Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Barya Mach » Lun 03 Avr 2017 - 21:13   Sujet: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonjour tout le monde.

Comme annoncé sur l'un des forums dédié aux fan-fiction, j'ai décidé de vous présenter ma propre version de la postologie. Je crois que le terme utilisé dans ces cas là est "infinities".

Ce topic a donc pour but de vous tenir au courant de l'avancée de l'écriture et de vous permettre de donner votre avis.

Et pour commencer je vais d'abord me présenter un peu et vous expliquer la genèse de ce projet.
Mais d'abord merci à Dolarn Sarkan et à Den pour leur premiers conseil :jap: . J’espère qu'il y en auras d'autres.

Alors, premièrement je suis étudiant donc je ne m'avance pas sur la fréquence de parution des pages, :P , ensuite il s'agira de ma toute première fan-fic mais de mon deuxième essai, alors n'hésitez surtout pas à me critiquer.

J'ai découvert Star Wars à 10 ans et j'ai tout de suite adoré, j’étais totalement a fond sur l'univers étendu (cycle de Thrawn, KoTOR,The Clone Wars, etc...) mais je me suis calmé par la suite. Quand la troisième trilogie fut annoncé j’étais très curieux et impatient, malheureusement ce ne fut pas le grand amour que j’espérais :cry: . Pour faire rapide, je partage beaucoup l'avis ce ceux qui ont été déçus par la reprise du scénario de ANH et le manque de nouveauté au niveau des vaisseaux et des planètes. Mais la raison principale est que je n'ai tout simplement pas aimé certaines idées scénaristique comme la chute de nouvel ordre Jedi et l'exil de Luke.

Ayant passé prés de 2 ans à imaginer de multiples scénarios pour cette trilogie, j'ai eu la possibilité de jouer à un jeu de rôle dans l'univers de Star Wars avec des amis et en tant que MJ. Je me suis donc fais plaisir. :cute: J'avais alors eu l'idée de rédiger ce scénario en fan-fic pour la partager mais j'ai vite abandonné. Retranscrire les "bêtises" des joueurs :cute: était très difficile, et mon scénario ne me plaisait plus autant puisque j'avais du l'adapter en fonction des décisions des joueurs. J'ai donc décidé de reprendre mon histoire à zéro et de repartir sur de nouvelles idées en me basant sur ce qui m'avaient plu ou non dans Le Réveil de la Force.

Je mettrai sur ce topic les 3 chapitres du jeu de rôle que j'avais rédigé, pour que vous me disiez en vous basant sur ces quelques lignes ce que je devrais corriger pour cette nouvelle histoire.

Voila. Je vais dés à présent me mettre au travail, mais avant je vous laisse le titre (provisoire ?) et le synopsis de la première partie de ma fan-fic.

L’échec de la République.
Trente ans après la destruction de l'étoile noire, la galaxie semble être en paix. Leïa Organa et Han Solo se sont mariés et ont eu deux enfants. L'ainé, Ben Solo, est pilote dans l'armé de la République, tandis que la deuxième, Jaïna, est la padawan de son oncle: Luke Skywalker. Mais suite aux attaques de pirates dans la bordure extérieure et la transmission d'un message holographique d'un ancien officier Impérial, la guerre est sur le point de ressurgir...
Modifié en dernier par Barya Mach le Lun 03 Avr 2017 - 22:17, modifié 2 fois.
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Barya Mach » Lun 03 Avr 2017 - 21:24   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Et voici les 3 chapitres du jeu de rôle. Je rappel cela n'a rien a voir avec la fan-fic en cours. :D


STAR WARS
Chapitre I
L’enquête de la République.

Trois ans après la mort de l'empereur, la guerre civile fait toujours rage. La galaxie est lasse de ce conflit interminable et a déjà énormément souffert. Suite a plusieurs guerres d’indépendance planétaires, l'Empire et la Républic signe un traite de paix et la galaxie se retrouve fragmentée.

Devant ce mélange de lois, de cultures et de traditions, Luke Skylawaker le dernier des Jedis, décide de renier son allégeance a la Republic pour fonder un nouvel Ordre Jedi. Celui-ci a pour charge de maintenir la paix et la justice entre les deux anciens adversaires et les nombreuses planètes indépendantes.

Après trente ans de paix, l'empereur Victorien meurt dans des circonstances étranges, et son petit-fils, Yaden, lui succède ...

Chapitre 1

Une ombre triangulaire se détache du noir de l'espace et s'amène progressivement sur la sphère verte et bleue qui semble attendre, immobile. Cette ombre est celle d'un vaisseau dont la forme inspirait autrefois la terreur et la crainte, celle du Star-Destroyer Allenor. De sous son ventre sors deux navettes impériales de type gamma, leurs silhouettes sont plus arrondie que les anciennes navettes lambda qu'elles ont remplacées. Elles sont chacune escortée par trois chasseurs TIE, vestiges d'une guerre passée mais qui font toujours partie des plus efficaces chasseurs galactiques. Les navettes descendent vers la planète.
Carida est localisée hors des frontières de la République et se trouve à seulement quelques parsecs de celles de l'Empire. Elle fit partie des premières planètes à avoir décidée de prendre son indépendance après la fin de la Guerre Civile, trente années plus tôt. Depuis lors elle est devenue l'un des plus grandes planètes agricoles de la galaxie.
Les deux navettes se dirigent vers le spatiodrome de Mervs, l'une des sept grandes cités de Carida, devenue célèbre pour ses contrebandiers et autres pirates. Les ailes latérales des navettes pivotent et au moment ou les appareils se sont posés, deux rampes s'abaissent et laissent descendre deux escadrons de stormtrooper qui se dirigent immédiatement vers le centre de la ville.
* * *
La cantina se située devant elle, il s'agit d'un bâtiment a deux étages, grand et large, il est construit en pierres grises dans toute la splendeur de la culture caridienne. Cependant, il y avait belle lurette que les touristes n'y venaient plus. L'endroit était peu à peu devenu le lieu de rassemblement des contrebandiers et de la pègre locale. C'est le point de rendez-vous parfait pour Sylvanna et ceux qu'elle doit rencontrer. Elle rentre d'un pas décidé dans l'antre de la boisson et du jeu, tous ses sens en alerte...
Au centre de la pièce trône le bar en forme de U, quelques mètres derrière se trouve une scène sur laquelle des musiciens et des chanteurs s'occupe à divertir les clients peu présents de si bon matin. Parmi ceux-ci Sylvanna perçoit la présence de quatre ou cinq aliens et d'environs une dizaine d'humains, elle sait qu'elle est observée et pas seulement parce qu'ici on se méfie de tous. Ce qui attire le regard des autres sur elle, c'est cet énorme bandeau de velour noir qui lui cache ses orbites vides, caractéristiques de son peuple: les Miralukas. Elle sait toutefois ignorer ces regards curieux et interrogateurs, pour l'instant il lui faut trouver ses contacts. Elle finit par les percevoir, ils sont trois, assis dans une des alvéoles au fond de la cantina prés de la scène. Elle se diriga doucement vers eux, laissant le temps à la force de lui permettre de visualiser ces trois personnes. Le premier est un humain, assez grand et bien bâti, il porte une tenue de voyage passe-partout de la région. Il semble nerveux. Assis en bout de table il attend, lançant des regards discrets sur toutes les tables et chaques clients. Le deuxième est un alien à l'aspect féline, un Cathar. Sa tête au pelage noir est à moitié cachée par un grand chapeau à bord recourbés. Il a entre les dents une pipe sculptée à la mode Mon Calamari qu'il fume gaiement. Il se tient debout le dos au mur, les mains cachées dans les poches de son grand manteau de mercenaire. Il ne laisse rien paraître mais Sylvanna sais qu'il est attentif et remarque qu'il surveille la porte d'entrée de la cantina. Le troisième larron est le plus surprenant. Il est petit, ne mesure même pas un mètre, sa peau est de couleur verte, de fin cheveux brun surmontent son crâne qui est orné de deux grandes oreilles pointues. Sylvanna ignore tout de son espèce mais le trouve tout de suite attachant, elle se souvient cependant d'une conversation dans laquelle son professeur lui avait parlé d'une créature identique à celle-ci. “ Maître Skywalker ne m'avait pas menti, pensât elle, une telle espèce existe bel et bien dans la galaxie.” Elle remarque aussi qu'il cache sous son poncho ce qui semble être un fusil de précision de fabrication républicaine. Il tient un verre contenant un liquide rouge à bulles qu'il porte à ses lèvres.
Keko boit lentement une gorgée de la bière locale, et ce dit qu'elle ne vaut pas les boissons à basses de racines de son monde natale. Il n'en peu plus d'attendre le bon vouloir de cet humain nerveux qui souhaite attendre l'arrivé du dernier membre du groupe avant de tout balancer. Keko n'est pas patient à vrai dire, bien qu'il soit certainement le plus âgé de la table, pour un membre de son peuple il est très jeune. Or selon un de leur dicton la patience ne vient qu'avec leur 350° anniversaire. “D'autres rancors à fouetter j'ai, si dans dix minutes pas décidé il n'est, de mes services il devra se passer.” Il boit à nouveau une gorgée et remarque la jeune femme qui s'assoit en face de lui et avale de travers en reconnaissant une Miraluka.
- “Je suis Sylvanna Deku, je suis membre de l'ordre Jedi. Maître Skywalker m'envoi et m'a demandé de me mettre au service de la République pour une mission de la plus haute importance. Il ne m'a rien dit de plus.”
- “Je me nomme Jacen, répondis alors l'homme surpris mais soulagé, je fais partie des services de renseignements de le République. Je suis chargé de vous transmettre les informations concernant votre mission et de vous accompagner. Mais d'abord laissez moi vous presenter les autres membres de cette mission. Voici Ri'Dagi-Raht, un détective Cathar qui à rendu services maintes fois à la République et à la chancelière Leia Organa-Solo. Il a accepté de recommencer à jouer pour nous les détectives privés contre une grosse somme d'argent.” La personne désigné lève d'une main son chapeau laissant apparaître un grand sourire. “Mes hommages, lançât il.”
- “Et voici Juhai Keko, le meilleur hacker et tireur de ce coin-ci de la galaxie, en vue de ce qui nous attend ces talents nous seront utiles, croyez-moi. Il a également accepté de nous rejoindre contre paiement.”
- “Ouais, ouais bonjour... aux précisions maintenant pourrait on venir , des heures que nous attendons mon gars. A table il est l'heure de se mettre.” Pas du tout étonné par la réaction du petit être vert, Jacen reprend le fil de son discours. Il résume rapidement les circonstances de la mort de l'empereur Victorien, victime d'une explosion dans ses appartements alors qu'il passait une soirée avec son fils et sa belle-fille, et des évènements qui s'ensuivirent jusqu'aux accidents de frontières de plus en plus fréquents.
- “Depuis que le jeune Yaden est monté sur le trône de vielles rivalités entre impériaux et républicains en de nouveaux fait surface. Les échanges commerciaux se font de plus en plus rare, et la chancelière, inquiète, à envoyé un ambassadeur sur Jabiim afin de renouer au mieux les liens entre l'Empire et la République. Malheureusement il a disparu quelques jours après son arrivé sur Jabiim et l'Empire nie toute responsabilités. L'empereur à toutefois accepté que la République envoie quelques enquêteurs afin de retrouver l'ambassadeur et de poursuivre les discussions diplomatiques. ” Il se tourne alors vers Sylvanna et ajoute: “Voila la raison de votre présence ici maître Jedi, votre ordre étant tenu de rester neutre dans toute affaires galactiques, votre présence lors des pourparlers et de l'enquête confirmera la position pacifique de la République.” Sylvanna acquiesce, elle a été formé pour résoudre ce genre de situation. Après tout Skywalker a formé cet ordre afin de maintenir la paix fragile qui règne dans la galaxie depuis la fin de la Guerre Civile.
- “Et nous, questionna Keko, notre rôle quel sera-t il ?”
- “Le rôle de Mr Ri me semble évident, répondit Jacen, il a pour mission de retrouver l'ambassadeur. Quant au votre Keko ...” Il baissa la voix et après avoir jeté un coup d'œil aux alentours il poursuivit: “Les réactions de l'Empire aux événements récents laisse supposer de sombres heures au cas ou les négociations échoueraient. De vielles blessures se sont rouvertes, si jamais une nouvelle guerre devait éclater, la République souhaiterait y être préparée. Or après la fin de la guerre civile personne n'a jamais put retrouver les plans des stations de combat de type Etoile Noire. La chancelière s'inquiète que de telles armes soit perdus aux mains de dieu sait qui. Elle veut s'assurer que l'Empire ne possède plus ces dits plans. C'est à vous Keko de vous infiltrer dans le réseau impériale et de les chercher.” A ces mots Sylvanna se lève et proteste: “Vous me faite venir pour certifier que vous voulez la paix avec l'Empire et vous me dites que ceux que j'accompagne sont chargés d'espionner et de voler les impériaux ! Est-ce que vous vous rendez compte que ce que vous me demandez va à l'encontre de mon code ?”
- “Calmez vous madame, si je prend autant de précautions ce n'est pas pour que votre morale me fasse remarquer.” Sylvanna se rassoit, consciente que comme à son habitude elle s'est de nouveau emportée. “Je dois encore apprendre à me maîtriser, pensât elle, maître Skywalker ne cesse de me le répéter.”
Une fois qu'elle s'est calmée, Jacen lui jette un regard méprisant et reprend là ou il a été interrompu: “Je disais donc que notre mission est de retrouver l'ambassadeur et si besoin est, de découvrir si l'Empire possède encore les plans des superstations de combat. Quant à vous Jedi, sachez que la chancelière s'est longtemps entretenue avec votre Maître Supérieur. Ils ont décidés qu'un Jedi devait participer à cette mission. Après tout vous êtes chargé de maintenir la paix et la sécurité. Que pensez vous que l'Empire ferez d'un super arme en temps de guerre ?” Sylvanna acquiesce et s'excuse. Pendant que Jacen ajoute ces derniers conseils elle songe qu'elle à encore beaucoup à apprendre avant d'atteindre le rang de Chevalier Jedi. Plongée dans ses réflexions, son attention est attiré dans l'alvéole de l'autre coté du bar qui lui fait face et ou se trouve un wookie. Ses sens de Jedi lui dise que le géant semble beaucoup s'intéressé au groupe dont elle fait partie. Elle va se lever quand au même moment Ri'Dagi-Raht prononce ces mots: “Restez discret, des stormtroopers viennent d'entrer.”

Chapitre 2

Ils sont huit, six soldats et deux sous-officiers. Leur armure blanche se détache des murs en pierres grises de la cantina. Le plus haut gradé et trois soldats restent prés de l'entrée, surveillant et fouillant les passants qui entrent et sortent du bâtiment, tandis que les autres se séparent en deux groupes afin de questionner les clients. Tout en évitant d'attirer l'attention sur lui, Ri les observe et ne les quitte pas des yeux. « Ils sont armées des nouveaux fusils blasters F-7, plus précis que les anciens E-11. » Les impériaux commencent à réclamer les papiers des clients de la cantina. « Il recherche quelqu'un, pensât il. C'est évidement nous. » Tout en continuant de les surveiller, il porta son regard sur la sortie de secours qu'il avait repéré à son arrivée.
- « Toujours prévoir au moins deux chemin de retour, dit il. Vous n'êtes pas aussi discret que vous le prétendez Jacen. »
- « Que cela vous serve de leçon, ne sous-estimer jamais l'Empire. » Il dirige la tête vers les deux soldats qui s'approche et dit :  «  Vous avez un plan monsieur Ri? »
- « Il y a une autre issue de l'autre coté du bar, mais pour y arriver il va falloir le contourner et donc... aller au devant des impériaux. »
- « Attendons que les deux qui viennent vers nous nous aient interrogés, ajouta Sylvanna, je les désarmerait et l'effet de surprise sera pour nous. »
- « Parfait, puis nous fonceront vers l'entrée et bifurqueront pour contourner le bar, ils seront surpris et n'auront pas le temps de réagir, repris Ri. Il faudra juste faire attention au deux derniers qui questionne les clients de l'autre coté, je m'en chargerai. »
- « Hum, rester ici je vais... afin de vous couvrir, au cas où échouer votre plan il doit. » Après avoir entendu ces mots, Ri s’aperçut que le petit être vert avait activé son arme et le tenait caché sous son vêtement. Il lui fit un grand sourire et se demanda comment cet individu si petit pourrait bien l'aider et surtout comment pourrait-il les rejoindre. Il allait lui poser la question mais Jacen signala que les stormtroopers approchaient. Ceux-ci en effet s'étaient rapproché de la table et commencèrent à réclamer les papiers des personnes présentent. Jacen fut le premier à les leurs présenter. Ri amena sa main vers sa poitrine en lançant un « Tout de suite, soldats », puis il pensa à un détail.
- « Dites moi, il me semblait que Carida était déclaré système indépendant depuis trois décennies. Qui vous autorise à réclamer nos papiers ? » Le plus haut gradé lui fit signe de se taire et tendis la main pour recevoir les papiers que Ri devait lui présenter, lorsque :
- « Caporal regarder, le deuxième homme présenta au premier les papiers de Jacen, c'est l'homme que nous recherchons. » Le sous-officier pointa aussitôt son arme sur Jacen.
- « Les mains en l'air. Au nom de la loi Impériale je vous ... » Il n'eut pas le temps d'en dire plus, Ri avait continué son mouvement vers sa poitrine et avait sorti de dessous son manteau un petit blaster et fit feu. Le stormtrooper s'effondra, le second surpris n'a pas davantage de temps pour réagir, une lame bleu de sabre laser lui sectionna les deux bras. Il tomba à genoux en hurlant de douleur. « Vite, s'écria Ri, je passe devant avec la Jedi. Suivez nous ! » Ri s'élança, Sylvanna sur ses talons, et se dirigea droit vers les quatre soldats restés en vigiles devant l'entrée. Il dégaina ses deux blasters revolvers et lança une salve qui poussa les impériaux à se mettre à couvert. Trente mètres séparent le petit groupe de la sortie, arrivé à dix mètre ils changèrent brusquement de direction et se dirigèrent vers la porte de secours évoquée un peu plus tôt. Les clients et le responsable du bar commencèrent à crier et à se cacher augmentant la confusion, un ordre fut lancé par un des impériaux : « Capturez-les. Utilisez les rayons paralysant. »
Ri avait pris la tête du petit groupe, Jacen courait un mètre derrière lui un peu sur sa droite, quant à Sylvanna elle faisait face aux impériaux, reculons le plus vite possible et déviant avec son sabre les laser qui avaient commencés à pleuvoir. Pendant qu'il courait Ri avait garder un œil sur les deux derniers stormtroopers, ceux-ci l'avait mis en joue et lui intimaient l'ordre de s’arrêter. Mais deux lasers les touchèrent dans le dos et ils tombèrent sans un cris. Le Cathar tourna la tête et vit Keko qui n'avait pas bougé de leur alvéole. Il avait retourné une table et se cachait derrière. Il avait suivi du regard ses camarades et était intervenu au meilleur moment. Mais maintenant sa position était dévoilée, et deux stormtroopers commencèrent à se diriger vers lui en s'abritant dans les alvéoles. Il sera bientôt pris au piège. Ri ne pouvait rien faire pour lui, sauf espérer que la petite créature saurait se débrouiller, il continua de courir.
Soudain Jacen, qui s'était porté au niveau de Ri, tomba au sol. Il a venait d'être touché par un tir que Sylvanna, prise par le nombre, n'avais put bloquer. Ri s’arrêta net et fit volte-face et il se prépara à aider Jacen. Mais avant qu'il n'est put faire un mouvement vers l'agent des services de renseignements, une puissante masse musculaire s’abattit sur lui et après avoir perçu un grand coup sur la nuque il perdit connaissance.

La Force guidait son bras, elle para un tir. Puis deux, puis trois, puis quatre. Le cinquième fut dévié, tout comme le sixième et le septième. Elle en bloqua un huitième mais le neuvième passa ainsi que les suivants. Elle le perçut, un de ses camarades fut touché et l'autre s'arrêta... mais que se passait-il ? Il fut soudain plaqué au sol. Sylvanna se retourna et fit face à un nouvel adversaire. Il s'agissait du wookie, celui qui les observait discuter. Dans leur fuite pour échapper aux stormtroopers, le groupe s’était dirigé vers l'alvéole ou il se tenait. Sylvanna l'avait oubliée, et il venait d’assommer Ri et commencait à l'emmener vers la porte de secours. La Jedi bondit en direction de l'alien. «  Lâchez-le ! ».

Coincé derrière la table, Keko réfléchissait. Il ne pouvait plus atteindre les soldats qui s'étaient placé à couvert derrière des tables et au fond des alvéoles. Deux d’entre eux progressaient vers sa position et ne tarderaient pas à le déloger, il fallait qu'il change d'endroit avant que celui-ci ne soit intenable. Son attention attirée par un cris, il tourna la tête en direction de ses amis. Il ne comprit pas alors ce qui se passait. Un énorme wookie portait un corps et la Jedi tentait de l'arrêter. Mais le géant la repoussa et se jeta dehors. Sylvanna se releva et se lança à la poursuite du ravisseur de Ri et de sa victime, avant de disparaître elle eu le temps de lancer en direction de Keko « Je le suis, occupe toi de Jacen. ». Un tir vient exploser au bord de la table, Keko se jeta en arrière. « Dans quel merdier, me fourrer je suis aller. Un augmentation demander, je devrais.  » Il tira une salve en direction des ennemis, puis il s'élança et sauta par-dessus le bar. Au moment ou il retomba plusieurs tirs fusèrent et firent éclater des verres contenant différents boissons. « Allez, capturez-le ! » les stormtroopers se dirigent vers le bar lentement, ils l'encerclèrent. « Rends-toi ! » entendis Keko, puis « Je tiens l'humain sergent. ». Keko expira un grand coup, « L'augmentation oublier je peux. » et il s’élança vers la sortie en sautant à nouveau par-dessus le bar. Des tirs résonnèrent, mais Keko avait déjà disparu.

Une fois dehors, Keko chercha des yeux ses compagnons. Il eut juste le temps d'apercevoir Sylvanna tourner au coin d'une rue. Il se lança à sa poursuite. Une fois dans la rue, Keko la chercha à nouveau. Il continua à avancer jusqu'au moment ou il entendis le bruit caractéristique d'un paralyseur. Keko tomba à son tour dans l'inconscience.
* * *
La porte s'ouvrit, et un droïde doré portant un bloc de donnés à la main entra dans le somptueux bureau aux murs rouges et ornements d'argents. Le droïde passa devant une majestueuse maquette de l'ancien palais sénatoriale de Coruscant, puis s'arrêta quelques secondes devant une autre maquette, celle d'une petite fontaine en forme de sphère. Il la contempla longuement, essaya de retrouver les contours familiers des continents. Il lui tourna enfin le dos pour se diriger vers le centre de la pièce ou se trouvait une femme assise dans un fauteuil derrière un espace de travail surchargé. La femme étais en conversation par hologramme.
- « Comprenez bien Chancelière que l'Empire regrette fortement de n'avoir su assurer la sécurité de votre représentant. L'empereur désire absolument garder l'état de paix actuel, notre police et notre armée ont reçues l'ordre de considérer la résolution de cette disparition comme prioritaire. »
- « Je n'en doute pas grand amiral Thrawn, la femme se leva et ajouta, mais j'ai reçu la permission de l'empereur en personne d'envoyer ma propre équipe pour enquêter sur votre territoire. »
- « Je suis entièrement au ordres de mon empereur, repris l'interpellé, ma demande ne vise qu'à leur faciliter la tâche. Connaissant leur noms je pourrais mettre à leur disposition un visa impériale afin de faciliter leur déplacement dans la capitale. Et-ce dés leur arrivé. » La Chancelière réfléchit un instant, désormais âgée de cinquante-six ans elle n'avait rien perdu de son sens de la diplomatie et du commandement. Après la fin de la guerre civile, elle s'était toujours opposé à l’existence de l'Empire et n'avait pas compris pourquoi son frère avait voulu que le nouvel Ordre Jedi soit indépendant. Il lui avait fallut quinze années pour se réconcilier avec Luke et admettre que lui et la première Chancelière, à l'époque il s'agissait de Mon Mothmas, avaient pris les décisions qu'il fallait. Elle n'a accédée au poste de Chancelière que depuis trois ans, a cause de son ancienne méfiance envers les impériaux les dirigeants républicains mirent beaucoup de temps avant de l'élire malgré son potentiel. Lorsqu'elle accéda au pouvoir elle promit à elle même, à son mari et à son frère de tout faire pour maintenir la paix entre la République et l'Empire. Malheureusement, avec les derniers événements elle craignait de ne pas réussir à tenir sa promesse. Elle observait maintenant l'homme qui lui faisait face, malgré la couleur bleuté de l'hologramme qui cachait la couleur de ses yeux de braise elle avait du mal à supporter le regard de Thrawn. Son attention se porta sur les cheveux de l'amiral. Ils grisonnaient, signe que lui aussi avait vieilli depuis la fin de la guerre. Il avait été un des plus grands stratèges impériaux et n'avait subi que très peu de défaites. Il avait également montré des réserves vis-à-vis de la déclaration de paix à l'époque. Désormais il était devenu le conseiller principal de l'empereur et de son successeur.
- « Chancelière ? »
- « Très bien amiral, je vais demander à mon assistant de vous transmettre les informations que vous demandez. J’espère que vos hommes et les miens réussiront à faire le point sur cette affaire. »
- « Nous l’espérons aussi madame. D'autres charges réclament mon attention, je vous souhaite une agréable journée, Chancelière. »
- «  Merci, de même pour vous amiral. »
Après que la communication fut coupée, Leia retomba dans ses pensées. « Je vous plains grand amiral Thrawn, vous un grand stratège vous voilà réduit à un poste de bureaucrate. Je me demande ce que vous pensez de votre situation. » Elle réfléchissait encore lorsqu'elle fut interrompue.
- « Votre altesse ? »
- « Ha, 6PO. Je ne t'avais pas vu. »
- « Tout va bien princesse ?, interrogea le droïde, Vous semblez distante. » Leia sourit, 6PO était toujours au petit soin pour elle, et elle l'appréciait beaucoup, plus que son mari en tout cas. Han n'avait jamais réussi à s'attacher au droïde.
- « Mais oui 6PO, tout vas bien, elle ajouta en montrant la maquette de la fontaine, que pense-tu du projet de l'artiste Linacos pour le mémoriel dédié à Alderaan ? »
- « Il est magnifique, je sais que ce projet vous tiens à cœur depuis longtemps et qu'il doit être un symbole de mémoire et de paix. Je suis même outré que personne avant vous n'est demandé la réalisation d'un tel monument. »
- « Il y avait beaucoup à faire, à reconstruire. Aujourd’hui avec la tension entre l'Empire et la République c'est peut-être le meilleur moment pour le réaliser. »
- « Oui maîtresse. »
- « Pourquoi voulait-tu me voir au fait ? »
- « Je venais vous prévenir que la délégation est arrivé, et qu'elle vous attendais. »
- « Oh, bien sur. Dis leur d'entrer. Peut tu ensuite faire transmettre à l'amiral Thrawn toutes les informations qu'il te demandera sur l'identité de notre équipe d'enquêteurs ? Je t'en serez reconnaissante. »
- « Bien sur votre altesse, tout-de-suite. » Le droïde assistant se dirigea vers la sortie, pendant que Leia se retourna pour contempler le soleil levant qui dessinait les contours des silhouettes des speeders qui se déplaçaient dans la capital de la République.


Chapitre 3

Il reprenait lentement ses esprits et il constata qu'il étais menotté. Ri étais tête nu, désarmé et sous la surveillance du wookie qui se tenait trois mètre derrière lui. Il promena son regard autours de lui, il étais dans une pièce de taille moyenne, comprenant peu de mobilier et deux issues situées à sa droite et à sa gauche, chacune étais gardé par deux gardes aliens. Ri étais maintenant tout à fait revenu à lui et il remarqua la composition des murs, du sol et du plafond : le bâtiment étaient construit en pierres grises à stries noires et blanches ce qui signifiait qu'il étais situé en dehors de la ville de Mervs. Le détective pensa être dans un des vieux temples caridiens construit il y a quelque siècles et abandonné depuis. Son attention fut retenu par un objet qui n'avait pas encore remarqué, caché dans l'ombre se tenait un trône à suspension décoré d'étranges symboles bleus. « Et merde, pas elle ! »prononça-t-il au moment ou la porte de gauche s'ouvrit.

L'effet du paralyseur s’était estompé depuis plusieurs minutes déjà et Keko s'était réveillé dans une cellule de pierre, ou plutôt il avait été réveillé par un rat-womp qui lui mordait les pieds. « Dégage ! » avait-il lancé à l'animal tout en lui donnant un coup dans les côtes. Il avait ensuite fait le tour de sa cellule et trouver Sylvanna endormi dans un coin. Une fois celle-ci réveillée, les deux prisonniers s'interrogèrent sur leur situation.
- « Ce n'est pas une cellule impériale, de qui sommes nous les prisonniers ? »
- « Et ou se trouve Ri ? »

Le coup l'envoya valser deux mètres en arrière. Il se releva la bouche en sang. Le wookie l'empoigna et le jeta au pied du trône qui se situait à plus de trois mètres.
« Pourquoi m'as tu obligée à faire cela Ri, pourquoi m'as tu trahie ? » Ri leva la tête et contempla la twi'lek assise dans le trône. « Macia pensa-t-il, c'est bien ma veine. »
« On étais amis Ri, je te fournissais des planques, des armes et surtout des missions. En échanges tu faisais ce que je te demandais, c'est-à-dire fermer les yeux sur mes petites affaires et plus encore. » Elle s'interrompit un instant puis repris son discours. « Et il a fallut que tu accepte cette mission pour la République et une étincelle de scrupule à fait que tu m'as dénoncer aux autorités, elle se mit à crier, pourquoi ? »
« J'ignorais... que tu étais... à la tête de ce trafic d'armes, Macia, je t'assure, et comme il y avait une prime pour celui qui fournirait des preuves suffisantes... »
« Tais-toi ! Tu crois que je vais te croire, tu ignorais qui étais la reine de la pègre de Ryloth peut-être ? Détective à la manque ! » Elle fit un signe à l'adresse du wookie et aussitôt Ri reçut un coup qui le fit mettre à genoux. « Tu connais le sort que je réserve au traître, profite des quelques jours qui te reste à vivre. Emmène-le Gaarchkk ! »

Sylvanna ressentit la présence du wookie et de Ri quelques minutes avants que la porte de la cellule ne s'ouvrit. Le détective Cathar y fut jeté et la porte se referma derrière lui. Il se releva avec l'aide de Sylvanna pendant que Keko émit un sifflement. « Hé bée, loupés ils ne t’ont pas. » Ri étais en effet couvert de sang sur tout le crâne et un de ses yeux avait tourné au noir.
- « Qui sont-ils Ri ? »
- « Une ancienne employeuse.... Macia... la twi'lek reine de la pègre de Ryloth. Elle est à la tête de l'un des plus grands trafics de la galaxie. »
« Je suppose qu'elle ne voulait pas simplement te donner le bonjour ? »
« Non, en fait lors de ma première mission pour la République j'ai du enquêter sur un trafic d'armes que la police républicaine n'arrivait pas à identifier. Je leur ai donné toutes les informations que j'avais pu récolté, mais je n'avais pas réussi à découvrir l'identité du chef du réseau. Il s'agissait de Macia, elle a perdu des milliards de crédits avec cette affaire et à vite découvert que j'étais le responsable. J'ai du fuir et je suis même allé jusqu'à me teindre en noir pour lui échapper. »
« Pardon. Tu as fait quoi ? »
« Je me suis teint le pelage, avant j'étais tigré. »
Keko ne put retenir un fou rire et très vite le groupe se mit à chercher un moyen de sortir.
« Vous pouvez ouvrir la porte avec votre magie de Jedi ? »
« Ce n'est pas un système électronique, ça pose donc quelques contrariétés. Je peux visualiser le mécanisme mais il va me falloir quelques minutes pour comprendre quelles pièces mètrent en mouvements. »
« Un moment, dans la pièce un rat womp il y avait. Disparu il a. »
« Qu'est ce que tu racontes le gnome ? » lança Ri.
« D'une autre issue je parle. Un animal il y avait, or disparu il a. Par où?Voila ce que je demande. »
« Il doit avoir une fissure quelque part, ce bâtiment est très ancien, fit remarquer la Miraluka, chercher le pendant que je me concentre. Deux issues ne seront pas de trop. »
La petite créature verte et le détective commencèrent à longer les murs afin de découvrir si il existait bel et bien un passage. C'est Ri'Dagi-Raht qui le trouva, un creux sombre caché dans le coin arrière gauche de la cellule. Hélas il était juste suffisant pour laisser passer un être de petite taille. Keko s'y faufila.

L'étroit passage semblait monter dans le mur, il le suivi se hissant aussi bien qu'il le pouvait. Heureusement le passage semblait s'élargir et il put bientôt se tenir presque debout. Il comprit assez vite que le mur s'était effondré à cause du temps et que les rats avaient put par la suite y établir des galeries. Il tomba finalement sur un embranchement et suivi la voie de gauche. Au bout de quelques minutes il réussi à s’extraire de la galerie et déboucha dans un couloir. Il le suivit dans la direction qu'il estimait aller dans la direction de ses amis. Il tomba sur une salle non verrouillée et non gardée. Il y entra et trouva l'équipement qu'on leur avait confisqué quelques heures plus tôt. Pendant ce temps Sylvanna commençait à comprendre le mécanisme d'ouverture de la porte. Elle fit appel à la force et l'utilisa pour exécuter un mouvement de balancier à l'une des pièces qui constituait le mécanisme. Celui-ci se mit en route et la porte s'ouvrit devant les deux prisonniers. Ils sortirent dans le couloir et Sylvanna fit signe à Ri de le suivre. Ils retrouvèrent facilement Keko et l'équipement. Il leur fallait désormais sortir d'ici et chercher un moyen de quitter la planète. En suivant un couloir ils découvrirent un escalier qui leur permettraient de monter ou de descendre.
« Par ou aller ? Faut-il monter ou descendre ? »
« Le savoir comment voulez-vous ? Ni plans ni fenêtres il y a. »
« Et si vous utilisez votre sabre laser Sylvanna ? Afin de découper les parois. »
« Le problème reste le même Ri, où aller ? Comment savoir ce qui se trouve derrière les parois ? »
Après s'être concertés le groupe pris la décision de monter d'un étage, ils firent irruption dans une pièce remplie de terminaux d'ordinateurs et gardée par deux aliens humanoïdes. Surpris les deux gardiens épaulèrent leur arme mais Sylvanna fut la plus rapide. Elle alluma son sabre, utilisa la force pour franchir les quatre mètres qui les sépare et dans un seul mouvement elle sectionna les deux blasters. « Rendez-vous ! » ordonna-t-elle. Mais les deux créatures n'obéirent pas et l'un d'entre eux se retourna et se jeta sur une commande. « Mais arrêtez-les ! » cria Ri, et en même temps il ouvrit le feu. Trop tard, le mercenaire eut le temps de déclencher l'alarme avant de s'effondrer. « Et merde. Pourquoi ne les avait vous pas tué tout de suite ? » demanda Ri.
- « Ils étaient désarmés ! Je ne pouvait pas les tuer. »
- « Et vous préférez que ce soit eux qui nous tues ? »
- « Je refuse de tuer un homme désarmé. »
- « Dans ce cas Jedi restez chez vous, car se promener dans la galaxie ne convient pas aux personnes qui ont ce raisonnement. » Il laissa Sylvanna et se retourna vers Keko qui s'affairait sur un des terminaux informatique. « Des complications nous avons, les gardes à notre recherche se mettent. » Le petit hacker chercha pendant quelques secondes avant d'émettre un petit rire. « Haha. Notre ticket de sortie trouvé j'ai. Sur le toit, ta Macia, son vaisseau garée elle a. Les codes d'accès piratés je viens. »
- « Beau travail Keko. Ou se trouve le toit par rapport à notre position ? »
- « De l'étage juste au-dessus il s'agit. »
- « Très bien. Allons-y ! »

Ils firent irruption sur l'une des terrasse supérieure du temple en face d'un vaisseau cargo. Sa forme de soucoupe arrondie, la marque des modèles de la série des YT, et sa longue nacelle situé sur la droite précisaient qu'il s'agissait d'un vieux modèle YT-2400 certainement bourré d'améliorations. La rampe d’accès était déployée et devant se tenaient quatre droïdes de sécurité et Gaarchkk le wookie mercenaire. Ce dernier à la vue des fugitifs émit un puissant grognement en les désignant à l'intention des droïdes qui commencèrent à se diriger vers le groupe. Dans la rampe d'escalier derrière eux, Ri entendis les cris des mercenaires lancés à leur recherche. « On fonce ! » cria-t-il et Sylvanna ajouta « Foncez au vaisseau, je m'en charge. »
Ri contourna les droïdes par la droite et en abattit deux. Keko suivait du mieux qu'il pouvait. Les deux compagnons purent monter facilement à bord du cargo et se dirigèrent vers le cockpit pendant que Sylvanna, le sabre brandi, courait vers les deux droïdes restant et le wookie. Elle laissa couler la Force à travers elle, tendis le bras et projeta Gaarchkk et les droïdes en arrière. Mais elle estima mal les dimension du toit et les poussa hors de la terrasse. « Non ! » hurla-t-elle, et elle se précipita au bord du toit pour tenter d'apercevoir son ennemi. Mais la forêt était épaisse de ce côté du temple et elle ne put voir si elle avait tué ou non le chasseur de prime. Des tirs de laser se firent entendre, elle se retourna et aperçut un groupe hétéroclite de mercenaires poser le pied sur le toit. Au même moment le vaisseau commença à s'élever dans les airs, elle courut et sauta à bord avant que Keko, qui avait pris les commandes, ne referma la passerelle. Les mercenaires tirèrent sur le vaisseau mais celui-ci s’éloignait déjà en direction de l'espace.
Modifié en dernier par Barya Mach le Lun 03 Avr 2017 - 22:17, modifié 1 fois.
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 03 Avr 2017 - 21:26   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonjour à toi ! Ça parait sympa, comme histoire. Je suivrai avec attention. Mais pourquoi mettre les extraits du jdr, si c'est sans rapport avec l'histoire ?
Au fait, n'hésite pas à te présenter sur le sujet approprié !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Lun 03 Avr 2017 - 21:49   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Je lirai plus tard et j'éditerai mon message en conséquence mais première chose : République à la place de Républic, ça fera plus sérieux. Surtout dès le titre ^^

Bon courage !
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9888
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 03 Avr 2017 - 22:09   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bienvenue dans la section Fan-Fictions ! :hello:

Ton synopsis a l'air intéressant, je lirai tout cela plus avant quand j'aurai le temps... Bon courage pour mener ton histoire à bien. :jap:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19484
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Barya Mach » Lun 03 Avr 2017 - 22:15   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Je me demandais justement pour le "République". Ça doit être a force de le voir marqué en anglais. :x
Voila, j'ai au moins modifié les titres.

Zèd-3 Èt a écrit: Mais pourquoi mettre les extraits du jdr, si c'est sans rapport avec l'histoire ?
Au fait, n'hésite pas à te présenter sur le sujet approprié !


Simplement pour qu'on me dise quels défauts corriger. Mise en texte, grammaire, orthographe ( ces deux là pas la peine de les préciser, je me doute qu'il y a des fautes. :) ), et au niveau de la description.

J'irais faire un tour sur le sujet de présentation d'ici quelques jours. Promis. :wink:
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 03 Avr 2017 - 22:29   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Barya Mach a écrit:Simplement pour qu'on me dise quels défauts corriger.

Alors... Outre le Republic, qui m'a un peu piqué les yeux, le mot Jedi est invariable. Il y a aussi quelques oublis d'accents (un traite de paix), une confusion entre "a" et "à" et quelques autres. De plus, ton texte souffre d'un rythme inégal (des virgules là où des points auraient été plus adaptés, par exemple). Mais dans l'ensemble, c'est pas trop mal.

Barya Mach a écrit:grammaire, orthographe ( ces deux là pas la peine de les préciser, je me doute qu'il y a des fautes. :) )

Gnnnnnn... Ça, ça m'énerve. Si tu sais qu'il y a des fautes, corrige-les.

Barya Mach a écrit:J'irais faire un tour sur le sujet de présentation d'ici quelques jours. Promis. :wink:

Rien ne presse, mais c'est toujours poli de se présenter.

До свидания!
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Den » Mar 04 Avr 2017 - 10:49   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Salut^^

Donc, ces trois parties de jdr n'ont rien à voir avec ton histoire... D'accord. Donc, j'aurai encore quelques surprises à la lecture de ton histoire :idea:

Je rejoins mes camarades sur les fautes. Il y en a quand même quelques-unes qui piquent bien les yeux comme "Jedis". Sinon, c'est plutôt bien.

Barya Mach a écrit: « Macia pensa-t-il, c'est bien ma veine. »


Ce serait mieux en italique. Les pensées, c'est plus joli en italique! lol

Sinon, c'est bien sympa. J'ai hâte de découvrir ta propre version de l'épisode VII.

Bon courage! :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5260
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Barya Mach » Sam 08 Avr 2017 - 18:38   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonjour tout le monde.

Voila le premier chapitre de la fan-fic. Dites moi ce que vous en pensez. Il y a un petit commentaire après le chapitre pour vous expliquer certains choix que j'ai fait.
Je suis actuellement en vacances pour deux semaines et bien que je doivent réviser et préparer mes examens j’espère tout de même trouver le temps d'écrire les deux prochains chapitres dans les semaines à venir.

Bonne lecture. :hello:

Chapitre 1


Situé dans la bordure extérieure, Kumar possède un climat tempéré sur plus de deux tiers de sa surface, favorable à l'agriculture et à l'élevage. Durant le règne de l'ancienne République et pendant les premières années qui suivirent l’avènement de l'Empire, sa production représentait 28% de la consommation de ce secteur-ci de la galaxie. Ses reliefs alternent d'immenses mers intérieures, de vastes plaines et des petites chaînes de montagnes. Au pied d'une de celle-ci se trouve la capitale, Kumar City. Plus grande mégapole de la planète elle possède deux spatioport, de nombreuses usines de traitement de nourriture et une ancienne caserne militaire désaffectée. L’architecture Kumarienne est unique dans toute la galaxie connue. Les bâtiments sont tous construits sur le même modèle, de grandes tours vitrées en spirales. Les quartiers d'habitations se situent au sommet, tandis qu'à la base des tours on trouve les commerces donnant sur la rue. Les commerçants sortaient chaque matins leurs établis surmontés de leurs produits tandis que les rues étaient remplis de cris des vendeurs et des clients. Autrefois ces étales étaient remplis de mets et articles au couleurs chatoyantes et aux origines différentes : viandes de rontos, de kroyies, poissons de Naboo, étoffes d'Alderaan, de Corellia,... Mais ces derniers temps, la vie était devenue rude sur Kumar, le commerce et le tourisme disparurent avec la guerre civile galactique et les articles importés laissèrent la place à des produits plus locaux. Les routes commerciales furent coupées, des pirates audacieux lancèrent des raids réguliers sur Kumar. Les prix commencèrent à grimper et les rues autrefois propres et pleines de mondes devinrent sales et pratiquement désertes. Ce soir là, dans une ruelle éclairée, parmi les quelques établis restés ouvert après la nuit tombée, deux hommes se promenaient.
Le premier était grand et baraqué. Son visage portait deux yeux vert au dessus d'un nez cassé et sa bouche était agité, il était euphorique. Son camarade avait la peau noire, de taille moyenne, il regardait son ami de ses grands yeux marrons et il l'écoutait le sourire aux lèvres.
-Cinq ans Finn, tu te rends compte ? Cinq ans que l'on ne sait vu, cinq ans que j'ai quitté l'orphelinat.
-Elles m'ont paru longues ces années sans toi, Jacen. Qu'as tu fait pendant tout ce temps ?
-J'ai cherché du travail, qu'est ce que tu crois ? rigola le premier, à mon grand désespoir j'ai du m'éloigner de la capitale pour en trouver. J'ai obtenu un poste de contremaître dans une exploitation agricole prés de Hostau. J'y ai rencontré une fille géniale, nous comptons bientôt nous marier. J’espère pouvoir te la présenter ! Et toi ? Toujours aussi coincé avec les filles ? Que fait tu depuis que tu as dû quitté l'orphelinat ?
-Eh bien, en fait j'ai trouvé du travail dans l'orphelinat même. Tu te souviens du vieux Gavon N'a Qu'Une-Main ?
-Bien sûr. Il nous surveillait pendant les repas et passait vérifier si on dormait bien. Qu'est-ce qu'on a rigolé avec lui.
-Ben malheureusement il est mort deux ans après ton départ. J'ai repris ses fonctions.
Jacen perdit un peu de son sourire, il avait pensé pouvoir salué le vieil homme qui avait toujours était présent pour eux et des centaines d'autres enfants. Finn et lui était tout deux des orphelins de naissance, ils avaient été confié à l'orphelinat de Kumar City, un établissement construit pour accueillir les nombreux enfants qui avaient perdu leurs parents à cause de la guerre civile. Finn était son meilleur ami et son cadet de trois ans. Ils étaient inséparable dans leur jeux et en faisait voir de toutes les couleurs aux gérants de l'établissement, y compris au vieux Gavon ; un ancien stormtrooper qui avait perdu sa main gauche au combat et qui avait refusé toute prothèse.
-Je suis désolé de l'apprendre je l'aimais beaucoup, mais je pense qu'il aurait été fier que tu reprennes son poste.
-On l'aimait tous, il savait se faire respecter des enfants.
-Faut dire qu'il faisait peur au tout petit en leur faisant croire qu'on lui avait coupé la main parce-qu'il n'avait pas été sage.
En se remémorant le souvenir du vieil homme, les deux amis partirent dans un fou rire en pensant à tous les bon moments passés avec lui.

Pendant que les deux amis continuaient à discuter, une large ombre commença à recouvrir le quartier. C'était celle de la vielle plate-forme de défense impériale. Une structure en forme de huit, pourvu de deux tourelles lourdes et de six batteries à cadences de tirs élevées, flottant grâce à quatre générateurs de gravité et portant en son centre une tour coiffée d'un dôme de commandement. La plate-forme avait été mise en service pendant la guerre civile pour protéger la capitale de Kumar. Après la chute de l'Empire la plate-forme fut conservée par les habitants de Kumar City suite aux attaques répétées de pirates profitant du chaos dans la galaxie pour piller. Ces derniers années les raids s'étaient faites de plus en plus fréquents et de plus en plus violents. La plate-forme ne suffisait plus, et la ville n'avait plus de quoi l'entretenir. Les représentants de Kumar avaient réclamé de l'aide de la part de la Nouvelle République, en vain. Aucune garnison, aucun vaisseau ne fut assigné à la défense de la planète.

L'ombre passa au dessus de la tête de Finn et de Jacen, et s'éloigna vers la place ou se trouvait l'orphelinat. Les deux amis se dirigèrent dans la même direction tout en essayant de calmer leur fou rire. Quand soudain une explosion retentit au niveau de la plate-forme qui vacilla légèrement sous l'onde de choc. Avant que la population n'ai eu le temps de se demander ce qu'il se passait, une alarme sonna au quatre coins de la ville. « Les pirates attaquent,cria une voix, c'est les pirates ». La panique gagna la population qui se mit à courir à la recherche d'un abri.
-Les enfants ! cria Finn.
-Viens vite, il faut les mettre à l'abri.
Ils se mirent à courir en direction du vieux bâtiment.

La flotte pirate était composée de deux frégates légères accompagnaient d'une dizaine de chasseurs monoplaces et de cinq B-wings modifiés qui étaient sorti d'hyperespace au-dessus de Kumar et avaient plongé sur la capitale. Les bombardiers c'étaient précipités sur la plate-forme escortés par six chasseurs, tandis que les autres tiraient sans aucune forme de pitié sur les quartiers d'habitation. Les tourelles de la plate-forme se mirent à cracher leur salves mais les chasseurs et les bombardiers s'étaient déjà replier pour préparer leur prochain passage. Il fut tout aussi rapide que le premier, les chasseurs passèrent devant pour attirer le feu des tourelles pendants que les B-wings attaquèrent les générateurs de gravité de la plate-forme en passant par en dessous. L'un des générateurs prit feu et des débris enflammés tombèrent à la surface provoquant un début d'incendie. Deux chasseurs furent touchés, mais continuèrent à voler, tandis qu'un B-wing fut abattu.
Finn et Jacen couraient à travers les rues évitant les morceaux de verres projetés par les explosions, esquivant les poutres qui dégringolait. Loin devant eux l'incendie se propageait, il allait bientôt leur couper la route. Finn sentit la panique monter en lui, son instinct l'incitait à faire demi-tour. Mais Jacen semblait déterminé. Tentant tant bien que mal de se frayer un chemin au milieu de la foule, ils gagnèrent une rue plus calme et continuèrent à courir pour finalement débouler sur une place au centre de laquelle de dressait l'une des deux frégates pirates. Celle-ci s'était posé, écrasant les ruines que ses canons avaient causé. Des rampes s'étaient alors abaissées et les pirates débarquèrent pour piller toutes les maisons avoisinantes et massacrer les habitants qui s'y trouvaient. Les deux amis se cachèrent derrière le socle d'une des statues qui ornaient l’extérieur de la place. « Il faut que l'on passe, pensât Finn. » Mais au fond de lui il était terrorisé, Jacen lui tapota l'épaule et lui fit signe de le suivre. Ils longèrent un mur en contournant la frégate et les pirates. Ils arrivèrent devant ce qui resté de la grande rue, mais s'aperçurent très vite que l'incendie les empêcherait de rejoindre leur objectif. Ils se remirent en route, cherchant à rejoindre une ruelle parallèle. Soudain Jacen s’arrêta, un pirate se trouvait juste à quelques mètres devant eux. Il se tenait devant la porte défoncée d'une maison, de laquelle sortaient des cris. Deux pirates, un humain et un rodien en sortirent poussant devant eux une mère et sa fille. Finn regarda horrifié la scène.
-Allez sortez de là, hurla l'humain, hé mon gars vient voir, en à trouvé de quoi s'amuser.
-C'est toi qui les a capturait minus ? Ils ont peur des nains , ou ils t'ont pris pour une créature inconnue ?
Le rodien émit un rire et cracha quelque chose dans sa langue.
-Ferme la « Peepo » et toi arrête avec tes allusions sur ma taille.
Celui qui venait de parler était effectivement de petite taille, le dos voûté, des cheveux noirs attachés, une cicatrise courait sur sa joue droite et il avait un regard mauvais.
-Tu crois que tu as la carrure pour me faire taire ? rigola le deuxième humain, Eh bien vas-y Poe, menace moi, montres comme tu est intimidant !
Poe étouffa de rage, cet homme continuait de se moquer de lui, et devant les prisonnières en plus.
-Ne me provoque pas sale fils de Hutt, n’oublie pas que je suis le bras droit du boss. Personne ne peut m'interdire de t'enlever ta misérable existence !
-Ah ouais, et bien qu'est ce que tu attends ? Tire moi dessus. Tu est peut-être utile au chef parce que tu sais monter les gens les uns contre les autres, mais tu n'est qu'un lâche orgueilleux, arrogant et ambitieux. Tu ne pense qu'a toi et tu te considères supérieur à tout le monde.
L'homme pointa son fusil blaster sur la poitrine du petit homme. Celui-ci ne sembla nullement effrayé, mais en réalité il savait qu'il ne pouvait rien contre son compagnon. Le rodien le regardait également de façon menaçante, la main sur son holster. Poe était furieux, comment ces minables pirates qui ne pensaient qu'à s’empiffrer, boire et piller osaient ils lui reprocher ses ambitions. Il recula et s'approcha des deux femmes paniquées qui étaient allongées au sol.
-Exacte, lançât-il, vous n'êtes rien pour moi, tout comme ces deux pleureuses.
Et il pointa son arme sur la tête de la fille, mais avant qu'il ne put tirer, il fut renversé au sol.

Derrière sa cachette, Finn resta tétanisé par ce qu'il voyait. Jacen s'était précipité sur le pirate et l'avait plaqué au sol. Il tentait désormais de le désarmer, mais une fois l'effet de surprise passé son adversaire se révéla beaucoup plus fort qu'il n'y paraissait. Les deux combattants roulèrent au sol, des coups furent échangés. Poe prit très vite l'avantage et à présent il dominait son adversaire. Il renversa Jacen sur le dos et le maintient a l'aide d'une seule main. Les deux autres pirates n'avaient pas bougés, ils avaient observés, un sourire au lèvres, la lutte se dérouler. Poe se releva, récupéra son blaster qui lui était tombé des mains et le pointa sous le menton de son agresseur.
-Qu'est ce qu'on a là ? cria t-il, Tu voulais les sauver n'est-ce pas ? Eh bien tu as échoué.
Et sans plus attendre il appuya sur la gâchette et Jacen s'écroula. Le pirate regarda ses deux comparses et leur lança un regard noir. Il exécuta froidement la femme et sa fille et se dirigea vers le vaisseaux. Les deux autres le suivirent. Une fois qu'ils furent éloignés, Finn rampa jusqu'au cadavre de son ami il prit sa tête entre ses mains et la posa contre la sienne en pleurant toutes les larmes qu'il pouvait. « Pourquoi ? pensa t-il, Pourquoi as tu fait ça ? » Il ne comprenait pas pour quelles raisons son ami avait risqué sa vie, et pourquoi lui même n’était pas intervenu. Au loin les pirates lançaient des ordres et rembarquèrent emportant leur butin et quelques prisonniers alors que dans le ciel, les bombardiers et les chasseurs continuèrent leur attaque. Puis vint le drame, dans une énorme explosion les pirates réussirent à détruire un deuxième générateur de gravité et la plate-forme commença à perdre de l'altitude alors qu'elle se trouvait juste au-dessus de l'orphelinat.


Alors, je rappelle que j'écris cette histoire à partir de ce que j'ai aimé et pas aimé dans TFA. Il y a certes beaucoup de choses que je n'ai pas aimé, mais il y a quand même des points positifs. ( C'est normal, :) ). A commencer par les personnages de Finn et BB-8 que j'aime beaucoup. Je vais donc les réutiliser. Ce seront bien évidement pas tout à fait les mêmes personnages avec les mêmes motivations et seront réécris en fonction de l'histoire. Quant à Poe, il n'a pas d’équivalent dans mon scénario, donc j'ai réutilisé son prénom pour le pirate.
J'ai, de plus, un petit soucis d'imagination au niveau des prénoms et noms des personnages et des lieux. J'ai hésité à nommer cette planète Jakku :D . Je ferrais bien sur des efforts, mais pour coller un peu au produit d'origine je n'hésiterais pas à réemployer certains noms connus. Si jamais cela vous dérange, je corrigerais. :wink:

Voila, j'attends vos retours, surtout concernant la narration et les temps employés.
Bonne soirée.
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Delerane » Dim 09 Avr 2017 - 9:25   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonjour, et bienvenue :hello: !

Voilà qui m'intéresse, je monte à bord camarade :wink: . Je vais lire cela attentivement :oui: .
Toutes ces croyances à la noix et ces armes démodées ça vaut pas un bon blaster.
Delerane
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 626
Enregistré le: 21 Avr 2015
Localisation: Dagobah
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Dim 09 Avr 2017 - 9:37   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Привет!
Ton style est bon, malgré quelques fautes d'orthographe et de conjugaison. Pas grand chose à dire de ce côté là.
Par contre, j'ai bien ri en lisant "pleureuse" à la place de "pleurnicharde"
Il y a aussi Finn, qui ne comprend pourquoi Jacen risque sa vie, et ne comprend pas non plus pourquoi lui-même ne va pas risquer la sienne... C'est un peu bizarre...

Mais j'aime bien, dans l'ensemble. Bonne continuation !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Barya Mach » Lun 10 Avr 2017 - 12:27   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Alors maintenant que tu le dis je m’aperçois en effet que c'est une boulette. :D Par contre le terme de "pleurnicharde" me dérangeant un peu dans une fan-fic, je vais peut-être cherché une autre tournure de phrase.

Pour Finn, je cherche seulement à montrer qu'il n'est pas un personnage très courageux au départ. Mais en effet cette ligne est de trop. ^^
Je vais la supprimer de la version.

Pour les erreurs d'orthographe et de conjugaison n'hésite pas à me donner quelques exemples (surtout en ce qui concerne la conjugaison) pour que je puisse m'améliorer. J'ai fait plusieurs relectures jusqu'à ce que je n'en vois plus. Mais je sais que je ne suis pas infaillible. :neutre:
J'ai notamment l'impression d'abuser de l'imparfait.
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 10 Avr 2017 - 13:38   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Barya Mach a écrit:Pour les erreurs d'orthographe et de conjugaison n'hésite pas à me donner quelques exemples (surtout en ce qui concerne la conjugaison) pour que je puisse m'améliorer. J'ai fait plusieurs relectures jusqu'à ce que je n'en vois plus. Mais je sais que je ne suis pas infaillible. :neutre:
J'ai notamment l'impression d'abuser de l'imparfait.


Alors... Rien que dans les premiers paragraphes, on a :
Barya Mach a écrit:Situé dans la bordure extérieure, Kumar

Barya Mach a écrit:Au pied d'une de celle-ci

Barya Mach a écrit:elle possède deux spatioport

Barya Mach a écrit:Les quartiers d'habitations

Barya Mach a écrit:les rues étaient remplis

Barya Mach a écrit:Autrefois ces étales

Etc, etc.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Den » Dim 16 Avr 2017 - 15:51   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Lu aussi!!

Petit conseil pour la suite: aère un peu plus ton texte, s'il te plait, car j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver par endroits.

Passons maintenant à la critique! Mouahahhaahahahah! :diable: (on y croit à mon rire diabolique? :? )

Commençons par le style:

C'est pas mal du tout. On comprends toujours où tu veux en venir, les dialogues sont sympa, descriptions top,...etc. Franchement, pas grand chose à dire de ce côté-là. Tu peux être rassuré! :wink:

Niveau histoire, maintenant:

Avoue, Gavon N'a Qu'Une-Main c'est le descendant de Gelon Deux-doigts de KoTOR? :D

Ca m'a fait bizarre de voir le nom de Jacen aux côtés de ceux de Finn et Poe même si ça ne sont pas les mêmes personnages. :transpire: Mais ça m'a aussi emballé car c'est une toute nouvelle voie qui s'ouvre devant moi avec ton histoire!

Mais globalement, j'ai bien aimé ton premier chapitre. J'aime bien ton Finn parce que je sens qu'il va devenir le personnage le plus courageux de l'histoire! :wink: Hâte de lire la suite!

Bonne continuation!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5260
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Barya Mach » Mar 18 Avr 2017 - 18:52   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Merci de ton commentaire, je vais essayer de remédier à ce problème de lisibilité.

Den a écrit:Passons maintenant à la critique! Mouahahhaahahahah! :diable: (on y croit à mon rire diabolique? :? )



Je dois dire que j'ai paniquer. :oui:

Den a écrit:Avoue, Gavon N'a Qu'Une-Main c'est le descendant de Gelon Deux-doigts de KoTOR? :D



Descendant je ne sais pas, mais j'ai clairement pensé à lui quand j'ai imaginé ce personnage. :D
Du coup cela soulève quelques questions. Comment a-t-il fuit Taris avant le bombardement Sith ? Est il devenu le plus grand gladiateur de son temps ?
Il y a de quoi écrire une fan-fiction là. :D


Pour Finn, c'est ce que j'ai en tête en effet. :cute:
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Den » Mar 18 Avr 2017 - 19:06   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Barya Mach a écrit:Descendant je ne sais pas, mais j'ai clairement pensé à lui quand j'ai imaginé ce personnage.


Ah! J'en étais sûr! :sournois:

Barya Mach a écrit:Du coup cela soulève quelques questions. Comment a-t-il fuit Taris avant le bombardement Sith ? Est il devenu le plus grand gladiateur de son temps ?
Il y a de quoi écrire une fan-fiction là.


Oui, il y a de quoi! lol

En tout cas, bonne continuation pour ta fic! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5260
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Enginox » Jeu 20 Avr 2017 - 10:47   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Mhh...
Lu, aussi :oui:

Dans l'ensemble, c'est très sympathique.
On découvre une nouvelle planète, de nouveaux personnages...
Le texte est quand même lisible, malgré quelques fautes (je ne m'étendrai pas sur le sujet, vu que je suis trois fois pire :paf: ) et ton style est très sympathique.

Cependant...

Barya Mach a écrit:-Les enfants ! cria Finn.
-Viens vite, il faut les mettre à l'abri.


C'est un petit peu facile non ? :whistle:
A la limite, c'est rattrapé avec le fait que ce sont eux-même d'anciens orphelins, mais ça fais quand même un petit peu cliché :neutre:

Barya Mach a écrit:J'ai, de plus, un petit soucis d'imagination au niveau des prénoms et noms des personnages et des lieux.


Si tu as besoins d'aide pour trouver des noms ou autre chose, n'hésite pas. :wink:

Bref, bonne continuation :jap:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1379
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar Jedi Sportif » Jeu 20 Avr 2017 - 11:04   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Zèd-3 Èt a écrit:Привет!


Tu es russe?
Jedi Sportif
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 334
Enregistré le: 19 Sep 2016
Localisation: A bord du Finalizer
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Jeu 20 Avr 2017 - 11:06   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Barya Mach a écrit:J'ai, de plus, un petit soucis d'imagination au niveau des prénoms et noms des personnages et des lieux.

Tadaaa !

L'Expert Star Wars a écrit:Tu es russe?

Vaguement russophone.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Jedi Sportif » Jeu 20 Avr 2017 - 11:25   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

:)
Jedi Sportif
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 334
Enregistré le: 19 Sep 2016
Localisation: A bord du Finalizer
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 20 Avr 2017 - 11:38   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Salut !

Je n'ai lu que ton synopsis pour le moment. Le projet a l'air sympathique, même si je me demande si le choix du prénom Jaina comme soeur de Ben Solo est pertinent, étant donné qu'il est tiré de son homologue de l'Univers Légendes... :neutre:

En tout cas, je lirai le Chapitre 1 avec attention !
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5182
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Delerane » Jeu 20 Avr 2017 - 17:42   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bon, j'ai enfin pu lire cette fan-fiction :D .

je trouvais ton premier pavé fort sympathique quand j'ai réalisé que ça provenait d'un jeu de rôle et que ce n'était pas ta fan-fiction :lol: .

Venons-en donc au vrai sujet. Avant toute chose, et ce pour mieux comprendre les commentaires que je ferai, saches que j'ai aussi été déçu par l'épisode VII, et que pendant un moment je m'étais également lancé dans une version alternative qui me plaisait beaucoup (projet abandonné...).

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par l'histoire: déjà, j'aime bien cette nouvelle planète. Là au moins, on a une originalité et c'est bien ! Ce premier chapitre est efficace et permet de cerner directement et rapidement Finn :oui: . Tu as gardé le personnage de base, mais tu as réussi à le développer tout aussi rapidement et tout aussi bien que TFA ! Dès le début, on l'apprécie. Bon le fait qu'il s'occupe d'enfants dans un orphelinat fait peut-être "un peu cliché", mais qu'importe, ça passe bien ! Jacen est là pour renforcer le tout, et sa mort accentue la sympathie et l'attachement que l'on commence à développer pour Finn ! A noter que les pirates semblent être une bonne trouvaille, ainsi que leur flotte originale dans le sens qu'elle propose des nouveautés.

Second point: le style. Boh là je ferai peu de commentaire. Chacun son style d'écriture, avec ses atouts et ses choses moins bonnes. Globalement j'arrive à me plonger dans l'histoire et à rester attentif, donc pour moi ça passe :wink: . J'ai pas prêté attention aux fautes, il y en a moins dans ta version officielle que dans ta version jeu de rôle qui en possédait pas mal :lol: . Un truc j'y pense: concernant les commerces, je pense que tu voulais dire "étales" et non "établis". Un établis, c'est fait pour bricoler :lol: .

Bref, j'attends la suite, pour moi je monte à bord :jap: .
Toutes ces croyances à la noix et ces armes démodées ça vaut pas un bon blaster.
Delerane
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 626
Enregistré le: 21 Avr 2015
Localisation: Dagobah
 

Messagepar Kailo reine » Jeu 20 Avr 2017 - 19:09   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Sympa !
Le droïde a volé un cargo ?
:lol:
(Kylo Ren)
Kailo reine
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 136
Enregistré le: 08 Avr 2016
Localisation: Dans un chalet perdu
 

Messagepar Barya Mach » Dim 23 Avr 2017 - 9:21   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonjour et merci à tous pour vos commentaires. :jap:

Enginox a écrit:
Barya Mach a écrit:-Les enfants ! cria Finn.
-Viens vite, il faut les mettre à l'abri.


C'est un petit peu facile non ? :whistle:
A la limite, c'est rattrapé avec le fait que ce sont eux-même d'anciens orphelins, mais ça fais quand même un petit peu cliché :neutre:



Désolé, mais du cliché il risque d'y en avoir. Je ne suis pas un expert en scénario et c'est ma première expérience dans le domaine de l'écriture, sauf si tu comptes les rédactions qu'on faisait au collège. :lol:
Je vais tout de même faire des efforts, et si vous trouvez qu'une situation est vraiment trop cliché et que vous me proposez des alternatives, je me ferais une joie d'y réfléchir. :oui:

Zèd-3 Èt a écrit:
Barya Mach a écrit:J'ai, de plus, un petit soucis d'imagination au niveau des prénoms et noms des personnages et des lieux.

Tadaaa !



Merci, j'en utilisais déjà, mais quelques uns supplémentaires ne seront pas de trop. :jap:


L2-D2 a écrit:Salut !

Je n'ai lu que ton synopsis pour le moment. Le projet a l'air sympathique, même si je me demande si le choix du prénom Jaina comme soeur de Ben Solo est pertinent, étant donné qu'il est tiré de son homologue de l'Univers Légendes... :neutre:



J'aime beaucoup le prénom, et je serais tenté de dire le personnage mais j'ignore tout d'elle, à part sa naissance dans Le Cycle de Thrawn. :D Du coup si quelqu'un peut me conseiller un roman ou autre sur l'histoire de ce personnage je suis preneur. :)
Par ailleurs, l'une des choses que j'ai bien aimé de TFA c'est le vrai prénom du fils de Han et Leïa. Donc je l'ai réutilisé au lieu de Jacen.
Et puis, je n'hésiterais pas à m'inspirer de l'UE, qu'il soit legend ou officiel. :transpire:


Delerane a écrit:Bon, j'ai enfin pu lire cette fan-fiction :D .

je trouvais ton premier pavé fort sympathique quand j'ai réalisé que ça provenait d'un jeu de rôle et que ce n'était pas ta fan-fiction :lol: .



Pourtant j'avais prévenu, :siffle: , mais bon c'était peut être pas la peine de le mettre finalement. :paf: Enfin si jamais certains veulent connaitre la suite du JDR, faites le moi savoir, je verrais comment vous résumer le reste. :wink:


Delerane a écrit:Venons-en donc au vrai sujet. Avant toute chose, et ce pour mieux comprendre les commentaires que je ferai, saches que j'ai aussi été déçu par l'épisode VII, et que pendant un moment je m'étais également lancé dans une version alternative qui me plaisait beaucoup (projet abandonné...).



Dommage, on aurait put comparer et débattre. :) Et puis j'aurais put lire une version sans difficulté, car je me suis rendu compte qu'on écrivant nous même une fiction, on à plus de mal à se relire une fois l'ouvrage achevé.

Delerane a écrit:! A noter que les pirates semblent être une bonne trouvaille, ainsi que leur flotte originale dans le sens qu'elle propose des nouveautés.



Ils devraient être récurrents, et surtout Poe qui sera un des protagonistes principaux. Du coup je vais peut être changé son nom, car il n'a absolument rien à voir avec celui de TFA.

Delerane a écrit:Un truc j'y pense: concernant les commerces, je pense que tu voulais dire "étales" et non "établis". Un établis, c'est fait pour bricoler :lol: .

Bref, j'attends la suite, pour moi je monte à bord :jap: .



Je voulais bien dire "étales" mais je voulais chercher un synonyme pour éviter la répétition, vu que le même mot apparait une ou deux lignes juste en dessous. Je vais en chercher un autre du coup. Merci.

Et merci à tous pour les encouragements. :jap:


Pour terminer ce commentaire, une petite annonce: comme je l'ai dit dans un post précédent, je suis étudiant et les examens approchent, dans 2 semaines pour être exacte :transpire: , du coup le rythme de parution ne sera pas élevé. Le deuxième chapitre est à moitié fini, le début m'a causé quelques soucis. Dans le meilleur des cas il devrait paraitre en fin de semaine ou en début de la semaine suivante. Sinon ce sera dans 1 mois. Voilà. :cute:

Bonne journée à vous. :hello:
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Barya Mach » Sam 10 Juin 2017 - 0:29   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Salut à tous, j'avais promis de revenir au bout d'un mois et j'ai deux semaines de retard. :D Désolé.

Double désolé même puisque je n'ai pas terminé le deuxième chapitre. Comme je l'ai dit j'étais en période d'examens, puis j'ai un peu profité de ces deux dernières semaines pour me reposer, j'ai du également aider mes parents à préparer leur déménagement. Et maintenant les résultats sont tombés... et je dois aller au rattrapage. :paf: Donc c'est parti je replonge dans mes cours et bien sur la fan-fic et mise de cotè.

Mon dernier examen sera le 29 Juin, donc je reprendrais l'écriture début Juillet.

Voilà, :).
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Sam 10 Juin 2017 - 12:54   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Ne t'en fais pas, tu es tout excusé. Moi-même, ça fait plusieurs semaines que j'ai arrêté d'avancer sur ma fanfic à cause des révisions pour le bac, donc je comprends tout à fait.
À bientôt, donc ! :hello:
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Den » Sam 10 Juin 2017 - 13:04   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Clair. Les révisions, c'est le plus important!

Bon courage!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5260
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Barya Mach » Lun 26 Juin 2017 - 21:21   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonsoir tout le monde. :hello:
Bon, j'ai pu profiter de cet après-midi pour reprendre le chapitre 2, le finir et le relire. Du coup je le poste plus tôt que prévu.
Bien sûr n'hésitez pas à commenter, posez des questions si vous en avez et surtout me réprimer pour l’orthographe et la conjugaison. J'ai fait le chapitre avec le Bescherelle et le dico à coté de moi, mais c'est peut-être pas suffisant. :D

Dernière chose, j'aimerais avoir vos avis sur les dialogues, surtout ceux du chapitre 1. C'est ce qui me pose le plus de problèmes à écrire je trouve.

Merci.



Chapitre 2


Le brouhaha régnait à l'assemblée sénatoriale et Z-6PO n'arrivait pas à ramener le calme. Le vieux droïde doré à la jambe grise se trouvait au milieu de l'assemblée, sur la plate-forme intermédiaire de la colonne centrale. A ces cotés se tenaient des techniciens et des astomécanos chargés du bon déroulement de la séance. Sur la plate-forme supérieure se tenaient la chancelière Leïa Organa Solo et deux de ses conseillers. Depuis que le droïde de protocole avait annoncé la présence de la dirigeante de la Nouvelle République et introduit les sujets à aborder durant la séance, les sénateurs étaient en émoi. La catastrophe de Kumar, trois jours plus tôt, avait choqué la galaxie entière. La destruction de plusieurs quartiers et d'un orphelinat avait causé la mort d'un grand nombre de personnes et très vite la colère des habitants de la bordure extérieure s'était dirigée sur le gouvernement de la République. Par conséquent elle était à l'ordre du jour et Juho Ironfist, sénateur de Kumar, avait demandé l'aide de la République.

Les sénateurs s'entendirent assez vite sur la nécessité et l'urgence de l'envoi de ressources et de fonds pour réparer les dégâts matériels. Mais les complications vinrent par la suite. Comment lutter contre les pirates ? Cette question revenait souvent dans les débats politiques de la République, mais jusqu'à maintenant aucune décision efficace ne fut prisse. La piraterie régnait dans certaine région de la galaxie depuis fort longtemps, mais avec la Guerre des Clones, l’avènement de l'Empire et la Guerre Civile les criminels avaient proliféré et leurs territoires avec eux. La flotte et l'armée républicaine étaient bien trop petites pour couvrir toute la galaxie. De plus, il était difficile de lutter contre des ennemis invisibles, attaquant des cibles éloignées les unes des autres et possédant des informateurs sur des centaines de mondes.

Un sénateur venait de revenir sur une proposition ultérieure qui avait déjà été refusée. Celle de permettre et d'aider financièrement la création de milice pour les planètes le souhaitant. Immédiatement un sénateur l'interrompit refusant une telle loi, une lutte verbale s'ensuivit et gagna le reste de l'assemblée. Z-6PO cherchait à rétablir le silence depuis quelques minutes, en vain :
- Mesdames, Messieurs, s'il vous plaît ! Du calme, la séance est déjà bien avancée et …
-Silence ! Sénateurs, représentant de la République, je vous prie de vous calmer et de vous recentrer sur l'affaire qui nous intéresse.
La chancelière venait de prendre la parole et s’était levée. Plaçait au bord de la plate-forme, elle observait les sénateurs qui s’étaient tus. De petite taille, elle avait désormais les cheveux courts et quelques mèches grises lui tombait sur le front. Elle portait une veste bleu nuit et un pantalon noir. Ses yeux marrons fixés sur l'assemblée de sénateurs.
-La République a été fondée pour permettre aux différents peuples de subsister en s'alliant. Pour permettre aux membres les plus faibles de recevoir de l'aide de la part des plus forts. Aujourd'hui, l'un de ces membres faibles réclame notre aide, nous ne pouvons rester les bras croisés à nous chamailler. Le fléau de la piraterie n'a que trop duré, il a un impact direct sur le commerce et la sécurité de nos semblables. Alors s'il vous plaît, reprenons notre calme et tachons de trouver un moyen de lutter contre ce mal.

La discussion reprit, plus calme. Malheureusement aucune issue ne fut trouvée. La solution des milices ne faisait pas l'unanimité, beaucoup de peuples se souvenaient encore des ennuis qu'avaient causé les armées de droïdes de la Fédération du Commerce, un demi siècle plus tôt. Déçue, Leïa mit un terme à la séance et en programma une nouvelle pour le surlendemain, afin d'aborder ce qui n'avait put l'être durant celle-ci. Elle rejoignit son bureau, suivie de 6PO et de ses conseillers. Elle chargea ceux-ci d'organiser les rendez-vous avec le clan Bancaire afin de préparer les aides financières destinées à Kumar et de former la délégation qui devra se rendre sur la planète. Elle resta encore quelques minutes assise à trier des dossiers quant 6PO entra.
-Excusez moi votre altesse. Deux visiteurs aimeraient vous parler.
-Je suis désolée 6PO, je suis fatiguée. Dit leurs de repasser demain matin.
-Si je peux me permettre madame, vous serez heureuse de les recevoir.
Le droïde s'écarta. Elle redressa la tête à la recherche des visiteurs et sourit. Elle se leva et se dirigeât vers eux.
-Jaïna, Luke, fit-elle en prenant sa fille dans ses bras, que je suis heureuse de vous revoir.
-Salut maman.
-Depuis combien de temps êtes vous rentrés de votre entraînement ?
-On est arrivés il y a deux heures, répondit son frère, nous avons assisté à la fin de la séance.

Luke était un peu plus grand que sa sœur, ses cheveux étaient entièrement gris et il s'était laissé poussé la barbe. Sa main droite mécanique n'étais plus caché comme autrefois par une peau synthétique. Il était habillé d'une bure Jedi traditionnelle au ton clair, son sabre laser était fixé à sa ceinture et sur la cuisse opposée se trouvait un second objet de forme oblongue. L'objet était deux fois plus long que le sabre, construit à la fois dans un bois exotique et des minerais précieux, il était recouvert sur toute sa longueur de symboles étranges. Luke l'appelait le Tsewl Chan ; le bâton d'enseignement, il l'avait ramené avec lui d'un voyage de plus de deux ans sur une planète reculée. Le Jedi s'avança vers sa sœur tout en rabattant la capuche de sa cape dans son dos.

-Tes sénateurs sont plus incontrôlables que mes novices, dit-il.
-C'est à cause de la catastrophe de Kumar. Un tel événement ne laisse pas indifférent.
-Nous en avons entendus parler sur l'holonet, commenta Jaïna, c'est affreux.
-Plus grande que son oncle, elle avait le sourire de sa mère, mais le nez et les yeux de son père, ses cheveux châtains étaient noués en tresse et lui tombaient dans le dos. Elle portait une bure de couleur bleu foncé mais pas de cape contrairement à son maître. Son sabre pendait également à sa ceinture.
-Connaît-on le bilan exacte de l'attaque ?
-Non, pas encore. Les discussions entre le sénat et Kumar sont assez tendus en ce moment. Une délégation va y être envoyée dans les jours à venir. J'espère convaincre ton père d'en faire parti.
-Pourquoi veut tu confier cette tâche à papa ? Il est en retraite maintenant, il ne fait plus parti de la flotte.
-Oui, mais étant mon mari il me représentera bien mieux que n'importe quel ambassadeur, et comme ça il se rendra utile. Lui et Chewie s’ennuient tellement qu'ils ont déjà démonté et remonté le Faucon deux fois depuis que vous êtes partis il y a six mois. A ce propos il ne devrait pas tarder à rentrer, allons l'attendre à la maison. 6PO ?
-Oui princesse ?
-Je te laisse ranger et mettre au point les derniers détails de mon agenda de demain. Préviens mon chauffeur que nous arrivons, je lui demanderais de te ramener une fois que tu auras fini. Merci.


Le salon était grand et meublé à la mode Alderannéenne. Des sculptures métalliques aux reflets blancs et bleus ornaient les meubles argentés et les tables transparentes à suspension magnétique. Un canapé et trois fauteuils blancs étaient disposés autour d'une fontaine incrustée dans le sol de la pièce. Elle émettait une lumière jaune qui en se reflétant sur l'eau dessinait les contours d'une planète autrefois prospère et accueillante mais aujourd'hui détruite. Une grande baie vitrée s'ouvrait sur un balcon depuis lequel on pouvait admirer les monts Manarai, seul site de Coruscant à ne pas avoir disparu sous les constructions de l'immense ville qui recouvre la planète. C'est aussi le site touristique le plus visité et le plus fréquenté. Luke, silencieux, les observait depuis le balcon, pendant que Jaïna s'était laissée tomber sur le canapé.
-Ha, souffla-t-elle, enfin un peu de confort. Après toute cette boue et ces marécages j'en avais bien besoin.
-Ne sali pas le canapé dans ce cas, lui reprocha sa mère. Elle s'adressa à son frère ; Vous resterez manger avec nous ce soir ?... Luke ?
Comme son frère semblait ne pas l'avoir entendu, elle se dirigea vers le balcon et lui posa la main sur le bras.
-Luke ? Ça va, tout va bien ?
Il sursauta.
-Hem,...oui ça va. Juste un peu de fatigue après le voyage. Tu disais ?
-Je te demandais si tu voulais rester manger avec nous ce soir ?
-Non, désolé... je crois que je vais rentrer me reposer après avoir salué Han. Et j'aimerais voir comment Mara c'est débrouillée avec les apprentis pendants mon absence.
-Je suis sûre qu'elle s'en est très bien sorti. Elle n'est plus ton élève depuis longtemps.
-Je sais, il sourit, c'est de ta fille maintenant que je dois m'occuper. Je sais pas encore laquelle m'aura le plus donné de soucis.
-Dis toi que tu as échappé à la pire des élèves.
-Laquelle ? Demanda-t-il d'un air étonné.
-Moi, fit-elle, je t'aurais rendu la vie impossible si j'avais accepté ta proposition de formation.
-Je crois que tu as raison. Pourquoi l'as tu refusé d’ailleurs ?
Elle prit quelques minutes pour réfléchir et se souvenir de ce moment, quelques mois après la bataille d'Endor, où il lui avait révéler toute l'histoire de leurs parents et proposer de la former aux techniques Jedi.
-Toute ma vie je me suis destinée à rétablir la démocratie dans la galaxie, à vouloir maintenir la paix. Et pour cela j'ai choisi comme armes la politique et la diplomatie. Je ne me sentais pas la force de changer de façon de penser et d'agir, je ne me sentais pas la force d’être une Jedi.
Après un nouveau silence elle ajouta :
-J'avais aussi peur de ce pouvoir que tu m’offrais, je ne le connaissais pas, et après ce que tu avais dis à propos de notre père je voulais encore moins le connaître. Tu ne m'en veux pas dis ?
-Non, rigola-t-il, tu es une bonne politicienne, et la galaxie en a bien besoin, peut-être même plus que des Jedi.
Il redevint silencieux. Leïa remarqua une ombre sur son visage.
-Qu'est ce qui ne va pas? Lui demanda-t-elle. Tu sembles épuisé.
-C'est probablement la fatigue du voyage, ça ira mieux demain. Han arrive,dit-il en se retournant, je sens sa présence qui approche.
Elle fit mine d’acquiescer mais continuait à se demander ce qui préoccupait Luke. Elle se dirigeât vers la porte d'entrée pour saluer son époux, tandis que son frère lui emboîta le pas.

Quelques heures plus tard alors que 6PO terminait de débarrasser la table, la famille Solo au complet discutait. Ben le fils aîné était rentré de la caserne peu de temps après que son oncle fut parti pour l'académie Jedi. Heureux de voir sa sœur il la serra dans ses bras. Il était beaucoup plus calme et maître de lui que sa sœur plus impétueuse, et tenait de son père le goût du pilotage et de la mécanique. Il devait à sa mère la faculté de prendre des décisions réfléchies et rapides mais aussi ses traits du visage. Il était très grand et vêtu d'un uniforme de pilote de chasseur républicain. Peu sensible à la Force contrairement à sa sœur il avait décidé de rejoindre son père dans la marine républicaine. Quant à Han, ses cheveux avaient entièrement blanchis et il arborait une tenue décontractée qui ne laissait pas imaginer un seul instant que quelques mois plus tôt il était encore général dans la flotte. Il avait pris sa retraite estimant qu'il avait le droit de profiter un peu de sa femme et de sa vie. Leïa n'était plus qu'à deux ans de l'expiration de son mandat de chancelière, et elle et Han prévoyaient de déménager après ça pour une planète plus paisible où ils pourront passer du bon temps après toutes ces années.

La discussion avait abouti à ce sujet depuis quelques minutes déjà, quand Jaïna demanda :
-A propos de retraite, que devient Wedge ? Il est toujours en service ?
-Ah, ton cher parrain a finalement décidé de demander sa retraite à son tour. Je l'ai probablement convaincue à force de lui dire que je n'avais plus ses incessantes responsabilités sur le dos.
-Ah, fit Ben, je pensais que c’était dû au fait que l'amirauté a décidé de jeter tous les X-wings de la flotte à la décharge. Tu sais qu'il refuse de voler sur quoi que ce soit d'autre.
Ils se mirent à rire tous les quatre.
-Il était temps qu'on les jette, ces carcasses ne tenaient plus que par la rouille.
-C'est toi qui dit ça, toi qui t’obstines à retaper cette épave qu'est...
-Fais attention à ce que tu vas dire fiston, ou tu vas t'en prendre une, lança Han en prenant la même voix que quand ses enfants avaient huit ans.
-Houlà, aucun risque. Tu est presque aussi vieux que ta casserole volante.
-Vieux moi ? Je suis encore capable de te battre au point gamorréen.
-Ça m'étonnerais papa, rappelle toi comment ça c'est fini la dernière fois.
-C'était un accident, viens voir si je suis vieux. Après ça tu me donnera tes excuses.
Jaïna riait sous cape tandis que sa mère émit un soupire. Alors que Ben s'était levé et suivait son père elle leur demanda de faire attention. Pendant que les garçons se dirigèrent vers le salon, elle se rapprocha de sa fille.
-Jaïna, je voulais te demander...comment as tu trouvé Luke ces derniers temps ?
-Justement je voulais t'en parler. Depuis que j'ai passé ma dernière épreuve dans une sorte de grotte, je l'ai trouvé préoccupé.
-Tu sais par quoi ?
-Non, il n'a pas voulu me le dire.
-Et t'a-t-il semblé épuisé ?
Elles entendirent un bruit sourd dans le salon, suivi d'un petit rire de victoire.
-Oui, mais ça n'a rien de bizarre. Nous nous sommes entraînés de manière intensive. Il a peut-être surestimer ses forces.
-Peut-être oui, mais je l'ai rarement vu comme ça.
Leïa sourit à sa fille, et cherchait à se convaincre que Luke allait bien. Mais quelque chose lui affirmait le contraire. Elle fut tirée de sa réflexion par l'arrivé de son fils.
-Heu, vous pouvez venir m'aider ? Papa s'est encore bloqué le dos.
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 26 Juin 2017 - 21:37   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Ce remake du VII est vraiment cool! Barya Mach, c'est toi qu'on aurait du engager pour écrire le scénario du film :D !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: Jedi-corellien, Les Origines de Jedi corellien, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1459
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mar 27 Juin 2017 - 11:40   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Effectivement, c'est très sympa. J'aime ! Par contre, il reste un bon paquet de fautes...
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Enginox » Mar 04 Juil 2017 - 10:30   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

J'approuve les deux commentaires ci-dessus :oui:
Du très bon ! :D
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1379
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar Barya Mach » Lun 11 Sep 2017 - 21:32   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Bonjour me revoilà. Tout d'abord excusez moi pour le silence de ces derniers mois.

Je vais répondre aux commentaires, puis expliquer les raisons de mon silence (rassurez vous rien de grave ni pour moi ni pour la Fic :wink: ) et enfin donner des nouvelles de la fic.

@mat-vador: Merci, ça me fait très plaisir mais pour l'instant il n'y que deux chapitres et je vais éviter de prendre la grosse tête. Je ne tiens pas à ressembler à un Ithorien. :D

@Zèd-3 Et :"il reste un bon paquet de fautes..." NONNN, c'est impossible!! S'il vous plait maitre de l'ordre de l'Orthographe, aidez moi! Ne me laissez pas tombez dans le coté obscur de la langue Française. :cry:

Plus sérieusement, merci je vais essayer de m'améliorer. N’hésites pas à me signaler les fautes qui se répètent sans que je les corrige. Il va falloir d’ailleurs que je reprennes les deux chapitres pour les corriger.

@Enginox: Merci beaucoup. :jap:

Bon, alors maintenant les raisons de mon silence: c'était les vacances. Ben oui... :P Du coup j'en ai profité, surtout que pendant celle-ci ma famille et moi déménagions donc il y avait des travaux et j'avais pas spécialement le temps d'écrire. :oui:

Maintenant que c'est la rentrée je compte m'y remettre. Il va peut-être me falloir encore un peu de temps pour trouver le bon rythme, mais j’espère pouvoir bientôt vous présenter le chapitre 3.

A propos de la Fan-fic maintenant, plusieurs choses:
- J'ai terminé de rédiger le "brouillon". Je sais maintenant ou je vais pour ce tome et comment.
- De ce fait il me faut maintenant imaginer les dialogues, les descriptions et l'univers et rédiger les chapitres. Je peux d'ailleurs vous dire que la fic fera 19 chapitres.
- J'ai rebaptisé la Fic : La milice Impériale. Je changerais le nom du topic plus tard. :wink:
- Je pense que je vais changer le nom du pirate qui jusqu'à maintenant s'appelait Poe car il n'a strictement rien à voir avec le personnage homonyme de TFA. Cela vous pose t-il un problème ?

Voilà, c'est tout pour ce soir.
Bonne nuit à tous.
Ou bonne journée, c'est relatif. :D
Barya Mach
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 21 Nov 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Jeu 14 Sep 2017 - 18:40   Sujet: Re: Fan-Fiction: Postologie alternative. Par Barya Mach

Barya Mach a écrit:@Zèd-3 Et :"il reste un bon paquet de fautes..." NONNN, c'est impossible!! S'il vous plait maitre de l'ordre de l'Orthographe, aidez moi! Ne me laissez pas tombez dans le coté obscur de la langue Française. :cry:

Hélas, mon bon disciple, j'en ai bien peur.
Malheureusement, les cours ont repris et je n'ai plus autant de temps que pendant les vacances. Si je trouve un peu de temps libre et que j'y pense, je t'enverrai une correction par MP.

Barya Mach a écrit:Plus sérieusement, merci je vais essayer de m'améliorer. N’hésites pas à me signaler les fautes qui se répètent sans que je les corrige. Il va falloir d’ailleurs que je reprennes les deux chapitres pour les corriger.

Ne t'en fais pas, je ne vais pas me priver :diable:

Barya Mach a écrit:Maintenant que c'est la rentrée je compte m'y remettre. Il va peut-être me falloir encore un peu de temps pour trouver le bon rythme, mais j’espère pouvoir bientôt vous présenter le chapitre 3.

Excellente nouvelle !

Barya Mach a écrit: - De ce fait il me faut maintenant imaginer les dialogues, les descriptions et l'univers et rédiger les chapitres. Je peux d'ailleurs vous dire que la fic fera 19 chapitres.

N'hésite pas à présenter ton récit ici :wink:

Barya Mach a écrit: - Je pense que je vais changer le nom du pirate qui jusqu'à maintenant s'appelait Poe car il n'a strictement rien à voir avec le personnage homonyme de TFA. Cela vous pose t-il un problème ?

Non, aucun :neutre:
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations