Les Anges Noirs Tome 2: La Vengeance de l'Empire

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Darkwilliam » Mar 23 Aoû 2005 - 21:18   Sujet: Les Anges Noirs Tome 2: La Vengeance de l'Empire

Tintinlin tintinlinlin !! :D

Ils sont de retour...


Les Anges Noirs

Tome 2:

La Vengeance de l’Empire



Quatre mois après la terrible bataille de Ferlus, le système des Trois Planètes semble avoir retrouvé la paix. En effet Ferlus et Kotorn sont parvenues à intégrer la Nouvelle République alors que Fech Helm, le dirigeant Neylanais est assigné à résidence sur sa planète où il continue d’exercer le rôle de dirigeant à la demande de son peuple.

Mais alors que le célèbre escadron Anges Noirs vient à peine de recruter un nouveau pilote pour pallier la mort héroïque de Jeel, un nouveau danger se profile à l’horizon. En effet, sur Neylan, un groupe politique, les Brigades du Renouveau menacent le pouvoir en place et prônent une attitude guerrière à l’encontre de Ferlus. Au même moment, les relations de Ferlus avec la Nouvelle République semble interrompue comme si plus aucune information ne parvenait de Coruscant.

Mais les membres de l’escadron Anges Noirs ne sont pas au bout de leur surprises et de leurs découvertes. Nombreux sont les secrets que renferment le système des Trois Planètes et le plus gros danger pourrait venir d’un amas rocheux, en apparence sans intérêt, qui pourrait se révéler être la source d’une guerre sans merci...




Dramatis Personae:


Les Militaires Ferlusiens:
Tel Hoke (capitaine de l'escadron Anges Noirs)
Zook Pela (membre de l'escadron Anges Noirs)
Kern Ale (membre de l'escadron Anges Noirs)
Eljy Tinn (membre de l'escadron Anges Noirs)
Mak Hanton (jeune recrue de l'escadron Anges Noirs)
Nel Sanders (général des armées Ferlusiennes)

Les Hommes Politiques:
Wellan Bossel (Premier Conseiller Ferlusien)
Fech Helm (Président Neylanais)

Les Membres des Brigades du Renouveau:
Nok Reveek (leader des Brigades du Renouveau)
Drek (lieutenant de Nok Reveek)
Trek (lieutenant de Nok Reveek)
Zynis Leenk (ingénieur en chef des Brigades du Renouveau)

Les Militaires de la Nouvelle République:
Wedge Antilles (leader de l'escadron Rogue)
Corran Horn (membre de l'escadron Rogue)
Wes Janson (membre de l'escadron Rogue)
Gavin Darklighter (membre de l'escadron Rogue)
Tycho Celchu (membre de l'escadron Rogue)
Garm Bel Iblis (général de la Nouvelle République)



Chapitre I: Coup d’état

Vu de l’espace, la planète Neylan était somptueuse et paisible. Elle était une association de couleurs vives mais qui trahissaient malgré tout la rudesse de son climat. La majorité de la planète était recouverte d’un immense champ ocre, ponctué d’ici de là par des traces d’un vert pâle. Si l’on regardait bien, on pouvait également discerner les tâches grises, symbole de la présence de bâtiments regroupés.
A la surface, on se rendait vite compte que la vie sur Neylan était difficile. Le sable ocre qui recouvrait une partie de la planète était très volatile et les tempêtes de poussières étaient donc régulières. Pire, la chaleur pouvait y être étouffante, atteignant 45 degrés à certains moments de l’été. Face à ces conditions extrêmes, une partie des Neylanais avaient fui sur l’autre face de la planète, où le climat y était plus tempéré et où se trouvait l’unique océan de Neylan.
Mais l’histoire du peuple Neylanais avait voulu que les colons s’installent sur la face aride et que la capitale y soit établie. Voilà pourquoi aujourd’hui encore, la capitale du Monde Pirate s’y tenait, impressionnante ville de métal et de pierre, entourée par d’immenses fortifications qui protégeaient des rudes et imprévisibles tempête de sable. Au cœur de la ville, le Grand Palais Gouvernemental trônait, majestueux, dominant tous les autres bâtiments. Et en son sein somptueux, se tenait une réunion capitale...

Fech Helm, le regard sombre, était appuyé à une luxueuse table de réunion en bois de Fojor, un bois précieux et rare qui conférait une étonnante solidité au meuble. Helm avait le visage marqué. Les dernières épreuves qu’il avait rencontré n’y étaient pas étrangères. Son confinement sur Neylan par la Nouvelle République lui avait procuré une grande souffrance, le faisant vieillir prématurément. Voilà pourquoi il comptait de plus en plus de cheveux gris et de rides.
Aujourd’hui encore, Fech Helm rencontrait de graves problèmes et pourtant cette fois ci, il n’avait trahi personne, il n’avait pactisé avec aucune organisation militaire. Non, cette fois ci, c’était à son tour d’être trahi. Le dirigeant Neylanais se redressa et regarda de ses petits yeux noirs, les conseillers qui étaient assis autour de la vaste table. L’un d’eux prit alors la parole d’une voix empreinte de suffisance:
-La situation n’est pas aussi délicate que vous voudriez nous le faire croire monsieur le président.
Fech regarda son interlocuteur qui était drapé dans de riches vêtements et lui fit:
-Je vous écoute conseiller Kills.
-Et bien ma foi, c’est assez simple. Qu’avons nous a reprocher aux Brigades du Renouveau? Quelques manifestations illégales, des distributions de tracts appelant au soulèvement et à la guerre contre Ferlus, des discours clandestins haineux contre ces mêmes Ferlusiens, voilà tout. Je pense que vous vous affolez pour rien.
-Vous oubliez le meurtre du diplomate Ferlusien il y a un mois que les Brigades du Renouveau ont revendiqué, ajouta Helm en croisant les mains sur la table.
-Tout ça prouve qu’ils en ont après les Ferlusiens et non après le pouvoir en place sur Neylan, indiqua un autre conseiller.
Soudain Helm haussa la voix et tapa du poing sur la table:
-Mais bon sang, les Ferlusiens me demandent des comptes à présent. Ils veulent que je retrouve le leader des Brigades pour leur livrer.
-Nous n’avons qu’à ignorer cette requête. Après tout, nos relations sont au plus mal avec Ferlus depuis la défaite de l’Empire. Cela ne peut pas être pire.
Fech regarda le vieux conseiller qui venait de parler et rétorqua:
-Vous semblez oublier conseiller Sacul que nous souffrons actuellement d’une isolation totale. Nous vivons en autarcie et la Nouvelle République ne semble pas prête à lever les sanctions.
-Au diable la Nouvelle République, s’écria Kills.
Helm tourna vivement la tête et fit froidement:
-Ne parlez pas ainsi, vous me rappelez le discours des Brigades du Renouveau.
-Mais je le répète: qu’avons nous à craindre d’eux?
Helm se leva et fit le tour de la vaste table tout en parlant:
-J’aimerai que vous vous rappeliez que leur discours critique ouvertement notre politique vis à vis de Ferlus et de la Nouvelle République. Ils ont été jusqu’à menacer de renverser notre pouvoir. Si vous ne trouvez pas cela grave, je ne sais pas ce qu’il vous faut...une guerre civile peut-être?
-Ils n’oseront jamais nous renverser. Ils en sont incapables, fit un jeune conseiller aux cheveux blonds.
-Et qu’en savez vous Adrel?
-C’est simple, ils n’en ont pas les moyens militaires.
Helm passa devant les gardes lourdement armés qui surveillaient la salle de réunion avant de retourner s’asseoir et d’expirer bruyamment:
-Peut-être devrais je faire ce que demande Wellan Bossel. Après tout, si je trouve le leader des Brigades du Renouveau, le mouvement en sera décapité.
-D’ailleurs que sait-on sur ce fameux “chef”? railla Adrel
Fech Helm ouvrit nerveusement un rapport qui se trouvait devant lui et en fit un petit résumé:
-Nous ne savons pas grand chose sur lui. Son nom est Nok Reveek et il semble avoir crée son organisation juste après la bataille de Ferlus. Apparemment il ne supporterait pas l’humiliation faite à Neylan par la Nouvelle République et il ne verrait pas non plus d’un bon oeil la supériorité Ferlusienne sur le système.
-Ca...il n’est pas le seul! s’exclama Kills
Helm le foudroya du regard et continua:
-Il a rapidement trouvé un auditoire auprès de la population la plus...”revancharde” et s’est procuré des armes de contrebande. On ignore le nombre de membre que compte les Brigades du Renouveau, mais certains parlent de 10 000 “soldats”.
-Absurde! s’écria Sacul
-Et pourtant nous devons envisager la possibilité que Nok Reveek soit en la possession d’une véritable armée. Inutile de vous préciser que ses soldats sont probablement d’excellents pirates et que par conséquent ils doivent être tout à fait aptes à combattre.
-Je refuse d’admettre qu’un mouvement ait pu prendre autant d’importance en si peu de temps. C’est proprement impossible, affirma Kills sur un ton catégorique.
-Si je vous ai demandé de venir ici aujourd’hui, c’est pour prendre une décision, pas pour réfuter la stricte vérité. Nous devons agir avant qu’il ne soit trop tard, assura Helm en dévisageant un à un ses interlocuteurs.

Soudain, sans que rien n’ait pu le laisser supposer, des bruits de laser se firent entendre suivis de cris de souffrances, venant tous des couloirs annexes à la salle de réunion. Intrigué, Fech Helm bondit de son siège et s’écria:
-Mais...qu’est ce qu’il se passe là bas?
Les bruits d’affrontement continuaient mais semblaient en plus se rapprocher de la salle de réunion. Helm regarda ses conseillers qui affichaient maintenant leur inquiétude.
-Garde, allez voir ce qu’il se passe!
Sur les huit gardes présents, quatre partirent en courant, arpentant un somptueux couloir ou les statues grandioses étaient légion. Les gardes restants fermèrent la lourde double porte de la salle de réunion et la barricadèrent.
-Mais enfin...qui nous attaque? demanda Sacul visiblement terrorisé.
Helm ne répondit rien car il n’en avait aucune idée. Néanmoins, il n’allait pas tarder à le savoir et il craignait de le regretter.
Les gardes prirent une position défensive, braquant leurs longs fusils blasters sur la porte d’entrée, attendant qu’éventuellement les assaillants se présentent. L’éventualité se transforma rapidement en réalité puisque des bruits de pas rapides se firent entendre, suivi de tirs et de cris d’agonie.
-Visiblement, ils sont nombreux, murmura Fech pour lui-même.
Le dirigeant saisit son blaster et l’empoigna fermement. Il regarda ses conseillers qui semblaient désemparer. En effet, ceux ci n’avaient pas d’arme. Helm déglutit bruyamment et attendit, à moitié dissimulé par la table en bois. Tout à coup le silence se fit, total, troublant, inquiétant. Les secondes qui passèrent semblèrent durer une éternité. Helm tendit l’oreille mais il n’entendit rien. Les gardes se retournèrent vers lui pour lui signifier qu’ils ne percevaient plus l’activité des assaillants.
Circonspect, Helm se redressa légèrement, le cœur battant la chamade. Les conseillers, prudemment, se levèrent de leurs sièges confortables et s’immobilisèrent.
-Peut-être...peut-être devrions nous sortir? suggéra Kills, les mains tremblantes.
C’est alors qu’un bip régulier se fit entendre, léger puis de plus en plus soutenu. Helm fronça les sourcils et écouta attentivement. Soudain...il comprit. Ses yeux s’agrandirent de terreur et il hurla:
-C’est un détonateur ther...
L’explosion fut magistrale et impressionnante par sa violence. La lourde porte fut soufflée comme un brin de paille, la catapultant dans la salle de réunion. Helm se jeta sur le sol, juste avant qu’elle ne la percute de plein fouet. La porte alla terminer sa course folle dans le mur du fond, le fissurant sur un bon mètre. A cause du souffle de l’explosion, les gardes furent propulsés en arrière. Deux d’entre eux s’écrasèrent contre un pilier sculpté et s’affaissèrent sur le sol. Les deux autres parvinrent à se dégager, évitant ainsi les débris de bois et de pierre. Helm se traîna jusqu’au niveau de la table en Fojor et tenta de discerner quelque chose au travers de l’épais nuage de poussière qui s’était formé. Soudain, trois ombres apparurent, s’avançant dans la vaste salle, suivis d’autres individus plus en retrait. Une voix se fit alors entendre, tonitruante, puissante, intimidante:
-Messieurs, pardon du dérangement mais ceci est un coup d’état !
Helm l’avait déjà compris depuis pas mal de temps mais l’entendre dire lui porta un sacré coup au moral. Il hurla:
-Garde, abattez ces traîtres!
Les quatre gardes se saisirent de leurs fusils blasters et ouvrirent le feu sans hésiter. Les assaillants ripostèrent immédiatement, si bien que la salle de réunion se transforma rapidement en un véritable champ de bataille. Alors que la fumée se dissipait, les tirs de lasers s’entrecroisaient à une vitesse hallucinante. La lutte était acharnée et Helm décida d’y prendre part.
Le dirigeant banda ses muscles et pencha la table de réunion de sorte à en faire un bouclier naturel. Il se dissimula ainsi et se mit à tirer avec une extrême précision. Un des ennemis fut mortellement touché à l’abdomen et s’écroula non loin de la dépouille d’un des gardes qui venait de succomber à une rafale adverse. Les assaillants étaient de plus en plus nombreux et avaient réussi à prendre pied dans la salle. Un autre garde s’écroula définitivement quand un laser lui transperça le crâne dans un affreux et sinistre craquement d’os. Helm visa et tira de nouveau, abattant un opposant qui bascula à la renverse en poussant un cri de douleur.
Les conseillers Kills, Sacul et Adrel tentèrent de se mettre à l’abri mais furent pris pour cible également. Adrel reçut un tir entre les omoplates et s’écroula lamentablement sur le sol marbré tout en geignant.
-Voilà ce que cela fait de croire qu’on est intouchable, railla Helm à voix basse.
C’est à ce moment là que Kills se rua sur le sol, empoigna l’arme d’un des gardes morts et se précipita vers la cachette improvisée par son dirigeant. Celui ci sourit légèrement et pensa à voix haute:
-Ah, il remonte dans mon estime celui là.
Mais alors que Kills allait sauter par-dessus la table pour s’abriter, une décharge de laser le faucha proprement. Kills écarquilla les yeux d’horreur et s’écroula sur la table en Fojor, obstruant l’angle de tir de Fech Helm. Celui ci maugréa:
-Il m’aura gêné jusqu’au bout celui là!
Alors qu’Helm dégageait le corps sans vie de son ancien conseiller, Sacul parvînt à s’emparer de l’arme de celui ci et à bondir la tête la première par dessus la table de réunion. Fech le regarda un instant et lui fit:
-Je ne savais pas que vous pouviez encore faire des acrobaties avec vos vieux os.
-Moi non plus...mais je crois que je me suis déplacé quelque chose, répondit Sacul en se relevant tant bien que mal.
Les deux derniers gardes de Helm s’écroulèrent quand le flot de laser qui leur était destiné les atteint enfin. Seuls Helm et Sacul étaient encore en vie alors que la pièce était jonchée de cadavres.
Les assaillants progressèrent et concentrèrent leurs tirs pour débusquer les deux tireurs isolés.
-Rappelez-vous, je veux Helm vivant !hurla le chef des assaillants pour couvrir le bruit des tirs.

Le dirigeant Neylanais tirait continuellement, si bien qu’il réussit à descendre un adversaire trop entreprenant. Il jeta un coup d’oeil à Sacul qui tentait de tirer:
-Non pas comme ça, dans l’autre sens! Voilà comme ça! Allez feu et ne visez pas le plafond!
Du premier coup, Sacul parvînt à abattre un ennemi qui tomba la tête la première par terre. Helm regarda son conseiller et dit:
-Vous cachez bien votre jeu dites donc!
-Bah...il suffit de viser!
A ce moment précis, Helm se rendit compte que son blaster surchauffait et qu’il ne pouvait plus tirer. Puis d’un seul coup les rafales ennemis cessèrent aussi. C’est alors que leur leader lança:
-Rendez vous et il ne vous sera fait aucun mal!
Helm parut réfléchir et ne voyant pas d’autres solutions alternatives, rétorqua:
-J’ai votre promesse ?
-Celle d’un militaire, oui!
Alors Helm et Sacul sortirent lentement de derrière leur cachette. Le conseiller regarda la table et vit qu’elle était trouée à peu près partout:
-La table, vandale! Non mais vous savez combien ça coûte? s’écria t-il.
-Silence !hurla le chef adverse
-Ah bon...d’accord.
Fech Helm put enfin discerner à qui il avait affaire. L’homme en face de lui était assez grand et plutôt costaud, les cheveux très noirs et les traits marqués. Il arborait un grand sourire en regardant Helm se rendre et mettre ses mains sur sa tête. Celui ci siffla entre ses dents:
-Vous êtes Nok Reveek, je suppose?
Reveek ouvrit les bras et répondit:
-Lui même, c’est un plaisir que de vous revoir Helm!
-Vous revoir? Mais, c’est la première fois que...
-Silence! Nous avons des choses plus urgentes à régler.
Reveek s’approcha et se maintînt à quelques centimètres à peine de Helm qui le regarda droit dans les yeux:
-J’admire votre courage Fech et je dois vous avouer qu’il va vous être utile pour affronter les...difficultés qui vont se présenter à vous.
-Quelles difficultés? maugréa Helm
-Vous savez très bien de quoi je veux parler. Je veux que vous fassiez un discours public dans lequel vous annoncez que vous me laisser l’entière responsabilité de gouverner la planète.
-Vous êtes fou! Jamais le peuple n’acceptera ce putsch!
-Vous croyez? Je n’en suis pas si sur. A l’heure qu’il est, mes Brigades du Renouveau se sont emparées de tous les points stratégiques de Neylan. Tout est passé sous notre contrôle que vous le vouliez ou non.
-C’est impossible!
-Oh que si ça l’est et d’ailleurs je tiens à vous remercier pour votre inaction. Elle m’a permis de préparer tout ceci.
Helm foudroya Sacul du regard. Celui ci sembla s’affaisser brutalement. Reveek continua:
-Donc je vais prendre le pouvoir et donner une nouvelle...orientation à notre politique.
-Qu’allez vous faire?
-Nous subissons trop l’humiliation Ferlusienne, il est temps que cela change. Nous ne saurions admettre la domination de Ferlus sur le système.
-Vous ne comptez pas...
-Bien sur que si! Ce sera le début d’une ascension fulgurante pour le peuple Neylanais.
Sacul s’exclama alors:
-Mais vous êtes fou! Vous n’avez aucune légitimité pour prendre le pouvoir. D’un point de vue constitutionnel, je...
Nok Reveek dégaina son blaster à une vitesse fulgurante, pivota sur lui même et tira. Le laser traversa la tête de Sacul qui tomba lourdement en arrière.
-Il me fatiguait celui là, observa Reveek en rengainant.
-Mais...mais vous l’avez...commença Helm
-Et alors, il ne vous ennuyait pas vous à la longue?
-Si si bien sur mais quand même...
-Bon et bien vous voyez, moi il m’a ennuyé à la courte!
Aussitôt tous les membres des Brigades du Renouveau se mirent à rire de la blague pas drôle de leur chef. Celui ci continua avec sa voix empreinte de suffisance:
-Vous comprenez Helm que je me doive de reprendre les choses en main. Votre passivité et votre inaction ont eu des conséquences graves pour Neylan. Je ne peux permettre que cela continue encore.
-Une guerre ne résoudra rien, cingla Helm
-Oh que si! Quand nous aurons démontré notre supériorité sur Ferlus, nous n’aurons plus d’ennemis dans le système et nous pourrons alors récolter les fruits de notre dur labeur.
-Et que faîtes vous de la Nouvelle République?
Un grand sourire se colla sur les lèvres de Reveek qui s’approcha tout prêt d’Helm:
-Croyez moi, la Nouvelle République ne pourra intervenir.
Fech commençait à présent à comprendre l’étendue du plan diabolique qu’avait échafaudé Reveek. A l’évidence cet homme était intelligent et s’il voulait mener une guerre alors il le ferait jusqu’au bout.
-Et que faîtes vous des Neylans qui mourront durant le combat?
-Rassurez vous, peu d’entre eux mourront et de toute façon, si certains disparaissent, leurs familles comprendront aisément que c’était pour l’intérêt supérieur de la patrie.
Helm n’aimait pas ce discours. Il l’avait supposé quand il avait lu un des tracts guerriers des Brigades du Renouveau mais là, toutes ses craintes étaient confirmées. Reveek était un dictateur en herbe et rien ne l’arrêterait, pas même une guerre entre planète.
-Comment comptez vous épargner les vies de nos soldats?
-Ca...j’en fais mon affaire.
-Je refuse de cautionner une telle guerre, s’écria Helm en proie à la colère.
Soudain, Nok Reveek administra une gifle magistrale à Helm qui fut catapulté en arrière. Il retomba contre le mur en gémissant:
-Oh que si, vous allez faire ce que je vous demande. De toute façon, vous n’avez pas le choix. Ou plutôt si, vous l’avez! Vous avez le droit d’opter pour une obéissance totale à mes projets ou alors… pour la mort !
Helm releva la tête et plongea son regard dans celui de son adversaire. Il comprit alors à quel point Reveek était déterminé...

Le leader incontesté des Brigades du Renouveau se retourna et se dirigea vers deux de ses fidèles lieutenants, à la carrure impressionnante et qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
-Drek, Trek, j’ai une mission à vous confier!
Helm comprit rapidement que les deux hommes étaient jumeaux. Ils avaient la même taille, la même stature, les mêmes traits de visage, les mêmes attitudes. La seule chose qui différenciait ces deux forces de la nature était leur coupe de cheveux. En effet Drek était coiffé à la brosse alors que Trek avait les cheveux plus longs. Drek fit d’une voix forte:
-Nous vous écoutons chef.
-Maintenant que nous avons pris le pouvoir, nous entrons dans la deuxième phase de mon plan. Seulement...nous avons encore un obstacle à détruire pour parvenir à nos fins.
-Quel est-il?
-Un groupe de pilotes. En fait c’est assez simple, j’aimerai que vous tuiez tous les membres de l’escadron Anges Noirs. Vous en aurez bientôt l’occasion et nous pourrons ainsi nous débarrasser d’ennemis particulièrement coriaces.
-Ce sera avec plaisir que nous les affronterons, assura Trek.
-Et que nous les éliminerons, acheva Drek.
Nok Reveek ne put s’empêcher de sourire puis de rire aux éclats. Puis, alors que les membres des Brigades du Renouveau partaient préparer l’intronisation de Reveek comme nouveau dirigeant de Neylan, celui ci regarda une dernière fois Helm, toujours effondré dans son coin:
-Bien et maintenant allons préparer votre discours de démission.
Helm n’osa rien répondre alors Reveek termina avec une lueur de machiavélisme dans les yeux:
-A partir de maintenant je prends le contrôle du destin de Neylan. Et...à partir de maintenant, Neylan entre en guerre...




Voilà donc le premier chapitre qui pose les bases de la nouvelle histoire... :wink: :sournois:
Modifié en dernier par Darkwilliam le Jeu 25 Aoû 2005 - 22:41, modifié 5 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mar 23 Aoû 2005 - 22:27   Sujet: 

A peine quelques jours après la fin des Anges Noirs : Une nouvelle guerre 8) DW nous concocte un premier chapitre qui pose des bases bien politiques, où, dans une première partie où il pleut des noms pas facile à retenir :x mais avec le temps ça viendra :D on a le droit à un bon dialogue long et intéressant qui fait bien suite à la fin du Tome I. Les naylans ont bien peur d'une crise politique, et leur "chef" Helm est en plein désaroi. On nous parle alors des "Brigades du Renouveau" qui renfermerait 10 000 soladtas :shock: Tiens, gageons que DW se frotte les mains à l'idée d'une bataille explosive... où la République pourrait participer peut-être... ? :sournois:
République, qui ne donne pas signe de vie à Ferlus et Kotorn :?
Puis la seconde partie -un peu d'action qui nous met dans le bain Black Angels- avec un coup d'état un peu sangalant mais pas mal explosif ! :)

Et mine de rien les Neylans s'apprète à entrer en Guerre :) :) 8)

Bref, on nous parle pas des Anges Noirs (peut-être dans le chapitre avec leur nouvelle recrue ?? espérons qu'elle aura un bon caractère qui se démarquera des autres 8) tiens j'aurais trouver marrant que ce soit une fille :P ) Mais tout ça promet beaucoup !

Re-bref, chapitre pas court mais pas très long non plus, qui mélange bien politique et action, et il se profile une bonne petite guerre à l'horizon :ange: ahhh j'adore les guerres :D :D Le style est toujours aussi agréable, viendrait s'ajouter des descriptions plus présentes lors des scènes ""Tranquille"" et ce serait parfait :wink:

Alors nous voiçi encore dans les airs avec L'escadron de Tel Hoke !! :D :D

PS : oups j'oubliais les jumeaux chargés d'éliminer les Anges Noirs waou ça promet des premiers chapitres bien exitants :P Peut-être un clin d'oeil à Matrix Reloaded ?? :D

Bonne continuation pour le chapitre II ! :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 23 Aoû 2005 - 22:47   Sujet: 

Ravi que le premier chapitre te plaise. :wink:

Sur la rupture de communication avec la Nouvelle République, le mystère va s'épaissir dans le chapitre II. :wink:

C'est dans ce même chapitre que l'on retrouvera les Anges Noirs avec un garçon comme nouveau collégue :wink: (qui se démarquera très bien des autres mais...je n'en dis pas plus).

Pour la confrontation des jumeaux et des Anges Noirs (confrontation explosive bien sur) il faudra attendre le chapitre III. (que j'espère poster avant la...enfin vous savez le truc qui se passe début Septembre). :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mer 24 Aoû 2005 - 0:53   Sujet: 

Le prologue met tout de suite le grappin sur le lecteur fana du magistral tome I : Une nouvelle guerre avec l'amorce d'une intrigue principale qui va se dérouler dans le système des Trois Planètes - bonne idée vu qu'on le connaît peu encore :wink: - et quelques beaux mystères très légèrement esquissés...Ca chauffe sur Neylan avec les agissements de brigades paramilitaires rappelant les Fasci de Mussolini : gare les Anges Noirs n'aiment pas trop cette engeance de pirates retors...

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 24 Aoû 2005 - 10:10   Sujet: 

Je vais travailler sur la suite (j'essaierai comme je l'ai dit de poster deux chapitres avant début Septembre) pour que l'on cerne mieux l'histoire et les mystères qui l'entourent. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mer 24 Aoû 2005 - 12:00   Sujet: 

Premier chapitre de lancement des Anges Noirs 2 boosté à la dynamite passé une courte réunion politique conduite à bâtons rompus où Helm chef neylanais se fait du souci devant l'indécision de ses conseillers suffisants et arrogants :( au sujet de la propagande guerrière menée auprès de la population par les Brigades du Renouveau - bon nom de "parti" choisi :wink: -. Celles-ci sont dirigées par Nok Reveek "hitlérien" :( un gros dur à cuire à l'humour noir :D voulant abattre la suprématie ferlusienne sur le système des Trois Planètes.

Et un contrat par Nok Reveek est lancé sur la tête des grands ennemis : les Anges Noirs of course. Les chasseurs sont deux jumeaux me rappelant moi Kamo les soldats cyborgs de Universal Soldier :D : des méchants rompus à plusieurs formes de combat. Ca promet de jolies échaufourrées...

J'ai bien aimé le tableau rapide en ouverture de la planète Neylan assez désertique, âpre.

Les Anges Noirs redémarrent très rapidement : du super bonus offert par son auteur maître de l'action Dark William :ange: :ange: . Un bel humour sanglant :) avec taches :P est aussi de la partie.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 24 Aoû 2005 - 14:21   Sujet: 

Ayant du temps pour écrire pendant mes derniers jours de vacances, je poste à présent le chapitre II retravaillé ce midi avec soin (enfin j'espère).
Bref, les Anges Noirs sont de retour dans ce chapitre et ils sont en pleine forme. Je n'en dis pas plus, à vous de découvrir le reste. :wink:





Chapitre II: Sans nouvelle

Tel Hoke, Zook Pela, Eljy Tiin et Kern Ale avançaient à pas soutenus dans le dédale de rue qui séparait la caserne militaire du palais gouvernemental flambant neuf. Tel ouvrait la marche, l’air déterminé et grave comme s’il avait appris une mauvaise nouvelle. Il lança après avoir tourné à l’angle d’une ruelle:
-Dépêchez-vous les gars, Bossel nous attend et il a dit que c’était extrêmement urgent.
-Ou...j’ai....e pas....vrai......ent ca, marmonna Zook.
-Tu pourrais éviter de manger quand tu parles? s’exclama Tel
Zook enleva la tartine de pain qu’il avait dans la bouche avant de rétorquer:
-Vous en avez de belles vous! Bossel nous dérange en plein petit déjeuner, j’ai faim moi!
Eljy qui fermait la marche, avait pour sa part emmené son peigne avec lui, vu qu’il n’avait pas eu le temps de terminer sa toilette.
-Pour une fois Zook a raison capitaine, il abuse le Premier Conseiller là!
-Il a dit que c’était pour l’intérêt supérieur de la nation, ajouta Tel en prenant un air solennel.
-Ah, mais il fallait le dire plus tôt !s’écria Zook en balançant sa tartine de pain, qui retomba sur la tête d’un passant.
Aussitôt Zook accéléra et doubla son capitaine tout en s’écriant:
-Laissez-passer, laissez-passer, nous allons encore sauver la patrie en danger.
Tel se mit la tête dans les mains de dépit. Puis, tout d’un coup, il s’arrêta:
-Eh attendez! Il nous manque Mak! Ou est-il encore passé celui là?
-Le bizut? demanda Kern
-Oui
-A mon avis, il ne doit pas être loin d’une jolie fille.
-Encore !!!
Kern souleva les épaules pour montrer que c’était hélas une possibilité plus qu’envisageable.
-Bon il faut quand même le retrouver, assura Hoke en regardant tout autour de lui.
Les Anges Noirs se trouvaient à présent dans une petite rue passante, bordée par de hauts immeubles modernes. Au-dessus d’eux, des speeders et autres aérotaxis volaient à vive allure, obstruant par moment les doux rayons du soleil matinal.

Soudain, juste devant les yeux des membres de l’escadron Anges Noirs, un individu se fit défenestrer d’un appartement se trouvant au rez de chaussé. Des bouts de verre volèrent partout, provoquant l’agitation des passants effrayés. Le malheureux retomba lourdement sur le sol, au milieu des débris de fenêtre et maugréa aussitôt en se pliant de douleur:
-Oh...ça fait mal!
Il se releva lentement et se retrouva nez à nez avec Tel Hoke:
-Oh capitaine, qu’est ce que vous faîtes là? demanda t-il tout en s’essuyant les manches
-Je te cherche Mak, une fois de plus oserais je dire. Non mais tu peux me dire ce que tu foutais là?
C’est alors qu’une voix puissante se fit entendre, venant de l’appartement à la vitre brisée:
-Et ne t’avise plus jamais de draguer ma femme!
Mak Hanton sourit légèrement et fit d’un air circonspect:
-Bon bah, faut croire que cette fille n’était pas faîte pour moi.
-Ou alors que son mari n’était pas fait pour toi! Allez en route, on a assez perdu de temps.
Le petit groupe reprit sa marche, Mak Hanton la fermant.

Hanton était un jeune humain de taille et de stature moyenne. Il avait la réputation d’être un beau garçon avec ses yeux violets, son teint mâte et ses cheveux noirs coiffés en pétard. C’est pourquoi il prenait un malin plaisir à « courir les jupons », ce qui lui valait parfois quelques désagréments. Mak était arrivé au sein de l’escadron quelques semaines après la mort tragique de Jeel Mayn. Tel avait organisé une épreuve de sélection du meilleur pilote et Mak en était sorti brillamment vainqueur. Depuis, il avait intégré l’escadron Anges Noirs et semblait s’y plaire grandement. Partageant sa chambre avec Kern, celui ci avait rapidement compris que leur dernière recrue découchait souvent, ce qui n’était pas pour déplaire à Kern mais qui posait malgré tout un problème pour le rassemblement militaire du matin. Malgré ce petit travers, tous les membres des Anges Noirs étaient d’accord pour considérer Mak Hanton comme un bon ami, toujours prêt à rire et à faire la fête. Bref, il collait parfaitement à la mentalité de l’escadron.
Kern jeta un coup d’œil à son ami qui se trouvait derrière lui et lui dit sur un ton joyeux:
-Tu vas finir par avoir des ennuis si tu continues à t’intéresser aux femmes mariées!
-Eh! Ce n’est pas marqué sur leur front hein! Moi, je ne peux pas le savoir.
-Ben voyons.
Le petit groupe déboucha sur une des vastes places que possédait la capitale de Ferlus. Impressionnante par ses dimensions, elle l’était aussi par l’immense statue du présumé fondateur de Ferlus qui trônait en son sein. La place était bordée de surcroît par des bâtiments à caractère administratifs ou financiers et une importante circulation l’animait.

Tout à coup, une alarme puissante se mit à retentir, alarmant les citoyens présents sur la place. Tel regarda tout autour de lui et ses yeux se posèrent immédiatement sur la Banque de Ferlus, de laquelle venait de débouler trois malfrats lourdement armés, traînant derrière eux des sacs remplis de crédits Ferlusiens.
-Mais c’est un casse !hurla Zook en les montrant du doigt.
Les trois voleurs grimpèrent avec agilité dans un speeder et s’apprêtèrent à prendre la fuite. Hoke réagit à la vitesse de la lumière et vit un autre speeder qui était garé quelques mètres derrière.
-Avec moi les gars!
Les Anges Noirs traversèrent en courant la vaste place soumise au chaos, bloquant la circulation, alors que les malfrats venaient de s’enfuir. Tel bondit sur le siège conducteur du speeder puis prit les clefs du propriétaire qui venait à peine de se garer et qui regardait interloqué les voleurs s’échapper:
-On vous le ramènera votre speeder!
-Enfin, on va essayer !précisa Eljy
A peine les cinq membres de l’escadron étaient-ils installés que Tel accéléra brutalement, manquant de perdre Zook au passage. Celui ci s’agrippa in extremis et s’écria:
-Faîtes attention capitaine, j’ai failli rester sur place moi!
Tel ne répondit pas, trop concentré sur la course poursuite qui venait de commencer. Leur speeder quitta la place à une allure folle et s’engagea dans les rues adjacentes. Bientôt le petit vaisseau des voleurs ne fut plus qu’à une trentaine de mètres devant eux. Kern se hissa sur le siège passager avant et s’écria pour couvrir le bruit des moteurs et du déplacement d’air:
-Comment va t-on les arrêter?
-Avec ça! hurla Tel en dégainant son blaster.
Kern le saisit et tira aussitôt, atteignant l’arrière du speeder des voleurs. L’un d’eux se retourna et ouvrit également le feu, forçant les Anges Noirs à se baisser comme ils pouvaient. Les deux speeders s’engagèrent dans une petite ruelle après avoir décrit un virage sec, qui fit grincer les appareils.
-Oups, il y a du monde dans cette rue! s’exclama Mak en voyant le marché qui avait été installé quelques mètres plus loin.
Les habitants virent les deux speeders leur foncer dessus et s’écartèrent en hurlant au dernier moment. Certains se jetèrent désespérément sur les côtés, d’autres tentèrent de se dissimuler derrière des étales. Les voleurs percutèrent de plein fouet un stand qui vola dans les airs avant d’éclater en mille morceaux. Tel tourna brutalement pour éviter d’en faire de même, en vain. Il heurta violemment un étale de fruits et légumes, cabossant le speeder sur une bonne partie. Mais Tel réussit à reprendre le contrôle du véhicule et à hurler aux gens de s’écarter. Un passant fit un bond prodigieux en arrière pour éviter de se faire renverser, alors qu’un autre n’hésitait pas à se ruer dans des poubelles pour éviter les speeders fous. Ils déboulèrent à une allure vertigineuse dans une artère plus large mais ou la circulation était dense.
-Je crois qu’on est pas sorti de l’auberge !cria Mak après s’être débarrassé d’un gros légume vert.
Le speeder des cambrioleurs se mit à zigzaguer dans la circulation, cognant parfois dans d’autres véhicules qui partirent en crabe. Tel, cramponné à son manche de contrôle, suait à grosses gouttes, essayant par tous les moyens de limiter la casse.
-Aidez moi à tirer, cria Kern à ses compagnons.
Aussitôt, Eljy et Zook sortirent leurs armes et tirèrent avec une précision rare. Ils atteignirent le speeder ennemi qui partit en vrille mais qui parvînt à ne pas sortir de la route. Un des voleurs envoya à son tour une rafale de laser. Tel, tenta de les éviter en tournant brutalement, ce qui eut pour effet de propulser Zook et Eljy au fond de leur siège. Le souffle coupé, ce dernier marmonna:
-Je...préfère vraiment...me battre dans l’espace!
Tout à coup les tirs des malfrats atteignirent un aérotaxi dont les réacteurs s’enflammèrent.
-Oups, ça va faire mal! s’écria Tel qui suivait de près le véhicule touché.
L’inéluctable se produit, il explosa avec force et fracas, propageant une boule de feu incandescente que Tel parvînt à éviter habilement. L’aérotaxi s’écrasa sur la route, percutant au passage un autre speeder qui se retourna et qui glissa sur la route dans un affreux bruit métallique.
-Il est temps que ce désastre cesse !fit Tel
-Tu as raison, il faut se mettre à la même hauteur qu’eux.
-Le plus marrant, c’est que les voleurs vont tout droit vers le Palais Gouvernemental. Au moins, on ne sera pas en retard, assura Mak.
-Non, Bossel sera même surpris de nous voir si tôt.
Les tirs de blasters s’échangeaient toujours à un rythme soutenu, menaçant à tout moment de toucher un point critique du véhicule. C’est alors que la vitre avant du speeder de Tel explosa, propulsant des morceaux de verre.
-Bon, maintenant, assez rigolé !
-J’allais le dire, assura Kern qui se retenait comme il pouvait.
Le speeder émettait à présent des bruits inquiétants, signe que la panne était proche. Mais à l’aide d’une manœuvre rapide, Tel réussit à mettre son speeder au même niveau que celui des malfrats. Les tirs redoublèrent d’intensité, s’échangeant à une vitesse folle. Affalés sur les sièges confortables du petit vaisseau de transport, Zook et Eljy canardaient à tout va, meurtrissant le speeder ennemi qui n’en avait vraiment pas besoin. C’est au coude à coude que les deux véhicules pénétrèrent sur la vaste place où se trouvait le Palais Gouvernemental, construction récente et au combien grandiose. Les deux speeders se heurtèrent de plein fouet, produisant un nombre incalculable d’étincelles.
-J’ai une idée, hurla Tel.
Il éloigna momentanément son véhicule de celui de son adversaire avant de se rabattre violemment. Le choc fut brutal mais eut l’effet escompté. Le speeder des voleurs fut hors de contrôle. Il s’engagea à une vitesse folle sur les marches du Palais Gouvernemental avant d’en défoncer la porte d’entrée et de ravager le hall. Le speeder fou s’écrasa contre un pilier qui s’effondra aussitôt dans un bruit affreux, produisant un nuage de fumée et de poussière incroyable. La course poursuite venait de s’achever aussi vite qu’elle avait commencé.

Wellan Bossel émergea de son bureau et regarda, effaré, l’état du hall du Palais. Il observa le speeder écrasé sous les pierres puis hurla :
-Capitaine Hoke, qu’est ce que c’est ce foutoir ?!
Les membres de l’escadron Anges Noirs sortirent du nuage de poussière et Tel s’exclama d’un ton joyeux:
-Oh bonjour Premier Conseiller Bossel! Comment allez-vous?
-Hoke, qu’est ce que c’est que ça? demanda de nouveau Bossel en tapant du pied alors qu’il était en proie à la colère.
-Ca quoi?
-Le désastre que vous venez de provoquer!
-Ah ca! Oh c’est rien! Juste des malfrats qui venaient de dépouiller une des plus grosses banques de la capitale. Alors, moi et mes gars on s’est dit: “tiens mais si dans l’intérêt supérieur de la patrie, on stoppait ces types?” Alors on l’a fait.
Mak ne put s’empêcher de pouffer de rire. Bossel secoua la tête en signe d’abattement puis fit:
-Bon, puisque vous êtes là, vous n’avez plus qu’à venir dans mon bureau.
Au moment où les membres de l’escadron Anges Noirs et Wellan Bossel s’éloignaient, les forces de sécurité pénétraient en nombre dans le bâtiment...

Bossel s’assit dans le luxueux fauteuil qui se trouvait derrière son bureau. Celui ci était assez grand, magnifiquement décoré avec goût à l’aide de matériaux précieux. La seule grande fenêtre de la pièce donnait sur une vaste cour intérieure où la végétation y était dense et superbe. Sur le bureau en lui même, il y avait de nombreux filmplast ainsi que des rapports venant de toute la planète. Mais ce qui amusa Hoke fut de voir un portrait de Bossel en compagnie de l’Amiral Ackbar, tous les deux souriant.
-Jolie photo, lança Mak qui l’avait aussi remarqué.
-Oui, c’est un bon souvenir de la victoire que nous avons remporté sur l’Empire.
Il y eut un silence puis Bossel se passa la main dans ses cheveux courts avant de continuer:
-Malheureusement, il semblerait que nous allions à l’encontre de nouveaux temps sombres. C’est pourquoi je vous ai demandé de venir aujourd’hui.
-Quel est le problème? demanda Tel d’un ton sérieux
Bossel expira bruyamment avant de se lever de son bureau et de commencer à marcher:
-La situation politique sur Neylan s’est dégradé. Fech Helm a été renversé il y a deux jours.
-Quoi? s’étonnèrent en même temps les membres de l’escadron Anges NoirsZook continua:
-Qui est assez fou pour pouvoir passer derrière Helm! Il ne prend que des mauvaises décisions celui là.
-Un dictateur, répondit simplement Bossel.
Le sourire disparut des lèvres de Zook qui marmonna:
-Ah oui, là c’est plus embêtant.
Le Premier Conseiller poursuivit:
-Le mouvement qui a pris la tête de Neylan se fait appeler les Brigades du Renouveau et son leader est un certain Nok Reveek. Je ne me serai pas inquiété outre mesure de ce changement de pouvoir si je n’avais pas reçu cet enregistrement hier soir.
Bossel appuya sur un projecteur holographique et aussitôt l’image bleutée du visage de Nok Reveek apparut:
-Premier Conseiller Bossel, je m’adresse à vous pour vous signifier la fin d’une époque. Fech Helm a été mis aux arrêts et j’ai personnellement pris en main le destin de Neylan. Mon peuple ne peut plus souffrir de la domination Ferlusienne sur le système, il est temps que cela change. Vous avez voulu nous humilier et nous forcer à vivre reclus mais cette période est terminée. Je vous annonce que vous et votre Nouvelle République avez échoué. Un nouveau pouvoir plus fort, plus déterminé que jamais s’est élevé sur Neylan. Un vent nouveau va souffler sur le système et il va vous balayer comme des fétus de paille. Votre arrogance à l’égard des Neylanais risque de vous coûter cher. Nous sommes certains de notre fait, nous devons vous faire plier pour que le système retrouve un équilibre. J’ose croire que vous capitulerez sans combattre, épargnant ainsi la vie de milliers de soldats. Car croyez-moi, je ne reculerai devant rien pour aboutir à mes fins. Craignez la vengeance du peuple Neylanais conseiller Bossel. Elle sera terrible et sanglante. Je vous laisse deux mois pour décider de ce que vous voulez faire. Passez ce délai, si je n’ai toujours pas de réponse, je lancerai les hostilités et plongerai Ferlus dans le chaos.
L’image de Reveek disparut après un grésillement, plongeant le bureau dans un grand calme. Mak s’exclama alors:
-Non mais c’est qui ce rigolo qui vient nous menacer? Il se prend pour qui, je vais aller lui botter les fesses moi.
-Vous ne ferez rien du tout, assura Bossel.
Les Anges Noirs regardèrent leur dirigeant qui poursuivit:
-Nous allons mettre ces deux mois à parti pour étudier au maximum nos adversaires et pour nous préparer au combat.
-Donc vous ne comptez pas vous rendre? demanda Kern pour en être certain
-Bien sur que non. Jamais un dictateur ne me forcera la main, vous m’entendez, jamais !
-Alors nous sommes de nouveau en guerre? interrogea Tel
Bossel le fixa du regard et souffla:
-Je ne peux dire le contraire.

Tel Hoke fit quelques pas dans le bureau avant de se retourner brutalement et de demander d’une voix empreinte d’inquiétude:
-Pourquoi avez vous demandé à ce que l’on vienne ce matin?
-C’est simple. Vous êtes nos pilotes les plus expérimentés, vous avez déjà combattu les Neylanais.
-Oui et alors?
-Il faudrait que vous repreniez des patrouilles quotidiennes autour de la planète mais que vous formiez aussi nos autres pilotes pour qu’ils soient prêts le jour où la guerre sera inévitable.
-Entendu, nous ferons ce que nous pourrons.
C’est alors qu’Eljy s’étonna:
-Eh!Mais pourquoi ne prévenez-vous pas la Nouvelle République?
Bossel se renfonça dans son luxueux siège avant de répondre:
-Nous...enfin je...n’ai plus de...contacts avec la Nouvelle République.
-Quoi?
-Oui c’est assez...comment dire...troublant! Je n’ai reçu aucune nouvelle des autorités de Coruscant et personne n’a répondu aux messages que j’ai envoyé par Holonet.
Tel fronça les sourcils d’incompréhension:
-C’est étrange. La Nouvelle République semblait pourtant vouloir tisser d’étroites relations avec notre peuple.
-Que voulez-vous? Les voies de la politique sont impénétrables, rétorqua Bossel.
-Si vous le dîtes. Mais c’est tout de même regrettable: la Nouvelle République aurait été un allié de poids dans notre lutte contre les Brigades du Renouveau.
Bossel se contenta de hocher de la tête de façon pensive. Puis il ajouta:
-Bien, vous pouvez y aller. Mais soyez prudents, l’ennemi connaît vos capacités, il se pourrait bien qu’il cherche à s’en prendre directement à vous.
-Ne vous en faîtes pas, nous avons l’habitude, assura Tel avec un grand sourire.
Alors que les membres des Anges Noirs allaient sortir du magnifique bureau, Bossel les interpella une dernière fois:
-Au fait, demain a lieu l’inauguration du Croisière Paisible. Vous êtes bien sur invités!
-Ah ca y’est !Le gros vaisseau de tourisme avec tout le luxe possible et imaginable est enfin terminé? demanda Kern avec une lueur dans les yeux
-Oui, son inauguration aura lieu dans l’espace, au-dessus de Ferlus. Alors pourrons nous compter sur votre présence?
-Nous ne manquerons cette fête pour rien au monde, rétorqua Tel
-Ah bah oui, parce que nous, on aime faire la fête.
-Oui bon ça va Mak, allez dehors! lança le capitaine en poussant sa dernière recrue vers la sortie.
Les Anges Noirs repassèrent par le hall dévasté, où les forces de sécurité étaient en train de désencastrer les voleurs de leur speeder, avant de sortir et de se diriger vers leur caserne.

Resté seul, Wellan Bossel ouvrit le tiroir principal de son bureau et en sortit un rouleau de filmplast, contenant un message. Bossel l’ouvrit, le déplia et le lut rapidement. Le message portait le sceau de la Nouvelle République et était daté d’aujourd’hui. Les mots écrits étaient ceux là:

Léia Organa Solo attend avec impatience de vos nouvelles. L’absence de réponse à ses messages l’inquiète grandement. Veuillez nous donner signes de vies dans les plus brefs délais. Merci d’avance.
Borsk Fey’lya.


Le dirigeant Ferlusien replia le filmplast et se dirigea vers une armoire magnifiquement sculptée. Il l’ouvrit et posa le filmplast sur d’autres plus anciens. Il referma l’armoire et retourna s’asseoir, l’air renfrogné. Puis soudain, il frappa avec violence sur son bureau, ce qui fit craquer celui ci. Alors Bossel murmura:
-Pourquoi a t-il fallu que ce Reveek vienne tout compromettre?



Voilà voilà, dans le chapitre III apparaîtra un nouveau personnage important et Drek et Trek feront étalage de leurs talents de destructeurs.

P.S: J'écris beaucoup pendant mes vacances parce qu'après avec la rentrée, je crains de ne plus avoir beaucoup de temps. :cry:

EDIT: J'ai écrit le Dramatis Personae dans mon premier post.
Modifié en dernier par Darkwilliam le Jeu 25 Aoû 2005 - 22:40, modifié 2 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mer 24 Aoû 2005 - 21:17   Sujet: 

Chapitre 2 tout simplement super ! Enfin les Anges Noirs reviennent ! Leur nouvelle recrue, Mak Hanton, est un petit Don Juan ma foi bien sympathique :D :D S'intéressant autant aux femmes (hélas mariées) qu'aux batailles endiablés dans l'espace.
Une bataille, nous en avons une, histoire de divertir le lecteur dans ce chapitre bien humouristique.
La fin nous révèle un premier rebondissement dans une histoire qui s'annonce des plus intéressantes ! :shock:
Bravo pour ce revirement de situation :sournois: et pour le style très bon. On retrouve les persos, en les aynt quitter seulement une semaine plutôt, ça fait du bien de revoir l'escadron AN en pleine forme ! :D Vivement la suite :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 24 Aoû 2005 - 21:25   Sujet: 

Merci pour ton avis sur le chapitre.

La suite j'espère l'écrire assez rapidement afin de bien avancer dans mon Tome II avant début Septembre.

Pour les rebondissements et bien je peux dire que c'est le premier mais pas le dernier.

Quant au chapitre III, il devrait être en partie explosif! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mer 24 Aoû 2005 - 22:36   Sujet: Re: Les Anges Noirs Tome 2: La Vengeance de l'Empire

Darkwilliam a écrit:
Chapitre I: Coup d’état.


Fech Helm put enfin discerner à qui il avait affaire. L’homme en face de lui était assez grand et plutôt costaud, les cheveux très noirs et les traits marqués. Il arborait un grand sourire en regardant Helm se rendre et mettre ses mains sur sa tête. Celui ci siffla entre ses dents:
-Vous êtes Nok Reevek, je suppose?
Reevek ouvrit les bras et répondit:
-Lui même, c’est un plaisir que de vous revoir Helm!
-Vous revoir? Mais, c’est la première fois que...
-Silence! Nous avons des choses plus urgentes à régler.



Dark William ton grand méchant implacable s'appelle bien Reveek - DP ok - ou Reevek comme dit ici. Le wookie a l'oeil :P .
Heu premier mystère et de taille Helm connaîtrait Reveek : ce dernier a-t-il des liens avec l'un des persos des Anges Noirs 1. :) connaissant Dark William il va pas vendre la mèche :wink: . Mais voilà une de ses forces : injecter mine de rien savamment quelques zones d'ombre sur ces persos très dangereux comme ce Reveek qui fout les jetons 8) avec ses plans de conquête impérialiste :sournois: .

En reparcourant cet excellent 1er chapitre, je te tire sincèrement mon coup de chapeau : quelle rapidité à écrire la suite des Anges Noirs et ce avec un vocabulaire, une grammaire et une conjugaison de super niveau. Je lirai le chapitre 2 bientôt convaincu des bonnes critiques de l'ami Kamo qui fait aussi un super travail avec l'EpIII de Whills :) .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 24 Aoû 2005 - 23:19   Sujet: Re: Les Anges Noirs Tome 2: La Vengeance de l'Empire

Lowie a écrit:[Heu premier mystère et de taille Helm connaîtrait Reveek : ce dernier a-t-il des liens avec l'un des persos des Anges Noirs 1. :) connaissant Dark William il va pas vendre la mèche :wink: .
Lowie.


Exact je ne vais pas vendre la mêche mais...tu es sur une bonne piste Lowie. :wink:

P.S: C'est bien Nok Reveek ! Merci pour la remarque. Je vais corriger cela de suite. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 25 Aoû 2005 - 22:34   Sujet: 

Je poste à présent le chapitre III (oui oui déjà :D ) que j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire (et oui je m'amuse comme un petit fou devant mon ordinateur :x :D) et qui laisse sur un petit suspens. :wink:







Chapitre III: Inauguration


Première partie

Vu de loin, le Croisière Paisible était déjà impressionnant par ses dimensions magistrales et par ses formes harmonieuses. Alors que les Anges Noirs s’approchaient avec leurs chasseurs, ils purent admirer la structure complexe du vaisseau mais aussi la blancheur maculée de sa coque renforcée. Le fait qu’il soit tout neuf rendait sa coque légèrement brillante ce qui attirait immédiatement l’œil.
-Magnifique !s’exclama Kern les yeux écarquillés.
-Tu l’as dit. Quand tu penses que ce sont des Ferlusiens qui l’ont réalisé, il y a de quoi être fier, continua Eljy.
-J’ai hâte de voir l’intérieur, acheva Zook.
-Et bien alors allons-y, l’inauguration ne va pas tarder, informa Tel
-Vite vite, je ne voudrai pas arriver quand tous les petits fours seront partis! s’écria Mak.
Les chasseurs Anges Noirs dessinèrent un arc de cercle parfait et se dirigèrent vers les larges soutes du Croisière Paisible.

-C’est tout simplement somptueux, s’exclama Kern en admirant le vaste couloir qui menait à la salle d’inauguration.
En effet, le vaisseau avait été équipé de tout le luxe nécessaire. Les membres de l’escadron Anges Noirs progressaient dans un large couloir moquetté sur le sol et tapissé sur les murs. De magnifiques éclairages l’illuminaient, alors que des objets de valeurs avaient été installés d’ici de là dans des vitrines.
-Je crois qu’on arrive, lança Mak après avoir arpenté le couloir sur au moins 80 mètres.
Tel poussa une large porte en bois et découvrit une salle immense, à la décoration aussi belle que celle du couloir. Au fond de la salle, une vaste baie vitrée panoramique donnait sur l’espace et sur Ferlus alors que plus en avant, un très grand bar avait été installé. La salle, grande par toutes ses dimensions étaient pleines de jeu de hasard ou de jeu de cartes. Roulettes, Dejarik, Sabaac...tout se côtoyaient dans cet univers magnifique. Une grande activité régnait dans la salle où de nombreux gens riaient, buvaient, jouaient ou discutaient. Des serveurs bien habillés circulaient dans tout ce beau monde, apportant des mets raffinés et délicats.
-Je ne regrette pas d’être venu, assura Kern.
-Et moi donc, renchérit Zook qui se sentait irrémédiablement attiré par les tables de jeu.
-Il n’y a pas à dire, le spectacle est simplement magnifique, ajouta Mak en regardant passer une élégante femme.
-Un peu de tenue les enfants. Montrons que nous savons nous mêler au gratin de Ferlus, fit Tel.
-Ou ça du gratin? demanda Eljy innocemment.
-Mais non c’est une expression imbécile!
-Ah je me disais aussi...
Les Anges Noirs avancèrent dans l’immense pièce, serrant les mains des nombreuses personnes qui les connaissaient pour leurs actes de bravoure. Seul Mak, encore inconnu, passait à peu près inaperçu.
C’est alors qu’un homme vêtu d’un superbe costume blanc se retourna et les vit approcher. Il s’écria:
-Ah, les voilà enfin, les plus intrépides de nos pilotes.
-Oh non pas lui, marmonna Tel.
Puis le capitaine continua à voix haute:
-Général, quel plaisir de vous revoir!
Le Général Nel Sanders s’arrêta à proximité du petit groupe de pilotes. Sanders était un homme plutôt petit mais costaud. Ses cheveux étaient poivres et sels, comme sa fine barbe et sa moustache impeccablement taillée. Assez âgé, Nel Sanders était devenu depuis peu le nouveau général des forces armées Ferlusiennes, après avoir bien entendu fait ses preuves en tant que militaire. Tel avait souvent entendu parler de Sanders. Les gens le décrivaient comme un furieux guerrier, convaincu que Ferlus devait mener le système à son apogée. La guerre contre les Neylanais l’avait poussé à haïr profondément ce peuple et ce qu’il représentait. Hoke doutait que l’arrivée au pouvoir de Reveek améliore les choses.
-Alors, comment trouvez-vous ce vaisseau? demanda Sanders sur un ton joyeux.
-Il est très...beau et j’avoue que je ne m’attendais pas à tant de luxe.
-Quitte à faire les choses, autant bien les faire, non?
-Bien sur, bien sur!
Sanders attrapa une coupe de vin qu’un barman portait sur un plateau et la but d’une traite. Puis il continua:
-La fête aurait été parfaite si Reveek n’avait pas décidé de nous déclarer la guerre.
-C’est effectivement un danger que nous nous devons de prendre en compte.
-Puisqu’il nous a déclaré la guerre, Reveek s’en mordra les doigts. Il comprendra son erreur quand nous l’anéantirons, lui et ses Brigades du Renouveau.
-Je vois que vous êtes déterminé à combattre notre ennemi.
Sanders s’approcha encore un peu plus près du capitaine Hoke et fit d’une voix intimidante:
-Nous allons donner une chance à Reveek d’arrêter les frais mais s’il n’obtempère pas...alors rien ne pourra arrêter l’effusion de sang. Mais ce qui arrive est logique, c’est la suite d’un long processus qui a été marqué par des échauffourées de plus en plus violentes avec les Neylanais. Aujourd’hui, nous atteignons le paroxysme du processus.
-Je vois...
-Je vais vous dire une bonne chose Hoke, si Reveek veut nous attaquer et bien je lui souhaite bien du courage.

Soudain, une alarme interne au vaisseau se déclencha, se mettant à résonner dans toutes les salles, dans toutes les chambres, dans toutes les coursives. Alors que tout le monde s’immobilisait dans la vaste pièce où avait lieu l’inauguration, une voix inquiète sortit des haut-parleurs installés un peu partout dans le Croisière Paisible:
-Votre attention s’il vous plaît, des vaisseaux Neylanais viennent de sortir de l’hyperespace. Ils sont entrain de nous encercler. Je pense...je pense qu’ils se préparent à l’abordage.
Sanders écarquilla les yeux de surprise. Et alors que la panique commençait à gagner tout le monde, Kern fit avec un petit ton moqueur:
-Vous disiez général?

Tel se précipita vers la baie d’observation et regarda aux alentours. Il put en effet discerner plusieurs chasseurs Neylanais qui encerclaient le Croisière Paisible. Mais le plus inquiétant était ce vaisseau de transport lourdement blindé qui venait de s’accrocher au gigantesque vaisseau de tourisme. Les passagers ressentirent un léger choc quand l’arrimage fut terminé. Tel se retourna vers les personnes présentes dans la salle luxueuse et s’écria:
-On va effectivement avoir de la visite, préparez-vous à combattre!
Aussitôt, les membres de l’escadron Anges Noirs ainsi que le général Sanders dégainèrent leurs blasters et se tinrent prêts au combat.
-Comme au bon vieux temps, hein général? fit Zook avec un sourire complice
-Je vais leur montrer qui fait la loi dans ce vaisseau à ces foutus pirates! rétorqua le général en colère.

Tout à coup la lourde porte d’entrée de la salle vola en éclat dans un fracas de tous les diables, provoquant la panique chez les invités qui tentèrent en vain de trouver une cachette ou une échappatoire. Puis, des dizaines de soldats pirates se déversèrent dans la pièce, tirant à tout va, assassinant lâchement tout ceux qui passaient à proximité de leurs armes.
Les Anges Noirs ripostèrent sans hésiter, criblant de laser deux pirates avancés. Alors que les cris de panique, de peur et de souffrance emplissaient le Croisière Paisible, un déluge de feu s’abatti sur les Ferlusiens qui se ruèrent à l’abri. Zook et Eljy firent une roulade sur le sol avant de se dissimuler derrière un canapé en cuir pendant que Mak et Kern se ruaient la tête la première derrière le grand bar. Quant à Tel et au général Sanders, ils renversèrent la table de la roulette pour en faire un bouclier naturel.
C’est ainsi que l’affrontement s’intensifia encore. Des corps de civils jonchaient à présent le sol moquetté et les survivants étaient en fait ceux qui possédaient une arme à feu. Sanders visa et tira avec une extrême précision, tuant ainsi un assaillant qui bascula à la renverse. Un autre fit la connaissance du blaster chromé de Zook qui l’atteint en plein milieu du front.
C’est dans un fracas incroyable que Drek et Trek, les deux jumeaux, firent leur entrée. Ils portaient tous deux un fusil blaster noir et une combinaison de combat à l’insigne des Brigades du Renouveau. Alors que Trek entamait son oeuvre de destruction méthodique, Drek hurla pour couvrir le bruit des tirs:
-Rappellez vous, il faut tous les tuer! On ne fait pas de prisonniers.
Dans la salle qui s’était transformée en vaste champ de bataille, le chaos le plus totale régnait. Tel Hoke se redressa un court instant pour tirer juste au moment où un laser adverse venait percuter la roulette qui émit un drôle de bruit métallique. Puis ce fut autour de Sanders de rentrer en action. Il se roula sur le sol et ouvrit le feu avant de faire la pirouette dans l’autre sens. D’une rafale précise, il faucha un des pirates qui se trouvaient juste à proximité de Trek. Celui ci brandit son fusil blaster d’un seul bras et tira plusieurs salves à répétition. Tel Hoke sentit distinctement la table à roulette être criblée d’impacts alors que des bouts de bois entiers étaient propulsés dans toutes les directions.
-Dîtes moi général, ça fait aussi partie de l’inauguration ça? demanda le capitaine des Anges Noirs
-Arrêtez de débiter des bêtises, les têtes brûlées de votre escadron déteignent trop sur vous capitaine!
-Et pourtant je fais des efforts pour rester au-dessus du lot.
Sanders regarda pendant un court instant Hoke et haussa les épaules avant de continuer à tirer:
-Complétement cinglé, se contenta t-il de lâcher.

Les rafales ennemies dévastèrent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire le bar derrière lequel s’était réfugié Mak et Kern. Des bouteilles d’alcool fins furent explosés par dizaine, le tout se déversant sur les deux membres des Anges Noirs.
-Pas mauvais, dis donc, fit Mak
-Quel gâchis, ajouta Kern.
-Eh, il y a un pirate trop entreprenant qui s’approche!
-Je m’en occupe.
Kern saisit une bouteille d’alcool, se redressa et la balança avec force. Le pirate n’eut pas le temps de l’esquiver et la reçut en pleine tête. Dans un bruit sourd, il bascula vers l’arrière tout en tirant. Les lasers atteignirent un magnifique lustre de verre qui s’écroula sur le pirate dans un bruit affreux.
-Ouch, ça doit faire mal ça! glissa Mak en grimaçant.
Un tir de Drek, qui manqua d’être fatal, le rappela au combat. Hanton se carapata derrière le bar et s’écria:
-Qui sont les deux géants qui tirent à tout va ?
-Je ne sais pas, mais je n’aimerai pas faire connaissance avec eux.

Eljy et Zook tuèrent deux membres des Brigades du Renouveau qui tentaient de les débusquer de leur cachette, avant de laisser refroidir quelque peu leur blaster.
-Il a tout pour plaire ce vaisseau, non vraiment, luxe, confort, boisson, gastronomie et même des batailles rangées comme on les aime. Sincèrement, il faudra que je remercie Bossel pour l’invitation, assura Zook.
-Bof, moi je trouve que c’est pas terrible quand il y a trop de monde dans les fêtes.
Eljy se redressa et tira deux fois, anéantissant la vie d’un pirate. Le Ferlusien se dissimula de nouveau et reprit avec un petit sourire:
-Un invité de moins.
Tout à coup, le canapé derrière lequel ils étaient dissimulés s’envola comme par enchantement, dévoilant Drek et son regard d’acier. Les muscles bandés, celui ci venait de balancer le canapé deux mètres plus loin. Eljy écarquilla les yeux de stupeur:
-Nom d’un petit bonhomme, ta maman t’as donné trop de vitamines quand tu étais petit toi!
Avant qu’il ne puisse tirer, le Ferlusien reçut un coup de poing monumental qui l’envoya valdinguer dans une table à buffet. Il s’écrasa avec force sur celle ci, la pliant en deux sous son poids.
-Aïe, ça fait mal!
Pendant ce temps là, Drek avait attrapé Zook et le faisait tourner autour de lui comme s’il s’apprêtait à le jeter le plus loin possible. Zook cria alors:
-Excuse-moi mon grand mais je veux descendre!
Il parvînt à assener un coup de pied en pleine tête à Drek qui le lâcha aussitôt. Zook tomba lourdement sur la moquette et pivota pour tenter d’abattre Drek. Mais celui ci s’était déjà mis à couvert.

Les pirates, bien qu’ayant subi des pertes nombreuses, étaient parvenus à prendre définitivement pied dans la salle d’inauguration qui était complètement dévasté à présent. Tel et Nel Sanders canardèrent à tout va, tentant de se dégager le passage vers la seule sortie. En vain. L’affrontement était acharné mais tournait à l’avantage des Brigades du Renouveau.
Alors que Tel allait une nouvelle fois tirer, quelle ne fut pas sa surprise de se retrouver face à l’immense Trek. Celui ci esquissa un petit sourire machiavélique avant de soulever Tel de terre avec une seule main. Avec l’autre, il tordit le poignet du capitaine, le forçant à lâcher son blaster. Suffoquant, Hoke parvînt à expédier à son adversaire un coup de pied ravageur, qui fit tituber le géant Neylanais. Mais celui ci ne s’en laissa pas compter et revînt à la charge. Nel Sanders tenta alors de s’interposer mais ne fut pas assez rapide. Trek le frappa violemment, propulsant contre un mur le général Ferlusien. Puis le lieutenant de Nok Reveek se précipita vers Tel et l’étreignit au niveau de la ceinture. Il commença à serrer de toutes ses forces, attendant que les os de Hoke craquent soudainement. Mais le Ferlusien était malin et asséna un coup de tête au géant qui le lâcha pendant un court instant. Trop court pour que Tel ait le temps de se jeter sur son blaster. Trek le fit pivoter et lui expédia un coup de poing ravageur qui balança Hoke sur la table de sabaac. Celle ci se brisa en deux dans un craquement affreux. Tel secoua la tête pour tenter de remettre ses idées au clair. En voyant que Trek revenait à la charge, il comprit que la bataille était mal engagée:
-Mauvaise journée, murmura Tel en recrachant du sang.

Mak et Kern continuaient pour leur part à harceler de tirs leurs ennemis qui semblaient enfin diminuer en nombre. C’est alors que Kern se rendit compte que le bar était troué à un endroit depuis qu’un laser l’avait perforé. Habilement, Kern glissa le canon de son blaster par l’ouverture et tira à vue, fauchant un pirate qui tentait de se dissimuler derrière un fauteuil. Mak s’exclama alors:
-Dis donc c’est souvent comme ça avec vous?
-De quoi?
-Bein...les bagarres!
-Oh non...
-Ah tu me rassures!
-...la plupart du temps c’est pire que ça!
Mak tourna lentement la tête vers son ami et le regarda avec des yeux ronds:
-Attends...tu plaisantes là?
-Bah non, je peux te dire que la course poursuite dans le Palais Impérial sur Coruscant, c’était également quelque chose!
-Ah, parce que c’était vrai l’histoire du Palais Impérial? s’étonna Mak
-Mais...mais bien sur!
-Oh mais moi qui croyait que c’était pour enjoliver vos exploits.
Kern haussa les épaules avant de recommencer à tirer avec une précision rare et une efficacité indéniable.

Eljy se releva de tous les plats dans lesquels il s’était étalé pour continuer à combattre. Mis dans une position difficile, il parvînt à se dissimuler derrière la table de Dejarik et à reprendre son souffle et ses esprits.
Pendant ce temps là, Tel vit Trek approcher avec détermination et attraper le blaster du capitaine Ferlusien qui traînait sur le sol. Le géant Neylanais s’arrêta finalement et se maintînt au-dessus de Tel qui déglutit difficilement. Trek pointa le blaster vers la tête du capitaine des Anges Noirs qui ne broncha pas. Alors le pirate fit:
-Finalement, vous êtes moins coriaces que je ne le pensais.
Et il s’apprêta à appuyer sur la gâchette.

Kern et Mak ne comprirent pas immédiatement ce qu’il se passait quand ils entendirent un objet heurter le bar derrière lequel ils étaient cachés.
-C’était quoi ça? demanda la jeune recrue
-Je ne sais pas, je vais voir!
En une fraction de seconde, Kern se redressa, regarda par-dessus le bar et se dissimula de nouveau. C’est alors qu’il cria avec une voix pleine d’inquiétude:
-Ils ont balancé un détonateur thermique!
Les yeux de Mak s’agrandirent de terreur et son cœur s’emballa aussitôt...



La suite dans le chapitre IV… :sournois: :)
Modifié en dernier par Darkwilliam le Sam 27 Aoû 2005 - 15:44, modifié 1 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Jeu 25 Aoû 2005 - 22:55   Sujet: 

DW nous livre bien vite son chapitre III... mais force est de constater que c'est du "vite fait, bien fait":D
Dans ce chapitre à la taille idéale, ne laisse pas longtemps au lecteur le plaisir de participer à une fête mondaine dans un vaisseau de luxe Croisière Paisible (autant dire que son nom ne lui va pas :D :D ).
En effet, les neylans -encore eux- prennent aussi gout à la fiesta et nous avons le droit au début d'un epetite batailles dans les plats et les salons, qui se termine par un beau cliffangher du plus bel effet... héhé... espérons que DW fasse aussi vite que pour ce chapitre pour nous livrer la fin de la bataille :D :D :)
Avec plein d'humour, et un style rapide et efficace -oui je le répète souvent je sais :D - voilà un chapitre des Anges Noirs comme on les aime et... où sont les Jumeaux ??? :sournois: 8) :wink:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 26 Aoû 2005 - 9:39   Sujet: 

Merci pour tes compliments. :)

Oui c'est du "vite fait bien fait" mais l'important c'est que ce soit effectivement "bien fait"! :wink:

Les jumeaux sont les dénommés Drek et Trek (oui je me suis foulé pour les noms :x ) qui ont une certaine...euh...force ! :D
Modifié en dernier par Darkwilliam le Ven 26 Aoû 2005 - 12:28, modifié 1 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Ven 26 Aoû 2005 - 12:02   Sujet: 

Chapitres 2 et 3 : plaisir double ce week 8) . Kamo a lancé l'idée par MP d'un nouveau caméo : le passage du mimi Wicket l'Ewok oublié par nos amis auteurs de l'UE :( . Peux-tu réparer cette injustice :) :wink: d'autant que Zook rencontrant un Ewok c'est la Farce garantie :D :D .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Ven 26 Aoû 2005 - 16:35   Sujet: 

Clair Wicket serait formidable dans le cockpit de Mak ! :D :D
Au fait, Darkwilliam, je me suis rendu compte ce matin que tu étais un véritable Sith :shock: :shock: Sombre Galaxie, Ombres et lumières, et les Anges Noirs ! :D
Donc bon courage pour le chapitre III, j'ai bien hâte de voir les "Jumeaux Noirs" :D en action !
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 26 Aoû 2005 - 16:55   Sujet: 

Oui pour les titres de mes fan fictions, j'aime beaucoup utiliser l'idée d'obscurité ! Je n'en fais pas exprès, j'essaie juste de trouver un titre "idéal" et à chaque fois la notion de noirceur me vient à l'esprit.

En même temps c'est normal que Darkwilliam soit un Sith !! :x :D

Pour ce qui est de l'Ewok, moi je veux bien lui rendre justice mais je ne vois pas comment l'intégrer dans ma fic alors que celle ci se déroule dans les Régions Inconnues, donc loin d'Endor ! :perplexe: :sournois:

Pour le chapitre IV, je vais bientôt m'y mettre avec la suite du combat entre les jumeaux et les Anges Noirs au programme. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Django » Sam 27 Aoû 2005 - 2:07   Sujet: 

Bon je viens de copier les chapitres. Il va falloir que je les lise (ce n'est pas une corvée)
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 27 Aoû 2005 - 10:29   Sujet: 

J'espère bien que ce n'est pas une corvée !! :lol: :D

Bonne lecture alors!

Quant à moi, je vais travailler le chapitre IV ce week end! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Sam 27 Aoû 2005 - 14:35   Sujet: 

Yes le deuxième chapitre jouissif 8) 8) possède de grandes doses d'humour :lol: :lol: :lol: - l'arrivée fracassante des Anges Noirs dans le Palais Gouvernemental de Ferlus est sensas :D après une poursuite canon de braqueurs de banque 8) :lol: 8) -.

Le nouvel équipier des AN Mak est un séducteur né folichon aussi plaisantin que Zook :) 8) :) .

Hum notre ami Wellan Bossel cache la vérité aux AN sur la rupture de contact avec la NR :? : DW distille une belle note de suspense dans cette fin de chapitre qui montre que Bossel est un renard :sournois: :ange: ayant un projet propre pour Ferlus :? . Ah làlà que les jeux politiques sont casse tête :P .

Chapitre III en lecture demain :wink: .

Ces AN virevoltants, extrafun dans le chapitre 2 démarrent sur les chapeaux de roues avec pas mal de mystères à la clef : DW quel est ton secret pour être aussi éclatant :lol: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 27 Aoû 2005 - 15:53   Sujet: 

Lowie a écrit:Ces AN virevoltants, extrafun dans le chapitre 2 démarrent sur les chapeaux de roues avec pas mal de mystères à la clef : DW quel est ton secret pour être aussi éclatant :lol: .

Lowie.


Ravi que tu ais aimé le chapitre II. :)

Eh eh, il n'y a pas de véritables secrets, en fait, j'essaie de trouver une histoire originale avec des personnages euh et bien...originaux :D et un scénario à rebondissements.

P.S: J'espère poster le chapitre IV demain. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 27 Aoû 2005 - 21:43   Sujet: 

N'ayant pas envie de regarder la télé, j'ai terminé mon chapitre IV plus tôt que prévu. Bref, au programme, la suite de la baston générale dans le Croisière Paisible, la première bataille dans l'espace pour les Anges Noirs et un nouveau mystère en fin de chapitre. :sournois:

Sur ce...bonne lecture! :wink:







Chapitre IV: Inauguration

Deuxième partie


Mak et Kern avisèrent de la situation en quelques secondes. S’ils ne bougeaient pas, ils seraient désintégrés en même temps que le bar par le souffle du détonateur thermique. Kern regarda vers le fond de la pièce près de la baie vitrée et hurla:
-On n’a pas le choix, il faut y aller!
Mak hocha la tête promptement et hurla:
-On fonce!
Les deux Ferlusiens bondirent de derrière le bar et tout en ouvrant le feu à l’aveuglette se dirigèrent le plus loin possible du détonateur. Alors que les échanges de tirs étaient innombrables, l’explosion se produisit.
Dans un fracas assourdissant qui fit trembler une partie du Croisière Paisible, le détonateur ravagea la salle d’inauguration. Le bar fut complètement désintégré et le souffle puissant catapulta Mak et Kern qui allèrent s’écraser avec violence à quelques centimètres à peine de la vitre panoramique. Les flammes se mirent alors à embraser les tissus, les meubles et les tables de jeu, si bien que l’ancienne pièce luxueuse se transforma en un véritable enfer.

Alors que Trek allait tirer sur Tel qui ne pouvait plus rien faire pour tenter de se protéger, l’onde de choc due à l’explosion déséquilibra le géant qui tira au même moment. Le laser frôla la tête de Tel qui n’en crut pas ses yeux d’être encore vivant. Il profita du court répit qu’il avait pour se jeter vers l’avant et faire basculer Trek sur le sol. Une lutte acharnée commença alors que les détecteurs à incendie se déclenchaient et que de l’eau froide se déversait dans la grande salle.

Pendant ce court laps de temps où tout aurait pu basculer, l’autre jumeau Neylanais, Drek, sortit de sa cachette improvisée et souleva Zook du sol. Celui ci se débattit mais ne parvînt pas à reprendre l’avantage. C’est alors qu’Eljy vînt à sa rescousse et assena une balayette à Drek qui bascula en arrière, emportant dans sa chute le pauvre Zook. Eljy chercha alors à s’emparer d’un blaster mais dans ce mélange de feu et d’eau, toute recherche était vaine. Drek, qui était aussi fort et imposant que son frère jumeau se releva et agrippa Eljy par le col avant de le catapulter dans les airs. La chute fut rude et le jeune Ferlusien marmonna:
-Mais il est increvable ce type!

-Mais il est increvable ce type, s’exclama Tel après avoir asséné un coup de pied dévastateur dans l’estomac de Trek et que celui ci soit revenu à l’assaut.
Les deux hommes luttèrent, s’empoignèrent, chacun cherchant à prendre le dessus sur l’autre. Mais à ce petit jeu, le colosse Neylanais avait indéniablement l’avantage.
-Faudra que...je pense...à faire de la....musculation! lâcha Tel alors qu’il était à bout de souffle.
Un sourire hideux s’afficha sur le visage de Trek qui était à présent certain de pouvoir en finir avec le capitaine des Anges Noirs.
C’est alors qu’un laser transperça l’épaule de Trek de part en part. Un long filet de sang s’en échappa, maculant la combinaison de combat du Neylanais. Celui ci releva les yeux et découvrit le général Sanders, titubant, pointant un blaster. Trek réagit rapidement puisqu’il balança Tel sur Sanders qui le reçut de plein fouet. Les deux hommes s’écrasèrent sur le sol brûlé et poussèrent des cris de souffrance. Le général, qui était sous Hoke, murmura:
-Poussez-vous capitaine, vous êtes vraiment lourd!
-Ca vous me l’avez toujours dit général, se contenta de répondre Tel avec un petit sourire.
Le Ferlusien sentit alors que Trek s’approchait, voilà pourquoi il se saisit du blaster du général, pivota sur lui-même et tira. Mais le lieutenant des Brigades du Renouveau fut prompt et se mit à couvert juste à temps. Tel regarda le général Sanders qui était en train de se relever et fit:
-Il serait peut-être temps de partir d’ici!
-J’allais vous le dire!

Kern et Mak se redressèrent difficilement, la tête lourde, l’air visiblement sonné. Ils parvinrent à retrouver assez rapidement leurs esprits et se rendirent compte que la bagarre ne tournait toujours pas à leur avantage. Quatre autres pirates venaient de faire irruption dans la salle, tirant à tout va, malgré l’épais nuage de fumée qui commençait à se propager.
Mak essuya l’eau qui dégoulinait sur son visage et s’écria pour couvrir le bruit des alarmes:
-C’est quand même bête pour la moquette! Brûlée puis imbibée d’eau...elle ne méritait pas ça!
Kern ne répondit pas, trop occupé à arroser de laser les nouveaux arrivants. Deux d’entre eux furent touchés à l’abdomen et tombèrent sur le sol. Mais les deux autres tentèrent de se mettre à l’abri, canardant Kern en même temps afin de se protéger. Toutefois ils furent pris à revers par Tel qui les faucha au niveau des jambes à l’aide d’une rafale précise. Hoke regarda Mak et Kern et leur hurla:
-On se replie les gars!
-A vos ordres capitaine...comme d’habitude!
Tel, Nel Sanders, Kern et Mak traversèrent la pièce en courant, récupérant au passage Eljy et Zook qui semblaient avoir été maltraité par l’un des deux jumeaux. Justement, ces derniers ramassèrent des blasters au moment où les Anges Noirs passaient les portes d’entrée défoncées. Drek et Trek ouvrirent le feu instantanément, criblant de lasers les murs à proximité desquels se trouvaient les fuyards. Voyant qu’ils avaient échoué, Drek s’écria:
-Il faut les rattraper!
-Ne t’inquiète pas. S’ils veulent s’enfuir, ils devront avant tout affronter nos chasseurs. La mission sera une réussite, je peux te le garantir.
Alors les deux jumeaux s’élancèrent à la poursuite des Anges Noirs et du général Sanders.

Tel et les siens sprintaient dans les longs couloirs déserts du Croisière Paisible, enjambant de temps en temps des corps sans vie. N’ayant pas le temps d’y prêter attention, Sanders s’écria tout de même:
-Les Neylanais paieront pour ce crime odieux! Je peux vous le garantir!
-Plus tard général. Les deux jumeaux sont à notre poursuite et personnellement je ne tiens pas à les affronter une nouvelle fois.
-Alors que fait-on? demanda Mak qui avançait à une allure soutenue
-On récupère nos chasseurs et on file de là.
Après avoir descendu plusieurs niveaux, les Anges Noirs prirent la direction des hangars à vaisseaux, espérant qu’ils ne soient pas gardés. Par chance, ils ne l’étaient pas car les Brigades du Renouveau avaient du utiliser toutes leurs forces pour se lancer à l’assaut du Croisière Paisible. Alors qu’il grimpait dans le cockpit de son chasseur, Tel regarda le général Sanders:
-Avez vous un vaisseau général?
-Oui bien sur, il est là bas! fit Sanders en désignant un appareil de transport blindé.
-Bien, grimpez à l’intérieur et verrouillez les issues. Les jumeaux n’oseront pas s’attaquer à vous, surtout si vous enclenchez le système de défense de bord. Laissez-nous un peu de temps avant de décoller à votre tour.
-Mais...pourquoi cela?
Tel eut un petit sourire:
-Oh, juste le temps pour nous de nous occuper du comité d’accueil. Ce ne sera pas long, rassurez-vous!
-Si vous le dîtes.
Nel Sanders s’éloigna alors que Tel enclenchait les réacteurs de son chasseur. Quelques secondes plus tard, les Anges Noirs sortirent des soutes du Croisière Paisible à pleine vitesse. Devant eux, les chasseurs pirates s’étaient regroupés, prêt à en découdre.
-Bonne chance petits gars, murmura Sanders avant de se diriger vers son vaisseau.

Les Anges Noirs se dirigeaient vers la petite formation ennemie, composée de dix chasseurs, qui leur barraient la route. Tel enfila son casque de pilote, régla ses instruments de bord et jeta un coup d’œil sur Ferlus en dessous de lui:
-Je ne pensais pas me battre de nouveau au-dessus de ma planète aussi tôt!
-Ne vous inquiétez pas capitaine. Nous allons leur montrer qui fait la loi dans l’espace, assura Kern.
-Si tu le dis, mais soyez prudents. Il ne faut pas sous estimer nos adversaires, d’autant que ce sera du un contre deux.
-Une chose est sûre capitaine, commença Eljy
-Laquelle?
-Je me sens plus dans mon élément ici qu’à bord du Croisière Paisible. Dans l’espace, je pourrai mettre une raclée à n’importe qui, y compris aux jumeaux!
Tel ne put s’empêcher de sourire avant de lancer:
-Bon, ils arrivent. En formation de combat!
Aussitôt et dans un synchronisme parfait, les chasseurs se déployèrent et s’apprêtèrent à engager les hostilités.

C’est à une vitesse prodigieuse que les deux camps se croisèrent pour la première fois, s’arrosant de lasers qui strièrent l’espace. Puis, les chasseurs firent demi-tour, formant une nuée de vaisseaux qui cherchaient à s’entretuer.

Tel Hoke saisit fermement son manche de contrôle et le tira vers lui faisant dessiner à son chasseur une boucle parfaite. Un pirate tenta de le suivre mais rencontra plus de difficultés. Tel en profita pour accélérer brutalement et foncer sur son ennemi qui terminait sa manœuvre. Les lasers crépitèrent autour et sur le vaisseau Neylanais qui explosa quand ses circuits furent déchiquetés par des impacts.
-Un de moins, s’écria Tel.
Une nouvelle boule de feu apparut non loin du capitaine Ferlusien qui vit un amas de débris brûlants être propulsés en tout sens.
-Deux! continua Zook en faisant dessiner une vrille à son chasseur.

Kern et Mak volaient en association et se protégeaient mutuellement, éclaboussant de tirs les Neylanais trop entreprenants. Deux de leurs appareils se présentèrent face aux Ferlusiens qui communiquèrent aussitôt:
-Mak, tu attends le dernier moment pour dégager, avant de resserrer l’étau.
-Pas de problème!
Les chasseurs pirates leur foncèrent dessus, tirant en même temps. Au dernier moment, Mak et Kern se séparèrent chacun de leur côté si bien que leurs adversaires passèrent entre eux deux. Ce fut le moment choisi par les deux Ferlusiens pour se rabattre vers leurs proies, refermant ainsi le piège qu’ils avaient tendu:
-Feu! hurla Kern
Mak saisit son joystick de tir et expédia plusieurs rafales qui atteignirent toutes leur but. Pris dans un tir croisé, les pirates furent réduits à un état de poussière quand leur vaisseau se désintégrèrent.
-J’hésite à dire qu’ils font des progrès, ils sont toujours aussi lents à la détente et surtout, ils tombent toujours dans les mêmes traquenards, assura Kern.
Puis celui ci fit décrire un large demi-cercle à son chasseur, se dirigeant vers les pirates toujours présents.

Eljy zigzaguait avec habileté, emmenant son poursuivant dans de périlleuses manœuvres que le Neylanais parvenait toutefois à exécuter:
-Ah, en voilà un qui est débrouillard, cela fait toujours plaisir! Parfait mon ami, j’ai encore quelques tours dans mon sac.
Eljy accéléra brutalement se dirigeant vers le Croisière Paisible, toujours poursuivi par le chasseur pirate. Eljy survola l’immense vaisseau de tourisme et plongea derrière, faisant croire à son ennemi qu’il tentait de le distancer définitivement. Sans y prendre garde, le membre des Brigades du Renouveau plongea à son tour. Mais tout à coup, Eljy remonta violemment et tourna aussitôt, se retrouvant face au pirate. Celui ci tenta de se lancer dans une manœuvre d’esquive mais il ne pouvait s’éloigner bien loin car bloqué par la masse imposante du Croisière Paisible. Eljy ouvrit le feu sans ménagement striant de décharges rougeoyantes le noir de l'espace. Les boucliers du vaisseau pirate furent anéantis et son cockpit transpercé de part en part. Une brusque décompression s’en suivit et la verrière fut arrachée, attirant le pilote dans l’immensité sidérale.
-Désolé mon gars mais tu n’as pas choisi le bon camp, s’exclama Eljy avec satisfaction.
Celui ci passa sous l’impressionnante superstructure du vaisseau de tourisme et rejoint ses amis qui combattaient toujours avec acharnement.

Zook regarda pendant quelques instants son radar de bord et vit que deux pirates tentaient de le prendre dans un étau en se rabattant sur lui.
-Oh non les gars vous ne m’aurez pas comme ça!
Zook envoya son chasseur dans un piqué prodigieux qui l’éloigna du piège tendu par ses adversaires. Puis il se stabilisa de nouveau avant de rejoindre Tel et Eljy qui s’étaient regroupés.
-Ces deux gars se sont crus plus malin que nous, se contenta de dire Zook.
-Allons nous en occuper!
Les cinq appareils concernés se lancèrent dans un ballet mortel où les lasers s’échangeaient avec une rapidité extrême. Mais les chasseurs des Anges Noirs étaient plus performants dans tous les domaines et plus résistants, ce qui leur conféraient un avantage considérable. Voilà pourquoi quand Tel affronta en face à face un des deux pirates, celui ci fut désintégré alors que les boucliers de Hoke parvinrent à encaisser les semonces ennemies. Et c’est pour la même raison que le deuxième membre des Brigades du Renouveau ne fit pas le poids quand Eljy et Zook le rattrapèrent en vitesse pure avant de le réduire en un tas de cendre incandescent.
Ce fut juste avant que les Anges Noirs ne se regroupe enfin alors que les trois chasseurs ennemis subsistants se dirigeaient sans hésiter vers eux.
-Regardez-moi ça, ils ne sont plus que trois contre cinq et nous attaquent quand même, s’exclama Mak.
-C’est bien ce qui m’inquiète, commença Tel
-Pourquoi donc? demanda Kern
-Rappelle-toi la dernière fois où nous les avons affronté. Quand ils ont vu que nous étions meilleurs ils ont pris la fuite, ils ne se sont pas sacrifiés inutilement.
-Et...?
-Alors j’ai l’impression que Nok Reveek a fait de ses pilotes des fanatiques. Et ça, ce n’est pas pour me rassurer.
Les chasseurs s’affrontèrent de nouveau mais ce qui était prévisible se produisit. Habilement et agilement, les Ferlusiens isolèrent d’abord leurs adversaires avant d’affaiblir leurs boucliers et de les détruire méthodiquement. Les trois boules de feu, preuve de la disparition des derniers chasseurs pirates, se propagèrent quasiment simultanément, mettant ainsi fin définitivement à l’affrontement.

Alors que Zook et Eljy se lançaient dans des pirouettes aériennes pour fêter leur victoire, Tel s’exclama:
-Regardez là bas!
Profitant de l’intensité de la bataille, le cargo avec lequel les jumeaux Drek et Trek étaient arrivés s’étaient éloignés du Croisière Paisible et s’apprêtait à sauter dans l’hyperespace.
-Les jumeaux s’échappent, s’énerva Kern.
-Ne t’inquiète pas. A mon avis, nous aurons tout le loisir de les rencontrer une nouvelle fois et cette fois ci, nous serons prêts, assura Tel plus pour lui-même que pour Kern.
Soudain, le cargo Neylanais accéléra brutalement et s’enfonça dans les limbes de l’hyperespace. Au même moment le vaisseau blindé du général Sanders sortit des soutes du Croisière Paisible et se dirigea vers l’escadron de chasseurs Ferlusiens.
-Bien, maintenant que nous sommes au complet, nous pouvons rentrer, fit Tel.
-En tous cas, j’ai bien apprécié cette inauguration, nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer, ajouta Mak en riant.
Puis les vaisseaux se dirigèrent vers Ferlus...


-Bande d’incapables! hurla Nok Reveek alors que les deux jumeaux Drek et Trek se tenaient devant lui, dans une attitude prostrée.
-Ils ont été plus habiles que nous le pensions, reconnu Drek d’une voix faible.
Reveek arpenta pendant quelques instants le magnifique bureau qu’il s’était fait installer dans le Palais Gouvernemental avant de rugir:
-Je vous avais prévenu qu’ils seraient difficile à tuer.
-Nous avons manqué de chance et...
-Des dizaines de mes soldats sont morts dans cet assaut lamentable.
Reveek se dirigea vers une fenêtre assez large qui donnait sur l’extérieur. De son bureau, on pouvait distinguer quelques habitations Neylanaises et au loin les hauts murs de la ville fortifiée qui protégeaient des assauts du sable ocre. Reveek pivota sur lui-même, faisant crisser ses pieds sur le sol marbré et fit d’une voix plus calme:
-C’est un sérieux contre temps pour nos plans. Toutefois, nous ne pouvons pas tout arrêter parce que vous avez échoué dans votre mission.
-Mais...commença Trek
-La guerre et la victoire finale n’attendent pas, coupa Reveek sur un ton cinglant.
Il y eut un silence puis le leader des Brigades du Renouveau demanda:
-Ou en est le projet Lune Morte?
-Les progrès sont indéniables.
Ce n’était ni Drek ni Trek qui avaient répondu à cette question. Reveek dévisagea alors l’homme qui s’était tenu jusque là dans un coin de la pièce, se contentant d’écouter la conversation.
-Quand aurez vous des résultats Leenk? demanda Reveek.
Zynis Leenk s’approcha lentement et répondit avec un petit sourire:
-Je pense que dans deux mois environ nous pourrons envisager la suite des opérations, si les Ferlusiens ne découvrent pas ce que nous tramons auparavant ,bien sur.
Zynis Leenk était un petit homme aux cheveux grisonnants mais au regard intelligent. De petite stature, il paraissait ridicule aux côtés des deux jumeaux. Leenk était un scientifique, brillant de surcroît. Engagé depuis le début dans la cause des Brigades du Renouveau, Leenk n’avait jamais déçu Reveek, bien au contraire. Voilà pourquoi celui ci lui avait confié le projet le plus difficile à réaliser et qui pourrait très certainement faire pencher l’issu de la guerre dans le camp Neylanais en cas de réussite.
-Les Ferlusiens ne découvriront rien. Il n’y a aucune raison qu’ils s’intéressent au lieu où nous mettons en place ce projet.
Leenk croisa les bras et répondit:
-Je l’espère. Nous avons réhabilité les anciennes installations minières qui étaient déjà présentes pour nous faciliter le travail mais cela n’empêche pas tout risque de détection.
-Etes vous sur d’avoir des résultats d’ici deux mois?
Zynis Leenk sembla agacé que l’on remette en cause ses compétences. Il rétorqua d’une voix sèche:
-Quand je dis quelque chose, je m’y tiens, vous devriez le savoir Nok.
-Bien sur, bien sur. Si vous respectez les délais, alors nous aurons un timing parfait et nous démontrerons aux Ferlusiens qu’ils n’ont aucune chance.
-Vous savez...les Ferlusiens pourraient très bien trouver une parade à notre projet!
Reveek ne put s’empêcher de sourire:
-Non, quand ils découvriront ce que nous avons fait, ils seront déjà en train de signer l’acte de capitulation.
-Et si la Nouvelle République s’en mêle?
Il y eut un long silence pendant lequel Nok Reveek sembla réfléchir puis il fit:
-Alors les vaisseaux qu’ils enverront subiront le même sort que Ferlus.
Zynis Leenk sourit de nouveau avant de déclarer:
-Parfait! Je retourne tout de suite sur place. Le projet Lune Morte ne saurait souffrir d’un quelconque retard.
C’est alors que Reveek regarda les deux frères jumeaux qui ne bronchaient pas. Il leur lança:
-Vous deux, assurez la sécurité du site! Si des Ferlusiens viennent à découvrir ce que nous faisons avant que nous ne soyons prêts...tuez les tous, sur-le-champ.
-A vos ordres!
Drek, Trek et Zynis Leenk sortirent alors du bureau, laissant Reveek seul. Celui ci écouta pendant quelques instants le silence avant de se diriger vers la fenêtre. Il regarda pendant une petite minute la nuit qui tombait rapidement sur Neylan avant de murmurer:
-Bientôt j’aurai ma vengeance. Ils ont peut-être gagné une bataille il y a quatre mois mais ils n’ont pas encore remporté la guerre.

Et les yeux de Nok Reveek s’illuminèrent d’une lueur de détermination...
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Django » Sam 27 Aoû 2005 - 23:26   Sujet: 

Bon je viens de copier le ou les derniers chapitres. Vas-tu en mettre d'autre en ligne ce week end?

Pour ce que j'ai écrit lors de mon dernier post c'était une plaisenterie :D :D :D

Te lire n'est pas une corvée.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar kamocato007 » Sam 27 Aoû 2005 - 23:36   Sujet: 

:lol: Voilà un chapitre comme je les aime !
De l'action, de l'humour, des personnages de folie, la DW touch a encore frappé.
Toujours (mais pas pour longtemps) dans le Croisière Paisible (A L'Inauguration Pas Paisible) les Jumeaux Diaboliques veulent toujours tué nos pauvres Anges Noirs. Excellente scène efficace !
S'ensuit une bataille dans l'espace - avec que du beau monde. Toujours aussi bien raconté, on reconnaît le style qui avait fait le succès du Tome I, à couper le souffle ! :D
Bref, que du bon :P Félicitations pour ce chapter de haut vol :)

A quand la suite ? :ange:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Dim 28 Aoû 2005 - 0:01   Sujet: 

Chapitre III EX-PLO-SIF 8) :D :lol: après une calme entrée en matière décontracte avec la venue des Anges Noirs à l'inauguration d'un nouveau navire de plaisance ferlusien.

:D à 5 contre des dizaines de pirates Neylanais nos Anges Noirs essuyent des pluies de lasers et de coups dans la magnifique salle de réception et de jeux du joyau ferlusien de l'espace inauguré : le vaisseau humoristiquement nommé le Croisière Paisible :lol: . Les jumeaux Drek et Trek peu loquaces sont d'une force phénoménale à croire qu'ils sont faits d'acier :o :) : les Anges Noirs cibles de cet assaut pirate soudain prennent de belles dérouillées :( . Les autres invités du luxueux vaisseau tombent comme des mouches : autant dire que la guerre va démarrer plutôt que prévu entre Neylanais excités et Ferlusiens sonnés.

Le général aristocratique des forces ferlusiennes Sanders qui voulait manger du Neylanais à son petit déjeuner est bien servi dans ce chapitre de destruction intégrale où les Anges Noirs bloqués par des grappes de pirates sont dans une super panade... Le nouveau Mak pour son baptême du feu avec les Anges Noirs a gagné le cocotier :D :D :D . Dark William aime plonger le lecteur dans un torrent d'action que remplit haut la main ce chapitre III de bataille de salon énorme et folle 8) 8) 8) . DW continue de privilégier le découpage par petits paragraphes de tes batailles : ça crée des respirations bienvenues :wink: :) .

Suite dans le chapitre IV... et ici je remercie DW d'avoir si vite relevé le défi d'écrire une suite aux Anges Noirs 1 avec autant de panache :wink: :ange: . Le chapitre III est impitoyable avec nos impayables Anges Noirs débordés par l'action grandiose de DW.

Combien de chapitres comptes-tu écrire DW ? A ce rythme rapide de parution les AN 2 vont atteindre les 10 chapitres avant la rentrée :) .
C'est fulgurant :) .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 28 Aoû 2005 - 10:59   Sujet: 

Merci à tous de lire le début du Tome II, qui apparemment est parti sur de bonnes bases! 8) :D

Normalement, il devrait y avoir autant de chapitres à ce tome qu'au premier, c'est à dire 14! Sous réserve d'évolution bien sur. :sournois: :wink:

Cependant, je pense que le rythme de "parution" sur le forum va se "calmer" puisque je suis pas mal occupé la semaine prochaine et qu'ensuite mes études vont me rattraper :( (et l'année va être très chargée :cry: ). Bref, les chapitres arriveront moins vite mais j'espère poster le V avant Vendredi prochain. :wink:

Un chapitre V qui en dévoilera plus sur le mystérieux projet des Neylanais... :sournois:

Pour ce qui est de la mise en page en petit paragraphe, je vais tâcher de la conserver pour les scènes d'action puisque cela permet, il est vrai, de faire de petites pauses.

Donc voilà en conclusion, le Tome II est parti sur des bases très rapides mais c'était pour avoir le temps de bien lancer l'histoire avant la rentrée. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 28 Aoû 2005 - 15:25   Sujet: 

Après la haute tension du chapitre III, je ne pouvais manquer de lire rapidement la suite tout aussi percutante :lol: 8) . Les Anges Noirs démontrent que dans l'espace ce sont bien les as des as face à des kamikazes neylanais moins véloces, pas assez malicieux :D . Mais, les Jumeaux au corps à corps sont des Rocky imbattables :) : ouf les Anges Noirs sont robustes 8) .

Cerise sur le gâteau après de captivantes pages d'action - chapitres III et IV qui me rappellent les tueries que sont les films Syndicat du Crime :D :D - mille bravos - , Dark William glisse un nouveau mystère :) tout comme c'était le cas dans chaque épisode de Dolmen :lol: : Nok Reveek néo-impérial :? prépare sa vengeance :sournois: soigneusement avec le projet Lune Morte 8) arme de destruction massive :? pour réduire le peuple de Ferlus au supplice :sournois: :sournois: . Nouveau perso introduit Leenk le bad scientifique maniaque qui n'aime pas qu'on le titille sur la mise au point dans les temps de son projet : encore un beau cinglé dans le camp redoutable des Brigades du renouveau :D qui sue sang et eau dans le projet Lune Morte.

4 chapitres excellents et tant pis si je me répète : tout ce que je souhaite c'est que d'autres lecteurs curieux se penchent sur ces Anges Noirs FF qui vous droguent d'action et d'humour de toutes les couleurs et d'un festival de surprises :lol: :) :) :lol: .

Petite question : les Kotorns auront-ils un rôle conséquent dans cette suite ? Leur planète sera-t-elle aussi détaillée que celle des Neylanais 8) 8) ?
Et un petit souhait : Lando qui était apparu très brièvement dans les Anges Noirs 1 pourrait-il avoir quelques bribes de dialogue avec Mak - j'imagine bien ces deux beaux séducteurs se rencontrant et luttant pour charmer une très belle fille :wink: - : ce serait extrafun lors du passage sur Coruscant s'il se fait des Anges Noirs.

Merci d'y réfléchir et puis Kamo fan de James Bond serait aux anges comme moi :D :D :D .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 28 Aoû 2005 - 19:45   Sujet: 

Lowie a écrit:Anges Noirs FF qui vous droguent d'action et d'humour de toutes les couleurs et d'un festival de surprises :lol: :) :) :lol: .


Lowie.



Alors là merci Lowie, tu viens de résumer exactement ce que j'essaye de faire avec ces deux fan fictions! Je n'aurai pas trouvé mieux! :wink: :)

Pour les Kotorns, ta question me pousse à dévoiler un peu de mon avenir dans la FF. :wink: Attention, gros spoiler :D

En fait j'ai prévu que si j'en avais la détermination et le temps, j'écrirai un troisième tome aux Anges Noirs qui serait cette fois ci centré sur les Kotorns. Ainsi le I er tome concernerait Ferlus, le IIème Neylan et le IIIème Kotorn, j'aurai ainsi utilisé toutes les planètes du système des Trois Planètes. Mais ce n'est encore qu'un projet.

Donc à priori, les Kotorns n'apparaîtront pas dans ce tome. :wink:

Pour l'apparition de Lando en caméo, il n'était pas non plus prévu que les Anges Noirs retournent sur Coruscant mais ta demande m'a poussé à réfléchir et elle pourrait bien être réalisé en fin de tome. :sournois: :D
Enfin nous verrons...

P.S: Encore merci de t'attacher à lire avec autant de passion mes Anges Noirs ! :oops: :)
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 28 Aoû 2005 - 21:00   Sujet: 

8) 8) 8) 8) 8) 8) après avoir vu le spoiler. Kamocato va aussi bondir de joie j'en mets ma patte à couper :lol: :lol: :lol: .
En tout cas, le tome 2 c'est du 100,000 volts action teintée d'un humour dynamite :wink: :) :) .

J'espère fort croquer le chapitre V dans pas longtemps en bref en milieu de semaine qui sait...

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Dim 28 Aoû 2005 - 21:54   Sujet: 

:lol: Bien content de savoir qu'on ne rique pas de quitter les Anges Noirs de sitôt :D :D Je n'ai qu'un espoir : que ton système des trois planète en compte 6 :lol:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 28 Aoû 2005 - 22:17   Sujet: 

N'empêche que pour la trilogie, je ne voulais rien dire! C'est vous qui m'avez forcé ! :D :D


Pour le chapitre V, j'espère bien le poster avant la rentrée donc soit mercredi, soit jeudi! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Stormie » Lun 29 Aoû 2005 - 13:26   Sujet: 

Je suis super décu !!! c'est vrai j'ai plus rien à lire moi !! J'ai mis mon premier pied dans ce forum vendredi et j'ai vu que cette fan Fiction était en cours donc je me suis décidé à lire le premier tome !! Je l'ai trouvé excellent et j'ai adoré les descriptions des batailles spatiales et les scènes d'action dans le palais impérial de Coruscante (même si elle fait pale figure à coté de cette du Yatch de luxe Ferlusien 8) ), C'est un 1er très bon tome que j'i lu là et seulement 2, 3 petites choses m'ont dérangé : déja je trouve que "vestiges de l'empire" non seulement c'est une expression un peu lourde, et c'est surtout très surprenant de l'entendre de Pellaeon ou d'autres Moffs !! A propos de ce chère Gilad n'est il pas encore Grand Amiral dans cette FF vu que Thrawn est mort :? plutôt qu'être capitaine ; Enfin bref rien de très génant à la lecture de ce bon boulot :) et juste au passage je relève une des inconrrections (oui oui y'en a plusieurs :wink: ) on ne dit pas (lorsque les Ferlusiens sont sur le vaisseau de la nouvelle république qui doit les mener à Ferlus pour la guerre) attablé à table :P c'est un peu comme les gens qui disent monter en haut ... voila !
En ce qui concerne le 2ème tome je trouve la scène dans le Yatch terriblement bien décrite je m'y serais cru ! Les 2 costaud ont vraiment l'air d'être des abruti et leur chef spirituel est bien emblématique de la connerie de leur mouvement :D ; Enfin bref du bon du bon que du bon ! Pour l'instant c'est parfait le seul petit bémol c'est que je trouve le personnage de Mak Hanton est un peu paradoxal : c'est un tombeur mais dans les scènes de combat il dit autant de connerie que les autres :lol: !!

Encore bravo :wink:
部皔力é‡å°†è‡éƒ¨å‘上移动,å†å›è½ã‚此动作é‡å¤2绔,æ¯ç»”10~ï½15æ¬ ...
åŠ¨ä½œäºŒï¼šè¯·ä½ å在地æ¿ä¸Šï¼Œä¸¤è”šé 在ä¸èµ·ï¼Œè†ç›–外å¼ã‚上体ä¿æŒæŒ ...
Stormie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 510
Enregistré le: 10 Fév 2005
Localisation: Limoges
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 29 Aoû 2005 - 13:58   Sujet: 

Merci à toi de m'avoir lu ! :wink:
Cela fait un lecteur de plus ! 8) :D

Je te remercie non seulement pour les compliments mais aussi pour les autres remarques!

J'ai corrigé grâce à toi le petit problème de "table" :D et j'ai été cherché dans les romans Fleuve Noir quel pouvait bien être le grade de Pellaeon. En sachant que ma fic se déroule en l'an 12, Pellaeon ne peut pas être Grand Amiral car dans Le Sabre Noir (an 13) il est encore Vice Amiral (donc en dessous d'Amiral). Je ne sais donc pas trop quel est son grade en l'an 12, il nous faudrait un spécialiste! :D

P.S: Je ne vois pas par contre en quoi Mak est contradictoire. On peut courir les femmes et sortir des conneries pendant les batailles non? :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 29 Aoû 2005 - 14:41   Sujet: 

Oups j'ai dit une boulette dans mon précédent post. Ma fic se passe en l'an 14 et non pas en l'an 12! :x :D

Donc Pellaeon est probablement amiral à cette période! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Stormie » Lun 29 Aoû 2005 - 15:12   Sujet: 

Je veux dire que ça parait étonant qu'une personne qui soit aussi peu sérieuse soit aussi aimé des fans .... regarde dans l'agence tout risque c'est Looping qui dit des connerie tandis que c'est futé qui fait le beau gosse et se tape les nanas ;) ; sinon ça n'est pas génant outre mesure c'est juste que je tenais à dire que je ne le sens pas ce perso :p :D (comment ça certain lecteur aurait tendance à vouloir voir des conspirations partout :perplexe: :sournois: ) ;
Pour Gilad faudrait se tourner vers le forum technologie/culture ;

EDIT : au lieu de me répondre tu ferais mieu d'aller écrire la suite !! Fénéant :D
部皔力é‡å°†è‡éƒ¨å‘上移动,å†å›è½ã‚此动作é‡å¤2绔,æ¯ç»”10~ï½15æ¬ ...
åŠ¨ä½œäºŒï¼šè¯·ä½ å在地æ¿ä¸Šï¼Œä¸¤è”šé 在ä¸èµ·ï¼Œè†ç›–外å¼ã‚上体ä¿æŒæŒ ...
Stormie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 510
Enregistré le: 10 Fév 2005
Localisation: Limoges
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 29 Aoû 2005 - 19:14   Sujet: 

Ah d'accord, je comprends mieux ! :wink:

La suite, j'y travaille ! :sournois:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Lun 29 Aoû 2005 - 20:15   Sujet: 

:) Moi j'aime beaucoup Mak séducteur maladroit déconneur en puissance pas manchot au combat : le rire après tout est une belle arme de séduction que tout wouky utilise déjà :lol: :lol: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Lun 29 Aoû 2005 - 22:25   Sujet: 

Eh eh...pourtant Mak a aussi un petit secret :sournois: (oui ca commence à faire une intrigue où il n'y a que des secrets :x :D ).

Secret à découvrir en partie dans le chapitre V... :sournois:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Stormie » Mar 30 Aoû 2005 - 8:35   Sujet: 

En fait Mak c'est le fils de Futé et d'une danseuse Twilek qui est né sur Kotorn :lol: son parrain c'est Hackbar mais en fait c'est un agent double Yuuzahn Vong qui est partit en éclaireur :D :lol: (j'ai oublié de dire qu'il a eu 5 enfant avec une Gamoréenne et que l'un d'en eux s'est fait remarqué lors d'une manifestation contre l'amendement contre les violence conjugal :lol: )
部皔力é‡å°†è‡éƒ¨å‘上移动,å†å›è½ã‚此动作é‡å¤2绔,æ¯ç»”10~ï½15æ¬ ...
åŠ¨ä½œäºŒï¼šè¯·ä½ å在地æ¿ä¸Šï¼Œä¸¤è”šé 在ä¸èµ·ï¼Œè†ç›–外å¼ã‚上体ä¿æŒæŒ ...
Stormie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 510
Enregistré le: 10 Fév 2005
Localisation: Limoges
 

Messagepar Lowie » Mar 30 Aoû 2005 - 10:54   Sujet: 

:x :P :x :P Echec et Mak.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 30 Aoû 2005 - 11:10   Sujet: 

Ouhlà mais ce topic est en train de partir en free style! :D :x :D

Bon, il va falloir que je poste le chapitre V pour remettre de l'ordre dans la maison Anges Noirs.

En parlant du chapitre V, j'espère le mettre sur le forum cet après midi ou ce soir. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mar 30 Aoû 2005 - 11:20   Sujet: 

Excellente nouvelle : j'aurais un goûter de champions ainsi :wink: .

Heu à part Mak et ses conquêtes infinies :lol: , les autres Anges Noirs rencontreront-ils des femmes ou est-ce des célibataires endurcis :D ? Zook ce malin pourrait en faire des tonnes avec une nana suivant les conseils moqueurs de Mak :) :) :) .

Que de sketchs peux-tu nous pondre DW tant les AN sont les rois de la déconnade :ange: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 30 Aoû 2005 - 12:54   Sujet: 

Huum, pour le goûter de champions, j'espère que cela ne te dérannge pas de le prendre vers 19 ou 20 heures !! :lol: :wink:

Non parce que je ne sais pas vraiment quans je vais pouvoir le poster. Il est quasiment fini d'écrire, il ne reste plus qu'à le corriger ensuite avec soin. :D

D'ailleurs, je vais peut-être vous décevoir, mais il n'y aura pas d'action dans ce chapitre qui va en fait être un chapitre de transition! Enfin bon, les chapitres avec des dialogues peuvent aussi être passionnants et puis...il faut que les AN se reposent un peu avant de partir à la guerre! :D :P
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Stormie » Mar 30 Aoû 2005 - 15:06   Sujet: 

C'est pas grave on le retouchera :sournois: ;
Va plutot bosser parceque là t'as bien perdu 30 minutes a venir discuter ici ce qui fait qu'on aurait pu avoir la FF à 18h30 (heure de mon gouté) et pas 19h !! (heure de mon after-gouté) ;
Moi je vois bien le capitaine s'éprendre de la famille du général (qui as dis que ça faisait cliché :sournois: ) :D
部皔力é‡å°†è‡éƒ¨å‘上移动,å†å›è½ã‚此动作é‡å¤2绔,æ¯ç»”10~ï½15æ¬ ...
åŠ¨ä½œäºŒï¼šè¯·ä½ å在地æ¿ä¸Šï¼Œä¸¤è”šé 在ä¸èµ·ï¼Œè†ç›–外å¼ã‚上体ä¿æŒæŒ ...
Stormie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 510
Enregistré le: 10 Fév 2005
Localisation: Limoges
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 30 Aoû 2005 - 16:59   Sujet: 

Et voilà pour le gouter de Lowie le chapitre V !! :D :lol:
Je suis même en avance sur l'heure prévue, hein Stormie !! :sournois: :D

Bon, trève de plaisanterie. C'est un chapitre important car de transition! Il sert à orienter le tome II vers sa seconde partie.
Au programme donc, la fin d'un secret et le début d'un autre en fin de chapitre! Non non je ne veux pas faire comme Dolmen... :roll: :D

Bon, allez, sur ce...bonne lecture!!




Chapitre V: La Lune Morte


Deux mois après les évènements du chapitre IV.

Wellan Bossel tournait comme un lion en cage dans son somptueux bureau. Les mains crispées dans le dos, les traits tirés, le dirigeant Ferlusien était très préoccupé. Il regarda Nel Sanders qui se trouvait en face de lui et fit:
-Bon et bien je crois que nous y sommes.
Sanders ne répondit rien, se contentant de hocher la tête pensivement. Bossel continua:
-Nous arrivons à la fin de l’ultimatum, maintenant les choses sérieuses vont commencer. Nos forces sont elles prêtes?
-Les membres de l’escadron Anges Noirs achèvent actuellement la formation rapide de la plupart de nos pilotes. Nous pourrons bientôt compter sur 80 chasseurs prêts à en découdre avec les pirates Neylanais.
Cette nouvelle ne parut pas rassurer Bossel qui continua de marcher de long en large dans la petite pièce. Enfin il s’arrêta et demanda en fixant des yeux son général des armées:
-Que croyez-vous que Reveek va faire à présent?
-Il est obligé de nous prouver qu’il peut faire mieux que ce qu’il a montré durant ces deux mois. A part l’attaque sanglante du Croisière Paisible, nous n’avons eu qu’à regretter des incursions ennemies dans notre espace aérien et des holo-enregistrements de Reveek nous menaçant encore et toujours. A présent, il va être obligé de frapper un grand coup, je le crains.
-Cela m’inquiète également. Mais ce que vous venez de dire est juste, pendant ces deux mois, Reveek et ses Brigades nous ont certes harcelé pour nous prouver que nous étions en guerre mais ils n’ont pas lancé d’attaque massive.
-Et où voulez-vous en venir? demanda Sanders en fronçant les sourcils
Il y eut un silence vite rompu par la voix inquiète de Bossel:
-Et si...quelque chose nous avait échappé? Si ces deux mois avaient servi à Reveek pour préparer quelque chose? L’ultimatum n’aurait été qu’un leurre pour détourner notre attention.
-Vous voulez dire...qu’ils nous auraient tendu un piège?
-Je ne sais pas mais c’est possible.
Sanders sembla cogiter quelques instants avant de déclarer:
-Mais si vous avez vu juste, Reveek doit se douter que nous avons mis à profit ces deux mois pour perfectionner nos défenses et nos forces d’attaque.
-C’est une évidence! Cela ne peut donc signifier qu’une chose: Reveek est sur de son fait. Il sait qu’il peut nous faire plier.
-Mais comment?
-Là est la clef du mystère général. Là est l’issu de la guerre!


Pour la trente huitième fois de la journée, le capitaine Hoke désintégra un chasseur Ferlusien qui avait commis l’erreur de lui présenter son flanc. Une lumière rouge se mit à clignoter dans le simulateur, preuve que le duel était terminé. Tel repoussa le simulateur et regarda le pilote qui avait combattu contre lui:
-Si vous faîtes ça face aux pirates, ils vous réduiront en poussière avant même que vous n’ayez eu le temps de vous en rendre compte.
-Je...je suis désolé capitaine, marmonna le jeune pilote.
-Vous n’avez pas à être désolé, vous ne devriez pas être désolé !
Tel se leva de son siège et se dirigea vers le reste des pilotes Ferlusiens qui s’apprêtaient à aller manger à la cantine de la caserne. Le capitaine fit d’une voix forte et claire:
-Vous êtes à présent tous passé au moins six fois sur simulateur et vous avez au moins 1000 heures de vol réel derrière vous. Mais ce n’est pas cela qui vous fera gagner la bataille face aux pirates. Non, ce qui vous fera triompher, c’est votre rapidité de réaction, votre capacité à éviter les pièges mais surtout votre instinct de survie. Vous avez reçu une bonne formation et j’ai été heureux de travailler avec vous pendant deux mois mais maintenant comme vous le savez, l’ultimatum des Brigades du Renouvau arrive à son terme et je crains que les véritables hostilités ne commencent. Vous êtes jeunes pour la plupart mais vous êtes aussi courageux. J’espère que ce courage ne vous abandonnera pas là haut et que vous saurez vous montrer digne de votre patrie, qui est d’ors et déjà fière de vous. Je ne vous embête pas plus longtemps, je sais que vous avez faim, donc...allez-y!
Rapidement, les pilotes se dispersèrent en petit groupe, visiblement inquiet face à l’avenir. Tel savait qu’en ce moment même Bossel devait décider de la marche à suivre face à la menace Neylanaise. Et il n’aurait pas aimé être à sa place. En tous cas, Tel ne supportait pas de rester à ne rien faire alors que l’avenir de sa planète se jouait probablement en ce moment.

D’un pas rapide, il sortit de la caserne et tomba nez à nez avec le reste des membres de son escadron. Mak fit avec un grand sourire:
-Alors chef instructeur, comment vont les recrues?
-Un peu angoissées. La plupart sont d’excellents pilotes mais certains...ne sont pas prêts. J’ai bien peur de connaître déjà ceux qui ne reviendront pas de la guerre.
-Vous doutez que l’on puisse la gagner? interrogea Zook
-Je ne sais pas. Nous ignorons tout des forces ennemies mais j’ai bien peur que leur résistance soit farouche.
-Nous aurions bien besoin d’aide, assura Eljy.
-Comme celle de la Nouvelle République, acheva Kern.
Tel expira bruyamment avant de lancer:
-Seulement, Bossel continue de dire qu’il n’a pas de nouvelle.
-Tout cela est étrange. Je vois mal la Nouvelle République nous abandonner alors que nous venons à peine de l’intégrer et que la menace de l’Empire n’est pas encore écartée.
-C’est vrai. Tout cela mérite des explications. Allons au Palais Gouvernemental, comme ça, nous pourrons peut-être influencer la décision de Bossel sur la marche à suivre face à la menace Neylanaise.
Les Anges Noirs s’éloignèrent, laissant derrière eux la caserne.


Dans le centre d’étude spatiale de Ferlus, un calme extraordinaire régnait, à peine troublé par le bruit des ventilateurs et des appareils releveurs de mesure. Le centre ne comptait qu’une seule immense pièce aux couleurs noires et métalliques. Deux personnes y travaillaient à temps complet. Ces deux ingénieurs étaient chargés de scruter les cieux au-dessus de Ferlus afin de détecter tout danger ou anomalie potentielle.
Alors que ses pas résonnaient sur le sol froid du centre, un des deux scientifiques se vautra dans un fauteuil élimé par le temps avant de s’exclamer:
-Et une journée de plus qui commence dans ce trou merdique! Programme de la journée: regarder le ciel et s’assurer que tout va bien, comme chaque jour.
-Arrête t’exagère, répondit l’autre homme.
-Ah ouais, vraiment! La dernière fois qu’il y avait quelque chose d”intéressant à regarder c’était lors de la bataille contre l’Empire. Alors là d’accord, le spectacle était magnifique. Mais depuis, plus rien!
L’autre scientifique, qui n’avait même pas pris le soin de fermer sa blouse de travail fit:
-Eh ! Non, aujourd’hui est une journée différente des autres!
-Ah bon, et qu’est ce qu’il se passe?
-Ce qu’il se passe tous les six mois. On vérifie que tout est normal sur la Lune Morte.
L’ingénieur vautré dans son fauteuil se mit à rire à gorge déployée avant de lancer:
-Ca c’est sur que c’est passionnant! On va s’assurer que tout est normal sur un amas rocheux à l’abandon depuis trois ans.
-Tu ries peut-être mais il faut le faire!
-Et bien vas-y, occupe-toi comme tu peux, tu as raison.
Sur ces mots, le scientifique “courageux” se dirigea vers un instrument de relevé de mesure et s’assit dans un fauteuil. Il pianota sur un clavier pendant quelques secondes et regarda avec un air ennuyé les relevés qui s’affichaient.

Soudain, son cœur s’emballa et ses yeux s’écarquillèrent. Il regarda de nouveau s’il n’avait pas rêvé. Mais non, c’était bien ça, il ne pouvait nier ce qui venait de s’afficher.
-Et Wen!
-Quoi?
-Je crois qu’on a quelque chose!
-Oh c’est pas vrai, dis-moi tout, la Lune Morte est toujours aussi morte, railla le dénommé Wen.
-Non, je reçois des traces énergétiques en sa provenance.
-Quoi! s’écria Wen en bondissant sur ses pieds et en se précipitant aux côtés de son acolyte.
Celui ci étudia les données qui s’affichaient sur l’écran avant de s’exclamer:
-Mais oui tu as raison! On a bien des relevés d’énergie en provenance de la Lune Morte. Comment est ce possible?
-Bah...j’en sais strictement rien. La lune est à l’abandon depuis que les derniers mineurs l’ont quitté.
-Et pourquoi l’ont-ils abandonné?
-Parce que toutes les richesses de son sol ont été extraites, voilà pourquoi. Je ne suis pas spécialiste mais ce que l’on appelle la Lune Morte est un gros amas rocheux dont Ferlus est la planète la plus proche. On ne la compte pas comme une planète car même si son atmosphère y est respirable, cette lune ne présente rien d’intéressant à part son sous-sol bien sur. Alors une fois que les mineurs ont épuisé la totalité des veines de minerais, ils sont partis, laissant leur installation derrière eux. Depuis, il ne se passe strictement rien sur ce tas de cailloux.
-Jusqu’à aujourd’hui!
-Il semblerait oui! Mais qui peut bien vouloir se servir de la Lune Morte et pourquoi?
Les deux scientifiques se regardèrent pendant quelques instants avant que Wen ne s’exclame:
-Bon, étudie dans les bases de données depuis quand cette trace énergétique est détectable et essaie de voir si elle va en s’amplifiant. Si c’est le cas, alors je dirai que l’on a un gros problème sur les bras.


Quand les Anges Noirs pénétrèrent dans le bureau de Wellan Bossel, celui ci était en grande discussion avec Nel Sanders. Le Premier Conseiller Ferlusien lança:
-Tiens, vous voilà réunis au grand complet, que puis je faire pour vous?
Ce fut comme d’habitude le capitaine Hoke qui prit la parole:
-Premier Conseiller, nous aimerions vous faire écouter notre point de vue.
Bossel s’enfonça dans son siège, croisa les bras et fit:
-Allez-y, je vous écoute.
-C’est assez simple en fait, vu la situation, nous vous recommandons d’attaquer les premiers. Je veux dire par-là qu’il ne faut pas attendre que Reveek agisse comme il l’entend, où il veut, quand il veut. Nous ignorons tout de ses forces militaires mais par contre nous savons ce que les nôtres valent et ce qu’ils peuvent faire. Et je sais aussi que dans toute bataille, l’effet de surprise est parfois déterminant. Ne commettons pas l’erreur d’être attentiste. Frappons les premiers pour ne pas subir le plan de Reveek.
-Comment savez vous qu’il a élaboré un plan d’attaque? demanda Sanders avec un ton intéressé
-C’est évident! Les deux mois d’ultimatum ont du servir à quelque chose, jamais il ne nous aurait prévenu de ses intentions s’il n’était pas sur de remporter la bataille après. Reveek est malin et à mon avis, il a tout prévu...de A à Z.
Bossel regarda Sanders et fit d’une voix lasse:
-Nous en sommes arrivés à la même conclusion.
-Donc vous savez qu’il faut prendre les devants?
-Attaquer est risqué mais...subir une offensive ennemie dont nous ignorons tout l’est d’autant plus. J’ai pris la décision de lancer les hostilités en attaquant Neylan.
Les Anges Noirs parurent soulagés. C’est alors que Mak ajouta:
-Mais il nous faut de l’aide Premier Assistant!
-Euh, c’est Premier Conseiller, le reprit Kern
Mak se tourna vers son ami:
-Ah bon t’es sur?
-Bah...bien sur que je suis sur. Je sais ce que je dis quand même.
-Oui mais alors là attention, parce que moi cette histoire de Premier Conseiller m’a toujours étonnée.
Tel écarquilla les yeux et fit:
-Mais pourquoi cela?
-Bah c’est assez simple, Mr Bossel a combien de conseiller?
-Bah aucun!
-Il n’a donc que des ministres?
Tel réfléchit et fit:
-Euh, je suppose que oui.
Mak afficha alors un grand sourire:
-Et bah voilà! Donc, pourquoi l’appelle t-on Premier Conseiller alors qu’il est le seul conseiller? On devrait l’appeler l’Unique Conseiller ou le Grand Conseiller le Seul le Vrai! Moi cela me paraîtrait plus logique.
Bossel regarda alors Sanders et articula en murmurant à peine:
-Mais qu’est ce qu’ils nous font encore ces rigolos?
Sanders haussa les épaules de dépit et montra qu’il était résigné.
-...non parce que moi j’aime bien que les titres hiérarchiques soient clairement définis.
-Ah bon? Nous on ne respecte pas vraiment la hiérarchie, s’étonna Zook.
-Moi, ça me fait penser à l’holofilm qu’ils ont diffusé avant hier soir. C’était l’histoire d’un militaire qui ne respectait pas la chaîne de commandement et qui...
-T’as regardé ça? s’étonna Tel en dévisageant Eljy
-Mais oui...
-Mais...l’histoire n’était même pas crédible, rétorqua Tel en élevant le ton.
-Pas crédible? Alors voilà, il n’y a pas d’explosions à tout va, alors Mr le capitaine ne trouve pas ça crédible. Et d’abord comment le savez vous, hein? Vous avez regardé vous aussi n’est ce pas?
-J’ai juste jeté un coup d’œil et...
-Mais c’est pas fini ce bordel! hurla tout d’un coup Wellan Bossel
Les Anges Noirs sursautèrent et firent de nouveau face au Premier Conseiller qui était devenu rouge. Alors Mak continua avec un grand sourire:
-Bon, où en étais-je moi? Ah oui, ça me revient. Je disais donc que nous avons besoin d’un soutien militaire Premier...euh...Conseiller! Nous ne pourrons probablement pas gagner seul. Ne sous estimons pas notre adversaire!
-Et vous proposez quoi?
-Il faut contacter la Nouvelle République.
-Mais je n’ai pas de contact depuis...
Tel se pencha alors sur le magnifique bureau et lança:
-Avec tout le respect que je vous dois Premier Conseiller, je pense que vous ne nous dîtes pas toute la vérité. Je m’étonne de cette rupture de communication!
-Vous remettez ma parole en doute?
-Ce que je remets en cause, ce sont vos motivations qui nous maintiennent éloignés de Coruscant. Nous avons besoin d’eux. Et je sais qu’ils ne nous ont sûrement pas abandonné.
Il y eut un long silence pendant lequel Wellan Bossel sembla réfléchir puis il devînt d’une extrême pâleur et des gouttes de sueur apparurent sur son front. Alors Kern fit sur un ton légèrement moralisateur:
-Premier Conseiller, nous avons besoin de la Nouvelle République. Il faut sauver Ferlus par tous les moyens. Vous le savez, j’en suis sur.
Bossel hocha lentement la tête avant de déclarer:
-J’ai...fait semblant de pas recevoir de communications en provenance de Coruscant et je ne leur en ai pas envoyé non plus.
Les yeux de Nel Sanders semblèrent s’agrandir soudainement et il s’écria:
-Quoi? Mais Premier Conseiller...qu’est ce qui vous a pris?
Bossel sembla rétrécir dans son fauteuil à mesure qu’il se tassait. Il répondit alors:
-C’est...c’est une situation un peu compliquée. Je ne voulais pas tisser de liens avec la Nouvelle République mais le peuple l’a voulu alors je l’ai fais. Seulement, dans mon esprit la Nouvelle République ne peut que nuire à Ferlus.
-Mais enfin pourquoi? s’étonna Tel
-Ce que je vais vous raconter ne devra pas sortir de cette pièce. En fait , je ne suis pas celui que je prétends être.
-Oh...je n’aime pas comment cela commence, lança Kern en fronçant les sourcils.
-Oui à mon avis, il va nous dire une bêtise, ajouta Zook
-Je ne suis pas Ferlusien! continua Bossel
-Ca y’est il a dit une bêtise !acheva Zook.
-Comment ça pas Ferlusien? demanda Tel
-Mon...père n’a pas toujours été un modeste paysan qui exploitait les terres fertiles de Ferlus. Au départ, il ne vivait pas dans ce système. Il était un citoyen à part entière de l’Ancienne République, ou si vous préférez ce qui a précédé l’Empire. Mon père était contrebandier, marchand d’armes plus précisément. Son commerce était illégal et interdit par la République mais mon père voulait gagner un maximum d’argent pour pouvoir ensuite changer de vie. Toujours est-il qu’un jour il a fourni des armes à des guérilleros qui ont fomenté une rébellion sanglante sur une planète contrôlée par la République. Celle ci est remontée jusqu’à mon père et l’a déclaré comme étant un criminel, qui devait être arrêté à tout prix. Les Jedi et même des chasseurs de primes se sont lancés aux trousses de mon père qui n’avait plus qu’une seule solution: fuir! Je suis né 8 ans avant cet exil forcé. Nous sommes donc partis dans les Régions Inconnues et nous avons découvert Ferlus par miracle. A partir de là, mon père est devenu agriculteur et moi j’ai fini par devenir un homme politique respecté et respectable. Seulement le nom de Bossel est à jamais synonyme de guerre et de contrebande. Mon propre nom est entaché du sang d’une rébellion ! Je n’ai jamais pu le supporter et voilà pourquoi j’ai préféré l’oublier. En intégrant la Nouvelle République, je crains que leurs autorités ne ressortent l’affaire de mon père et décident de le juger. Je ne peux le permettre, mon père est un vieil homme tranquille à présent. En plus, si la Nouvelle République venait à découvrir mon secret, elle me ferait immédiatement quitter mes fonctions. Jamais, elle n’accepterait qu’un fils de trafiquant d’armes soit dirigeant de la noble nation Ferlusienne. Mais il n’y a pas que pour cela que j’ai voulu couper les ponts avec Coruscant. Mon père m’a révélé il y a bien des années que l’Ancienne République était irrémédiablement corrompue, soumise à la loi du plus influent, du plus riche. Il m’a fait comprendre que leur démocratie était destinée à...mourir! Je crains aujourd’hui que la Nouvelle République ne subisse le même sort et j’ai peur que la corruption contamine Ferlus. J’aime cette planète et je ne supporterai pas de la voir plonger dans le chaos.
Un silence imposant tomba alors sur le bureau. Personne n’osait parler après la surprenante déclaration du Premier Conseiller. Enfin, ce fut Sanders qui parla:
-Premier Conseiller, je crois comprendre une partie de vos motivations mais si vous aimez Ferlus, alors vous devez demander de l’aide à la Nouvelle République. Cela me fait mal de le dire mais ces têtes brûlées ont raison, seuls, nous ne pourrons pas vaincre Nok Reveek.
Alors que Bossel allait répondre quelque chose, des voix se firent entendre dans le couloir menant au bureau. Il y eut d’autre voix, celles de soldats apparemment, mais on pouvait toutefois nettement distinguer un “laissez moi passer” qui revenait souvent. Enfin, un scientifique déboula dans le bureau du Premier Conseiller, encadré par deux gardes lourdement armés. Le scientifique s’exclama:
-Premier Conseiller, je crois que nous avons un problème.
-Oh bah ça alors, pour changer ! s’écria Zook
-Lequel, parlez!
-Nous avons relevé des traces d’énergie en provenance de la Lune Morte.
-Quoi?
-Oui, il semblerait que les installations minières aient été réhabilitées depuis environ deux mois. Quelqu’un exploite la Lune Morte à l’heure où je vous parle, acheva le scientifique épuisé.
Bossel regarda Sanders et les deux hommes se comprirent aussitôt:
-Reveek!
-Voilà ce que ce despote mijotait depuis deux mois, continua Sanders.
Wellan Bossel releva les yeux vers les Anges Noirs et fit:
-Allez voir ce qu’il se passe là bas. Si vous trouvez quelque chose d’inquiétant où de dangereux pour Ferlus, détruisez-le!
-A vos ordres! Quant à vous Premier Conseiller, je ne peux que vous recommander une nouvelle fois de demander des renforts auprès de Coruscant, fit Tel Hoke.
-Je vais le faire.
-Espérons juste qu’il ne sera pas trop tard! remarqua Sanders la voix pleine d’amertume.


Dans sa chambre à la caserne, Mak Hanton venait d’enfiler sa combinaison de pilote. Puis, il ouvrit calmement un tiroir usé de son placard et en sortit une feuille de papier. Il la déroula et la relut rapidement, s’attardant sur les premières lignes où il était écrit “Ordre de Mission: Observation de l’escadron Anges Noirs”. Mak expira bruyamment et replia la feuille avant de la fourrer dans sa poche de combinaison. C’est à ce moment là que Tel déboula dans sa chambre et lança:
-Tu es prêt? Nous devons y aller!
-Bien sur capitaine, je vous suis.
Les deux hommes sortirent en courant de la chambre.

Au moment où l’escadron Anges Noirs s’envolait au grand complet en direction de la Lune Morte, sur Ferlus, l’alarme générale décrétant la mobilisation de toutes les troupes était activée.
La guerre se profilait, inéluctablement...
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mar 30 Aoû 2005 - 18:26   Sujet: 

:( Mon ordi déraille en ce moment se mettant en pause soudainement :? :evil: .

Bon tout ça ne m'interdit pas de dire que le nouveau chapitre des AN intitulé La Lune Morte déroule entre autre un passionnant jeu d'identités secrètes soulevant des voiles sur deux persos au passé inconnu :o :o . Cela est bien amené avec ce sens de la surprise totale :lol: cher à Dark William qui propose des persos fouillés de cette manière pas tels que les lecteurs se les représentaient au début. Très bien joué :D 8) :D 8) :wink: .

Les scientifiques ferlusiens chargés de vérifier que la lune morte est bien morte :lol: se catapultent de leurs sièges : il y a des signes d'énergie sur cet astéroide. Bon ça je m'en doutais vu que le scientifique de Nok en parlait comme du moteur essentiel à l'écrasement de Ferlus :sournois: . Mais mission est donnée aux Anges Noirs de mettre un nom sur cette menace...

Wellan pète un câble devant les singeries des AN décidément incorrigibles quand ils sont en briefing à parler de tout et de rien - le titre de Premier Conseiller de Wellan est-il justifié comme il n'a pas de conseillers :D :lol: :D proprement hilarant -.

La NR tjs absente des débats va bientôt refaire parler d'elle avec si je me fie au DP ces fameux Rogues qui font parler la poudre et concurrencent les Anges Noirs niveau folles plaisanteries 8) 8) 8) .

Bref, un chapitre sans action certes mais captivant avec ces trois grands secrets dont un est révélé 8) , fort de dialogues dynamiques :) .

Autant dire que DW ouvre très bien cette deuxième partie des AN 2 s'avérant encore plus excitante que ce à quoi je m'attendais en tombant sur un troublant Mak à la fin :? :? et sur le fait que Nok m'a l'air d'un gars très très futé qui a élaboré sa vengeance depuis un certain temps avec beaucoup de soin :o . Le lecteur est proprement halluciné par ce chapitre Poupées Russes :ange: où de nouveaux secrets sont ouverts :D .

Vite vite la suite,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Mar 30 Aoû 2005 - 19:38   Sujet: 

Bravo pour ce chapitre bien intéressant :)
Un secret révéle, très bien ! Ce Bossel est quand même bien inquiétant !
Et... Mak :sournois: ... voilà un très bon suspense qui se profile :)

Pas de défaut à noter, peut-être un dialogue un peu trop rapide, par exemple (Bossel qui raconte sa vie presque tout de suite) mais ça eprmet une lecture courte et efficace 8)

J'attends le prochain chapitre, avec une lune morte pas si morte que ça :D et voyons ce que Mak nous réserve :?
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 30 Aoû 2005 - 19:48   Sujet: 

Merci à tous les deux pour vos remarques! :)

Il est vrai que Bossel débale son secret assez vite (j'espère d'ailleurs que tout cela est crédible :? ) mais il faut bien comprendre que la situation est urgente et qu'en plus, cela donne effectivement plus de rythme au chapitre. :wink:

Pour Mak, la réponse a son mystère n'est pas pour tout de suite. :sournois:

Par contre au prochain chapitre, je vous annonce une TRES grosse révélation (qui est une des raisons d'être de ce tome II d'ailleurs :sournois: ).

Enfin je n'en dis pas plus. Vous verrez bien! :D :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Mar 30 Aoû 2005 - 22:15   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:
Il est vrai que Bossel débale son secret assez vite (j'espère d'ailleurs que tout cela est crédible :? )
Pour Mak, la réponse a son mystère n'est pas pour tout de suite. :sournois:



Mak m'a tout l'air d'être un espion à la solde de Nok à première vue mais te connaissant DW il y a certainement autre chose de plus secret :lol: .

Au sujet de Bossel, j'ai été très stupéfait :shock: d'apprendre son passé entaché de la sanglante rébellion de son père contre la République qui le pousse à ne pas s'engager plus que ça avec les dirigeants républicains qui pourraient ressortir la vieille affaire de son paternel. Bref, ce Bossel se retrouve dans de sales draps : et si à cause de lui, la NR intervenait trop tard pour épauler les Anges Noirs contre les forces de Nok aussi rusé qu'un renard :sournois: . Sa peur égoiste est crédible même s'il se rend très fautif envers le peuple ferlusien ici :roll: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 30 Aoû 2005 - 22:32   Sujet: 

Lowie a écrit: ce Bossel se retrouve dans de sales draps : et si à cause de lui, la NR intervenait trop tard pour épauler les Anges Noirs contre les forces de Nok aussi rusé qu'un renard :sournois: . Sa peur égoiste est crédible même s'il se rend très fautif envers le peuple ferlusien ici :roll: .

Lowie.


Et oui c'était bien là le but de la manoeuvre! :)
Rendre Bossel un peu moins lisse que ce que l'on avait pu voir dans le Tome I. Il aime profondément son peuple mais il pense à lui avant malgré tout!
Bossel est profondément humain dans son comportement. :wink:

Chapitre VI en écriture demain matin avec Bossel et Reveek sur le devant de la scène! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Suivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations