Déchéances (Tome 1)

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Sixfrags » Sam 19 Déc 2015 - 19:42   Sujet: Déchéances (Tome 1)

Bonjour à tous et à toutes !
Avant de commencer, j 'espère ne pas me tromper en postant au mauvais endroit mais voilà ma première Fan-Fiction ! Le projet est de faire quelques Tomes pas forcément long mais qui racontent l'histoire de personnages différents (Un par tome) qui serons tous amenés à se rencontrer au sein du mystérieux Clan Desa. Donc voilà ^^ Je poste d'abord le premier chapitre puis je posterais les autres dans ce topic si j'ai bien compris ^^
J'espère que ça va vous plaire, j'accepte toutes sortes de critiques (constructives bien entendu) !



...



Chapitre 1
-22BY - Géonosis


Les lumières défilaient à une vitesse folle au travers de la porte close de la canonnière républicaine. Il devait y avoir une dizaine de clones entassés les uns sur les autres qui attendaient patiemment d'être débarqué. CT-0217, alias 17 était le plus impatient de tous, il avait passé son temps à l'académie de Kamino à préparer cet instant. Il avait même pris des cours clandestins de la part de quelques commandos qui l'appréciaient. Son armure était blanche comme une étoile naissante, mais il était persuadé de pouvoir, un jour, devenir plus qu'un simple clone.

-Messieurs, à votre heure de gloire vous devriez vous préparer.


Le maître Yoda se tenait devant la porte, il n'arrêtait pas de tapoter le sol avec sa cane. Les lumières devinrent soudainement orangées, ils étaient enfin sur Géonosis. Sentant que le véhicule perdait de l'altitude, les clones se mirent tous à vérifier leurs chargeurs. La grande porte s'ouvrit laissant apparaître d'énormes plaines désertiques perturbées par de grandes colonnes de pierres et une immense arène qui semblait creusée dans la roche. Au milieu de ce bâtiment, 17 aperçut le premier les lumières de multiples sabres laser cernés par des droïdes de combat.

-un périmètre de sécurité autour des rescapés formez !


Image


L'ordre résonna dans les radios. Les tirs qui s'échangeaient étaient violents et rapides mais rapidement, les canonnières purent se poser pour faire évacuer les Jedi. 17 sauta du véhicule et atterrit à pieds joints dans le sable, au milieu d'un champ de bataille, comme il l'avait toujours souhaité. Toute son unité fit de même et commença à gagner du terrain sur l'ennemi. Coups par coups, 17 abattait ses adversaires tandis que ses camarades d'enfance se faisaient tuer autour de lui. Il ne fallut que quelques longues minutes pour que les canonnières soient prêtes à partir. Au milieu des débris, il était un des derniers clones encore sur place, il courut vers le vaisseau le plus proche pour rejoindre une autre zone de combats. Une fois assis sur le bord du vaisseau, il remarqua qu'un Jedi au sol non loin de lui tenait un objet qui émettait de la lumière.

-Accrochez-vous derrière, on décampe.


Le pilote n'avait pas fini sa phrase qu'il annula presque instantanément son annonce lorsqu'il aperçut 17 courir vers le corps du jedi. Il était à présent seul face à tous les droïdes, la canonnière peinait à l'attendre, il devait faire vite. Il retourna le corps et vit avec surprise que la Twi'lek verte jedi respirait encore et tenait un petit Holocron rouge entre ses mains.

-Allez ! Il faut dégager !

Il n'obtint pas de réponse. Au fur et à mesure des années de formation, 17 avait développé secrètement le facteur H qui lui avait attribué une personnalité unique : Il était prêt à tout pour mener à bien sa mission quel qu'en soit le prix, mais se faisait lui-même une idée de ce qui était juste ou non, il ne voulait pas répondre aux ordres du mal. Il jeta son blaster au sol, attrapa l'holocron sous son bras gauche et souleva la jedi sur son épaule droite. Dans cette position encombrante, il se mit à courir à travers les tirs et se jeta dans le vaisseau qui avait déjà décollé du sol. Les clones le regardaient avec stupeur sous leur casque et un commandant au fond du vaisseau se rapprocha pour lui hurler :

-Soldat ! Vous avez failli risquez toutes nos vies pour n'en sauver qu'une, éviter ce genre d'intervention la prochaine fois !

Il resta muet et allongea la jedi avant de présenter l'objet à son supérieur.

-Tenez monsieur, c'était ce que la blessée tenait.

-... Bien, vous, prévenez le sénat que nous sommes un transport prioritaire.

Deux clones se tournèrent vers un panneau de commandes et tapotèrent dessus.

17 était assis à côté du corps, il observait le tatouage qu'elle avait sur la joue. Il se demandait si le dessin avait une signification ? Ou encore si elle se réveillait un jour ? Les pilotes se mirent à brailler dans la cabine :

-Commandant Boney, deux missiles en approche, impact imminent !

Le commandant se leva d'un coup sec et n'eut pas le temps de donner d'ordre avant que la canonnière ne fasse un tour sur elle-même pour éviter le premier tir.

-On est verrouillés !

Une explosion arracha la porte opposée à 17, deux soldats furent projetés à l'extérieur. Dehors, on apercevait les dunes de sables qui se rapprochaient dangereusement. La Twi'lek glissa vers le rebord, mais 17 la rattrapa de justesse. Comme si quelque chose en lui ne voulait pas la laisser mourir. Le sifflement dans les oreilles de l'équipage se stoppa net lorsque le métal heurta une dune de plein fouet et que la carcasse du vaisseau se mit à faire des tonneaux au sol.

...


Le petit bruit répétitif d'une balise de détresse réveilla 17. Son armure était recouverte de sable et de sang de ses camarades. Il n'avait même pas à redresser la tête pour apercevoir les cadavres qui jonchaient le sol et un géonosien qui vérifiait qu'il n'y avait aucun survivant. Étalé à peine deux mètre de lui, il y avait le corps inanimé du commandant Boney sans son casque décoré de jaune. Dans un effort pénible, 17 sauta sur le blaster de poing du commandant et arracha la vie du géonosien d'un seul coup. Il se redressa lentement, maintenant couvert du sang de son supérieur et commença à chercher la Twi'lek. Au bout de quelques minutes de recherches, un petit cri perça le silence macabre. Il accourut vers le bruit et vit la jedi au sol, la jambe coincée sous ce qui semblait être les restes de l'aile de la canonnière. Il tenta de soulever la pièce métallique puis en échouant demanda :

-Vous pouvez utiliser votre pouvoir pour vous sortir de là ?


La jeune jedi répondit avec peine :

-je n'y arrive pas… La douleur me perturbe...

-Ne vous en faite pas, je trouverais un moyen.

-D'ailleurs… Comment je dois t'appeler ?

-Matricule CT-0217 madame.

-Tu n'as pas un nom plus agréable ?

-Mes supérieurs m'appellent 17. Et vous, je dois vous appeler comment ?

-Je suis la padawan Jaïane.

-Padawan ?

-Oui, j'aurais fini ma formation à mon retour. Ne trainons pas ici…

17 releva les yeux en acquiesçant puis il scruta l'horizon en se faisant de l'ombre avec ses mains. Un reflet lumineux l'aveugla, quelque chose brillait en haut de la dune. Il y alla et avant même de regarder au sol, il vit un écran de fumée au loin se rapprocher. Des droïdes ? Du renfort ? Dans les deux cas, il fallait faire vite. Il observa l'objet métallique planté dans le sol et l'extirpa du sol pour découvrir un sabre laser plutôt fin. Il se remit à courir vers Jaïane pour la décoincer. Il se stoppa devant elle et alluma le sabre qui libéra un rayon bleu. Il fit un grand geste horizontal pour découper la partie qui bloquait les jambes de la Twi'lek. Elle se releva avec peine et reprit son sabre.

-Je… Je ne vais pas réussir à tenir debout longtemps...

17 prit son bras et l'enroula autour de son cou pour la soutenir dans sa démarche. Quatre speeder BARC s'arrêtèrent devant eux avec dessus, une escouade de commandos. Ils avaient tous une armure décorée différemment de rouge.

Image


Le premier s'avança et dit d'un ton affirmé :

-Nous sommes l'escouade Scarecrow. Moi c'est Danger, je vais m'occuper de vous escorter jusqu'au point d'évacuation.

Leur carrure était imposante, ils inspiraient le respect.

-Soldat, montez avec Bike sur son speeder. Et posez la jedi sur le speeder de Cell.

Deux autres commandos firent signe avec leur main pour souligner l'ordre de Danger. 17 exécuta les ordres et s'accrocha à Bike qui avait opté pour un crâne humain dessiné sur son casque. En une fraction de seconde, les véhicules avaient repris leur vitesse maximum.

-On va où exactement ?

-Tout prêt de l'arène, l'escouade Delta et nos hommes ont finalement réussi à le reprendre.

Le dernier commando hurla à ses équipiers :

-Attention ! Deux chasseurs droïdes !

Deux véhicules passèrent effectivement au-dessus d'eux, le premier toucha le transport de Danger de plein fouet, mais le deuxième rata de près celui où était installée Jaïane. Tous se stoppèrent. Danger sauta du véhicule et sortis son blaster DC-17m pour tenter de toucher les chasseurs. Cell cria dans sa radio qu'ils avaient besoin que l'évacuation se rapproche d'eux. Alors que Danger relevait le commando à terre, une canonnière séparatiste se posa tout prêt et se mit à « cracher » des droïdes de combats.

-Planquez-vous derrière les speeder ! On doit tenir le coup !


Les tirs commencèrent à s'échanger, les commandos avaient une expérience au combat qui impressionnait la plupart des clones. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes et quelques chargeurs qu'une canonnière se posa juste derrière les commandos. 17 observait avec plaisir la scène qui se déroulait sous ses yeux, il regrettait juste de n'avoir qu'une arme de poing donc de ne pas pouvoir montrer ce qu'il savait faire. Danger et Cell firent rentrer la jedi en sécurité puis Bike couru à l'intérieur suivi de 17. Le véhicule de sauvetage ne devait pas rester longtemps, il avait déjà quitté le sol lorsque les soldats grimpèrent dedans. Le dernier commando était resté au sol, personne n'avait vu qu'il ne s'était pas levé avec les autres. 17 se retourna et observa la scène. Il soupira un coup et jeta son unique détonateur thermique sur les droïdes avant de courir vers l'homme à terre et de le relever. Ils se dirigèrent vers leur unique échappatoire sous le feu ennemi jusqu'à ce qu'un tir vint les faire tomber au sol. 17 était écrasé sous le commando décédé et l'holocron était tombé de sa poche quelques pas à côté. Toute l'escouade vint à son aide et le firent monter à bord du vaisseau. Il eut à peine le temps d'attraper l'objet. En une seule poussée d'air, la canonnière se souleva rapidement. Une fois dans le ciel et les portes fermés, Danger prit la parole :

-C'était totalement stupide de mettre en péril la mission pour un soldat à terre petit. . . . Mais merci beaucoup.

17 marmonna dans son casque en guise de réponse :

-Mais… Il est mort.

-Oui, sans doute, mais tu as essayé et ça, ça veut dire beaucoup.

Tous les commandos retirèrent leur casque puis 17 fit de même. Jaïane lui souriait. Il fit de même en donnant l'Holocron à ses supérieurs. 17 la trouvait plutôt mignonne et espérait voir un jour de quelle façon, elle se débrouillait au combat.

Image


Au bout d'un bonne vingtaine de minutes, les clones étaient de retour sur le croiseur stellaire. Tout semblait calme ici puisque la plupart des hommes disponibles étaient sur géonosis. L'amiral Kogan, affecté à la préparation de la retraite des troupes, s'approcha de 17 :

-Soldat, je suis fier de vous.

-Amiral, j'ai un objet à remettre au Maître Yoda, où est-il ?

-Une canonnière de déplacement m'a informé l'avoir déposé sur une plateforme géonosienne. Mais ne vous en faites pas, donnez-moi l'Holocron, nous allons informer le Sénat.

17 lui donna l'holocron avec fierté.

-Sinon Soldat, Danger m'a fait part de votre courage en bas.

-Ah, oui.

-Vous avez mis en danger un élément d'un importance capitale pour tenter de sauver la vie d'un homme sans doute déjà mort.

-Oui Monsieur.

-Dites-moi 17. Depuis combien de temps, vous possédez le facteur H ?


17 ne répondit pas. Il ne voulait pas se démarquer des autres par cette différence, mais par son efficacité au combat.

-Si vous ne répondez pas, je vais devoir annuler mon offre.

-Votre offre ?

-L'escouade scarecrow vient de perdre un membre et nous n'avons personne pour le remplacer pour le moment. Ils vont sans doute parler de vous dans leur rapport et vous pourriez vous retrouver dans une tenue comme la leur.

-Mais et la formation ?

-La guerre n'est pas finie, nous pouvons vous instruire encore un peu. Et puis vous avez l'air de déjà bien vous débrouiller.

-Merci Amiral.


Kogan lui fit un signe de tête et fit demi-tour. 17 était heureux, il allait devenir ce qu'il voulait devenir. Il observa sa tenue salie par le sable et le sang puis se dirigea vers la zone d'entretien. Il avait hâte de retourner au combat.
Modifié en dernier par Sixfrags le Mer 28 Déc 2016 - 22:01, modifié 4 fois.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar jayson2048 » Lun 21 Déc 2015 - 19:00   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Salut ! :hello:

Je trouve que ta fan-fiction est très bien écrite (malgré quelques petites fautes de frappes ^^ mais c'est pas très important), je trouve aussi qu'il y a pas mal de détail interressant et je ressens bien en toi la volonté de nous faire découvrir une belle aventure. En tous cas pour un début, c'est prometteur ;) je suis même assez étonné qu'il n'y est pas eu de commentaire avant moi... Bref, j'ai hate de lire la suite.

A bientôt :hello:
Que la force soit avec vous !
jayson2048
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 115
Enregistré le: 16 Mar 2015
 

Messagepar Ad'ika » Lun 21 Déc 2015 - 20:41   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Je viens de lire le début de ton récit et c'est vraiment une très bonne lecture, il y a des faiblesses dans le style, mais c'est généreux et il y a de nombreux détails, ce qui fait qu'on entre facilement dans le récit et qu'on a vraiment l'impression d'aller de surprises en surprises. Comme le dit Jayson, c'est une belle aventure qui se prépare et j'ai hâte de pouvoir lire la suite de ton récit, en espérant que la qualité soit au rendez-vous, mais je n'en doute pas une seconde.
Que la Force soit avec toi.
"There are stories about what happened." No One

"Well, I'm going to find someplace to hide. I don't want any Imperial officer finding me here. I have the death sentence in six star systems." ― Dani
Ad'ika
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 823
Enregistré le: 05 Mai 2015
Localisation: avec Amara
 

Messagepar Sixfrags » Mar 22 Déc 2015 - 0:31   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Merci beaucoup pour vos critiques constructives, elles me font vraiment plaisir et m'encouragent à continuer !
Voici sans plus tarder la suite, le chapitre 2 :

...


Chapitre 2
-22BY – En orbite


Les Jedi Obi-wan Kenobi et Anakin Skywalker tentaient de vaincre le blocus séparatiste sur Christophsis tandis qu'un croiseur républicain supplémentaire attendait, prêt à passer en vitesse lumière pour aider à la réussite de l'opération. Depuis la bataille de géonosis, 17 avait été invité par l'escouade Scarecrow à suivre un entrainement intensif de commando, ce qu'il accepta sans hésiter. Entre chaque séances d'entrainements, il était affecté à des tâches banales spéciales mais jamais très risquées de peur que la république soit privé d'un commando potentiel. En effet, la république avait grandement besoin de plus de commandos depuis que la plupart avaient été exterminés sur Géonosis quelques mois plus tôt. 17 avait acquis le grade de sergent et une armure clone décorée de quelques traits verts en attendant la fin de sa formation commando. Un soldat entra dans la salle de repos et dit d'un ton joyeux :

-Sergent, le jedi responsable du croiseur est arrivé. Il est dans le hangar 3.

-Bien, je passerais voir si nécessaire, prévenez l'amiral.

-Déjà fait monsieur, justement, il veut que vous veniez.

-Bien, je vous suit.


17 s'engagea dans le couloir jusqu'au hangar en question pour y voir plusieurs canonnières et un chasseur jedi orangé. Il retira son casque et le prit à la main pour saluer ses supérieurs. Il haussa les sourcils de surprise et dit d'un ton enjoué :

-Jaïane ? Alors c'est toi ?

La Twi'lek retira sa capuche et souris au sergent :

-Tiens donc, on dirais que tu n'es plus un petit soldat sur le front !

-Et vous vous avez une vraie tenue jedi !


L'amiral s'interposa et grommelant. Il n'aimait pas que des clones puissent ressentirent de l'affection envers quelqu'un d'autres qu'un camarade. 17 le dévisagea et reprit :

-Donc, que faite vous ici « général » ?

-Et bien j'ai une mission plutôt importante, il me faut une navette rapide et puissante. Je dois aller sur christophsis.

-Vous allez aux côté du général Kenobi ?

-Ahah, j'aimerais bien ! Non, j'y vais en tant que pilote. Je dois m'assurer d'apporter une nouvelle padawan.

Une jeune Togruta sortis d'une canonnière avec un sac d'affaires dans les bras. L'amiral haussa un sourcil et dit discrètement :



-C'est elle ?! Mais… Elle n'est pas un peu jeune ?

-Si, mais vous savez… Mais…


17 acquiesça et s'éclaircit la voix avant d'annoncer le chemin vers la navette qu'elle souhaitait. L'amiral les suivit sans grande joie et proposa au sergent d'accompagner les Jedi, ce qu'il accepta avec plaisir. Il entra dans la navette et prit la place du conducteur, la jeune padawan se figea derrière le siège copilote où s'était assise Jaïane.

-Et donc la padawan ?

-Oh, oui excusez-moi. Ahsoka, voici le sergent 17, un ami à moi.

-Enchantée sergent.

-Enchanté petite.


La togruta soupira. 17 décolla et entra en hyperespace vers Christophsis...

Lorsqu'il en sortit, il entama immédiatement une esquive rapide. Des vaisseaux séparatistes bouchaient les entrées. En quelques manœuvres habiles, 17 réussi à entrer dans l'atmosphère. Jaïane contacta le croiseur stellaire en charge de l'opération pour qu'ils préviennent l'infanterie de leur arrivée. Ils se posèrent tout près de la base improvisée de la république et y déposèrent la padawan qui avait l'air excitée à l'idée de rencontrer son maître. Depuis le cockpit, on la voyait intégrer le groupe de jedi avec aisance.

Image


Jaïane referma la porte et ils attendirent l'autorisation de s'en aller. Un silence gêné s'installa.

17 fut le premier à parler :

-Tu as dit que j'étais ton « ami »?

La jedi sourit en soupirant.

-Et bien… Tu m'as sauvé la vie deux fois tout de même !

-Deux ?

-L'arène et le crash.

-J'ai fait que mon devoir, vous savez.

Jaïane approcha ses mains du casque de 17 et lui retira doucement.

-Qu'est-ce que vous faites ?

-Et bien, je te rends unique.

-Comment ça unique ? On a tous la même tête.

-Oui, mais toi, comme tous les commandos, tu as des vrais sentiments et pas un cerveau programmé !

-Si vous le dites.


La jedi lâcha un petit sourire.

-Au fait, je ne me suis jamais vraiment intéressée aux clones, vous avez des hobbies des choses que vous aimez faire ?

17 gloussa doucement avant de secouer la tête.

-Rien de tout ça, on est fait pour le combat.


-Et toi en particulier ?


-J'aime bien réparer les pièces des astromécanos ou sinon je fais la collection des cartes mères des Super-Droïdes de combats.

Une voix annonça l'ordre de décoller, 17 leva progressivement le levier et fit décoller l'engin.

Ils souriaient tout deux, mais n'osaient pas se regarder. Le sergent se demandait ce qui lui arrivait, c'était la première fois qu'il se sentait bien avec quelqu'un d'autre que son blaster.

À peine sortis de la zone que les radars se mirent à hurler.

-Ah ! Je les avais oubliés eux !


Trois chasseurs droïdes les poursuivaient et tentaient de les abattre.

-17 ! Ils sont sur nous ! Vous avez une formation au pilotage ?

-Oui. Mais je ne l'ai pas encore eu.

La jedi s'accrocha à une barre de métal.

-Sors-nous de là !

-Je vais tenter un truc.


17 relâcha le levier au moment où deux missiles avaient été tirés droit sur eux. Le vaisseau se mit à tomber et les missiles lui passèrent juste au-dessus.

-C'est pas passé loin !


À peine  il avait fini sa phrase que les missiles firent demi-tour et vinrent s'exploser contre le véhicule. La navette se mit à tourner dans tous les sens vers la planète. Jaïana s'accrocha au panneau de commandes et fit le bilan à haute voix :

-Ils ont endommagé les stabilisateurs... Attend voir, ils en ont tiré un autre !

Un missile fonçait droit sur la navette. 17 observait le radar où une tache bleue se rapprochait rapidement.

-écoute Jaïana, je dois te dire qu...

Le souffle de la deuxième explosion coupa la parole au sergent.

Lorsque 17 rouvrit les yeux, la première chose qu'il vit fut le visage de la Twi'lek. Juste derrière elle, une épaisse fumée noire se propageait dans le ciel.

-Qu... Qu'est-ce qui se passe ?

Il avait un énorme mal de tête et l'œil gonflé au point de ne presque plus rien voir. La jedi essuyait la joue du clone avec ses mains vertes et en expliquant :

-Quand la deuxième explosion a pulvérisé nos moteurs, tu t'es pris le levier dans le crâne et on a commencé à tomber vers la planète…

-Je suis tombé dans les pommes ?

-Oui… Et on s'en est sorti avec le système de sauvetage.

-Le système qui enroule la carcasse du vaisseau dans une sorte de ballons ?

-C'est ça.

-.... Je vois… Ne restons pas là, la fumée va ameuter les droïdes...
Jaïane observa autour d'elle, ils s'étaient crashés dans des ruines. Sans doute détruites par les séparatistes. Elle se leva pour se diriger vers un bâtiment avec 17, mais en se levant, elle lâcha un petit cri de douleur qui alerta le sergent.

-Qu'est-ce que tu as ?

-Rien de grave… Quand on a touché le sol, un morceau de verre s'est planté dans mon flanc.


17 et Jaïane s'installèrent dans une ancienne boutique de ferraille. Elle s'assit lentement et douloureusement tandis que le clone cherchait désespérément de quoi bander une plaie. Elle ouvrit le bas de sa tenue pour laisser apparaitre sa hanche blessée. Il s'en approcha et observa la plaie :

-Je vois le morceau de verre, je vais te le retirer, mais il faudrait de quoi t'empêcher de te vider de ton sang après.

La Twi'lek ne réfléchit pas longtemps avant de déchirer un morceau de sa toge pour s'en servir de bandage. Il tira d'un coup sec sur la blessure, le verre s'éclata contre le mur, puis il serra fermement le bandage.

-Décidément, c'est toujours à toi de me sauver.

17 sourit et dit d'un ton ironique :

-La routine.

Il la releva et l'aida à marcher jusqu'à l'extérieur où s'était posé entre-temps un petit vaisseau. Il la posa et lui chuchota :

-Je vais voir, ne remue pas trop tes hanches.


Il s'approcha lentement du petit vaisseau et remarqua la présence de deux droïdes de combats sur l'épave. Il se redressa et tira une rafale de blaster sur eux et en deux coups, il n'y avait plus personne.

-C'est bon Jaïane !


Le bruit d'un sabre laser et de métal cassé surprirent 17. Lorsqu'il se retourna, il vit la Jedi et deux autres cadavres de droïdes à ses pieds.

Ils se dirigèrent vers le véhicule pour voler un moyen de transport, mais une canonnière fit irruption entre deux bâtiments.
Image


Elle se posa et laissa apparaître l'amiral et deux clones. L'amiral Kogan leur tendit la main, l'air soulagé :

-J'ai bien cru que j'avais perdu un jedi et un de mes meilleurs hommes.

17 se sentit heureux de cette remarque mais fit remarquer :

-Mais … Comment vous avez réussis à passer ?

-Le Blocus vient d'être levé, tout les croiseur sont en orbite pour livrer des vivres.

-Le général Kenobi à réussi ?

-Entre autres oui.

Une fois dans le croiseur, Le sergent 17 se dirigea immédiatement dans son compartiment. Jaïane le suivis à travers le vaisseau.

-C'est douillé chez toi !

-Très drôle.


La jedi et 17 avait noués de puissants liens suites à leurs aventures communes. Elle s'assit sur son lit et le regarda posé chaque parties de son armure. Une fois totalement en noir, 17 s'assit à côté d'elle et lui demanda en fronçant les sourcils :

-C'est quoi ce tatouage ?


La Twi'lek sourit et lui expliqua :

-Le tatouage représente une lune sur ma tempe qui rejoins des éclairs sur ma joue.

-Et pourquoi ?

-ça veut dire que ce qu'on nous cache peut nous faire du mal.


17 regarda longtemps le tatouage en repensant à sa signification avant de dire doucement :

-Jaïane … Tu es vraiment quelqu'un que j'aime beaucoup... Et je...


-17... Tu sais bien que je n'ai pas le droit d'avoir de relation quel qu'elle soit.

-Oui. Je comprend.


La jedi lui lâcha un petit sourire gêné avant de se lever, de luis déposer un baiser sur le front et de partir. Lorsque la porte se ferma, le sergent s'allongea sur le lit et observa son plafond pendant un long moment avant de tomber de sommeil après sa dure journée.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar Sixfrags » Ven 25 Déc 2015 - 0:46   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 3
-22BY – Ryloth



L'année allait bientôt se conclure, 17 et une équipe de clones aux ordres de Jaïane avaient pour objectif de soutenir l'offensive du général Kenobi face aux séparatistes sur Ryloth. Le blocus avait été forcé il y a quelques heures, mais les droïdes n'avaient pas fui. Les clones marchaient tous en groupe, avec devant eux leur sergent et la jedi. Jaïane prit la parole lorsqu'ils rentrèrent dans la zone potentiellement hostile :

-Bon, soldats, nous devons saboter le canyon ouest pour empêcher les char d'assauts blindés séparatistes de perturber la percée de maître Obi-wan en territoire hostile.


L'équipe se constituait de six clones sans compter 17. Il y avait trois fusiliers qui étaient là en cas de contact avec l'ennemi, deux artilleurs qui détenaient tous les explosifs nécessaires à la destruction de l'objectif et un clone éclaireur tout fraichement sortis de l'académie. Tous étaient colorés à l'effigie de leur sergent : un trait principal vert qui partait et derrière la nuque jusqu'à la visière et quelques décorations sur les épaules. Le sable remuait sous leurs pieds et créait un voile de fumée pour ceux qui marchaient à l'arrière du groupe. 17 engagea une conversation arrivée à mi-chemin :

-Ça ne vous fait rien de revenir sur votre planète natale ?
-Si. De mauvais souvenirs remontent. Mes débuts en tant que padawan étaient mouvementés !
-C'est-à-dire ?
-Je venais d'avoir mon nouveau grade de padawan, j'étais aux ordres d'un Jedi respectable. Mais à la fin de mon premier jour, un bâtiment s'est effondré sur moi et les autres m'ont cru morte.
-Ah… Et comment vous vous en êtes sortie ?
-En retirant petit à petit les décombres. À mon retour, mon maître était introuvable.
-Je suis navré pour vous.
-Je t'en prie 17, tutoie-moi.


Le sergent souria au jedi. Depuis le début de la guerre, ils avaient combattu ensemble et se protégeaient l'un et l'autre à tel point que Jaïane avait été désignée comme générale de cette unité.
Quelques mètres à côté d'eux, une ombre remua la poussière. 17 ferma son poing en l'air pour faire signe de s'arrêter. Tous les clones se mirent en cercles pour avoir un champ de vision à 360°. La jedi se dégagea du groupe et avança vers la silhouette lentement. Elle retira avec de la force une roche pour découvrir une enfant Twil'ek turquoise. La petite se précipita dans les bras de Jaïane. Tous les clones observaient les deux êtres se serrer entre elles. L'enfant débuta un dialogue dans une langue que seulement son espèce comprenait. Au bout d'un instant, la Jedi se tourna vers son unité et expliqua :

-Les droïdes ont déjà rasé les villages des alentours, elle s'est perdue en s'enfuyant. 17, tu veux bien t'en occuper ? Elle s'appelle Manna.
-Avec plaisir chef.

La petite était d'abord réticente puis s'assit sur les épaules du sergent qui retira son casque pour éviter de la faire tomber. Manna s'accrocha au crâne chauve de 17 pendant encore un long moment avant que les soldats n'arrivent au canyon. Lorsqu'ils passèrent entre les deux surfaces rocheuses, les deux artilleurs se mirent au travail.

-Sergent, regardez !

Un fusilier pointa l'autre bout de la zone du doigt : deux chars d'assaut approchaient rapidement.
Le sabre laser bleu s'illumina et les clones se mirent en ligne de défense pour protéger les explosifs.
Les droïdes se mirent à tirer vers l'équipe, mais Jaïane bloquait les tirs avec son sabre laser, tandis que tout le monde tiraient sur les chars dans l'espoir de les ralentir. La jedi fut projeté en arrière lorsque son sabre heurta un des tirs explosifs des véhicules ennemis et un fusilier fut jeté au sol, emporté par la mort. En quelques secondes, 17 remarqua un danger potentiel :

-Arrêtez tout ! Si ils tirent sur les bombes ça risque de...

Il n'eut pas fini sa phrase que le malheur se produit, un tir toucha une des bombes qui fit exploser l'endroit et les artilleurs au passage. Les oreilles des survivants sifflaient. Le sol se mit à s'effondrer sous leurs pieds et un choix s'imposa au sergent. La jedi et deux fusiliers étaient tombé en arrière mais Manna et l'éclaireur avaient été projetés en avant. Le sergent attendit que le sol ne s'effondre vraiment pour faire son choix : Il se jeta sur Manna et l'entoura de ses bras pour la protéger. Toujours assourdit par l'explosion, les deux soldats et l'enfant tombèrent dans ce qui semblait être des galeries souterraines.

...


Peu à peu, les sons atteignaient les oreilles de 17, les sons d'un soldat qui hurlait. Il ouvrit les yeux et vit avec horreur que le jeune clone était coincé sous une pierre. Le sergent se leva d'un bond et cacha le spectacles aux yeux de l'enfant avant de revenir voir le massacre. La jambe de l'éclaireur était écrasée sous la roche sableuse.

-Soldat, je vais te sortir de là.
-Achevez moi ! Je suis fait pour me battre et sans jambe mon avenir est inutile !
-La douleur t'empêche de réfléchir, il faut que je te sorte de là.
-Je... Je crois que l'enfant est blessée …


17 tourna la tête et s'approcha de Manna pétrifiée par la peur. Il l'inspecta rapidement jusqu'à être interrompu par un violent bruit puis un silence de mort. Un coup de blaster venait d'être tiré. Le sergent ne tourna qu'à peine la tête avant de remarquer qu'il venait de mettre fin à ses jours. Il remit lentement Manna sur ses épaules avant de continuer d'avancer dans les ténèbres de la grotte avec objectif de retrouver le reste du groupe.

-« Nous avons … La sortie.... »

Le sergent chercha autour de lui qui avait parlé, mais personne n'étais là à part le clone et la petite twi'lek. Après réflexion, la voix venait de directement dans sa tête.

-« 17... Il y a … Sortie au nord. »

Il reconnut la voix avec difficultés, c'était Jaïane qui avait ouvert un champ télépathique à l'aide de la force. Elle voulait sans doute indiquer le chemin à suivre à 17.

Un bruit se rapprochait depuis le fond des couloirs obscurs, c'était un bruit métallique, les droïdes avaient investit les galeries lorsque leur chemin fut détruit par les multiples explosions. Le clone tomba d'un seul coup au sol, sa tête lui faisait atrocement mal. Lorsqu'il releva sa tête, il était dans un petit bâtiment, devant lui se trouvait Jaïane accompagnée d'un grand homme encapuchonné, un sabre bleu à la main. On aurait dit que la twi'lek était encore petite, comme si le temps était revenu en arrière. Un mur explosa, une canonnière se montra juste devant le trou béant dans la façade. Le bâtiment menaçait de s'effondrer, mais une dizaine de droïdes entrèrent dans la salle. Jaïane fit demi-tour pour éliminer les ennemis alors que le Jedi se jeta dans le vaisseau, mais lorsqu'il se rendit compte qu'elle était encore sur place, il lui hurla de le rejoindre. Le toit s'effondra d'un seul coup, écrasant sans doute ceux qui étaient encore dans la salle. 17 revint à lui, au sol dans la grotte de Ryloth, Manna était penchée sur lui en pleure. Le sergent haletait rapidement, consolant d'un câlin l'enfant.

Image


Il pensait savoir ce qui venait de lui arriver, en ouvrant un contact télépathique, Jaïane avait fait part de ses souvenirs involontairement. Le nord, ils devaient aller vite vers le nord pour atteindre la sortie. Il remit Manna sur ses épaules, agrippa son blaster et se mit en route. Après avoir tourné quelques fois pour se diriger vers le nord, 17 explosa la tête à trois droïdes en finissant son chargeur. Plus il avançait plus il croisait d'ennemis, il avait presque peur de ne pas pouvoir sortir de là.

-« Nous… Rencontrés droïdes, attention… Explosifs »


Les phrases de la jedi n'étaient pas claires, mais le sergent avait compris qu'il devait être sur ses gardes. Le sol se mit à trembler et le plafond à lâcher des petits morceaux de pierre comme si tout risquait de s'effondrer. À l'intersection de deux couloirs, 17 plaqua un droïde au mur et extermina les autres dans la zone. Il désarma sa proie et lui cria :

-Par où vous êtes entrés ?
-N-nous avons fait un trou p-par là-bas !

Le clone décrocha la tête robotique de sa victime et se mit à courir avec Manna jusqu'à l'endroit indiqué par l'ennemi. Il y avait un énorme trou au plafond, mais c'était trop haut pour pouvoir y accéder sans échelle. 17 observait autour pour trouver quelque chose à escalader lorsque le bruit d'un déclic d'explosif le fit sursauter : Un droïde venait de jeter un détonateur thermique dans le trou et il tombait droit sur Manna. Le sergent couru vers l'enfant, l'attrapa et la jeta le plus loin possible avant d'être soufflé par l'explosion contre un mur.

Le vrombissement d'une canonnière ramena les esprits de 17. Au-dessus du trou, des canonnières passaient une par une, suivies d'innombrables Y-Wing. La petite Twi'lek pleurait, recroquevillée dans un coin, le mur opposé s'effrita et s'effondra lorsqu'un vaisseau rasa le sol en soulevant la poussière. Les débris permettaient maintenant d'escalader la paroi et de sortir des galeries. Le clone se mit à ramper vers l'extérieur puis Manna vint l'aider de son possible à se soulever. La lumière aveugla 17 et l'enfant, ils étaient enfin libres.

-Sergent !

Quelques clones se mirent à courir vers eux, suivis de Jaïane. La jedi se précipita sur 17 et l'enlaça :

-On vous a cru morts… Ton signal à cessé d'émettre il y a des heures !
-Des heures ?

Manna acquiesça lentement, le clone était tombé dans les pommes pendant des heures entières. Jaïane avait le regard posé sur le sergent, un regard intéressé. Les retrouvailles furent interrompues par la radio de 17 qui se remit en marche et laissa entendre le général Skywalker affirmer que la capitale était sous contrôle. Une canonnière se posa juste derrière eux et ouvrit ses portes. La poussière marqua le départ des clones jusque dans leur croiseur.

Image

17 regagna lentement ses quartiers et rangea son équipement. La porte s'ouvrit peu après qu'il est tout rangé, Jaïane entra doucement dans la salle et s'assit sur le lit. Le sergent la regarda et demanda :

-Quand tu m'as envoyé un message dans ma tête … J'ai vu quelque chose...
-Oui, je l'ai senti aussi.
-Ah, je suis désolé de t'avoir rappelé ça...
-Ce n'est rien, au moins tu t'en aie sortis, c'est tout ce qui compte pour moi.


Le sergent se mit à rougir, personne ne lui avait jamais vraiment fait de compliment. Il continua :

-Et tu n'as plus jamais revu ton maître ? Tu n'as pas eu envie de le revoir ?
-J'en ai eu très envie, mais le conseil n'as pas voulu que j'en sache plus.
-Pourquoi ça ?
-Ils disent que je n'arrive pas à contrôler mes sentiments


17 laissa apparaître un sourire gêné. Un silence perturbant s'installa rapidement. Le clone et la twi'lek se regardait sans se quitter des yeux jusqu'à ce que Jaïane se décida à approcher son visage du sien et de poser ses lèvres sur les siennes.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar Sixfrags » Sam 02 Jan 2016 - 16:09   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 4
-19BY – Kashyyyk


17 avançait discrètement dans le sable, il était sur le point de réussir une nouvelle de ses missions en tant que Commando de la république. En effet, cela faisait 1 an qu'il avait fini sa formation et avait été promu. À présent, il faisait partie de l'escouade scarecrow avec Danger, Cell et Bike en revêtant une armure KATARN personnalisée, marquée de rouge et noir aux bras et aux jambes et d'un trait rouge qui parcourait son casque. Aujourd'hui, il avait pour mission d'empêcher les canons antiaériens droïdes de bloquer l'arrivée des renforts. C'est Yoda lui-même qui dirigeait les opérations commando depuis un poste avancée sur une plage encore aux mains des Wookies. 17 était de plus en plus prêt de la machine, il avait un détonateur thermique dans les mains prêt à être jeté.

-N'avancez plus.

La voix robotique avait résonné juste derrière lui. Il tourna légèrement sa tête vers la gauche pour apercevoir derrière lui un super droïde de combat qui le menaçait avec son bras. À l'instant où deux lasers sortirent du bras ennemi, 17 se baissa pour esquiver, dégaina rapidement son blaster et fit exploser le torse du gros droïde. Il ricana et jeta l'explosif sur le canon séparatiste qui fit réduit en miettes en quelques secondes. À quelques centaines de mètres, le même spectacle avait lieu sur deux autres canons, ses camarades avaient réussi. L'ordre de repli sonnait sur son bras, il le fit taire et se dépêcha de rejoindre son équipe. Toute l'escouade était réunie autour du maître Yoda. Danger prit la parole en premier :

-Monsieur, nous pouvions continuer de saboter leurs rangs, pourquoi nous rappeler si tôt ?
-De faire tomber un vaisseau ennemi, l'escouade Delta vient, libre est à présent le ciel. Une mission d'une haute importance, j'ai pour vous. Rejoindre la plateforme C, vous devez.
-Bien mon général.

Image


Les Scarecrow se dirigèrent donc vers une plateforme pour y découvrir une frégate républicaine. Un clone pilote les attendaient juste devant l'entrée. Cell s'approcha le premier et demanda :

-Bonjour Soldat, que faisons-nous ici ?

Le pilote se mit au garde-à-vous et se mit à parler d'un air légèrement stressé :

-Je dois vous emmenez sur Coruscant le plus vite possible messieurs.
-Pourquoi donc ?
-D'après ce que j'ai entendu dire, il y aurait un traitre séparatiste au sénat, maître Yoda veut que vous escortiez un holocron vers la bordure extérieur avec un jedi.
-Bien. Allons-y.


L'escouade s'installa dans le cockpit avec le pilote, ils regardèrent tous ensemble l'hyperespace pendant de longues minutes.

Lorsque Coruscant était enfin visible, la frégate se posa près du temple Jedi. Jaïane attendait sur la zone d'atterrissage. Cela n'étonnait même plus 17 de la voir assignée aux mêmes missions que lui.

-Bonjour messieurs, c'est toujours un plaisir de vous voir tous en forme.


17 aimait profondément Jaïane et savait que c'était réciproque, mais le code Jedi ne leur permettait pas de le montrer, ce qui ne les empêcha pas d'avoir eu quelques aventures à bord d'un croiseur stellaire le jour de sa promotion. Certaines fois, il était triste de ne pas avoir le droit d'être différent des autres, puis il se rappelle pourquoi il a été crée et il ne doute plus : c'est un guerrier.

-Donc les scarecrow, votre mission est simple, cette fois, vous m'escortez jusqu'à Kamino pour que je puisse livrer cet Holocron.


Elle sortit une pyramide rouge de sous sa cape, la même petite pyramide que celle qu'elle avait dérobé aux séparatistes sur géonosis avec 17. Ils embarquèrent tous dans la frégate, Cell et Danger se mirent aux places artilleurs et Bike nettoyait ses armes à l'arrière du vaisseau. 17 était quant à lui dans le cockpit, en tant que copilote de Jaïane.

-Alors, comment ça se passait sur Kashyyyk ?

Le commando soupire et dit difficilement :

-Je ne sais pas comment Yoda compte vaincre les séparatistes... L'attaque est bien trop avancée. -Tu devrais lui faire plus confiance.
-Tu devrais lui faire plus confiance. Maître Yoda est très ingénieux. -Si tu le dis...
-Si tu le dis... Et toi sur coruscant ? -Et bien il ne se passe pas grand chose…
-Et bien il ne se passe pas grand chose…


Jaïane afficha un air étrange, comme si elle était triste. 17 retira son casque et le jeta un peu plus loin derrière.

-Hey fait attention avec ça, il y a une caisse de grenades IEM. Si tu les déclenches y a de quoi faire disjoncter tout le vaisseau.


Il s'excusa et vérifia sur le panneau de commande que tout ce passait comme prévu. Ils devaient attendre d'avoir contourné le noyau profond de la galaxie pour lancer l'hyper espace pour éviter les radars de la planète Byss où le chancelier avait posé une petite habitation. Jaïane avait le regard figé sur les étoiles.

-Quelque chose ne va pas ?
-Non .. Ce n'est rien 17. Nous devrions passer par Alderaan, je veux que le sénateur Organa soit au courant que nos actions.
-à vos ordres.

La frégate se décala vers la gauche et augmenta sa vitesse. Au bout de presque une heure de trajet à vitesse constante, la frégate atterrit enfin sur Alderaan. Jaïanne sortis un instant et se mit à parler avec Bail Organna, juste devant le cockpit. Alors que la discussion commençait à être longue, 17 sentit comme un pincement au cœur. Quelque chose le tourmentait, mais il ne savait pas quoi, une soudaine migraine se fit sentir, comme si quelque chose s'amusait à lui frapper la tête. Lorsque la Jedi revint dans le vaisseau, tout se stoppa. Elle était inquiète et cela se voyait dans ses yeux.

-Jaïane.. Dit moi ce qu'il se passe.

Elle garda le silence et décolla vers Kamino. 17 ne la lâchait pas du regard jusqu'à ce qu'elle dise doucement :

-Je suis enceinte.


Le clone haussa un sourcil puis comprit qu'il était le père. Il observa un instant les étoiles avant de s'exprimer.

-Alors que vas t-il se passer ?
-Je .. J'ai très envie d'avoir cet enfant, mais le sénat me le refusera dès qu'ils s'en apercevront. Je pense que je vais le confier à l'académie Jedi.
-Je pense que le choix te revient de droit. Nous n'aurions pas du...
-Le mal est fait.


La jedi se mit a sourire et ricaner de bonheur. 17 fit de même au bout d'un instant. L'hyperespace débuta et il se remit à avoir de forts maux de tête.

-Je… Je reviens.


Il se leva et alla dans la salle à côté où il s'injecta une dose de Bacta. Il regarda le mur comme pour attendre que la douleur ne cesse. Sa radio se mit à clignoter. Un message prioritaire ? Ce n'est pas souvent que ça arrive. Il appuya sur l'appareil et vit le chancelier apparaitre en hologramme devant lui. Mais il était différent, il avait un petit sourire déstabilisant sur la bouche et il se cachait. Ses lèvres ridées se mirent à articuler :

-Exécutez L'ordre 66.


Image

17 dégaina son arme de poing machinalement et hocha la tête. Le message disparu quand le clone pénétra le cockpit.

-Ça va mieux 17 ?

Son crâne lui faisait un mal de chien et il savait pourquoi. Son esprit se battait avec la puce électronique qui l'empêchait de refuser cet ordre. Une larme coulait sur sa joue, il refusait de le faire. S'il ne s'en empêchait pas, il allait tuer la femme qu'il aimait. Il pointa son arme vers Jaïane et ferma les yeux. Un coup de feu résonna dans la frégate.

L'hyperespace se stoppa net, 17 avait tiré sur le panneau de bord. Il tomba au sol sous les yeux apeurés de la jedi. Il s'approcha de la caisse des grenades IEM et en colla une contre l'arrière de son crâne.

-17, tu deviens fou arrête !


La jedi sentit un immense perturbement dans la force et comprit ce qui était en train de se passer. Le clone activa l'explosif qui lui endommagea les systèmes nerveux et la puce avec. 17 était maintenant libre dans sa tête. L'armure KATARN commença à réparer automatiquement ses nerfs lorsqu'il enfila son casque à nouveau. Jaïane traina son ami dans la salle d'à côté pour avoir la place de le soigner, mais lorsqu'elle le posa contre le mur, Danger, Cell et Bike entrèrent de l'autre côté de la salle. Tous trois commencèrent à faire feu sur la Jedi. Son sabre laser s'alluma dans un flash bleu et rejeta quelques tirs. 17 retrouva l'usage de son bras et attrapa son blaster de poing pour tirer sur ses camarades. Jaïane en profita pour arracher de torse de Bike d'un coup net de sabre puis de séparer la tête du corps de Cell dans le même mouvement. Danger fit deux pas de côté et lorsque la jedi tenta de lui faire subir le même sort, il se jeta en avant pour rouler et se relever derrière la Twi'lek. Jaïane se retrouva face à 17, avec Danger dans le dos. Elle tomba à genoux, le sang commençant à s'échapper de ses lèvres puis s'effondra au sol. Danger avait tiré le premier.
Lorsque plus rien ne séparait les deux commandos, 17 tira en pleine tête de son ennemi qui fut projeté au sol. Lorsqu'il eut retrouvé l'usage de ses jambes, l'unique survivant se lança sur Jaïane pour la sauver.

-Tu ne peux pas me laisser ! Je vais te sauver. J'en suis capable !

Les yeux de la jedi se rouvrirent légèrement, elle le regarda dans les yeux en pleurant et en articulant difficilement :

-Je … Ne veux … pas mourir.

17 écarquilla ses yeux baignés de larmes en observant le dernier souffle de la femme qu'il aime. Il se releva et tituba jusqu'au cockpit, le regard vide. Il prit le levier en main et changea de cap. Il voulait tout oublier. Il lui fallait changer d'horizon. Il se posa sur Nar Shaddaa, la planète habitée la plus proche. Il se posa et prit une chambre personnelle dans un hôtel au hasard. Les habitants le regardaient étrangement. Il s'assit et attendit que le temps ne lui fasse oublier.

Image


Cette nuit là, 17 ne s’endormit pas. Il attendait juste allongé sur son lit, avec son armure, mais pas de casque. Il avait laissé son blaster à ses côtés au cas où le chancelier viendrais le retrouver. Des bruits au pied du bâtiment gênaient 17, il jeta un œil par la fenêtre et vit avec mépris qu'une foule de curieux observait la frégate posée. Il haussa un sourcil lorsqu'il vu quelqu'un frapper un homme au visage. La foule se dispersa lentement et bruyamment. 17 se rallongea et serra son blaster contre lui. Après avoir patienté quelques minutes, la porte s'ouvrit en coulissant, laissant apparaître l'agresseur. Il alluma la lumière et pointa son arme vers 17 qui feignait de dormir. C'était un trandoshan habillé en noir et blanc de la tête aux pieds. L'intrus baissa son arme et alla fouiller les affaires du clone. Lorsque la porte se referma automatiquement après un délai de trois minutes, le trandoshan sursauta. Il était très anxieux. 17 était ravagé par la haine, il voulait détruire les Sith et le chancelier.
Le voleur mit l'holocron dans son sac et se plaça devant la porte, mais à cet instant, 17 se redressa et tira deux coups sur le trandoshan qui s'écroula contre la porte. Le commando se leva et s'approcha lentement du corps encore en vie :

-Pas un geste ou je te fais regretter d'être venu au monde. Qui t'a engagé ?
-C'est… Une mission comme une autre...
-Ne jouez pas à ça avec moi, qui est votre employeur ?
-Ce… Ça, ne vous regarde ... Pas.
-Alors vous direz au chancelier que ces actions vont lui coûter la vie.


17 dégaina son arme de poing, visa le front du trandoshan et s'apprettait à tirer lorsqu'il se mit à dire :

-Je ne .. Ne travaille pas avec le chancelier.
-Alors qui d'autre ? Parle.
-Je ne vous... Direz rien, vous pouvez être du nouvel empire.
-Un empire ? C'était donc ça...
-ça ne vous dit rien l'ordre 66 ? Tout le monde est au cour...


À peine-t-il eu fini sa phrase que 17 lui tira dans le genou, énervé. La victime poussa un cri de douleur et supplia :

-D'accord ! D'accord…
-J'écoute.
-Le général Desa, c'est .. Pour lui que je travaille.
-Général ? C'est un jedi ?
-Beaucoup de gens disent de lui ... que c'est un ancien Jedi, d'autre dise que c'est un ancien Sith.
-Bien. Et où puis-je le retrouver ?
-C'est… Confidentiel.
-Alors adieu.
-Non attendez ! Dans les bas-fonds ! C'est là que je dois le retrouver !


17 acquiesça et l'acheva d'un tir dans la tête. La rage l'aveuglait et l'ordre 66 le hantait. Le clone avait un nouvel objectif : trouver le Général Desa et lui soutirer de l'aide face au chancelier.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar Jagen Eripsa » Sam 02 Jan 2016 - 18:07   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Je viens de me rendre compte que j'ai complètement oublié de te souhaiter bienvenue. :transpire:

Du coup, mieux vaut tard que jamais : bienvenue dans la Section Fan-Fictions ! :hello:

De ce que j'ai survolé, le style a l'air pas trop mal, même si j'ai un peu de mal avec la mise en page. :transpire:

Je te souhaite bon courage pour la suite de ton travail de rédaction ! :jap:
(Et bon courage pour la recherche d'illustrations, car j'ai le sentiment que tu vas en avoir besoin ^^")
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19695
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar L2-D2 » Lun 04 Jan 2016 - 11:41   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

A mon tour de te souhaiter la bienvenue dans la section ! :hello:

Chapitres 1 à 4 lus !

Et bien, voilà un début de récit prometteur ! On va commencer par les points négatifs : il y a malheureusement beaucoup de fautes d'orthographe dans ton récit ; certaines sont "discrètes" et ne gênent pas vraiment la lecture, d'autres sont un peu plus visibles, notamment des conjugaisons de verbes quelque peu aléatoires... N'hésite pas à te relire ! :wink:

Au niveau de la forme, les mots importants en italique du premier Chapitre ont disparu dans les suivants, c'est une très bonne chose ! Et les dialogues en gras, s'ils ont le mérite d'être davantage visibles, "cassent" l'harmonie de ton récit, c'est dommage. De même, tu peux rajouter dans tes dialogues des verbes d'action, pour permettre au lecteur d'identifier régulièrement qui parle, ainsi que l'état d'esprit du personnage qui s'exprime.

Bon point en revanche pour les photos, je trouve ça pas mal et, en tout cas pour l'instant, elles sont bien choisies ! :oui:

Au niveau du fond, j'ai beaucoup aimé le premier Chapitre qui s'intercale parfaitement dans le déroulement de la Bataille de Géonosis, un peu moins les suivants : s'ils permettent de lier 17 aux événements de la série The Clone Wars, ils traînent un peu en longueur... Et servent finalement le même but : renforcer le lien entre 17 et Jaïane. Peut-être qu'un des deux Chapitres est de trop... :neutre: Mais de toute façon, dès le quatrième Chapitre, tu bouleverses ton histoire, et là où on aurait pu s'attendre à une romance entre un clone et une Jedi en pleine Guerre des Clones, l'Ordre 66 survient et change tout. Finalement, ces Chapitres semblent être avant tout là pour fournir une base au personnage principal de ce premier tome. La rencontre avec le mystérieux Desa approche. Je serai là pour la lire ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Mer 06 Jan 2016 - 1:02   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando


Tout d'abord merci pour vos messages de bienvenue ! :D
Ensuite, Merci pour vos critiques constructives et qui m'aident beaucoup ! j'en tiens bien évidemment compte et j'essayerais de m'améliorer ( Surtout en orthographe ._. ) ! Pour ce qui est des images, no panic pour l'instant je trouve sans soucis ^^
Voilà sans plus attendre, la suite de l'histoire :


Chapitre 5
-19BY - Nar Shaddaa


La frégate n'avait pas bougé de la plateforme. 17 était en train de récupérer le plus d'affaires possibles suite à sa mésaventure avec un Trandoshan. Lorsqu'il eut pris l'intégralité de son équipement, il prit le sabre laser de Jaïane et déposa un dernier baisé sur le front du cadavre avant d'activer le protocole d'autodestruction du véhicule. Toujours dans son armure complète, il emprunta un petit escalier en acier qui rejoignait les bas-fonds de la cité. L'air y était gris, d'épaisses fumées se propageaient autour de lui. Personne n'était venu ici depuis des lustres. Le clone continuait à s'avancer lorsqu'il aperçut une silhouette à travers la brume. D'un pas hésitant, il se mit à couvert derrière un gros tube qui semblait servir à chauffer la ville. D'un œil méfiant, il observa l'homme à travers une fente entre deux tubes. C'était un homme grand, il portait une capuche noire qui tombait sur son vêtement. 17 fronça les sourcils, il avait la tenue d'un seigneur Sith. L'homme se tourna vers sa cachette lorsque le commando cogna son blaster contre le tube par inattention. Après une petite réflexion, l'étrange personnage s'avança vers lui. Sachant que sa discrétion était compromise, 17 se leva d'un bond et visa l'homme en criant :

-Pas un geste !

Il ne bougeait plus, il l'observait juste.

-Dépose tes armes !

L'homme prit la parole pour la première fois :

-Je n'ai pas d'armes.
-Alors qui êtes-vous ?
-Qu'est-ce qui m'oblige à vous le dire ?
-Le fait que j'ai un chargeur qui ne demande qu'à se vider sur vous.

On pouvait maintenant distinguer un sourire sous la capuche de l'inconnu.

-Je suis le général Desa.
-Donc c'est vous qui cherchez l'Holocron.
-Alors comme ça vous l'avez ?
-Oui.
-Donnez-le-moi.
-Pourquoi vous le voulez ?
-J'en ai besoin pour exterminer vos supérieurs, les Sith.

17 abaissa son arme et fouilla dans sa poche pour chercher l'arme qui pourrait le forcer à coopérer. Il retira son casque d'une main et regarda dans les yeux le général.

-Est-ce que j'ai l'air d'être de ce côté ?

Le commando alluma le sabre laser de Jaïane et le fit tourner pour impressionner Desa qui resta de marbre devant ce spectacle.

-Où avez-vous trouvé ce sabre ?
-On m'a dit que vous étiez un ancien Jedi.
-Oui, et un ancien Sith aussi... Lorsque j'ai abandonné les Sith, j'y ai laissé mon sabre.
-Alors votre aide ne m'est d'aucune utilité.

Il s'approcha de l'ancien Sith en faisant tournoyer le sabre. Au moment où 17 allait l'attaquer, il fut projeté sur le mur, le sabre tomba au sol.

-à présent, les rôles s'échangent. Que voulez-vous ?

Le clone lâchait des petit grognements de douleurs en observant Desa le maintenir avec la force.

-Tuer Palpatine. Je veux ... le faire souffrir..

L'homme l'observa un instant et le relâcha. 17 tomba au sol sur ses genoux.

-Nous sommes du même côté. Pourquoi cette haine envers lui ?

Le clone regarda le sabre, les souvenirs de Jaïane s'entremêlaient dans sa tête. Le général remarqua cette obsession pour l'arme et ramassa le sabre laser. Au moment où le sabre entra en contact avec sa peau, Desa le relâcha immédiatement et le fit tomber au sol. 17 se releva doucement, observant la scène :

-Il a tué la femme que j'aimais. C'est tout ce que vous avez à savoir.

L'homme se releva à son tour, lui redonna le sabre et se mit à partir dans le sens opposé au clone. 17 avait besoin d'aide pour atteindre le nouvel Empereur Palpatine, il devait avoir le général dans ses alliés, il lança :

-Hé ! Comment je peux avoir votre aide ?
-Suivez moi, je vous expliquerais en arrivant.

Ils marchèrent pendant un long moment entre les sorties de fumée et de vapeurs chaudes. L'air devenait irrespirable, 17 avait remis son casque pour profiter des respirateurs qui lui rendait l'oxygène plus agréable à respirer. On pouvait entendre le bruit des habitants de la cité qui vivaient paisiblement sans se soucier du malheur des autres.

Image


-C'est ici.

Desa montrait du doigt un escalier qui s'enfonçait encore plus sous le sol. En bas de cet escalier trônait une gigantesque salle remplie de mannequins d'entraînement abîmés, de matériels électroniques et pleins d'autres choses sans doutes volées.

-C'est joli ici.

17 laissa un instant de silence avant de renchérir :

-Bon. Explique-moi ce que tu comptes faire avec l'holocron.

Sa formation lui avait appris à se méfier de toute personne qui n'avait pas prouvé sa sympathie avec lui, il était donc sur ses gardes, toujours le blaster à proximité.

-Cet holocron contient un programme Sith qui est capable de repérer n'importe où dans la galaxie les personnes susceptibles d'utiliser la force.
-C'est … Inattendu. Mais vous comptez vous en servir ou le détruire ?

Le général lâcha un petit rire.

-Je compte bien m'en servir !
-Vous voulez une armée ?
-Non. Pas pour le moment.
-Bien... Donc nous allons coopérer ou je dois toujours vous avoir à l'œil ?
-C'est vous qui m'avez attaqué, c'est à vous que la question se pose.

Le clone hocha la tête et tendit la main au général Desa.

-Tant que vous me laissez le tuer, je suis avec vous.

Le général serra la main et s'exclama :

-Alors bienvenu dans le clan Desa, si tes intentions sont mauvaises, sache que ta vie deviendra un enfer.
-Je suis mort de trouille.

Le général ne releva pas l'humour hasardeux de 17 qui observait les lieux. L'endroit était miteux, un mélange entre les galeries géonosiennes et un palace de Naboo abandonné. Les deux hommes tournèrent autours de la table qui ornait le centre de la pièce en se regardant avant de prendre chacun un siège et de se fixer.

-Pouvez vous retirer votre casque ?

Le clone le retira et fouilla ses affaires sous le regard méfiant de son interlocuteur. Il sortis l'holocron et le posa sur la table, Desa leva deux doigts pour soulever l'objet et le faire pivoter dans tous les sens avant de l'ouvrir. Une fois ouvert, il glissa le cristal se trouvant à l'intérieur dans une vieille machine poussiéreuse qui s'alluma dans un vacarme assourdissant. L'écran afficha des centaines de noms qui défilaient rapidement.

-Bien. J'aimerais te poser une question.
-Allez-y « mon général ».

La voix de 17 semblait ironique, ce que Desa n'appréciait pas.

-A qui appartenait ce sabre ?

Le commando regarda sa ceinture où pendait l'arme en question. Il hésita un instant avant d'affirmer :

-Je l'ai pris sur le cadavre d'une jedi qui m'accompagnait.
-Tu l'as tué ?
-Surement pas. Je l'aimais…
-Navré. Comment s'appelait-elle ?
-Elle s'appelait Jaïane, c'était une jolie Twi'lek.

Le général lui lança un regard noir :

-J.. Jaïane ?
-C'est cela... Vous la connaissiez ?

Il plongea sa tête entre ses mains et se massa le visage. 17 afficha une expression gênée par ce nouveau silence. Desa reprit doucement, comme s'il avait une boule dans la gorge :

-Je la connaissais effectivement, il fut un temps, je me battais à ses côtés.
-Racontez-moi.
-C'était juste avant le début de la guerre. Nous étions sur Ryloth pour une mission diplomatique elle et moi. Tout se déroulait comme prévu jusqu'au moment où les séparatistes ont compris que nous étions là. Nous nous sommes fait attaquer et repousser jusqu'à un petit village éloigné de toute civilisation.

...


Image


-Jaïane ! Suis-moi ! Ne te laisse pas distraire !

La padawan avait du mal à suivre son maître à cause des vents violents qui faisait frémir les sentiers. Le sabre bleu à la main, Jaïane découpait les droïdes solitaires qu'elle croisait sur son chemin.

-Maître Desa ! Ralentissez, je ne peux courir indéfiniment !
-Alors abritons-nous ici en attendant que quelqu'un vienne !

Le maître Jedi enfonça la porte d'une maison vide afin que les deux jedi puisse se reposer. La twi'lek se plaça devant la porte pour empêcher les ennemis de les suivre à l'intérieur tandis que Desa contactait le conseil jedi :

-Maître Windu, nous devons absolument nous faire évacuer d'ici ! Nous avons un holocron en notre possession.

Après une petite discussion à travers l'holotransmetteur, le maître jedi se retourna et annonça :

-Il faut tenir un moment, les renforts sont en routes.
-Les renforts ? Plusieurs jedi viennent ici juste pour cet holocron ?
-Padawan, surveille ta curiosité. Non, maître Windu ne m'a pas parlé de jedi mais d'une armée.
-Alors le sénat à finalement accepté cette idée...

Un super droïde de combat fit exploser la porte qui atterrit sur Jaïane. Desa alluma son sabre vert et trancha deux droïdes avant de remettre la porte en place et de relever son apprentie. Les fenêtres explosèrent, deux Droïdekas pénétrèrent la salle en roulant et quelques droïdes de combats entrèrent par la porte. Les deux jedi coopérèrent pour vaincre leurs ennemis. Une explosion fit trembler les murs, le bâtiment menaçait de s'effondrer. Un mur tomba lorsque une dizaine d'ennemis entrèrent dans la pièce. Une canonnière se plaça juste devant le trou dans la façade. Desa se jeta dedans et hurla à sa padawan de le rejoindre, mais le plafond s'effondra sur elle avant qu'elle ne puisse faire un pas. Le vaisseau s'envola avec le maître Jedi dedans, sans sa padawan. Il s'assit au bord du véhicule, sans même remarquer la présence de l'équipage cloné. Il balbutia quelques ordres :

-Envoyez des hommes la chercher.

Il ne savait plus où donner de la tête, la rage montait dans son esprit. Il n'acceptait pas la mort de son apprentie, il considérait Jaïane comme sa fille. Un sentiment de puissance parcouru, ses veines, son sabre s'alluma et sans même s'en rendre compte, il venait de passer ses nerfs en découpant tous les soldats et les systèmes du véhicule. Le pilote entama un atterrissage forcé dans la poussière de la planète.
Une fois le véhicule immobilisé au sol, Desa sortit calmement et se dirigea vers le camp séparatiste le plus proche.

17 buvait les paroles du général. Il attendit la fin de l'histoire avant de demander :

-Et ensuite ?
-Ensuite, j'ai tué les droïdes qui venaient jusqu'à attirer l'attention de Dark Sidious.
-Je vois… Et tu es passé du côté obscur...
-C'est Exact. Mais… Tu sais comment elle s'en est sorti ?
-Elle m'a dit qu'elle était restée là quelques heures avant de se sortir des décombres et d'être amenée sur géonosis...

Desa afficha un visage mélancolique.

-Alors cette fois c'est fini... Elle est belle et bien morte ?
-Oui.

Le bruit sourd de l'auto-destruction de la frégate résonna dans les rues de la ville.
Modifié en dernier par Sixfrags le Dim 10 Jan 2016 - 22:53, modifié 1 fois.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Mer 06 Jan 2016 - 18:23   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 5 lu !

On y est, on rentre dans le vif du sujet avec les premiers échanges entre 17 et Desa, mystérieux Forceux ayant suivi les enseignements Jedi et Sith. Néanmoins, l'intrigue de ce Chapitre me laisse perplexe sur quelques points :

- l'attaque par des super droïdes de combat Séparatistes avant le début de la Guerre des Clones ? Je pensais que c'était une "surprise" de la Bataille de Géonosis.
- le fait que Palpatine ait converti un autre Maître Jedi que Dooku ? Je n'imagine pas Sidious prendre un tel risque. Mais sans doute que tu ne nous as pas tout dit concernant cette relation entre eux deux... :sournois:

En revanche, bon point pour le lien entre Desa et Jaïane, comme pour la nature de l'Holocron, dont on comprend mieux qu'il suscite tant d'intérêt !

Dernier point concernant Desa : j'ai l'impression de voir Rahm Kota du Pouvoir de la Force ! Je ne sais pas si c'est volontaire ou non, ou si c'est moi qui m'imagines des choses mais en tout cas, ça me plait ! :lol:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Mer 06 Jan 2016 - 22:03   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit:- l'attaque par des super droïdes de combat Séparatistes avant le début de la Guerre des Clones ? Je pensais que c'était une "surprise" de la Bataille de Géonosis.


En fait justement puisque l'évenement se passe dans la même journée que la bataille de géonosis, j'avais pensé que voir des super droïdes de combats n'était pas vraiment choquant ^^

L2-D2 a écrit:- le fait que Palpatine ait converti un autre Maître Jedi que Dooku ? Je n'imagine pas Sidious prendre un tel risque. Mais sans doute que tu ne nous as pas tout dit concernant cette relation entre eux deux... :sournois:


Je n'ai pas dit qu'il le prenais en apprentis mais qu'il suscitait un intérêt :3 Mais puisque ce n'est pas clair j'ai légèrement approfondis le sujet dans ce chapitre ^^ Et effectivement, il reste beaucoup à apprendre sur Desa :D

L2-D2 a écrit:Dernier point concernant Desa : j'ai l'impression de voir Rahm Kota du Pouvoir de la Force ! Je ne sais pas si c'est volontaire ou non, ou si c'est moi qui m'imagines des choses mais en tout cas, ça me plait ! :lol:


Alors c'est totalement un hasard mais c'est vrai qu'il y a une ressemblance ^^

Bon, voici le nouveau chapitre et le premier avec une réelle coopération avec Desa :




Chapitre 6
-19BY – Nar Shaddaa


Le corps de Jaïane venait de disparaître dans l'explosion, les deux hommes se regardaient en silence, toujours dans l'antre du clan Desa. 17 se sentait profondément affaiblis par la disparition de sa dulcinée. Un long silence s'installa, coupé de temps en temps par les bruits de la planète. Le général se leva lentement en invitant le clone à le suivre.

-Où va-t-on ?
-Tu as dit que tu voulais mon aide ? Alors aide moi en premier.

Il soupira et demanda en trainant des pieds :

-Et ça consiste en quoi ? On va utiliser l'holocron ?
-Non. Nous allons récupérer mon sabre laser.
-Rien que ça.

Tous deux prirent quelques ruelles sombres dans la ville avant d'atteindre un hangar personnel où trônait un Y-wing au milieu de l'énorme salle.

-Où avez vous eu ça ?
-Je l'ai volé. Tu sais te battre ?
-Bien évidemment. Je suis presque sûr de pouvoir tuer un chancelier.

Desa acquiesça, le sourire aux lèvres :

-Alors nous sommes partis.

Tous deux prirent place à l'intérieur du véhicule, 17 du côté artilleur et le Desa se mit à la place du pilote. Le toit s'ouvrit et les deux alliés se retrouvèrent rapidement en orbite au-dessus de Nar Shaddaa. Un silence gênant s'imposa dans le vaisseau pendant le voyage, jusqu'à ce que leur destination n'apparaisse.

Image


devant eux, une sorte de station en construction en forme de sphère se déplaçait lentement. L'ancien Jedi observa un instant la chose et dit d'un ton monotone :

-Il prévoyait de migrer leurs équipements sur cette fausse étoile. J'espère que mon sabre est dedans.
-Tu crois vraiment qu'on va rentrer dedans comme ça avec un vaisseau républicain ?
-Non, j'y ai ajouté un mode furtif. Nous sommes invisibles.

Le commando gloussa, un léger sentiment de jalousie dans l'air. Le Y-wing se posa sans soucis sur l'unique hangar. À peine Desa mis un pied dehors qu'un clone se mit devant lui.

-Messieurs, vous n'avez pas autorisation d'être ici.

17 descendit à son tour et se plaça à côté de son allié. Le clone de l'empire continua à l'intention du commando :

-Et vous, on ne vous a pas encore donné les tenues Stormtrooper ?

Desa le regarda et dit d'un ton exaspéré :

-Si vous ne voulez pas avoir de problèmes, je vous conseille de nous laisser passer.
-Monsieur, j'ai l'ordre de ne laisser passer que les ouvriers et le seigneur Vador.

Le stormtrooper fit tomber son arme, ses pieds avait quittés le sol, le général était en train de l'étrangler à l'aide de la force.

-Je ne pense pas que vous vouliez mourir.

Au loin, trois autres stormtroopers virent la scène et commencèrent à tirer vers leur position. 17 se mit à couvert derrière une caisse d'équipement et tira une rafale meurtrière sur le premier ennemi. Desa regarda 17 et dit, toujours sur un ton monotone :

-Je m'en occupe.

Il se mit à avancer vers eux, les tirs de blaster étaient déviés en quelques gestes de main. Lorsqu'il arriva à proximité des adversaires, il les envoya contre le mur. L'alarme se déclencha, sans doute les ouvriers avaient entendu les échangent de tirs. 17 rejoignit le général et dit sarcastiquement :

-Bien joué, je n'avais pas pensé à la discrétion.
-Je vais attirer leur attention, faites vous passer pour un des leurs et atteignez l'armurerie. J'espère que mon sabre y sera.

Ils hochèrent la tête ensemble, le commando se mit à courir à travers les couloirs alors que Desa partit dans le sens opposé.
17 couru pendant un long moment avant de rentrer dans une salle au hasard. La porte s'ouvrit dans un bruit de relâchement et fit apparaître une large salle de commandes remplie d'ouvriers et de stormtroopers. Il s'avança doucement l'air décontracté vers le panneau central pour chercher l'emplacement de l'armurerie. Devant l'écran, il tapota une dizaine de fois avant de tomber sur « les plans de l'étoile noire » qu'il consulta en détail. Ébahi devant la grandeur du projet, il en oublia presque la raison de sa venue. L'armurerie se trouvait quelques portes plus loin, non loin de la salle commune des soldats de l'empire. Il copia les données sur un petit disque dur intégré dans son armure puis se mit en route.

-Hey ! Toi ! C'est quoi cette tenue ?

À peine il avait eu le temps de faire trois pas qu'un stormtrooper l'avait interpellé. Il se retourna doucement et dit avec l'air le plus normal possible :

-Je n'ai pas encore reçu la nouvelle génération.
-Alors pourquoi n'es tu pas sur le croiseur de ravitaillement ?

17 eus, un instant d'égarement, il ne savait pas quoi répondre. Le stormtrooper fit le rapprochement entre l'armure et l'alarme qui résonnait dans le couloir. Il dégaina le plus rapidement possible son baster, mais le commando fut plus rapide et pulvérisa le torse de sa cible en ameutant tous les ennemis de la salle qui se mirent à lui tirer dessus. Un tir dans la tête et quelques rafales suffirent pour tuer les soldats de l'empire. 17 sortit doucement de la salle, passant à côté d'une troupe de stormtrooper sans doutes à la recherche de Desa, et se dirigea vers l'armurerie. Une fois à l'intérieur, il observa les armements qu'offrait l'empereur à ses hommes puis se mit à chercher le fameux sabre. Il y avait une petite caisse protégée par un mot de passe qui était cachée derrière des morceaux d'armures. Il s'en saisit et fit fondre la fermeture en tirant dessus. L'intérieur était parfaitement blanc, juste un sabre laser au milieu perturbait cette perfection. Lorsqu'il attrapa le butin, un bruit résonna derrière lui, en se retournant, il découvrit avec effroi un grand robot humanoïde noir. Ils se regardèrent un instant avant que le robot ne prenne la parole avec une voix aspirée :

-Nous nous connaissons ? Que viens-tu faire ici ?
-Je suis un clone venant chercher sa nouvelle armure monsieur.
-Ne me prend pas pour un imbécile, je sens la présence de ton maître.

Un sabre laser rouge s'alluma dans les mains du seigneur Sith. 17 écarquilla les yeux et dans la panique, alluma le sabre laser du général Desa qui laissa un rayon violet éclairer son casque. L'ennemi lâcha un petit rire avec des difficultés respiratoires avant de s'approcher lentement. Le clone donna un coup de sabre laser dans celui de l'adversaire avant de se mettre à courir vers la sortie. Il courut le plus vite possible, sabre à la main, à travers les couloirs jusqu'au hangar où il vit son ami projeter des stormtroopers dans tous les coins de la salle. 17 fut projeté violemment contre le carrelage en métal, le seigneur Sith était juste derrière lui et s'apprêtait à le finir au sol. Le sabre violet s'échappa des mains du clone et atterrit dans celles du général Desa, qui atterrit pile entre les deux adversaires pour parer le coup de l'ennemi et de protéger le commando.

-Vous n'avez rien à faire ici. Votre entêtement causera votre perte.

Image

17 se releva et prit en main le sabre laser bleu de Jaïane pour pouvoir aider au combat. Les trois hommes se regardèrent avant de débuter un combat. Le seigneur Sith et l'ancien Jedi se battaient correctement, mais le clone ne faisait que parer les coups avec difficultés jusqu'à être projeté contre le Y-wing. Il se releva avec peine et vit arriver une équipe de stormtrooper qui commencèrent à tirer vers le duel de sabres. Pour protéger Desa, il arma son blaster et commença à attirer l'attention des tireur en les tuants. 17 hurla à travers le hangar :

-Général ! Ils sont trop nombreux ! Faut qu'on dégage !

Le commando se mit à sa place et prépara le véhicule. Un petit générateur qui alimentait une machine pour les ouvriers explosa suites aux tirs des stormtroopers juste à côté de Desa. Il fut perturbé juste assez de temps pour que le seigneur Sith lui adresse un coup de sabre au visage qui laissa place à une longue cicatrice qui partait du bas de la joue jusqu'au-dessus du sourcil. Il s'effondra au sol, la main sur l'œil abîmé. L'homme robotique admirant sa victime et s'exclama avec sa voix aspirée :

-Contemplez la puissance du côté obscur.

Un soldat de l'empire montre le Y-wing du doigt et cria à son supérieur :

-Seigneur Vador attention !

17 activa les canons et ouvrit le feu sur le seigneur Sith. Pendant que l'ennemi évitait les tirs avec son sabre, le général Desa se mit à courir vers le vaisseau et embarqua en tant que pilote.

-Dégageons d'ici avant qu'ils ne détruisent nos seules chances de survie.

Le véhicule se souleva légèrement avant de prendre la fuite à travers les étoiles.

-Tu es sûr que tu veux piloter dans cet état ?-
Je ne suis pas aveugle, juste blessé. Merci pour le sabre.
-D'ailleurs... Un sabre violet ? Je croyais que tu étais un Sith.
-Non, je l'ai confectionné après.
-Ton histoire est confuse, explique toi.
-J'ai quitté l'ordre Jedi il y a maintenant trois ans, puis je me suis allié et ai étudié le côté obscur grâce aux enseignement à distance de dark Tyranus pendant .. Hum... Environs deux ans. Et finalement, cela fait un an que je monte ce clan.
-Tu ne m'as pas dit comment tu as quitté les Sith.
-Exact. C'était dans le secteur Moddell, dark Sidious voulait qu'on fasse des reconnaissances sur les planètes environnantes. Au bout de la deuxième exploration, on a croisés des natifs, des espèces de petits wookies sans défenses. J'ai regardé les droïdes faire un carnage là-bas, au début, j'y participais pour être bien perçut par mon maître, mais … Je me suis vite rendu compte de mes erreurs et ils ne m'ont plus jamais vu.

Le clone hocha la tête et félicita d'un ton sarcastique :

-En tout cas bravo pour ce magnifique combat.
-Merci.

Le général n'aimait pas les moqueries, mais celles du commando ne lui faisaient ni chaud ni froid.17 observa un instant les étoiles et s'assura que personne ne les suivaient puis il continua :

-Bon, on rentre ?
-Non. Il reste quelque chose à faire.
-Encore ?
-Personne ne t'as obligé à venir.
-Bien bien … que faisons-nous ?
-Nous allons sur coruscant, je dois savoir ce qui est arrivé au temple. C'est pour ça que j'avais besoin de mon sabre, « au cas où ».

Le vaisseau chavira vers la gauche et prit son envol vers sa nouvelle destination. L'hyperespace s'arrêta net devant une grosse planète rougeâtre ornée de cercles lumineux créés par la civilisation. Le clone soupira et prit ses aises sur son siège puis Desa releva ses yeux d'un seul coup, comme si il avait été attiré par quelque chose. 17 l'interrogea :

-Qu'est ce qu'il t'arrives ?
-Je sens une présence lumineuse.
Modifié en dernier par Sixfrags le Dim 10 Jan 2016 - 23:30, modifié 5 fois.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar Sixfrags » Dim 10 Jan 2016 - 22:37   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 7
-19BY – Coruscant


Le Y-wing se posa dans un hangar dont le commando ignorait l'existence. L'endroit était poussiéreux et rempli de corvettes coréliennes personnelles couvertes de poussières et de débris du plafond qui ne demandait qu'à exploser. Les deux hommes avancèrent d'un pas rapide en direction du temple Jedi dans l'espoir d'y trouver des survivants où de découvrir un groupe de résistants. Dès lors qu'ils mirent leurs pieds à l'air frais, le général enfila sa capuche noire. Les civils se poussaient à leur approche, ils les craignaient de par leurs vêtements. Le temple était bien plus loin dans le quartier, du côté ou de la fumée recouvrait le ciel, ce qui confirmait légèrement les soupçons de Desa quant à la destruction du sanctuaire. Toujours encapuchonné, l'ancien Jedi s'approcha d'un rodien qui tenait un stand de location d'airspeeder.

-Bonjour, nous voudrions prendre un véhicule, je vous prie.

L'interlocuteur les regarda un instant et se mit à transpirer en reculant petit à petit et en montrant fébrilement le clone du doigt. 17 reprit d'un air pressé :

-Qu'y a-t-il ?
-J-je ne dois pas servir de r-républicains, ne me t-tuez pas, je vous en prie !

Le général fronça les sourcils et bluffa :

-Voyons, nous ne sommes pas républicains, nous allons rejoindre l'empire, laissez nous prendre un véhicule.

Le rodien tendit alors sa main, toujours hésitant et demanda 75 crédits comme paiement. Ils payèrent et prirent un airspeeder rouge pour aller vers leur destination. Ils s'installèrent à quelques plateformes de l'arrivée et marchèrent rapidement. Desa fit tomber sa capuche sur ses épaules pour observer la scène : le temple était dévasté, tout y était détruit et calciné. Des stormtrooper toujours en tenue de clone faisaient des rondes autours. Une larme perla sur la joue de l'ancien Jedi et ses mains se crispèrent tandis que le commando lançait un regard désolé et meurtrier à ses camarades qui étaient passés du côté obscur. Le général remit en place violemment sa capuche pour cacher ses émotions et avança d'un pas décidé vers les portes du bâtiment. Deux troopers s'avancèrent vers lui et lui ordonnèrent :

-Monsieur, cette zone est interdite au public, je vous prie de...
-Laissez moi passer.

La voix de Desa était rauque et haineuse, les soldats visèrent l'homme encapuchonné et répétèrent leur ordre. Il fit deux larges mouvements avec son bras droit et continua à marcher tranquillement, les ennemis tombèrent au sol, leur buste avait été tranché. Quelques renforts arrivèrent mais subirent le même sort.

Image


17 attrapa son blaster et suivit son allié jusqu'à l'intérieur. L'air était difficilement respirable et une vingtaine de soldats de l'empire surveillaient les lieux. L'ancien jedi avançait dans l'énorme salle, suivis du commando qui marchait prudemment. Les troopers le visèrent tous un par un puis se mirent à tirer sur l'intrus qui renvoyait les tirs avec son sabre laser. 17 tirait du mieux qu'il pouvait pour tuer les ennemis en hauteur.

-Général ! Ils sont vraiment nombreux !
-Et ça pose problème ?

Le commando soupira et continua de tirer alors que le général se souleva dans les airs d'un coup net et de retomber aussi rapidement.
Lorsqu'il retoucha le sol, tous les troopers se firent éjectés contre les murs. 17 s'approcha et dit doucement :

-Je comprend ta peine, mais nous sommes en danger ici, partons.
-Non, je sens quelque chose, il y a quelque chose ici.
-Un Sith ?
-Non, quelque chose de lumineux. Par là.

Il se dirigea vers un gros trou dans le sol qui laissait apparaître un étage sous-terrain. Les deux camarades se jetèrent dedans et observèrent la salle qui semblait être une prison. Les cellules étaient toutes ouvertes, des cadavres jonchaient le sol. Une silhouette bougea rapidement de l'autre côté du couloir, ils se mirent à courir pour tenter de la rattraper. L'ombre passait de salles en salles, ne se préoccupant pas de l'armée qu'elle laissait derrière elle, obligeant Desa et 17 à tuer les stormtroopers sur leur passage. L'inconnue se cacha dans une salle du temple remplie d'ennemis, ils s'arrêtèrent et se mirent à se battre, l'ancien Jedi découpait ses victimes et le clone tirait en rafales à travers la salle. Un trooper décoré en rouge se leva, un lance roquette PLX-1 sur l'épaule et tira droit sur le mur derrière le général qui fut soufflé par l'explosion. Le commando le releva en achevant le dernier soldat tandis que la silhouette se faufila par le trou dans le mur. Ils avaient une vue sublime sur la ville mais n'en profitèrent pas, 17 dit en reprenant son souffle :

-Le soleil se couche, soit on se dépêche de le rattraper, soit on dégage maintenant !
-On y va.

Desa sauta dans le vide puis atterris sur une plateforme en contrebas, le clone le suivis en pointant du doigt devant eux : deux sabres laser vert et jaune illuminaient l'ombre qui se déplaçait avec agilité. Le général alluma son sabre violet en courant et 17 dégaina aussi son sabre bleu. Ils coururent un certain temps avant de perdre de vue l'inconnue. Ils observèrent les alentours jusqu'à qu'une voix féminine interrompe les recherches :

-C'est une insulte envers les jedi de porter leurs sabres !

La silhouette fine de jeta sur Desa et l'attaqua. Le combat fut bref, quelques échanges de coups devant 17 qui observait la scène puis l'adversaire se fit projeter contre le mur, ses sabres tombèrent un peu plus loin. Elle se releva lentement, dévoilant son identité. C'était une Togruta orange, familière au commando. Elle sauta en l'air pour atterrir en hauteur. Le clone cassa le silence avec une voix étonnée :

-Ahsoka ?

Image


Elle fronça les sourcils, elle ne se souvenait sans doute plus de lui.

-17, tu m'explique ?
-C'est une jedi, la padawan du général skywalker, on s'est croisé au blocus de Christophsis.

Le visage d'ahsoka s'illumina, elle sauta de nouveau pour les rejoindre.

-Je pense me souvenir de toi, mais je ne suis plus une jedi depuis un moment …
-A cause de l'ordre ?
-Non.

Tous les sabres laser s'éteignirent, ils se regardèrent un instant avant que Desa ne continue :

-Que faisais tu au temple ?
-Comme vous sans doute... Je suis venue contempler les dégâts.
-Tu es bien confiante pour une jeune Togruta.
-J'ai appris aux côtés des meilleurs.

Deux chasseurs TIE frôlèrent leur position dans un bruit assourdissant avant de faire demi tour un peu plus loin. Les vaisseaux se mirent à faire feu sur les jedi et le clone qui se jetèrent au sol pour éviter l'attaque. Ahsoka se releva d'un bond et s'exclama :

-Vous les avez attirés ici, il faut partir !
-Hey attend un peu c'est pas nous qui avons couru à travers le temple !

Le petit groupe se mit à courir droit devant eux, espérant ne pas se faire tirer dans le dos. Une escouade de stormtrooper les suivaient en tirant partout. Ils arrivèrent tous dans un cul de sac au bout de longues minutes de course. Les ennemis les avaient devant leurs blaster, les deux jedi ne pourraient pas retenir autant de tirs d'un coup. Ils levèrent tous leur mains doucement, sauf 17 qui attendit les bras baissés. Un trooper cria sur le commando :

-Toi aussi, lèves les bras !
-à vos ordres.

Il leva les bras rapidement, son blaster à la main et tira sur le chasseur TIE qui survolait la zone vers eux. Le tir explosa le cockpit et les commandes du vaisseau qui commença à piquer du nez. Les soldats se retournèrent pour observer leur dernier instant : le chasseur s'écrasa juste devant eux et dérapa sur le sol, écrasant les ennemis sur le passage. Desa et Ahsoka mirent leurs mains vers l'avant et se concentrèrent pour stopper l'avancée de la carcasse enflammée. Le véhicule détruit s'arrêta net devant eux. La togruta regarda 17 et s'exclama :

-Joli tir !

Le général lâcha d'abord un sourire puis reprit un air sérieux lorsqu'il sentit un danger approcher.

-Il faut retourner au vaisseau, maintenant !

Un bruit familier à tous interrompit les discussions, un homme encapuchonné se tenait en hauteur, un double sabre rouge à la main. Ahsoka alluma ses sabres à nouveau, elle tremblait. Desa garda son calme, observant l'homme avec qui il allait se battre. L'ennemi était habillé comme les Sith du temps de l'ancienne république, cela inquiétait 17 qui avait étudié cette période au cour de sa formation. Le Sith se jeta en l'air et atterrit au sol en provoquant une impulsion de force qui projeta le commando contre un mur, les flammes caressaient presque son armure salie par le temps
Desa alluma son sabre et attaqua sans hésiter, accompagné d'Ahsoka qui faisait du mieux qu'elle pouvait. L'étranger magnait son sabre avec aisance et expertise, s'en était presque effrayant. Le clone se releva, adossé au mur et regarda un instant les lasers danser devant lui. Il s'avança lentement, prit son sabre laser bleu dans les mains et couru pour participer au combat. Sans même avoir le temps de donner un seul coup, 17 fut projeté à nouveau sur le mur opposé mais avec plus de violence cette fois. Son dos lui faisait mal et le sang coulait sur ses lèvres, il ne pouvait rejoindre le combat. L'homme envoya la togruta au sol d'un coup de pied puissant avant de concentrer ses deux lames sur le sabre violet du général qui avait du mal à suivre la cadence. Cela faisait un an qu'il n'avait pas pratiqué le sabre laser. Le Sith désarma Desa et le projeta contre le mur à côté de 17 avec un coup de pied aérien maitrisé. Ahsoka se releva fébrilement, face à face avec l'ennemi. Elle évita avec peine chaque coups de l'homme mais ses esquives devenaient de plus en plus lentes contrairement aux attaques qu'elle recevait. Il la frappa au visage et commença à l'étrangler à distance. Le général se releva et en profita pour se concentrer : Une aura verdâtre se formait entre ses mains. Il garda l'orbe un instant puis la jeta droit sur son adversaire, la poussière se souleva autour d'eux jusqu'à ce que l'attaque ne touche sa cible, l'étranger fut propulsé violemment sur la carcasse du chasseur TIE et s'empala au niveau du rein sur un morceau de métal apparent. Il suffoquait et toussait, puis il dit en articulant :

-Vous avez .. gagnés contre moi … Mais vous ne gagnerez pas … Contre l'empire...

Desa s'approcha de la victime, le sabre laser à la main. Un sentiment tentait de sortir de ses entrailles, il voulait le tuer sans véritables raisons, la haine voulait le submerger. Il éteignit son sabre et fit deux pas en arrière en disant :

-Tu ne mourras pas aujourd'hui, mais tu ne pourras plus jamais te battre.

17 , le casque retiré, s'avança vers l'homme et lui tira entre les deux yeux puis articula :

-Nous battrons tous ceux qui se mettront au travers de notre chemin.

Le général secoua la tête, attristé par le spectacle auquel il venait d'assister.

-Tu aurais pu éviter ça.
-Avec tout le respect que je te dois, je pense que à cette époque, les jedi peuvent pardonner le meurtre.

Il n'approuvait pas le comportement du clone mais au fond, il était d'accord avec lui. Le commando s'approcha d'Ahsoka puis pris sur ses épaules :

-Elle est sonnée. Emmenons la loin d'ici.
-Oui, retournons au hangar.

Ils firent le chemin du retour en se cachant dans l'ombre de la nuit qui était tombée. Une fois de retour dans le vieux hangar abandonné, ils observèrent le Y-wing un instant avant que 17 affirme :

-Il n'y aura pas assez de place pour elle.
-Alors prenons un de ces vaisseau.

Desa montrait une corvette corélienne légère du doigt en haussant les épaules. Le clone ouvrit la porte d'une des navettes, la poussière se dissipa et les commandes étaient lentes.

-Ce truc est une antiquité, même sur Naboo ils conduiraient pas ça.

Le général esquissa un sourire en montant dans le cockpit du vaisseau. 17 déposa la jedi dans la salle de communications du vaisseau sur l'holocommunicateur. Le véhicule décolla avec peine et partis en hyperespace à bonne distance de la planète. Quelques heures de silence plus tard, Ahsoka rouvrit les yeux, le clone était assis devant elle :

-Ah, tu te réveilles enfin.
-Que c'est t-il passé ?
-On a gagné.

La togruta hocha la tête en guise de félicitations. Desa entra dans la salle après avoir entendu les bruits de la conversation.

-Bon, ma petite, il va falloir faire un choix.

Le commando et la jedi haussèrent tout deux un sourcil, l'air ignorants. Le général continua d'un ton appliqué :

-Et bien … Tu as vu de quoi nous étions capables... Tu sais que nous ne sommes ni des jedi ni des sith … Alors ça te plairait de te joindre à nous et de faire partie du clan Desa ?

Ahsoka baissa les yeux, l'air complexé :

-Et bien .. c'est que je vais malheureusement devoir refuser.
-Pourquoi ça ?
-La dernière fois que j'ai rejoint un véritable « camp », j'ai été profondément déçue. Je ne me vois pas en rejoindre un nouveau tout de suite, je préférerais agir seule, quitte à vous aider de temps à autres.

L'ancien Jedi acquiesça et répondit :

-Je comprend, nous te déposerons sur Alderaan pour que tu puisse continuer tes activités.
-Merci beaucoup général.

17 suivis Desa jusqu'au cockpit pour lui parler en privé :

-Général, qu'est ce qu'on fait pour les sith ?
-Comment ça ?
-Il était habillé comme l'armée impériale du temps de l'ancienne république.
-Hum... Tu suspectes quelque chose ?
-Oui, j'ai eu un mauvais pressentiment.
-Je l'ai eu aussi... Tu peux te reposer, on rentre sur Nar Shaddaa.
-Bien, je vais aller dormir un peu.
-Au fait 17 …
-Oui ?
-Depuis quand tu m'appelles « général » ?
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar Darth Eluar » Dim 10 Jan 2016 - 23:21   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Je viens de lire et je trouve ça vraiment très bien. On sent ta progression au fil des chapitres, et ils s'imbriquent bien dans l'univers officiel. ça fait plaisir de voir Ahsoka à deux reprises et surtout de la revoir après son départ de l'ordre! Je te souhaite de continuer aussi bien cette très bonne histoire !
A single spark of courage can ignite the fires of hope. Commandant Suprême Jace Malcolm.
Fan fiction : La Tourmente de l'Ordre
Staffeur Fan-Fics et RP
Darth Eluar
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1542
Enregistré le: 08 Jan 2016
Localisation: Impossible à déterminer, faute de connexion stable. Veuillez réessayer ultérieurement.
 

Messagepar L2-D2 » Mar 12 Jan 2016 - 17:31   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitres 6 et 7 lus !

J'ai un souci chronologique dans ton histoire, en fait : Chapitre 6, 17 et Desa se retrouvent face à Dark Vador à bord de la structure en travaux de l'Etoile Noire - et à proximité de Nar Shaddaa ? Et dans la foulée, Chapitre 7, tous deux se rendent sur Coruscant dans un Temple Jedi toujours la proie des flammes (dans un contexte similaire à celui d'Obi-Wan et Yoda dans La Revanche des Sith, donc), où ils rencontrent Ahsoka, le tout dans la foulée du déclenchement de l'Ordre 66 ? :perplexe:

Si j'apprécie l'idée de brasser large l'univers et le casting, je trouve que depuis quelques Chapitres, tout cela semble s'égarer, on ne sait pas vraiment ce que tu veux faire, ni où tu vas. Je ne te connais pas, mais j'ai un peu l'impression que tu t'es dit : "tiens, et s'ils rencontraient Vador ? Et Ahsoka ?", mais sans trop lier ces rencontres avec une intrigue générale... :neutre: Alors il y a des qualités à ton récit, bien sûr, comme l'interaction entre 17 et Desa, mais elle mériterait d'être plus approfondie, plus développée : à titre d'exemple, le fait que 17 se mette à appeler Desa "général" aurait pu faire l'objet d'un paragraphe, d'une petite scène où le clone observait le Forceux et révisait son opinion à son sujet, ou bien se disait qu'il acceptait de suivre cet homme n'importe où... Là, toujours sur mon exemple, il lui lance un "général", ce que Desa relève, mais ça ne va pas plus loin... :neutre:

Je suis curieux de voir où tu veux en venir en tout cas. :?

Dernier point, je sais que j'insiste, mais des verbes d'action dans le dialogue ne feraient pas de mal. :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Mar 12 Jan 2016 - 21:38   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit:Chapitres 6 et 7 lus !

J'ai un souci chronologique dans ton histoire, en fait : Chapitre 6, 17 et Desa se retrouvent face à Dark Vador à bord de la structure en travaux de l'Etoile Noire - et à proximité de Nar Shaddaa ? Et dans la foulée, Chapitre 7, tous deux se rendent sur Coruscant dans un Temple Jedi toujours la proie des flammes (dans un contexte similaire à celui d'Obi-Wan et Yoda dans La Revanche des Sith, donc), où ils rencontrent Ahsoka, le tout dans la foulée du déclenchement de l'Ordre 66 ? :perplexe:


En fait, le Temple Jedi est plus fumant que en feu, les incendies sont peu à peu contrôlés par l'empire ^^ Après, les voyages entre planètes se font par hyperespaces et me semblent cohérents :/

L2-D2 a écrit:Si j'apprécie l'idée de brasser large l'univers et le casting, je trouve que depuis quelques Chapitres, tout cela semble s'égarer, on ne sait pas vraiment ce que tu veux faire, ni où tu vas. Je ne te connais pas, mais j'ai un peu l'impression que tu t'es dit : "tiens, et s'ils rencontraient Vador ? Et Ahsoka ?", mais sans trop lier ces rencontres avec une intrigue générale... :neutre:


Pour les apparitions, celle d'Ahsoka est juste pour la faire apparaitre et pour amener à de futurs chapitres, quant à Darkounet, cette rencontre aura une importance par la suite :3

L2-D2 a écrit: Alors il y a des qualités à ton récit, bien sûr, comme l'interaction entre 17 et Desa, mais elle mériterait d'être plus approfondie, plus développée : à titre d'exemple, le fait que 17 se mette à appeler Desa "général" aurait pu faire l'objet d'un paragraphe, d'une petite scène où le clone observait le Forceux et révisait son opinion à son sujet, ou bien se disait qu'il acceptait de suivre cet homme n'importe où...


Ne t'en fais pas, ces chapitres n'étaient que pour "lancer" un peu les personnages et leurs capacités ( Bien que Desa sera approfondis au fur et à mesure ), le prochain chapitre est écrit et arrivera bientôt pour donner un coup de boost niveau scénario :P Mais je spoil un peu en avançant que l'intrigue à un rapport avec le sith sur coruscant :X

L2-D2 a écrit:Là, toujours sur mon exemple, il lui lance un "général", ce que Desa relève, mais ça ne va pas plus loin... :neutre:

En effet, je n'ai pas remarqué ce changement brutal et je m'en excuse, je me rattraperais en l'expliquant plus tard ^^

L2-D2 a écrit:Dernier point, je sais que j'insiste, mais des verbes d'action dans le dialogue ne feraient pas de mal. :)


J'ai du mal à voir de quoi tu parles par là ? pourrais tu m'expliquer tes attentes ? ^^
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar Darth Eluar » Mer 13 Jan 2016 - 0:19   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Tiens, j'ai repéré une petite incohérence avec les séries, mais c'est vraiment rien: il me semble qu'Ahsoka ne peut pas avoir de sabres vert et jaune, puisqu'elle perd le jaune dans la course poursuite dans le S05E18 de TCW et le vert lui est pris quand elle est capturée à la fin du suivant et on voit bien qu'elle n'a pas de sabre à la ceinture quand elle quitte l'ordre. D'ailleurs, elle a 2 sabres blancs dans SWR. Mais bon, c'est un détail, je crois que je chipote un petit peu :wink:
Modifié en dernier par Darth Eluar le Mer 13 Jan 2016 - 13:35, modifié 1 fois.
A single spark of courage can ignite the fires of hope. Commandant Suprême Jace Malcolm.
Fan fiction : La Tourmente de l'Ordre
Staffeur Fan-Fics et RP
Darth Eluar
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1542
Enregistré le: 08 Jan 2016
Localisation: Impossible à déterminer, faute de connexion stable. Veuillez réessayer ultérieurement.
 

Messagepar L2-D2 » Mer 13 Jan 2016 - 11:52   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Sixfrags a écrit:J'ai du mal à voir de quoi tu parles par là ? pourrais tu m'expliquer tes attentes ? ^^


Tiens, un exemple :

Sixfrags a écrit:17 suivis Desa jusqu'au cockpit pour lui parler en privé :

-Général, qu'est ce qu'on fait pour les sith ?
-Comment ça ?
-Il était habillé comme l'armée impériale du temps de l'ancienne république.
-Hum... Tu suspectes quelque chose ?
-Oui, j'ai eu un mauvais pressentiment.
-Je l'ai eu aussi... Tu peux te reposer, on rentre sur Nar Shaddaa.
-Bien, je vais aller dormir un peu.
-Au fait 17 …
-Oui ?
-Depuis quand tu m'appelles « général » ?


C'est ce que j'appelle le dialogue "ping-pong". L'avantage, c'est qu'il y a beaucoup de rythme, mais l'inconvénient, c'est qu'on finit par ne plus savoir qui parle ! Par exemple, lorsque dans le dialogue que j'ai cité, 17 dit "Il était habillé comme l'armée Impériale du temps de l'Ancienne République", tu aurais pu dire :

- Il était habillé comme l'armée Impériale du temps de l'Ancienne République, expliqua le clone.

Ou n'importe quel autre verbe "d'action", qui permet de rappeler au lecteur qui parle, et comment il parle ! Est-il en colère ou ironique ? Explique-t-il quelques chose ou est-il blasé ? On ne se rend pas compte à la lecture... :wink:

En tout cas, c'est un plaisir de discuter avec toi et de voir que tu ne prends pas mal les critiques ! :jap:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Mer 13 Jan 2016 - 18:52   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit:C'est ce que j'appelle le dialogue "ping-pong". L'avantage, c'est qu'il y a beaucoup de rythme, mais l'inconvénient, c'est qu'on finit par ne plus savoir qui parle ! Par exemple, lorsque dans le dialogue que j'ai cité, 17 dit "Il était habillé comme l'armée Impériale du temps de l'Ancienne République", tu aurais pu dire :

- Il était habillé comme l'armée Impériale du temps de l'Ancienne République, expliqua le clone.

Ou n'importe quel autre verbe "d'action", qui permet de rappeler au lecteur qui parle, et comment il parle ! Est-il en colère ou ironique ? Explique-t-il quelques chose ou est-il blasé ? On ne se rend pas compte à la lecture... :wink:


D'accord, j'en rajouterais aux futurs chapitre ^^!

L2-D2 a écrit:En tout cas, c'est un plaisir de discuter avec toi et de voir que tu ne prends pas mal les critiques ! :jap:


Au contraire, c'est instructif et ça améliore mon texte ! ^^



Chapitre 8
-18BY – Position inconnue.


Le Sith s'approcha lentement, un appareil de torture à la main. Il était vêtu comme l'homme que Desa avait affronté sur coruscant quelques mois plus tôt. Ses pas résonnaient au sol, se rapprochant de plus en plus de 17, attaché au mur avec des liens en métal. Son armure avait été enlevée, elle était posée avec son sac sur une table, de l'autre côté de la pièce.

-Alors comme ça, tu es muet.

Le clone ne répondit pas. L'homme faisait les cent pas, attendant que 17 ne lâche des informations.

-Qui es-tu ? Pour qui travailles-tu ?
-Je vous retourne la question.
-Tu parles enfin ! S'exclama l'interrogateur.
-Et profites en avant de mourir.
-Je suis mort de trouille.

Il enfonça l'appareil dans le flanc du commando qui poussa un cri de douleur. Cela faisait bientôt une journée entière qu'il subissait cet interrogatoire suite à l'échec de sa mission. Le clan Desa avait pendant un an fait profil bas tout en faisant des recherches sur le Sith qu'ils avaient rencontrés sur coruscant, le clone avait enfin décidé de se lancer à l'attaque. Son visage était couvert de sang, de blessures et d'un large cicatrice sur la joue.

-Si tu parles, je t'offrirai une mort rapide.
-C'est bientôt l'heure.
-Quelle heure ?

17 se mit à sourire, l'homme fronça les sourcils et s'apprêta à sortir de la salle lorsque le sac émit un petit déclic et déchargea des ondes électriques sur le Sith. Le commando arracha ses liens rouillés avec facilité. L'alarme résonnait dans la base. Il remit son équipement noirci par l'explosion rapidement et sortis de la pièce. Les couloirs rappelaient ceux de l'étoile noire, mais avec un aspect de labyrinthe encore plus prononcé. En quelques secondes, au bout du couloir, une dizaine de Sith apparaissaient dans le couloir, tous vêtu de façon identiques. 17 n'hésita pas une seconde avant de se mettre à courir. Il tourna plusieurs fois, plaçant des détonateurs thermiques à chaque intersection pour ralentir ses poursuivants. Il alluma sa radio portative et contacta Desa, la communication était très faible, le commando ne savait même pas où il se trouvait :

-Général ! Vous me recevez ?
-17 !? Ça fait des heures que j'ai perdues contact !
-Je me suis fait prendre sur leur base de coruscant, j'ai peu de temps pour t'expliquer.
-Dis-moi où tu es ! Cria Desa dans la radio grésillante.
-Pas le temps, je m'en sortirais. J'ai découvert que l'empereur allait remettre au goût du jour le projet de créer une armée de seigneurs sith.
-Comme dans le passé ?
-Exactement. J'ai copié les informations dans mon armure, mais malheureusement, j'ai été pris par surprise là-bas, un sith m'a surpris.
-Ah... Alors il faut tout de suite que......

La radio grésilla, les communications avaient été brouillées. Le clone se rendait peu à peu compte de l'ampleur du projet de l'ancien chancelier. 17 se retourna dans le couloir, s'agenouilla et attendit. Un léger silence s'installa, seul son souffle rythmait l'instant. Il pointait son fusil vers l'angle du couloir, lorsque quelques ennemis se montrèrent, il vida son chargeur avant de se relever rapidement et de reprendre sa course, laissant quelques cadavres derrière lui. Il courut encore et encore sans s'arrêter jusqu'à tomber sur un couloir avec au fond, une vieille porte métallique manuelle ? Il ralentit un instant puis se remit à courir de plus en plus vite vers la sortie, il mit son épaule en avant et enfonça la porte. L'ouverture donnait sur un gigantesque vide, 17 tombait en chute libre.

Il ferma les yeux et s'écrasa dans la neige. La lumière l'éblouissait, d'immenses pics glacés sortaient de la neige, seul les taches de sang perturbaient la blancheur parfaite du sol. Un seul Sith le suivit et atterrit quelques mètres plus loin, les autres avaient abandonné au vu de la hauteur de la chute. Le clone se releva en tremblotant, son pistolet blaster à la main. L'homme habillé en noir couru vers lui, le sabre laser jaillissant vers le haut. Lorsqu'il donna un coup vers 17, le commando fit une roulade sur le côté et pulvérisa le genou de son ennemi d'un seul tir. Il s'approcha de l'adversaire à terre, esquissa un air de dégoût face au Sith qui implorait et l'acheva. Il arracha une grande partie de la tunique du cadavre et prit son sabre laser. Il se remit à courir pour vaincre le froid et la fatigue. Il se posa sur le sol glacé et frotta ses mains au-dessus du feu. il était sur Ilum.

Image


Au bout d'une bonne heure, il tomba nez à nez avec une grotte dans laquelle il s'installa. Il déposa le tas de linge sur le sol et le fit prendre feu à l'aide du sabre laser dans l'intention de se réchauffer. Il se posa sur le sol glacé et frotta ses mains au-dessus du feu. Il patienta un instant et enclencha sa balise de détresse dans l'espoir que son ami viendrait le chercher.

Le temps passait, les minutes devenaient peu à peu des heures… Une silhouette perturba l'attente. Quelqu'un entrait :

-17, tu es là ?
-Oui, viens me sortir de là Desa !

Le clone ne bougeait pas, ses membres étaient à la limite du glacé.

-Qui est Desa ?

L'ombre s'approcha et se révéla être quelqu'un de familier au commando qui s'écria :

-Jaïane ? Mais comment ?!

La jedi vint s'asseoir en face de l'homme.

-Alors comment ça va depuis le temps ?
-Mais tu .. Comment tu t'en ais sortis ?
-Je n'en sais rien… Et toi ?
-J'ai atterri sur Nar Shaddaa et j'ai rencontré un homme bien qui m'aide.
-C'est très bien, il faut toujours être accompagné de quelqu'un qui te comprend. Dit-elle lentement en battant des paupières.
-Tu me manques, tu sais...
-Toi aussi, tu me manques, mais tu sais très bien que notre amour aurait été mauvais pour moi comme pour toi.
-Non, tu te trompes !

Elle secoua doucement la tête.

-Ce sont des paroles comme les Sith les adorent.
-Je sais … Mais je ne sais plus où j'en suis.
-Tu doutes du côté lumineux ?
-Non .. c'est que tuer est tellement simple et efficace.
-Qui t'as appris ça ?
-Le général Desa. C'est un ancien Sith, il n'est pas méchant.
-Es-tu sûr de toi ? Connais-tu ses intentions ?

Un silence rompit le dialogue.

-Je … Je n'en sais pas grand choses.

17 marqua un silence, il retira son casque. Jaïane s'approcha et l'embrassa, 17 se mit à sourire niaisement et dit doucement :

-J'y ai presque cru.
-Qu.. ?
-la vraie Jaïane connaît le général.

Jaïane disparus, le clone n'était plus dans la grotte. Deux Sith le traînait par les pieds, mais il souriait encore. Un des deux ennemis dit en lançant un regard en arrière :

-Je crois qu'il s'est réveillé.

Le deuxième ricana un instant avant de laisser place au seul bruit de l'armure qui frottait contre la neige. Ils allaient sans doute le ramener dans une nouvelle salle pour une nouvelle séance de torture, mais cette fois ci, il n'était pas sûr de survivre à toutes ces atrocités. Un vrombissement interrompit les pensées du clone. Sa tête heurta le sol, suivie de celles des Sith. Deux cadavres décapités jonchaient le sol. Il tourna légèrement la tête et aperçut au loin la base ennemie.

-Debout 17, tu peux le faire !

Le général Desa lui tendait la main, un grand manteau de fourrure sur lui. Il ne répondit pas, sa mâchoire ne pouvait que grelotter. Il tourna légèrement la tête et aperçut des navettes ennemies qui se rapprochaient. Il y en avait une dizaine, elles se posèrent en cercle autour d'eux et lâchèrent des stormtrooper par vingtaines. Desa et 17 étaient encerclés par les soldats de l'empire qui les visaient. Le commando articula :

-Tu .. ne pourras pas .. Tous les arrêter.
-Qui a parlé de les arrêter ?

Le jedi tapa le sol de son poing pour créer une onde de choc qui souleva un épais brouillard de neige autour de lui avant de se jeter au sol. Les ennemis se mirent à tirer tous ensemble dans la brume. Desa se releva lentement lorsque le bruit des tirs cessa. Les stormtrooper s'étaient tous tirés les uns sur les autres à travers le voile de neige. Il attrapa 17 par les épaules et l'emmena à bord d'une des navettes.

-Tu as fait du bon boulot, réchauffe-toi.
-Avec plaisir !
-j'aimerais te dire que c'est fini, mais ils ne vont pas nous laisser partir d'ici comme ça.
-Comment tu es arrivé ? Demanda le clone en se redressant sur son siège.
-J'ai vu ta balise de détresse alors j'ai pris la corvette et je me suis dirigé directement ici.
-T'en a mis du temps.
-J'aurais pu te laisser mourir.

Le vaisseau souleva la neige en s'envolant, il quitta sans problème l'atmosphère et commença à s'éloigner. Le clone avait été chamboulé par l'apparition de Jaïane, comme si elle avait dit ce qu'il fallait pour le faire douter. Et si Desa n'était pas aussi gentil qu'il ne le faisait paraître ? Cette question le dérangeait beaucoup, il commençait même à penser qu'il n'était qu'un pion sur l'échiquier de son « ami ».

Image


Un bruit d'éternuement résonna dans la soute, en face de la salle où était 17. Il dégaina son blaster et se leva lentement pour rejoindre le « placard ». Il réfléchit un instant sur son état de combattre puis vida son chargeur sur la porte qui finit par être trouée presque intégralement. Le clone ouvrit la porte avec précaution voir tomber le cadavre d'un pilote impérial qui s'était sans doute caché ici lorsqu'ils sont entrés. Une secousse renvoya le commando sur son siège, le vaisseau se faisait attaquer.

-17, va au panneau de commande des tourelles !

Il courut jusqu'au cockpit où il s'assit à côté du général. Il tapota sur quelques boutons puis eu le contrôle total sur les défenses du véhicule. Trois chasseurs TIE les poursuivaient, il fit exploser l'aile du premier et la cabine du deuxième. Le troisième était difficile à avoir, la navette essuyait ses tirs avec peine. Une deuxième secousse secoua le vaisseau :

-Nos systèmes sont endommagés ! Il faut partir d'ici et vite !

Desa appuya sur ses commandes pour passer en hyperespace. Les étoiles commençaient à s'étirer autour d'eux lorsqu'une troisième secousse annonça la destruction d'un générateur. La navette impériale passa en hyperpropulsion mais se stoppa quelques secondes plus tard, fonçant droit sur une planète.

-Général, il se passe quoi ?
-Le réacteur nous a lâchés, on va s'écraser sur cette planète. Accroche-toi !
-Ne t'en fais pas, j'ai l'habitude !

17 ricana seul en voyant la terre ferme se rapprocher à grande vitesse. Desa tira le plus fort possible sur le levier pour tenter un atterrissage forcé. La navette frôla d'abord le sol sur plusieurs mètres avant de s'enfoncer dedans, laissant une longue trace creusée derrière lui. Le vaisseau avançait toujours, remuant le terre sur son passage jusqu'à s'arrêter en passant au travers une maison. Le commando sortit le premier, accompagné du général qui avait un filet de sang dégoulinant du haut de son front. Quelques citoyens observaient la scène avec indignation. 17 déclara à son ami comme si de rien n'était :

-Donc, l'empereur a déjà créé une petite partie d'une armée entièrement composée de Sith. Et en plus de ça, il compte l'étendre dans toute la galaxie.
-Qu'as-tu récupéré de concret ?
-J'ai la liste de dépenses de l'empire pour les cristaux de sabres et j'ai aussi la liste des camps d'entraînements.

Il pianota sur l'écran accroché à son bras pour fouiller ses dossiers. Il fronça les sourcils lorsqu'il remarqua un fichier qui n'était pas censé être ici. Il l'ouvrit et se mit à sourire :

-J'ai aussi les plans de l'étoile noire.
-Comment les as tu eut ?
-Quand j'ai récupéré votre Sabre. Annonça le clone, fier de lui.
-Bien. Mais pour l'instant avant même de penser à détruire l'empereur, il va falloir réduire voire détruire ce projet.

Desa hocha la tête et décida de se réfugier ici en attendant de pouvoir commencer leur véritable quête.
Modifié en dernier par Sixfrags le Lun 08 Fév 2016 - 23:04, modifié 1 fois.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 14 Jan 2016 - 13:29   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 8 lu !

Et la petite ellipse temporelle que voilà !

Bon, je trouve le projet de Palpatine un brin ambitieux : recréer une armée de Sith, carrément ? Je n'imaginais pas l'Empereur en train de se faire fabriquer une armée de potentiels rivaux... quoiqu'il serait intéressant de voir la réaction de Dark Vador à cette nouvelle donne. Pour le reste, l'illusion sur Jaïane est bien trouvée même si je m'attendais à ce qu'elle ne soit qu'une projection issue de 17, une hallucination liée au froid et au stress post-traumatique liée à sa torture mais non, tu as trouvé quelque chose de bien plus redoutable - surtout que lorsque Desa se montre, du coup, on se demande l'espace d'un instant si c'est bien lui ou une nouvelle illusion ! :oui:

Au niveau de la construction du récit, je vois que tu as inséré quelques verbes dans tes dialogues, c'est bien, cela renforce le récit, même si tu peux sans doute en mettre plus !

En revanche, c'est peut-être un a priori personnel, mais je n'imaginais pas qu'il y avait des colons sur Ilum, je pensais la planète déserte ! :transpire:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Jeu 21 Jan 2016 - 21:59   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Bonjour ! J'ai mis du temps à écrire en ce moment à cause des études qui s'accelèrent, désolé pour ça ! ^^

L2-D2 a écrit:Bon, je trouve le projet de Palpatine un brin ambitieux : recréer une armée de Sith, carrément ? Je n'imaginais pas l'Empereur en train de se faire fabriquer une armée de potentiels rivaux... quoiqu'il serait intéressant de voir la réaction de Dark Vador à cette nouvelle donne.


En effet, son projet est grand mais comme tu as pu le constater, les "apprentis Sith" sont loin de pouvoir dépasser Palpatine ou même vador ^^

L2-D2 a écrit: Pour le reste, l'illusion sur Jaïane est bien trouvée même si je m'attendais à ce qu'elle ne soit qu'une projection issue de 17, une hallucination liée au froid et au stress post-traumatique liée à sa torture mais non, tu as trouvé quelque chose de bien plus redoutable - surtout que lorsque Desa se montre, du coup, on se demande l'espace d'un instant si c'est bien lui ou une nouvelle illusion !


ça me fait plaisir que tu apprécies ^^

L2-D2 a écrit:En revanche, c'est peut-être un a priori personnel, mais je n'imaginais pas qu'il y avait des colons sur Ilum, je pensais la planète déserte ! :transpire:


J'ai choisis cette planète car à part palpatine, personne ne sait trop où elle se trouve, donc j'ai inventé une petite colonie dessus ^^

Et donc voici la suite avec un peu de retard ! ^^

Chapitre 9
-18BY – Ord Mansell


17 écoutait à travers la porte pendant que Desa fouillait dans les placards de la maison dans laquelle ils s'étaient réfugiés. Cela faisait deux heures qu'ils s'étaient crashés et l'empire avait déjà investi le village. Le général dit, énervé :

-Rien ne peut nous servir de diversion ici. Et de ton côté ?

Le clone ouvrit la porte de quelques centimètres pour surveiller l'extérieur : deux stormtrooper frappait une femme au sol pour qu'elle leur dise où se trouvaient les deux amis. Le commando annonça en serrant les dents :

-Rien n'a changé. Nous devrions les aider.
-Tu as raison. Mais pas tout de suite, sinon ils nous tuerons.

Les cris des civils étaient audibles à des kilomètres, Palpatine ne laisserait jamais partir des personnes en possession de ses plans. Des bruits de sabres lasers vinrent se mêler au brouhaha général.

-Ils sont là Desa.
-Je sais, je l'ai senti.
-Et eux ? Ils peuvent vous sentir ?

Un sabre laser rouge pénétra la porte, juste devant le visage de 17. Le général hocha la tête et lui indiqua la fenêtre. Ils coururent droit vers elle et se jetèrent à l'extérieur. Deux Sith se tenaient devant eux. 17 continua sa course vers un des deux, évita le sabre de justesse et planta sa vibrolame dans le torse de l'ennemi. Desa fit de même, il alluma son sabre laser, se jeta en avant en roulant pour passer derrière son adversaire en le coupant en deux. Les impériaux n'étaient plus que deux cadavres sur leur chemin. Ils continuèrent à courir à travers le feu ennemi jusqu'à la place principale du village. À chaque coin de la zone se trouvait un Sith immobile, comme s'ils ne voulaient pas qu'ils puissent s'échapper de l'endroit. Un autre ennemi habillé différemment approcha depuis une petite ruelle et se positionna juste devant eux.

-Je suis le Seigneur Sith Koran, je suis ici pour négocier avec vous. Dit l'étranger sombrement.

17 gloussa et commenta :

-ça sonne comme de l'humour sur vos lèvres.

Le général fit signe de se taire et le Seigneur reprit :

-Donnez-moi les données et je vous laisse la vie sauve. Sinon, je vous affronterais.
-Bien, alors qu'il en soit ainsi.

Desa n'eut pas le temps de sortir son sabre que l'ennemi le projeta à côté de deux Sith qui le maintinrent immobile. Le commando dégaina son sabre laser, il commençait à paniquer.

-Vient te battre.

Le clone ne répondit pas.

-Si tu ne viens pas, je serai obligé d'être méchant.

Dark Koran sauta sur 17 qui eu du mal à parer le coup avec son sabre.

Image


Les peu d'échanges de sabres étaient pathétiques, le commando n'avait pas été formé à ce style de combat. Le seigneur Sith le narguait en faisant tourner son sabre entre chaque coup. Le général voyait bien l'issue du combat : 17 ne pouvait pas gagner, il fallait l'aider. L'adversaire souleva en étranglant à distance le clone. Ses pieds frôlaient le sol pendant que sa gorge ne pouvait que pousser des petits cris d'étouffements. Desa voyait la scène se passer juste devant lui sans qu'il ne puisse rien faire, cela l'insupportait, encore pire, ça le rendait fou. Il sentait son cœur s'emballer, sa haine était de plus en plus présente et la force le submergeait de nouveau. Les deux Sith qui le retenaient se mirent à étouffer jusqu'à la mort, relâchant le général au passage. Il s'avança lentement vers le duel lorsque quatre autres ennemis armés de sabres laser se jetèrent sur lui. Il alluma son sabre violet et coupa le premier adversaire en deux, suivit du bras droit du deuxième. Les deux autres se regardèrent, le sang glacé avant d'être jeté avec violence sur un mur. Le regard de plus en plus sombre, Desa avançait vers sa cible, le Seigneur Dark Koran. Il arriva à quelques pas de lui et commença son duel, les lames dansaient entre les deux personnages. Les cinq ennemis restant se ruèrent sur le combat pour tenter de déstabiliser l'ancien Jedi, le premier jeta son sabre laser qui alla se loger dans le torse d'un deuxième ennemi après que le général l'ait esquivé rapidement. Il poussa le seigneur sur le côté pour s'occuper des autres assaillants. Un troisième sauta sur lui, en une esquive simple mais efficace, Desa lui sectionna un bras et dans le même geste, affligea une coupure mortelle sur le ventre du quatrième. Le dernier se mit à courir pour fuir, mais l'ancien Jedi le projeta contre un mur à l'opposé de sa direction. Toujours avec des yeux meurtriers, mais cette fois-ci avec un petit sourire sadique, il s'écria :

-Alors !? C'est tout ?!

Koran courus vers lui, le sabre vers la droite et tenta de le trancher en deux. Il esquiva en sautant et adressa un coup de pied au visage de son adversaire unique qui tituba en arrière. Le seigneur observa le général et lui jeta son sabre éteint en suppliant :

-Je t'en prie, laisse moi partir ! Tu ne me reverras plus jamais !

Il s'approcha silencieusement de l'homme et lui enfonça sans hésiter son sabre dans le torse. Un bruit de pas s'approchait doucement derrière lui, il se retourna soudainement et allait donner un large coup de sabre lorsqu'il s'arrêta brusquement. La lame du sabre n'était qu'à quelques centimètres de 17. Le clone était horrifié devant ce massacre, il regardait son « ami » dans ses yeux jauni par la haine, haletant après ce combat sans pitié.

-Desa … Tu aurais pu faire beaucoup moins de victimes te connaissant…
-C'est vrai. Repondit-il maladroitement.

Son visage reprit une apparence normale, il constata les dégâts et contempla un instant les corps morts ou à l'agonie de ses ennemis. Il tomba à genoux lorsqu'il remarqua que même les civils le regardaient comme s'il était un monstre. Le commando savait qu'un combat était inévitable, mais un véritable Jedi n'aurait pas tué aussi facilement sans réfléchir.

Ils marchèrent doucement dans les rues de la ville, se dirigeants vers le spatioport. Les cadavres des citoyens jonchaient le sol, l'empire voulait absolument récupérer les plans volés de l'armée, maintenant c'était sûr. 17 tenta de le rassurer, bien qu'il n'était pas sûr lui-même de ce qu'il disait :

-Ça aurait pu être pire, tu sais… Si tu ne l'avais pas fait, les habitants seraient morts...

Sa seule réponse fut un silence triste. Autour d'eux, les soldats de l'empire se décalaient pour les laisser passer, de peur de subir les représailles de l'ancien Jedi. Lorsqu'ils mirent les pieds sur la zone d'atterrissage encerclés de navette de transport de l'empire, un TIE scimitar se posa une centaine de mètres devant eux. Un seul homme en sortit, il était habillé comme un stormtrooper mais avec par-dessus son armure, une cape noire en tissu riche. Une capuche surmontait son casque :

-Dark Desa. Dit l'inconnu d'une voix grave.

Le général eu le visage figé, comme s'il venait de voir un fantôme. Pire que ça, il avait reconnu la voix de son ancien partenaire d'armes. Il observa la tenue un instant et dit sombrement :

-Alors nous nous retrouvons enfin, mon cher Nerek.
-Appelle-moi Dark Nerek.

Une deuxième silhouette sortie du vaisseau, c'était un holodroïde d'entraînement. L'androïde s'approcha du commando et prit son apparence en penchant la tête sur le côté. 17 fronça les sourcils, il était prêt à se battre. Le seigneur Sith prit de nouveau la parole :

-Tu as tué Koran, tant pis pour lui, je ne t'en veux pas.
-Comment ça ? Répondit le clone.
-Il était faible et impuissant. L'empereur ne le méritait pas, mais moi je vais lui montrer qu'il peut être fier de moi et moi seul !

Nerek alluma un fouet laser rouge en esquissant un sourire sadique. Desa alluma son sabre et 17 dégaina son blaster, imité par le droïde.

-J'ai un mauvais pressentiment. Dit le commando d'un ton amusé.

Le fouet claqua juste à côté du général, ce qui annonça le début des combats, l'holodroïde se jeta sur le clone pour le maintenir au sol tandis que l'ancien jedi évitait tant bien que mal les mouvements hasardeux du fouet.
Le robot donnait des coups de poing dans le casque du commando qui lâchait des petits soupirs de douleurs. Le clone frappa l'ennemi avec ses pieds pour l'envoyer un peu plus loin et lui permettre de se relever. Une fois debout, il posa sa main sur son blaster de poing et tira dans la direction de sa copie. Le droïde sauta derrière l'aile d'une navette posée et laissa tomber un petit appareil au sol qui se mit à tourner en lançant de la fumée autour de lui. En quelques secondes, plus personne ne voyait plus loin que son nez.
La lumière du fouet cassait la blancheur de la brume, le sabre violet s'éteignit dans le brouillard pour ne pas être repéré et obliger l'adversaire à frapper au hasard. Le fouet le frôla de peu, mais ne le toucha pas, en emportant avec lui un morceau de la capuche noire sur la tête de Desa qui se faufilait lentement vers son ennemi. Voyant qu'il ne pourrait pas porter de coup avec si peu de visibilité, le général envoya une impulsion de force droit devant lui, ce qui envoya Nerek contre un mur au-dehors de l'écran de fumée. L'ancien jedi en sortis à son tour, en faisant tournoyer son sabre. L'ennemi se releva et claqua son fouet au sol pour intimider Desa qui s'approchait d'un pas averti.

-Tu n'aurais jamais dû te dresser devant l'empereur ! Cria le seigneur Sith.
-Tes provocations n'ont pas d'effets sur moi... Répliqua-t-il sombrement.

Une armure commando s'élança en dehors de la fumée en tirant dans la brume. Dark Nerek plissa les yeux, prit un vilain sourire et donna un coup de fouet laser dans cette direction. Le commando se retourna au dernier moment avant de voir la lame du fouet le traverser. Son torse tomba, séparé de ses jambes.
Desa écarquilla les yeux et relâcha son attention un instant. L'ennemi en profita pour envoyé le général contre le mur avant de le laisser tomber dans la poussière. L'ancien Jedi se mit sur ses genoux, observant son adversaire tenir le sabre violet et le présenter en l'air en criant :

-C'est maintenant, mon cher ami, que je vais prendre ta vie !

Il commença à faire chuter son bras vers Desa lorsque celui-ci reprit conscience et arrêta le sabre avec la force.

-Tu vas le regretter. Hurla le général.

Il se releva, reprit des mains son sabre laser et, en un mouvement, envoya le casque de son ennemi valser pour laisser apparaitre le visage d'un Kel dor avec son cache-œil droit cassé laissant apparaitre un œil blanc.

Image


Les deux adversaires se remirent en position de combat, chacun son arme respective dans la main. Ils se regardèrent un instant puis écoutèrent un bruit de pas qui venait du peu de fumée qui restait : Une armure de commando marchait vers eux, droit et le blaster à la main. Nerek ricana et ordonna :

-Bien joué Holodroïde, maintenant, prend mon apparence et finissons-en.
-Vous avez raison, finissons-en. Répondit-il.

Il leva son blaster et tira droit sur le seigneur Sith qui tomba à la renverse. Le clone retira son casque et fit un hochement de tête à son ami. Desa souffla, rassuré, et vit aux pieds de 17 l'holodroïde coupé en deux. Le général enlaça son ami face au soulagement qu'il ressentait, le clone était un peu gêné. Sans un mot, ils décollèrent tous les deux dans le TIE scimitar vers chez eux, laissant derrière eux le seigneur Sith qui rampait au sol, blessé. Desa savait que Nerek était encore en vie : il n'avait pas pu se résigner à le tuer.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Dim 24 Jan 2016 - 20:10   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 9 lu !

L'histoire avance peu, par contre les affrontements se succèdent dans ce Chapitre ! Et Desa y va fort, puisqu'à lui seul, il élimine plusieurs Sith ! Son passage du Côté Obscur est bien décrit mais un peu rapide, tout comme son "apaisement" à la suite du combat, même si on peut se dire que c'est la présence de 17 qui l'apaise. Mais du coup, lorsqu'il retrouve plus tard Dark Nerek, j'ai du mal à comprendre qu'il ne repasse pas du CO... ou du moins, qu'il ne ressente pas l'attrait !

Néanmoins, on voit bien que les projets de Palpatine pour une armée Sith avancent à grands pas, même si les premiers adversaires semblent bien peu redoutables, exception faite de Nerek donc. Introduire un antagoniste à Desa est une bonne chose. J'attends le match retour ! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Jeu 04 Fév 2016 - 22:56   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 10
-18 – Orbite de Nar Shaddaa


Le TIE scimitar stagnait depuis plusieurs heures au-dessus de Nar Shaddaa, son équipage dormait, se reposant de leur précédente aventure. 17 fut le premier à se lever, il s'était endormi tout habillé sur son siège de copilote. Son casque était posé sur ses genoux, il ouvrit les yeux doucement et observa autour de lui pour découvrir le silence presque gênant qu'offrait le vaisseau. Il alluma le tableau de bord et commença à naviguer sur la banque de données. Il cherchait des informations sur Desa, bien qu'il ait confiance en lui, le commando ne pouvait s'empêcher d'avoir peur de son alignement incertain dans la force. De plus, l'apparition de Nerek avait chamboulé le général, il semblait préoccupé. L'ordinateur afficha un petit texte :

Salik Nerek,
Enfant de la planète Dorin sensible à la force, cet enfant à été porté disparu dès le jour de sa majorité. Aux dernières nouvelles, il participa au massacre de la lune forestière d'Endor dans le secteur Moddell.

17 fronça les sourcils et continua à pianoter sur l'écran :

Monja Desa,
Ancien maître Jedi qui participa à de multiples batailles toutes menées à la perfection. Il mourut dans le crash d'un véhicule de transport LAAT sur Ryloth après avoir perdu contact avec sa padawan.

Le commando était concentré dans sa lecture lorsqu'une voix endormie le fit sursauter.

-Ils me croient mort et c'est mieux ainsi. Dit sombrement Desa.

Le général s'assit sur le siège de pilote aux côtés de son partenaire.

-Je voulais jeter un œil sur les informations que j'ai volées. Bredouilla 17.
-Bien … Au fait, pendant que tu dormais, j'ai consulté l'holocron.
-Ah, et donc ?
-J'ai retenu une liste de noms intéressants qui pourraient servir.

Le clone acquiesça, un peu d'aide ne leur ferais pas de mal. Après un instant à observer le cockpit, il inséra dans les commandes les informations volées qui affichèrent une liste de trois coordonnées. Ils observèrent la liste un instant.

-Ce sont des bases impériales. Annonça Desa
-Ah, et donc ? Répondit 17
-Ce sont des points stratégiques, ils doivent être bien gardés.
-En effet, il nous faudrait soit une bonne diversion, soit une petite armée.
-Je crois que j'ai une idée. Annonça le clone en alluma l'holocommunicateur.

La machine scintilla avant de laisser apparaître Ahsoka en hologramme.

-17 ? Qu'y a-t-il ?
-Nous cherchons du monde pour une mission dangereuse. Expliqua Desa
-Attendez … Je crois que j'ai une idée monsieur !

Un homme s'approcha de la Togruta, l'air surpris. Elle prit son souffle et dit d'un ton joyeux :

-Les voilà vos hommes !
-Mmh... Vous êtes sûr qu'ils sont qualifiés ? Demanda l'homme.
-J'en suis sûr monsieur Organa !

Bail organa observa Desa et 17 puis dit d'un ton désespéré :

-Je m'en remets à Ahsoka et vous demande de nous aider.
-Expliquez-vous. Répondit le général.
-Nous cherchons des élites pour mener à bien une mission secrète au détriment de l'empire. En échange de vos efforts, nous vous fournirons le nombre de crédits que vous souhaitez.
-Nous ne voulons pas de crédits. Dit le commando. Nous voulons une armée.
-Une armée ?
-Nous allons attaquer l'empereur. Dit fièrement Desa
-... Bien, je vous donnerais les troupes qu'il vous faut si vous réussissez.

L'homme s'éloigna et laissa place à Ahsoka.

-Comment vous faites pour être toujours là au bon moment ? Demanda ironiquement la togruta.

Ils ricanèrent ensemble et mirent fin à la conversation pour se remettre à leurs places de pilotage. Le vaisseau s'orienta vers la gauche et entra en hyperespace direction Aldérande.

Le TIE scimitar atterrit près du palais Organa. Ahsoka et Bail les attendaient, un enfant dans les bras.

-Enchanté messieurs, je m'appelle Bail Organa.

Image


-De même. Fit Desa. Quelle est notre mission ?

Bail regarda l'enfant et dit d'un air sombre :

-L'empire doit bientôt passer pour inspecter la planète et il ne faut en aucun cas qu'ils ne voient cet enfant. Je vous demande de la prendre avec vous, d'aller loin d'ici et d'attendre le signal pour nous la rapporter. Peut m'importe ce que l'empereur pourrait vous offrir pour l'enfant, je vous en donnerais plus.
-Je vous l'ai dit, on ne veut pas d'argent. Acquiesça 17. Nous voulons des hommes armés.
-Nous avons donc un ennemi commun.

Ahsoka hocha la tête et poussa doucement l'enfant vers le clone. La petite fille se mit juste devant les deux hommes et leur tira la langue. 17 la prit dans ses bras et la colla contre son armure, elle faisait des grimaces de mécontentement. Le général et le commando se retournèrent pour aller jusqu'au vaisseau.

-Je vous en prie. Dit Bail en regardant sa « fille » partir. Prenez soin de Leia...

Le TIE reprit doucement de l'altitude, avec ses trois personnes à son bord, et se dirigea vers l'extérieur de la planète devant le regard inquiet de la togruta et du père organa.

À peine sortis de l'atmosphère, trois croiseurs impériaux quittèrent l'hyperespace devant eux. En quelques manœuvres discrètes, ils évitèrent les patrouilles qui descendaient vers la planète.

-Ne fais pas l'idiot 17. Ordonna Desa à son pilote.
-Ne vous en faites pas, d'après mes calculs, à chaque fois que vous pilotez il nous arrive quelque chose !

La radio du véhicule laissa s'échapper une voix qui semblait réciter une phrase d'un ton monotone :

-Véhicule TIE scimitar, vous êtes en zone d'opérations, identifiez-vous.
-Hum... Ici le seigneur Nerek, laissez-moi tranquille ! Improvisa le commando.
-Jolie imitation... Se lamenta Desa après un instant de silence.

Deux chasseurs impériaux foncèrent sur eux et se mirent à leur tirer dessus. Le clone eu à peine, le temps de faire quelques manœuvres d'esquives que les tirs avaient frôlé l'aile droite. L'enfant bascula et chuta au sol, le général la releva et la prit dans ses bras.

-Sors-nous d'ici ! Grogna-t-il.
-Mettez-moi encore plus la pression et je crois que je m'en sortirais enfin. Ironisa 17.

Leur vaisseau fit une vrille tout en détruisant les deux poursuivants et partit en hyperespace. Leïa leva les bras en l'air, les yeux fixant les étoiles tandis que le général soupirait, rassuré. Le TIE scimitar se stoppa près de Ralltiir.

Image


L'holocommunicateur se déclencha et laissa apparaître Ahsoka.

-Que se passe-t-il ? Nous avons aperçu des épaves de Tie en orbites ! Dit-elle, en panique.
-On a eu… Un petit contretemps, mais ne vous inquiétez pas, nous sommes en sécurité. Répondit le clone.
-Bien … Tant mieux… Faites attention à vous, ils ne vont pas tarder à faire le rapprochement entre vous et Aldérande.

L'hologramme disparu rapidement, laissant place à Leïa, jouant avec un blaster impérial. Le commando s'approcha de l'enfant et la désarma gentiment.

-Hey petite, ça c'est pour les grandes filles ! Ricana-t-il.

Un bataillon de Chasseurs TIE sortirent de l'hyperespace un peu plus loin.

-Bon, retournons sur Aldérande avant qu'ils ne nous voient. Dit Desa.
-Mais … C'est risqué non ?
-Ils ne chercheront pas là-bas.

Le vaisseau fit un demi-tour rapide et repartit en vitesse lumière vers son point de départ : il n'y avait plus aucune trace de l'empire. Ils atterrirent au même endroit qu'avant et se replacèrent au même endroit devant Bail qui s'approchait, suivis d'Ahsoka.

-Vous avez de la chance, ils ont failli nous suspecter. Dit-il sèchement.
-En tout cas merci beaucoup de votre aide messieurs. Reprit Ahsoka en lançant des regards insistant au vice-roi Organa.
-Oui, j'oubliais. Continua-t-il. Nous vous avons préparé les soldats que vous vouliez.

Un attroupement d'hommes et de femmes armés et habillés solidement se présentèrent derrière leur chef.

-Dès à présent, ils sont à vous.
-C'est aimable à vous monsieur. Remercia Desa en signalant aux troupes d'embarquer dans le TIE. Nous essaierons de vous les ramener en un seul morceau.

Bail gloussa tandis que 17 et le général firent demi-tour vers leur navette et leur prochain objectif :
Détruire les Sith.



...



L2-D2 a écrit:Son passage du Côté Obscur est bien décrit mais un peu rapide, tout comme son "apaisement" à la suite du combat, même si on peut se dire que c'est la présence de 17 qui l'apaise. Mais du coup, lorsqu'il retrouve plus tard Dark Nerek, j'ai du mal à comprendre qu'il ne repasse pas du CO... ou du moins, qu'il ne ressente pas l'attrait !


Desa connait bien Nerek et perd moins controle de lui ;) Heureux qu'il te plaise ^^

L2-D2 a écrit:J'attends le match retour ! :)


Pit'ètre ;)
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Ven 05 Fév 2016 - 14:25   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 10 lu !

On stagne un peu dans l'intrigue, si tu veux mon avis, et je ne suis pas certain que l'aller-retour sur Aldérande soit très crédible : "tenez, étrangers, je vous confie ma fille adoptive, ramenez-la moi dès que l'Empire est parti", et hop, on retourne directement sur Aldérande mais ouf, l'Empire est déjà parti ! :neutre: L'enchaînement me semble pour le moins hasardeux et peu crédible.

Mais bon, au final, Desa et 17 récupèrent une milice, j'imagine que c'était leur but depuis le début... même s'il me semblait que Des avait déjà des hommes sous ses ordres lors de son introduction, quelques Chapitres plus tôt ? :?

Tu l'auras compris, ce Chapitre ne m'a pas spécialement convaincu, mais ce n'est pas grave ! J'attends tout de même de lire la suite ! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar yahiko » Sam 06 Fév 2016 - 21:49   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Lu !

Je tiens tout d'abord à te féliciter pour ta productivité, c'est remarquable de produire autant de chapitres en un mois et demi, à moins que tu avais déjà des chapitres en stock. ^_^

Le style est correct je trouve, ça se lit sans souci en tout cas. Peut-être faire un petit effort sur les descriptions et donner un chouilla plus de punch à tes dialogues, mais bon, en l'état actuel ça n'empêche pas la lecture.

Sur le fond, je suis un tout petit peu plus mitigé. Autant la première partie jusqu'à la mort de Jaïane dégageait une certaine tension, autant la suite donne l'impression que les personnages "sautent" d'un endroit à un autre sans réel fil conducteur. J'ai bien compris qu'il s'agit de renverser l'Empereur, mais c'est laborieux... ;)

Aussi, la première partie était intéressante dans le sens où tu faisais l'effort de caractériser l'état intérieur du héros voire d'autres personnages, chose qui a totalement disparu dans les derniers chapitres où on a juste des enchaînements d'actions qui donne une impression de script de film plus que d'une nouvelle.

Sinon, ça reste sympathique à lire et ça n'enlève rien aux aspects positifs.

Bonne continuation ;)
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Sixfrags » Lun 08 Fév 2016 - 21:15   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit:On stagne un peu dans l'intrigue, si tu veux mon avis, et je ne suis pas certain que l'aller-retour sur Aldérande soit très crédible : "tenez, étrangers, je vous confie ma fille adoptive, ramenez-la moi dès que l'Empire est parti", et hop, on retourne directement sur Aldérande mais ouf, l'Empire est déjà parti ! :neutre: L'enchaînement me semble pour le moins hasardeux et peu crédible.

En effet, après relecture en connaissance de ton avis, je me suis rendu compte de la faiblesse de ce chapitre : la crédibilité !
Je me ferais pardonner sur les futurs chapitres !

L2-D2 a écrit:Mais bon, au final, Desa et 17 récupèrent une milice, j'imagine que c'était leur but depuis le début... même s'il me semblait que Des avait déjà des hommes sous ses ordres lors de son introduction, quelques Chapitres plus tôt ? :?

à part quelques chasseurs de primes, ils n'ont personnes ! ^^ et les chasseurs de primes c'est pas très loyal ! ^^

L2-D2 a écrit:Tu l'auras compris, ce Chapitre ne m'a pas spécialement convaincu, mais ce n'est pas grave ! J'attends tout de même de lire la suite ! :)
Merci ! j'espère que la suite te plaira !

yahiko a écrit:Je tiens tout d'abord à te féliciter pour ta productivité, c'est remarquable de produire autant de chapitres en un mois et demi, à moins que tu avais déjà des chapitres en stock. ^_^
Merci beaucoup ! Non, j'écris en même temps que je post ! ^^

yahiko a écrit:Le style est correct je trouve, ça se lit sans souci en tout cas. Peut-être faire un petit effort sur les descriptions et donner un chouilla plus de punch à tes dialogues
Je note ! :)

yahiko a écrit:Sur le fond, je suis un tout petit peu plus mitigé. Autant la première partie jusqu'à la mort de Jaïane dégageait une certaine tension, autant la suite donne l'impression que les personnages "sautent" d'un endroit à un autre sans réel fil conducteur. J'ai bien compris qu'il s'agit de renverser l'Empereur, mais c'est laborieux... ;)
En effet, je comprend ton avis, le fil conducteur pour les premiers chapitres était celui de la guerre mais après le but de 17 sans son armée et impossible mais c'est normal je trouve, puisqu'il est un peu perdu en dehors de son escouade et du champ de bataille direct ! ^^

yahiko a écrit:Aussi, la première partie était intéressante dans le sens où tu faisais l'effort de caractériser l'état intérieur du héros voire d'autres personnages, chose qui a totalement disparu dans les derniers chapitres où on a juste des enchaînements d'actions qui donne une impression de script de film plus que d'une nouvelle.
Je note aussi alors ! ^^ Dommage que les nouveaux chapitres te plaisent moins, mais je pense pouvoir expliquer ça par le fait de gerer deux personnage en même temps, je pense que je perd un peu sur 17 :/ J'espère que les prochains chapitre te plairont plus ! :)

...



Chapitre 11
-18BY – Orbite de Kamino


17 observait Kamino avec plein de nostalgie, les commandes du TIE scimitar en mains, il dirigeait avec Desa trois frégates Pelta qui les suivaient, pleines de soldats de la maison Organa habillés avec des armures de mauvaises qualités avec le logo du clan Desa gravé dessus. Cela faisait plusieurs semaines qu'ils étaient tous préparés à cette attaque. Leur cible était la station de recrutement et d'équipement pour les nouveaux apprentis Sith. Devant eux se trouvait une grande station médicale républicaine sans doute réaffectée à l'usage militaire. À l'approche de la « flotte » de Desa, plusieurs escadrons de chasseurs TIE firent leur apparition pour défendre leur base.

-Ici CT-0217, me recevez-vous ? Demanda 17.
-Bien reçu 0217, toutes les troupes vous reçoivent. Répondit la voix d'un des soldats. D1, D2 et D3 sont à vos ordres.
-Bien, D1 et D2 s'occupent des ennemis, D3 et moi allons droit sur la cible.

Deux frégates se décalèrent sur leur gauche et se mirent à faire feu sur les chasseurs à leur portée. Ces frégates n'étaient pas destinées au combat, mais peuvent encaisser de multiples coups, c'est pour cela que le général les avaient choisi pour cette opération. Le TIE scimitar et une frégate accélérèrent leur vitesse et se dirigèrent droit sur la station adverse.

Image


Les vaisseaux impériaux se faisaient éliminer un par un et ne seraient bientôt plus qu'un tas de débris. 17 savait que l'empereur allait envoyer du renfort pour défendre cette base, mais il savait aussi que la purge Jedi qui durait encore demandait beaucoup de moyens et retardait les renforts possibles.

-Ici D2 ! On est touché au réacteur, on a éliminé toutes les cibles mais on doit absolument se poser ! Hurla le communicateur.
-Bien. Répondit Desa. D1 et D2, rejoignez-nous, on y est presque.

Le général désactiva le communicateur et s'adressa à son ami :

-Je n'aime pas ça, c'est trop facile.
-Vous vous attendiez à quoi ? Une dizaine de croiseurs impériaux ? Vous savez, l'empereur voulait rester discret je pense.
-Ce n'est pas ça … Il n'y a aucun bouclier, aucune véritable défense… J'ai un mauvais pressentiment.

Le clone ricana et débuta la manœuvre d'atterrissage dans le hangar, accompagné des trois autres vaisseaux alliés. Face à eux, dans le hangar, des dizaines de stormtrooper sortirent et se mirent en position d'attaque devant les véhicules. 17 prit le micro et ordonna :

-Sortez au plus vite ! Position de combat !

Un soldat impérial arma un lance-roquette et tira un obus qui explosa en plein cockpit d'une des frégates. Des soldats sortirent des vaisseaux restants, blaster à la main, et répliquèrent aussitôt.
Le général et le commando les suivirent, 17 se positionna derrière un chasseur TIE au repos et tira quelques rafales meurtrières pour couvrir Desa qui avançait sabre à la main vers les ennemis. En quelques minutes, il ne restait plus personnes et les soldats républicains n'avaient essuyé que de maigres pertes sans compter l'équipage mort dans le cockpit. Ils se rassemblèrent tous au milieu de la salle, 17 au centre qui cria :

-Bon, vous savez tous ce que vous devez faire ! Escouade D1, vous allez dans la salle des générateur et vous faites tous péter au signal. Escouade D3 vous, allez au relais de communications et vous explosez tous ça dès que possible. Et enfin escouade D2, vous êtes en infériorité, mais vous êtes les plus importants, vous allez trouver la salle où ils stockent les sabres laser et les cristaux et vous allez saboter le plus d'équipement possible. Ensuite, on se retrouve tous ici pour évacuation générale.

Les soldats répondirent tous par un cri affirmatif collectif.

-Quant à nous. Continua le clone. On va dans la salle commune et on attire les Sith pour les exterminer.
-Allons-y.

Tout le monde se dispersa dans les couloirs de la station. 17 et Desa marchaient tranquillement, armes à la main. Au bout de quelques minutes de marche, le général se stoppa et dit d'un ton monotone :

-Je le sens. Nerek est là.

17 hocha la tête et fit signe de continuer. Les lumières rouges qui illuminaient les couloirs prouvaient que toute la base était en état d'alerte. Ils entrèrent dans une grande salle qui ressemblait beaucoup à un réfectoire abandonné. Leurs pas résonnaient, ils étaient au milieu d'une immense pièce. Une ombre bougea dans le coin de l'œil du commando.

-Vous êtes au courant que c'est un piège n'est-ce pas ? Dit 17 à Desa sans baisser le ton de sa voix.
-Depuis un moment oui. Répondit-il.

Des apprentis Sith sortirent de chaque cachette possible de la zone et se mirent autour d'eux en quelques secondes, sabres lasers rouges allumés. Le général fit tournoyer son sabre violet pour le mettre en évidence et 17 se colla au dos de son allié pour protéger ses arrières. En tout, il devait y avoir une dizaine d'adversaires. C'est le commando qui interrompit le long silence de l'embuscade en tirant entre les deux yeux d'un apprenti déconcentré. Ils chargèrent tous en même temps sur les deux hommes. Desa paraît les coups et ripostait avec facilité tandis que le clone évitait les coups et tirait dans le dos des ennemis. Le combat fut rapidement terminé, il ne restait plus personne à part Desa, 17 et l'homme encapuchonné qui regardait la scène depuis un balcon en ferraille. L'homme sauta et atterrit devant les deux alliés.

-Desa … Tu n'aurais pas dû recroiser mon chemin. Dit Nerek en retirant sa capuche.
-Tu n'es pas une menace pour ma vie. Répondit le général. 17, va rejoindre D2.
-Vous êtes sûr que...
-C'est une affaire personnelle.
-Bien.

Le clone se mit à courir vers les couloirs. Il n'avait pas besoin de contrôler la force pour savoir que le général était confus entre la lumière et l'obscurité. Le fait de savoir son « supérieur » déstabilisé par les Sith le stressait.

-D2, ici CT-0217, où etes-vous ?
-...

La communication ne renvoyait que des grésillements étranges mais émettait un signal. En pianotant sur le communicateur, le commando arriva à trianguler la position de l'escouade et se dirigea vers cet endroit.

Un long frisson parcouru son dos lorsqu'il vit le cadavre de deux soldats au sol devant une porte détruite. Il attrapa son blaster et entra doucement dans la salle. Elle était jonchée de morts, mais aucun ennemi visible.

-Ici l'escouade D1, nous sommes prêts. Annonça sa radio.
-Bien, connectés vos détonateurs et retournez au vaisseau avant que...

17 fut interrompu par le bruit d'un sabre laser qui frôla son bras droit dans un mouvement d'esquive. Il tira partout autour de lui, mais son arme se souleva dans les airs avant d'être envoyée à l'extérieur de la salle. La lumière s'amplifia et laissa apparaître le seigneur Dark Vador juste devant lui. L'adversaire souleva le clone et le plaqua au mur.

-CT-0217, membre de l'escouade Scarecrow, dernièrement aux ordres du Jedi Jaïane Vekiel. Articula le Sith avec sa voix rauque.
-Que me voulez-vous ?
-Je me suis renseigné sur toi depuis notre dernière rencontre... Ton passé est impressionnant, mais pourtant, tu persistes à te ranger du mauvais côté.
-Le mauvais côté, c'est le côté obscur saleté de Sith ! Cria le clone.
-Le côté obscur est en toi depuis longtemps sergent et il est aussi dans tes amis.

Un écran s'alluma derrière Vador et montra le combat entre Nerek et Desa. Le fouet arrachait des bouts de sol aux pieds de Desa qui se jeta en avant pour couper en deux l'arme de son adversaire. Le fouet rouge s'éteignit et tomba au sol en morceaux. Nerek attrapa le sabre d'un de ses élèves et continua le combat en face-à-face avec le général.

-Regarde attentivement. Continua Vador. Que vois-tu ?
-Je vois mon général qui sauve la galaxie ! Répondit 17.
-Moi, je vois un maître qui combat un parasite, les pieds dans les cadavres de ses élèves.

17 baissa les yeux.

-Ton « général » vient d'exterminer une école entière, exactement comme l'empire a exterminé ceux qui avaient provoqué la guerre des clones, les Jedi. Les stormtroopers sont de piètres soldats comparés à toi CT-0217.
-Ne m'appelez pas comme ça !
-Bien … Alors, sergent, je vous propose de vous allier à moi ou d'en payer le prix fort.
-Vous pouvez toujours courir, vous m'avez pris tout ce que j'avais !

Une petite caisse se souleva derrière Dark Vador et s'élança sur le commando pour l'assommer.

Lorsqu'il se réveilla, deux stormtrooper le tiraient par les épaules dans des couloirs noire et rouges. Au bout d'un moment à être trainé de couloirs en couloirs, 17 avait entièrement repris ses esprits. Ils entrèrent dans une salle plus obscure que les autres, avec moins d'éclairages. Le clone fut mis à genoux devant de grands escaliers, avec deux soldats impériaux armés à ses côtés. Dark Vador s'approcha et se mit sur un genou à côté d'eux. Un vieil homme encapuchonné descendit les marches doucement, accompagné par deux gardes impériaux d'un rouge pétant. 17 plissa les yeux et reconnu avec difficulté l'ex chancelier maintenant empereur Palpatine.
Image


-Le seigneur Vador m'a parlé de toi jeune clone. Dit l'empereur, d'un voix vieillie.
-Vous n'êtes pas au mieux de votre forme, on dirait. Répondit sèchement le clone avant de se prendre un coup de crosse de blaster par un soldat.
-J'ai essayé de la persuader de rejoindre nos rangs mon maître. Reprit Vador en se relevant.
-Je vois, et pourquoi a-t-il refusé ?
-Parce que je ne suis pas un vulgaire esclave du côté obscur ! Lui cria 17.
-En es-tu sûr mon enfant ? Pourtant, tu es, comme qui dirait, esclave de Desa et ses bon à rien de soldats.
-Le général n'a rien à voir avec le côté obscur !
-Pourtant, j'ai souvenir d'un massacre sur Ord mantell et d'un comportement semblable à l'obscurité de la part de ton ami. Ricana l'empereur.
-Vous mentez ! Se débattis le commando
-Réfléchis-y mieux petit, la voie que tu emprunte te conduit à ta perte.
-Arrêtez ! Mon futur est bien mieux avec eux qu'avec vous vieillard !

Les gardes rouges allumèrent leur grand bâton pour menacer 17, mais Palpatine leur fit signe d'arrêter.

-Allons allons, dis-moi donc où cet avenir te mène ! Renchéris l'empereur.
-Je …

Il ne savait plus quoi répondre, en effet, le clone n'avait jamais pensé à ce qu'il ferait après avoir réussi sa quête, si jamais il la réussissait. Le vieil homme esquissa un sourire mesquin et continua :

-Alors que moi, je pourrais t'offrir l'amour et la richesse.
-Vous me l'avez retiré il y a bien longtemps ! Répliqua 17.
-Ah, je suis attristé de cette nouvelle, mais ne t'inquiète pas, nous avons une solution.
-Que voulez-vous dire ? Demanda le commando, surpris de la proposition.
-Si tu me rends un service, je pourrai peut-être utiliser mes pouvoirs colossaux pour ramener ta dulcinée à la vie.
-C.. c'est impossible !
-En es-tu vraiment sûr ?

17 baissa les yeux, il n'avait jamais pris connaissance des limites des pouvoirs de la force, après tout, les jedi ne voulait pas utiliser leur pouvoir à des fins personnels, ils auraient bien pu ne pas montrer cet aspect de la force. Vador serra les poings devant l'offre de son maître mais resta muet. Les stormtroopers relevèrent 17.

-Alors, qu'en dis-tu mon ami ? Insista l'empereur.
-Je n'en sais trop rien …

Le commando ne savait plus où il en était, il ne savait plus qui croire. Face à ce silence géné, Palpatine dit d'un ton amusé :

-Si tu as besoin de réfléchir, je te laisse un peu de temps.
-Attendez ! Quel est ce service que je devrais vous rendre ?
-Tu trahiras Desa et tu l'attaqueras par surprise pour lui faire payer la mort de tous les innocents qu'il a tués dans cette station. Dit l'empereur, le sourire aux lèvres.

Un nouveau silence se posa, 17 était devenu ami avec le général malgré ses doutes sur son alignement. Le clone avait peur que Desa ne soit jamais revenu du côté lumineux de la force et qu'il ai suivis la mauvaise personne.

-Quoi qu'il en soit, tu es libre, retourne avec eux et fais ton choix.

Les stormtroopers l'attrapèrent par les épaules et le poussèrent jusqu'à un hangar où se trouvaient divers vaisseaux réquisitionnés. Il monta à bord d'un bombardier royale NB-1S poussiéreux, provenant de Naboo puis partit en direction de Nar Shaddaa, laissant le super destroyer derrière lui.
Modifié en dernier par Sixfrags le Lun 08 Fév 2016 - 21:27, modifié 1 fois.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar jayson2048 » Lun 08 Fév 2016 - 21:23   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 11 terminé !!

Il redonne beaucoup de punch par rapport à ton dernier chapitre. Je trouve que c'est bien mais j'attend de voir la suite ;)

Bonne chance :hello:
Que la force soit avec vous !
jayson2048
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 115
Enregistré le: 16 Mar 2015
 

Messagepar L2-D2 » Mar 09 Fév 2016 - 8:49   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 11 lu !

Effectivement, les événements continuent d'aller très vite, peut être trop vite à mon goût d'ailleurs. Et il est toujours aussi difficile de caractériser Desa et 17 : que pensent-ils l'un de l'autre ? quels sont les plans à long terme de Desa ? le doute de 17 sur Desa mentionné à la fin semble sortir un peu de nulle part, pour justifier le fait qu'il réfléchisse à la proposition de Palpatine...

Très bonne utilisation du personnage, d'ailleurs, même si j'ai du mal à voir en quoi un "simple" clone est tant que cela utile à Vador et Sidious, pour qu'ils insistent à ce point pour le corrompre. :neutre: De même, le plan est un peu alambiqué : Vador capture 17 et le conduit à Palpatine pour le convaincre de trahir Desa, soit... mais ce même Desa n'était qu'à quelques salles d'écart ! Poruquoi Vador ne s'en est-il pas chargé personnellement ? :?

Bref, le niveau remonte, mais ce n'est pas encore cela. Tu es sur la bonne voie en tout cas !
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Mar 09 Fév 2016 - 23:45   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit: Et il est toujours aussi difficile de caractériser Desa et 17 : que pensent-ils l'un de l'autre ? quels sont les plans à long terme de Desa ? le doute de 17 sur Desa mentionné à la fin semble sortir un peu de nulle part, pour justifier le fait qu'il réfléchisse à la proposition de Palpatine...
Heureux de savoir que ma fan fiction est lue ! ^^ Alors je ne suis pas d'accord avec toi sur ce point ! En effet 17 a déjà des doutes depuis le massacre des apprentis Sith sur Ord Mantell, mais ce n'est qu'avec tous les événements réunis que ses soupçons se fortifient !

L2-D2 a écrit: Très bonne utilisation du personnage, d'ailleurs, même si j'ai du mal à voir en quoi un "simple" clone est tant que cela utile à Vador et Sidious, pour qu'ils insistent à ce point pour le corrompre. :neutre: De même, le plan est un peu alambiqué : Vador capture 17 et le conduit à Palpatine pour le convaincre de trahir Desa, soit... mais ce même Desa n'était qu'à quelques salles d'écart ! Poruquoi Vador ne s'en est-il pas chargé personnellement ? :?
Ce clone est un commando donc pas n'importe lequel et de plus, il est un moyens direct d'atteindre Desa et d’empêcher le clan de prendre de l'ampleur ! ^^
Pour ce qui est de vador, il a déjà essayé de se mesurer à Desa et préfère utiliser la ruse pour le battre. :)

L2-D2 a écrit: Bref, le niveau remonte, mais ce n'est pas encore cela. Tu es sur la bonne voie en tout cas !
Merci beaucoup ! :)

jayson2048 a écrit:Il redonne beaucoup de punch par rapport à ton dernier chapitre. Je trouve que c'est bien mais j'attend de voir la suite ;) Bonne chance :hello:
Merci à toi aussi ! ^^

Petit à petit, la conclusion se rapproche !

Chapitre 12
-17BY – Nar Shaddaa

Le bombardier royal de Naboo se posa sur une plateforme publique libre, 17 sortit et observa les alentours : les civils fêtaient tous ensemble la nouvelle année qui débutait. Il descendit doucement dans les bas-fonds de Nar Shaddaa et marcha jusqu'à l'antre Desa. Il entra et fut accueilli par le général Desa et quelques soldats de l'opération qui s'entraînaient.

-17 ! Cria Desa en le voyant. Mais où tu étais bordel ! On te croyait mort !
-Ah … Désolé, je me suis fait capturer par… Des stormtroopers, ils étaient trop nombreux. Du coup, on peut m'expliquer ce que j'ai raté ? Répondit 17
-Oui, pas de problème, assis toi, je vais te raconter.



Le fouet laser rouge de Nerek tomba au sol en morceaux. Il attrapa le sabre d'un de ses apprentis et fonça droit sur Desa. Le général esquiva facilement le coup et para sans problèmes les autres attaques. Nerek était un expert du fouet laser, mais n'était pas très habille avec les sabres basiques. Les sabres dansaient entre eux, les bruits de chocs s'accentuaient au fur et à mesure que le combat s'allongeait. Le général envoya le Sith de l'autre côté de la pièce d'un coup de pied sauté. Une puissance indescriptible se mit à couler dans ses veines, tout ce sang sur ses mains, les cadavres des apprentis qui jonchaient le sol, d'une certaine façon, ça le rendait plus fort, il sentait que cela le rendait plus fort. Le côté obscur lui montait au cerveau.

-Ici l'escouade D1, nous sommes prêts. Annonça sa radio.
-Bien, connectés vos détonateurs et retournez au vaisseau avant que...

La voix de 17 fut coupée brusquement. Il fonça sur son adversaire, le déséquilibra d'un autre coup de pied et lui donna un large coup de sabre verticalement vers Dark Nerek qui tomba au sol, toute l'épaule arrachée. Contempla son acte, le général positionna sa radio au-dessous de sa bouche et demanda :

-CT-0217, vous me recevez ?
-...
-D2, il est avec vous ? Insista Desa.
-...
-Ici D1, je crois qu'ils sont tous morts monsieur.
-Impossible. Où êtes-vous ?
-On est dans notre Frégate, prêt à décoller monsieur.
-Bien, et D3 ? Continua le général.

Une secousse se fit ressentir.

Image

-Ici D3, nous ne sommes plus beaucoup chef, ils sont trop nombreux, mais on a réussi l'objectif, les communications de la base sont coupées !
-Bien joué D3, repliez-vous sur le hangar ! Félicita le général.
-Impossible monsieur, ils s'approchent, leur puissance de feu est trop importante, ils viennent de tous les côtés, on ne peut pas les…

La communication se stoppa avec le bruit sourd d'un blaster. Desa jeta un dernier regard au cadavre fumant de Nerek puis se mit à courir vers le hangar. Une impression étrange lui disait que le combat contre Nerek n'était pas terminé, mais il n'écouta pas son instinct. Les stormtroopers lui tiraient dessus à vue, il paraît les tirs avec son sabre tout en avançant.

-D1, ici Desa, déclenchez les explosifs !
-Mais monsieur, vous n'êtes toujours pas arrivés !
-Faites ce que je vous dit ! Cria-t-il.

Une autre secousse remua la station, mais cette fois, l'explosion était plus forte. La gravité changea brusquement, la base dépendait maintenant de Kamino et allait bientôt s'y écraser. Il atteignit le hangar et vit la frégate en train de décoller. Il courut jusqu'au TIE scimitar et s'envola pour suivre ses alliés. Une fois sortit, ils virent quelques vaisseaux impériaux s'enfuir et partir en hyper-espace.

-Monsieur, ici D1, doit-on les poursuivre ?
-Non, ils passeront le message que nous ne rigolons pas.

Il observa la station descendre doucement vers la planète océanique.

...

-Je vois. Dit 17.
-Donc mission réussie ! Bien joué tout le monde ! Cria Desa en se retournant vers le reste de l'escouade D1.

17 baissa légèrement les yeux, Desa avait assassiné froidement un seigneur Sith. De plus, la façon dont il avait raconté le combat semblait prouver qu'il avait trouvé un certain plaisir à tuer l'adversaire qui lui faisait du tord. Les cris de joie qui résonnaient à l'extérieur se transformèrent en cris de terreur. Les soldats prirent leurs armes et sortirent du bâtiment, accompagnés de Desa et 17. Au moment où ils sortirent de l'antre, un bombardier TIE passa au-dessus de l'endroit et lâcha des bombes sur la zone. Le bâtiment explosa et les membres de l'équipe furent soufflés au sol. 17 rampait au sol avec peine. Il se releva doucement pour s'adosser contre un mur. Desa était au sol, un peu plus loin, entouré de deux soldats sans doutes morts à cause des projections de débris. Le clone regardait son ami qui se relevait aussi lentement, de la haine était visible dans ses yeux.

-ils ne paient rien pour attendre ! Hurla-t-il d'un ton provocateur en fixant le ciel. Ils m'attaquent chez moi ?! On va voir qui est le plus féroce entre votre empire et le Clan Desa ! Je vais te retrouver Palpatine ! Et prépare toi à m'accueillir.

17 regardait avec mépris son « ami ». à ses yeux il n'avait plus rien d'un Jedi depuis qu'il avait vu sa façon de se battre sur Ord Mantell. Les larmes aux yeux, le général se retourna.

-Qui peut encore se battre ? Demanda-t-il en serrant les dents.

Cinq soldats sur la dizaine qui restait se relevèrent et firent l'appel. Desa tourna rapidement des talons, suivis de 17 qui craignait que le général ne fasse n'importe quoi sous le choc. Desa ne supportait pas la perte de son seul refuge, mais ce qu'il acceptait encore moins, c'est que l'empire utilise ses propres alliés pour le toucher, en effet, il était persuadé qu'après s'être échappé de l'empereur, 17 avait été suivis voire corrompu par le côté obscur. Il craignait une mutinerie et perdait peu à peu confiance en son unique ami. Ils entrèrent tous les deux dans le TIE scimitar et s'installèrent dans le cockpit. Le clone envoya un message aux survivants du clan pour qu'ils se tiennent prêt et qu'ils rassemblent tout ce qu'il restait.

-Où allons-nous ? Demanda 17.
-Sur Toydaria, on va récupérer quelque chose. Répondit le général en décollant.

Le vaisseau passa en hyper-espace direction la planète marécageuse Toydaria.

-Dites… Je me demandais jusqu'où le pouvoir de la force pouvait aller ? Demanda timidement 17.
-C'est-à-dire ?
-Et bien, pour moi la force, c'est assez confus et je voulais juste savoir quelles étaient ses limites.
-Il paraît qu'une fois un grand seigneur Sith a réussi à contrer la mort, mais ce n'est qu'une rumeur. Répondit le général d'un ton narratif. Personne à ce jour n'est assez fou pour aller aussi loin.

Le commando posa ses coudes sur le tableau de bord et observa les étoiles en repensant à la proposition de Palpatine. L'hyper-espace se stoppa, laissant place à une planète verte.

-Hum... On ne se dirige vers aucune plateforme-là. Dit 17 d'un ton hésitant.
-Je sais. Répondit Desa en dirigeant le véhicule droit vers Toydaria.

Le TIE scimitar pénétra l'atmosphère de la planète et prit une vitesse lente mais constante pour naviguer près du sol. Ils patientèrent de longues minutes, toujours un sourire impatient sur le visage du général, mais de l'incompréhension sur celui du clone. Dans un petit « Tadaa ! » de Desa, le vaisseau s'enfonça dans une gigantesque plaine boueuse où reposait un destroyer de classe venator ensevelit sous une couche de saletés et de poussières. L'immense vaisseau n'avait pas bougé depuis au moins 2 ans et semblait ne pas être trop endommagé.

-Comment tu as trouvé ça ? Demanda 17, perplexe.
-Pendant longtemps, j'engageais des chasseurs de primes pour me rapporter le plus d'informations possibles sur ce que faisaient les séparatistes. Répondit le général. Et une fois, j'ai simplement voulu engager un espion toydarien qui m'as montré cet endroit !
-Je vois…

Le commando écarquillait les yeux au fur et à mesure que le scimitar s'approchait du hangar. C'était pour lui comme un cadeau qu'on faisait à un enfant. Le TIE se posa entre les Y-wing détruits et hors d'états dans un hangar vide.

Image

Ils sortirent tous les deux et posèrent leurs pieds sur le sol familier du destroyer.

-Bienvenue à bord du résolu ! Cria Desa en levant les bras.

17 applaudissais doucement en contemplant l'endroit. Il n'était venu ici qu'une seule fois durant la guerre et c'était pour un simple transport de troupes. Ils marchèrent dans les couloirs à l'abandon avant d'entrer dans la passerelle. Il n'y avait bizarrement personne, aucun cadavre, comme si celui qui l'avait laissé là l'avait juste déposé. Les lumières grésillèrent un instant, mais tout revint à la vie lorsque Desa passa sa main sur les commandes du vaisseau. Le clone se mit à la place des membres de l'équipage et annonça fièrement :

-Les boucliers doivent être rechargés, 2 turbolasers sont hors-services et aucune des capsules de sauvetages ne sont présentes mais à part ça, le vaisseau pète la forme ! Suffit de faire chauffer un peu les réacteurs et nous serons prêt à le faire fonctionner.
-Vérifie les ordinateurs de bords et donne moi la liste des derniers voyages, je ne veux pas que se soit un piège tendu par les impériaux. Lui demanda le général.
-Alors les dernières escales correspondent à celles des dernières batailles de la guerre sauf la dernière qui sort du lot.
-Où était-ce ?
-Sur Seelos, juste un RT-TT a été déposé puis le vaisseau est revenu se poser ici par lui-même.
-Donc il est arrivé ici sans personne à son bord ?
-C'est cela. Affirma le clone.

17 alluma l'holocommunicateur et contacta les survivants du clan Desa sur Nar Shaddaa.

-Messieurs, ici CT-0217, prenez votre matériel et rejoignez nous aux coordonnées que je vous envoie d'une façon ou d'une autre, nous vous attendons.
-Bien reçu 17, mais nous avons une bonne nouvelle pour vous. Répondit un de ses hommes. Nous avons fait un rapport de notre opération au vice-roi Organa et il vous dit qu'il serait content de vous fournir un nouveau bataillon.
-Dites-lui que se sera avec plaisir, et dites lui de nous les envoyer ici, avec des navettes civiles.
-Bien monsieur.

La communication s'interrompit et 17 fit son rapport à Desa qui hocha la tête et dit d'un ton étrangement mauvais :

-Parfait, cet empire ne sera bientôt plus qu'un tas de poussière.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 11 Fév 2016 - 8:56   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

Chapitre 12 lu !

Bien vu pour le flash-back, même si j'avoue que la fin du combat contre Dark Nerek est un peu "facile" : ce n'est pas tant le fait que Desa l'élimine (au passage, j'avais raison en m'attendant à une revanche entre les deux !) mais bien une nouvelle fois le fait que si c'est un piège de l'Empereur, il est bien mal conçu... Bref, pour un mec que l'Empire veut voir mort au point de recruter 17, Desa s'en sort un peu trop facilement à mon goût. Néanmoins, cela a le mérite de renforcer la méfiance entre le clone et le général.

L'idée du Destroyer enfoui et intact est une bonne idée là encore, mais qui débrque d'on ne sait où ! Pourquoi Desa ne s'en est-il pas servi pour attaquer la station spatiale en orbite de Kamino ? Cela aurait été rapide, propre et efficace ! :perplexe:

Sixfrags a écrit:17 alluma l'holocommunicateur et contacta les survivants du clan Desa sur Nar Shaddaa.

-Messieurs, ici CT-0217, prenez votre matériel et rejoignez nous aux coordonnées que je vous envoie d'une façon ou d'une autre, nous vous attendons.
-Bien reçu 17, mais nous avons une bonne nouvelle pour vous. Répondit un de ses hommes. Nous avons fait un rapport de notre opération au vice-roi Organa et il vous dit qu'il serait content de vous fournir un nouveau bataillon.
-Dites-lui que se sera avec plaisir, et dites lui de nous les envoyer ici, avec des navettes civiles.
-Bien monsieur.

Organa en a revendre, des hommes, ou quoi ? Ils viennent de se faire tuer et il serait "heureux" d'en fournir d'autres ? :perplexe:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Jeu 11 Fév 2016 - 14:57   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit:L'idée du Destroyer enfoui et intact est une bonne idée là encore, mais qui débrque d'on ne sait où ! Pourquoi Desa ne s'en est-il pas servi pour attaquer la station spatiale en orbite de Kamino ? Cela aurait été rapide, propre et efficace ! :perplexe:
Pour Desa, le Résolu est une carte cachée dans sa manche, il voulait garder la surprise pour son attaque face à l'empereur et éviter d'abimer le vaisseau avant ça ;)

L2-D2 a écrit:Organa en a revendre, des hommes, ou quoi ? Ils viennent de se faire tuer et il serait "heureux" d'en fournir d'autres ? :perplexe:
Organa n'a jamais vraiment aimé l'empire, c'est un secret pour personne, je pense que si malgré des pertes il trouvait un moyen de battre cet empire, il le ferais, et en l’occurrence, Desa a l'air de plutôt bien réussir ses coups au yeux de bail ;)
Dit moi si tu trouves mes explications un peu tirés par les cheveux ou si je manques de précision ! ^^


Chapitre 13
-16BY – Orbite de Tatooine

Pendant une année entière, le clan Desa s'était préparé et entrainé à cette opération. 17 et le général savaient pertinemment qu'ils subiraient beaucoup de pertes pour atteindre leur objectif final : détrôner l'empereur et rétablir une république. Le Résolu était en orbite près de Tatooine, sa vitesse était lente, en direction de géonosis où se construisait l'étoile noire.

-Bien messieurs, aujourd'hui est un grand jour. Dans quelques heures, nous serons en pleine bataille face à l'empire et je compte bien repartir d'ici avec la tête de l'empereur sur un pique. Annonça Desa en faisant les cent pas devant une vingtaine de soldats entraînés et armés.

Un cri d'accord général de la part des hommes accompagna les paroles de leur chef.

-Que tout le monde parte par binômes dans les Y-wing rénovés, prenez une formation défensive autour du résolu en attendant les ordres. Continua-t-il. Cette mission se fera en deux escouades de cinq vaisseaux. 17, tu dirigeras l'escouade Écho en tant qu'Écho 1 et Rub dirigera l'escouade Foxtrot en tant que Foxtrot 1. Rompez !

Les soldats se dispersèrent dans le hangar, chacun se dirigeant vers un Y-wing marqué du symbole du clan Desa. 17 commença à préparer son vaisseau près des membres de son équipe. Une femme s'approcha du clone.

-Salut, on m'a dit que je montais avec toi. Demanda-t-elle d'un ton assuré. Moi c'est Échos 2, ou sinon tu peux m'appeler Onna Skysom.
-Et bien bienvenue à bord Onna ! Lui répondit le commando en vérifiant l'état du véhicule.

C'était une femme d'une quarantaine d'années, rien qu'en la regardant, on pouvait tout de même sentir une âme infantile, ses cheveux blonds coupés au carré dépassaient de son casque.

Image


Après quelques minutes de silence à se préparer, tous les Y-wing sortirent du hangar et se mirent en position : l'escouade Écho longeait le côté droit du Résolu et l'escouade Foxtrot le côté gauche. 17 occupait la place de pilote, aider par Onna sur sa place d'artilleur. Voyant que l'attente serait longue, le commando demanda :

-Alors Onna, tu travailles pour Organa ?
-Oui, ma famille est dévouée en cet homme, nous plaçons tous nos espoirs entre ses mains. Répondit-elle, des étoiles dans les yeux.
-Ah, vous avez de la famille ?
-Oui, une petite fille. Mon mari est mort dans un conflit interne il y a environs un an.
-Toutes mes condoléances. Dit le clone d'un ton désolé.
-Et vous ? De la famille ? Votre visage me dit quelque chose, vous venez d'Aldérande ?

17 gloussa quelques instants puis répondit :

-Non, pas de famille.

Droit devant eux, Géonosis apparut enfin au loin, un petit point gris cachait une petite partie de la planète. Le résolu se stoppa, prêt à passer en vitesse lumière.

-Écho 1, foxtrot 1, ici Desa. Je gère l'opération depuis la passerelle du destroyer, nous ne sommes que très peu à bord, alors nos vies reposent sur vous. Annonça la radio. Nous prenons le temps d'aligner les canons et nous pourrons passer en hyper-espace pour leur tomber dessus, tenez-vous prêt.

Les tourelles du Résolu se tournèrent une par une dans une direction définie.

-On croirait presque qu'il stresse. Ironisa 17.
-Lui ? Je ne l'ai jamais vu montrer une seule faiblesse ou le moindre sentiment positif alors de là à stresser ! Ricana Onna.
-Vous pensez quoi du général ?
-Je ne sais pas, il est mystérieux. On dirait qu'il a quelque chose de personnel à mettre dans ce combat. En tout cas, c'est un bon chef !
-Je n'aurais pas dit mieux. Acquiesça le clone.

L'holocommunicateur se mit à grésiller. Paniqué, le commando appuya sur le panneau de bord pour vérifier si aucune perturbation solaire ne risquait de les atteindre, mais au bout d'un instant, un hologramme apparu dans chaque cabine des Y-wing et devant le général. Une silhouette imposante se montra, il fit tomber la cape qui le cachait pour laisser apparaître le visage de Nerek, accroché à un corps à moitié robotique. En effet, toute la partie droite du torse remplacée par un système robotique fumant et relâchant de petites étincelles au niveau de l'épaule. Une voix rauque et automatisée résonna :

-Desa... Tu me déçois énormément. Penser pouvoir rivaliser avec l'empereur ? Tu n'auras même pas l'occasion de le défier en face-à-face.
-C'est un piège ! Hurla Foxtrot 1 dans son casque.

Deux destroyers impériaux firent leur apparition en sortant de l'hyper-espace tout près du résolu. Plusieurs dizaines de chasseurs TIE se mirent à faire feu sur la flotte Desa.

-À toutes les unités, ripostez ! Cria le général. Il veut nous humilier, il a positionné ses croiseurs trop près de nous pour pouvoir utilisé l'artillerie lourde, alors profitez-en, et concentrez votre feu sur les réacteurs et les passerelles ! Foxtrot, attaque le croiseur sur notre flanc gauche et Écho, attaquez l'autre !

Deux chasseurs TIE se mirent à suivre 17. En quelques salves, Onna extermina ses poursuivants et se mit à exploser chaque ennemi un par un.

-Allez en enfer ! Foxtrot, attaque le croiseur sur notre flanc gauche et Écho, attaquez l'autre !
-Écho 3, ici Écho 1. Dit le clone. Nous allons percer les vaisseaux ennemis, contourne et largue leur des protons dessus par surprise !
-Bien reçu monsieur !

Les ordres furent exécutés, le Y-wing se décala vers l'arrière du croiseur adverse. Un véhicule allié explosa juste devant eux, frôlant les autres vaisseaux avec les débris.

-On a perdu Écho 5 et 6 !

Les petites tourelles du vénator se mirent à faire feu sur les TIE pour aider l'avancée des troupes. La passerelle du premier croiseur vola en éclats après avoir reçu les protons d'Écho 3. Le gigantesque vaisseau commença à chuter vers Tatooine. Le deuxième ne tarda pas à le suivre sous les explosions répétées que l'équipe Foxtrot leur infligeaient.

-Messieurs, faite moi un rapport ! Demanda rapidement Desa.
-Nous déplorons quatre morts de notre côté, les binômes Foxtrot 3 et 4 et Foxtrot 7 et 8.
-De notre côté, nous n'avons perdu qu'Écho 5 et 6. Indiqua 17.
-Bien. Notre attaque n'est plus du tout surprise, mais allons-y, préparez-vous à entrer en hyper-espace ! Annonça le général.
-Mais monsieur ! Nous ne pouvons pas … Protesta le clone
-17 ! Ne conteste pas mes ordres ! Le coupa Desa.

En serrant les poings, le commando enclencha la manœuvre indiquée et toute la flotte passa en hyper-espace pendant moins d'une minute avant de tomber nez-à-nez avec l'étoile noire et une dizaine de croiseurs impériaux. En quelques secondes, les tirs infligeaient déjà de lourds dégâts au Résolu et de nouveaux chasseurs se remirent à attaquer les Y-wing.

Image


-Tout le monde, écoutez ! Les destroyers ennemis sont en ligne autour de leur base, alors détruisez les deux plus proches sur nos flancs pour créer un bouclier de débris autour de nous ! Suis-je clair ? Ordonna Desa.

Tous les vaisseaux se mirent en route.

-Ici Écho 3, mon artilleur est touché, j'ai aucune défense ! Je ..

La radio fut coupée par le bruit de l'explosion qui souffla le véhicule voisin à 17. Les vaisseaux se frayaient difficilement un chemin à travers les TIE pour atteindre de nouveau la passerelle.

-Écho 9, ici Écho 1, passez par l'arrière de la passerelle et larguez vos protons, ils vont activer leurs boucliers, mais j'ai un plan. Dit le commando.

17 et Onna, suivis par Écho 5 et 6, larguèrent leurs bombes qui explosèrent avant de toucher la passerelle adverse, les boucliers avaient été concentrés à l'avant. À peine quelques secondes après, Écho 9 bombarda la zone par-derrière, ce qui fit exploser toute la partie de commandement du vaisseau. Le résolu attaqua immédiatement le destroyer et le réduit rapidement en un tas de débris qui se mirent à flotter jusqu'à créer un voile où les tirs des autres croiseurs se heurtaient. La même manœuvre se fit pour le deuxième croiseur sur le flanc gauche. Les turbolasers lourds du Résolu se mirent à tirer régulièrement entre les débris afin d'endommager les forces impériales supplémentaires.

-Ici Foxtrot 5, notre chef d'escouade est mort, son Y-wing est à la dérive monsieur. Il ne reste que nous et foxtrot 9 et 10.

Desa ne répondit pas. Il s'assit lentement sur son siège, face à sa superbe vu sur le champ de construction métallique de l'étoile noire et plongea sa tête entre ses mains. Pour la première fois de sa vie, il n'avait aucun plan et cela risquait de rapidement lui coûter la vie.
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Ven 12 Fév 2016 - 14:25   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

On n'arrête plus sixfrags : 4 Chapitres en une semaine ! :shock:

Chapitre 13 lu !

J'ai toujours du mal avec le concept du Résolu : si c'est "l'arme secrète" de Desa, pourquoi met-il un an avant de se décider à attaquer Géonosis et l'Etoile Noire en construction ? Plus le temps passe, plus le risque est grand que l'Empire apprenne son existence...

La bonne idée, dans ce Chapitre, c'est la bataille spatiale, avec un 17 aussi à l'aise blaster au poing qu'aux commandes d'un Y-Wing ! En revanche, je trouve que pour un équipage inférieur en nombre, Desa et les siens s'en sortent un peu trop bien, ils sont trop talentueux : deux escadrons face à deux Destoyers ? :perplexe:

En revanche, on sent bien la progression dans la baisse d'estime du personnage, qui passe presque pour un psychopathe à continuer à attaquer, alors même que l'effet de surprise ne joue plus et que l'Empire s'y attend. Si cela manque un peu de subtilité, on ne peut nier que c'est efficace !

J'attends la suite même si, pour l'instant, j'avoue avoir un peu de mal à discerner où tu veux en venir... :neutre:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Sixfrags » Ven 12 Fév 2016 - 19:55   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando

L2-D2 a écrit:On n'arrête plus sixfrags : 4 Chapitres en une semaine ! :shock:
xD c'est la semaine inspiration ;)

L2-D2 a écrit:J'ai toujours du mal avec le concept du Résolu : si c'est "l'arme secrète" de Desa, pourquoi met-il un an avant de se décider à attaquer Géonosis et l'Etoile Noire en construction ? Plus le temps passe, plus le risque est grand que l'Empire apprenne son existence...
En fait, pendant environs un an, il a entrainé ses troupes au pilotage et au combat ^^ sinon il aurait attaqué tout de suite ^^

L2-D2 a écrit:En revanche, on sent bien la progression dans la baisse d'estime du personnage, qui passe presque pour un psychopathe à continuer à attaquer, alors même que l'effet de surprise ne joue plus et que l'Empire s'y attend. Si cela manque un peu de subtilité, on ne peut nier que c'est efficace !
J'attends la suite même si, pour l'instant, j'avoue avoir un peu de mal à discerner où tu veux en venir... :neutre:
Heureux que tu prennes du plaisir à lire ! :)

Et voici sans plus attendre ...

Chapitre Final.
-16BY – Orbite de géonosis


La bataille faisait rage, seuls les chasseurs TIE passaient au travers du mur de débris, tandis que les croiseurs commençaient lentement à se décaler pour avoir un angle de tir sur le Résolu qui rechargeait doucement ses boucliers. Les Y-wing du clan Desa arrivaient à repousser les multiples attaques de l'empire, mais lorsque les destroyers pourront utiliser l'artillerie lourde, ce ne sera plus qu'une question de temps avant que le général et ses hommes soient réduit en poussières.

-Desa !? Il nous faut un plan ! Et vite ! Cria 17 dans son communicateur.
-Tu y vas un peu fort, je pense. Dit calmement Onna en explosant un nouveau TIE.
-Il nous a emmenés ici en pensant que ce serait un jeu d'enfant ! Dès l'instant où nous étions découvert, nous aurions dû faire demi-tour ! Cette attaque est un suicide !

Le clone tentait vainement de garder son calme et de réfléchir à une façon de s'en sortir. Il ne restait que trois Y-wing Écho et deux Foxtrot.
Image


Un TIE fantôme personnalisé passa rapidement au-dessus de 17, touchant dangereusement le réacteur droit du Y-wing. Le rire robotique de Dark Nerek résonna dans le communicateur du clone.

-Desa ! On est touché ! Il faut qu'on se pose immédiatement ! Cria le commando, la voix couverte par les flammes qui gagnaient du terrain sur le vaisseau.
-Bien, je vous attends sur le pont, je vous assignerais votre nouveau véhicule.

Le vaisseau de 17 et Onna s'approcha du hangar du Résolu et s'y écrasa en frottant le sol sur quelques mètres. Ils sautèrent du véhicule avant d'entendre une petite explosion et de voir le cockpit partir en fumée.

-Et bah, on a eu chaud. S'exclama Onna.

Ils coururent jusqu'à l'ascenseur qui les mena à la passerelle. Desa était debout au milieu de la salle, un siège au sol à côté de lui. Les commandes étaient endommagées comme si quelqu'un avait passé ses nerfs dessus à coups de sabre laser.

-J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Annonça le général.
-Commencez par la mauvaise. Dit 17.
-Nerek a rejoint le combat.
-Ça, on sait ! Répondit Onna.
-Et la bonne, c'est que l'empereur est présent dans l'étoile noire. Donc nous ne sommes pas ici pour rien.

Le clone soupira, il s'attendait à un plan qui les sortiraient de l'embarras. Deux croiseurs impériaux se mirent face au Résolu, entre l'étoile et Desa. Les canons firent feu, le vénator se mit à secouer et trembler face aux explosions qui détruisaient petit à petit le vaisseau. Le général serra les poings, il poussa un cri de rage face à sa défaite imminente et plaça ses mains en avant, paumes face aux destroyers adverses. La rage avait rempli son cœur, à présent, seul la réussite et la destruction guidaient son âme. Il sentit une immense puissance en lui et la fit ressortir, ses yeux virèrent au blanc total.

-Que se passe-t-il ? Demanda Onna.
-Je ne sais pas ! Paniqua 17 avant de focaliser son regard sur la vitre face à lui.

Les deux croiseurs impériaux qui faisaient face au Résolu se mirent à être comme attirés l'un par l'autre, les deux vaisseaux allaient se rentrer dedans. Une immense explosion bleutée illustra le choc entre les deux destroyers qui ne seraient bientôt plus que d'autres débris sur la route du vénator. Les yeux de Desa revinrent à leur couleur habituelle lentement, puis il s'effondra au sol, épuisé par l'effort qu'il venait d'accomplir. Onna se précipita sur son corps alors que le clone restait debout, à ne rien faire. « Alors la force n'aurait-elle aucune limite ? » pensait-t-il « Peut être avait-il raison ? Et Desa ne serait qu'un élément perturbant ma réussite ? Après tout, sans cette histoire de Jedi, Jaïane ne serait jamais morte ». Le TIE fantôme se dirigea et tira droit sur la passerelle. Une secousse puissante et violente arracha des morceaux métalliques du plafond et des murs de la salle de commandement. Onna fut projeté contre un panneau de commandes et s'écroula, inconsciente, tandis que 17 ne fut que poussé par terre.

Le commando se releva en prenant son temps, plongé dans ses pensées alors que Desa se souleva jusqu'à finir à genoux, devant l'étoile noire. Il haletait bruyamment et dit entre deux souffles :

-Réveille Écho 2 et allez cherchez dans le hangar C de nouveaux Y-wing. Nous avons une bataille à finir.

17 observa un moment le général. Un moment qui parut être des heures à ses yeux, où il regardait son ami se secouer dans tous les sens et crier des ordres au peu de survivants qui se battaient encore. Les sons parvenaient à ses oreilles sous forme d'écho qui couvrait à peine les explosions qui longeaient le Résolu. La radio cessa de crier, tous les Y-wing venaient d'être éliminés. Plus personne ne protégeaient le croiseur. Desa était debout, au milieu de la salle, la lumière extérieure le contournait et lui donnait une apparence d'ombre vivante. Le clone aimait beaucoup le général, pour lui, il était comme un véritable père.

-17, prend la tête de toutes les troupes du vénator et prépare une évacuation d'urgence. Nous avons échoué. Dit Desa d'un air désespéré.

Tremblotant, toujours indécis, 17 dégaina lentement son pistolet blaster et pointa le canon vers le général.
Image

Desa tourna légèrement la tête, vit la position dans laquelle il étais et acquiesça doucement en baissant les yeux :

-Alors nous y sommes... Dit-il presque en murmurant.

Les larmes aux yeux, le clone pressa la détente. Un violent bruit de tir résonna dans les couloirs du Résolu. Le général tomba à genoux, puis s'effondra au sol. 17 s'approcha doucement en tremblant et s'agenouilla à côté de son ami. Il l'avait fait pour Jaïane.

-J'ai fait des erreurs 17 … Et ce n'est que maintenant que je m'en aperçois. Désolé… Dit-il en expirant son dernier souffle.

Le commando se releva doucement, du sang sur les mains, et se dirigea vers le hangar, les yeux regardant dans le vide, laissant le général et Onna derrière lui. Il regarda le TIE scimitar un instant puis passa son chemin jusqu'à un Y-wing. Lorsqu'il sortit du Résolu, tous les tirs ennemis se stoppèrent. Le destroyer vénator tombait lentement vers géonosis avec Desa et tous les autres membres de l'équipage à son bord. Le véhicule de 17 se fit escorter par une escouade de chasseurs TIE et du vaisseau de Dark Nerek jusqu'à bord de l'étoile noire. Il atterrit juste à côté du TIE fantôme et sortis pour découvrir la grande salle noir et rouge où était entreposée des vaisseaux en tous genres. Il fit quelques pas avant d'être stoppé : le corps robotisé de Nerek se posa devant lui.

-L'empereur nous a ordonné de t'amener à lui, alors ne me fais pas regretter de ne pas te tuer sur-le-champ. Dit-il de sa voix bionique.

Sans broncher, le clone se fit attraper par deux stormtrooper puis fut emmené à travers les couloirs de la station.

-Est-ce que j'ai mérité cela ? Demanda une voix féminine au son fantomatique.

Une twi'lek marchait à côté d'eux, un spectre d'apparence Jaïane le regardait avec un regard apitoyé.

-Ai-je mérité que tu tues cet homme ? Continua-t-elle.
-C'était un homme mauvais. Marmonna-t-il. Il ne répandait que douleur et malheur autour de lui !
-En es-tu sûr ?
-à chaque fois que nous étions quelque part, des civils en payaient le prix fort ! Je n'aurais jamais dû l'inciter à mettre à l'œuvre son projet ! Nous n'aurions jamais dû nous frotter à l'empire… Dit-il en haussant légèrement le ton.
-Je vois…
-Il a tué toutes nos escouades ! Écho, Foxtrot et celles de Kamino … Ils n'ont pas mérité de mourir pour une mauvaise cause…
-Une mauvaise cause ?
-Oui ! L'empereur peut faire des miracles, tu sais ? D'ailleurs, il va bientôt nous réunir ! Nous pourrons enfin vivre notre vie ensemble, dans la bordure extérieure ! Dit-il en regagnant espoir.
-Non 17 … Répondit-elle ?
-C-comment ça ?
-Écoute… Tu sais autant que moi que ramener les morts à la vie, c'est impossible.
-Si ! Je te jure ! Desa a réussi à bouger deux destroyer en même temps à l'aide de la force ! Cette puissance n'a aucune limite !

Jaïane secoua la tête avec un sourire désolé avant de disparaître dans l'angle d'un couloir. Ils marchèrent encore un moment avant d'arriver dans une salle très sombre, éclairée seulement par d'énormes néons rouges aux murs. Palpatine se trouvait dans son siège, près d'une large fenêtre dirigée sur la bataille. Dark Vador se trouvait à ses côtés, quelques pas à sa droite. Nerek s'agenouilla et 17 fit de même.

-Dois-je en conclure que le Jedi Desa a été éliminé ? Demanda l'empereur avec sa voix fourbe.
-Oui monsieur, j'ai exécuté vos ordres. Je l'ai tué. Répondit-il en serrant le poing.
-Je sens pourtant toujours en toi une lueur de lumière.
-J'ai fait ce que vous avez demandé, vous avez quelque chose à me rendre. Insista le clone.

Nerek se leva et s'approcha de l'empereur en coupant 17 :

-Mon maître, j'ai combattu pour vous, maintenant donnez moi les pièces qu'il manque à mes organes. Dit-il d'un ton suppliant.
-Seigneur Nerek. Répondit Palpatine en se levant. Blessé comme vous l'êtes, vous ne m'êtes plus d'aucunes utilités, de plus, avec l'échec du projet crépuscule, j'ai bien vu que vos compétences ne m'étaient pas indispensables.
-Mais maître…

Dans un rire sadique et immoral, l'empereur leva ses bras vers son apprenti et lança des éclairs de force dans sa direction. Au bout de quelques secondes et quelques hurlements de douleur, le torse robotisé de Nerek explosa, laissant voler quelques pièces détachées aux pieds du clone. Surpris, 17 se tourna vers Palatine, mais ne dit rien, de peur d'en subir les conséquences. Ce n'est qu'au bout d'un instant de silence qu'il osa dire :

-Vous devez ressusciter Jaïane monsieur.
-Ah, oui, la petite Twi'lek. Dit-il d'un ton faussement triste. J'ai bien peur de ne rien pouvoir faire pour cela.

Tout s'effondra autour du clone, son cœur s'arrêta un instant avant qu'il ne proteste :

-Mais je l'ai tué pour vous ! Vous m'aviez promis !
-Oui, mais ne t'en fais pas, tu ne vas pas tarder à la retrouver ! Répondit-il en s'approchant de lui.

17 écarquilla les yeux et se jeta sur un des deux stormtrooper qui le surveillait. Il lui envoya un coup de coude dans la mâchoire tout en repoussant le deuxième soldat du pied. Après avoir infligé de rapides coups et désarmé un ennemi, le clone élimina le deuxième d'un tir dans la tête puis pointa son arme sur l'empereur qui s'approchait lentement, confiant. Le commando tira une rafale droit sur lui, mais le seigneur Vador atterrit devant lui et dévia les tirs à coups de sabre laser. Les deux Sith se tenaient devant lui.
Se sachant incapable de l'emporter, 17 laissa tomber son blaster au sol et écarta les bras, prêt à recevoir le sort qu'il mérite. Avec toujours ce même rire démoniaque, Palpatine retira sa capuche et expulsa de gigantesques éclairs de foudres du bout de ses doigts. En à peine quelques secondes, le clone était étalé par terre, les bras écartés. L'armure fumait et empêchait de distinguer le moindre signe d'émotion sur le visage du commando.
Un groupe de stormtroopers entrèrent dans la pièce et soulevèrent les deux corps pour s'en débarrasser comme de vulgaires détritus… Mourir pour une cause qu'on ne comprend pas. Est-ce cela être un clone ?



Post-Scriptum :

Le premier tome de Déchéance est maintenant terminé, je vous invite si vous avez eu le courage d'entièrement le lire, de poster votre critique (Constructive si possible) de mon "oeuvre" ! Cette nouvelle ne se voulait pas longue et prise de tête, c'est juste un texte écrit avec plaisir pour être lu avec plaisir ! :) Pour ceux qui ont aimé, le Tome 2 est en cours d'écriture ;)
Ce n'est pas la signature que vous recherchez.

Mes Fan-Fictions : - Déchéance - Jour J
Sixfrags
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 03 Nov 2015
Localisation: Dans les cantina du loiret.
 

Messagepar L2-D2 » Lun 15 Fév 2016 - 14:27   Sujet: Re: Déchéance [Tome 1] - Commando (terminé)

Chapitre 14 lu !

Ah ouais, ça c'est du retournement de situation ! :shock:

Alors comme ça Desa est mort ? Je ne m'y attendais pas, pour le coup, c'est une vraie surprise ! Par contre, son utilisation de la Force pour faire s'écraser l'un contre l'autre deux Destoyers Impériaux me semble un peu exagéré... il est plus fort que le Starkiller des jeux vidéos, là ! :lol:

Après, toujours pareil, je trouve la trahison de 17 un peu trop "facile", un peu trop rapide. Certes, il a eu du temps dans la nouvelle pour s'y faire, se décider, mais à la lecture, on ne perçoit pas tellement ses doutes, ses hésitations... J'imagine qu'il a dû débattre avec lui-même, peser le pour et le contre, et ce sont des choses que tu aurais pu nous faire partager !

En revanche, que doit-on comprendre de la fin ? Certes, le verbe "mourir" est employé, mais au vu de la description, il me paraîtrait presque logique qu'il ait survécu et qu'on le retrouve dans le deuxième tome !

Et puis : Dark Nerek, le retour (encore une fois) ! Il est vraiment increvable, celui-là ! Quoique là... :paf:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5415
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Côme » Mer 28 Déc 2016 - 20:25   Sujet: Re: [Star Wars Story] - Déchéance (1)

Whaaa la trahison de 17 était violente !
Il était une fois...Fin.
Côme
Padawan
 
Messages: 25
Enregistré le: 04 Déc 2016
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations