Les Mémoires de l'Alliance

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar yahiko » Sam 04 Juil 2015 - 18:52   Sujet: Les Mémoires de l'Alliance

Avant-propos

Ce qui va suivre est un récit qui se base sur une partie du jeu Star Wars Rebellion, jeu vidéo ancien s'il en est puisque sorti en 1998. Il s'agit d'un jeu de stratégie dont les règles seraient un peu longues à décrire en détail ici, et ce serait en plus hors-sujet, mais qui est selon moi le meilleur jeu de stratégie en termes de mécaniques de jeu sous la licence Star Wars. J’aurai peut-être l’occasion de développer ce point de vue, mais dans un autre sujet.

Pour faire bref, le but du jeu côté Alliance, puisque ce sera le camp joué, consistera à s’emparer de Coruscant et à capturer l’Empereur et Dark Vador. Ceci en ralliant les systèmes planétaires neutres et habités à notre cause et en colonisant la Bordure Extérieure de la galaxie, le tout afin d’obtenir plus de ressources et plus de capacités productives.

Le contexte « historique » du jeu démarre juste après la Bataille de Yavin, considérée comme « l'an zéro » dans la communauté. La première Étoile Noire, machine de guerre virtuellement indestructible, vient d'être réduite à néant par un minuscule X-wing et son pilote surdoué, Luke Skywalker évidemment, aidé tout de même par un certain cargo corellien, le Faucon Millenium.

Les Rebelles viennent alors de remporter leur première bataille majeure face à l'Empire, mais sont désormais sous la menace de la riposte de l'Empereur Palpatine, de son bras droit Dark Vador et de ses sbires.

Le récit qui va suivre peut donc soit être considéré comme une simple AAR d’une partie du jeu Star Wars Rebellion, ou bien comme une uchronie des épisodes V et VI pour celles et ceux qui s'intéressent plutôt à l'histoire en tant que telle.

Concernant les noms des personnages, j'ai repris leur version anglo-saxonne originale (ie. Han Solo au lieu de Yan Solo, R2-D2 au lieu de D2-R2 et C3-PO au lieu de Z6-PO) à l'exception notable de Dark Vador tant cette dénomination est devenue la norme dans les divers contenus francophones.

J'espère en tout cas que cela plaira aux lecteurs autant que cela me plaît de partager ce récit.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

******


Sommaire

Episode 1 : Le cœur de l'Alliance
Episode 2 : Rencontre à Umgul
Episode 3 : Les contrebandiers
Interlude
Modifié en dernier par yahiko le Lun 27 Juil 2015 - 12:12, modifié 4 fois.
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar yahiko » Lun 06 Juil 2015 - 0:24   Sujet: Episode 1 : Le coeur de l'Alliance

Episode 1 : Le cœur de l'Alliance

Image


Dans une pièce plongée dans la pénombre, s'agitaient deux silhouettes lumineuses. Une femme leur faisait face et leur parlait. De ses traits se dégageaient à la fois la douceur de l'empathie et la fermeté de l'autorité.

Mon Mothma, la leader de ce qui était devenu commun de nommer la Rébellion, était assise devant deux socles de projection holographique qui permettaient pour chacun d'entre eux d'échanger en direct, ou presque, avec un interlocuteur à l'autre bout de la galaxie.

Les hologrammes émis par les faisceaux laser étaient blafards et vacillaient telle une bougie exposée à un courant d'air. On pouvait distinguer les lèvres des interlocuteurs qui bougeaient, mais le son était quand à lui grésillant et aigu, à la limite du supportable.

Il fallait toute la patience et l'optimisme de Mon Mothma pour attendre qu'enfin la liaison se stabilise et soit pleinement opérationnelle.

- Veuillez m'excuser pour ce contretemps. Il faut croire qu'établir la communication en sous-sol est plus compliquée qu'à la surface. C'est de ma faute... eu à peine le temps de dire Mon Mothma.

- Ah non, c'est plutôt ma faute ! J'aurai dû donner plus de puissance à ces projecteurs. En l'absence d'accès à l'HoloNet, ça dépanne, mais je reconnais qu'il y a encore pas mal de réglages à faire avant que ces gadgets ne soient réellement au point, rétorqua la silhouette de gauche tout en s'excusant à son tour.

Bren Derlin était un officier au sein des services de renseignement de la Rébellion. Sa moustache distinctive renforçait le caractère sympathique de son visage. Il était un grand atout pour les Rebelles de par ses compétences techniques, mais aussi pour l'ambiance joviale qui régnait dans ses équipes. Le moral était une ressource à ne pas négliger en temps de guerre, surtout quand ces autres ressources étaient en quantités restreintes, ce qui était le cas chez les Rebelles.

- Vous avez fait un excellent travail Major Derlin. Ces appareils sont inestimables. Grâce à eux nous pouvons nous coordonner aux quatre coins de la galaxie sans risquer de voir nos messages interceptés ou censurés par l'Empire. Si nous gagnons cette guerre, nul doute que vos travaux y auront contribué.

Mon Mothma savait toujours trouver les mots justes pour valoriser les actions ou les réalisations de ses compagnons. Ce n'était pas chez elle de la communication au sens où certains se servent de mots pour flatter les égos, brosser dans le sens du poil et parvenir à leur fin. Non. Ceux qui la côtoyaient savaient que chaque mot qu'elle prononçait transpirait la sincérité et la vérité. Pas de mot en trop ni en moins. Tout comme ses gestes et sa personne même. Elle incarnait la rectitude et la noblesse. Ce n'était pas une utilisatrice de la Force, mais son pouvoir était peut-être plus puissant. Celui de faire adhérer les individus à une cause juste. Celui de rappeler aux êtres de toutes races, leurs devoirs et leur honneur oubliés.

- Pour corriger ce souci technique avec les projecteurs holographiques, je vais demander aux techniciens présents là où vous êtes d'ajouter un relai en surface, tout en prenant bien soin de le camoufler pour éviter d'attirer l'attention. Surtout, je vous déconseille fortement de sortir à l'extérieur de la base. Vous savez mieux que moi à quel point l'Empereur aimerait vous capturer.

C'était la deuxième silhouette qui venait de parler. Celle de droite. Elle avait les allures d'un homme d'un certain âge pour ne pas dire d'un vieillard. Étrangement, sa voix restait bien ferme là où on aurait pu s'attendre à quelques trémolos trahissant l'âge avancé. Il s'agissait de Jan Dodonna qui avait fait toute sa carrière dans l'armée. D'abord sous l'Ancienne République, puis sous l'Empire quand celui-ci avait été proclamé, pour enfin rejoindre la Rébellion quand son sens de la morale l'avait emporté sur le devoir militaire et le respect de la hiérarchie.

- Surtout qu'on ne sait pas vraiment si on peut se fier aux locaux, ajouta Bren Derlin sur un ton méfiant. L'installation de cette nouvelle base s'est fait un peu dans la précipitation. L'Empire a découvert notre base sur Yavin 4 plus tôt que prévu...

- Je ne suis pas d'accord, rétorqua Mon Mothma. Le nouvel emplacement ici sur H'nemthe est excellent et les habitants y sont très accueillants.

- Comment ? Mais ça ne vous ressemble pas… Sauf votre respect Présidente, vous prenez des risques insensés en vous faisant connaître des locaux ! s'étrangla Jan Dodonna lui qui s’était vu confié la tâche de superviser la sécurité de Yavin 4 par Mon Mothma en personne.

- Il n'a pas tort... acquiesça Bren Derlin.

Feignant d'ignorer les inquiétudes de ses compagnons, Mon Mothma expliqua :

- J'ai appris par exemple que le ratio des sexes y est très déséquilibré. Il y a une femelle pour vingt mâles. Pour ces raisons les femelles H'nemthe ont des pratiques originales pendant leur lune de miel avec leur unique compagnon d'une vie. A peine la lune de miel consommée qu'elle dévore les viscères de son compagnon.

- Mais ce sont des pratiques absolument barbares ! s'indigna Bren Derlin.

- Qui sommes-nous pour juger ? répliqua posément Mon Mothma. Les humains sont-ils les mieux placés pour dire où se trouve le Bien et où se trouve le Mal ? Alors que nous sommes responsables en tant qu'espèce des pires crimes et génocides que la Galaxie ait connu. Le peuple H'nemthe n'a jamais fait la guerre à aucun autre peuple. Ils sont en paix avec eux-même.

- Oui, c'est sûr que vu comme ça... marmonna Bren Derlin.

- Tout n'est qu'une question de point de vue. Maintenant, je suppose que nous ne nous sommes pas réunis actuellement pour disserter sur les modes de vie des peuples vivant dans la Bordure Extérieure, recadra Mon Mothma.

- Bien sûr que non, répondit Bren Derlin. Donc, comme je le disais, l'Empire a découvert notre base sur Yavin 4. Ce qui nous a amené, en catastrophe à déplacer la base, là où vous êtes Présidente, à H'nemthe. J'espère que ce site restera inconnu des services de l'Empire aussi longtemps que possible car nous n'avons pas encore de nouvelle solution de secours. Bien évidemment, nous y travaillons, mais cela va prendre du temps... Une chose est sûre d'après nos renseignements, c'est que l'Empire a mis dans ses priorités d'envoyer une flotte sur Yavin 4. La situation de cette base, ou ex-base devrais-je dire, est plus que précaire désormais.

- Le Général Dodonna a prévu de quitter les lieux n'est-ce pas Jan ? demanda Mon Mothma avec une pointe d'inquiétude dans sa voix.

- A vrai dire... Tout bien réfléchi, je pense que je serais plus utile si je gardais cette base afin de faire gagner du temps à la Rébellion, répondit Jan Dodonna. L'essentiel des troupes va évacuer les lieux sous peu, mais je ne peux pas abandonner cette base et tout un secteur à l'Empire sans offrir de résistance.

- Vous connaissant, j'imagine que rien ne vous fera changer d'avis, déclara Mon Mothma.

- En effet. Sauf si vous m'en donner l'ordre.

- Dans ce cas, dès que la flotte de l'Empire pointera son nez sur vos écrans radar, je vous ordonne de quitter les lieux.

- Bien compris. Je resterai les yeux rivés sur les écrans radar. Et au pire, de par mon grand âge, je ne serais de toute façon pas d'une grande utilité à l'Empire s'il venait à me capturer.

Mon Mothma aurait voulu à cet instant précis ajouter que la capture ne devrait pas se produire si Jan Dodonna respectait ses ordres, mais elle avait appris aussi qu'une guerre comme celle-ci ne pouvait pas se gagner uniquement en respectant des ordres. Le libre-arbitre était une arme. Une arme à double tranchant hélas.

Elle savait aussi que Bren Derlin était en danger dans le secteur de Sluis où deux systèmes étaient déjà sous le contrôle impérial. En fait tous les systèmes qui avaient rejoint la jeune Alliance rebelle étaient menacés. Seul le monde où elle se trouvait était à l'abri des assauts de l'Empire, pour le moment… Cependant, elle aurait préférée être en première ligne au lieu de se cacher aux confins de la civilisation, mais trop d'enjeux pesaient sur ses épaules. Trop de vies dépendaient de la sienne pour que son désir d'être aux côtés des soldats et des agents sur le terrain ne l'emporte.

Mon Mothma était condamnée à la raison. A d'autres qu'elle de porter le flambeau de l'action.

******


Partie : Jour 5

Image

  • Nombre de systèmes de l'Empire : 10
  • Nombre de systèmes de la Rébellion : 8


Image Image


Code: Tout sélectionner
Secteur Mayagil
    - H'nemthe *** Base Rebelle ***
        - Energie : 10
        - Boucliers : GenCore I (2)
        - Batteries : ---
        - Régiments : Army Regiment (2), Fleet Regiment (1)
        - Escadrons : X-wing (4), Y-wing (2)
        - Flottes   : Corellian Corvette (1), Medium Transport (1)
            - Escadrons : ---
            - Régiments : Fleet Regiment (2)
        - Personnel : Mon Mothma
        - Chantiers spatiaux : 0
        - Centres d'entraînement : 0
        - Chantiers de construction : 1
        - Raffineries : 1
        - Mines : 3 / 10

Secteur Sumitra
    - Yavin
        - Energie : 2
        - Boucliers : ---
        - Batteries : ---
        - Régiments : Army Regiment (2)
        - Escadrons : X-wing (1), Y-wing (2)
        - Flottes   : ---
        - Personnel : Leia Organa, Luke Skywalker, Han Solo, Wedge Antilles, Chewbacca, Jan Dodonna
        - Chantiers spatiaux : 0
        - Centres d'entraînement : 0
        - Chantiers de construction : 0
        - Raffineries : 0
        - Mines : 0 / 2

Secteur Sluis
    - Umgul
        - Energie : 12
        - Boucliers : GenCore I (1)
        - Batteries : KDY-150 (1), LNR I (1)
        - Régiments : Army Regiment (2), Fleet Regiment (1)
        - Escadrons : X-wing (4), Y-wing (2)
        - Flottes   : ---
        - Flottes   : Corellian Corvette (1), Bulk Cruiser (1)
            - Escadrons : ---
            - Régiments : ---
        - Personnel : Ben Derlin
        - Chantiers spatiaux : 0
        - Centres d'entraînement : 0
        - Chantiers de construction : 0
        - Raffineries : 4
        - Mines : 2 / 6

    - Orto
        - Energie : 10
        - Boucliers : ---
        - Batteries : ---
        - Régiments : ---
        - Escadrons : ---
        - Flottes   : Bulk Cruiser (1)
            - Escadrons : ---
            - Régiments : ---
        - Personnel : ---
        - Chantiers spatiaux : 1
        - Centres d'entraînement : 1
        - Chantiers de construction : 0
        - Raffineries : 1
        - Mines : 2 / 10

    - Kothlis
        - Energie : 14
        - Boucliers : GenCore I (1)
        - Batteries : LNR I (1)
        - Régiments : Army Regiment (1)
        - Escadrons : Y-wing (1)
        - Flottes   : ---
        - Personnel : ---
        - Chantiers spatiaux : 1
        - Centres d'entraînement : 0
        - Chantiers de construction : 1
        - Raffineries : 2
        - Mines : 6 / 12

    - Mon Calamari
        - Energie : 12
        - Boucliers : ---
        - Batteries : LNR I (1)
        - Régiments : ---
        - Escadrons : ---
        - Flottes   : Bulk Cruiser (1), Medium Transport (1)
            - Escadrons : ---
            - Régiments : Army Regiment (2)
        - Personnel : ---
        - Chantiers spatiaux : 0
        - Centres d'entraînement : 0
        - Chantiers de construction : 0
        - Raffineries : 2
        - Mines : 4 / 11

Secteur Corellian
    - Tralus
        - Energie : 13
        - Boucliers : GenCore I (1)
        - Batteries : LNR I (2)
        - Régiments : ---
        - Escadrons : ---
        - Flottes   : Bulk Cruiser (1), Medium Transport (1)
            - Escadrons : ---
            - Régiments : Army Regiment (2)
        - Personnel : ---
        - Chantiers spatiaux : 0
        - Centres d'entraînement : 1
        - Chantiers de construction : 0
        - Raffineries : 3
        - Mines : 3 / 7

Secteur Sesswenna
    - Ghorman
        - Energie : 12
        - Boucliers : GenCore I (1)
        - Batteries : LNR I (1)
        - Régiments : Army Regiment (3), Fleet Regiment (1)
        - Escadrons : X-wing (1)
        - Flottes   : ---
        - Personnel : ---
        - Chantiers spatiaux : 0
        - Centres d'entraînement : 0
        - Chantiers de construction : 0
        - Raffineries : 3
        - Mines : 3 / 11
Modifié en dernier par yahiko le Lun 20 Juil 2015 - 10:35, modifié 4 fois.
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mar 07 Juil 2015 - 16:24   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Je ne sais pas... Ta fic semble intéressante, mais j'ai beaucoup de mal à supporter les uchronies (en particulier parce que ce sont (à mon avis) les fictions les moins bien écrites (j'ai quelques hypothèses pour expliquer ceci, mais ce n'est ni le lieu, ni le moment)). Néanmoins, je te promet de lire au moins le premier chapitre.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Mar 07 Juil 2015 - 20:31   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

L'avantage si tu pars avec un à priori négatif, c'est qu'il y a moins de chance que tu sois déçu :cute:
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mar 07 Juil 2015 - 21:17   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Bon, bon, bon... De ce que j'ai cru comprendre en lisant, le premier chapitre sert d'introduction pour la suite, je réserve donc mon jugement pour l'instant.
Quelques fautes, mais rien de bien grave :
Le moral était une ressource à ne pas négliger en tant de guerre ---› Le moral était une ressource à ne pas négliger en temps de guerre
Celui de rappeler aux êtres de toute race, leur devoir ---› Celui de rappeler aux êtres de toutes races leurs devoirs
Toute chose bien réfléchie ---› Tout _ bien réfléchi_
L'essentiel des troupes vont évacuer les lieux incessamment sous peu ---› L'essentiel des troupes va évacuer les lieux incessamment / L'essentiel des troupes va évacuer les lieux sous peu
Pour vous connaître ---› Vous connaissant
Sauf si vous m'en donner l'ordre ---› Sauf si vous m'en donnez l'ordre
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Mar 07 Juil 2015 - 22:10   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Sympa tes corrections. Toutes prises en compte. :jap:
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mer 08 Juil 2015 - 0:07   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Bien reçu bien reçu.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Lun 13 Juil 2015 - 0:09   Sujet: Episode 2 : Rencontre à Umgul

Episode 2 : Rencontre à Umgul

Image


Ce fut après avoir traversé les innombrables couches épaisses de nuages et de brouillards qui saturaient l'atmosphère de la planète Umgul, que le Faucon Millenium se posa sur l'une des pistes d'atterrissage du spatioport de la capitale. Les vérins de la porte s'actionnèrent pour faire baisser la rampe d'accès et cinq individus descendirent.

- Umgul nous y voilà. Ca faisait un bail ! s'exclama Han.

- Tu connais cette planète ? demanda Luke.

- On peut dire que j'y ai passé quelques journées et quelques soirées à y trainer boule de poil...

Sur ces mots, son compagnon wookie se mit à pousser un grognement incompréhensible.

- Ah bon ? Et qu'il y a-t-il de spécial dans le coin ? interrogea Luke.

- Hmm... La liste serait assez longue : Casinos, speedball, courses en tout genre, le Blob Racing notamment... Enfin tout ce qui peut être prétexte à paris... Sans oublier des jolies filles... Beaucoup plus abordables que certaines si tu vois ce que je veux dire, murmura Han dans l'oreille de Luke tout en jetant un regard du coin de l'œil vers Leïa.

- Je vous rappelle qu'on n'est pas ici pour prendre du bon temps ! s'indigna Leïa sur un ton agacé.

- Elle a tout entendu ! fit remarquer naïvement Luke.

- J'avais remarqué fiston, merci...

Les compagnons avancèrent en bout de piste à la rencontre d'une personne qui était venue les accueillir. Un homme portant la moustache. C'était Bren Derlin, l'officier des services de renseignement de l'Alliance et pour la circonstance, celui qui était chargé de superviser les opérations de terrain dans le secteur de Sluis.

- Oh Bren, comme je suis heureuse de vous revoir ! s'exclama Leïa.

- Et moi donc ! A chaque fois que je vous vois, je ne peux m'empêcher de me dire comme l'adorable petite fille que j'ai connue dans le passé est devenue une splendide jeune femme avec le temps. Et je vois que vous êtes en très bonne compagnie. Les héros de la bataille de Yavin ! Rien que ça ! Quel honneur que vous soyez parmi nous ! Venez, ne vous tracassez pas avec vos bagages, le personnel va s'en occuper. Nous avons des choses bien plus importantes à traiter.

Dans une salle de briefing suffisamment grande pour accueillir environ une trentaine de personnes, sur un écran holographique panoramique se dessinait en plan large les principales planètes du secteur Sluis avec des symboles cabalistiques incompréhensibles pour le profane. Un zoom focalisa sur une des planètes en particulier.

- Sluis Van est un système dont la majeure partie de la population est favorable à la Rébellion, mais qui est sous le contrôle militaire de l'Empire, se mit à commenter Bren Derlin. Faire basculer ce système en faveur de l'Alliance serait un atout non négligeable dans la mesure où il s'agit d'un système très peuplé et doté de nombreuses infrastructures industrielles.

- Pourquoi ne pas y aller nous-même ? Nous pourrions rencontrer les leaders locaux et les convaincre de se soulever contre l'Empire, suggéra Luke.

- Oui, mais avant cela, il va nous falloir plus d'informations sur la présence impériale sur cette planète. Nous avons envoyé récemment des espions bothans pour mener une mission de reconnaissance sur Sluis Van, mais aucun d'entre eux n'est revenu ni n'a donné signe de vie depuis. Le pire est à craindre hélas.

- Mais dans ce cas, comment allons-nous obtenir les renseignements sur les forces impériales présentes sur Sluis Van ? interrogea Leïa.

- Compte-tenu de l'importance stratégique de ce système, il nous faut persévérer. Nous sommes actuellement à la recherche d'un agent pouvant retourner sur Sluis Van et mener à bien cette mission d'espionnage. Je ne vous cache pas que les candidats ne se bousculent pas au portillon.

- Sluis Van... Cette mission pourrait éventuellement m'intéresser, déclara pensivement Han Solo. Il se trouve que j'ai quelques affaires à régler là-bas.

- Han, j'espère que vous êtes conscient que cette mission est très dangereuse, avertit Leïa.

- Sa majesté s'inquiéterait-elle pour un vulgaire contrebandier ?

- Euh, mais non voyons... enfin si, mais uniquement parce que vous êtes quelqu'un de valeur pour l'Alliance, voilà tout, bredouilla Leïa en tentant maladroitement de dissimuler son visage légèrement empourpré...

- Avouez que vous seriez désespérée si je venais à disparaître n'est-ce pas ? insista Han tout sourire.

Leïa fit mine de ne pas avoir entendue la remarque. Sa bouche faisait clairement la moue et son regard désormais détourné ne fixait plus que l'écran holographique comme pour mieux faire abstraction de Han Solo.

Bren Derlin, amusé par la scène, tenta de désamorcer la situation.

- Capitaine Solo, merci de vous êtes porté volontaire pour cette mission capitale. Je vous propose que nous voyions ensemble les détails de la mission... Princesse Leïa, en votre qualité de déléguée de la Présidente Mon Mothma vous êtes bien sûr conviée, si personne n'y voit d'inconvénient bien sûr, déclara Bren Derlin tout en regardant Han Solo en quête d'approbation.

- Ca ne me pose aucun problème. Elle et moi, nous sommes inséparables !

***


Alors que Han, Leïa et Bren Derlin restaient dans la salle de briefing pour discuter des détails de la mission d'espionnage sur Sluis Van, Chewbacca et Wedge Antilles, qui était lui aussi du voyage, étaient retournés au spatioport pour réaliser les opérations de maintenance routinières sur le Faucon Millenium. Il y avait toujours quelque chose à réparer, des pièces à remplacer, des systèmes à améliorer. Notamment l'hyperpropulsion qui donnait des signes de fatigue ces derniers temps.

Finalement, seul Luke qui n'avait pas de tâche particulière à effectuer se décida à faire le tour de cette nouvelle ville, lui qui n'avait connu pour l'instant que le désert de Tatooine, les couloirs de l’Étoile Noire, et le vide intersidéral. Peut-être trouverait-il un moment pour faire le point avec lui-même. Lui qui venait d'être initié à la Force par un ermite l'entraînant dans un tourbillon d'événements qui à première vue semblaient le dépasser en tout point. Il venait de traverser la galaxie, d'affronter l'Empire Galactique, ses troupes, ses chasseurs, ses destroyers et son arme ultime, l’Étoile Noire, alors que son oncle Owen le prédestinait à devenir fermier. Luke venait surtout de voir défiler en l'espace de quelques semaines, plus de cadavres qu'il ne pensait en voir en toute une vie. Heureusement, ses émotions avaient été jusque-là contenues par l'action du moment. Cette activité salvatrice qui permet d'échapper au désespoir. S'enfuir de Tatooine, combattre un escadron de chasseurs TIE, libérer la princesse Leïa, se faufiler entre les tourelles de l’Étoile Noire. Toutes ces aventures, aussi risquées fussent-elles l'avaient peut-être sauvé d'une certaine manière. A présent, seul, noyé dans les lumières laser des enseignes des bars et des casinos d'Umgul City, il pouvait enfin se laisser submerger par des pensées plus sombres.

En déambulant le long des façades luminescentes, il se glissa à l'intérieur de ce qui semblait être la principale Cantina d'Umgul City. L'intérieur était suffisamment cosy pour mettre à l'aise le client, sans toutefois chercher dans le luxe ou le haut de gamme. Les lumières tamisées permettaient à chacun d'avoir droit à sa part d'anonymat. Ce qui était peut-être la raison du succès de cet établissement. Il y avait une piste de danse autour de laquelle était attroupée une foule compacte jetant à intervalle régulier des pièces et des billets. Des Twi'lek femelles à peine vêtues trémoussaient leur corps, se déhanchaient sur le rythme joué par des musiciens Biths tout en ramassant dans la continuité de leur chorégraphie les crédits qui atterrissaient sur la piste.

Luke se fraya un chemin dans la foule, se dirigea vers le comptoir et s'assit pour commander une boisson face à un Ithorien qui tenait le poste de barman.

- Que désirez-vous ? demanda le barman dans un basic au fort accent.

- Votre spécialité, répondit Luke laconiquement.

A côté de lui se tenait une Twi'lek femelle en tenue minimaliste, voire même provocante. Elle commença à approcher Luke qui était lui perdu dans ses pensées, si tant est que le flux informe de conscience qui occupait son esprit à cet instant pouvait être qualifié de pensée.

- Oh mon chou, tu as l'air tout triste. Je suis sûr que tu ne serais pas contre un peu de compagnie, n'est-ce pas ? aborda la femelle Twi'lek sur un ton lascif on ne peut plus explicite.

- Euh, désolé, mais je ne suis pas intéressé, répondit sèchement Luke.

- Hey ! Mais quel pignouf celui-là ! Qu'est-ce que tu fiches ici si t'es pas intéressé ? commença à s'énerver la Twi'lek. Puis regardant le barman. Depuis quand ici on laisse entrer des paumés qui ne font pas tourner le business ? Je vais en toucher deux mots au proprio tu vas voir...

Le barman se tourna vers Luke :

- Vous là ! Ici on n'aime pas les personnes qui ne font pas tourner le business.

- Hey ! Mais j'ai payé ma boisson, il est où le problème ? répondit Luke qui ne comprenait pas vraiment la situation.

La tension était montée d'un cran. Et même si les autres clients de la Cantina continuaient à vaquer à leurs occupations, il devenait palpable qu'ils avaient désormais tous un œil sur Luke et la Twi'lek.

- Ne vous en faites pas, il est avec moi, intervint une personne dans le dos de Luke.

Luke se retourna aussitôt pour voir qui s'était immiscé dans l'échange. Le barman jeta lui aussi un regard sur la personne en question et grommela :

- Hmmppff... Est-ce que je dois te croire ?...

Le barman hésita puis enchaîna :

- Disons que c'est bien parce qu'on te connaît ici. Ça passe pour cette fois...

- Quelle faveur ! Tu es trop bon... lança l'individu sur un ton mi-amusé, mi-ironique.

C'était une femme qui s'avançait vers Luke. Svelte, elle portait une combinaison de pilotage bleue à col blanc. De même taille à peu de chose près que Luke, sa chevelure dense à dominante brune était parsemée de filets argentés donnant l'effet d'une crinière de lionne. A en juger par ses traits, elle était plus âgée que Luke mais restait sans conteste séduisante. Cependant, sa ceinture portait ostensiblement un pistolet blaster qui avait sans doute pour but, entre autre, de refroidir les ardeurs d'éventuels prétendants.

- Euh, mais qui êtes-vous ? demanda Luke presque en bégayant.

- La gratitude exigerait que tu te présentes en premier jeunot. Un peu plus, et tu terminais dans le compacteur magnétique de cette Cantina. Je ne sais pas vraiment si tu as pigé, mais ici les clients mâles doivent « consommer ». Soient ils payent leur place pour voir le show de danse, soient ils payent les « faveurs » de ces demoiselles si tu vois ce que je veux dire... C'est quand même incroyable de devoir expliquer ça... D'où est-ce que tu sors gamin ? En même temps, vu ton accoutrement, je me dis que tu n'es pas vraiment d'ici, c'est le moins qu'on puisse dire.

- Je ne savais vraiment pas. Désolé si je vous ai causé du dérangement. Mon nom est Luke Skywalker et je s...

- Chut ! l'interrompit-elle en posant l'index sur la bouche de Luke. N'en dis pas plus... Viens, allons à ma table. Ce sera plus calme et surtout plus discret qu'ici devant le comptoir où tout le monde peut nous entendre.

Celle qui venait de sauver la mise à Luke l'emmena en le tirant par le bras dans un coin isolé de la Cantina. La mystérieuse femme s'assit à une table sur une banquette en croisant ses jambes en tailleur et invita Luke à s'installer en face sur un fauteuil.

- Alors comme ça tu es Luke Skywalker... Je m'attendais à un homme plus... mûr... Je suis un peu déçue je dois dire.

- Toutes mes excuses...

- Mais non, pas la peine de t'excuser à chaque instant... Tu sais petit, si j'étais un chasseur de prime, à ce moment même, je pourrais devenir, riche, très riche tu sais ?

- Comment ça un chasseur de prime ? Ma tête a été mise à prix ?

- Pas officiellement... Mais il y a des rumeurs comme quoi l'Empire et notamment Dark Vador rechercherait activement un pilote rebelle nommé Skywalker. Malgré la censure qui règne sur l'HoloNet, tout le monde a entendu parler de la destruction de l’Étoile Noire par un chasseur X-wing. Si tu tiens à la vie, tu devrais éviter de révéler ton identité aussi facilement.

- Oui, c'est vrai. Je tâcherai de m'en souvenir.

- D'ailleurs, à ta place, je serais certainement en train de me planquer à l'autre bout de la galaxie, au milieu des volcans de Logru ou dans le blizzard de Hoth. Parce que je n'aimerai pas avoir l'âme damnée de l'Empereur à mes trousses...

- En rejoignant les rebelles, j'ai fait le choix de combattre l'Empire, pas de le fuir.

- Comme c'est mignon ! Je ne sais pas si on peut appeler ça du courage... Après tout, libre à chacun de choisir sa fin.

- Vous savez, vous pourriez-vous aussi rejoindre la Rébellion. Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés, tenta Luke.

- Ahahaaahh ! s'esclaffa l'interlocutrice de Luke. Moi, dans la Rébellion ?... Nahh... Tu sais petit, il arrive un âge où on attache plus d'importance à son compte en banque qu'à ses idéaux. Surtout si ces idéaux peuvent vous transformer en chair à bantha.

Puis elle se leva et ajouta :

- Bon, je vais devoir y aller. Les affaires avant tout hein. Mes colis ne vont pas se livrer tout seuls et je déteste faire attendre mes clients...

- Mais je ne sais toujours pas comment vous vous appelez ! lança Luke tout en se relevant lui-aussi de son fauteuil.

- Exact... Tu peux m'appeler Roget, glissa-t-elle avec un clin d'œil tout en se dirigeant vers la sortie.

***


Loin de la nuit d'Umgul, dans la salle de commandement d'un redoutable vaisseau de guerre stationné dans la zone centrale de la galaxie, un individu à la carrure imposante, tout vêtu de blanc, assis dans un large fauteuil en duracier dialoguait par hologramme interposé avec un sinistre personnage dont le visage était dissimulé sous la capuche d'une longue robe noire.

- Grand Amiral, je perçois une grande perturbation dans la Force, dit d'une voix chevrotante l'homme encapuchonné... Une sensation qui ne s'est pas produite depuis fort longtemps. Je vois également de grands désordres se produire dans le secteur de Sluis... J'aimerai que vous vous y rendiez sur le champ. Ces maudits rebelles sont dans ce secteur...

- A vos ordres, répondit le maître du vaisseau de guerre tout vêtu de blanc. Les rebelles seront écrasés sans pitié.

- De plus... j'aimerai que vous en profitiez pour mettre la main sur le jeune Skywalker... avant le Seigneur Vador...

******


Partie : Jour 20

Image
Modifié en dernier par yahiko le Sam 25 Juil 2015 - 13:07, modifié 2 fois.
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar yahiko » Lun 20 Juil 2015 - 10:32   Sujet: Episode 3 : Les contrebandiers

Episode 3 : Les contrebandiers

Image


Quelque que soit la période de l'année, les nuits sur Sluis Van étaient douces et celle qui avait cours ne faisait pas exception. L'activité industrieuse de la planète connue pour ses innombrables usines et chantiers contribuait certainement à influer sur le climat naturel.

Devant une entrée secondaire d'une caserne frappée du sceau de l'Empire, se tenaient Han Solo et Bren Derlin.

- Alors... 7A806T394DZ... Voyons voir si ce code fonctionne, marmonnait Han Solo pour lui-même alors qu'il tapait sur les touches d'un panneau d'accès.

Aussitôt le code saisi, la porte s'ouvrit silencieusement permettant aux deux compagnons de s'introduire dans la caserne.

- Les informations de votre indic se sont révélées précieuses dit Bren à Han. Non seulement il nous a fourni les emplacements des principaux régiments de la planète, mais également les codes d'accès pour s'introduire dans cette caserne.

- Je vous l'avais dit que c'était un bon ami, lui répondit Han.

- Dans ce cas, cette infiltration s'annonce facile.

- Oui, on dirait. Presque trop facile même...

Se faufilant discrètement entre les baraquements, longeant les murs, Han et Bren se dirigèrent vers un hangar. Han s'arrêta à l'angle d'un bâtiment à une dizaine de mètres du hangar en question et le montra du doigt à Bren Derlin.

- En faisant sauter ce dépôt d'armes, nous devrions assister à un joli feu d'artifice.

- J'espère que les impériaux l'apprécieront.

- Ce sera le cadeau de l'Alliance à l'Empire.

Devant la porte du hangar ils ouvrirent la porte. Han et Bren s'avancèrent lentement sur la pointe des pieds. A l'intérieur régnait l'obscurité et le silence au point qu'ils n'entendaient que leur propre respiration.

- Étrange... Tout est trop calme... J'ai comme un mauvais pressentiment... marmonna Han pour lui-même.

Soudain, de puissants projecteurs s'allumèrent, les aveuglant l'espace de quelques instants.

Un officier impérial se tenait devant eux, avec à ses côtés un autre individu au milieu d'une escouade de stormtroopers armés jusqu'aux dents. L'officier impérial tout en les pointant du doigt ordonna : « Mains en l'air, plus un geste pourriture de rebelles ! ». Ils étaient pris au piège.

- Un bon ami vous disiez ? dit Bren en se tournant vers Han.

- Ma conception de l'amitié est très large voyez-vous...

- En effet... Cherchez-vous des ennemis plutôt.

- De ce côté aussi j'ai ce qu'il faut...

Tout en levant les mains, fronçant les sourcils à cause de la forte luminosité, Han Solo s'adressa à la personne qui se tenait aux côtés de l'officier impérial. Il s'agissait de Ron Sirlass, petit contrebandier de son état. C'était un Sluissi, espèce native de Sluis Van, dont l'aspect général se rapprochait d'une limace humanoïde se tenant à la verticale. La langue maternelle des Sluissis était le sluissois mais la plupart parlait le basic, non dénué d'un fort accent faisant trainer les « s ». Ron Sirlass ne faisait pas exception à la règle.

- Ronie, moi qui te faisais confiance... Rappelle-toi quand je t'ai sauvé la mise lors de la mission sur Corfai, tenta d'amadouer Han.

- Tu devrais ss'savoir qu'entre contrebandier, la confianss'ce s n'exiss'ste pas. Ss'seuls les intérêts comptent. Et les temps ss'sont durs vois-tu. L'Empire m'a promis une forte récompenss'se en échange de mes... ss'serviss'ces. C'est juste les affaires. Rien de perss'sonnel Han. Rendez-vous tranquillement, et vos vies ss'seront épargnées. Donnez-leur les informass'tions qu'ils ss'souhaitent sur ss'cette Rébellion et l'emplass'cement du quartier général de l'Allianss'ce et vous pourriez même être récompens'ssés à votre tour. Réfléchis-y Han. Tu n'as rien à faire dans ss'cette organisation vouée à la défaite. L'Empereur est la s'sseule autorité légitime.

- Ramper pour une poignée de crédits, oui, ça te ressemble bien Ronie... Mais moi et l'autorité, tu me connais...

- Han, pourquoi rends-tu les choss'ses toujours auss'ssi compliquées...

L'officier impérial visiblement pressé interrompit la discussion entre Han et Ron Sirlass.

- Trêve de bavardages vous deux. Qu'on emmène ces renégats au centre de détention ! Plus vite on les fera parler, plus vite je pourrais être promu. Hmmm... Lieutenant ou même Capitaine... Oui Capitaine, ce serait une juste récompense...

Un stormtrooper muni de menottes s'approcha de Han et Derlin. Tout en faisant mine d'accrocher les menottes autour du poignet de Han, il lui chuchota de cette voix nasillarde et saturée, caractéristique de celle filtrée par un casque de stormtrooper : « A mon signal, couchez-vous sur le sol... »

Dissimulé dans la paume de sa main gauche, le stormtrooper appuya sur le bouton d'un détonateur puis cria : « Maintenant ! ». Han et Bren se jetèrent à terre d’une traite lorsqu'une forte explosion retenti dans le hangar. Le souffle projeta certains soldats impériaux contre les murs, tandis que les autres tombèrent à la renverse.

- Relevez-vous, et déguerpissons d'ici ! lança le stormtrooper rebelle aux deux autres protagonistes. Ce n'était que la première explosion. La seconde va tout faire sauter.

- Merci du conseil, mais c'est que je ne comptais pas m'attarder dans cet endroit, répliqua Han dégainant son blaster et tirant sur les soldats impériaux qui commençaient eux-aussi à se relever. Sinon, vous avez un nom ?

- Ce n'est pas le moment de faire les présentations. Filons ! dit Bren qui semblait d'avis de ne pas perdre de temps.

A peine les trois rebelles sortis du hangar, qu'une seconde explosion, bien plus puissante que la première illumina les alentours. Un brasier crépitant avait remplacé ce qui était quelques minutes auparavant le dépôt de munition de la capitale, le tout sous le vacarme assourdissant des sirènes d'alarmes. Le feu se propageait à vive allure à tous les bâtiments de la caserne et ce malgré les efforts des quelques soldats impériaux survivants, sans doute condamnés eux-aussi à périr dans les flammes.

Au-delà des colonnes de fumées qui noircissaient l'atmosphère, le Faucon Millenium s'élevait dans le ciel pour disparaître en une fraction de seconde dans l'hyperespace.

***


Pour accueillir ses compagnons, Luke Skywalker se tenait sur le bord d'une des pistes d'atterrissage du système Kothlis, et regardait le Faucon Millenium se poser. Trois individus sortirent du vaisseau. Han, Bren et le troisième agent encore tout équipé de son armure de stormtrooper.

- Vous revoilà les amis. J'ai cru comprendre que la mission a failli échouer mais que heureusement vous vous en êtes sorti déclara Luke en souriant.

- Ce serait un peu long à expliquer p'tit gars, répondit Han.

- Je vais te raconter Luke, intervint Bren. Han et moi nous nous sommes introduit dans la principale caserne de la capitale de Sluis Van à partir des informations fournit par un de ses indics. Malheureusement c'était un traquenard tendu par l'Empire. Par chance, il se trouve que j'avais prévu cette éventualité en infiltrant dans le régiment de la caserne, un de nos agents.

C'est alors que l'agent en armure de stormtrooper ôta son casque.

- Messieurs, je vous présente l'agent Jiriss, introduisit Bren.

- Roget ?!!! s'exclamèrent Luke et Han en même temps. Tu la connais ?! se demandèrent-ils l'un à l'autre en se regardant droit dans les yeux.

- On se calme les garçons, annonça-t-elle tout en se glissant entre les deux hommes pour se diriger vers l'accès au complexe du spatioport.

Tel un coup de poing au ventre, elle donna énergiquement à Luke son casque de stormtrooper qui l'encombrait, puis s'adressa à Han d'un coin de l'oeil.

- Solo, à part mener des plans voués à l'échec, je me demande si tu es bon à quelque chose... lança-t-elle sur un ton moqueur, puis tourna le dos au groupe en s'éloignant.

- Tsss... Roget Jiriss... persifla Han. Celle qui se considère comme la « Reine des contrebandiers ». Si seulement elle ne passait pas son temps à dénigrer ses pairs...

- En tout cas, c'est un élément de valeur. Tâchez de bien vous entendre avec elle Capitaine Solo, indiqua Bren Derlin.

- C'est à elle qu'il faut dire ça ! s'exclama Han tout dépité.

C'est alors que C3-PO s'approcha du groupe :

- Messire Luke, Capitaine Solo, Major Derlin, je viens vous informer que la Princesse Leia est actuellement en liaison dans la salle d'holoconférence pour le débriefing. Elle vous attend.

- Très bien, nous arrivons. Ce n'est jamais bon de faire attendre une princesse, plaisanta Bren.

- À qui le dites vous, acquiesça Han.

***


Kothlis était une planète majoritairement recouverte par les océans et avait été colonisée il y a fort longtemps par les Bothans. À côté de son atmosphère riche en oxygène, de ses plages, palmiers et récifs coralliens, avaient été construits quelques complexes manufacturiers toujours utiles en temps de guerre. Bren Derlin y avait installé un camp de base pour la Rébellion en raison de la place centrale qu'occupait ce système dans le secteur Sluis.

A l'intérieur du centre de commandement, c'est autour d'une table de projection holographique circulaire de large dimension que s'était réunie l'équipe. Elle était composée de Luke, Han, Bren, Roget, ainsi que l'hologramme de Chewbacca qui venait compléter les participants autour de la table. Au milieu, le reflet bleuté légèrement parasité de Leia flottait dans les airs.

- Ma mission diplomatique sur Bothawui porte ses fruits. Les Bothans qui souhaitaient jusqu'à présent conserver une neutralité bienveillante envers la Rébellion, viennent de se décider à soutenir officiellement notre camp. Leur industrie de raffinage contribuera à notre effort de guerre, c'est certain. Il me reste cependant des détails à régler sur le niveau d'implication des Bothans dans notre lutte. Mais même si les négociations ne sont pas terminées, l'essentiel est fait. De votre côté Bren, comment évolue la situation sur Sluis Van ?

- Les nouvelles sont plutôt bonnes. Avec l'aide du Capitaine Solo et de l'agent Jiriss, nous venons de rendre hors-service un régiment d'infanterie impériale sur Sluis Van. Les habitants qui étaient déjà hostiles à l'Empire mais avaient peur des représailles militaires jusqu'à présent, ont profité de cet incident pour se soulever en masse et revendiquer leur liberté. Dans ces conditions, il serait étonnant que l'Empire reste les bras croisés. Ils vont certainement envoyer des renforts au sol dans les prochains jours pour mater les soulèvements.

- Si l'Empire venait à se renforcer sur Sluis Van, vos efforts n'auraient pas servi à grand chose. Bren, avons-nous un moyen de les en empêcher ?

- Il se trouve que nous avons une flotte non loin de là en orbite au-dessus d'Orto...

- C'est exact. « L'Aldéraanienne » si je me souviens bien, acquiesça Leia... En l'envoyant au-dessus de Sluis Van, nous pourrions empêcher l'arrivée de nouvelles troupes impériales. Dans combien de jours pouvons-nous espérer qu'elle rejoigne Sluis Van ?

- D'après nos calculs, cela prendrait sept jours ce qui devrait être un délai suffisamment court avant une réaction des impériaux. Par contre, notre flotte ne réunit seulement que deux corvettes corelliennes et trois croiseurs cargo.

- Et aucun escadron de chasseurs X-wing n'est pour le moment disponible, dans la mesure où les seuls qui sont présents dans le secteur sont dédiés à la défense d'Orto, ajouta Luke. Si la flotte est attaquée par les destroyers stellaires de l'Empire, elle sera anéantie.

- C'est exact Luke, tu as bien étudié le secteur. En effet, cette manœuvre comporte des risques Princesse Leia, mais je pense que c'est un risque que nous devons prendre si nous voulons faire basculer Sluis Van et libérer ce système du joug de l'Empire. Il faut espérer qu'aucun destroyer stellaire ne se trouve dans le secteur.

- Je suis de votre avis Bren. Qu'on envoie donc « l'Aldéraanienne » autour de Sluis Van dans ce cas. Au sujet de la base impériale sur Bpfassh, a-t-on des informations sur les forces en présence ?

Pour répondre, l'hologramme de Chewbacca émit des grognements incompréhensibles que Han s'empressa de traduire pour le reste de l'assemblée.

- Chewie dit avoir obtenu des informations de première main de la part de locaux. Dark Vador serait déjà sur place pour y recruter des agents.

- Vador... répéta Luke pensif.

- Il y aurait quatre escadrons de chasseurs TIE, plusieurs régiments d'infanterie et un cuirassé impérial serait en route également. Percer les défenses de cette planète ne sera pas facile je vous le dis, poursuivit Han.

Chewbacca grogna de nouveau ce que traduisit aussitôt Han.

- L'Empire se servirait de cette base pour y réaliser des recherches notamment sur la formation de nouvelles unités d'infanteries et la conception de nouveaux modèles de vaisseaux spatiaux. Et fait remarquable, ces recherches seraient supervisées par le Commandeur Orlok et par le Grand Amiral Thrawn en personne.

- le Seigneur Vador, le Commandeur Orlok, le Grand Amiral Thrawn... répéta pour elle-même Leia. Une telle concentration d'officiers impériaux de haut rang dans un système aussi éloigné de Coruscant... Cela doit cacher quelque chose...

- C'est une opportunité rêvée pour mettre à mal les efforts de recherche de l'Empire, déclara Luke à l'assemblée.

- Et si c'était un piège gamin ? fit remarquer Roget.

- Ça me fait du mal de le dire, mais sur ce coup là, je suis d'accord avec elle, dit Han.

- C'est un risque que nous devons prendre. Cette chance ne se représentera pas deux fois, s'impatienta Luke. On ne peut pas rester planté là à attendre que l'Empire développe de nouvelles armes comme cette Etoile de la Mort qui a pulvérisé Alderaande, s'emporta Luke.

Il marqua une pause. L'atmosphère venait de s'alourdir tout d'un coup. Les regards étaient tous fixés sur lui, sauf celui de Leia. Ses paupières étaient baissées. Même à travers un hologramme, la tristesse de la princesse pour ce qui était il n'y a encore pas si longtemps le monde paisible d'Aldéraande était perceptible. Seule sa dignité d'héritière des Organa empêchait les larmes de couler.

- Excuse-moi Leia, je ne voulais pas remuer le couteau dans la plaie, bafouilla Luke avant de quitter précipitamment la salle de commandement.

******


Partie : Jour 86

Image Image
Modifié en dernier par yahiko le Sam 25 Juil 2015 - 13:14, modifié 1 fois.
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Ven 24 Juil 2015 - 20:10   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Coucou, me revoilou ! Désolé pour cette petite absence. Voilà mes corrections.

l'adorable petite fille que j'ai connue dans le passé est devenue une splendide jeune femme avec le temps ---› l'adorable petite fille que j'ai connue dans le passé est devenue une splendide jeune femme _
Quel un honneur ---› Quel _ honneur
Nous avons envoyé récemment ---› Nous avons récemment envoyé
Le pire est à craindre hélas ---› Le pire est, hélas, à craindre
d'Han Solo ---› de Han Solo Jamais "d'" devant un "h".
Les lumières tamisées permettaient à chacun d'avoir droit à sa part d'anonymat. Ce qui était peut-être la raison du succès de cet établissement. ---› Les lumières tamisées permettaient à chacun d'avoir droit à sa part d'anonymat, ce qui était peut-être la raison du succès de cet établissement.
Des Twi'leks femelles ---› Des Twi'lek_ Pas de "s" aux noms propres (même chose pour "Bith" deux lignes plus loin), et on se doute bien que ce n'est pas des mecs sur la piste de dance.
c'est bien parce qu'on te connaît bien ---› c'est _ parce qu'on te connaît bien / c'est bien parce que je t'apprécie Il faut éviter les répétitions.
En même temps, vu ton accoutrement, je me dis que tu n'es pas vraiment d'ici, c'est le moins qu'on puisse dire ---› En même temps, vu ton accoutrement, je me dis que tu n'es pas vraiment d'ici _ Cela permet d'éviter la répétition de "dire".
celle qui avait cours ---› celle-ci
L'activité industrieuse ---› L'activité industrielle
la planète connue pour ses innombrables usines et chantiers contribuait certainement ---› la planète, connue pour ses innombrables usines et chantiers, contribuait certainement
Main en l'air ---› Mains en l'air
Pas besoin de mettre des apostrophes dans les dialogues du Sluissi. Dans le cas où le son " s" est exprimé par les lettres "c" ou "t", met plusieurs "c" ou "t" à la suite, comme si c'était des "s" (ss'serviss'ces ---› ssserviccces).
sur ss'cette Rébellion ---› sssur cccette Rébellion
choss'ses ---› choses Il ne prolonge que les "s", je crois.
L'officier impérial visiblement pressé interrompit la discussion ---› L'officier impérial, visiblement pressé, interrompit la discussion
Trêves de bavardage vous deux ---› Trêve_ de bavardages, vous deux
à terre d’une traite lorsqu'une ---› à terre _ lorsqu'une
j'avais prévu cette éventualité en infiltrant dans le régiment de la caserne, un de nos agents ---› j'avais prévu cette éventualité en infiltrant un de nos agents dans le régiment de la caserne
faire attendre une princesse plaisanta Bren ---› faire attendre une princesse, plaisanta Bren
A qui le dites vous ---› À qui le dites-vous
avaient été construits ---› avait été construits
Mais même si les négociations ne sont donc pas terminées ---› Mais même si les négociations ne sont _ pas terminées
un régiment d'infanterie impériale ---› un régiment d'infanterie impérial_
ces incidents ---› cet incident_
Je suis de votre avis Bren ---› Je suis de votre avis, Bren
Il y aurait quatre escadrons de chasseurs TIE, plusieurs régiments d'infanterie et un cuirassé impérial serait en route également. ---› Pas clair. On ne comprend pas bien qui est déjà sur place et qui est en route.
Et fait remarquables ---› Et, fait remarquable_

Je te conseille également de bien relire ton texte, car je n'ai pas eu le temps de t'indiquer toutes les erreurs de ponctuation.

Sinon, en ce qui concerne mon opinion sur l'histoire, je te dirai que - jusqu'à présent - cela ressemble beaucoup à une bête aventure du Big Three, même si j'ai l'impression que ça ne va pas durer. À voir...
Modifié en dernier par Zèd-3 Èt le Sam 25 Juil 2015 - 13:04, modifié 1 fois.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Sam 25 Juil 2015 - 13:00   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Bonjour,

J'apprécie et je respecte au plus haut point la relecture attentive que tu réalises, car c'est du boulot même si tout le monde ne s'en rend pas bien compte.

Je ne pense pas être un Maître Capello de la langue française. Mon orthographe est perfectible, comme tout un chacun je présume, bien que globalement, d'après tes retours, je m'en sors plutôt bien en proportion au texte initial.

Je dois reconnaître que mon attention est davantage tourné sur le style. C'est l'une des choses que j'aime faire quand j'écris une fiction. Construire des phrases qui ont du style. Il se peut que dans le processus des coquilles d'orthographe puissent survenir, car il est vrai que ce n'est pas mon objectif initial. Je ne pense pas avoir assassiné ni Molière ni Victor Hugo tout de même. D'autant que nombre de fictions amateurs ne doivent pas être exemptes de coquilles.

Cela n'excuse pas les fautes commises, mais je tenais tout de même à faire cette mise au point. Je ne t'ai ni obligé ni demandé à relever mes fautes même si je le répète, c'est très estimable et aimable de ta part.

Sur les propositions de correction que tu as mentionné, celles concernant l'orthographe pur et les quelques grossières coquilles de syntaxe qui sont passées au travers des mailles de mes relectures seront prises en compte.

Celles concernant la tournure et le rythme des phrases, il n'est pas certain que je les prenne en compte. On entre là dans le domaine du style, propre à chacun. Ton style n'est pas forcément le mien, j'espère que tu le comprendras et que tu ne te vexeras pas.

Sinon, sur ton sentiment global sur l'histoire. Je reconnais que cela ne dois pas être bien original. Je ne connais pas vraiment l'Univers Etendu et encore moins l’œuvre que tu cites, mais j'imagine que des aventures de la sorte ont déjà été écrites auparavant. Pour être honnête, le contraire m'aurait étonné. Il faut savoir qu'il s'agit à la base d'une AAR, d'un récit (très romancé) d'une partie du jeu vidéo Star Wars Rebellion. Mon but n'était pas de faire dans l'originalité, mais simplement de m'amuser à donner vie à des personnages et des situations se produisant dans le jeu.

Effectivement, pour le lecteur recherchant l'originalité d'une histoire, il sera fatalement déçu. Toutes mes excuses si je n'ai pas été suffisamment clair dans la présentation. J'avoue que mon objectif est assez égoïste. Me faire plaisir en écrivant sur des personnages de l'univers Star Wars que j'affectionne, avec des traits d'humour tout en travaillant (à mon niveau) sur la psychologie.

Au plaisir de te lire en tout cas,

Merci pour tes retours précieux ;)
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Sam 25 Juil 2015 - 13:16   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Qu'une chose soit bien claire : tu n'es pas égoïste. Quand on écrit, c'est d'abord pour soi et ensuite pour les autres.
Ensuite, il est évident que Molière et Hugo ne se retourneront pas dans leurs tombes en te lisant - j'ai déjà lu des fics contenant bien plus de fautes.

Je ne comprends pas bien : je n'ai pas parlé d'une œuvre en particulier. Peut-être faisais-tu allusion au Big Three ? Il s'agit du nom que l'on donne au trio formé par Luke, Han et Leia.

Pour finir, je sais bien que tu ne me force aucunement à te relire. Désolé si tu m'as trouvé désagréable ou froid ou distant. Ce n'était pas mon but. Simplement, je n'avais pas beaucoup de temps lorsque j'ai tapé mon message, j'ai donc fait court.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Dim 26 Juil 2015 - 10:08   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Il n'y a pas de mal, ne t'en fais pas, je sais que tu n'avais pas de mauvaises intentions. Faut juste que tu fasses attention à distinguer conseil et ingérence. La limite n'est pas simple à déterminer je reconnais. Sauf si tu étais un éditeur ou un écrivain reconnu, je connais d'autres personnes qui auraient pu prendre tes remarques nettement moins bien. ;)
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Dim 26 Juil 2015 - 11:24   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

'Scuse.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Lun 27 Juil 2015 - 12:06   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Interlude

Image


Sur Kothlis, le soleil, une géante rouge, commençait à flirter avec l'horizon. Sur l'océan, immense et paisible, la lumière rougeâtre continuait à se refléter quelques temps encore avant d'y être l'engloutie.

Luke était appuyé contre une rambarde métallique sur le toit de la base, le regard fixé sur les ondulations de la mer qui scintillait. Perdu dans ses pensées, il écoutait le ressac des vagues sur la plage et la petite musique de la brise qui traversait ses cheveux.

Des bruits de pas virent perturber les réflexions du jeune héros. Roget Jiriss venait de le rejoindre. Elle s'approcha aux côtés de Luke tout en faisant mine de l'ignorer et adopta la même position, s'appuyant contre la rambarde, regardant les derniers rayons du jour. Elle se tint silencieuse quelques minutes.

Finalement elle engagea la conversation :

- C'est toujours agréable de voir qu'au beau milieu du chaos dans lequel est plongée la galaxie, il existe encore des paysages qui respirent la paix. Je me dis, quand cette guerre sera terminée, quand je me retirerai des affaires, que c'est probablement dans un endroit comme celui-ci où j'aimerai vivre. Au milieu des palmiers, de l'océan et du sable...

Sans se tourner vers son interlocutrice, sur un ton grave et lointain, Luke lui répondit :

- Je n'ai connu que le sable de Tatooine et j'ai appris à le détester. Le sable agressif, irritant. Celui qui s'infiltre partout et vous ronge de l'intérieur...

- Les grains de sable, des fois c'est utile, à l'image de la Rébellion, répliqua Roget. Nous sommes en quelque sorte les grains de sable que l'Empire n'avait pas prévu. Ceux qui viennent s'immiscer dans les rouages et gripper la machine. Après tout, ce n'est peut-être pas un hasard si tu viens de cette planète désertique. Luke, tu es peut être le grain de sable qui nous manquait. Celui qui bloquera totalement les plans de l'Empereur et les réduira en miettes. Et tu as déjà commencé à le faire avec l’Étoile Noire. Beaucoup de gens croient en toi Luke... Et j'en fais partie.

- Je ne suis pas un héros. Je ne suis même pas un Jedi. Le Jedi c'est... oncle Ben... ou plutôt c'était... Dark Vador l'a tué... Comme il a tué mon père...

Le poing de Luke se serra et sa voix se durcit :

- Je ne lui pardonnerai jamais. Il doit payer pour tous ses crimes... Je lui ferais payer pour tous ses crimes. Et alors qu'il est à notre portée, il faudrait attendre ? Attendre qu'il tue encore davantage d'innocents ?!

- Je comprends ta douleur et ta colère jeune garçon. Mais tu n'honoreras pas la mémoire de ceux qui ont disparu en fonçant tête baissée sur un piège aussi grossier. Dark Vador t'attend probablement de pied ferme sur Bpfassh. Et s'il te capture, nous perdrions un atout irremplaçable pour la Rébellion. Quelque part, ton destin ne t'appartient plus désormais. D'autres vies que la tienne dépendent de tes décisions. Que tu le veuilles ou non, tu as des responsabilités à présent. Tu en auras d'autres des occasions de te confronter à Vador. La guerre est loin d'être terminée. Malheureusement...

Les paroles de Roget avaient dû semer le trouble dans les convictions de Luke au point que celui-ci pris une profonde inspiration. Il leva la tête vers le ciel puis dit :

- Peut-être que tu es dans le vrai... Peut-être que je ne suis pas encore prêt à affronter Vador sur Bpfassh. Ben me disait qu'il fallait que je fasse preuve de patience. S'il était encore en vie, c'est sans doute ce qu'il me dirait encore.

- D'autant que Vador n'est pas notre seul problème, ajouta Roget. Par exemple, les insurgés de Sluis Van pourraient avoir besoin de ton aide. Jeune Skywalker, tu pourrais les aider à se libérer définitivement des griffes de l'Empire.

- A condition de parvenir à repousser leurs forces, soupira Luke.

C'est alors que Roget posa sa main sur celle de Luke et se tourna vers lui :

- Quelque chose me dit que tu y parviendras...
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 27 Juil 2015 - 12:45   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Tiens, je me rends compte que j'ai oublié de poster mon message de bienvenue habituel sur ton topic... :transpire:

Comme mieux vaut tard que jamais : Bienvenue dans la Section Fan-Fictions ! :hello:

J'ai parcouru en vitesse ton récit, et je dois avouer que je suis assez intrigué ; une novélisation de Rebellion ? En voilà une idée intéressante ! Je n'y ai jamais joué - j'étais encore très jeune quand il est sorti, et c'est un des jeux qui ne sont pas encore ressortis sur Steam ^^ - mais je sais qu'il avait un background très développé, plus intégré encore dans l'UE que Empire At War. Bref, cela m'intéresse et j'espère que tu pourras mener ton histoire à son terme ! Bon courage en tout cas ! ;)
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19596
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 27 Juil 2015 - 13:22   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Là, je n'ai aucune corrections à faire, bravo :jap:
Quant à l'histoire, bah... Elle évolue tranquillement.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Mar 28 Juil 2015 - 11:15   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Jagen Eripsa a écrit:Bienvenue dans la Section Fan-Fictions ! :hello:

Merci ;)

J'ai parcouru en vitesse ton récit, et je dois avouer que je suis assez intrigué ; une novélisation de Rebellion ? En voilà une idée intéressante ! Je n'y ai jamais joué - j'étais encore très jeune quand il est sorti, et c'est un des jeux qui ne sont pas encore ressortis sur Steam ^^ - mais je sais qu'il avait un background très développé, plus intégré encore dans l'UE que Empire At War. Bref, cela m'intéresse et j'espère que tu pourras mener ton histoire à son terme ! Bon courage en tout cas ! ;)

Rebellion est un jeu à la fois qui mérite d'être joué, et qui se mérite, dans le sens où sa prise en main n'est pas facile ^^
Passé le cap de la compréhension de l'interface, pas très intuitive, cela devient un jeu de stratégie très intéressant avec des éléments de RPG.
Il exploite très bien l'univers Star Wars et y compris l'univers étendu. Il met en jeu jusqu'à 200 planètes et 60 personnages. Le fan de Star Wars peut y passer un bon moment à diriger ses différentes unités, à mener des opérations d'espionnage, de sabotage, d'enlèvement, d'assassinats même (réservé à l'Empire cependant), à faire de la diplomatie, du recrutement, de la R&D, etc. C'est un jeu fort sympathique qui est disponible pour pas cher sur GOG.

Zèd-3 Èt a écrit:Là, je n'ai aucune corrections à faire, bravo :jap:
Quant à l'histoire, bah... Elle évolue tranquillement.

Merci à toi :jap:
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mar 28 Juil 2015 - 11:19   Sujet: Re: Les Mémoires de l'Alliance

Mais de rien.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2731
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations