La Chute du Sith

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Muad'Dib » Mar 15 Déc 2009 - 20:13   Sujet: La Chute du Sith

Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum et donc voici mon tout premier message. Comme j'aime beaucoup cet univers très riche et au vu des différentes fan fictions que j'ai pu lire, j'ai décidé de m'y mettre aussi.

Ma fic prend le thème de l'alternative ou plus connu sous les termes de "Et Si..." Cette fiction prend place durant la Revanche des Sith à une situation importante de cette période. Je vous laisse le petit résumé et le premier chapitre. Au plaisir d'avoir vos avis.

Alors que la Guerre des Clones fait rages, une découverte du Chevalier Jedi Anakin Skywalker bouleverse les membres de l’Ordre. Sur ordre de Mace, le jeune Jedi se rend à la salle de Méditation, tandis que ses pairs décident d’affronter la menace. Cependant, l’Elu de la Prophétie est en proie à des tourments indicibles. Assailli par la voix de son confident, il ne sait plus qu’elle voie prendre. Mais l’idée de perdre sa femme est pire que tout. Impossible à supporter. Un choix va se faire et l’avenir de la Galaxie en dépendra.


Chapitre 1 : Choix cornélien

Le crépuscule était sur le point de laisser la place à la nuit. Alors que ses pairs étaient en ce moment même en route pour le Sénat, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker était en proie au doute. Assi sur un fauteuil, il ne cessait de retourner en boucle le conseil de son ancien confident, révélé au grand jour à ses yeux : un Seigneur Noir des Sith, et pas n’importe lequel : Le Seigneur des Sith, caché sous les traits d’un sénateur vieillissant, qui devenait aux yeux des membres de plus un plus mystérieux.

« Embrase le Coté Obscur, et tu auras le pouvoir de Sauver Padmé d’une mort certaine »

Cette voix ne cessait de le harceler. Il se leva et fit les cents pas. Il ne savait pas quoi faire. Il était tiraillé par deux sentiments, deux états d’être : celui d’être Jedi et de faire son devoir, à savoir arrêter le Sith et mettre fin à la Guerre, et de l’autre être mari et sauver sa femme de ses cauchemars et de ses visions. Il n’avait pas eu le pouvoir pour sauver sa mère, et là l’occasion d’en finir avec ces visions d’horreur lui tendait la main. Un simple geste, un simple mot, et tout irait pour le mieux.

Il regarda devant lui. Au loin, une tour. Dans cette tour, une femme. Dans cette femme, un sentiment de peur et de crainte. Au-delà de l’espace et du temps, les deux êtres se regardaient l’un et l’autre. Le mari, la mine profondément triste, une larme commençant à couler de sa joue. La femme, une expression d’incompréhension mêlée à ce sentiment de peur, d’immobilité, de tremblement dans ses membres. Les deux ne savaient pas quoi faire. Ils étaient dépassés par les événements. Trop de morts, trop de sang. C’était trop. Beaucoup trop.

Il fallait mettre un terme à tout ceci. Retrouver la Paix, le Calme, la Sérénité. Mettre fin à ce carnage qui n’avait que trop durée. Et l’occasion d’y mettre fin était là. Mais au final, quelle fin fallait-il y mettre ? La guerre, ou les cauchemars ? Sauver des milliards de vie à la place d’une seule ? Ou l’inverse ? Le Jedi ne savait quoi faire.

Alors que la navette était en train de se diriger vers les quartiers de l’ex-chancelier aux yeux des Maitres, ceux-ci étaient en train de discuter sur cette révélation :

« Honnêtement Maitre Windu, pensez-vous sérieusement que Palpatine puisse être le Sith que nous recherchions tous ? Cela me parait inconcevable que si telle est la vérité, on n’est rien senti. » Demanda Maitre Tinn.

« En effet, je le conçois Maitre Tinn et dans ce cas là il faudra se préparer au pire. Ce Sith, pour qu’il ne se soit pas fait remarquer, doit être puissant. Il est vrai que cela crée un trouble. Je soupçonnais déjà qu’il se tramait quelque chose autour du Chancelier, mais je n’aurais imaginé cela. Un Sith au sein même du Sénat et qui le manipule à sa guise, cela est vraiment révolutionnaire. Je conseil qu’on soit le plus prudent possible dès notre arrivé, on ne sait rien encore de ses techniques de combat. »

« Je suis d’accord avec vous. Heureusement que Skywalker nous a révélé cette information. D’ailleurs votre décision a été difficile concernant sa nomination en tant que Maitre » ? demanda Maitre Fisto

« Il est vrai que cette décision a été un peu difficile. Cependant j’avais déjà des doutes quand à son comportement, et ce dès sa présentation par Maitre feu Qui-Gon Jinn. La réaction d’Anakin à ma décision me la confirmée. » Dit Mace

« Avouez plutôt que vous avez peur de lui, n’est-ce pas ? Vous avez peur de ses pouvoirs et de ses sentiments. Cela ne m’étonne pas de l’Elu. Il fallait se rendre compte qu’il aurait plus de pouvoir que n’importe lequel d’entre nous » informa Maitre Kolar

« En effet, et c’est justement le fait qu’il mette ce pouvoir au service des Ténèbres. Ce garçon par ses sentiments est dangereux. Je l’avais senti dès que je l’avais vu la première fois. C’est pour cela qu’en accord avec Maitre Yoda, j’avais pris la décision de ne pas l’accepter au sein de l’Ordre. Je n’arrive toujours pas à lui faire confiance et ceux bien qu’il est prouvé ses capacités de combattant et sa formidable maitrise de la Force. Cela en est troublant »

« Troublant ? Allons Maitre Windu, il n’a rien de troublant là-dedans. C’est juste que ses sentiments sont un peu brusques, mais à son âge, c’est normal. Il est encore jeune et même si on lui demande de les maitriser, il arrive qu’il fasse des faux pas. On en est tous passé par là. Expliquez-moi plutôt votre crainte véritable. Cela ne concerne t-il pas la Prophétie » ?

« Oui. C’est là ma pire crainte et je la reconnais. Nous ne connaissons pas exactement toutes les subtilités de la Prophétie. Elle dit bien que l’Elu remettra l’Equilibre dans la Force. Cependant, elle ne dit pas de quelle Côté l’Equilibre se fera. Ainsi, cela peut très bien être du Côté Clair que du Côté Obscur. Et c’est là que tout peu basculer. Le choix de l’Elu permettra l’Equilibre dans la Force certes, mais l’un des deux Côté en sera favorisé et de ce fait, l’avenir de la Galaxie en sera changé. C’est pour cela que les sentiments de Skywalker sont dangereux et pourraient le pousser à faire le mauvais choix. » Expliqua le Maitre.

« Nous arrivons au Sénat Maitres Jedi » informa Le pilote.

« Le moment est venu » annonça Windu.

Le Jeune Jedi était en train de réfléchir profondément. Il décida de se détendre et de méditer. Cela ne servait à rien de tourner en rond, mis à part de se créer une panique encore plus grande.

Le calme finit par arriver. Le jedi laissa la Force l’envahir et sa présence douce, chaude, le rassura et le détendit. Et alors qu’il était en train de réfléchir sereinement, une voix, lointaine, familière, l’interpella.

« Agis, ne pense pas, fit toi à ton instinct »

Etrange cette voix. Ce n’était pas la sienne. Pourtant, elle était grave, chaude. On aurait dit que quelqu’un l’appelait.

« Ne pense pas, fit toi à ton instinct »

Il ne savait pas de qui était cette voix mais cela semblait être un conseil. Pourtant, il en était sur, il lui semblait qu’il avait déjà entendu cette voix. Où ? Il ne saurait le dire. Quand, il y a bien longtemps mais exactement quand, là non plus il n’avait la réponse. Mais il l’écouta à nouveau et la suivie.

Au bout de quelques minutes, il su la réponse. Son instinct lui disait d’y aller. L’appel de la vérité, c’est ce que le Jedi sentait. Cet appel était fort, très fort. Alors il se leva et couru au hangar pour se préparer à rejoindre les quartiers de Palpatine.

Sa femme laissa ses émotions l’envahir, trop difficile à contenir. Elle pleura.

A suivre....
Muad'Dib

 
 

Messagepar Muad'Dib » Mer 16 Déc 2009 - 14:01   Sujet: Re: La Chute du Sith

Bonjour à tous. Voici la suite de ma fic. Je vous souhaite une bonne lecture. Et n'hésitez pas à commenter.

Chapitre 2 : La confrontation

La porte coulissa pour laisser entrer les Maitres. La rencontre était proche, ils en étaient certains. Quand ils virent le Chancelier, celui-ci étaient en train de regarder un écran holographique concernant une des batailles de la Guerre des Clones. Quand les Maitres apparurent, Palpatine éteignit l’écran pour leur parler :

« Ah Maitre Windu, je viens d’apprendre que le Général Grievous venait d’être vaincu par le général Kénobi, n’est-ce pas une bonne nouvelle ? »

Windu n’arrivait pas à croire que l’homme qui se tenait devant lui était un Sith et que par conséquent, il avait manipulé tout le monde. Cela en était trop. Il fallait l’arrêter et vite.

« Au nom du Sénat de la République Galactique (il dégaina son sabre suivi des autres) vous êtes en état d’arrestation Chancelier » lui dit-il.

« Comment cela ? Vous osez me menacer Maitres Jedi » ?

« Le Sénat se chargera de votre sort. »

« Je suis le Sénat » !

« Pas encore » !

A ce mot, il fit un rictus et tout en se levant lentement de son siège, il fit apparaître un sabre de sa manche et l’activa, révélant son identité cachée :

« L’heure est à la trahison alors » conclu t-il

Et avec un cri inhumain, il fit une vrille sur lui-même en bondissant vers les Maitres.


Dans le hangar, le speeder d’Anakin était en train de se poser. Il sortit et couru le plus vite qu’il le pu vers les quartiers du Chancelier. La Force l’alerta alors. Il sentit une énergie noire extrêmement puissante qui n’était qu’à l’état latent et qui se dégageait des quartiers du Chancelier. Non, cela n’était pas possible. Une telle puissance cachée pendant toutes ces années. Comment avaient-ils pu être aveugles à ce point ?! Il couru encore plus vite en direction de l’ascenseur. Déjà la Force lui indiquait que deux vies venaient d’être prises. Dès qu’il entra il monta à l’étage.

Durant son ascension, une autre vie venait de s’éteindre. C’était rapide. Trop rapide. Il calma les battements de son cœur et respira un grand coup avant de bondir dès l’ouverture des portes. Il dégaina son sabre et vit Mace et le chancelier combattre à une vitesse folle. La puissance que dégageait le sith était incroyable. Il regarda en direction du couloir et vit les corps des trois maitres. Ainsi la vérité le frappa au visage. Palpatine venait de tuer ses pairs et était sur le point de faire de même avec Windu. Cependant, le Maitre Jedi n’était pas second dans l’art du duel au Sabre pour rien. Utilisant sa technique préférée, le Vaapad, il réussit à déstabiliser le Sith, et d’un coup de pied à le désarmer. L’ennemi recula en arrière jusqu’au mur. Skywalker arriva alors.

Windu le vit et d’un geste de la main signala au chevalier de rester à l’écart, le temps d’en finir. A la vue de son protégé, Palpatine en profita pour révéler les craintes qu’il avait instillées chez le jeune jedi sur ses frères en accusant ce que faisait Mace.

« Ah Anakin, tu vois, je te l’avais dit, les Jedi sont venu pour me tuer » !!!!

« C’est terminé !! Vous avez perdu, mon seigneur » !!!!

« Non !! Non !!! Non !!!! Tu as perdu !!!! » hurla le vaincu et d’un geste utilisa les éclairs Sith sur le maitre qui réussi à les parer avec son sabre.

Les éclairs Sith. L’arme la plus meurtrière des Sith. Encore une vérité qui se dévoilait aux yeux du jeune jedi. Alors que les deux adversaires se faisaient ce bras de fer, Skywalker observa ce duel. Palpatine en profita pour lui rappeler son intention concernant le sauvetage de sa femme :

« N’oublie pas que j’ai le pouvoir de sauver celle que tu aimes, n’oublie pas que…. » !!!!!

« Non, Anakin ne l’écoute pas, il ment » !!!! Hurla t-il pour couvrir ce que disait l’ennemi.

Le combat tournait à l’avantage du jedi. Les éclairs se retournaient contre son propriétaire et son visage commença à se défigurer horriblement. Quand ce combat fini, Palpatine, le souffle court, supplia encore une fois le jedi :

« Ah, Ah !!! Anakin, vite !!! Aide-moi ou il sera trop tard !!!!! »

« Non, ne fait pas ça il ment! N’oublie pas que l’arme la plus puissante des Sith est le mensonge. On vous l’apprend dès votre plus jeune âge » informa Mace

Et Skywalker vit le visage décomposé, défiguré et aussi l’une des marques qui indiquait l’allégeance de la personne aux Sith : les yeux ! Des yeux jaunes maladifs, nimbés de flammes. La vérité était encore frappante mais tout était là : la promesse illusoire, le sabre rouge, les corps des jedi, les éclairs, les yeux. La vérité sur l’identité véritable du Chancelier ainsi que ses intentions y étaient. Tout était clair.

« Anakin, je t’avais dit que tu aurais toute ma confiance si ce que tu disais s’avérer vrai. Eh bien au vu de ce qui vient de se passer, tu l’as entièrement. Maintenant, aide-moi à en finir. Ce fou à la main mise sur tout le Sénat et la République ! Toute cette guerre a comme unique but, j’en suis sur, celui de nous détruire tous ! Skywalker, le moment du choix est venu !» annonça le Maitre.

Le choix. Oui, le choix. Et là, il sentait que la prochaine pensée, parole, acte influencerait tout le reste. Il était là, sur l’équilibre au bord d’un précipice : un pas et il tombe, un autre et il se sauve.

Mace restait entièrement vigilent sur le silence de Skywalker. Il savait qu’un combat intérieur se faisait au sein de l’Elu. La Prophétie était sur le point de s’accomplir. Il aurait aimé en finir tout seul avec Palpatine, mais la Force lui disait qu’il ne fallait pas intervenir. Skywalker devrait être celui qui avait été désigné par la Force : l’Elu. En ce moment critique ou tout pourrait basculer, Anakin devrait être celui qu’on le désignait.

Skywalker était extrêmement silencieux. C’est comme s’il était absent. Il n’avait plus rien à l’extérieur qui comptait, seule trois voix s’entre-cochaient dans son esprit : la voix du Jedi, la voix du Mari et la voix Lointaine. Une lutte acharnée pour le contrôle de l’Elu et de ce fait pour l’accomplissement de la Prophétie se faisait.

Anakin était là, ici, maintenant, et spectateur de cet instant présent. C’est comme si tout s’était arrêté. Il était là, et voyait tout ce qui se passait dans son esprit. Des images de toutes sortes défilaient: sables, déserts, Shmi, Padmé, guerres, explosions, morts, destructions, jedi tombés au combats, siths, éclairs, yeux jaunes. Toutes ces images défilaient dans un ballet kaléidoscopiques à une vitesse folle. Et ces trois voix qui ne cessaient de le marteler la tête :

« Vas-y, arrête cette menace, ou tout sera perdu » !!!!

« Non, Padmé à besoin toi, ne le tue pas !!!! »

« Agit, ne pense pas, fit toi à ton instinct !!!! »

Machinalement, il alluma son sabre. La tension était à son comble.

« Je choisis….. »

Il ferma les yeux. Comme dans la salle de méditation, il se calma et regarda les trois choix qui se présentaient à lui :

« Vas-y, arrête cette menace, ou tout sera perdu » !!!!

« Non, Padmé à besoin toi, ne le tue pas !!!! »

« Agit, ne pense pas, fit toi à ton instinct !!!! »


Sur les trois phrases, une le calmait vraiment. Une qui lui avait permis de voir ce qu’il voulait vraiment voir.

« Agit, ne pense pas, fit toi à ton instinct !!!! »

Encore une fois, il fit appelle à lui. Et son Instinct lui dit que la Vrai Vérité Seule comptait. Et la Vérité, il l’avait vu sur toutes ses formes. Des images de sith, sabre rouge, éclairs, yeux jaunes, corps de jedi dans le couloir défilèrent. Et la phrase du sith vint à lui :

« Embrase le Coté Obscur, et tu auras le pouvoir de Sauver Padmé d’une mort certaine »

Et la dernière maxime du Code Jedi vint elle aussi :

« Il n’y a pas de mort, il y a la Force »

Et une autre phrase très connue d’un certain maitre jedi à la peau verte :

« La Force est mon alliée, et c’est mon alliée la plus puissante »

Et que lui disait la Force ? Rien. Hors, Anakin le sentait, il y avait dans la Force cette voix, douce, calme, rassurante, chaude.

« Agit, ne pense pas, fit toi à ton instinct !!!! »

Il ne savait pas pourquoi, mais il sentait que s’il écoutait à nouveau cette voix, il serait libre.

« Il n’y a que la Vrai Vérité qui compte. La Vérité, te libère » c’est ce que son instinct lui disait.

« Embrase le Coté Obscur, et tu auras le pouvoir de Sauver Padmé d’une mort certaine »

Skywalker ouvrit les yeux. Il les cligna. Il sentit que la phrase de Palpatine sonnait faux. Il se sentit Calme, en Paix. Il se sentit Bien. Il sourit. Il comprit.

Palpatine n’y croyait pas ! Ce sourire ne signifiait qu’une chose ! sa fin !!

Mace restait encore attentif. Mais il fut rassurer, il ne sait pas comment, de ce sourire.

« ….. D’être imprégné de la Vérité. Et d’en être Témoin »

Mace cligna des yeux. Il n’arrivait pas à croire ce qu’il entendait. Ca y est, la Prophétie était sur le point de se réaliser!!

Palpatine n’y croyait pas non plus!!! Ce brusque changement d’attitude de la part de l’Elu le mit mal à l’aise. Il le vit levé son arme. Ca y est, on y est !!!!

« Oh non misérable jedi, vous ne m’aurai pas !!! » hurla t-il.

Et d’un geste brusque, il envoya une poussé de Force vers Anakin d’une main et d’une autre envoya une décharge d’éclair sur Mace. Les deux jedi n’eurent pas le temps de parer ! Skywalker fit un vol plané à travers la pièce et Mace fut gravement électrocuté et bascula dans le vide!!!

Anakin se releva rapidement et vit Mace tombait. Il récupéra son sabre laser avec la Force et l’activa. Le Sith attira à lui un double sabre laser qu’il avait caché dans ses appartements.

Les deux adversaires se firent face. L’Accomplissement de la Prophétie était sur le point de prendre toute son ampleur.

A suivre……
Muad'Dib

 
 

Messagepar Muad'Dib » Mer 23 Déc 2009 - 0:55   Sujet: Re: La Chute du Sith

Et voici la fin de l'histoire. Bonne lecture. Je pense qu'une étude approfondi de l'univers étendu va être fait pour un projet de fiction. A présent, à vos commentaires pour cette courte fiction.

Chapitre 3 : La Chute du Sith

Le combat pour le sort de la galaxie tout entière commença. Les deux combattants se ruèrent l’un l’autre et le fracas des sabres qui s’entrechoquent résonna dans toute la pièce.

Un grand trouble dans la Force le Maitre Jedi Yoda sentit. Une perte qu’il ressentit qui lui serra le cœur. Mais il y avait autre chose. Quelque chose de plus obscur et qui lui avait été caché se révélait dans toute sa force. Une énergie noire extrêmement puissante s’intensifia dans la Force. Une autre, qu’il connaissait bien était là. Mais étrangement, il y avait comme une différence dans le ressenti de cette énergie là. Yoda savait qu’elle appartenait à Skywalker mais étrangement, il n’y avait plus cette touche de colère qui l’a caractérisait. C’est comme si quelque chose l’avait purifiée. Et ces deux énergies étaient en train de combattre.

Le combat était intense. Un véritable tourbillon de sabre remplit rapidement la pièce et les deux combattants durent sortir pour y voir un peu plus clair mais également pour avoir un peu plus d’espace. Dehors, c’était la tempête. C’était comme si la nuit obscur venait de déchainer toute sa rage et sa colère à l’encontre de l’Elu. Cela ne se pouvait. Le Sith était à deux doigts de faire un triomphe, et ce jedi stupide était en train de tout gâcher. Il ne fallait pas que la prophétie s’accomplisse. En aucun cas.

La tempête de vent laissa place à la pluie rapidement accompagné d’éclair. Toute la rage du sith se métamorphosée sous cette trombe d’eau et ces éclairs meurtriers.

Skywalker faisait de son mieux pour combattre. Son ennemi était un expert dans le maniement du double sabre laser et l’Elu utilisait pour ne pas finir coupé en milles morceaux la forme 3, une forme de défense quasi imparable. Ainsi, le Sith avait beau s’acharner, aucun coup, même mortel, ne pouvait atteindre l’Elu. Celui-ci utilisa aussi tous les pouvoirs du côté clair. S’étend lui-même affranchit de toute peur, le côté obscur n’avait plus d’emprise sur lui. Ainsi c’était La Lumière et l’Obscurité qui combattait. Même si Skywalker n’était pas un maitre Jedi, en tant qu’Elu, la Force était plus puissante que n’importe quel Jedi, Yoda compris. Or le Sith avait attendu toutes ces années pour augmenter sa maitrise du côté obscur mais également sa puissance et sa force. Ainsi les deux côtés étaient à égalité.

La pluie rendait le combat difficile. La toge du Jedi ne cessait d’augmenter de volume, devenant pesant sur le corps de son porteur et ralentissant ces mouvements. Avec une poussé de Force, le jedi envoya le sith loin en arrière et en profita pour enlever sa toge. Il se sentit plus léger et les mouvements devenaient plus faciles à être effectués. Mais il n’en profita pas pour charger, attendant le bon moment pour se défaire du double sabre laser. Le sith se rua sur lui. Les coups pleurent. Mais encore une fois, la forme 3 avait raison de la fureur de l’adversaire. Celui-ci changea de forme et passa directement de la forme 5 à la forme 7. Skywalker du switcher entre la 3 et la 5, car la quatre était trop risquée, vu qu’elle était super acrobatique et face au tourbillon de moulinet que faisait Palpatine, il perdrait ses membres à coup sur. La deux ne pouvait pas être faite, car la puissance de la 7 empêchait tout mouvement précis à être effectué. La 1 ne servait qu’au renvoie du sabre quand à la 6, elle était plus diplomatique que guerrière. Le Switch était nécessaire en raison de la puissance de la forme 7.

Les combattants continuèrent leur dance mortel. Skywalker emmena son adversaire sur les toits de Coruscant. Ils avaient plus de place et même si les vents ne facilitaient pas les choses, Skywalker pouvait avoir une vision plus grande de ce qui se tramait.

Le moment de défaire l’ennemi fut sentit par l’Elu. Anakin accentua sa manœuvre et avec la forme 5 réussit à couper le sabre de son adversaire en deux et avec un coup de pied le faire tomber en arrière. Il fit un saut périeux avant suivit d’une chandelle dans la foulé. Palpatine se releva avec la Force et se retourna pour faire face. Skywalker en profita pour envoyer l’ennemi valdinguer en contre bas et d’attirer à lui la deuxième partie du sabre qui fonctionner encore.

Il bondit en avant. Palpatine l’attendit. Quand il le vit avec les bras écartés, il en profita pour lui envoyer des éclairs siths. Mais Anakin les paras et en atterrissant sur une roulette en avant, se releva et commença à tourner sur lui-même en augmentant la puissance de ses coups. L’adversaire du changer de forme et avec la trois commença à parer coup sur coup. Quand le moment fut venu, il attaqua en utilisant la forme 2. Surpris par ce brusque changement, Anakin commença à changer de forme mais son adversaire ne lui en laissa pas l’occasion. Avec un coup précis, il coupa la deuxième partie de son sabre en deux et Anakin du le lâcher au risque de perdre son bras. En tournant sur lui-même, il envoya un coup à Palpatine qui le bloqua sans difficulté. C’était juste un simple coup qui permettait à l’Elu de se défaire de la situation et de changer en toute tranquillité de forme.

Vingt étages plus bas, un peu plus loin, Mace Windu se réveilla de sa torpeur. Il n’arrivait pas à croire ce qu’il se passait. Il avait pu avec la Force ralentir sa chute de façon considérable mais les éclairs sith l’avaient sérieusement blessé. Il ne pouvait pas bouger pour l’instant, trop affaiblit. Il laissa la Force l’envahir et le guérir. Il sentit la puissance de Palpatine qui avait considérablement augmentée. Cela n’avait rien avoir avec ce qu’il avait sentit quelques heures plus tôt. Avec une telle puissance, il se demandait si maitre Yoda lui-même pouvait rivaliser et tenir. Et pourtant, ce n’était pas Yoda qui combattait le sith, c’était Anakin Skywalker, le chevalier Jedi, l’Elu de la Prophétie. L’homme en qui Windu n’avait pas eu confiance et ce depuis sa première rencontre au Temple. Mais maintenant, cela avait changé. Avec ce qu’il avait découvert et le combat qu’il avait fait, il était clair qu’Anakin avait eu raison et que son aide aurait été la bienvenue. Peut-être qu’à ce moment là, les maitres Tinn, Kolar et Fisto n’aurait pas été tué. Mais là, en ce moment même, Anakin venait de prendre le relais.

Windu sentit la Force lui dire ne pas se relever pour aller l’aider. Déjà par ce que son état physique ne le lui permettait pas mais aussi que le combat n’était pas le sien. C’était celui de l’Elu donc il ne pouvait pas intervenir.

Les deux combattants continuaient. La fatigue commençait à venir chez les deux guerriers, mais ils ne pouvaient faiblir. Pas maintenant. Le sort de la galaxie était en jeu. Pour Anakin, la prophétie devait s’accomplir. Pour Palpatine, c’était son projet fomenté depuis des années, sur le désir pressant du survivant de la Grande Guerre des Sith, Dark Bane, qui avait instauré la règle des deux et qui avait eu ce désir possessif de détruire non seulement l’Ordre Jedi mais aussi la République tout entière pour instaurer un empire ou les Siths seraient les maitres incontestés.

Le désir du survivant était sur le point de venir. Mais pour cela, la chute de l’Elu devait se faire.

Le combat repris de plus belle. Coups, acrobaties et pouvoir de la Force pleuvaient à une vitesse folle. Le déplacement avait stoppé sur un toit en forme de coupole non loin du Temple.

Yoda sentit que la fin était proche. La fatigue ne cessait de harceler les combattants et si l’un ou l’autre flanché, alors la victoire et la défaite seraient vite établies.

Pour éviter cela, Il envoya une onde de Force pour encourager Anakin. Il en appela à tous les jedi de la galaxie. Tous : Obi Wan, Shaak Ti, Tholmes, Vos, Adi Gallia, Ayala Secura et tous ceux qui étaient au sein du Temple, maitres comme apprentis et novices. A tous Yoda leur incita d’encourager l’Elu dans l’accomplissement de la Prophétie.

Ainsi sur les champs de batailles, chaque général jedi reçu l’appel. Et chacun, durant les temps de pause, médita et envoya des encouragements et de la Force. Y compris Maitre Windu.

Le Sith senti que le jedi commençait à être de plus en plus puissant. Et Anakin reçut les appels des autres jedi, y compris ceux se trouvant dans le Temple.

Chaque jedi encouragea l’Elu et celui-ci sentit un calme puissant l’envahir. Tout le monde était de son côté.

Obi Wan ne cessa d’être admiratif envers son ancien apprenti. Il avait été retissent quand à la formation d’Anakin aux voies de la Force. Mais au vu de ce qu’il était en train de ressentir, il su que son ancien maitre avait eu raison à son sujet. Depuis le début. S’il n’avait pas été tué par ce sith mystérieux, peut-être qu’Anakin aurait été son padawan. Mais cela ne fut pas le cas.

Le maitre Jedi fit de même et envoya des ondes de courage.

Le combat était sur le point de prendre une tournure décisive. Alors qu’ils étaient tous les deux au bord de la fatigue, ils s’arrêtèrent un instant pour reprendre leur souffle.

Alors que le Jedi était prêt, Palpatine ne pouvait pas supporter que son ancien protégé avait une puissance qui dépassait la sienne.

Alors dans un ultime effort, il chargea en utilisant tous les pouvoirs du côté Obscur. Anakin les para tous avec un calme impressionnant et il bondit assez haut pour ne pas se faire couper. D’un mouvement rapide, précis, et sans aucune peur, ni gêne, ni quoi que se soit, il décapita son adversaire. Le sith fut finalement vaincu après une lutte acharnée.

Le combat été fini. Les deux n’avaient pas discuté pendant le duel, sachant que cela n’aurait servit qu’à ralentir la fin et vu qu’ils étaient bien parti, pourquoi continuer ?
Tous les Jedi sentirent la chute du sith et la disparition de l’énergie noire. C’était fini. Le sith était vaincu, et de ce fait la galaxie était sauvée. Mais il restait un problème de taille. Comment justifier le décès du chancelier ? Car si personne ne savait qui il était en réalité, personne n’avait vu le combat et de ce fait les Jedi pouvaient d’office être suspect ? Après tout, n’importe qui pouvait dire qu’un jedi aurait mis le sabre laser d’un sith dans les mains du chancelier et dire à tous que celui-ci était un sith

Mais la situation était différente. Du fait que le Chancelier était vraiment un Sith, son influence s’étendait à travers tous les membres du Sénat, y compris dans toute la galaxie à travers eux. De ce fait, quand le sith fut vaincu, son influence s’estompa. Tous les chanceliers et autres sénateurs corrompus furent libérés. Ils ressentirent un grand bouleversement en eux. Ils purent voir à nouveau.

Alors que la pluie avait cessait, le temps changea et les premiers rayons de soleil apparurent. Alors qu’Anakin Skywalker repris son souffle, un rayon de lumière lui caressa la joue.
Il se tourna dans la direction du rayon et il crut voir quelque chose. Il plissa un peu les yeux et son visage s’éclaira. Il le vit. Finalement, il avait la réponse à sa question concernant cette voie mystérieuse. Il sut en voyant l’astre à qui appartenait cette voie.

Yoda fut surpris. Cela était impossible. Et pourtant, même s’il l’avait déjà entendu, il ne pouvait croire à sa présence. Ce fut pareil pour Obi Wan Kénobi, qui ressenti un grand bouleversement en lui.

Anakin Skywalker sourit en voyant le Maitre Jedi Qui-Gon Jinn, devenu un Esprit dans la Force. Il était la preuve que le concept de « ne faire qu’un avec la Force » était possible que cela ne relevait pas d’un concept théorique ou d’un mythe.

D’autres Jedi le sentirent. En plus de la fin de la menace sith, un grand changement sur le concept de la Force était sur le point de commencer. Avec la preuve que représentait l’ancien maitre jedi, à présent, tous pourraient apprendre ce processus.

La guerre était sur le point de se conclure. Avec la libération de l’influence sith chez les politiciens, la République était sauvée.

Mace Windu arriva. Avec difficulté, il s’approcha de Skywalker qui ne le vit pas, occupé à voir le Maitre. Windu se tourna vers ce qui intrigué l’Elu et il le vit. Il écarquilla les yeux. Ainsi son meilleur ami était là. C’était quelque chose d’incroyable. L’Esprit se fondit dans la lumière du soleil.

Anakin se tourna vers Mace. Celui-ci s’approcha. Les deux ne dirent rien mais un sourire naquit chez le Maitre. Il fut nul doute qu’Anakin serait élu Maitre Jedi à la fin du conflit.
Ensemble, ils rentrèrent au Temple, la Joie et la Paix dans leur Cœur.

Anakin était enfin libre de ses cauchemars et de ses visions. Padmé le sentit aussi. Ils étaient enfin libres tous les deux. Ils n’y avaient pas qu’eux. Ils y avaient aussi tous les autres. Tous étaient libres maintenant.

Fin.
Muad'Dib

 
 

Messagepar Minos » Jeu 24 Déc 2009 - 10:50   Sujet: Re: La Chute du Sith

Je trouve que l'idée de fond est sympa, d'autant que j'aime bien les uchronies. Par contre, il y a un certain nombre de maladresses dans la forme : fautes d'ortho, structures de phrases parfois bancales. Je trouve aussi que tu ne mets pas assez en valeur certains moments-clés. Je te ferai une analyse plus détaillée si tu veux.
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Ven 25 Déc 2009 - 21:20   Sujet: Re: La Chute du Sith

Pour commencer, bienvenue sur SWU, collègue :wink:

Je suis d'accord avec Minos: l'idée de fond est intéressante, mais il y a des problèmes dans la forme: plusieurs fautes d'orthographe et de grammaire (enfin, ça, je te rassure, presque tout le monde en fait, moi compris; tant que cela reste lisible, ça va), des paragraphes très courts dans lesquels on finit par se perdre un peu, et des phrases très courtes qui donnent un ton un peu trop haché à mon goût (ceci dit, on me reproche souvent de faire des phrases trop longues, donc à toi de voir^^).

En tous cas, ne te décourage pas dans l'écriture de fan-fics, tu n'as pas les défauts que l'on retrouve chez beaucoup de fans qui s'essayent à la fan-fiction (manque de développement, dialogues trop oraux ou trop écrits, écriture SMS...).

Au passage, si tu veux nous en dire plus à ton sujet, la section "Pour les nouveaux" est là pour ça.

(J'adore ton avatar^^)
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5594
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations
cron