Le raid de Kessel et le mythe de Charybde et Scylla

Pour parler de Solo, deuxième film Star Wars Story, racontant la jeunesse et les premiers exploits de Han Solo, c'est par ici !

Retourner vers Solo

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar jfet » Jeu 25 Oct 2018 - 13:28   Sujet: Le raid de Kessel et le mythe de Charybde et Scylla

Lorsque j'ai vu la scène où Han rencontre le "summa-verminoth" et "la gueule", cela m'a fait penser aux monstres qui symbolisaient les dangers de la mer et terrorisaient les navigateurs au moyen-âge.

Puis en faisant quelques recherches j'y ai vu un parallèle frappant avec l'Odyssée, où Ulysse (qui cherche par-dessus tout à survivre afin de retrouver son épouse) et ses compagnons sont exposés aux dangers des Symplégades (étymologiquement "qui s'entrechoquent", aussi appelées roches vacillantes, ou Planktes), deux falaises qui s'entrechoquent continuellement, interdisant le passage des navires dans le détroit. Non loin de ce détroit (déjà franchi par Jason à bord de l'exceptionnel Argo - littéralement "le rapide" - navire qui disposait des dons de parole et de voyance) vivent deux monstres, Charybde et Scylla.

Charybde était la fille de Poséidon et Gaïa. Elle fut condamnée à avaler trois fois par jour d'immenses quantités d'eau, incluant navires, marins et poissons. Ainsi, Charybde est souvent représentée sous la forme d'un immense tourbillon marin, dévastateur, aspirant tout sur son passage.

Scylla était une très belle nymphe qui fut transformée en une créature monstrueuse à six têtes à triple rangée de dents, entourée de serpents et de chiens hurlant. Voyant sa métamorphose, Scylla se précipita dans la mer, où elle terrorise depuis les marins.

Image

Ulysse choisit d'éviter Charybde et préféra faire passer son bateau près de sa voisine Scylla, choisissant la perte de six de ses marins à celle de son navire et de l'équipage entier. En effet, s’approcher de Charybde signifiait pour l'ensemble d'entre eux la destruction certaine.

Pour résumer:
Ulysse/Jason = Han Solo
Argo = Millenium Falcon
Les Symplégades = le Maelstrom
Le summa-verminoth = Scylla
La gueule = Charybde

Cette ressemblance (sans doute purement fortuite) peut donner une certaine profondeur à ce passage presque onirique du film, et élève Han Solo au rang de héros mythologique, analogue d'Ulysse, le "héros rusé" par excellence.

Le relecture de ces mythes au moyen-âge interprète cette lutte contre les montres marins comme la celle de l'homme contre le diable, ou de la tentation féminine. Son amour pour Qi'ra aura amené Han jusqu'à la bouche de l'enfer. C'est une scène particulièrement importante pour Han puisque c'est à ce moment qu'il prend les commandes du Millenium Falcon, et qu'il devient véritablement maître de son destin.
Modifié en dernier par jfet le Jeu 03 Oct 2019 - 13:22, modifié 4 fois.
jfet
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 144
Enregistré le: 20 Juin 2018
 

Messagepar jfet » Lun 05 Nov 2018 - 10:36   Sujet: Re: Le raid de Kessel et le mythe de Charybde et Scylla

Voici une référence plus explicite, citée par Ron Howard:

"Jules Verne was the term the Kasdans often used as it related to the Kessel Run and the obstacles that they were facing. We wanted mystery, we wanted surprises."

Dans 20 000 lieues sous les mers en effet, le capitaine Nemo ("personne" en latin, allusion à l'Odyssée) et son équipage sont confrontés à des pieuvres géantes et à un tourbillon qui emportera le Nautilus:

"Devant mes yeux s’agitait un monstre horrible, digne de figurer dans les légendes tératologiques.
[...] Il marchait à reculons avec une extrême vélocité dans la direction du Nautilus. Il regardait de ses énormes yeux fixes à teintes glauques. Ses huit bras, ou plutôt ses huit pieds, implantés sur sa tête, qui ont valu à ces animaux le nom de céphalopodes, avaient un développement double de son corps et se tordaient comme la chevelure des furies. On voyait distinctement les deux cent-cinquante ventouses disposées sur la face interne des tentacules sous forme de capsules semi-sphériques."

"Le Maelstrom ! Un nom plus effrayant dans une situation plus effrayante pouvait-il retentir à notre oreille ? Nous trouvions-nous donc sur ces dangereux parages de la côte norvégienne ? Le Nautilus était-il entraîné dans ce gouffre, au moment où notre canot allait se détacher de ses flancs ?"

Le court métrage Léviathan a également beaucoup inspiré le design global.
jfet
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 144
Enregistré le: 20 Juin 2018
 


Retourner vers Solo


  •    Informations