[FF Terminée] "Et si... La Menace Fantôme".

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar ofaysse » Lun 28 Avr 2008 - 16:38   Sujet: 

oui ça c'est vrai.
tuer est une forme de faiblesse
blesser est une forme de torture
l'amitié est une forme de respect
ofaysse
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 52
Enregistré le: 22 Juin 2007
Localisation: paris (france)
 

Messagepar Den » Mar 29 Avr 2008 - 13:54   Sujet: 

Yahaaaaaah voici enfin Anakin!
Jolie son introduction. J'avoue que je suis pas loin de préférer cette version à l'original^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mar 29 Avr 2008 - 14:05   Sujet: 

Ah ! un revenant ! :shock:

Mdr


Bah merci ^^ Eh oui, voilà Anakin pourtant largement introduit par les événements qui conduisent Qui-Gon sur Tatooine...lol.

Et dire que je suis à la bourre pour la suite de demain ! sniff ^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mer 30 Avr 2008 - 19:05   Sujet: 

...étant à la bourre (non ? C'est pas vrai ?? mdr)

J'ai pris la grande décision de me retirer de la politiq... euh... non, j'ai pris la grande décision de mettre entre parenthèse ce "Et si...". Qui reviendra un peu plus tard.... (mon emploi du temps est tellement chargé ces temps-ci... ^^) ce qui devrait me permettre de réduire les coûts de correction (sérieusement, vous pensiez que Nostil travaillait gratuitement ??? :D ), de me concentrer sur plusieurs détails et surtout d'avoir des épisodes "journaliers" plus conséquent que 3 pages qui se battent en duel...
Et puis, 2 romans KoTOR + Unis... + les Anges de la Force et j'en oublie, y'a de toute façon de quoi lire^^

Ouf...^^
Yeah : 800 messages !! mdr
(parmi mes productions en cours : Vis ma vie de Vador, plein de nouveaux épisodes !! mdr)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar ofaysse » Mer 30 Avr 2008 - 22:52   Sujet: 

arf Quand c'est intéressant, l'auteur se barre.

:) :) :)
tuer est une forme de faiblesse
blesser est une forme de torture
l'amitié est une forme de respect
ofaysse
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 52
Enregistré le: 22 Juin 2007
Localisation: paris (france)
 

Messagepar Wan » Jeu 01 Mai 2008 - 12:27   Sujet: 

Ah ! lol

Merci, l'auteur ne se barre pas... l'auteur bosse sur des projets à court thème, ce qui permettra ensuite de bosser plus calmement sur ce projet (qui lui est à long terme...) :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Dim 04 Mai 2008 - 21:48   Sujet: 

Une suite légèrement plus longue... (oui, légèrement....)



Qui-Gon arriva, le visage fatigué, à la demeure du vieil homme. Il avait appri de la bouche d’Anakin, que cet homme était pour ainsi dire son beau-père et qu’il s’appelait Crieg Lars. Le Jedi portait le corps de la mère du jeune garçon, enveloppé dans un tissu brun clair. L’enfant le suivait avec un regard triste et la tête baissée. Il avait l’air tout aussi fatigué que Qui-Gon et ses yeux avaient gardé les vestiges des larmes de la veille. Crieg marcha jusqu’à eux, boitant avec sa canne de bois puis il accéléra légèrement. Il manqua de tomber et cria :
–SHMI !!!
Qui-Gon secoua la tête :
–Je suis désolé… elle n’a pas survécu…
L’homme le regarda, le visage décomposé :
–Je… je le savais bien pourtant…
–C’est dur… je le conçois… commença Qui-Gon Jinn avec un ton compatissant. Je n’ai trouvé aucune trace des Jedi qui…
–Je viens de perdre ma femme : je n’ai que faire de vos camarades ! s’énerva le vieil homme. Peut-être qu’ils l’ont trouvé mais qu’ils étaient trop lâches pour l’aider !
–Comment pouvez-vous…
–LAISSEZ-MOI !! Partez ! Prenez le gamin et partez ! hurla-t-il en claquant la porte derrière lui.
Qui-Gon regarda l’enfant : c’était là la volonté de la Force. Mais pourquoi avait-il fallu qu’elle soit si… « glaciale » ? Un jeune homme sortit de la demeure et s’avança vers le Jedi :
–Excusez mon père… Il… il l’aimait terriblement… expliqua-t-il. Je m’appelle Owen, je vais vous aider à offrir une sépulture correcte à Shmi…

Chapitre 6 : Les ombres de la République.
Dark Sidious avait une vue superbe de Coruscant : d’ici, il surplombait les quartiers les plus importants de la ville et cela lui procurait une irrésistible sensation de toute puissance. Il se sentait parfaitement calme : tout se déroulait comme prévu. Y compris pour son fidèle Général qui allait devenir la pièce maitresse de ses plans futurs. Quant à Dark Maul, son apprenti, il avait parfaitement accompli sa mission : en tuant un opposant qui allait lui poser de sérieux problèmes dans l’avenir. Quant à la reine Amidala, il pouvait la manipuler et la faire agir en sa faveur.
Il avait également lancé la phase un de son plan diabolique : le blocus de Naboo allait bientôt entrainer de nouvelles batailles et une grande guerre dont il serait maitre du début à la fin. Tel un engrenage terrible, l’ombre de Sidious provoquerait bientôt la chute de la république. Les Jedi étaient absolument incapables d’y changer quoique ce soit : des êtres faibles, songea Sidious, de la viande imbécile au service de la Force. Le sombre seigneur Sith sourit, une sorte de grimace pour ainsi dire, tandis qu’il scrutait les gigantesques buildings de Coruscant qui étaient baignés par la lumière du Soleil couchant. C’était, pour Sidious, la métaphore de la République elle-même : comme l’astre du jour, elle allait s’éteindre dans peu de temps. Ce n’était pas une question d’heures, mais d’années et tout irait très vite. Le Sith se retourna calmement, lorsqu’un bip répétitif évapora le silence de la pièce. Il s’approcha de son bureau, presque comme un fantôme : n’importe quel observateur aurait pu croire qu’il flottait dans les airs. Puis, il appuya sur un bouton qui clignotait rapidement.
–Oui ! Qu'y-a-t-il ?! lança-t-il à travers l’intercom avec un ton agacé.
–Un message prioritaire en provenance de San Hill du Clan Bancaire… répondit la « secrétaire » de Sidious, une jeune femme totalement dévouée au Côté Obscure et à son maître bien qu’elle ne soit pas sensible à la Force.
–Je vous ai déjà dit de me les transférer directement à mon bureau sans attendre ! s’énerva le Sith. Passez-le-moi !
–Bien Seigneur, mes excuses…
–Ceux sont les faibles qui s’excusent ! Transférez ! cria-t-il à nouveau.
Sidious alla s’asseoir à son bureau et une silhouette holographique filiforme apparut devant lui. San Hill, représentant du Clan Bancaire Galactique, avait un large sourire. Une chose plutôt rare pour quelqu’un qui s’adressait au sombre seigneur…
–J’ai de bonnes nouvelles ! fit-il en gardant son expression satisfaite.
–Cela explique certainement votre air si niais… railla Dark Sidious. Effacez-moi ce sourire imbécile, vous n’êtes pas à l’Opéra de Coruscant !
Le Sith avait pris cet exemple car il savait pertinemment que San Hill était un grand fanatique des Opéras de la Capitale. Tout comme lui-même d’ailleurs.
–Pardonnez ma joie Seigneur Sidious… répondit finalement l’homme d’affaire. L’opération s’est déroulée parfaitement ! Qymaen jai Sheelal n’est maintenant qu’un souvenir !
–Bien…. Se souvient-il de quelque chose ?
–Il sait qu’il doit son Salut à votre bienveillance, Altesse… et qu’il doit son apparence à un fanatique Jedi… répliqua San Hill en faisant une sorte de révérence.
–Se souvient-il de son passé sur son monde ? poursuivit Sidious.
–Nous avons gardé l’essentiel de ses souvenirs, seigneur… mais nous en avons remplacé certains… Il répond désormais au nom de code « Grievous »… expliqua Hill. Les implants fonctionnent parfaitement, de même que les greffes et le lobe « sensitif » que vous avez désiré lui placer. Nous attendons maintenant la transfusion…
–Bien. Vous avez très bien travaillé Hill… Je suis content de vous, félicita Sidious. Maintenez le en hibernation, le temps que mon apprenti s’occupe du dernier « détail » …
–Merci Seigneur, je ferais selon vos désirs… s’inclina San Hill.
L’hologramme s’évapora dans l’air. Misérable insecte ! , pensa Sidious, mon désir serait qu’il meure sous mes yeux ! Il voulut se lever mais songea à une chose qu’il avait oubliée. Il appuya sur le boulon des appels sortants et contacta son apprenti. Presque aussitôt une imposante silhouette bleue/grise apparut devant lui.
–Oui… mon Maitre… souffla Maul.
–L’heure est venue, élève ! Lança Sidious. Retournez sur Coruscant au lieu et horaire de votre nouvelle mission…
–Bien maître… Enfin, nous nous ferons connaître des Jedi… Enfin, nous aurons notre revanche…
–Tu as été bien formé mon jeune apprenti… cette mission est largement à ta hauteur ! rétorqua Sidious.
–Merci, Seigneur… conclu Maul en s’agenouillant.
Son image disparut. Sidious avait une entière confiance en son apprenti et ses aptitudes. Sa nouvelle mission allait jouer un rôle essentiel dans son plan. Cette fois, la République n’allait pas se relever d’aussitôt… Le Sith esquissa un rictus sombre avant de se diriger vers ses appartements personnels.

Qui-Gon regardait Anakin, ce petit « bout d’homme » comme l’aurait appelé Yaddle, poser une poignée de sable devant une pierre tombale. Le Jedi était stupéfait par la manière avec laquelle l’enfant s’était finalement résigné à la mort de sa mère. Son écart dans la tante Tusken semblait être maintenant une simple « maladresse » ou une réaction logique face aux événements qui venaient de bousculer à jamais la vie de ce petit garçon. Qui-Gon se corrigea : ce n’était plus un petit garçon, depuis longtemps d’ailleurs : du fait de son âge tout d’abord mais aussi suite à ce deuil qu’il devait à présent porter. Voilà que cette pauvre âme était maintenant abandonnée par son dernier lien familial : son beau-père qui avait annoncé avec colère qu’il pouvait bien partir à présent. Anakin était bien trop vieux et le Conseil le rappellerait vite à Qui-Gon. Pourtant, cela ne le décourageait pas de le présenter au Temple : il ressentait la puissance de ce jeune garçon, il la percevait dans la Force et elle émanait tout autour de lui. Telle une aura évanescente que le maitre Jedi n’avait jamais vu jusqu’à lors. Comment le Conseil pouvait refuser l'accès à l'apprentissage à un tel enfant ? Un individu avec un tel potentiel dans la Force ? Qui-Gon y songeait de plus en plus mais refusait de formuler cette simple pensée. Pourtant, toutes les preuves, des signes même évidents étaient là, devant ses yeux et ses perceptions. Les évidences mêmes qui alléguaient cette pensée qu’il refusait d’imaginer : et si cet enfant était l’Elu de la Prophétie ? Et si ce gamin pauvre, vivant sur une planète perdue et désertique, aride en toute vie, était l’Elu ? « Celui-qui-avait-été-choisi » pour équilibrer la Force en anéantissant les Sith ? Et si, lui, simple maitre Jedi, considéré souvent comme « rebelle » par les autres membres (aussi éminents soient-ils) du Conseil avait découvert l’Elu ? Qui-Gon songeait à l’importance qu’il allait gagner au Temple, si toutefois il ne se trompait pas : il ferait désormais partie des annales de l’Ordre ! Peut-être aurait-il même droit à son propre buste dans la bibliothèque Jedi ! Quelle fierté ! Plusieurs des membres du Conseil allaient devoir lui présenter des excuses ! Après toutes ces années de critiques et de médisances ! Enfin allait-il gagner l’estime et le respect de ses pairs !
Le maitre Jedi revint à la réalité lorsqu’il vit le jeune Anakin se relever et promettre à sa mère :
–Je ferais de mon mieux pour réussir ma vie, pour que tu sois toujours fière de moi maman… Disait-il avec une voix tremblante. Où que tu sois….
L’enfant se retourna vers le Jedi et demanda :
–Je dois vous suivre alors ?
–Tu n’es forcé à rien, Anakin… commença Qui-Gon. Mais si tu me suis, tu apprendras à maitriser la Force et peut-être deviendras-tu un Jedi si le Conseil accepte que tu débutes une formation…
–Un Jedi ? fit Anakin qui semblait un peu surpris.
–La Force a une rare intensité en toi… cela ne fait aucun doute… et un tel potentiel ne peut t’amener qu’à une grande carrière au sein de notre Ordre… expliqua Qui-Gon.
–J’ai entendu beaucoup d’histoire sur les Jedi… j’en ai tellement rêvé que… j’ai l’impression que ce n’est pas réel… dit Anakin avec un ton évasif.
–Tu dois savoir que la voie pour devenir un Jedi accompli est longue et délicate… De nombreux obstacles se placeront sur ta route. Et c’est une vie très difficile, si toutefois tu y arrives… énonça le maitre Jedi.
–J’en ai toujours rêvé… poursuivit Anakin. Je vous suis… de toute façon, plus rien ne me retient ici…
Qui-Gon acquiesça et sourit :
–Tu vas entrer dans un monde très différent, Anakin… je peux te l’assurer…
L’enfant et le Jedi parvinrent au vaisseau à la nuit tombée, échappant de justesse à quelques pillards Tusken qui étaient en quête de nouvelles victimes. Qui-Gon ne disait absolument rien en entrant mais lorsque Panaka lui demanda qui était le jeune garçon, celui-ci répliqua avec un ton presque amusé :
–Mais la raison de notre escale voyons… Allez dire au pilote que l’on peut décoller…. Ordonna-t-il ensuite avec une expression plus sérieuse.
–Comme monsieur le Jedi le désire… répondit Panaka avec ironie.
Quelques instants plus tard, la Nef royale décolla quelques instants plus tard et lorsqu’elle fut dans l’espace, Qui-Gon rejoignit le poste de pilotage. Panaka se tourna vers le maitre Jedi, le capitaine avait l’air calmé.
–Vous n’avez pas d’autres intuitions ? fit-il avec un rictus. Je ne ferais pas faire une nouvelle escale à ce vaisseau, notre mission est d’une grande importance et nous n’avons que trop…
–Ne vous en fait pas capitaine… j’ai moi aussi une mission désormais… et il est hors de question que nous perdions davantage de temps… répliqua le maitre Jedi avec un grand sérieux. Notre cap reste Coruscant… ajouta-t-il à l’intention du pilote qui s’était lui aussi retourné.
–Bien…
–Vous voyez bien que notre court séjour sur Tatooine n’a fait courir aucun danger à la reine… lança-t-il à Panaka.
–C’est une chance…
–La chance n’a rien à voir là-dedans… vous devriez me faire confiance… rétorqua Qui-Gon. Les Jedi ne sont pas des fanatiques ou des fous… nous sommes là pour votre protection et…
–Je n’ai pas besoin d’un cours de politique et de diplomatie… je sais très bien, maitre Jedi… Je me suis peut-être emporté… expliqua Panaka. Vous savez… d’après ce que j’ai pu en entendre, il y a un courant de sympathie en faveur de partisans anti-Jedi au Sénat… Votre définition du rôle de votre Ordre n’est pas du goût de certain. Mais croyez bien que je ne fais pas partie de ces gens…
–Ce mouvement s’étouffera bientôt… assura Qui-Gon. Le Sénat est corrompu, capitaine, ce genre de pensée n’a que peu de valeur pour moi… Soyez sûr que le Conseil et même votre reine agira bientôt contre les diffamateurs…
–Je n’aimerais pas voir éclater une guerre civile… répondit Panaka. Dans votre intérêt, j’espère que vous avez raison…

A suivre… Dimanche prochain !
Modifié en dernier par Wan le Mar 06 Mai 2008 - 14:07, modifié 2 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Lun 05 Mai 2008 - 20:56   Sujet: 

Si si, il y a bien une suite à "Et si..." :D c'est pas un mirage, aller venez ^^

(pour un com, je vous offre une cervelle d'Ewok en sorbet... -oui, je regarde Indy 2...^^-)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Darth Piejs » Mar 06 Mai 2008 - 0:43   Sujet: 

Ah enfin la suite! Toujours aussi envoutant! J'adore! On se demande vraiment ce qu'il va se passer! Felicitations Naga :wink:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Notsil » Mar 06 Mai 2008 - 13:37   Sujet: 

Toujours aussi sympa cette suite !
Il reste des fautes, les voici :

Il avait apprit de la bouche d’Anakin

->appris

Quand à la reine Amidala, il pouvait la manipuler et la faire agir en sa faveur.

->quant à

le blocus de Naboo allait bientôt entrainé

->entrainer

Qui a-t-il ?!

->Qu'y-a-t-il ?

bien qu’elle n’était pas sensible à la Force.

->qu'elle ne soit pas

une silhouette holographique filiforme apparue

->apparut

votre air si niai

->niais

Le Sith avait prit cet exemple

->pris

mes désirs seraient qu’il meurt sous mes yeux !

->mon désir serait qu'il meure

une imposante silhouette bleue/grise apparue

->apparut

Son image disparue

->disparut

Comment le Conseil pouvait refuser d’enseigner une telle créature ?

->d'enseigner à ? La phrase est un peu bancale ^^

Celui-qui-avait-été-choisit

->choisi

aussi imminents soient-ils

->éminents semble plus plausible non ? ^^

si toute fois il ne se trompait pas

->toutefois

Disait-t-il avec une voix tremblante

->disait-il (un seul t suffit largement :P)

que tu débute une formation…

->débutes

Tu dois savoir que la voie pour devenir un Jedi accompli un longue et délicate

->accompli est longue ?

si toute fois tu y arrives…

->toutefois

que nous perdions d’avantage de temps

->davantage

Et voilà !

Ca avance bien tout ça, voyons comment tu vas nous traiter la partie sur Coruscant....
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2415
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mar 06 Mai 2008 - 14:11   Sujet: 

Merci ^^ :) de vos coms et compliments ^^

Re-merci à toi Nostil pour les corrections :)


Corrections faites (beaucoup d'inattention mais beaucoup de choses que je ne savais pas aussi... et je l'avoue bien bas... mdr) ^^
Wow... aucune dans le dernier passage... mdr :D

Bon je me lance officiellement un défi pour la suite de cette histoire : je vais essayer de n'avoir qu'au maximum 5 fautes... !! ( :cry: ) Si si...
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mer 07 Mai 2008 - 15:13   Sujet: 

Une très bonne suite qui continue de captiver le lecteur! Tu arrives à faire du très très original! Je suis fan!
Vite vite la suite^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mer 07 Mai 2008 - 16:16   Sujet: 

Ah bah merciii ^^

Lol

ça fait toujours plaisir :)

La suite Dimanche ou peut-être avant qui sait ??? (n'y comptez pas trop quand même... mdr)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Sam 10 Mai 2008 - 17:28   Sujet: 

Comme prédit plus haut : la suite avant !^^

Il n’avait pas vu un tel paysage depuis longtemps. Les pointes des gratte-ciels qui semblaient percer les nuages, la voûte céleste qui semblait avoir été peinte par les anges de Iego et cette myriade de vaisseaux, de simples points noirs dans les cieux, qui planaient au-dessus de ce qu’il considérait comme la réussite la plus flagrante de l’espèce humaine. C’était cette civilisation qui avait défait bien des chefs de guerre aliens sur bien des planètes. Cette civilisation qui avait bâti ce qu’il avait devant les yeux : une gigantesque cité, s’étendant sur toute la surface d’une planète, où fourmillaient des milliards de citoyens, de soldats et de créatures de toutes sortes. On affluait de tous les coins de la galaxie pour voir ne serait-ce que le Sénat Galactique : le symbole qui représentait cette civilisation sublimée par la politique et l’attention particulière de leurs dirigeants. Il sourit. C’était une ironie bien pathétique : ce symbole qui différenciait l’humanité de ces « sauvages » aliens avait subi une attaque d’une rare violence. Un meurtrier s’était glissé en son sein, comme un ver dans un fruit, et avait assassiné un éminent sénateur. Tout cela sans que quiconque ne l’ait remarqué. Une prouesse dans un lieu si surveillé. Mais qui fallait-il féliciter ? L’assassin pour son ingéniosité, sa rapidité, bref : ses indéniables qualités de tueur. Ou la bêtise flagrante des gardes de sécurité et l’ignorance de leurs chefs ? La question risquait de rester en suspens. Et même un grand logisticien aurait dû mal à trouver une réponse convenable… devant une telle imbécillité.
Il sourit davantage tandis que ses pensées poursuivaient un raisonnement totalement ironique, bien évidement. Il imagina par exemple la tête des autres sénateurs, en particulier les Neimoidiens, bien connus pour être de vrais froussards. Ou encore les ordres que pouvaient aboyer les représentants de Malastare, déjà en train de se lancer dans de grandes thèses pour incriminer des terroristes Lannik. Le sénateur Aks Moe critiquant déjà les Jedi et commandant un renfort de gardes.
Il haïssait profondément ces imbéciles. Ils se croyaient tout puissants parce qu’ils géraient un gouvernement ? Une cité ? Ou qu’ils étaient les « maitres de la paperasserie » ? Ils pouvaient bien contrôler ce qu’ils voulaient, c’était bien peu de choses en comparaison de la Force ! Cette puissance qui pouvait permettre à un individu de se glisser dans un des lieux les plus surveillés de Coruscant. Leurs lois n’agissaient pas sur elle. Celui qui maîtrisait la Force, lui, était surpuissant… bien plus qu’un de ces bureaucrates stupides…
Il s’éloigna de la baie vitrée, qui offrait une vue surplombant le paysage urbain de la planète, et il rejoignit une grande table métallique massive. Il appuya sur son communicateur holographique à l’heure prévue et une forme apparut devant lui. Il s’inclina presque aussitôt.
–La Force est avec nous, seigneur Tyranus ! fit Dark Sidious avec un ton glacial. Le projet « Grievous » est en bonne voie… et n’attend plus que votre « contribution » pour être finalisé…
–Je suppose que nous entamons la phase 2, maître… fit Tyranus avec sérieux.
–Exact. Lorsque vous aurez établi le contact, vous agirez aussitôt mais ensuite, et seulement ensuite, vous activerez le plan « Déclin »… énonça Sidious. Je ne veux aucun cafouillage et encore moins de retard ! Tout le reste en dépend !
–Oui, Seigneur… tout sera fait selon vos désirs... Je vous en donne ma parole !
–N’échouez pas, Tyranus ! prévint le Sith. Je ne serais pas aussi clément cette fois…
–Bien, mon maitre… répondit l’homme en s’inclinant à nouveau.
–Contactez-moi lorsque vous aurez agi.
L’hologramme s’effaça, comme la flamme d’une bougie soufflée par un coup de vent. Dark Tyranus resta seul et sourit une nouvelle fois, mais cette fois, c’était une expression crispée. Il ne devait surtout pas contredire son maitre et ses plans…

Chapitre 7 : La fin d’une crise.
–Ce qui veut dire ? demanda l’apprenti avec un regard qui trahissait son incompréhension.
–Ce qui veut dire que nous avons plusieurs suspects : les gardes qui étaient ici… commença Sifo-Dyas. Et Quasj Temn et son entourage…
–Vous pensez qu’il s’agit d’un complot ? s’étonna Obi-Wan. N’est-ce pas un peu exagéré ?
–Pourquoi pas après tout ? rétorqua le maitre Jedi. Mais il y a une meilleure explication… Quasj Temn a lancé l’alerte d’assassinat… mais s’il s’agissait d’un suicide… y aurait-il autant de tapage ?
–C’est évident que non… répondit calmement Obi-Wan.
–Le Gouverneur Ip’Wred a des ennemis, on l’a vu… et c’est une façon très subtile de le faire définitivement tomber… expliqua Sifo-Dyas. Nous avons d’un côté le fils de Quasj Temn qui déteste son père, qui n’aime pas ses idées par exemple ou que sais-je encore ? Sous la pression ou suite à un évènement, il se suicide…
–…et plutôt que de faire son deuil, Quasj Temn profite de cette mort pour faire tomber son adversaire en faisant passer ce suicide pour un assassinat dirigé contre Temn et son groupe ! comprit le jeune Padawan.
–Exactement… rétorqua Sifo-Dyas en souriant, visiblement fier d’Obi-Wan.
–Qu’allons-nous faire ?
–Nous n’allons pas nous précipiter… commença le maitre Jedi. Retournons voir Ip’Wred et son « conseil », interrogeons les belligérants, je pense que nous réglerons vite cette affaire…
Au moment où Sifo-Dyas et Obi-Wan allaient quitter le bâtiment, un grand garde gamoréen barra la voie.
–Je pense que notre maitre n’appréciera pas vos déductions… grommela-t-il dans sa langue.
–Peu importe, tant qu’il s’agit de l’exacte vérité… fit le maitre Jedi. Laissez-nous passer.
–Je crains que le gouverneur va apprendre votre mort dans une terrible explosion…
–C’est ce que nous verrons… répondit Sifo-Dyas puis il fit un geste discret de la main. Vous semblez connaître plusieurs détails de cette affaire… pouvez-vous nous en faire part ?
Le garde s’arrêta, il avait soudain une mine étrange puis il répondit :
–Mon maitre ne souhaiterait pas que je dévoile la supercherie… avoua-t-il.
–Quelle supercherie ? questionna Sifo-Dyas en continuant d’utiliser la Force.
–Son fils a été mordu par une créature qui vit dans les reliefs de la planète… il commençait à devenir fou… et à avoir des pensées suicidaires. Temn a fait semblant de l’ignorer et n’a pas prêté plus d’attention que cela à son fils unique… Lorsqu’il a retrouvé son cadavre, il a insisté pour que personne n’en parle et il a donné l’alerte en annonçant qu’il s’agissait d’un assassinat…
–Louée soit la Force… fit Sifo-Dyas en se tournant vers Obi-Wan. Notre enquête est terminée, jeune Padawan…

Il y avait toujours les mêmes personnes à la table de la salle de réunion : l’assistante d’Ip’Wred, Quasj Temn et bien sûr le gouverneur Ip’Wred et tous étaient entourés de gardes des deux camps. Obi-Wan percevait une grande tension entre les deux camps, surtout du côté de Temn… : sans doute avait-il l’appréhension que les enquêteurs aient tout compris… C’était presque évident. L’atmosphère électrique que ressentait le jeune Padawan n’était pas due qu’à l’animosité entre les deux camps ou encore à l’enquête. Mais à de récents événements que les Jedi n’avaient pas pu entendre parler : différentes explosions avaient eu lieu dans la cité et de grandes manifestations avaient éclaté. C’était le début d’une crise à laquelle les Jedi devaient mettre un terme. Ces informations, le Padawan les « tira » des pensées des gardes et de l’assistante d’Ip’Wred. Sifo-Dyas, lui, ne fit que deviner en fonction des mines graves de l’assistance.
–Ah ! Nos émissaires Jedi sont de retour ! lança Ip’Wred. Avez-vous résolu cette affaire ? Car le peuple s’embrase et tout cela ne me dit rien qui vaille…
–Il est d’accord. Néanmoins, il pense que le soulèvement du peuple prouve qu’il est en droit de réclamer ses terres ! lança Quasj Temn.
–Je crains que non… rétorqua Sifo-Dyas.
–Quoi ? s’étrangla son interlocuteur tandis que le gouverneur, surprit lui aussi, demanda :
–Alors vous avez réellement trouvé le coupable… ?
–Il est devant vous, répondit le maitre Jedi en désignant Quasj. Son fils a été mordu par une créature des collines… elle se nomme Amnaï, elle vit dans les grottes et les lieux sombres… et elle libère un venin lorsqu’elle mord… un poison qui est également un puissant hallucinogène, il peut également provoquer des troubles paranoïaques et des pensées si noires qu’elles peuvent entraîner un suicide…
–Votre fils s’est… suicidé ?! cria le gouverneur avec une colère mêlée à un profond dégoût : vous n’avez rien fait pour l’aider ? C’est ignoble !
–Oh ! Il a bien assez de chagrin pour écouter vos jugements ! Il sait que c’était mal. Mais il sait aussi que son fils a servi une plus grande cause grâce à sa mort… répondit Quasj.
–Merci, Jedi, d’avoir résolu cette affaire et permis l’arrestation de notre fauteur de troubles ! annonça le gouverneur. Gardes ! Emmenez-le !
–Un instant ! cria Sifo-Dyas en levant la main. Je n’avais pas fini… : Nous avons trouvé d’autres éléments très intéressants à l’Avant-poste… commença-t-il en regardant Ip’Wred. Je me demandais pourquoi votre fils s’était aventuré dans une grotte, sur sa planète natale, alors qu’il en connaissait tous les dangers… fit-il en se tournant vers Quasj. Eh bien, figurez-vous que nous avons trouvé des crédits… accompagnés d’un message… Vous souhaitiez bel et bien assassiner Quasj Temn, monsieur le Gouverneur : vous avez payé son fils pour qu’il récupère des œufs d’Amnaï, extrêmement toxiques, et qu’il tue son propre père. Vous saviez qu’il y avait de l’antagonisme entre eux depuis la mort de la femme de Temn… Je regrette, Gouverneur, mais vous êtes aussi en état d’arrestation !
–Le peuple n’acceptera pas une telle trahison de votre part Jedi !! cria Ip’Wred.
–La seule trahison… c’est la vôtre ! répondit Dyas avec un ton glacial. Nous allons mettre les pouvoirs entre les mains de vos assistants, la Force me dit qu’ils ne sont pas mêlés à vos sombres manigances… -Sifo-Dyas se tourna vers les deux assistants- : Cela ne sera pas permanent : vous devrez mettre en place des élections au plus vite… ordonna le maitre Jedi, la Twi’lek acquiesça tout comme l’autre assistant.
–Emmenez-les ! ordonna l’assistante. Ils seront jugés selon nos lois, maitre Jedi, je peux vous l’assurer… expliqua-t-elle. Nous vous remercions, au nom de notre peuple, d’avoir résolu cette crise…
–Ou au moins une partie de celle-ci… ajouta Sifo-Dyas.
Le maitre Jedi fit quelques pas vers la sortie et attendit son apprenti dans le couloir menant à la salle de conférence. L’assistante Twi’lek fit une bise à Obi-Wan et lui glissa :
–J’espère vous revoir, jeune Jedi…
Ce à quoi le Padawan répondit, visiblement gêné :
–Euh… moi aussi… euhm…
Les Jedi quittèrent rapidement Ansion et informèrent le Conseil de leur arrivée prochaine ainsi que de la situation actuelle de la planète. Le bilan ne plaisait pas vraiment au Jedi d’autant qu’une Ombre semblait s’approcher à présent et rendait les choses bien floues… Le retour de Sifo-Dyas et Obi-Wan était plus que requis compte-tenu de la situation…

La nef royale pénétra dans l’atmosphère de Coruscant. Ric Olié fit décrire un large virage à l’appareil et se dirigea droit vers une plate-forme volante. Le maitre Jedi Qui-Gon Jinn le rejoignit dans le cockpit suivi de près par le capitaine Panaka. Il s’assit à une console à côté du pilote tandis que le Jedi restait debout, il avait l’air inquiet, pourtant ils étaient maintenant en sécurité sur la planète-capitale. Décidément, il ne comprenait rien à la philosophie Jedi.
–Nous ne partageons pas la même notion de sécurité, capitaine… lança Qui-Gon avec un rictus.
–Vous… je… vous n’êtes pas sensé ne pas pénétrer dans les esprits des gens ? s’étonna Panaka, visiblement agacé.
–Vous pensiez très fort… pardonnez-moi… plaisanta le maitre Jedi. Je ressens quelque chose d’étrange… comme un mauvais pressentiment…
–Une autre de vos intuitions de Jedi ? critiqua Panaka.
–La première était juste non ? remarqua-t-il. Quelque chose va arriver… c’est une certitude…. Poursuivit Qui-Gon avec un ton mystérieux.
–Que voulez-vous qu’on fasse ? demanda le capitaine en jetant un regard rapide sur le paysage de Coruscant qui défilait sous ses yeux. Panaka semblait prendre la « menace » au sérieux.
–… Il n’y a rien à faire… pas maintenant en tout cas… mais restez prudent… conseilla le maitre Jedi. Nous y approchons…
La nef se posa sur la plateforme d’atterrissage et l’équipage sortit calmement. Qui-Gon surveillait les alentours comme un garde du corps. Panaka était lui aussi sur le qui-vive. Le maitre Jedi ressentait un trouble puissant dans la Force, c’était comme un malaise qui augmentait rapidement sans qu’on ne puisse rien y faire. Qui-Gon n’avait pas perçu une telle chose depuis… depuis bien longtemps.
Il y eut une première détonation. Puis une seconde bien plus importante et une troisième qui retentit avec une telle force que plusieurs bâtiments tremblèrent aux alentours. Le voilà, son terrible pressentiment. Et personne n’avait pu l’en empêcher…


Chapitre 8 :Les murmures et les pleurs de la République.
Obi-Wan et Sifo-Dyas se tenaient devant les membres du Conseil Jedi. Le jeune Padawan se sentait très fatigué, suite au voyage entre autre, mais aussi suite aux nombreux « soucis » qu’ils avaient eu pour atteindre le temple Jedi. Il semblait que le gouvernement était en état d’alerte et Obi-Wan ressentait bien un malaise. C’était un murmure glacial dans la Force, qui gagnait en intensité à chaque seconde. L’apprenti regardait Yoda, il voyait bien sur le visage ridé du maitre Jedi qu’il ressentait la même chose, sans doute bien mieux que lui. Cette expression suffisait à glacer le sang du Padawan : cela signifiait que ce n’était pas comme ce mauvais pressentiment, cette impression floue qu’il avait ressenti au début de sa mission avec maitre Dyas. Non, c’était bien plus sérieux que cela. Les autres membres du Conseil avaient l’air sous tension, eux aussi, Ki Adi Mundi scrutait le visage d’Obi-Wan et il lança, avec une voix calme :
–Maîtrises tes pensées Obi-Wan… nous percevons tous la même chose…
–Euhm… oui maître, pardonnez-moi… répondit rapidement le Padawan.
–Nous allons envoyer un groupe de Jedi sur Ansion pour surveiller les nouvelles élections… fit Mace Windu qui revint au sujet qui les intéressait.
–Une grave crise, cela pourrait devenir… ajouta Yoda. D’accord je suis…
–Un nouveau conflit sur une nouvelle planète… suis-je le seul à remarquer que ces derniers temps les discordes s’enchaînent ?? s’enquit Sifo-Dyas. Quelque chose de malsain est en train de se passer… on le ressent tous, pourquoi n’agissons-nous pas !
–Ton calme il te faut reprendre, maître Dyas… fit Yoda. Le côté Obscur trouble tout… impossible à prédire est l’avenir… ce que nous ressentons, trop vague, trop diffus c’est.
–Nous pouvons être mieux employés qu’à agir sur des conflits minimes et des discordes commerciales… c’est tout ce que je voulais dire, maitre.
–Nous agissons pour le bien de la galaxie… il n’y a pas de cause plus grande qu’une autre… expliqua Mace Windu. Je pense que cette conversation est terminée… Je propose que nous revenions à l’attentat du Sénat Galactique. Il me semble clair que l’assassin n’était autre qu’un Sith…
–C’est encore trop tôt pour le dire… rétorqua Saess Tinn.
–Pour s’attaquer au Sénat, les Sith n’ont aucune raison… remarqua Yoda. Cette affaire, plus compliquée est… je pense.
–Maitre Jinn vient de rentrer de sa mission sur Naboo… son rapport pourrait éclaircir ces événements par de nouveaux faits… annonça Ki Adi Mundi. Maitre Dyas, avez-vous eu des nouvelles de maître Dooku ?
–J’ai reçu un appel holographique à mon arrivée… expliqua Sifo-Dyas. Il souhaiterait me voir, il serait sur une piste intéressante…
–Je n’aime pas cette idée qu’un de nos Jedi enquête sur les Sith… fit Mace Windu. On sait ce qui est advenu à ceux qui ont essayé par le passé…
–Rien ne nous dit qu’il s’agit d’un Sith… Voilà pourquoi le Conseil a accepté cette mission… rappela Ki Adi Mundi.
–Rendez-vous au lieu dit… lâcha finalement Windu. Obi-Wan…
Sifo-Dyas s’inclina et quitta aussitôt la salle du temple d’un pas rapide.
–Oui maitre ? fit le Padawan en se plaçant au centre de la pièce.
–Nous avons constaté tes importants progrès ces derniers jours… Nous te prédisons un grand avenir au sein de notre ordre… fit Windu. Néanmoins, reste concentré sur le présent et ne te focalise pas sur des imprécisions… Et…
Il fut interrompu par un message holographique qui apparut quasiment devant Obi-Wan. C’était le maitre Qui-Gon Jinn.
–Pardonnez mon intrusion… Mais il s’agit d’une situation d’urgence ! expliqua Jinn avec un visage presque terrorisé. Le Sénat vient de subir une nouvelle attaque… il… il a été détruit… Je demande au Conseil d’envoyer de l’aide immédiatement…
–Par la Force ! cria un membre de l’Ordre.
Il y eut une nouvelle détonation et l’hologramme de Qui-Gon Jinn disparut…

A suivre…
Modifié en dernier par Wan le Mer 14 Mai 2008 - 21:15, modifié 1 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mar 13 Mai 2008 - 10:03   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Sans flooder... : oui oui, y'a une suite...^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mar 13 Mai 2008 - 21:20   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Eh bien, ça avance de tous les côtés, et ça promet du bon ! ^^

Désolée par contre, mais ya plus que 5 fautes :wink:

Les pointes des gratte-ciels qui semblaient percées les nuages

->je préfère gratte-ciel mais les 2 sont corrects apparemment :P et "semblaient percer" quand même ^^

de simples points noires dans les cieux

->noirs

où fourmillait des milliards de citoyens

->fourmillaient

sans que quiconque ne l’ai remarqué.

->belle utilisation du verbe avoir, mais c'est "ait"

devant une telle imbécilité.

->imbécillité

déjà entrain de se lancer dans de grandes thèses

->en train, différent de "faire une chose avec entrain" ^^

y aurait-il autant de tapages

->tapage

Loué soit la Force

->louée

que les enquêteurs aient tout comprit

->compris

C’était le début d’une crise au quelle les Jedi devaient

->à laquelle

Le retour de Sifo-Dyas et Obi-Wan était plus que requît

->requis

Le maitre Jedi Qui-Gon Jinn le rejoignit dans le cockpit suivit

->suivi

au sujet qui les intéressaient.

->intéressait

Quelque chose de malsain est entrain de se passer

->en train

Par la Force ! cria certain membre de l’Ordre.

->un certain membre ?

Ya aussi une phrase bizarre :

Mais l’atmosphère électrique que ressentait le jeune Padawan n’était pas due qu’à l’animosité entre les deux camps ou encore à l’enquête. Mais à de récents événements que les Jedi n’avaient pas pu entendre parler :

->L’atmosphère électrique que ressentait le jeune Padawan n’était pas due qu’à l’animosité entre les deux camps ou encore à l’enquête, mais à de récents événements que les Jedi n’avaient pas pu entendre parler.

C'est pas mieux sans le double "mais" ? ^^

En attendant la suite :P
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2415
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mar 13 Mai 2008 - 21:28   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Ah !! enfin des nouvelles !! mdr

Et mer... j'ai perdu mon pari... :cry:

Bon, une question pour "en train" c'est une faute que je fais souvent alors... autant demander : tu m'avais corrigé un jour que j'avais mis "entrain" (il me semble j'espère ne pas dire d'âneries) et tu m'as mis "en train"... alors c'est quoi vraiment la vraie utilisation de "en train"... ?? et de "entrain" ? mis à part le "avec entrain"... ???

Autrement, la dernière phrase : oui c'est mieux...^^

Je signale, en passant, que la créature des cavernes là... elle existe pas... donc n'allez pas vérifier mes info... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mar 13 Mai 2008 - 21:42   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

DIsons que quand tu l'écris en 2 mots, c'est dans le sens où tu es "en train de faire quelque chose" (Etre en train de = être occupé à), c'est l'écriture la plus courante, vu qu'en un seul mot "entrain" c'est plutôt synonyme de joie, de gaieté et de dynamisme.

Valà, j'espère avoir répondu à ta question ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2415
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Den » Mer 14 Mai 2008 - 8:53   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Yeah Yeah Yeah! Voici une suite du tonnerre!Le passage où Obi-Wan a un bisous de la Twi'lek m'a beaucoup fait rire^^
Sinon, ma préférence va au chapitre 8 où il arrive quelque chose à Qui-gon. J'espère qu'il n'est pas mort :cry:
Vite vite la suite! :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mer 14 Mai 2008 - 10:08   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Merci Nostil pour cette explication et définition... j'ai l'impression d'être moins bête :D

Den : le passage du bisou avait surtout pour but (bon de faire sourire...lol mais) de montrer qu'il n'y a pas qu'à Anakin que ça arrive... voyons comment cela évoluera...^^
La suite devrait arriver plutôt que prévue... mais j'aimerais (tjrs) faire le moins de fautes possible... mdr. Et du coup, poster trop rapidement n'est pas idéal... lol

Qu'est-il arrivé à Qui-Gon ?? Que s'est-il passé tout court ? vous devriez avoir des réponses dans la suite... lol (c'est ce qu'on appelle du teasing...)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mer 14 Mai 2008 - 10:15   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Question^^: Tu montreras aussi le penchant qu'à Obi-Wan pour l'aclool? :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mer 14 Mai 2008 - 10:25   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Mdr

Je sais pas tiens... :D

Possible, une petite référence en tout cas... mais puisqu'il y a cette référence dans Episode 2....

En tout cas, je peux juste dire que le personnage va évoluer...

EDIT : corrections faites... c'est moi où... à nouveau, pas de fautes en dernière partie ? (début du chap 8.. ??) :D (bon je me réjouis, c'est déjà ça...lol)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Sam 17 Mai 2008 - 20:50   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Retard prévu pour la suite d' "Et si...".... :(
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Darth Piejs » Sam 17 Mai 2008 - 21:02   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Nonnnnnnnnnnnnnnnnn
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Wan » Sam 17 Mai 2008 - 21:09   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Mdr

N'exagérons pas..

Bon c'était prévu aujourd'hui... mais finalement, c'est encore possible pour demain... après faut voir... lol.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Lun 19 Mai 2008 - 14:31   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Et c'est finalement Lundi... :)


Sifo-Dyas avait atteint la zone industrielle abandonnée en quelques minutes à peine. Le comte Dooku avait choisi ce lieu désert et sinistre. Idéal pour faire son rapport de mission en secret à un messager du Conseil. Pourquoi une telle discrétion ? La question taraudait l’esprit de Sifo-Dyas et aucune réponse ne suivait. Un sentiment terrifiant glaça le sang du Jedi : et si tant de secrets signifiaient que Dooku avait bien trouvé des Sith, qu’il les avait infiltrés et qu’il craignait qu’un d’entre eux ne les repère ? Il chassa cette pensée, de peur qu’elle ne se concrétise. Il quitta son véhicule et s’aventura dans les ténèbres de ce qui semblait être un hangar désaffecté. Il percevait un trouble glacial au cœur de la Force et il entendait un vrombissement sourd provenant du fond de l’ hangar. Sifo-Dyas alluma son sabre-laser afin d’éclairer son chemin, même légèrement car il voulait savoir où il mettait les pieds. Dooku se sentirait sûrement vexé. Un tel comportement sous-entendait que le Jedi n’avait pas confiance en celui-ci… Mais le Conseil lui-même avait émis la dangerosité de la mission de Dooku. Si l’Ordre était faillible alors qu’est-ce qu’il ne l’était pas ? Il songea à ce mouvement de protestation, à l’encontre des Jedi, qui éclatait aux quatre coins de la galaxie. La situation devenait périlleuse pour l’Ordre et le moindre écart risquait de lui coûter cher. La crise d’Ansion et celles de Dantooine et Cato Neimoidia menaçaient maintenant de s’étendre à plusieurs autres systèmes. Pire, le blocus de Naboo risquait de s’envenimer. Qui-Gon Jinn était sûrement en train de faire son rapport sur la situation et du coup il serait vite informé de l’évolution des événements. Une voix au timbre glacial souffla sur sa gauche :
–Alors tu es venu, jeune Jedi… fit Dooku. Tu n’as donc pas écouté les objections du Conseil…
–Il n’en a fait aucune… répliqua Sifo-Dyas d’un air méfiant.
–Bien ! Alors peut-être qu’ils ont fini par apprendre la leçon ! railla Dooku.
–Quelle leçon ?
–Leur vaine tentative pour m’empêcher d’enquêter sur les Sith, voyons ! expliqua-t-il. Ils tremblaient de peur… pas que je sombre du Côté Obscur, non… mais que je trouve des Sith bel et bien vivants !
–Et… quels sont vos résultats… ? demanda Sifo-Dyas avec un ton hésitant tout en avançant sur la gauche de Dooku.
–Ah ! lança le Jedi en se reculant. Tu es aussi prévisible qu’eux… ! J’ai bien trouvé des Sith… et je dois dire que j’ai même été convaincu par leurs arguments : bien plus intéressants que ceux du Conseil !
–Comment pouvez-vous dire une telle chose !
–Oh ! Je t’en prie, jeune Jedi ! Les Sith veulent rétablir l’ordre dans la galaxie ! Mettre un terme à cette omniprésente corruption ! Ils veulent tout nettoyer et tout rebâtir en dix fois mieux ! s’emporta Dooku.
–Les Sith veulent notre mort à tous !
–…Et les Jedi ?! s’énerva le comte. Leur volonté de maintenir l’ordre et la sécurité a mené la galaxie où elle se trouve aujourd’hui : en ruines ! La crise d’Ansion, Naboo, Cato Neimoidia,… et eux, ils sont incapables de régler quoique ce soit… incapables d’anticiper !
–J’étais sur Ansion… la situation est…
–… hors de contrôle, termina Dooku. Les élections échoueront et on se trouvera avec une nouvelle dictature…
–Après un discours comme celui que vous venez de me servir… je ne pense pas que cela vous inquiète tant que cela, comte… lança Sifo-Dyas avec colère.
–Maîtrise tes pensées, Jedi ! coupa Dooku.
Le comte s’interrompit au moment où Sifo-Dyas reçu un message sur son comlink :
–Tous les Jedi doivent se rendre dans le quartier du Sénat Galactique, un attentat a eu lieu ! Plusieurs victimes sont à déplorer ! Il nous faut de l’aide de toute urgence ! Je répète…
Sifo-Dyas éteignit son comlink. Il avait l’air abasourdit. Il balbutia :
–Un attentat ? Comment…
–Regardez-moi cela… Un Jedi désemparé… perdu… aveugle devant la Force ! fit Dooku avec un ricanement sinistre.
–Votre remarque est loin d’être celle d’un Jedi… et votre réaction laisse entendre que vous n’êtes pas innocent dans cet acte… remarqua Sifo-Dyas en se retournant vers le comte.
–Quelle perspicacité ! En réalité, je n’ai pas grand-chose à voir avec cet attentat, mis à part le fait que j’étais au courant… Mon maître ne saurait accepter un contretemps de ma part à présent que le « déclin » vient de commencer…
–Le déclin ?
–Oh, inutile que tu t’embarrasses avec ces choses-là… répondit simplement Dooku. La République ira sombrer dans le chaos et mon maître sera le seul qui s’intéressera au peuple… et il aura suffisamment de raisons qui lui permettront de prendre le contrôle sans difficultés…

Dooku remarqua une silhouette noire qui avançait calmement mais avec un pas décidé vers Sifo-Dyas. Il reprit :
–Mais comme je l’ai dit, inutile que tu t’embarrasses avec de telles choses… compte-tenu de ce qu’il a prévu pour toi…
La dernière phrase de Dooku avait été comme un signal pour l’homme derrière Sifo-Dyas, qui alluma son sabre-laser à double lame. C’était Dark Maul, l’apprenti de Dark Sidious. Les anciens Sith auraient considéré que celui-ci avait brisé la règle des deux, mais selon lui, il n’en était rien. Dooku n’avait plus besoin d’enseignements, ce n’était donc pas un apprenti, mais plutôt une sorte d’assistant. Quant au danger qu’il représentait, il était minime : Tyrannus était loyal et imaginait avoir un rôle primordial dans le Nouvel Ordre de son maitre. Ce qui n’était sûrement pas le cas, connaissant le Sith…
Dark Maul plongea sur son adversaire, qui eut à peine le temps d’allumer son sabre. La lame rouge de l’apprenti Sith transperça le cœur de Sifo-Dyas avec une précision mortelle. Le Jedi s’écroula sur le sol. Dooku fixa froidement Maul :
–Le maître avait dit « mort ou vif »…
–Je les préfère morts… fit-il avec un ton glacial et une voix rauque.
–Nous aurions pu le retourner contre l’Ordre Jedi ! remarqua Dooku.
–Le maitre n’a que faire d’un faible Jedi… Il n’aurait pas été fiable, répondit Maul en éteignant son sabre.
–Depuis quand décides-tu à place de maître Sidious ? questionna le comte avec colère.
–Depuis qu’il m’a chargé de cette mission, rappela Maul. Il souhaite que vous vous rendiez au lieu de la « catastrophe » et que vous vous infiltriez au sein de l’Ordre… pour eux, vous êtes toujours un Jedi… et ce « témoin » ne pourra plus rien dire à présent.
–Et toi ?
–Je m’occupe du Jedi pour la phase suivante de notre plan… et je me rendrai sur Kamino pour « la commande », répondit mécaniquement Maul, comme un droïde qui ferait son rapport.
Dooku secoua négativement la tête :
–Tu comptes te faire passer pour lui ?! Dyas m’a déjà parlé de Kamino… il est allé les voir et a sûrement fait la commande !
–Nous n’en sommes pas certains n’est-ce pas ? répliqua Maul, son regard trahissait sa colère intérieure.
–C’est trop risqué : les Kaminoans connaissent déjà son visage, tu ne pourras pas te faire passer pour lui et encore moins pour son maitre…
–…et encore moins pour un Jedi… ajouta Maul avec dégoût. Je les forcerai à accepter.
–Je connais tes « moyens de persuasion », lança Dooku avec un rictus. Et je doute que notre maitre apprécie que tu tues des personnes de si grande valeur…
–Qu’est-ce que vous proposez ?
–Je vais me rendre sur Kamino… répondit le comte en se retournant calmement vers Maul avant de fixer le cadavre de Sifo-Dyas. Et je vais m’occuper du Jedi… toi, tu vas surveiller les Jedi… mieux… : va là-bas et élimines-en quelques uns avant de leur avoir tiré quelques informations…
Maul sourit laissant transparaître son impatience à tuer du Jedi.
–Quel genre d’informations ? demanda-t-il finalement, déçu de constater qu’avec Dooku il n’y avait jamais de meurtres « tranquilles ».
–Je veux savoir si Qui-Gon Jinn a trouvé l’Elu…

A suivre…
Modifié en dernier par Wan le Mar 20 Mai 2008 - 11:26, modifié 1 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Lun 19 Mai 2008 - 21:37   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Héhé, tu y étais presque ;)

Vlà les fautes :

qu’il craignait qu’un d’entre eux ne les repèrent ?

->repère

le moindre écart risquait de lui coutait cher.

->coûter

Pire, le blocus de Naboo risquait de s’envenime.

->s'envenimer

mise à part le fait que j’étais au courant

->mis à part

qui lui permettront de prendre le contrôle sans difficulté…

->sans difficultés

élimines-en quelques uns avant de leurs avoir tirés quelques informations…

->leur avoir tiré

Quels genres d’informations ?

->Quel genre

Ca promet pour la suite en tout cas, sympa cette rencontre, et la justification de la présence de Maul et de Dooku ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2415
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mar 20 Mai 2008 - 11:29   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Ouais... 7 fautes qu'en même... mais je préfère dire qu'il n'y en a que 6... le "s'envenime" est un oubli pur et simple du "r"... (si si...^^)

J'y suis presque ! J'y arriverais un jour ! Je l'aurais ! :D

Eh oui, il fallait justifier la présence de Maul... (je vous avais dit qu'il aurait un rôle important... et c'est pas fini... lol) :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mar 20 Mai 2008 - 14:33   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Ah! Et bien, voici une suite du tonnerre. L'histoire est décidément bien pensée et le pourquoi du comment est très explicite! Du beau boulot!
Au travail feignant, la suite! :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mar 20 Mai 2008 - 17:28   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Den a écrit:Ah! Et bien, voici une suite du tonnerre. L'histoire est décidément bien pensée et le pourquoi du comment est très explicite! Du beau boulot!
Au travail feignant, la suite! :D


Merci Den ^^
Tout est toujours expliqué... mdr.
La suite, sûrement Dimanche prochain... ou peut-être avant qui sait ?? lol. Le fait est que plusieurs de mes projets se terminent (VMV en premier...lol) et du coup, j'aurais peut-être + de temps pour la FF... problème : je me suis ajouté de nouveaux projets donc... :x
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mar 20 Mai 2008 - 17:33   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Toi aussi tu as la manie de t'ajouter pleins de projets! :x
Bienvenu au club :x
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mar 20 Mai 2008 - 17:34   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Den a écrit:Toi aussi tu as la manie de t'ajouter pleins de projets! :x
Bienvenu au club :x


Et je m'ajoute des gros morceaux... mdr.

On le fait tous je crois ^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Darth Piejs » Lun 26 Mai 2008 - 17:52   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Ba alors c'est quoi ce bordel là!? On était cencé avoir la suite hier et peut être même avant selon l'auteur! Lundi et toujours rien ça craint là :evil:

La suite la suite! :lol: :D
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Wan » Lun 26 Mai 2008 - 17:57   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Merci de l'attention portée à cette histoire... mais suite à plusieurs retards... et bien, le passage de hier (qui devait paraitre plutôt) est lui aussi retardé... je vais faire mon possible pour qu'il soit dispo' ce soir...

EDIT : repoussée à demain ou Mercredi faute de temps...
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mer 28 Mai 2008 - 17:51   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Voilà la suite... légèrement plus longue...


Une fumée noire s’élevait des ruines du Sénat, obscurcissant les cieux de Coruscant. C’était une journée pourtant lumineuse et voilà que la nuit tombait sur les restes du bâtiment. Une atmosphère funèbre soufflait sur les blessés qui tentaient de s’éloigner le plus possible de la poussière et des cendres. Personne ne savait comment c’était arrivé et encore moins pourquoi cela avait eut lieu. Le sol était jonché de cadavres : il y en avait bien plus au niveau du bâtiment lui-même et quelques uns plus éloignés. Les explosions les ayant projetés à plusieurs mètres du Sénat. Il y avait là des sénateurs, des conseillers, des serviteurs, mais aussi des citoyens et des enfants en visite. Tous étaient gravement blessés ou décédés. C’était là les innocentes victimes d’un acte de terrorisme et de violence aveugle.
Les speeders de police se chargeaient de dévier la circulation : la fumée rendait les vols à proximité du Sénat impossibles et il était impératif de sécuriser le périmètre. Les agents ignoraient s’il n’allait pas y avoir un nouvel attentat et les mesures de sécurité avaient, de ce fait, été largement renforcées. En dessous, un Jedi tentait de secourir le plus de personne possible. Il était accompagné d’un jeune garçon de treize ans ou plus et il utilisait ses pouvoirs pour dégager des personnes prisonnières des décombres.
–J’ai prévenu le Conseil, d’autres Jedi devraient venir nous secourir… fit-il à Anakin qui était en train d’aider une femme à s’asseoir sur le sol.
–Vous m’avez fait quitter Tatooine… commença le jeune garçon avec un grand sérieux et une mine sombre. J’ai cru avoir quitté en même temps la cruauté… et maintenant que je suis ici… je vois qu’il y a pire encore que ma planète natale et les Hutts ! Qui a pu faire ça ?
–Je l’ignore… répondit presque aussitôt Qui-Gon. Un être abominable, sans aucun doute. Je perçois une présence néfaste… et qu’un sombre événement a eut lieu… poursuivit-il avec un air soucieux.
Obi-Wan Kenobi et Mace Windu arrivèrent en courant, à droite de Qui-Gon et celui-ci marcha jusqu’à eux accompagné d’Anakin. Il le désigna du doigt alors que les deux Jedi regardaient le jeune garçon avec étonnement. Ils ressentaient en effet un trouble dans la Force, une perturbation que Qui-Gon avait ressenti lui aussi et qui l’avait menée à l’enfant.
–Voici Anakin Skywalker… un jeune garçon que j’ai secouru sur la planète Tatooine… lors de ma mission à Naboo…
–La Force est… commença Windu avec une expression plus que surprise.
–… je sais… coupa Qui-Gon. Ce n’est pas un hasard si je l’ai trouvé sur ma route…
–Vous pensez que la Force a conduit vos pas jusqu’à lui ? questionna Obi-Wan.
–C’est tout à fait possible, mon jeune Padawan, répondit calmement le maitre Jedi. Mais je ne pense pas qu’il s’agisse d’un cas habituel… Le Conseil…
–L’heure est mal choisie pour en débattre avec les membres de l’Ordre… Quelque soit la puissance de cet enfant… coupa Mace Windu. Il est indéniable que son taux de midichloriens dépasse largement les nôtres… ajouta-t-il. Néanmoins, son âge pose problème… c’est un débat houleux qui nous devront reprendre plus tard. Faites-moi le point sur la situation maitre Jinn…
–Il y a eu trois déflagrations… -en tout cas je n’en ai perçu que trois…-. Elles ont détruit une bonne partie du bâtiment… il me semble que la partie arrière n’a pas trop souffert… J’ai compté une trentaine de blessés et cent fois plus de morts… sûrement plus. Il y a encore des gens sous les décombres.
–Je le perçois aussi… souffla Obi-Wan.
–Et… les négociations de Naboo ?
–Elles ont tourné court… Les représentants de la Fédération du Commerce ont été tué avant même que je ne puisse les rencontrer. J’ai ramené la reine avec moi… elle est restée en sécurité dans son vaisseau au moment des explosions… raconta Qui-Gon Jinn. Mais l’armée droïde a envahi la planète… c’est en train de dégénérer…
–Il faudra que le Conseil s’occupe de cette affaire au plus vite… vous et Obi-Wan allez l’escorter en sécurité… Nous allons gérer les secours ici…
–Mais… nous pouvons…
–Jinn ! Je vous ai donné un ordre ! coupa sèchement Mace Windu. La situation actuelle est trop grave pour laisser la reine de Naboo à la seule protection de ses gardes de sécurité !
Qui-Gon le fixa froidement et répondit avec un ton amer :
–Bien, maitre Windu…


Chapitre 9 : Extermination.

Maul épiait les deux maitres Jedi et un Padawan discuter à côté d’un jeune garçon, blond, de treize ans environ et espérait bien s’attaquer à l’un deux avant qu’ils n’aient terminé. Malheureusement pour lui, dans ces cas-là, les victimes ne donnent pas de « signaux » indiquant à l’agresseur le meilleur moment pour attaquer. Il patienta quelques instants encore, retenant son irrésistible envie d’activer son sabre-laser. Maul vit les deux maitres s’éloigner. L’un était suivit par le Padawan et le jeune garçon, l’autre marchait seul vers le bâtiment en ruines. C’était sa victime et c’était le moment…
Le Sith bondit de sa cachette, une ruelle déserte, et alluma son sabre-laser en vol. Mace Windu para le coup de Maul –qui visait la tête du Jedi- et projeta une onde de Force vers le sombre apprenti. Le Sith parvint à se maintenir debout et réattaqua avant d’appuyer sur le bouton activant la seconde lame du sabre. Mace fut surpris et manqua de perdre son bras. Maul réussit néanmoins à le blesser à l’épaule et le maitre Jedi failli lâcher son sabre. Le Sith semblait pareil à un possédé : comme si le fait d’avoir blessé son adversaire avait provoqué en lui une rage démultipliée. Sa puissance lui permit de prendre le dessus sur le maitre Jedi et ses attaques étaient de plus en plus précises. Il exécuta un véritable tourbillon avec son sabre-laser avant de donner un violent coup de pied à Windu qui tomba sur le sol. L’arme du maitre alla voler sur le côté des combattants. Le Sith enchaîna aussi vite en plaçant la lame sous le menton du Jedi. Il sourit avec un air sombre qui glaça le sang de Mace et lança :
–Vous avez trouvé l’Elu ?
–Quoi ? demanda Windu tandis qu’il cherchait son sabre des yeux.
–Tu vas mourir de toute façon, Jedi… alors réponds-moi ! insista Maul.
–J’ignore de quoi vous parlez… Qui-Gon a ramené un garçon… il est avec lui… il n’a rien d’un élu vous vous trompez !
–Impossible… répondit le Sith avant de trancher la tête de Windu.
Il leva les yeux vers trois ou quatre Jedi qui se dirigeaient maintenant vers lui, leurs sabres-laser allumés. Maul sauta sur un toit non-loin de là, attrapa un taxi-volant et grimpa à son bord, jetant son chauffeur dans le vide. Le véhicule s’éloignait lorsque les Jedi parvinrent jusqu’au cadavre de Windu.
–S’attaquer à Qui-Gon, le Sith va…. Percevoir cela je peux. Nous devons l’aider !


Le capitaine Panaka était devant la rampe de la nef royale lorsqu’il vit trois silhouettes s’approcher rapidement. Il fit quelques pas vers eux et demanda :
–Qu’est-ce qu’il se passe alors ? J’ai entendu les explosions et ces sirènes… La reine s’inquiète pour sa sécurité… et dois bien avouer que moi aussi…
–Des terroristes ont fait exploser le Sénat, lâcha Qui-Gon avec un ton plutôt neutre.
–Ils ont quoi ?
–Nous sommes ici pour escorter la reine dans ses appartements le plus rapidement possible, coupa Obi-Wan. Le Conseil s’attend à de nouvelles attaques…
–Je vais prévenir la reine immédiatement ! fit Panaka avant de courir à l’intérieur du vaisseau.
–Je perçois quelque chose de néfaste, Obi-Wan…
Qui-Gon regarda soudain les cieux : un taxi-volant fonçait droit sur lui et son Padawan. Maul sauta dans le vide, laissant l’appareil s’écraser là où se trouvaient les Jedi. Malheureusement pour le Sith, les chevaliers s’étaient rapidement écartés. Panaka sortit en trombe de la nef royale, son blaster au poing mais Qui-Gon lui fit un geste pour ne pas qu’il intervienne. Le Sith atterrit juste devant ses adversaires et alluma son sabre aussi vite. Les deux Jedi dégainèrent leurs sabres et s’avancèrent vers Maul.
–Escortes la reine Obi-Wan… je me charge de lui… lança Qui-Gon Jinn.
–Mais maître…
–Ce n’est pas le moment de discuter mes ordres, répondit le maitre Jedi en perdant patience. Fais ce que je te dis… Anakin, tu restes ici.
Obi-Wan ne comprenait pas les intentions de son maitre : pourquoi lui demander de partir alors que l’enfant restait ? Cela n’avait pas le moindre sens, il risquait de se faire tuer et puis, la reine était en sécurité dans le vaisseau, non ? Il se résigna néanmoins à faire ce que voulait son maitre et prit la tête du groupe escortant la reine. Ils coururent jusqu’à un ascenseur qui devait les mener à ses appartements.


Les Jedi étaient encore occupés dans le quartier du Sénat et il n’y avait maintenant personne. Hormis Qui-Gon, Anakin et Dark Maul… Après s’être retourné deux ou trois fois, le maitre Jedi dit :
–Je croyais que c’était Dooku qui devait venir… c’était ce qu’on avait convenu non ? demanda-t-il au Sith.
–Il se charge d’une autre mission…
–Bien… Nous pouvons utiliser leur vaisseau pour rejoindre Sidious… proposa Qui-Gon.
–Il ne nous servira qu’à rejoindre mon appareil… Il est bien trop voyant… répondit Maul. Allons-y, je sens que des Jedi approchent…
–Oui… partons… répondit-il en attrapant Anakin par l’épaule.

Epilogue :

Yoda et quelques autres Jedi parvinrent jusqu’à la plateforme d’atterrissage et virent la nef royale s’éloigner dans les cieux encombrés de Coruscant. Le maitre Jedi secoua la tête avec tristesse :
–Une chose terrible est arrivée… Maitre Jinn nous a trahit…
–La Force est troublée par un autre événement, maitre Yoda, reprit Ki Adi Mundi avec un ton peiné. Qui-Gon semble avoir fait une découverte importante…
–Quelque chose qui peut détruire l’Ordre… compléta Saess Tinn.
–Ou le sauver… termina Yoda. Des griffes du Mal nous devons le sauver… la plus urgente de nos missions, c’est…mais pleurer maitre Windu nous devons d’abord…
–La reine est en sécurité… fit Plo Koon. Je viens également d’intercepter un message des autorités : maitre Sifo-Dyas a disparu… Je crains que nous n’ayons deux morts à pleurer ce soir… conclut-il avec un ton glacial.
–L’espoir nous ne devons pas perdre… vivant il est peut-être encore… mais au deuil, la perte de Qui-Gon il nous faudra ajouter… ajouta Yoda avec le regard triste. Bien que la mort cette trahison est…
–Maitres… j’ai de bien plus graves nouvelles à vous annoncer… reprit Plo Koon, s’adressant à tous les membres du Conseil. Avant de partir sur les lieux de l’ « accident », j’ai reçu un message holographique en provenance de Naboo… le blocus s’est changé en invasion… il y a là-bas des massacres… ils retiennent les habitants dans des camps… et les élections d’Ansion se sont terminées… dans un véritable bain de sang. Cette fois, nous devons admettre notre incapacité à gérer tous les conflits… termina Plo Koon avec tristesse.
–Et puisque le Sénat a été détruit… nous ne pouvons agir sans son aval ! ajouta Saess Tinn.
–Dans la clandestinité, il nous faudra agir jusqu’à la mise en place d’un Sénat provisoire… Un groupe de trois d’entre nous ira sur Naboo… et l’autre sur Ansion… mettre un terme aux hostilités il nous faut ! Et découvrir les motivations qui ont poussé maitre Jinn à l’exile vers le Côté Obscur…
–Nous devrons également enquêter sur le retour des Sith, fit Ki Adi Mundi.
–Loin de ne plus avoir d’activités nous sommes, lança Yoda avec un air amusé. Partons aider les autres Jedi dans les ruines du Sénat…
–Nous pourrions poursuivre Qui-Gon ! Maitre, l’un de nous pourrait le capturer et savoir de quoi il retourne ! cria Saess Tinn. Comment pouvons-nous rester là à…
–Un puissant allié, Qui-Gon a… nous faire perdre un autre maitre tu suggères ? questionna Yoda tandis que maitre Tinn faisait signe que non. Bien, allons-y…


Sa main de métal se ferma sur un objet cylindrique. Un sabre-laser, d’après ses détecteurs sensoriels. Il avait encore beaucoup de mal à faire fonctionner ses organes vitaux -même s’il en restait bien peu- et il sentait quelque chose qui l’étouffait. Il se mit à tousser une première fois mais ensuite il crut ne plus s’arrêter. Il se releva de la table d’opération et se mit assis. Quelqu’un s’approcha de lui :
–La transfusion s’est très bien déroulée… fit San Hill. Dans peu de temps vous allez apprendre à maîtriser la Force et les arts Jedi… vous serez sans doute notre meilleure arme contre eux.
–Que s’est-il passé ?
–Un Jedi vous a attaqué… et vous a gravement blessé… Nous vous avons en quelque sorte « sauvé »… et on dit merci….
–« En quelque sorte » ?
–Votre corps était tellement mal en point que nous vous avons « reconstruit » avec un métal extrêmement résistant… grâce à nous vous êtes plus fort, si on peut dire, bien supérieur à celui que vous étiez avant, expliqua San Hill.
–Qui suis-je ?
–Vous répondez désormais au nom de « Grievous »… et vous êtes déjà très apprécié par notre maître : Dark Sidious…
–Je suis un… droïde ?! s’énerva Grievous.
–Non, non ! Calmez-vous ! Vous êtes ce qu’on peut appeler un « cyborg », rien à voir avec un...
–Laissez-moi…
–Bi… bien…
Grievous resta immobile, assis sur le bord de la table d’opération, dans les ténèbres. La lueur rouge de son regard meurtrier prit une plus grande intensité et soudain il hurla. Le son de sa voix cybernétique résonna dans toutes les pièces de la base secrète, y comprit jusqu’aux oreilles de San Hill qui émit un léger sourire.
–Parfait… dit-il pour lui-même avant de se diriger vers la salle de communication.
Le cri de Grievous se changea en sanglots avant qu’il n’allume le sabre-laser qu’on lui avait donné et ne s’attaque aux machines qui l’avait généré. Elles explosèrent violemment tandis qu’une autre voix résonnait dans les oreilles de San Hill :
–Notre guerre vient de commencer, représentant du Clan Bancaire…
–Vous m’en voyiez ravi, seigneur Sidious…
–Les sénateurs qui ont survécu à l’attaque ont élu Palpatine au rang de Chancelier du gouvernement provisoire… La durée de son mandat sera largement suffisante pour anéantir les Jedi et prendre le contrôle de la galaxie…
Un second hologramme apparut à côté de Sidious, celui-ci n’était visiblement pas prévenu de cette intrusion. Le second homme s’excusa :
–Pardonnez-moi, maître… Je vous amène… l’Elu….
L’hologramme disparut.

A suivre…
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Code 44 » Mer 28 Mai 2008 - 19:16   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Pas mal...pas mal du tout !

La fin m'a paru un peu...expéditive :
Spoiler: Afficher
Windu qui meurt en 2 sc, la trahison de Qui-Gon...

Mais ça reste très bien, hein :)

Vivement l'épisode II :D
Modifié en dernier par Code 44 le Mer 28 Mai 2008 - 20:26, modifié 2 fois.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Wan » Mer 28 Mai 2008 - 20:11   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Code 44 a écrit:La fin m'a paru un peu...expéditive :
Spoiler: Afficher
Windu qui meurt en 2 sc, la trahison de Qui-Gon..
.
Mais ça reste très bien, hein :)


La fin est sensée être littéralement chaotique : tout part en vrille... et c'est aussi parce-que l'auteur en a un peu marre... mdr. C'est une conséquence indirecte du manque de lecteurs sur une FF (mis à part 3 : Den, Nostil pour les corrections aussi^^ et toi) et du nombre croissant de FF dans le forum qui, du coup, provoque la désertion des lecteurs entre autre... mais aussi parce que l'histoire commençait à stagner... Et c'est aussi dû à d'autres projets qui ne sont pas des FF et donc qui prennent un peu + de temps...

Bref...

Spoiler: Afficher
Cette fin n'en est pas vraiment une... Pour la mort de Windu... je voulais montrer que Maul était un peu plus puissant que celui du vrai film... et les longs combats dans lequel il n'y a rien de nouveau... bof bof... mais de toute façon, Windu serait mort... . La trahison de Qui-Gon est une longue histoire... il n'est pas un espion du conseil, mais il y a une longue histoire juste avant cette trahison... de même, je n'ai pas dit pourquoi il fait ça... . Le chaos est total... c'était le but : l'installer dès la fin de cette histoire : la guerre, les Sith tout puissant, les Jedi désemparés, etc... Il devrait y avoir une suite 1.5 en revanche, dans laquelle certaines choses seront développer...
Et en gros, ça sera comme Clone Wars ou des séries de Bd/livres qui se passe entre deux épisodes...
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Code 44 » Mer 28 Mai 2008 - 20:29   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Daco d'acc^^

Et j'ai bien mis le spoiler cette fois :)
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Darth Piejs » Mer 28 Mai 2008 - 22:40   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

:shock: et moi alors!!!!!!!!!!! Tu oublies tes lecteurs fideles!!!
Enorme! tout simplement ouf ce chapitre ! Je me suis toujours demandé ce qu aurai fait qui gon pendant la guerre des clones... Avec ou contre Dooku!
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Den » Jeu 29 Mai 2008 - 8:02   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Encore une bonne partie que voici.
J'avoue que j'ai eu la même impression que Code pour ce qui est de la fin expéditive. Mais je comprends ton point de vue.
Sinon, j'adore tes idées. C'est du tout bon! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5339
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Jeu 29 Mai 2008 - 11:10   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Darth Piejs a écrit::shock: et moi alors!!!!!!!!!!! Tu oublies tes lecteurs fideles!!!
Enorme! tout simplement ouf ce chapitre ! Je me suis toujours demandé ce qu aurai fait qui gon pendant la guerre des clones... Avec ou contre Dooku!


Oups :oops: Oui désolé j'oublie le lecteur qui voulait tellement lire la suite qu'il avait un com' pour me dire de me dépêcher... lol. Je suis impardonnable. :) Désolé encore...

Effectivement, on saura ce que Qui-Gon fait pendant la guerre des clones (qui n'a par ailleurs, pas commencé dans cette fin).

Den a écrit:Encore une bonne partie que voici.
J'avoue que j'ai eu la même impression que Code pour ce qui est de la fin expéditive. Mais je comprends ton point de vue.
Sinon, j'adore tes idées. C'est du tout bon! :)


Lol. Effectivement, la fin est expéditive... quand je l'ai écris je me suis dit "ils vont dire, c'est bâclé"... :)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Darth Piejs » Jeu 29 Mai 2008 - 11:19   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

C'est vrai que la mort de Windu en deux secondes peut surprendre! Moi je pensais quand il cherchais son sabre des yeux que Darth Maul allait encore se faire avoir comme un gamin! Mais j'ai apprecié l'effet de surprise!
Idem pour Qui Gon!!! Je me demandais quel était son plan!!!
Mais je n'appelle pas ca baclé mais dynamique et vraiment different de la VO!!!!
Bravo en tout cas j'ai passé un très bon moment!

PS: Honte à toi de m'avoir oublié je suis fan non seulement de Et si... Mais aussi de vie ma vie de Vador! En tout cas continue comme ça c'est génial :wink:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Wan » Jeu 29 Mai 2008 - 13:16   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Merci c'est encourageant d'avoir un fan ! :D

Maul ne devait pas mourir, je voulais que ça aille vite... mais que ça reste "sensé"... donc, voilà... ^^

En même temps, la mort de Sifo-Dyas était rapide aussi non ?? Ce Maul là n'a rien à voir avec celui de la V.O.....

C'est vrai que "dynamique" serait plus approprié (et moins réducteur) que "bâclé"... lol. Donc, cette fin est dynamique... ^^

La suite ???? Dans un long moment.... :(
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar ilu » Jeu 29 Mai 2008 - 15:18   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Tu dis avoir 3 ou 4 lecteurs, mais tu ne fais que compter ceux qui postent un commentaire :)

Tu oublies ceux qui, comme moi, lisent sans forcément poster (bouh, je sais, c'est pas bien :D )


Sinon, continue, mis à part les même remarques que les autres, je n'ai pas vraiment grand chose à ajouter ;)
Arrête de contempler les étoiles. Rejoins-les!
ilu
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 345
Enregistré le: 23 Sep 2006
 

Messagepar Wan » Jeu 29 Mai 2008 - 18:13   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Ah bah oui forcément... : je peux pas le savoir si d'autres personnes lisent... lol :D


ilu a écrit:Sinon, continue, mis à part les même remarques que les autres, je n'ai pas vraiment grand chose à ajouter ;)


Eh oui...
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Darkliser » Jeu 29 Mai 2008 - 19:52   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Pour moi avoir quatre lecteurs c'est pus que suffisant pour contiinuer une FF!
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Wan » Jeu 29 Mai 2008 - 19:58   Sujet: Re: [En cours] "Et si... La Menace Fantôme"(La suite)

Oui, mais avec un emploi chargé... je sature un peu... pas forcément à cause de la quantité mais plutôt du temps que ça prend...
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Jeu 29 Mai 2008 - 21:22   Sujet: Re: [FF Terminée] "Et si... La Menace Fantôme".

Bah moi je ne trouve pas la fin bâclée ^^

Un combat au sabre qui ne s'éternise pas ? Ben tous les combats n'ont pas à durer 30 ans...c'est expédié propre et net, on a ici Maul qui surclasse Windu c'est tout ^^
La trahison de Jinn ? Inattendue, mais il aurait été dommage d'expliquer plus ; ça laisse un bon cliffhanger pour la suite (car même si tu as mis "fin" dans le titre je vois un "à suivre en bas de page" :P).

Pour les fautes : ^^

Le sol était jonché de cadavres : il y en avait bien plus au niveau du bâtiment lui-même et quelques uns plus éloignés. Les explosions les ayant projetés à plusieurs mètres du Sénat.

->J'aurais mis une virgule au lieu d'un point entre les 2 phrases ;)

En dessous, un Jedi tentait de secourir le plus de personne possible.

->le plus de personnes possibles

et qu’un sombre événement a eut lieu… poursuivit-il avec un air soucieux.

->a eu

une perturbation que Qui-Gon avait ressenti lui aussi et qui l’avait menée à l’enfant.

->avait ressentie

Quelque soit la puissance de cet enfant…

->Quelle que soit

c’est un débat houleux qui nous devront reprendre plus tard.

->que nous devrons

Les représentants de la Fédération du Commerce ont été tué

->tués

Malheureusement pour lui, dans ces cas-là, les victimes ne donnent pas de « signaux » indiquant à l’agresseur le meilleur moment pour attaquer.

->ne donnaient pas

L’un était suivit par le Padawan et le jeune garçon,

->suivi

La reine s’inquiète pour sa sécurité… et dois bien avouer que moi aussi…

->et je dois

–Escortes la reine Obi-Wan… je me charge de lui… lança Qui-Gon Jinn.

->Escorte

Maitre Jinn nous a trahit…

->trahis

Bien que la mort cette trahison est…

->Bien pire que la mort ?

Et découvrir les motivations qui ont poussé maitre Jinn à l’exile vers le Côté Obscur…

->l'exil

Valà ^^

Bon courage pour la suite, et de toute façon n'oublie pas qu'écrire une fan-fic c'est d'abord se faire plaisir à soi-même ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2415
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Ven 30 Mai 2008 - 11:54   Sujet: Re: [FF Terminée] "Et si... La Menace Fantôme".

Notsil a écrit:Bah moi je ne trouve pas la fin bâclée ^^
Un combat au sabre qui ne s'éternise pas ? Ben tous les combats n'ont pas à durer 30 ans...c'est expédié propre et net, on a ici Maul qui surclasse Windu c'est tout ^^
La trahison de Jinn ? Inattendue, mais il aurait été dommage d'expliquer plus ; ça laisse un bon cliffhanger pour la suite (car même si tu as mis "fin" dans le titre je vois un "à suivre en bas de page" :P).


Pour le combat, c'était l'idée : montrer qu'il bat largement Windu... quand on voit comment il se bat (Maul) c'est quand même quelque chose... lol. Je l'ai rendu encore plus doué... et ça me permet, en plus, de le faire revenir dans la suite ! lol
Exact pour Jinn, merci de me défendre aussi là dessus ^^ : sa trahison sera expliquer plus tard mais je ne voulais pas faire retomber la dynamique de fin en lançant un long monologue de Qui-Gon sur l'Etat de la galaxie ou de l'Ordre Jedi...
Le "Fin" correspond à la fin de cet épisode... mais le "A suivre" indique qu'il y aura un épisode 2... (c'est pour ça... lol)

Notsil a écrit:Bon courage pour la suite, et de toute façon n'oublie pas qu'écrire une fan-fic c'est d'abord se faire plaisir à soi-même ;)

Exactement... c'est pour se faire plaisir...^^ mais ces temps-ci, mes projets s'éloignent des FF... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Précédente

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations