Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

[Achevé] Vauriens et Hors-la-loi

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Quel est votre personnage original favori ? (2 choix possibles)

Jaden Dawnwalker
3
33%
Liana Zin
1
11%
Zoomer
2
22%
Dina Serris
1
11%
Neeva Kix
0
Aucun vote
Seshek
1
11%
Deevee
1
11%
Lien Tib
0
Aucun vote
Ryl Vant
0
Aucun vote
Cassie
0
Aucun vote
Jax
0
Aucun vote
Arica
0
Aucun vote
DT-K17
0
Aucun vote
Sisswip
0
Aucun vote
Celui que tu as oublié de mettre
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 9

Messagepar Mandoad » Sam 30 Mar 2019 - 22:36   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci du retour ! :hello:

mat-vador a écrit:Le droïde m'a fait penser au H2 de Dass Jennir, qui avait un certain sarcasme aussi!

N'ayant jamais lu "Dark Times " jusqu'à la fin (et pourtant j'ai adoré le deux tomes que j'ai lu, je ne connais pas ce personnage. Va falloir que je m'achète les Intégrales, parce qu'à force de te lire y faire référence, ça me fait super envie. :)

LL-8 a écrit:J'aime la façon dont tu introduis chaque nouveau personnage via les yeux d'un personnage extérieur.

Au début, il n'y avait que Seshek, mais ça ne fonctionnait pas. J'ai donc créé Deevee pour ajouter un peu plus de légéreté.

LL-8 a écrit:Hâte de voir Jabba en personne, et Solo, puisqu'apparemment, le contrebandier passera bien une tête dans ta fic' ^^

Et voilà, on mentionne Jabba et un Wookie et directement on pense à Solo. À raison ou à tort ? :wink:

LL-8 a écrit:Excellent, ce caméo musical ^^

J'avais peur que ça ne soit pas compris. :transpire:

Sur ce, à vendredi prochain !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Lun 01 Avr 2019 - 8:24   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Interlude lu !

Ah, Seshek... si ma mémoire ne me joue pas de tours, c'est bien le trandoshan qui a formé le jeune Dawnwalker, non ? Je demande car, à ma grande honte, je ne me souvenais plus de qui était ce personnage... :oops:

Ceci dit, j'ai beaucoup aimé cet interlude ! Le vieux trandoshan est attachant en un sens, il aurait presque un petit air de Roger "Je suis trop vieux pour ces conneries" Murtaugh de l'Arme Fatale ! :lol: Et j'ai beaucoup aimé ses interactions avec son petit droïde, que j'imagine parfaitement comme le droïde qui accompagne Cad Bane dans une poignée d'épisodes de The Clone Wars !

Et effectivement, la mention d'un wookie dans l'équipe que veut monter Jabba fait immédiatement penser à Chewbacca - et donc, par extension, à Han Solo, d'autant plus que Qi'ra est impliquée elle aussi dans l'affaire - mais je me demande si ça ne pourrait pas également être Krssantan le Noir ! :sournois:

Vivement la suite en tout cas ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Lun 01 Avr 2019 - 10:05   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

L2-D2 a écrit:Ah, Seshek... si ma mémoire ne me joue pas de tours, c'est bien le trandoshan qui a formé le jeune Dawnwalker, non ? Je demande car, à ma grande honte, je ne me souvenais plus de qui était ce personnage... :oops:

Si ça se vérifie, honte à moi, parce que j'avais complètement oublié :transpire:
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Lun 01 Avr 2019 - 19:24   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci du retour L2 !

L2-D2 a écrit:Ah, Seshek... si ma mémoire ne me joue pas de tours, c'est bien le trandoshan qui a formé le jeune Dawnwalker, non ? Je demande car, à ma grande honte, je ne me souvenais plus de qui était ce personnage...


Mais oui, tu as tout juste. Le chapitre datant de bientôt un mois, je peux comprendre que les souvenirs d'un personnage apparu brièvement puissent être flous.

LL-8 a écrit:Si ça se vérifie, honte à moi, parce que j'avais complètement oublié

Je vais faire comme si je n'avais rien vu. :wink:

L2-D2 a écrit:Le vieux trandoshan est attachant en un sens, il aurait presque un petit air de Roger "Je suis trop vieux pour ces conneries" Murtaugh de l'Arme Fatale !

C'est pas faux. :D

L2-D2 a écrit:Et j'ai beaucoup aimé ses interactions avec son petit droïde, que j'imagine parfaitement comme le droïde qui accompagne Cad Bane dans une poignée d'épisodes de The Clone Wars !

Je plaide coupable. Le modèle est différent et la dynamique du duo le sera aussi, mais l'inspiration vient un peu de là, j'avoue.

À vendredi prochain pour un Interlude - et ça fera plaisir à mat - à la croisée avec le Legends! :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Lun 01 Avr 2019 - 19:29   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:un Interlude - et ça fera plaisir à mat - à la croisée avec le Legends! :wink:


Raahh cool :love: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar LL-8 » Jeu 04 Avr 2019 - 10:02   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Je tiens à dire - en ce jeudi 4 avril - que ça fait bizarre de devoir attendre encore un jour pour avoir ma dose hebdomadaire de vauriens :lol:
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Ven 05 Avr 2019 - 17:00   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Ahah, je ne sais pas si je dois me sentir désolé de te faire patienter ou heureux que tu attendes la suite avec impatience LL-8. :D
Pas d'inquiétude, car voici donc ce troisième et dernier interlude.
Comme vous le savez, mon histoire se déroule dans l'univers Canon, mais je voue un véritable amour au Legends et ne peux m'empêcher de placer quelques petites références, comme la soeur de Wedge Antilles dans les premiers chapitres du Tome 1 par exemple (Je suis sûr que vous l'avez tous relevé :wink: ), lorsque cela ne contredit pas le nouveau canon. Je m'en suis donc inspiré pour ce texte dans lequel je tente quelque chose. J'espère que ça vous intriguera et vous plaira. Sur ce bonne lecture et place à...

Arica


8BBY
Coronet City, Corellia, Système Corellia


L’étagère n’avait pas résisté à l’impact de son corps lancé à pleine vitesse dans la ruelle. Le bruit qu’elle fit en tombant sur le sol couvert de déchets fut bien plus assourdissant qu’il ne l’aurait désiré. Il sentit la forte douleur dans son bras gauche. Il aurait un hématome conséquent demain, s’il survivait à cette journée. Maintenant, il ne pouvait pas se permettre de s’arrêter. Courir, respirer et ne pas stopper sa foulée. Voilà tout ce à quoi il pensait. Sa cape le gênait. Il l’avait mise afin de pouvoir se fondre de la foule, afin d’éviter d’être repéré, mais elle lui avait été inutile. L’assassin l’avait reconnu, même dissimulé derrière son déguisement. Pire encore, il semblait anticiper le moindre de ses mouvements. Il ne risqua pas un regard en arrière. À quoi bon ? L’homme ne doutait pas qu’il était encore poursuivi et cela lui ferait perdre une précieuse seconde qui pourrait lui être salvatrice.
Toujours lancé au pas de course, il tenta de défaire maladroitement la broche d’un argent terni. Cela lui prit plus de temps qu’il ne l’avait prévu, mais il ne diminua pas sa foulée. Le monde sur ses côtés était flou. Seul le chemin qui s’ouvrait devant lui était encore net. Le vêtement à capuche finit enfin par se détacher et il s’envola derrière lui. Cependant, l’effort l’avait rendu moins attentif. Il ne vit pas le petit être qui débouchait de l’artère sur sa droite et lui rentra dedans. L’obstacle lui fit perdre l’équilibre et il trébucha, tituba et réussit presque à se rattraper. Hélas, son pied se posa dans une flaque d’eau polluée. Perturbé, il glissa et le sol cessa d’être en contact avec ses bottes trop bien entretenues.
Merde.
Il se retrouva face contre terre. Une odeur infecte de carburant emplit ses narines et il sentit l’eau souillée tremper son côté droit. L’intense battement dans son crâne se fit plus intense et il sentit qu’il était de plus en plus essoufflé. La panique l’envahit. Le tueur n’était sûrement pas tombé, lui, et il n’était plus qu’à quelques mètres. Une décharge d’adrénaline parcourut son corps, sa respiration s’accéléra, il n’entendit plus la fréquence irrégulière de son cœur qui battait la chamade et il plaça tout son poids sur ses mains afin de se relever. Il entendit des petits cris aigus provenant sûrement de l’individu qu’il avait renversé. Il fut à nouveau sur ses pieds, après une fraction de seconde, et se sentit partir en avant. Toutefois, il ne chuta pas. Instinctivement, son corps retrouva son équilibre. Il reprit sa course à une cadence soutenue. Il n’avait pas été rattrapé.
Peut-être que je l’ai finalement semé ? Non, n’y pense pas. Cours !
Il lui fallait trouver un endroit où il serait à l’abri. Il lui fallait un endroit avec des témoins, des soldats de l’Empire. Oui, les stormtroopers le protégeraient, mais il était loin d’eux. Il s’était aventuré dans les souterrains de la ville, à l’écart de la juridiction impériale. Il l’avait fait par appât du gain et, maintenant, il risquait d’en payer le prix. Pendant trois ans, il avait pu gérer ses affaires en toute tranquillité et n’avait, de par sa position, jamais inquiété. Malheureusement pour lui, il avait failli par attirer le regard de quelqu’un. Il ignorait qui, mais il s’agissait assurément d’une personne puissante et pourvue de grands moyens pour employer les services de son poursuivant.
Le carnage… Les corps balancés au travers de la pièce comme s’il ne s’agissait que de vulgaires poupées de chiffons, les mutilations et cette forme sombre. Aucun de nous ne l’a entendu. Aucun de nous ne l’a vu. Ce démon nous est tombé dessus tel un inarrêtable couperet. Arrête de cogiter ! Accélère !
Il ne l’avait pas réalisé, mais il était entré dans un petit tunnel. Son extrémité en était maintenant visible. Il voyait la lumière à quelques dizaines de mètres, faible mais présente. Foulée après foulée, la distance se réduisait et le bruit de ses pas résonnait si intensément qu’il ne pouvait distinguer s’il y en avait d’autres. La sortie était proche et, au bout, il aperçut l’espoir. Il y avait un speeder. Il se força à hâter son allure.
Allez !
Il atteignit enfin le véhicule, dont le moteur ronronnait déjà. Sa vision troublée par la peur et la fatigue lui permit seulement de voir que le propriétaire n’était en tout cas pas un humain. Peut-être était-ce un Gran, peu lui importait. Il ouvrit la portière et sortit un blaster. L’autre protesta dans une langue qui lui était inconnue et refusa de partir.
Je n’ai pas le temps pour ça.
L’homme fit feu deux fois, tira le cadavre hors du véhicule et sauta sur le siège du conducteur. L’engin décolla. Machinalement, il leva les yeux et son sang se glaça dans ses veines. Il était là. Drapé dans une ample cape noire, le démon encapuchonné le toisait du haut d’un bâtiment.
Comment est-il arrivé ici ? Non, ce n’est pas important. Il est trop loin pour t’atteindre. Tu y es presque.
Le speeder continua sa légère ascension. Il allait le faire pivoter pour emprunter l’échappatoire la plus proche, lorsqu’il vit le tueur sauter du toit. Son cœur remonta dans sa poitrine et y resta bloqué lorsqu’il le vit atterrir, de manière parfaitement maîtrisée, sur ses deux pieds.
C’est impossible.
Il sentit l’intégralité de son corps se refroidir et le tambourinement dans ses oreilles revint, alors que l’assassin s’approchait lentement. L’obscure silhouette paraissait parfaitement calme, comme persuadée que sa cible ne pourrait pas lui échapper.
Pourtant, c’est trop tard. Tu ne m’auras pas !
L’homme fit tourner l’appareil et appuya sur l’accélérateur. Lorsque le speeder fut bloqué par une force invisible, il partit en avant et sa tête heurta le pare-brise.
Quoi ?!
Un peu sonné, il mit toute sa force sur l’accélérateur, mais l’appareil resta immobile. Il insista et, soudain, fut libéré. Sous l’effet de la surprise, il percuta un panneau et partit en vrille. Il agrippa les commandes, qui ne répondaient plus, avec fermeté. Sa vision se troubla et il sentit des picotements parcourir son corps. Un court instant, sa pression sur les manettes de pilotage se relâcha, et il fut éjecté du véhicule. Incapable de résister il se sentit heurter le bord de la plateforme, puis glisser le long d’une rampe de métal dans un sifflement. Il y eut une explosion au-dessus de lui. Il ne pouvait pas mourir. Pas comme ça. Lorsqu’il arriva à l’extrémité de la plateforme, il tomba dans le vide. La chute ne fut pas longue ; quatre, peut-être cinq mètres. Il se réceptionna avec violence sur ses deux jambes et une douleur insupportable les parcourut lorsqu’elles se brisèrent. Il hurla de douleur et bascula sur le dos. Il avait l’impression qu’un flux électrique continu commençait dans sa tête, passait par ses poumons et se concentrait dans ses membres inférieurs. Haletant, il serra les dents et tenta de se trainer en arrière pour finalement sentir un mur dans son dos.
Je ne peux pas finir comme ça. Je vaux bien mieux que ça !
La forme drapée de noir tomba devant lui sans un bruit. Elle semblait ne pas appartenir à ce monde. La terreur s’ancra plus profondément en lui. Il retint sa respiration et essaya d’oublier sa douleur dans un vain espoir qu’il serait invisible à ses yeux. Il n’en fut rien. Lentement, la silhouette se tourna vers lui et se rapprocha d’une démarche féline. Il ne l’avait pas encore vu d’aussi près mais, maintenant, il discernait légèrement ce qui se trouvait sous le capuchon sombre. Il, ou plutôt elle, arborait une longue chevelure d’un roux doré qui émergeait de l’obscurité. Ses lèvres rosées, ainsi que son fin menton trahissaient son jeune âge, ainsi que son espèce : une humaine. Elle s’avança encore et ce que l’homme vit en croisant ces yeux vert émeraude le frappa intensément.
C’est une gamine !
La jeune fille avait sûrement tout juste atteint l’adolescence. Peut-être était-elle-même encore plus jeune. Ce mortel assassin qu’il fuyait depuis une quinzaine de minutes était à peine plus âgé que sa propre fille.
— Qui envoie une enfant faire le sale travail ? cracha-t-il en ne pouvant masquer un tremblement.
Le visage de la tueuse resta totalement impassible.
— Quelqu’un à qui vous avez fait du tort, répondit-elle d’une voix qui était bien trop froide et mature pour appartenir à quelqu’un de son âge.
Il était appuyé contre le mur, incapable de se relever, incapable de fuir. Il ne pouvait pas laisser une gamine mettre fin à ses jours. C’était impossible à concevoir pour quelqu’un de sa stature.
— Vous savez qui je suis ?! éructa-t-il en tentant de transformer sa peur en colère.
La rouquine s’accroupit à sa hauteur et ses yeux verts luisirent dans l’obscurité. Il sentit qu’elle le jaugeait, l’analysait et même qu’elle parcourait ses propres pensées. Cela l’effraya plus qu’il ne l’aurait voulu.
— Évidemment, déclara-t-elle. Vous, en revanche, n’avez aucune idée de qui je suis.
Elle avait tort. Il savait qui elle était : Une tueuse à gages au service de l’un des nombreux seigneurs du crime de Corellia qu’il avait court-circuité dans leur trafic. Il en avait eu le pouvoir et il ne s’en était pas privé. Néanmoins, il n’aurait pas pensé qu’une de ces petites frappes locales ose s’attaquer à lui.
— Alors votre employeur doit savoir ce qu’il lui en coûtera de tuer un Moff. Vous ne pourrez échapper à l’Empire Galactique. Tuez-moi et votre employeur et vous-même pouvez vous considérer comme morts et enterrés. Mes hommes vous traqueront, vous et vos familles. Dites-lui ceci !
En prononçant ces mots, il se sentait revigoré. Il s’appropriait, à nouveau, un peu de ce pouvoir qu’il avait amassé au fil des années, mais cela n’intimida en rien la jeune fille. Au contraire, elle souriait froidement, comme si ses paroles l’amusaient.
— Pourquoi ne pas le lui dire vous-même ?
Pour joindre les gestes à la parole, elle sortit un petit appareil holographique qu’elle présenta de sa main gantée. Tout d’abord, une petite image bleutée crépita, puis devint plus distincte. Le sang de l’homme se figea. Il sentit toute chaleur quitter son visage et son estomac se retourner. Durant toute la poursuite, il avait été effrayé, terrorisé même. Toutefois, ce sentiment qu’il avait éprouvé était infime en comparaison avec ce qu’il ressentait actuellement. La figure qu’il avait en face de lui était celle d’un vieillard couvert de rides et de cicatrices. Son teint était aussi pâle que les plaines enneigées de Rhen Var et une simple capuche aussi sombre que la nuit dissimulait en partie ses traits ravagés. Néanmoins, l’humain était comme happé par une paire d’yeux dont la couleur n’était pas naturelle. Jaunes et cerclés de rouge, ils offraient une vitrine directe sur la noirceur et l’incommensurable pouvoir qui habitaient l’individu. Jamais il ne l’avait contemplé d’aussi près et, maintenant que cela était le cas, il était pétrifié par la peur.
— Moff Cirdan, commença le maître de l’assassin d’une voix lente. J’espérais avoir l’occasion de m’entretenir avec vous avant qu’il ne soit trop tard.
Le dignitaire impérial fut incapable d’articuler le moindre mot. À chaque seconde qui passait, il se sentait mourir un petit peu plus. L’homme sur l’hologramme ne sembla pas s’en alarmer.
— Je regrette votre gestion discutable des chantiers navaux de Corellia. Il est même venu à mes oreilles qu’une somme relativement importante était miraculeusement arrivée sur des comptes privés basés sur Nal Hutta.
Cirdan avait la gorge sèche. Il devait parler, mais il se trouvait déjà dans l’impossibilité de penser.
— Mon… Je… Une erreur regrettable… excuses, bégaya-t-il de manière incohérente.
Souriant de ses dents jaunies, l’homme encapuchonné l’interrompit :
— Évidemment. Je ne doute pas que votre principal intérêt était et est toujours le bien-être de l’Empire Galactique. Ne pouvant venir en discuter avec vous directement, j’ai envoyé l’un de mes plus fidèles agents régler cette regrettable situation avec vous. Disons qu’elle agit comme ma propre main se chargeant de démêler cette affaire. N’est-ce pas mon enfant ?
Cette dernière phrase était adressée directement à l’agent impérial aux longs cheveux roux.
— Oui, maître. Les codes d’accès aux différents fonds sont récupérés, répondit-elle en faisant tourner une petite clé remplies d’importantes données entre ses doigts fins.
Le Moff réalisa que l’objet lui appartenait. Figé par la présence impériale qu’il avait en face de lui, il n’avait pas remarqué quand elle le lui avait pris. À dire vrai, cela ne le préoccupait même plus.
— Excellent. Toute se passe donc comme prévu. Mettez fin à cette déplaisante situation et rentrez au Centre Impérial. Une autre affaire, dont j’aimerais que vous vous chargiez, agite la Force de troublants remous depuis peu.
— J’agirai selon vos ordres, répondit la très jeune humaine sans esquisser le moindre mouvement.
Avec un sourire mauvais, le visage de l’Empereur s’effaça ne laissant plus que son agent face au Moff disgracié. Il ne bougeait plus. Il avait toujours peur, car il savait ce qui allait suivre. Cirdan leva ses yeux vers l’exécutrice. Aucune émotion ne transparaissait dans son regard émeraude.
Une main pour démêler cette affaire… Une Main…
Il ouvrit la bouche, mais un éclair violet l’interrompit dans un sifflement. Il sentit quelque chose de brûlant traverser sa poitrine. Ses poumons prirent feu et respirer devint impossible. L’agente impériale fit un mouvement brusque du poignet et la lumière violacée passa devant ses yeux. Lorsqu’elle s’éteignit, il n’y eut plus que le néant.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Sam 06 Avr 2019 - 7:43   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Interlude 3 lu !

What the... :shock:

Alors là, chapeau ! Le titre me parlait, mais sans que j'arrive à mettre le doigt dessus... jusqu'à la deuxième partie de l'Interlude, où tout s'éclaircit. Belle prise de risques, je suis très curieux de voir ce que tout cela va donner par la suite !

Donc si je résume, ce tome 2 va impliquer, en plus de notre quatuor de vauriens, Qi'ra, Maul, une équipe montée par Jabba le Hutt et comprenant un Wookie (mais lequel ? et suivant la réponse, il ne sera sans doute pas seul !) et donc la dénommée (surnommée ?) Arica, qui a déjà tout de sa version Légendes ! :sournois: Et je ne doute pas que la sœur de Jaden montrera, tôt ou tard, elle aussi le bout de son nez !

Rah, je veux voir tous ces personnages interagir ensemble ! :love:

Vivement la suite ! :oui:

Mandoad a écrit:Comme vous le savez, mon histoire se déroule dans l'univers Canon, mais je voue un véritable amour au Legends et ne peux m'empêcher de placer quelques petites références, comme la soeur de Wedge Antilles dans les premiers chapitres du Tome 1 par exemple (Je suis sûr que vous l'avez tous relevé :wink: ), lorsque cela ne contredit pas le nouveau canon.

Il y a des références à la sœur de Wedge Antilles dans les premiers Chapitres ? :shock: Punaise, j'avais loupé ces passages, ce n'est pas possible autrement ! Il faut vraiment que j'attaque le correction de ce Tome 1...
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Sam 06 Avr 2019 - 8:42   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

"I bless the rains down in Africa" :paf:

Alors je t'avoue que je n'ai pas eu la référence tout de suite :transpire:
Mais effectivement la deuxième partie de l'interlude a tout révélé ^^

Sur le coup je me suis dit "oh non, pas encore ce personnage, pas dans l'univers officiel...."
Et puis finalement, le voir à cette période-là, à cet âge-là.... Pourquoi pas ! Je me demande ce que tu vas en faire !

Donc... Vivement la suite ! (Et le retour de Jaden!)
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mat-vador » Sam 06 Avr 2019 - 9:19   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

C'est drôle mais j'ai ressenti un frisson de plaisir (non, rien d'érotique :paf: ) devant cette Main qui semblait avoir un étrange air de famille avec une certaine Mara Jade :x (une rouquine avec des yeux verts).

Ce serait sympa de la revoir et j'aime toujours autant Corellia :P ! J'ai noté aussi Rhen Var la planète d'exil d'Ulic Qel Droma après sa déchéance!

Vraiment cool :cute: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Sam 06 Avr 2019 - 11:17   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello ! Merci pour les retours qui m'ont l'air assez enthousiastes. Apparemment, ce petit teasing de personnages a fait son effet pour la suite de l'histoire, dont la feuille de route est maintenant prête. :wink:

L2-D2 a écrit:Alors là, chapeau ! Le titre me parlait, mais sans que j'arrive à mettre le doigt dessus... jusqu'à la deuxième partie de l'Interlude, où tout s'éclaircit. Belle prise de risques, je suis très curieux de voir ce que tout cela va donner par la suite !

LL-8 a écrit:Sur le coup je me suis dit "oh non, pas encore ce personnage, pas dans l'univers officiel...."
Et puis finalement, le voir à cette période-là, à cet âge-là.... Pourquoi pas ! Je me demande ce que tu vas en faire !

mat-vador a écrit:C'est drôle mais j'ai ressenti un frisson de plaisir (non, rien d'érotique ) devant cette Main qui semblait avoir un étrange air de famille avec une certaine Mara Jade (une rouquine avec des yeux verts).

J'espère que je ne décevrai pas et que je vais réussir à faire quelque chose de surprenant avec ce personnage. Je me permettrai d'ailleurs le sacrilège de légèrement faire ce qui a été fait avec Solo et de changer un poil l'âge de la version canon dont s'inspire Arica pour les besoins de l'histoire (parce que 9ans, ça faisait un peu juste :transpire: )

L2-D2 a écrit:Rah, je veux voir tous ces personnages interagir ensemble !

Ils interagiront. Et pas qu'un peu. D'ailleurs ces 3 (4 avec Deevee) personnages ne sont qu'une partie des petits nouveaux du tome 2.

mat-vador a écrit:Ce serait sympa de la revoir

Tes souhaits seront exaucés. :wink:

LL-8 a écrit:Donc... Vivement la suite ! (Et le retour de Jaden!)

Bonne nouvelle, leurs aventures reprennent vendredi prochain et Jaden sera de la partie

L2-D2 a écrit:Il y a des références à la sœur de Wedge Antilles dans les premiers Chapitres ? Punaise, j'avais loupé ces passages, ce n'est pas possible autrement !

Après, c'est dans un seul passage et c'est une très furtive mention qui peut passer inaperçue. :siffle:

Sur ce, je vous dis à vendredi prochain pour retrouver cette petite troupe de vauriens. :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 12 Avr 2019 - 10:29   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Allez, c'est le moment ! Après avoir gratté un peu de temps avec trois petits interludes, il est temps de retrouver notre petite équipe de vauriens pour ce Tome 2. Et quoi de mieux pour débuter une nouvelle histoire qu'un flashback (oui je sais, je promets une suite et je vous envoie dans le passé. C'est pas correct, mais y a un but à ça. :transpire: ) ? Allez bonne lecture et n'hésitez pas à me faire savoir ce que vous pensez de cette amorce de cette nouvelle histoire.

Obscurs souvenirs


Chapitre 1 : Rencontre passée


12BBY
Nal Hutta, Système Y’Toub


De l’alcool fruité, des épices des quatre coins de la galaxie et de la sueur provenant de plus d’espèces qu’on ne pouvait en compter, voilà les divers parfums qu’elle sentait. Cette assemblée de dizaines de personne riait, buvait et mangeait à n’en plus finir. Chacun d’entre eux exhibait des vêtements ostentatoires et des bijoux qui se devaient d’être plus brillants que ceux de son voisin. Les plus aisés étaient même venus au bras de jeunes femmes ou hommes de divers mondes. Sublimes créatures légèrement vêtues affichant un sourire permanent généralement exagéré, biens exhibés pour le plus grand plaisir de leur maître, ils se pliaient à leurs moindres souhaits. Dans les mondes civilisés, on se disait révulsé par une telle vision d’individus soumis à des personnages détestables. Elle serra les dents lorsqu’elle vit un maigre sénateur barbu en grande conversation avec deux esclaves zeltrones. L’hypocrisie. Elle flottait dans l’air telle un parfum nauséabond que les épices et le narguilé ne pouvaient masquer. Tous ici n’étaient là que pour plaire au maître des lieux et obtenir ses faveurs. Encore plus gras et imposant que ses semblables, Motulla le Hutt était le membre le plus haut placé de l’une des grandes familles de Nal Hutta. Préférant régner sur son monde natal plutôt que sur la resplendissante Nar Shaddaa, il possédait une fortune incommensurable lui conférant prestige et confort. Tous ici étaient prêts à nettoyer la crasse entre ses multiples bourrelets pour n’entrer ne serait-ce que d’un orteil dans ses bonnes grâces.
Ecœurant.
Elle le contempla de son regard gris, dissimulant la haine qu’elle éprouvait à son encontre derrière un bien trop habituel masque de naïveté. Cela faisait des années que l’enfant qu’elle était avait appris à le perfectionner. Des années à jouer l’écervelée pour rester discrète, hors de portée des pulsions vicieuses ou meurtrière de cette répugnante limace.
— Alors ma jolie, tu nous sers où tu n’es là que pour décorer ?
Avec un dégoût dissimulé derrière un charmant sourire, elle inclina la tête en empêchant ses lekkus blanc et bleus typiques des Togrutas de réagir. Néanmoins, un étrange frisson la parcourut. Elle leva l’amphore, brillant telle un saphir, qu’elle tenait depuis le début de la soirée et versa un peu du liquide doré qu’il contenait dans les coupes du couple d’Iridoniens qui la toisaient. Lorsqu’elles furent remplies, ils se détournèrent d’elle sans même un regard et se servirent sur le plateau que tenait Moona. Il s’agissait d’une splendide Twi’lek à la peau rouge qui avait quelques années de plus qu’elle. Le mâle s’attarda un peu plus longtemps sur elle et murmura quelque chose à l’oreille de sa compagne qui la jaugea telle qu’elle aurait pu le faire pour un meuble. Elle hocha la tête et répondit à celui qui l’accompagnait. Ce qu’ils avaient dû se dire, elle ne le savait que trop bien. Il leur suffisait d’offrir quelques valeurs pouvant attirer l’attention de Motulla pour obtenir ce qu’ils désiraient. Elle était encore trop jeune pour autant attirer l’attention que son amie, mais elle pouvait déjà observer les regards lubriques de certains des invités. De sa main gauche, elle tenta de desserrer le collier de cuir noir qui lui compressait le cou. Symbole de servitude, elle le portait depuis qu’elle était arrivée ici à l’âge de quatre ans avec sa mère. Sa mère dont elle ne gardait plus que le souvenir du visage parcouru de motifs blancs avant qu’elle ne soit livrée en pâture à certains des lieutenants de Motulla. Elle n’était jamais revenue et la jeune non-humaine avait très vite compris ce que cela voulait dire. Sa haine pour son geôlier avait grandi, mais elle l’avait enfoui. Elle attendait. Un jour, elle trouverait le moyen de frapper, de rendre toute cette colère et cette douleur à cette infâme créature, mais ce n’était pas aujourd’hui.
Patience.
Elle connaissait bien l’attente. Pendant des années, elle avait réfréné ses envies de réagir instinctivement. Ce luxe n’était pas permis pour une esclave comme elle. Celles qui n’avaient pu l’apprendre n’étaient plus là. Enserrant le récipient de vin entre ses petites mains rouges, elle continua à circuler entre la foule pour servir tous ces gens qu’elle méprisait. Lorsqu’elle eut versé la dernière goutte, elle se retira le plus discrètement possible. Cela ne fut pas difficile. Bien que son propriétaire lui ait fait porter des vêtements aussi aguicheurs que les autres, sa petite taille et son jeune âge l’avantageaient pour passer inaperçue parmi les servantes aux courbes plus développées que les siennes. Elle se dirigea vers un impressionnant baril de bois clair dans lequel vieillissait un vin dont une seule gorgée était déjà hors de prix. Un Klatooinien le gardait. À sa vue, l’imposant personnage à l’expression canine contracta ses muscles et elle lui présenta son sourire le plus charmeur.
C’est parti.
— J’ai besoin de reprendre un peu de l’Alderaanien, déclara-t-elle d’une voix candide à l’attention du mâle non-humain.
Il la contempla sans bouger.
— Allons Kaffu, le maître m’a attribué le service de ce vin pour la soirée et il ne serait pas heureux que tu t’y opposes.
Cela ne sembla pas déconcerter le garde qui campa sur ses positions. Les replis de peau qui surplombaient ses petits yeux lui donnaient un air sévère.
— Et moi, il m’a ordonné d’en limiter l’accès, Liana.
Il ne comprend rien à rien celui-là.
Kaffu n’était pas méchant comparé à la plupart de ses collègues. Cependant, il était borné et pas particulièrement intelligent, ce qui ne lui facilitait jamais la tâche. Elle soupira et une main dont elle reconnu le discret touché vint lui caresser l’épaule. Elle sourit.
— Allons mon grand, tu ne vas pas empêcher Liana de servir nos invités. Après tout, ces festivités sont importantes pour le maître, déclara Moona en passant à côté d’elle.
Le Klatooinien se détendit un peu. Tout le monde appréciait la jeune Twi’lek et lui faisait confiance.
Problème résolu d’ici trente seconde maximum.
Moona s’approcha de Kaffu et lui effleura le menton, ce qui le fit immédiatement réagir. Elle n’avait jamais vu un membre de son espèce rougir, mais le léger changement de pigmentation de ses pommettes devait être ce qui s’en rapprochait le plus.
Disons plutôt cinq secondes.
Le gardien de la barrique de vin se râcla la gorge et se tortilla un peu. Moona n’était pas l’une des servantes les plus appréciées pour rien. La Twi’lek jeta un regard espiègle à son amie en passant dans le dos de Kaffu. Liana résista à la tentation de dévoiler un sourire amusé. Le Klatooinien abandonna.
— Très bien les filles, vous gagnez, capitula-t-il en laissant la jeune Togruta s’approcher.
Celle-ci ouvrit le robinet et le liquide s’écoula dans l’amphore bleutée telle une cascade aux multiples reflets d’or. Lorsqu’elle fut pleine, elle se retira avec la Twi’lek à peau rouge. Lorsqu’elles furent assez loin, elles ne purent se retenir de glousser.
— Tu vas finir par avoir raison de lui si tu continues à lui caresser le menton comme ça, s’amusa Liana.
— Il a l’habitude, mais c’est toujours aussi divertissant. C’est la première fois que je le vois changer de couleur comme ça, plaisanta la Twi’lek.
Sa fine bouche souriait lorsqu’elle mentionnait le rougissement du Klatooinien mais, lorsque la jeune Togruta contempla ses yeux bleu glacé, elle y vit une fissure d’inquiétude et son espièglerie se dissipa.
Quelque chose ne va pas.
Constatant ce changement, Moona reprit très vite un air sérieux et attrapa son amie par le bras. Elle la guida en direction de la foule, mais s’arrêta dans une alcôve un peu plus sombre.
— Qu’est-ce qu’il s’est passé ? demanda la jeune native de Shili inquiète.
L’autre se pinça les lèvres.
— Tu as vu les jumeaux Galor ?
Tout d’abord un peu perdue, la Togruta se rappela rapidement du couple d’Iridoniens qui l’avaient accostée un peu plus tôt et le sentiment de malaise qu’elle avait éprouvé face à eux.
C’était les Galor ? Oh merde…
— Ils ont négocié avec Motulla pour m’acheter et il a accepté, lui annonça Moona sans réussir à masquer son inquiétude.
Oh blast !
Les jumeaux Galor étaient un duo de criminels réputés pour leur cruauté et leurs mœurs relativement sadique. On disait qu’ils aimaient passer leurs soirées avec de jeunes esclaves, dont ils profitaient pendant plusieurs nuits. De nombreuses rumeurs couraient quant à ce qu’il s’y déroulait et toutes étaient plus glaçantes les unes que les autres.
— Il faut qu’on parte, Liana.
Cela ne faisait aucun doute. Moona ne survivrait pas bien longtemps si elle était livrée au duo iridonien. Cependant, elles réfléchissaient depuis des mois à la meilleure solution de s’en aller et aucune ouverture ne s’était présentée. La famille de Motulla était puissante et cela signifiait qu’échapper à son emprise était impossible. Tout pointait vers cette évidence.
— Moona… On essaie de trouver un moyen depuis un moment. Le palais est beaucoup trop bien gardé. Personne n’entre ou ne sort sans l’accord de la limace, annonça-t-elle à contrecœur.
Son amie se mordit la lèvre inférieure, mais aucune larme ne coula sur ses joues, aucun mouvement trahissant ses émotions ne fut perceptible pour quiconque aurait pu l’observer. La Twi’lek était effrayée. Pourtant, elle gardait le contrôle de ses émotions et Liana l’admirait pour ça. Elle réfléchissait, lorsqu’une l’annonce d’un discours soudain de leur maître par une voix mécanisée parcourut la salle. Elles ne pouvaient rester isolées plus longtemps et la jeune fille prit alors son amie dans ses bras.
— Les festivités sont étalées sur deux jours, murmura-t-elle à l’oreille de Moona. Cela veut dire qu’il nous en reste encore au moins un avant que les Galor ne t’emmènent. On trouvera quelque chose d’ici là. Je te le promets.
Elle desserra lentement son étreinte et lorsqu’elle vit à nouveau les iris bleu clair de la jeune Twi’lek, ils reflétaient toujours une inquiétude profonde, mais aussi une certaine gratitude.
— Merci Liana. Tu sais à quel point j’apprécie de pouvoir compter sur ton aide.
En réponse, la Togruta lui sourit chaleureusement.
On restera ensemble.
Sans un mot, elles se dirigèrent vers le reste de la foule et Liana servit quelques invités au passage. Surplombant la salle de son imposant trône rouge et argent, Motulla ressemblait à un amas de graisse plus qu’à un être vivant mais, évidemment, personne n’aurait osé le lui faire remarquer. Un droïde protocolaire brun arborant le symbole du clan du Hutt s’approcha, alors que le seigneur du crime commençait à parler dans sa langue natale. Liana, tout comme, Moona comprenaient très bien les paroles de leur maître. Aussi purent-elles juger de l’impressionnante, mais obligatoire, exactitude de la traduction de l’être mécanique :
— Chers invités et alliés des quatre coins de la galaxie ! Je suis honoré d’accueillir tant d’entre vous aujourd’hui dans mon humble demeure.
Humble demeure… Et puis quoi encore…
— C’est un privilège de pouvoir organiser ces festivités afin de renouveler notre amitié, continua de traduire le droïde fidèlement.
Dans une image convaincante, l’intégralité de l’assemblée buvait les paroles de l’énorme Hutt. La Togruta ne doutait pas qu’ils n’étaient que peu intéressés par le discours à moitié sincère de Motulla. Néanmoins, la perspective d’un partenariat avec un parrain de sa stature était plus que suffisante pour paraître fasciné et respectueux. Aucun d’entre eux n’aurait osé montrer le moindre désaccord. Elle avait fini par s’habituer à cette absence d’amour propre et cette constante atmosphère de mensonge et de manipulation.
Un vrai panier de suuris.
— Au fil des années, votre dévouement auprès de l’honorable cartel des Hutts…
— Honorable ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre ?!
La voix qui venait de s’élever de l’assemblée eut l’effet d’un électro-choc chez la Togruta qui faillit en lâcher son amphore.
Quoi ?!
L’assemblée semblait tout aussi choquée qu’elle et des regards interrogateurs fusaient de toutes part, lorsqu’un humain de moyenne stature s’extirpa de la foule de manière peu sûre. Il devait avoir la vingtaine. Ses courts cheveux bruns mal coiffés et sa tenue grise et noire tranchaient avec les impressionnantes parures colorées des autres invités. Un grand silence avait désormais empli toute la pièce.
— À quoi il joue ? murmura Moona, perturbée, à son oreille.
La Togruta ne bougea pas. Un tel comportement était équivalent à signer son arrêt de mort de manière peu enviable par ici. Tout d’abord, Motulla ne sut pas comment réagir et l’homme, qui avait l’air particulièrement éméché, en profita :
— Ouais, c’est à toi que je m’adresse mon gros ! Espèce de radin joufflu !
Le Hutt garda le silence et un certain malaise monta de la foule, personne ne sachant comment réagir. Même les gardes ne savaient pas s’ils devaient s’emparer de l’intrus, l’abattre sur place ou le laisser faire face à la colère de leur employeur. Soudainement, à la surprise générale, Motulla éclata de rire. Les invités se regardèrent, puis l’imitèrent. Seule Liana, médusée, et le nouveau venu restèrent de marbre.
Oh oh…
— Cela faisait longtemps que personne n’avait osé me parler sur ce ton. Tu es un sacré vaurien, ivre et idiot, mais d’un genre presque trop rare, se gaussa l’imposant seigneur du crime. Dommage que cela ne te conduise droit dans mes cachots. Ton exécution offrira un magnifique divertissement pour mes invités.
À peine ces mots furent-ils prononcés qu’un Nikto et un Aqualish s’avancèrent et se saisirent agressivement de l’importun, qui protesta de manière véhémente. Ils le trainèrent sans ménagement pendant qu’il éructait un intense et varié flot d’insultes et de paroles incompréhensibles. Le public amusé regardait la scène se dérouler devant ses yeux, ne pouvant voir ce que Liana avait aperçu au moment où les deux gardes s’étaient saisis du vaurien. Après quelques dizaines de secondes, il avait disparu de la salle des fêtes. Motulla pria ses invités de continuer la fête sans se priver d’ironiser sur cette interruption et les possibilités d’exécution pour le lendemain.
— C’était quoi ça ? chuchota Moona à côté d’elle.
La Togruta s’était bel et bien posé la question pendant un instant, puis elle avait vu la réaction de l’humain lorsque les gardes l’avaient attrapé. Personne ne l’avait remarqué mais, pendant une fraction de seconde, elle avait vu le masque se briser.
— Il a souri, dit-elle simplement en se retournant.
La Twi’lek la regardait pleine d’incompréhension. Son amie était maline, mais elle n’avait pas réussi à réellement comprendre ce qu’il s’était passé. Tout le monde avait vu un ivrogne, mais pas Liana. Au-delà de la performance culottée, elle avait vu un plan dans le sourire de l’humain. C’était leur porte de sortie, un moyen de se tirer des griffes de Motulla et des jumeaux.
— Tu connais son nom, déclara la Togruta à son amie sans quitter des yeux le couloir où avez été emmené l’homme.
— Bien sûr, il est arrivé hier, mais je ne vois pas en quoi cela peut t’aider.
Liana lui lança un regard insistant et elle soupira.
— Très bien. Il s’appelle…

Quatre ans plus tard
Nal Hutta, Système Y’Toub


— Dawnwalker!
Le cri de Neeva Kix était chargé d’un clair et profond mélange d’urgence et d’énervement. Un tir de blaster écarlate s’écrasa sur le côté droit de la rampe et des étincelles vinrent éclabousser le visage de Liana, puis il apparut. Il tira quelques décharges de son DL-18 modifié et gravit la rampe au pas de course, alors que celle-ci se repliait. La Mirialan qui avait hurlé son nom se ruait déjà vers le cockpit du Zéphyr Étoilé. La Togruta ne se fit pas prier pour la suivre. Son partenaire, qui tentait de reprendre son souffle, la suivait. Elle entra dans la cabine de pilotage et se jeta sur le siège du copilote aux côtés de Neeva, qui lançait déjà le décollage.
— S’ils endommagent mon vaisseau parce que tu as traîné, je te jure que tu vas me le payer, déclara-t-elle à Jaden qui s’était installé derrière elle.
— C’était un Wookie ! Une carpette ambulante de plus de deux mètres ! J’aurais voulu vous y voir ! protesta le jeune humain le souffle court.
Il y eut des vibrations et le cargo léger HWK-290 s’éleva pour foncer en direction de l’espace. La pilote ignora le contrôleur de vol qui l’invectivait et continua sur sa lancée. Liana prépara les coordonnées pour le saut hyperspatial.
— On est sur ce coup depuis plusieurs semaines et c’est la première fois qu’on tombe sur ces gars. C’est clair qu’ils cherchent la même chose que nous, déclara la Togruta.
— Vu la somme promise par notre employeur, tu m’étonnes, répondit la Mirialan, alors que le ciel étoilé emplissait dès à présent la verrière. J’ai envoyé les coordonnées du système à Lien. On se tire d’ici.
Elle tira ensuite une manette vers elle et les étoiles s’allongèrent.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 12 Avr 2019 - 13:12   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

J'ai bien aimé le flash back même si je reste sur ma faim concernant les circonstances de la fuite de la chère togruta :sournois: ! Mais cela fera probablement l'objet d'un autre extrait :siffle: .... histoire d'avoir le plaisir d'estimer les dommages collatéraux :diable: ! Mais non, je ne suis pas un sadique contrairement aux jumeaux Galor :x !

Bref la suite :wink: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Ven 12 Avr 2019 - 13:25   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 1 lu !

mat-vador a écrit:J'ai bien aimé le flash back même si je reste sur ma faim concernant les circonstances de la fuite de la chère togruta :sournois: ! Mais cela fera probablement l'objet d'un autre extrait :siffle: .... histoire d'avoir le plaisir d'estimer les dommages collatéraux :diable: !

Je suis entièrement d'accord avec ce que vient de dire l'ami mat-vador ci-dessus ! Le flash-back est très réussi, et sa conclusion s'insère parfaitement avec l'action dans le présent ! :oui:

Et j'aime la mention d'un Wookie ! :sournois:

Vivement la suite !
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Ven 12 Avr 2019 - 23:17   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

JADEN !!!!! :lol:

Alors j'ai beaucoup aimé :paf:
Le flashback était nickel, et j'aime l'idée qu'on retourne dans le présent sans autre préambule, on débarque au milieu de la mission comme ça, j'adore, c'est très visuel ^^ vivement la suite pour avoir un peu plus de contexte ^^
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Sam 13 Avr 2019 - 20:10   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci à vous trois pour votre fidélité et votre retour !

LL-8 a écrit:JADEN !!!!!

Wouah ! Quel enthousiasme, ça fait plaisir à voir. :oops:

mat-vador a écrit:J'ai bien aimé le flash back même si je reste sur ma faim concernant les circonstances de la fuite de la chère togruta ! Mais cela fera probablement l'objet d'un autre extrait

L2-D2 a écrit:Je suis entièrement d'accord avec ce que vient de dire l'ami mat-vador ci-dessus !

LL-8 a écrit:Le flashback était nickel, et j'aime l'idée qu'on retourne dans le présent sans autre préambule, on débarque au milieu de la mission comme ça, j'adore, c'est très visuel ^^ vivement la suite pour avoir un peu plus de contexte ^^


Eh bien inutile de vous faire mariner, mais l'une des choses que je veux tenter dans ce Tome 2 est un récit dans le récit. La trame principale sera bien sûr axée sur le nouveau coup de Jaden et Liana, mais il y aura des fois des parties décrivant, vous l'aurez sûrement compris, leur première rencontre (LL-8 l'avait espéré, je vais le faire :wink: ).

À la semaine prochaine !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Lun 15 Avr 2019 - 18:02   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Voilà! Comme promis, j'ai lu (enfin relu^^) le chapitre 1 de ton histoire.

Et je dois dire que j'ai encore plus aimé que la première fois! Tu arrives à installer une ambiance bien glauque dès le début de ton histoire et je me suis attaché aux personnages dès leur arrivée. Mansion spéciale à Jaden qui est un vrai "bandit" comme je les aime!

D'ailleurs, à ce titre, la fin du chapitre est une incroyable surprise! Très réussi car, je pensais qu'il allait lui laisser la vie sauve, à ce Weequay. Mais, si tu veux mon avis, il a bien fait de lui éclater la tête! lol

Et puis, il y a cette mansion à l'Aube Écarlate! Et qui dit Aube Écarlate dit Maul! Va-t-on le voir? :sournois: Non, ne me dis rien, je veux garder la surprise! :)

En tout cas, j'ai vraiment hâte de découvrir la suite! Et de reprendre ta fic! :)

PS: C'est incroyablement bien écrit! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5615
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Lun 15 Avr 2019 - 22:34   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hey Den !

(Re)Bienvenu par ici (et merci pour le mp aussi) ! Content que tu reprennes la lecture de cette fic', ça fait toujours plaisir d'avoir un lecteur de plus ou de retour.

Den a écrit:Et je dois dire que j'ai encore plus aimé que la première fois!

C'est bon signe alors, si ça se bonifie avec le nombre de lecture. :)

Den a écrit:Mansion spéciale à Jaden qui est un vrai "bandit" comme je les aime!

Tu vas bien t'entendre avec LL-8, je crois. :D

Den a écrit:D'ailleurs, à ce titre, la fin du chapitre est une incroyable surprise! Très réussi car, je pensais qu'il allait lui laisser la vie sauve, à ce Weequay.

J'espère que le reste de l'histoire te surprendra tout autant, si ce n'est même plus. :wink:

Den a écrit:PS: C'est incroyablement bien écrit! :)

Ok, c'est bon, là je ne vais plus passer les portes. :oops:

Merci encore pour ton retour, j'espère que tu apprécieras les aventures de cette bande de vauriens.

P.S: Magnifique avatar d'ailleurs ;)
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Mar 16 Avr 2019 - 11:31   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Salut!^^

Mandoad a écrit:(Re)Bienvenu par ici (et merci pour le mp aussi) ! Content que tu reprennes la lecture de cette fic', ça fait toujours plaisir d'avoir un lecteur de plus ou de retour.


Merci à toi! Et puis, quand la fic est bonne, on finit toujours par revenir! ;)

Mandoad a écrit:C'est bon signe alors, si ça se bonifie avec le nombre de lecture.


Yep! :)

Mandoad a écrit:Tu vas bien t'entendre avec LL-8, je crois.


Ah! Entre fans on se comprends! XD

Mandoad a écrit:J'espère que le reste de l'histoire te surprendra tout autant, si ce n'est même plus.


Je suis sûr que la suite me plaira! ;)

Mandoad a écrit:Merci encore pour ton retour, j'espère que tu apprécieras les aventures de cette bande de vauriens.


Je ne m'inquiète pas pour ça! Je suis sûr que je vais adorer! ;)

Mandoad a écrit:P.S: Magnifique avatar d'ailleurs


Merci!

A bientôt pour le chapitre 2!^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5615
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar LL-8 » Mar 16 Avr 2019 - 11:40   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Den a écrit:
Mandoad a écrit:Tu vas bien t'entendre avec LL-8, je crois.

Ah! Entre fans on se comprends! XD

Toutafé :lol:
Vive Jayden ! :paf:
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Den » Mar 16 Avr 2019 - 16:36   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Et bien ! Quel chapitre !! :shock:

Tout d’abord, j’apprécie fortement la complicité qui règne entre les deux héros. Malgré son jeune âge, la petite Togruta a de la bouteille et j’ai hâte de découvrir comment ils se sont rencontrés, ce qui les a amenés à travailler ensemble, etc.

D’ailleurs, on connait l’âge de Liana, mais pas celui de Jaden ? C’est étrange… Ce sera dit dans un prochain chapitre ?^^ :sournois:

Sinon, j’ai beaucoup aimé la scène d’infiltration. C’était finement joué et original, je trouve.

Comme pour le premier chapitre, je trouve que tu as vraiment parfaitement rendu le côté dangereux de l’expédition de Jaden et Liana. De plus, j’apprécie vraiment bien ce duo qu’ils forment.

C’est toujours aussi bien écrit ! Je t’envie d’écrire aussi bien ! Et j’ai encore plus hâte de lire la suite, maintenant que j’ai lu la fin de ce chapitre. Mais qu’a bien pu lire la jeune Togruta et son camarade au veston noir ? :sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5615
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Mer 17 Avr 2019 - 11:08   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Je dois dire que c'est assez sympa d'avoir quelqu'un en plein dans la lecture du Tome 1, alors que je suis en intense rédaction du deuxième. Tes commentaires me replongent totalement dans ces textes écrits plusieurs mois en arrière et, en un sens, ça m'inspire sur ma façon de rédiger des petits parallèles.

Den a écrit:’ailleurs, on connait l’âge de Liana, mais pas celui de Jaden ? C’est étrange… Ce sera dit dans un prochain chapitre ?^^

C'est toujours bien de garder un peu de mystère et je ne dirai rien, promis. :)

Den a écrit:Mais qu’a bien pu lire la jeune Togruta et son camarade au veston noir ?

Je ne pense pas que tu seras déçu. :wink:

Pour les autres, je viens de finir la première rédaction du 2e chapitre du Tome 2. Il n'y a plus qu'à peaufiner tout ça pour vendredi. :cute:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Mer 17 Avr 2019 - 12:09   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:Je dois dire que c'est assez sympa d'avoir quelqu'un en plein dans la lecture du Tome 1, alors que je suis en intense rédaction du deuxième. Tes commentaires me replongent totalement dans ces textes écrits plusieurs mois en arrière et, en un sens, ça m'inspire sur ma façon de rédiger des petits parallèles.


On peut dire que j'arrive au bon moment!^^

Mandoad a écrit:C'est toujours bien de garder un peu de mystère et je ne dirai rien, promis.


:sournois:

Mandoad a écrit:Je ne pense pas que tu seras déçu.


Ah ah! J'ai hâte de le découvrir alors!

Mais ça ne sera probablement pas aujourd'hui car, je n'aurai pas le temps de lire. Mais très bientôt, je reviendrai! :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5615
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Ven 19 Avr 2019 - 10:26   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello la compagnie ! Il est temps pour le second chapitre de ce nouveau tome. Je vous avais donné un petit avant goût de la situation dans laquelle se trouvaient les vauriens quelques semaines après la fin de la première partie. Je vous laisse donc découvrir ce qu'il se passe à présent et avec quelques micro-indications sur ce qui a pu se dérouler durant cet intervalle. Bonne lecture !

Chapitre 2 : La Dispersion


8BBY
Système Toydaria, Espace Hutt


La secousse agita le cargo et ses occupants. Soudainement, le couloir bleuté et les longues traînées blanches qui emplissaient le champ de vision du cockpit disparurent pour laisser place à un fond noir ponctué de petites lueurs. Une géante gazeuse, autour de laquelle orbitaient quatre lunes, complétait un tableau illuminé par deux soleils.
—Qu’est-ce qu’il s’est encore passé ?! s’écria Neeva Kix en contemplant son tableau de bord comme si son regard intimidant allait lui permettre d’obtenir des réponses de l’appareil électronique.
— On n’est pas en orbite autour de Toydaria, signala simplement Dawnwalker en se levant de son siège pour mieux contempler l’espace.
La Mirialan tourna son regard lavande en direction du contrebandier dans une grimace blasée.
— Sans blague. Tu as trouvé ça tout seul ? maugréa-t-elle.
Jaden ne réagit pas. Cela faisait quelques semaines qu’il avait été contraint de faire équipe avec la chasseuse de primes. L’idée que le dirigeant de l’Aube Écarlate, Maul, lui ait imposé des équipiers supplémentaires ne lui avait pas du tout plu lorsqu’il l’avait appris. Neeva était une tueuse, une mercenaire au cœur au moins aussi froid que celui qu’il avait lorsqu’il pillait avec les Ravageurs du Vide. Elle avait beau n’être qu’un peu plus jeune que Jaden, elle avait autant d’expérience que lui et était efficace pour dénicher des informations et faire parler les gens, il devait l’avouer.
Ce n’est pas pour autant que ça me ravit.
Devant lui, assise dans le siège du copilote, Liana contemplait les informations incohérentes qui s’affichaient sur le tableau de bord. Elle était toujours autant aux aguets, attentive au moindre détail et, surtout, prête à réagir dans l’immédiat au danger. Elle non plus n’appréciait pas de devoir collaborer avec d’autres mercenaires dont elle ne savait rien et la tension dans ses muscles le trahissait. Cela était presque imperceptible, mais le jeune homme la connaissait suffisamment pour le remarquer. Depuis près de quatre ans, ils travaillaient ensemble malgré ses réticences initiales, mais il devait avouer qu’il s’imaginait maintenant mal sa vie sans cette fillette qui lui avait appris bien plus qu’il n’aurait pu le croire.
— On est au bon endroit, malgré les données aléatoires qu’indique l’ordinateur, déclara la Togruta en redirigeant son regard vers le paysage stellaire qui s’offrait à eux. La géante gazeuse, c’est Credquant et le champ d’astéroïdes, c’est La Dispersion. Toydaria est juste derrière.
Neeva, qui était aussi enthousiaste qu’eux à devoir travailler en équipe, leva un de ses sourcils noir de jais.
— Elle a raison. On est dans le bon système, renchérit le contrebandier alderaanien. On n’a juste pas atterri assez loin. C’est sûrement un problème technique.
Quelques lumières clignotèrent sur le tableau de contrôle, puis s’éteignirent. Kix grimaça et abattit un poing rageur sur l’écran avant de balancer un flot continu d’insultes en huttese.
Déjà qu’elle n’était pas de bonne humeur…
Elle se retourna d’un coup, une lueur furieuse dans ses yeux, une mèche de cheveux noirs bleutés lui tombant devant le coté droit de son visage tatoué.
— Là !
La Mirialan se leva et le pointa d’un doigt menaçant. Elle était si proche que son ongle frôlait sa courte barbe. Instinctivement, le jeune homme eut un mouvement de recul.
— Là, c’est de ta faute ! gronda la non-humaine à peau vert clair.
Et c’est reparti.
— On se calme ma grande. Je n’ai touché à rien cette fois, se défendit le jeune homme.
— Toi, non, mais la carpette poilue que tu avais aux trousses a eu le temps de bien nous mitrailler.
Jaden jeta un regard implorant à Liana, qui croisa les bras.
— Un impact au mauvais endroit a pu provoquer un court-circuit, dit-elle en haussant les épaules.
Pour le soutien, on repassera.
— Ok, soit, mais je n’avais pas vraiment le choix. Ce Wookie et ses copains sont sortis de nulle part. Vous avez juste eu de la chance de vous trouver hors de portée lorsqu’ils ont débarqué.
Son explication ne sembla pas convaincre ses deux équipières.
— Si tu n’avais pas tenté de négocier cette horrible statue et que tu nous avais directement suivi au vaisseau, tu aurais été hors de portée, corrigea Liana.
Il ouvrit la bouche pour répondre, puis se ravisa. Effectivement, il y avait peut-être un peu de vrai dans son analyse. Il contempla les petites lueurs qui s’affichaient dans le cockpit. L’absence de couleur chez certaines d’entre-elles indiquaient clairement un problème de fonctionnement du moteur. Il leur serait encore possible de se déplacer, mais le risque de perdre l’intégralité des engins de propulsion était grande. Ils n’avaient pas le choix.
— Très bien. Liana et moi, on va jeter un coup d’œil au réacteur principal.
— Et je contrôle les informations que me donne l’ordinateur pour être sûr que vous ne sabotiez pas encore plus mon vaisseau, grinça Neeva maussade.
L’Alderaanien lui lança un sourire narquois dont il avait le secret et réajusta son veston bleu nuit. Liana soupira et passa devant lui pour se rendre vers l’arrière de l’appareil. À son tour, il sortit de la cabine de pilotage, puis se ravisa et repassa la tête dans l’encadrure de la porte. Kix n’avait pas perdu de temps et effectuait déjà un diagnostic complet.
— Et si tu pouvais essayer de contacter Lien. Il a dû arriver aux bonnes coordonnées, lui, et j’aimerais savoir ce que lui et le nabot mécanisé sont en train de faire à mon vaisseau.
La capitaine du Zéphyr Étoilé émit un grognement qui contrastait avec son adorable visage juvénile.
— Je prends ça pour un oui, lâcha-t-il en reprenant sa route.
Le vaisseau de Neeva Kix n’était plus tout jeune et avait sûrement appartenu à de nombreux propriétaires au fil des ans. L’état des parois du cargo en témoignait. Cependant, la majorité des appareils et des panneaux étaient très bien entretenus. Le vaurien savait reconnaître un capitaine qui prenait soin de son vaisseau et, visiblement, la Mirialan en faisait partie. Il respectait cela. La jeune femme avait néanmoins quelque chose d’intimidant. Elle n’était pas très grande, ni particulièrement musclée ou surarmée mais leur première rencontre l’avait marqué. Dans sa combinaison de vol vert sombre et grise, elle ne lui avait initialement pas semblé à sa place dans cette salle du temple de Dathomir, puis il avait croisé son regard. Au centre de ces iris d’un violet étincelant, ce qu’il avait pu contempler l’avait mis mal à l’aise. D’ordinaire, il était capable de juger les gens par leur posture et ce qui se trouvait au fond de leurs yeux. Pas cette fois. La mercenaire s’était, par la suite, révélée très débrouillarde mais Liana et lui la gardaient à l’œil.
J’ai toujours peur de me réveiller avec un couteau sous la gorge quand elle est dans les parages.
Le HWK-290 n’était pas très grand. Du moins, il était bien moins spacieux que ne l’était le Rebelle Rouge. Après tout, de par sa profession, une cabine et une cellule étaient largement suffisantes. Pourtant, le vaisseau pouvait accueillir un équipage de huit personnes et n’était pas forcément le genre de cargo qu’il aurait attribué à une tueuse solitaire.
Après tout, j’ai piloté le Moldy Crow tout seul avant qu’on ne me le… retire.
Il arriva au bout du couloir. La porte qui menait au réacteur était ouverte et il entra dans la pièce. Des faibles éclairages jaunâtres illuminaient la pièce et le bourdonnement du moteur emplissait l’intégralité du local. Le jeune homme aimait ce son. Il avait l’impression d’être dans le cœur battant de l’appareil. Évidemment, celui de son propre cargo avait une mélodie bien particulière, mais le ronronnement de l’engin avait un effet apaisant sur lui. Néanmoins, il put y percevoir une certaine irrégularité signalant que quelque chose ne fonctionnait pas parfaitement.
— Tu as l’intention de m’aider où tu vas rester là à rêvasser ?
Il sourit. La voix provenait de la bouche de la petite Togruta en tenue moulante grise agenouillée près d’un panneau. Son visage rouge couverts de motifs réguliers blancs étaient enfouis dans un entremêlement de câbles et ses lekkus striés de bleus pendaient sur ses épaules. Presque quatre ans en arrière, il ne se serait jamais imaginé faire équipe avec cette gamine, puis il y avait eu Hutta et Motulla. Ce jour-là, il avait fait un choix et cette enfant débrouillarde ne l’avait plus lâché depuis. Il ne l’avait jamais regretté. Elle lui avait redonné ce qu’il avait perdu depuis longtemps : une famille. Cette pensée le ramena à un souvenir récent et sa gorge se serra légèrement.
— Tu refais cette tête Jad.
Liana le contemplait avec un air inquiet. Ses yeux gris étaient plissés comme si elle l’encourageait à ne pas lui cacher ce qu’il ressentait.
— Je repensais à ce qu’il s’était passé en orbite autour de Jedha, confirma-t-il en s’accroupissant à côté de sa partenaire.
— Tu sais très bien ce que j’en penses.
Le contrebandier ramassa un tournevis et entreprit de dévisser un des panneaux. Une fine main vint se poser sur son avant-bras droit.
— Je suis heureuse que tu aies décider de m’en parler. Lorsqu’on retombera dessus, je ferai mon possible pour t’aider à la ramener.
Il se força à sourire. Pendant des années, il avait crû que sa sœur était décédée. Il avait fermé et verrouillé cette partie de lui capable de s’attacher aux autres. Liana avait été la première à réussir à l’entrouvrir. Il lui avait accordé sa confiance, mais avait gardé une certaine distance avec les autres. Malgré cela, il sentait que quelque chose avait changé en lui. Les arrivées de Zoomer, puis de Dina dans leur groupe en étaient la preuve. Revoir sa jumelle depuis longtemps perdue n’avait fait qu’accentuer cette perturbation. Il avait toujours été capable de tout contrôler mais, aujourd’hui, il n’était plus si sûr d’être autant aux commandes.
— J’aimerais éviter de retomber sur l’Empire de sitôt, si j’ai le choix.
Liana eut une moue peu convaincue, mais il ne mentait pas. Leurs dernières aventures avaient failli coûter la vie à la jeune Togruta et à Dina plus d’une fois. Lui-même avait failli y rester. Il n’était d’ailleurs toujours pas sûr de comprendre ce qui lui avait permis de survivre à sa confrontation avec les troupes de chocs de l’Empire sur Nar Shaddaa.
Non. Je ne risquerai pas leur vie de cette manière une nouvelle fois.
— Si on devait la revoir, on s’arrangera pour partir dans l’autre direction. Tu as vu ce qu’il se passe lorsqu’on se frotte à l’Empire, gamine.
Sa coéquipière voulut répondre, mais il fronça les sourcils pour lui signaler que cette conversation était terminée. Une légère déception transparut sur le visage de la fillette, mais se dissipa presque aussitôt lorsqu’elle replongea dans les circuits. Il fit de même pour un autre secteur et vit quelques fils noircis.
Effectivement. Ils ont un peu chauffé.
— Dina me pose pas mal de questions, l’avertit la jeune voix de Liana.
Clore le sujet, gamine. Tu connais ?
— On s’est mis d’accord sur le fait qu’on ne lui parlerait pas d’elle.
— Bien sûr. Je crois qu’elle a fini par abandonner l’idée de comprendre ce qui t’était arrivé sur ce croiseur, mais ce n’est pas Nayia qui l’intéresse.
Elle avait prononcé cette phrase avec une pointe de malice qu’il ne saisit pas immédiatement, puis cela le frappa et le choc de sa tête contre l’ouverture du boitier électrifia son crâne.
Aïe.
Liana gloussa de manière peu discrète et il se massa le cuir chevelu pour y sentir un léger début d’hématome.
Et encore une blessure héroïque.
— Bien sûr, elle commence toujours par me questionner sur les aventures qu’on a vécu dans le passé, s’amusa la jeune non-humaine. Mais, après un petit moment, on finit toujours par arriver sur l’intriguant Jaden Dawnwalker.
Elle avait prononcé son nom avec une exagération intentionnellement hautaine, qu’il préféra ignorer. Sans répondre, le contrebandier se replongea dans la réparation de ses fils électriques, mais sa partenaire ne le lâcha pas.
— Quelle réaction pleine d’enthousiasme.
Il soupira et roula des yeux, mais ne se retourna pas pour autant.
— Mauvaise idée, fausse idée, infondée idée, se contenta-t-il de maugréer.
— Ce serait bien la première fois que je t’entends dire ça, répondit-elle. En plus, ce n’est pas ce dont on a eu l’impression sur Togoria.
On ?
— Alors vous avez eu une mauvaise impression, qui que soit ce « on ». Dina est un membre de l’équipage, rien de plus et elle le voit de la même façon. Sinon elle n’aurait pas bien pris l’épisode de la Pantoran la semaine passée, rétorqua le vaurien convaincu de ses paroles.
— Si c’est ce que tu penses.
Il sortit sa tête du panneau pour observer sa partenaire. Elle était retournée au travail, comme si de rien n’était.
Elles vont me rendre dingue.
— Je crois que j’y suis, déclara-t-elle concentrée sur son travail, comme si la précédente discussion n’avait pas eu lieu.
Il y eut un bourdonnement continu et le grondement du moteur devint plus régulier. Les lumières qui illuminaient la pièce se firent plus intenses. Très vite, le vaisseau redémarra comme s’il n’avait jamais été endommagé. La voix de Neeva retentit dans le haut-parleur :
— Je ne sais pas ce que vous avez fait, mais on est reparti. Il n’y a plus qu’à calculer des coordonnées pour atteindre l’orbite de Toydaria.
Jaden se plaça sur ses genoux et fit un clin d’œil à Liana.
— C’était un compliment ça non ? Elle ne deviendrait pas presque aimable ?
La jeune fille sourit à son tour et s’essuya les mains sur son pantalon gris.
— C’est vrai que j’assure, se vanta-t-elle en prenant une posture d’arrogance exagérée, qui fit éclater le jeune homme de rire.
— C’était un travail d’équipe, comme toujours, gamine.
Elle continua à sourire de ses dents blanches. Depuis quelques temps, il avait plus souvent lu de l’inquiétude sur ce visage juvénile. Y voir enfin un peu de joie non feinte le réjouissait, même si cela n’était que pour un instant. Il se leva et tendit sa main à la Togruta. Elle l’attrapa aussitôt et venait à peine de se remettre également sur ses pieds qu’une alarme exaspérante se mit à retentir.
— C’est l’alarme de proximité ! s’exclama la jeune fille en s’élançant dans le couloir, son ami sur ses talons.
Une pause. Juste une petite pause. C’est trop demander ?
Lancés à pleine vitesse, et en raison de la petite taille du cargo, ils ne mirent pas longtemps à arriver dans le cockpit. Aucun d’eux ne s’était assis et Neeva remettait déjà le vaisseau en mouvement.
— On a une sortie d’hyperespace sur notre position, les informa-t-elle.
Cela n’était pas bon signe. Ils étaient arrivés dans cette zone du système Toydaria par erreur. L’arrivée d’un nouveau vaisseau signifiait que quelqu’un visait spécifiquement leurs coordonnées.
— Comme si la journée n’était pas déjà assez pourrie, maugréa Jaden.
Un nouveau point apparut sur l’écran de contrôle. Il indiquait qu’un vaisseau venait d’arriver derrière eux.
— C’est un cargo léger corellien de type YT, signala la pilote Mirialan un peu rassurée.
Lien, espèce d’idiot, tu nous as foutu la trouille.
— Très bien. Je ne pensais pas qu’il nous trouverait. On peut le contacter que je lui passe un savon ? demanda le contrebandier.
Neeva tapota quelques boutons, mais s’arrêta net lorsque les informations sur le nouveau venu se firent plus détaillées. Liana lui jeta un regard inquiet. Toute sa bonne humeur avait définitivement disparu.
— Euh.. Jad…
Le vaurien sortait déjà du cockpit.
— Je sais. Cette saleté de Wookie a dû nous balancer un mouchard avant qu’on décolle, répondit-il. Je me charge de la tourelle ventrale. Neeva, on doit se tirer de là et, Liana, trouve-moi un moyen de contacter ce fichu Sullustéen ! On va avoir besoin de lui pour mettre cet YT-1300 hors d’état de nuire et l’empêcher de nous filer.
À peine avait-il fini sa phrase qu’il se pressait hâtivement vers le canon de défense, le bruit de ses pas résonnant sur le sol métallique.
Quel dommage, j’adore ce modèle de vaisseau en temps normal.
Modifié en dernier par Mandoad le Ven 19 Avr 2019 - 12:36, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 19 Avr 2019 - 10:37   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Et ben la Mirialan, c'est vraiment la joie avec elle! Faut que Jaden se méfie :P ... mais c'est toujours mieux que d'avoir affaire à Dark Maul sur Dathomir, un monsieur fort sympathique :whistle: !

Oh l'extrait se termine par l'apparition d'un cargo corellien de type YT 1300! Ca alors :D !

La suite!! :oui:
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Ven 19 Avr 2019 - 12:11   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 2 lu !

J'aime toujours autant lire ton récit ! C'est rythmé, les dialogues sont succulents (cette conversation entre Jaden et Liana à propos de Dina ! :lol: ), les rebondissements sont toujours aussi présents et il est assez amusant de voir le fameux YT-1300 du côté des antagonistes de l'histoire (du moins, pour l'instant... peut-être !). Bref, c'est toujours aussi intéressant, et j'ai hâte de lire la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Sam 20 Avr 2019 - 13:08   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Olà, merci pour les commentaires.

mat-vador a écrit:Oh l'extrait se termine par l'apparition d'un cargo corellien de type YT 1300! Ca alors !

L2-D2 a écrit:il est assez amusant de voir le fameux YT-1300 du côté des antagonistes de l'histoire (du moins, pour l'instant... peut-être !)


Et voilà, on met un Wookie et un YT-1300, après avoir parlé de Jabba dans un interlude, et tout le monde pense à la même chose... :pfff:
Et les coïncidences, hein ? J'aime bien vous avoir avec des retournements pourtant. Comment ça vous n'y croyez plus ? :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Sam 20 Avr 2019 - 13:27   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Jaden est dans la place!! C'est dingue comme je me suis attachée à ce personnage :D
Et sinon.... Elle est où Dina? Et Zoomer?

Super chapitre! J'aime beaucoup quand c'est plus calme. Tes dialogues sonnent justes, on a vraiment l'impression d'être avec eux dans la pièce ^^

Vivement la suite ! Et Solo! :lol:
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Lun 22 Avr 2019 - 21:10   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci LL-8 !

LL-8 a écrit:Jaden est dans la place!! C'est dingue comme je me suis attachée à ce personnage

C'est un des plus beaux compliments que je puisses avoir. :D

LL-8 a écrit:Et sinon.... Elle est où Dina? Et Zoomer?

Qui ? :siffle:

A+ pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 26 Avr 2019 - 13:52   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Re tout le monde ! Le chapitre précédent vous présentait l'interaction entre Jaden, Liana et Neeva. Aujourd'hui, on continue sur ce troisième chapitre avec l'apparition de quelques personnages supplémentaires. Je vous laisse donc en découvrir un peu plus sur ce deuxième trio. Bonne lecture et à la prochaine !

Chapitre 3 : Vaurienne et Hors-la-loi

8BBY
Système Toydaria, Espace Hutt


La sphère verdâtre parsemée de zones brun clair trônait au milieu de l’espace. Quelques teintes nuageuses venaient s’ajouter à son apparence particulièrement terne. L’activité autour de la planète Toydaria était loin d’être importante et seule une petite vingtaine de vaisseaux de modèles très différents s’affairaient à rejoindre ou à quitter la planète sous l’œil vigilant de quelques frégates impériales. En attente en orbite, l’équipage hétéroclite d’un petit cargo corellien avait été contacté récemment, mais n’avait pas encore décidé de gagner la surface. Formé d’une petite créature native d’un monde volcanique, d’une ex-diplomate et d’une unité R2 au caractère bien trempé, il attendait encore quelques retardataires. Un bref espoir en parcourut l’intérieur suite à l’arrivée d’un nouvel appareil, mais sa signature ne correspondait en rien à celle qu’ils espéraient. Le sifflement irrité qui y fit suite tira Dina de sa contemplation
— Tu sais très bien que j’ai de la peine à te comprendre, informa-t-elle Zoomer qui se trouvait derrière le siège dans lequel elle était assise.
— Il dit que les autres commencent à avoir beaucoup de retard, même pour un groupe avec l’autre – je suppose que « imbécile de gorg » fait référence à Dawnwalker – à leur tête.
L’être qui avait traduit les paroles du droïde astromécano n’avait pas parlé en basic. Néanmoins, des années à fréquenter des individus des quatre coins de la galaxie au Sénat lui permettait de bien comprendre la langue natale du Sullustéen. Vêtu de d’une combinaison de vol émeraude et d’un gilet blanc, il était confortablement installé aux commandes du Rebelle Rouge. Jaden n’avait que moyennement apprécié de devoir laisser son précieux vaisseau à un inconnu lorsqu’il s’était rendu avec Liana et Neeva Kix sur Hutta. Cependant, Dina ne sachant pas piloter, et Zoomer étant le seul autre choix, il avait fini par s’y résoudre. De plus, Lien Tib était un excellent pilote. Il était même bien plus habile que le capitaine de l’YT-2400, ce que Jaden n’avait que très moyennement apprécié entendre de la part du petit astromécano et être confirmé par Liana. Il n’avait alors pas quitté le vaisseau dans la meilleure humeur possible.
Autant, il peut agir comme un vrai leader. Autant, j’ai des fois l’impression d’avoir affaire à un grand enfant.
Elle sourit. Le contrebandier alderaanien lui en avait fait voir de toutes les couleurs depuis quelques mois. Leur rencontre ne s’était pas déroulée de la meilleure façon possible. Enlevée par l’Aube Écarlate afin de faire pression sur son père, sa ravisseuse avait fini refroidie par Liana. Lorsque le duo avait pris possession du Rebelle Rouge, le jeune homme avait cru pouvoir enfin prendre un moment de repos dans les quartiers du capitaine. Malheureusement, il ignorait alors qu’elle les occupait déjà et avait été accueilli d’un coup sur la tête qui l’avait mis au tapis.
Vu que j’ai fini par me prendre un tir paralysant après coup, je pense qu’on est quittes.
Sa relation avec les deux vauriens, et particulièrement avec l’humain qu’elle considérait comme un effronté mal fichu, avait été particulièrement houleuse, jusqu’aux événements sur Nar Shaddaa. Fuyant l’Empire Galactique, elle avait fini par se rapprocher de Liana, puis de Jaden. Ne pouvant retourner chez elle, la jeune native de Brentaal IV avait été particulièrement émue lorsqu’il lui avait été offert de les rejoindre.
Une hors-la-loi, moi ? Si on me l’avait mentionné un jour…
Elle contempla son reflet dans la verrière et c’était à peine si elle était capable de reconnaître la jeune fille de sénateur aisée qu’elle était encore quelques mois plus tôt. La diplomate en robe blanche aux longs cheveux roux avait laissé place à quelqu’un d’autre. Afin de masquer son identité, elle avait adopté une coupe plus courte sur côté gauche et une mèche de cheveux un peu plus longs lui tombait devant la partie droite de son visage, l’obligeant régulièrement à la replacer sur le côté. Leur couleur avait changé aussi. En lieu et place de la teinte aux reflets cuivrés, ils étaient maintenant d’un blond platine. Ajouté à cela la combinaison utilitaire bleue munie d’une capuche plus terne qu’elle arborait, il aurait été difficile pour quiconque de reconnaître la fille disparue du Sénateur Serris de Brentaal IV.
Une vraie vaurienne, hein ?
Elle jeta un œil au Sullustéen qui jouait machinalement avec un crédit. Lien Tib était natif du monde volcanique de Sullust. De petite taille, comme tous ses semblables, il était naturellement doué pour tout ce qui avait trait à la mécanique et au pilotage. Alors que Neeva Kix, la chasseuse de primes de l’équipe, était une tueuse accomplie, le petit non-humain n’appréciait pas particulièrement la violence. Pour dire vrai, en comparaison avec la froideur de la Mirialan ou même celle du duo de l’YT-2400, il semblait presque trop sympathique. Elle s’était, ainsi, très vite retrouvée à apprécier sa présence dans ce petit groupe et son caractère moins impulsif.
Elle ignorait quel membre de l’Aube Écarlate les avait recrutés, Jaden étant resté très vague sur leur employeur. Il avait prétendu que ce contrat était une occasion unique et avait pris sa posture la plus assurée. Néanmoins, elle ne l’avait jamais vu aussi pensif et perturbé. Quoiqu’il eût pu se passer sur Dathomir, il n’avait pas désiré en parler et même Liana semblait avoir été gardée dans le flou.
— Ne fais pas cette tête blondinette. Je suis sûr qu’ils sont en route. Le vaisseau de Kix est juste un peu plus lent que cette merveille, annonça Lien pour détendre un peu l’atmosphère.
Elle sourit et tourna ses yeux verts vers le pilote.
— Redis ça à Jaden quand il arrivera et peut-être qu’il sera plus enclin à te laisser piloter son vaisseau sans se plaindre.
Le Sullustéen gloussa et contempla la verrière.
— Je peux le comprendre. Ce cargo est magnifique et possède plein de petites modifications spéciales dont je doute qu’il en connaisse la moitié.
— Crois-moi. Avec le nombre de jours qu’il a passé sur le Rebelle pendant que nous étions en fuite, il a dû en faire le tour.
Elle se rapprocha un peu de lui et murmura à son oreille :
— Il arrive même qu’on l’entende lui parler.
Tib ricana en posant, à nouveau, ses mains sur les manettes. Il n’était pas qu’un bon pilote. C’était aussi un coursier hors pair, capable de vous emmener d’un point de cette galaxie à une autre en un temps record et cela sans attirer l’attention sur vous. Il s’agissait de talents utiles aujourd’hui, surtout avec l’avènement de nombreux cartels et de leur confrontation face à l’Empire. Cela expliquait sûrement la présence de ce non-humain plus réfléchi dans cette petite équipe.
— Au moins, les Impériaux n’ont pas décidé de montrer leur présence de manière trop appuyée dans ce système, commenta le Sullustéen comme s’il avait lu ses pensées.
L’Empire. Une autre de ces nombreuses certitudes qui avaient changé chez Dina. En tant que membre de la délégation sénatoriale de son monde, elle avait travaillé à aider le gouvernement en place à améliorer les conditions de vie des habitants de nombreuses planètes. Longtemps, elle avait pensé œuvrer pour le bien de ses concitoyens. Elle croyait en la capacité de l’Empire Galactique à apporter la paix et l’équilibre dans la galaxie, puis elle avait vu l’envers du décor. Des mondes étaient délaissés, les gouverneurs, qui avaient toute autorité, s’engraissaient alors que les petits souffraient, des esclaves étaient enchainés dans des mines pour fournir les matériaux essentiels à la machine de guerre impériale. Tout ceci lui avait offert un nouveau regard sur la principale puissance en place et les actions du Sénat. Évidemment, elle n’avait pas encore cessé de croire en ce gouvernement que sa famille servait depuis la fin de la Guerre des Clones, mais l’image qu’elle en avait était un peu ébranlée. La corruption qui rongeait certaines des branches de la bureaucratie impériale était un fléau, un fléau dont elle espérait que quelqu’un puisse avoir le courage de l’exposer et de l’éliminer. Palpatine en avait le pouvoir, mais en avait-il l’envie ?
— Sullust à Dina. Tu es connectée, blondinette ?
Elle sursauta, réalisant que Lien avait dû lui parler pendant un petit moment.
— Désolée. Je réfléchissais, répondit-elle un peu gênée.
Zommer bourdonna une série de sons qui lui parurent presque moqueurs et le petit pilote sourit.
— Moi aussi, je sais à qui elle pense.
Il lui fallut un moment pour saisir le sous-entendu et elle se sentit s’empourprer, plus par vexation que par honte.
Oh que non !
— Cette idée est totalement hors de propos ! Pour être tout à fait honnête, je pensais à l’Empereur et son gouvernement, se défendit-elle offusquée.
En constatant la lueur dans les yeux noirs, ainsi que le sourire égayé qui parcourait le visage grisâtre du Sullustéen, elle regretta immédiatement ses paroles. Zoomer sifflota quelques notes amusées de son côté.
— Effectivement. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, déclara-t-il d’une voix un peu trop joyeuse de l’avis de la jeune femme.
— Non… Je… Ce n’est pas du tout…, commença-t-elle avant de détourner le regard. Vous êtes impossible, vous les criminels. À croire que vous avez tous oublié ce qu’était que l’éducation.
L’attention de Lien était maintenant concentrée sur elle. Le soutien de Zoomer l’avait comme poussé à ne pas s’arrêter en si bon chemin.
— Nous sommes très bien éduqués. Des fois, j’ai même l’impression que tu oublies que tu es l’une des nôtres. On pourrait presque croire que tu as vécu dans une tour d’ivoire, bien protégée par papa et maman avant de tomber sur ce siège.
Dina sentait ses joues la brûler, ce qui n’était pas bon signe. Elle devait sûrement être cramoisie à présent. Elle n’avait jamais perdu son calme face aux plus basses allusions des politiciens sur Coruscant, mais ces contrebandiers et autres chasseurs de primes avaient le don de la mettre dans l’embarras.
— Tu commences gentiment à avoir la même teinte que Liana. Non pas que cela ne te convienne pas, mais je ne pensais pas qu’il était possible pour les membres de ton espèce d’atteindre des couleurs aussi vives, la taquina le natif de Sullust.
Vexée, Dina s’enfonça profondément sur son siège et recommença à fixer le ballet des allées et venues des appareils autour de Toydaria. Elle entendit Lien continuer à jouer avec son crédit pendant un instant et perçut le sang qui quittait son visage. Elle devait lentement perdre sa couleur rouge.
Tant mieux.
Lorsqu’un profond silence s’installa, elle sut que le non-humain installé aux commandes la fixait. Elle ne réagit pas.
— Dina ?
Les bras croisés, elle continua de fixer l’espace et entendit un soupir. L’unité R2 verte et blanche installée derrière elle siffla.
— Comment ça j’ai été pénible ? Tu as aussi été un peu taquin que je sache, rétorqua Lien sur un ton exagérément choqué.
Zoomer bourdonna une réponse à laquelle l’autre sembla réfléchir.
— Très bien. Tu marques un point, petit, concéda-t-il avant de se rapprocher un peu de Dina. Désolé blondinette. Je suis aussi inquiet pour le reste du groupe pour être honnête.
Elle ne réagit pas et elle vit le Sullustéen s’affaler sur son siège du coin de l’œil.
— Cela doit faire une vingtaine de minutes qu’on est là. Ils n’étaient pas loin derrière nous et ils auraient déjà dû arriver, quel que soit l’état du Zéphyr, avoua-t-elle un peu anxieuse.
Elle tourna son regard, dans lequel elle ajouta une pointe d’agacement, en direction du non-humain. Celui-ci comprit le message et se contenta d’hocher la tête.
— Écoute, je ne connais ni Neeva, ni Liana ou encore Jaden depuis longtemps mais, de ce que j’ai pu en voir, ils sont tous les droits très débrouillards individuellement, alors les trois mis ensemble…
Zoomer sembla approuver le commentaire et la jeune Brentaalienne lui en fut reconnaissante.
— Ils le sont, sourit-elle simplement.
C’est alors que l’astromécano se mit à pépier intensément et à se balancer sur ses deux pieds latéraux. Lien bondit sur son siège.
— Du calme ! Comment ça une transmission ? Je n’ai rien vu sur le tableau de bord, constata-t-il en contrôlant les différents écrans.
La protestation du droïde dénota d’une certaine vexation propre à son caractère unique.
— Alors renforce le signal, qu’on puisse l’entendre, ordonna-t-il un poil agacé.
L’être mécanisé grinça une réponse et le Sullustéen écarquilla les yeux, un peu décontenancé. Dina ne mit pas longtemps à comprendre et aurait presque pu être amusée si leur situation n’avait pas été aussi problématique.
— Renforce le signal, s’il-te-plaît, corrigea-t-elle.
Immédiatement, le troisième membre d’équipage s’exécuta et Lien la contempla, interloqué.
— Sérieusement ?
Elle haussa les épaules et se focalisa sur le communicateur. Des grésillements en sortaient, ainsi que quelques mots :
— Lien… Dina… recevez… suivis… en approche… aide.
— C’est la voix de Liana ! s’exclama la jeune femme blonde. Améliore encore un peu la réception Zoomer.
Afféré sur une prise de connexion, l’astromécano continua ses manipulations et s’arrêta lorsque la communication fut nette.
— Lien, Dina ? Quelqu’un me reçoit ?
C’est bien Liana !
— Liana ! Nous sommes en orbite autour de Toydaria. Où est-ce que vous êtes passé ? la questionna-t-elle.
La voix de Kix lui répondit :
— On a eu un petit contre-temps. On est sortis de l’hyperespace un peu plus tôt que prévu au niveau de La Dispersion.
À peine avait-elle prononcé ces mots, que Lien remettait le vaisseau en mouvement en direction du champ d’astéroïdes indiqué par la Mirialan.
— Quel genre de contre-temps ? demanda Dina.
— Du genre concurrence. On est tombés sur un groupe de mercenaires sur Hutta. Ils nous ont suivi et un de leur vaisseau vient de nous tomber dessus. Depuis, mon canonnier a décidé de jouer au stormtrooper et d’arroser uniquement l’espace qui l’entoure, commenta Kix sur une tonalité légèrement tendue.
La voix de Jaden retentit alors, un peu étouffée par sa provenance du système de communication du vaisseau de la chasseuse de primes.
— Ce n’est pas ma faute ! Ce fils de murglak est particulièrement doué et son vaisseau… S’il n’essayait pas de bousiller nos moteurs, j’adorerais lui demander quelques conseils.
Neeva soupira, montrant que l’entente entre Dawnwalker et elle n’était pas encore au beau fixe. Dina, connaissant l’homme, ne pouvait pas lui en vouloir.
— On vous rejoint au plus vite pour vous aider. En attendant… euh… survivez, conseilla l’humaine un peu empruntée.
— Merci du conseil, répondit sarcastiquement la chasseuse de primes avant de couper la communication.
Aimable. Très aimable.
Dina s’enfonça plus profondément dans le siège du copilote et observa le Sullustéen. Celui-ci était, tout à coup, extrêmement concentré et semblait rivé sur l’objectif.
— Combien de temps pour atteindre La Dispersion ? demanda-t-elle un peu stressée.
— Un petit moment, expliqua-t-il sans même la regarder. J’espère juste que Dawnwalker avait raison et que leur adversaire n’a pas l’intention de les pulvériser.
Elle se pinça les lèvres et une boule se forma dans son estomac. Jaden et Liana lui avaient sauvés la vie de nombreuses fois. Maintenant, c’était son tour et elle espérait arriver avant qu’il ne soit trop tard.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 26 Avr 2019 - 22:22   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

J'ai dévoré cet extrait et j'ai été très heureux de revoir l'autre trio! Voilà qu'ils ont enfin des nouvelles du premier trio aux prises avec un cargo corellien dont j'ai hâte de connaître l'identité enfin celle de leurs occupants :sournois: !

Vivement la suite!
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Sam 27 Avr 2019 - 11:53   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 3 lu!

Très bon titre que voilà! :oui:

Content de retrouver Dina et Zoomer, ils m'avaient manqué depuis le temps! Et maintenant que le terrain semble préparé, j'ai hâte de les voir se retrouver... pour faire face au Faucon Millenium? :sournois:

Vivement la suite! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 29 Avr 2019 - 21:13   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello! Heureux que ça vous ait plu.

L2-D2 a écrit:Très bon titre que voilà!

J'ai eu une épiphanie :D

mat-vador a écrit:Lu!
J'ai dévoré cet extrait et j'ai été très heureux de revoir l'autre trio!

L2-D2 a écrit:Content de retrouver Dina et Zoomer, ils m'avaient manqué depuis le temps!

À moi aussi, je vous avoue (et particulièrement les petits commentaires sifflotés de l'astromécano :cute: ).

À la semaine prochaine, pour en découvrir plus (ou pas) sur l'adversaire des vauriens !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Jeu 02 Mai 2019 - 13:03   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Je suis en retard, désolée !

Ah, voilà Zoomer ! Et Dina ! Contente de retrouver le reste de l'équipe. Je vois que la jeune fille s'adapte à la vie de vaurienne... Et elle passe du long rouge au court blond platine... ça me rappelle une certaine veuve dans une autre franchise cinématographique, ça :sournois: :lol:

Hâte de voir ce que tu vas nous écrire ensuite !
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Ven 03 Mai 2019 - 11:30   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello tout le monde. Et merci LL-8 pour le retour. Tiens, je n'avais pas fait le rapprochement avec ce personnage pour être honnête. Est-ce que c'est mon inconscient qui m'aurait inspiré ?
En ce jour un peu triste pour la communauté Star Wars, je viens tout de même vous publier le nouveau chapitre de ce tome 2. Une petite réécriture de dernière minute de quelques lignes et du titre et je peux maintenant le poster en étant satisfait. Bonne lecture !

Chapitre 4 : Indisposer un Wookiee


8BBY
Système Toydaria, Espace Hutt


L’impact des projectiles du canon laser contre les boucliers fit trembler l’intégralité de l’HWK-290, mais le système de protection du cargo tint bon. À leur tour, ses tourelles de défenses firent feu sur le poursuivant. Une rafale de rayons écarlates zébra l’espace. Le pilote de l’YT-1300 effectua un virage serré sur le côté et seule une poignée des projectiles entrèrent en contact avec lui, ce qui lui permit d’en ressortir parfaitement indemne.
— Mais c’est pas vrai !
La voix de Jaden retentit intensément dans les haut-parleurs du Zéphyr Étoilé. Liana pouvait percevoir toute la frustration et l’énervement de son équipier dans cette intonation. Malgré son acharnement, le pilote de l’appareil ennemi était plus que simplement doué et parvenait à éviter la majorité des attaques du jeune Alderaanien.
— Il est bon, commenta Neeva Kix.
La chasseuse de primes mirialan était toujours agrippée aux commandes de son vaisseau. La tension dans sa mâchoire témoignait de toute la concentration qu’elle utilisait pour échapper à leur assaillant. Ses talents les avaient protégés jusque-là et la médiocrité du canonnier de l’YT-1300 contrastant avec les aptitudes de son capitaine était sûrement un facteur qui les avait bien aidés.
Au moins, elle a fini par reconnaître que ce n’était peut-être pas Jad qui était catastrophique.
Cela ne faisait pas longtemps que l’escarmouche durait, mais leur adversaire leur était clairement supérieur. Il aurait pu les détruire depuis un petit moment, peu importait les capacités de son armement. Pourtant, ils étaient encore là à virevolter pour lui échapper. Neeva effectua un nouveau piqué et les compensateurs évitèrent à la jeune Togruta de se sentir plaquée contre son siège. Malheureusement, comme elle s’y était attendue, leur opposant resta sur leur piste.
— Il est plus collant qu’un bébé Vulptex, celui-là, grogna la mercenaire en serrant les dents.
Liana ne répondit pas. Il était évident que l’YT-1300 ne voulait pas les réduire en poussière, car il ne pouvait pas non plus savoir que le trio voulait gagner Toydaria. Après tout, c’était un simple problème technique qui les avait fait sortir de l’hyperespace près de La Dispersion et leur adversaire n’avait fait que suivre leur mouchard.
— Soit il essaie de gagner du temps pour permettre à ses petits copains de débarquer, soit il veut nous saboter pour pouvoir nous aborder, constata la jeune fille à voix haute.
— Ou les deux, mais dans les deux cas, on est mal. J’ai l’impression qu’on est aussi efficace qu’un bataillon de storms face à une cible immobile, lâcha Kix toujours aussi attentive
La pique était plus destinée à la légendaire précision des forces d’élite de l’Empire Galactique qu’à Jaden, cette fois, et était commune dans le monde de la pègre. Toutefois, Liana ne réussit pas à sourire à cette surprenante touche d’humour de la Mirialan. Ils avaient affronté une escouade de soldat en armure blanche suite à leur casse sur Jedha et ils avaient été loin de mériter leur mauvaise réputation. La Togruta releva les yeux et observa l’environnement extérieur qui s’offrait à eux. Ils étaient au milieu de nulle part et Lien, Dina et Zoomer mettraient un petit moment à arriver.
On est mal barrés.
Une alarme retentit et des lumières orangées s’allumèrent sur le tableau de bord. D’autres vaisseaux arrivaient.
— Génial… D’autres invités, maugréa la pilote toujours d’aussi bonne humeur. Dawnwalker, mon scanner indique un VCX-100 et un chasseur de têtes Z-95. Tu as un visuel ?
Le contrebandier ne répondit pas immédiatement, puis sa voix se fit entendre.
— Oui. Enfin, je ne peux pas te dire s’il s’agit bien de ces modèles, mais on a un petit peu de marge. Toutefois, si on continue notre ballet aérien en zigzag, ils seront sur nous d’ici une ou deux minutes.
On est vraiment mal barrés.
Ils devaient trouver un moyen de leur échapper. L’aide ne viendrait pas à eux. Elle regarda devant elle et sourit, bien qu’un soupçon d’inquiétude la parcourût. Ils devraient venir à l’aide et cela n’allait pas plaire à tout le monde.
— Kix, j’ai une idée, informa-t-elle la pilote.
La Mirialan garda son regard fixé devant elle sans répondre pendant quelques secondes.
— Alors ? finit-elle par dire. Au point où on est, je prends tout.
La Togruta s’éclaircit la gorge prête à dévoiler sa solution de dernier recours.
— Tu es à l’aise à quel point en slalom ?
Un instant, la chasseuse de primes tourna sa tête vers elle et son expression froide avait disparu pour faire place à de la surprise. Surprise qui se changea très rapidement en un regard déterminé et un sourire apparut au coin de ses lèvres. Elle avait compris et, visiblement, l’idée lui plaisait.
— Oh, ça pourrait être intéressant ma grande, déclara-t-elle en prenant un virage serré. Prépare-toi à égaliser la puissance des boucliers, Zin.
— Un slalom ? Égaliser la puissance des boucliers ? demanda Jaden visiblement un peu préoccupé.
Neeva réorienta son vaisseau sur la route la plus directe pour Toydaria et accéléra.
— Maintenant Liana, ordonna-t-elle. Préparez-vous, on va voir jusqu’où ils sont prêts à aller.
— Gamine, dis-moi que ton idée n’est pas l’idée dont je ne veux absolument pas concevoir que tu puisses en avoir eu l’idée ? l’interrogea son partenaire.
Bien qu’il ne puisse pas la voir, elle eut un léger sourire gêné.
— Tout dépend de ton idée. Est-ce qu’elle pourrait être inspirée de l’histoire que tu m’as racontée sur ta mission sur Oovo IV ? Parce que dans ce cas, tu aurais mieux fait de ne pas t’en vanter.
Il y eut un soupir suivi d’un rire nerveux provenant de l’autre bout du système de communication.
— J’en étais sûr. J’aurais dû la fermer, articula l’autre peu enthousiaste. Kix, tu n’es pas obligée de suivre toutes les idées folles de ma partenaire, tu le sais.
— Je crois que c’est celle des deux qui a les idées les plus intéressantes pour être honnête. Ne panique pas, on va te sortir de là vivant. J’ai déjà fait ça et seul mon artilleur a fini pulvérisé, lui expliqua la Mirialan sur un ton neutre.
Liana n’aurait su dire si elle plaisantait ou si elle était parfaitement sérieuse. Dans tous les cas, cela ne l’aida pas à se persuader que son plan était aussi bon qu’elle aurait pu l’espérer.
— Génial, je suis totalement rassuré maintenant, marmonna Jaden.
Il y eut quelques étincelles devant la verrière du cockpit lorsque les premiers petits fragments rocheux furent désintégrés par le bouclier du cargo. Les tressaillements se firent de plus en plus présent lorsque les plus gros morceaux d’astéroïdes frôlèrent l’appareil et que le Zéphyr Étoilé pénétra dans la Dispersion sans que sa pilote ne paraisse avoir la moindre hésitation. Liana serra la mâchoire et espéra que son idée ne leur coûterait pas la vie lorsque la vibration due à l’impact de l’une des formations minérales les secoua.
— Je ne suis pas du tout emballé par ce plan. En plus je ne vois plus rien, commenta Jaden qui ne semblait pas très à l’aise.
Kix, elle, restait concentrée sur son vol et faisait planer son appareil telle une feuille portée par le vent entre les obstacles. Elle avait beau être très brutale dans sa façon d’agir, elle maniait les commandes de son appareil avec une grâce certaine et, très vite, ils eurent traversé la région constituée des plus petits astéroïdes. La tension sur le visage de la Mirialan se relâcha un peu, mais elle resta tout de même aux aguets en se rapprochant d’un plus gros planétoïde. À son tour, Liana se détendit un peu et se cala dans son siège.
— C’est une blague ! Il n’a même pas hésité ?!
L’exclamation de son équipier, toujours positionné au canon, lui fit l’effet d’un électrochoc et elle se raidit instantanément. Ses instincts de prédateurs se réveillèrent d’autant plus lorsqu’elle sentit que la tourelle de défense se mettait, une nouvelle fois, à cracher des rayons. Cela ne signifiait qu’une seule chose.
— On a lâché le VCX et le chasseur de têtes mais, qui que soit ce fils de schutta, il est plus accroché à notre proue qu’un critter à une barrique de carburant ! s’emporta le jeune homme.
Neeva fit plonger le vaisseau vers l’un des plus gros astéroïdes et le rasa sur toute sa longueur pendant quelques secondes, mais leur poursuivant n’était de loin pas si facile à semer. Il y eut de nouveaux tremblements lorsque les projectiles de l’YT-1300 les atteignirent. Une nouvelle série d’alarme s’enclencha et la petite Togruta saisit immédiatement ce que cela signifiait.
Les boucliers sont presque à cours d’énergie !
— Là, on est définitivement dans une situation critique, confirma la chasseuse de primes qui était arrivée à la même conclusion.
Il y eut un nouvel impact alors que les deux cargos se glissaient à pleine vitesse entre deux structures de taille imposante, masquant la lumière des soleils un instant.
Réfléchis, réfléchis, réfléchis…
Il y eut un crépitement venant de l’un des haut-parleurs.
Génial !
La contrebandière tourna son visage vers la capitaine de l’appareil.
— On peut contacter notre poursuivant ?
La Mirialan grimaça furtivement et continua de virevolter entre les formations rocheuses sans lui répondre.
— Kix ! insista Liana.
L’autre soupira en montrant un bouton un peu plus clair.
— Jad ? Tu veux enfin te rendre utile ? demanda-t-elle dopée par l’adrénaline.
— Eh ! Je ne suis pas…
— Oui ou non ?! le coupa-t-elle sèchement sans qu’il ne puisse terminer sa phrase.
Elle entendit un faible grognement plaintif sortir du système de communication, ce qui signifiait généralement qu’il acceptait.
— Parfait ! Si tu veux demander des conseils de pilotage à cette sangsue, c’est maintenant.
Elle établit ensuite la communication avec le cargo le plus proche et la voix de son partenaire retentit :
— Ici le Zéphyr Étoilé à l’équipage borné qui a décidé de nous pourrir notre journée. Une petite trêve ?
Il n’y eut pas de réponse immédiate, puis il y eut un bref cliquetis.
Zéphyr Étoilé, vous auriez pu le demander quelques minutes auparavant. Cela aurait rendu la situation beaucoup plus simple, répondit une voix masculine avec une petite pointe d’agacement.
Ce n’est pas faux, mais notre but n’est pas de leur rendre la situation facile.
— Désolé, on est un petit peu lent à la détente de notre côté et on se disait qu’il n’y avait qu’une chance sur cent que vous nous suiviez dans La Dispersion sans la moindre hésitation.
— Oh vous savez, moi et les probabilités, rétorqua leur poursuivant nonchalamment.
La Togruta entendu son coéquipier se râcler la gorge et elle sourit.
J’en connais un qui n’est pas ravi de se faire piquer ses répliques.
— Dans tous les cas, vous nous avez mis dans une situation peu confortable depuis Hutta. Votre Wookiee est une vraie teigne dont je me souviendrai encore longtemps.
Un rugissement colérique lui répondit et fit place à un cours silence. Liana, bien qu’elle fût moins expérimentée que Jaden, comprenait bien le shyriiwook et l’individu n’avait visiblement pas apprécié le qualificatif utilisé par le contrebandier alderaanien. Celui s’éclaircit la gorge, mais ce fut leur interlocuteur qui se manifesta en premier.
— Je ne vous recommanderais pas d’indisposer un Wookiee. Celui-là rugit particulièrement fort.
Au travers de la verrière du cockpit, la Togruta voyait la taille des astéroïdes se réduire graduellement, à son grand plaisir.
Continue Jad. Il aime autant causer que toi.
— Veuillez m’excuser, je n’en avais nullement l’intention, continua leur canonnier d’une voix presque trop sympathique.
Il y eut une légère pause dans leur échange.
— Vous essayez de gagner du temps, annonça simplement la voix masculine de l’YT-1300.
Oh blast. Il a compris.
— Pas du tout, je faisais juste les présentations. Et sinon, vous ça va ?
Le ton de Jaden était un peu plus tendu et elle pouvait sentir qu’il savait que son baratin venait déjà de prendre fin. Il se rappelait probablement le nombre de fois qu’il s’était trouvé dans la situation inverse et la façon dont il avait réagi. Cela ne se terminait jamais de la façon espérée lorsqu’un vaurien essayait d’entourlouper un autre vaurien et cette situation n’allait visiblement pas faire exception. Il y eut toutefois un léger rire en provenance du mercenaire de l’autre vaisseau.
— Écoute petit, vous avez obtenu une information qui nous intéresse moi et mon équipe. Donne-là nous et on vous laissera partir. Inutile de s’entre-tuer. La profession est déjà assez dure comme ça et on peut prendre le temps d’en discuter.
Attends une minute.
— Ouais ouais, jolie façon de me retourner le compliment, grinça Jaden dans un clic qui indiquait la fin de la communication. Kix, on sort du champ au plus vite avant que ses petits copains contournent La Dispersion ! Petit… On va voir qui c’est le petit.
Toutefois, l’autre vaurien, son copilote wookiee et leur canonnier ne semblaient pas l’entendre de cette oreille. De nouveaux impacts secouèrent le HWK-290 épuisant pratiquement la charge de ses boucliers. La jeune Mirialan ne se fit pas prier et abandonna le peu de prudence qu’il lui restait. Pendant que Jaden ripostait avec un peu plus d’efficacité, elle slalomait entre les obstacles, les évitant les uns après les autres. Les fragments de minerais flottant autour d’eux étaient de plus en plus petits. La luminosité se faisait de plus en plus intense et un fond sombre remplaça peu à peu l’environnement poussiéreux de La Dispersion. Tel un météore, le Zéphyr Étoilé jaillit du champ d’astéroïdes, enfin débarrassé des débris, mais aussi de toute couverture. Une nouvelle sirène retentit.
— Maintenant, on n’a plus de bouclier ! s’exclama Liana un peu stressée.
Le pilote de l’YT-1300 et son tireur le comprirent, car le feu se fit moins intense.
— Ils veulent mettre les moteurs hors-services, remarqua Kix toujours occupée à zigzaguer pour limiter les dégâts.
Et à ce rythme-là, on ne va pas tarder à les perdre.
— On va s’en tirer. Il nous faut juste tenir un petit moment, s’entêta la Togruta encore confiante.
— T’es mignonne ma grande mais, si tu espérais des renforts, je n’en vois pas arriver.
La gamine se mordit la lèvre. Elle n’avait pas tort. Elle était persuadée que le crépitement qu’elle avait entendu plus tôt provenait de leurs alliés. Peut-être s’était-elle trompée.
Lien, où êtes-vous planqués ?
Soudain, une voix retentit dans leur système de communication :
— Plongez et mettez-vous hors de mon chemin ! ordonna-t-elle en sullustéen.
La non-humaine eut à peine le temps de réaliser que seul leur poursuivant apparaissait sur leur écran, que Kix s’exécutait sans poser de question. Au-dessus d’eux, se détachant de l’intensité lumineuse de l’un des deux soleils du système, une structure sombre apparut, puis se façonna pour obtenir une apparence bien connue : un YT-2400.
Enfin !
Sans perdre un instant, le Rebelle Rouge pilonna le modèle corellien plus ancien de ses deux quadri-lasers. Surpris, le pilote de l’autre cargo subit le feu de plein fouet. Ses boucliers avaient très certainement pris un coup critique.
— Youhou ! J’adore ce brouilleur à courte distance ! chantonna Lien en poursuivant son adversaire un peu sonné.
Comment ?
— Le Rebelle a un brouilleur courte distance ?! s’étrangla Jaden depuis son poste de tir.
Son partenaire n’était déjà pas heureux d’avoir dû laisser son vaisseau à un quasi-inconnu et apprendre que le Sullustéen en avait profité pour fouiner dans ses affaires n’allait définitivement pas améliorer la situation.
— L’YT-1300 fait demi-tour, leur signala calmement Kix pour la faire revenir à la situation présente.
Elle avait raison. L’écran de contrôle indiquait que leur assaillant faisait demi-tour. Quelques secondes plus tard, le point le représentant disparut. Il venait de passer en hyperespace, probablement pour un micro-saut de repli, les mettant hors de danger pour le moment.
— Vous avez vu ça ! On dirait qu’on est arrivés à temps. La blondinette et l’astromécano tirent comme des pros d’ailleurs, s’emporta le pilote du cargo corellien qui venait de leur sauver la mise.
— Ouais ouais, on en reparlera, Tib, grogna Jaden.
Liana leva les yeux au ciel et soupira.
— Merci du coup de main les gars.
Le Sullustéen lui répondit sur un ton amical. Elle appréciait ce nouveau membre de l’équipe, dont le caractère contrastait relativement avec celui de son partenaire habituel. De plus, il était bien moins taciturne que la chasseuse de primes Mirialan, qui se rappela à eux :
— On se congratulera plus tard. Ils vont revenir et leurs équipiers ne vont pas tarder à terminer leur contournement de la Dispersion. On doit profiter de notre petite avance pour trouver le contact sur Toydaria pendant qu’on en a encore le temps.
Même si Kix était perpétuellement cynique et froide, la jeune native de Shili devait avouer qu’elle avait parfaitement raison. Comme un seul vaisseau, les deux cargos légers orientèrent leur nez vers la planète la plus peuplée du système. Elle espérait que les informations qu’ils obtiendraient là-bas seraient plus utiles que celles qu’ils avaient pu récolter jusqu’à maintenant, car leur efficacité avait été assez maigre pour le moment.
Toydaria nous-voilà ! Faîtes qu’elle ne nous fasse pas repartir dans une nouvelle chasse au trésor.
Dans une fluidité et une tranquillité bienvenue les moteurs orange et bleu des deux appareils gagnèrent en intensité et les propulsèrent à pleine vitesse vers leur nouvel objectif dans un silence reposant.
— Euh Lien ? demanda la voix de Jaden sur un ton curieux. Tu as trouvé d’autres trucs intéressants sur mon vaisseau ?
Modifié en dernier par Mandoad le Dim 05 Mai 2019 - 15:52, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 03 Mai 2019 - 13:12   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Très bon ce pilote de l'YT 1300! Me fait penser à quelqu'un... à qui déjà :whistle: ?

Son artilleur wookie tire comme un manche par contre, il a réussi à les louper :grrr: ! Heureusement pour nos héros que j'apprécie :paf: ...

Le Rebelle Rouge a plus de ressources que prévu! Merci au Sullustain!

En attendant la suite sur Toydaria :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Ven 03 Mai 2019 - 13:46   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hey mat ! Merci du retour

mat-vador a écrit:Très bon ce pilote de l'YT 1300! Me fait penser à quelqu'un... à qui déjà ?

Excellente question... :neutre:

mat-vador a écrit:Son artilleur wookie tire comme un manche par contre, il a réussi à les louper ! Heureusement pour nos héros que j'apprécie ...

Petite précision:
Mandoad a écrit:Toutefois, l’autre vaurien, son copilote wookie et leur canonnier ne semblaient pas l’entendre de cette oreille.

Mais effectivement, l'artilleur quel qu'il soit tire comme un manche. :D

A+ pour le chapitre suivant ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Sam 04 Mai 2019 - 19:44   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 4 lu !

Beau titre en cette triste journée de hier... :jap:

Sinon, intéressante discussion avec le pilote du YT-1300 avec tiens, cette idée que c'est Han qui aurait piqué sa réplique à Jaden ! C'est assez amusant, j'aurais dit le contraire lorsqu'il l'a sortie pour la première fois, c'est bien vu ! :lol:

Et il y a de trop nombreuses références au canonnier du Faucon pour qu'il ne soit pas un visage connu... Lando ? :sournois:

Vivement la suite en tout cas ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Dim 05 Mai 2019 - 15:56   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hey L2 ! Merci !

L2-D2 a écrit:Beau titre en cette triste journée de hier...

Le titre d'origine et une partie du texte divergeaient dans la première version, mais j'ai voulu changer un petit peu pour rendre un micro-hommage :(

L2-D2 a écrit:Et il y a de trop nombreuses références au canonnier du Faucon pour qu'il ne soit pas un visage connu... Lando ?

Alors pour tout dire, effectivement je ne vais pas utiliser un inconnu. Après, est-ce que c'est parce qu'il est apparu précédemment dans ma fic, dans un livre, dans une série ou dans un film, je n'en dirai pas plus. :wink:

Bon dimanche !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 10 Mai 2019 - 18:50   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello, hello ! Nouveau vendredi, nouveau chapitre et... Nouveaux personnages également. Après m'être concentré sur le groupe recruté par l'Aube Ecarlate, pourquoi ne pas en apprendre plus sur la concurrence ? Bonne lecture ! :)

Chapitre 5 : Équipe Jabba

8BBY
Système Toydaria, Espace Hutt


Les deux points rouges filaient en direction de la sphère verdâtre qui se trouvait en face de son vaisseau. Ils auraient pu en stopper un, quelques instants plus tôt, mais l’arrivée inopinée du deuxième appareil avait changé la donne. Le HWK-290 était en piteux état après son accrochage avec ses partenaires temporaires, mais l’YT-2400, lui, avait plus d’un tour dans son sac. Ils avaient échoué dans leur objectif de s’emparer d’une information importante et pourtant il souriait. Sheshek, Trandoshan d’un âge respectable, ne vivait que pour relever des défis. Lorsqu’il avait été convié par Jabba le Hutt, il n’avait pas été particulièrement ravi d’être forcé de collaborer avec d’autres mercenaires. Il travaillait seul depuis des années. Son dernier équipier était parti depuis longtemps et il ne l’avait jamais revu depuis. Plongé dans ses pensées, il gratta machinalement l’accoudoir gauche de son siège avec une de ses griffes.
Des adversaires intéressants. Pleins de ressources.
Le Wookiee et la mercenaire qui pilotait le Z-95 stationné à ses côtés étaient tombés sur le petit groupe alors qu’ils cherchaient à obtenir des renseignements sur Hutta. L’un de ses membres avait vraisemblablement abattu l’Aqualish qui aurait dû les leur fournir avant qu’il ne puisse leur parler à eux aussi. Leurs rivaux avaient filé entre leurs doigts une première fois sur la planète et avaient recommencé près de La Dispersion.
— Ce ne sont pas des concurrents à sous-estimer, murmura l’être reptilien pour lui-même.
— Ils ont quand même bien dégommé le Corellien, siffla une petite voix derrière lui.
Il n’avait pas besoin de se retourner pour constater de qui il s’agissait. Il n’y avait qu’un seul autre être qui était autorisé à monter à bord de son vieux VCX-100.
— Aucun de nous n’a vu l’YT-2400 arrivé. La manœuvre était particulièrement bien effectuée, commenta-t-il à l’attention de Deevee.
Le petit droïde aux extensions lapinesque de chaque côté de sa tête flotta sur ses petits répulseurs bleutés et s’approcha. Le petit assistant mécanisé remplissait de nombreuses fonctions allant de l’intendance à la recherche d’informations sensibles pour le compte du Trandoshan. Il était aussi ce qui se ressemblait le plus à un équipier de confiance pour lui.
— Dans tous les cas, je suis ravi que vous n’ayez pas décidé de suivre ces deux inconscients pilotes dans La Dispersion, déclara-t-il sur un ton exprimant le soulagement. Les risques de désintégration du Croc de Rancor étaient élevés.
— On a bien retapé ce cargo, mais certains stabilisateurs ont encore quelques légers ratés, je l’avoue, répondit Seshek.
Le droïde tourna innocemment ses photorécepteurs lumineux dans sa direction.
— Non, Maître. Je pensais plutôt à votre âge et vos réflexes ralentis.
Le capitaine du vaisseau fit claquer sa langue. L’un des traits de caractère du 2-EV était son honnêteté à toute épreuve. Bien que cela ait le don de l’énerver, il n’avait jamais osé toucher à ce détail de sa programmation. Les paroles un peu trop franches et parfois même naïves de son petit équipier lui rappelaient régulièrement des détails qu’il préférait oublier. En un sens, malgré sa préférence à la solitude, il avait besoin de Deevee. Néanmoins, il ne devait pas le lui montrer de façon trop évidente.
— Je te rappelle, que je peux te débrancher et réécrire ton code de comportement lorsque j’en ai l’envie, rappela-t-il en montrant ses dents blanches.
Sans même un mouvement de recul, le droïde oscilla de bas en haut.
— Tout à fait, Monsieur. Quoique je suis confiant quant au fait que vous n’aurez jamais à arriver à de telles extrémités.
Il renifla et continua de contempler la planète Toydaria qui reposait paisiblement face à lui. Il appuya sur la commande de contrôle du système de communication.
— Vant ? Tu as des nouvelles du contrebandier et de son équipage ?
Il y eut un petit temps d’attente avant qu’une voix féminine ne lui réponde :
— Pas depuis qu’il a quitté le système, répondit la mercenaire qui pilotait le chasseur de têtes.
Ryl Vant était le cinquième, sixième si l’on comptait Deevee, membre de l’équipe recrutée par Jabba le Hutt sur Tatooine quelques semaines auparavant. Il s’agissait d’une jeune femme aux courts cheveux bruns. De taille moyenne à l’apparence légèrement plus séduisante que ses congénères selon les standards humains, elle n’était pas totalement inconnue dans le milieu. D’après les informations que son droïde avait trouvées, il s’agissait d’une tueuse accomplie, qui comptait au moins autant d’assassinats que lui. Ce simple fait l’avait intrigué lorsqu’il le mettait en lien avec l’apparence particulièrement jeune de sa nouvelle équipière. Bien que rien ne puisse clairement l’indiquer, il était persuadé qu’il y avait quelque chose qui lui échappait chez cette humaine. Il se râcla la gorge.
— Il aurait dû nous attendre. Il sait que son tas de ferraille est plus rapide que les nôtres et qu’il y avait de fortes chances qu’il arrive avant nous, pesta-t-elle sans attendre que Seshek ne réponde.
La patience n’est pas son fort à elle non plus.
— Il avait l’effet de surprise et un vaisseau supérieur à sa proie. Sans l’YT-2400, il les tenait.
— Peut-être, mais le résultat final est qu’on se retrouve bredouilles à attendre le retour de ces trois-là dans l’inutilité la plus complète, rétorqua-t-elle agacée de rester inactive.
Le Trandoshan savait qu’elle marquait un point. Plus ils laissaient le champ libre à leurs rivaux, plus ils prendraient d’avance sur eux et se rapprocheraient de leur objectif. Il ne pouvait pas rester trop longtemps ici sans réagir.
— Tu as raison. Mets le cap sur Toydaria et voit ce que tu peux apprendre sur eux, mais discrètement, suggéra-t-il en insistant sur le dernier mot.
L’autre ne se fit pas prier. Il y eut un son annonçant la fin de la discussion, puis le Z-95 réenclencha ses moteurs et fila à vive allure en direction de la planète. Le Trandoshan n’avait pas beaucoup entendu parler de ses quatre partenaires actuels. Il aurait espéré qu’un seigneur du crime de la trempe du puissant Jabba le Hutt aurait engagé la crème des mercenaires de la galaxie. Pourtant, il ne s’agissait que de jeunes loups impatients de faire leurs preuves.
— Je suis bien d’accord, Maître, acquiesça Deevee de sa petite voix emplie de confiance.
Seshek leva l’un de ses arcades dénuées de sourcils.
— Je n’ai rien dit, gamin.
— Oh, mais si. Vous avez cet air grognon qui dit : « Quelle bande de bleus m’a donc refilé cette immonde limace obèse ? », le contra le droïde intendant en imitant presque parfaitement la voix de l’être reptilien.
Le mercenaire ne put s’empêcher de sourire d’un air amusé. Il devait bien l’avouer, cette petite boîte de conserve le connaissait bien. Le droïde ne s’arrêta d’ailleurs pas en si bon chemin et, se rapprochant de la verrière pour contempler la planète, continua à partager son extrême bonne humeur :
— Deux contrebandiers, dont un Wookiee, un chasseur de primes, une tueuse à gages et nous ! Quelle aventure, Maître ! Vous imaginez un peu comme tout cela sera enrichissant pour vous et pour moi ? J’ai même déjà commencé à apprendre quelques mots de shijiriwoowook !
— Shyriiwook, corrigea Seshek.
— Pardon, Monsieur. Mon système d’enregistrement de vocabulaire semble de pas vouloir consigner ce mot. Il me sera très vite nécessaire de résoudre ce léger problème.
Le mercenaire s’étira, faisant craquer ses vieilles articulations. Il était trop vieux pour ce genre de missions dont les conséquences se révélaient souvent funestes pour la plupart des membres y prenant part. Le siège grinça sous l’effort et il grimaça. Son cargo aussi n’était plus très jeune et il commençait à avoir un nombre d’avaries inquiétantes malgré les incessants travaux qu’il effectuait à son bord. Pourtant, pour rien au monde, il n’en aurait changé. Il lui avait été offert par un ancien commandant des Ravageurs du Vide à l’époque où il travaillait encore pour ces pirates. Il se rappelait encore du nombre d’écailles que le sauvetage de son ancien supérieur lui avait causé : vingt-six. Vingt-quatre d’entre-elles avaient repoussé, mais il lui en manquait toujours deux au niveau de la nuque et cela le perturbait toujours un peu.
Cet endroit me gratte terriblement, mais je ne regretterai jamais d’avoir éviter à ce Quarren de finir carbonisé. Quand je pense à tout le prestige que cela m’avait apporté à l’époque, sans compter le vaisseau.
Il n’était, évidemment, plus membre des Ravageurs depuis de nombreuses années, mais il ne s’était pas privé de garder le VCX pour effectuer ses contrats. Bien évidemment, il n’avait jamais revu ses anciens camarades depuis ce jour où son dernier associé et lui-même avaient sectionné le bras de leur dernier commandant et mis le feu au hangar de son quartier général. Il serra la mâchoire. Kan Tyren, le Nautolan, n’était de loin pas un tendre et il ne désirait pas se retrouver, une nouvelle fois, sur sa route. Il lui arrivait encore de se demander ce qu’il se serait passé s’il était resté, s’il n’avait pas pris le parti d’aider ce jeune inconscient à retrouver sa sœur.
Bah, c’est du passé ! La fille est morte et, lui, ne m’a jamais recontacté depuis. J’ai même fini par définitivement perdre sa trace. Bon débarras, je suis bien plus efficace seul.
Un son annonçant l’arrivée d’un vaisseau allié le tira, une fois de plus, de ses songes et il constata que Deevee venait seulement de s’arrêter de parler. Il n’avait aucune idée de quel avait pu être le monologue de son assistant pendant tout ce temps et il ne s’en préoccupait pas. Le petit droïde était étrangement susceptible, mais tout ne se passerait bien tant qu’aucune de ses paroles ne lui étaient adressées.
— Ah des amis ! Vous me répondrez plus tard, Monsieur, annonça l’individu mécanique sans avoir perdu une once de jovialité.
Le Trandoshan siffla de désarroi et vit un cargo YT-1300 légèrement noirci sortir de l’hyperespace et se placer devant lui. L’appareil corellien n’avait déjà pas un aspect particulièrement engageant, mais son escarmouche avec l’équipe rivale n’avait pas amélioré son état.
Une tête brûlée, cet humain.
Il accepta une communication entrante en provenance du nouveau venu.
— Alors petit, on est parti la queue entre les jambes, provoqua-t-il dans un grognement sarcastique.
La voix qui lui répondit ne fut pas celle du capitaine de l’appareil et encore moins celle rugissante de son copilote poilu. Au lieu de cela, ce fut le troisième membre d’équipage qui parla :
— Gand est désolé. Gand a voulu stopper le vaisseau de nos rivaux, mais leurs renforts ont surpris Gand et ses équipiers.
Seshek était habitué à l’étrange manière de s’exprimer qu’avaient les membres appartenant à la même espèce que son partenaire temporaire. Êtres inséctoïdes de petite taille, tous les Gands de la planète Gand possédaient un prénom et un nom. Toutefois, le droit de s’exprimer à la première personne n’était réserver qu’à un individu qui avait effectué des exploits reconnus par l’intégralité de ses semblables. Puisque cela était très loin d’être le cas de celui-ci, il ne pouvait s’exprimer que par son prénom. Utiliser son nom de famille signifiait qu’ils avaient honte de que quelque chose. En revanche, le terme de « Gand » témoignait généralement de l’extrême déshonneur que l’un de ces non-humains éprouvait face à ses actes. Toutefois, cet individu précis ayant été renié par son peuple suite à sa profession, il avait perdu son nom de famille. Il était probable que l’utilisation de « Gand » pour se définir le remplaçait, à présent, et n’était lié qu’à son inefficacité à son poste d’artilleur un peu plus tôt.
— Zuckuss. Où sont le Wookiee et son ami corellien ?
La réponse rauque due au respirateur porté par le non-humain de l’YT-1300 ne se fit pas attendre :
— En salle des machines pour réparer les quelques légers dégâts. Ils ont laissé Gand dans le cockpit en lui disant de ne toucher à rien pendant leur absence, mais Gand voulait vous contacter pour vous dire qu’il était prêt à continuer la chasse.
Seshek soupira. Depuis que des pointures comme Jango Fett, Aurra Sing ou Cad Bane s’étaient fait refroidir, il avait pu constater une certaine difficulté à trouver un chasseur de primes qui pouvait tenir la route. Certes, il y avait bien des types comme Bossk ou Dengar, mais ils étaient brouillons et un peu bête parfois. Boba Fett était intéressant. Depuis qu’il avait abattu Bane en duel lors d’un contrat, il s’était taillé une belle réputation. Néanmoins, la froideur du personnage et la propension de ceux qui restaient dans son entourage à finir désintégrés ne lui donnaient pas particulièrement envie de travailler avec lui.
Mais de tous les chasseurs de primes de bas étage que l’on peut trouver, c’est ce microbe que le Hutt a intégré à l’équipe. J’aurais cru Jabba bien plus clairvoyant quant il s’agit d’un contrat d’aussi haute volée. À moins que le manque de détails n’en ait désintéressé plus d’un.
— Qu’est-ce que tu as pu apprendre lors de l’affrontement ? demanda le Trandoshan afin d’obtenir au point une information utile.
— Eh bien… Zuckuss peut dire qu’ils sont dangereux et bien équipés, expliqua le Gand en utilisant à nouveau son prénom prouvant que sa honte n’avait pas duré bien longtemps.
Sans blague.
À ses côtés Deevee se frappa la tête de l’une de ses petites mains mécaniques dans une expression de dépit bien trop théâtrale pour un droïde de son modèle.
— Autre chose ?
L’absence de réponse de l’autre côté lui fit penser que Zuckuss réfléchissait, puis il y eut un léger chuintement et une nouvelle voix emplie d’énervement s’ajouta à la conservation.
— Qu’est-ce que tu as bidouillé ? Je t’avais dit de ne rien toucher ! Vieux fossile, c’est toi ?
Seshek se tassa dans son siège et fit de son mieux pour ne pas réagir à l’impertinence du Corellien. Zuckuss était peut-être un poids mort, mais ce contrebandier et son partenaire, bien que particulièrement prompts à prendre des risques inconsidérés, étaient assez doué pour compenser l’imbécilité du chasseur de primes. De plus, l’humain était probablement l’un des meilleurs pilotes qu’il n’ait jamais vus.
— On discutait de la râclée que vous vous êtes pris avant de vous enfuir, le recadra le Trandoshan.
— Et bim ! Dans les dents, chuchota Deevee à son attention.
— Ce n’était pas une fuite, c’était un repli stratégique ! se défendit l’homme pour plaider sa cause.
Le Wookiee, qui était apparemment aussi à leurs côtés, grogna quelques mots.
— Comment ça c’est la même chose ? Écoute-moi bien boule de poils…
Seshek soupira. Le capitaine de l’autre vaisseau avait beau être un pilote hors pair, il compensait ses talents par une certaine arrogance qui pouvait dès fois se révéler exaspérante.
— Vous discuterez vocabulaire plus tard. Dans quel état est votre cargo ? demanda-t-il pour éviter de perdre du temps.
Ce fut le copilote qui lui répondit dans une série de grognements et de petits rugissements, qu’il n’eut aucun mal à saisir au contraire de Deevee qui semblait peiner à intégrer l’ensemble des tonalités utilisées.
— Parfait. Donc, si vos fuites sont réparées, on va pouvoir avancer.
— Je ne demande pas mieux, répondit le contrebandier corellien d’une voix presque trop confiante.
— Très bien. Vant est partie en éclaireuse et nous transmettra ce qu’elle pourra apprendre sur les avancées de nos rivaux.
— C’est parfait. Je connais une très bonne cantina dans la capitale où on pourra attendre de ses nouvelles autour d’une table de sabacc et d’une bonne bière corellienne.
À ses mots, Deevee trépigna d’impatience. Un autre de ses étranges traits était son obsession certaine pour ce jeu de cartes. Bien qu’il ne fût pas autorisé à y jouer, il suivait chaque partie avec autant d’intérêt qu’un Gran l’aurait fait pour une course de podracers sur Malastare. Il réfléchit un instant. Après tout, ils n’avaient rien à perdre à tenter de se faire quelques contacts sur Toydaria.
— Très bonne idée, mais restons prêts à intervenir au cas où Vant aurait besoin de soutien, accepta Seshek.
— Cela va de soi.
— Et Solo, ajouta le Trandoshan avant que le contrebandier ne coupe la communication. On ne sait peut-être pas qui nous avons face à nous, mais cela est aussi valable dans l’autre sens. Alors, restons discrets une fois sur Toydaria.
Le pilote de l’YT-1300 acquiesça :
— Ne vous en faites pas grand-père, Chewie et moi, on sait se tenir et on laissera l’insecte sur le Faucon.
L’interruption du système com coupa net le début de la protestation de Zuckuss. Seshek secoua la tête pendant que Deevee tournait sur lui-même.
— Sabacc ! Sabacc ! Sabacc !
Il enclencha les moteurs avec une certaine lassitude et le VCX se mit à vibrer. Il était vraiment trop vieux pour ce genre de truc.
Modifié en dernier par Mandoad le Lun 10 Juin 2019 - 14:55, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 10 Mai 2019 - 21:58   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chui prem's! chui prem's! J'ai gagné quoi :paf: ?

Bref, c'est lu!

Voici donc les concurrents de Jaden and co :roll: ! Un vieux trandoshan, un gand bien connu et un autre duo tout aussi connu :P !
Ahhhahh... :sournois:

Très impertinent le petit droide de seshekk, espérons qu'il ne va finir en pièces détachées :transpire: !

Bref, hâte de voir la suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Dim 12 Mai 2019 - 17:17   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hey mat ! Merci pour les commentaires.

mat-vador a écrit:Chui prem's! chui prem's! J'ai gagné quoi ?

Mon plus grand respect pour être venu lire et apprécier ce chapitre aussi vite. (et je vais voir combien coûte un ticket pour Zeltros...)

mat-vador a écrit:Voici donc les concurrents de Jaden and co ! Un vieux trandoshan, un gand bien connu et un autre duo tout aussi connu !
Ahhhahh...


Exactement, même s'ils n'auront pas autant de présence que mes personnages originaux, j'ai envie d'utiliser quelques têtes bien connues. :)

mat-vador a écrit:Très impertinent le petit droide de seshekk, espérons qu'il ne va finir en pièces détachées !

C'est normal que deux des personnages sur lesquels j'aime le plus écrire soient des droïdes ? :D

Allez, à bientôt pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 14 Mai 2019 - 10:39   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 5 lu !

Ah, la voilà enfin présentée, cette fameuse "équipe Jabba" ! Et je suis très satisfait de sa composition ! Outre la confirmation du duo Solo/Chewie, on a la chance de voir Zuckuss - un personnage que, personnellement, je n'ai jamais vu/aperçu à part sa scène dans l'Empire contre-attaque ! - on retrouve Seshek (et j'ai hâte de le voir interagir à nouveau avec Jaden ! :sournois: ), d'autant plus que le trandoshan est toujours flanqué de son absolument génial droïde ! :lol:

Bref, tout cela nous fait un casting nettement plus développé que celui de ton tome , ce qui n'est pas pour me déplaire !

Vivement la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mer 15 Mai 2019 - 19:24   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

J'ai rattrapé mon retard !

Deux chapitres excellents !
Décidément, Seshek est en passe de devenir mon deuxième personnage préféré (devinez après qui.... :sournois: ). Je le trouve très bien caractérisé. On sent le poids des années sur ses épaules et l'expérience qu'il peut fournir. J'adhère complètement !

Hâte de voir où tout ceci va nous mener !
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Ven 17 Mai 2019 - 16:28   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello tout le monde ! Merci pour les retours. :)

L2-D2 a écrit:on retrouve Seshek (et j'ai hâte de le voir interagir à nouveau avec Jaden ! ), d'autant plus que le trandoshan est toujours flanqué de son absolument génial droïde !

Un duo qui, je l'espère, amènera une nouvelle dynamique à ce récit. En tout cas, j'aime bien les faire interagir. :oui:

L2-D2 a écrit:Bref, tout cela nous fait un casting nettement plus développé que celui de ton tome , ce qui n'est pas pour me déplaire !

Et j'ai encore quelques petits personnages dans les manches, ainsi que quelques surprises... :sournois:

LL-8 a écrit:Décidément, Seshek est en passe de devenir mon deuxième personnage préféré (devinez après qui.... ). Je le trouve très bien caractérisé. On sent le poids des années sur ses épaules et l'expérience qu'il peut fournir. J'adhère complètement !

Content qu'il te plaise presque autant que ton personnage préféré ! Je me demande bien qui cela peut être... :D

Voilà. Sur ce, j'ai une mauvaise nouvelle pour aujourd'hui. J'ai des grosses semaines de boulot depuis le début du mois et je n'ai malheureusement commencé la rédaction du nouveau chapitre qu'en fin de matinée. N'ayant pas envie de le rusher, ni de vous présenter une version abrégée et pleine de fautes, je ne publierai donc rien aujourd'hui.
En revanche, le chapitre 6 arrivera ce week-end pour vous mettre dans la tête d'une certaine Mirialan.

D'ailleurs en parlant fan-fics, je vais devoir rattraper "Toujours en mouvement..." (mais si vous me zigouillez encore un personnage que j'adore, je me révolte !) et passer faire un tour sur Dathomir aussi, j'ai pris du retard avec ça moi. :chut:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Sam 18 Mai 2019 - 14:09   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Re! Cette fois c'est bon, le chapitre est terminé et relu. Je vous propose donc de faire une petite mise au point de la mission des vauriens et d'en apprendre un tout (tout tout) petit peu sur leur objectif, mais aussi sur l'un des nouveaux personnages de ce deuxième tome. Bonne lecture à tous !

Chapitre 6 : Réunion d’équipe

8BBY
Toydaria, Système Toydaria


Lorsque l’équipage du Zéphyr Étoilé débarqua, l’omniprésente brume épaisse qui flottait dans l’atmosphère se mit à onduler sous leurs mouvements telle une myriade de petits serpents d’éther. Le climat était tempéré, quoique légèrement humide, comme cela était régulièrement le cas sur le monde natal des Toydariens. Petits êtres ailés à l’aspect peu attirant aux yeux de la plupart des humanoïdes, les natifs vivaient dans d’immenses structures de boue, dont les plus impressionnantes étaient contrôlées par les divers clans composant la société toydarienne. Toydor, la capitale, était la plus grande ville de la planète et regroupait les familles les plus influentes et les plus dévouées à l’actuelle reine. Première dirigeante de sexe féminin, après une succession de rois lors des dernières décennies, son élection témoignait d’un léger changement de mentalité chez ce peuple aux mœurs féodaux. Néanmoins, Neeva Kix ne s’intéressait pas à la politique. De son point de vue, roi ou reine ne faisait aucune différence. Cette situation ne changeait rien au fait que le véritable dirigeant était probablement un humain imbu de sa personne, confortablement installé dans ses quartiers, et qui paradait dans un uniforme de coupe trop serrée typiquement impériale.
Empire, Hutt, Aube Écarlate, tout cela c’est du pareil au même. La seule vraie liberté c’est de vivre à son compte et de ne jamais devoir en rendre aux autres.
Cette réalité, elle l’avait compris depuis des années. Elle n’était qu’une gamine lorsque ses parents, voyous des bas-fonds de Coruscant, l’avaient abandonnée sans le moindre remords. Livrée à elle-même, elle avait appris à se débrouiller seule et avait réussi à survivre. S’endurcir avait été nécessaire pour tenir le coup au cœur même des gangs les plus dangereux de la planète. Pourtant, jamais ils n’avaient pu la recruter. Les missions qu’on lui avait confiées pendant des années, elle les avait menées avec succès, mais il n’avait jamais été possible de l’enchaîner à une organisation. Avec l’expérience, son nom avait fini par être repéré et obtenir des contrats tout aussi douteux, mais bien plus valorisants, était devenu plus courant. De vaurienne des rues crasseuses du niveau 1313, elle était passée chasseuse de primes redoutée. Peut-être n’était-elle pas la plus célèbre, mais ses clients savaient qu’elle ne choisissait que des missions qu’elle pourrait terminer. Cela serait également le cas pour celle-ci.
Bien que la situation soit un peu différente cette fois.
Jaden Dawnwalker et Liana Zin attendaient à ses côtés. Bien qu’elle n’ait jamais travaillé avec eux leurs noms ne lui étaient pas inconnus. Contrebandier discret, l’humain, qui devait avoir quelques années de plus qu’elle, avait effectué quelques expéditions risquées avec succès. Malgré son exaspérante propension à essayer de se mettre en valeur, il préférait ne pas être trop visible. Du moins, jusqu’à il y avait quelques mois. Bien qu’ils ne l’aient jamais confirmé, la rumeur se répandait rapidement : L’Alderaanien et la Togruta étaient derrière le casse de Jedha et les événements qui avaient suivi.
Se frotter directement à l’Empire. Il faut soit avoir un sacré cran, soit être complètement idiot.
La Mirialan aux cheveux bleutés ne s’était pas encore décidée sur la réponse. Dawnwalker était peut-être imprudent, mais il avait également fait preuve d’une froideur qu’elle ne s’était pas attendue à voir lorsqu’il avait abattu leur informateur sur Hutta. Elle n’avait pas confiance en cet homme. Quant à Zin, malgré son jeune âge, elle était étonnante. Vive d’esprit, agile et pourvue d’un instinct de prédateur caractéristique de son espèce, elle lui semblait moins imprévisible que son partenaire. Pourtant, quelque chose chez la petite Togruta lui indiquait qu’elle pouvait se montrer bien plus dangereuse qu’elle n’aurait pu le laisser croire. Neeva n’aimait pas le travail en équipe et elle n’était visiblement pas la seule à détester l’idée de s’être vue forcer la main par l’Aube Écarlate.
Il y a beaucoup trop de mystère et de mercenaires sur ce coup pour qu’il n’y ait pas quelque chose de plus gros que ce qu’on a pu nous faire croire.
Elle croisa les bras et s’appuya contre la coque de son cargo.
— Vos copains se sont perdus ? demanda-t-elle sarcastique.
Comme pour la contredire, un trio hétéroclite débarqua dans le hangar aux teintes ocres. L’humain au veston sombre se tourna vers elle et lui présenta un sourire agaçant. Elle ne lui fit pas le plaisir de réagir. Les deux contrebandiers allèrent à la rencontre du groupe et elle leur empressa le pas. Les nouveaux venus étaient composés d’une jeune humaine aux cheveux blonds, Dina. Elle n’avait pas beaucoup travaillé avec elle, car elle passait la majorité de son temps sur le Rebelle Rouge. Bien qu’elle n’arrivât pas encore à totalement comprendre ce personnage, il y avait certains signes dans la gestuelle dans la partenaire de Dawnwalker et Zin qui criait à la dissimulation. Malgré une apparence très vaurienne, Dina ne pouvait s’empêcher d’avoir un langage corporel très noble. Celui-ci se mariait parfaitement avec ses vêtements qui, bien que toujours très simples, présentaient toujours une certaine élégance telle cette combinaison de vol bleue à capuche ample.
Un monde du noyau peut-être ?
Cela n’était pas forcément évident à remarquer, car ses alliés de circonstances faisaient leur possible pour le cacher, mais cette femme ne venait visiblement pas du même milieu qu’eux. Lorsque la blonde arriva au niveau du contrebandier, la non-humaine crut tout d’abord qu’elle allait le prendre dans les bras, mais elle s’arrêta au dernier moment. Dans une raideur forcée, Dina se contenta de lui sourire naïvement et de hocher la tête, ce qui fit soupirer Neeva. La réaction de l’autre fut tout aussi niaise. Après un clin d’œil et sourire mi-charmeur, mi-idiot, il se contenta d’un bref regard au droïde astromécano vert et blanc qui passait à côté de lui en l’ignorant purement et simplement.
Amants, amis, partenaires ou connaissances, je m’en contrefiche, mais j’espère qu’ils réalisent de quoi ils ont l’air vu de l’extérieur.
L’unité R2, quant à elle ou plutôt lui comme il se plaisait à le rappeler, était bien plus intriguant. En règle générale, ce modèle suivait les pilotes et les mécaniciens afin d’effectuer des réparations de pointe sur diverses sortes de vaisseaux et voyait sa mémoire effacée régulièrement. Zoomer, en revanche, semblait avoir développé une personnalité qui lui était propre et celle-ci était loin de déplaire à la chasseuse de primes. Doté d’un vocabulaire caustique et d’un manque de respect flagrant pour la plupart des êtres organiques, il n’avait rien à envier à certains des criminels de haut vol de cette galaxie. Bien que très amical envers Zin et Dina, il semblait déployer la plupart de son énergie à faire enrager le quatrième membre de l’équipage de l’YT-2400 avec un succès certain. Pour être franche, elle avait un certain respect pour ce petit être mécanique qui discutait intensivement avec la Togruta en pestant sur les techniques de pilotage du dernier membre.
Celui-là, en revanche, il n’a pas mis longtemps à me taper sur le système.
Lien Tib, le Sullustéen, paraissait être incapable de ne pas montrer une extraordinairement agaçante joie de vivre. Il n’était pas rare de voir des criminels notoires apprécier leur travail, mais le petit être témoignait d’un optimisme presque trop intense. En général, tout comme Dawnwalker, elle tentait de l’ignorer le plus souvent possible afin d’éviter de longues et pénibles conversations. Malheureusement pour elle, les autres étant déjà engagés dans une discussion, elle était devenue une cible parfaite. Elle grimaça lorsqu’elle vit le petit non-humain en combinaison émeraude s’approcher d’elle, son ineffaçable sourire se dessinant entre les replis de son visage. Elle ne pouvait plus s’échapper.
— Magnifique affrontement ! la complimenta le natif de Sullust dans sa langue natale. Et ce passage dans La Dispersion ! Exceptionnel !
Afin d’éviter de lui donner de quoi continuer à parler, Neeva ne lui offrit qu’un sourire poli, mais froid. À son grand désespoir, cela ne le découragea pas.
— Éviter tous ces astéroïdes tout en affrontant cet YT-1300, c’était impressionnant Neeva ! J’aurais vraiment aimé être présent et pouvoir vous aider plus vite.
Elle fixa brièvement son regard lavande dans les yeux noirs du Sullustéen et hocha la tête en remerciement, mais l’autre resta planté là en espérant une réponse. Ce fut le contrebandier alderaanien qui vint à sa rescousse de manière inespérée.
— J’aime beaucoup nos retrouvailles suite à nos récents exploits, commença-t-il. Toutefois, il serait sûrement judicieux de ne pas perdre la courte avance que nous avons sur nos poursuivants.
— Excellente idée, se contenta de répondre la Mirialan.
En se redressant, elle eut un bref signe de tête pour l’humain afin de le remercier de son intervention et il lui répondit par un discret sourire en coin.
N’espère pas que je doive t’être redevable pour ça.
L’approbation du groupe fut unanime et ils se rapprochèrent du vaurien aux cheveux bruns. Ce dernier se passa la main sur sa courte barbe et fixa tour à tour chacun de ses partenaires.
— Voilà le topo : L’autre face de Ginntho ne savait pas grand-chose sur l’objet qui nous intéresse et avait l’air plus effrayé qu’autre chose.
Tu m’étonnes, avec la raclée qu’on lui a mis tous les deux.
— Toutefois, il n’était pas le seul survivant lors de leur petit pillage, continua Dawnwalker. Ils étaient deux à être ressortis. Lui et un Toydarien du nom de Pizza.
— Pazzi.
À la correction de Neeva, Liana ne put s’empêcher de pouffer, ce qui lui valut un regard noir, mais totalement vain de son équipier.
— Bref, ce type a récupéré l’objet qui nous intéresserait.
— Tu veux dire l’objet, dont on pense qu’il existe et qui pourrait potentiellement nous mener à un lieu sur lequel on n’a aucune information et qui semble tout droit sorti des délires d’un individu à moitié fou ? rétorqua la chasseuse de primes d’une voix moqueuse, mais tendue.
L’Alderaanien ne put dissimuler un sourire inquiet. Elle et lui étaient les seuls à directement avoir rencontré le mystérieux Maul et tous deux en étaient ressortis troublés, bien qu’ils n’en aient jamais discuté. Toutefois, elle put lire quelque chose qu’elle n’aurait pas pensé voir sur ce visage : de la peur. L’apparition avait été furtive, mais présente. La Mirialan, elle aussi, avait été particulièrement mal à l’aise lors de son entretien avec le Zabrak, mais les yeux de Dawnwalker dévoilaient visiblement une histoire supplémentaire. Elle n’avait peut-être pas confiance en l’humain mais, si elle était persuadée d’une chose, c’était que Jaden Dawnwalker n’était pas quelqu’un qu’on effrayait avec facilité.
Qu’a-t-il vu que je n’ai pas été capable de saisir ?
Reprenant presque qu’immédiatement son air confiant, il sourit. Toutefois, Zin, au contraire de Tib et Dina, avait une légère expression d’inquiétude qui confirma son étrange pressentiment.
— Je suis confiant cette fois-ci, abrégea le jeune homme sûr de lui. L’Aqualish était plus effrayé par ce qu’il avait trouvé dans ce temple que par nous, du moins au début.
— Il ne nous reste plus qu’à trouver ce fameux partenaire alors, constata Dina sur un ton toujours aussi naïf.
La Togruta prit un air concentré et l’humain eut un petit rire nerveux.
— C’est plus facile à dire qu’à faire. Toydor est une ville de taille relativement conséquente. Trouver un natif avec rien d’autre qu’un nom ne sera pas chose aisée, expliqua-t-il pensif.
Zommer bipa.
— Sans compter que les Toydariens ne sont pas particulièrement fan des étrangers depuis la Guerre des Clones, renchérit Tib également préoccupé.
Zoomer bourdonna quelques sons.
— D’ordinaire, les petites frappes comme ce pilleur sont monnaies courantes ici et sont fortement impliquées dans le commerce et la revente d’objets inhabituels et inutiles. On pourrait commencer par les petits revendeurs, graisser quelques pattes, proposa Neeva au reste de l’équipe.
Le contrebandier la regarda et eut une expression approbatrice, alors que des sifflements énervants résonnaient derrière elle.
— C’est sûrement notre meilleure chance. Cela risque de nous prendre du temps et sera particulièrement risqué étant donné la concurrence obstinée, mais on n’a pas le choix. Il va falloir être rapides et efficaces et pour éviter que cela ne nous prenne plusieurs jours avant de réussir à obtenir le moindre renseignement utile, réfléchit Dawnwalker à voix haute.
L’imposante image bleue qui jaillit devant eux le fit sursauter et il faillit trébucher sur un petit rocher qui se trouvaient à ses pieds. Dans une série de vrombissements aigus et agacés Zoomer semblait particulièrement à bout de patience. Son projecteur holographique était maintenant illuminé d’une lueur bleutée et l’image d’une petite créature bedonnante munie d’une courte trompe voletait devant eux. À ses côtés, quelques lignes de textes et un plan étaient affichés.
— Ou alors on utilise ces informations, articula le jeune homme en se râclant la gorge.
L’unité R2 l’invectiva puissamment dans une cacophonie de bips et bourdonnements insultants, qui impressionna Neeva. Un vocabulaire aussi fleuri n’était pas particulièrement commun chez un droïde non-programmé pour l’assassinat. En face d’elle, le contrebandier fronça les sourcils et leva un doigt pour interrompre le flot d’injures de son partenaire.
— Si, je t’écoute ! Je ne savais juste pas qu’avoir un accès à certaines bases de données criminelles impériales faisait partie de tes compétences. Maintenant réduis-moi ça avant que quelqu’un d’autre ne le voie, s’il-te-plait.
Zoomer ne se laissa pas faire et la jeune Mirialan fut légèrement surprise et intriguée par sa réponse.
— Oui, je sais que tes capacités ne se résument pas faire griller les organiques, lui accorda l’humain. Toutefois, si tu me donnais, une fois pour toutes, la liste complète de tes sous-programmes peut-être que ce genre de situation n’arriverait pas.
La réponse de l’astromécano ne se fit pas attendre.
Ça existe cette expression-là ?
Dawnwalker sembla se poser la même question, car son habituelle sens de la répartie figura aux abonnés absents.
Donc il existe des êtres capables de le faire taire. C’est bon à savoir.
À sa droite, Zin et Dina semblaient faire de grands efforts pour ne pas éclater de rire. Lien Tib, lui, leur faisait face avec une expression médusée. Elle pouvait voir que l’humain n’avait pas envie de se laisser faire. Néanmoins, il sembla se résigner. Sans doute cela n’était-il pas leur premier affrontement verbal.
— On en reparlera en privé, déclara-t-il pour la clore la discussion.
Le droïde grinça et l’autre serra les dents.
— Avec un fusil ionique, murmura-t-il plus pour lui-même. Agrandit le plan, nabot. S’il-te-plaît.
Il se reconcentra sur les informations que Zoomer avait réduit. Il s’agissait d’une carte d’une portion de la ville et deux points jaunes à placés à deux endroits opposés y brillaient.
— Très bien. Il y a deux lieux probables où trouver l’autre pilleur ailé : sa maison ou son échoppe, expliqua-t-il en pointant les deux lueurs.
— On va donc se séparer, comprit Liana.
Son partenaire hocha la tête en signe d’approbation.
— Exactement. Liana, Kix et Ti…
Il s’arrêta en apercevant l’œil sombre que la Mirialan lui jetait.
Essaie un peu pour voir.
—…Dina. Vous vous rendez chez lui. Tib, le nabot, on s’occupe de l’autre site. Des questions ?
Neeva, tout comme l’ensemble des mercenaires présents, approuva sans prononcer le moindre mot.
— Alors restons en contact. Le premier qui trouve notre cible ou quelque chose d’intéressant contacte les autres sur un canal sécurisé. Mieux vaut éviter d’attirer l’attention.
Alors que l’équipe féminine partait dans une direction opposée. La chasseuse de primes entendit la voix de Dawnwalker :
— Ne va pas croire ça. Si je t’ai pris avec moi, c’est dans l’éventualité où j’aurais besoin de négocier des pièces détachées avec ce pilleur.
Il y eut un sifflement indigné.
— Et range-moi cette pique électrique ! entendit-elle avant que les autres ne sortent du hangar.
Elle soupira et, d’un signe de la tête, intima à son groupe de se mettre en route. Il ne leur restait plus qu’à espérer qu’ils ne tomberaient pas sur leurs rivaux ou sur un obstacle encore plus dangereux.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 18 Mai 2019 - 22:04   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:et passer faire un tour sur Dathomir aussi, j'ai pris du retard avec ça moi. :chut:


:roll:

Bon, sinon c'est lu!

Ben notre Mirialan semble ravie par moments de faire équipe avec ces hum vauriens :whistle: !

Les voilà donc sur Toydaria à la recherche d'un informateur! Hâte de voir ce qu'il va subir de la part de ces hum vauriens :sournois: !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2544
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 20 Mai 2019 - 12:05   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 6 lu !

Ah ! Nos héros sont enfin réunis ! Voilà qui fait plaisir, après cinq Chapitres à tenter mutuellement de se retrouver et/ou de se secourir ! Et les voilà sur Toydaria, une planète qui n'a guère été développée dans les deux Univers... joli rappel cependant de la Guerre des Clones (le lecteur se souviendra d'ailleurs - ou pas - que le roi de Toydaria avait été abattu par Savage Oprress à l'époque) ! :oui:

Et le mystère concernant la quête de Jaden & cie ne s’éclaircit guère... mais nul doute que nous en apprendrons plus le moment venu !

Vivement la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6709
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mar 21 Mai 2019 - 17:32   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Pas mal, pas mal !
Honnêtement, je suis un peu moins emballée par ce chapitre, mais c'est parce que la tension se relâche.
Hâte de savoir ce que Maul trafique !
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1080
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 21 Mai 2019 - 19:18   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hi ! Merci pour vos retours sur ce chapitre. :jap:

mat-vador a écrit:Les voilà donc sur Toydaria à la recherche d'un informateur! Hâte de voir ce qu'il va subir de la part de ces hum vauriens !

Oh, ils ne sont pas aussi horribles que ça, si ? :D

L2-D2 a écrit:Et le mystère concernant la quête de Jaden & cie ne s’éclaircit guère... mais nul doute que nous en apprendrons plus le moment venu !

Je glisse et glisserai des indices à droite à gauche (un peu comme pour Cassie/Nayia en fait). J'attends de voir si quelqu'un devinera avant la fin. :wink:

LL-8 a écrit:Honnêtement, je suis un peu moins emballée par ce chapitre, mais c'est parce que la tension se relâche.

Je plaide coupable. Je pense que ça se remarque, mais j'ai tendance à placer des chapitres descriptifs en cours d'action pour faire souffler les héros (et moi-même d'ailleurs) assez facilement, mais ça risque de bouger à nouveau d'ici peu.

A+ :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1113
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations