Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Dolarn Sarkan » Mer 16 Avr 2008 - 23:08   Sujet: 

Cristal clear !

Ce sera expliciter dans le Chapitre Troisième... faut maintenir un peu le suce-panse. :roll:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Chadax » Jeu 17 Avr 2008 - 8:07   Sujet: 

Dolarn Sarkan a écrit:Ce sera expliciter dans le Chapitre Troisième... faut maintenir un peu le suce-panse. :roll:

Dolarn Sarkan a écrit:Je fais bien d'aller voir un orthoptiste alors....

Mouais... C'est pas un traitement efficace on dirait... :P :ange:
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26117
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Jeu 17 Avr 2008 - 11:53   Sujet: 

toi t'as pas vu écrit suce-pance à la fin... :P :roll:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Chadax » Jeu 17 Avr 2008 - 12:01   Sujet: 

C'est quoi le rapport ? Expliques-moi parce que j'ai du mal à voir... :? :D
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26117
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 25 Avr 2008 - 10:13   Sujet: 

J'ai rattrapé mon retard Dodo! :D

Ma foi, ce chapitre est agréable à lire car sans accroche et s'appuyant sur un vocabulaire plutôt riche et varié et des constructions de phrases appropriées. Rien à redire sur la forme donc. :)

Sur le fond, en fait, j'ai pas beaucoup de commentaire à faire. Il va falloir attendre les chapitres suivants pour se faire une idée plus précise, mais j'ose à croire que l'histoire ne tournera pas uniquement autour d'une énième confrontation Empire/Rebelle. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darth Jahus » Mar 27 Mai 2008 - 10:49   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Waw, quelle attente pour avoir le premier chapitre :shock: - et maintenant qu'il est là, j'ai du retard :?
Okay, je le prends avec moi, et je com' après.
Vivement le prochain… @+
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 28 Mai 2008 - 20:18   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

En parlant de prochain chapitre... :ange:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mer 28 Mai 2008 - 21:38   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Oops :D
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Dim 15 Juin 2008 - 18:53   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Salut Dolarn,

Alors, en panne d'inspiration? Que deviens la suite de ta FF.

@ plus
Modifié en dernier par Django le Mer 18 Juin 2008 - 23:27, modifié 1 fois.
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 15 Juin 2008 - 19:02   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Mouahahahahahahahahahahahahaha! 8)

Ouais, c'est tout ce que j'avais à dire! :P
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Chadax » Dim 15 Juin 2008 - 19:10   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Django a écrit:Salut Dolran,

Je dirais même plus : mouhahahahahahahahahahahahahahahahaha ! :lol:
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26117
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Darkliser » Dim 15 Juin 2008 - 19:47   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Sinon puisque vous avez envie de lire, il y en a pleins d'autre ici qui n'attendent que vous :D
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mer 18 Juin 2008 - 1:37   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

...

Moi

c'est

DOLARN !!!!


:o
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Mer 18 Juin 2008 - 23:29   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Voila, j'ai rectifié.

Alors cette suite, elle arrive?

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Lun 15 Sep 2008 - 20:07   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

:siffle:

Chapitre Deuxième
Un lourd héritage

- Rody, tu as deux chasseurs à 1-1-9 !
- Ca y est, je les vois ! Je pourrais pas m’en occuper seul !
- Reçu. Kuna, manœuvre de désengagement, tu soutiens Rody.
- Bien reçu, Leader.
- Trois nouveaux chasseurs à 2-6-4 !
- Je vois rien ! Mon ordinateur de visée est brouillé !
- Dégage toi Pogs, t’es en plein sur leur trajectoire !
- Impossible, mes ailerons sont bloqués !
- Pogs…
- Aaaaaaaah !
- Rody, ils ont eu Pogs, tu peux venir en formation avec moi.
- T’as pas l’impression que j’ai de la compagnie ?!
- Rody, vire à droite, je suis juste derrière toi.
- Reçu Kuna, fais gaffe, ils sont coriaces.
- Et c’est parti !
- Youhou ! En plein dans le mille !
- C’est pas le moment de se reposer les gars, on a encore trois chasseurs à 6-1-1. Leader à Frégate, ce serait trop demander d’avoir un petit coup de main ?
- Leader, restez en formation, nous allons faire feu. Essayez de les attirer dans le secteur 4.
- Avec plaisir.
- Personne trouve ça bizarre que le croiseur cherche pas à nous descendre ?
- On y réfléchira plus tard si tu veux bien Rody. Gaffe à tes fesses, chasseur à 7-5-8.
- Looping, vrille…et dit adieu à ta mère, pourriture impériale !
- Bien joué Rody !
- Frégate à Leader, nos canons sont verrouillés, vous pouvez quitter la zone.
- Pas trop tôt. Rody, Kuna, on dégage.

La Frégate rebelle Démocratie fit feu de tous ses canons tribord vers les chasseurs TIE pris au piège. Pas un n’en réchappa.

- Regardez, le croiseur se met en position de départ. Frégate c’est le moment de leur montrer ce qu’on peut faire !
- Rody, si on tire et qu’il se retourne, ce sera à nous de fuir. Laissons-les ruminer leur défaite.
- Même pas drôle.

Quelques minutes plus tard, les trois pilotes d’aile-X rentrèrent dans les hangars de la frégate de classe Nébulon-B, accueillis par les hourras des techniciens. Gaod, le chef du groupe de patrouille, sortit en premier et se précipita pour attendre ses deux compagnons restants. La mine réjouie des deux pilotes disparut à l’instant où ils reprirent conscience qu’un pilote manquait à l’appel. Le souvenir de Pogs, pilote jeune et courageux, emplit alors le hangar d’un silence assommant.
Une larme coula discrètement sur la joue gauche de Gaod, son œil droit ayant depuis longtemps laissé place à une prothèse insensible à la peine.
Au recueillement des pilotes et des techniciens succéda le bonheur d’une mission réussie. C’est au milieu de ce climat particulier qu’apparut l’Amiral Anderon, un céréen à la mine fatiguée par de trop nombreuses années de combat.

- Pilotes, vous avez fait du bon travail aujourd’hui. C’est toujours déchirant de perdre un de nos frères d’armes mais il faut garder son souvenir en mémoire pour poursuivre la lutte.
- Pour Pogs !, cria Gaod.
- Pour Pogs !, reprit tout le hangar.

S’approchant du chef de patrouille, l’Amiral Anderon, lui posa le bras autour des épaules et l’amena légèrement à l’écart de ses hommes.

- Leader, il y a eu quelques évènements dernièrement qui méritent notre attention.
- Je vous écoute, Amiral.
- Comme vous avez dû l’entendre, nous avons un petit groupe installé sur la planète Karilior, dans le Secteur Sluis.
- Effectivement, ils sont à la recherche d’un chantier impérial secret ou quelque chose dans ce genre d’après ce que j’ai compris.
- C’est cela. Eh bien selon des rapports de plusieurs de nos agents sur place, une faction impérialiste agirait contre les intérêts de nos hommes. On craint même des assassinats. Le Commandement a décidé de l’envoi de troupes sur place afin de donner un coup de main à nos gars sur place.
- Qu’est-ce que mes hommes viennent faire là-dedans Amiral, nota Gaod, perplexe.
- Pour être tout à fait honnête Leader, plutôt que des soldats, j’ai convaincu la hiérarchie d’envoyer un escadron qui aurait pour avantage la mobilité sur le terrain et les qualités requises pour faire face à un éventuel débarquement ennemi.
- Et cet escadron…c’est nous, déduisit le pilote, la mine sombre. Sauf votre respect, je vous rappelle que nous venons de perdre un homme. Le moral des types est pas au beau fixe, je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de les faire repartir tout de suite…
- Je suis sûr que vous trouverez les mots justes Leader. De plus, un nouvel élément sera intégré dans votre équipe.
- Pardon ?!
- Tanir Zekk. Originaire d’Alderaan, vingt et un an…
- Trop jeune.
- … et il a terminé premier de sa session de diplôme…
- Premier vous dîtes ?
- C’est exact.
- Pourquoi il vient se perdre ici au lieu d’être dans la garde du Home One alors ?
- Il a eu des…problèmes avec son encadrement durant ses classes. Avec tous les jours qu’il a passé au trou, c’est un miracle qu’il ait terminé major de sa promotion.
- Vous auriez dû commencer par là Amiral. Je vais voir ce que je peux faire avec ce petit.
- Je n’en attendais pas moins de vous, Leader. Préparez vos hommes, vous devez être partis d’ici vingt heures.
- Amiral, conclut Gaod dans un salut règlementaire avant de tourner les talons.

Dans sa cabine, le jeune Tanir Zekk observait encore une fois les holoportraits de sa famille, aujourd’hui disparue. Né sur Alderaan, Zekk avait fait de brillantes études avant d’être enrôlé comme la plupart des bons élèves au sein de l’Académie des Officiers Impériaux sur Carida. Rapidement, la bureaucratie et la propagande l’avait lassé et il avait demandé à être transféré auprès de l’Académie de Pilotes. Là, l’ambiance un peu plus détendue lui plut d’avantage mais il n’en demeura pas moins forte tête et bagarreur au grand dam de ses instructeurs qui l’envoyèrent aux corvées malgré ses aptitudes exceptionnelles.
Ce fut le jour où il apprit la destruction de sa planète natale qu’il demanda à rejoindre un escadron de chasseurs TIE afin de venger la mort de sa famille. Rapidement cependant, il découvrit que l’Empire était à l’origine de ce crime abominable. Il rejoignit donc les réseaux rebelles en espérant être engagé comme pilote d’élite. Ses états de services houleux conduisirent ses nouveaux supérieurs à l’affecter dans une unité mineure, celle de la Frégate Démocratie chargée de patrouiller dans les secteurs de la Bordure à la recherche de sympathisants.
Fraîchement débarqué quelques jours auparavant, il ne s’attendait pas à partir en mission si tôt.

- Tanir Zekk ?, demanda une voix derrière la porte.
- Oui ?, répondit-il, sorti de ses pensées.
- Je suis le Capitaine Gaod, de l’escadron Krill.
- Entrez, Capitaine. Je vous en prie.

Gaod entra alors dans la petite cabine allouée au jeune pilote. En effet, l’Amiral ne lui avait pas menti, Zekk avait quasiment le visage d’un enfant mis à part quelques cicatrices sur les pommettes et aux arcades, témoignant de combats récents. Le nouveau pilote possédait une chevelure blonde fournie, mal coiffée et portait des lunettes solaires, ce qui ne manqua pas de surprendre le capitaine.

- Pilote, je suis venu vous informer que vous êtes officiellement incorporé au sein de l’escadron Krill. Votre code sera Krill 5.
- C’est…c’est vrai ? Je n’arrive pas à y croire ! Depuis le temps que je voulais combattre aux côté de vrais pilotes !
- Pas la peine de me cirer les bottes Zekk, il va avant tout falloir que tu fasses tes preuves.
- Bien entendu Capitaine !
- J’aimerai en savoir plus sur vous pilote. L’Amiral Anderon m’a fait un bref topo sur vos classes mais si je dois voler à côté de vous au milieu de tirs ennemis, je veux en connaître le maximum sur vous.
- Eh bien… J’ai fait mes classes comme pilote de chasseur TIE avant de rejoindre la Rébellion. J’ai alors passé des heures à me perfectionner au pilotage d’une aile-X.
- Combien d’heures de vol matelot ?
- Mille, Capitaine.
- Dont combien en simulateur ?
- Environs la moitié. Mon dernier vol militaire était une escorte de convoi rebelle de marchandises pour des agents localisés sur la huitième lune de Herangris. Nous sommes tombés sur une patrouille impériale. J’ai personnellement abattu cinq chasseurs TIE, trois en combat singulier et deux en soutien.
- Pas mal… Issue de l’affrontement ?
- Le croiseur léger impérial qui était en soutien a tiré quelques salves contre notre convoi mais il a fui quand nous avons détruit un de ses deux générateurs de bouclier. Pas de victime à déplorer dans notre camp, dommages superficiels sur la coque d’un des cargos. Tout le monde est arrivé à bon port.
- Ok. La mission qui va nous être confiée sera sensiblement différente Zekk. Il s’agira d’aller patrouiller dans un secteur politiquement neutre afin de rendre compte de la situation sur place. D’après les rapports qui nous ont été transmis, un groupuscule d’activistes impérialistes est sur la piste de notre cellule sur zone et menace nos démarches auprès de la population locale. De plus, le Commandement craint que des renforts impériaux ne débarquent une fois que ces…espions auront terminé leur travail.
- Un escadron de pilotes est-elle vraiment l’unité la plus qualifiée pour cette mission Capitaine ? Pourquoi ne pas envoyer une escouade mixte composée d’hommes de terrains et d’un soutien logistique ? Quitte à nous appeler si les choses tournent sales ?
- C’est aussi ce que je pensais…mais le secteur a l’air difficile d’accès et la plupart des escadrons sont occupés avec les convois de rapatriement depuis l’attaque d’une de nos bases sur une lune du système Hoth.
- Attaque ?
- Oui, apparemment, les troupes impériales ont investi un de nos centres de repli. Et selon les rumeurs, ils y sont allés avec l’artillerie lourde, quadripodes TB-TT inclus.
- Ah…en effet… J’ai eu l’occasion de voir un de ces trucs piétiner un village une fois, c’est sacrément impressionnant, et beaucoup trop blindés pour nos fusils blasters.
- On dit même que le Seigneur Vador était sur place…
- Vador ?!!
- Oui, je ne sais pas qui était dans cette base, mais ça devait être du beau monde. Quoi qu’il en soit, la majorité de nos forces là-bas s’en est sorti indemne. C’est l’essentiel.
- Je suis bien d’accord…pourritures d’impériaux.
- C’est pas tout ça, mais on décolle dans six heures. Préparez votre paquetage et faites moi la poussière dans votre carrosse !
- A vos ordres, Capitaine !

Sortant du quartier des pilotes, Gaod se dirigea vers les hangars. Malgré toute l’agitation de la mission à venir, il ne pouvait chasser de son esprit le souvenir de Pogs. Il se remémorait la première fois où il l’avait vu, engoncé dans une combinaison d’une taille trop petite, fumant sur le pont du vaisseau, au mépris des règles les plus élémentaires. Pogs était de ces hommes fondamentalement bons, toujours prêt à rendre service à tout le monde et la plupart du temps au détriment de sa propre vie. Il avait d’ailleurs sauvé celle de Gaod à plus d’une reprise, que ce soit en combat spatial ou lors de rixes un peu trop dangereuses. Car comme le disait souvent Kuna, Pogs avait « la force d’un dragon Krayt et l’innocente gentillesse d’un ewok ».

- Perdu dans vos pensées, Leader ?, intervint Rody.
- Oui, je me souvenais de l’arrivée de Pogs dans l’équipe, répondit Gaod, songeur.
- Ah… La première fois que je l’ai vu, je crois qu’il m’a cassé le poignet, dit Rody en rigolant.
- On parle de Pogs, j’ai l’impression, coupa Kuna.
- Ouais, on se rappelait la première où on l’a rencontré.
- Je m’en souviendrais toute ma vie de ce jour-là. J’étais tranquillement en train de vérifier mes extracteurs droits quand il a enlevé l’échelle. Je me suis retrouvé à trois mètres du sol, les jambes dans le vide, me tenant à ma clef-laser, raconta Rody avant d’éclater de rire, suivi par les deux autres pilotes.
- Sacré Pogs…, reprit Gaod. Les gars, on va avoir un nouveau dans l’équipe. Il s’appelle Tanir Zekk, il est sorti major de sa promo il n’y a pas longtemps mais je pense qu’il a quelque chose…
- C’est toi le boss, Leader, mais tu sais ce qu’on pense des cadets…
- Je sais, moi aussi ça m’ennuie, surtout après la perte de Pogs mais je vous assure, il a un truc ce gamin. J’espère juste qu’il va pas nous faire tuer pour la prochaine mission.
- Si je le vois pointer ses canons dans la mauvaise direction, je le renvoie à ses cahiers, lança Rody.
- Et moi, je dirais que j’ai rien vu, ajouta Kuna en roulant des yeux.
- Les gars, le p’tit sera Krill 5, je compte sur vous pour l’accueillir chaleureusement. H – 2 avant décollage.
- A vos ordres Leader !, saluèrent Kuna et Rody.

Près de deux heures plus tard, donc, les trois pilotes de l’escadron Krill accueillirent Tanir Zekk par de franches accolades accompagnées par les salutations des techniciens du hangar un.

- Je suis ravi de faire parti des Krill messieurs, Capitaine, affirma le jeune pilote.
- Capitaine ?, s’interrogèrent Rody et Kuna en regardant Gaod. Non, Leader n’est pas capitaine, si ?
- Soyez gentils les gars, fermez là. Bon, Zekk, quand on est pas dans une cérémonie ou une connerie dans le genre, appelle moi Leader, ça ira plus vite, je suis pas trop « petits-fours ».
- Compris, Leader.
- C’est cool.

Alors qu’il parlait, Tanir aperçu du coin de l’œil un aile-X dont la peinture avait été refaite récemment. Ce qui perturba Tanir, ce fut que que le chasseur en question était à l’emplacement du sien, du moins tel qu’il l’avait encore vu quelques heures auparavant alors qu’il terminait les préparatifs de vol.

- Dites, c’est pas mon chasseur qui a été repeint en…bleu pastel ?, risqua Tanir.
- Bienvenue parmi nous, Zekk, éclata Gaod. Et tout le hangar de rire de bon cœur.
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Mar 16 Sep 2008 - 2:52   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Enfin, voila la suite tant attendu. Tu aurais pu forcer un peu et nous mettre au moins trois chapitres (5 mois pour en écrire un :D :D ). J'espère que la suite sera plus rapide. :wink: :siffle:

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mar 16 Sep 2008 - 12:41   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Django a écrit:(5 mois pour en écrire un :D :D ). J'espère que la suite sera plus rapide. :wink: :siffle:

@ plus



Techniquement, j'ai pas écrit des petits bouts pendant 5 mois, mais j'avais pas du tout la motivation et l'imagination pour reprendre le truc... En postant ce chapitre, je pense que ça va me booster un peu.

Le chapitre 3 est en phase préparatoire, j'ai des tas de trucs à faire cette semaine dc je vais pas promettre l'impossible mais vous l'aurez qd vous l'aurez...et pas dans 5 mois :transpire: :ange:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 16 Sep 2008 - 13:22   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Dans 6...:paf:

Ca fait plus Sarkanien! 8)
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mar 16 Sep 2008 - 13:27   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Darkwilliam a écrit:Dans 6...:paf:

Ca fait plus Sarkanien! 8)


J'hésitais entre Chad' et toi pr faire cette blague... Viens pas flooder mon beau topic, Baltringue :non: :D
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 16 Sep 2008 - 13:59   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Je pensais repasser par là pour commenter ton chapitre...mais vu qu'on est mal reçu ici, je me casse! :P
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Notsil » Jeu 18 Sep 2008 - 13:46   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Ah il est chouette ce nouveau chapitre ;) Belle ambiance au sein de cet escadron rebelle ^^

J'ai pas encore fait le lien avec les morceaux précédents mais je suppose que ça viendra :)

Reste quelques fautes par ci par là :

Le souvenir de Pogs, pilote jeune et courageux, ampli alors le hangar d’un silence assommant.

->emplit

Et cet escadron…c’est nous, déduit le pilote, la mine sombre.

->déduisit

mais il a fuit quand nous avons détruit un de ses deux générateurs de bouclier.

->fui

mais le secteur à l’air difficile d’accès et la plupart des escadrons sont occupés

->a l'air

les troupes impériales ont investis un de nos centres de repli.

->investi

Valà, en espérant que la suite ne tardera pas trop :P
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2369
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Jeu 18 Sep 2008 - 13:53   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Notsil a écrit:Ah il est chouette ce nouveau chapitre ;) Belle ambiance au sein de cet escadron rebelle ^^

J'ai pas encore fait le lien avec les morceaux précédents mais je suppose que ça viendra :)

Reste quelques fautes par ci par là :

Le souvenir de Pogs, pilote jeune et courageux, ampli alors le hangar d’un silence assommant.

->emplit


Tudiou ! Faut que j'arrête d'écouter la musique en écrivant ^^ :paf:

Correction effectuée, à très bientôt pour la suite :wink:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Précédente

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations