Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Le Destin des Jedi : les 9 romans

De 1977 jusqu'en Août 2014, de nombreux romans, comics et beaux-livres ont fait vivre l'Univers Star Wars. Venez discuter de ces œuvres, qui ont désormais acquis le statut de "Legends"...

Retourner vers Legends

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar link224 » Jeu 08 Aoû 2013 - 9:20   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

C'est marrant Gorkh, mais par rapport à ce que tu dis à côté, j'ai pas l'impression que t'aies trouvé FOTJ aussi mauvais que ça :D

Pour revenir sur le côté "fourni, détaillé, etc etc", y'a quand même beaucoup de persos, d'évènements, de planètes visitées, de rebondissements, etc etc, des trucs impossibles à caser sur ne serait-ce qu'un film par bouquin. Scénaristiquement, FOTJ c'est quand même du très très solide (bien plus que LOTF ou la prélo ou la trilo originale) :neutre:
Pour connaître toutes les futures parutions littéraires VO et VF Star Wars, c'est ici : https://www.starwars-universe.com/proch ... orties.php
Si quelque chose ne s'y trouve pas, c'est qu'il n'est pas encore annoncé.
link224
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28824
Enregistré le: 14 Fév 2009
Localisation: Creuse
 

Messagepar Gorkh » Jeu 08 Aoû 2013 - 16:12   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

link224 a écrit:C'est marrant Gorkh, mais par rapport à ce que tu dis à côté, j'ai pas l'impression que t'aies trouvé FOTJ aussi mauvais que ça :D

Pour revenir sur le côté "fourni, détaillé, etc etc", y'a quand même beaucoup de persos, d'évènements, de planètes visitées, de rebondissements, etc etc, des trucs impossibles à caser sur ne serait-ce qu'un film par bouquin. Scénaristiquement, FOTJ c'est quand même du très très solide (bien plus que LOTF ou la prélo ou la trilo originale) :neutre:


Ben, non, j'ai franchement pas trouvé FOTJ mauvais, je le dis d'ailleurs ici. Mais, je trouve pas ça forcément toujours très bien construit.
J'approuve les éléments de fantasy qu'ils ont introduits. J'adore la tribu perdue. Abeloth est sympa.
Mais, c'est beaucoup trop long, ça tourne en rond pendant un long moment. Et certains rebondissements ne sont pas crédibles. Ca aurait pu être amputé de largement 3 bouquins. Sincèrement, je pense qu'on aurait pu faire une trilogie SW sur la meme histoire qui aille plus loin.
Pour moi, ce n'est pas la quantité d'information ou de découvertes qui comptent, c'est la cohérence de l'ensemble. Bon après, je dois quand meme reconnaitre que après le NOJ et LOTF qui n'avaient franchement rien de cohérents en terme de personnages, FOTJ va réellement dans le bon sens à ce niveau. J'imagine qu'il n'est pas facile d'écrire à plusieurs.
-Et pendant ce temps-là, sur Dathomir, les Rancors se reproduisaient...

J.J. c'est pour Jar-Jar, non ?
Gorkh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3779
Enregistré le: 08 Fév 2003
Localisation: La Bretagne, çA VOUS GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

Messagepar Tomas Gillespee » Jeu 08 Aoû 2013 - 20:00   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Rien de cohérent dans le NOJ et LOTF ?
Faut pas pousser non plus, je comprend que le NOJ puisse paraître un peu long, mais je ne vois pas dans quels bouquins il y a des changements de psyché de personnages... :neutre:
"_Parce qu'il est la suite que SW mérite. Pas celle dont on a besoin aujourd'hui... Alors nous le dénigrerons. Parce qu'il peut l'endurer. Parce qu'il n'est pas attendu. C'est un scénario silencieux... qui grandit sans cesse. C'est l'UE."
Tomas Gillespee
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5094
Enregistré le: 14 Sep 2007
 

Messagepar Gorkh » Jeu 08 Aoû 2013 - 23:53   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Tomas Gillespee a écrit:Rien de cohérent dans le NOJ et LOTF ?
Faut pas pousser non plus, je comprend que le NOJ puisse paraître un peu long, mais je ne vois pas dans quels bouquins il y a des changements de psyché de personnages... :neutre:


Ca fait 10 ans que je les ai lu mais en gros... à tous les bouquins ?
A chaque fin de livre, t'as l'impression qu'un perso a atteint l'épiphanie et finalement le bouquin d'après, c'est reparti pour les problèmes existentiels, qui parfois n'ont rien à voir avec les précédents. :neutre:
-Et pendant ce temps-là, sur Dathomir, les Rancors se reproduisaient...

J.J. c'est pour Jar-Jar, non ?
Gorkh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3779
Enregistré le: 08 Fév 2003
Localisation: La Bretagne, çA VOUS GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

Messagepar Tomas Gillespee » Ven 09 Aoû 2013 - 10:55   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Bah désolé mais je ne vois pas...
A la fin de Point D'Equilibre Jacen se sort enfin les doigts du *** alors qu'il ne voulait intervenir en aucun cas avant.
Il a conscience que ne pas agir du tout est absurde.
Il n'en reste pas moins la caution intellectuelle du groupe et s'il agit il reste encore très mesuré.

Ganner Rhysode est un connard egocentrique au début du NOJ, dans Traître il devient un Jedi tout ce qu'il y a de plus noble.
Kyp Durron n'en fait qu'à sa tête, quelques bouquins plus tard il rallie Luke.
Luke ne veut pas agir au début du NOJ, à la fin il prend les choses en main...
Han part en live et en dépression après la mort de Chewbacca, il se reprend et se réconcilie avec sa femme.

Les personnages évoluent, rien de plus :neutre:
"_Parce qu'il est la suite que SW mérite. Pas celle dont on a besoin aujourd'hui... Alors nous le dénigrerons. Parce qu'il peut l'endurer. Parce qu'il n'est pas attendu. C'est un scénario silencieux... qui grandit sans cesse. C'est l'UE."
Tomas Gillespee
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5094
Enregistré le: 14 Sep 2007
 

Messagepar Gorkh » Ven 09 Aoû 2013 - 14:31   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Ecoute, comme je t'ai dit ça fait longtemps que je les ai lu. Mais c'est l'avis que j'avais à l'époque et je me rappelle que ça me faisait pester à chaque sortie. Si tu veux plus de détails sur mon ressenti du NOJ, je crains qu'il faudrait déterrer mes vieux messages dans les vieux topics dédiés. :P
-Et pendant ce temps-là, sur Dathomir, les Rancors se reproduisaient...

J.J. c'est pour Jar-Jar, non ?
Gorkh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3779
Enregistré le: 08 Fév 2003
Localisation: La Bretagne, çA VOUS GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

Messagepar Tomas Gillespee » Ven 09 Aoû 2013 - 14:48   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

*Met son fedora, son blouson en cuir et prend son fouet*

:lol:
"_Parce qu'il est la suite que SW mérite. Pas celle dont on a besoin aujourd'hui... Alors nous le dénigrerons. Parce qu'il peut l'endurer. Parce qu'il n'est pas attendu. C'est un scénario silencieux... qui grandit sans cesse. C'est l'UE."
Tomas Gillespee
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5094
Enregistré le: 14 Sep 2007
 

Messagepar Gorkh » Ven 09 Aoû 2013 - 15:31   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Tomas Gillespee a écrit:*Met son fedora, son blouson en cuir et prend son fouet*

:lol:


Après recherche, je crains que tu auras du mal à trouver grand chose d'intéressant. Mon premier compte avait été détruit suite à une attaque d'hackers sur swu et la majorité des posts de l'époque n'existent plus car le "forum temporaire" qui a duré pas loin d'un an n'existe plus...
La seule chose que je peux te dire, c'est que j'avais bien aimé globalement le début du NOJ et que ça s'est progressivement détérioré à partir de Star by Star.

PS : à noter qu'à l'époque j'écrivais à moitié en abréviation... brrrr
-Et pendant ce temps-là, sur Dathomir, les Rancors se reproduisaient...

J.J. c'est pour Jar-Jar, non ?
Gorkh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3779
Enregistré le: 08 Fév 2003
Localisation: La Bretagne, çA VOUS GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

Messagepar Tomas Gillespee » Ven 09 Aoû 2013 - 20:40   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Ta place est dans un musée ! :paf:
"_Parce qu'il est la suite que SW mérite. Pas celle dont on a besoin aujourd'hui... Alors nous le dénigrerons. Parce qu'il peut l'endurer. Parce qu'il n'est pas attendu. C'est un scénario silencieux... qui grandit sans cesse. C'est l'UE."
Tomas Gillespee
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5094
Enregistré le: 14 Sep 2007
 

Messagepar Gorkh » Ven 09 Aoû 2013 - 22:21   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Tomas Gillespee a écrit:Ta place est dans un musée ! :paf:

12 ans de swu. Mais y'a des spécimens bien plus anciens qui existent encore :P
Mais, est-ce que sournoisement tu insinuerai que je n'ai plus ma place dans les débats modernes :sournois:
Sacripant !
-Et pendant ce temps-là, sur Dathomir, les Rancors se reproduisaient...

J.J. c'est pour Jar-Jar, non ?
Gorkh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3779
Enregistré le: 08 Fév 2003
Localisation: La Bretagne, çA VOUS GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

Messagepar Sergorn » Ven 09 Aoû 2013 - 23:12   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Quelque part je suis à la fois d'accord avec Gorkh et Tomas.

Tomas a raison : le NOJ montre de vrais évolutions de personnages au fil de la série et des tomes - y a pas vraiment de retour en arrière ou de reset au niveau de leurs évolution non plus, pour moi c'était quand même une réussite la dessus, du moins vis à vis des personnages UE-esques

Par contre... y a effectivement de réels soucis de caractérisations, le pire étant quand ça concerne les personnages des films qui ont parfois la personnalité qui change d'un tome à l'autre. Mais globalement je suppose que c'est pas plus que pour n'importe quelle série où se succèdent les auteurs - d'ailleurs comparativement la période Clone Wars était bien pire à mon sens.

-Sergorn
Il n'y pas de Prélogie. Il n'y a pas de Trilogie Originale. Il n'y a pas de Postlogie. Il n'y a QUE Star Wars !
"Ce n'est pas parce que tu parles, que tu es intelligent." :whistle:
Sergorn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21943
Enregistré le: 01 Sep 1999
Localisation: Langres, France
 

Messagepar Tomas Gillespee » Sam 10 Aoû 2013 - 9:44   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Non Gorkh, j'avais juste envie d'utilisé une référence à Indiana Jones en fait :paf:

Pour Sergorn :
Ouais par contre après le NOJ je ne dis pas. Jacen et le Potentium étaient bien partis pour être le futur de l'Ordre jusqu'au rétropédalage. Pour preuve Jacen finissait le NOJ en étant grosso modo le héro de base, tout lumineux et tout...
Bon si je peux comprendre que le Potentium ne collait pas avec l'ordre Jedi, je trouvais qu'il collait bien avec le personnage de Jacen qui culminait dans Dark Nest.
Il y aurait eu tellement de choses sympathiques qu'on aurait pu lui faire faire. :love: :x
"_Parce qu'il est la suite que SW mérite. Pas celle dont on a besoin aujourd'hui... Alors nous le dénigrerons. Parce qu'il peut l'endurer. Parce qu'il n'est pas attendu. C'est un scénario silencieux... qui grandit sans cesse. C'est l'UE."
Tomas Gillespee
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5094
Enregistré le: 14 Sep 2007
 

Messagepar Johny Boy » Sam 12 Oct 2013 - 20:32   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

La maladie des jedi fou à un nom

Le syndrome de Capgras

Wala, c'était l'intervention du jour pour Keiyan/Johny Boy
Johny Boy
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 31 Mar 2007
Localisation: Devant mon pc, dans mon monde
 

Messagepar link224 » Mer 16 Oct 2013 - 20:54   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Immiuhra a écrit:Rapidement sur FOTJ pour ne pas trop filer le hors sujet, je n'ai pas trouvé la première partie de la série si folle que ça et ça doit être pour ça que la baisse de qualité dans Backlash ne m'avait pas tant choqué. Ca se met surtout à cavaler dans tous les sens à partir d'Allies. Même Abyss ne m'a pas transcendé, à part les pages de retrouvailles... C'est peut-être parce que les premiers romans de la série étaient bien trop courts. Mais bon, on est d'accord, Outcast, Omen et Abyss sont meilleurs que Backlash.


Assez d'accord avec ça, même si j'avais vraiment adoré les passages avec la Lost Tribe dans Omen et Abyss.
Mais bon, c'est clairement la fin qui déchire tout :D
Pour connaître toutes les futures parutions littéraires VO et VF Star Wars, c'est ici : https://www.starwars-universe.com/proch ... orties.php
Si quelque chose ne s'y trouve pas, c'est qu'il n'est pas encore annoncé.
link224
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28824
Enregistré le: 14 Fév 2009
Localisation: Creuse
 

Messagepar Immiuhra » Mer 16 Oct 2013 - 21:45   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Oui l'introduction de la Lost Tribe est vraiment l'un des points forts de FOTJ. C'était d'ailleurs très bien joué de la part de l'équipe de Del Rey d'arriver à créer des Sith qui nous donnent le même ressenti que ceux de la prélogie ou Jacen alors qu'ils sont si différents, par exemple leur obsession pour la beauté. Le brossage de leur culture et de leurs différentes personnalités ont été très bien menées et c'est un des gros points forts de la série. Ils ont un côté très athlétique, sportif, fier et amateur d'art (ce qui équivaut pour eux à la beauté) alors que Palpatine et Vador voulaient dominer la galaxie et Jacen la sauver.

Je m'en rends compte en l'écrivant mais il est amusant de constater que la société de la Lost Tribe dispose de biens de parallèles, toutes proportions gardées, avec le fascisme des années 20-30 : la fierté des capacités physiques, une société entière tournée vers son amélioration et la recherche de la (et sa) perfection, son amour de l'art, sa petitesse dans le monde (il s'agit tout de même d'une planète, qui paraît bien minuscule dans la galaxie Star Wars). Je simplifie évidemment à outrance et il y a bien des points sur lesquels le parallèle n'a pas de sens, mais je me demande maintenant si l'inspiration était consciente ou s'il s'agit tout simplement d'une coïncidence. Des avis éclairés (et éclairants) serait d'ailleurs profitables : vous avez eu plutôt tendance à lever les yeux au ciel ou à hocher de la tête à la lecture de ce paragraphe ?

Edit : A la réflexion l'idée n'est pas si porteuse que ça, ou du moins il faudrait encore plus la nuancer. En simplifiant autant, à peu près toutes les sociétés ayant eu un attrait marqué notamment pour le corps, le sport et l'art correspondraient aussi à ce parallélisme. On pourrait citer de façon aléatoire les Grecs (car l'art grec si souvent copié, car les concours sportifs, l'agon, car la petitesse du modèle de la cité-état face à l'empire perse...) par exemple, même si le parallèle s'étend plus facilement avec le fascisme. Pour en finir ces caractéristiques sont trop générales et traversent trop de sociétés différentes pour souligner un rapport étroit entre la Lost Tribe et le fascisme spécifiquement. On touche plus à de l'anecdotique qu'à de l'analytique du coup. Toujours se méfier des associations spontanées d'idées.

Pour en revenir à des choses plus prosaïques, le bémol a cependant été de placer l'introduction des Sith dans le deuxième roman de la série. On s'est donc retrouvé avec un Outcast qui est le roman d'exposition de la série et qui ne contient pourtant que la moitié des noeuds narratifs à résoudre durant les huit romans suivant. Cette introduction en deux romans faisait vraiment sentir le manque d'adéquation entre le fond qui s'est développé au fur et à mesure (l'histoire de Jacen sur laquelle on part puis qu'on lâche à partir de Backlash, Daala voulant mettre au pas les jedi, les jedi fous, le sous scénario des esclaves qui apparaît avec Allies, la Lost Tribe, Allana...) et la forme très rigide (neuf romans, trois par auteur, pas plus, pas moins) du projet FOTJ et c'est vraiment dommage.

C'était certes bien mieux géré que pour L'héritage de la Force mais j'ai trouvé qu'on sentait de même une partition forcée de certains points, et Omen en était vraiment symptomatique. Parce que pour en finir, il s'agit simplement du roman d'introduction de la Lost Tribe dans le jeu galactique auquel on a acollé une aventure de Ben et Luke chez les Aing-Tii. Le problème n'est pas vraiment la nature du roman, car j'ai adoré les Aing-Tii et la Lost Tribe, mais plutôt que ça se sente. Que ça semblait forcé et que j'ai passé la grande partie de Omen à me demander pourquoi on ne m'avait pas déjà présenté tout ça dans Outcast. Et on rejoint ainsi notre accord sur la qualité moindre des débuts de FOTJ, qui me semble dûe à un délayage constant des informations et une mise en place extrêmement lente des enjeux de la série, là où la deuxième partie déroule les intrigues à toute vitesse.
Modifié en dernier par Immiuhra le Mer 16 Oct 2013 - 22:21, modifié 1 fois.
"There's one thing you never put in a trap, if you're smart. If you value your continued existence, if you have any plans about seeing tomorrow, there's one thing you never, ever put in a trap… Me."
The Doctor
Immiuhra
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26
Enregistré le: 07 Oct 2012
 

Messagepar magiefeu » Mer 16 Oct 2013 - 22:13   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Ces sith font d'ailleurs un peu penser aux grecs ou romains antiques.
Star Wars Holliday Special : quel beau bizutage.
magiefeu
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7668
Enregistré le: 30 Jan 2011
 

Messagepar Immiuhra » Mer 16 Oct 2013 - 22:23   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

C'est amusant que tu parles des Grecs car c'est eux que j'ai insérés en édit pour nuancer mon point de vue. Comme quoi les caractéristiques de la Lost Tribe sont vraiment transversales. :D
"There's one thing you never put in a trap, if you're smart. If you value your continued existence, if you have any plans about seeing tomorrow, there's one thing you never, ever put in a trap… Me."
The Doctor
Immiuhra
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26
Enregistré le: 07 Oct 2012
 

Messagepar Ethan Iktho » Jeu 17 Oct 2013 - 1:55   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Immiuhra a écrit:
Je m'en rends compte en l'écrivant mais il est amusant de constater que la société de la Lost Tribe dispose de biens de parallèles, toutes proportions gardées, avec le fascisme des années 20-30 : la fierté des capacités physiques, une société entière tournée vers son amélioration et la recherche de la (et sa) perfection, son amour de l'art, sa petitesse dans le monde (il s'agit tout de même d'une planète, qui paraît bien minuscule dans la galaxie Star Wars). Je simplifie évidemment à outrance et il y a bien des points sur lesquels le parallèle n'a pas de sens, mais je me demande maintenant si l'inspiration était consciente ou s'il s'agit tout simplement d'une coïncidence. Des avis éclairés (et éclairants) serait d'ailleurs profitables : vous avez eu plutôt tendance à lever les yeux au ciel ou à hocher de la tête à la lecture de ce paragraphe ?


(Mon avis n'est ni "éclairant", ni "éclairé" : c'est juste mon avis)
Franchement, oui : je trouve que tu simplifies à outrance et il y a bien des points sur lesquels (pour moi, au moins) ton parallèle n'a aucun sens. Sauf à penser que tu fais une fixation un peu bizarroïde sur le fascisme, qui d'ailleurs est à la base uniquement d'essence mussolinienne, faut quand même le rappeler. Par ailleurs c'est avant tout la doctrine nationale-socialiste (nazie) allemande qui a exalté le culte de la grandeur individuelle par un corps "athlétique"et un esprit tout entier dévoué à sa patrie, pays supposé menacé de toute part par les ennemis extérieurs et intérieurs qu'il devait donc vaincre, y compris préventivement. Ce que l'hitlérisme a fait dans la réalité.

Maintenant tenter un rapprochement bien lourdingue entre les Sith et les Nazis, m'étonnerait fort qu'ici ce soit pris pour quelque chose d' "amusant", hein, même "toutes proportions gardées", on est bien d'accord. Les gens qui viennent sur le site ne sont pas des attardés avec un demi-neurone, et comme tu le dis si joliment : "l'idée n'est pas si porteuse que ça". Non : l'idée est à chier, elle pue à cent kliks l'entrisme politique de merde de bantha, et ici, c'est pas le lieu. Et si tu pouvais arrêter dès maintenant de prendre les gens qui aiment Star Wars pour des grosse brêles manipulables, ce serait aussi bien.

Moi je ne lève pas les yeux au ciel, je ne hoche pas la tête quand je lis ce genre de choses : je reste vigilant.

Je te la souhaite heureuse.

Sur ce, on peut peut-être revenir au sujet réel de ce forum...
Wrong in all the right ways. Right in all the wrong ways.
Ethan Iktho
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Enregistré le: 21 Aoû 2010
Localisation: Intra-Muros
 

Messagepar Onimi » Jeu 17 Oct 2013 - 9:22   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Ethan Iktho a écrit:l'idée est à chier, elle pue à cent kliks l'entrisme politique de merde de bantha, et ici, c'est pas le lieu. Et si tu pouvais arrêter dès maintenant de prendre les gens qui aiment Star Wars pour des grosse brêles manipulables, ce serait aussi bien.


:?
Pourquoi une telle sortie, mon bon ?
Certes, une comparaison entre la Lost Tribe et les nazis serait hautement caricaturale et assez risible à mon goût, mais je doute que Immiuhra ait sorti ça pour tenter de convertir les lecteurs de FOTJ à l'idéologie faciste :transpire:

Chacun est libre de voir les parallèles qui lui plairont. Du reste, ce ne sera pas la première fois dans SW qu'on a fait le rapprochement avec certaines formes de régimes totalitaires ( cf l'Empire Galactique, inspiré soit du communisme stalinien, soit du nazisme hitlérien, aux choix selon les personnes :x )
"Shimrra était Shimrra, et je suis ce que je suis"
Onimi
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2011
Enregistré le: 06 Aoû 2006
Localisation: Yuuzhan'tar
 

Messagepar Tomas Gillespee » Jeu 17 Oct 2013 - 12:13   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Et Abeloth dans tou ça ? Moi j'y vois une influence Lovecraftienne... :diable:
Tous ces tentacules, brrr, ça donne froid dans le dos :paf:
"_Parce qu'il est la suite que SW mérite. Pas celle dont on a besoin aujourd'hui... Alors nous le dénigrerons. Parce qu'il peut l'endurer. Parce qu'il n'est pas attendu. C'est un scénario silencieux... qui grandit sans cesse. C'est l'UE."
Tomas Gillespee
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5094
Enregistré le: 14 Sep 2007
 

Messagepar krinvitz » Jeu 17 Oct 2013 - 18:38   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

C'est clair que la créature maléfique et divine existant depuis des temps immémoriaux, c'est le classique de l'horreur cosmique de Lovecraft, Howard et Cie...

Après, généralement leurs histoires se finissaient moins bien, avec un protagoniste devenant à moitié fou... Luke aliéné, ça aurait eu de la Gueule... Maw... Ok je sors :x !
Yub Yub, commandant !
krinvitz
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 488
Enregistré le: 28 Jan 2010
 

Messagepar link224 » Sam 19 Oct 2013 - 15:29   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Comme dit par MP à Ethan, sa réaction était en effet trop excessive.

Débattre n'est pas interdit. Certains thèmes, comme celui abordé par Immiuhra, sont plus glissants que d'autres, et il faut faire attention lorsqu'on en parle.

Immiuhra ne faisait que donner un point de vue, et ne partageait pas une opinion politique. Je pense que nous sommes tous assez matures pour faire preuve de discernement, et débattre amicalement, dans le respect de l'autre.

Et si le thème abordé ne vous plait pas, rien ne vous empêche de ne pas prendre part au débat :jap:
Pour connaître toutes les futures parutions littéraires VO et VF Star Wars, c'est ici : https://www.starwars-universe.com/proch ... orties.php
Si quelque chose ne s'y trouve pas, c'est qu'il n'est pas encore annoncé.
link224
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28824
Enregistré le: 14 Fév 2009
Localisation: Creuse
 

Messagepar Ethan Iktho » Lun 21 Oct 2013 - 2:08   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

link224 a écrit:Comme dit par MP à Ethan, sa réaction était en effet trop excessive.

Débattre n'est pas interdit. Certains thèmes, comme celui abordé par Immiuhra, sont plus glissants que d'autres, et il faut faire attention lorsqu'on en parle.

Immiuhra ne faisait que donner un point de vue, et ne partageait pas une opinion politique. Je pense que nous sommes tous assez matures pour faire preuve de discernement, et débattre amicalement, dans le respect de l'autre.

Et si le thème abordé ne vous plait pas, rien ne vous empêche de ne pas prendre part au débat :jap:


Bien reçu, Link. OK, j'ai été un peu excessif. Mais :

1/ Immiuhra expose un point de vue historique en parallèle avec l'univers SW, sa façon de faire m'a simplement semblée tendancieuse dans la formulation.

2/ Non, toutes les personnes fréquentant le site n'ont pas la maturité minimale pour faire la part de certaines choses et de certains concepts. Et ce que je dis n'a rien de péjoratif par rapport aux personnes concernées, c'est juste qu'à 12 ans et à 18/25/35 on perçoit certaines affirmations ou corrélations différemment, et avec un recul différent.

3/ Et non, définitivement non : si un thème abordé publiquement ne plaît pas, on a toujours le droit de le dire et d'exprimer son point de vue dans un débat. Sinon, où est le débat ??? :x C'est l'essence même de la démocratie.

Hormis ces détails anecdotiques, je suis bien marri de mes outrances, je vous prie de m'en excuser, et je vous la souhaite quand même heureuse.
Wrong in all the right ways. Right in all the wrong ways.
Ethan Iktho
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 257
Enregistré le: 21 Aoû 2010
Localisation: Intra-Muros
 

Messagepar link224 » Lun 21 Oct 2013 - 9:14   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Ethan Iktho a écrit:3/ Et non, définitivement non : si un thème abordé publiquement ne plaît pas, on a toujours le droit de le dire et d'exprimer son point de vue dans un débat. Sinon, où est le débat ??? :x C'est l'essence même de la démocratie.


Tu en as le droit, tu n'en as pas le devoir :)
Pour connaître toutes les futures parutions littéraires VO et VF Star Wars, c'est ici : https://www.starwars-universe.com/proch ... orties.php
Si quelque chose ne s'y trouve pas, c'est qu'il n'est pas encore annoncé.
link224
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28824
Enregistré le: 14 Fév 2009
Localisation: Creuse
 

Messagepar magiefeu » Dim 27 Oct 2013 - 16:13   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Mais Ethan n'avait pas complètement tord dans le fond.
Je viens d'étudier le fascisme a l'université et c'est vrai qu'a la base, seul Mussolini était un "vrai" fasciste.
Le culte de la race prétendument supérieure instaurée chez les nazis était en fait une conséquence d'une forte et brutale montée d'une certaine forme de nationalisme (qui en soit n'est pas du fascisme, il ne faut pas confondre les 2 termes) pour remplacer le sentiment d'infériorité qui aurait put se développer après leur défaite. Plus facile de se dire que leur échec est dut aux minorités qu'à eux-même.
Le fascisme est venu bien plus tard, à la base le nazisme se rapprochait même plus d'une certaine forme de socialisme.

Pour le parallèle avec lost tribe, je trouve que ça peut être un point de vue intéressant. Certes, dans premier sang, Vestara démontre bien qu'elle en a rien à faire des non-sith. Mais cela renvoi surtout, pour moi, à la pensée nationaliste.
Mais je ne partage pas cet avis de parallélisme. Je vois surtout une société versée dans l'art et la beauté comme certaines sociétés antiques (mais c'est vrai que le nazisme avait une vision pervertie de ce modèle qu'ils ont cherchés à dupliquer à des fins propagandistes).
La tribu est juste une société qui a cherchée a rester sith sans le moindre repère. Et puis le fait qu'ils aient ouverts leurs rangs aux keshiris montrent que leur concepts de l'idéal reposent plus sur la symétrie que sur toute idée de xénophobie.
Star Wars Holliday Special : quel beau bizutage.
magiefeu
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7668
Enregistré le: 30 Jan 2011
 

Messagepar Immiuhra » Mer 30 Oct 2013 - 16:19   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Je réponds rapidement car ça fait un sacré temps que je me dis qu'il faudrait que je poste sans jamais le trouver. Tout d'abord, je suis désolé que mes propos aient pu être mal interprétés. J'ai essayé de mettre tous les guillemets de rigueur lorsqu'on aborde un tel sujet et j'avais choisi de rester dans les généralités pour ne choquer personne. Pour en finir, effet inverse. Je mettrai encore plus de conditionnel la prochaine fois. Je suis aussi totalement d'accord avec le point 2/ du message d'Ethan Mars. Je n'ai pas pris en compte le fait que je pourrais être lu par des personnes jeunes et n'ayant pas le bagage culturel nécessaire pour faire la part des choses et j'en suis désolé.

Ensuite, j'aimerais recadrer immédiatement ce qui s'est dit à la suite de mon message. Je ne parle que du fascisme lui-même et même si je ne l'ai pas précisé (et j'en suis à nouveau désolé), plutôt du fascisme mussolinien. Soyons clairs : rien dans mon message ou ma pensée ne renvoie au nazisme et si Ethan et d'autres à sa suite ont fait le lien, c'est là une association d'idées qui leur est propre. D'autres fascismes se sont développés dans les pays d'Europe (la Finlande par exemple), bien moins marqués idéologiquement que le nazisme et c'est plutôt à ceux là que je m'attendais à ce qu'on étende la discussion. Sinon oui, le fascisme mussolinien avait un culte du corps et non je ne confonds pas avec le nazisme. Je ne vais pas développer outre mesure car on n'est pas ici pour donner un cours d'histoire, mais j'en veux pour preuve le Foro Italico à Rome. Il s'agit d'un stade énorme flanqué d'une soixantaine de statues d'athlètes s'inspirant de l'art grec antique. Bon. Il y a cependant une nuance essentielle à ce culte du corps et l'apologie du sport par rapport à ce qu'en faisait le nazisme, c'est que l'idée de base dans le nazisme c'est qu'il s'agit d'une sorte d'eugénisme pour arriver à une race pure après plusieurs générations. Les fascistes italiens pensaient plutôt qu'il s'agissait là d'un moment de renforcer une assiette de qualité déjà présentes chez leur population, ce n'est pas tout à fait la même chose. Voilà pour le point historique. Le point essentiel, c'est que comme le souligne magiefeu, faire l'amalgame entre nazisme et fascisme, c'est rarement porteur tellement les deux concepts sont finalement éloignés.

En ce qui concerne le pourquoi du comment de la comparaison, le voici. J'avais assisté quelques jours avant d'écrire le message à une communication universitaire sur le fascisme mussolinien et écrire sur la Lost Tribe m'a fait remarquer les points communs entre les deux. Il n'y a là aucune tentative de rapprochement des fans de Star Wars envers le nazisme (je me répète, je ne parlais que du fascisme) ou le fascisme. Je ne suis moi-même pas nazi, merci bien et non je ne prends personne pour des imbéciles. J'ai bien conscience que l'impression a pu sorti du ton universitaire dans lequel j'ai rédigé mon message et je m'en excuse.

La question que je posais se situait au niveau de la construction des romans, comment les écrivains et éditeurs de Del Rey en étaient venus à ce résultat. Si pour créer le "mal" dans la galaxie Star Wars, ils s'étaient inspirés d'un système politique bien connu du siècle dernier et qui ne laisse pas indifférent aujourd'hui encore. Ou si alors, toutes ces caractéristiques ponctuelles ne sont que le fruit du hasard. Je m'attachais donc plus à la construction et à la conception de la série qu'à autre chose. Je ne me demandais pas si la Lost Tribe était une allégorie du fascisme (j'en doute fortement et je pense qu'on s'en fiche tous), je me demandais (comprendre : essayais de deviner) quelles avaient été les étapes de son processus de création. Lancer un brûlot idéologique sur un forum Star Wars n'était pas mon intention.

J'espère cette fois-ci que mes idées sont un peu plus claires pour tout le monde. :) Je réitère mes excuses les plus plates à tous ceux que mes propos ont pu choquer.
"There's one thing you never put in a trap, if you're smart. If you value your continued existence, if you have any plans about seeing tomorrow, there's one thing you never, ever put in a trap… Me."
The Doctor
Immiuhra
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26
Enregistré le: 07 Oct 2012
 

Messagepar barau-leevr » Mer 05 Fév 2014 - 17:26   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Je remonte un peu, car je préfère dire tout ici qu'au cas par cas...

J'ai enchaîné récemment le premier tiers de FOTJ !
Bon, ça se met doucement en place, et on sent bien qu'à la fin d'Abysse, ça va prendre plus d'ampleur. Je dis ça parce que ça tournait un peu en rond...

J'aborderai en premier l'intrigue des Jedi de l'Abri. Au début, c'est assez marrant, faut dire :paf:
Mais bon, y'en a trop, quant même, là, cinq, plus ceux du "Station Centerpoint-like", et les deux déserteurs. Au final, on a saisi l'idée, et j'espère que ça va être vite résolu, que ce soit par la théorie de L'Abri, ou bien par Abeloth. Surtout que le lecteur n'est pas idiot, ç'est les seules possibilités "censées". Un bon point par contre pour les conséquences politiques et psychologiques, notamment pour les Horn. :oui:

Le parcours de Luke... Eh bien, même chose :transpire:
Alors certes, sa proscription est rondement menée, quoique un peu trop courte à mon goût, mais après, bah on à un peu une collection de "Martine à la recherche de la vérité". D'ailleurs, au bout de 1000 pages, on en sait à peine plus qu'au début. :paf:
Je trouve que la partie sur les Kel-Dor est de loin la plus développée. Peut-être est-ce dû à des facteurs autres, mais je trouve que c'est les seuls pour lesquels on veut en savoir beaucoup plus, tout en nous entraînant dans une "vraie" trame, ce qui est absent, ou du moins beaucoup moins présent, dans le tome 2. Et c'est les seuls pour lesquels l'auteur a vraiment décrit leur civilisation, qui devient plus facile à visualiser.
Leurs équivalents dans le tome 3 sont aussi intéressant, bien que pour le coup pas très simple à visualiser. Ca se laisse lire confortablement, et les moments de tension et d'émotion sont bien ressentis.
Quant aux Aing-Tii, on rentre moins dedans, je trouve. Golden a-t-elle été rescrite dans le nombre de pages ? Pour finir, j'évoquerai, ou plutôt non-évoquerai, Ben Skywalker. Beaucoup, beaucoup trop effacé et inefficace selon moi.

Han/Leia/Allana.
Dans le premier tome, leurs rôles sont vraiment "bouche-trou", on aurait dit que l'auteur devait à tout prix les caser, et c'est vraiment mal fait... C'est nettement plus intéressant dans les autres livres, où ils sont beaucoup plus liés à la fois à Jaina, mais aussi dans la moindre mesure à la politique. Bien sûr, ils font toujours des acrobaties improbables pour leurs âges (seulement Han et Leia, hein. Pas Allana, quoique...) avec un point d'orgue à la foire du bétail. :transpire:
Les scènes les plus intéressantes entre eux sont quant même de loin les moment d'intimité. :oui:

Jaina, Jag, Daala et toute la troupe politique et Jedi
Gros conflit entre les deux camps pré-cités, c'est vraiment pesant et tout ça semble mener vers une impasse (en me spoilant légèrement sur Revers, je sais d'ores et déjà que ça va bastonner, même si on s'en doute déjà dans le 3. En tous cas, ça reste entraînant, avec l'inévitable casse-tête émotionnel pour les tourtereaux ^^

La Tribu
Retour de Vaisseau qui a donc trouvé une nouvelle occupation, dans la Tribu, déjà évoquée dans l'UE via ... euh... différents moyens. S'en suit la renaissance technologique de cette dernière, avec en plus un objectif fourni par Vaisseau, les Skywalker. Il décide ensuite d'en faire qu'à sa tête et de se barrer, mais il est vite retrouvé, ammenant un autre protagoniste dans l'intrigue, Abeloth. Rien à redire sur le développement de ce passage, aussi bien par Golden que par Denning.
Par contre, on sent déjà une énième personnalité tiraillée par le personnage de Vestara. Je me trompe peut-être, mais en tout cas, ça ne m'étonnerai pas :transpire:


Au final, c'est avec ces dernières intrigues que l'histoire est entraînante, un bon début. Ca démarre tout doux, mais c'est du bon. :oui:
Deuxième tiers prochainement
Etre méchant, ce n'est pas bien.
barau-leevr
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Juin 2012
Localisation: Mille lieues sous les mers (oui, y'a du réseau)
 

Messagepar Dark Stratis 23 » Mer 05 Fév 2014 - 17:41   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

J'ai les 6 premiers tomes en vf, mais pas pres de les lire. Je dois lire tous l'UE post ROTJ avant ( nouvel ordre jedi et héritage de la force compris).
Je n'en suis qu'aux ombres de l'empire là. :transpire:
Mais je suis vraiment impatient de pouvoir les lire :sournois:
"Tant qu'il restera des jedi en vie, je n'en aurai jamais assez!"-Aurra Sing
La toupie tourne
Staffeur encyclopédie et collection.
Dark Stratis 23
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12747
Enregistré le: 08 Jan 2014
Localisation: Là où y'a du jedi à défoncer ^^
 

Messagepar Ltf » Sam 25 Avr 2020 - 17:23   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Je up ce topic dans l'espoir que vous me répondiez malgré tout :paf:

Il est évident que l'un des thème de cette série c'est la question de la justice chez les Jedi. Sont-ils soumis aux lois comme le reste des citoyens de l'AG ? Doivent-ils rendre compte de leurs actes ? Peuvent-ils lancer des opérations sur la seule base de leurs intuition ?

On a beaucoup d'exemple, à commencer par la condamnation à l'exil de Luke pour une durée de 10 ans, le procès de Tahiri Veila, la mise en surveillance des Jedi, la captivité des Jedi fous etc.
L'insubordination des Jedi est un fait, ils n'acceptent rien de tout cela (à tort ou à raison) mais peuvent-ils pour autant soumettre l'autorité à leurs volonté (qu'ils ont trop tendance à confondre avec la volonté de la Force) ? Je trouve ça choquant. On est vraiment en rupture par rapport avec l'attitude des Jedi pendant la Guerre des Clones (même s'ils n'étaient pas irréprochables). Par exemple, Jaina qui fait du chantage à Jag pour qu'il lui livre une flotte impériale de façon toute à fait officieuse pour la simple raison que les Jedi en ont besoin, je suis le seul à trouver ça déplacé ?

Mais la goutte de trop a vraiment été le meurtre (c'est clairement un assassinat) du Grand Maitre Jedi Kenth Hamner. Qu'on soit d'accord ou pas avec lui, je ne trouve rien qui justifie cette mutinerie qui a précédé son meurtre. Je dirais même plus, l'un des arguments que les "Maitres" ont choisi pour le destituer ressemblait surtout à un prétexte, du genre "les esclaves dans la galaxie ont besoin de nous", alors que ça n'a jamais été une priorité des Jedi. Comme l'a si bien dit Hamner, il a fallu que des Sith prépare une flotte pour qu'on se décide à aider les esclaves ?

Ce qu'on a reproché à Hamner, c'est d'avoir conclu un accord avec le chef militaire Bwua'tu sans en avoir avisé le Conseil. "Nous n'avons plus confiance en vous". Dans un même dans Luke prend la décision d'une alliance avec des SITH de manière unilatérale et personne pour lui reprocher quoi que ce soit, au contraire il faut lui envoyer des renforts. Il a conclu cette alliance sachant très bien que cela impliquerait pour les Jedi sur Coruscant, les exposant à la fois à la menace Sith et à l'AG.

Bref, il reste 3 opus pour conclure cette histoire et rétablir les chose. Mais au terme du 6e opus de doute de plus en plus que ce soit la volonté des auteurs. M'enfin voilà, si je devais choisir un camp à ce stade, ce serait plus celui de Daala et celui des Jedi quoi, c'est emm*rdant. Les Jedi ressemblent à des gens qui ont des dons exceptionnels et qu'en raison de ces pouvoirs, ils n'acceptent pas d'être sous l'autorité de qui que ce soit et n'acceptent aucun pouvoir au-dessus d'eux.

C'est quoi la prochaine étape, le coup d'Etat ? Comme disait Yoda "à de sombres extrémités un tel raisonnement nous conduirait".
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar Alfred M. » Sam 25 Avr 2020 - 17:36   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Ltf a écrit:C'est quoi la prochaine étape, le coup d'Etat ? Comme disait Yoda "à de sombres extrémités un tel raisonnement nous conduirait".


Est-ce que tu veux vraiment qu'on réponde à ta question ? :paf:
"Wollt ihr ewig leben ?"
Alfred M.
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3642
Enregistré le: 19 Avr 2016
 

Messagepar vos661 » Sam 25 Avr 2020 - 18:23   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

Beaucoup de ça est du à la volonté de Troy Denning, qui a un peu tous les pouvoirs sur l'ère post- NOJ, pour le meilleur ou pour le pire... Sa caractérisation des Jedi est toujours celle d'êtres implacables, qui lancent des guerres à bout de bras et qui ne s'encombrent pas des politiciens.
Et le coup de Kenth Hamner, c'était à mon avis dans le seul but de mettre encore plus sur le devant de la scène sa chouchoute Saba Sebatyne :roll: Saba Sebatyne c'est un peu comme la Ahsoka de Filoni, ou dans une moindre mesure le Thrawn de Zahn. Il peut pas s'empêcher de la foutre partout et de la propulser Grand Maître alors que y a des Maîtres bien plus indiqués qui auraient logiquement du prendre ce rôle :neutre:
" I have been in meetings with George where he confirms that Fett survived. If it comes from George then it’s true!" - JW Rinzler, Star Wars scholar and Lucasfilm historian
Excuses acceptées, Capitaine Needa
vos661
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8203
Enregistré le: 30 Aoû 2012
 

Messagepar Ltf » Sam 25 Avr 2020 - 19:14   Sujet: Re: Fate of the Jedi : les 9 romans

Alfred M. a écrit:
Ltf a écrit:C'est quoi la prochaine étape, le coup d'Etat ? Comme disait Yoda "à de sombres extrémités un tel raisonnement nous conduirait".


Est-ce que tu veux vraiment qu'on réponde à ta question ? :paf:


Un coup d'État de Jedi c'est la dernière chose que j'ai envie de lire dans de l'UE donc non :transpire:

vos661 a écrit:Beaucoup de ça est du à la volonté de Troy Denning, qui a un peu tous les pouvoirs sur l'ère post- NOJ, pour le meilleur ou pour le pire... Sa caractérisation des Jedi est toujours celle d'êtres implacables, qui lancent des guerres à bout de bras et qui ne s'encombrent pas des politiciens.
Et le coup de Kenth Hamner, c'était à mon avis dans le seul but de mettre encore plus sur le devant de la scène sa chouchoute Saba Sebatyne :roll: Saba Sebatyne c'est un peu comme la Ahsoka de Filoni, ou dans une moindre mesure le Thrawn de Zahn. Il peut pas s'empêcher de la foutre partout et de la propulser Grand Maître alors que y a des Maîtres bien plus indiqués qui auraient logiquement du prendre ce rôle :neutre:


Oui mais là franchement, ça donne une sensation désagréable. Dans le sens où République et Jedi sont alliés et l'intérêt de l'un est (ou devrait être) l'intérêt de l'autre. On a bien compris qu'il y avait quelque chose de personnel entre les Jedi et Daala, mais Daala n'est pas l'Empereur non plus. Là les auteurs nous font clairement comprendre qu'il vaut mieux s'allier avec les Sith plutôt qu'avec l'AG :pfff:

On en arrive à des incohérences débiles du genre Hamner doit être tué (des Jedi qui s'entretuent maintenant :neutre: ) parce qu'il a pactisé avec l'AG et Luke doit être secouru parce qu'il a pactisé avec les Sith :perplexe:

Si les Jedi de la République ressemblaient à ça, j'aurais adhéré aux propos du Luke de TLJ à leur sujet, c'est dire.

La caractérisation rebelle des Jedi n'est pas un hasard, c'est assumé, ne serait-ce par les padawans (ou plutôt apprentis) qui démissionnent, les arguments choisis dans les litiges, le fait que Luke ai déjà décidé que Ben était le futur Grand Maître de l'Ordre (comme un système héréditaire) etc.

Beaucoup d'auteurs ne peuvent pas s'empêcher de chouchouter leurs personnages, mais je sais pas, Del Rey n'impose pas des limites?
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar vos661 » Sam 25 Avr 2020 - 20:01   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

Daala c'est pas l'Empereur, mais c'est Tarkin quoi :paf:
Sa place est en prison, pas à la tête de l'AG. Si l'AG n'était pas représenté par une ex-impériale génocidaire responsable de la mort de millions de personnes, peut-être que les Jedi seraient plus enclins à respecter son autorité.
Dans les faits, c'est une despote qui utilise son autorité pour mener sa vendetta personnelle contre les Jedi :neutre: Les Jedi n'ont rien contre l'AG, ils en ont contre Daala. Une fois Daala hors du coup, ils se soumettront à nouveau à l'autorité de l'AG.
" I have been in meetings with George where he confirms that Fett survived. If it comes from George then it’s true!" - JW Rinzler, Star Wars scholar and Lucasfilm historian
Excuses acceptées, Capitaine Needa
vos661
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8203
Enregistré le: 30 Aoû 2012
 

Messagepar Ltf » Sam 25 Avr 2020 - 20:21   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

vos661 a écrit:Daala c'est pas l'Empereur, mais c'est Tarkin quoi :paf:
Sa place est en prison, pas à la tête de l'AG. Si l'AG n'était pas représenté par une ex-impériale génocidaire responsable de la mort de millions de personnes, peut-être que les Jedi seraient plus enclins à respecter son autorité.
Dans les faits, c'est une despote qui utilise son autorité pour mener sa vendetta personnelle contre les Jedi :neutre: Les Jedi n'ont rien contre l'AG, ils en ont contre Daala. Une fois Daala hors du coup, ils se soumettront à nouveau à l'autorité de l'AG.


Je suis d'accord sur le personnage de Daala et j'ai d'ailleurs été surpris de son retour au devant de la scène galactique. Encore plus surpris qu'on la mette Chef d'Etat. Mais a aucun moment dans la série on lui reproche son passé, si elle est méchanté, c'est uniquement parce qu'elle surveille beaucoup trop les Jedi :neutre:

J'aurais aimé que le conflit Daala/JEdi aille au-delà de simples conflits internes entre les deux camps. On y arrive progressivement mais bon pas assez à mon goût.

Et ce n'est pas uniquement "personnel" dans le sens où Daala use d'arguments pour justifier ses actes contrairement aux Jedi. Par exemple pour Kyp Durron, elle menaçait de le poursuivre pour le génocide de Carida pour lequel il n'a jamais été poursuivi, Tahiri Veila pour jugée pour l'assassinat de Gilad Pellaeon, les Jedi fous parce qu'ils ont été un danger pour les civils en produisant des accidents, elle soulève également le fait que Jaina et Lando ai laissé des Sith courir après la profanation de la Fontaine parce que c'était leurs alliées etc.
Je veux dire que ce n'est pas simplement de la méchanceté gratuite et je pense que les auteurs veulent nous le faire comprendre.

En revanche, les Jedi à part des paroles du genre "vous devez nous faire confiance", justifient assez peu leur insubordination où leurs exigences. En tout cas c'est mon sentiement
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar Jedi.Niluje » Dim 26 Avr 2020 - 14:25   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

vos661 a écrit:Daala c'est pas l'Empereur, mais c'est Tarkin quoi :paf:
Sa place est en prison, pas à la tête de l'AG.


Merci !
C'est un des points qui m'a le plus dérangé dans cette série. Daala n'a vraiment rien à faire là, j'ai jamais trouvé ça crédible car vraiment peu logique surtout quand elle se la joue donneuse de leçons...
"Sell kids for food"
Jedi.Niluje
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 717
Enregistré le: 09 Mar 2004
Localisation: Ile-De-France 94
 

Messagepar Ltf » Lun 27 Avr 2020 - 19:38   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

" Remémore toi ce qui t'a jadis été enseigné ; quiconque détient un pouvoir à peur de le perdre. Ca vaut aussi pour les Jedi [...] les Sith et les Jedi sont similaires, il se ressemblent quasiment en tout point. Y compris dans leur quête d'un plus grand pouvoir. " Palpatine.

Lorsque Palpatine disait ça, il est évident qu'il tentait de manipuler Anakin en mêlant le vrai du faux, notamment en faisant passer leurs soupçons à son égard comme une volonté de prise de pouvoir. Les Jedi le soupçonnait surtout d'être la cause de cette guerre avant d'avoir la confirmation que c'était un Sith. C'est à ce moment-là que les Jedi on agit en tentant de le renverser car le laisser au pouvoir (avec les pleins pouvoirs) revenait à laisser la galaxie tomber dans la tyrannie.

Daala elle considère, en se basant sur le cas de Jacen Solo, qu'un Sith n'est rien d'autre qu'un Jedi qui a mal tourné. C'est faux bien entendu. Daala a un excès d'autorité certes, mais cet excès ne s'applique dans un premier temps qu'aux Jedi, pas à la galaxie. C'est parce qu'elle leur met des bâtons dans les roues qu'elle est dérangeante. A aucun moment la série ne fait référence à son passé pour justifier son despotisme. Daala est excessivement méchante avec les Jedi, mais est-ce que cela justifie pour autant que tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins ?

Pour s'en débarrasser, les Jedi ont quand même du assassiner leur Grand Maître et commettre un Coup d'Etat pour s'emparer du pouvoir. Sans parler de leur alliance avec les Sith. C'est ça qui pose problème, ils donnent à Daala de quoi justifier ses actes autoritaires. Je trouve qu'ils sont allés trop loin et à l'encontre des principes Jedi. Même si Kenth Hamner paraissait trop laxiste, il avait compris que la légitimité de l'ordre est fondée sur la loyauté qu'ils ont envers l'AG, à moins que la trahison de l'AG envers ses citoyens soit plus forte, or je ne pense pas que Daala ai atteint ce stade.

En réalité ce débat ne date pas d'hier. C'est un peu comme dans Civil War où les Avengers se divisent entre l'équipe de Stark qui estime que les super-héros doivent être assujettis à une autorité et l'équipe de Captain qui juge que les super-héros doivent agir uniquement selon leurs conscience sans aucune influence.
Concernant les Jedi, ça fait quand même partie des bases de l'Ordre de prêter allégance au pouvoir.

Cette série aurait très bien pu s'appeler Fall of The Jedi.
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar vos661 » Lun 27 Avr 2020 - 19:59   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

Ltf a écrit: Même si Kenth Hamner paraissait trop laxiste, il avait compris que la légitimité de l'ordre est fondée sur la loyauté qu'ils ont envers l'AG, à moins que la trahison de l'AG envers ses citoyens soit plus forte, or je ne pense pas que Daala ai atteint ce stade.

En réalité ce débat ne date pas d'hier. C'est un peu comme dans Civil War où les Avengers se divisent entre l'équipe de Stark qui estime que les super-héros doivent être assujettis à une autorité et l'équipe de Captain qui juge que les super-héros doivent agir uniquement selon leurs conscience sans aucune influence.
Concernant les Jedi, ça fait quand même partie des bases de l'Ordre de prêter allégance au pouvoir.

Cette série aurait très bien pu s'appeler Fall of The Jedi.


Y a 2 camps qui s'opposent dans le NOJ depuis le Nid Obscur : ceux qui pensent que la loyauté d'un Jedi va avant tout à la Force, et qu'il ne doit pas dépendre d'un quelconque gouvernement (Mara et Kyp étaient de cet avis), et ceux qui pensent que la loyauté de l'Ordre Jedi va avant tout à l'Alliance (comme Kenth ou Corran).
Perso je pense que les Jedi ne doivent pas servir le gouvernement.
" I have been in meetings with George where he confirms that Fett survived. If it comes from George then it’s true!" - JW Rinzler, Star Wars scholar and Lucasfilm historian
Excuses acceptées, Capitaine Needa
vos661
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8203
Enregistré le: 30 Aoû 2012
 

Messagepar Ltf » Lun 27 Avr 2020 - 22:41   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

vos661 a écrit:
Ltf a écrit: Même si Kenth Hamner paraissait trop laxiste, il avait compris que la légitimité de l'ordre est fondée sur la loyauté qu'ils ont envers l'AG, à moins que la trahison de l'AG envers ses citoyens soit plus forte, or je ne pense pas que Daala ai atteint ce stade.

En réalité ce débat ne date pas d'hier. C'est un peu comme dans Civil War où les Avengers se divisent entre l'équipe de Stark qui estime que les super-héros doivent être assujettis à une autorité et l'équipe de Captain qui juge que les super-héros doivent agir uniquement selon leurs conscience sans aucune influence.
Concernant les Jedi, ça fait quand même partie des bases de l'Ordre de prêter allégance au pouvoir.

Cette série aurait très bien pu s'appeler Fall of The Jedi.


Y a 2 camps qui s'opposent dans le NOJ depuis le Nid Obscur : ceux qui pensent que la loyauté d'un Jedi va avant tout à la Force, et qu'il ne doit pas dépendre d'un quelconque gouvernement (Mara et Kyp étaient de cet avis), et ceux qui pensent que la loyauté de l'Ordre Jedi va avant tout à l'Alliance (comme Kenth ou Corran).
Perso je pense que les Jedi ne doivent pas servir le gouvernement.


Pourquoi faudrait-il opposer les deux ? La Force est le meilleur allié des Jedi et les Jedi servent la galaxie en étant au service de la République (puis de l'AG).
En venir à dire que les Jedi doivent avant tout leur loyauté à la Force c'est abstrait. Il est même assez prétentieux et orgueilleux d'affirmer ce que veut la Force. Pour exemple, j'ai en mémoire un passage de Vortex ou Saba dit que la Force envoie un signe avec les récents événements sur Blaudu Sextus, que les Jedi ont eu tort d'ignorer les esclaves et que la Force veut que les Jedi interviennent. A l'inverse, Hamner lui a renvoyé un argument pertinent en interrogeant la prétendue volonté de la Force qui impliquerait les Jedi créent une guerre sur Coruscant alors que les Sith et Abeloth gagnent du terrain.
Il est facile de confondre sa propre volonté avec celle de la Force dans ce genre de situation, d'où le caractère dangereux.

— Celle-sssi ssent la main de la Forsse dans sse qui est arrivé aujourd’hui. Celle-sssi croit que l’heure est venue pour nous d’agir avec notre cœur.
— Avec notre cœur. Maître Sebatyne ? répéta Hamner. La Sixième Flotte croise en orbite, avec rien d’autre à faire que nous tenir à l’œil. Une planète entière de Sith s’active à construire des vaisseaux de guerre pour nous attaquer. Et vous, vous voulez que nous apportions notre soutien à une révolte d’esclaves qui s’étendrait dans toute la galaxie. Vous êtes sérieuse ?
— Oui, je ssuis ssérieuse. Ss’est sse que la Forsse exxige de nous.
— Je suis désolé, Maître Sebatyne, mais c’est ridicule.


Ca ressemble à la manière de faire des Apotres de la Vengeance de Kyp que j'appréciais déjà moyennement. Que lui et Mara se rejoignent la dessus ne me surprend pas vu leur passif dans le Coté Obscur.

Ce qui est sûr, c'est que cet Ordre Jedi est très très loin de celui qu'on a connu dans la prélogie. C'est clairement deux philosophies différentes.

Je n'ai pas encore fini la série mais il est évident qu'avec ce genre de divisions internes, les auteurs nous menaient vers une voie qui était amené à évoluer à l'avenir et qu'on ne saura sans doute jamais. Je me demande si les Jedi n'ont pas à nouveau changé le cours de l'histoire en brisant ironiquement ce que Caedus avait construit, à savoir l'avenir d'Allana sur le Trône. Peut-être que les Jedi étaient amenés à être responsable de l'ascension de Dark Krayt, le fameux homme sombre sur le trône.
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar vos661 » Lun 27 Avr 2020 - 22:58   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

Ltf a écrit:Je n'ai pas encore fini la série mais il est évident qu'avec ce genre de divisions internes, les auteurs nous menaient vers une voie qui était amené à évoluer à l'avenir et qu'on ne saura sans doute jamais. Je me demande si les Jedi n'ont pas à nouveau changé le cours de l'histoire en brisant ironiquement ce que Caedus avait construit, à savoir l'avenir d'Allana sur le Trône. Peut-être que les Jedi étaient amenés à être responsable de l'ascension de Dark Krayt, le fameux homme sombre sur le trône.


C'est pour ça que l'annulation suite à la décanonisation de l'UE de la trilogie Sword of the Jedi, centrée sur Jaina, est un crève cœur. Pleins de pistes étaient lancées. Et surtout que c'était uniquement Golden aux commandes, donc ça annonçait du très lourd !
Faire petit à petit le lien avec Legacy devenait tellement intéressant.
" I have been in meetings with George where he confirms that Fett survived. If it comes from George then it’s true!" - JW Rinzler, Star Wars scholar and Lucasfilm historian
Excuses acceptées, Capitaine Needa
vos661
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8203
Enregistré le: 30 Aoû 2012
 

Messagepar xximus » Mar 28 Avr 2020 - 7:58   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

Ltf a écrit:Ce qui est sûr, c'est que cet Ordre Jedi est très très loin de celui qu'on a connu dans la prélogie. C'est clairement deux philosophies différentes.


Oui.
Mais c'est pour ça aussi que j'aimais beaucoup Qui-Gon Jinn dans la prélogie qui avait pour lui toutes les qualités requises chez un Jedi, la sagesse, l'indépendance et la connexion et la confiance en ce qu'exprime la Force.

(Il manquait juste un peu de pratique au sabre. :paf: )

C'est marrant parce qu'à vous relire cet aspect politique Jedi/Daala est effectivement présent dans la série mais au moment de la lecture c'est un truc qui était de mémoire totalement annexe pour moi, j'étais plutôt axé sur la recherche du parcours de Jacen/le duo Ben/Vestara et les Sith & Abeloth :transpire:
Il est si naturel d'estimer ce qu'on aime, Qu'on voudrait que partout on l'estimât de même,
Et la pente est si douce à vanter ce qu'il vaut, Que jamais on ne craint de l'élever trop haut.

Suréna, Corneille, acte II, scène 2, v. 545-549
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7074
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Ltf » Mar 28 Avr 2020 - 22:16   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

vos661 a écrit:
Ltf a écrit:Je n'ai pas encore fini la série mais il est évident qu'avec ce genre de divisions internes, les auteurs nous menaient vers une voie qui était amené à évoluer à l'avenir et qu'on ne saura sans doute jamais. Je me demande si les Jedi n'ont pas à nouveau changé le cours de l'histoire en brisant ironiquement ce que Caedus avait construit, à savoir l'avenir d'Allana sur le Trône. Peut-être que les Jedi étaient amenés à être responsable de l'ascension de Dark Krayt, le fameux homme sombre sur le trône.


C'est pour ça que l'annulation suite à la décanonisation de l'UE de la trilogie Sword of the Jedi, centrée sur Jaina, est un crève cœur. Pleins de pistes étaient lancées. Et surtout que c'était uniquement Golden aux commandes, donc ça annonçait du très lourd !
Faire petit à petit le lien avec Legacy devenait tellement intéressant.


Oui c'est frustrant. Surtout que j'aime beaucoup Golden. On ne saura jamais si Allana a fini par régner, si Ben et Vestara se sont réconciliés, qui sont les enfants de Jaina etc. J'espère vraiment qu'un jour, LF autorisera à finir les "Légendes".
Après l'ironie du sort à voulu que l'univers s'arrête avec la fin du Big Three mais bon. Je pense qu'on a une histoire assez riche, il faut déjà plusieurs années pour terminer l'UEL :paf:

xximus a écrit:
Ltf a écrit:Ce qui est sûr, c'est que cet Ordre Jedi est très très loin de celui qu'on a connu dans la prélogie. C'est clairement deux philosophies différentes.


Oui.
Mais c'est pour ça aussi que j'aimais beaucoup Qui-Gon Jinn dans la prélogie qui avait pour lui toutes les qualités requises chez un Jedi, la sagesse, l'indépendance et la connexion et la confiance en ce qu'exprime la Force.

(Il manquait juste un peu de pratique au sabre. :paf: )

C'est marrant parce qu'à vous relire cet aspect politique Jedi/Daala est effectivement présent dans la série mais au moment de la lecture c'est un truc qui était de mémoire totalement annexe pour moi, j'étais plutôt axé sur la recherche du parcours de Jacen/le duo Ben/Vestara et les Sith & Abeloth :transpire:


Comme quoi, chaque personne à sa manière d'apprécier une oeuvre, avec un point de vue différent et c'est ce qui j'aime bien dans Star Wars.

Je poursuis ma lecture, je ne suis pas encore arrivé au bout, mais j'ai le sentiment que les Jedi vont modifier malgré eux la dernière vision d'Allana sur le Trone.
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Messagepar vos661 » Mar 28 Avr 2020 - 22:32   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

Ltf a écrit:Oui c'est frustrant. Surtout que j'aime beaucoup Golden. On ne saura jamais si Allana a fini par régner, si Ben et Vestara se sont réconciliés, qui sont les enfants de Jaina etc. J'espère vraiment qu'un jour, LF autorisera à finir les "Légendes".


On sait juste que Ben aura une descendance (Kol, Nat, Cade), mais avec qui ?
Jaina c'est un peu moins flou, vu qu'on sait que son fils sera Empereur et le père de Roan Fel.
Pour Allana, c'est le flou total.
" I have been in meetings with George where he confirms that Fett survived. If it comes from George then it’s true!" - JW Rinzler, Star Wars scholar and Lucasfilm historian
Excuses acceptées, Capitaine Needa
vos661
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8203
Enregistré le: 30 Aoû 2012
 

Messagepar Ltf » Mer 29 Avr 2020 - 12:26   Sujet: Re: Le Destin des Jedi : les 9 romans

vos661 a écrit:
Ltf a écrit:Oui c'est frustrant. Surtout que j'aime beaucoup Golden. On ne saura jamais si Allana a fini par régner, si Ben et Vestara se sont réconciliés, qui sont les enfants de Jaina etc. J'espère vraiment qu'un jour, LF autorisera à finir les "Légendes".


On sait juste que Ben aura une descendance (Kol, Nat, Cade), mais avec qui ?
Jaina c'est un peu moins flou, vu qu'on sait que son fils sera Empereur et le père de Roan Fel.
Pour Allana, c'est le flou total.


Tout à fait. Les lignées des Fel et Skywalker ont perdurée mais qu'en est-il d'Allana ? Elle peut être la grand-mère d'Ania Solo mais une chose est sûre, c'est que le royaume dont elle est reine n'a pas perduré.
《À la première réunion avec lui concernant le futur de Star Wars, George [Lucas] s'est senti trahi 》 . - Bob Iger, PDG de Disney
Ltf
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3160
Enregistré le: 30 Avr 2014
 

Précédente

Retourner vers Legends


  •    Informations