Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Pour parler de l'Épisode VII - Le Réveil de la Force & de l'Épisode VIII - Les Derniers Jedi et les décortiquer de fond en comble, c'est par ici !

Retourner vers Épisodes VII & VIII (Le Réveil de la Force, Les Derniers Jedi)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar DRIII » Lun 12 Fév 2018 - 17:59   Sujet: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Tous les fans de Star Wars savent que George Lucas s'est appuyé pour l'OT sur les travaux de Joseph Campbell sur le monomythe et le parcours initiatique du héros de conte de fées, le "fameux héros aux mille et un visages". Bien que la grille de lecture mise en place par Campbell puisse correspondre parfois à certaines héroïnes, son schéma ne s'applique pas toujours correctement aux parcours des héroïnes dans les contes de fées ou les récits mythologiques. "Dans L'Odyssée, vous verrez trois voyages. Le premier est celui de Télémaque, le fils, qui va à la recherche de son père. Le second est celui du père, Ulysse, qui est lié au principe féminin dans le sens de la relation épanouie homme-femme, plutôt que de la maîtrise masculine de la femme qui a été au centre de L'Iliade. Et le troisième est celui de Pénélope elle-même, dont le voyage est l'endurance", reconnaissait Campbell lui-même. "Les femmes n'ont pas besoin de faire ce parcours", a-t-il même reconnu dans une interview en 1981. "Dans toutes les traditions mythologiques, la femme est là. Tout ce qu'elle a à faire, c'est réaliser qu'elle est l'endroit que tout le monde veut atteindre". Cette bonne Pénélope en quelque sorte... et aussi par certains côtés Leïa, dans l'OT, dont l'arc aboutit finalement à offrir repos et réconfort aux guerriers.

Image

Mais certaines disciples de Campbell, qui ne l'entendaient pas complètement de cette oreille, sont parvenues à définir, en étudiant contes de fées et récit mythologique, un parcours de l'héroïne, avec des variantes.

En 1990, Maureen Murdock a défini celui-ci.

Image

Le point de départ du parcours de l'héroïne est "la séparation du féminin" et se termine par "l'intégration du féminin et du masculin", c'est-à-dire l'équilibre. En gros, son parcours consiste à découvrir ou se réconcilier avec sa féminité, via l'expérience du masculin. L'héroïne est alors prête à devenir mère. "La séparation du féminin" renvoie à la séparation de la mère et à une forme de marginalité. L'héroïne, au point de départ, n'est pas intégrée et vit à la marge de la société. C'est le point commun de nombreuses héroïnes de contes de fées : Cendrillon, la Belle de "La Belle et la Bête", Raiponce, Bella dans "Twilight" et bien évidemment Rey dans cette posologie.

Déclinons donc le parcours de Rey selon le schéma de Maureen Murdock :

1. La séparation du féminin

Image

Le parcours d'héroïne de Rey ne commence donc pas lors de sa rencontre avec BB-8 sur Jakku mais lors de son abandon sur Jakku qui la sépare du féminin (sa mère). Rey va vivre seule, livrée à elle-même, dans la marginalité. A l'écart du village.

2. L'identification au masculin et le rassemblement d'alliés

Image

La 2e étape du parcours de Rey est sa rencontre avec Finn à travers lequel elle trouve un alter-ego masculin. Le rassemblement d'alliés fait référence aux personnages, souvent des créatures fantastiques ou des animaux, qui accompagnent souvent l'héroïne dans son parcours, comme l'épouvantail, le lion et le bûcheron accompagnent Dorothy dans "Le Magicien d'Oz". Pour Rey, on a BB-8, Maz et Chewbacca. Parmi ces alliés, on peut trouver aussi la figure du père (qu'on trouve dans "La Belle et la Bête" ou "Twilight"). Pas nécessairement le père biologique, mais aussi le père symbolique qui va encourager l'héroïne : dans TFA, c'est bien entendu le rôle de Han Solo.

Image

Il ne s'agit pas d'un magicien comme le mentor du héros "campbellien" qui l'accompagne dans son périple et l'initie au merveilleux.

3. Le chemin des essais : rencontre des ogres et dragons

Image

L'héroïne sort de sa "zone de sécurité". C'est Rey sur Takonada qui doit faire face à ses propres démons dans la cave de Maz et rencontre pour la première fois l'effrayant Kylo Ren qui la kidnappe. C'est le moment où l'héroïne part clairement en quête d'elle-même, cherche à comprendre qui elle est et ce qu'elle est.

4. L'aubaine du succès

Image

L'héroïne remporte ses premiers succès, mais n'a pas encore remporté la victoire, car les forces qui s'opposent à elle sont encore bien vivaces. Elle a frôlé le succès absolu (tuer Kylo Ren) mais ce succès absolu lui échappe au dernier moment (la destruction de Starkiller les sépare).

5. L'éveil des sentiments d'aridité spirituelle et la mort

Image

Malgré ses succès, l'héroïne arrive à un stade où elle est prête à lâcher prise, à tout abandonner. C'est la phase traversée par Rey aux côtés de Luke sur Ahch-To qui la conduit à se précipiter dans la grotte du côté obscur.

6. Initiation et descente vers la déesse

Image

Cette étape s'articule autour de deux temps forts :
=> Rey plonge symboliquement dans la grotte, donc dans les tréfonds de son âme pour y trouver sa vérité. C'est la fameuse scène en miroir qui place Rey face à "sa plus grande crainte" comme l'a expliqué Rian Johnson. Celle dans sa recherche d'identité, de n'avoir "personne sur qui s'appuyer, à part elle-même".
=> Rey se livre dans une capsule en forme de "cercueil" au côté obscur en rejoignant Kylo et Snoke sur leur vaisseau. La confrontation permet à Rey de choisir un camp, ce qu'elle est, ce qu'elle sera.

Image

Voilà, en gros où en est Rey, selon le schéma du "Parcours de l'Héroïne" établi par Maureen Murdock. Si l'Episode IX continue à le suivre, voici les étapes qui pourraient attendre Rey :

7. Une aspiration urgente à se reconnecter au féminin

C'est le moment où l'héroïne tente de retrouver la part de féminité qu'elle avait mise de côté au début de son parcours initiatique. Verra-t-on dans l'Episode IX une Rey plus "féminine", "séductrice" ?

8. Combler le fossé entre la fille et la mère

L'héroïne doit se réconcilier avec la "culture" féminine qu'elle avait abandonnée, l'image symbolique ou litérale de la mère.

9. Soigner sa part masculine blessée

L'héroïne après s'être réconciliée avec sa féminité doit rééquilibrer la balance en soignant son animus, sa part masculine mise à mal lors des deux étapes précédentes. Dans TFA et TLJ, Ben Solo / Kylo Ren est clairement l'animus de Rey (et Rey l'anima de Ben/Kylo).

10. L'intégration du masculin et du féminin

L'héroïne arrive à maturité, au point d'équilibre. Elle est enfin épanouie et a trouvé sa place dans le monde.

L'intérêt du schéma de Maureen Murdock est de nouveau montrer qu'il faut considérer Rey sous un autre prisme que celui du héros classique qu'était Luke Skywalker dans l'OT. Il y a une spécificité féminine dans son parcours qu'il ne faut pas négliger. Rey n'est pas une simple déclinaison de Luke en mode "Mary Sue". C'est autre chose. On voit également l'importance de sa vie antérieure à TFA. Si pour Luke, les épreuves commencent vraiment dans ANH après sa rencontre avec les droïdes et Obi-Wan, le parcours de Rey a commencé dès son abandon et sa "séparation du féminin".

Mais le schéma de Maureen Murdock n'est qu'une grille de lecture possible. Valerie Estelle Frankel a établi en 2010 une autre grille d'analyse du "Parcours de l'Héroïne" dans les contes et récits mythologiques, qui se rapproche davantage du schéma de Campbell, tout en accordant une place plus importante à l'animus, la confrontation de l'héroïne à sa part masculine. Mais je développerai ça dans un autre post ci-dessous.
Modifié en dernier par DRIII le Dim 04 Mar 2018 - 12:33, modifié 5 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Bunny » Lun 12 Fév 2018 - 18:49   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Je mettrais la scène de la capsule à cheval entre les étapes 6 et 7, perso.

Elle a déjà commencé la phase 7 en changeant de look pour devenir plus féminine.
D'abord en ayant des vêtements plus moulants (alors qu'elle était plutôt asexuée dans l'épisode VII) :

Spoiler: Afficher
Image


Spoiler: Afficher
Image


Puis en se détachant les cheveux :
Spoiler: Afficher
Image


Du coup, la scène de la capsule, rappelant grandement la Belle au Bois Dormant, mais, surtout, Blanche-Neige,
Spoiler: Afficher
Image

ferait aussi référence à la princesse et au prince qui se rejoignent (ici, elle vient "sauver" le prince, et pas l'inverse ! :P), donc elle pose sa féminité face à sa représentation masculine.
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 18:52   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bravo DRIII pour cette analyse vraiment passionnante qui nous permet de mieux comprendre le parcours "initiatique" de Rey à travers cette trilogie.

Je voulais revenir sur ce point : (je viens de voir que Bunny aussi l'a relevé :D )

DRIII a écrit:
7. Une aspiration urgente à se reconnecter au féminin

C'est le moment où l'héroïne tente de retrouver la part de féminité qu'elle avait mise de côté au début de son parcours initiatique. Verra-t-on dans l'Episode IX une Rey plus "féminine", "séductrice" ?
.


D'une certaine façon Rey a déjà amorcé sa transformation vers plus de féminité dans la dernière partie de TLJ : suite à son expérience dans la cave et aussi suite à son dernier Force Bond dans la hutte avec sa vision du futur de Ben, elle apparaît ensuite les cheveux lâchés sur ses épaules, une nouvelle tenue, et la production l'a clairement beaucoup plus maquillée à partir de ce moment là.
Je pense qu'avec ce changement de "look" on veut nous montrer que Rey a "changé" !
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar Bunny » Lun 12 Fév 2018 - 18:53   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Prem's !

Tope-là, isamidala. :D

Toi aussi, t'as remarqué les cils recourbés, hein ? :P
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 18:55   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:Prem's !

Tope-là, isamidala. :D


:D :D :D On était sur la même longueur d'ondes je vois :lol:

En tout cas c'est clair que la Rey à la fin de TLJ a beaucoup evolué par rapport à celle du début de TFA !
Maitenant j'ai hâte de voir la suite de son "évolution"...
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar Bunny » Lun 12 Fév 2018 - 19:04   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Avoue, t'as surtout hâte qu'elle "soigne sa part masculine blessée". :whistle:
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar DRIII » Lun 12 Fév 2018 - 19:59   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Parlons maintenant du Parcours de l'Héroïne selon Valerie Estelle Frankel. Son héroïne archétypale de conte de fée débute son parcours "un jour comme les autres", comme le héros de Campbell. Il se conclut par "l'ascension de la Nouvelle Mère" : un nouvel état d'équilibre, de maîtrise et de compréhension de l'univers, qui lui donne à la fois le contrôle sur le monde visible et le monde souterrain (le côté clair et le côté lumineux en quelque sorte), perpétuant ainsi le cycle de la vie. Son parcours initiatique la fait passer de simple jeune femme au statut (littéral ou symbolique) de déesse.

Voyons son schéma qui se lit dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Image

Frankel fournit également un tableau comparatif entre son Parcours de l'Héroïne et le Parcours du Héros selon Campbell.

Image

Les trois premières étapes sont en tout point similaires :

1. Le monde d'un jour ordinaire

Image

Rey est présentée dans TFA dans son quotidien de pilleuse d'épaves, qui doit durement gagner sa croûte. Comme beaucoup d'héroïnes de contes de fées (Cendrillon, Dorothy du magicien d'Oz), elle vit dans l'absence d'une mère, aux côtés d'un "beau-parent" (symbolique, Unkar Plutt) qui la maltraîte. Elle rêve secrètement d'aventure et d'échapper à sa condition.

Image

2. L'appel de l'aventure

Image

Il se caractérise par le "cri" de BB-8 qui va bouleverser le monde ordinaire de Rey. En se portant à son secours face à Teedo, elle débute sans le savoir sa grande aventure qui se poursuit avec la rencontre de Finn. Rey finit par quitter Jakku à bord du Faucon. La carte projetée sous ses yeux, en présence de Han, caractérise également cet appel de l'aventure.

Image

3. Le refus de l'aventure

Image

Rey exprime plusieurs fois son refus de l'aventure dans TFA. En demandant à Finn de ne pas lui prendre la main, en insistant plusieurs fois auprès de Finn puis de Han pour rentrer sur Jakku où elle espère encore le retour de ses parents. Le monde connu représente encore la sécurité.

Pour les étapes suivantes, le Parcours de l'Héroïne selon Frankel commence progressivement à se détacher du modèle campbellien.

4. Le mentor et le talisman

Image

Contrairement au héros campbellien, l'héroïne n'est pas nécessairement confrontée à la figure du Magicien (Obi-Wan, Gandalf) mais à celle du mentor. Frankel le qualifie même de "ruthless mentor", le mentor impitoyable. Pour Rey, c'est Han Solo mais aussi Maz Kanata, deux personnages "bruts de décoffrage". L'héroïne prend alors possession d'un talisman, un objet magique. Dans le schéma de Frankel, il ne s'agit jamais d'une épée. Dans TFA, Rey refuse de prendre le sabre laser que lui transmet Maz. En revanche, elle accepte le pistolaser de Han... qui n'a rien de magique. Rey brouille les codes du héros campbellien à ce niveau là.

Image

5. Franchir le premier seuil

Image

Les étapes 4, 5 et 6 chez Rey sont relativement imbriquées dans TFA. Pour Frankel, le premier seuil est le moment où l'héroïne accepte, comme Alice au Pays de Merveilles, de lâcher prise avec la rationalité et de plonger dans un monde merveilleux où le champ des possibles est élargi. Pour Rey, le déclic a lieu lors de l'interrogatoire avec Kylo Ben sur Starkiller. Elle s'éveille aux pouvoirs de la Force.

Image

6.Acolytes, tentatives, adversaires

Image

Outre le mentor (Han), Rey a fait connaissance d'acolytes qui vont l'accompagner dans son aventure (BB-8, Finn, Chewie) comme l'Epouvantail, le Lion et le Bûcheron accompagnent Dorothy dans le Magicien d'Oz. Mais Rey se découvre aussi un adversaire effrayant en la personne de Kylo Ren qu'elle affronte. Leur rencontre dans un forêt évoque en quelque sorte celle de la Belle et la Bête. Leur duel se déroule également dans une forêt symbole des mystères de l'inconscient.

Image


(à suivre)
Modifié en dernier par DRIII le Mar 13 Fév 2018 - 0:58, modifié 2 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 20:15   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Vivement la suite alors !!! :) :lol: :D
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar Kanji-Wan » Lun 12 Fév 2018 - 20:31   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Je viens de lire tes deux posts, et y a pas à dire: t'as fait un super travail :oui: Bravo pour tout ce que tu as produit :jap: :oui: J'ai vraiment hâte de lire la suite :)
"Oh, vous êtes venu dans cette casserole. Vous êtes plus brave que je le pensais." Princesse Leia
Kanji-Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 157
Enregistré le: 02 Avr 2017
 

Messagepar DRIII » Lun 12 Fév 2018 - 20:42   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

(suite du Parcours de l'Héroïne selon Frankel)

7. Epouser son animus

Image

C'est une phase qui intéressera les "Reylo" : celle où l'héroïne doit se confronter - voire "épouser" - son animus, c'est-à-dire sa part masculine. Il peut à la fois s'agir de la figure du Prince Charmant comme de celle du Monstre. Fankel parle même de faire face à "Barbe Bleue", l'ogre, le tueur de femmes, le mangeur d'enfants, le symbole de la cruauté. Il s'agit de se confronter à une altérité, à un inconnu qui effraie. C'est la découverte du monde d'Eros, des pulsions érotiques.

Image

Cette phase vise également à découvrir l'homme sensible, "dompter la bête" en quelque sorte. C'est une étape importante de la Belle et la Bête ou de Twilight par exemple.

8. Se confronter au père impuissant

Image

Pendant son parcours, l'héroïne peut être amenée à "rentrer chez elle" pour réaliser que son père (réel ou symbolique) n'est pas le Dieu omnipotent qu'elle croyait, qu'il ne peut pas l'aider et qu'elle devra se débrouiller toute seule. Elle s'émancipe ainsi du patriarcat.

9. Descente dans les ténèbres

Image

Selon Frankel, l'héroïne doit descendre dans les ténèbres se confronter à sa part d'ombre pour découvrir que son plus grand défi n'est autre qu'elle-même.

Image

Au terme de cette étape, l'héroïne parvient à vaincre l'Ombre et peut retrouver les siens.

Image

(à suivre)
Modifié en dernier par DRIII le Lun 12 Fév 2018 - 22:37, modifié 2 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 20:48   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

En tant que "reylo" tu imagine bien que c'est effectivement la partie qui m'intéresse le plus :D

Encore BRAVO pour le travail formidable sur cette analyse :love:
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar Bunny » Lun 12 Fév 2018 - 20:59   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

isamidala77 a écrit:En tant que "reylo" tu imagine bien que c'est effectivement la partie qui m'intéresse le plus :D


"épouser" ou "affronter" !!! :diable:

Et comme il est déjà à la fois le "prince charmant" et le "monstre", tu vas quand même devoir attendre 2 ans pour savoir quel angle a été choisi. :D
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 21:06   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:
Et comme il est déjà à la fois le "prince charmant" et le "monstre", tu vas quand même devoir attendre 2 ans pour savoir quel angle a été choisi. :D


Oui car Kylo est le moniste et Ben le prince charmant donc avec lui on a 2 possibilités ! :D
Personnellement j'espère que JJ choisira plutôt l'option prince charmant ! :love:
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar jah'mess » Lun 12 Fév 2018 - 21:11   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Superbe sujet que celui qui est développé ici ! :)
Bravo, félicitations et vivement la suite alors :D
Jah'mess rock on
jah'mess
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 312
Enregistré le: 22 Jan 2008
Localisation: TOULON (VAR)
 

Messagepar DRIII » Lun 12 Fév 2018 - 22:35   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

(Suite du Parcours de l'Héroïne selon Frankel)

10. L'expiation de la mère

Image

Cette étape correspond au moment où l'héroïne va supplanter (ou vaincre) la figure (réelle ou symbolique) de la mère, devenue stérile. Elle peut prendre parfois l'aspect violent d'un combat contre une figure vieillissante maléfique, une vieille sorcière jalouse de l'héroïne comme celle de Blanche-Neige. Si Snoke avait été une femme, ça aurait pu coller.

Mais le décès de Leïa - seule figure maternelle de cette postologie - peut suffire à remplir cette case. Bien entendu, Leïa n'est pas une sorcière et on peut donc imaginer un passage de relais symbolique entre Leïa et Rey. A moins, à moins que... cette scène ait déjà eu lieu dans TLJ quand Rey vient sauver les derniers Résistants prisonniers dans la base de Crait.

Image

Le premier à sortir est Poe "le fils préféré" de Leïa en quelque sorte. Poe qui vient se présenter et faire allégeance à Rey dans le Faucon.

Image

Frankel parle à l'issue de cette étape "d'apothéose et d'intégration".

11. Récompense : gagner une famille

Image

A l'issue de TLJ, Rey a remporté sa récompense : elle a sauvé ceux qu'elle aime, elle est reconnue comme membre de la Résistance et grand espoir de la Galaxie. A ce stade, l'héroïne peut entretenir brièvement la romance à laquelle elle aspire (avec Poe, avec Ben Solo ?) mais ce n'est pas la fin de son parcours.

12. Le vol magique

Une fois son objectif atteint (le prince charmant), l'héroïne doit souvent prendre précipitamment la fuite, comme Cendrillon après les douze coups de minuit. C'est aussi l'étape des sentiments contraires, "déchirés". L'héroïne doit fuir avec son prince pour retrouver la paix et le bonheur. C'est également lors de cette étape que l'héroïne "rétablit la famille" (la Résistance ? l'Ordre Jedi ?).

13. Le retour

Le Parcours de l'Héroïne raccroche ici les wagons avec le héros campbellien. Revenue du monde des vivants et des morts, elle ne s'estime pas encore prête à boucler son périple. L'Ombre ennemie la poursuit encore mais elle a désormais la sagesse et la puissance pour vaincre l'ennemi lors de l'ultime affrontement.

14. La maîtrise de la vie et de la mort

Pour parachever son succès, l'héroïne devient elle-même une déesse. Elle dispose désormais d'un énorme pouvoir et devient "le gardien" de la prochaine génération. Comme Perséphone dans la mythologie grecque, l'héroïne peut régner à la fois sur le monde visible et le monde des ténèbres. Perséphone est à la fois la Reine des Enfers, épouse d'Hardés, mais aussi un symbole de vie et de fertilité pour les paysans.

15. L'ascension de la Nouvelle Mère

Dans le monde souterrain, l'héroïne a acquis un nouveau stade de conscience. Elle est à la fois déesse créatrice et déesse de la mort. Elle a atteint l'équilibre et intégré le cycle de la vie. Comme Perséphone, elle peut réapparaître à chaque printemps, éternellement jeune. Elle ne fait plus qu'un avec le monde, la nature. Elle est la mère nourricière, la mère de toutes choses.

That's all folks :wink:
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 22:42   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

WOW !!! Merci vraiment DRIII pour ce super travail !!! Félicitations car c'était vraiment très instructif et passionnant :love:
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar Jim-my » Lun 12 Fév 2018 - 22:43   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Elle est dingue de Poe, ça crève l'écran.
"Je crois en la démocratisation de la peur"

- Dark Jadus
Jim-my
Jedi SWU
 
Messages: 1621
Enregistré le: 30 Oct 2014
 

Messagepar isamidala77 » Lun 12 Fév 2018 - 22:47   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Jim-my a écrit:Elle est dingue de Poe, ça crève l'écran.


eh bien comme dirais un certain K.R "we'll see".... :D

Mais à ce petit jeu je donne quand même ce cher K.R gagnant :lol:
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar DRIII » Mar 13 Fév 2018 - 0:15   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

En tout cas, le tandem Kylo/Rey, animus/anima, ténèbres/lumière, mort/fertilité, renvoie à d'autres figures romanesques, mythiques ou fictionnelles.

* Hadès et Perséphone ; Macaria (fille d'Heraklès) et Thanatos (la Mort) dans la mythologie grecque.

Image

* Christine Daaé et Erik dans "Le Fantôme de l'Opéra".

Image

* La Belle et la Bête

Image

* King Kong et Fay Wray

Image

* Mina Harker et Dracula

Image

* Edward Cullen et Bella Swan (Twilight)

Image

* Buffy Summer et Angel (Buffy contre les Vampires)

Image

* Sookie Stackhouse et Bill Compton / Eric Northman (True Blood)

Image
Image

* Selene et Michael Corvin (Underworld)

Image

* Clarice Starling et Hannibal Lecter (Le Silence des Agneaux / Hannibal)

Image

* Beatrix Kiddo (Black Mamba) et Bill (Kill Bill 1 & 2)

Image
Image

On est en plein archétype.
Modifié en dernier par DRIII le Mar 13 Fév 2018 - 15:12, modifié 2 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar DarkNeo » Mar 13 Fév 2018 - 1:35   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

DRIII a écrit:* La Belle et la Bête

Image


Copain. :love: :love: :D
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13943
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar DRIII » Mar 13 Fév 2018 - 12:43   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Pour ceux que ça intéresse, Valerie Estelle Frankel a rédigé un essai sur le traitement de Rey dans TFA ("Rey of Hope : Feminism, Symbolism and Hidden Gems in Star Wars The Force Awakens").

Elle y explique notamment que Rey, comme beaucoup d'héroïnes de conte de fée, s'attache à un animal de compagnie ou une poupée pour apprendre à devenir mère. "En prenant soin des animaux, Cendrillon découvre qu'elle a des valeurs. Elle se découvre elle-même alors que ses demi-soeurs ne font que soigner leur apparence".

Image

Dans TFA, cet "animal de compagnie" n'est autre que BB-8 ("Baby 8"). Sachant que c'est le "cri" de détresse de BB-8 qui déclenche le début aventure, on peut penser que c'est l'instinct maternel qui s'éveille chez Rey, son horloge biologique en quelque sorte. Elle agit pour répondre au cri d'un bébé en danger.

Image

Le parcours de Rey vise à la faire passer de l'adolescence à l'âge adulte, à s'accomplir en tant que femme et en tant que mère épanouie (réelle ou symbolique). C'est le parcours classique de toute héroïne de conte de fées.

Et même d'autres héroïnes de fiction. L'instinct maternel, par exemple, est ce qui guide Beatrix Kiddo / Black Mamba dans "Kill Bill". Qui est une forme de conte de fées post-moderne.

Image
Image
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Awek » Mar 13 Fév 2018 - 18:02   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Merci pour tout ce boulot DRIII, c'est très intéressant.
Awek
Padawan
 
Messages: 46
Enregistré le: 27 Déc 2015
 

Messagepar Meliora » Mar 13 Fév 2018 - 20:40   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

DRIII a écrit:En tout cas, le tandem Kylo/Rey, animus/anima, ténèbres/lumière, mort/fertilité, renvoie à d'autres figures romanesques, mythiques ou fictionnelles.


Moi j'avais pensé à v et evey ^^
Fichiers joints
v-and-evey-dance.png
«Votre manque de foi me consterne.» Dark Vador
«You do? Oh, you do. You have that look in your eyes, from the forest. You called me a monster.» - Kylo Ren
Meliora
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 86
Enregistré le: 18 Jan 2018
Localisation: Vulcain
 

Messagepar ilujade » Jeu 15 Fév 2018 - 20:45   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Oui, bravo DRIII. Superbe travail :wink:

isamidala77 a écrit:D'une certaine façon Rey a déjà amorcé sa transformation vers plus de féminité dans la dernière partie de TLJ : suite à son expérience dans la cave et aussi suite à son dernier Force Bond dans la hutte avec sa vision du futur de Ben, elle apparaît ensuite les cheveux lâchés sur ses épaules, une nouvelle tenue, et la production l'a clairement beaucoup plus maquillée à partir de ce moment là.
Je pense qu'avec ce changement de "look" on veut nous montrer que Rey a "changé" !

Elle a déjà les cheveux légèrement lâchés dans la grrotte (un peu comme dans la capsule). Un peu comme si la chute dans l'eau l'avait transformée...
"On est toujours amoureux à cause, mais on aime malgré." Françoise Giroud
"L'amour a ses raisons que la raison ne connait point." Blaise Pascal
ilujade
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 05 Jan 2018
Localisation: Tours
 

Messagepar Bunny » Jeu 15 Fév 2018 - 20:54   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

ilujade a écrit:Elle a déjà les cheveux légèrement lâchés dans la grrotte (un peu comme dans la capsule). Un peu comme si la chute dans l'eau l'avait transformée...


Elle a perdu son élastique dans l'eau, quoi. :transpire:

C'est marrant, parce que j'avais remarqué très tôt cette coiffure plus féminine justement au moment où elle se rapproche de Ben et l'origine de sa nouvelle coiffure, concrètement, c'est qu'elle s'est décoiffée dans l'eau. :lol: (ça n'empêche pas qu'il y ait aussi toute une symbolique, mais le côté très terre à terre de départ est marrant !)
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar ilujade » Jeu 15 Fév 2018 - 20:59   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:
ilujade a écrit:Elle a déjà les cheveux légèrement lâchés dans la grrotte (un peu comme dans la capsule). Un peu comme si la chute dans l'eau l'avait transformée...


Elle a perdu son élastique dans l'eau, quoi. :transpire:

C'est marrant, parce que j'avais remarqué très tôt cette coiffure plus féminine justement au moment où elle se rapproche de Ben et l'origine de sa nouvelle coiffure, concrètement, c'est qu'elle s'est décoiffée dans l'eau. :lol: (ça n'empêche pas qu'il y ait aussi toute une symbolique, mais le côté très terre à terre de départ est marrant !)

Elle se mouille, quoi... :transpire:
"On est toujours amoureux à cause, mais on aime malgré." Françoise Giroud
"L'amour a ses raisons que la raison ne connait point." Blaise Pascal
ilujade
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 05 Jan 2018
Localisation: Tours
 

Messagepar isamidala77 » Jeu 15 Fév 2018 - 21:47   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:
C'est marrant, parce que j'avais remarqué très tôt cette coiffure plus féminine justement au moment où elle se rapproche de Ben et l'origine de sa nouvelle coiffure, concrètement, c'est qu'elle s'est décoiffée dans l'eau. :lol: (ça n'empêche pas qu'il y ait aussi toute une symbolique, mais le côté très terre à terre de départ est marrant !)


Ce qui est interressant c'est qu'on sait que Rey conservait sa coiffure d'enfant afin que ses parents puissent la reconnaitre. Quand elle demande dans la cave qu'on lui montre ses parents et qu'elle n'a qu'en retour son reflet, elle comprend qu'elle ne doit compter que sur elle !
Dès cet instant c'est comme ci elle faisait le duel de son enfance et accepte de devenir une adulte, une femme.
Egalement je pense que sa connexion "intime" avec Ben l'a adié à passer ce cap, à s'assumer...

Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar ilujade » Jeu 15 Fév 2018 - 22:24   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

isamidala77 a écrit:Ce qui est interressant c'est qu'on sait que Rey conservait sa coiffure d'enfant afin que ses parents puissent la reconnaitre.
[...]Dès cet instant c'est comme ci elle faisait le duel de son enfance et accepte de devenir une adulte, une femme.
Egalement je pense que sa connexion "intime" avec Ben l'a adié à passer ce cap, à s'assumer...

Oui, tu as raison. Je n'avais pas pensé à ce lien entre coiffure et enfance/âge adulte. :lol:
"On est toujours amoureux à cause, mais on aime malgré." Françoise Giroud
"L'amour a ses raisons que la raison ne connait point." Blaise Pascal
ilujade
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 05 Jan 2018
Localisation: Tours
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 24 Fév 2018 - 15:27   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Excellent travail, rien à dire :) :D

J'ai acheté il y a quelques semaines Le Héros aux mille et un visages de Joseph Campbell, car ayant fait des recherches sur cet auteur, son bouquin et le fait qu'on soit tous et toutes attirés par le héros/l'héroïne, dans ce qu'il/elle représente, symbolise, m'a poussé à en savoir plus sur la figure du héros.

Je ne l'ai pas encore lu, mais je pense que l'ouvrage peut servir dans la création de romans, fans fictions, MMORPG et même envers sa propre vie. Se découvrir à travers son incarnation terrestre, son propre parcours d'héros/d'héroïne, avec toutes les étapes qui le constitue, peut aider à vivre dans ce monde, cette société, où pour beaucoup de gens, il est difficile de trouver sa place, car nombreux se sentant perdus et pas en adéquation avec les attentes extérieures, ressentant un conflit entre les aspirations intérieures (ce que je veux être, faire, avoir) et les aspirations extérieures (ce que la société attends de moi, ou veut que je sois, fasse et aie).
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 251
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Mazker » Dim 25 Fév 2018 - 10:28   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Merci pour toutes ces explications... ça ne concerne pas que le personnage de Rey d'ailleurs...
Cela donne la raison du traitement de Luke (" l'héroïne confrontée au père impuissant à lui venir en aide") ... qui m'a tant gêné dans le film... bon , cela ne ma pas pour autant totalement réconcilier avec car je trouve que c'est pas assez développé (je demandais pas non plus 10 min de blabla , mais là ça semble tomber du ciel : Luke qui semblait si brave et entêté jusque là, s'avoue vaincu et plein de rancœur :?
Mazker
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 683
Enregistré le: 30 Déc 2015
Localisation: Rhône Alpes
 

Messagepar DRIII » Mer 28 Fév 2018 - 11:00   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Dans "La Femme dans les contes de fées", Marie-Louise von Franz, disciple de Jung, rappelle qu'"il est fréquent que la naissance du héros ou de l'héroïne soit précédé d'une longue période de stérilité ; la naissance intervient alors de façon surnaturelle. Transposé dans le domaine de la pyschologie, cela signifie qu'une période d'activité particulièrement grande du conscient est très souvent préparée par une longue période de complète stérilité. Il est par exemple tout à fait normal qu'une personnalité créatrice, avant de produire quelque nouvelle oeuvre d'art ou de découvrir une idée scientifique originale, passe par une période d'apathie, de dépression et d'attente où la vie lui paraît sans intérêt. Au cours de l'analyse de telles personnes, on constate (par exemple dans leurs rêves) que pendant ce temps l'énergie s'accumule dans l'inconscient, ce qui se traduit, au plan conscient, par ce sentiment de dépression et de vide."

Rey est en celà en plein archétype. Sa jeunesse solitaire, miséreuse, "aride", sur Jakku, est un élément central et fondamental pour comprendre le personnage.

Image

Dans son analyse du conte de "La Jeune Fille Sans Main" (qui raconte l'histoire d'une jeune femme vendue au Diable par son père et qui doit se couper les mains pour que le Diable puisse venir s'emparer d'elle ce à quoi il échoue), von Franz explique qu'"ayant traversé l'expérience complète de la souffrance", l'héroïne "y a acquis la sérénité et la sagesse". "Ayant vécu de grandes épreuves, elle a une maturité qui lui permet tout naturellement d'aider autrui. Les autres iront spontanément vers elle, car ils se reconnaîtront en elle et sentiront qu'elle peut comprendre leur détresse". Ca s'applique tout à fait à Rey.

Image
Image
Image

"Les souffrances obligent à progresser et activent les processus intérieurs", poursuit von Franz. "Un femme qui a traversé un sort analogue à celui du conte (de la Jeune Fille Sans Main) en sait plus que celles qui n'ont pas vécu une telle situation ; non seulement elle pourra aider les autres, mais elle aura davantage de capacités et de possibilités créatrices".

Pour l'héroïne de conte de fées, "la personnalité s'enrichit grâce à des expériences intérieures profondes. Ce thème fait contraste avec la quête plus active du héros masculin qui doit souvent s'en aller dans l'Au-delà et abattre le dragon, trouver le trésor et conquérir la princesse. Il lui faut habituellement faire un long voyage et accomplir quelque haut fait, au lieu de tout simplement s'éloigner de la vie active. Il semble donc bien y avoir une différence caractéristique entre les voies du principe maculin et féminin, la seconde étant plus passive et contemplative. Ceci a évidemment affaire avec les divergences entre l'animus et l'anima. En psychologie masculine, on peut dire que l'anima amène l'individu à s'empêtrer dans la vie et ses problèmes, le met en relation directe avec les instincts et les pulsions, et le confronte ainsi à un problème éthique. Mais l'anima ne pose jamais à l'homme le problème de sa Weltanschaaung (conception du monde) ; elle le place plutôt, de façon indirecte, dans une situation extérieure telle qu'il se trouve obligé de reconsidérer toute son attitude envers la vie. La femme, elle, dès qu'elle entre en contact avec l'inconscient, est plus directement confrontée à la philosophie de la vie et au problème du mal, parce que l'animus est concerné par les idées générales et les concepts. Dès qu'elle entreprend le voyage à l'intérieur d'elle-même, elle se trouve face au problème spirituel."
Modifié en dernier par DRIII le Dim 04 Mar 2018 - 13:34, modifié 3 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar DRIII » Jeu 01 Mar 2018 - 11:54   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Toujours dans "La Femme dans les Contes de Fées", Marie-Louise von Franz analyse également un concept intéressant qui pourrait s'appliquer à Rey et son rapport à Ben / Kylo Ren, celui de la "pitié mal comprise", qui renvoie elle aussi à l'instinct maternel.

Von Franz s'appuie sur le conte de Neigeblanche et Roserouge où deux jeunes filles acceptent de venir en aide à un nain odieux, irrascible et ingrat. Elles découvrent à la fin de l'histoire que ce nain est un être maléfique qui devait mourir pour permettre au prince charmant (futur époux de Neigeblanche), transformé en ours, de reprendre forme humaine. Cette histoire renvoie aussi au mythe de Psyché qui doit ignorer le vieil homme que se noie et l'appelle au secours dans les eaux du Styx alors qu'elle se rend aux Enfers.

"Les femmes tombent fréquemment dans un excès de compassion car l'un des aspects de l'archétype de l'instinct maternel est de provoquer l'émotion de la femme et de la porter à la pitié devant le spectacle de tout être abandonné, en difficulté, condamné ou désemparé", explique von Franz. "Mais on sait que toute vertu, poussée à l'excès, devient contraire à l'instinct et peut se transformer en son opposé, et l'on voit sans cesse des cas où la pitié mal comprise conduit des femmes à se détruire inconsciemment." Von Franz illustre également ce concept par son expérience de thérapeute. "L'un des cas les plus fréquents, qui est la source de nombreuses projections, est celui où une femme a un mari ou un amant analogue au nain (celui du conte de Neigeblanche et Roserouge) qui, souffrant d'un complexe maternel négatif, est névrosé, suicidaire ou sadique. Chaque fois que la femme, ne supportant plus la situation, veut dire à l'homme la vérité et rompre, la pitié l'envahit pour le pauvre être désemparé et elle ne peut se résoudre à le "laisser tomber", même si ses rêves confirment qu'il le faudrait et que vous lui disiez : "Mettez le à la porte". On s'aperçoit généralement que cette femme fait une projection d'animus négatif sur cet homme. Même s'il n'y a pas d'homme dans son entourage pour la torture, elle le trouve à l'intérieur d'elle-même : lorsqu'elle est seule, son animus sadique la convainc qu'elle est définitivement solitaire, qu'elle ne vaut rien et n'arrivera jamais à rien. Aussi ce couple reprendra-t-il la relation, car il est moins angoissant d'avoir cet autre à l'extérieur de soi qu'en soi-même et, tant que le problème intérieur ne sera pas résolu, il n'y aura pas d'issue extérieure possible."

Image

Cette analyse correspond tout à fait à l'expérience de Rey dans TLJ et à l'épreuve qu'elle parvient à surmonter en prenant le dessus sur "l'excès de compassion" et cette "pitié mal comprise" qui l'a poussée vers Ben Solo / Kylo. L'analyse de von Franz nous permet aussi de comprendre que Rey parvient à résoudre son conflit intérieur grâce au choix radical de Ben de ne pas vouloir rejoindre la lumière et dévier de sa trajectoire. Ben - son animus - lui permet de maintenir sa propre part d'ombre à l'extérieur.

Image
Image

Abandonner Ben, refuser la main tendue, se détacher de cette "pitié mal comprise" est l'épreuve que réussit Rey à la fin TLJ, celle qui lui permet de revenir des Enfers (le Supremacy) pour retrouver les siens.

Toute la séquence sur le Supremacy entre Rey, Kylo/Ben et Snoke est en fait le miroir inversé de celle sur l'Etoile de la Mort entre Luke, Darth Vader et Palpatine dans ROTJ.

Image
Image
Image

Luke doit puiser dans sa propre compassion (en observant sa propre main) pour réussir cette épreuve et ne pas sombrer dans le côté obscur, Rey doit au contraire résister à l'excès de compassion.

A contrario, dans ROTS, Anakin - mu par son anima, sa part féminine (Padmé et la peur de la perdre) - sombre définitivement vers le côté obscur en se laissant apitoyer par la souffrance de Palpatine face à Windu.

Image
Image
Image

Cette scène constituait déjà elle aussi un miroir inversé de celle de ROTJ. Au final, OT, prélogie et postlogie nous offrent trois fois la même situation, avec des mécaniques différentes liées à la psychologie propre des héros (Luke, Anakin) ou de l'héroïne (Rey).

On notera que dans les trois cas, le héros/héroïne réussit ou échoue par la maîtrise ou le manque de maîtrise de soi, le contrôle ou l'absence de contrôle de ses émotions et non par la Force ou le recours à un quelconque pouvoir surnaturel. Le seul finalement qui cède à ses émotions, c'est Anakin, le plus formé des trois, le seul à avoir reçu le véritable enseignement Jedi.

On voit donc bien que c'est l'éthique personnelle, le libre-arbitre, le soi, qui triomphe ou échoue. Pas l'éducation. On voit donc à quel point TLJ s'incrit en totale cohérence avec l'ensemble de la saga.
Modifié en dernier par DRIII le Ven 02 Mar 2018 - 0:41, modifié 3 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Indiana Solo » Jeu 01 Mar 2018 - 13:18   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Félicitations et merci ! Les analyses que tu apportes sont très pertinentes et confirment ce que j'avais en intuition sans pouvoir l'expliquer clairement, à savoir que Rey, du fait que ce soit un personnage féminin, possède un parcours archétypal bien différent.
Indiana Solo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1697
Enregistré le: 30 Déc 2014
 

Messagepar DRIII » Jeu 01 Mar 2018 - 13:43   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Indiana Solo a écrit:Félicitations et merci ! Les analyses que tu apportes sont très pertinentes et confirment ce que j'avais en intuition sans pouvoir l'expliquer clairement, à savoir que Rey, du fait que ce soit un personnage féminin, possède un parcours archétypal bien différent.


Merci. Star Wars est depuis le départ une oeuvre "jungienne". Les travaux de Campbell sur le monomythe - qui ont inspiré Lucas - s'inspirent de ceux de Carl Gustav Jung. Il est donc toujours passionnant de lire ou relire Jung et ses disciples comme Marie-Louise von Franz qui s'est davantage penchée sur l'étude des archétypes féminins.

Rian Johnson a reconnu avoir lu "L'homme à la recherche de son âme" de CG Jung dans sa préparation de TLJ. Il a également cité Robert Bly ("le Petit Livre de l'Ombre Humaine"), poète et linguiste américain très fortement influencé par Jung. Bly s'est beaucoup penché sur la crise identitaire du monde occidental moderne, le déclin de la figure du père et la faiblesse masculine.
Modifié en dernier par DRIII le Ven 02 Mar 2018 - 0:47, modifié 1 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Ares44 » Jeu 01 Mar 2018 - 14:49   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Très intéressante analyse :wink:
"Votre manque de foi me consterne..."
Ares44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 705
Enregistré le: 11 Nov 2017
Localisation: Mustafar
 

Messagepar DRIII » Jeu 01 Mar 2018 - 19:58   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Pour en revenir au sujet de départ, Rey est le premier personnage féminin de la saga Star Wars (je ne parle que des films) à suivre un véritable processus d'individuation. Jusqu'à présent, toutes les femmes dans Star Wars sont déjà des figures maternelles (ou maternisantes), établies et incarnant l'autorité.

Malgré son jeune âge dans ANH, Leïa est une sénatrice, ambassadrice et incarne une forme d'autorité sur laquelle les héros peuvent se reposer. Dans ANH, elle offre un réconfort maternel à Luke après la disparition d'Obi-Wan.

Image

Réconfort maternel qu'elle apporte de nouveau à Luke dans ESB.

Image

Les autres figures féminines de l'OT sont cette brave et réconfortante tante Beru et Mon Mothma, chef de la rébellion, dont le nom évoque assez clairement la maternité (Mum Mother Mamma).

Image
Image

Dans l'OT, la femme a donc un rôle protecteur et apaisant. C'est l'anima positive du héros.

Dans la prélogie, Padmé Amidala est comme Leïa une figure d'autorité malgré son jeune âge. Dans TPM, son statut de reine en fait la mère du peuple de Naboo, sorte de monarchie élective matriarcale.

Image

Plus âgée qu'Anakin, c'est elle qui lui apporte le réconfort après son départ de Tatooïne et sa séparation de Schmi, mère aimante, nourricière et sacrificielle, qui accepte la perte de son fils pour lui permettre de déployer ses ailes.

Image
Image

Von Franz dit quelque chose de très intéressant sur la "mère positive, grande comme un lit de plumes qui retient l'homme prisonnier de son confort". "Enfant, il ne réussit pas à l'école et ne se construit pas par l'effort, le travail et l'étude". Anakin a en effet des facilités mais ne parviendra pas à faire l'effort de dompter sa nature impétueuse. Il choisira le côté obscur "par facilité", de façon totalement immature.

La nature oedipienne de la relation entre Anakin et Padmé est l'un des éléments essentiels de la prélogie. Anakin projette d'abord sur Padmé un complexe maternel positif, qui le rassure, mais qui, à la mort de Shmi, va faire de Padmé l'anima négative d'Anakin, qui engendre inquiétude et peur permanente. Sentiments qui vont s'accentuer chez Anakin lorsqu'il apprend que Padmé est enceinte et va donc devenir mère. Dans son cauchemar, il voit Padmé mourir en accouchant. Image qu'il le renvoie à la mort de Schmi dans AOTC.

Image
Image

Selon Jung, une anima non-différenciée du complexe maternel conduit le fils à rester figé "dans un nuage de doutes, d'insécurité".

On notera qu'en parallèle au basculement d'Anakin dans ROTS, la personnalité de Padmé se dissout totalement. Contrairement à Rey, elle s'est laissée piégée et enfermée par l'excès de compassion et cette "pitié mal comprise" dictée par son instinct maternel, notamment lorsqu'Anakin lui confesse le massacre des Tusken dans AOTC sans qu'elle n'exprime de réprobation, car sa compassion pour Anakin est alors plus forte que tout.

Image

"Certains types maternels couvent le faux oeuf de porcelaine, et ne cessent d'espérer en faire éclore le phénix, mais il n'en sort qu'une énorme puanteur", écrit von Franz. "Il y a un moment crucial dans le processus d'individuation d'une femme où elle doit se libérer de cette pitié sans discernement" (ce que réussit Rey dans TLJ).

Bref, avant TFA, la femme dans Star Wars était une figure essentiellement maternelle et aimante. L'autre nouveauté de la postlogie, outre le parcours de l'héroïne, c'est l'introduction de la "mère castratrice", voire de la "mère tyrannique". Jusqu'à présent, c'était le père (réel, symbolique ou spirituel) la figure castratrice : Owen Lars dans ANH, Darth Vader dans ESB, Obi-Wan dans AOTC et ROTS, Mace Windu, Yoda et les membres du conseil Jedi dans TPM et ROTS.

Dans TLJ, Leïa devient une "mère castratrice" pour Poe Dameron en le réprimandant et en le dégradant.

Image

On voit aussi que Leïa parvient encore à intimider son fils rebelle, Ben/Kylo. Mais la figure de la "mère castratrice" et même tyrannique, c'est surtout Phasma qui l'incarne vis-à-vis de Finn. FN2187 a été enlevé enfant à ses vrais parents. Il est placé sous la responsabilité de Phasma. Elle incarne l'autorité. C'est elle qui le réprimande comme un enfant lorsque, de retour de la mission sur Jakku, il a ôté son masque sans autorisation. "Maman Stormtrooper" en quelque sorte.

Image

Lorsqu'il la capture sur Starkiller avec Han et Chewie, il est fier de lui crier son émancipation - "I'm in charge now !" (qui n'a pas forcément été bien traduit dans la VF) - comme un enfant rebelle viendrait défier sa mère revêche et castratrice (à la manière de Hoyt Fortenbery tenant tête à sa mère dans la série "True Blood").

Image

Dans TLJ, Finn se retrouve à la fois confronté à son anima positive (Rose, qui va le protéger et lui sauver la vie en empêchant son sacrifice) et à son anima négative (Phasma, qui nie son humanité, son parcours d'individuation et cherche à le "castrer" symboliquement en ordonnant son exécution à la hache laser).

Image
Image

La postlogie introduit clairement un nouveau rapport au féminin, voire des nouveaux rapports au féminin.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar DRIII » Dim 04 Mar 2018 - 12:11   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

En poursuivant ma lecture de Marie-Louise von Franz, j'ai trouvé une similitude intéressante entre la scène sur Ahch-To où Luke vient interrompre la connexion entre Rey et Ben / Kylo et le conte inuit de "La Femme qui devint Araignée".

Dans ce conte, l'héroïne s'attache à la tête sans corps d'un beau jeune homme, jaillie de terre, qui lui dit "Vous ne voulez pas de mari mais je viens vous chercher et il faut que vous sachiez que je suis issu d'une grande et puissante race". Elle ramène la tête chez elle et les parents l'entendent rire et bavarder avec elle. Mais lorsque le père découvre que le bel amant n'est qu'une tête sans corps, il entre dans une immense colère et jette la tête hors de la maison. Celle-ci roule de plus en plus loin jusqu'à disparaître dans la mer. L'héroïne choisit alors de s'enfoncer dans l'océan pour la retrouver. Mais leur amour étant devenu impossible, elle décide, désespérée, de prendre un chemin qui la conduit vers le ciel, dans l'Au-delà où elle rencontre l'Esprit de la Lune, qui lui redonne le goût à la vie. La jeune femme peut alors redescendre dans le monde réel le long d'un fil à condition qu'elle ouvre les yeux une fois les pieds au sol. Mais elle tarde à les rouvrir et est transformée en araignée. "Psychologiquement, cela signifie que si la conscience est trop faible, l'expérience de l'inconscient, au lieu d'être enrichissante, devient négative", décrypte von Franz.

Dans TLJ, Ben / Kylo est en quelque sorte la tête sans corps qui symbolise l'animus. Luke est la figure du père en colère qui vient interrompre la relation.

Image

"Une possession par l'animus est naturellement particulièrement irritante pour l'homme ; il ne peut supporter la présence de ce processus intérieur chez une femme", explique von Franz. "On peut observer cela dans la vie courante quand une fillette commence à penser par elle-même. Le père sent l'animus de sa fille grandir et, ayant abhorré le même processus chez sa mère, sa femme ou chez d'autres, il cherche à l'écraser. C'est une tragédie vieille comme le monde, que les activités intellectuelles naissantes chez les filles sont blessées ou vouées à l'échec par la réaction paternelle."

On note cependant que contrairement à l'héroïne de "La Femme qui devint Araignée", Rey parvient à ouvrir les yeux sur le Supremacy, à se détacher de son animus (après avoir communié avec lui).

Image

Elle parvient à "revenir sur terre" (en rejoignant les Résistants sur Crait).

Image

Au sujet de l'héroïne de la "Femme qui devint Araignée", von Franz explique en effet que "l'histoire aurait pu se terminer autrement. On peut penser que si elle avait ouvert les yeux à temps, grâce à son expérience personnelle et à sa connaissance des mystères de l'Au-delà, elle aurait pu éclairer sa tribu. Elle serait devenue pour celle-ci, celle qui "sait"., l'initiée qui a découvert ce qui se passe dans l'inconscient."

Image

C'est le défi que Rey semble avoir réussi au cours de TLJ.
Modifié en dernier par DRIII le Dim 04 Mar 2018 - 13:45, modifié 2 fois.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Bunny » Dim 04 Mar 2018 - 12:56   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Il y a des parallèles que je trouve un peu tirés par les cheveux, mais celui-ci est intéressant.

Par contre, Luke ne réprouve pas ce que fait Rey parce que c'est une femme, mais parce qu'il a peur qu'elle tombe dans les mêmes travers que Ben dans le passé et, qui plus est, elle se rapproche justement de ce dernier alors qu'il est du Côté Obscur.

En tout cas, ça donne plein de pistes pour prouver que Rey a bien un parcours, qu'elle ne stagne pas, comme certains le pensent, et qu'il y a plein de métaphores dans cette postlogie.

Peut-être que c'est justement le côté moins évident, moins visible, qui en gêne certains. Nous n'assistons pas au même type de parcours que Luke, par exemple, et en plus il ne s'agit pas de voir changer ce qu'elle est profondément, mais de la voir grandir au fur et à mesure, ce qu'on voit dans ses choix, dans ce qu'elle découvre et dans son visuel.

Et puis comme peu de temps s'est écoulé entre le début de TFA et la fin de TLJ, évidemment, on ne va pas assister à des personnages qui changent du tout au tout.
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar DRIII » Dim 04 Mar 2018 - 13:30   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:Il y a des parallèles que je trouve un peu tirés par les cheveux, mais celui-ci est intéressant.

Par contre, Luke ne réprouve pas ce que fait Rey parce que c'est une femme, mais parce qu'il a peur qu'elle tombe dans les mêmes travers que Ben dans le passé et, qui plus est, elle se rapproche justement de ce dernier alors qu'il est du Côté Obscur.


Oui, c'est l'interprétation qui est juste donnée à cette réaction archétypale du père qui chasse l'animus de sa fille. On est davantage sur le plan symbolique (Luke n'étant pas le père de Rey) que sur le plan littéral.

C'est comme lorsqu'on dit que Vader "castre" symboliquement Luke dans ESB.

En tout cas, ça donne plein de pistes pour prouver que Rey a bien un parcours, qu'elle ne stagne pas, comme certains le pensent, et qu'il y a plein de métaphores dans cette postlogie.

Peut-être que c'est justement le côté moins évident, moins visible, qui en gêne certains. Nous n'assistons pas au même type de parcours que Luke, par exemple, et en plus il ne s'agit pas de voir changer ce qu'elle est profondément, mais de la voir grandir au fur et à mesure, ce qu'on voit dans ses choix, dans ce qu'elle découvre et dans son visuel.

Et puis comme peu de temps s'est écoulé entre le début de TFA et la fin de TLJ, évidemment, on ne va pas assister à des personnages qui changent du tout au tout.


Dans cette postlogie, Rey apprend à devenir une femme comme Luke apprend à devenir un homme dans la trilogie originelle. Et ça suppose des différences entre les deux parcours archétypaux. Ce que montre l'analyse des contes de fées, c'est que le parcours de l'héroïne est davantage intériorisé. Elle n'a pas nécessairement besoin de vaincre des dragons ou un mal extérieur. La femme, la mère ou la déesse sommeillent déjà en elle, son parcours vise à les mettre au jour.

On peut remarquer que les grilles de lecture de Murdock et Frankel sur le Parcours de l'Héroïne peuvent également s'appliquer à Jyn Erso dans Rogue One (de façon plus synthétique).
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Bunny » Dim 04 Mar 2018 - 19:04   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bien sûr que c'est symbolique, mais si on peut rattacher certains points de la théorie à TLJ, ce n'est pas le cas de tous et il faut mettre quelques bémols. On ne peut pas dire que le schéma se calque sur le film que nous avons vu, mais y voir un parallèle intéressant.

Dire que Vador "castre" Luke symboliquement dans le V, c'est déjà plus proche de la réalité : il lui coupe la main (donc une partie de son corps) et en lui apprenant qu'il est son père, il change toute la perception que Luke peut avoir de lui-même. Il se sent "impuissant" face à cette réalité qu'il doit accepter pour aller de l'avant.

Dans le cas de Luke et Rey, il s'agit avant tout d'un parallèle avec ce qu'il a vécu avec Ben Solo et on ne peut pas dire que le parcours de Ben soit un parcours féminin, même si après ça peut être vaguement comparé à cette étape du parcours de l'héroïne. :cute:
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar DRIII » Dim 04 Mar 2018 - 19:55   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:Dire que Vador "castre" Luke symboliquement dans le V, c'est déjà plus proche de la réalité : il lui coupe la main (donc une partie de son corps) et en lui apprenant qu'il est son père, il change toute la perception que Luke peut avoir de lui-même. Il se sent "impuissant" face à cette réalité qu'il doit accepter pour aller de l'avant.


Mais là, dans un sens, en se refusant de l'entraîner et de l'aider, Luke empêche aussi Rey d'aller de l'avant. Il l'embrouille, la fait douter d'elle-même. Luke agit comme un frein, il lui fait perdre son temps et manque de ruiner ses espoirs. Rey est tellement désespérée par l'attitude de Luke qu'elle préfère se jeter dans la grotte du côté obscur et bavarder avec Ben/Kylo.

Paradoxalement, c'est ça finalement qui lui permet de réussir l'épreuve. Rey s'émancipe du "patriarcat" symbolisé par Luke. Elle file rejoindre l'animus que Luke a essayé de chasser. L'épreuve de Rey, sur Ahch-To, n'était pas de trouver un mentor mais de comprendre qu'elle ne devait compter que sur elle même pour avancer et résoudre son conflit intérieur. En se confrontant notamment à son animus, incarné par Ben / Kylo, à son inconscient, au monde des ténèbres.

Dans le cas de Luke et Rey, il s'agit avant tout d'un parallèle avec ce qu'il a vécu avec Ben Solo et on ne peut pas dire que le parcours de Ben soit un parcours féminin, même si après ça peut être vaguement comparé à cette étape du parcours de l'héroïne. :cute:


Ben est un personnage tragique. Pour l'instant, il ne répond pas à l'archétype du héros ou de l'héroïne de conte de fées. Il agit surtout pour le moment comme antagoniste et animus de Rey. Bien qu'il ait un arc propre et qu'il semble suivre, lui aussi, un parcours d'individuation. Pour l'instant, il exprime surtout de gros troubles de la personnalité.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar miss-phoenix » Dim 04 Mar 2018 - 20:31   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Bunny a écrit:Par contre, Luke ne réprouve pas ce que fait Rey parce que c'est une femme, mais parce qu'il a peur qu'elle tombe dans les mêmes travers que Ben dans le passé et, qui plus est, elle se rapproche justement de ce dernier alors qu'il est du Côté Obscur.


Pas pour moi. Ou en tous cas pas seulement. Je vois son rejet comme étant le fait qu'elle lui rappelle trop ce qu'il était avant de se couper de la Force. Je crois qu'il a peur qu'elle parvienne à le convaincre et l'amène à vraiment faire face à ses erreurs. En allant sur son île, il avait dans l'idée de ne plus jamais rencontrer quelqu'un avec la Force et voilà une jeune femme très puissante qui apparaît soudainement. Elle devient son guide parce qu'il connaît des étapes de "guérison" à ses côtés. Il réutilise la Force grâce à elle et à cet instant, il fait les premiers pas pour redevenir l'homme qu'il avait tenté d'oublier. Et pendant ce temps, Rey, à ses côtés, grandit elle-même. D'une certaine façon, on pourrait penser qu'elle joue surtout un rôle de guide dans la trilogie et que ses premiers pas en tant que Maîtresse Jedi, c'est en ramenant ceux qui se sont perdus sur le droit chemin.

Avec Luke, elle guide ses premiers pas vers ses retrouvailles avec lui-même. Sans elle, il ne se serait jamais rouvert à la Force et Yoda aurait été impuissant. Finalement, Luke est un personnage qui n'aura cessé d'être guidé tout au long de son histoire.
[edit staff : les spoilers sont interdits dans les signatures, merci]
miss-phoenix
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 281
Enregistré le: 27 Déc 2017
Localisation: Contemplating a binary sunset with peace and purpose.
 

Messagepar DRIII » Dim 04 Mar 2018 - 21:04   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

miss-phoenix a écrit:Pas pour moi. Ou en tous cas pas seulement. Je vois son rejet comme étant le fait qu'elle lui rappelle trop ce qu'il était avant de se couper de la Force. Je crois qu'il a peur qu'elle parvienne à le convaincre et l'amène à vraiment faire face à ses erreurs. En allant sur son île, il avait dans l'idée de ne plus jamais rencontrer quelqu'un avec la Force et voilà une jeune femme très puissante qui apparaît soudainement. Elle devient son guide parce qu'il connaît des étapes de "guérison" à ses côtés. Il réutilise la Force grâce à elle et à cet instant, il fait les premiers pas pour redevenir l'homme qu'il avait tenté d'oublier.


Tout à fait. C'est un peu comme Doc Hudson rejetant Flash McQueen dans "Cars", car Flash lui rappelle son passé de champion et son amour de la course qu'il a enfoui après son grave accident.

Luke s'étant installé dans une certaine routine sur Ahch-To, Rey le replonge dans une forme d'"insécurité", dans ses doutes. Elle agit non seulement comme l'anima de Ben / Kylo. Mais aussi comme celle de Luke.

Dans l'OT, c'est Leïa qui avait la fonction de l'anima chez Luke, sa part féminine, sa jumelle. Il est d'ailleurs intéressant de voir que dans TLJ R2D2 lui projette l'image de Leïa appelant au secours Obi-Wan, comme dans ANH. C'est un double rappel : celui du point de départ de son parcours glorieux de héros et celui de son anima. "Sans émotion, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement", nous disait Carl Gustav Jung.

Sur Ahch-To, l'anima de Luke passe de Leïa à Rey.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar Bunny » Dim 04 Mar 2018 - 21:50   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

miss-phoenix : oui, bien sûr, mais pour ma part, je parlais essentiellement de la scène de la hutte, au moment où Luke se met en colère en voyant Rey avec Ben. (D'ailleurs, est-ce que ça veut dire que tout le monde peut voir ces projections ? Seuls les jedis ? On aurait pu penser que seules les 2 personnes concernées se voyaient, à la base.)

Après, oui, s'il la repousse au début, ce n'est pas (ou moins) parce qu'il a peur de voir le schéma de Ben se reproduire (c'est ensuite que cette peur survient lorsqu'elle plonge mentalement dans le puits lors de la leçon), c'est surtout parce qu'elle lui rappelle ce qu'il a fui et ce qu'il nie presque en vivant sur Ahch-To.
Tu l'as vue, ma massue ?!!!
Bunny
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1628
Enregistré le: 13 Jan 2018
 

Messagepar Dark GaGa » Lun 12 Mar 2018 - 12:03   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Analyse super intéressante qui montre une autre image de cette postlogie.

Un peu HS parce qu'on parle des femmes, mais je trouve, en parallèle, le parcours de Luke intéressant dans TLJ. Il passe de héros absolu, lumineux dans le 6, à héros brisé, qui a basculé dans le désespoir, la colère, voire la haine et la peur de lui-même au point de se couper de la Force pour ne plus être un danger et la scène finale est celle de sa redemption, du retour littéral à la lumière. Et c'est un peu le même voyage qu'Anakin, sauf que Luke reste lucide et renonce à ses pouvoirs pour protéger les autres de sa propre déchéance.
On retrouve un peu l'histoire du super-héros qui perd ses pouvoir et doit les regagner par une action sacrificielle dans certains mythes anciens comme modernes (le MCU)

-- Edit (Lun 12 Mar 2018 - 16:44) :

Bunny a écrit:miss-phoenix : oui, bien sûr, mais pour ma part, je parlais essentiellement de la scène de la hutte, au moment où Luke se met en colère en voyant Rey avec Ben. (D'ailleurs, est-ce que ça veut dire que tout le monde peut voir ces projections ? Seuls les jedis ? On aurait pu penser que seules les 2 personnes concernées se voyaient, à la base.)

je verrai ça comme un puissant lien dans la force, donc oui, une autre personne peut s'y connecter.
Welcome to the dark side, we lied about the cookies.
Endor is a lie! Long Life to the Emperor!
fic - emplois fictifs
Dark GaGa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1469
Enregistré le: 30 Nov 2017
Localisation: Citadelle Sith, Dromund Kaas ou Palais Impérial, Coruscant
 

Messagepar DRIII » Lun 19 Mar 2018 - 18:02   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Je ne l'avais pas remarqué du premier coup, mais un clin d'oeil subtil à ESB a été glissé dans TLJ dans la scène où Rey se présente à Poe Dameron après le sauvetage sur Crait.

Image

Rey : "I'm Rey"
Poe : "I know"

Comme une référence à la célèbre scène entre Leïa et Han Solo sur Bespin.

Leïa : "I love you"
Han : "I know"

Voir cette vidéo où le parallèle est montré (à 11'45) :


Est-ce que Rian Johnson a introduit ça juste pour le fun ou est-ce que cela introduit l'idée qu'une idylle entre Rey et Poe pourrait être développée dans l'Episode IX.

On l'a vu dans les post précédents, Rey, notre héroïne du conte de fées, est depuis TFA, en quête de son prince charmant :

* dans TFA, elle semble en pincer pour Finn, qui vient en plus sur Starkiller pour tenter de la libérer, tel un vaillant chevalier.

Image

* dans TLJ, elle flirte avec Ben / Kylo Ren, pour lequel elle éprouve à la fois de l'attirance et de la compassion. Mais le ténébreux garçon se révèle finalement infréquentable et Rey préfère se barrer pour retrouver ses amis. Mais quand elle retrouve Finn, elle s'aperçoit qu'une autre (Rose) a pris sa place en son absence. Et Poe se présente à elle.

Alors bien sûr Kylo / Ben peut revenir dans la compétition, mais Rey, en fuyant de le Supremacy, a quand même fait un choix fort. Poe Dameron, de son côté, a un profil de prince charmant. C'est le vaillant chevalier, fougueux et intrépide, qui a du surmonter des épreuves et se remettre en question au contact de deux femmes fortes (Leïa et Holdo). Si Ben / Kylo est le fils biologique de Leïa, Poe en est le fils spirituel, amené à devenir le nouveau leader de la Résistance. Ca fait beaucoup d'atouts dans sa besace.
DRIII
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 16 Oct 2017
 

Messagepar isamidala77 » Lun 19 Mar 2018 - 19:28   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

C'est clair qu'à ce stade de l'histoire on peut caser Rey avec Finn, Poe ou Ben !!! JJ a donc plein de choix possible pour le IX ou bien au final Rey décidera de finir en Jedi faisant vœu de célibat ! :perplexe:
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar Padmé Jakku » Lun 19 Mar 2018 - 21:09   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

DRIII a écrit:Je ne l'avais pas remarqué du premier coup, mais un clin d'oeil subtil à ESB a été glissé dans TLJ dans la scène où Rey se présente à Poe Dameron après le sauvetage sur Crait.

Rey : "I'm Rey"
Poe : "I know"

Comme une référence à la célèbre scène entre Leïa et Han Solo sur Bespin.

Leïa : "I love you"
Han : "I know"

Est-ce que Rian Johnson a introduit ça juste pour le fun ou est-ce que cela introduit l'idée qu'une idylle entre Rey et Poe pourrait être développée dans l'Episode IX.


C'est pas pour me faire mousser, mais j'avais noté la référence dès le premier visionnage. :D
Même que sur le moment ça m'avait fait crisser en mode *Ah non ! Ils vont pas essayer de me la faire à l'envers !*. :evil:

Pour rassurer les Reylos, je tiens quand même à signaler que, jusqu'à présent, quand un couple se formait dans une trilogie SW, les deux amants faisaient connaissance dès le premier film. :siffle:
Image
Image
"Certains croient que le génie est héréditaire. Les autres ont des enfants."
Padmé Jakku
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 28 Fév 2018
 

Messagepar isamidala77 » Lun 19 Mar 2018 - 21:17   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Padmé Jakku a écrit:
Pour rassurer les Reylos, je tiens quand même à signaler que, jusqu'à présent, quand un couple se formait dans une trilogie SW, les deux


Merci on essaye de se rassurer comme on peut !!! :perplexe:

Je pense que c'est aussi volontairement voulu qu'on nous brouille les pistes concernant le véritable Prince Charmant de Rey, car oui pour l'instant la Belle est courtisé par 3 charmants jeune hommes et donc tout est ouvert !

Je reste quand même persuadé que le message de cette postlogie c'est l'histoire inversé d'Anakin donc par conséquent la logique voudrait que Rey choisisse pas Kylo/Ben :D
Darkness rises...and light to meet it.
isamidala77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1187
Enregistré le: 19 Déc 2017
Localisation: In a galaxy far far away
 

Messagepar The White Knight » Lun 19 Mar 2018 - 23:04   Sujet: Re: Rey ou le Parcours de l'Héroïne

Topic intéressant sur le parcours de Rey. :wink: Et à partir de cette base, qu'est-ce qu'on pourrait deviner de ce que pourrait être son destin dans le IX ?



Concernant le "I know", je l'avais également tout de suite noté.
Evidemment tout est possible, mais les histoires d'amour dans Star Wars, quand il s'agit du héro, ici l'héroïne, c'est quelque chose de fort qui a pris racine dès le début de l'histoire.
Anakin rencontre Padmé lorsqu'il est enfant et garde d'elle le souvenir d'un ange qui est venu le voir lui petit esclave, puis ils se retrouvent quelques années plus tard, vivent des choses ensemble et tombent amoureux.
Han et Leia, leur histoire d'amour est mythique, elle se construit petit à petit dès le premier épisode de l'OT, et se renforce tout au long de leurs épreuves dans cette trilogie.
Rey et Poe ... ils se sont croisés une fois dans le VII, et ne font vraiment connaissance qu'à la fin du VIII. Paye ton histoire d'amour sensée être l'histoire d'amour de l'héroïne centrale. :transpire: :neutre:
Cela ne signifie pas qu'il n'y aura forcément rien entre eux, seulement que si c'est le cas, alors cette histoire n'aura qu'une place très modeste dans l'histoire qu'on nous raconte, quelque chose d'anecdotique finalement.
Tandis qu'avec la relation Ben/Rey, au-delà du "Reylo", on a l'une des relation les plus intéressante de la saga, selon moi. La complexité de la chose, fait qu'une relation amoureuse entre eux ressemble plus à une histoire d'amour (si une telle histoire existe) impossible. Ce qui pour moi rend la chose nettement plus intéressante en terme narratif que tout autre relation.
Personne ne pourra nier que l'histoire d'amour entre deux ennemis qui se sont déjà rencontrés/affrontés depuis le 1er volet de la trilo, est 100 fois plus interressante que celle entre deux alliés qui se rencontrent alors qu'on a déjà entamé les 2/3.
Enfin c'est mon point de vue.

Ceci étant dit, il y aura-t-il forcément une histoire d'amour pour Rey ? J'aurais tendance à penser que non.
Je crois que la relation Rey/Finn est purement amicale, même si il y aurait pu avoir quelque chose, mais non, ça restera amicale.
La relation Poe/Finn, peut éventuellement se développer vers quelque chose de romantique, mais je pense que ça restera une relation de "collègue de travail".
Il reste la relation amoureuse. Je pense, pour l'instant que on se dirige vers quelque chose comme "il aurait pu y avoir quelque chose, entre Rey et Ben, mais les difficultés, étaient trop grandes pour cela". En gros. :transpire: Concernant Rey elle semble avant tout guider par la compassion envers Ben. Plus que par des sentiments plus forts et intimes. Mais il y a doute quand même en ce qui me concerne sur ce sujet. La novellisation sera peut-être une source d'info à ce sujet.
L'attraction me semble être plus précise, plus prononcée, du côté de Ben envers Rey. Elle le fascine littéralement.
Du coup finalement si quelqu'un pourrait tomber amoureux ce serait plus lui.
Enfin on verra. Mais j'ai bien aimé la subtilité des sentiments des deux personnages qui fait qu'on ne sait pas vraiment si il y a anguille sous roche... :D

Bon je crois qu'on diverge du sujet. :transpire: :whistle:
Death decisions are final. Death is always true. You think you know death, but you don't. You didn't recognize him sittin' across from you this whole time."/"Mi cante ki yu ha ya ye - Westworld.
Here's to the fools who dream. La La Land
The White Knight
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8548
Enregistré le: 19 Jan 2014
Localisation: Là où il y a du Sith à découper ^^
 

Suivante

Retourner vers Épisodes VII & VIII (Le Réveil de la Force, Les Derniers Jedi)


  •    Informations