Les Héritiers du Trône

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Clonedroïd92 » Lun 18 Avr 2016 - 22:47   Sujet: Les Héritiers du Trône

Mesdames, Messieurs, Mes Wookiees !!! :hello:

Bon bah après de longues, très longues hésitations, je poste ma fan-fic qui portera sur ....

LE PREMIER ORDRE !

Oui à la base je voulais mettre une image mais j'ai autant de talent qu'un soviétique débarquant en 2050. :idea:

Avec l'arrivée de Star Wars TFA, comme vous tous, j'ai été emporté par l'excitation ! Un nouveau monde, de nouveaux héros, de nouvelles batailles ! Et forcément devant le nombre hallucinant de blancs laissés (pour le moment) par le nouvel UE, mon cerveau fertile s'est dit : "vas y comble".

Mais loin de moi l'idée de faire une événement majeur de la nouvelle saga (je ne saurais être aussi prétentieux), j'ai donc décidé d'inventer de manière la plus logique possible autour des bases posées par la postologie.

L'histoire racontera alors la vie de jeunes citoyens du Premier Ordre, embrigadés dans cette guerre, se posant à travers les yeux et les pensées d'un jeune pilote, Riken Desth, allant d'avant la guerre, jusqu'au événements de TFA. Un récit que vous avez vu mais du côté des anonymes.

Ce qui me permet de vous dire ceci : SPOILER SPOILER SPOILER

SI POUR UNE RAISON OU UNE AUTRE VOUS N'AVEZ PAS ENCORE VU STAR WARS 7 : LE REVEIL DE LA FORCE, NE LISEZ PAS CETTE FAN-FIC !!!! :non:

Cette histoire se racontera à travers les émotions, les désirs, les ambitions, mais aussi les secrets et les faiblesses de Riken Desth. Dans cette histoire j'ai décidé de me porter à travers son seul point de vue, comme une autobiographie à la troisième personne. Comme pour donner la parole à un camp encore largement inconnu et mystérieux. C'est un parti prit qui peut agacer j'en conviens, mais pour comprendre, cette fan-fic n'était à la base prévue pour personne d'autres que mon esprit gourmand en SW. La décision de partager cette histoire m'est arrivée à la fin.

Ce qui me conduit au dernier point. Je ne suis pas auteur. Je n'ai JAMAIS écrit la moindre histoire. Vous trouverez sans doute des passages mal écrits, faciles, ou convenus. J'en ai conscience, ayant moi même parfois ressentit cela en relisant mon histoire. Je m'en excuse, toute la subtilité d'écrire une histoire passionnante et prenante qui n'est pas un roman de 500 pages réside là. Je tiens aussi à m'excuser d'avance pour les éventuelles faute d’orthographes ou (et surtout) de "conjugaison sauvage" qu'il pourrait y avoir. J'ai fait vachement attention (mille fois plus que dans ce post non relu par exemple !!) mais la volonté d'élever le niveau de rédaction nous fait forcément côtoyer les méandres de la complexité de notre langue. Je prendrais donc vos corrections avec l'humilité qu'il se doit :jap: .

Une dernière chose (oui je sais c'était déjà la dernière avant ! :siffle: ). Le nouvel UE est assez vierge mais se construit vite. Très vite. Alors il est possible qu'au moment de mon écriture, des éléments ait été laissés à l'imagination mais ne le sont plus maintenant. Dès lors certaines incohérences pourraient s'être glissées bien que j'ai fais d'importantes recherches au fur et à mesure pour que ça n'arrive pas. Alors d'avance si ça arrive, désolé :transpire: !

Voilà ! Je posterais rapidement le premier Chapitre ! Bisous bisous !

Personnage principaux :

- DF-1104 alias Riken Desth
- DF-1390 alias Deva Jihrun
- DF-0952 alias Aalyn Valek
- SL-2605 dit "Sly"
- DF-0056 dit "Le Lieutenant"

A SUIVRE : Les Héritiers du Trône
CHAPITRE 1 : Le Départ
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Dark Sheep » Lun 18 Avr 2016 - 23:18   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Pour le coup, c'est original !
Depuis que Mickey a "rayé de la carte" l'ancien univers étendu, toutes les fanfictions précédentes sont devenur "infinities" en quelques sorte… ce qui fait que ta fiction fera partie de la première vague de "fanfictions canons" :lol:
Bon courage à toi !

Et rien que parce que ton héros s'appelle "Riken", je vais lui laisser sa chance !
(C'est le nom d'un héros débile dans une fansérie starwarsienne sur laquelle je bosse… )

Si tu t'es amusé en l'imaginant et lui donnant vie, il y a des chances qu'on s'amuse un peu aussi en la lisant et la vivant :wink:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Jagen Eripsa » Mar 19 Avr 2016 - 11:44   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Hello there ! :D

Une histoire intitulée Les Héritiers du Trône et portant sur le Premier Ordre... ? Mais pourquoi le nom de l'auteur ne me surprend t-il pas ? :paf:

La trame me semble en tout cas prometteuse : une plongée dans les coulisses de ce nouvel avatar du Mal, à travers les yeux d'un jeune pilote embarqué là... Malgré lui ? Je ne demande qu'à voir !

Bref, bon courage pour ce passage dans le monde des auteurs ! :jap:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19657
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Tenebrae » Mar 19 Avr 2016 - 12:21   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Cool!

Un nouvel auteur et qui va nous proposer un texte sur le UE "Canon"! :oui:
Ce genre de texte étant encore assez rare, cela éveille ma curiosité. Et ton pitch a l'air prometteur...

Clonedroïd92 a écrit: Alors il est possible qu'au moment de mon écriture, des éléments ait été laissés à l'imagination mais ne le sont plus maintenant. Dès lors certaines incohérences pourraient s'être glissées bien que j'ai fais d'importantes recherches au fur et à mesure pour que ça n'arrive pas. Alors d'avance si ça arrive, désolé !

Je te rassure, en ce qui me concerne, cela ne sera pas un de mes critères de "jugement". La cohérence est un plus mais tant que tu t'éclates à écrire ton histoire, on s'éclatera à la lire. :)

Clonedroïd92 a écrit:Je n'ai JAMAIS écrit la moindre histoire.

Faut bien commencer un jour :lol:

Clonedroïd92 a écrit:C'est un parti prit qui peut agacer j'en conviens

Au contraire, c'est ce parti pris qui m’intéresse en premier lieu...
Ce qui est marrant, c'est que pendant que mon épouse regardait le Bachelor hier soir (Le Mal a de nombreux visages ^^), j'ai eu une montée d'inspiration: j'ai commencé - moi-même - à écrire une histoire mettant en scène un officier du Premier Ordre.
Du coup, j'hésites à la poster. :transpire:

Sache en tout cas, que tu as déjà acquis un lecteur.

Jagen Eripsa a écrit:Je ne demande qu'à voir !

pareil! :D

EDIT:
J'oubliais! J'adore ton titre! Il pète la classe! :love:
Tous mes textes passés, à présent et à venir sont dédiés à ma fille Sharleen.
Puisses-tu être heureuse où que tu sois désormais...
Tenebrae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 274
Enregistré le: 20 Mai 2013
Localisation: Villeurbanne; là où je suis et serais hier
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mar 19 Avr 2016 - 12:25   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Dark Sheep a écrit:Pour le coup, c'est original !
Depuis que Mickey a "rayé de la carte" l'ancien univers étendu, toutes les fanfictions précédentes sont devenur "infinities" en quelques sorte… ce qui fait que ta fiction fera partie de la première vague de "fanfictions canons" :lol:
Bon courage à toi !

Et rien que parce que ton héros s'appelle "Riken", je vais lui laisser sa chance !
(C'est le nom d'un héros débile dans une fansérie starwarsienne sur laquelle je bosse… )

Si tu t'es amusé en l'imaginant et lui donnant vie, il y a des chances qu'on s'amuse un peu aussi en la lisant et la vivant :wink:



Merci ! :)
On verra bien,et mon petit Riken a des défauts , mais "débile" j’espère pas :paf:

Jagen Eripsa a écrit:Hello there ! :D

Une histoire intitulée Les Héritiers du Trône et portant sur le Premier Ordre... ? Mais pourquoi le nom de l'auteur ne me surprend t-il pas ? :paf:

La trame me semble en tout cas prometteuse : une plongée dans les coulisses de ce nouvel avatar du Mal, à travers les yeux d'un jeune pilote embarqué là... Malgré lui ? Je ne demande qu'à voir !

Bref, bon courage pour ce passage dans le monde des auteurs ! :jap:


Tu me connais trop bien ... :transpire:

En plus ca n'a pas été automatique ! Mais le background de la résistance était déjà bien posé, et nombre sont les livres qui allaient sortir sur celle-ci ou la Nouvelle République. J'aurais donc eu plus de chances de rentrer "en incohérence" et me sentir plus lié, là où le Premier Ordre, était une page vierge et bien gardée.
Et oui tu le verra bien ! Le libre-arbitre est abordée de manière importante dans l'histoire avec tout le questionnement que peut avoir "une goutte" parmi tout l'océan.

Allez, premier round demain ou après demain max :D


PS : A Tenebrae, merci beaucoup et post ! Moi aussi je veux découvrir des histoires sur le PO ! :lol:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 20 Avr 2016 - 22:44   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Bon, malgré une journée chargée de boulot et d'interpellations, je prends deux minutes pour vous poster le début de ma petite histoire !

Parce que faut bien commencer quelque part, parce que faut bien poser des bases ...

(avertissement : de tous les chapitre c'est celui qui me laisse le plus perplexe, mais j'espère qu'il vous plaira ! :transpire: )

Allez, on balance la sauce !

Edit : Bon une grosse partie de ma mise en page a sauté lors du copie-colle Word-post. J'ai rectifié le tir donc ca devrait être plus compréhensible. Désolé :transpire:

STAR WARS
Les Héritiers du Trône


Chapitre 1 : Le Départ

32 après la bataille de Yavin
28 ans après la Bataille d'Endor


L’air était frais pour la saison. Des passants montaient déjà le col roulé de leur tenue, ou couvraient leurs épaules. C’était assez inhabituel, car l’été touchait à sa fin, mais sur Uburor, les chaleurs estivales persistaient encore plusieurs semaines avant l’arrivée de l’automne.
Seule indice de la persistance de la saison agonisante, le soleil encore radieux et l’allure verte mais sèche que revêtait le paysage, au loin, au dehors de la ville.
Riken Desth se tenait là, sur le balcon, à regarder au loin. Il avait le privilège de vivre dans un vaste appartement en haut de la Tour Prétorienne, la plus vieille tour de la ville mais aussi la plus glorieuse, dont les habitations étaient réservées aux gens méritant du Premier Ordre. Enfin, sa famille vivait là, pas lui. Et bon sang qu’il savait qu’il était issu d’une famille glorieuse. On lui avait suffisamment répété. Mais il ne pouvait nier qu'il adorait la vue que lui offrait cet appartement sur Stale City, la capitale d’Uburor. Il aimerait la voir bien plus souvent, d'ailleurs. D’ici il pouvait observer toute la ville, dont la galerie commerciale et ses nombreuses enseignes lumineuses à quelques rues de la Tour. Mais aussi la grande avenue de la ville jonchée de drapeaux rouges sang ornés du symbole étoilé noir du Premier Ordre, donnant sur la place d’armes municipale où les rassemblements commémoratifs et importants avaient lieu. En arrière plan, il pouvait voir les longues tours effilées d’acier noir aux lumières rougeâtres qui fut son domicile ses six premières années, tant il y passait du temps. C'était l’Académie Impériale d’Uburor pour les enseignements primaires. L’endroit où l’on concevait tous les citoyens du Premier Ordre, où on leur faisait prendre conscience de leur glorieux destin… et de leur devoir pour l’avenir. Un enseignement d’excellence qui ne tolérait pas la faiblesse ou l’échec. Le taux de réussite, toutes classes sociales confondue était de 98 % dans des domaines aussi variés que l’astronomie, le sport, l’histoire ou l’idéologie. Un modèle de réussite à l’image de la société qu’ils reconstruisait.
C’est impressionnant, pensa t-il, comment une bande de réfugiés perdus dans l’espace à bord de vaisseaux de guerres peuvent en si peu de temps refonder une civilisation.
Au loin, une forêt verdoyante encerclait la ville par le Nord et l’Ouest. En tournant la tête à gauche, il pouvait voir les vergers vallonnés permettant de nourrir tout le système.
En continuant tout droit, je tomberais sur les océans d'émeraudes. Et si je m’enfuyais ?
Non pas que Riken eût peur. Au contraire. Il allait enfin accomplir son destin. Mais l’immensité de la tâche et de ce que cela signifiait le pétrifiait. Et s’il n’était pas à la hauteur ? Et s’il échouait ? Que penseraient ses parents ? Pire, que penserait le Grand Snoke ?
Il s’en ficherait évidemment. Riken n’était qu’un numéro de plus mais son échec signifierait un échec pour le Premier Ordre. Et ça il ne l’accepterait pas. Trop de gens comptaient sur lui. Son peuple comptait sur lui. Il était tellement concentré qu’il ne sentait pas la bise de l’air frais, ni sa mère qui arrivait dans son dos.

- J’ai appris la nouvelle ! C’est merveilleux mon chéri ! dit-elle en enserrant son grand fils. Ton père va être si fier de toi !
- Merci m’man.
- Ton grand-père serait aux anges lui aussi.

Tiens, il se disait aussi…

- Que tu suives ses traces ainsi. Un autre pilote TIE dans la famille.
- Je n’ai pas encore commencé la formation supérieure tu sais …
- Qu’est ce qui ne va pas ? Tu rêve d’être pilote depuis ton enfance et là tu reste… fermé.
- Je… non rien.

Comme si elle lisait dans son esprit, elle s’approcha de lui et lui prit la tête dans ses mains. Sa mère était bien plus petite que lui, mais son visage respirait une grandeur, une fierté mais aussi une bienveillance qui compensait son air replète.

- Ne t’en fais pas. Je suis déjà très fière de toi.Tu réussis tout ce que tu entreprends. Les personnes sélectionnées pour le programme supérieure de formation au pilotage de TIE sont peu nombreuses.Tu as déjà réussi. Continue de faire ce que tu sais faire de mieux, garde la passion, et tu ne décevras personne.
- Oui m’man, dit-il à moitié rassuré.
- Tu pars dans une semaine à l’Académie de pilotage de Derol. L’avantage c’est que tu reste sur la planète. Bon dans un lieu tenu secret à plusieurs centaines de kilomètres d’ici mais quand même ! S’ils consentent à te donner une permission, tu pourrais passer nous voir.

Mouais. Il n’avait vu ses parents que de façon très modérée depuis sa naissance. Le Premier Ordre demandait beaucoup à ses enfants. La première chose qu’il exigeait d’eux était qu’ils comprennent qu’ils appartenaient à un tout. Ils vivaient pour le Premier Ordre d’abord. La famille, c’était secondaire. Il s’attendait à ne plus revoir le siens avant un moment. Ça l’attristait mais on l’avait préparé à cela, depuis sa naissance. Et encore, il était chanceux. En effet, le Premier Ordre formait ses pilotes TIE et stormtrooper en sélectionnant des enfants à la naissance. On les coupait de tous lien avec leur famille d'origine et on leur donnait pour seul nom leur matricule. Leur famille devenait le Premier Ordre, qui les élevait, les protégeait et leur offrait des frères et sœurs à foison. Mais pour les enfants sélectionnés issus de parents ou de lignées militaires digne de ce nom, on autorisait les parents à donner un nom « secondaire » à leurs enfants, et de les voir de temps à autre. Pendant des permissions. On autorisait ce lien familial hors du cadre militaire uniquement parce que le Premier Ordre avait la certitude que le patriotisme et les valeurs de la famille de l'enfant étaient la garantie d'une continuité idéologique entre la famille et l'armée. Et le pedigree de Riken était celui d'une famille impériale modèle. Ils avaient connu ses parents et sa famille, mais uniquement parce que le Premier Ordre estimait que cela permettrait de renforcer la loyauté de Riken. Mais son nom usuel, son vrai nom, était DF-1104. Il était un enfant sélectionné afin d'intégrer le programme des pilotes TIE. En cas d'échec il serait renvoyé dans d'autres programmes annexes, notamment en tant qu'artilleur ou navigateur dans la Marine. Après ses six ans et l'enseignement primaire général, la formation au pilotage avait commencé à bord d'un destroyer stellaire impérial servant d'école d'apprentissage. Il avait passé le plus clair de sa vie à bord de ce destroyer. Sa vie avait été ponctuée de simulations, de conditionnement, de perfectionnement, d'inlassables séances d'entraînements et de tests impitoyables. Il avait réussi. Il avait passé toute sa formation et les tests finaux le plaçait au dessus des standards élevés des pilotes TIE. Maintenant, il allait rejoindre les autres membres de la promotion « DF » ayant réussi. Il allait recevoir une formation poussée dans l'académie de Derol d'un an avant d'être affecté selon leur score sur un bâtiment de service pour enfin prendre leur poste. Tout ceci contentait très bien Riken. Hasard ou pas, Riken adorait voler. Il était passionné par l'histoire, par ces batailles spatiales entre l'Empire et les Rebelles...
Le son d'un chasseur TIE était sans pareil à ses oreilles. Était-ce dû à un conditionnement dès l'enfance ? Ou une réelle passion issue de ses tripes ? Il ne savait pas et s'en fichait totalement. Il voulait être pilote. C'était son rêve de toujours.
La journée finit sur un dîner avec son père, sa mère et des amis de la famille pour commémorer le « nouveau héros ». Sa mère ne cessait de faire des parallèles avec son grand père. Les anecdotes de famille y allaient de bon train.
Son grand-père maternel était un pilote de chasseur TIE ayant affronté les Rebelles pour le compte de l’Empire, avant la victoire des terroristes, qui fût suivit du vol de leur trône, les bannissant au fin fond de l’espace dans les Régions Inconnues. Il était mort à Endor au cours de la bataille. Un de ses ailier encore vivant, racontant ses louanges, avait expliqué qu’il s’était fait abattre en plein vol au cours du combat peu de temps avant que la Seconde Étoile de la Mort n’explose à cause du sabotage rebelle, tuant tout le monde à bord et emportant un partie de la Flotte Impériale. Sa grand-mère, simple commerçante, trouva la mort lors de l’avancée des Rebelles vers le Noyau. Sa mère, juriste pour le compte du Procureur de Justice Impérial de Lianna , le monde natal de sa famille à l’époque, avait remué ciel et terre pour que sa propre mère soit dans les premiers transports de réfugiés lors de l’assaut Rebelle. Ces derniers frappaient aveuglement tous les vaisseaux impériaux tentant de quitter le sol. Sa grand-mère trouva la mort lors de l’explosion du vaisseau plein à craquer, percuté par une torpille rebelle, emportant avec elle les 572 passagers fuyant l’Alliance. Et ceci à peine un mois avant la signature de la Concordance Galactique, entérinant la fin des hostilités, l’humiliation et l’exil de son peuple.
Son père en profita pour lui aussi pour relater les aventure de son grand-père paternel, un stormtrooper impérial mort au cours de la bataille de Carida lorsqu’il couva l’évacuation des fonctionnaires et sympathisants impériaux jusqu’au bout, bien qu’encerclé, sans renfort et sans aucune chance de survie. Une partie des impériaux réussit à fuir grâce au sacrifice de son grand-père ayant tenu sa position jusqu’au bout avant de succomber sous les tirs ennemis. Sa grand mère maternelle, simple technicienne impériale avait, elle, survécu et finissait ses jours dans une maison tranquille, ici, en périphérie de la ville. Il entendait souvent parler de Lianna, le monde natal de sa famille. Un monde autrefois prospère, cosmopolite ou toutes les cultures se côtoyaient dans la paix et l’échange. Les industries Sienar y avaient mis leur siège social, et employaient une grande partie de la population qui était devenue une référence en matière d’ingénierie et de nouvelles technologies. Mais l’invasion Rebelle avait ravagé la ville et ruiné son économie. A cause de la collaboration intensive de Sienar avec l’Empire, la « Nouvelle République » avait favorisé les autres industries pour punir Sienar, et donc, au passage, délaissé la planète, la laissant livrée à elle-même, préférant aider « les victimes de la tyrannie impériale ». Ah les arrangements entre copains…
Sa famille depuis ne faisait qu’attendre le jour où ils pourraient retrouver Lianna. Lui s’en fichait pas mal. Il était né ici, sur Uburor, dans les Régions Inconnues. Il avait grandit sur un vaisseau errant dans l'espace. Il était de ces générations issues de l’exil. Il était la génération d’avenir, celle qui aurait la lourde tâche de réclamer le trône que les rebelles leur avaient volé. C’était son histoire et il en était fier. Oui un jour, ils retrouveraient la gloire et Lianna. Mais son chez lui resterait toujours les confins sombres des Régions Inconnues.
A ce niveau du repas son père compta ses aventures personnelles en tant que stormtrooper impérial au cours de la Guerre Civile, en maudissant le gouvernement d’avoir conditionnée l’entrée dans le corps des stormtrooper à une sélection à la naissance, ne permettant pas aux volontaires d’y rentrer et devant se contenter des autres postes.

- Papa, t’es gentil mais j’ai jamais voulu être stormtrooper moi. Ce que je veux c’est voler. Depuis toujours.
- Ah je sais, c’est bien ma grosse déception d’ailleurs… dit-il amusé. Mais bon, pilote TIE c’est pas si mal.

A ces mots, sa mère lui jeta un regard si noir qu'il changea d’angle d’attaque immédiatement.

- Après ta formation initiale au pilotage tu seras envoyé en perfectionnement au sein d’un croiseur de guerre. Sans doute dans ces superbes machines, les destroyer Resurgent . Là-bas tu côtoieras des stormtrooper. J’ai jamais pu savoir avec précision leur formation depuis que je me suis retiré de l’armée. Tu pourras me dire ce que valent les nouveaux…
- Bah tu sais, je n’ai pas plus envie que ça de côtoyer des zombies élevés en batterie pour aller se faire trouer la peau.

A ces mots, les convives et ses parents se turent immédiatement et le regardèrent d’un air grave.

- Riken !! Ces hommes et femmes ont été enlevés à leurs parents à la naissance pour protéger le Premier Ordre. Ils ont sacrifié leur vie et leur enfance pour nous protéger et nous servir tous ! Leurs parents doivent en êtres très fiers mais ça a dû être aussi très dur à vivre. Ils méritent notre profond respect et notre gratitude pour leur sacrifice. Toi, tu as une famille ! Rends toi compte de ta chance un peu !

Riken rougit de honte. De par la soufflante verbale qu’il venait d’encaisser devant tout le monde mais aussi parce qu’il prenait conscience des paroles de sa mère. C’est vrai qu’il ne les avaient jamais vus ainsi. Il faut dire qu’ils n'était pas très loquaces avec la population, se contentant de suivre les ordres de manière robotique et pouvant faire preuve d’une brutalité sans pitié envers les citoyens anti-patriotiques. Quoiqu’elle en dise, il préférerait les éviter une fois en l’air.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Il se présenta sur le lieu de ramassage avec une heure d’avance. D’une part parce qu’il avait hâte de commencer sa nouvelle vie, et d’autre part afin d’écourter au plus vite les adieux. Riken était un garçon grand de presque deux mètres, et massif. Il avait les cheveux coupé court et un visage pouvait paraître froid. Mais le fait est que, derrière ses apparences solides, pour une raison qu’il ignorait, il était extrêmement mal à l’aise dans les situations « émotionnelles » comme des adieux. Cela lui mettait le cafard. Plus vite c’était fini, plus vite il passerait à autre chose. Il était ainsi. Sur la Place des Départs, comme elle s’appelait, il vit plusieurs visages qu’il connaissait, issus de la même promotion « DF ». Il y avait aussi de nombreuses personnes venant des planètes environnantes issus d'autres groupes de combat. Cela faisait beaucoup de monde, bien plus que les années précédentes. Ses professeurs ne cessaient de le leur dire en classe, que l’heure de la vengeance approchait. Le Premier Ordre s’était remis de ses blessures et il était fin prêt à reprendre sa place qui lui revenait de droit dans la galaxie. A reprendre le trône que les Rebelles leur avait non seulement volé, mais qu’ils avaient déshonoré en établissant une Nouvelle République, qui n’avait de nouveau que le nom. En remettant le régime inefficace et corrompu que l’Empire avait balayé pour sauver la galaxie d’elle-même, les Rebelles avaient ré-ouvert la boîte de Pandore. Voilà plus de trente ans que la galaxie se vautrait à nouveau dans la démocratie, et l’urgence d’intervenir se faisait sentir, avant qu’elle ne replonge en guerre, et ne finisse par se suicider.
Pendant plus de 30 ans, les générations se sont succédé et toutes ont entendu ce discours. Mais Riken et ses camarades le savaient, cette fois c’était l’heure. Le Premier Ordre allait faire payer à la galaxie sa félonie. Lui faire payer sa trahison et le fait que tous les êtres pensants se soient retournés contre leur Empire, condamnant un peuple entier à mourir, sous les traits d’un traité humiliant. La galaxie avait besoin d’être sauvée autant qu’elle avait besoin d’être châtiée. Bien que Riken sentit que cette fois, le discours était réel, il en attendait la preuve et là, il l’avait devant ses yeux. Ces dernières années, le recrutement n’avait cessé d’augmenter, mais cette année, il atteignait des sommets.

On y est…

Des transporteurs à répulsions arrivèrent sur la zone. Là, des officiers du Premier Ordre descendirent et commencèrent l’appel par ordre alphabétique. A son matricule, Riken se présenta à l’officier qui vérifia son identité avec sa datacarte et le laissa s’asseoir dans le transport après qu’il ait rangé ses bagages. D’autres futurs cadets passèrent devant lui. L’un d’entre eux se mit un peu plus loin, en face de lui. Il était assez grand, mince mais pas maigre, la mine austère et fermée et commençait déjà à légèrement se dégarnir bien qu’il ait le même âge que Riken. Il l'avait déjà vu dans la promotion DF mais ignorait son matricule.
Il sortit de son observation quand une jeune fille s’assied à côté de lui. Elle était plutôt petite, brune, les cheveux légèrement ondulés, attaché en chignon, le teint mate avec un regard d’une grande douceur. Il la connaissait de vue, pour l’avoir plusieurs fois reluquer sur le Raider, le destroyer où il avait grandit.

- Salut. Tu es Deva c’est ça ?
La jeune fille le regarda un instant et sourit.
- On se connaît ?
- Pas vraiment. Je t’ai déjà vu mais on ne s’est jamais parlé. Ton amie était dans ma section. Rekel c’est ça ?
- Tu étais dans la 2 ème section ? demande t-elle enthousiaste. J’étais dans la 6 ème. Alors comme ça tu es un DF ? Je n’ai aucun souvenir de toi.

Bon, ça commence fort…

- C’est génial ça ! J’avais tellement peur de me retrouver seule ! continua t-elle. Toutes mes amies n'étaient pas trop portées sur les doubles moteurs ioniques PS-6. Elles ont échouées et on rejoint l’Académie de la Marine
- Elles ne savent pas ce qu’elle ratent ! Faut dire que lorsque je te croisais à l’Académie, je te voyais pas comme une future pilote.
- Ah ouais ? Tu me voyais comment ? lâche t-elle avec un sourire jusqu’au oreilles

Ouch, une question piège alors qu’elle connaît même pas mon nom…
Ça a l'air de l'amuser beaucoup … Redoutable.


- Disons que les candidates aux carrières militaires de terrain on l’air… moins … commodes…

Ouff, sauvé …

- Tu insinues que je suis une princesse ? demanda t-elle avec un air faussement outré
- Quoi ? Non  ! Quoique tu es très jolie… mais… je voulais dire…

Plus Riken essayait de se justifier, plus Deva souriait, au bord de la crise de rire.
Ouais ça l’amuse vraiment…

- Tu sais quoi ? Oublions ça ! Moi c’est DF-1104, dit-il en lui tendant la main.
- Moi c’est Deva Jihrun, enchantée. Enfin je veux dire DF-1390. J’espère que tu sauras mieux piloter que t’en sortir face aux filles.
- J’espère aussi… souffla t-il en se rendant compte qu’il préférerait affronter un escadron entier de X-Wing plutôt que de revivre ce genre de scène. Mais quelque chose lui disait qu’avec Deva, cela devait souvent arriver....
- Et sinon, ton vrai nom c'est quoi ?

Il fallait être sacrément audacieux pour considérer son matricule comme un faux nom alors qu'il s'agissait du seul ayant une valeur officielle. Deva ne connaissait pas Riken. Il pourrait très bien la dénoncer pour ces propos. Pourtant elle n'était pas une seconde effrayée. Elle lui faisait déjà confiance. Était-elle naïve ou avait-elle su lire en lui pour voir qu'il ne la dénoncerais jamais pour si peu ? Et comment pouvait-elle savoir qu'il avait un autre nom ? Les enfants sans familles n'avaient pas une attitude très différente de ceux qui avaient ce privilège, leur éducation étant strictement la même.

- Riken. Riken Desth
- Riken, tu vois le garçon en face là, désigna t-elle d’un coup de menton le garçon élancé à la mine fermée qu’observait Riken avant le massacre que représentait la conversation avec Deva.
- Oui…
- Il s’appelle Aalyn Valek. Alias DF-0952 C’est un fils de Colonel. Son père est le second au Bureau de la Sûreté. Le genre de gars qu’il faut soit avoir comme ami, soit en rester éloigner…

Riken frémit. Le BSPO (Bureau de la Sûreté du Premier Ordre) était la police politique du régime. Il était chargé de s’assurer du patriotisme de tout le monde, des citoyens comme des militaires. Ils avaient pour rôle de débusquer les traîtres, les agitateurs, les terroristes, les espions ou simplement les possibles sympathisants de la République. Et ils étaient très efficaces. Même en étant « ami » avec eux, on ne pouvait savoir quand et comment on pouvait basculer « ennemi ». C’était une épée de Damoclès au-dessus de soi en permanence.

- Oui, bah si ça t’ennuies pas, je vais prendre l’option « rester éloigné ». J’ai pas envie de surveiller mes paroles à chaque papotage.
- Ne le juge pas trop vite… il pourrait être surprenant, dit-elle dans un sourire malicieux.


Le transporteur verrouilla ses écoutilles et ils partirent à toute vitesse vers leur destin.



Suite au Chapitre 2 : Les enfants du Premier Ordre
Modifié en dernier par Clonedroïd92 le Ven 07 Oct 2016 - 20:26, modifié 4 fois.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Tenebrae » Jeu 21 Avr 2016 - 12:07   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Salutations Clonedroïd92!

Profitant d'un peu de temps libre avant d'aller au boulot, j'ai pu lire ton premier chapitre.
hé bien, c'est pas mal.
Ça se lit bien malgré des maladresses dans le style et quelques fautes (principalement de conjugaison).
Cette focalisation interne au Premier Ordre est intéressante. Découvrir l'autre versant est un petit plus. J'aime assez comment tu amènes ça. Il est toujours difficile de donner une voix crédible à ceux qui sont présentés comme les antagonistes, les méchants dans la saga.
Même si, mais il faudra lire l’entièreté de ta fic pour juger, il est important de ne pas tomber dans l’excès inverse c'est-à-dire les dépeindre trop positivement au risque de dénaturer le message même de SW et cela peu importe ce qu'on pense de TFA et en mode troll gratuit (et ne reflétant que mon avis): il y a beaucoup de choses bancales dans TFA y compris la caractérisation du PO.

En tout cas, cela pique mon intérêt pour la suite.
Continue dans cette voie (plus tu écriras et plus tu t’amélioreras ^^)

Au prochain chapitre! (D'ailleurs question au passage: tu prévoies combien de Chapitres?)

Clonedroïd92 a écrit:A Tenebrae, merci beaucoup et post ! Moi aussi je veux découvrir des histoires sur le PO !

Je la posterais alors mais pas avant un moment, j'ai beaucoup de taf et une masse de projets déjà en cours (Dehors et dans SW)
Tous mes textes passés, à présent et à venir sont dédiés à ma fille Sharleen.
Puisses-tu être heureuse où que tu sois désormais...
Tenebrae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 274
Enregistré le: 20 Mai 2013
Localisation: Villeurbanne; là où je suis et serais hier
 

Messagepar Clonedroïd92 » Jeu 21 Avr 2016 - 13:56   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Tenebrae a écrit:Salutations Clonedroïd92!

Profitant d'un peu de temps libre avant d'aller au boulot, j'ai pu lire ton premier chapitre.
hé bien, c'est pas mal.
Ça se lit bien malgré des maladresses dans le style et quelques fautes (principalement de conjugaison).
Cette focalisation interne au Premier Ordre est intéressante. Découvrir l'autre versant est un petit plus. J'aime assez comment tu amènes ça. Il est toujours difficile de donner une voix crédible à ceux qui sont présentés comme les antagonistes, les méchants dans la saga.
Même si, mais il faudra lire l’entièreté de ta fic pour juger, il est important de ne pas tomber dans l’excès inverse c'est-à-dire les dépeindre trop positivement au risque de dénaturer le message même de SW et cela peu importe ce qu'on pense de TFA et en mode troll gratuit (et ne reflétant que mon avis): il y a beaucoup de choses bancales dans TFA y compris la caractérisation du PO.

En tout cas, cela pique mon intérêt pour la suite.
Continue dans cette voie (plus tu écriras et plus tu t’amélioreras ^^)

Au prochain chapitre! (D'ailleurs question au passage: tu prévoies combien de Chapitres?)

Clonedroïd92 a écrit:A Tenebrae, merci beaucoup et post ! Moi aussi je veux découvrir des histoires sur le PO !

Je la posterais alors mais pas avant un moment, j'ai beaucoup de taf et une masse de projets déjà en cours (Dehors et dans SW)


Merci pour ton post !

Qu'on soit bien d'accord, le parti pris de faire à travers les yeux et les pensées d'un individu enrôlé dans le Premier Ordre fait que nécessairement on avoir une version "Approved Premier Ordre" de l'histoire. Le but n'est pas de les faire passer pour les "gentils" (est-ce seulement possible ? :transpire: ) de donner donnant corps et âme à leurs pensées pour donner une identité au Premier Ordre. "Voilà comment pense les gens la bas" et "voilà tous les rouages qui font que ces individus sont ainsi". Ceci de verra mieux sur les chapitres suivants, ceci n'était qu'un prologue, une intro. Mais il y a une dimension totalitaire à ce régime et un embrigadement des esprits très intense, qui ne peut que ressortir à travers les yeux des soldats. Or personne ne pense "être dans le mauvais camp". On pense tous servir la CAUSE juste . On voit un certain degré de fanatisme chez eux, et il ne vient pas nulle part. Mettre ceci en parallèle à l'histoire que l'on connait de SW , (chute de l'Empire, ambition revanchistes des Impériaux...) . Par exemple l'idée des profs qui appuie sur la prochaine revanche et le retour à la gloire de leur civilisation m'a été inspiré par l'éducation très patriotique sous la 3 ème République où l'on conditionnait dès l'enfance le petit Français à haïr "l'horrible" allemand, le mal incarné, pour leur avoir pris l'Alsace et la Lorraine et qu'un jour, jour bénit, ils la reprendront. Ou bien alors l'exemple nord-coréen où les enfants sont préparés à servir la grande nation et prêt à faire la guerre au "diable américain" pour préparer la réunification de la grande Corée. On leur dit génération après génération que la réunification et proche et qu'ils se doivent se tenir prêt. On les conditionnent pour ça, mais le fait que plus de 60 ans plus tard, rien n'est fait. C'est un leitmotiv du régime pour faire des citoyens parfaits. C'est à travers ces exemples que j'ai fait ce chapitre. Riken aura des doutes, des questions, mais la critique profonde et le dégoût du Premier Ordre viendra moins de son point de vue... que de l'analyse critique de celui qui le comprends en lisant.

Là le but est de montrer que peut être normal, ressentir des choses normales en tant qu'individu, puis dans le même temps lever le poing en détruisant 5 planètes et en tuant des milliards de personnes. Alors je "sort" peut-être du manichéisme SWarsien, mais en aucun cas j'ai pour rôle d'embellir un régime. Juste "voir par d'autres yeux".

Et désolé pour les fautes. Si jamais tu en vois, n'hésites pas à me dire lesquels que je prenne acte (et que je les corrigent par la même :D ) je m'en offusquerait jamais.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Tenebrae » Ven 22 Avr 2016 - 19:44   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Ah mais 100% d'accord avec ce que tu dis.

Clonedroïd92 a écrit:Là le but est de montrer que peut être normal, ressentir des choses normales en tant qu'individu, puis dans le même temps lever le poing en détruisant 5 planètes et en tuant des milliards de personnes. Alors je "sort" peut-être du manichéisme SWarsien, mais en aucun cas j'ai pour rôle d'embellir un régime. Juste "voir par d'autres yeux".

Mais c'est bien pour cela que ta fic m’intéresse en premier lieu. :)
Il faut voir dans mon commentaire qu'un simple avis de ma part sur la "glorification" parfois outrancière qu'on peut parfois lire dans certains fictions. (cela dit, je n'en pas lu sur SWU).
Tous mes textes passés, à présent et à venir sont dédiés à ma fille Sharleen.
Puisses-tu être heureuse où que tu sois désormais...
Tenebrae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 274
Enregistré le: 20 Mai 2013
Localisation: Villeurbanne; là où je suis et serais hier
 

Messagepar Dark Sheep » Sam 23 Avr 2016 - 13:28   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Voici donc la fiction qui nous dévoile le Premier Ordre ! :)
Que dire ?
J'ai trouvé que ça se lisait bien, déjà, ce qui est un bon point pour une fiction à lire… :transpire:
En ce qui concerne l'histoire, maintenant :
Mickey nous offre un nouvel univers ? Hop ! Tu sautes dessus et t'amuse avec ! Chouette :wink:
J'aime bien ce que tu nous montres, et la manière donc tu racontes la période entre SW-VI et ta fiction permet de se représenter le Premier Ordre comme un ensemble plus vivant que ce qu'on voit dans SW-VII.
Dans le film, j'ai trouvé le passage avec le discours face aux stormtroopers assez mauvais en ceci qu'il m'a donné la sensation que le Premier Ordre n'était qu'un contingent de sbires perdus dans l'espace… toi, tu ajoutes une population, une planète, une civilisation en somme. Ça me plait.
De plus, tu parviens à garder l'aspect "inhumain" abordé dans le dernier film en ce qui concernait l'éducation des soldats. Tout en montrant une alternative, pour les familles "honorables". C'est une idée qui va sans doute te permettre de faire quelque chose d'intéressant.
J'attends de découvrir un peu plus ton héros et sa nouvelle pote :)
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Clonedroïd92 » Sam 23 Avr 2016 - 20:19   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Merci pour ta lecture et ton post ! :jap:

Effectivement, le VII dévoile trop peut du Premier Ordre. On ne voit que les militaire, mais pas sa société et j'avais l'impression de voir aussi une faction de militaires n'ayant pas bougé de leurs vaisseaux. Ce qui n'est pas vraiment possible en fait :D . D'où l'intérêt de regarder un peu de plus près ses serviteurs, l'armée étant un reflet de lé société.

Le tout est de montrer l'humain derrière l'inhumain et c’était parfois difficile de savoir jauger les actes et réactions de certains au cours de la fic par rapport à la société Orderienne (oui mot inventé :transpire: ). Ce sera dans la suite, et ça m'avait bien amuser d'écrire ça.

L'education et la famille est central dans le monde des héros, un thème récurrent et sensible, d'où le titre du chapitre 2.

Pour le héros et le reste, tu découvrira. C'était plus une intro qu'un chapitre en fait :transpire:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Morangos » Dim 24 Avr 2016 - 10:27   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Je viens de finir ton premier chapitre, et il était assez agréable à lire. Tu t'es assez bien approprié le nouveau contexte géopolitique de la postlogie, et c'est assez appréciable. Tu nous donnes ta vision du Premier Ordre et tu ne cantonnes pas aux maigres informations distillées dans le film. Très bon point, car comme Dark Sheep l'a expliqué avant moi, tu as très bien saisi que le Premier Ordre n'était pas qu'un groupuscule de militaires émergeant de la chute de l'Empire. Il s'agit aussi d'un mouvement politique, d'une civilisation répondant à certains idéaux, etc.

Concernant ton premier chapitre, je dirais juste qu'il est légèrement expéditif. Les quelques informations (très intéressantes, rassure-toi) sur le Premier Ordre sonnent un peu comme des vérités générales, que l'on retrouvera assez fréquemment dans les chapitres à venir. Je me trompe peut-être, mais c'est l'impression que j'ai eu. Sinon, très bon point sur le démarrage qui sonne un peu comme du Claudia Gray. Bon point également pour la caractérisation de Riken, qui m'a fait penser à Finn, mais à l'inverse, Riken semble déterminé à servir le Premier Ordre. C'est intéressant !

Compte-moi dans tes futurs lecteurs, je lirai le prochain chapitre avec plaisir ! :hello:
Fan fiction :
Star Wars: Annihilation, en cours.
Morangos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 111
Enregistré le: 04 Fév 2016
 

Messagepar Clonedroïd92 » Dim 24 Avr 2016 - 12:36   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Merci de ta lecture et de ton post ! :jap: content que tu ais apprécié ! :)


Morangos a écrit:
Concernant ton premier chapitre, je dirais juste qu'il est légèrement expéditif. Les quelques informations (très intéressantes, rassure-toi) sur le Premier Ordre sonnent un peu comme des vérités générales, que l'on retrouvera assez fréquemment dans les chapitres à venir. Je me trompe peut-être, mais c'est l'impression que j'ai eu. Sinon, très bon point sur le démarrage qui sonne un peu comme du Claudia Gray. Bon point également pour la caractérisation de Riken, qui m'a fait penser à Finn, mais à l'inverse, Riken semble déterminé à servir le Premier Ordre. C'est intéressant !

Compte-moi dans tes futurs lecteurs, je lirai le prochain chapitre avec plaisir ! :hello:


Déjà je suis content si ça t'a un peu rappelé Gray, même si ce n'était pas le but premier :transpire: , ayant beaucoup aimé cet auteure et son Lost Stars.

Et oui, c'est surtout pour ca que j'étais un peu perplexe sur ce chapitre. Il est court. C'est une intro et donc c'est sensé poser les bases de l'histoire et je trouvait que c'était un peu rapide. Le souci étant que je connais la suite de l'histoire et donc, en s'étalant trop sur le chapitre 1, il risquait d'y avoir une certaine redondance. Je pouvais donc pas franchement modifier ce côté expéditif ce qui ma chagrinait car j'ai bien conscience que si ça me paraît difficile à faire connaissant la suite de l'histoire, ce n'est pas le cas du lecteur, qui lui, découvre. Donc je comprends parfaitement ton ressenti, car je l'avait eu aussi. Pour donner un ordre d'idée, ce chapitre faisait environ 7-8 pages Words alors que les suivants sont autours de 25-35 pages chacun. :paf:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar L2-D2 » Mar 26 Avr 2016 - 17:50   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Une nouvelle fic ? Sur le Premier Ordre ? Et par un nouvel auteur en plus ? Alors ça, ça m'intéresse !

Chapitre 1 lu !

D'abord, sur la forme : tu l'as dit toi-même, il y a des coquilles, plusieurs même. Des petites erreurs de conjugaison, des pluriels manquants ici ou là... Rien de bien méchant, mais de temps en temps, on en remarque une ou deux, c'est dommage.

Dans le fond, c'est beaucoup plus intéressant ! :oui: Un récit axé sur le Premier Ordre, qui dévoile l'envers du décor du régime, voilà qui promet. Pour un peu, cela me ferait penser aux romans sur la série Rebels avec Zare Leonis, Servants of the Empire, avec l'endoctrinement prôné par le Général Hux... qu'on verra peut-être par la suite, qui sait ? :sournois:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5400
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mar 26 Avr 2016 - 18:31   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

L2-D2 a écrit:Une nouvelle fic ? Sur le Premier Ordre ? Et par un nouvel auteur en plus ? Alors ça, ça m'intéresse !

Chapitre 1 lu !

D'abord, sur la forme : tu l'as dit toi-même, il y a des coquilles, plusieurs même. Des petites erreurs de conjugaison, des pluriels manquants ici ou là... Rien de bien méchant, mais de temps en temps, on en remarque une ou deux, c'est dommage.

Dans le fond, c'est beaucoup plus intéressant ! :oui: Un récit axé sur le Premier Ordre, qui dévoile l'envers du décor du régime, voilà qui promet. Pour un peu, cela me ferait penser aux romans sur la série Rebels avec Zare Leonis, Servants of the Empire, avec l'endoctrinement prôné par le Général Hux... qu'on verra peut-être par la suite, qui sait ? :sournois:



Merci de ta lecture L2 ! :jap:

Comme je l'ai dit à Tenebrae, que se soit par MP ou par post, tu peux si ça pique aux yeux me dire si tu vois des fautes, je m'en offusquerait jamais. J'ai bien conscience que je ne suis pas un roi de la conjug/grammaire, et que des choses peuvent m'échapper même après relecture. :transpire:

Sinon pour le fonds, la suite demain :sournois:
Ca sera un post plus petit, le chapitre 2 faisant 25 pages, il sera fragmenté pour être plus digeste.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 27 Avr 2016 - 21:34   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

STAR WARS
Les Héritiers du Trône


Chapitre 2 : Les Enfants du Premier Ordre

33 ans après la Bataille de Yavin
29 ans après la Bataille d’Endor

Riken observa le tableau holographique de l’Académie de Derol. Le tableau indiquait les résultats de chacun et Riken aperçu son score. Il n’était pas dans les premiers, et d’une certaine manière c’était une déception. Mais au moins il était dans les standards des pilotes TIE. La vraie formation allait donc commencer. Le tableau ne faisait pas qu’afficher les scores, mais aussi les affectations. Le Premier Ordre complétait les vaisseaux selon la place avec des cadets, ainsi les cadets pouvaient continuer leur formation sur le volet « opérationnel ». Ceci permettait d'élever le niveau de formation des futurs pilotes, tout en garantissant, en cas de coup dur, un vivier projetable. Les cadets après la formation initiale (faite de simulateurs, de vols réels et de cours) étaient tous officiellement opérationnels au combat, quand bien même ils eussent jamais rempli une mission réelle. Cela permettait de donner du réalisme à la formation tout en répondant aux besoins des unités de guerre. Cela avait aussi pour objectif de rendre l’intégration dans les unités d’affectation plus naturelle, et l’apprentissage de la vie militaire plus concrète que dans le cadre policé et artificiel d’une Académie ou d'un navire de formation, bien que la discipline y soit égale.Comme on pouvait s’en douter, la majorité des affectations étaient dans les nouveaux destroyers stellaires Resurgent. Mais Riken fût particulièrement surpris de voir le vaisseau où il était affecté…

- Le Finalizer !! s’émerveilla Deva. On a dû taper dans l’œil de quelqu’un ce n'est pas possible autrement. T’imagines ? On va servir avec le Général Hux et le Seigneur Kylo Ren !!

Le Finalizer était le vaisseau amiral de la Marine du Premier Ordre. De tous les destroyers stellaires Resurgent, il était le plus glorieux, les autres étant en « stand by » en finalisation, ou déployés pour des missions plus mineures. Et à l’heure actuelle, toutes les opérations importantes du Premier Ordre impliquaient le Finalizer. En servant à son bord, Riken avait l’assurance de participer à l’action et d’assister à des moments historiques pour son peuple. Peut-être allait-il devenir un « héros » finalement ?
L’autre point qui l’excitait était le fait de servir sous les ordres de personnalités aussi importantes du Premier Ordre, tel que le Seigneur Kylo Ren, un guerrier quasi-invincible de la trempe du légendaire héros Dark Vador. La rumeur dit que les stormtrooper sous ses ordres avaient le sentiment d’être invincibles sur le champ de bataille. Kylo Ren était aussi réputé pour être un proche du Grand Snoke.
Quant au Général Hux, ce dernier n’était ni plus, ni moins, que l’architecte de l’armée actuelle du Premier Ordre. Il avait la réputation d’être un tacticien de génie. Cet homme, connu pour son patriotisme et sa dévotion au Premier Ordre, était un idéal pour beaucoup de citoyens. Il était aussi la plus grande figure politique, derrière le Grand Snoke évidemment. Riken, depuis l’adolescence, était admiratif du Général, pensant qu’il avait toutes les caractéristiques d’un grand leader, et qu’il était appelé à faire de grandes choses.
En y pensant, l’estomac de Riken se noua et il blêmit.

- Hey, Rik’ ça va ? demanda Deva qui avait remarqué que quelque chose n’allait pas.
- Oui, ça va. C’est juste que… imagine qu’on échoue ? On décevrait Hux et Kylo Ren quand même !
- Au moins on ferait pas les choses à moitié, plaisanta t-elle en rigolant. Mais ne t’en fais pas, vu notre métier, si on venait à échouer cela voudrait dire qu’on y a laissé la peau.
- T'es un rayon de soleil, toi ! Mais oui, je préférerais mourir au combat que d’assumer devant le Général ou le Seigneur Ren un échec pour le Premier Ordre.
- Alors vous deux ? Apparemment vous allez devoir me supporter encore un moment ! dit un jeune homme qui les prit par les épaules tous les deux.
- Apparemment. Dit-nous Aalyn, c’est ton père qui est responsable de notre affectation en or ?
- Non, même s’il aurait largement pu faire ça, assura Aalyn Valek sur un ton oscillant entre fierté et agacement. Mais il semblerait que ce soit la volonté de la Force de nous garder unis !

Riken grimaça à la remarque de son ami. A chaque fois que qu'Aalyn exprimait sa foi en la Force, cela avait le don de l'irriter. Riken n'avait jamais compris ce fantasme partagé par certains qu'une force omniprésente régenterait la galaxie et serait à la base de toute vie. Une telle idée le terrifiait. Qu'un régime tout puissant comme le Premier Ordre guide de sa main le destin des êtres vivant le rassurait car le Premier Ordre était la somme de l'histoire, et issu de la volonté des êtres vivants. Au final, ce sont les êtres vivants, via le Premier Ordre, qui décidaient de leur destin. La Force, elle, était quelque chose d'intangible, une chose sur laquelle on ne pouvait avoir de contrôle. Alors oui, il y avait de grands hommes et de grandes femmes qui ont pu la manier. Mais l'idée qu'elle soit plus qu'un simple outil était une idée folle qui avait déjà entraîné des combats extrêmement violents et des guerres inouïes où les pires atrocités avaient été commises. La galaxie ne devait plus jamais connaître cela. L'Empire avait déjà combattu ces mystiques, et su préserver, en son temps, la galaxie de cette folie. Le Premier Ordre se devait de continuer.

Mais Riken n'en voulait pas plus que ça à Aalyn. Il s'était rarement autant tromper sur quelqu'un que sur lui. Il pensait voir un fils de Colonel méprisant, sur-privilégié et d'un fanatisme hautain, prêt à écraser son prochain pour réussir. Il était tout le contraire. Aalyn Valek avait un sens aiguë de la loyauté, toujours prompt à aider ses camarades, et encore plus ses amis. Aalyn était le premier tir aux flanc de la promotion de Riken. Toujours en train de rigoler, à ne jamais ranger sa chambre, à esquiver les moindres tâches ingrates et à contourner le règlement. L'uniforme de Premier Ordre, sacralisé dans l'armée, n'avait jamais été autant outragé que par les pitreries d'Aalyn qui prenait comme devoir d'associer les habits les moins associables, poussant le ridicule à son paroxysme, pour faire l'idiot en chambre. Ces provocations envers l'autorité militaire extrême dans laquelle il avait été élevé pourrait coûter très cher à Aalyn, s'il venait à se faire prendre. La discipline était la valeur la plus importante pour le Premier Ordre.
Mais plus surprenant encore, il était l'une des personnes les plus critiques du Premier Ordre que Riken connaissait. Il connaissait la face sombre du régime mieux que quiconque. Son vécu auprès d'un Colonel bien placé dans la police politique l'avait dégoûté des pires aspects totalitaires du Premier Ordre. Riken avait toujours pensé que le totalitarisme du Premier Ordre entraînait des conséquences horribles sur la société mais que c'était un mal nécessaire pour protéger leur peuple, le garder uni pour survivre et triompher de la République. C'était la République qui les avaient poussés dans cette voie. Aalyn pensait clairement que ces méthodes étaient tout simplement à bannir. Des propos anti-patriotiques qui, en d'autres cas, auraient pu mener Aalyn à des ennuis terribles. Mais Aalyn et Riken appréciaient trop la liberté de parole qu'ils se concédaient l'un à l'autre, symbole de leur ultime révolte contre le système, pour se trahir mutuellement. Ils refaisaient la galaxie et imaginaient comment le Premier Ordre pourrait s'améliorer, ou de comment ils façonneraient la galaxie après la victoire... car si Aalyn était très critique envers le Premier Ordre et ses méthodes, il n'a cependant jamais remis en cause son idéologie et le but qu'il s'était fixé. Aalyn détestait autant la République que Riken. Cela n'avait rien de comparable aux critiques qu'il émettait sur le Premier Ordre. Tout comme Riken, Aalyn pensait que la République était un régime fade, sans réelle cause à défendre, gangrené par la corruption, divisé et incapable de gérer des dizaines de milliers de systèmes stellaires, tous plus différents les uns que les autres. La République était une bande de terroristes hypocrites qui n'avaient apporté que chaos, désordre, cupidité à la galaxie, là ou l'Empire apportait une cause unificatrice. Et là-dessus, Riken et Aalyn étaient parfaitement d'accord.
Il se faisait une joie de « supporter » encore son ami pour sa nouvelle affectation.

La navette vint les prendre quelques heures plus tard. A bord d'un AAL, ils ne voyaient pas l'approche de leur nouvelle maison. Mais Riken su quand ils pénétrèrent dans le hangar, même avant que les vrombissements de l'atmosphère artificielle se firent ressentir. Le Finalizer venait de les engloutir dans ses entrailles...








Suite du chapitre 2 la semaine prochaine !! :)
Modifié en dernier par Clonedroïd92 le Sam 08 Oct 2016 - 15:51, modifié 1 fois.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Sith lumineux » Sam 30 Avr 2016 - 11:57   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Salut Auteur, ton projet m'intrigue, j'adore l'ambiance dans laquelle tu m'envoies, je n'ai rien à te reprocher, juste peut-être de faire des chapitre beaucoup plus long !!! mdrre :lol: :x

PS: ton sujet est parti trop vite, des sujets suggérés sur la page d'accueil.

Balance, balance !! haha
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar Clonedroïd92 » Sam 30 Avr 2016 - 13:27   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Sith lumineux a écrit:Salut Auteur, ton projet m'intrigue, j'adore l'ambiance dans laquelle tu m'envoies, je n'ai rien à te reprocher, juste peut-être de faire des chapitre beaucoup plus long !!! mdrre :lol: :x

PS: ton sujet est parti trop vite, des sujets suggérés sur la page d'accueil.

Balance, balance !! haha



Merci de ta lecture et de ton post ! :wink:

Ne t'inquiète pas ce n'ait que le début du chapitre 2 ! Celui ci est bien plus long ! :D
Ca va devenir plus concret à la prochaine publication !
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar L2-D2 » Sam 30 Avr 2016 - 17:17   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Première partie du Chapitre 2 lue !

Introduction d'Aalyn Valek, après que notre héros l'ait aperçu dans le premier Chapitre, et de suite une surprise, il est loin de l'image que l'on aurait pu se faire en écoutant Deva ! Alors certes, du temps a passé, mais c'est agréable de voir que tu ne perds pas de temps à présenter les personnages entre eux, la rapide description à travers le point de vue de Riken suffit à situer Aalyn.

L2-D2 a écrit: avec l'endoctrinement prôné par le Général Hux... qu'on verra peut-être par la suite, qui sait ? :sournois:

Tiens, je ne pensais pas si bien dire ! :D On risque donc de voir débarquer rapidement Hux et Kylo Ren... ainsi que Phasma ?

... :idea:

et Finn ?
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5400
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Clonedroïd92 » Sam 30 Avr 2016 - 19:01   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

L2-D2 a écrit:Première partie du Chapitre 2 lue !

Introduction d'Aalyn Valek, après que notre héros l'ait aperçu dans le premier Chapitre, et de suite une surprise, il est loin de l'image que l'on aurait pu se faire en écoutant Deva ! Alors certes, du temps a passé, mais c'est agréable de voir que tu ne perds pas de temps à présenter les personnages entre eux, la rapide description à travers le point de vue de Riken suffit à situer Aalyn.

L2-D2 a écrit: avec l'endoctrinement prôné par le Général Hux... qu'on verra peut-être par la suite, qui sait ? :sournois:

Tiens, je ne pensais pas si bien dire ! :D On risque donc de voir débarquer rapidement Hux et Kylo Ren... ainsi que Phasma ?

... :idea:

et Finn ?


Arrêtes de prédire, tu risquerais d'avoir raison :sournois: :paf:

En tout cas merci de ta fidélité ! :wink:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Morangos » Sam 30 Avr 2016 - 19:19   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Chapitre 2 lu ! C'est dommage, je le trouve un poil trop court pour la lecture. Peut-être que ce n'est que moi, mais j'étais un petit peu frustré à la fin du chapitre. Il y assez peu d'action (peut-être la raison), mais on entre dans le vif du sujet et les interactions entre tes personnages sont intéressantes. Bon point pour leurs descriptions, on se sent vraiment immergé dans le récit. Continue sur cette voie !

Autrement, j'ai repéré quelques petites fautes et j'ai l'impression que tu devrais améliorer ta présentation (je pense que tu devrais notamment espacer un peu plus tes paragraphes et justifier ton texte, histoire d'améliorer le confort de lecture). Je serais encore présent à la prochaine parution ! :wink:
Fan fiction :
Star Wars: Annihilation, en cours.
Morangos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 111
Enregistré le: 04 Fév 2016
 

Messagepar Clonedroïd92 » Sam 30 Avr 2016 - 19:27   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Morangos a écrit:
Chapitre 2 lu ! C'est dommage, je le trouve un poil trop court pour la lecture. Peut-être que ce n'est que moi, mais j'étais un petit peu frustré à la fin du chapitre. Il y assez peu d'action (peut-être la raison), mais on entre dans le vif du sujet et les interactions entre tes personnages sont intéressantes. Bon point pour leurs descriptions, on se sent vraiment immergé dans le récit. Continue sur cette voie !

Autrement, j'ai repéré quelques petites fautes et j'ai l'impression que tu devrais améliorer ta présentation (je pense que tu devrais notamment espacer un peu plus tes paragraphes et justifier ton texte, histoire d'améliorer le confort de lecture). Je serais encore présent à la prochaine parution ! :wink:



Merci de ton post ! :wink:

Je justifierais au prochain post. Chose que j'avais fait sur Word, mais comme tout le reste, ca s'en va quand je le post et je suis obligé de tout refaire :transpire:
Sinon même remarque que plus haut, ce n'est pas le chapitre 2 ! C'est le début du chapitre 2. Le Chapitre est LOIN d'être terminé t'inquiète pas :oui:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Minos » Sam 30 Avr 2016 - 22:17   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Allez zou, lisons un peu la nouvelle génération :D

J'aime bien ce début, avec des héros dans le "mauvais camp" qui n'en restent pas moins humains voire attachants. Attachants car on sent bien qu'ils ont l'enthousiasme de la jeunesse, et ça donne du rythme à l'histoire pour le moment.
Reste à voir comment tu traiteras leurs futures désillusions et leurs futures pertes, car on peut penser qu'il y en aura.

Bref, c'est plaisant à lire. :jap:
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Clonedroïd92 » Sam 30 Avr 2016 - 22:34   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Mais ... mais ... c'est le papa de Cirederf ! :love:

Merci de ta lecture ! :jap:
J'espères que l'évolution des héros te plaira autant que je prends de plaisir avec les tribulations galactiques !
Sinon pour les désillusions et les pertes je me :chut:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Tenebrae » Mer 04 Mai 2016 - 13:51   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Chapitre 2 lu!

Toujours aussi bien. Je trouve même que le style est encore plus fluide que sur ton premier chapitre.

Alors c'était un peu court certes (mais la lecture sur forum est plus agréable ainsi); la caractérisation de tes personnages est bien rendue.
Et ta description, sous-jacente, du Premier Ordre est subtile évitant les clichés (dans le positif comme dans le négatif envers le régime...).
Je m'étendrais pas plus à part:
LA SUITE Boudiou LA SUITE! :)
Tous mes textes passés, à présent et à venir sont dédiés à ma fille Sharleen.
Puisses-tu être heureuse où que tu sois désormais...
Tenebrae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 274
Enregistré le: 20 Mai 2013
Localisation: Villeurbanne; là où je suis et serais hier
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 04 Mai 2016 - 16:32   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Tu demandes ? J’exécute ! :D la suite du chapitre 2 ! Et plus long cette fois !
Le prochain épisode ne parlera pas de kangourous spatiaux ni de cyclimse



Les Héritiers du Trône
Chapitre 2 : Les enfants du Premier Ordre - Partie 2-



- DF-1104, maintenez le cap sur deux-point-zéro. Maintenez la formation.
- Reçu, Mon Lieutenant.

Riken corrigea son vecteur d'alignement. Tenir la formation dans ce champ d'astéroïdes était stressant, d'autant plus qu'il ne s'agissait plus de simulateur. Depuis leur arrivée sur le Finalizer, tous les exercices étaient à bords de chasseurs TIE bien réels, ce qui n'était pas une première, mais en conditions elles-aussi réelles. Bien sûr, si le risque était là, tout cela restait pédagogique. L'exercice d'aujourd'hui était une patrouille dans le champ d’astéroïdes de Vergesso, en Bordure Extérieure. Vergesso était un champ d’astéroïdes neutre, sous aucune souveraineté. Il y avait donc peu chance de tomber sur la République, et si c'était le cas, elle n'oserait pas grogner pour si peu, quand bien même le fait que le Premier Ordre croise dans ce secteur était une atteinte aux termes établis par le diktat de la République.
Le but était d'allier une mission opérationnelle avec les besoins de la formation des pilotes. Vergesso était un terrain d'entraînement parfait pour le vol en formation en zone encombrée pour les jeunes pilotes.

Depuis qu'il volait à bord de son TIE/fo, Riken se sentait en osmose avec son appareil. Il répondait à chacune de ses caresses avec une douceur et une précision qui frôlait la poésie. « Cette engin a été crée par des artistes », c'était t-il dit. Car oui, pour lui, les appareils de visée rougeâtres, les scanners, les navordinateurs de bord Torplex, les manches de contrôle... tout ceci donnait un aspect abrupte, militariste et puissant qui frôlait la perfection. Ce simple chasseur était à l'image de la société parfaite du Premier Ordre.

- Lieutenant, mes scanners sont RAS sur mon secteur, annonça au rapport, DF-4282.
- Reçu. Formation, on vire 3.60 et on rentre. Fin de patrouille. Joli vol les bleus.
- Merci, Mon Lieutenant, répondit Riken, avec l'ensemble des pilotes.

Une fois son TIE amarré aux attaches magnétiques, après avoir été guidé par les rayons tracteurs , Riken sortit de son appareil et se rendit au débriefing, casqué. Il le garda tout du long de celui-ci, comme l'imposait le protocole. Les pilotes n'avait le droit de l'ôter que lorsqu'ils étaient dans les zones de repos, ou hors-service. Ou sur ordre d'un gradé supérieur. Il avait pris l'habitude de vivre à travers ce casque et cette combinaison pressurisée. Il arrivait maintenant à discerner ses camarades sous leur propre combinaison. Il identifia une femme devant lui, mais son aspect élancée et sa démarche dure lui fit penser à DF-4282. Par contre la démarche lente et décontractée, presque timide, de la femme derrière trahit cette dernière. Bien sûr leurs casques avait un scan d'identification permettant d'afficher les matricules des soldats mais c'était nettement moins drôle.

- DF-1390, je suis de repos pour le prochain quart, ça vous dirait de parler stratégie ?
- Naturellement DF-1104. Je cherche toujours à me perfectionner.

Les cours de « stratégie » avaient lieu au Coruscantis, un des douze bars du Finalizer. Leur préféré.
Là, ils purent enfin retirer leur casques. Comme d'habitude, Riken était époustouflé par la beauté de Deva. Peut-être était-ce du au casernement qui le cantonnait à ne voir qu'une série de casques, ou à l'espace, à moins que ce ne soit autre chose, mais il la trouvait de plus en plus belle chaque jour.

- On a assuré aujourd'hui. Le Lieut' fera un rapport d'enfer à Dickels.
- Mouais... ce chien kath, trouvera bien quelque chose à nous reprocher, dit-il en pensant à leur sévère instructeur, héros d'Endor et de Jakku.
- Tu as reçu un holo de ta famille ?

Riken regarda autour de lui. La famille, c'était ses frères d'armes. Évoquer ses origines biologiques était fortement déconseillé, même en zone de repos. Il était toujours impressionné avec quelle facilité Deva faisait fit de cet aspect du Premier Ordre.

- Parle moins fort. Et non, ma famille connaît les règles, ils ne prendraient jamais le risque de faire ça.

Il se rendit compte qu'il ne connaissait rien des origines de Deva et donc de la raison qui faisait qu'elle avait un patronyme.

- Et toi ?
- Non plus. Comme tu dis ils connaissent les règles, dit-elle d'un ton lointain.
- Tu ne m'as jamais parlé d'eux. Pourtant tu as dû écouter toutes mes palabres sur ma famille, mais tu n'as jamais lâché la moindre info à ce sujet.
- Oui c'est … particulier.

Il la regarda intrigué, ne comprenant pas. Si Deva avait un patronyme, c'est que sa famille était d'une certaine dignité. De quoi avait-elle peur ?

- Si tu ne veux pas en parler ce n'est pas grave. Je comprendrais.
- Non. C'est bon. Y a pas de problèmes. C'est juste qu'avec d'autres, il pourrait y avoir un jugement. Mais je te connais bien maintenant. Ma famille à une histoire particulière. Mes grands-parents étaient originaires d'Anaxès.

Il n'y avait rien de particulier la-dedans. Anaxès était une planète réputée pour son excellence militaire, ayant donné naissance à des lignées glorieuses de militaires ayant servi le pouvoir de Coruscant depuis des siècles, du temps de la République, puis de l'Empire. Anaxès faisait partie des planètes restées loyales à l'Empire jusqu'à la fin, avant de jurer allégeance au nouveau gouvernement central devenu la Nouvelle République, comme sa tradition militariste apolitique l'exige.

- Tu dois faire partie de ces nobles lignées militaires. C'est de ça que tu essaies de te protéger ? Les nobles sont de parfaits crétins arrogants, mais la noblesse militaire d'Anaxès est de valeur. C'est un fier héritage.

- Ce n'est pas exactement la vérité. Mes grands-parents sont devenus de fervents opposants à l'Empire. Il se sont engagés dans la Rébellion dès ses débuts. Ils avaient déjà eu deux enfants. Ma mère et sa soeur. Elles ont passé toute leur enfance et leur adolescence de planète en planète, près de camps de réfugiés, fuyant l'Empire, sans repères, sans terre, sans éducation. Leurs conditions de vie étaient très précaires. Elles vivaient dans la terreur et la violence parce que mes grands-parents faisaient passer leur idéaux et leur stupide combat pour la « liberté » avant leurs propres enfants. A force de côtoyer des terroristes ce qui devait arriver, arriva. La Rébellion a finit par demander à mes grands-parents le concours de ma mère et de ma tante, alors adolescentes, leurs concours dans leur lutte contre l'Empire. Ce qui commença par des « petites » missions de reconnaissance, de réapprovisionnement et de messager devint vite des missions de sabotage. Avec les morts collatéraux qui vont avec. Ils ont fait de ma mère une assassin avec du sang sur les mains, mais elle n'avait jamais eu envie de faire partie de la Rébellion, elle. Elle n'a pas eu le choix. Évidemment, elle pouvait quitter la Rébellion, c'était une armée de volontaires mais... pour aller où ? Elle n'avait connu que ça. Sans parler que, comme tout enfant, elle voulait faire plaisir à ses parents. Et puis au fond, sa seule famille, c'était ces Rebelles. Elle a finit par porter une arme et tirer sur des soldats et autres impériaux. Elle essaya de tout faire pour quitter cette vie, mais elle ne connaissait que ça. Mais après Endor, mes grands-parents ont commencé à douter de leur engagement au sein de la Rébellion. Ils commençaient les missions de purification, conquérant les mondes impériaux les uns après les autres, détruisant les villes au fil des combats. Les prisonniers impériaux étaient exécutés pour nombre d'entre eux au fur et à mesure qu'ils avançaient, traquant tout sympathisants impériaux. Les « collabos » comme ils disaient. Les grands pontes de la « Nouvelle République » voulaient donner bonne figure et interdisaient ces carnages, mais ils ne pouvaient avoir des yeux partout, et au final ce genre de choses était monnaie courante sur les champs de batailles et simplement ignoré. Mes grands-parents commençaient à en avoir assez de ces crimes. Mais pour ma mère, cette violence fut de trop. Elle quitta les rangs des rebelles et fuit en zone impériale. Là, elle rencontra mon père, un officier d’approvisionnement chargé de trouver la nourriture des soldats et de s'assurer que les citoyens impériaux ne meurent pas de faim. Une mission incroyablement dure à cette époque pour les mondes impériaux, affamés par les rebelles qui avaient détruits l'économie de ces planètes et coupés les voies de ravitaillement. L'Empire s'effondrait, c'était la mauvaise pente. Là, ma mère à vue le but de l'Empire. Elle a vu les bienfaits d'une civilisation régulée, disciplinée, encadrée mais surtout en paix. Elle s'est rendu compte du monde que ses parents lui avait volé, de ce qui aurait pu être. Alors elle a donné toutes les infos qu'elle avait aux impériaux, puis s'est engagée dans les stormtrooper pour protéger les citoyens impériaux des Rebelles. Jusqu’à l'exil. En d'autres circonstances, ils l'auraient jetée en prison, mais l'Empire avait besoin de volontaires inspirés plus que tout. Et les infos récupérées avaient permis de ralentir l'avancée des rebelles sur une douzaine de systèmes. Ma mère prouva sa loyauté sur le champ de bataille en sauvant des dizaines de vies et en tuant plus encore de rebelles. C'était sa vengeance pour une vie gâchée.

- Ta mère est une véritable héroïne. Il est déjà valeureux de se battre pour son Empire. Il l'est encore plus de se battre contre les siens au nom de ce qui est juste. C'est un vrai sacrifice. Tu... tu sais ce qui est arrivé à tes grands-parents ? Et à ta tante ?

- Oui. Ma tante est n'a pas eu le courage de quitter les rangs de l'armée rebelle et a finit par mourir sur la champ de bataille. Ma mère m'a dit que contrairement à elle, elle avait finit par adopter leurs idéaux. Pour mes grands-parents, des... connaissances au sein de la République nous ont dit qu'ils n'avaient pas supporté les exactions lors de la campagne de « libération ». En comptant en plus la mort de leur fille, suivie peu de temps après de la désertion de leur second enfant pour un ennemi qui ne l'était plus tellement pour eux, à ce moment là. Ils ont finit par quitter la Rébellion puis sont partis en territoires neutres. Tout ça pour ça.

- Pourquoi avoir honte de ça ?

- Certains pourrait penser que je ne suis pas une vraie enfant du Premier Ordre. Que la trahison coule dans mes veines.

Il lui prit le bras et la regarda dans les yeux. Pour la première fois, il sentit qu'il allait au-delà de la carapace de la jeune femme.

- Tes parents sont des héros. Tourner le dos à sa famille, à ses repères pour une cause plus grande, pour ce qui est juste... Ils méritent tout notre respect. Bien plus que certains fils de fonctionnaires impériaux crétins qui étaient plus préoccupés par leur intérêt personnel que par la survie de l'Empire à l'époque. Tu es un peu un modèle pour la galaxie.

- Vraiment ? dit-elle étonnée, avec un rictus moqueur sur les lèvres.

- Nous pensons à notre retour dans l'espace connu. A notre vengeance sur ces traîtres. Mais nous devons aussi penser l'avenir. Après la guerre et l'anéantissement de la République nous serons de nouveau aux commandes de la galaxie. Nous ne pourrons asservir une galaxie entière et ce n'est pas notre but. Nous voulons l'union de la galaxie autour d'une seule voix, autour d'un seul idéal. On obtient pas ces choses qu'avec des blasters. Qu'on le veuille ou non, ces ennemis que nous allons affronter deviendront demain des citoyens du Premier Ordre. Ils seront des nôtres. Notre peuple. Nous devons les inspirer comme tes parents ont pu être inspirés. Les pères et mères d'aujourd'hui sont peut être des ennemis, mais leurs enfants n'y sont pour rien. Demain ils devront être nos frères et nos sœurs.

- Comme ce fut le cas pour ma famille...

- On ne peut rester qu'entre ex-impériaux. Notre Premier Ordre sera composé d'anciens rebelles. C'est inévitable.

A ce moment, Riken put voir quelque chose d'étrange dans le regard de Deva qui le transperça. Il venait de faire un pas décisif l'un vers l'autre. Elle sourit et ils changèrent de sujet, rigolant et buvant plus que de raison.

Quelques heures plus tard, après avoir raccompagné Deva à ses quartiers, Riken constata qu'il était relativement sobre. Il tenait bien l'alcool. Il décida alors de s'offrir son petit plaisir et se dirigea vers le stand de tir numéro 41B. Le plus petit mais aussi le plus isolé. Ceci lui garantissait de pouvoir s’exercer aux armes à feu sans être dérangé par un stormtrooper. Ou pire. Un officier supérieur. Non pas que le Premier Ordre interdisait à ses pilotes de telles pratiques, car il ne le pouvait légitimement pas le justifier, mais la spécialisation issue du programme d'entraînement du Premier Ordre définissait clairement le rôle de chacun. Il était pilote, pas soldat. Le voir étendre ses palettes de compétences pouvait être perçu comme un esprit d’initiative trop poussé remettant en cause la doctrine pré-établie. Cette rigidité était l'un des derniers stupide vestige de l'armée impériale. L'entraînement du Premier Ordre encourageait l’initiative, l'adaptation et la polyvalence, mais dans son domaine. Cette sectorisation institutionnelle était une sorte de non-sens. Un grain de sable persistant dans la machine. A cette heure tardive, le stand était systématiquement vide. Mais pas ce soir. Un jeune homme du même âge que Riken se tenait à l'extrémité droite du stand, un F-11 D dans les mains. Après avoir épaulé il tira une rafale, qui toucha en plein dans le mille à cinquante mètres. Une précision effrayante. Il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait d'un stormtrooper. L'homme était en tenue de repos. Il faisait dans les 1m 75. Plutôt mince mais athlétique. Il avait la coupe de cheveux réglementaire des stormtrooper, et un bouc dessiné sur le menton. Ses yeux étaient fins et en amandes, ses cheveux étaient raides et noirs et son teint légèrement mat.
Riken hésita encore quelques secondes. L'idée de tourner les talons lui était venue à la tête mais cela aurait paru suspect. Bordel ! C'était son havre de paix, pourquoi fallait-il que les « rampants » squattent celui-là aussi.

- Salut, finit-il par dire.
- Salut, répondit le soldat.

Puis il retourna à sa cible. Au moins, il n'allait pas le déranger. Riken prit un F11-D et se mit à tirer sur une cible standard à vingt-cinq mètres. Ses tirs atteignaient tous la cible. Plusieurs atteignirent le rond central. Un tir des plus correct. Nul doute qu'il serait le meilleur à ce jeu parmi les pilotes TIE. Aussi il fut déstabilisé par le regard surpris du stormtrooper.

- Vous auriez besoin d'une sérieuse remise à niveau, dit-il sèchement.

Évidemment. Meilleurs parmi les pilotes TIE, mais le garçon devait logiquement penser qu'il avait un autre camarade stormtrooper à côté de lui, les pilotes TIE n'ayant aucune raison de venir au stand et la tenue de repos ne permettait pas de faire la différence. Et un tel tir pour un stormtrooper de cet âge, entraîné depuis l'enfance était proprement inacceptable.
Il n'avait pas le choix, il devait clarifier la situation pour éviter que ce type fasse remonter la chose plus haut. Et aussi pour sauver son ego.

- Oui, je me doute, soupira t-il. Mais pour tout vous dire je n'ai pas eu le temps de beaucoup m'entraîner.

L'autre eu pour seule réponse un regard interrogatif.

- Je ne suis pas un stormtrooper.
- Navigateur ? demanda t-il un sourcil levé. Enseigne de pont ?
- Non. Pilote TIE.

Cette fois les deux sourcils se levèrent.

- Je n'ai jamais vu un pilote TIE prendre la peine de venir au stand en dehors de leur formation initiale à l'armement de dotation... Pourquoi faite-vous ça ?
- Écoutez, je sais que ma place est dans un cockpit de TIE, mais j'estime qu'un militaire de Premier Ordre se doit d'être compétent dans le plus de domaines possibles. Nous devons vouloir atteindre l'excellence en vu de ce qui nous attends. Si je suis abattu en plein combat et que je m'écrase ? Voulez-vous vraiment que je sois un boulet à protéger au milieu du champ de bataille alors que vous devez déjà remplir votre mission, protéger vos camarades et, au passage, votre vie ? Je refuse d'être ce boulet. Si je suis au sol, je dois pouvoir être utile.

Il sourit à cette explication.

- J'aime cette état d'esprit. Vous avez raison. Même si nos supérieurs ronchonneraient s'ils vous voyaient faire ça.
- Vous n'allez donc pas me dénoncer ?
- Non, pourquoi je ferais ça ? dit-il vraiment surpris. J'enfonce pas un camarade qui demande à mieux faire. Et pour un pilote TIE avec peu d'entraînement vous vous en sortez pas mal.

Il remit son fusil à l'épaulé comme pour tirer puis réfléchit un instant.

- Vous venez souvent ici ?
- Dès que je peux, répondit Riken.
- Ça vous dirait que je vous donne des leçons ? Je vous donnerais des petits trucs pour améliorer votre tir. Puis si vous êtes intéressé je peux même vous emmener à la salle 13-M du Complexe.

Riken était stupéfait. Le Complexe était l'installation sur plusieurs niveaux dernier cri de simulation de combat. Elle était réservée aux stormtrooper et aux membres de l'armée de terre. Aucun pilote n'était rentré sur cette « chasse gardée » des stormtrooper. Riken savait apprécier à sa juste valeur ce que lui proposait cet inconnu.

- Je.. oui ce serait génial ! Mais pourquoi vous faites ça ?
- Je partage votre opinion. Nous devons nous renforcer et nous entraider pour devenir meilleur. Si nous nous renforçons, nous renforçons par la même le Premier Ordre. N'est-ce pas notre mission première ?
- Oui.. tout à fait.
- Par contre je ne pourrais vous emmener qu'à la salle 13-M. Les autres stormtrooper n'y vont jamais. Elle est petite, isolée et ne permet pas de faire les exercices les plus complexes. Mais pour apprendre les rudiments du combat et de l'intervention, elle fera bien l'affaire. On pourra se débrouiller à partir de ça. Mais j'ai une condition.

Ah, forcément.

- Laquelle ?
- Vous pourrez m'emmener dans le Nova ? J'aimerais apprendre à piloter. Pas un chasseur. Mais au moins un AAL. Sur le front ça peut sauver de nombreuses vies.
- Le pilotage d'un AAL est compliqué. Il s'agit souvent de pilotes expérimentés, près de la retraite qui pilotent ces engins. Je pourrais vous transmettre au moins les bases. Mais quitte à apprendre les bases sur un AAL, autant vous transmettre aussi celle d'un TIE. C'est beaucoup plus intuitif que le AAL, ça devrait vous plaire ! Et qui sait ? Vous pourriez en avoir besoin un jour !

Un large sourire fendit son visage. Il allait pouvoir toucher au sanctuaire de simulation des pilotes TIE.

- Alors on a un accord ?
- Au fait, moi c'est DF-1104 mais tu peux m'appeler Riken.
- Moi c'est SL-2605. Enchanté !

Il ne donna aucun prénom. Riken se sentit stupide d'avoir donné le sien. Évidemment. Ses meilleurs amis étaient des « bio » comme on aimait le dire pour ceux qui avaient connu leur famille. Mais la majorité des militaires du Premier Ordre, étaient des « matricules » et ne portaient donc aucun prénom. SL-2605 ne s'offusqua pas le moins du monde de cette indélicatesse. Ils se serrèrent la main.



Suite du Chapitre 2 la semaine prochaine !
Modifié en dernier par Clonedroïd92 le Dim 09 Oct 2016 - 19:27, modifié 2 fois.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Tenebrae » Mer 04 Mai 2016 - 16:59   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Tu postes? Je lis! :D

Clonedroïd92 a écrit:Le prochain épisode ne parlera pas de kangourous spatiaux ni de cyclimse

Je valide cette référence ! :lol:

À part, les deux fautes de la première ligne (qui font ouch! :paf: ), cela se lit très bien avec un bémol pour le premier paragraphe.
Il possède trop d’itérations du verbe être. Cela alourdit le texte. Dans la mesure du possible, il vaut mieux essayer de limiter son emploi au strict minimum. Il existe plein de verbes et de tournures qui peuvent remplacer très avantageusement l’auxiliaire être.

Ceci étant, le fond de ta fiction continue de demeurer irréprochable. Caractérisation au poil. Voir un personnage comme Deva racontant ses "origines" rajoute un nouveau point de vue sur le PO, la Rébellion (point de vue que j'ai jamais croisé d'ailleurs).
Le nouveau perso - le stormtrooper - est intriguant. Et là encore une fois, cela rajoute une nouvelle couche sur la description du PO que tu nous offres.

Du tout bon quoi! :jap:
Tous mes textes passés, à présent et à venir sont dédiés à ma fille Sharleen.
Puisses-tu être heureuse où que tu sois désormais...
Tenebrae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 274
Enregistré le: 20 Mai 2013
Localisation: Villeurbanne; là où je suis et serais hier
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 04 Mai 2016 - 17:12   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Tenebrae a écrit:Tu postes? Je lis! :D

Clonedroïd92 a écrit:Le prochain épisode ne parlera pas de kangourous spatiaux ni de cyclimse

Je valide cette référence ! :lol:

À part, les deux fautes de la première ligne (qui font ouch! :paf: ), cela se lit très bien avec un bémol pour le premier paragraphe.
Il possède trop d’itérations du verbe être. Cela alourdit le texte. Dans la mesure du possible, il vaut mieux essayer de limiter son emploi au strict minimum. Il existe plein de verbes et de tournures qui peuvent remplacer très avantageusement l’auxiliaire être.



Houlà moche les fautes en effet ! :transpire: C'est corrigé !

Sinon merci de ton post ! Content que ca te plaise ! :jap: car c'est loin d'être finit !
En effet, Deva m'a permis de développer un aspect de la Rebellion qui a du forcément avoir lieu, et dont on parle peu bien qu'évoquer dans Aftermath. Le revanchisme. Quand un monde s'écroule pour qu'un autre naisse, y a forcément ce côté "revanchard", les violences, l'instabilité envers ce que fut l'ancien monde. On a eu le cas lors de la Révolution française, bolchévik, la chute du nazisme ... c'est une constante. Un passage obligatoire au changement. Et souvent, les libérateurs, où du moins ceux que l'histoire placent du bon côté, se laissent souvent aller dans cette époque de non droit, de flou, d'instabilité, a des actes égaux, parfois pires envers l'ennemi. Et forcément il y a des victimes et des conséquences à ça. Peu dans notre monde IRL, car souvent, l'ancien modèle disparaît totalement. Là, ce n'est pas le cas. L'Empire à survécu via le Premier Ordre, et ces conséquences peuvent trouver une certaine profondeur. Ne pas être oubliés par l'Histoire comme c'est souvent le cas. Je trouvait ça intéressant de développer cet aspect, surtout que ça part à contrepied de ce qu'on nous montre habituellement, bien que le nouveau canon, chercher à gratter un peu dans cette direction de ce que j'ai pu lire.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Morangos » Mer 04 Mai 2016 - 21:43   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Lue cette deuxième partie du chapitre 2 ! J'aime beaucoup, c'est assez intéressant de suivre tes personnes. L'intrigue avance toujours très doucement, mais j'ai toujours cette envie d'en savoir plus sur tes personnages. Bravo à toi.

Je vois aussi que tu as justifié ton texte. C'est plus agréable pour la lecture et surtout, ça te structure mieux tes paragraphes au niveau visuel. Sois juste cohérent pour les dialogues, certains sont espacés à chaque réplique et d'autres, non. Autrement, c'est bien.

Vivement la nouvelle partie !
Fan fiction :
Star Wars: Annihilation, en cours.
Morangos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 111
Enregistré le: 04 Fév 2016
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 04 Mai 2016 - 21:57   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Morangos a écrit:
Lue cette deuxième partie du chapitre 2 ! J'aime beaucoup, c'est assez intéressant de suivre tes personnes. L'intrigue avance toujours très doucement, mais j'ai toujours cette envie d'en savoir plus sur tes personnages. Bravo à toi.

Je vois aussi que tu as justifié ton texte. C'est plus agréable pour la lecture et surtout, ça te structure mieux tes paragraphes au niveau visuel. Sois juste cohérent pour les dialogues, certains sont espacés à chaque réplique et d'autres, non. Autrement, c'est bien.

Vivement la nouvelle partie !


Merci pour ton post !!
Effectivement ca bastonne pas encore. Ca va arriver, ca va arriver :paf:

Sinon pour les incohérences pour les espaces de dialogue c'est une liberté de ma part. Je m'explique. Dans ma fic, il va y avoir des échanges vifs. Des conversations tac au tac, et dans ce cas, je ne saute pas de lignes entre les dialogues. Mais pour d'autres cas, les perso peuvent parler longuement. C'est ce qui se passe avec l'histoire de Deva. A la base, j'avais respecté les conventions en enchaînant les deux conversation. Ca faisait un bon gros bloc. J'aimais pas. Alors pour fluidifier tout ça, j'ai mis des espaces pour ces cas spécifiques. Je sais bien que c'est une liberté par rapport à ce qui se fait, mais avant de penser respect des conventions établies en littérature, pour une fic amateur, j'ai voulu penser confort du lecteur :)
A la rigueur, si vraiment ça gêne, je mettrais aussi des espaces pour les petits dialogues, mais ça casse le côté tac au tac que j'essaie de faire ressortir parfois.

Sinon merci de ta fidélité :D :jap:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Morangos » Mer 04 Mai 2016 - 22:24   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Clonedroïd92 a écrit:Merci pour ton post !!
Effectivement ca bastonne pas encore. Ca va arriver, ca va arriver :paf:

Sinon pour les incohérences pour les espaces de dialogue c'est une liberté de ma part. Je m'explique. Dans ma fic, il va y avoir des échanges vifs. Des conversations tac au tac, et dans ce cas, je ne saute pas de lignes entre les dialogues. Mais pour d'autres cas, les perso peuvent parler longuement. C'est ce qui se passe avec l'histoire de Deva. A la base, j'avais respecté les conventions en enchaînant les deux conversation. Ca faisait un bon gros bloc. J'aimais pas. Alors pour fluidifier tout ça, j'ai mis des espaces pour ces cas spécifiques. Je sais bien que c'est une liberté par rapport à ce qui se fait, mais avant de penser respect des conventions établies en littérature, pour une fic amateur, j'ai voulu penser confort du lecteur :)
A la rigueur, si vraiment ça gêne, je mettrais aussi des espaces pour les petits dialogues, mais ça casse le côté tac au tac que j'essaie de faire ressortir parfois.

Sinon merci de ta fidélité :D :jap:


Ah non, c'était absolument pas une question de confort. C'est juste que j'ai remarqué ça, je me suis demandé si c'était normal, mais c'est toi qui voit comment tu souhaites disposer ton récit. Ne te force pas à refaire la mise en page à chaque commentaire, tu n'en finirais pas. Pour la fidélité, c'est avec plaisir. ;)
Fan fiction :
Star Wars: Annihilation, en cours.
Morangos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 111
Enregistré le: 04 Fév 2016
 

Messagepar Sith lumineux » Mer 04 Mai 2016 - 23:33   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Yeahhhh !!! Ca y est, la suite est là.

Tu m'impressionnes, si tu savais à quel point , j'imagines le visuel de chaque personnage, chaque élément, accessoire, costume, lieux... Que tu me proposes. C'est un thème que j'adore, un régime autoritaire.

Je suis amoureux de Deva !! :lol: sportive, je suis sûr en plus... Mdrr
Je suis en totale découverte.

Si par malheur, je loupe ta publication, n'hésite surtout pas à m'envoyer un message privé.
Faut que je pense à te critiquer...

Je trouve que même s'il n'y a pas de présence d'un professeur sévère, on ressent bien la rigueur et la discipline demandées par le PO.
Dans ce chapitre, on ne sait pas où le premier de la promo, celui qui connaît les inspecteurs, ou la police des polices (vous m'avez compris). :x
J'ai hâte de voir comment tu vas me transporter en pleine scène d'action, ton œuvre m'intéresse beaucoup.

J'espère que tu vas bien faire passer la rébellion pour des méchants !! :diable:
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 04 Mai 2016 - 23:49   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Sith lumineux a écrit:Yeahhhh !!! Ca y est, la suite est là.

Tu m'impressionnes, si tu savais à quel point , j'imagines le visuel de chaque personnage, chaque élément, accessoire, costume, lieux... Que tu me proposes. C'est un thème que j'adore, un régime autoritaire.

Je suis amoureux de Deva !! :lol: sportive, je suis sûr en plus... Mdrr
Je suis en totale découverte.

Si par malheur, je loupe ta publication, n'hésite surtout pas à m'envoyer un message privé.
Faut que je pense à te critiquer...

Je trouve que même s'il n'y a pas de présence d'un professeur sévère, on ressent bien la rigueur et la discipline demandées par le PO.
Dans ce chapitre, on ne sait pas où le premier de la promo, celui qui connaît les inspecteurs, ou la police des polices (vous m'avez compris). :x
J'ai hâte de voir comment tu vas me transporter en pleine scène d'action, ton œuvre m'intéresse beaucoup.

J'espère que tu vas bien faire passer la rébellion pour des méchants !! :diable:



Merci de ta lecture et de ton post :jap:

Le but est justement de sentir l'ambiance plomb que représente le régime du PO sans forcément y mettre des figures maléfiques. Le conditionnement est tel, que les gradés n'ont même plus besoin de mettre la pression, elle est inhérente aux soldats. C'est l'aboutissement du totalitarisme.

Vu que c'est l'histoire vu du côté du PO, nécessairement tu verra LEUR perception de la Rébellion et sa face sombre. Mais a travers ce récit, derrière la critique de la République, je met le contraste avec le PO. Et ça en fait pas un univers type top non plus, ca se sent déjà et je vais continuer à le souligner :wink:. Le PO, c'est pas disneyland :transpire:

Oui Aalyn, DF-0952, n'est pas dans cette partie, mais tu vas vite le revoir , tous les personnages ayant une importance égale dans le récit, bien que ce sont les yeux de Riken qui raconte. :oui:

Pour les publications c'est pas compliqué, sauf si mon boulot me kidnappe pendant plusieurs jours sans que je puisse trouver un ordi comme il sait si bien le faire, c'est le mercredi soir ! :transpire:
Et le prochain épisode, on commencera à parler action ! :sournois:

Et encore merci pour ton enthousiasme ! :D
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar L2-D2 » Lun 09 Mai 2016 - 11:34   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Deuxième partie du Chapitre 2 lue !

Je trouve vraiment ce récit très original ! Tu persistes et signes dans cette description du Premier Ordre, nous livrant au passage les origines de la famille de Deva, origines pour le moins originales et jamais vues dans Star Wars : ça fait du bien d'avoir des Rebelles qui ne sont pas "parfaits", tout gentils tout beaux, mais bien des hommes qui commettent des erreurs, qui ne sont pas tous irréprochables et qui, oui, pourraient passer pour certains pour des fanatiques. Bien joué ! :oui:

Dans la foulée, Riken rencontre un autre des principaux personnages de ta fic, SL-2605. Tous deux semblent se respecter d'instinct, chacun approuvant les conceptions de l'autre. Bon point là encore, même si j'imagine que tôt ou tard, les "libertés" que se permet Riken risquent fort de lui retomber dessus... Mais dans l'attente, j'ai hâte de lire la suite ! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5400
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Clonedroïd92 » Lun 09 Mai 2016 - 22:11   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Merci L2 ! :jap:

Content que le passage sur les origines de Deva t'ai plu. Et que globalement ça ait plu aux gens. C'était un passage casse gueule car j'ai voulu donner une dose de réalisme à la Rébellion. Lui donner une peu plus de notre monde (et IRL les rébellions sont souvent loin d'être des enfants de chœurs), et un peu moins de romantique, car dans les faits, les révolutions en vu de changer un système tourne souvent ainsi, comme je l'ai dit dans un commentaire plus haut. Ca n'enlève rien à l'idée fondatrice de la Rébellion, mais révéler cette face là de celle-ci, c'est risqué, surtout quand on sait le traitement qu'a eu la rébellion jusqu’à présent, bien que depuis la reprise de l'UE par Disney, on est plus dans le gris et moins dans le Black and White. De plus, si la Rébellion est héroïque pour ceux qu'elle sert, là on parle des descendant des Impériaux. Ils ont tout perdu. Je voulais faire ressortir leur ressenti, et l'idée du transfuge m'a semblé être un bon point d'attaque.

Pour la suite, mercredi. Et ça va commencer à bouger :sournois:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 10 Mai 2016 - 11:16   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

J'ai beaucoup apprécié ce chapitre qui montre tes jeunes héros alors qu'ils ont déjà bien avancé dans leur formation, et qu'ils intègrent le vaisseau amiral.
Aalyn est donc le bout en train-de-service et un super pote de Riken, ce qui va tout à fait à l'encontre de ce que ton personnage central pensait de prime abord. Bonne chose :wink:
Deva est toujours celle qui apporte la dose de légèreté, et on finit par découvrir son passé. Tu lui as donné une histoire impressionnante, et j'ai hâte d'avancer dans l'histoire pour savoir si un revirement inverse ne risque pas d'arriver !
D'autre part, on sent une véritable alchimie entre elle et Riken. J'imagine que leur relation va évoluer, et je ne sais pas pourquoi, mais je suppose que le Premier Ordre ne verra pas forcément les choses d'un bon œil :whistle:
Le nouveau venu, Stormtrooper sans nom car non-issu de l'agricultrue biologique et du commerce équitable ( :transpire: ) a un bon potentiel, et je suis curieux de voir ce qui se passera lorsque Riken et lui iront faire des entraînements :sournois:
Si le Premier Ordre était en quête d'amélioration, il prendrait le cas de ces deux jeunes comme exemple, et créerait des sessions de formations croisées :lol:

Bon ! À présent que je suis à jour, je guette le prochain passage :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Sith lumineux » Mer 11 Mai 2016 - 11:41   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Today is THE day, la suite après la pub... :chut:
On attend clonedroïd92 mdrrr Come on !! :paf: :diable: :lol:
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 11 Mai 2016 - 15:05   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Oulà j'ai carrément une personne qui m'attends en embuscade :transpire: :paf:
Allez vu que je suis en Week-end (enfin en Week Middle) inutile de publier ce soir. Je balance ! :diable:




Les Héritiers du Trône
Chapitre 2- partie 3-




A midi, il revint de la simulation épuisé. SL-2605 et lui passait pas mal de temps ensemble désormais, que ce soit au tir, dans le Complexe ou dans le Nova. Riken était obligé de relever la vitesse avec laquelle SL-2605 s'adaptait et apprenait. Il était déjà un pilote qualifié... du moins sur simulateur. L'entraînement des stormtrooper permettait à ses bénéficiaires de posséder une capacité d'apprentissage accélérée vraiment stupéfiante. Mais Riken n'était pas sans démériter. Il avait fait des progrès importants au tir et visait juste quasiment à chaque fois, y compris sur les cibles en mouvement. De l'aveu de SL-2605, il était prêt à supporter le conflit sur un champ de bataille. Évidemment il n'était et ne serait jamais aussi bon combattant que le stormtrooper et inversement, SL-2605 ne piloterait jamais aussi bien que Riken. Mais l'un comme l'autre était devenu meilleur, plus complet. Et force de constater que Riken était devenu véritablement « scotché » à son nouvel ami. Comme une sorte de symbiose, les deux jeunes hommes se parlaient et se côtoyaient comme s'ils se connaissaient depuis l'enfance. SL-2605 n'arrêtait pas de lui raconter ses aventures d'escouade, sa formation s'étant terminée avant celle de Riken, et inversement, Riken lui parlait du monde des pilotes TIE. Seul sujet évité par Riken, celui de la famille, étant bien conscient que lorsque SL-2605 lui parlait de ses aventures d'escouade... il lui parlait par la même de sa famille. Riken se détestait d'avoir été parfois si dur envers les « matricules », les considérant comme des droïdes sans âme. Il était lui même un de ces fichus droïdes après tout. Ils étaient pareil. Au fond qu'il ait connu sa famille et ait pu les voir deux semaines par an ne changeait rien. Que s'était-il imaginé, cet idiot ? C'est le Premier Ordre qui l'avait éduqué, qui l'avait élevé. Sa véritable famille était les membres de son escadron, Aalyn, Deva et maintenant SL-2605.
Sombre crétin prétentieux.
Il avait accepté cela désormais.

Il rejoignit Deva et Aalyn au Coruscantis qui l'attendaient à leur table habituelle dans un recoin de la salle, près de la baie vitrée donnant sur l'espace.

- T'es en retard, dit simplement Aalyn.
- Désolé.
- On arrive jamais en retard aux réunions de concertation stratégique !

Riken ne pu s'empêcher de sourire en voyant une stratégie de 50 cl d'un ton vert dans les mains de Aalyn.

- Tu travail ta stratégie Ycirienne ? demanda t-il en voyant la bière du même nom dans les mains de son ami, une bière populaire chez les jeunes des Régions Inconnues. Il me semblait que t'étais dès plus au point la-dessus.
- Ne jamais rien prendre pour acquis ! répondit-il d'un ton sérieux qui contrastait avec son air espiègle.
- Tu étais encore avec ce stormtrooper ? demanda Deva, d'un ton neutre.
- Yep. On s'est fait une bonne simulation de combat. Vous auriez dû venir !
- Tu me vois sauter dans tous le sens en flinguant ce qui bouge ? Je suis une pacifiste !
- Tu flingues tous ce qui bouge dans ton TIE, Deva …
- Tu n'as aucune preuve de ce que tu avances.
- Tu devrais faire attention avec ces types. C'est un « matricule », qui plus est un storm ! C'est types sont lobotomisés pour obéir sans poser de questions, interrompit Aalyn.
- Aalyn, tu porte une matricule, tu es entraîné depuis l'enfance et franchement, on t'ordonne d'abattre un vaisseau qu'on te dit ennemis, tu l'ouvrirais, ta grande gueule, ou tu obéirais ?
- J’obéirais, bien sûr . Mais je me poserais des questions. J'essaierais de comprendre, je me contenterais pas de mettre le cerveau en « off » et de tirer. J'ai un jugement.
- C'est pareil pour eux tu sais. Ils paraissent ne pas faiblir, de ne pas se poser de questions, mais je peux t'assurer que Sly se pose les mêmes que nous. Il a les mêmes réflexions, les mêmes interrogations, la même façon de penser avec les mêmes contraintes. On se targue d'être différent mais on est pareil.
- Sly ? Je croyais que c'était un « matricule » ? souleva Deva.


Oui, mais à force de le côtoyer, Riken en avait eu marre qu'il ne soit qu'un « matricule ». Il passait son temps à l'appeler « SL » alors que c'était l'indicatif de tout son escadron. Il n'y avait rien de personnel là-dedans. La seule chose qui différenciait un bio d'un matricule, c 'était la famille. Et depuis les quelques mois qu'ils se connaissaient, ils avaient l'impression d'être de le même famille. Il avait donc décidé de lui donner un nom.

- Tout le monde à la droit à un nom, finit-il par dire d'une voix lointaine.
- Tu lui as donné un nom... soupira Aalyn. Ouais, il va le garder, Deva...
- Vous devriez faire un effort. On est frères d'armes ! C'est un gars bien. Vraiment.
- Hmm... de toutes façon tu es appelé à graviter autour de l'étoile que je suis pour toujours. Alors si un satellite vient se greffer à ma force d'attractivité autant que je fasse connaissance avec, déclara Aalyn d'un ton tellement déclaratif que Riken resta figé deux secondes.
- Étoile ? T'es au plus un vulgaire corps céleste. Je suis ton soleil !
- Rarement vu un soleil l'ouvrir autant, dit-il en frappant du poing l'épaule de son ami. On se retrouve au briefing dans deux heures. -- Je dois aller voir la petite Enseigne du niveau 27. J'ai une autre stratégie à mettre au point.

Il fit un clin d'oeil et sortit du bar vers les turbo-ascenseurs.
Deva vint à côté de lui et se pencha près de son oreille.

- C'est vraiment mignon de lui avoir donné un nom.

Elle se contenta de l'embrasser sur la joue puis partit. Une chaleur le consuma d'un coup et son estomac se noua à 360 degré. Bon sang que cette fille arrivait à le perturber !


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


- Bon, les bleus, c'est le grand moment ! Comme vous le savez, notre grand retour dans l'espace connu est imminent, et nos supérieurs souhaitent prendre la température avant de se lancer dans le grand bain, commença leur instructeur, le capitaine Dickels.

Ces derniers temps, tous s'était précipité. Les armes avaient été chargées, le complément de troupes avait été fait sur le Finalizer pour qu'il soit au maximum de ses capacités offensives. Puis les troupes du Finalizer ont commencé à avoir leurs objectifs. Le Leader Suprême avait décidé qu'il était temps. La Résistance, ce groupe de terroristes para-militaire illégal, secrètement soutenu par la République, préférant les utiliser, eux, pour attaquer le Premier Ordre et sauver leur hypocrite respectabilité, s'était mise en tête de plonger la République en guerre. Les agents du Premier Ordre avaient rapporté que la Résistance s'apprêtait bientôt à envoyer un de leur représentant au Sénat Galactique pour les exhorter à rentrer en guerre contre le Premier Ordre. Pire, ces sales vermines, toujours d'après les agents du Premier Ordre, tenteraient de localiser Luke Skywalker, le dernier des Jedi, afin qu'il refonde cet Ordre de cinglés et qu'ils sèment mort et désolation sur leurs territoires. Le Leader Suprême prenait la menace très au sérieux. Kylo Ren était de plus en plus absent. Il était chargé de mener des expéditions afin de trouver la localisation du premier des temples Jedi, endroit où Skywalker se serait caché. L'Empire connaissait ce lieu, mais les archives étaient incomplètes. Skywalker disposait de partisans de l'Ordre Jedi au sein de l'espace connu. Kylo Ren se devait de trouver ces personnes avant la Résistance pour retrouver le criminel avant eux. Mais pour les soldats lambda comme Riken, ceci ne le concernait que de loin. Son rôle se contentait de suivre les ordres et de préparer le terrain pour le Grand Retour.

- Voici Bakura. Autrefois un monde industriel prospère sous l'administration impériale. Environ un mois avant la bataille de Jakku et la Concordance ayant entraîné notre exil, les Rebelles ont lancé un assaut sur le monde. Ils ont arrêté la totalité des puissants industriels locaux et on vaincu les forces impériales sur place. Mais Bakura n'étant pas une planète-nation mais plutôt un monde-usine avec de nombreux peuples en transit pour du travail, sans les industries, l'intérêt que représentait ce monde s'est effondré. La Rébellion, devenu « République » a délaissé cette planète, devenue alors un repère pour les pirates et la vermine de la Bordure Extérieure. Des entreprises clandestines se sont développées sur place et réhabilité les mines pour écouler des matières premières énergétiques au marché noire. Ces « compagnies » minières exploitent des travailleurs dans des conditions déplorables et usent de l'esclavage. Un fléau qui n'a absolument jamais intéressé la République, dont le Sénat était trop occupé à consolider sa position et accumuler des richesses sur le dos de ses mondes membres. Il y a des priorités vous comprenez ? ironisa Dickels.

Il resta là, contemplatif avec un sourire mauvais aux lèvres. Il devait sans doute savourer son trait d'esprit.

- Bref ! Le Premier Ordre a profité que la République se vautre dans la décadence matérialiste et a établit des avant-postes sur la planète. Nos besoins en minerai sont en partie couverts grâce à ces crapules avec qui nous commerçons, bien malgré nous, dans l'ombre. Le Leader Suprême estime que cela doit cesser. Nous allons rétablir la justice ! Vous allez donner l'assaut sur cette planète et anéantir ce gouvernement fantoche de crapules. Détruisez les ennemis du Premier Ordre. Nous réclamerons les mines de Bakura et restaurons l'ordre et la loi sur un monde depuis trop longtemps livré à l'anarchie par les Rebelles.

L'objectif n'était pas que stratégique et énergétique. Bakura était à la lisière des Régions Inconnues. Nul doute que la planète devait être surveillée par les Résistants, des escarmouches entre les agents du Premier Ordre et les espions de la Résistance ayant déjà éclatées dans cette zone. En prenant de force la planète, le Leader Suprême voulait sans doute voir la capacité de réaction de la République, ou plutôt sa non-capacité de réaction. Le Sénat était cupide, égoïste, faible, à l'image de la société individualiste que les Rebelles avaient restaurée. Cela faisait plusieurs années que les agents du Leader Suprême jouaient avec les Sénateurs en les manipulant pour bloquer la République dans sa chambre sacrée. Un gouvernement que l'on retourne contre soi en usant de son propre système... un cannibalisme politique qui prouve à quel point la galaxie mérite mieux que ça. Il s'agissait de l'ultime test. Ils y étaient. Enfin. Et cette bande d'excités appelés Résistants n'y pourrait rien.

Une fois le briefing terminé les pilotes pressurisaient leurs armures. Riken verrouilla son casque et se dirigea vers le poste d'envol numéro 33. Le sien. Mais il rencontra entre temps un stormtrooper qui l'appela.

- DF-1104 !

Il se tourna et vit dans son casque le matricule SL-2605. Il s'approcha de lui et se tapèrent dans les poings.

- Tu participes au rodéo ?
- Oui, mon premier.
- Ça va bien se passer. Tu as reçu le meilleur entraînement de la galaxie c'est pas trois pauvres pirates mal armés et mal entraînés qui vont te poser des soucis.
- J'ai pas peur. J'ai hâtes.
- Tu ressent l'adrénaline d'avant le combat ? Profites ! Y a rien de mieux ! On va leur faire leur fête à cette vermine !
- Tu seras au sol ?
- Oui. Ta mission est de nous dégager l'espace aérien. Une fois fait on débarquera sur les complexes miniers pour les prendre. La ville de pirates servant de capital au « gouvernement » sera attaquée par une autre section. Bref, si tu dégages bien les cieux, c'est du tout cuit.
- Vous aurez votre couloir, vous en faites pas, dit une voix derrière Riken.

Aalyn venait d'arriver avec Deva.

- J'en doute pas.
- Moi c'est Aalyn et elle Deva . Sly c'est ça ?

Sly eu l'air gêné du fait que Aalyn l'appelle par son nouveau nom. Le protocole exigeait que seul les matricules aient cours en service, et Sly n'était pas habitué avec ces nouvelles libertés qu'il prenait. Il devrait faire avec. Aalyn ne respecterait pas le protocole s'il pouvait l'éviter.

- C'est ça, mais ça sera SL-2605 si ça te dérange pas. Mes off-sup écoutent peut être.
- Pas de problèmes. Nous c'est DF-1390 et DF-0952.
- A tout à l'heure alors et faite gaffe à vous.
- Baisse la tête, lui lança Deva.
- Et leur cacher ce si jolie visage ? dit-il en montrant son casque impersonnel.

Ils se tapèrent de nouveau dans les poings pour se saluer et SL-2605 partirent avec l'escouade SL dans un AAL. Cette première réelle rencontre entre ses amis pilotes et Sly lui avait mis du baume au cœur avant d'aller descendre du pirate.

Son Chasseur TIE noir aux ailes argentées l'attendait, prêt à décoller. Il pénétra dans le cockpit, verrouilla son harnais de sécurité et alluma les systèmes électroniques de commande et d'activation sans activer les propulseurs. Seul les répulseurs étaient actifs. Il mettrait les gaz une fois lâché dans le vide spatial. C'était son premier combat. Il était tout excité. Il allait enfin pouvoir faire son devoir envers le Premier Ordre, montrer de quoi il était capable, appliquer toutes ces simulations qu'il avait subit. C'était la consécration d'une vie entière.

- Escadron DF, au rapport, ordonna le Lieutenant DF-0056 alias Leader Oméga.
- Oméga 2 au rapport.
- Oméga 3 prêt.
- Oméga 4 au rapport, répondit Riken.

Les pilotes de l'escadron DF sur le Finalizer, alias l'escadron Oméga s'identifièrent les uns après les autres. La promotion DF recouvrait plusieurs centaines de pilotes affectés dans divers escadrons sur divers bâtiments de ligne de la Flotte. Omega était un escadron DF sur le Finalizer avec l'escadron Epsilon, lui aussi composé de DF.
Aalyn serait Oméga 6 et Deva, Omega 10.

Une autre voix résonna dans les casques mais il ne s'agissait pas de Leader Oméga. C'était Contrôle, en l’occurrence l'officier de pont du hangar. Lors des phases opérationnelles et de combat, l'étiquette de « Contrôle » revenait à la passerelle.

- A toutes les unités, tenez vous prêt pour un passage en vitesse subliminique dans trois minutes. Vous avez vos ordres d'envol sur vos navordinateurs. Vous passerez en manuel un fois en dehors du hangar. Éliminez toutes les cibles afin qu'on fasse décoller nos AAL. Les ordres sont mis à jour, toutes les cibles, sans exception, sont nos ennemis. Bonne chasse à vous. Contrôle, terminé.

Quelques mots furent échangés entre pilotes de divers escadrons pendant ces trois interminables minutes. Riken ne dit rien. Aalyn et Deva non plus. Le grondement sourd indiquait qu'ils venaient de repasser en subliminique. D'un coup une alarme se fit entendre, et le hangar berné d'une lueur rouge passa au vert.

Engagement Alpha, annonça la voix de Contrôle.

Le TIE devant lui se détacha à allure modérée et sortit par la baie latérale de l'énorme destroyer. Le TIE de Riken fut ensuite sur le départ.

- Déconne pas, glissa Deva sans annoncer le destinataire du message sur le canal. Riken n’eut aucun doute.
- Toi non plus.

Engagement Oméga, annonça la voix.




La suite du Chapitre 2 partie 4 la semaine prochaine !!
Modifié en dernier par Clonedroïd92 le Sam 05 Nov 2016 - 21:29, modifié 3 fois.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Sith lumineux » Mer 11 Mai 2016 - 16:49   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Mais nan !!!! t'arrêtes pas maintenant :cry:
rolala, ça va chauffer pour ces esclavagistes, le Premier Ordre vient en aide aux oubliés... quelle romantisme !! :paf:

Je suis toujours aussi captivé, les interactions entre les personnages se multiplient, les événements sont justifiés et réalistes. :transpire:

Je t'avoue juste, pour les dialogues à 3-4, j'ai dut me concentrer et relire. J'ai pas décroché de l'histoire mais justement si ça se répète, j'ai peur que ça m'arrive... :oui:

Sinon, tu nous apportes toujours autant de détails, les répliques sont efficaces et claires, on a affaire à des militaires, les 2-3 blagues de ton univers sont compréhensible. :ange:

L'entraînement physique de Risken, va-t-il lui être utile ? Aalyn & Deva profite-t-ils de l'absece de Risken ? Sly dénoncera-t-il la liberté des 3 mousquetaires ? :siffle:
Navré mais toutes vos questions auront peut-être une réponse dans une semaine... LoL :perplexe:

Ps: merci de l'avoir posté un peu plus tôt !! 8) :lol:
je voulais savoir si ta fan-fiction avançait au fur et à mesure, ou que tu l'avais déjà travaillé et que tu l'as finalise chaque début de semaine pour ce forum ?
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 11 Mai 2016 - 17:40   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Sith lumineux a écrit:Mais nan !!!! t'arrêtes pas maintenant :cry:
rolala, ça va chauffer pour ces esclavagistes, le Premier Ordre vient en aide aux oubliés... quelle romantisme !! :paf:


C'est un façon de voir les choses :paf: :transpire:
Je suis toujours aussi captivé, les interactions entre les personnages se multiplient, les événements sont justifiés et réalistes. :transpire:

Je t'avoue juste, pour les dialogues à 3-4, j'ai dut me concentrer et relire. J'ai pas décroché de l'histoire mais justement si ça se répète, j'ai peur que ça m'arrive... :oui:


Ah désolé pour ça.. :(
Alors si ça peut t'aider dans les futurs multi dialogues, quand un perso prends la parole il sera toujours précisé dans les premiers mots qui suivent. Lorsque qu'une conversation type ping-pong entre deux personnes a lieu, je ne rajoute plus le nom des prota qui parlent pour éviter d’alourdir le texte.
Par conte si il y a ce phénomène ping-pong entre deux perso et qu'une troisième personne présente intervient, je le signale pour qu'on puisse savoir qui parle. Exemple autour de la table. Riken et Aalyn parlent et se répondent tac au tac, donc je ne précise pas qui parle, il suffit de suivre le déroulé. Mais dès que Deva intervient en s'étonnant du nom de Sly, hop ! Je précise que c'est Deva qui à causé :wink:

EDIT : il y a aussi les petits dialogues impersonnels. Des anonymes qui parleront et qui n'ont que peu d'importance dans l'histoire.
Exemple : Oméga 2 prêt
Oméga 3 prêt.
etc ...
Pareil en combat (qui arrive :sournois: ) tu entendra des comm' de pilotes, de soldats ... non identifiés. Y a pas de continuité. Dans le chaos de la batailles, les transmissions fusent. Mais dès que ce sera quelqu'un d'importance ca sera précisé.


Si dialogues avec plusieurs il y a ça suivra systématiquement ce schéma. En espérant que ça te perdra pas trop :transpire:

L'entraînement physique de Risken, va-t-il lui être utile ? Aalyn & Deva profite-t-ils de l'absece de Risken ? Sly dénoncera-t-il la liberté des 3 mousquetaires ? :siffle:
Navré mais toutes vos questions auront peut-être une réponse dans une semaine... LoL :perplexe:

Ps: merci de l'avoir posté un peu plus tôt !! 8) :lol:
je voulais savoir si ta fan-fiction avançait au fur et à mesure, ou que tu l'avais déjà travaillé et que tu l'as finalise chaque début de semaine pour ce forum ?


Justement, a la base c'était juste une histoire écrite pour le fun et pas pour finir sur un forum. Donc elle est achevée. Ca m'empêche pas au fil des remarques de l'améliorer sur le gratin mais pas sur le plat principal. Posé c'est posé :transpire:
Et c'est ça qui est un peu stressant. Je vois vos théories, vos attentes. Certaines donneront sur quelque chose (mais vous comblera t-elle ?) d'autres non :transpire: :diable: en espérant décevoir le moins possible :whistle:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Sith lumineux » Mer 11 Mai 2016 - 18:19   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Clonedroïd92 a écrit:Ah désolé pour ça.. :(
Alors si ça peut t'aider dans les futurs multi dialogues, quand un perso prends la parole il sera toujours précisé dans les premiers mots qui suivent. Lorsque qu'une conversation type ping-pong entre deux personnes a lieu, je ne rajoute plus le nom des prota qui parlent pour éviter d’alourdir le texte.


merci de ne pas me prendre pour un "matricule" et de prendre du coup en considération ce que je dis... :x
Tu peux déjà te dire que j'attends la suite... LOL, en ce moment, c'est games of thrones et les héritiers du trône...

combien de chapitre as-tu prévu ?
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 11 Mai 2016 - 18:30   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

4 ! Et les chapitre 3 et 4 sont plus long que le 2 ! C'est pas finit :sournois:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Sith lumineux » Mer 11 Mai 2016 - 18:43   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

good news !!
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar L2-D2 » Mer 11 Mai 2016 - 19:13   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Troisième partie du Chapitre 2 lue !

Ah, de l'art de finir sur un cliffhanger... :sournois:

Dans la forme, j'ai repéré quelques coquilles, mais rien de bien rédhibitoire. :wink:

Dans le fond, les choses sérieuses démarrent ! Premières escarmouches dans l'espace Républicain avec un objectif défini : Bakura. Le choix de cette planète a-t-il un lien avec le roman Legends qui s'y déroule ? Car si ce n'est pas le cas, c'est tout de même ironique comme choix, ironique et bienvenu !

J'aime bien également le surnom de SL, qui rappelle celui à l'origine de Finn. Et les références au Leader Suprême, à Kylo Ren et à la disparition de Skywalker ancrent davantage ta fiction dans les semaines/mois qui précédent l'Episode VII. Du bon boulot, en somme !
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5400
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 11 Mai 2016 - 20:24   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

L2-D2 a écrit:Troisième partie du Chapitre 2 lue !

Ah, de l'art de finir sur un cliffhanger... :sournois:


A la base j'avais pas prévu des points de séparation pour la fic, mais j'avoue je l'ai joué mon gros sadique :sournois: :sournois: et j'ai aimé, je tiens à le dire :paf:

Dans le fond, les choses sérieuses démarrent ! Premières escarmouches dans l'espace Républicain avec un objectif défini : Bakura. Le choix de cette planète a-t-il un lien avec le roman Legends qui s'y déroule ? Car si ce n'est pas le cas, c'est tout de même ironique comme choix, ironique et bienvenu !


Bien que j'ai lu l'univers Legends de Bakura, j'ai justement profité du côté page vierge par l'effacement de l'UE pour servir l'histoire. Sa proximité avec les Région Inconnues me plaisait bien d’ailleurs.

J'aime bien également le surnom de SL, qui rappelle celui à l'origine de Finn. Et les références au Leader Suprême, à Kylo Ren et à la disparition de Skywalker ancrent davantage ta fiction dans les semaines/mois qui précédent l'Episode VII. Du bon boulot, en somme !


On va pas que rester avant le film :paf: on va aller en plein dedans !

Pour les coquilles, si y en a pas trop, hésite pas a me les dire que je corrige pour les prochains lecteurs ! Si l'envie t'en prends j'entends :jap:

Et merci de ta lecture L2 ! :jap: :jap:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Ve'ssshhh » Jeu 12 Mai 2016 - 21:39   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Autant le dire tout de suite, je n'ai qu'un intérêt limité pour le "nouveau canon". Probablement parce que je suis trop imprégné et depuis trop longtemps, de cet univers qu'il faut maintenant qualifier de legends.

Néanmoins, j'ai apprécié ton choix de te placer d'emblée du côté des "méchants", d'autant plus que tu donnes la vedette non pas aux personnages importants, mais aux petites mains, aux obscurs du Premier Ordre.

L'organisation totalitaire que tu décris est glaçante de vérité et rappelle douloureusement d'autres régimes ayant sévi sur notre vieille Terre, ou d'autres qui y sévissent toujours: la Corée du nord, par exemple.
Je suis soulagé de constater que tes "Héritiers" - y compris les Stormtroopers- conservent leur humanité, malgré leur embrigadement et le conditionnement qu'ils ont subi depuis l'enfance, et même un zeste d'esprit critique.
Je suivrai donc assidument leurs prochaines aventures.
- Bougez pas! Les mains sur la table! Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur, et des flingues de concours.
- Si ces messieurs veulent bien me les confier...
Ve'ssshhh
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 607
Enregistré le: 02 Fév 2016
Localisation: Quelque part sur la voie Hydienne
 

Messagepar Clonedroïd92 » Jeu 12 Mai 2016 - 21:53   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Ve'ssshhh a écrit:Autant le dire tout de suite, je n'ai qu'un intérêt limité pour le "nouveau canon". Probablement parce que je suis trop imprégné et depuis trop longtemps, de cet univers qu'il faut maintenant qualifier de legends.


Ce qui me fait d'autant plus plaisir. Réussir à accrocher quelqu'un qui n'est pas un grand fan du nouveau canon ... c'est quand même gratifiant :transpire:

L'organisation totalitaire que tu décris est glaçante de vérité et rappelle douloureusement d'autres régimes ayant sévi sur notre vieille Terre, ou d'autres qui y sévissent toujours: la Corée du nord, par exemple.


Content que tu ai remarqué l'inspiration. J'ai toujours vu dans le PO plus de Corée du Nord qu'autre chose. J'ai donc voulu faire ressortir ce côté dans le PO sans pour autant copier-coller.
Je suis soulagé de constater que tes "Héritiers" - y compris les Stormtroopers- conservent leur humanité, malgré leur embrigadement et le conditionnement qu'ils ont subi depuis l'enfance, et même un zeste d'esprit critique.
Je suivrai donc assidument leurs prochaines aventures.


C'es tout l'intérêt de la fiction et un fait. Même les pires criminels de guerre, en les côtoyant, les gens décrivait des gens normaux ou du moins d'une normalité très contrastante. On en est le fruit de son peuple, de son contexte, de son époque, plus qu'on se targue de l'être... et même pour les plus impitoyables, ça crée souvent un conflit.

En tout cas content d'avoir un nouveau lecteur (si tu découvre) et sinon content que ça te plaise ! :jap:
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 18 Mai 2016 - 19:29   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Le Mercredi, c'est ravioli ! Mais aussi la fan-fic !



Les Héritiers du Trône
Chapitre 2 - Dernière partie -




Le TIE de Riken se décrocha et tourna tout seul vers le trou béant de l'espace qui semblait l'aspirer. Tout autour de lui il voyait d'autres chasseurs faire le même parcours de façon parfaitement synchronisée, une synchronisation que seule la précision des rayons tracteur peut atteindre.

- Passage en contrôle manuel dans 10 secondes ! tonna Leader Oméga.

Le TIE passa le champ de confinement du hangar et Riken mit les gaz. Tous les pilotes mirent pleine puissance sur leurs moteurs et le hurlement des TIE se fit entendre. Les chasseurs foncèrent vers la planète devant eux comme des prédateurs affamés.
Riken pensait que les ennemis seraient loin. Il comprit qu'il avait tort par deux choses. Tout d'abord par l'activité débordante des Alpha sur le canal de combat, qui engageaient des manœuvres d’évitement, passaient en vitesse de combat ou, déjà, faisaient des rapports de dégâts.
Mais aussi parce qu'un groupe de chasseurs non identifiés et un cargo modifié faisaient feu sur leur formation et que les alarmes de son cockpit hurlaient pour signaler que plusieurs salves passaient non loin de lui.

- Manœuvres d'évitement ! Plongez et prenez les par le fond ! A vos cibles les Oméga ! Maintenant !-

Riken poussa à fond ses manches de contrôle et le chasseur partit en piqué. Là il prit un virage serré vers l'ennemi, et alors qu'il se trouvait au dessous de lui, remonta en flèche. Un chasseur trop lent ou peu attentif se trouva rapidement dans son champ de vision. Un X-Wing modèle T-65 comme ceux utilisés par les Rebelles durant la Guerre Civile. A l'époque déjà il était plus lent et moins agile que les vieux TIE/ln. Il n'avait aucune chance.

- Oméga 4, je passe à l'attaque ! annonça t-il.

Il prit en chasse le bandit et l'instant d'inattention de son adversaire lui permit de le verrouiller. Un son d'acquisition sortit de son ordinateur de bord Torplex. Il ouvrit le feu et ses lasers partirent foudroyer le pauvre malheureux qui tenta une vaine tentative de dégagement. Aucune chance. Les boucliers du T-65 étaient peut-être robustes à l'époque, mais complètement inutiles face aux armes des TIE/fo. Un coup au but désintégra l'appareil.

- Joli tir ! lui accorda DF-1457 alias Oméga 5.
- Vous relâchez pas ! ordonna Leader Oméga.

Une explosion se vit à sa gauche.

- Un de moins ! tonna un pilote.

Un autre T-65 tenta une descente en virant à gauche mais Riken vit un TIE le rattraper et lui couper la route par le flanc.

- Cible éliminée, dit sobrement Deva.
- Un bandit de moins, annonça Oméga 6 après que Aalyn ait abattu le sien.
- Je suis touchée, annonça Oméga 11 alias DF-4282.
- Allez, semez-le ! l'encouragea Leader Oméga
- Tenez bon Oméga 11, je vous appuie, lança Riken qui mit le turbo pour rattraper la cible.

DF-4282 eu la présence d'esprit après une manœuvre de reprendre une trajectoire linéaire. Son poursuivant y vit une occasion de la descendre et aligna son vecteur sur le sien. Là Riken ouvrit le feu au jugé sans verrouiller. Il rata sa cible mais celle-ci changea légèrement sa trajectoire comprenant qu'elle était attaquée. Suffisamment pour ne pas verrouiller Oméga 11 mais pas assez pour échapper au verrouillage de Riken. Les prochains tirs vaporisèrent le X-Wing.

- Merci, Oméga 4 … dit la voix tremblante de Oméga 11.
- A charge de revanche !
- … vérifiez votre flanc ! entendit Riken. Il s'agissait du Lieutenant, mais il ne s'adressait pas à Riken.
- Vous êtes verrouillés ! Dégagez de là !
- Il est sur moi ! implora le pilote.
- Tenez bon !
- Lieutenant, je …

La phrase fut coupée d'un grésillement et un signal disparu des scan de Riken. Qui était-ce ? Qui était tombé ? C'était une voix d'homme, donc ce n'était pas Deva. Aalyn ? Il ne croit pas avoir reconnu sa voix. Mais est-ce que ça pouvait être lui ?

- Ne laissez pas ce cargo verrouiller un autre pilote !! vociféra Leader Oméga.

Il s'agissait d'un cargo nubien XTR-78, caractérisé par un alliage chromé, mais abîmé, d'une forme assez sphériques sauf en tête de vaisseau, finissant avec le cockpit flanqué de deux « crochets » lui donnant l'allure d'une dent chromé, vu du haut . Un modèle vieux de dix ans modifiable à souhait et qui pouvait dissimuler des générateurs de boucliers et de l'armement de niveau militaire à toutes les douanes, faisant de celui-ci un vaisseau prisé des contrebandiers. Celui-ci avait modifié ses triples canon-lasers plus que de raison puisqu'il pouvait en quelques coups descendre un TIE/fo et leurs boucliers déflecteurs dernier cri. Et au pire il disposait de missiles concussion d'AGEX, un fournisseur militaire sulfureux réputé pour fournir toutes les « républiques » dictatoriales indépendantes de la Bordure Extérieure et Médiane ayant pu émerger avec l'implosion de l'Empire. Et occasionnellement des criminels comme celui-là.

Le cargo tentait des manœuvres d’évitement à donner la nausée. Il se débattait dans tous les sens, mais les Oméga étaient bien décider à ne rien lui concéder. Cependant ses manœuvres marchaient. La plupart des tirs de ses camarades n’atteignirent pas ce vaurien.

Riken se joint à la cohue et une fois à portée de tir, renonça à verrouiller ce diable qui se débattait et ouvrit le feu en prenant soin de ne pas faire un tir croisé avec un autre camarade. Il réussi à slalomer entre ses tourelles et prit un axe d'attaque au niveau de l'arrière du vaisseau, légèrement en hauteur. Il prit le risque d'aligner sa vitesse à celle du cargo faisant de lui une cible facile et une fois quasi-sûr de pouvoir le toucher, ouvrit le feu. Un impact, deux, trois, quatre, cinq impacts. La tourelle gerba une salve dans sa direction. D'un rapide mouvement de poignet il décala son chasseur, les tirs le frôlant, et mitrailla le cargo au niveau de l'endroit ou devait se trouver le distributeur d'énergie bâbord. Les précédents impacts ayant fait vaciller les boucliers, ceux-ci le transpercèrent et la carlingue explosa à ce niveau sous les nouveaux impacts. Le cargo fit une embardée précipitée sur la gauche s'exposant de ce fait à quatre chasseurs. Le pilote perdait en capacité de manœuvre et paniquait. Le cargo nubien prit encore plusieurs impacts de la part des TIE et perdit son lance-missile, ses senseurs et ses stabilisateurs furent touchés. Il tenta alors de mettre toute la puissance dans ses déflecteurs-arrières et prit un vecteur de fuite, poussant ses moteurs à fond.

- Finissons le !
- A tous les pilotes, tir groupé sur la cible.
- Abattez-le !

Les déflecteurs ne résistèrent pas plus de dix secondes au barrage de tir et le cargo explosa avant d'avoir pu plonger dans l'hyperespace.

- YEAAAHH !! lâcha Oméga 3.
- Prends ça ! cria Riken de joie.
- Ok les gars, ils restent des cibles à éliminer, en avant ! commanda le Leader.

Les autres escadrons avaient rejoint la bataille. Riken vit un TIE exploser net. Le responsable mourut dans la foulée d'un tir vengeur venant d'un allié.

- Je suis touché ! AAAHHHH !!!!

Riken abattit un vieux Z-95 quand il aperçu un TIE tournoyer, une aile arrachée, avant d'exploser non loin de lui. Était-ce un DF ? Il n'en savait rien. Le pilote était-il un « bio » ? Avait-il une famille qui pleurerait sa mort ? Ou était-ce un « matricule » pleuré uniquement par ses camarades puis oublié de tous ? Ces pirates avaient-ils conscience de ça lorsqu'il abattaient l'un d'entre eux ?

Riken repéra le chasseur Rihkxyrk responsable et le détruisit d'une rafale bien placée. Puis il détruisit un autre Rihkxyrk. Puis un Y-Wing digne d'un musée.

- Rik.. DF-1104, derrière vous ! alarma la voix de Aalyn
- Ou ça ??

L'alarme de verrouillage de son chasseur retentit. Il remonta d'instinct son chasseur dans une manœuvre tournoyante. Vu les tas de boue avec lesquels ils se battaient, aucun d'entre eux ne pourrait le suivre. Ça c'est ce qu'il se disait. L'impact sourd d'un coup sur le chasseur et le vacillement des déflecteurs l'avertit que son analyse était erronée. Il prit un virage serré en plongeant sur la droite quand un tir atteignit son panneau solaire gauche. Ses déflecteurs étaient à 35 %. Il ne pourrait pas tenir longtemps ainsi.

- Riken, t'as un A-Wing qui te colle au train ! Tire toi ! l'alerta Deva, paniquée.

Riken blêmit. Les Rebelles s'étaient armés de chasseurs costauds au cours du la Guerre Civile. Y-Wing, X-Wing... tout ces chasseurs couplaient une grande puissance de feu permettant des opérations de bombardement spatiaux à une vitesse et une maniabilité permettant le « dogfight ». Des appareils polyvalents. Mais la bataille de Yavin et les autres qui suivirent ont démontré que ces appareils étaient insuffisamment rapides et agiles pour tenir face aux TIE impériaux. Au vu du surnombre favorable à l'Empire à l'époque et pour peu qu'ils tombent face à des pilotes rompus aux affrontements, les chasseurs rebelles souffraient d'une capacité d'échappée trop faible, surtout à trois contre un. En réponse à cela, les Rebelles perfectionnèrent un intercepteur, le A-Wing et le modèle rebelle, le RZ 1 A-Wing était une véritable plaie pour les pilotes impériaux. Plus rapide que tous les TIE, plus agiles, ultra-précis, armé de canons laser moyens et de missiles concussions, fait de petites dimensions et équipé d'un bouclier permettant d'encaisser quelques tirs, le A-Wing réussit à combiner le savoir faire rebelle et les spécificités des TIE pour donner naissance au meilleur intercepteur de sa catégorie. Bien sûr aujourd'hui le A-Wing était dépassé en tout point par les TIE/fo, mais pas tant que ça... et bien qu'il soit vieux de plus de trente ans, ce satané fossoyeur du passé pouvait suivre les manœuvres d'évitement de Riken. Pas de bon point la dessus.

- Ici Oméga 4, je demande assistance !
- Désolé Rik' je suis trop loin ! répondit pleine de rage Deva
- Désolé, Oméga 4, ma situation n'est pas meilleure, s'excusa Aalyn aux prises avec un autre A-Wing.
- Tenez-bon Oméga 4, on arrive ! répondit un sauveur inconnu.

Mais Riken ne pouvait attendre son sauveur. Le A-Wing s'apprêtait à le re-verrouiller. Laissant son instinct le guider, Riken prit une courbe serrée pour faire croire qu'il recommençait la même manœuvre d'évitement puis diminua la puissance de ses moteurs au minimum d'un coup avant de d'appuyer sur le retro-freinage à fond. Le A-wing du se décaler en urgence pour éviter la collision. Là Riken fit un tonneau pour sortir du triangle de verrouillage du A-Wing puis tourna d'un coup pour se mettre à portée de son ennemis. Celui-ci remarqua qu'il était exposé et fit une embardée qui n'empêcha pas Riken de l'atteindre sur le flanc gauche. Les boucliers légers et dépassés du A-Wing furent inutile. Seul la manœuvre du pilote évita l'impact complet. Le A-Wing en feu le dépassa et Riken fit demi-tour pour lui faire face. Mais son adversaire ayant anticipé ce nouveau duel avait fait une manœuvre de looping violente, poussant son appareil à la limite de la destruction, pour faire face avant que Riken ne soit prêt. Riken compris qu'il était verrouillé et s'attendait à recevoir le coup fatal quand une salve verte désintégra l'intercepteur.

- Désolé pour le retard, mais celui-là comptera pas pour vous, répondit Delta 3.
- Pas de problème, je vous le laisse bien volontiers. Merci.

Les tirs finirent pas cesser. L'espace était pollué de carlingues déglingués et de morceaux de tôle. Ici et là on pouvait voir un pilote mort, éjecté de force suite à l'explosion de son appareil. Riken vit un pilote du Premier Ordre dans son armure étanche noire intact flotter dans l'espace. On pourrait croire qu'il dérivait tranquillement si le scan ne trahissait pas une absence totale de vie. Riken ne put s'empêcher de se dire que ça aurait pu être lui, là, à dériver, mort dans le froid glaciale. Sous le casque ça n'aurait fait aucune différence après tout.

- AAL en approche. Mettez-vous en formation d'escorte, annonça une voix dans son casque.

Riken et son escadron escortait le AAL de l'escouade SL. Celle de Sly. Ils l'accompagnèrent jusqu'aux mines du nord de la planète tenues par un quelconque gang qui sévissait dans les parages. Il s'assura que le AAL puisse se poser sans problèmes, puis il vit des armures blanches sortirent en trombe des appareils. Les tirs pleurèrent dans tous les sens . Il vit des stormtrooper tomber et pria de tout son être que Sly ne soit pas l'un d'entre eux. Il ne put que constater, cependant, qu'il y en avait bien plus qui mourraient dans l'autre camp. C'était un massacre et les stormtrooper étaient déjà presque à l'usine lorsque Riken et ses compagnons quittèrent l'atmosphère pour regagner le Finalizer.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Riken avait besoin d'être seul. En tenue de repos, il s'était mis prêt d'une baie vitrée au niveau 32-B prêt d'une section d'habitation. Il contemplait l'espace où il avait faillit mourir, un jeton à l’effigie du symbole impérial dans sa main. C'était assez drôle. Ce symbole représentait une ère de puissance, une ère de loi, une ère noble. Mais ce symbole représentait aussi une ère d’échecs, de faiblesses. Une ère ou des individualités sont passés avant la loi, une ère ayant mené à la Rébellion. L'Empire était la bonne époque mais aussi une relique du passé. Le Premier Ordre voulait se distinguer de lui. Être meilleur, dépasser ses faiblesses ayant mené à l'anarchie. Ce symbole... à la fois admiré et rejeté...
C'était le symbole qui représentait aussi leurs pertes. Et aujourd'hui, Riken venait de comprendre cette notion. Fort heureusement, ses êtres chers, Aalyn, Deva et Sly avaient survécus. Pour les pilotes TIE, ce baptême du feu signifiait la fin de leur formation et leur acceptation dans le corps des pilotes de la Marine du Premier Ordre. Ça ne sera pas le cas de Oméga 7. Le pilote décédé non identifié abattu par le cargo nubien était DF-1241 alias Vigne. Il était un « matricule » extrêmement respectueux des règles et de la discipline et un soldat dévoué au Premier Ordre. Il devait son surnom à Tich, DF-1008 originaire de Dromund Kaas. Vigne était connu pour raffoler de la viande et attendait au mess les trois plats de viande hebdomadaires, un acquis pour les troupes depuis l'Empire, comme un gamin attendant les fêtes de l'Exil et les cadeaux. Il était prêt à troquer son dessert, et tout ce qu'on voulait d'ailleurs, pour du rab de steak de nerfs. Un vorace à l'image des chats des vignes de Dromund Kaas, d'où le surnom.


Riken savait. Il savait que plusieurs de ses frères d'armes allaient mourir. Ils étaient préparés depuis l'enfance à ça, et la guerre à venir exposait sa génération plus que quiconque. Mais il trouvait la mort dès la première mission si cruelle... Vigne n'aura jamais pu montrer ce qu'il valait. Il avait eu le droit à des honneurs funéraires par tous les DF dans le Coruscantis, privatisé pour l’occasion. De tel commémorations on eu lieu partout sur le vaisseau pour honorer et pleurer la centaine de morts, pilotes TIE et stormtrooper confondus. A l’occasion, le Lieutenant avait prononcé un éloge de Vigne, le nommant par son nom attribué, chose qu'il ne faisait d'ordinaire jamais. Et même le capitaine Dickels si strict, si peau de vache d'ordinaire, ne releva rien de cette liberté prise. Il dit même du bien de ce cadet « si prometteur partit trop tôt ». Le pire est qu'il semblait sincère. Enfin, il en avait l'air. La sobriété propre au Premier Ordre fait que les hommages ne durèrent que quelques instants. Mais ces instants étaient primordiaux, intenses. Tous espéraient avoir le droit à ce moment en cas de sacrifice ultime. Ça les aidaient à tenir . Mais au final si la mort de Vigne les marquaient tant et s'il ne l'oublierais jamais, c'est parce que tous se voyaient à sa place. Tous auraient pu être ce pilote mort. Ou pire, un proche aurait pu être ce pilote mort. Et peut-être seraient-ils les prochains ?
Ce rapport à la mort n'avait jamais été aussi réel. Et maintenant ils devaient continuer comme si de rien n'était. Comme si Vigne n'avait jamais existé en attendant les prochains mort à honorer.
« On ne s'y habitue jamais » avait dit, fataliste, le Lieutenant DF-0056. « On vit avec, on apprends à continuer, mais chaque mort restera. On ne peut jamais s'y habituer et si ça ne fait plus rien, c'est qu'on est le prochain ». Le Premier Ordre avait beau vouloir déshumaniser ses soldats, et si toutes les apparences dû à un intense conditionnement dès la naissance laissaient paraître que c'était le cas, certaines barrières ne peuvent tomber. « On fait juste avec ».

Deva avait eu l'air particulièrement touchée par la mort de Vigne, mais uniquement parce que Riken avait bien faillit être avec lui. Elle n'était guère proche de Vigne. Inutile de se demander pourquoi elle avait l'air à cran.

- Je t'avais dit de ne pas déconner ! lui avait-elle hurlé dessus, à part du groupe.
- Et tu crois que j'ai fait quoi, hein ?! Je n'ai pas pris de risques inconsidérés ! C'est quand même pas ma faute si ce A-Wing s'en est pris à moi !
- Tu aurais pu être plus prudent !
- J'ai pris toutes les précautions que ce travail nous permet de prendre ! On est des soldats ! Des pilotes TIE ! Notre métier est dangereux ! Peu importe que l'on soit une tête brûlée ou un bon petit pilote, on peut tous y passer à un moment ou à un autre ! Ça nous tombera dessus et on y pourra rien! Tu crois que Vigne était un casse-cou ? C'était l'un des plus rigoureux d'entre nous et regarde ! Il y est resté !
- TU AS FAILLIT Y RESTER !! Si ce Delta était revenu deux secondes trop tard tu serais mort bon sang !!

Voyant Deva au bord des larmes, il la prit dans ses bras.

- Écoute, je suis désolé d'accord ? Je peux pas te promettre que ce genre de chose ne se reproduira pas. Faut que tu sois plus forte. Je te promet de tout faire pour rester en vie le plus longtemps possible.
- Pour toujours.
- Je peux pas te promettre ça et tu le sais bien.

Elle se sortit de son étreinte. Elle allait comme pour dire quelque chose puis se ravisa et partit calmement comme si rien ne s'était passé. Pourquoi s'était-elle refermée ainsi ? A chaque fois que l'un faisait un pas vers l'autre, l'autre reculait. Cela l'agaçait. Il avait besoin d'être seul, de regarder l'espace, de ne penser à rien. Cette baie faisait donc parfaitement l'affaire.

Tout à coup, plusieurs vaisseaux sortirent d'hyperespace. Plusieurs Frégates Nebulon K, des croiseurs légers
    Dissident
, des croiseurs lourds Maxima-A venaient de se mettre en formation de combat. Le Grand Retour approchait. Il savait que les vaisseaux de la Flotte allaient se rassembler pour se préparer à l'assaut à venir.

- On y est, dit une voix derrière lui.

Partout les officiers, enseignes, artilleurs, stormtrooper ou pilotes TIE avaient arrêté leurs activités et regardaient le spectacle qui se déroulait devant leurs yeux. Bakura était sous leur contrôle, la République pouvait répondre à tout instant si les manœuvres du Leader Suprême échouaient. Il fallait se tenir prêt. Et si la République, égale à elle même, ne faisait rien, alors le retour du Premier Ordre dans l'espace connu allait pouvoir commencer... après presque 30 ans....

Il se retourna vers le stormtrooper qui lui avait adressé la parole. Il savait qu'il s'agissait de Sly.

- La Guerre va commencer, rajouta t-il à l'attention de Riken.
- Oui... Enfin.

Des larmes embrumèrent les yeux Riken. Il allait enfin pouvoir découvrir la galaxie, la vraie. Sortir du tréfonds des ténèbres et guider son peuple vers la liberté. Pour lui, pour tout son peuple, la vie commençait maintenant. Cela faisait presque 30 ans qu'ils étaient morts...

L'heure était venue de ressusciter ...


A SUIVRE DANS LE CHAPITRE 3 :
RETOUR DANS L'EMPIRE
Modifié en dernier par Clonedroïd92 le Lun 07 Nov 2016 - 20:52, modifié 1 fois.
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Messagepar Sith lumineux » Mer 18 Mai 2016 - 23:21   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

désolé de mon arrivée si tardive, quel final épique !!!
La scène avec Sly, d'une efficacité magistrale... :shock: :lol: :x

Du vocabulaire technique pour les batailles spatiales, nécessaire...

J'ai tellement peur qu'il arrive quelque chose à ma Deva. :cry:
Je regardais chaque ligne de dialogue pour savoir si elle était impliquée dans un quelconque combat, si elle prenait des risques...

Un truc drôle et intéressant, je trouve, c'est le rapport à la mort que tu donnes aux PO alors qu'ils viennent de faire un véritable massacre... mdrrr :D (qui est tout à fait réaliste au passage)

Qui est ce mystérieux sauveur de l'espace ??


Juste pour être sûr de bien comprendre ;

si j'ai bien compris, la flotte républicaine arrive sur la planète pour faire un constat des dégâts et agir en fonction ?
La résistance n'existe pas encore ?
Finn - "Han Solo... ? le général rebelle ??"
Rey - "Nan, le contrebandier !!"
Finn - "C'est pas un héros de la rebellion ??"
Sith lumineux
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 30 Avr 2016
Localisation: jedi corrompu = Sith lumineux avec un oubli de mot de passe
 

Messagepar Clonedroïd92 » Mer 18 Mai 2016 - 23:56   Sujet: Re: Les Héritiers du Trône

Sith lumineux a écrit:désolé de mon arrivée si tardive, quel final épique !!!
La scène avec Sly, d'une efficacité magistrale... :shock: :lol: :x


Merci j'en étais pas peu fier je dois avouer :transpire:

Un truc drôle et intéressant, je trouve, c'est le rapport à la mort que tu donnes aux PO alors qu'ils viennent de faire un véritable massacre... mdrrr :D (qui est tout à fait réaliste au passage)


La mort réveille les hommes et leurs réflexion sur leur vie et leur but.
Qui est ce mystérieux sauveur de l'espace ??


C'est dit. Delta 3, pas de piège. Je voulais que la survie de Riken ne tienne pas à un perso principal, mais plutôt à un illustre inconnu. Pour mettre plus en relief le côté que Riken n'est pas un super héros, c'est gars normal au même titre que les autres inconnu et de ce fait il peut disparaître à tout moment :sournois: . Encore une fois, un récit tourné autour d'anonyme, pas de super héros :transpire:

Juste pour être sûr de bien comprendre ;

si j'ai bien compris, la flotte républicaine arrive sur la planète pour faire un constat des dégâts et agir en fonction ?
La résistance n'existe pas encore ?


Alors non, je m'explique si c'était pas clair. Snoke voulait faire un dernier test pour voir si la République prenait au sérieux les alertes lancées par la résistance sur la résurgence du Premier Ordre en Bordure extérieure. Voir si la République regardait au bonne endroit et si elle était prête à accepter l'idée d'une guerre. Bakura n'est tenu par personne depuis la chute de l'Empire hormis pas des pirates, des criminels. C'est eux que le PO affronte ici, d'où les appareils anciens. Pour deux raisons : s'emparer des mines et voir si la république condamnera ou ripostera. Le tout en sachant que le PO a corrompu et infiltré la République pour foutre le bordel et éviter qu'une telle chose arrive.
A partir de maintenant ma fic va relier le film. La République est endormie. Personne ne se préoccupe de Bakura. Le PO rassemble donc sa flotte au cas ou ... puis va passer à l'attaque...
Clonedroïd92
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1281
Enregistré le: 10 Juil 2011
 

Suivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations