Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathomir

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar mat-vador » Sam 31 Mar 2018 - 21:47   Sujet: Les Origines de Jedi corellien 1: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir,

Je vous présente le synopsis d'une fan fiction liée à l'univers de Jedi corelliien et qui est un prélude à la trilogie.

Alors que la fin de la Guerre des Clones approche, la dernière étape du complot des Sith contre l'Ordre Jedi est enclenchée.
L'Ordre 66 lance le début de la Purge Jedi et des temps sombres de l'Empire Galactique. Un Jedi corellien en réchappe et se lance dans une vendetta personnelle contre les nouveaux maîtres de la galaxie.

Ses pas le mèneront jusqu'à Dathomir et sur la voie du Coté Obscur. Celui qui deviendra le Jedi Noir de Dathomir n'hésitera pas à mentir, à manipuler. à tuer.. et à déclencher une nouvelle guerre.

Il s'appelle Oreste Tissan.


Voilà si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas :cute: !
Modifié en dernier par mat-vador le Mar 01 Jan 2019 - 19:02, modifié 2 fois.
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 05 Avr 2018 - 9:32   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Il faudrait vraiment que je trouve le temps de lire ta (tes !) FF, mat-vador !

En tout cas, je suis admiratif devant la quantité de travail que tu abats et l'univers que tu as développé autour de ton récit. Chapeau ! :jap:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Jeu 05 Avr 2018 - 20:16   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:En tout cas, je suis admiratif devant la quantité de travail que tu abats et l'univers que tu as développé autour de ton récit. Chapeau ! :jap:


Merci :jap: pour ton retour! et à une prochaine fois je l'espère :hello:
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Sam 07 Avr 2018 - 17:20   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Je plussoie L2, tu effectues un travaille vraiment colossale sur ta saga du Jedi Corellien. Ca fait plaisir à voir!

Petite question, cependant: Il faut absolument avoir lu la trilo du Jedi Corellien en entier pour lire cette fic ou elle peut se lire indépendamment? Parce que j'ai un peu peur de me spoiler des révélations importantes du Jedi Corellien^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Sam 07 Avr 2018 - 22:17   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit:Je plussoie L2, tu effectues un travaille vraiment colossale sur ta saga du Jedi Corellien. Ca fait plaisir à voir!

Petite question, cependant: Il faut absolument avoir lu la trilo du Jedi Corellien en entier pour lire cette fic ou elle peut se lire indépendamment? Parce que j'ai un peu peur de me spoiler des révélations importantes du Jedi Corellien^^


Salute Den :jap: ! Merci de ton retour :wink: !

Cette fan fic peut se lire indépendamment de la saga Jedi corellien, je te rassure :cute: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 09 Avr 2018 - 14:08   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Ah ben, ça me rassure! Tu peux désormais me compter parmi tes futurs lecteurs alors!^^

Sinon, concernant le synopsis, c'est fort alléchant! J'ai hâte d'en lire plus! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 10 Avr 2018 - 19:38   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit:Ah ben, ça me rassure! Tu peux désormais me compter parmi tes futurs lecteurs alors!^^

Sinon, concernant le synopsis, c'est fort alléchant! J'ai hâte d'en lire plus! :)


:jap:

Avant de commencer à publier, je souhaiterais ajouter quelques précisions. Pour ceux qui suivent la saga de Jedi Corellien, vous avez deviné que cette fan fic serait du 100% LEGENDS! à travers les tribulations d'Oreste Tissan, vous redécouvrirez de très nombreuses références à cet univers, tant pour les personnages que les histoires.

En voici une liste (pour les personnages qui apparaissent et qui seront plus ou moins important dans l'histoire):- Nejaa Halcyon (célèbre ancêtre de Corran Horn)
- Asajj Ventress (version Legends et hors TCW)
-Climber (clone qui s'est mutiné contre l'Ordre 66 sur Murkhana)
-Probus Tesla (ennemi de Jax Pavan dans les Nuits de Coruscant)
-Les participants au Conclave Jedi de Kessel (Voir tome 1 Dark Vador; Purge)
-Shonn Volta (voir Dark Vador; la Prison Fantôme)
-Dass Jennir (série Dark Times)
-Ki Adi Mundi
-Gethzerion Djo (voir le Mariage de la Princesse Leia)
-Augwynne Djo (idem)
-Zsinj


Liste non exhaustive sur le chaud.

La fan fic sera divisée en deux parties: Ière partie: l'Ordre 66

IIème partie: la Guerre des Sorcières

Voilà, je commencerais à publier très bientôt :sournois: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 10 Avr 2018 - 19:50   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Justement, j'étais en manque de Legend, en ce moment! :cute:

Je suis ravi de retrouver certains personnages que tu cites! Surtout Dass Jennir et Tesla.
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 10 Avr 2018 - 21:06   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit: Je suis ravi de retrouver certains personnages que tu cites! Surtout Dass Jennir et Tesla.


Dass Jennir est l'un de mes préférés :sournois: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 11 Avr 2018 - 10:58   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Oh ! Mais si c'est sans spoiler pour le reste de ton univers de Jedi corellien, je risque fort de me laisser tenter ! :sournois:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 11 Avr 2018 - 20:58   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:je risque fort de me laisser tenter ! :sournois:

:diable:

Allez je commence à publier le début, vous me direz ce que vous en pensez!

Les origines de Jedi corellien: Le Jedi Noir de Dathomir

Partie 1: l'Ordre 66

Prologue: la trahison

Bordure Extérieure, Mygeeto, peu avant la fin de la Guerre des Clones et l'avènement de l'Empire

Oreste Tissan resserra davantage sa bure épaisse verdâtre lorsque la brise glacée se leva et commença à balayer de son souffle les cimes enneigées de la planète Mygeeto qui déchiquetaient l'horizon lointain, obscurci par d'épaisses couches nuageuses qui bloquaient la lumière du soleil.
Le jeune chevalier Jedi humain, originaire de Corellia, en vint même à se demander si la journée commençait ou se terminait.
Si cette journée allait marquer la fin de cette Guerre des Clones qui ravageait la galaxie depuis trois ans.
-Monsieur?
Il pivota vers le soldat clone de la République, protégé par une armure blanche intégrale, qui attirait son attention. Sur ses épaulières s'affichait le grade de capitaine.
Par dessus l'épaule de cet officier au ton atone robotisé, patientaient impassibles d'autres soldats clones qui résistaient au froid grâce à une combinaison réfrigérante prévue à cet effet. Dans la Force, il percevait leur raideur innée et impersonnelle à laquelle il ne s'était pas vraiment adapté. L'ombre d'un quadripode couvrait une bonne partie d'entre eux.
-Oui? Fit le jeune homme grand et maigre qui le questionnait de ses yeux verts et gris.
-Le général Ki Adi Mundi arrive.
-Merci, capitaine Pelo.
Le clone rejoignit son poste alors que le corellien abaissa de nouveau son regard songeur vers les silhouettes urbaines de la capitale muun accrochée à flanc de montagne, qu'ils assiègeaient maintenant depuis plusieurs semaines.
Un immense gouffre profond de plusieurs centaines de mètres les séparaient des entrées de la ville, accessibles seulement par de longues passerelles de duracier. Lourdement protégées par des batteries automatisées et des milliers de droïdes de combat qui grouillaient de plus en plus frénétiquement depuis plusieurs minutes.
Les senseurs avaient du repérer leur progression. Leur attaque contre la ville ne serait plus une attaque surprise. Par conséquent, les pertes seraient lourdes.
Une vieille habitude qui les poursuivait. Qui allait à l'encontre des préceptes de l'Ordre Jedi, visant à préserver la vie.
Oreste ne pouvait rien y faire.
La présence puissante d'un maître Jedi remua ses perceptions sensorielles et il se retourna pour faire face à son mentor céréen. Celui dont il avait été le padawan.
Ki Adi Mundi.
Les céréens étaient des humanoïdes se distinguant par un crâne conique qui pouvait abriter un deuxième cerveau. Leur conférant de plus grandes capacités intellectuelles que la majorité des êtres normalement constitués de la galaxie.
Ce qui expliquait que maître Mundi soit l'un des membres les plus prestigieux du Conseil Jedi. Un prestige qui rejaillisait évidemment sur les anciens élèves dont il avait assuré la formation. Voilà pourquoi Oreste parvint à le saluer d'un maigre sourire las.
-Nous tenterons de limiter autant que possible les pertes civiles, commença le céréen.
-Ce que nous ne sommes pas vraiment parvenus à faire pendant toute cette fichue guerre, maître.
Le non humain posa alors la main sur l'épaule de son ancien protégé, pour atténuer l'amertume qu'il exprimait.
-Je sais que beaucoup de choses pèsent sur ta conscience, Oreste. La mort de Nejaa Halcyon sur Susevfi a été une grande perte pour nous tous.
Oreste se contenta de hocher la tête en silence. Nejaa Halcyon était un Jedi corellien qui l'avait initié à l'usage de la Force avant son départ à Coruscant.
-Je viens de parler avec maître Windu. J'ai de grandes nouvelles à t'annoncer.
Le jeune corellien le fixa avec une nouvelle intensité dans le regard.
-Le général Grievous a été abattu par Obi Wan Kenobi sur Utapau.
Grievous. Oreste connaissait cette impitoyable abomination de réputation. Un commandant séparatiste sanguinaire, bras droit du Comte Dooku et responsable de la mort de bon nombre de Jedi.
Il avait pris la direction des armées séparatistes ou du moins ce qu'il en restait peu après leur débacle récente autour de Coruscant, succédant au Sith Dooku tué par Anakin Skywalker. Depuis il s'était enfui, traqué sans relâche.
-Alors la guerre est finie, lâcha le jeune homme dans un souffle d'espoir.
-Il ne nous reste plus qu'à affronter les derniers soubresauts ici et sur d'autres mondes de la Bordure Extérieure. Terminer la guerre sera difficile et gagner la paix le sera bien plus.
Sur ces mots, une ombre d'inquiètude passa furtivement sur les traits du céréen.
-Maître Windu m'a aussi averti qu'il allait destituer le Chancellier Palpatine de ses fonctions. Avec l'assistance de Kit Fisto, Saese Tin et Agen Kolar.
Oreste ne put se retenir de froncer les sourcils à l'évocation des noms des trois autres membres du Conseil stationnés à la capitale.
-Quatre maîtres pour arrêter un vieillard, n'es-ce pas un peu disproportionné? Fit-il remarquer avec sarcasme.
-Nous pensons que Palpatine est sous l'influence de ce Sith que maïtre Windu a traqué en personne dans le Secteur des Usines. Dans sa sagesse, il a jugé important de ne rien laisser au hasard.
Le céréen laissa à son tour son regard errer au loin.
-Pour l'instant, nous avons une tâche à accomplir et nous devons nous concentrer là-dessus, rappela-t-il à son ancien apprenti.
-Oui, maître, approuva celui-ci le visage fermé.
Oreste Tissan fixa avec appréhension les sommets de la ville qu'ils s'apprêtaient à prendre d'assaut.
-Les séparatistes doivent savoir que leur cause est perdue depuis la bataille de Coruscant. Pourquoi n'ont-ils pas proposé de se rendre, maître?
-Lorsqu'on s'est trop engagé avec passion, il est difficile de faire marche arrière. Le Clan Bancaire Intergalactique s'est impliqué dans cette guerre en misant tous ses moyens.
Le sage et puissant Jedi évoquait l'une de ces factions qui constituait le support de la Confédération des Systèmes Indépendants.
-Et les muuns ne sont pas vraiment empressés de devoir rendre des comptes.
-Alors finissons-en, maître.
L'impatience suintait dans le ton abrupt du jeune corellien.
-Ne te laisse pas emporter par ta passion, Oreste, le sermonna le céréen.
-Pardon, maître.
-Je vais rejoindre le commandant Bacara qui m'attend avec le gros des troupes au niveau de la passerelle 415. Tu passeras à l'attaque à mon signal.
-Quel signal?
-Tu le reconnaitras, que la Force soit avec toi.
-Que la Force soit avec vous, maître Mundi.
Le vénérable céréen accorda un dernier sourire au jeune Chevalier avant de s'éclipser en se frayant un chemin parmi les clones engourdis par le froid. Oreste reporta son attention sur la ville muun, tout en usant de la Force pour chasser cette sensation d'hypothermie.
Puis il glissa par dessus son épaule:
-Capitaine Pelo, tout le monde est prêt?
-Oui, monsieur. Nous sommes parés.
L'officier clone enleva le cran de sûreté de son fusil blaster DC-15, après lui avoir répondu d'un ton bourru. Tout dans ses gestes instinctifs et contrôlés, mesurait le calme d'un vétéran éprouvé par maints combats contre les séparatistes.
Oreste avait entendu dire qu'il avait servi aux cotés du général Kenobi et d'Anakin Skywalker lors du désastre de Jabiim. Et qu'il avait aidé ce dernier à rapatrier les survivants sur New Holstice. Cela méritait le respect.
Il pouvait se fier à lui.
Tout comme il avait appris à se fier à la Force. Il crispa un peu plus la main sur la crosse de son sabre laser, signe de la tension qui commençait à le tenailler. Une tension dont il percevait l'absence chez les soldats clones.
Cela devait s'expliquer par le fait qu'ils ont été conçus sur Kamino uniquement pour la guerre. Rien que pour la guerre. Sauraient-ils s'adapter à la paix?
Tu te poses trop de questions, Oreste.
L'écho d'une explosion lointaine l'arracha de ses pensées. Une canonnière d'assaut TIO/BA était apparue au-dessus de l'une des passerelles et avait ouvert le feu sur la première ligne de défense séparatiste.
Malgré la distance, le Jedi corellien distingua nettement les débris des droïdes de combat dechiquetés par l'impact et l'instant d'après un néon bleuté crépitant brilla brandi par un céréen qui menait ses troupes au combat.
Son ancien maître, Ki Adi Mundi.
La passerelle sur laquelle il s'engageait étincela des milles flammes du chaos qui commençait et envelloppait indistinctement clones et droïdes.
Alors Oreste Tissan activa son sabre laser et leva devant sa poitrine cette lame verte émeraude grésillante dont l'éclat se confondit avec la marée rubis grisée de ses prunelles.
-Allons-y, lança-t-il au capitaine Pelo.
-Je vous couvre, monsieur, se contenta de répondre l'autre.
L'un après l'autre, tous bondirent vers le pont qui leur faisait face pour entamer le dernier acte de la bataille de Mygeeto.
Le dernier acte de la Guerre des Clones.

Voilà, j'espère que c'est de bon augure!

Je publierai une fois par semaine ou tous les dix jours, on verra :siffle: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 12 Avr 2018 - 11:39   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bon ben voilà, je me suis fait avoir...

Chapitre 1 lu !
Et ça m'a plu. Vraiment. On se retrouve plongé dans l'ambiance de la Guerre des Clones, on a droit à suffisamment d'éléments pour comprendre qui est Oreste Tissan, et le voir interagir avec Ki-Adi Mundi alors que ce même Ki-Adi Mundi est destiné à mourir sans doute dans les prochains Chapitres est émouvant. J'ai un peu l'impression de lire le premier numéro du comics Kanan avec Caleb et Depa Billaba... :(

En revanche, je m'étonne que Mundi soit informé des futures actions des membres du Conseil (encore que, étant lui-même l'un des membres, cela pourrait s'expliquer) mais surtout qu'il en informe Oreste ! Mais j'imagine qu'il était important que ce personnage connaisse la vérité... :sournois:

Je serai là pour la suite ! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Jeu 12 Avr 2018 - 17:57   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut!!

Voilà, j'ai lu ce premier chapitre avec passion! :lol:

J'ai toujours eu une sorte de fascination morbide pour l'Ordre 66, si bien que j'ai éprouvé un grand plaisir à suivre les événements du début de ta nouvelle fic, même si, pour l'instant, rien ne s'est encore produit. L'action se passe sur Mygeeto: première surprise: et quelle surprise! J'adore cette planète et tu lui rends bien honneur!

Dès les premières lignes, je me suis retrouvé en pleine Guerre des Clones avec tout ce que cela consiste. Tu installes à merveille ton ambiance et, comme de juste, tu décris parfaitement actions et personnages, sans en faire trop!

Mais j'avoue avoir frissonné à l'apparition de Maître Mundi! Certes, je savais qu'il était sur Mygeeto (et que tu allais l'utiliser) mais je n'imaginais pas qu'il m’apparaîtrait aussi classe dans ton histoire. Mais la réelle force de ce récit, c'est bien Oreste! Ses pensées, ses questionnements, ses doutes,... sont bien retranscrit, il en impose!

Le fait que tu décrives (avec les mots justes) les Céréens m'a beaucoup plu. C'est assez rare qu'un auteur, qu'il soit amateur ou professionnel, le fasse pour que je le souligne.

Comme L2, j'ai été surpris que Mundi soit au courant des futures actions du Conseil. Mais je le rejoins également quand il dit qu'il est fort probable qu'il l'ait été. Après tout, il faisait partie du Conseil. PAr contre, je n'ai pas été gêné par le fait qu'il en apprenne plus sur la situation de la Guerre à son ancien apprenti. Après tout, un Maître et son Padawan tissent des liens puissants et il ne me paraît pas étrange que Mundi informe sont ancien apprenti.

Je n'ai rien trouvé de fâcheux dans ce début. Au contraire, j'ai vite oublié que je lisais une fanfic pour me plonger dans l'aventure d'Oreste.

Je n'ai qu'une chose à ajouter: j'ai hâte de lire la suite, même si je me doute un peu de comment tout cela va finir... :sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Ven 13 Avr 2018 - 21:31   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci à vous deux :jap: !

Pour la petite interrogation concernant les info dont ki Adi Mundi dispose sur l'arrestation du Chancelier, il me semble que le céréen est en conversation holo au milieu de l'épisode III où il dit mot pour mot qu'il faudrait l'obliger à quitter ses fonctions.

Peu avant qu'Anakin n'informe Windu de la vraie nature de l'oncle Palpy, on peut supposer que Mace ait avertit Mundi succinctement du succès d'Obi Wan sur Utapau contre Grievous et qu'il allait en profiter pour mettre le chancelier hors d'état de nuire avec des renforts.

D'ailleurs ni Oreste ni Mundi ne savent à ce moment là que Palpy est the Sith :sournois:

En tout cas ravi que cela vous ai plu, je publierai la suite dans six jours :whistle: .
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Mer 18 Avr 2018 - 22:54   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir, je vous publie la suite de ce prélude à ma saga de Jedi corellien! dans ce passage, la bataille de Mygeeto fait rage et vous allez en découvrir un peu plus sur la personnalité de Oreste Tissan, l'ancêtre de Liars Tissan :sournois: .

Les flocons de neige flottaient pris dans les tourments de la tempête qui ensevelissait le siège des séparatistes retranchés et aux abois. Indifférents à la bestialité et à la souffrance qui s'apprêtaient à submerger ce dernier bastion de la planète.
Les classiques droïdes de combat n'attendirent pas qu'Oreste posa le pied sur la passerelle pour réagir.
Ils pivotèrent leur silhouette chétive comme un fétu de paille pour braquer leur fusil blaster sur le jeune Chevalier qui usa de la Force pour augmenter sa vitesse de course. Sa lame ardente fouetta l'air et deux de ses ennemis tombèrent au sol démembrés.
Les rafales envoyés par les clones qui le couvraient au pas de course, fauchèrent les rangs de ces fantassins de circuits intégrés, comme des moustiques de cavernes.
Les choses se compliquèrent lorsqu'une autre catégorie de robots prit la relève. Des superdroides de combat. Se distinguant par une apparence plus épaisse et ramassée, un blaster lourd était intégré dans leur avant bras droit et un lance missile dans l'autre.
Le Jedi leva la paume en direction du plus proche d'entre eux et se servit de sa puissance psychique pour faire exploser la roquette qu'il s'apprêtait à tirer.
Il se vouta protégé par un bouclier de Force, pour éviter les éclats de shrapnel éparpillés aux quatre vents. Il glissa un coup d'oeil au capitaine Pelo qui se tenait juste derrière lui, pour couvrir sa progression.
Le clone rayonnait d'un calme à toute épreuve. Posément, il épaulait son fusil blaster DC-15, visait les automates hostiles et les abattait un par un comme à l'exercice.
Insensible à ce qui l'entourait, à ses hommes qui tombaient au champ d'honneur. Il était animé d'une mécanique semblable à celle des créations de la CSI qui marchaient vers leur destruction programmée.
Dès le début de la guerre, des Jedi avaient succombé à cette mécanique. Voire pire. Il avait notamment entendu parler d'une ancienne padawan de Mace Windu qui avait perdu la raison sur la planète Haruun Kal.
Il s'était promis de ne pas connaître ce funeste sort.
De grandes roues traversèrent les rangs des droïdes décimés pour freiner brusquement devant les clones et se déplier en scorpions tripode, présentant aux assaillants leurs bras dépliés et l'affut des canons blaster jumelés qui y étaient intégrés.
Des droidekas.
Leur présence récurrente sur les champs de bataille avait occasionné à la Grande Armée de la République de lourdes pertes et même des défaites tactiques cuisantes. Outre leur puissance de feu dévastatrice contre les fantassins, ils étaient dotés d'un bouclier déflecteur qui repoussait des tirs de barrage.
Jusqu'à une certaine limite.
Le capitaine Pelo aboya des ordres à ses hommes qui demeurèrent calmes et disciplinés. Trois d'entre eux lançèrent des détonateurs thermiques, qui explosèrent aux pieds de deux droidekas et dont l'onde de choc surcharga leur écran énergétique.
Celui-ci céda sous la continuité de la riposte, non sans que les droidekas aient haché menu plusieurs clones au passage. Et Oreste Tissan se précipita avec son sabre laser pour parachever le travail.
-Bien joué, capitaine, le félicita le corellien.
-Merci monsieur. Nous sommes très exposés sur cette passerelle, il faut terminer le boulot.
Le jeune Jedi examina la situation et convint que l'officier avait raison. Bien que large, la passerelle ne leur offrait aucune protection viable.
-Faites avancer les RT-TT et les Trident, capitaine.
-Bien monsieur, obtempéra Pelo.
Le clone transmit les instructions à l'aide du comlink intégré dans son casque et bientôt des machines pataudes investirent les premières lignes républicaines.
Le pont trembla lorsqu'un mastodonte difforme parvint à la hauteur du jeune corellien et du capitaine Pelo. Le canon qui surmontait sa tête cracha l'enfer et balaya méthodiquement la passerelle de tout ce qui se tenait sur deux ou trois jambes et maniait un fusil.
Oreste espérait que la destruction ne s’étendrait pas à la capitale, mais il y a bien longtemps qu'il ne croyait plus à cette illusion.
Profitant de cette ouverture, les clones progressèrent. Pour s'exposer peu après à la riposte implacable de l'ennemi.
Un picotement familier traversa la colonne vertébrale du jeune utilisateur de la Force, celui du danger qui s'accentuait de nouveau. De sinistres machines tripodes géantes qui faisaient penser à des bourgeons rampèrent vers eux.
Des Tri-droïde Magna Octupturna.
Imperceptiblement, Oreste sentit l'angoisse s'insinuer dans ses boyaux.
Immédiatement, le RT-TT ouvrit le feu sur le premier d'entre eux, soutenu par les fameux TA-TI, des blindés munis de répulseurs anti gravité et armés de deux canons latéraux et d'un canon central. Leurs tirs furent absorbés par le bouclier de ces machines automatisées et l'ancien élève de Ki Adi Mundi éprouva un mauvais pressentiment.
-Capitaine, appelez le soutien aérien!
Pelo hocha la tête en signe d’assentiment et contacta le centre de commande de nouveau à l'aide de son comlink intégré.
La fraction de seconde d'après, les têtes d'épingles qui surplombaient les grandes silhouettes squelettiques flamboyèrent faisant voler des roquettes. L'une d'elles se fracassa de plein fouet contre le RT-TT, qui enfla avant d'être désintégré.
L'onde de choc oblitéra les clones les plus proches et flanqua ceux qui y survécurent au sol, les plongeant dans une totale confusion.
A laquelle Oreste Tissan lui-même n'échappa pas.
Il parvint péniblement à se redresser sur ses appuis et tenta de s'éclaircir les idées, malgré ce bourdonnement monocorde qui martyrisait ses tympans.
Hébété, il surprit une demi douzaine de clones qui le dépassèrent entourant deux TA-TI pour tenter de stopper la contre attaque séparatiste.
Ils disparurent, réduits à l'état de charpie et leur présence se noya dans les courants de la Force, aspiré dans un maelström sans fin.
Quelqu'un l'agrippa énergiquement par le bras et le tira en arrière. Le visage d'Oreste se figea à quelques millimètres du casque d'un officier clone, dont l'armure était maintenant tachée de morceaux de shrapnel.
-Monsieur, lui expliqua Pelo d'un calme toujours égal depuis le début de la bataille. Nous sommes en train de nous faire décimer, il faut nous replier derrière les collines.
Le corellien prit le temps de promener son regard sur les cadavres de clones gisant autour de lui. Même avec un soutien aérien adéquat, le terrain qu'ils concèderaient à l'ennemi retranché se paierait avec de nouvelles pertes.
Difficile à accepter, tout en sachant que s'il s'entêtait, les chances qu'il perde toutes ses unités étaient élevées.
-Monsieur? Insista Pelo qui percevait son hésitation.
-On continue l'attaque, capitaine, trancha le jeune homme.
-Ce n'est pas raisonnable. Même si on s'emparait du pont, nous n'aurons plus assez de troupes pour investir la ville.
Les yeux verts et gris affichèrent une dureté inhabituelle.
-Il est hors de question d'abandonner la passerelle aux séparatistes, commença-t-il à rugir.
-Le général Ki Adi Mundi...
À l'évocation du nom de son mentor, une colère froide saisit le jeune Chevalier. Alors que d'autres TA-TI s'avançaient, il tendit la main vers l'officier clone. Et le souleva comme une brindille, tout en exerçant une pression invisible sur sa gorge.
Il se moquait éperdument de sa souffrance, alors que le natif de Kamino ruait des pieds pour se libérer de cette nasse inconfortable. Mieux que ça, il en jouissait.
-Qui commande ici, capitaine?
Stoïque, Pelo parvint à articuler.
-Vous êtes l'officier supérieur physiquement présent. Vous...avez...la priorité, monsieur.
-Parfait.
Il le relâcha et Pelo empoigna de nouveau son DC-15 comme s'il ne s'était rien passé. En apparence, car le corellien ressentait aisément sa rancœur impulsive. Il comprit par la même occasion qu'il n'avait pas agi en Jedi en le brutalisant.
Tu penses que la passion est ta force mais c'est en réalité ta plus grande faiblesse, l'avait mis en garde Nejaa Halcyon avant de le confier à son instructeur céréen. Des Jedi bien plus prometteurs que toi y ont succombé.

Voilà j'espère que cela vous a plu et n'hésitez pas à me faire savoir si ce n'est pas le cas!

L'Ordre 66 n'a pas encore été déclenché mais ce sera pour bientôt :sournois: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 19 Avr 2018 - 19:45   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Lu!

On sent bien l'enchaînement des ennemis : droides de combat, super droides, droidekas... mais ça fonctionne! Et décidément, Oreste n'est pas un Jedi comme les autres! Il soit être ami avec un certain futur Dark Vador sur la gestion de l'obéissance des subordonnés... :lol:

Néanmoins, vu comment il réagit ici, nul doute que l'Ordre 66 et la mort de son Maître vont le faire bien mal réagir... :sournois:

Vivement la suite! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Sam 21 Avr 2018 - 21:34   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour le retour :jap: !

Après qu'Oreste devienne l'ami de Vador, je n'irais peut-être pas jusque là :transpire: !

à la prochaine!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 24 Avr 2018 - 14:31   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

A y est!!! :paf:

Bon! Que dire de cette nouvelle partie?

Et bien, je ne vais pas faire plus de suspense qu'il n'en faut: J'ai adoré!

Comme d'hab', tu as réussi en quelques lignes à installer l'atmosphère adéquat à l'entrée dans le récit. Pour peu, je ressentais un frisson me glacer le dos en lisant ta description de la planète de glace.

Et l'action dans tout ça? Et bien, elle est finement menée! Quelle plaisir de "voir" Oreste démembrer du droïde à tout va! J'ai pris un plaisir fou à lire cette suite de combat. Oreste use de tous les pouvoirs de la Force afin d'affronter ses ennemis et de les mettre hors d'état de nuire! C'est un régale!

Le Clone Pelo m'a, également, bien plu. Un vrai soldat de la Grande Armée de la République! Mais lui et Oreste ne sont pas les seuls acteurs de cette guerre. Il y a aussi les droïdes! Oh non, je ne te dirais pas qu'ils ont une personnalité attachante et profonde! :paf: MAis je soulignerais le fait que tu sembles bien t'y connaître en matière d'armements et des différents droïdes de combat de CSI. J'ai beaucoup apprécié cela!

En tout cas, il ressent déjà beaucoup de colère, notre jeune Jedi. C'est un grand danger pour lui! Mais ça lui donne de l'épaisseur, et ça, j'aime bien! :)

Comme pour le chapitre précédent, j'ai passé un très bon moment! Un bataille comme j'aime! Une réelle réussite!

Moi, je dis: "vivement la suite!" Mais tout cela, avec une tête angélique: :ange: lol

Voilà! Bonne continuation, mon ami! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 24 Avr 2018 - 20:25   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut, Den! Merci de ton retour! :jap:

Pour m'imprégner de Mygeeto, j'ai revu plusieurs fois le milieu de l'épisode III quand l'Ordre 66 tombe.. Avec cette superbe musique à la tonalité tragique et funeste.
Et j'ai pu revoir ainsi le destin tragique de Ki Adi Mundi: toujours la petite larme au coin de l'oeil pendant ces moments là :whistle: !

La suite sera pour très bientôt, c'est promis! :cute:
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 24 Avr 2018 - 20:29   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut l'ami!

Ah oui! La scène sur Mygeeto est mythique! Et cette musique... :cry:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mer 25 Avr 2018 - 19:46   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir, c'est l'heure de la suite! la bataille de Mygeeto est toujours en cours :diable: !

Nul doute que Ki Adi Mundi aurait vent de ce qui venait de se passer. Et qu'il ne manquerait pas de le sermonner s'il survivait à cette journée.
Pelo harangua ses hommes pour qu'ils tiennent leurs positions, malgré la précarité de leur situation face à ces Tri droïdes qui menaçaient de les submerger. Oreste ressentit un malaise lorsqu'il réalisa qu'il les avait peut-être condamnés à une mort certaine.
Non, il allait rattraper son erreur.
Il puisa inconsciemment dans cette rage de vivre qui bouillonnait en lui, se souvenant de toutes les occasions manquées de sauvegarder des vies supplémentaires.
Des vies qui en cet instant, étaient fauchées par grappes de dizaines, dissoutes dans les flammes et les éclats brisés de duracier mêlés à du permabéton.
Il éleva la main et se concentra sur le mécanisme d'explosion d'un des missiles qui s'apprêtait à fuser vers eux. La désintégration du projectile fracassa la tête du Tri droïde qui se mit à tituber avant de se coucher sur le coté.
Oreste se préparait pour une nouvelle tentative lorsque les ombres de canonnières d'assaut le recouvrirent. Les TIO BA survolèrent les Tri Droïdes avant de lâcher contre eux des salves de missiles qui mirent ces derniers à terres un à un.
Les soldats clones de la République dont les effectifs étaient maintenant réduits de moitié, progressèrent ensuite entre les épaves qui achevaient de se consumer. La résistance séparatiste avait nettement faibli, depuis l'apparition des canonnières.
Deux cents mètres devant eux, Oreste et le capitaine Pelo virent se dessiner les immeubles des faubourgs urbains de la capitale dans laquelle ils s'apprêtaient à entrer.
Le corellien échangea un regard avec son second, qui désirait conserver une distance de sécurité entre eux deux.
-Si nous entrons, nous pourrons établir une antenne médicale pour les blessés, suggéra Oreste. Avec le reste des hommes encore en état de se battre, nous attaquerons ensuite le centre de commande séparatiste.
-Monsieur, il serait plus raisonnable que vous attendiez les renforts. Et les hommes ont besoin de se reposer.
-Ils se reposeront quand la bataille sera terminée, capitaine, trancha de nouveau Oreste d'un ton inhumain.
L'officier clone soutint pendant quelques instants sans ciller le regard froid du jeune corellien avant d'incliner le menton.
-Entendu, monsieur.
Une nouvelle fois, Oreste réalisa que son attitude envers lui était incorrecte. Son orgueil venu tout droit de Corellia l'empêcha cependant de le reconnaître ouvertement.
Nejaa Halcyon et Ki Adi Mundi l'avaient prévenu que cela lui jouerait des tours.
Ses perceptions entraînées au Temple de Coruscant l'avertirent que quelqu'un les visait avec une arme depuis l'un des bâtiments. Son acuité visuelle lui permit de discerner l'affut d'un fusil de précision dépasser d'une des fenêtres situées au trentième étage.
Un rayon mortel frappa un soldat clone à la tête juste derrière Oreste, et Pelo réagit immédiatement.
-Soldats, cible à onze heures! Tirs de couverture!
Le fusil blaster disparut quand les rafales vomies par les clones l'encadrèrent de près. Puis l'un d'eux monta sur ses épaules un lance missile dont il pointa l'affut sur la cible.
Un trou béant et fumant se matérialisa lorsque le sapeur souffla une bonne partie du trentième étage, et la poussière cendrée qui s'en dégagea se confondit avec les flocons de neige. Neutres et innocents dans la guerre.
Oreste prit le temps d'observer le déroulement des combats sur l'autre passerelle, là où se battaient son ancien instructeur et le commandant Bacara. Il discernait les silhouettes des Tri Droïdes qui s'aggloméraient lentement pour assaillir les troupes républicaines.
Il devina que là-bas cela ne se passait pas bien du tout.
Il s'accroupit derrière l'épave d'un tank séparatiste et porta son comlink à ses lèvres.
-Maître, quelle est votre situation?
-Pas brillante, Oreste. L'ennemi est présent en force, nous avons perdu le tiers de nos forces. Nous n'avons pas de soutien aérien et nous nous retranchons comme nous le pouvons. Et toi?
-À peine mieux. La moitié de mes hommes est hors de combat, mais nous allons bientôt atteindre les faubourgs.
-Bien, quand tu y seras, tu consolideras ta position et tu attendras les renforts.
-Non, je vais attaquer l'ennemi à revers pour vous débloquer le passage. Et nous pourrons ensemble nous emparer du centre de commande séparatiste.
Le jeune corellien devina son soupir déçu.
-Tes hommes ont beaucoup souffert, tu ne peux leur demander décemment plus. Attends les renforts.
-Les Kaminoens les ont pourtant conçus pour la guerre, non?
-Donc leur vie n'a pas la moindre importance pour toi?
-Je..
Le jeune chevalier prit conscience de la portée de ses mots. Et se rendit compte depuis la bataille de Géonosis, à quel point la guerre l'avait usé.
-Je suis prêt à sacrifier la mienne pour la victoire de la République, pourquoi devraient-ils faire moins?
-Tu le laisses dominer par tes émotions, Oreste. Un Jedi ne doit pas éprouver de haine envers son ennemi, aurais-tu oublié ce que je t'ai enseigné?
-Non, maître.
Le céréen reprit d'un ton plus conciliant.
-Sois patient, je te rejoindrai par mes propres moyens.
-Oui, maître.
-Ki Adi Mundi, terminé.
Oreste sortit de son refuge pour rejoindre le capitaine Pelo qui menait ses hommes vers les faubourgs urbains. Sans rencontrer de grande résistance.
L'officier clone se pencha vers lui lorsqu'il l'aperçut à sa hauteur.
-Combien de temps pour sécuriser cet immeuble, capitaine?
Le corellien montrait du doigt le bâtiment qu'ils venaient d'éventrer pour neutraliser le sniper.
-Tout dépend si vous voulez sécuriser seulement le rez de chaussée ou tous les étages, répondit imperturbablement le clone.
-Le rez de chaussée.
-Pas plus de deux minutes, monsieur.
-Alors ne perdons pas de temps. Nous y installerons une antenne médicale provisoire pour les blessés et avec le reste des unités, nous partirons à la rescousse du général.
-Reçu, monsieur.


Ki Adi Mundi rangea son comlink tout en masquant un air préoccupé. La fin de la guerre n'avait jamais été si proche et pourtant il n'arrivait pas à percevoir l'avenir clairement. Yoda, le Grand Maître de l'Ordre Jedi avait prévenu maint fois que le Coté Obscur était à l'oeuvre depuis des années.
Pourtant le Comte Dooku, le Sith qui dirigeait la CSI depuis la Guerre des Clones, avait été vaincu en orbite de Coruscant par Anakin Skywalker.
Certes, mais il en restait un deuxième dans la nature. Sans doute présent dans l'entourage du chancelier Palpatine.
Pour la première fois depuis mille ans, l'obscurité n'avait jamais autant oppressé la République. Et son ancien padawan corellien, Oreste Tissan. Il le devinait dans le moindre de ses propos, il le sentait dans la Force.
Oreste était sur le point de basculer au-delà des limites qui définissaient l'intégrité d'un Chevalier Jedi. Malgré ses ordres, le jeune humain n'accepterait pas de rester en arrière et semblait déterminé à sacrifier ses hommes jusqu'au dernier, y compris lui-même.
La guerre avait fait ressortir son coté le plus sombre.
Le céréen ne pouvait laisser l'irrémédiable se produire. Il devait aller le retrouver, le ramener derrière les lignes et le faire rapatrier sur Coruscant.
Il se redressa derrière l'épave d'un Trident à moitié éventré et gisant sur le coté, pour guetter une ouverture. Mais seuls des fantassins droïdes, des centaines, emplissaient son champ de vision. Se dressant entre eux et l'entrée principale de la capitale planétaire.
-Commandant Bacara, quand arrivera le soutien aérien?
Il glissa un regard vers l'officier clone, son second, qui affichait une impassibilité à toute épreuve malgré le froid et le danger planant sur eux.
-Estimation inconnue, général, répondit-il enfin. L'ennemi avance, il va falloir prendre une décision très rapidement.
-Je suis d'accord.
Le vétéran céréen activa de nouveau son sabre laser et le crépitement de sa lame ardente bleue azur le berça de nouveau. Une musique agréable et rassurante.
-Si nous contre attaquons maintenant, quelles seraient nos chances de réussite, commandant?
Bacara émit un sarcasme éloquent.
-Je préfère laisser les probabilités aux droïdes, général.
-Et moi, donc.
Ki attarda ses yeux sur les autres soldats clones qui s'étaient raidis en attente des ordres. De ses ordres.
-Laissons dans ce cas la Force guider notre chemin.
-À condition de bouger vite.
Le céréen patienta un bref instant avant de surgir, sabre au clair. Il prit par surprise deux superdroides de combat qu'il faucha avec sa lame crépitante et fondit sans perdre de temps sur d'autres droïdes de combat qui réagirent lentement à cause des automatismes de leur programmation de combat.
Dans son dos, il entendit Bacara crier à ses hommes:
-En avant, soldats! Pour la République!
La contre attaque prit au dépourvu l'armée séparatiste automate dont les lignes furent percées aisément par l'élan des troupes du général Mundi. Celui-ci se frayait un chemin, ouvrant la voie à une possible victoire imminente.
Les Tri droïdes Magna qui les dominaient de leur hauteur convergèrent pour se confronter aux blindés clones. Ceux-ci conscients sans doute de leur faiblesse, se précipitèrent dans la mêlée espérant les devancer.
Mais personne n'échappait si facilement à la mort et à la destruction. À la volonté de la Force.
De nouveau les missiles volaient au-dessus de la tête de Ki et des soldats clones, pour heurter dans une nova de flammes furtives les TA-TI et les RT-TT l'un après l'autre.
Le maître Jedi comprit que le temps leur était maintenant compté, s'il voulait sauver son ancien apprenti et ce qu'il restait de ses troupes.
Pas à pas, il guidait les siens à travers la passerelle, serein et repoussant les tirs de barrage des droïdes méthodiquement à l'aide de son épée de lumière.
Il aperçut enfin derrière un gros débris de permabéton aussi haut que lui, les contours des immeubles qui déchiraient la brume persistante. Il marqua un temps d'arrêt, pour encourager les soldats qui continuaient de le suivre de près, Bacara à leur tête.
-En avant! S'écria-t-il, emporté par la frénésie du combat.
Il s'élança à découvert, contre les droïdes, prévoyant en toute confiance que ses hommes le suivraient encore de près comme ils l'avaient toujours fait sans broncher.
Brusquement, les courants de la Force se convulsèrent violemment sous l'effet d'une perturbation. Teintés de déterminations hostiles qui émergèrent dans son dos.
Il se figea, indécis et pivota sur ses talons pour constater incrédule que ses propres hommes le braquaient avec leur fusil blaster DC-15. Le commandant Bacara à qui il s'était fié depuis des mois lors des épreuves de la guerre, ne faisait pas exception.
Aucune explication rationnelle ne lui venait à l'esprit, hormis une seule certitude.
Ils allaient presser la détente.
Mû par un réflexe de survie, Ki ramena son arme crépitante vers le torse et parvint à repousser les deux premiers tirs vers le clone le plus proche qui s'écroula, plié en deux.
Mais il ne put éviter ni le troisième ni le quatrième, ni le cinquième qui lui calcina le cœur.
Quelques instants après, Bacara et quelques uns de ses subalternes s'approchèrent pour réduire son cadavre à l'état de charpie fumante avec leurs fusils.

Voilà j'espère que cela vous a plu! Et vous attendiez ce moment n'es-ce pas? L'Ordre 66 est ENFIN TOMBE :diable: ! N'hésitez pas à me faire part de vos impressions positives ou négatives!

La suite sera publiée la semaine prochaine! Ciao :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 25 Avr 2018 - 19:54   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Oh purée! L'ordre 66 a été lancé! :shock:

Pauvre Ki Adi Mundi!

Encore un très bon Chapitre! Comment va réagir Oreste à la perte de son mentor et à l'inévitable trahison de Pelo? La suite au prochain Chapitre! :sournois:

C'est que tu me ferais regretter de ne jamais t'avoir lu auparavant mat-vador! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Jeu 26 Avr 2018 - 19:39   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:Oh purée! L'ordre 66 a été lancé! :shock:


OUiii! la Purge a commencé :diable: niark niark!

L2-D2 a écrit:Encore un très bon Chapitre!


Merci :jap: !

L2-D2 a écrit:La suite au prochain Chapitre! :sournois:


Et comment :sournois: ! ce sera pour la semaine prochaine :wink: !

L2-D2 a écrit:C'est que tu me ferais regretter de ne jamais t'avoir lu auparavant mat-vador! :)


:jap:
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 30 Avr 2018 - 7:35   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Vraiment très sympathique, cette partie! J'avoue que c'est ce que j'attendais le plus: la mort de Mundi et le début de l'Ordre 66...

Je remarque qu'Oreste est un être complexe qui cherche à faire ses preuves. Qui en a besoin, peut-être? La première scène le prouve, selon moi. En tout cas, il est différent des personnages habituels. Et ça, c'est chouette! La façon dont il traite ses subordonnés, dont il perçoit la Guerre des Clones, c'est très réaliste, je trouve. On sent qu'il ne sait plus où il en est, et ce n'est pas fini pour lui car l'histoire ne fait que commencer et va aller de mal en pis!

Sinon, la bataille se poursuit avec brio. Une fois de plus, tes descriptions des scènes sont top. Rien à redire! Tu es habile dans l'art de manier les mots. ;) Surtout dans la seconde partie de ce chapitre. C'est d'ailleurs avec un grand étonnement que je me suis pris à espérer que Mundi survive alors que je savais qu'il allait y passer. Etrange... En quelques lignes, tu as réussi à rendre cette scène d'exécution magnifique. C'est vrai qu'elle l'est déjà dans la film, mais ici, elle m'est apparue comme une triste révélation. Bref, du grand art!

J'ai encore plus envie de découvrir la suite car c'est maintenant que l'histoire commence réellement... :sournois:

Bonne continuation, l'ami! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 01 Mai 2018 - 9:08   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour le retour Den :jap: !

Den a écrit:Vraiment très sympathique, cette partie! J'avoue que c'est ce que j'attendais le plus: la mort de Mundi et le début de l'Ordre 66...


:diable:

Den a écrit: l'histoire ne fait que commencer et va aller de mal en pis!


Mais non, mais non :D :D
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Mer 02 Mai 2018 - 20:28   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir! Voici la suite et fin de la bataille de Mygeeto :diable: !

L'Ordre 66 balaie l'Ordre Jedi! Certains y survivront-ils :sournois: ? Découvrez le dans cet extrait!

-Monsieur, nous avons fini d'installer les blessés.
-Bravo, capitaine.
Oreste Tissan ne masquait pas sa satisfaction devant la discipline des soldats clones qui obéissaient à ses directives avec une extrême célérité.
Il se trouvait au milieu du rez de chaussée de l'antenne médicale improvisée, là où le capitaine Pelo l'avait rejoint, observant par exemple un clone qui boitait, aidé par deux autres camarades attentifs.
Le Jedi corellien s'écarta ensuite pour laisser passer un clone qui transportait un brancard improvisé pour l'installer dans un coin, prêt à accueillir chaudement un futur mutilé.
Il finit par accorder son attention à l'officier républicain.
-Les droïdes médicaux, les medpack et le bacta arriveront bientôt?
-Incessamment, monsieur.
-Dans ce cas, nous avons assez traîné ici.
À pas vifs, il se dirigea vers la sortie pour rejoindre dans la grande avenue jonchée de débris, les soldats clones qui l'attendaient.
Rapidement, il s'assura en se fiant à ses sens aiguisés par la Force, qu'ils le suivraient jusqu'au bout. Après tout, ils étaient programmés pour cela et il était prêt à les sacrifier pour sauver son ancien mentor.
Que ce dernier approuve ou non.
Il jugea bon de les motiver par quelques mots choisis et réfléchis.
-Soldats, vous avez accompli l'impossible et montré votre loyauté à la République en repoussant les séparatistes et en les acculant dans leur capitale. Aujourd'hui, nous avons une occasion unique de briser leur résistance et d'en finir avec cette guerre.
Quelques clones se redressèrent, galvanisés par ces paroles.
-Le général Mundi est en difficulté sur le front. Nous devons le rallier pour faire la jonction avec ses forces et lancer l'assaut décisif sur le quartier général ennemi. Si nous réussissons, Mygeeto sera entièrement sous notre contrôle et la nouvelle de notre victoire poussera les derniers bastions séparatistes à la reddition.
Les clones se rapprochèrent et il percevait cette étincelle moribonde de leur volonté somnolente s'éveiller d'un coup.
-Êtes-vous avec moi?
-Nous le sommes tous, monsieur, lui répondit le capitaine Pelo.
Celui-ci sembla avoir abandonné son aigreur vis-à-vis du corellien, comme si elle n'était que passagère mais Oreste n'était pas dupe.
Pour l'instant, cela ne constituait que le cadet de ses soucis.
Il prit leur tête et fonça dans une des rues adjacentes, le sabre laser allumé, projetant autour de lui la conscience de son environnement pour prévenir la moindre embuscade. Sur un ordre du capitaine Pelo, les clones se déployèrent en deux files indiennes qui longeaient les immeubles ravagés par les bombardement intenses de l'armée républicaine.
Le silence qui se dégageait de ces ruines ne pouvait représenter qu'une source d'angoisse pour le commun des mortels qui n'avait pas été initié aux voies de la Force. Oreste ralentit pour s'assurer qu'il n'y avait aucun danger avant de signaler à son second que tout allait bien.
Les clones reprirent une allure plus dynamique sans se départir de leur vigilance, apprise lors des simulations de combat sur Kamino. Puis ils débouchèrent dans l'avenue voisine, espérant ne pas avoir à la traverser sous le feu des droïdes.
Espoir futile.
Le Jedi corellien distingua à une bonne centaine de mètres en direction du centre ville, des barricades imposantes, élaborées patiemment au fur et à mesure que les séparatistes prenaient conscience de leur déroute de plus en plus certaine.
Ces barricades étaient organisées en plusieurs lignes dentelées, constituées autour de canons blaster et d'autre affut d'artillerie lourde visant à les abattre sous des tirs croisés.
Il donna l'ordre de traverser l'avenue au pas de course.
Oreste couvrit autant de clones qu'il pouvait en maniant son sabre laser mais bien qu'étant un Jedi doué, il ne pouvait accomplir des miracles. Devant et derrière le jeune corellien, plusieurs furent déchiquetés par les salves nourries.
Au milieu des droïdes, il crut distinguer plusieurs humanoides à la silhouette étirée et à la peau terne. Des muuns.
Certains autochtones de Mygeeto avaient choisi le camp qui n'était pas le sien. Ils appartenaient sûrement au Clan Bancaire Intergalactique, une de ces maudites corporations qui avait rejeté la République après avoir longtemps abusé de ses faiblesses, pour précipiter la galaxie dans le chaos.
Ils paieraient le moment venu.
Pour le moment, il lui fallait rejoindre son ancien maître céréen.
Il s'engouffra peu de temps après dans la rue suivante, le capitaine Pelo et les clones rescapés à la suite.
L'officier républicain se rangea à sa hauteur.
-Monsieur, je viens de recevoir un message nous signalant l'arrivée de nos renforts à l'antenne médicale provisoire. Nous devrions les attendre.
Encore une fois, Oreste se montra sourd devant ses recommandations.
-Contactez-les et dites-leur de nous rattraper. Et de se méfier des embuscades que les séparatistes pourraient tendre sur leur chemin.
-Affirmatif.
Le corellien inflexible reprit sa marche en avant. Les clones régis par l'obéissance hiérarchique lui emboîtèrent le pas, tout en fouillant d'un œil attentif les moindres meurtrières creusées par la violences des combats, qui pouvaient offrir un excellent poste de tir à des ennemis embusqués.
Le jeune homme de vingt sept ans ressentit depuis quelques instants dans la Force un malaise de plus en plus persistant. Qui ne provenait pas du danger même du champ de bataille.
Comme si une tempête qui couvait depuis trop longtemps allait se déchaîner de façon anarchique, en causant des répercutions sur des milliards de vie entières à travers la galaxie.
Un grand bouleversement était sur le point de subvenir.
Tout à coup, la présence d'un homme se noya dans les courants de la Force. Une lumière de bonté et de sagesse venait de s'éteindre quelque part sur Mygeeto.
Maître Mundi avait succombé.
Non, hurla-t-il en lui-même, j'ai échoué.
Alors qu'il tentait de soutenir ce choc émotionnel, il entendit le capitaine Pelo beugler tout à coup.
-Soldats, exécution de l'Ordre 66!
Les claquements secs des crans de sûreté que l'on retirait résonnèrent comme des coups de fouet troublant le silence alors que le corellien, décidant de revenir à des préoccupations immédiates, se demanda ce que pouvait signifier cet ordre 66 qu'il n'avait pas prononcé en personne.
Il fit volte face pour réprimander Pelo et quelle ne fut pas sa surprise de constater que celui-ci pointait l'affut de son DC-15 sur sa poitrine.
Imité par les autres soldats comme un seul homme.
Oreste fut lui-même admiratif de sa propre rapidité de réaction, lorsque la lame crépitante de son sabre laser bloqua trois tirs successifs. Il se contorsionna pour esquiver le quatrième qui se perdit dans le décor avant de comprimer la Force en lui, mû par son instinct de survie.
Il la libéra en une vague instantanée qui renversa les soldats républicains. Puis fonça vers la fin de la rue sans demander son reste.
-Abattez-le! Abattez-le!
Les salves de fusils blaster l'encadrèrent étroitement alors qu'il s'était lancé dans une fuite éperdue pour sauver sa vie.
Une brûlure élança son coude lorsqu'un rayon mortel le frôla à cet endroit précis. Il fonça vers l'avenue suivante, pensant n'avoir plus rien à perdre. Pour tomber dans un piège encore plus dangereux.
L'avenue en question était déjà le lieu d'une bataille rangée entre les clones et les droïdes, les premiers ayant finalement décidé de lancer l'offensive décisive contre les séparatistes qui n'avaient plus d'issue favorable à espérer.
À leur tête, Oreste reconnut le commandant Bacara qui ouvrait la marche, sans Ki Adi Mundi à ses cotés. Ce n'est alors qu'il comprit ce qui était arrivé à son maître.
Ses propres soldats s'étaient mutinés et l'avaient assassiné par surprise, sans lui avoir laissé la possibilité de se défendre. Bacara le remarqua alors et le montra à ses hommes d'un index accusateur.
-Là! S'écria-t-il. Abattez ce traître à la République!
Les clones tournèrent l'un après l'autre leur DC-15 vers lui alors que le fugitif désormais traqué comme une proie, courut vers les lignes séparatistes.
Guidés par leur programmation peu élaborée, les droïdes concentrèrent leur tirs sur le jeune Jedi qu'ils considéraient à tort comme la menace principale.
Ce dernier bondit par dessus la première ligne, ouvrant son chemin avec de grands moulinets de sabre laser, qui démembraient les machines à sa portée. Les quelques rebelles muuns qui s'étaient joints au combat s'écartèrent de lui et préférèrent se concentrer sur l'armée clone qui progressait inexorablement malgré leurs rangs de plus en plus éclaircis.
La sensation d'un danger de plus en plus rapproché fut un avertissement qui le poussa à lorgner par dessus son épaule.
Derrière les clones, se profilaient les silhouettes effilées de deux canonnières TIO BA qui se rapprochaient rapidement de l'épicentre des combats urbains. Bacara avait appelé du renfort, non pas contre les droïdes.
Mais contre lui.
À cette pensée, la colère s'éveilla en lui teintée d'une amertume acide. Il devait comprendre ce qui s'était passé, il devait rendre justice à son ancien maître.
Pour cela il devait survivre à n'importe quel prix.
Arrivées à une altitude qui les mettait hors d'atteinte de l'artillerie des assiégés, les canonnières clones quadrillèrent avec leur puissance de feu dévastatrice les rangs séparatistes les décimant sans aucune distinction.
Autour de Oreste Tissan, le permabéton et les droïdes se dissolvaient en poussière cendrée lorsque les missiles se mirent à pleuvoir sur les positions des sécessionnistes. Semant la confusion chez ces derniers, ce qui facilita d'autant plus la progression des clones qui percèrent leurs lignes peu de temps après.
Le Jedi peu soucieux de l'issue de plus en plus certaine de la bataille sur laquelle il n'avait plus aucune prise, tenta de s'abriter provisoirement derrière un tank droïde qui le dédaignait royalement. Cependant sa manœuvre ne passa pas inaperçu pour ses poursuivants.
L'une des canonnières se positionna juste devant lui et cibla son précaire refuge d'un missile à bout portant.
Il avait perçu cette intention une fraction de seconde avant l'impact. Il s'écarta d'un Saut de Force au moment où le tank de la CSI se désintégra en mille morceaux de duracier.
L'un d'eux le cogna à la tempe violemment et tout ce qui incarnait pour lui le chaos et l'absurdité d'un champ de bataille s'évanouit d'un coup. L'écho des explosions et des salves de fusils blasters, l'odeur infecte de la chair calcinée des cadavres en putréfaction qui flottait dans l'air, l'empoisonnant et donnant une sensation de nausée à ceux qui pouvaient la respirer.
Tout cela disparut dans un trou noir alors qu'il sombra dans l'inconscience.

FIN DU PROLOGUE


Voilà, c'est la fin de cette introduction! J'espère que cela vous a vraiment plu et c'est maintenant que l'histoire d'Oreste Tissan, l'obscur ancêtre de Liars Tissan Le Jedi corellien de ma saga Post Legacy commence :sournois: .. n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires si un détail vous a dérangé!

Les Jedi tombent victimes de cette purge et la République Galactique vit ses dernières heures officielles!

On se retrouve la semaine prochaine pour la suite! ciao :hello: :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 03 Mai 2018 - 15:16   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Lu !

Belle conclusion de prologue ! Une conclusion certes classique (le protagoniste s'évanouit, ce qui met fin à une partie de son aventure) mais tellement efficace ! J'ai bien aimé l'idée d'Oreste qui franchit les lignes Séparatistes pour faire une séparation entre les clones et lui, d'autant que le commandant Pelo a eu droit aux renforts de Bacara et de ses hommes victorieux de Ki-Adi Mundi ! :sournois:

Du coup, je me dis que les choses sérieuses vont réellement commencer la semaine prochaine ! Vivement le prochain Chapitre ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Sam 05 Mai 2018 - 15:09   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Ah! La conclusion tant attendue du prologue!!

Je me suis toujours demandé comment les Clones avaient-ils pu trahir aussi facilement les Jedi avec qui ils avaient combattu dans tant de bataille. Enfin, ils n'ont pas tous trahi, mais bon... une bonne majorité quand même. Bref, cette fin de prologue était fort sympathique! J'ai apprécié que tu insistes sur le fait qu'Oreste teste la détermination des clones avec la Force, au début de l'extrait. Ca renforce encore plus le sentiment d'impuissance que l'on ressent à la fin du chapitre.

Au passage, le petit discours d'avant sauvetage est très bon! Court mais très bon. Pour peu, je sentais mon sang mandalorien qui bouillonnait! Enfin, jusqu'à ce que je me rende compte que je n'étais pas un mandalorien, ni un clone de Jango Fett! XD Aaaah... Ce Den quand il délire...

Oreste est décidément bien impétueux! Mais c'est peut-être un peu ce qui lui a sauvé la vie dans ce prologue... Enfin, ça et la chance (ou devrais-je dire la Force?). En tout cas, quand le Jedi Corellien découvre que Maître Mundi est mort, c'est un déchirement pour lui! On le ressent fortement et ce en une seule phrase. Franchement, chapeau!

Quelle scène que cet Ordre 66!! On sent l'envie de vivre d'Oreste, mais aussi sont envie de comprendre. Mais quand Bacara arrive avec ses hommes et que le jeune Corellien comprend ce qu'il est arrivé à Mundi, c'est vraiment fort! Même si je me doutais un peu (même beaucoup) que ça se passerait comme ça, je dois l'avouer.

Par contre, je ne m'attendais pas à la suite! C'est un très joli combat pour la vie que tu nous as proposé! Une grande réussite! Tu es vraiment doué pour décrire les batailles, je ne peux pas te l'enlever! Bravo!

Bref! C'était un prologue dingue! Une vraie tuerie! J'ai passé un très bon moment! Et dire que l'histoire ne débute vraiment qu'à partir du chapitre 1... J'en frémis d'avance!

En tout cas, bonne continuation! J'ai hâte d'avoir la suite sous les yeux! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Sam 05 Mai 2018 - 22:34   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci à vous deux pour vos retours!

Effectivement j'avais l'intention de décrire la situation d'un Jedi à la fin de la Guerre des clones qui passait subitement du statut de général/commandant à celui de proie impitoyablement traquée. Dans son malheur, Oreste a tout de même eu la chance de survivre à la traîtrise de ses soldats contrairement à beaucoup d'autres puissants jedi comme maître Mundi.

Alors que les séparatistes subissent l'ultime offensive républicaine, la fuite d'Oreste qui prend le risque d'être pris entre deux feux ne fait qu'ajouter plus de confusion à la confusion :diable: !

Ravi que cela vous ait plu!

On se donne rendez-vous dans quelques jours pour la suite! Ciao a presto :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Mar 08 Mai 2018 - 10:44   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonjour à tous! C'est l'heure de publier la suite après ce long prologue introductif :sournois: ! Dans ce passage vous allez retrouver un big bad wolf qui n'est autre qu'un certain Palpatine, alias Dark Sidious :diable: !

Coruscant, Cité Galactique, siège du gouvernement de la République, bureau du chancelier Palpatine

Le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious fixa d'un air satisfait, l'hologramme du commandant Bacara qui flottait devant lui, au-dessus de sa table.
-Ainsi les équipes que vous avez envoyés aux sites de stockage ont atteint leurs objectifs?
-Oui, monseigneur, confirma l'officier clone. Les cristaux sont sécurisés et sont prêts à être envoyés dans l'Amas de la Gueule à l'amiral Tarkin.
-Bien, et le général Ki Adi Mundi?
-Il a été exécuté selon vos ordres, monseigneur.
-J'ai entendu dire qu'un de ses anciens padawans l'avait accompagné, un Jedi corellien nommé Oreste Tissan.
-Une de nos canonnières a ouvert le feu sur lui, mais son corps n'a pas été retrouvé. Les recherches sont en cours.
Dark Sidious retint une grimace irritée.
-Ne l'oubliez pas, commandant. Tant qu'un seul Jedi sera encore en vie, nous ne serons pas en sécurité.
-Nous traquerons ce Jedi tout en nettoyant les dernières poches de résistance séparatistes. Commandant Bacara, terminé.
Dark Sidious rabattit un peu plus son capuchon sombre sur la tête, pour masquer davantage les rides profondes qui flétrissaient anormalement ses traits. Et peut-être aussi ses yeux d'un jaune incandescent effrayant.
Il bascula ensuite sur un autre canal de transmission et le buste tridimensionnel d'un autre officier clone se matérialisa, celui du chef en second de la 501ème Légion.
-Commandant Appo?
-Le Temple Jedi est sécurisé, monseigneur. Nous n'avons pas fait de prisonniers.
-Avez-vous laissé des Jedi s'échapper?
-Nous les avons pris par surprise mais je n'exclue pas que certains aient pu fuir avant la fin des opérations par des passages secrets.
-Envoyez des unités pour les fouiller et les sceller.
-Bien, monseigneur. Le Seigneur Vador m'a demandé de vous prévenir qu'il partait dans le Système Mustafar s'occuper des leaders séparatistes.
-Exactement tel que je l'ai ordonné. Merci commandant Appo.
Il rompit la communication et se leva de son grand siège pour faire quelques pas en direction de la baie de transparacier qui avaient été fracassée lors de son duel avec le Maître Jedi korunnai Mace Windu.
Là où Anakin Skywalker s'était rallié à lui et accepté de devenir son acolyte sous le nom de Dark Vador.
Ce fut un délice sans nom pour Sidious lorsqu'il se souvint de sa première rencontre avec ce jeune garçon bouillonnant d'émotions qui tourmentaient son âme et en qui la Force rugissait déjà d'une puissance peu commune. C'était ce qui avait inquiété les Jedi, qui avaient hésité à prendre en charge sa formation.
Et s'y étaient résignés lorsqu'ils ont eu vent de son premier exploit retentissant au large de la planète Naboo. Seul Yoda le Grand Maître de leur ordre avait perçu le danger potentiel qu'il pouvait représenter.
Leur arrogance et leur suffisance les avait aveuglés et menés à leur perte.
Le vent qui fouettait les placides tours de duracier de la Cité Galactique plongée dans l'obscurité, s'anima et s'engouffra dans ses vêtements.
Il ne put retenir un rictus triomphant et cruel.
Cette nuit était le crépuscule des Jedi et de cette République en laquelle ils avaient cru et espéré vainement. Lorsque l'aube se lèvera, les simples citoyens ordinaires vivraient sous la domination d'une autocratie ferme qui leur offrirait la paix et la sûreté de leur piètre existence en échange de leur servilité.
Les forts dominaient et les faibles les servaient, telle était la loi des Sith.
Telle serait sa loi.
Il se dirigea vers sa table et activa un canal privé sécurisé à l'aide de la Force.
-Conseiller Amedda? Fit-il en direction du buste d'un grand chagrien trapu qui s'inclina devant lui.
-Excellence, le salua humblement l'autre.
-Convoquez le Sénat aux premières lueurs de l'aube en session extraordinaire. Faites en sorte que cette convocation parvienne à tous les membres.
-Bien, excellence.
Le Seigneur Noir des Sith savait pertinemment que sa position n'était pas raffermie, que son pouvoir n'était pas encore absolu. Il avait pour l'instant besoin du congrès et de ces parlementaires qu'il avait dupés pour gouverner les milliers de systèmes qui appartenaient à la République.
Mais avec le temps, il pourra s'en passer. Il lui suffirait d'être patient.

Voilà l'extrait était un peu court mais je suis sûr que vous étiez ravi de retrouver ce bon vieux palpy :sournois: ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à la prochaine :hello: !
Modifié en dernier par mat-vador le Mar 08 Mai 2018 - 13:48, modifié 1 fois.
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mar 08 Mai 2018 - 12:16   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Lu !

C'est effectivement un peu court, mais c'est un plaisir de retrouver Palpatine dans le contexte de La Revanche des Sith. J'avoue avoir bien aimé, on est un peu dans le registre de la scène bonus du film mais adaptée à ton récit. Du coup, c'est plaisant, et on voit bien que Sidious sait tout, connait tout, savait qui se trouvait où ! :sournois:

Petite lourdeur à mon sens ici :
mat-vador a écrit:-Le Temple Jedi est sécurisé, monseigneur. Nous n'avons pas fait de prisonniers.
-Avez-vous laissé des Jedi s'échapper?
-Non, mais il n'est pas à exclure que certains d'entre eux aient pu s'échapper par des passages secrets.

Non, personne ne s'est échappé... enfin, sauf s'ils y sont arrivés !

Sinon, une question qui n'a rien à voir : tu n'as jamais pensé à mettre des titres à tes extraits ? Ou même des numéros de chapitres ?
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Mar 08 Mai 2018 - 13:11   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut l'ami!

AH! La nouvelle partie des Origines du Jedi Corellien! Je l'attendais avec impatience, et la voilà!

Bref, voici ce que j'en ai pensé!:

Tout d'abord, ravi de retrouver Palpatine. Je ne m'attendais pas à le voir si tôt, mais c'est une bonne surprise car j'adore ce personnage, le mal incarné! :diable: En tout cas, tu as bien saisi l'essence du personnage. Il est comme dans les films, cruel, manipulateur, et pourtant, on ne sait jamais vraiment ce qu'il pense! Une réussite pour ce nouvel extrait!

Sinon, pas grand chose à dire de plus si ce n'est que c'est toujours aussi bien écrit. Et que tu as su retranscrire l'ambiance pesante du bureau de Palpatine. Oui, c'est une réussite, pour moi!

L2-D2 a écrit:Sinon, une question qui n'a rien à voir : tu n'as jamais pensé à mettre des titres à tes extraits ? Ou même des numéros de chapitres ?


Ah! L2 a raison, ce serait sympa d'avoir, au minimum, des numéros de chapitres. ;)

Allez! Bonne continuation l'ami! Et vivement la suite! :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 08 Mai 2018 - 13:52   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour vos retours tous les deux :cute: !

L2, j'ai rectifié le petit passage que tu m'as signalé! Dis moi ce que t'en penses!

L2-D2 a écrit:Sinon, une question qui n'a rien à voir : tu n'as jamais pensé à mettre des titres à tes extraits ? Ou même des numéros de chapitres ?


Non, je n'en voyais pas l'intérêt. Mais après si ca pose vraiment pour la lecture de la fan fic, je veux bien faire un effort et mettre des numéros de chapitre. N'hésitez pas à me dire!

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 08 Mai 2018 - 14:00   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

mat-vador a écrit:Non, je n'en voyais pas l'intérêt. Mais après si ca pose vraiment pour la lecture de la fan fic, je veux bien faire un effort et mettre des numéros de chapitre. N'hésitez pas à me dire!


Personnellement, ça ne me pose pas vraiment de problème qu'il n'y en ait pas. Mais ça pourrait faciliter la lecture à quelqu'un qui souhaiterait commencer la fic en cours de route, peut-être?

Sinon, une petite question. Tu nous as fait une petite liste de personnages qui apparaîtraient dans ta fic, mais j'ai remarqué un grand absent: Quinlan Vos. Il n'apparaîtra donc pas dans ta fic? Pourtant, c'est un survivant de l'Ordre 66. Enfin, peut-être le gardes-tu en réserve? :sournois:

Bon, loin de moi l'idée de te forcer à utiliser ce personnage. ;p C'est juste une petite question innocente. Une petite curiosité! :jap:

Passe une bonne journée l'ami! :cute:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar L2-D2 » Mar 08 Mai 2018 - 18:31   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

mat-vador a écrit:L2, j'ai rectifié le petit passage que tu m'as signalé! Dis moi ce que t'en penses!

En un mot : excellent ! :oui:

mat-vador a écrit:Non, je n'en voyais pas l'intérêt. Mais après si ca pose vraiment pour la lecture de la fan fic, je veux bien faire un effort et mettre des numéros de chapitre. N'hésitez pas à me dire!

Non, non, aucun souci, c'était juste par curiosité ! :cute:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mar 08 Mai 2018 - 21:56   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit:Sinon, une petite question. Tu nous as fait une petite liste de personnages qui apparaîtraient dans ta fic, mais j'ai remarqué un grand absent: Quinlan Vos. Il n'apparaîtra donc pas dans ta fic? Pourtant, c'est un survivant de l'Ordre 66. Enfin, peut-être le gardes-tu en réserve? :sournois:


Hélas non, ce n'est pas prévu! J'y ai réfléchi mais je me suis dit que ce serait une bonne idée de laisser ce bon vieux Quin tranquille! C'est vrai il en a tellement bavé le pauvre; avec sa perte de mémoire, ses opérations clandestines, son calvaire en tant qu'agent infiltré auprès du Comte Dooku, sa quète obsessionnelle du deuxième Sith qui l'ont attiré très près du Coté Obscur et sa lutte pour la survie après l'Ordre 66.. Non il a bien mérité de se reposer avec sa chère et tendre Khaleen et son rejeton Korto.. il n'a pas certainement pas besoin de la visite désagréable d'un Jedi corellien impétueux et flirtant avec le Coté Obscur qui veut se venger de l'Empire :sournois: .

Après mûre réflexion donc, il n'apparaîtra pas dans ma fan fic :cry: ! Même si le Quin version Legends m'a fait chavirer dans les séries Republic :love: .

à la prochaine!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mer 09 Mai 2018 - 10:55   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

mat-vador a écrit:as non, ce n'est pas prévu! J'y ai réfléchi mais je me suis dit que ce serait une bonne idée de laisser ce bon vieux Quin tranquille! C'est vrai il en a tellement bavé le pauvre; avec sa perte de mémoire, ses opérations clandestines, son calvaire en tant qu'agent infiltré auprès du Comte Dooku, sa quète obsessionnelle du deuxième Sith qui l'ont attiré très près du Coté Obscur et sa lutte pour la survie après l'Ordre 66.. Non il a bien mérité de se reposer avec sa chère et tendre Khaleen et son rejeton Korto.. il n'a pas certainement pas besoin de la visite désagréable d'un Jedi corellien impétueux et flirtant avec le Coté Obscur qui veut se venger de l'Empire .

Après mûre réflexion donc, il n'apparaîtra pas dans ma fan fic ! Même si le Quin version Legends m'a fait chavirer dans les séries Republic .


Finalement, tu as bien raison. :wink:

C'est vrai que ce pauvre Quinlan en a assez bavé pendant la Guerre des Clones. Et il mérite de vivre tranquille maintenant, avec le petit Korto.

Merci pour la réponse, l'ami!

A la prochaine!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mer 09 Mai 2018 - 21:59   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir! Voilà, il m'a pris une subite envie de vous publier la suite! L'extrait suivant n'est autre qu'un flash back sur l'enfance d'Oreste Tissan qui va faire la connaissance du papy de Corran Horn, Laissez-moi vous présenter Nejaa Halcyon!! :cute:

Coronet, capitale de Corellia, dans le Noyau de la Galaxie
Domicile de la famille Tissan, 15 ans avant la Guerre des Clones

Nejaa Halcyon, assis sur un canapé, étudiait d'un air songeur la petite fontaine qui trônait au milieu du salon de l'appartement des Tissan, au dernier étage de l'une plus hautes tours de duracier de la capitale planétaire de Corellia, Coronet.
Son flux régulier et le carillon de l'eau qui s'écoulait le berçait agréablement, évoquant cette harmonie qu'il recherchait en tant que Maître Jedi corellien. L'homme à la chevelure poivre et sel rabattit plus fermement son capuchon vert sur les épaules, avant de secouer les pans de sa bure du même ton pour se donner plus d'aisance.
Il se caressa la barbe qui coulait de ses tempe jusqu'au menton, le faisant paraître plus âgé qu'il ne l'était réellement. Ou peut-être plus sage.
Un droïde protocolaire s'approcha de lui et il accepta le verre de brandy corellien que le majordome lui apportait sur un plateau.
Il prit le temps de savourer le goût sucré qui se dissolvait dans sa gorge avant de le reposer sur la table basse devant lui. Il détecta ensuite la présence de deux personnes qui venaient d'entrer dans la pièce.
Une jeune femme blonde d'une trentaine d'années aux traits ridés par la lourde responsabilité maternelle qui pesait sur ses épaules, accompagnait un garçon brun d'une dizaine d'années qui ne semblait pas ravi de se trouver ici en cet instant. Certainement son fils à en juger par cet air de famille qui les rapprochait.
Ses yeux emplis d'une inhabituelle marée verte et grise se braquèrent aussitôt sur cet homme qu'il considérait ni plus ni moins comme un intrus.
-Oreste, commença la mère, je te présente le Maître Nejaa Halcyon, chef des Jedi corelliens. Je l'ai invité ici pour qu'il puisse t'aider.
-Je n'ai pas besoin d'aide, maman, répliqua abruptement son fils qui trahissait l'orgueil d'un véritable corellien. Je sais me défendre tout seul.
Rebecca Tissan adressa un regard désolé en direction du Jedi, qui lui indiqua d'une simple inclinaison du menton qu'il ne se formalisait pas.
-Oreste, reprit-elle avec patience, tes camarades à l'école ont peur de toi et tu sais très bien pourquoi. Et ils ne sont pas les seuls à avoir peur.
À ces dernier mots, le jeune garçon baissa la tête quelques instants, ressentant de la honte pour des actes qu'il avait déjà commis.
-Je sais.
Son ton exprimait maintenant une tristesse et une résignation qui tranchèrent avec sa froideur avec laquelle il avait accueilli Nejaa.
Celui-ci surprit en lui un un volcan d'émotions prêt à entrer en éruption. Ce garçon avait évidemment le potentiel pour devenir un chevalier Jedi mais il lui fallait acquérir la discipline, faute de quoi il deviendrait un danger tant pour lui-même que pour les autres.
-J'aimerais lui parler seul à seul, madame, fit-il enfin après une longue pause.
-Très bien, je serai juste à coté en cas de besoin.
Elle s'éclipsa en s'inclinant après qu'il l'ait remerciée d'une révérence respectueuse. Il invita alors Oreste à s’asseoir face à lui, ce que le garçon accepta.
-Dis-moi Oreste, connais-tu dans l'histoire de ta famille, un certain Alan Tissan?
-Non, reconnut Oreste.
-Il est l'un de tes aïeux les plus prestigieux.
Nejaa ne se trompa pas en devinant qu'il avait suscité sa curiosité.
-Il y a environ trois siècles, l'Ordre Jedi a inauguré un vaisseau inédit, le Chu'unthor. Ce vaisseau avait pour fonction principale d'explorer la galaxie, en recueillant sur sa route des adeptes qui pouvaient être formés aux voies de la Force et de notre philosophie. Une académie ambulante pour résumer.
Nejaa Halcyon appela le droïde protocolaire pour reprendre un verre. Ceci fait, il reprit son récit qui fascinait son hôte.
-Un jour, ce vaisseau s'écrasa à la surface d'une planète inhospitalière de la Bordure Extérieure et tout ce qu'il contenait tomba aux mains d'un puissant groupe d'utilisatrices de la Force. Le Haut Conseil Jedi monta une expédition pour récupérer les artefacts et les prisonniers.
-Vous voulez parler du raid contre Les Sorcières de Dathomir? S'anima subitement le jeune corellien, sorti de sa réserve.
-Oui, Alan en faisait partie, confirma Nejaa. Mais l'expédition a échoué et il n'y a pas survécu tout comme treize autres frères et soeurs.
Oreste fronça les sourcils, indécis.
-Pardon maître, mais pourquoi me racontez-vous cette histoire?
-Tout comme ton ancêtre, tu as un don, Oreste. Tu es sensible à la Force.
L'enfant écarquilla les yeux, surpris par cette révélation directe et franche. Puis Nejaa le vit reprendre sa contenance, comme s'il comprit ce que cela impliquait.
-Tu sais ce que cela signifie, n'es-ce pas?
-Je n'en suis pas sûr, monsieur, répondit Oreste en hésitant. Cela veut dire que je suis mauvais?
-Qu'es-ce qui te fait penser cela?
Nejaa le sentit préoccupé, comme si le garçon souhaitait se trouver ailleurs plutôt que face au jugement hâtif de quelqu'un qu'il rencontrait pour la première fois.
-Personne ne saura ce qui se sera dit dans cette pièce. Tu peux avoir confiance en moi, Oreste.
-Oui, monsieur.
Légèrement rassuré par le ton diplomate du Jedi expérimenté, il demeurait néanmoins encore tendu.
-J'ai cassé le bras d'un camarade à l'école hier, sans le toucher.
L'aveu était fluide et spontané, Nejaa n'eut pas besoin de la Force pour savoir qu'il lui disait la vérité.
-Pour quelle raison as-tu fait une telle chose? Lui demanda-t-il.
-Il s'est moqué de moi et je me suis concentré sur son bras. Je voulais que cela se brise, qu'il ait mal, très mal.
Nejaa crut voir l'ombre d'une larme naître au coin de l’œil.
-Et tu regrettes de l'avoir fait?
-Je ne sais pas, avoua Oreste qui semblait de plus en plus désemparé au fur et à mesure que la conversation se déroulait. Mais mon père, mes deux frères et ma sœur cadette m'évitent, ils ne veulent plus me parler. Ils disent que je suis un monstre.
-Seule ta mère encore tient à toi, lui fit remarquer Nejaa.
Le Jedi corellien se caressa pensivement le menton, pour réfléchir à la situation. En tant que membre de la dynastie Halcyon, il disposait de la capacité à retracer le destin d'un tiers dans un avenir plus ou moins lointain.
Il s'immergea profondément dans la Force, pour l'arpenter en faisant abstraction de son environnement immédiat. Il s'attendait à ce que son esprit soit perturbé par une vague de flash intermittents qui lui conféreraient des indices sur la marche à suivre.
Rien.
Il se heurtait à l'inconnu le plus total, le destin d'Oreste était complètement incertain. Serait-ce une bénédiction pour la stabilité de la galaxie ou au contraire un facteur de chaos qui n'engendrerait que du mal aux innocents?
Il lui fallait trancher, sachant qu'il ne pouvait se fier à la Force. Il lui fallait choisir en pensant seulement comme un Jedi.
Il plongea son regard dans cette marée verte et grise qui inondait les pupilles d'Oreste, une marée qui trahissait une attente fièvreuse.
Nejaa fut alors certain d'une chose. S'il abandonnait ce garçon, s'il le laissait assumer seul ce lourd fardeau, ce ne serait pas digne d'un Jedi.
En effet, cela ressemblerait plus à de l'égoïsme qu'à de la compassion. Il devait l'aider et lui montrer la voie à suivre.
Patiemment.
-Oreste, tu ne seras jamais un monstre si tu tires les leçons de tes erreurs. Si tu acceptes de suivre la formation des Jedi.
Le jeune corellien se redressa subitement, ragaillardi par cette offre en laquelle il n'osait croire. Il retrouva même une certaine insolence.
-Qui me prouve que vous serez capable de m'apprendre?
Nejaa, tout en glissant un sourire en coin, ne pouvait s'empêcher de le trouver surprenant. Il ne demandait qu'à être impressionné, il serait servi..
-Regarde bien cette fontaine, Oreste.
Le jeune garçon lui obéit sans un mot. Il ne quitta pas des yeux cette décoration qui le séparait lui et le maître Jedi et ne vit donc pas celui-ci agiter discrètement les doigts.
Aussitôt, l'eau ne s'écoula plus en de minces filets qui s'écoulait et emplissait le récipient à son socle mais lévitait avant de retomber sur le marbre luxueux. Fasciné, le garçon réagit finalement en se précipitant pour attraper la nappe et se mettre à éponger le sol frénétiquement.
Inutile de préciser que Nejaa Halcyon retint un sourire amusé lorsqu'il termina cette démonstration et qu'il laissa Oreste se relever le front perclus de sueur.
-Ce n'était pas drôle du tout, grogna ce dernier. Vous auriez pu vous y prendre autrement.
Nejaa garda un flegme à toute épreuve devant son irritation.
-La prochaine fois que vous le refaites, c'est vous qui nettoierez, rajouta hargneusement l'enfant.
-Avec le temps tu apprendras à te fier à la Force, reprit imperturbablement le vétéran corellien. Pas seulement à ce que tes yeux peuvent voir ou à ce que tes oreilles peuvent entendre.
Oreste fronça les sourcils, perplexe. Voulant en avoir le cœur net, il examina la nappe roulée en une boule grossière.
Qui ne contenait aucune trace d'humidité. Or s'il avait absorbé la flaque d'eau qui s'étalait sur le sol, cela aurait du être pourtant le cas.
Non, au contraire, sa surface était rêche et sèche comme un parchemin vieilli par le temps. Puis il se baissa pour effleurer le marbre avec ses doigts. De plus en plus saisi par le doute, il s'attendait à ressentir un contact poisseux.
Mais là non plus, il n'en était rien.
Il se redressa pour croiser le regard de Nejaa Halcyon, toujours aussi calme.
-Mais que m'avez-vous fait?
Son ton suintait l'indignation alors que sa colère perturbait les flux paisibles de la Force. Le Maître Jedi eut ainsi un bref aperçu des faiblesses potentielles d'Oreste. S'il ne maîtrisait pas ses émotions, cela pourrait causer sa chute.
-J'ai simplement usé de la Force pour incruster dans ton esprit ce que tu as cru voir réellement se produire.
-Vous m'avez manipulé.
Le garçon jeta de dépit la nappe au sol.
-Je dirais plutôt influencé. Quoi qu'il en soit, j'ai estimé qu'il était nécessaire de te montrer qu'il existe plusieurs manières d'appréhender la Force.
La rage d'Oreste s'évanouit immédiatement suite à ces mots.
-Vous pouvez me l'enseigner? Demanda-t-il presque timidement.
-C'est un pouvoir spécifique qui se transmet dans ma famille depuis des temps immémoriaux. Nous disposons aussi de la capacité à absorber l'énergie et à la renvoyer. Par contre, cela se paie par notre absence de don télékinétique.
Le garçon arqua un sourcil, surpris par cette dernière révélation.
-Vous ne pouvez pas soulever des objets? Parce que moi si.
L'humeur de cet enfant était décidément très volatile. Le voilà maintenant qui montrait une assurance démesurée.
Nejaa le vit alors tendre la paume sans hésiter vers la table basse devant lui. Et la soulever sans effort apparent.
Le Maître Jedi corellien continuait d'observer Oreste par dessus l'objet qui flottait au niveau de son visage. Les traits de celui-ci se tordaient sous le coup d'une fierté revancharde.
-Je pense que cela suffira, merci.
La réprobation qu'exprima Nejaa le fit sursauter et la table basse retomba un peu brutalement sur le marbre, laissant échapper au passage un grincement de bois martyrisé.
-Un Jedi utilise la Force quand cela est nécessaire pour préserver sa vie et celles d'autrui, pas par arrogance ou pour nuire.
Oreste croisa les bras dans son dos pour maîtriser la gêne qu'il exprimait dans les perceptions du visiteur.
-Pardon.
-Tu ne pouvais pas le savoir, tempéra Nejaa.
Celui-ci se leva finalement du canapé, secouant sa bure épaisse et rajustant le capuchon sur son crâne.
-Tu as maintenant le choix, Oreste. Tu peux rester avec ta famille et te contenter d'une vie simple et épanouie. Ou bien emprunter un chemin exigeant qui pourrait être tortueux et décourageant.
-Vous me proposez de devenir un Jedi?
-Si tu le désires sincèrement.
Au moment où il lui posait la question, Nejaa connaissait la réponse.
-Ma famille n'a plus rien à m'offrir.
-Mais tu aimerais rester avec ta mère, déclara patiemment Halcyon.
Le maître Jedi perçut aisément le conflit qui le déchirait intérieurement et il se félicitait de ne pas être aussi conservateur sur le Code Jedi que Maître Yoda. La plupart des Jedi basés au Temple de Coruscant considéraient que tout lien avec des proches ou leur famille génétique devait être rompu. Les Jedi corelliens avaient assoupli cette règle, ce qui créait des conflits récurrents avec le Haut Conseil.
-Oui, mais je sais qu'elle voudrait que je devienne un Jedi.
-Alors je te propose un compromis. Je reviendrai ici tous les jours dans la mesure du possible t'enseigner les voies de la Force et je ne t’emmènerai avec moi que lorsque tu te sentiras capable de voler de tes propres ailes.
Une joie débordante illumina les traits d'Oreste qui se précipita alors pour prévenir sa mère et lui soumettre la proposition.
Rebecca Tissan réapparut dans le salon. Au comble du bonheur de trouver une échappatoire à l'avenir de son fils, elle le serrait dans ses bras.
-Merci d'accepter de l'aider, maître Halcyon.
-Je vous en prie madame. C'est la moindre des choses que je puisse faire. Nous nous reverrons demain.
Il fixa encore un instant la scène intime figée sous ses yeux avant de se résoudre à diriger ses pas vers la sortie.
Avec la certitude absolue d'avoir pris la meilleure décision.

Voilà, désolé pour cet extrait un peu long et publié si tôt! Je vous rassure, je reprendrais un rythme de publication normal :transpire:!

En tout cas, j'espère que cet extrait vous aura intéressé et plu et si c'est pas le cas, n'hésitez pas à me le faire savoir! Cet extrait vous aura révélé bon nombre de choses sur la dynastie des Tissan :sournois: .

La suite, à la semaine prochaine sans faute :D !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 14 Mai 2018 - 7:34   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Lu !

Le Chu'unthor ! :love:

Un flash-back des plus intéressants, qui permet d'autant plus de comparer Oreste à Anakin Skywalker, tous deux ayant finalement intégré l'Ordre au même âge et ayant du "couper le cordon" avec leur mère. Je ne suis pas forcément partisan de l'idée qu'Oreste ait intégér l'Ordre si âgé, pour moi c'est une exception réservée à Anakin... mais étant donné que tu justifies ce point dans ton récit, cela ne me gêne pas ! :)

Sinon, je note que, tel Obi-Wan Kenobi, Neeja se passe régulièrement la main dans la barbe... C'est un truc de Jedi, ça ! :lol:

Vivement la suite !
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Lun 14 Mai 2018 - 14:13   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut l'ami!

Tu as posté plus tôt que d'habitude, et par malchance, j'ai été occupé jusqu'à aujourd'hui! :cry:

Enfin, vaut mieux tard que jamais, n'est-ce pas? ;)

Enfin, assez parlé de moi, passons à mes impressions sur ce nouveau chapitre:

Je me répète mais, punaise, ce que j'aime ton style! Tes descriptions sonnent toujours juste et on n'a pas de mal à se représenter tout ce que tu racontes. Par la Force, mais quel est ton secret?? :grrr:

Cette fois-ci, nous avons droit à un bien sympathique retour 15 ans en arrière avec un Nejaa Halcyon d'une classe folle! Comme L2, j'ai remarqué qu'il avait la manie de passer sa main dans sa barbe, ça m'a également fait penser à Obi-Wan :lol: .

Je vois, en tout cas, qu'Oreste a toujours eu ce petit côté "autoritaire". Et pourtant, je ne sais pas trop pourquoi, mais je l'aime bien. J'ai toujours eu un faible pour les personnages flirtant avec le Côté Obscur et, d'après le titre, notre charmant Corellien risque de flirter allègrement avec le Sombre Côté de la Force.

Je ne m'attendais pas à ce que tu parles du Chu'unthor! Quelle bonne surprise! :love: Tu maîtrises ton UEL avec une dextérité que j'avoue t'envier. C'est un régale pour le lecteur que je suis!

Un peu plus haut, j'ai dit que Neeja me faisait penser à Obi-Wan. Mais, maintenant que j'y pense, je lui trouve plus un côté Qui-Gon qui est loin de me déplaire. Il se dégage la même sagesse et ce petit côté rebel chez Halcyon que chez son homologue. Ca accentue encore plus l'impression qu'Oreste et Anakin ont plus de points en communs que je ne l'aurais pensé de prime abord.

J'ai beaucoup aimé cet extrait, et j'ai hâte de découvrir la suite!

Bonne continuation!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Lun 14 Mai 2018 - 21:02   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci à vous deux 8) !

L2-D2 a écrit:Le Chu'unthor ! :love:


Den a écrit:Je ne m'attendais pas à ce que tu parles du Chu'unthor! Quelle bonne surprise! :love: Tu maîtrises ton UEL avec une dextérité que j'avoue t'envier. C'est un régale pour le lecteur que je suis!


Je suis ravi que cette petite surprise vous plaise! Pour la petite anecdote, j'ai répéré un léger anachronisme concernant le raid mené par yoda sur Dathomir: Dans le mariage de la Princesse Leia, il est révélé que quarante jedi auraient été tués par les Sorcières alors que dans le tome 5 Jedi: Au bout de l'Infini, seulement 14 auraient succombé :whistle: . A mon avis, quelqu'un a du confondre fourty et fourteen :transpire: .
Bref j'ai retenu la version de 14 morts Jedi lors du raid (Ca fait quand même beaucoup je trouve, c'est comparable aux pertes de Géonosis toutes proportions gardées). Alan Tissan fait donc partie des victimes et cela aura une conséquence très indirecte sur le destin d'Oreste :sournois: (Je n'en dis pas plus :sournois: ..).

L2-D2 a écrit:Sinon, je note que, tel Obi-Wan Kenobi, Neeja se passe régulièrement la main dans la barbe... C'est un truc de Jedi, ça ! :lol:


Den a écrit:Cette fois-ci, nous avons droit à un bien sympathique retour 15 ans en arrière avec un Nejaa Halcyon d'une classe folle! Comme L2, j'ai remarqué qu'il avait la manie de passer sa main dans sa barbe, ça m'a également fait penser à Obi-Wan :lol: .
Un peu plus haut, j'ai dit que Neeja me faisait penser à Obi-Wan. Mais, maintenant que j'y pense, je lui trouve plus un côté Qui-Gon qui est loin de me déplaire. Il se dégage la même sagesse et ce petit côté rebel chez Halcyon que chez son homologue. Ca accentue encore plus l'impression qu'Oreste et Anakin ont plus de points en communs que je ne l'aurais pensé de prime abord.


Dans l'histoire de l'Ordre jedi version Legends, j'ai beaucoup accroché aux Jedi corelliens qui ont affirmé une grande autonomie vis à vis des préceptes de l'Ordre, notamment concernant la famille.. :sournois: ! et effectivement je n'ai pu m'empêcher de penser à ce bon vieux Anakin :diable: .

Et pour cette histoire de barbe :D , j'ai vu une image de Nejaa Halcyon barbu (très joli image en passant) et je me suis plus inspiré de Qui Gon qui n'hésitait pas à afficher ses désaccords avec le haut Conseil.

Ira-t-on jusqu'à dire qu'Oreste a des points communs avec Anakin? Peut-être :sournois: .. mais ca ne veut pas dire qu'ils auront forcément la même histoire :P .

Den a écrit:et par malchance, j'ai été occupé jusqu'à aujourd'hui! :cry:


C'est pas grave :cute: !

Den a écrit:Je me répète mais, punaise, ce que j'aime ton style! Tes descriptions sonnent toujours juste et on n'a pas de mal à se représenter tout ce que tu racontes. Par la Force, mais quel est ton secret?? :grrr:


Mon secret? Prendre des vapodouches (oui cette réponse était prévisible :D !)

On se retrouve mercredi pour la suite!

Si vous avez des questions, il faut pas hésiter :jap: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 15 Mai 2018 - 7:39   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

mat-vador a écrit:Je suis ravi que cette petite surprise vous plaise! Pour la petite anecdote, j'ai répéré un léger anachronisme concernant le raid mené par yoda sur Dathomir: Dans le mariage de la Princesse Leia, il est révélé que quarante jedi auraient été tués par les Sorcières alors que dans le tome 5 Jedi: Au bout de l'Infini, seulement 14 auraient succombé . A mon avis, quelqu'un a du confondre fourty et fourteen .


Ah! Les incohérences de l'UE... :ange:

C'est aussi ce qui fait le charme de l'UEL^^

mat-vador a écrit:Bref j'ai retenu la version de 14 morts Jedi lors du raid (Ca fait quand même beaucoup je trouve, c'est comparable aux pertes de Géonosis toutes proportions gardées). Alan Tissan fait donc partie des victimes et cela aura une conséquence très indirecte sur le destin d'Oreste (Je n'en dis pas plus ..).


14 morts, c'est tout à fait honorable. Dans ta situation, j'aurai sûrement fait ce choix-là aussi.

mat-vador a écrit:Dans l'histoire de l'Ordre jedi version Legends, j'ai beaucoup accroché aux Jedi corelliens qui ont affirmé une grande autonomie vis à vis des préceptes de l'Ordre, notamment concernant la famille.. ! et effectivement je n'ai pu m'empêcher de penser à ce bon vieux Anakin .


Hé Hé! Perso, la seule chose qui me gêne avec les Jedi Corellien, c'est leur affreuse bure verte. :non:

Sinon, je les aime bien. :)

mat-vador a écrit:Et pour cette histoire de barbe , j'ai vu une image de Nejaa Halcyon barbu (très joli image en passant) et je me suis plus inspiré de Qui Gon qui n'hésitait pas à afficher ses désaccords avec le haut Conseil.


Ah ah! J'avais donc vu juste pour Qui-Gon!

Tiens, de quelle image de Neeja parles-tu? Peux-tu nous la montrer, stp?

mat-vador a écrit:Ira-t-on jusqu'à dire qu'Oreste a des points communs avec Anakin? Peut-être .. mais ca ne veut pas dire qu'ils auront forcément la même histoire .


Ouuuh! Vu comment c'est parti, je sens que l'histoire d'Oreste va être passionnante! T'as intérêt à assurer maintenant! :lol:

mat-vador a écrit:Mon secret? Prendre des vapodouches (oui cette réponse était prévisible !)


C'était donc ça... :sournois: :lol:

Pas de questions pour le moment. Mais ça viendra peut-être avec le prochain chapitre. :sournois:

Sur ce, bonne continuation! Et passe une bonne journée, l'ami!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 15 Mai 2018 - 12:57   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit: Tiens, de quelle image de Neeja parles-tu? Peux-tu nous la montrer, stp?


Voilà la fiche encyclopédique de cher Jedi: https://www.starwars-universe.com/perso ... lcyon.html

Clique sur l'image pour agrandir et tu auras une idée de sa prestance :sournois: ! Je trouve qu'il en impose! Et dis toi aussi que c'est le grand père de Corran Horn en personne :P ..

Très sexy cette petite barbe, pas aussi fournie que celle d'Obi Wan mais c'est très élégant!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Mar 15 Mai 2018 - 13:38   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

En effet, il pète la classe! :)

Merci pour l'image! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 15 Mai 2018 - 21:56   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir à tous! Après le flash back sur l'enfance d'Oreste et sa rencontre avec Nejaa Halcyon, il est temps de retourner au présent!

Aux premiers pas du Nouvel Empire Galactique :sournois: ..

Mygeeto, deux jours après la proclamation de l'Empire

Oreste Tissan émergea enfin de ce brouillard brumeux qui entravait le cours de ses pensées pendant un temps dont il ne parvenait à estimer la durée.
Il ouvrit les paupières et cligna des yeux pour adapter sa vision à la lumière qui baignait les lieux. Allongé sur un matelas grossier, il discerna un plafond au relief irrégulier arborant d'étranges lueurs scintillantes qui faisaient penser à des lucioles.
Il usa de la Force pour s'éclaircir définitivement les idées et ramena ses bras en arrière pour se redresser sur les coudes.
Avant même qu'il eut achevé ce mouvement, une voix basse se répercuta dans la caverne dans laquelle il se trouvait.
-Le Jedi s'est réveillé! Appelez le conseiller!
Oreste toujours vêtu de ses habits Jedi, croisa le regard défiant d'un muun armé d'un fusil blaster qui fut braqué sans hésiter sur sa tête.
Par acquit de conscience, le corellien vérifia instinctivement que son sabre laser était à portée de main, attaché à sa ceinture.
Son arme avait disparu.
Il sentit quelque chose d'enroulé autour de sa tête. En y posant la paume, il sut que c'était un bandage bacta.
Alors les souvenirs lui revinrent en bloc. Il menait l'assaut à travers les lignes séparatistes pour voler au secours de son maître Ki Adi Mundi. Il avait perçu sa mort dans la Force et peu après les clones qu'il commandait s'étaient inexplicablement retournés contre lui.
Sans se poser davantage de questions l'instant de surprise passé, il s'était enfui pour rejoindre les lignes séparatistes tandis que la bataille atteignait son paroxysme. Se réfugiant derrière un tank droïde avant qu'une canonnière clone ne le prit pour cible.
Ce fut tout.
Il ignorait ce qui s'était passé depuis mais c'était pour l'instant le cadet de ses soucis. Le muun séparatiste qui le tenait en joue le préoccupait davantage.
Sa présence dans cette caverne était sans doute la preuve que la guerre des Clones n'était peut-être pas arrivée à son terme.
Sur le seuil de la prison improvisée, apparurent quatre muuns armés jusqu'aux dents entourant un cinquième congénère, un civil pour lequel ils semblaient éprouver du respect. Au vu de sa posture et de l'intensité de son regard, Oreste jugea à priori que ce personnage devait bénéficier d'une influence non négligeable auprès des siens.
-Méfiez-vous de lui, conseiller Hang.
-Je sais, répondit le muun. Mais nous devons tout de même l'informer d'abord de certaines choses importantes.
De nouveau vif et alerte, Oreste bondit sur ses pieds. Et il agrippa avec sa puissance psychique l'arme du muun qui le gardait sévèrement jusqu'à leur arrivée.
Le fusil sauta dans ses mains et il s'en saisit prestement pour le diriger contre le quatuor non humain. Immédiatement, les quatre muuns se raidirent et le ciblèrent, mais le dénomme Hang leur cria:
-Non ne tirez pas!
-Merci encore pour votre hospitalité, maintenant je vais prendre congé, leur fit le corellien avec sarcasme.
Hang s'avança en première ligne au mépris du danger, faisant abaisser par une pression de ses mains les affuts des armes de ses subalternes.
-Admettons que vous quittiez cette pièce, Jedi. Comment ferez-vous ensuite pour vous guider vers la sortie? Il est aisé de se perdre dans ces tunnels surtout pour ceux qui n'y sont pas familiarisés.
-Je me fierai à la Force.
Hang secoua la tête d'un air peu convaincu. Et Oreste commença à être envahi par le doute.
Pendant tout son repos forcé, les muuns séparatistes avaient disposé d'une occasion en or pour l'achever d'un tir de blaster dans la tête. Mais ils ne l'avaient pas saisi.
Pourquoi?
-Que me voulez-vous? Fit-il toujours aussi distant.
-Discuter, lui répondit son interlocuteur.
Le jeune corellien étudia sa position avec recul. Dos au mur, il avait ses ennemis dans son champ de vision et il pouvait tous les abattre d'une simple rafale. De toute évidence il serait plus rapide qu'eux mais après?
À quels ennemis serait-il confronté dehors? Pourrait-il les affronter alors qu'il sentait sa tête lourde?
-Très bien, je vous écoute, accepta Oreste en baissant son arme à son tour.
-Je suis Castor Hang, ancien membre du conseil d'administration du Clan Bancaire Intergalactique. Je dirige la résistance contre l'oppression impériale sur Mygeeto.
Indécis sur le sens du terme impérial, le rescapé corellien s'écria:
-Alors la guerre est enfin terminée.
-Oui, mais cela ne signifie pas que vous l'avez gagné.
-Que voulez-vous dire?
Insidieusement, la nausée l'envahit quand il repensa aux clones qui l'avaient pris en chasse sans crier gare.
-Combien de temps êtes-vous resté sans connaissance, à votre avis?
-Pas plus d'une heure, avança le Jedi.
-Au moins deux jours.
Oreste étendit ses perceptions pour s'assurer que le muun ne se moquait pas de lui.
-Vous plaisantez?
-Même si un surplus d'humour soulagerait les difficultés que mon réseau subit, ce n'était pourtant pas le but.
Le visage sans relief du muun trahissait une lassitude résignée. Comme s'il avait perdu l'illusion de faire triompher la cause pour laquelle il se battait.
La situation semblait bien pire que ce que le jeune Chevalier tentait d'imaginer.
-Pour moi, vous êtes l'ennemi, trancha Oreste.
-Depuis peu, ce n'est pourtant plus le cas. Rendez votre arme et laissez-moi vous raconter ce qui s'est passé.
Le conseiller Hang s'avança de nouveau jusqu'à se trouver bloqué par le canon du fusil blaster que le corellien avait tendu de nouveau.
Oreste le sonda avec la Force, sans ne déceler aucune duplicité.
Il accepta alors de lui offrir son arme. Et il fut stupéfait que le muun lui rendit à la place son sabre laser.
-Venez avec moi, fit Hang.

Voilà, j'espère que cet extrait vous aura intéressé! Et vous vous doutez bien que dans la suite Oreste va devoir affronter la terrible réalité: la galaxie a un nouveau maître :sournois: !

N'hésitez pas à me dire si quelque chose vous a gêné! à la prochaine :hello: !
Modifié en dernier par mat-vador le Mer 16 Mai 2018 - 12:49, modifié 1 fois.
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 16 Mai 2018 - 12:01   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Lu !

Cet extrait m'a pas mal fait penser à la "rencontre" entre Dass Jennir et Bomo Vertemousse dans les derniers numéros du comics Republic... ce qui est une bonne chose pour moi ! :oui: On peut donc imaginer que le flash-back précédent était issue d'un rêve/souvenir d'Oreste, qui revient à lui dans ces lignes.

Je suis curieux de voir ce que l'avenir lui réserve ! :oui:

Petite hésitation sur ce passage cependant :
mat-vador a écrit:-Je suis Castor Hang, ancien membre du conseil d'administration du Clan Bancaire Intergalactique. Je dirige la résistance contre l'oppression impériale sur Mygeeto.
Indécis sur le sens du terme impérial, le rescapé corellien s'écria:
-Alors la guerre est enfin terminée.
-Oui, mais cela ne signifie pas que vous l'avez gagné.
-Que voulez-vous dire?
Insidieusement, la nausée l'envahit quand il repensa aux clones qui l'avaient pris en chasse sans crier gare.
-Combien de temps êtes-vous resté sans connaissance, à votre avis?
-Pas plus d'un jour, avança le Jedi.
-Au moins deux.

Je trouve étonnant qu'il y ait déjà une résistance avec un chef à peine deux jours après la déclaration de l'Empire ! De même, Oreste pense être resté inconscient 1 jour, en réalité c'est 2... Un peu trop proche, peut-être ? La scène ne serait-elle pas plus forte s'il avait été inconscient pendant une semaine ?
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 16 Mai 2018 - 13:01   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut L2, merci de ton retour :hello: !

Alors pour ce passage, j'ai fait un petit hum ajustement! dis moi ce que tu en penses :roll: !

L2-D2 a écrit:Je trouve étonnant qu'il y ait déjà une résistance avec un chef à peine deux jours après la déclaration de l'Empire !


Je suis parti du principe que la résistance est issue des débris de la milice séparatiste qui ont survécu à la débâcle finale et qui ne se sont pas rendus.. Je donnerai des détails dans les prochains extraits sur cette rébellion, notamment sur le fait que Castor hang et ses miliciens étaient déjà actifs lors de la campagne républicaine sur la planète.

Et je suis parti du principe que Castor est le dernier chef séparatiste en vie ou qu'il a pris la place de son prédécesseur, réussissant à sauver ce qu'il pouvait lors de l'offensive finale des clones, y compris un Jedi corellien :diable: !

Après tout les nosauriens séparatistes de Néo Plympto sont entrés en phase de guérilla très rapidement après la désactivation des droïdes, il me semble.

Donc une résistance déjà structurée et active contre l'Empire ne m'a pas semblé absurde sur le coup, même si je préciserais qu'ils ont des moyens limités :sournois: ..

Voilà j'espère que cette explication te convaincra! Sinon n'hésite pas à me dire!

à la prochaine :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1377
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 16 Mai 2018 - 13:20   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Ah ben oui, voilà, là la surprise d'Oreste est plus compréhensible ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5036
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Jeu 17 Mai 2018 - 16:33   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salutations Mat!

Tu ne peux pas savoir à quel point je suis content de pouvoir lire la suite de ton histoire! :) J'avais besoin d'une pause!

Donc, nous voilà de retour au présent, je me demande ce qu'il va se passer? :sournois:

Encore un chapitre que j'ai apprécié. Mais jusqu'où iras-tu? Une vapodouche? :paf:

Excellente idée d'utiliser des Muuns. Je trouve, d'une part, que c'est cohérent avec l'histoire et, d'autre part, que c'est une espèce trop peu utilisée à mon goût! na! Je comprends tout à fait l'état dans lequel se trouve Oreste à son réveil, les descriptions des scènes et des sentiments sont toujours pertinentes et de bon goût! Pour moi qui ait lu les premiers chapitres du premier tome du Jedi Corellien, je puis te dire que tu as fait de sacrés progrès même si tu avais déjà un excellent style à l'époque.

J'ai peu de choses à dire, pour une fois^^. Mais sache que j'ai passé un très bon moment. Et que j'ai hâte d'être à mercredi prochain pour avoir la suite! ;)

Je te souhaite une bonne continuation!

A bientôt!

:sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5237
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Chewiewoo » Jeu 17 Mai 2018 - 17:32   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut.
J'ai survolé quelques chapitres et ça donne envie de lire mais je comprends que ce topic est une préquelle... d'où ma question : quel ordre de lecture conseilles-tu ?
Jedi corellien
Les Sith de Neimodia
Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir


L'ordre d'écriture, c'est le mieux, non ? :?
À l'horizon de la Galaxie : Errance lunaire.
Chewiewoo
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 31
Enregistré le: 04 Jan 2018
 

Suivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations