Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Pour parler de Rogue One, premier film Star Wars Story, racontant le vol par les Rebelles des plans de l'Étoile Noire, c'est par ici !

Retourner vers Rogue One

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Quelle note donnez-vous au film ?

5/5
194
44%
4/5
191
43%
3/5
32
7%
2/5
18
4%
1/5
3
1%
0/5
7
2%
 
Nombre total de votes : 445

Messagepar Jedi.Ayoros » Mer 03 Mai 2017 - 17:02   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Jedi Croate a écrit:Mais au moins, contrairement à TFA, l'écriture en ce qui les concerne n'est pas grotesque.


Ca c'est nouveau! Si tu peux développer sur 1 exemple.
"A coeur vaillant, rien d'impossible. A pierre qui roule, nulle mousse n'amasse."
Jedi.Ayoros
Jedi SWU
 
Messages: 507
Enregistré le: 25 Fév 2004
Localisation: Poitiers
 

Messagepar Jedi Croate » Mer 03 Mai 2017 - 17:11   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Bah je viens de t'en donner un: Les câlins alors qu'ils se connaissent à peine. C'est grotesque.
T'en veux d'autres ? Finn qui quitte le PO parcequ'il à vu un storm mourir et qu'il refuse de participer à cette violence PUIS qui explose de joie quand il en tue plein, des storms.... :paf:
C'est pas le lieu donc je vais m'arrêter là et puis en plus j'en aurais au moins pour deux jours non stop... :transpire:
" C'est au moment où tu vois un moustique se poser sur tes testicules que tu te rends compte qu'il y'a moyen de régler certains problèmes autrement que par la violence." Lao-Tseu
Jedi Croate
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6004
Enregistré le: 26 Avr 2014
Localisation: Walnut Grove
 

Messagepar WinduC'estLeMeilleur » Mer 03 Mai 2017 - 17:13   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

C'est pas comme si la Trilogie était pas coupable de ce genre de problèmes (Luke qui demande "Tu ne crois pas à la Force" alors qu'il vient à peine de découvrir le concept, Luke qui a l'air d'être plus touché par la mort d'Obi que la mort de ses oncles, etc).
"Everything is clearer now. Life is just a dream you know, that's never ending. I'm ascending..."
Team #Bienpensant, misanthrope.
WinduC'estLeMeilleur
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3101
Enregistré le: 21 Aoû 2014
Localisation: Sans doute pas dans la même pièce que vous...
 

Messagepar Alo » Mer 03 Mai 2017 - 17:36   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

WinduC'estLeMeilleur a écrit:C'est pas comme si la Trilogie était pas coupable de ce genre de problèmes (Luke qui demande "Tu ne crois pas à la Force" alors qu'il vient à peine de découvrir le concept, Luke qui a l'air d'être plus touché par la mort d'Obi que la mort de ses oncles, etc).


Parce que Luke avait plusieurs oncles ? :D


J'ai compris ce que tu voulais dire par "ses oncles" ^^
"I feel I'm very sane about how crazy I am." - Carrie Fisher

Modérateur & Staffeur TV. Neosagaïste.
Alo
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3857
Enregistré le: 04 Mar 2013
Localisation: Terre.
 

Messagepar matou » Mer 03 Mai 2017 - 18:09   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Oui Croate, on en aurait pas fini!

Luke plus touché par la mort d'Obi-Wan? Luke la voit en direct l'effet est plus important. La mort de son oncle et tante, la montée est bien plus longue. Il a le temps d'un trajet en landspeeder effectué sur un coup de tête pour avoir toute son angoisse monter et s'apercevoir de la triste réalité. Ça vous scie les jambes cette montée...
Et sa tristesse est atténuée par la figure d'Obi-Wan sur qui il reporte cette affection. Inutile de dire que quand ce dernier disparait, le deuil en suspens revient au galop.
"Le pouvoir arbitraire est facilement mis en place sur les ruines d'une liberté que le désordre malmène."
"Le sage a honte de ses défauts, mais n’a pas honte de s’en corriger."
matou
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1610
Enregistré le: 19 Déc 2015
Localisation: En animation suspendue jusqu'en décembre 2019
 

Messagepar DarkNeo » Mer 03 Mai 2017 - 21:18   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Question attachement et jeu, je trouve que Rogue One se rapproche beaucoup de TPM.
We accept the love we think we deserve.
We are infinite.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13685
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Avangion » Mer 03 Mai 2017 - 22:05   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

WinduC'estLeMeilleur a écrit:C'est pas comme si la Trilogie était pas coupable de ce genre de problèmes (Luke qui demande "Tu ne crois pas à la Force" alors qu'il vient à peine de découvrir le concept, Luke qui a l'air d'être plus touché par la mort d'Obi que la mort de ses oncles, etc).


Globalement dans tout SW plein d'enjeux personnels et psychologiques ont été traités à la va-vite. Dans AHN, si Leia a l'air effondrée à la suite de la destruction d'Aldérande, elle lance une vanne pourrie à la tête de Luke quand il débarque dans sa cellule déguisé en Stormtrooper. Après la destruction de sa planète, de son peuple et de sa famille et une forme de génocide inconnue dans la galaxie manifestement jusqu'alors, c'est pas bien crédible comme situation. On peut même dire que c'est « grotesque », tout comme le fait que son personnage ne semble absolument pas marqué par cela par la suite non plus. Du point de vue de la construction du personnage il y aurait sans doute à redire.
Tout comme le fait que pour Luke, son oncle et sa tante – en fait ses « vrais parents » car ils l'ont toujours élevé –, semblent totalement disparaître de son horizon personnel, une fois leur décès constaté (et même si ce deuil est bien traité comme le fait remarquer Matou).
Je ne sais pas, mais moi, voir mes parents brûlés à mes pieds, ça m'aurait quand même fortement transformé psychologiquement (et j'ai bien pris en compte l'analyse très fine de Matou sur le « deuil en suspens qui revient en galop », tellement subtile que je pense que personne n'a remarqué la chose en fait). Peut-être que TLJ pourrait être une occasion pour traiter cela d'ailleurs : si Luke a un bilan de sa vie à faire, ce qui est arrivé à son oncle et à sa tante devrait en faire partie.

Pour revenir sur le cas d'Aldérande, au moins dans Rogue One avec ce simple « Pour Jedha » lancé par de simples combattants débarquant sur Scariff, on donne du poids à ce « martyr ».

Le fait est que SW (au moins dans la trilogie et dans TFA), c'est avant tout du pulp dans l'esprit. Il n'est pas question de créer un climat dépressif alors que l'on est dans un contexte guerrier quand même très violent (dans tous les SW, il y a des destructions sur une très grande échelle). D'où le fait que les morts massives affectent peu etc. C'est bien dans Rogue One qu'on sent que la guerre et ses conséquences affectent franchement les combattants. Sinon niet.
C'est pour ça qu'il n'était pas question de montrer Finn effondré par ses tirs contre ses anciens camarades, en proie au remord etc. Le remord apparait au début du film, il n'est pas question d'en rajouter.
Avangion
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1647
Enregistré le: 04 Mar 2015
Localisation: Paris
 

Messagepar Alo » Jeu 04 Mai 2017 - 21:20   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

5 mois après, j'ai l'impression que le film plait toujours autant aux fans, ce qui n'était pas forcément le cas sur TFA. :)
"I feel I'm very sane about how crazy I am." - Carrie Fisher

Modérateur & Staffeur TV. Neosagaïste.
Alo
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3857
Enregistré le: 04 Mar 2013
Localisation: Terre.
 

Messagepar Ysalamiri » Ven 05 Mai 2017 - 10:17   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Revu pour la quatrième fois avant hier, je le trouve trop prévisible au fil des visionnages contrairement aux six autres. J'arrive encore à être surpris de quelques passages, mais rien de comparable au reste de la saga.
Je trouve que le rythme du film rejoint celui de l'épisode II, c'est à dire, assez lent sur les deux tiers, et explosif sur la fin.
Sinon toujours très bon, et agréable à visionner.
Ysalamiri
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 608
Enregistré le: 14 Mai 2015
 

Messagepar Maitre_Soda » Sam 06 Mai 2017 - 13:32   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Bonjour :)

En soit le film est bien, mais ça reste quand même dans les "codes" SW !

De la guéguère et de la guerre mais je suis hyper déçu qu'il n'y ai pas beaucoup de sabre laser. Et puis aussi il manque le petit bisou de la fin :lol:
"Toujours par deux ils vont. Ni plus ni moins. Le maître et son apprenti." Maitre Yoda
Maitre_Soda
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Mai 2017
 

Messagepar Ysalamiri » Sam 06 Mai 2017 - 21:56   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Maitre_Soda a écrit:Bonjour :)
déçu qu'il n'y ai pas beaucoup de sabre laser


Il faut dire que les jedi ont été exterminés...
Le dernier "jedi" connu est Dark Vador.
Ils n'en auraient pas mis du tout ça ne m'aurait aucunement dérangé.
Ysalamiri
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 608
Enregistré le: 14 Mai 2015
 

Messagepar kylokenobi » Sam 06 Mai 2017 - 22:18   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

C'est étonnant mais Rogue One me plait toujours autant, c'est peut-être parce que j'en attendais pas autant de ce film.
I know you got your problem, but brother, they got theirs
XXX
kylokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1130
Enregistré le: 16 Avr 2016
Localisation: Marseille
 

Messagepar Maitre_Soda » Dim 07 Mai 2017 - 11:10   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Ysalamiri a écrit:
Maitre_Soda a écrit:Bonjour :)
déçu qu'il n'y ai pas beaucoup de sabre laser


Il faut dire que les jedi ont été exterminés...
Le dernier "jedi" connu est Dark Vador.
Ils n'en auraient pas mis du tout ça ne m'aurait aucunement dérangé.



Il y a certains Jedi qu'il reste, pas tous exterminés par l'ordre 66, ils auraient pus rejoindre les Rebels :)
"Toujours par deux ils vont. Ni plus ni moins. Le maître et son apprenti." Maitre Yoda
Maitre_Soda
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Mai 2017
 

Messagepar Le66èmeOrdre » Dim 07 Mai 2017 - 11:57   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Maitre_Soda a écrit:Il y a certains Jedi qu'il reste, pas tous exterminés par l'ordre 66, ils auraient pus rejoindre les Rebels :)

C'est le cas... :paf:
Mais un RO avec des jedi aurait été incohérent et beaucoup trop fan service. Le but de RO est justement de se détacher des codes de sw et de permettre aux futurs spin off d'avoir un pied d'appuis pour exploiter l'univers sous une autre forme... Ça m'étonnerai grandement d'avoir des combats de sabre laser ou la force dans le spin off sur Han Solo :neutre:
Donc tous les gens qui reprochent à RO qu'il n'y ai pas de jedi,que le film soit trop réaliste et pas assez fantaisiste,etc...n'ont juste pas compris que c'était le but du film :)
Pour moi RO est tout à fait appréciable et ce sans jedi ( il aurait d'ailleurs moins bien été reçus si il y en avait )
"Rappelez-vous de regarder les étoiles et non pas vos pieds"
-Stephen Hawking
Le66èmeOrdre
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 646
Enregistré le: 18 Sep 2016
Localisation: Juste là... non encore un peu à droite, oui,non vers le haut, ici, voila !... je suis bien là !
 

Messagepar NICO4 » Dim 07 Mai 2017 - 13:37   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Exactement. Les utilisateurs de la Force sont appréciés par beaucoup, mais c'est avant tout du "bonus" dans les histoires.
Il ne faut pas oublier que l'autre épine dorsale de l'univers sont les causes, conséquences et enjeux de conflits militaires. :neutre:
Peut-être trouverai-je de nouveaux moyens pour les motiver ...
NICO4
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 205
Enregistré le: 05 Avr 2016
 

Messagepar Avangion » Dim 07 Mai 2017 - 14:04   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

On peut remarquer quand même qu'il existe un personnage semi-forceux dans le film : Chirrut, même si l'ambiguïté sur son cas est longtemps maintenue. La force est loin d'être absente… 

Sans elle d'ailleurs Chirrut ne peut atteindre le levier remettant le contact.
Avangion
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1647
Enregistré le: 04 Mar 2015
Localisation: Paris
 

Messagepar chausson jedi » Dim 07 Mai 2017 - 18:20   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

D'accord il y a Chirrut qui est semi-forceux mais le passage du cristal kaiber avec Jynn quand ils tentent de venir sur Scariff est quand même allusif à une personne qui a la Force en elle
chausson jedi
Jedi SWU
 
Messages: 552
Enregistré le: 27 Fév 2015
Localisation: mainvilliers
 

Messagepar FanWars » Dim 07 Mai 2017 - 18:58   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Alors sur ce premier spin-off je suis très satisfait, contrairement à TFA qui était une déception presque totale.
Un 4/5 très bien mérité ! En espérant que LDJ sera aussi bien que celui-là :)
FanWars
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 248
Enregistré le: 07 Mai 2017
Localisation: Dans une station impériale.
 

Messagepar chausson jedi » Lun 08 Mai 2017 - 12:59   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Ce spin-off m'a réconcilié avec l'univers SW car le Réveil de la Force a été pour moi une très grosse déception
chausson jedi
Jedi SWU
 
Messages: 552
Enregistré le: 27 Fév 2015
Localisation: mainvilliers
 

Messagepar kylokenobi » Lun 08 Mai 2017 - 13:38   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

En fait, le début du film ne m'a pas fait penser à Star wars mais au fur et à mesure du film, on s'habitue et moi j'ai bien aimé ce style.
Au niveau des personnages, Krennic m'a déçu ainsi que Galen Erso car on aurait pu mieux les utiliser.
Par contre très content des death troopers qui font bien la différence sur Scarif.
I know you got your problem, but brother, they got theirs
XXX
kylokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1130
Enregistré le: 16 Avr 2016
Localisation: Marseille
 

Messagepar chausson jedi » Sam 13 Mai 2017 - 11:56   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Il fallait quelque chose de différent au départ pour accrocher les personnes. Personnellement dès le départ cela a fonctionné
chausson jedi
Jedi SWU
 
Messages: 552
Enregistré le: 27 Fév 2015
Localisation: mainvilliers
 

Messagepar Ltf » Mar 16 Mai 2017 - 23:32   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Après avoir revu le film en BR/DVD, j'ai toujours l'impression d'un guet-apens énorme dans lequel tombent les rebelles. Les événements sont tellement prévisibles que ça ne peut pas être autrement.
À travers nos yeux de spectateurs, on lit l'histoire sous les yeux de Jyn Erso ou même son père qui est un collabo paraît pour un héros.
«Luke ne dirait jamais ça […] dans le Star Wars de George Lucas. J’ai presque dû considérer Luke comme un autre personnage, peut-être Jake Skywalker. Ce n’est pas mon Luke Skywalker. Je ne l’ai toujours pas complètement accepté. » Mark Hamill
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2137
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar Darth Nelfe » Mar 23 Mai 2017 - 23:37   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

En reregardant le film, notamment la scène du combat entre Vador et les Rebelles, je me suis demandé si la scène où le soldat rebelle qui tient le datadisque avec les plans se casse la gueule en se prenant les pieds dans le seuil de la porte coulissante était prévue où si l'acteur ne s'est pas involontairement pris les pieds dans le seuil et le réal' a décidé de garder la séquence.
« My vision…my dream…for One Sith…will live !
It is a magnificent vision, my Lord. Sometimes, for the dream to live… the dreamer must die.
»
Darth Nelfe
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1553
Enregistré le: 27 Oct 2011
 

Messagepar jmabate » Dim 28 Mai 2017 - 23:03   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

vue au cinéma lors de sa sortie et récemment en BR !

j' apprécie beaucoup ce Rogue One a star wars story. les moustaches, les gros boutons... :D c'est un grand star wars qui aurait mérité un générique à la star wars.
jmabate
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 39
Enregistré le: 26 Mai 2017
 

Messagepar Indiana Solo » Sam 24 Juin 2017 - 18:37   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Ayant récemment revu le film, j'ai pu mettre les mots sur ce qui me déplaît dans Rogue One, qui m'avait laissé un peu dubitatif après coup, bien qu'ayant pris mon pied sur le moment lors de mon premier visionnage. Voici donc ma critique avec un peu (beaucoup) de recul.

Je pense que RO est le meilleur fan film de tous les temps. Je n'ai pas été étonné que ce film ait rencontré plus de succès chez les fans que TFA, au contraire, car on a vraiment ici affaire à de l'UE filmique, tout simplement. Ce film est calibré et s'adresse de A à Z aux fans, ne serait-ce que dans la nature même de son synopsis, qui n'intéresse pas vraiment le grand public. Spoiler : à la fin, les rebelles réussissent leur mission et décèdent ! Nan sans blague ? :transpire: ... Je vais peut-être y aller un peu fort, mais selon moi Rogue One n'est pas un film... encore moins un "stand-alone". Littéralement, un "stand-alone" est quelque chose qui tient debout tout seul... Or, Rogue One ne tient pas debout tout seul. C'est bien beau de voir Vador buter du rebelle, mais qu'est-ce qui justifie sa présence dans le cadre du récit ? Rien. Il est inutile. Idem pour le caméo de C-3PO et R2-D2, idem pour le caméo des deux aliens de la cantina. J'irai même plus loin, idem pour l'apparition de Leia ! Et même peut-être la présence de Tarkin, bien que là pour le coup, le personnage est tellement lié à l'Etoile de la mort que c'était difficile de faire autrement. Bref, tous ses éléments n'ont pas leur place dans le cadre d'un récit et d'un film qui doit raconter une histoire simple et se suffire à lui-même. Je suis loin d'être opposé à toute forme de référence pour assurer la cohérence de l'univers, mais imaginez seulement quelqu'un qui irait voir Rogue One entant que film sans avoir vu aucun des films de la saga... L'apparition de Vador pose dès lors beaucoup de questions. Qui est ce type ? Pourquoi il est là ? Quel est son rôle ? Pourquoi y a t-il trois méchants dans ce film ?

Pour reprendre les termes d'un critique à l'encontre de TFA, je pense que la seule chose qui soutient Rogue One, c'est l'univers Star Wars et la familiarité que l'on a avec lui. Ce qui en mon sens était une critique injuste pour TFA l'est beaucoup moins pour Rogue One car TFA avait le mérite de faire reposer son récit sur de nouveaux personnages charismatiques, attachants, et convenablement caractérisés. TFA n'est pas soutenu par l'univers à proprement parler de Star Wars (les aliens et planètes sont tous inédits, ce qui lui est d'ailleurs reproché) mais sur le scénario des films précédents (en particulier ANH), et en somme sur ce qu'est Star Wars, afin de faire revivre des émotions similaires à une nouvelle génération, au travers de nouveaux personnages. C'est donc une entreprise peu originale et ambitieuse, certes. Mais au moins les nouveaux personnages sont bons, et je suis désolé mais quoi qu'on en dise le film fonctionne entant que film. A l'inverse, on retiendra surtout de Rogue One le fameux massacre de Vador (totalement gratuit), plus que l'histoire autonome des personnages principaux.

Et là on touche au problème de base : les personnages. J'ai les ai trouvé tous creux... en particulier Jyn Erso que je trouve extrêmement antipathique, monolithique et agaçante. Là où JJ Abrams nous présentait les personnages de Finn et Rey sans aucun dialogue, juste par leurs actions, on nous expose ici Jyn Erso et son background de délinquante par une énumération de blabla forcé... Le personnage que j'ai eu le plus de peine à voir mourir étant K2-SO, le droide, ce qui pose quand même un problème.

S'ajoute à cela le montage charcuté et la complexité inutile du premier acte. Bref, si Rogue One est un fan film jouissif, il n'en demeure pas plus me concernant qu'un film d'action correct, si tant est qu'on puisse le juger en se détachant du reste de la franchise. :neutre:
Modifié en dernier par Indiana Solo le Lun 26 Juin 2017 - 16:58, modifié 1 fois.
Indiana Solo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1697
Enregistré le: 30 Déc 2014
 

Messagepar Superpingouinthe13th » Sam 24 Juin 2017 - 20:45   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Certes, RO ne se suffit pas à lui-même. Mais était-ce le but ? Tu as l'air de considérer que les spin-off doivent être des stand-alone obligatoirement. D'un point de vue purement cinématographique, je te dirais que oui.

Sauf que Star Wars est une série. Pas juste un univers lambda dans lequel on te situe diverses aventures.

C'est un peu la différence entre les Vendredi 13 1 à 8 de la Paramount, qui sont une série, et les épisodes New Line qui sont des stand-alone sans aucune volonté de poursuivre réellement la narration de l'histoire de Jason. On prend le perso, on te raconte une histoire, et ceux qui n'ont vu ni les précédents ni les suivants ne sont pas perdus. Et les événements racontés ne serviront jamais plus à aucune autre aventure de Jason.

RO est un épisode de la série Star Wars, se situant entre le dernier épisode de la saison 4 de Rebels et ANH. Dark Vador comme Leia sont des personnages importants de cette série. Logique de les voir apparaître ici. Dark Vador suit son évolution de chevalier noir de l'Empereur et se doit d'être présent en adversaire lorsque les rebelles montent en puissance. Pour Leia, on pouvait s'en passer, je te l'accorde, surtout qu'elle est beaucoup moins réussie que Tarkin (je trouve sa tête trop grosse, je sais pas pourquoi) et que la phrase "un nouvel espoir" a déjà été prononcée maintes fois dans tout l'épisode, principalement lors du débat au conseil des rebelles. Voir R2-D2 et C3PO dans le couloir avec R2-D2 qui bip et C3PO qui traduirait "Des problèmes ? Comment ça, on va encore avoir des problèmes ?" aurait été plus cool à mon sens comme lien avec ANH.

RO doit s'enchaîner directement avec ANH. C'est un double épisode, de ceux qui débutent ou ferment une saison télévisuelle. Sauf qu'ils ont été faits à 40 ans d'intervalle. On verra avec la fin de Rebels si la transition est efficace ou pas.

Le premier acte, je l'ai trouvé pas mal pour sa présentation des différents et nombreux personnages du récit. Mais faut que je le revois.

Le défaut que j'ai trouvé, là encore, faut que je revois pour me faire un avis plus définitif, c'est qu'on sent dans le 3ème acte l'idée qu'il y avait deux lieux différents pour les rebelles, fusionnés en une seule tour unique dans la version finale, car plutôt qu'une opération de siège, ou de Tower Defense, on assiste plus à des soldats qui courrent d'un point à un autre tout au long du 3ème acte. Mais si je n'avais pas su à l'avance cette "fusion", aurais-je eu la même impression ?

Pour moi, c'est un excellent épisode de la série, mais effectivement tout sauf un stand-alone. (Mais je ne regarde jamais aucun film Star Wars isolément des autres, donc ce n'est pas un défaut pour ma part. Dire qu'au départ, une seule soirée me suffisait pour mon marathon Star Wars, là, j'ai besoin de 2 semaines....)

PS : pas de discrimination, c'est normal de pleurer pour K2SO, il était super sympa ce droïde. Si C3PO y passe un jour, je serai en larmes...
Superpingouinthe13th
Jedi SWU
 
Messages: 446
Enregistré le: 22 Juin 2017
 

Messagepar Tamene » Lun 26 Juin 2017 - 2:25   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Pour les fans du film je m’excuse, mais pas trop, commençons.
Spoiler: Afficher
Notre film commence dans l’espace. Et cette fois-ci, pas de texte qui défile sur l’écran pour vous indiquer de quoi il retourne. Mais rassurez-vous, nenni de vent de nouveauté pour autant, puisque la fougue créative du scénario s’arrête là et nous fait suivre une navette impériale qui entre dans l’atmosphère d’une planète quasi-déserte (ça alors !) pour approcher d’une ferme isolée (du jamais vu !) où demeure une famille de braves prolétaires (tant de fraîcheur, je n’en puis plus, que l’on m’amène ma doudoune intellectuelle sur le champ sous la forme d’un manteau doublé en peau de Jul). Non parce que vous comprenez, un univers avec des millions de planètes, de races et l’espace comme terrain de jeu, bon, en fait, on ne va pas s’en servir. Prenons plutôt toujours le même début, et espérons que personne ne remarquera rien.

Mais, fi de commentaires putassiers, et observons plutôt comme l’arrivée de la fameuse navette déclenche la panique chez les habitants de la ferme qui a l’honneur de recevoir ces sympathiques visiteurs. Nous trouvons là trois personnes : Galen Erso, un brave père de famille qui cultive son space-colza avec l’aide de Germaine Erso, sa femme, et Jyn Erso, leur fille. Mais dans l’immédiat, Galen est préoccupé par cette navette qui les a « retrouvés« . Galen et sa famille envoient en urgence un signal pour indiquer l’aspect critique de la situation à un certain Saw Gerrera, puis Galen ordonne à sa femme et sa fille de mettre les voiles et d’aller se cacher, pendant qu’il accueille les impériaux intrus. La navette se pose près des champs de la petite famille, et libère un officier accompagné de sa garde rapprochée aux noires armures, qui viennent à la rencontre de Galen, probablement pour lui vendre le calendrier 2017 des stormtroopers vu la saison. Suivons ce qu’il se dit.
« Galen ! Vieux rabouin ! Toi, l’ancien super ingénieur en super armes, tu es devenu fermier dans ce qui est l’équivalent galactique d’azefoun ? Quelle tristesse, quelle vie de solitude…
– Oui, surtout depuis que ma femme est morte.
– Ho… je suis désolé. Mais tout cela fleure bon le bluff, petit canaillou. Allez les copains, fouillez sa masure ! Et toi Galen, tu viens avec nous, on a besoin de tes compétences ! »
Hélas pour Galen, sa famille est constituée à 66% de neuneus, et sa femme comme sa fille, après avoir couru dans tous les sens, ont décidé que et siiii on revenait en arrière pour faire exactement l’inverse du plan ? Jyn, pour se planquer et regarder ce qu’il va se passer, et Germaine, pour revenir menacer de son arme les rascals qui tentent d’emmener son mari. Armée d’un blaster, elle surgit donc pour braquer Orson Krennic, l’officier qui commande ainsi à son mari de redevenir un concepteur de super armes. Orson tente de désamorcer la situation.
« Bon, écoutez Madame, je sens que tout le monde est un petit peu tendu, alors je propose que vous posiez votre arme. Venez avec votre mari, rejoignez l’empire que vous avez quitté, et vous serez traités comme des héros. Allez, quoi, vous n’avez pas envie d’une jolie masure avec des portes qui font des bruits rigolos et des loupiotes partout plutôt que votre demeure en caca ?
– Nan !
– Ah non mais oui, mais c’est pas un argument ça. Allons madame, posez votre arme ou je demande à mes stormtroopers de vous tirer dans la margoulette. Hein ? Dites.
– Ahaha, l’aut’, il sait même pas que les stormtroopers ne peuvent jamais toucher leur cible, hé !
– Oui, mais c’est un nouveau film. Feu, mes petits amis. »
Piou-piou, font les blasters, et Germaine n’a que le temps de blesser Orson à l’épaule, avant d’être elle-même transformée en fromage à raclette. Les stormtroopers auraient touché quelque chose ?
Personnellement, je n’ai pas bien vu. Car le film nous honore de la 3D et des cadrages les plus honteux de ces dix dernières années, et chacun appréciera le fait que seul un personnage à la fois est net à l’écran, pendant que le reste ressemble à un tableau impressionniste exposé en plein air durant un festival breton. Ou en tout cas, donne l’impression que les personnages évoluent au milieu de grosses taches. Attendez ? On me dit que c’est aussi le principe du scénario. Hooo. Fort bien, je note.
En tout cas, Galen est un peu grognon, car ça va être beaucoup moins pratique le sexe avec Germaine maintenant, aussi suit-il Orson et ses complices en maugréant. Jyn, elle, bien que terrorisée, quitte sa cachette pour aller enfin se cacher là où son père lui avait ordonné d’aller avant que la navette ne se pose : dans le bunker-super-secret-dissimulé-sous-les-rochers-d’une-grotte.
Parce que oui, Galen avait un un bunker-super-secret-dissimulé-sous-les-rochers-d’une-grotte. Le truc introuvable où il pouvait se planquer avec sa famille durant des mois avant que quiconque ne puisse les retrouver, même en cherchant bien. Il suffisait de faire croire à un départ précipité, et hop, c’était plié. Mais du coup, ça n’arrangeait pas le scénario. Alors bon, hein, hé. C’est donc Jyn qui échappe, seule, au raid des impériaux (là encore, je parie que ça ne vous rappelle rien ! Ho, et une histoire impliquant le papa du personnage principal, là encore, vous tombez de votre chaise, hein ?). Et qui est recueillie quelques temps plus tard par le fameux Saw Gerrera, fougueux rebelle venu chercher d’éventuels rescapés de la petite ferme.
Laissons quelques années s’écouler, et voyons voir comment les choses ont évolué.
Retrouvons donc déjà au sein d’une station spatiale commerciale le capitaine Cassian Andor, des services de renseignement de la Rébellion, qui interroge un de ses vieux copains qui aurait une info fort intéressante : un pilote de cargo impérial aurait déserté, et raconterait que l’Empire construirait une arme capable de tuer les gens jusqu’à ce qu’ils soient morts, voire les faire décéder. Ledit pilote aurait essayé de joindre Saw Gerrera, un légendaire rebelle. Pendant que nos deux amis discutent, des stormtroopers qui patrouillent les lieux les interrompent car des gens qui discutent à bord d’une station commerciale, c’est complètement suspect, et pas du tout un truc sorti de nulle part pour arranger un scénario pas bien inspiré.
« Que se passe-t-il ici ? Vous discutez avec la bouche, c’est bizarre ! Montrez vos papiers !
– Saperlipopette ! Me voilà fait ! Ah, si seulement j’étais un officier des services de renseignement de la Rébellion, j’imagine que j’aurais de faux papiers !
– C’est-à-dire que vous êtes un…
– COMMENT ? POUR M’EN SORTIR DISCRÈTEMENT JE FERAIS MIEUX DE VOUS BLASTER LA GUEULE ? OUI, D’ACCORD ! »

« Pioupioupiou dans vos margoulettes ! » s’exclame Cassian avant de tuer les stormtroopers, puis son contact pour ne pas qu’il parle, alors que toute la station passe en alerte puisqu’un idiot vient de fusiller des soldats en pleine rue plutôt que de leur montrer les papiers qu’il devait logiquement avoir pour rentrer dans la station en question. Vous vous demandez comment il s’en sort, n’est-ce pas ? Hé bien, c’est facile en…
CHANGEMENT DE SCÈNE !
Nous retrouvons le fameux pilote impérial, que nous appellerons Maurice tant son charisme inonde l’écran (ce qui expliquerait ce flou merdique des décors qui dure bien les 20 premières minutes du film). Celui-ci est sur Jedha, une planète – ça alors, mais oui ! Désertique ! Comment avez-vous deviné alors que c’est super original ? – sous contrôle impérial. Mais où opère la bande de rebelles de Saw Gerrera. Ceux-ci ont récupéré le déserteur, et l’amènent jusqu’à leur chef, qui a vieilli depuis le début du film, et est désormais un vieux baroudeur avec une jambe synthétique qui a besoin de s’appuyer sur un bâton pour marcher. Ho, et de respirer dans un masque, une fois toutes les soixante inspirations seulement (sûrement quand Jedha est en alerte pollution et que les transports en commun sont gratuits), parce que là encore, un personnage avec des problèmes respiratoires, c’est trop original dans cette saga. Tellement que même un droïde du nom de Grievous (souvenez-vous de la prélogie) en avait reçu. Je crois que je vais monter un bingo Star Wars.
Le déserteur essaie donc de plaider son cas à Saw, qui craint que ce ne soit un piège.
« Alors, es-tu une sorte de piège ?
– Mais, heu, non Monsieur Saw ! Je suis un brave déserteur ! J’ai été envoyé par votre vieil ami Galen Erso ! Il m’a confié un message à vous transmettre ! Sur cette clé USB !
– D’accord.
– Monsieur Saw, s’il-vous-plaît !
– Non mais j’ai dit okay.
– Monsieuuuuur Saw, pitiéééé !
– Mais ? Ecoute, j’ai la clé. C’est bon. Et sinon, si tu as un message oral, tu peux me le donner.
– Pitiééééé ! »
Cette scène, probablement écrite avec une narine morveuse, est fabuleuse tant on ne comprend pas trop pourquoi ni Maurice ne donne d’informations alors qu’il en a l’occasion, ni Saw ne file regarder le message sur le champ histoire d’avoir le fin mot de l’histoire. Non, à la place, Saw ne dit rien, et Maurice supplie sans trop que l’on comprenne pourquoi. Mieux encore, Saw décide, plutôt que de regarder le message, d’enfermer Maurice avec une créature tentaculaire qui peut détecter les mensonges, mais rend fou sa victime à la fin de la séance.
Mais ? Mais pourquoi, sachant que tu as quantité d’autres moyens de vérifier son histoire ? Et toi Maurice, pourquoi ne balances-tu pas plus d’infos sur ce que tu sais ? Sur l’arme qui se construit, bref, de dire ce pourquoi tu es venu au lieu de supplier, et d’ainsi gagner en crédibilité ?

Ça n’a strictement aucun sens aussi… changeons de scène, voulez-vous ?
Je pense qu'ils l'ont appelé Saw en hommage aux souffrances que provoque ce film. C'était ça ou Grey.
Saw Gerrera et son splendide tube à ventoline spatiale toujours accroché au torse.
Car bien loin de là, sur une planète pénitentiaire, nous retrouvons Jyn, qui a bien grandi, mais n’a guère gagné en charisme dans l’opération, puisqu’elle fait toujours la même tête, que l’on pourrait qualifier de « Celle que tu fais quand le prof que tu n’aimes pas t’appelles au tableau« . Prisonnière de l’empire pour d’obscures raisons, mais qui impliquent probablement des crimes graves comme d’avoir téléchargé des films français, elle est en route dans un véhicule blindé pour un quelconque camp de travail où elle ira fabriquer des baskets, lorsque le véhicule est attaqué et que des rebelles en ouvrent les portes pour la libérer.
Jyn décide donc fort logiquement de péter la gueule à ses libérateurs, probablement car elle est secrètement passionnée par l’industrie de la chaussure de sport. Si vous avez une meilleure explication, je la veux bien, car même si elle n’aime pas les rebelles, autant les quitter une fois l’évasion finie, hein, parce que là aux dernières nouvelles, elle est toujours sur une planète pénitentiaire. C’est donc un personnage de plus qui se lance dans du n’importe quoi, jusqu’à ce qu’un droïde rebelle la calme d’une bonne mandale sur le coin du nez.
C’est donc sans guère de résistance – si je puis dire – que Jyn est amenée jusqu’à Yavin, la base secrète de l’alliance rebelle. Et où elle est présentée à la grande patronne de l’alliance rebelle, Mon Mothma, au sein de la salle de commandement de la base où s’agitent divers opérateurs.
« Bonjour, Jyn. Je suis Mon Mothma. Mais tout le monde m’appelle Momo. Sais-tu pourquoi tu es là ?
– Ben pas vraiment, non. Parce qu’être une simple prisonnière que l’on présente directement à la grande patronne des Rebelles… il doit y avoir une excellente raison. Puisque j’imagine bien que vous n’interrogez pas tous les prisonniers vous-même, ce serait absurde. Alors, c’est quoi le plan ? Vous voulez que je devienne votre adjointe ? Vous êtes la seule personne apte à me convaincre d’un truc ? Vous connaissez personnellement ma famille ?
– Heu… non. En fait, c’est juste pour faire du fan service bien lourd.
– Je me disais aussi que c’était très con. Sinon, vous passeriez vos journées à voir des prisonniers défiler. Sans compter que du coup, j’ai accès à tout ce qui se raconte autour de nous dans votre salle de commandement, alors c’est définitivement n’importe quoi.
– Oui mais hein, bon. Je t’explique, ma petite Jyn : nous avons besoin de toi. Nos rapports indiquent qu’un pilote de cargo impérial a fait défection à l’Empire. Et qu’il s’est rendu sur la planète Jedha pour y rencontrer Saw Gerrera et lui parler d’une arme secrète construite par l’Empire. Hélas, Saw Gerrera est le chef d’une faction de rebelles extrémistes avec lesquels nous sommes fâchés.
– Ah bon, il y a plusieurs factions de rebelles ?
– En effet. Les rebelles « classiques », nous, quoi, les « extrémistes », eux, et les « über-extrémistes ».
– « Über-extrémistes ? » Ils ont l’air super dangereux !
– Vous n’imaginez pas. Ils guettent fébrilement la moindre erreur de l’Empire et…
– … et ?
– Et ils s’indignent, lancent un hashtag puis ouvrent un nouveau Tumblr. Ensuite, ils se retirent à la cantina la plus proche pour s’inventer une nouvelle identité de demi-sullustéens polyamoureux et font des ateliers-débats « Véganisme et Wookies – Le vivre-ensemble a-t-il ses limites ? ». Ils sont trop extrémistes même pour les autres extrémistes. On les a laissés tomber.
– Je comprends. Mais donc, pour Saw Gerrera ?
– Ah, oui, pardon. Je disais que Saw est difficile à approcher. Vous avez été son amie, son élève. Vous pouvez l’approcher et ainsi nous aider à reprendre contact avec leur faction. Les amener à partager avec nous les informations obtenues du déserteur impérial. Et nous permettre de retrouver l’un des ingénieurs derrière le projet de cette nouvelle arme d’après nos informations : Galen Erso, votre père. Qui aurait poussé le pilote impérial à déserter. Avec votre aide, nous pourrions le retrouver, et l’amener à témoigner devant le Sénat galactique de ce que l’Empereur prépare vraiment.
– Parce que vous êtes sénatrice ? Et toujours active au Sénat, si vous pensez l’y faire témoigner, je suppose.
– Ben oui. Mais l’Empereur manipule le Sénat. Donc si certains d’entre nous se rebellent, c’est parce que nous savons bien que l’Empereur nous cache des choses terribles.
– Non mais j’insiste : vous êtes sénatrice, d’accord ?
– D’accord.
– Et mon père est ingénieur dans l’administration de votre Empire ?
– Oui.
– Donc, qu’est-ce qui vous empêche de le joindre directement ou de le convoquer devant le Sénat, sous bonne escorte d’une de vos planètes de confiance si vous craignez un attentat ? Il a un poste officiel, et tout. C’est pas comme si c’était compliqué de le trouver en passant par ce canal. Et la base où il bosse n’est même pas secrète, d’après l’intrigue.
– Ah mais ouiiii, tiens. Sauf que si on fait ça, l’opération commando pour vous libérer, la mission, ça n’a plus de sens. Et il n’y a plus de film.
– …
– Ooooh. Oh, c’est vrai que c’est con. Bon, vous acceptez quand même ? Parce qu’on a encore deux heures à meubler, là.
– Oui, j’accepte. Et puis il vaut mieux pour vous, maintenant que vous avez montré votre base secrète à la première prisonnière ouvertement hostile venue, et que vous l’avez en plus laissée écouter tout ce qui se disait dans votre salle de commandement plutôt que d’aller dans une pièce isolée. Allez, zou, c’est parti ! »
Et Jyn d’accepter cette mission absurde. Pour laquelle on lui confie de joyeux compagnons d’aventure : le capitaine Cassian Andor, des services de renseignement de l’alliance rebelle et que nous avons déjà vu, et K4R4MB4R, le droïde qui avait assommé Jyn plus tôt, et qui est non seulement un droïde impérial reprogrammé, mais aussi la caution blagues nazes du film, comme tout droïde Star Wars qui se respecte. Tout ce petit monde grimpe donc dans une navette sous la direction du capitaine Andor, et direction Jedha, pour essayer de prendre contact avec les rebelles de Saw Gerrera.
Jedha est, pour votre information, une lune sous occupation impériale où ça ne rigole pas trop. En effet, comme le constatent nos héros, l’Empire y est fort occupé à démonter pierre par pierre un vieux temple abandonné consacré aux jedis pour y récolter des Pierres Magiques, les célèbres pierres utilisées pour confectionner les sabres lasers. Que peuvent-ils bien faire de toutes ces pierres ? Des dalles pour bourgeois impériaux ? Des souvenirs pour touristes ? Ou, je ne sais pas, moi, un très gros laser, au hasard, vu que ça sert à ça ? Mystère, se disent nos héros. Et pour répondre à toutes ces questions, nos héros se rendent à Jedha City, la ville principale de la lune du même nom, qui est – mais oui ! – un grand bordel au milieu du désert, là encore, je sais, tant de nouveautés, c’est épatant. Nos héros se faufilent dans les rues (et bousculent des personnages que l’on retrouvera dans la cantina de l’épisode IV, CLIN D’ŒIL SUBTIIIIIL), où Jyn est brièvement abordée par un moine aveugle, ancien membre du temple en l’honneur des jedis à la rue maintenant que l’Empire démonte le bousin, et qui dit la bonne aventure aux passants. Jyn a un vieux pendentif offert par sa famille il y a bien longtemps, et qui n’est autre qu’une Pierre Magique, lui dit l’aveugle. Une pierre issue du cœur des plus grandes étoiles.
Cela est fort intéressant, mais surtout, fort interrompu lorsqu’un convoi impérial traverse la ville. Et qu’il est pris dans une embuscade de rebelles de Saw Gerrera ! Qui sont fort violents et menacent de tuer des civils à force d’envoyer des bombinettes partout, ce qui oblige Jyn à intervenir pour sauver un enfant, et Andor à tuer l’un des rebelles pour éviter un drame. Les extrémistes ont bien vite le dessus, mais doivent se disperser lorsque des renforts impériaux arrivent. Et menacent d’arrêter Jyn et Cassian ! Et malgré quelques blagues de K4R4MB4R dignes de son nom pour tenter de les sortir de ce pétrin en usant de son impérial châssis, les stormtroopers comptent bien les emmener tous au trou.
Mais soudain, qui voilà à leur rescousse ? Le moine aveugle, qui n’a pas de sabre, mais combat comme un jedi, et l’un de ses amis, Baze, qui lui use plutôt d’une grosse mitrailleuse blaster pour calmer les impériaux. L’aveugle, que l’on appellera Aissof, explique qu’il a senti que la Force veillait sur Jyn et Cassian. Aussi, le duo Aissof-Baze a vu le signe et est intervenu (attention, ce calembour nécessite une bonne connaissance de l’année 1992).
Nos larrons n’ont cependant que peu de temps pour s’expliquer, puisque les rebelles extrémistes, revenus sur les lieux pour d’obscures raisons (ils n’avaient pas fui les renforts impériaux il y a deux minutes ?) débarquent et arrêtent toute la fine équipe, au motif que Cassian a tué l’un des leurs. Jyn ajoute que hé, ho, on se calme, je connais bien votre chez Saw Gerrera, moi, mais on lui colle rapidement un slip sur la tête, et direction… la base secrète des rebelles extrémistes.

Qui est située dans un gigantesque roc juste en face de Jedha City.
Que… mais ?! ET PERSONNE N’AVAIT RIEN REMARQUÉ ?! Pas même le destroyer impérial en poste au-dessus de la ville, tant il est difficile de repérer des mecs en plein désert lors de leurs allers-retours QG-cité ?
Décidément, c’est de mieux en mieux.
Nos héros se retrouvent donc enfermés dans les cellules des rebelles extrémistes, et après une séquence aussi brève qu’inutile de cantina (située juste devant les cellules pour justifier ce passage obligé, décidément, autant de clin d’œil, je commence à comprendre comment un personnage a perdu la vue), Jyn est emmenée rencontrer Saw Gerrera. Celui-ci est tout joyeux de retrouver sa vieille amie, et tente de lui expliquer pourquoi il a dû se séparer d’elle brutalement des années auparavant : certains membres de sa faction avaient appris que Jyn était la fille de Galen Erso et commençaient à voir en elle plus une otage qu’une sœur d’armes. Voilà voilà.
« Bon, et sinon, tu as eu ici un déserteur impérial. Aboule les infos, il a un message ? Impliquant mon papounet ?
– Oui. Regardons-le ensemble. »
Et Saw allume un hologramme. On voit alors apparaître Galen Erso.
« Si vous recevez ce message, c’est que mon plan a fonctionné. J’ignore si ma fille trouvera ce message, car ceux à sa recherche ne l’ayant jamais retrouvée, je suppose qu’à cette heure, elle est soit morte, soit est devenue trop forte pour ses poursuivants. Raison pour laquelle je vais commencer ce message par dix minutes de gnan-gnan sur comment toi, ma fille, j’ai toujours pensé à toi très fort durant toutes ces années, toi que j’appelle ma nébuleuse avec amour, toi que je… »
Imaginez qu'on vous ressorte vos surnoms d'enfance en plein milieu d'une guerre. Ça la foutrait mal, hein mon choubidou ?
« Papa, tu me fous un peu la honte à m’appeler « Ma nébuleuse » devant tout le monde, c’est un message sérieux, là ».
Oui, le mec pense sa fille probablement morte, envoie un message de la plus haute importance, mais préfère d’abord enregistrer 10 minutes de rien des fois que sa fille soit vivante, tiens, hop, et que mieux encore, elle soit là pile au moment de lire ce message, ce qui est quasiment impossible à prévoir. Mais on va dire que Galen Erso a lu le script. Et sinon, il a des trucs à dire, pendant que Saw baille aux corneilles en attendant enfin la partie importante de la missive holographique ?

« … des bisous, et puis aussi, des câlins, hihihi. Hem, bon, pourquoi je risquais ma vie en enregistrant ce message, déjà ? Ah, oui. Toutes ces années, j’ai menti à l’Empire. Je leur ai fait croire que je m’étais rendu et les aidais à monter les plans d’une arme terrible capable de détruire des planètes entières. Mais j’ai caché une faille dans le système… des failles indétectables… qui feront que si quelqu’un fait exploser le réacteur de cette arme… alors l’arme explosera ! »



Pardon ?

Sa faille c’est « Si tu fais exploser le truc, alors le truc explose ?« . Je crois que quelqu’un n’a rien fait du tout contre l’empire, à part peut-être taguer « Prout » dans les toilettes du 963e étage de l’étoile noire. Nom d’une pipe, est-ce que c’est moi ou ce truc est le message le plus stupide de toute l’histoire du cinéma ? Heureusement, peu avant la fin dudit message, l’électricité de la base merdoie et coupe le tout. Encore un coup de Linky ?

Revenons quelques instants auparavant, en orbite de Jedha.

Un objet plutôt gros vient d’approcher de la planète : l’étoile noire. À son bord, son gouverneur, le Grand Moff Tarkin (qui porte son nom grâce à sa ressemblance étonnante avec un muffin), est tout excité à l’idée d’essayer son nouveau jouet fraîchement achevé. Mais d’abord, il doit s’engueuler un peu avec le directeur du développement de ladite arme, le directeur Orson Krennic. Souvenez-vous, c’était l’officier venu chercher Galen dans sa ferme en début de film. Le voici donc plus vieux, et accessoirement, plus gradé. Cela dit, pourquoi nos deux filous ont-ils des mots ? Écoutons plutôt.

« Ouaf.«

Merci, K4R4MB4R. Maintenant, écoutons plutôt.

« Grand Moff ! Vous avez vu ? Il n’y a plus de lasagnes à la cantoche de la station ! C’est intolérable ! J’ai encore dû prendre un cordon bleu mal cuit, et après, j’ai super mal au bide et…
– Savez-vous ce qui me donne mal au bide, directeur Krennic ? Les pilotes impériaux qui désertent. Je vous rappelle que vous êtes le responsable du développement de cette station. Et des secrets qui en filtrent.

– Raaah, c’est bon, je gère…
– Bon, en attendant, on a une étoile noire. Et une lune de Jedha pleine de margoulins. Je propose qu’on teste l’arme. Par exemple, en rasant Jedha City et ses environs.
– Okay. Vous allez kiffer. »

L’étoile noire prépare donc son laser, tire à puissance réduite et… rase Jedha dans une monstrueuse explosion. Dont le souffle s’étend sur des milliers de kilomètres.

D’où, de retour sur la planète, une certaine secousse dans le QG de Saw Gerrera qui a un peu mis à mal le système électrique. Et une apocalypse de feu et de poussière qui se dirige droit vers la base. Vite ! Jyn s’enfuit avec ses amis prisonniers, embarque au passage Maurice le pilote impérial (qui était dans la cellule d’à côté, et qui finalement, pif pouf, n’est plus fou malgré sa séance de psycho-hentai), et tout le monde bondit dans une navette pour quitter la zone avant que tout n’explose. Saw Gerrera, lui, reste en arrière… et meurt pulvérisé avec sa base moyennement secrètement quand le souffle l’atteint. C’est tout triste. Ou non. Attendez, je crois qu’en fait, on s’en foutait un peu.

À bord, tout le monde est tristounet par principe, mais le capitaine Andor, lui, veut des réponses.

« Alors, Jyn ! As-tu vu le message que le pilote impérial transportait ?
– Oui. C’était un hologramme de mon père expliquant que les méchants ont une nouvelle arme terrible.
– Tu veux dire celle de la taille d’une planète, qui est juste à côté de nous puisqu’elle vient de tirer et que nous avons fui dans l’espace, mais que nous ne regardons même pas ?
– Celle-là même. Mon père a installé une faille dans le réacteur de cette arme. Une faille qui fait que si on fait péter le réacteur, le réacteur explosera super fort.
– …
– Bon, merde, je sais que c’est complètement con, alors mettez-y un peu du vôtre, hein. Hooo, si. J’ai une information : mon père est situé sur Eadu. C’était dans le message, entre deux phrases sur le fait qu’il pleurait en pensant à moi toutes les nuits.
– Hmm… ça sonne un peu incestueux, mais passons. Hé bien alors, direction Eadu ! K4R4MB4R, hyperespace ! En attendant, Jyn, vous avez récupéré le message ?
– Heu… non.
– C’est ballot. Parce que maintenant, on ne va que moyennement vous croire quand vous raconterez ça.
– En même temps, vous avez vu la teneur du message ?
– C’est pas faux. »

Pendant ce temps, à bord de l’étoile noire…

« Alors Grand Moff ? Impressionné ? Vu la taille du trou qu’on vient de faire sur Jedha, il va falloir une sacrée pièce de deux euros pour que Carglass y injecte sa résine !
– Hmmm… bravo, directeur Krennic… votre arme est en effet impressionnante… en attendant, le Sénat ne doit pas savoir que nous avons pareille arme pour en finir avec la rébellion. Faites savoir qu’une catastrophe naturelle a rasé Jedha City. Caporal Roudoudou ? Envoyez la communication.
– Pardon Grand Moff, mais vu la gueule de la planète, je pense que « catastrophe naturelle », ça va être compliqué à faire passer. Sauf si l’on fait croire qu’il s’agit d’un laser sauvage qui rôdait dans la région. Un truc bien crédible, quoi.
– Il suffit, caporal Roudoudou. Personne ne doit savoir pour cette arme ! Vous m’entendez ? Personne !
– D’accord. Du coup, le vaisseau que l’on vient de voir fuir l’explosion et qui apparaît sur nos radars comme un vaisseau rebelle… ils ont tout vu. On les prend en chasse ?
– Heu… c’est dans le script ?
– Non, mais c’est logique quand même. On a des radars sur cette station. Et en plus, on surveillait fort logiquement toute la zone de l’explosion. Et comme on ne veut pas de témoins, je suppose qu’on veillait au grain, hein Grand Moff ?
– Hem… je… héééé bien… bon, caporal Roudoudou ?
– Oui ?
– Vous êtes chiant avec vos histoires de cohérence. Vous êtes viré. »

Le Grand Moff peut donc reprendre sa conversation avec le directeur Krennic.

Rogue One: A Star Wars Story (Ben Mendelsohn) Ph: Film Frame ©Lucasfilm LFL
« Ah, et directeur Krennic, il y a aussi Michel du 8e qui a bouché les chiottes, c’est votre responsabilité ! »
« Directeur Krennic, je disais, félicitations.
– Merci. N’oubliez pas de dire à l’empereur ce que j’ai fait pour lui.
– Non. Parce que pendant ce temps, la sécurité du projet est toujours compromise. Le pilote de cargo impérial qui a fait défection… saviez-vous qu’il était téléguidé depuis Eadu ? Et plus précisément, depuis le laboratoire d’un certain Galen Erso ?
– Miséricorde ! Je… je m’en occupe ! »

Pardon ? Attends mon petit directeur Krennic, je vais te montrer comment on fait. Passe-moi ta cape deux minutes.

« Directeur Connard, je disais, félicitations.
– Merci. N’oubliez pas de dire à l’empereur ce que j’ai fait pour lui. Et rappelez-lui mon idée d’utiliser l’arme sur la rédaction de Closer.
– Non. Parce que pendant ce temps, la sécurité du projet est toujours compromise. Le pilote de cargo impérial qui a fait défection… saviez-vous qu’il était téléguidé depuis Eadu ? Et plus précisément, depuis le laboratoire d’un certain Galen Erso ?
– Ah oui ?
– Oui, directeur Connard.
– Dans ce cas, si vous le saviez, pourquoi avoir gardé pour vous cette information ?
– … heu… c’est vrai que…
– Cacher au directeur en charge de la sécurité des information sur des saboteurs, cela s’appelle de la traîtrise. Gardes ! Arrêtez le gouverneur Tarkin.
– Mais non ! Je…
– Il suffit. Mettez-lui son slip dans la bouche et faites-lui des brûlures indiennes. Maintenant, indiquez à l’empereur que non seulement il a une arme ultime fonctionnelle, mais qu’en plus, je viens de découvrir dans ses plus proches collaborateurs un traître. Lieutenant Diego ? Faites commander du champagne et des astroputes, ma promotion au titre de Grand Moff devrait arriver d’ici la fin de la semaine. »

Mais non. Le directeur Krennic est un con, et plutôt que de se demander d’où Tarkin sort l’info, et surtout, pourquoi il ne l’a pas partagée plus tôt, du moins, autrement que pour sauver le film, voici qu’il prend sa claque et sa clique et s’en va d’un bon pied prendre une navette pour Eadu.

Pendant ce temps, retournons voir comment cela se passe à bord de la navette rebelle, en plein hyperespace et elle aussi en route pour Eadu. Car le capitaine Andor communique avec ses chefs.

« Nous avons localisé Galen Erso sur Eadu. Nous sommes en route pour ladite planète.
– Bien, capitaine. Mais je crains qu’il ne soit plus simple de tuer Galen Erso plutôt que de l’extrader, il représente un trop gros danger. Tuez-le, c’est un ordre. »

Le capitaine n’apprécie guère, mais note bien ses nouveaux ordres. Il est heureux que personne ne l’ait entendu recevoir ses instructions, et surtout pas Jyn. Avec qui il va discuter.

« Tout va bien. Nous serons bientôt sur Eadu.
– D’accord. Mais dites-moi, pourrions-nous en profiter pour informer les rebelles de la nouvelle arme qui a rasé Jedha ? Et leur parler du message de mon père ?
– Non. Nous sommes en plein territoire impérial, nos communications sont épiées. »

DIXIT LE MEC QUI COMMUNIQUAIT SES INSTRUCTIONS SECRÈTES IL Y A DEUX MINUTES.

Non mais vraiment, ça ne va pas être possible. Un tel niveau de nullité, ça commence à être plus proche d’un téléfilm M6 ou d’une suite de Sharknado que d’une production à 200 millions de dollars. Quasiment chaque ligne de dialogue est ratée. C’était combien, pour le scénar ? Dix dollars ? Huit ? Un verre de citronnade ? Il va falloir m’expliquer, tant depuis le début, c’est un mélange de déjà-vu mâtiné de mal-écrit.

Ce n’est pas grave, on continue ! Car aucun personnage ne tique, ou, je ne sais pas, se rend compte que même écouté, parler de l’étoile noire, haut et fort, ça pourrait plus jouer contre l’Empire qui essaie de la cacher que contre les rebelles qui essaient de la révéler et de la détruire. Ho, et puis expliquer que l’empire a éradiqué une cité entière, j’imagine que ça ne vous aiderait pas du tout, hein. Écoutes de l’Empire ou pas, dans tous les cas, c’est complètement absurde. Diego ? Ma raquette à chatons, s’il-te-plaît, je dois travailler mon service pour me calmer.

Qu’importe. Car voici que paraît devant la navette Eadu, triste planète qui abrite une raffinerie impériale de Pierres Magiques. Et comme toujours grâce à la magie Star Wars, c’est la seule chose qu’abrite cette planète pour éviter aux héros d’avoir à la fouiller. J’imagine si l’information avait été « Galen Erso est sur Terre« . Là, c’eut été plus compliqué, mais rassurons-nous, la Force, et surtout, le Script sont avec eux. Surtout en sachant que c’est une planète fort pluvieuse et parcourues de profonds canyons, ce qui permet au vaisseau de nos rebelles d’approcher discrètement, même si, hélas, ils finissent par se manger un caillou dans le réacteur et s’écrasent comme des bouses, mais là encore, ouf, juste à côté de la base tant recherchée.

Dont les gardes n’ont pas entendu le bruit d’un vaisseau s’écrasant à 200 mètres, bien sûr.

Bouhou… bouhouhou… je… c’est si nul…

Les rebelles qui suivaient la progression de la mission depuis leur QG de Yavin sont bien embêtés : l’équipe s’est vautrée. Un officier rebelle décide donc que la mission a échoué et qu’il faut immédiatement agir pour prendre le relais et se débarasser de Galen Erso comme prévu : il commande à une escadrille de X-Wings de prendre l’air pour traverser l’espace et aller faire sauter la base.



Attendez, si c’est aussi simple que ça, pourquoi vous emmerder à envoyer une équipe au sol ? Surtout que là vous péterez toute la base, pas seulement un gus, ce qui est bon pour vous ! Pourquoi n’avez-vous pas commencé par ça au lieu de sacrifier une équipe entière de pinpins ?! Là encore, le scénario est tout bonnement fabuleux, aussi je vous propose de retrouver Jyn et ses amis dans leur vaisseau écrasé, qui heureusement, n’ont aucun bobo.

« Capitaine Andor, que fait-on ? Le vaisseau est HS !
– Pas d’inquiétude les amis. Nous nous sommes écrasés… juste à côté de la réserve de vaisseaux neufs et non-gardés de la base !
– AH BAH ÇA TOMBE BIEN ALORS !
– Tout à fait. En attendant, restez ici. Je vais aller voir à quoi ressemble la raffinerie située à 200 mètres de notre site de crash. »

Andor s’équipe d’un gros fusil, emporte des jumelles et une radio, et s’en va immédiatement se mettre en position depuis un bon point de vue donnant sur la raffinerie impériale. Qui est entièrement troglodytique… à l’exception d’une petite plate-forme d’atterrissage balayée par la pluie.

Raison pour laquelle, bien évidemment, c’est exactement là que Galen Erso et tous son comité scientifique sont en train de taper la discut’, car ils ont appris que la navette du directeur Krennic allait arriver. Ils attendent tous bien gentiment là, à la portée du premier fusil rebelle venus.

« AH BAH ÇA TOMBE ENCORE MIEUX ALORS ! » s’exclame tout l’équipage resté dans le vaisseau à la vue du script qui convulse dans son propre caca.

Mais le moine aveugle du bord est lui moins confiant.

« Le capitaine Andor… j’ai senti une force obscure en lui quand il a quitté le vaisseau… celle d’un homme qui s’apprête… à tuer. »

Sûrement un truc pour éviter de se faire percuter par des landspeeders la nuit.
Les amateurs auront repéré que le bâton d’Aissof a une lampe intégrée allumée en permanence. Et que personne ne lui dit d’éteindre sur Eadu, alors qu’ils sont en plein territoire ennemi. Encore un ajout de caca gratuit.
Entre ça et le fait qu’il soit parti avec un gros fusil de sniper, il n’en faut pas plus pour que Jyn comprenne que Cassian n’est pas parti surveiller la base pour voir si on pourrait en extrader son père, mais plutôt le tuer. Elle part donc en courant du vaisseau à la poursuite du margoulin. Margoulin qui pendant ce temps, vise papa Erso de son fusil et puis… bof, ouais, non. Parce que tuer des gens depuis le début du film, y compris de vieux copains, d’accord, mais là, non. Heureusement, un télescopage vient de ses patounes velues couvrir cet étron d’illogisme sous des graviers de mauvais rebondissements, sous la forme de l’arrivée de la navette du directeur Krennic, qui se pose sur la plate-forme avant de sortir avec ses gardes pour être accueilli par Galen Erso et 5 autres scientifiques de son équipe. Cassian suit tout cela de loin, l’œil dans la lunette de son fusil. Lorsqu’il aperçoit… Jyn, qui s’est infiltrée sur la plate-forme pour essayer de venir sauver son père ! Raaah, mais bordel !

Au même moment (décidément !), la radio de Cassian crépite.

« Une formation de X-Wing va intervenir pour raser la base. Cassian, ne vous inquiétez pas, on gère.
– Quoi ? Non ! Attendez, noooon ! Il y a Jyn sur la base et j’ai envie de lui faire des bisous ! Ne tirez paaas ! »

Au sol, pendant ce temps, le directeur Krennic fait preuve de magie, au travers de dialogues qui explorent les abysses du navrant toujours plus profondément.

« Bonjour, équipe scientifique de la raffinerie. Figurez-vous que je viens… car j’ai appris qu’il y avait ici un traître qui a aidé les rebelles. Qu’il fasse un pas en avant. Personne ? Bien ! Dans ce cas, je vais tuer tout le monde !
– Naaaaon ! C’est moi, ne tirez pas ! Moi, Galen Erso !
– Oui, je le savais. Je faisais juste ça pour déconner.
– Heu… mais pourquoi ?
– … je… je sais pas… ça avait l’air marrant. »

Les spectateurs, eux, sont en train de se battre dans la salle de cinéma avec leurs sièges pour savoir qui sera le premier à atteindre la sortie et fuir cette bouse infâme. Le film, lui, continue malgré tout sur la même ligne.

« Bon, directeur Krennic, voilà, c’est moi le traître.
– Très bien… dans ce cas… JE TUE TOUS LES SCIENTIFIQUES QUAND MÊME, MOUHAHAHAHA !
– Putain mais ? Mais pourquoi cette fois ? Vous m’avez, c’est bon !
– Parce que… je suis méchant ? Et qu’un méchant doit toujours exécuter des gens de son camp sans raison ?
– Non mais mec : tu es dans la merde parce que la sécurité de ton projet a merdé. Tu m’arrêtes, voilà, ça devrait sauver ta carrière. Mais dans la foulée, tu tues 5 scientifiques essentiels à ton projet, comme ça, pour déconner ? Le genre de truc qui te mène directement à un peloton d’exécution ?
– … bouhouhou… moi aussi je veux me battre avec des fauteuils pour quitter ce film. »

C’est consternant. Mais poursuivons tout de même, car figurez-vous que c’est le moment exact où les X-Wings arrivent pour ravager la base. Piou-piou, boum-boum, raaaouaaaargh, tout explose, et Jyn échappe par miracle au massacre, pendant que les défenses de la base (environ un canon et quelques chasseurs) s’activent. Et se font ravager par Aissof le moine aveugle, qui a un arc-laser (si, si, après tout, il y a bien des arbalètes laser) et s’en sert pour abattre rien qu’à l’oreille un chasseur Tie, qui va s’écraser sur le canon de DCA, qui…

Bref, après un peu de baston moyennement crédible, la base est ravagée et le directeur Krennic s’enfuit car non seulement sa navette, pourtant posée pile au mauvais endroit n’a reçu aucun tir, mais en plus, décolle sans encombres malgré une pelletée de X-Wings encore en vadrouille non loin. Là encore, le Script est avec lui. Jyn, elle, peut courir prendre son papa mourant dans ses bras, pour qu’il lui dise quelques cucuteries bien senties essentielles avant de mourir, comme « C’est bien toi« , « Tu es si belle » ou « C’était quand même super facile de raser nos installations, je me demande pourquoi les rebelles ne l’ont pas fait plus tôt« .

Puis, Jyn retourne au vaisseau, plus exactement au nouveau vaisseau fraîchement volé par son équipe, en esquivant les quelques stormtroopers restant, qui arrivent toujours par groupe de 2 quand Jyn n’a qu’un blaster pour se défendre, ou de 30 par contre quand c’est Baze qui est dans le coin et a la mitrailleuse parfaitement adaptée. Là encore, que de coïncidences, mais suivons plutôt la conversation dans le vaisseau impérial volé alors que nos héros quittent Eadu pour regagner Yavin. Je suis sûr que nous allons enfin avoir UN dialogue réussi, pas vrai ?

« Cassian !
– Oui Jyn ?
– Espèce de salaud ! Tu étais parti pour tuer mon père ! Tu m’as caché que c’était tes ordres !
– Et ai-je tiré ? J’ai désobéi.
– C’est PAREIL. »

Ça n’a aucun sens ? C’est pourtant le dialogue original. C’est tout bonnement fabuleux. Parce que oui, le mec qui désobéit pour ne pas tuer son père, et qui demande aux X-Wings de ne pas bombarder la zone, BEN C’EST PAREIL QUE S’IL AVAIT TIRÉ insiste encore un peu Jyn pour appuyer le fait que les dialogues ont été écrits collectivement lors d’un atelier avec la classe de CE2 de l’école primaire Kev Adams de Roubaix.

C’est donc un équipage bougon qui regagne Yavin, peu avant que… que Jyn ne soit invitée à participer à la réunion de tous les chefs de l’alliance rebelle ?!

MAIS POURQUOOOOOOI ?

Diego, plus de chatons s’il-te-plaît. Merci. Ho, pendant que je me défoule, je vous laisse avec les dialogues, qui continuent à se surpasser.

« Nos dernières informations nous disent que l’ennemi a bel et bien une arme surpuissante.
– Alors rendons-nous !
– Non, battons-nous !
– Non, nous n’avons aucune chance ! Je propose plutôt que l’on se touche la nouille ! Allez, on commence par la personne à sa droite !
– Raah… si seulement nous avions un personnage qui n’a rien à faire là pour nous rappeler pourquoi nous sommes des rebelles des fois qu’après 20 ans de lutte, on ait oublié ! »

Et Jyn de prendre la parole.

« Vous rendre ? Non, nous devons nous battre ! Car c’est le moment du film où je me lance dans un long discours sur la valeur de l’espoir et de la libertééé ! »

Malgré ses pouvoirs de space-Ségolène, Jyn a beau motiver toute l’assemblée de son discours cucu-la-praline, cet équivalent galactique de Nuit Debout a besoin de prendre une décision unanime pour lancer des forces dans une grande bataille contre l’Empire. Et l’unanimité ne se fait pas (une sombre histoire de savoir si on pouvait faire des ateliers non-mixtes sur le gluten, d’abord), ce qui décourage quelque peu notre héroïne, qui quitte la réunion, dépitée. C’était cependant sans compter qu’à la sortie, le capitaine Andor et une trentaine de rebelles velus l’attendent : eux veulent se battre ! Autorisation ou pas ! Youpi !

Aussi est-il proposé d’attaquer la planète où se trouvent les archives impériales. Car là-bas, ils auront une chance de s’emparer des plans de l’étoile noire… et donc de donner les moyens à l’alliance rebelle de contre-attaquer !

Toute la fine équipe reprend donc le cargo impérial volé sur Eadu, et s’apprête à décoller, quand Maurice le déserteur qui les suit depuis le début du film et prépare le vaisseau reçoit un appel radio de la tour de contrôle.

« Dites-donc, qui est la bande de blaireaux dans le vaisseau impérial, là ? Vous n’avez pas l’autorisation de décoller ! Quel est votre nom de code ?
– R… heu… Rabouin…. Rabouin One. »

Oui, le titre du film est en fait un nom de code bredouillé par son personnage le moins crédible pour s’adresser à la tour de contrôle. Tour de contrôle, qui ne donne pas l’autorisation de décoller pour autant, mais bof, un vaisseau impérial qui quitte la base sans autorisation, avec à son bord un mélange d’anciens prisonniers et de déserteurs impériaux, ce n’est sûrement rien de grave. Ce n’est pas comme si ils avaient des millions de choses à raconter à l’Empire. Ne les poursuivons pas et… hihihi, arrête de me toucher la nouille Roger, ça chatouille !

Dans la salle du cinéma, les derniers survivants, bloqués par les piles de sièges arrachés devant les portes, tentent de balancer les boulons desdits sièges sur le projecteur pour arrêter ce film, sorte de tournante pour neurones innocents dans les sombres caves de nos boîtes crâniennes.

Pendant ce temps, rendons visite au directeur Krennic, qui après sa dernière aventure, a été convoqué par Darth Vador. Darth Vador, qui vit dans une immense tour imitation Sauron (ceux qui ont vu le film confirmeront), située sur une planète volcanique, car c’est bien connu, Darthy adore la lave (et le sable). Et on retrouve Darth Vador en train de… je… mais ? Attendez, ce n’est pas une blague ?

En train de prendre son bain. Si.

MAIS QUI A EU CETTE IDÉE ? Du genre « Et là, les mecs, on dirait que Darth Vador, il prend son bain ! Pffffrrrrt ! Putain, on est chauds là !«

Il est donc bel et bien immergé tout nu dans un tube plein d’eau chaude, avec, j’imagine qu’on le voit mal à l’écran, un petit canard à la surface. En apprenant que son visiteur est là, Darth fait vider l’eau, file au vestiaire, s’exclame « Krrsshh… qui veut… krssshhh… que je lui fouette le cul… krshhhh… avec ma serviette ?« , et enfile son armure pour aller accueillir Krennic au sein d’une immense pièce sans meubles, parce que c’est plus marrant comme ça, et avec une porte de quinze mètres qui s’ouvre lentement en faisant « Pssshhhh… » parce qu’un sas classique, c’était plus pratique mais moins classe. Darth Vador ordonne à Krennic de stopper les failles de sécurité en cours sur le projet étoile noire, et le strangule un peu pour l’encourager à se remuer le cucu. Krennic prend ses ordres et file, avec la ferme intention d’en finir avec cette histoire.

Rogue One, de son côté, file vers la planète des archives impériales, que nous appellerons intelligemment Archivu, en hommage à l’impression que laisse ce film. Sauf que voilà : la planète est protégée par un immense champ de force, généré par une espèce de base en forme d’anneau, et tout vaisseau doit traverser cet anneau s’il veut rentrer. Et sans codes, la base fermera le champ de force au sein même de l’anneau tel une porte, et Rogue One s’écrasera dessus comme une petite crotte sur une blanche paroi de porcelaine. Heureusement, les codes du vaisseau volé n’ont pas encore été désactivés, et le vaisseau peut aller se poser à la surface de ce qui est une sorte de grande île paradisiaque avec en son centre un immense bâtiment surmonté d’une parabole tout aussi grosse, pour émettre et recevoir des quatre coins de la galaxie.

Petit problème : un officier impérial veut visiter la navette pour inspecter sa cargaison à leur arrivée. Il rentre donc avec deux gardes, sous les yeux de toute une palanquée de militaires impériaux qui vadrouillent sur la plate-forme d’atterrissage. Juste avant de partir en mission, Maurice le pilote disait « Il faudra se serrer« , mais soudainement, la navette est tellement immense que les 30 rebelles velus qui s’y planquent sont invisibles, cachés dans le compartiment à marchandises ! Merci pour cette ligne de dialogue qui rajoute juste une incohérence au film, les gars. On en manquait un peu, je trouve. Sympa.

Rogue One: A Star Wars Story..L to R: Cassian Andor (Diego Luna) and K-2SO (Alan Tudyk) ..Ph: Film Frame ILM/Lucasfilm..©2016 Lucasfilm Ltd. All Rights Reserved.
« C’est plus grand à l’intérieur » – Dr Andor
L’officier et ses hommes se font donc vertement péter la gueule, et Cassian enfile l’uniforme du Monsieur, Jyn, la tenue de l’un des gardes, et accompagnés de K4R4MB4R, ils partent en direction du bâtiment central des archives. Les autres rebelles, eux, ont pour mission de semer la pagaille sur l’île pour obliger la sécurité à se disperser.

Pardon ? Les militaires impériaux de la plate-forme ? Non, ils ne remarquent rien. Pas même l’officier qui est rentré inspecter le vaisseau qui en ressort en ayant changé de taille, barbu, avec une autre voix et un accent différent, et un seul de ses deux gardes qui a soudainement rétréci de 30 centimètres (mais son armure s’est adaptée magiquement à Jyn). Cassian, Jyn et K4R4MB4R peuvent donc partir de leur côté, les rebelles et le duo Aissof-Baze de l’autre, et le pilote impérial déserteur rester à bord pour redécoller quand tout sera bon.

Ce qu’ils ignorent, c’est qu’au même moment, le directeur Krennic est arrivé sur Archivu, a gagné le bâtiment central, et exige d’inspecter tout l’historique des communications de Galen Erso pour remonter toute faille de sécurité potentielle. Il est donc fort surpris lorsque soudain, partout sur l’île, il aperçoit par les baies vitrées des explosions et débuts de combats : une attaque rebelle ! Vite, ordonne Krennic, dispersez la sécurité dans tous les sens !

Car non, ce n’est pas lui le commandant local, mais oui, il a le droit de donner des ordres pourris à tout le monde.

L’alarme est donnée, et des stormtroopers partent dans toutes les directions sans comprendre ce qu’il se passe, persuadés que toute une armée les attaque, alors qu’il ne s’agit que de diversions. Sauf que le réalisateur croit tellement à sa propre diversion que les effectifs des rebelles passent magiquement de 30 à environ 120 sans aucune explication. C’est donc la grosse baston, pendant qu’à l’intérieur du bâtiment, nos héros profitent du chaos pour progresser jusqu’à la salle des archives impériales.

Qui est constituée d’une gigantesque étagère haute de la taille du bâtiment, et remplie de disque durs pourris. Et pour en consulter un, il faut… manipuler des pinces depuis une salle de contrôle pour aller le chercher ! Puis le monter manuellement jusqu’en haut de la tour, le brancher à la parabole et le communiquer.

Je… c’est ridicule. Je vous laisse imaginer comment ça doit être le merdier quand toute une galaxie n’a qu’un seul centre d’archives comme ça.

« Bonjour, et bienvenue au centre d’appel des archives impériales. Vous souhaitez contracter un abonnement, tapez 1. Vous souhaitez en savoir plus sur vos avantages fidélité, tapez 2. Vous souhaitez consulter une archive, tapez 3.
– 3 !
– … vous souhaitez changer vos informations client, tapez 4. Vous souhaitez signaler un dysfonctionnement de…
– 3 ! 3, bordel ! Raaaah ! 3-3-3-3-3 !
– … vous avez tapé… 3.
– Oui.
– Dites votre demande à haute voix. Par exemple pour consulter des « Plans de droïde », dites « Plans de droïde »
– « Plan du pistolet blaster Mark II. »
– Vous avez dit « Mark Dorcel ». Voulez-vous continuer ?
– PUTAIN MAIS NON ! Mais bordel d’archives de… « BLASTER MARK II ! »
– Vous avez dit « Blaster Mark II ».
– Oui !
– … en raison d’une conception des archives merdique, nous ne pouvons traiter qu’une demande à la fois pour toute la galaxie. Vous êtes actuellement : 1 003 587 en ligne. Votre temps d’attente est estimé à : 890 années impériales. Merci de patienter en écoutant La Marche impériale. Nous vous rappelons que cette communication vous est facturée 15 crédits la minute. »

Merveilleux.

En attendant, même si nos héros ont gagné la salle de contrôle des archives, ils rencontrent un nouveau problème : il faut consulter l’index. Or… chaque projet a un nom de code. Lequel est celui de l’étoile noire ?

« Alors, voyons voir… Sombre Vision… Aigle de Feu… Masseur pour Joues…
– Non ! Ce n’est pas ça ! Cherche encore !
– Projet Orion… Lance de l’Aube… Half-Life 3…
– Raaah !
– … Nébuleuse…
– Attends ! Attends Cassian, c’est ça !
– Pardon ?
– Nébuleuse ! C’était le surnom que me donnait mon père quand j’étais petite ! C’est forcément le projet ! »

Cassian cligne des yeux.

« Bé non, c’est complètement débile.
– Et pourquoi pas ?
– Déjà parce que « Nébuleuse », dans un empire galactique, ça désigne plus de choses que ton petit cul, sale special snowflake.
– Mais…
– Et puis bon, t’es gentille, mais ton père était scientifique sur un projet. Le patron, c’était Krennic. Donc c’est Krennic qui a dû choisir le nom, pas ton père. Ça n’a aucun sens.
– Je…
– Sans compter que tu imagines, même si ton père avait eu le choix du nom, tu penses qu’il aurait donné le nom de sa fille chérie à une arme conçue pour vaporiser des millions de gens, hmmm ? »

Sauf que : le script a dit que si, si, c’était logique, donc paf, c’est ça.

Nos héros récupèrent le disque dur (et ont même une poche à disque-dur impérial à la ceinture, ça se trouve dans le commerce), mais ne peuvent quitter la salle de contrôle… car ils ont été repérés et K4R4MB4R a juste le temps de faire une paire de dernières blagues avant de verrouiller le bousin pour les protéger, puis de mourir fusillé par les impériaux (qu’il massacrait par paquets de quinze juste avant alors que les autres droïdes du même modèle côté impérial étaient nuls au combat). Il ne reste donc qu’une issue à Jyn et Cassian : sauter sur l’étagère géante des archives et l’escalader jusqu’en haut du bâtiment pour atteindre la parabole !

Pendant ce temps, que se passe-t-il à l’extérieur ?

Hé bien, les rebelles se rebellent grave, mais sont rapidement dépassés par la sécurité des lieux, ou par l’apparition soudaine de quadrupèdes géants blindés AT-AT, qui n’étaient pas là sur les plans précédents, mais pif pouf, apparaissent soudainement, et pas du tout juste pour faire plaisir aux fans. La diversion commence par conséquent à se faire sérieusement disperser… jusqu’à ce que les messages radios désespérés des rebelles sur place traversent l’espace et atteignent Yavin. Où tout le monde, découvrant que certains sont allés se battre, vote unanime ou pas, se décide à aller les soutenir et à combattre, saperlipopette !

Rogue One: A Star Wars Story Ph: Film Frame ©Lucasfilm LFL
Les AT-AT étaient sûrement cachés dans le sable, c’est si facile à planquer.
La flotte rebelle traverse donc l’espace à folle allure, et apparaît au-dessus d’Archivu, ce qui surprend un peu la flotte locale. Quelques chasseurs et transports de troupe rebelles ont le temps de plonger dans l’anneau d’accès à la planète avant que celui-ci ne soit verrouillé (les mecs attendent gentiment l’ordre, sinon, ils font juste « Ho ben non, vous avez pas le droit de passer là, hé !« ). Les troupes au sol ont donc du renfort, et les AT-AT se font meuler par des X-Wings qui dans d’autres films, avaient autrement plus de difficultés à leur faire mal. Au passage, on appréciera le look des fantassins rebelles, qui sont intégralement équipés façon guerre du Vietnam, et pas du tout parce que ça coûte moins cher de repiquer des accessoires dans les réserves hollywoodiennes plutôt que de respecter un peu son univers.

Une fois la planète entièrement verrouillée sous son champ de force, c’est un peu la panique au sol : cela coupe les communications ! Comment faire pour communiquer les plans ?

Maurice le pilote déserteur, toujours à bord du vaisseau Rogue One, a une idée : il faudrait un émetteur surpuissant. Hop hop, il tend deux câbles, appuie sur trois boutons (avec l’aide de Aissof et Baze, qui meurent dans l’affaire en se sacrifiant pour l’aider et en esquivant les tirs jusqu’au moment crucial en répétant leur mantra « Je suis avec le Script et le Script est avec moi« ), et parvient à communiquer par radio avec Marco Ramius, le commandant de la flotte rebelle.

« Allô, commandant Ramius ? Ici Rogue One ! Vous devez désactiver le bouclier autour de la planète, sinon, on ne pourra pas communiquer avec vous !
– … vous faites quoi, là ?
– … ah oui, merde. Heu… non mais je… c’est parce que je viens de bricoler un émetteur surpuissant ! Mes amis n’en ont pas pour communiquer les plans !
– Et la grosse parabole au sommet de la tour qu’ils comptent utiliser et qui est l’émetteur le plus puissant de la galaxie ?
– … MAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS ! »

C’est donc après avoir communiqué ce n’importe quoi que Maurice meurt à son tour, lorsque des méchants jettent une grenade à bord de son vaisseau, faisant sauter le tout. Pour quitter la planète, cela va être plus dur ! Puisqu’il ne reste plus que Jyn et Cassian au sol, suivons leurs aventures alors qu’ils continuent à escalader l’étagère géante des archives. Car pour eux aussi, cela sent le roussi ! Surtout lorsque Krennic, surgissant avec ses hommes d’une porte donnant sur l’étagère (heu… pourquoi une porte ici ? N’importe qui peut venir piquer des archives depuis cet endroit en s’aidant de pinces, du coup ? Une telle négligence, on dirait du Christine Largarde) arrose la margoulette de nos héros et si ses deux gardes se font tuer par Cassian, ce dernier reçoit un pruneau de Krennic et tombe, blessé, sauvé du vide autour de l’étagère par une plate-forme qui n’était pas là sur les plans précédents.

QUELLE CHAAAAANCE DÉCIDÉMENT !

Jyn, qui a les fameux plans, continue donc seule à progresser, jusqu’au sommet de la tour, où il y a… un sas qui s’ouvre et se ferme en boucle. Pourquoi ? Ne me demandez pas. Mais en tout cas, elle le passe en usant de ses pouvoirs de gymnaste, et arrive jusqu’au sommet où se trouve la parabole ! Elle a bien quelques mésaventures pour aligner la parabole (ce qui se fait avec un seul bouton qui la pointe droit vers la flotte rebelle, un ingénieur s’est sûrement dit que ça serait utile un jour de mettre un bouton « PRESS TO BETRAY« ), surtout quand un chasseur impérial qui passait par là… tire sur la tour ?!

Mais STOP ! Mais relisez-vous, nom d’une pipe !

Hem je… reprenons.

Bref, malgré des événements qui n’ont aucun sens, et sans jamais avoir manipulé l’émetteur le plus complexe de la galaxie, Jyn a tout aligné pour communiquer, et s’apprête à envoyer les plans quand… surgit Krennic, qui la braque de son blaster.

« Krennic !
– Mais quiiiiiii êtes-vouuuuuus ? (ceux qui ont vu le film en français apprécieront l’implication des doubleurs digne de Nicky Larson)
– Jyn Erso, la fille de Galen Erso ! Et je vais en finir !
– Oui mais d’abord, on va rester là, comme ça, tranquillou. Et je ne vais pas te tuer tout de suite. Et tu sais pourquoi ?
– Parce que je suis la gentille ?
– Oui, ça je le sais depuis que j’ai vu que je bossais pour un mec vivant dans la tour de Sauron sur une planète volcanique, ça m’a mis la puce à l’oreille. Mais non.
– Ah non, ce n’est pas pour ça ?
– Non, c’est parce que le scénario tient à ses incohérences et au fait que tant que le bouclier est actif autour de la planète, tu n’es pas censée pouvoir communiquer. Donc…
– … on attend le rebondissement qui va couper ledit bouclier sinon j’aurais lancé la communication pour rien.
– C’est ça. »

Allons donc voir en orbite, et retrouvons le commandant Ramius, qui rouge comme un mois d’octobre devant ses troupes qui se font meuler par la flotte impériale (et qui n’avaient pas commencé par tirer sur les hangars de chasseurs ennemis, leur laissant la possibilité de venir les éclater en paix, merci), décide de changer de plan.

« Vite, tirez les torpilles qui font tomber tout ce qu’elles touchent en panne ! Et tirez-les sur le destroyer impérial en face !
– On a ça, nous ?
– Bien sûr !
– Mais alors pourquoi on a pas commencé par ça ?
– … vous avez vu le reste du film ?
– Ah oui. Au temps pour moi. FEU ! »

Et pan, des torpilles larguées par petits appareils touchent un destroyer impérial, qui se retrouve instantanément en panne et privé de bouclier. Le commandant Ramius a donc une idée.

« Tirer les mêmes torpilles sur la base en forme d’anneau qui génère le bouclier planétaire ?
– Non… ce serait trop malin Monsieur… Monsieur…
– Roudoudou. J’ai été viré par l’Empire, j’ai rejoint la Rébellion, du coup.
– Je vois. Non, à la place, grâce à ma science des dominos et des dimanches entiers passés à jouer avec ma mamie, je pense que si j’envoyais un vaisseau s’écraser contre le destroyer en panne, ça le pousserait contre le destroyer voisin, qui tomberait sur la base des boucliers et donc, les désactiverait ! Et kamoulox !
– … théorie qui ne repose que sur la situation actuelle des vaisseaux ennemis. Et si l’un d’entre eux, je ne sais pas moi, bouge ?
– JE SUIS AVEC LE SCRIPT ET LE SCRIPT EST AVEC MOI ! Et au passage : vous êtes viré, Monsieur Roudoudou ! »

Ce qui est tristement dit est tristement fait : on tire à la courte-paille Jean-Jacques et sa petite corvette et on lui ordonne d’aller s’écraser sur le destroyer en rade. Ce qu’il fait, et comme tout le monde attend gentiment que l’effet domino fasse effet, il est trop tard pour le second destroyer lorsqu’il voit le premier venir s’écraser sur lui, et tout ce petit monde se vautre sur la base des boucliers, les désactivant. Yay !

De retour sur Archivu, au sommet de la tour…

« Ah ? Les boucliers sont tombés, Jyn. Maintenant, il faudrait juste le deus ex machina qui va me tuer, et te permettre de… AAAARGH ! »

Krennic s’effondre après avoir reçu un coup de blaster dans le dos. Qui donc a tiré ? Ho ! C’est Cassian !

« Cassian !
– Oui Jyn… je ne pouvais te laisser…
– Non en fait, je me demandais : comment es-tu arrivé jusqu’ici alors qu’il y avait le sas à la con qui s’ouvre et se ferme en haut ? Moi je suis passée en mode ninja, mais toi, tu es blessé aux dernières nouvelles.
– J’avais du mercurochrome. »

Tout. Est. Raté. On dirait que les mecs ont repris les scénaristes de La Planète des Singes : Origines.

Nos deux rebelles peuvent cependant envoyer comme convenu les plans à leur flotte, permettant ainsi au commandant Ramius de les enregistrer sur clé USB. Au même moment, hélas, un énorme objet surgit de l’hyperespace : l’étoile noire ! Venue prêter main forte à Archivu. À bord, Tarkin est taquin.

« Bien. La flotte rebelle est là.
– Voulez-vous qu’on la vise ?
– Non.
– Hein ?! Mais ils sont tous là !
– Non non. À la place… visez les archives impériales.
– HEIN ?! Mais putain ça n’a aucun sens !
– Lieutenant Radada, vous commencez à me rappeler votre mystérieux cousin. Il vous ressemblait beaucoup d’ailleurs, à part cette espèce de grosse moustache que vous portez.
– Non mais je suis sérieux : le message est transmis ! C’est bon, c’est fini ! Là vous allez juste raser TOUTES les données impériales essentielles à notre recherche militaire SANS AUCUNE RAISON ! L’Empire ne s’en remettra jamais !
– Oui mais… je suis avec le script et…
– Raah, allez les gars, feu, finissons-en. »

Pendant que toute la flotte rebelle s’enfuit comme elle le peut en profitant du fait que l’étoile noire est occupée à faire n’importe quoi, cette dernière tire, le rayon arrache l’antenne du bâtiment des archives impériales et… continue son chemin pour se planter 3000 kilomètres plus loin.

Je suis sérieux : les mecs viennent de rater la cible d’environ 3000 kilomètres. Pourquoi ? Ah ben attendez, il y a une bonne explication :

C’est pour le côté romantique.

Au fait : Darth Vador sortant du bain. Ce qui explique la vapeur senteur framboise, notez.
Car dans le même temps, Jyn et Cassian se sont téléportés au bas de la tour des archives (ne me demandez pas, je ne cherche même plus), sont allés se poser sur une plage paradisiaque sans que personne ne les embête (c’est magique jusqu’au bout ; il n’y avait pas une énorme bataille ici il y a deux minutes ?), et de là, se prennent dans les bras l’un de l’autre en regardant l’explosion qui arrive droit vers eux. Bon, vu depuis l’espace, c’est d’abord l’effet de souffle et une tempête de débris qui arrive vers eux, mais au montage, ils se sont plantés et il n’y a plus que la lumière de la boule de feu, probablement parce que c’est plus joli de voir les deux larrons se faire engloutir dans la lumière que de se prendre de gros cailloux sur la gueule. Jyn et Cassian meurent en ayant accompli leur devoir.

En orbite d’Archivu, seul un vaisseau rebelle demeure : le vaisseau amiral de Ramius, trop endommagé pour avoir pu fuir. Et il est abordé par… Darth Vador en personne.

Les rebelles se font donc découper, stranguler, projeter dans tous les sens, et bref, se font meuler. Ils ont juste le temps d’évacuer les plans de l’étoile noire vers une corvette qui décolle en urgence et au sein de laquelle, ils sont remis à une certaine princesse Leïla.

« On a les plans de la faille de l’étoile noire. J’espère que les impériaux n’auront pas l’idée de mettre une grille sur leur conduit d’évacuation, sinon, tout ce film n’aura servi à rien. » pense-t-elle sûrement et…

… FIN.
Modifié en dernier par Uttini le Lun 26 Juin 2017 - 11:29, modifié 1 fois.
Raison: message à ralonge imbuvable
Tamene
Padawan
 
Messages: 1
Enregistré le: 26 Juin 2017
 

Messagepar le dieu jedi » Lun 26 Juin 2017 - 3:37   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

J'ai lu le premier paragraphe, ça m'a suffit :hello:
"With great power comes great responsibility"-"To me my X-Men !"-"Avengers Assemble !"-"It's clobberin' time!"-"May the Force be with you"
le dieu jedi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 18 Juin 2005
Localisation: Dans mes pensées
 

Messagepar WinduC'estLeMeilleur » Lun 26 Juin 2017 - 7:53   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Merveilleux, t'as juste copier la critique de l'Odieux Connard.
T'avais pas mieux à faire que ça?!
"Everything is clearer now. Life is just a dream you know, that's never ending. I'm ascending..."
Team #Bienpensant, misanthrope.
WinduC'estLeMeilleur
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3101
Enregistré le: 21 Aoû 2014
Localisation: Sans doute pas dans la même pièce que vous...
 

Messagepar Uttini » Lun 26 Juin 2017 - 11:31   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Certains pensent encore qu'on peut copier/coller un truc de manière transparente sans que personne ne s'en rende compte... :roll:
“Décidément les temps comme les oeufs sont durs, et la bêtise n'a pas de limites” — Kenshiro
“On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort !” — Raymond d'Alost
Uttini
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17322
Enregistré le: 25 Sep 2006
Localisation: Nancy
 

Messagepar RaphSW77 » Lun 26 Juin 2017 - 12:49   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Mais RO est fait pour les fans, c'est clairement de l'univers étendu en film, et de par son statut d'univers étendu, il ne tient pas tout seul non.... Du moins pas très bien, je l'ai vu avec une personne n'ayant vu que TFA et il a comprit, et on comprend qui est Vador, il est le méchant le plus connu du cinéma, tout le monde le connait un minimum...
Même le film sur Han Solo je pense que il ne tiendra pas tout seul sans les autres films derrière....
La vengeance est un plat qui se mange froid.
RaphSW77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 88
Enregistré le: 07 Jan 2017
 

Messagepar Neow » Lun 26 Juin 2017 - 15:41   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

C'est une critique ou une novélisation parodique ? :)

J'ai du mal à comprendre comment on peut écrire autant par rapport à un truc qu'on a visiblement détesté. C'est pas Franck Dubosc qui disait que quand on visite un appartement qui nous plaît pas, on y reste pas pendant deux heures ? C'était à propos d'autre chose mais ça marche avec tout. Ouais j'ai des références moi.
"There are stories about what happened. - It's non-canon. All of it."
"This is not going to go the way you think!"
Neow
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3710
Enregistré le: 07 Oct 2005
Localisation: Alsace
 

Messagepar dusse6 » Lun 26 Juin 2017 - 15:45   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Neow a écrit:C'est une critique ou une novélisation parodique ? :)

J'ai du mal à comprendre comment on peut écrire autant par rapport à un truc qu'on a visiblement détesté. C'est pas Franck Dubosc qui disait que quand on visite un appartement qui nous plaît pas, on y reste pas pendant deux heures ? C'était à propos d'autre chose mais ça marche avec tout. Ouais j'ai des références moi.


Dans le cas de l'odieux connard, c'est une posture. Pour faire le buzz. Au moins il propose du contenu qui lui a demandé un peu de temps.
dusse6
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 990
Enregistré le: 01 Mar 2013
 

Messagepar Jedi.Niluje » Lun 26 Juin 2017 - 15:53   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Faut quand même être un peu maso pour prendre le temps de pondre ce genre de truc.

Et pareil, j'ai lu que le premier paragraphe.
"Sell kids for food"
Jedi.Niluje
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 506
Enregistré le: 09 Mar 2004
Localisation: Ile-De-France 94
 

Messagepar Enginox » Lun 26 Juin 2017 - 15:56   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Image
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1379
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar Avangion » Lun 26 Juin 2017 - 15:59   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

dusse6 a écrit:
Neow a écrit:C'est une critique ou une novélisation parodique ? :)

J'ai du mal à comprendre comment on peut écrire autant par rapport à un truc qu'on a visiblement détesté. C'est pas Franck Dubosc qui disait que quand on visite un appartement qui nous plaît pas, on y reste pas pendant deux heures ? C'était à propos d'autre chose mais ça marche avec tout. Ouais j'ai des références moi.


Dans le cas de l'odieux connard, c'est une posture. Pour faire le buzz. Au moins il propose du contenu qui lui a demandé un peu de temps.


Tout à fait ! Il en fait même des bouquins et il écrit des articles dans une même veine sur d'autre sujet. Il parle de jeu de rôles dans Casus Belli actuellement. C'est d'ailleurs souvent rigolo.
Avangion
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1647
Enregistré le: 04 Mar 2015
Localisation: Paris
 

Messagepar Indiana Solo » Lun 26 Juin 2017 - 16:52   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

RaphSW77 a écrit:Mais RO est fait pour les fans, c'est clairement de l'univers étendu en film, et de par son statut d'univers étendu, il ne tient pas tout seul non.... Du moins pas très bien, je l'ai vu avec une personne n'ayant vu que TFA et il a comprit, et on comprend qui est Vador, il est le méchant le plus connu du cinéma, tout le monde le connait un minimum...
Même le film sur Han Solo je pense que il ne tiendra pas tout seul sans les autres films derrière....

Tu me donnes donc raison. Je comprends évidemment que ça plaise, surtout sur ce forum de fans et c'est tout à fait normal, mais en ce qui me concerne je paye ma place de cinoche pour voir un film, pas l'univers étendu mis en images.

L'intérêt cinématographique des spin offs c'était de proposer des histoires autonomes et indépendantes autour de la saga, en explorant divers genres se rattachant à la franchise. C'est du moins comme ça qu'on nous l'a vendu. Sauf que dans Rogue One, le renvoi systématique aux films de la saga (caméos qui sortent de nulle part, un Vador badass mais dont la présence ne se justifie pas vraiment, une bataille spatiale dantesque rappelant celle d'Endor... etc) font de ce prétendu "stand alone" d'avantage un méga fan film plus qu'une proposition intéressante de cinéma. C'était très cool, mais trop proche de la saga pour que ce soit légitime entant que spin off. J'en attends plus sur Han Solo, où là j'espère que le côté western/contrebande inhérent à l'univers sera exploité à fond.
Indiana Solo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1697
Enregistré le: 30 Déc 2014
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 26 Juin 2017 - 17:06   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

La source de Tamene : Rabouin One.
L'avantage, c'est que là, vous avez des petits délires de l'auteur avant après la critiques, ainsi que des images aux légendes bien rigolotes.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2711
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Netrakyram » Lun 26 Juin 2017 - 18:05   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Indiana Solo a écrit:Tu me donnes donc raison. Je comprends évidemment que ça plaise, surtout sur ce forum de fans et c'est tout à fait normal, mais en ce qui me concerne je paye ma place de cinoche pour voir un film, pas l'univers étendu mis en images.

L'intérêt cinématographique des spin offs c'était de proposer des histoires autonomes et indépendantes autour de la saga, en explorant divers genres se rattachant à la franchise. C'est du moins comme ça qu'on nous l'a vendu. Sauf que dans Rogue One, le renvoi systématique aux films de la saga (caméos qui sortent de nulle part, un Vador badass mais dont la présence ne se justifie pas vraiment, une bataille spatiale dantesque rappelant celle d'Endor... etc) font de ce prétendu "stand alone" d'avantage un méga fan film plus qu'une proposition intéressante de cinéma. C'était très cool, mais trop proche de la saga pour que ce soit légitime entant que spin off. J'en attends plus sur Han Solo, où là j'espère que le côté western/contrebande inhérent à l'univers sera exploité à fond.


Attention Indiana ce n'est parce qu'une personne te donne son point de vue qui confirme le tien qui est diamétralement opposé que tu es forcément dans le bon. Superpingouinthe13th t'a répondu juste en dessous de toi je me permets de le citer :
Superpingouinthe13th a écrit:Certes, RO ne se suffit pas à lui-même. Mais était-ce le but ? Tu as l'air de considérer que les spin-off doivent être des stand-alone obligatoirement. D'un point de vue purement cinématographique, je te dirais que oui.

Sauf que Star Wars est une série. Pas juste un univers lambda dans lequel on te situe diverses aventures.
[...]


En bref, je te dirais que oui un spin-off peut-être un stand-alone mais oui il peut être aussi lié à la trame principale sans que son visionnage ne soit obligatoire pour la comprendre :wink:
F2P/Netrakyram/Avant-Garde/DPS/50
"Même les étoiles, un jour, meurent" Star Wars III (novélisation)
#TeamSnokeIsTheOther #TeamReyIsNoLastName
Netrakyram
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 23 Jan 2013
Localisation: Rouen
 

Messagepar DarkNeo » Mar 27 Juin 2017 - 19:04   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Indiana Solo a écrit:Tu me donnes donc raison. Je comprends évidemment que ça plaise, surtout sur ce forum de fans et c'est tout à fait normal, mais en ce qui me concerne je paye ma place de cinoche pour voir un film, pas l'univers étendu mis en images.


Sans vouloir contredire, TFA est aussi largement inspiré de l'Univers Etendu sur certains points. :whistle:
D'ailleurs, toutes les nouvelles productions de Lucasfilm ont des inspirations de l'UE Legends.
Juger de la pertinence de Rogue One là-dessus est donc bancal.
We accept the love we think we deserve.
We are infinite.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13685
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar TonPere » Mar 08 Aoû 2017 - 10:29   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Perso je considère Rogue One comme l'un des meilleurs films de la série. Surtout beaucoup plus aimable que Episode VII (juste mon opinion). C'était un vrai drame, en plus on a enfin réussi à voir Darth Vader dans le nouvel graphisme et toute la puissance de l'Étoile de la mort.


Bref, j'étais très ravi après avoir regardé RO.
Ce moment final du film ne peut pas laisser indifférent, très émotionnel:

En attente de l'épisode VIII je regarde les fans films
Blog informatique: http://tontesteur.over-blog.com
Test des moniteurs PC: https://www.bestadvisor.fr/computer-monitors
TonPere
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7
Enregistré le: 07 Aoû 2017
Localisation: Québec
 

Messagepar PiccoloJr » Lun 16 Oct 2017 - 20:55   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Rogue One me plaît moins à chaque visionnage :( Je crois que j'adore certaines scènes mais pas vraiment le film en tant qu'ensemble. Je lui mettrais plutôt 3/5 maintenant
Staffeur Films.
PiccoloJr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11473
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Coruscant
 

Messagepar TiinLènVa » Lun 16 Oct 2017 - 21:36   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Ah oui? C'est l'histoire dans sa globalité que tu aimes de moins en moins?

Perso, je l'aime tjrs autant. Il remplit parfaitement le "cahier des charges" à mes yeux, tout est bien dosé je trouve. C'est vraiment ce que j'attendais d'un spin-off. :)

L'ambiance globale me rappelle un peu des jeux vidéos comme la trilogie Rogue Squadron : les séquences avec les x-wings lors des batailles d'Eadu et surtout Scarif. :love:

Ca permet de voir autre chose que les Jedi et les Sith et plutôt développer le combat entre la Rébellion et l'Empire. Et pourtant ce que j'aime le plus dans SW c'est le combat entre la lumière et l'obscurité, les Jedi et Sith, bref tout ce qui est axé sur la Force !

De plus, je trouve qu'il relit parfaitement les deux trilogies. Je dirai même qu'il fait très prélogique, peut être par la présence de Bail Organa, Mon Mothma jouée par Genevieve O'reilly, Saw Gerrera, Mustafar, le juggernaut sur Wobani...

Le seul reproche que je fais, et c'est aussi valable pour l'épisode VII et VIII (très probable), c'est le manque cruel d'espèces emblématiques comme les Twi'lek, Rodians, Zabrak, Duros, Quarren, Ithorien, Gran... Et j'aurai aimé voir aussi Bail Organa revenir sur Alderann.
Staffeur films
"Ils voulaient faire un film rétro. Je n'aime pas ça. Je travaille très dur pour que chaque film soit différent. Je les rends complètement différents, avec des planètes, des vaisseaux spatiaux différents..." - George Lucas
TiinLènVa
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 766
Enregistré le: 16 Fév 2014
Localisation: Coruscant
 

Messagepar dusse6 » Lun 16 Oct 2017 - 21:55   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

PiccoloJr a écrit:Rogue One me plaît moins à chaque visionnage :( Je crois que j'adore certaines scènes mais pas vraiment le film en tant qu'ensemble. Je lui mettrais plutôt 3/5 maintenant


Totalement d'accord avec ça. Alors que j'ai appris à aimer un peu plus TPM à chaque visionnage après une vive déception initiale, RO me plait de moins en moins (bon je dois dire qu'il m'avait pas trop plus initialement non plus). Pour moi le film souffre de trop gros défauts pour que je puisse tirer du plaisir des 2-3 scènes cool du film.
dusse6
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 990
Enregistré le: 01 Mar 2013
 

Messagepar Ysalamiri » Lun 16 Oct 2017 - 21:59   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Je rejoint un peu l'avis de PiccoloJr, bien que je trouve certaines scènes remarquables, au fil des visionnages, il n'arrive plus à me surprendre autant que peuvent encore le faire les épisodes I, III, V et VI. Peut-être à cause de la réalisation, de la caractérisation des personnages, mais je ne retrouve pas la même magie.
Il reste tout de même un très bon film, qui s'intègre mieux dans la sage que l'épisode VII.
Ysalamiri
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 608
Enregistré le: 14 Mai 2015
 

Messagepar PiccoloJr » Mar 17 Oct 2017 - 2:36   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

J'aime les différentes intrigues du film, mon problème c'est que l'une finit par castrer l'autre...

Au début, c'est centré sur l'Etoile de la Mort mais aussi sur la quête existentielle de Jyn Erso, ses relations compliquées avec son père, Saw, Cassian, l'Alliance... Puis au beau milieu du film, ses problèmes personnels sont définitivement réglés.

À partir de là, le film se concentre sur le vol des plans... Jyn ne se distingue plus vraiment des autres rebelles, à part par le temps d'écran. Même son face-à-face avec Krennic, qui aurait pu ranimer une dimension personnelle, est expédié à la va-vite. Pour enfoncer le clou, les créateurs font de l'ombre à son sacrifice final en donnant le dernier grand moment à Vador !

C'est dommage car je suis sûr qu'il était possible d'équilibrer l'aspect "tragédie de Jyn Erso" et l'aspect "Episode 3,9" tout au long du film.
Staffeur Films.
PiccoloJr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11473
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Coruscant
 

Messagepar Ecnal » Mar 17 Oct 2017 - 22:10   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

La dernière fois que je l'ai vu j'ai eu l'impression que le vrai perso principal c'était Cassian. Contrairement à Jyn il fait des choix forts, celui de tuer un innocent puis de ne pas tuer malgré les ordres reçus. Sans utiliser de flashback on comprend au détour de quelques phrases que son enfance ne devait pas être très rose non plus. Ça et son amitié avec K-2SO font que j'ai plus d'empathie pour lui que pour Jyn…
Ecnal
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 109
Enregistré le: 13 Nov 2015
 

Messagepar Kyriøs. » Lun 23 Oct 2017 - 18:26   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Un bon film dans la lignée des autres Star Wars ;)

La scène du massacre de Dark Vador est superbe. Elle montre le vide qui réside en ce personnage à ce moment-là de l'histoire.

Quant aux héros ... On retiendra le robot impérial reprogrammé avec une force démesurée, les deux héros principaux complètement perdus qui finissent par mourir l'un dans les bras de l'autre et l'adepte de la force campé par l'acteur de Ip man qui donne une dimension spirituelle au film. Et pour finir ... Le film montre enfin que l'Alliance et l'Empire sont tout deux critiquables ! Fini le temps du manichéisme ! :rire: Mais bon, je dirai aussi qu'on peut comparer l'Alliance à une pièce avec deux faces : un bon côté incarné par les héros de la trilogie originale et un mauvais côté incarné par des fous furieux qui ont perdu la raison à cause de toutes les épreuves qu'ils ont du surmonter. Cassian, c'est celui qui était du mauvais côté et qui est passé du bon côté grâce à la demoiselle et à ses charmes ... Un peu trop prévisible je trouve, mais bon, ça ne gâche pas le film non plus.
Kyriøs.
Padawan
 
Messages: 6
Enregistré le: 01 Oct 2017
 

Messagepar Urbosa » Mar 07 Nov 2017 - 23:12   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

J'ai beaucoup aimé ce film. Je pense que le fait d'avoir joué au DLC Rogue One dans Star Wars Battlefront y est pour beaucoup car le DLC sorti avant le film (j'avais le season pass) nous a fait découvrir des actions que l'on retrouve dans le film si bien que cela donne l'impression que le film est une adaptation du jeu.

De plus il y a une scène que j'ai trouvé too much, je ne sais pas si je suis la seule: quand Chirrut arrive à massacrer un TIE fighter avec une arbalète Est-ce que je me rappelle bien de la scène? :?
Urbosa
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 65
Enregistré le: 06 Nov 2017
Localisation: Val de Marne
 

Messagepar magiefeu » Mar 07 Nov 2017 - 23:29   Sujet: Re: Votre avis sur Rogue One [TOPIC UNIQUE]

Pas tellement. Ca n'est pas bien représenté dans Battlefront mais les chasseurs TIE sont en réalité dépourvus de bouclier et un sniper ajustant son tir pourra détruire le chasseur, transperçant le blindage sans trop de difficultés.
On a déjà vu ce genre de truc assez souvent par le passé. Notemment dans les comics Empire écarlate et X-Wing.

Je suis bien plus dérangé par le comics récemment sorti où Leia abat un TB-TT avec un arc et une flèche.
Star Wars Holliday Special : quel beau bizutage.
magiefeu
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6923
Enregistré le: 30 Jan 2011
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Rogue One


  •    Informations