Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

La Jedi de Tython

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar ShamanWhills » Dim 16 Juin 2024 - 16:08   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde. J'espère que vous allez bien. On continue l'histoire avec le chapitre 22. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite :)


Chapitre 22 : Le sauvetage partie 2

Anakin se trouvait face à un Rancor, un animal primitif provenant de la planète Dathomir, réputé pour sa dangerosité mais aussi pour son appétit vorace, capable de manger n’importe quel être vivant, qu’il soit animal ou humain…

Ces créatures, monstrueuses pour de nombreuses personnes, servaient de monture sur Dathomir mais il était très rare d’en trouver en dehors de leur monde d’origine. Anakin ne savait pas comment le Hutt avait pu se procurer un tel spécimen mais ici et maintenant il se devait de rester en vie car la créature ferait tout son possible pour le manger tout cru…

Le monstre s’approcha de lui, menaçant, ses longues pattes aux doigts griffues prêt à le prendre tout entier pour l’amener à sa petite bouche aux dents pointues et aiguisées comme des lames de rasoir.

Le Chevalier Jedi n’avait pas son sabre-laser sur lui, l’ayant laissé dans la tête de R2 pour plus tard. Sur le terrain, il n’y avait que des ossements, pas de quoi en faire des armes dignes de la bête…

L’Élu esquiva un coup et se déplaça en longeant les murs afin d’être hors de portée de la créature. Réussissant à atteindre l’autre côté de l’espace, il vit une grille et s’y précipita. Cependant elle était fermée et il n’y avait aucun interrupteur en visuel pour le pousser à utiliser la Force sur lui.

La créature cria de rage à l’idée de voir sa proie lui filer entre ses griffes. Anakin n’avait pas peur, la Force était avec lui et cette dernière le poussa à prendre un énorme fémur au moment où le monstre réussit à l’attraper. Avec la Force il attira le fémur à lui. Avant que la créature ne le dévore il positionna l’os de tel sorte qu’il bloque la mâchoire de la bête qui cria de douleur en sentant l’objet entre ses dents, l’empêchant de refermer sa bouche. Lâchant l’être humain, il se concentra sur l’os tandis que sa proie filait sans demander son reste de l’autre côté de la salle. Là encore, c’était un cul-de-sac. Il n’avait nulle part où aller et quand il se retourna, c’était pour voir le Rancor réussir à casser le Fémur grâce à la force de sa mâchoire, ce qui impressionna Anakin, ne s’attendant pas du tout un tel revirement de situation.

Dans la salle de Jabba, tout le monde criait, lançait des paris sur qui réussirait à gagner le combat. Leia était répugnée par l’aspect physique de la créature et craignait pour son père. Les autres Jedi ne faisaient pas exception. Dans la confusion, Aayla en profita pour libérer la Twi’lek danseuse Oola de ses chaînes. Le moment n’était pas encore venu pour cette dernière de partie car Aayla savait très bien que sa consœur, seule et sans le sou, serait de nouveau capturée et remise en esclavage… Non, il fallait qu’elle l’emmène avec elle au sein de la Rébellion.

Dans l’antre du Rancor, Anakin n’avait pas d’autre choix que de tuer le monstre. Ce dernier, revenu dans sa tanière, s’apprêtait à repasser à nouveau sous la barrière pointue de la grande porte séparant son lieu du repos du reste de la zone. L’Élu remarqua alors, accolé à un mur, un panneau de contrôle et utilisa la Force sur un gros rocher qu’il projeta sur celui-ci. Ce dernier émis des étincelles au contact et la barrière s’abattit sur le Rancor. Le poids le fit chuter à terre et les pointes s’enfoncèrent dans sa nuque, la brisant et de ce fait, le tuant dans le processus.

Soufflant pour libérer la pression, le Chevalier Jedi vit la grille s’ouvrir et un homme furieux entrer dans la tanière du monstre. Il voulut le punir mais d’autres hommes l’arrêtèrent. Accablé de tristesse l’individu pleura chaudement contre le Rancor décédé. Anakin fut ramené auprès du Hutt.

< -Qu’on m’amène Solo et le Wookie !> ordonna Jabba.

Quelques instants plus tard, tout le monde fut devant le Chef du Cartel des Hutts.

< -Tu m’as très impressionné en tuant mon animal favoris Skywalker cependant je ne pense pas que tu réussiras à battre le prochain que je te réserve. Que tout le monde se prépare pour le Gouffre du Carkoon> !

Des hurlements de joie émanèrent de la bouche des hommes de Jabba. Quand leur patron désignait le Gouffre du Carkoon, c’était souvent très mauvais signe pour les prisonniers du Hutt mais pour eux, c’était quasiment la fête. Une escapade dans la Barge de Jabba n’était pas de refus. Durant le voyage, assez long, musique, boissons et filles étaient à l’honneur.

Les prisonniers furent envoyés au Hangar du Palais, là où se trouvaient la Barge du Hutt ainsi que d’autres appareils de même design mais plus petites.

Après quelques heures de préparation les appareils quittèrent le Palais en direction du Gouffre de Carkoon.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Durant le voyage à travers les pleines et dunes de Tatooïne, Anakin se laissa divaguer à ses pensées. À ses côtés, Han Solo lui informa qu’il commençait à récupérer sa vue, ayant été temporairement aveugle depuis sa sortie du bloc de Carbonite.

-Il n’y a rien à voir. J’ai déjà vécu ici tu sais.

-Et tu veux mourir ici ?! Oh ben bravo !

-Surtout pas. Ce monde ne m’a apporté que de mauvaises choses.

-Cela a dû être terrible de revenir pour nous sauver, Chewie et moi

-Pas du tout. Depuis que j’ai quitté ce monde étant enfant, il ne m’a jamais manqué. Concernant ton sauvetage, j’ai tout prévu.

-Jabba ne se laissera pas faire, le prévint-il.

-Jabba ne sait pas que c’est son dernier jour de vie, lâcha Anakin, sérieusement.

Cette affirmation surpris Solo. Tuer Jabba le Hutt était impossible, la limace étant ultra protégée.

-Sérieusement, tu ne comptes quand même pas le tuer ?

-Ce n’est pas moi qui s’en chargerai, répondit-il.

Solo écarquilla les yeux. Qui pouvait prétendre à un tel exploit ? Si Jabba mourrait, cela changerait absolument tout dans le monde de la Contrebande et le Cartel des Hutt serait à coup sûr affaibli par la perte de son dirigeant. Si d’autres Hutt pouvaient prétendre au poste, succéder à Jabba ne serait pas facile, ce dernier ayant bénéficier d’une aura très importante auprès de la population. De plus, il avait pu mener le Cartel à un haut niveau de réputation, devenant une organisation aussi prospère et riche que d’autres plus officielles. Le Contrebandier reporta son attention sur le paysage.

Dans la Barge de Jabba, la musique battait son plein, cependant les Jedi restaient à l’affût du signal d’Anakin. Kit et le trio en tant que serveurs observaient attentivement leur environnement, même si Ayanna ne se privait pas d’admirer le spectacle d’Aayla en jetant quelques coups d’œil de temps en temps, en toute innocence et sans arrière-pensée. La Mirialan avait confiance en elle, en leur couple, hors de question de le briser par une tromperie, d’autant plus que la Twi’lek était mère…
Après plusieurs heures, tout le monde arriva au lieu tant attendu : le Gouffre de Carkoon.

Ce dernier était constitué uniquement d’une immense bête dont les dents étaient visibles, formant un gigantesque cercle dans le sable. De plus, un énorme bec et de longs tentacules terminaient de planter le décor. Le reste était entièrement et profondément enterré sous le sable. Le monstre se nommait Le Sarlaac.

La petite barge sur laquelle se tenaient Anakin, Han, Chewie et quelques gardes de Jabba se mit en position. Sur la Barge du Hutt, tout le monde courut aux fenêtres et à la terrasse pour voir le Jedi se faire dévorer vivant. Boba Fett se trouvait sur une autre petite barge, aux aguets. Son instinct de survie lui avait indiqué que le Jedi ne se laisserait pas faire en dépit qu’il soit menotté et qu’un garde le poussait sur la planche surplombant la gueule béante du monstre.

Anakin s’adressa une nouvelle fois à Jabba.

-C’est ta dernière chance Jabba. Libère-nous, où tu mourras.

Le Hutt rigola face à la menace. Même s’il savait que Skywalker pouvait être dangereux du fait de sa fonction, ici et maintenant il ne représentait pas une menace pour lui.

-Jetez-le, ordonna-t-il sous un ton victorieux.

Au moment même où il chuta, Anakin se retourna pour attraper le bord de la planche et l’utilisa pour se propulser en l’air en faisant un saut périlleux avant. Ce geste surpris tout le monde, même Fett qui ne s’était pas attendu à un tel coup de la part du Jedi. Alors que celui-ci levait ses bras au ciel après s’être réceptionné sur ses pieds, le Chasseur de Primes vit une lame bleue jaillir de l’objet et couper les menottes. Maintenant armé, Anakin se déchaîna.

Sur la Barge, le mouvement d’Anakin avait été vu par ses amis. C’était le signal et tous activèrent leur sabre-laser et firent appel à la Force. La panique fut totale, les hommes du Hutt ne sachant pas quoi faire sur l’instant. Nombre d’entre eux moururent mais d’autres réagirent vite et les premiers tirs de blaster et de canons fusèrent au sein de la Barge, y compris à l’extérieur ou l’Elu déviait ceux des autres hommes de Jabba se trouvant sur les autres petites barges.

Fett en profita pour s’élancer avec son Jet-Pack et atterrit juste devant Anakin, blaster prêt à tirer. Le Jedi coupa l’arme en deux, faisant jaillir des étincelles qui poussa Fett à reculer. Ce dernier ne se laissa pas faire et lui lança un filet de constriction de son poignet qui s’enroula tout autour du Jedi, le limitant dans ses mouvements. Cependant Skywalker réussit à se libérer, le faisant tomber. Quand Boba se releva, il se prit un coup de lance dans le dos de la part de Solo ce qui activa son Jet-Pack et il s’envola sans pouvoir contrôler la trajectoire. Il percuta de plein fouet la Barge du Hutt et tomba dans la Gueule du Sarlaac qui le captura avec ses tentacules et l’engloutit tout entier en lâchant un rot au passage, signe que le Mandalorien avait été très à son goût…

Sur la terrasse de la Barge, un mercenaire accourut sur le canon principal et canardèrent celle où se trouvait Solo et le Wookie, Anakin se trouvant sur les autres petites barges. L’impact fit chuter le contrebandier qui fut rattraper de justesse par le Wookie. Lando accourut pour les aider. Anakin remarqua le problème. De là où il était, son Saut de Force serait très long pour atteindre la Barge mais il n’en eut pas l’occasion, le Nautolan se chargeant de découper le canon en deux et d’envoyer le mercenaire au loin.

D’autres hommes de Jabba montèrent sur la terrasse et tirèrent sur Kit mais ce dernier dévia tous les tirs qui lui étaient destinés, désarmant même un au passage par un renvoi de tir. Son sourire mit en colère d’autres hommes du Hutt qui affluèrent en nombre.

À l’intérieur de la Barge, le trio et Aayla faisaient un carnage. Leia, libérée par R2, s’occupa de Jabba et comme avait dit Anakin, le Hutt mourut de la main de la fille de Skywalker…

Anakin s’occupa des derniers mercenaires avant de rejoindre d’un puissant Saut de Force son ami qui commençait à être débordé. Ils nettoyèrent le lieu, tandis que les autres se débarrassèrent des derniers hommes du Hutt présents sur place. Elles rejoignirent les deux hommes et Anakin activa un canon encore intact pointé en direction de l’intérieur de l’appareil. Tout le monde quitta le véhicule au moment-même où celui-ci commença à se désintégrer de l’intérieur en atteignant la dernière petite barge encore en état de marche et conduit par Calrissian, sur laquelle se trouvait Chewie et Solo.

-On est tous-là. Allons-y Lando !

-On est parti !

Le groupe quitta les lieux, sous l’explosion finale de la Barge de Jabba le Hutt, qui emporta tout sur son passage.

Quelques heures plus tard, le Faucon Millénium quitta l’orbite de Tatooïne et passa en Hyperespace.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Å l’intérieur du vaisseau, tout le monde se mit à l’aise et se remit de cette négociation fort musclée…

Leia fut contente de changer de vêtement. Elle avait hâte de prendre une bonne douche pour se débarrasser de la sensation désagréable du contact de sa peau avec celle du Hutt maintenant décédé.

Du côté des Twi’lek, Aayla prenait soin de Oola, la dorénavant ex-esclave de Jabba, capturée par le Majordome de ce dernier, Bib Fortuna, également mort dans l’explosion de la Barge de son Maître.

-Le mieux pour toi est que tu intègres l’Alliance Rebelle. Tu y seras en sécurité.

-Vraiment ? Demanda-t-elle, inquiète.

-Oui. La Rébellion est contre l'esclavage et l'interdit même. Tout le monde est accepté quelque soit son origine, qu'importe son passé du moment que la personne souhaite vivre dans un monde libre et tend à participer à sa construction au mieux de ses capacités.

-Je... je vais y réfléchir mais merci encore de m'avoir sauvée.

-Ce n'est rien. Entre sœurs, il faut se soutenir mutuellement, surtout quand on vit là-dedans.

Il n'y avait pas besoin de précision. Aayla le connaissait très bien. Grâce à la Force, la futur Je'daii avait pu faire une très bonne action et elle se sentait heureuse de son résultat. C'était un nouveau pas supplémentaire dans la lutte contre ce fléau...

Les autres se reposèrent tandis que le vaisseau de Solo se dirigeait vers sa prochaine destination...

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 901
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 21 Juin 2024 - 8:26   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes. J'espère que vous allez bien. On continue l'histoire avec le chapitre 23. Je vous souhaite une bonne lecture. À bientôt pour la suite.


Chapitre 23 : Hommage

Après s’être arrêté sur Odessenn pour déposer les Jedi, le Faucon était reparti pour la Flotte Rebelle avec Oola à son bord afin que cette dernière puisse être prise en charge par la Rébellion.

Anakin et ses amis furent accueillis par les autres élèves. Ils leur racontèrent ce qui s’était passé sur Tatooïne et la mort de Jabba le Hutt fut une surprise pour ceux et celles qui le connaissaient de nom ou de réputation. Cependant, les Maîtres Jedi Shaak-Ti et Cin Dralling, ainsi que Dooku, leur firent part de leur inquiétude pour Yoda quand ils furent à l’écart des jeunes.

-Vous croyez que c’est le moment ? Demanda inquiet, Aayla.

-C’est pour très bientôt. Peut-être aujourd’hui ou demain mais c’est clair qu’il n’en a plus pour très longtemps, répondit Dooku.

-Sa condition physique s’est considérablement affaibli. N’oubliez pas qu’il a neuf-cents ans, précisa la Togruta.

-Dans ce cas, nous devrions nous préparer psychologiquement à cet évènement, dit Anakin.

-Je suis d’accord. Je propose que nous rassemblions tous les élèves pour cela, proposa Ariandelle.

La démarche fut lancée et les élèves furent mis au courant du futur décès du Grand Maître Jedi…
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Yoda sentait qu’il y passerait d’un moment à l’autre. Allongé sur son lit, chaque effort pour bouger lui demander une énergie considérable. Sa respiration était douloureuse et il parlait très faiblement à ceux qui venaient lui rendre visite de temps en temps.

Ses anciens apprentis venaient périodiquement lui prodiguer des soins physiques mais également du soutien pour ne pas que le vieil homme se sente abandonnée. La Mort faisait certes partie de la Vie, mais la Faucheuse avait toujours produit la peur chez les êtres vivants et à raison car on ne savait pas si c’était douloureux, s’il y avait quelque chose après… Cependant pour les Jedi, l’après était la Force et rien d’autre. Était-ce une veine tentative de leur part de se réconforter et d’atténuer leur peur rien qu’à l’idée de savoir qu’en vérité il n’y aurait absolument rien ? Comme l’avait Ariandelle, nul être n’était revenue de la Mort pour confirmer ou infirmer les croyances ou affirmations des gens au sujet de l’Après-Vie… jusqu’à l’apparition sous ses yeux de la Je’daii Alètheia en tant qu’Esprit, prouvant qu’il y avait bien quelque chose après la mort physique et que son état corroborait le dernier précepte du Code Jedi : « Il n’y a pas de Mort, il n’y a que la Force ». Cette apparition avait été renforcée par celle de Qui-Gon Jinn qui avait redécouvert la technique permettant de devenir un Fantôme de Force.

Depuis-lors, il avait pu bénéficier de son savoir à son apprenti qui avait disparu physiquement lors de son combat contre Mara Jade… Son dernier élève avait été le chef de l’Ordre Jedi….

Yoda avait une dernière action à effectuer avant de partir…

Dans le Palais Impérial, sur Coruscant, Dark Sidious sentit à travers la Force que son ennemi juré était sur le point de rendre l’âme. La lumière du Jedi avait énormément diminué en intensité et elle ne ressemblait plus qu’à une simple flamme vacillante sur le point d’être engloutie par les ténèbres environnantes…

‘Finalement votre retour parmi nous ne vous aura servi à rien. Vous êtes revenu uniquement pour mourir.’

L’Empereur avait cru à un moment donné que Yoda reviendrait prendre sa revanche dans le combat qui l’avait opposé à lui mais même pas. Sidious fut un peu déçu de ne pas avoir un match retour mais aussi soulagé que la Nature se charge du travail. Lui-même avait pris de l’âge, et le Côté Obscur de la Force avait volontairement accéléré son vieillissement depuis la « tentative d’assassinat » des Jedi il y à son encontre il y a fort longtemps…

Mara Jade s’approcha de son Seigneur. Elle arborait toujours la même tenue, sauf que sa main coupée avait été remplacée par une prothèse, tout comme celle de Luke.

-Maître, je vous sens troublé…

-Ce n’est rien ma chère. Juste une petite déception à l’idée de ne pas pouvoir combattre mon éternel rival.

-Qui est-ce ?

-Le Grand Maître Jedi Yoda, chef de l’Ordre Jedi déchu. C’est lui que je sens en train de mourir.

-N’est-ce pas une bonne nouvelle ?

-Si mais j’aurais préféré lui donner moi-même le coup de grâce. Cela aurait légitimé ma supériorité sur lui et par extension, notre Ordre sur celui de notre ennemi naturel.

Mara ne fit aucun commentaire. Elle n’était pas une Sith au sens propre du terme mais ayant reçu des cours sur l’histoire de l’Ordre Sith et de l’Ordre Jedi et le conflit séculaire qui les déchirait, la Main voyait bien où son Seigneur voulait en venir.

-Je te sens perturbée ma chère, affirma-t-il.

-Je ne cesse de penser à ma défaite face à la fille de Skywalker. Je pensais sérieusement qu’elle avait le même niveau que son frère, mais je me trompais. J’ai cru que je pourrais facilement la battre mais pas du tout.

-Ta haine pour elle te rendra beaucoup plus forte quand elle viendra libérer son frère de notre influence.

-Vraiment ? Je l’ai pourtant déjà ressentie envers elle et cela m’a couté ma main, rétorqua-t-elle sous un ton de reproche.

-C’est ton orgueil qui te l’a fait perdre. Tu as crû justement que tu pourrais la battre facilement et tu en as payé le prix. Que cela te serve de leçon, dit-il durement.

Jade se tût et réfréna sa frustration en formant un poing avec sa prothèse. Soufflant un bon coup pour se calmer, elle changea de sujet de conversation :

-Concernant son frère, avez-vous pu avoir des nouvelles sur l’emplacement des Jedi survivants ?

-Non car Anakin Skywalker se chargera de venir avec eux pour me battre.

-Comment le savez-vous ?

-J’ai eu une vision de cet évènement. Même si le Futur est changeant, du moment que la Force nous en montre un qui nous convient, tout ce qui nous reste à faire est que cela se réalise comme prévu.

Mara comprit le message... Cependant elle n’avait jamais eu de vision de son propre avenir. Son futur lui était totalement incertain et elle ne savait pas si elle survivrait aux prochaines batailles à venir…

-Ai confiance dans le Côté Obscur. Lui seul te permettra de gagner et de survivre, dit-il.

Mara sursauta légèrement. Venait-il de la sondé ? Elle en eu bien l’impression mais elle n’avait rien ressenti en elle qui justifie une telle action. Elle ne voulut pas le regarder, même furtivement, pour avoir la réponse à sa question silencieuse.

-Oui Mon Seigneur.

Le silence régna à nouveau dans la Salle du Trône. Les secondes défilèrent, sans qu’aucun des deux ne prenne à nouveau la parole. La Main de l’Empereur respira profondément avant de faire appel au Côté Obscur. Elle savait que dans ces moments-là n’importe quoi pouvait bien arriver. C’est justement ce qui se produisit quand elle sentit soudainement une attaque par derrière qui l’obligea à sauter pour éviter la lame rouge du Nouvel Apprenti de Dark Sidious.

-Bien, dit celui-ci, un sourire aux lèvres.

Mara avait du mal à le croire. Luke s’était fendu pour l’empaler par derrière. Qu’est-ce que tout cela signifiait ? L’Empereur avait-il l’intention de la remplacer ou était-ce une leçon qui lui prodiguait ? N’était-ce pas plutôt de la moquerie au fait de lui faire confronter le frère, moins puissant qu’elle ?

Luke se retourna d’un coup et lui porta un coup d’estoc que Mara évita à nouveau avant de dégainer son propre sabre-laser. Pas le temps de discuter, il fallait qu’elle se défende.

‘Il croit vraiment qu’en me confrontant à lui je vais perdre ? Ce mec n’est qu’un bleu’

Elle s’élança, alors que Sidious, dos à eux, continuait d’observer le paysage…
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les survivants de l’Ordre Jedi s’apprêtaient à rendre un dernier hommage à celui qui avait été leur mentor, leur ami, leur frère, leur conseiller et bien d’autres encore.

Yoda, neuf-cents ans de vie, se trouvait à l’extérieur de l’enceinte, au centre d’une grande clairière. Il avait voulu quitter sa chambre et voir une dernière fois la Nature, lui qui avait vécu exilé en son sein sur Dagobah. Couché sur son lit, il était entouré par tous ses anciens élèves, y compris ceux qui n’étaient pas restés sur Odessenn à la fin de la Purge Jedi et qui avaient été mis au courant de ce qui allait se passer.

-Mes amis… Un… Un Grand honneur de vous avoir eu comme élève, pour la grande majorité, ce fut, commença-t-il à dire, balayant l’assemblée de ses petits yeux fatigués mais où se dégageait encore une étincelle de vitalité.

Les Jedi étaient tous tristes. Certains commencèrent déjà à verser des larmes. Yoda appela Anakin et ce dernier s’avança lentement vers lui, le regard triste. Quand il fut près de lui, il s’agenouilla pour être à sa hauteur :

-Beaucoup évolué tu as, Skywalker. Cependant, te dire une chose je me dois.

-Laquelle Maître Yoda?

-Désolé je suis. Raison avait Maître Qui-Gon de te prendre quand il en avait eu l’occasion. L’écoutez, nous aurions dû. Peur de toi, nous avons ressenti. Douté de toi, nous avons eu. L’Élu de la Prophétie Jedi tu es.

Tout le monde fut sous le choc de cet aveu, le concernait encore plus qui s’était attendu à tout sauf à ça. Des larmes lui montèrent aux yeux.

-Certes le siège du Haut-Conseil te revenait comme il se devait mais encore plus que ça, le titre de Maître Jedi recevoir tu aurais-dû mais trop orgueilleux et sur de nous, avons été.

Anakin ne savait pas où se mettre. Il se sentait gêner de la situation. Entendre de la bouche de Yoda en personne que depuis toutes ces années le Conseil avait refusé de le voir tel qu’il était et surtout reconnaître leur erreur concernant Qui-Gon Jinn qui avait été pour lui un père de substitution était au-delà de ce qu’il pouvait supporter.

Tout le monde ressenti de la compassion pour l’Élu. Les survivants du Haut Conseil Jedi sentirent que Yoda s’apprêtait à dire quelque chose d’important. Ils le virent faire un geste envers eux et ces derniers se positionnèrent à côté de lui, faisant face à Skywalker.

-Anakin Skywalker, au nom du Haut-Conseil Jedi, le rang de Maître Jedi nous t’accordons.

L’Élu fut stupéfait. Lui qui avait rêvé d’accéder au rang de Maître durant sa jeunesse à l’époque de la Guerre des Clones, le reçoit alors qu’il est devenu plus âgé. Il esquissa un sourire, se rappelant les paroles d’Obi-Wan : «Soit Patient. Le jour viendra où le Conseil te nommera au rang de Maître »

Ce jour inespéré venait enfin d’arriver, après des années de travail sur lui, de remise en question et d’évolution personnelle. Il était enfin reconnu à sa juste valeur.

-Je… Merci Maîtres, dit-il tout simplement en s’inclinant devant eux.

-Tu l’as bien mérité Anakin, annonça Shaak-Ti.

-Oui, soutinrent Plo Koon et Kit Fisto

Yoda continua :

-Une dernière épreuve tu te dois d’accomplir.

-Mettre fin au règne de Dark Sidious.

-Oui mais plus encore.

-Comment cela Maître ?

-Le nouvel enseignement que tu as reçu est ta réponse, répondit-il mystérieusement.

Anakin réfléchit mais ne vit pas où le petit homme vert voulait en venir. Dans un murmure, Yoda lui prodigua ce conseil, alors que sa voix continuait à s’affaiblir de plus en plus :

-Anakin… Surtout...Ne...Ne sous-estimes pas les pouvoirs de l’Empereur…

-Claire et nette Maître. Palpatine ne m’aura pas une seconde fois, affirma-t-il sérieusement.

Yoda sentit la détermination dans sa parole. Il acquiesça silencieusement avant de fermer à nouveau ses paupières. Sa respiration saccadée, ce n’était qu’une question de minutes voire de secondes…

-Ce fut… Ce fut un plaisir de vous… de vous avoir tous connus… mes amis… Que… Que la Force soit...soit avec vous tous… pour toujours.. et à jamais… murmura-t-il dans un souffle.

Quelques secondes plus tard, sa respiration s’arrêta et Yoda, les yeux complètement fermés, mourut.

Tous les Jedi le virent disparaître physiquement, ne laissant derrière lui que ses vêtements et le drap qui le recouvrait, vides sur le lit.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dark Sidious sentit la mort du vénérable Maître Jedi. Dorénavant, excepté Anakin Skywalker et ces trois femmes mystérieuses, plus aucune personne ne pouvait se liguer contre lui. Il dirigeait le Sénat d’une main de fer grâce à Côté Obscur de la Force, Luke, devenu son Apprenti, ne serait pas assez fort pour se retourner contre lui et sa Main n’étant pas une Sith, elle n’avait pas ce qu’il fallait pour en arriver-là. Se retournant, il observa à nouveau le combat avec un fort intérêt.

Luke et Mara n’arrêtaient pas de jouter. Aux yeux de Jade, ce combat n’aurait dû être qu’une simple formalité mais ce dernier avait commencé à se transformer en humiliation pour elle. Le fils de l’Élu avait beaucoup progressé. Il n’était clairement plus le même que la première fois qu’elle l’avait vu et combattu, mais hors de question pour elle de se faire battre par un morveux de son genre….

Elle envoya un coup oblique traître qui le toucha à l’épaule. Luke grogna de douleur mais n’en eu cure et se remit en position. Mara avait l’impression de faire face à une bête car Luke ne parlait pas du tout. Aucune pique, aucune menace verbale, rien. Il se contentait juste d’attaquer et de défendre, même si la Main comprenait que derrière ce silence se cachait en réalité quelque chose de beaucoup plus froid. Alors qu’elle entama une attaque, elle vit son adversaire se pencher pour l’attaquer sur le côté…

‘Il a vu mon ouverture si rapidement, c’est dingue’ pensa-t-elle alors qu’elle sentit la lame lui faire une légère entaille à ce niveau. Elle gémit de douleur mais se reprit rapidement. Luke tourna autour d’elle et cette dernière ne le lâcha pas des yeux, consciente que son comportement était stratégique. Elle voyait bien qu’il l’étudiait en détail, cherchant la moindre ouverture, la plus petite faille dans sa posture. Il devenait un dangereux adversaire avec cette technique. La Main sentit également le poids du regard de l’Empereur. S’attendait-il à ce qu’elle applique sa leçon sibylline ? Elle ne savait pas si c’était vraiment le cas, la Règle des deux ne pouvant s’appliquer à cette dernière mais Luke pouvait être un adversaire d’entraînement afin qu’elle soit prête pour vaincre Leia…

‘Si c’est le cas, ce ne sera pas une partie de plaisir. Les deux jumeaux ont chacun leur propre style’


Luke attaqua une nouvelle fois par un Saut de Force afin de donner un puissant coup vertical. Mara le bloqua mais la force de l’impact la poussa à mettre un genou à terre. Luke ne disait toujours rien, se contentant de la regarder férocement. Jade désactiva sa lame et s’écarta dans la foulée, surprenant Luke qui perdit l’équilibre et tomba en avant, laissant à la jeune Rousse un net avantage car tout le corps du jeune homme était exposé à n’importe quelle attaque.

Le temps lui sembla se ralentir, tandis qu’elle jetait un regard à l’Empereur qui souriait seulement. Était-ce une invitation implicite à aller jusqu’au bout ? Voulait-il qu’il le tue ? Elle ne saurait le dire.

La tentation était grande, elle le savait. En l’absence de réaction explicite du Seigneur Sith, elle se laissa aller. Après tout, c’était l’occasion idéale de leur prouver que ce combat n’était qu’une simple farce et pas digne d’elle…

Alors qu’elle commençait à lancer son coup dans le but de tuer Luke tandis qu’il avait le dos tourné, Mara sentit à la dernière seconde l’attaque énergétique de son Seigneur. La Poussée de Force la fit voltiger à travers toute la pièce. Elle percuta violemment un mur avant de tomber de tout son long à terre. Sonnée, elle faillit perdre connaissance. Elle prit quelques secondes et, chancelante, fit face de nouveau à Luke qui était toujours à sa position, lui faisant face mais le sabre-laser baissé.

-Cela suffira Luke.

-Bien Maître.

Il désactiva son arme. Il avait beaucoup appris de ce combat, tout comme Mara mais cette dernière ne comprenait pas la tournure de l’évènement.

-Mon Seigneur, qu’est-ce que…

-Je t’ai empêchée de le tuer car tel n’est pas ton objectif mais tu n’as pas hésité à saisir l’occasion de le faire ce qui a été très instructif. Retournez à vos quartiers, je vous solliciterai plus tard, ordonna-t-il.

Mara se sentit frustrée. Elle ne le montra pas sur le moment mais le petit sourire insolent de Luke la fit voire rouge sur l’instant. Cependant elle se calma et se détourna de lui afin de ne pas tomber dans son piège. Elle savait qu’il la provoquait dans l’unique but qu’elle se fasse remettre les bretelles par Dark Sidious à coup de Foudre Sith, son arme fétiche et punitive…

Luke laissa Mara la quitter. Il aurait d’autres occasions de l’attaquer et de l’abattre. En attendant, il se devait d’être prêt pour son Maître. Il se retourna vers ce dernier et se prosterna devant lui.

-Tu as bien travaillé Luke. Très bientôt tu seras prêt pour ta dernière épreuve.

-J’ai hâte de la passer, vous le savez.

-Oui mais saches que tu dois être fort pour la réussir. Tu as été vulnérable un court instant et si je n’étais pas intervenu à temps, tu serais mort à l’heure qu’il est. Tu dois encore progresser.

Luke ravala sa colère, même si elle bouillonnait en lui. Il se devait d’être patient. Un jour son heure viendrait mais pour l’instant, ici et maintenant, le temps était à l’entraînement.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Odessenn, le temps était au recueillement, au ressassement des souvenirs pour les survivants de l’Ordre Jedi éteint…

La mort du vénérable Grand Maître Jedi Yoda, après neuf siècles de vie, avait laissé un grand vide chez ses anciens élèves. Cependant les souvenirs étaient-là pour atténuer la peine et la douleur de la perte. Discussions, méditations, collations… Tout avait été fait de la part du Haut-Conseil pour que le passage d’un avant et d’un après se déroule sereinement et de nombreux jours furent nécessaire pour que le deuil se déroule paisiblement.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 901
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 06 Juil 2024 - 12:21   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes. Je vous propose un nouveau chapitre de mon histoire. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture. À bientôt pour la suite :)


Chapitre 24 : La réunion

Sur Odessenn, les futurs Je’daii continuaient à s’entraîner ou à passer leurs épreuves, toujours sous la supervision des premiers membres qu’étaient Ayanna et Ana-Rae. Ariandelle, celle à l’origine de la reconstruction pas encore finie de l’Antique Ordre, était en pleine discussion avec le tout nouveau Maître Jedi Anakin Skywalker, intronisé par le défunt Grand Maître Jedi Yoda en personne, avec le l’accord des autres membres survivants du Haut-Conseil.

-Depuis que tu as été promu, je t’ai senti très apaisé, serein même.

-Oui Maître. C’est l’aboutissement d’un long travail sur moi-même mais aussi d’une reconnaissance que j’estimais recevoir de plein droit de la part des membres du Haut-Conseil quand j’avais reçu un siège à l’époque de la Guerre des Clones. Je pensais méritais cette promotion de par mes actions sur le champ de bataille mais en vérité, je n’étais pas prêt. J’étais encore orgueilleux…

-Ton chemin en tant que Jedi s’est terminé mais un nouveau a commencé il y a longtemps…

-Oui et c’est lui qui m’a permis de me remettre en question, de changer, d’évoluer, reconnut-il.

-Ces années d’exil t’ont transformé pour le meilleur. Tes entraînements avancent, j’ai senti que tu te rapprochais de plus en plus de l’Équilibre de la Force en toi.

-J’ai l’impression que je peux atteindre quelque chose qui me dépasse, en effet, remarqua-t-il.

-Vois-cela comme un état d’être où la dualité n’existe plus, où tu te sens pleinement entier, dit-elle.

-C’est quand même incroyable. Depuis que l’Ordre Jedi existe, d’aussi loin que je m’en souvienne sur son histoire, je n’avais jamais vu ce genre de chose sur la Force, pensa Anakin.

-Moi de même. À mon époque, ça n’existait pas non plus. C’est uniquement en passant mes propres épreuves de Jedi que j’ai redécouvert ce que je vous enseigne depuis plus de dix-neufs ans.

-Quand Sidious sera vaincu, qu’aurez-vous l’intention de faire au sujet de ce nouvel ordre ?

-La première chose est de ne pas reproduire les erreurs du passé. Au niveau de l’administration, je pense sincèrement que le Nouvel Ordre Je’daii se désolidarise du Sénat et soit une entité autonome et indépendante à part entière, lui expliqua-t-elle.

-Vraiment ?

-Oui. Ce qui s’est passé il y a plus de dix-neuf ans est un cas d’école et justifie à lui seul cette intention.

-Mais si la République renaît de ses cendres, elle voudra à coup sûr notre allégeance.

-Elle aura notre soutien uniquement. Être rattaché au Sénat a empêché l’Ordre Jedi d’agir librement. Tu l’as forcément remarqué durant la Guerre des Clones.

Anakin repensa instantanément à sa conversation avec Windu quand il lui avait demandé l’envoi de renforts et que le Maître Jedi lui avait répondu par la négative en prétextant un blocage de la part du Sénat. À l’époque, il l’avait pris personnellement du fait de l’animosité qu’il éprouvait pour lui mais maintenant avec le temps passé il voyait clairement le problème soulevé par la Mirialan.

-Je vois où tu veux en venir…

-Nous n’en sommes pas encore-là. Pour l’instant concentrons-nous sur l’Instant Présent.

-Oui Maître. Je vais de ce pas continuer mes exercices. Je me dois d’être prêt à le battre pour en finir et mettre un terme à tout ceci, affirma avec entrain Skywalker.

Ariandelle acquiesça de la tête. Elle savait qu’il accomplirait le moment venu la Prophétie Jedi.

Anakin la laissa et repartit s’entraîner tandis que la Mirialan recevait un appel de Bail Orgona. Après quelques minutes, elle le rejoignit en salle de réunion.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur place, la jeune femme vit qu’il n’était pas venu seul. Mon Mohtma ainsi que d’autres membres politiques étaient présents. La femme d’Anakin était également présente et les quelques gardes de l’Alliance Rebelle avaient escorté les politiciens venus pour discuter.

‘On dirait que quelque chose est sur le point de se passer’ pensa-t-elle tandis qu’on la saluait.

-Ariandelle, merci d’être venu, lança Organa.

-C’est un plaisir de vous voir Sénateur, et vous aussi, s’adressa-t-elle aux autres.

-Si nous t’avons appelé, c’est que nous sommes peut-être sur le point de faire un pas de géant dans notre lutte contre l’Empire.

-C’est-à-dire ? Demanda-t-elle.

-L’Empereur Palpatine semble totalement absent des affaires du Sénat. Depuis quelques temps déjà il ne participe plus aux réunions et aux débats ce qui a commencé à inquiéter certains Sénateurs qui ont commencé à s’interroger. Il semblerait que l’influence de Palpatine ait diminué au fil du temps.

-Intéressant mais ne crions pas victoire trop vite. Palpatine est un Seigneur Sith et en tant que tel, il peut très bien penser à des plans importants dont il ne veut pas mettre au courant ses alliés.

-Justement, en tant que Chancelier Suprême il se doit d’être présent lors des sessions. Ses nombreuses absences sont pour certains Sénateurs le reflet d’une politique de délaissement mais aussi une marque de faiblesse. En politique, la faiblesse est un défaut que personne se doit d’avoir.

-Je ne connais pas très bien les rouages de la politique mais en quoi cette information peut nous être utile ? Je vous rappelle que nous ne sommes pas assez nombreux pour lancer une attaque de grande envergure contre Coruscant.

-C’est-là que vous vous trompez, précisa Bail sans en dire plus.

Sous le regard interrogateur de la Mirialan, Mon Mothma qui avait suivi leur discussion, s’y immisça :

-Nous aimerions que le Haut-Conseil Jedi lance une réunion générale en présence de tous les Jedi présents.

-Pardon ?

-Ils ont des informations susceptibles de nous faire gagner la guerre contre l’Empire, répondit Padmé.

-Sérieusement ? douta-t-telle, n’arrivant pas à en croire ses oreilles.

-Mieux vaut que tout le monde soit-là. Je ramènerai toutes les personnes qui pourront témoigner sur ce qui se passe sur Coruscant et ailleurs dans la Galaxie, répondit avec assurance Organa, sourire aux lèvres.

Toujours dans le doute, Ariandelle accepta la demande des Sénateurs et les quitta pour se diriger vers la salle du futur Haut-Conseil Je’daii se trouvant à l’étage du bâtiment principal.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au sein de chaque Temple Je’daii lié à un côté de la Force, les étudiants effectuaient leurs exercices physiques, mentales et spirituelles. Chacun allait à son rythme, comme l’ex-Sith Dooku qui s’était rachetée une conduite depuis qu’il avait pris conscience de la fourberie de son propre Maître, l’actuel dirigeant de l’Empire Galactique, Sheev Palpatine, alias Dark Sidious.

Depuis qu’il avait aidé ses anciens frères d’armes, Dooku s’était senti libérer d’un poids de culpabilité. Même s’il lui avait fallu ces années d’exil pour retrouver La lumière et se pardonner à lui-même ses propres erreurs et échecs, il avait pris conscience qu’il s’était fourvoyé en choisissant de s’allier à la mauvaise personne, bien que les événements l’ayant conduit à cette décision eussent été selon lui justifiés. Cependant, comme l’avait dit Ayanna, le Passé était ce qu’il était et qu’il lui fallait aller de l’avant afin de ne pas y rester attaché…Ce que l’ancien aristocrate avait fait…

Ce dernier effectuait des exercices avec son arme. Ses deux mains en apparence naturelle étaient des prothèses suite à la perte des originales par Anakin Skywalker lors de son combat sur la Main Invisible, le vaisseau du Général Grievous. Grace à elles, sa dextérité avait été améliorée cependant l’aristocrate savait que les prochains combats seraient ses derniers. Il se sentait suffisamment vieux pour ne pas tenir sur le long terme un duel au sabre. La mort de Maître Yoda l’avait beaucoup affecté car le petit homme vert avait été son Maître, comme tant d’autres avant, pendant et après lui. La vieillesse était une condition physique difficilement surmontable avec la Force et il sentait ses effets sur son corps. Il savait qu’il y passerait un jour mais tout ce qu’il pouvait faire, c’était de profiter de l’Instant Présent.

Aayla et Kit continuaient toujours de s’entraîner. Ils avaient beaucoup évolué, notamment le Nautolan qui avait réussi à faire appel au Côté Obscur petit à petit et à s’habituer à sa présence et à ses effets sur lui. Grâce à cette connexion totalement inédite pour lui, contrairement à sa compagne, le Maitre Jedi avait pu par la suite utiliser les pouvoirs de ce Côté de la Force sans pour autant y sombrer.

Depuis lors, l’apprentissage des pouvoirs Je’daii avait été la suite logique de leur entraînement et leur enfant avait elle aussi beaucoup progressé, dépassant certains camarades de sa génération. Toutefois, « ce n’est pas une compétition » comme ses parents lui avaient si souvent rappelée mais la jeune fille ne pouvait s’empêcher de jouer les fiers auprès des autres et depuis qu’Anakin avait été promu Maître, ce dernier ne s’était pas privé d’utiliser son nouveau statut pour lui faire prendre conscience de l’erreur dans laquelle cette dernière se dirigeait, voyant en elle le même comportement qu’il avait appliqué dans sa jeunesse et qui l’avait amené à avoir de sérieux problèmes avec l’autorité représentée par les Maitres Jedi. Il ne voulait pas qu’elle suive son exemple, ni elle ni les autres qui seraient influencés à faire pareil…

D’ailleurs ce dernier se trouvait dans le Temple Bendu, là où Côté Clair et Côté Obscur se trouvaient en Harmonie. Il s’exerçait à utiliser tous les pouvoirs de la Force, qu’ils soient Lumineux ou Obscurs voire Equilibrés. Il savait son rôle, connaissait sa mission. La pression était énorme mais maintenant il pouvait plus facilement la gérer qu’il ne l’avait pu il y a plus de dix-neufs ans, quand il était encore un Chevalier Jedi toujours orgueilleux et ayant soif de pouvoir et de reconnaissance du fait de son statut si particulier et de ses actions sur le champ de bataille.

Un appel sur son Comlick l’informa qu’il était demandé au sein du Haut-Conseil pour une importante réunion. Il confirma sa présence, termina ses exercices et se dirigea vers le bâtiment principal….
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle du Haut Conseil, Anakin était assis sur son propre siège, en présence des autres Haut-Conseillers qu’étaient Tra Saa, Shaak-Ti, Maître Tholmes, Kit Fisto, Plo Koon, Cin Draling et Maître Fay, revenue de mission pour assister à cette réunion. À l’entrée se tenaient les amies de la Mirialan, accompagnée des politiciens venus l’accoster et de quelques gardes de l’Alliance Rebelle assurant la sécurité de ces derniers. Dooku avait été appelé en renfort pour son ancien lien avec le Seigneur Sith.

-Membres du Haut-Conseil, j’ai demandé à lancer cette réunion parce que les Sénateurs ici présents ont d’importantes informations qui selon eux pourraient nous permettre de vaincre l’Empire, se lança-t-elle.

-Quelles sont ces informations nécessitant notre attention ? demanda Tra-Saa.

-Comme je l’ai dit à Ariandelle, le Sénat subit des périodes de troubles en ce moment. L’Empereur Palpatine est de plus en plus absent lors des sessions. Ses absences répétées jettent un grand trouble chez de nombreux Sénateurs. Certains ont commencé à retourner leur veste et à quitter leur fonction et leur allégeance au dirigeant du régime, expliqua Bail Organa.

-Ce n’est pas tout Maîtres Jedi. Les nombreux rapports de nos espions rebelles nous renseignent qu’à travers toute la Galaxie, la rébellion des peuples opprimées fait rage. L’ordre et la sécurité impériales appliquées à la lettre en cas de menace de quelque nature que ce soit au régime a été tellement dure que plusieurs peuples ont tenté, avec plus ou moins de succès, de faire front. L’existence de l’Alliance Rebelle et de sa vision d’un régime purement républicain ont poussé nombre d’entre eux à la rejoindre dans l’espoir que l’Empire Galactique tombe.

-Je confirme les propos de la Sénatrice. Ayant moi-même effectué des missions pour le compte de la Rébellion, j’ai aussi constaté cette colère populaire et ce désir de revenir à l’ancien gouvernement, ajouta Fay.

Padmée Amidala Skywalker prit également la parole :

-Cette déstabilisation au Sénat ne peut nous être que profitable. Le fait même que l’Alliance Rebelle reçoit de plus en plus de membres en colère la rend plus forte. Très bientôt, nous serons suffisamment nombreux pour lancer une attaque sur Coruscant.

Anakin réfléchit et s’exprima :

-Cela pourrait marcher mais soyons prudent.

-Je suis d’accord avec lui, intervint Ayanna qui s’approcha du groupe. En tant que Sith, Sidious sait exactement quoi faire pour mener le jeu.

-Je confirme, ajouta l’ex Comte. Dark Sidious est très malin et a plusieurs coups d’avance. Même s’il ne se cache plus depuis qu’il a pris le pouvoir, il a toujours été un très fin stratège, manipulant ses pions comme bon lui semblait. Je pensais à l’époque que je pouvais le vaincre mais en vérité j’étais très loin du compte, non pas à cause de sa puissance supérieure à la mienne, mais bien à cause de ses visions très précises de l’avenir qu’il avait en tête. Les plans qu’il met en œuvre servent ses intérêts, toujours mystérieux et qui ne regardent que lui. C’est un caméléon, changeant constamment pour que personne ne puisse se retourner contre lui. Son attitude au Sénat est toutefois surprenante mais il ne faut pas s’y fier en apparence. Cela cache sûrement quelque chose de plus grand.

-Peut-être, mais il nous faudra saisir l’occasion tôt ou tard, rétorqua Bail.

-Et si on la crée volontairement ? Suggéra la Mirialan.

-Où veux-tu en venir ? demanda sa copine.

-En profitant de la déstabilisation qu’il provoque au Sénat par l'application de cette dernière à son Empire.

-Tu voudrais déstabiliser l’Empire tout entier ? questionna la Sith au Sang Pur.

-Oui, à travers des attaques rapides sur plusieurs front à la fois vu que l’Alliance Rebelle a maintenant suffisamment de membres pour faire ça.

-Cela poussera Sidious à se focaliser sur ces attaques brutales mais il sentira le piège, prévint Kit.

-C’est le but. Ces attaques imprévues à un tel moment de son règne doivent le pousser à la réflexion.

-Et donc anticiper une attaque massive envers Coruscant. Il le prévoira facilement, intervint Dooku.

-Sauf si on effectue une attaque de l’intérieur, contra Fay.

Tout le monde se tourna vers elle.

-Poussons Sidious à lui faire croire qu’une attaque massive se prépare envers Coruscant et en lui donnant même raison en envoyant une partie de la Flotte Rebelle. Il mobilisera forcément tous ses vaisseaux pour nous contrer mais ne saura pas qu’une autre attaque viendra depuis la planète.

-Comment comptez-vous vous y prendre ? La questionna Plo Koon.

-En s'infiltrant dans le rang ennemi grâce aux nombreux peuples opprimées. Ces derniers feront tout pour libérer Coruscant du régime impérial mais également défaire le Sénat.

-Wouah, temps mort ! Intervint Cin Dralling. Vous suggérez vraiment ce que je pense Maître Fay ?

-D'un certain point de vue Maître Dralling. Nous à leur côté comme avant, le peuple sentira un très fort soutien de notre part et cela le poussera à mener littéralement une rébellion. Le Coup d’État sera de leur part, pas du notre, ainsi nous nous protégeons de la fausse accusation de Palpatine envers nous concernant cet acte.

-Mais comment savoir si le Peuple acceptera notre aide ? Après tout, il y a plus de dix-neuf ans, nous étions vus comme des traitres envers la République par les Citoyens et les Soldats Clones. D’ailleurs ces derniers doivent toujours être-là et l’Ordre 66 persister toujours, notifia Maître Tholmes.

-Ce n’est plus le cas, expliqua Bail Organa. Les Soldats Clones ont été remplacés par des humains et ces derniers n’ont pas l’entraînement et les capacités de combat des Clones, ce qui fait qu’ils sont des ennemis moins dangereux que ces derniers.

-Cependant, comme l’avait dit feu Maître Windu, nous sommes avant tout des Gardiens de la Paix, non des Soldats. La Guerre des Clones nous a profondément changés et ces années d’exil nous ont servis à nous recentrer et à retrouver notre rôle qu’était le notre auparavant, prévint le Kel Dor.

-Je suis d’accord avec lui, soutient Skywalker. Nous ne devons pas jouer le rôle que Sidious nous as donné et qui s’est retourné contre nous à l’époque. Même s’il y a du changement au Sénat, ce ne sont pas tous les Sénateurs qui seraient prêt à retourner leur veste. Nombre d’entre eux sont encore alliés à ce dernier. Nous devons faire preuve de prudence. La trahison est toujours-là, prévint-il.

Les autres Jedi hochèrent la tête. Il ne fallait pas qu’ils perdent à nouveau à cause d’un nouveau coup de couteau dans le dos…

-Dans ce cas nous devrons préparer un long breifing en établissant un plan solide qui tienne la route, annonça la Mirialan.

-Bien évidemment, comme tout bon plan solide qui se respecte, il nous faudra improviser, tu le sais, ajouta Anakin.

Tout le monde esquissa un sourire, comprenant très bien où il voulut en venir… L’Elu était le roi de l’improvisation et savait pertinemment que les plans A tel que celui qui serait préparé lors du breifing ne marchaient jamais et qu’il fallait toujours lancer ceux des autres lettres de l’alphabet, du moins jusqu’à C, au pire en allant à la lettre D, mais pas plus loi ; Dans le cas contraire, c’était souvent très mauvais signe…

-Très bien, établissons une date où nous pourrons convier tout le monde, dit l’ex Reine de Naboo.

Le Haut-Conseil approuva et les dernières discussions se concentrèrent sur ce point avant de terminer la réunion.

À suivre…
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 901
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations