Les Anges Noirs Tome 2: La Vengeance de l'Empire

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Darkwilliam » Sam 08 Oct 2005 - 13:48   Sujet: 

Devant l'impatience générale :D , je poste donc le chapitre XII ou Acte III du Dénouement. Beaucoup d'action spatiale au programme, avec la confrontation entre les Rogues et les Renouveaux en ligne de mire. J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire la fin! Alors accrochez vous :x :D et bonne lecture! :wink:





Dénouement, Acte III

Chapitre XII : Fanatisme


Dans l’immensité sidérale, la bataille pour le contrôle de Neylan se poursuivait avec une violence inouïe. De loin, ce conflit titanesque ressemblait à un nuage de chasseurs qui volaient en tout sens autour d’un immense croiseur, le tout strié de lasers aux couleurs vives.
Mais de plus près, lorsqu’on plongeait au cœur du conflit, on se rendait alors compte de l’intensité du combat. Tout allait à une vitesse phénoménale, les obstacles étaient innombrables, les décharges d’énergie destructrices.
La plupart des forces Ferlusiennes s’étaient regroupées pour faire front face à l’ennemi. Les chasseurs se croisaient à un rythme effréné, se percutant par fois, provoquant d’étincelantes boules de feu.
Mais le dénouement de la bataille pourrait bien avoir lieu tout près du Vague de Liberté, là où les Rogues et les Renouveaux s’apprêtaient à en découdre. De l’issu de cette vendetta dépendait le sort de Neylan.

A bord du Vague de Liberté, une grande tension règnait. Des milliers d’yeux étaient rivés sur ce qu’il se passait au dehors, dans l’infini noirceur de l’espace, là où les vaisseaux alliés et ennemis vivaient et mourraient.
Sur le pont principal, il était très difficile de décrire l’ambiance. Il n’y avait que peu de bruits et pourtant c’était comme si tout le monde hurlait son appréhension et ses craintes face au déroulement du combat. L’air était chargé d’électricité et cela se sentait.
Mais tous les officiers, les capitaines, les lieutenants avaient confiance car ils savaient qu’ils avaient le meilleur général à leur tête. Qu’importe qu’il n’ait pas les mêmes méthodes que Ackbar et qu’il ne possède pas l’humour distrayant de Solo, il avait des grands talents de stratège pour lui. Oui, Garm Bel Iblis était le chef idéal.
Campé sur ses jambes, le regard fixé sur l’affrontement que se livraient les dizaines de chasseurs, il analysait chaque déséquilibrage des forces en présence à chaque fois qu’un vaisseau était détruit, mieux, il s’adaptait en temps réel au combat avec une rapidité de réaction tout simplement surprenante.
C’était peut-être ça qui soulageait Nel Sanders. Savoir qu’il était avec quelqu’un d’expérimenté qui ne connaissait pas la défaite, qui ne croyait qu’en la victoire. Car qu’il le veuille ou non mais Sanders avait peur. Il avait peur depuis le début de la bataille. Pourtant, Sanders était un bon général, seulement, il ne savait pas ce que c’était que de combattre dans l’espace. Alors, rien de moins étonnant qu’il fasse parfois un pas de recul lorsque des chasseurs en décousaient jusqu’à la mort en frôlant la proue du Vague de Liberté.
Mais Nel Sanders était un homme fier et il ne voulait pas montrer qu’il redoutait l’issu du combat. Alors il décida de parler, rompant un silence bien pesant :
-Général Bel Iblis, il semble que nous soyons en difficulté.
-Les Neylanais nous opposent une farouche résistance. Il ne sera pas facile de les faire abdiquer.
-Mais…nous subissons des pertes !
-Et je le déplore. Mais j’ai essayé de mettre en place la stratégie qui nous coûtera le moins de chasseurs.
Sanders regarda Bel Iblis pendant quelques secondes. Le Corrélien semblait impassible. Rien dans sa voix ne trahissait une quelconque inquiétude. Alors Sanders après avoir discrètement essuyé ses mains moites sur son pantalon, demanda :
-Qu’est ce que l’on ressent ?
-Quand ça ?
-Lorsque l’on pilote un chasseur en pleine bataille.
Bel Iblis eut un petit sourire :
-Et bien je crois que c’est comme si on ressentait des poussés d’adrénaline en permanence et que malgré l’extraordinaire vitesse des combats, on garde le contrôle sur sa vie car on parvient à analyser ce qu’il se passe. Il n’y a qu’un seul moyen de parvenir à cela : faire un avec son chasseur et son escadron. Mais vous devriez demander cela au commandant Antilles, dans ce domaine, il est tout simplement imbattable.


Wedge Antilles emmena son Aile X dans une figure prodigieuse qui l’engonça dans son fauteuil en cuir, puis le ramena vers l’avant, exerçant une forte pression sur les ceintures de sécurité du cockpit. Antilles jeta un rapide coup d’œil sur son radar et constata que quatre points ennemis convergeaient vers lui, tentant de le prendre en étau.
Il eut à peine le temps de relever la tête qu’un chasseur Neylanais lui fonçait dessus, se précipitant face à lui. Wedge décrocha au dernier moment, si bien que son chasseur descendit en chute libre, poursuivi par trois opposants. Le Corrélien récupéra le contrôle de son vaisseau, vira de bord, ouvrit ses volets au maximum et acheva son arc de cercle pour faire face à ses poursuivants.
Ces derniers volaient en formation serrée et ouvrirent simultanément le feu quand le leader des Rogues fut à porter de tir. A l’aide d’un réflexe prodigieux, celui ci fit pencher son chasseur jusqu’à ce qu’il se retrouve à la verticale et passa ainsi à pleine vitesse entre les appareils ennemis.
Puis il inclina l’angle de sa course folle, slaloma entre des débris incandescents errants dans le vide sidéral et plongea sur les chasseurs Neylanais. Sans hésiter il tira une succession de salves précises. Ses lasers arrachèrent l’aile gauche d’une de ses cibles qui partit dans une vrille mortelle. Mais il parvînt également à faire exploser la verrière d’un cockpit, ce qui eut pour effet d’attirer le pilote Neylanais dans l’espace où il congela instantanément. Son vaisseau à l’abandon alla s’écraser à une vitesse phénoménale contre un autre vaisseau pirate, ce qui provoqua une boule de feu prodigieuse. Wedge virevolta entre les cendres après avoir contourné la dangereuse explosion. Puis, il s’autorisa à un petit sourire :
-Finalement, la défense du Vague de Liberté se passe mieux que je ne le pensais. Mais il faudrait quand même que je retrouve mon escadron moi.


Gavin Darklighter et Wes Janson poussèrent un cri de joie quand ils anéantirent simultanément deux Neylanais qui tentaient de leur échapper. Gavin tira au maximum sur son manche quand il vit le fuselage d’un chasseur détruit être catapulté vers lui, lui permettant ainsi de l’éviter au dernier moment.
Alors que Janson tirait à tout va sur un ennemi qui tentait de le contourner pour l’attaquer sous un autre angle, Gavin admira pendant quelques instants la bataille qui continuait de faire rage au-dessus de la planète aux couleurs ocres. Il vit que les chasseurs Ferlusiens se battaient avec courage mais aussi parfois avec maladresse. Ainsi, un chef d’escadron perdit ses ailiers trop facilement et se retrouva lui-même prit pour cible. Ses réacteurs furent touchés et la sanction fut immédiate. Une nouvelle lueur éclaira la noirceur habituelle de l’espace. Gavin s’attarda sur des Neylanais qui avait réussi à prendre en étau un groupe d’Ailes X. Le piège se referma de façon brutale, tous les chasseurs convergèrent et ouvrirent le feu. Une, puis deux, puis trois explosions se propagèrent, formant une gigantesque sphère d’énergie qui avala tout sur son passage en se propageant. Elle absorba même un chasseur pirate qui n’eut pas le temps de s’écarter. Il en ressortit en flamme et ne tarda pas à devenir une coquille vide. Les lumières dues à cet affrontement d’une rare violence furent si vives que la verrière de Gavin s’opacifia pour protéger ses yeux. Mais ce que Gavin ne pouvait pas supporter, c’était de voir des pilotes de la Nouvelle République mourir. Il ouvrit son unité com et lança à Wes :
-Janson, suis-moi, nous devons donner une correction à ce groupe de chasseurs ennemis.
-Nous devrions peut-être chercher à réintégrer le reste de l’escadron.
-Ca fait longtemps qu’il est dispersé l’escadron !
-Et bien justement. Et puis nous devons protéger le Vague de Liberté je te le rappelle.
Darklighter jeta un bref coup d’œil à l’immense croiseur qui était perpétuellement harcelé par une myriade de chasseurs puis rétorqua :
-Ce groupe ennemi représente un danger immédiat. Il faut s’en débarrasser.
-D’accord, commença Janson sur un ton las…mais laisse moi passer devant alors ! continua t-il d’une voix enjouée.
Les deux Ailes X se précipitèrent sans coup férir dans le déchaînement de violence et durent éviter des tirs perdus avant de fondre sur les chasseurs Neylanais. Ils leur tombèrent dessus en effectuant une descente en piquée prodigieuse. Janson se paya même le luxe de faire feu tout en lançant son X Wing dans une vrille incroyable. Le premier passage fut dévastateur. Ne s’attendant visiblement pas à une telle attaque, trois vaisseaux furent désintégrés en se heurtant les uns les autres après avoir perdu un réacteur ou un bout trop important de tôle. Gavin et Wes survolèrent la puissante explosion et s’apprêtèrent à refaire un passage.


Torn Me’yl, le regard noir braqué sur le croiseur de la Nouvelle République, se déporta sur tribord afin d’avoir un meilleur angle d’attaque. Il fut suivi dans un magnifique mouvement synchronisé par le reste de son escadron qui accéléra pour traverser des rangs compacts formés par des chasseurs Ferlusiens et Neylanais qui s’entretuaient.
Alors que l’espace autour d’eux était strié de lasers rougeoyants, Me’yl lança d’une voix glaciale et déterminée :
-Nous n’avons pas le temps de porter assistance à nos frères qui combattent. Nous avons une mission hautement prioritaire. De la destruction de ce croiseur de combat dépendra l’issu de cette guerre. Suivez-moi, nous n’avons pas de temps à perdre.
-A vos ordres Renouveau Leader !
Les chasseurs virèrent de nouveau, se retrouvant face à face avec la proue du Vague de Liberté. Des Ailes X tentèrent de se mettre en travers de la route des chasseurs Neylanais mais Torn Me’yl mena habilement ses troupes au combat si bien qu’au terme de duels farouches et intenses, de multiples explosions secouèrent les vaisseaux de l’escadron Renouveau qui étaient parvenus à se dégager une route pour attaquer le Vague de Liberté.
-Nous avons franchi le rideau défensif, attaquez à mon signal !
Aussitôt les chasseurs se déployèrent et piquèrent vers le croiseur de la Nouvelle République. Ils déclenchèrent le feu dès qu’ils furent à portée de tirs. Un flot continu de décharges d’énergie s’abattirent sur les boucliers déflecteurs du Vague de Liberté qui montrèrent des signes de faiblesses. Mais les tourelles lasers se mirent alors en route et suivirent la trajectoire des chasseurs qui s’apprêtaient à faire demi-tour.
Un des appareils Neylanais fut traversé de part en part par une salve. La coque se déchira et s’embrasa rapidement. Le chasseur s’éloigna du champ de bataille alors qu’il se transformait en poussière incandescente.
-Ils ont eu Renouveau 8 ,s’écria un des pirates.
Torn resta impassible, il évita des tirs de barrage avant de lancer :
-Il a combattu avec bravoure pour ses idéaux. Son sacrifice ne fut pas inutile. Mais il le sera encore moins si nous anéantissons ce croiseur. Préparez-vous à relancer une nouvelle attaque.
-A vos ordres !
Me’yl prit à peine le temps de regarder la bataille qui faisait des centaines de morts tout autour de lui, que déjà il cherchait le meilleur angle d’attaque pour son second assaut sur le Vague de Liberté.
Mais soudain, émergeant de derrière l’imposante structure, un groupe d’Aile X se précipita vers l’escadron Renouveau et s’apprêta à les prendre à revers. Torn réprima une grimace de colère et hurla :
-Cette fois ci, nous allons devoir montrer l’étendue de nos talents. Ils sont aussi nombreux que nous, mes frères. Alors, battez-vous dignement et nous remporterons une étincelante victoire. Pour Neylan !
-Pour Neylan, hurlèrent les membres des Brigades du Renouveau.
Alors Torn et les siens décrivirent un grand cercle au-dessus du Vague de Liberté avant de se précipiter à la rencontre des Rogues qui s’étaient enfin regroupés.


L’affrontement qui s’en suivit fut destructeur et révélateur de la violence du conflit. Les deux escadrons se croisèrent à une vitesse faramineuse alors qu’autour d’eux une multitude de chasseurs continuaient à en découdre. Les Renouveaux et les Rogues venaient de se lancer dans une guerre au sein de la guerre.
Wedge Antilles et Corran Horn adoptèrent aussitôt une ruse habile qui leur permit de prendre en étau un de leur adversaire mais celui ci ne s’en laissa pas compter. Il ouvrit le feu sur Wedge qui vit ses boucliers faiblir dangereusement. Mais en faisant cela, le Neylanais avait négligé le vecteur d’attaque de Corran qui ne lui laissa aucune chance. Il s’empara une nouvelle fois de sa commande de tirs et tira à trois reprises. Ce fut juste suffisant pour percer les boucliers et fendre la verrière du cockpit. L’air fut aspiré dans le vide spatial et le pilote suffoqua quasi instantanément. Devenu incontrôlé et incontrôlable, le chasseur percuta de plein fouet un de ses ailiers qui explosa aussitôt, propulsant des débris de métal tout autour de lui. Une pluie de débris retomba sur le chasseur de Corran faisant crisser le métal mais Rogue 9 se dégagea et se lança de nouveau à l’attaque.
Rapidement un constat s’imposa. Malgré leur résistance surprenante, les Renouveaux n’étaient pas de taille à contenir les assauts des Rogues. Nombreux furent les pilotes de Torn Me’yl à succomber au-dessus du Vague de Liberté, anéantit par la précision méthodique de tir de Tycho Celchu, Wes Janson ou encore Gavin Darklighter.
Mais l’apogée de l’affrontement survînt quand Torn et Wedge se lancèrent dans une poursuite mortelle. Les deux vaisseaux se canardèrent inlassablement, tentant de trouver une faille chez l’autre, s’harcelant sans cesse. Mais c’était surtout deux styles et deux conceptions de la guerre qui s’opposaient. D’un côté Wedge était calme et se battait pour la paix, de l’autre, Torn Me’yl était bouillant de rage et voulait asseoir la domination des Neylanais sur le système des Trois Planètes. Mais ce qui faisait la différence à ce moment précis, c’était bien l’expérience.
Le leader des Renouveaux tenta de semer Antilles en volant en rase motte au-dessus du Vague de Liberté, zigzaguant ainsi entre les tourelles de défense. Mais le commandant de la Nouvelle République ne craignait pas de se lancer dans une telle poursuite et les deux chasseurs faisaient jeu égal au niveau du pilotage.
Toutefois Torn Me’yl comprit rapidement qu’il ne pourrait pas remporter la victoire sur les Rogues. Son escadron subissait de lourdes pertes et lui même craignait de ne pas pouvoir tenir longtemps, n’arrivant pas à se débarrasser de l’Aile X qui le chassait inlassablement.
C’est alors qu’un élément nouveau vînt bouleverser l’issu de la bataille tout entière, s’apprêtant à plonger les forces Neylanaises et celles de la Nouvelle République dans le chaos…


Car des milliers de kilomètres plus bas, sur la planète, après avoir traversé l’épaisse couche nuageuse, après avoir survolé la terrible bataille que se livre au sol Neylanais et Républicains faisant des morts par centaines, jonchant ainsi le sable ocre de cadavres et après avoir dépassé les hautes murailles de la Cité Fortifiée, on peut voir un homme, entouré de dizaine de gardes qui tentent de contenir l’assaut incroyable de cinq Ferlusiens. Et cet homme qui est à l’origine de toute cette guerre, de tous ces morts, de toute cette haine, s’apprête à donner un ordre incroyable.
Ainsi Konn Keveers, à l’abri derrière ses gardes du corps, vient de se saisir d’un comlink noir qui lui permet de rentrer directement en contact avec Torn Me’yl. Car il sait que quoi qu’il dise au pilote, celui ci le fera sans hésiter. C’est cela que l’on appelle la dévotion, c’est cela que l’on nomme le fanatisme.


Le leader des Brigades du Renouveau attendit quelques instants et après quelques grésillements, il entendit enfin la voix essoufflée de Torn Me’yl :
-Que puis je pour vous monsieur ? demanda Torn
-Comment se passe la bataille ?
-Mal monsieur ! Nous perdons de nombreux pilotes et je suis moi-même en grande difficulté.
-Alors je vous donne l’ordre d’appliquer l’Ultime Recours. Vous m’avez entendu ?
Il y eut un blanc de quelques secondes alors Keveers répéta :
-Vous devez le faire. Pour Neylan et pour sa gloire, vous n’avez pas d’autre choix que de mettre en œuvre l’Ultime Recours. C’est notre seul moyen de remporter la bataille.
-Bien, il en sera fait selon vos ordres.
Sentant que malgré tout, Torn émettait quelques réserves quant à l’Ultime Recours, Keveers décida de galvaniser encore ce pilote émérite :
-Me’yl, j’ai confiance en vous. Je sais que vous renverrez en enfer les soldats de la Nouvelle République qui ont cru pouvoir envahir le sacre saint lieu qu’est la planète Neylan. Aucun étranger n’a le droit de fouler le sol Neylanais. Je vous ai investi de cette mission parce que je sais que vous pouvez y arriver. Vous êtes un homme d’honneur et de courage, attaché à nos traditions et à nos coutumes. Les pilleurs Républicains et leurs vils servants Ferlusiens se croient invincibles. Mais vous devez faire voler en éclat leurs certitudes. Vous êtes un Neylanais et à ce titre, vous valez bien mieux que tous ces imbéciles qui ont eu la folie de croire qu’un jour, ils pourraient envahir notre planète. Pour votre famille, pour votre planète, pour votre chef, Torn, vous devez appliquer l’Ultime Recours. Et je vous assure que vous resterez à jamais dans notre histoire comme celui qui a fait trembler la Nouvelle République.
-Je…je vais transmettre l’ordre à toute la flotte. Si je ne suis pas détruit avant, ce sera avec un immense honneur que je l’exécuterai moi-même.
-Je suis fier de vous…à jamais !
Keveers coupa la communication et regarda pendant quelques instants ses gardes du corps qui maintenaient un feu nourri pour tenir éloigner les cinq Ferlusiens. Puis il se mit à rire, un puissant rire qui avait quelque chose de démoniaque. Il regarda alors le ciel et murmura :
-Oui, faîtes ce que je vous demande et vous oeuvrerez ainsi pour la gloire de l’Empire et non celle de Neylan, pauvres idiots.


Tout près du Vague de Liberté, Torn Me’yl lança son chasseur dans un looping incroyable pour éviter les salves mortelles de Wedge Antilles. Celui ci, bien qu’habitué à combattre, trouvait son adversaire habile et courageux.
-Mais je t’aurai, je te le promets.
Torn Me’yl, pour sa part, ne se souciait plus de Wedge, ni de tous les autres chasseurs ennemis qui volaient en tout sens, dessinant un complexe ballet mortel. Son attention était braqué sur le Vague de Liberté qui continuait de se défendre vaillamment. Alors qu’il entrait dans un état second, et que son regard se faisait dure comme l’acier, il ouvrit son unité com sur une fréquence particulière. Celle qui lui permettait de rentrer en contact avec tous les vaisseaux Neylanais. Il inspira une grande goulée d’air puis lança d’une voix ferme et grave :
-A tous les pilotes Neylanais. Le moment est venu. Nous devons appliquer l’Ultime Recours. Il n’y a plus d’autres solutions. C’est notre chef à tous qui nous l’ordonne. Et je sais qu’il détient la juste parole car il veut la grandeur de Neylan. Il est venu le temps de montrer à la Nouvelle République que nous sommes des hommes courageux et invincibles. Pilotes, vous saviez que ce moment pouvait venir. Ne reculez pas devant le défi, ne reculez pas devant l’inéluctable. Battez-vous avec honneur pour que jamais des soldats étrangers ne foulent le sol Neylanais. Là est notre but, notre seul et unique but. A présent, il faut y aller. Pour la gloire éternelle de Neylan.
Torn changea alors de fréquence pour que la Nouvelle République elle-même puisse capter son appel. Il lança de nouveau :
-J’appelle le Général du croiseur ennemi. Répondez !

A bord du Vague de Liberté, Bel Iblis fut quelques peu surpris quant il entendit la voix grave de Me’yl. Il jeta à peine un coup d’œil à Sanders, qui se trouvait à ses côtés et qui se tortillait de nervosité, avant de répondre le plus calmement possible :
-Ici le général Bel Iblis. Je vous écoute.
-Général, votre invasion est terminée. Vous ne remporterez pas cette bataille. Nous, si !
-Ce n’est pas ce que la situation actuelle laisse penser.
-Ne jouez pas à ce petit jeu là avec moi général ! Je vous laisse une chance de vous rendre avant de vous envoyer en enfer pour l’éternité.
-Vos menaces ne m’impressionnent pas. Vous avez cherché à lancer cette guerre, vous en paierez les conséquences.
-Jamais le grand peuple Neylanais ne souffrira de votre domination. Nous préférons la mort ! s’écria Torn
-Si tel est votre choix, répondit Bel Iblis.
-Oui…c’est notre choix.
Alors que Me’yl coupait la communication définitivement, Nel Sanders fronça les sourcils d’incompréhension. Il regarda Bel Iblis et demanda :
-Mais…qu’a t-il voulu dire ?
Soudain, un officier de pont se leva de son siège et hurla :
-Général !
-Que se passe t-il ?
-Tous les chasseurs ennemis se précipitent vers nous.
-Quoi ?
-Ils…ils délaissent nos chasseurs pour nous foncer dessus.
-Mais…mais que veulent-ils faire ? hurla Sanders alors qu’il était prit de panique.
Bel Iblis répondit alors que la vérité le frappait de plein fouet :
-Ils veulent tous nous tuer !
C’est alors que les alarmes du Vague de Liberté se mirent à hurler. Et sur les radars, des dizaines de points convergèrent vers le croiseur de la Nouvelle République.


C’est les yeux pleins de haine que Torn Me’yl vit les chasseurs Neylanais se jeter à l’assaut du croiseur. C’est avec une lueur de folie dans ces mêmes yeux qu’il admira les membres des Brigades du Renouveau traverser les derniers remparts ennemis pour enfin accomplir leur mission. C’est le cœur battant à une vitesse folle qu’il regarda les vaisseaux Neylanais s’écraser avec force sur la structure du Vague de Liberté. L’Ultime Recours était en train d’être appliqué sans aucune retenue. Les uns après les autres, tous les appareils Neylanais frappaient le croiseur de la Nouvelle République dont les boucliers ployaient sans cesse. A la surface du Vague de Liberté, les explosions étaient innombrables, le secouant de la proue à la poupe. Les chasseurs de la Nouvelle République et ceux de Ferlus ne savaient pas quoi faire pour empêcher cette incroyable mission suicide. Mais pour Torn, il n’y avait rien à faire et l’inaction de ses ennemis le remplissait d’une joie indescriptible.
Alors que des pirates continuaient de se précipiter sur le croiseur, celui ci perdit ses boucliers. Les impacts suivants arrachèrent des bouts de métal, annonçant la fin inéluctable du grand vaisseau. C’était le moment pour Torn Me’yl, il accéléra au maximum et se dirigea vers la proue du Vague de Liberté. Là était sa dernière mission.


Bel Iblis tenta de se retenir comme il le pouvait quand les multiples collisions se produisirent. Mais malgré cela, il vacilla quand les boucliers cédèrent et fut projeté en avant quelques secondes plus tard.
Il se releva avec peine alors que les lumières à bord du centre de contrôle clignotaient, menaçant de s’éteindre. Bel Iblis vit Sanders qui accourait vers lui, le front ensanglanté. Il cria pour couvrir le vacarme insupportable :
-Que fait-on ?
-Il faut se diriger vers les capsules de sauvetage. C’est notre seule chance de nous en sortir vivant.
-Alors dépêchons-nous.
Les deux hommes s’élancèrent vers la sortie. Ils ouvrirent une lourde porte métallique et commencèrent à s’engager dans un long corridor. Mais le général Corrélien stoppa, fit demi-tour et s’arrêta près du système de fermeture de la porte :
-Il faut la verrouiller, elle empêchera une décompression si la salle de commandement est touchée.
Au moment où il disait cela, il vit un chasseur se précipiter sur la verrière. Celui, de Torn Me’yl bien sur, qui poussa un cri de guerre alors qu’il fracassait son chasseur sur le Vague de Liberté. Bel Iblis ferma la porte au moment où la salle de contrôle s’embrasait inéluctablement.
Sanders et Bel Iblis coururent le plus vite possible dans les long couloirs métalliques alors que le croiseur tremblait. Les explosions se multipliaient, arrachant des fils électriques, des bouts de paroi… Les deux hommes crurent ne jamais accéder aux capsules lorsqu’une boule de feu se propagea au sein de la structure, engloutissant tout sur son passage. Heureusement, les portes coupes feu se fermèrent derrière les deux généraux, leur permettant de gagner de précieuses secondes.
Ils grimpèrent à vive allure dans une capsule spartiate et Bel Iblis la fit démarrer sans attendre. Il y eut une brusque accélération et le petit engin se détacha du Vague de Liberté. Alors qu’ils s’éloignaient rapidement, Bel Iblis put voir, atterré, son croiseur être réduit en un amas de cendre. Une ultime explosion, magistrale, sur-puissante, anéanti ce qui restait de l’imposant vaisseau. Celui ci se brisa en d’innombrables morceaux qui, enflammés, se précipitèrent vers Neylan.
A bord de la capsule qui les emmenait également vers la planète aux couleurs ocres, Bel Iblis ne disait rien, encore sous le choc de la manœuvre finale aussi folle que désespérée des Neylanais.
-Je ne pensais pas que le fanatisme pouvait aller jusque là ! finit-il par dire
-Et moi donc, avoua Sanders qui était recroquevillé dans un coin.
Bel Iblis le regarda et fit :
-En tous cas une chose est certaine…
-Laquelle ?
-Nous venons de remporter la bataille spatiale…mais à quel prix.




Voilà voilà. Dans la dernière partie du Dénouement, les Anges Noirs seront à l'honneur et Konn Keveers aussi. :sournois: :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Sam 08 Oct 2005 - 14:38   Sujet: 

:shock: :shock: Un chapitre n'a jamais eu de titre plus vrai ! "Fanatisme", il fallait s'y attendre, est un chapitre tout plein d'action, d'explosions, de personnages haut en couleur... à la guerre comme à la guerre !! :shock: L'Ultime Recours :sournois: en laissant plaaner le doute le temps d'une page ou deux se révèle terrible et surprenant...Du fanatisme ? Naaaannnnnnn à peine :D :P
Bref, les Anges Noirs sont peu présents dans ce chapitre (enfin on en parle une ligne :wink: et encore ce sont tout juste "cinq ferlusiens") mais DW compense avec des Rogue, des Renouveau, des Neylanais-Impériaux et impérieux qui fourmillent dans tous les sens !!!! :) :) :) Y'a de l'électricté en l'air, et on lit le chapitre à une vitesse a peu près équivalente à celle des Anges Noirs :sournois:

Bref bref, malgrès quelques fautes (nottament en début de chapitre), DW'touch is here again, avec des pages d'action à en perdre haleine !
Encore bravo pour le "Fanatisme" j'ai bien aimé le passage :wink: et bonne chance pour le dernier chapitre du dénouement :) :) :) et je passe le flambeau à Lowie, Django, Stormie et les autres :)

PS : "Nel Sanders" est-il un hommage à "Ned Flanders" des Simpsons :?
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 08 Oct 2005 - 15:00   Sujet: 

kamocato007 a écrit::shock: :shock: Un chapitre n'a jamais eu de titre plus vrai ! "Fanatisme", il fallait s'y attendre, est un chapitre tout plein d'action, d'explosions, de personnages haut en couleur... à la guerre comme à la guerre !! :shock: L'Ultime Recours :sournois: en laissant plaaner le doute le temps d'une page ou deux se révèle terrible et surprenant...Du fanatisme ? Naaaannnnnnn à peine :D :P


L'objectif était ici de montrer la folie des Neylanais, embrigadés par leur chef sournois.

Bref, les Anges Noirs sont peu présents dans ce chapitre (enfin on en parle une ligne et encore ce sont tout juste "cinq ferlusiens") mais DW compense avec des Rogue, des Renouveau, des Neylanais-Impériaux et impérieux qui fourmillent dans tous les sens !!!! Y'a de l'électricté en l'air, et on lit le chapitre à une vitesse a peu près équivalente à celle des Anges Noirs


Les Anges Noirs reviendront en force pour l'avant dernier chapitre! Et là, ca va être du sérieux! :D

PS : "Nel Sanders" est-il un hommage à "Ned Flanders" des Simpsons :?


Non même pas, je ne connais pas assez les Simpsons pour cela. Les noms, en général, je les prend au hasard et j'ai du mal parfois à en trouver qui me plaise. :D :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Sam 08 Oct 2005 - 15:32   Sujet: 

Ma-gis-tral est le mot qui vient à la lecture du 3e acte du Dénouement d'une sauvagerie phénoménale pour le salut de Neylan :sournois: . Keevers se moque totalement du prix des vies neylanaises pour aboutir à son but : la Gloire de l'Empire, d'un Empire de Haine oui mais avec quels survivants neylanais pour le défendre après :D tant les morts se comptent par centaines.

DW aime en mettre plein la vue à ses lecteurs et c'est chose faite avec la manoeuvre kamikaze des chasseurs neylanais proprement démente presqu'irréelle coulant un léviathan : le croiseur républicain le Vague de Liberté :shock: :shock: et secouant très fortement l'imperturbable Bel iblis :) qui se sauve de justesse.
Torn Me'yl est bien un cinglé xénophobe :x :x n'ayant plus rien d'humain dans les derniers passages qui se rapportent à lui. C'est une marionnette :( :o :( :o aux mains de Keevers :cry: .
Dommage que les Rogues spectateurs de ce suicide collectif stupide ne livrent pas leurs sentiments à l'exemple de Bel Iblis :wink: .
Ouh làlà les infanteries au sol vont en recevoir des bouts de métal enflammés sur le coin de la tronche :P .

Les Anges au sol canardent sans relâche Keevers protégé par sa garde prétorienne :D dont quelques individualités pourraient ressortir dans le futur chapitre.

Un souffle destructeur traverse ce troisième acte donc, remuant grandement le coeur du lecteur encore sous le choc après lecture face à la folie vengeresse d'un seul homme qui en devient pour le coup plus que détestable alors qu'au début sa belle audace et prestance le rendait un tant soi peu "amical".

Mission réussie DW ta bataille qui se déroule sur plusieurs lieux a un punch d'enfer :) 8) :) 8) :) 8) .

RDV est pris pour le 4e et ultime acte et l'épilogue surprise surprise :D :D :D qui clot une formidable nouvelle aventure des AN frenchies décidément les nouveaux maîtres de l'espace après les X-Wings américains. Salut l'artiste :wink: :) :wink: :) ,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 08 Oct 2005 - 18:05   Sujet: 

Merci Lowie pour ta critique! :oops: Je suis content que la fin de ce Tome II te plaise toujours autant. :)
Et en plus si l'issu de la bataille spatiale est "scotchante" et bien j'en suis également ravi. Je trouvais que c'était un bon moyen de terminer la bataille spatiale tout en montrant la folie de Keveers et de Me'yl. :sournois:

L'Acte IV devrait arriver sur le forum la semaine prochaine. Il verra bien entendu la fin de la bataille au sol et l'Ultime Confrontation entre les Anges Noirs et Keveers :sournois: (ce qui m'amène à penser qu'en fait en deux tomes, ce sera la première fois qu'ils se croiseront) :D .

Quant à l'épilogue, il répondra au mystère de Mak et sera source d'un nombre prodigieux de caméos et autres clins d'oeil. :D A ce sujet Kamocato, je n'oublie pas la petite référence aux aventures de Whills. :P :wink:

Enfin, pour tout vous dire, j'ai terminé d'écrire le petit prologue du Tome III. Et je suis assez satisfait de l'intrigue que j'ai préparé! :sournois:

Voilà vous savez tout ce qui vous attend par rapport aux Anges Noirs!! :lol: :sournois: :)
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Sam 08 Oct 2005 - 18:39   Sujet: 

DW il reste qu'un seul chapitre et un épilogue ? Les montreras-tu en même temps :?

Pas un petit spoiler mini tout rikiki sur le tome III :sournois: :? Et pour le clin d'oeil de Whills, j'ai hâte de savoir comment tu vas t'y prendre :wink: En espérant ton autorisation pour faire le mien dans ma prochaine fic :sournois:

On en est loin, mais tu pourras m'envoyer les chapters par MP ? :) C'est marrant mais j'ai l'impression que les chapitres de guerre sont vachement court :idea: Les deux derniers j'en ai fait qu'une bouchée :D Aaahh la DW touch :P

PS : Ca m'a permis de faire une petite pause entre deux chapitres de Sombre Galaxie, il m'en reste deux petits et je resuciterais le topic :D
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 08 Oct 2005 - 22:57   Sujet: 

kamocato007 a écrit:DW il reste qu'un seul chapitre et un épilogue ? Les montreras-tu en même temps


Non je ne pense pas parce que rien que l'épilogue, cela devrait être plutôt long avec tous les trucs que j'ai a y glissé intelligement! Il va falloir que je me creuse les méninges d'ailleurs. :D

Pas un petit spoiler mini tout rikiki sur le tome III


Et puis quoi encore, tu veux pas le titre pendant qu'on y est? :lol:
Bon allez, c'est ma soirée de bontée, donc je peux te dire que l'on entendra de nouveau parler du Perle des Ténèbres, d'une façon suprenante.

Et pour le clin d'oeil de Whills, j'ai hâte de savoir comment tu vas t'y prendre En espérant ton autorisation pour faire le mien dans ma prochaine fic


Ne t'inquiète pas, j'ai déjà l'idée, je n'ai plus qu'à trouver le moment où la placer. Et tu as bien sur mon autorisation pour faire toi même un clin d'oeil aux Anges Noirs. Je t'avoue que moi aussi j'ai hâte de voir comment tu vas t'y prendre. :sournois: :)


Ca m'a permis de faire une petite pause entre deux chapitres de Sombre Galaxie, il m'en reste deux petits et je resuciterais le topic


Soit béni des Dieux pour cette heureuse initiative !! :D :sournois:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 09 Oct 2005 - 10:44   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:
Enfin, pour tout vous dire, j'ai terminé d'écrire le petit prologue du Tome III. Et je suis assez satisfait de l'intrigue que j'ai préparé! :sournois:



Aura-t'on en exclu galactique ce prologue de mise en bouche sitôt après la fin du Tome II pour les fans :wink: avec le Dramatis Personae :) .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 09 Oct 2005 - 11:10   Sujet: 

Oui je pourrai mais comme je ne suis pas totalement sur de me lancer dans l'écriture du Tome III sitôt le II achevé (histoire de reprendre son souffle quand même :D ) je ne créerai peut-être pas un nouveau topic juste pour un Dramatis Personae et le prologue.

Par contre, je pourrai vous l'envoyer par MP, si cela vous intéresse, amis lecteurs! :sournois: :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Dim 09 Oct 2005 - 11:15   Sujet: 

MP ! :) :) :) :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Django » Dim 09 Oct 2005 - 11:51   Sujet: 

Je suis pour :) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :)
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 09 Oct 2005 - 12:55   Sujet: 

Bon et bien, je vous enverrai donc ce prologue (accompagné du Dramatis Personae et du titre du Tome III) dès que j'aurai fini de poster le tome II, c'est à dire dans deux semaines!

Samedi prochain: Dénouement Acte IV
Samedi 22 : Epilogue
Dimanche 23 :Prologue Tome III.

Voilà, j'espère que cela vous ira! :D


P.S: Tiens Django, tu as enfin un nouvel avatar? :sournois: :wink:
Modifié en dernier par Darkwilliam le Dim 09 Oct 2005 - 15:06, modifié 1 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 09 Oct 2005 - 14:50   Sujet: 

Parfait j'en salive d'avance :lol: :lol: :lol: :lol: .

Les AN n'ont pas fini de faire parler d'eux. L'Epilogue je l'attends comme la plus succulente des friandises :D :D :D .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Django » Dim 09 Oct 2005 - 16:07   Sujet: 

J'attend tout ceci avec impatience. Bon courage!!!!!! :wink: :wink: :wink:

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 11 Oct 2005 - 21:09   Sujet: 

Hop hop, je passe sur le topic pour annoncer que l'avant dernier chapitre qui verra la fin du dénouement :sournois: fera un gros clin d'oeil, légèrement détourné, à ROTJ. :wink:

Je sais comment je veux clore en beauté ma FF mais par contre, je me demande quel sort réserver à Konn Keveers!! :sournois:

Mais je pense quand même qu'il va y passer. :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Mar 11 Oct 2005 - 21:25   Sujet: 

Aurons-nous trois fantômes (Palpy, Kariban et Keveers) observant avec joie le Grand Méchant du Tome III ? ou une armée d'Ewok à l'affut de Neylan ? :P :P

Il me tarde de lire le prochain chapter bien explosif, avec les AN qui m'ont manqué samedi (ça va... on a eu les rogues en compensation :D ) et l'épilogue plein de caméos ! :) :) Bosse bien.
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Mar 11 Oct 2005 - 21:36   Sujet: 

:D Extra surprise que ce gros clin d'oeil à ROTJ dans le chapter XIII sachant que le premier chapitre des AN1 fait un gros clin d'oeil à un autre 3e épisode prélogique cette fois-ci ROTS :wink: . Avec Dark William c'est total Cinéma en 4D :lol: :lol: :lol: .

Peux-tu me dire si le grand Chewie est de la surprise-partie dans l'épilogue :) :) ?

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 11 Oct 2005 - 21:51   Sujet: 

Bah pour Chewbacca, étant donné qu'il accompagne toujours Yan Solo et que Solo fera probablement sa petite apparition dans l'épilogue, alors il y a des chances pour que Chewbacca soit là aussi! Il sera au second plan mais il se pourrait qu'il soit encore "confronté" aux terribles Anges Noirs. :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Oct 2005 - 19:21   Sujet: 

Oyez oyez amis lecteurs, amis lectrices (ah bah non y'en a pas!!) :D

Je vous apporte une bonne nouvelle. Etant donné que j'ai déjà bien travaillé sur le chapitre XIII aujourd'hui, j'espère pouvoir le poster demain et non...Samedi comme d'habitude! :wink: Comme ca, vous aurez encore plus de temps pour le lire. :sournois:

Bon, trêve de bavardage, je m'en retourne vers mes Anges Noirs qui doivent s'expliquer DEFINITIVEMENT avec Konn Keveers! :sournois: :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Jeu 13 Oct 2005 - 19:47   Sujet: 

:) :) DW sèche les cours cette semaine pour nous faire un bon vieux coup marketting :D Et si on a le chapter qui va tout tuer sur son passage (on aura un bon week-end à méditer la raclée de Keevers ! :D ) demain ça veut dire que la fin de la FF, on pourra l'avoir à l'avance... :sournois: :wink: Enfin je te conseille de bien bosser l'épilogue, t'as du boulot avec une cinquantaine de caméo à caser :D
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar nitae » Jeu 13 Oct 2005 - 20:02   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:Oyez oyez amis lecteurs, amis lectrices (ah bah non y'en a pas!!) :D

(Desolee je pouvais pas la rater celle la^^) Si si y'en a mais elles sont tres timides, enfin moi surtout :lol: (et puis je suis pas du genre a poster pour redire ce qui a deja été dit en mieux :wink: )



Enfin bref... c'est pas ca que je voulais dire au depart :x

En fait si je poste, c'est pas pour dire que j'aime beaucoup l'histoire (meme si c'est le cas, la preuve arrive juste en dessous) mais surtout pour demander un petit tout petit truc...
Meme si je suis dans ma periode potter au niveau des dessins (sans commentaires :D ) depuis que j'ai commencé -et fini lol- de lire les Anges Noirs j'ai envie de les gribouiller (c'est ca la dite preuve que j'aime beaucoup l'histoire :P) donc voila le "petit truc" c'est juste savoir si je peux ou pas.
Ce serait juste des portraits, des gribouillis, genre tout et nimporte quoi mais qui ressemble quand meme a quelque chose :lol:
(j'ai croisé quelques auteurs qui n'aimaient pas qu'on dessine leurs persos sans demander d'"autorisation" alors je poste avant de dessiner maintenant, histoire de ne pas me prendre un vent^^)
Donc voila... peux ou peux pas? :D

Vala c'etait mon post du jour, maintenant je retourne a mes gribouillis potter :D
Modifié en dernier par nitae le Lun 24 Oct 2005 - 19:07, modifié 1 fois.
nitae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 85
Enregistré le: 17 Juin 2005
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Oct 2005 - 20:22   Sujet: 

nitae a écrit:
Darkwilliam a écrit:Oyez oyez amis lecteurs, amis lectrices (ah bah non y'en a pas!!) :D

(Desolee je pouvais pas la rater celle la^^) Si si y'en a mais elles sont tres timides, enfin moi surtout (et puis je suis pas du genre a poster pour redire ce qui a deja été dit en mieux :wink: )


Ah, sois la bienvenue sur ce topic Niate !! :wink: Tu n'as pas à être timide, après tout c'est un forum d'échange!! En tous cas, cela me fait rudement plaisir d'avoir quelqu'un de la gente féminine qui lit les Anges Noirs! Merci beaucoup. :)


En fait si je poste, c'est pas pour dire que j'aime beaucoup l'histoire (meme si c'est le cas, la preuve arrive juste en dessous) mais surtout pour demander un petit tout petit truc...
Meme si je suis dans ma periode potter au niveau des dessins (sans commentaires ) depuis que j'ai commencé -et fini lol- de lire les Anges Noirs j'ai envie de les gribouiller (c'est ca la dite preuve que j'aime beaucoup l'histoire ) donc voila le "petit truc" c'est juste savoir si je peux ou pas.
Ce serait juste des portraits, des gribouillis, genre tout et nimporte quoi mais qui ressemble quand meme a quelque chose
(j'ai croisé quelques auteurs qui n'aimaient pas qu'on dessine leurs persos sans demander d'"autoristation" alors je poste avant de dessiner maintenant, histoire de ne pas me prendre un vent)
Donc voila... peux ou peux pas?


Mais non seulement je t'autorise mais en plus je t'encourage vivement! Si les Anges Noirs peuvent "activer" ton imagination et ton envie de dessiner, alors cela fait une raison de plus d'être content!

Vala c'etait mon post du jour, maintenant je retourne a mes gribouillis potter :D


Tu veux plutôt dire à tes oeuvres d'art Anges Noirs, non? :wink: :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Oct 2005 - 20:26   Sujet: 

kamocato007 a écrit::) :) DW sèche les cours cette semaine pour nous faire un bon vieux coup marketting


Mais...mais, qui t'a prévenu? :lol: :D

Et si on a le chapter qui va tout tuer sur son passage (on aura un bon week-end à méditer la raclée de Keevers ! :D ) demain ça veut dire que la fin de la FF, on pourra l'avoir à l'avance...


Ah ces jeunes alors, on leur donne la main, ils vous embarquent le bras! :lol: :D :)

Enfin je te conseille de bien bosser l'épilogue, t'as du boulot avec une cinquantaine de caméo à caser


Mon Dieu, ca va être un véritable défilé de caméos et de gags ! J'espère ne pas en oublier, il va falloir que je fasse une liste moi! :D :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Jeu 13 Oct 2005 - 20:41   Sujet: 

:lol: :lol: :lol: :D :D 8) :) :ange: voici exprimé mon universelle joie :wink: de retrouver mes chers AN plus tôt qu'à l'accoutumée après un rdv qui me fait grincer des dents à l'avance chez le dentiste à 16h00 :( .

Eh bien DW tu pourras peut-être illustrer tes AN de quelques belles planches à inclure dans tes fichiers joints FF AN 8) 8) 8) .

Vite vite les AN n'attendent pas :wink: :) :wink: ,

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Jeu 13 Oct 2005 - 20:56   Sujet: 

Ah Lowie les wookies ont les temps fragiles ? :D A force de manger du folians peut-être :P :wink:
Nitae >> Mmm des dessins des AN ça doit être top ! Heu n'oublie pas qu'ils volent dans des vaisseaux, pas sur des ballais :D et ils usent plus de blasters que des baguettes magiques :wink:
Bon DW tu nous fait une nuit de boulot ? :D
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Oct 2005 - 21:10   Sujet: 

kamocato007 a écrit:Bon DW tu nous fait une nuit de boulot ?


Euh...attends que je réflechisse...non! :lol: Il faudra attendre demain soir pour que je finisse totalement le chapitre. Donc...patience !! :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Oct 2005 - 21:57   Sujet: 

Bon allez pour vous faire patienter un chouïa :D ,je vous propose juste ce petit passage que je viens d'écrire. Il reflète bien le chapitre XIII:


Tel Hoke dégaina son blaster et le braqua sur Konn Keveers :
-Vous arrivez à la fin de votre règne !
L’impérial le foudroya du regard avant qu’un grand sourire ne se dessine sur son visage :
-Non, il vient tout juste de commencer !



Tout ca pour dire que le chapitre XIII s'intitulera "La Fin d'un Règne".
Oui oui, je me suis foulé pour le titre. :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Jeu 13 Oct 2005 - 23:31   Sujet: 

Hum Konn Keveers mis en joue par notre Lucky Luke de capitaine :D a-t'il un plan B :sournois: :) :sournois: :) ?

Bref, un petit amuse gueule de quatre lignes qui évoque un combat de chefs entre Hoke et Keveers 8) 8) 8) .

La magie AN opèrera tout à fait demain :) prenant Django de surprise dès sa connexion wk :lol: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Lowie » Ven 14 Oct 2005 - 17:06   Sujet: 

Bah c'est pas encore l'heure de la Dark William Academy avec nos apprentis pilotes les Anges Noirs :lol: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Ven 14 Oct 2005 - 17:53   Sujet: 

DW t'attends que je fasse une descente chez toi et que je te raquette ton ordi ou quoi ? :D
Je suis prêt à m'envoler avec les Anges Noirs 8)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 14 Oct 2005 - 18:35   Sujet: 

Allons allons du calme! :lol:

J'étais aujourd'hui en sortie extra scolaire au Mont St Michel :D (qui ne connaît pas le Mont St Michel?) et je viens juste de rentrer. Donc je vais finir d'écrire le chapitre dès à présent. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 14 Oct 2005 - 19:44   Sujet: 

Ca y'est j'ai fini d'écrire le chapitre XIII. Et je ne suis pas mécontent de moi. Bref, je vais manger, je corrige ce chapitre et après je le poste sur le forum. Donc, vous l'aurez bientôt. Votre patience sera récompensée amis lecteurs! :wink: :D

A tout de suite! :lol:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Ven 14 Oct 2005 - 20:00   Sujet: 

DW n'oublies pas de me MP le chapitre !! Du Anges Noirs, ça se croque pas sur un écran, que diable ! :D
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Ven 14 Oct 2005 - 20:45   Sujet: 

Parfait je l'aurais au ptit dej demain après le passage du goûlu Kamo :lol: :lol: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 14 Oct 2005 - 20:50   Sujet: 

Et voilà comme promis, le FAMEUX chapitre XIII qui délivre le dénouement final de la bataille spatiale. C'est là que les comptes se règlent entre les protagonistes, autant dire que les Anges Noirs et Konn Keveers tiennent le haut de l'affiche. J'ai d'ailleurs bien aimé écrire le dialogue de leur rencontre qui est...poignant! Enfin, je trouve. A vous de me le dire! :wink:

Bonne lecture!





Dénouement Acte IV

Chapitre XIII :La Fin d’un Règne

Alors que la bataille spatiale venait de trouver son dénouement dans un déchaînement d’horreur, au sol, la lutte continuait avec acharnement. Bien que clairsemés, les rangs de soldats tentaient de se reformer pour lancer de nouveaux assauts. Les soldats de la Nouvelle République lancèrent alors une audacieuse offensive.
Ils se précipitèrent en courant vers leurs ennemis et tirèrent des rafales continues de laser. Comme un seul homme, toute une rangée de Neylanais s’effondrèrent dans le sable ocre, mortellement touchés. Mais aussitôt, des renforts essayèrent de repousser les Républicains. L’échange incroyable de salves se poursuivit, semblant ne jamais vouloir s’arrêter. Les corps tombaient les uns après les autres, certains sur le dos, d’autres face contre terre, certains avec un membre arraché, d’autres avec un organe transpercé. De minces filets de sang s’écoulaient des plaies, faisant rougir légèrement le sable.
Pour continuer de progresser sans relâche, les soldats étaient bien souvent obligés d’enjamber les corps des morts, voir même de s’en servir comme bouclier quand ils étaient blessés et qu’ils ne pouvaient continuer à combattre.
Et alors qu’un sentiment de victoire commençait à poindre dans les rangs de la Nouvelle République, les membres des Brigades du Renouveau reculaient peu à peu vers les portes de leur cité fortifiée, laissant derrière eux les mutilés. Mais à cause de ce déchaînement de violence, aucun des belligérants n’entendit, ni ne vit, les gros morceaux de métal surchauffés, arrachés au Vague de Liberté, qui plongeaient irrémédiablement vers Neylan.
Voilà pourquoi ce n’est qu’au dernier moment que les soldats Républicains et Neylanais levèrent les yeux au ciel en entendant des sifflements aigus. Les morceaux de permabéton s’abattirent à une vitesse phénoménale, ne laissant pas la moindre chance aux soldats. Et alors qu’un déluge d’acier emplissait le ciel nuageux, des dizaines d’hommes perdirent la vie, écrasés ou balayés comme de vulgaires pantins.


Tel, Zook, Kern, Eljy et Mak se ruèrent à l’assaut de Konn Keveers qui tentait visiblement de fuir. Mais il était entouré d’un nombre impressionnant de gardes et les Anges Noirs durent se dissimuler pour ne pas être abattu.
Tel fut le premier à montrer ses talents de tireurs, il jeta juste un coup d’œil avant de tirer et atteint en pleine tête un des gardes vêtus de noir. Celui ci s’écroula à quelques mètres à peine de Keveers qui regarda le corps sans vie avec dédain. Il hurla :
-Protégez ma fuite et abattez ces maudits Ferlusiens !
Les gardes rapprochés se scindèrent alors en deux groupes. Quatre restèrent tout autour de Keveers qui, sans sembler inquiéter par la présence des Anges Noirs, disparut à grandes enjambées à l’angle d’une rue, alors que les autres membres des Brigades du Renouveau s’avançaient pour débusquer les Ferlusiens.
Kern analysa rapidement la situation et regarda ses amis qui étaient prêts à en découdre. Il fit :
-Bon les gars, c’est comme à la foire ! Il faut en dégommer le plus possible.
-Chouette, j’ai toujours été bon à ce jeu là, s’exclama Zook.
C’est alors que les Anges Noirs sortirent de leur cachette tout en courant, blasters pointés vers l’avant. Ils ouvrirent le feu sans hésiter, prenant par surprises les gardes de Keveers, trop sur de leur nombre. Trois d’entre eux se tordirent rapidement de douleur sur le sol pavé de la Cité Fortifiée.

Mais alors que l’effet de surprise venait de disparaître, les Anges Noirs se séparèrent pour se mettre à l’abri. C’est juste avant qu’un tir ennemi ne puisse l’atteindre que Tel bondit derrière un speeder mal garé. Il remercia mentalement le Neylanais d’avoir enfreint la loi en se garant ici puis se redressa pour riposter aux rafales ennemies. Mais il dut rapidement se dissimuler, harcelé par deux gardes. Rapidement, le speeder se trouva criblé d’impacts et un feu se déclencha à l’intérieur.
-Hum, cela commence à sentir le roussi par ici, remarqua Tel en remuant les narines.
C’est à ce moment là qu’un des gardes hurla pour couvrir le bruit de la bataille urbaine :
-Rends toi Ferlusien et tu auras la vie sauve !
-Je m’appelle Hoke !
Tel se redressa alors, tira avec une extrême précision, tuant instantanément le garde trop avancé.
-Tel Hoke !
Et il souffla sur le bout de son blaster avant de se remettre à l’abri.

Vu de haut, la guérilla que se livraient Anges Noirs et gardes Neylanais était assez surprenante. Des lasers s’entrecroisaient sans cesse, dessinant une toile complexe et mortelle. Mais pire, les deux camps changeaient constamment de position, rendant difficile toute tentative de stratégie. A un moment donné, Zook et Eljy se croisèrent en plein milieu d’une place alors que l’un comme l’autre étaient la cible de tirs ennemis.
-Comment ça se passe ?
-C’est chaud ! répondit Zook avant de descendre le garde qui tentait jusque là d’abattre Eljy.
Celui ci bondit par-dessus des caisses métalliques la tête la première alors que des lasers fusaient tout autour de lui :
-Mais arrêtez de me prendre pour cible !Il n’y a pas que moi ici, c’est vexant !
-Eh ! Tu oublies notre petit jeu !hurla Kern de l’autre bout de la place.
-Ah oui c’est vrai !
Aussitôt Eljy brava une fois de plus le danger en se redressant rapidement. Il envoya deux salves successives qui touchèrent un membre des Brigades du Renouveau au genou. On entendit un craquement sinistre avant que le garde ne s’effondre en criant de douleur.
-Il faut qu’ils soient morts, précisa Kern qui venait de dessouder un ennemi pourtant habile au blaster.
-Eh, mais tu aurais pu le dire plus tôt ! ronchonna Eljy.
Alors que les tirs lasers ne semblaient pas vouloir se calmer, Eljy sortit de sa cachette et se précipita vers le garde blessé. Celui ci saisit son blaster et voulu abattre Eljy mais le Ferlusien fut plus prompt. Il bondit sur le sol pour éviter le tir, roula sur l’épaule gauche et riposta tout en se relevant. Il transperça ainsi l’abdomen du Neylanais qui s’effondra définitivement.
Mais là où il était, Eljy n’avait plus de cachette et fut de nouveau pris pour cible. Il regarda partout autour de lui pour trouver une planque mais il ne vit qu’une maison qui bordait la grande place. Sans hésiter, il sauta vers l’avant, brisa une des fenêtres du rez de chaussé et se retrouva dans un joli salon meublé. Les mains en sang, Eljy tenta de se mettre en position de tir dans les bouts de verre éparpillés.


Pendant ce temps là, Mak était parvenu à prendre à revers deux gardes isolés. Ces derniers surveillaient l’angle d’une rue, s’attendant probablement à voir débarqué à vive allure un ou deux Ferlusiens déjantés. Mak s’approcha discrètement des deux hommes qui lui tournaient le dos et tout d’un coup hurla :
-Garde à vous !
Par réflexe, les soldats obtempérèrent sans se retourner. Alors Mak continua avec la même audace :
-Que faîtes vous là soldats ?
-Nous tentons de repousser une meute de Ferlusiens complètement tarés.
-Comment ça complètement tarés ?
-Oui, monsieur, ils croient pouvoir renverser Nok Reveek à cinq !
-Mais c’est ce qu’ils vont faire. Croyez-moi !
Les deux gardes se regardèrent, circonspects, puis se retournèrent brutalement. Ce fut le moment où Mak tira. Les corps sans vie s’écroulèrent l’un sur l’autre avant que Mak ne lance d’une voix très solennelle :
-Et d’abord, nous ne sommes pas « tarés » juste…euh comment dire…joyeux !
Mak Hanton essaya alors de rejoindre les autres Anges Noirs.


Quand il arriva au milieu de la grande place, il constata que les tirs s’étaient arrêtés. Mieux, Kern, Zook et Tel étaient en train de discuter autour d’un cadavre recroquevillé.
-Je te dis que c’est moi qui l’ai eu celui là ! lança Zook
-Mais pas du tout, je l’ai abattu en l’atteignant en plein cœur, renchérit Kern
-Bon vous êtes gentils les enfants, mais c’est moi qui l’ai descendu ce garde. Donc, ça fait trois points pour moi, assura Tel avec un grand sourire.
C’est alors qu’Eljy arriva, boitant à moitié. Il regarda ses amis mais ne dit rien. Tel le dévisagea et fit :
-Mais, qu’est ce que tu nous a fait toi encore ?
-Ouais bah c’est de votre faute avec vos règles stupides. Je savais pas qu’il fallait les tuer moi les cibles ! Résultat, j’ai atterri dans un salon dont le sol était plutôt…dur !
-Bon, au lieux de discuter, si on retrouvait Reveek, proposa Mak.
-Pas bête ça ! Suivez-moi, je crois qu’il est parti par là, termina Tel en désignant une direction.
Les Anges Noirs s’élancèrent alors à la poursuite du chef des Neylanais.


Ils parcoururent les longues rues désertes de la Cité Fortifiée, rencontrant parfois des serviteurs armés de Keveers qui passèrent rapidement de vie à trépas. Alors qu’au loin les bruits du conflit entre les troupes de la Nouvelle République et les Neylanais se faisaient entendre, Tel s’arrêta devant une indication, où il était écrit « Direction Canal ». Hoke regarda les autres Anges Noirs et demanda :
-Quelqu’un sait ce qu’est ce canal ?
Kern prit aussitôt la parole :
-Je ne suis pas expert en civilisation Neylanaise mais je crois me souvenir qu’un canal artificiel relie les deux grandes villes de la planète. Il a été construit il y a plusieurs années de cela et est en fait un moyen d’approvisionner rapidement l’autre grande ville. En clair, quand les tempêtes de sables sont trop fortes, c’est plus pratique d’emprunter le canal.
-Je vois, si j’étais Reveek, je me débrouillerai pour l’emprunter. Donc, ne perdons pas de temps, allons-y !

Les Anges Noirs sprintèrent encore pendant quelques minutes avant d’apercevoir enfin le fameux canal. Tel s’arrêta brutalement de courir, bientôt imité par ses camarades.
-Oh, je n’aime pas ça !
Devant eux, à une vingtaine de mètres, se tenait Konn Keveers. Il était bien droit, sur le quai, à quelques centimètres à peine du canal dont l’eau était d’un vert émeraude. Les Anges Noirs regardèrent autour d’eux mais ne virent pas un seul garde, Keveers était seul, étrangement seul. Mais pire, celui ci les observait avec un grand sourire aux lèvres comme si la situation présente lui convenait parfaitement.
Les Anges Noirs se maintinrent à une dizaine de mètres de leur adversaire qui n’avait toujours rien dit. Tout était étrangement calme. Soudain, la voix puissante de Keveers troubla le silence pesant :
-Enfin je vous rencontre messieurs !
Les cinq Ferlusiens s’écartèrent légèrement les uns des autres, comme pour montrer qu’ils n’avaient pas peur de Keveers. Tel s’autorisa même le luxe de serrer les bras sur son torse et de dévisager Keveers pendant quelques instants avant de répondre :
-Alors Reveek, c’est là que tout se termine ? La course poursuite est finie ?
L’impérial commença à rire :
-Reveek, Keveers, peut importe comment on m’appelle, l’essentiel est ailleurs. L’essentiel est dans mon triomphe.
Les Anges Noirs froncèrent les sourcils d’incompréhension. Quelle était cette histoire de double nom ? Peu importait de toute façon, Hoke savait pertinemment qu’ils se trouvaient à un moment crucial :
-Vous êtes donc aveugle ? Vous ne voyez pas que vous avez perdu, irrémédiablement perdu !
-Je n’abdiquerai jamais tant que j’aurai le soutien inconditionnel de mes soldats. Ils se battent en mon nom, ils combattent parce que je leur ai demandé, parce qu’ils savent que c’est juste.
-Ils se battent et ils meurent parce que vous les y avez obligé ! Vous êtes un tyran Reveek et comme tout tyran, vous devez être évincé.
-Vous n’avez donc pas compris ? C’est la démocratie qui affaiblit les nations, qui ronge les peuples. Moi, en détenant le pouvoir entre mes deux seules mains, je sais que je mènerai Neylan à son apogée.
-La démocratie respecte la vie. Vous, vous apportez la mort.
-Faux, j’ai donné un espoir à ce peuple. Je leur ai prouvé que tous ensemble ils pouvaient changer leur destin, que tous ensemble, ils pouvaient dominer ce système ! L’histoire retiendra ma volonté de mener mon peuple à la gloire. Une gloire qui resplendira pendant des millénaires.
-L’histoire retiendra votre folie. Votre discours prouve à quel point vous devez être éliminé. Votre soit disant pouvoir ne reposera bientôt plus que sur des cadavres et des cendres. Si vous oeuvrez pour votre peuple, vous ne pouvez pas laisser faire cela.
-Je suis le peuple ! Je le représente, je le dirige, je décide ce qu’il fait. J’ai un droit de vie et de mort sur eux.
-Vous êtes fou à lier.
-Ce que vous appelez folie, je le nomme « raison ». J’ai compris que les hommes doivent être dirigés par un seul chef, un chef puissant et déterminé. La démocratie, le pluripartisme mène à la corruption, à la convoitise, à l’avarice et à la destruction. Je refuse ce triste destin. D’une nation de dominée, je veux faire un peuple de géants.
Alors Konn Keveers écarta les bras et commença à les monter vers le ciel :
-Ce que j’ai fait, je ne le regrette pas. Je sais que je mérite le pouvoir. Et si la guerre est le prix à payer pour que se réalise mon ambition suprême, alors qu’il en soit ainsi. Les grands régimes s’élèvent dans le sang et la sueur, à l’image de l’Empire Galactique.
-Alors, si c’est ce que vous pensez réellement, vous aurez la même fin que l’Empire.
Tel Hoke dégaina son blaster et le braqua sur Konn Keveers :
-Vous arrivez à la fin de votre règne !
L’impérial le foudroya du regard avant qu’un grand sourire ne se dessine sur son visage :
-Non, il vient tout juste de commencer !
Tout d’un coup, Keveers fit un pas en arrière et tomba dans le canal. Mais alors qu’il aurait dû logiquement s’enfoncer dans l’eau, rien ne se produisit. Les Anges Noirs se précipitèrent vers le quai et entendirent alors des turbines se mettre en route. Puis, ils virent cinq water-speeder s’élancer à une vitesse phénoménale sur les eaux calmes du canal. Les petits engins en métal étaient profilés pour la course et semblaient surfer sur l’eau. Keveers menait la course, suivi de près par quatre de ses gardes.
-Il nous échappe, s’exclama Tel en serrant le poing gauche.
-Pas encore ! s’écria Kern
Le Ferlusien désigna trois autres water-speeder qui étaient encore amarrés. Tel les regarda pendant une fraction de seconde avant de lancer :
-Mak, avec Eljy ! Zook, tu accompagnes Kern. Moi, je prends le dernier.
Aussitôt, et sans hésiter, les Anges Noirs enfourchèrent les water-speeder. Tel fut le premier à démarrer. Il saisit le guidon de contrôle et en tourna les poignées. L’accélération fut fulgurante et le capitaine Ferlusien put ainsi poursuivre Keveers et ses hommes de main. Il fut bientôt imité par Mak et Eljy, qui bien que tassés sur le petit engin, réussirent à démarrer sans encombre. Ce ne fut en revanche pas le cas pour Zook et Kern. Ce dernier, qui pilotait, accéléra trop brutalement, catapultant Zook en arrière. Celui ci tomba dans l’eau verte en provoquant moult éclaboussures. Kern ralentit aussitôt, se retourna et cria à son ami, qui était trempé :
-Bah, qu’est ce que tu fais, tu prends un bain ? Ce n’est pas le moment tu sais !
-Très drôle !
Zook rejoint le water-speeder et s’accrocha cette fois ci fermement. Kern ne tarda donc pas à se lancer également aux trousses de Keveers. Une terrible course poursuite venait de commencer.


Les water-speeder progressaient sur l’eau à une vitesse incroyable, sautant parfois sur les faibles remous et laissant derrière eux des remous blanchâtres. Les Anges Noirs se regroupèrent et décidèrent qu’ils devaient éliminer les quatre gardes avant de penser à s’attaquer à Keveers qui menait la course. Kern hurla pour couvrir le bruit des turbines :
-C’est génial ces trucs ! Pourquoi est ce que l’on a pas ça sur Ferlus ?
A ce moment là, les gardes se retournèrent pour tirer sur les Anges Noirs. Ceux ci se dispersèrent au dernier moment faisant vrombir leurs turbines. Tel se baissa quand on voulut le prendre pour cible puis il accéléra brutalement, levant ainsi légèrement le haut de son speeder. Puis il se saisit de son blaster et tira à trois reprises. Le premier tir termina sa course dans l’eau, le second frappa la coque métallique du speeder alors que le dernier transperçait de part en part l’épaule du garde qui vacilla. Il perdit l’équilibre et tomba dans l’eau aussitôt, s’assommant sérieusement. Pendant ce temps là, son water-speeder, devenu incontrôlable, sortit du canal après avoir heurté de plein fouet la berge et termina sa course dans la rare végétation. Au bout d’une seconde à peine, une magistrale explosion se produisit, engloutissant le peu d’arbres qui poussaient d’ici de là.
-C’est dangereux ces machins là, s’exclama Tel en se lançant à l’attaque d’un autre garde.

Mak et Eljy se décalèrent légèrement et parvinrent à se mettre à la même hauteur d’un autre Neylanais qui tenta de les abattre. Mais le tir ricocha dans une des deux turbines, qui tînt heureusement le coup.
-Approche-toi au maximum, je m’en occupe, cria Mak à Eljy.
-Pas de problème.
Aussitôt Eljy se rabattit avec violence et heurta l’autre water-speeder qui grinça. Le garde tenta de se défaire de cette surprenante attaque mais Eljy ne lâcha rien. Tout en gardant un œil sur le canal qui semblait s’étendre à perte de vue devant lui, il se maintenait collé au speeder de son adversaire. C’est le moment que choisi Mak pour se mettre debout. Puis il bondit sans hésiter sur l’appareil du Neylanais qui fut surpris pendant quelques instants. Il tenta alors de s’en débarrasser mais Mak, idéalement placé derrière le pilote, lui agrippa la taille, banda ses muscles et propulsa le membre des Brigades du Renouveau à l’eau. Celui ci sembla rebondir sur la surface verte émeraude avant de s’y enfoncer et ne devenir qu’un lointain point noir. En effet, les water-speeder maintenaient un rythme infernal et les pilotes devaient se montrer habiles lorsque le canal dessinait une courbe. Sans se soucier de la Cité Fortifiée qui s’éloignait derrière eux, ils se concentrèrent sur leur unique objectif : abattre Konn Keveers.

Zook et Kern étaient également aux prises avec un water-speeder et son pilote qui ne semblait pas vouloir s’en laisser compter. Mais Zook était déterminé à le désarçonner le plus rapidement possible, voilà pourquoi il lui bondit sur le dos. Mais le Neylanais sentit l’attaque venir et lui expédia un coup de coude en plein visage, ce qui fit basculer le jeune Ferlusien vers l’arrière. Sentant qu’il allait tomber à l’eau, il s’agrippa comme il le pouvait. Ses mains saisirent l’extrémité du siège alors que ses jambes plongeaient dans l’eau :
-Je crois que ma situation n’est pas très confortable !
Le garde de Keveers, voyant qu’il n’était pas parvenu à tuer son adversaire se mit à zigzaguer sur l’eau du canal, ce qui entama les prises de Zook. Mais Kern vînt à sa rescousse et percuta le water-speeder du Neylanais qui faillit perdre le contrôle de son engin. Zook en profita pour se hisser sur l’engin rapide. Il saisit son blaster au moment où le garde prenait le sien. Zook fut plus rapide puisqu’il tua en un coup le garde qui ne poussa même pas un cri lorsqu’il chavira de son speeder. Zook se précipita aux commandes et rétablit sa course, puis il regarda Kern qui lui fit un petit signe de la main :
-Bien joué !
-Ouais je sais, mais tout ça j’y suis habitué, donc pour moi ce n’est ni plus ni moins que de la routine, répondit Zook en prenant un air faussement hautain.


Tel et le dernier garde ne cessaient de se harceler de tir de lasers, chacun cherchant à se débarrasser de la menace que représentait l’autre. Tel Hoke crut que sa dernière heure était arrivée quand un laser le frôla de quelques centimètres. Il déglutit bruyamment et riposta aussitôt, forçant le Neylanais à se tenir éloigné.
C’est alors qu’une multitude de lasers percutèrent le water-speeder qui s’enflamma. Des gerbes d’étincelles s’en échappèrent et le pilote prit feu quasi instantanément. Désespéré, il se jeta à l’eau juste avant que le speeder n’explose dans un fracas assourdissant. Tel évita au dernier moment un bout de turbine qui se précipitait vers lui, avant de se retourner pour voir qui l’avait aidé. Il vit les autres Anges Noirs, tous un blaster à la main, qui le rattrapaient en étant chacun monté sur un water-speeder :
-On peut dire que la cavalerie arrive au bon moment.
Puis il regarda de nouveau devant lui, se fixant sur l’appareil de Keveers qui filait à vive allure sur l’eau :
-A nous deux !


Konn Keveers se retourna un bref instant pour s’apercevoir qu’il était talonné de très près. Il jura intérieurement quand il distingua Tel Hoke qui le rattrapait petit à petit. Il se saisit de son blaster et ouvrit le feu, forçant le Ferlusien à se pencher dangereusement. Mais celui ci décida de rendre coup pour coup, obligeant Keveers à d’habiles manœuvres d’évitement.
Devant les speeder, le canal décrivait un virage abrupt. Tous les water-speeder le négocièrent sans freiner, provoquant d’immenses gerbes d’eau qui éclaboussèrent toute la berge. Mais Tel négocia ce virage plus habilement que sa cible qui perdit dangereusement du terrain. Keveers se retourna une nouvelle fois et sentit l’anxiété le gagner. Se pouvait-il qu’il subisse une nouvelle défaite ? Non, il n’en était pas question. Il devait s’en sortir pour continuer de mettre au point ces nombreux plans d’avenir. Il ne pouvait pas perdre, il ne devait pas perdre :
-Je n’ai pas fait tout cela pour rien ! murmura l’impérial alors qu’une grimace de haine lui barrait le visage.

Derrière lui, Tel cherchait un moyen efficace de se débarrasser du chef des Brigades du Renouveau. C’est alors qu’il vit une rampe en pemabéton sur le bord du canal, qui permettait d’accéder à la terre ferme. En fait, cette rampe offrait un tremplin inestimable. Tel regarda quelle était sa position par rapport à sa cible et fit pour lui-même :
-Bon , bein quand faut-y aller, faut-y aller !
Il se dressa sur son water-speeder tout en gardant le contrôle de son engin, et se précipita sans freiner vers la rampe.
-Mais qu’est ce qu’il fout le capitaine ? s’exclama Eljy qui voyait la scène se dérouler de derrière.
-Ca y’est, il a la folie des grandeurs, ajouta Kern.
Tel prit à pleine vitesse le tremplin en permabéton, raclant son speeder qui émit d’affreux bruits métalliques. Au moment où il arrivait au bout de la rampe, sa vitesse lui permit de s’envoler littéralement. Tel eut comme dernier geste d’orienter de nouveau son appareil vers le canal avant de lâcher définitivement les commandes. Il tomba dans l’eau avec violence et ne distingua pas très bien ce qu’il se passa ensuite.
En fait, Konn Keveers entendit distinctement le bruit des turbines qui s’approchait inéluctablement. Il se retourna juste au moment où le water-speeder de Tel allait lui retomber dessus. Keveers écarquilla les yeux d’horreur et lança :
-Non, je ne peux être vain…
La fin de sa phrase se perdit dans un affreux brouhaha métallique. L’impérial fut écrasé entre les deux speeders et hurla de douleur. Mais tout d’un coup, ce qui devait se produire arriva. Le choc brutal provoqua une explosion sur-puissante qui déclencha une vague de remous impressionnante. Des fragments d’acier se déversèrent en pluie et s’enfoncèrent dans l’eau du canal, sous les yeux éberlués des Anges Noirs, qui s’étaient arrêtés à bonne distance. Ils regardèrent les derniers bouts de métal enflammés disparaître avant de s’exclamer :
-Génial !
-Ouais, ça c’est ce que j’appelle du bon boulot, assura Mak.
Soudain, Tel Hoke émergea de l’eau, un grand sourire aux lèvres. Il regarda ce qu’il avait provoqué et dit :
-Vous voyez, je vous avais bien dit que c’est moi qui le tuerais !
-C’est de la triche, vous aviez pris de l’avance, rétorqua Zook.
Et les Anges Noirs observèrent de nouveau le lieu où Konn Keveers, le tyran Neylanais, venait de perdre définitivement la vie.
-Ma relation avec ce sale type vient de tomber à l’eau, se contenta d’ajouter Tel en riant.
Au loin, derrière eux, la Cité Fortifiée s’apprêtait à tomber entre les mains de la Nouvelle République.


Les troupes alliées réussirent enfin, malgré leurs nombreuses pertes, à mettre en fuite les soldats restants des Brigades du Renouveau. Sans plus attendre, les soldats de la Nouvelle République se déversèrent dans la Cité Fortifiée, s’emparant des points stratégiques. C’est accompagné d’immenses cris de joie qu’ils fêtèrent leur victoire durement acquise. Quelques minutes plus tard, ils s’emparaient du Palais Gouvernemental, proclamant officiellement la chute du régime de Konn Keveers.
Neylan était aux mains de la Nouvelle République…et de l’armée Ferlusienne. Ainsi, quand Garm Bel Iblis et Nel Sanders quittèrent leur capsule de sauvetage et firent leurs premiers pas sur le sable ocre, la terrible guerre qui avait décimé les armées et bouleversé les soldats était terminée.



Voilà, j'espère sincèrement que cela vous a plu!! :D :wink:
Modifié en dernier par Darkwilliam le Sam 15 Oct 2005 - 12:39, modifié 1 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Ven 14 Oct 2005 - 21:27   Sujet: 

Anges Noirs, en avant toute ! 8) 8) 8) 8) 8)
Chapitre un peu plus long que les autres, et on aura peine à me faire croire que ce n'est pas de l'Ange Noir que j'ai lu !
- Humour féroce, petits jeux de mots à la DW bien pensé (en particulier sur la toute fin :D )
- De l'action non-stop, et plutôt bien racontée
- Des personnages bien trippants, les petites disputes sur "qui-tue-qui" qui sont le genre de détail qui nous obligeront plus tard à te mettre rapidos sur le Tome III des AN :lol: :lol:

Bref, tout ça pour dire que j'ai adoré : on suit les AN sur leur recherche de Nok/Konn et inutile de préciser qu'ils n'ont pas à leurs mains des cartes aux trésors mais bien des guns surpuissants qui n'ont font passer un bon moment le temps de quelques pages... :ange:
Mais le vrai plaisir est ailleurs : une poursuite à la ROTJ sur des waters speeders et Là on voit bien que DW prend son pied... et nous aussi :D :D Les 5 ferlusiens ont eu du pain sur la planche, dans cet ultime chapter de bataille, qui, c'est un peu dommage, nous apprend rien sur les questions qui restent à élucider :sournois: peut-être pour l'épilogue... où le Tome III si DW est plus vicieux qu'on le pense (si c'est possible ! :D )Et la fin est un peu rapide, même si le petit Konn il a eu une bonne raclée finalement !!!
Bref merci pour ce chapitre de haute volée... et j'attends de pieds fermes l'épilogue, un carnaval de caméo :D le plus tôt possible (à bon entendeur... :sournois: )
DW est un petit magicien... et on sait jamais ce qui va sortir de son chapeau... on sait juste que y'auras des batailles et des combats un peu partout, de l'humour à s'en mordre la poussière... et de la bonne vieille DW touch 8) 8) :) :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 14 Oct 2005 - 21:54   Sujet: 

kamocato007 a écrit:Anges Noirs, en avant toute !
Chapitre un peu plus long que les autres, et on aura peine à me faire croire que ce n'est pas de l'Ange Noir que j'ai lu !
- Humour féroce, petits jeux de mots à la DW bien pensé (en particulier sur la toute fin )
- De l'action non-stop, et plutôt bien racontée
- Des personnages bien trippants, les petites disputes sur "qui-tue-qui" qui sont le genre de détail qui nous obligeront plus tard à te mettre rapidos sur le Tome III des AN


Eh c'est marrant, tu viens de résumer l'essence même de ce chapitre!! Comme quoi, tu as bien lu!! :D :wink:

Bref, tout ça pour dire que j'ai adoré : on suit les AN sur leur recherche de Nok/Konn et inutile de préciser qu'ils n'ont pas à leurs mains des cartes aux trésors mais bien des guns surpuissants qui n'ont font passer un bon moment le temps de quelques pages...


Oui, en relisant je me suis rendu compte que cela se lisait super bien et vite (donc j'étais content :) ) et je me suis dit "que c'était plus vite lu qu'écrit".
:D

Mais le vrai plaisir est ailleurs : une poursuite à la ROTJ sur des waters speeders et Là on voit bien que DW prend son pied... et nous aussi


C'est vrai que je me suis fait plaisir. Je voulais trouver une fin originale et bien je crois que j'ai réussi. En plus cela me permet de rendre hommage à ROTJ, ce qui est toujours bon à prendre. :wink: :sournois:

Les 5 ferlusiens ont eu du pain sur la planche, dans cet ultime chapter de bataille, qui, c'est un peu dommage, nous apprend rien sur les questions qui restent à élucider :sournois: peut-être pour l'épilogue... où le Tome III si DW est plus vicieux qu'on le pense


Oui oui, on découvrira la vérité à propos du secret de Mak dans l'épilogue, ne t'inquiète pas. :wink: :D


Et la fin est un peu rapide, même si le petit Konn il a eu une bonne raclée finalement !!!


C'est vrai qu'il en a prit pour cher le bougre ! :lol:

Bref merci pour ce chapitre de haute volée... et j'attends de pieds fermes l'épilogue, un carnaval de caméo le plus tôt possible à bon entendeur...


Merci pour les compliments. :oops: Je posterai l'épilogue la semaine prochaine car il va me falloir du temps pour travailler l'épilogue avec tout ce que j'ai à y mettre. :D

En tous cas merci beaucoup pour ta lecture rapide et ta critique qui m'a bien fait plaisir. :wink:

P.S: Eh eh, Lowie va avoir un petit déjeuner mouvementé. Espérons qu'il ne s'étouffera pas devant tant d'action !! :lol: :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Django » Sam 15 Oct 2005 - 2:33   Sujet: 

J'ai lu le chapitre 12. Je reprends mon souffle aprés cette débauche de combats aériens et terrestre. Heureusement il y a les anges pour nous ammener un peu fantaisie dans ce monde de brûte :wink: (pub).

Comme toujours les descriptions sont formidables.

Je viens de copier et d'éditer le chapitre 13.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 15 Oct 2005 - 10:10   Sujet: 

Merci Django! :)

Tu as effectivement intérêt à reprendre ton souffle après le chapitre XII vu que le chapitre XIII a également un rythme très soutenu. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Django » Sam 15 Oct 2005 - 15:15   Sujet: 

Salut DW, effectivement j'ai enfin trouvé un avatar qui me plait car celui que j'avais au début de mon inscription a disparu lors de l'attaque de l'abruti de acker(ne pas cloner svp).
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Lowie » Sam 15 Oct 2005 - 18:57   Sujet: 

Bon moi c'est pour demain la mise en ligne de mon "petit avis" :lol: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 15 Oct 2005 - 19:19   Sujet: 

Alors je l'attends avec impatience! :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Sam 15 Oct 2005 - 21:21   Sujet: 

Ce chapitre XIII conclut brillamment et bruyamment :D les batailles de Neylan très punchy, violentes à souhait - que d'hémoglobine :shock: :D - qui prennent bien aux tripes 8) :) 8) :) étalées sur plusieurs pages super vibrantes :D - combien DW :wink: - . Voici un défi relevé haut la main pour moi par DW nous contant donc une bataille spatiale qui m'a soufflé par son dénouement de dingue imprévisible :o :shock: :o :shock: , une bataille rangée à la Napoléon :lol: près de la capitale neylanaise d'une boucherie sans nom, et une bataille urbaine complètement déjantée opposant les AN aux gardes rapprochés de Konn Keveers. Dommage que tu ne précises pas plus que ça les cachettes prises par les gardes qui se font tirer comme des lapins par nos AN bondissants comme des cabris :D . Bref, quand j'étais sur la place j'aurais imaginé des arcades, des fontaines mais le coup des caisses métalliques sorties d'on ne sait où c'était fandard :lol: . Bref, j'aurais aimé un peu plus de détails sur la grande place qui donne directement sur le Palais. Autrement, je suis étonné que Kamo n'ait pas relevé cet hommage décalé à son héros favori James Bond :

Darkwilliam a écrit:
C’est à ce moment là qu’un des gardes hurla pour couvrir le bruit de la bataille urbaine :
-Rends toi Ferlusien et tu auras la vie sauve !
-Je m’appelle Hoke !
Tel se redressa alors, tira avec une extrême précision, tuant instantanément le garde trop avancé.
-Tel Hoke !
Et il souffla sur le bout de son blaster avant de se remettre à l’abri.



Heu les civils neylanais femmes et enfants ils étaient cachés où :? parce que j'ai pas souvenir que les AN dégommant à tout va s'en préoccupent beaucoup. Pauvre Mak même pas le temps de brancher une Neylanaise :lol: .

La cerise sur le gâteau c'est naturellement comme le souligne déjà fort bien mon ami Kamo la course poursuite de fous sur le canal des waters speeders avec des turbos ninjas :D . Car ce génial moment d'action pure et originale enfièvre le lecteur par son rythme complètement speed :D :lol: :D :lol: jusqu'à sa chute finale renversante. Le tout est émaillé par les assauts audacieux des AN pour éliminer les 4 gardes qui protègent les arrières de Konn qui se fait fumer :lol: :lol: :lol: par Tel Hoke. Taxi est aussi une source d'inspiration ici :wink: :) .

Le discours de Konn dictateur abominable est à lire résumant bien la folie du pouvoir qui s'empare jusqu'à la moelle de cet Impérial qui s'est vidé de toute parcelle d'humanité :shock: :shock: . Jusqu'au bout il ressasse qu'il justifie le massacre génocidaire des neylanais pour une ère de gloire bien éphémère. C'est proprement terrifiant.
Sinon, les Anges Noirs pourraient être punis d'avoir abîmé le centre historique de la Cité Fortifiée :x et d'avoir combattu dans le ciel de la même Cité en bousillant des chasseurs ennemis qui pouvaient en s'écrasant sur les maisons tuer des civils innocents :o :

Darkwilliam a écrit:
Quelques secondes plus tard, les Anges Noirs survolaient la ville à une vitesse astronomique. Aussitôt des batteries tentèrent de les abattre, en vain.
-Bon, c’est pas tout mais il faudrait peut-être se débarrasser des gars que l’on poursuit depuis un bon moment, fit Eljy.
-C’est parti, assura Tel.
Les Ferlusiens réduisirent encore la distance qui les séparait de leurs adversaires avant de tirer à bout portant. Le déluge de laser eut lieu au moment où les vaisseaux survolaient une zone résidentielle. Kern et Mak anéantirent deux chasseurs qui plongèrent instantanément. Ils s’écrasèrent dans un fracas insupportable sur des maisons. L’explosion fut magistrale et avala plusieurs bâtiments. Les flammes se précipitèrent vers le ciel, léchant les coques des Anges Noirs. Puis ce fut au tour de Zook, de Tel et d’Eljy de réaliser leur part de travail. Ils ouvrirent le feu avec une précision extrême. Leurs salves enflammèrent les réacteurs des vaisseaux ennemis qui ne tardèrent pas à se consumer. Des débris incandescents s’écrasèrent sur le sol et sur les structures habitées.
-Voilà une bonne chose de faîte, maintenant, il faut trouver un endroit pour se poser.



Pour conclure, ce chapitre se lit très vite car on ne s'y ennuie pas une seule seconde. DW ponctue ce récit également de belles notes d'humour potache et noir. Bref, ce chapitre XIII a de quoi rassasier le lecteur gourmand de sensations fortes très fortes :D et de blagues qui fonctionnent comme de joyeux électrochocs.

Et dire que l'Epilogue s'annonce comme un putain de cirque humoristique :) 8) :) 8) .

Ces AN2 sont bourrés d'action à ras bord ( que d'originaux terrains de jeux pour les AN :D :D :D ), de méchants sadiques, de bonnes blagues sans être un remake des AN1. Les AN2 proposent une nouvelle Aventure encore plus hallucinante, au ton encore plus tragique et dur lors des batailles de titans que les AN1 classico tout de même avec un Han Solo fougueux et séduisant en diable et son diable de copilote wookie :wink: .

Bref, j'ai aimé les AN2 en attendant l'Epilogue et par MP le prologue des AN3 avec la curieuse race des Kotorns.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Sam 15 Oct 2005 - 22:57   Sujet: 

Merci Lowie pour ta critique complète qui fait sincèrement plaisir. :oops: :)


Lowie a écrit:Ce chapitre XIII conclut brillamment et bruyamment les batailles de Neylan très punchy, violentes à souhait - que d'hémoglobine - qui prennent bien aux tripes - étalées sur plusieurs pages super vibrantes - combien DW -


Je viens de vérifier, les 4 actes finaux représentent 26 pages Word format 12. Sacrée baston ,non? (plus fort que les AN Tome I, d'ailleurs. Mais c'est normal car le Tome II se doit d'être plus impressionnant encore).

Voici un défi relevé haut la main pour moi par DW nous contant donc une bataille spatiale qui m'a soufflé par son dénouement de dingue imprévisible, une bataille rangée à la Napoléon :lol: près de la capitale neylanaise d'une boucherie sans nom, et une bataille urbaine complètement déjantée opposant les AN aux gardes rapprochés de Konn Keveers.


J'ai effectivement essayé de "varier" les plaisirs pour que cette bataille soit différente de celle du Tome I. Tant mieux si j'ai réussi. :wink:


Dommage que tu ne précises pas plus que ça les cachettes prises par les gardes qui se font tirer comme des lapins par nos AN bondissants comme des cabris. Bref, quand j'étais sur la place j'aurais imaginé des arcades, des fontaines mais le coup des caisses métalliques sorties d'on ne sait où c'était fandard :lol: . Bref, j'aurais aimé un peu plus de détails sur la grande place qui donne directement sur le Palais.


Oui, je vois ce que tu veux dire. Mon seul argument pour me défendre est de dire que trop de descriptions aurait tué le rythme endiablé que je voulais conférer au chapitre. :D Mais c'est vrai que plus de descriptions aurait aussi apporté plus de réalisme à la scène. :wink:

Autrement, je suis étonné que Kamo n'ait pas relevé cet hommage décalé à son héros favori James Bond :

Darkwilliam a écrit:
C’est à ce moment là qu’un des gardes hurla pour couvrir le bruit de la bataille urbaine :
-Rends toi Ferlusien et tu auras la vie sauve !
-Je m’appelle Hoke !
Tel se redressa alors, tira avec une extrême précision, tuant instantanément le garde trop avancé.
-Tel Hoke !
Et il souffla sur le bout de son blaster avant de se remettre à l’abri.



Ca me fait déjà plaisir que toi, tu l'ai remarqué! Je me suis bien marré à écrire ca en plus!
:lol: :D

Heu les civils neylanais femmes et enfants ils étaient cachés où :? parce que j'ai pas souvenir que les AN dégommant à tout va s'en préoccupent beaucoup.


POur moi, étant donné que c'est la guerre, les gens sont abrités chez eux ou dans leur cave, pour éviter de prendre un laser perdu. D'ailleurs la scène ou Eljy rentre par la fenêtre dans une maison devait être l'occasion d'un dialogue avec une famille apeurée. Mais je l'ai finalement coupée au montage! :D

Le discours de Konn dictateur abominable est à lire résumant bien la folie du pouvoir qui s'empare jusqu'à la moelle de cet Impérial qui s'est vidé de toute parcelle d'humanité :shock: :shock: . Jusqu'au bout il ressasse qu'il justifie le massacre génocidaire des neylanais pour une ère de gloire bien éphémère. C'est proprement terrifiant.


Je suis content qu'il t'ait "marqué"! C'était le but recherché! 8) :)

Pour conclure, ce chapitre se lit très vite car on ne s'y ennuie pas une seule seconde. DW ponctue ce récit également de belles notes d'humour potache et noir. Bref, ce chapitre XIII a de quoi rassasier le lecteur gourmand de sensations fortes très fortes et de blagues qui fonctionnent comme de joyeux électrochocs.


Re-merci pour les compliments! :D :wink:

Et dire que l'Epilogue s'annonce comme un putain de cirque humoristique .


Je ne te le fais pas dire mon cher! Je vais bien m'amuser à écrire je le sens! :)

Les AN2 proposent une nouvelle Aventure encore plus hallucinante, au ton encore plus tragique et dur lors des batailles de titans que les AN1 classico tout de même avec un Han Solo fougueux et séduisant en diable et son diable de copilote wookie.


Le plus dur était de faire dans "l'original" après le Tome I. :wink: Et si tu as trouvé la fin du Tome II tragique, je me demande ce que tu diras de celle du Tome III, que je prévois apocalyptique. :sournois:

Bref, j'ai aimé les AN2 en attendant l'Epilogue et par MP le prologue des AN3 avec la curieuse race des Kotorns.

Lowie.


Oui, les Kotorns m'offrent un terrain pour de nouvelles histoires et de nouveaux rebondissements. :lol: :D

Encore merci Lowie et à bientôt pour de nouvelles aventures avec les Anges Noirs! :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 16 Oct 2005 - 10:46   Sujet: 

Cher DW, je te demanderais de me MP l'Epilogue morceau anthologique qui se précise :D car je souhaite l'imprimer et le conserver. Je sais que je ne peux tout imprimer - Whills rien qu'en Edition Simple m'a carrément épuisé une cartouche et demi d'encre :lol: alors l'Edition Collector :) :) :) - . D'ailleurs cet Epilogue il comporte au minimum combien de pages ?

Pourrais-tu sous forme d'ultime clin d'oeil marrant mentionner Jeel :wink: ? Car il fait tjs partie des AN forever pour moi après son immense courage produit dans les AN1 qui livre tous les portraits des autres AN hormis celui de Mak découvert dans les AN2.

Un coup de Z6PO serait pas de refus : Kamo et moi on aime tous les genres d'humour :D :D :D :D .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 16 Oct 2005 - 12:21   Sujet: 

Lowie a écrit:Cher DW, je te demanderais de me MP l'Epilogue morceau anthologique qui se précise :D car je souhaite l'imprimer et le conserver.


Pas de problème, je te l'enverrai dès qu'il sera prêt! :wink: Ce sera ma façon à moi de fêter les vacances Samedi prochain en achevant le Tome II des Anges Noirs. :D

Je sais que je ne peux tout imprimer - Whills rien qu'en Edition Simple m'a carrément épuisé une cartouche et demi d'encre alors l'Edition Collector


Ouais, il abuse Kamocato à retoucher son oeuvre! :D A croire qu'il veut faire comme George Lucas, à la différence prêt que Kamocato a la bonté de ne pas nous faire payer les aventures de Whills! :sournois: :lol:

Tiens ca me fait penser que moi aussi, quand j'aurai du temps (pas avant 2035 donc :D :x ) je pourrai faire une Edition Spéciale des Anges Noirs. Je rajouterai des descriptions et des dialogues dans les trois Tomes. :sournois: :idea: :D

D'ailleurs cet Epilogue il comporte au minimum combien de pages ?


Vu tout ce que j'ai à y mettre, il fera au moins 5 pages! :wink: D'ailleurs je peux déjà vous dire qu'il se passera sur Coruscant lors d'une fête organisée pour célébrer la victoire de Ferlus et de la Nouvelle République sur Keveers le despote! Et Cel Dreq, le Kotorn, sera de la partie. :sournois:

Pourrais-tu sous forme d'ultime clin d'oeil marrant mentionner Jeel :wink: ? Car il fait tjs partie des AN forever pour moi après son immense courage produit dans les AN1 qui livre tous les portraits des autres AN hormis celui de Mak découvert dans les AN2.

Un coup de Z6PO serait pas de refus : Kamo et moi on aime tous les genres d'humour :D :D :D :D .

Lowie.


Oh bah au point où j'en suis, je peux bien te placer C3P0! :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar kamocato007 » Dim 16 Oct 2005 - 12:35   Sujet: 

Je l'attends moi cet épilogue !!! Rien de mieux que de commencer les vacs avec tout un carnaval de caméo :D Et rien de mieux pour les finir avec l'épilogue du Tome III :sournois: :P

Comme d'hab, tu pourras me MP cet épilogue ? :)

Ouais, il abuse Kamocato à retoucher son oeuvre! A croire qu'il veut faire comme George Lucas, à la différence prêt que Kamocato a la bonté de ne pas nous faire payer les aventures de Whills!

Ca ne saurait tarder : vous trouverez l'ES de Whills direct sur Amazon.fr :D :P

Et Cel Dreq, le Kotorn, sera de la partie.


:sournois: :sournois: :sournois:
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Dim 16 Oct 2005 - 13:39   Sujet: 

Dommage que Kamolowill ne figure point dans l'Epilogue ayant un sort malheureux dans la fic de DM877 :( .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 16 Oct 2005 - 13:55   Sujet: 

kamocato007 a écrit:

Comme d'hab, tu pourras me MP cet épilogue ?


Mais avec le plus grand plaisir mon cher! 8) :D

Et Cel Dreq, le Kotorn, sera de la partie.


:sournois: :sournois: :sournois:


Ravi que cela te fasse plaisir! :lol: :wink:

Dommage que Kamolowill ne figure point dans l'Epilogue ayant un sort malheureux dans la fic de DM877 .


Bah en même temps vu que la fic de DM877 a lieu en -32 ou un truc de ce genre et que les Anges Noirs se déroulent en l'an 12 ou 13, il aurait quand même prit un coup de vieux s'il était apparu dans l'épilogue du Tome II. :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Lowie » Dim 16 Oct 2005 - 17:47   Sujet: 

Qu'en est-il de ta prise de contact avec Nitae qui dessine les AN 8) - elle pourrait peut-être t'en envoyer si elle a un scan. Je suis d'une curiosité sans limites :D . Bravo Nitae de t'intéresser aux AN qui ouvriront leurs rangs à une très belle fille dans le Tome III - je sens que cet ultime opus va être interdit aux plus petits :lol: :lol: -.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations