Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

[T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEVÉ]

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar L2-D2 » Mar 14 Juin 2022 - 13:33   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 22 lu !

J'ai cru un instant que ce Chapitre allait être là pour temporiser, mais que nenni ! Focus sur Katooni, lien avec Deekon ( :love: ), petit point sur les blessés, la perte de repères de la jeune femme, sa connexion de plus en plus difficile avec la Force... et ont termine avec l'arrivée imminente d'une "elle" ! Mais qui ? J'ai forcément un nom en tête, mais à voir ! :think:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mar 14 Juin 2022 - 16:04   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci pour le retour L2 !

L2-D2 a écrit:J'ai cru un instant que ce Chapitre allait être là pour temporiser, mais que nenni !

Je vous ai fait poireauter 3 chapitres avec la préparation de l'attaque, faut avancer maintenant ! :D

L2-D2 a écrit: Focus sur Katooni, lien avec Deekon ( ), petit point sur les blessés, la perte de repères de la jeune femme, sa connexion de plus en plus difficile avec la Force...

Je voulais faire un pointage sur la Katooni qu'on connait moins et qui a subi de plein fouet la fin de l'Ordre Jedi qui a fini par l'éloigner de la Force. D'ailleurs, SPOILER Kenobi: J'ai bien aimé la façon dont cette même thématique était abordée avec Obi-Wan dans la série et ça m'a conforté dans mon choix d'écriture, malgré les quelques différence.

L2-D2 a écrit:et ont termine avec l'arrivée imminente d'une "elle" ! Mais qui ? J'ai forcément un nom en tête, mais à voir !

Ouvrez les paris ! :sournois:

À ce week-end pour la suite et préparez-vous à un loooooong chapitre ! :transpire:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Ven 17 Juin 2022 - 14:17   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Et me voilà donc arrivé ici ! 5 chapitres lus !

Je suis désormais habitué à ta manière d'introduire une partie du récit par le prisme d'un perso qui n'aura pas son importance. Mais cette fois, ce perso a plus d'intérêt que d'une simple utilisation pour être jeté après usage (même si c'est un peu ce qui arrive...) Tu l'utilises pour une description très fine et bien mise en scène. Mais ce système de répétition était vraiment intéressant ! On aurait pu penser redondance vu qu'il reprend beaucoup de termes et la structure, mais il illustre bien le décalage de perception de ce perso entre celui qu'il était à son arrivée et celui qu'il est à présent. Alors que tu nous proposes une très belle description, ton choix de mise en scène contribue d'autant plus à caractériser le sujet même de ta description avec le type de personne que l'on devient en passant du temps ici. L'idée est de base originale, ici finement mise en scène, et on ne peut plus pertinente. C'est bien plus que des tournures de phrases et des effets de style de description ! Moi qui ne suis habituellement pas fan des descriptions de base, tu m'as proposé une description détaillée et longue, mais elle m'a conquit ! Ça démarre fort... Ce nouveau perso est vraiment intéressant et plaisant, si bien qu'on regrette qu'il soit vite oublié par la suite. Il nous permet de replonger dans le cœur du genre de ton récit la pègre. Son arrivée dans le club m'a donné des petits frissons de nostalgie de Mass Effect 2, lorsque l'on débarque dans l'Afterlife, je m'y serai cru ! Je ne sais pas si c'était ton but, mais j'ai pensé à cela avec cette ambiance bestiale, comme une savane multiculturelle aussi enivrante qu'inquiétante. Et Dina qui arrive, car on comprend assez rapidement que ce doit être elle, mais surtout lorsqu'elle demande pour Jaden. Alors l'effet d'annonce n'a pas prit sur moi, tout simplement parce que cela me paraît inconcevable qu'il soit mort. Si au final c'est le cas, j'aurai bien l'air fin, mais le protagoniste mort ? Annoncé ainsi, c'est pour le côté choquant de l'annonce à mon sens.

Et vint ensuite un point qui me chagrine. Apprendre que Jaden est parti de son propre chef sans les autres. Alors après ces 5 chapitres, je me rend compte que ne pas lire ce fameux spin-off/crossover semble déservir ma compréhension. Mais comme je viens tout juste de terminer le tome 2, je sais de quelle manière on a laissé nos amis. Après le parcours qu'à vécu Jaden lors de ce tome 2, j'ai bien du mal à le voir prendre la décision de s'embarquer dans une mission sans sa famille au complet. Narrativement, je ne trouve pas cela des plus cohérent. C'est ce qu'il a fait au cours du tome 2, pour de mauvaises raisons, et cela lui est retombé dessus plus tard. Mais cela lui a surtout fait prendre conscience que cela ne lui servait à rien d'agir ainsi. Il est devenu quelqu'un de plus ouvert émotionnellement, accepte d'avoir des liens forts avec d'autres, ect. Et il aurait fait le choix d'aller en mission sans eux ? C'est une direction qui ne me paraît pas forcément cohérente avec le développement du perso dans tout le tome 2. Mais comme je n'ai pas lu ce spin off, je ne peux réellement juger. La raison pour laquelle il est porté disparu est pour avoir participé à la mission mise en scène dans ce spin off ? Donc ce récit se termine de manière à ce que l'on ne sache pas ce qui arrive à Jaden ? J'avoue que si tu pouvais me donner un peu de contexte... Mais pas trop non plus, car une fois mon retard rattrapé, j'irai peut-être y jeter un coup d'oeil... Je vais rester sur on le croit mort, le nouveau perso vaque à ses occupations, Dina et Liana sont à sa recherche depuis deux mois. Tu prend également le temps de recontextualiser des points assez importants des persos et de leur relation dans ce chapitre. Perso, j'ai tout bien en tête (encore heureux) mais pour quelqu'un qui a fini le tome 2 depuis un bon moment, c'est un geste appréciable. Arrivée d'un perso surprise, et annonce du retour de Sisswip !

Après une période de contextualisation du climat local fort intéressante, qui nous montre aussi à quel point nos deux amies sont sur les nerfs, on arrive chez Sisswip ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a percé le bougre ! Liana est au bord de l'explosion, capable de faire un carnage. Ce ne sont que les prémices, mais c'est intéressant comme basculement ! Jaden, lorsqu'il était plus tôt en train de traquer l'escouade de Cassie dans le tome 1, agissait de même en devenant dark Jaden. Les situations s'inversent, et voilà que tu nous proposes une dark Liana. Développement intéressant de la dynamique de ce duo, et très crédible soit dit en passant. Sisswip leur dit qu'il est bien mort, et leur fournir une preuve. J'ai failli y croire, mais je me suis rappelé de quelque chose. L'épilogue du tome 2. On y voit un Sisswip qui est prêt à travailler avec la rébellion. Jaden, un rebelle ? Difficile à croire, mais si les rebelles lui ont forcé la main d'une manière ou d'une autre pour qu'il travaille pour eux sur un point particulier ? Que du coup il se fasse passer pour mort délibérément ? À la mention de fulcrum, j'ai même songé un instant que Jaden ait été envoyé voir Ahsoka pour une formation Jedi, mais ce serait trop gros. On en est au troisième chapitre, mais je prend déjà des paris. C'est que ce n'est pas évident, car j'ai du mal à imaginer le Jaden fin tome 2 prêt à remplir des contrats sans sa famille ou quoique ce soit, donc quelles raisons ? Remise à jour sur Dina, et retour de Deevee ! Ah son enthousiasme enfantin fait toujours mouche ! Ça m'étonne vraiment, parce que je ne suis pas du genre à aimer le côté trop enfantin qui je trouve manque de sérieux. Mais Deevee contribue toujours à apporter un équilibre par rapport à d'autres persos, donc c'est fait avec justesse et finesse. Voir Dina et Liana devenir des sœurs est vraiment plaisant ! De toute façon, n'importe quel développement qui touche Dina de près ou de loin est forcément plaisant... Le passage sur cette étoile d'aube était joliment écrit, et pas là par hasard je pense, même si je n'ai pas réussi à saisir à quel moment cela jouera. Deevee nous amuse, mais fait progresser l'intrigue. On retrouve Zoomer ! Ah, retrouver ce bougre ronchon et amusant... On continue de voir cette dark Liana. Au delà de son côté sur et agressif, j'aime beaucoup voir ce que cela lui fait de se retrouver sans Jaden, plus que de m'impressionner, cela me touche et j'ai un peu de peine de la voir arpenter un tel chemin parce que son grand frère lui manque.

La petite intro introspective de Zoomer était brillante ! Des indices disséminés, on le sent perdu, on comprend ainsi qu'il ne va pas pouvoir nous en apprendre long, les saillies impertinentes toujours aussi plaisantes, le tout présenté dans une introspection, presque un rêve ou des réminiscences, d'un droïde ! Avant de retrouver nos amis, qui sont autant inquiets pour le sort de Jaden étant donné l'état de Zoomer que pour le bougre lui même. Et voir un lien avec la famille de Jaden m'a tout de même rassuré. C'est une circonstance atténuante du choix de Jaden d'avoir laissé sa famille de côté, car l'enjeu semble être lié à sa famille d'origine. Par contre, Dina n'en savait rien ? Ça me pose une nouvelle fois un petit problème avec le Jaden de la fin du 2. Dina sait que Cassie est la sœur de Jaden, mais il ne lui a jamais rien révélé de plus ? Étant donné la manière dont il était avec Dina à la fin du 2, il partait vraisemblablement pour cesser les faux semblants et assumer qui il était pour lui montrer qu'il tenait à elle. Je me dis vraiment que je devrais lire ce spin off, mais de ce que j'ai compris, il prend place après le tome 2, donc Jaden avait déjà mis de côté Liana et Dina pour un boulot. J'avoue que j'ai un peu de mal avec ça... Mais voilà une autres pièce du puzzle ! Et non des moindres ! Elle perturbe vraiment notre lecture des évènements, car si l'on sait qui est le bougre (Seshek qui le mentionnait à plusieurs reprises, on comprendra du coup) que vient il faire ici ? Ma théorie de Jaden en lien avec les rebelles prend du plomb dans l'aile... Mais j'oublie tout, parce qu'on va revoir Cassie !!! Et ça, ça fait plaisir ! Elle ne pouvait pas être mise de côté. Jaden va voir ses deux sœurs s'allier pour le retrouver, ça c'est beau. Et évidemment qu'ils ont échangé pendant tout ce temps ! Le lien qu'ils partagent et qu'on a vu se renouer dans le tome 2 ne pouvait être passé sous silence ou jeté aux oubliettes ! Ah que j'ai hâte de la revoir... Peut être a-t-elle elle aussi trouvé l'amour ? Jax est un bon parti, et surtout j'aimerai bien le revoir. Tu apportes toujours un point de vue de l'Empire, alors pourquoi pas...

En tout cas le niveau est toujours clairement là ! J'ai été un peu perdu comme je l'ai dit, car j'ai l'impression qu'il me manque quelques éléments de compréhension. Et en y ajoutant le problème que j'ai avec la manière dont tu sembles avoir développé Jaden, ça ne m'aide pas. Le bougre n'est pas présent, donc je n'ai plus aucun idée de qui il est vraiment. De ce que je vois et je lis, il n'est plus le Jaden de la fin du tome 2. Mauvaise compréhension de ma part ? Mais s'il a vraiment changé dans le sens que j'ai lu, il s'agirait un peu d'un rétropédalage par rapport à tout son arc narratif du tome 2, donc ça me laisse perplexe. Après, c'est clairement un orientation et un parti pris, car Jaden a encore des secrets pour ses proches vu qu'il cache qu'il communiquait avec Cassie. Ok il ne voulait peut-être pas froisser Liana, mais tout de même. Le Jaden fin tome 2, c'était celui qui préférait passer des vacances avec sa famille, pensant à autre chose que le travail, son intérêt et sa survie pour se consacrer à ceux qui l'aiment et qu'il aime, parce qu'il avait enfin comprit que c'était cela le plus important. Plus que de mener des contrats pour l'argent ou autre chose, il voulait mener des contrats avec eux avant tout. La manière dont tu le décris depuis le début tend à prendre tout ce développement du tome 2 un peu à contre-pied je trouve. Étant donné que tu maîtrises toujours avec brio le cohérence narrative, je crois que tes explications me permettront d'avoir les idées un peu plus claires... Ton style est toujours aussi bon, et encore une fois mention spéciale sur l'introduction du premier chapitre avec cette description caractérisantes dans son fond et dans sa forme en même temps. L'idée était de fait excellente, mais l'exécution la sublime.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Ven 17 Juin 2022 - 15:37   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Et donc bienvue sur "Vauriens, Rebelles et Cartels", Loucas.

J'avoue que je craignais un peu tes commentaires sur ce 3e tome et certains partis pris (que tu as relevé d'ailleurs) vu que tu avais toute l'histoire fraiche dans la tête. J'y viendrai. :transpire:

Loucass824 a écrit:Mais cette fois, ce perso a plus d'intérêt que d'une simple utilisation pour être jeté après usage (même si c'est un peu ce qui arrive...) Tu l'utilises pour une description très fine et bien mise en scène. Mais ce système de répétition était vraiment intéressant ! On aurait pu penser redondance vu qu'il reprend beaucoup de termes et la structure, mais il illustre bien le décalage de perception de ce perso entre celui qu'il était à son arrivée et celui qu'il est à présent. Alors que tu nous proposes une très belle description, ton choix de mise en scène contribue d'autant plus à caractériser le sujet même de ta description avec le type de personne que l'on devient en passant du temps ici. L'idée est de base originale, ici finement mise en scène, et on ne peut plus pertinente. C'est bien plus que des tournures de phrases et des effets de style de description ! Moi qui ne suis habituellement pas fan des descriptions de base, tu m'as proposé une description détaillée et longue, mais elle m'a conquit ! Ça démarre fort... Ce nouveau perso est vraiment intéressant et plaisant, si bien qu'on regrette qu'il soit vite oublié par la suite.

À la base, je n'avais pas annoncé cette fic' comme une suite de Vauriens, donc il était voulu qu'il paraisse important pour mieux dévoiler la véritable nature de cette nouvelle histoire. Le problème, c'est que j'ai trop bien fait mon boulot avec ce travail et que plusieurs ont été déçu qu'il ne soit là que pour cette intro. :whistle:

Loucass824 a écrit:Son arrivée dans le club m'a donné des petits frissons de nostalgie de Mass Effect 2, lorsque l'on débarque dans l'Afterlife, je m'y serai cru ! Je ne sais pas si c'était ton but, mais j'ai pensé à cela avec cette ambiance bestiale, comme une savane multiculturelle aussi enivrante qu'inquiétante.

C'est marrant, je n'avais par directement l'Afterlife en tête, mais tu es le deuxième à faire la comparaison. Peut-être une inspiration inconsciente (c'est vrai que je me refaisais ME Legendary en parallèle à ce moment).

Loucass824 a écrit:Et vint ensuite un point qui me chagrine. Apprendre que Jaden est parti de son propre chef sans les autres. Alors après ces 5 chapitres, je me rend compte que ne pas lire ce fameux spin-off/crossover semble déservir ma compréhension. Mais comme je viens tout juste de terminer le tome 2, je sais de quelle manière on a laissé nos amis. Après le parcours qu'à vécu Jaden lors de ce tome 2, j'ai bien du mal à le voir prendre la décision de s'embarquer dans une mission sans sa famille au complet. Narrativement, je ne trouve pas cela des plus cohérent. C'est ce qu'il a fait au cours du tome 2, pour de mauvaises raisons, et cela lui est retombé dessus plus tard. Mais cela lui a surtout fait prendre conscience que cela ne lui servait à rien d'agir ainsi. Il est devenu quelqu'un de plus ouvert émotionnellement, accepte d'avoir des liens forts avec d'autres, ect. Et il aurait fait le choix d'aller en mission sans eux ? C'est une direction qui ne me paraît pas forcément cohérente avec le développement du perso dans tout le tome 2. Mais comme je n'ai pas lu ce spin off, je ne peux réellement juger. La raison pour laquelle il est porté disparu est pour avoir participé à la mission mise en scène dans ce spin off ? Donc ce récit se termine de manière à ce que l'on ne sache pas ce qui arrive à Jaden ? J'avoue que si tu pouvais me donner un peu de contexte... Mais pas trop non plus, car une fois mon retard rattrapé, j'irai peut-être y jeter un coup d'oeil...

Je le voyais venir et je suis conscient que ça fait rétro-pédalage sur le Jaden du tome 2, mais il y a plusieurs points qui entrent en jeu qui selon moi me permettaient de partir dans cette direction qui, je m'en doutais, pourrait faire grincer des dents:
1) Le spin-off n'est pas essentiel (et n'explique pas LA raison de sa mort annoncée), mais permet de moins écarquiller les yeux sur le "pourquoi il est parti seul" dès le début. Niveau contexte, pour ne pas spoiler au cas-où tu décides de tenter cette histoire. Jaden et Zoomer sont partis pour une mission d'ordre assez personnelle pour Jaden (en adéquation avec le Jaden plus sensible et reniant moins son passé) et celle-ci a directement mené à un imprévu (enfin même quelques-uns) et au "Jaden Dawnwalker est mort"
2) Il se passe deux ans entre le tome 2 et ce "tome 3" et il y a eu quelques changements entre certains personnages dans ce laps de temps.

Bref, oui ça parait être du rétropédalage, mais pas autant que ça (de mon point de vue).

Loucass824 a écrit:Après une période de contextualisation du climat local fort intéressante, qui nous montre aussi à quel point nos deux amies sont sur les nerfs, on arrive chez Sisswip !

Elles sont sur les nerfs, il y a une raison. Comme je le disais, le rétropédalage n'est pas aussi prononcé qu'on pourrait le penser.

Loucass824 a écrit:Sisswip leur dit qu'il est bien mort, et leur fournir une preuve. J'ai failli y croire, mais je me suis rappelé de quelque chose. L'épilogue du tome 2. On y voit un Sisswip qui est prêt à travailler avec la rébellion. Jaden, un rebelle ? Difficile à croire, mais si les rebelles lui ont forcé la main d'une manière ou d'une autre pour qu'il travaille pour eux sur un point particulier ? Que du coup il se fasse passer pour mort délibérément ? À la mention de fulcrum, j'ai même songé un instant que Jaden ait été envoyé voir Ahsoka pour une formation Jedi, mais ce serait trop gros. On en est au troisième chapitre, mais je prend déjà des paris. C'est que ce n'est pas évident, car j'ai du mal à imaginer le Jaden fin tome 2 prêt à remplir des contrats sans sa famille ou quoique ce soit, donc quelles raisons ?

Sisswip jouant un peu sur tous les tableaux, il n'est pas facile de toujours comprendre de quel côté il se trouve et le fait qu'il en sache plus que les autres n'aident pas, car on ne sait jamais vraiment s'il dit la vérité, s'il en dissimule un partie ou s'il ment totalement. :neutre:

Loucass824 a écrit:Remise à jour sur Dina, et retour de Deevee ! Ah son enthousiasme enfantin fait toujours mouche ! Ça m'étonne vraiment, parce que je ne suis pas du genre à aimer le côté trop enfantin qui je trouve manque de sérieux. Mais Deevee contribue toujours à apporter un équilibre par rapport à d'autres persos, donc c'est fait avec justesse et finesse.

J'ai remarqué que Deevee était généralement apprécié et j'aime beaucoup écrire sur lui. Je pense qu'il a le même effet soupape de pression sur moi qui me permet de relâcher un moment que sur le lecteur pour qui l'humours permet d'échapper un moment au sérieux et dramatique.

Loucass824 a écrit:Le passage sur cette étoile d'aube était joliment écrit, et pas là par hasard je pense, même si je n'ai pas réussi à saisir à quel moment cela jouera.

Parfois, j'écris juste un passage parce que j'en ai envie, sans qu'il n'y ait forcément de grosse implication pour la suite. En vrai, tu verras plusieurs instant juste contemplatifs et liés à la nature qui viennent plus de ma sensibilité personnelle que pour la raison de dissimuler des indices capitaux.

Loucass824 a écrit:La petite intro introspective de Zoomer était brillante ! Des indices disséminés, on le sent perdu, on comprend ainsi qu'il ne va pas pouvoir nous en apprendre long, les saillies impertinentes toujours aussi plaisantes, le tout présenté dans une introspection, presque un rêve ou des réminiscences, d'un droïde ! Avant de retrouver nos amis, qui sont autant inquiets pour le sort de Jaden étant donné l'état de Zoomer que pour le bougre lui même.

C'est une façon de montrer que Jaden qui lâche Liana et DIna, ce n'est pas anodin. Zoomer a morflé, donc il y a quelque chose de plus gros derrière qu'un simple retour du Jaden sans émotions qui préfère se la jouer solo.

Loucass824 a écrit:Par contre, Dina n'en savait rien ? Ça me pose une nouvelle fois un petit problème avec le Jaden de la fin du 2. Dina sait que Cassie est la sœur de Jaden, mais il ne lui a jamais rien révélé de plus ? Étant donné la manière dont il était avec Dina à la fin du 2, il partait vraisemblablement pour cesser les faux semblants et assumer qui il était pour lui montrer qu'il tenait à elle.

Je répondrai à ça en disant que Jaden assume qui il EST d'où DIna qui ne sait rien. De nouveau, il y aura des éléments de réponses dans ce récit, mais c'en est où il va falloir être patient pour les avoir et je suis conscient que ça présente une cassure avec la fin du Tome 2. Surtout quand la fin de sa lecture date d'il y a quelques jours seulement et je vois la différence de réaction entre toi et ceux qui ont eu une pause d'une année et demie. :D

Loucass824 a écrit:Mais j'oublie tout, parce qu'on va revoir Cassie !!! Et ça, ça fait plaisir ! Elle ne pouvait pas être mise de côté. Jaden va voir ses deux sœurs s'allier pour le retrouver, ça c'est beau. Et évidemment qu'ils ont échangé pendant tout ce temps ! Le lien qu'ils partagent et qu'on a vu se renouer dans le tome 2 ne pouvait être passé sous silence ou jeté aux oubliettes ! Ah que j'ai hâte de la revoir... Peut être a-t-elle elle aussi trouvé l'amour ? Jax est un bon parti, et surtout j'aimerai bien le revoir. Tu apportes toujours un point de vue de l'Empire, alors pourquoi pas...

Cassie reste un des personnages centraux oui, donc il fallait qu'elle l'intervienne également ici pour donner une conclusion à l'arc qu'elle a avec Jaden et opposer les deux personnages dans leur façon d'être.

Pour ton dernier paragraphe, il m'est difficile de répondre avec plus de détails sans balancer du spoil. Je peux juste te suggérer de faire un peu d'une frustrante patience (que j'ai eu à l'écriture, tu n'as pas idée :transpire: ).
En tout cas, cela fait plaisir que tu apprécies toujours, malgré les quelques haussements de sourcils et j'attends tes retours sur la suite. :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Sam 18 Juin 2022 - 15:04   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

A peine arrivé, je vais devoir me mettre en pause. Car je vais me lancer dans ce fameux spin-off. De base, je ne suis pas fan des univers et oeuvres ultra connectées, tout simplement parce que c'est souvent tiré par les cheveux. Les exemples les plus parlants sont Disney/Marvel, où on nous vend une continuité dont il faut consommer toutes les oeuvres sous peine de ne rien comprendre. C'est malhonnête, car je ne regarde pas tout et je comprends à chaque fois, ce n'est qu'un argument commercial qui me fatigue.

Mais force est de constater que ce n'est pas ton cas ! Tu as beau me dire que ce spin off ne va rien spoiler, à partir du moment où tu développes un vrai propos et une vraie vision artistique, que tu fais évoluer tes persos, leur fait vivre des péripéties qui vont les toucher et les marquer, on peut se douter de la direction que les choses vont prendre par la suite. En tout cas je verrai bien. Moi qui m'étais lancé dans ta seule fic indépendante pour ne pas m'embarquer dans des lectures de chapitres sans fin, je suis tombé dans ta trilogie et maintenant je vais aussi sur les spin off... Dans quoi je me suis embarqué... Mais j'aurai du écouter mon senpai avant de commencer ton tome 3. Bon, une quinzaine de chapitre, je viendrai à bout de tout ça pour revenir suivre ta publication hebdomadaire en temps réel ici!
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Sam 18 Juin 2022 - 15:31   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello à tous, mais avant un bref, hello à Loucas !

Loucass824 a écrit: Moi qui m'étais lancé dans ta seule fic indépendante pour ne pas m'embarquer dans des lectures de chapitres sans fin, je suis tombé dans ta trilogie et maintenant je vais aussi sur les spin off... Dans quoi je me suis embarqué... Mais j'aurai du écouter mon senpai avant de commencer ton tome 3. Bon, une quinzaine de chapitre, je viendrai à bout de tout ça pour revenir suivre ta publication hebdomadaire en temps réel ici!


Tu remarqueras que je ne t'y ai pas poussé :transpire:
Comme je le disais, c'est un petit plus à la manière d'un The Clone Wars. Tu peux sans problème regarder AOTC et ROTS sans avoir l'air perdu, mais cela rempli un peu le vide entre-deux et donne des points d'évolution en plus (et tu pourras sourire aux quelques références dans ce tome 3). Désolé, tu es parti sur une petite fic' et te retrouve plonger dans une centaine et plus de chapitres. Je prends ça comme un compliment. Mais fait gaffe, car "Hajoo et Jaden" va te faire découvrir LL-8, tu prends des risques. :wink:
Pour te faciliter: c'est ici Hajoo et Jaden

Sur ce, je vous propose un nouveau chapitre dans la limite longue de ce que j'écris. Bonne lecture !

Chapitre 23


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Un grincement, il y avait ce bruit de grincement et de craquement qui retentissait à la fréquence d’un métronome sans qu’il ne puisse en déterminer la provenance. Un battement dans ses tympans, tel le rythme d’un imposant tambour de cérémonie, l’accompagnait de façon tout aussi diffuse. Un liquide chaud coula lentement sur sa tempe et atteignit le coin de son œil avant d’y rester un court instant, puis disparut avant de recommencer le même parcours. La sensation n’était pas inhabituelle, mais il ne parvenait pas à se rappeler des conditions dans lesquelles il l’avait déjà perçue. Il remua les doigts de sa main gauche, déclenchant un picotement, alors que ceux-ci se mouvaient dans l’air sans rencontrer la moindre résistance. Il lui en restait trois. Il s’en rappelait désormais. Il tenta la même manœuvre avec ceux situés du côté droit et perçut le léger tapotement près de son oreille. Du moins, avait-il l’impression qu’il s’effectuait de ce côté. Ses sens se réveillaient lentement et il recommença. Le son venait bel et bien de ce point près de sa tête, mais il restait discret. Une odeur monta à ses narines, portée par un courant d’air ascendant. De la fumée peut-être. Il y avait maintenant une autre tonalité, un crépitement.
Fumée, grésillement… Du feu, je crois. Pourquoi déjà ? Les yeux, les ouvrir.
Alors qu’il récupérait avec peine l’ouïe, l’odorat et le touché, il remarqua que le goût faisait son retour. Il grimaça à cette sensation ferreuse dans sa bouche. Il ne l’aimait pas, mais il la connaissait que trop bien.
Feu, douleur et sang. Mauvaise addition. Ouvre les yeux.
Il fit un nouvel effort et, lentement, son monde devint plus lumineux, blanchâtre, nuageux, intégralement nuageux. Jaden Dawnwalker commença à reconnaître le paysage devant lui, alors qu’il reprenait doucement conscience. Une décharge d’adrénaline le frappa lorsqu’il comprit et il écarquilla immédiatement les yeux avant de se redresser dans un vif mouvement. La douleur dans l’intégralité de ses muscles supérieurs fut aussi intense que le nouveau grincement qu’il entendit.
Mauvaise idée ! Pas bouger.
Autour de lui, la structure qui l’entourait vibra et craqua de manière prolongée alors qu’il interrompait son mouvement instinctif.
Très mauvaise idée. Le train, l’explosion, le crash, mais pourquoi les nuages et sur quoi je suis posé ?
Il s’appuya en douceur sur ses mains pour se redresser. Ses muscles endoloris l’avertirent des secousses subies, mais il ne perçut aucune blessure réellement handicapante. Il expira, légèrement soulagé, avant qu’une goutte de son propre sang ne quitte son front pour s’écraser sur une surface métallique qui ressemblait étrangement au dossier d’une banquette.
— Oh blast, murmura-t-il pour lui-même alors qu’il commençait enfin à comprendre sa situation.
Les bruissements autour de lui étaient bien plus clairs, maintenant qu’il pouvait constater les quelques zones enflammées du wagon grinçant. Devant lui, plusieurs câbles d’alimentation, désormais privés d’alimentation électrique, se balançaient dans le vide, un vide qui se trouvait, il en était désormais conscient, juste neuf ou dix mètres en-dessous de lui. Il tourna calmement la tête vers le haut et il ne lui fallut que quelques secondes pour comprendre qu’il s’agissait de l’autre extrémité du véhicule, celui-ci étant actuellement à la verticale.
C’est pas bon. À se demander comment je suis encore en vie.
Il poussa sur ses avant-bras endoloris afin de pouvoir se replacer, en douceur, dans une position debout. La banquette craqua sous l’effet de la nouvelle répartition de son poids et commença à se tordre. Le jeune contrebandier grimaça en retenant sa respiration, ralentissant ses mouvements autant qu’il le pouvait, alors que la pièce de métal se déformait.
— Oh non, lâcha-t-il en sentant soudainement le dossier qui supportait son poids se rompre provoquant une chute immédiate.
Il se vit tomber en direction de l’extrémité déchiquetée par l’explosion et vers la couche de nuage qui dissimulait sans le moindre doute une mort particulièrement douloureuse. Jaden poussa un juron et agrippa le premier câble sur sa route. Il sentit sa main droite le brûler alors qu’il glissait jusqu’à son extrémité, évitant in-extremis une prolongation de sa chute. Il n’eut, cependant, pas le temps de préparer la moindre action supplémentaire. Plus haut, il vit une attache se détacher prête à relâcher le filin salvateur. D’un mouvement du bassin, il se projeta immédiatement en arrière et poussa sur ses jambes au moment où elles rencontraient la paroi du compartiment. L’élan fut suffisant pour lui permettre de se projeter vers l’avant et attraper une autre banquette. Il souffla violemment en l’agrippant, une seconde avant qu’elle ne lâche à son tour.
— Encore ?! cria-t-il sous le coup d’un savant mélange de frustration et de peur.
Il heurta une autre pièce du mobilier et roula sur lui-même juste suffisamment pour voir que plus rien ne se trouvait en-dessous de lui. Une décharge de pure énergie le frappa en plein sternum et il projeta son bras droit aussi loin qu’il le pouvait. Ses doigts se refermèrent sur une prise sur et il sentit son épaule s’étirer suffisamment pour qu’il n’en vienne à craindre sa déchirure. Son corps se balança dans le vide un instant et l’absence de structure solide sous ses pieds commença à sérieusement l’inquiéter. Il sentait son unique membre capable de le maintenir en vie en cet instant faiblir et il serra les dents. Poussé par une rage de vivre il lança son bras gauche à la recherche d’un nouveau point d’accroche, qui se révéla immédiatement sous ses doigts.
Ne lâche pas !
Il tira sur sa main gauche avec difficulté, sentant que sa prise était bien plus faible qu’il ne l’avait espéré.
— C’est donc à ça que servaient ces deux doigts, grogna-t-il en continuant de se hisser avec peine. Kan, tu ne me rends pas la tâche facile.
Il leva la tête. Son wagon était définitivement suspendu dans le vide, alors que le suivant reposait encore sur un plateau. Serrant plus fort les dents, il continua son effort, ses pieds pédalant un instant dans le vide, puis il plaça tout son poids sur son bras droite pour permettre à sa main mutilée d’attraper une prise plus haut sur l’extérieur du wagon. Il poussa un hurlement, lorsqu’il l’atteignit et qu’il sentit le bout de sa botte enfin entrer en contact avec la surface métallique. Légèrement plus serein, il chercha une prise sur une fenêtre et l’atteignit. Les première gouttes de sueur conséquentes commencèrent à se mêler au sang qui ruisselait déjà sur son visage et il souffla une mèche qui venait lui chatouiller l’arcade sourcilière, sans succès. Il continua son escalade, alternant entre bords de fenêtre et autres anfractuosités qui s’offraient à lui. Chaque mouvement lui demandait un effort supplémentaire et son handicap récent lui demandait régulièrement un temps d’adaptation afin de rétablir sa propre masse, chose qu’il maitrisait de mieux en mieux à chaque étape.
— Tu as survécu aux Ravageurs, à Motulla, au colosse cuirassé de l’Empire, à ce foutu Zabrak aux pouvoirs magiques, à ta sœur, ses copains impériaux menés par la furie au sabre-laser et même à ce crétin de Boobos, alors c’est pas maintenant que tu vas y passer ! s’encouragea-t-il en trouvant une nouvelle prise. Et surtout, continue à te parler à toi-même. Tu n’as pas du tout l’air d’un idiot.
Un nouveau grincement retentit et il eut le net sentiment que le wagon venait de descendre de quelques centimètres. Il leva les yeux et vit quelques fragments de roche tomber, certains lui rebondissant contre le village. Le compartiment encore en équilibre effectuait bel et bien un inquiétant mouvement vers l’arrière à raison de quelques centimètres, certainement poussé par son propre poids.
Ce qui veut dire qu’il n’est plus attaché au reste du train.
— Génial.
Il accéléra sa montée du mieux qu’il le pouvait, puis une secousse l’envoya se balancer. Ses doigts lâchèrent et il fut projeté au travers d’une des fenêtres dénuées de vitrage. Son corps heurta un banc. Il l’attrapa immédiatement afin de ne pas retomber plus bas. Le compartiment commençait désormais à trembler plus intensément et il se projeta vers le haut pour atteindre ce qui ressemblait à une table dont le bord cisailla ses phalanges déjà éprouvées. Poussé par une énergie désespérée, il n’abandonna pas son ascension se servant des restes endommagés du mobilier pour grimper. À un moment, il tomba sur le corps inanimé d’un Snivvien dont la gorge avait été carbonisée par un tir de blaster.
Cassie ! Ou Valeen ? J’espère qu’elles vont bien. Et Liana… Dina… Kriff, j’espère qu’elles vont bien.
— Ne pense pas à ça crétin, siffla-t-il en reprenant sa montée à un rythme accéléré. Après tout, si tu avais respecté ta parole, tout aurait sûrement été plus simple. Mais non ! Il a fallu que tu retombes dans tes travers, te laisse avoir par la nostalgie et les tienne finalement à l’écart et pourquoi ? Uniquement parce que tu as peur de…
Le deuxième wagon glissa soudainement et il dut déployé toute sa concentration pour rester accroché. Il n’était pas encore tombé dans le vide, mais cela n’allait pas tarder.
— Monte d’abord, plains-toi de ta débilité ensuite.
Il sauta pour atteindre une nouvelle prise. La séparation entre les deux wagons était maintenant à portée et il étendit son bras droit pour atteindre le rebord dans un dernier effort. Il se hissa afin de se retrouver entre les deux compartiments. Le souffle court, il se cramponna afin de se redresser et de se mettre, pour la première fois depuis son réveil, en position debout. Le contrebandier inspira et expira plus fortement avant d’éclater de rire.
Je ne suis pas vaincu, tant qu’il me reste de l’énergie pour me relever !
La structure trembla une nouvelle fois, effaçant son sourire et manqua de lui faire perdre l’équilibre. Il tourna la tête et son expression se décomposa.
— Dix secondes, laissez-moi dix secondes ! lâcha-t-il alors qu’il voyait le wagon glisser vers l’arrière.
Alors qu’il prononçait cette phrase, il s’élança à une vitesse qu’il n’aurait pas cru possible. Il ressentit le cristal autour de son cou pulser, lui accordant son énergie comme il l’avait fait depuis qu’il l’avait trouvé. Malgré sa fatigue, il sentait ses jambes se déployer sous lui afin de porter son corps dont il ne désirait pas encore connaître les blessures, Pas après pas, il voyait l’extrémité du compartiment, ouvert sur ce qui semblait être un flou paysage dévasté par le déraillement du reste du train, se rapprocher. Le wagon, lui, reculait en direction du précipice, puis débuta son basculement avec l’objectif non-dissimulé d’atteindre une position verticale. Jaden, dont la respiration s’était interrompue, accéléra jusqu’à se retrouver au point le plus extrême de la structure et poussa sur sa jambe droite aussi fort qu’il le pouvait afin de quitter ce cercueil géant qui plongeait vers des profondeurs qu’il préférait ne pas découvrir. Sa vue s’était troublée et son saut, bien que relativement court, sembla lui durer une éternité jusqu’à ce qu’il sente ses pieds toucher le sol. Il ne parvint pas à rester debout et roula sur le sol rocailleux. La douleur de l’impact alterna entre ses deux épaules et il se retrouva sur le dos. Paumes contre le sol, il referma ses phalanges sur quelques cailloux et s’autorisa une profonde expiration de soulagement. Son souffle déplaça un petit nuage de brouillard devant son visage et il roula sur le côté.
Ne pas perdre un moment. Trouver Cassie. Trouver Valeen. Ne pas rester ici. Cassie… Sa présence n’était pas prévue…
Il remarquait maintenant que ce n’était pas sa vision qui s’était troublée, mais l’environnement dans lequel il se trouvait. Une épaisse brume recouvrait toute la plateforme sur laquelle il avait finalement atterri et seules de multiples lueurs orangées étaient désormais visibles.
Des feux. Ceux du train probablement.
En serrant les dents sous le coup des quelques contusions dont il devait souffrir, il se redressa sur ses deux pieds. Il n’y avait aucune trace immédiate d’être vivant, mais un malaise le traversait. Il toucha le Kyber sous sa chemise grise d’une main et dégaina son blaster de l’autre, puis avança prudemment. Les deux jeunes femmes qui étaient avec lui n’avaient pas pu aller bien loin. Se baissant autant qu’il lui était possible pour ne pas être forcé de ralentir, il continua sa progression sans toutefois oser les appeler. Il avait vu les hommes de Torga monter sur l’avant du train. Si elles avaient survécu, cela serait vraisemblablement aussi leur cas. Son champ de vision était réduit et il ne pouvait voir clairement qu’à un peu plus d’un mètre devant lui, les flammes demeurant lointaines. Il savait que six ou sept wagons avaient dû s’écraser un peu plus loin. Certains, aux vues des lueurs orangées, même encore plus qu’il ne l’imaginait. C’est alors qu’une forme sombre passa devant lui à environ deux mètres. Grande, un peu plus carrée que lui, elle était définitivement masculine et il n’hésita pas. Il dégaina son couteau rangé à l’arrière de sa ceinture et s’élança pour frapper au niveau de la gorge, libérant le sang qui ruissela sur les phalanges de l’Alderaanien. Son adversaire n’eut que le temps de pousser un faible gargouillement surpris avant de s’effondrer sur le sol. Jaden accompagna le cadavre dans sa chute silencieuse, puis continua sa progression sans lui jeter le moindre regard. Son unique pensée était focalisée sur sa sœur et son désir de la retrouver en vie. Depuis qu’il l’avait vue en compagnie de Liana, une partie de lui espérait qu’elle était venue pour le secourir, mais une autre restait conscient de son allégeance. Tout comme lui, les années l’avaient changée. Alors que lui ne se battait que pour lui-même et son équipage, Cassandra avait fait don de sa vie à une cause, une cause en laquelle elle croyait. Il savait qu’elle avait remarqué les caisses marquées du symbole impérial dans leur centre de commandement et il craignait que leurs liens familiaux n’étaient pas la seule et unique raison qui l’avaient encouragée à offrir son aide à Dina et Liana. La présence d’un lieutenant de l’Empire à ses côtés semblait confirmer ses craintes. Pourtant, il continuait d’espérer. Il continuait d’espérer que, peut-être, il restait un peu de Nayia en elle, tout comme il espérait qu’il restait un peu de Calan en lui. C’était pour cette raison qu’il avait choisi de récupérer les bijoux de leur mère sur Nar Shaddaa deux mois auparavant. Il avait choisi d’ouvrir à nouveau cette partie de son passé qu’il avait toujours pensé avoir détruite et il l’avait fait dans l’espoir de retrouver sa sœur.
Et en le faisant, j’ai blessé mon présent et mon futur.
Il en était conscient désormais. Plus il avait essayé de se rapprocher de Cassandra ces deux dernières années, plus cela l’avait éloigné de Liana, mais surtout de Dina. Il avait passé tant de temps à tenter de réparer cette relation brisée avec sa sœur que sa relation naissante avec la Brentaalienne s’était fissurée jusqu’à leur décision mutuelle de faire une pause.
Enfin… mutuelle… Mes choix l’ont poussée à la proposer et je n’ai pas fait d’effort pour la retenir. Pourquoi ne lui ai-je jamais dit pour Alderaan, si je considère encore cette partie de ma vie comme vivante ? J’ai l’impression de répéter les mêmes erreurs en boucle.
Il se rappelait encore de la déception dans les yeux de la jeune femme lorsqu’il avait accepté sans résistance, ainsi que sa propre douleur lorsqu’il avait réalisé à quel point il regrettait son choix. Liana lui en avait voulu, elle aussi, mais ils avaient fini par continuer sans en parler à nouveau. Leur dynamique avait changé. Il avait fait une erreur, il en était conscient désormais, mais il craignait que cela pouvait impliquer de devoir perdre l’une de ses familles en devant choisir l’autre.
D’un côté, une sœur impériale et de l’autre une famille de criminels. Tu parles d’un choix.
L’écho du tir de blaster le poussa à se plaquer au sol pour se mettre à couvert, puis il constata très rapidement que celui-ci ne lui était pas destiné lorsqu’un deuxième son retentit sans qu’il ne puisse en voir la moindre trace.
Cassie !
Il se releva et, abandonnant toute furtivité, s’élança dans la direction d’où provenaient les détonations. Très vite, quelques lueurs rouges illuminèrent le brouillard blanc devant lui et il manqua de trébucher sur les cadavres de deux Weequays. Une forme non féminine se dessina devant lui et il tira. Elle s’écroula et un tir fusa dans sa direction. Il effectua une roulade sur le côté et le projectile continua son chemin en direction de la brume. Jaden sortit rapidement de sa cachette et visa, puis jura en réalisant qu’il n’arrivait pas à discerner exactement s’il pouvait s’agir de sa jumelle ou de Valeen. Un laser écarlate lui ôta ce choix en venant frapper l’inconnu qui s’écroula. Les tirs avaient cessé et, pendant un instant, le jeune homme resta immobile toujours peu sûr de la prochaine action à entreprendre. Son instinct lui soufflait que sa sœur était encore en vie, mais il craignait de confondre espoir et réalité. Il attendit encore un instant, espérant distinguer une nouvelle forme plus familière. Cela n’arriva pas, mais il entendit une voix proche. Sans doute provenait-elle du point d’origine du dernier trait mortel :
— Dawnwalker ?
Il s’agissait de la voix de Cassandra, il en était persuadé. Un sentiment de soulagement le parcourut alors qu’il expirait profondément. Il n’était pas encore prêt à la perdre.
— Cass, ne tire pas, j’arrive ! annonça-t-il en se relevant, mais sans ranger son blaster.
Il effectua quelques pas rapides en direction de l’origine du cri. L’épaisse couche de brouillard commençait à devenir de plus en plus éparse et il l’aperçut enfin. Vêtue de son veston brun qui la faisait parfaitement passer pour une criminelle de bas étage, elle était postée à couvert derrière un wagon renversé. Lorsqu’elle l’aperçut, elle redirigea son arme vers le bas et il accéléra dans sa direction. Arrivé à sa hauteur, il put lire un certain sourire soulagé sur son visage pourtant toujours fermé et couvert de crasse.
— J’ai presque cru qu’on t’avait perdu, avoua-t-elle en contrôlant les blessures visibles sur son visage. Tu as une sale tête par contre.
— Tu n’as pas l’apparence la plus attirante non plus, se contenta-t-il de dire avec un léger rictus.
— Vous avez tous les deux meilleure mine que moi, souffla péniblement une voix en provenance d’un point un peu plus bas.
Immédiatement, Jaden baissa le regard en direction de Valeen. Assise contre la paroi du wagon, elle se tenait le flanc et grimaçait de douleur. Le jeune homme s’approcha d’elle et s’accroupit à ses côtés avant de légèrement déplacer le blouson pour mieux voir la blessure et serra la mâchoire à la vue de l’imposant impact noirci.
— C’est aussi moche que j’en ai l’impression, hein ? demanda l’adolescente en dévoilant un sourire forcé.
Kriff, moi et mes expressions neutres.
— Pas si j’ai une experte en médicine pour m’expliquer quoi faire, commenta-t-il en essayant de se montrer rassurant avant de se tourner vers sa sœur. Cass ?
La jeune femme secoua brièvement la tête et Jaden sentit un frisson d’inquiétude le parcourir avant de remarquer le Twi’lek à genou dans un coin que Cassandra surveillait. Le contrebandier fronça les sourcils.
— L’un des types de Torga, expliqua sa sœur. Il prétend pouvoir nous aider à entrer.
— Exactement ! s’empressa de dire l’autre avec un accent très prononcé. Je connais passage. On l’utilise avec autres pour sortir boire le soir. Très bon accès pour palais.
Peu convaincu, Jaden concentra à nouveau son attention sur Valeen dont la respiration devenait de plus en plus difficile.
— Tiens le coup, petite, lui ordonna-t-il avec plus de peur qu’il n’aurait dû en ressentir. On va te ramener vers ton frère.
Le regard juvénile de l’humaine se tourna un peu plus vers lui avec difficulté et son regard se fixa dans le sien.
— Hal ? Il va me tuer si j’y passe.
— Tu plaisantes ! répliqua Jaden. C’est moi qui vais avoir des problèmes si je ne te ramène pas. Tu sais à quel point il cherche une excuse pour tout me mettre sur le dos à chaque fois.
— Jaden, l’appela sa sœur derrière lui.
Il n’écouta pas toujours plongé dans les yeux sombre de la jeune fille.
— Et le reste de l’équipe a besoin de toi, continua-t-il d’une voix moins sereine qu’il n’en avait l’intention. Mareel, Katooni, Red et les autres ils ont besoin de tes talents. Tu es le cœur de leur groupe.
— Jaden, répéta Cassie d’une voix à la fois plus brusque et plus cassée.
Encore une fois, il ne répondit pas. Il ne voulait pas l’entendre. Il ne voulait pas qu’elle lui dise que les yeux de Valeen qui le fixaient avaient soudainement perdu leur habituel éclat. Il ne voulait pas qu’elle lui parle de la légère pâleur qui s’accentuait sur son visage. Il refusait qu’elle lui rappelle la dernière expiration qu’il avait entendu un instant plus tôt. Tout cela, il ne désirait pas l’entendre et il serra son poing gauche avant de se redresser et de brutalement reculer, dévasté par une douleur et une peur qui ne l’atteignaient que rarement. Il observa le corps sans vie de Valeen Rowen, tuée après avoir choisi de protéger des innocents pour une cause suicidaire à un âge auquel elle n’aurait jamais dû avoir à porter une arme. Il contempla ce corps sans vie avec une terreur qui lui arracha un tremblement de peur et de rage et une seule pensée lui traversa l’esprit.
Ça aurait pu être Liana.
Maintes fois, il l’avait vu dans le regard de sa partenaire et constaté dans ses actes. Liana n’était pas faite pour vivre une vie égoïste de criminelle. C’était elle qui l’avait changé, qui l’avait poussé à collaborer et aider ceux qui en avaient besoin. Elle avait remplacé sa sœur et il l’avait laissée l’atteindre, laissé son empathie s’emparer de lui. Liana se préoccupait des autres comme Valeen, il l’avait remarqué sur Jedha trois ans auparavant plus que jamais, mais elle était restée. Lorsque Sisswip lui avait annoncé vouloir la recruter, il avait refusé, non pas pour la protéger d’une mission dangereuse, mais car il craignait de la perdre au profit d’une cause qui la mènerait à sa perte. Liana Zin et Valeen Rowen étaient identiques et Valeen Rowen était morte. Une larme de rage coula sur sa joue.
— À cet âge, c’est triste, commenta le Twi’lek derrière lui.
Jaden ne réfléchit pas, agissant par pur réflexe. Il pivota, pointa son arme sur le non-humain et pressa la détente. L’impact fit basculer sa tête qui alla heurter le rocher derrière lui, puis il cessa de parler et de bouger. Le jeune homme resta un instant dans cette position, incapable de baisser son bras ou de desserrer les dents. Il sentait le regard surpris de sa sœur jumelle à ses côtés et tourna la tête dans sa direction. Elle fronçait les sourcils, non par désaccord, mais par surprise, comme si elle réalisait enfin qui se trouvait face à elle.
Jaden Dawnwalker, un criminel, et non pas uniquement Calan Teral.
Ils se dévisagèrent un instant et Jaden remarqua qu’il respirait plus bruyamment. L’adrénaline retombait et une certaine fatigue s’empara de lui. Cassie s’approcha et lui attrapa le bras, qu’il baissa immédiatement.
— Si tu ne l’avais pas fait, je m’en serais chargée, déclara-t-elle simplement en jetant un regard à Valeen et il réalisa qui il avait en face d’elle.
Cassandra Preyon, officière d’une unité d’élite impériale, et non pas uniquement Nayia Teral.
Sa jumelle s’agenouilla ensuite vers le corps de la jeune fille et passa sa main sur le visage figé afin d’en abaisser les paupières, lui donnant immédiatement une apparence plus apaisée.
Il faut en finir. Il faut en finir avec ce combat, en finir avec Torga et en finir définitivement avec Tyren.
Le bruit de speeders le tira de sa réflexion. Dans un même mouvement, Cassie et lui se mirent à couvert. Alors que la météo s’éclaircissait, leur couverture disparaissait avec elle et il pouvait maintenant voir la dizaine de mercenaires qui s’approchaient. Derrière eux, quelques moto-jets s’avançaient au ralenti. Toutefois, ses yeux étaient rivés sur le speeder blindé aligné avec cette formation et la silhouette familière qui s’y était posée.
C’était évident qu’il ne pourrait pas rester en arrière.
Kan Tyren effectua quelques mouvements, criant des ordres pour pousser ses forces à chercher d’éventuels survivants. Jaden observa les environs. Sur leur droite, se trouvait une paroi trop haute pour être escaladée suffisamment rapidement, une zone dénuée d’abri s’offrait à eux sur leur gauche et il savait que la plateforme se terminait derrière eux.
— On est coincés, constata Cassie en tapotant machinalement la poche gauche de son pantalon.
Il n’y avait pas de peur dans sa voix, simplement une profonde réflexion comme si elle pesait la situation afin de savoir quelle décision prendre.
— Disons que j’ai connu mieux, commenta Jaden en se mordant la lèvre. À la limite, je pourrais courir pour attirer l’attention de Kan, mais cela ne te donnerait qu’un délai très court.
— Quelle noblesse ? se moqua Cassie. Tu te sacrifierais pour moi ?
Il se posa sérieusement la question. Peut-être était-il prêt à le faire, mais il se demanda étrangement si elle ferait de même pour lui. Il n’eut pas le temps de pousser sa réflexion plus loin. Une moto-jet passa en vrombissant à leurs côtés et il eut juste le temps de contempler le regard surpris du pilote rodien avant que Cassie ne lâche une rafale dans sa direction. Le mercenaire s’effondra sur les commandes de l’engin qui alla s’écraser contre l’un des wagons.
— Il y en a ici ! hurla immédiatement une voix féminine un peu plus loin.
Jaden n’hésita pas et émergea de sa protection pour ouvrir le feu. L’ennemi répliqua avant qu’il ne puisse constater si son action avait été efficace. Après quelques secondes, il tenta de la réitérer, mais le feu nourri l’en empêcha et il se recroquevilla aux côtés de sa sœur.
Blast, on est vraiment coincés.
Il posa ses yeux sur Valeen un instant, conscient que les chances que sa sœur et lui la rejoignent très vite avaient drastiquement augmenté. De nombreux regrets l’envahirent. À ses côtés, Cassie avait le regard rivé devant elle, sa main gauche serrant définitivement quelque chose qu’il ne pouvait voir.
J’aimerais juste un peu plus de temps.
Un nouveau vrombissement sembla répondre à sa demande et il leva la tête pour observer une série de petits véhicules mono- ou biplaces rejoindre leur positon. Il crut tout d’abord à des renforts ennemis avant de constater que les troupes de Tyren ne les pilonnaient plus et concentraient leur feu sur les nouveaux arrivants. Cassie ne perdit pas une seconde à réfléchir et émergea de son abri pour arroser leur adversaire d’un tir nourri. Jaden l’imita et pu voir le pilote de tête, un individu masqué d’un casque à six pointes et vêtu d’un imposant manteau sombre, faucher trois mercenaires à l’aide d’une imposante électrohallebarde dans une impressionnante manœuvre. Il y eut un violent choc qui poussa les autres à se mettre à couvert pendant que deux véhicules s’arrêtaient à leurs côtés. Eux aussi dissimulaient leur visage, mais arboraient clairement le même type de tenue que Weazel et il réalisa qui était le leader de ce groupe.
J’avais entendu parler d’elle, mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi impliquée.
— Il n’y a que vous ? demanda l’un des deux pilotes, sa voix modifiée par un vocodeur.
Cassie hocha la tête et il lui fit signe de monter, puis s’éloigna immédiatement. Jaden allait faire de même avant de se raviser et de faire trois pas en arrière.
— Il faut y aller ! s’impatienta son sauveteur.
Le jeune homme en était conscient, mais il lui fallait quelques secondes supplémentaires. Il se rapprocha de Valeen et la prit immédiatement dans ses bras. Le corps sans vie n’offrit aucune résistance, ses bras balançant mollement dans le vide lorsqu’il la souleva. La laisser ici lui était impossible.
Si cela était arrivé à Liana, j’aurais voulu qu’on ramène son corps.
Il courut en direction du petit speeder et y déposa Valeen avant de sauter à son tour dans le véhicule. Le pilote eut un bref signe de tête qu’il considéra comme approbateur.
— Cheffe, je les ai ! annonça-t-il immédiatement avant de s’élever.
— On se replie, répondit une voix modifiée dans l’intercom.
Alors qu’il sentait l’appareil s’élever, Jaden jeta un œil sur le côté, là où se trouvait le groupe de Tyren. Pendant un instant, son regard croisa celui du Nautolan borgne et il put y lire toute la rage qui s’y trouvait. Au fur et à mesure qu’il s’éloignait, il maintint ce contact en espérant une chose : Que son ancien chef puisse comprendre que la sienne était bien plus intense désormais.
Modifié en dernier par Mandoad le Jeu 23 Juin 2022 - 12:03, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 18 Juin 2022 - 20:14   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

J'ai poussé un gros ouf de soulagement concernant notre cher Jaden. nos amis ont donc échappé au traquenard de Tyren mais ce n'est que partie remise. Par contre, va falloir annoncer le décès d'une camarade et ça, ce sera pas de tout repos :whistle: .

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3259
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 20 Juin 2022 - 13:25   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 23 lu !

Un Chapitre une nouvelle fois très très réussi ! :oui:

Toute la première partie dans laquelle Jaden se réveille est formidablement bien narrée, à tel point qu'on a l'impression d'être dans un film, avec un point de vue à la première personne, les yeux qui s'entrouvrent, le sifflement incessant dans les oreilles, le flou qui se précise petit à petit : c'est vraiment très bien écrit, on s'y croirait ! :jap:

Et comme si ça ne suffisait pas, le reste est tout aussi passionnant à lire, avec les retrouvailles entre Jaden et Cassie, la mort d'un autre membre de l'équipe, la réaction de Jaden, l'arrivée de Tyren et de ses hommes et le sauvetage final avec la Cheffe ! :shock: Mais ce n'est toujours pas ici que tu nous confirmeras ou non de qui il s'agit, pas vrai ?

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 20 Juin 2022 - 18:21   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci mat et L2 pour votre fidélité !

mat-vador a écrit:J'ai poussé un gros ouf de soulagement concernant notre cher Jaden. nos amis ont donc échappé au traquenard de Tyren mais ce n'est que partie remise. Par contre, va falloir annoncer le décès d'une camarade et ça, ce sera pas de tout repos .

Ah le Nautolan ne va pas se laisser faire et il n'est pas du genre à accepter de perdre la main. :sournois:
Quant à la mort de Valeen, Jaden ne sera effectivement pas le seul, ni le plus affecté. :(

L2-D2 a écrit:Toute la première partie dans laquelle Jaden se réveille est formidablement bien narrée, à tel point qu'on a l'impression d'être dans un film, avec un point de vue à la première personne, les yeux qui s'entrouvrent, le sifflement incessant dans les oreilles, le flou qui se précise petit à petit : c'est vraiment très bien écrit, on s'y croirait !

Merci pour ce commentaire élogieux :jap:

L2-D2 a écrit:Mais ce n'est toujours pas ici que tu nous confirmeras ou non de qui il s'agit, pas vrai ?

Je ne l'ai pas confirmé par le nom, mais il y a tellement d'indices à ce stade que cela devient possible de l'identifier. Mais pas d'inquiétude, le prochain chapitre la nommera. :wink:

À la prochaine !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Mar 21 Juin 2022 - 8:56   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Pouah, j'étais tant en retard que ça ?
Retard rattrapé !

Chapitre 22 : j'ai bien aimé. Il est logique de voir une Katooni traumatisée et dont le lien avec la Force a diminué au cours des années. Je pense que c'est le cas de nombreux Jedi qui ont du se remettre d'une guerre dévastatrice et d'une trahison telle que l'ordre 66. C'était cool !
Petite question : tu as déjà dit comment Katooni avait compris que Palpatine = Sidious ou pas ? J'ai oublié :think:

Chapitre 23 : Jaden!! Je pense qu'une bonne partie de mon attachement pour ce personnage vient de la façon dont tu le décris. C'est décidément celui avec lequel tu es le plus à l'aise. Et ça donne un super chapitre! La narration entrecoupée des pensées du contrebandier nous immerge vraiment dedans, je rejoins L2 sur ce point.
La décès de Valeen était aussi touchant, et pourtant on ne la rencontre que quelques chapitres avant, mais le déni de Jaden ajoute de l'émotion à ce passage.
Quant à la mystérieuse cheffe... je pense savoir qui c'est et je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce personnage !

Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1222
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 21 Juin 2022 - 16:04   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci LL-8 et ne t'inquiète pas, vu ma tendance à toujours être en retard sur les fics des autres, je n'en voudrai à personne. :D

LL-8 a écrit:Petite question : tu as déjà dit comment Katooni avait compris que Palpatine = Sidious ou pas ? J'ai oublié

Non, je ne l'ai pas expliqué, mais vu qu'il se passe plusieurs années entre les deux histoires, dans ma tête, elle fait le lien entre les deux assez rapidement. Le chancelier qui devient Empereur après avoir décidé d'éliminer les Jedi alors qu'en parallèle l'Ordre sait que le fameux Sidious agit dans l'ombre du Sénat, cela me semblait logique qu'elle ait pu faire le lien entre deux.

LL-8 a écrit:Chapitre 23 : Jaden!! Je pense qu'une bonne partie de mon attachement pour ce personnage vient de la façon dont tu le décris. C'est décidément celui avec lequel tu es le plus à l'aise. Et ça donne un super chapitre! La narration entrecoupée des pensées du contrebandier nous immerge vraiment dedans, je rejoins L2 sur ce point.
La décès de Valeen était aussi touchant, et pourtant on ne la rencontre que quelques chapitres avant, mais le déni de Jaden ajoute de l'émotion à ce passage.
Quant à la mystérieuse cheffe... je pense savoir qui c'est et je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce personnage !

J'avoue que c'est sûrement un des personnages avec lequel j'ai le plus de facilité, oui. Le revers de la médaille est que j'ai remarqué que j'ai vraiment plus de la peine à le faire autant évoluer que les autres en conséquences. Merci pour les compliments sur la narration en tout cas. :cute:
Pour la cheffe, vous verrez lors du prochain chapitre (si j'arrive à me mettre à la rédaction, chose difficile avec la chaleur actuelle) si vous aviez vu juste. :wink:

A+
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Ven 24 Juin 2022 - 14:25   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

De retour ici ! J'ai du chapitre à ingurgiter pour être enfin à jour ! Au boulot !

5 chapitres lus ! (J'ai terminé le 10)

J'avais oublié que je m'étais arrêté juste au moment où l'on apprenait le retour de Cassie. Du coup j'étais très heureux de reprendre ! Ta description de cette planète nous pose un contexte appréciable. C'est ce que j'apprécie dans tes descriptions, elles ont presque davantage un intérêt de contextualisation plutôt que de description pure. Et moi qui ne suis pas un grand fan de la description pure, ça fonctionne ! Et on retrouve Cassie en pleine infiltration. Un pur plaisir de retrouver le perso, sans compter qu'elle va avoir une belle place dans l'intrigue à priori, donc rien que ça. On retrouve des visages connus, on met du temps à savoir où est Jax, car je l'aime bien aussi celui-ci, avec ses introspections où il est perdu dans ses valeurs et ses principes quant à sa loyauté. Mais s'ils sont toujours au service d'Arica depuis, ils ont du se faire à l'idée. J'ai hâte de voir les pensées de Jax à ce sujet, car dans le tome 2, il semblait davantage prêt à moduler son engagement, voire même que sa loyauté vacille. Le côté sous couverture et les stormtroopers sont également leurs ennemis est très sympa, ça ajoute de la tension supplémentaire. La poursuite du suspect est très bien mise en scène, on vit l'effort avec Cassie, très prenant ! Et voilà que les stormtroopers incapables les rattrapent, les empêchant d'interroger la cible. Comme je l'ai sentit dans mon premier retour, et ce que laissait présager la fin du tome 2, je vois toujours la rébellion, présente, et du coup comme organisation traquée par Cassie et son groupe. Mais le fait de les voir utiliser une analogie de capsule de cyanure, cela me surprend qu'ils utilisent de telles méthodes... Mais on verra bien. Je me sentais bien que cette Kat me disais quelque chose, et tu l'as confirmé dans un de tes retours. Je me dis je me souvenais bien d'elle, mais dans le même temps son absence dans le tome 2 ne m'avait pas choqué. Mais je ne vais pas l'oublier, vu comment cette garce à parlé de Dina... Par contre, apprendre que Cassie a révélé ses liens avec Jaden, même jusqu'à sa fréquence secrète ? Cela me laisse perplexe. Alors tu l'abordes plus en détail par la suite, alors j'en reparlerai.

J'ai beaucoup aimé dans un de tes retours le petit passage où tu révèles rapidement ton protocole de travail avec un exemple. Ce n'est pas grand chose, mais ce sont des choses que j'aime toujours savoir.

J'ai dû lire les retours des autres pour me rappeler que cet endroit était dans Rogue One... Film dont je ne suis pas fan pour être honnête. Mais ce n'est pas le sujet, je préfère largement tes récits. Et attention, rencontre tendue imminente ! La contextualisation que tu apportes pendant ta description fonctionne très bien une fois encore. Petit moment nostalgique du tome 1, avec l'évocation de ce Kanniko, qui permet d'aborder des questionnements moraux chez Liana. On a un du fan service de ref à un tome précédent, l'évocation du sujet d'un échange entre Liana et Jaden lors d'un de leur dernier flashback du tome 2, pour un écho actuel et une introspection où Liana s'interroge sur sa vision du monde et ses motivations. Je ne vois pas ce qui manque à ce passage ! Le face à face entre Cassie et Liana est très finement mis en scène. Le risque était qu'on ait une idée très nette de ce qui pouvait s'y dérouler, car l'antagonisme est présent dans nos têtes et bien ancré. Mais tu réussis à le rendre palpable et crédible. Liana arrive à décoder le logiciel de Cassie qui tente de dissimuler ses émotions le plus possible, même si c'est parfois compliqué. Alors pendant ma lecture, je trouvais son verrouillage émotionnel un peu excessif, mais dans un chapitre d'après j'ai été rassuré. Dire que Liana se tient fermement sur ses gardes est un bel euphémisme, mais c'est surtout très bien mis en scène encore une fois ! On est aussi tendu qu'elle, alors même qu'on est certain que Cassie ne compte pas lui tendre de piège.

Encore un long passage sur Cassie ! Je suis gâté, parce que j'adore le perso. On a un petit récapitulatif de son historique, puis l'annonce qu'elle l'a révélé à son escouade. Alors avouer que Jaden est son frère, je peux l'entendre. On ne sait pas vraiment ce qu'elle leur a dit par contre. Simplement son jumeau ? Ou a-t-elle révélé qu'elle est de haute naissance ? A voir, le flou est peut-être maintenu pour une raison... Mais que son canal privé soit révélé ? Ça par contre... La Cassie des tomes précédents rechignait tout de même à laisser ses sentiments filtrer face aux membres de son escouade, j'ai en tête plusieurs passages d'ailleurs. Alors je me dis évolution donc, ce qu'elle a vécu la pousse dans ce sens. Mais de ce côté, je n'ai pas sentit au début que sa relation avec Jaden l'avait tant impacté. Cela arrive ensuite, lorsqu'elle veut tout quitter pour lui. Mais cela me pose un petit souci. A la fin du tome 2, même si on a peu de contexte, ils étaient redevenus proches, avec un lien (lien dans la Force également !) Rétabli, les deux en avaient conscience. Donc le fait qu'elle semble de nouveau éloignée de lui, un appel trimestriel pour parler de banalités ? Ça fait un peu retour en arrière partiel, pour ensuite repartir vers l'avant, dans une direction qui avait déjà été amorcée par le passé. Autant le sens de ce développement me plaît au plus haut point, autant le point de départ de leur relation dans le récit ne me paraît pas être si pertinent, dans le sens où on fait un pas en arrière sans trop savoir pourquoi, pour repartir dans le même sens qu'avant.

Le petit flashback était très sympathique ! L'atmosphère enfantine était très bien dosée, et bien plus crédible que ce que les "professionnels" ont réalisé un peu dans le même genre il y a pas longtemps, sur une certaine série... Te voir me proposer quelque chose de ce genre, en mieux réalisé et surtout avec beaucoup de crédibilité, me plaît beaucoup ! Le fait qu'elle soit bouleversée, ben moi je l'étais aussi... Personne ne sait pourquoi il a vraiment agit comme il le fait. Même Liana et Dina on du mal à le conceptualiser, malgré le fait de savoir pour ses origines. Mais Cassie le comprend. Parce qu'ils sont liés, et que leurs différents parcours de vie ne suffiront pas à les séparer ! Depuis qu'on a appris leur lien à la fin du tome 1, j'ai toujours en tête qu'ils finiront par se retrouver plus concrètement et de manière significative. Quitte à ce que l'un d'eux perde la vie, parce que leur proches respectifs ne pourraient pas vraiment cohabiter. Mais un auteur pas gentil au demeurant talentueux fait trainer les choses et frustre le fan club de Cassie ! C'est pas très gentil... Son escouade s'interroge sur la suite, et lorsque Cassie annonce d'un coup qu'elle veut aller les aider et abandonner les siens, j'ai lâché un mini cri de joie de fanboy ! Alors après coup, je me dis que le pas en arrière que j'ai décrit plus tôt doit être fait pour que ce chapitre nous montre le cheminement de Cassie, jusqu'à sa volonté de faire passer Jaden avant le reste. Mais cela aurait pu être fait en restant sur les bases de la fin du tome 2 à mon sens. Et on termine avec le bougre de Pelton qui nous apporte du contexte, non, beaucoup de contexte ! Des zones d'ombre demeurent, mais voilà qu'on a un beau tableau partiel qui ne demande que les chapitres futurs pour s'étoffer ! Belle mise en place du décor principal, en dévoilant sans trop le faire, tout en laissant intrigue et mystère, on voit quelqu'un qui sait ce qu'il fait... Je songe toujours à l'implication des Rebelles. Mais je n'ai pas vraiment de nez si c'est cela. Car j'ai vu que LL-8 a mentionné la même hypothèse dans l'un de ses retours, et elle pointe le fait que le mot rebelle était dans ton titre... À songer en termes de numéros de tome, j'en oublie le titre. J'avais un gros indice sous le nez depuis le début, quel idiot... Bon, en fin de compte Cassie ne va pas agir en solo. Mais pas grave, car elle va embarquer avec les filles et les droides !

Alors je le dis de suite : c'est un souci de fausse modestie ? J'entends que l'histoire stagne selon toi, "je m'étends trop sur le développement et non l'action" ? Pas de ça avec moi... Tout le propos développé avec Dina était excellent ! Les thèmes et son parcours identitaire, les questions qu'elle continue de se poser, enfin bref je pourrais relever plein de choses ! Tu nous recontextualises son parcours, en le prolongeant, y apportant les mêmes questionnements mais légèrement différents, plus nuancés. J'aime beaucoup la castagne pour ma part. Mais une oeuvre où il n'y aurait que de la castagne, ça ne tient pas la route. Tandis qu'une œuvre où il n'y aurait que du développement de perso fonctionne beaucoup plus ! L'action ne peut venir sans développement de personnage ! L'action est justement justifiée, et son niveau de qualité dans la tension est conditionné par la qualité du développement de personnage. Si tu mettrais en scène de superbes scènes d'action, mais que ton développement de perso n'était pas à la hauteur, eh bien l'action le serait de fait. Et puis vu comment j'adore Dina... Mais dire que l'histoire stagne, ah je n'aime pas entendre ça quand on parle de développement de persos. Encore plus lorsque c'est l'auteur lui même qui le dit de son œuvre ! Lol

La différence par rapport aux tomes précédents, c'est que Dina, bien qu'elle ait accepté sa part de vaurienne en elle, accepte également sa part de noblesse en elle. Dans le tome 2, elle avait fait sa mue de criminelle et hors la loi. Ici, elle finit par se rendre compte qu'elle est plus que cela. Elle est un assemblage complexe et nuancé des deux. Elle poursuit sa quête et sa connaissance identitaire, et je ne peux qu'aimer et approuver ! Elle assume ses choix, commence à se connaître de plus en plus. L'échange avec Liana est excellent également. De vraies amies, très crédible j'aime beaucoup. Par contre, sentiment de rétropédalage tout de même avec Jaden. Le tome 2 se finissait sur Jaden/Dina qui assumaient enfin leurs sentiments l'un pour l'autre. Le récit indiquait clairement que cela était sur de très bons rails. Mais le train semble avoir un peu déraillé par moment, sans que l'on sache bien pourquoi. Alors peut-être que les réponses viendront, mais le fait qu'elles ne soient pas présentes ici me pose un peu problème. Cela fait écho avec la situation de Cassie, où l'on semble faire un pas en arrière je ne vois pas bien pourquoi. Peut être que d'apprendre l'existence des bijoux, la recherche de son passé, ect fait que leur relation n'avançait plus. Mais ce ne sont que des hypothèses que j'ai, rien de ce qui est rédigé ne permet de se faire une idée, et c'est un peu dommage. Parce que deux ans se sont écoulés tout de même... Alors je ne les voyais pas mariés et prêt à fonder une famille non plus. Mais une relation de couple relativement stable, avec des hauts et des bas, où ils auraient eu un peu de mal à concilier la vie de vaurien avec une relation sentimentale par exemple. Peut-être que l'avenir révélera son lot de réponses à ce sujet, mais je demeure convaincu que ces réponses auraient été plus pertinente à ce moment là. Je ne les aurai peut-être pas aimées, je n'en sais rien, mais tout de même. C'est un petit regret, car ce moment vient à la suite du long moment sur Dina, qui était au demeurant excellent de bout en bout, excepté ce détail sur Jaden. Si bien que la pauvre se remet en question, même avec l'anecdote sympa que Liana lui raconte sur l'ex de Jaden. Liana lui dit même qu'elle ne doit pas s'appuyer sur cette histoire, car leur relation est différente justement. Oui, mais le comportement de Jaden ne l'est pas tant que cela. Si au final le souci est simplement qu'il hésite émotionnellement à s'engager et à se montrer vulnérable avec Dina, je dirais quid de la fin du tome 2 qui indiquait pourtant le contraire. Mais plus concrètement, Liana suppose une implication de Sisswip dans la disparition de Jaden. J'avais bien vu Jaden laisser délibérément son cristal à ce dernier, comme accord pour rejoindre les rebelles à conditions que ses proches le croient morts pendant ce temps. J'ai un temps imaginé que la famille de Jaden aurait trempé dans la rébellion elle aussi, et que cela aurait été la raison pour laquelle Jaden se serait laissé convaincre. Mais la chronologie poserait certainement problème je pense...

Chapitre du point de vue de Pelton. Je ne l'apprécie pas plus que cela en tant que perso, même si tu mets bien en scène son point de vue, sa manière de voir et penser les choses. Cassie et les siens se sont lancés ici bien préparés. Mais savent ils vraiment à qui ils ont à faire ? La tension et le rapport de force sont palpables, ils placent leurs pions sur l'échiquier calmement, au moment opportun. Ah oui, je ne l'ai pas mentionné plus tôt, mais Torga est finalement en vie le bougre ! Un bon mensonge est un mensonge inspiré de la vérité. Cela fonctionne bien ici, où Cassie et Pelton en révèlent le moins possible. Pelton se prend une bonne veste de la part de Dina, et ensuite on a une séquence toujours aussi savoureuse avec les droïdes ! Un très bon duo comique ! De toute façon, Zoomer ferait un carton associé avec n'importe qui...

Alors j'ai beaucoup aimé, même si j'ai passé beaucoup de temps sur certains points qui m'ont dérangés. À la vitesse où je vais, je pense que j'aurai rapidement des réponses concernant ces points là. Cassie qui va occuper un rôle important, Dina et ses interrogations, rien qu'avec ces deux arcs narratifs j'étais comblé durant ces 5 chapitres !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Dim 26 Juin 2022 - 10:07   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci du retour Loucass ! En attendant de publier le nouveau chapitre plus tard dans la journée, je vais y répondre (et tant pis pour le double-post journalier). :)

Loucass824 a écrit:Le côté sous couverture et les stormtroopers sont également leurs ennemis est très sympa, ça ajoute de la tension supplémentaire.

C'est une idée qui était déjà développée dans l'univers étendu avec un Empire qui est corrompu et dont certains de ses agents doivent donc mettre certains moffs et officiers au pas. Je me suis beaucoup inspiré de la Main du Jugement sous les ordres de Mara Jade dans l'UEL pour ma propre équipe pour être honnête. :)

Loucass824 a écrit:Mais on verra bien. Je me sentais bien que cette Kat me disais quelque chose, et tu l'as confirmé dans un de tes retours. Je me dis je me souvenais bien d'elle, mais dans le même temps son absence dans le tome 2 ne m'avait pas choqué. Mais je ne vais pas l'oublier, vu comment cette garce à parlé de Dina... Par contre, apprendre que Cassie a révélé ses liens avec Jaden, même jusqu'à sa fréquence secrète ? Cela me laisse perplexe. Alors tu l'abordes plus en détail par la suite, alors j'en reparlerai.

Kat était un personnage que j'aimais bien, mais qui a fait partie de ma réduction de galerie de personnages pour le tome 2, car sinon je ne m'en serais pas sorti, mais je pouvais me permettre de la réintroduire dans l'équipe pour cette fois. :transpire:
Je peux comprendre. De mon point de vue, c'est dans la droite lignée du personnage, mais il est vrai que j'ai peut-être un meilleur portrait mental de Cassie que ce que j'ai pu en écrire, donc je peux comprendre ta perplexité. Peut-être que la suite mettra plus en évidence ce choix pour toi.

Loucass824 a écrit:Le face à face entre Cassie et Liana est très finement mis en scène. Le risque était qu'on ait une idée très nette de ce qui pouvait s'y dérouler, car l'antagonisme est présent dans nos têtes et bien ancré. Mais tu réussis à le rendre palpable et crédible. Liana arrive à décoder le logiciel de Cassie qui tente de dissimuler ses émotions le plus possible, même si c'est parfois compliqué. Alors pendant ma lecture, je trouvais son verrouillage émotionnel un peu excessif, mais dans un chapitre d'après j'ai été rassuré. Dire que Liana se tient fermement sur ses gardes est un bel euphémisme, mais c'est surtout très bien mis en scène encore une fois ! On est aussi tendu qu'elle, alors même qu'on est certain que Cassie ne compte pas lui tendre de piège.

J'avais vraiment l'idée que, même si elles ne s'apprécient pas des masses, elles ont beaucoup à y gagner à collaborer et vont donc prendre sur elles. Dire qu'il y a de la tension est donc un bel euphémisme :D

Loucass824 a écrit:Encore un long passage sur Cassie !

Je vais répondre au paragraphe entier concerné. Cassie est fidèle à l'Empire, c'est un point qui est clair. Elle fait partie d'une escouade d'élite secrète qui travaille pour le compte d'une personne qui l'est encore plus. En soi, ce n'est pas le boulot le plus sûr du monde, raison pour laquelle ses membres doivent se faire un confiance totale. Alors oui, elle reste peu apte à présenter toutes ses émotions, mais donner l'info qu'un type qui les a bien embêter (pour être poli) est son frère, mais aussi qu'elle dispose d'un canal secret avec un criminel, c'est ce genre de geste qui permet d'aller dans le sens d'une confiance totale, de mon point de vue. Mais chacun son avis. :D
Ensuite, et peut-être que j'induis un peu en erreur ou que tu l'as lu différemment, mais Cassie est toujours tiraillée entre l'Empire et son passé représenté par Jaden. Elle ne veut pas tout plaquer pour le rejoindre, c'est même plutôt l'inverse. Elle craint de devoir choisir ou que son frère ne la pousse à faire quelque chose qu'elle regretterait qui nuirait à la cause en laquelle elle croit. De par son travail et celui de son frère, je la voyais mal garder une relation plus forte que le simple appel pour discuter. Il y a eu un lien rétabli, oui, et une vague d'émotions surtout due à leur proximité et intensifié par les erreurs mais, dans ma tête, Cassie a eu quelques temps pour guérir (après s'être prise une montagne sur la tronche au sens propre comme au figuré) et réfléchir à la situation et au fait qu'elle est liée à deux univers incompatibles (et c'est ce qui la ronge, car elle ne veut pas être à nouveau séparée de son jumeau). Bref, c'est un peu l'explication que je peux donner sans spoiler sur la direction empruntée. Je comprends que tu puisses voir un retour en arrière en raison de la proximité que tu avais vue entre les deux, alors que j'y impose plus de retenue et de distance. :D

Loucass824 a écrit: Et on termine avec le bougre de Pelton qui nous apporte du contexte, non, beaucoup de contexte !

On parlait de confiance et de Cassie tiraillée. La présence de Pelton n'est pas anodin, hormis ses compétences. Il est aussi le membre le plus récent de l'équipe et le moins susceptible d'être influencé par le sentimental. C'est un peu un garde-fou choisi par Jax. :sournois:

Loucass824 a écrit:Alors je le dis de suite : c'est un souci de fausse modestie ? J'entends que l'histoire stagne selon toi, "je m'étends trop sur le développement et non l'action" ? Pas de ça avec moi... Tout le propos développé avec Dina était excellent ! Les thèmes et son parcours identitaire, les questions qu'elle continue de se poser, enfin bref je pourrais relever plein de choses !

Ahah ! Bon ben merci alors, mais c'est vrai que je me pose souvent la question, car j'ai tendance à faire de longs temps morts pour développer l'histoire et que c'est grandement augmenté par mon concept du "un chapitre=un point de vue". Parfois je m'inquiète de faire stagner le tout, donc content de lire que c'est même plutôt un plus pour toi. :cute:

Loucass824 a écrit:La différence par rapport aux tomes précédents, c'est que Dina, bien qu'elle ait accepté sa part de vaurienne en elle, accepte également sa part de noblesse en elle. Dans le tome 2, elle avait fait sa mue de criminelle et hors la loi. Ici, elle finit par se rendre compte qu'elle est plus que cela. Elle est un assemblage complexe et nuancé des deux. Elle poursuit sa quête et sa connaissance identitaire, et je ne peux qu'aimer et approuver ! Elle assume ses choix, commence à se connaître de plus en plus. L'échange avec Liana est excellent également. De vraies amies, très crédible j'aime beaucoup.

Dina est vraiment le personnage que je peux le plus faire évoluer en raison du monde totalement différent dans lequel elle s'est retrouvée et je pense que c'est elle qui trouve la meilleure balance avec le plus de facilité, d'où le fait qu'elle donne moins l'impression de faire du surplace dans son parcours.

Loucass824 a écrit:Par contre, sentiment de rétropédalage tout de même avec Jaden. Le tome 2 se finissait sur Jaden/Dina qui assumaient enfin leurs sentiments l'un pour l'autre. Le récit indiquait clairement que cela était sur de très bons rails. Mais le train semble avoir un peu déraillé par moment, sans que l'on sache bien pourquoi.

Yep, je sais. Dans ma tête, ce non-fonctionnement de la relation et sa raison son clairs dans ma tête, mais je ne le justifierai pas encore, car il sera développé au long du récit. À voir maintenant, si tu en seras satisfait. Est-ce que c'est dû au fait que Jaden n'arrive pas à s'ouvrir ? Comme tu le dis, ce serait contraire à son évolution dans le tome 2 et Hajoo et Jaden. :wink:

Loucass824 a écrit:Alors j'ai beaucoup aimé, même si j'ai passé beaucoup de temps sur certains points qui m'ont dérangés. À la vitesse où je vais, je pense que j'aurai rapidement des réponses concernant ces points là. Cassie qui va occuper un rôle important, Dina et ses interrogations, rien qu'avec ces deux arcs narratifs j'étais comblé durant ces 5 chapitres !

En fait, j'ai pas vraiment eu l'impression qu'il y avait eu beaucoup de points qui t'ont dérangé et j'ai plus eu l'impression que tu avais grandement apprécié en lisant tes commentaires et que tu avais passé plus de temps à en parler. De plus, j'apprécie qu'on me dise ce qui ne va pas, car ça permet d'en débattre par la suite.

Sur ce a+ pour la suite !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Dim 26 Juin 2022 - 15:36   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

4 chapitres lus ! (J'ai terminé le 14, et surtout, j'ai réussi à m'arrêter à celui là, pas simple !) Et pas de double post, je vais intercaler le mien entre deux...

On commence avec la cohabitation disons... Difficile entre Cassie et Liana. On va passer du temps sur leur relation, et c'est du bon ! C'est constamment tendu, mais il suffit que Jaden s'invite dans la conversation pour que les lignes de dialogues apparaîssent toutes seules ! Ça permet de lui offrir une présence dans le récit sans qu'on le voit, tout en montrant que malgré leurs différents, les deux femmes pourraient arriver à s'entendre d'une manière ou de l'autre. On a ensuite le thème de l'Empire face aux vauriens, l'ordre face à la liberté, la sécurité face au risque. Et cette fois, c'était un peu moins intéressant je trouve. Alors je me dis que c'est peut-être parce que j'ai enchaîné tes récits, mais à peu de choses près, Liana a eu le même genre de conversation avec Dina il y a peu de temps pour moi. Avec les mêmes thèmes, les mêmes angles de vue, les mêmes réflexions, les mêmes doutes, bref il suffisait d'intervertir Dina et Cassie et à peu de choses près c'était très similaire. Cassie a une répartie différente, mais doute tout de même comme Dina l'avait fait. Encore une fois, le récit tend un peu à nous pointer que les défenseurs de l'Empire ont plus à se reprocher que les défenseurs de la vie de hors la loi. Avec Dina, ça fonctionnait mieux je trouve, car elle ne connaissait que très peu de choses du monde dans lequel elle vit. Ici, non seulement cela fait répétition, mais Cassie n'est pas une ingénue. Elle a conscience que son régime n'est pas parfait, mais convaincue par des leviers et des moteurs plus ancrée en elle. Mais doute tout de même. J'avoue que j'ai un peu moins apprécié ce passage. C'est un peu paradoxal, car connaissant les deux femmes et leur vision du monde, c'était un peu courru d'avance qu'un tel sujet vienne sur la table. Mais c'est le "pro" empire qui doute encore, alors que Cassie est bien au fait des dysfonctionnement de son régime. Après, le fait que Cassie maintient que l'Empire n'irait jamais oblitérer une planète tout entière, on a envie de lui dire attends juste quelques années, tu verras... La planète Makeb m'a fait pensé à KoTOR 2, je crois que c'était Télos, planète avec un environnement partiellement détruit. Je connais davantage le 1 que le 2, alors pas sûr de mon coup. Et j'ai lu dans un de tes retours que l'écologie te tenait à cœur ? Tu ne l'aurais pas spécifié, jamais je l'aurai deviné. Ce qui veut dire que tu n'en fait pas un sujet de tes récits, je n'ai jamais ressentit de politisme ou de militantisme à ce sujet, donc pas de problème de mon côté.

Alors les "Partisans" aucune idée de ce à quoi ça renvoie... À ce moment là, j'étais resté sur les rebelles. Et plus le temps passait, plus je commençais à douter de mon pari, du moins avant que ne vienne les chapitres suivants. C'est une planète sur la base de la loi du plus fort, mais d'une manière différente. Elle a toujours une composante organique dans son esthétisme, là où Nar Shaddaa semble beaucoup plus urbaine. Cette variation des environnements est enrichissante. Liana/Cassie continuent de se faire la guerre, toujours le rapport de force constant, jusqu'à ce qu'une nouvelle fois, un sujet en particulier ne commence à les mettre d'accord. Par contre petite parenthèse. Cassie qui est prise ? J'avais mentionné qu'elle pourrait bien se caser avec Jax comme ça, mais si c'est effectivement le cas, je suis preneur ! La manière dont leur relation se calme un peu lorsqu'elles évoquent Jaden me plaît. Et le comportement de Cassie aussi ! Elle ressemble beaucoup à Jaden, a ceci prêt qu'elle a quelques chose qui fait défaut à son frère, c'est la maturité et l'intelligence émotionnelle. Elle a appris à l'assumer davantage, et n'hésite pas à parler à Liana de certaines choses alors qu'elles sont toutes les deux à couteaux tirés. Cassie hypothèque ensuite les raisons de Jaden. Son raisonnement est censé, et c'est pour cela que ça me plaît moins. Il aurait donc agit pour protéger sa famille, en la mettant en retrait délibérément pour ne pas les affecter, mais surtout pour se protéger lui même. Ok, sauf que c'était ce qu'il avait fait durant le tome 2, avant qu'il ne comprenne que c'était une erreur d'agir ainsi et qu'il change, passant au dessus de cette limite à la fin du tome. Deux ans s'écoulent, et donc il serait revenu à la case départ ? J'avoue que ça me laisse un peu perplexe... Surtout que en deux ans, le groupe n'a rempli aucun contrat ? Ils ont du avoir des contrats où ils se lançaient tous face au danger, donc son évolution dans sa personnalité avait déjà été éprouvée normalement. Je sais que ce n'est pas la première fois que je m'y attarde, mais ça a tendance à me faire tiquer tout de même. C'est que ce principe de retourner un peu arrière des limites qu'il avait dépassé, mais surtout de ne pas avoir constaté ce cheminement est ce qui me gêne. Si jamais j'aurai vu pourquoi en direct, lu son introspection au moment de faire son choix, cela passerait peut-être mieux. La manière dont elles obtiennent les infos était par contre finement mise en scène. Ce sont des moments que tu maîtrises toujours, même si Jaden n'est pas présent.

Et voilà que Liana commence à respecter un peu plus Cassie pour ses capacités martiales ? J'aime bien ! Et ici, on a la confirmation non officielle qu'il s'agit des rebelles. Qui d'autre aurait attaqué une telle cible sans emporter de butin ? Sacré indice que voici... Et entrée en scène d'un antagoniste ! J'aime beaucoup le côté impactant que tu y insuffles. Le côté martyriser un de ses hommes est un classique un peu trop utilisé à mon goût. Lorsque cela prenait cette direction, ça ne me plaisait pas trop. Mais si l'idée n'était pas la meilleure selon moi, tu y as ajouté une chose qui fait la différence : la mise en scène ! Montrer tout cela de la perspective des deux femmes, à très longue distance surtout, apportait une vraie plus value à un pivot narratif généralement redondant. Donc vraiment bravo ! Après, que des dures à cuires comme Liana et Cassie soient impressionnées par un colosse qui tue à mains nues un sous-fifre... Si encore il l'aurait cramé, pour dire "t'as merdé ben subit le sort de cette raffinerie par la même occasion". Là, c'aurait été excessif, sadique même, mais sacrément impactant et cohérent que les deux femmes aient peur. Je me souviens que le titan cuirassé ne leur avait pas fait autant d'impression. Même si perso j'ai bien aimé l'intro, après le titan cuirassé on a le titan... Colossal ? Assaillant ? Au choix. C'était suffisamment impactant pour le lecteur, mais comme j'ai dit, j'ai un peu tiqué qu'il en faille si peu pour les deux femmes. Je veux dire, elles ont vu bien pire que cela dans leur vie. C'est un peu dommage que ça me sorte un tour petit peu du truc, car cela amène un bon développement par la suite ! Liana qui doute, Cassie aussi mais qui sait faire la part des choses, et se permet même d'aider Liana à retrouver son focus. Tout ce passage de leur relation m'a vraiment plu, car ce n'est pas souvent qu'on les voit intimidées par de la violence ou un évènement impactant autre que si le plan émotionnel. Mais je me dis j'aurai été à 100% dedans si jamais la peur d'avant aurait été amenée différemment. Sur leur retour, on voit ce que tu n'as toujours pas confirmé officiellement ! Cassie est sensible à la Force, et cette scène d'action était excellente ! J'aime quand ça se castagne, de l'imbrication au corps à corps, trouver des solutions aux problèmes posés par l'adversaire, l'urgence de la situation, s'adapter, ect. La tension est palpable, l'inconnu sur leur adversaire y ajoute, bref, j'aime beaucoup ! Et là, avant même d'attaquer le prochain chapitre, on sent le truc...

Et le début du suivant dès qu'elle voit que Cassie est sensible à la Force, on le sait déjà... Le lien avec Une lueur dans l'obscurité !!! Ça j'aime beaucoup ! Je me dis alors mais quand Katooni va finir par faire face à Jaden, quand on sait ce qu'il a fait lorsqu'il avait un autre nom, je veux voir ce moment où ça peut clasher ! Mais visiblement, ça c'est déjà produit... Par contre, je ne me souviens plus, Katooni a conservé son sabre ? Je me souviens que Deekon l'avait détruit, mais je ne me souviens pas pour son ancienne padawan. En tout cas, j'ai plus que hâte de guetter la moindre ref à Deekon ! Ça fait vraiment plaisir ! C'est du fan service comme on les aime, parce que ce n'est pas gratuit, ça va déboucher sur quelque chose d'intéressant, et on va avoir les ref qui font plaisir ! Bon, je crois que c'est évident, je fais déjà mon fanboy là dessus alors que je n'en suis pas encore à voir si cela donnera lieu à des choses intéressantes. Mais je peux m'avancer, je sais ce que l'auteur vaut. J'avais grillé de suite, mais j'ai trouvé intéressant la manière dont tu gardais le mystère tout le long du chapitre, sans jamais avouer son nom. Celui de Red vient plus rapidement, donc officialise Katooni de fait. Les échanges avec les autres fonctionnent vraiment bien ! Visiblement, ce sont eux les rebelles, où l'on en apprend un peu plus sur leurs opérations. Mais la manière dont arrive l'officialisation de Katooni, pour lâcher une officialisation encore plus grande... Le bougre est en vie, bien portant, et menant tranquillement le combat de la rébellion dans le plus grand des calmes ! Et ta famille ?! Salaud va ! Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher... Mais donc Jaden est bel et bien chez les rebelles ! Alors pour ses raisons on ne sait pas encore. Mais s'il se permet une réflexion sur la présence de sa famille, cela laisse penser pour l'accord de "ok je vous aide, mais vous faites en sorte que la famille reste en dehors de ça".

J'ai réussi à m'arrêter, car je me disais il est déjà trop tard, j'ai du pavé de retour à préparer, et si je lis ce chapitre et que je n'ai pas toutes les réponses à mes questions, dans quoi je m'embarque encore... Je pense que lors de ma prochaine flopée de chapitres, j'aurai mon lot de réponse. Et si Cassie avait vu juste au sujet de Jaden, je risque de tiquer encore un peu... Après, il y a suffisamment de choses intéressantes et plaisantes dans ton récit pour que je continue de vraiment l'apprécier. Mais c'est que cela fait plus d'un mois que, sauf pour les fic dont je suis la publication de manière hebdomadaire, je suis exclusivement sur tes œuvres. Tu m'as habitué à un certain niveau de cohérence narrative qui me plaît vraiment beaucoup, et ici, c'est vraiment la première fois que je vois quelque chose qui ne va pas trop dans ce sens avec Jaden. Après, c'est peut être un compromis que tu as fait pour justifier certains choix, et cela t'as permis d'orienter ton récit dans un sens plus intéressant ou je ne sais quoi d'autre. Il n'en demeure pas moins que le côté rétropédalage sur le développement de Jaden me fait tiquer. J'attends de voir les explication que le récit va fournir, et si jamais elles sont autres que ce que je décris je ferais mon mea culpa. Mais j'ai du mal à conceptualiser d'autres raisons qui ne ressembleraient pas trop au perso.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Dim 26 Juin 2022 - 16:46   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Double post évité ! Je répondrai plus en détails à ton retour plus tard Loucass, mais je vois qu'il y a toujours le même détail qui te dérange. Je ne peux pas trop le justifier pour le moment, mais il y a une chose que tu devras avoir en tête: Les personnages POV ne sont pas omniscients et leurs suppositions sont donc des suppositions (qu'elles soient exactes ou non, cela reste la question). :sournois:

Sur ce, je vous propose le 24e chapitre et j'espère que ceux qui cherchaient l'identité de la cheffe seront comblés ! Bonne lecture !

Chapitre 24


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Le speeder s’engouffra dans la sombre caverne avec détermination et les yeux de Liana ne mirent qu’une seconde à s’habituer, contrairement aux quelques individus à ses côtés qui clignèrent des yeux. Ils étaient impressionnés et inquiets, elle pouvait clairement le percevoir. Néanmoins, la peur qu’elle avait vu dans leurs regards peu de temps auparavant, s’était maintenant dissipée. Certains la fixaient même avec une gratitude à laquelle elle n'était pas habituée. Plusieurs fois, elle détourna la tête, mal à l’aise et plusieurs fois elle vit Siuu Linn, la jeune Twi’lek à peau bleue, piloter le véhicule avec une parfaite maîtrise. La non-humaine l’intriguait désormais bien plus. Sous ces premiers abords froids et distants, Liana avait découvert une autre personnalité dissimulée bien plus profondément. Celle-ci était ressortie lorsqu’ils avaient découvert la nature exacte de la cargaison dissimulée par Tyren à l’intérieur du train. La douceur et la compassion qu’elle avait observées à cet instant l’avaient déstabilisée. Siuu se souciait de tous ces gens, comme si elle en était proche, peu importait si cela lui faisait prendre des risques. Tout comme Katooni, elle n’avait pas hésité à embarquer les prisonniers pour les transporter jusqu’à leur base afin de les y mettre à l’abri. La Togruta, en revanche, était bien plus méfiante. Elle s’était laissée persuader de laisser le destin de Jaden, qu’elle avait poussé elle-même dans les ennuis, entre les membres de cette organisation. Une organisation qui accueillait désormais tout un groupe d’inconnus sans prendre la moindre précaution pour leur sécurité.
Et si Tyren a un espion ?
Liana continua de froncer les sourcils, gardant cette pensée en tête et parcourut une nouvelle fois l’assemblée. Il y avait quelques individus suffisamment robustes, mais la majorité de ceux qui avaient survécus consistaient en des familles qui lui inspiraient particulièrement et inexplicablement confiance. Tous paraissaient resplendir d’un sentiment de gratitude trop honnête pour pouvoir dissimuler une quelconque mauvaise intention.
Peut-être est-ce ce que veut Tyren ? Ou alors il s’agit juste d’innocents et je suis complètement paranoïaque.
Siuu arrêta l’engin une fois arrivé à destination et sauta sur la terre ferme tout en faisant signe aux passagers de l’imiter. Liana, elle, se contenta de les suivre du regard. C’était Jaden qui lui avait appris à se méfier de tout le monde, de ne pas accorder sa confiance aveuglément. Elle-même avait été forcée de faire ses preuves et le début de leur collaboration n’avait pas été évidente. Pourtant, les dernières années avaient ébranlé cette façon de penser, chez Jaden évidemment, mais encore plus chez elle. Trois années auparavant, sur Jedha, elle avait hésité un court instant a aidé d’anciens esclaves à s’opposer à l’Empire. Le groupe de Katooni et sa volonté de venir en aide à ceux qui en avaient besoin lui rappelait bien trop Kanniko et les autres évadés.
Lorsqu’ils m’ont demandé de leur faire confiance pour secourir Jaden, je les ai cru. Pourquoi n’ai-je pas insisté pour y aller personnellement ? S’il lui est arrivé quelque chose après que je l’aie convaincu de sauver les prisonniers…
Au loin, Katooni soutenait Red, qui avait l’air de marcher d’une façon un peu plus assurée et elle ne put retenir un sourire tant leur lien lui rappelait celui qu’elle partageait avec Jaden. Un peu plus loin, elle pouvait lire la tension sur le visage de Hal Rowen qui ignorait tout du destin de sa sœur et elle le comprenait, son ami étant dans la même situation. Pourtant, il ne resta pas seul longtemps, car Pao l’attrapa immédiatement par les épaules prononçant sans doute quelques paroles rassurantes avant d’être imité par certains des hommes du dénommé Weazel, qu’elle n’avait jamais vu auparavant. Ces hommes et ces femmes s’entraidaient, se rassuraient ou se consolaient et, pendant un instant, elle les envia. Elle avait toujours considéré Jaden, puis Dina, comme sa nouvelle famille, mais ce groupe lui faisait entrevoir quelque chose de différent, comme si la cause pour laquelle ils luttaient cimentait leurs liens plus encore.
Une cause perdue ? Une cause noble ? Ils n’ont pas l’air de chercher de gloire ou de récompense et ne se battent pas que pour leur seule survie ou pour un quelconque gain matériel. Cela me rend… perplexe, mais pas autant que cela le devrait.
Dina émergea d’un tunnel avant de s’approcher du véhicule piloté par Zoomer afin d’aider un vieil Abednedo à en sortir. Liana croisa le regard émeraude de la jeune humaine qui lui transmit son inquiétude. Elle put aisément voir son intention de venir à sa rencontre avant qu’une silhouette ne se dresse entre elles et ne s’appuie contre le speeder dont elle n’était pas encore sortie. Elle sursauta, ce qui n’était pas fréquent chez elle.
— Il est donc possible de surprendre les jeunes Togrutas aux sens aussi aiguisés que les tiens, s’amusa Mareel Finn qui caressait toujours une forme invisible sur son épaule. L’esprit occupé ?
Plus qu’il le devrait.
— Je profite juste d’un instant de calme après cette « simple mission », rétorqua-t-elle avec une certaine ironie forcée dans la voix.
Le Duros la contempla un instant comme s’il essayait de pénétrer son esprit avant de se saisir d’une noix bleutée qu’il lui tendit. Elle fixa le fruit sec avec une certaine incompréhension, mais il ne retira pas sa main.
— Il n’y a pas de piège, expliqua-t-il suite à sa moue perplexe.
Elle hésita un instant, puis se saisit de la forme irrégulière avec méfiance et Mareel dévoila un immense sourire.
— Ne t’inquiète pas, Skip ne mord pas, rigola-t-il sans toutefois réellement comprendre les raisons de son expression dubitative. Enfin, tant que tu n’es pas un fruit à coque.
Il est timbré. Gentil, mais timbré.
Elle contempla un moment l’aliment pour y distinguer le moindre signe pouvant expliquer le comportement du Duros et, après quelques secondes, arriva à la conclusion qu’il s’agissait inexorablement et sans le moindre doute d’une noix bleuâtre d’une variété qui lui était inconnue.
— Mareel ! appela soudainement la voix de Weazel, j’ai besoin de ton aide pour décharger un peu de notre matériel, si tu as fini de discuter.
Le Duros se redressa et étira sa nuque de quelques mouvements avant de soupirer et de lui envoyer un nouveau sourire presque niais.
— Ne t’inquiète pas, Dawnwalker est un dur à cuir et si quelqu’un a pu le sortir de là, c’est bien la cheffe, tenta-t-il de la rassurer avant de s’éloigner, puis de s’arrêter un court instant. Ah ! Tu vois, je t’avais dit que Skip ne mordait pas.
Le non-humain aux yeux rouges finit par rejoindre le petit humain et elle le contempla avec l’incompréhension la plus complète avant de baisser les yeux sur sa main désormais vide.
Hein ?
Elle parcourut le reste de l’habitacle à la recherche de la noix perdue, puis se baissa en tâtonnant sans le moindre succès avant de finir par se redresser, manquant de se cogner contre le visage de Siuu Linn. Instinctivement, elle eut un mouvement de recul, mais la Twi’lek ne bougea pas et se contenta d’un rictus amusé.
— Un problème ? demanda-t-elle appuyée contre la portière. Ou tu as finalement décidé de sortir de ce speeder ?
Le comportement plus amical de la jeune non-humaine déstabilisa Liana un instant et la dévisagea un instant avant de constater que l’autre faisait de même sans prononcer le moindre mot. Elle tourna la tête et émergea du véhicule en soupirant.
— Mareel ? demanda-t-elle comme si de rien n’était. Il est juste… étrange.
Siuu se redressa et croisa les bras en haussant un sourcil.
— Tu ne m’apprends rien, mais il faut avouer que Skip est tellement adorable qu’on l’oublie parfois.
Ok… Elle se moque de moi.
La Twi’lek dut remarquer son incompréhension complète, car elle écarquilla soudainement les yeux avant d’éclater d’un rire qu’elle n’aurait pas cru pouvoir observer chez elle. Après un court instant, elle s’arrêta semblant comprendre qu’elle ne faisait que causer plus d’incrédulité.
— Excuse-moi, commenta-t-elle en essuyant une surprenante larme, j’oublie parfois l’effet qu’il peut avoir.
La question lui brûlait les lèvres, mais Liana restait persuadée que la réponse qu’elle recevrait ne ferait que la plonger plus encore dans la perplexité. Pourtant, il devait bien y avoir une explication au comportement de Finn et à la disparition de la noix.
Ou alors, elle se moque vraiment de moi ?
— Euh… justement…, tenta-t-elle. Skip, c’est un…
— Un Sciuridamii, exactement, affirma l’autre en hochant la tête dans une expression ravie.
Un Sciuridamii… Bien sûr…
— Ok… Imaginons une seconde que j’ignore totalement de quoi tu parles.
Siuu fit le tour du véhicule et s’appuya contre la capot à une dizaine de centimètre d’elle, les yeux rivés sur les anciens prisonniers qui défilaient dans les tunnels.
— Tu ne le vois pas, c’est ça ? constata-t-elle sans la moindre surprise dans la voix.
— Parce qu’il y a vraiment quelque chose à voir ? répondit-elle peu convaincue.
Une nouvelle fois, Siuu tourna sa tête dans sa direction.
— Et pas qu’une peu. Ces rongeurs sont parmi les créatures les plus adorables de la galaxie pour qui peut les voir.
Bien sûr…
— Et il faut prendre quel type de produit pour rendre cela possible ? plaisanta Liana qui commençait à vraiment croire que la Twi’lek jouait avec elle.
Pourtant, son regard clair ne présentait pas la moindre de trace de moquerie. Au contraire, il reflétait une parfaite et déstabilisante honnêteté qui l’immobilisa un instant.
— Aucun et c’est là qu’est toute leur beauté, expliqua Siuu. Les Sciuridamiis sont invisibles pour quiconque ne croit pas en leur existence.
Liana ne put retenir un petit rire face à l’explication imparable de la Twi’lek.
— C’est pratique, s’amusa-t-elle. Difficile d’y croire si on ne peut jamais les voir.
Durant une courte seconde les yeux de Siuu la foudroyèrent avant qu’une ombre de déception ne s’installe, comme si sa réponse avait causé une importante déception. Sa réaction n’était vraisemblablement pas celle que la jeune non-humaine avait espéré et un rictus plus méprisant remplaça son amabilité, blessant inexplicablement Liana.
— Évidemment, comment le bras droit de Dawnwalker pourrait-elle voir plus loin que le bout de son nez, siffla-t-elle. Pendant un instant, j’ai cru que tu valais mieux que lui.
En prononçant ces mots, elle avait retrouvé le visage fermé et peu amical qu’elle avait affiché auparavant, un visage empli de dédain, mais aussi d’une certaine désillusion. Pour toute réaction, Liana ne put retenir un léger rire moqueur.
— Et c’est quoi cette valeur que tu sembles si bien nous donner, alors ?
Siuu eut, un instant, l’air prise de court par cette réponse plus calme qui lui était offerte et expira un peu plus bruyamment.
— Exactement celle-ci, commenta-t-elle en se massant les poignets. Vous pensez être au-dessus des autres et ne vous préoccupez que de votre petite personne sans être capables de voir le grand tableau et ce que des types comme Torga font subit à ceux qui ne peuvent pas se défendre.
Ce ton, cette cassure.
Il y avait quelque chose dans l’intonation qu’elle ne reconnaissait que trop bien et le geste qui avait accompagné ces paroles lui en disait suffisamment pour comprendre. Siuu Linn avait été une esclave, probablement d’un baron du crime. La Twi’lek ignorait son propre passé, tout comme elle ignorait qui était réellement Jaden Dawnwalker et cela elle ne pouvait l’accepter.
— Alors peut-être aurais-je dû te laisser être empalée par ce débris sur le train, si je suis si égoïste, cracha-t-elle froidement, mais sans hausser sa voix, avant d’enchainer sans que l’autre ne puisse la couper de son regard foudroyant. Peut-être devrais-je être aussi égoïste que tu le décris et mettre les voiles avec ce type que tu détestes autant et dont tu ne connais strictement rien. Je dois ma vie à Jad, tout comme tu dois certainement la tienne à Katooni. Sans lui, je serai soit morte, soit entre les pattes gluantes d’un Hutt ou d’un répugnant Vigo quelque part sur une planète aussi pourrie que les individus la contrôlant. Jad est peut-être égoïste, mais je t’interdis de dire qu’il est dénué de compassion.
Liana serrait les dents. Sa voix avait été aussi tranchante qu’elle l’avait espéré, comme l’indiquait les yeux étonnés de Siuu et l’absence de réponse agressive de sa part. La Twi’lek resta figée en face d’elle, comme si elle tentait tant bien que mal d’encaisser une réponse à laquelle elle ne s’était pas attendue et un sourire en coin s’afficha sur le visage de la petite Togruta.
— C’est bien ce que je pensais, se contenta-t-elle de tir pour mettre fin à leur discussion.
Laissant Siuu derrière elle, Liana se dirigea vers l’entrée du tunnel dans lequel Dina avait depuis disparu. Ses mains tremblaient d’une colère difficilement contenue, mais aussi en raison d’une peur qu’elle ne parvenait pas à chasser. Elle n’avait pas vu Jaden arriver dans le hangar et personne n’était venu lui annoncer la réception d’une communication. Le vaurien l’avait laissée sur la touche, rompant une promesse qu’ils s’étaient faite, une fois encore. Pourtant, elle n’avait pas hésité à partir à sa recherche, tout comme elle n’avait pas hésité à lui demander de risquer sa vie pour des inconnus.
Il n’a pas hésité. Il n’a pas hésité parce que je lui ai demandé, parce qu’il refuse de me décevoir. Alors, pourquoi me garder à l’écart ? Il sait que je n’ai pas besoin qu’il passe son temps à me protéger. Plus je réfléchis à ses paroles, plus je pense qu’il ne m’a pas tout avoué quant à ses raisons.
Liana avait remué ces questions de nombreuses fois dans sa tête. Le Jaden qu’elle avait rencontré, solitaire et froid s’était estompé lors de leurs dernières aventures. Elle avait amorcé ce changement, aidée par Dina, puis il y avait eu Cassie, une reconnexion avec une enfance disparue depuis longtemps perdu et Jaden s’était à nouveau éloigné, comme tiraillé entre un passé représenté par sa jumelle et une chance de futur incarné par Dina et elle. Son ami était bloqué entre deux mondes qu’il ne parvenait pas à faire fusionner, elle en était consciente. Elle désirait l’aider, mais il avait préféré se murer pour régler lui-même ses problèmes.
C’est pour cela qu’il est parti seul récupérer les bijoux ayant autrefois appartenu à sa famille. Un désir de mettre une main sur son passé, de lui laisser une chance en sachant l’effet que cela aurait sur Dina, l’effet que cela aurait sur moi.
Plongée dans sa réflexion, elle faillit percuter la petite forme qui se trouvait devant elle et s’arrêta une seconde avant l’impact contre l’origine d’un regard apeuré.
— Qu’est-ce que tu fais ici ? demanda-t-elle d’une voix calme à l’enfant humaine qui avait l’air intimidée par elle, les yeux rivés sur son montral couvert de cicatrices.
Liana lui sourit pour essayer de la rassurer et lui attrapa la main. Le contact sembla ramener la fillette à la réalité et elle plongea ses iris envahies d’inquiétudes dans celles de la Togruta.
— Je… Je suivais les autres, bégaya-t-elle sans doute au bord des larmes. Ma maman… Je ne sais pas où elle est.
Le cœur de Liana se serra. Lors de leur évacuation un peu précipitée et des diverses explosions, beaucoup de prisonniers avaient été séparés, mais elle savait qu’un grand nombre d’entre-eux étaient également décédés lors de l’affrontement. L’adolescente pressa plus fort les doigts de l’enfant.
— On va essayer de la trouver, d’accord ?
La petite la dévisagea d’un air tout d’abord méfiant au coin duquel pointait une larme, puis elle se redressa un peu et hocha légèrement la tête.
— D’accord, répondit-elle de sa petite voix. Vous êtes une gentille, donc je peux.
Une gentille ?
Le mot surprit Liana qui ne sut quoi répondre et elle se contenta d’élargir son sourire en entrainant silencieusement la fillette dans le couloir de roches. Après quelques instants, il rejoignirent la salle de commandement et elle put sentir la poigne de l’enfant se renforcer alors qu’elle observait les différents individus présents dans la salle. Une majorité des occupants faisaient partie des anciens prisonniers de Torga. Plusieurs d’entre eux étaient blessés et se voyaient attribués les rares premiers soins disponibles par les membres de l’équipe de Weazel. Katooni, épaulée par Mareel, continuait de soigner la blessure de Red qui semblait lentement reprendre des couleurs. Elle chercha Lorin Pelton du regard un instant. L’Impérial était adossé à une paroi et était particulièrement convaincant dans le rôle du mercenaire au visage dénué d’expression, mais elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il observait attentivement la scène, grapillant la moindre information. Hal Rowen, quant à lui, était beaucoup moins calme, son regard rivé sur l’entrée dont elle venait d’émerger.
Il doit être aussi inquiet pour Valeen que je le suis pour Jad.
— Zeff !
La voix féminine la surprit, alors que la petite main qu’elle tenait depuis quelques minutes la lâcha pour se ruer vers la femme qui venait de pousser le cri. Celle-ci se baissa et agrippa l’enfant avec une force si grande qu’elle sembla un instant ne plus avoir envie de la laisser repartir. À distance, Liana put voir la petite murmurer quelque chose à sa mère avant de se tourner dans sa direction. La femme, les larmes aux yeux, resta accroupie, mais la Togruta n’eut aucune peine à lire le mot de remerciement qui venait d’agiter ses lèvres. Ce simple mouvement la frappa plus profondément qu’elle ne l’aurait pensé, mais elle se força à rester de marbre et répondit par un simple petit signe de tête.
— Mademoiselle Liana ! s’exclama soudainement Deevee en volant vers elle, le son de sa voix couvrant les discussion et les pleurs environnants. Je suis tellement ravi de vous voir finalement émerger de cet angoissant tube de roche ! J’avais peur de ne pas vous voir alors que vous étiez si proche !
— Merci Deevee, des nouvelles de Jad ? demanda-t-elle avec un faible espoir d’obtenir une réponse positive.
— Malheureusement, aucune, s’excusa le 2-EV en adoptant une expression peinée. Mais il s’en sort toujours de toute façon, non ?
Il s’en sort toujours.
Dina, suivie par Zoomer s’approcha à son tour et elles partagèrent leurs expressions les plus rassurantes. La Togruta était devenu très proche de la Brentaalienne au fil des années et sa simple présence avait désormais un effet rassurant sur elle.
— La situation s’est compliquée, déclara la Togruta avec inquiétude. On n’a pas la place d’accueillir tous ces gens.
Dina fronça un instant les sourcils et Liana ne mit que peu de temps à comprendre qu’elle le faisait en raison du pronom utilisé. L’adolescente se mordit l’intérieur de la joue.
— Tu as raison, sans compter que Tyren vient d’obliger les renforts de Katooni à sortir à découvert, répondit néanmoins son amie sans lui faire la moindre réflexion.
Zoomer siffla une suggestion dans leur dos et Liana secoua la tête en désaccord.
— Même si on le désirait, il serait difficile de quitter la planète désormais.
La réponse fut bougonne, mais l’unité R2 n’insista pas, comprenant sûrement qu’elle avait raison. L’affrontement était soudainement monté d’un niveau et cella ne leur rendait pas la tâche facile.
— Et donc, qu’est-ce qu’on fait ? demanda Dina en observant les environs. Je ne veux pas être négative, mais on sait toutes les deux qui on a ramené.
La jeune femme rousse faisait évidemment référence à Pelton. Son implication dans toute cette situation pouvait s’avérer particulièrement problématique. Les hommes de Katooni et Weazel, bien qu’actuellement hostiles à Torga, semblaient tous partager la même désapprobation, pour ne pas dire haine, du pouvoir impérial. Liana jeta un bref regard à l’homme en question avant de jeter un œil derrière elle pour apercevoir Siuu. La Twi’lek la vit regarder dans sa direction et se hâta de détourner de regard. Cependant, elle ne l’avait pas fait dans une attitude hostile, mais plus mal à l’aise, comme si leur interaction avait eu un effet qui l’avait prise au dépourvu.
— On attend Jad, répondit la Togruta en focalisant à nouveau son attention sur Dina.
— Il a survécu, annonça cette dernière autant pour rassurer Liana que pour tenter de se convaincre elle-même.
Un individu vêtu d’une tenue renforcée ocre, caractéristique du groupe de Weazel, émergea soudainement du tunnel au pas de course pour se rapprocher de son commandant et de Katooni. Tous deux semblèrent réagir à l’annonce qu’il venait de leur faire et cela intrigua Liana qui n’observa, néanmoins, aucune inquiétude dans leur regard, mais plutôt un certain soulagement, auquel succéda une vague de tristesse. Elle leva ses yeux vers Dina pour partager son sentiment, mais ne croisa qu’un regard ébahi tourner derrière elle. L’adolescente pivota immédiatement, parfaitement consciente de la raison de son trouble. Émergeant du tunnel, entouré par un groupe d’individus arborant le même type d’uniforme que Weazel, Jaden s’avançait en compagnie de Cassandra. Il arborait une nouvelle série de blessures auxquelles Liana était désormais habituée. Poussée par un élan de soulagement, la Togruta se rua vers son ami et l’enlaça avec une vigueur renforcée par son inquiétude d’avoir envisagé sa disparition et l’apaisement de le savoir envie.
— Hello, gamine, se contenta-t-il de dire. Si tu pouvais serrer un peu moins fort, cela éviterait de réveiller la douleur.
— Tu le mérites, répondit-elle avant de finalement partiellement le lâcher pour soutenir son regard. Ne me refais jamais ça !
Ne me refais jamais croire que j’ai pu causer ta mort !
Son ami se contenta de sourire avant de lever les yeux en direction de Dina. Ceux-ci s’adoucirent encore plus lorsqu’il la vit, mais il sembla hésiter à la rejoindre immédiatement. Deevee, quant à lui se fit moins discret et manqua de percuter Cassandra qui se déplaçait en direction de Pelton.
— Monsieur Jaden ! s’exclama le petit droïde. C’est un plaisir de vous voir. Votre survie, en plus de me remplir d’une joie, vient de me faire gagner cent-cinquante crédits aux dépens de Zoomer. J’ai enfin de quoi m’acheter ce module de prononciation shyrishiwoo… shyishiriiwook… Bref, vous voyez de quoi je parle !
— Euh, merci ? répliqua Jaden qui semblait plus préoccupé par Dina que par le 2-EV ou le pari qu’il avait effectué avec l’astromécano grincheux.
Liana, quant à elle, venait de suivre Cassandra du regard. Cette dernière avait maintenant rejoint l’autre impérial et lui murmurait visiblement quelques chose, bien trop discrètement pour que la Togruta ne comprenne le sujet de leur discussion. Pelton réagit, mais se trouvait trop loin pour qu’il fut possible d’en saisir la raison et le regard de Liana erra un peu plus loin, jusqu’à Hal Rowen. Celui-ci était désormais à genou et fixait intensément l’extrémité du tunnel. Des larmes roulaient sur ses joues et ses poings serrés vibraient d’une profonde intensité qui fit rapidement comprendre à Liana une chose qui lui avait échappé.
— Valeen ? souffla-t-elle.
Il y eut un éclair de surprenante tristesse inquiète dans les yeux sombre de Jaden avant qu’il ne soit en mesure de gravement secouer la tête. Cette information la toucha également et elle ne put s’empêcher de sentir une boule se former dans son estomac.
Elle était plus jeune que moi.
Mareel s’approcha d’Hal et se contenta de poser une main rassurante sur l’épaule du jeune homme qui resta immobile. Les réactions de Red, Pao, Fozzik et Katooni lui indiquèrent rapidement qu’ils avaient tous soit appris, soit compris par eux-même la nouvelle du décès de la jeune humaine. Toutefois, une vague de murmures se diffusa chez tous les autres et Liana vit clairement la nouvelle forme qui se dégageait de l’obscurité du tunnel d’un pas rapide. Les premiers éclats de lumières se réverbérèrent sur la visière argentée de son casque beige et gris à six pointes, puis la silhouette émergea. Elle était vêtue d’une cape de fourrure et d’un vêtement arborant les mêmes teintes que la tenue de Weazel sur lequel pendait un collier fait d’épines d’une créature inconnue. La posture du nouvel arrivant était droite et imposait un évident charisme. Il ne fallut pas longtemps à la petite Togruta pour comprendre qu’il s’agissait de la cheffe du groupe, dont elle avait brièvement entendu parler. Jaden et elle firent un pas en arrière pour la laisser passer, son ami la suivant intensément du regard jusqu’à ce qu’elle atteigne la table centrale. Rejointe par Weazel et Katooni, elle observa la salle un instant avant de poser ses deux main contre son casque et de l’ôter. Le visage qui apparut prit immédiatement Liana de court et elle entendit clairement Dina expirer brièvement sous le coup de la surprise. Celui-ci était celui d’une humaine ayant tout juste dépassé la vingtaine. Son teint bronzé contrastait avec les multiples taches de rousseur qui le parcourait et la chevelure rousse frisée nouée vers l’arrière de sa tête. À son apparition, toute la salle s’était tue à l’exception des quelques murmures en provenance de certains ex-prisonniers. Liana recula un peu contre le torse de Jaden.
— Pourquoi est-ce qu’elle me dit quelque chose ? demanda-t-elle en chuchotant sans lâcher la jeune femme des yeux.
— C’est Enfys Nest, répondit simplement Jaden, déclenchant une expression surprise sur le visage de sa partenaire qui ne fut pas capable d’ajouter le moindre commentaire.
Enfys Nest ? Cela veut dire qu’on est en train de se battre pour les Cloud-Riders ? Blast !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 26 Juin 2022 - 17:28   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu!
Et y a du contenu!

Bon, alors, pour Skip... Je ne sais pas si tout ce qui a été dit sur lui est vrai ou pas, si ça vient du lore de Star Wars ou si c'est une bête de ton cru, mais j'espère qu'on saura la vérité un jour ^^ Mareel a l'air gentil, j'imagine que Skip l'est tout autant !

Concernant Siuu, elle me fait de plus en plus penser à Mission Vao du premier KoTOR. Je ne sais pas si c'est voulu ou pas, mais c'est sympathique (mais du coup je les associe visuellement toutes les deux).

Mandoad a écrit:- Zeff !

Alors, j'ai bugué, avant de me rappeler que le nom de mon personnage ne comportait qu'un seul 'f' et que c'était un petit gars et pas une petite fille :paf: J'ai trop fait d'allers-retours entre nos fics récemment ^^

Et ensuite, la révélation de la fameuse "elle"! Je dois avouer que je m'y attendais, mais seulement depuis le chapitre précédent. Je pensais que tu prendrais plus ton inspiration du côté de Rogue One et qu'on aurait droit à quelqu'un d'autre.Visiblement, tu préfères aller piocher du côté de Solo :transpire: Mais au final, en regardant l'année, je me dis que c'était encore un peu tôt pour introduire un autre personnage. En tout cas, on comprend pourquoi Liana était le premier choix de ces Partisans et pourquoi avoir eu Jaden à la place leur pose soucis.
C'était bien! J'attends de voir la nouvelle dynamique maintenant qu'"elle" est arrivée et qu'on verra aussi les retrouvailles entre Jaden et Dina (maintenant qu'il est passé une nouvelle fois à côté de la mort et qu'il a eu le temps de réfléchir un peu).
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1222
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mat-vador » Dim 26 Juin 2022 - 21:05   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu !

Nos personnages préférés sont enfin réunis :wink: :wink: ! Entre Liana et la Twi'lek, je me demande s'il y aura une liaison :sournois: ... très belle chute avec l'apparition d'un personnage intéressant de Solo :D !

La suite :oui: :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3259
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Lun 27 Juin 2022 - 16:32   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci pour vos retours ! Je vais commencer par ceux sur le dernier chapitre et ensuite je m'attaque au pavé de Loucass :lol:

LL-8 a écrit:Bon, alors, pour Skip... Je ne sais pas si tout ce qui a été dit sur lui est vrai ou pas, si ça vient du lore de Star Wars ou si c'est une bête de ton cru, mais j'espère qu'on saura la vérité un jour ^^ Mareel a l'air gentil, j'imagine que Skip l'est tout autant !

Alors c'est 100% sorti de mon imagination, donc aucune information trouvable sur Wookieepedia pour avoir le fin mot de l'histoire avant que (si ?) je décide de le donner. :sournois:

LL-8 a écrit:Alors, j'ai bugué, avant de me rappeler que le nom de mon personnage ne comportait qu'un seul 'f' et que c'était un petit gars et pas une petite fille J'ai trop fait d'allers-retours entre nos fics récemment ^^

Le nom est sorti naturellement et j'ai eu un flash en repensant à ta fic, puis j'ai vu que tu n'avais qu'un F donc je me suis dit que ça passait. :transpire:

LL-8 a écrit:Et ensuite, la révélation de la fameuse "elle"! Je dois avouer que je m'y attendais, mais seulement depuis le chapitre précédent. Je pensais que tu prendrais plus ton inspiration du côté de Rogue One et qu'on aurait droit à quelqu'un d'autre.Visiblement, tu préfères aller piocher du côté de Solo

J'avais commencé le tome 1 après la sortie ciné de Solo et il était dans mes plans de faire apparaître ce personnage dans le dernier acte des aventures de mes Vauriens et je m'y suis tenu depuis. J'avais beaucoup aimé le perso et le twist lié et je trouve dommage qu'il ait été placé dans un tiroir depuis.

mat-vador a écrit:Entre Liana et la Twi'lek, je me demande s'il y aura une liaison ...

D'abord une supposition entre Liana et Cassie, puis entre Liana et Siuu... Tu veux vraiment la caser la petite Togruta :D

Et maintenant au tour de Loucass:

Loucass824 a écrit:Elle a conscience que son régime n'est pas parfait, mais convaincue par des leviers et des moteurs plus ancrée en elle. Mais doute tout de même. J'avoue que j'ai un peu moins apprécié ce passage. C'est un peu paradoxal, car connaissant les deux femmes et leur vision du monde, c'était un peu courru d'avance qu'un tel sujet vienne sur la table. Mais c'est le "pro" empire qui doute encore, alors que Cassie est bien au fait des dysfonctionnement de son régime.

Je comprends ton avis et, effectivement, peut-être qu'enchainer les 3 tomes fait que ça donne un peu un effet "redite". Après, le pro-empire qui doute... Je n'ai pas l'impression d'avoir émis des doutes à l'exception de Cassie qui admet que l'Empire n'est pas parfait (le contraire serait de la naïveté), mais peut-être le fait qu'elle soit le personnage POV et qu'on soit dans sa tête conforte dans ces émotions. J'avais plus l'intention de marquer l'avis de Liana somme tout inexpérimenté par rapport à la grande échelle et l'opposé à l'inexpérience de la petite échelle de Cassie lors du chapitre suivant.

Loucass824 a écrit:Alors les "Partisans" aucune idée de ce à quoi ça renvoie...

C'est le groupe de Saw Gerrera. :wink:

Loucass824 a écrit:Deux ans s'écoulent, et donc il serait revenu à la case départ ? J'avoue que ça me laisse un peu perplexe... Surtout que en deux ans, le groupe n'a rempli aucun contrat ? Ils ont du avoir des contrats où ils se lançaient tous face au danger, donc son évolution dans sa personnalité avait déjà été éprouvée normalement.

Ok, je réagis là-dessus, parce que tu extrapoles pas mal et ça risque de te bloquer un peu beaucoup par la suite :transpire:
À aucun moment, il n'est dit qu'ils ont passé deux ans à ne rien faire (ça m'a fait relire le chapitre pour être sûr que je n'avais pas écrit une phrase allant dans cette direction), au contraire et c'est là le problème. Pourquoi après deux ans, Jaden se lance soudainement sur un contrat en duo avec Zoomer alors que toute l'équipe avait toujours été impliquée par le passé. Comme je le disais déjà, seul Jaden peut expliquer ses actions (peut-être qu'elles te conviendront ou peut-être pas) et tu mentionnes qu'une des raisons pour laquelle cela passe moins est cette absence d'explications de Jaden. C'est un choix personnel de passer du temps à vraiment expliquer ses raisons et je m'attendais à ce type de retour. :D

Loucass824 a écrit: Sacré indice que voici... Et entrée en scène d'un antagoniste ! J'aime beaucoup le côté impactant que tu y insuffles. Le côté martyriser un de ses hommes est un classique un peu trop utilisé à mon goût. Lorsque cela prenait cette direction, ça ne me plaisait pas trop. Mais si l'idée n'était pas la meilleure selon moi, tu y as ajouté une chose qui fait la différence : la mise en scène ! Montrer tout cela de la perspective des deux femmes, à très longue distance surtout, apportait une vraie plus value à un pivot narratif généralement redondant. Donc vraiment bravo !

Je voulais faire quelque chose d'un peu différent niveau antagoniste avec Tyren par rapport aux précédents un peu plus "fins". Cela vient vraiment donc d'une envie d'avoir une brute à écrire, mais pas une brute bête et méchante. Content de lire que cela marche malgré tes réserves.

Loucass824 a écrit:Après, que des dures à cuires comme Liana et Cassie soient impressionnées par un colosse qui tue à mains nues un sous-fifre... Si encore il l'aurait cramé, pour dire "t'as merdé ben subit le sort de cette raffinerie par la même occasion". Là, c'aurait été excessif, sadique même, mais sacrément impactant et cohérent que les deux femmes aient peur. Je me souviens que le titan cuirassé ne leur avait pas fait autant d'impression.

On n'est pas sur le même type d'antagoniste. DT-K17 était plus impressionnant et intimidant. Tyren est bien plus violent, donc la réaction est bien différente et la réaction des deux jeunes femmes est liée à deux points:
1) Elles ont changé depuis le tome 1. Notamment Liana, dont tu remarquais qu'elle éprouvait plus de peur dans le tome 2 que dans le tome 1 où elle était plus implacable et plus secouée émotionnellement, donc plus susceptibles à ressentir cette peur.
2) Dans cette peur, il y a deux aspect qui sont l'impression général que suscite Tyren. Je voulais un bad guy qui puisse inspirer une certain terreur, rien qu'en existant et deuxièmement, ce qui leur fait peur c'est surtout une simple pensée: "Tu as vu ce qu'il a fait à un de ses hommes ? Imagine ce qui est arrivé à ton frère/ami le plus proche qui est la personne qui a ruiné son pouvoir et le respect qu'on lui vouait ?

Loucass824 a écrit:J'aime quand ça se castagne, de l'imbrication au corps à corps, trouver des solutions aux problèmes posés par l'adversaire, l'urgence de la situation, s'adapter, ect. La tension est palpable, l'inconnu sur leur adversaire y ajoute, bref, j'aime beaucoup ! Et là, avant même d'attaquer le prochain chapitre, on sent le truc...

:jap:

Loucass824 a écrit:Mais visiblement, ça c'est déjà produit... Par contre, je ne me souviens plus, Katooni a conservé son sabre ?

Nope, plus de sabre pour Katooni.

Sur ce, j'espère que tu découvriras certaines réponses à tes questions dans les chapitres suivants, mais attend-toi à ce que celles-ci prennent un peu de temps pour être assez claires. Honnêtement, je me suis bien retourné la tête pour savoir comment en amener certaines lorsque je développais cette conclusion sans gâcher certains points. :transpire:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 27 Juin 2022 - 16:41   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

4 chapitres lus ! (J'ai terminé le 18) je suis forcé de lire moins de chapitres, vu que j'écris des pavés de plus en plus longs...

Et donc, Jaden ! Alors je demeure mitigé pour faire simple. Car du point de vue du récit, tout concorde, tout s'emboîte très clairement, tout fait sens. Mais narrativement, mon problème persiste. Les évènements ayant suivi Hajoo et Jaden et les raisons pour lesquelles il se trouve embarqué avec les rebelles s'imbriquent parfaitement, la fin du tome 2 où Sisswip déclarait vouloir Liana (pourquoi donc d'ailleurs ? On va finir par l'apprendre, ou bien il a juste crush sur elle depuis qu'il l'a rencontrée ?). Une fois embarqué dans le truc, il échange sa place contre Liana. Ça, ça peut faire sens, sauf qu'il y a le hic de base. Le fait que Jaden ait abandonné sa famille pour simplement aller chercher seul de vieux bijoux de famille a peu de sens narrativement parlant pour moi. En terme de continuité, cela invalide partiellement et de manière rétroactive le cheminement identitaire du tome 2, qui avait été le coeur de ton récit à ce moment, et son principal point fort. Malgré qu'il ait passé du temps avec eux en mission et au devant du danger, Liana le dit elle même d'ailleurs, tout allait bien. Mais cela lui a pris d'un coup d'aller chercher les bijoux ? C'était simplement par bêtise, par nostalgie ? Ce pivot narratif pour le faire replonger en arrière ne me convainc pas vraiment, désolé... Après comme je l'ai dit, tout s'emboîte vraiment très bien, l'échange avec ses deux amies fonctionnent parfaitement ! Mais ce que ce rétropédalage raconte est que Jaden est redevenu prisonnier de son envie de mettre ses proches à l'écart simplement pour se protéger lui même, et pour la simple raison qu'il a fait une bêtise en agissant par nostalgie. Le tout avec ce cheminement qui s'est déroulé hors champ, ça n'aide pas vraiment à être convaincu du truc. C'est vraiment le seul point noir que je relève en soit. J'avoue que ça m'a un peu sortit du récit un moment. Mais fort heureusement, le contenu global est toujours aussi qualitatif. Même si je ressens le côté narration qui invalide en partie tout un développement passé, le reste me convainc, et avec le temps ça va passer un peu. C'est que toute cette conversation avec les deux filles avait un peu le goût de celle du tome 2 à peu de choses près... Bon, je vais m'arrêter, parce que j'insiste sur des choses que j'ai déjà dites. Je suis suffisamment clair sur ce défaut-ci, et ce ne serait pas forcément juste d'y passer autant de temps alors qu'il y a plein de bonnes choses sur lesquelles s'attarder.

M'en éloignant sans m'en éloigner, si on met de côté ce rétropédalage, le fait que Jaden passe un marché pour prendre la place de Liana dans ces opérations me convainc beaucoup plus, car c'est un choix plus contraint et subit qui conscient. Il se trouvait déjà dans une situation précaire, donc c'est par la force des évènements qui fait que cette fois il a fait ce choix. Prenant part à la rébellion, le fait justement qu'il cherche à contacter sa famille pour l'impliquer aurait été de trop. Par contre, comme il le dit lui même, l'attaque du train pour les bijoux, il n'aurait pas dû la faire seul. Vu du prisme du développement et propos du perso. Passé la première partie de leur échange qui fait un peu répétition avec ce même moment dans le tome 2, cela change lorsqu'il montre qu'il a rencontré son Némésis ! Et à partir de là, j'étais de nouveau bien dedans. Là j'ai ressenti de nouveau le Jaden qu'on est censé avoir. Il a réussi à mutiler et partir loin de Kan parce qu'il était quelqu'un d'autre, Blizz, un tueur de Jedi même... Jaden, a fortiori le Jaden d'aujourd'hui, craint Kan, et à raison. Il le connait, et a bien conscience de la vendetta personnelle qu'il compte lancer contre Jaden. Donc ici, tenir sa famille à l'écart faisait parfaitement sens. La cicatrice et les doigts en moins, c'est peut être accessoire, mais ça me plaît beaucoup ! Une confrontation lourde de sens exige un tribut significatif selon moi. C'est un moyen important de matérialiser le niveau des enjeux. On sent que c'est personnel, et ça ancre très bien un antagonisme qu'on a seulement eu raconté par certains persos. Ici, c'est palpable, et on a hâte que leur différent se règle ! On sent également qu'il y aura un lourd tribut... Alors une nouvelle fois, pari un peu fou. J'ai en tête l'épilogue du tome 2, donc Sisswip doit répondre aux ordres d'Ahsoka à mon sens. De plus, Katooni parle d'une cheffe à un moment. Je me dis, et si c'était Ahsoka qui voulait Liana à ce point ? Parce qu'il y a un lien de parenté quelconque, où je ne sais quoi ? Ça se base sur très peu de chose, donc je verrai bien. Bon, maintenant que le groupe est là, ils vont être impliqués. Normal, parce que c'est ça une famille ! On se tire des mauvais pas quand on est dedans et puis c'est tout ! Ambiance de tension, une attaque ? Pas vraiment, plutôt un chapitre excellent sur un des meilleurs duo qui arrive...

Y'a pas à dire... Deevee et Zoomer ensemble... Sur Hajoo et Jaden, Zoomer vendait déjà du rêve, et je t'avais dit Zoomer c'est le perso tu le mets avec n'importe qui ça fonctionne ! Et avec Zoomer, tu as repris un peu le même principe avec Jaden et l'ordinateur de bord dans le crossover : le bougre a des lignes de dialogues ! Le prisme de Deevee permet de matérialiser les paroles du bougre, et c'est tout simplement excellent ! Deevee qui en plus part dans des délires de pensées angoissées presque névrotiques, paranoïaques, j'ai tellement ri dans ce chapitre ! Tu dis souvent qu'écrire sur les droides ça te permet de décompresser, et bien il y a eu de la sacrée décompression par ici ! On a même un Zoomer qui laisse passer des inquiétudes, ce que tu abordes avec les problèmes de mémoire fait naître des inquiétudes. Je me dis si ça se trouve, tu prépares le terrain à la mort d'un de nos compagnons droïdes, ou bien qu'il se sacrifie plus tard dans le récit, et soit contraint de perdre sa mémoire et donc sa singularité. Réussir à avoir un peu de tension alors que ce chapitre est une masterclass humoristique, bravo ! Et la fin nous laisse entendre qu'il y a réunion, et que les droides ont fait forte impression pour un entretien d'embauche pour rentrer dans le gang !

On voit en priorité les choses sous le prisme de Dina, donc c'est déjà certain que ce chapitre va me plaire. On a toujours son développement qui se poursuit (j'ai d'ailleurs oublié la masterclass de taloche qu'elle a envoyé à Jaden plus tôt, petit plaisir coupable...) Où elle tend de plus en plus vers cette symbiose de ses deux personnalités, la politicienne et la vaurienne. Là où dans le tome 2 elle était en développement très axé vaurienne, ici elle commence à comprendre qu'elle est la somme des deux, et non une seule facette de cette pièce. Elle cherche beaucoup moins à renier celle qu'elle était, assume ce qu'elle est, et découvre que c'est en agissant ainsi qu'elle s'accomplira réellement en tant que femme. Reste ce que sa relation avec Jaden donnera, mais ce perso est toujours impeccable. On a donc le tour d'ensemble de l'équipe. Alors déjà, je n'ai pas vraiment l'espèce de chacun en tête, alors retenir tout cela... Je pense que c'est succint à dessein, et que chaque intervention significative de chacun se fera avec son lot de précision. Il est difficile de caractériser complètement une équipe aussi large en un seul chapitre. Et tu as bien fait de ne pas en faire trop, car cela aurait davantage alourdi le récit, et on n'aurait pas forcément plus retenu. On a un peu de contexte pour chacun, et pour l'instant je trouve que ça suffit amplement. On aura le temps de les découvrir un peu plus par la suite. Il n'y en a aucun qui m'a vraiment marqué, mais c'est parce que j'ai l'esprit complètement focus sur Katooni. Moins sur Red j'avoue, mais la relation Katooni/Jaden, je veux savoir ce qu'il s'est déjà dit, ou être là lorsque ce sera dit (évasif, mais je pense que tu vois ce dont je parle) je ne sais toujours pas si elle à son sabre, mais elle a par contre dû sentir que Jaden est sensible à la Force non ? Je pense que si un chapitre du point de vue de Katooni arrive, il va me plaire... Attaque d'un train ? Vu les effectifs et les moyens, il y a de grandes chances que ce ne soit pas redondant avec le crossover, donc je n'ai pas de soucis avec ça.

Mais ensuite vient un chapitre... Et quel chapitre ! Tu vois, Kan m'a fait tellement plus d'effet dans ce chapitre que dans son introduction sous le regard de Cassie et Liana précédemment. J'accroche totalement avec le perso. Il est dans le même style que le titan cuirassé, mais différent, presque complémentaire même ! Je vais lui trouver un nom original de titan dans le futur. Ce sera soit l'assaillant, soit le colossal. Je penche pour l'assaillant, car un peu petit pour le colossal. Mais j'adore le perso ! Il cogne certes. Mais ce que j'aime par dessus tout, c'est que même s'il est teigneux, violent ou quoi, il a des valeurs ! Il m'a beaucoup fait pensé à un autre perso, mais je ne peux en dire plus... C'est un véritable guerrier. Avec Jaden, c'est personnel, alors il est prêt à aller très loin. Mais il possède un certain honneur, un orgeuil qui le distingue de la simple brute sadique, ou d'un brigand friand de crédits et d'apparats. Il était le numéro 1, et ne plus l'être est une profonde meurtrissure. Pas de sensiblerie, pas de vulnérabilité, rien que la résolution d'un professionnel, d'un guerrier jusqu'au plus profond de lui même. C'est une chose que DT-K17 avait dans un autre registre. Il a vu que le Blizz qui la laisse dans cet état n'existe plus, et que le Jaden est bien plus vulnérable. C'est ce qui fait de lui un antagoniste parfait, car il va directement heurter le développement que Jaden a eu, sa famille, toucher sa vulnérabilité. Il aurait été impossible pour Kan de blesser Blizz. Mais Jaden est une cible bien plus abordable ! A partir d'image, il arrive à décrypter le niveau de son adversaire, et dégage Katooni comme le réel danger.Ce détail contribue de le placer comme une grosse menace. Je suis conquit par le perso, mais toi tu n'en avait pas terminé ! Alors qu'on a tout ce qu'il nous faut, voilà que tu places des éléments intéressants, et dont j'ai hâte de voir ce quils vont donner. La présumée folie, la rage qui le consume de l'intérieur suite à ses blessures. La chair mais aussi l'âme à été meurtrie et altérée, et c'est quelque chose de vraiment prometteur pour la suite. Je ne l'ai pas forcément vu comme un stratège. Pour moi, ce qui défini un stratège, c'est quelqu'un qui est davantage défini par la logique et sa lucidité. Kan est trop impliqué émotionnellement pour être défini comme un stratège. Un guerrier n'est pas uniquement des muscles. Un vrai guerrier est par nature doué intellectuellement. Une brute dans cervelle ne vaut pas grand chose. Un guerrier est de fait un intellectuel. Il a pour lui un bagage opérationnel conséquent, et il lui incombe de choisir le meilleur outil pour réparer son problème. Il est tel un mathématicien qui possède beaucoup de connaissances, et qui est au dessus de la mêlée non pas par ses connaissances, mais parce qu'il sait trouver la bonne réponse à chaque problématique. Pour chaque équation qu'il rencontre, il optera pour la bonne réponse. Bon, j'ai dévié un peu sur mon exposé, mais c'est que ce perso m'inspire. Son niveau de détermination me plaît et est très prometteur, car il a semble-t-il une discipline lui permettant de canaliser sa rage. La combinaison de lucidité et de rage profonde, attention les yeux... Sans oublier l'orgueil, qui n'est pas une composante à négliger.

Bon, encore une fois j'ai passé beaucoup de temps sur le gros point qui me dérange. J'espère que je m'y attarderai moins à l'avenir, mais c'est que le propos, ce que l'histoire et les persos racontent, c'est vraiment ma marotte, je suis un petit vieux qui radote sur son truc qui lui tient à cœur, je sais bien... Mais même si cela m'a fait sortir du récit un moment, la qualité globale m'a de suite replongé dedans, et j'ai beaucoup aimé le reste. Je ne sais pas, c'est presque comme si toutes tes œuvres avaient ce que je recherchais, mais qu'en voyant ce point-ci, je me dise "je croyais que tu étais l'élu !", C'est tout bête... En tout cas, même si je ralentis le rythme, je lâche toujours de gros pavés, donc ça me prend toujours autant de temps d'écrire mes retours. Mais a priori, le prochain chapitre que tu sortiras sera le tout premier que je vais lire seul, sans enchaîner, sans avoir la suite, avec un retour qui sera plus court... Enfin le retard bientôt rattrapé !

EDIT

Merdasse, on s'est croisé entre deux messages...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Mar 28 Juin 2022 - 9:27   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 24 lu !

Je me suis fait bananer en beauté dis donc ! :shock:

Parce que, je dois le dire : une cellule de rebelle, une "chef", une ancienne apprentie Jedi : pour moi, il ne pouvait s'agir que d'Ahsoka ! Et bien non ! Et c'est encore mieux ! Cette révélation est le point d'orgue d'un Chapitre centré sur Liana et qui voit nos héros se regrouper, panser leurs blessures... pour mieux repartir au combat par la suite ?

Vivement la suite, justement ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mar 28 Juin 2022 - 9:54   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci L2 !

L2-D2 a écrit:Parce que, je dois le dire : une cellule de rebelle, une "chef", une ancienne apprentie Jedi : pour moi, il ne pouvait s'agir que d'Ahsoka !

Cela aurait pu (une mention dans le tome 2 ayant pu y faire croire), mais non. Il avait été toujours été prévu qu'Enfys soit le gros guest final. En plus, ramener Ahsoka cela aurait bien déséquilibré le combat final :D

L2-D2 a écrit:Cette révélation est le point d'orgue d'un Chapitre centré sur Liana et qui voit nos héros se regrouper, panser leurs blessures... pour mieux repartir au combat par la suite ?

Comme à mon habitude, il va y a avoir un peu d'introspection avant le rush final dans cette dernière quinzaine. :cute:

Loucass:

Loucass824 a écrit:Le fait que Jaden ait abandonné sa famille pour simplement aller chercher seul de vieux bijoux de famille a peu de sens narrativement parlant pour moi. En terme de continuité, cela invalide partiellement et de manière rétroactive le cheminement identitaire du tome 2, qui avait été le coeur de ton récit à ce moment, et son principal point fort. Malgré qu'il ait passé du temps avec eux en mission et au devant du danger, Liana le dit elle même d'ailleurs, tout allait bien. Mais cela lui a pris d'un coup d'aller chercher les bijoux ? C'était simplement par bêtise, par nostalgie ? Ce pivot narratif pour le faire replonger en arrière ne me convainc pas vraiment, désolé...

Yep, je comprends ton avis et pour y répondre, je dirais que oui cette mission se fait par bêtise nostalgique en un sens de ne pas les impliquer sur une mission liée à son passé. Toujours difficile d'expliquer ce genre de raisonnement lorsque je suis encore en train de développer une facette de Jaden dans les chapitre actuels sans risquer de mini spoils. De mon point de vue, cela n'est pas trop incohérence par rapport au personnage et sa façon dont je considère sa relation à ses deux familles, à son passé, son présent et son futur, mais je comprends ton ressenti. Content que tu aies l'air moins dérangé par les raisons qui l'ont poussé à rejoindre Katooni (du coup je n'aurais presque pas dû te parler du spin-off :D ).

Loucass824 a écrit:Et à partir de là, j'étais de nouveau bien dedans. Là j'ai ressenti de nouveau le Jaden qu'on est censé avoir. Il a réussi à mutiler et partir loin de Kan parce qu'il était quelqu'un d'autre, Blizz, un tueur de Jedi même... Jaden, a fortiori le Jaden d'aujourd'hui, craint Kan, et à raison. Il le connait, et a bien conscience de la vendetta personnelle qu'il compte lancer contre Jaden. Donc ici, tenir sa famille à l'écart faisait parfaitement sens. La cicatrice et les doigts en moins, c'est peut être accessoire, mais ça me plaît beaucoup !

C'est toujours dans cette volonté de montrer que Tyren est un antagoniste différent et plus personnel. Jaden sait à quoi s'en tenir et connait le danger. Je voulais aussi montrer que ce n'est pas uniquement personnel pour lui, mais aussi pour le Nautolan que j'imaginais très mal remettre le contrebandier à Torga dans le plus grand calme (surtout quand tu découvres son état psychologique présenté plus tard :sournois: ).

Loucass824 a écrit:De plus, Katooni parle d'une cheffe à un moment. Je me dis, et si c'était Ahsoka qui voulait Liana à ce point ? Parce qu'il y a un lien de parenté quelconque, où je ne sais quoi ? Ça se base sur très peu de chose, donc je verrai bien. Bon, maintenant que le groupe est là, ils vont être impliqués. Normal, parce que c'est ça une famille ! On se tire des mauvais pas quand on est dedans et puis c'est tout ! Ambiance de tension, une attaque ?

C'était aussi un sujet de paris et, vu que j'ai révélé de qui il s'agissait récemment, j'espère que tu n'auras pas été spoilé avant le moment même.

Loucass824 a écrit:Tu dis souvent qu'écrire sur les droides ça te permet de décompresser, et bien il y a eu de la sacrée décompression par ici ! On a même un Zoomer qui laisse passer des inquiétudes, ce que tu abordes avec les problèmes de mémoire fait naître des inquiétudes. Je me dis si ça se trouve, tu prépares le terrain à la mort d'un de nos compagnons droïdes, ou bien qu'il se sacrifie plus tard dans le récit, et soit contraint de perdre sa mémoire et donc sa singularité. Réussir à avoir un peu de tension alors que ce chapitre est une masterclass humoristique, bravo !

Depuis l'épisode IV, j'ai été marqué par l'humanisation des robots qu'étaient C-3PO et R2. Pour moi ce sont des personnages à part entière et même parmi les meilleurs, d'où cette envie de faire pareil ici.

Loucass824 a écrit:Tu vois, Kan m'a fait tellement plus d'effet dans ce chapitre que dans son introduction sous le regard de Cassie et Liana précédemment. J'accroche totalement avec le perso.

Parfait ! J'accorde beaucoup d'importance à l'antagoniste ce qui fait que, pour moi, il est important de le développer notamment en se mettant dans sa tête. C'était l'intention ici de vraiment savoir qui est ce type dont on a seulement entendu parler et dont on sait ce que Jaden lui a fait. Cela permet de comprendre ses motivations et certaines de ses actions futures.

Loucass824 a écrit:Je ne sais pas, c'est presque comme si toutes tes œuvres avaient ce que je recherchais, mais qu'en voyant ce point-ci, je me dise "je croyais que tu étais l'élu !", C'est tout bête... En tout cas, même si je ralentis le rythme, je lâche toujours de gros pavés, donc ça me prend toujours autant de temps d'écrire mes retours. Mais a priori, le prochain chapitre que tu sortiras sera le tout premier que je vais lire seul, sans enchaîner, sans avoir la suite, avec un retour qui sera plus court... Enfin le retard bientôt rattrapé !

Dans tous les cas, retours moins convaincus ou pas, je suis heureux que tu prennes toujours autant de plaisir à la lecture surtout pour un univers qui ne t'attirait pas forcément. C'est vrai que certains choix peuvent sortir plus incohérents à la lecture qu'ils ne le sont dans mon esprit. Après, c'est vrai que tu as tout enchainé en l'espace de quelques semaines, alors que c'est étalé sur 4 ans d'écriture chez moi, donc même avec des allers-retours fréquents avec les anciennes fics et des personnages clairs dans ma tête, je dois avouer qu'il y a des petits détails qui me sont sortis de l'esprit.

Merci à vous en tour cas pour vos retours. Je vous dis à la prochaine !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Mar 28 Juin 2022 - 16:25   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Je comprends également tes explications. J'ai aussi conscience que je peux être très exigeant sur le plan de la narration, où je te demande presque des comptes comme si tu me devais quelque chose ou je ne sais quoi, alors que ce ne devrait pas être le cas. Je m'en excuse, je peux être excessif parfois, c'est la passion qui parle. Je sais que cette session de lecture a été moins frustrante sur ce point, tu verras d'ailleurs pourquoi... Après, je pense que j'ai tout de même bien fait de lire le crossover. Sans ce contexte, j'aurai été mal à l'aise d'émettre des critiques sur ton récit actuel sans avoir lu les aventures d'Hajoo et Jaden. Et je serais passé à côté du receuil qui lui est consacré, et d'une lecture aussi plaisante qu'intéressante.

Entièrement d'accord ! L'antagoniste doit toujours être soigné, et apporter une vraie plus value au récit. Chaque tome propose quelque chose de différent. Le titan cuirassé dans le tome 1, dans le 2 c'était plus flou, et ici clairement identifié avec Kan. C'est vrai que dans le 2, il n'y en a pas vraiment. Il y a bien Arica, mais elle a presque la place de Torga dans ton tome 3. C'est la menace, mais l'antagoniste ? Techniquement, l'antagoniste de Jaden dans le tome 2 est presque Jaden justement...

C'est justement pour cela que j'ai hâte d'être à jour. Parce que tout enchaîner, c'est bien, mais pour les paris par exemple, ça me facilite un peu les choses. 1 chapitre par semaine, et on laisse les théories mûrir un peu, on tente de se rappeler, ect. Bref, mon retour !

4 chapitres lus ! (J'ai terminé le 22) plus que 2 avant d'être à jour ! Je voulais me faire deux sessions de 3 chapitres, mais un bougre d'auteur m'a laissé sur une fin de chapitre où j'avais besoin de réponses ! Et en plus, je n'ai toujours pas ma réponse avec le chapitre que j'ai lu en plus...

Chapitre du point de vue de Katooni, alors que je le voulais sur ma session de lecture précédente, si c'est pas beau ça ! Alors je vais être tout sauf pertinent sur ce chapitre... Parce que le fan service a eu raison de moi ! Avant cela, on discute du plan, et on continue d'avoir davantage en tête les nouveaux visages. Certains rentrent plus facilement que d'autres, mais on va continuer à les voir. L'important n'est pas forcément de retenir les noms, mais de garder un pan de leur caractérisation en tête pour le moment. Le nom finira par rentrer si le perso nous plaît ou qu'il est particulièrement pertinent pour l'histoire, je ne me fais pas de soucis là dessus. Katooni n'est plus vraiment une Jedi, lien avec la Force perturbé. On comprend tout de même, que, même si elle a des difficultés à y faire appel, des capacités passives sont toujours en éveil, comme des talents athlétiques au dessus de la moyenne, une perception accrue, une certaine prescience dans les émotions et les ressentis des autres. Cela lui confère quelque chose de plus, sans la rendre trop puissante. En effet, elle aurait un niveau de Jedi, j'ai beau aimer ton antagoniste, Katooni aurait alors dû être en mesure de lui régler son compte. Mais on arrive sur les réf qui font tellement plaisir... C'était vraiment touchant lorsqu'elle songeait à Deekon. Elle en discute avec Red, ils parlent de lui, il y a même la mention de Maya,... Un pur régal ! Ça m'a rappelé des souvenirs qui, même s'ils sont très récents, m'ont beaucoup touché ! Et ça m'a fait poser une autre certitude sur un constat. Bien que j'apprécie Jaden même s'il n'est pas mon préféré de cette trilogie, je vais peut-être faire grincer des dents certains, mais Jaden ne vaut pas Deekon... Ça fait commencer une vieille querelle de débat de fan un peu bidon, mais songer de nouveau à Deekon me rappelle à quel point ce personnage est excellent ! Et de voir que son héritage perdure avec Katooni... C'était un perso sympa, même si je n'étais pas hyper fan, mais comme elle est l'héritière de Deekon, eh bien elle figure sur le podium de persos sur cette fic automatiquement. J'avais prévenu que je n'allais pas pouvoir être objectif là dessus... Tu abordes de nouveau les thèmes et propos intéressant d'Une lueur dans l'obscurité, donc un pur régal. Je ne vais rien spoiler, mais ceux qui ne l'ont pas lu, vous allez fissa faire un tour de ce côté, le lien est dans la signature de Mandoad, allez ! Plus concrètement, on a aussi la cheffe qui est mentionnée, avec Sisswip. J'ai hâte de voir son apparition, mais surtout ce qu'elle peut bien vouloir à Liana ! Alors j'ai peut être intégré Ahsoka à ma trilogie, mais sans Clone Wars ni Rebels, je n'ai aucune idée de ce que cela présage du perso en terme de continuité dans ton récit. J'avais plus ou moins misé sur un lien de parenté de près ou de loin entre les deux togruta, mais sinon... Ahsoka doit bien avoir une raison particulière pour une telle fixation sur Liana tout de même... Enfin bref, à part ce détail, j'étais trop focalisé sur le lien avec ton autre univers, qui du coup s'imbrique et s'invite à son tour complètement.

Et enfin un chapitre du point de vue de Jaden ! C'est vrai que 20 chapitre sans le point de vue du protagoniste fait bizarre. Alors j'ai eu du mal à capter que la phase en italique était un flashback court-termiste. Il a fallu que je balaye tout cela dans les grandes lignes plusieurs fois avant de tout comprendre. Le contrecoup des allusions à Deekon peut être... Mais bon, désolé, j'ai tout de même eu un peu de mal avec le passage Jaden/Dina. Pour les mêmes raisons sur lesquelles je me suis longuement étalé sur mes pavés précédents, alors je vais éviter de trop le faire une fois encore. Cette hésitation et les sentiments qui le taraudent, de même que les questionnements sur les motivations qui le poussent à agir ainsi sont justement ce qu'il avait dépassé durant le tome 2. Pour au final que cet instant soit repoussé... Ça me pousse plus à me détacher de Jaden, parce qu'on ne fait pas de mal à Dina autant de fois. La première fois, passe encore s'il assume. Mais il n'assume rien, et ne pense qu'à sa tronche le vil freluquet ! Il faudrait dire à Dina d'égaliser avec une bonne taloche de l'autre côté du visage, parce qu'apparemment ce n'est pas bien rentré... On a ensuite un moment avec Cassie ! J'aime bien les deux femmes, alors s'il merdouille avec la première, il a intérêt d'assurer avec la deuxième. Mais ce n'est pas bien brillant non plus ! Je vais passer un coup de fil à Kan, on verra si Jaden bégaye toujours autant avec quelques doigts encore en moins... Mais Cassie a jeté son dévolu sur un botaniste, et non sur le fringant Jax... Loupé mon coup, petite déception... Mais plus le temps d'ergoter, place à l'action ! Et sacrée action que voilà ! C'est justement le fait que tu ais passé plusieurs chapitre à bien planter les choses qui rend ces longs moments d'actions encore plus percutants et intéressants à mon sens. Le contexte est bien posé, de même pour les développements, et tout cela s'imbrique à travers cette première partie de l'attaque du train ! On est en plein dedans, chacun fait montre de ses talents, c'est fluide et incisif, j'aime beaucoup ! Des imprévus ? Rien de plus normal. Quoiqu'on semble terminer sur un imprévu de taille...

Et voilà que Kan avait prévu son coup à l'avance le bougre ! Le titan assaillant à plus d'un tour dans son sac... Ils se retrouvent dans l'urgence, ils en discutent longuement malgré le contexte tendu, mais comment faire autrement ?! C'est un sacré dilemme qui se pose ici ! On verse donc dans l'humanisme, et on sauve les civils ! On a la perte d'un premier camarade. Repose en paix, camarade que je n'avais pas retenu... En revanche, celle qui se démarque est la jeune Siuu. Et pour cause, son idéalisme renvoie aux questionnements de Liana, si bien qu'étant donné les petites manifestations qu'elles se témoignent à plusieurs reprises nous montre quelque chose. Je me souviens que dans le tome 1 on apprend que Liana a une préférence pour les femmes, donc entre elle et Siuu ça risque de se rapprocher plus concrètement à l'avenir... Les petits signes et contacts physique sont plutôt subtil, mais les valeurs et leurs questionnements sont suffisamment proches pour qu'on sente le rapprochement venir. En tout cas c'est ma lecture. Le basculement d'attaquants à défenseurs dans l'attaque du train provoque un certain bazard ordonné si je puis dire, qui est très intéressant. On est un peu perdu, mais je pense que c'est volontaire car c'est l'urgence de la situation qui pousse les persos à agir comme il le peuvent s'adaptant face à l'imprévu, visions et options court-termistes, j'aime beaucoup cette tension, elle fluidifie vraiment l'action ! On est moins dans le développement, mais c'est tout aussi intéressant. Malgré la volonté de sauver des civils, certains se portent volontaires pour les aider. Le fait qu'ils tombent tous est un peu facultatif, mais c'est la réaction des autres et surtout Jaden qui me plaît. Il n'est que peu concerné par leur sort, mais surtout n'a pas le temps de s'en émouvoir ou de s'inquiéter pour eux. D'une part parce qu'il a des gens plus proches dont il doit s'inquiéter, mais aussi parce que l'urgence provoqué par le titan assaillant le pousse à se focaliser sur l'essentiel. J'ai bien aimé cela également. Et là, patatra, on ne sait pas ce qui leur arrive ! Et du coup, contraint de lire un autre chapitre...

Où je n'aurai pas beaucoup plus de réponses ! Mais on retrouve Katooni, donc ça va... On la voit changée, blindée même face à la perte d'un des siens, ce qui caractérise bien son évolution depuis la dernière fois qu'on l'avait vu. Des réminiscences de Deekon et de son parcours, un régal une nouvelle fois ! Tu pourrais me faire passer n'importe quelle pilule avec ce genre de ref, je me fais vraiment avoir. Voir un des rebelles (ce n'est pas encore officiel, mais bon) tuer de sang froid, ça j'aime beaucoup ! Cela propose des thèmes très intéressant sur ce qui anime chaque membre de chaque camp, où la morale est plus ambigüe que les oppressés qui se défendent contre les oppresseurs. Ce n'est pas encore trop exploité, parce que ce n'est pas le propos du récit, mais constater les prémices d'un danger, celui qu'à combattre ce qu'on établi comme le mal, on peut y laisser quelque chose de précieux et devenir soit même le mal si on s'abandonne dans le combat et la spirale de violence. J'espère que ce genre de chose va repointer le bout de son nez, même si c'est léger, parce que j'aime beaucoup. Du coup, Hal le bougre est bien identifié également ! Et même si je voulais des infos ou une action allant dans le sens de connaître l'état de Jaden et des autres, la manière dont Katooni agit ma beaucoup plu ! L'héritage de Deekon est sauf avec elle. On connaît Liana et ses crises de colère, donc on imagine bien ce qu'implique lui tenir tête. Siuu qui tente encore une fois d'apaiser Liana, on te voit venir petite polissonne... (Sans compter que son geste fonctionne...) Et pour finir, quasi-officialisation de l'arrivée d'Ahsoka dans les prochains chapitres ! Enfin j'espère que je vais avoir ma réponse sur les deux prochains chapitres... Et que c'est bien ça ! Parce que souvent, je finis par tellement ancrer mes paris que si je tombe à côté...

Bon, cette fois le fan service à eu raison de moi, et je suis beaucoup moins sorti du récit, malgré le fait que le chapitre centré sur Jaden ait comporté quelques problèmes à mon sens. Plus que 2 chapitres pour être à jour...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Mer 29 Juin 2022 - 14:29   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Ça y est, je suis à jour !!!

On commence tout doucement avec Jaden qui émerge d'une inconscience plus profonde et douloureuse que le pire des retour de cuite ! Je dois avouer que c'était un chouia trop long pour ma part. Mais vraiment très léger ! C'est surtout que la tension a moyennement prit parce que je ne voyais pas du tout le bougre y passer, tout de même... Le fait qu'il joue l'accrobate à ce point, c'était surtout ces moments qui auraient mérité d'être très légèrement raccourcis. J'insiste bien sur le fait que c'est très léger parce qu'à côté de ça il y a un soin impeccable apporté à la mise en scène ! Les détails, le ressenti de Jaden, la sensation d'émerger avec peine, tout était là, très palpable. J'ai vu la petite mention de DT-K17, mais limite déception de voir "colosse" au lieu de "titan" cuirassé ! L'occasion était pourtant parfaite... D'ailleurs, Jaden semble s'extirper d'une situation a priori mortelle pour un humain lambda. Ce n'est pas très clair, peut-être à dessein, mais y avait-il ici des indications sur le fait qu'il soit capable de faire des pirouettes type Jedi ? On arrive à du contexte sur Jaden et ses choix. Et ça renforce un peu ce que je pense et dis depuis le début. Ce contexte que tu apportes là maintenant était à mon sens nécessaire plus tôt dans l'histoire. Cela n'aurai pas changé que j'aurai toujours tiqué, mais ça aurait été moindre je pense, parce que j'aurai constaté le cheminement introspectif de Jaden. J'en comprends les raisons, mais il n'en demeure pas moins que le problème persistait tout de même. Malgré tout, cela ne m'a pas perturbé dans ma lecture cette fois.

Le thème que tu développes sur chapitre est aussi intéressant que cruel pour ma part. C'est l'affect, et le feeling qui parle. Jaden résume bien les choses : "D’un côté, une sœur impériale et de l’autre une famille de criminels. Tu parles d’un choix." Ce chapitre est comme une sentence dans ce que le récit va développer et fournir à l'avenir : ce sera soit Cassie, soit Liana. Ou bien aucun des deux, et Jaden aura une fin tragique. Enfin je reviendrais plus tard sur les spéculations. Le lien entre Cassie et Jaden persiste, mais est dans la lancée de il ne suffira pas en définitive... Valeen succombe à ses blessures, et c'est une mort très utile dans un sens, de par ce qu'elle provoque pour les deux persos. Ce que sa mort provoque chez Jaden agit comme un révélateur chez Cassie, qui voit ici que l'existence de son frère bien aimé tenait plus lieu d'une illusion qu'elle maintenait par sentimentalisme. Et lorsque Jaden s'en rend compte, c'est la même chose de son côté. Il voit en Cassie celle en qui il ne pourra jamais faire confiance parce qu'elle n'en est pas digne. J'ai envie de dire c'est ta faute vil freluquet, fallait pas exécuter un pauvre type désarmé devant elle ! Après, rien n'est inéluctable, mais en termes de dynamiques, on se dit que Jaden et Cassie semble un peu mort. Et lorsque l'on voit la direction que prend Liana, poussée à rejoindre la rébellion... Jaden va terminer tout seul le bougre... Le fait qu'il pense à se sacrifier pour Cassie, mais doute qu'elle fasse de même, et doute de la raison pourquoi lui le voudrait va dans ce sens. Il y a une perte de repères et de certitudes. Peut être est-ce la défaite qui les font se sentir ainsi, mais ce n'est pas anodin à mon sens. Les renforts arrivent, et à la description lointaine de cette cheffe, je me suis dit merdasse, j'ai loupé mon pari...

On a ensuite l'amorce de l'évolution de Liana. On commence avec ce que Jaden a ancré en elle, ce côté douter toujours, tout le temps. Placer un espion pourrait dynamiser le récit d'une certaine manière, mais pas sûr que ce soit le plus pertinent à faire, étant donné qu'il y a déjà les impériaux qui risquent de jouer double jeu. Je penche donc plutôt pour le côté ce que cela raconte sur Liana, et sa manière d'aborder les choses. Mareel le zinzin n'est pas vraiment zinzin finalement ! Alors tu dis que la bestiole est 100% de ton cru, et je trouve ça appréciable de voir que tu apportes une contribution, même légère, au lore, chose que je ne suis pas certain d'être capable de faire. Mais cela m'a fait penser à autre chose. Le même principe est utilisé dans Berserk, où les elfes sont de petites créatures invisibles pour les personnes ayant l'esprit trop étriqué par des croyances trop dogmatiques ou fermées. Je ne sais pas si tu connais l'oeuvre (qui est une masterclass), si ton inspiration vient de là (ce serait énorme et surtout preuve que tu connais tes classiques) mais c'est ma façon de voir cette refs... Du coup j'ai bien aimé par principe ! Principe qui se poursuit ensuite. Cela sert à amorcer la différence de conceptualisation du monde des deux futures amantes. Oui parce qu'on a la période où on se rapproche un peu, on s'apaise, puis un moment de conflit, de doute... On connaît la recette ! Liana va finir par voler de ses propres ailes, ce n'est pas pour rien que tu parles sans cesse du bougre Kanniko du tome 1, où était apparu ce doute pour Liana de rester avec Jaden ou défendre une cause qui la dépasse. Enfin je dis ça avec aplomb, j'ai perdu la main sur les paris semble-t-il...

J'ai en tout cas bien aimé la réaction de Liana au jugement moral arbitrairement gratuit de son crush. L'idéalisme des rebelles, qui se prétendent être au dessus de tout autre mouvement, car ils se battent pour la liberté, comme si la liberté absolue était une vertu... Mouais, les types de leur camp se suicident s'ils risquent d'être capturés. Pas du tout des tactiques d'extrémistes ça hein... La manière dont tu décris ces rebelles me fait penser aux milices d'extrême gauche qui combattaient les dictatures en Amérique du Sud dans les années 80. Le côté ultra moraliste convaincu de faire le bien, d'être des combattants de vertu, mais on sait ce que cela finit par donner. En tout cas, c'est à cela que ça me fait un peu penser, que ce soit intentionnel ou non. Car le petit différent entre les deux jeunes est plus complexe qu'il n'y paraît. Siuu va apprendre que l'altruisme désintéressé à large dispersion n'est pas nécessairement une vertu. Liana est altruiste elle aussi, elle a simplement délimité son champ d'action, car il est impossible d'aider tout le monde à la fois sans se perdre soi-même. Autant cibler les personnes pour lesquelles on ferait tout. C'est un questionnement intéressant, au sein duquel ton récit de pousse pas à prendre parti, donc c'est encore plus appréciable je trouve. Mais cela ne durera pas, en témoigne l'utilisation du "on" comme Dina le souligne justement. Ce que Liana a expérimenté lorsqu'elle est venue en aide à une petite fille. (J'ai moi aussi tiqué sur le prénom, et j'ai été vérifié que j'avais bien vu que l'enfant était une petite fille. J'avais également pensé au crush d'Hajoo à mon tour) Jaden et Cassie finissent par revenir.

Et la révélation de la cheffe... Alors autant il y a la déception que j'avais sentie concernant Ahsoka (mais je vois que L2-D2 s'est aussi fait avoir, je me sens moins seul) autant sa véritable identité... Désolé, mais quelle déception ! Alors oui, je ne suis pas fan, mais alors pas du tout du film Solo, pour une bonne raison, ce n'est vraiment pas un bon film. Chacun est libre d'aimer ou non, mais qualitativement, c'est faible... De voir ce perso que je n'avais pas trouvé très folichon pour utiliser des termes courtois, ça me fait penser à un truc un peu triste. C'est de te voir t'inspirer d'une œuvre plus ou moins proche de la tienne, alors que celle dont tu tires ton inspiration est inférieure à ta propre œuvre ! Puis bon, ce ne sont pas des rebelles, mais des anti-criminels. Je ne veux pas te casser ton idée d'avoir opté pour elle, mais lorsque j'ai vu le film, j'ai simplement vu des robins des bois du pauvre, peu convaincants. Alors je vais tout de même essayer, mais si ton récit la place comme une personne d'importance, au dessus de Katooni qui plus est ?! Je vais avoir du mal... Manquerait plus qu'elle tienne tête à Kan... J'avoue que je ne suis pas du tout fan du choix... Mais comme j'ai dit, je vais laisser à l'auteur une chance de me faire changer d'avis, ou au moins de faire passer la pilule un peu mieux... Peut-être que si tu t'attardes un peu plus sur elle au prochain chapitre, je parviendrai à passer au dessus de ma vision du perso dans le film. Mais ce n'est pas garanti...

Donc ça y est, je suis à jour... Après plus d'un moins de full Mandoad. Je vais cesser de te harceler quotidiennement, pour un simple pavé hebdomadaire. Mon médecin est ok, le traitement d'une dose de Mandoad quotidienne a bien fonctionné, je peux baisser la posologie à 1 par semaine. Bon, j'ai vraiment loupé mon coup pour Ahsoka, donc j'espère me rattraper sur Liana, son crush et sa séparation probable d'avec Jaden...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Mer 29 Juin 2022 - 17:11   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Et un Loucass à jour ! Un !

Loucass824 a écrit:Katooni n'est plus vraiment une Jedi, lien avec la Force perturbé. On comprend tout de même, que, même si elle a des difficultés à y faire appel, des capacités passives sont toujours en éveil, comme des talents athlétiques au dessus de la moyenne, une perception accrue, une certaine prescience dans les émotions et les ressentis des autres. Cela lui confère quelque chose de plus, sans la rendre trop puissante. En effet, elle aurait un niveau de Jedi, j'ai beau aimer ton antagoniste, Katooni aurait alors dû être en mesure de lui régler son compte.

Alors, il y a a bien sûr l'idée de la "nerfer" un petit peut, c'est vrai. Cependant, je considérais aussi qu'elle avait passé toutes ces années à se cacher et donc à réduire fortement son utilisation de la Force. Qui plus est, je considère la chute de l'Ordre et la mort d'autant de Jedi comme un véritable traumatisme pour les survivants, s'y reconnecté c'est constater à nouveau l'immense vite laissé par autant de pertes et il y a une certain peur, une certaine difficulté à s'y reconnecter.

Loucass824 a écrit:ien que j'apprécie Jaden même s'il n'est pas mon préféré de cette trilogie, je vais peut-être faire grincer des dents certains, mais Jaden ne vaut pas Deekon...

Si LL-8 te lit... :transpire:

Loucass824 a écrit:Et enfin un chapitre du point de vue de Jaden !

Honnêtement, cela m'a fait bizarre aussi, mais j'avais envie de le mettre un peu de côté et voir ce que je pouvais faire sans lui pendant un aussi long moment. Alors, bien sûr, ça peut faire grincer des dents pour toutes les raisons que tu as mentionnés, mais j'avoue avoir eu pas mal de plaisir à me concentrer sur le duo Liana/Dina. :D

Loucass824 a écrit:Malgré la volonté de sauver des civils, certains se portent volontaires pour les aider. Le fait qu'ils tombent tous est un peu facultatif, mais c'est la réaction des autres et surtout Jaden qui me plaît. Il n'est que peu concerné par leur sort, mais surtout n'a pas le temps de s'en émouvoir ou de s'inquiéter pour eux. D'une part parce qu'il a des gens plus proches dont il doit s'inquiéter, mais aussi parce que l'urgence provoqué par le titan assaillant le pousse à se focaliser sur l'essentiel. J'ai bien aimé cela également.

C'était bien l'idée. Opposer ce moment de noblesse des prisonniers prêts à se sacrifier pour protéger les leurs dans un élan d'héroisme terrorisé au "jemenfoutisme" de Jaden et Cassie qui les voient plus comme de potentielles cibles supplémentaires pour leurs ennemis. :transpire:

Loucass824 a écrit: Les détails, le ressenti de Jaden, la sensation d'émerger avec peine, tout était là, très palpable. J'ai vu la petite mention de DT-K17, mais limite déception de voir "colosse" au lieu de "titan" cuirassé ! L'occasion était pourtant parfaite...

J'aurais pu, j'ai hésité, mais ne l'ai pas fait, car je ne me voyais pas placer le terme titan dans cette histoire en fait. Surtout, que Jaden avait déjà considéré DT-K17 comme un colosse par le passé.

Loucass824 a écrit:Valeen succombe à ses blessures, et c'est une mort très utile dans un sens, de par ce qu'elle provoque pour les deux persos. Ce que sa mort provoque chez Jaden agit comme un révélateur chez Cassie, qui voit ici que l'existence de son frère bien aimé tenait plus lieu d'une illusion qu'elle maintenait par sentimentalisme. Et lorsque Jaden s'en rend compte, c'est la même chose de son côté. Il voit en Cassie celle en qui il ne pourra jamais faire confiance parce qu'elle n'en est pas digne. J'ai envie de dire c'est ta faute vil freluquet, fallait pas exécuter un pauvre type désarmé devant elle ! Après, rien n'est inéluctable, mais en termes de dynamiques, on se dit que Jaden et Cassie semble un peu mort.

C'est le propos. En un sens, tous les deux voient encore le jumeau qu'ils ont perdu par le passé ou, au moins, espèrent encore le voir. En cet instant, ils réalisent que tous deux auraient descendu le prisonnier de sang froid, ce que Calan et Nayia n'auraient jamais fait.

Loucass824 a écrit:Alors tu dis que la bestiole est 100% de ton cru, et je trouve ça appréciable de voir que tu apportes une contribution, même légère, au lore, chose que je ne suis pas certain d'être capable de faire. Mais cela m'a fait penser à autre chose. Le même principe est utilisé dans Berserk, où les elfes sont de petites créatures invisibles pour les personnes ayant l'esprit trop étriqué par des croyances trop dogmatiques ou fermées. Je ne sais pas si tu connais l'oeuvre (qui est une masterclass), si ton inspiration vient de là (ce serait énorme et surtout preuve que tu connais tes classiques) mais c'est ma façon de voir cette refs... Du coup j'ai bien aimé par principe !

Content que tu apprécies. :cute:
Je ne connais pas du tout Berserk et je me doute bien que le concept que je décris ici n'est sûrement pas inédit, mais c'est du 100% original. En fait, intégrer des trucs nouveaux est quelque chose que j'ai mis du temps à oser faire. Je n'osais pas incruster quelque chose de nouveau dans l'univers et puis, je me suis dit "C'est une galaxie complète et il doit y avoir plein de trucs qu'on n'a pas encore vu, alors faisons nous plaisir !".

Loucass824 a écrit:J'ai en tout cas bien aimé la réaction de Liana au jugement moral arbitrairement gratuit de son crush. L'idéalisme des rebelles, qui se prétendent être au dessus de tout autre mouvement, car ils se battent pour la liberté, comme si la liberté absolue était une vertu... Mouais, les types de leur camp se suicident s'ils risquent d'être capturés. Pas du tout des tactiques d'extrémistes ça hein...

De nouveau, c'est mon concept de nuances de gris. J'avais adoré le concept des Rebelles pas si blanc dans Rogue One (et j'espère qu'ils vont continuer à oser avec Andor) enfin montré à l'écran, car cela ajoutait du réalisme au conflit.

Loucass824 a écrit:Et la révélation de la cheffe... Alors autant il y a la déception que j'avais sentie concernant Ahsoka (mais je vois que L2-D2 s'est aussi fait avoir, je me sens moins seul) autant sa véritable identité... Désolé, mais quelle déception !

Les goûts et les couleurs. Solo, j'ai apprécié, mais sans que ce soit au niveau de l'OT, de la prélo de RO ou de TLJ. C'est divertissant, mais basique, et oui, c'est ce film qui m'a inspiré à me lancer dans cette fan-fic' et j'apprécie donc grandement tes compliments sur tes préférences entre Vauriens et Solo. :cute:
Le personnage d'Enfys Nest fut une très bonne surprise pour moi et j'ai toujours regretté qu'elle n'ait que très très peu été utilisé par la suite. Le concept des proto-rebelles qui combattent des grosse organisations criminelles tout en étant aussi des criminelles, j'aimais bien et en plus cela allait dans la direction que je voulais évoluer dans l'histoire. J'espère que son implication ne te bloquera pas trop pour la suite du récit, néanmoins.

EDIT: Petite pause estivale de mon côté. J'ai un peu croulé sous le taff cette semaine et pas pu prendre le temps d'écrire, puis je pars en vacances la semaine prochaine jusqu'au lundi 11. Le prochain chapitre sera donc dans deux semaines (histoire de bien sevrer Loucass :sournois: )
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Sam 16 Juil 2022 - 14:11   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello ! Après deux semaines d'absence, je reviens pour vous proposer le chapitre numéro 25 et espère que je n'aurai pas de retard sur le suivant, le mois de juillet étant toujours particulièrement intense pour moi. :transpire:
Je vous souhaite donc une bonne lecture ! Prochaine étape: Trouver le temps de rattraper la lecture des autres fics sur lesquelles j'ai pris du retard.

Chapitre 25


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


La douleur, la rage, elles le lui donnaient l’impression que l’intégralité de son crâne bouillonnait et il crispa sa mâchoire encore plus intensément. Il ne changea pas son pas pour autant alors qu’il progressait dans le couloir du palais de Torga le Hutt. À sa droite, un garde weequay détourna maladroitement le regard alors que Kan Tyren passait devant lui, suivi par le Houk qui lui servait de second. Rien ne montrait dans sa posture qu’il avait été capable de voir le torrent de lave qui secouait le cerveau du Nautolan actuellement. Il maintint son regard devant lui, ne s’attardant pas sur les excentriques décorations et autres bannières qui recouvraient les murs, telles de vaines tentatives de présenter un pouvoir qui n’existait plus. Torga avait vu sa puissance s’effondrer lors des deux dernières années et la perte de ses dernières richesses sur Nar Shaddaa l’avait directement envoyé sur Makeb dans un exil doré. Depuis, ses rivaux ne s’étaient pas privés d’en profiter pour grapiller le peu de territoire qu’il lui restait. Certains, comme les responsables de l’attaque du train étaient même venus s’opposer à lui jusque sur sa planète.
Une preuve de faiblesse évidente.
La faiblesse. Il était un temps où Kan Tyren ne connaissait pas ce sentiment. Il était un temps où tous s’inclinaient devant le pouvoir qu’il contrôlait. Aujourd’hui, il travaillait pour un être qui le répugnait, mais avec qui il partageait un autre point commun que leur chute.
L’un des éléments l’ayant causée. Blizz. Jaden Dawnwalker.
Le jeune humain qu’il avait autrefois considéré comme son potentiel successeur était le responsable de la situation de Torga, tout comme il était celui qui était à l’origine de la douleur qui rongeait le Nautolan. Silas Melshi, le conseiller du Hutt, en était parfaitement conscient et pensait sûrement avoir trouvé la solution parfaite à ses problèmes. Le sournois humain était très probablement fier d’avoir découvert une cible capable d’obnubiler tout autant son patron que son chef de la sécurité.
L’imbécile.
Dawnwalker n’était qu’un petit obstacle à son retour, bien qu’une partie de son esprit continuait à le pousser à laisser libre court à sa rage contre le jeune homme. Il s’efforçait de le garder en tête, afin de ne pas effectuer d’action imprudente. Pourtant, il serrait les dents et les poings à la simple pensée du contrebandier. Une nouvelle fois, il s’était retrouvé face à lui et, une nouvelle fois, il lui avait échappé. C’était la troisième fois qu’il le ridiculisait et cela, il ne pouvait plus l’accepter. Une sombre colère fit trembler sa maxillaire. Il désirait plus que tout le vaincre afin de récupérer ce qu’il lui avait pris. Plus encore, il désirait désormais le briser, afin d’effacer cette expression emplie de défi que le jeune humain lui avait présenté. Zin et Holim n’avaient pas été présentes au sein des décombres du train et il n’avait trouvé aucun cadavre qui aurait pu répondre à leur description. C’était elles qu’il devait détruire, car c’était elles qui causeraient la perte de son ancien successeur. Il devait les attirer à lui, Kan en était désormais parfaitement conscient et il pouvait y parvenir, maintenant qu’il comprenait qui tirait les ficelles dans le camp adverse. Un sourire s’afficha sur son visage, illustration parfaite de sa satisfaction. Lorsqu’il arriva près de la porte de salle du trône de Torga, celui-ci était toujours présent tel un rictus obscur. Les deux gardes Klatooiniens reculèrent instinctivement, heurtant le mur dans un cliquetis maladroit, et leurs armes s’entrechoquèrent déclenchant un regard encore plus apeuré.
Très bien.
Le Nautolan grogna et les deux mercenaires s’empressèrent d’ouvrir les imposants battants de bois orné, révélant très vite une musique qui irrita l’ouïe de Kan. Il grimaça intérieurement en avançant et maintint son expression glaçante, ignorant les pulsions que chaque martèlement instrumental semblaient vouloir réveiller au plus profond de lui. Très vite, il constata le groupe de trois musiciens Ortolans qui jouaient dans un coin sur un rythme suffisamment rapide pour permettre à une danseuse squamatan à la peau bleue d’effectuer ses acrobaties, ses longs cheveux tressés battant l’air autour d’elle. L’ensemble n’était pas particulièrement impressionnant et témoignait fortement de la chute d’influence du Hutt dans le milieu. Même le nombre de courtisans et de gardes avait été réduit à peau de chagrin. La plupart des hommes de main avaient été réquisitionnés par Kan dans sa traque de l’adversaire de son employeur. Melshi était aussi présent murmurant, comme toujours, à l’oreille du gras parrain de la pègre sans que celui-ci n’y prête trop attention. L’humain longiligne au crâne dénué de chevelure finit par se retirer d’un pas en arrière, en apercevant le Nautolan pénétrer dans la pièce, et lissa sa petite moustache qui s’enroula sur elle-même.
Vanité, manipulation et couardise. Je devrais étriper cet ahuri ici-même et ôter ses yeux de conspirateur de leurs orbites miniatures.
Le battement douloureux dans son crâne s’accentua et l’ensemble des sons qui l’entouraient devinrent soudainement aussi bruyant qu’une usine, mais il ne vacilla pas. Il continua sa marche sans attendre la fin de la performance. Ce manque de respect aurait été suicidaire avec la plupart des Hutts, mais Torga était désormais un paria et il ne pouvait se permettre de perdre un individu comme Tyren. La danseuse eut un petit cri lorsqu’elle vit le Nautolan s’approcher d’elle et la musique cessa immédiatement. Une expression furieuse s’afficha sur le visage grassouillet du Hutt qui foudroya le nouveau venu du regard.
Qu’est-ce que tu vas faire, limace déchue ?
Torga le Hutt, juché sur son trône de pierre et de coussins carmins contempla Kan Tyren de ses yeux aux iris orangées. Le Hutt avait une peau plus sombre que la plupart de ses congénères et elle était couverte de plusieurs tatouages qu’il avait gagné lorsqu’il était encore dans une situation plus riche en pouvoir. Aujourd’hui, il n’était plus qu’une ombre honteuse, exilée sur une planète rejetée, comme le montraient les cicatrices qu’il n’avait pas pu soigner suite à son dernier affrontement explosif avec Jaden Dawnwalker sur Nar Shaddaa.
Un autre point commun avec cette créature répugnante qu’il m’a infligé. Le briser. L’écraser. Récupérer ce qu’il m’a pris.
Kan ne parla pas. Il avait beau ne pas être impressionné par le Hutt, il n’était pas arrogant au point de se croire chez lui. Autour de lui, le silence se maintint et seul le bruits de quelques tuyauteries fuyantes restèrent audibles, puis Torga plissa ses petits yeux qui disparurent encore plus sous des bourrelets faciaux.
— Je ne vois pas la tête de Jaden Dawnwalker dans votre main, grogna-t-il dans un huttese que le Nautolan comprenait parfaitement. Je ne vois d’ailleurs la tête d’aucun de ces vauriens que vous étiez chargé d’éliminer. Cela m’amène à questionner votre utilité.
Un mouvement. Un tir de blaster sur cette carcasse obèse. Lui montrer qu’il n’est rien. Le réduire en charpie. Non ! Blizz. Blizz est la priorité.
Le mercenaire au tentacules crâniens verts inspira et éloigna le martèlement qui le poussait à mettre fin à l’air supérieur du Hutt de manière définitive.
— Il ne s’agissait là que d’un simple tour de notre partie de sabacc, finit-il par dire.
Le regard de Torga, comme il s’y était attendu, fulmina immédiatement et Melshi fit un nouveau pas en arrière.
— Et ce sont avec mes crédits que vous jouez, Tyren ! s’emporta-t-il d’une voix gutturale. Personne ne joue avec mes crédits sans en payer un certain prix ! Les ressources que j’ai mis à votre disposition semblent s’épuiser sans le moindre résultat !
Trop impétueux pour saisir la métaphore. Pas étonnant que tu sois tombé dans ces abimes. Je devrais te faire payer tes paroles, te faire me respecter !
Le Nautolan maintint, toutefois, sa position sans vaciller et soutint le regard furieux qui s’apprêtait sans doute à sélectionner la sentence la plus cruelle parmi ceux qu’il triait actuellement.
— J’en ai obtenu, répondit Kan d’un ton sec qui sembla accroître la colère de Torga.
— En perdant un convoi complet et plusieurs des hommes que j’avais mis à votre disposition, continua le Hutt avant de dévoiler un mince sourire dénué de lèvres. Encore une fois, Dawnwalker vous humilie.
Cette fois, Kan serra les dents plus fortement et ses muscles se tendirent prêts à bondir sur le parrain du crime afin de lui arracher la trachée. Peu importait la couche de graisse qu’il devrait creuser avec sa main de métal, cela ne lui prendrait que quelques secondes pour priver définitivement le Hutt de son attitude hautaine. Il pouvait aussi lui arracher ses yeux globuleux, l’un après l’autre afin qu’il puisse contempler son propre regard imbécile. Il désirait le réduire en charpie, éparpiller les morceaux gélatineux de cet être pour les donner à ses propres animaux de compagnie, mais il n’en fit rien malgré les flammes qui parcouraient ses anciennes blessures.
Une partie de Sabacc.
— Dawnwalker n’est rien, claqua Tyren en faisant un pas de plus qui aurait pu faire lever le fusil des gardes du Hutt s’ils n’avaient pas été aussi pétrifiés. Il n’est qu’un pion, un pion que je n’aurais aucune peine à faire tomber, maintenant que j’ai connaissance de leur plus haute carte. C’est cela qui est important, pousser son adversaire à dévoiler son jeu.
Torga s’affala à nouveau contre ses coussins, non convaincu, mais déjà légèrement moins hostile.
— Et quel est donc ce fameux jeu qui vient d’être dévoilé ? demanda le Hutt sur un ton presque moqueur.
— Une cause. Pas une simple volonté de nuire à un rival, mais une cause véritable. Un écœurant mélange d’espoir et de bonté, une volonté de sauver et non de détruire. Détruire ne prend qu’une poignée de secondes et il n’y a plus qu’à récolter ce qui nous revient. C’est pour cela que nous avons toujours privilégié cette méthode vous et moi. Privilégier le profit pour une dépense moindre. Détruire, tuer, anéantir son ennemi est tellement rapide, tellement facile, mais préserver, protéger, cela demande du temps et des ressources. Lorsque votre principale préoccupation est de sauver quelque chose ou quelqu’un, lorsque vos émotions prennent le dessus sur le pragmatisme, vous vous exposez, vous et vos ressources. Détruire la cargaison et repartir ne leur aurait pas pris plus de quelques secondes et aurait limité leurs pertes. En revanche, lorsqu’ils en ont découvert l’exacte composition, ils se sont empêtrés, ont perdu certains des leurs et pour quoi ? Pour des êtres qu’ils n’avaient jamais rencontrés et dont ils ignoraient la valeur ? Ce train était un test afin de me permettre de jauger où notre adversaire se trouvait dans cette balance.
— Et vous avez obtenu votre réponse ? le coupa Torga qui paraissait désormais intéressé par les paroles du Nautolan.
Évidemment.
— Maintenant qu’ils ont dévoilé leur As et non pas simplement un simple Commandeur, je sais exactement à qui nous avons à faire, sourit Tyren avec confiance. Jusqu’à maintenant, ils ont choisi le terrain de l’affrontement en vous frappant de façon éparse et organisée. Désormais, c’est à nous de sélectionner la table et la main que nous désirons utiliser. Leur force réside dans l’effet de surprise. Il nous suffit de le leur retirer et notre désavantage s’en trouvera effacé.
Les yeux du Hutt brillaient désormais d’une lueur curieuse, mais aussi parfaitement maléfique qui faillit faire grimacer le Nautolan de dégoût.
— Voici des mots qui me plaisent d’avantage, gargouilla Torga en se servant d’une des friandises qui gigota en couinant avant qu’il ne l’enfourne dans sa bouche sous l’expression horrifiée de la danseuse à peau bleue agenouillée non loin de lui. Comment envisagez-vous d’envoyer une invitation non-refusable à notre table, afin de jouer avec nos propres cartes sans qu’ils ne prennent peur ?
Oh ils auront peur et se méfieront, mais ils ne pourront pas refuser.
Kan Tyren tourna son unique œil encore fonctionnel vers la Squamatan qui se mit immédiatement à trembler lorsqu’elle plongea son regard dans le sien. Deux Weequays se saisirent immédiatement de la non-humaine qui protestait en se débattant et en feulant, dévoilant ses canines limées par son maître, puis elle se figea lorsqu’elle se retrouva coincée entre le Hutt et le Nautolan. Le mercenaire la contempla un instant sans dévoiler la moindre émotion, puis leva la tête en direction de Torga.
— Avec un en-tête particulièrement convaincant, qui en appuiera le propos, annonça-t-il toujours aussi calme.
Le Hutt se servit d’une nouvelle grenouille nourrissante sous les yeux apeurés des trois musiciens ortolans qui n’osaient pas émettre la moindre protestation. Tyren, quant à lui, sentit le feu se contenir dans son esprit, sans que la douleur ne s’efface réellement, puis il fixa la cour réduite de Torga le Hutt avec attention. Le conseiller du parrain de la pègre déchu n’était plus là.

— C’est bientôt l’heure, oui bientôt l’heure, marmonna Silas Melshi aux commandes de son speeder rutilant. Ces idiots vont sûrement mener le combat bien trop proche désormais. Il y aura des morts, oui, et lorsqu’ils auront fini par s’entre-tuer, c’est là que je reviendrai. Tyren aurait dû accepter mon offre et se ranger de mon côté.
Il n’était pas rare que l’humain au crâne chauve se parle à lui-même. Il avait fini par développer cette habitude après avoir constaté qu’il valait mieux rester silencieux face à un Hutt et cela même lorsqu’on était payé pour le conseiller. Il était rare qu’il soit réellement autorisé à prendre la parole, Torga refusant d’exploiter son plein potentiel. En conséquence, il parlait désormais dès qu’il le pouvait, dès qu’il s’éloignait du palais. Il n’avait pas vraiment d’amis, uniquement des connaissances, des contacts, des agents prêts à agir sur ses ordres — après tout, il les payait pour cela — aussi discutait-il avec la personne la plus apte à l’écouter sans le trahir : Lui-même.
— Le moment approche.
Silas avait tout d’abord pensé que le plan de Kan Tyren avait été de tuer tous leurs adversaires en les attirant sur ce train, mais il avait vu le Nautolan rester en retrait de façon inexpliquée lors du premier assaut. L’humain était persuadé que le mercenaire se serait empressé de se jeter dans la mêlée afin de régler ses comptes avec Jaden Dawnwalker. Au lieu de cela, il avait patienté à sa grande stupéfaction.
— J’ai pourtant fait mes recherches et cela n’a pas été sans coût, grogna-t-il en prenant un nouveau virage qui l’amenait plus proche du spatioport. Dawnwalker est la clé, la clé qui va garder ces deux idiots occupés, qui va les affaiblir afin de m’offrir mon moment. Il est la cause de leur déchéance. Une fois cette situation réglée, leur soif de pouvoir les tournera l’un contre l’autre et je serai prêt.
Pour Silas Melshi, Jaden Dawnwalker devait mourir afin de lui permettre de débuter sa propre ascension. Il s’agissait d’une évidence. Pourtant, tout ne s’était pas passé comme il l’avait prévu. Le mercenaire nautolan s’était révélé plus difficile à corrompre qu’il ne l’avait espéré, impossible même. Kan Tyren n’était pas la bête machine à tuer qu’il pensait avoir découverte, pire encore il semblait capable de réfléchir bien trop pour son propre confort. Pour cette raison, Silas l’avait désormais placé du côté des obstacles à surmonter, des obstacles qui semblaient s’amonceler.
— Torga, Tyren, puis ce que je pensais n’être qu’un simple gang qui se trouve être une bande de combattants de la liberté et des droits des esclaves, s’emporta-t-il en triturant sa moustache. J’ai besoin de plus de ressources, de plus de mains ou alors de quitter la planète. Non ! Je n’ai pas subi toutes ces humiliations pour rien pendant ces années ! Oh, tais-toi !
Silas venait désormais d’arriver en vue des premiers commerces du spatioport situé le plus proche du palais. Il arrêta rapidement son speeder bien trop voyant qu’il gara entre deux bâtiments aux habituels teintes blanchâtres avant d’en sortir. Il vérifia qu’il avait bien enclenché le module de sécurité qui empêcherait une personne mal intentionnée de le délester de l’engin tout en restant en un seul morceau, puis s’enroba d’une cape grise qu’il estimait être parfaitement banale. D’un geste, il releva la capuche et sortit dans la rue principale encore ensoleillée en repoussant une plante grimpante qui se trouvait en-travers de son chemin. La journée touchait lentement à sa fin et la lumière qui filtrait désormais sur jusqu’au sol de roche calcaire avait maintenant pris des teintes orangées, presque rose par endroit. Certains vendeurs, sûrement parmi les plus honnêtes, avaient d’ailleurs déjà fermé boutique alors que d’autres, probablement plus discutables, pointaient le bout de leur nez, de leur museau ou de tout appendice nasal dont ils étaient pourvus.
Je dois me dépêcher.
Il n’était pas difficile pour Silas de se frayer un chemin jusqu’à son objectif, ce qui ne le rassurait pas. L’absence massive de passants le rendait bien plus visible qu’il ne le désirait et il était persuadé d’être épié de tous le côtés. Il faillit trébucher à la vue d’un grand humain barbu vêtu d’un large chapeau adossé à un mur qui regardait droit dans sa direction et ralentit son pas. L’homme ne bougea pas et Melshi le contempla du coin de l’œil lorsqu’il passa devant lui sans réaction de sa part et il souffla de soulagement malgré lui. Sa paranoïa risquait de lui causer plus de mal que de bien. Il ne devait pas être en retard et il continua sa route sans faire plus attention à l’homme au chapeau. Après quelques minutes de marche durant lesquelles il resta persuadé d’être le centre de toutes les attentions, il finit par arriver à destination. L’édifice, taillé dans un imposant rocher ivoire reflétait les dernières lueurs du soleil telle une magnifique paroi de quartz rosé traversée de flammes. Sa façade, couverte de plantes de couleurs et de formes diverses, laissait maintenant entrevoir une fleur blanche particulière à cette région de planète. Celle-ci ne s’ouvrait qu’au coucher du soleil, moment où l’insecte qui la pollinisait sortait de sa torpeur, puis se refermait lorsque l’obscurité arrivait. La fenêtre était courte pour une aussi magnifique présentation, mais Silas n’avait jamais cherché à en comprendre les raisons. La botanique ne l’intéressait pas. Seule le préoccupait la présence de son contact et les informations qu’il avait à lui transmettre. Ses plans futurs et sa propre survie en dépendaient désormais bien plus qu’il n’osait se l’avouer.
Pourvu qu’il ne me fasse pas faux bond.
Il ignora la cascade d’eau translucide au-dessus de lui et jeta un œil mauvais à la statue dorée du Hutt sur sa droite, puis il pénétra dans le bâtiment. Une musique calme, mais suffisamment bruyante pour couvrir les conversations secrètes et régulières de la cantina arriva rapidement à ses oreilles. Silas évita le regard du barman et propriétaire barbadelien, bien conscient que son entrée ne lui était pas passée inaperçue cependant. Le non-humain contrôlait les allées et venues dans son établissement et, sans doute, l’avait-il reconnu, ce qui expliquait la légère grimace qui s’était affichée un court instant sur son visage. Dans d’autres circonstances, Silas aurait rapidement fait appel à un groupe d’hommes de main pour le remettre à sa place, mais il avait actuellement des préoccupations plus urgentes. Il se dirigea prestement vers une table placée dans un coin de la cantina et s’assit face à la porte, prêt à contrôler les nouveaux arrivants. Immédiatement, une serveuse vint lui apporter une boisson écarlate légèrement fumante et il serra les dents face au breuvage qu’il avait l’habitude de prendre, bien conscient qu’il n’était de loin pas aussi incognito qu’il l’avait espéré. La Barbadelien venait de se faire un plaisir de le lui rappeler.
Peu importe.
Silas lissa sa moustache tournoyante sous l’effet de la nervosité et posa quelques crédits, puis une pièce argentée dénuée de valeurs à ses côtés. Son contact en connaissait la signification et serait le seul capable d’en connaître la signification, du moins, c’était ce qu’il espérait. Il se saisit du verre dont s’échappait encore un fin nuage blanchâtre dénué de la moindre senteur et le porta à ses lèvres. Un goût amer, qu’il appréciait fortement, vint aussitôt réveiller ses papilles et il en profita pour inspecter ses environs. La lumière naturelle avait maintenant été remplacée par la mise en activité d’un éclairage artificiel qui donnait une teinte argentée aux parois, tout en maintenant certaines zones obscures. La plupart des tables étaient occupées par des individus de tous horizons, dont certains lui étaient tout à fait familiers. Le coin ne manquait pas de mercenaires qu’il avait recruté pour son employeur ou d’artistes qu’il avait payé pour le distraire. Aucun d’eux ne semblait s’intéresser à lui pourtant et tous se contentaient de vaquer à leurs occupations.
Alors pourquoi ai-je toujours ce sentiment qu’on m’observe ?
Il attendit encore de longues minutes. Sa boisson avait maintenant cessé de fumer et la personne qu’il attendait n’était toujours pas arrivée. La nervosité le gagna peu à peu et il se mit à compter les secondes qu’il désirait encore utiliser à attendre. Sous la table son genou gauche commença à effectuer des mouvements frénétiques et il jeta de nouveaux coups d’œil furtifs à l’entrée principale, sans succès. Il allait prendre la décision de partir, lorsqu’un individu le frôla avant de poser sa main sur la table pour s’emparer de la pièce brillante. Silas soupira de soulagement.
— Ce n’est pas trop tôt. J’étais presque prêt à…, il s’interrompit lorsque le nouveau venu s’assit devant lui en faisant voyager la pièce entre ses doigts avec habileté,… partir.
Sa phrase venait de se terminer sur un sombre bruit étranglé alors qu’il dévisageait son interlocuteur. Il s’agissait d’un humain au teint clair couvert d’une barbe sombre de trois jours. Sa coupe de cheveux courte était toutefois bien mieux organisée et dénotait d’une certaine rigueur presque militaire. La pièce cliqueta entre ses doigts alors que ses yeux clairs le fixaient avec une expression parfaitement décontractée, mais ce n’était pas ce qui préoccupait le plus Silas. L’homme qui était assis en face de lui n’était pas du tout le contact qu’il espérait.
— Vous travaillez avec Kraankil ? parvint-il tout de même à articuler.
— Non.
L’autre n’avait pas bougé et avait prononcé ce simple mot sur un ton dont le calme lui fit peur un instant. Silas se tortilla sur son siège et glissa lentement la main en direction du blaster dissimulé sous sa cape.
— Je ne ferais pas ça si j’étais vous, murmura une voix féminine dans son dos.
Il sursauta. À aucun moment, il n’avait entendu quelqu’un s’approcher derrière lui, malgré toute sa paranoïa, et cette réalisation lui glaça le sang.
Si Torga, ou pire, Tyren a décidé d’avoir ma peau… Je suis cuit.
— On se détend, Silas, déclara l’homme aux cheveux d’ébène.
Il connait mon nom ! Évidemment qu’il connait mon nom ! Ils sont là pour me faire disparaître !
— Je n’ai pas l’impression qu’il est détendu, s’amusa la femme qu’il n’osait pas regarder dans son dos.
Silas Melshi trouva néanmoins le courage de faire sortir les mots coincés au fond de sa gorge.
— Vous devez savoir que je suis quelqu’un de connu ici. Si je disparais, vous aurez des ennuis.
L’homme face à lui eut un petit rire amusé et la pièce cessa de danser sur ses phalanges.
— Je n’en doute pas, déclara-t-il avant de relever les yeux vers lui. C’est même pour cette raison que je voulais vous rencontrer.
— Me rencontrer ? lâcha Silas à voix haute sans être tout à fait conscient.
— Exactement, répondit l’autre en s’appuyant sur la table. Je ne travaille pas pour Kraankil. À vrai dire, je crois que plus personne ne travaillera pour Kraankil désormais.
Ce que cette phrase sous-entendait ne rassura pas Silas qui peina à déglutir, mais il n’osa pas interrompre l’homme.
— En revanche, continua l’individu aux yeux clairs, je suis conscient de ce que vous planifiiez avec lui et c’est pourquoi j’aurais une proposition mutuellement profitable à vous soumettre, si vous acceptez de m’écouter.
Une proposition.
Silas fronça les sourcils et son genou ne cessa pas son incessant tremblement. Son plan initial avait pris l’eau en quelques secondes et un nouveau joueur dont il ne connaissait rien venait de rentrer dans la partie. Toute sa méticuleuse organisation venait de s’effondrer telle un château de cartes et il ignorait à quelle point les gains mutuels qu’il venait d’entendre existaient vraiment. Néanmoins, il était conscient d’une chose : l’homme et sa partenaire s’étaient débarrassés de son contact et avaient maintenant leurs yeux rivés sur lui. Il ne peinait pas s’imaginer ce qu’il pourrait se passer s’il refusait. Sa jambe cessa de bouger et il se força à s’appuyer contre le dossier de sa banquette en enroulant sa moustache d’un geste qui concentra toute la confiance qu’il put rassembler.
— Je vous écoute.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 17 Juil 2022 - 10:28   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu! Le retour de Vauriens ! Ça fait plaisir !

J'ai beaucoup aimé ! Tyren est vraiment un méchant charismatique. L'aperçu de ses pensées que tu nous donnes lorsqu'il parle à Torga montrent l'étendu de sa violence mais aussi de sa folie je trouve. Le gars est complètement rongé par l'idée de tuer Jaden, et s'il reste un fin stratège, ça ne m'étonnerait pas qu'il perde la tête à un moment ou à un autre.

Et puis on change de narrateur dans la 2e partie ! J'ai une petite idée de qui l'homme pourrait être mais le fait qu'il ait une partenaire me fait douter de ma théorie :think: Hâte de voir la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1222
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Loucass824 » Dim 17 Juil 2022 - 13:22   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Fichtre, je n'avais pas vu l'edit de ton message précédent ! Je commençais à me dire malédiction, é peine à jour que Mandoad a disparu ! Bon, je me suis dit le bougre est en vacances, normal. Mais voilà qu'il a bloqué son agenda pour me sevrer ?! Moi qui était tout content de voir la notif de l'apparition d'un nouveau chapitre, j'étais donc la victime d'un plan machiavélique...

Chapitre lu ! Et en prime, on passe du temps chez les antagonistes, c'est du bon !

Le prisme de Kan est vraiment très plaisant. La première partie du chapitre nous plante un décors où, même si lui et Torga sont des menaces pour le moins sérieuses pour Jaden et les autres, on comprend qu'ils ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes. C'est un détail que je trouve intéressant, de voir concrètement des figures qui tenaient le haut de l'affiche contraintes de s'allier faute de mieux, tellement elles sont tombées bas. A leur grande époque, ils auraient pu s'affronter pour un enjeu capital. Désormais, ils collaborent à contrecœur, chacun faisant part du mépris qu'il a pour l'autre, sans pour autant aller trop loin et se priver d'une situation moyennement enviable, mais où ils ne pourraient pas avoir mieux ailleurs. J'aime beaucoup l'idée ! De même qu'apprendre que Jaden était supposé reprendre le flambeau selon Kan lui-même, cela hausse de nouveau l'estime qu'il devait avoir pour le jeune Blizz. Ces petits détails renforcent toujours le lien.

Mais surtout, j'aime vraiment beaucoup ce côté discipline mentale qui habite Kan. Cette sorte de rage maîtrisée (tu comprendras mon appellation lorsque tu auras lu mes chapitres récents...), Où il est taraudé par cette douleur, qui tente de le dominer, de prendre le contrôle et de laisser éclater sa rage sur tout ce qui bouge, ses nerfs qui hurlent. Mais il conserve le contrôle, au prix d'un effort certain, mais qu'il est capable de fournir car il dispose d'un ancrage et d'une résolution sans pareille. Un antagoniste d'une trempe qu'on ne peut qu'aimer ! Pour ma part, je n'ai pas l'impression de le voir prêt à sombrer dans la folie. Peut être qu'il finira par vaciller s'il échoue, mais pour le moment, ce qui ressort est son niveau de détermination, qui lui permet de garder le contrôle de ses actions vis à vis de ses pensées, là où un autre perso moins discipliné aurait laissé libre court à sa rage justement. Le niveau de danger est incarné par le niveau de résolution et de détermination, avant même le niveau de puissance et de compétence martiale. Toujours, dans n'importe quelles circonstances. Ici, je n'ai pas besoin de voir que Kan sait faire ci ou ça. Voir qu'il possède ce niveau de discipline et de détermination m'annonce très clairement que c'est lui qui incarne le danger. C'est concret, palpable. Le rapport de force avec Torga est très bien mis en scène, où le Hutt le méprise, mais se retient tout de même d'aller trop loin. Kan, malgré sa résolution, conserve sa lucidité, et ne va pas trop loin non plus. Encore un autre élément qui place des persos indiquant un grand niveau de tension.

Puis on passe un long moment avec le troisième larron qu'on avait oublié. Mais qui est intéressant à sa manière. Un autre type de menace, l'anguille sournoise mais agile au demeurant. Une sorte de fouine, qui par manque de reconnaissance estime qu'il est en droit d'arracher et obtenir cette reconnaissance si on ne la lui donne pas. Le fait qu'il se parle seul car au moins pas de trahison, et qu'on le laisse finir de parler était sympathique, un peu pathétique également, on pourrait presque le plaindre... Manifestement, il a tout de même commis une erreur, celle de sous estimer Kan. On a de nouveau cette rage maîtrisée, lorsque du point de vue de Silas est abordé le fait que Kan se soit retenu d'intervenir lorsqu'une opportunité avec Jaden s'est présentée. Cette rage maîtrisée caractéristisée par un personnage extérieur conforte l'impression que j'ai décrit plus haut, et c'est appréciable, loin de faire doublon. Et on apprend que le bougre a misé quelques pièces ailleurs de son côté, et à ses propres contacts. Alors je ne vais pas prétendre quoique ce soit, je n'ai aucune idée de qui peuvent bien être ces deux bougres, le couple qui lui fait une proposition. Il y a peu d'indices, en tout cas aucun que j'ai été en mesure d'interpréter et d'assimiler. Mais ce n'est pas grave, car je n'ai qu'une semaine à attendre cette fois...

Enfin j'espère ? Ou plutôt tu as intérêt ! Tu n'imagines pas, alors que je devais réduire mon temps de lecture pour avancer sur la mise à jour de mon tome 2, à quel point je me suis consacré à d'autres fic pour faire passer l'absence de ma dose de Mandoad... Bon, tu avais prévenu, mais je n'avais pas vu l'edit... En tout cas, très content de retrouver ton récit ! J'ai eu un peu de mal à me remettre dedans au tour début, je crois que c'est ce qui arrive quand on est sur presque une dizaine de récits en même temps. Mais je me suis rappelé que Jaden et les autres venaient d'être secourus par un perso dont je ne suis pas fan. Reprendre sur Kan, un antagoniste badass et stylé fait vraiment plaisir ! Si seulement il pourrait alléger cette Enfys Nest d'un ou deux membres de son corps... Ah j'ai pris parti, j'assume, tant qu'on ne touche pas à certains persos...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Lun 18 Juil 2022 - 15:36   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 25 lu !

Ca fait plaisir de retrouver nos vauriens préférés ! Même si là, en l'occurrence, ce ne sont pas les vauriens qui sont mis en avant mais bien les antagonistes... avec l'entrée en scène d'un troisième groupe ? Après tout, nous avons l'Empire (mais bon, ça va, ils ont Cassandra dans l'équipe, donc ça devrait le faire de ce point de vue), nous avons Torga et Tyren (alliés mais bon, le nautolan semble prêt à reprendre sa liberté, voire à prendre le contrôle des opérations du Hutt si l'occasion se présente)... et nous avons désormais Silas Melshi qui entendait tirer son épingle du jeu mais semble avoir échangé un maître contre un autre. Ou même deux autres ! Mais qui sont-ils, d'où viennent-ils ? Deux mentions sur les "yeux clairs" de cet individu, est-ce un indice ou juste un détail ? :think:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 18 Juil 2022 - 18:12   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Heureux de toujours vous voir fidèles au poste, même après deux semaines de pause. :jap:

LL-8 a écrit:Tyren est vraiment un méchant charismatique. L'aperçu de ses pensées que tu nous donnes lorsqu'il parle à Torga montrent l'étendu de sa violence mais aussi de sa folie je trouve. Le gars est complètement rongé par l'idée de tuer Jaden, et s'il reste un fin stratège, ça ne m'étonnerait pas qu'il perde la tête à un moment ou à un autre.

Loucass824 a écrit:Mais surtout, j'aime vraiment beaucoup ce côté discipline mentale qui habite Kan. Cette sorte de rage maîtrisée (tu comprendras mon appellation lorsque tu auras lu mes chapitres récents...), Où il est taraudé par cette douleur, qui tente de le dominer, de prendre le contrôle et de laisser éclater sa rage sur tout ce qui bouge, ses nerfs qui hurlent. Mais il conserve le contrôle, au prix d'un effort certain, mais qu'il est capable de fournir car il dispose d'un ancrage et d'une résolution sans pareille. Un antagoniste d'une trempe qu'on ne peut qu'aimer ! Pour ma part, je n'ai pas l'impression de le voir prêt à sombrer dans la folie.

Ah, il y a cette rage et cette blessure physique et psychologique qui le rend particulièrement instable. La question que vous vous posez est d'ailleurs légitime: Aura-t-elle raison de lui ou parviendra-t-il à la garder sous contrôle ? :sournois:

LL-8 a écrit:Et puis on change de narrateur dans la 2e partie ! J'ai une petite idée de qui l'homme pourrait être mais le fait qu'il ait une partenaire me fait douter de ma théorie Hâte de voir la suite !

Je pense savoir à qui tu penses, mais que tu ne penses pas à la bonne personne. :D
L2-D2 a écrit:Deux mentions sur les "yeux clairs" de cet individu, est-ce un indice ou juste un détail ?

Nope, pas d'indice. J'ai juste réalisé que, si je ne me trompe pas, je n'avais jamais explicité la couleur des yeux de ce personnage. :transpire:

En soi, l'identité de ces deux n'est pas un mystère que je veux faire durer mais, en me mettant dans la tête de Silas, je ne pouvais pas être plus explicite sur l'identité du type...

Loucass824 a écrit:Enfin j'espère ? Ou plutôt tu as intérêt ! Tu n'imagines pas, alors que je devais réduire mon temps de lecture pour avancer sur la mise à jour de mon tome 2, à quel point je me suis consacré à d'autres fic pour faire passer l'absence de ma dose de Mandoad... Bon, tu avais prévenu, mais je n'avais pas vu l'edit... En tout cas, très content de retrouver ton récit !

Merci du compliment. Pour te rassurer, le premier jet du chapitre suivant est écrit. Il ne me reste plus qu'à le relire et normalement, cela devrait être bon pour ce samedi malgré mon manque de dispo en fin de semaine. :wink:

Sur ce, je vous dis à très bientôt !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 22 Juil 2022 - 17:10   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello there ! Étant donné, qu'après mûre réflexion, je ne pense pas que je pourrai poster le chapitre ce week-end, j'ai donné un petit coup d'accélérateur afin de vous l'offrir dès aujourd'hui !
Bonne lecture à tous !

Chapitre 26


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


La salle de commandement ne contenait plus que quelques individus. La plupart des prisonniers secourus avaient été déplacés dans des cavernes secondaires et la majorité des membres des Cloud-Riders avaient été chargés de les fournir en nourriture et en eau, partageant les maigres ressources du groupe. Liana contempla les alentours. L’ensemble de la cellule de Katooni, à l’exception de Pao occupé à offrir son aide aux travailleurs, étaient présents. Jaden et Dina étaient restés présents à ses côtés, tout comme Zoomer et Deevee. Cassandra et le lieutenant Pelton se tenaient également dans un coin en évitant de se mettre en avant. Bien qu’ils eurent été autorisés à rester, elle avait très vite compris aux regards attentifs de Katooni et Fozzik Lo’Ray qu’ils le devaient plus à la facilité à les surveiller en ce lieu. Weazel s’était aussi placé proche de la table servant de projecteur holographique, flanqué de deux autres membres haut-placés du groupe de combattants que la petite Togruta n’avait pas encore rencontrés. L’un était un humain dont la longue tignasse grisâtre retombait sur ses épaules dans un entremêlement capillaire visiblement plus réfléchi qu’il n’y paraissait au premier regard. L’autre était un zabrak à la peau sombre dont le visage était tatoué de plusieurs motifs. Liana constata, néanmoins, que certains semblaient se chevaucher alors que d’autres présentaient des marques de brûlures conséquentes et elle ne mit que peu de temps à en réaliser la raison.
Un ancien esclave. Autrefois marqué par son maître.
Elle frissonna involontairement en se rappelant son propre passé, puis les étudia un peu plus en détails. Tous deux portaient la même tenue protectrice aux teintes beige et grise et contemplaient Jaden, Dina, Cassandra, Pelton, elle-même, mais aussi les droïdes d’un œil particulièrement méfiant, ce qu’elle comprenait parfaitement. Dans une situation inverse, elle aurait agi d’une façon identique. Cependant, située au centre de toute cette assemblée, il y avait une personne vers qui tous les regards étaient tournés. L’humaine aux longs cheveux roux frisés et dont l’âge était étonnamment proche de celui de Dina, gardait ses yeux bruns fixés sur la table devant elle. Liana avait déjà entendu parlé d’Enfys Nest et de son gang de Cloud-Riders. Durant de nombreuses années, ils avaient été connus comme un groupe de pirates particulièrement efficaces, réputé pour ses raids dirigés contre les Cinq, l’Aube Écarlate, mais aussi l’Empire Galactique. Plus récemment, de nombreuses histoires avaient témoignés de leur enhardissement et de leurs attaquent ciblant des proies de plus en plus grosses avec un succès identique. Pour beaucoup, Nest et sa troupe étaient une véritable épine dans le pied pour ceux qui profitaient de l’injustice, allant jusqu’à apporter l’espoir à ceux qui en étaient victimes depuis leur naissance. Ils osaient faire ce qui faisait trembler une majorité des citoyens de la galaxie. Ils s’opposaient à l’oppression criminelle, mais aussi gouvernementale. La Togruta avait toujours été impressionnée par ces histoires tout en se questionnant régulièrement sur toutes les légendes que l’on racontait sur leur leader.
Pourtant, maintenant que je la vois, je ne saurais dire pourquoi, mais j’ai l’impression que ces histoires sont loin d’avoir été exagérées. Elle est si jeune.
Dina, qui était moins au fait des histoires sur l’humaine au teint bronzé, semblait plus dubitative, mais avait été convaincue par les expressions respectueuses, y compris en provenance de Jaden étrangement, qui s’affichaient dans la pièce. Enfys Nest inspirait la déférence par les actes qu’elle avait accompli en si peu de temps et Liana comprenait maintenant la réelle portée des opérations du groupe dont Katooni avait la charge.
Et si j’y suis parvenu. Je ne suis certainement pas la seule.
Ses iris grises se tournèrent en direction de Cassandra et de Lorin Pelton. Tous deux étaient restés proches depuis l’arrivée de la leader des Cloud-Riders. Leur expression était parfaitement neutre, mais ils étaient probablement les seuls à ne pas réussir à dévoiler la même admiration honnête que le reste de l’assemblée. Pelton était définitivement celui qui devait se concentrer le plus fortement pour rester impassible. Sans doute, sa posture était-elle suffisante pour faire illusion auprès des autres personnes présentes, mais Liana savait pour qui les deux humains travaillaient et cette réalité la travaillait. C’était elle qui les avait amenés ici, ici au cœur d’une organisation qui leur était visiblement hostile. Maintenant qu’ils en étaient pleinement conscients, il devenaient une menace pour Enfys Nest, Katooni, Siuu et les autres, mais aussi pour eux. Elle avait hésité à en parler à Jaden, mais savait que son ami en était parfaitement conscient lui aussi. Liana percevait ce léger changement d’attitude qu’il adoptait lorsqu’il savait que la situation se compliquait et il ne lui était pas difficile d’en comprendre la raison.
L’un des deux Impériaux est sa sœur.
Pour le moment, Liana avait fait le choix de se taire, mais elle devrait en discuter avec le jeune homme avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’elle ne doive prendre elle-même une décision qu’elle espérait pouvoir éviter.
— La partie a changé, commenta soudainement Nest comme pour lui permettre de prendre de la distance avec son dilemme moral. Maintenant, Torga connait les forces dont nous disposons.
— C’est pourquoi il faut frapper maintenant !
Il s’agissait de Hal Rowen, qui n’avait pas attendu une seconde avant de prendre la parole. L’humain était dressé sur ses deux pieds, le poing serré et la mâchoire tremblante. Il avait quitté son apathie initiale pour la remplacer par la rage, une rage qui le rendait plus prompt à l’action sans se préoccuper de réfléchir et Liana ne pouvait pas lui en vouloir. Après tout, Rowen avait perdu sa sœur et il n’était pas difficile pour elle de comprendre la douleur qui pouvait le ronger.
– Et risquer un affrontement direct ? s’interposa Siuu en croisant les bras. La raison pour laquelle nous maintenons de faibles pertes, c’est parce que nous nous battons uniquement lorsque cela est nécessaire.
— Et c’est justement l’un de ces moments ! insista le jeune homme. Nous venons de perdre l’effet de surprise, car le Hutt ignorait notre force exacte jusqu’à maintenant. Il faut s’opposer à lui frontalement, maintenant que ses mercenaires sont au plus bas !
— Il reste enfermé dans sa forteresse, intervint à Katooni en s’appuyant sur la table pour donner de la force à son propos. Tyren et Torga ont beau être affaiblis, le palais du Hutt reste un lieu renforcé dont l’assaut doit être réfléchi. La moindre erreur pourrait nous coûter cher.
— Sans compter le nombre de morts que cela causerait même en cas de réussite, la soutint Red qui avait doucement repris des couleurs. Nous ne sacrifions pas de vies aussi facilement que le ferait Torga.
— C’est vrai, vous préférez vous terrer dans une caverne, puis voler deux trois babioles avant de venir vous cacher à nouveau.
Liana eut un hoquet de surprise en entendant ces paroles sortirent de la bouche de Jaden Dawnwalker. Face à lui, Siuu et Fozzik Lo’Ray le foudroyèrent du regard, alors que Mareel Finn secouait la tête. Hal Rowen, au contraire et pour la première fois, approuva d’un signe de tête. Son ami ne s’arrêta pas pour autant.
— Kan connait les forces qu’il a face à lui, désormais. Pire encore, il sait à qui il a affaire, enchaina-t-il en pointant Enfys Nest du menton, celle-ci ne changeant pas sa posture. Vous connaissez mon opinion pour votre cause. Ce n’est pas votre amitié pour moi qui vous a poussé à me garder parmi vous, j’en suis conscient, mais je connais notre adversaire. Kan est une brute, certes, mais il est très loin d’être idiot. Il y a une raison pour laquelle le chargement du train n’était pas celui auquel nous nous attendions.
— C’était un test, commenta Cassandra à haute voix dans son coin.
Jaden hocha la tête avec un léger sourire tendu, comme s’il essayait de décrypter l’expression de sa jumelle. Quelque chose dans leur relation avait changé, Liana le voyait désormais. Leur lien était toujours présent, mais il y avait une cassure dont elle ignorait l’importance. Celle-ci pouvait venir grandement influencer les prochains événements et la Togruta rangea l’information dans un coin de son esprit. Elle tourna, ensuite, ses yeux vers Dina qui jaugeait l’ensemble des personnes présentes comme elle l’aurait fait lors d’un échange politique.
Elle est tendue, elle aussi.
— Il voulait savoir quelles seraient nos priorités, déclara Katooni sur un ton qui suggérait fortement qu’elle était arrivée aux mêmes conclusions que le contrebandier. Nous avons accepté de risquer nos vies et de subir des pertes pour ces prisonniers.
— Et soyez sûrs qu’il va utiliser cela contre vous, termina l’Alderaanien.
— Tu suggères qu’on abandonne le navire ? se moqua Siuu.
— Peut-être qu’on le devrait, répondit Fozzik avant de recueillir quelques retours outrés qui le firent se tasser un peu plus sur son siège. Je veux dire, nous n’avons pas les forces nécessaires pour nous attaquer directement à Torga.
— Tu voudrais le laisser s’en tirer après tout ça ?! s’emporta Hal Rowen. Après ce qui est arrivé à ma soeur ? Après ce qui est arrivé à Kanda et à tous les autres ?!
— Cela nous éviterait des pertes supplémentaires que nous ne pouvons pas nous permettre à l’heure actuelle, concéda l’humain aux cheveux argentés placé aux côtés de Weazel.
— Et ceux qui ont besoin de nous sur cette planète ?
Il n’y avait pas d’agression dans la voix de Katooni, mais le ton était puissant presque coupant, comme si elle refusait de se replier et de laisser des innocents entre les mains du tyran local. Liana repéra même une certaine noblesse dans sa posture qu’elle n’aurait su expliquer.
— C’est maintenant qu’il faut agir, lâcha Liana presque sans s’en rendre compte.
L’assemblée venait de se tourner vers elle et la jeune vaurienne sentit une pointe d’inhabituelle timidité s’emparer d’elle un instant, puis elle la chassa d’une inspiration. C’était le moment pour elle de prendre la parole.
— J’ai entendu beaucoup d’histoires sur ce que vous avez fait pour une multitude de personnes aux quatre coins de la galaxie. Vous portez secours à ceux qui n’ont jamais connu la moindre aide et vous vous opposez à ceux que personne n’ose attaquer. Nombre de ceux qui restent dans l’ombre n’attendent qu’un signal pour se joindre à vous, croyez-moi, mais ils n’en auront le courage que lorsque vous leur montrerez qu’il y a une chance de l’emporter.
— Nous n’avons jamais mené d’affrontement d’une telle envergure, réfléchit Weazel, alors que l’un de ses hommes venait d’arriver pour se diriger vers Nest. Les risques que notre cause ne soit réduite en cendres sont bien plus grands que nos chances de devenir un modèle. Qui aidera alors toutes ces personnes ?
— Peut-être que ceci pourra influencer notre décision, intervint la leader des Cloud-Riders en pressant un bouton sur la table devant elle.
Immédiatement l’image déjà imposante, mais dont la perspective avait été arrangée pour gagner en présence, de Torga s’afficha.
— C’est diffusé sur tous les canaux sans le moindre cryptage, constata Fozzik en consultant son écran. Le gros veut que tout le monde l’écoute.
Katooni eut un geste pour lui faire signe de se taire et tous les regards se tournèrent vers le Torga bleu fantomatique.
— Citoyens d’Avesta City sous ma protection, scanda-t-il d’une voix gutturale elle aussi modifiée pour paraître presque surréelle, depuis mon retour parmi vous, je me suis efforcé de vous témoigner bonté et considération.
Quelques rires éclatèrent dans la pièce, mais cela n’arrêta pas l’image qui ne pouvait pas les entendre. Liana, quant à elle, croisa les bras sur sa poitrine.
— Je me suis efforcé de rendre à cette magnifique région, l’honneur qui lui était dû. J’ai partagé mes richesses. Malheureusement, certains semblent avoir décidé de vous priver de ce cadeau. Depuis plus de deux mois, un groupe d’étrangers n’a cessé de nous voler, répandant chaos, mort et destruction dans son sillage, sans distinction pour ses cibles. Plus tôt dans cette journée, ils ont décidé de s’attaquer à un convoi de travailleurs désarmé tuant nombre de nos compatriotes !
Cette fois, les mots furent accueillis par une volée de grognement. Liana serra les dents, alors que Jaden dévoilait un évident sourire en coin. Peu surpris par la déclaration, il ne semblait néanmoins pas aussi scandalisé qu’elle par cette intervention hautement mensongère qui n’avait pas encore décidé de se terminer. Le plan s’élargit, révélant Kan Tyren à ses côtés. Il tenait un blaster dans sa main organique, pointé sur une jeune non-humaine que Liana reconnut comme étant une Squamatan. Torga avait profité de ce léger changement de perspective pour faire une pause afin de se lécher les babines de son immonde langue baveuse, visiblement impatient d’atteindre la suite des événements, que Liana craignait avoir deviné.
— Certains parmi vous ont décidé de les aider dans cette tâche nuisible à notre prospérité et n’en sortiront pas impunis. J’invite les leaders de ce groupe de criminels nuisibles à venir déposer leurs armes devant ma demeure d’ici l’aube. En cas de refus…
Il y eut une détonation qui fit sursauter une bonne partie de la salle. Dina, à côté d’elle, émit un petit cri à peine étouffé. La Squamatan s’écroula, un trou fumant dans la nuque et ne bouge plus. L’angle de la caméra pivota légèrement pour dévoiler des dizaines d’individus enchainés en arrière-plan. L’image se focalisa sur Tyren.
— En cas de refus, nous exécuterons un traître toutes les vingt minutes et le laisserons devant la grande porte afin notre ennemi puisse constater que nous prenons la sécurité de ce secteur à cœur. Cessez de vous cacher comme des lâches et venez faire face aux conséquences de vos actes. Venez payer pour vos actions. De Ravageur à Ravageur.
Liana s’était immédiatement tournée vers Jaden, réalisant à qui étaient destinées les dernières paroles littéralement crachées par le Nautolan dont l’unique œil témoignait d’une fureur emplie de folie. En menaçant la vie de nombreux innocents, Torga désirait attirer Enfys Nest et son groupe, mais Tyren, lui, avait un compte personnel à régler avec son ami. Ce dernier resta, pourtant, immobile alors que de nombreuses voix s’élevaient dans la salle dans une cacophonie qui empêchait de connaître la teneur exacte des discussions. Cependant, lorsque la jeune femme rousse leva la main tous s’arrêtèrent.
— Cela change drastiquement la situation, déclara Katooni les yeux rivés sur sa cheffe. Torga et Tyren savent exactement que nous ne pourrons pas ignorer autant de vies.
— Ce message ne nous a pas offert des renforts miracles, s’opposa néanmoins le lieutenant de Nest aux cheveux gris. Le problème reste le même.
— Je ne suis pas d’accord, annonça brusquement une petite voix en provenance de l’un des couloirs d’accès.
Liana reconnut la femme qu’elle avait secouru avec sa fille lors de leur assaut sur le train. Accompagnée de trois autres travailleurs, elle se tenait maintenant proche d’eux, mais semblait hésiter à parler. Katooni eut un signe de tête encourageant et la femme fit un pas de plus.
— Depuis trop longtemps, nous avons subi la tyrannie des Hutts et de leurs laquais. Aujourd’hui, vous nous avez non seulement permis de voir qu’il était possible de s’opposer à eux, mais aussi de les pousser à prendre peur. Torga le Hutt vous craint, c’est la seule raison qui le pousse à rendre ses actions aussi publiques et il a fait l’erreur de prendre mon peuple pour cible. Nous pouvons vous aider dans votre combat.
— Si vous affrontez Torga à nos côtés, nombre d’entre-vous perdront la vie, la prévint Nest sans toutefois utiliser la moindre intonation désapprobatrice.
— Sans compter que les Hutts pourraient ne pas apprécier de voir l’un des leurs, aussi insignifiant soit-il, perdre le contrôle face à la population sous sa coupe, ajouta Mareel Finn qui faisait déjà plus preuve d’inquiétude.
La femme secoua la tête visiblement déterminée.
— Jusqu’à maintenant, il s’agit plus d’une survie que d’une vie. Je veux plus pour Makeb, je veux plus pour ma fille qu’une vie de crainte et de servitude. Jamais nous n’en sortirons si nous refusons de prendre le moindre risque. La crainte a fait de nous des esclaves d’êtres ignobles depuis bien trop longtemps. Je ne désire pas mourir pour cette cause, mais je suis prête à me battre pour elle autant que nécessaire.
Les paroles de la native touchèrent Liana bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé. Jaden avait été celui qui lui avait permis de briser ses chaines par le passé. Aujourd’hui Enfys Nest et Katooni offraient la même opportunité non seulement aux oppressés de Makeb, mais elles lui offraient aussi l’occasion de les aider dans cette objectif.
On doit se battre pour les libérer.
Nest pivota pour contempler l’assemblée. Lorsque son regard croisa celui du Liana, une intense confiance sembla l’emplir en une fraction de seconde, puis la jeune femme s’arrêta sur Katooni qui eut un instant de réflexion avant d’hocher la tête.
— C’est de la folie, insista l’homme à la crinière argentée. On ne passera pas les murs du palais avec quelques blasters de plus.
Une série de sifflements retentirent instantanément dans la pièce alors que Zoomer, qui avait été parfaitement discret depuis un instant, s’avançait au centre de la salle. Deevee voletait à ses côtés et s’empressa de traduire les paroles surprenantes de l’astromécano vert et blanc.
— Malgré le désintérêt évident pour votre cause — veuillez m’excuser platement, je ne fais que traduire avec le plus de précision possible les paroles de mon discourtois compagnon — nos objectifs convergent. Torga le Hutt et Kan Tyren sont une épine dans notre… euh… postérieur depuis bien longtemps. Je me propose donc pour faire pleuvoir ma fureur sur leur murs. Magnifique métaphore, Zoomer, cette compartimentation fait des miracles sur ton vocabulaires.
Faire pleuvoir sa fureur ?
— Oh, déclara soudainement Liana en comprenant les intentions de son ami mécanisé avec une certaine crainte.
Katooni, quant à elle, jeta un regard plus interrogateur sur Jaden qui, au sourire s’affichant sur son visage, avait également compris de quoi parlait l’unité R2.
— Pour faire simple, s’empressa d’expliquer le jeune homme. Le mur de la forteresse ne sera pas un problème à traverser, si c’est ce qui vous inquiète. En revanche, il ne faudra pas miser sur l’effet de discrétion.
Nest eut un regard méfiant à l’égard de cette réflexion et chercha immédiatement conseil auprès de Katooni qui soupira.
— J’ai confiance en Dawnwalker pour faire exploser des trucs, si c’est la question, finit-elle par répondre.
La confiance, bien que légèrement forcée, de la Tholothienne eut l’air d’être suffisante pour la cheffe du petit groupe qui fixa tour à tour chaque personne présente afin de jauger leur détermination. La majorité d’entre eux semblaient prêt à en découdre et seule une poignée possédaient encore une once de doute présente sur leur visage. Toutefois, aucun d’eux n’avait l’air prêt à remettre en cause la future décision de leur commandante quelle que celle-ci puisse être. Ils avaient confiance en Enfys Nest pour une raison que Liana comprenait parfaitement. La jeune femme croyait en sa cause et en sa nécessité. Elle insufflait cet espoir à ceux qui la suivait. Désormais, elle réalisait qu’elle-même était prête à la suivre.
— Alors établissons un plan le plus rapidement possible, commenta la jeune humaine.
Liana, emplie de détermination, leva les yeux vers Jaden. Son ami semblait prêt à combattre aussi. Les yeux bruns de l’Alderaanien étaient décidés et trahissaient son impatience de l’affrontement à venir. Toutefois, elle ne décelait pas cette lueur étincelante qui brillait actuellement dans le regard de Siuu qui venait de l’accrocher. Celui de son ami était froid et elle comprit son but, la raison pour laquelle il s’était rangé du côté de Rowen. Jaden n’avait pas fait ce choix pour porter secours à ces innocents. Non, sa décision était mue par sa volonté d’en finir avec Torga et Kan Tyren. À cette instant, bien qu’elle ignora pourquoi, une intense déception s’empara d’elle.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Sam 23 Juil 2022 - 16:29   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

Le prisme de Liana nous remet du contexte, c'est bienvenu. Sans compter que ce choix d'être en sa compagnie m'a bien plus pour ce que tu avais en tête. Après qu'elle ait jaugé les autres personnes présentes, elle semble impressionnée par le leader du mouvement. Et malheureusement, bien que tu tends à développer ce trait tout au long du chapitre, ce n'est pas mon cas. Je conserve l'impression que j'avais, du peu que je me souviens d'elle dans Solo, qui n'était guère probant. Ici, elle semble conciliante, sûre d'elle et de sa cause, ce qui est un fait. Mais je ne vois pas du tout en quoi elle est inspirante. Plus précisément, tu nous le dis, nous l'explique, tente de nous le faire ressentir, mais je n'arrive justement pas à le ressentir. Alors elle m'a parut moins osef que dans le film, donc peut-être qu'il s'agit d'avoir une période d'adaptation pour gommer mon impression d'avant. Mais de ce que je sais de Liana, ça m'agace presque qu'elle soit en admiration devant elle, alors que la togruta vaut bien mieux pour moi (sans compter qu'elle a plus de valeur !) Que des persos avec lesquels j'ai beaucoup plus de vécu soient à ce point admiratifs de persos en apparence un peu osef pour moi... Mais comme j'ai dit, à voir les prochains chapitres.

La volonté d'Hal est bienvenue. Légitime, vu qu'on en connaît les raisons, mais surtout quelqu'un motivé pour l'action, prêt à foncer tête baissée, ça ne peut que rendre les choses aussi intéressantes que dangereuses, et donc prometteuses. Mais face à tous ces idéalistes, le point de vue de Jaden apporte tellement. Parce que bon, lutter pour la liberté, Nest et ses combattants de grande vertu, ect. C'est bien joli, mais la réalité dans tout ça ? Voir des idéalistes prendre les armes sans avoir les moyens de leur ambitions, et critiquer ceux qui ne font rien alors qu'ils choisissent de ne pas agir justement car ils savent ne pas avoir les moyens de changer les choses... Jaden sert parfaitement à montrer que les idéologistes et les moralistes ont parfois leur limite. Une piqûre de rappel du réel et un coup de pragmatisme est plus que bienvenu. Cet équilibre que tu apportes dans l'échange est vraiment bien vu ! Et il faut cela pour que les autres se rappellent qu'on ne remporte pas un conflit en se battant à coup d'idéaux.

Le seul point qui m'a plu concernant Nest, c'est sa réaction quand la civile vient proposer son aide. Une réaction neutre, laissant le libre arbitre. Sans la pousser dans un sens ou dans l'autre. C'est justement ce genre de petits détails qui pourrait faire qu'elle me laisse moins indifférent.

Le discours de Torga était bien vu, et va parfaitement dans le sens de ce que je relevais plus tôt. Il va dans la continuité des interventions de Jaden, un rappel à la réalité, d'à qui ils ont à faire, qu'ils ne jouent pas avec les mêmes règles, les mêmes moyens, pour les mêmes ambitions. Utiliser la naïveté et l'utopisme du groupe de Nest est tellement logique qu'ils ne se sentent même pas idiots de ne pas y avoir songé.

L'intervention des droides est encore et toujours aussi savoureuse ! Diable n'y a-t-il jamais eu un passage où ces bougres n'ont pas été savoureux ?! Jaden finit donc par s'imposer comme le facteur x du groupe, surtout avec un astromécano bientôt déclaré comme arme de dissuasion massive en tant qu'ami. Et le dernier passage va dans le sens que je sens un petit peu. Celui de la séparation entre Jaden et Liana à terme. Cette voie, cette cause supérieure pour laquelle lutter qui se présente à elle est une voie toute tracée pour la togruta que l'on connait. Mais reste à savoir comment cette séparation va se faire. Des adieux déchirants ? La mort qui va les séparer d'une manière ou de l'autre ? Tout est possible de ce côté. Mais je reste sur ma position de la séparation du duo d'origine. Tout ce qu'ils ont vécu depuis le début, chacun ayant grandit, appris et évolué à sa manière, fait que Liana en particulier est prête à quitter le nid en quelques sortes.

Un très bon chapitre, un peu de transition. Mais cela ne me dérange pas du tout, car les chapitres de transition apportent souvent du développement, donc j'aime bien. De toute façon, quand on me propose du contenu intéressant, j'aime bien. Que ce soit du développement, de la castagne, ou autre. Et de voir que je suis le premier à commenter ! C'est peut-être du détail, mais avoir passé plus d'un moins à être un sacré retardataire sur tes œuvres, et être le premier à commenter une fois à jour... Les petites victoires... Lol
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mat-vador » Dim 24 Juil 2022 - 20:35   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Lu et retard rattrapé :) !

Conversation entre le Hutt et Tyren qui mettent en place un odieux chantage pour faire sortir Jaden et ses potes de l'ombre :shock: ! de leur côté, les gentils vont mettre au point, le plan qui provoquera la chute de Torga et du nautolan.

Les dernières lignes laissent supposer peut-être une séparation à venir entre Liana et Jaden :( !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3259
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mar 26 Juil 2022 - 20:02   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci de vos retours mat et Loucass !

mat-vador a écrit:Conversation entre le Hutt et Tyren qui mettent en place un odieux chantage pour faire sortir Jaden et ses potes de l'ombre !

Mais un plan qui semble fonctionner pour le moment en tout cas. À voir comment cela va tourner :sournois:

Loucass824 a écrit:Après qu'elle ait jaugé les autres personnes présentes, elle semble impressionnée par le leader du mouvement. Et malheureusement, bien que tu tends à développer ce trait tout au long du chapitre, ce n'est pas mon cas. Je conserve l'impression que j'avais, du peu que je me souviens d'elle dans Solo, qui n'était guère probant.

Ah quand on n'aime pas un perso, c'est difficile de se défaire du sentiment. J'en suis conscient, car j'ai le même problème avec Dark Maul (que je trouvais sans caractère et juste bon à être badass avant TCW, Rebels et la superbe performance de Sam Witwer) ou Windu (lui, par contre, c'est mort, je ne peux toujours pas blairer le personnage :D ). Après, si ça te rassure, elle n'est pas centrale au récit, mais j'avais tout de même envie de l'utiliser, car j'avais bien aimé le personnage et qu'il était parfait pour la direction que je voulais prendre.

Loucass824 a écrit:Mais face à tous ces idéalistes, le point de vue de Jaden apporte tellement. Parce que bon, lutter pour la liberté, Nest et ses combattants de grande vertu, ect. C'est bien joli, mais la réalité dans tout ça

C'est ça. Je voulais faire peser la balance entre idéalisme et pragmatisme. À quel point est-il possible d'abandonner des innocents en sachant que cela peut nous couter la vie ? Et si tout le monde y passe, à quoi cela aura-t-il servi et cela n'handicapera-t-il pas la cause plus tard ? Certains personnages sont plus pragmatiques et, pour moi, maintiennent souvent les idéalistes en vie, alors que les idéalistes permettent de faire avancer la cause et d'apporter l'espoir dont se tamponnent les pragmatiques. :D

Loucass824 a écrit:Le discours de Torga était bien vu, et va parfaitement dans le sens de ce que je relevais plus tôt. Il va dans la continuité des interventions de Jaden, un rappel à la réalité, d'à qui ils ont à faire, qu'ils ne jouent pas avec les mêmes règles, les mêmes moyens, pour les mêmes ambitions. Utiliser la naïveté et l'utopisme du groupe de Nest est tellement logique qu'ils ne se sentent même pas idiots de ne pas y avoir songé.

C'est le cliché du méchant qui utilise la "bonté" du gentil mais, en un sens, c'est tellement logique comme réaction. Torga s'en fiche du nombre de pertes tant qu'il gagne. Enfys, Katooni et les autres, en revanche, ont une conscience et ne peuvent pas fermer les yeux, surtout en sachant qu'ils sont responsables.

Content que cela t'ait plu et que les droïdes fonctionnent toujours aussi bien. Il va y avoir effectivement un peu de transition nécessaire avant le dernier acte, mais cela permettra de remettre certaines pendules à l'heure avant que cela ne bouge trop. À la prochaine, espérons toujours dans les temps !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Mar 26 Juil 2022 - 20:30   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Ça pour Windu, je l'ai bien remarqué ! Je suis en plein dans la lecture de Toujours en mouvement est l'avenir, (j'en suis au livre 5) et j'ai bien vu tes commentaires de l'époque sur le bougre ! Heureusement que je n'avais pas été présent à l'époque, il y aurait eu du débat musclé... Parce que moi, je l'aime le bougre ! Ou plutôt j'aime beaucoup les partis pris et les idées qui y ont été développés. Le livre qui lui est consacré est l'un des meilleurs et des plus intéressants pour ma part. Et j'ai bien vu à quel point vous étiez méchant avec lui, le jugeant avec mépris, c'était odieux...

Étant donné ce que j'ai vécu sur le chapitre, tu as bien planté ton équilibre. Ce n'est pas la seule manière d'aborder et mettre en scène une organisation au fondement idéologique fort dans un récit, mais ta vision est intéressante au demeurant. Les utopistes et altruistes qui méprisent les pessimistes et les pragmatiques, et inversement, dans un récit qui raconte qu'ils sont complémentaires. Un paradoxe plutôt intéressant à exploiter en effet. Nombre de questionnements intéressants, mais où le plus important est de voir le choix pour lequel tu vas opter...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Mer 27 Juil 2022 - 16:08   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 26 lu !

Oh tonnerre, cet ultimatum de la part de Torga le Hutt et de Kan Tyren ! On est vraiment face à des salopards de la pire espèce, là ! :shock:

Il s'agit assurément de la scène-choc de ce Chapitre, qui commençait pourtant de façon un peu plus calme mais pas tellement moins posée tant la situation est tendue entre les combattants de la liberté alliés...

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mer 27 Juil 2022 - 18:08   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre (enfin) lu !

Cette discussion sur le thème de "doit-on combattre ou fuir" m'a légèrement rappelé une scène similaire dans Rogue One. J'aime bien !
Tyren affiche son intention de prendre sa revanche sur Jaden : ça laisse présager un affrontement aux plus hauts sommets ! Hâte de voir leurs "retrouvailles".

Sur la fin, on sent que les idées de Jaden et Liana divergent. C'était déjà le cas dans le tome 1, mais Jaden avait réussi à la garder de son côté en lui montrant que le plan des esclaves était voué à échouer. Maintenant que Liana est face à un groupe plus organisé et avec de vrais moyens, je ne suis pas sûre qu'elle reste une vaurienne encore longtemps :think: Elle a un sentiment d'injustice trop ancré en elle. Remarque, ça ferait une belle fin, de les voir se séparer (mais en bons termes hein !). Avec pourquoi pas un épilogue situé vers SW 4 ? Je m'avance beaucoup trop, je sais, mais ça m'y a fait penser !

Vivement la suite et Jaden vs. Tyren !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1222
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Ven 29 Juil 2022 - 16:10   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Merci encore pour vos retours !

L2-D2 a écrit:Oh tonnerre, cet ultimatum de la part de Torga le Hutt et de Kan Tyren ! On est vraiment face à des salopards de la pire espèce, là !

Ben, comment faire sortir une bande d'idéaliste qui risque sa vie pour sauver des citoyens menacés ? On menace d'en tuer suffisamment rapidement pour ne pas laisser aux idéalistes le temps de planifier quoique ce soit :D

LL-8 a écrit:Tyren affiche son intention de prendre sa revanche sur Jaden : ça laisse présager un affrontement aux plus hauts sommets ! Hâte de voir leurs "retrouvailles".

Il l'a laissé filé trop de fois et commence à regretter d'avoir fait le choix de l'amener en vie à Torga. Pour lui aussi, c'est le moment d'en finir. :sournois:

LL-8 a écrit:Sur la fin, on sent que les idées de Jaden et Liana divergent. C'était déjà le cas dans le tome 1, mais Jaden avait réussi à la garder de son côté en lui montrant que le plan des esclaves était voué à échouer. Maintenant que Liana est face à un groupe plus organisé et avec de vrais moyens, je ne suis pas sûre qu'elle reste une vaurienne encore longtemps Elle a un sentiment d'injustice trop ancré en elle.

Malgré leurs ressemblances, Jaden et Liana ont toujours été opposés sur cet aspect. C'est, cependant, un point qui n'a jamais réussi à les séparer. Ici, c'est vrai que la situation est un peu différente et pourrait venir un peu boulverser leur dynamique, mais à quel point ? :neutre:

La suite, ce devrait être dimanche. Le temps que je peaufine mon chapitre.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 31 Juil 2022 - 11:24   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Hello ! Comme promis, je vous présente le 27e chapitre (le premier d'une triolgie sur la vision de 3 personnages durant le même instant). Bonne lecture à tous !

Chapitre 27


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Nerveusement, Jaden fit tournoyer son blaster M57 dans sa main avant de le ranger, puis de recommencer. Il contempla le hangar. Il n’était pas le seul à être relativement impatient de quitter la caverne, même s’il se doutait que ses raisons n’étaient pas forcément les mêmes que celles qui portaient les autres. Tous avaient en tête l’importance de leur cause, leur volonté de préserver les vies de toutes ces personnes que Torga utilisait comme boucliers humains. Kan avait déclaré vouloir en exécuter un toutes les vingt minutes et le contrebandier lui faisait confiance pour cela. Depuis la diffusion du message, il y avait certainement eu de nouvelles pertes et cela avait influencé le développement de leur plan. Ils avaient dû en établir un en quelques minutes à peine et chaque groupe avait été séparé avec une mission bien précise quoique limitée dans sa planification. Ce manque de développement ne le dérangeait pas plus que cela. Après tout, il ne parvenait pas se rappeler la dernière fois qu’un de ses plans s’était déroulé conformément à ce qu’il avait prévu. En revanche, il craignait l’empressement qui en était conséquent. Le jeune humain avait travaillé suffisamment longtemps avec le Nautolan pour savoir qu’il ne se priverait pas d’utiliser les faiblesses des Cloud-Riders, autrement dit leur noblesse d’esprit, à son propre bénéfice. Enfys Nest et sa bande d’imbéciles heureux étaient réputés pour leur altruisme particulièrement prononcé. Ils n’hésitaient pas à mettre leur vie en jeu pour sauver celle de personnes défavorisées. En d’autres circonstances, il ne s’en serait pas préoccupé, mais la situation était différente cette fois-ci.
On se retrouve impliqués. Cela nous menace et pourrait tuer Liana, tuer Dina ou même Cassandra. Je dois mettre un terme à tout cela au plus vite.
C’était sa raison de combattre. Il devait éliminer Torga, Tyren et la menace qu’ils représentaient pour sa famille. Cet affrontement était devenu personnel et il savait que l’unique façon de pouvoir continuer était de se débarrasser de ces encombrants adversaires à tout prix.
Et si on sauve quelques personnes dans l’action cela ne peut qu’aider ma conscience. Du moins, j’imagine.
Liana, à ses côtés, s’empressa de faire grimper Zoomer dans le speeder qui leur avait été attribué. Jaden et son équipe étaient chargés de se joindre au gros des forces d’Enfys afin de prendre d’assaut le palais grâce à leur arme secrète verte et blanche, pendant que d’autres comme Katooni ou Siuu Linn étaient chargées de faire preuve de plus de finesse. Le jeune homme ignorait encore comment il allait s’y prendre, mais il ne désirait pas rester au milieu d’un affrontement à grande échelle. Il avait tenté de rejoindre l’une des équipes plus réduite, dans l’intention sûrement trop évidente de s’éclipser pour trouver ses deux cibles, mais avait rencontré un mur de méfiance. Il savait, néanmoins, qu’il trouverait une façon de mener le combat directement contre Tyren d’une façon ou d’une autre. Cette fois-ci, il comptait bien informer son équipe de ses intentions, une fois que les oreilles indiscrètes se seraient éloignées.
Même si je me doute que je vais rester sous surveillance.
Jaden tourna la tête pour apercevoir Dina, aidée par Pao, charger une caisse dans leur véhicule. La jeune femme lui sourit un instant avant d’effectuer un mouvement de tête en direction de Liana, qui fronçait désormais les sourcils sans lâcher Mareel Finn de ses yeux argentés. Le contrebandier s’approcha d’elle, sans qu’elle ne réagisse, abandonnant un court instant les préparatifs.
— Tu as déjà entendu parler des Sciuridamiis ? demanda-t-elle soudainement sans même se retourner.
La question le surprit et il ne put retenir un petit son amusé. Il s’appuya contre une caisse aux côtés de son amie.
— Je devrais ? répondit-il sans avoir la moindre idée de la définition du mot prononcé.
Pendant un instant, la petite Togruta inclina la tête, cherchant à percevoir une chose qui lui échappait totalement, puis elle soupira.
— Ce n’est pas important, finit-elle par déclarer en pivotant pour plonger un regard inquiet dans ses yeux.
Durant quelques secondes, ils s’observèrent sans prononcer le moindre mot et Jaden comprit. Il comprit qu’elle avait percé ses intentions à jour, comme elle le faisait bien trop souvent.
— C’est une mauvaise idée, désapprouva-t-elle immédiatement.
— C’est la seule idée qui convienne, rétorqua le vaurien en haussant les épaules. Ils doivent être notre priorité si on veut éviter de continuer à vivre avec une cible peinte sur le front.
— Et les otages, les esclaves et autres prisonniers ?
Blast.
— C’est le boulot des Riders, déclara-t-il tout en détectant instantanément une vague de désapprobation, mais aussi une désagréable déception chez sa partenaire.
— Et on bosse avec eux, non ? s’obstina-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine. Leur but est aussi de mettre Tyren et Torga hors d’état de nuire. Cela ne peut pas faire de mal de sauver quelques vies supplémentaires.
Jaden retint une grimace à grande peine. Il était conscient que ce genre de raisonnement, qu’il craignait au plus haut point, n’avait demandé qu’à émerger depuis des années chez Liana. Il aurait, cependant, préféré avoir tort.
— Nous ne sommes pas des héros, gamine, rétorqua-t-il en secouant la tête.
— Pourtant, tu as toujours été le mien.
La phrase mêlée à l’expression emplie de détermination de sa partenaire le figea un instant. C’était la première fois qu’elle utilisait ce mot pour le définir et il ne savait pas s’il devait se sentir flatté ou effrayé.
— Lorsque tu m’as sorti des griffes de Motulla sur Hutta, continua l’adolescente, tu m’as sauvé la vie. Tu m’as sauvée des Galor, sauvée d’une vie de servitude. C’est grâce à toi que j’ai pu avoir une existence dont j’ai pu profiter. Tu m’as sauvée et appris à vivre.
Jaden se mordit la lèvre à l’écoute de ces paroles qu’il avait craint d’entendre depuis plusieurs années, mais ne changea pas son expression.
— Dans ce cas, tu devrais connaître les risques que j’ai pris ce jour-là. J’ai failli y passer et le choix de te prendre avec moi a failli me coûter très cher à l’époque.
— Alors pourquoi l’avoir fait ?
La question était sèche, directe, comme s’il elle cherchait à prouver un point auquel il ne désirait pas donner raison.
Je n’en ai aucune idée. Tout comme, je ne sais pas pourquoi, j’ai accepté de protéger Dina.
Il resta, néanmoins, silencieux et Liana se radoucit rapidement.
— Jad, cette vie, malgré les nombreux coups durs, nous a toujours réussi, déclara la Togruta d’une voix douce, mais ne pourrait-on pas faire plus ? Ne pourrait-on pas aider tous ces gens comme tu m’as aidée ?
C’est ce qui me fait peur.
— Et augmenter nos chances d’y rester ? répondit le jeune homme en sachant très bien que ses paroles n’atteindraient son amie qu’avec difficulté. Hutta était un événement isolé.
— Et Dina ? Zoomer ? Deevee ? énuméra-t-elle toujours calmement. Tu ne comprends pas ? Cette mission c’est mon « Hutta ».
— Ce n’est pas de cette façon que j’avais espoir de t’inspirer, grinça-t-il entre ses dents. Tyren doit être notre priorité et on en discutera après.
— Siuu m’a proposé de rejoindre son équipe de sauvetage.
Blast. Tu n’avais de toute façon pas l’intention de m’écouter, hein ?
Jaden secoua la tête d’une façon désapprobatrice sans détacher son regard des iris grises de sa partenaire. Il sentit que, malgré l’intense force de leur lien, quelque chose commençait à l’étirer afin qu’elle puisse s’éloigner de lui plus encore. Une peur s’empara de lui. Il était conscient qu’il ne pourrait pas la faire changer d’avis, sa gestuelle était désormais bien trop évidente. Le torse de la Togruta n’avais cessé de se tourner en direction de la Twi’lek et ses pieds prenaient lentement le même chemin.
La forcer à rester ne ferait qu’aggraver la situation. Est-ce que je dois la suivre ? Et Dina ? Cassandra ? Les deux idiots mécaniques ? Tyren ? Tu ne me facilites pas la tâche, gamine.
— Cela va te tuer, murmura-t-il toutefois.
Liana haussa les épaules, une expression hésitante sur le visage, comme si elle réalisait enfin sur quelle voie rejoindre Siuu pour cette mission pouvait la mener, puis elle sourit.
— Tu m’as appris comment toujours s’en sortir, non ?
Il sourit à son tour, mais sentit que l’expression était forcée. Une boule s’était désormais formée dans son ventre, l’empêchant de formuler le moindre mot. Plus loin, Siuu Linn les fixait, sans doute songeuse quant à la décision de Liana, puis la Togruta recula. Jaden ne parla pas et une pointe de déception s’afficha sur les traits de la jeune contrebandière.
Eh merde.
— Et tu as intérêt à t’en rappeler, annonça-t-il plus fortement avec inquiétude.
Son amie se retrourna, une expression plus joyeuse sur le visage et lui fit un clin d’œil.
— Toujours, le rassura-t-elle avant de rejoindre la Twi’lek.
Je l’espère vraiment.
Le contrebandier alderaanien observa celle qui avait finir par devenir une sœur pour lui s’éloigner. La Togruta jeta, au passage, un regard fermé en direction de Cassandra et Lorin Pelton. Les deux Impériaux cessèrent un instant leur conversation, conscients des yeux posés sur eux.
Un autre futur potentiel problème que je devrai surveiller et régler.
Lorque Liana atteignit l’autre groupe, le visage de Linn sembla s’égayer à son arrivée et elle lui donna une tape sur l’épaule, sa main s’attardant une seconde plus longtemps que nécessaire. Cependant, Jaden était trop préoccupé pour tenter de déterminer si cela avait une quelconque signification. Ses tripes les poussaient à lui courir après, à ne pas la laisser seule, mais il savait qu’il ne pourrait pas emmener Dina et les autres avec lui. Pour la première fois depuis qu’il avait fait la connaissance de Liana, il craignait de la perdre, bien plus encore que lorsqu’elle avait été touchée gravement lors de leur incursion au Centre Impérial ou lors de son intervention sur le croiseur impérial de Jedha. Cette fois, ce n’était pas une blessure physique qui l’effrayait, mais la distance qu’elle-même venait de prendre. En cet instant, il comprit ce que Dina et Liana pouvaient avoir ressenti lorsqu’il avait pris ces distances et il détestait ce sentiment.
Je suis un bel hypocrite, alors.
Des doigts effleurèrent son bras, mais il ne sursauta pas. Au contraire, il se sentit soudainement plus serein et n’eut pas besoin de tourner la tête pour comprendre qui en était la cause. Étrangement, elle avait toujours eu un effet apaisant sur lui, même dans les moments les plus critiques. Depuis deux ans, il était parfaitement conscient de ses sentiments à son égard. Pourtant, il avait fini par la repousser. Il l’avait repoussée, car il ignorait comment faire autrement, incapable d’échapper à des années à ne compter que sur lui-même. Son mentor, Seshek, et Liana avaient réussi à fissurer cette armure qu’il avait appris à se forger et à renforcer, mais elle, elle pouvait finir par la briser.
Grenade et pain d’épices, et une once de cuir.
— Elle va s’en sortir, murmura Dina en lui prenant affectueusement la main.
— Je suis un crétin égoïste, commenta-t-il machinalement.
La jeune femme eut un petit rire et serra plus fortement ses doigts.
— Dis-moi quelque chose que j’ignore.
Elle ne sait pas à quel point.
Jaden continua de braquer son regard sur la petite Togruta qui continuait d’aider Siuu, Mareel, Katooni et Red à préparer leur speeder.
— Je n’aurais pas dû vous garder à l’écart, expliqua-t-il d’une voix préoccupée. Pas avec ces raisons.
— Tu pensais nous protéger.
Encore une fois, Dina le soutenait et restait à ses côtés. Elle était prête à maintenir leur lien. Elle refusait de laisser seul. Jaden eut un petit rire. Il ne la méritait pas.
— C’est moi que je voulais protéger, avoua-t-il. Ça a toujours été moi. Je voulais régler mes problèmes sur Nar Shaddaa seul, faire face à une partie de mon passé afin de l’accepter ou de définitivement l’abandonner, je ne sais pas. Je ne voulais pas vous laisser l’entrevoir, pas aussi directement.
Et je ne t’en ai même jamais vraiment parlé.
Il s’attendit à une réflexion de la part de la Brentaalienne aux cheveux roux, mais celle-ci ne vint pas. Au contraire, il sentit que sa présence près de lui se rapprochait plus encore. Alors, il continua, comme si enfin faire sortir ses émotions était devenu une nécessité.
— Lorsque Sisswip et les Cloud-Riders m’ont dit vouloir Liana dans l’équipe, après m’avoir secouru, j’ai refusé. Bon sang, j’ai même agressivement menacé cette fouine de Chadra-fan. Ce n’était pas uniquement pour éviter qu’elle risque inutilement sa vie pour cette cause. Pour être honnête, c’était parce que je savais qu’elle serait prête à le faire. Elle n’est pas comme Seshek, pas comme moi. Liana désire aider sans forcément attendre de récompense en retour et j’ai toujours cru avoir pu museler ce côté de sa personnalité, pensant la protéger de la futilité de se battre pour une cause. J’ai été un crétin égoïste de le faire. Elle pense que je l’ai sauvée sur Hutta. En vérité, nous nous sommes sauvés mutuellement et j’ai peur de ce qui pourrait arriver si je venais à la perdre.
— Ouah…, siffla Dina en venant se placer soudainement devant lui sans toutefois lui lâcher la main. C’est qu’il s’agirait presque d’une tirade émotionnelle emplie d’un nombre de paroles véridiques incroyablement inhabituelle.
Les intonations étaient presque moqueuses et Jaden leva un sourcil interrogateur avant d’observer le visage pâle couvert de tâches de rousseurs de Dina Serris, ses traits fin et ses yeux émeraudes partiellement couverts pas une mèche rousse.
— Je te tends un blaster et, toi, tu n’hésites même pas avant de presser la détente, annonça-t-il aussi surpris qu’impressionné.
— Pas quand je t’entends être lucide pour la première fois depuis un bon moment, renvoya-t-elle avec une moue joueuse.
— Deuxième salve. Tu n’as pas décidé de m’épargner, n’est-ce pas ?
— Tu le mérites, répondit la jeune femme tout en restant fixée dans son regard. Tu ne peux pas empêcher Liana de prendre ses propres décisions, tout comme tu ne peux pas te prévenir de prendre des décisions discutables et encore moins lorsque la situation vous concerne tous les deux. S’il y a une chose que j’ai appris après ce temps à voyager avec vous, c’est que Liana Zin a besoin de Jaden Dawnwalker autant qu’il a besoin d’elle. Rien ne pourra détruire cela et sûrement pas un groupe de cœurs vaillants aux moyens limités, ni un Nautolan à moitié fêlé.
Durant un moment, il la contempla, surpris. La jeune femme hautaine qu’il avait rencontrée pour la première fois avait définitivement bien changé. Pourtant, elle restait Dina Serris de Brentaal IV, sa prestance royale toujours aussi présente.
Est-ce que je pourrais aussi en être capable ?
— J’ignorais que les diplomates sénatoriales pouvaient s’exprimer de la sorte, s’amusa-t-il retrouvant un sourire qu’elle lui rendit.
— C’est parce que tu n’as jamais rencontré de diplomate sénatoriale vaurienne.
Effectivement.
Bien que la posture de la jeune femme pouvait parfois trahir ses origines, il devait avouer qu’elle avait fini par adopter une apparence qui aurait pu tromper quiconque n’aurait pas été au courant de ses véritables origines. Personne n’aurait pu se douter, que derrière ce blouson de cuir brun et vert et cette coiffure négligée, s’était autrefois cachée la fille d’un éminent sénateur. Dina s’était transformée avec une aisance qui l’avait dérouté, sans toutefois renier ses propres origines et il l’admirait pour cela.
— J’ai le sentiment que tu fais preuve d’une force de caractère que je peine à acquérir depuis toutes ces années, se confia-t-il à haute voix en s’approchant un peu d’elle.
Dina ne résista pas et, lentement, il l’enlaça. Elle posa sa tête contre sa poitrine et il reposa la sienne sur sa chevelure. Pendant quelques secondes, il oublia Torga, Tyren et sa peur de voir Liana s’éloigner. Seul comptait, désormais, cet instant, ce rapprochement qu’il avait tenté de saboter. Autour de son cou, le Kyber émit une série de vibrations presque musicales. Il ne désirait plus lâcher la jeune femme et son regard s’attarda sur la pièce et ses individus qui semblaient se mouvoir au ralenti. Dina et lui n’étaient pas les seuls à faire preuve d’un sentimentalisme qu’il avait toujours pensé déplacé dans une situation pareille. Pourtant, il comprenait désormais pourquoi de telles émotions se révélaient dans des moments impromptus et son regard croisa, d’abord, celui de Cassie, qui détourna les yeux, puis finalement celui de Liana. L’adolescente mima un baiser ridicule et il faillit éclater de rire avant de déplacer sa main dans les cheveux de Dina.
Grenade et pain d’épices et définitivement cette senteur de cuir.
— Hum…, annonça finalement une petite voix gênée.
Levant les yeux au ciel, le jeune homme lâcha enfin la Brentaalienne qui s’éloigna un peu sans toutefois lui lâcher la main.
— Oui, Tic-Tac ? demanda-t-il à l’attention du 2-EV qui voletait autour de lui.
Le petit droïde semblait encore hésiter à parler, sans doute inquiet d’avoir manqué d’étiquette, comme à son habitude. Toutefois, il finit par oser s’imposer.
— Notre véhicule est chargé, Zoomer est toujours aussi impatient d’atomiser des trucs et, si j’en déduis par l’intense émanation phéromonale conséquente à de multiples débordements émotionnels dans ce hangar, tout le monde est prêt à partir. Je me disais donc que nous devrions l’être aussi.
— Une émanation phéromonale et des débordements émotionnels ? s’amusa-t- il en haussant un sourcil avant de regarder Dina. Tu sais ce que c’est ?
— Aucune idée, répondit-elle tout aussi souriante. Nous sommes de vulgaires criminels. Cela nous passe au-dessus.
Il éclata de rire avant de laisser la main de la jeune femme lui glisser entre les doigts. Deevee, quant à lui, semblait plus perplexe en les regardant tour à tour.
— Êtes-vous sûr que votre processeur central n’a pas surchauffé, Monsieur Jaden.
Il surchauffe en permanence depuis que je suis arrivé sur cette fichue planète.
Pour toute réponse, le contrebandier tapota sur la tête métallique du droïde et se dirigea vers le siège du pilote. Il sauta aux commandes et jeta un œil à l’habitacle. Le speeder n’était pas des plus récents et il regretta de ne pas pouvoir se trouver aux commandes du Rebelle en cet instant. L’YT-2400 lui manquait et il lui tardait de pouvoir retrouver le cargo et son siège parfaitement réglé. Il tira une manivelle afin de régler celui de son véhicule actuel et entendit une plainte aigue derrière lui.
— C’est nouveau comme expression, ça ! C’est Pao qui te l’a apprise ? demanda-t-il à Zoomer.
L’unité R2 lui répondit par une autre tirade particulièrement peu aimable qui faisait vraisemblablement référence à un désir de le placer nu au milieu d’un tir croisé. Le jeune homme eut un léger rictus en traduisant des sifflements agressifs qui lui avaient manqué.
— Tu m’as l’air d’être à nouveau en forme, nabot.
Un trille sobre lui répondit.
— Tu compartimentes ? Eh bien, continue. Cela semble parfaitement fonctionner. Content de te retrouver, Zoomer.
L’autre ne lui répondit pas, surpris par la gentillesse présente dans son commentaire, et il se concentra sur les commandes.
J’aurais essayé.
Autour de lui, divers engins mettaient leur moteurs en route. Enfys Nest, maintenant coiffée de son casque, enfourcha une moto-jet et l’activa d’un rapide mouvement. Jaden soupira et jeta un regard à Dina à ses côtés.
— Tu sais que je t’aime, hein ?
La jeune femme écarquilla les yeux une fraction de seconde avant de lui faire un clin d’œil.
— Le contraire m’aurait surpris, répondit-elle en tournant la tête pour regarder devant.
C’est la première fois que je le dis, non ?
C’est à ce moment qu’il vit un détail qu’il n’avait jamais observé jusqu’à cet instant précis. De profil, sa mèche rousse rabattue sur le côté, concentrée vers ce qui se trouvait face à son regard, Dina Serris rayonnait plus que jamais. L’armure, si habilement entretenue pendant des années, craqua finalement.
Modifié en dernier par Mandoad le Dim 31 Juil 2022 - 19:25, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Dim 31 Juil 2022 - 18:55   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre 27 lu!

Un Chapitre passionnant, qui redonne enfin toutes ses lettres de noblesse à Jaden, qui a pudans ce troisième tome ne pas toujours se montrer à la hauteur des sentiments qu'il inspire aux autres! :oui:

Et il a enfin dit les mots qu'il fallait à Dina, ENFIN!!! :cute: Avec des répliques qui évoqueraient presque le "Je t'aime"/"Je sais" de L'Empire contre-attaque! :jap:

VIvement la suite! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Loucass824 » Dim 31 Juil 2022 - 19:25   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu ! Un régal de retrouver la perspective de Jaden !

On retrouve cette complexité qui le caractérise tant. "Enfys Nest et sa bande d'imbéciles heureux", je hoche la tête à m'en faire mal au cou ! Il se rend compte de quelque chose qu'on avait compris, le fait que l'enjeu, la tension et le risque est résolument plus personnel que d'ordinaire. Et ça, c'est un bon point de départ pour du développement. Faire face à Kan, et à Torga dans une moindre mesure, n'est pas seulement pour éliminer une vieille menace. C'est le seul moyen de véritablement protéger les siens. Pas comme il le fait parfois, où il les met à l'écart soit disant pour les protéger. Ici, tant que Kan sera en vie, ses proches seront factuellement danger. Il ne peut se défiler, et a une énorme responsabilité. Le voir en prendre conscience est plaisant. Les idéalistes ne sont pas idiots, et ont bien remarqué que le bougre avait bien envie de faire cavalier seul. Et il compte tout de même le faire malgré tout, avant que Liana n'arrive.

On retrouve du développement "intra-familial" pour dire ainsi, avec Liana puis Dina ensuite. Et ça fait du bien ! Les bases de Jaden/Liana, à quel point ils se connaissent bien, et le moment où elle lui dit qu'il est son héros qui arrache un petit sourire au lecteur ! Et cette fois, tu formalises plus concrètement ce schisme qui tend à se préparer. Jaden qui voit ses tentatives de la convaincre échouer, encore plus facilement que d'habitude, jusqu'à ce qu'il en vienne à douter. Et de faire face au fait qu'une part de lui a un cœur, des émotions, une sensibilité. Retrouver la complexité du perso était vraiment sympa.
On aperçoit ce dont il va faire part à Dina ensuite, ce que l'éloignement, que ce soit par la distance ou la formalisation de son ancrage idéologique, lui fait ressentir. Et sa volonté de tenter de reprendre le contrôle, tout aussi vainement que lorsqu'il tente de la raisonner. Très intéressant. Le petit plus de la perte de contrôle, lorsqu'il la remarque très proche de Linn, trop à son goût. Il serait temps d'en prendre conscience, on l'avait déjà remarqué nous ! Fais un peu attention aux détails Jaden, mince...

Et l'arrivée de Dina... Y'a pas à dire, je l'aime toujours autant ce perso. Et cette fois, alors que ce moment de leur relation fait un peu redondant avec ce qui avait déjà été fait dans le tome 2, cela m'a moins dérangé. Car la cause du comportement de Jaden est sa relation avec Liana qui est en train d'évoluer, et ça m'a vraiment plu. Les faux semblants qu'il tend à abandonner, il le fait pour quelque chose de légitime, de profond. Il comprend qu'il perd le contrôle, alors a quoi bon repousser ses proches si cela ne change rien ? L'affection de Dina continue de le toucher, et il se dit que ce n'est pas juste d'être ainsi avec elle. Ça ne t'as pas empêché de l'éloigner et la jeter comme une vieille chaussette quelques mois plus tôt hein ? Salaud ! Ahem...
Dina doit certainement jubiler intérieurement, de le voir s'ouvrir à ce point. Mais je gage qu'elle conserve une certaine mesure, car elle a souffert de ce qu'il lui a fait par le passé. C'est ce qu'exprime son ton taquin et moqueur pour moi, une manière d'accepter la vulnérabilité de Jaden, mais sans trop le reprendre en mode on oublie tout et on se remet ensemble. Très juste, j'ai beaucoup aimé ! Elle lui apporte la perle de sagesse qui lui fait défaut sur le contrôle qu'il tente de reprendre constamment, et cette fois le bougre y semble plus réceptif. Les voir proches de cette manière fait évidemment plaisir ! Plus pour Dina que pour Jaden, mais tout de même... Lol

Toujours un petit passage bienvenu avec notre duo comique favori. Un chapitre ne peut jamais être raté tant qu'ils sont présents. Et une nouvelle fois, ne pas avoir la perspective de Dina me pousse à interpréter. Sa réaction quant au je t'aime de Jaden peut paraître déroutante. Mais pour moi, elle tend à garder une certaine contenance. Pas en raison de son parcours et de son évolution identitaire, mais plutôt par la souffrance issue du rejet de Jaden par le passé. Je pense qu'une part d'elle aimerait l'embrasser et lui sauter dessus en mode une fois tout ça terminé, plus rien ne nous empêchera d'être ensemble. Mais une autre part d'elle lui dit attention ma grande, n'oublie pas ce qu'il t'a fait ce salaud !

On termine avec l'annonce que Jaden tend enfin à passer outre ses inhibitions. Vraiment ? Étant donné qu'il a eut une rechute et un petit rétropédalage, je demande à voir. Car lorsque Liana va s'éloigner de lui, ce sera plus difficile que de dire ok je lâche prise comme j'avais dit. Dina a beau maintenir que rien ne peut les séparer... Peut-être est-ce le cas, mais qu'une chose va les séparer malgré eux. La mort ? Pour qui, pour quoi... Vraiment, j'ai un mauvais pressentiment au sujet de leur séparation que je vois arriver depuis un moment...

Chapitre très plaisant donc, du pur développement de perso comme on les aime, centré sur la famille, que demander de plus ?! Les deux prochains chapitre vont être du même acabit apparemment, donc ce n'est qu'après que le dénouement va s'amorcer...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar LL-8 » Mar 02 Aoû 2022 - 15:38   Sujet: Re: Vauriens, Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

C'était génial. J'aime trop ce genre de chapitre, tu les maîtrises tellement bien !

On a donc une vague opposition Liana/Jaden qui se dessine. Pour le moment, ça va, chacun respecte les décisions de l'autre, mais quand le moment deviendra critique, j'ai peur que les fissures deviennent plus grandes.

La discussion Jaden/Dina ! Ils sont vraiment mignons les deux. On sent que la carapace de Jaden se brise petit à petit, il devient honnête avec Dina, mais surtout envers lui-même. Rien que le choix de ses mots dans tout le chapitre (quand il parle de sa famille notamment), on senti qu'il a bien évolué depuis le tome 1. Et puis enfin Jaden admet se sentiments devant Dina ! Mais je t'avoue que ça me fait peur, tu n'oserais quand même pas enlever sa fin heureuse à Jaden?

Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1222
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 02 Aoû 2022 - 19:32   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hey ! Merci pour tous ces commentaires et ravi de lire que ce chapitre qui, je l'avoue, fait partie de ceux que j'aime particulièrement écrire, vous ait plu.

L2-D2 a écrit:Un Chapitre passionnant, qui redonne enfin toutes ses lettres de noblesse à Jaden, qui a pudans ce troisième tome ne pas toujours se montrer à la hauteur des sentiments qu'il inspire aux autres!

Il le fallait. Il a agi comme un boulet depuis un moment, il fallait que je l'en sorte. :transpire:

L2-D2 a écrit:Et il a enfin dit les mots qu'il fallait à Dina, ENFIN!!! Avec des répliques qui évoqueraient presque le "Je t'aime"/"Je sais" de L'Empire contre-attaque!

Ah ces moments, où je ne peux m'empêcher de faire référence à des scène cultes. Petit plaisir coupable :cute:

Loucass824 a écrit:Il se rend compte de quelque chose qu'on avait compris, le fait que l'enjeu, la tension et le risque est résolument plus personnel que d'ordinaire.

C'est ce qui le différencie des autres qui ont une cause "noble" et désintéressée. Jaden, lui, agit toujours pour protéger ceux qui comptent pour lui ou lui-même.

Loucass824 a écrit:On retrouve du développement "intra-familial" pour dire ainsi, avec Liana puis Dina ensuite.

Je mets un point d'honneur à développer et enrichir les relations entre mes personnages. Jaden et Liana, c'est une relation frère et soeur. Bien que non-liés par le sang, ils ont sûrement le lien le plus fort de cette histoire et bien sûr cette dynamique qui change les affecte tous les deux d'une façon inhabituelle.
Pour Dina, on a une relation nouvelle. Jaden accepte enfin qu'il peut avoir des sentiments pour quelqu'un sans que cela ne vienne à le rendre vulnérable et cela aura une importance pour les prochains événements. :wink:

Loucass824 a écrit:Dina doit certainement jubiler intérieurement, de le voir s'ouvrir à ce point.

Ah totalement, pas pour rien qu'elle rayonne. Pourtant, comme tu le relève, elle n'est pas cette bête amoureuse qui tombe dans ces bras. Au contraire, elle va lui renvoyer une réponse tout à fait du type de celle que lui aurait pu lui faire. C'est une façon pour Dina de lui rappeler qu'il ne faut pas la prendre pour une idiote et qu'elle ne compte pas se laisser marcher dessus. :sournois:

LL-8 a écrit:C'était génial. J'aime trop ce genre de chapitre, tu les maîtrises tellement bien !

Tu devrais donc bien aimé les chapitres qui suivront :oui:

LL-8 a écrit:La discussion Jaden/Dina ! Ils sont vraiment mignons les deux. On sent que la carapace de Jaden se brise petit à petit, il devient honnête avec Dina, mais surtout envers lui-même. Rien que le choix de ses mots dans tout le chapitre (quand il parle de sa famille notamment), on senti qu'il a bien évolué depuis le tome 1. Et puis enfin Jaden admet se sentiments devant Dina !

Après les événements du tome 2, les allers-retours, non-dits et autres rétropédalages, il réalise qu'il a atteint un point charnière. L'adversaire et de taille, sa famille (content de voir que tu as remarqué l'utilisation des mots relativement différents des habituels) est en première ligne et il réalise qu'il se bat aux côtés de personnes qui voient bien plus large que lui et ça le perturbe (d'autant que Liana semble penser de plus en plus comme eux).

LL-8 a écrit:Mais je t'avoue que ça me fait peur, tu n'oserais quand même pas enlever sa fin heureuse à Jaden?

:neutre: :chut:

Sur ce j'espère pouvoir finir le prochain chapitre pour ce week-end ! À la prochaine ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 12 Aoû 2022 - 15:18   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! Hélas, en raison d'un temps libre relativement réduit ce mois, je n'ai pas pu publier de chapitre le week-end passé et n'aurait pas le temps de le faire celui qui vient non plus ! MAIS le chapitre est fini, je peux donc le publier dès maintenant. Excellente lecture à tous !

Chapitre 28


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Dawnwalker était nerveux, comme les tournoiements répétés de son arme le démontraient aisément. Une tension palpable émanait de sa présence au sein de la Force, comme de celle de la majorité des individus présents dans le hangars. Seuls Enfys Nest, Red et Mareel semblaient diffuser ce calme implacable que Katooni s’efforçait toujours de maintenir.
Garde ton esprit focalisé sur l’instant présent. Cesse de trop réfléchir et fie toi à ton instinct.
Les enseignement de Deekon Jeren restaient profondément ancrés en elle. Même mort, son ancien Maître n’avait cessé de la maintenir en vie. Durant toute ces années, elle restait même persuadée que lui, mais aussi Maya, étaient toujours restés à ses côtés. La Tholothienne ne pouvait l’expliquer, mais la sensation était bel et bien présente.
Il n’y a pas de mort, il y a la Force.
Oui, ils étaient encore avec elle et ils le resteraient tant qu’elle maintiendrait sa connexion avec ce courant d’énergie pure. Son lien s’était atténué. Dans les premiers jours, elle avait fait ce choix de manière consciente, puis elle avait constaté que la lueur qu’elle percevait habituellement s’était lentement estompée, comme si la mort de nombreux Jedi l’avait mise en veille. Elle était toujours capable de s’en servir lorsque la situation l’exigeait et cet avantage lui avait sauvé la vie plusieurs fois, mais elle ressentait un blocage qu’elle n’osait pas surmonter. La jeune femme aurait besoin de temps pour éclaircir cet aspect, une chose qui lui avait manqué depuis qu’elle avait rencontré Bail Organa quelques années plus tôt. Son Maître avait toujours témoigné d’une parfaite confiance en le sénateur d’Alderaan et elle avait entendu quelques rumeurs concernant son désaccord avec l’Empire après son avènement. Pourtant, elle n’avait jamais cherché à le rencontrer et était toujours restée à loin des affaires galactiques, comme son Maître le lui avait demandé. C’était lors d’une mission de pillage pour Hondo Ohnaka, le pirate pour qui elle avait travaillé afin d’échapper à une mort certaine, qu’elle était tombée sur Red.
Enfin, c’est plutôt lui qui était tombée sur moi vu qu’il me cherchait depuis des mois.
Revoir l’ancien soldat CRA avait fait remonter une vague de souvenirs qu’elle avait enfoui durant des années. Il lui avait parlé de l’Alderaanien, de sa rencontre avec Deekon et, bien que sa première envie avait été de retourner vers son ancien mentor, elle avait fait le choix de rester à l’écart. Malgré sa discrétion, elle savait qu’elle aurait pu se faire démasquer de nombreuses fois, surtout depuis que l’Empire utilisait ses Inquisiteurs, des adeptes du Côté Obscur ayant pour seul but de traquer les survivants à l’Ordre 66. La Tholothienne n’avait pas rejoint le Kage. Néanmoins, ses retrouvailles avec Red lui avait soudainement rappelé qu’elle ne pouvait plus se contenter de cette vie encore longtemps. Elle avait finalement décidé de quitter Hondo dans des termes amicalement hostiles et avait suivi l’ancien soldat. Quelques semaines plus tard, elle avait appris que le criminel weequay s’était fait trahir par son équipage. Katooni avait préféré croire à une coïncidence, mais restait persuadée que Hondo lui en voudrait pour cet événement et ne manquerait pas de le lui rappeler à son esprit lors de leur prochaine rencontre.
Monnayant un dédommagement financier, probablement.
Elle sourit à cette pensée. Ses quelques années en compagnie des pirates n’avaient pas été désagréables, bien au contraire. L’ex-Jedi s’était, ainsi, taillée une belle réputation au sein du gang de Weequays et s’était liée d’amitié avec certains d’entre-eux. L’équipage d’Hondo, bien que peu recommandable, n’avait rien de commun avec les tristement fameux Ravageurs du Vide de Kan Tyren. Ils volaient et menaçaient évidemment, mais n’usaient plus de la même violence que lors du début de la Guerre des Clones. La jeune Tholothienne avait remarqué ce changement chez Ohnaka. Le conflit et les événements qui y avaient été liés avaient changé sa perception et il avait, quoique très légèrement, remis en question certains de ses actes. Katooni lui en avait toujours été reconnaissante, comme elle l’était de l’avoir protégée de l’Empire. Pourtant, aujourd’hui, elle sentait que c’était à son tour de défendre ceux qui en avaient besoin et son intégration en soutien aux Cloud-Riders lui offrait cette opportunité.
Nous sommes de plus en plus nombreux à le constater.
La cellule d’Enfys Nest n’était qu’une partie de ce groupe d’anciens criminels et autres hors-la-lois reconvertis en combattant de la liberté. Sisswip, le Chadra-fan, coordonnait plusieurs d’entre-eux et était le premier qui lui avait été présenté par Bail Organa. Elle avait alors pris conscience de la volonté de mettre un terme aux injustices des grands syndicats, mais aussi de celles provoquées par l’Empire Galactique. Elle n’était plus seule. Elle n’était même plus l’unique survivante Jedi à se battre pour cette cause. Enfys et même Sisswip ignoraient sûrement encore la véritable portée de ce que le sénateur tentait de mettre sur pied, mais Katooni en était parfaitement consciente et elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour l’aider à y parvenir.
C’est cela, être un Jedi.
Katooni frissonna. Bien que présente dans sa tête la voix n’était pas la sienne et, l’espace d’un instant, elle lui parut familière. Telle un souvenir fugace, elle se dissipa néanmoins, la laissant seule avec l’activité bruyante du hangar. Le temps leur était compté, elle le savait. À chaque minutes qui passait, la mort d’un autre innocent se rapprochait, Torga et Kan Tyren avaient été parfaitement clairs. Ils ne respectaient pas la vie et ne respectaient sûrement pas la liberté. Ces êtres la répugnaient, poussés par le pouvoir sans se soucier des dommages causés et obnubilés par leur propre fierté. C’était à cause de personnes comme eux que l’Empire avait pu émerger et les Jedi êtres balayés.
Plus jamais.
Au loin, elle observa plusieurs des hommes et femmes combattants pour Enfys Nest s’activer. Cass Kialana et Lor Jann, de leur côté, discutaient en réparant un speeder touché durant la bataille. Elle ignorait tout des deux mercenaires et avait, depuis, tenté de comprendre pourquoi Liana Zin les avaient impliqués. Cass et Jaden avaient un passé commun, l’évidence s’était imposée à ses yeux. Pourtant, elle sentait aussi la distance qui s’était établie entre eux récemment. Quant à Lor, Fozzik avait eu l’occasion d’essayer d’en apprendre plus sur lui. Le Bothan avait vanté les extraordinaires compétences de l’humain, qu’il avait jugées proches de celles de son peuple ce qui, de sa part, était un compliment non négligeable. Néanmoins, il avait aussi mentionné la discrétion dont l’homme aux cheveux blonds avait preuve et cela n’avait fait que renforcé la puissance des signaux de danger qui émanaient de lui. Dawnwalker et son équipe savaient de quoi il retournait et elle espérait le découvrir elle aussi. En attendant, elle avait choisi de les séparer. Lor Jann resterait, une fois encore avec Fozzik. Quant à Cass Kialana, elle avait été affectée à la majorité du groupe, là où elle ne pourrait pas agir à sa guise. Elle secoua la tête et se massa les tempes.
— Cela me rappelle le départ pour une mission suicide dirigée par le général, annonça Red en s’appuyant contre la roche à ses côtés.
— Tu n’imagines pas ce que je donnerai pour qu’il soit présent, avoua-t-elle pensive sans quitter des yeux l’activité de la salle.
Machinalement, Red nettoya son fusil avec attention. Il semblait s’être rapidement remis de ses blessures, mais la jeune Tholothienne distinguait encore une once de douleur dans son expression faussement détendue. Il lui sourit néanmoins.
— Et moi donc, murmura-t-il. Cependant, ce n’est pas le cas. Aujourd’hui, c’est toi qui est aux commandes, petites. C’est à ton tour de faire la différence.
— Zéro pression, soupira-t-elle en prenant conscience du poids qui pesait sur ses épaules avant que Red n’y pose une main rassurante.
— Tu as déjà dépassé ses espérances, articula le clone alors qu’elle croisait ses yeux bruns. Il serait fier de tout ce que tu as accompli.
— De ce que « nous » avons accompli, le corrigea-t-elle en balayant la salle d’un geste de la main. Cette cause, ces gens. Ils sont prêts à se battre pour lutter contre une injustice trop longtemps laissée libre de ses actes. L’espoir. Ils ont espoir qu’ils pourront mettre fin à l’oppression dont ils ont été victimes depuis tant d’années.
— C’est parce que, comme toi, ils sont capables de la voir, approuva Red. Cette lueur. Cette lueur qui se maintient au sein des ténèbres qui nous entourent. Nous avons tous été manipulés, utilisés et vaincus. Il est maintenant temps de se relever, de réparer, d’affronter le réel ennemi de cette galaxie.
Katooni sentit sa propre expression s’adoucir. L’homme au visage plus âgé qu’il n’aurait dû l’être avait toujours été capable de la rassurer dans ses moments de doute et elle savait à quel point elle lui était redevable. Elle connaissait sa souffrance conséquente à la découverte du véritable rôle que ses frères et lui étaient censés remplir. Pourtant, jamais elle ne l’avait entendu s’apitoyer sur lui-même.
Un être à la vie accélérée conçu pour tuer et permettre à un tyran d’accéder au pouvoir. La simple pensée continue de me dégoûter. Cette absence de respect pour la vie…
— Merci, se contenta-t-elle de dire en posant une main sur son bras.
Le clone hocha la tête, puis se dirigea vers Mareel qui empêchait vraisemblablement Skip de ronger une série de câbles. À quelques mètre d’elle, Liana Zin s’approcha et Katooni haussa un sourcil. La Togruta se mordit la lèvre.
— Siuu m’a dit que vous pourriez avoir besoin d’un blaster supplémentaire.
L’ancienne Padawan la dévisagea un instant mais, avant qu’elle ne puisse prononcer le moindre mot, Siuu Linn accourait vers elles.
— Liana ! Tu as pu réfléchir à ma proposition ? demanda-t-elle avant de soudainement mettre fin à son excitation initiale. Je… Je voulais te dire, encore une fois, que j’étais désolée pour mes paroles et qu’on pourrait avoir besoin de ton aide.
Tour à tour, l’adolescente au visage décoré de marques blanches les regarda sans répondre, comme si elle hésitait encore. Katooni comprenait parfaitement ce qu’elle ressentait. Le lien que Zin entretenait avec Jaden Dawnwalker était fort, au moins équivalent à celui qui l’avait liée elle-même à son ancien mentor. Pourtant, c’était vers elles qu’elle se trouvait actuellement. Dans ces yeux argentés, elle pouvait lire le doute, mais surtout la détermination. Liana Zin se préoccupait de ce qui pouvait arriver à toutes les personnes présentes dans ce hangar et à celles qui se trouvaient dans le palais de Torga. Sisswip avait vu en elle une recrue d’importance et elle commençait enfin à en prendre conscience.
— Si vous m’acceptez, finit-elle par dire en plongeant son regard dans celui de Katooni.
La jeune Tholothienne sourit, autant face à l’envie de les aider de Liana qu’à la tension à peine dissimulée de Siuu à ses côtés. La Twi’lek s’était rapprochée de leur nouvelle alliée d’une façon qui l’avait tout d’abord surprise en raison du caractère peu prompt à accorder sa confiance de son amie. Néanmoins, elle avait rapidement compris le passé qui reliait les deux jeunes femmes. Un passé que beaucoup ici avaient subi et qui, aujourd’hui, les unissait plus que tout.
— Un blaster et des compétences supplémentaires ne seront pas de trop, surtout si elles sont aussi surprenantes que celles de ton ami, répondit Katooni dans un bref hochement de tête.
— Jad ne vous a donc jamais dit que c’était moi le cerveau du groupe ? plaisanta-t-elle en acceptant l’invitation de Siuu à la suivre avec une expression de joie évidente.
Non, Jaden Dawnwalker ne lui avait jamais parlé des compétences de Liana. Il avait même évité tout sujet s’y rattachant directement et c’était ce qui avait trahi l’importance de la Togruta pour lui. Katooni tourna son regard vers le jeune homme, qui était en pleine discussion avec Dina Holim. Beaucoup parmi ses hommes étaient persuadés que le contrebandier ne se souciait que de lui. Il était maintenant évident que cela était totalement faux. Tout comme Katooni, il avait une famille sur qui veiller et pour qui il serait certainement prêt à se sacrifier. C’était là qu’était sa cause. Valeen et probablement Mareel avaient vu cette facette de sa personnalité qu’il s’efforçait de dissimuler.
Valeen… Encore une mort à ajouter à une liste déjà bien trop longue.
Katooni se dirigea vers une caisse qu’elle souleva sans grande peine. Ses années au sein de l’Ordre, puis des pirates et des Cloud-Riders lui avait permis de développer un physique tout autant agile que bien constitué. Deekon Jeren lui avait appris à ne pas se reposer que sur la Force, aussi cela n’avait-il pas été trop difficile pour elle. De plus, elle appréciait de ressentir la douleur et la fatigue dans ses muscles après un effort ou un affrontement qui s’était trop éternisé.
Cela me prouve que je suis toujours là pour lutter.
Elle déposa la caisse, chargée d’explosifs sur le speeder avec une délicatesse aidée par une légère poussée de Force qu’elle ne se privait tout de même pas d’utiliser.
— Mareel ! annonça-t-elle en se tournant vers le Duros. Garde Skip à distance de cette caisse, je n’aimerais pas qu’il enclenche un détonateur après avoir essayé de le mordiller.
— Ne t’inquiète pas, Kat, annonça le non-humain en s’inclinant légèrement. Depuis une expérience avec une lance électrique, il évite ce genre de container avec la plus extrême des motivations.
Katooni ne put retenir un léger rire et chercha un instant le compagnon de Mareel du regard sans toutefois parvenir à poser ses yeux dessus. À la place, elle rencontra ceux perplexes de Liana et en comprit immédiatement la raison.
— Tu doutes toujours ? l’interrogea-t-elle dans un ton de reproche forcé.
— Disons que votre bande peu commune m’autorise à émettre quelques réserves quant à l’état psychologique de chacun.
— Oh ne t’en fais pas, nous sommes tous parfaitement sains d’esprits, l’informa Red en déposant un autre container. Enfin, sauf moi, qui ai passé une bonne partie de ma vie avec une puce de contrôle dans ma tête. Et Fozz qui est légèrement dérangé à cause de tous ses écrans et le massacre de sa précédente unité, sans compter Siuu et ses cauchemars qu’elle projette avec violence sur nos adversaires et Pao qui a une obsession particulière pour les explosifs ou encore Hal qui était déjà bien dérangé avant la mort de sa sœur. Pauvre gamin.
Le visage déjà légèrement inquiet de Liana devint soudainement plus empli de doute.
— Et toi ? demanda-t-elle à Katooni. Tu ne vas pas me dire que Mareel est la seule personne saine d’esprit.
La Tholothienne fit mine de réfléchir un instant.
— Disons que ma famille a été massacrée par des amis relativement proches et que cela m’a poussé à rejoindre un gang de pirates avant que je ne trouve Red, déclara-t-elle en réalisant que ses mots étaient particulièrement proches de la réalité.
Les yeux sombres de Red brillèrent un instant de tristesse, mais secoua la tête afin de se ressaisir.
— La petite et moi, on en a bavé. C’est pas faux, mais on a toujours été capable de se relever.
— Je ne suis pas vaincu, tant qu’il me reste l’énergie de me relever, articula machinalement Liana.
Tous autour d’elle hochèrent la tête dans un signe d’approbation alors que la Togruta se tournait brièvement vers Jaden Dawnwalker.
— Nous avons tous été les victimes d’un cartel ou de l’Empire à un moment de notre vie, expliqua Katooni.
— Jusqu’à ce que quelqu’un vienne vous sauver, compléta Liana sans quitter son ami des yeux.
— Exactement, répondit Siuu en s’approchant d’elle. Désormais, c’est à notre tour d’aider ceux qui sont dans cette situation. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ce qu’il se passe dans cette galaxie, sur la maladie qui la ronge. Enfys Nest nous a montré la direction à prendre et Tooni… Tooni en a sûrement fait tout autant.
Les paroles la touchèrent plus qu’elle ne l’aurait pensé. Quelques années auparavant, elle avait crû avoir été abandonnée par la personne la plus proche d’elle. Elle avait, alors, pensé avoir tout perdu. Maintenant, elle comprenait la chance qui lui avait été offerte. Celle de continuer là où Deekon et Maya avait dû s’arrêter. Elle était une Jedi et cela même si elle n’était plus aussi liée à cette énergie qu’auparavant.
Un Jedi n’est pas défini pas sa puissance ou par sa grande maîtrise de la Force, mais par sa capacité à l’écouter, à la comprendre et à suivre ses indications. Nous servons la Force et non l’inverse. Nous sommes une lumière contre l’obscurité, une balise à laquelle tous devraient pouvoir se raccrocher.
Ces paroles étaient celles de Maya, la Jedi scion-arkanienne. Dans son enfance, elle avait toujours admiré sa beauté, sa sagesse, mais aussi son extraordinaire calme en toute situation. Elle ne se souvenait pas avoir vu Maya dégainer son sabre-laser une seule fois et, pourtant, elle n’avait jamais échoué à désamorcer un conflit. En sa présence, les esprits s’apaisaient, la colère disparaissait et le doute se dissipait. Aujourd’hui encore, elle ne pouvait croire que qui ce soit ait pu ôter la vie à un être d’une telle bonté et d’une telle pureté.
Maître, Maya…
Une brise vint soudainement lui caresser la tempe, la ramenant à la réalité et elle se sentit emplie d’une énergie nouvelle.
— Et ce soir, nous faisons tomber un membre de ce cartel, déclara-t-elle avec vigueur.
Les membres de son équipe exprimèrent immédiatement leur accord et elle contempla le reste de la salle. Pao et Hal sautèrent dans leur véhicule avec quatre autres, dont Cass Kialana. Fozzkik entrainait Lor Jann en direction du centre de contrôle. Jaden Dawnwalker et Dina Holim s’enlaçaient. Liana Zin grimaçait amusée et Siuu, Red et Mareel terminaient les derniers préparatifs. Autour d’elle, divers engins mettaient leur moteurs en route. Enfys Nest, maintenant coiffée de son casque, enfourcha une moto-jet et l’activa d’un rapide mouvement.
Un pas de plus en direction d’une galaxie libérée de l’oppression. C’est mon but. C’est ma vocation.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Sam 13 Aoû 2022 - 11:41   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

J'ai une fois de plus beaucoup aimé ! Ces chapitres où tu t'attardes sur les sentiments des personnages, j'adore. On voit la suite pour Liana : elle se rapproche des rebelles. Ça ne m'étonnerait pas de la voir rejoindre la véritable Alliance à la fin de ce tome là.
D'ailleurs, je me projette beaucoup trop loin, une fois de plus, mais ce serait cool que tu nous serves un épilogue avec le destin de tes personnages vers 0BBY (surtout si c'est la dernière fois qu'on les voit :cry: )

Un point que je relève : j'ai beaucoup aimé les références à Deekon mais je serais curieuse de savoir si ceux qui n'ont pas lu Une Lueur dans l'Obscurité ont tout saisi :think: Il me semble qu'elles sont un peu obscures ( :wink: :wink: ) parfois.

Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1222
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Loucass824 » Sam 13 Aoû 2022 - 14:22   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

Tu régales avec toutes ces refs ! J'ai savouré tous les instants où Deekon et Maya étaient mentionnés, et j'ai été servi ! Au final, on en apprend beaucoup sur Katooni. On savait déjà pas mal de choses, mais outre son parcours, on sait qui elle est à ce moment du récit. Là où son introduction dans ce récit laissait présager qu'elle avait changé, ce n'est pas tant le cas que cela. Car son fondement identitaire est bien resté le même. Elle est une Jedi, perpétuant l'héritage du regretté Deekon. On le comprend avant même que cela soit mentionné plus concrètement vers la fin du chapitre. C'est vraiment intéressant de voir que ce legs est vraiment palpable, quand on sait comment Deekon et Maya voyaient le monde. Katooni défini son appartenance aux Jedi au delà de posséder un sabre, de son lien avec la Force, ou ce genre de chose. Car la manière dont tu insinues sa perte de sensibilité dans la Force fait vraiment sens avec le trouble émotionnel qu'on peut bien imaginer. Son appartenance est spirituelle et idéologique, et cela fait une nouvelle fois vraiment sens avec ce que son mentor avait développé.

Cela se voit davantage encore lorsqu'elle fait le point sur son parcours. Semé d'embûches, où elle a changé d'allégeance à plusieurs reprises. Mais sa croyance fait surface en déroulant le fil des évènements, en y voyant la main de la Force pour dire ainsi. Ce côté religieux est très bien retranscrit, ce thème et le propos que tu développes pourraient être repris tel quel ailleurs avec n'importe quelle religion, réelle ou fictive, car il y a la pierre angulaire de la croyance : la foi plutôt que le dogme. Très intéressant !

Même si sa vision du monde est tout de même bien arrêtée en définitive. Kan Tyren et Torga sont le mal, point barre. Ils sont les seuls fautifs et responsables selon elle. J'avais en tête que son mentor et Maya étaient plus nuancés sur le sujet, n'oubliant pas que les actions de leur Ordre pesaient également dans la balance des responsabilités. Katooni aurait-elle alors dévié de son héritage ? Autant oui que non, car elle ne peut qu'être le réceptacle de la volonté d'un autre. De part son propre parcours, elle y a ajouté ses propres croyances, sa propre volonté et sensibilité à ce sujet. Elle néglige la complexité de la situation dans la prélogie, pour y puiser une détermination supplémentaire, pleinement focalisée sur la lutte des futurs rebelles. J'ai bien peur que cela ne finisse pas très bien pour elle non plus, car dans un sens, elle n'est pas si différente de ceux contre lesquels elle lutte. Elle est absolue dans ses croyances, et ce même si elles sont apparemment plus saines que celles de Kan et des autres. Absolument convaincue d'agir pour le bien et la vertu, c'est le meilleur moyen pour vaciller... Mais le récit n'étant pas centré là-dessus, cela n'arrivera sûrement pas. Il s'agit simplement d'une conséquence possible qui m'est venue à l'esprit. Et aussi, tant qu'elle suite la voie de ses mentors...

L'échange avec Red formalise directement de côté héritage, qui implique que tant qu'elle se battra ainsi, Deekon et Maya ne seront jamais vraiment morts. Source de motivation supplémentaire s'il en fallait. Elle voit ensuite en Liana la possibilité d'une personne apte à perpétuer cet héritage également, ainsi qu'un certain rapprochement avec une twi'lek. deux choses qu'on avait remarqué, mais que cela soit signifié plus concrètement par les persos...

La partie finale où elle comprend qu'elle tient autant de Maya que de Deekon était touchante également, presque comme s'il s'agissait de ses parents, et qu'elle était leur enfant. Alors je sais que je suis peu objectif là dessus, je n'ai d'ailleurs pas manqué de relever les formulations lorsque tu parlais de lueur, ect. Mais une partie du propos de ton récit continue à vivre à travers celui-ci, donc la greffe de ces persos fait totalement sens.

Chapitre très plaisant, forcément pour moi ! Au delà de simples rappels et refs fan service, cela sert très bien le perso, et raconte quelque chose d'intéressant sur le sens de l'héritage et à quel point un certain devoir de mémoire semble nécessaire, pour continuer à faire vivre ses proches partis aussi injustement que trop tôt. Pour ma part, je trouve que ceux qui n'ont pas parcouru Une lueur dans l'obscurité (honte sur eux !) ont pu avoir un bon aperçu de ce qui y était traité, apportant pas mal de contexte sur les propos et les thèmes développés, sans pour autant rien gâcher du voyage offert par ton autre récit. J'imagine en tout cas que c'est ainsi. Pour quelqu'un qui n'aurait pas lu, Deekon et Maya peuvent paraître un peu abstraits, mais on a leur fondement identitaire, ce qu'ils ont légué à Katooni, sans dévoiler le fil complet des évènements. C'est un exercice tout de même difficile malgré tout.

Alors qui peut bien être le prochain perso sur lequel sera centré ce moment du récit...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Sam 13 Aoû 2022 - 19:34   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci pour vos retours particulièrement positifs à tous les deux !

LL-8 a écrit:D'ailleurs, je me projette beaucoup trop loin, une fois de plus, mais ce serait cool que tu nous serves un épilogue avec le destin de tes personnages vers 0BBY (surtout si c'est la dernière fois qu'on les voit )

Épilogue, il y aura. Mon seul dilemme actuel est que j'ai deux idées en tête et je ne sais pas encore sur laquelle des deux je vais partir :transpire:

LL-8 a écrit:Un point que je relève : j'ai beaucoup aimé les références à Deekon mais je serais curieuse de savoir si ceux qui n'ont pas lu Une Lueur dans l'Obscurité ont tout saisi Il me semble qu'elles sont un peu obscures ( :wink: :wink: ) parfois.

C'est vrai que cela peut paraître obscur, s'ils n'ont pas vu la lumière... Mais pourquoi je réenchéris là-dessus moi :pfff:

Honnêtement, je serai très curieux aussi, car j'y réfléchit souvent. Mon but est de juste mentionner que Katooni pense et est influencée par son ancien mentor. Point. Ensuite, vu que le personnage existe déjà quelque part (tout comme Maya), je me permets des petites références plus pointues pour le plaisir mais, après tout, on s'en fiche un peu de Deekon ici, car ce n'est plus son histoire d'où les zones obscures que je garde. Mais ouais, si quelqu'un a enchainé Vauriens sans passer par un Lueur dans l'Obscurité, je veux bien votre avis. :D

Loucass824 a écrit:Tu régales avec toutes ces refs ! J'ai savouré tous les instants où Deekon et Maya étaient mentionnés, et j'ai été servi !

En tout cas, ça fonctionne sur ceux qui les connaissent :D

Loucass824 a écrit:Katooni défini son appartenance aux Jedi au delà de posséder un sabre, de son lien avec la Force, ou ce genre de chose.

C'est ça, une définition par l'acte en fait et non par des pouvoir surnaturels. C'est un peu la conception que j'ai des Jedi où les plus fidèles à ces idéaux ne sont pas forcément les plus puissants.

Loucass824 a écrit:Même si sa vision du monde est tout de même bien arrêtée en définitive. Kan Tyren et Torga sont le mal, point barre. Ils sont les seuls fautifs et responsables selon elle.

Seuls fautifs et responsable, moyennement, ils sont plus une fraction d'un élément déclencheur, mais après oui elle les voit totalement comme des ordures et j'aurai un peu de peine à lui donner tort. :lol:

Loucass824 a écrit:Alors je sais que je suis peu objectif là dessus, je n'ai d'ailleurs pas manqué de relever les formulations lorsque tu parlais de lueur, ect. Mais une partie du propos de ton récit continue à vivre à travers celui-ci, donc la greffe de ces persos fait totalement sens.

J'ai vraiment écrit ce récit, non pas seulement comme la conclusion des aventures de nos vauriens, mais aussi comme une continuation de l'héritage de Deekon. Raison pour laquelle j'ai eu de la peine a vraiment voir cette histoire comme un vrai tome 3 pendant un moment.

Loucass824 a écrit:Alors qui peut bien être le prochain perso sur lequel sera centré ce moment du récit...

Je ne dirai rien, mais tu devrais être satisfait du choix. :chut:

À la prochaine ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Sam 13 Aoû 2022 - 20:42   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

"Après tout, on s'en fiche un peu de Deekon ici" qu'on ne me mêle pas à ce genre d'affirmation erronée !

Eh bien moi je lui donnerai tort à Katooni ! Lol plus sérieusement, pour moi Kan n'est pas plus mauvais que Jaden en définitive. Ils ont simplement une vision du monde différente, animés par des idéaux et un système de valeur différent également. Au delà de ce que j'en penserai dans le monde réel, pour moi Kan est un type qui est devenu ainsi car il devait faire le nécessaire pour survivre. Quand on tombe dans l'engrenage du rapport de force pour exister, on y est prisonnier. La violence est devenu le seul moyen pour lui de s'exprimer et d'agir, car les autres moyens l'auraient condamné à la mort, un moment où un autre. C'est en tout cas la vision non-manichéenne que je me fais.

Torga en revanche, est plus simple. Avide de pouvoir et de richesse, loyal à rien d'autre que l'argent et les apparats, c'est plus condamnable à mon sens. Mais Kan a un certain honneur dans un sens. La vie l'a probablement tellement endurci que seule la force compte pour lui. Si bien le prisme du mépris des faibles pour ce qu'ils sont, des faibles, est une seconde nature, un moyen de valider son propre paradigme.
Car s'il admettait que ce qu'il fait est mal et qu'il suit la mauvaise voie, sa vie n'aurait plus aucun sens. C'est que les combattants de grande vertu ont tendance à me gêner par leur manque d'ancrage dans la réalité. La vertu et l'idéalisme c'est bien, mais il y a le monde réel, où ces derniers ne sont que rarement compatibles. Ce que ton récit montre plutôt bien, ce qui me plaît ! Et pour moi, Katooni vaut mieux que Torga, mais pas mieux que Kan.

C'est presque inquiétant de voir ce que tu racontes sur la manière dont tu as abordé l'écriture de ce tome 3. Comme s'il s'agissait de la conclusion de tellement de choses, qu'ensuite ce sera terminé pour de bon, et que Mandoad raccrochera sa plume pour de bon. Mais il faut bien une fin après tout...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 732
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Mar 16 Aoû 2022 - 12:44   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello

Loucass824 a écrit:"Après tout, on s'en fiche un peu de Deekon ici" qu'on ne me mêle pas à ce genre d'affirmation erronée !

J'avoue que je m'attendais à voir ma porte fracassée par un Titan cuirassé à l'écriture de cette phrase :transpire: 4

Loucass824 a écrit:Lol plus sérieusement, pour moi Kan n'est pas plus mauvais que Jaden en définitive. Ils ont simplement une vision du monde différente, animés par des idéaux et un système de valeur différent également.

Et là je me dis qu'il faudrait que je fasse un petit one-shot sur Kan centrée sur mes notes du personnage (qui transpireront un peu sur la suite, d'ailleurs). :D

Loucass824 a écrit:C'est presque inquiétant de voir ce que tu racontes sur la manière dont tu as abordé l'écriture de ce tome 3. Comme s'il s'agissait de la conclusion de tellement de choses, qu'ensuite ce sera terminé pour de bon, et que Mandoad raccrochera sa plume pour de bon. Mais il faut bien une fin après tout...

Je réalisais il y a quelques temps que je travaillais sur cette histoire depuis plus de quatre ans maintenant (avec quelques entractes à base de collab' ou de Deekon), donc effectivement c'est la conclusion d'une histoire. La fin de cette aventure. Est-ce que je raccrocherai ma plume après cela ? Nous verrons :neutre:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1495
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 16 Aoû 2022 - 19:03   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 28 lu!

Un plaisir de retrouver tant de références à Deekon, à Maya et donc à ton précédent récit! Ami nouveau lecteur, n'hésites pas à te ruer vers les autres écrits du camarade Mandoad, tu ne seras pas déçu! :wink:

Vivement la suite! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8020
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Ven 19 Aoû 2022 - 20:44   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Ca y est, retard rattrapé :wink: !

Excellent, ces moments où l'on s'attarde sur les pensées du personnage : Jaden puis Katooni, à qui le tour ? On note les références sympa à Deekon.

Tu as vraiment développé un Mandoad Universe :sournois: !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3259
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations