L'apprenti Sith [FINI]

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Notsil » Ven 30 Avr 2010 - 19:05   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ok, je vais la jouer super-teasing alors, en révélant que le titre de ce 3ème opus ne sera autre que... Rencontre ^^ (comme ça ça vous donne une vague idée de ce qu'il risque de se passer :p). Surprenant, n'est-ce pas ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Code 44 » Ven 30 Avr 2010 - 19:22   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Yeah, ce sera un truc sur Meetic !

Parce que c'est pas parce qu'on est Seigneur Sith qu'on a pas aussi droit à l'amour ! Image

Rha, c'est bon ça comme phrase...j'devrais la leur vendre :lol:
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Darth Piejs » Jeu 06 Mai 2010 - 11:26   Sujet: Re: L'apprenti Sith

:lol:
Notsil t'arrives à générer sur ton topic autant de flood que sur galéir!
Chapeau :jap:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8886
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Notsil » Lun 10 Mai 2010 - 21:50   Sujet: Re: L'apprenti Sith

J'ai de la concurrence pourtant ;)

Bon, 3ème opus : (avec le titre qui parle de lui-même ^^)

3. Rencontre.



Zilar observa le garçon pendant plusieurs jours. Ses craintes se confirmèrent : le gamin remplissait toutes les conditions du souffre-douleur désigné. Il ne se plaignait jamais, souriait à longueur de temps. Eut-il été blond et il aurait incarné tous les critères de candeur et d'innocence. En somme, il y avait là tout le potentiel pour le transformer en parfait petit Jedi, s'était résumé Zilar.
La bande des "persécuteurs" régnait d'une main de fer sur l'école locale. Ils récupéraient les goûters, parfois des jouets, plus rarement des crédits, n'hésitant pas à distribuer quelques coups dès qu'une velléité de rébellion apparaissait. Le garçonnet était pourtant le seul à subir autant leur acharnement.
Evidemment, il y avait une histoire de fille là-dedans, observa Zilar à force de patience. Une gamine épargnée par les séances de racket quotidien, grâce au "sacrifice" de son ami. Il se demanda si elle lui avait promis quelque chose en échange de sa protection, ou s'il agissait par pure abnégation - trait typique des Jedi. La Force se moquait-elle de lui ?
Il devait cependant reconnaitre que la perspective de transformer ce garçon à l'attitude si noble en un retors Seigneur Sith ne manquait pas d'intérêt. N'avait-il pas rêvé d'un terrain vierge pour ses plans ? Un esprit si jeune et si naïf serait délicieusement modelable. Oui, il y avait là un certain défi qui pourrait être amusant.
Le cinquième jour, il décida qu'il était temps d'agir. Après la séance de bastonnade rituelle, il s'approcha de l'enfant qui se relevait en reniflant, essuyant ses larmes de ses mains sales.
–Eh bien, mon garçon, on dirait que ça ne va pas fort ?
–Ce... ce n'est rien, monsieur.
–Vraiment ? Ils t'ont bien amoché.
–Je préfère que ce soit moi, plutôt que Cinabre.
Le prénom de la fille, donc. Zilar classa l'information, elle pourrait s'avérer utile.
–Pourquoi ne te défends-tu pas ?
–Maman... elle dit que je ne dois pas. C'est dangereux.
–Je vois, marmonna le Sith. Permets-tu que je te raccompagne jusqu'à chez toi, mon petit... ?
–Chloan, monsieur. Mais je peux rentrer tout seul, j'ai l'habitude, vous savez.
–Il se trouve que j'ai justement à parler avec ta mère. Rien de grave, n'aie crainte, ajouta Zilar en avisant l'air soucieux du garçon.
Le gamin ne répondit pas, mais le Sith le devinait sur la défensive. Une aura de peur mêlée de fureur l'entourait désormais.
Ils marchèrent longtemps, le Sith rongeant son impatience, guidé par les petites foulées de l'enfant.
–C'est là, fit enfin Chloan. Maman, annonça-t-il en franchissant le seuil, y'a un monsieur qui veut ...
–Jamais vous ne m'enlèverez mon fils ! hurla alors une femme d'une trentaine d'années qui attrapa Chloan illico pour le serrer possessivement, son regard haineux braqué sur Zilar.
–Du calme, madame, fit posément le Maître Sith pour temporiser. D'où vous vient cette idée folle ?
–Vous êtes un Jedi, non ? Vous vous habillez comme eux, en tout cas. Vous allez me prendre mon petit Chloan, et je ne le reverrais jamais !
Ainsi donc, on le prenait pour un Jedi ? Zilar ne releva pas l'insulte. Ekéros était-il un monde si éloigné pour que les souvenirs des antiques coutumes Jedi y soient encore si profondément ancrées ? Encore une fois, ses ennemis de toujours allaient servir ses plans.
–Je ne me suis même pas présenté. Je m'appelle Zilar.
–Mélane Skarn, fit-elle à son tour, réticente.
–Voyez mon grand âge. Je ne suis pas un Jedi kidnappeur d'enfant, juste un vieil homme venu finir tranquillement ses jours sur cette paisible planète, dans la méditation et la contemplation.
–Oh... je suis confuse, s'excusa-t-elle. Je croyais que...
–Vous avez cependant raison sur un point. Cet enfant a un potentiel incroyable. Pourquoi ne pas l'envoyer au Temple ?
–Hors de question. Il est tout ce qu'il me reste.
–Je vois. Non conscient de ses pouvoirs, cet enfant reste livré à lui-même... N'a-t-il pas encore provoqué de catastrophe ?
Contrite, Mélane avoua d'une voix brisée :
–Si... Il a déjà blessé un camarade de classe.
–C'était une simple gifle ! protesta Chloan.
–Qui lui a fracassé la mâchoire, continua Mélane en le foudroyant du regard. Je l'ai changé d'école, et depuis que je lui ai interdit de se battre, tout se passe bien.
–Voyez le résultat, commenta Zilar, sarcastique. Combien de temps avant qu'il ne succombe sous un coup mal dosé ? Combien de temps supportera-t-il cette vie misérable d'humiliations permanentes ? Ne craignez-vous donc pas, susurra-t-il à voix basse, qu'il bascule dans le Côté Obscur, devienne un monstre dirigé par la haine, jusqu'à ne plus reconnaitre...sa propre mère ?
Le Sith laissa planer le silence, intérieurement ravi de son petit effet. Il vit Mélane perdre graduellement ses couleurs comme elle passait de la colère à l'indignation, puis à la résignation.
–Cet enfant est un danger public, une véritable bombe à retardement, continua-t-il pour pousser son avantage. Regardez-le, voyez son visage tuméfié, ses ecchymoses...à cause de votre lâcheté, vous le condamnez à une vie de souffrances !
Brisée, anéantie, cherchant ses mots, Mélane se laissa tomber sur une chaise.
–Je... ne... je ne ...
Ses balbutiements se perdirent dans un sanglot. Satisfait, Zilar compta mentalement jusqu'à dix. Elle était ferrée.
–Je comprends votre douleur, fit-il en pressant ses mains, un air de profonde compassion sur le visage. Chloan me rappelle tellement...
Son regard se perdit dans le lointain et il s'interrompit, comme peu désireux de partager un passé douloureux.
–Et si vous... vous pourriez lui... apprendre ? hasarda Mélane, tandis qu'une lueur d'espoir renaissait dans ses yeux rougis.
–Je ne sais pas... c'est une si grande... responsabilité... soupira Zilar.
–Juste quelques heures de temps à autre, oh, je vous en prie, ne m'obligez pas à l'envoyer loin de moi !
–Je pourrais supposer que si la Force a guidé mes pas ici, c'était pour me confier une dernière mission. Je crains cependant que le Conseil ne voit cette incartade d'un mauvais œil.
–Nul ne le saura, je vous le promets. Vous êtes d'accord ? insista-t-elle.
Si le discours de Zilar l'avait abattue dans un premier temps, entrevoir cette perspective avait ravivé sa flamme de combattante. La tristesse et la douleur du vieil homme avaient été si poignantes... elle ne pouvait le laisser dépérir seul sans rien tenter. Une jeune compagnie lui ferait le plus grand bien, l'aiderait à chasser ses idées moroses.
–Laissons le choix au principal intéressé. Alors, Chloan, que désires-tu ? demanda Zilar.
–Je veux apprendre, Maître ! répondit le jeune garçon avec enthousiasme.
Le Sith sourit largement. Voilà qui récompensait sa précédente déconvenue. Ne restait plus qu'à orienter ce jeune esprit sur la voie de l'obscurité.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar tamose » Lun 10 Mai 2010 - 22:06   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Hopla, tout lu.

Déjà, j'aime bien l'idée et surtout la façon dont tu présentes les Sith et leur mentals. Pas juste de gros méchant qui tuent à tout va et basta, mais ils suivent un raisonement qui peut être rationnel.
J'aime bien l'insulte "Jedi" faite au Sith :D
J'aime bien ton style et ta façon de présenter les choses, même si les textes un peu cours ne permettent pas vraiment de s'immerger dans l'histoire.
Ca manque aussi un peu de description des alentours. Sans partir dans des détails, savoir une ou deux choses permettraient de mieux rentrer dans le contexte.

Ensuite, quelques expressions qui me semble étrange:

Pour parler du Sith, je trouve que tu utilise trop de "Il".

2ème texte:

ses bras maigres


"Ses maigres bras" passe mieux je trouve.

3ème texte:

Le garçonnet


Mouis, ça fait assez moche

Et aussi, comment sait-elle que c'est un Jedi? il vient de lui dire que non.
Sinon, les choses se font un peu trop rapidement. A peine la discussion commencé entre le Sith et la femme, elle est déjà vaincu.


Voila, c'est a peu près tout. Bonne continuation^^
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar Notsil » Lun 10 Mai 2010 - 22:10   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Merci ;)

Ouais, les descriptions, dans le feu de l'écriture, j'oublie :p
Et après coup, je me dis "tiens, elle est comment la maison, à l'intérieur ? Et leurs vêtements, sont comment ?"

Donc techniquement, elle le prend pour un Jedi visuellement parlant - avec une tite bure ^^

Bon, encore des points à améliorer pour la prochaine fois ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 20 Mai 2010 - 10:11   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ce texte là aussi se sera fait attendre...
:)

La rencontre est intéressante ainsi que le pacte passé avec le diable :wink:

en tout cas ton Zilar me rappelle Palpy dans son usage de la parole, un bon manipulateur !

La mère va-t-elle rester en vie assez longtemps pour voir son fils devenir un démon ?
Va-t-elle adopter l'idéologie de Zilar ?

Vous le saurez dans le prochain épisode...
:sournois:

Qu'on attend patiemment comme des grands !
(pas le choix en même temps)
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Minos » Jeu 20 Mai 2010 - 20:44   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Je suis fan de l'histoire depuis le début, et ce morceau ne fait pas exception. Ce Sith vu autrement que par des biais classiques est assez rafraîchissant.

C'est quand, la suite ?
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Den » Jeu 20 Mai 2010 - 21:37   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Que d'ingéniosités dans ce chapitre!
Comme mon cher ami Minos, je suis fan de l'histoire depuis les premières lignes et ça continue!
Modifié en dernier par Den le Jeu 20 Mai 2010 - 22:08, modifié 1 fois.
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5316
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Minos » Jeu 20 Mai 2010 - 21:39   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Den a écrit:Comme mon chère ami Minos

Ne fais pas mention de ma transsexualité sur le forum, s'il te plaît...
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Notsil » Jeu 20 Mai 2010 - 21:56   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Oh des révélations ^^

La suite, éventuellement rapidement, si j'arrive à avoir quelques idées sympa / écrire pendant la vingtaine d'heures de route prévues pour le week-end ^^ (et accessoirement insérer un paragraphe descriptif qui manque cruellement à cette partie).

Pour la tite histoire, quand j'ai écrit
–Je comprends votre douleur, fit-il en pressant ses mains, un air de profonde compassion sur le visage.
, je pensais à la tronche de Palpi quand il annonce d'un air profondément hypocrite qu'il prend les pleins pouvoirs - à regret :p
(chaque fois que j'ai relu ce passage je me suis marrée, ce qui n'était pas le but premier).
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Den » Jeu 20 Mai 2010 - 22:08   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ne fais pas mention de ma transsexualité sur le forum, s'il te plaît...
Voilà ! Les journalistes vont s'emparer de l'affaire! :x

Bon, j'ai corrigé la faute :siffle:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5316
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar tamose » Jeu 20 Mai 2010 - 22:12   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Notsil a écrit:écrire pendant la vingtaine d'heures de route prévues pour le week-end ^^ (et accessoirement insérer un paragraphe descriptif qui manque cruellement à cette partie).


Evite de le faire pendant la céré ou ce qu'il se passe après :D
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 22 Mai 2010 - 19:17   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Lu le dernier chapitre... Le reste est toujours bien fait, ça se lit avec plaisir, mais j'ai trouvé que le dialogue avec la maman était effectivement assez vite expédié, il faut quand même être un peu cruche pour se laisser emmener en vaisseau aussi vite :neutre:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Ven 28 Mai 2010 - 18:31   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Zut, effet raté donc ;)
Bon, en même temps, je me voyais mal y passer trois plombes, mais ça aurait pu être approfondi aussi :s
J'ai même pas mis à profit mes heures de route (entre la conduite et la prise de photos de cailloux, y'a des priorités ^^), je compte quand même peaufiner l'ensemble, heu, un jour ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 28 Mai 2010 - 22:14   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Notsil a écrit:accessoirement insérer un paragraphe descriptif qui manque cruellement à cette partie


Notsil a écrit:entre la conduite et la prise de photos de cailloux, y'a des priorités ^^


Je me suis permis de faire ce rapprochement...

-> je sens qu'on va avoir droit à la description d'un caillou dans ses moindres détails, ça va être mémorable !
:sournois:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Ven 28 Mai 2010 - 22:24   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Carrément ;)
Faudra bien qu'il se construise un sabrelaser :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 28 Mai 2010 - 22:41   Sujet: Re: L'apprenti Sith

ah ouais c'est vrai...
mais pas avec un caillou de base à la place du cristal quand-même :(

Ou alors il aura un manche en roche, style pierrafeu jedi
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Ven 28 Mai 2010 - 22:53   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Tu verras ça ;)

J'ai tout plein d'idées, faut que je prenne le temps de coucher tout ça sur papier ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 28 Mai 2010 - 23:14   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ben en tout cas l'idée est intéressante ; on dirait qu'on va suivre Zilar et son apprenti sur des années, ça me branche vraiment de suivre la formation d'un sith... surtout que ton maître est original.
(Et ça me fait penser à mon histoire dans laquelle le maître sith a aussi voyager dans la galaxie à la recherche d'un apprenti, même si ça n'est pas raconté d'entrée de jeu)

Je sens que la suite va me plaire, même si je crois n'avoir aucune idée de ce qui va se passer. Et j'avoue que je ne me pose pas la question, je préfère être surpris !

:wink:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Ven 28 Mai 2010 - 23:43   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ouaip en fait j'ai plusieurs tites scènes dans ma tête, j'essaie ensuite de faire d'autres scènes "liens" pour avoir un ensemble plus ou moins cohérent ;)
A priori on devrait donc les suivre quelque temps, de façon plus ou moins surprenante (j'espère ^^).
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Notsil » Ven 09 Juil 2010 - 22:29   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Bon, pour l'instant j'ai eu la flemme de retoucher la partie 3, donc la description de la maison de Chloan et de sa môman attendra une autre scène :p

En échange, la 4ème partie, qui promet tout plein d'action :p

4. Premières leçons.

Zilar contempla son salon d'un air satisfait. Les murs ocre, en pierre naturelle, restaient certes nus, mais le tapis épais qu'il avait dégotté suffisait à camoufler cette impression de vide. Il avait toujours aimé le noir, cette couleur qui aspirait la lumière, qui prenait sans donner. Etrange comme le noir était associé aux Sith, qui pourtant combattaient avec un sabrelaser, arme de lumière par sa nature même.

La lumière s'opposait aux ténèbres... en avait-il toujours été ainsi ? Nombre de Jedi avaient pourtant commis ce qu'ils reprochaient aux Sith, au nom de leur "justice" et des valeurs qu'ils considéraient comme incarnant un idéal de vie.
Zilar avait depuis longtemps compris qu'il en était autrement. L'égalité et la justice n'étaient que des mythes. Comment penser que des milliards d'êtres pensants souhaitaient vivre dans le même schéma ? Il était beaucoup plus intéressant de vivre pour soi, et non à travers les autres. Le Maître Sith n'était pas l'un de ces illuminés désireux de remodeler la galaxie pour instaurer un ordre parfait. Ni pour unifier les peuples et imposer une paix par la peur. Ces tentatives avaient d'ailleurs échoué. La Force n'était pas un lac placide, mais un cours d'eau bondissant.

Non, la vision des Sith que son maître lui avait transmise était beaucoup plus conforme à sa philosophie. Il était impossible de chercher à faire disparaitre les Jedi, tout comme il était impossible que ces derniers éradiquent un jour les Sith. Car leurs valeurs et leurs idéaux étaient universels, et chaque jour naissaient des centaines, des milliers, de jeunes gens sensibles à la Force, susceptibles de devenir Jedi ou Sith selon leur affinité avec elle.
Les Jedi comme les Sith n'étaient finalement que les gardiens de techniques et secrets découverts à travers des années d'études de la Force. Nombreux étaient pourtant ceux qui, méfiants, n'avaient jamais consigné leurs découvertes - notamment chez les Sith, où le pouvoir était jalousement gardé.

La connaissance restait le vrai pouvoir. Sa transmission était désormais son rôle.
La porte s'ouvrit dans un grincement désagréable. Zilar referma son livre d'un geste sec.
- Tu es en retard.
- Je suis désolé, j'ai ...
- Les excuses ne sont que des mots.
Avisant les vêtements déchirés de son disciple, il ajouta :
- Combien de temps comptes-tu les laisser faire ?
Penaud, Chloan ne répondit pas. Le Maître Sith soupira.
- Comment peux-tu prétendre être le protecteur attitré de cette Cinabre si tu te prends une raclée chaque soir ?
- Ils ont trop forts, et trop nombreux...
- Tu n'attaques pas le problème sous le bon angle.
- Comment ça ? demanda Chloan, à la fois perplexe et intéressé de trouver une solution.
- Ta soumission n'est pas une solution.
Le jeune garçon attendit une suite... qui ne vint pas.
- Nous verrons cela plus tard. Assieds-toi là, fit Zilar en désignant l'un des deux fauteuils encadrant un tapis charbonneux.
Chloan obtempéra, loin de l'enthousiasme débordant dont il avait fait preuve la veille. Le Maître Sith disparut quelques instants dans la cuisine, avant de ramener une théière fumante, dont il se servit un grand verre. Il s'installa confortablement dans le dernier fauteuil, en face de Chloan, ajustant les coussins pour soutenir ses lombaires.

Après dix minutes durant lesquelles il n'avait pas osé bouger, Chloan se lança :
- Heu, excusez-moi, je dois faire quoi ?
- Silence. Concentre-toi, et écoute.
Impressionné par le ton sec et sévère, le jeune garçon ne pipa mot. Se concentrer, mais sur quoi ? Cette nouvelle vie de Jedi lui avait paru excitante, elle se révélait déjà ennuyante. Si seulement Cinabre était là... Il aurait pu sans problème se concentrer sur elle, il n'en doutait pas. Les fugitifs instants où il l'apercevait étaient si peu nombreux...
Le temps semblait s'étirer à l'infini. Quand Zilar commencerait-il son instruction ? Le Maître buvait son thé lentement, à petites gorgées précautionneuses, et ne paraissait pas du tout disposé à consacrer son attention à une autre activité.
Chloan soupira. Son fauteuil se révélait inconfortable, sûrement un ressort qui avait sauté dans ce matériel obsolète. Il eut beau se tortiller, il ne parvenait pas à trouver une position agréable et il finit par s'immobiliser totalement après le coup d'œil courroucé de Zilar.

La nuit tombait, et il put avoir un aperçu de toutes les nuances du coucher du soleil, qui passa d'un rouge-orangé à un bleu outremer avant de glisser vers une faible lueur jaunâtre comme l'éclairage public prenait le relais de l'astre défaillant.
Alors que l'obscurité envahissait la pièce, Zilar, toujours absorbé par une quelconque contemplation du contenu de son verre, fit un bref geste du doigt. L'éclairage se mit en marche, repoussant les ténèbres.

Un mouvement attira son attention. Une araignée filait sur le mur, l'ombre de son corps se détachant sur l'ocre. Ses huit pattes s'agitaient frénétiquement comme elle gagnait le recoin entre une poutre et le plafond. Plusieurs secondes s'écoulèrent sans qu'elle ne reparaisse, et Chloan comprit qu'elle était sûrement absorbée par la création de sa toile. Il laissa échapper un soupir. Cette distraction n'avait finalement été que momentanée. Et Zilar ne semblait toujours pas s'intéresser à lui... Combien de temps lui faudrait-il encore patienter ? Le thé devait être froid, à présent. La vapeur s'était condensée sur les parois transparentes, sur lesquelles quelques gouttelettes glissaient paresseusement. Parfois, les feuilles infusées laissaient échapper une goutte du précieux liquide qu'elles retenaient. Chloan pouvait distinguer la petite bulle de liquide, dont le volume augmentait peu à peu, qui vacillait dans la lutte entre la capillarité et la gravité, dont un simple "ploc" trahit finalement la victoire de cette dernière, au terme d'un terrible suspens de plusieurs secondes.

Le jeune garçon se renversa dans son fauteuil, amer. Comme il aurait préféré être rentré chez lui ! La corvée de vaisselle lui paraissait un luxe. Au moins il se sentait utile. Le vieil homme lui avait seulement rabâché son discours, sans lui apprendre quoi que ce soit. Etait-ce cela, être un Jedi ?
Le plafond méritait d'être repeint, observa-t-il comme ses yeux vagabondaient au gré de ses pensées. Des morceaux de plâtre s'étaient détachés ça et là. Il en compta dix-neuf. Devenue irrégulière, la surface créait un jeu d'ombres et de lumière à partir du seul lustre de la pièce.
Nul bruit ne parvenait de la rue, peu fréquentée. Seules flottaient dans l'air les effluves mentholés du thé froid. Rien d'autre que cette inactivité forcée. A désespérer.
- Oh, mais c'est qu'il se fait tard, fit soudain Zilar en consultant son chrono. Ta mère va s'inquiéter si tu n'arrives pas à l'heure pour le diner. Allez, file, la leçon est terminée pour aujourd'hui.
Chloan referma la porte sans répondre, avec suffisamment de force pour que Zilar esquisse un sourire satisfait.

Il s'était à peine écoulé deux heures.

....
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar tamose » Sam 10 Juil 2010 - 10:06   Sujet: Re: L'apprenti Sith

J'aime bien ce passage, avec la vision des Jedi et Sith de Zilar. La façon dont il exacerbe la colère de son élève doucement, patiement.
Plus de descritpion aussi.

Une chose me "choc" dans un terme employé:

Notsil a écrit:le jeune garçon ne pipa mot.


Je trouve ce terme moche, mais ça vien peut-être de moi.

J'attend la suite :jap:
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 10 Juil 2010 - 11:06   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Non mais MDR, il n'est pas un peu cinglé, ton Zilar? :x

En tous cas, j'aime bien sa vision des Jedi et des Sith :o
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Sam 10 Juil 2010 - 11:45   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Merki ;)

Le terme n'est pas en effet des plus jolis, je devais être à court de synonymes. Les descriptions, je crois que j'ai encore du mal à doser, soit j'en met 3 tonnes (mais le contexte s'y prête ^^), soit très très peu, m'enfin j'essaie de toujours m'améliorer sur ce point, donc j'ai bon espoir de réussir à trouver un certain équilibre ;)

Pourquoi tu trouves Zilar cinglé, au passage, Mitt ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 10 Juil 2010 - 12:15   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Je ne sais pas, je trouve la formation qu'il dispense assez curieuse^^
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Dark Sheep » Lun 12 Juil 2010 - 10:01   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ah !
Un nouveau passage de l'histoire de Zilar et Chloan :)
Ca faisait un moment... mais ça fait plaisir de les retrouver !

Ton maître sith désireux de transmettre l'héritage de l'Ordre me plaît beaucoup, c'est bien d'avoir un "big boss du côté obscur" désireux d'autre chose que d'asservir le monde, ça change.
Ses deux heures de cours étaient assez passionnantes dis moi :transpire:
J'ai hâte de voir ce que donnera la suith !
Modifié en dernier par Dark Sheep le Mar 13 Juil 2010 - 9:58, modifié 1 fois.
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Minos » Lun 12 Juil 2010 - 20:31   Sujet: Re: L'apprenti Sith

C'est marrant, pour une fois y'a que moi qui ai trouvé le passage assez faible. :D
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Notsil » Lun 12 Juil 2010 - 20:50   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Merci ;)

Comme quoi tu es aux antipodes des autres lecteurs ^^ Et faible, ça dépend quand quel sens... genre y'a pas de baston, ou ça n'apporte pas grand chose à l'histoire à tes yeux ?

Zilar reste un Sith, je me méfie de la tendance que je pourrais avoir à en faire un "gentil-méchant" :)
Après, pourquoi il se prend la tête à faire genre qu'il enseigne la philosophie Jedi pour former un futur Sith... On va dire qu'il va trouver un certain plaisir quand son apprenti se rendra compte qu'il incarne en fait l'opposé de ce qu'il aurait pu souhaiter en 1er lieu ;)

Après ouais, il est peut-être encore un peu jeune pour prendre conscience de pas mal de choses, et peut-être trop jeune aussi pour réagir ainsi. J'aurais peut-être dû insister sur le fait qu'il est super trop impressionné pour oser parler ; parce qu'un gamin, c'est plutôt dans le genre "quand est-ce qu'on arrive ?" toutes les 10 secondes, en fait...
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Siobhan » Ven 16 Juil 2010 - 17:16   Sujet: Re: L'apprenti Sith

J'aime beaucoup, c'est original et très agréable à suivre ^^ Vite la suite :D
"... Je m'engage dans les ténèbres où j'ai trouvé la vraie vie
Dans la mort de la lumière."
Siobhan
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 45
Enregistré le: 19 Jan 2010
Localisation: Paris
 

Messagepar Titi77 » Lun 19 Juil 2010 - 15:16   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Bon, j'ai envie de pinailler alors c'est parti :)

- Déjà, même remarque que d'autres
la sombre facette de la Force
C'est bof :)
- Un sabre laser n'a pas de crosse mais une poignée (enfin il me semble)
- Question débile : pourquoi Malk peut-il voir le code de la porte grâce à la Force alors qu'il s'agit d'un machine ? Je croyais que la Force et les machines ne collaient pas bien ensemble ?
- Un Sith qui pleure (ch2) ???????? WTF ? Je le verrais plutôt hurler, serrer les poings, casser un rocher avec la Force... Tu m'as surpris :)
Vous vous habillez comme eux, en tout cas.
Super l'anonymat :)

Comme tu l'as mentionné au début du topic, l'histoire est classique, trop même. Mais le traitement l'est aussi. Pour moi, le nouvel apprenti (même si je reconnais qu'il pouvait être inattendu) est finalement logique. En tout cas, il a bien le profil :)
Par contre, j'aimerais bien que tu détailles un peu plus la conception de la Force qu'a le Sith, ça me paraît intéressant.
"And gradually their bittersweet laughter floated from the wooden table [...], up, ever up into stars too numerous to count [...], vectoring out across space and time, as if destined to be heard in galaxies far, far away..."
The Unifying Force
Titi77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 675
Enregistré le: 05 Jan 2007
 

Messagepar Notsil » Lun 19 Juil 2010 - 20:58   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Merci ;)

Voyons donc ça ; facette semble faire l'unanimité contre elle, bon, soit à retenter de placer dans un meilleur contexte et mieux entourée, soit à abandonner définitivement :p
En effet pour crosse, il me semblait l'avoir déjà lu quelque part, possible que j'ai confondu ou autre ceci dit. Ça dirait peut-être mieux avec une arme "à la Dooku" qui a un manche recourbé ^^
Pour ta question, en effet j'admets que c'est une solution de facilité, dans les bouquins ils "bypass" souvent des portes ou autres systèmes de sécurité de cette façon. Je ne pense pas que ce soit des interactions avec la machine, plutôt un "ressenti" sur la fréquence et l'ordre d'appui des touches ? (ok, vu comme ça, ça parait bien tiré par les cheveux :p).

Quant au "pleurer", j'ai revu le passage, c'est vrai que ça peut surprendre, dans mon esprit il est tellement déprimé sur l'instant qu'il est totalement désespéré et au-delà de toute envie de casser du cailloux (j'aurais pu en faire un bon géologue ^^).

Pour l'histoire classique, normal que ça le soit encore un peu, c'est censé basculer un peu plus tard (sauf que je traine :p). Enfin j'espère que ça sera perçu comme moins classique ;)

Marrant parce que je ne pensais pas vraiment développer forcément en profondeur la perception de la Force du Seigneur Sith, ceci dit il est possible qu'on en apprenne plus une fois que j'en saurais davantage moi-même :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Titi77 » Lun 19 Juil 2010 - 22:08   Sujet: Re: L'apprenti Sith

plutôt un "ressenti" sur la fréquence et l'ordre d'appui des touches ?

Effectivement, un "ressenti" du passage de la dernière personne a être entrée... Une légère trace dans la Force...

ceci dit il est possible qu'on en apprenne plus une fois que j'en saurais davantage moi-mêm

En tout cas, je pense que tu as mis le doigt sur un truc vraiment intéressant. Quelque chose qui nous change du light vs dark habituel. Est-ce le résultat de ta poursuite des lectures au-delà du NOJ ?
"And gradually their bittersweet laughter floated from the wooden table [...], up, ever up into stars too numerous to count [...], vectoring out across space and time, as if destined to be heard in galaxies far, far away..."
The Unifying Force
Titi77
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 675
Enregistré le: 05 Jan 2007
 

Messagepar Notsil » Mar 20 Juil 2010 - 10:10   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Je ne saurais pas vraiment te dire. Peut-être une influence inconsciente ^^ Mais Côté Lumineux, Côté Obscur, où est la fine limite entre les 2 ? Si tu es vraiment du Côté Lumineux, pourquoi tu tues des gens, même si "c'est pour le bien du plus grand nombre" ? Et pareillement, si tu es du Côté Obscur, dois-tu chercher à éradiquer l'ensemble des êtres vivants de la galaxie (se retrouver à 2, ça serait se sentir un peu bête, soudainement), et peux-tu sinon contrôler ces êtres-là pour qu'ils t'obéissent ? (ça me semble un poil difficile ^^).
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 13:22   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Hop hop, vlà la partie 5 ;)

Où l'action est presque aussi présente que dans la partie précédente :p

5. Déclic

Quatre fois Chloan s'était rendu chez Zilar. Quatre fois le Maître l'avait installé dans ce même fauteuil inconfortable. Quatre fois il avait passé la soirée à attendre, rongé par l’ennui le plus profond, que Zilar termine son thé.
Il ne supportait plus cette odeur mentholée, synonyme d'écœurement et de frustration. Le jeune homme s'efforçait pourtant d'être patient ; un Jedi n'incarnait-il pas le calme et la sérénité, après tout ?

Mais Zilar ne parlait pas. Nul mot prononcé sinon pour l'accueillir et le congédier. Chloan connaissait la pièce par cœur, il aurait pu la décrire au millimètre près. Comment le Maître pouvait-il lui enseigner quoi ce soit en gardant le silence ? Il ne comprenait pas.

Huit jours s'étaient écoulés depuis sa première rencontre avec Zilar, et son amertume allait croissant. La perspective de passer une autre soirée dans ce maudit fauteuil était insupportable. Sans qu'il en ait conscience, la colère et la frustration s'accumulaient en lui, cherchant un exutoire. Ce soir-là, il quitta l'école d'un pas rageur. Hors de question qu'il passe encore une soirée à respirer cet arôme de menthe. Il devait trouver le courage de dire au Maître ce qu'il avait sur le cœur.

Comme un soir sur deux, Zilar attendait Chloan. Il ne fut donc pas surpris lorsque la porte s'ouvrit, quoique plus brusquement qu'à l'accoutumée.
– J'en ai assez ! s'écria le jeune homme.
Cette fois, il ne se laisserait pas faire. Il ne le voulait plus. Sa colère s’était nourrie de ses sentiments refoulés comme chaque foulée le rapprochait de la maison de Zilar. C'était injuste qu'il doive passer des soirées entières à attendre le bon vouloir d'un vieil homme.
Zilar ne parut pas impressionné par l'éclat du jeune garçon. Il se contenta de le toiser au travers de son verre de thé.
– Bien, tu auras mis le temps, déclara-t-il posément. Tu es donc décidé à agir ?
Chloan fut abasourdi. Alors c'était ça, ce que manigançait ce vieux fou depuis le début ?
Zilar avisa l'air perplexe de son élève et sourit.
– Nous ne sommes pas de vulgaires droïdes. Nous avons des émotions, il faut savoir les laisser s'exprimer, de temps à autre. Dois-je en déduire que tu es prêt ?
– Prêt à quoi ? demanda Chloan, soudain inquiet.
– Pour vivre ton présent, tu dois te libérer de ton passé. Viens.

Le Maître l'entraina dans les rues étroites de Kérésa. Désemparé, à la fois inquiet et heureux, Chloan se demandait ce que Maître Zilar souhaitait absolument lui montrer. Jusqu'à ce qu'il aperçoive ses trois tourmenteurs. Zilar comptait-il le débarrasser de cette plaie ? La perspective le réjouissait. Le soulagement l’emporta sur l’inquiétude.

Assis sur des cartons sales dans le fond d'une impasse, les trois gamins interrompirent leur conversation comme Zilar et Chloan s'approchaient.
– Alors ce sont eux, commenta le Maître Sith.
– Qu'est-ce que vous voulez, le vieux ? lança le plus âgé.
– Impolis et irrespectueux. Bien, ils sont à toi.
– Moi ? Mais...
– Oh, c'est notre petit Chloan, fit le garçon blond avec un grand sourire.
Ses acolytes se levèrent.
– Qu’est-ce que tu viens faire dans le coin ? Tu as parlé, c’est ça ?
Zilar observa en connaisseur les techniques d'intimidation classiques. Leur rapprochement pour former une masse compacte impressionnante. Le craquement des articulations, lent et délibéré. Le sourire, promettant douleur et souffrance.
– Vous... Vous n'allez pas... me laisser seul ? fit Chloan, la peur inscrite sur ses traits livides.
– Tu as décidé d'agir, non ? En voici l'occasion, rétorqua Zilar.
– Mais...
– Cesse de tergiverser. Tu veux protéger Cinabre? Eradique le mal à sa source.
– Je ne sais pas me battre !
– Alors apprends. Chaque technique trouve sa source dans un instinct naturel. Fais confiance à tes émotions. Laisse-les te guider sur la voie...

Les dernières paroles de Zilar furent à moitié étouffées par les cris d'encouragement des trois garçons. Le Maître Sith avisa un banc et s'y installa pour profiter du spectacle. Il coupait également toute retraite, ce dont les jeunes gens ne s'étaient pas encore aperçus.

Comme il le prévoyait, Chloan fut submergé en un instant. Une grêle de coups donnés sans pitié s'abattait sur lui, ne lui offrant aucun répit. Il hurlait de douleur, et sa souffrance irradiait dans la Force. Zilar s'en délectait. Il fallut plusieurs minutes pour que le Maître Sith détecte enfin un changement dans l'aura de Chloan. Avait-il fini par comprendre que seule l'action pourrait sauver sa chère Cinabre ?
Oui, de façon nettement perceptible, la colère pulsait en lui. Zilar ne savait pas ce qu'avaient bien pu dire ou faire les trois garçons pour le pousser à bout ; et il s'en moquait, car le résultat était là : Chloan allait accomplir ses premiers pas dans le Côté Obscur de la Force.

Sa passivité s'effaça, et il commença à répondre aux coups de ses bourreaux. Il griffa, cogna, mordit tout ce qui passait à sa portée. Surpris par ce brusque changement, les compagnons réagirent et s'adaptèrent. Le gentil garçonnet se métamorphosait en féroce gundark, mais ils n'avaient pas encore réalisé qu'ils avaient perdu toute chance de le soumettre.
Chloan redoubla d'agressivité face au regain d'énergie de ses tourmenteurs. Il bondit, virevolta, frappa des mains et des pieds, distribua force coups de coude et de genoux, n'hésita pas à saisir le blond au collet pour lui asséner un coup de tête qui lui brisa le nez et laissa une trainée sanglante sur son front.

Dans le regard de Chloan brillaient les étincelles de la folie. Les gamins comprirent qu’il était devenu dangereux. Il aurait été sage de battre en retraite, mais le chef ne pouvait reculer sous les yeux de ses troupes sans passer pour un lâche.
Tandis que ses acolytes, apeurés, se repliaient derrière lui, il dégaina sa vibrolame. Il ne s'en était encore jamais servi autrement que pour intimider les plus récalcitrants ; il était temps de discipliner cet avorton.
D'un grand geste de son bras armé, il fit reculer Chloan. Ce n'était plus un gamin terrorisé, alors il devait se montrer prudent. Il n'avait pas gagné le prestige de son poste en agissant avec inconscience. Ils avaient maitrisé la situation au départ, elle leur échappait désormais. La fuite lui paraissait une option de plus en plus tentante, et tant pis pour son amour-propre. Avant qu'ils ne parviennent à une décision, Chloan se ramassa et bondit.

Dans l'ombre, Zilar sourit.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar tamose » Mar 10 Aoû 2010 - 13:44   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Lu.
Toujours sympas de voir l'éveil d'un Sith, mais la je trouve que c'est trop court et on n'a du mal à suivre le cheminement, le ressenti du garçon. LE fait de poser le lecteur du point de vue du Maître casse un peu la lecture, surtout lorsque les combats commencent.
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 13:47   Sujet: Re: L'apprenti Sith

C'est voulu que je garde le point de vue du Maître pour l'instant (quoique l'apprenti commence doucement à s'imposer de temps en temps). Mais il est sûr que du coup c'est bien moins intense ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 10 Aoû 2010 - 14:13   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Tiens donc, une suite !
Ici aussi ça avance ; Chloan se décide enfin à agir, et c'est tant mieux, il fait ses premiers pas sur le chemin de la violence qui devrait le mener vers le côté obscur et ça, nous, on en est content :)
Par contre tu nous coupes violemment sur la fin là !
:evil:

Que va-t-il se passer avec la vibrolame ??
Que d'émotions... :)
On peut dire que tu gères le suspens !

Allez, vite fait bien fait, une suite à ce combat d'enfants :oui:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 16:42   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Vite fait la suite ? T'as raison, faut de l'espoir :p

Ca dépendra du temps que je trouverai entre 2 cartons :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar tamose » Mar 10 Aoû 2010 - 17:01   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Oublie pas la machine aussi^^
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 17:09   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Heu, quelle machine ? ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar tamose » Mar 10 Aoû 2010 - 18:31   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Celle que tu voulais mettre dans la voiture^^
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 18:38   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ahhhhhhhhh ;)
Elle va servir encore un peu, elle :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 10 Aoû 2010 - 18:40   Sujet: Re: L'apprenti Sith

J'aime bien les méthodes d'enseignement de ton Sith^^

Maintenant, la question inévitable avec ce passage: c'est toi qui t'es inspirée de Pecivounet, ou l'inverse?^^
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Mar 10 Aoû 2010 - 18:46   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Je crois qu'on devait avoir plus ou moins les mêmes idées à la base ^^ Pour l'Apprenti Sith j'ai des idées de "scènes" qui me trottent dans la tête depuis 2-3 ans, et Pjeis écrit aussi ses Mémoires depuis quelques temps, bizarrement on tombe parfois sur les mêmes clichés :p
Dur de faire un Sith original ;) (mais mon mien évoluera pas comme le sien, même si on pourrait presque parler d'une "base commune", finalement ^^).
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 10 Aoû 2010 - 18:51   Sujet: Re: L'apprenti Sith

La différence, c'est aussi que c'est le maître qui est mis en avant pour l'instant.
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5578
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darkliser » Jeu 12 Aoû 2010 - 13:40   Sujet: Re: L'apprenti Sith

J'ai tout lu enfin !

Alors, je n'ai rien à redire concernant la qualité de l'écriture, c'est fluide.
Pour l'histoire, c'est interessant et ma foi surprenant. Ce Maître Sith a de la patience alors que je pensais qu'il allait directement kidnappé le petit et le faire adhérer au Co d'une quelconque et horrible manière. C'est vrai qu'il aurait été préférable d'avoir le ressenti du petit lorsqu'il se bat mais bon pas grave, ça viendra surement.

En gros, c'est pas mal et l'aspect original me plait

bonne continuation !
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Den » Jeu 12 Aoû 2010 - 14:01   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Ton Maître Sith est très intéressant à suivre décidément! J'aime beaucoup ses méthodes d'enseignement! Je lui découvre un petit côté Obi-Wan version darkside 8)
Comme je te l'ai déjà dit, cette partie de l'histoire est très intéressante et nous permet de bien prendre mesure de l'évolution du jeune apprenti! Un Grand Sith en devenir, m'est avis!
J'attendrais donc avec impatience la suite, qui sait pour un nouvel enseignement bien surprenant! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5316
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Code 44 » Jeu 12 Aoû 2010 - 16:10   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Den a écrit:Ton Maître Sith est très intéressant à suivre décidément! J'aime beaucoup ses méthodes d'enseignement! Je lui découvre un petit côté Obi-Wan version darkside 8)


Un petit côté comme ça ? :diable:

http://www.ultimateps3.fr/upload/big/dark_obiwan_01.jpg
http://xspblog.com/wp-content/uploads/2 ... arko1k.jpg
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Notsil » Jeu 12 Aoû 2010 - 16:55   Sujet: Re: L'apprenti Sith

Énormes les images ;)

Et merci pour vos avis :)
Après tout, on est rarement forcé à servir le Côté Obscur, on le choisit de son plein gré :p Mais les raisons sont parfois autres que la quête de puissance et de pouvoir ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2365
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations