[Roman/FINI] Le mystère de la Force- T2: Le combat du...

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Darkliser » Mar 10 Aoû 2010 - 9:33   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Euh... comment dire... après des mois d'absence, je fais mon come-back pour finir prochainement ce second tôme. Enfin, s'il y a toujours des lecteurs qui se rappelle de ma fic :wink:
Je verrais bien... le chapitre 24 sera surement pour la fin de la semaine.
Du coup je pourrais surement lire certains collègues présents ici comme Notsil ou darth piejs, salutations à eux
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 10 Aoû 2010 - 9:44   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Il faudra sans doutes que je relise un peu pour me remettre l'intrigue en tête, mais je serais là, normalement :wink:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Mar 10 Aoû 2010 - 10:41   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Tiens Mithh, faut aussi que je finisse la tienne avec sev'rance :lol:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 10 Aoû 2010 - 11:19   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Tu vas faire une crise cardiaque en voyant tout ce que j'ai pondu depuis :lol:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 12:51   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Ça devrait revenir plus ou moins ;)

Ça sera sympa d'avoir le fin mot de l'histoire en tout cas ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Mar 10 Aoû 2010 - 13:46   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Le fin mot ne sera pas pour demain. D'ailleurs, même pas pas pour après-demain si ça se trouve :?
l'histoire est encore longue, pleine de rebondissements.
Vous verrez lors du troisième (et dernier ?) tome :oui:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 16:44   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Des mois voire des années de lecture en perspective alors ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Ven 13 Aoû 2010 - 10:42   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Après quelques mois d'absence, Darkliser revient ! Plus inspiré que jamais mais surement moins lu que jamais :D !
Me voilà décidé à continuer les aventure de Den Liser et de sa troupe de joyeux drilles (ou pas).

Pour ceux qui voudrait eventuellement me lire, je vous renvoie au début de ce topic où j'ai eu l'amabilité de faire un résumé du tome 1 au cas où vous auriez la flemme de le lire. Donc, aprés ça vous pourrez lire le tome 2 sans trop de problème


Voilà, la fin du tome 2 sera au alentour du chapitre 27 donc elle n'est pas loin.










Chapitre 24 : Trouver le traître






Le turbo-ascenseur montait en direction du dock n°238. A l'intérieur, Vala et Twick attendait stoïquement. Le paysage urbain de Coruscant défilait devant eux avec ses lumières et son activité incessante.
_ Maître, est-ce une mauvaise chose qu'un Jedi de l'Ordre soit nommé ambassadeur ?
Vala fixa le rodien un instant.
_ Je trouve rassurant que l'Ordre participe d'une manière ou d'une autre à la guerre. Cela signifie qu'ils ne nous ont pas totalement abandonné.
_ Mais de là à s'engager pleinement, il reste un long chemin. Je me demandais pourquoi il était si important de voir ce Tok Byron.
_ C'est un érudit, lui apprit Vala. Il pourra nous renseigner mieux que quiconque sur la civilisation chiss... Ils sont très secrets et même la République n'a pas une idée précise sur l' étendue de leur territoire. Les seules choses que nous savons, c'est qu'ils se défendent bec et ongles contre toute intrusion extérieure avec des vaisseaux très impressionnant.
La nacelle s'arrêta et la porte coulissa lentement. Le maître et l'élève passèrent sans encombre les autorités et se rendirent au dock 238.
Un banal cargo Jedi y était posé.
La rampe d'accès s'ouvrit en laissant voir la haute silhouette d'un zabrak.
_ J'ai été informé de ton arrivée sur Coruscant, Vala. Il n'a pas été difficile de comprendre que tu ne résisterait pas à l'envie de venir me voir.
_ Ce n'est pas une simple visite de courtoisie. J'ai appris que tu es devenu ambassadeur de la République, répliqua t-elle, tranchant le vif du sujet.
_ Exact, confirma Tok en s'arrêtant tout prêt de Vala. Que me veux-tu ?
_ Je cherche également à trouver des alliés pour la République. Mon Padawan et moi avions dans l'idée de nous rendre dans le Consortium de Hapès mais puisque tu t'en charges, je m'occuperais de l'Empire chiss.
Malgré son masque de diplomate, le zabrak ne parvint pas à dissimuler un soudain intérêt.
_ Vraiment ? Et en quoi pourrais-je t'aider ?
_ Personne à part l'historienne Yadia n'a plus parcouru les archives Jedi que toi. Il est donc évident que tu en sais beaucoup sur les chiss.
Tok Byron lui tourna le dos et s'éloigna tranquillement d'elle.
_ Sais-tu que le Conseil a fait passer une loi m'interdisant de donner des informations aux rénégats ?
_ Euh... je ne suis pas au courant, répondit Vala, prise au dépourvu.
_ Oui ! J'ai bien peur que, sans l'influence de Maître Viridia, la paranoïa du Conseil ne s'accentue de jour en jour. Tous les Maîtres sont persuadés que les rénégats partis à la guerre sont tombés du Côté Obscur.
_ Jusqu'à quel point seront-ils aveugles ? S'énerva Vala. Les Sith ont détruit Ossus, n'est-ce pas une preuve suffisante ?
_ Le Conseil semble croire qu'il y a d'autres solutions que celle de répondre à la violence par une violence plus grande, répliqua froidement le zabrak, faisant lourdement allusion sur le fait qu'il n'était pas un traître. Cependant, tes objectifs vont dans le sens de l'Ordre. Je te renseignerais donc autant que je peux sur les chiss.
Le Jedi partit sans un mot de plus, invitant silencieusement Vala et Twick à le suivre.
_ Seulement avant cela, nous avons le devoir de veiller à ce que la République ne tombe pas entre les mains des Jedi Obscur.
_ Alors tu fais partie des Jedi que l'Ordre a envoyé pour veiller à ce les élections se passent bien ?
Le zabrak acquiesça :
_ Nous accomplirons cette mission ensemble comme au bon vieux temps...


********************************

Les trois Jedi s'installèrent dans un speeder et parcoururent les interminables couloirs de véhicules de Coruscant. Le coucher de soleil s'annonçait magnifique avec ses nombreuses couleurs allant du jaune au rose, et ce n'était pas peu dire. Dans nul autre monde, il était possible de trouver un spectacle aussi beau. Des riches ne sachant quoi faire de leur argent venaient souvent ici à l'occasion pour l'admirer et finissaient généralement complètement saoûl dans l'une des tavernes huppés bordant la Chambre du Sénat.
Twick crut au début que Tok les emmenait à l'intérieur de l'immense bâtiment sphérique mais le Chevalier Jedi s'arrêta un peu plus loin dans un parking. Le rodien écouta la Force comme Vala ne cessait jamais de lui répéter mais il avait encore du mal.
Comme Twick ne manquait jamais de le faire remarquer à son Maître, il ressentait mieux la présence des machines plutôt que celle des êtres vivants. Un très étrange don que Vala assimilait plutôt mal.
Chassant ses pensées, Twick ressentit la présence de beaucoup de sensibles à la Force. Il en conclut que Tok les avait amené auprès des Chevalier Sénatoriaux.
_ Nous voilà dans l'antre des Chevalier Sénatoriaux, annonça Tok, confirmant les déductions du rodien. Dix Jedi sont également venus leur prêter main forte.
Vala s'arrêta aussitôt en proie à un doute soudain.
_ N'est-ce pas risqué de faire entrer des rénégats comme nous ?
L'humain se retourna lentement.
_ Ne t'inquiète pas. Ils comprendront vite que les compétences d'une Apprenti de Viridia leur sera très utile. Au pire, vous recevrez quelques regards noirs.
_ Toujours aussi flatteur à ce que je vois, répondit ironiquement la jeune femme. Cependant tu as raison.
_ La flatterie a déjà marché sur toi dans le passé. Pourquoi cela changerait-il ?
Vala ne répondit pas, se contentant de passer devant Tok pour ouvrir la porte.
Contrairement aux appartements du Chancelier, la décoration et l'esthétique de l'enclave des Chevaliers Sénatoriaux avaient été simplifiés au maximum. Les murs et le sols blancs brillaient et étincelaient à la lueur de l'éclairage interne.
Tok Byron leur fit passer l'accueil et les conduisit dans une salle de méditation. Un arkanien, assis en tailleur, trônait en son centre.
Celui se retourna. Il était vêtu d'un plastron frappé de l'insigne de la République et richement décoré de rouge et d'or. Une cape surmontait sa cuirasse, lui donnant un aspect intimidant.
_ Je vous présente Micus Orria, le Chef des Chevaliers Sénatoriaux, annonça Tok.
Vala et Twick s'inclinèrent en signe de respect.
_ Je suis le Chevalier Jedi Vala Loosu, et voici mon Padawan Twick.
Micus Orria ne répondit pas et se contenta d'analyser la jeune femme de ses yeux entièrement blancs. Au bout d'un moment, il lança :
_ Vous êtes un Jedi Vengeur...
C'était plus une affirmation qu'une question.
_ Oui j'en suis une, affirma t-elle en ignorant la grimace de Tok.
L'arkanien leva une main vers une borne holographique situé dans un coin de la salle de méditation.
_ Alors, ceci devrait vous intéresser.
La borne s'alluma et une présentatrice d'holovision apparue.
_ La guerre contre les mandaloriens a pris un nouveau tournant depuis quelques jours. Les hommes en armure ont attaqué plusieurs planètes à la fois. Parmi elles, Nubia, Dévaron et Bothawui ont été particulièrement protégés par les forces de la République. On m'informe à l'instant que la bataille pour Nubia s'est soldé par une victoire de la République en partie grâce aux Jedi Vengeur. Nous rappelons que ces Jedi se sont rendus coupable d'avoir quitté leur Ordre pour prendre part aux affrontements. Ils sont considérés comme des traîtres par leurs pairs mais les voilà devenu des héros aux yeux des peuples de la République. Ils sont devenus les protecteurs de la République...
Micus éteignit l'holovision et le silence retomba.
_ Je ne le savais pas mais c'est assurément une bonne...
_ Taisez-vous ! Aboya l'arkanien, en lorgnant Vala. Il est vrai que Nubia a été gagné grâce à un exploit de l'un de vos Jedi Vengeur mais Dévaron vient d'être prise avec d'autres planètes mineures. Ce que vous avez entendu n'est que la propagande du Chancelier. Il voudrait faire croire que la guerre se passe bien grâce à lui, ainsi il pourrait espérer un nouveau mandat ou pire, l'amendement du vote. Ceci dans l'impossible but d'obtenir les pleins pouvoirs.
_ Le Chancelier ne veut sans doute pas créer un mouvement de panique et il semble résigné à abandonner ses fonctions, répliqua Vala. Je suis ici pour veiller à ce que le vote se passe sans l'intervention des Jedi Obscur.
L'arkanien soupira mais n'était pas en colère. Vala sentait plutôt de la résignation.
_ Nous autre Chevaliers Sénatoriaux n'avons pas votre maîtrise de la Force ni vos dons prodigieux aux combats mais nous nous sommes concentrés sur nos capacités de déduction et de réflexion. Le but même de notre existence est de veiller à ce que la République continue de régner pendant des millénaires. Au cours de tous ces siècles, notre Ordre a réussi à déjouer de nombreux complots parfois fomentés par des utilisateurs de la Force isolés.
Il avança brusquement vers Vala et la regarda droit dans les yeux.
_ Mais aucun n'est parvenu à ses fins. Nous avons toujours veiller au grain ! Mais cette fois-ci, nous sommes dépassé.
_ Je comprend, fit la jeune humaine. C'est la première fois que vous devez faire face à une organisation constituée de nombreux utilisateurs de la Force.
_ Exact... et ils ont réussi à nous duper. Les Jedi Obscurs se sont infiltrés dans le Sénat et il va nous revenir la lourde tâche de les démasquer.


Vala voyait, pour la première fois de sa vie, une séance dans la Grande Rontonde, le mythique bâtment du Sénat. C'était le lieu où se prenait les décisions les plus cruciales concernant la République.
En son centre, une plate-forme supportait le Chancelier Joran Fel droit et statique. Cette séance était la dernière avant que le vote final ait lieu. Il serait ici décidé du cours que prendrait la guerre contre les mandaloriens.
Micus Orria, le chef des Chevaliers Sénatoriaux, fixaient la scène à quelques centimètres de Vala.
_ Alors, quels sont les suspects ? Demanda la Jedi sans regarder le zabrak.
_ Au cours des six derniers mois, nous avons recensé près d'une centaine de sénateurs ayant un comportement étrange ou inhabituel, lui apprit Micus.
Cette fois-ci, Vala se tourna vers lui.
_ Les Jedi Obscur ont sans doute veillé à brouiller les pistes.
_ Qu'est-ce que vous croyez ? Nous en sommes arrivé à la même conclusion ! Lança l'arkanien avec une pointe de colère dans la voix.
_ Veuillez m'excusez ! Je ne voulais pas vous manquer de respect...
Micus grommela quelque chose dans son armure, puis continua comme si de rien n'était.
_ Les Chevaliers Sénatoriaux ont procédé par élimination jusqu'à maintenant selon l'influence prise par les sénateurs suspectés. Finalement, sur les cinq favoris à la succession de Fel, il y en a trois que nous avons retenu.
_ Lesquels ?
D'un geste, il désigna une plate-forme s'avançant vers le Chancelier.
_ Voici, Laszlo Kane, le représentant du système de Carida. C'est lui le suspect le plus probable.
Vala Loosu hocha de la tête et ferma les yeux, étendant ses perceptions. Elle envoya une sonde mentale dans l'esprit du caridan.
L'humain était fort et aucune trace de corruption ou de mal ne polluait ses pensées.
« Etrange... »
_ Je ne détecte rien de douteux chez lui. Avez-vous procédé à des interrogatoires ?
Le zabrak eut du mal à masquer sa déception. Sans doute avait-il espérer que les capacités de perception des Jedi repérerait quelque chose d'anormal.
« On croirait avoir une boule de neige sous les yeux tellement son coeur est pur... »
_ Nous avons enquêté discrètement, mais les Sénateurs sont très capricieux et bien peu se sont montrés coopératifs. Nous n'avons rien trouvé...
Entre temps, Kane était arrivé en face du Chancelier Fel.
_ Chers honorables confrères, comme vous le savez tous, la République a perdu de nouvelles planètes telle que Atzerri et Aleen. Beaucoup d'entre vous cherche une explication...
Le sénateur Kane se tut, ménageant sont effet.
_ Elle est là ! Annonça t-il en montrant Fel d'un index tremblant. Dans sa grande bonté imprudente, notre Chancelier nous a ignoré, chers confrères. Les flottes républicaines protégeant les systèmes de la Bordure Intérieure ont été dégarni dans le but de reprendre des mondes tels que Nubia.
_ Ces mondes font aussi partie de la République ! Les tacticiens ont vu là une occasion de reprendre une planète à l'envahisseur ! Nous ne sacrifierons pas les mondes éloignés de Coruscant au seul profit du Noyau et de la Bordure Intérieure ! Riposta bravement le Chancelier Fel.
_ Personne n'a été dupé par votre petite publicité sur la reprise de Nubia et le rôle qui aurait joué les Jedi Vengeurs. L'Ordre Jedi, qui comme vous le savez tous, se prend pour le protecteur de la galaxie mais n'a pas juger bon de nous aider ces derniers mois. Nul doute qu'avec eux, la République n'en serait pas là aujourd'hui. Cependant, les faits sont là ! Des planètes modernes et économiquement importantes comme Atzerri ont été sacrifiés pour des planètes de la Bordure Médiane et des Colonies...
Le mot magique était tombé. Les sénateurs firent trembler la Grande Rontonde de leurs protestations. La perte d'Atzerri allait être préjudiciable pour leurs revenus.
En politicien aguerri, Fel ne se laissa pas le moins du monde intimidé.
_ Sénateurs ! La République est une institution démocratique et résolument tournée vers le bien-être de ses membres ! Nubia était une planète extrêmement peuplée. La perdre aurait été une tragédie de plus. Les tacticiens ont jugé que le risque était raisonnable !
_ Et voilà où nous en sommes maintenant. Les mandaloriens sont à deux doigts de Corellia ! Les chantiers spatiaux d'Atzerri sont à leurs dispositions !
Kane leva les bras en signe de contestations.
_ Chancelier ! Les bons choix à faire sont de protéger uniquement les planètes riches ! Elles seules, nous permettent ne financer cette guerre...
Vala s'empêcha de rire devant l'hypocrisie du caridan.
L'argent finançant la flotte de la République provenait de toutes les planètes sous sa protection. En revanche, la plupart des planètes riches du Noyau servaient les intérêt cupides des sénateurs.
Des applaudissements d'approbation submergèrent les protestations des opposants de Kane. Le caridan marquait beaucoup de point dans l'optique des élections.
_ Chers collègues ! Je n'ai pas encore parlé de la pire des décisions excentriques du Chancelier ! Mes informateurs m'ont prévenu d'un événement outrageant qui nous a été caché ! La Quatrième Flotte n'a pas été anéanti en défendant la République ! Une bataille a eu lieu sur Ilum, planète insignifiante connu seulement des Jedi jusqu'à présent ! Des centaines de soldats sont morts, des dizaines de vaisseaux capitaux ont été réduits en morceau pour qui ?
Le sénateur Kane laissa une nouvelle fois une question en suspens tandis que Fel blémissait à vue d'oeil.
_ Je vous le donne en mille : pour les Jedi !
Une explosion de protestations secoua la Chambre du Sénat comme jamais. Les plates-forme rugirent de rage sans laisser le loisir de réponse au Chancelier Fel. Celui-ci retomba lourdement sur son siège, blanc comme un linge et désemparé.
_ C'est la fin du Chancelier Joran Fel... dit sombrement Micus Orria.
« _ Comment a t-il su pour la Quatrième Flotte ? » se demanda Vala.





Le Sénat avait définitivement tranché sur la question. La priorité de l'armée serait la défense des mondes majeurs de la République.
Le poids de la parole du Chancelier approchait le zéro. Ses opposants se réjouissaient déjà de leur victoire prochaine.
_ Comment allons-nous faire pour découvrir lequel est sous l'emprise des Jedi Obscur ? Demanda Vala en haussant un sourcil.
_ L'autorité des Chevaliers Sénatoriaux nous donne le droit d'interroger qui l'on souhaite dans le cadre d'une enquête. Nous attendons l'ambassadeur Byron puis nous irons interroger le Sénateur de Mon Calamari, le quarren Vodo Glioskk.
Une pensée irréfléchie passa dans l'esprit de Vala. Elle serait un peu dégoûté si un quarren venait à être élu Chancelier.
_ Pensez-vous qu'il est une bonne chance aux élections ?
Le Zabrak répliqua avec indifférence.
_ Personnellement, j'ai la quasi-certitude qu'il ne sera pas élu. C'est pourquoi les Jedi Obscur ne se seront sûrement pas embêtés avec lui. De plus, les quarrens ont un esprit résistant aux manipulations découlant de la Force.
La Jedi fut brusquement bousculé par une silhouette vêtue d'une cape noire.
_ Faites attention voyons ! S'emporta Vala.
Le type bizarre se retourna et lui lança un sourire sournois avant de disparaître dans la foule.
Quant à Micus, il afficha une mine réjouie devant l'embarras de Vala tandis que de nombreuses personnes se tournaient vers elle.
_ Une Jedi ? Ici ?
_ Pas possible...
_ Et dire qu'ils osent venir...
Autant de sénateurs que de personnalités connues s'arrêtèrent autour de Vala à la bure reconnaissable.
La jeune Jedi sentit une atmosphère d'hostilité emplissant l'espace. A l'évidence, la tirade du sénateur Kane était encore bien présente dans les esprits.
_ Il vaut mieux partir, murmura le Chevalier Sénatorial.
Son armure de chef de l'Ordre étant facilement reconnaissable, personne n'osa s'interposer lorsque lui et Vala partirent.
En chemin, ils tombèrent sur Tok Byron qui leur fit part d'une inquiétante découverte.
_ Je viens de sentir une aura malveillante ! C'était très faible ! Je ne peux être sûr de rien avec tout ce monde mais je jurerais que c'était un homme vêtu d'une cape noire.
Vala et Micus restèrent interdits.
_ C'est l'homme qui m'a bousculé, affirma Vala, se fiant à son intuition. Chevalier Orria ? L'avez-vous reconnu lorsqu'il s'est retourné ?
Le zabrak fit un signe négatif de la tête.
_ Mais prenez ça et établissez un portrait robot. S'il est lié de près à un Sénateur, sa fiche sera forcément répertorié dans notre base de données.
La Jedi prit le micro-ordinateur que lui tendait Micus et commença à reproduire le visage du mystérieux humain. Il y avait fort à parier que cet homme était un Jedi Obscur...
_ Les données sont complètes ! Voyons voir qui est-ce...
Le Chevalier Sénatorial lui prit l'appareil des mains et lut à voix haute :
_ Solomon Rescate, secrétaire du Sénateur Midloss depuis... six mois.
_ Tiens donc ? Qu'est-il arrivé au précédent secrétaire ? Questionna Tok, intéressé.
_ Il est mort dans une ruelle de Coruscant sans blessure apparente. Les médecins ont diagnostiqué une asphyxie mais la cause reste un mystère.
_ Pourquoi pas la poigne de Force ? Les Jedi Obscur ne varie pas beaucoup leurs méthodes d'assassinats, se moqua Vala avec dédain.
Comme s'il n'y avait pas assez de preuves sur la vrai identité du faux secrétaire, Micus ajouta que le sénateur Midloss était le troisième suspect...
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Ven 13 Aoû 2010 - 13:42   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Bon, ça reprend au début de l'enquête, facile à raccrocher :p

La chasse aux Jedi Obscurs dans le Sénat, ça peut être chouette ^^ Et c'est toujours sympathique de suivre Vala. Le chef des Chevaliers Sénatoriaux semble avoir aussi un potentiel intéressant :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 14 Aoû 2010 - 0:04   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

C'est lu... Bon, j'ai sans doutes oublié pas mal de détails, mais comme dit Notsil, ce n'est pas bien compliqué de reprendre pour l'instant, et j'aime bien cette intrusion dans la politique Coruscantie :)
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Lun 16 Aoû 2010 - 9:52   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Oui, je reprends léger :lol: mais je vous garantis que ça ne signifie pas que ça soit facile. Dur, dur de rendre cette enquête plausible et intrigante...
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Lun 16 Aoû 2010 - 12:13   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Désolé pour le double poste mais si vous voulez, je peux écrire un résumé si vous n'avez pas envie de relire ?
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 16 Aoû 2010 - 12:19   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Ce serait bien, oui :)
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Lun 16 Aoû 2010 - 14:57   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Bon voilà, j'ai passé du temps mais je pense avoir fait un résumé correcte !

Pour les éventuels nouveaux lecteurs :
_ Je rappelle que l'univers de la fic est différent de l'UE. Il est très proche et l'époque se situe juste avant KoTOR.
_ Personnage principal : Den Liser, Padawan, 20 ans
_ Les combats sont assez fréquents dans cette FF.
_ Quelques scènes de violences extrême donc -18 ans s'abstenir :transpire:
_ Certains combats ont le style manga. Certains pouvoirs seront puissants comparés aux films...
_ FF à la troisième personne.
_ La psychologie de beaucoup de personnages est développé ( un peu trop même)
_ Présence de Jedi et de Sith :diable:
_ La géopolitique commence dans le TOME 2
_ Factions concernés : République, mandalorien, Ordre Jedi, Empire Sith, Jedi Obscur






Résumé chapitre 1 - 24 TOME 2 : Le Combat du Destin


Ayant trouvé sur Ilum un cristal Kiishra lui permettant de retrouver son lien à la Force, Den Liser et ses amis se séparent sur la planète fantôme Ossus, fraichement abandonnée par l'Ordre Jedi après une terrible bataille. C'est ici qu'après entretien avec Maître Viridia, Den, Vala et Lyra comprennent qu'ils ne sont plus des Jedi mais des Jedi Vengeur, acceptant la guerre et dénonçant l'attentisme.

Ainsi, Kirax la redoutable chasseuse de primes oblige Den à tenir sa promesse de l'aider à soigner sa mère supposé mourante. Ils se rendront sur Sernpidal en compagnie du puissant bretteur mandalorien Brandon. Den y découvrira les malheurs et la cruauté du monde et cédera au Côté Obscur une fois pour sauver des innocents. Cette mésaventure marquera un tournant dans la vie de Den et sa mentalité en resta changée à jamais.
Mais les actions du jeune Jedi ne passeront pas inaperçu. La figure dominante des bandits locaux, la cathare Mérhétéla, et Jedi Obscur va se jeter à la poursuite de nos amis et finalement les coincer à la sortie de Sernpidal City.
Au terme d'un duel âpre et haletant ponctué par un nouveau style de combat inventé par Den, c'est le Padawan qui en ressort vainqueur. Il décidera alors de donner une chance à la cathare de revenir du Côté Lumineux de la Force.
Kirax apprend à ses compagnons que sa mère fait partie du groupuscule nommée les Suivante de Palawa, adepte de l'art martial le Tëras Kasi...
A leur arrivée, il n'y a que des cadavres. Toutes les Suivantes ont été massacrés par un individus très puissant car ces femmes sont réputés pour être très fortes. Une survivante leur apprend qu'il s'agit de l'oeuvre d'un homme seul avant de succomber à ses blessures. Nous apprenons alors que Kirax a pour prénom Hérané et qu'elle était une Suivante de Palawa déchue à cause de ses origines impures.
Sa mère vivrait dans une maisonette un peu plus loin sur le sentier. Découvrant Lasalé Kirax, Den apprend que la Suivante enquête pour une personne très haut placée. Elle est également celle qui, un jour, est venu sur Mandalore et apprit une technique à Brandon. Mais Lasalé se sait poursuivi par un Assassin Sith.
Trop tard pour fuir, la créature terrifiante est déjà là et se nomme Tlaloc, le numéro 1 de l'organisation Usumacita, la secte des assassins Sith directement sous les ordres d'un Seigneur Sith.
Avec une force et une simplicité déconcertante, Tlaloc défait Den et Brandon et remplit sa mission en tuant Lasalé Kirax d'une affreuse manière. Il laissera la vie sauve aux autres.
Très gravement blessé, Den sera sauvé et soigné par merhétéla à Sernpidal City. Brandon se fera installé une prothèse mécanique à la place de son bras perdu. Le Padawan parviendra à faire complètement basculer la cathare du Côté Lumineux. Celle-ci jura de le suivre jusqu'à la mort même si Den désirait seulement qu'elle le considère comme un ami. Décidé à lui pardonner, Hérané Kirax suivra Den pour leur prochaine avanture sur Télos...

Pendant que Den se rend sur Sernpidal, le reste de la troupe à savoir : Lyra la Padawan amoureuse de Den, Vala la Chevalier Jedi, Owen le Major de la République, Twick le mécanicien du Crystal Obscur et BPS1 l'androïde bactério répondent à une mission de sauvetage sur Télos. Un ami de Lyra et Den, Qui-Gon Drakus, ainsi que d'autres Jedi sont détenus dans un complexe high-tech de l'échange contrôlé par les Jedi Obscur. Ceux-ci ont engagé des savants arkaniens pour mettre au points des bioarmes contre les Jedi.
Après quelques négociations à la taverne du coin, Lyra et les autres parviennent à entrer en contact avec Oz, l'agent de la République en charge de l'affaire. Il leur apprend que des expériences sur les Jedi sont réalisés et que leur ami Qui-Gon est mort. Ils montent alors une opération commando pour libérer les autres Jedi.
Entre temps, Lyra fait la connaissance d'un homme entièrement vêtu de blanc (comme l'assassin Sith Tlaloc) nommé Huracan qui prétend vouloir les aidé à infiltrer le complexe de l'Echange.
Finalement, l'équipe qui ira dans les laboratoires sous-terrains sera composés de quelques soldats talentueux, de Vala, d'Owen et de BPS1. Mais lorsqu'ils arrivent dans le complexe, tout est ravagé et les cadavres jonchent le sol. Vala soupçonne Huracan mais elle n'a pas de preuve. Le commando tombe vite sur les responsables directs de ce carnage : les Shizors, mi-vornskr, mi-Ysalamiri, qui ont la faculté d'émettre une bulle de non-Force autour d'eux, annulant ainsi temporairement le lien avec la Force des Jedi à proximité. L'odeur de putréfaction, le silence terrifiant, les monstres, les surprises... rien ne leur ai épargné.
Dans ce qui devient une partie de survival-horror, Owen et Vala se découvrent des sentiments forts l'une envers l'autre. Vala ira même jusqu'à sentir le murmure du Côté Obscur pour sauver le Major au profit de la vie de l'un des soldats. Par la suite, ils découvrent que l'instigateur de centre de recherche n'est autre que Josh Janesh. De son propre aveu, ils apprennent qu'il est devenu le Seigneur des Jedi Obscur après la mort de Mapassar. Il découvrent aussi un complot des Jedi Obscur visant à prendre le contrôle de la République.

Petite parenthèse
Mapassar est tué par un assassin Sith nommé Ixtab, le troisième de l'Usumacita alors qu'il venait de s'adudgé avec ruse le titre de Mandalore (chef des mandaloriens). Le combat est relaté dans le texte. Il y a également un passage avec Dark Proyus, Seigneur Sith du Quintumvirat (Il y a donc un Conseil de 5 Seigneurs Sith) se rendant sur Ilum pour reparler avec le rakata Abys ( dans le tome 1, il fait des révélations à Den Liser venu prendre un cristal). Nous avons un aperçu des pouvoirs du Sith.

Finalement, Vala et Owen parviennent à sauver une petite dizaine de Jedi dont Jetrian Skyran, descendant direct d'une Jedi légendaire qui stoppa la première offensive des Sith il y a quelques siècles. Vite poursuivis par les monstres, les survivants rencontrent les six derniers Jedi Obscur encore vivants dont Josh Janesh en personne. Comme on s'en doute, la coopération entre les deux factions ne durera pas longtemps. En effet, une traitrise de Josh Janesh lui permettra de s'échapper en laissant ses compagnons à la merci des Jedi qui ne se feront pas prier pour les abattre.
La sortie est proche mais une sirène d'auto-destruction retenti...

BPS1 et le reste du commando de soldat remplissent leur première mission qui consistait à sauver l'espion infiltré. Au terme de quelques batailles, ils enclenchent l'auto-destruction et commencent à fuit le complexe. Mais ils sont coincés par les Shizors et découvrent l'androïde Althor, basé sur le chassis d'un droïde bactério. Voyant là une menace pour Den Liser et son VRAI Maître ( se trouvant être Huracan, vous saurez pourquoi plus tard), BPS1 désobéit aux ordres du Sergent de la mission et attaque le droïde Althor désactivé. Malheureusement, a défaut de le détruire, le choc active le droïde qui tue tous les membres du commando, sauf un, et engage un combat de titants avec BPS1. Finalement, le gagnant sera Althor et BPS1 sera détruit mais il est déjà trop tard pour échapper à la déflagration.

Lyra, elle, fait confiance aux infos d'Huracan et s'infiltre dans le gratte-ciel administratif de l'Echange grâce à son Voile de Force. Elle rencontre à nouveau Huracan qui n'est autre que le Leader de l'Echange Orange et un Assassin Sith, le deuxième de l'Usumacita.

Entre temps, Den Liser est ses compagnons débarquent sur Télos. Il faut noter que Kirax parvint à faire sauter le verrou sentimental de Brandon non sans quelques violences. Alors que Brandon et Méra (la cathare) vont au hangar menant au complexe high-tech, Den et Kirax se lancent à la rescousse de Lyra. La jolie blonde va très bien mais est bizarre. Den apprend que Huracan n'est autre que Danton Liser, son père, qui décide ne ne plus faire partie des Sith pour entraîner son fils. Danton est également le dernier Liser qui s'est rendue dans la grotte du rakata Abys. Il a veillé à ce que Den puisse trouver les indices lui permettant de retrouver Ilum dans le TOME 1. Il est également l'employeur de Kirax et de sa mère bien qu'aucune des deux n'aient su que l'autre était à son service. Kirax vout une haine mortelle envers Danton depuis ce jour-là car elle considère que la mort de sa mère est due à lui.
Lyra sacrifie son amour pour Den pour que celui-ci aille avec Danton, pour un entraînement long et difficile. Le coeur brisé, le jeune homme n'a d'autre choix que d'accepter la proposition de son père. Ce dernier lui propose un test : vaincre le quatrième assassin Sith présent sur Télos pour finir le boulot d'Ixtab étant de tuer le Seigneur des Jedi Obscur.
Au terme d'un combat difficile face à Thanatos, un Gen'Daï, Den est empoisonné et ne doit sa survie qu'à l'impressionnante intervention de Darkliser, son double-maléfique...
Après la mort de Thanatos, Danton et Den se font constituer prisonniers et se rendent sur Mykrr aux mains de l' Echange et des Jedi Obscur.

La poursuite de Josh Janesh se fait à présent dans un tunnel acheminant du matériel. Vala, Owen, Arias Laut et deux Jedi rattrapent en speeders le Seigneur des Jedi Obscur mais pas suffisamment pour lui mettre le grappin dessus. Brandon et Méra n'arriveront pas non plus à l'arrêter et il s'enfuira de Télos.
Tout le monde se réunit et alors que les Guerres Mandalorienne battent le fer, ils choisissent leur avenir en attendant le retour de Den. Ainsi, Lyra, Méra et Brandon se rendront avec Owen à Carida pour passer des épreuves en vue de devenir des officiers de l'Armée de la République. Kirax, elle, décide partir pour reformer les Suivantes de Palawa. Cette décision n'est pas du goût de Brandon qui devient fou furieux et laisse entrevoir quelques traces de folie dans ses paroles. Néanmoins, il finit par la laisser partir et se rabat sur la guerre.
Vala, quant à elle, décide de former Twick au voie des Jedi. Elle veut aussi devenir un ambassadeur de la République et projette de se rendre dans l'Empire Chiss ( Cette aventure ne sera pas relaté dans le TOME 3 et fera l'objet de nouvelle). Avant cela, elle se rendra à Coruscant pour tenter d'empêcher la prise de pouvoir des Jedi Obscur.

Sorti de la prison sur Mykrr, Danton débute l'entraînement de Den dans un environnement où l'omniprésence des Ysalamiris rend l'utilisation de la Force impossible pour Den, mais pas pour son père. La vie est difficile pour le pauvre Jedi. ILes exercices physiques imposés par l'ancien Sith sont d'une dureté incroyable. A la suite d'une insolence de Den, Danton le punit et lui ordonne de survivre pendant une semaine dans la forêt.
Réussissant à rester en vie les deux premiers jours, Den découvre par hasard une grotte remplie d'Energie Obscure. A cette occasion, des visions de ses amis s'entredéchirant lui sont offertes. Souffrant, il ne doit son salut qu'à Alanaya, une Padawan reconvertie en femme de la jungle. Avec elle, il apprends la Force Vivante et à ressentir la Force à l'intérieur d'une bulle de non-Force. Il devient aussi plus fort physiquement mais pas assez... le reste dans les prochains chapitres :D
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Jeu 19 Aoû 2010 - 11:51   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Bon, pas de commentaires... tant pis je ferais avec :(
En attendant, suite du chap 24

Ronan Midloss s'assit dans un fauteuil en parcourant son appartement du regard. Les objets d'art, les tentures, les bouteilles des meilleurs alcools de la galaxie... tout n'était que luxe et superflue. Il était impossible d'en attendre moins du Sénateur représentant le riche Secteur Corporatif.
L'etti descendit cul sec son verre de whisky et soupira d'aise. Il était satisfait de lui et de sa carrière. Mais Ronan n'était pas encore au sommet et il ne douterait pas qu'il y parviendrait demain lors des élections.
Le sénateur représentait une espèce proche-humaine avec une peau bleutée et une morphologie maigre à l'instar des duro. Cela ne l'empêchait pas de préférer les humaines normales. D'ailleurs, il pensa qu'il aurait bien besoin d'une récréation après une nouvelle après-midi passée à la Chambre du Sénat. Ensuite, il pourrait réunir tous ses partisans et discuter des élections du lendemain.
_ Argu ! Clama t-il.
_ Oui, monsieur ? S'empressa de répondre son majordome.
_ Veuillez faire venir des danseuses et veillez à ce qu'elles soient humaines !
_ Mais très certainement, monsieur. Soyez certain que je connais vos goût en femmes.
Ronan remplit à nouveau son verre avec un petit sourire en sortant une fiole sombre de sa poche. Ravi, il en versa un peu dans son whisky.
« Du Carsunum... rien de mieux pour devenir le meilleur de tous »
Le verre fut vidé d'un trait. Quelques secondes plus tard, il sentit déjà les effets euphorisants de l'épice.
_ Excusez-moi, monsieur ! Un Chevalier Sénatorial souhaiterait s'entretenir avec vous ! Annonça Solomon le secrétaire.
_ Qu'il aille au diable ! Grogna le sénateur avec mauvaise humeur. Je n'ai pas envie d'être dérangé...
Solomon Rescate s'avança dans le living-room et s'assit à côté de lui.
_ Dans vôtre intérêt, je me dois de vous mentionner que deux Jedi sont avec lui.
L'etti se releva brusquement.
_ Oh non ! Croyez-vous qu'ils nous ont repéré ?
_ Je ne vois pas pourquoi ils viendraient dans ce cas...
Paniqué, Ronan se dirigea vers son bar personnel, courut ensuite vers la fenêtre et revint auprès de Solomon.
Le secrétaire continuait de sourire malgré l'incessant manège auquel se livrait son employeur.
_ Solomon ! Je dois fuir ! Si les Jedi comprennent tout, j'irais en prison pour le reste de mes jours ! Savez-vous vous servir d'un blaster ?
_ Bien sûr, monsieur...
_ Aidez-moi à fuir par tous les moyens et je vous paierais une fortune ! Fit l' Etti.
Réfléchissant un instant, l'humain d'une quarantaine d'années se déplaça de quelques mètres le temps de faire encore plus paniquer le sénateur.
_ J'accepte, monsieur. Il me faut vous rappeler d'activer votre système de sécurité. Je vous propose ensuite de filer par les jaccuzzis...
_ Mais oui ! J'avais complètement oublié le système de sécurité ! Cela devrait les retarder suffisamment !
Le sénateur courut à son bureau en laissant seul Solomon et appuya sur un bouton rouge.
« Maintenant ! Amusez-vous bien ! »




Vala entra dans l'appartement du sénateur Midloss suivie de près par Micus Orria et Tok Byron. Ce dernier avait forcé la porte à s'ouvrir en la cour-circuitant.
Le living-room était vide mais un verre et une bouteille de whisky débouché tendait à prouver que le sénateur avait fuit.
_ Nous avons une piste. Midloss ne semble pas pressé de nous voir. Il a sûrement quelque chose à se reprocher, déduisit le zabrak.
_ J'ai senti une autre personne avec lui et je suis prête à parier que c'était notre Jedi Obscur... l'informa Vala en se dirigeant vers le bureau.
Tok Byron contourna la table onéreuse pour se rendre dans la salle des jaccuzzis mais il tomba nez à nez avec des droïdes armés de de deux fusils blaster dans chaque main.
_ Vala ! Cria t-il en dégainant son sabre laser pour dévier in extremis un tir de blaster.
Quatre droïdes étaient visibles à l'entrée des jaccuzzis bouilonnant et braquaient leurs blasters en direction de Tok.
Le chef des Chevaliers Sénatoriaux sortit une vibrolame et s'élança. Les droïdes tirèrent sur lui mais l'agilité du zabrak aidé de la Force était impressionnante. Il évita toutes les salves tandis que Tok Byron faisait tomber avec la poussée avant.
_ Twick ! Nous poursuivons le sénateur Midloss ! Cela pourrait durer longtemps alors je te charge de surveiller les autres nominés avec les Chevaliers Sénatoriaux pour les élections, cria Vala dans son comlink.
_ Oui, Maître ! Que la Force soit avec vous !
_ Que la Force soit avec toi, Padawan !
Vala rangea l'appareil de communication et leva la tête vers les droïdes. Ce modèle lui était inconnu et ils semblaient avoir une dextérité supérieure à toutes les autres séries sur le marché. Ce n'est pas pour si peu qu'il poseraient des problèmes à un Jedi.
Tok décapita l'un d'eux avec sa lame bleue et le projeta avec la Force sur un autre. Les deux droïdes explosèrent dans un déluge d'étincelles. Quant à Micus, sa vibrolame taillada le torse electro-mécanique du dernier, vaincu.
_ Et voilà le travail, se congratula Tok, l'air satisfait.
_ Ce n'est pas fini, Jedi ! Vous vous enverrez des fleurs lorsque nous aurons arrêter ce traître ! Le rabroua Micus.
_ Ils n'ont pu fuir qu'au parking privé. Allons'y !
Passant les jaccuzzis et un hall, Vala tomba sur la porte du parking. Sans surprise, elle était verrouillée.
_ Reculez ! Ordonna t-elle tandis qu'elle découpait un passage à travers la porte.
Lorsque ce fut fait, la Jedi se précipita dans le parking mais dut réaliser une roulade sur le côté. Un speeder décapotable venait de lui tirer dessus avant de prendre la fuite.
_ Tu vas bien ? Demanda Tok en voulant l'aider à se relever.
Vala l'ignora en se remettant sur pied avant de voir que Micus enclenchait déjà le contact d'un autre speeder.
_ Désolé Tok ! Il n'y a que deux places !
Et la Jedi sauta dans l'appareil tandis que l'arkanien enclenchait la première en laissant Tok désappointé. A la poursuite du sénateur Midloss, ils contournèrent les nombreuses files de transports et manquèrent d'avoir un accident à plusieurs reprises. Leur speeder était une vrai flèche, ce qui leur permit de ne pas perdre de vue leur cible.
_ C'est eux ! Fit Vala en désignant l'appareil qui filait à vitesse V entre les gratte-ciels de Coruscant.
_ Je vous promet sur ma vie qu'ils ne nous échapperont pas, jura calmement Micus Orria.

***************************************


Comme prévu, Solomon et le sénateur du Secteur Corporatif étaient poursuivis par les Jedi. L'objectif à court terme du Jedi Obscur consistait à gagner du temps en sauvant Midloss. La partie allait être dure.
Solomon se retourna et s'ouvrit à la Force pour la première fois depuis des jours. Deux potentiels de Force se trouvaient dans le speeder qui les pourchassaient. L'un était correcte mais l'autre lui poserait beaucoup de problèmes s'ils en venaient à un affrontement directe.
Une idée lui vint à l'esprit.
_ Sénateur ! Prenez les commandes pendant que je ralentis nos poursuivants avec mon blaster !
Discrètement, il insuffla un peu de courage dans l'esprit de l'Etti tellement mort de trouille qu'il s'était fait dessus.
_ Oui... vous avez raison !
Ils échangèrent de place tandis que Solomon réfléchissait à un moyen pour ne pas révéler sa nature au sénateur.
_ Monsieur ! Foncez droit devant et gardait vos yeux fixé devant sinon c'est la mort assuré pour nous deux !
_ D'accord ! Acquiesça Midloss dont l'expérience de conducteur devait être extrêmement restreinte.
Les deux speeders arrivèrent dans une portion beaucoup moins dense de circulation. Les protections anti-chocs des bâtiments aux alentours étaient également plus faibles.
Le Jedi Noir sentit la haine qu'il vouait aux Jedi faire bouillonner la Force en lui. La puissance du Côté Obscur afflua en lui et la sentit crépiter dans ses mains.
Un éclair jaillit et toucha le speeder ennemi sans doute très surpris de sa manoeuvre. Ricanant, Solomon continua mais le Chevalier Sénatorial les esquivait tous. Et quand bien même il viserait correctement l'appareil, la Jedi avait activé sa lame bleuté pour contrer l'attaque. Il allait devoir trouver autre chose.
Le sénateur Midloss tourna précipitamment vers un bâtiment à l'aspect desaffecté mais il était plus lent que les poursuivants.
Observant son environnement, un sourire s'étala sur le visage blafard du Jedi Obscur. Une file de speeders passaient près d'eux.
Il usa de la Force pour projeter plusieurs conducteurs sur la Jedi. Au début, leurs crochets parvenaient à éviter les projectiles vivants mais Solomon augmenta la cadence et réussit à les ralentir.
Mais l'idée était mauvaise. Solomon n'avait pas prévu que la Jedi ferait léviter l'un des speeders vide et le lancerait dans sa direction.
L'appareil fit mouche et toucha les propulseurs qui crachotèrent.
_ C'est quoi tous ces voyants ? Demanda Midloss, son teint bleu virant au gris.
_ Monsieur le sénateur... cela signifie qu'il est l'heure de sauter ! Cria Solomon en empoignant l'etti.
Ils s'écrasèrent quelques mètres plus bas sur le toit du bâtiment en ruine. Le Jedi Obscur n'avait pas eu de mal à se réceptionner. En revanche, c'était un vrai miracle que Midloss soit en un seul morceau.
Un souffle tiède et une violente explosion remirent le sénateur sur ses jambes. Leur speeder venait de percuter un mûr non loin.
_ Partez devant ! Je vais les retenir ! Intima Solomon.
Le Jedi Obscur devait protéger cet être. C'était sa mission et il la remplirait pour son Seigneur.


****************************************


L'arkanien posa le speeder sur le toit d'un ancienne usine de traitement des déchets. Mais Vala sautait déjà.
A quelques mètres d'eux, Solomon Rescate les attendait, arme à la main. Le Jedi Obscur affichait une expression neutre.
_ Que voulez-vous ? Demanda Solomon.
_ Nous sommes là pour vous empêcher d'influer sur les élections du Chancelier et pour démasquer le sénateur que vous avez programmé ! Lâcha la Chevalier Jedi en sortant son manche.
_ Je ne te laisserai pas faire !
_ Il est déjà trop tard ! Même si vous parvenez à nous vaincre, les Chevaliers Sénatoriaux et d'autres Jedi savent que le Sénateur Midloss est sous l'influence des Jedi Obscur ! Vous avez perdu !
_ Comment nous as-tu repéré ? Demanda calmement Solomon.
_ Ta première et dernière erreur a été de me bousculer ! Un autre Jedi a ensuite repéré ton aura. Nos recherches n'ont laissé aucun doute quant à ta nature...
Mais maintenant qu'elle y repensait, quelque chose ne collait pas.
Micus Orria s'agita.
_ C'est impossible, Jedi ! Maintenant que j'y pense... Tous les entourages des Sénateurs a été vérifiés depuis six mois ! Les Chevaliers Sénatoriaux aurait forcément remarqué un événement aussi grave que la mort d'un secrétaire ! A moins que...
Brusquement, Solomon leva une main et Micus se retrouva projeté en direction d'un mur. Il le percuta de plein fouet et ne se releva pas. Son autre main dirigé vers Vala attira un objet de sa tunique.
_ Ainsi donc... vous avez enfin fini par comprendre !
Le Jedi Obscur activa sa lame et détruisit le comlik de Vala.
_ Les informations que tu as reçu faisez parti du plan, pitoyable Jedi ! Le Sénateur Midloss n'a jamais été manipulé par qui que se soit ! Il a voulu fuir car il craignait que vous découvriez son trafic d'épice ! Rien de plus...
S'efforçant de rester calme, Vala se dit qu'elle avait encore largement le temps de vaincre son ennemi et de retourner au Sénat pour sonner l'alerte. De plus, la Force était avec elle. Vala pouvait toujours communiqué avec Twick même sans comlink.
_ Oh, et n'essayes même pas les communications télépathiques...
Le Jedi Obscur agita ses deux mains en direction de Vala qui se mit instinctivement en position défensive. Elle ressentit comme une légère brise chaude mais rien ne lui arriva, autant qu'elle puisse en juger.
Profitant de l'aubaine, la Jedi se concentra pour appeler son Padawan.
« _ Twick... Twick... »
Quelque chose clochait. Elle n'arrivait même pas à trouver la Lumière représentée par Twick dans le courant infini de la Force. Que lui arrivait-elle ?
_ Même vous autres Jedi ne connaissaient pas cette technique de Force. L'Inhibition de Force supprime temporairement certains pouvoirs et c'est ce qui vient de t'arriver. Tu ne pourras plus utiliser la Force pour communiquer avec l'extérieur pendant quelques heures.
Vala dut reconnaître que ce Jedi Obscur n'était pas à prendre à la légère. Son intelligence et sa force venait de la piéger deux fois.
_ C'est vrai ! Je n'y arrive plus, mais je peux toujours te combattre.
Elle s'élança vers Solomon. Leurs sabres-laser s'entrechoquèrent férocement et débutèrent une série d'attaque et de parade. Personne ne prit l'avantage.
Cependant, la jeune femme se rendit compte que son adversaire n'était pas un escrimeur de grand acabit. Il se battait bien mais ne semblait pas très à l'aise. La Jedi passa à la vitesse supérieure.
Cette fois-ci, Solomon était sur le reculoir. Lorsque Vala abattait sa lame, le Jedi Obscur avait à peine le temps de le contrer. De toute évidence, il ne faisait pas le poids.
Dans un sursaut d'orgueil, le secrétaire parvint à déséquilibrer Vala en utilisant habilement une petite poussée de Force au bon moment. Il put alors se défaire de la pression exercer par la jeune Jedi en sautant en arrière.
_ Ton talent de bretteuse est remarquable, Jedi ! Tu deviendrais très puissante si tu connaissais un peu plus le Côté Obscur !
Vala lui lança un sourire ironique, découvrant ses dents de perle.
_ J'ai déjà senti le murmure du Côté Obscur, révéla t-elle en se rappelant les éclairs qu'elle avait projeté pour sauver Owen sur Télos. Mais je suis ressorti de cette expérience encore plus dégoûtée...
Une expression compatissante qui sonnait faux traversa le visage de Solomon Rescate tandis qu'il désactivait son sabre laser sans que Vala n'en comprenne la raison.
_ Dommage, vraiment dommage...
Le Jedi Obscur utilisa ses deux mains pour faire léviter le speeder qui avait amené Vala et Micus. Sans surprise, il le projeta sur la Jedi. Celle-ci s'y attendait mais elle dut s'employer pour stopper le lourd engin.
Son attention envers Solomon diminua. Elle se rendit compte de son erreur lorsqu'elle sentit que son esprit était attaqué.
En effet, le Jedi Obscur levait une main dans sa direction en se rapprochant.
_ Si je ne suis pas très fort lors des combats de sabre laser, je me débrouille très bien dans le domaine de la manipulation mentale avec la Force. Heureusement, sans quoi je n'aurais jamais pu conditionner le Sénateur Laszlo Kane pour servir nos intérêts, dit calmement Solomon.
En difficulté face à l'attaque de son ennemi, Vala mit un genoux à terre en grimaçant. Normalement, elle aurait pu résister sans problème à cette offensive mentale mais elle n'arrivait pas à correctement se concentrer. Une seule explication lui vint à l'esprit...
« _ L'Inhibition de Force... » se dit-elle en référence au pouvoir utilisé précédemment par Solomon.
Habituellement solide et compacte, la barrière érigeait contre son esprit se fissurait de plus en plus vite, au fur et à mesure que s'approchait le Jedi Noir. Vala cherchait frénétiquement une solution en s'efforçant de rester calme. Si elle était une Jedi, elle ne devrait pas redouter la mort. Après tout, le Code Jedi ne disait-il pas : Il n'y a pas de mort, il y a la Force ? Ce qu'elle ressentait n'était pourtant pas un sentiment d'acceptation.
Non... elle avait peur ! Une peur viscérale s'empara d'elle. Parce qu'elle n'était plus vraiment une Jedi de l'Ordre, Vala craignait de ne plus revoir Owen, celui qu'elle aimait. Du moins, celui qu'elle pensait aimer car jusqu'à maintenant, elle ne connaissait pas ce sentiment.
Sa panique nourrit subitement le peu de pouvoir qui lui restait pour résister à Solomon.
Celui-ci fronça les sourcils en s'arrêtant à deux mètres d'elle seulement.
_ Tiens donc ? Je sens une différence en toi. Ta peur augmente ta force et te rend plus forte...
Mais Solomon fut dans l'impossibilité de continuer de parler. Vala ne se contentait pas de lui résistait mais retournait la connexion de Force entre les deux contre son ennemi.
En quelques secondes, la Jedi inversait la tendance. Elle se releva difficilement.
Néanmoins, Solomon gardait un net avantage sur elle. Il possédait encore l'intégralité de ses pouvoirs contrairement à Vala.
Il nourrit le lien de toute la rage dont il était capable. Ses yeux se teintèrent d'un jaune maladif tandis que Vala retombait par terre, reconnaissant sa défaite.
Lorsqu'elle sentit que son cerveau allait être envahi par la conscience étrangère, une dague frappa le flanc du Jedi Obscur.
Celui-ci rugit de douleur en mettant relâchant l'étreinte qu'il maintenant sur l'esprit de Vala. Il retira la dague profondément enfoncée d'un coup sec. Le sang gicla sur le sol tandis que son regard rageur se dirigeait vers Micus, l'auteur de de sa blessure.
Mortellement blessé, Solomon parvint à invoquer le Côté Obscur pour projeter des éclairs sur le Chevalier Sénatorial. Ses réflexes lui permirent de les éviter d'un cheveu. En revanche, il eut moins de chance lorsque le Jedi Obscur lança son sabre laser.
Le Chef se fit taillader le dos et tomba sur le sol sans qu'il soit possible de dire s'il était mort u simplement inconscient.
_ C'est fini ! Tu perds beaucoup trop de sang ! Cria Vala, tentant d'atteindre le moral de Solomon.
_ Tu as raison, mais si je tombe, vous me suivrez tous ! Répliqua le Jedi Obscur alors qu'un filet de sang coulait de sa bouche.
Affaibli par un affreux mal de crâne, Vala se releva une nouvelle fois. Ses yeux agrandirent lorsqu'elle vit un détonateur thermique activé dans la main de Solomon. Elle avait manqué de vigilance. La jeune Jedi n'eut pas le temps de réagir lorsque la déflagration arriva sur elle. La chaleur dévora ses mains protégeant le visage tandis que le sol se dérobait sous elle...
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Jeu 19 Aoû 2010 - 11:56   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Bon, pas de commentaires...


J'arrive, j'arrive :wink:

Je finis de relire un chapitre de Perle Rouge, et me voilà :wink:

Je ne sais pas pourquoi je t'ai oublié lundi, d'ailleurs :?

_ Quelques scènes de violences extrême donc -18 ans s'abstenir :transpire:


Tiens donc? J'en avais tout juste dix-sept quand j'ai commencé à te lire :D
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Jeu 19 Aoû 2010 - 13:13   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Pareil, ça doit être dû aux micro-coupures du forum (en tout cas chez moi il devient accessible assez aléatoirement ^^).

Je rattrape mon retard lundi, j'ai des visites touristiques à faire d'ici là ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Jeu 19 Aoû 2010 - 13:19   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

C'est pareil ! Le site a l'air d'avoir de gros ratés en ce moment !
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Jeu 19 Aoû 2010 - 15:58   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

C'est lu, et... Wahou, tu as l'art et la manière de nous laisser sur de suspense :D

J'attends la suite...
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Jeu 19 Aoû 2010 - 17:43   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Merci c'est sympa :)

J'ai lu le premier chapitre de perle rouge au fait et je posterais lorsque j'aurais ratrappé le retard
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Jeu 19 Aoû 2010 - 17:52   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Si tu veux bien me permettre l'expression: merci, c'est sympa :) :D
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Mar 24 Aoû 2010 - 23:36   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Première grosse partie du chapitre 25, le dénouement de cette histoire est très proche.






Chapitre 25 : Piégés







Les Chevaliers Sénatoriaux avaient alerté la police coruscanti mais les recherches restaient infructueuses. Vala et Micus étaient introuvables, de même que le Sénateur Midloss et le présumé Jedi Obscur.
Coruscant et probablement tout le Noyau entraient en ébullition. Les élections débuteraient dans une heure. Les milliers de Sénateurs étaient prêt pour les intermédiaires.
Le principe se basait sur le même que celui qui avait éliminé les dizaines de candidats présents au cours des six derniers mois. En l'occurrence, sur les quatre candidats, les deux cumulant le plus de voix participeraient aux élections finales. Seul le cas de majorité absolue élirait directement le Chancelier mais ce cas de figure n'était jamais arrivé.
Le Chancelier Fel faisait parti des quatre candidats. Cependant, il n'était un secret pour personne qu'il ne passerait pas ce tour. Tout le soutien qui lui restait avait été liquéfié par la plaidoirie du Sénateur Kane, lequel se présentait en tant que grandissime favori.
Le Porte-Parole du Sénat annonça de sa voix puissante le début des votes.
Twick et Tok Byron ne disaient mot. Chacun se rassurait en se disant que le Sénateur Midloss était bel et bien le traître. Après tout, les preuves contre Midloss l'accablaient et sa fuite démontrait sa culpabilité. Une boule d'incertitude pesait tout de même au fond de leur estomac.
Et si Vala et les Chevaliers Sénatoriaux avaient été menés par le bout du nez ? Et si finalement, ils se trompaient ? Et si le nouveau Chancelier élu était celui à la botte de Josh Janesh et de ses sbires ?
Autant de questions qui tournèrent dans l'esprit de Josh tandis que les minutes s'égrenaient dans les murmures incessants des Sénateurs.
Le rodien se réveilla lorsque le porte-parole clôtura les votes. Les résultats allaient maintenant paraître sur l'écran de sa rotonde.
_ Les votes sont finis ! La République Galactique va maintenant connaître les deux candidats au poste de Chancelier parmi, le Chancelier actuel Joran Fel d'Aldéraan, le Sénateur Laszlo Kane de Carida, le Sénateur Vodo Glioskk de Mon Calamari et la Sénatrice Laydia Rutaine de Kuat.
Le porte-parole non-humain fixa les résultat, puis les annonça haut et fort.
_ Premier avec quarante-trois pourcent des voix, le Sénateur Laszlo Kane de Carida !
Un tonnerre assourdissant retendit dans la Grande Rotonde tandis que les partisans de Kane rugissaient leur contentement. Twick crut que ses tympans allaient exploser. Une minute plus tard, le silence était revenu non sans mal.
_ Le deuxième, avec trente-trois pourcent des voix, est Laydia Rutaine de Kuat !
Deuxième explosion de joie ponctuée par les huées des détracteurs des deux nominés.
«  Et voilà ! Un de nos suspect est en finale ! » songea Twick en regardant Kane de ses immenses yeux d'insectes.
_ Je ne peux pas dire que je sois surpris, soupira Tok Byron. Kane est un leader très charismatique et également beau parleur.
_ Même si les Jedi Obscur le contrôle, ses actions seront limitées par le Sénat, tenta de se rassurer Twick.
Tok tourna ses yeux vers lui.
_ Certes, mais la guerre en cours obligera le Sénat à voter les Pleins Pouvoirs d'urgence. Qui que soit le Chancelier, il possédera beaucoup plus d'influence que tous ces prédecesseurs. Entre autre, il pourra prendre des décisions sans consulter le Sénat...
Twick ne répondit pas. Même lui, Padawan néophyte, avait un mauvais pressentiment à travers la Force. C'était difficile de l'admettre, mais l'interrogatoire de Kane et de Glioskk n'avaient rien donné. En ce qui concernait les menaces intérieures, l'Ordre des Chevaliers Sénatoriaux avaient beaucoup moins de pouvoirs que dans le temps. Si son action compromettait sans raisons valable la crédibilité des Sénateurs, il pouvait être dissous. C'était une des conséquences de la corruption qui régnait au Sénat. Au moins la moitié trempait dans des affaires plus ou moins louches, mais elle était intouchables à moins d'un improbable flagrant délit.
_ Comment les Jedi ont-ils pu laisser les choses en arriver là ? Fit Twick.
Tok Byron soupira. Le rodien se rappela qu'il s'adressait à l'un des Chevaliers Jedi les plus cultivés de l'Ordre.
_ La vérité est que le Conseil Jedi n' a jamais fait confiance à la République et au Sénat. Nous ne pouvons les blâmer pour cela vu la corruption qu'il y règne...
_ La prudence est une chose mais l'inaction en est une autre. L'Ordre Jedi a un pouvoir ! Il y a des millénaires qu'il aurait du s'en servir pour enlever les vers qui rendent la pomme véreuse !
_ Nous ne pouvons rien faire de plus, répliqua posément Tok Byron. Du moins pour l'instant... et puis rien n'est sûr. Vala et Micus Orria ont peut-être arrêté le bon.




L'esprit embrouillé de Vala s'éveilla avec la conscience nébuleuse de soi propre à un rêve.
Autour d'elle, il n'y avait que des gravats et de la tuyauterie en mauvaise état.
La Jedi constata qu'elle était allongée dans un lit de poussière. Une douleur fulgurante traversa son corps lorsqu'elle tenta de bouger et elle ne put retenir un cri.
Ses deux jambes étaient broyés par un épais morceau de permabéton. Mais alors, Vala ne rêvait pas... elle souffrait beaucoup en tout cas pour un songe.
Son cerveau se mit à fonctionner en accéléré et elle se rappela de tout... le Sénat, les Chevaliers Sénatoriaux, les suspects, la poursuite et le combat final.
_ Il y a quelqu'un ?
Personne ne répondit. Elle projeta ses sens de Force autour d'elle sans grand espoir.
A l'opposé de l'endroit où elle se trouvait, une force vitale ne s'était pas encore éteinte. Il fallait qu'elle la sauve.
Vala serra les dents en levant ses bras et invoqua la Force pour faire léviter le massif objet qui la faisait souffrir le martyr.
« Plus facile à dire qu'à faire »
Sa maîtrise de la Force et son état physique ne pouvaient pas lui permettre un tel exploit. En revanche, elle pourrait peut-être le soulever suffisamment pour vite dégager ses jambes. La Jedi parvint à mettre en oeuvre son idée et retira ses jambes qui semblaient ne pas être cassé.
Une barre de fer avait en effet évité que tout le poids du permabéton ne soit supporté par ses jambes. Dans le cas contraire, Vala était certaine que ses tibias auraient été coupés nets.
_ Par ici... murmura une voix faible.
Vala reconnut la voix de Micus l'arkanien.
_ Tenez-bon ! J'arrive !
Ignorant la douleur qui cisaillait ses jambes, la Jedi se précipita vers la voix. Une tête dépassait d'un enchevêtrement de poutrelles et de débris.
Elle arriva auprès de l'arkanien mais malheureusement, il vivait déjà ses derniers instants.
_ Est-il... tard ?
Frappé d'horreur, Vala leva les yeux au-dessus d'elle. Ils étaient tombés de vraiment haut. Toutefois, la jeune femme n'en avait que faire car le soleil était déjà tombé de l'autre côté. Elle était donc restée inconsciente une vingtaine d'heures et les élections arrivaient probablement à terme
_ Nous arriverons en retard !
_ Non... seulement vous... laissez-moi ici...
Manifestement, il était au bout du roulot. Le visage de Micus Orria ruisselait de sang mais ses yeux sans pupille fixaient encore Vala avec intensité.
_ Jedi... l'autre... il nous a... trompé.
Sa voix devenait un murmure et Vala dut se rapprocher.
_ Kane... il est... le traître... c'est certain. Il ordonnera... l'exécution de tous les Chevaliers. Sauvez-en... je... vous... en... sup...
Ainsi s'éteignit la vie du courageux chef des Chevaliers Sénatoriaux. Il aura tenter de sauvegarder la République. Il est mort en faisant son devoir.
La Jedi ferma ses yeux et se releva lentement.
Tout ceci venait s'ajouter aux trop nombreuses illustrations de la décadence et de l'inefficacité de la République. Chaque Sénateur ne se battait plus que pour gagner des miettes de pouvoirs par tous les moyens possibles, même illégaux. Pour magouiller avec moins de risques, ils avaient réussi à diminuer l'influence des Chevaliers Sénatoriaux et de d'autres institutions surveillant le Sénat. L'age d'or de la République était révolu depuis longtemps. Depuis des millénaires, la situation n'avait fait qu'empirer sans que personne ne puisse stopper cet enlisement.
Vala pensa que l'Ordre Jedi aurait du accepter les propositions régulières d'entrée dans la République.
« Hé voilà le résultat... des Jedi Obscur s'infiltrent dans les hautes sphères du gouvernement »
L'heure n'était pas aux divagations. Elle devait trouver un moyen de remonté...




Pour la dernière fois, les Sénateurs votaient leur favori dans une ambiance d'une tension extrême. Qui de Laszlo Kane ou de Laydia Rutaine allait être élu Chancelier... c'était la question à un milliard de crédits.
Twick eut une impression bizarre, comme si une voix lui parlait dans sa tête. Il se retourna, croyant que quelqu'un lui parlait. Personne, à part des Jedi mâles.
Alors, il comprit... c'était la Force. Vala tentait de le contacter.
Le rodien ferma les yeux pour mieux se concentrer et la voix se fit plus précise et distincte.
«  Twick... Twick... Kane est le traître... Orria... mort » dit la voix d'outre-tombe.
Rompant le contact, il interpella le zabrak.
_ J'ai eu un message de Vala. Elle a découvert le traître ! C'est Kane !
_ Tu en es certain ? Demanda Tok, soudainement inquiet.
_ Absolument certain ! Et elle m'informe également que Micus Orria n'a pas survécu...
L'alien corné déglutit péniblement alors qu'il constatait l'évidence.
_ Nous nous sommes fait avoir. Les Jedi Obscur vont être à la tête de la République.
Un Chevalier Sénatorial avait entendu leur conversation, de même que beaucoup d'autres Jedi. Dans son armure comparable à celle de Micus Orria, le twi-lek semblait bouleversé ou pire. Il avait même du mal à tenir sur ses jambes et ses yeux ne cessaient de cligner.
Deux Jedi l'empêchèrent de défaillir en le retenant. Le Chevalier paraissait déjà allé mieux puisqu'il revenait dans le monde des vivants.
_ Que t'es t-il arrivé, Mlys ?
_ J'ai... j'ai eu une vision ! Juste après avoir entendu votre conversation... assura t-il maladroitement.
_ Une vision de Force ? Les Chevaliers Sénatoriaux peuvent en avoir ? Questionna Tok, stupéfait.
Mlys l'ignora ou ne l'entendit pas mais il était déterminé à révéler la teneur de ce qu'il avait vu.
_ C'est horrible ! J'ai vu le Sénateur Kane avec la robe de Chancelier ! Il serrait la main d'un individu en noir ! Je reconnais le visage de Josh Janesh, le Seigneur des Jedi Obscur ! Et après... il ordonne l'exécution de tous les Chevaliers Sénatoriaux et des Jedi de l'Ordre présent sur Coruscant ! Il faut que je les prévienne !
Le twi-lek se dégagea des bras des deux Jedi perplexes et s'enfuit en proie d'hystérie.
Voyant que les deux Jedi ne savaient pas quoi faire, Tok leur intima de le poursuivre avant qu'il n'alerte tous les alentours.
_ Et si ce qu'il a vu se passait vraiment ? Interrogea Twick, un peu secoué. Il m'a parut très sincère.
_ Dans tous les cas, rien ne garantit que nous puissions y faire grand chose. Ce futur qu'il a vu se passera peut-être s'il alerte ses compagnons, ou encore s'il était resté là. Il y a une grande quantité de futurs possibles et imaginables. Les combinaisons sont infinis...
_ Tout cela est bien beau mais vous devriez quitter Coruscant au cas où...
_ Pas moi ! J'ai mon utilité avec mon statut d'ambassadeur. Par contre...
Il se retourna vers les six Jedi derrière eux.
_ Nous avons compris. Soyez certain que le Conseil saura tout de ce qui s'est passé ici ! Affirma l'un d'eux avant de disparaître dans les coursives de la coupole sénatoriale.
«  Et ils observeront comme d'habitude »
Pour la deuxième fois de la journée, le Porte-Parole du Sénat annonça la fin des votes. Il allait une nouvelle fois procéder aux annonces. En l'occurrence, un seul nom sortirait de sa bouche et ce serait celui du Chancelier de la République. Une page de l'histoire se tournait et une autre commençait.
_ Le nouveau Chancelier de la République est... Laszlo Kane de Carida avec 69% de voix !
Le vacarme qui suivit fut assourdissant, comme dans une cours de récréation. Les Sénateurs hurlaient leur joie de voir leur favori être élu. Quelqu'un qui, ils n'en doutaient pas, les rendrait encore plus riches...


***********************************

_ Quoi ? Que nous dis-tu là, Mlys ?
Le twi-lek respira une grande bouffée et se calma avant de refaire face à ses compagnons.
_ J'ai eu une vision. Laszlo Kane, notre nouveau Chancelier, est le traître à la botte des Jedi Obscur. J'ai vu qu'il allait donner l'ordre de tous nous tuer ! Il nous faut réagir !
_ Même si ce que tu nous dis est vrai, nous avons besoin de preuves solides, lança l'un des Chevaliers Sénatoriaux.
_ Notre chef Micus Orria a disparu avec Vala Loosu en poursuivant le Sénateur Misloss et un Jedi Obscur. Apparemment, ils seraient en mauvaise posture et c'est tout juste s'ils ont pu alerter Twick, le Padawan de Vala, de la gravité de la situation. Quelles preuves vous faut-il de plus ? Argumenta Mlys, agacé. Notre devoir est de protéger la République et nous devons le faire même si cela signifie notre mort. Rappelez-vous des paroles de Micus...
Les Chevaliers hésitèrent.
Bien sûr qu'ils s'en souvenaient. Micus Orria avait les principes de la République ancrés dans le coeur. Jamais il ne laisserait un despote à la tête du gouvernement. Lui, il se battrait jusqu'à la mort...
_ D'accord Mlys ! Allons sur le champ au bureau de notre nouveau Chancelier !
Les armures aux couleurs républicaines flamboyèrent une dernière fois lorsqu'elles sortirent de leur antre en direction du Républica 500.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Ven 27 Aoû 2010 - 14:24   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Eh bien, le suspense va croissant, on sent que ça ne va pas tarder à exploser :)

Un truc, à part les quelques fautes par-ci par-là:

Ainsi s'éteignit la vie du courageux chef des Chevaliers Sénatoriaux. Il aura tenter de sauvegarder la République. Il est mort en faisant son devoir.


Hem, il n'y aurait pas un léger problème de concordance des temps, là? :D
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Sam 28 Aoû 2010 - 13:06   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Je me disais bien que ça faisait bizarre aussi :D
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Lun 30 Aoû 2010 - 11:51   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Ayé retard rattrapé ici :)

Il était sympa ce Jedi Obscur, plus intelligent que la moyenne :)

Entre la vision du Chevalier et l'élection du Chancelier, on est servi niveau suspens :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Lun 30 Aoû 2010 - 11:56   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Suite du chapitre 25






Admirant ses nouveaux appartements au sommet du gratte-ciel le plus luxueux de toute la Galaxie, La Chancelier Laszlo Kane faisait face à son interlocuteur.
Vêtu de son habituelle bure noire, Josh Janesh venait d'arriver et un large sourire se dessinait sur son visage juvénile.
_ Comme prévu, vous voilà Chancelier, mon cher Laszlo. J'imagine que vous devez être en train de jubiler, mais n'oubliez pas grâce à qui cette ascension a été possible.
_ Certes pas, Seigneur ! Les Chevaliers Sénatoriaux et les Jedi ont été bluffés. Je ne serais pas surpris que ce pauvre Sénateur Midloss soit passé de vie à trépas, dit Kane en invitant Josh à s'asseoir.
Josh Janesh prit place face au Chancelier avec un sourire satisfait.
_ Vous avez bien suivi mes instructions, Chancelier. Dans votre intérêt, j'espère que cela continuera sans quoi, vous savez que j'ai des preuves hautement compromettantes vous concernant...
_ Il est inutile de me le rappeler. Je ferais selon vos désirs. Quelles sont vos directives à présent ?
Laissant le silence s'installer, Josh profita de son jouissif avantage sur le Chancelier. Jamais dans ses rêves les plus fous, Josh n'aurait imaginé contrôler les mandaloriens, les Jedi Obscur et à présent la République. Son pouvoir approchait littéralement de celui d'un Dieu.
_ Comme vous le savez, Mandalore est à ma botte. Il fera ce que je lui ordonne sans discuter. La République est corrompue et c'est pourquoi j'ai pu arriver au pouvoir aussi facilement.
Le Seigneur des Jedi Obscur prit un malin plaisir à mentionner le fait que le vrai Chancelier, c'était lui.
_ Nous allons donc faire en sorte que la guerre dure et que le Sénat vous donne les Pleins Pouvoir. Je compte sur vous pour diminuer leur influence et à terme détruire ce pathétique fantôme de démocratie.
_ Oui, Seigneur Janesh, acquiesça Kane, l'air soudainement plus sombre.
_ Soyez certain que les mandaloriens s'allieront à la République lorsque la menace dont je vous ai parlé attaquera. A ce moment là, vous pourrez accélérer le processus et vous verrez que le Sénat vous mangera dans la main. Il n'aura plus que vous à qui se raccrocher afin de garder le peu de pouvoir qu'il lui reste. Tous les Sénateurs seront vos pantins et vous serez le mien ! L'informa Josh sur un ton véhément.
_ Vous pouvez être certain que ce sera fait.
La porte des appartements du Chancelier s'ouvrit et une dizaine de Chevaliers Sénatoriaux entra.
Josh remarqua que leurs mains n'étaient pas loin des manches de leur vibrolame. Il sourit. Tout se passait comme prévu.
_ Que me vaut l'honneur de cette intrusion ? Demanda poliment Laszlo Kane, non sans une pointe d'ironie.
_ Sénateur Kane ! Vos magouilles avec les Jedi Obscur sont terminées ! Vous et Josh Janesh êtes désormais nos prisonniers ! Veuillez vous rendre sans opposer de résistance !
Josh Janesh se leva, tournant le dos aux Chevaliers. Craignant un coup tordu, ceux-ci sortirent leur vibrolame.
_ Quel est le chef d'accusation ?
_ Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous !
_ Dans ce cas, je défendrais le Chancelier au péril de ma vie, répliqua Josh en prenant une voix inquiète.
Brusquement, un sabre s'activa mais ce n'était pas celui de Josh. Deux Chevaliers tombèrent sur le sol, victime de la lame rouge sang de Mlys.
_ Que se passe t-il ? Cria l'un des Chevalier. Mlys !
Le twi-lek ne répondit pas et commença à engager le combat avec deux adversaires surpris. Les vibrolames s'entrechoquèrent bruyamment avec le sabre laser.
Entre temps, Josh, surgit de nul part, décapita facilement deux Chevaliers et en souleva un à la gorge avec une force physique déconcertante.
« La bague Sith fait des merveilles... »
Il jeta l'alien en armure sur deux de ses compères qui s'effondrèrent sur le sol.
Les Chevaliers Sénatoriaux n'étaient pas réputés pour leur habileté au combat mais là, le Jedi Obscur s'ennuyait carrément face à des adversaires aussi faibles.
Un humain enragé fonça sur Josh qui fit un simple pas de côté pour éviter la charge. D'un geste rapide, il l'empala en traversant de part en part son armure.
Le Seigneur remarqua avec une certaine surprise et même déception que Mlys était acculé face à deux Chevaliers. Il n'eut ni le temps, ni l'envie de l'aider à cause des trois adversaires qui se jetèrent sur lui. Parant les trois attaques en même temps avec un seul bras, Josh pivota sur lui même et repoussa ses ennemis. Il profita de son avantage pour concentrer sa rage sous forme d'éclairs. Frappant les trois Chevaliers de pleins fouets, l'énergie du Côté Obscur se dissipa au contact des armures.
Josh fronça les sourcils. Les Chevaliers Sénatoriaux étaient donc protégés contre les attaques électriques.
Il se demanda également si ces armures empêchaient toutes les formes d'énergies de les atteindre.
« Pas grave ! Ils ont commis l'erreur de ne pas les prémunir contre les sabre laser ».
Prenant son arme à deux mains, Janesh se rua vers ses adversaires et sauta au-dessus d'eux en faisant une pirouette. Son sabre laser découpa une tête avant que les Chevaliers s'en soit aperçu. Ils tentèrent par la suite de contrer le Seigneur mais leur rapidité d'exécution et d'esquive étaient bien en deça de celle de Josh.
A peine réceptionner sur le sol, le Jedi Obscur embrocha un deuxième d'une attaque perçante droit sur le coeur. La vibrolame du troisième faillit le prendre au dépourvu lorsqu'elle passa à quelques centimètres de son épaule. Heureusement, le Chevalier Sénatorial avait tout donné dans cette offensive pour atteindre Josh et celui-ci put profiter de son déséquilibre pour lui infliger un uppercut d'une rare violence. Les os craquèrent sinistrement et la nuque se brisa...
Josh se retourna pour voir où en était Mlys.
Le corps du Jedi Obscur gisait sur le sol, inerte. Une plaie sanguinolente déchirait le torse du Twi-Lek. A ses côtés, un cadavre en amure semblait vouloir l'enlacer dans une étreinte bizarre.
Le meurtrier de Mlys était un humain et son regard plein de haine se tournait vers le Seigneur des Jedi Obscur. Josh le comprenait, tous ses amis nourrissaient à présent les vers. Derrière lui, le Chancelier Kane profitait du spectacle même s'il n'était pas tout à fait rassuré quant à l'issue du combat.
_ Votre subalterne est mort ! Rendez-vous et je ne vous tuerez pas ! Lança le survivant.
_ Tu t'apercevras que je suis d'un tout autre niveau, petit. Par contre, tu en sais trop alors ta mort est la seule alternative possible. Désolé...
Evidemment, il ne l'était pas. Josh leva une main et une poussée de Force déferla sur le Chevalier Sénatorial. A sa grande surprise, il y résista en la contrant avec ses mains.
Un sourire goguenard vint sur le visage de Josh.
_ Bien ! Je vois que tu es plutôt fort... pour un Chevalier.
Cette fois-ci, Janesh écarta ses doigts et les pressa comme s'il voulait étrangler quelqu'un de ses propres mains. C'était réellement ce qu'il faisait en utilisant la Force pour étouffer le pauvre homme. Celui-ci n'arrivait pas à se défaire de l'emprise de Josh et ne pouvait que plaquer ses mains à la gorge dans un vain espoir d'échapper à l'inéluctable fin.
Lorsque le Seigneur se tourna vers Kane, le dernier Chevalier reposait sur le sol, une expression de souffrance sur le visage.
_ Ceci fait... est-ce que tout a été enregistré ? Demanda tranquillement Josh en s'installant à nouveau en face de Kane.
_ Oui, Seigneur Janesh ! Nous pouvons diffuser la tentative d'assassinat des Chevaliers Sénatoriaux sur nos personnes quand vous le désirez.
_ Très bien ! Nous la passerons lorsque vous aurez détruit l'antre des Chevaliers Sénatoriaux. Ils m'ont attaqué et mérite une punition... définitive ! Dit Josh en prenant un verre d'alcool.
_ J'envoie immédiatement l'Armée les supprimer. Une acte de cette gravité nécessite une réaction immédiate et le Sénat ne me tiendra pas rigueur de ne pas l'avoir averti.


***********************************

Ayant vu le Holo de sur la tentative d'assassinat du Chancelier, Vala décida de faire profil bas et de rester l'ambassadrice de la République.
Ses blessures n'étant pas trop grave, elle parvint à retrouver Twick et Tok Byron. Ils s'organisèrent ensemble une rencontre où ils pourraient discuter de la mystérieuse civilisation chiss.
Le trio s'installa dans la cantina « Le Twi-Lek souriant » . Ils commandèrent chacun leurs boissons qui leur furent aussitôt servies.
_ Tout d'abord, vous devez savoir que les chiss sont xénophobes. Ils détestent les étrangers et gardent jalousement les frontières de leur Empire. Vous devrez les convaincre que vous ne leur voulez aucun mal mais ce n'est pas une garantie. Ils pourraient purement et simplement vous transformer en poussières intersidérales dès votre apparition sur leurs senseurs.
Vala ne se découragea pas face à ces inquiétantes paroles.
_ J'en ferais mon affaire, dit-elle pour inciter Tok à continuer.
_ Très bien mais je vous aurais prévenu, soupira le zabrak en finissant d'un trait son whisky corellien.
Un aqualish peu délicat, assis juste derrière Vala, rota bruyamment.
Le chevalier Jedi se leva brusquement en poussant sa chaise sur l'alien. Bousculé alors qu'il allait boire, l'aqualish se retrouva éclaboussé de son alcool malodorant.
Il lança des jurons incompréhensibles mais Vala en saisit le principal grâce à la Force. L'aqualish se retournait déjà, blaster à la main.
_ J'ai la sensation que tu te devrais te calmer mon ami, susurra la jeune Jedi.
_ Vous avez raison, mon amie. Je me calme, répondit lentement l'alien, en rengainant le blaster.
_ Pour te faire pardonner, tu vas te rendre sur l'estrade, au milieu des danseuses, et crier haut et fort que tu es un affreux gros porc ne méritant même pas d'être comparé aux hutts ou aux gamorréens.
_ Oui... c'est une bonne idée. Je dois me faire pardonner...
L'aqualish partit, complètement sous l'influence de la Force. Tok réprima un petit rire et continua son récit comme si rien ne les avait interrompu.
_ Bien que leur organisation soit celle d'un Empire, les chiss n'ont pas d'Empereur depuis quelques dizaines d'années. Au dernières nouvelles, c'est le Gardien du Trône qui exerce une régence sans partage. D'ailleurs, c'est à cause lui que l'Empire chiss est devenu aussi agressif envers les espèces étrangères à la leur. Je doute qu'il soit disposé à vous écouter parler d'une alliance militaire contre un ennemi dont il ne percevra pas la réelle menace.
_ Qu'est-il arrivé au précédent Empereur ? Demanda Twick, ôtant les mots de la bouche à Vala.
_ Il a été assassiné à la suite d'affrontements politiques internes comme presque toute sa famille.
_ Presque ?
Le zabrak lui lança un sourire énigmatique.
_ Le fils de l'Empereur est parvenu à s'échapper avec sa compagne et ils se sont réfugiés dans la République.
_ Je suis surprise que tu sois au courant de ce qui s'est passé avec tant de détails, fit la Jedi en fixant d'un air soupçonneux le non-humain. Sais-tu également où s'est caché la famille impériale ?
_ Sa compagne est morte juste après avoir donné naissance à l'héritier. Quant au père, il a été tué lors d'un accident. Cependant, nous soupçonnons des chasseurs de primes chiss.
Tok Byron descendit son troisième verre tandis que Vala et Twick avaient à peine touché au leur.
_ L'héritier du trône a été récupérer par l'Ordre Jedi grâce à ses aptitudes uniques, pour son espèce, à manier la Force.
Vala resta silencieuse tandis que se dessinait en elle la même solution que Tok semblait également avoir.
_ Vous n'aurez aucun mal à le trouver. C'est le Padawan Syurk et son Maître l'a quitté pour devenir un Jedi Vengeur.
_ Syurk... dit pensivement la jeune Jedi. J'ai déjà entendu ce nom quelque part. Il en ai fait mention dans le dossier sur l'évasion de la chasseuse de primes Kirax.
_ Précisément ! Cette criminelle a mis hors d'état de nuire les douaniers et a volé le vaisseau de l'ancien Maître Lassam.
Mais Vala l'écoutait à peine. Elle doutait que l'Ordre Jedi l'accueille à bras ouvert après sa désertion.
_ Je n'ai pas le choix. Je vais trouver l'Ordre Jedi et proposer au Padawan Syurk de me suivre afin qu'il devienne Empereur ! Affirma t-elle en se levant.
Toujours aussi serein, Tok la rabroua :
_ J'admire ta motivation mais ne te fais pas trop d'illusions. Les chances de convaincre les chiss sont très ténues. Ceux qui ont quasiment anéanti la famille impériale ne seront certainement pas heureux de revoir l'héritier...
Le zabrak salua les deux Jedi et s'en alla d'un pas léger vers la sortie.
Modifié en dernier par Darkliser le Lun 30 Aoû 2010 - 15:14, modifié 1 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Lun 30 Aoû 2010 - 12:03   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Tiens je ne me souvenais pas qu'il était question de chiss dans ton histoire :) Mais retrouver un héritier, c'est toujours chouette :p
Ton Seigneur Sith est excellent. Largement supérieur à ses adversaires, et toujours un coup d'avance ^^
En plus sa démonstration convaincra le chancelier qu'il n'a aucun intérêt à tenter de retourner son allégeance.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Lun 30 Aoû 2010 - 13:03   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Hop là ! Seigneur des Jedi Obscur, pas Sith :D Je ne sais pas si tu t'en rapelle mais c'était le meilleur ami de Den avant. Il est très jeune et il a bien retenu les leçons de son Maître. Comme tu dirais, on fait toujours des jeunes surdoués :lol:

En fait, j'avais arrêté d'écrire à peu près à ce moment donc tu ne t'en souviens pas mais Vala était venu sur Coruscant afin de se faire nommer Ambassadeur et pour arrêter les Jedi Obscur. Son rôle d'ambassadeur en fait c'est de trouver du soutien pour la République. Son ami TOk Byron et lui aussi un ambassadeur.
Donc Vala va s'occuper du mystérieu Empire chiss et Tok du Consortium de Hapès... nous verrons les résultats dans le TOME 3
Par contre, je suis au regret de dire que je ne conterais pas ce qu'il se passera entre Vala et les chiss dans le tome 3. ça ferait trop long. Par contre, ça fera l'objet de nouvelles un jour :D Je sens que Mithh va être un peu déçu...


Prochain chapitre, l'avant dernier : L'entraînement Sith (J'ai eu du mal à trouver un titre à celui-là)
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 30 Aoû 2010 - 17:08   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

YOUHOU, CHISS POWAAAAAAA! :lol:

Par contre, je suis au regret de dire que je ne conterais pas ce qu'il se passera entre Vala et les chiss dans le tome 3. ça ferait trop long. Par contre, ça fera l'objet de nouvelles un jour :D Je sens que Mithh va être un peu déçu...


C'est sûr que j'aurais préféré lire ça ici même, mais bon^^

_ Tout d'abord, vous devez savoir que les chiss sont xénophobes.


Meuh non, on est pas xénophobes.

Ce sont les autres peuples qui ne sont pas dignes de confiance :diable:

_ Pour te faire pardonner, tu vas te rendre sur l'estrade, au milieu des danseuses, et crier haut et fort que tu es un affreux gros porc ne méritant même pas d'être comparé aux hutts ou aux gamorréens.


Quelle connasse, j'adore :lol:

A part ça, ça l'air de mal tourner, cette histoire^^ Pressé de voir comment les héros vont se sortir d'un truc pareil^^
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Lun 30 Aoû 2010 - 17:29   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

C'est sûr que j'aurais préféré lire ça ici même, mais bon^^


AH oui... je sens comme tu es déçu Mithh :( Mais bon, il vaut mieux que je ne m'étale pas trop sans quoi, il y aura trop d'histoires annexes


Meuh non, on est pas xénophobes.

Ce sont les autres peuples qui ne sont pas dignes de confiance :diable:


C'est de la racaille ces chiss :lol:


Quelle connasse, j'adore :lol:


Attends, c'est des trucs qui font trop fanstasmer au sujet de la Force. ça me rappelle KoTOR 2 quand tu persuade deux aliens de se jeter dans le vide :shock: :D
C'est trop culte !


A part ça, ça l'air de mal tourner, cette histoire^^ Pressé de voir comment les héros vont se sortir d'un truc pareil^^


Finalement, je me suis dit qu'il y en avait marre que les gentils gagnent alors voilà c'est le méchant qui gagne. Mais faut pas t'imaginer que tout va partir en couille pour tout le monde à l'image de la prise de pouvoir de Palpatine en tant qu'Empereur. Sa va plus tôt ressembler à quand il devient le Chancelier Suprême...
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Mar 07 Sep 2010 - 19:45   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Mesdames, messieurs,

Vous l'attendiez et maintenant la voilà la suite avec le retour sur la scène du héro principal :lol:
Voici donc l'avant dernier chapitre du tome 2 dans son intégralité


Chapitre 26 L'entraînement Sith








La sentence de son père et Maître touchait à sa fin. Bientôt, Den devrait retourner à son entraînement inhumain.
Néanmoins, le Jedi s'émerveillait de la facilité avec laquelle il parvenait à survivre dans la forêt en appliquant les leçons d'Alanaya sur la Force Vivante. Il était encore plus impressionné par l'aisance de la jeune femme lorsqu'elle se déplaçait d'arbres en arbres. De sorte, Den avait depuis longtemps abandonné l'idée de la suivre sur la terre ferme car il se faisait sans cesse distancer. Utiliser intensivement la Force ne l'aidait pas beaucoup non plus.
Cette journée s'annonçait lourde et pluvieuse. Les sombres nuages menaçant à tout instant de se crever ne dissuadait pas pour autant les deux Jedi de partir à la chasse aux vornskrs. Leur chair n'égalait pas les meilleurs rôtis de bantha mais il ne pouvait se permettre de faire la fine bouche dans cet jungle hostile. Si le jeune homme devait la comparé avec celle d'Ilum, il la placerait largement devant au niveau de la dangerosité.
Den ne comprenait pas encore bien comment Alanaya arrivait à repérer les prédateurs dans la forêt. La technique sur l'art de contourner le pouvoir de l'Ysalamiri ne lui permettait pas de ressentir les êtres vivants sur de grandes distances.
_ Tu traînes, Den...
Le Jedi regarda devant lui. Un déplacement d'air et une branche tremblotante lui apprit qu'Anya se trouvait encore quelques mètres devant lui. Il était fatigué, trempé et irritable. La réplique d'Anya titilla sa mauvaise volonté.
_ On se calme, Jane ! Ok ? Je ne suis pas encore un homme des bois ! Va moins vite !
Prenant appui sur un tronc rugueux, Den se propulsa sur l'arbre suivant.
_ Comme tu veux ! Mais plus nous irons lentement, moins vite nous attraperons notre déjeuner, répliqua froidement Anya.
_ Ouais, mais je suis crevé... l'informa Den, le souffle court. Je vais descendre me reposer un peu.
_ Non ! Ne fais pas ça !
Atterrissant sur l'humus de la forêt de Mykrr, le Jedi Vengeur se cala contre un arbre sans se douter que quelque chose approchait. Une créature qui comme lui, cherchait sa subsistance.
Un vornskr surgit de derrière les buissons et attaqua Den, toutes griffes et dents dehors.
Le regard calme du Jedi rencontra celui du vornskr. Un sourire apparut tandis qu'il fonçait vers le prédateur. Den concentra la Force dans son bras et fracassa instantanément la gorge du vornskr avec son poing. Une gerbe de sang jaillit de la gueule de l'animal et tâcha la tunique noire de l'apprenti de Danton Liser. La bête s'effondra sans un grognement dans un bruissement de feuilles sèches.
_ Den ? J'ai eu peur ! Tu n'as rien ? S'enquit Anya en apparaissant auprès de lui.
_ Pas de problème... nous avons enfin de quoi manger. Il vaut mieux que je prenne des forces avant de recommencer mon régime à base de mixtures concoctées par mon Maître.
La femme affichait un air de franche surprise. Elle commençait à comprendre...
_ Tu n'étais pas du tout fatigué en fait ?
_ Si, ton rythme est encore difficilement soutenable pour mon corps. Par contre, j'ai senti une étincelle de vie en bas et je suis descendu sans savoir ce que c'était.
_ Réussir à sentir son environnement dans une zone de non-Force est autrement plus compliqué que réussir à utiliser la Force en soi ! Fit Anya, impressionnée.
Den la regarda droit dans les yeux.
Parfois, il n'aimait pas la façon dont cette femme le sous-estimait. Il en avait assez d'être considéré comme un faible gamin irresponsable. D'abord Tlaloc, son père et surtout elle, prouvaient leur supériorité face à lui.
Coulant des jours heureux remplis d'ignorance au Temple Jedi, Den ne s'était jamais douté de l'importance du nombre d'adversaires plus talentueux que lui dans la galaxie. Le jeune homme avait toujours eu l'habitude de recevoir des compliments sur la précocité de ses pouvoirs. Dès ses 16 ans, certains Maîtres estimaient déjà que ses pouvoirs égalaient ceux d'un Chevalier Jedi. Malgré lui, Den avait donc développé une certaine arrogance auprès des Jedi et c'est avec désespoir qu'il s'était aperçu à quel point il avait tort.
_ Je ne suis pas n'importe qui, Anya ! Toute ma vie, j'ai essayé de combattre ma destinée toute tracée par une prophétie incomplète ! Mais j'avais tout faux ! Je suis l'Elu, comprends-tu ? Je sais que je réaliserais de grandes choses dans l'avenir ! Annonça t-il avec vigueur.
Anya resta silencieuse, interloquée par son changement soudain de caractère.
_ Mon Maître m'a emmené sur Mykrr pour que je devienne fort et j'ai l'intention de tout faire pour y parvenir. Ne me sous-estimes plus à l'avenir. Je suis capable de te suivre maintenant, peu importe ce qu'il m'en coûtera...
_D'accord ! Je me suis rendue compte de mon erreur mais cela ne te donne pas le droit de me parler ainsi, dit Anya sans colère.
_ Laisse-moi, s'il te plaît. Je vais faire le feu...
L'ancienne Padawan s'éloigna. Den lui en fut reconnaissant car il avait besoin d'être un peu seul. Contournant le vornskr mort, il chercha deux pierres pour faire le feu. Lorsque il en trouva, Den rassembla quelques brindilles et commença à taper les roches. Des étincelles se produisirent mais pas assez pour enflammer les feuilles humides. C'était un art qui lui échappait.
Il soupira en se retournant pour jeter un regard à Alanaya. Il regrettait déjà de s'être un peu emporté avec elle. Même de dos, elle était splendide avec sa tresse unique et ses fines hanches. Deux détails parmi tant d'autres qui faisaient rêver Den. Entre autre, les fesses musclées et fuselées pouvaient aisément se comparer à celles d'une athlète de haut niveau.
« Ce qu'elle est... » se dit Liser en effectuant un sourire en coin.
Durant toutes ces journées éprouvantes passées avec elle, Den se rappela des regards furtifs qu'elle lui lançait de temps à autres. Son coeur se réchauffait rien qu'en y pensant.
Le Jedi eut envie de la prendre dans ses bras lorsqu'il se rappela à quel point il lui était redevable.
C'était en grande partie grâce à elle qu'il était vif et en bonne santé, s'apprêtant à faire rôtir un vornskr qu'il venait de tuer en un coup et à mains nues... D'un autre côté, la culpabilité le rongeait lorsque le doux visage de Lyra apparaissait périodiquement dans sa tête. Ses sentiments envers elle n'avaient pas changés. Evolueraient-ils un jour ? En tout cas, il gardait toujours au fond de lui, un petit espoir lui soufflant que le destin lui laisserait aimer sa dulcinée, un jour...
Brusquement, Anya tourna la tête avec une expression neutre si bien que le Jedi douta qu'elle ait repéré ce qu'il faisait.
_ Tu me reluquais, Den ? J'ai sentie ton regard fiévreux... ironisa t-elle.
Gêné, le Jedi Vengeur espéra ne pas rougir tandis qu'il cherchait une échappatoire.
« _ Oh Le boulet ! Se faire repérer aussi facilement ! Et dire que je suis censé sauver la galaxie un jour, ça me ferait bien rire si ce n'était pas aussi grave... »
_ Moi ? Te mater ? Force pas trop sur l'épice, hein ? Je me demandais simplement si je ne pouvais pas t'emprunter ton sabre laser pour allumer le feu. Comme tu vois, je fais un bien piètre homme des cavernes, répondit Den en montrant les deux pierres avec lesquelles il s'efforçait de produire des flammes.
Lentement, Anya se retourna avec une grâce animale et se rapprocha du Jedi en sortant son sabre.
Rassuré, Den trouva finalement ce qui lui plaisait le plus chez Anya.
«  Son teint bronzé la rend trop craquante... »
_ Si je comprends bien ce que tu viens de me dire, je ne suis pas à ton goût. C'est pas beau de mentir...
Alanaya s'arrêta derrière-lui, le dominant de toute sa taille.
_ Je ne mens pas ! Bon, il arrive ce sabre laser ? Dit Den d'une voix bizarre.
Il pouvait toujours essayer de nier son attirance pour Anya mais il n'était pas sûr de parvenir à le cacher. Le Jedi ne savait pas quoi faire. Son coeur allait à Lyra alors que son corps désirait sa sauveuse.
Anya lui tendit le manche artisanal au Jedi qui ne se fit pas prier pour le prendre. Trop heureux de faire quelque chose qui l'empêcherait de penser à la jeune femme, il activa le sabre avec l'intention de brûler les brindilles.
Le résultat fut mémorable. Au lieu de simplement allumer un feu, la lame bleue défonça le petit édifice de branchages et traversa une partie de la terre dans un grésillement. Des débris carbonisés retombèrent sur sa jambe et lui arrachèrent un cri de douleur.
_ Aïe ! Fit-il en se reculant.
Finalement, Den percuta Alanaya sans le vouloir. Il s'excusa mais celle-ci ne semblait pas lui en vouloir. Ses longs doigts sensuels caressaient déjà la poitrine du Jedi.
« C'est pas vrai... » se dit-il en sentant l'excitation monter.
Mais au contraire, son esprit devint plus clair. Il comprit qu'il se prenait trop la tête avec Lyra. Même si ces sentiments les plus forts allaient à elle, cela ne l'empêchait pas de prendre du plaisir si l'occasion se présentait. Il ressentit alors le besoin de reprendre goût à la vie après toutes les épreuves qu'il avait traversé.
L'Apprenti regretta tout de même de ne pas être plus présentable. En toute objectivité, Den ne pensait pas être le genre d'homme qui faisait tombé les femmes au premier regard. Que ce soit dans ses manières ou dans son physique, il ne démontrait pas une virilité foudroyante ou d'autres qualités adorées de la gente féminine.
Voyant que Den acceptait ses avances, Anya lui ronronna à l'oreille :
_ Tu aimes ?
_ Je sais pas trop... je n'ai pas encore l'impression d'avoir totalement craqué.
La femme rejeta en arrière la tête du Jedi et l'embrassa à l'envers.
_ Et ça ?
Affichant l'air de l'homme partiellement satisfait, Den se lécha les lèvres.
_ Pas mal, pas mal...
Il se redressa pour admirer la beauté en face de lui. Ses yeux de la même couleur que ceux de Den brûlait d'un désir... bestial ? Le Jedi n'en revenait pas, beaucoup d'hommes souhaiteraient être à sa place. En même temps, il était probablement le seul homme de son âge qu'elle ait vu depuis son adolescence.
Soudain, l'ancienne Padawan le plaqua violemment au sol. Une lueur d'agressivité se lisait dans son regard.
Anya rigola devant l'expression effaré de Den.
_ Tu croyais quoi ? Que la femme de la jungle serait douce ?
Sur ces paroles, elle lui déchira sa tunique avec une férocité animale. Pris d'un mauvais pressentiment, Den préféra l'attirer à lui pour la calmer avec un long et langoureux baiser.
Le Jedi ne saurait dire pourquoi, mais il appréciait la fougue de la jeune femme. En revanche, il constata qu'elle allait trop loin lorsque ses ongles entaillèrent l'un de ses pectoraux. Une goutte de sang roula le long de la cicatrice laissée par la blessure que lui avait infligé Tlaloc.
_ Anya ! Cria t-il pour se faire entendre de la jeune femme déchaînée. On va arrêter le tir là...
_ Comme si tu en avais envie ! Je sens , au contraire, que tu adores ça !
Alanaya pénétra dans l'esprit de Den pour lui communiquer ses sentiments. Ceux-ci traversèrent Den comme une décharge électrique.
La femme le désirait depuis la première fois qu'elle l'avait vu. Anya voulait plaquer son corps sur le sien, ses seins contre les siens, ses lèvres contre les siennes comme si elle voulait fusionner. Elle était aussi fascinée par son contrôle unique de la Force si vivant, si étrange... En quelques mots, elle voulait tout lui donner et que Den lui donne tout en retour. Au delà de l'aspect spirituel et physique, Anya s'était adaptée à la vie dans la nature de Mykrr et avait fini par devenir comme elle : incontrôlable, agressive, instinctive... Elle aimait qu'il lui tienne tête et encore plus que sa force commence à dépasser la sienne. La jeune femme obéissait à la loi de la jungle, celle du plus fort.
Jamais Den n'avait ressenti ça et il se demanda s'il n'allait pas devenir fou. Le Jedi allait malgré tout complètement accepter tous cela et s'adonner à Anya lorsqu'il vit par flash des images de l'esprit d'Anya qui ne lui plurent pas du tout.
«  Elle veut me déchirer mon pantalon... » réalisa t-il, scandalisée.
Tandis qu'ils continuaient de s'embrasser fiévreusement, le Jedi commença à se rebeller. Il n'osait pas imaginer la punition que Danton lui infligerait s'il le retrouvait dans un état aussi lamentable.
Anya commença à laisser glisser ses mains vers son entrejambe mais Den n'arrivait pas à se défaire de son emprise. Il venait de décider d'utiliser son pouvoir pour se libérer qu'une voix sèche retentit.
_ Qu'est-ce que c'est que ça ?
Impossible de s'y méprendre, c'était la voix pleine de reproches de Danton que Den avait si souvent entendu.
Le torrent de sensations venant d'Anya cessa brusquement et celle-ci se releva.
Toujours au sol, Den tourna la tête et vit les jambes de l'ancien assassin Sith dans sa tenue immaculée.
_ Maître ! Excus...
_ Je constate, contre toute attente, que tu es toujours vivant et bien peu éprouvé. J'ai été trop gentil concernant le choix de ta punition, dit l'homme.
Cette fois-ci, il n'y avait aucune trace de colère dans sa voix.
_ Je suis devenu fort, et tout cela grâce à Alanaya !
_ Vraiment ? Fit l'ancien Sith encapuchonné en tournant sa tête vers la jeune femme soudainement devenu timide.
_ Le Pèlerin Blanc... murmura Anya, terrifié.
_ Je ne tolérerais pas que quiconque viennent distraire mon Apprenti. Vas t'en si tu ne veux pas mourir...
L'humaine recula de quelques pas, puis sauta dans les arbres. Bientôt, Den ne ressentit plus son aura. En revanche, le regard dur de son père revint sur lui.
_ Comment s'est passé ta pénitence ?
Poussant un soupir de soulagement, Den vit que son père n'avait pas l'intention de discuter de ce qu'il venait de surprendre.
_ Mon pouvoir a encore augmenté. Je suis maintenant capable d'utiliser la Force à l'intérieur d'une bulle de non-Force et je peux tuer un vornskr sans problème.
Danton fixa la dépouille de l'animal sans paraître impressionné.
_ Tu omets le plus important, Den. Il y a moins de conflit en toi que lorsque nous sommes arrivés sur Mykrr. Tu commences à accepter ton destin et ça, c'est un grand pas en avant car un Jedi qui doute est un Jedi faible !
_ Insinuez-vous que je suis faible, Maître ?
_ Oui ! Même aveugle et unijambiste, je pourrais te battre, répliqua le double centenaire. Et encore... ce serait trop d'honneur pour toi.
Piqué au vif, Den n'entendait pas se laisser insulter. De plus, il était frustré que Danton ne reconnaisse pas les progrès qu'il avait fait.
_ Que diriez-vous de tester vos dire lors d'un combat au corps à corps ?
Contre toute attente, l'ancien assassin éclata de rire.
_ Tu espères rivaliser avec moi alors que tu peinais à te libérer de l'étreinte enflammée d'une femme ? C'est vraiment trop drôle !
_ Ouais, ouais... bouda Den, sentant son agacement se transformer en énervement. Elle est vraiment forte !
Mais dire cela était une erreur. Danton sauta sur l'occasion pour achever le jeune Jedi.
_ Je n'aurais jamais cru que mon Apprenti soit aussi faible. Tu te serais fait violé si je n'étais pas arrivé à temps.
Pour Den, le comportement de son père était incompréhensible. Si Danton voulait le mettre en rogne, ça marchait à la perfection. Il ne supportait plus ce type qui le tourmentait à longueur de journée.
_ Quoi ? Je vais vous le faire payer, Maître...
Mais Den arrêta son mouvement. Céder à la colère pour une raison aussi puérile lui paraissait stupide. Il était au-dessus de ça et son père aussi. Danton le savait et c'est pourquoi il le provoquait. L'ancien Sith lui donnait une nouvelle leçon sur le contrôle de soi et l'humilité. Après tout, que ça lui plaise ou non, Danton était son nouveau Maître et il avait le droit de le réprimander de la sorte.
« C'est juste totalement différent de l'enseignement de Kalin... »
_ Je vois que tu as compris, mais ton mental n'est toujours pas à la hauteur. Il va falloir que tu apprennes à mieux discipliner ton esprit. Je sais que c'est difficile pour toi qui est naturellement prédisposé aux accès de colère à cause de ton Côté Obscur. Ce sera pourtant le chemin que tu devra emprunter pour acquérir un tout autre niveau de contrôle de la Force et de ton esprit. Apprends que tes sentiments ne doivent pas être refoulés mais acceptés et dominés ! Ainsi, tu seras libre et tu contrôleras mieux la Force.
_ Oui, Maître !
_ Tes cabrioles avec Alanaya t'ont aussi prouvé que tu avais un physique encore inférieur au sien. Tu es eu tort de te croire devenu fort juste parce que tu as compris certaines techniques. Ton pouvoir ne cesse de grandir mais soit patient et ne te laisse pas consumer par lui. Il te faudra encore quelques mois d'apprentissage intensif avant d'arriver à mon niveau. Reste humble et évalue avant d'agir en fonction de la puissance de ton adversaire. C'est compris ?
Son père était décidément un homme incroyable. Avec lui, chaque situation pouvait être utilisé pour apprendre une leçon. Danton maîtrisait parfaitement cela et ne se gênait pas pour le faire savoir à son fils.
_ Oui, Maître !
_ Maintenant, je t'ordonne de ne plus revoir cette femme. Tu as un destin et il ne laissera aucune place pour des loisirs, dit Danton sur un ton sec.
_ Mais...
Malgré ce qui venait de se passer, le pauvre Jedi voulait continuer à voir Anya. Il l'aimait bien et ils passaient de bons moments ensemble. Den ne comprenait pas quel mal il pouvait y avoir à passer du bon temps entre deux entraînements.
_ Tu veux faire un autre vol plané à travers la forêt ? Le menaça froidement Danton en commençant à lever son bras.
_ Non, non...
_ Alors, va courir et après, tu pourras manger ! N'oublie pas ce sac de quarante kilos ou je te garantis que tu vas le regretter, le harangua Danton en lui lançant l'énorme poids.

************************************


Les heures passaient à une vitesse hallucinante tandis que Den ne cessait d'accomplir divers exercices sous l'impulsion de son Maître.
Tous les muscles de son corps lui faisaient atrocement mal. Après s'être restauré, le Jedi avait enchaîné avec des séries de pompes interminables, des crunchs suspendus à un arbre... tous ça, avec le sac aussi lourd que le poids du monde.
Lorsque le corps de Den n'en pouvait plus, Danton l'entraînait dans des séances tout aussi éprouvantes sur le contrôle de la Force. Ainsi, l'apprenti devait s'accrocher à un tronc lisse d'un arbre et y rester avec l'aide de la Force. Pendant ce temps, son Maître tentait de le faire tomber. Le but de l'exercice étant d'apprendre à Den à ne pas se déconcentrer face à des menaces extérieures. Bientôt, Danton augmenta la difficulté en demandant à Den de faire léviter des rochers en plus. Bien sûr, Den mit des journées entières avant de cesser de tomber et bien plus encore à se rendre compte à quel point sa puissance se décuplait.
Un autre exercice consistait à soulever le plus d'objets possibles avec la Force. En profonde méditation, Den était en apesanteur, entouré par une quantité phénoménale de rochers, de branches ou même d'Ysalamiris. Lesquels deviant être surpris de voir leur bulle de non-Force inefficace.
Encore plus tard, il parvint à se tenir debout sur la cime des immenses arbres sans que le vent n'ait d'effet sur sa concentration et ne le fasse dégringoler.
Danton n'avait même pas besoin de lui apprendre des techniques de Force. Son Apprenti les découvrait tout seul à force d'entraînement et de méditation.
Aussi étrange que cela puisse paraître, Den n'entendait plus la voix insidieuse de Darkliser. La colère, la haine... le Jedi commençait à s'en défaire. En quelques mots, Den domptait son Côté Obscur. Mais il était conscient qu'il ne serait jamais totalement à l'abri, surtout lorsqu'il serait confronté à des situations difficiles.
Le Jedi Vengeur empruntait sans le savoir le même chemin que celui des Seigneur Sith dans leur quête d'un plus grand pouvoir. Son corps, aidé de la Force, surpassait les limites humaines et lui permettrait dans l'avenir de réaliser des prouesses incroyables.
Loin de rester bête et discipliné, Den n'obéissait pas toujours aux ordres de son père. Parfois, il fuguait la nuit pour rejoindre Alanaya avec qui il appréciait chaque instant de joie qu'elle lui procurait. Le Jedi n'aurait sur dire pourquoi mais il se sentait proche de cette femme. Ils n'avaient pourtant pas de passé commun.
L'ancien assassin Sith dormait sans cesse que d'un oeil et savait ce que faisait Den. Cependant, il restait muet tandis que son fils apprenait à se camoufler dans la Force pour lui échapper.
Un jour, Den profita d'un de ses rares temps libres pour explorer la forêt de Mykrr. Il tomba sur l'épave d'un vaisseau de transport qui était sûrement là depuis des siècles. Le vaisseau n'avait plus d'énergie depuis longtemps mais ses cylindres de transports protégeaient toujours leur contenue. A l'intérieur, des tas de pièces de bricolage étaient toujours en bon état. Certaines pourraient faire l'affaire pour la construction d'un sabre laser.
Le Jedi se rappela alors les puissants cristaux tapissant l'entrée de la grotte obscure et envisagea de s'y rendre afin de se forger un nouveau sabre laser. Le souvenir de sa première visite le refroidit mais la confiance qu'il avait accumulé au cours de ces derniers mois sur Mykrr modéra sa peur. L'occasion s'avérait idéale pour tester jusqu'où allé sa nouvelle force.
Den Liser se rendit dans la grotte, mais y surpassa t-il ses pires craintes ? Et qu'y découvrit-il ? C'est ainsi que débuta une nouvelle aventure : La croisade des Jedi Vengeur...
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Mer 22 Sep 2010 - 17:40   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Oh, un joli morceau ce passage :)

J'adore quand il se fait mener par le bout du nez par l'autre miss :p Ca lui apprendra !

Il en avait assez d'être considéré comme un faible gamin irresponsable. D'abord Tlaloc, son père et surtout elle, prouvaient leur supériorité face à lui.
Coulant des jours heureux remplis d'ignorance au Temple Jedi, Den ne s'était jamais douté de l'importance du nombre d'adversaires plus talentueux que lui dans la galaxie. Le jeune homme avait toujours eu l'habitude de recevoir des compliments sur la précocité de ses pouvoirs. Dès ses 16 ans, certains Maîtres estimaient déjà que ses pouvoirs égalaient ceux d'un Chevalier Jedi. Malgré lui, Den avait donc développé une certaine arrogance auprès des Jedi et c'est avec désespoir qu'il s'était aperçu à quel point il avait tort.

Bien vu, dur de prendre conscience de ne pas être si fort que ça :p

Le papa qui débarque en plein milieu de la séance câlins est terrible ^^

vivement le dernier chapitre !
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Jeu 23 Sep 2010 - 10:25   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Raaaah, désolé de t'avoir encore oublié, Darkliser... Bon, Sangoku continue donc son apprentissage... Euh non, en fait, c'est pas lui :D En tous cas, je me suis bien amusé au passage avec la demoiselle^^
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Sam 25 Sep 2010 - 10:40   Sujet: Re: [Roman/en cours] Le mystère de la Force- T2: Le combat d

Oh, un joli morceau ce passage :)


N'est-ce pas ? :lol:


J'adore quand il se fait mener par le bout du nez par l'autre miss :p Ca lui apprendra !


C'était sûr que tu allais aimé. Ce n'est pas si commun que ça de se faire dominer comme ça :wink:


Bien vu, dur de prendre conscience de ne pas être si fort que ça :p


Ah oui ! C'est tellement important dans la vraie vie


Le papa qui débarque en plein milieu de la séance câlins est terrible ^^


On dirait un ado qui se fait surprendre par papa à faire des choses pas très jolie :x


Raaaah, désolé de t'avoir encore oublié, Darkliser... Bon, Sangoku continue donc son apprentissage... Euh non, en fait, c'est pas lui :D En tous cas, je me suis bien amusé au passage avec la demoiselle^^


Bah je te comprends, on ne peut pas dire que ma FF soit la plus active au niveau des posts :idea: mais tant que tu es là ça va


Voici donc le dernier chapitre pour clore ce tome 2





Chapitre 27 Le Début des Guerres Sith









Dark Proyus parcourait les couloirs dorés de son vaisseau personnel avec élégance et rapidité. Sa bure noire parcourue de bandes rouges voletait dans son sillage tandis qu'il se rendait en réunion auprès des chefs de l'Empire Sith. Son masque inquiétant de même couleur couvrait toujours son visage.
Les guerriers massassis, dans leur armure argentée, se raidissaient à son passage ou s'arrêtaient de travailler par respect pour leur dirigeant. Comme d'habitude, deux massacreurs le suivaient comme son ombre.
Le Sith se rendait dans la Salle Holographique où seul lui pouvait entrer. Il y avait bien longtemps que le Quintumvirat et l'Usumacita ne s'étaient pas réuni mais la situation l'exigeait depuis la disparition de deux assassins.
Proyus arriva devant la porte de la Salle Holographique. Dorée comme le reste de l'intérieur du vaisseau, elle était en plus richement ouvragée de plusieurs signes et écritures Sith. Un seul mécanisme pouvait l'ouvrir : son essence maléfique.
Il plaqua sa main dessus et l'ouvrit en transférant une petite partie de son énergie. Ses effrayants gardes du corps restèrent dehors, immobiles et inquiétants.
C'était l'heure.
La porte se referma mais une faible lumière bleue et tamisée éclaira la pièce sombre.
Neuf appareils holographiques étaient disposés en cercle. L'un était un émetteur et attendait que le Seigneur Sith se place dessus. Ce qu'il fit la seconde suivante.
Des hologrammes bleus apparurent alors de tous les côtés. Ils différaient cependant de ceux employés par la République. Les silhouettes sombres ne permettaient pas de reconnaître qui que se soit. Même les membres de l'Usumacita habillés en blanc ne pouvait être différenciés des Seigneurs Sith. L'Ordre Sith cultivait le secret pour éviter de s'entredéchirer.
Proyus savait que tout les personnages présents connaissaient l'identité de chacun. Cette mesure de sécurité empêchait juste l'espionnage.
Sur les neuf places, deux étaient vides. Un événement sans précédent depuis la création de l'Empire Sith.
Tous les hologrammes se présentèrent en langage Sith avec une voix rendu gutturale à cause de l'éloignement.
_ Dark Viénos, Seigneur du Cadran de Ziost.
_ Dark Eman, Seigneur du Cadran de Botala.
_ Dark Herso, Seigneur du Cadran de Laruus.
_ Dark Cognus, Seigneur du Cadran de Sith'alia.
_ Dark Proyus, Seigneur du Cadran de Korriban, grogna le chef des forces armées de l'Empire Sith.
Pendant la durée des présentations, les deux assassins Sith restèrent agenouillés.
_ Ixtab, Troisième Assassin de l'Usumacita.
_ Tlaloc, Premier Assassin de l'Usumacita.
Ils se levèrent par la suite. La tête d'Ixtab semblable à une méduse fut aisément reconnaissable.
_ Pourquoi avons-nous été convoqué ? Comment se fait-il que deux membres de l'Usumacita manquent à l'appel ? Lança Dark Herso d'un ton impérieux.
_ Les émetteurs implantés dans leur Objet de Pouvoir ne fonctionnent plus. J'en ai déduis que leurs missions avaient échoué et qu'ils étaient... morts, répondit Proyus dit Le Manipulateur.
Plusieurs des Seigneurs Sith parurent en colère. Les assassins Sith n'étaient pas que de simples subordonnés. Ils étaient également difficilement remplaçables.
_ Impossible, fit Dark Viénos. Aucun Jedi ni quoi que se soit dans la République n'aurait pu venir à bout de Huracan. C'est lui qui possède la plus grande réserve de Force de tout l'Empire !
Le Seigneur de la Corruption, Dark Eman, prit calmement la parole.
_ Quelles étaient les missions assignées ?
_ Thanatos devait tuer le nouveau Seigneur des Jedi Obscur sur Télos et s'assurer qu'aucun ne prenne sa succession, répliqua Dark Proyus qui avait également la charge de l'Usumacita. Ce qui ne pourra se faire tant que ma flotte ne pourra quitter le système de Korriban à la recherche de Khêmius. Quant à Huracan, sa mission consistait toujours à espionner la République pour notre compte en tant que Leader de l'Echange Orange. D'après mes informations, les deux émetteurs auraient cessé de fonctionner au même moment. Ils étaient également très proches l'un de l'autre. Quand je l'ai su, il était déjà trop tard.
_ Se seraient-ils rencontrés et battus ?
_ Peu probable. Huracan aurait écrasé Thanatos comme un insecte. Les gen'daïs ne maîtrisent pas la Force.
_ Encore heureux, sinon nous aurions de grave problème avec eux, ricana Herso.
_ Alors... il va falloir envoyer quelqu'un sur Télos pour retrouver les Objets de Pouvoir des deux, murmura Dark Cognus d'une voix sifflante. Tlaloc se chargerait à merveille de cette mission.
Les Objets de Pouvoirs étaient des créations Sith données à leur possesseur pour augmenter leurs capacités. Ils exigeaient beaucoup d'efforts pour être créés et seul le Quintumvirat en était capable. C'est pourquoi il fallait les récupérer avant qu'un Jedi ou la République ne les découvre.
Le Seigneur Proyus balaya d'un regard circulaire tous le Quintumvirat et les membres restants de l'Usumacita. Il n'était pas l'Empereur mais beaucoup de responsabilités lui avaient été dédiés. Cela lui conférait une influence certaine sur les autres.
_ Je me mettrais dès que possible en direction de Télos, Seigneur Cognus, proféra la haute silhouette de Tlaloc en s'inclinant. Je ferais moi-même l'enquête...
_ Accordé, répondit sobrement Proyus.
_ D'après vos dires, Seigneur Proyus... j'en déduis que l'offensive contre la République n'a toujours pas commencé, dit Dark Viénos, le plus infâme du Quintumvirat.
_ Vous avez raison. Il est vrai qu'il m'en a donné l'ordre mais j'attends le moment opportun qui plongera toute la galaxie dans la peur.
Le Seigneur du Secteur de Korriban nota encore une fois le manque de subtilité de Viénos avec sa réponse.
_ Pourquoi tergiverser, Seigneur Proyus ? Demanda t-il, légèrement en colère. Notre supériorité technologique nous assurera la victoire.
_ Certes oui, répliqua le Sith masqué. Mais cela ne sera pas sans perte et nous savons tous que nos ressources sont limitées. Si nous frappons fort au bon moment, la peur et le doute s'insinueront dans le coeur de tous nos ennemis, Jedi y compris.
Le Seigneur Sith laissa un moment le silence s'installer puis le brisa :
_ Or ce moment est arrivé ! Une flotte Sith se dirige déjà vers la première victime...
Dark Herso intervint. Il était le moins arrogant de tous les Sith et également le plus sage.
_ Je ne partage pas votre optimisme, Seigneur Proyus. Vous semblez oublier que les Jedi sont en réalité des milliers. Un jour ou l'autre, ils se ligueront tous contre nous et ce sera le début d'une guerre sans fin. Si voulez vraiment leur faire peur, il nous faudra trouver cette arme que nous cherchons depuis si longtemps.
Proyus se tourna vers son égal.
_ Je sais ce que je fais ! Nous nous rapprochons petit à petit de la localisation de l'arme. Ce n'est qu'une question de temps et nous l'avons...


*************************************

Sous la férule des Jedi Obscur, les mandaloriens continuaient de conquérir les planètes, une à une.
Leur nouveau Mandalore, Prev Domban participait à la bataille de Duro remplie de chantiers spatiaux et de vaisseaux républicains. Il était paré de son armure beige et de son casque à visière noire parsemé de filtre à air.
Comme pour Atzerri, c'était la capacité de Duro à produire des bâtiments de guerre qui intéressaient les Jedi Obscur. Prev tenait ses ordres directement de son employeur, le Seigneur des Jedi Obscur Josh Janesh. C'était lui, le véritable Mandalore. Prev n'était qu'un chasseur de primes qui voulait être payé et n'avait que faire du pouvoir. Alors même qu'il dirigeait une flotte entière de Prédators, il n'eut pas la moindre envie de rester le chef de son peuple. De plus, il ne possédait pas les qualités requises pour gagner une bataille spatiale de cette envergure. Mandalore s'appuyait donc largement sur ses amiraux et ses tacticiens.
Duro était protégé par une flotte complète de la République. Ce qui signifiait un nombre incroyable de destroyers Centurion, de croiseurs Hammerhead, de corvette Foray... Malgré l'avantage numérique des mandaloriens, l'issue de la bataille restait très incertaine. Sans compter que Duro disposait de stations orbitales lourdement défendues qui pouvait mettre en pièce les plus gros vaisseaux mandaloriens avec leur turbolaser lourd.
Des explosions illuminaient la passerelle du Prédator I, appartenant initialement au précédent Mandalore. Quelques chasseurs Aurek passèrent devant en lachant des salves de torpilles.
_ Faites décoller la chasse ! Ordonna t-il. Et détruisez-moi ces moucherons !
_ Oui, Mandalore, répondit l'officier en charge des communication
Prev Domban se demanda si des Jedi Vengeur étaient présents. Il n'avait aucun moyen d'en être sûr mais au vue de la virtuosité avec laquelle volait certains chasseurs, il pensa que oui. Néanmoins, il fallait qu'il en soit sûr.
Pour la première fois depuis le début de la bataille, Mandalore activa son comlink.
_ Apprentie Cirstea ?
_ Qu'y a t-il, Mandalore ? Je suis en train de concentrer mes forces, répondit une voix courroucée de femme.
_ Nous devons savoir si les Jedi Vengeur sont nombreux pour adapter nos tactiques en fonction.
L'Apprentie de Josh soupira.
_ Mandalore ! Il y en a suffisamment pour nous poser quelques problèmes ! Certains utilisent la Méditation de Guerre mais n'ayez crainte, nos meilleurs Jedi Noir nous protègent. Je...
Cirstea se tut soudainement.
_ Quoi ? Que se passe t-il ? Demanda Prev de sa voix déformée par son casque.
Personne ne répondit.
_ Cirstea ! Répondez !
Mandalore releva la tête et faillit ordonner à deux de ses gardes d'aller voir ce qui se passait quand la femme émit des signes de vie.
_ Je suis toujours là, Mandalore ! La Force est devenu étrange... je sens qu'une Perturbation arrive. Les remous provoqués par la bataille ne sont rien à côté...
Cirstea parlait d'une petite voix de jeune fille. Prev crut y déceler de la peur et de l'angoisse.
« _ Impossible... »
_ C'est comme si... la mer se retirait dans l'attente de frapper la terre dans un effroyable tsunami. Et puis... tout devient... glacé.
Cette fois-ci, Domban en était certain. L'Apprentie du Seigneur des Jedi Obscur n'arrivait pas à cacher son appréhension, pire, sa voix tremblait.
Mandalore lui-même ressentit une impression de froid s'insinuer en lui alors qu'il n'était pas sensible à la Force. Un silence soudain le fit se tourner vers ses hommes pris de malaise. Les turbolasers arrêtèrent de tirer aussi bien du côté républicain que mandalorien.
« C'est de la folie... »
Mais c'était vrai. Le Prédator I semblait figé dans l'espace, tel un vaisseau fantôme. Normal, plus personne ne le dirigeait, tout le monde attendait quelque chose. Un chasseur Jedi imprudent vint s'écraser sur le bouclier heureusement actif du vaisseau de Mandalore mais il n'y prêta pas la moindre attention. Même les utilisateurs de la Force étaient subjugués, allant même jusqu'à être assez distraits pour se suicider sur le Predator I.
«  Qu'est-ce qui se passe ? » parvint à se dire Prev.
Puis le mandalorien les vit, tel des scorpions gris metallisées. Une flotte de vaisseaux inconnus sortirent d'hyperespace. Outre les vaisseaux en forme de scorpions, Prev constata que d'autres plus petits devaient être des genres de corvettes.
Le Mandalore se ressaisit et vira lui-même l'officier chargé du fonctionnement des senseurs. Il y avait près d'une cinquantaine de vaisseaux de près de trois cent-mètre de long et seulement une dizaine atteignait le kilomètre et demi. En somme, rien d'insurmontable.
Mais l'étrange flotte n'était pas encore au complet car un autre point apparut sur les senseurs. Les détecteurs mesurèrent la taille de l'objet.
« ... »
Prev Domban en resta bouche bée et leva les yeux vers les nouveaux arrivants. Un immense vaisseau de dix kilomètres apparaissait. A côté de lui, le plus lourd bâtiment de guerre des mandalorien ressemblait à un moustique. Trois sphères faisaient partis du vaisseau principal. Deux se trouvaient sur le côté tandis que la troisième était derrière, juste au-dessus des propulseurs.
Une sonnerie retentit, réveillant le soldat en charge des communication de sa torpeur.
_ Mandalore ! Nous captons une communication de la flotte arrivante ! Vu la fréquence, elle a été émise à tous les vaisseaux présents !
_ Mettez moi ça sur haut-parleur, dit calmement Mandalore.
Le mandalorien s'exécuta sans un mot. Telle une déesse de l'Enfer, une voix terrifiante s'éleva.
_ Je suis Ixtab, commandante de flotte d'invasion Sith. Cette planète sera notre première conquête. Sur les cendres de votre République sera bâti un nouvel Empire Sith invincible conçu pour dominer la galaxie pour dix milles ans. Agenouillez-vous devant nous et vous vivrez ! Défiez-nous et vous mourrez ! Personne ne pourra résister !
Prev avait du mal à respirer. Ainsi, les Sith attaquaient. Ils commençaient leur compagne et ne ferait pas la moindre différence entre mandalorien et républicain. Josh Janesh l'avait prévenu mais il ne pensait pas qu'ils seraient là si tôt.
Les canons du vaisseau amiral Sith s'illuminèrent. Mandalore vit qu'ils se trouvaient en-dessous des trois bulbes. D'ailleurs, il repéra aussi un petit renflement ressemblant à la passerelle d'où avait probablement parlé la Commandante Sith. Un jet de lumière suivi de tir de batterie de turbolaser frappèrent de plein fouet le Prédator I.
Le bouclier du vaisseau de Mandalore tomba à cinquante pourcent du premier coup.
_ Ouvrez le feu sur le vaisseau Sith le plus proche ! N'attaquez la République que s'ils vous tirent dessus ! Ordonna Prev à tous les vaisseaux mandaloriens.
La flotte Sith manoeuvra. Même si elle était largement en infériorité numérique, elle se sépara en deux tandis que le vaisseau amiral restait paisiblement au milieu sans tirer. Sa première salve avait sans doute plus eu une valeur symbolique qu'autre chose. Mais Domban n'en revenait pas. Un seul tir du canon principal de l'énorme vaisseau Sith suffisait à réduire de moitié le bouclier du plus puissant bâtiment de guerre jamais construit par les mandaloriens.
Les cuirassés Kandosii et Kyramud déversèrent leurs missiles à concussion pour un tir de zone face à la vingtaine de croiseurs Sith en forme de scorpions approchant.
« _ Etrange... les vaisseaux scorpions on une morphologie leur permettant de tirer seulement de dix à quatorze heures... »
Leurs trois canons s'illuminèrent de la même énergie qui avait frappé les boucliers déflecteurs du Prédator I. Heureusement, les missiles frappèrent la flotte ennemi à ce moment-là. Les explosions laissèrent place aux ondulations des boucliers or ennemis absorbant l'énergie sans avoir eu aucune perte.
_ Ordre à tous les Prédators ! Ouvrez le feu ! Envoyez tous vos chasseurs !
«  Les Prédators les réduiront en miette ! C'est obligé ! » pensa Prev avec force.
Il serra ses poings, en proie à un stress dévorant. D'ailleurs, il se mangerait les ongles s'il n'avait pas de gants. Mais il savait pertinemment qu'il était Mandalore. En tant que tel, il devait faire honneur en restant calme.
Les redoutables Prédators de plus d'un kilomètres de long crachèrent leurs salves sur les vaisseaux ennemis en même temps que ceux-ci tiraient leurs jets de lumière.
Deux rayons suffirent à annihiler le champ de force d'un Kyramud et à le traverser. Frappé de stupeur, Mandalore regarda deux petits croiseurs Sith de trois cents mètres faire pivoter les canons vers un Prédator faisant tomber une pluie de lasers sur eux. Les armes Sith était pourtant incorporer dans la coque du vaisseau mais elles bougeaient comme si l'alliage de revêtement était malléable.
Une demi-douzaine de rayons happèrent le géant mandalorien et l'éventrèrent dans un déluge de flammes.
_ Mandalore ! Plusieurs de nos vaisseaux sont fortement endommagés voir détruits ! Ni les missiles à concussion, ni les turbolasers des Prédator n'ont fait le moindre mal à la flotte ennemie.
«  Mais quel est cette technologie ? » se dit Prev qui commençait à penser à la retraite.
Il se retourna vers l'amiral du Prédator I dans l'espoir qu'il ait une tactique à proposer.
_ Amiral ! Avez-vous une idée qui nous permettent de retourner la situation ?
Le vieil homme avait peur mais une étincelle d'intelligence brillait encore dans ses yeux.
_ Des tirs de zone seront inefficaces face à ces vaisseaux. Ils ont un bouclier manifestement très puissant mais nous pouvons utiliser notre avantage numérique.
_ Précisez... dit Prev tandis qu'un tir ennemi faisait trembler la passerelle.
_ Nos vaisseaux doivent concentrer leurs tirs au maximum ! Nous augmenterons alors les chances de briser leurs boucliers.
Mandalore hocha la tête et leva la tête en voyant la porte de la passerelle. C'était l'apprentie Cirstea.
_ Amiral ! Je vous laisse donner les ordres ! Vous avez mon entière confiance !
Il s'avança vers la Jedi Obscur, la visage insondable. Un instant, Prev crut que ses yeux... non, il s'agissait sûrement des jeux d'ombres avec les lumières du vaisseau qui lui avait donné l'impression que Cirstea avait les yeux humides.
_ Mandalore ! Je ressens un être d'une puissance effrayante ainsi que plusieurs autres plus petites.
_ Cela voudrait-il dire que cette Ixtab contrôle la Force ?
_ Oui, c'est certain ! Mais elle a également de nombreux subordonnées sensible aussi !
L'Apprenti de Josh s'avança jusqu'à la verrière.
Les chasseurs Sith ressemblant à une flèche argentée passaient à l'attaque. Mais les Davaab mandalorien semblait rivaliser avec eux. Mieux encore, ils en détruisaient par dizaines.
En revanche, deux Prédators sautèrent sous les coups des croiseurs Sith. Cirstea constata que les épaves des vaisseaux mandaloriens commençaient à se faire nombreuses.
_ Ah quand même ! Rugit Prev Domban tandis que l'un des croiseurs Sith explosait sous les tirs combinés de trois cuirassés kandosii.
_ Qu'en est-il de la flotte de la République ? Demanda Cirstea, ses yeux verts émeraudes se plissant.
_ Les senseurs nous signalent que le quart de leur flotte a été décimée, répondit un officier.
Malgré la nouvelle tactique de l'Amiral, les mandaloriens perdaient. Leur technologie et leur nombre étaient insuffisants pour vaincre les Sith. Pour un scorpion Sith détruit, deux prédators partaient en fumée. Sans compter les pertes des vaisseaux plus petits comme les corvettes Jehavey'ir qui explosait en un tir.
La Jedi Obscur devait maintenant penser à sa propre survie. A l'évidence, les plans de son Maître allait devoir être révisé. Elle doutait même qu'une alliance entre les mandaloriens et la République suffirait contre cet ennemi impressionnant.
_ Mandalore ! Ordonnez la retraite vers Khêmius !








***************************************
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 25 Sep 2010 - 11:28   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T2: Le combat du...

Eh bien, tu nous a gardé du lourd pour la fin! Bon chapitre, on est inévitablement soufflé par l'entrée en scène des Sith!

Les choses sérieuses commencent, ça va barder :sournois:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Revan1er » Sam 25 Sep 2010 - 11:59   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T2: Le combat du...

Un excellent tome 2 qui touche à sa fin!

J'ai adoré lire et j'espère prendre autant de plaisir avec le prochain tome! :D

Bon courage et bonne continuation!
Je suis le feux de la haine.
Tout l'univers s'incline devant moi.
j'ai découvert la vraie vie...
Revan1er
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 22 Avr 2008
Localisation: Metz
 

Messagepar Darkliser » Sam 25 Sep 2010 - 13:33   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T2: Le combat du...

Eh bien, tu nous a gardé du lourd pour la fin! Bon chapitre, on est inévitablement soufflé par l'entrée en scène des Sith!

Les choses sérieuses commencent, ça va barder :sournois:



Tu as parfaitement raison. D'ailleurs, un prologue sera nécessaire pour détailler ce qu'il se passera durant l'année qu'il se passera entre le TOME 2 et le TOME 3 :wink:



Un excellent tome 2 qui touche à sa fin!

J'ai adoré lire et j'espère prendre autant de plaisir avec le prochain tome! :D

Bon courage et bonne continuation!



Merci mon ami, j'espère pouvoir continuer d'écrire car je suis très occupé pour l'instant. Toutefois, le prologue est prêt et je ne tarderais pas à la poster pour voir si beaucoup de gens sont motivés pour lire


Aplus pour de nouvelles aventures star warsienne :jap:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Sam 25 Sep 2010 - 17:31   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T2: Le combat du...

En effet une fin qui donne envie de savoir la suite ;)

Bravo d'en avoir terminé, et bon courage pour l'écriture de la suite ^^ Les Sith vs les Jedi Obscurs et la République, ça promet ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Précédente

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations