Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

[T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar L2-D2 » Jeu 28 Avr 2022 - 20:15   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 15 lu!

Passionnant de la première à la dernière ligne! Un Chapitre dense mais ô combien réussi, qui signe le grand retour de Jaden tout en le justifiant parfaitement et en faisant sur l'intrigue jusque là. Un grand bravo à toi!

Vivement la suite! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Ven 29 Avr 2022 - 16:22   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci de ton retour L2, ça fait plaisir de lire que cela t'a plu du debut à la fin. Maintenant que Jaden est de retour, on va pouvoir passer aux choses sérieuses :wink:
Mais pas cette semaine, car j'ai été beaucoup trop occupé et n'ai plus de chapitre d'avance. Le prochain extrait sera donc publié la semaine prochaine. Disons... mercredi pour le May the 4th :D

Allez faut que je m'y mette ce week-end !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Mar 03 Mai 2022 - 11:21   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitres 14 et 15 lus !

JADEEEEEEEEEEEEN!!!!!
:lol:

Je savais que j'aurais dû relire Une Lueur dans l'Obscurité...
Que dire ? J'ai adoré. Les révélations s'enchaînent et font parfaitement sens. Tu gères ton histoire de bout en bout ! C'est absolument crédible et absolument génial. Je ne m'attendais pas à revoir Katooni et Red, mais c'est une bonne surprise ! Leur présence confirme mes théories sur Sisswip et l'organisation pour laquelle il travaille. Le retour de Jaden est parfait et ses motivations sont vraiment bien trouvées, tout comme les agissements de Sisswip pour intégrer Liana coûte que coûte (logique).

Vraiment, deux chapitres de qualité ! Vivement la suite !!

Par contre, une vraie question : on va revoir Kuyzen Nimpaloo ?
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 03 Mai 2022 - 16:35   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci pour ton retour LL-8 ! Tes commentaires me vont droit au coeur. :cute:

LL-8 a écrit:JADEEEEEEEEEEEEN!!!!!

J'avoue que je l'espérais cette réaction. Tu étais la personne que je ne voulais pas décevoir sur ce retour. :D

LL-8 a écrit:C'est absolument crédible et absolument génial. Je ne m'attendais pas à revoir Katooni et Red, mais c'est une bonne surprise !

Si ce tome et son histoire étaient prévus de longue date, l'idée de faire intervenir ces deux protagonistes m'est apparue en toute fin de l'écriture de Une Lueur dans l'Obscurité, puis j'ai commencé à jouer avec et cela m'a paru tellement évident. :)

LL-8 a écrit:Leur présence confirme mes théories sur Sisswip et l'organisation pour laquelle il travaille.

Et vous en apprendrez plus sur ce groupe dans pas trop longtemps.

LL-8 a écrit:Par contre, une vraie question : on va revoir Kuyzen Nimpaloo ?

Honnêtement, je ne m'attendais pas à ce qu'il plaise autant. :transpire:
Pour être honnête, non je n'ai pas planifié de le faire intervenir dans ce récit. Je l'avais écrit comme un personnage inconnu pour introduire cette nouvelle aventure de ma bande de vauriens sans trop en dévoiler. Mais je le garde dans un tiroir, parce que moi aussi j'ai bien aimé l'écrire ce mercenaire.

La suite ? Il n'y aura pas à attendre trop longtemps pour l'avoir car, May the 4th oblige, je la posterai demain ! :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Mer 04 Mai 2022 - 10:26   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

May the 4th be with you !

Comme annoncé, je vais publier ce nouveau chapitre aujourd'hui, car il m'était difficile de ne pas saisir l'occasion. Je vous souhaite donc une bonne lecture de ce nouvel extrait !

Chapitre 16


6 av.BY
Makeb, Système Makeb

Une heure plus tôt…


Il y avait plusieurs microfilaments. Le câblage était si fin qu’il en devenait indiscernable pour la plupart des espèces organiques peuplant l’immensité galactique. Toutefois, Deevee n’en faisait pas partie et il parvint à le reconnecter sans la moindre difficulté. Le petit droïde assistant était un modèle 2-EV aujourd’hui retiré de la circulation ce qui, en conséquence, le rendait particulièrement unique. Il ne se rappelait pas avoir rencontré un seul de ses semblables depuis de nombreuses années et il s’était toujours demandé ce qu’il devait en penser. À vrai dire, il ne se souvenait pas de grand-chose avant sa rencontre avec Seshek le Trandoshan. D’après les quelques fragments de souvenirs les plus anciens persistants dans sa banque de données, le mercenaire l’avait gagné lors d’un jeu de hasard dont le nom lui échappait à l’heure actuelle. À cette époque, Deevee n’était alors capable que d’effectuer les tâches les plus basiques que lui permettaient sa conception. Néanmoins, un petit droïde conçu pour être adorable et serviable n’était pas d’une grande utilité pour un tueur du calibre du Trandoshan. Ce dernier avait très vite envisagé l’offrir à un enfant qui serait mieux à même d’être séduit par les capacités du 2-EV. Cette possibilité avait éveillé quelque chose chez lui, une crainte, une inquiétude, un sentiment de peur de prouver une parfaite inutilité. C’était la première fois que sa programmation lui avait laissé entrevoir l’éventualité de quelque chose se rapprochant d’une émotion. Alors Deevee avait appris. Il avait appris à réparer les systèmes importants d’un cargo, ce qui avait impressionné son ancien maître et l’avait, lui, rempli de joie, une autre émotion. Jamais il n’aurait dû être possible qu’il puisse en ressentir. Pourtant, Seshek lui avait permis d’en découvrir deux parfaitement opposées en peu de temps. Cela avait attisé sa curiosité et il avait continué son étude du mode de vie du mercenaire, mais aussi celui des diverses entités organiques des quatre coins de la galaxie. Il avait rassemblé de nouvelles fonctions qui lui avaient permis d’étoffer son utilité, mais aussi sa compréhension du monde qui l’entourait. Il avait appris à imiter, tout d’abord, puis à déchiffrer, interpréter, faire preuve d’empathie et finalement, l’espérait-il, réellement ressentir. À la mort du Trandoshan, il avait découvert une nouvelle émotion qu’il n’avait pas aimée, puis il avait constaté qu’il lui était possible de la partager avec d’autres, d’en discuter, de se rassurer. Deevee était l’un des derniers 2-EV encore en circulation et cela lui importait peu. Il n’avait pas de semblables, plus de maître, mais il avait découvert des amis, des amis qui l’appréciaient.
— Espèce de sale petite boîte de boulons montée avec les oreilles, reste attentif ! piaffa agressivement le seul autre individu de la soute alors qu’un crépitement retentissait.
Immédiatement, Deevee fit émerger un extincteur miniature de l’un des compartiments bricolé par Seshek et fit disparaître la petite étincelle avec un soulagement profond.
— Mes excuses, Zoomer, je m’étais perdu dans mes pensées, confia-t-il à l’astromécano qui le fixait de son unique œil.
— Des excuses ?! s’exclama l’unité R2. Tu as failli me griller encore plus que je ne le suis déjà !
Il exagérait. Après tout, les réparations avaient bien avancé et son ami mécanisé reprenait doucement du poil de la bête. Le piteux état dans lequel ils l’avaient retrouvé ne serait bientôt plus qu’un lointain souvenir. Toutefois, il était conscient qu’il valait mieux faire preuve de tact avec l’arrogant droïde mécano. Après tout, il avait traversé des épreuves difficiles et jouait probablement les durs pour ne pas montrer ses faiblesses, Deevee en était persuadé.
— Je fais ce que je peux, mais tu ne ressembles pas au modèle R2 standard, se justifia-t-il pourtant. Par les créateurs, tes systèmes sont tellement modifiés que c’est un miracle que je sois capable de tout reconnecter sans te faire exploser. Je te rappelle que tu as toujours un mi…
— Contente-toi de ne pas y toucher pour le moment ! siffla Zoomer avec un manque total de gentillesse qui le blessa légèrement. Petit im…
Il s’arrêta en pleine phrase, son regard plongeant à nouveau dans le vide. Il était encore actif, mais semblait absent. Une nouvelle fois, l’inquiétude s’empara de Deevee.
— Zoomer ? demanda-t-il d’une petite voix. Zoomer ?
Il ne reçut d’abord aucune réponse, puis l’astromécano finit par se redresser. Son dôme supérieur pivota plusieurs fois comme s’il prenait conscience de son environnement avant que son œil ne tombe sur le 2-EV. Le silence dura quelques secondes.
— C’est encore arrivé ? bipa-t-il à son attention.
— Oui, mais cela n’a pas duré longtemps.
— Je ne sais pas ce qui m’arrive, avoua-t-il dans une longue plainte. On a beau reconnecter le tout, j’ai l’impression que quelque chose n’est pas en place.
Le comportement de Zoomer était soudainement devenu plus calme et Deevee comprit qu’il avait vu juste. L’unité R2 avait peur, peur de ce que ces instants de déconnexion pouvaient signifier et il sut qu’il lui incombait de le rassurer. Il creusa dans sa propre base de données afin de trouver les explications les plus plausibles et les mots les plus adéquats.
— Cela fait des années que ta mémoire n’a pas été touchée, nous ne sommes pas fait pour fonctionner à ce rythme sur de telles périodes, choisit-il d’expliquer. Sans doute les dégâts causés par Kan Tyren, lorsqu’il vous a attaqué toi et Monsieur Jaden, n’a-t-il pas arrangé les choses.
Zoomer resta silencieux un instant, considérant sans doute les explications.
Le pauvre.
— Comment tu procèdes, toi ? finit-il par demander.
Un sentiment de joie et de fierté de se voir poser la question s’empara tout d’abord de Deevee avant qu’il ne décide que calmer son enthousiasme s’avérerait sûrement être une meilleure solution.
— La compartimentation, déclara-t-il d’un ton calme qu’il avait appris auprès de Mademoiselle Dina. Je sélectionne les données que je désire conserver et celles qui sont superflues, puis je redémarre mon système. Cela me permet de limiter les dommages du temps.
— Et ta personnalité ?
Ma personnalité.
La question le surprit. Il était rare que l’on se soucie de la personnalité d’un droïde. À l’exception de Liana et Dina, et peut-être Seshek et Jaden dans leurs bon moments, il ne connaissait personne qui avait émit ce genre d’inquiétude à l’égard de l’un de ses semblables. Zoomer comprenait, lui aussi. Ils n’étaient peut-être pas organiques, mais demeuraient vivants. Ils existaient depuis suffisamment longtemps pour avoir peur d’une chose qui pouvait arriver à tout droïde qui n’effaçait pas sa mémoire aussi souvent que leur programmation le demandait : la folie. Les histoires de droïdes ayant perdu la tête suite à un entretien négligés de de leurs données étaient plus fréquentes qu’il n’osait se l’avouer. Cette possibilité le terrorisait tout autant que l’effacement car, dans les deux cas, il perdait ce qui faisait de lui, lui : sa personnalité, celle de Deevee. Sans elle, il redeviendrait un simple 2-EV, modifié certes, mais sans histoire. Il s’agissait également de la grande crainte de Zoomer et il s’agissait de la première fois que l’impoli astromécano osait la mentionner à haute voix.
— C’est pour la maintenir que je compartimente, répondit Deevee.
Zoomer le contempla avec intérêt et traitait les nouvelles données qui s’offraient à lui.
— Tu… pourrais le faire chez moi ? sifflota-t-il lentement.
Deevee ne prit pas de temps à réfléchir.
— Évidemment ! s’emporta-t-il. Il me faudra juste finir de te retaper avant, puis je devrais comprendre le fonctionnement exacte du stockage de tes données, séparé le factuel du sensitif, pour autant qu’il y ait une telle division chez une unité R2, puis chercher si tes modifications n’ont pas altéré le processus du flux inversé. Et enfin…
— Merci, le coupa Zoomer.
L’intervention fut efficace et Deevee cessa immédiatement sa tirade explicative.
Il vient de… me remercier. On ne me remercie presque jamais et Zoomer ne remercie jamais personne.
Il cherchait encore la meilleure réponse à donner à une telle marque de gratitude, lorsque l’un de ses sous-systèmes se mit en activité.
— Intrus à bord, déclara-t-il immédiatement en basculant sur sa liaison au système de caméras.
Il repéra immédiatement le lieutenant Pelton – qu’il n’aimait toujours pas trop – et Dina. Il dut retenir une petite exclamation lorsqu’il les vit se faire mettre hors d’état de nuire par deux individus. Une femelle, qu’il identifia très vite comme étant une Tholothienne, et un individu d’espèce et de sexe inconnus et dont l’imposante stature était sûrement partiellement due à l’armure sombre qu’il portait.
Je dois les sauver ! Non, trop de risque ! Des ennemis trop grand et je ne pourrai plus sauvé Mademoiselle Dina. Et où sont Mesdemoiselles Liana et Cassandra ! Est-ce que c’est Mademoiselle ou Madame Cassandra en fait ? Pas important. Pense à lui demander plus tard. Mais si je l’ai déjà vexée en utilisant la mauvaise formulation ? Plus tard. Reste concentré. Mademoiselle Dina ? Signe vitaux stable. Inconsciente. Les intrus ? Se déplacent dans le vaisseau. S’il nous trouvent… Par les créateurs ! Se cacher ! Agir après.
Sa réflexion n’avait duré qu’une seconde et sa première action fut de court-circuiter Zoomer afin de le désactiver temporairement. Un éclair bleuté parcourut l’unité R2 qui ne cria pas et Deevee se félicita d’avoir désactivé son module sonore dans le même temps. Il ne perdit ensuite pas un instant. Il s’agissait d’un cargo corellien apprêté pour la contrebande, aussi y avait-il de nombreuses et diverses possibilités qui s’offraient à lui. Il fit coulisser l’un des panneaux placé contre une paroi et en analysa rapidement le volume.
Juste juste.
Il activa son système de commande à distance et Zoomer, toujours inconscient, roula en direction du local.
Désolé, mon ami.
Lorsque l’unité R2 y fut entrée, il referma la porte dissimulant la cache et s’éleva en direction du système de ventilation. Il s’y posa sans le moindre bruit, puis il éteignit ses systèmes à l’exception de ceux dont il aurait besoin pour savoir quand agir et patienta.

L’attente dura précisément cinquante-deux minutes et vingt-trois secondes avant qu’il ne puisse considérer les environs comme suffisamment sécurisés pour sortir de sa planque. Son premier réflexe fut de se rendre en direction de l’endroit où il avait pu dissimuler Zoomer. Il savait que les deux intrus ne l’avaient pas trouvé, tout comme il savait que Liana et Cassandra étaient désormais aussi prisonnières et que le Rebelle Rouge avait été déplacé à une localisation qui lui était, pour l’instant, inconnue. La situation s’était passablement compliquée, il en était conscient. L’aide de son ami ne lui serait pas de trop.
Il ne va pas être content.
Le panneau métallique coulissa, révélant l’unité R2 verte et blanche. Avec prudence, il la réactiva avec douceur et eut tout juste le temps d’éviter la violente charge en s’envolant un peu plus haut. Il pivota pour se retrouver, à nouveau, face à l’autre droïde qui se dandinait agressivement d’un pied sur l’autre.
Il n’est pas content du tout.
— Je suis désolé, je n’ai pas eu le choix, s’expliqua Deevee sur un ton intentionnellement très bas.
Zoomer continua sa dance d’intimidation silencieuse.
— J’ai aussi coupé ton module vocal au cas où tu réagirais comme ça, continua-t-il. Mesdemoiselles Liana, Dina et… Dame Cassandra ont été victimes d’un enlèvement et nous sommes les seuls à pouvoir les secourir.
Zoomer stoppa ses mouvements agacés et le contempla un instant.
— C’est pourquoi il faut que nous soyons silencieux. Tu comprends ?
Pour toute réponse, l’astromécano roula jusqu’à un terminal muni d’un écran et s’y connecta. Un message s’y afficha très rapidement et Deevee s’en approcha pour le lire.
— Rends-moi ma voix, petite… Oh ! Ces mots sont tout à fait ignobles et ne m’encouragent pas à t’aider, Zoomer.
Cette fois, il ne fut pas assez rapide pour éviter le choc du dôme qui l’envoya virevolter dans la soute. Rebasculant la puissance de ses répulseurs, il finit par reprendre le contrôle, un peu désorienté.
— D’accord, d’accord, concéda-t-il en s’approchant prudemment. Mais promets-moi d’être silencieux. Il ne faut pas que les deux kidnappeurs nous repèrent. S’ils ont mis Mademoiselle Liana et Dame Cassandra au tapis, nul doute qu’ils ne feront qu’une bouchée de nous.
Il se connecta aux systèmes de l’autre droïde et réactiva le module de communication. Zoomer recula sans toutefois prononcer le moindre son, malgré sa probable envie d’exprimer vocalement ses pensées et scanna rapidement les environs.
— Ils sont sortis, finit-il par biper discrètement. On va devoir établir un plan. Commençons par déterminer où nous sommes.
Il avait déjà commencé à sortir de la pièce en prononçant la dernière phrase et Deevee s’empressa de le suivre.
Est-ce vraiment une bonne idée de se déplacer dès maintenant et de suivre ses ordres ?
Silencieusement, les deux membres d’équipages se mouvèrent dans les coursives de l’YT-2400 vidé de toute présence. Avec prudence, ils se rapprochèrent de la rampe de débarquement, qui s’avérait être descendue, et s’arrêtèrent. Ses capteurs optiques ne pouvaient pas le voir, mais ses détecteurs de présence étaient bien plus performants, tout comme ceux de Zoomer. Il y avait un individu organique à l’extérieur. Sans doute gardait-il l’appareil pour le compte des deux kidnappeurs ou alors s’agissait-il de l’un d’eux.
Il faudrait attendre de voir s’il s’éloigne ou alors estimer l’angle de vision qu’il aurait sur la rampe. Peut-être sera-t-il fatigué ou aura-t-il besoin d’aller aux toilettes. On pourrait même imaginer qu’il soit aveugle ? Non, ce serait idiot de mettre un aveugle pour surveiller un vaisseau. À moins qu’il ait l’ouïe extrêmement fine. Dans ce cas, il a probablement entendu le bruit de mes répulseurs et celui des roues de Zoomer et il nous tend un piège ! Il a sûrement déjà prévenu tous ses équipiers et nous serons désintégrés dès notre sortie ! Cela veut dire qu’il sait que nous possédons des détecteurs de présence ! Cela veut dire qu’il sait qui nous sommes ! Il nous connait !
Un bruit de décharge électrique atteignit ses récepteurs audio et fut immédiatement suivi d’un petit glapissement et du son d’un objet de plusieurs dizaines de kilos qui s’étalait sur le sol.
Ou alors, je crée juste des scénarios improbables.
Zoomer n’était plus à ses côtés, ce qui expliquait les bruits qu’il avait entendu en provenance du bas de la rampe. Il la descendit pour retrouver le petit astromécano qui trainait le corps inanimé, mais encore en vie, d’un humain d’une vingtaine d’années aux cheveux noirs. Lorsqu’il l’eut dissimulé derrière une caisse, il tourna son œil vers son compagnon.
— Tu as fini de cogiter ? demanda-t-il.
— C’était risqué, imagine qu’il n’ait pas été seul ! s’exclama doucement Deevee en voletant dans sa direction
L’astromécano émit un son dédaigneux qu’il n’appréciait pas particulièrement.
— La baie de débarquement était vide à l’exception d’un autre vaisseau et de quelques moto-jets. Qui que soient ces types, je doute qu’ils soient particulièrement nombreux.
À son tour, le 2-EV scanna plus en détails la pièce. Creusée naturellement dans la roche, elle était tout juste assez grande pour accueillir les deux cargos qui s’y trouvaient. Le deuxième était un vaisseau d’assaut de modèle SS-54 couleur rouille, ce qui signifiait qu’il ne devait pas y avoir plus d’une dizaine de personnes en ce lieu.
Pour autant qu’il n’y ait pas d’autre hangar raccordé à leur centre de commandement. Si c’est le cas, ils pourraient être plus, ce qui compliquerait grandement notre mission de secours. Je crois que nous pouvons affronter dix personnes, mais pas toutes en même temps. Deux peut-être, voir même cinq si l’armement de Zoomer redevient opérationnel et que je fais ma part du travail. Après, tout dépendrait de la configuration du terrain. Dans un couloir étroit, nous pourrions avoir l’avantage. À moins, d’affronter des Sullustéens qui pourraient facilement se déplacer ou des Chadra-fans… Par les créateurs, si nous devons affronter un groupe de Chadra-fans, cela pourrait se compliquer ! Ou des Ugnauths , ils pourraient être poussés par le désir de nous vendre en pièce détachées ! Ce serait terrible et…
— Zoomer ! appela-t-il en regrettant très vite d’avoir monté le volume pour arrêter son ami déjà en déplacement.
Personne ne vint pour contrôler l’origine de ce cri étrange et il se précipita à la suite de son camarade mécanique. Celui-ci venait de se stopper devant un terminal. Il s’y connecta sans perdre un instant et sans se soucier de problématiques de sécurité.
— Et si tu contractais un virus ? s’inquiéta Deevee. On ne met pas sa clé de connexion dans n’importe quel terminal sans se protéger !
— Les virus, c’est moi qui les refile, répliqua l’unité R2. Tu parles trop. Tu t’inquiètes trop. Moins de trop.
Deevee se tut. Zoomer n’avait pas tort. On lui disait souvent qu’il racontait des histoires inutilement longues et que cela pouvait particulièrement perturber. Lui, il n’était pas d’accord. Une situation requérait des informations. En laisser de trop nombreuses de côté risquait de compromettre une mission vitale. Il se devait de transmettre les renseignements avec le plus d’exactitude possible, surtout dans ce genre de situation. Les vies de Liana, Dina, Cassandra et, dans une moindre mesure, du lieutenant Pelton en dépendaient.
— C’est petit, commenta Zoomer. Il n’y a sûrement pas beaucoup de monde qui vit ici. D’après ce que me dit ce terminal, il y a une pièce centrale pas loin d’ici. C’est sûrement là qu’ils ont emmené Dina et Liana.
— Mais c’est super ! s’emporta le 2-EV. On peut donc les secourir.
— Non, le coupa l’autre. Du moins, pas sans être détectés.
Effectivement, cela s’avérait problématique. Une simple, mais furtive, détection impliquerait forcément de mettre les kidnappeurs au courant de leur présence et les ferait très vite rappliquer droit vers eux. Il leur fallait une diversion, qui vint très vite à l’esprit du petit droïde assistant alors qu’il parcourait la pièce éclairée.
— Et si on coupait le courant ? suggéra-t-il tranquillement.
Zoomer parut réfléchir un instant, sans doute pour ne pas avouer que l’idée était simple, mais brillante.
— Ça devrait le faire, finit-il par déclarer. Il y a un panneau de contrôle là-haut. Va comprendre pourquoi les organiques, eux-mêmes, place ces terminaux capitaux hors de leur portée…
Sans perdre de temps à discuter, cette fois-ci, Deevee s’éleva dans les airs et longea la roche brunie jusqu’au boitier que venait de lui indiquer son équipier. Sa pince située au bout de son bras droite se transforma en un tournevis et il s’empressa d’ôter les boulons qui lui bloquaient l’accès, tout en les récupérant dans son appendice gauche afin d’éviter des bruits inutiles. Le panneau s’ouvrit et il observa les divers fusibles et câbles électriques qui y étaient cachés jusqu’à maintenant.
— Des fils, des petits fils et des boutons, pleins de petits boutons, chantonna-t-il en réfléchissant. Si je te coupe, que se passera-t-il ? Si je te pousse, qu’arrivera-t-il ? Électricité par-ci, électricité par-là, rien à carrer, je vais tout déconnecter.
Afin d’illustrer sa dernière note, il débrancha plusieurs des câbles d’un seul mouvement. L’effet ne se fit pas attendre et l’intégralité des lumières artificielles s’éteignirent, seuls quelques voyants clignotaient encore. Deevee retint un cri de victoire et contint sa joie. Il avait réussi et cela sans la moindre difficulté. Il ne leur restait plus qu’à secourir le reste de leur équipe et repartir à la recherche de Jaden.
— Qu’est-ce que tu fais là ?! s’exclama une voix furieuse en contrebas.
Sa source, un Weequay mâle, ne l’avait pas remarqué. En revanche, Zoomer était resté particulièrement visible et le nouveau venu braquait son blaster sur lui.
Oh que non !
Deevee poussa ses petits répulseurs à leur maximum et se projeta contre cet adversaire non désiré. Sans doute émettaient-ils un bruit plus élevé que d’habitude, car sa cible leva la tête dans sa direction. Ce réflexe fut cependant bien trop tardif et il fut percuté par le droïde aux oreilles de loth-cat propulsé à pleine vitesse. Il jura en se tenant son nez, probablement cassé sous l’effet de l’impact, et s’empressa de pivoter pour viser son agresseurs. Deevee tournoya afin d’éviter la première décharge et se prépara à la seconde qui n’eut pas le temps de venir. Zoomer était, à son tour, entré dans la bagarre. Un éclair bleuté frappa le Weequay à la jambe. Il couina et lâcha son arme.
C’est le moment.
– Aaaaaaah ! hurla le petit droïde en chargeant la tête de son ennemi une nouvelle fois.
Le choc envoya louvoyer le 2-EV plus fortement que lors de la première attaque et fut suffisant pour le désorienter un court instant.
Aïe aïe aïe, ça tourne beaucoup trop.
Il rééquilibra ses systèmes pour ne pas se cogner contre la paroi et s’endommager plus que nécessaire.
— Sale petit…
Le Weequay n’eut pas le temps de finir sa phrase. Zoomer hulula un signal et et Deevee n’eut aucune peine à repérer le câble qu’il venait de tendre derrière le partenaire des kidnappeurs. Rassemblant toute sa vitesse, il effectua une dernière charge en poussant un nouveau cri bien trop sauvage, même pour lui, et percuta le non-humain en pleine poitrine, lui coupant le souffle. Ce dernier recula d’un pas pour récupérer du choc, mais son pied rencontra le piège tendu par l’unité R2, il perdit l’équilibre et bascula immédiatement et lourdement en arrière. Dénuée de la moindre once de grâce, sa chute le sonna suffisamment pour qu’il peine à tenter de se relever. Une nouvelle décharge électrique de Zoomer le mit au tapis pour le compte et il ne bougea plus.
— La classe ! s’emporta Deevee. Tu as vu comment on gère ?!
À peine avait-il prononcé cette phrase, que la Tholothienne et un humain barbu particulièrement bien bâti émergeaient de la porte d’accès située à côté d’eux.
— Il fallait que tu le dises, bipa négativement Zoomer.
Effectivement, mauvais timing.
— Attends, c’était pas une blague ?! s’exclama la Tholothienne à leur grande surprise en les pointant de son blaster.
— Baissez ça ! ordonna soudainement Liana en les rejoignant dans la pièce. On va régler la situation calmement, n’est-ce pas les gars ?
La Togruta les regardait maintenant tous les deux avec un sourire amusé qu’elle cachait aux deux autres.
— Mademoiselle Liana ! s’exclama le 2-EV. C’est un plaisir de vous retrouver et en bonne santé. Nous partions justement à votre secours à vous, Mademoiselle Dina, Dame Cassandra et le lieutenant, si nous avions le temps, afin de repartir à la recherche de Monsieur Jaden !
— Dame Cassandra ? demanda une nouvelle voix alors que Jaden Dawnwalker apparaissait suivi par Dina et un Duros plus âgé.
Les récepteurs du petit droïde mirent un instant avant d’enregistrer le flux d’informations qui l’atteignait. Devant lui, se trouvaient la majorité des personnes que Zoomer, qui venait de lancer une série d’insultes en direction du contrebandier, et lui avaient l’intention de secourir. Plus étonnant encore, Jaden était présent alors qu’il n’aurait pas dû l’être.
C’est fou ! Est-ce dû à un hasard complet ou étions-nous tous destinés à nous retrouver dans cette situation à cet instant précis ? Parfois, on se retrouve dans de ces histoires incroyables !
— Étant donné que notre but premier était de tous vous libérer et être sûrs que vous vous portiez bien, finit par annoncer Deevee, je considère notre mission comme un total succès.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Mer 04 Mai 2022 - 12:27   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 16 lu !

Timing parfait pour poster ce chapitre ! May the 4th be with you!
J'ai adoré l'angle de Deevee sur ce bout d'histoire. Le droïde est définitivement devenu un de mes personnages préférés (il y en a peu que je n'apprécie pas, ceci dit) et sa naïveté contraste tellement avec la personnalité de Zoomer que ça rend ce duo génial. D'ailleurs, c'est top de voir une facette plus sensible de l'astromécano !

Vivement la suite !

Mandoad a écrit:J'avoue que je l'espérais cette réaction. Tu étais la personne que je ne voulais pas décevoir sur ce retour. :D

C'était un retour parfaitement bien écrit. On se doutait qu'il n'était pas mort, mais tu as su gérer nos attentes sans tomber dans le too much, c'est ça aussi que j'ai bien aimé.

Mandoad a écrit:Honnêtement, je ne m'attendais pas à ce qu'il plaise autant. :transpire:

Disons que tu nous a vendu ce tome comme étant ses aventures et que ça fait 15 chapitres que je me demande où il est passé ^^ Mais peut-être que comme Hajoo, il fait partie de ces personnages que Jaden ne recroisera pas (à moins que...?). En tout cas, si tu le ressors de tes cartons, je serai là pour lire son histoire!
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Jeu 05 Mai 2022 - 11:39   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Wow! Quel retour rapide, merci LL-8 !

LL-8 a écrit:Le droïde est définitivement devenu un de mes personnages préférés (il y en a peu que je n'apprécie pas, ceci dit) et sa naïveté contraste tellement avec la personnalité de Zoomer que ça rend ce duo génial. D'ailleurs, c'est top de voir une facette plus sensible de l'astromécano !

Zoomer et Deevee sont mes personnages "détente" lors de l'écriture et j'aime beaucoup la rédaction des passages qui les concernent et les faire interagir en raison de leur opposition.

LL-8 a écrit:Disons que tu nous a vendu ce tome comme étant ses aventures et que ça fait 15 chapitres que je me demande où il est passé ^^ Mais peut-être que comme Hajoo, il fait partie de ces personnages que Jaden ne recroisera pas (à moins que...?). En tout cas, si tu le ressors de tes cartons, je serai là pour lire son histoire!

Effectivement, il y avait eu un petit mensonge sur la marchandise et il n'était qu'un prétexte pour introduire un 3e tome sur les Vauriens, je l'avoue. Quand à savoir si je le réutiliserai un jour... Tout est possible. Après tout, l'un de tes premiers commentaires était de te demander si je pensais faire quelques clins d'oeil à Une Lueur dans l'Obscurité :D

Je reviendrai pour le chapitre 17 (mais je ne sais pas encore si cela sera ce samedi ou le suivant, ça dépendra de mon temps libre) !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 05 Mai 2022 - 21:29   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

Vraiment adorables ces deux droides :D :D ! Trés dévoués à leur propriétaire, leur candeur me rappelle systématiquement pourquoi j'aime Star Wars et aussi ta fan fic, en passant !

Du coup, mission accomplie, pour ainsi dire :roll: .

La suite :hello: :hello: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Sam 07 Mai 2022 - 16:09   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci pour ton retour mat, cela fait plaisir de lire que tu apprécies les interactions entre ces deux personnages et qu'ls soient si fidèles à l'esprit Star Wrars pour toi. :cute:

Du coup, j'ai rattrapé mon retard et je vais publier le chapitre 17 aujourd'hui afin de reprendre mon rythme hebdomadaire. Je vous laisse donc découvrir ce nouveau chapitre qui vous présentera un peu mieux le groupe que nos vauriens viennent de rejoindre (et de cogner un peu):

Chapitre 17


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


La salle de commandement en avait plus le nom que l’apparence et l’infrastructure qui auraient été nécessaire à un fonctionnement efficace. Aménagée rapidement au sein d’un court réseau de galeries qui s’avérerait particulièrement efficace en cas d’assaut, elle pouvait tout juste contenir les quinze individus qui s’y trouvaient. Dina observait le lieu et l’équipement à disposition de ses propriétaires depuis un moment déjà. Jaden, avec qui elle maintenait toujours une intentionnelle et froide distance, n’avait pas tort. Il s’agissait effectivement d’un assemblage hétéroclite de diverses technologies, dont plusieurs appartenaient à l’Empire, et il ne lui avait fallu qu’un bref regard pour constater que Cassandra et Pelton s’en étaient tout autant rendu compte. Elle plissa le nez en se demandant si Liana et elle avaient eu raison d’impliquer les Impériaux dans la recherche de Jaden. Au fond d’elle-même, elle restait méfiante vis-à-vis de leurs deux compagnons. Ils les avaient aidées et avaient rempli leur part du contrat, certes. Pourtant, quelque chose la dérangeait sans qu’elle ne sache s’il s’agissait de leur simple présence, de leur nonchalance actuelle ou de l’absence de réelle surprise affichée sur leur visage en découvrant le matériel impérial.
Liana était persuadée qu’ils nous cachaient intentionnellement des informations, mais nous ne en étions pas préoccupées plus que cela tant qu’ils nous étaient utiles. Désormais, la situation a évolué. Doit-on prévenir ces gens ? Sans doute Jaden se pose-t-il les mêmes questions. Du moins, je l’espère.
Il était évident que le vaurien n’était toujours pas ravi de la présence de l’équipage du Rebelle Rouge, du moins en apparence, mais avait compris la difficulté de revenir en arrière. En revanche, il semblait bien plus perturbé par la présence de sa sœur et de son partenaire, ce qui ne rassurait pas la Brentaalienne. Elle espérait que les Impériaux ne viendraient pas jouer les trouble-fêtes au plus mauvais moment.
— Tu en penses quoi ? demanda discrètement Liana qui était restée à ses côtés.
Dina parcourut l’assemblée présente dans la pièce. Elle devait avouer qu’elle ne savait pas quoi penser des personnes avec elles dans cette pièce. Leur arrivée avait presque doublé le nombre d’individus hébergés au sein de ce petit quartier général et cela avait, de toute évidence, causé une agitation particulièrement prononcée.
Qui est dans ton camp et qui ne l’est pas ?. Il est facile de le voir à leur langage corporel.
Durant des années, son père, le Sénateur Serris de Brentaal IV, lui avait appris à décrypter le comportement des gens qui l’entouraient. Il lui avait enseigné à découvrir les intentions qui se dissimulaient derrière les beaux sourires, la vérité derrière les menaces, les plans cachés par des sous-entendus et les sentiments entrelacés à la gestuelle. Ces capacités, elle n’avait eu aucune peine à les appliquer à ses expériences dans le monde de la pègre et cela l’avait surprise. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour constater que certains politiciens n’avaient pas grand-chose à envier aux barons du crimes. À vrai dire, elle avait découvert bien plus d’honnêteté et de dure vérité dans les bas-fonds de Nar Shaddaa en quelques mois qu’elle n’en avait vu en plusieurs années au sein du Sénat du Centre Impérial.
Au moins, lorsqu’un chef de gang ou un Hutt nous menace, il ne se prive pas de nous donner une explication claire des moindres effroyables détails et il est très vite possible de savoir ce qu’il a derrière la tête.
C’était également le cas ici. Très vite, elle avait fait le tri entre ceux qui leur était hostiles, indifférents et les quelques, mais rares, visages amicaux. Les courtes présentations de cette équipe de hors-la-loi par Jaden lui avait permis d’achever un portrait qu’elle pouvait considérer comme suffisamment fidèle pour savoir à quoi s’attendre. D’après le jeune homme, il ne s’agissait que d’une petite cellule active sur cette planète. Les détails qu’il connaissait restaient maigres, mais il était au courant qu’une force de frappe plus conséquente, active dans le système, était présente en cas de besoin. Seules Liana et elle-même avaient été mise au courant aussi précisément. Sans grande surprise, Jaden restait sur ses gardes quant au niveau d’implication des Impériaux dans cette histoire, malgré la présence de sa soeur. Le contrebandier n’avait, néanmoins, pas été en mesure d’en dévoiler plus. Il fallait avouer que la petite équipe que Dina avait devant les yeux était loin d’être aussi impressionnante que ce à quoi il aurait été possible de s’attendre. Lorsque Cassandra et Pelton leur avait appris qu’un syndicat s’en prenait à Torga, elle ne s’était pas attendue à trouver un groupe aussi mal assemblé et aux effectifs tout juste suffisant pour faire tourner une petite cantina.
Il y a tout d’abord ceux qui se sont montrés plus ou moins accueillants. Cela fait deux.
Le premier était Mareel Finn. Sans compter le clone, dont le vieillissement accéléré dissimulait son âge réel, le Duros était certainement le membre le plus âgé de l’équipe. D’après ce que la jeune femme avait compris, il n’était pas surprenant qu’il fasse partie de ceux qui leur accordait leur confiance. Jaden l’avait décrit comme un type particulièrement étrange et un peu trop poli, mais aussi comme celui sur lequel il se reposait le plus, ce qui en disait long. Dina, quant à elle, restait dubitative en observant le non humain en pleine discussion avec une caisse de matériel couverte de fruits secs. L’Alderaanien avait beau leur avoir demandé à Liana et elle de ne pas poser de questions, elle devait avouer que ce comportement l’intriguait au plus haut point.
Le plus probable étant qu’il est juste fêlé, mais je jurerais avoir vu des noix disparaître un peu plus tôt.
Elle continua sa liste de potentiels alliés. Juste après Finn, il y avait sûrement Valeen Rowen. L’équipe de la Tholothienne était jeune, en grande majorité, mais Valeen était sûrement la benjamine de du groupe. Elle devait avoir deux ou trois années de moins que Liana et la première réaction de la Brentaalienne avait été de grimacer de dégoût qu’une personne aussi peu âgée se voit impliquée dans un affrontement comme celui-ci. Il lui avait fallu quelques dizaines de secondes pour regretter cette pensée qui était encore celle d’une diplomate des hautes sphères. Après tout, Liana avait à peu près le même âge que la jeune fille lors de leur première rencontre et elle avait été confrontée à des criminels armés bien plus jeunes lors de leurs voyages. Sur Brentaal IV, elle avait eu une enfance dorée, deux parents qui l’aimaient, des domestiques, des vêtements faits des plus luxueuses soies et les nourritures les plus exquises que l’on pouvait s’offrir. Elle avait pu choisir dans quelle école se rendre, quel activité pratiquer lors de son temps libre et quelle voie emprunter. Valeen n’avait pas eu ce luxe. Ses parents, deux médecins itinérants, avaient été tués lors d’un raid mené par un insignifiant gang de gros bras, qui avait été oblitéré aussi rapidement qu’il s’était élevé. Depuis ce jour, Valeen avait survécu seule en compagnie de son frère aîné avant qu’ils ne rejoignent le groupe dont la Tholothienne Katooni faisait partie. Compatissante et particulièrement douce, malgré son apparence de guerrière renforcée par ses nattes noires tressées et ramenées vers l’arrière de son crâne, la majorité de l’équipe devait sûrement la vie à ses compétences médicales apprises auprès de ses parents. C’était elle qui avait pris soin des blessures de Jaden et Dina ne manquerait pas de la remercier pour cela dès que la situation s’avérerait moins tendue et que le vaurien ne pourrait pas l’entendre. Valeen lui inspirait confiance et, malgré les épreuves que celle-ci avait enduré, se montrait toujours souriante et chaleureuse envers les autres.
Tout le contraire de son frère.
Hal Rowen, lui, n’était pas souriant et les événements récents n’avaient sûrement pas amélioré son humeur sombre. Chargé de surveiller l’YT-2400, il possédait maintenant une bosse bien visible sur l’arrière de son crâne malgré la touffe de cheveux ébène, là où sa tête avait rencontré agressivement le sol après que la décharge envoyée par Zoomer ne l’ait assommé. Le frère de Valeen n’était pas totalement réticent à leur présence, mais il n’en était pas particulièrement ravi. D’après Jaden, le jeune homme s’était particulièrement amouraché de Siuu Linn, ce qui avait eu pour cause de répercuter l’animosité de la Twi’lek à l’encontre du contrebandier chez lui et potentiellement sur les nouveaux venus.
Il n’y a pas que lui que j’ai encore de la peine à cerner.
Si Katooni et son bras droit, le clone Red, affichaient une expression parfaitement neutre à leur rencontre en raison de leur statut de leaders du petit groupe, ils n’étaient pas les seuls. Le non-humain au teint gris assis sur une caisse à leurs côtés dissimulait tout aussi bien ses pensées. Bien que Dina ne connaissait initialement pas l’espèce à laquelle il appartenait, Liana lui avait appris qu’il s’agissait d’un Drabatien. Peu communs en dehors de leur monde, cela n’était que plus vrai depuis que l’Empire avait décidé d’occuper leur planète. Aussi, Dina craignait sa réaction s’il venait à apprendre la véritable identité de Cassandra et Lorin Pelton. Paodok'Draba'Takat, dont il s’agissait déjà d’une version simplifiée de son véritable nom, ou Pao comme l’avait appelé Katooni était un ancien mécanicien. En conséquence, il était responsable du bon fonctionnement de l’essentiel du matériel présent dans la salle, mais aussi de la création des explosifs indispensables à leur guerre contre Torga. D’après Jaden, il s’agissait d’un fait indéniable, Pao adorait faire exploser des trucs. Plus ceux-ci étaient imposants, plus le plaisir qu’il éprouvait se retrouvait renforcé.
C’est sûrement la raison pour laquelle Jaden l’apprécie. Faire sauter les propriétés de Torga, c’est sûrement quelque chose qui doit le satisfaire.
En résumé, la majorité de l’équipe avait accepté leur aide, mais certains continuaient de les fixer d’un œil méfiant et particulièrement inamical. D’après ce que Dina avait compris, Jaden était à remercier pour cette hostilité non dissimulée.
Et la démonstration de Zoomer et Deevee n’a pas aidé avec... Comment s’appelle-t-il déjà ? Donnoh ? C’est ça.
Kanda Donnoh était le Weequay qui avait perdu son affrontement contre les deux droïdes un peu plus tôt. Depuis, il fixait intensément Dina, derrière qui Deevee avait décidé de se cacher de craintes de représailles. Il était évident que, si Hal Rowen ne nourrissait pas une extrême rancœur à l’encontre du 2-EV et de l’astromécano, cela n’était pas le cas de Donnoh. Jaden n’avait pas pu leur apprendre grand-chose sur le non-humain, si ce n’était qu’il valait mieux éviter de le provoquer et qu’il s’agissait d’un ex-pirate ayant autrefois travaillé avec Katooni. Il n’était pas particulièrement futé, mais compensait ce manquement par un comportement particulièrement amoral.
Traduction. Il vaut mieux l’avoir avec nous que contre nous, ce qui n’est pas gagné.
Fozzik Lo’Ray faisait aussi partie de ces personnes qui pouvait vous mettre dans le pétrin d’une façon particulièrement efficace. Assis sur une chaise proche des écrans de contrôle, le Bothan ne s’était pas privé d’afficher brièvement une ancienne fiche d’identité qui la concernait alors qu’elle passait derrière lui. La menace était discrète, mais elle ne l’avait pas ignorée. Derrière cette fourrure noire et blanche, il y avait un pirate informatique confirmé qui avait parfaitement conscience de qui elle était et serait facilement en mesure de l’atteindre de la façon qu’il jugerait la plus appropriée. Jaden avait grincé des dents lorsqu’il avait mentionné son nom et n’avait même pas cherché à masquer ce qu’il pensait de Lo’Ray malgré sa proximité avec lui. Le Bothan n’avait même pas pris soin de lui lancer un regard et une chose était devenue claire pour Dina : Ils n’éprouvaient pas un profond amour l’un pour l’autre.
Et à la tête du fanclub de Jaden Dawnwalker, nous avons la séduisante, mais froide comme un blizzard, Siuu Linn.
Depuis que la Twi’lek avait débarqué lors de leur petit interrogatoire, Dina avait pu ressentir l’électricité qui entourait la présence de la jeune non-humaine à peau bleue. Lorsque Jaden avait fait son entrée, à leur grande surprise, elle aurait tout aussi bien pu exploser. Dire que la tension entre les deux était palpable relevait de l’euphémisme et l’Alderaanien n’avait pas désiré s’étendre sur les problématiques de leur entente. Pourtant, elle n’avait vu aucun dégoût, aucune colère dans le regard du jeune homme lorsqu’il parlait de Linn. Au contraire, Dina avait été surprise d’y voir un mélange de crainte et de désapprobation qu’elle n’avait pas eu le temps d’éclaircir. Peut-être parviendrait-elle à mieux comprendre la situation présente un peu plus tard. Elle espérait juste que le comportement de Jaden et son manque de foi en la cause de l’équipe de Katooni ne leur retomberait pas dessus plus tard.
Une cause dont je ne sais pas quoi penser. Je n’ai pas l’impression de me trouver avec une bande de criminels, du moins pas le modèle habituel. Sauver des esclaves ? Redistribuer les ressources volées ? Affaiblir des cartels ? S’attaque à l’Empire ? C’est inhabituel et, sans doute, cela explique-t-il l’appréhension de Jaden et son refus de nous impliquer.
— Je le redis, Tooni, annonça Siuu Linn alors que ses lekkus vibraient. C’est une mauvaise idée.
La Tholothienne à la peau sombre maintint son regard inquisiteur sur les nouveaux venus. Pour une raison inexpliquée, Dina avait l’impression qu’elle les sondait depuis de nombreuses minutes, comme si elle était capable de voir au-delà de leurs simples expressions. Elle frissonna sans savoir pourquoi lorsque elle croisa les iris azur de la jeune leader. Il y avait quelque chose dans ce regard, quelque chose qu’elle n’avait vu que dans les yeux du clone, de la détermination, de la douleur, un deuil et une rage canalisée. Dina se demanda quels événements dans la vie de la jeune Tholothienne avaient pu forger une volonté paraissant si expérimentée derrière un visage aussi juvénile.
— Regarde autour de toi, Siuu, répondit le clone avant son équipière. On était encore vingt un peu plus de deux mois en arrière. Aujourd’hui, on n’est plus que la moitié de ce chiffre.
— Mais c’était dix-huit personnes sur qui je pouvais compter, se borna la Twi’lek.
Jaden resta immobile, préférant sans doute éviter de relever la pique et envenimer plus encore la situation ou, plus probablement, ne s’en préoccupait-il pas du tout.
— Cela n’enlève rien au fait que nos effectifs, fondent comme un bloc de glace sur Tatooine, répliqua Red sur un ton impressionnant de calme. On a besoin de renforts et les autres ne doivent seulement intervenir qu’au moment opportun si on veut réussir.
— Parce que tu appelles ça des renforts ? se moqua Lo’Ray depuis son siège. Quatre criminels de seconde zone, une princesse brentaalienne et deux boites de conserve hors de contrôle ?
Deevee resta silencieux, mais Zoomer ne se priva pas de rétorquer une expression particulièrement insultante que le Bothan n’eut aucune peine à comprendre à la vue de la façon dont sa bouche s’était tordue.
— Parce que tu étais un noble défenseur de la veuve et de l’orphelin peut-être ?
La question venait de Katooni qui s’était enfin redressée et contemplait maintenant l’assemblée sous ses ordres. Dina ignorait s’il s’agissait des mots utilisés ou de l’intonation, mais une impression étrange l’avait atteinte lorsque la Tholothienne avait posé cette question, comme s’ils étaient chargés d’une énergie invisible qui était venue l’entourer et la traverser.
— Et toi Siuu ? continua-t-elle en s’approchant de la Twi’lek. Combien de personnes as-tu tué après qu’on t’ait libéré des griffes du Soleil Noir par pure vengeance ? Kanda ? Qualifierais-tu nos actions de nobles lorsqu’on bossait pour Hondo ? Hal ? Valeen ? Pao ? La seule personne véritablement honorable dans cette pièce c’est Mareel et c’est le seul que je n’entends jamais se plaindre de ce qui est juste ou non ?
Visiblement gêné, le Duros s’était contenté de légèrement s’incliner en se grattant la tête avant de jouer avec deux fruits à coque. Katooni fit quelques pas pour considérer chacun des membres de son escouade, puis reprit la parole :
— Red a raison, nous manquons d’effectifs. Tyren a réussi à nous frapper là où cela fait mal et avec violence. Vous savez que je n’approuve pas les méthodes de Dawnwalker, mais vous ne pouvez pas nier une chose : Il connait le Nautolan. Combien de missions avons-nous pu mener avec succès grâce à ses talents d’improvisations ? Combien de personnes avons-nous pu sauver en plus parce qu’il a décidé de faire sauter un réservoir plutôt que de miser sur la sécurité ?
Surprise, Dina observa Jaden qui ne l’était pas moins comme le dévoilait l’expression bouche bée qu’il arborait. Sans doute, était-il décontenancé par les paroles de la Tholothienne et encore plus, par l’absence d’opposition qui suivit. Leurs regards se croisèrent et il se ressaisit rapidement. Dina était persuadée d’avoir brièvement vu ses joues s’empourprer, comme cela était malheureusement le cas avec les siennes.
Bravo Dina...
— On n’arrivera pas à faire tomber Torga si on passe notre temps à s’affronter, enchaina-t-elle en se tournant vers Jaden. Dawnwalker ne se bat peut-être pas pour notre cause, mais il est conscient que se débarrasser du Hutt et de Tyren ne peut lui être que bénéfique. Quant à Zin, vous oubliez vite que Sisswip et, par extension, la cheffe désiraient la recruter. Si Zin se porte garante pour Dina Serris, Cass Kialana, Lor Jann et les deux droïdes, cela me suffira pour l’instant. Est-ce clair ?
Personne ne répondit et Dina en fut surprise après les paroles de Siuu Linn et de Fozzik Lo’Ray. Ce petit groupe mal assorti faisait vraisemblablement confiance aux décisions de Katooni, mais également à celles de Sisswip et d’une autre supérieure. Aussi se sentit-elle légèrement mal à l’aise de la présence des deux Impériaux. Liana et elle les avaient décrit comme deux contrebandiers avec qui ils collaboraient et la Tholothienne n’avait pas cherché à en savoir plus, ce qui l’inquiétait pour plusieurs raisons.
Si le Bothan a pu trouver mes informations, il est évident qu’il a aussi cherché à en savoir plus sur les autres. Il y a donc trois solutions. Un, ils ont trouvé leurs identifiants et savent qu’ils travaillent pour l’Empire, mais ne les ont pas descendus afin de voir la situation évoluer et en profiter. Deux, ils ont trouvé de faux identifiants convaincants et vont simplement se contenter de les garder à l’œil au cas où. Trois, ils n’ont rien trouvé et je ne sais pas du tout à quoi m’attendre.
Dans tous les cas, il restait un autre problème. Cassandra et Pelton avaient vu le matériel impérial et il ne leur avait sans doute pas été difficile de deviner les sentiments de ces personnes vis-à-vis de l’Empire Galactique. Pourtant, ils étaient restés sur leur position et avaient décidé de les aider. Dina ignorait ce que cela signifiait et cette inconnue supplémentaire ne la rassurait pas.
Jaden et Liana doivent sûrement se poser les mêmes questions.
Il lui faudrait trouver un instant pour en discuter avec ses amis, lorsqu’ils seraient seuls ce qui, pour le moment, ne semblait pas particulièrement évidente pour plusieurs raison. La première était qu’elles en voulaient toutes les deux encore au contrebandier et n’étaient pas forcément pressées de le lui faire oublier. Ensuite, il était peu probable que le groupe de Katooni, mais aussi les Impériaux décident de leur laisser suffisamment d’intimité pour qu’ils puissent en parler. Leur situation n’était pas évidente et cela valait sûrement pour tout le monde, ce qui expliquait le fait que tout le monde semblait rester en observation avant de tenter la moindre action.
Et, lorsque cela explosera, j’espère qu’on arrivera à limiter la casse.
Katooni vint se placer devant Liana.
— Toutefois, cela ne veut pas dire que je ne les aurais pas tous à l’œil, annonça-t-elle avec des intonations suffisantes pour montrer que leur marge de manœuvre n’était finalement pas si grande.
— Comme vous l’avez dit, répliqua la Togruta sans se laisser démonter, on a des comptes à régler avec Torga et Tyren. On a donc tout intérêt à s’entendre.
La Tholothienne eut un petit sourire satisfait, mais Jaden restait tendu, la réponse de Liana n’ayant apparemment pas aidé.
— Cela me suffira, approuva Katooni avant de se tourner vers Lo’Ray. Fozz montre nous ce que tu as déniché pendant qu’ils étaient loin.
Un sourire, qui lui rappela celui de Lorin Pelton lorsqu’il s’apprêtait à faire étalage de ses capacités, s’afficha au milieu du visage poilu du Bothan qui fit craquer ses doigts avant de tapoter sur son datapad. La tension présente quelques instants auparavant était soudainement retombée et l’image holographique d’un long véhicule s’afficha derrière lui.
— Un train ? gémit Jaden un peu plus loin. Pourquoi un train ?
— Ce n’est pas pire que le reste, déclara Valeen Rowen en haussant les épaules.
Le sourire crispé que lui rendit l’Alderaanien en disait suffisamment sur son ressenti.
— Ouais, ça c’est ce que tu crois. Un train, ça a l’air simple et puis tu découvres que tout le monde veut ta peau à bord, puis tout explose et tu finis dans une antiquité avec un hyperdrive en rade avant de te retrouver avec deux doigts en moins. Tout ça parce que tu as pensé que ce n’était « pas pire que le reste » et que, de toute façon, tu étais le plus malin.
— Pourquoi ne suis-je pas surprise que tout explose et que tu aies eu tort en pensant être le plus futé ? ironisa Siuu Linn les bras croisés.
Jaden la fusilla du regard, mais Dina devait avouer que cet enchainement ne l’étonnait pas lorsqu’il considérait le contrebandier.
— Je ne vois pas où est le problème de tout faire sauter, ajouta Pao.
— Quelle surprise ! soupira Hal Rowen visiblement habitué à ce genre de réflexion.
— Notre objectif est de sauver, précisa sa sœur. On peut difficilement concilier cet objectif avec de la destruction massive de matériel. En conséquence, qu’est-ce qu’on va faire avec ce train, cheffe ?
Derrière la Tholothienne, Red retint un léger rire.
— On va le faire exploser, répondit simplement Katooni, ce qui provoqua une exclamation satisfaite chez Pao.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 07 Mai 2022 - 22:09   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

Et on a droit à une présentation détaillée des nouveaux potes de Jaden :sournois: ! J'aime bien le bothan, un peu sournois, enfin comme peut l'être un bothan :whistle: ...

Et le projet d'attaque d'un train me rappelle le passage du spin off sur Solo :wink: ; Y aura-t-il des pertes et fracas ?

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar LL-8 » Lun 09 Mai 2022 - 19:53   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu !
Yay, nos vauriens ne se font pas accueillir avec le sourire et j'aime bien ! Hâte de voir ce que va donner cette attaque de train (Jaden commence à avoir l'habitude lol), mais hâte aussi de voir certaines interactions au sein de l'équipe !
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 10 Mai 2022 - 13:14   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello et merci de vos retours !

mat-vador a écrit:Et le projet d'attaque d'un train me rappelle le passage du spin off sur Solo ; Y aura-t-il des pertes et fracas ?

LL-8 a écrit:Hâte de voir ce que va donner cette attaque de train (Jaden commence à avoir l'habitude lol)

Au début, je me suis dit "Pas une deuxième attaque de train en deux histoires !", puis j'ai pensé "Ouais, mais j'aime les attaques de train", donc il y aura un plan d'attaque de train (mais ce sera différent de "Hajoo et Jaden") :D
Y aura-t-il des pertes, y aura-t-il du fracas ? Ou peut-être que j'ai envie d'écrire un chapitre ou tout se passe bien, simplement :neutre:

On se revoit samedi avec un chapitre du point de vue d'un personnage brièvement aperçu !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 10 Mai 2022 - 13:42   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 16 lu !

Le concept d'un Chapitre sur Zoomer et 2-EV avait tout pour me plaire... et à la lecture, je confirme que c'est bien le cas ! Ce fut passionnant, drôle, très amusant à lire (et j'adore vraiment le concept de faire "parler" Zoomer dans un langage qui nous est compréhensible). C'est parfait ! :lol:

Et voilà donc que la fine équipe est enfin réunie ! Les choses sérieuses vont pouvoir démarrer !

Plus qu'à lire le Chapitre 17 maintenant ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar darkCedric » Mer 11 Mai 2022 - 12:06   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Retard rattrapé et derniers chapitres lus !


darkCedric, le 28 janvier 2022, a écrit:Sinon, je vois que cette histoire se passe six ans avant Yavin... Tiens tiens tiens... L'épilogue d'une Lueur dans L'obscurité ne mettait-elle pas en scène deux personnages à cette même date, devant retrouvé un chagra-fan ? :sournois:


Moi je dis, tant de clairvoyance mérite une médaille :whistle:

Content donc de revoir Katooni et Red, mais surpris de voir Jaden à leurs côtés ! L'ex-padawan sait-elle que le vaurien a descendu son ancien maître ? J'en doute, mais j'ai hâte de voir sa réaction (non, je ne supporte toujours pas Jaden - d'ailleurs la baffe que Dina lui a mise était amplement satisfaisante :lol: )

Quand à l'ancien boss de Jaden, je me souviens que tu nous l'avais déjà mentionné dans tes précédentes productions, je m'attendais donc à ce qu'il réapparaisse à un moment ou à un autre. On peut dire qu'il est à la hauteur de sa réputation ! Tu as parfaitement su nous faire comprendre la menace qu'il représentait - et je vois déjà pointer le méchant d'anthologie !

Que dire d'autre ? L'équipe de rebelle me plait bien, notamment le Duros. J'imagine que la mention des noix disparues n'est pas là pour rien et qu'on va rapidement découvrir qu'il se trimballe un symbiote alien :paf:

Allez, un ptit point noir tout de même : y a pas assez de Pelton :P :cry:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Amara débarque en section fanfic !
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3597
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Mandoad » Mer 11 Mai 2022 - 19:14   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci de vos commentaires, je vois que les derniers chapitres semblent avoir plutôt plu :)

L2-D2 a écrit:Ce fut passionnant, drôle, très amusant à lire (et j'adore vraiment le concept de faire "parler" Zoomer dans un langage qui nous est compréhensible).

Ils me donnent l'occasion d'écrire un peu différemment qu'avec des personnages de chair et de sang, avec un mode de pensée différent et effectivement, cela me permet d'utiliser des mots pour Zoomer et pas des bruits à traduire pour le lecteur. :D

darkCedric a écrit:Moi je dis, tant de clairvoyance mérite une médaille

Honnêtement, c'est toujours sympa de voir qui est sur une bonne piste dès le début et tu étais pas mal dans tes déductions. :jap:

darkCedric a écrit:Content donc de revoir Katooni et Red, mais surpris de voir Jaden à leurs côtés ! L'ex-padawan sait-elle que le vaurien a descendu son ancien maître ? J'en doute, mais j'ai hâte de voir sa réaction (non, je ne supporte toujours pas Jaden - d'ailleurs la baffe que Dina lui a mise était amplement satisfaisante )

À voir l'interaction qu'ils auront l'un avec l'autre. :neutre:
Je me disais que, si tu passais par là, tu ne serais pas contre ce petit moment :lol:

darkCedric a écrit:Quand à l'ancien boss de Jaden, je me souviens que tu nous l'avais déjà mentionné dans tes précédentes productions, je m'attendais donc à ce qu'il réapparaisse à un moment ou à un autre. On peut dire qu'il est à la hauteur de sa réputation ! Tu as parfaitement su nous faire comprendre la menace qu'il représentait - et je vois déjà pointer le méchant d'anthologie !

Méchant d'anthologie, carrément... J'ai pas la pression du coup, mais j'apprécie énormément le compliment :transpire:

darkCedric a écrit:'imagine que la mention des noix disparues n'est pas là pour rien et qu'on va rapidement découvrir qu'il se trimballe un symbiote alien

:wink:

darkCedric a écrit:Allez, un ptit point noir tout de même : y a pas assez de Pelton

Aaaaaaah c'est vrai, mais ne t'inquiète pas, il est encore dans le coin.

À la prochaine pour de nouvelles aventures !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Ven 13 Mai 2022 - 10:01   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 17 lu !

Une présentation bienvenue des nouveaux compères de nos vauriens préférés, très réussie mais un peu dense tout de même, avec pas mal de noms, de descriptions et d'interactions à se mettre sous l'œil ! C'est réussi, mais il n'en fallait pas plus, sinon mon cerveau aurait eu du mal à retenir le tout (déjà que je ne suis pas certain de l'avoir fait... :paf: )

Mais j'aime bien la mention de la Cheffe ! J'ai un nom, là, comme ça, qui me vient spontanément. A voir... :think:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Ven 13 Mai 2022 - 17:00   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci du retour L2 !

L2-D2 a écrit:Une présentation bienvenue des nouveaux compères de nos vauriens préférés, très réussie mais un peu dense tout de même, avec pas mal de noms, de descriptions et d'interactions à se mettre sous l'œil ! C'est réussi, mais il n'en fallait pas plus, sinon mon cerveau aurait eu du mal à retenir le tout (déjà que je ne suis pas certain de l'avoir fait... )

Ouais, je m'en suis rendu compte à l'écriture, d'autant que j'ai encore ajouté deux personnages à mes plans initiaux, donc rassuré que ce fut quand même digeste, mais j'avoue avoir eu la main lourde sur la présentation de l'équipe :transpire:

L2-D2 a écrit:Mais j'aime bien la mention de la Cheffe ! J'ai un nom, là, comme ça, qui me vient spontanément. A voir...

Les paris sont ouverts (et y avait un gros indice dans le tome 2 :sournois: ) !

A+
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Sam 14 Mai 2022 - 17:27   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Me revoilà et, comme promis, voici donc le chapitre numéro 18 pour lequel j'ai choisi de vous plonger dans la tête d'un autre personnage. Bonne lecture !

Chapitre 18


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


La couleur ambrée parcourue de reflets d’or ondula une nouvelle fois, projetant d’autres éclats alors que la lumière traversait la couche d’un verre dénué d’imperfection. Un verre si pure qu’il en disait long sur le travail d’orfèvre qui avait été accompli. Quant au liquide qu’il renfermait, il n’y avait pas de doute qu’il ne désirait rien d’autre que de libérer ses arômes olfactifs et un goût des plus raffinés. Le nom de l’alcool semblait le confirmer. À la fois élégant et imprononçable, il était gravé à la main avec une maitrise artistique qui ne pouvait que forcer l’admiration. La calligraphie était telle qu’elle sublimait chaque reflet par un rayon lumineux qui scintillait au cœur même du récipient. Tous se seraient accordés pour dire qu’il s’agissait d’une véritable œuvre d’art et d’un cadeau de grande valeur, mais pas son nouveau propriétaire qui le déposa sur une étagère avec d’autres objets reçus récemment. Une perte de temps et d’argent, l’inutile démonstration d’un trop plein de crédits, une tentative pitoyable de donner une valeur à de l’eau et des céréales enfermées dans une container en bois, voilà ce que Kan Tyren en pensait. Il ne s’agissait pas de la première offrande de Silas Melshi, le conseiller personnel de Torga le Hutt, pour le convaincre de se mettre exclusivement à son service. Il ne s’agissait, d’ailleurs, sûrement pas de la dernière, mais sa réponse restait la même. L’offre de l’humain ne l’intéressait pas et ses cadeaux encore moins. Cette bouteille était la troisième d’une série de luxueux breuvages qui provenait certainement de la cave personnelle de l’homme. La corruption par l’offrande, le Nautolan le savait, fonctionnait habituellement bien sur la grande majorité des individus allant du simple mercenaire au sénateur haut placé.
Mais pas sur moi.
L’alcool, Kan Tyren n’en buvait pas. Lorsque ses hommes festoyaient, ils pouvaient en ingurgiter des quantités dépassant l’entendement mais, lui, il s’était toujours contenté d’autres boissons. Le produit de la fermentation donnait une substance toxique et néfaste pour l’organisme et affectait négativement les sens. Il rendait heureux, confiant, affectueux, naïf, inutilement agressif, fainéant et même parfois dépendant. Chacun avait sa propre tolérance et sa façon d’y réagir. En d’autres termes, l’alcool affaiblissait et Tyren détestait être faible. Autrefois, dirigeant incontesté de l’un des groupes de pirates les plus réputés, il se retrouvait aujourd’hui à la tête d’une bande d’incapables et aux ordres d’un Hutt aussi gras qu’exécrable. Un être répugnant comme Melshi osait même avoir l’extrême arrogance de s’imaginer pouvoir le contrôler. Son poing organique s’écrasa sur le comptoir en bois noble, une autre excentricité inutile du lieu, dans un fracas, y ajoutant une nouvelle marque. Ils osaient le traiter comme un sous-fifre, un simple mercenaire et pourquoi ? Parce qu’il avait perdu son statut, perdu le respect qui lui était dû et sa puissance. Il regarda son bras droit, désormais remplacé par une monstruosité de métal. La prothèse l’avait rendu plus fort et lui permettait des exploits que son ancienne chair avait toujours limité. Pourtant, il la haïssait pour la simple raison qu’elle était l’œuvre d’un autre, de la technologie et non de ses propres capacités. Le membre avec lequel il était né, il l’avait perdu dix années auparavant en même temps qu’un œil, ses Ravageurs et la considération qu’il avait passé tant de temps à amasser. Quelques minutes avaient été suffisantes pour cela. Quelques minutes et une garde baissée l’avaient amenées dans cette cage luxueuse abondamment meublée du palais d’un baron du crime. Un homme l’avait envoyé sur cette route en le trahissant, un homme qu’il avait fini par croire mort, mais qui s’était simplement débarrassé, encore une fois, de son nom.
Un comportement de lâche.
Pourtant, il avait fini par être replacé sur sa route afin de lui donner une chance de réparer le passé et l’affront qui lui avait été infligé.
— Jaden Dawnwalker, murmura-t-il d’une voix rendue plus rauque par ses cordes vocales endommagées.
Ce traître, autrefois connu sous le nom de Blizz, avait cru pouvoir leur échapper à lui et à sa vie passée, mais le Nautolan ne savait que trop bien que se cacher ne servait qu’à gagner un temps bien trop court. Torga ignorait tout de leur passif, mais Silas Melshi, malgré son manque de réelle intelligence, était assez sournois pour avoir fait le rapprochement entre Dawnwalker et lui-même. Il savait qu’en l’engageant, il offrait au Hutt un mercenaire efficace et au Nautolan, une revanche à laquelle il ne pensait plus avoir droit. Le conseiller de Torga croyait tirer les ficelles dans l’ombre, mais il le sous-estimait, comme le montrait ses cadeaux ridicules d’exagération. Tyren n’était pas ici pour les crédits ou les privilèges que lui offraient le palais et son nouveau statut de chef de la sécurité. Tout cela n’était qu’un écran de fumée qui ne serait dissipé que lorsqu’il aurait enfin pu rétablir sa réputation et effacer les erreurs de son passé. Pour y parvenir, il lui était nécessaire de se débarrasser de la seule pensée qui ne l’abandonnait pas. Il lui était nécessaire de remporter la victoire sur Jaden Dawnwalker. Voilà pourquoi il avait accepté d’épargner le jeune contrebandier sur Dressel, malgré son envie de lui faire découvrir la douleur dans lequel celui-ci l’avait plongé en l’abandonnant aux flammes de sa station. Il avait accepté d’amener sa proie au Hutt afin que cette obèse créature puisse satisfaire une soif de vengeance contre de celui qui l’avait humilié et envoyé dans ce lugubre, selon les critères hutts, palais de Makeb. Tyren pensait s’être enfin débarrassé de cet échec lorsqu’il avait battu le jeune contrebandier sur Dressel, lorsqu’il l’avait maintenu enfermé dans une cage. C’était à cet instant que sa rage et son besoin de vengeance réprimés étaient ressortis. Lorsque le sourire narquois de son ancien disciple l’avait atteint, il avait presque failli à son contrat, avait presque laissé ses sentiments personnels l’atteindre. Il s’était laissé déconcentrer un court instant et cela lui avait couté cher une nouvelle fois. Il avait été pris pour cible, sans réellement savoir par qui, ni pourquoi. Lorsqu’il s’était réveillé, il avait tout juste le temps de voir sa proie lui filer une nouvelle fois entre les doigts.
Un nouvel échec. Simplement, le neutraliser n’est désormais plus suffisant.
Il serra les dents, puis elle revint. La douleur. Elle s’intensifia dans son crâne meurtri et les mêmes images s’affichèrent devant ses yeux. Les flammes, les morts, la destruction et ce visage, le visage de Blizz, froid, dénué de la moindre émotion, sauf une, le dégoût. Il s’éloignait ensuite, disparaissait au milieu de la fumée, le laissant agoniser pendant que ses propres hommes tentaient de fuir le carnage initié par son ancien disciple. Aucun n’était venu lui apporter son aide. Il s’était trainé. Il avait piloté mais, plus important, il avait survécu. La rage. C’était le sentiment qui l’avait maintenu en vie. La rage de retrouver cet adolescent qui l’avait battu et humilié, la rage de le vaincre. Il avait fini par croire que ce jour n’arriverait pas, puis avait eu la même pensée après l’attaque sur son vaisseau. Toutefois, le destin semblait avoir décidé de lui jouer un tour additionnel, de lui offrir un dernier acte. Il avait traqué ses assaillants jusqu’à la dernière planète à laquelle il aurait pu penser : Makeb. L’ironie s’était emparée de lui. Celui qui lui échappait se dirigeait tout droit entre ses griffes. Deux mois auparavant, il ignorait qui lui avait porté secours, mais savait qu’il ne s’agissait pas des associés habituel du jeune homme. Kan se tourna vers un écran qui affichait en permanence trois visages. Le premier était celui qui se faisait maintenant appeler Jaden Dawnwalker. Quant aux deux autres, il désirait ardemment les rencontrer. Le pirate froid et sans attache qu’il connaissait avait vraisemblablement fini par se trouver une famille et il lui tardait de faire la connaissance de Liana Zin et Dina Holim.
Et j’en aurai certainement bientôt l’occasion.
Lorsqu’il était devenu évident qu’un autre syndicat criminel inconnu avait décidé de s’en prendre à lui et que Dawnwalker y était, d’une manière ou d’une autre, rattaché, Torga avait engagé Kan Tyren pour gérer sa sécurité et celle de ses investissements. Il s’agissait d’un contrat ridicule pour le Nautolan et, dans d’autres circonstances, il l’aurait refusé. Néanmoins, il avait des comptes à régler avec l’humain et sa petite bande. Pendant deux mois, ils s’étaient affrontés et il avait personnellement tué plusieurs d’entre eux, mais le contrebandier lui avait toujours échappé, refusant une nouvelle confrontation. Ses adversaires faiblissaient, il le savait. Pourtant, ils continuaient de frapper Torga, ce qui l’humiliait au passage. Leur dernière tentative lui avait montré qu’ils s’enhardissaient et s’attaquaient à des cibles toujours plus conséquentes. Il serra les dents en repensant à l’état de la raffinerie et à l’expression stupéfaite du Trandoshan en charge de sa protection. Il avait reconnu la patte de Dawnwalker mais, une fois encore, le jeune humain demeurait aussi insaisissable qu’un nuage de fumée. Cela allait désormais changer.
Les choses vont s’accélérer.
Il pressa une commande et les visages des trois vauriens disparurent pour être remplacés par une série d’images. Il agrandit la première sur laquelle une jeune humaine rousse et une Togruta un peu moins âgée discutaient. L’information avait mis du temps à l’atteindre, mais il était désormais capable de reconnaitre les visages de Zin et Holim aussi facilement que celui de son ancien protégé. Les deux jeunes femmes étaient arrivées quelques heures en arrière sans qu’il en ait connaissance aussi rapidement qu’il l’aurait désiré. Le responsable en subirait les conséquences dès qu’il trouverait le temps de le rencontrer. Les compagnes de Dawnwalker avaient fini par retrouver sa piste, mais il ne s’agissait pas du fait le plus intéressant. Il sélectionna une nouvelle projection et une zone d’embarquement devint plus nette. Il distinguait clairement le corps de Zin, inconscient, au centre de l’image, ainsi que les deux autres individus. Il s’approcha.
Le soldat.
Toujours vêtu de son armure noire parée de rouge, vestige de la Guerre des Clones, il avait déjà eu à affronter ce formidable combattant. Il était doué, mais pas assez pour l’inquiéter outre mesure. L’autre, en revanche, le préoccupait plus. Mince et élancée, la Tholothienne à la peau sombre ne paraissait pas constituer une menace sérieuse de prime abord. Pourtant, le soldat faisait pâle figure en comparaison avec celle qui surveillait les environs pendant qu’il portait la Togruta dans le vaisseau. Au combat, elle était aussi vive qu’un Nexu à la poursuite d’une proie et aussi puissante qu’un Reek en pleine charge. Pour ne rien arranger, elle faisait preuve d’une astuce et de capacités d’anticipation particulièrement étonnantes pour quelqu’un d’aussi jeune. Melshi lui aurait certainement ri au nez, s’il lui avait annoncé qu’il était persuadé qu’elle menait le groupe qui s’attaquait au Hutt, mais son instinct ne lui avait donné tort qu’une seule fois et il n’était pas prêt à se laisser avoir une seconde. Peu lui importait, il connaissait son adversaire et cela lui permettait de mieux cerner ses objectifs. Désormais, l’équipage de Jaden se trouvait avec eux. Il n’y avait pas de doute qu’il se joindrait à la fête pour soutenir leur ami. Le Nautolan eut un faible sourire satisfait.
Et voilà qu’on se retrouve avec tous les œufs dans le même panier. Serions-nous donc destinés à terminer cette histoire ici, sur ce vestige de la domination des Hutts ? Est-ce ici que cette aventure va s’achever pour de bon ?
Tyren parcourut la liste des membres connus de l’équipe de la Tholothienne. Il ignorait son nom et il lui était impossible de correctement identifier le clone, mais il possédait une liste plus détaillée pour les autres. L’implication de Dawnwalker l’avait d’abord orienté vers l’Aube Écarlate en raison de ses connexions récentes, mais le profil de la plupart des membres de cette équipe ne concordaient pas avec ceux recherchés par sa nouvelle dirigeante. En quelques semaines, il avait assemblé les diverses informations qu’il avait pu dénicher et arriver à une seule et simple conclusion.
Cela ne fait aucun sens.
Il n’y avait pas eu de revendications, ni de bains de sangs et encore moins d’atteinte directe à la vie de Torga. Les forces du Hutt se trouvaient face à une stratégie de guérilla, inhabituelle dans les guerres entre gangs, qui avait pour seul objectif de réduire graduellement son pouvoir. L’unité de la Tholothienne était la plus ouvertement impliquée, mais le Nautolan avait découvert d’autres attaques qui avaient eu lieu à des moments où elle n’aurait pas pu en être à l’origine. Certaines étaient même d’une envergure étonnamment importante.
Libération d’esclaves, capture d’agents à la solde du Hutt, vol de ressources. Elle fait diversion pendant que d’autres agissent dans l’obscurité. Combien peuvent-ils bien être et quel est leur but ?
Tyren n’avait pas informé Torga de ce qu’il avait découvert. Le Hutt était persuadé qu’il s’agissait d’une attaque personnelle dirigée contre sa personne. L’implication de Jaden Dawnwalker n’avait, d’ailleurs, fait que renforcer ce sentiment chez lui et il était inutile d’essayer de le convaincre du contraire. Néanmoins, Kan ne s’en souciait pas. Il n’avait que faire des luttes de pouvoirs entre les trop nombreux barons du crimes qui sévissaient maintenant à travers toute la galaxie. Trop nombreux était ceux qui recherchaient la puissance et la richesse. Lui, il ne les avaient jamais désirées. La peur qu’il suscitait, même chez ceux qui ne l’avaient jamais vu, lui avait toujours suffi. Être craint et respecté à la fois, voilà ce que l’ancien pirate recherchait. De nombreuses années de pillages, de raids et de meurtres avaient fini par lui offrir ce sentiment de profond accomplissement. Il avait été à la tête de l’une des plus importantes armadas indépendantes de la galaxie, s’était attaqué à la République Galactique, avait mis des Sénateurs à genoux et fait trembler des dirigeants planétaires. Il était Kan Tyren, capitaine des Ravageurs du Vide et n’avait jamais vu sa position contestée. Pourtant, il lui avait suffi d’une vingtaine de minutes pour tout perdre. Vingt minutes. C’était le temps qu’il avait fallu à un homme et celui qu’il avait accepté comme son mentor à sa place pour ruiner des années de succès.
Seshek.
Une revanche dont il devrait se passer. Il pouvait encore voir le visage satisfait de Jaden Dawnwalker lorsqu’il lui avait annoncé la mort du vieux Trandoshan. Il tirait plaisir à voir le Nautolan privé de la satisfaction de se charger lui-même du mercenaire. Pourtant, il n’avait pas pu dissimuler la douleur qui s’était emparée de lui à cet instant précis. Cette réaction l’avait surpris, car le jeune homme qu’il avait entrainé n’aurait jamais éprouvé et encore moins dévoilé une telle faiblesse. Plus qu’une simple preuve de la véracité de ses dires, la disparition de cette imperturbable maîtrise de ses émotions prouvait les profonds changements dont il avait été victime. Cela avait été la première victoire du Nautolan. Il aurait été presque impossible de faire souffrir Blizz, mais Jaden était vulnérable. La présence de Zin et Holim était une chance inespérée. Il avait entrevu une chance de lui causer un tourment nouveau. La douleur le parcourut une nouvelle fois au niveau de sa tête, puis se répercuta jusque dans sa colonne vertébrale lui arrachant un grognement qu’il ne se serait jamais autorisé en présence de l’un de ses subordonnés.
La colère, la rage…
Il sentait ces émotions monter, à nouveau, en lui. Il les contrôlait moins facilement depuis l’incendie, depuis ses blessures. Le docteur qui l’avait traité avait mentionné des dégâts cérébraux qui pouvaient avoir influencé la régulation de tels sentiments. Cela non plus, il ne s’en préoccupait pas, car ils lui étaient utiles et il avait appris à les atténuer lorsqu’il devait réfléchir. Il les mit, encore une fois, sous cage le temps qu’il réfléchisse à son plan. Sa rage ne serait que renforcée lorsqu’il devrait affronter le groupe du contrebandier. La douleur resta présente, mais suffisamment confinée pour qu’il puisse garder l’esprit clair.
Bientôt.
Ses adversaires se croyaient malins et intouchables, enorgueillis par tous leur succès, ce qui avait le don de le mettre en rogne, mais cela les rendait aussi vulnérables et prévisibles. Il connaissait les cibles que son ennemi désirerait viser, celles qui feraient suffisamment de grabuge pour le garder occupé. L’une d’entre-elles, en particulier, était si tentante qu’il aurait été difficile de la refuser. Torga avait peur et la grande majorité de ses forces étaient regroupées au palais, ne laissant à Kan que quelques imbéciles prêts à suivre ses ordres, la sécurité de nombreux sites était donc, pour ainsi dire, fortement réduite ou inexistante. Quant aux transports, ils bénéficiaient encore d’une faible force de protection, pourtant bien éloignée de celle qui leur était encore allouée quelques mois auparavant. Le Hutt les utilisaient pour le déplacement d’épice, source de revenus conséquente, qu’il ne pouvait pas abandonner et continuait à protéger. Désormais, cette escorte n’était plus suffisante et, si Tyren le savait, la Tholothienne en était également consciente. Il était donc temps pour lui de les surprendre et de reprendre la main.
Secouer ce nid.
Le bruit l’alertant de la présence d’une personne à sa porte retentit dans un timing parfait et il la déverrouilla. Un Houk à la stature impressionnante s’avança. Comme beaucoup, il transpirait la peur malgré sa taille supérieure à celle du Nautolan et clignait constamment de ses petits yeux orangés. Constatant que Kan ne prononçait pas le moindre mot, il se lança :
— Nos gars ont pu rassembler la cargaison selon votre demande, chef, articula-t-il en inclinant légèrement sa tête presque dénué de cou. Il y a eu un peu de grabuge, mais il ne devrait y avoir aucun délai additionnel.
Pour toute réponse, l’ancien commandant en chef des Ravageurs eut un sourire satisfait qui rendit son subordonné mal à l’aise.
Ils se prennent pour des héros. Nous allons voir à quel point ils décideront de rester fidèles à leur statut.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 14 Mai 2022 - 21:46   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

On s'attarde donc sur le personnage de Kan Tyren, son caractère, ses motivations, et son lien avec Jaden. Encore plus important, tu nous fais prends conscience de son instabilité et de sa dangerosité :sournois: !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 16 Mai 2022 - 9:47   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 18 lu !

Une belle réussite que ce Chapitre !

Ce n'est jamais facile de se focaliser sur un méchant. Il y a bien sur le risque de l'humaniser, de le rendre moins redoutable, de lui déceler des failles, et ce avant même que nous ne l'ayons véritablement vu faire face à nos héros. Après tout, on sait à quel point les précédentes rencontres ont été redoutables et ont laissé des traces chez les uns ou les autres, mais nous n'avons pas encore lu de confrontation directe impliquant Tyren... :think:

Et pourtant, tu n'es tombé dans aucun de ces pièges ! Tyren s'avère bien dangereux, et s'il a tout du pirate sanguinaire et violent, il semble également capable d'anticiper, de planifier, de se contrôler. Bref, il a le potentiel pour faire trembler, et ça c'est bon ! Et comme tu profites de ce Chapitre pour nous expliquer les précédents événements de son point de vue, cela permet de mieux comprendre ce qu'il s'est passé ces derniers mois pour Jaden. :jap:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Uttini » Lun 16 Mai 2022 - 16:54   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Je prends l'histoire en cours, je vais relire depuis le début, ça m'a l'air bien.
C'est dense, précis, détaillé. N'ayant pas lu le début ça fait référence à des trucs que je ne connais pas, mais ça donne envie de tout lire.
“Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et ceux qui n'en ont pas ? Cette différence a un nom : c'est la vie. La vie commence là où commence le regard” — Amélie Nothomb — Métaphysique des tubes
Uttini
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21043
Enregistré le: 25 Sep 2006
Localisation: Nancy
 

Messagepar Mandoad » Lun 16 Mai 2022 - 17:34   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Uttini a écrit:Je prends l'histoire en cours, je vais relire depuis le début, ça m'a l'air bien.
C'est dense, précis, détaillé. N'ayant pas lu le début ça fait référence à des trucs que je ne connais pas, mais ça donne envie de tout lire.


Je prends ce message en priorité, parce que "Uttini qui lit ma fic' ! :shock: ". Pardon, mais vu que j'ai débarqué sur ce forum avec les aventures de ton Jawa que je suis depuis des années, cela fait un petit quelque chose. Faut vraiment que je passe sur "Le Fils de Gilead" également, c'est dans mes plans dès que je suis à jour avec les fics que j'ai en cours de lecture (en plus des 160 chapitre de Jagen :D )

Content que tu apprécies ce que tu as pu lire déjà. Si le style te plait, je te conseillerais effectivement de lire les deux fics précédentes "Vauriens et Hors-la-loi" et "Une lueur dans l'Obscurité" (dans une moindre mesure). Il y a un risque d'être un peu perdu avec les personnages et leur histoire, qui serait un peu équivalent à découvrir l'histoire de Han, Luke et Leia avec la postlogie. En soi, ça peut marcher, mais il n'y aura peut-être pas le même attachement.

Merci en tout cas pour ton intérêt et ton retour ! :jap:

mat et L2, merci pour votre fidélité !

mat-vador a écrit:On s'attarde donc sur le personnage de Kan Tyren, son caractère, ses motivations, et son lien avec Jaden. Encore plus important, tu nous fais prends conscience de son instabilité et de sa dangerosité !

L2-D2 a écrit:Après tout, on sait à quel point les précédentes rencontres ont été redoutables et ont laissé des traces chez les uns ou les autres, mais nous n'avons pas encore lu de confrontation directe impliquant Tyren...


C'était mon but de présenter un nouvel (enfin... pas si nouveau) antagoniste qui ne rappelle pas trop les précédents. Je voulais un adversaire intimidant, mais pas aussi froid que celui du Tome 1, dont le lien avec l'un des protagonistes rebattrait un peu les cartes. Je suis donc parti sur le personnage stratège, mais aussi instable et j'espère qu'il se révélera un adversaire satisfaisant.

L2-D2 a écrit:Et comme tu profites de ce Chapitre pour nous expliquer les précédents événements de son point de vue, cela permet de mieux comprendre ce qu'il s'est passé ces derniers mois pour Jaden.

J'ai longtemps hésité à placer un flashback de leur affrontement, puis j'ai trouvé que cela provoquait une perte de rythme dans le récit en plus d'être une partie dense. J'ai donc préféré placer des petites informations ici et là pour tout de même placer les événements des deux mois entre "Hajoo et Jaden" et cette histoire.

Sur ce, je vous dis à bientôt pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Uttini » Lun 16 Mai 2022 - 19:50   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:Content que tu apprécies ce que tu as pu lire déjà. Si le style te plait, je te conseillerais effectivement de lire les deux fics précédentes "Vauriens et Hors-la-loi" et "Une lueur dans l'Obscurité" (dans une moindre mesure). Il y a un risque d'être un peu perdu avec les personnages et leur histoire, qui serait un peu équivalent à découvrir l'histoire de Han, Luke et Leia avec la postlogie. En soi, ça peut marcher, mais il n'y aura peut-être pas le même attachement.

Tu vois, ce qui est compliqué, c'est que maintenant que je me replonge dans l'écriture, je n'arrive pas à m'arrêter... J'ai presque entièrement réécris à la sauce Star Wars la deuxième époque de la saga des Néo-Jedi, presque 100 000 mots, je reprends de vieilles nouvelles de SF pour les assaisonner et les transformer en fan-fics. Il faut que je me calme, là... Et je vais me remettre à la lecture des fan-fics des autres.
“Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et ceux qui n'en ont pas ? Cette différence a un nom : c'est la vie. La vie commence là où commence le regard” — Amélie Nothomb — Métaphysique des tubes
Uttini
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21043
Enregistré le: 25 Sep 2006
Localisation: Nancy
 

Messagepar LL-8 » Lun 16 Mai 2022 - 20:39   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Uttini a écrit:ça donne envie de tout lire.

Excellente idée.

Mandoad a écrit:Faut vraiment que je passe sur "Le Fils de Gilead" également,

Excellente idée aussi.

Plus sérieusement, chapitre 18 lu !

Mon chapitre préféré depuis qu'on est arrivés sur Makeb. J'aime bien Tyren. Tout comme le Deathtrooper que tu avais introduis dans le premier tome (même s'ils n'ont rien à voir), tu arrives vraiment à bien le caractériser et j'aime la relation qu'il a avec Jaden. Ca promet.

Maintenant, je me doute que ce tome prendra une dimension un peu plus galactique, mais je dois dire que j'aime vraiment beaucoup quand tes histoires se concentrent sur le cercle proche des personnages et la pègre. Déjà, Star Wars, c'est un peu une histoire de famille, donc ça s'y prête bien. Et puis, la pègre, c'est ton élément. Donc voilà, j'aime bien quand les choses restent à dimension réduite. C'est je pense ce qui m'a plu dans ce chapitre : la rancœur de Tyren, ses motivations, les éléments filiaux qu'on rajoute ici et là... Vraiment c'était bien !

Soit dit en passant, j'avais oublié que Katooni était un vrai personnage. J'ai revu par hasard les épisodes de TCW la concernant et ça m'a fait bizarre ^^ Du coup, question : elle a quel âge à peu près dans ta fic'?

Voilà, fin du roman !
Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 17 Mai 2022 - 19:24   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Uttini a écrit:Tu vois, ce qui est compliqué, c'est que maintenant que je me replonge dans l'écriture, je n'arrive pas à m'arrêter... J'ai presque entièrement réécris à la sauce Star Wars la deuxième époque de la saga des Néo-Jedi, presque 100 000 mots, je reprends de vieilles nouvelles de SF pour les assaisonner et les transformer en fan-fics. Il faut que je me calme, là... Et je vais me remettre à la lecture des fan-fics des autres.

Ah une fois qu'on prend le virus, ça devient compliqué. Personnellement, j'ai trop de fic' que j'aimerais lire sans en avoir le temps (je ne sais toujours pas comment fait L2) et d'idée de textes à mettre sur papier sans trouver les heures pour le faire (car je n'ai pas de Twi'lek vêtue de cuir pour me faire trimer :transpire: ).

Et merci LL-8 pour ton retour !

LL-8 a écrit:Mon chapitre préféré depuis qu'on est arrivés sur Makeb.

:jap:

LL-8 a écrit:J'aime bien Tyren. Tout comme le Deathtrooper que tu avais introduis dans le premier tome (même s'ils n'ont rien à voir), tu arrives vraiment à bien le caractériser et j'aime la relation qu'il a avec Jaden. Ca promet.

Je donne pas mal d'importance à mes antagonistes. Comme cela a été mentionné plus tôt: Un récit avec des héros réussis, c'est bien. Une histoire avec un méchant crédible et convaincant, c'est indispensable !

LL-8 a écrit:Maintenant, je me doute que ce tome prendra une dimension un peu plus galactique, mais je dois dire que j'aime vraiment beaucoup quand tes histoires se concentrent sur le cercle proche des personnages et la pègre. Déjà, Star Wars, c'est un peu une histoire de famille, donc ça s'y prête bien. Et puis, la pègre, c'est ton élément. Donc voilà, j'aime bien quand les choses restent à dimension réduite. C'est je pense ce qui m'a plu dans ce chapitre : la rancœur de Tyren, ses motivations, les éléments filiaux qu'on rajoute ici et là... Vraiment c'était bien !

Je te rassure, on a beau avoir des plus gros noms, la dimension va rester assez réduite et sera toujours focalisée sur quelques personnages essentiels. Je ne suis toujours pas fan des récits aux dimensions galactiques, il y a trop de facteurs à gérer et je peux passer moins de temps à faire interagir les protagonistes. :D

LL-8 a écrit:Soit dit en passant, j'avais oublié que Katooni était un vrai personnage. J'ai revu par hasard les épisodes de TCW la concernant et ça m'a fait bizarre ^^ Du coup, question : elle a quel âge à peu près dans ta fic'?

C'était vraiment un personnage que j'avais beaucoup aimé dans la série et son manque d'apparitions me permettait de m'en servir. Pour répondre à ta question (et après un savant calcul pour tenter de lui fixer une date de naissance dans "Une lueur dans l'Obscurité), elle a 23 ans (pour te donner une idée c'est un an de plus que Dina et trois de moins que Jaden :wink: ).
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Mar 17 Mai 2022 - 19:41   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit: (car je n'ai pas de Twi'lek vêtue de cuir pour me faire trimer :transpire: ).


:P le secret de mes productions
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Sam 21 Mai 2022 - 15:15   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! Nous sommes samedi, ce qui veut dire qu'il est temps pour moi de vous dévoiler un nouveau chapitre de cette histoire. Aujourd'hui, c'est notre jeune Tholotienne et son équipier qui son à l'honneur. Bonne lecture !

Chapitre 19


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


La tension était redescendue suite aux débats sur la meilleure façon de mener leur plan à bien. Tous semblaient réfléchir à la dernière proposition de Katooni, qui observait leurs réactions. Aucun ne semblait désapprouver sa mise en œuvre et éviter une nouvelle joute verbale la soulagea suffisamment. Parfois, il n’était pas chose facile de gérer une équipe aussi spéciale. Ces quelques minutes constituaient l’un des rares moments de complet accord qui avait parcouru la grotte depuis sa transformation en leur quartier général. Même Jaden Dawnwalker et les nouveaux venus paraissaient convaincus par la stratégie proposée.
— Ça peut le faire, constata celui-ci en se caressant le menton d’un air songeur. Du moins, si on agit rapidement.
— Poser de charges, se barrer et tout faire sauter. Il n’y a pas plus rapide, commenta Pao avec un certain enthousiasme que son accent ne pouvait pas masquer.
Le contrebandier humain leva un sourcil qui en disait long à son attention. Ce n’était pas la première fois qu’il exprimait de la réserve sur la possibilité qu’un plan puisse se dérouler simplement et la Tholothienne ne pouvait pas vraiment lui donner tort. Depuis que Kan Tyren avait été mis aux commandes, leur lutte s’était drastiquement compliquée. Le Nautolan était un stratège, comme en jugeait sa capacité à avoir commandé une véritable armada par le passé, mais il était aussi fortement imprévisible et instable ce qui ne faisait que le rendre plus dangereux. Elle l’avait rencontré une seule et unique fois et la faible connexion qu’elle maintenait avec la Force lui avait montré une chose : l’ex-pirate était lentement rongé par la folie. Cela pouvait les servir tout comme mener à un véritable massacre, ce qui restait un aspect qu’elle devait garder en tête pour limiter le nombre de morts, spécialement parmi les civils présents sur la planète.
— Je me permets cependant de poser une question, les interrompit Cass Kialana, pour autant que l’identité que Fozzik avait déterrée fut réelle, en pointant la carte du doigt. Pourquoi ne pas se contenter de le faire dérailler ? Placer des explosifs à certains sites où le train sera lancé à grande vitesse serait plus efficace et sûr pour tout le monde ?
— Tu douterais de nos capacités ? grogna Kanda qui ne dissimulait aucunement son manque d’amabilité envers leurs nouveaux alliés.
— La remarque est justifiée, la devança Red sur un ton qui atténua l’animosité du Weequay avant qu’il ne se tourne vers l’humaine aux cheveux bruns. En le faisant dérailler, on ne ferait qu’immobiliser le train, ce qui serait utile si nous désirions récupérer l’épice pour la revendre, mais ce n’est pas notre but.
— Cela te pose un problème qu’on désire détruire toute une cargaison de drogue ? lui demanda Siuu avec une pointe de provocation.
— Pas du tout, admit calmement la mercenaire. Je ne suis juste pas habituée à ce genre de logique au sein de notre profession.
Cass Kialana faisait de son mieux pour garder une expression neutre, mais quelque chose dans son regard fut suffisant pour intriguer Katooni. Elle les jaugeait, c’était une évidence, mais elle n’en connaissait pas encore la véritable de raison. Un détail l’intriguait chez elle, un remous, une perturbation inhabituelle qu’elle avait ressenti. Elle avait perçu la même chez Jaden Dawnwalker et celle-ci s’était accentuée depuis qu’il arborait ce kyber autour de son cou. Tous deux étaient sensibles à la Force, mais elle ignorait à quelle point ils en étaient conscients et si leur présence à tous les deux n’était réellement qu’une coïncidence. Une partie de l’équation lui échappait, elle en était persuadée. Cependant, elle n’avait pas vraiment le temps de la résoudre et espérait que cela ne lui porterait pas préjudice au plus mauvais moment.
Une raison de plus de l’avoir à l’œil.
— Le monde change, rétorqua Valeen dans un coin. Tout le monde n’a pas pour objectif son profit personnel sans se préoccuper des douleurs causées. Nous avons la possibilité de faire une différence, alors nous nous devons d’agir.
Katooni sourit en entendant ces paroles, immédiatement imitée par Cass Kialana. De toutes les personnes de son équipe, Valeen était sûrement la plus idéaliste. Elle croyait en leur cause et poussait le plus souvent à éviter la violence. Lorsqu’il fallait tempérer les ardeurs des autres, c’était souvent elle qui intervenait et personne n’osait jamais s’opposer à elle. Elle représentait parfaitement l’état actuel de la galaxie, un symbole de l’oppression des syndicats et de l’Empire, une enfance brisée et forcée de se battre pour, non plus survivre, mais simplement vivre. Il s’agissait, pour elle, d’une cause qui en valait la peine, une raison de faire tomber Torga sur Makeb afin de, peut-être, pouvoir s’attaquer à plus grand plus tard.
— Il nous reste peu de temps avant de partir, je vous suggère donc de rassembler votre équipement avec votre escouade et de passer en revue toutes les actions de notre plan, déclara-t-elle. Je ne veux pas de perte sur cette mission.
L’assemblée se contenta d’un hochement de tête ou de sourires légèrement forcés pour certains, puis ils sortirent les uns après les autres. Elle n’eut pas de peine à distinguer les regards inquiets que s’échangèrent Dawnwalker, Zin et Serris. Elle avait intentionnellement scindé l’équipe pour cette mission, tout comme elle avait décidé de garder Lor Jann ici avec Fozzik, plus pour le séparer de ses camarades que pour fournir un réel soutien au Bothan. Ce dernier n’avait pas véritablement apprécié le geste, mais s’était résigné après un peu de flatterie de la part de la Tholothienne.
C’est quand j’aurais besoin des sources de Sisswip que je ne peux pas le contacter. Cass et Lor sont des inconnus. Zin était une candidate potentielle, mais je ne sais pas quoi en penser. Elle est très liée à Dawnwalker. Et Serris… Miser sur une bande de criminels… Je passe mon temps à me demander si ce plan est vraiment aussi bon qu’on le pensait. J’imagine qu’il va falloir observer, mais je ne peux pas me permettre la moindre erreur.
C’était pour cela qu’elle avait pris Dina Serris dans son équipe, également composée de Hal, Pao et Kanda. Liana Zin, quant à elle, avait été associée à Siuu, Mareel et Skip, comme le lui avait rappelé le Duros. Ils seraient, également, accompagné du petit 2-EV, qui s’était très rapidement porté volontaire pour accompagner le Togruta. Ce comportement chez une droïde ne la surprenait plus. Elle avait observé son lot de personnalités étranges durant la Guerre des Clones, du professeur Huyang à l’unité R2 du légendaire Anakin Skywalker. Pourtant, elle regretta rapidement ces pensées qui venaient d’éveiller de douloureux souvenirs qu’elle passait son temps à enfouir. Il s’agissait de mémoires d’une époque révolue et son cœur se serra à leur émergence.
Lointaine et pourtant si proche. Maître, qu’auriez-vous fait à ma place ?
Elle soupira avant d’appuyer ses bras contre la table devant elle. Les autres étaient sortis et elle pouvait se permettre ce moment de relâchement en la présence du dernier vestige de son passé, la seule personne sur qui elle savait pouvoir encore se reposer.
— Le poids du commandement, déclara Red avec une compassion qu’elle appréciait. Je l’ai parfois perçu chez lui aussi, lorsqu’il pensait qu’on ne pouvait pas le voir.
Un maigre sourire apparut sur le visage de Katooni.
— Il refusait toujours de me le montrer, répondit-elle. Il avait toujours l’air si sûr de lui en apparence mais, au travers de la Force, il était devenu un véritable torrent d’émotions contradictoires. Je suppose qu’il ne t’en parlait pas non plus?
— Ni même à Deviss, confirma le clone.
Deviss, des souvenirs. Un cyclone de tristesse. La mort. Pendant des années, j’avais cru à une trahison de sa part, mais jamais je n’aurais imaginé un complot d’une telle ampleur…
— Je crois que la seule personne qui soit vraiment parvenu à le comprendre était Maître Maya.
La voix de la jeune Tholothienne s’était cassée à la mention de la Scion Arkanienne. Rarement avait-elle rencontré un être aussi attentionné et lumineux que la Jedi au teint pâle. Elle peinait encore à croire à sa mort, tout comme elle avait mis du temps à réaliser celle de son mentor. Cependant, elle sentait encore leur présence à ses côtés chaque jour qui passait. Elle savait qu’ils continuaient de la soutenir et de leur prêter leur force. Il ne lui était pas possible de l’expliquer, mais elle le percevait au sein de l’énergie qui l’entourait.
— À chaque fois que je dois prendre une décision importante, je me demande comment il aurait agi, avoua Katooni à son ami, s’il aurait approuvé cette cause que nous avons rejoint.
Red eut un petit rire qui la surprit autant qu’il la tira de sa mélancholie.
— Le Général ? Sa dernière action fut d’affronter seul un groupe complet de pirates pour sauver tout un village et cela sans la moindre arme. Il aurait applaudi ton choix des deux mains.
À son tour, Katooni se mit à sourire. L’ancien soldat d’élite avait raison. Il savait toujours ce qu’il convenait de dire dans ce genre de situation.
— Parfois, j’ai l’impression que c’est toi qui a emmagasiné toute la sagesse pour nous deux.
— Ce n’est pas faux, s’amusa l’homme au teint hâlé. Cela doit être à force d’avoir dû tempérer les ardeurs de toutes ces têtes brûlées durant la guerre… Avant que…
Il ne parvint pas à finir sa phrase et Katooni put sentir une vague de remords l’envahir soudainement. Elle en comprit immédiatement la cause. Malgré les années qui avaient passé et leurs nombreuses discussions, il ne pouvait retenir sa culpabilité.
— Ce n’était pas ta faute et tu le sais, déclara-t-elle en posant une main sur son bras. Tout cela, c’était un plan des Sith.
Son regard rencontra les yeux bruns emplis de tristesse.
— Je peine toujours à comprendre comment, nous avons pu l’ignorer, comment une simple puce a pu faire de nous des esclaves. Ton maître et Maya ont passé toute une guerre à finir par me convaincre que nous étions plus que le produit d’éprouvettes. Ils n’avaient pas tort, au final, nous nous sommes révélés plutôt être des marionnettes qui n’ont pas hésité à leur tirer dans le dos sur un simple commandement.
Katooni ne pouvait pas le contredire, car il s’agissait exactement de ce qui était arrivé. Le Côté Obscur les avait tous aveuglés, y compris les Jedi si sûrs de leur clairvoyance.
Nous sommes tout autant responsables de la chute de la République. Nous nous sommes perdus en chemin. Nous avons accepté de devenir des guerriers et non plus des protecteurs, d’envoyer à la mort des hommes façonnés pour combattre, privés de choix et d’une vie. Nous l’avons fait sans même hésiter, aveuglés par les ténèbres.
— C’est pourquoi nous ne devons pas nous abandonner, annonça-t-elle avec détermination. C’est pourquoi nous devons nous battre contre tous ceux qui privilégient le pouvoir et l’oppression à la liberté. Les Hutts, le Soleil Noir, l’Empire, nous ne devons pas les laisser prospérer. Nous avons le devoir d’allumer une nouvelle lueur dans cette obscurité.
La tristesse dans les yeux de Red se dissipa et il se redressa avec un sourire.
— Finalement, petite, je crois que c’est toi qui a hérité de leur sagesse. Parfois, tu me les rappelles tous les deux.
La remarque la toucha et elle l’en remercia intérieurement, mais préféra ne pas aller plus loin dans cette discussion. Se rappeler ne ferait que la déconcentrer et elle ne pouvait pas se le permettre. Elle se devait de rester focalisée sur le moment présent.
— Vraiment ? Si je suis si sage, tu ne contesteras donc pas ma décision concernant ton équipe ? plaisanta-t-elle en tentant d’oublier les fantômes qu’ils venaient de faire émerger.
Red n’hésita pas à attraper l’occasion de s’en éloigner également.
— J’avoue que je me méfie toujours des actions de Dawnwalker, commenta-t-il en grinçant des dents. Alors devoir me coltiner le droïde qui a assommé Hal et… cette Cass Kialana ne m’enchante pas plus que ça. J’ai cru que tu m’en voulais pour quelque chose.
— J’ai juste besoin de quelqu’un en qui j’ai confiance pour garder un œil sur eux, expliqua-t-elle consciente de son choix, et puis, tu ne seras pas tout seul. Valeen vous accompagnera et je ne vois personne de plus apte à médier tout problème qu’il pourrait y avoir.
— C’est toujours ça de pris. Elle s’entend étonnamment bien avec Dawnwalker et inversement, approuva Red en croisant les bras. Tu leur fais vraiment confiance ?
Katooni savait que cette question le taraudait depuis maintenant un moment, mais qu’il avait refusé d’exprimer ses doutes en présence des autres. Elle l’en remerciait.
— Partiellement. Je crois en l’instinct de Sisswip et de la cheffe concernant Zin. Après tout, son passé n’est pas si éloigné de celui de Siuu et j’espère qu’elle pourra le constater. Serris est une ancienne politicienne brentaalienne, un monde du noyau plutôt acquis à l’Empire, mais j’ai l’impression que ses convictions ont été chamboulées. Dawnwalker est… Dawnwalker. On savait à quoi s’attendre mais, tant que son équipage et Tyren seront impliqués, il ne ménagera pas ses efforts. Non, ceux qui m’inquiètent son plutôt Kialana et Jann. Quelque chose me dérange à leur propos. J’ai le sentiment qu’ils dissimulent leur intérêt véritable et qu’ils le font suffisamment bien pour que je n’arrive pas à le ressentir, même avec la Force.
— En d’autres termes, ils sont soit parfaitement inoffensifs, soit extrêmement dangereux. J’adore la marge de manœuvre conséquente que cela nous laisse. C’est pour cela que tu préfères garder le blondinet seul ici avec Fozz ? Tu veux voir comment il va agir, c’est ça ?
Elle hocha la tête avec un léger sourire. Red la connaissait parfaitement après des années d’amitié et de collaboration. Une fois de plus, il avait vu juste.
— Effectivement. J’aimerais voir comment il se comporte lorsqu’il pense être plus libre de ses gestes. J’ai demandé à Fozz lui laisser un peu de libertés. Il a très vite stoppé ses plaintes lorsque je lui ai expliqué sa mission pour être honnête.
— Cela ne me surprend pas, répondit Red avec une expression amusée sur le visage. Ce Bothan présente un manque cruel de reconnaissance.
Il n’avait pas tort. Fozzik Lo’Ray aimait plus que tout prouver son importance et elle s’était servie de ce trait de caractère plusieurs fois à son propre avantage. Néanmoins, il restait un membre indispensable à la cellule et son implication relevait bien plus d’un intérêt pour leur cause que de la simple envie d’épater la galerie. Elle pouvait se fier au Bothan, elle le savait. Sans doute, pourrait-il lui fournir de nouvelles informations sur leurs nouveaux compagnons à leur retour.
Notre retour… Cette assaut doit être rapide et efficace. Simple, pour ainsi dire…
Pourtant, elle ne pouvait se départir de cette impression de malaise qui la rongeait. Aucun signe extérieur, aucun renseignement ne pouvait en être la raison. Il s’agissait plutôt d’une impression, d’un picotement au niveau de sa nuque, comme si la Force elle-même essayait de la prévenir. Elle avait revu son plan en détails. Le choix de faire exploser les cargaisons d’épices était la façon la plus directe de porter un coup dur à Torga sans prendre le risque inutile de s’attarder et de s’exposer à une contre-attaque en cas d’une force adverse plus conséquente qu’espérée.
Alors quel est le problème ?
— Contacte Weaz’ et son groupe, demanda-t-elle à son ami qui fronça les sourcils. Qu’ils se tiennent prêts à nous épauler en cas de complications.
— Des remous dans la Force ? plaisanta-t-il à moitié tout en maintenant une expression songeuse. Tu sais qu’ils ne pourront pas arriver sur le site assez rapidement pour notre attaque éclair.
Elle regarda un instant dans le vide, espérant un signe, une indication des événements à venir, mais rien ne vint à son grand désespoir. Elle regrettait sa formation écourtée et l’effondrement de l’Ordre qui avait rendu sa connexion à ce flux d’énergie bien moins aisée.
— Peut-être. Je préfère, cependant, faire preuve de prudence, murmura-t-elle presque plus pour elle-même. J’ai l’impression que leur aide ne sera pas de trop cette fois-ci.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Sam 21 Mai 2022 - 16:32   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 19 lu !

Je note que Katooni maintient difficilement sa connexion avec la Force, voilà qui la rend encore plus intéressante. Ce petit passage nostalgique était sympa, même si la fusion des mondes Jedi/pègre dans ce troisième volume fait un peu bizarre au début ^^

Mandoad a écrit:Nous avons le devoir d’allumer une nouvelle lueur dans cette obscurité.

Oh, elle était belle celle-là ^^

Allez, j'ai hâte de voir cette attaque de train - et de retrouver nos vauriens !
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Sam 21 Mai 2022 - 17:57   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci du retour LL-8 !

LL-8 a écrit:Je note que Katooni maintient difficilement sa connexion avec la Force, voilà qui la rend encore plus intéressante. Ce petit passage nostalgique était sympa, même si la fusion des mondes Jedi/pègre dans ce troisième volume fait un peu bizarre au début ^^

Je suis parti du principe que le fait de rester cachée ajouter à son entrainement inachevé et le basculement de la Force du Côté Obscur sont autant de raison qui rendent sa connexion bien moins aisée. En soi (et je peux l'explique par ce que ce n'est pas vraiment un spoiler), la connexion n'est pas coupée (parce que ça n'arrive pas à Yoda, Obi-Wan, Cal ou Kanan par exemple), mais plus un blocage instinctif de ses capacités (et en plus ça me permettra de ne pas avoir un personnage capable d'anticiper toutes les surprises :D ).

LL-8 a écrit:Mandoad a écrit:
Nous avons le devoir d’allumer une nouvelle lueur dans cette obscurité.

Oh, elle était belle celle-là ^^


Elle était facile :transpire:

LL-8 a écrit:Allez, j'ai hâte de voir cette attaque de train - et de retrouver nos vauriens !

Le prochain chapitre l'amorcera et son personnage POV sera, pour la première fois dans ce tome d'ailleurs :shock: , un certain vaurien que tu apprécies :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 21 Mai 2022 - 21:48   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

On s'attarde sur Katooni, son passé, la difficulté de son lien avec la Force, le lointain traumatisme de la fin de la Guerre des Clones, le souvenir de Deekon... j'ai bien aimé :oui: !

La suite :wink: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 23 Mai 2022 - 13:20   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 19 lu !

Voilà qui fait plaisir, un Chapitre sur Katooni ! C'est qu'elle m'avait manqué, cette plus-si-petite ! :cute:

Ce qui me gêne un peu (mais alors vraiment un peu) dans ce Chapitre, c'est que finalement, avec deux Chapitres d'exposition successifs, centrés sur deux personnages certes très intéressants, fait que l'intrigue me donne l'impression de stagner un peu. Voilà près de 3 semaines que l'on sait que le prochain objectif de tout ce beau monde, c'est le train... alors ça y est, je veux la voir, cette attaque !

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 23 Mai 2022 - 20:42   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci des commentaires mat et L2 !

mat-vador a écrit:On s'attarde sur Katooni, son passé, la difficulté de son lien avec la Force, le lointain traumatisme de la fin de la Guerre des Clones, le souvenir de Deekon... j'ai bien aimé !

L2-D2 a écrit:Voilà qui fait plaisir, un Chapitre sur Katooni ! C'est qu'elle m'avait manqué, cette plus-si-petite !


J'avais envie de faire un petit pointage sur où elle en était avec Red. Après tout, ces nouvelles aventures de Liana, Jaden et Dina sont aussi les leur. :)

L2-D2 a écrit:Ce qui me gêne un peu (mais alors vraiment un peu) dans ce Chapitre, c'est que finalement, avec deux Chapitres d'exposition successifs, centrés sur deux personnages certes très intéressants, fait que l'intrigue me donne l'impression de stagner un peu. Voilà près de 3 semaines que l'on sait que le prochain objectif de tout ce beau monde, c'est le train... alors ça y est, je veux la voir, cette attaque !

La mauvaise influence de Lucasfilm et de ses fillers peut-être. J'avoue que, ayant toute l'histoire en tête, je réalise moins ces moments de stagnation que les lecteurs qui attendent une semaine à chaque fois. Je comprends tout à fait le point de vue.
Par contre, bonne nouvelle, tout va s'accélérer dès samedi, promis (et je peux le garantir vu que j'arrive en bout de rédaction du chapitre 20) :cute:

À samedi donc !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 29 Mai 2022 - 19:44   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! Un peu de retard en ce long week-end, car je n'étais pas dispo pour mon habituelle relecture du chapitre (et vu les fautes encore présentes, c'était nécessaire). Voici donc le premier acte de l'attaque du train ! Bonne lecture à vous.

Chapitre 20


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


La chaleur, elle lui avait manquée. Jaden Dawnwalker serra un peu plus fort le cristal attaché autour de son cou par une simple lanière de cuir. Il ne parvenait toujours par réellement comprendre ce phénomène. Pour lui, il ne s’agissait que d’un simple morceau de roche. Pourtant, il ne pouvait nier que ce simple objet lui avait manqué, un objet dont la faible lueur émeraude qu’il émettait plus vivement depuis sa visite d’un antique temple pour l’Aube Écarlate semblait presque vivante. Il l’avait abandonné pour garder Liana et Dina à l’écart dans une vaine illusion que cela suffirait. Il avait eu tort. Elles l’avaient cherché, traqué, retrouvé et n’avaient pas manqué de lui projeter ce qu’elles pensaient de lui en plein visage. Ils les avaient blessées, bien plus qu’il n’avait voulu se l’avouer. Au fond de lui, il savait qui était réellement celui qu’il désirait épargner. Son envie de prendre les décisions pour celles qui comptaient le plus pour lui n’était-elle pas la raison même des dégâts causés ? Il avait eu le temps de leur parler avant leur départ pour cette mission qui l’inquiétait, pas suffisamment pour tout réparer, mais assez pour se rendre compte de son erreur et de ce qu’elle pourrait lui couter.

Liana vérifiait une caisse d’explosif sous l’œil attentif de Siuu. Sans doute craignait-elle encore une attaque en traître de leur part. Jaden savait que cela ne serait pas le cas, mais elle ne le croirait pas de toute façon. Depuis leurs brèves retrouvailles, la petite Togruta ne lui avait adressé que quelques mots et il s’en estimait chanceux. Il savait à quel point ils comptaient l’un pour l’autre, à quel point leur interaction en tant que duo était essentielle. Alors pourquoi l’avait-il maintenue à l’écart ? La question était inutile, car il en connaissait parfaitement la réponse et la personne qu’il désirait protéger n’était ni Liana, ni Dina. La Brentaalienne, elle aussi s’était retrouvée dans une autre équipe que la sienne, celle de Katooni pour être plus précis. De son point de vue, cela ne pouvait être que positif. Cette Tholothienne avait quelque chose de spécial et la vie de cette femme qui comptait plus pour lui que ses actions ne le montraient était parfaitement en sécurité à ses côtés. Il soupira.
— Ah, histoires de cœur, histoires de famille. Tu veux en parler ? demanda une voix juvénile à ses côtés.
— Si tu as une potion magique pour guérir mes conneries, je suis preneur, répondit-il sans avoir besoin de regarder Valeen Rowen à ses côtés.
— Facile, ça s’appelle la confiance et l’honnêteté.
Il tourna la tête pour observer le visage souriant de la jeune fille. Elle faisait une tête de moins que lui et était sa cadette de bien une dizaine d’années au minimum. Pourtant, elle faisait preuve d’une maturité étonnante qu’il appréciait particulièrement. Valeen comprenait les gens, percevait leurs doutes, mais aussi leurs forces et avait la fatigante manie, selon lui, de vouloir les aider même lorsqu’elle était repoussée. Ce sourire permanent le réconfortait, mais lui faisait craindre le moment où il disparaitrait. Un jour, cette innocence serait broyée et il espérait que cela n’arriverait pas à l’adolescente. Siuu, Liana et elle n'étaient pas encore adultes ou tout juste et, pourtant, elles en vivaient déjà la vie.
— Tu sais très bien qu’il ne s’agit pas de mes deux principales qualités, marmonna-t-il en regardant Dina sourire à une remarque de Mareel Finn.
Voyant qu’il fuyait intentionnellement son regard, Valeen vint se placer devant lui en croisant les bras. Elle souffla une mèche noire qui tombait au milieu de son front et attendit patiemment jusqu’à ce qu’il daigne la regarder, ce qu’il fit avec une expression résignée.
— Tu sais que je t’aime bien. Malgré tous les efforts de ta part pour qu’on ait envie de te balancer en bas d’une falaise, je t’ai dit le départ que je savais pouvoir compter sur toi, expliqua-t-elle. Honnêteté et confiance.
— Ou juste de la naïveté, s’obstina-t-il.
Le coup de pied sur son tibia faillit lui arracher un petit cri, qu’il parvint à garder par fierté. Personne ne sembla réagir et il suivit Dina du regard, toujours plongée dans une discussion qui paraissait particulièrement divertissante avec le Duros.
— Honnêteté et confiance, répéta-t-elle avec une moue déterminée. La conséquence ? Je suis une des seuls avec Mareel avec qui tu discutes. Pourquoi ? Parce qu’on a décidé de ne pas te considérer comme l’ordure bornée et égoïste que tu essaies de présenter et je t’assure que cela te ferait du bien d’essayer d’en faire preuve. Promis, ça ne te tuera pas de lui dire que tu l’aimes.
— Ce n’est pas ça. C’est juste que Dina est… Attends, dit-il en réalisant la tournure que la discussion prenait. D’où tu tiens ça ?
Valeen fit rouler ses yeux dans une parfaite imitation d’une dame d’âge mur que l’on aurait pris pour la dernière des imbéciles.
— Non mais t’es sérieux ? déclara-t-elle dépitée. Vous les adultes, vous êtres incroyables. Vous pensez toujours que nous sommes de véritables ingénus, aveugles à ce genre de chose et aveugle il faudrait l’être pour rater la façon dont vous vous dévorez des yeux en pensant que l’autre ne vous voit pas. Sans compter cette magnifique marque encore visible sur ta joue. Honnêtement, tout cela en dit bien plus que n’importe quel baiser langoureux.
Jaden cligna des yeux, sans savoir réellement quoi faire des paroles de la jeune fille. Sans doute était-ce parce qu’il était conscient de leur véracité.
— Et alors ? On a essayé, ça n’a pas vraiment fonctionné, se défendit-il.
— Tu as été honnête ? Tu lui as fait confiance ? demanda-t-elle avec insistance.
Il ne répondit pas, bien conscient que Valeen avait, encore une fois, parfaitement su lire en lui.
— Mouais, ajouta-t-elle, c’est bien ce que je pensais. Dans ce cas tu devrais le lui dire maintenant, juste au cas où.
Il avait regardé la jeune femme rousse et leurs regards s’étaient croisés. Pendant un moment, il avait cessé de respirer. Valeen avait raison. Il était idiot de garder ces sentiments pour lui. Dina comptait énormément pour lui. Peut-être que le lui dire pourrait libérer cette partie de lui qu’il avait toujours gardée sous clé. Peut-être devrait-il lui parler maintenant avant que les choses ne se compliquent.


Il ne l’avait pas fait. Durant une minute, il avait hésité et elle aussi, mais aucun n’avait fait le pas nécessaire et chacun était monté dans son véhicule. Jaden soupira, lâchant enfin le cristal sous sa chemise.
— Enfin de retour ? demanda Cassie assise à ses côtés.
Il tourna son attention vers sa sœur, assise aux commandes du speeder biplace qu’ils partageaient. Red et Valeen, quant à eux, les suivaient de près, mais pas suffisamment pour entendre leur conversation ce qui le rassurait.
— Désolé, j’étais ailleurs, répondit-il en observant les quelques rochers volants qui gravitaient autour d’eux.
— Pas trop loin, j’espère. J’aimerais pas que tu oublies soudainement de couvrir mes arrières.
Il ne répliqua à la petite pique qu’elle lui envoyait. Il s’agissait des premières paroles qu’il avaient l’un envers l’autre depuis l’arrivée de sa sœur en compagnie de Dina et Liana. Elle avait effctué un scan complet du véhicule à la recherche d’un potentiel dispositif espion. À sa grande surprise, elle n’en avait pas découvert, mais n’avait pas pour autant chercher à engager la discussion durant le trajet après cela.
— Comment cela se passe avec le type des plantes ? demanda soudainement Jaden en abordant un sujet auquel il était pourtant peu habitué.
Pour la première fois, Cassie perdit de son imperturbable concentration. La déviation dans leur trajectoire fut aussi brève que faible, mais pas suffisamment pour demeurer imperceptible. Elle tourna la tête vers lui, sourcils froncés, comme si elle s’inquiétait qu’il lui tende un piège.
— C’est ça dont tu veux parler ? Tu pourrais demander comment je me suis retrouvée embarquée dans ta recherche, comment nous t’avons trouvé et pourquoi je suis encore là et c’est ta question ? Tu as dû te griller un circuit durant ces deux mois.
Elle a raison. Cela ne devrait pas être la priorité.
Il ne réagit pas, se contentant de contrôler le tableau de bord à la recherche des coordonnées à laquelle ils finiraient par croiser leur cible. La mesure était inutile, car il l’entendrait bien avant de le repérer, mais elle avait pour effet de lui occuper l’esprit.
— C’est à cause de Serris, c’est ça ? soupira finalement sa sœur. Ce n’est pas le genre de discussion dont j’aimerais me mêler, mais il te manque un facteur essentiel.
— Laisse-moi deviner : Confiance et honnêteté ? plaisanta-t-il à moitié.
Cassie hocha la tête.
— C’est une chose de s’en rendre compte et une autre de l’appliquer, constata la jeune femme en gardant un œil sur le terrain situé devant elle. Et je ne parle pas que d’elle, mais aussi de Liana, et tu sais à quel point je ne la porte pas spécialement dans mon cœur.
C’était le cas de le dire, Liana et lui-même avaient tués plusieurs de ses coéquipiers quelques années auparavant. Son aide apportée dans sa recherche le surprenait donc d’autant plus. Il ne pouvait s’empêcher de se demander si sa sœur était encore présente pour lui, en raison d’une promesse faite à Liana ou pour une toute autre raison qu’il craignait de découvrir trop tard. Cette dernière possibilité restait, néanmoins, la plus logique et le maintenait sur ses gardes.
Confiance et honnêteté. Est-ce que tu en fais preuve envers moi ?
Cependant, les paroles de Cassandra faisait véritablement écho à celles de Valeen quelques instants plus tôt. Sans doute, disaient-elles vrai. Il contempla le paysage évoluant avec les déplacements du speeder, vainement à la recherche d’une réponse, lorsqu’il vit un éclat de lumière, très vite accompagné d’un grondement lointain. Il mit son système de communication en marche et entendit très vite un bref grésillement dans son oreille.
— Cible en vue, se contenta-t-il d’annoncer en tournant la tête vers le véhicule piloté par Red et dans lequel se trouvaient Valeen et Zoomer.
L’ex-soldat hocha la tête, alors que de nombreuses voix confirmaient la réception de l’information. À ses côtés, Cassie lui lança un regard déterminé et vira en direction des voies sur lesquelles le train allait bientôt arriver. Le plan était simple. Son groupe devrait grimper sur l’un des wagon proches de la tête, puis continuer à l’intérieur du train jusqu’aux épices pour y disséminer les explosifs. Siuu et son équipe feraient de même en remontant depuis l’arrière et Katooni leur fournissait une couverture en cas de problème. L’opération dans son intégralité ne devait, alors, prendre que quelques minutes.
Entrer, poser, sortir. Simple, mais pendant combien de temps ?
Le grondement se rapprocha et il dégaina son M57. Plus lourd que son ancien DL-18 perdu 2 ans auparavant, il l’avait modifié afin de, cependant, mieux en répartir le poids. Il resserra sa prise sur l’arme et estima, dans sa tête, le temps restant avant d’arriver à portées de tir du véhicule. Les forces de Torga s’étaient drastiquement amincies. Néanmoins, il aurait été idiot de leur part de croire en une absence de défenses. Un bruit de roulement s’ajouta très vite au grondement. Le personnel du train les avait certainement repérés maintenant.
— Groupes d’assaut, annonça la voix de Katooni, les wagons armés ont constaté votre approche et ont sortis leurs armes. Préparez-vous à de la résistance.
Jaden ignorait comment la Tholothienne pouvait voir l’accueil que leur adversaire leur préparait à cette distance, mais ne perdit pas de temps à essayer d’en comprendre la raison.
— Bien reçu, répondit Red. Dawnwalker, Kialana, à vous l’honneur.
— Ouais, ravi de me prendre la première salve, grogna Jaden pour lui-même.
— Encore faudrait-il qu’ils nous touchent, déclara Cassie avec une confiance qui ne le surprit pas.
Avant qu’il ne puisse répondre, sa sœur accéléra en direction du train et il ne fallut que peu de temps avant que les premiers tirs ne fusent dans leur direction. La pilote les évita sans la moindre difficulté, faisant preuve d’une dextérité particulièrement impressionnante qui dut dépiter leurs agresseurs, comme la brève interruption de tir qui suivit en témoigna.
Ok, j’ai encore des choses à apprendre.
— Tu as l’intention de riposter ou tu préfères admirer le panorama ?!
La question avait toutes les intonations d’un ordre militaire et le jeune contrebandier ne perdit pas de temps à les discuter. Il se stabilisa et visa les fines fenêtres qui déchainaient, à nouveau, un feu aussi nourri que le faible nombre de mercenaires le permettait. Les trois premières décharges s’écrasèrent contre le blindage du train. Jaden n’avait jamais été la plus fine gâchette de la profession, mais il savait écouter son instinct lorsque cela était nécessaire. La légère courbe empruntée par le géant de métal fut suffisante pour lui donner la chance qu’il attendait.
Maintenant.
La petite voix interne lui signala le moment exact ou faire feu et une nouvelle salve émergea de son blaster. L’un des traits écarlate s’engouffra dans l’ouverture et les tirs en sa provenance cessèrent. Sans doute cela fit-il hésiter ses alliés, car la riposte ne vint pas immédiatement.
— Ok, c’est le moment ! annonça-t-il à haute voix. Cass place-toi parallèlement au train.
Sa sœur s’exécuta et manqua presque de toucher l’autre véhicule. Immédiatement, Jaden s’empara d’un petit traqueur qu’il projeta sur le flanc du train. L’appareil s’y greffa avant d’émettre une faible lumière verte qui vint se synchroniser avec le tableau de bord.
Parfait.
— Tu es sûr que ce truc va fonctionner ? demanda, peu convaincue, l’Impériale à ses côtés.
— Totalement ! répondit-il avec l’intonation la plus confiante qu’il pouvait employer. On a déjà utilisé un procédé relativement semblable avec Zoomer. Tant que le train n’accélère pas au-delà de la vitesse maximale du speeder, il le suivra dans la moindre de ses trajectoires grâce au pilote automatique.
— Et s’il accélère ?
— Il n’accélérera pas.
Il évita d’ajouter « normalement » ou de décrire ce qui était arrivé à leur moyen de transport sur Nar Shaddaa, car le regard de la jeune femme en disait déjà suffisamment. Elle lâcha les commandes et se leva sur son siège. Leur véhicule maintint la trajectoire étroite avec le trains, comme prévue.
— Karabast ! s’exclama Red dans son oreille. Cela fonctionne vraiment votre truc à toi et au droïde !
Jaden eut tout juste le temps d’entendre une réplique offensée de la part de Zoomer avant que Cassie ne monte sur le capot, prête à bondir sur le train. Le signal d’alarme dans son esprit survint à ce moment précis, mais il n’eut jamais le temps de prévenir sa sœur. Un Quarren venait d’émerger du wagon, son arme dégainée. Il la pointa sur l’Impériale et s’écroula lorsque celle de l’humaine tira.
Blast, elle est rapide !
Alors que le cadavre de l’individu à tête de calamar glissait en-dehors du train, Cassie se tourna vers lui, avec une expression toujours aussi concentrée et impassible.
— Ah et pour info : Le « type des plantes » s’appelle Densin, est botaniste en flore néosteracée et notre relation est au top !
À peine avait-elle fini sa phrase, qu’elle bondissait déjà sur le wagon. Ne désirant pas rester exposé plus longtemps que nécessaire, Jaden sauta à son tour et jura lorsque un laser lui passa juste devant le nez en en réchauffant la pointe.
C’est pas passé loin.
Il se plaqua de l’autre côté de la porte, à l’abri des tirs ennemis, puis jeta un regard. Immédiatement, une rafale tenta de l’atteindre sans succès.
— J’en ai compté deux, seulement. Kan doit commencer à manquer de chair à canon, constata-t-il avec un certain soulagement.
— Mais deux gars retranchés, ça peut continuer à nous causer des ennuis si d’autres de leurs petits camarades viennent de la tête du train.
Le jeune homme secoua la tête de dépit.
— Tu ne veux pas essayer de positiver ?
— C’est toi qui dis ça ? demanda-t-elle en se saisissant d’une grenade paralysante à sa ceinture. Je croyais que tu vivais pour les ennuis .
Elle lança l’engin dans la pièce et celui-ci explosa dans une détonation qui lui vrilla les tympans pendant une seconde. Pourtant, sa réaction était minime comparée à celle des deux Klatooiniens en face d’eux. Ils s’étaient levés et se tenaient fermement les oreilles avec l’intense, mais vain espoir que cela pourrait faire cesser le bruit qui les agressait. De quelques pressions sur la gâchette de leurs armes respectives, les deux jumeaux mirent fin à leur souffrance. D’un pas rapide, mais prudent, ils avancèrent. Cassie couvrait les arrières du jeune homme, mais personne ne vint les prendre à revers. Leur mission à eux était qu’il en soit de même pour Red, Valeen et Zoomer qui devaient atteindre les compartiments chargés d’épices un peu plus loin.
— On peut déjà en planter une ou deux ici, commenta sa sœur en arrivant à une jonction de liaison.
Jaden hocha la tête et déposa son sac sur le sol pour se saisir de deux charges. À peine, les avait-il sorties, qu’un sentiment alarmiste s’enclencha chez lui et il se coucha juste à temps. Un impact fumant venait d’apparaître en face de lui et il pivota derrière un siège, imité par sa sœur.
Bon sang, pourquoi ils décident de venir dans notre direction.
Deux humains et une Rodienne venaient d’émerger du wagon suivant et ne semblaient pas vouloir effectuer une autre action que tirer dans leur direction. Cassie serra les dents et riposta, touchant l’un des deux hommes à l’épaule. Les tirs de Jaden, quant à eux, furent moins précis, mais suffirent à convaincre les trois mercenaires de se mettre à couvert avec une précipitation maladroite.
Pas téméraires, pas trop précis… Vraisemblablement pas la fine fleur de la milice de Torga.
— Jaden, demanda la voix fluette de Valeen, on est arrivé au compartiment de stockage d’épices, mais la porte est verrouillée et Zoomer semble un peu… emprunté.
Un nouveau laser écarlate le frôla et il se tassa un peu plus derrière son abri.
— Laisse-moi deviner, grinça-t-il en tirant à son tour toujours avec aussi peu de succès. Tu as besoin de mes talents ?
— Exactement, répondit l’adolescente. Vous avez un contre-temps ?
Une portion du siège vola en éclat sous les assauts répétés, projetant de multiples débris sur son visage dans une sensation particulièrement peu agréable
La bonne blague. Et Zoomer qui n’est toujours pas au top de sa forme, cela n’arrange pas la situation.
— Ouais, trois, se contenta-t-il d’annoncer, et ils ont tous une sale tête bien énervée.
— Ah, les derniers qui nous séparaient ont donc dû converger vers vous, en déduisit Valeen. On peut venir vous donner un coup de main, mais cela risque de nous prendre une ou deux minutes au minimum.
— Ne t’inquiète pas pour nous, Val. On gère, finit-il par dire en se tournant vers Cassie. On gère, hein ?
Elle ne prononça pas la moindre réponse, se contentant d’un bref coup d’œil par la vitre à ses côtés, ce qui faillit lui coûter une oreille. Lorsqu’elle tourna son regard brun vers lui, un sourire glaçant traversait son visage.
— Moi, je gère, commenta-t-elle. Toi, tu me couvres.
Jaden n’eut pas le temps de réagir. Sa sœur pivota et tira dans une fenêtre de son côté, qui vola en éclat puis, sans qu’il puisse protester, elle sauta.
Tu te moques de moi ! Et moi, je fais quoi ?
Les mercenaires parurent comprendre qu’il se retrouvaient seuls. Enhardis, par leur encore plus conséquente supériorité numérique. Ils avancèrent aussi méticuleusement qu’ils en étaient capables. Deux tiraient pendant que le troisième avançait. Quant au contrebandier, il était définitivement bloqué.
— Elle gère, elle gère, murmura-t-il rapidement, mais j’espère surtout qu’elle gère vite.
Il y eu un nouveau bruit de verre brisé et les tirs dans sa direction cessèrent brusquement, lui permettant de lever la tête. Au bout du couloir Cassie se tenait debout et utilisait la Rodienne, dont le cou était tordu dans un angle peu compatible avec sa survie, comme bouclier. Pendant un instant, les deux hommes de main oublièrent Jaden, un instant largement suffisant pour qu’il puisse en tirer avantage. Il se redressa et tira une rafale. Tous deux s’écroulèrent, un trou fumant dans le dos, alors qu’il se rapprochait de Cassie.
— Tu sais, les trucs dingues et irréfléchis de ce genre, c’est pour moi d’habitude, sourit-il alors que sa sœur lâchait la Rodienne.
Elle secoua la tête, visiblement à nouveau aussi sérieuse qu’à son habitude et lui fit signe de la suivre.
Autant pour le sens de l’humour.
Leur progression fut plus facile dans les wagons suivants et ils tombèrent sur quelques cadavres, victimes évidentes de la léthalité de Red et de Valeen. Certaines marques de brûlures témoignaient même de l’implication d’une certaine unité R2 verte et blanche
Ce nabot me terrifiera toujours autant.
Lorsque la porte du dernier compartiment peuplé de mercenaires s’ouvrit, il leur fut possible d’apercevoir le clone, l’adolescente et Zoomer occupés à placer les premières charges.
— On aurait pu vous aider, commenta Red sans toutefois cesser son activité.
— Kialana gère, se contenta de répondre Jaden en pointant sa sœur du doigt. Les autres s’en sortent ?
— Mieux que vous, annonça Valeen amusée. On devrait très vite être prêts à poser les derniers explosifs directement à l’intérieur des…
— Il y a un problème, la coupa Cassie qui venait de poser une main sur la porte du wagon.
Ses yeux fixaient devant elle, comme si elle tentait de voir au-delà. Pour une raison inconnue, Jaden l’imita et un courant froid le parcourut.
Ok, ça ce n’est pas habituel.
Ce fut ensuite la voix de Katooni qui vint envahir leurs oreillettes.
— Cessez de poser les explosifs immédiatement ! Il y a un problème.
Entendre une fois ce mot, ne me fait déjà pas plaisir, alors deux…
Jaden se saisit immédiatement d’un petit appareil à sa ceinture et le posa contre le dispositif de commande d’ouverture. L’accès pouvait résister à un astromécano diminué, mais en aucun cas à ce petit et unique instrument. À mesure que l’outil clignotait, l’inquiétude chez l’Alderaanien grimpait. Pourtant, il était persuadé qu’elle ne provenait pas de lui. Une lumière rouge s’alluma et la porte s’ouvrit enfin. Malgré l’obscurité, il n’eut aucune peine à voir à l’intérieur.
Blast.
— Effectivement, annonça-t-il sur la fréquence générale, il y a un problème.
Modifié en dernier par Mandoad le Sam 11 Juin 2022 - 22:58, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Lun 30 Mai 2022 - 13:01   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 20 lu !

Ah, là voilà, cette attaque du train ! :cute:

Et c'est peu dire qu'elle tient toutes ses promesses : déjà dans ses prémices, avec un Jaden en plein tourment amoureux (comme ils sont mignons à se regarder comme ça l'un l'autre en faisant genre que non...), puis pour un début d'assaut efficace, avec une Cassandra d'une redoutable efficacité, on sent bien qu'on a affaire à la fine fleur de l'armée impériale. Fleur, ai-je dit fleur ? Transition toute trouvée pour parler de son petit copain, une information qui sort d'on ne sait où mais qui est parfaitement dans le ton de l'échange entre Jaden et elle ! :lol:

Bon, l'explosion finale semble compromise. Pourquoi, par qui ? Qu'y-a-t-il à l'intérieur de ce wagon qui pourrait les faire revoir leur plan à ce point ? Je miserai sur des esclaves, tiens.

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Lun 30 Mai 2022 - 18:24   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 20 lu aussi !

Ca y est, on est partis dans une (seconde) attaque de train ! Hâte de voir ce qu'il y a à l'intérieur. L'hypothèse de L2 me semble plausible... Un retour des esclaves déjà croisés dans le tome 1?
J'avoue que j'ai eu un bug en voyant apparaître un mec des plantes que je ne me rappelais pas avoir vu avant :D mais c'est ce genre d'échanges qui rendent le tout crédible !

Vivement la suite !

Edit : On est d'accord que le destin de Katooni n'a pas été exploré dans l'univers officiel au-delà de son apparition dans les livres ?
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Lun 30 Mai 2022 - 19:38   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Retour appréciés comme toujours ! :cute:

L2-D2 a écrit:avec une Cassandra d'une redoutable efficacité, on sent bien qu'on a affaire à la fine fleur de l'armée impériale.

Ah ben c'est le cas de le dire, l'ancienne Escouade Nexu n'est pas composée de stormtroopers qui rateraient un Ronto dans un couloir, ni de soldats qui se cognent la tête contre les portes. :D

L2-D2 a écrit:Fleur, ai-je dit fleur ? Transition toute trouvée pour parler de son petit copain, une information qui sort d'on ne sait où mais qui est parfaitement dans le ton de l'échange entre Jaden et elle !

LL-8 a écrit:J'avoue que j'ai eu un bug en voyant apparaître un mec des plantes que je ne me rappelais pas avoir vu avant mais c'est ce genre d'échanges qui rendent le tout crédible !

Alors oui, je saupoudre du lore de manière un peu random, mais pas trop. Si vous avez été attentifs, vous aurez peut-être observé que Cassie avait développé quelques connaissances en identification de plantes. :wink:

L2-D2 a écrit:Bon, l'explosion finale semble compromise. Pourquoi, par qui ? Qu'y-a-t-il à l'intérieur de ce wagon qui pourrait les faire revoir leur plan à ce point ? Je miserai sur des esclaves, tiens.

LL-8 a écrit:Ca y est, on est partis dans une (seconde) attaque de train ! Hâte de voir ce qu'il y a à l'intérieur. L'hypothèse de L2 me semble plausible... Un retour des esclaves déjà croisés dans le tome 1?

Je vois que ça s'accorde... Après, ce n'est pas un spoiler, mais concernant les esclaves du Tome 1, ils se sont tous faits dérouillés par DT-K17 lors de leur révolte, donc je ne peux déjà dire non. :sournois:

LL-8 a écrit:Edit : On est d'accord que le destin de Katooni n'a pas été exploré dans l'univers officiel au-delà de son apparition dans les livres ?

On ne sait rien de Katooni après l'attentat de Barriss Offee (à ma connaissance), d'où le fait que je peux en faire un peu ce que je veux. Après, ayant vu le trailer de Bad Batch, je commence à craindre une éventuelle divergence entre le canon et mon récit (j'ai déjà eu le même problème avec un Zuckuss bien plus dangereux dans le canon que dans mon récit, suite à la série "Bounty Hunters" :transpire: )

A+ pour la suite :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Mar 31 Mai 2022 - 9:09   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:On ne sait rien de Katooni après l'attentat de Barriss Offee (à ma connaissance), d'où le fait que je peux en faire un peu ce que je veux. Après, ayant vu le trailer de Bad Batch, je commence à craindre une éventuelle divergence entre le canon et mon récit

Je vois qu'on a pensé à la même chose ^^ ce qui est sûr, c'est que j'aurai ton récit en tête en regardant cette saison 2 :transpire:
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Uttini » Mar 31 Mai 2022 - 16:16   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu les deux derniers.
L'attaque du train, excellent ! On visualise bien l'action, les personnages et ça sent bien le roussi.
J'aime bien.
La suite !
“Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et ceux qui n'en ont pas ? Cette différence a un nom : c'est la vie. La vie commence là où commence le regard” — Amélie Nothomb — Métaphysique des tubes
Uttini
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21043
Enregistré le: 25 Sep 2006
Localisation: Nancy
 

Messagepar Mandoad » Mar 31 Mai 2022 - 17:53   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci pour le retour Uttini.

J'espère que prendre le train en marche (euh... le jeu de mots n'était pas intentionnel, mais je vais assumer et le laisser :transpire: ) ne dérange pas trop quant à l'appréciation des personnages, mais très heureux de te compter parmi les lecteurs. :jap:

Uttini a écrit:ça sent bien le roussi.

Si tout se passait bien, ce ne serait pas une de mes histoires. :D

A+ pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Sam 04 Juin 2022 - 19:58   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Et c'est parti pour un niveau chapitre, un poil plus long ! On continue l'assaut du train et on découvre quel est le problème découvert en fin de partie précédente. Bonne lecture à tous !

Chapitre 21


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Un problème. Jaden était la troisième personne à prononcer ce mot et Liana ne pouvait qu’approuver. Deevee avait été d’une remarquable efficacité pour pirater les commandes d’accès du compartiment de transport. Lorsque la porte s’était ouverte, elle n’avait pu retenir un petit hoquet de surprise à la vue de la petite paire d’yeux qui la contemplaient apeurés. Immédiatement, le premier réflexe de ceux-ci furent de reculer et la Togruta resta bloquée un instant.
— Bonjour, annonça soudainement Siuu Linn d’une voix inhabituellement douce à ses côtés et contrastant drastiquement avec la froideur dont elle avait preuve en affrontant les mercenaires. N’aie pas peur, nous sommes là pour aider.
La petite humaine, qui ne devait pas avoir plus de cinq ou six ans hésita un instant avant de regarder derrière elle. Une nouvelle silhouette, que Liana avait déjà repérée, vint se placer derrière elle. Il s’agissait d’une adulte de la même espèce dont le regard gris présentait un certain trouble et un manque évident de confiance.
— Qui êtes-vous ? demanda-t-elle en protégeant celle qui était vraisemblablement sa fille. Vous n’êtes pas avec les mercenaires ?
— Non, répondit simplement la Twi’lek avec toujours autant de bienveillance. Nous ne sommes pas avec eux.
L’humaine parut soudainement soulagée, mais également inquiète. Ses yeux se tournèrent vers Liana dont le visage devait refléter un certain trouble. Elle réalisa que cela ne devait pas aider à rassurer leur interlocutrice et elle projeta immédiatement son regard plus en arrière. Elle repéra aisément une douzaine d’individus de diverses espèces disposés dans ce seul wagon et elle serra les dents.
Si Jad a aussi un problème, cela veut dire que… Blast !
— Jad ? demanda-t-elle immédiatement en s’éloignant un peu pour se positionner dans l’espace plus ouverts entre les deux compartiments. Jad ? Tu m’entends ?
— J’en déduis au ton de ta voix que vos épices se sont aussi en transformées en un groupe d’êtres vivants apeurés, grinça-t-il dans son communicateur.
— Ça ne sent pas bon, hein ?
Avant que son ami ne puisse répondre, Siuu et Mareel vinrent se ranger à ses côtés. Deevee se posa sur son épaule. Eux non plus n’étaient pas forcément rassurés. Un peu plus loin, elle aperçut la moto-jet de Kanda qui se rapprochait en slalomant entre de petits rochers. Même à cette distance, elle pouvait constater que le Weequay était préoccupé à sa façon de piloter.
— Ils disent que les hommes de Torga, mené par un Nautolan borgne, sont arrivés dans leur village et les ont fait embarquer dans ce train sous la menace à la place des caisses d’épices qu’ils transportaient, annonça la jeune Twi’lek dans son comlink de manière à ce que tous puissent l’entendre.
— Pareil ici, enchaina la voix de Red. Petite, qu’est-ce qu’on fait ? On ne peut pas les laisser là.
— Combien en tout ? demanda Katooni sur un ton qui montrait qu’elle craignait clairement de déjà connaître la réponse.
S’il y en a autant dans chaque wagon et qu’ils sont tous aussi peu entassés, ça devrait faire une cinquantaine facilement.
— Trop pour qu’on puisse les évacuer rapidement, confirma Mareel en pliant et dépliant son index au niveau de son épaule. On va avoir besoin de temps ou de renforts.
— Weazel est en route, annonça la voix de Fozzik à la surprise générale. Désolé, je n’étais pas censé faire partie de la discussion, mais l’autre type, Lor, a trouvé un moyen d’augmenter le signal. Il n’est peut-être pas aussi bête que je le pensais. Bref, Weazel et ses gars ont fait de leur mieux, mais il leur faudra quelques minutes pour vous rejoindre, sûrement une dizaine même.
— Je ne veux pas vous couper dans votre élan, les interrompit soudainement Jaden qui ne semblait pas particulièrement joyeux, mais le fait que ces gens soient présents signifie une chose : Tyren savait qu’on allait venir et ce n’est qu’une question de secondes avant qu’il nous tombe dessus.
— On ne vas pas abandonner tous ces gens ici ! s’opposa immédiatement Siuu en devinant ce qu’il sous-entendait probablement.
— Dans ce cas, nos chances de survie viennent de drastiquement se réduire et elles continueront de fondre pour chaque seconde qu’on passera à discuter ou tenter de venir en aide à ces gens, répliqua l’Alderaanien avec son pragmatisme habituel.
La Twi’lek lança un regard noir à Liana, sans doute car elle ne pouvait le projeter directement jusque vers Jaden. La Togruta le soutint sans bouger.
— Je ne partirai pas d’ici tant que ces personnes courront encore le risque de se trouver entre les griffes de Torga, siffla Siuu autant pour l’humain que pour sa partenaire.
Est-ce qu’on peut vraiment laisser tous ces gens ?
La détonation interrompit sa réflexion, alors que la roquette pulvérisait le véhicule de Kanda, vaporisant le corps du Weequay dans le même instant.
— Non !
Le cri de Siuu était empli de douleur et de rage, alors qu’elle dégainait son blaster sans apercevoir le débris qui avait été projeté dans sa direction. Réagissant instinctivement, Liana la saisit par la taille et la tira vers elle alors que la barre de métal rebondissait contre une paroi avant d’aller se perdre dans le décor plus lointain. Surprise et encore sous le choc, la Twi’lek la dévisagea d’un air étonné avant de fixer les bras qui l’entouraient encore. La Togruta la lâcha immédiatement, puis tourna la tête vers l’origine probable du projectile.
— Elle venait de la tête du train ! les informa la voix de Cassandra. Et ce n’est pas tout, je vois des véhicules en approche au niveau du prochain virage.
Tyren vient nous cueillir ! Il savait qu’on ne ferait pas sauter le train s’il était rempli de civils. Il savait que cela lui laisserait le temps de frapper lorsqu’il le désirerait.
Les véhicules de Katooni, avec Dina à son bord, et de Hal Rowen et Pao filèrent à côté du train afin d’obtenir une meilleure vue de la situation et les soutenir en fonction du plan qui se déciderait.
— On doit se barrer immédiatement ! annonça la voix de Jaden, dont l’appréhension était parfaitement audible.
Après avoir vu ce dont le Nautolan était capable, Liana n’en était pas surprise. Ils savaient qu’ils ne devaient pas sous-estimer cet ennemi. Or, il avait désormais l’avantage.
Alors pourquoi est-ce que je n’ai pas ce réflexe de m’enfuir ?
— Jad, se décida-t-elle à annoncer. Est-ce que vous pouvez mettre les civils en sureté ?
Il y eut un éclair de surprise dans le regard de Siuu Linn alors qu’elle entendait ces paroles. De l’autre côté, Jaden resta silencieux un instant sans doute pour pousser quelques jurons.
— Tu te rends compte, qu’ils sont tous en train d’arriver droit sur notre groupe, gamine ? finit-il par dire. Tyren compte sur le fait qu’on prenne notre temps pour aider ces gens.
Liana serra les dents bien consciente de ce qu’elle s’apprêtait à répéter.
— Est-ce que vous pouvez les déplacer ?
Il y eut un nouveau silence durant lequel la Twi’lek la contemplait d’un œil différent, presque surpris, mais intrigué.
— Gamine…
— On ne va pas les laisser aux griffes des Hutts. On ne peut pas, le coupa-t-elle.
La réponse ne vint pas immédiatement et Liana regretta immédiatement ce que cela signifiait.
— Weazel a intérêt à accélérer, finit-il par dire. On n’arrivera sans doute pas à atteindre le speeder avant de tomber sur les gros bras de Torga mais, les amener plus en sécurité en arrière, c’est jouable.
Liana serra l’appareil de communication.
— Jad, merci.
Il n’y eut pas de réponse et elle n’en attendait pas. Consciente du risque qu’elle demandait à son ami de prendre, elle leva les yeux vers Siuu qui eut un mouvement approbateur de la tête qui la conforta un instant dans sa décision.
On ne peut pas uniquement vivre pour soi-même. Je ne serais pas là s’il avait pensé cela autrefois.
Le speeder de Katooni, maintenant piloté par Dina, se rapprocha d’eux et la Tholothienne en bondit avec une aisance impressionnante aux vues des conditions. Elle les regarda avant de se tourner vers les captifs, étonnamment impassible, puis elle s’approcha de la mère et de sa fille. Il émanait d’elle une présence étonnamment calme et sereine malgré la situation, lorsqu’elle leur fit signe de rejoindre le véhicule de Dina. Alors que Liana les observait, elle sentit la main de Siuu lui toucher le bras.
— C’est la bonne décision, la rassura-t-elle avec conviction.
La Togruta tourna la tête vers l’avant du train, là où une série d’éclairs rouges et quelques petits véhicules étaient maintenant bien visibles.
Je le sais et c’est bien le problème.

L’Aqualish bascula de sa moto-jet, touché en pleine course par le tir bleuté de Red, et il roula de multiples fois du le sol, brisant son corps désormais dénué de vie. Deux autres engins vinrent prendre sa place, mais il ne s’agissait pas de ce qui inquiétait le plus Jaden Dawnwalker. Il avait vu la roquette réduire Kanda en poussière, tout comme il avait vu les plus gros véhicules des mercenaires se vider sur les compartiments les plus en avant. Leur transport n’était définitivement plus accessible, comme il l’avait anticipé, ce qui réduisait fortement leur chance de s’échapper indemnes et il jura.
Pourquoi est-ce que je ne peux pas m’empêcher de l’écouter ?
Devant lui, Cassandra faisait feu sur l’un des deux mercenaires qui restaient à bonne distance. Ils étaient moins idiots que ceux qui gardaient le train et étaient conscients que leurs renforts ne tarderaient pas arriver pour les submerger.
— On doit bouger avant de se retrouver coincés, signala-t-il au reste du groupe.
Valeen, Red, Zoomer et sa sœur ne perdirent pas de temps à discuter et commencèrent immédiatement à reculer. Un Dévaronien qui faisait partie des prisonniers vint s’accrocher à son épaule sous l’effet de la panique.
— La porte arrière est bloquée et il nous est impossible de l’ouvrir ! signala-t-il les yeux écarquillés par la peur.
Jaden se dégagea avant de constater que la plupart des civils étaient effectivement agglutinés de l’autre côté du compartiment sans être capable de progresser plus loin. Il se mordit la lèvre.
On risque vraiment de se faire descendre, si on ne se déplace pas assez vite. C’est pour ça que je crains les causes nobles et ceux qui les défendent.
— Zoomer, occupe-toi de cette porte, s’il te plait ! ordonna-t-il à l’astromécano. C’est le moment de te ressaisir mon grand !
La réponse du droïde fut moins virulente que d’habitude, ce qui ne le rassura pas. En règle général, ce dernier possédait une répartie particulièrement intense. Cette fois, l’intonation de ses sifflements dévoilait un léger doute. Le jeune Alderaanien n’était, de toute évidence, pas le seul à avoir été secoué autant physiquement que psychologiquement par sa rencontre avec Kan Tyren.
— Ne t’inquiètes pas, finit-il par dire plus calmement. On va s’en tirer. On s’en tire toujours.
Le trille suivant fut plus confiant et le petit droïde roula jusqu’au bout du couloir. Il se connecta aux commandes d’accès et la porte s’ouvrit presque immédiatement dans un murmure triomphant des occupants du wagon. Les premiers esclaves et travailleurs s’engouffrèrent immédiatement dans l’accès.
— Ok, c’est le moment d’avancer ! s’exclama Red.
Le choc les envoya valser contre les parois avant qu’il ne puisse joindre le geste à la parole. Jaden fut projeté contre une paroi et attrapa de justesse Valeen pour lui éviter un fort impact contre une caisse métallique. Cet effort faillit lui faire perdre l’équilibre et seul les réflexes de Cassie parvinrent à le maintenir debout.
Quoi encore ?!
Il se retourna vers l’accès récemment ouvert et serra les dents face à la vue qui s’offrait maintenant à lui. En lieu et place de l’accès au compartiment suivant, il y avait maintenant un trou béant enflammé. Zoomer paraissait intacte. Toutefois, cela n’était pas le cas de tous les prisonniers qui les accompagnaient. Ceux qui avaient pu traverser avaient été les premières victimes de l’impact comme en témoignaient les quelques cadavres carbonisés et parfois partiels qui n’avaient pas été projetés en-dehors du train. D’autres, touchés par l’explosion, hurlaient de douleur suite à un membre arraché ou une blessure ouverte.
Il savent qu’on est ici ! Évidemment que Kan n’en a rien à faire des vies de la main d’œuvre locale !
— Fierfek ! jura Red en constatant l’étendue des dégâts. Petite, on vient de se prendre un sacré coup. Tu vois un accès depuis l’extérieur ?
— Négatif, répondit, troublée, la voix de Hal Rowen à la place de Katooni. Ils ne vous ont pas ratés et je ne vois pas de passage possible en direction de l’arrière du train. Dis-moi que ma sœur va bien !
L’ex-soldat lui confirma que personne dans leur groupe n’avait été blessé. C’est alors que les yeux de Valeen se posèrent sur son camarade en armure et elle ne put étouffer un petit cri. Sa réaction attira l’attention de Jaden qui constata la raison de l’expression horrifiée de l’adolescente. Il grimaça en apercevant l’éclat de métal relativement imposant qui s’était logé dans l’abdomen du clone et la fine rivière sanguinolente qui s’en échappait déjà. Il ne semblait pas être particulièrement affecté et le contrebandier se demanda un instant si cela venait de sa résistance naturelle ou si l’adrénaline qui parcourait actuellement ses veines était l’unique facteur qui lui permettait de ne pas s’effondrer.
— Ce n’est rien, tenta de la rassurer Red sans pouvoir s’empêcher de serrer les dents. Notre priorité est de sortir ces gens d’ici.
— Red ! s’exclama Valeen. C’est loin d’être une blessure superficielle !
Le clone balaya la réaction d’un geste de la main.
— J’ai vécu bien pire durant la guerre.
Et je n’ai aucune peine à le croire mais, là, c’est moche.
— Tu peux bouger ? demanda Cassie de sa voix toujours aussi concentrée.
Red hocha la tête, mais son teint devenait déjà plus pâle et il tituba avant de s’asseoir. Il risquait fortement de ne pas tenir le coup si les affrontements s’intensifiaient et que des mercenaires arrivaient au contact.
On doit reprendre l’initiative. Je sais !
— La jonction ! annonça-t-il soudainement en regardant le chemin par où ils étaient venus un peu plus tôt.
Valeen et Red le contemplèrent avec un regard interrogateur et il s’empressa d’expliquer sa pensée.
— On est tombé sur une jonction plus en avant. Si on la déconnecte, on pourra libérer le train et séparer l’équipe et les otages du gros des troupes de Torga, mais il va falloir qu’on se dirige droit sur ces derniers pour la rejoindre.
— On ne peut pas le faire ici ? demanda Valeen avec une mine crispée autant en raison de l’état de Red qu’à cause de l’idée de se rapprocher de l’ennemi en infériorité numérique flagrante.
— Sans le système de sécurité installé aux points d’attache ? Pas sans risquer de faire dérailler tout le train et de tuer la plupart de ses occupants, répondit Cassie qui avait sans doute déjà envisagé cette solution en dernier recours.
Derrière eux, les civils paniquaient de plus en plus et s’apprêtaient sûrement à courir dans leur direction.
On doit agir maintenant.
— Ok, le devança Red, Valeen, tu restes ici avec le droïde pour t’occuper de tous ces gens. Dawnwalker, Kialana et moi nous allons déconnecter cette jonction.
L’effort qu’il fit pour se lever fit froncer les sourcils aux contrebandier, autant qu’à l’adolescente.
— Tu plaisantes ? Tu tiens à peine debout, lui fit-elle remarquer. Zoomer et toi vous restez ici pour garder tout le monde en sécurité. Je vais aller avec eux.
Red regarda le jeune homme, espérant qu’il s’oppose à ce plan. Ce dernier fixa la petite humaine avec un air impassible. C’était une gamine, un peu plus âgée que Liana lorsqu’il l’avait rencontrée. Il ne désirait pas l’exposer aux dangers évidents qui les attendaient. Pourtant, il savait que refuser un blaster de plus pourrait non seulement coûter la vie à sa sœur ou à lui-même, mais aussi à une bonne partie des occupants de cette partie du train. Il hocha la tête à contre-cœur, alors que le Dévaronien et cinq autres prisonniers s’approchaient de lui en tremblant.
— Nous vous avons écouté parler, déclara-t-il peu sûr de lui. Nous allons vous aider à protéger les nôtre, même si nos chances de réussites restent faibles.
Le geste était noble et les six travailleurs ne leur seraient probablement pas d’une grande aide, mais Jaden se devait d’accepter tout le soutien proposé afin d’augmenter leurs chances de survie. Cassie tendit un blaster ayant autrefois appartenu à un mercenaire de Torga au volontaire qui s’en saisit maladroitement.
— Vous en trouverez d’autres un peu plus loin, expliqua-t-elle. Tâchez juste de ne pas me tirer dans le dos.
Le Dévaronien acquiesça silencieusement et le petit groupe s’élança dans le couloir avant que le clone n’ait l’occasion de s’y opposer.
Pourquoi les seules possibilités viables sont-elles toujours les pires ?
Jaden eut le temps de passer devant les corps de plusieurs mercenaires, puis devant ceux des deux humains et de la Rodienne abattus lors de leur première avancée, avant que les premiers tirs ne fusent dans sa direction.
– À couvert ! ordonna-t-il alors que deux des travailleurs inexpérimentés prenaient l’attaque de plein fouet.
Ils s’effondrèrent sous les yeux horrifiés de leurs camarade. L’un deux essaya de s’enfuir dans la direction inverse le transformant en une cible facile. Il mourut avant d’avoir pu effectuer le moindre pas supplémentaire. Cette distraction profita au contrebandier et à sa sœur qui s’avancèrent de quelques mètres, puis firent feu. Certains mercenaires tombèrent, mais d’autres tenaient encore leurs positions. Caché derrière un baril qu’il espérait ne pas être explosif, Jaden pouvait sans peine observer la jonction qu’ils devaient atteindre.
Exactement deux mètres à découvert devant les mercenaires. Je ne suis même plus surpris.
Alors qu’il tentait de lever la tête, une nouvelle secousse, plus forte que les précédentes, agita le train et il faillit perdre sa couverture, comme ce fut le cas du Pantoran qui se trouva projeté dans sa ligne de visée. Il n’hésita pas et la chute du proche-humain se termina par sa mort. Le contrebandier ne fut pas le seul à être déséquilibré. Cassie et Valeen abattirent chacun un adversaire, alors que l’un des prisonniers s’effondrait, un trou fumant en pleine poitrine. Jaden put lire la terreur dans le regard du Devaronien et de l’autre travailleur, mais ils ne partirent pas. Sans doute la mort rapide de leur compagnon ayant privilégié le repli les faisait-elle réfléchir à deux fois.
Et ils ont bien raison. Pour le moment, nous sommes légèrement bloqués.
C’est alors qu’il entendit le grincement continu sous ses pieds, comme des ongles que l’on aurait fait crisser sur un antique tableau d’ardoise. Il n’était pas présent jusqu’à maintenant et n’annonçait vraisemblablement rien de bon. Les mercenaires, eux aussi, semblaient perturbés, comme l’indiquait l’absence d’agression de leur part.
— Le train n’est pas loin de dérailler ! comprit Valeen assez rapidement.
Profitant du court répit, Jaden tenta un rapide coup d’œil par l’une des fenêtres. L’une des sections de tête avait effectivement pris un coup. Il ignorait s’il agissait du fait de l’un de ses équipiers ou si les mercenaires avaient manqué l’un de leur tir et il s’en fichait. Le résultat était le même. Le wagon touché oscillait et cela n’était plus qu’une question de temps avant qu’il n’entraine le reste du monstre de métal dans son inquiétant mouvement d’équilibriste. En face d’eux, leurs adversaires parurent hésiter, ne désirant probablement pas risquer leur vie de cette façon. Cela changerait lorsqu’ils se rappelleraient que Kan Tyren les commandait et le jeune homme décida qu’il ne pouvait pas se permettre que cela arrive. Il bondit hors de sa cachette en arrosant la zone où se trouvaient ses cibles. Peut-être avait-il touché certains d’entre eux, mais il ne s’agissait que d’un détail. Certains plongèrent, d’autres le regardèrent médusés et les derniers se préparèrent à riposter avant que la précision chirurgicale de Cassie, son appartenance aux force d’élites de l’Empire se rappelant au souvenir du jeune homme, ne mette un terme à leur action. Derrière lui, il put entendre les pas d’au moins deux personnes sur le sol métallique. Il se mit à couvert un instant, lorsqu’un rayon le frôla et tituba lorsqu’un virage tenta une nouvelle fois de les faire sortir des voies. Le Dévaronien fut touché et s’écroula, alors que son dernier camarade profitait, à présent, de s’enfuir à toutes jambes dans l’autre direction.
Est-ce que je peux vraiment lui en vouloir…
Cassie sauta à son tour mais, à peine avait-elle fait quelques pas, qu’un tir l’atteignait. Jaden sentit son cœur bondir dans sa poitrine, alors que l’impact laissait une brûlure visible sur la chair de sa sœur jumelle. À son soulagement, elle se contenta de grogner, loin d’être déséquilibrée par la blessure présente au niveau de son épaule et elle se positionna à ses côtés. Ils venaient d’atteindre la jonction, mais il ignorait si les mercenaires en étaient conscients. Le contrebandier ne leur laissa pas le temps de réfléchir et tira d’une main. De l’autre, il plaça son dispositif de piratage sur les commandes qui permettaient de libérer les pinces d’attache. Des lumières rouges s’allumèrent, mais bien trop lentement à son goût. Une nouvelle secousse, toujours plus violente, l’envoya percuter le mur et le projeta au sol. Son regard se troubla sous la force de l’impact. Valeen perdit également l’équilibre, mais fut trainée à l’abri un peu plus loin par Cassie qui progressait rapidement vers l’avant. Parmi leurs adversaires, beaucoup avaient aussi chuté, les autres avaient couru, puis l’instinct du contrebandier le prévint d’un danger. L’avant-dernière lueur de son dispositif clignota, il rampa pour l’atteindre et obtint une vue parfaite, mais toujours floue sur l’engin explosif qui filait vers eux.
Je hais les trains.
La dernière lumière écarlate s’alluma et il pressa le bouton central dans une extension douloureuse de son bras. Il entendit un clic suivi d’un bruit de décompression, alors que le wagon déviait lentement de sa trajectoire, privé du soutien du compartiment suivant, puis le projectile frappa. Il sentit le souffle chaud, majoritairement protégé par la paroi d’acier. Désorienté, il réalisa que son corps était projeté dans plusieurs directions, puis sa tête heurta quelque chose.
J’aurais dû lui parler.
L’obscurité le gagna peu à peu, jusqu’à ce que l’inconscience ne le prenne encore une fois dans ses bras.

Aux commandes de son speeder, Dina vit le train se séparer en deux parties bien distinctes. La plus grande ralentit rapidement, mais la plus courte continua à vive allure. Le dernier wagon manqua de sortir des voies puis, soudainement, se retrouva pris dans un tourbillon de feu qui arracha un cri à la plupart des passagers de son véhicule. En arrière-plan, alors que les signes d’une escarmouche encore en cours étaient visibles au niveau des compartiments détachés et proches de l’arrêt, de nouveaux speeders arrivaient.
— Par tous les… ! s’exclama une voix. Katooni, c’est quoi ce champ de bataille ?!
— Weaz’ ? répondit la Tholothienne le souffle court témoignant de l’affrontement. Cela fait plaisir de t’entendre. On a tout un groupe de civils qui a encore besoin d’une évacuation immédiate. Tyren nous a tendu un piège et on s’est précipité droit dedans. On a pas mal de blessés et essuyé des pertes.
Des pertes ? Qui ?
Dina entendit le nouveau venu déverser plusieurs insultes majoritairement inconnues avant qu’il ne change de canal. Elle continua à s’éloigner, mais ne put s’empêcher de contacter les autres membres du groupe.
— Liana ? Jaden ? Tout le monde va bien ? demanda-t-elle alors que son inutilité dans cette situation la frappait de plein fouet.
La réponse mit un moment à arriver, mais écouter la voix de Liana la rassura.
— Deevee et moi allons bien, commença-t-elle essoufflée et vraisemblablement en plein milieu de l’escarmouche également. J’ai eu un contact avec Zoomer et Red qui ont pu secourir quelques prisonniers, mais une grande partie d’entre eux sont morts.
Et Jaden ?
Elle n’eut pas le temps de poser la question.
— Dina… Jad… Je crois qu’il était de l’autre côté, termina-t-elle alors que la même inquiétude qu’elle avait entendu dans sa voix depuis deux mois refaisait surface.
La jeune femme contempla le nuage de fumée qui apparaissait maintenant au loin. Elle serra sa prise sur les commandes, mais une main vint se poser sur son bras et elle sursauta.
— Je suis désolée pour vos amis, annonça la mère d’une faible voix compatissante. Leur sacrifice a sûrement sauvé la vie de toutes les autres personnes à bord et ce n’est pas quelque chose que nous oublierons.
La colère s’empara d’elle et la femme eut un mouvement de recul avant que Dina ne se ressaisisse en constatant le regard apeuré de la petite fille à ses côtés. Elle leur lança un sourire dont elle ignorait elle-même la sincérité.
— Leur sacrifice ? Vous parlez de Jaden Dawnwalker. Le sacrifice, ce n’est pas son genre, annonça-t-elle avec une conviction qu’elle espéra capable d’impacter le sort du jeune vaurien.
Elle fixa tour à tour l’affrontement auquel elle ne pouvait pas participer et la fumée qu’elle ne pouvait pas rejoindre au loin. Elle empêcha le regret de la submerger et enfouit les trois mots qu’aucun d’eux n’avait jamais osé prononcer à voix haute en plus de deux ans.
Tu as intérêt à t’en être sorti.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 04 Juin 2022 - 22:09   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Retard rattrapé !!

Cette attaque du train, on se croirait vraiment dans un western :oui: :oui: ! Enfin, surtout dans le fameux extrait de Solo :whistle: ... On se doutait bien que tout n'allait pas se passer comme prévu !!

Jaden et Liana ont-ils succombé ? Hum :think: ...

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Uttini » Dim 05 Juin 2022 - 9:00   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Ha ! Je me disais : il poste deux chapitres à la suite... Mais non, c'est un double post. Je lirai ça prochainement.
“Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et ceux qui n'en ont pas ? Cette différence a un nom : c'est la vie. La vie commence là où commence le regard” — Amélie Nothomb — Métaphysique des tubes
Uttini
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21043
Enregistré le: 25 Sep 2006
Localisation: Nancy
 

Messagepar Mandoad » Dim 05 Juin 2022 - 10:01   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Uttini a écrit:Ha ! Je me disais : il poste deux chapitres à la suite... Mais non, c'est un double post. Je lirai ça prochainement.

Effectivement, je ne suis pas si prolifique. J'ai raccourci le premier, mais je crois que j'aurai besoin de L2 pour le virer pour de vrai :think:

mat-vador a écrit:Retard rattrapé !!

Cette attaque du train, on se croirait vraiment dans un western :oui: :oui: ! Enfin, surtout dans le fameux extrait de Solo :whistle: ... On se doutait bien que tout n'allait pas se passer comme prévu !!

Jaden et Liana ont-ils succombé ? Hum :think: ...

La suite :oui: !


Merci du retour, content que l'attaque t'ait plus. Le côté western est voulu :D
Ah et ne t'inquiète pas pour Liana, elle est encore dans la bonne moitié :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 05 Juin 2022 - 13:35   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu !
Décidément, tes attaques de train ne se passent jamais comme prévu :transpire: Finalement, on était pas loin, il y avait bien des vrais gens dans ce wagon !

C'était sympa à suivre, j'ai beaucoup aimé que le chapitre soit divisé entre les points de vue des trois personnages principaux - je note au passage que dans ce tome Dina rejoint officiellement les 3 personnages les plus importants de l'histoire et j'aime bien ! Je m'y suis attachée aussi à cette semi-vaurienne ^^
En revanche pour les nouveaux compagnons de Jaden, j'ai eu un peu plus de mal à suivre, ça fait beaucoup d'individus différents que j'ai pas encore assimilé : j'attends de pouvoir tout relire d'une traite pour mieux me les approprier.

Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Dernière fic' : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Lun 06 Juin 2022 - 19:44   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello LL-8, merci pour ta fidélité sur cette histoire !

LL-8 a écrit:Décidément, tes attaques de train ne se passent jamais comme prévu Finalement, on était pas loin, il y avait bien des vrais gens dans ce wagon !

Effectivement, c'était bien vu quant à la raison ayant poussé notre groupe à se retrouver dans une situation problématique. :D

LL-8 a écrit:C'était sympa à suivre, j'ai beaucoup aimé que le chapitre soit divisé entre les points de vue des trois personnages principaux - je note au passage que dans ce tome Dina rejoint officiellement les 3 personnages les plus importants de l'histoire et j'aime bien ! Je m'y suis attachée aussi à cette semi-vaurienne ^^

C'est tout à fait ça, il y avait déjà un adoubement dans le tome 2 afin qu'elle devienne un personnage principal à part entière au cours de ce nouveau tome et c'est ce que je voulais présenter dans ce chapitre d'ailleurs. :cute:

LL-8 a écrit:En revanche pour les nouveaux compagnons de Jaden, j'ai eu un peu plus de mal à suivre, ça fait beaucoup d'individus différents que j'ai pas encore assimilé : j'attends de pouvoir tout relire d'une traite pour mieux me les approprier.

Je le conçois, je vais avouer jongler pas mal avec eux afin de leur donner un temps de présence suffisant, mais c'est difficile avec ce nombre de personnage. Il y en avait moins à la base, puis je me suis dit "Attends une minute, donc pour faire tomber Torga (antagoniste depuis le tome 1) et Tyren (que je ne voulais pas faire passer pour un idiot), y a 4-5 touristes ? Pas crédible... J'avais le choix entre présenter plusieurs nouveaux personnages ou mettre plein de random non-nommés et je trouve qu'un perso sans nom perd en attrait. Du coup, je me rappelle chaque semaine pourquoi j'aime écrire les histoires plus intimistes avec des personnages qu'on peut développer dans toute une histoire et pas tout à coup en milieu de récit quand ça explose déjà de partout. :transpire:

Sur ce, je devrais vous retrouver ce samedi avec un nouvel extrait prenant la suite de ce moment intense :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 07 Juin 2022 - 19:04   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:J'ai raccourci le premier, mais je crois que j'aurai besoin de L2 pour le virer pour de vrai :think:

Fait ! :jap:

Chapitre 21 lu !

Alors je vais faire simple : j'y étais. Mais vraiment ! Je suis ravi d'avoir deviné, encore que ravi est un bien grand mot vu que ce salopard de Tyran utilise des prisonniers humains pour faire échouer le plan de la petite bande de Jaden. Et c'est, hélas, d'une redoutable efficacité, obligeant nos héros à improviser (décidément, Jaden et les trains, il ferait mieux de prendre l'avion ! :lol: ), occasionnant des pertes dans leurs rangs (bon, les quelques prisonniers qui ont décidé de les accompagner avaient tout des figurants de Walking Dead destinés à mourir à la place des héros !)... et même Jaden et Cassie ? En même temps ? Sans un combat homérique face à Tyran ? :think:

Naaaaaaaaan ! Mais là où incertitude il y a, ce serait plutôt sur où ils sont : du mauvais côté du train, et dans ce cas nous allons les retrouver prisonniers du nautolan ? Ou alors on va les retrouver du bon côté, avec une comm qui aurait sauté et qui expliquerait leur incapacité à communiquer ?

Et Red alors ? :(

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mar 07 Juin 2022 - 20:14   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci du retour L2 et merci du double post effacé !

L2-D2 a écrit:Et c'est, hélas, d'une redoutable efficacité, obligeant nos héros à improviser (décidément, Jaden et les trains, il ferait mieux de prendre l'avion ! ), occasionnant des pertes dans leurs rangs (bon, les quelques prisonniers qui ont décidé de les accompagner avaient tout des figurants de Walking Dead destinés à mourir à la place des héros !)

Tyren n'est pas... disons le gars le plus empathique et sympathique qui existe (surtout lorsqu'on jette Jaden et des ennemis qui lui tiennent tête dans le mix). Les figurants, j'avais déjà assez de personnages comme ça et il me fallait quelques cibles sur pattes pour occuper les mercenaires et permettre à Jaden, Cassie et Valeen d'accomplir leur mission, j'avoue :D

L2-D2 a écrit:.. et même Jaden et Cassie ? En même temps ? Sans un combat homérique face à Tyran ?

C'est la combientième fois que je vends un Jaden potentiellement mort déjà ? :whistle:

L2-D2 a écrit:Naaaaaaaaan ! Mais là où incertitude il y a, ce serait plutôt sur où ils sont : du mauvais côté du train, et dans ce cas nous allons les retrouver prisonniers du nautolan ? Ou alors on va les retrouver du bon côté, avec une comm qui aurait sauté et qui expliquerait leur incapacité à communiquer ?

Et Red alors ?

Ah tant de questions qui ne trouveront pas toutes réponses cette semaine :sournois:

À bientôt pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Sam 11 Juin 2022 - 17:48   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello there ! Comme chaque week-end, voici un nouveau chapitre de cette fiction. Je suis pas mal occupé ces derniers temps, mais j'espère pouvoir maintenir le rythme de publication hebdomadaire. Aujourd'hui, place à la situation post-séparation du train. Bonne lecture !

Chapitre 22


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Lorsque les deux parties du train s’étaient séparées, l’essentiel des forces de Kan Tyren s’étaient éloignées avec. Néanmoins, certains étaient parvenus à atteindre les wagons situés plus en arrière. La plupart d’entre eux avaient été éliminés, mais les forces envoyées par le Nautolan continuaient l’affrontement et l’arrivée des renforts menés par Weazel ne semblait pas les avoir découragés, comme en témoignait la grenade qui explosa non loin de Katooni. La Tholothienne fit un bond en arrière pour se placer à couvert et évita aisément l’impact qui envoya voler des débris de roche, qui ralentirent soudainement pour finir par entrer en lévitation sous l’effet de leur mystérieuse composition. Elle s’était réceptionnée aux côtés de Pao qui arrosait les mercenaires d’un feu nourri avec son habituel rage et elle prit un moment pour estimer la situation. L’assaut s’était avéré être un piège magnifiquement exécuté. Tyren avait remplacé la cargaison d’épices par un groupe de travailleurs et d’esclaves, ce qui les avait poussé à annuler le plan initial. Ce délai leur avait coûté cher et leur ennemi en avait profité pour frapper. Kanda avait été le premier à tomber et elle avait senti sa présence s’effacer brutalement au sein de la Force. Elle connaissait le Weequay depuis de nombreuses années. Pourtant, elle ne ressentait pas la tristesse qui aurait dû s’emparer d’elle en cet instant.
J’ai déjà perdu tant d'alliés et d'amis.
Katooni n’était, alors, qu’une enfant lorsqu’elle avait été confrontée à la brutale violence que pouvait proposer la galaxie. Entraînée dans une guerre à laquelle aucun individu de son âge n’aurait dû prendre part, elle en avait été tant la victime, qu’une protagoniste intégrante. Elle avait commandé des soldats aux fronts, en avaient envoyé certains à leur mort et avait, parfois, tué elle aussi. Certains des hommes sous ses ordre étaient devenus des amis et les voir périr de ses yeux avait presque été pire que les sentir s’éteindre au sein de ce courant lumineux qu’elle ne percevait plus aussi clairement. Malgré les tentatives de son Maître, le Kage Deekon Jeren, de la préserver de ces événements, ceux-ci l’avaient profondément affectée, jusqu’à un événement fatidique. Elle se rappelait encore de cette sensation de froid extrême qui l’avait saisie lorsque ses amis avaient pointés leurs armes sur elle et de la détresse qui l’avait transpercée lorsque son mentor les avaient tués. Plus tard, elle avait été forcée à rejoindre un groupe de pirates pendant un temps, puis avait fini par retrouver Red et ses nouveaux alliés en espérant réparer les torts qui secouaient la galaxie. La mort avait, toutefois, continué à la suivre. Elle avait fini par s’y habituer, fini par s’habituer à ce sentiment de perte qui devenait trop présent afin d’éviter qu’il ne l’atteigne profondément et elle s’en voulait pour cela.
Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment l’obscurité a-t-elle pu triompher à ce point ?
Un éclair d’avertissement la traversa et elle tira, abattant la femme qui la visait avant que celle-ci ne puisse faire feu. À son tour, la lumière qui la représentait disparu et Katooni ne put s’empêcher de se départir de ce sentiment de malaise. Bien qu’appartenant à un camp différent, cette mort avait causé la disparition d’une étincelle comme cela avait été le cas pour Kanda et elle en sentait d’autres s’évanouir dans les ténèbres également. Il n’y avait pas eu de nouvelles pertes parmi son groupe. Hal et Pao avait été légèrement touchés et elle pouvait sentir avec anxiété que Red avait été plus gravement blessé. Trois des hommes de Weazel étaient aussi tombés en leur portant secours, mais la plupart des mercenaires employés par le Hutt étaient désormais acculés dans un petit secteur dont il ne pouvait plus s’échapper. Quelques carcasses de speeders seulement, situées au milieu d’une zone herbeuse carbonisée, les protégeaient désormais. Une fréquence aléatoire de tirs éparses continua un instant, puis finit par s’arrêter. Elle vit un Nikto se dresser de toute sa hauteur. Il jeta son arme et leva immédiatement les mains au-dessus de sa tête, puis ses six alliés survivants l’imitèrent. Elle baissa sa garde un instant et un frémissement le parcourut immédiatement lorsqu’une série de traits rouges fusèrent dans leur direction. Les sept mercenaires, frappés de multiples fois, s’écroulèrent sur le sol, une expression encore surprise ancrée dans leur regard. Katooni pivota immédiatement pour voir un groupe de prisonniers au point d’origine de l’attaque. Même sans la Force, elle n’aurait eu aucune difficulté à percevoir leur rage, puis le soulagement qui s’empara d’eux lorsqu’ils baissèrent leurs armes. L’un d’eux un vieil humain la dévisagea, réalisant l’expression déçue qu’elle devait lui rendre, mais il soutint son regard sans présenter la moindre once de regret et elle serra le poing.
Est-ce vraiment à cela que tous en sommes réduits ? Tuer ou être tué ?
Elle sentit Hal Rowen arriver derrière elle, tourmenté par la même colère dirigé contre leurs ennemis. Le jeune homme arriva à ses côtés et ne se privait pas de présenter un sourire satisfait.
— Ils ne l’ont pas volé, commenta-t-il alors qu’elle tournait la tête pour le foudroyer du regard.
— Ils s’étaient rendus, siffla-t-elle entre ses dents.
Hal la contempla un instant en fronçant les sourcils. Sans doute hésitait-il à lui répondre pour lui exprimer le fond de sa pensée. Hal n’était pas comme sa sœur. Là où l’adolescente faisait preuve d’empathie pour tout être vivant, lui vouait une certaine rancœur envers tous ceux qui se trouvaient du côté de l’injustice, quitte à en faire preuve lui aussi pour arriver à ses fins. La mort de ses parents avait été la première étape de sa glissade sur une pente bien trop sombre, mais c’était unes série d’affrontements contre des soldats impériaux et divers groupes criminels qui l’avaient définitivement poussé. Face à l’injustice dont il avait été témoin et l’oppression qui l’accompagnait, il s’était peu à peu enfermé dans une spirale de vengeance. Valeen considérait qu’il fallait réparer les torts qui secouaient la galaxie, mais Hal était persuadé que la seule et unique façon de les gérer était d’en anéantir leurs sources. Les deux méthodes visaient un même objectif et elle ne lui rappela que trop l’opposition entre Jedi et Sith. Lorsque Palpatine était arrivé au pouvoir, il avait promis la paix et l’ordre à l’ensemble de la galaxie, des idéaux que les Jedi avaient essayé de maintenir pendant des millénaires. Toutefois, là où les Jedi prônaient l’amour, la collaboration et la bienveillance, les Sith imposaient leur loi et leur vision personnelle pour les établir.
Une nouvelle fois, le résultat direct et grossier de l’équation est le même, mais la façon d’y arriver y ajoute une variation non négligeable. Hal semble l’oublier et j’espère qu’il ne se perdra pas en chemin. Sans Valeen, je crains que cela aurait déjà été le cas.
Elle continua de froncer les sourcils, jusqu’à ce que deux speeders transportant Mareel, Siuu, Zin et le 2-EV ne rejoignent sa position. Le Duros en sortit paisiblement, se saisissant de quelques noisettes d’une variété qu’elle ne reconnaissait pas, qu’il donna immédiatement à Skip. La Togruta, en revanche, sauta immédiatement hors du véhicule pour s’approcher d’un pas déterminé dans sa direction. Liana Zin avait beau être plus petite que ses compagnons, Siuu fut forcée de presser le pas pour rester à sa hauteur. Alors que la contrebandière s’approchait, Katooni put apercevoir le petit droïde se détacher de son épaule et voleter à côté d’elle. Au loin, une autre moto-jet se rapprochait.
— Eh ben dis donc ! s’exclama-t-il en tournant sur lui-même. Quel tableau dévasté ! J’aurais espéré que notre propension à tout faire exploser aurait été atténuée grâce à nos nouveaux alliés, mais je crois que nous faisons éternellement peser la balance du chaos !
Les paroles émises par un aussi petit modèle de droïde étaient particulièrement expressives, mais Katooni se contenta d’hausser un de ses sourcils sombre. Zin la perturbait un peu plus, ou plus précisément, le torrent d’émotions conflictuelles qui la secouaient. La connexion avec la Force de la Tholothienne s’était atténuée depuis la chute de la République, mais elle restait particulièrement capable lorsqu’il s’agissait de lire les gens. Déterminée, mais troublée, la gestuelle de la Togruta en disait suffisamment et elle semblait ne pas se préoccuper de l’imposante et profonde coupure ensanglantée sur son bras.
— Les autres ?! demanda-t-elle immédiatement, Siuu sur ses talons. Vous savez ce qui leur est arrivé ?!
Sa voix était anxieuse, comme si elle connaissait déjà la réponse à cette question sans toutefois vouloir l’entendre et ses lekkus tremblaient de façon frénétique. Ce subtil mode de communication propre à cette espèce et ressemblant à s’y méprendre à celui des Twi’leks ne lui échappait pas. Elle avait, autrefois, bien connu une Togruta tout aussi intrépide que Liana Zin et cette comparaison la plongea un instant dans le passé, un passé qu’elle savait révolu.
Il faut se concentrer sur le présent désormais, afin de permettre un future plus lumineux.
— Dawnwalker nous a sauvé la mise, répondit Red à sa place en descendant de sa moto-jet en grimaçant. J’ai envoyé le droïde à la planque avec les quelques travailleurs qui avaient survécu.
Katooni aperçut immédiatement la blessure ensanglantée sur le flanc de son ami et elle s’empressa d’accourir à ses côtés, suivie par Mareel. Une pointe d’inquiétude s’était emparée d’elle soudainement. Elle avait perdu beaucoup de personnes importantes pour elle. Cependant, l’ex-soldat était celui dont elle se sentait le plus proche, ultime vestige d’un temps où la galaxie n’était pas aussi sombre.
— Valeen n’était pas là pour te soigner ?! s’exclama tout à coup Hal en s’approchant de lui en blêmissant.
Katooni l’éloigna d’un simple geste de la main. Elle n’avait pas besoin que l’humain vienne compliquer la situation encore plus. Telle une petite piqure, elle sentait déjà la frustration de Liana Zin grandir pour ne pas avoir obtenu de réelle réponse.
— Avec Dawnwalker et Kialana, grogna le clone toujours appuyé sur ses deux camarades.
— Tu l’a laissée avec ce fils de Hutt ?!
La colère et la peur étaient plus que claires dans le ton employé par Hal et cela ne plaisait pas à la jeune Tholothienne.
— Ce fils de Hutt leur a apparemment sauvé la vie ! s’interposa brusquement Liana avant de faire face à Red. Ils étaient dans les wagons de tête, c’est bien ça ?
Red hocha gravement la tête en tentant tant bien que mal de se redresser et un nouvel éclair d’inquiétude émana de la Togruta.
— Il faut aller le chercher immédiatement ! annonça-t-elle en pivotant, cherchant le regard de Katooni. La plupart des gars de Torga étaient situés vers l’avant !
La Tholothienne ne réagit pas immédiatement et se contenta de se saisir de son comlink dans un geste si calme que personne n’aurait pu se douter des multiples pensées et plans d’action qui se croisaient dans sa tête. C’était une façon de penser qu’elle avait développé durant la Guerre des Clones et cela avait sauvé des vies plus de fois qu’elle ne le comptait, y compris depuis qu’elle était à la tête de ce petit groupe.
— Weaz’, appela-t-elle, j’ai besoin d’un de tes infirmiers ici. Red et Zin sont blessés.
La voix de l’homme lui répondit par l’affirmative et elle rangea l’appareil, alors que Liana se plaçait devant eux.
— Blessée ? C’est trois fois rien. Et Jaden ? Cass et Valeen ? Ils vont devoir attendre ?
— Pour une fois, je suis d’accord avec elle, siffla Hal derrière elle. S’il le faut, je vais aller la chercher moi-même.
— Non, déclara simplement Katooni en laissant Mareel se charger de Red. J’ai besoin de vous ici.
— Et nos amis ont besoin de nous ! s’obstina Liana alors que le 2-EV sur son épaule contemplait l’échange avec une mine particulièrement interrogative, comme s’il n’osait pas s’immiscer dans la discussion malgré une profonde envie de tout de même le faire.
La Tholothienne plongea son regard dans celui de la contrebandière qui eut un instant de pause, non parce que Katooni cherchait à l’intimider, mais sûrement parce qu’elle réalisé le calme avec lequel elle avait prononcé ces mots. Elle pivota ensuite pour observer le regard peu convaincu de Hal. Celui de Siuu, en revanche, était plus confiant et elle apprécia le soutien indéfectible de la jeune Twi’lek.
— Regardez autour de vous, signala-t-elle en indiquant les épaves de véhicules et les hommes de Weazel qui s’afféraient à secourir les prisonniers qui avaient survécu à l’attaque. Nous allons avoir besoin de ramener tous ces gens en sécurité et j’ai besoin de vous pour le faire maintenant. Ces gens ont besoin de nous. Ils ont besoin de vous maintenant…
— Et pas ceux qui nous ont sauvé la mise ?! l’interrompit Zin alors que Siuu l’attrapait par le poignet pour l’apaiser.
Étrangement, le geste fonctionna un peu et l’expression furieuse sur le visage de la Togruta se dissipa, mais la colère mêlée d’anxiété chez Hal ne disparut pas aussi facilement.
— Ce n’est pas ce que j’allais dire, soupira la Tholothienne alors qu’elle apercevait un speeder s’approcher de Red et Mareel.
Son équipage commença à s’afférer autour de l’ex-soldat blessé et le pilote sauta de son siège. La silhouette de petite taille s’avança dans leur direction. Il s’agissait d’un humain à la longue chevelure brune légèrement grisonnante et aux traits fatigués. Il arborait une tenue d’une couleur semblable aux rochers cendrés flottants de Makeb. Celle-ci était renforcé par diverses plaques de duracier et autres pièces de récupération dont les couleurs variaient entre l’ocre et le noir ébène. Il portait, sous son bras, un casque aux teintes semblables dont la partie supérieur lui avait toujours évoqué un coquillage chandrillien. Lorsqu’il les aperçut l’expression grave qui était affichée sur son visage changea pour dévoiler un sourire aussi chaleureux que la situation le permettait.
— Kat’, déclara l’humain en marchant dans leur direction. La simplicité n’a jamais été le fort de ton équipe, mais il n’était pas nécessaire que tu me plonges dans cette situation pour me le montrer.
Katooni sourit légèrement à la vue du deuxième responsable de cellule sur la planète. Il avait toujours cette dégaine de petit magouilleur, mais s’avérait être probablement l’un des acteurs les plus impliqués pour leur cause. Il n’avait pas réfléchi à deux fois avant de jeter ses forces dans la bataille et cette façon d’agir en disait énormément sur lui.
Je peux compter sur lui pour m’épauler en toute situation et ce n’est pas la première fois qu’on s’en sort grâce à son aide.
— Merci pour le soutien, déclara-t-elle en inclinant légèrement la tête. Je crois qu’on serait encore dans le pétrin sans toi.
— Certains le sont encore ! s’interposa une nouvelle fois une Zin impatiente en contenant le sang qui continuait à s’écouler de son bras.
Weazel se tourna lentement vers la Togruta et leva un sourcil suivi d’une expression intriguée.
— Liana Zin, c’est cela ? Sisswip et Lien m’ont beaucoup parlé de vous par le passé, expliqua-t-il provoquant une légère expression surprise sur le visage de la petite contrebandière. Content de vous voir enfin parmi nous.
L’adolescente dévoila une expression qui en disait assez sur sa méfiance sans, toutefois, savoir quoi répondre et le 2-EV profita de ce moment pour se glisser entre eux.
— 2-EV, s’annonça-t-il, mais les gens que j’aime bien m’appellent Deevee. Nous sortir du pétrin étant un bon pas dans cette direction, je vous autorise éventuellement à utiliser cette formulation de façon modérée.
Weazel s’inclina avec un rictus amusé tout en continuant de surveiller les environs, puis Katooni reporta son attention sur la Togruta.
— J’en suis consciente Liana, dit-elle d’une voix douce, mais ces gens ont besoin qu’on les évacue avant que Tyren ne nous tombe, une nouvelle fois, dessus et j’ai besoin de savoir que je peux compter sur toi, sans parler de cette blessure que tu dois faire soigner.
— Et pour Valeen ? demanda froidement Hal en devançant Liana.
Weazel s’approcha du jeune homme et lui prit le bras avec une expression rassurante.
— Ne t’inquiète pas, petit, déclara-t-il sur un ton qui sembla légèrement déplaire à Hal avant de se tourner vers Liana. Concernant vos amis, ils sont entre de bonnes mains. Elle va s’occuper de les ramener, faites-moi confiance.
— Elle est venue nous aider ? s’étonna Hal qui semblait soudainement moins sur la défensive.
Katooni hocha la tête pour le confirmer et Liana se laissa entrainer à contre-cœur par Siuu, sans doute légèrement encouragée par l’expression positivement surprise de Hal. De leur côté, ils ne pouvaient que se contenter de panser leurs blessures et apporter leur aide aux victimes de Torga. En revanche, la personne que Weazel venait de mentionner était probablement la mieux équipée pour porter secours aux trois membres manquants de leur équipe et s’opposer à Kan Tyren. Après tout, c’était elle qui l’avait recrutée plusieurs années auparavant.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 11 Juin 2022 - 21:27   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

Un plaisir de s'attarder sur Katooni et sur les références de son passé, pendant la Guerre des Clones :oui: ! On a revu Liana mais quid de Jaden :shock: ?? Hum, on le saura ensuite, :whistle: .

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3155
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Lun 13 Juin 2022 - 18:06   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci des commentaire mat !

mat-vador a écrit:Un plaisir de s'attarder sur Katooni et sur les références de son passé, pendant la Guerre des Clones ! On a revu Liana mais quid de Jaden ?? Hum, on le saura ensuite, .


Vu qu'il y a toute une partie de sa vie, je voulais m'attarder encore un peu sur elle et ses pensées post-guerre des clones.
Quant à Jaden... on le saura ensuite :wink:

À la prochaine !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1403
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations