[Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Minos » Jeu 16 Aoû 2007 - 22:18   Sujet: 

Darkliser a écrit:
Darkliser a écrit:
- Venez vous asseoir jeune Janesh, proposa le visage ridé de Mapassar.
C'est pas le visage ridé qui propose de s'asseoir, mais Mapassar lui-même...qui a un visage ridé.
Y'a maladresse dans la formulation.

désolé mais tu ne connais pas cette forme de français

Non, en effet, celle-là je la connais pas :lol:
Darkliser a écrit:
Darkliser a écrit:En effet, l'ancien apprenti Jedi souleva des poutrelles d'acier et les propulsa vers Lyra et Den incapable de se défendre. Protégeant Den, Lyra réussit à découper...
Contradiction là encore : ils sont finalement capables de se défendre.

incapable est au singulier car je ne parle que de Den qui est crevé et qui par conséquent ne peut pas se défendre.

Ok, je croyais que c'était une faute d'ortho et que t'avais oublié le "s". Dans ce cas, t'aurais du mettre un truc du genre "...les propulsa vers Lyra et Den, ce dernier incapable de se défendre", parce qu'en l'état c'est pas très clair
Darkliser a écrit: Je souhaitais autant de détails sur les points forts que sur les points faibles

Désolé, je ne sais pointer que les faiblesses. :ange:
Darkliser a écrit:voila finalement cela fait peu de phrase mal formulé

Comme je le disais dans ma réponse, ce n'était que quelques exemples, uniquement tirés de ta dernière partie. Mais ce serait trop long de tout pointer, désolé.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Dark Valian » Ven 17 Aoû 2007 - 21:46   Sujet: 

allez la suite ! sadique ! méchant ! vilain tout pas beau ! bouh !
Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie. »
Dark Valian
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 154
Enregistré le: 28 Déc 2006
Localisation: En panne d'essence dans la Nébuleuse de Hapes
 

Messagepar Darkliser » Sam 18 Aoû 2007 - 12:20   Sujet: 

Donc la suite :)
Bonne lecture


Chapitre 7 : La cité d'Ossus


Un cargo corellien filait à une vitesse supraluminique dans l'Hyperespace, mais il avait des coins légèrement carrés. Sans doute, quelqu'un avait modifier sa structure dans le passé pour une raison inconnue. A sa poupe, se trouvait trois propulseurs de couleur doré mais leurs tailles étaient différentes. En effet le propulseur central était bien plus gros que les deux autres et assurait au Cristal Obscur une grande vitesse subluminique en cas de besoin. D'autres parts, aux environs de la proue, deux canons laser jumelés assuraient la défense du vaisseau en cas d'attaque de chasseur de toute sortes. Semblable à la bande horizontale de la visière d'un casque, le poste de pilotage trônait au centre de l'avant du vaisseau gris permettant de voir le pilote qui risquait sa vie chaque seconde passée dans l'espace. C'est dans ce vaisseau que le jeune Den ouvrit enfin les yeux après avoir dormi pendant quelques jours.

Se relevant doucement sur sa couchette, Den Liser constata qu'il était dans l'infirmerie. Quelques médipacks étaient présents sur sa table de chevet mais certains avaient déjà été utilisé. Il repensa à la dernière chose dont il se souvenait...le visage grimaçant de Mapassar...des éclairs...une énorme douleur puis plus rien...le vide. Le jeune homme bougea lentement ses muscles et vit qu'il ne paraissait pas blessé. Pour mieux vérifier, le Jedi médita brièvement sur son corps. Encore une fois, il perçut son sang qui circulait, ses cellules qui s'excitaient de son réveil en déversant des hormones. Et même il sentait une petite présence dans son corps...petite mais omniprésente: les midichloriens. Finalement il réouvrit les yeux et se laissa tomber par terre pour faire cent pompes. Torse nu, il réfléchissait pendant son exercice physique:
« Si Josh a dit la vérité...alors c'est le conseil qui est fautif...c'est à cause d'eux que Josh est passé du coté Obscur de la Force »se disait-il, très contrarié.
Interrompant ses sombres pensées, la porte de l'infirmerie s'ouvrit et Lyra Mayn apparut toute souriante de le voir en pleine forme. Mais elle détourna vite son regard du torse assez développé de Den malgré son jeune âge.
- Oooh! euh...je crois que je vais t'attendre que tu te sois habillé, marmonna t-elle assez judicieusement en disparaissant de l'infirmerie.
- Mais non c'est pas gr...tenta de répondre Liser mais elle avait déjà refermée la porte.
« Bien sûr que c'est pas grave pour moi, c'est pas elle qui était en petite tenue devant moi. »
Il ne put empêcher son esprit de dévier sur Lyra. Il imagina alors ce qu'il aurait ressenti si c'était lui qui était devant la jeune beauté en sous-vêtement et eut du mal à s'imaginer ce qu'il aurait fait...
«Bon...assez de pensée perverse pour au moins...toute la semaine »
Il se reconcentra sur la Force tout en s'habillant mais il se surpris à être satisfait de l'effet qu'il avait eu sur Lyra.


Lorsque le jeune Jedi arriva dans la cabine de pilotage, il vit en premier l'espace sans étoile de l'Hyperespace mais celui-ci était très coloré avec ses couleurs bleus et blanches. Kalin et Zurth étaient juste devant les sièges de pilotage tandis que les bruits stridents des centaines de machines du Cristal Obscur se faisaient entendre.
- Heureux de te revoir enfin sur pied, dit Kalin Notsun en accentuant le mot enfin.
Le visage de Den s'éclaira de soulagement et de bonheur.
- Maitre!!! Vous n'avez rien!! Mais comment? J'ai senti votre présence faiblir à un moment et Mapassar m'a dit vous avoir tué!
- Je suis tombé dans un de ses pièges mais je m'en suis bien sorti comme tu peux le voir. Mais j'ai de moins bonne nouvelle à t'apprendre. Ce lâche a fui lorsque moi et Zurth sommes arrivés prés de vous...
- Personne n'a été blessé? L'interrompit Den légèrement anxieux.
- Rien de grave rassure-toi...en revanche je te prierais de ne plus m'interrompre, répondit le Jedi encapuchonné comme à l'accoutumé.
Den s'excusa en s'inclinant:
- Pardonnez- moi maitre.
Kalin,le visage sombre, regarda les autres Jedi puis continua:
- Donc je disais que les Jedi Obscurs s'étaient enfuis de Nar Shaddaa et nous n'avons malheureusement pas pu les pister. Toutefois, nous trouverons beaucoup d'informations dans les ordinateurs d'Arias Laut...peut-être même le nom du leader de l'Echange qui s'est allié aux mandaloriens ainsi que sa localisation. La chasseuse de primes Kirax que tu as brillamment capturé pourra également nous être utile.
Le maitre Jedi continua ses explications en racontant ce que Mapassar lui avait révélé. Son récit fut confirmer par les paroles de Josh que Den rapporta.
- Franchement, j'ai du mal à ne pas en vouloir au Conseil, ajouta Den d'un ton qu'il voulait neutre.
Lyra et Qui-Gon était aussi de son avis mais pas les deux maitres.
- Le Conseil a certainement pensé que c'était la meilleure solution...peut-être même espérait-il pouvoir trouver la localisation des Sith dans ces artéfacts, contredit Zurth Draal sous l'approbation de Kalin.
- Mais c'est à cause d'eux si Mapassar a pu corrompre Josh! Répondit Lyra sur un ton qu'elle aurait voulu moins contrarié. Malgré son entrainement de Jedi, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être amère et d'en vouloir au Conseil.
- Tes pensées te trahissent Lyra. Maitrise-toi, lui dit calmement son maitre.
Elle ne répondit pas mais s'en alla du poste de pilotage, sa robe de Jedi virevoltant derrière elle.
Den voulut la suivre mais maitre Draal posa une main sur son épaule et dit sur un ton conciliant:
- Laisse là...voir Josh Janesh du coté Obscur lui a fait un choc mais le temps et la méditation lui fera accepter cette vérité.
Den se dit que Lyra n'avait pas besoin du baratin sur la Force de Draal mais que des paroles réconfortantes et chaleureuses l'aideraient. Le jeune homme était maitre de ses pensées grâce à la longue méditation forcée à laquelle il avait du s'employer lorsqu'il était à l'infirmerie. C'est donc sur un ton placide qu'il annonça aux autres qu'il avait lui aussi besoin de rester seul.
Qui-Gon, un peu triste pour ses amis, déclara:
- Que la Force soit avec vous deux.
Comme la politesse l'exigeait, Den Liser répliqua sans enthousiasme:
- Que la Force soit avec vous tous.
Puis il s'éloigna d'un pas mesuré en laissant les maitres et le chevalier Jedi.


Plusieurs heures plus tard, le Cristal Obscur était en vue d' Ossus la magnifique planète verte et berceau de la civilisation Jedi. Liser ne ratait jamais aucune occasion de l'admirait depuis l'espace en travers un hublot en transparacier. Celle-ci avait bâti une énorme cité abritant beaucoup de Jedi mais aussi des voyageurs amicaux, des commerçants honnêtes, des corporations ambitieuses et des riches ayant demandés asile. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la cité Jedi ne permet pas à tout le monde d'y venir; ainsi les chasseurs de primes, les assassins, les contrebandiers ou les esclavagistes ne pouvaient atterrir sur les docks à la seule condition qu'ils soient en mauvaise posture avec leurs vaisseaux. Et encore, les réparations devaient être faites sous bonne garde des Jedi et des douaniers. La cité n'avait jamais eu de nom particulier ainsi son nom se résumait au nom de la planète elle même. Elle fut construite lors de l'age d'or des Jedi pendant lequel il y avait eu des siècles de paix qui laissèrent tout le temps aux Jedi de croitre leur nombre et leur puissance. Celle-ci étant à présent de rang galactique. A travers le hublot, le padawan aperçut facilement au centre de la cité l'imposant temple Jedi terminé par une colossale tour de deux kilomètres de hauteur. Autour de celui-ci, il y avait quatre tours secondaires avec des fonctions bien précises dans l'entrainement des Jedi mais aussi dans le déroulement des réunions du Conseil. Autour du temple, il s'élevait plusieurs bâtiments étant principalement les lieux de résidence des plus riches ou des centres économiques de corporations galactiques. Vers la périphérie, Den aperçut enfin l' académie Jedi de la cité et elle avait été le seul foyer de Den depuis sa dixième année. C'est en effet à partir de cette âge là que les apprentis vont réellement apprendre les secrets de la Force auprès de différents professeurs spécialisés dans un domaine bien précis. Mais il était obligatoire que les apprentis partent parfois en mission avec leur Maitre respectif. Et c'est environ vers l'age de dix-sept ans qu'on leur attribut le statut de padawan si bien sûr ils le méritent. Cela faisait donc assez peu de temps que Liser et Mayn était devenu des padawan. Mais dans un élan d'arrogance, Den était sûr qu'il deviendrait bientôt un chevalier Jedi car il savait parfaitement que sa force d'antan dépassait celle de pas mal de chevalier.
Lorsque le Cristal Obscur se posa sur l'aire d'atterrissage publique pour vaisseaux Jedi, Den constata que beaucoup de vaisseaux étaient partis depuis leur départ il y a quelques jours. Les éternels croiseurs Jedi restaient comme à l'accoutumé au sol car leur utilité pour des Jedi étaient moindres. En effet, on les utilisait surtout pour transporter un grand nombre de Jedi sur une autre planète mais jamais pour la guerre. Alors que le vaisseau se posait, Den se retourna et vit son maitre...celui-ci avait l'air inquiet et Den ne tarda pas à en comprendre la raison. Le temple Jedi n'était pas aussi serein que d'habitude....



voilà je pense que l'on connaît assez bien Den Liser à présent donc je me concentrerais sur les autres personnages principaux à présent.
Modifié en dernier par Darkliser le Dim 30 Déc 2007 - 13:23, modifié 4 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Sam 18 Aoû 2007 - 13:53   Sujet: 

Salut,

Ah un peu de calme.

décrire un vaisseau est complexe, j'en ai fait l'expérience récemment dans Le Premier Jedi, je ne sais pas encore ce que ça donne mais j'en ai c...., pour parler poliment. Il y a des "mais" qui je pense sont en trop et la baie d'observation m'a l'air bien "centrée sur l'avant".

Si non, quelques coquilles:

Darkliser a écrit:ses sentiments étaient transparut


je pense que "avaient" serait plus judicieux.

Darkliser a écrit:aucune occasion de l'admirait depuis


Je crois que c'est plutôt "admirer"

Darkliser a écrit:aux Jedi de croître leur nombre et leur puissance


peut-être "en nombre et en puissance"

Darkliser a écrit:partir de cette âge là que les


et pis "cet" âge là ?

Voilà, court mais bon j'attends la suite, à mon retour peut-être?
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Sam 18 Aoû 2007 - 14:24   Sujet: 

voilà j'ai corrigé certaines de tes remarques.
J'avoue avoir fait pas mal de fautes grossière là :P
Sinon la semaine prochaine je vais bosser donc le rythme sera peut-êre un peu ralenti.


PS: Quand on voit le nombre de lecteur de fic, c'est bien dommage que trés peu postent des commentaires :(
Je suis sûr que beaucoup d'encouragement motiverait beaucoup plus les auteurs de fics. Car en général ceux qui répondent sont les habitués de SWU et sont trés difficile à contenter...surtout avec l'orthographe :oops:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Sam 18 Aoû 2007 - 14:41   Sujet: 

Tu remarqueras que ceux qui répondent et qui postent des critiques et des encouragements sont quasiment que des écrivains de FF. Pour les autres, ils se contentent de lire un peu de ci de là mais peut-être qu'ils ne postent pas parce qu'ils n'ont rien d'intéressant à dire ou alors que des remarques négatives.

Mais en général (d'expérience) les encouragements tous simples ne font pas avancer le schmilblick. En revanche, des critiques orientées parfois un peu difficiles à accepter permettent de progresser dans notre art et de finir par avoir un style propre (au moins deux sens).

Par contre, je suis d'accord avec toi que beaucoup trop de lectures sans postes sont parfois décourageantes pour nous. Nous pourrions en appeler à nos Modérateurs Darth Vile et Darkwilliam pour qu'ils ouvrent un sujet, en post it par exemple, pour que ça reste en tête de forum où il serait demandé à tous de venir s'exprimer sur les FF du moment qu'ils préfèrent comme ça ils pourraient donner leurs avis tout en discutant à bâton rompu. Et une fois par an faire un sondage avec les FF de l'année pour voir quel serait celle préférée par les membres, et/ou lecteurs.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Sam 18 Aoû 2007 - 22:24   Sujet: 

tu sais moi je dis ça alors que je n'ai jamais posté de commentaires sur les fics qui me plaisaient quand je ne faisais que les lire et non les écrire comme maintenant
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Dim 19 Aoû 2007 - 19:21   Sujet: 

Héhé, tout simplement parce que faire un compliment sur des points précis c'est beaucoup plus dur que de repérer les défauts (synonymes, orthographes entre autres ^^) qu'on traque également dans nos écrits ^^

J'avoue qu'il y a quelques fics ici que j'ai lu sans commer, simplement parce que je n'avais plus le temps sur le moment, que j'ai reporté au lendemain, puis au lendemain...puis 3 mois plus tard, on ne se souvient plus assez pour commenter ^^

Pour revenir à ton dernier chapitre, moins d'action certes, mais tu prends plus le temps de décrire ton environnement, et ça fait du bien de faire une petite pause et d'analyser ... je trouve quelques structures de phrases un peu bizarre mais bon je pense que c'est subjectif ^^

Bonne continuation ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2369
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Valian » Mer 22 Aoû 2007 - 18:03   Sujet: 

alors la suite ? Elle arrive quand ? Sadique !
Sinon , bien pour l'histoire du meilleur ami qui passe dans le CO , mais à mon avis , ça serait mieux avec quelques scènes où il regrette d'avoir Den comme adversaire .
Enfin , c'est mon avis .
A plus !
Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie. »
Dark Valian
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 154
Enregistré le: 28 Déc 2006
Localisation: En panne d'essence dans la Nébuleuse de Hapes
 

Messagepar Darkliser » Mer 22 Aoû 2007 - 20:57   Sujet: 

La suite viendra plus tard mais c'est pas pour tout de suite car je suis assez occupé puis ça me laissera le temps d'avancer plus loin dans le scénario. Concernant le meilleur ami de Den, je n'ai pas encore décider de son sort mais je ferais en sorte que cela soit...imprévisible :D
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Lun 27 Aoû 2007 - 22:41   Sujet: 

Je m'excuse d'avoir tardé à poster la suite mais jai eu beaucoup de boulot ces temps-ci.
J'espère qu'elle vous plaira sinon inutile de dire qu'il y a des fautes car c'est à mon avis inévitable bien que j'essaye de m'améliorer du mieux que je peux.


Chapitre 7 : La cité d'Ossus (suite)



Arrivés devant la porte menant à la salle du conseil, Kalin et Zurth annoncèrent à leurs padawans qu'ils avaient quartiers libres.
Qui-Gon Drakus les quitta aussi en disant:
- Lyra, Den...merci pour tout ce que vous avez fait sur Nar Shaddaa. C'est en partie grâce à vous si je suis en vie et que je n'ai pas rejoins la Force. Mais maintenant je dois vous laisser car je vais aller enquêter sur les données que l'on a pu récupérer dans les ordinateurs de l'Echange.
- On pourrait venir avec toi pour t'aider, proposa Den qui, manifestement, n'avait pas envie de profiter des «vacances» qu'on lui avait accordé.
- Désolé Den mais tu sais bien que tu n'es encore qu'un padawan...commença Drakus tout en regardant la porte du Conseil qui s'ouvrait pour laisser passer Notsun et Draal.
Den l'interrompit avec agacement:
- Ouais je n'ai pas le droit. Vivement que l'on nous accorde le titre de chevalier Jedi.
Puis il se tourna vers Lyra et ajouta tout en la regardant avec conviction:
- Nous en avons largement les possibilités et nous n'en serons que plus utile à l'Ordre.
La bouche pulpeuse de Lyra se fendit en un sourire lorsqu'elle répondit:
- C'est ce que pense quasiment tous les padawan. Tu savais que maitre Laydus avait fait un scandale devant le Conseil le jour où on lui avait refusé le titre de chevalier Jedi après qu'il est réussi une périlleuse mission. C'est maitre Zurth qui m'a raconté cette histoire. La leçon a retenir; c'est que l'impatience ne peut que nous nuire et qu'un simple titre ne signifit pas que nous soyons meilleur que quelqu'un de rang inférieur. Au contraire, la patience de bien comprendre tout ce que nous avons appris ne peut que nous aider à gravir les échelons pour que nous soyons des Jedi à part entière.
Den et Qui-Gon regardèrent la jeune femme blonde avec surprise mais aussi avec un léger amusement. Lyra vit bien qu'elle les avait impressionné avec ses belles paroles.
- Mon maitre ne m'a encore jamais fait cette leçon, dit Den un peu déçu mais en riant quand même. Puis il ajouta avec un faux sérieux:
- Tu devrais prendre une padawan car des fois je crois entendre un maitre Jedi en train d'ennuyer de jeune apprenti avec ses blablas de vieux.
Lyra fût à moitié offusquée et à moitié contente de la remarque de Den.
Alors que Qui-Gon prit congé d'eux, Lyra et Den marchèrent du long et majestueux couloirs menant à la salle du Conseil prévu pour les crises graves. A l'autre bout du couloir, une immense porte dorée était ouverte en deux et donnait sur la grande place. Tandis que le son de leurs bottes claquaient sur la surface cirée à la perfection du couloir, Den aperçut une jeune Jedi brune à peine plus agée que lui qui le fixait intensément de ses yeux marrons. Le Jedi n'y prêta aucune attention et repensa à ce qui c'était passé sur Nar Shaddaa.
Lorsqu'ils furent arrivés à la sortie, le padawan remercia son amie de l'avoir sauvé de l'éboulement en s'inclinant légèrement.
- Depuis le temps que tu me sauves, il était temps que je te renvois l'ascenseur, répondit Lyra avec sincérité.
- La force des Jedi est là, Lyra, nous nous protégeons mutuellement tout en protégeant les innocents, fit Liser en regardant au-dehors tandis qu'ils sortaient de la base du temple Jedi.
Toutefois, Lyra sentit chez Den un trouble dissimulé. Elle posa donc la question qui s'imposait à son ami.
- Qu'es ce que tu as?
Le jeune homme au cheveux bruns hésita mais avoua finalement ses soucis sous les yeux inquisiteurs de Lyra:
- Je te l'ai déjà dit Lyra. Sur Nar Shaddaa, j'ai trop de fois senti la colère en moi. Je ne sais pas ce qui m'arrive car d'habitude la Force est calme en moi et elle ne m'incite pas à utiliser mes sentiments pour faire le bien. Depuis que j'ai perdu le lien, elle bouillonne en moi...
Le Jedi baissa la tête quelques secondes. Lyra attendit qu'il reprenne la parole tout en fixant le peu du visage de Den qu'elle voyait. Finalement Den releva la tête et confia son inquiétante découverte:
- Nos maitres nous ont appris que ressentir des émotions étaient contraire à ce qui fait de nous des Jedi. Souvent je me demandais pourquoi, mais maintenant je sais. Lyra, je comprends maintenant pourquoi on appelle le coté Obscur le chemin facile. Quand j'étais en colère, j'ai pu sentir ma puissance se décupler mais parallèlement ma raison faiblissait, laissant alors mes émotions dictaient mes choix...les mauvais choix.
Lyra le prit par les épaules et le força à la regarder dans ses yeux verts.
- L'important c'est que tu es résisté. Nous sommes tous confrontés au coté Obscur plus ou moins tard car comme le disaient nos maitres, il est présent en chacun de nous.
- Je le sais bien mais ne t'inquiète pas, cela ne m'arrivera plus, dit Liser sur un ton apaisant.
Puis il regarda au loin les hauts immeubles parmi lesquels se trouvaient son appartement. Reportant son attention sur Lyra, Den déclara, les yeux brillants:
- Merci d'être là pour moi.
- Mon rôle d'ange gardien me plaît bien, répondit-elle en riant.
La réplique de la jeune femme arracha un petit sourire gêné sur le visage mature de Den où une courte barbe commençait à pousser. A ce moment-là, ils sortirent du temple et un vent moyennement puissant se prit dans leurs bures de Jedi respectives. Celle- ci se mirent à claquer tandis qu'il apercevaient à travers l'immense place plusieurs commerçants essayant de vendre les restes de leur stock. Il était tard et le soleil orange tombait derrière les remparts de la cité d'Ossus tandis que certains gratte-ciels projetaient déjà leurs ombres.
Lyra pensait à Josh...elle se souvenait de son sourire cruel, de sa tentative pour les tuer sans remords.
Comme s'il avait lu dans ses pensées, Liser posa une bonne question:
- Crois-tu que Josh puisse revenir du coté Lumineux de la Force?
Lyra réagit immédiatement et l'atmosphère se tendit.
- Je ne sais pas...il m'a semblé que son coeur était devenu très noir. Quoiqu'il en soit un retour vers la lumière est toujours possible et on fera de notre mieux pour cela, répondit-elle avec conviction.
- C'est vrai mais je n'arrive toujours pas à croire qu'il fasse parti des Jedi Obscurs et qu'il se soit allié avec nos ennemis. Je me demande ce que va décider le Conseil d'autant plus qu'ils doivent en savoir bien plus long sur le sujet, énonça le padawan avec un léger mépris.
Continuant de marcher sur la place plutôt déserte comparé à d'habitude, ils rencontrèrent quelques connaissances Jedi et non-Jedi et les saluèrent hâtivement. Lyra remarqua que depuis quelques décennies, les Jedi comptaient beaucoup de Twi-leks en leur sein. Elle pensa que c'était une bonne chose car cela signifiait que les aliens voulaient autant la paix que les humains. Mais elle se reconcentra bien vite sur ce qu'avait dit son ami.
Lyra sembla assez d'accord avec la précédente réplique de Den car elle dit:
- Il est vrai que le Conseil a fait quelques erreurs mais il faut relativiser les choses. Sa sagesse nous permettra de rester sur la bonne voie au cours de cette guerre qui s'annonce. A mon avis, on devrait aider la République mais sans participer aux combats. En étant leurs espions par exemple ou leurs informateurs.
Elle s'arrêta pour regarder Den qui était resté silencieux.
- Qu'en penses-tu? Interrogea t-elle, un peu stressé.
- Ne t'inquiète pas, je ne compte pas aller à la guerre, répondit-il avec une lueur d'amusement dans ses yeux.
- Pour le moment, le plus sage est de rester passif comme tu viens de le dire en jouant le rôle d'informateur auprès de la République. De toute façon, nous ne sommes ni des soldats, ni des guerriers et cette guerre n'est pour le moment pas la nôtre. Quoique décide le Conseil, je continuerais à enquêter sur l'Echange. Le meilleure moyen de vaincre un ennemi, c'est de l'attaquer de l'intérieur et pas par l'extérieur, expliqua Den Liser avec sagesse.
Lyra se sentit très rassuré par la décision de Den car elle craignait qu'il ne veuille tourner le dos à l'Ordre pour aller s'illustrer dans des batailles sanglantes.
L'obscurité grandissante autour d'eux, les deux Jedi se séparèrent pour rejoindre leurs appartements sans se douter qu'on les observait...

Au cours des jours qui suivirent, Den apprit beaucoup de choses sur ce qui se passait dans la galaxie. En particulier, il approuva la décision du Conseil d'aider indirectement la République ainsi que de s'allier avec elle. Trois jours après son arrivée sur Ossus, alors que Den commençait à s'inquiéter de ne pas voir son maitre, maitre Viridia vînt lui rendre visite de bon matin. D'emblée, Viridia lui donna des nouvelles de Kalin Notsun qui s'avérait être parti en mission très importante pour l'avenir entre l'Ordre Jedi et la République.
- Temps il est pour les Jedi de s'allier définitivement à la République. La démocratie et la justice, elle défend tout comme nous. Grandement nous aider à cela, ton maitre pourra, expliqua le petit alien fatigué.
- Pourquoi ne m'avez-vous pas permis de l'accompagner? Demanda Den sur un ton qu'il voulut dégagé.
En réalité, le padawan n'aimait pas du tout l'idée que son maitre parte en mission sans lui, toutefois il n'en laissa rien paraitre.
-Pour ta propre sécurité, jeune Liser, répondit simplement Viridia tandis que celui-ci faisait quelques pas dans l'appartement de Den impeccablement en ordre.
Den ne crût pas un instant que ce fût la seule raison mais contrairement à son habitude, il resta silencieux.
- Jusqu'à que maitre Notsun ait terminé sa mission, tu devras rester sur Ossus.
- Oui maitre mais j'ai quelque chose à vous demander si vous le permettez, dit Den qui s'assit sur un siège de méditation.
- Mmmh...troublé je te sens...analysa le vieux maitre Jedi en fixant intensément Den.
- Maitre Kalin vous en a déjà probablement parlé mais sur Nar Shaddaa, Josh Janesh et Odénout Mapassar nous ont révélé que le Conseil cacherait l'existence d'artéfacts Sith au commun des Jedi. Es-ce vrai? Demanda donc le séduisant jeune homme.
Viridia soupira...il semblait si vieux, si fatigué aux yeux de Liser que celui-ci pensa qu'il devait être très lassé de la vie de Jedi. Pourtant, Den sentait la puissance de la Force qui abritait l'alien vert. Étrangement, le jeune Jedi se sentait très calme en sa présence comme si l'aura du maitre influait sur tout être vivant étant à proximité de lui.
Maitre Viridia attendit un petit moment puis avoua:
- Oui, vrai cela est...et une grande erreur ce fût. Au conseil j'ai suggéré que le secret nous détruirait. La preuve vivante nous avons eu avec Mapassar et Janesh. A présent le Conseil révèlera tout à peu prés des suspicion que nous avons à propos des Sith .
- Cela m'a fait un choc de revoir Josh. De plus j'ai bien failli mourir écrasé sous des gravats...annonça Den d'un air contrit.
- Surestimé tes pouvoirs as-tu? Demanda Viridia comme s'il avait lu dans les pensées de Den.
- En effet maitre, j'ai du mal à me faire à ma nouvelle condition, répliqua Den en pensant une nouvelle fois à ce qu'il avait perdu.
- Sur ce sujet je peux t'aider. Juste un conseil j'ai à te donner. Ton maitre et la Force tu devras écouter et les réponses tu trouveras. Toute chose perdu peut-être retrouvé car la Force est impénétrable et on ne peut savoir ce qu'elle nous réserve, fit la voix de vieillard du maitre Jedi.
«Encore une énigme à la Viridia»pensa Den un peu agacé.
- Maitre! J'ai encore une question...comment voyez-vous l'avenir?
- Bonne question cela est. Pas tout te dire je ne puis et déjà tu sais ce que je peux te dire.
Une nouvelle fois, Viridia soupira et ses longues oreilles en tremblèrent mais il continua:
- L'avenir est comme un labyrinthe. Très difficile il est d'en voir la sortie avec précision. Toutefois, arriveront bientôt les temps sombres de la guerre. Plus les jours passent et plus le coté Obscur m'aveugle car plus puissant et plus proche il devient.
Perplexe, Den s'agita sur son siège et demanda:
- Vous voulez parler de la guerre républico-mandalorienne?
- Jeune Liser...l'obscurité et la lumière sont constamment en train de s'affronter mais cette fois cela sera bien pire. Nous récolterons ce que nous avons semer, déclara Viridia d'une voix faible.
Alors que Viridia s'éloignait, Den Liser fut troublé par ses paroles et médita dessus.

Lyra transpirait dans sa combinaison car l'hologramme qu'elle combattait exigeait le meilleure d'elle même en matière de combat au sabre laser. Elle utilisait la forme de combat IV ou l'ataru qui avait pour particularité d'être très acrobatique. En effet, la padawan sauta sauta par-dessus l'hologramme pour essayer de le prendre à revers. Elle fit siffler son sabre laser jaune orangée dans une attaque perçante qui atteignit enfin l'hologramme à la cuisse. Celui-ci, vaincu, disparut brusquement en grésillant.
- Fiouuu!!! fit elle en s'essuyant le front mouillé de transpiration avec le revers de sa manche.
- J'ai gagné mais ces hologrammes sont très forts.
Assistant à l'entrainement, son maitre zurth Draal la félicita:
- C'était presque parfait Lyra. L'ataru n'a plus de secret pour toi à ce que je vois.
- Oui mais je dois m'améliorer encore car je compte en faire mon style de prédilection, répliqua Lyra dans sa combinaison noire moulant à la perfection ses formes harmonieuses.
Zurth acquiesça d'un signe de tête laissant paraitre de la fierté sur son visage puis il l'informa sur ces hologrammes nouvelle génération:
- Nos chercheurs font des merveilles n'es-ce pas? Ces hologrammes sont presque comme toi et moi mais ils ne peuvent pas nous blesser corporellement.
Lyra répondit avec enthousiasme:
- C'est très excitant! Celui que j'ai vaincu maitrisé parfaitement le makashi...
- Hmm...comme Den Liser? Demanda son maitre en se passant la main sur sa barbe courte de quelques jours.
- C'est exact et je veux devenir plus fort que lui...

Den ne supportait pas l'inaction en dehors des méditations. C'est pourquoi cela faisait plusieurs jours qu'il s'entrainait seul dans une salle prévu à cet effet. Alternant les méditations avec les exercices éprouvants, il renforçait son corps et son esprit ainsi que sa maitrise de la Force. Car le Jedi faisait parti de ceux qui croyait que le corps et l'esprit liés ensemble constituaient une sorte d'entité étant supérieure à la seule méditation. Principalement, c'était les Jedi consulaires qui pratiquaient ces exercices mentaux en oubliant que le corps comptait aussi. Quelques fois, il passait un peu de temps avec Lyra lorsqu'elle ne s'entrainait pas avec son maitre. Den aimait particulièrement être avec elle lors des magnifiques couchés de soleil qui se passait sur Ossus et méditer avec elle sur la galaxie.
D'autres fois, il discutaient avec d'autres amis padawan sur les évènements qui se profilaient à l'horizon de la Force. Sur l'holonet, Den constatait avec plaisir que les mandaloriens n'avaient toujours pas attaqué de planètes mais il savait comme tout les Jedi que ce n'était qu'une question de temps. De plus, les Jedi Obscur continuaient de se manifester et de semer le trouble sur des planète clés de la République.
Le padawan finit par se faire une raison lorsqu'il pensait au lien qu'il avait perdu lors de ses méditations.
«A partir d'aujourd'hui, je travaillerais à résoudre une ancienne énigme...je trouverais le lieu où se cache les cristaux Kiishra.
Épanoui, Den quitta la salle d'entrainement de la tour du temple Jedi et prit un turbo élévateur pour se rendre au rez de chaussé ou se trouvait la Grande bibliothèque témoin de l'immense savoir accumulé par des centaines de génération de Jedi.


bonne lecture à tous!!
Modifié en dernier par Darkliser le Dim 30 Déc 2007 - 13:24, modifié 2 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Mar 04 Sep 2007 - 14:08   Sujet: 

Ah,

Enfin un peu de géopolitique, de réflexions et de relations humaines, c'était plutôt bon.

Par contre, avertir qu'il restera toujours des coquilles pour se passer d'une relecture attentive afin de suprimer quelques fautes de frappes, ça c'est pas sympa.

Mais bon, le jugement reste positif, j'attends la suite!
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Mar 04 Sep 2007 - 14:44   Sujet: 

te méprend pas sur ce que j'ai dit AJ crime, je veux dire que tant que je me mettrais pas de correcteur word(je peux pas mon pc est mort) hé bien il restera des fautes que je ne verrais pas même en relisant attentivement lol

sinon c'est vrai que ça fait du bien de calmer le jeu
La suite quand j'aurais un nouveau PC :wink:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Mar 04 Sep 2007 - 15:37   Sujet: 

Nous voilà dans la panade, il va nous falloir patienter. Dommage, sans les coquilles ça aurait été bien plus agréable à lire. Bon courage pour ton PC et à bientôt pour de nouvelles aventures. D'ailleurs j'ai un post a faire..... :oops:
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Ven 14 Sep 2007 - 13:20   Sujet: 

j'ai bon espoir de pouvoir poster la suite ce week-end
j'espère qu'ele vous plaira....
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Dim 23 Sep 2007 - 15:37   Sujet: 

Chapitre 8 : Le commencement de la guerre




Le soldat républicain Owen Mordum était assis sur un siège de la passerelle d'un croiseur républicain et pianotait son ordinateur avec vitesse et dextérité. Pourtant il préférait largement être sur le terrain mais sa mission passait bien avant ses préférences. L'homme avait une stature plutôt imposante et était connu pour sa grande force physique. Quand il le voulait, Owen avait le don pour intimider ses ennemis et ce sentiment était renforcé par le fait que son uniforme de couleur rouge et jaune le rendait plus voyant. Étant né sur Coruscant il y a vingt-cinq ans, les notions sur la République, la démocratie et la liberté lui avaient été inculqué depuis son plus jeune âge. L'homme roux, depuis aussi longtemps qu'il se souvenait, avait toujours voulu s'engager dans l'armée de la République afin de protéger ses valeurs. Aujourd'hui, cela faisait seulement un an qu'il était sorti de l'académie militaire de Coruscant et déjà il allait connaitre la guerre.
Ses pensées furent brusquement interrompues par la voix forte du commandant du «Landerspy»:
- Soldats!! Cette mission s'est décidée très rapidement sans que l'on vous est briéfé. Je vais donc vous annoncer la nouvelle.
Le commandant, le visage sévère et impassible sous sa casquette, fit une pause tandis que les soldats présents sur la passerelle de commandement donnaient des signes d'impatience et de nervosité.
- Le vote du sénat s'est avéré favorable à la guerre dés qu'il a appris l'attaque imminente de Hoth par les mandaloriens. Je lis dans vos yeux...de la crainte, de la peur, du courage mais aucune surprise. Nous savions tous que nous aurons tôt ou tard à défendre nos familles et notre patrie face à ces ennemis.
Il fit une nouvelle pause plus courte que la précédente puis reprit:
- Ainsi après avoir envahi de nombreuses planètes de la bordure extérieure comme Tatooine ou Géonosis, le Mandalore a décrété qu'il avez assez de ressources pour faire tomber la République. Ceci dans le seul but de prouver que les mandaloriens sont le peuple le plus puissant de la galaxie. D'après nos informations, il a envoyé quelques vaisseaux «prédators» pour envahir Hoth. Notre devoir est d'en protéger ses habitants et heureusement, la majorité des sénateurs l'ont compris. Vous allez à présent voir apparaitre sur vos consoles les caractéristiques des prédators mandaloriens. Étudiez-les et bonne chance à nous tous pour la suite.


Quelques heures plus tard, la flotte républicaine sortit de l'hyperespace. Elle se constituait de six croiseurs républicains en forme de marteau, d'une petite vingtaine de corvette corellienne ainsi que plus d'une centaine de chasseurs.
Après avoir regardé les senseurs du «Landerspy», le commandant grommela à l'attention d'un homme encagoulé:
- C'est regrettable mais nos espions nous ont donné de fausses informations car les mandaloriens sont plus nombreux que prévu.
Son interlocuteur répondit sur un ton calme et rassurant:
- Je m'en doutais commandant. Mais ne vous en faites pas, vous saurez bientôt pourquoi une alliance entre les Jedi et la République serait bénéfique pour elle.
- Avez-vous une stratégie inconnue à nous proposer? Demanda le commandant avec un air sceptique.
Kalin Notsun fit quelques pas et se retrouva devant la vitre en transparacier. Même dans le champs d'astéroïdes, le Jedi arrivait à sentir la panique qui semblait prendre la planète Hoth mais ses perceptions étaient tout de même plus réduites.
Enfin il donna sa réponse au commandant:
- Cette stratégie ne vous concerne pas spécialement. Dirigez vos forces comme à l'accoutumé et laissez-moi faire le reste.
Le commandant se contenta d'hausser un sourcil sous sa casquette avant de dire:
- La République m'a placé sous vos ordres et je compte les suivre à la lettre maitre Jedi.
Celui-ci leva la tête et le commandant pu enfin apercevoir une partie du visage du Jedi.
- Je sens que vous doutez de mes pouvoirs commandant. Bien que je conçoive très bien vos réserves, je veux votre entière confiance en moi. S'il y a des choses pas claires entre vous et les Jedi...
Le commandant osa l'interrompre:
- Non pas du tout maitre Jedi. Je sais que vous utilisez une sorte de magie pour faire régner l'ordre dans la République. Mais je ne comprends pas de quelle utilité elle peut nous être lors de combats à grande échelle.
- Le Force peut agir sur tout car elle est partout. Maintenant je vais aller dans mes quartiers et vous, occupez-vous des vaisseaux qui arrivent, répliqua Kalin avec une pointe d'impatience dans la voix.
En effet, une seconde plus tard, un des soldats annonça l'arrivée d'une dizaine de prédators dans leur direction.
Le commandant oublia tous ses doutes au sujet du vieux Jedi et se laissa envahir par l'adrénaline précédant un combat.
- A tous les vaisseaux, levez les boucliers, préparez les turbolasers et envoyez un message subspatial à Coruscant pour les prévenir que nous engageons les hostilités avec une flottille mandalorienne supérieure en nombre, cria le commandant d'une voix forte et claire tandis qu'il constatait que maitre Notsun avait disparu. Il pensa aussi qu'il n'avait pas demandé de renforts.
Faisait-il confiance au Jedi finalement?
Certains soldats hésitèrent face à ses ordres illogiques et suicidaires. Un des ceux-ci protesta à haute voix:
- Vous êtes sûr commandant? Ils sont bien plus nombreux que nous...
Le commandant ne le comprenait que trop bien mais il ne put que dire:
- Je sais soldat mais nous devons faire confiance au Jedi et à ses pouvoirs.
Anéantissant les derniers doutes que le commandant pouvait espérer sur les intentions des mandaloriens, les vaisseaux approchant crachèrent de leurs soutes des multitudes de chasseurs.
Les corvettes républicaines s'alignèrent devant les croiseurs dans le but de les protéger. Il ordonna à Owen Mordum d'envoyer un message aux autres vaisseaux.
- Que les chasseurs attaquent les chasseurs ennemis, hurla t-il pour dominer le brouhaha général.


Owen Mordum fit chauffer les turbolasers et vérouilla le prédator le plus proche. Le coordinateur de tir annonça à son voisin qu'il pouvait tirer. Mordum se retourna sur son siège pour regarder la bataille spatiale féroce qui s'engageait. Enfin tous les vaisseaux tirèrent en même temps leurs traits d'énergie mortels, chacun ayant une cible prédéterminé. Les corvettes se mirent en travers du chemin des tirs des croiseurs mandaloriens afin de protéger le « Landerspy » et les autres vaisseaux principaux. Quelques corvettes explosèrent dans un déluge de feu orange et vert donnant au vide spatial une étrange beauté uniquement terni par le sang des soldats morts. Sans surprise les mandaloriens prenaient l'avantage grâce à leur nombre plus important que celui de la République. Owen commençait à désespérer alors que la bataille était à peine engager. Seul son entrainement de fer lui permettait de ne jamais céder à la panique et de rester maitre de son corps et de son esprit. Au moment où un vaisseau amiral de la République périssait sous les attaques ennemis, Owen pensa à sa femme ainsi qu'aux nombreuses familles présentes sur Hoth. Un incroyable regain de courage et de force l'envahit soudain. Jamais il ne laisserais tomber des innocents aux mains de monstres comme les mandaloriens. A cette pensée lui sembla t-il, sa peur disparut et ses capacités mentales et physiques augmentèrent.
Regardant brièvement autour de lui, Owen ne lut plus de la peur sur le visage des autres soldats mais un courage et une motivation tellement forte qu'on pourrait croire ses deux qualités comme irréelles.
Quoiqu'il se passe...toute la flotte de la République semblait plus efficace...
Parfaitement ordonné, un escadron de chasseurs républicains cracha des salves vertes qui s'enfoncèrent dans la coque d'un prédator. La forme effilée du croiseur mandalorien normalement menaçante et inquiétante parut bien diminuée lorsque celui-ci tenta une manœuvre d'esquive. En effet, trois croiseurs républicains l'avaient pour pris cible et l'abattirent finalement grâce à trois tirs bien synchronisés sur un point précis.
Le soldat regarda l'écran de contrôle affichant la bataille et constata à quel point les stratégies de la république étaient parfaitement exécutées. Du coté mandalorien au contraire, c'était un indescriptible fiasco...les prédators tiraient n'importe où détruisant des chasseurs ayant le malheur de passer devant eux. Étrangement la bataille se passait mieux que prévu...


Au milieu du « Landerspy », le maitre Jedi Kalin Notsun se concentrait tout en restant indifférent aux nombreuses secousses qui agitaient le vaisseau. Une salle de méditation avait spécialement été aménagé pour Kalin mais l'intervention sur Hoth s'étant décidé au dernier moment, elle n'était en fait qu'une pièce vide. Cela ne gênait pas Kalin et voilà quelques minutes déjà qu'il était en position assise, jambes pliées et mains sur les genoux.
Le Jedi s'était ouvert au maximum de ses capacités à la Force. Seulement, cela n'était pas suffisant pour assurer la victoire car sa méditation de combat n'était pas aussi efficace qu'il l'espérait. Pourtant, tout le courant de la Force qu'il absorbait en énorme quantité était redirigé vers les soldats de la République sous la forme de messages psychiques de discipline, d'ingéniosité, de courage et de motivation.
Dans la Force, Notsun sentit «Le Conquérant» qui explosait sous une rafale de turbolaser mandalorien.
«Cela se jouera serré» pensa t-il avec force alors que ses mâchoires se crispaient légèrement sous l'effort. Brusquement, un soldat ouvrit la porte en acier qui se fendit en deux et la franchit sans préambule...Kalin n'eut pas besoin de la Force pour comprendre que l'homme était paniqué. En effet, de grosses gouttes de sueur perlaient sur son visage basané et il serrait tellement son fusil blaster que ses mains en étaient toutes rouges et moites.
- Qu'y a t-il soldat, vous ne voyez pas que je suis occupé? Questionna Kalin, un peu agacé de l'audace du soldat.
- Maitre Jedi, pardonnez-moi...mais nous nous sommes fait abordés...aidez-nous...nous nous faisons tous tuer les uns après les autres.
Kalin se leva et fut très étonné des dire du soldat:
- C'est étrange que je ne l'ai pas senti...
Il réfléchit un instant, une main posé sur sa barbe, puis continua:
- J'imagine que les assassins ne sont pas de simples mandaloriens.
- J'ai reçu des transmissions interrompues comme quoi des créatures invincibles envahissaient le vaisseau mais je crois que le pont a été épargné pour le mo...aaaaargh!!!
Kalin vit une lame luisante de sang traversé le corps du soldat au niveau de la poitrine et il n'avait pas senti l'attaque venir. Le soldat ouvrit la bouche de surprise et s'effondra par terre révélant alors son bourreau.
Celui-ci avait une morphologie humaine et devait bien faire deux mètres de hauteur. Ses yeux étaient rouge comme de la braise et son visage s'avérait être bizarrement inexpressif sous de longs cheveux noirs. Son arme était une double lame de conception que Notsun ne connaissait pas à première vue. Le plus terrifiant...c'est que la chose ne semblait pas vivante. Le maitre Jedi devina en cette créature un androïde car il ne sentait presque rien en elle. Toutefois, cela n'expliquait pas complètement tout.
Ne se posant pas autant de questions que Kalin, l'androïde glissa vers lui avec une incroyable vélocité si bien que le Jedi eut à peine le temps de dégainer son sabre laser pour contrer l'attaque perçante.
«Cette attaque avait pour destination mon coeur...cette créature n'est pas stupide» se disait Kalin, analysant l'androïde.
- Qui êtes-vous? Demanda le vieil homme avec autorité. Enveloppé d'un tissu noir, la chose cauchemardesque et inconnue fit tournoyer sa double-lame autour de sa tête avec un sifflement d'air. Brusquement mais sans surprise, elle l'abattit sur le Jedi avec force. Celui-ci n'était pas né de la dernière pluie et utilisait le soresu afin de ne pas offrir de faille à l'adversaire. Kalin savait que face à un ennemi inconnu, il valait mieux rester prudent pour survivre. Trop de Jedi avaient trépassés pour ne pas avoir appliqué cette leçon.
Le combat avait évolué dans le couloir tandis que les adversaires échangeaient des coups de parades et d'attaques. Finalement, Kalin surprit l'androïde avec un mouvement spectaculaire de la forme IV. La lame bleue coupa la tête de l'assassin qui tomba par terre dans un bruit mat.
Ne s'attardant pas sur sa victoire, Kalin courrait déjà vers la passerelle alors que le « Landerspy » subissait de plus en plus de dégâts...


Bonne lecture
Modifié en dernier par Darkliser le Dim 30 Déc 2007 - 13:25, modifié 3 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Lun 24 Sep 2007 - 9:07   Sujet: 

De l'action, de l'action... ça se voit qu tu n'as toujours pas de correcteur, tant pis, il y a trop fautes de frappes pour les noter toutes ici. Notsun est en train de passer du côté Obscur ? Parce que diriger un assaut comme ça pour détruire tout ce qu'il y a autour ! ! !

Il ne voit pas l'androïde ? Pourtant ils se déplacent dans la force de la même façon que les boules qui lancent des laser pour entraîner Luke, les yeux fermé, à bord du faucon Millenium ?
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Lun 24 Sep 2007 - 15:29   Sujet: 

Kalin mène l'assault mais il ne passe pas du tout du coté obscur!
Il utilise simplement la méditation de combat pour aider la République
Bien sûr les circonstances font qu'il est obligé de prendre part au combat plus directement.
Les Jedi de la trilogie de George Lucas font bien la guerre sans pour autant qu'ils soient tous du coté Obscur.
Pourquoi Kalin n'a rien senti? Tu le sauras plus tard... :wink:
Pour le correcteur rassure toi j'en aurais un dès que je récupère mon PC car je ne tiens pas à gacher ma fic.

je posterais une suite chaque semaine et je pense pouvoir honorer ses horaires.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Lun 24 Sep 2007 - 17:30   Sujet: 

C'était juste ma réaction post lecture par rapport à ta description de sa façon de gérer le combat de la flotte. Cela m'a fait penser à Dark Vador derrière une vitre en transparacier de l'étoile noire. Désolé pour l'analogie. Vivement que tu aies ton PC... A la semaine prochaine donc.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Notsil » Mar 25 Sep 2007 - 22:05   Sujet: 

Pas mal d'action ici, quelques fautes également (j'ai pas noté non plus ^^).

Vivement ton nouvel ordi ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2369
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Dim 21 Oct 2007 - 14:24   Sujet: 

je suis au regret de dire que je n'ai plus le temps pour continuer ma fic,mes études prennent trop de place.

Mais je suis loin de l'abandonner donc je reviendrais une fois que j'aurais eu le temps de réaliser quelques chapitres.

Sur ce, vive l'univers STAR-WARS!!! et à bientôt
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Sam 29 Déc 2007 - 11:53   Sujet: 

Me voilà de retour avec la suite :)
J'ai aussi éditer tous les chapitres qui sont moins nombreux et donc plus long.


Chapitre 8 (suite)


Depuis que Den avait décidé de trouver la planète abritant les fameux cristaux Kiishra, seulement une matinée s'était écoulée mais celle-ci fut très longue. Concentré dans ses recherches depuis pas moins de cinq heures, le padawan décida de s'accorder une pause et s'adossa sur son fauteuil en chintz. Laissant dériver son esprit, il contempla l'architecture étonnante du plafond de la bibliothèque. Celui-ci s'élevait à une trentaine de mètres et constituait la chronologie de l'Ordre Jedi et ses exploits. Les Jedi étant les garant de la paix depuis des dizaines de siècles, la chronologie s'avérait être d'une longueur interminable et ne cessait de s'agrandir à chaque évènement majeur se déroulant dans la galaxie. Liser baissa ses yeux marrons et regarda l'allée centrale moyennement bondée de Jedi humains et aliens. Soupirant, le jeune homme replongea avec avidité dans les archives de la bibliothèque.
Globalement, il était très déçu du peu d'informations qu'il avait réussi à rassembler car il les connaissait déjà vaguement grâce à Viridia...
«Au cour de ce millénaire, seulement deux Jedi sont parvenus à rapporter sur Ossus des cristaux Kiishra. Le premier se nommait Blush Bemless. Il avait vécu il y a huit cents ans mais c'est seulement un siècle plus tard que l'on découvrit au hasard son vaisseau flottant dans le vide spatial. Le Jedi semblait mort bien avant que son vaisseau ne soit décompressé et aucune hypothèse n'avait pu être formulé quant à la cause de sa mort prématurée», relut Den tout en cherchant un détail qui lui aurait échappé.
Il remarqua aussi que le vaisseau avait été beaucoup trop endommagé pour qu'il eut été possible de récupérer les coordonnées de la planète aux cristaux dans le disque dur de l'ordinateur de bord.
«Que la Force me permette de trouver un indice dans l'histoire du second Jedi» pensa Liser avec espoir, puis il reprit sa lecture.
«Le deuxième Jedi à avoir ramené des cristaux est le chevalier Kawashi mort il y a deux siècles de façon tout aussi prématuré que Bemless. En effet, le vaisseau de Kawashi est entré à vitesse V dans l'atmosphère d'Ossus et s'y est à moitié désintégré. Le reste du vaisseau a été ralenti dans sa chute par le maitre Jedi Viridia et quelques autres membres du Conseil...»
Brusquement, Den releva la tête car il avait une bizarre impression d'être observé. Ne détectant aucune menace dans la Force, le Jedi se repencha sur l'archive.
« Les Jedi trouvèrent le corps calciné de Kawashi dans l'épave mais le mourant utilisait une technique Jedi pour se maintenir provisoirement en vie. Même le pouvoir combiné des maitres Jedi ne suffit pas pour sauver Kawashi de ses mortelles blessures. Toutefois il parvînt à articuler le mot «droit».
Réfléchissant en se passant la main sur sa courte barbe, Den se cala sur son siège.
« Droit...mais qu'es ce que cela signifie? se demanda pensivement le padawan.
Encore une fois, Den se sentit observer et se retourna doucement avec méfiance.
Lui faisait face, la Grande Gardienne du savoir de l'Ordre Jedi nommée Yadia.
_ Mon aide, je puis te proposer jeune Liser? Surprise, je suis, que tu restes si longtemps.
Faire des recherches dans une bibliothèque n'était effectivement pas un des points forts de Den, Yadia savait surement que l'impétueux Jedi lui aurait demandé son aide en premier lieu. Mais cette fois-ci, Den voulait garder ses recherches secrètes car elles incluaient l'explication d'une partie illégale de son plan. Il décida de ne pas mentir sans dire la vérité...chose dont les Jedi avaient l'habitude de faire.
_ Je ne voulais pas vous déranger pour quelques recherches personnelles. Les cristaux Kiishra me passionnent dont je cherche des informations sur eux. C'est bien normal après tout puisque j'ai été lié à un pendant longtemps.
Soupçonneuse, Yadia, de la même race que Viridia, sonda Liser en plissant ses petits yeux inquisiteurs et méfiants. Ce n'était certainement pas la première fois qu'on essayait de la duper au cours de son interminable existence. Den savait qu'elle ne lirait pas dans ses pensées de façon visible mais il utilisa discrètement la Force pour ne laisser transparaitre aucune trace de culpabilité dans ses yeux. Sous son regard, Den avait l'impression qu'elle pouvait lire ce qu'il avait dans sa tête sans qu'elle est besoin d'utiliser la Force.
La vieille gardienne finit par détourner ses yeux d'une couleur indéfinissable.
_ Bien jeune Liser. Trouver ce que tu cherches, je te souhaite. Puis elle s'éloigna en claudiquant, tout comme Viridia son âge n'avait d'égal que son incroyable maitrise de la Force.
Très soulagé, Den se dit que sa barrière mentale avait fonctionné à merveille. Lire dans son esprit serait à présent une entreprise très périlleuse pour quiconque. En effet il s'était concentré sur le fait qu'il cherchait une méditation particulière afin de combler le vide laissé par la perte de son lien.
Son soulagement fut de très courte durée...car déjà Den sentait une personne s'assoir à coté de lui...c'était une femme. Den leva les yeux vers l'inconnu qui le fixait intensément comme si elle le jaugeait du regard.
« Décidément, c'est devenu une manie sur Ossus de me fixer dans les yeux » se dit Den avec agacement.
Voyant qu'elle ne lui adressait pas la parole comme le voulait la politesse, le Jedi la détailla rapidement.
Évidemment c'était une humaine, ses cheveux bruns étaient de la même couleur que celle des yeux et elle devait être plus petite que Den de quelques centimètres seulement. Den remarqua que le marron de la bure de la Jedi était bien plus clair que celui de la sienne. Le tout semblait parfaitement s'accorder avec la couleur de ses bottes, si bien que Den lui trouva une grande classe que lui-même ne pensait pas avoir. De plus Den vit à travers la Force que la présence de cette femme dans la Force était assez importante...brusquement elle lui rappela très vaguement quelqu'un qu'il avait déjà vu en passant.
_ Je m'appelle Den Liser... commença en se présentant Den qui finalement brisa le silence gênant.
La jeune femme d'une vingtaine d'année selon Den l'interrompit:
_ Je sais bien qui tu es. On m'a tellement parlé de toi que je dois te connaitre mieux que beaucoup de personnes de ton entourage.
De la surprise compréhensible apparut dans la voix de Den lorsqu'il demanda:
_ Comment? Je ne vous ai jamais vu.
_D'ailleurs...dit Den en se reprenant et en changeant de ton, qui êtes-vous et que me voulez-vous?La femme ignora ses questions et annonça avec un grand sourire révélant de petites dents blanches:
_ Je crois que cela serait plus facile si l'on se tutoyait. Q'en penses-tu?
_ Surement mais...essaya de dire Den mais il fut à nouveau royalement interrompu.
_ Je me présente, je suis la chevalier Jedi Vala Loosu et si je suis venu te voir ce n'est pas par hasard mais pour une raison très particulière.
_ Le contraire m'aurait fort étonné, répliqua Den sur un ton lourd en sarcasmes. Le jeune homme sentait que cette femme le menait en bateau et cela l'irritait passablement.
La dernière réplique de Den avait effacé d'un coup le sourire de Vala et celle-ci parla à présent à Den sur un ton plus que réprobateur:
_ Si tu ne veux pas de mon aide dis le moi!! Autant te le dire tout de suite je déteste ce genre de remarques désobligeantes qui me manque de respect.
Désappointé et sans voix devant le caractère de Vala, Den bredouilla quelques excuses:
_ Oui bon...désolé mais comprenez-moi un peu! Vous...
_ Je croyais qu'on se tutoyait? L'interrompit une énième fois la Jedi sur un ton aimable.
Intérieurement, Den devait bien faire quelques efforts pour rester calme, il poursuivit donc sur un ton neutre:
_ Oui c'est vrai. Donc je disais que tu débarquais d'un coup en disant vouloir m'aider et en t'imposant. En plus je ne comprends absolument rien car il est vrai que j'ai besoin d'aide et j'ignore comment tu le sais.
Ses paroles radoucirent le ton de Vala qui reprit son explication comme si de rien n'était.
_ Tu l'as peut-être instinctivement senti mais ce n'est pas Yadia qui t'espionnait mais moi. Je sais ce que tu cherches. Tu veux trouver les cristaux Kiishra et je suis là pour t'y aider.

Lorsque Kalin arriva sur la passerelle, ce qu'il avait senti à travers la Force se confirma . En effet les forces républicaines avaient déjà engagé le combat avec les androïdes et comme s'en doutait Kalin, les soldats républicains tombaient en masse sous les coups de vibrolame de leurs ennemis. Rapidement Kalin dénombra les androïdes: ils étaient sept et lapidaient sans mal la vingtaine de soldats déjà bien entamée qu'il y avait sur le pont. Tout d'un coup, la Force fut agitée de remous. Kalin projeta son regard au-delà du carnage qu'il avait devant les yeux et vit un vaisseau républicain exploser sur un astéroïde. Dévié de sa trajectoire, l'astre fonçait rapidement sur les prédators restants qui reprenaient l'avantage sur la République depuis que Kalin n'utilisait plus sa méditation de combat.
« Le hasard ou une manœuvre de la République? » se demanda Maitre Notsun. Il se dit que dans les deux cas les prédators auraient fort à faire pour l'éviter et cela pourrait permettre à la République de prendre l'avantage.
Depuis qu'il était arrivé sur la passerelle il ne s'était écoulé que trois secondes mais il s'en voulut car entre temps un autre soldat était mort à coté de lui. Au milieu des bruits mouillés de lames transperçant avidement des corps humains, Kalin distingua un républicain annoncer sa venue. Cela eut pour effet d'arrêter les androïdes dans leur danse macabre. Dans un mouvement parfaitement synchrone ils tournèrent leurs yeux rouges inexpressifs vers le Jedi immobile. Un des androïdes s'exprima en basic:
_ Suivez-moi guerriers!!
Sa voix synthétique était autoritaire mais étrangement désincarnée comme si elle venait d'outre-tombe. L'androïde qui avait parlé s'avança lentement et s'arrêta à un mètre de Kalin. Le Jedi en déduisit que c'était le chef des assassins et s'aperçut que les longs cheveux de la créature devant lui était un peu plus clair que ceux des autres.

Pendant ce temps, les républicains survivants dont le commandant avaient profité de l'accalmie pour se rassembler à la pointe de la passerelle prés de la fenêtre d'observation en transparacier. Pendant que certains surveillaient les androïdes le commandant et d'autres soldats remarquèrent l'astéroïde en train de se diriger vers les prédators.
_ Je n'ai jamais ordonné à un vaisseau de se sacrifier pour dévier cet astéroïde! s'écria le commandant avec force. Mordum!! Envoyez un message aux autres vaisseaux pour que l'on sache ce qui s'est passé... nous n'aurons pas beaucoup de temps, ajouta t-il tout en regardant les androïdes cachant Kalin.
_ Commandant!!! les prédators ne manœuvrent pas assez vite, l'astéroïde va les percuter!!

Se demandant si le silence des androïdes était destiné à l'intimider, Kalin le brisa en demandant:
_ Qui êtes-vous?
_ Nous sommes les guerriers bactérios! Suis-nous Jedi, tu es notre prisonnier! Répondit le chef des guerriers.
Légèrement sarcastique, Notsun parla :
_ Je vois que vous êtes plus coopératif que votre ami qui a vainement essayé de me tuer.L'androïde répéta d'une voix devenant menaçante :
_ Suis-nous ou alors meurt!
« Ils semblent omnibulés par leur mission » pensa Kalin en observant les androïdes se préparer au combat en cas de refus plus que probable de Kalin de se rendre.
Une fraction de seconde avant l'apparition d'un flash aveuglant, le Jedi avait senti l'astéroïde frapper quelques vaisseaux mandaloriens malheureusement alignés. La lumière éblouissante fut suivit logiquement de l'onde de choc qui fit violemment trembler le « Landerspy ».
Se disant que c'était le moment, Kalin puisa dans ses réserves de Force pour augmenter sa vitesse et sa vivacité. Pour Kalin le temps se ralentit autour de lui tandis qu'il avait des mouvements souples et rapides. Pour ne pas s'épuiser inutilement, le Jedi ne perdit pas de temps et sauta au-dessus des guerriers bactérios qui semblaient dépassés par sa soudaine rapidité.
Le commandant et les autres soldats survivants ouvrirent grand les yeux lorsqu'ils virent Kalin apparaitre devant eux presque comme s'il s'était téléporté.
_ Mais comment...commença le commandant, éberlué par cette prouesse.
_ Nous n'avons pas le temps commandant..., coupa le Jedi calmement tandis que les guerriers bactérios se retournaient vers eux. Ensuite le vieil homme les conseilla rapidement :
_ Donc dès qu'ils arrivent vers vous, visez tous un seul androïde et tirez. Et aussi, il vaut mieux éviter de se battre au corps à corps dans la mesure du possible.
Le commandant acquiesça brièvement sous la visière de sa casquette et ordonna aux cinq soldats restants:
_ Préparez-vous soldats ils arrivent !!En effet les guerriers étaient à présent à portée de blaster, par conséquent Owen Mordun leva son fusil blaster et fût imité dans la seconde suivante par ses compagnons d'armes. Le commandant eût à peine pensé à donner l'ordre de tirer que déjà cinq traits lumineux partaient en direction de l'assassin le plus proche. Touché en pleine poitrine, l'androïde s'effondra par terre tel une poupée désarticulée. Ils recommencèrent une nouvelle fois et parvinrent à en détruire un autre mais cette fois-ci les soldats durent tirer plusieurs fois. Malheureusement pour eux, les autres guerriers avaient déjà fondu sur eux...pris de panique un soldat craqua et tenta de s'enfuir. Mais vif comme l'éclair, un des guerriers fit un mouvement et la tête du soldat tomba par terre en déversant son sang.
Pendant ce temps-là Maitre Notsun tentait vainement de repousser les autre androïdes avec des ondes de Force.
« C'est incroyable, la Force n'a aucun effet sur eux » s'étonna le maitre de Den.
Notsun ôta sa capuche et s'écria:
_ Sortez vos vibrolames!!!
Mais il n'y avait rien à faire car même le courage ne put sauver le commandant et trois autres soldats de la mort. Essayant de protéger le dernier survivant, Kalin réussit quand même à éliminer deux des assassins grâce à son habileté au maniement du sabre laser. Au grand étonnement de Kalin, le dernier soldat parvint à vaincre l'un des guerriers en le transperçant de part en part dans un endroit non protégé.
« Ou est le chef? » se demanda subitement Kalin en essayant de le repérer à travers la Force. Au dernier moment Kalin le sentit faiblement mais il ne put éviter le violent coup de poignée de vibrolame que lui asséna ce dernier.
_ De gré ou de force, mort ou vif, tu viens avec moi Jedi, dit une voix synthétique en colère. Miraculeusement, le Jedi résista et ne tomba pas à la grande surprise du bactério. La vue du Jedi se brouilla légèrement mais il put tout de suite commander son bras. Les yeux rouges du bactério semblèrent légèrement s'agrandir de stupeur lorsque la lame bleue de Kalin lui coupa la tête.
« Ce fût juste » pensa le Jedi, très soulagé. En effet, il avait protéger son crâne grâce à la Force au tout dernier moment et cela lui avait probablement sauver la vie. Il constata tout de même qu'un filet de sang lui tombait sur la nuque en même temps qu'apparaissait à sa tête une douleur vive et lancinante.
_ C'était très juste, confirma une voix d'homme derrière Kalin qui ne sursauta pas mais fût quand même surpris d'entendre un survivant.
L'homme était grand et massif, son visage était celui d'un rouquin et ne semblait pas avoir plus de vingt-cinq ans. Kalin le reconnut comme étant Owen Mordum.
_ La créature qui vaincra un maitre Jedi n'est pas encore née, répondit Kalin en souriant légèrement bien qu'il fût attristé par le carnage présent autour de lui et dans l'espace.
Ceci dit, il regarda à travers la vitre de transparacier et constata avec joie que les autres croiseurs républicains avaient mis en déroute les mandaloriens. Le Jedi vit que seulement deux prédators s'enfuyaient dans l'hyperespace alors que le reste de la flotte mandalorienne était sous ses yeux, complètement annihilée. Derrière lui, Owen Mordum rendait hommage à ses collègues tombés vaillamment au combat. Bien qu'il n'eut aucune larme, Owen était profondément troublé par ce qui venait de se passer et il eut beaucoup de mal à détacher son regard de son courageux commandant auquel il ferma doucement les yeux.
_ Vous êtes le meilleur commandant que j'ai jamais connu...murmura t-il lentement.
Une sonnerie se fit entendre sur la passerelle, cela signifiait que l'on cherchait à contacter le « Landerspy ». Ce fût Kalin qui répondit et mis au courant les autres vaisseaux de ce qui s'était passé.
En retour, on lui dit que la déviation fût une improvisation au vue de la situation désespérée dans laquelle avait été la flotte républicaine.
Owen demanda à Notsun sur un ton vigoureux :
_ Maitre Jedi! Cette fois il n'y a aucun doute la guerre est vraiment déclarée non?Lentement le Jedi acquiesça...une fois de plus l'horreur de la guerre réapparaissait au sein de la galaxie.



Bonne lecture
Modifié en dernier par Darkliser le Dim 30 Déc 2007 - 13:26, modifié 2 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Dim 30 Déc 2007 - 0:07   Sujet: 

Salut Darkliser,

ravi de te revoir ici avec un morceau de ton histoire. Après tout ce temps une petite mise au point sur l'action en cours et les évènements passés auraient été bien acceptés par ma mémoire...

Si non, un bon passage bien que j'ai vu à plusieurs reprises quelques répétitions un peu dérangeantes (Merci le correcteur pour enlever les coquilles). Tu allies réflexion et action dans ce passage, c'est agréable et ça coule facilement de mon point de vue.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Dim 30 Déc 2007 - 0:52   Sujet: 

Merci pour tes remarques AJ crime, je viens de trouver un correcteur orthographique donc toutes les coquilles de cette partie sont supprimées puis bientôt de toutes les autres parties qui ont été édité.

Sinon tu as raison, il vaut mieux que je fasse un rapide résumé.

Résumé


Chapitre 1:
On apprend que le padawan Den Liser ( on prononce liseur lol) et son maitre Kalin Notsun se rendent en vaisseau sur Nar Shaddaa pour enquêter sur des mandaloriens. Den a perdu une partie de son lien avec la Force depuis que le cristal auquel il était lié a été détruit. Par ailleur, on remarque que Den est trés proche d'une jeune Jedi nommé Lyra Mayn et ça fait des étincelles héhé!


Chapitre 2:
Sur Nar Shaddaa, Den et ses amis se battent contre des trandoshans et apprennent qu'un mandalorien se balade dans une cantina du coin. Une fois au lieu cité, Den est aussi facilement que bizarrement séduit par une femme. Celle-ci s'avère être une chasseuse de primes lorsque Den la désarme alors qu'elle allait lui faire du mal.


Chapitre 3:
Lors d'une réunion des douze maitre Jedi du Conseil, Viridia annonce la possibilité que les Sith, puissants guerriers et ennemis jurés des Jedi, se montrent.
Pendant ce temps, le mandalorien s'attaque aux Jedi restés au vaisseau avec une audace surprenante. Il parvint à en tuer un mais s'enfuit lorsque Den et les autres reviennent. Kalin décide de rendre une visite de courtoisie à l'Echange qu'il pense responsable de tout ça.


Chapitre 4:
Arias Laut le fonctionnaire de l'Echange nous apprend que c'est lui qui a engager Prev Domban le mandalorien ayant tué un Jedi et qu'une flotille mandalorienne est aux abords du système hutt.
Dupant les gardes, Kalin est emmené auprés d'une personne bien étrange. pendant ce temps, les autres Jedi se débarassent facilement des gardes tandis que Den part à la recherche de son maitre. Finalement il tombe sur un mandalorien qui maitrise la Force!! Il le bat facilement malgré son faible lien avec la Force.


Chapitre 5:
Kalin découvre la présence de Mapassar un ancien Jedi devenu Jedi Obscur. Celui-ci lui fait quelques révélations bien surprenante puis s'attaque à Kalin qui ne bronche pas. Mapassar bat fianlement Kalin par la ruse.
De son coté Den rencontre un de ses anciens amis maintenant apprenti de Mapassar.


Chapitre 6:
Josh révèle les raisons qui l'ont poussé à sombrer dans le coté Obscur. Alors que les deux anciens Jedi allait se battre, une explosion se fit entendre. Elle faillit tuer Den mais celui-ci fut sauver de justesse par Lyra. Quant à Arias Laut qui avait provoqué l'explosion, il put s'enfuir grâce à Josh. Mapassar arriva et assoma Den puis s'appréta à attaquer Lyra et un autre Jedi. Kalin et son compère arrivant, le Jedi Obscur dut prendre la fuite tout comme la flotte mandalorienne qui craignait que les Jedi ne soupçonnent sa présence.


Chapitre 7:
Remis de ses blessures, Den s'énerve contre le Conseil qu'il tient pour responsable de la chute de Josh. Lyra partage son avis.
Les Jedi arrivent sur Ossus, repaire de plusieurs milliers de Jedi. Tandis que Den voit d'un mauvais oeil son maitre partir en mission sans lui, Lyra et lui parle de politique et font savoir leur position vis a vis du conflit républico-mandalorien. Les deux gens se rapprochent dans qu'ils le sachent mais Une décision de Den va les éloigner: le padawan va tout faire pour retrouver un cristal kiishra fin de récupérer son lien.


Chapitre 8:
La première bataille entre la République et les mandaloriens va avoir lieu aux environs de Hoth, planète trés peuplé. En sous-nombre, la République se tourne entièrement vers les pouvoirs de méditation de combat de Kalin venu les aider. Le croiseur républicain est abordé par une espèce inconnue d'androïde qui vide le vaisseau de toutes ses vies. Kalin parvient à éliminer tout les assassins avec l'aide d'Owen Mordum et constate qu'une manoeuvre suicidaire de la République leur à fait remporter la bataille.
Quant à Den, il reçoit l'aide d'une Jedi qui semble posséder beaucoup d'informations sur ce qu'il cherche et un fort caractère.
"une fois de plus l'horreur de la guerre réapparaissait au sein de la galaxie" pensa Kalin aprés la bataille....









Je me repencherais sur ton histoire si j'en ai l'occasion aussi.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Ven 04 Jan 2008 - 21:02   Sujet: 

La suite




Chapitre 9: Le commencement de la quête


Cela faisait à présent trois mois que Kalin était parti et personne ne semblait vouloir donner des nouvelles du maître de Den. Tout ce qu'on lui avait dit, c'était que le vieux Jedi était en mission diplomatique sur Coruscant. Heureusement, Vala lui avait précisé que son maître négociait une éventuelle alliance entre les Jedi et la République contre les mandaloriens.
Den savait que les procédures sénatoriales étaient très lentes même si l'avis général du Sénat était favorable à une alliance. Même les récents funestes évènements annoncés sur l'Holonet ne semblaient pas faire bouger la situation. Celui-ci racontait que deux mondes peu importants de la République avaient été envahi par les mandaloriens sans résistance d'aucune sorte. Ses évènements mélés à des rumeurs de massacre sur ces mondes, l'atmosphère sur Ossus avait changé radicalement. Certains Jedi voulaient partir en croisade contre les mandaloriens dans le but de faire cesser ces massacres tandis que d'autres dont pratiquement tout le Conseil préconisaient la patience et ne voulaient pas régler ce conflit par la violence.

Den rêvait...les battements de son coeur s'accéléraient...il transpirait dans son lit.
Il était sur un champs de bataille flou et il avait soif de combat et de sang. Il était entièrement vêtu de noir et se sentait complètement abandonné au coté Obscur. Devant des ennemis sans visage, il levait un sabre laser rose et dans une rage dévastatrice, il se jetait sur eux de toutes ses forces...
Puis Den se réveilla en sursaut tout ruisselant de sueur à cause de l'intensité de son cauchemar. Pour se calmer Den entra immédiatement dans une transe Jedi où il devait atteindre l'état de méditation.
«Mais que signifie ce cauchemar? Il paraissait si réel... » s'interrogea t-il, un peu ébranlé.
Il ne put prolonger ses pensées car il sentit comme un glaçon apparaître dans sa poitrine.
_ Raaah!! suffoqua t-il tout en tombant de sa couchette sur le sol froid. Malgré cela, l'homme tenta de se relever en grimaçant.
_ Mais...que m'arrive t-il? Parvint-il à articuler.
Rassemblant ses forces, le padawan se concentra sur la Force. Dans cette situation elle semblait être son seul recour pour s'en sortir. Il sonda son corps et plus particulièrement son coeur. Une image floue et indistincte de celui-ci apparut dans son esprit. Au fond, il découvrit une ombre glacée qui grandissait et plus il y résistait plus il souffrait. Se concentrant un peu plus, Liser fit appel au coté Lumineux et chassa rapidement l'ombre qui disparut aussi vite qu'elle était apparu.
Plus tard,n'ayant pas fermer l'oeil du reste de la nuit, Den était arrivé en avance à la bibliothèque Jedi. Aussi fut-il surpris qu'une femme brune soit déjà en train de l'attendre. Il leva la tête et reconnut Vala sa partenaire qui l'aidait à chercher la planète perdue.

******************************

Ils sentaient qu'ils étaient proches de résoudre cette énigme. En effet, il y a quelques jours, ils avaient enfin fait un progrés sans précédent dans leur quête en découvrant le journal de bord d'un contrebandier aujourd'hui mort. Celui-ci expliquait en détails l'aventure épique qui l'avait amené à se poser sur la planète en question. Les deux Jedi avaient cependant été déçu de ne pas découvrir d'informations sur les coordonnées d'hypernavigation pour s'y rendre. Ils avaient vite compris que le contrebandier était arrivé sur la planète par le simple fruit du hasard, c'est à dire en faisant une erreur de calcul.
Consigné dans le journal de bord, il affirmait que la planéte était verdoyante avec beaucoup de faune moyennement dangereuse.Vala se souvenait qu'un Den contrarié avait justement remarqué que ces informations étaient inutiles sans les coordonnées.
Marchant d'un pas allègre dans les couloirs du temples, la jeune femme allait voir son maître qui était en principe en pleine médiatation à cette heure-ci.
Un Twi-Lek l'interpella:
_ Hé Vala!! Arrête toi s'il te palît!!
La Jedi Loosu se retourna en balançant sa queue de cheval et reconnut Gaza Pisoul, le directeur responsable du projet « Locknet ». Ce projet ayant pour but de trouver un moyen d'arrêter les diffusions illégales de l'Echange sur l'Holonet.
_ Oui Gaza qu'y a t-il? Demanda Vala tout en percevant quelques signes de nervosité chez l'alien.
Pisoul ne tourna pas autour du pot et annonça franchement:
_ Cela va mal! L'Echange vient de passer Une annonce sur l’holonet pour donner les noms des Jedi dont la tête a été mise à prix.
_ Ce n'est pas ton rôle d'empêcher ce genre d'annonce? Enfin bon, qui sont ces Jedi? Voulut-elle savoir.
Reprenant son souffle, Gaza Pisoul énuméra:
_ Lyra Mayn avec vingts mille crédits, Qui-Gon Drakus avec quinze mille crédits tout comme...Den Liser.
Vala resta interdite pendant quelques secondes mais elle se reprit:
_ J'imagine qu'Arias Laut et les Jedi Obscur veulent leur rendre la monnaie de leur pièce.
Es-ce que quelqu'un est allé les prévenir?

_ Heu...non, la première chose à laquelle j'ai pensé c'était de venir vous prévenir. Mais comprenez-moi...continua Pisoul en se ratatinant un peu devant le visage sévère et mécontent de Vala,...mes ordres étaient de venir vous prévenir si l'Echange mettait la tête de ces Jedi à prix.
_ Mais pas au dépend de les en informer! Tu n'es qu'un imbécile! Il ne t'ait jamais venu à l'esprit qu'un de ces Jedi pourrait à l'instant même partir en mission. Et étant donné le montant des primes, je suis sûre qu'elle attirera quelques chasseurs de primes à la périférie de la planète.
...................

La belle Kirax était assise sur sa couchette et réfléchissait à un moyen de s'évader de sa cellule. Mis à part les heures pendant lesquelles elle s'entrainait toute seule au combat à mains nues, elle ne faisait pas grand chose d'autre depuis que les Jedi l'avaient enfermé ici sur Ossus. Devant les douze maîtres du Conseil des Jedi, on l'avait jugé coupable de tentative d'entrave à une mission Jedi des plus importantes. Bien qu'elle fut surprise que le Jedi Liser est clamé qu'elle n'avait pas voulu le tuer, elle ne le haïssait pas moins pour autant.
La chasseuse de primes native de Sernpidal, une planète républicaine, regarda par terre entres ses deux pieds en signe de désespoir. C'était Den Liser qui l'avait capturé, elle le détestait car elle ne reverrait pas avant longtemps sa mère mourrante. Celle-ci n'avait désormais que quelques mois à vivre et sans le traitement adéquat, sa mort ne ferait aucun doute. Ce traitement étant très onéreux, il avait fallu que la jeune femme s'allit avec le meilleur, c'est à dire à Prev Domban qui était connu pour payer à leur juste valeur ses partenaires. Si elle avait réussi à capturer les Jedi, nul doute que la maladie de sa mère ne serait qu'un mauvais souvenir grâce à tous les crédits qu'elle aurait gagné.
Lentement Kirax se leva car sa colère et sa frustration lui donnait envie d'hurler et de frapper quelque chose. La femme se murmura à elle-même, la haine se lisant dans ses yeux:
_ Le jour où je sortirais d'ici, je te ferais souffrir autant que tu auras fait souffrir ma mère.
................................................

Sur la grande place marchande devant le temple Jedi, Den se faufilait entre les nombreux individus composant l'habituelle foule à cette heure-ci. Aprés avoir annoncé qu'il pensait avoir trouvé la signification de l'énigme laissée par Kawashi, le Jedi avait dit à Vala qu'il comptait partir dans la journée avec le Crystal Obscur. Celle-ci fut évidemment ravi de la nouvelle mais avait émis quelques réserves.
_ Tu ne peux pas quitter Ossus sans ton maître! Je te rappelle que tu n'es que padawan, l'avait-elle prévenu dans son comlink.
Mais déterminé à aller jusqu'au bout de sa quête qui ne faisait que commencer, le jeune homme avait avoué que le mécontentement du Conseil lui était complètement égal.
Maintenant Den était presque arrivé à sa destination et il pouvait déjà apercevoir la boutique de Twick, une connaissance de longue date. Il sourit lorsqu'il vit que, comme à son habitude, le tenace rodien interpellait les passants afin de leurs vanter les avantages de ses produits.
_ Aaah! Den Liser!! Cela fait plaisir de te revoir, le salua chaleureusement le rodien.
_Moi aussi Twick, moi aussi, répondit le Jedi en tendant sa main que Twick serra aprés un instant d'hésitation. L'ancien mercenaire ne put s'empêcher de se moquer:
_Ha! Je ne m'habituerais jamais à cette façon qu'on les humains de saluer les vieux amis.
_ Peut-être préfères-tu que je te salue comme un Jedi, proposa gentiment Den.
_ Pas vraiment, avoua le rodien, mais j'y pense. Veux-tu voir ce que j'ai à vendre?
_ Tu es pressé Twick, les affaires ne marchant donc pas?
_ Les Jedi sont-ils tous aussi perspicaces? Soupira le marchand. Comme tu peux le voir, le concurrence est rude.
Liser tourna la tête et, outre le soleil de l'aprés-midi qui l'éblouissait légèrement, il distingua d'autres commerçants d'armes. Brièvement, l'homme repensa à l'époque où il parcourait la place avec Lyra et...Josh. A cette pensée son coeur se serra. Le Jedi savait que la rédemption de Josh était toujours possible et il trouverais le moyen de le faire revenir.
_ Mon cher Twick, montre moi ton inventaire, dit finalement le Jedi en posant ses mains sur le comptoir de l'alien.
Prenant une voix plus professionnelle bien que Liser ne put saisir la différence, Twick se réjouit et fit une rapide description de son stock:
_ Pour toi je n'ai que des grenades flashs, des centures, des comlinks...
_ Je prendrais bien quelques grenades flashs, cela m'a toujours été utile, révéla le jeune Jedi brun.
_ Tu es bien le seul Jedi qui dise ça sinon mes ventes exploseraient, répondit le rodien en secouant ses antennes.
Mais Den n'écoutait pas car son attention était attiré par un objet derrière le rodien.
_ Dis moi...ce blaster a l'air de bonne qualité, remarqua le padawan d'un air interessé.
Twick se pencha et murmura mystérieusement:
_ C'est un prototype que j'ai fabriqué et c'est le seul qui pourrait réellement être efficace aux mains d'un Jedi.
_ Vraiment? S'exclama Den avec un intérêt accru.
Puis l'humanoïde détailla les caractéristiques du blaster:
_ Oui il est fait d'un matériau très léger afin d'augmenter sa maniabilité et sa cadence de tir est trois fois supérieure à un pistolet blaster normal grâce au tout nouveau système de refroidissement de cellules à énergie dont il est pourvu. Pour terminer tu peux voir qu'il est très petit et donc très discret. Chose très importante pour les Jedi je crois.
L'humain demanda son prix mais le rodien lui explique que pour lui il était gratuit.
_ En échange j'aimerais juste que tu me dises si tu le trouve adapté pour tes pairs.
_ Marché conclu, s'empressa de dire le Jedi en attachant le blaster à sa ceinture aprés l'avoir soupeser.
_ Mais dis-moi, ajouta Den d'un air suspicieux, es-ce toi qui a tout conçu sur ce blaster?
L'alien hésita un instant à dire la vérité mais finalement il fit semblant de paraître offusqué:
_ Oui bien sûr que c'est moi et tu le savais très bien jeune Liser.
_ C'est un magnifique don que t'as fait la Force. Si tu prenais quelques leçons auprés d'un Jedi tu deviendrais non seulement meilleur dans tes créations mais aussi un redoutable guerrier, lui expliqua Den tandis que Twick soupirait.
Apparemment ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait cette proposition.
_ D'autres Jedi ont vu le potentiel qu'il y a en moi mais cela ne m'interesse pas. Il faudra vraiment que je songe à mettre un écriteau devant ma boutique avec écrit dessus « je ne veux pas devenir Jedi »!!
_ Alors tu es encore plus têtu que je ne le pensais avant, constata Den en riant lorsqu'il s'imaginait un tel écriteau un peu ridicule devant sa boutique.
Twick lui donna vite fait bien fait les grenades contre les crédits de Den et lui lança sur un ton amusé:
_ Et que la Force soit avec toi!!
_ Toi aussi...marchand! Répondit Den en s'éloignant en direction du hangar du temple.
..........................................................................................................

_ Pourquoi passes-tu autant de temps avec Den? Que cachez-vous? Interrogea Lyra Mayn d'une voix forte. En face d'elle, il y avait Vala qui affichait une petite mine sereine. Les deux femmes s'étaient rencontrées lorsqu'elles se rendaient à leurs deux vaisseaux respectifs.
_ Cela ne te regarde pas, répondit Vala, hautaine.
Ce qui eût le don d'exaspérer la jeune Mayn qui barra la route de Vala lorque celle-ci tenta de la contourner.
_ Je sais que tu comptes partir d'Ossus avec Den. Ne me mens pas! Je le sens!
Agacée par la curiosité de Lyra, Vala essaya de l'écarter en disant:
_ Occupe toi de tes affaires! Tu ne sais pas dans quoi tu mets les pieds! Et ce n'est pas parce qu'on vient de la même planète qu'on doit avoir une relation privilégiée!
_Ah oui je vois!! Cest vrai que nous autres tarisiens avons de belles coutumes pas vrai? Comme celle de rejeter les pauvres dans les bas fonds de la planète tandis que les nobles comme toi jouissiez d'une petite vie tranquille!! s'emporta Lyra d'une voix vibrante qui trahissait la remontée d'une ancienne haine.
Sentant qu'elle n'aurait pas le dernier mot et qu'il était inutile de continuer dans cette voie , la chevalier Jedi décida de calmer le jeu:
_Calme-toi, tu sais bien que tu dis n'importe quoi. Explique-moi maintenant.
_ Le problème c'est qu'il ne peut pas quitter Ossus sans avoir d'ennuis. Je ne sais pas où vous allez et ni toi ni lui n'avez l'intention de me le dire apparemment. Mais attendez au moins que maître Kalin soit revenu et lui seul saura ce qu'il faut faire, dit Lyra sur un ton qui avait quelque chose de suppliant.
Loosu leva un sourcil interrogateur.
_ Que veux-tu dire?
_ Je ne suis pas idiote! Je me suis vite aperçu que Den me cachait quelque chose et je sais que cela concerne la perte de son lien.
Vala, légèrement plus petite que Lyra, leva un peu la tête et la regarda dans les yeux:
_ Justement, nous partons pour régler ce problème, c'est tout ce que je peux te dire...maintenant laisse moi passer je te prie, ordonna-elle gentiment mais d'un ton qui ne souffrait d'aucune réplique.
A moitiè convaincu, Lyra la laissa quand même passer tout en la foudroyant du regard.
Vala Loosu passa avec dignité et entra dans le hangar d'appontage ou était amarré le Crystal Obscur.
Au bout de quelques secondes, Lyra interpella à nouveau Vala:
_ Ma décision est prise. Quelque soit l'endroit où vous allez, je viendrais avec vous. Un sabre laser supplémentaire vous sera certainement utile car j'imagine que votre voyage ne sera pas de tout repos.
Vala se retourna lentement et sa voix sifflante se répercuta dans tout le hangar.
_Cette quête, Den doit la faire seul. Il ne peut pas s'encombrer de toi. C'est mon dernier mot! Maintenant pars ou j'emploierais la force bien que cela me désole.
Sarcastique, Lyra ne se laissa pas intimider:
_Ooh!! J'aurais bien voulu voir sa...
Heureusement, Den apparut au bon moment et ne mit pas longtemps à comprendre la situation lorsqu'il regarda successivement le visage de tigresse de Lyra et celui inflexible de Vala.
_ Excuse-moi de ne rien pouvoir te dire Lyra mais cela t'inciterais encore plus à me suivre, or je ne le veux pas, lui expliqua t-il les yeux étrangement brillants.
_ Mais Den, je tiens trop à toi. Si je te perdais je me sentirais trop coupable de ne pas avoir été avec toi pour l'empêcher, s'exclama t-elle en lui attrapant le bras.
Un geste qui n'échappa à Vala Loosu qui se racla la gorge.
_ Ma destinée doit se poursuivre là-bas, la Force l'a voulu et tout a été décidé depuis longtemps. Mais moi aussi je tiens à toi et c'est la raison pour laquelle tu ne peux pas venir, murmura t-il en lui caressant brièvement sa joue rosie pas les dernières minutes agitées.
Interrompant la conversation, Vala les mit au courant qu'elle sentait un Jedi approcher.
_ Il est puissant, c'est un maître, il faut absolument partir! Ajouta t-elle d'une voix calme mais forte.
_En effet, acquiesça Liser tout aussi calmement, je reviendrais ma Lyra.
Puis il courut pour finalement s'engouffrer dans son vaisseau qui commençait à décoller. Le vaisseau s'éleva et projeta un vent tiède sur Lyra qui sentit ses longs cheveux blonds s'envoler derrière sa tête. Derrière elle, la présence de son maître se faisait sentir.
_ Suis-moi, il faut qu'on parle de tout ceci au Conseil. J'espère que Den a eu une bonne raison de faire ça sinon cela va aller mal pour lui et sa compère...

*******************************************

Odénout Mapassar ouvrit la porte qui le séparait de la salle d'entrainement. Tout de suite, il entendit les bruits de combats que faisaient les disciples. La salle était très spacieuse et s'avérait parfaite pour ce type d'initiation. Le Jedi Obscur appela un homme en noir qui s'empressa de venir auprès de lui.
_ Oui maitre Mapassar?
_ Quels sont leurs progrès? Demanda Mapassar, impassible.
L'humain répondit d'un air satisfait:
_ Nous les entrainons très durement maitre Ils ne se reposent qu'une nuit tout les trois jours et leurs pouvoirs ne font que se développer. Toutefois la moitié n'a pas survécu.
_ Alors c'est qu'ils étaient faibles, conclut Mapassar en regardant l'entrainement d'une vingtaine de mandaloriens, ceux-ci seront les futurs instructeurs auprès de tous les autres de leur espèce. Ainsi, les Jedi seront complètement dépassés et le coté Obscur l'emportera sur la lumière.
Un peu inquiet, le professeur s'enquit:
_ Comment pourrons-nous nous assurez que les mandaloriens n'essayeront pas de nous détruire une fois la République annihilée?
Mapassar sourit avant de répondre.
_ Soyez certain qu'ils ne pourront pas nous trahir. Ils seront sous notre contrôle ainsi que leurs ressources.
Apparemment une question brulait les lèvres de l'instructeur car au bout d'un moment de silence il se décida à parler:
_ Et qu'en est-il de notre...contact?
Les yeux d'Odénout flamboyèrent à cette mention. Le professeur de l'académie de Khêmius était un peu trop curieux à son goût . Toutefois, il avait la confiance de Mapassar donc le Jedi noir se décida à lui répondre.
_ Il nous a confié une mission. Il y a quelques instants encore, je discutais avec lui des détails. Il m'a confié le soin d'envoyer une arme sur Ossus. Cette arme aura le pouvoir d'anéantir toute vie sur la planète. Ainsi, nous aurons porté un coup presque fatal aux Jedi.
Le professeur fut très impressionné par cette affirmation.
_ Anéantir des milliers de Jedi? Mais seigneur Mapassar, comment une telle chose peut-elle être possible?
_ Voilà une question à laquelle je suis dans l'incapacité de répondre. Ses connaissances du coté Obscur de la Force nous échappent...révéla Mapassar tout en regardant devant, les yeux vides.
Le professeur sut qu'il était temps pour lui de retourner entrainer ses disciples mandaloriens. D'autres Jedi Obscurs s'occupaient des autres mandaloriens en leur apprenant les arcanes du coté Obscur. Certains avaient pour épreuve de faire atrocement souffrir des prisonniers alors que d'autres devait simplement levaient des objets avec l'aide de la Force.
_ Professeur!! Amenez-moi votre meilleur disciple! ordonna le vieil homme.
Le professeur se retourna et acquiesça tout en faisant signe à un des disciples de venir.
Mapassar s'avança jusque dans l'aire des duels et attendit que le champion des disciples arrivent.
Le professeur cria alors:
_ Disciple!! Exterminez cette homme!!
Manifestement, le disciple ne savait pas qu'il allait combattre le seigneur des Jedi Obscur. Il abordait le duel avec une pleine confiance en ses pouvoirs et Mapassar sentait à travers la visière du casque du mandalorien que celui-ci croyait avoir affaire à une lavette. Cruellement, Mapassar se dit qu'il se ferait une joie de le briser. Il pensa même à le tuer si cela s'avérait nécessaire afin de motiver les autres. Car depuis qu'il avait atteint le titre de seigneur des Jedi Obscurs et qu'il avait réussi à les unifier, il n'avait plus eu d'occasion de tuer ni de voir du sang jaillir d'une blessure. Mais Odénout avait été fier du résultat car il avait réussi à rassembler tous les Jedi Obscurs sous une même bannière. Sans lui ou quelqu'un d'assez fort pour les rallier, ils ne seraient que de faibles chiens errants.
_ Alors mandalorien!! Tu crois pouvoir me vaincre? Voyons voir ce que tu vaux.
Le professeur ajouta:
_ Si tu le bas, tu seras récompensé au delà de tes plus folles espérances.
A la lumière des néons de la salle, la visière du casque mandalorien scintilla et celui-ci affirma avec confiance:
_ Ce sera fait professeur.
Le disciple mandalorien entama les hostilités en dégainant un sabre laser de couleur rouge. Mapassar se rappela que le meilleur disciple de sa génération avait droit à une telle arme. C'était lui qui avait instauré cette règle.
Malgré sa lourde armure, le disciple se jeta sur Mapassar avec rage et tenta de l'embrocher. Expert dans cet art, le seigneur des Jedi Obscurs esquiva l'attaque sans dégainer son arme puis envoya le mandalorien par terre d'un coup de pied.
_ Tu as de la colère et de la rage mais tu ne la maitrise pas, annonça Mapassar d'une voix moqueuse. Il se demandait quand le mandalorien serait aveuglé par sa colère.
Mais le disciple se contenta de rire.
_ Je t'ai sous-estimé jusqu'à présent mais cela ne se reproduira pas.
_ Hé bien montre moi ce que l'on t'apprend ici, riposta Mapassar avec amusement.
Immédiatement, le mandalorien se mit en position d'attaque. Mapassar remarqua avec étonnement que c'était la position de combat adopté par les guerriers échanis. Lui-même ne connaissait que quelques formes de cet art.
Le disciple revint à la charge et utilisa la première forme du combat échani mais elle était bizarre, pensa Mapassar. Celui continua d'esquiver les attaques en faisant des bonds sur le coté mais la vitesse du mandalorien augmentait. Le Jedi Obscur constata que c'était du à la rage et à sa frustration du mandalorien qui croissaient. Finalement à bout de souffle, le disciple en armure finit par toucher et bruler la bure noire d'Odénout avec son sabre.
_ Il semblerais que tu sois plus fort que je ne le pensais. Je vais donc te prendre au sérieux.
Une fraction de seconde plus tard, il activa son sabre et se précipita sur le mandalorien immobile. Quand Mapassar eut fini son attaque, il se trouvait derrière le mandalorien. Paralysé, l'homme en armure recula d'un pas et lâcha son sabre laser. Son arme se brisa en deux en tombant et les spectateurs virent avec effroi que Mapassar avait coupé en deux le sabre du meilleur des disciples sans que celui-ci ne s'en aperçoive.
_ Ce n'est pas fini!!! hurla le mandalorien en levant une main. Il ôta son gant et se concentra.Des éclairs s'en échappèrent et foncèrent sur Mapassar. Celui-ci se baissa facilement pour éviter la décharge et usa à son tour de la même attaque mais en bien plus puissante. Le mandalorien fut projeté en l'air mais son armure semblait le protéger.
_ Je suis Odénout Mapassar, votre seigneur! Personne ne peut me vaincre!
Toute l'assistance fut ébahi sauf le professeur.
_ Quel choix ferez-vous? Entrerez-vous au service des forts? Ou alors resterez-vous au service du Mandalore? Dans ce cas-là vous serez mes ennemis et je n'aurais aucune pitié. Qui méritera votre honneur? Celui grâce à qui vous serez plus puissant que Mandalore.
Puis il quitta la salle en trombe.
Le professeur constata avec satisfaction que cette génération de disciple serait beaucoup plus puissante que la précédente.
Modifié en dernier par Darkliser le Sam 17 Mai 2008 - 20:08, modifié 5 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Sam 05 Jan 2008 - 17:12   Sujet: 

Et voilà, tout lu, un chapitre neuf plutôt riche, beaucoup de choses s’y passent mais je trouve que ça manque de détails, j’aime bien les détails. Si non quelques petites choses en corrections, j’avais pas le temps de m’arrêter sur tous les détails.

Darkliser a écrit:_ Cela va mal! L'Echange vient de passer une annonce sur l'Holonet pour dire les noms des Jedi sur qui ils ont mis la tête à prix.

Une annonce sur l’holonet pour donner les noms des Jedi dont la tête a été mise à prix, ça coule mieux non ?


Darkliser a écrit:pendant lesquelles elle s'entrainaient toute seule au combat à mains nues

entraînait ? ?

Darkliser a écrit:murmura t-il en lui caressant brièvement sa joue rosit pas les dernières minutes agitées.

Sa joue rosie par l’agitation des dernières minutes, qu’en penses-tu ? Un peu plus loin répétition du mot « derrière ».

Darkliser a écrit:flamboyèrent à cette mention. Le professeur d l'académie de l'académie de Khêmius était

Je comprends « de l’académie ».

Et en prime pas mal de petites fautes d’accord essentiellement. Une relecture plus poussée s’impose. Si non il y a plein de choses qui se succède à un rythme pour le moins rapide dans ce chapitre. C’est un peu déstabilisent par moment. Comment ça j’insiste ?
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Sam 05 Jan 2008 - 19:13   Sujet: 

Merci de corriger quelques fautes car personellement je suis pas trés fort dans ce domaine même si j'ai un correcteur orthographique.

Et voilà, tout lu, un chapitre neuf plutôt riche, beaucoup de choses s’y passent mais je trouve que ça manque de détails, j’aime bien les détails. Si non quelques petites choses en corrections, j’avais pas le temps de m’arrêter sur tous les détails.


C'est vrai qu'il y a beaucoup de personnage dans ce chapitre, si ça se passe vite je pense que c'est parce que Den s'est décidé à agir tout de suite aprés avoir fait sa découverte. Comprend que plus il reste sur Ossus plus il peut se faire prendre.

Merci pour ton commentaire, je prendrais note de ta critique pour le prochain chapitre.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darth Jahus » Lun 07 Jan 2008 - 18:23   Sujet: 

J'en suis au chapitre VI, l'histoire me plait bien à vrai dire 8) , ce qui m'encourage à poursuivre.
Je trouve l'idée de l'univers parallelle assez bonne, ce qui laisse présager une belle histoire... et pourquoi pas un cross' entre les deux dimensions :perplexe: .

Et je trouve aussi que ça mérite d'être en un beau PDF :idea: ... hein Liser ?
Comme pour Tel'Ay... vaut mieux ne pas faire de jaloux !
Ce sera pour bientôt, je lit au même temps que je mets en page.

Bonne chance pour la suite.
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darth Jahus » Mar 08 Jan 2008 - 10:52   Sujet: 

Histoire terminée à 1:30 du mat' :x .

Je maintiens les commentaires précédents.

Pour le pdf, j'ai séparé le livre et j'ai pondu un premier Tome, du début au chapitre 8 + le résumé. Puis le second tome comprendera le résumé et le reste à venir.

Tu devrai télécharger le fichier et le mettre sur le premier poste, pour faciliter les choses...

Bonne continuation à Darth Liser,

PS: Aida, comme elle sait que tu ne te connecte pas la semaine, te passe le salut :roll: , et un gros bisou en passant :oops: .
Fichiers joints
Le mystère de la Force - Tome 1.pdf
Star Wars : le mystère de la Force - Tome 1
(743.35 Kio) Téléchargé 66 fois
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darkliser » Jeu 10 Jan 2008 - 11:18   Sujet: 

Darth Jahus a écrit:J'en suis au chapitre VI, l'histoire me plait bien à vrai dire 8) , ce qui m'encourage à poursuivre.


j'éspère bien lol

Darth Jahus a écrit:Je trouve l'idée de l'univers parallelle assez bonne, ce qui laisse présager une belle histoire... et pourquoi pas un cross' entre les deux dimensions :perplexe: .


Je voulais faire une histoire avec un scénario original et je pense avoir réussi. :)

Darth Jahus a écrit:Et je trouve aussi que ça mérite d'être en un beau PDF :idea: ... hein Liser ?
Comme pour Tel'Ay... vaut mieux ne pas faire de jaloux !
Ce sera pour bientôt, je lit au même temps que je mets en page.


C'est sympa, je le regarderais quand je serais revenu chez moi
:P

Darth Jahus a écrit:
PS: Aida, comme elle sait que tu ne te connecte pas la semaine, te passe le salut :roll: , et un gros bisou en passant :oops: .


Merci, je lui fais de même!
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Sam 12 Jan 2008 - 16:00   Sujet: 

Et voilà une bonne partie du chapitre 10...
Cela sera un chapitre assez calme


Chapitre 10: L'alliance de tous les dangers





Le Conseil était enfin réuni comme à chaque fois lorsque de jeunes Jedi partaient sans autorisation. Au centre de la majestueuse pièce circulaire, se tenaient Lyra et maitre Draal. Lyra était assez tendue car elle n'avait pas l'habitude de se retrouver au milieu de tout le Conseil. Elle se demanda si le Conseil déciderait de punir Den. Elle eut une sensation bizarre. C'était comme se retrouver au centre d'un tourbillon d'énergie lumineuse et la puissance et la sagesse du Conseil en était la cause. Ce fut maitre Taveel qui prit la parole:
_ Le Conseil a entendu dire qu'un padawan est parti d'Ossus en désaccord avec notre Code. Maitre Draal, expliquez-nous de quoi il en retourne.
Zurth Draal ôta lentement sa capuche et déclara:
_ Ma padawan Lyra et moi-même allions partir en mission. Alors que j'étais dans mon vaisseau à préparer le décollage. J'ai senti que quelque chose n'allait pas avec Lyra et je me suis donc précipité en conséquence au hangar du « Cristal Obscur ».
Lyra fut admirative devant le calme de son maitre alors qu'elle se comparait à lui.
_ Vaisseau dont l'appartenance à Den Liser me semble déjà bien douteuse, intervint Taveel d'une voix légèrement méprisante.
La jeune femme et son maitre savait que maire Taveel n'avait jamais tellement apprécié Den à cause de son possible destin. Si cela n'avait tenu qu'à Taveel, Den n'aurait jamais eu de cristal Kiishra et n'aurait jamais eu le potentiel pour devenir Jedi. Elle ne l'aurait donc jamais connu... la jeune femme se surprit à se demander si dans une autre dimension proche de celle-ci, il y avait une Lyra Mayn n'ayant jamais connu de Den Liser. Si cette réalité existait, elle était vraiment triste pour son double.
Elle se rendit compte de ses ridicules pensées et revint dans sa réalité.
_ Mais Lyra pourra sans doute vous donner plus de détails, finit Draal en laissant Lyra s'avancer timidement. Pourtant, Zurth ne quittait pas des yeux le puissant maitre Jedi à la peau sombre.
_ Il s'est enfuie avec la Jedi Vala Loosu et d'après ce qu'elle m'a dit, leur destination est dangereuse, dit Lyra d'une petite voix qui contrastait avec son habituelle assurance.
Quelques regards convergèrent vers maitre Viridia.
_ Qu'avez-vous à dire à ce sujet maitre Viridia? Nous savons qu'elle n'aurait jamais fait une chose pareille si vous ne lui en avez pas donné l'ordre, Demanda Broom Kom, le célèbre Kel Dor qui avait tué un très puissant Jedi Obscur il y a quelques années mais ses exploits ne s'arrêtaient pas là. Lors d'une crise dans le système corellien il avait réussi à lui tout seul à en trouver l'origine des dissensions politiques et à les stopper.
Viridia jeta un regard circulaire.
_ La vérité au Conseil. J'ai envoyé Vala Loosu afin de l'aider dans sa quête pour retrouver les cristaux Kiishra.
_ Mais la planète Ilum est très dangereuse pour les utilisateurs de la Force. Vous les envoyez au suicide! S'insurgea le maitre Avada-Jumi, un vieux Twi-Lek faisant partie des cinq membres permanents du Conseil avec Taveel, Viridia, Kom et Drush.
_ Vrai cela n'est pas. Confiance j'ai en eux. Ils peuvent réussir là où tout le monde a échoué, se défendit courageusement Viridia devant les regards réprobateurs des autres. Plus serein que le reste du Conseil, Kom vint au secours de Viridia:
_ Le maitre Viridia pense sans doute que le fait que Liser soit un des élus peut l'aider.
_ Essentielle est sa quête pour notre avenir, j'ai senti. Le sentir, vous devriez aussi.
_ Moi je ne sens que le danger! Si tenter qu'ils survivent, ils n'apporteront rien de bon! Vous auriez du nous en informer avant de mettre votre projet à exécution! Tempêta le Twi-Lek, courroucé.
_ C'est une faute non-négligeable même s'il s'avère que vous ayez raison, continua la Jedi Wooryuh, aucune décision ne doit être prise à la légère et sans consultation du Conseil.
Très contrarié, Avada-Jumi continua ses critiques, on aurait dit que ses yeux lançaient des éclairs.
_ Le coté Obscur n'a jamais été aussi présent qu'en cet instant dans la Force! Au lieu d'envoyer des padawans dans les régions inconnues, on devrait se préparer. Vous tous, vous le sentez aussi, quelque chose approche pour nous détruire! Nous n'aurons pas le choix, il faudra combattre et faire la guerre où tout ce que nous avons édifié pendant tous ces siècles sera perdu!
Le reste du Conseil parut outré devant ses paroles.
Lyra assistait à tout ça et se posait des questions. « Es-ce vrai ? Mais que se passe t-il? »
Légèrement offensé, Wooryuh grogna:
_ Calmez-vous maitre, qu'es-ce qui vous prend ?
Le maitre Twi-Lek se maitrisa et articula:
_ Veuillez m'excuser...mais nous nous éloignons du sujet d'origine! En tout cas, je pense que vous auriez d'abord dû informer le Conseil, dit-il en s'adressant à Viridia.
Lyra savait ce que cela voulait dire, le Conseil craignait que Viridia prenne plus de pouvoir qu'eux. Cela faisait depuis des siècles que les Jedi avaient un Conseil et le système avait préservé l'Ordre durant tout ce temps. Ainsi il ne fallait pas qu'un maitre du Conseil prenne une décision sans consulter les autres maitres sous peine de faire pencher la balance et d'entrainer de mauvaises conséquences. De plus, Lyra savait qu'il était de notoriété publique que Viridia était apprécié de la plupart des Jedi car sa grande sagesse faisait que ses décisions étaient souvent les meilleures. Mais le reste du Conseil ne voulait pas que l'Ordre Jedi revienne au système initial. C'est à dire tous les Jedi dirigés par un Grand Maitre des Jedi.
Viridia intervint calmement:
_ A vous entendre, plusieurs avenirs vous avez vu. Beaucoup, trop diffus sont encore. Le bon je pense avoir choisi. Me blâmer vous pouvez mais rien cela ne changera. Toute la responsabilité des actes du jeune Liser, je prendrais sur moi. Unis restons et confiance faites-moi, car ,depuis que vous êtes nés, m'avez-vous vu déjà prendre une mauvaise décision? Et pourquoi croyez-vous, qu'un membre permanent du Conseil des Jedi je sois depuis si longtemps?
Le silence revint en même temps que les discussions cessèrent.
_ Vous avez raison maitre. Je crois que dans cette situation sans précédent, nous devons vous faire confiance, dit Kom sous son respirateur étant du à la physiologie particulière des Kel Dors qui ne pouvaient pas respirer d'oxygène.
Un murmure d'approbation parcouru le Conseil tandis que Avada-Jumi plissait les yeux.
Lyra regarda son maitre et celui-ci fixait Avada-Jumi d'une drôle de façon. Le vieux Twi-Lek devait se rendre compte qu'il était en minorité.
_ Bien, conclut Taveel, alors c'est cet avenir que nous devrons accepter.


A la fin de la séance, Zurth Draal et Lyra Mayn revinrent à leur vaisseau tandis que la nuit était déjà tombé sur Ossus.
A l'entrée du rapace, Zurth s'arrêta pour s'adresser à son apprentie.
_ Lyra... que penses-tu de la décision du Conseil?
Elle fut surprise par une telle question.
_ Je fais confiance à leur sagesse, répondit-elle alors que sa voix claire se perdait dans l'immensité du hangar jusqu'à devenir un infime chuchotement.
_ Tu ne m'écoutes pas Lyra! Pense un peu par toi-même! Ordonna un peu sévèrement Zurth.
Lyra se remémora toute la scène: Le cavalier seul de Viridia, les avis différents des maitres, le comportement bizarre d'Avada-Jumi. Le Conseil semblait impuissant et inactif contre les menaces qu'ils craignent. Elle comprenait maintenant pourquoi Den avait fait ça, lui aussi à dû savoir que l'avenir serait sombre si les Jedi n'agissait pas un tant soit peu.
_ Le Conseil m'a semblé très avisé de suivre la voie de maitre Viridia. Mais le comportement d'Avada-Jumi...
Les yeux de maitre Draal s'agrandirent à cette mention.
_ Tu as compris ! C'est Avada-Jumi le problème car il essaye d'imposer sa vision du futur au Conseil. Il a vu que la menace ,peut-être même les Sith, profiterait de notre passivité pour nous anéantir.
Sa padawan intervint:
_ Mais la République...
_ Elle n'existerait plus car les mandaloriens, soutenus par cette menace, l'auraient vaincu, l'interrompit Zurth d'un air grave.
_ Je comprend, avoua t-elle après un instant de réflexion, il faut donc faire confiance à Viridia ?
_ Bien sûr, il m'a formé et j'ai une totale confiance en lui. Il sait que si nous devenions des guerriers, beaucoup de Jedi seraient corrompus, dit le grand ami de Kalin Notsun. Malheureusement, je crains bien que quelques Jedi soit du même avis qu'Avada-Jumi.
_ Qu'allons-nous faire alors? Questionna Lyra.
_ Pour le moment allons accueillir Kalin, il sera bientôt là, annonça Zurth sur un ton plus joyeux.
Ils s'éloignèrent donc une deuxième fois de leur vaisseau. Leur mission n'était pas urgente et ils devaient voir Kalin.


Les lumières de la cité d'Ossus semblait rendre la nuit moins noire. Si un Jedi regardait le ciel à cet instant, il pourrait se dire que ce combat représentait le coté Clair contre le coté Obscur. La surface de cet affrontement n'était pas repérable car même au coeur de la nuit ou dans celle de la lumière, il subsistait une infime partie de l'opposé qui n'abandonnait pas face à la majorité.
C'est sous ce ciel que l'arrivée très attendu de Kalin Notsun se fit en navette républicaine au centre de la grande place. Comme l'avait senti le maitre Jedi, le comité d'accueil était très nombreux. Effectivement, il y avait là beaucoup de Jedi dont le Conseil et aussi des habitants avides de connaitre la nouvelle position politique de leur cité. Lorsque Kalin descendit sous quelques ovations, il distingua facilement Lyra et Zurth au premier rang qui lui souriait même s'ils semblaient un peu crispés.
_ Heureux, nous sommes de vous revoir maitre Notsun, dit Viridia sur un ton chaleureux lorsque Kalin fut arrivé devant le Conseil. Celui-ci s'inclina prestement devant ses supérieurs.
_ Et aussi de constater que vos missions ont été menées avec succès, ajouta solennellement maitre Taveel.
D'une voix forte, Notsun annonça à l'ensemble de la foule impatiente et subitement silencieuse.
_ Les négociations ont longtemps duré mais le Sénat a finalement voté favorablement à une alliance entre l'Ordre Jedi et la République pour contrer les mandaloriens qui menacent la paix. Bien que la manière dont nous pourrons aider la République reste à définir, je puis vous assurer que personne au Sénat ne vous forcera la main ou essayera de nous intégrer dans la République. Le Chancelier Joran Fel respecte totalement notre indépendance et nous remercie chaleureusement pour tout les siècles où nous avons su garder la paix dans son domaine.
Des applaudissements modérés se firent entendre surtout de la part des non-Jedi. Quant au Jedi présents, ils étaient évidemment plus du style à écouter et comprendre plutôt que d'applaudir et exprimer leurs sentiments.
_ Mais je ne suis pas revenu seul, je vous présente donc le sergent Owen Mordum qui sera un peu comme un ambassadeur provisoire de la République ici.
Owen sortit de la navette en armure et non en ambassadeur. Certains auraient pu voir cet attirail d'un mauvais oeil mais ce ne fut pas le cas car il était facile de comprendre que cela symbolisait l'épreuve récente subit par le républicain. Hors la République avait diffusé la nouvelle sur l'Holonet afin de recruter plus de soldats, tout le monde était donc au courant pour la bataille victorieuse de Hoth.
_ Je suis Owen Mordum, sergent de la République, se présenta t-il, un peu intimidé devant tant de monde.
_ Il y a bien longtemps que l'Ordre Jedi et la République aurait du se rapprocher ainsi, c'est regrettable que cela se passe en ces temps qui s'annonce si sombre. Nous attendons la venue de quelques Jedi sur Coruscant en tant que conseillers pendant cette guerre. Merci pour cet accueil!
Pendant que le maitre Taveel emmenait Owen dans ses appartements, le Kel Dor Broom Kom s'approcha furtivement de Kalin.
_ Maitre, je me dois de vous tenir au courant que votre padawan n'est plus sur Ossus. Dans le courant de la journée, il s'est avéré qu'il est parti dans son vaisseau avec l'apprentie de Viridia dans le but de se rendre sur Ilum.
Une lueur d'inquiétude passa dans les yeux de Kalin comme un éclair.
_ C'est incroyable qu'il ne puisse s'empêcher de faire des bêtises. Je savais qu'un jour il entamerais une qête de ce genre mais pas si tôt. Ma seule consolation, c'est qu'il ne rigolera pas tous les jours avec Vala.
Ce nom sembla lui faire comprendre quelque chose car il demanda immédiatement:
_ Es-ce Viridia qui a manigancé tout ça?
_ Le terme est sans doute un peu fort mais il a avoué au Conseil avoir aidé Den. Je vais tout vous expliquer...répondit Kom en l'entrainant vers un endroit moins fréquenté.

Bonne lecture....
Modifié en dernier par Darkliser le Sam 26 Jan 2008 - 0:20, modifié 2 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Jeu 17 Jan 2008 - 22:34   Sujet: 

Pas mal du tout, voilà un dizième chapitre qui pose pleins de pierres d'angles. L'aspect politique est enfin abordé avec plus de profondeur et on rescent un peu mieux les implications à une plus grande échelle des actions des parties en présence.

Bon quelques coquilles tout de même y doit pas tout y avoir j'en laisse pour les autres:


darkliser a écrit: expliquez-nous de quoi il en retourne.

de quoi il retourne, me paraît plus net.


darkliser a écrit:Lorsque j'étais dans mon vaisseau

« Alors que » serait plus approprié.


darkliser a écrit:Nous savons qu'elle n'aurait jamais fait une chose pareille si vous ne lui en avez pas donné l'ordre, Demanda Broom Kom, le célèbre Kel Dor qui avait tué un très puissant Jedi Obscur il y a quelques années mais ses exploits ne s'arrêtaient pas là. Lors d'une crise dans le système corellien il avait réussi à lui tout seul à en trouver l'origine des dissensions politiques et à les stopper.

Si c’est une questions il faut un point d’interrogation et pas une virgule. J’arrive pas à mettre le doigt sur le point gênant de cette question mais j’arrive pas à la lire d’un seul tenant. Tu passe ensuite à une longue description de faits, revient donc à la ligne et prends le temps de donner de l’information dans un paragraphe inséré.


darkliser a écrit:Plus serein que le reste du Conseil, Kom vint au secours de Viridia:

Phrase de transition, tu peux la mettre à la ligne aussi.


darkliser a écrit:s'il s'avère que vous avez raison

avoir au présent de subjonctif fait : ayez, merci bescherelle.


darkliser a écrit:Bien que la manière dont nous pourront aider la République

Nous pourrons avec un « s ».


darkliser a écrit:en ces temps qui s'annonce si sombre.

S’annoncent « ent » ces temps étant le sujet je crois.


darkliser a écrit:qu'un jour il le ferais mais pas

Pareil, ferait « t ».


Tu dis qu’il ferait des « bêtises », le terme est-il bien choisi puisque ensuite tu dis simplement il le ferait. A quoi se rapporte donc ce « le » ?


Un très bon passage continue mais pas trop vite si non j'aurais pas le temps de tout lire à chaque fois.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Sam 19 Jan 2008 - 0:37   Sujet: 

La suite du chapitre 10 :wink:



Cela faisait presque un jour que Den et Vala étaient partis pour une destination inconnue. C'était le début de sa quête pour retrouver une partie de lui-même. Plus le Jedi y réfléchissait plus il pensait que cette quête serait plus que ça, il savait qu'il y trouverait aussi sa voie. Souvent il se demandait si son destin était vraiment écrit à l'avance, si vraiment la Force avait déjà décidé de son avenir et s'il était impossible de changer cet état de chose. La Force était une entité à la fois simple et complexe et la maitriser était donc une chose dont peu de personne pouvait se vanter. Un défi que beaucoup de jeunes Jedi comme lui voulait réaliser depuis qu'ils avaient pris connaissance de leurs aptitudes à contrôler la Force. Ce rêve avait pu prendre forme grâce à son don particulier à se lier avec le cristal Kiishra qui augmentait l'affinité de son possesseur avec la Force.

**********************************************
Un jeune garçon s'avançait dans une salle remplie de plusieurs cristaux. Les cheveux mi-longs, le novice restait souvent seul car les autres le rejetaient à cause de sa faible sensibilité à la Force qui lui valait bien des moqueries. Le jeune Den savait qu'il ne serait jamais accepté en tant que Jedi, il n'avait pas les capacités necessaire. Pour preuve, les seuls objets que Den pouvait soulever grâce à la Force était les plumes. Den jeta un coup d'oeil derrière lui et fixa une fille blonde de son âge qui cherchait aussi un cristal. Il aimerait tant être amie avec elle. Il soupira de désespoir, contrairement à lui la fille était bien plus douée que lui donc il y avait aucune chance que lui et elle vivent dans le même monde. Le novice sentit faiblement quelqu'un derrière lui, c'était son seul ami. Josh lui adressa un sourire immature et lui annonça:
_ Viens Den, là-bas il y a un cristal trés puissant. Il faut absolument que tu le vois! J'aimerais trop l'avoir car il parait qu'il décuple le pouvoir d'un Jedi.
Den se retourna lentement et le suivit même s'il n'avait pas le moral. Les deux compères parvinrent aux premiers rangs d'une petite troupe de novice.
_ Ah regardez ! C'est Den Liser le plus mauvais de nous tous! Je suis sûr que même avec ce cristal, il ne serait pas capable de sentir une personne dans la Force, se moqua un des novices au nez cassé. Josh se retourna et lança sur un ton agressif:
_ Laissez-le ou je me chargerais de vous personellement
_ Oooh!! On a trop peur de toi!! continua le garçon en faisant des grimaces devant Josh.
Mais Den n'écoutait pas et semblait complétement hypnotisé par le cristal violet posé sur l'étagère. Il savait qu'il était fait pour lui, il le sentait jusqu'au tréfonds de son être. Le jeune Liser leva alors la main et tenta d'invoquer la Force. Le cristal brilla d'une lumière pure et vint à lui pour se nicher dans la paume de sa main. Pour la première fois de sa vie, il ressentit la Force avec intensité...

****************************************


Finalement le jeune homme s'arracha à ses souvenirs et décrocha son sabre laser de sa ceinture. En le tenant dans sa main, Den baissa son regard sur son arme et celle-ci lui paraissait bien étrangère. Il activa la lame dans un lent bourdonnement pour commencer un petit entrainement. Il s'immergea dans la Force pour augmenter sa vitesse, son sabre brisant l'air de plus en plus vite et ses membres tournoyèrent pour devenir floues. Mais Liser s'arrêta au bout de vingts secondes, essoufflé.
_ Tu as l'air très fatigué Den, tu devrais faire une pause, remarqua que jeune femme brune habillée d'une bure Jedi qui venait d'arriver à l'entrée de la soute.
Le Jedi en nage grinça des dents:
_ Je l'ai prise il y a moins d'une minute!
Chose qui surprit Den, Vala sembla compatir et il lui sembla voir un brin de pitié.
Détournant la tête, Den alla chercher une serviette et la mit sur celle-ci.
_ Je ne veux pas de ta pitié alors si tu es venu dans ce but, tu sais où est la sortie.
Offusquée, l'apprentie de Viridia riposta:
_ Pourquoi es-tu toujours aussi désagréable? Je voulais juste t'aider à devenir plus fort en attendant que tu retrouves ton lien mais si tu penses que c'est par pitié...
_ Tu es sérieuse? Désolé pour cet accueil alors, s'excusa le Jedi en changeant instantanément de ton. Il posa ses yeux sur l'agréable visage de Vala.
_ Je pense qu'il est l'heure que je me fasse une idée de tes capacités guerrières, annonça celle-ci en s'enlevant sa bure pour la poser sur le banc où était assis Den. Celui-ci remarqua alors que Vala portait une combinaison moulante en noir au lieu de la tunique Jedi habituelle.
_ Arrête de me mater surtout !! cria t-elle après avoir remarquée le petit regard intéressé de Den. Puis elle leva les yeux au ciel en disant tout haut.
_ Mais par la Force, pourquoi tous les hommes ne pensent qu'à ça???
Riant, Den répondit:
_ Je plaisantais juste pour détendre un peu l'atmosphère...
Vala croisa ses bras et s'indigna:
_ Et pourquoi dois-tu toujours plaisanter à des moments aussi...peu propices?
_ Pour les dédramatiser si tu le permets, mademoiselle sans-humour, se moqua le padawan.
_ Coupons court à cette discussion tu veux? Bon, il faut que je comble quelques lacunes dans ta formation...en fait de presque tous les Jedi.
_ Ah oui? Fit le jeune homme mi étonné, mi curieux par cette étrange affirmation.
Vala se déplaça avec légèreté et Den reconnut vaguement ce style de marche.
_ C'est Echani et franchement, il n'y a pas de meilleure technique de combat à mains nue que les leurs. Je trouve que l'on pense trop à notre sabre laser et à la Force alors que les techniques du corps et de l'esprit sont primordiales à maitriser si l'on...perd notre sabre. Nos maitres pensent que ces techniques ne sont bonnes que pour les guerriers.
_ C'est vrai tu as parfaitement raison, cela sera très utile pendant les temps qui courent, approuva Liser.
_ Bien !! Alors attaque-moi, je veux voir de quoi tu es capable !! ordonna la Jedi sur ton très vif.
Confiant, Den plia ses jambes et se prépara à prendre l'offensive. Mais Vala décida finalement de
de le surprendre. La femme se jeta sur le padawan en fendant l'air comme un oiseau. Vala semblait tellement gracieuse et légère que Den, lui, se demandait si ses pieds touchaient le sol. Bien que surpris, Den eut quand même le réflexe de parer le crochet du droit de son adversaire avec sa main gauche. Vala enchaina avec son autre poing qui vient s'écraser dans la paume de l'autre main de Den. Celui-ci écarta les bras de la Jedi et se retrouva tout prés de son corps svelte.
_ Tu me sous-estimes, il va falloir faire mieux que ça, annonça l'apprenti de Kalin, satisfait.
_ Je ne pense pas, rétorqua Vala tout en réussissant à déséquilibrer Den avec son pied. Celui-ci parvint à se reprendre et à contre-attaquer avec un puissant coup de pied dans le ventre. N'étant visiblement pas née de la dernière pluie, Vala esquiva vivement l'attaque puis agrippa la jambe tendue de Den pour le mettre à terre.
Gentiment, Vala lança:
_ Et un point pour moi mon cher monsieur je-suis-le-meilleur.
_ Ma galanterie me perdra, maugréa Den avec mauvaise foi.
Il repartit à l'assaut de l'insaisissable demoiselle en se concentrant plus dans la Force. Il voulut la feinter en faisant mine de l'attaquer avec les poings mais Vala se baissa à une vitesse ahurissante et tenta à nouveau de le déséquilibrer avec sa jambe. Mais Den s'y attendait et sauta en arrière. Lorsqu'il atterrit, la chevalier Jedi l'attendait déjà sans que Den l'ait vu se déplacer. Ses yeux s'agrandirent de stupéfaction quand Vala l'acheva avec un coup de pied retourné dans le torse.
Le souffle coupé, Den mit sa fierté masculine de coté:
_ Je dois avouer...que tu envoies, tu me...domine de largement au combat à mains nue.
_ Si j'avais été un ennemi, tu serais mort, fit Vala sur un ton de professeur, et pour cause tu ne sais pas te battre.
Den la laissa le critiquer car de toute évidence, c'était son droit vu qu'elle était bien plus forte que lui. Il pensa que c'était ridicule que la philosophie des Jedi les empêche de pratiquer ce genre d'arts martiaux. Pourtant, cette technique de combat entrainait une fusion plus ou moins grande de l'esprit et le corps. Le padawan avait même entendu dire qu'il était possible d'atteindre un tel niveau de concentration que le temps de réaction lors d'un combat pouvait avoisinait le zéro.
« Normal » pensa Den puisque si le corps et l'esprit ne faisait qu'un , le corps réagirait instantanément à une information sentie ou vue.
_ C'est quand même étrange que tu le connaisses car je croyais que le Conseil ne voulait pas qu'on l'apprenne, dit Den en fronçant les sourcils au-dessus de ses yeux marrons.
Souriant malicieusement, la jeune femme répondit d'un sourire:
_ Mais il n'a pas interdit qu'on l'apprenne par nous-même. Toi aussi tu pourras apprendre beaucoup de chose lorsque tu seras adoubé chevalier Jedi.
_ L'art échani m'interresse depuis longtemps, me l'apprendras-tu? Demanda gentiment le Jedi en faisant les yeux doux.
Loosu l'ignora superbement, toutefois elle répondit:
_ Vu ce qui nous attendra sur cette planète, il est certainement préférable que tu es tous les atouts possible pour te défendre. Je t'apprendrais donc les premières formes de cet art mais je veux ton entière obéissance, finit-elle autoritairement.
_ Ok, acquiesça Den brièvement.
« Cette fille adore commander, elle doit être une aristocrate. »
Il posa la question et Vala lui avoua être surprise qu'il ne sache pas qu'elle est d'origine tarisienne comme Lyra.
_ Je suis d'une lignée noble, avoua t-elle sans fierté, bon on commence l'échauffement?
_ Déjà? Il ne faut pas être en sous-vêtement? Demanda Den en regardant la Jedi.
Celle-ci prit un air sévère.
_ Mon pauvre! Tu as autant de chance de me voir en petite tenue que de voir un wookie se raser de son plein gré.
_ Je ne faisais aucune allusion de ce type, se défendit Den avec un air innocent.
_ Tu m'envoies ravie...maintenant entrainons-nous! Nous sortirons bientôt de l'hyperespace!
Modifié en dernier par Darkliser le Sam 19 Jan 2008 - 23:46, modifié 1 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darth Jahus » Sam 19 Jan 2008 - 0:57   Sujet: 

« pk tu lis le chapitre 10 alor ke t o chap 8? » - telle st la question Liser !
Vivement la suite !
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darkliser » Sam 19 Jan 2008 - 16:11   Sujet: 

Attend d'avoir rattrapé ton retard :x

Sinon il n'y a plus d'auteur pour venir faire des critiques? :cry:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Sam 19 Jan 2008 - 16:29   Sujet: 

ca va trop vite mon petit liser, donne le temps de venir lire. Si j'ai du temps ce soir je passerais faire des critiques mais ça sera au détriment de mes romans à moi et je commence à prendre beaucoup de retard dans mes différents projets (qui dit retard, dit moins d'envie, dit moins d'idée et à force abandon et cela je ne veux plus le connaître). Mais promis, je repasserais dés que possible.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Sam 19 Jan 2008 - 19:59   Sujet: 

Hé bien je poste une fois par semaine, je n'ai pas l'impression que cela soit un rythme d'enfer :x
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Sam 19 Jan 2008 - 23:26   Sujet: 

Ayé j'ai rattrapé mon retard ^^

Ca s'annonce bien tout ça ! J'aime particulièrement le dernier chapitre en date ^^ Lyra devrait se méfier de la concurrence :P

Quelques petites fautes en vrac :

il affirmait que la planéte était verdoyante avec beaucoup de faunes moyennement dangereuses.

Soit tu parles des fauves et donc ça passe au pluriel, soit tu parles de la faune en général, et dans ce cas ça ne se met pas au pluriel ^^

Ma galantise me perdra, maugréa Den avec mauvaise foi.

On dit "galanterie" ^^

Den la laissa le critiquer car de toute évidence, c'était son droit vu qu'elle était bien plus forte que lui.

Il m'a pourtant semblé que l'art échani c'était un genre d'art martial, donc où la force compte moins que la maitrise ?


_ Arrête de me mater surtout !! cria t-elle après avoir remarquée le petit regard intéressé de Den. Puis elle leva les yeux au ciel en disant tout haut.
_ Mais par la Force, pourquoi tous les hommes ne pensent qu'à ça???

On aura la réponse un jour ? ^^


Den en fronçant les sourcils au-dessus de ses yeux marrons

Je pense que tu peux enlever la précision que les sourcils sont au-dessus des yeux : tes lecteurs sont suffisamment intelligents pour le comprendre tout seul (sisi ^^)

La suite la semaine prochaine donc ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2369
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Sam 19 Jan 2008 - 23:45   Sujet: 

Fautes corrigées !!! Et oui tu as raison ces chapitres annoncent pas mal de choses :sournois:

Notsil a écrit:On dit "galanterie" ^^


Moi j'ai fais une faute pareille? :perplexe: pas possible mais corrigé :wink:

Notsil a écrit: Il m'a pourtant semblé que l'art échani c'était un genre d'art martial, donc où la force compte moins que la maitrise ?


Quand je dis plus forte ça veut dire dans toutes les cractéristiques de combat (à savoir: esprit,vitesse,vivacité,réflexe peut-être force)


Notsil a écrit:Je pense que tu peux enlever la précision que les sourcils sont au-dessus des yeux : tes lecteurs sont suffisamment intelligents pour le comprendre tout seul (sisi ^^)


Ah j'ai dis ça juste pour repréciser que Den a des yeux marrons, je suis certain que mes lecteurs sont trés intelligents voir plus que moi...
Mais es-ce possible? :lol:


Notsil a écrit:La suite la semaine prochaine donc ? ^^


J'espère bien !



Merci pour ta critique !!!
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Lun 21 Jan 2008 - 22:58   Sujet: 

Mouais, c'est une scène de transition ? Tu veux faire passer un message entre les deux personnages ou c'est juste histoire d'amener les connaissances en corps à corps de la belle jeune femme ?

Je trouve que tu nous avais habitués à mieux depuis quelques scènes. :o J'ai trouvé celle-ci un peu vide pour être franc. (Peut-être dû à une longue journée fatigante pour moi !) Mais cela ne retire pas les coquilles qui se baladent partout dans ton texte :shock: (j'ai l'impression que ton correcteur te fait de nouveau défaut ?). Des mots à la place des autres, des expressions bancales, peut-être qu'il manque un peu de maturité (dans le texte) et surtout d'une relecture détachée :wink: .

Bon tout cela n'est pas très positif de prime abord :oops: mais laisse-le reposer, écris autre chose et relis ce passage à tête reposée. Je pense que tu verras très vite ce que je veux dire. Ou alors je suis passé à côté de quelque chose de très gros, mais alors très très gros. :D
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Mar 22 Jan 2008 - 10:51   Sujet: 

Hé bien, il me semble qu'il s'est passé pas mal de chose. Il y a eu le retour de Kalin, l'alliance des Jedi et la République, Den qui sent de moins en moins la Force donc il se met à apprendre les arts Echani pour pouvoir se défendre sans la Force.
Pour ce qui est du rapprochement physique, ce n'est pas que les deux commence à avoir des sentiments l'un pour l'autre mais c'est plutôt Den qui aime bien la taquiner parcequ'elle n'est pas trés gentille avec lui et qu'il a besoin d'oublier un peu qu'il sent la Force de moins à moins.

Voilà j'espère avoir répondu à la plupart de tes questions.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darth Jahus » Mar 22 Jan 2008 - 19:07   Sujet: 

Je peux me permêtre un conseil, Liser :?

:idea: Il faut toujours avoir deux chapitres d'avance, au moins, par rapport aux publications sur le forum. Comme ça, tu peux relir et corriger, sans craidre de retard. :idea:

En tout cas, c'est ce que je fais pour ma ff. L'episode 1 par exemple, était terminé quand je l'ai publié, et l'épisode 2 aussi, que je publie petit à petit. Comme ça, j'ai le temps de relire, de corriger, de modifier, de lire d'autres ff, et de penser tête reposée à l'épisode 3, dont tu as toi-même eu un tout petit aperçu :roll:

Bon pour les fichiers que tu m'a passé, ça marche pas avec Office 2007, en tout cas, je veux pas télécharger de pack.
Alors, je prend le 9 et le 10 !!!

Spoiler: Afficher
Pour la nouvelle avec le fils de mon héro, qui s'appelle Anakin, je vais essayer de la débuter aujourd'hui... J'espère que je ferais pas de bétise avec la personnalité de Den et sa petite amie (bon, pour le fait de déprimer, ça marche).


@+
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darkliser » Mer 23 Jan 2008 - 10:44   Sujet: 

Je prend note de ton conseil.

Pourtant je comprends pas car j'ai un correcteur orthographique.
Par contre j'ai chercher partout sur office open word et il n'est jamais mantionné "correcteur de conjugaison" donc je sais pas :cry:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darth Jahus » Mer 23 Jan 2008 - 13:21   Sujet: 

Darth Liser a écrit:"correcteur de conjugaison"

C'est pas correcteur de conjugaison, mais regard, je pense que c'est comme ça :
Assure toi que "vérifier l'orthographe au cours de la frappe" est activée,
/ que "masquer les fautes d'orthographe" est désactivée,
/ que "Vérifier la grammaire au cours de la frappe" est activée,
/ que "Masquer les fautes de grammaire dans le document" est désactivée,

Enfin, je pense que c'est ça!
Sinon, vire ton Open Office de merde et passe au vrai Office® de Microsoft... Billou en sera ravi.

Spoiler: Afficher
Mais au fait, je sais pas ce que ça coute chez vous, ici, ça fait 70 dinars, ce qui donne 70 centimes d'€ !


Un autre conseil, ou demande, ça dépend :
:idea: Télécharge le PDF du Tome 1 et met le sur le premier poste, ça devrai être mieu, comme ça, ils ne vont pas faire 1 km pour le trouver :idea:
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar AJ Crime » Mer 23 Jan 2008 - 14:10   Sujet: 

OK ça reponds à mes questions en partie... Mais tu es l'écrivain donc c'est toi qui aura toujours le dernier mot.

Pour open office, ben moi j'ai essayé et j'ai vite arrêté je trouve leurs dictionnaires pour le moins mal fait et les corrections qui sont faites avec sont parcellaires voir incohérentes.
Modifié en dernier par AJ Crime le Jeu 24 Jan 2008 - 17:03, modifié 1 fois.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darth Jahus » Mer 23 Jan 2008 - 17:52   Sujet: 

Je sais, ce qu'il y a à venir n'est pas dans le contexte, mais...

je trouve leurs dictionnaires pour le moins mal fait et les corrections qui sont faites avec parcellaires voir incohérentes


C'est là tout le paradoxe de la société moderne, qui se dit civilisée.
Des informaticiens chez de grande société, comme Micro$oft se démerdent jour et nuit pour nous sortir des merveilles, comme Office et Windows, et nous en retour, on encourage des mecs bidons qui veulent leur faire concurence ou, pire, les faire tomber de si haut. La question n'est pas dans le fait que la concurence soit mauvaise, mais dans le fait que les produits de la concurence sont eux-mêmes nuls, et representent de pals copies, non conformes et inadaptées à nos besoins, des vrais outils de chez Billou.

Pour la ff, à fin de ne pas être hué, je vais de ce pas m'y mettre pour la mise-en-page et la lécture/correction au même temps. Vivement la suite.
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darth Jahus » Jeu 24 Jan 2008 - 23:43   Sujet: 

Darth Liser a écrit:- Mon pauvre! Tu as autant de chance de me voir en petite tenue que de voir un wookie se raser de son plein gré


Moi, j'aimerai bien la voir en petite tenue 8) , mais sans voir de wookie rasé :evil: .
PS: ça doit être trop zarbi, un wookie rasé :x J'arrive mal à imaginer ça... si, en fait, si.

Bah, à part les histoirs de zigounette, j'ai ratrapé mon retard. Et me voilà à jour. La suite m'a bien plut depuis le chapitre 8.

Bon alors, je ne vais pas énumérer les fautes mais je les ai corrigé dans le document mis-en-page, avec les marques de révision. Je vais te l'envoyer plus tard si tu veux le voir avant qu'il ne passe à la prospérité... et qu'il entre dans le PDF du Tome 2.

Quoi d'autre ? Ah, oui. J'ai remarqué aussi que depuis le chapitre 8, tu ne mets plus de titres... pourquoi ça ? hein Liser ? Serais-tu passé de l'autre côté ? Donne les, ok ?

Apart ça... Tu compte nous faire une LoveStory avec la fille là (j'ai déjà oublié son nom !!! Vala, je crois, celle qui l'accompagne, quoi), sa pseudo-petite-amie sera super jalouse !

Pour notre petite histoire cross-overée, bah, je sais pas, je manque un peu de temps, mais demain... :sournois:

Bonne continuations, j'espère qu'on se verra ce week-end ! :D
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darkliser » Sam 26 Jan 2008 - 11:48   Sujet: 

AJ Crime a écrit:OK ça reponds à mes questions en partie... Mais tu es l'écrivain donc c'est toi qui aura toujours le dernier mot.

Pour open office, ben moi j'ai essayé et j'ai vite arrêté je trouve leurs dictionnaires pour le moins mal fait et les corrections qui sont faites avec sont parcellaires voir incohérentes.



Surtout n'hésita pas à poser des questions si tu ne comprends pas ou si tu déectes des incohérences car je suis pour ainsi dire plutôt nouveau et j'ai pas une grande expérience. Mais j'essaye de vous faire une histoire convenable :)

Pour ce qui est d'open office je vais le changer ca c'est absolument vrai que les dictionnaires sont trés moyen. Pour preuve il y a pleins de mots de la langue française commune qui me sont comptés pour faute. :?
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Ven 01 Fév 2008 - 18:54   Sujet: 

Attention voilà la......tadaaaaa suite
Le chapitre 11 dans son intégralité :D

Bonne lecture

Chapitre 11: Le survivant


L'ambassadeur Owen Mordum alluma le projecteur holographique de sa luxueuse chambre. Une image de la galaxie en trois dimensions apparut alors en projetant ses couleurs dans toute la pièce. Cependant la réplique n'était pas parfaite car il n'y avait que les étoiles ainsi que les planètes répertoriées dans la base de données de la République. Les autres corps stellaires étaient inutiles et surchargeaient le projecteur. Owen analysa l'avancée des mandaloriens à travers la galaxie. Il vit alors de nombreuses planètes de la bordure extérieure ayant succombées aux envahisseurs etant représentées par des points rouges clignotants. On recensait alors des mondes éloignés comme Belsoruis, Clak Dor VII et d'autres planètes peu importantes qui ne dépendaient presque pas de la République galactique. Mais Mordum devait l'admettre, le chancelier avait fait une grosse erreur en laissant les guerriers en armure s'approprier la géante gazeuse Bespin. Le sergent se mordilla la lèvre inférieure en pensant que le gaz Tibanna de Bespin permettrait à présent aux mandaloriens d'augmenter leur puissance de feu étant déjà supérieure à celle des Républicains. Il tourna légèrement autour de la galaxie et observa d'un air grave les mondes républicains récemment tombés sous le joug des redoutables ennemis. Aux environs de la bordure médiane, Bestine, Yag'Dhul, Malastare, et Atzerri étaient les premières. Aux yeux du sergent, il était évident que le chancelier Joran Fel et le Sénat préféraient protéger les mondes du noyau ainsi que la bordure intérieur. Les mains derrière le dos, Owen pensa à sa famille sur Coruscant et fut heureux en pensant qu'elle était sur la planète la mieux défendu de toute la République.
Il voulait que toutes les familles de la galaxie vivent en paix et que les enfants puissent jouer et grandir dans un monde sans guerre mais cette vision des choses était malheureusement totalement irréaliste. La colère monta en lui lorsqu'il reposa les yeux sur les nombreuses planètes clignotantes. Le coruscanti se demanda ce qu'il faisait encore là, il aurait du être au front. Pour lui cette simple constatation sonnait comme une évidence.
« Combien de personnes ont-ils tué? Et pourquoi? Pour leur honneur, toutes ces effusions de sang rien que pour l'honneur mandalorien... se disait Owen en serrant les poings de rage. Ayant vu de ses propres yeux les pouvoirs des Jedi, il se jura une fois de plus de les convaincre à aller guerroyer avec la République. Leur aide serait certainement décisive si l'on ajoute le fait que les mandaloriens disposent de bactérios et de l'appui de quelques Jedi noirs.
Pourtant Owen avait déjà essayé de convaincre son désormais ami Kalin Notsun mais le Jedi restait sur ses positions car il affirmait que la frontière entre Jedi lumineux et Jedi sombre était mince. Il avait ajouté que la guerre était la meilleur chose pour ressentir ce que les Jedi considéraient comme le coté Obscur, c'est-à-dire l’agression, la violence et la vengeance.
Quelqu'un frappa à la porte.
Le sergent éteignit le projecteur holographique et alla ouvrir la porte. Justement c'était Kalin qui se tenait à l'entrée et celui-ci lui proposa aimablement de venir accueillir des jeunes novices. En tant qu’ambassadeur, Owen se devait d’accepter cette occasion d’en savoir plus sur les Jedi…
_ Très bien je vous suis, dit le jeune rouquin




Pour Kalin et Owen, l'attente commençait à se faire longue sur les docks d'un gris déprimant. Déjà une heure que la navette Nosmos devrait être arrivé mais le maitre Jedi n'était plus inquiet. Il sentait clairement à présent les vibrations émises par le vaisseau mais surtout la vingtaine de novices présente dans celui-ci. Le Nosmos, en effet, n'avait qu'une fonction et c'était de ramener de futurs Jedi. Lesquels devraient être accueillis par un Jedi expérimenté qui leur expliquerait avec tact pourquoi on les a arrachés à leurs familles respectives disséminées sur de nombreux mondes de l'espace connue. Maitre Notsun avait été chargé de cette mission, accompagné du sergent, ambassadeur et ami Owen Mordum. L'homme d'une quarantaine d'années n'avait pas pour habitude de tisser des liens d'amitié avec des soldats mais il dut admettre que le jeune coruscanti l'impressionnait par ses prouesses dignes de celle d'un Jedi. Il ne vivait que pour servir les faibles et combattre le mal, d'ailleurs son imposante carrure était une preuve de sa dévotion au combat. Le statut d'ambassadeur ne collait pas du tout à sa peau contrairement à son armure lourde républicaine qui portait les couleurs de celle-ci. Bref, le Jedi en avait été amené à beaucoup l'apprécier.
_ Je ne pensais pas que cela vous intéresserait de voir comment nous accueillons nos Jedi potentiels, annonça Kalin en brisant le silence entre eux.
_ Même si je ne suis ambassadeur que temporairement, je tiens à jouer ce rôle jusqu'au bout. Mais je suis avant tout un soldat, je protège la République et c'est pourquoi j'ai hâte d'être renvoyer au front.
Kalin se dit que c'était le discours parfait s'il voulait confirmer ses pensées précédentes.
_ Je vous connais depuis peu, sergent Mordum, mais je puis vous affirmer que vous êtes un homme d'exception. Vous aurez probablement une glorieuse destinée.
Intrigué, l'homme roux demanda:
_ Est-ce l'avenir que vous avez vu grâce à votre...Force?
Notsun se mit à rire.
_ Pas du tout, je dis ce que je pense en tant qu'humain et pas en tant que Jedi.
Puis le maitre de Den capta involontairement une pensée de son interlocuteur.
_ Vous n'avez pas à m'être reconnaissant de vous avoir sauvé la vie. C'est vous et vous seul qui vous êtes sauvés. Moi j'avais déjà bien du mal à en finir avec ces bactérios et j'ai bien failli y rester, reprit modestement le maitre.
_ Si vous le dites maitre...mais je persiste à dire que sans les Jedi la République ne puisse pas gagner cette guerre. Nous ne sommes pas prêts pour une guerre car nos vaisseaux sont dépassés tout comme la plupart des soldats. Vous comprenez? Cela fait beaucoup de génération qu'il n'y a pas eu d'affrontement de cette ampleur.
Kalin ne répondit pas afin d'inciter Owen à continuer sur sa lancée.
_ Je me demandais de quelle manière les Jedi comptent-ils se battre contre les mandaloriens?
_ Je vais vous surprendre car je ne sais pas. Ce sujet est depuis longtemps très controversé auprès des Jedi. La plupart d'entre nous craignent que le fait de nous engager dans une guerre puisse nous corrompre à petit feu et malgré la louabilité de nos intentions. La frontière entre nous et le coté Obscur est tellement mince... expliqua Kalin d'une voix sombre. Owen crut presque que Notsun parlait tout seul à la fin.
_Allons allons, maitre Kalin. Peur ne faites pas à l'ambassadeur, dit une petite voix de vieillard.
Viridia venait d'arriver dans sa sorte de fauteuil lévitant qui compensait par sa vitesse la démarche claudicante du vieux maitre.
Puis il ajouta d'un air ravi:
_ Avec nos futurs protecteurs de la galaxie, le vaisseau arrive.
En effet, le Nosmos apparut au loin puis se posa lentement dans le hangar réservé à cet effet près de l'endroit où se trouvaient les trois personnes en guise de comité d'accueil. Derrière un humain et un zabrak, une espèce humanoïde possédant des cornes sur la tête et des tatouages, une fournée d'enfants hébétés descendit la rampe grise du Nosmos.
_ Alors voici les nouvelles recrues, observa Kalin sur un ton jovial lorsque le groupe d'une vingtaine d'individus arriva à leur hauteur.
Ce fut le zabrak qui prit la parole dans un basic approximatif mais correct.
_Oui et surtout nous avons trouvé une perle rare. Son affinité avec la Force est incroyable d'après maitre Laydus. Celui-ci acquiesça vigoureusement.
_ Vraiment? Montrez le nous alors, ordonna Notsun avec un changement de comportement flagrant.
Laydus se chargea de l'amener en fendant le groupe de novices quelque peu perdus. Il y avait là des enfants humains en grande partie mais aussi quelques aliens. Ils regardaient tous autour d'eux et ne semblaient pas vraiment rassurés par l'aspect austère des docks d'Ossus. Kalin pensa que d’arracher des enfants à leurs familles respectives étaient un des aspects inhumains d’une formation de Jedi. La seule chose qui réconfortait les Jedi dans cette action était que c’était pour le plus grand bien de la galaxie.
Le jeune prodige se planta devant le trio et l'observa. Owen remarqua que le teint de l'enfant était beaucoup trop cireux et son corps trop maigre. Cependant, ses yeux et ses cheveux noirs lui donnaient un aspect ténébreux quelque peu intimidant. Le maitre Jedi reconnu là le genre d’enfant qu’il était lorsque il avait 7 ans.
_ Bonjour mon petit, je suis maitre Kalin et toi? Se présenta Notsun sur un ton bienveillant. L'enfant ne répondit pas et regarda Viridia avec curiosité, sans doute à cause de l’aspect exotique du petit alien.
_ Il est un peu sauvage car nous l'avons trouvé sur une planète où la vie est très dure, précisa le zabrak avec raison.
Kalin jaugea l'enfant du regard puis claqua des doigts devant celui-ci. Lentement, le novice posa ses yeux nébuleux sur lui.
_ Que sais-tu faire? Questionna Kalin sans autre préambule.
Le petit prodige sourit avec une étonnante maturité puis tendit la main vers Kalin Notsun. A la grande surprise de celui-ci, l'enfant attira son sabre laser jusqu'à sa main. La Force était en effet très puissante chez le petit être car il était déjà capable de canaliser la Force pour influer sur l’environnement extérieur.
_ Impressionnant! S'exclama Kalin agacé que le novice ait pris une arme dangereuse. Après avoir repris son sabre l'interrogatoire continua:
_ Il semble que tu ais quelques notions de la Force. Comment?
L'enfant resta muet et son expression se fit neutre.
Maitre Viridia, qui jusque là n'avait rien dit, intervint:
_ Maitre Kalin, ce jeune enfant laissez aller.
Le petit alien vert aux longues oreilles s'adressa ensuite à toute la troupe.
_ Désolés nous sommes pour cet accueil. La bienvenue nous vous souhaitons.
Laydus et le zabrak s'attelèrent alors à amener les enfants dans leurs quartiers non sans quelques protestations. Lorsqu'ils se furent éloignés, Kalin exprima ses inquiétudes:
_ Je trouve cet enfant bien étrange!
_ L'innocence de l'âge, je ne vois pas en lui. De plus, réussi à lire ses pensées, je n'ai pas, révéla un Viridia soucieux.
_ Mais c'est incroyable pour son âge. Je pense surtout que c'est un des Égarés qui lui a apprit ces tours de passe-passe, observa Notsun.
_ Vous savez maître Notsun, lorsque trouvé sur Ord Mantell, je vous ai. Tout aussi impressionnant et inquiétant, vous étiez. Pourtant, de nombreuses années plus tard, un maître Jedi, accompli, vous êtes devenus. Et avec un excellant padawan vous êtes, qui plus est.
_ Cela dépendra s'il reviendra en un seul morceau d'Ilum, marmonna Kalin qui n'acceptait pas que Viridia ait aidé Den à s'enfuir alors qu'il ne le pensait pas prêt.
Viridia répondit sur un ton qui ne souffrait d'aucune reproche:
_ Pas le choix, il y avait. Le seul message que j'ai pu déchiffrer au sujet de la perturbation dans la Force, c'est. Sur Ilum, le commencement sera.
_ Sera t-il possible qu’il retrouve tous ses pouvoirs et même au-delà? Demanda Kalin plutôt inquiet.
Viridia leva la tête vers son vieil ami et ancien padawan.
_ Que le pouvoir du coté Obscur le tente, craignez-vous?
_ J'avoue que oui, fit Kalin.
_ Un jour où l'autre, il nous tente tous. « Pour devenir Chevalier Jedi, l'étape final, y résister...


********************************************************************************


Le Crystal Obscur sortit de l'Hyperespace à l'approche d'une source de gravité.
_ Voilà, c'est de ce système vide que Kawashi venait lorsqu'il s'est écrasé sur Ossus, annonça la jeune fille brune qui pilotait le vaisseau.
Son copilote bougea sur son siège avant de répondre:
_ Nous y sommes et je suis sûr de ne pas m'être trompé. La Force nous a conduites ici.
_ Peut-être mais je ne comprends toujours pas ce que tu espères trouver ici, dit Vala, septique.
Le padawan ne répondit pas et vérifia les senseurs.
_ C'est évident voyons!!! Kawashi a donné les coordonnées du système duquel il venait en disant « droit »!! Je suis sûr qu'il y a un indice ici... pourtant je ne détecte que cette géante rouge.
En effet l'énorme astre emplissait la moitié de la vue du cockpit à cause de son imposante taille. Liser savait que l'étoile était à la fin de sa vie et qu'elle avait du engloutir ou souffler les quelques planètes qui s’étaient formés il y a quelques milliards d’années. Malgré cela Den refusa de croire qu’il avait fait tous ça pour rien.
Se forçant à suivre la même voie que Liser, la chevalier Jedi indiqua en pointant du doigt un petit point sur les senseurs du Crystal Obscur.
_ Même s’il n’y a pas de planète, nous devrions vérifier ces astéroïdes.
_ Oui tu as raison, c’est pour ainsi dire les seuls cailloux que l’on pourra trouver dans ce système sans vie, approuva le jeune homme un peu fatigué.
Cette nuit, Den avait fait encore fait cette étrange crise qui le submergeait lorsqu'il faisait un cauchemar. Seulement cette fois, l'ombre avait été plus pressante et le Jedi avait eut plus de mal à entrer en méditation pour la chasser. Il était quand même content d'avoir réussi à cacher cela à Vala car elle ne devait pas savoir qu'une graine du coté Obscur essayait de germer en lui. Mais Den avait confiance car le coté Obscur ne valait pas ses convictions profondes et son dévouement au bien.
Pendant la réflexion de Den, Vala enclencha la mise en marche des propulseurs et le vaisseau se rapprocha lentement des astéroïdes. En réalité c’était un duo d’astéroïdes car ils tournaient l’un autour de l’autre. Les aventuriers devinèrent qu’ils découvriraient facilement ce qu’avaient à cacher les deux corps célestes.
_ Regarde !! S’écria vivement Den en indiquant un des astéroïdes, on dirait une carcasse de vaisseau.
_ Mais c’est un chasseur Jedi, observa Vala Loosu calmement mais avec une certaine surprise.
_ Posons-nous ! S’exclama l’apprenti de Notsun avec enthousiasme.
Lorsque cela fut fait, Vala étala ses connaissances en histoire :
_ A vue de nez c’est un vaisseau qui date d’il y a deux siècles…autrement dit de l’époque de Kawashi.
_ Hé bien ! Il s’avère que notre fameux Kawashi n’est pas revenu seul de son incursion, déduisit Den Liser qui ajouta ensuite qu’il allait faire une sortie pour examiner l’épave de plus prés. Alors qu’il se levait pour aller enfiler une combinaison spatiale, Vala l’arrêta :
_ Surtout sois prudent, qui sait quels dangers il peut y avoir sur ce caillou ?
Souriant, Liser rétorqua :
_ Serais-ce de l’inquiétude profonde ? Venant de toi cela me surprend un peu étant donné la manière dont tu m’entraines…
Le padawan voulait dire par là la présence d’un bleu sur sa joue gauche qui témoignait de l’intensité de l’apprentissage de l’art échani.
_ Arrogant et douillet…c’est la totale, ironisa Vala lorsque Den se fut éloigné.
Quelques minutes plus tard, la voix du Jedi s’éleva à travers le comlink de l’humaine :
_ J’ai enfilé la combinaison et je sors du vaisseau.
_ Bien reçu et fais en sorte que je ne sois pas tentée de t’abandonner ici, répliqua Vala en s’efforçant de paraître sérieuse.
_ Je tacherais de m’en souvenir, fit Den en esquissant un petit sourire sous le casque de son encombrante combinaison. Puis lentement mais surement, il progressa vers les restes du chasseur en contournant des trous d’un diamètre d’environ deux mètres. Une fois devant, il examina le vaisseau en détails et essaya d’ouvrir le cockpit.
_ Il semble que le vaisseau ne possède plus d’alimentation depuis longtemps. Je vais donc essayer de l’ouvrir manuellement, Den, terminé ! Confia t-il à Vala à travers son comlink. Avec des outils de son trousseau, Den força le cockpit à s’ouvrir et découvrit sans grande surprise le cadavre gelé d’un humain. Lorsqu’il en fit part à Vala, elle lui conseilla de chercher s’il avait un datapad.
_ Effectivement il en a un, confirma le Jedi après avoir fouillé les poches, non sans mal, de la combinaison du pilote mort.
_ Attend avant de te réjouir…je sens quelque chose qui approche, le prévint brusquement la tarisienne.
_ Reçu cinq sur cinq et je peux même ajouter que cela n’est pas amical, je reviens ! S’inquiéta le padawan tout en sachant que ses chances de se défendre dans l’espace étaient proche de zéro. Malgré les semelles magnétisées qui l’empêchaient de courir, Den invoqua la Force pour augmenter sensiblement ses capacités physiques.
« Nom d’un hutt, cet astéroïde doit contenir beaucoup de fer …j’ai du mal à décoller de ce fichu sol. »
Il parvint tout de même à sauter au-dessus des trous et sut trop tard qu’il avait fait une grosse erreur. En effet il sentit immédiatement un grand danger dans la Force, un danger qui se précipitait sur lui. La chose sortit enfin du trou et ressemblait à un énorme lombric. Cette créature s’appelait communément un ver de l’espace car il avait la capacité de vivre sans avoir besoin de respirer quoique ce soit. La bête ouvrit grand la bouche et était largement capable de gober le Jedi. Le jeune humain essayait de contacter Vala mais celle-ci, étrangement, ne répondait pas à ses appels à l’aide. Mais le Jedi garda son sang-froid et sa présence d’esprit pour essayer de se sortir de cette situation guère enviable. Le padawan se prépara à démagnétiser alors ses semelles en sachant qu’il échapperait au ver mais pas au vide sidéral. C’est alors qu’une violente rafale de trilaser vint percuter le flanc gauche du monstre cosmique qui restait pourtant très petit comparé aux plus gros spécimens de sa race. Le ver sa tordit alors instantanément de douleur et son corps carbonisé par les lasers surchauffés du Crystal Obscur s’enfonça dans le trou certainement pour y mourir.
Lorsque Den Liser retomba sain et sauf prés du vaisseau, sa sauveuse lui reparla :
_ Surtout ne me remercie pas ! Il faut croire que c’était mon destin de te préférer au monstre.
_ Très drôle, bougonna Den, mais je t’en dois une Vala, je ne regrette vraiment pas d’être seul.
« Il ne reste plus qu’à lire ce datapad. J’ai comme un pressentiment qu’il cache pas mal de surprises…se dit le jeune survivant.




********************************************************************************


Depuis une heure que Han et Raya visitaient leur nouvelle maison, le temple Jedi. Les deux enfants de sept ans avaient déjà mal aux jambes à force de se tenir debout et ils avaient hâte d'aller se reposer. Les novices ne se connaissaient que depuis peu de temps mais ils étaient déjà inséparables. Cette grande amitié était née à bord du Nosmos lorsqu'ils s'étaient assis l'un à coté de l'autre et avaient parlé. Déjà, la fillette Raya voulait devenir un Jedi et elle ne pensait qu'à ça. C'est pourquoi elle était une des seules novices à écouter avidement les explications que donnaient leurs professeur Jedi à la classe d'une quinzaine d'unités environ. Comme le fit remarquer Han, cette partie du temple était celle qui faisait le plus peur. En effet les couloirs étaient devenus froids et sombres comme si une influence maléfique était passée avant eux et avait corrompu l'endroit. Le pire toutefois c'était lorsqu'elle s'imaginait les horribles têtes que devaient avoir les prisonniers car cette partie du temple Jedi était le quartier des détenus.
D'un œil nerveux, elle regarda encore une fois à travers le hublot et aperçut les cellules des prisonniers en contrebas. A voix basse elle demanda à Han le genre de prisonniers que pouvaient bien avoir les Jedi.
_ Je ne sais pas, couina doucement celui-ci d'un air craintif. Il semblait avoir encore plus peur que la jeune Raya dont les cheveux mi-longs et châtain clair lui tombaient jusqu'aux épaules.
_ On arrête de discuter s'il vous plait, reprocha le professeur en tournant les yeux vers les deux compères.
Il ne fut pas le seul car le plus petit de la classe les regardait aussi de ses yeux noirs. C'était le sans-nom, le prodige ou le muet comme on l'appelait il était très doué mais ne semblait pas capable de parler. Tout les novices étaient terrifiés par son regard ainsi que ses manières effrayantes comme la fois où il a utilisé la Force pour écartelée une arachnide. Abandonnant ses pensées, Raya eut tout d'un coup envie de lancer un défi à Han.
_ Je suis sure que tu n'es pas capable d'aller regarder droit dans les yeux un des prisonniers et de lui dire bonjour. Han la regarda avec des yeux ronds tandis que le Jedi humain faisait à présent un long speech barbant sur la façon qu'il convenait d'appréhender un criminel.
_ Bien sûr que je vais pas le faire, ça serait bête et effrayant.
La fillette se moqua de lui d'un rire cristallin.
_ Je le savais bien. De toute façon tu n'as pas le courage des Jedi.
Mécontent, Han murmura:
_ Cela dépendra de ce que tu me donneras en échange.
_ La médaille que mon père m'a donnée lors de mon départ, répondit celle ci d'un air neutre.
Le marché parut convenir à Han.
_ C'est d'accord! J'y vais alors!
Dans son esprit juvénile, Han pensa qu'il ne donnerait jamais un objet donnait par sa famille qu'il ne reverrait pas avant longtemps. Finalement le petit garçon se dit qu'elle ne devait pas beaucoup aimer ses parents.
Entre temps, trop concentré sur son cour, le professeur ne vit pas Han se faufilait comme un chat dans les escaliers menant aux cellules. Cinq secondes plus tard, Han était déjà devant le système de sécurité très sophistiqué de la porte ultra-blindée menant à l'unique couloir. Il était composé d'un code à six chiffres et il était clair qu'il était inviolable sans ce code. Le regard étrangement vide, le garçonnet tapa fébrilement un code au hasard. Il y avait une chance sur un milliard mais ce fut apparemment la bonne car la porte s'ouvrit sans bruit et le novice ne parut ni effrayé, ni surpris. Il avança alors d'un pas mécanique dans l'interminable couloir des cellules, lesquelles étaient disposés des deux cotés. Au bout de dix mètres Han s'arrêta, son attention attirée par le seul prisonnier qui ne riait pas sur son passage. Malgré le champ de force violet qui les séparait, il distingua que c'était une jeune femme. Attiré par sa beauté ou peut-être par autre chose, Han s'approcha de la cellule. Il voyait ce qu'il faisait mais il ne se souvenait pas d'avoir donné de tels ordres à ses muscles. Sa volonté n'entrant plus en compte, il perçut qu'il projetait quelque chose par la paume de sa main levée vers le panneau de contrôle de la cellule de la ravissante prisonnière....



Pendant un bref instant, Kirax ne crut pas à sa chance et resta immobile pendant deux secondes. Lorsque la chasseuse de primes se reprit, elle sortit dans le couloir et préféra ne pas perdre de temps à demander des explications au petit humain qui l'avait délivré. Pendant ce temps, un tumulte assourdissant s'était créé lorsque les détenus avaient vu qu'une des leurs était en train de s'évader. Cela ne l'empêcha pas d'entendre la petite voix désincarnée de son sauveur.
_ Je vous ai délivré pour une seule raison. Trouvez Den Liser et tuez-le! Je sais que vous voulez vous venger et sauver votre mère. Sachez que vous pourrez faire d'une pierre deux coups car ce Jedi a sa tête mise à prix à quinze mille de vos crédits. Voici un calepin avec les coordonnées de sa destination.
Après ses paroles, les traits potelés du garçonnet se détendirent brusquement et il cligna deux fois des yeux. Kirax était encore sous le coup des révélations du petit et devina qu'il avait été sans doute envouté par elle ne savait qui. Étant donné qu'il reprenait ses esprits, elle décida de le prendre avec elle afin qu'il ne donne pas l'alerte et qu'il lui serve d'otage en cas de besoin. Mais elle espérait ne pas avoir à faire une telle chose. Pour le moment ce qui comptait, c’est qu’elle était hors de sa cellule et ce fait fit monter en elle un profond sentiment d’excitation.
Kirax souria lentement à l'enfant et lui proposa:
_ Tu t'es perdu mon petit? Ce n'est pas un bon endroit pour se promener. Viens je vais te ramener mais ne fais surtout pas de bruit.
Étrangement, l'alarme ne s'était pas déclenchée.
« Il n'y a donc personne pour regarder les écrans de contrôle? » S'étonna la belle sernpidalienne. « Encore un mystère...enfin Dieu merci le couloir est insonorisé »
C'est sur ces questions et au milieu du vacarme environnant qu'elle s'évada de la prison d'Ossus avec le petit Han effrayé.
Un peu plus haut, quelqu'un souriait de satisfaction; la petite silhouette pensa que ce n'était qu'un début, un minuscule début.

Quelque part entre les astéroïdes et la géante rouge le vaisseau gris dérivait paresseusement dans l’espace. On aurait dit que le Crystal Obscur savourait ses derniers instants de calme, comme si celui-ci précédait une tempête. A son bord, Den Liser et Vala Loosu avaient terminé de décrypter le datapad trouvé dans l’épave du chasseur Jedi.
_ Maintenant que cette étape est finie, voyons voir ce que dit ce datapad. Elle l’alluma puis les connecta à l’ordinateur de bord du Crystal Obscur. Son contenu apparut alors sur un grand écran à coté de Den.
_ A première vue, c’est plus qu’un simple datapad, constata Den, c’est le journal intime de Cris Betley, un corellien et ami de longue date avec Kawashi.
Imperceptiblement, le padawan soupira de soulagement en découvrant que le datapad trouvé ait un rapport avec sa quête. Vala acquiesça d’un lent hochement de tête et fit défiler le contenu de plus en plus vite car Betley racontait manifestement sa vie depuis ses vingt ans. Ils allèrent directement vers la fin du datapad et trouvèrent enfin des informations dignes d’intérêt.
« Nous avons enfin découvert l’emplacement de la planète Ilum…je savais qu’il ne fallait pas nous inquiéter, les maitres de Kawashi et de Vish n’y ont vue que du feu. Pour ma part, je ferais partie du voyage même si je ne suis pas un Jedi car je pourrais tirer un très bon prix des cristaux que je trouverais éventuellement là-bas. De plus Kawashi a dit que l’aide d’un nom utilisateur de la Force serait très utile pour déjouer les pièges que nous rencontrerons. Nous serons donc quatre à partir à l’aube, il y aura moi, Kawashi, Vish et un autre Jedi dont j’ignore le nom. Ayant une affinité particulière avec ces cristaux, Kawashi a insisté pour qu’il vienne mais moi j’y été opposé… »
Les deux prochains chapitres s’avérèrent être illisibles car endommagés, sans doute avec le temps. Den pria silencieusement la Force pour que les coordonnées n’aient pas été dites dans cette partie.
« Nous avons eu chaud mais on a finalement repoussé ces horribles bêtes. Toutefois, je n’ai pas le temps de me réjouir car la jauge de mon pistolet blaster est pleine au quart et les Jedi ne font qu’augmenter mes inquiétudes. Ils ne cessent de répéter qu’ils ont un mauvais pressentiment et que le coté Obscur est oppressant dans cette grotte. Encore un truc de Jedi que je ne comprends pas, le Jedi Liser dit qu’il sent qu’on se rapproche du but mais je vois bien qu’il a peur. «
Une autre partie endommagée.
« Vish est mort, on nous a tendu une embuscade. Je ne pense plus aux cristaux que j’ai lâché mais j’atteindrais bientôt mon vaisseau. J’espère que Kawashi et Liser s’en sont sortis. »
Tout le reste était indéchiffrable jusqu’aux ultimes mots de Betley
« Ils m’ont poursuivi et ont détruit les réacteur du chasseur de Vish. Je suis perdu, avec assez d’oxygène pour tenir deux heures. J’ai vu Kawashi passer en hyperespace in extrémis mais son vaisseau a été endommagé. Mes dernières prières iront donc à lui en espérant qu’il s’en sortira. Moi je suis condamné sur cet astéroïde et je ne tarderais à ne plus faire qu’un avec la Force comme avait l’habitude de dire les Jedi. Si quelqu’un lit ce journal, c’est qu’un miracle n’est pas survenu pour me sauver. En espérant que quelqu’un finira ce que nous avons commencé sur Ilum, je lègue les coordonnées de la planète. »
_ Hé bien voilà ! Nous avons enfin les coordonnées d’Ilum ainsi que d’un…petit aperçu de ce qui nous attends, résuma Vala d’un air qui signifiait que la partie serait loin d’être gagné d’avance.
Mais Den l’écouta sans comprendre car il pensait à ce qu’avait dit Betley. Ainsi donc un ancêtre de Den serait venu avec Kawashi sur Ilum. Pourtant le padawan restait perplexe car à sa connaissance son père n’avait pas de parents Jedi et par surcroit, ils étaient inconnus. Le jeune Liser n’avait aussi jamais rencontré ses parents. Tout ce qu’on lui avait dit, c’était que sa mère, une Jedi nommé Asha Wannah, était morte en accouchant de lui et que son père faisait parti des Egarés. Les Egarés étaient un groupe d’anciens Jedi qui ne faisait plus partie de l’Ordre sans pour autant s’être abandonner au coté Obscur. Certains n’appréciaient pas les Jedi et leur doctrine donc ils voguaient dans la galaxie afin de trouver leur voie. D’autres devenaient des mercenaires, des chasseurs de primes ou bien des pilotes…quelques uns se coupaient même de la Force. Den avait toujours espéré qu’un jour son père ait l’élémentaire politesse de venir le voir sur Ossus mais les années étaient passés et personne ne s’était présenté. L’espoir du jeune homme avait fini par s’éteindre complètement à la manière d’un feu se consumant lentement sans bois.
_ Je sais ce qui te tracasse. C’est la mention de ton nom de famille, n’es-ce pas ? devina la tarisienne.
_ Oui, confirma Den, cela a fait ressurgir en moi d’anciens sentiments à l’égard de mon père que je n’ai jamais connu.
Le ton de sa voix était froid, frustré et dédaigneux.
_ Ce n’est pas le moment de penser à ça. Tu es Jedi je te rappelle. « Il n’y a pas d’émotion, il y a la paix », lui récita t-elle.
Den apprécia qu’elle lui remette les idées en place.
_ Tu as raison, excuse-moi…bon alors c’est parti pour Ilum ? proposa alors celui-ci.
_ Il faut quand même que je te prévienne d’un léger détail. Cela serait très surprenant mais on aura peut-être des chasseurs de primes aux fesses, lui révéla Vala qui honnêtement avait complètement oublié de lui en parler. Car les évènements s’étaient enchainés trop vite récemment.
Le padawan fronça des sourcils.
_ Et pour quelles raisons ?
_ Hé bien…commença Vala en essayant de bien choisir ses mots, juste avant qu’on parte j’ai appris que ta tête, celle de Qui-Gon et de Lyra avaient été mise à prix à une quinzaine de milliers de crédits par l’Echange.
_ Quoi ??? Mais pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ? S’inquiéta Den en mettant sa main sur le front en signe de contrariété. Le Jedi ne pouvait pas s’empêcher d’être furieux.
Apparemment Vala crut qu’il avait peur pour sa propre sécurité.
_ Ne te fais pas de mauvais sang, je te protègerais…
Liser leva les yeux et éclata d’un rire sans joie :
_ Cela m’est complètement égal qu’il m’arrive quelque chose. Le plus important, c’est que Lyra et Qui-Gon sont en danger et qu’ils ne le savent peut-être pas.
La jeune femme d’une vingtaine d’années le rassura.
_ Crois-moi, ils le savent…
_ Je ne serais jamais parti si j’avais su, l’interrompit Den, tu me déçois beaucoup Vala. En fait tout ce qui compte pour toi, c’est de réussir ta mission ! Hé bien soit !! Allons sur Ilum mais ne compte plus sur mon amitié ! Nos rapports à partir de maintenant seront strictement professionnel.
Sur cette déclaration, Den Liser tourna à droite et disparut en direction de ses quartiers. Vala resta donc seule dans la salle circulaire du Crystal Obscur, l’air profondément désolé. D’un geste vif et souple, elle retira son comlink d’aspect sophistiqué de ses habits et l’alluma :
_ Maitre, vous me recevez ?
La réception n’était pas bonne car il y avait beaucoup de grésillement. Toutefois, ce comlink était quand même une sensationnelle réussite. Il permettait à deux personnes de pouvoir se parler instantanément même si la distance les séparant était de plusieurs années-lumière. Vala était impressionnée que les messages puissent être relayées si vite, c'est-à-dire bien plus vite que la vitesse des vaisseaux en hyperespace.
Après un soupir rauque, une petite voix de vieillard facilement reconnaissable répondit à la Jedi :
_ Pas trop bien, je te reçois Vala. Mais parle.
_ Nous avons trouvé les coordonnées d’Ilum maitre. Et il semblerait que Kawashi ne se soit pas rendu seul sur cette planète. Un dénommé Liser et deux autres compagnons étaient avec lui, résuma parfaitement Vala Loosu.
_ Surprenant cela est. Méditer là-dessus, j’irais. Sur Ilum, tu peux mettre le cap. Mais très attention, tu devras faire. Beaucoup de dangers, il y a là-bas. Tellement gros, qu’aucun maitre Jedi n’a osé s’y rendre.
Un peu interloqué, Vala s’étonna :
_ Mais…je croyais que cette planète étai perdue.
_ Non juste connue des membres du Conseil permanent elle est. Trop dangereux, il serait que les coordonnées apparaissent sur la cartographie galactique. Maintenant va !
_ Oui maitre, acquiesça docilement Vala qui, de sa vie, n’avait jamais contesté l’ordre d’un supérieur même si elle désapprouvait. Elle se disait qu’un jour, le trop grand nombre de secrets gardés par le Conseil, serait fatal à l’ensemble des Jedi.


Prochain chapitre: Rendez-vous sur Ilum :sournois:
Modifié en dernier par Darkliser le Sam 07 Juin 2008 - 20:46, modifié 3 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darth Jahus » Lun 04 Fév 2008 - 18:10   Sujet: 

J'ajoute le 11 au pack. Je lis de suite et je te commente ensuite.

Hé Liser, pense à l'apparition sur Ilum (ça fera un bon début), et le visage qui apparait sur le cristal, puis ausi au combat contre le mandalorien, et le viole improvisé... et aussi à la suite.
Moi, je continue « Aliénés » aujourd'hui, et je t'envoie le fichier pour l'aprouver.


may the Force be with you
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations