[roman/Fini]La Guéguerre des Etoiles 2 : La saga continue !

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Notsil » Ven 04 Mai 2007 - 15:54   Sujet: 

Non, l'âge n'est écrit nulle pas...

Quant à la jeunesse, c'est une question de point de vue :ange:
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar bioman » Ven 04 Mai 2007 - 16:52   Sujet: 

Alors elle a quel age (histoire de savoir si peux continuer à l'adorer, ou si je dois me rabattre sur Artemis (anges de la force), qui est déjà très demandée)
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar TomtomZ » Ven 04 Mai 2007 - 19:43   Sujet: 

Ca devient une agence matrimoniale ^^ Dire que je détiens l'information... hmm, ca va se monayer en privé, tout ca :x
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Den » Ven 04 Mai 2007 - 19:57   Sujet: 

Et bien, j'ai un peu de retard dans la gueguerre! :shock:
Mais le voilà ratrappé!
Toujours aussi bon, en fait de plus en plus excellent! La guerguerre a réussi à me surprendre encore! :shock: Picka en vrai chef! j'ai été surpris, mais impressioné! Les persos évoluent et c'est tant mieux. toujours autant d'humour et d'actions, je veux la suiiiite!
C'est tout à fait ça...J'ai repris la main après une longue période où j'en avais pris plein la tronche
ça se voit tant que ça?
mais noooon...enfin...si quand même
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar JayCie » Dim 06 Mai 2007 - 17:00   Sujet: 

Oui enfin tu vas voir que je vais revenir rapidement à mon rôle de "chef mais pas trop"
JayCie
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 35
Enregistré le: 07 Fév 2005
 

Messagepar Notsil » Dim 06 Mai 2007 - 20:12   Sujet: 

Allez, histoire de se changer les idées, de rire ou de pleurer ^^, voici la suite !!!!



Plus tard dans la soirée, Ewige vint trouver Pauline.
–Qu’est-ce qu’il fabrique Pika dans le hangar H3 ? demanda-t-elle.
–Ah parce qu’il s’y passe des trucs bizarres ? Ben viens on va voir…
Le Spain s’installa à son interface et pianota un instant sur le clavier.
–Tiens, pourquoi je peux pas accéder aux caméras ? Ni aux micros ? C’est quoi ce bazar ?
–Elle en met du temps à s’afficher ton image….
–Le truc c’est qu’il n’y a pas d’image ! Quelqu’un a déconnecté mes caméras et mes micros !
–Alors dans ce cas on passe à ma méthode : on fonce dans le tas !
Edwige et Pauline foncèrent au pas de course vers le hangar H3, Edwige motivée par la curiosité et Pauline décidée à retrouver le coupable (et à le punir très sévèrement).
Comme le soupçonnaient les deux jeunes filles, les portes étaient verrouillées. Une petite poussée de la Force vint à bout de leur résistance. Et ce qu’elles contemplèrent les étonna.
–Il n’a pas mis trop de temps à remplacer son vieux tas de ferraille, commenta Edwige.
–Je vois surtout qu’il a osé s’acheter un vaisseau alors qu’il n’a pas assez de sous pour m’en offrir un ! ! ! !
–Y’a personne…On visite ?
–Regarde dedans, je m’occupe de l’extérieur.
Pendant qu’Edwige tentait d’ouvrir la porte pour pénétrer dans l’appareil, Pauline inspectait minutieusement l’extérieur de la coque.
–Ouah ! Ils sont costauds ses systèmes de sécurité ! s’exclama Edwige.
–Appelle Perrine ou défonce la porte, répondit Pauline.
–Allons-y en douceur sinon ton chéri va piquer une crise…
–Là c’est moi qui vais piquer une crise car il m’a piqué mon bouclier d’invisibilité ! ! !
A ce moment-là une personne de leur connaissance apparut.
–Bonjour ma chère et bonjour amirale.
–Toi ! Tu vas m’expliquer pourquoi tu as piqué…
–Oui, oui, plus tard…
–Comment ça ? ! Comment oses…
–Je pensais que vous aviez envie de visiter mais apparemment…
Cette remarque calma légèrement Pauline.
–Bon alors tu nous fais visiter ? dit Edwige impatiente.
*****
La visite se déroula dans un calme relatif.
–Ce machin ressemble à ton ancien vaisseau en plus…commença Edwige.
–Gros, finit Pikachu. J’ai augmenté la taille pour rajouter tout plein de choses…
–Mon bouclier d’invisibilité ! fulmina Pauline.
–Entre autres…
–Et c’est quoi les autres ?
–Bon alors commençons la visite technique, ensuite la visite extérieure.
Pkachu s’approcha de la porte et celle-ci s’ouvrit comme par magie.
–Y’a quoi comme système de sécurité sur cette porte ? demanda Edwige.
–Secret défense.
–Ça m’aurait étonnée…On est assermenté tu sais.
–Pas en ce qui concerne les recherches en matière de vaisseaux spatiaux, désolé.
Passablement énervées, les deux pilotes entrèrent dans le vaisseau.
–Voici la soute. Assez petite mais…
Pika appuya sur un bouton caché. Des trappes s’ouvrirent dévoilant diverses caches.
–J’ai mis quelques caches de contrebande. Ensuite…
Le groupe se dirigea vers l’intérieur du vaisseau.
–Le salon principal. Très spacieux, très luxueux, très confortable…
–Tout ça pour moi ? demanda Pauline.
–Pas forcément…
–PARDON ? ! ! Tu comptes venir ici avec qui ?
–Avec personne.
–C’est ça…causes toujours.
–Si tu ne me crois pas c’est ton problème…Voyons maintenant la salle des machines.
Ils allèrent vers l’arrière du vaisseau.
–J’ai mis un générateur d’énergie capable de faire marcher une Corvette Corellienne.
–Tu exagères pas un peu là ? demanda Edwige.
–Hum…peut-être un peu…mais bon, il faut ça pour faire marcher tout ce beau vaisseau. Là c’est le moteur avec à côté le motivateur hyperspatial. D’après les essais que j’ai fait il atteint la vitesse du Faucon Millenium. Niveau maniabilité c’est moins bien qu’une aile-A mais mieux qu’une aile-X.
Les deux pilotes s’impatientaient.
–T’as pas quelque chose de plus intéressant ? demanda Edwige.
–Parlons armement alors…Deux tourelles quadritubes comme sur le Faucon. J’ai un canon à ions et un laser en position frontale ainsi qu’un tube lance-missiles et un bon rayon tracteur. Et le must…
Pika appuya sur un bouton . Huit écrans s’allumèrent dans le salon et huit commandes sortirent des parois.
–Si vous avez envie de faire profiter vos invités de la bataille, il y a huit tourelles escamotables : quatre ventrales, quatre dorsales. Bien sûr, on peut les commander à partir du cockpit si il n’y a pas assez de monde. Ah oui, il y a deux tourelles automatisées sur les côtés.
Les deux pilotes restèrent un moment interloquées.
–Wouah ça en fait de la puissance de feu ! dit enfin Edwige.
–Enfin il y a les petits gadgets : boucliers d’invisibilités, camouflage, brouilleurs, inverseurs de poussée, distributeurs de boissons, etc…Là j’attends mes ingénieurs pour qu’ils boostent le bouclier d’invisibilité et les senseurs.
Pauline tiqua.
–Ne me dis pas que tu as pris tout ça sur MON aile-X ?
–Si.
–Et t’as jamais pensé à me demander la permission ?
–Tu n’as pas déposé de brevets que je sache ?
–Tu sais que je vais te tuer ?
–Oui.
–Tu pourrais pas émettre quelques remords ?
–Non.
–Je vais te tuer !
–Non.
–Et pourquoi ça, MONSIEUR ? !
–Parce que je vais t’offrir ce que tu me demandes depuis si longtemps.
Pauline se calma aussitôt.
–Un vaisseau pour moi toute seule ?
–Oui.
Alors que Pauline allait exprimer sa joie dans le hangar, Edwige s’approcha de Pika.
–Tu avais tout prévu, n’est-ce pas ?
–Non, j’étais dans la mouise, j’ai improvisé. Je pensais pas que vous viendriez si tôt dans ce hangar. J’ai oublié de remettre les ysalamaris, c’est pourquoi vous avez réussi à entrer.
*****
Trois jours plus tard…
Le contre-amiral Notsil pénétra avec calme sur la passerelle du vaisseau. Tous les officiers étaient à leur poste, mais ce n’était pas parce que l’amiral Sarkin était présent, pas du tout en fait.
Si tous les officiers étaient là, c’était simplement pour tester les nouveaux jeux que leur avait offerts l’amirale Vellar.
Le Spain s’approcha silencieusement de l’amiral.
–Pika, faut qu’on cause. Tout de suite.
Surpris, l’amiral se leva à regret de son fauteuil confortable (avec chauffage intégré) et laissa comme d’habitude le commandement à son fidèle second Fighter.
–Bien sûr, j’arrive. Y’a un problème quelconque avec l’escadron Cygnus ?
–Non.
–Un problème avec ton aile-X, peut-être ?
–Non.
Pika commençait sérieusement à angoisser. Quel pouvait être le problème ?
–Désolé, je ne vois pas. Qu’est-ce qu’il y a ?
–Il y a trois jours, tu m’as promis un vaisseau. Où est-il ?
–Eh bien…heu…il est pas encore arrivé…ça prend du temps…
–ÇA FAIT DEJA TROIS JOURS QUE J’ATTENDS ! s’énerva Pauline.
Les officiers de la passerelle s’absorbèrent un peu plus dans leur simulation.
–Calme-toi, tu vas l’avoir ton vaisseau, répondit Pika tout en espérant qu’elle ne pique pas sa crise devant tout l’équipage.
–Quand ? demanda-t-elle d’une voix sourde.
–Demain, c’est promis.
Aussitôt, un grand sourire illumina son visage.
–Je vais avoir un vaisseau ! s’exclama-t-elle. Bon, je vais préparer ce que je pourrais y rajouter. A plus.
Elle partit à fond de train vers ses quartiers, sans un regard en arrière.
*****
L’amiral Sarkin réfléchissait dans son fauteuil en cuir de Rancor. Il lui restait douze heures pour dégoter un vaisseau. Ça n’allait pas être facile…Puis soudain, après quelques verres de brandy, Pika une eut une idée. Une idée merveilleuse qui lui ferait économiser quelques sous et qui lui permettrait d’avoir la paix pendant quelques jours…
Le lendemain, les premiers mots de Pauline furent :
–Alors, où est mon vaisseau ?
–En fait, j’ai décidé que tu devais attendre encore un peu.
Méfiante, elle le fixa un court instant.
–Et pourquoi donc ?
–Je te laisse faire les plans de ton vaisseau.
–Totalement ?
–Totalement.
Le Spain réfléchit. Cette proposition dangereuse semblait être un piège, mais pourquoi pas, après tout.
–J’aurais carte blanche ?
Pika pâlit un peu. Son compte en banque risquait d’en prendre un sacré coup. Heureusement qu’elle ne connaissait pas tous ses bénéfices venant de la contrebande.
Cela lui fit penser qu’il devrait augmenter sa marge de profit avant qu’elle ne le ruine…
–Si tu veux, répondit-il en soupirant.
Un vaisseau ne pouvait pas être si cher que ça, après tout.
–Il va falloir que je quitte le Chrisaor pour superviser la construction. Je pourrais avoir une permission ?
–Désolé, mais pas tout de suite. Envoie tes plans au chantier d’abord. Tu iras voir lorsqu’on aura rasé le palais de Dark X.
–C’est d’accord.
Tout à coup, les sirènes se mirent à hurler.
–Amiral, nous venons de quitter l’hyperespace ! cria un officier.
–Arrêtez ces alarmes et passez en alerte rouge ! Tout le monde aux postes de combat ! Je reprends le commandement, Fighter.
Fighter se leva à regret et laissa le confortable fauteuil à l’amiral.
–Quel est le problème ? demanda-t-il une fois installé.
–Un basal dovin, amiral. Et quelques skips.
–Sommes-nous loin de Coriolis ?
–Une heure en vitesse subluminique.
–Bien. Les Vong protègent Dark X. Ouvrez-moi une fréquence vers l’escadron Cygnus.
–A vos ordres, amiral.
–Ici Leader Cygnus, fit la voix de Chouetta quelques secondes plus tard.
–J’aimerais que votre escadron retienne les Vongs pendant que le Chrisaor ira pilonner les installations de Dark X sur Coriolis, demanda Pika.
–Tu pourrais pas emmener les deux autres vaisseaux avec toi ? Ils risquent de nous gêner, dit Edwige.
–Je comptais les laisser en renfort au cas où un gros vaisseau-mère Vong arriverait pour vous prendre par surprise.
–QUOI ? Parce que tu penses qu’on n’est pas assez fort pour se débrouiller seuls ? hurla Chouetta.
–Mais j’ai pas dit ça….répondit-il hâtivement.
–Emmène tes deux copains et laisse-nous le plus dur. Ces Vongs ne nous arrivent pas à la cheville.
–Comme tu voudras. On a besoin de deux heures.
–Vous en aurez trois. Escadron Cygnus, en formation !
Onze aile-X se déployèrent en un mur entre les trois vaisseaux du groupe Arion et les Vong.
Edwige s’adressa à son groupe :
–Aujourd’hui, on teste la nouvelle chorégraphie. Souvenez-vous bien de votre rôle et de votre place. Et que la Force soit avec nous !
Et la bataille s’engagea.
*****
Les Vongs, très fair play, attendirent que Pika termine sa conversation et que Chouetta donne ses ordres avant de passer à l’attaque.
Des dizaines et des dizaines de coraux skippers foncèrent alors sur une seule dizaine d'ailes-X bien décidées à ne pas se laisser marcher sur les ailerons.
Edwige ayant finalement décidé que Pika était plus utile sur le Chrisaor que dans son escadron, la place de Cygnus Six restait vacante.
Ben s’était bien proposé pour le poste, mais alors que tout le monde pensait l’affaire réglée, Chouetta avait mis son veto. Ben était peut-être un homme à tout faire libéré, mais ce n’était pas un pilote.
Il était beaucoup plus utile dans ses quartiers (ceux d’Edwige), en passant l’aspirateur, ramassant la poussière qui menaçait son orgue d’Eglise, astiquant son sabre laser qui brillait maintenant de mille feux, et astiquant sans relâche l’unique hublot de la cabine pendant qu’Hermione le surveillait du coin de l’œil, perchée sur son perchoir (logique !) qu’il avait confectionné de ses mains afin bien sûr de faire plaisir à Edwige qui hurlait car sa chouette n’avait aucun endroit où se poser (un peu longue la phrase, peut-être ? C’est bientôt fini…) et mettait ainsi des plumes plein l’appartement (ouf !).
Dans une aile-X, Ben n’aurait pu accomplir toutes ses menues tâches ménagères quotidiennes, et Chouetta ne voulant pas abîmer ses blanches mains, Ben restait sur le Chrisaor, travaillant afin de remercier Edwige qui l’avait libéré de l’esclavage (version officielle).
Volant en quatre paires et un trio (la Team Rocket bien sûr), l’escadron Cygnus s’appuyait sur sa technique de pointe pour dégommer les Vongs.
–Ennemi à sept heures, Leader, fit la voix de Jésusa dans le casque d’Edwige.
–Débarrasse-moi de lui, Deux, je suis occupée avec un autre, répondit-elle.
–Pas de problème, dit Jésusa.
Elle ralentit pour se placer derrière le skip et le bombarda de rayons lasers.
–Deux, tes rayons manquent tous leur cible, fit Chouetta.
–T’inquiètes, c’est normal, fut sa réponse.
Edwige resta sceptique. Quelques secondes plus tard, le Vong explosa, détruit par un missile furtif alors qu’il avait baissé sa garde.
–Je l’ai eu ! s’exclama Jésusa en même temps qu’Edwige.
–Trois, es-tu prête pour la manœuvre du canard laqué ? demanda Saturnin.
–Affirmatif Quatre, hic ! répondit Perrine en aspirant une gorgée de bière fraîche.
Saturnin partit sur la droite tandis que Perrine partait à gauche derrière leur cible.
–Quatre je suis en position, hic !
–Ok, je me place derrière toi.
Caliméro mitraillait le skip de lasers, tous absorbés par l’anomalie gravitique, tout en se rapprochant à toute vitesse de sa cible.
Le Vong crut un court instant que Caliméro allait l’éperonner, mais au dernier moment elle releva légèrement le nez de son appareil et passa trois centimètres au-dessus du corail skipper sans même ralentir.
–Quatre, j’ai mis la première couche. A ton tour, hic !
Pendant que le Vong reconfigurait ses anomalies gravitationnelles en feu nourri, Saturnin se glissa derrière lui.
Occupé à tirer sur Perrine qui, malheureusement pour lui, bénéficiait de réflexes hors du commun à cause de sa consommation quotidienne d’E.P.O., le pilote du skip n’aperçut Audrey que trop tard. Il tenta désespérément de former un trou noir pour absorber son missile, mais il réussit seulement à l’attirer plus vite avant d’exploser.
–Neuf, t’es où ? C’est bien pour les Vongs que tu sois invisible mais comment je sais où t’es moi ? hurla Flo.
–Je suis juste derrière toi, Cinq, à tes cinq heures. Dégomme-les, je te couvre, répondit Le Spain.
–Ok c’est parti.
Flo poussa ses moteurs au maximum et fonça droit sur un groupe compact d’une dizaine de skip.
–Cinq, t’es sûre qu’ils vont s’écarter ? s’inquiéta Le Spain.
–Et comment. Ils n’oseront pas toucher mon aile-X qui est constituée de métal, fit tranquillement Flo.
Pourtant les Vongs ne bougeaient toujours pas.
–Ils ne se poussent pas, remarqua Pauline.
–Je vais les aider. Le groupe va se scinder en deux, tu prends ceux de droite et je m’occupe de ceux de gauche.
–Ça me va, Cinq.
Flo largua toutes ses torpilles tout en faisant cracher ses lasers. Trois skips furent immédiatement désintégrés, trois partirent à droite et trois à gauche.
Flo utilisa la Force pour arracher quelques grammes d’hydrogène à l’étoile autour de laquelle orbitait Coriolis et les transforma en hélium au niveau des skips. Sans comprendre ce qui leur arrivait, ils se retrouvèrent désintégrés, dérivant en fines particules dans l’espace intersidéral (espace entre les astres, à ne pas confondre avec l’espace interstellaire qui désigne l’espace entre les étoiles et l’espace intergalactique qui définit l’espace entre les galaxies).
–Trois à zéro pour moi, Neuf. T’en es où ?
–Idem pour moi, Cinq. Je crois qu’ils ne sauront jamais d’où venaient les missiles…
–Sept à Huit.
–Huit j’écoute, dit Sanchie.
–J’ai observé les caractéristiques de leurs skips. Ce sont les mêmes que celui que j’ai étudié récemment, fit Patie. Je te donne donc leur fréquence…
–No problem, je vais les faire osciller jusqu’à la résonnance !
Sanchie tira en saccades successives, toutes d’une durée et d’une intensité bien précise. Trente secondes plus tard, le Vong explosait.
–Joli coup, Huit.
–Merci Sept.
–Douze, Onze, vous êtes où ? demanda Boubou.
–Dix, ici Onze, je suis sur ta gauche, répondit Kuzco.
–Et moi à ta droite, fit Paprika.
–Couvrez-moi, j’y vais.
Alex fit plonger son aile-X et se lança à la poursuite d’un skip solitaire.
Il fit tirer ses lasers, mais l’énergie qui aurait détruit un TIE fut absorbée sans peine par l’anomalie gravitique du skip.
–Zut, t’as raté, commenta Kuzco.
–Seuls, on n’y arrivera pas, dit sombrement Paprika. Il nous faut le pouvoir des trois de la légendaire Team Rocket !
–Alors canardons-les ! conclut Alex.
Les trois ailes-X se dispersèrent dans trois directions différentes, exécutèrent un demi-looping pour faire demi-tour, et revinrent à toute vitesse prendre le skip en tenaille.
–La Team Rocket va t’abattre ! ! ! hurla Paprika.
Dérouté par ces trois attaques simultanées, le pilote du skip ne sut comment réagir. Et pendant cette seconde de remise en question, il explosa.
–A tout l’escadron, ici Leader, dit Chouetta. Il ne reste aucun skip. Allons aider les trois bouffons si on veut avoir une permission avant la fin de l’année.
*****
Pendant que l’escadron Cygnus s’exerçait au tir sur les coraux skipper, les trois vaisseaux de la flotte Arion fonçaient sur Coriolis à la vitesse maximale.
–Aucune défense, c’est pas trop normal,dit l’amiral Sarkin qui réfléchissait à un plan d’attaque depuis son fauteuil en cuir de rancor.
–En même temps, ça nous permet d’arriver intacts jusqu’à la planète, remarqua Fighter.
–Sauf si c’est un piège…
–Bah, Dark X n’est pas aussi subtile que ça non ?
Fighter avait à peine terminé sa phrase que l’officier chargé des senseurs s’écriait :
–Ennemis droit devant amiral !
–Combien sont-ils ?
–Trois sont de la taille d’un gros cargo, mais ils ont des tonnes de skips.
–Mitraillez les gros vaisseaux d’abord, et essayez de nous faire garder un cap direct vers Coriolis. Nous devons dégommer le palais à Dark X.
–Amiral, les généraux Yan et Setha demandent quels sont les ordres, dit l’officier des communications.
–Tiens, je les avais oubliés ces deux-là…Dites-leur de couvrir nos arrières et de retenir les Vongs pendant que le Chrisaor bombardera Coriolis, ordonna Pika.
–A vos ordres amiral.
L’officier transmit les ordres aux deux autres vaisseaux se trouvant dans la flotte Arion.
Aussitôt, l’Affranchisseur et le République partirent affronter les Vongs tandis que le Chrisaor se dirigeait vers Coriolis.
–J’espère qu’ils n’auront pas trop de problème, fit Fighter.
–Avec les vaiseaux qu’ils ont, pas besoin d’être des tacticiens de génie pour écraser trois cargos, remarqua très justement Pika. Combien de temps avant l’arrivée en orbite ?
–Pas plus d’un quart d’heure, amiral.
–Excellent.
L’amiral s’installa confortablement dans son fauteuil.
–Y’a-t-il trace des Cygnus dans notre secteur ? s’enquit-il.
–Aucune, amiral. Ils sont bien loin d’ici, en train de dégommer les Vongs.
–Magnifique. Je vais enfin pouvoir raser un des palais de Dark X…

*****
–Amiral, nous sommes en position, dit l’officier navigateur.
–Toujours aucune trace des Cygnus ?
–Rien de rien amiral.
Fou de joie, Pika sauta hors de son fauteuil et contempla le palais de Dark X. Depuis le temps qu’il rêvait de le détruire…
–Préparez-vous à tirer. A mon commandement…trois…
Onze ailes-X plongèrent soudainement sous le Chrisaor. La voix de Chouetta retentit dans le canal de communication :
–A tous les chasseurs, acquisition de la cible…FEU ! ! !
Vingt-quatre torpilles à proton filèrent simultanément vers le palais de Dark X.
–NOOON ! ! !
On aurait pu croire que Dark X venait de réagir à la destruction de son habitat naturel, mais en fait ce cri désespéré venait de Pika. Une nouvelle fois, il venait de se faire doubler. Et une nouvelle fois, par les Cygnus.
–J’en ai marre, je vais dans mon bureau, fulmina-t-il. Fighter, tu te débrouilles.
Quelques minutes plus tard, l’escadron Cygnus débarqua sur la passerelle en entonnant un chant de victoire.
–Ça y est ! On a détruit Dark X !
–Vous avez détruit son palais, nuance, intervint Fighter. Comment pouvez-vous être sûrs qu’elle y était aussi ?
–On a le droit de rêver, non, hic ! dit Perrine.
–Il reste bizarre que Dark X n’ait rien tenté pour nous empêcher de détruire son palais, dit Chouetta. Elle nous prépare un sale coup. L’escadron Cygnus va s’entrainer et la prochaine fois qu’on se retrouvera en face de Dark X, on la pulvérisera !

*****
Pendant que l’escadron Cygnus fêtait la destruction du troisième palais de Dark X au bar du vaisseau, Pika, encore secoué de s’être fait griller sur le fil par les Cygnus, décida de se prendre un petit café pour se remonter le moral.
Il se dirigea vers le distributeur, se rangeant rapidement au passage de l’escadron Cygnus afin d’éviter de se faire piétiner.
Enfin, après ce dur parcours, il finit par parvenir à la fameuse machine. Il introduisit sa carte, mais alors qu’il allait faire son choix, une féminine voix synthétique lui dit :
–Désolée, mais vous ne disposez pas de la somme suffisante.
Pika accusa le coup. Quoi, il ne lui restait même pas de quoi s’acheter un petit café ? !
Il sortit une autre carte, ayant accès à d’autres comptes. Pourtant, il eut encore droit à la même réponse. Il essaya encore deux ou trois cartes, avec le même résultat. Commençant à se sentir énervé, il décida de réfléchir. A quels comptes Pauline n’avait pas accès ?
Il sortit l’une de ses dernières cartes et l’introduisit. A son grand soulagement, rien ne se passa. Puis soudain :
–Désolée, mais ce produit n’est plus disponible.
Pika s’apprétait à défoncer la machine lorsque des exclamations de surprise lui parvinrent.
Il se dirigea vers le bar et demanda :
–Qu’est-ce qu’il se passe, encore ?
–C’est Chouetta…commença Pauline.
–…elle a intégré Ben dans l’escadron Cygnus, continua Flo.
–Il sera Cygnus Six et volera avec moi, dit Boubou.
–Et il est où, Ben ? demanda Pika.
–Là, fit Saturnin en montrant un corps avachi dans un coin. Il a eu du mal à supporter toutes les tournées, il n’a pas encore l’habitude.
Pressentant un destin semblable, Pika décida de s’éclipser.
–Bon, j’ai beaucoup de travail, hein, alors je vais y aller…
Il repartit discrètement pendant que l’escadron continuait sa fête.

*****
Une semaine plus tard…
Le contre-amiral Notsil finissait d’empaqueter ses affaires. Le matin même, elle avait reçu un message l’informant que sa comande était prête. Elle venait de poser une permission et allait donc de ce pas chercher son vaisseau. Le Spain alluma les quatre moteurs de son aile-X et mit le cap sur les chantiers de Kuat.

*****
Une semaine plus tard…
L’amiral Sarkin était plongé dans un jeu passionant lorsque des cris admiratifs le tirèrent de sa torpeur.
Intrigué, il se dirigea vers le hangar, source de ces cris : Le Spain était revenue avec son vaisseau et terminait son exposé :
–…les lignes fluides d’un yacht de luxe, la puissance de feu d’un destroyer et toute la souplesse et la maniabilité d’une aile-X. Sympa, non ?
–Si vous vous mettez tous à vouloir votre vaisseau personnel, va falloir vous côtiser pour acheter un vaiseau-hangar ! dit Pika.
–Bah, y’a encore plein de place dans le Chrisaor ! dit Sanchie.
–Si il reste de la place, c’est parce que j’ai transféré les autres escadrons sur le République et l’Affranchisseur ! Entre les douze ailes-X de l’escadron Cygnus, les vaisseaux personnels d’Edwige, Pauline, Sébastien, le mien et les navettes pour quitter le Chrisaor, les hangars sont plein !
–Manquerait plus que le Chrisaor voyage à vide aussi ! s’exclama Chouetta. Tu l’as appelé comment ton vaisseau au fait ?
–J’avais pensé à l’Inflexible mais ça fait un peu trop impérial donc finalement je l’ai baptisé l’Intrépide.
–En tout cas, il n’a pas l’air super armé, dit Pika en jetant un coup d’œil dubitatif à la carlingue lisse du vaisseau. C’est pas avec une tourelle ventrale et une tourelle dorsale que tu vas te mesurer à d’autres vaisseaux.
–Les autres sont amovibles. Comme ça, elles ne peuvent pas s’abîmer, répondit Le Spain. J’ai aussi deux tubes de lance-missiles, un sous chaque aile, ainsi que deux rayons tracteurs et deux canons à ions. Et sur chaque aile, trois tourelles escamotables. Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que mon vaisseau possède un bouclier d’invisibilité et un dispositif de camouflage. Il a d’autres petits gadgets, mais je vais rien dire sinon il va encore tout me piquer !
–Au fait c’est quand qu’on a droit à notre prochaine permission ? demanda Patie.
–C’est vrai, ça fait deux semaines qu’on est coincés,hic !, sur Coriolis. Pourquoi on ne part pas ?
–Surtout que c’est un coin paumé, y’a vraiment plus personne ici…dit Flo.
Alors que la petite bande se morfondait, Ben (le mignon petit Ben !) fit irruption dans la salle :
–Chef, chef !
–Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? demanda Pika.
–C’est pas à vous que je parle, lança Ben l’air fâché. Le Chef ici, c’est Edwige !
Pika, vexé, se cala dans le coin le plus sombre de la pièce tandis que le jeune Ben se dirigeait vers sa déesse.
–Le commandant en second Fighter vient de recevoir un message des troupes d’intervention au sol. Il m’a dit d’aller chercher le Patron.
–Tu ne devais pas refaire ma tapisserie aujourd’hui ? interrogea Chouetta d’un air mécontent.
–C’est fait maîtresse. J’ai fait ainsi que vous le vouliez : des tentures rouges et des dorures partout comme sur Barunestaï.
–Bien, dit Edwige, satisfaite. Tu es un trésor, Ben. Allons voir Fighter.
Pika essaya de s’imposer.
–Hey ! Le chef ici c’est moi ! Et puis tu ne t’embêtes pas : des dorures !
–Désolée mon gars. Impératrice, c’est plus fort qu’Amiral. Donc…c’est moi le Chef !
Sur ces mots, elle quitta la salle avec une attitude royale, immédiatement suivie de Ben et Pôline, toujours prête à fayoter auprès de celui ou celle qui a le plus de pouvoir.
*****
–Vous êtes sûre que c’est vous qui commandez le Chrisaor ? demanda le chef des troupes d’intervention au sol, sceptique.
–Bien sûr, répondit Edwige d’un ton cassant.
–Et Sarkin ?
–Lui, c’est un incapable même pas foutu de se faire respecter par sa femme ! Bon, trêve de plaisanteries, quel est le problème ?
L’homme sur l’écran géant de la salle des opérations toussota, mal à l’aise devant tant d’autorité. Il se reprit et commença :
–Ben, voilà. On a trouvé un holo-message de Dark X.
–Montrez-le, plutôt que de nous faire languir, dit Edwige d’un ton sec.
L’officier ne se le fit pas attendre et son image laissa la place à celle, plus effrayante, de Dark X qui avait l’air de fort méchante humeur.
–Coucou, bande de Pleutres ! Vous croyez sûrement avoir gagné cette partie ! Vous vous trompez ! Vous avez effectivement détruit mon troisième palais, seulement les Vongs m’en ont construit un quatrième quelque part donc : z’avez encore du boulot ! De plus, si vous avez trouvé cet endroit vide ce n’est pas pour rien. Mes troupes ainsi que moi-même avions quelque chose d’important à faire : exploser Barunestaï et Dathomir (planète où a été élevé Pika !). Allez, je vous laisse les crétins. A tchao, Bon Dimanche !
Edwige et Pôline se regardèrent consternées.
Soudain, un des opérateurs de la salle de contrôle brisa le silence.
–Un vaisseau a quitté les hangars sans autorisation. Je crois qu’il s’agit de celui de l’Amiral Sarkin…
–Nous nous moquons de savoir ce que vous croyez Enseigne Infériorifus ! Est-ce, oui ou non, le vaisseau de mon mari ? demanda Pôline en affichant un air supérieur pour faire comme son modèle Edwige. Celle-ci s’empressa de la corriger dans sa démarche.
–Ne sois pas si sèche et si hautaine Pô car c’est indigne de toi et qu’en plus tu ne seras jamais respectée. Si tu veux que tout se passe bien, sois naturelle avec les gens qui le méritent et impitoyable envers les trouble-fêtes comme Pika par exemple !
Puis, s’adressant à l’Enseigne abasourdi, elle questionna :
–Si c’est le vaisseau de Pika, est-ce lui qui pilote ? Pouvez-vous communiquer avec le pilote ?
L’arrivée furieuse de Pika dans tous ces états lui fournit une réponse plutôt complète :
–Au secours, on a kidnappé mon vaisseau. Ben l’a enlevé et a coupé les communications. C’est un complot d’Edwige !
–Ben voyons…Ce n’est pas ma faute à moi si tu n’es pas capable de surveiller tes affaires. Fais attention, un jour c’est Pôpô qui sera kidnappée ! Quant à Ben, il aura voulu s’amuser un peu voilà c’est tout…
–T’es toujours prête à lui trouver des excuses à lui. Y’en a marre !
–LE VAISSEAU VA ENTRER DANS UNE ZONE D’ANOMALIES MAGNETIQUES IMPORTANTES A CAUSE DU SOLEIL DE CE SYSTEME ! hurla Pôline, coupant court au début de dispute.
–Par la Force, il faut sortir Ben de là ! s’affola Edwige.
–Je déclenche l’antivol, déclara Pika tremblant tandis qu’il appuyait sur un bouton rouge d’une télécommande qu’il avait à la main.
Aussitôt, une capsule contenant le siège de pilote et son pilote, à savoir Ben, s’éjecta du vaisseau qui fit mine un instant de faire demi-tour en direction du Chrisaor.
–L’ANOMALIE EST TROP FORTE ! cria quelqu’un.
En effet, après un temps d’hésitation, le vaisseau (dont on ne connaît toujours pas le nom !) fonça sur le soleil puis au tout dernier instant, fut soufflé en sens inverse par un vent solaire particulièrement violent. Il passa en trombe devant la passerelle du Chrisaor, rougeoyant car la coque commençait à fusionner, puis explosa un demi parsec plus loin.
Un silence pesant s’installa sur la passerelle. Personne n’osait prononcer un mot et tous évitaient de regarder vers l’Amiral Sarkin (Pika !).
Celui-ci, d’abord blanc cadavérique, vira au vert maladif et tenta un pas difficile et tremblant en direction de la baie en transparacier. Il regarda le vide spatial. Les débris de son vaisseau (dont on ne connaissait toujours pas le nom !) avaient depuis longtemps disparu, dissous dans l’infini de l’espace.
Pika, les mains plaquées contre le transparacier murmura avec une voix d’outre-tombe :
–Mon…Mon…Mon bébé…Mon…Mon bijou…
Il fut interrompu par une voix triomphante :
–Youhou ! Ben est sauvé !
–T’aspashontededireça,ilabousillémonvaisseauc’estunmonstretoiaussi d’ailleursjevaisvousétranglertouslesdeux….hurla Pika d’une voix suraigue et sans respirer, en direction d’Edwige.
Pôline l’arrêta avant qu’il saute sur Chouetta pour l’éliminer et aussitôt, Jésusa qui passait par là, lui administra une dose de Rancor d’un puissant sédatif à base d’acide abscissique (induit la dormance des végétaux). Pika s’effondra et fut transporté à l’infirmerie dans les plus brefs délais.
Par mesure de précaution, on isola Ben (lui aussi à l’infirmerie à cause d’un mauvais coup de soleil) dans une salle un peu plus loin et on délégua la Team Rocket à la surveillance de Pika tombé dans le coma (la physiologie végétale est souvent "assomante") et tout de même attaché à son lit au cas où…

*****


Hihihi, où l'on apprend des choses ici aussi ! Et en plus, on est bien dimanche ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Minos » Dim 06 Mai 2007 - 21:09   Sujet: 

Ah, enfin quelque chose d'intéressant aujourd'hui !

Ouf, j'ai l'impression que le changement d'auteur a eu lieu...tant mieux ! (euh...c'est pas que t'écris pas bien, JayCie, nan, nan, nan, mais on a tellement pris l'habitude de te voir être la victime qu'on a du mal à s'en passer). :lol:
Modifié en dernier par Minos le Lun 07 Mai 2007 - 9:10, modifié 1 fois.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3012
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Jet d'ail » Lun 07 Mai 2007 - 9:07   Sujet: 

Le Pika-répis n'aura pas été de très longue durée :lol:
Heureusement ça ne déplait pas à tout le monde :P
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar Den » Mar 08 Mai 2007 - 7:35   Sujet: 

Oh! C'est que j'aurai pu passé à côté d'une nouvelle partie de la gueguerre moi :shock:
Une partie toujours aussi amusante, et pleine d'émotion, d'action et d'aventure (j'ai l'impression de me répeter moi :perplexe: )
Les Vongs, très fair play, attendirent que Pika termine sa conversation et que Chouetta donne ses ordres avant de passer à l’attaque.
eh ben, c'est pas tout les jours que les vongs se montrent fair-play :lol:
Bon, allez, j'veux la suite maintenant :wink: j'ai besoin de ma dose d'humour :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Notsil » Mer 09 Mai 2007 - 20:21   Sujet: 

Héhé, c'est qu'avec tout le boulot que j'ai, je vous avais presque oublié ^^

Merci pour vos coms en tout cas ! Pika-répit terminé en effet, vous auriez pu être solidaires quand même !

Et jolie citation Den, une de mes phrases préférées de ce passage (non non, absolument pas parce que je l'ai écrite ^^ mais ça colle bien à la plupart des scènes d'action dans les films ^^)

Allez, je ne vous fais pas languir davantage :


Pika se trouvant dans le coma et Edwige étant au chevet de Ben (il fallait en effet lui appliquer constamment de la crème sur ses coups de soleil, et seule Edwige était habilitée à le faire), Pauline se retrouvait une nouvelle fois aux commandes du Chrisaor.
Quelques recherches sur l’Holonet confirmèrent ses soupçons : Dathomir et Barunestaï n’avaient pas été réduites en poussières. Elles avaient seulement été bombardées (si on peut dire seulement).
La plupart des installations étaient détruites et la révolte grondait sur Barunestaï. Comment ! Leur Reine n’était pas venue à leur secours ! Elle avait préféré suivre un mâle et voler à son secours dans une aile-X ! Plutôt que de sauver son peuple !
Heureusement pour elle, elle n’était pas encore au courant que sa réputation de déesse incontestée avait pris un sale coup…Elle était trop occupée à cajoler son nouveau joujou (Ben !).
Mais Le Spain n’eut pas le temps de profiter de son commandement bien longtemps : en effet, Pika venait de sortir de son coma.
Pourtant, lorsqu’on le retrouva, il était au bar, essayant de noyer la perte de son vaisseau dans l’alcool.
Mise au courant, Le Spain décida d’agir. Elle passa commande sur l’Holonet d’un vaisseau en tout point identique à celui qui venait d’être pulvérisé, vu qu’elle lui avait précédemment piqué les plans en vue d’améliorer son vaisseau personnel.
Le prix était assez élevé, donc elle utilisa les crédits de Pika pour payer (il existait une limite à sa générosité ! !)
Elle baptisa provisoirement le vaisseau Otana III en hommage au deuxième vaisseau de Pika qui eut une vie fort courte.
Quelque temps plus tard, Pika se retrouvait de nouveau à l’infirmerie, mais dans une cuve bacta cette fois-ci : il décuvait.
Avec sagesse, Le Spain décida d’attendre la réception du nouveau vaisseau avant de l’en sortir, ceci afin d’éviter une rechute.
*****
Quelques jours plus tard, le vaisseau de Pika arriva sur le Chrisaor. Celui-ci, tout content, s’enferma aussitôt dans son vaisseau pour vérifier tous les petits gadgets.
Edwige reprit également les commandes de l’escadron Cygnus, en effet Ben était hors de danger et ne nécessitait plus de soins intensifs.
Le Spain abandonna donc le commandement et alla bricoler son vaisseau.
Pika finit par sortir de son vaisseau pour s’installer son fauteuil de commandement beaucoup plus confortable. Il fit jouer ses contacts pour localiser le palais à Dark X. Dans l’heure qui suivait, la Flotte d’Intervention Arion mettait le cap sur Coruscant.

*****
–Arrivée à Coruscant dans une heure, Amiral.
–Passez en Stat Def 3, dit très sèchement Fighter.
Pika sourit. Dès que l’on approchait d’un combat, Fighter était très très professionnel, faisant tout pour soulager la grande charge de travail que supportait son supérieur.
–Faites préparer les Cygnus, dit enfin Pika.
–Oui, monsieur.
Son sourire s’élargit. Enfin il allait se débarasser de Dark X…lui-même.
*****
Le Chrisaor sortit de l’hyperespace, suivi de peu par le République et l’Affranchisseur. Ils se retouvèrent devant une masse de vaisseaux-mères Vong et d’appareils impériaux.
–Lâchez les fauves, dit simplement Pika.
Un officier appuya sur un bouton qui ouvrit les portes du hangar. Des ailes-X sortirent en trombe.
–Escadron Cygnus en position, dit une voix féminine à travers l’intercom.
–On va bouffer du Vong ! ! !
–Que la Force soit bénie pour nous avoir donné du Vong et de l’Impérial pour diner !
–Amen !
Pika fut quelque peu surpris. Il soupçonnait les Cygnus d’avoir placé des micros sur la passerelle, et de ne pas avoir apprécié son allusion aux fauves.
–En avant ! Formation Dents de Tigre ! cria Edwige.
C’était maintenant clair, ils se moquaient de Pika.
–Formation de soutien. Maintenez les gros vaisseaux à distance. Laissez les chasseurs les titiller un peu.
*****
Après avoir maté son sixième corail skipper, Edwige bailla. Tout ceci était trop facile pour son immense talent. Tout d’un coup ses avertisseurs retentirent.
–Qui ose ?
Elle regarda ses senseurs. Un chasseur TIE Defender, un des derniers chasseurs impériaux conçus par les ingénieurs de Sienar.
–Enfin un adversaire à ma hauteur !
Elle essaya de le semer par toutes les manœuvres qu’elle avait elle-même développées, mais le Defender s’accrochait toujours. Pire, il avait réussi à la toucher, elle, la Reine de Barunestaï ! Après une demi-heure de poursuite, ses boucliers arrières étaient à vingt pour cent du nominal. Elle commençait un peu à déprimer. Soudain, une aile-X surgit et un cri bestial retentit :
–Banzaaaaïïïïï ! ! ! !
L’aile-X cracha ses rayons lasers et détruisit le Defender en trois coups. D’abord interloquée, elle se mit en communication avec cette aile-X.
–A qui dois-je mon sauvetage ?
–Cygnus Douze, amiral !
Elle calcula rapidement qui c’était.
–Paprika ? ! !
–Oui, chef !
Elle n’en revenait pas. Elle venait d’être sauvé par un homme, elle, la reine de Barunestaï ! Et de plus cet homme faisait parti de la Team Rocket ! ! Quelle honte !
–Douze, vous ne parlez de ça à personne ! dit sèchement Edwige.
–Mais…
–Pas de discussion, c’est un ordre ! Si vous y pensez ne serait-ce qu’une seconde, je vous projette dans l’espace à travers un sac à ordures !
–Bien, chef …
*****
La bataille durait déjà depuis une heure. La moitié des forces Vongs et Impériales avait été décimée.
–Les Cygnus demandent l’autorisation de se ravitailler, monsieur, dit l’officier des communications du Chrisaor.
Pika tiqua.
–Edwige demande l’autorisation pour quelque chose ? ? ! ! Donnez-leur bien entendu.
Il vit les douze ailes-X rentrer dans le Chrisaor pour en ressortir quelques minutes plus tard, prêtes au combat.
–Etat de la chasse ennemie, demanda Fighter.
–Elle est réduite à dix pour cent de l’effectif initial, commandant, répondit l’officier tactique.
–Et les vaisseaux capitaux ?
–Quatre-vingt pour cent de l’effectif initial.
–A nous de jouer, messieurs, dit Pika. Mettons-nous en position et bousillons ces Vongs !
Lentement mais sûrement, les trois vaisseaux républicains se mirent en place, présentant leurs flancs aux appareils Vongs.
–Feu, dit simplement Pika.
*****
Le Spain vit les trois vaisseaux se mettre en place. Puis ce fut le déluge. Les vaisseaux républicains crachaient des milliers de lasers rouges tandis que les Vongs ripostaient tant bien que mal.
–Cygnus, en position. Pour une fois Pika commence le boulot mais on va pas le laisser faire. Je veux que les Cygnus aient dégommé au moins autant de vaisseaux-mères que les vaisseaux de Pika, Piafabec et Psycocouac réunis.
Bien sûr, ce message ne pouvait provenir que d’Edwige. Le Spain suivit sa leader en direction des vaisseaux Vongs. Elle bascula sur les torpilles à proton, visa le premier qu’elle vit et tira. Quelques secondes après le vaisseau explosa.
–Trop cool ! ! !
Rendue joyeuse par l’explosion, elle vira à gauche et recommença.
*****
–Combien de vaisseaux les Cygnus ont-ils détruit ?
–Six monsieur.
–Combien en avons-nous détruit ?
–Six.
Pika fulmina. Il n’était pas arrivé à battre les Cygnus !
–J’ai encore une chance !
–Pardon ?
–Non…rien. Dites aux Cygnus d’attaquer les défenses planétaires…et préparez mon vaisseau personnel. Je sors.
–Mais amiral…
–Vous êtes bouché ?
–Non, mais…
–Il a raison Jérôme. Sortir serait dangereux, dit Fighter.
–Ça te plairait pas de diriger l’assaut de Coruscant ?
–Bien sûr que si.
–Alors laisse-moi sortir…
–O.K.
*****
Alors que les Cygnus se faufilaient entre les buildings à la recherche des défenses planétaires, le senseur du Spain émit un bip.
–Qu’est-ce que c’est ?
Elle regarda ce point. Elle connaissait cette couleur, c’était une couleur spéciale attribuée à un seul vaisseau et donc à une seule personne…
–Qu’est-ce qu’il veut faire encore ? Son siège de commandement le démange ?
Elle vira en direction du point.
*****
Edwige fronça les sourcils, Le Spain était en train de se séparer de la formation.
–Neuf, que faites-vous ?
–Tu me vouvoies maintenant ? dit une voix amusée.
–Bon arrête tes conneries et dis-moi ce que tu fais !
–Cool…Y’a Pika qui est sorti prendre l’air.
Edwige poussa un soupir d’exaspération.
–Tu pourrais faire clair ? Pour une fois…
–Il a pris son vaisseau pour faire joujou…
Edwige consulta ses senseurs.
–Je ne vois rien…
-Comme quoi tout le monde peut s’améliorer. Il a un écran de furtivité très performant sur son vaisseau. Il est invisible aux senseurs. Mais j’ai un mouchard sur son vaisseau.
–Vers où il se dirige ?
–Quarante-cinq degrés Nord, vingt-deux degrés Est.
Edwige réfléchit un peu.
–Sanchesta, quelles sont les coordonnées du palais de Dark X ?
–Quarante-cinq degrés Nord et vingt-deux degrés Est.
Edwige resta sans voix.
–Quel con ! Mais quel con ! ! Allez les Cygnus, on va au palais de Dark X. Notre cher amiral veut nous voler la victoire !
*****
Pika passait très près des buildings. Il testait son nouveau vaisseau.
–Pas mal. Va falloir que je règle les compensateurs d’inertie. Bon, je suis assez près maintenant, enlevons cet écran.
Dans le ciel de Coruscant, on vit apparaître un vaisseau.
Pika consulta ses senseurs.
–Bientôt j’aurais ma revanche !
Plus que deux minutes…
–Pika !
Il reconnut de suite cette voix.
–Edwige, comment vas-tu ? Ça se passe bien les défenses planétaires ?
–Tires-toi de là et laisse faire les pros !
–Désolé va falloir me descendre pour m’arrêter…
–Ça peut s’arranger…
Pika coupa la communication et regarda ses senseurs. Les ailes-X étaient derrière lui. Il savait que celle du Spain était équipée de canons à ions qui désactiveraient son vaisseau. Il appuya sur un bouton…
*****
–Le Spain arrêtes-moi ton chéri. En douceur s’il te plaît.
–O.K.
Elle passa sur les canons à ions et mit le vaisseau au centre de son viseur. Mais au moment où elle appuya sur la détente, un éclair jailit des moteurs du vaisseau à Pika et il accéléra brusquement.
–Il a un turbo !
–Faut le rattraper, vite ! cria Edwige.
*****
Pika arma les torpilles.
–Et maintenant, Dark X, comme on dit par chez moi…
Il appuya sur la détente.
–Vas te faire voir chez les Vongs ! ! !
*****
–Trop tard, dit Caliméro.
Edwige n’eut que le temps de voir six trainées bleues s’encastrer dans le palais. Celui-ci explosa. Un cri surgit dans tous les canaux de communication :
–YYYAAAAHOOOOOUUUUU ! ! ! ! ! !
*****
Dans la salle de débriefing, Chouetta affichait un air sombre. Sur les têtes des pilotes s’affichait un air consterné. Enfin, Edwige prit la parole :
–Aujourd’hui, l’heure est grave. Pika nous a ridiculisés devant la galaxie tout entière.
Du regard, elle parcourut l’assemblée devant elle.
–Nous nous devons de réagir et de remettre Pika à la place qui est la sienne.
Les pilotes acquiescèrent.
–Je ne connais pas encore le moyen, je ne sais pas encore quand, mais nous nous vengerons de cet affront ! PARCE QU’IL LE FAUT ! PARCE QUE NOUS SOMMES…
–LES MEILLEURS DES MEILLEURS DES MEILLEURS DES MEILLEURS !!! reprit tout l’escadron en chœur, soudé derrière le désespoir de sa chef. Edwige réclama le silence.
–Celui d’entre vous qui me proposera le meilleur plan d’attaque sera récompensé et aura droit à une promotion ! J’attendrai vos suggestions sur mon bureau. Bien, continua-t-elle, il n’est pas question de laisser Pika se glorifier tout seul !
Elle eut un sourire sadique.
–Pour fêter cet événement aussi rare qu’exceptionnel, nous allons devoir lui donner une cuite mémorable !
L’escadron se dirigea en courant vers le bar.
*****
Pika ouvrit lentement les yeux. Une furieuse tempête avait choisi sa tête pour refuge. Trois lustres oscillaient doucement au plafond. Il ferma les yeux, et quand il les rouvrit, les lustres étaient au nombre de cinq.
Il tourna lentement la tête sur la gauche, et aussitôt la pièce bascula sur le côté. Pris de vertige, il ferma aussitôt les yeux. Il avait l’impression d’être dans une aile-X qui enchaînait les tonneaux.
Il tenta une nouvelle fois d’ouvrir les yeux. Cette fois-ci, après plusieurs clignements de paupières, en se concentrant très fort, il parvint à ne voir qu’un seul lustre.
Il voulut parler, mais sa langue semblait avoir doublé de volume, voire quadruplé.
Quelques silhouettes floues apparurent dans son champ de vision. Des silhouettes qu’il ne réussit pas à identifier de prime abord.
–Dis donc, il est vraiment pas bien…commenta Edwige.
–Pourtant, on y est allé doucement, hic ! dit Perrine.
–C’est clair, on n’a même pas pu finir notre programme, ajouta Pauline.
–On n’a qu'à le laisser se reposer un peu plus, ça ira mieux après, fit Patie.
–Pourquoi on le met pas dans une cuve bacta ? proposa Paprika.
–Ah non, on ne va pas se priver de prendre le commandement ! répliqua Edwige.
–Attention, il se réveille, s’affola Le Spain.
–Vite, partons !
*****
Une demi-heure plus tard Pika avait à peu près retrouvé ses esprits.
–Qu’est-ce que j’ai bu pour avoir si mal à la tête ?
Puis il se souvint…la fête donnée en son honneur par Edwige (premier point qui collait pas), le goût franchement bizarre du brandy (deuxième point louche), la tonne de boissons alcoolisées diverses et variées que les Cygnus lui avait fait boire (troisième point surprenant)…Son cerveau encore un peu embrumé par l’alcool travailla à fond pour en arriver à une conclusion somme toute assez simple : Edwige avait mal pris le fait qu’il avait détruit le palais de Dark X en premier. Cette pensée le fit d’abord sourire puis franchement rire aux éclats.
*****
Sur les écrans du Spain on pouvait voir Pikachu se tordre de rire dans tous les sens.
–Vous êtes sûres que vous n’avez rien ajouté dans les boissons ? demanda Le Spain un peu inquiète (Pika ne l’avait pas encore mise sur son testament).
–Sûr, j’ai vérifié moi-même les bouteilles ! dit Caliméro.
–Allons voir ce qu’il y a de si drôle, ordonna Edwige.
Les trois comparses (et complotrices) se dirigèrent vers les quartiers de Pikachu. Elles sonnèrent…
–Entrez, dit une voix amusée.
Elles entrèrent une par une dans la chambre. Il ne se passa rien jusqu’à ce qu’Edwige entra dans la chambre. Là le sourire de Pika s’élargit puis il se remit à rire aux éclats.
–Il est devenu fou, dit Edwige.
–Faudrait le destituer de ses fonctions, dit Le Spain (rongée qu’elle est par l’ambition !).
Ces quelques mots eurent pour effet de calmer immédiatement Pikachu…et même de l’énerver. Les trois pilotes furent projetées contre le mur, Pauline et Edwige n’ayant pas eu le temps de se protéger.
–Mauvaise idée de dire ça devant moi. Je pensais que vous saviez que depuis ma guérison j’étais un peu plus nerveux sur ce genre de commentaire, dit Pikachu.
Au moment où Edwige décida de contre-attaquer, Pikachu relacha son emprise et elles tombèrent. C’est à ce moment-là aussi que des trappes s’ouvrirent…
–Des ysalamaris !
–Eh oui d’habitude ça me sert à me reposer sans contact avec la Force mais c’est aussi très utile contre des Jedi en colère, dit Pikachu.
–Tu vas le regretter ! cria Edwige.
–En attendant, ma Reine, veuillez sortir de mes quartiers.
–Vous n’avez aucun ordre à me donner, Pikachu.
–Ah bon ? Dites-moi, depuis quand n’avez-vous pas eu de nouvelles de Barunestaï ?
Edwige leva un sourcil. Que venait faire Barunestaï dans cette conversation ?
–Un moment déjà !
–Bien. Je pense que vous devriez regarder vos messages, ma Reine. En attendant, sortez d’ici. A moins que vous ne soyez voyeuses aussi ?
Prudemment, les trois pilotes sortirent.
–Qu’est-ce qu’il a ton homme ? demanda Caliméro.
–Aucune idée…Je l’ai rarement vu si froid, dit Le Spain.
Edwige se précipita vers un terminal pour regarder sa messagerie.
–En effet, il y a un message de Barunestaï…
–Pourquoi tu fais cette tête ?
–Il y a une révolution sur ma planète.
*****
Le vaisseau de transport du Royaume de Barunestaï arriva sur le Chrisaor. Edwige était prête, avec toutes ses robes d’apparat dans ses volumineuses valises. Elle faisait ses adieux à son escadron.
–Ne vous inquiétez pas. Je bousille ces rebelles en moins de deux et je reviens.
–C’est presque en ces termes que l’Empereur parlait de la Rébellion à l’époque.
Un silence glacial s’installa. Tout le monde se retourna vers la personne qui avait dit ces mots : Pikachu.
–Tu insinuerais que je suis comme lui, Pika ?!
–J’ai pas dit ça. Fais seulement gaffe à ne pas les traiter comme lui l’a fait avec nous. Bonne chance. Et si tu as besoin tu sais comment nous joindre, dit Pika.
Un peu surprise, Edwige monta dans le transport qui décolla peu de temps après.
*****
Pika était tout seul dans son bureau quand un message codé arriva dans sa messagerie électronique :
–Vous avez un nouveau message, dit une voix préenregistrée d’une voix suave.
Il jeta un coup d’œil à la clé de cryptage et fut agréablement surpris : il s’agissait d’un message de son frère sur les bénéfices de leur affaire commune, la Lune Bleue.
–Nos bénéfices ont augmenté d’environ vingt pour cent par rapport à l’année dernière,disait le message. Avec la guerre contre les Vongs, certaines marchandises sont très dures à trouver…mais nous avons de bonnes sources. Je voulais également te signaler que l’organisation Soleil Noir a été démantelée : il paraitrait que les trois chefs ne se soient pas entendus sur leur pourcentage, et que pendant qu’ils se disputaient, leurs lieutenants les ont tuées avant de s’entretuer. Bref, plus aucun problème de ce côté là….je sais que tu fournis l’un de tes pilotes en épice, on a du ryll très pur en stock en ce moment, donc si ça l’intérèsse, rappelle-moi. Tchao et bonne route !
Pika effaça immédiatement le message de ses archives : il était dangereux pour un amiral de se faire prendre à faire de la contrebande ! Et si Cracken avait vent de l’affaire…déjà qu’ils n’étaient pas en bons termes, là, ça risquait d’être le bouquet !
Enfin, au moins, c’était une affaire de réglée. Et il lui en restait beaucoup, des affaires à régler, d’après la hauteur du tas de papier qui encombrait son bureau. Avec un soupir, il se mit au travail…
*****
Un mois plus tard…
Edwige n’était toujours pas rentrée de sa mission-révolution sur Barunestaï.
Et l’escadron commençait à s’inquiéter pour sa chef bien-aimée, d’autant qu’aucune nouvelle ne provenait de la planète, comme si une flotte en faisait le blocus.
Le pauvre Ben se trainait comme une âme en peine dans toutes les coursives du vaisseau, mais le plus souvent il se trouvait au bar en train d’essayer de noyer son chagrin dans l’alcool.
Voyant qu’il était en pleine déprime, Jésusa vint le trouver.
–Dis donc, toi, t’aurais besoin d’un petit remontant. T’as une tête de déterré ! dit-elle d’un air enfumé.
–Ne pas savoir ce qu’il est advenu de ma chère et tendre tend en effet à me faire déprimer, dit-il d’un ton lugubre.
–Ouais, mais c’est pas en te désespérant que tu changeras les choses…Tiens, essaye ce truc.
En douce, elle lui refila un petit bâtonnet.
–C’est quoi ?
–Du ryll. Qualité extra pur, d’après Pika. Il est pas doué pour grand chose, mais il m’a toujours obtenu de la bonne marchandise.
–Et comment ça s’utilise ?
–Dilue-le dans un verre d’eau le soir avant de te coucher. Et demain matin, tu seras en pleine forme.
Sur ces judicieux conseils, la Ziza laissa Ben cuver son brandy.
*****
Le lendemain, six heures du matin…
–YOUHOU ! Debout tout le monde !!
Tiré en sursaut de son sommeil par un cinglé qui hurlait dans les haut-parleurs du Chrisaor, l’équipage faisait grise mine.
–C’est quoi ce bordel ? fulmina Pika pour ne pas déroger à ses habitudes. Et comme d’habitude, personne ne fit attention à lui.
C’est le contre-amiral Notsil qui identifia le cinglé en question.
–Ben ! Qu’est-ce qu’il te prend ?
–J’ai rêvé de Wiwige cette nuit : elle a des problèmes, alors je vais aller l’aider !
–Intéressant…quel genre de problème ?
–Les Barunestïens la retiennent. Ils lui ont collé un procès pour «Non assistance à planète en danger ». Certains réclament sa tête.
–Elle ne voudra jamais qu’on l’aide, fit Pika, sceptique. Et puis ce n’était qu’un rêve…d’abord.
–Tant pis, j’irai tout seul alors, dit Ben bravement.
–T’inquiètes pas, le Chrisaor t’accompagnera, fit Le Spain.
–Depuis quand tu décides à ma place ? dit Pika, furieux. Quoi que j’en sache, c’est encore moi qui commande ici !!! Et le Chrisaor ne bougera pas tant que je n’aurais pas de preuve !
–Bien sûr…approuva malicieusement Pauline.
*****
Deux jours plus tard….
Le Chrisaor se dirigeait vers Barunestaï, tandis que Pika fulminait. Pourquoi tout le monde voulait prendre le commandement de son vaisseau ?! La vie était parfois injuste…Non qu’il lui déplaise d’aller sauver son amie mais bon…Enfin, devant les arguments du contre-amiral Notsil (énoncés en privé), il n’avait pu que se ranger à son opinion…
–Sortie de l’hyperespace dans dix minutes, annonça l’officier en charge de la navigation, ce qui eut pour effet de sortir Pika de son état comateux-dépressif.
–Passez en alerte de niveau deux, annonça-t-il en vidant son verre de brandy. On ne sait pas ce qui nous attend…
–Escadron Cygnus prêt au combat, fit une féminine voix dans l’intercom.
Les mains de Pika se crispèrent sur les accoudoirs de son fauteuil en cuir de Rancor. Les Cygnus ayant un pilote de moins, il devrait pouvoir les battre cette fois encore.
–Mettez-moi en communication avec le République et l’Affranchisseur, ordonna-t-il.
–A vos ordres, amiral.
–Alors, quels sont les ordres ? demandèrent simultanément Yan et Setha.
–Je vous préviens, si jamais votre score est inférieur à celui des Cygnus, dit sévèrement Pika, vous finirez votre carrière dans les cales du Chrisaor, à peler des patates. Est-ce bien clair ?
–Très clair, amiral, répondirent-ils en se mettant au garde à vous.
Pika, satisfait de voir qu’il était enfin respecté, les congédia en souriant.
*****
La Flotte d’Intervention Arion finit par sortir de l’hyperespace. Pourtant, ce fut la surprise : au lieu de la flotte rebelle attendue, une flotte Vong organisait le blocus de la planète. Une très très grosse flotte même, songea Pika en observant les contacts ennemis qui s’affichaient à grande vitesse sur l’écran tactique. Voire une énorme flotte.
–Combien de vaisseaux-mères Vong ? demanda Pika d’une voix blanche.
–Beaucoup….soixante-treize aux dernières estimations. L’ordinateur déclare forfait pour le nombre de chasseurs…
–Ah ouais quand même…remarqua judicieusement Jésusa.
–…et une dizaine de Yammosks…vous tenez vraiment à savoir la suite ? demanda l’officier d’une voix lugubre.
–Ça ira, merci, dit Pika.
Tout le monde se taisait à bord du Chrisaor. Malgré la réputation d’invincibilité de la Flotte, la bataille risquait d’être dure.
–Ben alors, pourquoi vous faites tous cette tête ? dit alors une voix joyeuse reconnaissable entre toutes.
–On passera jamais, fit Pika, défaitiste comme toujours.
–Bah pourquoi ?
–Ils sont trop nombreux….
–Justement. Vous avez pas remarqué qu’ils ne nous ont pas encore vus ? fit la voix joyeuse, triomphante.
Et devant l’équipage médusé, Pauline révéla son ingénieux stratagème : les trois vaisseaux de la Flotte d’Intervention Arion étaient équipés de boucliers d’invisibilité.
Après être resté une minute bouche bée, Pika explosa :
–Quoi, mais c’est quoi ce cirque ?! Nous faire stresser, comme ça ? Alors qu’il n’y a aucun danger ? C’est inhumain !
Aussitôt l’équipage s’empressa de casser le sieur Sarkin et de féliciter le contre-amiral Notsil pour sa brillante idée.
–Et je veux une augmentation ainsi qu’une prime, que m’accordera généreusement M. Sarkin, n’est-ce pas ?
Sous peine de se faire lyncher par l’équipage, Pika dut accepter, après avoir lancé un dernier regard noir à Pauline.
–Bien, dans ce cas, frayons-nous un chemin jusqu’à Barunestaï.
*****


My God, mais c'est que nous arrivons bientôt à la fin de cette sublime épopée !!!!

Suite et Fin prévue pour samedi ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Minos » Jeu 10 Mai 2007 - 10:51   Sujet: 

Rho, j'avais même vu que la suite avait été postée !
Bientôt la fin ? Hum, on a pourtant l'impression que cette histoire pourrait durer quelques siècles de plus.
En tout cas, on voit de mieux en mieux les changements d'auteur : ça balance des piques de tous les côtés :lol:
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3012
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar bioman » Jeu 10 Mai 2007 - 12:25   Sujet: 

j'adooooorrrrrrrrre, surtout quand pika arrive à détruire la palais de Dark X avant les cygnus, c'est le meilleur moment :D
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Jet d'ail » Jeu 10 Mai 2007 - 12:33   Sujet: 

Génial je dirais un des meilleurs passage de l'histoire :lol:
Ca sent le réglement de compte à chaque paragraphe :P
Bien vite samedi pour la suite!
Mais après on n'aura plus rien :cry:
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar Notsil » Jeu 10 Mai 2007 - 13:16   Sujet: 

Merki pour vos coms ^^

Je crois que je garde les rênes de l'histoire en main jusqu'à la fin, vu qu'on s'est dépêché de finir ça pour les 20 ans de chouetta, à qui on a pu ainsi offrir une version papier collector des Guéguerres I et II ^^

Donc bon, tout le monde casse un peu tout le monde (j'essaie de rétablir l'équilibre mais c'est déjà mal barré ^^) ^^

La Guéguerre III étant toujours en cours d'écriture, je vais voir si je peux doper mes chers collègues (bizarre, ils sont silencieux depuis quelques temps...^^) histoire d'avancer un peu plus vite et de vous proposez un ptit bout dans pas trop trop longtemps (notez bien la notion subjective du temps ^^)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Jet d'ail » Jeu 10 Mai 2007 - 13:26   Sujet: 

Ah je me disais bien que ça pouvait pas se finir comme ça :D

On aura une gueguerre 3! On aura une gueguerre 3!

Encore avec Dark X ?
Car si elle perd un exposant à chaque épisode elle sera alors à Dark X^0 = Dark 1. Mais Dark 1 c'est encore pire que Dark X comme nom ... ou alors faut l'appeler Dark One c'est déjà mieux! Ou alors Dark Tagnant mais ça a plus grand chose à voir :P
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar Notsil » Jeu 10 Mai 2007 - 13:36   Sujet: 

Eh bien justement, on s'est posé beaucoup de questions ^^

Mais on accueille surtout un nouvel auteur (zut, un mec ^^), qui va essayer de rétablir l'équilibre (heu, pas dans la Force ^^)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar bioman » Jeu 10 Mai 2007 - 14:13   Sujet: 

moi, perso, je préfère Dark Devil (en plus, ça fait plus méchant), ou Dork rothé, ou Dark ane
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar TomtomZ » Jeu 10 Mai 2007 - 17:35   Sujet: 

No comment, pas vrai Notsil ? Ouais, un nouvel auteur qui rééquilibre la force de la connerie ^^ Faut se doper, ouais... lol
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Den » Jeu 10 Mai 2007 - 23:12   Sujet: 

Ràlàlà, j'avais déjà lu le texte, mais j'avais pas envoyé mon post mdrrr
Punaize, je suis à la masse :perplexe:
bon, et bien cette partie est...comment dire?
GENIALLLLLLLLLLE
Roooh j'adore les petites piques que les auteurs se lancent! j'ai adoré cette partie, vraiment!
Pika est un vrai héros!
:cry: Mais c'est bientot la fin...
Donc bon, tout le monde casse un peu tout le monde (j'essaie de rétablir l'équilibre mais c'est déjà mal barré ^^) ^^

La Guéguerre III étant toujours en cours d'écriture, je vais voir si je peux doper mes chers collègues (bizarre, ils sont silencieux depuis quelques temps...^^) histoire d'avancer un peu plus vite et de vous proposez un ptit bout dans pas trop trop longtemps (notez bien la notion subjective du temps ^^)
Ouééééé la gueguerre 3 est en court!

Mais on accueille surtout un nouvel auteur (zut, un mec ^^), qui va essayer de rétablir l'équilibre (heu, pas dans la Force ^^)
ah encore une bonne nouvelle mdr

En tout cas, continuez de nous régaler avec ces histoires de fous, j'adore, et en plus ça me détend :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Notsil » Ven 11 Mai 2007 - 22:59   Sujet: 

bioman ->cherche encore ^^

tom -> ben...no comment quoi ^^

Den -> merci !!!! La Guéguerre va bientôt remplacer le doliprane ^^

J'en profite pour remercier tous ceux qui lisent mais ne postent pas, ravie de voir tant de succès !
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar TomtomZ » Ven 11 Mai 2007 - 23:32   Sujet: 

Notsil a écrit:bioman ->cherche encore ^^

tom -> ben...no comment quoi ^^

Den -> merci !!!! La Guéguerre va bientôt remplacer le doliprane ^^

J'en profite pour remercier tous ceux qui lisent mais ne postent pas, ravie de voir tant de succès !


Quoi il y a des profiteurs non posteurs, c une honte ! Ouais, no comment ^^

Sinon, évite d'utiliser des noms commerciaux de médicaments, dis le paracetamol, s'il te plait. Ils me saoulent avec leur marchandising à force. Voilà, sinon, rien du tout, c'était mon ptit coup de geule rien à voir du soir bonsoir !
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Jet d'ail » Sam 12 Mai 2007 - 8:46   Sujet: 

J'en profite pour remercier tous ceux qui lisent mais ne postent pas, ravie de voir tant de succès !

Par contre ceux qui postent on ne les remercie pas :cry:
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar TomtomZ » Sam 12 Mai 2007 - 10:45   Sujet: 

Jet d'ail a écrit:Par contre ceux qui postent on ne les remercie pas :cry:


C'est le coté obscur du forum ^^
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Notsil » Sam 12 Mai 2007 - 11:20   Sujet: 

Mais si, mais si ^^ Dans les posts d'avant ^^

Merki pour vos coms ^^
na !


Allez, bref, la suite ^^


Deux heures plus tard…
L’équipe de choc composée de l’escadron Cygnus et de Pika débarqua sur Barunestaï. Au premier coup d’œil, l’équipe sentit que quelque chose ne collait pas. Tout était beaucoup trop calme. L’ambiance était même plutôt morose…
Aussi l’escadron décida-t-il d’aller prendre un verre dans un bar afin de faire parler les habitants, d’obtenir quelques informations, et surtout pour se rafraîchir le gosier.
Lorsque le serveur leur apporta leur verre de brandy, Caliméro lui demanda :
–Tout semble triste, hic ! ici…que se passe-t-il donc ?
Le serveur poussa un soupir.
–Ah ! Hélas ! (γοuγοu !)Vous ne connaissez donc point cette terrible nouvelle ! Cette tragédie !
Il poussa un autre soupir, tandis que l’escadron, au comble de l’impatience, s’exclamait d’une seule voix :
–Alors, ça vient oui ??
Comprenant enfin la menace, le serveur se décida à parler.
–Notre Sublime Reine, Notre Déesse des Sept Mers, Notre Parfaite Incarnation de la Déesse Athéna, les Dieux la bénissent, a été déchue de tous ses titres !
Un formidable «Oh ! » de consternation se fit alors entendre, parmi lesquels un «Yes, c’est super ! » passa totalement inaperçu, permettant à l’individu en question de conserver sa vie.
–Que devient-elle, alors ? demanda Ben d’une voix où vibraient l’angoisse et l’émotion.
–Elle est actuellement enfermée dans la prison principale de Barunestaï, dans l’attente de soon jugement.
–Quel jugement ?! s’exclama l’escadron, stupéfait par cette nouvelle.
–Eh bien, elle a été reconnue coupable de « NON ASSISTANCE A PLANETE EN DANGER ». C’est un crime très grave, en plus il n’existe aucun précédent. Les juges sont en train de discuter pour s’accorder sur la peine à prononcer…
Le serveur prit un air désespéré.
–C’est terrible, pourquoi nous a-t-elle abandonnée ??!
Ce fut à ce moment que l’escadron comprit la mesure du déchirement que vivait la population : d’un côté, le peuple en voulait terriblement à sa Reine de ne pas les avoir secouru, d’un autre côté, ils vénéraient encore leur Reine Bien-Aimée…
–Bien. Où se trouve cette prison ? demanda Pauline, très calme.
*****
Seule dans son royal cachot, la Reine Déchue de Barunestaï ruminait de sombres pensées. Quelle humiliation elle venait de subir !
Pourtant, elle ne venait que pour aider Son peuple…oui, mais c’était un peu tard, avait décrété celui-ci.
De toute manière, arriver après la bataille n’était que rarement bien vu au sein de la plupart des civilisations connues….
Et de ce fait, après un procès infamant pour « non assistance à planète en danger », elle se retrouvait là, au fond d’une cellule humide recouverte de paille moisie, entourée par des dizaines et des dizaines d’ysalamaris, afin qu’elle ne puisse utiliser ses immenses pouvoirs de Jedi.
Penser à ces affreuses bestioles la remplit de rage. En apprenant qu’on allait lui faire un procès, elle avait d’abord bien rigolé. Un procès, alors qu’elle pouvait influencer le juge à sa guise ? Elle avait ensuite bien déchantée lorsqu’on lui avait précisé ces quelques points :
1) La salle du procès serait cernée par des ysalamaris afin qu’elle ne puisse utiliser ses pouvoirs Jedi pour influencer le juge.
2) Le juge était une femme, ceci afin qu’elle ne puisse utiliser ses autres atouts.
3) Une escorte d’ysalamaris l’entourerait désormais nuit et jour.
Bref, sa vie était devenue un enfer. Elle avait appris dans la matinée qu’elle allait subir la peine capitale, mais depuis qu’elle avait perdu son titre, rien ne la touchait plus vraiment. Son seul regret était de ne pouvoir revoir Ben une dernière fois avant sa mort. C’était d’autant plus triste parce qu’elle lui avait expressément demandé de ne pas la suivre. De ce fait, elle lui avait sauvé la vie, mais d’un autre point de vue, elle aurait préféré mourir à ses côtés…
Une porte s’ouvrit comme sonnaient dix-huit heures. Avec un soupir, elle se recoiffa, ajusta correctement sa robe, et prit ce port altier qui lui donnait l’apparence d’une déesse. Puis, immobile, elle attendit le geolier tout en se recueillant.
D’obscurs murmures se firent alors entendre :
–T’es sûr que c’est la bonne porte ?
–Mais oui, crétin !
–Chut !! On va se faire repérer !!
Un bruit métallique interrompit cette conversation de rustres à laquelle Edwige ne comprenait rien.
–Ben alors ! Qu’est-ce que vous foutez ?! s’énerva une féminine voix.
–Merde, on s’est gourré de clé !
–Mais c’est pas vrai !
Un bruit de verre qui se brise retentit soudain.
–C’est quoi ce bordel ? fulmina une voix reconnaissable entre toutes, que seule Chouetta ne reconnut pas, plongée qu’elle était dans sa méditation ante-mortem.
–Flûte ! On voit plus rien, hic !
–Quel est le crétin qui a laissé tomber la lanterne ?!
–Mais, je croyais qu’il la tenait et…
–La ferme !! On va se faire repérer !
–Bon, ça vient cette clé, oui ?
–Tss, comment tu veux que je la retrouve dans cette obscurité grandissante ?!
–Pourquoi grandissante ? s’étonna la voix.
–J’en sais rien, ça collait bien c’est tout.
–Mais qu’attendez-vous pour sauver ma Déesse Bien-Aimée ? s’exclama Ben en tombant à genoux tout en implorant le Ciel de venir à son secours.
Et le miracle eut lieu. En tombant à genoux, Ben avait déclenché le mécanisme d’ouverture du cachot d’Edwige.
Parmi toutes les personnes présentes, nulle ne crut un instant à l’existence de ce mécanisme. Pour eux, c’était simple, c’était l’appel passionné et désespéré de Ben qui avait tout fait. Sauf certain esprit cartésien qui se tut de peur de se faire lyncher (ça devient une habitude !).
Ce fut donc ainsi, après une demi-heure de lutte acharnée, qu’une bande de tarés fit irruption dans l’antre de l’ex-Reine de Barunestaï.
Cette dernière, d’abord choquée, crut qu’on venait l’assassiner, puis, apercevant Ben, se mit à hurler de joie tandis qu’ils tombaient dans les bras l’un de l’autre.
Troublant ces émouvantes retrouvailles, une tierce personne crut devoir faire remarquer que les hurlements de Chouetta allaient attirer les renforts.
Hors d’elle, Chouetta demanda à faire lyncher cet encombrant personnage avant de se rendre compte qu’elle n’en avait plus le pouvoir.
Après s’être consertés, un accord fut trouvé : il fallait fuir.
–Oui, mais par où ?
Une nouvelle discussion acharnée s’ensuivit. La conclusion fut la suivante : il fallait fuir par le chemin où ils étaient arrivés.
Malheureusement pour eux, le temps nécessaire à leur réflexion leur fut fatal : des gardes firent tout à coup irruption dans la salle.
–Vite, il faut partir ! glapit Patie.
–Rendez-vous, ou vous mourrez ! hurla le chef de la patrouille, qui portait, outre une livrée aux couleurs de Barunestaï le désignant comme un membre de la prestigieuse Garde Royale, un blaster qu’il pointait sur eux, tout comme ses acolytes.
–Je vous en supplie, tuez-moi, mais épargnez ma Suprême Déesse Mille Fois Plus Belle et Magnifique que Toutes les Merveilles de l’Univers Connu et Inconnu ! dit Ben tout en tombant à genoux devant l’officier commandant.
–Non, Ben, je ne veux pas que tu meures ! s’exclama Edwige prête à tomber en pamoison.
–Je ne veux pas que tu aies à choisir entre ton peuple et moi ! s’écria-t-il héroïquement.
–Quel courage, Ben ! murmura l’escadron (sauf certaine personne qui désirait ardemment que ce passage mélodramatique se termine…)
Le chef, devant tant d’abnégation, sentit son cœur se gonfler d’émotion.
–Je ne peux juger moi-même de votre cas, dit-il enfin après un instant de réflexion. Vous devriez être mis aux fers pour votre conduite, mais je vais passer l’éponge. Suivez-moi, je vais vous conduire au gouverneur.
*****
Quelques instants plus tard, dans le bureau du gouverneur….
–…notre situation est critique. La flotte Vong, après avoir bombardé nos installations de communication ainsi que nos casernes et nos bâtiments militaires, organise le blocus depuis plus d’un mois. Nos réserves commencent à s’épuiser. Le peuple en veut beaucoup à Notre ex-Reine de ne pas avoir été là lors de l’attaque, laissant nos troupes complètement désemparées, disait le gouverneur. Cependant, nous avons reçu hier une proposition de paix. La seule condition pour qu’ils lèvent le blocus est la suivante : que nous leur livrions l’ex-Reine de Barunestaï.
L’escadron resta pétrifié par cette déclaration.
–Par les Os Noirs de l’Empereur ! s’exclama Flo.
–Mildiou de Diou ! fit Pika.
–Par ma Déesse ! s’écria Ben.
–La Peste soit du Fou Fieffé ! dit Edwige.
–Mortecouilles ! fit Pauline pour faire comme son modèle.
–Par la Sainte Piquouse ! jeta Jésusa.
–Par la Barbe du Grand EPO ! hurla Perrine.
–Morbleu ! fit Patie pour varier.
–Par le Grand Canard aux Plumes d’Or ! dit Saturnin.
–Par l’Esprit Musical !
–Ça alors ! s’exclama la Team Rocket plus communément.
Le gouverneur attendit quelques instants que ce flot de jurons se tarisse.
–Que dois-je faire, selon vous ? demanda-t-il avec anxiété.
Ce fut Ben le plus rapide à répondre.
–Le bonheur du peuple de Barunestaï compte autant pour moi que l’amour que me porte ma Déesse, dit Ben avec emphase. Je ferai en sorte de mettre fin à ce blocus, je vous en donne ma parole !
Le gouverneur fut très agréablement surpris par ce jeune homme.
–Vous avez l’étoffe d’un grand roi, jeune homme, dit-il à Ben qui se rengorgea sous le regard courroucé de Chouetta.
*****
Une semaine plus tard, le plan d’attaque concocté par Pika était prêt. Le Chrisaor et l’escadron Cygnus étaient aux postes clefs. Deux escadrons d’ailes-A, seuls rescapés de la flotte de Barunestaï, ainsi qu’une corvette coréllienne serviraient de force d’appui.
Pour le reste…il suffirait d’improviser.
–Arrivée à portée de tir dans dix minutes, dit l’officier navigant d’une voix calme.
–Bien. Toutes les unités au rapport, demanda l’amiral Sarkin depuis son fauteuil de commandement en cuir de Rancor.
–Escadron Cygnus paré au combat ! s’écria Edwige d’une voix féroce.
–Escadron Athéna, prêt, répondit plus calmement le leader du premier escadron d’ailes-A.
–Escadron Artémis en position, déclara le leader qui d’ailleurs était une femme (vu le nom de l’escadron c’est un peu normal).
–Rapport sur les unités enemies ? demanda Pika.
–Inchangé depuis tout à l’heure : soixante-treize vaisseaux-mères, une dizaine de Yammosks, etc…
–Bien alors….commença Pika.
Les lumières du Chrisaor baissèrent soudainement d’intensité.
–KessKissPass ? demanda Pika.
–Oups….dit une voix familière à Pika.
–Quoi, oups ?
–Les boucliers d’invisibilités se sont désactivés…
–QUOOOIIII ?
–Ben oui….
–Bon…calmons-nous….TIREZ SUR TOUT CE QUI BOUGE !!!!
*****
Les vaisseaux étaient à proximité de la flotte Vong quand les boucliers d’invisibilités disparurent. Et la bataille commença. Les trois vaisseaux de la République crachèrent leurs lasers rouges tandis que les Vongs tiraient à coup de plasma. Les vaisseaux de Barunestaï restaient autour des vaisseaux de la République tandis que les escadrons de la République fonçaient dans les Vong. Ils s’appliquaient à détruire les Yammosks mais les Cygnus volaient même plus coordonnés que les pilotes sous l’influence des Yammosks. Les dix Yammosks furent ainsi rapidement éliminés.
–Bizarre, cela semble trop facile, dit Chouetta à son escadron.
–On a eu du mal quand même, dit Pauline. On n’en a détruit que cinq !
–L’honneur est sauf, c’est le même score que Pika, déclara Edwige qui regardait les données tactiques. Nous le devançons sur le plan des chasseurs : cinquante à quarante-cinq !
Après quelques instants de silence, elle s’exclama :
–Le rustre ! Il a un vaisseau-mère d’avance ! Voyons….
Edwige fit rapidement son choix parmi les cinquante vaisseaux-mères restants.
–Suivez-moi ! Ce vaisseau à l’air abimé. Allons l’achever !
L’escadron Cygnus repartit à l’attaque.
*****
Deux heures plus tard, la flotte Vong était passablement décimée, et les pilotes plutôt fatigués.
–Le ratio semble être en notre faveur, déclara Chouetta en réprimant un baillement.
–Il reste un vaisseau-mère, fit l’officier tactique à Pika. Ainsi que deux cent chasseurs.
–Les pertes ? demanda ce dernier.
–Un pilote s’est éjecté pour l’escadron Athéna, un mort côté Artémis. La corvette a été détruite. Le République et l’Affranchisseur ont subi des avaries, mais rien de très grave. Le bilan est donc plutôt positif…
–Bien. Très bien même. Leader Cygnus, vos pilotes sont-ils assez en forme pour détruire ces quelques ennemis ? demanda Pika.
–QUOI ? Non mais pourquoi ils seraient fatigués ? Tu vas voir, le temps que tu mettras à abattre ce vaisseau-mère, nous aurons bousillé tous les chasseurs !!!
–Oki ça marche. Pari tenu !
–Prépare-toi à nous filer ta réserve de brandy ! hurla Chouetta.
–C’est ce qu’on verra….
Les ailes-X de l’escadron Cygnus partirent à toute vitesse engager les chasseurs Vongs.
–Qu’est-ce qu’on verra ? fit alors une voix douce provenant de derrière l’amiral.
–Rien, juste que je vais gagner, répondit ce dernier distraitement. Puis un déclic se fit dans sa tête, et se retournant, il s’exclama :
–Mais, pourquoi t’es là toi ?! Tu devrais pas être dans ton aile-X ?!
–Tss, je t’ai posé ce matin sur ton bureau une demande pour six mois de congés, je te rappelle, répondit calmement Pauline. Je commence à avoir du mal à rentrer dans mon aile-X !
Pika prit alors conscience que sa femme en était à son septième mois de grossesse !
–L’escadron Cygnus vient de détruire son centième chasseur ! intervint l’officier tactique.
–Zut ! Je suis en train de perdre mon pari !!! SUS A L’ENNEMI ! cria l’amiral en pointant du doigt sa cible.
*****
On ne sut cependant jamais qui de l’amiral Sarkin ou de l’ex-Reine de Barunestaï gagna ce pari.
En effet, l’aile-X de Ben, en poursuivant un skip, s’était éloignée de la bataille. Il captait à peine les signaux de ses camarades quand un signal bizarre s’afficha sur son moniteur tactique. Mu par la curiosité, il s’y dirigea.
Cette anomalie se trouvait cachée par le soleil du système de Barunestaï. Lorsqu’il découvrit ce qui s’y tramait, ses yeux s’agrandirent comme des soucoupes et il rebroussa aussitôt chemin à toute vitesse.
–Chef, chef ! s’écria-t-il dans l’intercom.
–Qu’y-a-t-il de si important que tu me déranges en pleine partie de chasse ? répondit celle-ci de sa voix royale.
–Ya la Royal Dark Force ! Ils se préparent à bombarder Barunestaï ! Il faut à tout prix empêcher cela !
*****
Sur le Chrisaor, l’ambiance était grave. Entre la Royal Dark Force, qui comptait plus d’une cinquantaine de destroyer de classe Victoire, et la planète Barunestaï qui ne possédait pas de boucliers planétaires, la Flotte d’Intervention Arion était le dernier espoir de la population.
Il n’y avait qu’une seule solution : empêcher les vaisseaux de s’approcher suffisament près de la planète. Un superdestroyer se détacha alors du lot : il s’appelait Le Retour du Côté Obscur de Dark X.
–Barunestaï est à moi ! hurla la voix maléfique de Dark X. Je vais vous pulvériser !
*****
Heureusement, Ben avait prévenu tout le monde à temps. Il restait une grande distance entre la Royal Dark Force et Barunestaï. Et donc suffisament de temps pour détruire la flotte. Si tout se passait bien, naturellement.
Et tout se passa bien pendant le temps nécessaire pour éliminer la quasi-totalité de la flotte de Dark X.
Ce fut alors là que se produisit l’incident : rempli de rage à la pensée que Dark X avait bombardé la planète de sa chère et tendre, Ben fonça seul sur le superdestroyer, désireux de venger sa belle.
Cependant, il remarqua rapidement qu’une aile-X face à un superdestroyer, ce n’était pas un match très équilibré…
–Ben, sors de là, c’est un ordre ! s’écria Chouetta.
–Mais, chef…
–Pas de discussion ! C’est moi qui commande ! C’est à moi de détruire Dark X !
–Ah non, c’est à moi ! intervint une tierce personne. C’était Pika.
–Hors de question !
Pendant que les deux amiraux continuaient à se disputer, Ben se dirigea vers un vaisseau qui s’apprétait à se placer en position de bombardement. Il semblait déjà abîmé, aussi Ben largua toutes ses torpilles pour le détruire avant qu’il ne détruisit Barunestaï.
Ce fut ainsi qu’explosa le vaisseau amiral de Georgette, le Bassinator II :Le retour ! ….
–Mince !! Les Cygnus sont revenus à égalité ! Préparez les torpilles et bousillez-moi ce vaisseau ! dit Pika.
–Pas question que ce morveu gagne ! Cygnus en position de bombardement. Trouez-moi ce vaisseau !!! répliqua Chouetta.
*****
Alors que les Cygnus se mettaient tranquillement en place pour bombarder Le Retour du Côté Obscur de Dark X, une étrange bataille eut lieu à l’intérieur du Chrisaor
–Je te laisserai pas appuyer sur ce bouton ! dit Pauline.
–J’y appuierai quand même ! répliqua Pika.
–Je te dis de t’éloigner de ce bouton !
–Lâche mon bras !
–Lâche-moi le pied !
La bataille sur la passerelle se conclut par la victoire de Pika qui appuya sur le bouton en se débattant.
Malheureusement au même moment, les Cygnus larguaient leurs torpilles. Ce fut comme si le temps se ralentissait, tout le monde encourageait ses torpilles.
–Allez ! Allez ! Plus vite !
–Ma torpille est première !
–Non, c’est la mienne !
–Même pas vrai !
Et là ce fut le drame….
Les torpilles du Chrisaor et des Cygnus arrivèrent pile au même moment, aucune n’eut l’avantage.
–Vous êtes sûr de vos conclusions ? demanda Pika à un des officiers de la passerelle.
–Absolument. Les torpilles ont été parfaitement synchrones jusqu’au millionième de seconde. Nos instruments ne vont pas au-delà.
–C’est dégoutant, déclara Chouetta.
–J’avais quasiment gagné, surenchérit Pika.
–Je crois que vous avez oublié quelque chose, dit soudain Pauline.
–Quoi ? demandèrent ensemble Pika et Chouetta.
–On a détruit le vaisseau de Dark X et elle avec….Et sans leader, la flotte adverse est en train de se replier, ajouta-t-elle en indiquant du doigt les données tactiques.
–Mais quand même….commença Chouetta.
–C’est pas juste ! finit Pika.
–On ne saura jamais la vérité sur cette histoire…
–Si tu ne m’avais pas empêché d’appuyer sur ce bouton…j’aurais gagné ! dit Pika.
–Quoi ?! Vous vous êtes disputés ?! fit Chouetta. Tu as osé lever la main sur ta femme ?! Dans son état ?! T’inquiètes pas Popo, j’arrive tout de suite !
Et l’on put voir une aile-X faire demi-tour et revenir à toute vitesse vers le Chrisaor.
*****
Le lendemain…
Barunestaï était enfin libérée. La flotte qui en faisait le blocus avait été complètement détruite. Dark X et ses lieutenants étaient anéantis. Bref, l’heure était à la liesse.
Au grand désespoir de Chouetta, c’était Ben le héros de la fête. En effet, il avait tout abandonné pour aller détruire, seul, le vaisseau qui menaçait Barunestaï. Le peuple le vénérait comme un Dieu. Et ça, ça rendait Chouetta vraiment furieuse !
Le gouverneur de Barunestaï avait organisé une cérémonie en l’honneur des sauveurs de la planète.
Tous ceux qui avaient participé à l’éradication de la menace Vong / Dark X avaient eu droit à une médaille frappée pour l’occasion : le Soleil de Barunestaï.
Puis il s’adressa à Ben :
–Le peuple vous admire. Vous êtes son héros. Accepteriez-vous de devenir Notre Empereur ? demanda-t-il.
A peine eut-elle entendu ces paroles qu’Edwige manqua de s’étouffer avec son cocktail. Elle voulut hurler sa rage et son dégoût, le fait que c’était ELLE la Reine Suprême de cette planète, et elle en voulait à Ben de lui avoir fait un coup aussi bas.
Mais parmi les vivats de la foule en délire, nul ne l’entendit….
Ce fut en souriant que Ben accepta sa charge. Et il fut acclamé par la foule et par le personnel du Chrisaor, ainsi que par certaine personne qui voyait dans cet acte le triomphe d’un homme sur une femme.
Ben chercha du regard Chouetta pour l’associer à son triomphe, mais elle n’était plus là…
*****
Deux mois plus tard…
Chouetta n’en revenait pas. En acceptant de devenir la marraine des enfants de Pika et Pauline, elle n’imaginait pas qu’elle devrait dépenser autant d’argent seulement pour la naissance.
Six bébés en une seule fois ! Du coup, cela créait un certain trou dans son budget ! Enfin, ce qui la ravissait au plus haut point, c’était que ces six bébés étaient des filles ! Il allait prendre cher Pika plus tard ! Elle demanderait à Pauline de se charger en personne de leur éducation, afin de leur inculquer les vraies valeurs morales de la vie.
*****
Une semaine plus tard…
Le général Skywalker était venu en personne les féliciter et leur accorder une promotion. En effet, il était convenu qu’à la fin de leur contrat, qui était de détruire Dark X, les membres de l’escadron Cygnus prendraient chacun le commandement d’un croiseur.
Ainsi, l’amiral Sarkin conserverait le Chrisaor, tandis que le contre-amiral Notsil prenait le grade d’Amirale et recevait un croiseur nommé Arion.
Les autres pilotes furent affectés à différents croiseurs. Quant à la Team Rocket, on n’avait pas encore osé leur confier un croiseur, mais ils passaient tous les trois capitaines et prenaient chacun le commandement d’un escadron de chasseur.
Bref, la dissolution de l’escadron Cygnus avait suivi la fin de Dark X.
Mais que devenait l’amirale Vellar ? Cette dernière avait fini par quitter l’armée, et tentait depuis par tous les moyens de redevenir Reine de Barunestaï.
Cela faisait deux mois qu’elle bataillait ferme lorsque le gouverneur lui proposa une solution à laquelle elle regretta de ne pas avoir pensé plus tôt :
–Pourquoi n’épouseriez-vous pas le Roi Ben Ier ?
Cependant, Edwige ne voulait pas que cela ressemble à un mariage arrangé. Aussi décida-t-elle d’attendre que Ben lui fasse sa déclaration.
Malheureusement pour elle, le petit Ben était très timide sur ses sentiments. Et elle dut attendre un an avant qu’il ne se décide, un soir, à tomber à genoux devant elle en lui demandant d’une voix suppliante :
–Edwige, veux-tu m’épouser ?
Comme la bague semblait avoir pas mal de rubis, qu’elle s’accordait bien à son teint de déesse, et qu’elle la trouvait jolie, elle décida d’accepter sa proposition.
Et le lendemain, partaient des invitations aux quatre coins de la galaxie.
*****
Ce fut dans le temple de Barunestaï que le mariage eut lieu. Cela avait été l’occasion de grandes réjouissances sur toute la planète. Edwige souhaitait un mariage royal, digne de sa personne.
Tout l’intérieur du temple était aux couleurs de Barunestaï : des tentures rouges avec des motifs dorés. Toutes les moulures et sculptures avaient été passées à la feuille d’or.
Pour l’occasion, deux statues, représentant Edwige et Ben, en marbre blanc, se tenaient sur le devant du temple.
Ben portait un costume qui, bien que superbe, passait pour totalement insignifiant au regard de la robe d’Edwige. D’un blanc éclatant, elle soulignait sa grâce, sa beauté et son charme. Sa traine, d’une longueur de cent cinquante mètres, faisait toute la longueur du temple.
Sur sa tête était posée une couronne de fleur, qui serait bientôt remplacée par une autre, beaucoup plus lourde, constituée d’or et de rubis étincelants.
Ce fut sur la fameuse Fugue et Toccata en Ré Mineur de J.S.Bach qu’Edwige fit son entrée.
Parmi la foule qui se massait pour assister au spectacle, on n’entendait que des murmures d’admiration. Le peuple retrouvait sa Déesse Bien-Aimée.
La cérémonie fut quelque peu perturbée par les hurlements des six filles de Popo, qui réclamaient à grands cris la présence de "Tata Wiwige". Pika, qui était son témoin, préféra faire comme s’il n’avait rien entendu.
Comme en plus, il s’agissait de six Jedi en puissance, lorsqu’elles virent que leur souhait n’était pas exaucé, quelques objets et tentures partirent voler dans la salle.
Tout l’ex-escadron Cygnus s’était cotisé pour leur faire un superbe cadeau de mariage : un superbe Destroyer Stellaire Impérial, pris à l’ennemi et rénové.
Sur les cent étages qu’il comprenait, un était réservé aux piscines, jacuzzi et aux équipements de thalasso.
Une équipe de masseuses professionnelles avait été recrutée pour Ben, mais Edwige ayant eu vent de l’affaire, elles durent quitter les lieux.
Pour leur voyage de noces, il y était prévu trois cents soixante-cinq chambres, aux couleurs et aux styles différents…une pour chaque nuit.
Le destroyer, baptisé Rubis de Barunestaï à cause de sa couleur rouge, devint le vaisseau personnel du couple royal, qui régna (avec sagesse ?) durant de longues, très longues années, et qui eut beaucoup d’enfants pour essayer de rattraper Pika et Pauline qui avaient déjà une sacrée longueur d’avance…


FIN ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar TomtomZ » Sam 12 Mai 2007 - 12:06   Sujet: 

C'est beau... :cry:
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Minos » Sam 12 Mai 2007 - 12:40   Sujet: 

Magnifique, même ! :cry:

ça c'est de la happy end ! Six gosses d'un coup, filles en plus...diable, l'espérance de vie de Pika risque d'en prendre un sacré coup !

La libération de la déesse était très chouette, et la guéguerre des amiraux pendant la bataille aussi :lol:

Et bah voilà, on n'a plus qu'à attendre la guéguerre 3 ! Félicitations aux auteurs !
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3012
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Den » Sam 12 Mai 2007 - 14:48   Sujet: 

Oh :cry: la fin de la gueguerre :cry:
Punaize c'est trop émouvant! :cry:
Une fin superbe! et bien mis en scène! Toujours autant d'humour (ça fait du bien ça :wink: ), de l'action qui nous scotche à notre écran et un happy end des plus amusant! Pauvre Pika... :lol:
C'est donc en larme que je dis aurevoir à la gueguerre II et que j'attends la gueguerre III :cry:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Jet d'ail » Lun 14 Mai 2007 - 9:32   Sujet: 

Je partage l'émois général :cry: Je suis tout émotivé, la fin de la gueguerre ... qui annonce le début de la 3eme partie :lol:
Dans laquelle Pika va attraper des cheveux blancs ... et en perdre la moitié :P 6 filles d'un coups ... y a de quoi se tirer une balle dans la tête :P
Mais c'est bien ... un demi escadron d'un coup :lol:
Bien vite la suite :D
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar TomtomZ » Lun 14 Mai 2007 - 10:10   Sujet: 

Jet d'ail a écrit:Mais c'est bien ... un demi escadron d'un coup :lol:


Bonne idée :lol:
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Notsil » Lun 14 Mai 2007 - 10:42   Sujet: 

Merci à tous nos fidèles lecteurs qui sont arrivés au bout ^^ Vive le girl power !!!!!!!!!!

Pour la Guéguerre 3, il faudra attendre un peu encore ^^ Faut qu'on prenne de l'avance, vous lisez trop vite ^^

M'enfin, on va essayer de faire un effort ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar bioman » Lun 14 Mai 2007 - 11:29   Sujet: 

J'adore la fin, mais svp, faites que notre reine préfére aie plein de petits garçons (au hasard 6 :D ), pour avoir enfin au nouvel escadron de jedi, qui à la fin, formerons six couples :wink:
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Jet d'ail » Lun 14 Mai 2007 - 11:51   Sujet: 

Les espoirs de la gente masculine repose entièrement sur le nouvel auteur mais je crois qu'il y aura du travail pour compenser le féminisme du groupe :P
En plus j'imagine déjà l'état de Chouetta si elle se retrouvé avec plein de garçon ... elle s'en remettra pas :P
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar TomtomZ » Lun 14 Mai 2007 - 13:10   Sujet: 

Jet d'ail a écrit:Les espoirs de la gente masculine repose entièrement sur le nouvel auteur mais je crois qu'il y aura du travail pour compenser le féminisme du groupe :P
En plus j'imagine déjà l'état de Chouetta si elle se retrouvé avec plein de garçon ... elle s'en remettra pas :P

En effet...
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar bioman » Lun 14 Mai 2007 - 13:57   Sujet: 

autre coté, ben, c'était un robot non (je me trompe peut être, mais...)
du coup, pas de bébé chouetta
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Notsil » Lun 14 Mai 2007 - 14:11   Sujet: 

Hum, c'était pas vraiment un robot, vu que sinon Chouetta aurait été capable de le déprogrammer justement ^^

On a essayé de tout prévoir, mais elle a réussi à se l'attacher quand même...

Et pour les enfants, et bien, tu verras ce qui se passera ^^
Modifié en dernier par Notsil le Lun 14 Mai 2007 - 15:11, modifié 1 fois.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Jet d'ail » Lun 14 Mai 2007 - 15:09   Sujet: 

A mon avis la suite ça sera bébés Pika vs bébés Chouetta. Plus sanglant que la guerre des Sith! Avec l'ex escadron Cygnus en pompomgirls :P
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar bioman » Lun 14 Mai 2007 - 16:03   Sujet: 

mais c'est quoi alors, car il a été conçu par les autres filles, sinon, ce serait un clone? (de qui? ça doit être de moi, vu qu'il a l'air parfait :D, vous auriez pu prévenir )
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Notsil » Lun 14 Mai 2007 - 16:08   Sujet: 

Eh ben, aucune idée justement ^^

Le projet PM 1 (il fallait bien sûr comprendre Perfect Man 1ere tentative ^^) fut complètement créé de toute pièce, enfin, pas vraiment vu qu'il est totalement organique ! Mais bon, bref, on peut presque dire qu'on l'a créé par manipulation génétique quoique ça ne soit pas vraiment ça, mais bon, c'est l'idée générale la plus proche je pense du but qu'on s'était fixé, parce que de toute façon si on créait un droïd ou cyborg, on savait que Chouetta allait trouver un moyen de l'utiliser contre nous, donc bon, on ne pouvait pas prévoir qu'elle allait lui faire un lavage de cerveau pour le soustraire à notre emprise et le prendre sous son aile, et pourtant c'est ce qu'elle a fait, toujours retourner les armes de ses adversaires contre elle, elle est très forte à ça ! (sorry pour la phrase un peu trop longue ^^).
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar bioman » Lun 14 Mai 2007 - 16:29   Sujet: 

et il est stérile ou pas?
C'est une question importante, car sinon, chouetta n'aura pas d'enfants et donc la dynsatie s'arrêtera là (et du coup, la fin serait fausse), sinon, vous êtes balaises, créer un homme parfait, qui en plus peut se reproduire, je peux faire une commande?
Je voudrais une femme parfaite, ça me coutera combien de crédit?
:lol:

sinon, vivement la suite (au fait, avec un escadron de croiseurs pour les cygnus, ils pourraient s'emparer de la galaxie et devenir les maîtres de l'univers :D )
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar TomtomZ » Lun 14 Mai 2007 - 23:04   Sujet: 

PayPal accepted :ange:
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar bioman » Mar 15 Mai 2007 - 10:43   Sujet: 

)cool, ça coute combien?
et à la fin, création d'une nouvelle entreprise multiplanètale (ça se dit comme ça non :? ), de vente d'hommes et femmes parfaites (ça existe??? :P ) à de riches magnats. (je veux bien aider à la création de l'entreprise, si vous cherchez un actionnaire, j'ai un super destoyer à vendre, donc ça devrait me rapporter :x )
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Notsil » Mar 15 Mai 2007 - 10:45   Sujet: 

^^ On dit multiplanétaires ^^ Et arrange-toi avec TomtomZ ^^

Pour la Guéguerre 3, je devrais poster le début lundi prochain si tout va bien...
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar TomtomZ » Mar 15 Mai 2007 - 10:53   Sujet: 

Très cher mais c'est trop tard, on a la file active pleine jusqu'en 2154, il y en a même qui commandent pour leurs arrières petits enfants, c'est dire. Et on va pas le mettre en bourse, c'est trop risqué, désolé. Sinon, cool, vivement lundi ! :D
Qui va bosser 72h par semaine, de nuits, en faisant parfois 24h consécutives sans être payé et ce pendant tout l'été ?!?!?! Evidement, vous l'avez deviné : LES EXTERNES, oui mais de Toulooooose !
TomtomZ
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Jet d'ail » Mar 15 Mai 2007 - 10:57   Sujet: 

Dans presqu'une semaine ??? Mais qu'est-ce qu'on va faire en attendant ? :P
Signé ... à votre avis ;)
Jet d'ail
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 198
Enregistré le: 21 Fév 2007
Localisation: Ici ... enfin devant l'ordinateur ... assis ... sur un siège ... à Liège ... à priori
 

Messagepar bioman » Mar 15 Mai 2007 - 11:17   Sujet: 

et un super destroyer pour assurer plus de livraison, sinon, je peux vous ouvrir une succursale sur coruscant.
Enfin, je peux aider à diversifier les produits (qui n'a pas révé d'voir, au lieu d'une femme parfaire, une twilek parfaite, ou une wookie (pour lowie par ex), ou une autre espèce...), il y a un marché énorme

sinon, une semaine, c'est trop long, comment je vais faire, moi, sans la gueguerre pour illuminer mes journées? :cry:
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 15 Mai 2007 - 11:22   Sujet: 

Dîtes les enfants, j'espère que vous n'êtes pas en train de vous vautrer sans faire exprès dans le flood, là, non? :D :wink:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar bioman » Mar 15 Mai 2007 - 12:16   Sujet: 

Nous??? :shock: , jamais on n'oserait :D , on dit juste que cette histoire est géniale, et que nous attendons la suite avec impatience, de plus, nous éssayons de proposer des idées très intelligentes :x pour la suite de l'histoire et nous discutons de ses idées afin de les améliorer :D (qui a dit qe c'était pas crédible du tout :lol: )
bioman
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Enregistré le: 28 Mar 2007
Localisation: paris 13
 

Messagepar Chouetta » Mar 15 Mai 2007 - 23:28   Sujet: 

Bonjour tout le monde!

En tant que dernier des auteurs principaux de la Guéguerre (mais pas des moindres^^), j'ai décidé qu'il était temps pour moi de me montrer et d'arrêter de lire vos gentils messages en douce!

Donc, un grand merci à tous ceux qui aiment la guéguerre! C'est la première fois que je croise des fans, je suis émue! D'habitude, on me prend juste pour une dingue (à ce qui paraît légèrement violente mais c'est faux!^^), c'est chouette de rencontrer des gens dans le même délire!

Sinon, et bien, maintenant que je suis là, vous pourrez avoir pleins de potins sur Notsil et Pika (gnark gnark, je suis une petite peste et j'adore!). Nan, en fait, pas Notsil, elle a les moyens de se venger (cette jeune fille est pleine de ressources et un tantinet sadique...)

Encore une foix, merci à vous et aussi : bravo à Notsil qui a quand même retranscri toutes les guéguerres toute seule!!!!
Bio en force!!!
Protégeons la nature, elle nous le rendra!
Chouetta
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7
Enregistré le: 15 Mai 2007
Localisation: Toulouse
 

Messagepar JayCie » Mer 16 Mai 2007 - 7:50   Sujet: 

Ben j'ai les mêmes moyens de me venger aussi... :lol:
JayCie
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 35
Enregistré le: 07 Fév 2005
 

Messagepar Notsil » Mer 16 Mai 2007 - 14:51   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:Dîtes les enfants, j'espère que vous n'êtes pas en train de vous vautrer sans faire exprès dans le flood, là, non? :D :wink:


Heu, nan nan, c'est juste qu'ils posent plein de questions et qu'il faut bien que j'y réponde ^^


Chouetta ->merci pour ton passage ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2327
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations