Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Le règne de Grievous - Livre I [FIN]

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Enginox » Ven 30 Déc 2016 - 12:32   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Je comprends plus rien avec vos l'UEC, SWTOR, TWC... C'est bon hein :transpire:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar darkCedric » Ven 30 Déc 2016 - 12:38   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

UEC = Univers Etendu Canon :wink:

ça y'est ! Deux pages ! :shock: :)
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Enginox » Ven 30 Déc 2016 - 13:00   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Génial... :transpire:

Je t'invite dans ma villa sur Naboo pour faire une petite fête :lol:
36, rues des tulipes à Theed
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar darkCedric » Ven 30 Déc 2016 - 13:04   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Enginox a écrit: Je t'invite dans ma villa sur Naboo pour faire une petite fête :lol:
36, rues des tulipes à Theed


Pfff... Naboo, c'est surfait !

Dromund Kaas c'est bien mieux !
11 rue de la Souffrance :D
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar LL-8 » Ven 30 Déc 2016 - 18:02   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Je viens de découvrir ta fan fic' et c'est du très bon ! Je ne m'attendais pas a me prendre au jeu si rapidement :)

L'ensemble est maîtrisé et on sent que tu sais où tu vas... Les scènes tirées de l'épisode 3 sont vivantes ^^

Hâte de voir la suite !
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1086
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Dark farenheit » Ven 30 Déc 2016 - 19:12   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

En fait le principe est que tu racontes une histoire et que les autres la continuent ?
Modifié en dernier par Dark farenheit le Ven 30 Déc 2016 - 19:29, modifié 1 fois.
Que le seigneur soit avec vous !
Dark farenheit
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 38
Enregistré le: 27 Aoû 2015
 

Messagepar darkCedric » Ven 30 Déc 2016 - 19:17   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Dark farenheit a écrit:En fait le principe est que tu racontes une histoire et que les autres la contineuent ?


Heu... J'ai pas tout compris là :transpire:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar LL-8 » Ven 30 Déc 2016 - 20:04   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Dark farenheit a écrit:En fait le principe est que tu racontes une histoire et que les autres la continuent ?


Tu confonds avec le RP (Role Play) je crois...

darkCedric, ça t'es venu comment l'idée de cette fan fic' ?
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1086
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar darkCedric » Ven 30 Déc 2016 - 20:16   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

LL-8 a écrit: darkCedric, ça t'es venu comment l'idée de cette fan fic' ?


En regardant l'épisode 3, un coup. En voyant la mort de Grievous, je me suis dit :

- Ah ! C'est c** qui meurt ! Et tout est partie de là :x
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar LL-8 » Ven 30 Déc 2016 - 20:17   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Ben t'as eu une super idée ^^ a quand la suite ?
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1086
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Ve'ssshhh » Mar 03 Jan 2017 - 19:44   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Bon, ce n'est pas parce que je n'ai pas commenté jusque là que je n'ai pas suivi ta fanfic! Je l'avoue, j'attendais de savoir où elle allait nous mener ( quand je lis un livre, j'ai la fâcheuse manie de passer directement à la fin après avoir lu les premiers chapitres :transpire: )

Avec les chapitre 4 et 5, je pensais que l'histoire avait définitivement divergé.
Eh bien non! Surprise, Sidious est toujours dans le coup et, comme prévu, il a un nouveau disciple.
Assez logique, finalement: il fallait bien que quelqu'un s'occupe des Jedi!
C'est habile de ta part de conserver des pans entiers du film pour ménager le suspense.

je suppose qu'on peut s'attendre à un beau duel Vador vs Grievous?
Et je m'inquiète un peu pour Padmé...

Oui, oui, je sais... :transpire: Nous le saurons au prochain épisode! ( Ou au suivant?)
J'attends la suite!
Il y a deux réponses à cette question, comme à toute les questions : celle du poète et celle du savant. Laquelle veux-tu en premier ?
Ve'ssshhh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 909
Enregistré le: 02 Fév 2016
Localisation: Quelque part sur la voie Hydienne
 

Messagepar Enginox » Mar 03 Jan 2017 - 20:30   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Ve'ssshhh a écrit:Bon, ce n'est pas parce que je n'ai pas commenté jusque là que je n'ai pas suivi ta fanfic! Je l'avoue, j'attendais de savoir où elle allait nous mener ( quand je lis un livre, j'ai la fâcheuse manie de passer directement à la fin après avoir lu les premiers chapitres :transpire: )


Tiens, un ami ! :hello:

Ve'ssshhh a écrit:je suppose qu'on peut s'attendre à un beau duel Vador vs Grievous?
Et je m'inquiète un peu pour Padmé...


Et si Padmé était une sith qui manipulée Anakin pour détruire Grievous et tué Anakin plus tard, car il est l'apprenti de Palpatine, l'apprentie de Dark Plagueis, son maître...

:paf:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar darkCedric » Mar 03 Jan 2017 - 21:12   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Enginox a écrit: Et si Padmé était une sith qui manipulée Anakin pour détruire Grievous et tué Anakin plus tard, car il est l'apprenti de Palpatine, l'apprentie de Dark Plagueis, son maître...


Mais heu ! Gâche pas le suspens ! :paf:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Ve'ssshhh » Mar 03 Jan 2017 - 21:15   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

Et si Padmé était une sith qui manipulée Anakin pour détruire Grievous et tué Anakin plus tard, car il est l'apprenti de Palpatine, l'apprentie de Dark Plagueis, son maître...


Ah, là, ce serait génial! Génialissime!
:idea: Et elle serait la condisciple de Jar Jar Binks! Et à la fin, ils se battraient car ne peut en rester qu'un(e)! :paf: :x
Ouah, je crois que je viens de trouver une idée pour ma future fanfic! :transpire:
Il y a deux réponses à cette question, comme à toute les questions : celle du poète et celle du savant. Laquelle veux-tu en premier ?
Ve'ssshhh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 909
Enregistré le: 02 Fév 2016
Localisation: Quelque part sur la voie Hydienne
 

Messagepar Enginox » Mar 03 Jan 2017 - 22:46   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 6]

:paf:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar darkCedric » Dim 08 Jan 2017 - 0:44   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Sommaire
<<Chapitre précédent
Chapitre suivant>>

Chapitre 7 :
Executez l'ordre 66 !






Le vent s'engouffrait violemment dans la pièce, faisant rouler au sol les différents objets et débris qui étaient tombés au sol pendant le duel contre Mace Windu. Palpatine admirait le fantastique horizon qu'il possédait depuis son bureau, au sommet du monde.

Bien que son visage n'affichait aucune expression, à l'intérieur, il jubilait. Tous ses rêves de dominations se concrétisaient. Après plus d'un millénaire, l'obscurité pouvait enfin renaître ; plus forte que jamais ! Il serait bientôt empereur de la galaxie. Quand aux jedi, leurs exterminations ne tarderait pas.

Sidious se détourna de la vue et s'approcha de l'holo-projecteur. Il devait encore actionner la dernière partie de son plan. Il tapa sur le tableau la fréquence d'un holo-communicateur. L'hologramme d'un soldat clone a l'armure verte apparu au milieu de l'appareil.

- Monsieur, le salua le soldat.
- Commandant Gree. L'heure que nous attendions est venue ! annonça le futur empereur d'une voix forte.
Un large sourire éclaira son visage.
- Exécutez l'ordre 66 ! ordonna-t-il
- Ce sera fait monseigneur, répondit le clone en baissant la tête.
Palpatine coupa la communication, satisfait.

Il rentra rapidement d'autres coordonnées, à l'intention d'autres commandants clones.
Une fois qu'il eut donné l'ordre à tous les commandants clones, il se laissa tomber sur sa chaise et s'ouvrit à la Force. Il sentit, partout dans la galaxie, les jedi mourir par milliers. La balance des éléments pencha ; la Lumière, qui dominait la galaxie depuis presque mille ans, bascula dans les profondeurs des ténèbres. L'obscurité dominait à présent.

Sidious ouvrit ses yeux jaunes : il avait gagné à présent ! Gagné pour l'éternité ! Il fit pivoter sa chaise vers la fenêtre. Au loin, le Temple jedi était en flamme. Son apprenti avait fait son devoir.



***



Le jedi Exar Nun était planté devant l'entrée du temple, raide comme un piquet, son sabre laser dans la main. Son regard, caché derrière un masque, scrutait les hautes marches menant au temple, à la recherche d'un intrus potentiel. A ses côtés, sa consœur Besna Winsum occupait la même besogne, ses traits fins de falleen cachés sous son masque. Les deux jedi se connaissaient depuis des années et avait développé l'un et l'autre une relation quasi-fraternelle, même s'ils ne le laissaient jamais paraître en public.

L'humain inspira une bouffée d'air ; un vent frais balayait doucement l'horizon. Toutefois, aucun des deux gardiens du temple ne relâchaient son attention.

Des bruits de bottes déterminés frappèrent le sol en contrebas. Exar vit un jedi en uniforme sombre apparaître en haut des marche, une expression sauvage sur le visage. Le garde reconnut Anakin Skywalker, un membre récent du conseil. Le jeune homme arborait une expression empreinte de détermination, presque sauvage. Le garde pouvait sentir la colère qui émanait du jeune jedi : la Force était extrêmement agitée en sa présence.

Il tourna la tête sur le côté et consulta son amie du regard. Il ne pouvait connaître avec détail son expression, puisqu'elle était en grande partie cachée par son masque, mais il pouvait sentir son étonnement.
D'un pas décidé, il s'avança à la rencontre du jedi, la main fixé sur le sabre. Mieux valait être prudent.
- Maitre Skywalker ? N'êtiez-vous pas censée être à l'infirmerie ? l'interrogea-t-il en se plantant devant lui.
Le jeune homme s'arrêta, mais ne dit rien, se contentant de dévisagea le garde de ses yeux de flammes. Ses yeux ! Exar faillit hoqueter de surprise. Ils étaient rouges ! Les yeux de Skywalker étaient rouges !

Il maitrisa la peur qui naissait au cœur de sa poitrine et demanda d'une voix sans émotion. :
- Maitre Skywalker ? Y a-t-il un problème ?
Son attention fut attirée par quelque chose qui se déplaçait derrière le jeune homme : une immense foule de clones, disposée en ordre de bataille, gravissait les marches du Temple.
Qu'est-ce que ça signifie ?

- Maitre Skywalker ? Qu'es-ce que tout cela sign...
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Il entraperçut un éclat bleu, puis ce fut le néant.

Besna aperçut la main de Skywalker descendre au ralenti vers son sabre laser. La Force s'insinua dans son corps et lui murmura à l'oreille : elle sentit aussitôt qu'un malheur allait se produire.

Faisant appel à ses réflexes surhumain, elle alluma les deux lames jaunes de son sabre et fléchit les genoux, près à bondir. Trop tard !
La lame de plasma bleu siffla dans l'air et coupa le crâne de son ami en deux. Pendant une seconde, Besna regarda avec horreur le corps mutilé d'Exar s'effondrer au sol. Elle avait toujours nourrie des sentiments affectueux envers celui qu'elle considérait comme son frère.

Elle secoua la tête et reprit ses esprits, faisant appel à tout son entraînement en tant que jedi et gardien du temple. Elle s'élança en direction du meurtrier, les deux lames pointées dans sa direction.

L'assassin tourna la tête dans sa direction. Derrière lui, les clones dégainèrent leurs armes à l'unisson.

Besna les vit, mais n'eut malheureusement pas le temps de se protéger. Elle s'était tellement concentré sur Skywalker qu'elle n'avait pas cherché à se protéger contre une éventuelle attaque des clones.

Une dizaine de tirs la toucha aux bras, au ventre et aux jambes. Ses genoux cédèrent sous elle et son sabre laser lui glissa des mains. Elle s'effondra au sol en gémissant.

Tout n'était plus que douleur dans son esprit au bord de l'effondrement. Elle parcourait l'entièreté de son corps, envahissait ses pensées, et s'emparait de ses sens. Ses yeux ne distinguaient plus autour d'elle qu'un paysage flou et difforme.
Je dois lutter ! se convainquit-elle en sentant son esprit sombrer peu à peu dans le néant.

Elle devait protéger le temple et ses occupants au péril de sa vie ; c'était sa mission. Elle essaya de se relever en prenant appui sur ses coudes, mais ses muscles ne lui obéirent pas. A la place, une douleur encore plus intense parcourut son corps et la submergea. Elle sentit un cri de douleur naître dans ses cordes vocales, mai seul un murmure rauque franchit ses lèvres.

Il n'y avait rien à faire : la douleur la paralysait complètement. Elle relâcha tout ses muscles et se détendit, utilisant toute son énergie pour ne pas sombrer dans l'inconscience. Au prix d'un effort important et d'une grande douleur, elle tourna la tête sur le côté, Skywalker et son armée de clones s'avançaient vers le temple. Sa mission lui revint à l'esprit.
Le temple ! Je dois protéger le temple !


Un bruit de bottes retentit devant elle ; elle détourna son regard de l'armée en marche et leva les yeux. Quatre clones à l'armure rouge la dominaient du regard.
- Commandant Fox, déclara l'un des soldats. Elle est encore en vie.
- C'est parfait, répondit celui qui devait être le dénommé Fox. Elle sera parfaite.
Besna n'eut pas le temps d'en entendre plus : elle ferma les yeux et s'évanouit.



***



Depa commençait à avoir le bras lourd. Cela faisait déjà un moment qu'elle tenait son bras gauche agrippé à une attache disposé au plafond. La navette jedi s'avançait à toute allure au milieu du couloir bleu de l'hyperespace.

Elle tourna la tête. A ses côtés, son apprenti somnolait doucement, le bras pendant.
- Nous allons sortir de hyperespace, indiqua maitre Varek qui se tenait debout à sa droite.
Depa répondit par un hochement de tête et planta fermement ses jambes. Le vaisseau fut secoué de turbulence au moment où il regagna l'espace. Caleb poussa un cri et bascula en arrière. Ses mains paniqués saisirent l'attache, lui évitant de finir étendu sur le sol. Il se redressa et tourna la tête vers son maitre. Leurs regards se croisèrent et il lui lança un sourire gêné.

- Nous sommes déjà sortis ? demanda-t-il d'une petite voix. Je ne l'avais pas remarqué.
- Non, tu dormais, rétorqua son maitre.
- Mais pas du tout ! Je me reposais les yeux, répondit-il en fixant ses pieds.
Les soldats ARC rassemblés autour éclatèrent de rire. Même le commandant Fordo, le casque sous le bras, laissa échapper un petit sourire.

Une sonnerie à sa taille attira son attention, et il décrocha de sa ceinture un petit holo-communicateur.
- Pardonnez-moi, s'excusa-t-il. J'ai un message du bureau du Chancelier.
Depa le regarda s'éloigner dans un coin du vaisseau. Qu'est-ce que Palpatine pouvait bien lui vouloir ?

Après un petit moment, le clone hocha la tête. Il rangea le communicateur et remit son casque. Depa le vit actionner en activer le système radio. Le commandant voulait adresser un message à ses hommes. La jedi sentit un frisson lui parcourir la nuque : il se passait quelque chose.

A leur tour, les clones remirent leur casque et enlevèrent la sécurité de leurs armes. Depa lança un regard interrogateur à Varek, mais son compatriote ne semblait s'inquiéter de ce comportement. Au contraire, il avait l'air de trouver ça normal.

Fordo s'approcha doucement de lui, et, sans avertissement, saisit les deux blasters accrochés à sa ceinture.
- Fordo ! S'exclama Varek. Qu'est-ce v...
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase ; le tir parti et le maitre jedi s'effondra au sol, un trou entre les deux yeux. Caleb poussa un cri de surprise.

- Padawan ! cria Depa en saisissant son sabre.
Les clones se mirent aussitôt à tirer sur les deux jedi restants. Depa dévia les tirs en direction de leurs attaquants. Deux tirs touchèrent leurs cibles. La jedi utilisa la Force, projetant Fordo contre le mur en acier. Le clone le percuta dans un grand vacarme et s'effondra.
Caleb alluma son sabre et se plaça derrière Depa, couvrant ses arrières.

La jedi tua deux autres clones en leur renvoyant leurs décharges, puis elle bondit en avant, en direction de deux autres soldats.
Les clones ouvrirent le feu. Depa para les tirs et coupa l'arme du premier au niveau du canon avant de lui transpercer le torse.
Le deuxième recula tout en ouvrant le feu ; la jedi effectua une rotation en demi-cercle et le décapita. Elle jeta un coup d'œil rapide à son padawan : il avait déjà tué deux clones et semblait bien s'en sortir.
Elle tourna la tête. Le pilote et le copilote de la navette surgirent du cockpit, l'arme au poing. Un des tirs toucha Depa à l'épaule.
Elle posa une main sur son membre blessé et, utilisant la Force, projeta les deux clones à l'intérieur du cockpit. Les soldats s'écrasèrent sur le tableau de commandes, se brisant le cou avant de s'écrouler au sol. Le bras pendant du pilote heurta une des manettes, qui s'abaissa. La navette fit une brusque embardée vers l'avant.

Depa, prise par surprise, tomba par terre. Elle se releva et fit venir son sabre tombé plus loin, grâce à la Force. Derrière elle, son padawan aussi se relevait, entouré de la dépouille de trois clones. Ils étaient tous morts.
Elle souffla, rassuré, et lança à son padawan un sourire fatigué. Caleb lui répondit par le même sourire. Soudain, celui-ci se transforma en grimace.
- Maitre ! Derrière-vous !

Depa se retourna, sabre allumé, juste à temps pour intercepter le tir que lui lançait Fordo, adossé contre la paroi métallique, un unique blaster à la main. Le tir que lui lança Depa le toucha à la tête et il s'effondra, pour de bon cette fois.

Depa désactiva son sabre et soupira. Elle posa une main sur son épaule blessée avant s'affaler au sol, hors d'haleine. Son apprenti vint asseoir à côté d'elle.



***



Var Suaqus était allongé sur son lit. Sa chambre, comme celle des autres jedi, ne contenait presque aucun objet de valeur, les jedi n'étant pas attaché au bien matériel.

Mais Var ne se sentait plus tellement jedi. Depuis le déclenchement de la Guerre des Clones, il ne pouvait s'empêcher de voir les faiblesses de l'Ordre et son attachement dérisoire aux traditions. Ces traditions archaïques qui n'étaient maintenant plus d'actualité.
Si l'Ordre jedi avait décidé de manière plus active dans la guerre dès le début, et de prendre des mesures drastiques, la Guerre aurait pu être terminé avant même d'avoir commencé.

Au lieu de ça, l'Ordre n'avait décidé de ne pas faire ce qui était ce qui était nécessaire, et la Guerre s'était enlisée jusqu'à devenir un bain de sang. Il n'était pas le seul à penser cela, et il le savait. Il faisait partie des gardes du temple qui avait escorté la jedi Barris Offee jusqu'au tribunal militaire, après qu'il est été découvert que c'était-elle qui avait organisé un attentat au temple. C'est avec surprise qu'il avait vu la terroriste dire tout haut ce qu'il pensait tout bas. Cela avait eu l'effet de renforcer son opinion négative sur l'Ordre.

Le pau'an souffla de lassitude et roula sur le côté. Des bruits venant du couloir attirèrent son attention. On aurait dis des tirs de blasters... et des explosions ! Il se leva et saisit son sabre laser à double lame qui reposait sur sa table de chevet.
La porte de sa chambre s'ouvrit et deux clones entrèrent, arme à la main.

- Il y en a un ici ! crièrent-ils en braquant leurs fusils sur Var.
Le pau'an alluma une lame de son sabre et renvoya les tirs que lui lancèrent les clones dans leurs directions. Les deux soldats s'effondrèrent sur le pallier. Le pau'an s'approcha des deux cadavres et s'agenouilla à côté d'eux. Il les étudia d'un œil attentif, mêlé d'incompréhension.

Dans le couloir, les bruits résonnaient toujours. Il enjamba les deux corps et sortit. Il écarquilla les yeux en voyant le spectacle qu'il avait sous les yeux. Le couloir tout entier était en flamme. Les murs noircis semblaient sur le point de s'effondrer. Des jedi, sabres lasers en main, affrontaient des clones. Des cadavres jonchaient le sol. La vérité apparut alors à Varek, simple et limpide.
Les clones nous ont trahis, comprit Var. La République aussi a dû nous trahir.

Cela semblait impossible... Et pourtant, la vérité était là.
Mais pourquoi ? Pourquoi nous-ont t'il trahis ? Peut-être parce que nous n'avons pas assez agit dans cette guerre. Peut-être veulent-ils venger tous les morts que nous n'avons pas pu sauver.
Et ils avaient raison. Ils étaient fautifs.

Mais, même s'ils étaient coupable, il était hors de question qu'il se laisse exécuter ! Il activa sa deuxième lame et s'élança vers un groupe de clones et faisant tourner sa lame. Les clones eurent la mauvaise idée de tirer ; ils s'effondrèrent, tués par leurs propres tirs.
Var courut à perte d'haleine en direction de l'entrée du temple. Il n'avait plus qu'une idée en tête : fuir !

Dans le grand hall, la situation était encore pire. Les clones étaient partout ! Les grandes colonnes, qui maintenaient l'imposant toit de la salle, étaient à moitié détruites et semblaient sur le point de s'effondrer. Des padawans couraient dans tous les sens, essayant d'échapper au triste sort qui les attendaient. Var comprit vite qu'il ne pourrait pas s'en sortir par la grande porte : celle-ci était gardée par un imposant groupe de clones. Devant eux reposaient les cadavres des malheureux qui avaient décidé de fuir par là.
D'un œil vif, il scruta le paysage à la recherche d'une autre sortie. A sa gauche, il aperçut Coleman Kcaj, un membre du conseil jedi. L'Ongree déviait les tirs d'un groupe de clones qui lui faisait face. Var fixa son homologue du conseil et une pensée commença à naître dans son esprit.

C'est le conseil qui est resté inactif durant la Guerre. C'est à cause d'eux que nous avons été trahis !
En un battement de cils, sa décision était prise. Il leva la main, faisant appel à la Force, et projeta Coleman devant lui. L'Ongree poussa un cri de surprise lorsqu'il fut projeté en direction des attaquants, interceptant tous les tirsdestinés à Var. Le corps du maitre fut transpercé de part en part et son cadavre alla s'écraser sur le groupe de clones.

Profitant de cette diversion, le pau'an sauta par-dessus la rampe du grand escalier. Sa chute ne dura qu'une seconde et il atterrit en douceur à l'étage du dessous. Il jeta un regard à sa gauche, et remarqua une rangée de fenêtres, donnant sur le devant du temple. Elles devaient surement se trouver à la hauteur des statues gigantesques qui trônaient de chaque coté la majestueuse entrée du Temple.
Il s'élança en direction de cette lueur d'espoir. La sortie semblait si proche...

Soudain, un tir sortit de nulle part et le frappa à la jambe. Emporté par son élan, il s'écrasa sur le sol, le souffle coupé. Son sabre lui échappa des mains et alla rouler plus loin. Le pau'an tendit la main vers son arme, faisant appel à la Force. Une botte vint lui écraser la main, lui arrachant un cri. Il tenta de se relever, mais il sentit un talon s'appuyer fortement sur son dos, le plaquant au sol.

Un objet métallique, que Var devina être le canon d'un blaster, vint se plaquer contre sa nuque.
- Que fait-on de celui-là ? dit une voix de clone au-dessus de lui. On le tue ?
- Non, répondit une voix similaire, mais que le pau'an savait appartenir à un autre clone. Celui-là peut nous servir.
Le garde du Temple sentit le canon du blaster se tendre. Une décharge paralysante partit de son cou, lui brûlant la nuque.
Le pau'an voulut pousser un cri, tandis que la décharge parcourait le reste de son corps.
Trop tard !
Il sombra dans l'inconscience avant d'avoir pu prononcer le moindre mot.



***



Grievous avait ses deux yeux fixés sur la table holographie, posé au centre de la pièce. L'image bleutée en trois dimensions représentait un imposant AT-AT avec, devant, une partie des troupes de la République. La transmission venait de Félucia et Grievous pouvait aisément reconnaître la twi'lek bleu à la tête des troupes. Pour la plupart des individus de la galaxie, la vision de cette twi'lek aux formes avantageuses et sublimes auraient pu les remplir de désir. Mais pas Grievous.

Pour lui, la vision de cette jedi lui donnait envie de vomir.

Il détourna le regard de la table et scruta la foule de conseillers séparatistes, qui grouillait à ses côtés, telle une meute de parasites. Ils avaient les yeux rivés sur l'hologramme, et chuchotaient du même coup à l'oreille de leur conseiller.
Le cyborg rapporta son attention sur l'image. Les troupes républicaines s'arrêtèrent et la jedi s'avança en direction d'un petit bosquet d'arbres féluciens, les clones à ses talons. Sans crier gare, les soldats pointèrent leurs armes sur le dos de la twi'lek et tirèrent sur celle qui était leur général.

Grievous écarquilla les yeux, sous l'emprise d'une réel surprise. Il n'eut pas besoin de tourner la tête pour savoir que les membres du conseil avaient la même réaction que lui.

La jedi s'effondra au sol, mais les clones ne cessèrent pas de faire feu pour autant. Des dizaines de nouveaux tirs vinrent foncer sur le dos du cadavre pour le trouer de part en part, avant que l'attaque ne cesse.
Grievous reprit aussitôt ses esprits et hurla un ordre aux techniciens neimoidiens.
- Affichez-moi les hologrammes de tous les champs de batailles ! Immédiatement !
Les neimoidiens ne discutèrent pas. Leurs doigts tremblant de peur se mirent à taper à un rythme frénétique sur les claviers de commandes.

Partout dans la salle, les différents écrans et tables holographiques se mirent à afficher des images de diverses champs de batailles.
Un à un, tous les écrans montrèrent les généraux jedi se faire massacrer. Grievous parcourut cette véritable galerie sanglante du regard.
Ivre de bonheur, il hurla un cri de victoire. Autour de lui, tous tremblèrent de peur. Enfin ! Enfin ! Après temps d'années passés à affronter les jedi, ils étaient enfin mort ! L'Ordre jedi était détruit !

Il se rua en direction d'un neimoidien et le saisit par le col d'une main.
- Contactez immédiatement l'ensemble de nos forces ! Qu'ils se préparent à lancer une contre-attaque !
Il lâcha le technicien épouvanté et retourna vers les conseillers en se frottant les mains.
Une lumière sur la table holographique se mit à clignoter. Le vice-roi Gunray appuya dessus et pâlit.
- Qu'est-ce que c'est ? lui lança Grievous.
- C'est une transmission du seigneur Sidious, dit le neimoidien en reculant.

Le général s'avança et actionna la commande. Le seigneur Sidious venait sans doute lui annoncer le massacre des jedi.
Un hologramme en trois dimensions du seigneur sith apparut. Comme toujours, le seigneur sith avait sa capuche rabattu sur son visage. Le cyborg mit un genou à terre et baissa la tête. Il fut le seul dans la salle.
- Général Grievous, le salua Sidious. J'imagine que vous êtes au courant du massacre des jedi.
- Oui, mon maitre. Je m'apprêtais à lancer la contre-attaque.
- Annulez-là, fit le sith d'un geste dédaigneux de la main.
Grievous releva la tête.

- Mais monseigneur... Pourquoi ? La victoire est a porté de main ! Maintenant que les jedi sont morts, nous pouvons prendre l'avantage sur les clones et les prendre au dépourvu !
- C'est inutile, général. Nous avons déjà gagné.
- Comment cela ?
- Mon plan est rentré dans sa phase final. L'élimination des jedi en faisait partie. Dans quelques heures, tout au plus, la galaxie toute entière sera sous mon contrôle.
- Monseigneur... c'est merveilleux.

Sidious baissa les yeux vers lui, et un sourire apparut sur son visage.
- Vous savez bien travaillé, général.
Il scruta la salle du regard et fit un grand geste de la main.
- Vous tous, vous avez bien travaillé ! Quand mon apprenti, Dark Vador, arrivera, soyez sûr qu'il s'occupera bien de vous...
Modifié en dernier par darkCedric le Jeu 23 Jan 2020 - 21:36, modifié 5 fois.
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar LL-8 » Dim 08 Jan 2017 - 1:11   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Encore un très bon chapitre ! Voir les répercussions de la non-mort de Grievous, c'est génial. Les sentiments et les émotions des personnages sont très bien amenés, on s'identifie a eux :)

Juste une petite faute de frappe que j'ai repérée et que je me suis permis de corriger : "L'élimination des jedi en faisait partie"

Voila, sinon la fin nous promet un chapitre 8 épique ! A suivre, alors !
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1086
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Enginox » Dim 08 Jan 2017 - 12:06   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Toujours aussi excellent :lol:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar Graf Organa » Dim 08 Jan 2017 - 12:37   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Encore un excellent chapitre.
En plus de voir une autre timeline, certains éléments peuvent correspondre avec le canon de la saga comme le passage du Temple :jap:

Très intrigué par le devenir de Padmé :sournois:

Var Suaqus ne serait-il pas par hasard le futur Grand Inquisiteur ? :wink:
"J'admire la démocratie" Chancelier Palpatine après obtention des pleins pouvoirs
Suivez les aventures folles et bizarres d'Amara !
Graf Organa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3087
Enregistré le: 22 Oct 2013
Localisation: Alderaan/France
 

Messagepar darkCedric » Dim 08 Jan 2017 - 13:07   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Graf Organa a écrit: Var Suaqus ne serait-il pas par hasard le futur Grand Inquisiteur ? :wink:


Héhé, bien joué :wink:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Darth Eluar » Dim 08 Jan 2017 - 13:12   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Toujours aussi bon. :D
Et ça fait plaisir de voir le recrutement des Inquisiteurs. :oui:
J'ai hâte de voir le duel Vador/Grievous ! :D
Les vrais héros n'ont qu'un point commun : ils ne se battent que pour la dignité des faibles.
Fan fiction : La Tourmente de l'Ordre (Tome 1 terminé)
Staffeur Fan-Fics
Darth Eluar
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1782
Enregistré le: 08 Jan 2016
Localisation: Impossible à déterminer, faute de connexion stable. Veuillez réessayer ultérieurement.
 

Messagepar L2-D2 » Dim 08 Jan 2017 - 20:24   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Chapitre 7 lu !

Encore un très bon Chapitre, rempli de liens avec la série TV Rebels, notamment avec l'apparition d'un certain pau'an lors du massacre du Temple Jedi ! :love: Et à la fin, on raccroche les wagons avec le film, grâce à la dernière réplique de Sidious qui augure du meilleur pour la suite... et je suis impatient de la lire ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7007
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Harriwald » Dim 08 Jan 2017 - 21:59   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Pour ma première venue sur le chat, Enginox s'était empressé de me parler de ta fan-fiction. J'ai été agréablement surpris et je la trouve de très bonne qualité ! J'attends la suite avec impatience :love:
Mustafar is Red,
Kamino is Blue,
You were my brother Anakin I loved you.
Harriwald
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 20
Enregistré le: 05 Jan 2017
Localisation: Yavin 4
 

Messagepar Enginox » Dim 08 Jan 2017 - 22:06   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Je ne suis pas un menteur quand je dis qu'une fan-fiction est excellente ! :cute:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar darkCedric » Dim 08 Jan 2017 - 22:10   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Et bien merci de parler de moi en des termes aussi élogieux Enginox :jap:

Je vais faire une pause dans la parution des chapitres, pour pouvoir me consacrer à un autre projet en collaboration :sournois:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Enginox » Dim 08 Jan 2017 - 22:13   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Ah un projet ? Intéressant. Tiens nous au courant... :oui: :sournois:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar Dark Palgueïss » Dim 08 Jan 2017 - 23:57   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Super fiction que j'ai découverte aujourd'hui ! J'ai hâte de lire le duel Vador/Grievous.

Par contre je dois dire que j'ai un peu sursauté quand on nous a parlé d'un garde jedi qui s'appelle Exar Kun. J'ai cru que c'était un flash back ! Quoi qu'il en soit, pas banal comme nom pour un jedi ^^
Dark Palgueïss
Jedi SWU
 
Messages: 181
Enregistré le: 06 Jan 2017
 

Messagepar JjabaGanjja le Jawa » Lun 09 Jan 2017 - 10:43   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Je découvre aussi ta fiction... Je dois dire que le synopsis m'a intrigué (vu que j'adore ce Grievous)...Bon je n'ai lu que le prologue, et ça m'a donné envie de lire la suite (des que j'aurais un bon moment je vais bouffer les 7 chapitres) !!! Continue ami Jawa ...
Ces Jawas sont immondes, je ne peux pas les sentir ! ( 6-PO dans ANH )
JjabaGanjja le Jawa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 485
Enregistré le: 12 Déc 2008
Localisation: Vous aimeriez le savoir ? ... Non ?... Ah bon ...
 

Messagepar Enginox » Lun 09 Jan 2017 - 17:49   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Dark Palgueïss a écrit:Super fiction que j'ai découverte aujourd'hui ! J'ai hâte de lire le duel Vador/Grievous.

Par contre je dois dire que j'ai un peu sursauté quand on nous a parlé d'un garde jedi qui s'appelle Exar Kun. J'ai cru que c'était un flash back ! Quoi qu'il en soit, pas banal comme nom pour un jedi ^^


C'est Exar Nun, pas Exar Kun :paf: :pfff:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar darkCedric » Lun 09 Jan 2017 - 18:08   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Enginox a écrit:
Dark Palgueïss a écrit:Super fiction que j'ai découverte aujourd'hui ! J'ai hâte de lire le duel Vador/Grievous.

Par contre je dois dire que j'ai un peu sursauté quand on nous a parlé d'un garde jedi qui s'appelle Exar Kun. J'ai cru que c'était un flash back ! Quoi qu'il en soit, pas banal comme nom pour un jedi ^^


C'est Exar Nun, pas Exar Kun :paf: :pfff:


Voilà :o

Mais c'est vrai que le clin d'oeil est appuyé :wink:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Enginox » Lun 09 Jan 2017 - 18:10   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

J'ai fais la même erreur au début :transpire:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar JjabaGanjja le Jawa » Mar 10 Jan 2017 - 9:35   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Hâte de lire la suite ...
Ces Jawas sont immondes, je ne peux pas les sentir ! ( 6-PO dans ANH )
JjabaGanjja le Jawa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 485
Enregistré le: 12 Déc 2008
Localisation: Vous aimeriez le savoir ? ... Non ?... Ah bon ...
 

Messagepar Dark Palgueïss » Mer 11 Jan 2017 - 11:03   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Ah j'ai lu Exar Kun :paf: voilà ce que c'est de lire le soir ^^
Dark Palgueïss
Jedi SWU
 
Messages: 181
Enregistré le: 06 Jan 2017
 

Messagepar Niobi » Lun 16 Jan 2017 - 17:22   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

J'ai rattrapé mon retard en lisant l'intégralité des chapitres jusqu'au 7. Enfin... je crois avoir lu jusqu'au 7, mon cerveau ne répond plus depuis la fin du chapitre 4. Je ne comprend plus rien à ce qui se passe ensuite. :paf:

Pus sérieusement. Eh bien dans les grandes lignes, c'est simple et efficace. Ce n'est pas la meilleure fanfic que j'ai lu, mais elle est très loin d'être mauvaise. :cute:

Sur la forme, les premiers chapitres regorgent encore, malgré tes efforts, de fautes d'orthographe. Je crois même qu'il manque un mot dans le chapitre 4 lorsque tu décris Boga à un moment donné. Des petites coquilles ici et là, de la ponctuation en trop grande quantité (tu raffoles des virgules ! Privilégie des phrases plus courtes si elles te paraissent longues) majuscules manquantes etc... Cela dit, il y a une amélioration sur les 2 derniers chapitres.

Sur le fond maintenant. De nature, je ne suis pas totalement emballée par les Alternative Universe. En général, je trouve ce choix de scénario très capillotracté, dans le sens où l'auteur a comme vénérable tâche de reprendre et modifier toute l'Histoire de Star Wars. C'est du SW sans en être.

Il n'empêche que tu te débrouilles bien. Les liens avec les comics/séries sont là et c'est appréciable. Les comportements des personnages sont respectés et cohérents. Ca me plaît. :oui:

Petit bémol cependant, ta fic est pour le moment extrêmement proche du scénario de l'Episode III. C'est excellent dans le sens où tu ne part pas dans tous les sens et dans le nawak (cohérence +1), mais c'est frustrant dans le sens où les divergences (survie de Grievous, mort d'Obi-Wan) n'ont pas d'impact significatif sur ton AU (originalité -1, relation interpersonnage -1). Peut-être que cela changera, je me trompe peut-être.

Quoi qu'il en soit, maintenant que j'ai commencé, je continue ! :) Et ce, malgré la destruction de mes deux organes vitaux appelés cœur et cerveau...
Brave is the man who has no fears. Braver is the man who faces his fears...

// Let's smash ! [NJ S@L ♥] // "Make something better today than you did yesterday" - S. Miyamoto.
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2613
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: @kismash - improving disadv state, constant combo labbing...
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 23 Jan 2017 - 8:42   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Bah voilà, tu nous l'as traumatisée avec la mort d'Obi ! T'es content, darkCedric ?

Bon, sinon, j'aime bien l'histoire, tu prends ton temps pour développer l'intrigue sans t'éloigner tout de suite du film, c'est cool. J'ai hâte de voir comment Dark Nox va être lié à l'histoire !

Au fait, je t'ai envoyé un MP.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2927
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Mer 25 Jan 2017 - 14:02   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 7]

Avec du retard, bienvenue dans le forum Fan-Fictions :)
Je viens de lire le prologue et le 1er chapitre.
L'idée est originale. L'écriture est rapide à lire et le personnage de Grievous me semble bien retranscrit.
J'essaierai de poursuivre ma lecture ultérieurement.
En tout cas, bonne continuation à toi ;)
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar darkCedric » Sam 28 Jan 2017 - 23:22   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Vous l'attendiez ?
Non ? Bon, le voilà quand même :D

Mesdames et messieurs, voilà le retournement central de mon récit, le point de divergence le plus important avec le film...
Merci à Niobi, à Zed et à yahiko pour leur critique :jap:


Sommaire
<<Chapitre précédent
Chapitre suivant>>

Chapitre 8 :
Du feu et du sang




Coruscant était déjà plongé dans la plus noire des nuits lorsque le petit chasseur d'Anakin atterrit sur la terrasse des appartements de sa bien-aimé. Il sortit du cockpit d'un pas vif son regard parcourant les alentours d'un œil impatient. Lorsqu'il aperçut Padmé sortir de ses appartements en courant, les yeux pleins de larmes de joie, son cœur fit un bond. Il ouvrit ses bras, accueillant volontiers le contact chaud de sa femme.

Après tout ce qui venait de se produire, elle était celle qui lui avait le plus manqué. Son réconfort lui offrait une sensation de bien-être après tout ces malheurs. Elle était tout ce qu'il lui restait. Elle était sa raison de vivre. À ce moment-là, il n'aurait jamais voulu être ailleurs. Il était là : aux côtés de sa femme et de son bébé. Il était chez lui.
- Anakin, murmura Padmé en redressant la tête vers lui.
Ses yeux embués de larmes croisèrent ceux d'Anakin, qui sentit un poing frappé son estomac.

- On m'a dit que le Temple Jedi a été attaqué, reprit-elle d'un ton qui exprimait la panique. On peut voir la fumée d'ici !
- Ça va,la rassura son mari en lui frictionnant lentement les épaules, je vais bien. Je suis venu voir si toi et le bébé étiez en sécurité.
- Mais qu'est-ce qui se passe ? Demanda-t-elle d’une voix alarmé.

Anakin se retira de son étreinte et son visage qui exprimait alors l'amour et la joie se durcit.
- Les jedis ont tenté de renverser la République.
- Quoi ? Non...Je ne peux... Je ne peux pas le croire, dit Padmé d'une voix désorienté.
-J'ai vu maitre Windu tenter d'assassiner le chancelier sous mes yeux !
Elle se rapprocha de lui.
- Anakin, qu'est-ce que tu comptes faire ?

Le jeune homme se retourna, s'avança vers le bord de la terrasse. Au loin, les files de véhicules et de lumières parcouraient l'obscurité, comme si tout était pareil. Comme si rien n'avait changé.
Alors que tout avait changé.
Le sith tourna la tête vers la droite, fixant sa femme du coin de l'œil.
- Je ne trahirais pas la République. je resterais fidèle au chancelier, fidèle au sénat...
Il lui prit les mains d'un geste affectueux.
- ... et fidèle à toi.
- Et Obi-Wan ?

Anakin se raidit. Ses mains relâchèrent la douce emprise qu'elles avaient sur celle de sa femme, et il serra les poings Son corps tout entier se mit à trembler, tandis qu'il se contrôlait pour ne pas de nouveau céder à la douleur.
- Obi-Wan est mort.
- Comment ? s'écria Padmé, ses yeux soudain remplis d'incompréhension.
- Il est...
Il sentit sa voix se briser à l'intérieur de lui. Un torrent de larmes incontrôlable envahi son visage, dégoulinant le long de ses joues.
- Ils l'ont envoyé à la mort ! explosa-t-il en se retournant d'un coup sec.

Il se mit à faire les cent pas, vociférant à haute voix.
- C'est de la faute du conseil ! Ils l'ont envoyé à la mort !
- Enfin Anakin ! Comment auraient-ils pu ?
- Je leur avais dit qu'il n'était pas de taille à affronter le général. Je leur avais dit ! Mais ils l'ont quand même envoyé !
Il sentit sa fureur exploser. Ses poings se serrèrent encore plus, ses ongles creusant sa chair jusqu'au sang.

- Tout cela, c'est de la faute de Grievous ! Cette ordure ! Ce salaud ! Il l'a tué sans pitié ! Je lui rendrais la pareille. Je ferais couler son sang et dévorais son cadavre !
Il s'arrêta au milieu de la terrasse, haletant, le front perlé de sueur. Il sentit les mains chaudes de sa chaude de sa femme se poser sur ses épaules.
- Anakin...
Il se tourna vers elle. Leurs deux visages étaient presque collés l'un à l'autre.

- Je ne les laisserai pas te faire du mal, je te le promets, fit-il d'une voix presque suppliante. Tu es tout ce qu'il me reste, ma seul raison de vivre. Je ne les laisserai pas t'enlever à moi, je ne les laisserai pas nous voler notre amour.
Il caressa les cheveux de Padmé d'un geste tendre, admirant un instant son doux regard noisette. Elle semblait tellement inquiète, tellement vulnérable.

- Le chancelier m'a confié une mission, lui avoua-t-il. Les chefs séparatistes se cachent sur Mustafar. Je vais mettre un terme à cette guerre. Et ensuite, nous partirons loin, toi, moi et le bébé. Et nous vivrons paisiblement, loin de tout.
Il était sincère. Il ne désirait que vivre avec elle, pour toujours. Sa femme lui rendit son regard amoureux et pour la première fois depuis qu'il l'avait revu, sourit.

- D'accord, mon amour. Reviens-moi vite.
Sur-ce, elle l'embrassa. Anakin sentit la chaleur se répandre dans son corps, et des chocs électriques parcoururent ses muscles. Il se dégagea lentement, profitant de chaque seconde qu'il leur restait encore.
Puis, avec un dernier signe de la main, il remonta à bord de son chasseur. Il jeta un dernier coup d'œil à sa femme tandis que le vaisseau s'envolait dans les cieux de Coruscant.
Elle semblait déjà si lointaine...


***


Grievous se tenait debout devant la table holographique, qui projetait l'image bleuté d'un vaisseau droid. Il attendait patiemment la venue du nouvel apprenti du seigneur Sidious. Le fameux Dark Vador...

Il n'en revenait toujours pas que Sidious ait réussi à remplacer Dooku aussi facilement. Mais après tout, c'était le seigneur Sidious. Il avait toujours un coup d'avance. Il cessa de regarder le vaisseau projeté devant lui et jeta un coup d'œil à la salle. Dispersés aux quatre coins de la pièce, les leaders séparatistes vaquaient à leurs occupations comme si de rien n'était. Mais Grievous remarquait dans leurs mouvements qu'ils étaient tout impatients.

Un technicien neimoidien s'avança vers lui et déclara d'une voix tremblotante :
- Général... le vaisseau du seigneur Vador est arrivé...
Dans toute la pièce, les têtes se tournèrent vers eux. Le général dévisagea le technicien.
- Dîtes au croiseur en orbite de le laisser passer, ordonna-t-il d'un geste nonchalant de la main.

Le neimoidien s'inclina et s'enfuit vers son poste d'un pas précipité. Grievous pianota un instant sur les touches de la table, projetant une image de l'orbite de Mustafar. Il vit le vaisseau de Vador - symbolisé par un point rouge - descendre vers la planète de la même couleur.
Après plusieurs minutes, un deuxième technicien déclara :
- Monsieur, le vaisseau du seigneur Vador s'est posé.

Ce fut le signal pour les leaders qui s'avancèrent vers la porte principale. Tous tenaient à faire bonne figure devant l'apprenti de Sidious. Grievous éteignit l'hologramme et brossa sa cape. Un tintement métallique surgit du couloir et une véritable meute de petits droids souris déferla sur la salle. Ils longèrent les tables dans un roulement précipité, puis se séparèrent dans toutes les directions.

Grievous les regarda disparaître, se demandant ce qui avait bien pu les effrayer de la sorte. Il eut la réponse lorsqu'une silhouette encapuchonnée entièrement vêtu de noir pénétra dans la salle. Tous les visages se tournèrent vers elle.
Elle demeura immobile, aucun mot ne franchissant ses lèvres.

Grievous brisa finalement le silence et fit un pas en avant.
- Seigneur Vador. Voilà un moment que nous vous attendions.


***


Padmé était déjà assis depuis un moment sur sa plateforme du sénat galactique, entouré de Jar-Jar Binks, du capitaine Typho et d'une de ses assistantes, quand Bail Organa arriva. Le sénateur d'Alderaan s'assit à côté d'elle.

- Que c'est-il passé ? demanda-t-il.
Au même moment, Palpatine leva les bras du haut de la plateforme central et déclara d'une voix ferme et forte.
- Et la Rébellion des jedi a pu être mater !

Elle tourna la tête vers son ami et le regarda de ses yeux inquiets.
- Le chancelier parle d'un complot qu'auraient fomentés les jedi pour renverser le Sénat.

Elle fixa de nouveau Palpatine, qui continuait d'une voix décuplée :
- Et pour le reste des jedi, nous avons donné l'ordre de les traquer et de les exterminer.

Sur-ces mots, le sénat applaudit.
Et Padmé sentit les larmes lui monter aux yeux.


***


La silhouette sortit une main de sous sa cape et pointa ses cinq doigts vers les portes. Celles-ci s'abaissèrent à l'unisson. Leurs seuls moyens de sortie venaient de se refermer. Grievous regarda l'apprenti sith avec anxiété. Quelque chose n'allait pas... vraiment pas !

Pour toute réponse, la silhouette repoussa sa capuche. Grievous se raidit en contemplant le visage du nouveau sith. Un frisson se répandit le long de sa colonne vertébrale.
- Skywalker ! s'exclama-t-il.

C'était donc lui, le nouvel apprenti de Sidious ! Mais pourquoi envoyer Skywalker pour leur remettre leur récompense ? Pourquoi envoyer quelqu'un qui le haissait autant ? Après tout, il avait tout de même tué son maitre.

L'évidence lui sauta soudain au yeux. Skywalker était là pour les éliminer. Et Sidious les avait trahis !



« Cette tentative de meurtre a eu des effets. Elle a laissé de profonde cicatrice. Dans mon corps et dans mon âme »




Il recula vivement, pointant un doigt paniqué sur leur visiteur
- Gardes ! Attaquez-le ! C'est un jedi !

Les deux neimoidiens armés de vibrolance qui avait été postés de chaque côté de la porte refermèrent leurs prises sur leurs armes. Skywalker se tourna vers eux. Il y eut un bref éclat de lumière et un vrombissement. Les deux gardes s'écroulèrent au sol sans un cri, une profonde entaille leur traversant le corps. Skywalker se tenait au-dessus d'eux, son sabre bleu illuminant les deux cadavres.

La panique s'empara aussitôt de la salle. Les leaders séparatistes et leurs assistants se ruèrent aussitôt vers le fond de la pièce, se bousculant les uns les autres. Passel Argente trébucha dans sa panique et tomba au sol. Poggle le Bref n'eut pas le temps de l'esquiver : il percuta son camarade et s'écroula sur lui. Les deux disparurent sous une masse de capes et de chaussures.

Les droids de combat dispersés dans la salle s'élancèrent vers le sith, leurs armes crachant des décharges mortels, sans faire attention à la foule qui se trouvait entre eux et leur cible, et qui se déplaçait en contre-sens par rapport à eux. Les leaders séparatistes, soudain pris entre dans la ligne de mire de leurs propres droides se mirent à hurler de panique. Nute Gunray se rua sous une table, évitant une série de tirs. Son second, Rune Haako, n'eut pas la même chance.

Skywalker fit tournoyer sa lame, renvoyant chaque tir vers le droid qui l'avait tirer. L'un des tirs dévier traversa le torse d'un droide, ressurgit dans son dos et transperça le crâne de Tikkes dans un sifflement.

Grievous, lui, ne bougea pas. Il regarda d'un œil inquiet les droids se faire détruire un par un. Lorsque le dernier se fut effondrer, les leaders encore vivant se relevèrent, leurs beaux costumes noircis par les décharges de blasters, et déguerpirent derrière Grievous. Celui-ci les suivit du coin de l'œil, dégouté par temps de lâcheté. En face de lui, Skywalker n'essaya même pas de les poursuivre. À la place, il pointa son sabre vers Grievous et hurla d'une voix remplie de haine :

- C'est vous ! C'est vous qui l'avez tué !
Le cyborg dégrafa sa cape.
- Je suppose que vous voulez parler de votre maitre, Obi-Wan Kenobi.

Il dégaina ses deux sabres accrochés à sa taille, l'un bleu et l'autre vert.
- Vous avez raison, di-il d'une voix mauvaise. Je l'ai tué.



« Mais soyez assurer que ma détermination n’a jamais été aussi grande ! »



Skywalker poussa un cri de rage et bondit à travers la salle. Le cyborg eu juste le temps bloquer l'attaque de ses deux sabres. Il se rendit vite compte qu'il avait fait une erreur en provoquant ainsi son ennemi. Il était sans doute l'adversaire le plus puissant qu'il est affronté. Ses coups étaient rapides et incisifs. Grievous arrivait à peine à voir sa lame bleuâtre avant qu'elle ne frappe.

- Vous avouez ! lui cracha Slywalker avec rage. Vous l'avez tué ! Je vais vous rendre la pareille !
Les frappes de son adversaire obligèrent Grievous à reculer Il sentit la peur lui serrer les tripes au moment où il bloqua de justesse un autre coup. Les trois lames s'immobilisèrent au-dessus des deux combattants, chacun essayant de faire reculer l'autre.

Grievous était le plus lourd des deux. Il mit toute sa force dans ses bras et, en appliquant soudainement une forte pression sur ses sabres, le repoussa brutalement. Il n'attendit pas que le jeune sith riposte et fondit sur lui.

Son adversaire fit un brusque écart sur le côté. Les deux lames de Grievous touchèrent le vide. Il se retourna. Skywalker leva son sabre devant lui. Grievous vit la lame lui sectionner trois doigts à sa main gauche. Son sabre glissa entre ses phalanges restantes.
Skywalker effectua un petit mouvement de la main et l'arme de Grievous vola à travers la pièce, allant pourfendre un écran dans une pluie d'étincelles. Un rictus cruel balaya son visage.

Le général saisit son épée restante à deux mains et para une nouvelle attaque déchaînée du sith. Il sauta sur la table holographique et se tourna vers son adversaire, sabre en avant, juste au moment où celui-ci bondissait pour le rejoindre. Grievous sentit une poussée de force l'entourer et il bascula en arrière.

Il se réceptionna en position accroupie et recula d'un pas vif, évitant le sabre pointé vers le bas du sith. La lame bleue s'enfonça profondément dans le sol métallique. Skywalker releva les yeux vers lui et fonça , tirant son sabre du sol.

Grievous esquiva l'attaque et visa les jambes du jeune seigneur. L'ex-jedi sauta dans les airs en effectuant un arc de cercle sur lui-même. Son sabre était pointé sur Grievous, à la hauteur de son torse. Le général leva son sabre devant lui, pour parer le coup. Il comprit aussitôt son erreur. La lame bleu sectionna son arme au niveau de la garde. Le rayon de plasma vert s'éteignit dans un chuintement. Grievous baissa les yeux sur sa moitié de sabre laser, inutilisable.

Skywalker se jeta sur lui, ses deux mains tenant fermement son sabre. Le général sentit la peur l'envahir. Dans un geste désespéré, il lui agrippa le poignet, arrêtant la lame bleue à quelques centimètres de son visage. La lumière du sabre illumina le visage haineux de Skywalker.

Leurs regards se croisèrent. Le cyborg sentit sa propre colère se décupler et ses deux pupilles se réduisirent à deux fentes.
- Qui t'as envoyer ici ? rugit-il au visage de son assaillant.
Il sentit son adversaire transférer tout son poids dans ses bras, mais il ne lâcha pas prise pour autant.
- Qui ? Est-ce le seigneur Sidious ?

À sa grande surprise, le visage de Skywalker se chargea d'étonnement. Cela ne dura pas plus d'une seconde. La rage et la haine envahirent de nouveau son visage.
- C'est le chancelier ! hurla-t-il de rage. Il m'a donné cette mission ! Une fois que je t'aurais tué, la paix régnera de nouveau dans la galaxie !
Grievous écarquilla les yeux. Si c'était le chancelier qui l'avait envoyé, cela voulait dire que... Sidious était le chancelier ! La découverte lui fit l'effet d'une vibrolame dans le cœur. Il avait capturé Palpatine lors de la bataille de Coruscant... Et il n'avait rien vu !



« Pour garantir la sécurité dans la continuité et la stabilité, la République sera bientôt réorganisée et deviendra la première puissance galactique impériale...»



Il commença à transférer son poids dans ses bras. Skywalker grogna et mit un peu plus de force dans ses mains, essayant d'approcher la lame encore plus près du visage de son adversaire. Grievous resserra un peu plus son emprise sur ses poignets et fit passer tout son poids dans ses muscles mécaniques. Il entendit les os de Skywalker craquer.

Le sith poussa un cri et son sabre glissa de ses main. Grievous lui donna un solide coup de genou dans le ventre et son ennemi se plia en deux. D'un coup de poing placé sous le menton, il l'envoya valser contre la table holographique. La tête de Skywalker frappa le métal dans un « dong ! » retentissant. Un filet de sang coula le long de ses lèvres, s'étirant sur le sol en une rivière rougeâtre. Grievous lui sauta dessus, sa main droite lui agrippant le cou. Il posa son genou sur son torse, le maintenant à terre.

Le jeune sith commença à suffoquer. Grievous vit son visage blêmir petit à petit, offrant un grand contraste par rapport à ses deux yeux rouges. Sa respiration s'accéléra. Le cyborg sentit sa poitrine se soulever sous son genou. Leurs regards se croisèrent et le général se délecta de la détresse qu'il lisait dans les yeux de son ennemi. Enfin, il desserra sa prise. Skywalker tourna la tête sur le côté se mit à tousser bruyamment, respirant à grande bouffé.

Grievous ne lui laissa pas le temps d'en profiter plus longtemps. Il allégea la pression qu'exerçait son genou et serra ses doigts en un poing. En poussant un cri de rage, il le frappa à la poitrine. Les poumons de Skywalker se vidèrent d'un coup et sa poitrine s'affaissa brusquement. Le sith gémit et une fleur de sang s'échappa de sa bouche pour aller s'étaler sur le bord de la table holographique.

Grievous frappa de nouveau, encore et encore, arrachant encore plus de plaintes à son adversaire. Le jeune sith se mit à cracher une mare entière de sang, éclaboussant Grievous. Le général sentit le liquide épais couler le long de son visage métallique. Mais peut lui importait. La rage avait envahi son esprit, remplacée tous ses sens.

Il ne ressentait plus que ça. Il ne respirait plus que ça.

Il ne vivait plus que ça !

La tête de Skywalker bascula sur le côté et il ne bougea plus. Grievous se dressa au-dessus de lui, du sang dégoulinant le long de ses doigts.



«… Pour une société fondée sur l’ordre... »



En face de lui, le reste du conseil séparatistes sortit de l'ombre, la mine inquiète. Il les ignora. Ses pensées s'emmêlaient dans son esprit. Néanmoins, deux lui apparaissaient clairement.

Sidious est Palpatine. Sidious m'a trahi !


Pendant toutes ses années, celui qu'il considérait comme son maitre s'était servie de lui dans le seul but de l'éliminer. Il devait payer !
Il s'avança vers l'un des écrans encore intact et poussa le cadavre du neimoidien effondré sur la console.

D'un geste rapide, il contacta ses troupes sur Felucia. Une version miniature d'un super-droid tactique apparut devant lui. Grievous reconnut presque immédiatement le droid avec lequel il avait eu une discussion dans les couloirs d'Utapau.
- Général Kolari.
Le droid s'inclina en signe de respect.

- Général Grievous, le salua-t-il.
- Les troupes clones sont-elles toujours immobiles ?
Il hocha la tête
- Oui, monseigneur. Elles n'ont pas bougés depuis la mort des jedi.

Les clones ne s'attendent pas à ce que nous contre-attaquions, conclut-il avec plaisir.
- Contactez tous les autres fronts, ordonna-t-il. Dîtes-leurs de lancer la contre attaque !
- Bien mon seigneur.

Grievous coupa la communication. Il resta un moment immobile, le souffle court. Son combat contre Skywalker l'avait épuisé.
Il tourna la tête et fixa le corps du jeune sith. Il devait en avoir le cœur net. Il s'accroupit à côté de Skywalker et posa une main sur sa gorge rougie. Il respirait encore, mais faiblement...

Le général se releva et revint vers l'écran. Le jeune sith pouvait encore lui servir. S'il voulait se venger de Sidious et de la République, l'ex-jedi pourrait lui donner de précieuses informations.
Cette fois-ci, il contacta le vaisseau droid en orbite de la planète.

- Que puis-je faire pour vous général ? l'interrogea le commandant droid qui apparut sur l'écran.
- Nous avons subi une attaque : le seigneur Vador est gravement touché. Envoyez-nous une navette médicale immédiatement !
- Bien mon seigneur.

Grievous fit un geste pour éteindre la communication, mais s'immobilisa, le doigt a un centimètre du bouton. Il tourna la tête, observant les membres survivants du conseil séparatistes. Ses pupilles se rétractèrent tandis qu'il les fixait.

Maintenant que je n'obéis plus aux ordres de Sidious, je n'ai plus besoin de les garder en vie...
- Par contre, je crains qu'il n'y ait plus rien à faire pour les membres du conseil, dit-il au droid d'un ton qui se voulait triste, ce qui était une première pour lui.
- Désolé de l'apprendre, répondit le droid. Nous vous envoyons la navette tout de suite.

Grievous coupa la communication.
Derrière lui, la voix inquiète de Nute Gunray lui demanda :
- Général... Qu'entendiez-vous par « pour les membres du conseil il n'y a plus rien à faire » ?

Grievous se retourna et le dévisagea de ses yeux de reptile.
- Allons Vice-roi, fit-il d'un ton presque enjoué, en fermant et refermant son poing. Je suis sûr que vous savez ce que cela signifie ?
Le Vice-roi et les autres conseillers durent comprendre car ils s'enfuirent en direction de la salle de conférences. Grievous s'élança derrière eux en poussant un cri de rage.



« ...et la sécurité ! »



Lorsque les mots Ordre et Sécurité résonnèrent dans la rotonde, le Sénat tout entier sembla exploser en applaudissements. Dans tous les coins, des sénateurs aux larges sourires se levèrent de leurs sièges en applaudissant allègrement. Padmé sentit un énorme poids lui nouer l'estomac tandis qu'elle voyait sous ses yeux la République pour laquelle elle avait tant d'affections être réduite à néant.

Elle tourna lentement la tête vers Bail qui s'était raidi sur son siège, comme paralyser. Elle le regarda droit dans les yeux. Une unique larme coula le long de sa joue.

- Ainsi meurt la liberté : sous une pluie d'applaudissements...
Modifié en dernier par darkCedric le Jeu 23 Jan 2020 - 21:52, modifié 24 fois.
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Enginox » Sam 28 Jan 2017 - 23:49   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

:love:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar LL-8 » Dim 29 Jan 2017 - 10:43   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Dernier chapitre lu!
C'est du très très bon !!

J'aime énormément le parallèle que tu fais entre ce qu'il se passe au Sénat et la bataille sur Mustafar, c'est très visuel. Ton style est fluide, et ça se lit bien (attention, 'droid' c'est en anglais ;))

Du côté de l'histoire, on a enfin droit a une divergence importante avec le scénario de ROTS, et je dois avouer que celui-ci est plutôt très bien amené. Tout est logique, et on sent vraiment toutes les émotions de Grievous, c'est juste très très cool.
Hâte de lire la suite !
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1086
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mat-vador » Dim 29 Jan 2017 - 21:17   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Roulement de tambour! Et ce n'est pas celui que l'on croit qui fait le ménage sur Mustaphar :diable: ! C'est bizarre mais je commence à comprendre le titre de la Fan fic.. :sournois: .

Verra-t-on Grievous à la tête de la République?
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2702
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Dim 29 Jan 2017 - 23:24   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Chapitre 8 lu !

Au vu du titre de ton récit, on s'attendait certes à ce que Vador confronte Grievous sur Mustafar... mais je n'imaginais pas que le duel se terminerait de cette façon ! Autant la mort d'Obi-Wan n'avait finalement pas tant que ça modifié la suite des événements de la Revanche des Sith, autant là, cela semble irrémédiable : Yoda attaquera-t-il finalement Sidious ? D'ailleurs, est-il revenu sur Coruscant ? Et comment va réagir Sidious lorsqu'il apprendra la nouvelle ? Et Padmé ? Et... bon, j'arrête avec mes questions, et je n'ai plus qu'à faire preuve de patience jusqu'au prochain Chapitre ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7007
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mer 01 Fév 2017 - 9:34   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Effectivement, pas de mal de questions se posent maintenant...
Hâte de lire la suite !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2927
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar JjabaGanjja le Jawa » Ven 03 Fév 2017 - 10:15   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Très bon chapitre, ça devient de plus en plus intéressant :lol:

On a déjà du te le dire, mais je vais le dire même si je suis pas un expert : au fil des chapitres beaucoup de fautes et de doublons (exemple : de ces de ces mains). :paf:
Et une petite erreur lors du combat vador/grievous : la lame rougeâtre ... Euh y a pas un problème ? Ou j'ai mal lu ? :transpire:

Vivement le chapitre 9 !!!!
Ces Jawas sont immondes, je ne peux pas les sentir ! ( 6-PO dans ANH )
JjabaGanjja le Jawa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 485
Enregistré le: 12 Déc 2008
Localisation: Vous aimeriez le savoir ? ... Non ?... Ah bon ...
 

Messagepar darkCedric » Sam 04 Fév 2017 - 18:03   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

JjabaGanjja le Jawa a écrit: une petite erreur lors du combat vador/grievous : la lame rougeâtre ... Euh y a pas un problème ?


ah oui, en effet :paf:

Corrigé :jap:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Niobi » Mar 07 Fév 2017 - 14:20   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 8]

Omoshiroii.
Encore quelques fautes qui traînent, mais globalement c'est une bonne lecture, très prenante. :oui:
Ma question principale maintenant est : que va-t-il se passer avec Skywalker ?
Brave is the man who has no fears. Braver is the man who faces his fears...

// Let's smash ! [NJ S@L ♥] // "Make something better today than you did yesterday" - S. Miyamoto.
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2613
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: @kismash - improving disadv state, constant combo labbing...
 

Messagepar darkCedric » Mar 14 Fév 2017 - 20:51   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 9]

Et hop, la suite !
Merci à tous pour vos commentaires :jap:


Sommaire
<<Chapitre précédent
Chapitre suivant>>



Chapitre 9 :
Le Jour de l'Empire



Aurra Sing était debout sur le balcon du petit appartement qu'elle avait loué, sa paire de jumelles braquée sur la tour d'en face. Cela faisait déjà plus d'une heure qu'elle se trouvait sur ce perchoir, guettant le moindre signe d'activité.
La tour arborait une architecture basique de Coruscant : une grosse masse de métal qui semblait avoir été moulé d'un même bloc. Pourtant, l'édifice se démarquait par rapport aux autres.
Au sommet, entouré par deux gigantesques bandes métalliques de plusieurs mètres de haut, se dressait une grande habitation.
La maison offrait un contraste saisissant avec la tour qui lui servait de base. Ses grandes terrasses étaient peuplées d'une rangée de sapins verts taillés en pointe reposant sur une pelouse réglementaire. Une véritable anomalie parmi le paysage métallique de Coruscant.
Derrière sa paire de jumelles, la chasseuse de prime vit un groupe de personnes sortirent du bâtiment. Elle fit tourner le mécanisme près des lentilles. Ses yeux semblèrent faire un bond en avant, se rapprochant un peu plus du visage du vieil homme aux cheveux blancs qui se tenait au milieu de nombreux gardes de sécurité. Sa cible.

Finis Valorum...

L'ancien chancelier de la République s'avançait dans l'allée en direction de la piste d'atterrissage, les mains jointes dans le dos. Son front dégarni mettait en valeur son expression inquiète et angoissée.
Tout en marchant, il discutait avec nervosité avec celui qui devait être le chef des gardes. Même si Aura pouvait les voir avec précision, elle ne pouvait saisir la teneur de leur discussion. Et, à vrai dire, elle s'en fichait.
Elle se mordit la lèvre. : il aurait été si facile de le tuer, maintenant. Mais son client avait bien spécifié la façon dont l'ancien chancelier devait mourir. Et il ne valait mieux pas discuté avec un seigneur sith...
Le vieux politicien atteignit son vaisseau, un modèle produit par Valorum Transport. La rampe d'accès s'abaissa devant lui.
Aurra posa ses jumelles au sol et ramassa son fusil de précision, posé contre la rambarde du balcon. Elle s'accroupit, la crosse du fusil sur son épaule, le canon pointé sur la tour et l'œil collé contre la lentille du viseur.
Elle vit la petite navette s'envoler de la petite piste d'atterrissage et fendre le ciel bleu de Coruscant, se fondant parmi la foule de vaisseaux. La chasseuse de prime pivota, suivant le vaisseau du regard. Son viseur de haute précision lui permettait de la distinguer parmi le ballet aérien qui envahissait Coruscant en permanence. Elle caressa la détente tandis que la mire écarlate se fixait sur le réacteur gauche du vaisseau. Sans hésitation, elle tira.

Elle vit nettement le trait rouge filer à la une vitesse folle et pourfendre le propulseur. Il explosa dans une gerbe d'étincelles, projetant des débris sur les vaisseaux alentour.
La navette fit une brusque embardée et perdit rapidement de l'altitude. Les files de véhicules se dispersèrent, fuyant le vaisseau en perdition.
Aura fit pivoter son arme, le doigt crisper sur la détente. Le vaisseau redressa soudain, le pilote essayant surement de reprendre le contrôle de la situation. Mais elle n'allait surement pas lui laisser l'occasion de le faire...
La mire se figea sur le second réacteur. Un deuxième rayon sanglant jaillit de l'arme d'Aurra. Et le second réacteur connu le même sort que le premier.
La navette de luxe tomba comme une pierre, tournoyant sur elle-même de manière incontrôlable. Aurra baissa son arme et regarda à travers ses propres yeux le vaisseau s'écraser contre la façade de verre d'un gratte-ciel. Une gerbe de flammes l'avala complétement, inondant les environs d'une lueur rougeâtre. Personne ne pouvait survivre à un tel accident.
Enfin, elle se laissa esquisser un sourire, satisfaite du travail accompli. Sourire qui sur le visage d'une autre créature aurait paraître joli, presque charmeur, mais qui sur celui d'Aurra Sing, n'était que macabre.
Elle décrocha son holocom de sa ceinture et contacta son employeur. L'image en trois dimensions d'une silhouette encapuchonnée apparut.
- Seigneur Sidious, la mission est une réussite.
- Bien, la félicita le seigneur sith de sa voix sifflante. Les crédits dont nous avions convenus ont été placés sur votre compte. Vous avez bien travaillée, chasseuse de prime.
Sans un mot de plus, l'hologramme s'éteignit.
Aurra ramassa son fusil et ses jumelles puis rentra à l'intérieur. Elle rassembla toutes ses affaires, les rangea dans sa valise, puis partit.



***


Padmé était assise sur son canapé, les yeux tournés en direction de sa petite terrasse qui surplombait Coruscant. Elle attendait le retour de son mari avec anxiété : elle avait absolument besoin de lui parler.
Elle n'arrivait toujours pas à se remettre de la déclaration de Palpatine, le matin même. Comment un homme qu'elle avait admiré pendant des années avait pu devenir un dictateur ?
La douleur qu'elle ressentait au creux de son estomac était grande. La République qu'elle servait depuis plusieurs années venait d'être renversée. Certes, le système avait de nombreux défauts et était empêtré depuis plusieurs années dans une profonde corruption, mais Padmé n'avait jamais cessé de croire en elle. Elle aimait la République, elle aimait ses idéaux, elle aimait la démocratie.
Et toutes ses valeurs venaient d'être, renversées, piétinées par Palpatine.
Et la douleur lui était encore plus insupportable en sachant qu'Anakin avait aidé Palpatine dans son entreprise. C'est lui qui l'avait soutenu, l'avait aidé à massacrer les jedi. Ça ne ressemblait pas à son Ani. Évidemment, il avait toujours été quelque peu sanguin et prompte à la colère, mais de là à massacrer ceux de son Ordre ! C'était tellement surréaliste...
Comme tout ce qui se passait en ce moment. A peine deux jours plus tôt, elle n'aurait jamais pu croire que la République allait être renversée à cause d'un coup d'état légal de son chancelier, qu'un empire dictatorial serait instauré, et que l'Ordre millénaire des jedi serait détruit. Et surtout, que son mari aurait pris par au massacre : au massacre des jedi ; au massacre de la République ; au massacre de la démocratie...

Maintenant, alors qu'elle se tenait là, elle ne put s'empêcher de se demander si elle ne devrait pas changer de bord et rejoindre les séparatistes. Après tout, la CSI n'était pas totalement mauvaise. Elle avait eu pendant un moment une amie au sein de la Confédération. Mais maintenant, Mina Bonteri était morte. Tuée par Dooku, le chef du mouvement.
Et maintenant que lui aussi était mort. c'était le général Grievous qui était à sa tête. Ce monstre qui avait décimé tant de peuples, tués tant d'innocents.
Quelle ironie ! D'un coté, une ancienne démocratie devenu un état dictatorial, et de l'autre un mouvement séparatistes commandé par un fou sanguinaire. Elle ne parvenait pas à savoir lequel était le pire des deux.
Mais il y avait une lueur l'espoir. Tous les sénateurs ne seraient pas d'accord avec cette nouvelle politique. Bail Organa, Mon Mothma, Riyo Chuchi, Lux Bonteri le fils de Mina. Le jeune était maintenant le sénateur d'Ondéron depuis plus d'un an et il était particulièrement attaché à la démocratie : il ne la laisserait surement pas tomber. Et il ne rejoindrait pas les séparatistes après ce qu'ils avaient fait à sa mère et à sa planète. Tous ensemble, ils pouvaient s'opposer au règne de l'Empereur, continuant de servir au sénat tout en organisant en secret une rébellion. Oui, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire.
Mais au fond d'elle-même, elle savait que son mari l'empêcherait de rejoindre cette rébellion. Vu son état actuel, il serait même capable de faire exécuter tous les membres de cette opposition. Et ça, elle ne le voulait pas.
A vrai dire, une partie d'elle même n'avait même pas envie de participer à une rébellion. Cette partie-là de son esprit ne désirait qu'une chose : partir loin d'ici, avec Anakin. Ils pourraient vivre sur une quelconque petite planète, en temps que fermier ou paysan. Ils vivraient heureux, avec leur enfant. Ils l'élèveraient avec amour, loin de Coruscant, loin du sénat, loin de la politique ; loin de la dictature. Mais tout cela n'était qu'un doux songe qui semblait s'éloigner de plus en plus.

Un bruit de moteur la fit sortir de ses pensées. Elle se redressa. Un chasseur jedi venait d'atterrir sur la terrasse. Le vaisseau de son mari !
Elle se leva d'un bond et s'élança dans sa direction.
La sénatrice s'arrêta à deux pas du chasseur. Ses yeux parcoururent le vaisseau, remarquant les brulures récentes sur le flanc : elle ne se rappelait pas les avoir vu avant qu'il s'en aille.
L'inquiétude l'envahit et elle leva enfin les yeux vers le cockpit. Malgré la suie qui recouvrait le verre, elle voyait bien qu'il était vide.
R2-D2 sortit du petit creux à la droite du cockpit, qui lui était destiné. L'astromecano semblait dans le même état que le vaisseau : son dôme bleu était maintenant noir, couvert d'impacts de tirs.
C-3PO s'avança vers son ami en s'écriant d'une voix stridente :
- R2-D2, mon vieux, mais que t'ont-ils fait ? Si mes pièces peuvent servir à te réparer, je te les donne !
- R2, où est Anakin ? demanda Padmé d'une voix qui semblait sur le point de craquer.
- Oui R2, où est maitre Ani ? le pressa le droide de protocole comme s'il se rappelait soudain de l'existence du jeune jedi.
Le petit droide émit un bip plaintif, suivit d'une douzaine d'autres. Lorsqu'il eut fini, 3PO releva la tête et se tourna vers Padmé. La sénatrice se doutait déjà de ce qu'il allait lui dire, et elle en souffrait.
- Madame, je suis désolé. D'après ce que m'a dit R2, la dernière fois qu'il a vu maitre Ani, c'est lorsqu'il est entré dans le QG des séparatistes. Apparemment, maitre Ani a dû se battre puisque R2 a entendu des bruits de blasters et de sabres lasers. Lorsque les bruits ont enfin cessé, il y a eu un moment de silence, puis le général Grievous en personne a surgi du bâtiment. R2 a juste eu le temps de décoller pour lui échapper. C'est avec la plus grande difficulté qu'il a finalement réussi à échappé au vaisseau séparatiste au-dessus de la planète.
Le droide de protocole fit une pause.
- Madame, il y 99,087548 % de chances que maitre Ani est été... tué.
S'en était trop ! Padmé sentit une rivière de larmes couler le long de ses joues. Sans parvenir à se contrôler, elle éclata en sanglot, laissant libre court à sa tristesse.
- Madame, commença le droide de protocole, s'il y a quoi que ce soit que je puisses faire, n'hé...
Elle n'entendit pas la suite. Une douleur encore plus vive et douloureuse sembla surgir de son ventre. Elle poussa un cri de douleur et s'écroula au sol. Une vive douleur lui parcourut le dos lorsqu'elle heurta le sol, mais cette douleur fut vite réduite à néant par celle plus forte qu'elle ressentait.
- Madame ! cria C-3PO, sa voix à moitié couverte par les bips paniqués de R2.
La sénatrice haletait, les mains crispées sur le ventre tandis qu'elle commençait à ressentir de fortes contractions au niveau de son utérus.
Ce n'est pas vrai ! pensa-t-elle. Il ne peut pas déjà arriver ?
A travers ses yeux embrumés, elle vit C-3PO se baisser vers elle et poser une main sur son ventre. Il releva presque aussitôt la tête, une lueur de surprise dans ses yeux lumineux.
- Madame, vous êtes enceinte !
Elle ne put s'empêcher d'esquisser un mince sourire.
- C'est maintenant que tu le remarques 3PO...
Une nouvelle contraction la fit hurler de douleur.
Je vais chercher le capitaine Typho, paniqua le droide en se dirigeant aussi vite qu'il le pouvait vers la porte de ses appartements.
R2 se rapprocha un peu plus de Padmé, émettant de petits bips rassurant.

Le droide doré revint à peine quelques secondes plus tard accompagné du capitaine Typho et de ses trois gardes de sécurité, ainsi que de Sabé.
- Elle va bientôt accoucher ! hurlait C-3PO en agitant ses bras.
La servante s'accroupit à côté de Padmé et la dévisagea de ses yeux inquiets.
- Madame, tenez bon. Tout va bien se passer, la rassura-t-elle.
La fidèle servante était la seule personne avec Anakin que Padmé avait mis au courant de sa grossesse. Et maintenant que le moment tant attendu arrivait, elle ne le regrettait pas.
- De toute évidence, nous ne pouvons pas conduire la sénatrice à l'hôpital de Coruscant, maugréa le capitaine Typhon qui était de toute évidence surpris et mécontent d'avoir été tenu hors du secret.
Il se tourna vers les trois gardes de sécurité et s'écria :
- Que l'un d'entre vous aille chercher la navette immédiatement ! Nous devons ramener la sénatrice sur Naboo !


***


Sidious était assis à son bureau situé sous la rotonde du sénat, les mais croisés devant lui. Son esprit était ouvert à la Force, captant la moindre de ses vibrations. Tandis qu'il surveillait ainsi le déroulement des événements, il réfléchissait sur son nouvel apprenti : Dark Vador.
Le jeune sith s'était pour l'instant montré fidèle, dévoué et d'une grande efficacité. Et sa puissance était au delà de toute mesure. S'il parvenait à en exploiter tout le potentiel, quel puissant sith il ferait !
Sidious ne doutait pas qu'il finisse un jour par le surpasser. Il pourrait même, un jour, devenir son successeur à la tête de l'Empire. Ou du moins, si lui-même venait à mourir. Ce qui n'arriverait jamais s'il parvenait à percer les secrets des travaux de son défunt maitre : Dark Plagueis, connu publiquement sous le nom de Hego Damask.
Le muun avait entrepris de nombreuses recherches sur les midi-chloriens, et avait au terme de nombreuses années de recherche, réussi à ramener des morts à la vie et à arrêter son propre vieillissement. Le muun aurait pu vivre pour l'éternité, si Sidious ne l'avait pas tué.
Mais en mettant fin à la vie de son maitre et en devenant le seigneur noir des sith, Sidious avait également tiré un trait sur les savoirs de son maitre. Les holocrons de Plagueis s'étaient révélés indéchiffrables, écrit dans une forme modifié de l'ancien dialecte sith utilisé sur Moraband lors des cents ans d'obscurité.
Sidious avait tenté durant des années de déchiffrer les précieux artefacts, mais il avait dû finalement renoncer pour se pencher sur ses propres machinations.
Mais maintenant qu'il se trouvait à la tête de l'Empire, il aurait tout le temps à consacrer aux déchiffrages de ses holocrons. Et s'il réussissait à découvrir le secret de l'immortalité, Vador tenterais surement de l'éliminer pour prendre sa place. Il devrait alors se résoudre à l'éliminer.
Un long sourire s'étira sur ses lèvres : cela ne lui poserait aucun problême.
Il lui faudra néanmoins surveiller le jeune sith, pour être sûr qu'il ne tente rien contre lui avant l'heure...

Il ouvrit les yeux.
Le vice-chancelier, et bientôt vizir de l'Empire, Mas Amedda entra dans la pièce, son long bâton doré à la main. Le chagrien avait été l'une des rares personnes au courant de la véritable identité de Sidious, et il l'avait souvent aidé lors de ses machinations.
- Votre majesté, le salua l'alien à la peau bleu en inclinant la tête.
- Mon ami. Que me vaut votre venue ?
- Monsieur, commença-t-il d'une voix hésitante. Nous avons reçu un message en provenance de Mustafar.
- Bien. Le seigneur Vador a donc accompli sa mission ?
- Non monsieur. Le message venait du général Grievous.
Le nouvel empereur se figea. Ses mains, jusqu'alors croisés se délièrent.
- Le seigneur Vador a échoué ?
Non, c'était impossible ! Vador disposait d'une grande puissance, une puissance au-delà de toute mesure. Comment pouvait-il avoir été vaincu par... Grievous ? Ce cyborg n'était même pas sensible à la Force !
Apparemment, il avait surestimé les forces de son apprenti. Vador était plus faible qu'il ne l'aurait cru...
- Passez-moi l'enregistrement, ordonna-t-il d'un ton sec.
Le futur vizir s'executa. Un hologramme rouge sang du général Grievous apparut au milieu du bureau.
- Seigneur Sidious, le salua l'hologramme.
Un sourire s'afficha sur le visage du cyborg.
- Ou devrais-je dire, chancelier Palpatine ?
Palpatine soupira intérieurement. Apparemment, Vador avait eu le temps de parler. Peut importe.
- Vous m'avez trahi Sidious, continua l'enregistrement. Vous avez envoyé votre petit chien de jedi me tuer.
Il éclata de rire.
- Un bien piètre apprenti. Il est mort maintenant. Et ce sera bientôt votre tour.
Son regard de reptile sembla se rétrécir.
- Je vais vous tuer Sidious. Et avec un immense plaisir ! Et ce jour là, vous regretterez de m'avoir trahi !
Sur-ces derniers mots, l'hologramme s'éteignit.
Aucunement inquiété, Sidious croisa de nouveau ses mains.
- Monsieur, continua Amedda, les séparatistes ont également lancé une puissante contre-attaque sur tous les fronts. Mygeeto, Felucia et de nombreux autres systèmes sont de nouveau tombés sous le contrôle de la CSI.
- Je parlerais de tout cela avec mes conseillers militaires. Dîtes au commandant Fox de se rendre sur Mustafar avec une équipe de clones. ordonna t-il en congédiant Amedda d'un geste de la main.
Le chagrien inclina la tête, puis sortit.
Sidious de son fauteuil, pensif. Il n'aurait pas dû faire autant confiance à Vador et à ses pouvoirs. En tout cas, maintenant qu'il était mort, il allait devoir trouver un nouvel apprenti...
Un bruit sourd résonna dans la pièce. Sidious tourna la tête. Les deux gardes stationnés de chaque côté de la porte gisaient à terre. Entre eux deux se dressait un petit alien vert.
Un long sourire s'étira sur le visage de Sidious.
- Maitre Yoda. Vous avez survécu.
Modifié en dernier par darkCedric le Dim 19 Fév 2017 - 15:50, modifié 6 fois.
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Moi, assassin
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3456
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar LL-8 » Mar 14 Fév 2017 - 21:43   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 9]

Chapitre 9 lu !

Après un chapitre 8 explosif, on retourne au calme, avec un chapitre encore très bon (j'ai remarqué que tu t'es amélioré sur ta grammaire ;))
Côté style, j'ai trouvé la partie réflexion de Padmé un peu hésitante et moins travaillée que le reste, mais ça ne diminue pas la qualité du reste !
La fin du chapitre laisse présager un léger retour a la trame du film ... Je me demande comment tu vas nous bricoler tout ça.

Et stp, ne laisse pas Padmé mourir ^^
"Toujours en mouvement est l'avenir."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
Nouvelle : Sans éclat
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1086
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mat-vador » Mar 14 Fév 2017 - 22:25   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 9]

Je suis curieux de voir comment ca va se terminer tout ça :sournois: ! Dudu Grievous-Sidious après Yoda Sidious :diable: ?
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2702
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mer 15 Fév 2017 - 1:12   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 9]

Très bon chapitre, bravo !
Quelques remarques, cependant. Tout d'abord, Mace Amedda s'appelle en réalité Mas Amedda.
Ensuite, je trouve l'idée de Padmé comme fondatrice d'une rébellion, un peu surréaliste : ses armes, ce sont la négociation et la diplomatie, pas le terrorisme.
Et aussi, une remarque sur la manière dont 3PO estime les chances d'Anakin : il ne dit jamais "99,9%", mais plutôt " une chance sur "67.089", par exemple.
Pour finir, une remarque d'ordre technique : Palpatine n'a pas réalisé de coup d'état. Il a obtenu les pleins pouvoirs de manière légale, et c'est de manière légale qu'il a créé l'Empire.

Vivement la suite, en tout cas !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2927
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar JjabaGanjja le Jawa » Jeu 16 Fév 2017 - 1:00   Sujet: Re: Le règne de Grievous [Chapitre 9]

Le passage avec Padmé m'a dérangé... Comment peut elle savoir qu'anakin a tué les Jedi du Temple? Qu'elle ait des doutes je dis pas, mais parallèlement au film elle ne le sait que quand Obiwan lui dit.... À moins que j'ai loupé quelque chose...

J'espère que le combat à venir ne sera pas un copier-coller du film comme le combat Windu/sidious. Oui je suis taquin :siffle:

Je suis pressé de voir comment tout ça va se finir !!! Ça m'intrigue ...
Ces Jawas sont immondes, je ne peux pas les sentir ! ( 6-PO dans ANH )
JjabaGanjja le Jawa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 485
Enregistré le: 12 Déc 2008
Localisation: Vous aimeriez le savoir ? ... Non ?... Ah bon ...
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations