[Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Revan1er » Sam 21 Juin 2008 - 18:13   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Un très bon chapitre! On a revu Dark Liser et j'en suis heureux! Vivement le prochain chapitre pour savoir ce qu'il va se passer une fois qu'il aura un cristal en sa possession!
Je suis le feux de la haine.
Tout l'univers s'incline devant moi.
j'ai découvert la vraie vie...
Revan1er
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 22 Avr 2008
Localisation: Metz
 

Messagepar Darkliser » Mer 25 Juin 2008 - 0:07   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

AJ Crime a écrit:je le lirai donc avec encore plus d'attention, c'est promis....


J'ai du mal à croire que tu puisses lire avec encore plus d'attention :shock:

Revan1er a écrit:Un très bon chapitre! On a revu Dark Liser et j'en suis heureux! Vivement le prochain chapitre pour savoir ce qu'il va se passer une fois qu'il aura un cristal en sa possession!


Héhé! La suite est pour Vendredi :sournois:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Jeu 26 Juin 2008 - 11:29   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Voilà la suite avec un peu d'avance
Bonne lecture


Chapitre 21: Les épreuves




Darkliser progressait dans la grotte sans rencontrer de problèmes autres qu'une odeur nauséabonde de putréfaction de quelques probables victimes des insectes. Lorsqu'une intersection s'ouvrit à lui, il fit confiance à son instinct et prit celle de droite qui sentait moins mauvais. D'abord très spacieuse, la grotte se rétrécissait au fur à mesure et les squelettes plus ou moins vieux des proies des insectes semblaient de moins en moins nombreux. L'odeur pestilentielle, en revanche, ne disparaissait pas et faisait suffoquer le jeune homme à petit feu. Les parois émettaient une faible lumière rougeâtre qui empêchait l'endroit de sombrer dans l'obscurité.
Pour la première fois de sa courte vie, Darkliser entendit son coeur battre et troubler le lourd silence qui s'était installé.
L'obscurité de Den arriva à une entrée et en toucha les contours avec sa main. D'après son aspérité, ce n'était plus naturel mais construit par quelqu'un. La Force ne lui murmura rien d'alarmant même lorsqu'il franchit l'entrée construite dans la roche volcanique. Deux portes fermées surgirent alors à sa vue après avoir pris un virage.
« Comment faire pour entrer? Pas par la force en tout cas... »pensa la moitié d'âme en analysant les portes massives.
Juste à côté de l'une des portes, une écriture inconnue était gravée dans la roche. Darkliser était totalement incapable de la déchiffrer, il le savait.
Il remarqua un interstice à côté de la porte qui ressemblait à un port pour bloc de données. En fouillant dans son armure d'éclaireur mandalorien, il trouva justement un bloc entre un médipack et une paire de ciseaux.
L'objet s'inséra moyennement bien dans la petite cavité mais Darkliser sentit que cela fonctionnait. En effet, les signes gravés à côté de la porte changèrent de conformation et devinrent lisibles car le jeune homme comprenait le langage mandalorien.
_ Toi ,qui ose convoiter le trésor des anciens; Par ta maîtrise du Fluide qui régit la galaxie, ta force, ton sang-froid et ton courage seront mis à l'épreuve, lut à haute voix Darkliser en fronçant les sourcils.
Étrangement, il ne se souvenait pas que l'ami de Kawashi ait parlé d'épreuves sur son journal. Peut-être qu'ils avaient réussi à ouvrir l'autre porte...
Il toucha le panneau qui s'escamota vers le haut. Darkliser découvrit alors sa première épreuve.
Une vaste salle s'étalait devant lui ainsi qu'un énorme gouffre sans fond. Au centre de celui-ci, une minuscule parcelle de roche s'élevait et semblait avoir été placé là afin de réceptionner les éventuelles personnes qui osaient s'aventurer ici. La Force ne lui indiquait aucun danger mais Darkliser n'était pas dupe, ses sens pouvaient être brouillés par le flot de Force qui circulait dans la grotte.
Prêt à recevoir l'obstacle qui ne manquerait sûrement pas d'arriver, il sauta haut et atterrit sur le pic avec grâce malgré son armure mandalorienne qui le rendait plus lourd. Le côté Obscur de Den en vint même à se demander s'il ne devrait pas l'enlever. Une fraction de seconde après son atterrissage, une volée de lances l'accueillit à l'horizontale. Darkliser réagit en réalisant un bouclier de Force que lui avait appris à faire son maître. Kalin Notsun était en effet le Jedi qui maîtrisait le mieux cette technique de défense très utile et Den s'était révélé être un élève doué.
Seule une légère aura bleutée indiquait la présence d'une manifestation de la Force tout autour de l'humain. Les lances rebondirent dessus tandis que Darkliser souriait en se disant que c'était trop facile. Pourtant la nuée ne cessait pas et continuait à harceler l'utilisateur de la Force. Il ne pouvait pas sauter de l'autre côté tout en maintenant son bouclier mais Darkliser trouva une échappatoire que même un Jedi des plus banals pourrait réaliser.
L'humain envoya une vague de Force sur la droite et la gauche afin de briser toute les lances qui arrivaient dans sa direction et fit un saut périlleux pour enfin se retrouver de l'autre côté. L'attaque des lances cessa alors immédiatement après.
En face de lui se présentait un long et étroit couloir pierreux qui laissait penser que la course d'obstacles n'était pas finie. Les yeux de Darkliser rougeoyèrent, il commençait déjà à en avoir assez de ces épreuves. Elles ne faisaient que lui faire perdre un temps précieux car compté. Den reviendrait bientôt réclamer le contrôle de son corps.
L'humain ôta sa lourde armure mais récupéra tous les objets qu'elle contenait. Les vieilles frusques, qui avaient été une tunique Jedi, ne ressemblaient à présent plus à rien et il avait bel et bien l'air d'un sans-abris de Nar Shadaa.
Darkliser s'engagea lentement à la recherche de pièges dissimulés. Ses pas feutrés ne s'entendaient pratiquement pas. Maintenant qu'il marchait dans le couloir, il aperçut deux cadavres squelettiques au loin. L'homme n'eut pas besoin de se baisser pour comprendre que la cause de leur mort avait été violente. L'un avait le crâne brisé tandis que l'autre avait perdu un de ses bras qui reposait plus loin.
Le jeune homme fit un pas de trop et entendit un déclic.
Son plongeon en avant fut immédiatement précédé d'un balancier aiguisé qui s'était actionné lors de son passage. Le courant d'air que sentit Darkliser était là pour témoigner de la justesse de l'esquive. A peine remis debout, deux autres balanciers parallèles foncèrent sur lui de face. Plus par réflexe qu'autre chose, l'humain se mit de côté et vit un des pièges coupants passer à quelques millimètres devant ses yeux marrons stupéfaits.
Derrière-lui, une porte pivota devant la salle de la première épreuve et bloqua l'éventuelle retraite. Darkliser commençait à comprendre, ceci n'était que l'entrée d'un labyrinthe ou de quelque chose de semblable.
Il s'arrêta un moment car il repensait à Lyra. Il se demandait ce qu'elle faisait en cet instant précis mais il avait comme une étrange sensation. Était-il possible qu'elle soit en ce moment-même sur Ilum?
Une vive douleur transperça sa tête. C'était Den qui était en train de reprendre le contrôle de son corps légitime.
« Cet idiot ne sait pas où on est...il faut que je résiste où il nous fera tuer »
Darkliser fit alors une chose qu'il haïssait. Il se servit de pouvoirs lumineux pour repousser le padawan encore un peu et discipliner son esprit instable. Les dangers seraient encore présents et sans la Force, la mort était la seule alternative...


Tous les insectes avaient littéralement été carbonisés par les charges au thorium. Même leur carapace incroyablement dure ne résistait pas à cet explosif qui restait un des meilleurs dans toute la galaxie.
Vala oublia ses différends avec Lyra et vint la remercier pour son aide.
_ C'est normal...tu as changé de coupe au fait? Demanda la jeune femme blonde avec un sourire narquois.
Vala eut envie de répondre une réplique bien sentie mais au prix d'un effort, elle s'en abstint. La Jedi était au-dessus de ces chamailleries.
_ Ce n'est pas important. Les mandaloriens ne doivent plus être très loin. Il faut donc nous organiser en conséquence. Le problème c'est qu'ils ont l'avantage non-négligeable de connaître le terrain.
Brandon flanqué de BPS1 arriva pour féliciter Lyra pour son courage.
_ Bien qu'étant une femme, vous avez fait preuve d'une grande ruse pour venir à bout en une seule attaque de tous ses petits monstres. Je veux que vous sachiez que vous avez gagné mon respect.
Un peu pris au dépourvu, Vala Loosu présenta néanmoins ses deux compagnons d'armes. Lyra écouta avec attention surtout le moment où elle narra que BPS1 et Brandon avaient sauvé la vie de Den.
Elle n'eut pas le temps de réagir car le colonel Spartan l'interrompit. L'homme était habillé avec une armure républicaine semblable, seul ses galons et sa casquette le différenciaient du commun des troupes.
_ Jedi! Nous avons repéré une créature gigantesque endormie juste devant la grotte...
Vala eut l'impression que son coeur avait fait un saut dans sa poitrine.
_ Quoi? Elle n'est pas morte? Vous en êtes sûr?
Den n'était donc parvenu qu'à la mettre hors de combat pour une petite durée. Cela ne lui ressemblait pas du tout. Elle pensait plutôt à une nouvelle perfidie de son côté Obscur qui était apparemment le seul à pouvoir utiliser la Force..
_ Affirmatif! J'ai même fait appel à la section des artilleurs vu sa taille pour la tuer dans son sommeil, répondit le colonel. Ils ont ordre de tirer si elle lève le petit doigt.
_ Il vaut mieux nous en occuper nous-même, intervînt Lyra qui pensait aussi au retour de Den.
Les autres acquiescèrent mais Twick resta pour veiller un peu sur Kirax et vérifier le Feu Ardent. Apparemment, les pattes des insectes étaient empoisonnées et avaient la capacité de paralyser la victime. S'y connaissant plus que Vala en médecine Jedi, Lyra avait diagnostiqué que ses jours n'étaient pour l'instant pas en danger.



Narik faisait partie de la section des artilleurs et en tant que tel, il possédait un lance-missile merr-son de la corporation Czerka. Le soldat était chargé tout comme cinq autres de ses collègues de surveiller le monstre endormi. Cette créature donnait sans cesse des sueurs froides à Narik. L'homme mûr n'avait jamais été très courageux au cours de sa carrière et c'est pour ainsi dire la raison principale pour laquelle il n'était pas monté en grade.
Le monstre se mit à bouger mais ses énormes yeux restèrent fermés. Narik était déjà à deux doigts de paniquer. Si l'insecte se réveillait, cela en serait fini de lui.
Il regarda les autres soldats concentrés sur la cible. Ceux-ci ne semblaient vraiment pas à l'aise mais ils suivaient les ordres à la lettre. Narik s'était toujours débrouillé pour ne pas faire de mission dangereuse mais cette fois-ci il n'avait pas pu faire autrement.
_ On devrait tirer avant qu'elle ne se réveille, caporal! Dit tout bas Narik à son supérieur derrière-lui.
Le caporal républicain fit un signe de dénégation.
_ Les ordres sont les ordres, soldats maintenant taisez-vous et restez concentré.
Le soldat lui lança un regard de chien battu puis réassura sa prise sur le lance-missile. Il se rendit alors compte qu'il tremblait de tous ses membres. Ses nerfs commençaient à le trahir pour révéler son état mental. Une goutte de sueur qui n'avait rien à voir avec la chaleur étouffante de la jungle roula sur sa joue blême et tomba sur le sol sablonneux.
Le corps du superinsecte se mit à vrombir comme s'il avait longuement soupiré. Mais pour l'esprit de Narik ravagé par la peur, cela représentait plutôt un signe d'hostilité. Sa couardise finit par prendre le dessus sur les ordres et il appuya sur la gâchette de son arme lourde.
Le missile fusa en direction de la créature endormie et la percuta de plein fouet dans le flanc. Narik fut satisfait de son tir d'autant plus que le monstre poussait un rugissement d'agonie. Il pensa que ce n'était pas étonnant vu la puissance du missile qu'il avait lancé. La poussière s'élevait et le soldat ne pouvait pas voir la mort du monstre mais il était heureux d'avoir sauvé sa peau même s'il serait probablement renvoyé de l'armée.
Le sourire de Narik s'effaça instantanément lorsqu'il vit une imposante masse sombre qui se jetait sur lui à travers le nuage de particules. Sa peur lui souleva l'estomac et ses mains paralysées lâchèrent le lance-missile de la Czerka. Le soldat de la République eut juste le temps de voir une rangée de dents pointues parsemées de filets de bave méphitiques puis ce fut le noir total. Les instruments de carnivore du prédateur insectoïde s'enfoncèrent dans sa chair avec une violence peu commune. Narik vivait ses derniers instants au seuil de l'inconscience. Il sentit la mâchoire surpuissante du monstre le soulever et l'engloutir lorsqu'elle se cabra...

*************************************************


Tous les vaisseaux de la République s'étaient posés et les troupes débarquaient avec empressement et discipline. Auparavant vide de toute vie, le terrain sablonneux était à présent surpeuplé de soldats et de matériels de guerre. L'explosion à l'entrée de la grotte avait provoqué un vague sentiment de panique à cause de l'effet de surprise.
Les deux Jedi se précipitaient autant qu'elles le pouvaient en direction du monstre qui faisait voler les prétentieux qui osaient se mettre sur son chemin pour l'arrêter. Il était véritablement hors de lui et détruisait tout sur son passage, les vaisseaux y compris grâce à l'acide qu'il crachait un peu partout. Un républicain en reçut une pleine giclée en pleine poitrine et il se retrouva dissous en quelques secondes.
_ Comment pourrons nous vaincre cette araignée? Je ne connais pas du tout cette race mais il faut une énorme puissance de feu pour l'abattre, fit Lyra un peu dépassée.
Elle avait quitté la guerre et le sang pour se retrouver dans bien pire. Une idée lui vint et elle ajouta:
_ Et comment Den a fait pour passer sans se faire dévorer?
Le monstre grossissait et semblait de plus en plus grand et menaçant au fur et à mesure qu'elles avançaient dans sa direction.
_ Je n'en suis pas sure mais il a utilisé des éclairs de Force dans ses yeux pour endommager son système cérébral ou quelque chose comme ça. Cela expliquerait pourquoi il s'est évanoui. Après on peut toujours le rendre aveugle mais cela le rendra encore plus furieux qu'avant, énonça Vala en regardant derrière-elle.
Owen et le colonel Spartan étaient en train d'organiser les troupes pour contre-attaquer le superinsecte. A contrecoeur, Brandon et BPS1 avait été assignés à l'entrée de la jungle afin de repérer d'éventuels mouvements de soldats mandaloriens. Les républicains n'arrivaient pas à accepter de se battre au côté d'un sergent mandalorien et d'un androïde bactério qui étaient des ennemis en principe.
_ Pour une fois on est d'accord, répondit Lyra en lui souriant, mais son visage angélique s'assombrit vite en voyant les dégâts que provoquaient la bestiole.
Le monstre s'évertuait à faire fondre un des vaisseaux de débarquement de la République tandis qu'il ne sentait même pas les tirs désespérés des soldats.
Pour détourner son attention vers elle et Vala, Lyra invoqua la Force et projeta un débris métallique sur le superinsecte. Hormis le grand bruit provoqué par le contact du métal et la carapace, l'attaque ne fit encore une fois ni chaud ni froid à la redoutable araignée. La riposte ne se fit pas attendre, une patte noire et velue s'abattit en direction des humaines qui l'évitèrent en faisant une roulade chacune de leur côté. Lyra se releva juste à temps pour voir une autre des pattes l'attaquer. N'ayant pas le temps de se dégager, la belle blonde canalisa son énergie dans ses bras. Le choc entre le membre coupant du monstre et la lame jaune de Lyra la fit s'enfoncer de quelques millimètres dans le sol et libéra une impressionnante quantité d'étincelles. Cependant elle tint bon en serrant les dents.
L'ancienne apprenti de Viridia sauta et abattit son arme de toute ses forces sur la patte de l'araignée. Celle-ci la retira dans un grognement colérique.
_ Poussez-vous, hurla le sergent Mordum aux deux guerrières.
Les soldats de la République avaient profité du combat pour assembler une arme lourde. Elle ressemblait à un énorme blaster sauf qu'elle était posée sur un pied mobile. L'arme tressauta puis cracha des lasers sur la créature cauchemardesque. L'araignée recula devant l'importance des impacts mais son corps blindé ne subissait pas beaucoup de dégâts.
« Owen a une idée en tête, je le sens, mais laquelle? »se demanda Lyra en désactivant son arme de corps à corps.
Mordum s'approcha de l'araignée qui hurlait de frustration; le républicain tenait quelque chose de sphérique à la main.
« Un détonateur thermique »
En effet, le colosse enclencha la minuterie et lança la grenade en direction de la gueule ouverte de la bête. Elle percuta un des imposants crocs de l'araignée mais glissa finalement dans son gosier.
Quelques secondes plus tard, la bombe explosa et liquéfia la plupart des organes internes du monstre qui se figea instantanément. La terre trembla légèrement lorsqu'il s'effondra sur le sol tandis que de la fumée s'élevait par sa bouche.
Un silence stupéfait s'installa alors pendant qu'Owen tournait la tête vers ses compatriotes. Étrangement, son regard s'attarda sur Vala mais il reporta vite son attention sur le colonel Spartan.
_ Sergent Owen Mordum! Pour vos exploits, vous êtes promu major de l'armée de la République! Félicitations! Annonça solennellement le colonel avec un sourire figé comme s'il avait perdu l'habitude de faire cette action.
Un peu surpris, Owen ne put que répondre:
_ C'est...c'est un honneur pour moi! Fit-il en faisant un petit salut de militaire.
_ Maintenant...major Mordum, venez je vais vous donner quelques troupes à commander. Jedi Mayn et Loosu, je vous suggère de l'accompagner au front. On vient de me signaler des mandaloriens en approche, et ils sont nombreux. Deux sabres laser ne seront certainement pas un luxe inutile, expliqua Spartan.
_ Des nouvelles de l'espace? Demanda Vala en accrochant son sabre à son armure mandalorienne
D'ailleurs, elle avait hâte de s'en débarrasser car elle se battait mieux avec des vêtements légers.
_ Nous gagnons grâce à notre nombre plus élevé mais la flotte mandalorienne a entrepris des manoeuvres suicidaires. Ce n'est pas dans leurs habitudes de procéder ainsi.
_ Les Jedi Obscurs se fichent pas mal de perdre quelques vaisseaux ou soldats mandaloriens. C'est d'eux que doivent venir ces nouvelles manoeuvres, répliqua la Jedi aux cheveux courts. Le peuple mandalorien semble vraiment bien endoctriné par Mapassar...

**********************************************************

Le labyrinthe venait à bout de la patience de Darkliser à cause de sa longueur et des futiles pièges qu'il recélait. Une boule de pierre l'avait même poursuivi à un moment donné sur quelques mètres. Nul doute qu'un utilisateur de la Force ordinaire aurait eu de bonnes chances d'y rester mais lui, il n'était pas comme les autres. L'ombre de Liser avait ses propres pensées, rêves et objectifs mais pas de corps. Il devait donc essayer de vivre avec celui qui avait contribué à le créer. Pour l'instant, les deux parties avaient le même but mais Darkliser savait que cela ne durerait pas.
Le jeune homme arriva au début d'un long couloir qui semblait déboucher sur un espace d'une luminosité différente de celle du labyrinthe. La sortie n'était donc pas loin.
Le couloir semblait être vierge de tout piège comme le reste du labyrinthe hormis une partie qui n'avait pas de sol. A peine Darkliser eut pensé que faire un tel saut serait très difficile que les parois commencèrent à se rapprocher.
« Je ne peux pas rebrousser chemin, il va falloir foncer » se dit-il en démarrant le début de ce qui allait être une course contre-la-montre effrénée. La Force lui permit d'augmenter sa vitesse de telle façon que ses jambes devinrent floues. Darkliser déclencha une volée de flèches mais celle-ci le manquèrent de peu grâce à sa vélocité. Se rapprochant toujours, les murs menaçaient d'écraser l'humain s'il ne se dépêchait pas.
Lorsque le gouffre séparant la seconde personnalité de Den de la sortie se profila, elle concentra la Force dans les moindres parcelles des cellules musculaires de ses jambes. Darkliser devait passer où cela serait sa fin. Il ne serait qu'une victime parmi tant d'autres des pièges laissés par une race inconnue.
Arrivé à un centimètre du gouffre, Darkliser sauta le plus loin qu'il put sans pour autant aller trop haut à cause du plafond assez bas. Malgré ses précautions, il sentit le sommet de son crâne toucher la pierre qui s'effrita légèrement en faisant tomber un peu de poussière. Les secondes manquèrent et il tomba bien trop tôt en direction de l'abîme noir qui semblait vouloir l'accueillir avec joie. Dans une tentative désespérée, Darkliser leva une main pour tenter d'accrocher le rebord de l'autre partie du couloir. Ses doigts ne lâchèrent pas lorsqu'ils entrèrent en contact avec la pierre. La Force lui permit de ne pas se déboîter l'épaule sous la violence de la réception. Mais il n'eut pas le temps de soupirer de soulagement car les mûrs n'étaient plus qu'à quelques centimètres de part et d'autre de sa personne.
D'un coup sec de son bras droit, il remonta et continua sa course. Tout allait se jouer en peu de temps. Au dernier moment, l'ombre plongea en avant tandis que les parois frôlaient ses membres. Un bruit de tonnerre se fit entendre derrière le passage de Darkliser qui avait finalement réussi à s'en sortir.


Den était essoufflé et peinait à se relever. Il avait brusquement réussi à renvoyer Darkliser à l'endroit où il devait être. L'espace d'un instant, la concentration de l'autre partie de son âme s'était entièrement dirigé vers la survie et Den avait pu en profiter. Le padawan dut cependant reconnaître que son côté Obscur était aussi fort que lui-même il y a près d'un an maintenant. Sans lui, Den n'aurait jamais pu passer toutes ces épreuves et en sortir indemne.
Derrière-lui la sortie du labyrinthe se terminait en une sorte d'arche aux motifs ouvragés et sculptés dans la pierre. Mais le Jedi ne s'intéressait plus qu'à la nouvelle porte qu'il avait devant lui. Elle était identique à la dernière avec la fente pour introduire un bloc note ainsi que des inscriptions indéchiffrables.
Den refit le même procédé que Darkliser pour convertir le dialecte en écriture mandalorienne.
« Toi qui a prouvé tes qualités physiques de guerriers et ta maîtrise du Fluide; affronte à présent les tortures de l'esprit » indiquait l'inscription.
La porte s'ouvrit alors en révélant une petite pièce. Liser vit ce qui ressemblait fortement à une pyramide d'environ quarante centimètres de hauteur au centre de la salle. Derrière, deux portes identiques s'élevaient comme s'il fallait faire un choix entre l'une ou l'autre.
Les yeux de Den fixèrent la pyramide avec prudence et méfiance. Il se demandait ce qu'il était censé faire avec. Son instinct lui souffla de la toucher, ce que le jeune Jedi fit...puis tout devint blanc...


**************************************************


Le sol comme le ciel brillaient d'une agressive lumière blanche. Seul un alien assis sur une chaise contrastait avec le décor unicolore. Toutes les directions semblaient infinies mais le plus déroutant était que cet endroit ne pouvait pas être réel.
Den se regarda et se pinça. A l'évidence il avait toujours les mêmes guenilles malodorantes et il ressentait même la douleur mais d'une manière plus diffuse. Le padawan se dirigea en direction de l'alien humanoïde qui ne semblait pas avoir remarqué sa présence pour l'instant. Ses yeux étaient très espacés car ils quittaient sa tête des deux côtés. Il avait une apparence très vieille et Den ne connaissait pas son espèce. Quant à ses habits, ils étaient simples mais un peu primitifs.
_ Toi qui a prouvé tes qualités physiques de guerriers et ta maîtrise du Fluide; affronte à présent les tortures de l'esprit, récita l'alien avec une fidélité sans faille.
Le jeune homme remarqua l'intonation mécanique des paroles de l'humanoïde. Peut-être était-ce une sorte de programme.
_ Je suis prêt, fit Den sur un ton motivé et fort.
_ Trois énigmes seront posées et les trois réponses correctes ouvriront la porte du trésor. Aucune erreur ne sera tolérée. Voici la première:
Si tu trouves le passage, alors je t'apparais.
Tu pourras me garder ou bien me partager.
Mais si tu me partages, alors je disparais.
Que suis-je?

A première vue l'énigme ne semblait pas très compliquée mais Den n'excellait pas dans ce domaine.
« Si tu trouves le passage, alors je t'apparais...je ne vois pas du tout »
Le reste avait une signification bien plus claire et le jeune Jedi trouva finalement la réponse.
_ Le secret, murmura Den, sûr de lui.
_ Réponse correcte, fit L'alien d'une voix monocorde. Maintenant voici la prochaine:
Il dévore toutes choses,
Oiseaux, bêtes, arbres, fleurs.
Réduit les dures pierres en poudre,
Met à mort les rois, détruit les villes,
Et aplatit les plus hautes montagnes.

Den Liser eut à peine le temps de manifester sa joie d'avoir bien répondu à la première que déjà ses yeux s'agrandissaient. Celle-ci ne lui disait absolument rien du tout. Il pensa au début à un ouragan ou une intempérie de ce genre mais quel rapport cela pouvait-il avoir avec les rois? De plus, les ouragans n'aplatissent pas les montagnes, il n'y avait que l'érosion qui avait la capacité de causer ce genre de dégâts à des montagnes. Et encore il fallait beaucoup de temps...le temps!
La réponse avait jaillit de la bouche du padawan à la seconde où il y avait pensé.
Après un moment de silence, l'alien confirma:
_ Réponse...correcte.
Parfois je suis fort,
Parfois je suis faible.
Je parle toutes les langues
Sans jamais les avoir apprises.

« Qu'est-ce qui peut être fort et faible et parler toutes les langues sans les avoir jamais apprises? » se répéta t-il.
Le jeune homme claqua des doigts pour se donner de l'inspiration en regardant le ciel blanc. A côté de lui, le donneur d'énigmes souriait imperceptiblement.
Den tourna en rond pendant quelques minutes en se repassant l'énigme une bonne trentaine de fois mais rien n'y fit. Aucune réponse ne lui venait. C'était fini, il n'arriverait pas à passer la dernière épreuve. Dans des images fugitives, Den se vit en train de revenir et d'annoncer aux autres qu'il avait lamentablement échoué. Le visage colérique et déçu de Vala qui avait tout risqué pour lui et pour sa quête lui ferait certainement abandonner toute volonté. Il entendait même dans sa tête une réplique bien cinglante de BPS1 du genre « BPS1 a honte d'avoir pour maître un faible, un perdant ». Quant à Brandon, il s'était rebellé car il était persuadé que Den pourrait aider son peuple à se libérer du joug des Jedi Obscur dans un premier temps. Le mandalorien le quitterait certainement sans un regard en arrière et penserait qu'il s'était trompé au sujet de l'âme guerrière du jeune padawan.
A ces pensées, une vague de désespoir assaillit Den et il ne put que hurler le plus fort possible pour tenter d'apaiser sa peine. Le cri perça l'environnement irréel et ne se stoppa qu'au bout de quelques secondes lorsque son affaiblissement se fut apaisé.
Le Jedi se retourna brusquement vers le donneur d'énigme avec une nouvelle lueur dans les yeux comme si une ampoule électrique s'était allumé en lui et donna finalement l'ultime réponse:
_ L'écho, c'est l'écho.
Une chance qu'il ait crié à ce moment-là sinon il n'aurait jamais pu trouver.
_ Réponse correcte. Toutes les épreuves ont été réussies. Vous pouvez donc prétendre au trésor des anciens, confirma l'alien.
La tension accumulée retomba d'un coup sous forme d'un long soupir.
_ Mais vous devrez me permettre de vous analyser avant que vous ne partiez.
Den en demanda la raison en fronçant des sourcils.
_ Information indisponible, répliqua le donneur d'énigmes qui semblait bel et bien n'être qu'un programme.
L'épreuve des énigmes étant terminé, le blanc disparut et Den revînt à la réalité. Un hologramme lui faisait face...

***********************************************************

Des forces mandaloriennes étaient en approche d'après le rapport des éclaireurs. Le colonel Spartan avait du mal à admettre que ses homme se battent pour donner du temps à un seul homme qui devait réaliser une quête. Seul l'assurance que des Jedi viendraient soutenir l'effort de guerre le convainquit du bien fondé de ce sacrifice. L'officier républicain ne pouvait même pas se rassurer en se disant que les mandaloriens abandonneraient la partie si leur flotte dans l'espace était totalement détruite. Ce peuple n'abandonnait jamais la partie. La bataille se passait d'ailleurs plutôt bien pour les Républicains mais rien n'était encore définitif.
Vala Loosu avait l'intention de prendre un chasseur et d'aller aider les escadrons de la République afin de minimiser leurs pertes tandis que les autres resteraient au sol. Les soldats étaient d'ailleurs prêts à recevoir les conquérants et avaient construit à la hâte des barricades. Derrière l'une d'elles, Lyra essayait de trouver le bon moment pour annoncer la nouvelle à Vala.
_ Vala...je dois te dire quelque chose.
_ Hé bien vas-y je n'ai pas que ça à faire, je dois me préparer, fit la Jedi brune avec impatience.
_ Il faut que tu saches qu' Ossus a subit une attaque et que de nombreuses vies ont été perdues, avoua Lyra Mayn.
A sa grande surprise, Vala ne laissa paraître aucune émotion.
_ Je m'en doutais un peu, j'avais ressenti une lointaine perturbation dans la Force. Qui a attaqué?
_ Je n'en suis pas sûre mais je crois que c'était les Sith. Aucun Jedi Obscur n'a jamais possédé un tel pouvoir maléfique; fais-moi confiance je l'ai ressenti...j'avais du mal à respirer, expliqua Lyra avec un frisson d'effroi en y repensant.
Le visage de Vala resta froid tout comme son ton.
_ Je vois...je me demande vraiment ce que Den peut te trouver. Tu n'es qu'une lâche d'être partie au lieu d'avoir combattu aux côtés de tes frères et soeurs! Ne m'adresse plus la parole ou cela se passera très mal pour toi!
Et elle tourna les talons pour se diriger vers son vaisseau tandis que Lyra était restée sans voix. La femme soupira d'un air à la fois triste et sombre, elle s'était enfuie seulement parce qu'elle y avait été obligée. De quel droit cette femme osait la juger de cette façon? La Jedi en avait assez de l'arrogance dont faisait preuve Vala à son égard. Un jour, L'adolescente lui montrerait de quoi elle était capable...



Brandon avait hâte que les combats débutent bien que ses ennemis soient à présent son peuple aveuglé par les Jedi Obscur et leurs promesses. Mais avant ça, il devait sonder ses motivations ainsi que ses pensées. L'ancien sergent de Mandalore devait absolument être sûr que rien ne le retiendrait lors de la bataille qui s'annonçait. Il s'était allié avec un groupuscule Jedi qui combattait ceux qui opprimaient par la propagande le peuple mandalorien. Aucun ne lui inspirait réellement confiance sauf le jeune homme qui lui avait ouvert les yeux et l'avait exhorté à se rebeller. Le mandalorien n'avait aucun doute sur le fait que le Jedi ressortirait en vie de la grotte. Et à ce moment-là, Brandon lui apprendrait tout ce qu'il savait pour en faire un guerrier écrasant tous ses ennemis. Les Jedi Obscurs n'auraient aucune chance et les mandaloriens redeviendraient le fier peuple sans peur et courageux.
L'homme en armure rouge leva ses deux vibrolames aux manches ouvragés d'inscriptions en mandalorien et les lécha selon le rituel de son clan. C'était soi disant pour rendre ses armes plus proches de lui et donc plus efficace à l'usage. Brandon savait que cela ne changeait absolument rien mais par pur traditionalisme il le faisait à chaque fois qu'il avait un combat à faire. Ses armes blanches étaient aiguisés à la perfection et lui permettaient de traverser même la plus solide des armures. En tant que bretteur hors-pair, Brandon connaissait depuis longtemps toutes les failles que l'on pouvait trouver sur une armure. Le mandalorien reconnaissait cependant l'utilité des armes à distance qui étaient de toutes façons indispensables dans l'armée. C'est pourquoi il possédait un fusil blaster à répétition capable de décimer sans problème un ennemi peu ou mal protégé.
Peu de soldats osaient s'en prendre ou même seulement lui adresser la parole à cause de son air glacial et permanent que l'on attribuait souvent à celui d'un tueur. Pourtant le mandalorien était plus petit que la moyenne chez l'humain mais il se rattrapait par un physique moyennement musculeux et son apparence de pirate.
Il avait estimé le nombre de soldats de la République à environ trois cents unités, ce qui était environ trois fois moins que les mandaloriens qui étaient près d'un millier. Mais le sergent adorait se jouer des pronostics et prouver que le talent pouvait contrer les statistiques défavorables. Il fallait aussi qu'il soit bien entouré car la confiance en ses frères d'armes était primordiale. Brandon n'était pas sûr que les républicains le considéreraient réellement comme un des leurs.
Il devra être prudent...


Sa première mission réussie, le sombre apprenti avait été félicité par son maître. Celui-ci avait confirmé que c'était bien lui qui avait envoyé les mercenaires à ses trousses afin de le tester. Afin de le récompenser, Jasra et ses compagnons étaient à présent sous les ordres de Josh et faisaient même office de gardes du corps. Il reconnaissait leur habileté à survivre et cela ne lui déplaisait pas. C'était d'ailleurs la seule raison qui l'avait poussé à ne pas les tuer.
Le Jedi Obscur avait reçu une nouvelle mission sur Télosia, il devait superviser les travaux de l'Echange sur leurs bêtes. Autant que Josh put en juger, l'attaque sur Ossus n'avait eu qu'un seul but: détourner les Jedi de la voie de la Lumière. Maintenant d'après les espions, certains Jedi s'étaient décidés à soutenir la République durant les combats. Il fallait donc aider les mandaloriens a garder l'avantage dans des batailles rangées.
Limno Veshran dirigeait le projet de manière propre et efficace à l'inverse de la lavette qu'était Arias Laut. En effet grâce à la discrétion de l'arkanien, le leader de l'Echange ne s'était douté de rien. Celui-ci soutenait peut-être les mandaloriens mais il n'avait aucune intention malveillante à l'égard de l'Ordre Jedi.
Janesh entra dans le vaste bureau du directeur Veshran et le salua brièvement.
_ Monsieur Veshran, à quel stade en sont les recherches?
_ Nous ne pourrons pas passer à l'étape terminale tant que les sujets seront aussi violents. Malgré tout le génie de mon peuple en génétique, nous n'arrivons pas à supprimer l'instabilité génétique de certains de leurs chromosomes. Les bêtes ont une tendance néfaste à s'acharner sur les cadavres des cobayes sans s'occuper de ceux qui sont en vie et ils s'en sont déjà pris à quelques uns de mes meilleurs scientifiques, expliqua Limno Veshran avec un air soucieux.
Josh n'était pas très heureux de ces nouvelles, il fallait que les shizors soient prêts dans le courant du mois prochain au maximum.
_ Avez-vous des solutions contre cette violence?
_ Bien entendu! Nous avons mis au point une injection d'hormones qui pourraient calmer leur envie de sang mais augmenter leur envie de tuer tout ce qui bouge. Pour ce qui est de leur obéissance, je suggère qu'ils soient conditionnés par des utilisateurs de la Force.
L'apprenti de Mapassar lui répondit que ce n'était pas un problème si cela pouvait rendre les shizors plus dociles.
_ Bien je peux donc organiser un test dans les heures qui suivent. J'ai justement attrapé une nouvelle victime Jedi qui tentait de s'infiltrer illicitement...
_ Quoi? Et quand comptez-vous m'en parlez? Fit Josh avec colère en se levant de son fauteuil.
Un peu étonné de la réaction du jeune homme, l'arkanien tenta calmer le jeu en lui disant que la situation était sous contrôle.
_ Qu'en savez-vous? Les Jedi connaissent probablement l'existence de ce laboratoire à présent! J'exige de voir ce Jedi tout de suite!
Le directeur ne se démonta pas pour autant et lui fit signe de le suivre.
Très pointilleux sur l'hygiène dans leurs laboratoires, Josh faillit glisser sur le sol ciré à la perfection à cause de son pas rageur. Il arriva finalement devant les cellules où les Jedi étaient traités comme de la vermine. Cet état de fait ne fit ni chaud, ni froid au Jedi Obscur.
Sa rage laissa place à un sourire des plus démoniaques lorsqu'il reconnut le Jedi acculé contre la paroi de sa prison...
Modifié en dernier par Darkliser le Sam 06 Sep 2008 - 12:55, modifié 5 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Den » Jeu 26 Juin 2008 - 14:39   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Petit à petit, Den rattrape son retard^^
J'ai enfin lu le chapitre XI:
On sent que les chapitres suivant vont nous donner leurs lots de révélations^^
Voici donc un très bon chapitre qui fait avancer les choses, et ça c'est appréciable! Le texte est un peu plus fluide que les précédents et on sent que tu as pris en compte les remarques de nos camarades fanfictioneux! J'ai hâte de rattraper tout mon retard pour voir à quel point tu as progressé. :)
Un bon chapitre donc que j'ai lu avec beaucoup de plaisir!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5315
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Revan1er » Ven 27 Juin 2008 - 22:28   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Très bonne suite mon cher Darkliser!

Par contre j'ai remarqué quelques erreurs de frappes.

Darkliser a écrit:Il fallait donc aider les mandaloriens a gardé l'avantage dans des batailles rangées.

Je pense que c'est plus "à garder"

Darkliser a écrit:Cet était de fait ne fit ni chaud, ni froid au Jedi Obscur.

Petite erreur de frappe je présume.

Les épreuves dans la grotte sont vraiment pas mal et les énigmes bien cherchées. J'ai hâte de lire le prochain chapitre.
Je suis le feux de la haine.
Tout l'univers s'incline devant moi.
j'ai découvert la vraie vie...
Revan1er
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 22 Avr 2008
Localisation: Metz
 

Messagepar Notsil » Sam 28 Juin 2008 - 14:53   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Ayé lu !

Un très bon chapitre, on voit vraiment que tu as progressé depuis tes premiers chapitres ^^ Les descriptions sont bien approfondies avec pas mal de vocabulaire, les sentiments des perso bien décrits aussi.
Ce qui pourrait encore être amélioré ^^ Au niveau de la première énigme, Den trouve un peu trop facilement. Tu as mieux traité le cas dans la 2eme, où on suit tout son raisonnement, comment il part d'abord sur une mauvaise solution, puis le cheminement logique qui le mène à la solution. Pour la 3eme, il manque à mon gout le "tilt" entre le cri et le moment où il donne la solution, genre "il eut une illimination" ou "c'était ça" bref, histoire de montrer plus brusquement qu'il a eu une révélation soudaine ^^ Mais sinon le cri pour trouver la solution c'était bien joué ^^

Bref, passons aux fautes ^^ (moins nombreuses que d'habitude au passage ^^) :

il ne se souvenait pas que l'ami de Kawashi est parlé d'épreuves sur son journal.

->ait parlé

que la course d'obstacles n'était pas fini.

->finie

d'un balancier aiguisé qui s'était actionnait lors de son passage.

->qui s'était actionné

Tous les insectes avaient littéralement été carbonisé par les charges au thorium.

->carbonisés

Même leur carapace incroyablement dure ne résistait pas à cet explosif qui reste un des meilleurs dans toute la galaxie.

->qui restait

Apparemment, les pattes des insectes étaient empoisonnés

->empoisonnées

On devrait tiré avant qu'elle ne se réveille,

->tirer

une rangée de dents pointues parsemés de filets de bave méphitiques puis ce fut le noir

->parsemées

il a utiliser des éclairs de Force dans ses yeux

->utilisé

A contrecoeur, Brandon et BPS1 avait été assigné à l'entrée de la jungle

->avaient été assignés

le colonel avec un sourire raide comme s'il avait perdu l'habitude de faire cette action.

->un sourire figé passe mieux je trouve ^^

On vient de me signaler des mandaloriens en approcher, et ils sont nombreux. Deux sabre laser ne seront certainement pas un luxe inutile,

->en approche....sabre lasers

Les Jedi Obscur se fichent pas mal de perdre

->Obscurs

d'un long couloir qui semblait débouché sur un espace d'une luminosité différente

->déboucher

il sentit le sommet de son crâne racler la pierre qui s'effrita. Les secondes manquèrent et il tomba bien trop tôt en direction de l'abîme noire qui semblait vouloir l'accueillir avec joie.

->l'abîme noir
Tu pourrais aussi rajouter qu'il perd des cheveux voire une partie de son cuir chevelu au passage ^^

Ses doigts ne lâchèrent pas lorsqu'ils entrèrent en contact avec la pierre. Mais il n'eut pas le temps de soupirer de soulagement car les mûrs n'était plus qu'à quelques centimètres de par et d'autre de sa personne

->les murs n'étaient plus...de part et d'autre
Attention aussi que sauter et se réceptionner du bout des doigts ou avec les mains, ça donne un très gros choc dans les bras et les épaules, et il n'est d'ailleurs pas rare de se la déboiter du coup ^^ T'as déjà du essayer de t'élancer sur une barre non ? ^^

vers la survie et Den avait pu en profité.

->en profiter

Den n'aurait jamais pu passer toute ces épreuves.

->toutes

Toutes les directions semblaient infinis

->infinies

Trois énigmes seront posés

->posées

A première vue l'énigme ne semblait pas très compliqué

->compliquée

que déjà ses yeux s'agrandissait.

->s'agrandissaient

il n'y avait que l'érosion qui avait la capacité de causé

->de causer

Quant à Brandon, lui qui s'était rebellé car il était persuadé que Den pourrait aider son peuple à se libérer du joug des Jedi Obscur dans un premier temps.

->il manque un bout de phrase là non ? ou alors il faut remplacer et mettre "quant à brandon, il s'était rebellé car..."

sinon il n'aurait jamais pu trouvé.

->trouver

Toutes les épreuves ont été réussi.

->réussies

Les soldats étaient d'ailleurs prêt à recevoir les conquérants

->prêts

Hé bien va s'y je n'ai pas que ça à faire,

->vas-y

Aucun Jedi Obscur n'a jamais posséder un tel pouvoir maléfique;

->n'a jamais possédé

tandis que Lyra était resté sans voix.

->restée

que rien ne le retiendrait lors de la bataille qui s'annoncer.

->qui s'annonçait

ceux qui opprimés par la propagande le peuple mandalorien.

->opprimaient

par pure traditionalisme il le faisait à chaque fois

->pur traditionalisme

qui étaient près d'un milier.

->millier

faisaient même office de garde du corps.

->gardes

Il fallait donc aider les mandaloriens a gardé l'avantage dans des batailles rangées.

->à garder

il fallait que les shizors soient près dans le courant du moins prochain

->prêts

Cet était de fait ne fit ni chaud, ni froid au Jedi Obscur.

->cet état de fait

Valà valà.

En attendant la suite ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Dim 29 Juin 2008 - 9:48   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Den a écrit:Petit à petit, Den rattrape son retard^^
J'ai enfin lu le chapitre XI:
On sent que les chapitres suivant vont nous donner leurs lots de révélations^^
Voici donc un très bon chapitre qui fait avancer les choses, et ça c'est appréciable! Le texte est un peu plus fluide que les précédents et on sent que tu as pris en compte les remarques de nos camarades fanfictioneux! J'ai hâte de rattraper tout mon retard pour voir à quel point tu as progressé. :)
Un bon chapitre donc que j'ai lu avec beaucoup de plaisir!


Den, ton retard s'accroit au contraire, j'ai dix chapitres d'avance maintenant :lol:
J'espère que la suite te plaira encore plus :ange:


Revan1er a écrit:Les épreuves dans la grotte sont vraiment pas mal et les énigmes bien cherchées. J'ai hâte de lire le prochain chapitre.


D'ailleurs je te remercie pour ton aide :P


Félicitations à Notsil pour son imitation quasi parfaite d'AJ crime :D et c'est agréable de voir que l'on fait moins de fautes.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Den » Mar 01 Juil 2008 - 22:21   Sujet: Re: Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement [EN COURS]

Den, ton retard s'accroit au contraire, j'ai dix chapitres d'avance maintenant :lol:
Par la Force! :shock:
Normalement, d'ici quelques jours, j'aurai lu un ou deux nouveaux chapitres :D
Sinon, je suis sûr que la suite sera à la hauteur de mes espérance! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5315
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar AJ Crime » Lun 07 Juil 2008 - 23:48   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Bien voici pour commencer mes réactions en lecture direct, à la fin mes avis en globalité du chapitre.

Darkliser a écrit: Darkliser progressait dans la grotte sans rencontrer de problèmes.

Précise peut-être ses sensations au niveau odeurs, ça fera un peu mieux passer le choix. " sans rencontrer autre chose que des odeurs nauséabondes" un truc du genre !!!

Darkliser a écrit: plus ou moins vieux des proies des insectes semblaient de moins en moins nombreux

des proies des insectes, ça sonne bizarre... A voir !

Darkliser a écrit: et faisait suffoquer le jeune homme à petit feu.

suffoquer à petit feu, la tournure me paraît étrange, mais si c'est un choix il doit se justifier !

Darkliser a écrit: Pour la première fois dans sa courte vie, Darkliser entendit son coeur battre à cause du lourd silence qui s'était installé.

allègement proposés: "fois de sa" ... "cœur troubler le lourd silence".

Darkliser a écrit: L'obscurité de Den arriva à une entrée et la toucha avec sa main.

je crois savoir ou tu veux en venir mais ça me semble un peu bancale comme phrase ???

Darkliser a écrit: en analysant les massives portes

portes massives devrait suffire !!!

Darkliser a écrit: _ Toi ,qui ose convoiter le trésor des anciens; Par ta maîtrise du Fluide qui régit la galaxie, ta force, ton sang-froid et ton courage seront mis à l'épreuve, lut à haute voix Darkliser en fronçant les sourcils

Étrange, il y a comme un mot qui résonne d'un antédiluvisme dans cette phrase. Tu aurais utilisé Ashla que tu te serais enfoncé de quelques milliers d'années en arrière. Sais-tu ?

Darkliser a écrit: à côté de l'écriture qui s'ouvrit en disparaissant vers le haut

rummmm, rummmm, ", le panneau s'escamota vers le haut" pour ne pas répétter une nouvelle fois porte et pour ne pas confondre qui entre porte et écriture.

Darkliser a écrit: Le côté Obscur s'arrêta un moment car il repensait à Lyra

Si le côté sombre s'arrête ainsi soudain, il ne perd pas sa sensibilité à la Force ???

Darkliser a écrit: L'homme mûr n'avait jamais été très courageux au cours de sa carrière et c'est ainsi dire la raison principale pour laquelle il n'était pas monté en grade.

"c'est pour ainsi dire" ??? non ???

Darkliser a écrit: plus que le monstre criait un rugissement d'agonie

"criait un rugissement" ou "rugissait, à l'agonie" , il y a surement moyen d'alléger la tournure !!!

Darkliser a écrit: _ Comment pourrons nous vaincre cette araignée? Je ne connais pas du tout cette race mais il faut une énorme puissance de feu pour l'abattre, demanda Lyra un peu dépassée.

Il n'y a pas que des questions dans le discours de Lyra... Le "demanda" est-il judicieusement placé ?

Darkliser a écrit:Pour détourner son attention vers les deux femmes,

Lourdeur "vers les deux femmes" ???? propositions: "vers elles" ou alors rien du tout

Darkliser a écrit: _ Sergent Owen Mordum! Pour vos exploits, vous êtes promu major de l'armée de la République! Félicitations! Annonça solennellement le colonel avec un sourire figé comme s'il avait perdu l'habitude de faire cette action.

surprenant en effet, cette promotion par un simple commandement....

Darkliser a écrit: Le labyrinthe venait à bout de la patience de Darkliser à cause de sa longueur et des futiles pièges qu'il recélait. Une boule de pierre l'avait même poursuivi à un moment donné sur quelques mètres.

Un gros remake d'indiana jones ???

Darkliser a écrit: une volée de flèches mais celle-ci le manquèrent de peu à cause de sa vélocité.

"grâce à", à moins que tu ne veuilles qu'il meure.

Darkliser a écrit: Lorsque le gouffre séparant la seconde personnalité de Den de la sortie se profila, elle concentra la Force dans les moindres parcelles des cellules musculaires de ses jambes.

un peu bizarre la tournure !!!!

Darkliser a écrit: car les mûrs n'étaient plus qu'à quelques centimètres de part et d'autre de sa personne.

s'ils sont si proche il aurait pu s'appuyer dessus, courir dessus à la matrix par exemple.

Darkliser a écrit: Il devra être prudent...

Il devrait, non ???


Voilà, voilà, un long chapitre fort intéressant avec des moments forts et d'autres riches de quelques réflexions. Les choses s'avancent vers leur dénouement. C'est parfois assez gros mais l'histoire n'en demeure pas moi intéressante.

J'attendrai donc la suite....
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Mar 08 Juil 2008 - 13:18   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Merci pour les commentaires :ange: :ange:


suffoquer à petit feu, la tournure me paraît étrange, mais si c'est un choix il doit se justifier !


ben c'est assez explicite, je ne vois pas ce qu'il faut justifier :ange:



Darkliser a écrit:
L'obscurité de Den arriva à une entrée et la toucha avec sa main.

je crois savoir ou tu veux en venir mais ça me semble un peu bancale comme phrase ???


Ah bon? Je ne pense pas d'autant que j'explique tout de suite après


Darkliser a écrit:
_ Toi ,qui ose convoiter le trésor des anciens; Par ta maîtrise du Fluide qui régit la galaxie, ta force, ton sang-froid et ton courage seront mis à l'épreuve, lut à haute voix Darkliser en fronçant les sourcils

Étrange, il y a comme un mot qui résonne d'un antédiluvisme dans cette phrase. Tu aurais utilisé Ashla que tu te serais enfoncé de quelques milliers d'années en arrière. Sais-tu ?


Bien sûr que je le sais! Je t'ai d'ailleurs prévenu! Regarde donc les précédents posts :wink:



Darkliser a écrit:
Le côté Obscur s'arrêta un moment car il repensait à Lyra

Si le côté sombre s'arrête ainsi soudain, il ne perd pas sa sensibilité à la Force ???


Exact! Mais là en l'occurence j'ai oublié "de Den"



Darkliser a écrit:
_ Sergent Owen Mordum! Pour vos exploits, vous êtes promu major de l'armée de la République! Félicitations! Annonça solennellement le colonel avec un sourire figé comme s'il avait perdu l'habitude de faire cette action.

surprenant en effet, cette promotion par un simple commandement....


Vu tout ce qu'Owen a fait depuis le début de l'histoire une promotion lui pendait au nez. Après tu va me dire si après "Sergent" il y a "major"? Je dis que oui pour star wars lol



Darkliser a écrit:
Le labyrinthe venait à bout de la patience de Darkliser à cause de sa longueur et des futiles pièges qu'il recélait. Une boule de pierre l'avait même poursuivi à un moment donné sur quelques mètres.

Un gros remake d'indiana jones ???


C'était dur de trouver des épreuves dans une grotte donc j'ai un peu manqué d'originalité... :D


Darkliser a écrit:
Lorsque le gouffre séparant la seconde personnalité de Den de la sortie se profila, elle concentra la Force dans les moindres parcelles des cellules musculaires de ses jambes.

un peu bizarre la tournure !!!!


j'aimerais plus de précision car là je ne vois pas trop ce que tu veux dire!


Darkliser a écrit:
car les mûrs n'étaient plus qu'à quelques centimètres de part et d'autre de sa personne.

s'ils sont si proche il aurait pu s'appuyer dessus, courir dessus à la matrix par exemple.


:lol:


Voilà, voilà, un long chapitre fort intéressant avec des moments forts et d'autres riches de quelques réflexions. Les choses s'avancent vers leur dénouement. C'est parfois assez gros mais l'histoire n'en demeure pas moi intéressante.


Qu'est-ce qui est gros???????????
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar AJ Crime » Mar 08 Juil 2008 - 22:34   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Pour ce qui est "gros" ça touche aux remarques que j'ai faite plus haut et qui ne semble pas du tout te choquer. Donc cela est fait sciemment, je n'ajouterai rien d'autre si non je risque de dénaturer ton style et le message que tu veux nous faire passer. nous ne voyons forcément pas les choses de la même façon, si ce que j'ai relevé ne t'apparaît pas c'est que cela te convient comme tel donc pas de soucis, laisse le comme ça.

L'obscurité de Den arriva à une entrée et la toucha avec sa main.

je crois savoir ou tu veux en venir mais ça me semble un peu bancale comme phrase ???


ça laisse supposer que c'est l'obscurité qui touche l'entrée ??? Il y a donc une porte ou il touche la pierre ? ça me paraissait flou ou alors je suis complètement idiot !!!!

Bien sûr que je le sais! Je t'ai d'ailleurs prévenu! Regarde donc les précédents posts :wink:

bien sure que je le sais également, c'était juste pour te montré que je l'avais vu .... et que je marquais le coup... Merci d'ailleurs pour le clin d'œil.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Mar 08 Juil 2008 - 23:40   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Ce que j'ai cité plus haut c'est seulement les phrases que je n'ai pas changé, sinon il y a pas mal de tes remarques qui m'ont aidé pour les autres.



ça laisse supposer que c'est l'obscurité qui touche l'entrée ??? Il y a donc une porte ou il touche la pierre ? ça me paraissait flou ou alors je suis complètement idiot !!!!


J'avais rien dit ùais j'ai ajouté un mot pour rendre la phrase plus claire :lol:


bien sure que je le sais également, c'était juste pour te montré que je l'avais vu .... et que je marquais le coup... Merci d'ailleurs pour le clin d'œil.
Pour ce qui est "gros" ça touche aux remarques que j'ai faite plus haut et qui ne semble pas du tout te choquer. Donc cela est fait sciemment, je n'ajouterai rien d'autre si non je risque de dénaturer ton style et le message que tu veux nous faire passer. nous ne voyons forcément pas les choses de la même façon, si ce que j'ai relevé ne t'apparaît pas c'est que cela te convient comme tel donc pas de soucis, laisse le comme ça.

L'obscurité de Den arriva à une entrée et la toucha avec sa main.

je crois savoir ou tu veux en venir mais ça me semble un peu bancale comme phrase ???


ça laisse supposer que c'est l'obscurité qui touche l'entrée ??? Il y a donc une porte ou il touche la pierre ? ça me paraissait flou ou alors je suis complètement idiot !!!!

[
quote]Bien sûr que je le sais! Je t'ai d'ailleurs prévenu! Regarde donc les précédents posts :wink:

bien sure que je le sais également, c'était juste pour te montré que je l'avais vu .... et que je marquais le coup... Merci d'ailleurs pour le clin d'œil.[/quote]


Ouais j'ai décidé d'utiliser ce nom au lieu de la Force car après tout ça date de nombreux millénaire!
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Jeu 17 Juil 2008 - 18:25   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Bonne lecture


Chapitre 22: La bataille rangée




Den était revenu à la réalité avec sa main toujours posée sur l'étrange pyramide. De celle-ci s'échappait un faisceau bleu qui se matérialisait avec la distance en hologramme du donneur d'énigmes que Liser avait vaincu.
Une autre lumière s'échappa de la pyramide et scanna le Jedi de bas en haut. Den se rappela que le donneur d'énigmes avait dit qu'il voulait l'analyser.
_ Sujet humain, âge approximatif: 0,9 kiotas, taux de midichloriens: deux milles, faible aptitude à manier la Force.
Le silence s'installa lorsque l'hologramme bleu analysa les données recueillies.
_ Sujet appartenant à la lignée pure des Elus, déblocage de la mémoire d'Abys...
Den Liser ne comprenait pas beaucoup à quoi tout cela pouvait bien servir mais il avait bien l'intention de connaître le fin mot de cette histoire.
L'hologramme alien cligna des yeux et regarda directement Den pour la première fois.
_ Déjà un autre Elu se présente à moi? Mon nom est Abys, je suis la conscience d'un ancien rakata. Et toi? Es-tu venu convoiter ton due?
_ Mon due? S'étonna Den qui était un peu dérouté par le changement de comportement de l'hologramme. Vous voulez parler des cristaux Kiishra?
_ Exact! Ces cristaux ne répondent qu'aux membres directs de ta famille jadis nombreux.
_ Comment savez-vous cela? Vous voulez dire que toutes ces épreuves ont été faites pour les Elus?
Abys parut confus devant la question de Den.
_ Tu veux dire que tu as passé les épreuves? C'est étrange, normalement le dispositif à l'entrée aurait du détecter en toi un Elu comme l'a fait le programme avant moi. Il y a dix kiotas ou deux cents années standards pour ta race, un membre de ta famille est venu ici et est arrivé par la porte de gauche derrière-moi.
Le jeune Jedi regarda la porte et sentit une vague de colère l'assaillir en découvrant qu'il avait risqué sa vie pour rien.
_ Vous devriez faire réviser votre dispositif alors. Après tout ce temps il doit être déréglé non? Proposa Liser en se contenant.
Il était partagé entre la colère et l'excitation de trouver quelqu'un qui puisse lui en dire plus sur son destin.
_ C'est impossible! La technologie rakata est auto-régénérante. Par exemple, cela fait environ trente milles années standards que je suis ici dans cette...prison. Et depuis tous ce temps je n'ai jamais recensé de défauts. A moins que...
_ A moins que? Répéta le padawan avec un peu d'impatience.
_ Que tu n'aies pas été toi-même dans la salle de reconnaissance juste avant les épreuves, termina Abys avec un air soupçonneux.
Son hologramme fixa Den et y lut la réponse. Son attitude avait changé du tout au tout, il paraissait presque avoir peur maintenant.
_ Connais-tu entièrement la prophétie? Demanda t-il nonchalamment.
_ Seulement cette partie: Le voyageur née à partir du gris et du bleu voyagera non pas à travers les étoiles mais a travers la Force pour la sauver. Le reste a été oublié ou non-interprété.
L'ancien rakata continua la prophétie à la grande surprise de Den.
_ Il perdra la source de son pouvoir et deviendra ainsi le siège d'une lutte permanente entre le bien et le mal... Ais-je raison?
«  C'est ce qui se passe entre moi et Darkliser » pensa logiquement le Jedi tout en acquiesçant pour confirmer les paroles à l'alien.
Cependant, Den restait méfiant car il ne voyait toujours pas les intentions de ce « rakata » comme il s'appelait.
_ Mon côté Obscur a brièvement prit possession de moi mais cela n'arrivera plus.
_ Si tu te lies à nouveau avec un cristal, ta partie obscure aura bien plus de mal à influencer tes actes. Je ne sais pas si tu t'en compte mais au cours de tous ces millénaires tu es le seul qui corresponde à cette partie de la prophétie. Je ne pense pas me tromper en affirmant que tu aies né à partir de quelqu'un qui maîtrisait le côté Lumineux du Fluide ou la Force comme vous dites. L'autre était soit un utilisateur du Fluide gris soit la Force était très faible en lui, devina Abys d'une voix un peu excité.
Den lui répondit que sa mère était Jedi et s'appelait Asha Wannah mais que son père était inconnu de tout le monde mais on savait qu'il s'appelait Liser.
_ Il n'y a donc plus aucun doute! C'est bien toi l'Elu, l'aboutissement de la quête millénaire des anciens rakatas, celui qui sauvera la galaxie...
_ Oui on m'a en a déjà servi de ce genre. Vous pouvez me dire exactement en quoi consiste mon destin?
Le visage holographique d'Abys s'assombrit.
_ Non je ne peux rien te dire de plus à ce sujet, je suis désolé mais c'était les consignes de mon peuple.
_ Des consignes vieilles de plusieurs milliers d'années? Vous voulez rire! Et j'imagine que vous ne m'expliquerez pas non plus l'origine de cette prophétie et pourquoi ma famille en fait l'objet? S'exaspéra Den devant tant de secret.
_ Puisque tu es le vrai Elu de la prophétie je peux faire une petite entorse au règlement et te conter l'histoire de mon peuple. Tu y verras plus clair ensuite...


**********************************************************

Il y a de nombreux millénaires, les rakatas n'étaient qu'une espèce sous-marine comme tant d'autres mais elle bénéficiait d'une intelligence supérieure. Ce trait de caractère compensa les faibles attributs de prédateur que la nature nous avait donné. Au fil du temps, mon peuple évolua et sortit pour la première fois de l'eau pour s'installer sur la terre ferme. Hélas, notre société évolua mais nos sentiments les plus bestiaux tel que la violence ou la soif de pouvoir restèrent et la pourrirent. En quelques centaines d'années, notre civilisation avait déjà atteint un niveau technologique suffisant pour pouvoir commencer à explorer notre système solaire. Il y eut des guerres pour le contrôle des planètes voisines. Certains rakatas voulait aider les peuples inférieurs à devenir civilisés en les aidant à se développer tandis que les autres étaient partisans de les réduire en esclavage. Les batailles qui s'ensuivirent détruisirent toutes les planètes sauf Lehon notre planète natale. Refusant d'entraîner sa destruction, la faction des anciens rakatas mit au point la technologie de l'hyperespace et s'enfuit en ne laissant derrière elle que ses nobles idées. Débarrassés des derniers opposants assez puissants pour leurs résister, les autres rakatas laissèrent libre court à leurs pulsions meurtrières et construisirent une flotte de guerre dans le but d'asservir toute la galaxie. Les premières tentatives pour trouver des planètes habitées échouèrent et les rakatas se demandèrent finalement si la vie n'avait pu se développer que dans leur système. De plus, leur technologie hyperspatiale était assez primitive, ce qui entraînait quelquefois la destruction de quelques uns de leurs vaisseaux qui avait le malheur de se trouver sur la trajectoire d'une planète ou une étoile. Quelques années plus tard, ils découvrirent une planète très avancée sur le plan technologique puisque leurs habitants semblaient capables de construire des portes stellaires reliant plusieurs mondes de quelques secondes. Cette espèce refusa de leur enseigner leur savoir tout simplement parce qu'ils avaient « oubliés » une partie des connaissances qui avait fait jadis leur grandeur. Fous de rage, les rakatas de Lehon décidèrent d'envoyer toute leur flotte constituée de croiseurs auto-régénérants contre la civilisation gree qui malgré sa décadence se révéla bien supérieure. Ceux-ci arrêtèrent alors pour un temps la conquête de l'espace et revinrent sur Lehon avec des sentiments de haine, vengeance et déshonneur.
Entre-temps, la faction des anciens rakatas découvrit un monde accueillant peuplé par de petits autochtones verts aux longues oreilles. De nature bienveillante, ils acceptèrent de recevoir mon vrai peuple qui parvint en quelques dizaines d'années à s'intégrer avec le peuple yadien. Mais à aucun moment nous n'oubliâmes que nos congénères de Lehon avaient de sombres projets pour la galaxie. On prit alors la responsabilité d'arrêter nos ennemis. Les yadiens furent d'accord avec nous et décidèrent de nous aider bien qu'ils soient légèrement plus primitifs que nous.
Une centaine d'années standards passa avant que les rakatas de Lehon se sentent à nouveau assez forts pour faire face aux gree. Lorsqu'ils revinrent les attaquer, le niveau de la technologie des gree avait encore régressé contrairement aux envahisseurs. Ils étaient maintenant capable de maîtriser le Fluide mais ce ne fut pas le plus impressionnant. Leurs vaisseaux eux-mêmes étaient d'une certaines manières liés au Fluide. De cette connexion découla une flotte de combat invincible qui vint facilement à bout de la planète gree. Mais même avec leurs connaissances actuelles, les rakatas ne parvinrent pas à reproduire la technologie des gree.
Ils se lancèrent donc à la conquête de nombreuses autres planètes et asservirent des centaines de peuples moins évolués. Leur puissance combinée au Fluide semblait infinie et ils se retrouvèrent rapidement à la tête d'un empire regroupant près de cinq cents planètes peuplées par dix milliards de rakatas et mille milliards d'esclaves qui alimentaient leur besoin croissant de ressources. A l'apogée de l'Empire Infini, nous décidâmes d'intervenir en détruisant tous les rakatas de Lehon en les contaminant grâce à un virus foudroyant mis au point par les yadiens. Ils affirmaient que le virus n'affecterait que les rakatas. Notre sens de la vie était sérieusement mis à l'épreuve car nous nous préparions à commettre un génocide. Pire, nous avions l'intention d'annhiler nos frères dont nous espérions secrètement une rédemption. Mais l'heure était venu d'agir et peu importait les conséquences. Grâce à leurs espions, les anciens découvrirent que les ennemis avaient construit une station spatiale géante qui produisait une quantité infinie de vaisseaux de guerre. Ils appelaient cela la Forge Stellaire, l'ultime outil de la puissance de l'Empire Infini. Aussi élevé que ces titres pompeux, l'arrogance des rakatas de Lehon leur fit progressivement oublié les rakatas dissidents qui s'étaient enfuis il y avait quelques siècles. Par conséquent, ils ne se méfièrent pas lorsque moi et d'autres anciens arrivèrent dans la Forge pour la saboter. C'était devenu une priorité de la détruire car il n'était pas exclu que d'autres races l'utilisent dans l'avenir même si les bâtisseurs étaient tous morts. Mais on fut piégé par la corruption du côté Obscur qui régnait partout dans l'énorme station et on s'entretua. La Forge, elle-même, semblait se nourrir du côté Obscur. On avait commis l'erreur de laisser notre soif de sang et de combat reprendre le dessus. Finalement, il ne resta que moi et je parvins à miner la Forge Stellaire et à m'enfuir avant qu'on me repère.
Les yadiens commirent alors une erreur qui sera à l'origine de ta présence ici. Un problème entraîna l'échappée du virus sans précaution et supprima presque tous les anciens rakatas et ceux de Lehon au bout de quelques années. En réalité, tous les rakatas furent contaminés mais certains décidèrent probablement de se mettre en stase pour combattre le virus avec l'esprit tandis que d'autres comme moi abandonnèrent leur enveloppe charnelle. Ensuite, tous les mondes formant l'Empire Infini se rebellèrent et chassèrent les derniers vestiges de leurs oppresseurs.
On pourrait croire que le mal avait été vaincu mais il en était tout autre en réalité. Les rakatas de Lehon dans la plus obscure de leur folie étaient parvenus à créer quelque chose d'autre dont nous ignorions la nature et la fonction. Toutefois nous étions presque sûr qu'il s'agissait d'une arme de destruction massive.
Poursuivis par les derniers rakatas encore en vie, les yadiens furent obligés de s'enfuir très loin après la destruction de leur planète. Ainsi la guerre fut sanglante mais elle n'eut aucun vainqueur.
Seul la technologie rakata survécut et ce fut bien là le problème. Une prophétie yadienne parlait d'une race maîtrisant le Fluide qui serait capable d'utiliser et de comprendre cette technologie dans l'avenir, d'un Elu et de bien d'autres choses encore.
La suite est très confuse même pour nous les anciens mais nous pensons que cela concerne cette arme de destruction massive. Seulement, nous savions que le virus ne mettrait pas longtemps à entièrement nous anéantir alors on consacra les derniers instants de notre vie à rechercher un humain qui serait un ancêtre du véritable Elu. A cette époque les humains étaient peu évolués et se battaient entre eux sous forme de deux clans: les taungs et les zhells. Un seul zhell avait la capacité de maîtriser le Fluide même si elle était faible. Lui seul correspondait donc au début de la prophétie. On la lui fit apprendre et écrire afin qu'il la transmette à sa descendance jusqu'à que le véritable Elu se manifeste. Il reçut également des cristaux Kiishra auxquels il fut le seul à pouvoir se lier comme le disait la prémonition. Tous ses descendants eurent aussi cette capacité mais à un plus bas niveau. J'imagine même qu'au bout d'un certain temps, les lignées les moins pures parvinrent à maîtriser la Force sans avoir à prendre de cristal ou perdirent carrément la capacité de s'y lier. C'est donc à partir de ce moment-là que l'on put parler d'humains sensibles au Fluide. Les Jedi sont donc presque tous de la même famille mais à des degrés tellement lointains que l'on ne peut plus parler de famille.
Nous étions donc rassurer sur son identité mais par mesure de précautions nous décidâmes d'aménager la grotte sur Ilum afin que seule les personnes dignes et les Elus puissent prendre des cristaux. Moi Abys, me porta volontaire pour être enfermer dans cette prison afin de pouvoir tout expliquer à celui qui aura pour tâche de sauver la galaxie.
Plusieurs fois au cours des millénaires qui suivirent, le programme automatique reçut la visite de plusieurs vaillants guerriers et même quelques uns de tes ancêtres qui venaient ici prendre des cristaux lorsqu'il n'y en avait plus. Plus récemment j'ai recensé la visite d'Anton Liser et de plusieurs de ses amis. Et immédiatement après, une autre personne beaucoup plus sombre se présenta face à moi et passa avec une facilité déconcertante les énigmes. Les données recueillies par le programme de donneur d'énigmes m'ont appris que cette créature avait une telle aura maléfique que je crus au retour des rakatas de Lehon. Devant cette menace, je décida de prendre la relève sur le programme automatique et de le questionner. Il signala toutefois qu'il s'appelait Dark Proyus et qu'il était à la recherche d'un objet ayant appartenu à une race ancienne et oubliée. Je parvins à l'envoyer sur une fausse piste car je devais survivre pour attendre l'arrivée de l'Elu.
Voilà donc l'histoire, maintenant tu dois trouver cette arme et la détruire avant qu'elle ne tombe en de mauvaises mains...


Abys avait enfin terminé son récit et Den s'aperçut que ses muscles s'étaient tendus au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire. Le Jedi ne voyait pas pourquoi l'ancien rakata lui mentirait mais il ne put s'empêcher de garder une dose de scepticisme qui l'avait souvent sauvé par le passé.
_ Maintenant je comprends bien mieux mais je pense que vous ne me dites pas tout ce que vous savez.
_ Tu es malin Den Liser. Je suis désolé mais je t'ai déjà révélé bien plus que ce que tu devais savoir. Je connais une autre partie de la prophétie mais il n'est pas nécessaire que tu en prennes connaissance maintenant, lui répondit mystérieusement Abys.
_ Et vous? Vous êtes prisonniers à jamais ici? S'enquit Den qui s'imaginait à quel point cela devait être terrible de rester enfermé pendant des milliers d'années.
Le rakata répliqua avec un air triste.
_ Hé oui! Je suis condamné à rester ici pour l'éternité! Mais il existe bien un moyen pour que je sorte d'ici, il faudrais que je prenne par la force le corps de quelqu'un mais c'est un acte que je me refuse à faire.
_ Alors il vous faudrait un corps sans âme en résumé? Fit le padawan.
_ C'est exactement ça mais à ma connaissance une telle aberration ne peut pas exister! dit la rakata un peu agressivement. Il est temps maintenant que tu récupères un cristal, ainsi le veut la prophétie et ton destin.
Le padawan alla répliquer qu'il n'avait pas l'intention de suivre aveuglément son destin programmé mais un bruit le coupa avant qu'il n'ouvre la bouche.
La porte de droite pivota et révéla un contenu éclatant. Comme des trésors , les cristaux s'étalaient sur le sol volcanique en attendant d'être ramassés.
Den éprouva une étrange sensation à celle qu'il avait eu la première fois que ses yeux s'étaient posés sur un de ces cristaux. Il se sentit attiré du désir irrépressible d'en prendre un dans ses mains et de l'admirer. La fin de cette quête était proche mais finalement elle avait eu seulement un rôle d'avant-goût en comparaison de celle qui s'annonçait.
Exactement comme dans ses souvenirs, il tendit la main droite en direction de la salle étincelante et utilisa la Force qu'il arrivait à mieux sentir pour faire venir un cristal pourpre. Celui-ci rayonna de mille feux lorsqu'il entra en contact avec la paume de la main de Den. La clarté qu'il dégageait était aveuglante mais le jeune homme referma sa main sur le petit objet.
Il constata qu'il ne s'était plus senti aussi bien depuis des mois et des mois. Ses yeux marrons se fermèrent pour accomplir le lien de Force qui s'établissait entre lui et le cristal Kiishra. A nouveau la Force lui revint, le Jedi sentit ses rares midichloriens accélérer leur métabolisme et travailler à un haut rendement. Ses perceptions s'étendirent comme avant, il pouvait ressentir son environnement comme autrefois.
Den ouvrit les yeux avec calme et se sentit apaisé. Il pourrait à présent plus facilement éviter de donner des raisons à son côté Obscur de l'influencer. Le jeune Jedi avait bien remarqué que l'ancien rakata avait été assez évasif lorsque leur discussion concernait son autre moitié d'âme qui semblait très intelligente. Den Liser doutait donc que Darkliser l'ait conduit jusqu'ici pour ensuite disparaître. Une lumière apparut dans un coin de la pièce et un objet apparu sur un piédestal auparavant invisible à cause de la pénombre qui régnait dans ce coin de la pièce.
_ Ceci est un holocron rakata, notre moyen de sauvegarde d'informations. Tu reviendras ici le jour où tu seras assez fort pour l'ouvrir , l'informa Abys en tendant la main vers l'objet triangulaire.
_ Vous ne me pensez pas capable de l'ouvrir? Demanda le jeune Liser un peu véxé.
_ Oui même lorsque tu auras construit ton arme...
Abys s'interrompit car Den avait déjà entrepris de l'ouvrir avec la Force. Voyant que l'holocron était bien scéllé, le Jedi essaya avec les mains mais rien n'y fit.
_ Non seulement tu n'en as pas la capacité physique mais en plus, tu n'as pas l'esprit adéquat pour le faire. Tu es encore trop jeune et tu n'es pas prêt, expliqua le rakata qui semblait s'amuser devant les efforts pitoyables de Den.
_ Je le sais mais je m'entrainerais dur. Ce cristal va m'aider à vaincre les mandaloriens et les Jedi Obscur! Se motiva Liser en serrant le point sur le cristal.
« Et protéger les êtres qui comptent le plus pour moi » pensa Den alors que l'image de Josh et Lyra lui vinrent à l'esprit.
L'hologramme d'Abys plissa les yeux mais resta silencieux.
Un établi apparut à côté du rakata avec des pièces pour sabre laser.
_ J'ai observé et mémoriser les armes que vous autres Jedi aimaient utiliser. Je pense qu'il y aura tout ce qu'il te faut, dit Abys qui semblait pressé.
Den s'étonna devant ce quasi-miracle.
_ Mais...vous pouvez faire apparaître des objets comme par magie?
_ La technologie des rakatas est très évolué, ne l'as tu pas encore compris? Il te suffit de penser à quelque chose de matériel que tu désirerais avoir et tu l'auras. Bien sûr ce procédé à ses limites, aussi je ne t'autoriserais à l'utiliser qu'une seule fois.
Le Jedi pensa tout d'abord à demander son sabre laser directement assemblé afin de ne pas perdre de précieuses minutes.
Abys sembla lire ses pensées.
_ Au fait, ton arme devra exclusivement être fabriqué par toi...
Liser hocha vaguement la tête même s'il se demandait si le rakata pouvait entrer dans sa tête.
Une idée lui vînt alors qu'il fixait les loques qui lui servaient de vêtements. Il lui faudrait quelque chose qui le protégeraient un minimum.
_ Je voudrais un ensemble falanassi, fit-il en tentant de se représenter les habits que porter ce peuple d'utilisateurs de la Force.
Lui et Kalin Notsun avait été chargé il y a deux mois de retrouver la trace des falanassis afin de leur proposer d'entretenir une relation amicale avec les Jedi. La mission avait été très compliquée à cause de la tendance nomade des falanassis. Une fois trouvés au bout d'une longue traque, Den et sont maître avaient été obligé de passer une série d'épreuves visant à déterminer s'ils étaient dignes de confiance. Les deux Jedi avaient appris que ces gens détestaient le combat au corps à corps et qu'ils étaient très méfiants vis à vis des étrangers.
La source de leur pouvoir résidait dans l'utilisation de techniques d'illusions dans lesquelles ils étaient passés maître. En comparaison d'eux, les Jedi n'étaient que des novices dans ce domaine.
Ces techniques avaient pour principal défaut de laisser l'utilisateur presque sans défense, c'est pourquoi les falanassis portaient des habits souples et très résistants.
Un flash apparut au-dessus de Den et une seconde plus tard, il portait une tunique grise et marron d'aspect plus compliqué que celle des Jedi. De plus, la partie grise semblait faite d'un métal très léger alors que la marron seulement d'un cuir.
Sans un mot de plus, Den Liser s'attela à la construction de son sabre laser sous les yeux de l'hologramme.




******************************************


Dans un souci pratique, Brandon s'était séparé de son armure de sergent mandalorien. Désormais, il portait une armure légère de la République et peu de ses anciens compatriotes le reconnaîtraient dans le feu de l'action.
Le soleil bas projetait des rayons orangés droits sur la position républicaine. Les mandaloriens auraient donc un bon avantage tactique.
_ BPS1 signale que les signes de vie ennemis vont bientôt être visibles. Le mandalorien est-il prêt à les recevoir comme il se doit?
Le regard agressif de Brandon se posa sur l'androïde à sa droite.
_ Si tu ne te mets pas dans mes pattes, boîte de conserve, il y a de grandes chances pour qu'aucun ne s'en sorte vivant.
L'ancien sergent n'avait aucune confiance en BPS1 dont il trouvait trop pratique qu'il ait surgit juste à temps pour sauver Den et Vala d'une mort certaine. Mais comme Brandon le savait, les évènements s'étaient précipités et les deux Jedi avaient été obligé de l'accepter parmi eux. Et ils avaient eu raison car sans le droïde ils seraient toujours prisonniers dans le meilleur des cas.
_ Cette unité se demande ce qu'elle a bien pu faire au pirate. Peut-être BPS1 a t-il tué sans le savoir une de vos connaissances?
Le fier Brandon ne répondit pas, ses yeux perçants détectaient du mouvement dans la jungle.
Il arma son fusil et tira de derrière sa barricade. Le premier mandalorien à sortir de la jungle tomba brièvement sur le sol tandis que l'alerte était donné pour prévenir l'armée républicaine.
A partir de cet instant, la situation s'enflamma comme pour signaler la fin de la période que l'on nommait le silence avant la tempête. Les hommes en armure émergeaient en force de la forêt humide et mettaient déjà à rude épreuve les premières barricades en permabéton recouvertes d'une fine couche de duracier des soldats rouges et jaunes. Ceux-ci ripostèrent mais leurs armes étaient moins puissantes que celles des mandaloriens qui perdirent tout de même une vingtaine de combattants en quelques secondes.
Avec les premières victimes, un républicain cria de rage et s'exposa à la vue des hommes en armure qui se déployaient déjà par centaines à une trentaine de mètres des barricades républicaines. Le soldat tira un peu n'importe où mais parvînt à toucher trois mandaloriens avant de se baisser.
Brandon pensa qu'il avait eu beaucoup de chance de ne pas avoir été criblé de lasers. Dans une bataille, il était crucial de ne pas se laisser submerger par ses sentiments afin de ne pas agir inconsidérément.
A côté de lui, BPS1 s'était transformé pour augmenter sa puissance de frappe. Ses canons lasers crachaient une impressionnante quantité de tirs. Le bactério avait bien fait de se recharger en énergie et gaz Tibanna car il faisait une véritable boucherie même de sa position éloignée.
Autour d'eux, le sable volait à cause des impacts des tirs mandaloriens, masquant prématurément les derniers rayons du soleil.
L'ancien sergent se leva pour tirer trois tirs de son fusil et se remit à l'abri en seulement deux secondes. Il n'eut pas besoin de regarder pour être sûr qu'il en avait abattu au moins deux. Néanmoins, ils étaient déjà proches et il faudrait bientôt engager le corps à corps...


*******************************************************


Owen et Lyra regardait le déroulement de la bataille en compagnie du colonel Spartan. Le major voulait participer à la bataille car il était avant tout un homme de terrain. Lui et Lyra surveillaient que les défenses tenaient bien le temps que les mandaloriens arrivent à détruire la barricade. Ensuite ils iraient se joindre au combat.
_ Ils ne semblent pas avoir de stratégie particulière comme l'avait prévu votre ami mandalorien, remarqua le colonel Spartan avec ses jumelles.
_ Vu leur nombre, ils peuvent se le permettre. Sauf votre respect, je demande la permission de me rendre sur le champs de bataille, répondit-il alors que la vibrolame avec laquelle il avait tué un Jedi fantôme scintillait à la lueur des projecteurs que le camps républicain venait d'allumer.
Lyra Mayn sentit l'excitation qui gagnait son ami ainsi que la remontée de ses plus profondes motivations. Elle aussi devait faire pareil car tuer de sang-froid n'était jamais simple.
Si Kalin Notsun avait été là, nul doute que la République l'aurait emporté grâce à sa méditation de combat. Contrairement à elle, le maître de Den avait un véritable don pour cette technique de Force mais ses talents étaient ailleurs.
Le colonel acquiesça pensivement et leur assigna la zone centrale à protéger car c'était ici que le gros des troupes mandaloriennes allaient concentrer leur assaut. Intérieurement, l'officier supérieur se demandait ce qu'une Jedi comme elle pourrait bien faire contre tant d'ennemis. A la pensée que l'humaine meurt si jeune, il ressentit un pincement au coeur. Mais au moins Spartan verrait pour la première fois un Jedi dans le feu de l'action. Il saurait alors si ses soldats se sacrifiaient pour rien...


Le mandalorien dégaina ses deux vibrolames lorsque ses nouveaux ennemis arrivèrent à son niveau. Généralement, il n'y avait que les jeunes recrues pour charger de façon si enthousiaste et imprudente. Brandon esquiva la charge du premier et lui planta son arme dans le dos. L'autre vibrolame repoussa le coup du prochain mais le traître mandalorien profita de son avantage pour lui porter un coup fatal.
A côté de lui, l'androïde bactério soulevait un assaillant en l'étranglant malgré la protection du casque à la visière en forme de T.
Brandon se baissa pour éviter une attaque et porta une riposte derrière-lui sans regarder. Ses deux épée traversèrent les points faibles de la protection du soldat ennemi. Aucune once de regrets ou de culpabilité ne venait le gêner alors qu'il abattait ses anciens frères d'armes.
Un sifflement rapide se fit entendre dans l'air derrière Brandon.
Le traître se retourna et opposa ses deux lames devant lui pour contrer le projectile. Le poignard lancé fut dévié et tomba sur un cadavre républicain.
_ Je ne pensais pas que tu étais aussi stupide, Brandon...annonça une voix déformé par le port d'un casque.
Grand avec une armure mandalorienne de sergent, un de ses anciens ami faisait face à l'homme au crâne rasé. La bataille semblait avoir dévié ailleur car autour d'eux, ils étaient pratiquement seuls. Même BPS1 avait disparut. Tout indiquait qu'un duel allait bientôt commencer.
_ Moi je ne pensais pas que tu étais aveugle au point de rester au service des Jedi Obscurs, répliqua Brandon avec calme même si ses yeux froids indiquaient une envie de tuer.
Le sergent mandalorien se mit en position de combat devant les paroles de son ancien ami.
_Je ne tolérerais pas qu'un traître comme toi remette en cause ma fidélité pour Mandalore. Il sait que cette alliance avec les Jedi Obscur sera décisive dans notre guerre face à la République et aux Jedi.
_ C'est faux! Ils sont faibles! C'est moi qui est tué Sio, pas les Jedi. En revanche ils sont très forts pour manipuler les esprits. On ne peut pas savoir ce qu'ils ont derrière la tête, leurs intentions ne sont pas claires. De plus ils n'ont aucun respect pour nos talents de guerriers et nous traitent comme des inférieurs. C'est ça qui devrais t'être intolérable!
La hargne que Brandon avait mise dans cette dernière phrase sonna comme un ultimatum pour son adversaire. Celui-ci ôta son casque et le lança devant Brandon.
_ Je ne t'écoutes pas Brandon. Je te défis en duel ici et maintenant!


*************************************************
Le camp républicain n'était à présent qu'un champs de bataille et il était difficile de savoir où se trouvait réellement la ligne de front. Surpassé par le nombre des mandaloriens, l'armée républicaine avait laissé apparaître une brèche dans laquelle les soldats ennemis s'engouffraient en détruisant tout sur leur passage.
C'est pourquoi stopper la fuite devaient être une priorité pour Lyra. Le colonel Spartan avait déjà envoyer des renforts pour empêcher les mandaloriens de continuer leur percée.
La jeune Jedi blonde trouva assez facilement la vingtaine d'hommes en armure qui attaquaient sauvagement quelques républicains à coup de blasters et vibrolames.
La femme lâcha un juron lorsqu'elle constata que ces mandaloriens en avaient après l'officier qui commandait l'opération, c'est à dire le colonel Spartan au sommet de la tour d'observation. Son sabre déjà en main, Lyra fit un bond de quelques mètres en avant et transperça de dos un mandalorien. Certains en armure grise se retournèrent tandis que Vala en profitait pour éliminer deux autres ennemis.
Les mandaloriens à armure grise sortirent leurs vibrolames et firent mine d'attaquer la Jedi. Un éclair de danger passa dans ses yeux tandis que quelqu'un s'apprêtait à la frapper par derrière. Mais elle parvint à lui agripper le bras armé et à le faire basculer devant elle.
Les autres pointèrent leurs blasters sur Lyra mais un des mandaloriens leva un bras. Même face à une quinzaine d'adversaires, la Jedi savait déjà comment les vaincre. Elle se décida à écouter l'homme en armure gris-foncé et resta sur ses gardes.
_ Jedi, nous vous offrons un répit avant de mourir. Essayez de deviner qui nous sommes?
Lyra n'avait pas l'intention de rentrer dans le jeu de ces étranges mandaloriens mais elle était assez intriguée. Elle ressentait en eux comme une certaine affinité avec la Force.
« La contrôle t-ils? » se demanda t-elle.
C'étaient les seuls à avoir franchis la barricade de la République donc il y avait des chances qu'ils aient utilisé des pouvoirs Jedi. Si elle avait raison, Lyra devrait prendre l'initiative pour prendre l'avantage.
La Jedi se représenta les armes des mandaloriens dans sa tête et leva brusquement sa main. Blasters et vibrolames de toutes sortes s'envolèrent lorsqu'elle fit un petit geste vers l'arrière.
Celui qui semblait diriger le commando ne parut pas surpris par la manoeuvre de Lyra mais il enleva un de ses gants et visa la Jedi avec ses doigts.
Le mandalorien utilisa les éclairs de Force sur Lyra qui eut le réflexe de placer sa lame de plasma devant elle. L'énergie du côté Obscur frappa le sabre laser jaune-orangé et se dissipa le long de celui-ci.
_ Je me doutais bien que vous n'étiez pas comme les autres! Mais cela ne veut pas dire que vous allez gagner, ni que je vais vous laisser tuer le colonel Spartan, répliqua Mayn calmement malgré le vacarme environnant.
L'avancée mandalorienne était de plus en plus rapide mais les républicains tenaient bons et restaient soudés. La Jedi devait se dépêcher d'en finir.
_ Nous faisons partie de la section spéciale des fantômes gris et nous avons été entraînés pour les missions délicates et aussi à lutter à armes égales avec les Jedi. Personne ne nous échappera.
Sur ces paroles, le fantôme gris fit un signe de la tête à ses subordonnées. La visière en T de son casque refléta alors les multitudes d'éclairs qui se dirigèrent vers la Lyra. Celle-ci les évita en effectuant une roulade sur le côté puis se releva avec l'intention de riposter. Mais déjà, d'autres filets d'énergie obscure allaient la frapper de plein fouet. La Jedi sauta pour esquiver les attaques et pensa à destabiliser ses ennemis en leur envoyant une impulsion de Force pendant qu'elle se trouvait encore en l'air. Un son ressemblant au cri de mille oiseaux venant de sous ses pieds lui parvint. Les éclairs qu'elle avait évité se rassemblaient en une boule pouvant tenir dans la paume d'une main. La Jedi ne connaissait pas cette technique et ignorait ce qui allait se passer par la suite mais un mauvais pressentiment l'assaillit. En l'air, elle n'aurait aucune chance de pouvoir esquiver une autre attaque. Un unique éclair jaillit de la fusion et fendit l'air en direction de la jeune Jedi prise au piège. Un éclat blanc passa devant ses yeux suivit immédiatement d'une terrible douleur qui se propagea dans tout son corps. Aussi brève que soudaine, la souffrance cessa alors qu'elle retombait sur le sol sablonneux en laissant échapper son sabre.
_ Hé voilà comment on se débarrasse d'un Jedi. J'aurais préféré plus m'amuser...fit le chef du commando d'une voix faussement déçue.
« .....je peux bouger...heureusement que l'attaque n'a pas duré longtemps » se dit Lyra en grimaçant et en crachant le sable qui était rentré dans sa bouche. « Mais où donc est passé Owen? »
Un coup d'oeil lui avait suffit pour comprendre la technique des mandaloriens. Pendant que certains attaquaient avec des éclairs, les autres maniaient la Force pour les concentrer en un point et créé ainsi une version plus puissante.
La rescapée d'Ossus se releva difficilement, ses cheveux blonds cachant son visage. Elle avait un air sombre et froid.
_ Il en faudra plus pour m'avoir...murmura t-elle doucement en attirant son sabre laser à elle.
La Jedi était loin d'avoir montré tout ce qu'elle savait faire mais de nombreux ennemis lui faisaient face...

***************************************************


Trois prédators mandaloriens croisaient au large de l'atmosphère d'Ilum. A côté d'eux, plusieurs épaves éventrées témoignaient de la situation délicate dans laquelle se trouvait les hommes en armure. Les hammerheads de la République étaient trop nombreux pour eux mais ils n'abdiquaient pas pour autant. En effet, l'infériorité numérique des mandaloriens ne les avaient pas empêcher de détruire trois croiseurs républicains en forme de marteau. Les vaisseaux de guerre principaux restaient en retrait et laisser les chasseurs harcelaient la flotte de la République. Le seul avantage des mandaloriens se résumait à leur ingénierie spatiale, plus performante et avancée que celle des défenseurs de la démocratie et du Sénat.
La bataille avait semblé à première vue facile pour la République mais la réalité se révélait être tout autre. Les affrontements entre les différentes escadres de chasseurs étaient très engagés. Les lasers verts et rouges fusaient dans toutes les directions. Parfois, un tir perdu s'écrasait sur le bouclier d'un hammerhead sans lui causer des dégâts. Les explosions de chasseurs amis ou ennemis en revanche étaient fréquentes. Malgré le soutien des croiseurs hammerhead, les pilotes républicains ne faisaient que rivaliser avec leurs homologues mandaloriens qui étaient surprenant d'organisation et de détermination. Les deux camps possédaient pourtant la même: se battre pour ses idéaux et son peuple. Mais les mandaloriens avaient passés un cap grâce aux Jedi Obscur. Car à présent ils se sacrifiaient pour infliger le plus de dégâts possible à la République. Vala devait absolument empêcher ce genre de manoeuvre qui avait déjà coûté un croiseur et l'équipage sans parler des chasseurs et leurs pilotes.
La Jedi contacta alors le chef de l'escadron auquel elle s'était joint
_ Leader rouge! La meilleure défense est l'attaque! J'ai une stratégie à proposer à votre escadron afin de détruire un prédator et je voudrais savoir si je peux compter sur vous.
Vala n'était pas une as du pilotage mais elle se débrouillait avec certaines de ses techniques. Elle vira à droite pour éviter un tir d'un chasseur mandalorien qui la poursuivait. La Force l'aida à rester calme et à esquiver les autres salves jusqu'à que...
Un autre chasseur surgit derrière l'assaillant et le détruisit de deux tirs bien placé.
_ Vous disiez? Fit le leader rouge qui venait de sortir la Jedi d'un mauvais pas.
_ Merci leader rouge! Je veux que vous et vos homme me disent combien il vous reste de torpilles à protons.
Les autres membres de l'escadron rouge ne tardèrent pas à informer la jeune femme et celle-ci compta une dizaine de missiles.
C'était suffisant pour que la stratégie de Vala est de bonnes chances de réussite.
_ Alors voilà le plan...

***************************************************

L'escadron se faufila entre les chasseurs ennemis en s'ouvrant le passage. Quelques chasseurs mandaloriens furent détruits mais l'escadron perdit un membre qui mourut dans un cri de surprise. Vala ferma légèrement les yeux de dépit à la pensée de cette nouvelle perte. Toutefois le premier objectif était rempli car ils étaient à présent dans le vide séparant les deux flottes de croiseurs.
« Ils ont encore des chasseurs pour protéger les prédators en retrait...leurs vaisseaux ont vraiment d'énormes soutes »analysa Vala en pensant que chaque croiseur mandalorien avait une capacité de frêt deux fois supérieure à celle d'un hammerhead républicain.
_ Nous voici à la deuxième phase, tâchez de survivre! Ordonna le leader rouge à son escadron.
_ Bien reçu
_ Ils n'auront aucune chance leader rouge...
Plusieurs réponses de ce type se firent entendre via les communications du wing de Vala. Quelque temps plus tard, les prédators avaient bien grossi mais des points rouges correspondant à des chasseurs étaient apparus sur les senseurs. La vitesse serait donc primordiale pour les quinze unités de l'escadre rouge de wing.
_ Les attaquer ne servirait à rien, concentrez-vous sur l'esquive, indiqua Vala à tous ses coéquipiers.
Une pluie de lasers rouges s'abattit sur les wings lorsque les chasseurs mandaloriens arrivèrent à portée. La Jedi compta sur la Force pour lui montrait la voie à suivre pour éviter tous les projectiles dirigés contre elle. A gauche d'elle deux wings explosèrent simultanément tandis que les dizaines d'appareils ennemis passaient derrière eux sans faire d'autres victimes.
_ Allez y! Poussez vos propulseurs au maximum! Hurla le leader rouge en accélérant pour distancer les mandaloriens pendant que ceux-ci décrivaient une courbe pour faire demi-tour.
Un sentiment de joie assaillit la Jedi lorsqu'elle constata que l'avance de l'escadron rouge sur les chasseurs ennemis était suffisante pour permettre la réussite du plan. Il se transforma en une montée d'adrénaline dans ses muscles comme si son corps savait qu'elle allait en avoir besoin.
Les turbolasers du prédator le plus proche s'allumèrent et projetèrent leurs projectiles mortels. La Jedi zigzagua de gauche à droite pour éviter les tirs.
« Un seul coup au but et cela en serait fini de moi »se dit-elle tandis que le croiseur mandalorien prenait presque le quart de la vue de la Jedi.
Ses alliés seraient bientôt en position de tir en espérant qu'ils ne perdraient aucun autre pilote.
Malheureusement, cet espoir ne fut pas une réalité car elle entendit une voix de femme ainsi qu'un bruit d'explosion.
_ Préparez-vous à viser le point indiqué sur votre ordinateur de visée, fit le leader rouge en allumant sa console de tir.
La jeune Jedi fit de même et un point rouge apparut sur ses senseurs au niveau du milieu du prédator. Peu importe où ils allaient tirés, si cela s'avérait parfaitement synchrone le bouclier et le vaisseau n'y résisterait pas. Un tir de turbolaser frôla sa petite aile gauche mais aucune avarie ne se signala. Lorsqu'ils furent enfin à portée de tir, le leader rouge s'écria:
_ Objectif à portée de tir! Tirez à trois...un...deux...trois!
Des quatorze membres de l'escadron rouge restants, seulement dix purent tirer une torpille à protons. Les torpilles avaient été lancés au dixième de seconde pour toucher le même point. Cependant, quelques missiles se neutraliseraient mutuellement à cause du pourcentage d'erreur de leurs trajectoires respectives.
Vala Loosu entra alors en jeu et plongea en transe tandis que les autres wings la couvraient des chasseurs mandaloriens qui étaient parvenus à les rattraper. Elle localisa les missiles avec la Force et s'efforça de maintenir une trajectoire directe. Les torpilles tremblèrent sous l'action du pouvoir de Vala et leur mouvement ainsi que leur trajectoire s'homogénéisèrent pour devenir parfaitement rectiligne. Apparemment, sa stratégie allait fonctionner...mais la Force lui murmura un danger proche.
Un chasseur républicain venait d'exploser juste derrière-elle...



PS: j'attends les remarques d'AJ crime lol
Modifié en dernier par Darkliser le Dim 20 Juil 2008 - 12:33, modifié 1 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Ven 18 Juil 2008 - 18:16   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Eh bien, il s'en passe des choses dans ce chapitre ^^

Et de tous les côtés en plus ! Chacun a son lot de révélations, d'attaques, et de plan pour survivre ;)

Tu nous les laisses d'ailleurs en mauvaise posture :sournois:

Il nous faudra attendre combien de temps pour connaître leur sort ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar AJ Crime » Mar 29 Juil 2008 - 0:08   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Désolé de t'avoir fait attendre, les travaux dans ma maison m'ont pris tout mon temps. J'ai juste eu le temps d'écrire la moitié d'une scène du premier jedi, de relire et finaliser quelques scènes de mon roman en coopération sur mon fofo "heilénia, planète des vents"... Et maintenant que mes perms se terminent ben je ne sais même pas si j'aurai le temps de commé ce soir... Il va te falloir être patient, je le crains...

Tu te bases sur des faits avérés en parlant de la technologie rakata qui serait autorégénérante ?

darkliser a écrit: e ne sais pas si tu t'en compte mais au cours de tous ces millénaires

"t'en rends-compte" ??? peut-être ???

Euh je ne crois pas que les rakatas utilisent le mot Fluide pour désigner la Force, peut-être Ashla mais je n'en suis sur non plus ! Les rakatas recherchent vraiment un messie pour sauver la galaxie ???? ah temps que je fléchisse,,,, dans ton monde parallèle puisque je crois me rappeller que ton histoire se trouve dans une dimension de la galaxie starwars ???

La joulis histoire des rakatas, éclaire moi sur ce qui est documenté et inventé parce que là tu m'en apprends beaucoup... Merci d'avance !

darkliser a écrit:Nous étions donc rassurer sur son identité mais par mesure de précaution

rassurés !!

darkliser a écrit:je décida de prendre la relève sur le programme automatique et de le questionner.

décidais, je pense, non ???

darkliser a écrit:_ J'ai observé et mémoriser les armes que vous autres Jedi aimaient utiliser.

"aimez" entre autre conjugaison...

je vais pas finir ce soir... Alors à plus pour la suite de ma lecture, bonne nuit !
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Mar 29 Juil 2008 - 8:06   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Super que tu sois toujours là AJ crime :D
Ok pour la suite de ton comm mais en attendant... :sournois:



AJ Crime a écrit:Tu te bases sur des faits avérés en parlant de la technologie rakata qui serait autorégénérante ?


Oui ce n'est pas une invention, elle l'est vraiment

Euh je ne crois pas que les rakatas utilisent le mot Fluide pour désigner la Force, peut-être Ashla mais je n'en suis sur non plus ! Les rakatas recherchent vraiment un messie pour sauver la galaxie ???? ah temps que je fléchisse,,,, dans ton monde parallèle puisque je crois me rappeller que ton histoire se trouve dans une dimension de la galaxie starwars ???


Tous ça c'est une invention, ça n'a rien avoir avec le vrai univers.

La joulis histoire des rakatas, éclaire moi sur ce qui est documenté et inventé parce que là tu m'en apprends beaucoup... Merci d'avance !


Ce qui est vrai: la technologie autorégénérante, l'alliance de la technologie et la Force, l'empire infini de 500 planètes, l'avènement de la forge stellaire, leur violence et corruption, leur planète d'origine Lehon, le virus qui les tua tous, les Taugs et les Zhells

Ce qui est inventé: les gentils rakata, les gentils petits Yoda :D , la destruction de la forge stellaire, les bataille avec les gree, plus ou moins l'évolution des rakata (Je me la suis imaginé en essayant de rester en accord avec l'UE et my story), leur hypthétique superarme, certains rakata survivent au virus pour quelques temps, le virus est créé par les yadiens
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Lun 04 Aoû 2008 - 21:15   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Chapitre 23: Le plan de l'ombre



Malgré tous les efforts qu'il faisait, Mapassar ne pouvait s'empêcher de se penser inférieur à Proyus. La preuve, le vieil homme transpirait sous sa bure noire en se demandant quelle serait la réaction du seigneur Sith lorsqu'il apprendrait la mauvaise nouvelle. Il commençait à se demander si s'allier avec les Sith avaient été une bonne idée. Dark Proyus n'était qu'un membre du Quintumvirat et avait été choisi pour conduire les ennemis de la République à la victoire. Était-il possible que Proyus ne soit qu'un larbin comparé aux autres? Cette perspective mettait Mapassar très mal à l'aise.
Le Jedi Obscur ouvrit la porte donnant sur une salle circulaire dans laquelle Dark Proyus méditait.
_ Seigneur Proyus, je vous dérange peut-être, mais la planète Ilum est attaqué par la République, annonça Mapassar en basic.
La salle de méditation presque entièrement plongée dans l'obscurité laissa entrevoir une silhouette se lever doucement. Proyus n'émit aucun son mais le Jedi Obscur comprit bien que celui-ci attendait plus d'informations.
_ D'après le message de la flotte mandalorienne, ils sont bien supérieurs en nombre et sans renfort la défaite est inévitable.
Odénout Mapassar n'avait pas du tout l'intention de s'excuser même si ce qui s'était passé était un peu de sa faute. En effet, c'était lui qui avait conseillé aux Sith de laisser Ilum sous la protection des mandaloriens et des Jedi Obscurs afin de prouver leurs bonnes intentions.
Dark Proyus resta une nouvelle fois silencieux mais l'obscurité de la pièce sembla s'épaissir. Mapassar se demanda s'il allait se mettre en colère, ce qui serait une première depuis qu'il avait accueilli le Sith.
_ Comment expliquez-vous que la République ait trouvé les coordonnées? Quel intérêt a t-elle pu trouver à attaquer ici? Comprit Mapassar car Proyus ne parlait jamais en basic mais toujours dans la langue Sith.
_ Grâce aux Jedi, d'ailleurs il semblerait que la plupart se joigne à la République pour nous repousser. C'est bien la conséquence que vous aviez espéré en attaquant Ossus?
Dark Proyus se retourna et s'avança vers le seigneur Mapassar. Immédiatement, deux massacreurs surgirent du fond de la salle et se postèrent à ses flancs. Le Jedi Obscur n'avait même pas senti leur présence.
_ Pour l'instant, je constate que je ne peux pas faire confiance aux mandaloriens. Ce peuple est trop primitif pour correctement servir nos projets. En revanche, ils seront utiles en tant que chair à canon.
Il s'arrêta devant Mapassar, ses vêtements noir et rouge étant enfin visibles. Le maître de Josh ressentit à nouveau de l'angoisse, comme à chaque fois que Proyus était près de lui.
_ J'ai enfin réussi à arranger une rencontre entre le Mandalore et moi-même. Je verrais ce que je peux faire à ce moment-là...
Mapassar sourit même s'il n'était pas à l'aise face à cet être surhumain dans la Force.
_ Puisque les Jedi entrent en guerre, je vais prendre les choses en main à commencer par Ilum. Une source d'information est cachée là-bas et les Jedi ne doivent absolument pas la découvrir...


Après avoir placé la lentille de focalisation, Den Liser posa minutieusement le cristal Kiishra dans l'interstice prévu à cet effet. Toute la difficulté était là car le cristal devait être bien placé au dixième de millimètre près. C'est pourquoi seul un puissant adepte de la Force pouvait réussir à se fabriquer un sabre laser. Mais pour Den qui commençait à avoir l'habitude cela ne fut qu'une formalité.
Il avait mis un quart d'heure pour assembler tous les éléments de son nouveau sabre. Maintenant la dernière étape était tout simplement l'activation de la lame qui déterminerait si le padawan avait réussi ou pas.
_ Tu as fait preuve de beaucoup de dextérité pour construire ton arme en si peu de temps. Voyons voir si elle est viable.
Une boule se forma dans l'estomac de Liser. Si le cristal était mal placé, le sabre exploserait dans sa main et il devrait tout recommencer. Seulement il ne pouvait absolument pas se permettre de perdre plus de temps ici.
Le Jedi appuya sur le bouton d'activation avec détermination. Une lame violette s'éleva alors du manche cylindrique et projeta son bourdonnement d'insecte dans la pièce close.
_ J'ai réussi! S'enthousiasma Den en sentant à nouveau une nouvelle vie s'insuffler en lui.
Une autre partie de ses pouvoirs lui était revenu en même temps que sa liaison avec le cristal s'était approfondie.
_ Attends! Normalement il va se passer quelque chose, lui indiqua Abys.
Liser n'eut pas le temps de demander la raison car un petit éclair bleuté parcourut la lame pourpre. C'était apparemment l'évènement que le rakata attendait.
_ Le fait de t'être lié deux fois à un cristal Kiishra t'a rendu encore plus réceptif à lui. Ton potentiel s'est donc agrandi comme jamais.
« Incroyable » se dit Den en contemplant son arme. « Je ne suis pas aussi fort qu'avant mais ça viendra...je ferais tout pour me surpasser ».
_ Je ne gaspillerais pas cette deuxième chance, promit Den en regardant Abys.
_ Il reste un détail à régler, fit l'alien, je sens que ton coeur est rempli de sentiments et d'émotions. Tu dois absolument t'en débarrasser si tu veux devenir fort!
_ Que voulez-vous dire? Demanda Den en désactivant sa nouvelle arme.
Abys le fixa comme s'il pensait que Liser se moquait de lui par cette question.
_ Cette quête est primordiale pour l'avenir de cette galaxie donc je dois m'assurer qu'aucun ennemi ne vienne l'entraver. Et il se pourrait dans l'avenir que cet ennemi soit toi-même ou ceux que tu considères comme tes amis. Que choisirais-tu entre mettre un terme à la guerre en sacrifiant tes amis ou provoquer la mort de milliers d'innocents mais en préservant la vie de tes compagnons?
« Ainsi il a pu lire en moi » pensa le Jedi avec une pointe d'indignation mais il reconnut que la question méritait d'être posée.
_ Tu hésites n'es-ce pas? Et que pourrait-il se passer si tu fais un mauvais choix qui entraîne la destruction de la galaxie? Tu dois ériger une barrière entre toi et les autres et surtout avec Lyra Mayn.
Ces paroles firent l'effet d'un coup de poing dans l'estomac du Jedi. Il ne pouvait concevoir de telles choses. Le rakata lui demandait plus simplement de rejeter sa partie humaine pour devenir une machine n'ayant qu'un seul but dans son existence: sauver la galaxie. Au fond de lui, le Jedi était conscient qu'Abys pouvait avoir raison mais se battre pour ceux à qui on tient donnait souvent des forces insoupçonnées.
_ Jamais, murmura Den en baissant les yeux, jamais je ne deviendrais comme ça. Si c'est cela mon destin, alors je le combattrais jusqu'à mon dernier souffle. Je façonnerais mon futur à ma manière et ma vie avancera en fonction de l'instant présent. Si un jour je dois sauver la galaxie, ce sera à ma façon...
Étonnamment, Abys ne sembla pas offenser par les paroles rebelles de Liser.
_ A ta guise, tu as tout de même la bénédiction d'Abys surnommé Ce Qui Est.
La porte empruntée par l'ancêtre de Den et ses amis s'ouvrit pour laisser le Jedi s'y engouffrer sans un regard vers l'hologramme de l'ancien rakata qui s'effaça avec un sourire fataliste...




Le sergent mandalorien faisant face à Brandon prit une seconde vibrolame dans sa main et colla le manche avec celui de son autre épée. Le tout s'assembla en une double-vibrolame, une arme toujours difficile à maîtriser.
_ Quoi de plus naturel que de se battre à armes égales avec un membre du clan Karnak, n'est-ce pas?
Le visage de Brandon se durcit à l'évocation de ce nom.
_ Cela ne signifit plus rien pour moi! Tu vas mourir Arvo et je prendrais bien du plaisir à te dépecer vivant, répondit-il en se mettant en position d'attaque.
Le mandalorien ne laisserait rien passer avant son honneur de guerrier. Si sa propre mère ou compagne lui avait dit une chose pareille, il aurait réagi de la même façon sans une once de regrets.
Brandon connaissait la valeur d'Arvo au combat, lui aussi était un bretteur de talent. On leur avait souvent reproché d'utiliser des armes dépassées bien que toujours nécessaires au corps à corps.
« La suite sera intéressante » se dit Brandon avec excitation.
Les deux mandaloriens coururent le plus vite possible et se portèrent la même attaque au même moment. Le choc entre les deux vibrolames de Brandon et la double du sergent fut très violent. Le bruit des deux bouts de métal aiguisés se rencontrant produisit un son retentissant. Les deux hommes forcèrent chacun sur leur arme. Cependant, Brandon avait l'avantage car il faisait reculer son adversaire dans ce duel de force. Arvo parvint in-extremis à se dégager en sautant vers l'arrière.
_ Tu vois bien que tu n'as aucune chance. Dépose ton arme et je te promets une mort sans douleur...proposa Brandon avant d'être interrompu par la riposte d'Arvo.
L'attaque tranchante fut parée par la lame gauche de Brandon mais son adversaire fit tournoyer sa double-vibrolame. Le compagnon de Vala et Den arrêta plus difficilement cette habile attaque tandis que Arvo se baissait pour le déséquilibrer avec un fauchage des jambes. Brandon tomba sur le sol et eut pour réflexe de rouler sur légèrement sur le côté pour éviter le coup perçant du sergent qui se planta dans le sable. Le traître en profita pour asséner un coup de pied dans le bras de son ancien homologue qui s'exclama de douleur mais sans lâcher sa double-vibrolame. Les deux se mirent à enchaîner des séries de coups de tous les côtés mais aucun ne prenait réellement l'avantage. Le combat était de toute beauté cependant il n'y avait qu'une personne qui se donnait à fond.
Brandon se recula de trois mètres pour réfléchir à un moyen de mettre un terme à ce combat qui n'avait que trop duré. Le mandalorien ne trouvait pas Arvo digne de tomber sous ses meilleures techniques. Toutefois, son adversaire se débrouillait plutôt bien. L'ex-sergent de l'armée mandalorienne rangea sur son dos une de ses vibrolames et fonça sur Arvo qui se mit derechef en position défensive. Brandon fit mine d'attaquer mais au dernier moment il se baissa et fit une glissade. Son puissant bras prit appui sur le sol plus dur à cet endroit et remonta son pied au niveau de la poitrine de son ennemi afin de le projeter à la verticale. Arvo ne vit rien venir et se retrouva propulser dans les air tandis que Brandon se relever pour armer son prochain coup.
_ C'est la technique d'Achèvement du Guerrier! Cria le mandalorien en se plaçant sous sa future victime.
Il leva brusquement le pommeau de sa vibrolame vers le corps d'Arvo qui descendait et lui fracassa le bas du dos malgré son armure. Le sergent cria brièvement en crachant une gerbe de sang puis tomba au sol. N'en ayant pas terminé, Brandon fit tourner son arme dans ses mains et abattit la pointe vers son ancien compagnon d'armes. Celui- ci semblait semblait accepter son infériorité.
Le coeur de son adversaire transpercé, Brandon avait gagné le duel, son honneur était sauf.
_ Tu m'as vaincu...Brandon Karnak...c'est toi le meilleur combattant de Mandalore, haleta le mourant en se crispant tandis que le sang dégoulinait de sa plaie fatale.
Brandon s'agenouilla dans le but d'entendre les dernières paroles de son adversaire vaincu.
_ Celui qui t'as battu...il...il est au service de l'Echange...
Et la mort gagna le sergent mandalorien dans une dernière expiration. Mais Brandon n'en avait que faire, il avait enfin une piste sur le seul homme qui l'ait jamais battu dans le Cercle des guerriers. Il pourrait enfin avoir une occasion de laver l'affront qu'il avait subi...





Séparément les mandaloriens en armure grise étaient beaucoup moins forts que Lyra mais ensemble ils pourraient lui donner du fil à retordre. Le corps à corps n'était donc pour l'instant pas une bonne option. Elle leva les yeux et vit le colonel Spartan avec quelques soldats, ils se demandaient ce qu'elle allait faire. La mine sceptique de l'officier républicain joua dans la décision de sa stratégie. Elle devait lui prouver que les Jedi seraient des alliés de poids.
Lyra Mayn leva les deux bras et les pointa vers le sol.
_ Cette technique...vous ne pourrez pas l'éviter!
_ Je demande à voir, fit le chef des fantômes gris toujours prêt à relever un défi.
La jeune femme prenait un risque énorme en recourant à cette manoeuvre de Force d'un niveau supérieur au sien mais elle n'avait pas le choix. Ses réserves de Force seraient presque entièrement pompées et il n'était même pas exclu que ses opposants y résistent.
Un léger vent tourbillonnant emporta avec lui quelques grains de sable et entoura le commando mandalorien.
_ C'est tout? Une simple petite brise...je crois donc que je vais en finir tout de suite.
La moitié des mandaloriens projeta des éclairs au-dessus de leurs têtes tandis que les autres les rassemblaient en un seul point. La Jedi fronça les sourcils, elle n'aurait pas le temps de se concentrer davantage. Ses mains s'ouvrirent et la petite brise devînt instantanément un tourbillon de sable qui fit cesser l'attaque des mandaloriens. Ceux-ci ne tardèrent pas à s'envoler sous la puissance des vents tourbillonnants.
_ Tornade de Force, murmura Lyra entre ses dents serrées.
Son but était de faire monter ses ennemis le plus haut possible afin que la chute les tue.
Le tourbillon monta un peu plus haut que la tour d'observation du colonel Spartan, lequel regardait le miracle avec des yeux ronds. Beaucoup des hommes en armure étaient au sommet de la tornade, il n'y avait aucun doute quant à leurs morts s'ils tombaient. Ce qui allaient bientôt arriver car Mayn fatiguait de telle façon qu'elle se mit à genoux. Cependant ses bras restèrent tendus pendant quelques secondes.
L'attaque de la Jedi blonde cessa à l'instant même où elle se laissa aller sur le sol, épuisée. Elle ferma brièvement les yeux et entendit plusieurs bruits sourds d'objets frappant le sable. Dans un gros effort, Lyra parvint à se relever mais ses jambes étaient encore un peu flageolantes. La quinzaine de membres de la section des fantômes gris gisaient sur le sol et ne bougeaient pas.
« Sont-ils tous morts? » pensa la Jedi.
Elle jura en son for intérieur car elle n'arrivait plus à sentir correctement son environnement. Ses espoirs furent réduits à néant lorsque cinq bougèrent en repoussant le sable qui les enterraient à moitié.
_ V...votre attaque...était impressionnante. Mais nous sommes encore vivants, dit une voix cherchant à reprendre son souffle.
Lyra activa sa lame orangée et se força à prendre une position défensive au cas où les cinq mandaloriens survivants voudraient lancer à nouveaux des éclairs. Lentement, les guerriers en armure encerclèrent la jeune femme. Certains attirèrent à eux des blasters que Lyra leurs avait précédemment enlevé.
« C'est mal parti...si seulement j'avais pu atteindre le niveau de concentration optimal... »
Regretter ne servirait à rien et il lui fallait trouver un moyen pour gagner du temps...




La nuée de chasseurs mandaloriens qui les poursuivaient avait à présent rattrapé l'escadron. En mauvaise position, les pilotes républicains succombaient les uns après les autres en tentant de couvrir l'appareil de Vala. Elle avait conscience que l'on se sacrifiait pour qu'elle puisse réussir la mission.
Il ne restait plus que quelques secondes avant que les torpilles atteignent leur énorme cible et il était trop tôt pour relâcher la main-mise qu'avait la Jedi. Derrière elle, le leader rouge et six autres rescapés tentaient de faire diversion auprès des chasseurs ennemis.
_ Dégagez-vous à mon signal! Ordonna Vala les yeux fermés tandis qu'elle se rapprochait du prédator dont les turbolasers ne parvenaient pas à correctement viser une cible aussi petite.
A travers la rivière ininterrompue de Force, la pilote Jedi sentait les trajectoires bien alignées et rien au monde ne pourrait les empêcher d'atteindre le prédator. C'était le moment...
_ On décroche, hurla t-elle tandis que trois autres républicains mourraient dans un déluge de flammes.
Même si sa soudaine manoeuvre de repli surprit les mandaloriens, ceux-ci purent compter sur la meilleure maniabilité de leur vaisseau pour rester à portée de tir de la jeune femme. Un trait rouge passa juste au-dessus du cockpit de la tarisienne.
Les trois chasseurs la poursuivaient sans relâche en tirant de nombreux lasers de leurs doubles-canons. Mais Vala était une Jedi et réussissait pour l'instant à anticiper les offensives ennemies. Mais elle n'était pas une pilote hors-pair, ce qui l'empêcha de distancer les vaisseaux qui la harcelaient.
Un flash se reflétant sur son tableau de bord attira son attention. Quelque chose d'immense explosait derrière elle. Les mandaloriens ne disposaient plus que de deux croiseurs donc la République pouvait à présent attaquer sans risque de perdre quelques vaisseaux cruciaux pour les batailles à venir.
Un laser percuta l'aile du wing de la Jedi et provoqua une brusque secousse. Des signaux d'alarme rouge s'allumèrent en cascade pour signaler des avaries.
_ Ici Vala Loosu! J'ai perdu mes déflecteurs arrière...
La jeune humaine s'efforça de garder son calme mais ,toute Jedi qu'elle soit, ne plus faire qu'un avec la Force n'était pas envisageable pour elle.
Un chasseurs ennemi s'aligna derrière elle pour la viser mais Vala vira sur la gauche...ou du moins elle tenta de le faire. Le visage blême, la Jedi s'aperçut que les commandes de son appareil avait également été endommagées. A moins d'un miracle, la tarisienne était finie et ne tarderait pas à disparaître dans le cosmos en même temps que son wing rouge.
Le chasseur mandalorien explosa à sa grande surprise alors qu'elle commençait à se résigner au pire. Un tir de laser avait surgit de nulle part et avait désintégré celui qui devait être son bourreau.
_ Qui a fait cela? Demanda Vala en reprenant de la contenance face aux deux chasseurs restants.
Ceux-ci semblaient hésiter entre détruire Loosu ou se mettre à la poursuite du mystérieux sauveur.
Un wing républicain surgit brusquement derrière les appareils mandaloriens et fit feu sur eux.
_ Plus qu'un! Jedi Vala, tenez-bon! Fit le pilote en évitant l'explosion du chasseur qu'il venait d'abattre.
Le dernier pilote préféra menait son vaisseau loin du mystérieux sauveur et Vala et décrocha en montant. Mais il n'échappa pas à la dextérité du pilotage du républicain qui l'abattit d'un seul tir bien placé.
Vala poussa un « ouf » de soulagement tandis qu'elle ouvrait le canal de communication.
_ Merci de m'avoir sauvé! Quel est votre nom? Questionna Vala en regardant vers la droite de son cockpit.
Son sauveur avait des lunettes et un casques de pilotes et arborait un grand sourire.
_ Je suis le major Owen Mordum, suivez-moi, je vais vous conduire jusqu'à la flotte...


*******************************************************

Le sabre laser sauta des mains de Lyra tandis qu'elle subissait la puissance et le nombre supérieur des membres de la section des fantômes gris. La Jedi n'avait pas suffisamment récupéré de sa précédente attaque. Malgré sa détermination à ne pas abandonner, elle ne pouvait pas se relever à cause de ses muscles qui refusaient de bouger.
_ Cette histoire n'a que trop duré! Nous devons tuer le dirigeant de ce camp et pas nous amuser avec une Jedi! Tuez-la! Ordonna le chef de l'escouade avec impatience.
Alors qu'un des mandalorien levait sa vibrolame vers Lyra au bord de l'inconscience, un silhouette apparut brusquement devant l'exécuteur. Celui-ci arrêta son mouvement d'un air ébahi et regarda son commandant manifestement autant pris au dépourvu que lui.
_ Je ne peux vous laisser faire ça... murmura l'homme, bras croisés comme s'il n'avait pas conscience du danger.
_ Qui es-tu? Comment as tu pu apparaître d'un coup sans que je m'en aperçoive? Demanda le commandant en se reprenant.
Le regard sombre de Den Liser se posa sur lui.
_ Qui je suis n'est pas important. En revanche, si vous ne m'avez pas vu, c'est que vous êtes trop faibles pour moi.
_ Tu es un Jedi aussi, n'est-ce pas? Fit le mandalorien gris en laissant échapper un petit rire. Tuez-le aussi, je ne veux plus entendre ce petit impertinent! Dépêchez-vous, la ligne de bataille vient par ici.
Les bruits de guerre, en effet, se rapprochaient dangereusement et quelques lasers perdus parvenaient même à arriver jusqu'à eux.
Les cinq se jetèrent sur leur nouvel ennemi mais lorsqu'ils furent à sa portée, il n'y avait qu'un léger voile de poussière. Même Lyra avait disparu. Les mandaloriens étaient quand même parvenus à voir une forme floue se déplacer à grande vitesse.
_ Vous pouvez peut-être utiliser quelques pouvoirs de la Force mais vous ne la maîtrisez pas.
Ils se retournèrent et virent le jeune homme habillé de sa tunique falanassi en train de déposer délicatement Lyra à côté de la tour d'observation.
De rage et frustration, ils se jetèrent sur leur ennemi qui en plus de les humilier, se payait le luxe de leur donner des leçons.
Den activa son sabre laser pourpre et prit le manche d'une main. Quelques petits éclairs scintillèrent le long de la lame. Du bout des doigts, il la leva vers ses ennemis qui chargeaient comme des bomas. Le manche argentée de son arme était étrangement incurvée de la même façon qu'une virgule.
Le Jedi utilisa à nouveau sa vitesse pour se jeter vers ses ennemis organisés en ligne.
« Frappe du Makashi » se dit-il en référence à l'attaque qu'il allait réaliser.
Son corps passa à l'horizontale entre deux mandaloriens en une fraction de seconde. Il utilisa la précision du Makashi pour les décapiter instantanément.
Encore une fois, les mandaloriens comprirent le geste mais ils ne purent pas le contrer. Quant aux deux victimes, elles étaient déjà étalées sur le sable chaud.
_ Laissez tomber les gars, vous voyez bien que vous ne faites pas le poids, les informa Den sur un ton posé.
_ Jamais! Tu mens! Hurla le commandant en levant cette fois un blaster de poche qu'il avait sorti de sous son armure. Mais il n'eut jamais le loisir de tirer car une lame orangée le traversa de part en part.
Une voix féminine lui révéla l'identité de son meurtrier.
_ Tu aurais du surveiller tes arrières...
Leur chef mort, les deux survivants s'enfuirent devant les deux Jedi.
En effet, Lyra avait finalement retrouvé quelques forces et était parvenue à se glisser derrière son ennemi pour l'abattre. Le corps du mandalorien s'affaissa et révéla à sa vue l'homme pour qui elle était prête à faire tant de choses.
Un bref instant, les yeux verts de Lyra rencontrèrent ceux de Den. Elle fut heureuse de n'y lire aucune tristesse ou autre chose qui indique un quelconque changement. Lyra ouvrit la bouche pour parler mais le padawan détourna son regard pour se précipiter dans la bataille. Il était toujours aussi fougueux et prêt à aider ceux qui en avaient besoin.
La Jedi se rendit compte du gouffre qui la séparait de son ami. Celui-ci avait vraiment beaucoup progressé par rapport à elle qui voulait toujours être plus forte que lui afin de lui prouver qu'elle n'était pas un boulet. Serrant les poings, la femme se promit de s'entraîner dur pour rivaliser avec les dangers qui ne manqueraient pas au cours de cette guerre.
Mayn s'apprêta à retourner auprès du colonel Spartan, des cris se firent entendre ainsi que des bruits mouillés. Dans cette direction, un androïde bactério s'approcha d'elle avec un casque mandalorien gris dans une de ses mains cybernétiques.
_ BPS1 n'avait pas l'intention de laisser filer ces deux lâches finis qui ont osé s'en prendre à la petite amie du maître.
_ Comment ça...petite amie! Se révolta la jeune femme en oubliant qu'elle avait un bactério face à elle.
Elle devina que c'était le droïde qui avait sauvé Den du crash, celui-ci ne semblait pas être malhabile concernant les relations liant les humains.
BPS1 lui mit le casque dans ses mains d'où dégoulina du sang. A l'évidence, la tête était encore dedans.
_ Un présent pour vous! Maintenant cette unité va aider son maître.
La jeune Jedi laissa tomber la tête avec une grimace de dégoût.
« Bizarre ce bactério... »



************************************************

La supériorité numérique des mandaloriens avait finalement eu raison des soldats de la République. C'est ce que constata Den lorsqu'il arriva. Devant lui, ses alliés n'étaient plus que quelques dizaines face à des centaines d'hommes en armure avide de sang. Il se demandait ce qu'il pouvait faire alors que le camp était pratiquement envahi.
« Même maintenant je suis toujours aussi inutile...sauver ces gens qui m'ont couvert au prix de leur vie serait pourtant la moindre des choses »
_ Quelque chose vous tracasse maître, demanda BPS1 alors que quelques mandaloriens les avaient repérés.
_ Il faut absolument sauver ces hommes...sinon comment pourrais-je prétendre être un Jedi si je m'enfuis?
Les plaques métalliques de l'armure de l'androïde pivotèrent et il arma ses multiples canons.
_ Maître, BPS1 a la capacité de retenir un bref moment l'armée hostile. Cette unité suggère que vous portiez assistance à ces humains pendant ce temps, proposa presque immédiatement l'androïde.
Les yeux de son crâne à apparence humaine rougeoyèrent d'intensité.
Den acquiesça de la tête et signala que c'était parti. Ils se mirent donc à charger eux aussi en direction de leurs premiers attaquants qui ne tardèrent pas à ouvrir le feu.
Le bactério les mit hors de combat en un rien de temps grâce à ses canons laser tandis que Den Liser se contentait de repousser les tirs avec son sabre. Le duo arriva finalement à hauteur des soldats républicains mais le plus dur restait à faire. Den les informa du mieux qu'il put de la situation mais le vacarme était assourdissant.
BPS1 semait la discorde avec une impressionnante facilité. Ses armes et ses bras faisaient mouche à chaque fois, il était vraiment terrifiant de puissance. Les cadavres des guerriers commençaient déjà à cacher ceux des républicains au fur et à mesure que le droïde les fauchait. Aucun de ses opposants ne parvenait à lui infliger le moindre dégât.
Pendant ce temps, les républicains se repliaient vers la tour d'observation où le colonel Spartan tentait de réunir le reste des troupes avec l'aide de Lyra. Le padawan chercha un moyen pour gagner du temps car la retraite devrait être rapide.
_ Viens me protéger BPS1!! cria Den en se baissant.
Le Jedi posa une main sur le sol sablonneux et concentra la Force dans celle-ci. Quant à BPS1, il se recula pour faire mur entre son maître et les mandalorien. Ses batteries d'énergie étaient presque vides.
« Une chance que le terrain soit meuble, je n'aurais pas à utiliser beaucoup de forces »
Liser relâcha la Force dans le sol en prenant bien soin que l'onde ne se propage pas en profondeur.
Une colonne de sable s'éleva alors dans les airs de la même façon que si une explosion avait eu lieu. Les petites dunes de sable tremblèrent et le même phénomène se produisit sous les pieds des guerriers en armure qui n'avait pas imaginé un seul instant un tel piège.
Bien qu'impressionnante, l'attaque de Den fut inoffensive et n'avait pour rôle que de faire diversion pendant que la retraite s'organisait. Quelques explosions de grenades retentirent derrière l'épais nuage de poussière.
Liser se retourna et vit Brandon et Twick en train de lancer des projectiles.
_ Vite! Il nous faut atteindre le « Feu Ardent »! cria Twick en se faisant dépasser en sens inverse par les soldats survivants. Ensuite on ira chercher le « Crystal Obscur » et on pourra dire adieu à cette fichu planète.
_ Tu parles un peu trop pour un rodien, commenta l'homme au crâne luisant en esquissant une parodie de sourire.
Concernant le conseil de Twick, le padawan ne se le fit pas dire deux fois car les artilleurs de l'armée mandalorienne entrèrent en jeu et commencèrent à tout détruire à l'aveuglette.
_ Vous leur avez donné une mauvaise idée, signala Den en référence aux grenades qui s'abattaient sur eux et qui explosaient autour d'eux.
Heureusement, ils s'éloignèrent vite et comptèrent bientôt quelques secondes d'avance sur les mandaloriens toujours désorientés par la précédente offensive de Liser.
Trois transports de troupe républicains s'élevaient dans les airs, signalant à Den et aux autres qu'ils étaient les derniers.
_ J'espère que le vaisseau que l'on va prendre sera prêt à décoller. Sinon on est grillé dans les deux sens du...fit Brandon en jetant un coup d'oeil amusé en arrière.
Twick l'interrompit, manifestement exaspéré.
_ C'est pas le bon moment pour faire un cour de Galactique. J'ai l'impression que vous adorez le fait qu'on soit à deux doigts de mourir.
Les mandaloriens n'étaient effectivement pas loin et les menaçaient avec des tirs de blaster imprécis mais nombreux. Mais heureusement, la rampe d'embarquement du « Feu Ardent » était en vue.




Son chasseur mal en point, Vala Loosu avait du abandonner la bataille en compagnie d'Owen Mordum. L'amirale Drum avait communiqué son intention de leurs parler sur le « Démocrate ». Quant à Vala, elle était assez suspicieuse concernant Owen. La Jedi s'était demandaée comment cela se faisait que l'officier républicain se retrouve dans les environs de l'escadron rouge. L'imposant homme avait répondu évasivement en prétextant un ordre de son supérieur. Mais Vala n'était pas dupe et avait vu qu'Owen lui cachait quelque chose.
Se dirigeant vers le pont de commandement du « Démocrate », la Jedi et le major marchaient avec quelques soldats.
_ Major? Vous m'avez dit que l'on vous avait donné l'ordre de m'aider...je trouve étrange que l'on vous y ait envoyé seul, analysa la tarisienne brune.
Visiblement mal à l'aise, Owen ne sut pas trop quoi répondre.
_ Pourquoi toutes ces questions? Je vous ai sauvé, cela ne suffit-il pas? Je pensais que vous seriez plus reconnaissante...
_ Vous êtes tous les mêmes, vous les hommes! Si vous pensiez que j'allais jouer mon rôle de princesse en détresse prête à tout faire pour remercier son sauveur, c'est que vous êtes incroyablement naïf, répliqua froidement Vala à la surprise d'Owen.
La jeune femme distança Mordum de quelques mètres dans le long corridor qui menait à l'avant du vaisseau. D'habitude, il ne s'interessait pas aux femmes, mais là, le major jeta un coup d'oeil furtif à la silhouette fine de la Jedi toujours en combinaison de pilote. Il n'était pas encore prêt à lui avouer qu'elle lui plaisait. Cela faisait pourtant longtemps qu'il ressentait quelque chose pour elle même si c'était la première fois qu'il était en sa présence.
« Une femme remarquable par ses idéaux, sa dévotion, sa motivation et...son caractère » se remémora Owen sur ce que l'on lui avait dit lorsqu'il était sur Ossus.
Brusquement Vala se retourna avec une mine neutre mais qui pouvait cacher une colère contenue. Owen s'arrêta lui aussi, craignant que ses sens de Jedi aient repéré son regard un peu déplacé.
_ La prochaine fois que vous m'adresserez la parole, ce sera pour me dire la vérité et rien d'autre! Apprenez que je déteste que l'on me mente! Révéla séchement mais calmement Vala tandis que le républicain ne trouvait rien d'autre que de rester silencieux.
Entretemps, le groupe était arrivé à sa destination. Le soldat républicain gardant la porte composa le numéro de sécurité. Tous les membres de l'équipage étaient en effervescence sur le pont mais ils semblaient avoir des mines réjouis. Les derniers vaisseaux mandaloriens venaient apparemment d'être détruits sans aucune autre perte. L'amirale Drum arriva et se présenta devant la Jedi et Owen.
_ Bienvenue sur le « Démocrate » chevalier Jedi Vala Loosu.
Elle salua militairement son sous-officier.
_ A vous aussi, major Mordum.
Vala hocha la tête avec raideur car elle attendait des nouvelles de ses amis. Au vue du visage qui s'assombrit, l'amirale y venait.
_ Tout d'abord, je vous apprends que seuls trois membres de l'escadron rouge ont survécu mais le leader rouge n'en fait pas parti. Ce sacrifice a été necessaire et ils seront morts en héros comme tous les autres. En partie grâce à vous, la situation dans l'espace est donc sous notre contrôle. Votre manoeuvre osée nous a permis de changer de tactique sans risquer de perdre plusieurs vaisseaux et de reprendre en main cette bataille. Concernant la bataille en bas, nous avons perdu presque tous nos hommes et seuls quelques survivants sont parvenus à s'échapper avec tous vos compagnons. Nous bombardons actuellement les zones où une activité mandalorienne a été détectée...
De l'amertume se ressentit dans ses paroles à la mention des pertes. Tout comme le colonel Spartan, l'amirale avait du mal à accepter l'idée d'un tel sacrifice pour un seul homme aussi important soit-il.
_...mais ce n'est pas tout. Une importante source d'énergie a fait son apparition autour de la montagne surplombant la grotte que l'on s'est efforcé de protéger. Il semblerait que cela soit un bouclier et il ne s'est allumé qu'il n'y a seulement quelques minutes.
_ Etrange, dit Vala, songeuse, j'espère que tout s'est bien passé pour Den et les autres.
_ Le debriefing se tiendra à l'arrivée de vos amis. On va vous escorter à la salle. Quant à vous, major Mordum, j'ai à vous parler au sujet de votre promotion...
Le coruscanti laissa donc Vala à ses pensées. La Force lui murmurait que tout n'était pas terminé. Un danger diffus approchait mais en un sens c'était évident en cette période mouvementée. Tous les Jedi devaient avoir cette impression.
Elle espérait ne pas mal interpréter...





Projets suivants:
_ Chapitre 24 ( le dernier!) :)
_ Version finale ( sans fautes, phrases mieux tournés, ajout de détails...) :shock:
_ La trahison du clone ( suite de ma nouvelle) :P
_ Le mystère de la Force- TOME 2: Le combat du destin ( suite du roman avec des combats plus épiques, des sentiments plus forts, des pouvoirs et techniques plus innovateurs, puissants ou subtils, des enquêtes de tous les genres, situations comiques...)
:sournois:
Modifié en dernier par Darkliser le Dim 31 Aoû 2008 - 15:41, modifié 1 fois.
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Notsil » Mer 13 Aoû 2008 - 15:22   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Beaucoup de situations se dénouent ici ^^ Ouf les gentils gagnent (enfin pour le moment :sournois: ) mais il y a quand même eu pas mal de pertes ^^

Voyons comment tout cela va se conclure...^^

Allez, passons aux fautes ^^

La salle de méditation presque entièrement plongé

->plongée

En effet, c'est lui qui avait conseillé aux Sith de laisser Ilum

->c'était lui

une première depuis qu'il avait accueillit le Sith.

->accueilli

Grâce aux Jedi, d'ailleurs il semblerait que la plupart se joigne à la République

->se joignent

Le Jedi Obscur n'avait même pas sentit leur présence.

->senti

Le maître de Josh ressentit à nouveau de l'angoisse, comma à chaque fois que Proyus était près de lui.

->comme à

J'ai réussi! S'enthousiasma Den en sentant à nouveau une nouvelle vie s'insuffler en lui.

->peut-être en supprimer un ? ^^

car un petit éclair bleuté parcouru la lame pourpre.

->parcourut

il reconnut que la question méritait d'être posé.

->posée

Ses paroles firent l'effet d'un coup de poing dans l'estomac du Jedi.

->Ces paroles

La porte emprunté par l'ancêtre de Den et ses amis s'ouvrit pour laisser le Jedi s'y engouffrait sans un regard

->empruntée...s'y engouffrer

Le mandalorien ne laisserait rien passé avant son honneur

->passer

d'utiliser des armes dépassés bien que toujours nécessaire au corps à corps.

->dépassées...nécessaires

car il faisait reculé son adversaire dans ce duel de force.

->reculer

arrêta plus difficilement cet habile attaque

->cette

pour asséner un coup de pied dan le bras de son ancien homologue

->dans

un moyen de mettre un terme à ce combat qui n'avait que trop durer.

->duré

N'en ayant pas terminer, Brandon fit

->terminé

les cinq mandaloriens survivants voudraient lancés à nouveaux des éclairs.

->lancer

la pilote Jedi sentait les trajectoires bien alignés

->alignées

que les commandes de son appareil avait également été endommagé.

->endommagées

et avait désintégrer celui qui devait être son bourreau.

->désintégré

Qui as fait cela? Demanda Vala

->Qui a fait

Cette histoire n'a que trop durée

->duré

Nous devons tuer le dirigeant de ce camps

->camp

ils se jetèrent sur leur ennemi qui en plus de les humilier, se payer le luxe de leur donner des leçons.

->se payait

Lyra avait finalement retrouvé quelques forces et était parvenu à se glisser derrière son ennemi pour l'abattre.

->parvenue

révéla à sa vue l'homme pour qui elle était prête à faire tant de choses.

->ça en fait des choses tout ça :sournois: ^^

prêt à aider ceux qui en avait besoin.

->avaient

La supériorité numérique des mandaloriens avait finalement eut raison des soldats

->avait finalement eu

sauver ces gens qui m'ont couvert au prix de leur vie serait pourtant les moindres des choses »

->la moindre des choses

sous les pieds des guerriers en armure qui n'avait pas imaginé un seul instant un tel piège.

->qui n'avaient pas

Quelques explosions de grenades retentirent derrière l'épais filée de poussière.

->filet ? M'enfin de la poussière ça forme plus un nuage ^^

Les mandaloriens n'étaient effectivement pas loin et les menaçaient avec des tirs de blaster lointains.

->s'ils ne sont pas loin, comment leurs tirs peuvent-ils paraitre lointains ? ^^

L'amirale Drum avait communiqué son intention de leurs parler dans le « Démocrate ».

->de leur parler sur le "Démocrate" (avec le "dans" j'ai cru un instant qu'il s'agissait d'un journal ^^)

La Jedi s'était demandait

->demandée

la Jedi et le major marchait avec quelques soldats.

->marchaient

Major? Vous m'avez dit que l'on vous avez donné l'ordre de m'aider...je trouve étrange que l'on vous y est envoyé seul

->l'on vous avait donné...que l'on vous y ait envoyé

Pourquoi toute ces questions?

->toutes

distança Mordum de quelques mètres dans le long corridor que menait à l'avant du vaisseau.

->qui menait

Le Major jeta un coup d'oeil furtif à la silhouette entrainée de la Jedi toujours en combinaison de pilote.

->là j'ai du mal à saisir le message que tu veux faire passer en qualifiant sa silhouette "d'entrainée" ^^

craignant que ses sens de Jedi aient repérés son geste un peu déplacé.

->aient repéré (au passage je n'ai pas vu le geste déplacé ^^)

car elle attendait des nouvelles de ces amis.

->ses amis

Tout d'abord, je vous appends que seul trois membres de l'escadron rouge

->je vous apprends...seuls trois membres

Nous bombardons actuellement les zones où une activité mandalorienne a été détecté...

->a été détectée

Quant à vous, major Mordum, j'ai à vous parlé...

->parler

Et valà ;)

Sinon je trouve juste un peu bizarre que les républicains se fassent autant massacrer au sol alors que tous nos amis (et ils sont assez nombreux au final ^^) s'en sortent ^^ Peut-être préciser le nombre de survivants (par ex 1 bataillon sur les 15 engagés), histoire qu'on puisse voir si "peu" de survivants veut dire 10 ou 100 ;)

J'attends avec impatience le dernier chapitre :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darkliser » Jeu 14 Aoû 2008 - 18:17   Sujet: Re: [EN COURS] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Notsil a écrit: Sinon je trouve juste un peu bizarre que les républicains se fassent autant massacrer au sol alors que tous nos amis (et ils sont assez nombreux au final ^^) s'en sortent ^^ Peut-être préciser le nombre de survivants (par ex 1 bataillon sur les 15 engagés), histoire qu'on puisse voir si "peu" de survivants veut dire 10 ou 100 ;)

J'attends avec impatience le dernier chapitre :)



Mes persos sont au-dessus du lot ( ceux qui ont combattu) par rapport au commun des mortels, ce sont des combattants hors-pair donc ils ne mourront pas comme un simple soldat, du moins pas pour l'instant :D
Je n'ai pas relu mais je crois que j'ai précisé le nombre de survivants à une dizaine :wink:
Quant au dernier chapitre je ne sais pas quand je le finirais car je perds un peu de l'inspiration et puis je ne veux pas gacher la fin

Merci pour ton commentaire :lol:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Sam 23 Aoû 2008 - 13:37   Sujet: Re: [FINI] Le mystère de la Force- TOME 1: Le commencement

Chapitre 24: Le prochain objectif




Le debriefing n'aurait lieu que dans quelques minutes mais tous les conviés étaient cependant déjà là. Hormis les Jedi et les militaires gradés qui étaient convoqués d'office, Brandon et Twick se tenaient autour de vaste table métallique comme les autres à cause de leurs actions particulières. N'ayant accompli aucun fait d'armes, Den et Lyra avait dû demander une faveur pour que l'ancien mercenaire rodien puisse assister au debriefing.
Personne ne disait un mot mais le colonel Spartan et le major Owen Mordum étudiaient du regard le mandalorien comme s'il allait les trahir à tout instant. Brandon, lui, ne semblait n'avoir que faire de cette hostilité muette et se contentait d'afficher son habituelle mine froide et hautaine. Les Jedi semblaient perdus dans leurs pensées sauf Lyra qui ne cessait de jeter des coups d'oeil furtifs à Den car elle n'avait pas vraiment pu encore discuter avec lui des récents évènements.
Den, quant à lui, ressassait tout ce que lui avait dit le rakata et tentait de mettre un peu d'ordre dans sa tête. Même maintenant, il n'était toujours pas sûr de la voie qu'il devait prendre.
Une voix grave le fit revenir à la réalité.
_ Auriez-vous un problème avec moi?
C'était Brandon qui avait posé cette question à cause d'Owen qui le toisait à présent avec un air de défi, ce que l'honneur mandalorien ne pouvait laisser passer.
Voyant que Brandon réagissait enfin, le républicain sourit mais ses yeux lançaient des éclairs de haine.
_ Ouais et pas des moindres. Je n'ai pas encore eu l'occasion de faire payer à un mandalorien ses crimes de mes mains et je ne supporte pas qu'il y en ait un qui respire encore dans la même salle que moi!
L'homme au crâne rasé lui répliqua lentement.
_ Est-ce la gonflette qui t'es monté au cerveau? Comme si un vulgaire soldat comme toi pouvait rivaliser avec moi.
Owen tenta de se lever de sa chaise mais le colonel Spartan l'interrompit:
_ Ne faites rien que vous pourrez regretter par la suite, major!
L'ancien sergent mandalorien continua sur sa lancée en joignant ses mains gantées.
_ Que sait-tu du meurtre mon petit jeune? Cela n'est en rien comparable au fait de tuer pour se défendre. Je peux lire au fond des yeux de n'importe qui et découvrir si ils ont déjà donné la mort de sang froid.
La voix de l'humain se fit plus effacée au fur et à mesure qu'il parlait et il se leva de son siège pour mieux se rapprocher du républicain.
_ Je peux savoir si ce sont des meurtriers...et toi tu n'en es pas un contrairement à moi. Cela fait depuis longtemps que j'ai perdu mon humanité et je sais ce que ça fait, alors je te conseille de rester tel que tu es et de ne pas salir ton âme.
Owen fit silence un instant mais il répliqua à celui qui considérait comme son pire ennemi.
_ Si ça pouvait mettre fin à la vie d'un monstre tel que toi, je n'hésiterais pas une seconde à « salir mon âme ».
Den Liser sourit discrètement, il ne connaissait pas Owen mais il l'appréciait déjà. Cet homme avait beaucoup de détermination et de conviction en lui. Brandon, pourtant assez intimidant sous bien des aspects, ne semblait pas lui faire peur et il lui tenait tête sans se poser de questions. Owen Mordum avait en plus impressionné Kalin et survécut à l'attaque de plusieurs Jedi fantômes d'après ce que Lyra lui avait dit. Den était persuadé que le républicain avait un don pour survivre dans les pires situations et ne pas l'exploiter serait du gâchis.
_ Je vous prie d'arrêter major Mordum! Brandon s'est rebellé contre ses supérieurs et a sauvé ma vie et celle de Den donc je ne vois pas pourquoi vous le considérez encore comme un ennemi, intervînt Vala qui commençait à être irrité par cette conversation.
Le visage d'Owen commença à rougir de colère.
_ Je vois que vous continuez toujours à manifester votre reconnaissance d'une manière fort agréable. Moi aussi j'ai sauvé votre vie, vous vous rappelez? Cela ne signifit donc rien pour vous?. Je ne comprends pas pourquoi vous défendez ce mandalorien. Certes, il vous a sauvé mais cela ne lui donne pas le droit d'être ici avec nous comme si de rien n'était! Comme si nous ignorions son passé! Ce n'est qu'un sale tueur...
_ Major Mordum! Vous allez trop loin! Je vous ordonne de vous calmer! Intima autoritairement le colonel Spartan.
Celui-ci se tut à contrecoeur et se rassit avec un geste dédaigneux mais sa rancune semblait intacte.
Heureusement, l'amirale Drum choisit ce moment pour entrer dans la pièce avec le sous-amiral, un homme droit avec des cheveux grisonnant et un visage sévère. Elle regarda alternativement le visage satisfait de Brandon et celui encore empourpré d'Owen.
Celui-ci et Spartan se levèrent en faisant un salut militaire.
_ J'ai entendu des voix depuis le couloir, que s'est-il passé? Demanda t-elle.
Ce fut Owen qui répondit à la grande surprise du colonel Spartan.
_ Absolument rien, Amirale!
_ C'est parfait...alors nous pouvons commencer le debriefing. Vous remarquerez que j'ai permis à plus de personnes que d'habitude à y assister, fit l'amirale sur un ton posé.
Spartan et Owen se rassirent silencieusement.
Vala Loosu savait pourquoi elle les avaient convoqués. Il était évident que c'était dans le but d'obtenir des renseignements sur la mission des Jedi sur Ilum.
_ Notre mission sur Ilum est une mission Jedi. Par conséquent nous ne pouvons rien vous révéler quant à son contenu. En revanche, nous pouvons vous certifier que vos soldats ne seront pas morts pour rien.
Drum acquiesça:
_ Nous le savons, Jedi Loosu. Mais nous avions espéré avoir plus d'informations sur ce bouclier qui s'est activé juste après que vous soyez partis à la recherche de votre vaisseau.
_ Ce bouclier et ce qu'il y a l'intérieur ne représentent pas une menace pour nous. De plus, je ne crois pas que vous puissiez y faire grand chose. Même un bombardement depuis l'espace ne suffirait pas à l'abattre, informa Den Liser qui avait déjà vu de ses propres yeux une infime partie de l'avancée technologique des rakatas.
_ Bien, je ne m'étendrais pas plus sur le sujet dans ce cas. Donc, comme vous le savez la bataille s'est soldé par notre victoire et il n'y a aucun survivant, hormis quelques prisonniers. Pensez-vous que nous pouvons nous attendre à une contre-attaque mandalorienne? Demanda t-elle à Brandon et aux Jedi.
Le mandalorien répliqua qu'il ne pouvait rien affirmer compte-tenu que les Jedi Obscurs avaient la main mise sur son peuple. Quant à Vala, elle affirma qu'elle ne ressentait rien d'anormal dans la Force.
_ Voilà qui est rassurant, chevalier Jedi. J'ai reçu un communiqué de la République concernant l'Ordre Jedi. La nouvelle a été rendue publique surtout à cause de la fuite des habitants non-Jedi d'Ossus. Comme vous le savez, votre planète mère a été sauvagement attaqué par une étrange créature. Elle a causé de nombreuses pertes mais il semblerait que le Conseil Jedi soit parvenu à s'en débarrasser. Plus tard, le Conseil a décidé de ne toujours pas prendre aux combats face aux ennemis de la République. C'est cela qui a causé le départ de nombreux Jedi vers nous et la guerre. Ils veulent se venger pour tous ces morts, leurs objectifs sont donc semblables aux nôtres. Mais je ne connais que les grandes lignes, il va vous falloir retourner vite sur Ossus avant que tous soient partis.
_ Comment? S'exclama Den avec étonnement. Je croyais que seulement une partie de l'Ordre déserté Ossus.
Mal à l'aise, l'amirale ne savait pas trop comment annoncé la nouvelle.
_ D'après le communiqué, Ossus n'est plus habitable pour des Jedi. Ainsi le Conseil et les Jedi qui le suivent vont se réfugier dans les enclaves secrètes de votre Ordre. C'est pour cette raison que je vous dis qu'il faudra vous dépêcher.
Den n'osa même pas penser à ne plus revoir sa planète qu'il considérait comme beaucoup d'autres Jedi comme l'endroit où il était né. Comment une créature aussi puissante soit-elle ait pu faire tant de victimes et provoquer la fuite des Jedi? Qui avait bien pu l'envoyer?
Maître Viridia en saurait probablement beaucoup sur ces questions. C'est donc sur Ossus que le Jedi irait en premier lieu. Le petit alien vert l'aiderais sûrement à y voir plus clair.
_ Amirale? J'ai une requête à formuler, indiqua poliment le jeune homme.
Drum lui répondit affirmativement.
_ Je sais que le major Owen Mordum est dans l'armée de la République et que je ne suis qu'un padawan mais je souhaite l'enrôler dans notre équipage car ses compétences nous serons très utiles.
L'amirale ne répondit pas et se contenta de regarder le jeune Jedi d'un air calculateur.
_ Je regrette mais c'est impossible. Le major est un officier de l'armée et il ne peut la quitter facilement en dehors des missions.
Den se tourna vers Vala et Lyra en quête d'une idée mais elle ne lui furent d'aucun secours même si Vala semblait arborer un sourire confiant.
Tenter de persuader l'amirale avec la Force fut le première idée qui vint à l'esprit du padawan mais il se refusa à utiliser un tel moyen. En plus d'être malhonnête dans cette situation, ce pouvoir ne garantissait même pas un résultat positif sur des esprits forts.
_ Écoutez Amirale, nous pouvons sûrement trouver un compromis. Vous pouvez ordonner au major Mordum de nous surveiller et en contrepartie il vous révélera certaines parties de notre mission. C'est très important, il va nous falloir des gens de talent et Owen en fait partie comme tout ceux présents autour de cette table.
L'amirale réfléchit quelques instants et dit qu'elle ne donnerais son accord qu'à la seule condition qu'Owen veuille cette mission. Celui-ci signala que oui, sans doute s'était-il attaché à Lyra et à Twick.
Vala remarqua que l'homme roux l'avait regardé d'une étrange façon avant de répondre. Décidément, elle se demandait ce que pouvait bien lui vouloir le major.
_ Dans ce cas, je crois que vous pouvez disposer. Je ne crois pas que le détail des pertes humaines et matérielles vous intéresse particulièrement? Fit Drum en ouvrant son ordinateur portable.
_ Ce n'est pas ça du tout amirale. Nous devons simplement nous dépêcher de revenir sur Ossus, répliqua le jeune homme en se levant.
Vala Loosu confirma et fut surprise de la maturité dont Liser faisait preuve. Elle avait peine à voir que Den n'avait que dix-neuf ans contrairement à quelques heures en arrière. Peut-être était-ce le fait d'avoir récupéré son lien avec la Force et le cristal qui avait modifié quelque peu sa personnalité ou bien alors elle ne le connaissait pas encore bien.
La porte de la salle de debriefing s'ouvrit et une Kirax furieuse apparut à l'entrée.
_ Jedi Liser! Tu n'iras nul part sans moi! Tu sais ce qui t'attends si tu rompes ta promesse?
Un soldat républicain à l'air désolé se traînait juste derrière-elle.
_ Pardonnez-moi amirale mais je n'ai pas pu la retenir, s'excusa t-il maladroitement.
Den resta silencieux mais fut content que la chasseuse de primes soit rétabli.
_ La chasseuse de primes s'est vite remise, remarqua Twick qui n'avait cessé de veiller sur elle pendant tout le long de la bataille.
Lyra Mayn qui l'avait soigné affirma que c'était parce que le poison des araignées n'étaient pas aussi violent qu'elle ne l'avait cru au vue de l'état initial de Kirax.
_ Je tiendrais ma promesse. J'irais sur Sernpidal avec toi et je verrais ce que je peux faire pour ta mère, annonça Den en regardant la chasseuse de primes droit dans les yeux.
Mais avant, quelqu'un devait répondre à beaucoup de questions. Si Abys avait apporté de nombreuses réponses, il avait proportionnellement soulevé encore plus d'interrogations auxquelles Viridia devrait pouvoir répondre. Den n'avait aucun doute la-dessus, maître Viridia était le gardien de l'artefact rakata que recherche ce Dark Proyus et les Sith. La prochaine destination serait donc Ossus.



_Maître, les shizors ne seront prêt qu'à la condition que des Jedi Obscurs contrôlent leurs esprits. J'ai vu ces bêtes à l'oeuvre et sacrifier quelques uns de vos meilleurs subordonnées à cette tâche ne sera pas du temps perdu...
Mapassar écoutait la représentation holographique de son apprenti en train de débiter son rapport sur les expériences de l'Echange sur Télos. L'ancien Jedi n'était pas très satisfait du retard pris par le projet. Ces redoutables créatures lui seront indispensables s'il veux rivaliser avec Dark Proyus et surtout ses bactérios et massacreurs. Il ne savait pas si le Sith projetait une trahison mais il voulait être prêt à l'affronter.
« Juste au cas où »
Le vieil homme savait être sage et prudent quand il le fallait mais les choses n'allaient pas assez vite à son goût. Et comme si cela ne suffisait pas, deux autres problèmes de taille s'étaient récemment posé. Un Jedi avait réussi à s'infiltrer dans le complexe et avait été capturé heureusement. Cependant, les chances qu'il est informé les Jedi sur ses opérations sur Télos sont grandes.
_ Mon jeune apprenti, ton jugement est souvent le bon. Je te confie donc tous les droits sur ce complexe, y compris sur le directeur arkanien. Moi j'ai pour l'instant d'autres choses à faire.
Josh Janesh laissa son inquiétude parler pour lui.
_ Votre confiance m'honore. Mais qu'allons-nous faire pour le leader de l'Echange qui est arrivé sur Télos? Il ne mettra sûrement pas longtemps avant de découvrir le laboratoire souterrain ainsi que tout le reste.
Le Seigneur des Jedi rénégats soupira à travers le comlink. Le leader de l'Echange pourrait en effet poser quelques problèmes car s'il découvrait les expériences menées dans le laboratoire, l'alliance entre les Jedi Obscur et l'Echange seraient fortement compromise. Hors l'aide financière qu'il apportait au clan des Jedi Obscurs étaient presque vitale pour la guerre.
_ Cela est un problème effectivement, fit-il avec nonchalance, je vais en parler à Proyus bien que cela ne m'enchante guère. Ces hommes de mains sont bien plus aptes que les nôtres pour renverser le leader sans faire de vagues. Les prochains jours seront capitaux, apprenti Janesh...
L'hologramme de l'ancien ami de Den demanda quelles étaient les choses que Mapassar avait à faire.
_ Une audience m'a été accordé auprès du Mandalore pour la première fois. Il semblerait qu'il se décide à nous faire confiance et qu'il veuille me rencontrer en personne à la place des intermédiaires habituels. Quand je reviendrais, ce ne sera pas à bord de cette simple navette...
Puis l'ex-Jedi éclata d'un horrible rire et coupa la communication. Ensuite, il entra les coordonnées hyperespace vers la planète Mandalore.






Qui-Gon Drakus ouvrit brusquement les yeux et chercha à dégainer son sabre laser. Mais sa ceinture était vide tout comme la salle sans issue dans laquelle il se trouvait. Un grand miroir s'offrait à lui en guise de mûr face à lui. La Force lui indiqua la présence de plusieurs personnes qui le regardaient derrière.
Ses membres étaient endoloris et ses réflexes plus lents que d'habitude. Il n'en fut pas étonné car son organisme était saturé de molécules étrangères.
«  On m'a drogué » déduit le prisonnier lors que sa mémoire revenait.
Le chevalier Jedi se souvint enfin. Il s'était fait capturé alors qu'il enquêtait sur un projet secret de l'Echange. Les Jedi Obscurs semblaient être ceux qui tiraient les ficelles derrière tous ces arkaniens. Qui-Gon n'avait pas voulu appeler de renforts car cela aurait ruiner ses efforts. En effet, l'Echange était très doués pour se volatiliser lorsque la situation l'exigeait. Leur argent sale leur permettait en plus d'acheter les consciences clefs et il n'hésitait jamais à employer la force ou l'intimidation pour parvenir à ses fins. Quant aux trois leaders de l'organisation criminelle, même les maîtres Jedi n'avait jamais pu mettre la main sur l'un d'eux. Le jeune homme avait donc décidé de de saisir cette occasion et de risquer sa vie.
Son infiltration dans les niveaux supérieurs s'était bien déroulé mais dés qu'il s'était retrouvé dans les laboratoires du sous-sol, les choses avaient commencé à se gâter. Avec l'aide de scientifiques arkaniens, l'Echange créait des monstres censés pouvoir rivaliser avec un Jedi. C'est tout ce qu'il avait pu lire de la banque de données qu'il avait télécharger avant de se faire capturer par la sécurité. Une étrange impression l'avait envahi lorsqu'il était dans sa cellule, une présence dans la Force qui ne lui était pas inconnue s'était manifesté
Un gémissement à côté de lui le fit revenir à la réalité.
Un nautolan était en train de reprendre connaissance et paraissait aussi déboussolé que lui.
_ Mais...où suis-je? Fit-il en clignant de ses yeux noirs et profonds semblable à ceux d'un requin.
Il semblait surpris de ne pas se réveiller dans sa cellule.
_ Tu fais partie des Jedi disparus, je me trompe? Demanda Qui-Gon en l'aidant à se relever.
Le nautolan confirma l'intuition du chevalier Jedi.
_ Oui...ces pourris nous prennent pour des cobayes. Je les ai vu emmener d'autres d'entre nous et je ne les ai jamais revu. Nul doute qu'ils sont morts à présent et c'est probablement ce qui va nous arriver aussi lorsqu'ils feront entrer ces créatures.
L'alien baissa la tête d'un air résigné. Il avait sûrement perdu l'espoir depuis longtemps.
« Au moins j'ai pu prévenir l'Ordre Jedi de ce qui se passe ici » pensa Qui-Gon qui ne se faisait guère d'illusions quant à ses chances de survivre lui non plus.
La Force était toujours avec lui mais sans armes il n'irait pas bien loin. Elle lui indiqua toutefois l'approche d'une présence terrifiante et avide de déchiqueter de la chair. Jamais dans sa vie il n'avait ressenti quelque chose de semblable. L'humain fut pris de nausées et tenta de fermer son esprit à la Force. Cette présence était bestiale et horrible...c'était comme si la Force en lui hurlait de douleur.
Son compagnon d'infortune semblait lui aussi angoissé.
La grande porte se fendit en deux et il se crut en train de cauchemarder lorsqu'il vit la chose qui se précipita dans sa direction.
Le chevalier Jedi n'eut pas le temps de se défendre, trop stupéfait de ne plus pouvoir utiliser la Force. Le souffle chaud de l'animal précéda la morsure fatale.
Sa vie défila devant ses yeux et il sut qu' il était à l'article de la mort. Il ne regrettait pas de mourir pour ses idéaux, de périr en tant que Jedi...





Quelques heures après le départ des Jedi et leurs compagnons, les équipages de la flotte d'Ilum se permettaient un peu de relâchement. L'euphorie de la victoire s'était renforcée par l'arrivée des Jedi aux côtés de la République. Apparemment, le message émanant de Coruscant avait été envoyé à tous les vaisseaux dispersés dans aux quatre coins de la galaxie. Nul doute aussi que cette nouvelle avait aussi été annoncé aux civils afin de leur remonter le moral.
Certains soldats avaient déjà vu les exploits surnaturels que les Jedi pouvaient réalisés et s'empressaient de le raconter aux autres. Ainsi l'image de base de l'Ordre commençait à radicalement évoluer. La République avait fait passé sous silence le schisme qui a amené le scindement des Jedi et encourageait les rumeurs parlant de leurs prouesses même si elles étaient fausses.
Autrefois, cet ordre mystique était considéré comme un étrange rassemblement d'idéalistes qui même s'ils faisaient régner la paix dans la République, n'en restait pas moins très isolé. Beaucoup de monde les considéraient comme intéressés et égoïstes car ils ne semblaient apparaître que sur certaines affaires et pas d'autres. Quant à leur prétendue bienveillance et altruisme, peu d'habitants y croyaient principalement à cause des Jedi Obscurs. Le commun des mortels ne voyaient en effet aucune différence entre ces deux groupes maîtrisant une entité inconnue et dangereuse. Le plus grave était que certains n'hésitaient pas à quitter leur ordre avec des idées de grandeur et de pouvoir. Ceux-la même firent partis de nombreuses menaces au sein de la République mais elles ne s'agrandirent jamais assez pour devenir de rang galactique. De ces faits, il en avait résulté un manque total de confiance envers les Jedi.
Mais à présent que les Jedi prenaient place au sein de l'armée de la République, ils étaient presque comme des héros même s'ils leur fallaient encore ponctuer leurs paroles par des actions auprès des soldats.
Voilà quelle était l'atmosphère reignant à bord de la plupart des croiseurs hammerhead lorsqu'une alarme se déclencha à bord du « Démocrate » le vaisseau de l'amirale Drum.
_ Amirale! Nous détectons deux vaisseaux en approche, signala l'officier de navigation en pianotant les touches de son ordinateur.
L'amirale se détendit, elle avait eu peur que ce soit des renforts tardifs des mandaloriens.
_ Seulement deux, cela doit être des alliés alors. Mais sait-on jamais, préparez vous à toute éventualité, ordonna l'expérimentée amirale.
Juste devant le hublot en transparacier, elle regarda en direction de l'espace noir parsemé de points blancs.
_ Amirale, l'ordinateur de bord ne parvient pas à identifier ces vaisseaux. Il ne s'apparente même pas de près ou de loin à quelque chose de connu, signala le républicain d'une voix inquiète alors que les appareils revenaient dans l'espace normal.
Rigide, Drum donna un ordre à l'officier des communications en le fixant de ses yeux sévères et alertes. Son regard se tourna ensuite vers les nouveaux arrivants.
Effectivement, elle ne reconnaissaient pas ces vaisseaux. Leur tonnage semblait être le même que celui du « Démocrate », de même pour leur taille. Les réacteurs ainsi que les infrastructures de surface paraissaient aussi conventionnels. Le plus intriguant venait des trois bras accrochés sur les vaisseaux qui avaient un aspect lisse et brillant comme s'ils n'étaient pas en métal. L'un était à l'arrière du vaisseau tandis que les autres se trouvaient sur les flancs vers l'avant. Le tout le faisait ressembler à un scorpion de Tatooine.
Ils avaient une vocation offensive, l'amirale en aurait mis sa main dans la gueule d'un rancor. Il lui semblait en effet distinguer des canons au bout de ces étranges tiges recourbés de manière agressive. Drum avait un très mauvais pressentiment et ordonna à tous les vaisseaux d'activer les boucliers.
_ Officier! Ont-ils répondu à nos tentatives de communication?
_ Négatif amirale, répondit celui-ci en restant concentré sur sa tâche comme si sa vie en dépendait.
La commandante de la quatrième flotte vit de l'énergie se rassembler sur le « dard » arrière de l'un des vaisseaux ennemis. Mais elle n'eut pas le temps de prévenir qui que se soit.
Un rayon d'énergie fusa du «  dard » en direction du croiseur le plus proche. Le bouclier désintégré en une fraction de seconde, le hammerhead fut traversé de part en part par le laser à la puissance phénoménale.
Silencieuse pendant un moment, l'amirale se reprit:
_ A tous les vaisseaux! Verrouillez la cible la plus proche et feu à volonté!
Son estomac était noué à cause de ce spectacle surréaliste auquel elle venait d'assister. Elle savait que la République n'était pas à la pointe de l'ingénierie spatiale et militaire mais ce retard n'était pas grand au point de perdre un croiseur en un tir.
« Ce n'est pas normal...cette technologie dépasse l'entendement des mandaloriens, cela ne peut pas être eux »
Drum décida qu'elle aviserais lorsqu'elle aurait vue le résultat de la riposte. Si toutefois la mort ne la prenait pas avant...


voilà le dernier chapitre :ange:
Maintenant je vais me concentrer sur la réécriture des anciens chapitres :perplexe:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Darkliser » Lun 25 Aoû 2008 - 15:32   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Maintenant que le premier tome est terminé, j'attends vos commentaires sur l'histoire globalement ainsi que vos espérances sur l'évolution dans le second tome.
Je ne sais pas quand je sortirais la version finale mais bientôt j'espère! :P


Merci à tous ceux qui m'ont lu, aidé et soutenu pour cette histoire.
Je vous donne rendez-vous pour le second tome qui s'intitulera le combat du destin
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Den » Lun 25 Aoû 2008 - 15:33   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Bon, je copie tout ce qui me manque et je te donne mes impressions dès que je récupère le net, d'ici une à deux semaines^^ :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5315
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Notsil » Lun 25 Aoû 2008 - 17:33   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Ayé lu ;)

Une fin de chapitre qui nous laisse sur notre faim ;) même si on a appris pas mal de choses...Il va y avoir du suspens en attendant le tome 2 ^^

Niveau fautes :

Brandon et Twick se tenaient autour de vaste table métallique

->autour d'une vaste

Den et Lyra avait dû demander une faveur pour que l'ancien mercenaire rodien puisse assister au debriefing.

->avaient

Personne ne disait un mot mais le colonel Spartan et le major Owen Mordum étudiaient du regard le mandalorien comme s'il allait les trahir à tout instant.

->personne ne disait mot

Que sait-tu du meurtre mon petit jeune?

->sais-tu

intervînt Vala qui commençait à être irrité par cette conversation.

->irritée

un homme droit avec des cheveux grisonnant et un visage sévère.

->grisonnants

Vous remarquerez que j'ai permis à plus de personnes que d'habitude à y assister, fit l'amirale sur un ton posé.

->que d'habitude d'y assister

Vala Loosu savait pourquoi elle les avaient convoqués

->elle les avait convoqués

la bataille s'est soldé par notre victoire et il n'y a aucun survivant,

->soldée

votre planète mère a été sauvagement attaqué par une étrange créature.

->attaquée

Je croyais que seulement une partie de l'Ordre déserté Ossus.

->désertait / avait déserté

elle ne lui furent d'aucun secours même si Vala semblait arborer un sourire confiant.

->elles

qu'elle ne donnerais son accord qu'à la seule condition qu'Owen veuille cette mission.

->donnerait

Vala remarqua que l'homme roux l'avait regardé d'une étrange façon avant de répondre.

->regardée

Tu sais ce qui t'attends si tu rompes ta promesse?

->romps

Den resta silencieux mais fut content que la chasseuse de primes soit rétabli.

->rétablie

Lyra Mayn qui l'avait soigné affirma que c'était parce que le poison des araignées n'étaient pas aussi violent qu'elle ne l'avait cru au vue de l'état initial de Kirax.

->soignée...n'était pas

maître Viridia était le gardien de l'artefact rakata que recherche ce Dark Proyus et les Sith.

->recherchaient

les shizors ne seront prêt qu'à la condition que des Jedi Obscurs contrôlent leurs esprits.

->prêts

Ces redoutables créatures lui seront indispensables s'il veux rivaliser avec Dark Proyus et surtout ses bactérios et massacreurs.

->lui seraient ... s'il voulait

Cependant, les chances qu'il est informé les Jedi sur ses opérations sur Télos sont grandes.

->qu'il ait informé...étaient grandes

Hors l'aide financière qu'il apportait au clan des Jedi Obscurs étaient presque vitale pour la guerre.

->Or...était

Ces hommes de mains sont bien plus aptes que les nôtres pour renverser le leader

->Ses

Un grand miroir s'offrait à lui en guise de mûr face à lui.

->lur

« On m'a drogué » déduit le prisonnier lors que sa mémoire revenait.

->déduisit

Il s'était fait capturé alors qu'il enquêtait sur un projet secret de l'Echange.

->capturer

En effet, l'Echange était très doués pour se volatiliser

->doué

même les maîtres Jedi n'avait jamais pu mettre la main sur l'un d'eux.

->n'avaient

Son infiltration dans les niveaux supérieurs s'était bien déroulé

->déroulée

la banque de données qu'il avait télécharger

->téléchargée

Une étrange impression l'avait envahi lorsqu'il était dans sa cellule, une présence dans la Force qui ne lui était pas inconnue s'était manifesté

->manifestée

Je les ai vu emmener d'autres d'entre nous et je ne les ai jamais revu

->vus...revus

Nul doute aussi que cette nouvelle avait aussi été annoncé aux civils afin de leur remonter le moral.

->annoncée (supprimer un "aussi" je pense ;))

que les Jedi pouvaient réalisés et s'empressaient de le raconter aux autres.

->réaliser

La République avait fait passé sous silence le schisme qui a amené le scindement des Jedi

->passer ...qui avait amené la scission

un étrange rassemblement d'idéalistes qui même s'ils faisaient régner la paix dans la République, n'en restait pas moins très isolé.

->n'en restaient pas moins très isolées

Voilà quelle était l'atmosphère reignant à bord de la plupart des croiseurs hammerhead

->régnant

Il ne s'apparente même pas de près ou de loin à quelque chose de connu,

->Ils ne s'apparentent

Effectivement, elle ne reconnaissaient pas ces vaisseaux.

->elle ne reconnaissait pas

au bout de ces étranges tiges recourbés de manière agressive

->recourbées

Mais elle n'eut pas le temps de prévenir qui que se soit.

->ce soit

Valà ;)

Y'a une date de prévue pour le début du prochain tome ? :ange:
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar AJ Crime » Jeu 04 Sep 2008 - 12:12   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Salut Darkliser,

Due à mes complications de connexion et au temps réduit dont je disposais ces derniers mois, je viens de copier les chapitres que je n'ai pas encore lu. Je te ferai une révision commentaire avec Word et je t'envoie un .doc si tu n'y vois pas d'objections, d'ici la semaine prochaine je pense. tous mes encouragements pour ton prochain projet que je commencerai à lire plus tard. je te donne des nouvelles dés que j'ai lu et proposé sur ton texte...
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Revan1er » Mar 09 Sep 2008 - 10:24   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Voilà! Enfin finit de lire cette fic.

Alors mon impression globale sur l'histoire. On sent bien que ce n'est qu'un prologue pour une histoire complète et détaillé. J'ai beaucoup aimé ce roman et j'espère que le suivant sera de la même qualité voire meilleur.

Ton style n'a fait que s'améliorer à mesure que tu écrivais et je pense qu'il te reste encore la possibilitée de t'améliorer. Je me tairais sur les fautes vu que j'en fait énormément.

A bientôt sur ta nouvelle fic!
Je suis le feux de la haine.
Tout l'univers s'incline devant moi.
j'ai découvert la vraie vie...
Revan1er
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 22 Avr 2008
Localisation: Metz
 

Messagepar AJ Crime » Dim 28 Sep 2008 - 17:23   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Et voilà Darliser, j'ai enfin réussi à lire ton oeuvre et à la commer comme il se doit. Il y a plus d'une centaine de commenaitres, en espérant que tu réussisses à les lire avec ton viewer word. Word 2007 est vraiment très bien pour faire ce genre de choses. Je te mets ça en piéce jointe ici comme ça là :
Mystere de la force DL Corr AJC.doc
(166 Kio) Téléchargé 30 fois
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Darkliser » Mar 04 Nov 2008 - 0:35   Sujet: Re: [Roman/FINI] Le mystère de la Force- T1: Le commencement

Maintenant que j'y pense :idea: , c'est là que ça se passe désormais pour la suite des aventures de l'équipage du Crystal Obscur

viewtopic.php?f=17&t=12300
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Précédente

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations