LA PROPHÉTIE OBSCURE : la Fin de l'Équilibre

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Code 44 » Lun 04 Oct 2010 - 12:11   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:Dit comme ça j'ai bien peur de ne pas pouvoir en tirer pleinement profit... il faudrait que tu me donnes aussi la traduction, histoire que je sache utiliser tous ces mots venus de loin à bon escient. :)


Simple :)

Cho mai : couper la main armée de l'adversaire
Cho mok : couper la jambe de l'adversaire
Cho sun : couper le bras armé de l'adversaire
Sai cha : couper la tête de son adversaire
Sai tok : couper l'adversaire en deux
Shiak : transpercer l'adversaire
Shiim : infliger une blessure légère à l'adversaire
Sun djem : détruire l'arme de son adversaire
Mou kei : démembrer son adversaire
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Cosmokenobi » Lun 04 Oct 2010 - 12:55   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

En fait le Mou Kei, il estr redondant par rapport aux autres coups (enfin certains, pas tous :neutre: )

Mais merci pour ces explications!
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Code 44 » Lun 04 Oct 2010 - 12:58   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Faut dire qu'on trouve très peu d'infos sur le mou kei, à l'inverse des autres coups. Techniquement, il s'agit de démembrer son adversaire de façon vicieuse pour remporter le combat.
On considére qu'Obi bat Anakin dans l'épisode III par un mou kei.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Lun 04 Oct 2010 - 13:53   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Merci pour ces infos noble Code 44. Je suis assez d'accord avec Cosmo, certains semblent être des éléments de l'ensemble Mou Kei. :)

Le Mou Kei est intéressant pour les sith :diable:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Lun 04 Oct 2010 - 14:01   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Il y a aussi des termes propres à telle ou telle technique mais là, je vous renvoie vers le wookie.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 05 Oct 2010 - 10:46   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Eh ben, on a de quoi faire là !
:D
Je t'avoue que, n'ayant pas utilisé ces termes jusque là, je ne pense pas les inclure dans LPO2... mais pour LPO3 ça peut le faire.


*************** PETIT MESSAGE EN VOYANT LA FIN ARRIVER ***************


<> Avis aux lecteurs de "la fin de l'équilibre" qui ne sont pas encore arrivés aux derniers posts :

J'ai fait un petit ajout en page 5 (il me semble). Pour ceux qui ne l'ont pas dépassé ce sera simple, continuez la lecture jusqu'à lui et en le lisant vous comprendrez vite.
Pour les autres, et pour faire court, je conseille de mettre la lecture en pause. Pourquoi ?
-> Tout simplement parce que là j'arrive à la fin et que tant qu'à faire, je préférerais que vous bénéficiiez de la version "finale", et donc modifiée selon les premiers retours.


<> Avis aux lecteurs À JOUR :

J'ai bien avancé, je réfléchis actuellement à l'épilogue...
Au niveau "mise en ligne" de l'histoire, je vais relire un peu du texte pour poster la suite aujourd'hui.
Quand nous arriverons à la fin je vous poserai quelques questions pour m'aider à me décidé sur un point de la version finale...


merci d'avance :jap:


Allez, je me mets à la relecture.
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 05 Oct 2010 - 11:09   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

On sent que la fin est proche avec ce genre de post :transpire: ! Hâte de lire la suite, et encore plus hâte de lire la version finale :love: ...

Et je te raconte pas l'attente pour LPO 3 :pfff: ...
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 05 Oct 2010 - 14:27   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Cosmokenobi a écrit:On sent que la fin est proche avec ce genre de post :transpire: !

-> Eh oui... après une aventure mouvementée l'apprenti est sur le point de tirer sa révérence... mais pas avant... la suite !

Cosmokenobi a écrit:Hâte de lire la suite, et encore plus hâte de lire la version finale :love: ...

-> Honoré d'un tel engouement :jap:
La suite... arrive très vite !
Par contre je vous présente mes excuses par avances pour la taille du prochain post... mais les versions complète n'offrent pas autant de suspens puisqu'on peu lire la suite directement, alors j'en profite !
:diable:
Donc a priori, je m'attends à... enfin, je m'y attends :sournois:

Cosmokenobi a écrit:Et je te raconte pas l'attente pour LPO 3 :pfff: ...

-> Ouais ben là... :siffle:
Il faudra un peu attendre :transpire:

Allez, je poste la suite très bientôt !
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 05 Oct 2010 - 14:40   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Je peux être ton relecteur "extérieur" officiel (comme Nostil pour Pecivounet :transpire: )

Dark Sheep a écrit:Par contre je vous présente mes excuses par avances pour la taille du prochain post... mais les versions complète n'offrent pas autant de suspens puisqu'on peu lire la suite directement, alors j'en profite !
:diable:
Donc a priori, je m'attends à... enfin, je m'y attends :sournois:


Tout ça est bien mystérieux :perplexe: ! Va-t-on avoir un chapitre digne de La Mite (question longueur)? Ou alors aussi court que les synopsis de Code 44?
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 05 Oct 2010 - 14:44   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Digne de Le Mythe :grrr:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 05 Oct 2010 - 14:59   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Cosmokenobi a écrit:Je peux être ton relecteur "extérieur" officiel (comme Nostil pour Pecivounet :transpire: )

-> Tu proposes ça pour la suite et fin de "la fin de l'équilibre", ou bien pour le projet sans nom LPO3 ?
:D

Cosmokenobi a écrit:Tout ça est bien mystérieux :perplexe: ! Va-t-on avoir un chapitre digne de La Mite (question longueur)? Ou alors aussi court que les synopsis de Code 44?

-> Ben... je pense que tu vas pas aimer la "courtitude" ET la coupure... :transpire:

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Digne de Le Mythe :grrr:

-> :x
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 05 Oct 2010 - 15:05   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Digne de Le Mythe :grrr:


C'est tellement moins drôle :transpire: (Voilà que je me laisse entraîner par les floodeur :non: )
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 05 Oct 2010 - 15:11   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

(Voilà que je me laisse entraîner par les floodeur :non: )


Toute personne ayant posté sur la fan-fic de Pecivounet avant qu'il n'ait atteint la page quatre est, par définition, un floodeur, donc tu peux immédiatement abandonner tes grands airs de membre respectable :diable:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 05 Oct 2010 - 15:14   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

L’apprenti contempla encore quelques secondes le dernier gardien, celui-là avait bien failli le tuer... il avait fait preuve de talent au combat au sabre, et avait révélé son potentiel enfoui en libérant ses sentiments agressifs. Vu l’état de fatigue dans lequel se trouvait le jeune sith, il savait que ce combat aurait pu lui être fatal, c’est pourquoi il n’avait pas pu s’empêcher de rire de sa victoire ; heureusement que ce gardien s’était laissé emporter !
Le disciple obscur laissa ce jedi déchu mourir au milieu de la cour ; se retournant, il désactiva le sabre du jedi qu’il avait tué dans la forêt et le remit en place à sa ceinture, puis il se mit tranquillement en marche vers le fond, vers l’ouverture qui devait donner, il en était certain, sur la salle de l’artefact.
Il y avait vraiment quelque chose d’étrange, cette fatigue ne lui semblait pas naturelle ; il n’en avait jamais ressenti de pareille, même lorsqu’il avait pris d’assaut l’académie jedi de Tremen II, et pourtant ce n’était pas une mince affaire !
Bien entendu les gardiens de l’Ame s’étaient avérés être des adversaires dangereux et puissants, mais dans son esprit, cela ne suffisait pas à expliquer son état actuel.
Il ne voyait qu’une explication possible à tout ça... il fallait que cela ait un rapport avec l’Ame de Force, il ne pouvait en être autrement.
Il sentait que quelque chose était à l’origine de la fatigue qui l’habitait ; la Force l’abandonnait, comme aspirée par un pouvoir inconnu...
En ajoutant à ça la facilité avec laquelle ce dernier gardien avait perdu le contrôle de lui, l’apprenti avait l’intuition qu’il ne savait pas tout sur l’artefact ; à vrai dire il ne savait presque rien, cet objet de légende était dit donner le contrôle absolu de la Force à son utilisateur, mais quel était son effet sur le reste du monde ?
D’après ce qu’il avait vu, le sith imaginait que l’artefact était capable de corrompre les jedi en leur donnant une soif de puissance liée au côté obscur ; et en ce qui le concernait, il supposait que l’artefact était capable de drainer son pouvoir... mais dans ce cas, devait-il aller jusqu’au bout de son oeuvre ? Qu’arriverait-il s’il s’emparait de l’Ame de Force ? Il ne voyait que deux solutions, soit le contact avec l’artefact le priverait totalement de ses pouvoirs, soit l’effet négatif cesserait. Mais, dans le cas où l’artefact ponctionnerait son pouvoir jusqu’au bout, peut-être qu’il ne s’agirait que d’un transfert de la Force dans l’artefact, et que l’objet lui donnerait effectivement le contrôle de tout...
De toutes façons, il ne pouvait pas s’arrêter là, il ne pouvait pas abandonner la quête de l’élu. Jusqu’à présent tout s’était révélé exact... les épreuves, la robe de la Force, la planète et son temple... tout. Et si cet ordre des gardiens avait défendu l’artefact depuis si longtemps, il devait bien y avoir une raison... la prophétie devait être vraie, et l’élu devait obtenir le contrôle absolu.
Que son maître convoite tant l’Ame de Force était une raison suffisante de croire qu’elle offrait un tel pouvoir ; Dark Seyus n’aurait pas passé des centaines d’années à chercher l’élu, puis tout ce temps à lui transmettre son savoir. Bien que, en y réfléchissant mieux, il ne lui avait probablement pas transmis la totalité de son savoir... après tout, son maître avait été un grand jedi puis un puissant seigneur sith, le plus puissant sans aucun doute, et le seul à mériter le titre de Seigneur Noir... un tel être, avec une telle expérience de la vie, ne pouvait se mettre dans une situation telle qu’il deviendrait inutile à son disciple, c’était l’évidence même. L’apprenti avait prévu de s’emparer de l’artefact et de se rendre auprès de son maître pour l’éliminer, sans avoir recours à l’Ame de Force, prouvant ainsi à Dark Seyus qu’il était plus puissant que lui... mais son maître devait s’en douter, Seyus connaissait bien son disciple, il devait savoir qu’il agirait ainsi, qu’il voudrait le vaincre sans utiliser l’Ame de Force. Et si l’artefact s’était nourri de tout son pouvoir, il serait démuni... ainsi il n’avait pas le choix, il ne pourrait vaincre son maître sans tricher, sans utiliser le pouvoir de l’élu. Son maître tenterait de s’adresser à son honneur, il essaierait de le forcer à se battre sans l’artefact... mais lui ne pourrait pas, il ne devrait pas le faire ! Cette idée le mettait hors de lui, il avait vécu des années en se délectant à l’avance de son combat contre son maître, un combat qui aurait couronné sa vie... un combat contre le plus puissant adepte de la Force que la galaxie ait porté... et il en serait privé !
Ce serait difficile, mais il ne devrait pas laisser son ego le pousser à l’erreur, il ne devrait pas laisser à Dark Seyus la possibilité de le séparer de l’Ame de Force...
Par ailleurs le disciple obscur voyait un second obstacle à sa suprématie, un détail incertain auquel il venait de repenser... son maître était dans son palais, et ce serait très certainement là qu’il l’attendrait ; or ce palais avait quelque chose de spécial, l’apprenti s’en était rendu compte à son retour des épreuves de l’élu, il avait remarqué les similarités de constructions entre palais et les édifices en rapport avec la prophétie... il devait y avoir une raison pour qu’il ait décidé de s’y établir...
Pour l’instant il ne pouvait en être certain, mais une partie de lui redoutait que ces édifices permettent, d’une manière ou d’une autre, de se soustraire au pouvoir de l’artefact... si tel était le cas, il ne pourrait pas utiliser l’Ame de Force pour détruire son maître ! Mais il ne pourrait pas non plus aller l’affronter sans l’artefact si ce dernier le privait de son propre pouvoir !
Rien n’était sûr, le dernier gardien qu’il avait tué était soumis à l’influence de l’artefact en permanence, et pourtant ce n’était que maintenant qu’il avait basculé... peut-être fallait-il être en état de forte tension pour que l’artefact puisse agir, et peut-être suffisait-il de s’en éloigner pour que l’effet disparaisse...
Cette histoire commençait à lui retourner l’esprit... il devenait paranoïaque ! Peut-être un autre effet pervers de l’Ame de Force... d’un autre côté, il lui semblait normal que la situation le mette dans un état de tension élevée, et le pousse à se poser des questions. Il n’aurait de réponses qu’en terminant ce qu’il avait commencé...
Il ne lui restait plus qu’à s’emparer de l’artefact.

Il était à moins de dix mètres de l’entrée de la salle de l’artefact, à moins de dix mètres de l’aboutissement de sa quête...
C’est alors que quelque chose éveilla son attention, il sentait une présence plus proche que jamais, la présence qu’il avait ressentie lors de son combat, celle d’un individu indéterminé ; peut-être un adepte du côté obscur de la Force. L’apprenti hésita un instant, ne sachant pas quelle attitude adopter, devait-il se précipiter dans la salle de l’artefact, ou bien affronter le nouvel arrivant ?
Son hésitation ne dura qu’une poignée de secondes, l’être qu’il ressentait masquait sa puissance mais le jeune sith savait qu’il devait s’agir d’un adversaire de grande valeur, de plus il avait affronté beaucoup de jedi ces derniers temps et la perspective de se mesurer à un adepte de la Force sombre le motivait...
Il savait que le nouvel arrivant se trouvait derrière lui, sans doute à une quinzaine de mètres au moins ; le disciple obscur ferma les yeux et prit une grande inspiration avant de se retourner, qu’allait-il découvrir en se retournant ? Qui était ce nouvel arrivant ? Pouvait-il s’agir d’un jedi noir ?
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 05 Oct 2010 - 15:15   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:-> Tu proposes ça pour la suite et fin de "la fin de l'équilibre", ou bien pour le projet sans nom LPO3 ?
:D


Pour LPO3 pardi!

Edit: La suite est là :shock: !
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 05 Oct 2010 - 15:27   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Toute personne ayant posté sur la fan-fic de Pecivounet avant qu'il n'ait atteint la page quatre est, par définition, un floodeur, donc tu peux immédiatement abandonner tes grands airs de membre respectable :diable:

-> :D
C'est pas faux... du moins, floodeur occasionnel.
:wink:

Cosmokenobi a écrit:Pour LPO3 pardi!

-> Je m'en doutais un peu :wink:
Pourquoi pas... je me souviens de ta proposition de faire la couverture :wink:
En ce moment j'ai une idée d'avatar, qui pourrait servir de couverture pour LPO3 peut-être...
Affaire à suivre :wink:

Cosmokenobi a écrit:Edit: La suite est là :shock: !

-> hé hé :sournois:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 05 Oct 2010 - 16:15   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:Pourquoi pas... je me souviens de ta proposition de faire la couverture :wink:


Je n'ai pas oublié, c'est juste que je suis déjà sur un autre projet top secret! Peut-être pour la publication de la version finale :neutre: ?

J'ai lu le dernier passage et j'essaie de te le commenter pour ce soir...mais tu avais raison :grrr: !
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 05 Oct 2010 - 17:01   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Cosmokenobi a écrit:Je n'ai pas oublié, c'est juste que je suis déjà sur un autre projet top secret!

-> Un projet top secret ?? "Tu as envie de me dire de quoi il s'agit."
Hein ? Quoi ? Si je me prends pour un jedi à faire des passes avec les mains comme ça ? Euh... ok...
:x

Cosmokenobi a écrit: Peut-être pour la publication de la version finale :neutre: ?

-> Pourquoi pas, ne t'en fait pas ce n'est pas pressé :wink:
Mais pour ce qui pourrait être l'affiche de LPO3 il y aura un détail à ne pas révéler, pour garder la surprise.

Cosmokenobi a écrit:J'ai lu le dernier passage et j'essaie de te le commenter pour ce soir...

-> Pas de problème, ça me va :jap:

Cosmokenobi a écrit:mais tu avais raison :grrr: !

-> Oui, bien entendu... je suis un sage sith :diable:
Et puis je l'ai un peu fait exprès :sournois:
Mais la suite arrivera très bientôt par contre, ça compense... non ? :transpire:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 05 Oct 2010 - 22:36   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Chose promis, chose due :oui: ! Ok, j'avais dis ce soir, mais pas vers quelle heure donc me voilà :diable:

D'entrée d'abord, je te hais pour ne pas nous révéler qui est cette mystérieuse présence qui à l'air de bien s'amuser depuis quelques temps avec nos duellistes :transpire: ! A tout les coups, cet inconnu est responsable de pas mal de désagréments, que ce soit du côté des gardiens, ou plus récemment du côté de l'Apprenti :jap: !

Justement, j'ai bien kiffé que l'Apprenti soit un peu manipulé et...qu'il s'en rende compte :diable: ! Dommage que ça n'est pas suffit à lui ôter la victoire :neutre: !

Excellent aussi le fait que ce "perturbateur" le fasse douter à ce point de la suite des événements! Il se monte des films tout seul et en arrive presque a regretter d'avoir accès à l'artefact :shock: ! Il joue un peu à la roulette russe en fait, marchant vers l'Âme de Force sans savoir vraiment ce qui l'attend (enfin c'est ce qu'il croit...mais il ne saura jamais puisqu'il va se retourner pour affronter le nouveau challenger, et mourir :siffle: )

Pour l'identité du gêneur, y'a pas mal de candidats qui se bouscule mais finalement, peu importe comment on l'appelle (l'historien ou Seyus), c'est la même personne et il va dérouiller son Apprenti :love: !

Allez vite la suite, comme tu l'as promis, et que cet ultime combat soit magistral (pour ça je te fais confiance...)!
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mer 06 Oct 2010 - 9:21   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Cosmokenobi a écrit:Chose promise, chose due :oui: ! Ok, j'avais dis ce soir, mais pas vers quelle heure donc me voilà :diable:

-> :jap:
Je prêterai donc attention à ton message cher Dark lover Sith Hutt (ça fait un peu long peut-être... :transpire: )

Cosmokenobi a écrit:D'entrée d'abord, je te hais pour ne pas nous révéler qui est cette mystérieuse présence qui à l'air de bien s'amuser depuis quelques temps avec nos duellistes :transpire: !

-> "Tout se passe à présent comme je l'avais prévu..." :diable:
Ouais, disons que j'ai coupé ici intentionnellement... mais est-ce vraiment utile de le préciser ? :paf:

Cosmokenobi a écrit:A tout les coups, cet inconnu est responsable de pas mal de désagréments, que ce soit du côté des gardiens, ou plus récemment du côté de l'Apprenti :jap: !

-> Je te laisse supposer ce que tu veux, sur tout ce que tu veux :chut:
La suite arrivera très bientôt pour confirmer ou infirmer tes suppositions.

Cosmokenobi a écrit:Justement, j'ai bien kiffé que l'Apprenti soit un peu manipulé et...qu'il s'en rende compte :diable: ! Dommage que ça n'ait pas suffit à lui ôter la victoire :neutre: !

-> L'apprenti, manipulé ? Ah bon ? Si c'est le cas il va devenir fou... :grrr:
Alors depuis un bon moment déjà, j'ai l'impression que tu as bien envie de voir un apprenti sans tête, ou quelque chose de ce style... c'est pas très gentil ça, même vis-à-vis d'un mec qui trucide des jedi à tour de bras :pfff:

Cosmokenobi a écrit:Excellent aussi le fait que ce "perturbateur" le fasse douter à ce point de la suite des événements!

-> Le "perturbateur"... la théorie du complot et tout... :transpire:
(PS : j'ai modifié un passage pour accroître le nombre de questions que pourrait se poser le lecteur, il figurera dans la version complète, il permet de voir l'affaire autrement, je prendrais ton avis là-dessus.)

Cosmokenobi a écrit:Il se monte des films tout seul et en arrive presque a regretter d'avoir accès à l'artefact :shock: ! Il joue un peu à la roulette russe en fait, marchant vers l'Âme de Force sans savoir vraiment ce qui l'attend

-> Oui, je voulais que ce passage (entre scènes d'actions, tu l'as bien deviné) soit l'occasion de triturer le cerveau de l'apprenti, et du lecteur qui est en droit de se poser les mêmes questions. Parce que mine de rien ça fait déjà un moment que l'apprenti est arrivé sur Thalasea et qu'il frite :transpire:

Cosmokenobi a écrit:enfin c'est ce qu'il croit...mais il ne saura jamais puisqu'il va se retourner pour affronter le nouveau challenger, et mourir :siffle: )

-> Serais-tu sensible à la Force ?
Réponse prochainement :sournois:
(Mais tu tiens vraiment à ce qu'il passe les armes à gauche :cry: )

Cosmokenobi a écrit:Pour l'identité du gêneur, y'a pas mal de candidats qui se bouscule mais finalement, peu importe comment on l'appelle (l'historien ou Seyus), c'est la même personne et il va dérouiller son Apprenti :love: !

-> Eh si c'était un rancor mutant ? :transpire:
Non ? :paf:
Ok...

Cosmokenobi a écrit:Allez vite la suite, comme tu l'as promis, et que cet ultime combat soit magistral (pour ça je te fais confiance...)!

-> Oui, la suite très bientôt... je fais ma relecture, je pense même à lâcher un pavé histoire de ne pas couper le passage. Ou sinon je le couperai juste en deux.
J'espère que la suite ne te décevra pas... j'ai la pression là vu la confiance que tu m'accordes :transpire:
Alors j'annonce tout de suite la couleur (en fait je me permets de faire un rappel), je prends quelques libertés par rapport à l'univers classique... mais ça, on l'avait sans doute remarqué...

Allez, je me penche sur mon texte tant qu'il n'y a pas d'autres fanfictions dont des nouveaux passages seraient mis en ligne :wink:
(si ça arrivait je devrais me mettre à jour avant de reprendre mon boulot, question de principe :) )

:jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Dark Sheep » Mer 06 Oct 2010 - 14:32   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Il se retourna donc lentement et posa son regard sur l’être qui osait venir affronter l’élu... l’individu était habillé en noir de la tête aux pieds, portant des vêtements amples serrés par des bandes de tissu noir aux poignets, à la taille, et aux tibias... quant à son visage, il était presque entièrement masqué par le même genre de tissu noir, ne laissant apparaître que ses yeux et une bande de peau à leur hauteur, telle une visière. Sa tenue était étrange, et elle comportait des éléments que l’apprenti supposa être des pièces d’armures... on était loin de la tenue jedi classique !
A tout cela venait s’ajouter une arme accrochée dans son dos ainsi que d’autres à sa ceinture... celui-ci donnait vraiment l’impression d’aimer se battre, un véritable guerrier !
Tous deux marchèrent à la rencontre l’un de l’autre.
- Vous avez prouvé votre valeur, apprenti.
- Apprenti ?
- C’est ce que vous êtes... un jeune sith comme vous ne peut être un maître... et vous ne le serez jamais, car aujourd’hui est le jour de votre mort.
- La valeur n’attend pas le nombre des années...
Aujourd’hui est le jour de mon triomphe, et de votre mort. Si vous voyez en moi un apprenti, sachez que la réalité est tout autre, je suis le maître... le maître du côté obscur de la Force.


Juyo n’avait pas imaginé que ce sith puisse faire un tel carnage à lui tout seul...
Aucun gardien n’avait survécu, et le temple de Dorthnion était en piteux état !
Le guerrier obscur n’était pas très loin de la salle de l’artefact, il aurait pu s’y rendre et essayer de s’en saisir, réduisant ainsi à néant les chances du maître jedi gardien de le vaincre, mais, au lieu de ça, il s’était retourné dans sa direction et marchait à sa rencontre... comme prévu !
Ce jeune sith nourrissait un véritable amour pour le combat, un amour qui ne lui permettait pas de passer à côté d’un combat comme celui qui s’offrait à lui... un amour qui le perdrait !
- Vous êtes un guerrier, tout comme moi... les mots sont inutiles pour les gens comme nous. Préparez vous à livrer votre dernier combat.

Le maître s’arrêta lorsqu’il fut à quelques mètres de son ennemi, bientôt imité par l’apprenti sith... le guerrier obscur semblait physiquement diminué, l’affrontement avec les trois autres gardiens l’avait visiblement fatigué ; en revanche, à l’exception de la légère blessure qu’il avait à un bras et d’où un léger filet de sang s’était écoulé, il semblait s’être tiré indemne d’un combat qui aurait pu avoir raison de beaucoup de maîtres jedi. A première vue, ce sith ne semblait pourtant pas si redoutable que ça... il ne faisait aucun doute que la Force devait être avec lui, c’est pourquoi Juyo se prépara mentalement à livrer un combat difficile, peut-être le plus dur qu’il ait eu à mener... et peut-être le dernier.
Posant la paume de ses mains à plat sur ses cuisses, le gardien s’inclina légèrement pour saluer son adversaire ; au sein du peuple guerrier dont il était issu, tout adversaire digne de ce nom devait être respecté pour sa valeur de guerrier, qu’il soit un ami... ou un ennemi.
Alors le sith décrocha le manche de sabre laser blanc et noir qui pendait à sa ceinture et tendit son bras armé vers le jedi, l’arme à l’horizontale, puis il inclina légèrement sa tête... Juyo ne voyait qu’une signification possible à cela, il devait s’agir d’un signe de salut que cet assassin faisait en réponse au sien.
Il ne s’était pas vraiment attendu à ça... enfin, cet apprenti semblait être un véritable guerrier, de ceux qu’on ne rencontrait plus dans la galaxie ; parfait, le combat en serait d’autant plus intéressant.


Ce combat n’avait pas encore commencé, mais déjà l’apprenti s’en délectait... cet adversaire n’avait pas l’air de redouter l’affrontement, bien qu’il sache que le jeune sith avait vaincu tous ses amis !
Soit il essayait de passer pour plus fort qu’il ne l’était, soit le duel allait être d’un niveau rarement atteint... il devrait s’attendre à quelques surprises !
Le nouvel arrivant dégaina l’arme qu’il avait dans son dos, une épée à lame droite dont le manche noir allait parfaitement avec la tunique étrange, puis il se mit en garde, paré au combat. Le disciple obscur ne put s’empêcher de sourire, il n’avait encore jamais affronté d’adepte de la Force qui se batte avec une lame physique... en revanche il savait que des matériaux comme la cortose pouvaient résister au faisceau d’énergie pure des sabres laser, et il n’imaginait pas une seule seconde que cette épée ne soit pas faite d’un tel matériau... il ne fallait pas espérer que son arme coupe la lame de métal lors de leur contact !
De même, les pièces d’armures qu’arborait l’homme masqué devait être faites d’un matériau résistant aux faisceaux d’énergie... ça promettait d’être vraiment intéressant !
L’inconvénient majeur des lames physiques était leur poids ; face à cela, un utilisateur de sabre laser devait miser sur la rapidité pour surclasser un ennemi muni d’une telle arme. Pour gagner en vitesse, l’apprenti allait utiliser l’un des styles qu’il travaillait, celui qui se pratiquait sabre désactivé ; il songea qu’il aurait pu donner des noms à ses différents styles pour s’y retrouver plus aisément... enfin, ça n’avait réellement d’importance que s’il souhaitait les transmettre à quelqu’un, ce qui n’était pas le cas.
Ce serait un peu risqué, mais cela lui offrirait une liberté de mouvement quasi-totale !


Juyo était maintenant prêt à passer à l’attaque, mais son adversaire ne semblait pas vouloir activer son sabre... il hésita quelques instants, se demandant si l’apprenti sith préparait quelque chose de sournois, ou s’il ne voulait tout simplement pas combattre ; mais il comprit qu’en réalité, son adversaire allait utiliser une manœuvre de combat étrange pour laquelle le sabre devait certainement être maintenu fermé. Très intéressant... les esprits des grands esprits semblaient se rencontrer, puisque le gardien lui-même avait travaillé à créer un style de combat se pratiquant avec l’arme désactivée.
Il décida donc de passer à l’attaque, mais de rester très prudent, cette technique devait conférer une grande vitesse à son utilisateur, et les attaques ne seraient pas faciles à prévoir...
Après quelques instants le sith lui fit signe de passer à l’attaque, le combat pouvait enfin commencer !
Maître Juyo s’élança en direction de son adversaire, ce jeune sith qui pensait être l’élu ! Lorsqu’il fut à distance d’attaquer il mit sa lame en mouvement... mais le guerrier obscur parvint à l’éviter sans peine, ils s’étaient croisés et se retrouvaient désormais à quelques mètres l’un de l’autre... l’assassin n’avait même pas activé son arme.
Juyo se remit en garde face à son adversaire, l’autre avait-il réussi à éviter cette première attaque par chance, ou en raison de son agilité ?
Il ne voyait qu’un moyen de le découvrir, c’était d’attaquer à nouveau... il se prépara donc à repartir à l’assaut, mais cette fois il ne se contenterait pas d’une attaque, il resterait proche de son ennemi et essaierait de juger de son niveau martial.
Le maître jedi cherchait réellement à toucher son adversaire, l’attaquant aussi bien aux jambes qu’à la tête ; il attaquait aussi vite qu’il le pouvait, si bien que l’autre fut contraint d’activer son arme à plusieurs reprises pour parer des attaques...
Pourtant, après une dizaine de secondes de cet affrontement, l’impossible se produisit... le jeune sith parvint à bloquer Juyo en réduisant la distance les séparant, il put ainsi effectuer une clef au niveau des poignets du gardien et il activa son arme !
Si le jedi n’avait pas porté ses protections d’avant bras en cortose le combat se serait terminé là pour lui ! Au lieu de cela, le métal bloquait le faisceau de lumière rouge comme s’il s’agissait d’une tige matérielle ; ils restèrent ainsi un moment, et le maître jedi commençait à ressentir une augmentation de la température de la pièce d’armure, s’il restait ainsi il risquait de se brûler la peau... mais la lame d’énergie le contraignait à garder cette position sous peine de se faire trancher un membre !
Alors que la situation semblait bloquée, le sith désactiva son arme et appuya sa clef sur le poignet armé de Juyo tout en s’élançant dans un saut vrillé en arrière... le maître jedi ne put rien faire, en une fraction de seconde l’autre s’était éloigné de près de deux mètres et lui avait subtilisé son épée de cortose !
Et il devait admettre qu’il s’en tirait à bon compte, car le sith avait activé son arme durant son déplacement aérien, et la pointe du faisceau avait rencontré la plaque de cortose du plastron du gardien à hauteur de son coeur !
Il s’en était donc sorti avec un simple avertissement, son poignet droit était légèrement douloureux mais tout à fait utilisable, et le plastron était totalement imperméable au sabre laser... il faudrait tout-de même être plus prudent à l’avenir !


L’apprenti fit quelques mouvements avec l’épée du jedi, il était curieux de sentir son équilibre, son poids...
L’arme était de belle facture, relativement légère et très bien équilibrée, ce qui la rendait très maniable. Il savait que certains seigneurs sith des temps anciens utilisaient des lames physiques malgré l’existence des sabres laser, mais c’était lié à leurs penchants sadiques, penchants rassasiés par la sensation du métal tranchant les chairs et par la vue du sang liquide... pour sa part il préférait les sabres laser. En revanche il ne comprenait pas pour quelle raison un jedi pourrait préférer une telle arme...
D’autre part il savait maintenant quelque chose de nouveau, le gardien qu’il affrontait possédait au moins un élément non apparent d’armure en cortose, un plastron probablement.
Le disciple obscur aurait pu repartir à l’attaque directement après avoir désarmé son adversaire et constaté que le coup au coeur n’avait pas atteint sa cible ; mais il ne voulait pas mettre un terme à ce duel qui venait tout juste de commencer, et s’annonçait si intéressant. D’ailleurs ce jedi possédait encore plus d’une arme à sa ceinture !
Laquelle allait-il utiliser à présent ?
Le jeune sith posa l’épée de cortose au sol, dans ses gestes était visible son respect pour les belles armes, et encore plus lorsque ces dernières appartenaient à des adversaires de valeur.
- Il vous faudra faire mieux que ça pour vaincre l’apprenti que je suis, maître gardien... vous seriez mort sans votre armure.
- Je vous ai sous-estimé, je dois le reconnaître. Ne comptez pas sur moi pour faire à nouveau cette erreur...

Bien, le jedi avait pêché par orgueil, il le reconnaissait... cela voulait dire qu’il se concentrerait plus pour la suite du combat !
L’apprenti avait eu quelques secondes pour souffler et se reposer un peu avant l’arrivée de ce «guerrier masqué», il avait ainsi pu récupérer légèrement et espérait de cette manière être en mesure de vaincre cet adversaire en profitant du combat... évidemment il aurait préféré être en pleine possession de ses moyens, après tout il était possible que cet ennemi soit vraiment dangereux...


Juyo n’en revenait pas... il avait vraiment sous estimé cet adversaire, il ne s’attendait pas à être désarmé de la sorte !
Mais tant pis, puisqu’il n’avait plus son épée de cortose, il allait utiliser sa nouvelle arme... il s’agissait d’un sabre laser très particulier, de la même façon que les sabres à manches courbes étaient spécialement conçus pour l’utilisation de la technique Makashi, l’arme de Juyo convenait parfaitement à la technique Soresu. Cette forme de combat au sabre offrait une défense quasiment invulnérable, et l’arme du jedi augmentait considérablement cet effet.
Mais Juyo n’était pas un fervent adepte de la forme III, il préférait l’attaque, et utilisait la plupart du temps la technique qu’il essayait de mettre au point, une forme de combat qu’il espérait un jour voir figurer au registre de l’art du combat au sabre laser en tant que septième forme, aux côtés de celles déjà existantes...
Il avait conçu son arme en pensant à la manière de maximiser la défense de son style de combat axé sur l’attaque, ainsi ce sabre laser permettait des mouvements d’attaque surprenants et dont les trajectoires étaient rarement faciles à prévoir, tout en lui conférant des positions de gardes peu perméables...
Juyo sortit donc un manche de sabre étrange, inspiré des tonfas, armes ressemblant à une lettre T disproportionnée dont la partie la plus longue se trouvait la plupart du temps en appui sur l’avant bras, allant du coude à l’avant du poing, tandis que la plus courte, qui lui était perpendiculaire, était prise en main comme une poignée classique.
Le gardien se mit en posture de garde, imitant son adversaire, sans activer son faisceau d’énergie, décidant qu’il utiliserait lui aussi son arme en ne l’activant que par intermittence... d’autant plus que la sienne restait efficace lorsqu’elle était désactivée !


Bien, ce «guerrier masqué» venait de se saisir d’une nouvelle arme ! Le jeune sith avait déjà utilisé des tonfas pour s’entraîner, cette arme offrait une grande efficacité défensive, ce qui ne collait pas à l’esprit martial des adeptes du côté obscur, raison pour laquelle l’apprenti ne les avait jamais utilisés en combat. Malgré tout, il savait que cette arme offrait également des possibilités d’attaques très intéressantes, essentiellement rotatives, bien que sa portée soit limitée. Le tonfa de ce jedi devait certainement être constitué de cortose, ce qui le rendrait donc totalement résistant au sabre laser du sith... il lui faudrait parvenir à déjouer la défense adverse.
Le disciple obscur attendait de voir si son ennemi passerait à nouveau à l’attaque, mais sa posture de combat semblait défensive, cette fois ce serait à lui de passer à l’action et de mener la danse !
Il s’élança donc vers le «guerrier masqué», bien décidé à découvrir ce qu’il savait faire avec son tonfa ; lorsqu’il fut à deux mètres de lui, il s’éleva dans les airs en tournant sur lui même, de manière à pouvoir effectuer des attaques rotatives avec ses jambes entrecoupées d’attaques en ouvertures de sabre... l’autre parvint à esquiver la majeure partie de ses mouvements, et il utilisa son tonfa pour arrêter une attaque laser... l’arme était donc bien en cortose, comme l’apprenti l’avait soupçonné !
Cet assaut aérien avait échoué mais le jeune seigneur sith n’avait pas dit son dernier mot, dès qu’il eut posé le pied au sol il passa à nouveau à l’attaque, utilisant pour cela aussi bien son arme que des parties de son corps telles que ses pieds ou ses poings... le tonfa métallique, ainsi que toutes les pièces d’armures du «guerrier masqué», étaient vraiment gênants, et chaque parade de cet adversaire était susceptible de lui abîmer les os à cause la violence des coups... il avait l’impression d’affronter un droïde de guerre à mains nues !
Après quelques instants de cet assaut le jedi effectua une attaque tournoyante avec son tonfa, elle aurait été facile à éviter pour le sith vue la distance qui les séparait... si l’allonge de cette arme n’avait pas été amplifiée par l’apparition d’un faisceau d’énergie violet au bout de cette dernière !
Ainsi cette arme était également un sabre laser... un tonfa laser donc !
Le disciple obscur parvint de justesse à éviter la lame de lumière qui aurait pu l’ouvrir en deux au niveau du bas ventre... ce guerrier, qui l’avait salué en début de combat, lui avait à l’origine semblé très respectueux de l’honneur, mais il avait désormais quelques doutes à ce sujet !
Si l’on prenait en compte les pièces d’armures cachées et ses coups fourrés, il semblait prêt à tout pour vaincre !
C’était une attitude qui relevait plus de l’enseignement sith que de celui des jedi... il y avait quelque chose d’étrange chez cet individu.


Le sith s’élança à nouveau vers lui et tenta de lui couper la tête en activant son arme au dernier moment, mais Juyo se baissa pour esquiver et dans le même temps il tenta de transpercer son ennemi au niveau du ventre... malheureusement ce jeune guerrier obscur était rapide, et il parvint à écarter cette attaque en utilisant sa main libre pour dévier le tonfa en le bloquant au niveau du manche.
Le combat était hors du commun, les deux opposants étaient très proches et n’enclenchaient que rarement la lame de leur arme, ils s’attaquaient aux poings et aux pieds essayant de mettre en joug leur adversaire, et lorsqu’ils y arrivaient ils activaient leur sabre laser.
Mais à chaque fois l’autre esquivait l’attaque, ou écartait le danger.
Aucun des deux ne semblait avoir l’avantage...
Tout allait très vite, alors que Juyo avait eu recours au manche résistant de son tonfa et à ses plaques de cortose pour parer des coups de sabre laser, lui ne parvenait pas à toucher son adversaire ; heureusement qu’il portait ses protections, sans quoi il aurait vraiment du faire plus attention !
Cet apprenti sith était probablement le meilleur bretteur qu’il lui ait été donné d’affronter...
Il allait devoir utiliser toute la puissance de la Force pour le vaincre !
Juyo passa donc à l’attaque, il avait changé de philosophie, ne cherchant même plus à toucher le sith en des points vitaux... désormais il appuyait davantage ses attaques afin de fatiguer l’assassin et de le vaincre à l’usure. Aucun être vivant ne pouvait résister indéfiniment à des coups puissants portés avec des armes métalliques, ou avec des pièces d’armures ; ce jeune guerrier obscur finirait par avoir trop mal pour combattre, et si ce n’était pas le cas, ses os se briseraient, et là... il ne pourrait tout simplement plus se défendre.
L’adepte de la Force sombre semblait l’avoir bien compris, il essayait d’esquiver autant d’attaques qu’il le pouvait, ne réservant les parades que pour les situations où il ne pouvait faire autrement. Par chance, et comme l’avait supposé le maître gardien, le jeune sith se trouvait diminué à cause de son combat contre les trois autres protecteurs du temple de Dorthonion, cela devrait lui permettre de prendre le dessus si le combat venait à s’éternisait.
Plusieurs minutes s’écoulèrent ainsi, et l’apprenti sith semblait commencer à souffrir des coups portés par les éléments en cortose, de ce fait il ne lançait plus ses attaques avec autant de vigueur... ce qui permit à Juyo de dominer l’affrontement, imposant peu à peu son rythme à l’échange de coups. La défense du jeune guerrier obscur en pâtissait ; il ne parvenait plus à parer les attaques correctement, si bien qu’à chaque fois qu’il se protégeait d’un coup, le jedi parvenait tout de même à lui faire mal.
Cette fois le maître gardien entrevit une ouverture dans la garde de son jeune adversaire, il ne pouvait pas laisser passer une telle occasion !
Prenant son arme de manière à ce que la lame laser sorte vers l’avant de son bras, il tenta de perforer le ventre de son adversaire ; mais ce jeune sith semblait vraiment être l’élu, la Force veillait sur lui !
Dans un réflexe sidérant, il s’élança en un saut périlleux en arrière qui lui permit d’éviter le pire... seul le bas de sa robe fut touché par le faisceau violet du tonfa laser, découpant un pan complet du vêtement...
L’adepte du côté obscur posa ses mains au sol en plein milieu de son saut, Juyo pensa à ce moment que l’autre, victime de sa fatigue, n’avait pas réussi correctement son saut mais il n’en était rien... il lui restait suffisamment d’énergie pour plier ses bras et venir se coucher à plat ventre sur le sol, évitant ainsi le coup de laser rotatif que le maître Jedi avait cherché à placer à hauteur de tête, espérant que son ennemi se serrait réceptionné et relevé à ce moment...
Malgré la fatigue qui l’habitait il avait eu la présence d’esprit d’agir de manière imprévisible, et alors qu’il était au sol il profita de sa position et de la surprise de Juyo pour tenter de lui trancher les jambes... mais le maître était un guerrier émérite, et il ne se laissa pas vaincre aussi facilement !
Il bondit au dessus de son adversaire toujours couché sur le ventre et, profitant du dos qui s’offrait à lui, essaya d’y placer un coup de tonfa laser ; malheureusement le sith avait roulé hors de portée... décidément ça n’allait pas être si facile de venir à bout de ce jeune prédateur !
Retombant sur ses pieds, Juyo ne perdit pas de temps en réflexion et se précipita vers l’assassin qui venait de se relever, il devait continuer sur sa lancée, le mettre sous pression... ne pas le laisser respirer. Il cherchait avant tout à lui faire mal, n’essayant même plus de le tuer... l’autre finirait par craquer !
Modifié en dernier par Dark Sheep le Jeu 07 Oct 2010 - 13:23, modifié 1 fois.
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Mer 06 Oct 2010 - 22:01   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Oh Juyo est un copain Sith ! Quelle révélation ;) Mais c'est bizarre, si leur époque veut qu'ils restent juste 2 ?

Enfin ça promet un autre combat fameux :p Il a lu le Cid le petit dans ses jeunes années ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2416
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Cosmokenobi » Jeu 07 Oct 2010 - 9:03   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Je pense que tu te trompes Nostil...Juyo n'est pas un Sith! On sait que les gardiens sont à la limite du CO, c'est certainement pour ça que l'Apprenti pense que c'est un Jedi Noir!

Je posterai mes impressions ce midi, je serai plus tranquille :transpire: !
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 07 Oct 2010 - 11:38   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Notsil a écrit:Oh Juyo est un copain Sith ! Quelle révélation :wink:

-> Alors, Juyo est peut-être un "jedi noir"... on ne sait pas, mais ce n'est pas un sith. "Copain de Sith" peut-être :wink:

Notsil a écrit:Mais c'est bizarre, si leur époque veut qu'ils restent juste 2 ?

-> Je pars du principe qu'à cette époque l'Ordre Sith existe bien que l'espèce Sith ait disparu. Il existe donc des sith, qui n'ont pas de principe de "deux"'. En revanche, Dark Seyus et son apprenti son à part, et ils ne sont normalement que deux.
Ce qui concerne Juyo est justement le sujet du passage que j'ai modifié :wink:

Notsil a écrit:Enfin ça promet un autre combat fameux :p

-> Peut-être, peut-être pas... l'apprenti est-il en mesure d'endurer un nouvel affrontement ?
:neutre:

Notsil a écrit:Il a lu le Cid le petit dans ses jeunes années ? ^^

-> Oui, c'est un délire que je m'étais tapé à l'époque :transpire:
(je ne suis pas le seul fafictionneur dans ce cas d'ailleurs)

Cosmokenobi a écrit:Je pense que tu te trompes Nostil...Juyo n'est pas un Sith!

-> C'est là tout le mystère... :diable:

Cosmokenobi a écrit: On sait que les gardiens sont à la limite du CO, c'est certainement pour ça que l'Apprenti pense que c'est un Jedi Noir!

-> Possible, vous découvrirez de quoi Juyo est capable très bientôt :sournois:

Cosmokenobi a écrit:Je posterai mes impressions ce midi, je serai plus tranquille :transpire: !

-> Je les attends :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Jeu 07 Oct 2010 - 12:59   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Ça y est, me voilà enfin (je me devais de réagir aux révélations de Pecivounet :transpire: )!

C'est donc le grand retour de Juyo :love: ! Mais où était-il passé déjà, parce que ça fait un petit moment que ses copains se battent et meurent :paf: ...

Dark Sheep a écrit:- Vous avez prouvé votre valeur, apprenti.

La vache, j'ai cru que Juyo était Seyus :love: ! Mais il a pas dit "mon apprenti" donc fausse joie :neutre: ...

Mais avant ça, on se dit quand même "Il n'a pas osé nous sortir un ninja.... :shock: " en lisant la description du nouvel arrivant! Surtout qu'en plus il ne se bat pas tout de suite avec un sabre laser :pfff: !

Dark Sheep a écrit:en revanche il savait que des matériaux comme la cortose pouvaient résister au faisceau d’énergie pure des sabres laser

Hum, on dit pas plutôt cortosis pour le matériau résistant au sabre laser? A moins que cortose soit le terme VF, mais pourtant je ne l'ai jamais rencontré...

En tout cas, heureusement que Juyo est bien équipé parce que, d'une le chapitre aurait été très court sinon, et de deux il serait mort au moins 3 ou quatre dois dans la même journée :x !

Le combat (et tes descriptions) est magistral et on sent que pour une fois, la balance n'est pas forcément en faveur de l'Apprenti :diable: ! Enfin, mise à part les nombreuses fois où il réussit à percer la garde du gardien...pour se heurter à la cortosis :whistle: !

Et quel style mes amis :shock: ! Combattre avec l'arme laser (tonfa ou sabre) éteinte et ne l'allumer que par intermittence, juste quand une ouverture se présente :oui: ! Si ça c'est pas original comme méthode :jap: ...

Tu as failli réaliser mon rêve au moment où Juyo active par surprise le laser de son tonfa, et que l'Apprenti l'évite d'un cheveu :grrr: ! Il a vraiment du bol celui-là, c'est certain (il est cocu ou quoi...ah bah non, Vala est morte :transpire: )

La suite va être très intéressante, c'est sûr! Surtout que le gardien use d'une technique peu Jedi, l'épuisement avant la mise à mort :diable: ! Allez, fais moi rêver, Dark Sheep :love: !



Edit: J'ai oublié de te signaler une petite faute en début de passage

Le mouton fou a écrit:...il songea qu'il aurait pu donner des noms à ses différents styles pour s'y retrouvait plus aisément...

Tu voulais dire retrouver, n'est ce pas?
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Code 44 » Jeu 07 Oct 2010 - 13:03   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Cosmokenobi a écrit:Hum, on dit pas plutôt cortosis pour le matériau résistant au sabre laser? A moins que cortose soit le terme VF, mais pourtant je ne l'ai jamais rencontré...


A l'état brut, le métal est du cortose.
Une fois traité, c'est du cortosis.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 07 Oct 2010 - 13:58   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Pour la faute merci Cosmo, c'est modifié...
D'ailleurs ce passage n'est pas anodin :
"...il songea qu'il aurait pu donner des noms à ses différents styles pour s'y retrouver plus aisément..."
-> devinez qui a de telles pensées :siffle:

**
Concernant tout ce qui est "cortose/cortosis" , j'avoue ne pas être trop calé là-dessus ; dans mes souvenirs de joueur de Jedi Outcast, on affronte un amiral en exosquelette fait de cortose (mais je peux me tromper) et les lames dans les jeux KoTOR me semblent également être en cortose d'après le descriptif.
Maintenant je peux me tromper, auquel cas je n'aurais qu'à changer cortose en cortosis. :jap:

**

Cosmokenobi a écrit:C'est donc le grand retour de Juyo :love: ! Mais où était-il passé déjà, parce que ça fait un petit moment que ses copains se battent et meurent :paf: ...

-> Ben il était coincé dans des cavernes ce petit jedi avide de spéléo :)

Cosmokenobi a écrit:La vache, j'ai cru que Juyo était Seyus :love: !

-> Merci :lol:
Alors j'obtiens l'effet escompté :jap:

Cosmokenobi a écrit:Mais il a pas dit "mon apprenti" donc fausse joie :neutre: ...

-> Un maître est-il forcé de dire "mon" ? :siffle:

Cosmokenobi a écrit:Mais avant ça, on se dit quand même "Il n'a pas osé nous sortir un ninja.... :shock: " en lisant la description du nouvel arrivant! Surtout qu'en plus il ne se bat pas tout de suite avec un sabre laser :pfff: !

-> Merci encore ! Je vais finir par croire que mes descriptions sont de bonne qualité :transpire:
Oui, Juyo vient d'un peuple de guerrier et il porte l'habit des guerriers de son peuple (peuple, guerrier / guerrier, peuple :x )
Et effectivement j'ai voulu faire de lui un genre de ninja, d'ailleurs (attention secret de tournage) je l'avais surnommé "le ninjedi" à lorsqu'on voulait réaliser le projet en vidéo, ça permettait de bien voir à quoi il ressemblerait.
Bien vu m'sieur :oui:
Je vois les jedi un peu à l'image des samouraïs, je me suis dit que ce serait intéressant d'amener un ninja.
Ca te déçoit ?

Cosmokenobi a écrit:En tout cas, heureusement que Juyo est bien équipé parce que, d'une le chapitre aurait été très court sinon, et de deux il serait mort au moins 3 ou quatre fois dans la même journée :x !

-> Au début, Juyo le prends un peu de haut, le sous-estime... ce qui conduit à ces quelques "touches" du sith.
Mais ne t'en fais pas, Juyo a encore de la ressource :sournois:

Cosmokenobi a écrit:Le combat (et tes descriptions) est magistral

-> J'en déduis que j'ai réussi à conserver le niveau du reste de l'aventure au niveau combat, c'est bien. :D
Ce dernier combat se doit de ne pas rabaisser le dit niveau, ça serait dommage de terminer sur une note négative, non ? :siffle:
La suite devrais augmenter le niveau, je pense :oui:

Cosmokenobi a écrit:on sent que pour une fois, la balance n'est pas forcément en faveur de l'Apprenti :diable: ! Enfin, mise à part les nombreuses fois où il réussit à percer la garde du gardien...pour se heurter à la cortosis :whistle: !

-> Oui, cette fois l'apprenti est mal barré... et tu n'as pas encore tout vu. :chut:

Cosmokenobi a écrit:Et quel style mes amis :shock: ! Combattre avec l'arme laser (tonfa ou sabre) éteinte et ne l'allumer que par intermittence, juste quand une ouverture se présente :oui: ! Si ça c'est pas original comme méthode :jap: ...

-> Style que l'apprenti utilise aussi un peu sur Tremen II face au maître gardien... un court moment si je me souviens bien.
Style qui devait aussi être utilisé pour une vidéo de duel au sabre laser (projet non enterré d'ailleurs).
Je ne cache pas que j'ai essayé de varier les styles, faire quelque chose qui puisse redonner un peu d'intérêt aux nombreux affrontements... après, savoir si j'y parviens, ça...

Cosmokenobi a écrit:Tu as failli réaliser mon rêve au moment où Juyo active par surprise le laser de son tonfa, et que l'Apprenti l'évite d'un cheveu :grrr: ! Il a vraiment du bol celui-là, c'est certain (il est cocu ou quoi...ah bah non, Vala est morte :transpire: )

-> Aaahhhhh... le rêve de Cosmo, la mise à mort de l'apprenti sith :D
Par contre, il n'a pas de bol... il n'y a pas de hasard... :wink:

Cosmokenobi a écrit:La suite va être très intéressante, c'est sûr! Surtout que le gardien use d'une technique peu Jedi, l'épuisement avant la mise à mort ! Allez, fais moi rêver, Dark Sheep :love: !

-> La suite... arrivera très vite ! :)
Concernant les techniques peu jedi, tu vas vite pouvoir juger de la situation avec plus de... d'éléments. :sournois:
Pour te faire rêver, il faut que je poste un passage qui finit juste au moment où l'apprenti va mourir c'est bien ça ? :transpire:

Allez, je vais me remettre à écrire, histoire que l'épilogue ne paraisse pas trop longtemps après la fin...
Et comme ça je posterai le prochain passage bientôt :)

Merci à mes lecteurs toujours fidèles :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Jeu 07 Oct 2010 - 14:05   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:Style que l'apprenti utilise aussi un peu sur Tremen II face au maître gardien... un court moment si je me souviens bien.
Style qui devait aussi être utilisé pour une vidéo de duel au sabre laser (projet non enterré d'ailleurs).
Je ne cache pas que j'ai essayé de varier les styles, faire quelque chose qui puisse redonner un peu d'intérêt aux nombreux affrontements... après, savoir si j'y parviens, ça...


C'est du Tràkata, non ?
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 07 Oct 2010 - 14:31   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Code 44 a écrit:C'est du Tràkata, non ?

-> Alors là... :x :lol: :D :whistle:

Bon, j'aurais pu te mettre tous les smileys du monde d'affilée en fait... niveau formes de combat au sabre laser je ne connais que les sept formes incluent dans KoTOR II ; pour te dire, le Shien est choisi pour correspondre au nom de la forme V dans mon histoire mais j'ai découvert après coup que la forme V était le Djem So... selon les sources.

En gros, le style que je décris est directement inspiré de mes heures passées à la création de chorégraphie de combat. En revanche je ne doute pas qu'il ait déjà été "créé" dans d'autres histoires de SW, peut-être même officielles. Ca me paraît tellement "logique" de faire un tel style, que je n'oserais pas m'en attribuer l'unique invention, et je pense que d'autres que moi ont du "l'inventer" également.
D'ailleurs, dans mon histoire, l'apprenti l'a créé et le pratique, mais Juyo a créé un style équivalent... je reste donc humble et écris que plusieurs guerriers peuvent arriver au même résultat sans se concerter, surtout si ce résultat est intéressant et efficace.
Note :c'est une galère à faire en vidéo puisqu'il faut faire un combat sans "lame matérielle", autrement dit, le rotoscoping est un pur bonheur :whistle:

Donc, te dire si c'est du Tràkata... :?
Je suppose que ça doit être le style officiel qui se pratique comme je le décris, oui. En ce qui concerne mon histoire, les personnages le pratiquant ne l'ont pas appris d'un maître qui leur aurait enseigné le Tràkata, mais ils l'ont mis au point à force d'entraînement.
Je pars du principe qu'un style de combat reflète une philosophie (du combat), donc des personnes ayant une philosophie semblable ont des chances d'aboutir au même résultat.

En tout cas merci Code 44 pour toutes les précisions que tu apportes ; sur ma fiction tu es véritablement la touche de culture starwarsienne :wink:
:jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 08 Oct 2010 - 15:12   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Ce jedi était doué, aucun doute là-dessus, et il utilisait ses sentiments agressifs pour augmenter sa puissance et sa rapidité... la fatigue se faisait sentir, de plus en plus intense, et la douleur également !
Elle s’insinuait dans tout son corps, ses bras étaient au point de rupture de la même façon que ses jambes...
La douleur... ce signal électrique qui circulait dans son réseau nerveux pour l’avertir qu’il n’était fait que de chair et d’os... et que, de ce fait, il ne pourrait encaisser les violents coups de son adversaire encore bien longtemps sans risque... l’autre finirait par lui briser un membre !
Et ce gardien le savait ! Il le savait, et c’était évidemment la raison qui le poussait à attaquer sans relâche... d’ailleurs il ne cherchait même plus à le vaincre sur un coup, il semblait même espérer que le jeune sith parvienne à parer ses attaques... espérant ainsi lui fracturer un bras ou une jambe. Il se demandait vraiment comment il pourrait parvenir à le vaincre, ce «guerrier masqué» ne semblait pas du tout essoufflé, il avait même augmenté le rythme de l’affrontement... et ces pièces d’armures !
Ces morceaux de métal faisaient de cet adversaire une forteresse imprenable... si bien que les rares fois où il parvenait à tromper la défense du jedi, l’autre n’avait qu’à se protéger avec son bras ou sa jambe... en temps normal aucun adversaire n’aurait fait une telle chose, c’était la perte d’un membre assurée pour quelqu’un n’ayant pas d’armure en cortose !
Il devait trouver un moyen de le vaincre... il devait se calmer, se concentrer... il devait réfléchir.
Premièrement il devait tout miser sur l’esquive, éviter le plus possible de parer les puissantes et lourdes attaques de son adversaire... c’était facile à dire, mais plus difficile à faire ! La fatigue lui donnait l’impression que la masse de son corps avait doublée, si bien que chaque mouvement lui demandait un effort intense.
Cette armure devait avoir une faille...
Elle en avait, c’était évident...
Une telle protection se faisait forcément au dépens de la mobilité, et de la rapidité ; ainsi ce jedi devait être plus lourd, donc moins rapide... mais la fatigue de l’apprenti l’empêchait d’en tirer pleinement profit, et les rares fois où il y était parvenu il s’était heurté à l’imperméabilité de la cortose. Il devait donc tirer partie de la mobilité réduite de son adversaire, le contraindre à des mouvements qu’il aurait du mal à effectuer.
Bondissant dans tous les sens, il tenta de découvrir quels mouvements étaient interdits au «guerrier masqué» par son armure... mais ce gardien n’était décidément pas un débutant, il avait dû réfléchir à tous les inconvénients que pourrait avoir sur lui le port d’une armure résistante au sabre laser !
Il ne portait pas une armure complète, mais des pièces d’armures séparées pour limiter la gêne et optimiser la liberté de mouvement... certaines étaient visibles, et le sith savait que d’autres encore étaient présentes, bien que cachées par le tissu ; mais il ne devait vraisemblablement pas porter des pièces d’amure sur tout le corps, cela l’aurait rendu bien plus lourd qu’il ne l’était en réalité ; de ce fait, il demeurait vulnérable aux endroits où il n’avait pas de protection... restait à découvrir ces endroits !
Pour commencer, il devait être vulnérable aux articulations, d’une manière ou d’une autre... mais l’arme qu’il utilisait accroissait sa capacité défensive.
Après quelques instants durant lesquels l’apprenti s’était déplacé tout autour de son ennemi de manière à le faire bouger, l’autre sembla agacé par toutes ces gesticulations et tenta de lui trancher la tête avec le laser de son arme ; le disciple obscur bondit en arrière de manière à éviter cette attaque, mais il ne parvint pas à toucher le sol... le «guerrier masqué» avait brandit son poing vers lui et utilisait la Force pour le maintenir en l’air tout en lui enserrant la trachée pour l’étouffer... voilà qui n’était pas banal de la part d’un jedi !
Ainsi il voulait jouer au plus fin avec les pouvoirs sombres... alors il ne fallait pas le décevoir !
Imitant son adversaire sans se soucier de la pression qui l’empêchait de respirer, il déploya la main invisible de la Force pour saisir cet étrange jedi au cou...
Désormais ils étaient tous les deux en lévitation, suspendus par des fils invisibles à près d’un mètre cinquante au dessus des pavés de la cour centrale du temple.
Le «guerrier masqué» ne semblait pas s’attendre à une telle réaction de la part du jeune seigneur sith, peut-être même paniqua-t-il car quelques secondes après avoir été saisi par la poigne obscure, il concentra l’énergie de la Force pour la projeter vers son adversaire dans l’espoir que ce dernier lâcherait prise et serait propulsé au loin... mais là encore l’apprenti ne perdit pas ses moyens, il imita à nouveau son ennemi et déversa une vague d’énergie pour contenir celle qui lui arrivait dessus.
Les deux adeptes de la Force étaient en l’air, leurs bras tendus vers l’adversaire, un poing serré commandant à la poigne et une paume ouverte pour contenir le tourbillon d’énergie qui se déchaînait entre eux, soulevant tous les débris rocheux qui gisaient au sol jusque là.
Finalement la puissance générée par ce duel eut raison d’eux, propulsant chacun des guerriers à une dizaine de mètres de l’épicentre de ce phénomène incroyable...
L’apprenti se contenta de se protéger au mieux alors qu’il roulait sur le parvis de pierre, puis il se releva douloureusement, ses bras écorchés par ses tonneaux à même le sol rocheux... c’est alors qu’il put constater que son adversaire était était déjà en train de courir vers lui, il avait dû amortir sa chute et il semblait encore tout à fait en forme !
Le guerrier sith plongea sur le côté, juste à temps pour éviter l’attaque de son ennemi ; ce dernier avait activé le faisceau d’énergie de son arme et il s’en était fallu de peu pour qu’il parvienne à le trancher en deux...
Près de trois mètres les séparaient, le disciple obscur croyait être hors de danger mais il n’en était rien, le jedi tendit sa main gauche dans sa direction et de ses doigts jaillirent des éclairs bleutés... à croire que ce gardien avait étudié les arts obscurs !
Mais il lui faudrait faire preuve de plus de puissance s’il voulait le vaincre dans un duel de Force...
Alors que les arcs électriques arrivaient sur lui il tendit légèrement sont bras gauche dans leur direction, les éclairs vinrent frapper la paume de sa main, générant ainsi une sphère lumineuse... il parvenait à contenir l’énergie électrique sans trop de mal, ce jedi avait beau être un fin bretteur et un puissant utilisateur de la Force, sa maîtrise du côté obscur était celle d’un jedi obscur ordinaire, il ne pouvait pas encore prétendre rivaliser avec un véritable seigneur sith.
Il dut d’ailleurs s’en rendre compte en voyant sa foudre qui venait mourir dans la main du jeune guerrier obscur, si bien qu’il n’insista pas plus longtemps, et mit un terme à son attaque électrique avant de s’adresser à l’apprenti.
- Seyus m’avait averti que vous seriez résistant.
- Seyus ? Vous le connaissez ?
- Oui... nous nourrissons tous deux le rêve de libérer la galaxie de la menace de l’Ame de Force.
- Pauvre idiot... si vous aviez la moindre idée de ses rêves, vous seriez en train de le traquer à travers la galaxie plutôt que de m’affronter... dans son rêve il possède l’Ame de Force, et vous êtes mort... nous le sommes tous !
- Vous croyez tout savoir n’est-ce pas ? Mais cet artefact corrompt les êtres soumis à son influence... quant au pouvoir qu’il est sensé conférer à l’élu, il est trop grand pour qu’on le laisse tomber entre les mains d’un seul individu, a fortiori s’il s’agit de quelqu’un comme vous.
J’ai bien essayé de détruire l’artefact, mais c’est peine perdue, la Force le protège... reste donc l’élu... vous.

L’apprenti ne put s’empêcher de rire... voilà que ce gardien, qui n’hésitait pas à utiliser le côté obscur de la Force, jouait les idéalistes !
Et comment se faisait-il qu’il connaisse son maître ?
A bien y réfléchir, c’était finalement sans importance, ce jedi se fourvoyait totalement au sujet des plans de Dark Seyus... et quoi qu’il en soit, il semblait réellement animé par sa cause, et ne cesserait pas le combat avant de l’avoir tué, ou d’être tué.
- Vous aviez plus de chances de détruire l’artefact que de me vaincre gardien... la Force est avec moi.
- C’est ce que nous allons voir, apprenti.

Ce combat fatiguait le disciple obscur, il allait vraiment devoir trouver un moyen de tuer son ennemi rapidement !
Tout à coup il sentit sa ceinture bouger légèrement, et avant qu’il n’ait pu réagir, le sabre laser du jedi tué dans la forêt s’échappa pour arriver dans la main du «guerrier masqué» qui l’attacha à sa ceinture.
- Ceci appartient à un ami.
- Appartenait... désormais il est à moi. Mais gardez le à votre ceinture, je le récupérerai sur votre corps sans vie d’ici quelques minutes... en même temps que votre arme.
- Je ne crois pas jeune sith, car c’est moi qui vais vous tuer... et je n’aurai pas besoin de plusieurs minutes pour ça.

Le jeune sith avait profité de cette pause instaurée par son adversaire pour reprendre son souffle, mais la pause semblait terminée... le «guerrier masqué» venait de décrocher une deuxième arme de sa ceinture, il s’agissait à nouveau d’un tonfa qu’il fit rapidement tournoyer pour le prendre en main au mieux puis il activa ses deux armes dont les faisceaux de lumière violette se stabilisèrent, la longueur de ces lames était moins importante que celle d’un sabre laser classique, mais elle semblait optimale pour l’utilisation des tonfas.
Le combat était déjà difficile lorsque ce gardien n’utilisait qu’une arme, il allait maintenant atteindre des sommets !
Réunissant ses dernières forces, il activa son sabre laser et se prépara à l’affrontement final.
Le maître jedi s’élança, faisant tournoyer ses armes laser, et dès qu’il fut à portée il passa à l’attaque... ses armes étaient vraiment redoutables, il enchaînait les attaques d’estoc et les mouvements rotatifs, n’hésitant pas à attaquer également à coups de pieds, ses jambes étant protégées par les pièces d’armure qu’il portait... et de toutes façons l’apprenti n’avait qu’une seule arme, et elle était déjà bien assez occupée par les deux lames laser des tonfas pour qu’il puisse essayer de lui trancher la jambe !
Il était vraiment débordé par l’avalanche de coups que son adversaire faisait pleuvoir sur lui, comment pourrait-il vaincre ce puissant guerrier pour qui le combat venait de commencer tandis que lui avait déjà affronté quatre gardiens depuis son arrivée sur cette planète ?
La colère montait en lui, il ne pouvait pas échouer si près du but !
Puisant dans ses sentiments agressifs, il mobilisa la puissance du côté obscur... il n’y avait qu’une manière de vaincre ce guerrier, et c’était l’attaque !
Il était temps de passer aux choses sérieuses, il allait utiliser un style de combat très agressif basé sur des attaques au sabre et une utilisation offensive de la Force.
Le sith commença par projeter une vague de Force sur son ennemi puis, sans attendre, enchaîna des attaques très rapides au sabre laser... le jedi ne sembla pas vraiment déstabilisé par l’attaque d’énergie, mais les coups de sabre qui suivirent le forcèrent à reculer. Malheureusement cela ne suffisait pas à venir à bout du gardien, il fallait augmenter encore la puissance d’attaque !
Le disciple obscur concentra l’énergie de la Force sous la forme d’éclairs qu’il canalisa sur la lame de son arme, zébrant ainsi le faisceau rouge de fins arcs violacés ; il repartit à l’attaque sans se soucier de sa fatigue, chaque contact avec les lames violettes de son adversaire produisait des gerbes d’électricité, et la puissance des impacts était accrue, si bien que sans avoir besoin de forcer davantage il devrait parvenir à fatiguer plus rapidement le «guerrier masqué». Le jeune seigneur sith se rendit compte d’un autre point intéressant lorsqu’il attaquait son adversaire de la sorte, chaque coup que l’autre avait paré avec ses protections de cortose et non avec ses lames laser semblèrent le blesser légèrement, comme si l’effet de l’électricité n’était pas totalement endigué par cette matière... voilà qui risquait d’être utile à exploiter !
L’apprenti cessa d’attaquer un instant, le gardien venait de reculer pour éviter une nouvelle attaque ; ils étaient donc hors de portée l’un de l’autre et semblaient tous deux reprendre leur souffle... bien que le jedi continuait de ne montrer aucun signe de fatigue.
- Vous êtes surprenant jeune sith.
Mais je crois qu’il est temps d’abréger notre rencontre.
- Vous êtes donc si pressé de mourir... et moi qui commençais tout juste à m’amuser...
- Moi je ne m’amuse pas, vous êtes trop faible... vous n’avez aucune chance contre moi.
- Vous êtes bien présomptueux pour un jedi...
- J’ai déjà tué beaucoup d’assassins sith dans votre genre... vous êtes tellement sûr de vous... c’est pitoyable.
- Oh, non... certainement pas «dans mon genre»...
Mais prenez garde jedi, vous avez déjà un pied dans le côté obscur... si ce n’est plus.
- Je ne crains pas le côté obscur, je puise dedans autant que dans la lumière...
- Alors vous êtes aveugle si c’est ce que vous pensez...
Je crois que cela fait longtemps que vous vous êtes détourné de la lumière, et que seules les ténèbres guident vos pas...
- Peu m’importe l’opinion d’un assassin... et maintenant, préparez vous à périr !

Le disciple obscur repassa à alors l’attaque, utilisant toujours la foudre sith sur sa lame, mais les deux armes de son opposant parvenaient à contrer toutes ses attaques, et bien que l’énergie électrique canalisée dans sa lame accroisse la puissance de ses coups, il ne parvenait pas à faire plier ce redoutable guerrier.
Après un assaut intensif, le sith arrêta d’attaquer, il semblait exténué... le souffle court, il regardait fixement son adversaire...
Le jedi devait penser qu’il tenait sa victoire, il se redressa et fit tournoyer ses tonfas laser avant d’adresser la parole à son adversaire.
- Alors, déjà fatigué ?
Je vous l’avez dit, vous n’avez aucune chance contre moi.

L’apprenti quitta lui aussi sa position de garde pour une posture plus décontractée, abaissant la lame de son sabre qui pointait maintenant vers le sol, ne lui offrant aucune protection.


Juyo sentait la victoire se rapprocher...
L’apprenti sith était à bout de forces, c’était évident... ses derniers assauts appuyés par la Force et la foudre sith avaient gagné en intensité, mais cela ne suffirait pas à le vaincre ; ces attaques devaient demander une quantité d’énergie considérable au guerrier obscur, il ne pourrait pas tenir comme ça éternellement... quoi qu’il en soit, il devrait faire attention à parer toutes les attaques avec ses lames d’énergie car ses protections de cortose ne le protégeaient pas totalement de l’électricité.
Alors qu’ils étaient face à face, le combat semblant suspendu, quelque chose attira l’attention du maître jedi, il lui fallut quelques secondes pour déterminer de quoi il s’agissait... et c’était une chose mineure, un simple détail... un sourire. L’assassin semblait sourire légèrement !
Comment quelqu’un qui n’avait aucune chance de remporter la victoire dans un combat à mort pouvait-il sourire ?
Se pouvait-il qu’il sourie à l’idée de sa mort prochaine ?
Il vit le sith abaisser sa garde, puis désactiver son arme... après quoi ce dernier s’adressa à lui.
- Avez-vous déjà entendu parler de l’état rage obscure dans lequel certains puissants guerriers sith peuvent entrer ?

La rage obscure... si ce jeune sith n’avait plus que ça en réserve pour le vaincre, autant lui éviter de se faire trop d’illusions ; cet état de surpuissance rendait l’utilisateur aussi irresponsable qu’une bête féroce en furie, d’où ce surnom de «rage» obscure...
- C’est impressionnant, mais une telle débauche d’énergie est inutile contre un véritable guerrier... j’ai déjà vaincu des maraudeurs sith y ayant eu recours...

Sa remarque eut évidemment un effet sur son adversaire, mais pas vraiment celui escompté... le léger sourire, presque invisible, qu’il arborait jusqu’alors s’intensifia, et bien qu’il ne perçut aucun son, Juyo était certain que l’apprenti sith s’était mit à rire. Cela ne dura que quelques secondes, après quoi le guerrier obscur reprit la parole.
- Nous sommes bien d’accord... cet état augmente la puissance, la vitesse et la résistance de l’utilisateur, mais en contrepartie il le plonge dans un état de frénésie incontrôlée... il est donc aisé effectivement, pour un véritable guerrier, de venir à bout d’un adversaire en état de rage obscure.
- Est-ce un cours sur le côté obscur que vous me faîtes là, jeune homme ?
- Pas vraiment... en fait je suis en train de vous expliquer comment vous allez mourir...
- Voyez-vous ça... allons, soyez réaliste, vous êtes à bout de forces.
- Il n’y a qu’une force qui compte... La Force... et vous allez maintenant découvrir le véritable pouvoir de son côté obscur !

A ces mots, l’apprenti sith écarta légèrement ses jambes de manière à s’ancrer plus fermement au sol, puis il posa le dessus de ses mains à hauteur de ses hanches... il semblait entrer dans un état de concentration extrême !
L’air se mit en mouvement autour du disciple obscur, tourbillonnant autour de cet être hors normes, la tension montait, dans tous les sens du terme... de petits arcs électriques d’un bleu violacé emplirent la zone comme si toutes les particules communiquaient entre elles par ce biais. Le jeune sith quant à lui, était en train de changer... son apparence avait jusqu’à présent été celle de tout être corrompu par la Force sombre, l’iris de ses yeux jaune et la peau pâle, mais à présent il devenait différent... presque effrayant, plus encore qu’il ne l’était auparavant !
Le jaune de ses iris virait au blanc et les vaisseaux se gorgeaient de sang, imprimant à ses yeux une couleur rouge ; quant à sa peau, si une telle chose était possible il sembla au maître jedi qu’elle devenait encore plus blanche, laissant davantage apparaître les veines d’un bleu virant au noir... et de plus en plus de tâches de la couleur du charbon apparaissaient sur sa peau, comme s’il était atteint d’une maladie foudroyante !
La peau de son visage semblait se tirer et ses cernes prenaient une ampleur incroyable... Juyo eut même l’impression que de rares cheveux viraient au blanc et que du sang coulait de ses yeux et des ses narines.
Il semblait se faner, vieillir à une vitesse contre nature...
Son rythme cardiaque semblait anormalement élevé, son organisme devait être soumis à une pression telle qu’il ne devrait pas pouvoir tenir comme ça bien longtemps, et il devait sans doute se mettre en danger en maintenant un tel niveau de puissance...
Après quelques secondes de cette effrayante démonstration, le sith sourit à nouveau et s’adressa à lui d’une voix rauque et inhumaine...
- Voici le pouvoir que recherchent les utilisateurs de la rage obscure...

Et à ces mots, le disciple obscur réactiva son sabre laser, le faisceau écarlate réapparut, puis il fut à nouveau parcouru d’électricité... le pouvoir de la foudre sith semblait prendre sa source au niveau des épaules de l’adepte du côté obscur, s’étendant jusqu’à ses mains et même jusqu’à la pointe de son arme, mais cette fois les éclairs violacés semblaient trop puissants pour être correctement canalisés par la lame d’énergie pure, ils s’en échappaient dans toutes les directions...
Puis, orientant la paume de sa main libre vers lui, le guerrier obscur déversa un flot d’éclairs dans sa direction... Juyo eut tout juste le temps de mettre ses lasers en opposition avant que la foudre ne l’atteigne, et lorsque cela arriva, la puissance de l’attaque était telle que le jedi se sentit repoussé... il ne pourrait pas contenir une telle violence bien longtemps !
Il parvint à se soustraire à cette attaque en se jetant sur le côté, effectuant une roulade de manière à pouvoir passer à l’attaque sans tarder... il ne voulait pas que le sith puisse à nouveau le soumettre à son pouvoir, et pour cela il devait parvenir au corps à corps et ne plus lui laisser de répit. Et c’est ce qu’il fit, réussissant à revenir à portée de sabre et à engager le combat ; mais cette fois les éclairs violacés qui parcouraient la lame de son ennemi se transmettaient à ses armes, et à travers leurs manches... jusque dans son corps !
Il semblait à Juyo qu’il lui laissait le soin d’attaquer, se soumettant à son rythme de combat... mais aucune des attaques du jedi ne parvenait à le toucher !
Pire encore, bien que le sith paraissait toujours aussi essoufflé, il ne semblait avoir aucun mal à parer tous les coups que le gardien s’évertuait à rendre mortels...
Alors qu’il s’était contenté de parer les attaques jusque là, le guerrier obscur riposta tout à coup par un puissant coup qui devait s’abattre sur la tête du maître gardien ; Juyo para cette attaque au dernier moment, à l’aide des deux manches en cortose de ses armes, puis il bondit en arrière. Il lui fallait plus de puissance pour vaincre ce sith !
Il fixa alors ses deux armes bout à bout et rabattit les parties de manches perpendiculaires qui lui permettaient d’en faire des tonfas, faisant ainsi de son arme un double sabre laser au manche anormalement long et aux lames violettes relativement courtes...
Une fois son arme prête il repassa à l’assaut, plus déterminé que jamais à venir à bout de cet adversaire dont la puissance et la vitesse avaient atteint un niveau incroyable ; lui-même utilisait la Force pour augmenter sa vitesse, mais cela ne suffisait pas à toucher son ennemi !
Le sith avait des capacités dépassant tout ce à quoi Juyo avait eu à faire face lorsqu’il avait rencontré des utilisateurs de la rage obscure, et comme si cela ne suffisait pas, cet assassin gardait un contrôle total de la situation... rien à voir avec ces jedi noirs qui attaquaient sans réfléchir, misant tout sur leur puissance.
Le long manche de son arme lui donnait une allonge importante qui serait son principal atout pour venir à bout du jeune guerrier obscur ; le gardien utilisait des attaques d’estoc typique des lances et autres armes d’hast, ainsi que de puissants et amples mouvements capables de faucher n’importe quoi. Par moments, l’apprenti sith projetait dans sa direction de puissantes vagues d’énergie que le maître jedi tentait d’éviter... qu’il s’agisse du sol de pierre taillée ou des colonnes ouvragées, chaque élément du temple touché par une onde de Force volait en éclat sous la pression phénoménale que cela engendrait.
Mais lorsque l’assassin passa à l’assaut, tout devint encore plus compliqué ; Juyo ne parvenait pas à le maintenir à distance, l’autre utilisait son arme avec une telle précision que chaque attaque pouvait le toucher, et tout à coup, ce que redoutait le jedi se produisit... alors qu’il parait un nouvau mouvement de sabre, le maître gardien ne vit que trop tard la main du sith qui se dirigeait vers son ventre, prête à déchaîner sur lui la puissance dévastatrice de la Force !
Il fut percuté si violemment par la vague d’énergie que son corps aurait pu se déchirer s’il n’avait lui-même utilisé la Force pour s’envelopper d’une sorte d’enveloppe protectrice... ce qui ne l’empêcha pas d’être projeté contre l’une des rares colonnes qui tenaient encore debout dans cette cour centrale aux allures de champs de ruines ! Lorsqu’il heurta le pilier de pierre ouvragée, le choc faillit l’assommer et, sans sa bulle d’énergie, ses os auraient été réduits en poussière, à l’image du morceau de colonne qui se brisa lorsque le jedi la heurta tel un projectile dévastateur...
Juyo était légèrement sonné mais il parvint à retrouver le contrôle de lui-même juste à temps pour voir l’apprenti sith arriver sur lui à toute vitesse... il avait bondit dans sa direction et était sur le point de retomber à ses pieds en abattant son arme sur lui ; le guerrier obscur était si proche que le jedi n’avait plus le temps d’effectuer un coup d’arrêt en plantant l’assassin avant qu’il ne soit à portée... il était déjà à portée !
Son arme était déjà en mouvement et bientôt le faisceau d’énergie rouge entrerait en contact avec sa tête pour l’ouvrir de haut en bas ; il réagit aussi vite qu’il le put, levant son arme de manière à mettre le manche de cortose au dessus de sa tête, en opposition au mouvement vertical du sabre laser sith... juste à temps !
Le choc eut lieu, Juyo plia sous le poids du guerrier obscur couplé à sa puissante attaque... mais il ne s’attendait pas à ce que son ennemi désactive son arme et s’accroche au long manche du double sabre, bloquant ainsi toute possibilité de contre-attaque de sa part... puis Juyo perçut l’électricité qui parcourait le manche de son arme et venait envahir son système nerveux. Mais cette sensation n’était que le signe avant-coureur de l’attaque de son adversaire, et déjà la puissance dévastatrice de la foudre sith s’échappait du corps entier de l’assassin et venait le meurtrir de la tête aux pieds.


L’apprenti devait mettre fin à cet affrontement, et le plus vite possible...
L’état de contrôle de la Force dans lequel il se trouvait actuellement était néfaste pour son organisme, c’est pourquoi il ne l’avait jamais utilisé en combat et espérait ne pas avoir à le maintenir bien longtemps.
Tout comme dans l’état de «rage obscure» qu’utilisaient certains puissants guerriers sith, il mobilisait la puissance du côté obscur pour ne pas ressentir de douleur ou de fatigue tout en augmentant sa vitesse et sa puissance... mais pour atteindre cet état, il devait accroître la vitesse d’évolution de son organisme ; en d’autres termes, il vivait bien plus rapidement que le reste du monde, son corps vieillissant à vitesse accélérée, au rythme frénétique des battements de son coeur... ainsi le monde autour de lui semblait évoluer bien plus lentement, ce qui lui donnait un avantage conséquent sur son adversaire, et cela bien que le gardien ait lui même recours à la Force pour augmenter sa vitesse. Quoi qu’il en soit, aucun organisme n’était fait pour supporter un tel rythme, et son coeur finirait par s’endommager s’il conservait un tel niveau de tension interne... et même une longue séance de méditation dans la Force ne pourrait réparer toutes les séquelles d’un usage prolongé de cette technique si dangereuse.
Il ne ressentait plus la fatigue qui accablait pourtant son corps, et désormais les attaques du jedi lui étaient faciles à éviter tandis que les siennes semblaient mettre son adversaire en difficulté... il décida donc de passer à l’attaque, pour enfin vaincre ce «guerrier masqué». Après quelques attaques au sabre il parvint à projeter son ennemi contre une colonne à plus de dix mètres de là ; cela ne suffirait pas à le vaincre, mais devrait l’y aider.
Alors que le gardien retrouvait ses esprits après le violent impact, le jeune sith s’élança dans sa direction et bondit de manière à s’abattre sur lui l’arme à la main... mais l’autre parvint à parer cette attaque au dernier moment, utilisant le manche de cortose de son arme.
Il ne fallut pas longtemps à l’apprenti pour décider de la marche à suivre, tout était clair... il désactiva la lame d’énergie de son sabre et l’attacha à sa ceinture tout en posant sa main gauche au milieu du manche de l’arme du «guerrier masqué», ainsi il l’empêcherait d’attaquer avec, puis il utilisa sa main droite pour affermir sa prise, bloquant totalement le long sabre double... maintenant il mettrait fin au combat !
Fermant les yeux, il concentra la puissance du côté obscur avant de la déverser sous forme d’éclairs ; tout d’abord, l’électricité partit de ses mains pour courir dans le manche métallique jusqu’à accéder au corps du jedi par le biais de ses mains, puis il ouvrit ses yeux et leva son regard vers celui du gardien... dans un sourire sombre il libéra alors la foudre sith dans toute sa puissance, les arcs électriques violacés semblaient émaner de tout son corps et converger vers celui de son adversaire.
Le «guerrier masqué» utilisa la Force pour contenir la marée d’éclairs que l’apprenti déversait sur lui, mais une attaque d’une telle intensité ne pouvait être arrêtée aussi aisément, et après une dizaine de secondes d’une lutte âpre, il céda... alors qu’il lâchait son arme, la vague de foudre le projeta à plus de cinq mètres de là, recouvrant son corps d’arcs électriques !
Mais l’apprenti ne voulait pas le vaincre comme ça, il voulait laisser libre cours à sa colère... désolidarisant les deux parties de l’arme du gardien et les rétablissant en tonfas, il s’élança à la suite du «guerrier masqué» ; ce dernier avait détaché un sabre laser de sa ceinture alors qu’il roulait au sol, et il venait de reprendre appui sur ses pieds tout en déployant le faisceau d’énergie de son arme ; il s’agissait cette fois d’un sabre laser classique à lame violette... mais il n’aurait pas l’occasion de s’en servir !
Le disciple obscur utilisa la Force pour augmenter le poids de son adversaire, le clouant au sol sous l’effet de l’attraction de la planète, puis il plongea au dessus de lui en faisant tournoyer les tonfas laser. Le jedi semblait bouger au ralenti, il levait la tête vers lui et semblait orienter son arme de manière à se protéger... mais il serait trop lent !
Utilisant simultanément les deux armes qu’il avait en mains, il frappa le gardien au niveau des coudes... pour ne pas perdre en mobilité, son adversaire ne portait aucune protection à cet endroit, si bien que les deux avant-bras du «guerrier masqué» tombèrent, désolidarisés du reste du corps ; l’apprenti retomba accroupi derrière sa victime et lui trancha les jambes à hauteurs des genoux, à nouveau les lames des tonfas laser ne rencontrèrent aucune résistance et séparèrent ces membres du corps, entraînant la chute de son ennemi sur le dos.
Le sith se releva alors et utilisa la Force pour détacher le sabre laser à lame émeraude encore présent à la ceinture du «guerrier masqué» et le fixer à la sienne.
- Je reprends ce qui m’appartient...

Puis il croisa les bras sur son torse, le faisceau violet des tonfas ressemblant à de longues griffes meurtrières... fermant les yeux, il prit une grande inspiration et finit par trancher violemment la tête du dernier gardien de l’Ame de Force.
Ce «guerrier masqué» était presque parvenu à le tuer, et le jeune sith avait été forcé de puiser dans ses dernières ressources comme il ne l’avait jusqu’alors jamais fait. L’apprenti laissa alors échapper un grand cri de rage qui secoua la Force, faisant trembler le temple dans son entier, et abattant les dernières colonnes encore debout...
- C’est tout ? Alors... personne d’autre ne veut mourir ?

Mais le temple était désormais désert, et seul l’écho de sa voix venait troubler le calme de l’édifice fantomatique... c’était fini, il avait vaincu tous les gardiens du temple...
Le jeune sith laissa retomber la pression en lui, regagnant un niveau d’excitation normal ; alors la fatigue refit surface, l’accablant encore plus qu’auparavant... tout son corps n’était que douleur, et ses jambes tremblaient. Fermant les yeux, il se laissa tomber à genoux en désactivant les armes du «guerrier en morceaux», et décida de s’accorder quelques minutes de repos avant d’aller achever sa quête... l’Ame de Force l’avait attendu durant des siècles, elle pouvait bien patienter quelques minutes encore.
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Ven 08 Oct 2010 - 15:54   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:- C’est tout ? Alors... personne d’autre ne veut mourir ?


Tony M, powa !
Image :D
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 08 Oct 2010 - 16:04   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Tiens c'est vrai !
:lol:
Je n'y avais pas pensé mais ouais, on peut le voir comme ça :wink:
Sauf que lui est défoncé à mort à la farine, pas mon sith :x
Mais il y a la même idée du mec KO qui vient de frôler la mort et qui est un poil sur les nerfs :oui:

******

Pour ce passage, après réflexion j'ai décidé de ne pas poster ce qui restait en plusieurs fois, donc c'est un peu plus long mais au moins il y a tout... plus de suspens entre deux coups de sabre laser, Cosmo devrait apprécier :wink:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Ven 08 Oct 2010 - 18:29   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Oh, un magnifique dernier combat épique pour Juyo :p
Quelle dépense d'énergie de la part des deux guerriers ^^

M'enfin l'autre avait mentionné le maître du Sith, alors alors, va-t-il enfin faire son apparition au moment où son apprenti est bien affaibli ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2416
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 08 Oct 2010 - 18:42   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Notsil a écrit:Oh, un magnifique dernier combat épique pour Juyo :p

-> J'en déduis que cet affrontement t'a plu, j'en suis content :jap:
En ce qui concerne Juyo, il se devait d'avoir un dernier affrontement digne du grand guerrier qu'il est. :wink:

Notsil a écrit:Quelle dépense d'énergie de la part des deux guerriers ^^

-> Oui !
Concernant le sith, j'ai puisé mon inspiration en diverses sources, j'ai essayé de faire un état second qui reste acceptable pour l'univers de SW... quant à savoir si j'y ai réussi, déjà tu n'as pas l'air d'avoir été choquée donc je pense que ça doit passer. :)
Je verrai selon l'avis des autres. :transpire:

Notsil a écrit:M'enfin l'autre avait mentionné le maître du Sith, alors alors, va-t-il enfin faire son apparition au moment où son apprenti est bien affaibli ? ^^

-> Toujours en mouvement est l'avenir. :)

J'espère que cette fin t'a plu, et qu'elle plaira au reste de mes nombreux lecteurs :transpire:

Il faut vraiment que je finalise l'épilogue, je suis dans la relecture de mon texte.

A bientôt ! :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Ven 08 Oct 2010 - 20:58   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Quand je pense à tes combats, j'y trouve toujours un côté manga ("je concentre la Force comme dans DBZ"), un côté Seigneur des Anneaux (entre 2 séries de coups je balance une phrase philosophique - quoique dans ton texte c'est plus papote entre guerriers ^^), un ptit côté art martial pour les tonfas, et pis ça rend bien :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2416
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Sam 09 Oct 2010 - 9:30   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Notsil a écrit:Quand je pense à tes combats, j'y trouve toujours un côté manga

-> C'est vrai, dans les mangas il y a cette idée dont tu parles, ainsi que le principe de focaliser l'action sur un personnage pour nous montrer ses difficultés etc... dans DBZ ils développent le personnage lors de ces phases. (enfin, dans la limite du développement qu'on peut faire d'un gus qui tape sur des gens hein :x )

Notsil a écrit:un côté Seigneur des Anneaux

-> waouh, merci :transpire:
La classe, Tolkien powa !
Mon apprenti te fait-il penser à un troll des cavernes, ou plus à un rôdeur mystérieux ? :)

Notsil a écrit:un ptit côté art martial pour les tonfas,

-> D'ailleurs les tonfas j'ai hésité à les garder dans l'histoire... depuis qu'ils en ont mis dans le jeu "Le Pouvoir de la Force". Je me suis dit que ça risquait de faire trop pompé, mais finalement j'ai gardé l'idée ; nous l'avions eu avant, pour la version film de cette histoire et nous avions même fait fabriquer les manches par le père de l'un d'entre nous... alors voilà !
Et puis ça apporte un peu d'originalité je trouve. :)

Notsil a écrit:et pis ça rend bien :p

-> Que demander de plus ? :D

Merci en tout cas pour tes commentaires :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Jeu 14 Oct 2010 - 13:09   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:Pour ce passage, après réflexion j'ai décidé de ne pas poster ce qui restait en plusieurs fois, donc c'est un peu plus long mais au moins il y a tout... plus de suspens entre deux coups de sabre laser, Cosmo devrait apprécier :wink:


J'approuve complètement de ne pas avoir coupé ce dernier passage, qui est tout bonnement GÉNIAL :love: !

Je désapprouve que l'Apprenti n'y soit pas passé :evil:

J'y ai cru presque jusqu'au bout, mais non tu n'as pas réalisé mon souhait, et c'est bien dommage :pfff: ! Par contre, quel combat :love: ! Sans hésitation, celui-ci dépasse tous les précédents, et de très loin...C'est sûrement le fait que l'Apprenti en prenne (enfin) plein la tronche qui obscurcit mon jugement, mais quel pied à la lecture :love: :love: !

C'est varié, énergique, un vrai ballet mortel chorégraphié d'une plume de maître! Si, je t'assure!

Juyo use et abuse du Côté Obscur, ce qui ne manque pas de surprendre l'Apprenti, et ça j'aime :diable: ! J'aime aussi énormément les difficultés que pose le cortose, même si au final elles sont surmontées par l'utilisation des éclairs de Force :jap: !

C'est vrai que j'ai moins apprécié la fin de Juyo qui termine littéralement en homme-tronc (même plus de tête), mais on en revient toujours à ma vendetta contre l'Apprenti :diable: !

Dark Sheep a écrit:Seyus m’avait averti que vous seriez résistant.


Tiens donc...? Un mystère de plus à élucider! Seyus avait-il deux apprentis?

Concernant la "rage obscure", ça ne m'a pas du tout choqué, bien au contraire!

Par contre, c'est fini pour de bon là? Non?

La suite, la suite! Vite :diable: !
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 14 Oct 2010 - 16:55   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Oh, Cosmo is back !
Et il fait bien parce que je devrais bientôt ajouter un petit quelque chose à cette histoire...

Cosmokenobi a écrit:J'approuve complètement de ne pas avoir coupé ce dernier passage, qui est tout bonnement GÉNIAL :love: !

-> Je savais bien que ça te plairait :wink:
Le choix de ne pas couper d'une part, mais aussi le fait que l'apprenti en prenne un peu dans les dents :sournois:

Cosmokenobi a écrit:Je désapprouve que l'Apprenti n'y soit pas passé :evil:

-> Oui, ça... je m'en doutais également !
Toi l'apprenti tu l'aimes... mort. :transpire:

Cosmokenobi a écrit:J'y ai cru presque jusqu'au bout, mais non tu n'as pas réalisé mon souhait, et c'est bien dommage :pfff: !

-> Si tu y as cru jusqu'au bout c'est que le passage est réussi, tant mieux :diable:

Cosmokenobi a écrit:Par contre, quel combat :love: ! Sans hésitation, celui-ci dépasse tous les précédents, et de très loin...

-> Bien ! Dans ce cas je pense que je suis parvenu à donner beaucoup d'affrontements sans que le rythme de ces derniers ne diminue. Merci pour le commentaire, ça me rassure ! :)

Cosmokenobi a écrit:C'est sûrement le fait que l'Apprenti en prenne (enfin) plein la tronche qui obscurcit mon jugement, mais quel pied à la lecture :love: :love: !

-> :x Ben je suis fier là !
Mais ouais, tu as sans doute raison, c'est ton côté anti-apprenti qui a pris son pied :transpire:

Cosmokenobi a écrit:C'est varié, énergique, un vrai ballet mortel chorégraphié d'une plume de maître! Si, je t'assure!

-> :jap: Grand merci à toi.

Cosmokenobi a écrit:Juyo use et abuse du Côté Obscur, ce qui ne manque pas de surprendre l'Apprenti, et ça j'aime !

-> En plus, un personnage jedi qui utilise le côté obscur, c'est pas super répandu, donc ça rajoute un peu de piment de Corélia à l'ensemble :wink:

Cosmokenobi a écrit:J'aime aussi énormément les difficultés que pose le cortose, même si au final elles sont surmontées par l'utilisation des éclairs de Force :jap: !

-> Presque surmonté, parce que ça le protège tout de même, bien qu'il ressente quelque douleur. Mais l'apprenti est capable de frapper avec précision... un vrai chirurgien :whistle:

Cosmokenobi a écrit:C'est vrai que j'ai moins apprécié la fin de Juyo qui termine littéralement en homme-tronc (même plus de tête), mais on en revient toujours à ma vendetta contre l'Apprenti :diable: !

-> Ouais :x
Si je prévoyais de mettre l'apprenti dans la suite de "la fin de l'équilibre" il vaut mieux pour moi que je me ravise tout de suite si je veux te garder comme lecteur on dirait :pfff:

Cosmokenobi a écrit:Tiens donc...? Un mystère de plus à élucider! Seyus avait-il deux apprentis?

-> :chut:
Un jour, peut-être, tu découvriras la vérité...

Cosmokenobi a écrit:Concernant la "rage obscure", ça ne m'a pas du tout choqué, bien au contraire!

-> Les débordements de puissance, il aime ça l'ami Cosmo :D
Plus sérieusement, si j'ai bonne mémoire la rage obscure était le pouvoir des maraudeurs sith dans KoTOR II, j'ai trouvé sympa de l'intégrer à l'univers de LPO en en créant une variante spéciale "l'apprenti"... content que ça plaise :oui:

Cosmokenobi a écrit:Par contre, c'est fini pour de bon là? Non?

-> Ben je trouvais que ça faisait une bonne fin moi :?
T'en veux plus ??

J'avais prévenu que je me pencherais probablement sur un épilogue :transpire:

Cosmokenobi a écrit:La suite, la suite! Vite :diable: !

-> Ben LPO3 n'est pas pour tout de suite...

Merci pour votre lecture, vos commentaires... et... à bientôt pour le prochain post sur "la fin de l'équilibre" ! :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 15 Oct 2010 - 16:41   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Il se laissa aller dans un état de méditation léger pour laisser la Force s’infiltrer en lui, elle parvint à y insuffler un petit ruisseau de vie, calmant ses muscles et lui redonnant un peu d’énergie.
Il resta ainsi prêt de dix minutes avant de rouvrir ses yeux... son corps avait repris des couleur, sa peau ne semblait plus aussi pâle et ses cernes avaient quasiment disparu, seuls restaient quelques cheveux blancs et des traces de sang sous son nez et sous ses yeux qu’il essuya à l’aide du tissu noir qui lui enserrait les poings et le bas des bras, puis il se leva. Il tenait désormais sans trop de mal sur ses pieds, la Force avait vraiment bien fait son travail ; le résultat était étonnant pour une méditation si légère, surtout après avoir soumis son corps à de tels efforts.
Il accrocha les tonfas à sa ceinture tandis que ses yeux marron-verts parcouraient l’ensemble du temple comme si le jeune seigneur sith contemplait l’étendue des dégâts qu’il avait engendrés. Puis il clôt à nouveau ses yeux et se plongea dans la Force pour faire revenir à lui les armes qu’il avait égarées... son deuxième sabre simple ainsi que le manche de sabre à double lame vinrent se présenter à lui comme de vieux amis retrouvés, pour finir il les remit à leur place. Ses armes étaient intactes, et lui-même n’avait pas subi de graves blessures... en revanche la robe de la Force n’était plus aussi belle qu’à son arrivée ! A cette idée, une légère décharge de colère monta en lui, mais il n’eut aucun mal à la contrôler, relativisant cette faible perte matérielle... il était sorti vivant de ce dur combat, c’était ça qui importait.

L’apprenti dirigea son regard vers le fond de la cour centrale, là où une sorte de kiosque précédait une entrée dans le mur du temple... si cette porte travaillée n’avait pas suffit à assurer le jeune sith qu’elle menait à la prison de l’artefact, les deux monumentales statues qui l’encadraient auraient ôté tout soupçon de doute restant !
Elles étaient vraiment incroyables... leur finition était exemplaire et elles étaient plus haute que les terrasses du deuxième étage !
Ces statues confortaient le disciple obscur dans son idée que les jedi étaient des mégalomanes sans pareils ; de telles oeuvres devaient avoir pour but de prouver à tous la puissance de l’ordre de la lumière et d’insuffler la crainte dans le coeur des êtres de la galaxie, permettant ainsi aux jedi d’asseoir leur domination en continuant de passer pour des protecteurs bienveillants... quelle ironie !
Mais cela allait cesser, très bientôt.
Lorsqu’il serait le maître incontesté de la Force il pourrait réduire à néant les fondements de cet ordre pitoyable, donnant ainsi à chaque être de cette galaxie la possibilité de vivre la vie qu’il méritait. Non pas qu’il eut des penchants de héros du peuple, non... il n’avait que faire de toutes ces misérables vies, ces individus de toutes espèces et aux vies aussi variées qu’inutiles pour lui... il était l’élu de la Force, un être supérieur... ils ne vivaient pas dans le même plan d’existence. Il ne nourrissait donc aucun dessein à leur sujet, il n’était pas animé par une quelconque envie de génocide... ils vivraient s’ils en avaient envie, et comme ils en auraient envie, libérés du joug des jedi. Quant à lui, il se mettrait en quête d’un adversaire capable de le vaincre, en quête du plus grand combat de sa vie ; il voyagerait à travers la galaxie et par delà ses limites... peut-être existait-il des peuples guerriers et conquérants à même de lui offrir un affrontement à sa hauteur. Peut-être découvrirait-il une limite à l’influence de la Force sur le monde...

Sans plus attendre, il se dirigea vers la porte qui allait le mener à sa destinée ; il marchait lentement, ses jambes encore légèrement tremblantes après cette bataille qui l’avait littéralement vidé de son énergie.
Une légère brise soufflait maintenant sur cette région de Thalasea et le bruit du vent s’engouffrant par le corridor d’entrée ressemblait à un léger râle fantomatique... la poussière générée par les bris de roche lors du combat était emportée par le courant d’air venant des arcades des niveaux supérieurs, donnant à ce temple l’aspect d’une vieille arène à l’abandon sur une plaine désertique. Le lieu était beau, mais il avait quelque chose d’effrayant, il semblait être le domaine de la mort.
Ce petit vent apportait une bouffée d’air agréable en cet après-midi, permettant à l’apprenti de se soustraire à l’accablante chaleur qui avait accompagné son combat... il aurait pu utiliser la Force d’une manière ou d’une autre pour ne pas avoir à souffrir de la température élevée, mais il préférait laisser au monde un semblant de libre arbitre... semblant, puisque la Force était mêlée à chaque événement.

Il marchait donc calmement, chaque nouveau pas rapprochant le monde de l’accomplissement de la prophétie...
Il avait cru qu’une fois les épreuves de l’élu terminées tout serait simple pour accéder à l’artefact, mais la Force en avait décidé autrement ; il avait dû traverser la galaxie pour obtenir l’holocron renfermant les coordonnées de Thalasea, mais, comme si cela ne suffisait pas, il lui avait fallu affronter toute une académie jedi pour parvenir à l’activer ! Et au final il était arrivé sur la planète, et avait dû faire face à la puissance des gardiens... il avait failli mourir ici, dans le sanctuaire de l’Ame de Force... mais il avait toujours gardé confiance, la Force l’avait choisi, et à aucun moment il n’avait douté d’elle... il savait qu’elle ne lui ferait pas défaut, car elle avait déjà décidé de son avenir en faisant de lui son élu.
Et son avenir n’était plus qu’à quelques mètres de lui, l’entrée dans le mur faisait près de deux mètres et demi de haut et était fermée par une lourde porte pierre taillée et gravée qui réagit lorsque l’apprenti utilisa la Force pour l’ouvrir après l’avoir sondée, la porte comportait deux lourds battants qui pivotèrent sur leur axe pour laisser libre accès au jeune homme...
L’intérieur du temple, au delà du seuil de la porte, baignait dans une quasi obscurité et une douce fraîcheur semblait y régner, le sith s’y engouffra et commença à descendre les marches qui se trouvaient directement après la porte ; à mesure qu’il descendait l’air devenait de plus en plus frais, et ses yeux s’habituaient peu à peu à la faible luminosité qui régnait dans ce lieu, l’autorisant à voir ce que la Force lui permettait de percevoir...
Toute cette partie du temple était faite d’une roche noire parcourue de veines lumineuses couleur de jade, elles constituaient la seule source de lumière de la pièce, et leur lumière ne parvenait pas à vaincre les ténèbres environnantes, tout juste aurait-elle pu permettre à un humain de discerner les formes de cette crypte.
L’apprenti continuait sa descente, la fraîcheur de l’air faisait hérisser les poils de ses bras nus, mais c’était agréable... cela adoucissait la douleur qu’il ressentait dans tout son corps. Ses yeux maintenant habitués à l’obscurité lui permettaient presque d’admirer l’architecture de la pièce... la Force quant à elle, lui en donnait une vision globale, révélant à son esprit l’imposante hauteur du lieu et ses allées de colonnes à sections carrées, sortes d’obélisques s’élevant vers le plafond ouvragé ; mais le plus incroyable était l’architecture de la zone, comme il s’y attendait elle ressemblait à celle des lieux liés à la prophétie, mais elle s’en démarquait également en divers points... ce qui ne l’empêchait pas de trancher totalement avec le reste du temple, et c’était ça qui retenait son attention. Il semblait que le reste de l’édifice ait été construit à une date ultérieure, tel un rempart autour de cette salle qui s’étendait sous un pan de montagne.
Le jeune seigneur sith poursuivait sa descente vers les profondeurs de ce sanctuaire, la Force lui permettait de savoir qu’il avait descendu la moitié des marches, bientôt il arriverait en bas de cet escalier. En fait, parler d’un escalier était abusif, après avoir sondé la totalité de la zone, l’apprenti se rendit compte qu’il était dans une salle carrée dont les quatre murs descendaient en «marches» vers le fond... il ne faisait aucun doute que l’architecte avait imaginé cette crypte comme une pyramide inversée. Ce point de vue parut intéressant au disciple obscur, en effet la «pyramide» était une forme d’édifice très utilisée dans les anciennes civilisations, elle symbolisait le chemin vers les cieux, lieux très souvent désigné comme la demeure des forces supérieures capables de créer la vie... et ceci dans les croyances païennes de beaucoup d’espèces, avant la découverte de la Force.
Ainsi, le fait de créer un sanctuaire pour l’Ame de Force en forme de pyramide inversée pouvait refléter, même involontairement, la nature négative de l’artefact aux yeux de l’architecte...
Les légendes disaient que l’artefact avait corrompu, voire détruit, des individus ayant cherché à s’en emparer, sans doute cela avait-il contribué à générer l’aspect maléfique de l’Ame de Force, et le style architectural devait en résulter d’une manière ou d’une autre.

Il arriva bientôt au «sommet» de la pyramide, le fond de la salle...
Les murs plongeants donnaient l’impression d’être tout petit, comme écrasé par une force supérieure, contraint dans une prison emplie de ténèbres et qui semblait s’étendre à perte de vue. La dalle sur laquelle il venait de prendre pied n’avait pas la même nature rugueuse propre à la roche que les pans de la pyramide, elle était très lisse, sans doute faite d’un marbre poli, aussi noir que le reste des pierres de la crypte mais dont les nervures de jade n’émettaient aucune lumière. Des obélisques du même marbre s’élevaient des quatre coins de la dalle, piliers de tête des allées de colonnes de pierres qui peuplaient les marches telles des gardiens de pierre formant une haie d’honneur sur chaque face de l’édifice...
Au centre de la dalle se trouvait un piédestal de marbre d’où émanait une douce lueur de jade, c’était là que devait se trouver l’artefact. Le sith était épuisé, mais l’Ame de Force était là, à portée de main ! Il n’avait que quelques mètres encore à parcourir sur ses jambes flageolantes pour accomplir sa destinée et accéder au pouvoir ultime.
Tout à coup il réalisa que rien d’étrange ne s’était passé depuis son entrée dans cette partie du temple ; alors que les légendes racontaient que les imprudents pouvaient être foudroyés par la Force ou repoussés violemment, lui n’avait pas été inquiété... il n’avait même rien senti d’étrange, ou presque. La seule chose qui attirait son attention était la sensation d’épuisement, sensation qu’il avait ressenti durant tout le combat dans le temple ; et ici elle était plus aisée à illustrer, elle lui donnait l’impression d’être plongé dans un fluide soumis à un courant généré par l’artefact, tel un tourbillon attirant à lui tout ce qui passait à proximité... et le fluide dont il s’agissait était la Force, entité présente partout et en toute chose, lien entre tous les éléments. L’artefact semblait donc attirer à lui l’énergie de la Force, mais il devait y avoir une limite à ce phénomène car l’apprenti ne se sentait pas pus affaibli qu’après la fin de son combat, et le fait d’approcher l’Ame de Force n’accroissait pas davantage sa fatigue.
Le jeune seigneur sith était à moins de trois mètres du piédestal, sa surface semblait totalement plane, rien ne paraissait posé dessus... était-il possible que l’Ame de Force ne soit rien d’autre que ce socle de marbre ? L’artefact avait-il déjà était libéré de sa prison de Force ?
Il s’approcha davantage encore... puis il arriva au bout de son chemin, au bout du chemin de l’élu. La surface de marbre du piédestal portait en son centre un objet incrusté à même la pierre, une sorte de tige à section ronde d’une cinquantaine de centimètres de long et dont le diamètre ne devait pas excéder les deux centimètres... cette tige semblait constituée d’un matériau métallique et recouverte de formes et de glyphes en relief. Le tout ressemblait à un petit sceptre symétrique dont la première partie, d’un bout à son centre, portait des reliefs clairs sur un ensemble anthracite, tandis que les couleurs étaient inversées sur l’autre moitié.
Aucune inscription n’était visible sur le piédestal, rien ne mettait en garde le voyageur qui serait arrivé en ce lieu, et rien ne l’invitait à tenter de récupérer l’objet...
L’apprenti posa précautionneusement ses mains sur le marbre, il ne craignait pas d’être victime de la foudre, ni même de se retrouver projeté contre un mur de la salle, non, rien de tout ça ne pouvait lui arriver, pas à lui... pas à l’élu. La Force l‘avait choisi, et elle l’accompagnait... elle ne déchaînerait pas sa puissance dévastatrice sur lui.
Le marbre était froid, la paume de ses mains était enveloppée de tissu noir et ne ressentait pas la température de la pierre, mais ses doigts couraient sur la matière lisse... il glissaient dessus comme ceux d’un père caressant la joue de son enfant ; ce matériau était parfait, d’une douceur extrême, dénué d’imperfection... l’oeuvre d’un maître. Il approcha ses doigts de l’artefact logé au centre du piédestal, ils tremblaient légèrement... toute sa vie il avait attendu ça.
Le matériau était un métal, ou une roche... il était aussi froid que le marbre mais ses reliefs cassaient l’aspect lisse du socle, en revanche il semblait impossible de déloger cet objet de son sarcophage de pierre, aucune prise ne permettant de s’en saisir. Impossible pour quelqu’un d’ordinaire, mais pas pour un adepte de la Force !
L’apprenti utilisa l’entité omniprésente pour soulever l’artefact, brisant au passage les morceaux de marbre qui le retenaient... alors il s’éleva lentement au dessus de la surface de pierre lisse, libéré. L’élu tendit la main vers le sceptre et ses doigts s’en saisirent...
L’aboutissement de sa vie, le pouvoir sans limite de la Force.
Alors qu’il posait son regard sur l’objet de tant de convoitise, son attention fut attirée par un léger bruit, un craquement venant du piédestal... puis le craquement s’intensifia avant que le socle de marbre ne se mette à s’élever doucement vers le plafond de la salle, se transformant ainsi en un pilier de marbre couleur jade qui éclairait la salle d’une douce lumière. Le sith regarda cette colonne qui allait rejoindre les hauteurs sombres du sanctuaire, repoussant les ténèbres sur son passage... le tout dura environ une minute et se déroula dans un léger bruit de frottement de pierres lisses avant de se terminer par une sorte de déclic, comme si le piédestal était entré dans un emplacement qui lui aurait été réservé dans le plafond.
Le calme s’implanta, uniquement troublé par le léger bruit de la poussière qui tombait au sol ; mais cela ne dura qu’un temps, alors que l’apprenti pensait que tout était fini, un mécanisme s’enclencha et il sentit le sol trembler légèrement... qu’allait-il se passer cette fois ?
Sous ses yeux ébahis, toute la salle parut se mettre en mouvement, les parois de la pyramide semblaient elles aussi s’élever... elles s’élevaient avant de se stabiliser, soutenues par des colonnes aux angles de l’édifice, transformant ainsi l’oeuvre inversée en véritable pyramide dont le sommet venait chatouiller le plafond du sanctuaire...
Le jeune guerrier obscur se trouvait désormais à l’intérieur d’une pyramide de jade aux parois lumineuses, seules les allées de marches délimitées par les obélisques étaient restées dans leur position initiale, permettant ainsi de rejoindre l’entrée de la salle... ce lieu était vraiment magnifique ! Et le fait que tout ce mécanisme fonctionne encore après tant d’années d’inactivité, tant d’années à attendre sa venue, c’était tout simplement fantastique !
Il resta ainsi plusieurs minutes à contempler la splendeur du lieu, se demandant si l’édifice n’allait pas encore se transformer d’une manière ou d’une autre ; mais rien de plus ne se passa, la sombre pyramide inversée était devenue une pyramide de douce lumière s’élevant vers l’obscur plafond du sanctuaire, combattant les ténèbres pour révéler les glyphes qui couvraient toutes les parois de cette zone du temple. L’apprenti ne put s’empêcher de penser que l’architecte du lieu avait dû être l’un des individus les plus dérangés de son époque... il avait créé ce lieu et imaginé ce spectacle que personne ne verrait avant des siècles ou plus, et il l’avait fait tout en sachant que cette somptueuse démonstration ne serait visible que d’une personne, un seul et unique individu. Tout ceci lui avait été destiné !
Avant de quitter cette salle, l’élu ferma les yeux afin de se plonger pleinement dans l’atmosphère qui y régnait ; ici il se sentait au calme, coupé du reste du monde.
Puis il focalisa son esprit sur l’artefact, sondant la Force pour percer son mystère... il n’avait rien ressenti de surnaturel depuis qu’il avait cet objet en main, aucun gain de puissance ni aucune modification de sa perception de l'univers, à croire que cet artefact ne conférait aucun pouvoir ! Non, il était impossible que toute ce quête ne mène qu’à une vulgaire tige gravée dont le seul intérêt était purement artistique !
Le disciple obscur sentit la colère l’envahir, nourrissant son corps et son esprit... il ne pouvait pas avoir fait tout ça pour rien ! Les jedi n’avaient pas pu créer un ordre voué à la protection d’un artefact qui n’apportait aucun pouvoir, et ne représentait aucun danger !
Il fixait la tige de ses yeux redevenus jaune sous l’effet de la colère, pilier du côté obscur, et il nourrissait l’envie de jeter ce maudit artefact contre un mur ou contre le sol, espérant le voir se briser en mille morceaux... mais alors que ces sombres pensées envahissait son esprit, il vit les glyphes anthracites de la partie claire du sceptre se parer d’une légère teinte de jade ; l’apprenti ne sut dire pourquoi, mais à ce moment la colère s’apaisa légèrement en lui, était-ce l’oeuvre de cette douce lueur ? Ou peut-être l’artefact s’était-il nourri de ses émotions. Ou plus simplement, il se pouvait que le fait de constater une activité, aussi quelconque fut-elle, sur cet objet qui l’avait tant déçu, ait eu un effet psychologique sur lui... le calmant légèrement.
L’artefact récupéra bien vite ses couleurs d’origine, mais ce phénomène avait assez intrigué le jeune sith pour qu’il abandonne l’idée de le détruire ; d’une manière ou d’une autre cet objet devait conférer le pouvoir que lui attribuait la prophétie, il lui faudrait simplement trouver comment le révéler.
Alors qu’il avait toujours pensé que sa quête s’achèverait lorsqu’il aurait posé ses mains sur l’Ame de Force, il se rendait compte à présent qu’elle ne faisait que commencer ; il lui faudrait désormais trouver quelqu’un en mesure de lui apprendre à utiliser le pouvoir de l'artefact, quelqu’un capable de lui en révéler les secrets.
Une seule personne était, à ses yeux, susceptible de détenir des informations sur ce sceptre... quelqu’un qui avait consacré sa vie à sa recherche, quelqu’un qui le désirait par dessus tout et plus que quiconque...
Il pensait que les jours à venir le verraient affronter et vaincre son maître, mais il devrait encore attendre pour cela, car dans l’univers, si une personne pouvait connaître les secrets de l’Ame de Force, ce devait être Dark Seyus...
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Mar 19 Oct 2010 - 11:47   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Oh, joli épilogue :)

L'artefact semble en effet receler bien des mystères ^^ Le pauvre, réaliser que son maître avait tout prévu, que l'apprenti avait besoin de lui pour en percer les secrets ;)

Tu as bien une vague idée de date pour la suite, nan ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2416
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 19 Oct 2010 - 11:50   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Alors ce dernier passage est absolument fabuleux :love: !

Moins d'action, c'est certain, mais on touche enfin au but et on sait ce qu'est l'Âme de Force, à quoi elle ressemble :love: !

Apparemment, l'Apprenti s'en sort pas trop mal après son petit duel en mode "rage", même s'il commence à montrer ses limites (il serait temps, après avoir renvoyé à la Force pas moins de 5 gardiens :diable: )!

Dark Sheep a écrit:les deux monumentales statues qui l’encadraient auraient ôté tout soupçon de doute restant !

Dark Sheep a écrit:Elles étaient vraiment incroyables... leur finition était exemplaire et elles étaient plus haute que les terrasses du deuxième étage

Là, on sent qu'on y est! Un peu comme sur Korriban, avec la fameuse vallée et ses tombeaux grandioses :love: !


Passons maintenant à la salle de l'Artefact, qui est tout simplement magnifique (enfin on imagine avec tes descriptions :transpire: )

Dark Sheep a écrit:
Toute cette partie du temple était faite d’une roche noire parcourue de veines lumineuses couleur de jade


:love: :love: :love: (tu savais que j'adorais le bleu :siffle: ?)

J'imagine parfaitement la pyramide inversée, baignant dans une lueur bleue avec en son centre un piédestal "dans" lequel repose l'artefact! J'aimerai bien qu'un tel lieu existe, rien que pour son côté mystique :diable: !

Dark Sheep a écrit:La surface de marbre du piédestal portait en son centre un objet incrusté à même la pierre, une sorte de tige à section ronde d’une cinquantaine de centimètres de long et dont le diamètre ne devait pas excéder les deux centimètres... cette tige semblait constituée d’un matériau métallique et recouverte de formes et de glyphes en relief. Le tout ressemblait à un petit sceptre symétrique dont la première partie, d’un bout à son centre, portait des reliefs clairs sur un ensemble anthracite, tandis que les couleurs étaient inversées sur l’autre moitié


Voilà donc la description tant attendue...Un peu déçu que se soit un simple sceptre, et pas un truc un peu plus cool (me demande pas quoi, je suis pas auteur :transpire: )! En tout cas, il a quand même de la gueule ce bâton :love: !

Dark Sheep a écrit:Le calme s’implanta, uniquement troublé par le léger bruit de la poussière qui tombait au sol ; mais cela ne dura qu’un temps, alors que l’apprenti pensait que tout était fini, un mécanisme s’enclencha et il sentit le sol trembler légèrement... qu’allait-il se passer cette fois ?


J'ai bien aimé la suite aussi, où après avoir enfin atteint le but de sa quête, il se demande ce qu'il va lui arriver dans ce sanctuaire finalement pas si amical! Quand j'ai lu la phrase ci-dessous, j'ai pensé à Indiana Jones, et je me suis dis "Cours, une boule va te tomber dessus :transpire: !!!"

Mais en fait non :perplexe: ! Rien du tout, il ressort pépère, sans même 2 ou 3 pièges histoire de testé sa résistance (et nous l'amocher encore un peu :transpire: )! Mais a tous les coups, Seyus va l'attendre à la sortie pour lui piqué son jouet :jap: !

Dark Sheep a écrit:Une seule personne était, à ses yeux, susceptible de détenir des informations sur ce sceptre... quelqu’un qui avait consacré sa vie à sa recherche, quelqu’un qui le désirait par dessus tout et plus que quiconque...
Il pensait que les jours à venir le verraient affronter et vaincre son maître, mais il devrait encore attendre pour cela, car dans l’univers, si une personne pouvait connaître les secrets de l’Ame de Force, ce devait être Dark Seyus...

Tiens ça c'est balot :diable: ! Pas de notice et la seule personne qui sait comment ça marche le désire plus que tout...On va avoir le droit à un "échange" d'anthologie :oui:

- Maître, comment ça marche?
- Donne le moi et je te le dirai...
- Tu me prends pour un bonnet, dis d'abord!
- Non!
- Si!
- On le joue à pierre feuille ciseau...
- Ok!

Allez, vivement la suite mon petit mouton...ah mais non, c'était mon anniversaire hier et j'ai déjà eu le droit à mon magnifique cadeau by Dark Sheep :love: :love: !

La suite déchire, c'est clair!
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Notsil » Mar 19 Oct 2010 - 12:42   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Heu, le jade, c'est plutôt vert :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2416
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 19 Oct 2010 - 12:44   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

(tu savais que j'adorais le bleu :siffle: ?)


Ha.
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 19 Oct 2010 - 12:46   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Notsil a écrit:Heu, le jade, c'est plutôt vert :)


No', tu me casses mon rêve :transpire: ! Mais en effet, c'est vert, autant pour moi :neutre:

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Ha.


men...
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 19 Oct 2010 - 16:26   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Notsil a écrit:Oh, joli épilogue :)

-> Merci :jap:
Mais la suite reste à venir car, comme le dit Cosmo, ce n'est effectivement pas la fin, et encore moins l'épilogue :transpire:
C'est un passage sans action, mais du coup je me suis amusé à créer un lieu original, j'espère que ça vous a plu, ça a l'air :)

Notsil a écrit:L'artefact semble en effet receler bien des mystères ^^

-> Oui, et tout n'est pas encore dit :wink:

Notsil a écrit: Le pauvre, réaliser que son maître avait tout prévu, que l'apprenti avait besoin de lui pour en percer les secrets :wink:

-> :diable: Eh oui, la maître n'est pas le maître pour rien :sournois:

Notsil a écrit:Tu as bien une vague idée de date pour la suite, nan ? ^^

-> Oui, je pense la poster aujourd'hui... un petit passage :sournois:
Ne m'en veux pas trop, j'ai coupé le texte de façon à ce qu'on puisse croire que c'était la fin, je me suis un peu joué de vous nobles lecteurs :chut:

Cosmokenobi a écrit:Alors ce dernier passage est absolument fabuleux :love: !

-> Après "énorme", ça devient "fabuleux", merci :transpire:

Cosmokenobi a écrit:Moins d'action, c'est certain, mais on touche enfin au but et on sait ce qu'est l'Âme de Force, à quoi elle ressemble :love: !

-> Je ne pouvais décemment pas conclure sans vous dévoiler l'artefact :x

Cosmokenobi a écrit:Apparemment, l'Apprenti s'en sort pas trop mal après son petit duel en mode "rage", même s'il commence à montrer ses limites (il serait temps, après avoir renvoyé à la Force pas moins de 5 gardiens :diable: )!

-> Oui, là il est fatigué, il a les jambes qui le porte tout juste, il est temps que les combats s'arrêtent. :transpire:

Cosmokenobi a écrit:Là, on sent qu'on y est! Un peu comme sur Korriban, avec la fameuse vallée et ses tombeaux grandioses :love: !

-> Sacrée comparaison, merci :D
Je me suis inspiré du Korriban de KoTOR ainsi que du temple jedi de Coruscant pour l'idée des statues...

Cosmokenobi a écrit:Passons maintenant à la salle de l'Artefact, qui est tout simplement magnifique (enfin on imagine avec tes descriptions :transpire: )

-> Si tu l'imagines magnifique ça me va, dans ma tête elle l'est aussi :lol:

Cosmokenobi a écrit:tu savais que j'adorais le bleu :siffle: ?

->
Notsil a écrit:Heu, le jade, c'est plutôt vert :)

--> Ben... je ne savais pas que tu adorais le bleu non :whistle:
Alors le jade avec mes yeux c'est une couleur entre le vert et le bleu... peut-être un poil plus vert, ça... le débat est lancé :x
Mais je trouvais ça sympa comme couleur pour aller avec l'obscurité.

Cosmokenobi a écrit:J'imagine parfaitement la pyramide inversée, baignant dans une lueur bleue avec en son centre un piédestal "dans" lequel repose l'artefact! J'aimerais bien qu'un tel lieu existe, rien que pour son côté mystique :diable: !

-> Quand je lis ça, je me dis que j'ai réussi ma description :D
Mais ce lieu est magnifique pour l'élu ;dangereux voire mortel pour tout autre :sournois:

Cosmokenobi a écrit:Voilà donc la description tant attendue...Un peu déçu que se soit un simple sceptre, et pas un truc un peu plus cool (me demande pas quoi, je suis pas auteur :transpire: )! En tout cas, il a quand même de la gueule ce bâton :love: !

-> Tu verras par la suite ( :siffle: enfin, tu as vu ) que j'ai cherché à faire un artefact qui ne soit pas simplement décoratif.
Sa description a un rapport avec le titre de l'histoire, et je me suis inspiré d'un symbole pour son code couleurs...
Qui a trouvé ? :?

Cosmokenobi a écrit:J'ai bien aimé la suite aussi, où après avoir enfin atteint le but de sa quête, il se demande ce qu'il va lui arriver dans ce sanctuaire finalement pas si amical! Quand j'ai lu la phrase ci-dessus, j'ai pensé à Indiana Jones, et je me suis dis "Cours, une boule va te tomber dessus :transpire: !!!"

-> Alors là m'sieur Cosmo, tu viens de décrocher un grand sourire de moi :D :jap:
Pourquoi ?
Venant de toi je me serais plutôt attendu à "Couge pas d'un poil, une boule va te tomber dessus :diable: !!!" mais au lieu de ça tu as inconsciemment voulu la survie du jeune sith... merci :jap:
Mais aurais-tu changé d'état d'esprit en ce qui le concerne ? :sournois:

Cosmokenobi a écrit:Mais en fait non :perplexe: ! Rien du tout, il ressort pépère, sans même 2 ou 3 pièges histoire de testé sa résistance (et nous l'amocher encore un peu :transpire: )! Mais a tous les coups, Seyus va l'attendre à la sortie pour lui piqué son jouet :jap: !

-> Il ressort pépère, oui... le sanctuaire est fait pour qu'il puisse prendre l'artefact, pas pour tuer l'élu :x
A croire que ta dent contre lui est toujours un peu là :pfff:
Concernant Seyus, il n'a même pas à se déplacer car il doit se douter que son disciple viendra le trouver, ne pouvant pas utiliser l'artefact... malin comme un singe ce vieux sith :siffle:

Cosmokenobi a écrit:Tiens ça c'est balot :diable: ! Pas de notice et la seule personne qui sait comment ça marche le désire plus que tout...On va avoir le droit à un "échange" d'anthologie :oui:

-> Pas de bol pour ce jeune sith qui n'aspirait qu'à se débarrasser de son vieux maître hein :whistle:

Cosmokenobi a écrit:- Maître, comment ça marche?
- Donne le moi et je te le dirai...
- Tu me prends pour un bonnet, dis d'abord!
- Non!
- Si!
- On le joue à pierre feuille ciseau...
- Ok!

-> Ca pourrait être du Starlott ça :lol:
D'ailleurs j'en profite pour vous annoncer (oui je sais, je passe du kaadu au bantha) que je prévois d'écrire une petite histoire dans l'univers de Starlott juste avant d'attaquer LPO3, peut-être avant l'épilogue de LPO2 d'ailleurs. J'ai déjà le titre et l'intro... bientôt en ligne :wink:

Cosmokenobi a écrit:Allez, vivement la suite mon petit mouton... ah mais non, c'était mon anniversaire hier et j'ai déjà eu le droit à mon magnifique cadeau by Dark Sheep :love: !

La suite déchire, c'est clair!

-> Bientôt la suite oui, un petit passage tout à l'heure histoire de nous remettre dans le bain... ensuite je pense poster le reste en un ou deux morceaux. Donc deux ou trois passages à venir, et la fin sera révélée.
Cosmo a l'air d'avoir bien aimé, donc je suis optimiste :wink:

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Ha.

-> Oui, ici on en apprend plus sur la nature profonde des gens... mais si Cosmo adore le bleu, les chiss doivent lui plaire :wink:

Cosmokenobi a écrit:No', tu me casses mon rêve :transpire: ! Mais en effet, c'est vert, autant pour moi :neutre:

-> C'est une couleur qui peut faire couler de l'encre on dirait (ou user des clavier ) :oui:


Merci à tous pour vos commentaires après la lecture, bientôt la suite. :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 19 Oct 2010 - 17:25   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Et le seigneur sith devait compter sur ce point ! Ce devait même être la raison pour laquelle il avait laissé son apprenti accéder à l’artefact sans crainte que ce dernier ne vienne ensuite le détruire... il savait que son jeune disciple aurait encore besoin de lui !
Ainsi il lui faudrait trouver un moyen de faire dire à son maître ce qu’il savait sur l’Ame de Force, le contraindre à l’aider dans sa quête... et il devrait rester vigilant, car le maître sith saisirait la moindre occasion de s’emparer de l’artefact et de se débarrasser de lui.
L’apprenti chassa les espoirs de repos de son esprit, il ne s’arrêterait que lorsqu’il aurait accompli son destin et maîtrisé le pouvoir de l’Ame de Force... il allait maintenant retourner à son vaisseau et mettre le cap sur la planète luxuriante qui abritait le palais de son maître. Le voyage durerait plusieurs jours, ce qui lui laisserait le temps de reprendre des forces et de se préparer en vue de la rencontre avec son maître.
Il se mit donc en marche vers la porte de la salle, cette ouverture dans le mur par laquelle perçait la lumière blanche de l’extérieure, grimpant lentement l’escalier qui le mènerait à l’air libre, et à la chaleur. Monter ces marches noires était le dernier effort qu’il lui restait à faire pour cette journée, lorsqu’il en serait arrivé à bout, il aurait vaincu son dernier adversaire. Arrivé à hauteur des dernières marches, le jeune homme sentit la chaleur de l’extérieur reprendre le dessus alors que la lumière venait caresser ses bras nus et chauffer le tissu de noir de sa tenue. Lorsqu’il émergea enfin, il eut une étrange sensation... comme s’il avait été coupé de la Force lorsqu’il était dans le sombre sanctuaire et qu’il retrouvait à présent son lien avec le monde.
Et ce lien lui transmettait un bien étrange message, il avait l’impression que la Force se concentrait, qu’elle était en train d’être rassemblée pour converger en un seul lieu... et ce lieu était sans nul doute possible le temple dans lequel il se trouvait !
Il ne voyait qu’une raison possible à cela, l’arrivée imminente d’un nombre considérable d’adeptes de la Force... maudits gardiens, ils avaient dû donner l’alarme d’une manière ou d’une autre !
Le jeune sith ferma les yeux un instant et eut l’impression qu’une armée complète de jedi était en mouvement et se dirigeait vers lui, et ces ennemis étaient déjà sur la planète... ils devaient avoir une base quelque part de l’autre côté de Thalasea pour rester en dehors des zones de détection d’éventuels individus ayant localisé le temple, et quelqu’un ici avait dû les avertir de la situation critique. L’apprenti possédait l’artefact, mais pas la science qui allait avec, il savait qu’il ne survivrait pas à une rencontre avec un groupe d’assaut composé de jedi du même niveau que ceux qu’il venait de vaincre... et de toutes façons, ce n’était pas à une dizaine de gardiens qu’il risquait de devoir faire face, mais bien à une véritable petite armée !
Il ne survivrait pas une minute face à des centaines de jedi animés par la seule envie de le voir mourir...
Mais peut-être ne l’attaqueraient-ils pas lorsqu’ils auraient constaté qu’il était en possession de l’Ame de Force et que, par conséquent, il était l’élu...
Non, cette possibilité n’était même pas à envisager, lorsque les gardiens constateraient qu’il avait terrassé leurs frères d’armes et libéré l’artefact, ils le prendraient instinctivement pour un ennemi... et l’attaqueraient sans sommation.
Il ouvrit à nouveaux les yeux et, dans une grande inspiration, embrassa l’ensemble de la situation pour en faire émerger une solution ; il lui fallait fuir, ce n’était pas vraiment digne de lui mais il n’avait pas le choix, il devait fuir !
Il aurait tout le loisir de revenir sur cette planète une fois le pouvoir de l’artefact maîtrisé, et alors il donnerait à cette armée jedi l’affrontement qu’elle était venue chercher aujourd’hui. Le disciple obscur toucha son bracelet de contrôle en divers endroits puis, après qu’un déclic électronique lui eut signifié que ses instructions étaient validées par l’ordinateur de son vaisseau, il entreprit de traverser la cour centrale du temple dévasté afin de se rendre sur la grande esplanade extérieure et y attendre l’arrivée du véhicule spatial ; il faudrait peu de temps aux systèmes pour être opérationnels, et l’apprenti serait parti bien avant l’arrivée de l’armada des gardiens... après tout, ils ne seraient pas là avant une vingtaine de minutes tout au moins, ce qui lui laissait amplement le temps de quitter la planète.

La fatigue continuait de l’accabler, il marchait lentement en direction de la sortie du temple et avait hâte de se retrouver dans la salle de méditation de son vaisseau, là il pourrait laisser retomber la pression... et il en avait bien besoin !
Il n’avait pas encore parcouru la moitié du chemin qui devait le mener au dehors lorsqu’une voix l’interpella, la voix calme d’un homme d’un certain âge... cette voix suffisait à elle seule à renseigner l’apprenti sur son propriétaire, il sentait à travers elle toute la sagesse et l’expérience d’un grand maître de la Force.
- Halte !

Le jeune sith s’arrêta alors, ses yeux jaunes semblant fixer le sol de pierre à quelques mètres devant lui... il resta ainsi quelques secondes, sans même se retourner alors qu’il s’apprêtait à répondre au nouveau venu.
- Ainsi c’était vous vieil homme... vous avez attiré ici une armée de gardiens...

Le silence s’établit alors et perdura quelques instants, uniquement troublé par la légère brise qui masquait en partie le bruit des pas du vieil homme marchant dans la direction de l’apprenti...
Le jeune sith était fatigué, lui pour qui le combat était habituellement source d’excitation n’avait en ce moment aucune envie de se battre à nouveau.
Dans un souffle qui trahissait sa lassitude, le disciple obscur se retourna lentement pour découvrir celui qui osait venir le défier, lui qui avait semé les cadavres de gardiens dans ce temple et qui possédait désormais l’Ame de Force...

L’homme était vêtu d’une tunique jedi blanche arborant des glyphes noirs en harmonie avec ses bottes, sa ceinture et le large manteau de bure qu’il portait, et dont la large capuche été rejetée en arrière... son visage était bien rasé et ses beaux cheveux dont le gris virait au blanc pur ajoutaient une touche de charisme au personnage, renforcé encore par ses yeux d’un gris froid et métallique.
- Oui jeune homme... moi. Tu te dis qu’il doit falloir un sacré courage au vieux fou que je suis pour venir à ta rencontre alors que tu as prouvé ta puissance et récupéré l’artefact... Ame de Force...

L’apprenti fixa l’homme d’un regard mauvais, ses yeux jaunes semblant prêt à cracher des flammes...
- C’est exact en tout point... y compris en ce qui concerne le «vieux fou».
- Evidemment... mais tu ne me tueras pas.
- Ah non ? Eh pourquoi ne le ferais-je pas, vieux fou ?
- Tu possèdes l’artefact, mais il ne te sert à rien... tu as besoin du savoir... un savoir que je pourrais t’aider à acquérir.

Le silence s’imposa de nouveau, les deux individus se fixant du regard... une tension palpable s’était installée dans le temple et l’apprenti ne savait pas quelle réaction adopter face à cette situation inattendue.
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Mar 19 Oct 2010 - 18:52   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Ohoh, encore un retournement de situation ? :) Va falloir qu'il se décide vite le petit :p

Il me semblait avoir vu précédemment que le dernier passage était l'épilogue, tant mieux si ce n'est pas le cas et que nous restons davantage avec notre tit apprenti Sith plein de mystères ^^

Pour les cailloux vert-bleu, en général c'est plutôt le turquoise ou le lapis-lazuli qui fait débat ^^ Après en général, les teintes restent très variable ; bien pour ça que dans 90% des cas c'est pas sur la couleur qu'on détermine le caillou. Normalement le jade c'est comme la malachite, un beau vert plutôt sombre.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2416
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 19 Oct 2010 - 21:41   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:-> Tu verras par la suite ( :siffle: enfin, tu as vu ) que j'ai cherché à faire un artefact qui ne soit pas simplement décoratif.
Sa description a un rapport avec le titre de l'histoire, et je me suis inspiré d'un symbole pour son code couleurs...
Qui a trouvé ? :?


Je suppose que je ne peux pas joué :siffle: ! Mais faut chercher du côté de l'Asie il me semble :chut: ...

Dark Sheep a écrit:- Tu possèdes l’artefact, mais il ne te sert à rien... tu as besoin du savoir... un savoir que je pourrais t’aider à acquérir.

Le silence s’imposa de nouveau, les deux individus se fixant du regard... une tension palpable s’était installée dans le temple et l’apprenti ne savait pas quelle réaction adopter face à cette situation inattendue.


Que dire, si ce n'est que la coupure est parfaite :transpire: !

Dark Sheep a écrit:Alors là m'sieur Cosmo, tu viens de décrocher un grand sourire de moi :D :jap:


He bah avec ça :lol: ! C'est qu'inconsciemment je m'y attache à ce petit Sith, si j'en viens à vouloir son salut...Mais rassure toi, je suis quand même bien content qu'il est morflé contre Juyo :love: ! Et c'est pas fini avec le duel qui se profile contre l'Historien :diable:

Dark Sheep a écrit:D'ailleurs j'en profite pour vous annoncer (oui je sais, je passe du kaadu au bantha) que je prévois d'écrire une petite histoire dans l'univers de Starlott juste avant d'attaquer LPO3, peut-être avant l'épilogue de LPO2 d'ailleurs. J'ai déjà le titre et l'intro... bientôt en ligne :wink:


Excellente nouvelle! Je vais surveiller ça de près :love:

Dark Sheep a écrit:Cosmo a l'air d'avoir bien aimé, donc je suis optimiste :wink:


C'est un doux euphémisme :love: !
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mer 20 Oct 2010 - 9:37   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Notsil a écrit:Ohoh, encore un retournement de situation ?

-> Il ne faudrait pas que l'histoire soit trop plate :D

Notsil a écrit:Va falloir qu'il se décide vite le petit :p

-> :sournois: Que va-t-il se passer ? Toujours en mouvement est l'avenir... :diable:

Notsil a écrit:Il me semblait avoir vu précédemment que le dernier passage était l'épilogue

-> :non:

Notsil a écrit:tant mieux si ce n'est pas le cas et que nous restons davantage avec notre tit apprenti Sith plein de mystères ^^

-> Nous allons rester avec lui encore pour quelques petits passages :siffle:

Concernant le jade, il en existe différente teinte, il peut effectivement être sombre mais il me semble que le plus pur tend vers le blanc. Pour moi le jade est assez pâle comme vert, et il peut avoir des teintes bleutées... Chacun pourra donc voir cette couleur comme il le veut :D
Ca vous laisse un peu de liberté pour imaginer mon histoire :wink:

Cosmokenobi a écrit:Je suppose que je ne peux pas jouer :chut: ! Mais faut chercher du côté de l'Asie il me semble :siffle: ...

-> C'est un bon indice :lol:
Est-ce que tu avais pensé à ce symbole en lisant la description ?

Cosmokenobi a écrit:Que dire, si ce n'est que la coupure est parfaite :transpire: !

-> Oui hein... :sournois:
Content que tu approuves :wink:

Cosmokenobi a écrit:He bah avec ça :lol: ! C'est qu'inconsciemment je m'y attache à ce petit Sith, si j'en viens à vouloir son salut...Mais rassure toi, je suis quand même bien content qu'il est morflé contre Juyo :love: !

-> Je remercie donc ton inconscient :jap:
Mais peut-être que tu peux enfin l'aimer un peu pour la simple et bonne raison qu'il a enfin morflé un bon coup, ce qui apaise ton esprit :transpire:

Cosmokenobi a écrit:Et c'est pas fini avec le duel qui se profile contre l'Historien :diable:

-> ... ce qui devait arriver arriva.

Cosmokenobi a écrit:Excellente nouvelle! Je vais surveiller ça de près :love:

-> Je ne sais pas encore si je vais dédier un sujet à l'histoire ou la poster sur le sujet déjà créé pour Starlott.

Cosmokenobi a écrit:C'est un doux euphémisme :love: !

-> Bien, alors Cosmo a l'air d'avoir kiffé en mode top moumoutte maxi délire, donc je suis confiant :jap:

A bientôt donc pour les derniers pas vers la fin... de l'équilibre ? :sournois:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Mer 20 Oct 2010 - 11:25   Sujet: Re: LA PROPHÉTIE OBSCURE, chapitre II : la fin de l'équilibr

Dark Sheep a écrit:Est-ce que tu avais pensé à ce symbole en lisant la description ?


Au risque de te décevoir, non :whistle: ! J'étais tellement immergé dans la salle en pyramide inversée baignant dans une lumière vert/bleu :transpire:

Dark Sheep a écrit:Bien, alors Cosmo a l'air d'avoir kiffé en mode top moumoutte maxi délire, donc je suis confiant :jap:


Voilà, je cherchais cette expression justement :cute: !
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations