[Recueil SWU #1:] Ordre 66 : La Fin d'une Ère

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Dark-Solaris » Jeu 16 Fév 2006 - 7:47   Sujet: 

tu as entendu Lowie ? Faut que tu te dépeche lol! Belgarion aussi... je crois que ce dernier va passer à la trappe...

C'est vrai que le moment de cloturer ce recueil arrive vite dorénavant. rares seront les textes qui seront très original je pense.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar Lowie » Jeu 16 Fév 2006 - 10:14   Sujet: 

:o Attendez au moins la fin de février. J'ai réellement pondu un scénar avec début milieu et fin :) . Mais avec mon job de recenseur, la gamelle de la Saint Valentin j'ai pas pu m'y mettre sérieusement. Ce weekend je compte bien en profiter mettant entre parenthèse mes lectures de FF et autres.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Bastilla » Jeu 16 Fév 2006 - 11:49   Sujet: 

Oui, la fin février ce serait mieux comme date butoir je pense...
Rencontre sur IRC, déballage sur MSN , concrétise IRL.
Bastilla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 118
Enregistré le: 03 Mar 2004
Localisation: Où vous voulez, quand vous voulez ...
 

Messagepar Cesba » Jeu 16 Fév 2006 - 14:32   Sujet: 

Je dis banco.

Dans le pire des cas, si y'a des textes déja initiés qui ne s'acheveront qu'après la cloture du sujet (le 28/02 donc)on pourra les rajouter.
- Shepard, isn't the Bible kind of specific about killing ?
- Very specific, it is. However, somewhat fuzzy around the area of kneecaps...
Firefly
Cesba
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11112
Enregistré le: 06 Jan 2001
Localisation: Paname
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Jeu 16 Fév 2006 - 19:07   Sujet: 

[Mode Sergent Apone ON]

Le 28, c'est dans 12 jours, alors magnez vous l'train bande de larves !

[Mode Sergent Apone OFF]


Mon message n'avait de toute façon pas valeur de cloture du topic, mais plutôt d'annonce. Les forumeurs du topic ont eux-mêmes arrêté une date, j'en suis ravi. Va pr le 28 :wink:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 16 Fév 2006 - 20:00   Sujet: 

Mon message n'avait de toute façon pas valeur de cloture du topic, mais plutôt d'annonce. Les forumeurs du topic ont eux-mêmes arrêté une date, j'en suis ravi. Va pr le 28


Moi qui avais une bonne (enfin je crois :D ) idée pour une petite nouvelle, il va falloir que je me presse pour l'écrire. Mais bon, comme je suis en vacances à partir de demain soir, je devrai y arriver... :D :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 16 Fév 2006 - 22:30   Sujet: 

Bon voilà, j'ai été plus rapide que prévu à écrire ma petite nouvelle! Je l'ai faite assez vite car j'étais motivé. J'espère donc qu'elle vous plaîra même si elle peut prêter à discussion (surtout à propos du comportement des clones). Enfin, c'est à vous de me le dire...





Le Témoin

La nuit avait enveloppé Coruscant de son grand manteau noir, plongeant les quartiers pauvres de la Cité Planète dans une obscurité troublante. Quelques chiches lumières blafardes éclairaient avec difficulté les ruelles sombres et étroites. Vu d’ici, les lumières vives et rassurantes des quartiers riches semblaient inaccessibles. D’où il se trouvait, Treviss avait du mal à discerner le ciel noir qui englobait Coruscant, car dissimulé par l’amas pesant des structures métalliques.
Treviss expira longuement et se retourna vers le bar minable qu’il venait de quitter. C’était un bouge comme il en existait peut-être des milliers sur Coruscant, un endroit bruyant et plutôt mal famé. Un de ces lieux où l’on ne pouvait compter sur personne et l’on devait redouter tout le monde. Mais Treviss, beau jeune homme aux cheveux bruns courts n’étaient pas inquiets. Pas aujourd’hui du moins. Car son ami venait de sortir du bar à son tour, le visage souriant, les yeux pétillants.

Et Treviss n’avait pas peur de se promener dans les rues obscures et parfois désertées des quartiers pauvres parce que son ami dégageait une sérénité et une puissance impressionnante et surtout, parce qu’il portait un sabre laser à sa ceinture. Vyle Mekkli, chevalier Jedi, s’approcha du jeune Treviss et lui dit d’une voix calme :
-J’ai été heureux de boire un verre avec toi mon ami mais à présent je dois rentrer au Temple. Je dois y faire mon rapport.
-A propos des chasseurs de primes ?
-Oui, l'assassinat d'un de nos chevaliers par des chasseurs de primes appartenant à un groupe précis, nous a forcé à réagir. J’avais pour mission de mettre fin à la pratique visant à accorder des crédits en échange du meurtre d’un représentant de notre Ordre.
-Et c’est chose faîte.
-Oui et grâce à toi.
-Oh…je n’ai fait que vous donner un petit coup de mains. Je n’apprécie guère non plus les chasseurs de primes. Ils sont trop…dangereux.

C’est alors que des bruits de pas se firent entendre, semblant s’approcher à un rythme soutenu. Mais la cadence était surtout régulière, trahissant une rigueur toute militaire. Vyle et Treviss regardèrent dans la ruelle adjacente à celle dans laquelle ils se trouvaient et distinguèrent petit à petit des formes qui se détachaient de l’obscurité. Les ombres approchaient toujours et semblaient incroyablement identiques. Enfin, une lumière pâle éclaira la scène et Treviss put distinguer le bataillon de clones. Leur chef s’approcha de Vyle et fit aussitôt tout en adoptant une attitude de respect :
-Général Vyle, nous venons vous chercher. Vous avez été désigné pour prendre le commandement d’un bataillon de clones en partance pour…
Un petit bip fit tilter le clone. Il s’excusa poliment auprès de son général, lui tourna le dos et sortit une petite unité de transmission de son armure.
Pendant ce court laps de temps, Vyle fit à Treviss :
-Tu devrais rentrer chez toi, il se fait tard.
-Vous avez raison. A bientôt j’espère.
Sur ces mots, Treviss s’éloigna. Mais alors qu’il voulait saluer une dernière fois le Jedi, il se retourna et observa ce que le clone était en train de faire. Il regardait avec attention l’image holographique d’un homme encapuchonné qui même à cette distance semblait effrayant. Treviss entendit le clone répondre d’une voix faible :
-A vos ordres !
Presque aussitôt, le clone se retourna. Vyle s’exclama :
-Quelque chose d’important ?
-Plutôt oui, je dois vous tuer.
Ecarquillant les yeux de stupeur, Vyle voulut aussitôt attraper son sabre laser mais l’escouade de clones fut plus rapide. Ils brandirent leurs blasters et tirèrent presque instantanément. Une myriade de lasers convergea vers Vyle qui ne put les éviter. Il fut transpercé de toute part, poussa un cri de souffrance qui devînt rapidement monocorde, s’affaissa sur les genoux puis bascula sur le côté, se recroquevillant dans une position misérable sur le sol froid avant que la mort ne l’engloutisse.
-Nooooooon ! hurla Treviss en assistant à l’assassinat brutal du Jedi
Aussitôt, il comprit qu’il n’aurait pas du rappeler sa présence aux clones. Ceux ci pivotèrent comme un seul homme et virent le jeune homme qui se tenait adossé au mur d’un immeuble désaffecté. Il y eut un terrible moment de flottement. Les clones ne semblaient pas savoir comment réagir. Devaient-ils tuer ce témoin ? Devaient-ils le laisser en vie ? I-547, le lieutenant de l’escadron semblait réellement hésiter. Il regarda pendant quelques secondes Treviss qui pour sa part, n’osait pas bouger, le cœur battant la chamade, la poitrine soulevée par de grandes respirations dues à son effroi. Puis soudain, la décision de I-547 tomba comme un couperet. Il s’exprima d’une voix calme et sereine :
-Tuez-le.

Par pur instinct de survie, Treviss se jeta dans une ruelle adjacente au moment même où les clones ouvraient le feu. Les lasers déchirèrent la quiétude de la nuit et finirent leur course à l’endroit précis ou se tenait la tête de Treviss une seconde plus tôt.
Le jeune homme, déboussolé, les yeux agrandis par la terreur, se releva aussitôt et s’élança, atteignant rapidement sa vitesse maximum. La peur lui donnait des ailes…
Il entendit distinctement I-547 qui hurlait dans son dos :
-Rattrapez-le.
Il comprit que les clones s’étaient élancés à sa poursuite. Il pouvait discerner leurs bruits de pas, toujours plus rapides, toujours plus proches, preuve ultime que même s’il allait vite, Treviss serait bientôt rejoint par les clones. Et assassiné. Cette pensée força le jeune homme à poursuivre son effort, tentant de semer ses poursuivants dans le dédale de rues.
Le souffle court, il tourna dans une toute petite ruelle, espérant que les clones n’auraient jamais l’idée de venir le chercher ici. Il regarda autour de lui mais ne vit personne. Aucun civil qui aurait pu lui assurer une protection. Il semblait seul. Il avait l’impression d’être seul à vivre sur Coruscant et que tous les clones convergeaient vers lui, dans un seul but, l’abattre. Il…
C’était une impasse ! La rue dans laquelle venait de tourner Treviss était une impasse ! Non ! pensa t-il. Il voulut aussitôt rebrousser chemin mais entendit les voix des clones qui accouraient. Désespérés, il se rencogna dans une petite alcôve formée par un mur crasseux et attendit.
Il entendit un clone qui s’avançait dans l’impasse. Il approchait. Treviss voulut encore reculer davantage, comme pour se fondre dans le mur. Il espérait surtout s’être dissimulé dans la plus totale obscurité. Le clone entra dans son champ de vision. Il portait son lourd blaster noir devant lui, prêt à tirer. Le soldat de la République tourna sur lui-même, regardant tout autour de lui avec une extrême minutie. Treviss cessa de respirer. Le regard du clone s’arrêta sur sa cachette. Une seconde, deux secondes, trois secondes. Le clone s’éloigna enfin, doucement.
Treviss relâcha ses muscles qu’il avait contracté. Il essuya la sueur qui perlait sur son front et tenta de se remettre les idées en place. S’il voulait survivre, il devait à tout prix semer les clones. Mais pour cela, il devait remonter dans les niveaux supérieurs ou il se mêlerait au reste de la population. Treviss n’arrivait pas à le croire. Pour la première fois de sa vie, il souhaitait se sentir au milieu de tout ce que la galaxie pouvait compter comme espèces variées. Lui, qui était agoraphobe, quelle ironie du sort !

Prudemment, Treviss se releva et s’avança dans l’impasse, se dirigeant vers la sortie. Un vent frais lui caressa les joues, le revigorant quelque peu. Il jeta un coup d’œil dans l’avenue principale et vit que les clones étaient en grande discussion à quelques mètres de lui. Ils lui tournaient le dos.
-Mais il n’a pas pu disparaître comme cela !
-Il est par-là. Trouvez le et anéantissez le, s’écria I-547.
En tentant de faire le moins de bruit possible, Treviss s’élança dans la direction opposée à celle des clones, cherchant par tous les moyens à mettre le maximum de distance entre lui et eux. I-547 se retourna brutalement :
-Il est là !
De nouvelles détonations troublèrent le silence pesant qui régnait jusque là. Treviss sentit les rafales qui le frôlaient, manquant de peu à chaque fois de lui ôter la vie. Et soudain il eut une chance incroyable. Il buta sur quelque chose qui traînait sur le sol et s’étala de tout son long, esquivant de ce fait un laser qui lui aurait certainement transpercé le cœur. Treviss se releva, dévoré par la peur de mourir, il tourna à l’angle d’une rue et accéléra encore, bien qu’il sente que son cœur était au bord de la rupture.

Mais ce qu’il vit en face de lui le rassura :un ascenseur. Un de ces ascenseurs rapides qui montait vers les niveaux supérieurs. Treviss avala la distance qui le séparait de l’ascenseur, ne prêtant guère attention aux ordures qui jonchaient le sol. Le jeune homme appuya fébrilement sur le bouton d’appel et les portes de l’ascenseur s’ouvrirent aussitôt :
-Oh merci…murmura Treviss soulagé.
Il grimpa à l’intérieur et actionna la touche de montée au moment où les clones déboulaient à vive allure.
-Là, il veut monter dans les étages !
Les portes commencèrent à se refermer au moment où les clones s’apprêtaient à ouvrir le feu.
-Plus vite, plus vite, conjura Treviss
Les clones tirèrent. Treviss ferma les yeux et banda ses muscles, s’attendant à l’inéluctable. Mais les portes se refermèrent juste à temps. Treviss entendit les multiples impacts qui venaient enfoncer les portes. Puis l’ascenseur s’ébranla et commença à s’élever. Treviss s’effondra sur le sol, épuisé, ne s’attardant pas sur les seringues qui parsemaient le sol de l’ascenseur et sur ses murs sales et tagués d’insultes envers Palpatine.

I-547 ne montra pas qu’il était en colère. Il saisit son comlink, ouvrit une fréquence et fit :
-Le fugitif va arriver au niveau 40 dans quelques instants. C’est là que s’arrête l’ascenseur qu’il a emprunté. Assurez-vous qu’il ne puisse pas en prendre un autre. Je répète, bloquez tous les moyens qui pourraient lui permettre de s’enfuir définitivement.
-Bien reçu.

Les portes s’ouvrirent et Treviss se rua dehors, balayant aussitôt l’espace autour de lui du regard . Il se trouvait sur une vaste place, mieux éclairée et surtout, de nombreux individus plus ou moins louches, plus ou moins saouls, déambulaient, certains hurlant des insanités. Treviss ne fut jamais autant heureux de voir des personnes imbibées d’alcool.
Le jeune homme voulut alors se diriger vers les ascenseurs qui le mettraient pour de bon en sécurité mais il s’arrêta net. Ils étaient gardés par une escouade de clones. Une escouade qui l’identifia dans la seconde suivante :
-Arrêtez cet homme !
Bien qu’épuisé, Treviss sprinta, bouscula deux Dévaroniens qui maugréèrent et vit alors qu’un taxi était stationné à quelques mètres de lui. Reprenant espoir, il se précipita vers l’air-speeder et bondit à l’intérieur. Il hurla aussitôt au chauffeur :
-Les niveaux supérieurs vite !
Le chauffeur, un humain brun visiblement, ne se retourna même pas et démarra presque aussitôt. Treviss vit avec bonheur les clones qui s’étaient lancés à sa poursuite s'évader. Puis, le taxi intégra le dense trafic aérien de Coruscant, se mêlant aux milliers d’autres speeders.
Treviss s’enfonça dans la banquette du taxi. Il était en vie. Et il était sauf. Il avait pu échapper à des clones entraînés, lui, un jeune homme de 19 ans à peine. Son cœur commença à battre plus normalement et Treviss fit au chauffeur :
-Merci !
-Pour quoi ?
-Pour votre démarrage rapide. Mais vous devez sûrement être habitué !
-Non non pas du tout. A vrai dire, chauffeur de taxi n’est pas mon métier.
Treviss fronça les sourcils :
-Mais vous faîtes quoi alors ?
Le chauffeur se retourna alors et regarda Treviss avec un grand sourire inquiétant. Le jeune homme écarquilla les yeux de stupeur car il reconnut aussitôt ces traits, cette expression. C’était celle de Jango Fett, le chasseur de prime célèbre qui avait été tué il y a trois ans par un Jedi dans l’arène de Géonosis.
-Non, c’est impossible, murmura Treviss résigné.
-On n’échappe pas à son destin, répondit le clone.

Une lumière vive et brève illumina l’intérieur du taxi et un corps s’affaissa pour l’éternité à l’intérieur.
L’air-speeder se perdit dans la nuit de Coruscant alors qu’au loin des volutes de fumée s’élevaient au-dessus du Temple Jedi.
Modifié en dernier par Darkwilliam le Mer 22 Fév 2006 - 21:49, modifié 1 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darth Vilael » Jeu 16 Fév 2006 - 22:44   Sujet: 

Première lecture d’une nouvelle de Darkwilliam et je suis très agréablement surpris par la qualité de l’ensemble du récit, écrit dans un style plus que plaisant, rapide et clair. Cette course poursuite est tout simplement superbement narrée et l’épilogue des plus inattendus…… :)
"Tant que le possible n'est pas réel, il n'est que distraction."
[FRAG] ( Join the FRAG team now !)
Darth Vilael
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Belgique.
 

Messagepar Lowie » Jeu 16 Fév 2006 - 23:35   Sujet: 

Régale toi alors en page 2 de deux autres nouvelles Dark Williamiennes contant la triste mort de deux Jedi avec brio et beaucoup d'intensité obscure :sournois: dans le Temple Jedi devenu un piège géant.

Il y aussi la Civile une des pièces du recueil page 5 ami Vilael :wink: :) :wink: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar TAWAK » Ven 17 Fév 2006 - 0:50   Sujet: 

Court et efficace : Bravo mon Darkwilliamounet :D !
A part quelques légères répetitions, c'est du tout bon :wink: !
Ca m'a donné envie de lire les autres nouvelles du recueil :) !

@+
TAWAK
Wedge Antilles : Si Corellia ne se rallie pas à l'AG, si la guerre éclate vraiment, quelque chose de très grave va se passer ... Je risque de ne pas toucher ma retraite militaire de l'Alliance Galactique !
TAWAK
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11029
Enregistré le: 20 Déc 2001
Localisation: Paris
 

Messagepar Darth Vilael » Ven 17 Fév 2006 - 10:25   Sujet: 

>> La Civile (Darkwilliam) : ayant suivi la suggestion, judicieuse comme toujours, de mon cher ami Lowie, je me suis précipité sur cette nouvelle que j’ai dévoré sans vergogne !

Très sympathique récit nous contant les derniers instants du Maître Jedi Sek Nils et de sa jeune amie ‘aux traits agréables ’ Elynqui fera montre d’un ultime coup de panache alors que le voile glacé de la mort enveloppait déjà son âme…… :)

Une super lecture matinale. :ange:


Prochaine lecture : la mort de Cin Drallig, toujours du même auteur ! :sournois:
"Tant que le possible n'est pas réel, il n'est que distraction."
[FRAG] ( Join the FRAG team now !)
Darth Vilael
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Belgique.
 

Messagepar MasterVega » Ven 17 Fév 2006 - 11:49   Sujet: 

J'ai terminé à l'instant la lecture du Témoin de Dark William et j'ai été séduit par cette course à la vie narrée avec une maîtrise tout autre que celle des Anges Noirs T1. On voit que depuis, l'auteur a gagné en assurance et en habileté. S'il traîne encore quelques maladresses (très peu en fait et pas flagrantes), le style est là, alerte et précis.

La mise en scène de la poursuite est plutôt bonne et l'on sent monter la tension peu à peu. Il y a un vrai désespoir qui naît de la certitude que le héros ne s'en tirera pas.

Une bonne fic, parfaitement dans le ton du recueil. Rien à redire.

:)
MasterVega
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 148
Enregistré le: 11 Aoû 2005
 

Messagepar Darth Vilael » Ven 17 Fév 2006 - 12:02   Sujet: 

Et voilà, j’ai aussi consommé les deux écrits de Darkwilliam en page 2 de ce fabuleux recueil ! :wink:

Deux nouvelles ‘jumelles’ certes très courtes mais néanmoins d’une très belle qualité, nous replongeant en plein cœur du Temple Jedilors de l’exécution de l’Ordre 66, avec un Vader exceptionnellement bien dépeint, sombre et consumé par le Côté Obscur, et en outre un soupçon de boucherie de Jedi, au revoir Cin Drallig.... :shock:

(une attirance nettement plus prononcée pour la seconde histoire, avec Hanna Ding :wink: ).

Un pur délice pour une seconde lecture matinale Darkwilliam. :)

Message privé à l’intention de quelqu’un qui se reconnaîtra sûrement : même si tu trouves un maître d’armes comme Cin Drallig pour t’enseigner son art, tu n’échapperas pas à ton destin et tu seras vaincu par moi ! :P :wink:
"Tant que le possible n'est pas réel, il n'est que distraction."
[FRAG] ( Join the FRAG team now !)
Darth Vilael
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Belgique.
 

Messagepar MasterVega » Ven 17 Fév 2006 - 12:19   Sujet: 

Je viens de lire dans la foulée Témoins anonymes de de Dolarn Sarkan...vraiment du beau boulot. :wink:

Voilà un récit dont le parti-pris ( choisir le point de vue de deux types lambda ) a le mérite de l'originalité là où la plupart des autres auteurs ( moi le premier ) avons choisit de nous reposer sur des archétypes classiques.

Nos deux anti-héros un rien beaufs nous éclairent de leurs considérations pragmatiques sur la guerre des clones et le grand fatras galactique avec un pointe d'ironie et un cynisme délicieux.

Ce récit nous montre comment réagissent la plupart des gens dans la galaxie face aux bouleversements politiques. Pas de questions d'éthiques ou d'honneur. Juste du pragmatisme et de la prudence.

Le style est vraiment bon bien qu'il puisse paraître sec. Pas de faute de goût, des dialogues tranchants et souvent drôles...du bon, du très bon.

J'ai beaucoup aimé la scène finale, image forte du grand destin universel : Jedi ou clodo, on finit tous au fond du trou...en pulpe ! :wink:

PS : Le grand toboggan me rappelle un peu les Monades urbaines de Silverberg...un rapport ? :)

Sinon bravo !! :lol:
MasterVega
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 148
Enregistré le: 11 Aoû 2005
 

Messagepar Dark Maul877 » Ven 17 Fév 2006 - 15:38   Sujet: 

Bravo DW ! :lol:

"Le Témoin" est une FF splendide digne des AN. L'action est intense et on suit avec inquiétude le périple de Treviss. Le style est dynamique et accélère tout au long du récit nous laissant en haleine jusqu'a la fin.

Je ne sais pas quoi dire tellement c'est génial et la fin est tout simplement sublime, très bonen idée :wink:

Bref, je pense que c'est une des meilleurs nouvelles de ce fabuleux Receuil :ange:
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar kamocato007 » Ven 17 Fév 2006 - 18:10   Sujet: 

Un nouveau sans-faute pour Sir Darkwilliam ai-je besoin d'en dire plus ? :P Tout ça n'est pas long ma foi mais le style, plus proche d'un Ombre et Lumière que d'un AN, est délicieux :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 17 Fév 2006 - 19:21   Sujet: 

Et bien merci à tous pour vos avis très plaisant à lire! :oops: :)

Court et efficace : Bravo mon Darkwilliamounet !
A part quelques légères répetitions, c'est du tout bon !


Oui, je viens de relire une nouvelle fois ma nouvelle et effectivement il y a une ou deux répitions que j'aurai pu éviter. Mais je ne les ai pas vu hier soir, je devais sûrement être fatigué! :D

La mise en scène de la poursuite est plutôt bonne et l'on sent monter la tension peu à peu. Il y a un vrai désespoir qui naît de la certitude que le héros ne s'en tirera pas.


Merci! L'objectif était en effet de faire monter la pression peu à peu, puis de faire croire que le héros va s'en sortir avant de provoquer le retournement final.

(une attirance nettement plus prononcée pour la seconde histoire, avec Hanna Ding ).


C'est marrant, moi aussi, en tant qu'auteur, je préférais la nouvelle sur Hanna Ding. :wink:

Un nouveau sans-faute pour Sir Darkwilliam


Hum...j'aime bien ce titre de noblesse. Je crois que cela me va bien. :D

En tout cas je suis heureux d'avoir pu une dernière fois participer à cet excellent recueil de nouvelles, dont la qualité est plus qu'au rendez vous! :) :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Ven 17 Fév 2006 - 23:29   Sujet: 

Dark-Solaris a écrit:
tu as entendu Lowie ? Faut que tu te dépeche lol! Belgarion aussi... je crois que ce dernier va passer à la trappe...

C'est vrai que le moment de cloturer ce recueil arrive vite dorénavant. rares seront les textes qui seront très original je pense.



Je vais faire preuve d'originalité : je n'écrirais strictement pas une ligne de mon scénar ayant le coeur en écharpe.

Bon courage Belgarion pour ta nouvelle et bravo pour toutes les autres de super qualité,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Dark-Solaris » Sam 18 Fév 2006 - 1:03   Sujet: 

Lowie... je suis déçu, mais en même temps je peux comprendre. Peutêtre pourrons-nous faire une exception et intégré ton texte, une fois que tu l'aura écrit quand tu te sentira mieux, à ce recueil. Car une trilogie sans épisode 3... ça le fait pas lol.



Ceci dit, j'ai eu une idée aujourd'hui, et je l'ai exploité. Je crosi que j'utilise là un personnage encore... inutilisé, donc j'espère que ce texte sera assez original. Il s'agit donc de mon deuxième et dernier texte pour ce recueil.

Voici : Bonne lecture !

La Revanche d’un Clone

La cible fuit, mais elle ne peut aller bien loin. Le chasseur de prime la rattrape toujours.
La cible : un simple humain, un mercenaire, un assassin. Ce n’est qu’une mission parmi d’autres.
Ce chasseur de prime à un style propre. Efficace, innovant, il ne rate jamais une occasion de gagner sa réputation.

En haut d’un des plus grands édifices d’une cité d’Ithor, Il vise sa cible à plusieurs centaines de mètres au loin, dans la rue peu éclairée. Sa cible ne le remarque pas. Le chasseur est jeune, le chasseur est compétent, il se nomme Boba Fett.
Il retient sa respiration quelques secondes, puis appuie sur la détente de son fusil laser. Le coup est rapide, silencieux, et percute l’humain derrière la tête qui vient tomber lourdement sur le sol, détaché du reste du corps.

La mission est terminée, Boba retourne à son vaisseau rapidement. Il récoltera sa prime cette fois encore. Mais il lui faut encore ne pas être vu par le Jedi présent dans la cité, un togorien plutôt âgé, sans pouvoir extraordinaire : un simple Jedi. Il ne lui faisait pas peur, mais il n’avait pas le temps de s’en prendre à lui : la mission avant tout.

A bord de son vaisseau, il nettoie son armure mandalorienne, avec des souvenirs qui lui reviennent, en particulier son père, mort sur Geonosis trois ans auparavant, au début de la Guerre des Clones.
Le casque de Jango Fett, il en prenait le plus grand soin, comme s’il était encore là à côté de lui. Ou plutôt comme s’il était en lui. En le nettoyant, Boba dérégla quelques peu, comme d’habitude, les différentes fréquences utilisées pour recevoir ou envoyer des communications.

Il se fait tard sur Ithor, et dans la galaxie, une ombre plane. Un Ordre se réveille des ténèbres, un Ordre Nouveau commence à s’instaurer par un simple ordre du Chancelier : l’Ordre 66.

Dans tous les casques de clones, la même phrase est donné : Exécutez l’Ordre 66. Tous les clones, sans exception, s’exécutent.
Et le casque de Jango Fett résonne. Boba est intrigué, il est méfiant, mais il se décide tout de même à le mettre sur la tête. Après quelques seconde, il entendit une voix, lointaine mais pleine de puissance, prononcer seulement quelques mots : Exécutez l’Ordre 66.

Boba est encore plus intrigué, mais quelque part, il sait ce que cela signifie. Il réfléchit, retire son casque, se sent mal à l’aise.

« Mon père, les clones, un ordre… que signifie tout cela ? Ordre 66, les Jedi… les clones exécutent l’ordre 66… les jedi sont des ennemis. Oui ils ont tué mon père… ces jedi… des ennemis de la République… quoi ? Ça m’est complètement égale. Seules mes missions sont importantes. L’ordre 66… alors il a été donné. Les clones tuent les Jedi. Je suis un clone. Je tue les Jedi. Oui. Je vais tuer le jedi. »

Telles fut les pensées déstabilisé de Boba, clone de Jango Fett malgré lui, et possédant en lui une partie du plan machiavélique de Palpatine, malgré la volonté initiale de Jango d’avoir un fils cloné non modifié.

Boba se prépare, il revêtit son armure Le Jedi mourra cette nuit, car telle est la volonté de l’Ordre 66.

Boba Fett est efficace. Grâce aux systèmes de renseignements de la cité, il découvre l’hôtel où se trouve ce togorien. Il se munit ensuite d’une bombe et de quelques grenades à fragmentation puis sort de son vaisseau.

Dehors au spatioport, il repère le vaisseau du Jedi, s’y rend rapidement et discrètement, puis commence à installer sa bombe sur le proue du petit chasseur.

« Mais pourquoi je fais ça ? Il n’est pas intéressant à éliminer, il est trop faible. Pourquoi n’est-t-il pas aussi fort que l’assassin de mon père ? Mon père ? Je ne suis qu’un clone… et les clones exécutent l’Ordre 66. »

Une fois la bombe installé, Boba se rend à l’hôtel. Grâce à son jet pack, il se rend sur la terrasse du troisième étage, juste devant la fenêtre de la chambre du jedi. Il se prépare à tirer avec son blaster puis de jeter ses grenades.

Le chasseur de prime hésite. Il est pris entre deux volontés.

« Suis-je le fils de mon père ? Ou seulement un clone ? Dois-je le venger ou exécuter l’Ordre 66 ? Je dois tuer les Jedi… »

Il tire, la vitre éclate, il lance deux grenades totu en rangeant son blaster, mais le jedi lui saute dessus.
Ils passent par dessus la petite rambarde de la terrasse, et tandis qu’ils percutaient le sol violement, les grenades explosaient dans la chambre au-dessus d’eux.
Boba se releva péniblement. Aucun doute que son armure lui avait sauvé la vie. Quand au Jedi, il s’en sortait aussi sonné que le chasseur. Ils se relevaient en même temps, le Jedi empoigna son sabre laser, boba lui donna un violent coup de poing. Le togorien aux poils brun s’affala sur le sol, Boba s’éloigna.

« Il est vraiment faible, tous les autres jedi auraient évité mon coup. Je m’en vais d’ici. »

Il se retourna et marcha calmement, comme s’il n’était pas en danger. Derrière lui, il entendit soudain le bruit caractéristique du sabre laser. Boba s’arrêta net. Cette phrase lui revenait une nouvelle fois en tête : « exécutez l’Ordre 66 ». Il se retourna face au Jedi qui brandissait son sabre à la lame jaune. Boba sortit son blaster et tira. Le jedi para deux tirs, mais le troisième l’atteignit au genou droit, et un quatrième à l’épaule gauche. Mais Il resta debout, essoufflé. Boba Fett avait presque pitié de lui. Il était faible, tous ces amis adeptes de la Force mourraient à travers la galaxie. Et lui, faible, n’était pas capable de se défendre contre un simple chasseur de prime.

- Tu devrais fuir Jedi, fit le chasseur calmement.

Il se hâta ensuite de retourner à son vaisseau, malgré l’affreuse douleur à la tête, de plus en plus forte à mesure qu’il avançait.

A son vaisseau, il s’affala par terre, les larmes aux yeux, des larmes de douleurs. Il retira son casque.

« L’Ordre 66 je m’en fou, je suis Boba Fett, un chasseur de prime, pas un vulgaire clone qui ne savent qu’obéir aux ordres. Ordre ? 66 ? Tuer les Jedi… prendre ma revanche… »

Boba Fett ressorti de son vaisseau, les yeux rouges. Il découvrit en sortant le jedi, qui se dirigeait lentement, haletant, vers son petit chasseur. Le mal de tête persistait encore, Boba ressorti son arme, la pointa vers le Jedi, qui risqua un regard, un regard plein de souffrance. Il savait qu’il était faible, il devait s’en vouloir, mais il voulait aussi vivre et retourner auprès des siens.

« Je ne succomberais pas, je ne suis pas un clone ! »

Le mandalorien baissa son arme, le jedi se rapprocha de son chasseur, qui n’était maintenant qu’à quelques mètres. Bientôt il serait en sécurité.

« Non il ne doit pas vivre… c’est ainsi… »

Il tira sur le togorien, trois fois, quatre fois… le jedi au dos calciné s’affala sur le sol, toujours vivant. Il tendit la main, s’agrippa à son vaisseau, se remit péniblement debout. Boba Fett tira à nouveau une fois, sur la jambe gauche. Le Jedi chancela. Mais se hissa tout de même sur la coque de son vaisseau. La verrière s’ouvrit, il s’y approcha, mais regarda une nouvelle fois son ennemi.

« Je… ne veux pas… être un clone… »

- Tire-toi, cria Boba à l’intention du jedi avant de tomber à genou et de hurler de douleur.

Le Jedi profita de l’occasion, il s’installa rapidement dans le cockpit de son vaisseau, démarra les moteurs et décolla.

- Je ne suis pas un clone ! Je ne suis pas comme eux ! Je ne suivrai pas tes ordres ! Je suis maître de moi-même ! Je ne tuerais pas ce Jedi !

Il hurla à nouveau, la douleur était insupportable. Dans le ciel, le Jedi s’éloignait rapidement. La main droite du chasseur de prime s’approcha inexorablement de son bras gauche, là où se trouvait un bouton qui pouvait détruire la vie d’un Jedi.

Boba Fett résista encore. Plus que quelques instants, et il sera trop loin pour activer la bombe… quelques instants… trop long ... trop durs… trop de douleurs.

Un hurlement, un bouton appuyé, une explosion au loin, minuscule, un silence de mort, des larmes qui tombent, une douleur qui s’enfuit, une revanche prise…

« Je n’obéirais plus à cet ordre désormais… car je suis Boba Fett, fils de Jango Fett, le meilleur chasseur de prime de cette galaxie.»




voilà voilà, j'espère ça n'a pas été nul lol. j'attends vos petits commentaires si jamais vous en avez...
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar kamocato007 » Sam 18 Fév 2006 - 9:47   Sujet: 

On rend ses lettres de noblesse à Boba Fett, je l'avais utilisé pour une nouvelle une fois, et j'étais déçu que personne ne le réutilise :( C'est chose faite Dark Solaris avec une bonne nouvelle ma foi sympathique et un style tranquille. Fais gaffe des fois aux fautes (mais je suis un maître en la matière :P ) mais je conseille la lecture de cette "Revanche d'un clone" :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Arvel » Sam 18 Fév 2006 - 10:47   Sujet: 

Je me trouvais sur un Destroyer Venator quand l'ordre 66 a été déclenché . Je venais de monter dans mon Intercepteur que des clones foncaient vers moi avec leurs fusils levés . Sentant que quelquechose de grave se passait ,je restai sans rien faire, sentant la mort de mes camarades dans la force ,un par un , entendant leurs cris de souffrance et douleur faire écho dans ma tête .C'est a ce moment la que je pris conscience que je devais survivre pour perpétuer la tradition jedi .
Je poussais la manette des gaz au moment ou un clone montait l'échelle pour me tuer . Mon chasseur s'envola de la baie de lancement, comme un bébé qui sort du ventre de sa mère, et je fus aussitôt pris en chasse par 3 chasseurs ARC-170 . Je savais que les pilotes clones obéissaient a des ordres, et qu'il ne servait a rien d'essayer des les résonner . J'engageai le combat contre eux . Profitant de la vitesse de mon intercepteur , j'accélérai vers la surface de la planète autour de laquelle flottait le destroyer , et poussai la manette des freins . Les 3 ennemis me dépassérent , et mes canons lasers tonnèrrent, ne laissant que des débris de métal et une explosion illuminant l'espace . Je fis un virage serré pour me placer derrière le dernier chasseur , et une fois encore les traits de morts sortirent de mes canons , détruisant les clones
Je foncai sur les anneaux d'hyperespace pour partir au plus vite , et m'échappai vers Nar Shadda , dans l'espoir de passer inapercu dans la masse hétéroclite qui peuplait le monde . Quelques mois passèrent , lorsque , me baladant dans les ruelles sombrent de la cité, je vis plusieurs Clones et un individu tenant un écran scanner les gens devant lesquelles ils passaient . Je ne compris que trop tard l'utilité de ce dispositf , j'avais deja vu ces engins au Temple ; ils servaient a détecter les gens réceptifs à la Force . Je ne pouvais fuir , étant trop près du groupe d'impérials , et c'est alors que j'apercus le sabre-laser à a la ceinture de l'homme qui portaient l'écran .
Un jedi noir .
Me décidant a vendre cherement ma peau , je déganais mon sabre laser , et engagea le combat . En un saut périlleux avant , je me trouvais
devant les soldats , fendant l'air de ma lame de lumière , je tranchais les têtes , decoupant les armures , si bien qu'il ne restait plus que le Jedi Noir pour m'affronter . Je le vis sortir un sabre laser rouge de sa ceinture , et les épées d'énergie pure se cognèrent . Esquivant ,sautant frappant , je cherchais despérement une faille dans la garde de mon adversaire, mais le combat continuait , et lorsque que j'amorcai un saut périlleux arrière , grace a la force, il me ramena au sol , et mon sabre laser tomba dans une rue en contrebas .il s'approcha de moi , toujours a terre , saisit son sabre-laser , et me le plonga dans la poitrine .
Arvel
Padawan
 
Messages: 43
Enregistré le: 11 Fév 2006
 

Messagepar Darth Vilael » Sam 18 Fév 2006 - 14:05   Sujet: 

>> La Revanche d’un Clone (Dark-Solaris) : original, en effet, cette approche de l'Ordre 66 à travers les yeux de Boba Fett, fils et clone non modifié de son défunt père et modèle Jango Fett...... :wink:
Intéressant aussi ce combat qu'il se livre à lui-même, ce questionnement intense qui l'assaille et le choix qu'il fait in fine...... :wink:

Deux petits bémols, l'orthographe et la répétition excessive de "Ordre 66".

Il se fait tard sur Ithor, et dans la galaxie, une ombre plane. Un Ordre se réveille des ténèbres, un Ordre Nouveau commence à s’instaurer par un simple ordre du Chancelier : l’Ordre 66.


Déjà ici, il y avait moyen de faire une phrase sentationnelle en changeant deux (ou même trois) des mots 'ordre', pour ne laisser que le dernier.

Je m'explique : selon moi, le terme "Ordre 66" ne devrait être employé qu'une unique fois, sinon il perd de sa force et de son impact. Il est aisé de le remplacer dans des phrases moins importantes par des termes comme directive, décision, .....( Ce n'est qu'un avis bien sûr :wink: ).

Enfin voilà, une lecture agréable et une bonne petite nouvelle.... :)
"Tant que le possible n'est pas réel, il n'est que distraction."
[FRAG] ( Join the FRAG team now !)
Darth Vilael
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Belgique.
 

Messagepar Lowie » Sam 18 Fév 2006 - 14:34   Sujet: 

Dark-Solaris a écrit:
Lowie... je suis déçu, mais en même temps je peux comprendre. Peutêtre pourrons-nous faire une exception et intégré ton texte, une fois que tu l'aura écrit quand tu te sentira mieux, à ce recueil. Car une trilogie sans épisode 3... ça le fait pas lol.



T'inquiète Dark Solaris, j'ai envoyé bouler gentiment ma wookiee qui me prenait la tête. Et suis prêt à écrire enfin le début demain :wink: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Dark-Solaris » Sam 18 Fév 2006 - 14:55   Sujet: 

l'orthographe j'ne ai corigé pleins de fautes en relisant avant d'envoyer mon texte à Max Katarn...

Pour la répétition du mot ordre... c'était voulu en fait... je pensais que c'était une façon pour appuyer le mot en fait, mais le contraire marche tout aussi bien en effet... et c'est peutêtre mieux.

hum.... soit je demande à Max Katarn de "synonymer" quelques "ordre", soit je lui renvoie mon texte...

je crois que je vais appliquer la deuxième solution.

Merci d'avoir signaler ceci.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar Lowie » Sam 18 Fév 2006 - 15:04   Sujet: 

Personne n'a vu le petit texte uppercut de l'ami Arvel :) . C'est simple, direct et ça fait mal cette fin très très brutale. Un texte qui aurait mérité une version longue le temps de s'attacher à son personnage qui croit être le dernier des Jedi ayant survécu à l'Ordre66 pas pour longtemps:) . Un titre serait le bienvenu,

un petit coup d'essai sympathique ma foi malgré un style assez aride :wink: :) :wink: ,

Lowie.
Modifié en dernier par Lowie le Sam 18 Fév 2006 - 17:31, modifié 1 fois.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Dark Maul877 » Sam 18 Fév 2006 - 15:34   Sujet: 

C'est vrai qu'il est pas mal mais je trouve qu'il y a quand même assez de fautes et des tournures de phrases incorecte :(

Sinon, l'histoire est pas mal mais si le texte avait été plus long, je pense qu'il serait meilleur, je trouve que c'est trop rapide :roll:
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Arvel » Sam 18 Fév 2006 - 16:55   Sujet: 

Et bin , on va refaire ca en mieux (changement de contecte de personnage "

Spoiler: Afficher
La Jedi et l'Obscurité .


Maro Whie était un padawan quand l'Ordre 66 tomba, comme un couperet , emportant son maitre et ses frêres , avec lesquelles il avait partagé tant de choses . Son mentor s'était sacrifié pour que son apprenti puisse se sauver , et Whie avait vu le Corellien mourir sous les traits des soldats clones . Lui et son maitre avait éte envoyé dans le système Corellien pour enqueter sur des actions terroristes séparatistes , et alors qui se battait contre des tueurs a gages engagé pour les tuer ; des clones à leur coté, les soldats à l'armure avait retournée leurs fusils , et fait feu sur les 2 Jedis . Son professeur avait paré quelques coups , et avait dit à Maro , par le biais de la Force qu'il devait fuir .
-Rattrapez le , et abbatez le , la voix du commandant ,clone seche , raide sortit du casque , et les soldats autour de lui coururent vers la ruelle ou le padawan s'était enfui . Hélas pour les clone , la padawan s'était caché dans l'ombre , le jeune humain utilisa une ancienne technique Jedi , le Shien , qui consiste a laisser son adversaire approcher la plus possible ,et d'activer sa lame a travers son corps . L'éclat bleu du sabre-laser illumina la sombre ruelle , et les clones s'affaissairent . Morts . Le jeune padawan retournat sur les lieux de la mort de son maitre ,et trouva le corps encore fumant des décharges de laser qu'il avait recu . Il détourna le regard du cadavre de son maitre ,et récupéra son sabre laser . Il jura à son mentor de la venger . Ceci étant fait, il devait maintenant fuire Corellia pour trouver un refuge sûr . Le padawan se diriga vers Coyn , car il savait que les Coynites étaient respectueux envers les Jedis , car les codes d'honneurs des 2 peuples était sensiblement pareil . Maro vécut 2 ans dans sa maison au fin fond des plaines de la planète , personne ne venant jamais troublé sa retraite , s'entrainant tout les jours pour perfectionner son art , améliorer ses capacités .
Mais toutes les bonnes choses ont une fin , et Whie s'en apercut très vite .
Alors qui était parti récolter des fruits dans les forets environnantes , il entendit des tirs de lasers en provenance de sa maison . Se rapprochant , il vit un Jedi Noir et 2 stormtroopers devant sa maison incendiée . Pris d'une rage folle , il courru vers les 2 soldats , les décapita prestement , et engagea le combat avec le Jedi déchu . La colère envahit Maro , et il sombra dans le Coté Obscur . Le duel avec le serviteur des Siths fut très rapide . Whie exécuté quelques passe avec son ennemi , et d'un mouvement sec , il coupa la main armée du Jedi Noir . Celui-ci , tomba a genoux , implora la pitié , et il n'eut pour réponse qu'un coup de sabre laser a travers la poitrine .
Déchiré par le Coté Obscur , le Jedi , enfin s'il était encore un Jedi , embarqua pour Coruscant , dans l'espoir de tuer les Sith , et de prendre leur place , le Coté Obscur voilant ses pensées , il ne se rendait pas compte de la puissance de Palpatine .
Sitot débarqué sur le monde Capitale , il fonca vers la Cité Impériale , et par le biais de la Force , convaincu les responsables de le laisser voir l'Empereur . Envoyant voler les 2 gardes rouges , il adressa ses mots a l'empereur :
-Je vais vous tuer , vous et tout les autres, pour ce que vous avait fait a mon maitre, et aux Jedis , vous allez mourir ! dit-il ,d'une voix ou percait la colère .
-Tu crois vraiment pouvoir faire ca ? J'ai tué nombres de maitres beaucoup plus expérimenté que toi ,jeune Jedi . Seigneur Vader , tuer le!
S'ensuivit alors, une bataille qui dépassait l'entendement . Whie avait amené la sabre de son maitre , et put déployer toute son habilité dans le Jar'Kai , l'art du combat à 2 sabres . Les lames semblaient voler dans les airs ,et les étincelles tomber en pluie . Les 2 duellistes étaient tout deux imprégnés du coté Obscur , chacun pour une raison différente, mais tout les 2 dans le meme but , tuer ! Maro fit un saut périlleux avant , et se retrouva devant le seigneur noir a la respiration sifflante . Ses 2 sabres s'allumèrent , et il se jeta contre Darth Vader avec un rage inhumaine . Les coups pleuvaient sur le seigneur noir , mais il ne faisait pas attention a ses taquineries , se réservant pour quelque stratagème vicieux . Et ce qui devait arriver arriva , le jeune Jedi , aveuglé par le Coté Obscur , ne remarqua pas la passe de son ancien camarade, et ses 2 mains furent tranchés par le sabre-laser rouge de Vader .Maro essaya vainement de continuer le combat avec la Force, mais le maitre Noir parait tout ses coups , se voyant battu , le jeune humain capitula , se préparant a la mort . D'un geste de la main , le seigneur en armure noire envoya Whie voler dans les bas-fonds de Coruscant , vers une mort certaine . Et ainsi mourut Maro Whie , comme était mort Mace Windu et la majorité des Jedis . Dans l'indifférence la plus complète .
Arvel
Padawan
 
Messages: 43
Enregistré le: 11 Fév 2006
 

Messagepar Dark Maul877 » Sam 18 Fév 2006 - 19:12   Sujet: 

C'est déjà mieux et l'histoire à un peu plus de consistence. Le style est pas mal mais j'aurai aimé un peu plus de descriptions (je sais, je suis gonflant :lol: ).
Et il y a encore pas mal de fautes d'ortographe mais je pense que tu vas t'améliorer avec le temps :wink:

En tout cas, c'est pas mal pour quelqu'un qui débute :)
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Dark-Solaris » Sam 18 Fév 2006 - 20:43   Sujet: 

j'ajouterais que tuas un petit problème au niveau d'une mise en page sur fichier word. Il n'y a jamais d'espace entre la virgule ou le point. Aussi, un peu plus de paragraphe aiderais à la lecture.

pour l'histoire, c'est trop rapide à mon gout, et le style est lourd en fait. hum... et c'est presque hors sujet je dirai étant donné que ça fini à 2ans après l'ordre 66.

Pour moi tu devrais encore travailler le texte, le rendre bien meilleur, tu peux le faire.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar Arvel » Sam 18 Fév 2006 - 20:45   Sujet: 

Bon, vous allez peut etre prendre ca pour une excuse bidon , mais perso je prefere les batailles spatiales . je fais des supers trucs pour ca . Je vous fais ca ce soir , bataille Clones jedi vs Droides puis batailles Clones vs Jedi , puis Jedi mort
Arvel
Padawan
 
Messages: 43
Enregistré le: 11 Fév 2006
 

Messagepar Cesba » Dim 19 Fév 2006 - 3:40   Sujet: 

Dark Maul877 a écrit:C'est vrai qu'il est pas mal mais je trouve qu'il y a quand même assez de fautes et des tournures de phrases incorecte :(

Sinon, l'histoire est pas mal mais si le texte avait été plus long, je pense qu'il serait meilleur, je trouve que c'est trop rapide :roll:


PErsonnellement, ca m'a plombé ma lecture. Présenter un truc pareil, c'est limite du foutage de gueule.
- Shepard, isn't the Bible kind of specific about killing ?
- Very specific, it is. However, somewhat fuzzy around the area of kneecaps...
Firefly
Cesba
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11112
Enregistré le: 06 Jan 2001
Localisation: Paname
 

Messagepar Dark Maul877 » Dim 19 Fév 2006 - 10:59   Sujet: 

T'es direct toi, hein :D

Tu as raison dans le fond, c'est vrai que c'est trop léger mais faut lui laisser une chance quand même surtout si c'est sa première FF :wink:
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar Dark-Solaris » Dim 19 Fév 2006 - 12:04   Sujet: 

ouais, et puis il peut toujours améliorer son texte.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar Matth Katarn » Dim 19 Fév 2006 - 14:14   Sujet: 

Cesba a écrit:PErsonnellement, ca m'a plombé ma lecture. Présenter un truc pareil, c'est limite du foutage de gueule.


Dark Maul877 a écrit:T'es direct toi, hein :D

Tu as raison dans le fond, c'est vrai que c'est trop léger mais faut lui laisser une chance quand même surtout si c'est sa première FF :wink:


En même temps, faire de la lèche en minimisant les critiques n'est pas un moyen de faire progresser quelqu'un. Moi je suis d'accord avec Cesba, et quand il y a une critique à faire, autant la faire franchement, en espérant que la personne visée saura construire quelque chose à partir des remarques et ne pas se braquer en disant :"quel con celui-là".
Et là, comme Cesba l'a dit, c'est vraiment abusé de présenter un texte comme ça, compte tenu du nombre de fautes d'orthrographes sans parler de la syntaxe épouvantable par moment.

Après les défauts de l'histoire sont ce qu'ils sont, de simples erreurs de jeunesse... mais j'ai réellement eu du mal à lire Le Jedi et l'obscurité entièrement, malgré sa faible longueur.

Même si je pense que peu de textes du receuil seront évincés par une "sélection", je pense qu'elle est clairement nécessaire... Participer au receuil, c'est avant tout faire un effort vis à vis des autres auteurs et des lecteurs, et là, même si j'ignore l'âge d'Arvel, que j'imagine assez jeune, je lui conseille de revoir son travail sérieusement... Maintenant fais-le, ou ne le fais pas, mais il n'y a pas d'essai.
- Êtes-vous un ange?
- Quoi?
- Un ange. Ils vivent sur les lunes de Iego, je crois. On dit qu'elles sont les plus belles créatures de tout l'univers.
Matth Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 993
Enregistré le: 12 Aoû 2004
Localisation: Avec un ange...
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 19 Fév 2006 - 14:58   Sujet: 

Moi je lui conseillerai (surtout s'il est jeune) de demander à quelqu'un de plus âgé de lui corriger les fautes d'orthographe et de l'aider à écrire de meilleures tournures de phrases. :wink:

Mais je rejoins aussi Dark Maul877, il faut lui laisser l'opportunité de progresser. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Matth Katarn » Dim 19 Fév 2006 - 15:36   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:Mais je rejoins aussi Dark Maul877, il faut lui laisser l'opportunité de progresser. :wink:

Bien entendu, mais ce n'est pas en faisant des critiques minimisant les problèmes que ça va l'aider. Moi je pense que ce n'est pas comme ça qu'on progresse... Il faut tomber pour mieux se relever.

L'important ici, c'est qu'il y a des idées, mais qu'elles ne sont pas structurées, et qu'elles sont soumises à d'importants problèmes de syntaxe et d'orthographe... et c'est donc ça qu'il faut privilégier en premier, au moins pour respecter les lecteurs potentiels.

Après, la structuration de l'histoire et un minimum de style, c'est en écrivant que ça vient, et pour cela, il faut accepter les critiques et s'en servir pour se renforcer. Ca ne sert à rien de jouer l'hypocrite quand il y a un problème... il faut juste savoir tirer des leçons des critiques.

A mon avis, il n'est pas question de reprocher sa taille à la nouvelle... une nouvelle d'une page Word peut être absolument géniale, mais il faut néanmoins s'attacher à la forme et au fond de l'histoire... et là, bien avant le fond, c'est la forme qui s'avère problématique.
- Êtes-vous un ange?
- Quoi?
- Un ange. Ils vivent sur les lunes de Iego, je crois. On dit qu'elles sont les plus belles créatures de tout l'univers.
Matth Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 993
Enregistré le: 12 Aoû 2004
Localisation: Avec un ange...
 

Messagepar Arvel » Dim 19 Fév 2006 - 16:03   Sujet: 

Bataille Orbitale et Trahison



Fin de la Guerre des Clones


La Flotte Républicaine était sortie de l'hyperespace après 7 heures de voyage dans la dimension parallèle . Devant nous s'étendait Devaron , planète verdoyante du système du même nom , mais entre nous et la planète , il y avait de gros obstacles , même de très gros obstacles . Trois destroyers Providence et sept Croiseur Léger de Classe Recusant , ainsi que tout les vautours droides et autres tri-chasseurs qui vont avec . Ah oui , j'ai oublié de me présenter , je suis Dova Janclad , Jedi humain , actuel commandant de cette flotte . C'est moi qui mène les chasseurs à l'assaut , et c'est moi qui dirige les opérations au sol . Cela peut paraître un peu difficile à faire , mais je me débrouille , non sans l'assistance de quelques clones . Et aujourd'hui , nous avons récu un appel à l'aide des Dévaroniens , une race à cornes , près a vendre n'importe qui , même son frère pour gagner de l'argent . Et nous venons d'engager le combat .
Sitôt la flotte arrivée , les affrontements commencèrent .D'un coté , une multitude de chasseurs droides décollaient des coques des vaisseaux Séparatistes , comme des puces repues partant de leur chien pour aller vers un nouvel hôte , et de l'autre des chasseurs ARC-170 et des V-Wing sortaient des hangars ventraux des mastodontes qu'étaient les Destroyers Stellaires de classe Venator . Et au milieu de ces multitudes de guêpes mécaniques , un chasseur gris , sans distinction , çi ce n'est que se forme quelque peu particulière , à savoir un cockpit auquel on avait collé 2 ailes, et 4 canons laser . Sans systèmes de survie , ni boucliers . Juste un pilote et son appareil . Mais pas n'importe quelle pilote , un Chevalier Jedi . Les 2 groupes se passèrent au travers , non sans tirer quelques rafales de laser , et l'on put voir des explosions de la baie d'observation des Destroyers .
Je commandai un escadron de chasseurs ARC au milieu de la melée .
-Regroupez vous au point 3-4-9 , et suivez moi !
Un écho de « A vos ordres » répondit à cette requête . Nous partîmes vers un groupe de chasseurs droides qui pillonaient un destroyer . J'effectuai un virage serré vers la droite, aussitôt suivi par 2 chasseurs alliés , et je plaçai mon collimateur de visée sur les moteurs arrières de l'appareil ennemi . Les canons tonnèrent , de brèves étincelles illuminèrent la nuit de l'espace , et une explosion illumina les étoiles .
-Un de moins ! , hurlèrent-je dans le com-link.
Les batîments Séparatistes s'étaient rapprochés de nos croiseurs , et les 2 camps utilisaient leurs turbolaser longue portée pour pillonner les vaisseaux ennemis . Les boucliers tinrent bon , et le véritable affrontement commenca , des brèves trainées de fumée blanche attestaient le fait que l'un des deux camps avait utilisé des missiles , et bientôt on vit le mince tube de duracier qui réliaiet les moteurs du Recusant au reste du vaisseau se casser , et un panache de gaz s'échapper de la brèche tandis que la partie armée tombaient vers l'atmosphère de la planète . Pendant ce temps la , la chasse
républicain s'en donnait a coeur joie , les chasseurs droides éclatant toutes les minutes , j'amorcai un vrille , poursuivi par un tri-chasseur , et parti en piqué vers la planète . L'appareil ennemi me suivait toujours , je tentais désésperement de dégager vers la droite, mais toutes les manoeuvres d'évitement se soldaient par un échec .
-Ici Leader Jaune ,j'en ai un derrière moi !
La voix d'un clone fit écho à ma demande : « J'arrive Leader Jaune » !
Je vis un chasseur rouge et blanc passer devant moi , et une explosion me propulsa contre la vitre du cockpit du chasseur .
-Merci Jaune Six !
Alors que la bataille se terminaient , seul restait un Destroyer Providence qui faisait feu de tout ses canons sur tout ce qui était à sa portée , je vis des chasseurs républicains convergés vers moi , faisant feu de tout leurs canons .
-Ici Leader Jaune , que se passe t-il ? Demandai-je par le biais de mon Com-link
Pas de réponse .
Les chasseurs maintenant ennemis continuaient à tirer sur mon chasseur . Sans explication , je parti en vrille incontrolée , m'apercevant ensuite qu'un tir de laser avait endommagée mon aile droite , je me dirigeais dangereusement vite vers un débris de croiseur stellaire ,et ne pouvant rien faire d'autre ,je tentais désespérement de rétablir l'assiette de mon chasseur et de partir , mais avant que je n'ai pu faire un geste , un deuxième tir atteint le chasseur , et le cockpit explosa en une myriade de fragments . Le froid envahit très vite le cockpit , et tout se gela . Je ne sais .....


Extrait du journal du jedi Janclad retrouvé dans les débris de son chasseur stellaire .
Arvel
Padawan
 
Messages: 43
Enregistré le: 11 Fév 2006
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 19 Fév 2006 - 17:26   Sujet: 

Humm, il y a déjà moins de fautes, bien que certaines pourraient être évitées, comme celles de conjuguaison. :wink:

L'histoire pourrait être intéressante mais il y a quand même un truc qui me chifonne. :perplexe:

Si ton texte relate ce qui a été retrouvé dans un journal de bord d'un vaisseau, alors je suppose que c'est un document audio. Donc dans ce cas là, tu devrai avoir recours au présent et non à l'imparfait et au passé simple pour narrer ton récit.

Par exemple ici:

Le froid envahit très vite le cockpit , et tout se gela .


Si le pilote voit la mort venir, il doit s'écrier un truc du genre: "tout se gèle! Je ne sais...".

Mais ce qui me paraît bizarre, c'est qu'il y a des dialogues au cours de ton récit. On en conclut que le pilote a alors écrit son journal. Mais c'est difficile à croire vu qu'il pilotait. Il ne peut pas faire les deux en même temps. :D

Ou alors, il y a un truc que je n'ai pas compris dans le système de narration. :roll:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Dark-Solaris » Dim 19 Fév 2006 - 18:26   Sujet: 

J'ai remarqué cela aussi : vraisemblablement ce texte est écrit comme si ce Jedi racontait un moment de sa vie... sauf qu'il raconte comment il meurt :x
ça fait bizarre...

moins de fautes aussi, mais la syntaxe, mise en page, reste encore un peu fouilli.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar Arvel » Dim 19 Fév 2006 - 19:05   Sujet: 

Pour préserver la santé mentale des Jedi SWU , je crois que je vais laisser tomber le Rp ! :wink:
Arvel
Padawan
 
Messages: 43
Enregistré le: 11 Fév 2006
 

Messagepar Dark Maul877 » Dim 19 Fév 2006 - 19:26   Sujet: 

Bien entendu, mais ce n'est pas en faisant des critiques minimisant les problèmes que ça va l'aider. Moi je pense que ce n'est pas comme ça qu'on progresse... Il faut tomber pour mieux se relever.


Bien sur mais il y a des manières de le dire !

On peut critiquer tout en soulevant de (rare) qualité :wink:
Si on est trop froid et désagréable ça peut encourager mais aussi décourager.

Donc, tout est dans l'art de le dire...
"A Sith shall know anger, hatred and revenge"
Dark Maul877
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1990
Enregistré le: 06 Aoû 2005
 

Messagepar MasterVega » Dim 19 Fév 2006 - 19:56   Sujet: 

Je pense que si la franchise doit être de mise, la délicatesse aussi. Un critique lapidaire n'a rien pour encourager des auteurs débutants, souvent jeunes et prompts au découragement. :)

Alors un peu de tact s'impose.

Voilou.

:)
"Les Siths n'étaient pas des bâtisseurs. Ils ne savaient qu'anéantir.
Leurs oeuvres ne furent que vent et poussière."
Maître Sidh Vega à son élève Damaya
MasterVega
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 148
Enregistré le: 11 Aoû 2005
 

Messagepar Matth Katarn » Lun 20 Fév 2006 - 13:42   Sujet: 

MasterVega a écrit:Je pense que si la franchise doit être de mise, la délicatesse aussi. Un critique lapidaire n'a rien pour encourager des auteurs débutants, souvent jeunes et prompts au découragement. :)

Alors un peu de tact s'impose.

Voilou.

:)


Je ne vois pas en quoi je manquais de tact dans mes propos, mais bon, apparemment, l'hypocrisie est de mise ici :roll: Je pensais pourtant avoir nuancé mes propos, en disant que c'est en continuant qu'on s'améliore, mais bon, ça échappe à tout le monde... S'il suffisait d'un texte pour que ce soit parfait, franchement, on serait tous écrivains à l'heure qu'il est :roll:
- Êtes-vous un ange?
- Quoi?
- Un ange. Ils vivent sur les lunes de Iego, je crois. On dit qu'elles sont les plus belles créatures de tout l'univers.
Matth Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 993
Enregistré le: 12 Aoû 2004
Localisation: Avec un ange...
 

Messagepar Chadax » Lun 20 Fév 2006 - 13:48   Sujet: 

Je pense que Vega parlait de ceci :
PErsonnellement, ca m'a plombé ma lecture. Présenter un truc pareil, c'est limite du foutage de gueule.

Dire que c'est de la m* et c'est tout, c'est pas ça qui va lui donner des conseils pour progresser.
Si un jour, il m'arrivait de poster une fic (c'est du méga conditionnel :wink: ), et qu'on me dise : "c'est de la m*.", je serais vachement encouragé. Par contre : "c'est de la m* parce que ceci, ceci et celà." là d'accord...
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26120
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Matth Katarn » Lun 20 Fév 2006 - 14:06   Sujet: 

Certes, mais quelque part, ça contraste assez avec les commentaires faits juste avant Cesba, donc ce n'est pas plus mal :roll:
- Êtes-vous un ange?
- Quoi?
- Un ange. Ils vivent sur les lunes de Iego, je crois. On dit qu'elles sont les plus belles créatures de tout l'univers.
Matth Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 993
Enregistré le: 12 Aoû 2004
Localisation: Avec un ange...
 

Messagepar MasterVega » Lun 20 Fév 2006 - 16:59   Sujet: 

Matth : je ne te visais pas personellement. Je ne faisais que souligner un fait : si l'on doit jouer la carte de la franchise, ce que je m'efforce de faire depuis que je me suis mis à lire des fics, il convient d'y ajouter une certaine délicatesse. :)

Les critiques de Cesba ne sont pas à mon sens injurieuses, mais un peu brutales parfois. Je sais bien qu'il n'y a pas intention de nuire, mais il faut savoir ménager les sensibilités. :)

C'est tout.

Donc pas de malaise. Simplement une remarque. :wink:
"Les Siths n'étaient pas des bâtisseurs. Ils ne savaient qu'anéantir.
Leurs oeuvres ne furent que vent et poussière."
Maître Sidh Vega à son élève Damaya
MasterVega
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 148
Enregistré le: 11 Aoû 2005
 

Messagepar Arvel » Lun 20 Fév 2006 - 18:33   Sujet: 

Comment déclencher une polémique....


Si on en revenait au sujet initiale
Arvel
Padawan
 
Messages: 43
Enregistré le: 11 Fév 2006
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 20 Fév 2006 - 19:35   Sujet: 

Comment déclencher une polémique....


Elle n'est pas d'aujourd'hui cette "polémique". Je crois que l'on peut dire que dans le débat présent, deux conceptions différentes s'affrontent. :wink:

Mais tu as raison, revenons au sujet initial, d'autant plus qu'il y a déjà un ou deux topics pour discuter de ce problème. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Max Katarn » Mar 21 Fév 2006 - 10:11   Sujet: Ordre 66 : Envoyez vos textes !

Petit passage éclair...

Pour ma part, je continuerais à recevoir les textes "Ordre 66" après la date butoir. Comme le dit Cesba, rien n'empêche de les ajouter ensuite et de plus, je concocterai sans doute un petit quelque chose avec toutes ces nouvelles (certains sont au courant), mais j'en tiendrai les auteurs informés.
Concernant la sélection, il est évident que les textes qui veulent être publiés sur SWU doivent passer par le jury. Perso, aucun des textes que j'ai reçu par mail et que j'ai lu ne m'a paru indigne d'être dans ce recueil. Pour ceux qui sont juste postés sur le forum, je ne sais pas, je n'ai pas le temps de trier les messages pour lire les textes.

Donc... pour tous ceux qui ne l'auraient pas encore fait, je vous invite à m'envoyer vos textes par email à l'adresse suivante :
max.katarn@gmail.com
Et cela, même après le 28 février...
Si vous souhaitez être publié sur SWU, il faudra poster votre nouvelle en respectant la date limite. :wink:


PS : pour ceux qui se poseraient la question, l'adresse max.katarn@freesbee.fr fonctionne toujours et redirige vers cette nouvelle adresse
Max Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 773
Enregistré le: 17 Oct 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar Matth Katarn » Mer 22 Fév 2006 - 0:52   Sujet: 

Hop, à l'heure ou la version 1 du receuil va bientôt être fermée, je me suis mis à lire ou relire les textes, et je laisse donc mes commentaires sur ceux que j'ai relu jusqu'à présent ^^

-Coruscant, An –20 - Coupole du Sénat Galactique, bu Raouse
Nouvelle originale qui nous place dans la peau d’un sénateur qui vit la proclamation de l’Empereur… sa témérité dans sa prise de parole n’est pas forcément crédible, mais son sombre destin relève le niveau de l’écrit, qui reste somme toute intéressant.

-Mygeeto, by Raouse
Très courte nouvelle, mais intéressante dans la mesure où elle se place dans le point de vue des clones. Un style néanmoins un peu maladroit parfois, sans doute lié à la pluralité des personnages que le sujet « nous » englobe.

-Saleucami, by Raouse
Même commentaire que ci-dessus^^

-Vision, by Lionel001
Sympathique nouvelle qui éclaire le lien entre Nick Rostu et le Maître Korun. Un style agréable à lire, sans fioriture.

-Requiem pour Aayla, by Kamocato
Excellente nouvelle, et je pèse mes mots, de Kamocato. Si je n’apprécie pas vraiment le personnage d’Aayla, je dois reconnaître que cet écrit la cerne réellement et met parfaitement ce personnage en valeur, dans un style qui plus est très agréable. Quand on pense à la tête d’Aayla lorsqu’elle trouve la mort dans ROF, le contraste est saisissant, lol

-La mort de Shaak Ti, by Lionel001
Pour commencer, je trouve dommage que cette nouvelle soit contrariée par la vraie mort de Shaak Ti, c’est à dire quand Anakin la surprend lors de sa méditation. Je pense que ça m’a un peu plomber la lecture :s L’histoire est certes plaisante, avec le sort des padawan et une fin que je trouve intéressante. Néanmoins, le style dense manque un peu de rythme à mon goût. Mais ça reste plus que correct.

-Darco, by Kano
Un récit marquant, notamment par sa terrible révélation de la fin ^^ A vrai dire, à aucun moment on ne s’attend à ce que le personnage soit si jeune, car il fait preuve d’une grande maturité durant son escapade. Quand j’ai lu qu’il suppliait Anakin, j’avais envie de dire que ça ne cadrait pas vraiment avec un esprit jedi… mais avec celui d’un enfant, tout à fait ^^ Une lecture très plaisante en tous cas ^^ Et la mort de Shaak Ti, même si elle ne colle pas avec celle de Lionel001, reste dans l’optique « officielle » ;)

-La mort de Cin Drallig, by Darkwilliam
Première remarque que je ferais, c’est que surtout au début, le style est trop fluide et donne un rythme bien trop rapide pas adapté du tout à la tension qui est sensée envahir la scène. Je pense que la nouvelle elle-même est trop rapide d’ailleurs, et mériterait que d’une manière ou d’une autre, la tension soit retranscrite, soit par des digressions sur l’ambiance, soit par un découpage différent de l’histoire. Le style est pourtant correct, mais il y a un problème majeur dans le rythme. Dernier bémol, simple détail cette fois, c’est que Cin Drallig se fait tuer dans un combat où il est aidé de Whie Marleaux et de Bene, que l’on ne voit pas ici (ce sont les perso vus dans ROTS sur l’hologramme).
Note : en lisant la suite, j’ai vu que Darkwilliam assimilait son Whie à ce Whie Marleaux… donc la seule incohérence concerne la manière donc Whie meurt, et l’absence de Bene.

-Croiseur venator exterminateur, by Vadair
Euuuh… déjà beaucoup de fautes de français… Ensuite Numa Rar dans cette scène, ça me fait mal là ^^’ Sinon, bah les problèmes du débutant : vouloir trop en faire dans l’action et oublier le reste.
Vadair demande d’être indulgent, donc je le suis… mais cette nouvelle ne vaut pas grand chose si elle reste comme ça.

Voilà voilà pour le moment ^^ Et globalement, c'est toujours plaisant voire très plaisant à lire :) Je sais que dans mes critiques j'ai tendance à m'attarder sur des détails, mais ça n'enlève en rien la qualité de tout ça ^^

Coup de coeur du moment: Requiem pour Aayla ;)

Note: je doute d'avoir fini ma dernière nouvelle avant la fin du mois, donc elle fera sûrement partie d'une seconde vague... :roll:
- Êtes-vous un ange?
- Quoi?
- Un ange. Ils vivent sur les lunes de Iego, je crois. On dit qu'elles sont les plus belles créatures de tout l'univers.
Matth Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 993
Enregistré le: 12 Aoû 2004
Localisation: Avec un ange...
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations