[CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar sev » Mer 19 Jan 2011 - 13:14   Sujet: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Bonjour, :)

Je poste aujourd'hui une fan fiction écrite il y a pas mal de temps, qui raconte l'histoire d'une sith ayant vécu 4000 ans avant l'an 0.

Je l'ai remanié en espérant qu'elle sera plus agréable à lire.

J'ai hâte de recueillir vos observations. :D

Sachez néanmoins que je ne me connecte que rarement en semaine à cause du boulot. Mais je finirai quoi qu'il arrive par répondre. :)

---------------------------------------------------------------------------------------------

LA LÉGENDE DE DARTH TANN


Cette histoire se déroule 4000 ans avant l’avènement de l’Empire Galactique. A cette époque reculée, Darth Revan est le Seigneur Noir des Sith. Sa grande connaissance du côté obscur et sa riche expérience ont fait de l’ancien Jedi un habile tacticien et un conquérant insatiable. L’Empire Sith est alors à son apogée et l’ancienne république vacille dangereusement au bord du gouffre.

La guerre qui embrase la galaxie entière pousse de nombreux malheureux à fuir, à quitter leur monde pour partir à la recherche d’un nouveau foyer. C’est l’époque des grands convois de réfugiés. A bord d’un vieux cargo en provenance d’un monde rural dévasté, un jeune garçon doté d’un infime lien avec la Force s’apprête à accomplir son destin…


I


Le jeune homme se prénommait Sevlor Tann. Grand malgré une légère bosse, il était brun et avait de profonds yeux verts. Il était vêtu d’une tunique noire souple et portait par-dessus une cape de voyage épaisse avec capuche. Le bruit de ses pas était atténué grâce à ses bottes montantes très discrètes et assorties au reste de son habillement.

Le vieux cargo se posa sur Korriban, la planète des Sith. Un choix peu judicieux, mais le pilote n’avait vraisemblablement pas fait attention, choisissant une trajectoire aléatoire lors de la fuite. Ou peut-être la Force avait-elle agit pour faire tomber Sevlor près de l’académie sith ? Jamais personne n’aura de réponse à cette question. Le jeune homme déambula dans un marché proche du spatio-port, mis en place par une tribu de commerçants gitans déracinés par la guerre. Un stand attira l’attention de Sevlor, une vieille femme vendait de mystérieux objets prétendument extraits de ruines Jedi. Des holocrons faux, un vieux manche de sabre inutilisable, des pierres polies déguisées en cristaux et qui entretenaient soi-disant un lien avec la Force. Sevlor n’écouta qu’à moitié les explications de la sénile. Il était passionné d’histoire et de reliques, mais n’avait encore pas conscience de la Force et de son destin. Il eu un premier aperçu de sa puissante affinité avec la Force quand il effleura une des pierres fétiches de la gitane, enfouie sous un monticule d’autres potiches. Cette pierre se révéla être un vrai cristal de sabre laser et un indéniable lien se créa entre Sevlor et la pierre sacrée.
- Félicitations, lui dit la gitane édentée, tu l’as trouvée !
Ne sachant trop quoi en penser, mais ayant bien conscience du changement provoqué en lui par la découverte du cristal, Sevlor paya la malicieuse commerçante et s’en alla.

Au cours de la semaine qui suivie cette rencontre, le jeune homme ne dormit pas bien. D’étranges visions lui apparaissaient sans cesse en rêves, il se voyait invoquer de puissants pouvoirs pour détruire et dominer, il se sentait capable de démoraliser des armées entières, d’asservir des mondes. Ses possibilités lui paraissaient illimitées. Mais au réveil, il n’était pas capable de lancer le moindre sort de Force. Le seul changement était la couleur de son cristal, qui virait au rouge orangé et clignotait par moment.
Un soir où il ruminait ses rêves de gloire dans une cantina, il arriva un évènement qui changea la vie de Sevlor. Il eut une altercation violente avec un gang de rodiens. Pauvres et perdus, les voyous volaient pour survivre. A priori, seul contre dix, Sevlor ne pouvait que perdre, mais il terrassa les racketeurs par la seule force de son esprit, sous les yeux d’une sith qui tomba immédiatement amoureuse de la puissance du jeune homme. Elle l’emmena à l’intérieur de l’académie, où il fut accepté. Il expliqua pourtant que son pouvoir était incontrôlable, qu’il ne pouvait le commander, mais Uthar, le maitre sith de l’académie, afficha une entière confiance dans la capacité future de Sevlor à se maitriser.

Il fit donc partie des six aspirants de la session en cours, seul l’un des six deviendrait un jour un sith, après avoir suffisamment impressionné Uthar. Il arriva lors de la cérémonie de bienvenue un nouvel évènement imprévu, le pouvoir de Sevlor se manifesta de nouveau. Le jeune homme se saisit du sabre laser d’Uthar et décapita l’aspirant qui se trouvait à côté de lui. Il les aurait tous massacré si le maitre ne l’en avait empêché.
- J’apprécie ta force et ta capacité d’initiative, lui dit-il, mais un sith n’est pas un boucher sans cervelle qui se contente de tuer. Tu dois apprendre à maitriser ton pouvoir.
Quoi qu’il en soit, Sevlor fut dès lors craint des autres aspirants. Désormais convaincu de sa supériorité, il s’entraina dur avec les professeurs et maitrisa en deux semaines les manœuvres de base de la Force. Il sut qu’il était alors tant d’impressionner de nouveau Uthar. Deux aspirants se battaient en duel dans une salle d’entrainement, Sevlor y jeta une grenade puis alla se vanter de ce double meurtre.
- Ils étaient au courant de ta sauvagerie et auraient dû se tenir sur leur garde, décréta Uthar. Cette fois, je te félicite.
Il ne resta dès lors que trois aspirants dans l’académie. Les deux autres décidèrent de se liguer contre Sevlor pour s’en débarrasser. Le jeune sith ne leur en laissa pas le temps. Il empoisonna la nourriture du plus fort des deux, l’obligeant à se reposer à l’infirmerie. La nuit, Sevlor glissa dans le lit du malheureux deux Kouhun. Le duel final opposa donc Sevlor au dernier des aspirants, le plus faible de tous. Le duel fut court et Sevlor Tann fut intégré comme un véritable Sith. Il fut autorisé à demeurer dans l’académie pour y mener ses propres recherches sur le côté obscur.

Tous craignaient de devoir un jour se frotter à lui, mais Sevlor se prit de passion pour l’histoire antique des Sith et après quelques mois on avait oublié les actes de l’aspirant qu’il fut. Sevlor passait tout son temps dans la bibliothèque, s’imprégnant du savoir des sith et s’abreuvant de leur puissance. Il ne participa même pas aux fêtes données en l’honneur de Darth Malak quand celui-ci devînt le nouveau seigneur noir.


II


Deux ans après son entrée à l’académie, Sevlor estima que la bibliothèque n’avait plus rien à lui apprendre, et après être resté enfermé deux ans, il rêvait de sortir et de visiter les hauts lieux du côté obscur pour s’imprégner de leur force noire. Il était devenu un sith fort mais il refusait de stagner et voulait à tout prix en apprendre d’avantage pour devenir toujours plus puissant.

Il informa Uthar de son départ et se rendit dans la Vallée des Seigneurs Noirs, ultime demeure des plus illustres mages noirs de l’histoire sith. Ce lieu sacré et hélas pillé renfermait une incroyable puissance obscure. Après de laborieuses recherches, Sevlor découvrit en marge de la Vallée la tombe encore intacte de Magma, un notable sith décédé cinquante ans auparavant. Intrigué, Sevlor força la tombe et y pénétra. Il brisa facilement les piètres défenses et profana le cercueil. Outre un squelette, il découvrit un cristal rouge luisant et une armure de cortosis. Grâce à la magie sith, il fit fondre l’armure et se forgea un nouveau sabre indestructible, avec deux cristaux : celui de Magma et celui trouvé deux ans auparavant sur l’étalage de la gitane. Son nouveau sabre laser serait le symbole de sa puissance et comme première preuve de sa nouvelle force, Sevlor défia en duel le second de Uthar, un humain prétentieux et sans ambition, mais doté d’une réelle capacité à manier le sabre laser. Au cours d’un duel épique dans le hall de l’académie, Sevlor, blessé, terrassa son adversaire et gagna ainsi le respect renouvelé de ses frères et sœurs sith. Seul Uthar fut contrarié par la défaite de son ami. Au lieu de prendre Sevlor comme second, il le chassa et prit comme nouvelle élève une Twi'lek ambitieuse et fougueuse du nom de Yuthura Ban.


III


Humilié par Uthar, Sevlor jura de se venger. Il rassembla ses quelques possessions, prit son puissant sabre et quitta l’académie. Il se réfugia dans un village proche, un camp de repos pour soldats de l’armée sith, le temps de se refaire. Il soigna les blessures infligées par l’élève d’Uthar lors de leur duel mémorable, puis se mit en quête d’un moyen de quitter la planète. Ses pas le menèrent droit à Dreshdae, une enclave proche de l’académie, doublée d’un spatio-port dynamique. Grâce à ses derniers crédits Sevlor convînt un pilote interstellaire de faire un détour sur la planète Dromund Kaas, un monde isolé localisé au plus profond de l’Empire Sith. Peu habitée, cette planète était profondément ancrée dans le côté obscur. Sevlor mit à mort les pilotes et vola le vaisseau pour ne pas se retrouver piégé par la suite. Sa grande affinité avec la Force et son astuce lui permirent de dénicher l’endroit idéal pour se poser et entrer en méditation profonde. Nul ne sait combien de temps Sevlor resta en méditation à cet endroit précis, mais lorsqu’il en sortit, ses yeux brillaient d’un rouge intense et il était affreusement défiguré. Le côté obscur avait complètement submergé le sith. Plus puissant que jamais, Sevlor fit décoller son vaisseau et mit le cap sur Korriban, prêt à en découdre et à accomplir sa vengeance. Sûr de lui, il s’autoproclama même « Darth Tann ».

C’est un homme complètement transformé, chargé d’énergie noire et profondément lié au côté obscur de la Force qui arriva sur Korriban.


VI


Tann débarqua à l’académie, sabre laser au poing, sondant chaque recoin de l’antique monastère pour dénicher sa proie. Il restait de nombreux sith mais Uthar de toute évidence n’était pas présent. On lui apprit alors la défaite de Malak, le meurtre d’Uthar des années auparavant et la débâcle générale de l’Ordre Sith. Furieux, Tann massacra le groupe d’apprentis qu’il avait en face de lui et exigea des autres qu’ils se soumettent à sa puissance, persuadé d’être le nouveau flambeau qui devait guider les sith vers de nouvelles victoires. Ceux qui hésitèrent furent tués. Impressionnés, une centaine de sith jurèrent allégeance à Darth Tann.

Il fit fermer l’académie et décida que les Sith devaient se rassembler sur Dromund Kaas pour gagner en puissance. Très vite les adeptes du côté obscur vinrent en masse voir le nouveau visage de l’Ordre Sith. En revanche la planète était suffisamment isolée pour que les Jedi ne viennent pas, trop occupés à reconstruire la République. En un temps record Tann amassa une armée assez puissante pour prendre une petite planète. Evidemment ce n’était pas suffisant pour rétablir la suprématie du côté obscur sur la galaxie, mais ce début encourageant conforta le seigneur noir dans ses choix. Un jour un vaisseau débarqua des troupes supplémentaires sur Dromund Kaas, et un Jedi en profita pour s’introduire dans la demeure de Tann. Il disait être Darth Revan en personne et mit en garde son successeur contre les dangers du côté obscur. Il le supplia de revenir en arrière et de stopper avant que sa folie vengeresse ne le ronge.

Le jour suivant Tann affronta Revan devant une foule admirative de soldats sanguinaires. Le duel, d’une intensité rarement observée, se conclut par la victoire du seigneur noir en place. Revan fuit pour échapper à la mort, et plus jamais il ne rendit visite aux Sith de Dromund Kaas. Si ce duel ne suffit pas à convaincre tout le monde de la supériorité de Tann sur Revan, il fut suffisant pour que chacun admette que Tann était supérieur à Malak. En cela, le duel fut une victoire pour le nouveau héraut du côté obscur.


V


La nouvelle du renouveau obscur qui prenait forme au fin fond de l’Empire se répandit d’avantage, sous forme de rumeurs. Des milliers d’adeptes, des pirates, des bandits, des commerçants cupides et des Jedi déchus se rallièrent à Tann. Celui-ci ouvrit même une nouvelle académie pour former les apprentis les plus prometteurs. Il s’entoura d’un Conseil de dix membres, tous puissants dans la Force, qu’il chargea d’organiser sa nouvelle armée. Il avait maintenant à sa disposition une importante armée, entrainée et équipée, mais clouée au sol.
Son dernier problème était d’amasser un flotte de bataille suffisamment puissante pour transporter son armée jusqu’au noyau et commencer son invasion. Il rassembla les cargos que lui fournissaient les pirates à son service, réquisitionna les engins spatiaux de ses sujets, et constitua ainsi un embryon de flotte. Mais il ne disposait pas de vaisseaux capitaux capables d’engager la flotte de la république. Tandis que ses soldats s’entrainaient et que ses apprentis accroissaient leur lien avec la Force, Darth Tann sillonna l’espace Sith en déclin à la recherche de vaisseaux. Il revînt sur Dromund Kaas à bord d’un croiseur de classe Centurion, une forteresse spatiale imposante qui composait auparavant l’épine dorsale de la flotte de Revan. Nul ne sait où il dénicha le vaisseau. Tann ordonna à ses sujets de réparer les systèmes défaillants du croiseur, baptisé le Renouveau, tandis que lui continuait à fouiller les anciennes planètes Sith à la recherche de vaisseaux de combat utilisables.
Une dizaine d’années après la destruction de la Forge Stellaire et la mort de Malak, Darth Tann s’apprêtait à organiser un retour en force rapide du côté obscur.


VI


Au cours d’une journée mémorable, Darth Tann s’adressa à ses sujets amassés au sein de la nouvelle flotte sith. Il promit la victoire facile sur la République décadente et la mise en place d’un gouvernement fort et juste. La flotte quitta l’orbite de Dromund Kaas, direction le Noyau Galactique, cœur de la République. Alors que Tann n’avait jamais commit la moindre erreur jusque là, sa trop grande confiance en lui-même le poussa à la faute. Sa flotte fut mise à mal par un blocus défensif républicain particulièrement vigoureux et endurant. Quand le Renouveau explosa, laissant le reste de la flotte complètement vulnérable, Darth Tann eu tout juste le temps de s’échapper. Sachant sa défaite inéluctable, il prit la fuite, conscient qu’il n’aurait plus jamais l’occasion de renverser la République. Il se réfugia sur Korriban, où il fut accueilli comme un pariat, un lâche et un faible. Ses démonstrations de puissance n’y firent rien.
Humilié et vaincu, il se réfugia dans l’antique tombe de Magma et se donna la mort, allongé dans le cercueil d’un autre en espérant qu’on l’oublierait.

La trace de son unique relique, son indestructible sabre laser à deux cristaux, fut perdue.

---------------------------------------------------------------------------------------------

Qu'en pensez-vous ? :transpire:
Aux imbéciles les petites victoires

RIP CARRIE
sev
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1585
Enregistré le: 23 Sep 2005
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mer 19 Jan 2011 - 13:19   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

J'en pense que je n'ai pas encore lu mais que je vais m'y mettre, mais premier truc qui m'est venu à l'esprit: Sevlor Tann, y-a-t-il un lien avec ma Sev'rance Tann? Ou avec un ancien forumeur SWG1 qui portait le pseudal de Sev'lor Tann, je crois? :x
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar sev » Mer 19 Jan 2011 - 13:44   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Oui il y a un lien.^^

J'ai crée le pseudo Sev'Lor Tann en me basant sur le personnage de Sev'Rance Tann, il y a des années.

Depuis je m'en sers pour toutes mes fan fictions star wars. :)

Pour la petite histoire, j'ai cherché à remplacer "rance" par un autre fleuve, et j'ai choisi "loire", qui est devenu "lor", question de style. 8) :D
Aux imbéciles les petites victoires

RIP CARRIE
sev
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1585
Enregistré le: 23 Sep 2005
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mer 19 Jan 2011 - 19:06   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

sev a écrit:Oui il y a un lien.^^

J'ai crée le pseudo Sev'Lor Tann en me basant sur le personnage de Sev'Rance Tann, il y a des années.

Depuis je m'en sers pour toutes mes fan fictions star wars. :)

Pour la petite histoire, j'ai cherché à remplacer "rance" par un autre fleuve, et j'ai choisi "loire", qui est devenu "lor", question de style. 8) :D


Enchanté, Mitth'raw Nuruodo, staffeur SWG1 (décédé^^) et auteur d'une fan-fiction sur Sev'rance Tann, à ton service^^

Bon, sérieusement, c'est lu, et c'est sans doute l'un des textes les plus étranges que j'ai lu dans cette section :perplexe: Tu précises qu'il s'agit d'un conte, ce qui explique bien sûr que toute l'histoire soit racontée dans ses grandes lignes, qu'il n'y ait ni point de vue interne ni dialogue, mais c'est très perturbant à lire, du coup, difficile de se sentir impliqué dans l'histoire; celle-ci est d'ailleurs très étrange, tu nous présente une Académie avec un fonctionnement quasi-anarchique, et tu termines avec le duel de Darth Revan, perdu par celui-ci, et ton Sith qui va jusqu'à tenter d'envahir la République, mais se plante, on sait seulement qu'il a été trop arrogant dans une bataille spatiale ce qui est assez classique, il va finir ses jours dans la tombe... Bref, drôle d'histoire, on ne saisit pas vraiment où tu veux en venir, d'autant qu'on en connait pas les détails, on passe à vitesse-lumière sur toute une vie de Sith, ce qui ne permet pas vraiment de se passionner pour elle.

Ça doit être le côté conte qui me rebute, en fait, mais du coup, je n'ai pas accroché :neutre:

PS: Au fait, "gitans" n'est-il pas censé se référer à une population terrestre spécifique?
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Code 44 » Mer 19 Jan 2011 - 20:16   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Hop, une nouvelle FF, intéréssant ça. Quoique plus un conte comme tu le dis toi-même. Ca serait donc à classer en Infinities étant donné la refonte d'élements que tu nous livres.
Je suis d'accord avec la Mitthe sur un point : ça va trop vite. Le premier chap aurait fait un prologue acceptable mais après, on se retrouve avec des passages de treize lignes. C'est peu.
On dirait plus un syno pour te rappeller ce que tu dois mettre dans le chapitre en question que le chapitre lui-même.

Sans compter les erreurs de canon. Mais admettons, c'est Infinities après tout.
Par exemple, Revan se retourne contre Malak un an après sa trahison. Tann ne peut donc pas rester deux ans sur l'Accadémie de Korriban puisque Revan y a déja fait le ménage douze moins auparavant.

Pour ce qui est du terme de gitans, il ne convient effectivement pas ici. Si je voulais me la jouer, je dirais que le mot n'est applicable aux romanichels qui vivent en Espagne et au Portugal. :D
Je dirais donc comme la Mitthe, que le terme est trop ancré dans notre réalité pour être utilisé dans Star Wars.
Utilise "nomade", ça devrait aller tout aussi bien ;)
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar sev » Mer 19 Jan 2011 - 20:29   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Ma pirouette permet d'inscrire ce récit dans une période de plus en plus exploitée en conservant de la crédibilité.

Spoiler: Afficher
Il termine sa vie dans le cercueil d'un autre sith c'est pourquoi il n'existe aucune trace de lui dans les sources officielles.


Mais je ne pouvais conclure ainsi un récit de cent pages contenant trop de détails sur la vie de Tann. En donnant le sentiment qu'il a fait de trop nombreuses choses j'aurais brisé la crédibilité de la chute, non ?

Et puis c'est un conte, une fable, comme tu l'as souligné.

Spoiler: Afficher
On sait dans KoTOR 2 que Revan a disparu et on ignore où il est allé et ce qu'il a fait. C'est pourquoi j'ai pu l'inclure dans mon récit. Je voulais un évènement marquant permettant au personnage de marquer son autorité.


Je vais changer "gitan" par "nomade". :)


EDIT

Par exemple, Revan se retourne contre Malak un an après sa trahison. Tann ne peut donc pas rester deux ans sur l'Accadémie de Korriban puisque Revan y a déja fait le ménage douze moins auparavant.


Il n'est pas dit que Tann est resté à l'académie deux ans après la trahison de Malak. :?
Aux imbéciles les petites victoires

RIP CARRIE
sev
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1585
Enregistré le: 23 Sep 2005
 

Messagepar Code 44 » Mer 19 Jan 2011 - 20:38   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

sev a écrit:Il n'est pas dit que Tann est resté à l'académie deux ans après la trahison de Malak. :?


Je te cite :

Il ne participa même pas aux fêtes données en l’honneur de Darth Malak quand celui-ci devînt le nouveau seigneur noir.

II

Deux ans après son entrée à l’académie, Sevlor estima que la bibliothèque n’avait plus rien à lui apprendre, et après être resté enfermé deux ans[...]



Ton chapitre un se clôt sur le coup d'Etat de Malak. On est donc en 3957 av BY.
On sait que Revan se reveille en 3956. Or, les évènements de KoTOR 1 ne durent pas un an. Quelques mois, au grand maximum.
Donc, Revan se défait de l'accadémie en 3956. Or, Tann est toujours à celle-ci en 3955.
D'où ma remarque, on a un problème de timeline.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar sev » Mer 19 Jan 2011 - 21:03   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Sevlor se prit de passion pour l’histoire antique des Sith et après quelques mois on avait oublié les actes de l’aspirant qu’il fut. Sevlor passait tout son temps dans la bibliothèque, s’imprégnant du savoir des sith et s’abreuvant de leur puissance. Il ne participa même pas aux fêtes données en l’honneur de Darth Malak quand celui-ci devînt le nouveau seigneur noir.

II

Deux ans après son entrée à l’académie, Sevlor estima que la bibliothèque n’avait plus rien à lui apprendre, et après être resté enfermé deux ans, il rêvait de sortir et de visiter les hauts lieux du côté obscur pour s’imprégner de leur force noire


Il a été admis à l'académie et a passé deux ans à étudier dans la bibliothèque avant d'en sortir.

Au cours de ces deux années, Malak a renversé Revan. Cette trahison peut avoir eu lieu n'importe quand au cours de cette période de deux ans.

Si pour être cohérent il faut dire que ça a eu lieu durant la deuxième année, alors soit.

Non ?
Aux imbéciles les petites victoires

RIP CARRIE
sev
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1585
Enregistré le: 23 Sep 2005
 

Messagepar Code 44 » Mer 19 Jan 2011 - 21:29   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Moui, admettons...
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Minos » Jeu 20 Jan 2011 - 18:31   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Lu...

... Et je dois admettre que je trouve ce type d'histoire trop courte pour être intéressante. Je ne dis pas que c'est mauvais, je dis que je n'adhère pas au format : peut-être que ça vient de moi, qui préfère les histoires fouillées et développées. :neutre:
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3012
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Notsil » Jeu 20 Jan 2011 - 19:19   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Alors je ne jugerai pas la cohérence de la période, parce que j'y connais pas grand-chose, et surtout pas les détails techniques sur la chrono ;)

Le terme conte, je l'ai interprété en tant que texte court, pour ça je n'ai pas été déçue.

Y'a des idées je dirais, m'enfin pour apparaitre comme quelque chose de plus qu'une sorte de résumé, il aurait fallu à mon sens davantage de détails. Les pensées du héros, ses motivations, son but, son éventuel questionnement sur ses actions, éventuellement les réactions de ses adversaires auraient eu leur place dans un approfondissement :)

Ceci dit, le fait qu'après une seule défaite il soit mort de honte et aille se suicider dans un tombeau, j'avais encore jamais vu chez un Sith, donc la fin m'a plu ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2328
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Den » Sam 22 Jan 2011 - 11:12   Sujet: Re: [CONTE/FINI] La légende de Darth Tann

Je rejoins l'avis de mes camarades, hélas.
Le texte tenant plus du résumé que de l'histoire, il est difficile de s'attacher à ton personnage. Mais cela ne veut pas dire que ton texte est mauvais ou bon à jeter! Je pense d'ailleurs qu'il gagnerait à être plus travaillé, "allongé" si je puis dire!

Je sais que c'est difficile de lire toutes ces critiques plutôt négatives. Et je suis d'ailleurs désolé d'en rajouter une. Mais n'en prend pas ombrage, et continue d'écrire. Comme tu les sais sûrement déjà, c'est en forgeant...etc. :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations