: 

Un chapitre qui brille plus par sa dimension dramatique que par sa gaité, c'est le moins qu'on puisse dire :( Le rythme est un peu plus soutenu que le chapitre précédent, et le style s'épure un peu pour laisser place exclusivement à l'émotion, dans des scènes tendues et rapides où les personnages semblent destinés à des heures des plus funestes...

La lecture du chapitre m'a paru très rapide aussi, les scènes coulent assez bien, et DW sait très bien retranscrire l'action dans une atmosphère meurtrière où des êtres chers se perdent Peu d'espoir pour Tel, se sacrifiant dans une colère exclusive, un peu plus pour Eljy et Mak... croisons les doigts... ou les ailes :wink:

Bref un chapitre qui devrait plaire aux autres aussi, je n'en doute pas. Un petit point facheux : les dialogues manquent parfois de fluidité -ok ok c'est du chipotage et ça gâche pas la lecture, mais faut bien mettre un point d'ombre sinon on va croire que tu m'as payer, DW :D

Que le Force soit avec les Anges -ils en auront bien besoin :sournois:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Ven 18 Aoû 2006 - 23:17   Sujet: 

:( Darky tu as oublié de me poster ce nouveau chapter bijou... bon c'est vrai que j'ai un chapitre de Kamo à lire... mais qd même je boude les Anges tiens :P :P ...

J'aimerais bien un pilote wookiee répondant au doux surnom de Lowie ds l'un des escadrons célèbres de la NR - idée de caméo hommage :lol: -.

Suite de la bataille homérique pr dc qd ce sera posté dans ma boîte :wink: ,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 20 Aoû 2006 - 20:36   Sujet: 

Merci pour ton avis Kamo. :wink:
Je commence à penser que mes lecteurs préfèrent des Anges Noirs comiques que des Anges Noirs tragiques mais ces passages sont nécessaires et puis en plus, ils servent à montrer que les Anges Noirs ne sont pas invincibles. Ceci dit rassurez vous j'ai atteint le paroxysme du tragique dans ce chapitre, ça ne sera pas pire par la suite. Et puis tien, j'annonce même que même en situation d'invasion, on retrouvera l'humour et la bonne humeur caractéristique des Anges Noirs dans ce tome. :wink:

Lowie, si tu n'as pas reçu le chapitre, c'est parce que je rencontre des problèmes avec ma boîte à MP (je ne sais pas pourquoi). :? J'ai réussi à envoyer le chapitre à Kamo, mais toi, cela ne marche pas! Et pourtant, j'ai essayé pas mal de fois. Je ne voudrai quand même pas délaisser un de mes lecteurs phares. :o

Chapitre V en écriture prochainement avec de nouvelles scènes d'action pour Bossel et Kellington ce coup ci. 8) :sournois:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 20 Aoû 2006 - 22:36   Sujet: 

Elle doit être bondée ma boîte :oops: :oops: : je vais y ménager une tite place réservée pr les Anges noirs :wink: .

J'ai reçu DW ton chapter IV sr l'autre ad que je t'avais indiquée le temps que les forums reviennent. Merci bien.

Cette seconde partie des Soldats de l'Apocalypse pourrait très bien s'intituler les Anges Noirs broient du Noir tant les Senkis leur donnent plus que du fil à retordre. Aucune note d'humour ne ponctue ce chapitre une première!!! On souffre terriblement pour les Ferlusiens qui ne peuvent rien devant le rouleau compresseur de l'armada spatiale des Senkis.

DW tu n'y vas pas par le dos de la petite cuillère avec nos héros qui ne sont pas invincibles perdant là de leur assurance légendaire.
Endy le bleu est gâté pour sa première bataille question adrénaline à gogo si je peux me permettre cette touche ironique :) .

Des duels à couper le souffle entre nos Anges et les Senkis sont au menu... mais c'est un drame épouvantable :shock: :shock: :shock: :shock: qui occupe le devant de ce chapitre surprenant par sa soudaineté dans l'histoire. Un Ange Noir devient incontrôlable... et le choc est total :cry: :cry: ... J'étais au bord de l'apoplexie n'acceptant pas l'action kamikaze de captain Hoke terrassé par la douleur...

Tout s'accélère dans ce chapitre endeuillé de morts ferlusiennes :cry: :cry: :cry: ,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 21 Aoû 2006 - 9:01   Sujet: 

Merci Lowie. :wink:
C'est vrai que j'y ai été fort sur ce coup là mais c'était pour montrer la puissance destructrice des Senkis et pour prouver que les Anges Noirs peuvent aussi être en débacle. :shock:

Pour la mort de Tel, je ne dirais qu'une seule chose: c'est quand même le héros principal de tous les tomes, alors bon... :sournois: 8)
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Lun 21 Aoû 2006 - 9:33   Sujet: 

J'espère qu'Endy sera un peu plus développé par la suite étant assez copié sur Zook je trouve question humour trashy , gaffeur :D . C'est un Ange Noir qui n'a pas encore ses ailes pr moi :D .

J'attends impatiemment les clins d'oeil aux lecteurs via des personnages secondaires portant leurs noms :) :) par exemple imaginant Kamo en chef d'escadrille la Love Wars :lol: :x

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 21 Aoû 2006 - 10:02   Sujet: 

J'espère qu'Endy sera un peu plus développé par la suite étant assez copié sur Zook je trouve question humour trashy , gaffeur . C'est un Ange Noir qui n'a pas encore ses ailes pr moi .


Je vais y penser pour la suite. :wink:

J'attends impatiemment les clins d'oeil aux lecteurs via des personnages secondaires portant leurs noms par exemple imaginant Kamo en chef d'escadrille la Love Wars


Je vais également y penser pour la suite. :wink: Mais c'est pas facile! Cependant, je ne désespère pas d'avoir une idée lumineuse. :idea:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dark Maul877 » Lun 21 Aoû 2006 - 19:06   Sujet: 

Un chapitre bien triste que tu nous délivres là DW. :cry:

Le style s'adapte beaucoup plus aux émotions des personnages, il est donc différent de ce qu'on a l'habitude de voir mais en même temps, il reste dans le même registre, à savoir, la fluidité de la lecture. Malgré tout cela, le scénario est dynamique, mêlant actions et sentiments intense.

Il semblerait bien que la bataille soit fini pour les AN et surtout pour Tel :(J'aime bien cette impression de fin du monde, tout s'écroule au même moment pour nos héros favoris, c'est excellent :wink:

On attends vivement la suite pour le dénouement des évènements :)
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 21 Aoû 2006 - 19:50   Sujet: 

Merci Dark Maul877 pour ton avis. :wink:
Je suis ravi que l'impression "fin du monde" comme tu la nommes si bien plaise. Moi aussi j'aime bien donner l'impression que tout est perdu avant de redonner de l'espoir aux héros. :sournois:

Dans le prochain chapitre, on en apprendra plus sur les Senkis. D'ailleurs, dans la suite de ce tome, je vais petit à petit dévoiler les aspects du peuple Senkis et j'ai pas mal d'idées. :idea: :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dark Maul877 » Lun 21 Aoû 2006 - 21:27   Sujet: 

Ah, ben c'est une bonne nouvelle ! J'adore les méchants et en apprendre plus sur eux m'a toujours passionné. J'ai hâte d'en savoir plus sur les Senkis ! :)

Quand est-ce que le prochain chapitre sera là ? Une estimation :?
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 21 Aoû 2006 - 21:36   Sujet: 

Quand est-ce que le prochain chapitre sera là ? Une estimation


Je pense pouvoir le poster peut-être mercredi après midi (ou soir) mais bon il y a plus de chance que ce soit jeudi. Dans tous les cas, il sera bientôt là! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 23 Aoû 2006 - 14:14   Sujet: 

Contrairement à ce que j'ai dit juste au dessus, je vais avoir du retard pour la parution du prochain chapitre! :( J'ai pas mal de trucs urgent à faire qui me prennent du temps mais rassurez vous, pour le chapitre V, ce n'est que partie remise. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Suivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations