/Fan Fiction/ Alpha TR-8

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Stormtrooper lambda » Mer 13 Sep 2017 - 23:32   Sujet: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Salut ! :hello: Je lance ma première fan-fiction sur le forum. Elle se passe dans un camp de concentration impérial peu avant l'épisode 4. La planète, la prison et certains personnages proviennent du livre "Planets collection" de West End Games pour le jeu de rôle Star Wars d6.
Ce lien permet d'avoir le synopsis en mode "intro star wars" (il y a image de la deuxième étoile noire mais que je n'ai pas pu enlever, si vous connaissez de meilleurs sites n'hésitez pas à les partager) : https://brorlandi.github.io/StarWarsInt ... aHHrkK4wfL
Si le lien ne marche pas ou que vous avez la flemme :

4 mois avant la bataille de Yavin

Le terrible Empire Galactique contrôle la majeure partie de la galaxie. Pour maintenir sa domination sur des milliers de planètes, l'armée impériale a créé des camps de travail où sont envoyés opposants au régime, criminels et rebelles.
La planète Rordak est connue pour abriter l'une des plus célèbre colonie pénitentiaire de l'Empire, s'évader est théoriquement impossible.
Shad'seca un jeune Twi'lek membre de l’Alliance Rebelle est déporté dans cet enfer carcéral...

Je publierai un chapitre chaque dimanche à 16 heures pour que vous ayez quelque chose à vous mettre sous la dent pour le goûter :lol:. J'espère que mon récit ne sera pas aussi nul que cette blague ! Ce n'est pas un très bon rythme de parution mais ça me permettra d'être certain d'avoir un chapitre à publier, si j'en ai beaucoup d'avance je pourrai en publier plusieurs à la fois.

Bien sur je serai ouvert aux conseils donc n'hésitez pas.

Rendez-vous dimanche 17 septembre pour le prologue et le premier chapitre.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Jeu 14 Sep 2017 - 12:20, modifié 1 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Jeu 14 Sep 2017 - 9:47   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Bienvenue dans le coin des Fic' ! :)

Ton synopsis est alléchant, je suivrai ce texte avec attention !
Concernant ton rythme de publication, je pense que c'est suffisant. Poster trop a la fois risque de perdre tes futurs lecteurs - lire une fic' ça prend du temps ;)

Bon courage pour l'écriture !
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 14 Sep 2017 - 10:20   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Bienvenue dans la section Fan-Fictions ! :hello:

Effectivement, le rythme d'un Chapitre par semaine me semble plutôt bon, et convient à l'ensemble des lecteurs du forum. Cela permet à tous d'avoir le temps de lire, et de ne pas se décourager devant la perspective trois ou quatre Chapitres d'affilée ! :oui:

Je suis aussi d'accord avec LL-8, ton synopsis est très intéressant ! Par conte, tu n'es pas obligé de le mettre en spoiler, je pense qu'il intéressera tous les lecteurs... :wink:

Rendes-vous dimanche, donc, pour le début de ton récit !
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5390
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Jeu 14 Sep 2017 - 13:24   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Dans la présentation des récits, Ta fan fic serait du Legends! du Legends? C'est du Legends :love: :love: ? Place, place! Chaud devant! Laissez passer! Laissez passer, c'est pour moi!

Ce ne sera pas aussi jouissif qu'une vapodouche torride avec Dark Talon mais ca m'ira quand même :paf: ..
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea 1ère partie, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1550
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Jeu 14 Sep 2017 - 13:50   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

C'est bien du Lengends.
Dark Talon ne sera malheuresement pas présente mais il y aura des vapodouches enfin j'en dis pas plus.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Jeu 14 Sep 2017 - 18:30   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Comme mes camarades l'ont dit plus haut, le synopsis semble intéressant. Affaire à suivre...

Et un chapitre par semaine est largement suffisant, c'est le rythme adopté par beaucoup d'auteurs :oui:
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 17 Sep 2017 - 16:01   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Voici le prologue et le premier chapitre de mon récit :

Prologue



Texte gravé sur la paroi de la soute du vaisseau l'Osprey


Je m'appelle Shad'seca, je suis né et j'ai grandi dans le Centre Impérial aux niveaux intermédiaires. J'ai toujours voulu être pilote, enfant j'avais joué à tous les jeux-holos de pilotage. À 12 ans je souhaitais rejoindre l'Académie Impériale et devenir pilote de chasse, mes parents durent m'expliquer qu'un Twi'lek ne serait jamais accepté dans la Marine. Je me suis donc rabattu sur le civil, à l'âge de 16 ans j'ai intégré une école de pilotage de cargos légers. À époque je traînais dans les cantinas, je prenais des épices et collectionnais les conquêtes. Un jour, des stormtroopers sont venus chez moi, ils ont tué mes parents mais j'ai réussi à leur échapper. Plus tard, j'ai appris qu'ils avaient été envoyés par un général dont j'avais engrossé la fille, il n'avait pas supporté qu'elle porte dans son ventre un bâtard.
Après quelques mois de cavale j'ai rejoint la Rébellion où je suis devenu pilote de chasseur. Mes premières missions furent d'escorter des vaisseaux de ravitaillement mais rapidement je dus participer à des escarmouches contre l'Empire. Il y a un mois, j'ai pris part à une mission ayant pour but d'attaquer un vaisseau transportant les soldes d'une garnison impériale, c'était un piège, à la place des crédits il y avait des dizaines de spacetroopers. Ce fut un massacre et je crois être le seul survivant rebelle. Ils m'ont condamné d'office à perpétuité, on m'a donné un numéro que j'ai vite oublié et maintenant je suis enchaîné dans un vaisseau en direction d'une prison au fin fond de la bordure extérieure.


Chapitre 1



Le lieutenant Rendon observait la cinquantaine de prisonniers amassés derrière les barreaux, deux soldats de la Marine impériale se tenaient à ses côtés. La masse de criminels entassés depuis une semaine produisait une très mauvaise odeur, un parfum d'excréments, d'urine et de transpiration. Cela ne gênait pas l'officier, se transfert de prisonniers était son centième, il avait appris à apprécier ce fumet : quand il était aussi fort ils arrivaient aux termes du voyage vers la bordure extérieure.
Rendon reçut un appel depuis son comlink.
- Mon lieutenant, nous nous apprêtons à sortir de l'hyperespace."
- Très bien Maxir, je vous rejoins.
Il monta un escalier métallique rouillé, traversa une coursive tout aussi corrodée et pénétra dans le cockpit. Deux pilotes étaient assis devant la console de commande. Le sous-lieutenant Maxir Tane se tenait en retrait près du poste de communication longue portée, c'était un petit homme enrobé, discret mais efficace ; il secondait Rendon depuis des années. Ce dernier s'assit sur un fauteuil et boucla sa ceinture quelques secondes avant que le vaisseau ne sorte de l'hyperespace. La décélération produisit une secousse dans tout le vaisseau. Les bruits des chaînes s’entrechoquant dans la soute résonnaient dans tout l'appareil.
À travers le pare-brise de transpacier on pouvait voir une petite planète grisâtre, plusieurs vaisseaux militaires étaient en orbite autour du corps céleste, le lieutenant reconnu deux Destroyers stellaires de classe Impérial-I et un Croiseur lourd de classe Interdicteur Im-418. L'officier put aussi voir des satellites ayant une forme de parapluie, des Obscurcisseurs Orbitaux, une arme expérimentale destinée à priver une zone des rayons du soleil. Un hologramme apparu derrière Maxir, c'était un humain portant un uniforme impérial.
- Je suis le commodore Crix Feles, du destroyer Dominion, vous êtes dans une zone militaire à accès restreint veuillez vous identifier.
- Nous sommes l'Osprey, vaisseau prison de classe Concealer, répondit Maxir, nous transférons des prisonniers vers le camp Alpha TR-8. Je vous envoie nos codes d'accès.
- Vos codes sont corrects vous pouvez accéder à Rordak, des chasseurs vont vous escorter.
Alors que le vaisseau amorçait sa descente deux TIE fighters vinrent l'encadrer. Ils entrèrent dans l'atmosphère et se dirigèrent vers le camp, la lumière de la géante rouge fit plisser les yeux de Rendon. Soudain il fit nuit, le lieutenant compris qu'ils venaient d'entrer dans le rayon d'action d'un obscurcisseur orbital, il permettait de maintenir le camp dans une nuit permanente afin de briser psychologiquement les détenus. Bientôt il put apercevoir le camp. L'Osprey se posa sur une piste d’atterrissage entourée de grillages alors que les chasseurs montaient en piqué vers l'espace.


Shad'seca fut réveillé par une secousse, grâce son expérience de pilote il devina immédiatement que le vaisseau venait de sortir de l'hyperespace. Les autres prisonniers se réveillèrent aussi, le cliquetis des chaînes résonna dans la soute. Une dizaine de minutes plus tard une nouvelle secousse ébranla le transporteur, peu après la porte arrière s'ouvrit, une dizaine d'hommes en uniforme armés de piques de forces et de blasters se tenaient de l'autre côté, ils portaient tous des masques respiratoires. Derrière les détenus une porte s'ouvrit, 6 soldats tenant des boucliers anti-émeutes et des matraques électriques pénétrèrent dans la pièce et forcèrent la racaille à sortir de l'Osprey. Shad'seca marcha avec difficulté vers la piste, ses chaînes lui entravaient ses pieds et ses mains, il ne pouvait faire que des petits pas mais la faible gravité de la planète lui facilita la tâche. Le Twi'lek fut ébloui par les projecteurs postés autour de l'astroport, il commençait à avoir des difficultés à respirer, il s’essouffla très vite. Avant qu'il puisse trouver une explication à ce phénomène un garde lui tira un lekku et l'amena vers un bâtiment administratif, cela fit ressentir à Shad une douleur intense.

Le surveillant ouvrit une porte en duracier et fit entrer le prisonnier dans une grande pièce où les nouveaux détenus étaient rassemblés. On le démenotta lui fit retirer ses habits, une combinaison de pilote qu'il n'avait pas retiré depuis des semaines. Il prit une douche froide d'eau désinfectante, le liquide lui coupa le souffle et lui piqua les yeux. Un droïde le sécha en dégageant de l'air chaud puis un garde vint le fouiller, il commença par passer un détecteur de métaux le long du prisonnier puis lui ordonna :
- Accroupis-toi et tousse.
- Pourquoi, répondit Shad'seca ?
- Fais ce que je te dis fils de Hutt ! Très bien, maintenant enlève tes pattes de ta nouille et mets les sur ta tête.
Le Twi'lek enleva ses mains à contrecœur. Après que le gardien lui inspecté ses parties intimes, il lui donna une paire de chaussures et une combinaison orange avec un code d'identification écrit au niveau du cœur : ATR8-4081172. Les vêtements le grattaient et gênaient ses mouvements mais lui permirent de cacher sa nudité.

Shad'seca patienta une quinzaine de minutes sur un banc puis des surveillants firent sortir les nouveaux prisonniers de la bâtisse et les firent s'aligner. Un homme en tenue civile de grande qualité, suivi d'un gradé vint se placer devant eux, il devait avoir au moins une soixantaine d'années, sa peau était ridée et ses cheveux blancs, il commença un discours, sa voix était déformée par son masque respiratoire.
- Bonjour, je suis Orron Janren, directeur de se charmant pensionnat. Je ne vais pas vous mentir, ici votre espérance de vie risque de ne pas dépasser quatre mois surtout si vous ne faites pas ce que l'on vous ordonne. En parlant d'ordres, vous devrez obéir aux gardes quel que soit l'ordre, seul le gardien chef et moi-même pouvons contester leurs ordres. Ceux d'entre vous qui désobéissent le regretteront, nous ne nous encombrons pas d'éléments perturbateurs et il se trouve que les indigènes ont besoin d'esclaves pour se nourrir. Au contraire les bons travailleurs pourront avoir des responsabilités, ils se feront respecter des quotas à leur équipe, en échange ils auront de meilleures conditions de vie. Je passe maintenant la parole au Major Drummond.
Le militaire s'avança, c'était un homme blanc de forte carrure avec les cheveux gris, son visage arborait un sourire à la fois froid et cruel visible grâce à son respirateur transparent.
- Salut tas d'excréments de bantha, je vous préviens, quand vous me parlez, chacune de vos phrases doit commencer et finir par « Major ». Je vais vous exposer votre emploi du temps. Ici les journées ont une base de 14 heures afin de respecter le cycle de la planète. 4 heures : réveil, douche et repas léger, à 4 heures 15 vous partirez à mine de barthierum pour y travailler, à 7 heures vous aurez une pause d'une heure avec un repas puis vous reprendrez le travail, enfin à 12 heures vous rentrerez au camp où vous ferez un bon dodo. Et devinez quoi ? Il est douze heures donc bonne nuit mes petits. Tout le monde en cellule et que ça saute !
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Dim 12 Nov 2017 - 17:01, modifié 6 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Dim 17 Sep 2017 - 16:33   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu !

Effectivement, l'heure de publication m'a permis de lire ton texte en prenant mon goûter :paf:

J'ai beaucoup aimé ! Vraiment, l'univers carcéral est très bien représenté, et on sent que ton personnage n'y est pas du tout à l'aise. Bravo pour ça !

Côté style, c'est relativement fluide. Je te conseillerais par contre de limiter tes virgules :D des phrases plus courtes permettent d'alléger tout ça.
Quelques petites erreurs que je me permets de lister (Zed et Eluar s'éteignent sur moi)
Ce transfert
Quand elle était aussi forte
Décélération produisit
La soute
Tout l'appareil
Arme expérimentale destinée
Sortie de l'hyperespace
Charmant pensionnat

Personnellement, je retirerais les insultes non-starwarsienne, mais ça reste un point de vue ;)

A+ pour la suite ! ^^
Modifié en dernier par LL-8 le Dim 17 Sep 2017 - 18:58, modifié 1 fois.
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 17 Sep 2017 - 16:57   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Merci LL-8 pour ton retour. :) J'ai corrigé les fautes que tu m'as signalé, je tacherai de mieux relire mes prochains chapitres. J'ai aussi remplacé l'insulte "tas de merdeux" par "tas d'excréments de bantha" plus SW friendly. Enfin j’essaierai de faire des phrases plus courtes pour la suite.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar L2-D2 » Lun 18 Sep 2017 - 7:33   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Prologue et Chapitre 1 lus !

Le prologue, tout d'abord : j'ai eu du mal à accrocher. Pourquoi ? J'aime bien l'idée du texte gravé dans la paroi d'un vaisseau, mais en l'état, ce texte est soit trop détaillé, soit pas assez. A la limite, j'aurai presque zappé cette introduction, et rajouter quelques flash-backs ou bien des phrases par-ci par-là permettant de découvrir le passé de Shad'seca. :neutre:

Le Chapitre 1, lui, m'a nettement plus convaincu ! :cute: Quelques phrases un peu trop longues, qui justifieraient bien quelques détails de plus, quelques fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, mais l'essentiel est là : on est plongé dans le récit, directement, sans temps mort. Notre héros découvre son nouvel habitat, et le lecteur fait la rencontre du directeur de la prison et du gardien-chef, pour l'instant assez fidèles aux clichés de tels personnages, mais nul doute que tu sauras nous surprendre à l'avenir !

Par contre, un détail : pourquoi des cycles de 14h, pour "respecter le cycle de la planète"... alors que le camp est perpétuellement plongé dans l'obscurité ? :?

Dernière chose : pour plus de facilité pour le lecteur, n'hésites pas à mettre le nom des vaisseaux et/ou leur classe en italique, cela ressortira mieux ! :wink:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5390
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Lun 18 Sep 2017 - 17:57   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

L2-D2 a écrit:Par contre, un détail : pourquoi des cycles de 14h, pour "respecter le cycle de la planète"... alors que le camp est perpétuellement plongé dans l'obscurité ? :?


J'ai repris l'emploi du temps détaillé dans le livre de jeu rôle d'où provient la prison. Je pense que cela permet de dérégler l'horloge interne des prisonniers pour les briser encore plus. De plus dans le jeu cela permet d'apporter une certaine originalité.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar L2-D2 » Lun 18 Sep 2017 - 18:07   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

C'est pas faux. Merci de la réponse ! :jap:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5390
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 24 Sep 2017 - 16:03   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 2



Shad'seca et trois autres nouveaux détenus furent escortés par un soldat vers un bâtiment en forme de croix. Ils longèrent une enceinte en durabéton dont il estima la hauteur à environ douze mètres. Le petit groupe était éclairé par les projecteurs d'un mirador encore plus élevé que la muraille.

Après quelques minutes de marche ils pénétrèrent dans le bloc. Une rotonde était située au milieu des quatre ailes protégées par des boucliers déflecteurs. Le militaire se dirigea vers la tourelle, il parla à un surveillant à travers une vitre et retourna vers les prisonniers. Un champ de force disparu leur permettant d'accéder à une galerie cellulaire longue d'une cinquantaine de mètres. Le couloir était large et haut de plafond, des cellules étaient construites sur cinq niveaux. Ils montèrent un escalier métallique et firent quelques pas dans un couloir. Le garde s'arrêta devant une porte.
- Entre, dit-il à Shad en ouvrant.
Le Twi'lek entra dans une cellule, il estima qu'elle faisait dix mètres de largeur pour quatre de profondeur alors que la porte en duracier se refermait derrière lui. On trouvait dans la pièce cinq lits superposés, des toilettes et un lavabo ; une holocaméra était fixée au plafond. Une petite lucarne garnit de barreaux permettait d'aérer le dortoir. Le twi'lek remarqua rapidement l'absence d'éclairage, l'endroit n'était destiné qu'au repos des détenus. Il se dirigea vers un lit libre quand une voix venant de la couche voisine l'interpella. Il ne put distinguer qu'une forme humanoïde.
- Hé, la verdure, tu fais partie du nouvel arrivage ? Qu'est ce que t'as fait pour être dans cette taule, demanda l'inconnu ?
- Terrorisme contre l'Empire qu'ils m'ont dit.
- Un rebelle … moi aussi je suis ici pour rébellion, mais je n'ai rien à voir avec leur alliance. Ça faisait plaisir aux agents du BSI que je dise que j'étais membre de l'alliance, alors bon … autant leur faire plaisir.
-Tu es innocent du coup ?
- À moitié, je n'ai rien à voir avec les rebelles, mais je ne suis pas exempt de tout péché. Avec ma sœur on était dans l'import-export d'armement. Enfin, je t'en dis trop, je ferais mieux de fermer ma grande gueule. Sinon tu as des questions sur la prison ? T'as l'air sympa je veux bien t'aider, comme ça j'aurais quelqu'un avec qui parler, les autres habitants de cette cellule sont pas du genre bavard.
- D'accord, j'ai une question, répondit Shad'seca. L'atmosphère de la planète ne pose pas trop de problèmes ? J'ai du mal à respirer.
Si l'on considère que tes poumons sont comme ceux d'un humain cette nuit sera la plus dure, tu ne vas pas fermer l’œil de la nuit. La première semaine, tu vas beaucoup tousser, après tu seras habitué. Le problème c'est qu'à long terme cet air te tuera. C'est comme si tu fumais en permanence. La seule façon de tenir plus de six mois, c'est de faire le lèche botte avec les matons pour devenir chef d'équipe et avoir un masque à gaz. D'autres questions ?
- Pourquoi lors de ma fouille on m'a demandé de m'accroupir et de tousser ?
- Pour vérifier que tu ne cachais rien dans ton rectum.
- Ah. Merci pour l'info.

L'humain avait dit vrai, Shad'seca ne ferma pas l’œil de la nuit, trop occupé à tousser. Alors qu'il commençait à trouver le sommeil, une sonnerie retentit dans tout le bâtiment, ses codétenus se levèrent et sortirent de la pièce avec précipitation alors que la porte s'ouvrait. Le twi'lek fut tiré de sa couche par un humain.
Tu dois te dépêcher si tu veux avoir le temps de manger tu dois être plus rapide, lui dit l'homme.
Il reconnut la voix de la veille. Une fois dans le couloir éclairé, il put voir son visage, c'était un jeune homme de taille moyenne à la peau bronzée, il était maigre et son crâne avait été rasé comme tous les prisonniers chevelus.
- Je m'appelle Jafan Das, dit l'humain en tendant sa main.
- Shad'seca, répondit l'alien en serrant la main.

Un droïde PK suivi d'un gardien distribuait une miche de pain à chaque détenu, les prisonniers mangeaient en se dirigeant vers les douches. Là-bas, Shad se déshabilla, posa ses vêtements sur banc et se dirigea vers une vapodouche. Des gouttelettes d'eau froide ruisselèrent sur son visage. Un homme non rasé avec un embonpoint se dirigea vers lui, flanqué de deux Klatooiniens. ils étaient tous les trois nus, mais portaient des masques respiratoires.
- Salut mon joli, dit le nouveau venu, t'es nouveau dans cette prison ? Je m'appelle Cen Thamne, je suis chef d'équipe, je peux partager mes avantages avec toi si tu me donnes un peu de réconfort.
- Désolé mais j'aime les femmes, répondit le twi'lek.
- Oh, mais moi aussi. Seulement dans cette prison on n'a pas trop le choix et ça m'étonnerait que tu arrives à faire venir ta cousine.
- Non, je ne suis vraiment pas intéressé.
- J'ai toujours aimé les twi'leks, elles sont belles et gracieuses...
- Thamne, arrête de bander en public !
Un homme d'âge mur à la peau noire venait d'arriver, bien qu'amaigri, il avait toujours une forte carrure. Il était accompagné par un Mon Calamari, un Sullustan et un Svivreni, un humanoïde chevalin trapu faisant moins d'un mètre qui semblait avoir une grande force physique.
- Mêle toi de tes affaires Tarken, répondit le chef d'équipe.
- Ce gamin était un rebelle, il est sous ma protection. Ne t'avise pas de le toucher.
- Moi aussi j'ai des gros bras, dit-il alors que les klatooiniens montraient leurs crocs. Et je sais que tu n'en as plus pour longtemps, mes gars t'ont vu cracher du sang.
- C'est pas parce que tu as passé sous le bureau du directeur que tu vas faire ta loi dans le bloc...
Des surveillants entrèrent dans la pièce et firent sortir les prisonniers qui se rhabillèrent en marchant vers la sortie du bâtiment. Tarken et Thamne se jetaient des regards noirs en s'éloignant l'un de l'autre.

Shad 'seca suivit Jafan, ils sortirent du bloc avec des centaines d'autres détenus. Le twi'lek fut surpris l'espace d'un instant par la nuit qui régnait à l'extérieur. Les prisonniers des différents blocs formaient une immense colonne se dirigeant vers la sortie du camp, des droïdes de surveillance Mark IV scannaient les numéros sur les combinaisons des captifs lorsqu'ils passaient par la grande porte du camp sous l’œil attentifs de soldats perchés sur des miradors.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Dim 12 Nov 2017 - 17:30, modifié 3 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar L2-D2 » Lun 25 Sep 2017 - 7:11   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu !

Chapitre sympathique, on continue avec les "clichés" de l'univers carcéral, mais pour l'instant, ça fonctionne assez bien... Même si j'ai quelques remarques :
- "la verdure" ? la cellule est plongée dans l'obscurité manifestement, au point que Shad ne parvient à distinguer qu'une "forme humanoïde". Et l'autre arrive à voir jusqu'à sa couleur de peau ?
- les deux phrases sur le rectum. Je pense que tout le monde avait compris, Shad le premier, non ? D'autant plus qu'il se contente de répondre un "ah, merci pour l'info" finalement assez peu crédible si vraiment il vient juste de l'apprendre... :neutre:

Sinon, curieux de voir où le Chapitre 3 va nous amener ! :)
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5390
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Lun 25 Sep 2017 - 8:00   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

[quote="L2-D2"
- "la verdure" ? la cellule est plongée dans l'obscurité manifestement, au point que Shad ne parvient à distinguer qu'une "forme humanoïde". Et l'autre arrive à voir jusqu'à sa couleur de peau ? [/quote]

J'avais prévu cette question. Quand Shad'seca rentre dans la cellule il est éclairé l'espace d'un instant par la lumière du couloir, ce qui permet à Jafan de voir la couleur de sa peau. Je savais pas trop comment l'expliquer dans le chapitre et je voulais qu'on puisse connaître la couleur du Twi'lek.


les deux phrases sur le rectum. Je pense que tout le monde avait compris, Shad le premier, non ? D'autant plus qu'il se contente de répondre un "ah, merci pour l'info" finalement assez peu crédible si vraiment il vient juste de l'apprendre... :neutre:


Là je dois reconnaître que ce n'est pas ma plus jolie phrase. J'ai mis comme réponse "ah, merci pour l'info" pour montrer le gêne de Shad face à la réponse. Après ce n'était pas très fin. :oops:
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 25 Sep 2017 - 9:13   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre lu !

On continue dans cette ambiance bien glauque de la prison. Alors oui, on échappe pas à quelques clichés, mais l'ambiance est bien retranscrite alors ça ne me dérange pas plus que ça.

Attention à quelques fautes d'orthographe et de grammaire par contre
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Sam 30 Sep 2017 - 11:42   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Je rejoins totalement les deux droïdes ( :paf: ) du dessus : l'histoire est vraiment intéressante, malgré quelques clichés (qui sont bien utilisés, donc ce n'est pas très gênant). En revanche, le style n'est pas très fluide, je trouve. Il y a beaucoup trop de virgules, et pas forcément là où il faudrait :neutre:
Mais c'est intéressant, alors je continuerai à suivre ton histoire :cute:
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 01 Oct 2017 - 16:18   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 3



Le cortège était encadré par des gardes armés et survolé par des droïdes. Il longeait le flanc d'une petite montagne, le sol était constitué de roche volcanique noire. Un TR-TT faisait office d'arrière-garde, des puissants projecteurs accrochés sur ses flancs éclairaient le chemin dans la nuit. Le major Drummond était perché sur le marcheur, il observait les prisonniers avec des macros jumelles et donnait parfois des ordres aux surveillants avec son comlink.

Après un quart d'heure de marche Shad arriva à la mine, des tables étaient placées devant l'entrée du boyau, il y récupéra une pioche et un masque à filtre blanc. Jafan Das lui expliqua que sans masque les poussières volcaniques le tueraient en quelques heures. Le twi'lek enfila donc l'objet et pénétra dans le tunnel, il ressentit rapidement une aisance pour respirer. Un chef d'équipe les assigna à la fosse 61. Il s'agissait d'une sorte de salle faiblement éclairée, creusée dans la roche qui faisait environ 20 mètres de diamètres. Une quarantaine de détenus piochaient dans la roche, des droïdes mineurs étaient aussi présents, ces colosses foraient la paroi et soulevaient de gros blocs de pierre. Jafan fit remarquer à son camarade qu'un droïde Mark IV patrouillait dans la pièce.

Pendant deux heures et demie ils creusèrent dans une petite galerie et apportaient les blocs de roches extraits à un droïde, celui-ci les mettait dans une machine qui en extrayait le barthierum. À sept heures une sonnerie retentit, les prisonniers cessèrent de travailler. Peu après un garde arriva, il tirait un traîneau à répulseurs sur lequel étaient posés des repas, chaque travailleur reçut une gamelle remplie d'une bouillie douteuse et un carré de végéviande.

Les deux compères s'assirent sur une caisse pour manger.
- C'était qui les types des douches, demanda Shad'seca ?
- Celui avec un masque avec un masque s'appelle Cen Thamne comme il te l'a dit, il se la joue caïd et a le soutient des matons. On dit qu'il était un violeur en série ou un gros bras de la pègre.
- Il a l'a l'air sympathique ! Et mon protecteur ?
- Tarken est le chef des rebelles, c'est un ancien SpecForce. Il commande une quarantaine de personnes qui s’entraident. Comme tu étais membre de l'Alliance il peut te protéger. C'est quelqu'un de respectable.
- Il n'y a que quarante rebelles dans cette prison, s'étonna le twi'lek ?
- Non, ils sont des centaines, mais la plupart ne supportent pas les conditions d'incarcération. Le travail, la faim, la nuit perpétuelle ; ça brise la plupart des prisonniers. Beaucoup deviennent des sortes de zombies, d'autres collaborent avec des gardiens.
- Je trouve que ce n'est pas si terrible, le travail est dur et fatiguant mais il ne dure pas trop longtemps.
- T'es marrant toi. Si tu as l'impression de ne pas trop travailler c'est parce que les journées ne durent que quatorze heures. Ici on dort un peu, on travaille, on dort un peu, on travaille … En plus, aujourd'hui on n'avait pas de chef d'équipe, avec eux la cadence de travail est beaucoup plus élevée.
- Donc en gros, nous bossons jusqu'à mourir de faim, de fatigue ou de problèmes respiratoires.
- Certains gardiens tuent des taulards pour le plaisir et beaucoup finissent écrasés par des blocs de roches dans les fosses.
- Pourquoi personne n'essaie de s'évader alors ?
- Un clown, t'es un vrai clown. J'ai entendu dire que le camp est entouré de mines à protons. De plus, il n'y a rien d'autre sur cette planète à part des camps de travail, des volcans et les cités volantes des autochtones. Je pense que les impériaux ne prennent même pas la peine de chercher les fugitifs dans cette colonie.
- Il faut voler un vaisseau alors.
- Il n'y a pas de vaisseau qui stationne au camp. Le ravitaillement et les nouveaux détenus arrivent quand nous sommes dans la mine.
- Il y a bien un moyen...
- Écoute, ce n'est pas une très bonne idée de discuter de ce sujet..., répondit l'humain avec gêne.

La sonnerie retentit à nouveau. Ils retournèrent dans la galerie et continuèrent à creuser. Quatre heures plus tard, tous les prisonniers quittèrent les souterrains, Shad était épuisé, il transpirait et ses muscles étaient engourdis. Il n'osa pas reparler à Jafan sur le chemin du retour. Alors que la colonne approchait de la prison, deux soldats approchèrent du Twi'lek.
- Toi, viens là, dit un des impériaux !
- Qu'il y a t-il ?
- Drummond veut te voir.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Dim 12 Nov 2017 - 17:30, modifié 3 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar L2-D2 » Lun 02 Oct 2017 - 7:30   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 3 lu !

Si on continue avec les discussions qui donnent encore l'impression d'être davantage là pour informer le lecteur qu'être de véritables dialogues entre les deux personnages, on commence enfin à voir où tu veux en venir : nul doute que les informations récoltées par Shad lui serviront bientôt... enfin, si Drummond lui en laisse l'occasion ! :sournois:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5390
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Lun 02 Oct 2017 - 9:15   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu!
C'est pas mal, on continue d'avancer un peu, on en apprend plus sur la prison en elle-même.
Je suis en général pour des chapitres courts, mais là, c'est vraiment court ! :D

Côté style, attention aux trop nombreuses virgules comme Zed l'a souligné plus haut. Ça alourdit vraiment ton style.
Petite faute au début su texte :
éclairés -> éclairaient
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Lun 02 Oct 2017 - 17:53   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

L2-D2 a écrit: Si on continue avec les discussions qui donnent encore l'impression d'être davantage là pour informer le lecteur qu'être de véritables dialogues entre les deux personnages, on commence enfin à voir où tu veux en venir : nul doute que les informations récoltées par Shad lui serviront bientôt...


C'est vrai que ce n'était pas très subtil, normalement il n'y aura plus de dialogue de ce genre.

LL-8 a écrit:Je suis en général pour des chapitres courts, mais là, c'est vraiment court ! :D

Côté style, attention aux trop nombreuses virgules comme Zed l'a souligné plus haut. Ça alourdit vraiment ton style.
éclairés -> éclairaient


Ce chapitre est court car j'ai du le boucler au dernier moment. Les prochains seront plus long.
Sinon au niveau du style, j'ai essayé de faire des phrases plus courtes mais je vais continué de travailler sur ce problème.


En tout cas merci pour vos retours et vos critiques qui me permettent d'essayer de m'améliorer. :jap:
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 08 Oct 2017 - 16:01   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 4



Les gardes firent entrer Shad'seca dans une pièce du bâtiment administratif, une chaise métallique était posé en son milieu. Le carrelage blanc du sol était taché de sang rouge, vert ou bleu autour du siège. Le détenu aperçu des chaînes attachées au plafond par un crochet. Le centre de la salle était faiblement éclairée pas la lumière des projecteurs du camp qui passait par des fenêtres couvertes de moisissures. Il en résultait un halo verdâtre. Un des geôliers menotta les mains de Shad dans son dos et le fit s'asseoir. Il lui attacha les chevilles aux pieds de la chaise avec des sangles jetables tout en lui souhaitant bonne chance. Peu après, le Twi'lek entendit une porte s'ouvrir derrière lui. Les soldats se mirent immédiatement au garde à vous avant de sortir de la pièce. Le Major Drummond vint se placer devant le jeune alien. Ce dernier se fit la réflexion que l'officier était le seul militaire à porter un masque transparent. Les surveillants possédaient des respirateurs noirs leur permettant de cacher leurs émotion. Il supposa que le Major cherchait l'effet inverse. Comme pour confirmer cette hypothèse, Drummond afficha son sourire terrifiant. La lumière verte rendait le visage cauchemardesque.
- Bonjour ATR8-4081172, tu es bien installé ? demanda le gradé.
Shad'seca préféra ne pas prendre le risque de répondre.
- Un de mes droïdes m'a appris que tu projetais de t'évader.
- Je n'ai jamais projeté une telle chose, monsieur !
Drummond envoya un puissant coup de poing dans l'abdomen du Twi'lek. Celui-ci se plia en deux sous l'effet de la douleur, son souffle fut coupé par la violence de l'impact.
- Qu'est-ce-que ? dit finalement Shad au bout d'une demi-minute.
L'officier l'attaqua à nouveau en lui donnant une gifle spectaculaire. En crachant du sang, le prisonnier se rappela du discours prononcé lors de son arrivée au camp.
- Major. Je vous prie de m'excuser pour mon manque de respect. Major.
Ce dernier patienta quelques secondes avant de se remettre à parler.
- Je ne vais pas passer par quatre couloirs hyperspaciaux. Tu peux sortir de cette salle les pieds devant ou en marchant.
Des gouttes de sueurs commençaient à couler sur le front du Twi'lek et allèrent se mêler à son sang.
- Je peux te faire exécuter pour projet d'évasion, reprit Drummond. C'est une charge suffisante pour une commission pour ces fanatiques du COMPORN. De toute façon il n'y a jamais de commission d'enquête. Alors, il est dans ton intérêt de faire ce que je te dis... J'ai appris que tu as déjà rencontré Tarken. On te l'a présenté comme un héros de guerre ? Comme un commando qui a lutté contre le terrible Empire Galactique ? C'est ce qu'il cherche à faire croire. Cela lui permet d'avoir des hommes de mains à disposition pour dominer les autres prisonniers. En réalité, c'est un ancien tueur en série. J'ai besoin de ton aide pour l'empêcher de nuire.
À nouveau, Shad'seca préféra ne pas répondre.
- Tu dois te rapprocher de lui et collecter des informations permettant de le faire chuter. Je veux tout savoir. Si tu fais du bon travail, tu seras récompensé.
- Major. Oui. Major, répondit Shad en grimaçant.
- Un prisonnier qui travaille pour moi viendra te contacter pour avoir tes comptes rendus. Tâche d'être discret, il serait dommage que tu te fasses planter dans les douches.
- Major. En effet. Major.
Le major Drummond se retourna et s'éloigna du Twi'lek en disparaissant dans l'obscurité. Au bout d'une minute, l'officier se remit à parler tout en restant dans les ténèbres. Ceux qui eu pour effet de faire sursauter le prisonnier.
- Une dernière chose. Je ne peux pas te laisser repartir dans cet état. J'ai une réputation à tenir et ça paraîtrait suspect.
Le gradé revint vers sa victime et lui donna un puissant coup de pied dans le ventre. La violence de l'impact renversa la chaise. La tête de Shad'seca heurta le sol, son sang alla rejoindre le tableau d'hémoglobine du carrelage. Drummond inonda de coups le ventre de l'alien. Les bottes militaires coquées étaient aussi efficaces qu'une matraque. Ignorant les supplications, le major attrapa et souleva Shad d'une main. Il frappa le nez du Twi'lek avec sa main disponible. Le bruit du cartilage brisé lui fit perdre connaissance.

Shad'seca ouvrit les yeux. Il ne réussissait qu'à distinguer des tâches de lumière. Une très forte douleur l'empêchait d'en voir plus. Au bout de quelques minutes, il se rendit compte que quelqu'un ou quelque chose le déplaçait. Après d'intenses efforts, il parvint à voir deux hommes en uniforme qui le traînaient. Ils s'arrêtèrent devant une porte en duracier et l'ouvrirent. Ils jetèrent Shad dans une pièce. Ce dernier reconnu sa cellule aux ronflements de ses codétenus.
- Il te reste trois heures pour dormir, tu ferais mieux de récupérer un maximum, dit l'un des surveillants. Les taulards qui ne peuvent pas travailler ne font pas de vieux os.
Le Twi'lek entreprit de ramper vers son lit alors que la porte se refermait derrière lui. Il lutta contre la douleur pendant de longues minutes pour atteindre son matelas sur laquelle il s'endormit presque immédiatement.

La sonnerie retentit mais Shad'seca ne parvint pas à sortir de sa couche. Il en fut tiré par Jafan Das et un prisonnier presque-humain.
- Alors, demanda Jafan ? Qu'est ce qu'il t'est arrivé ?
- Le Major m'a accusé de projeter une évasion et m'a tabassé pour savoir si j'avais des complices, répondit Shad avec difficulté.
Le trafiquant s’arrêta et fit une grimace.
- Et tu lui as dit quoi ?
- Je lui ai dit que j'étais simplement curieux et que tu avais essayé de calmer ma soif de savoir.
- Rien d'autre ?
- Rien d'autre, répondit Shad'seca après quelques secondes de réflexion.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Jeu 07 Déc 2017 - 1:14, modifié 3 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 09 Oct 2017 - 16:47   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu !

J'ai aimé, même si on retrouve encore les clichés du genre, on avance dans l'histoire, et j'aime bien ton héros principal! J'ai hâte de voir où tu vas nous emmener !

Bon, quelques erreurs de grammaire et de typographie, j'ai pas tout noté :
Spoiler: Afficher
tu es bien installé, demanda le gradé ? : ici il faut mettre le point d'interrogation avant la reprise de la narration : tu es bien installé ? demanda le gradé.
Qu'est-ce-que, dit finalement Shad au bout d'une demi-minute ? : même problème.
Tarken : Tarkin ?
Cela lui permet d'avoir des hommes de mains à disposition dominer les autres prisonniers : il manque un mot je crois.
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 15 Oct 2017 - 17:03   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 5



Shad'seca dévora le morceau de pain que lui tendait un droïde. Son instinct de survie semblait le pousser à faire des réserves d'énergies. Des prisonnier l'aidèrent à se diriger vers les douches. Il était ravi de voir qu'il existait une certaine solidarité entre détenus. Une fois nu, il put voir l'étendue des dégâts infligés par le Major. Son torse et son abdomen étaient couverts d’impressionnants hématomes. Un miroir taché lui permit de constater que son nez était bel et bien cassé. Il alla ensuite vers une vapodouche. Les gouttelettes effacèrent le sang séché qui couvrait son visage vert. L'eau froide réussit à calmer légèrement sa douleur. En se douchant, il put apercevoir Tarken. Il se redemanda si Drummond avait dit vrai à son propos.

Comme chaque jour, la colonne de détenus se forma et se dirigea vers la mine. Shad marchait avec difficulté. Il était positionné en fin de cortège avec les prisonniers les plus faibles. Ils furent une demi-douzaine
à s'écrouler, à bout de forces. Le TS-TT écrasait leurs cadavres. Quand le Twi'lek arriva à l'entrée du tunnel, il s'équipa et apprit qu'il avait été affecté à la fosse 1. Il fut déçu d'apprendre que Jafan Das avait reçu une autre affectation.

La fosse numéro une était la plus grande du complexe minier. Ils étaient des centaines à y travailler. La cavité consistait en une immense salle de forme conique, au centre le plafond atteignait cent mètres. Des travailleurs étaient occupé à creuser des galeries dans les bordures de la fosse. D'autres, aidés de droïdes, jetaient des rochers dans un énorme four afin d'en extraire le barthierum. Shad'seca remarqua rapidement que certains détenus portaient des masques respiratoires et des vestes de treillis sur leurs combinaisons oranges. Ils étaient armés de matraques en acier dont ils se servaient régulièrement pour motiver les mineurs. Seul quelques gardiens, équipés de fusils DLT-19, étaient postés sur des passerelles surplombant la fosse. Plusieurs Mark IV volaient quelques mètres au-dessus des taulards. Un prisonnier humain en treillis interpella Shad.
- C'est toi ATR8-4081172 ? dit-il en lisant un datapad.
- Eh, oui, répondit l'intéressé après quelques secondes de réflexion.
- Ton dossier indique que tu étais pilote. Tu sais effectuer des réparations électroniques ?
- Des réparations basiques.
- Très bien, tu vas retaper des machins avec Bo Tevv, ordonna l'humain en pointant du doigt un Sullustan.
Shad'seca alla saluer le prisonnier. Celui ci fit un vague signe de tête et recommença à travailler. Il était occupé à réparer le bras d'un droïde foreur. En s'asseyant sur un tabouret, Shad remarqua un tatouage représentant l'emblème de l'Alliance Rebelle dans le cou du mécanicien. Il comprit alors qu'il s'agissait d'un des rebelles accompagnant Tarken dans les douches.
- Joli tatouage, commenta le Twi'lek.
- Je travaillais dans une frégate de la rébellion. Un jour les impériaux nous ont attaqués. Notre vaisseau s'est crashé sur une planète habitée, avec les autres survivants nous nous sommes mêles à la population d'un village. On m'a capturé lors dans contrôle à cause de ce tatouage.
- C'est cocasse, réagit Shad'seca en souriant.
Les gros yeux noirs du Sullustéens fusillèrent le Twi'lek. Ce dernier prit un marteau-piqueur dont le circuits électroniques avaient grillés et entreprit de le réparer. Il décida de reparler à Bo Tevv afin de se rattraper.
- Désolé pour tout à l'heure.
- C'est pas grave, répondit l'autre sans détacher les yeux de son poste de travail.
- J'ai entendu dire que tu faisais partie d'un groupe d'entraide entre rebelle. Et comme je suis moi-même membre de l'Alliance...
- Oui ?
- Je me disais que je pourrais peut-être vous rejoindre.
Le Sullustan ne répondit pas et continua de travailler. Au bout de quelques minutes de silence gênantes, Shad décida de recommencer à parler.
- Alors ?
- Tu as vu le Major hier.
- Eh, oui. Il m'a bien tabassé, dit Shad'seca en montrant ses hématomes.
- Et qu'est-ce qu'il t'a dit ?
- Il pensait que je voulais m'évader. Je lui ai dit que c'était faux.
- Ça ne t'intéresserait pas de fuir ?
- Non, enfin je ne sais pas, répondit Shad déconcerté par la question.
- Rien d'autre ?
- Rien d'autre.
- Donc, tu veux rejoindre notre groupe ?
- J'aimerais bien.
- Tu dois prouver ta loyauté. On te feras passer un message qui t'indiquera une mission avec un délai pour l'accomplir. Comme tu es suspect, Tarken exigera quelque chose de difficile.
- Pas de problème.

Ils se remirent à travailler. Une heure plus tard une sonnerie retentit, annonçant la pause du repas. Le Twi'lek se leva avec difficulté et se dirigea vers un poste de distribution de nourriture. Alors qu'il remplissait sa gamelle, un Gran lui souffla à l'oreille.
- Va dans le conteneur bleu au fond de la fosse.
Shad se dirigea avec discrétion vers la grande caisse métallique. Un Klatooinien lui fit signe d'entrer en aboyant. À l'intérieur, Cen Thamne était assis derrière un bureau couvert de paperasse.
- Salut ma chérie. T'as des choses à me dire ?
- Comment ça, répliqua le Twi'lek avec méfiance.
- Ton « contact secret » c'est moi. Tu t'attendais à quoi ?
- À rien.
- Je sais que tu as pris contact avec le sullustan. C'est du bon boulot. Donc, que t'a t'il dit ?
- Ils veulent que j'accomplisse une mission pour pouvoir les rejoindre, avoua Shad'seca avec regret.
- On peut t'aider t'en que ce n'est pas tuer le directeur.
- Quelle joie.
Sur ces mots il sortit du conteneur en réfléchissant sur son niveau d'ennuis. Il l'estima très élevé.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Jeu 07 Déc 2017 - 1:16, modifié 3 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 16 Oct 2017 - 7:56   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre lu !
Un chapitre que j'ai bien aimé même si je l'ai trouvé un petit peu en deçà des précédents.

Quelques petites fautes qui m'ont semblées importantes :
Spoiler: Afficher
travailleurs était occupé à >> étaient occupés
faisais parti  >> faisait partie
que t'as t'il dit ? >> que t'a-t-il dit ?
regrée >> regret
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Lun 23 Oct 2017 - 1:29   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Désolé pour le retard je n'ai pas pu accéder à mon PC de la journée. :transpire:

Chapitre 6



Shad'seca fut réveillé par la sonnerie. Il remarqua qu'il tenait quelque chose dans son poing. C'était un petit objet mais l'obscurité l'empêchait de l'observer. Il le cacha dans sa chaussure droite avec le projet de l'examiner dans de meilleures conditions. Il sortit de la cellule avec ses codétenus. Après quelques pas dans la galerie cellulaire, il se rendit compte qu'il ne souffrait presque plus. Ces douleurs semblaient avoir été atténuées pendant son sommeil. Il marcha donc sans difficulté jusqu'aux douches. Cependant, une fois déshabillé, il put constater que ses hématomes étaient toujours présents. De plus, la fatigue due au manque de sommeil lui faisait mal à la tête. En se vapodouchant, il échangea quelques mots avec Jafan Das. Shad fut surpris d'apprendre que le marchand d'armes savait qu'il devait accomplir une mission pour rejoindre les rebelles. Le trafiquant semblait bien informé.

Ce jour-là, le Twi'lek fut de nouveau affecté à la fosse une. Il dut à nouveau effectuer des réparations. Cependant, le Sullustan de la veille n'était plus présent. Il profita de sa solitude pour regarder l'objet caché dans sa chaussure. Il s'agissait d'une feuille blanche qui avait été plié afin de former une petite boule blanche. Un message était tracé sur le papier. Shad'seca estima qu'il avait été écrit du bout du doigt avec une sorte de boue grisâtre.
Pose un fusil E-11 au fond de la caisse de pioche numéro 45854 avant sept heures.
Shad fut soulagé d'apprendre qu'il ne devrait tuer personne. Il n'avait tué qu'une fois. Un pilote de chasseur TIE. Il avait abattu l'appareil par derrière, ce qui lui avait évité de sentir meurtrier. Néanmoins, la tâche semblait impossible à réaliser. Il ne disposait que de deux heures et il ne savait pas comment trouver cette arme. Il décida de se diriger vers le conteneur abritant le bureau du chef d'équipe Cen Thamne afin de recevoir de l'aide.

À mi-chemin, le Twi'lek s'arrêta devant la fournaise trônant au centre de la fosse. Il y jeta discrètement le papier. En se remettant en route, il remarqua qu'un Ithorien était en train de le suivre. Il s'arrêta pour réfléchir quelques instants. La probabilité qu'un Ithorien travaille avec les impériaux était très faible. Il devait être là pour voir la manière de procéder du candidat. Shad'seca décida de rebrousser le chemin. Il retourna à la table de réparation et attrapa une trousse à outils. Il se dirigea ensuite vers le fond de la grotte tout en réfléchissant à son plan. Après quelques minutes de marches, il arriva devant une porte blindée. Une pancarte avait été fixé dessus.

Accès interdit aux détenus non autorisés. Au-delà de cette porte le tir à vu est autorisé.

Une tête de mort suivait le message. Avant que Shad ne puisse réfléchir à un moyen d'ouvrir la porte, il se fit interpeller.
- Qu'est-ce que tu fais ici ? Retourne à ton poste de travail.
C'était un humain avec une veste de treillis, son visage était couvert de cicatrices. L'homme avait l'air particulièrement stupide mais il pointait une matraque métallique vers le visage du Twi'lek.
- Je dois réparer les moniteurs d'holo-surveillances, mentit Shad'seca en levant sa boîte à outils.
- Eh, on m'a rien dit, répondit l'auxiliaire.
- C'est une urgence, l'ordre vient de tomber. Si je ne vais pas faire ses réparations les prisonniers risquent de s'évader.
- … Il faut je t'ouvre alors, déclara l'humain après une intense réflexion.
Il sortit un papier de sa poche, le déchiffra avec difficulté et tapa un code sur un moniteur fixé dans la roche avec une grande lenteur. La lourde porte coulissa permettant à Shad d'accéder à un couloir mal éclairé, creusé dans la roche. Au bout de quelques secondes, l'entrée se referma en provoquant un bruit sourd.

Le couloir était désert. L'air y était frais et humide au contraire de la fosse. Shad'seca entendit des rires provenant du niveau supérieur. Probablement des gardiens faisant une pause. Il estima leur nombre à quatre en écoutant attentivement. Soudain il remarqua une holo-caméra placée à environ cinq mètres de l'issue. Une diode rouge clignotait. Le Twi'lek pensa que ce clignotement indiquait un dysfonctionnement de l'appareil. Il se remit à marcher en espérant que ses très maigres connaissances dans ce domaine étaient correctes.
L'armurerie ne fut pas difficile à localiser. Après vingt mètres de marche, Shad tomba sur une porte en duracier. Un dessin représentant une explosion était peint dessus. L'accès était verrouillé. Il entreprit de démonter la console de commande mais il n'avait aucune idée de la manière de déverrouiller la porte. Il décida de couper un câble avec une pince. Il se fit aussitôt projeter en arrière par une puissante décharge électrique produite par le système de sécurité. Il se releva encore sonné par le choc alors que la porte s'ouvrait lentement. Shad'seca entra en se félicitant de son talent nouveau pour l'infiltration.

Une holo-caméra était fixée au plafond de la pièce mais elle clignotait d'une lumière rouge. La salle était assez petite. Des matraques, des blasters, des grenades et des équipements anti-émeutes étaient rangés derrière des grilles verrouillées par de simples serrures à clés. L'arsenal était limité, Shad estima qu'il s'agissait d'un stock secondaire. Il repéra néanmoins trois fusils E-11 sur un râtelier. Briser le verrou aurait été trop bruyant, il décida de faire fondre le verrou avec un chalumeau. En se retournant pour ouvrir sa trousse à outils, il découvrit qu'un droïde de surveillance Mark IV se tenait un mètre derrière lui. Le Twi'lek attrapa une clé à molette et effectua un bond en arrière. Il était prêt à frapper mais le droïde ne réagissait pas. Pendant cinq minutes ils se fixèrent sans bouger. Puis constatant qu'aucun surveillant n'était venu, il baissa sa garde et commença à utiliser le chalumeau sur la serrure. Il avait compris que les impériaux avaient désactivé les caméras et le système d'alarme du droïde et ouvert la porte de l'armurerie pour faciliter sa mission. Thamne avait dû comprendre ses intentions.

Shad'seca parvint rapidement à accéder aux fusils. Il se débarrassa de quelques outils pour pouvoir ranger un E-11 dans sa trousse. Il sortit ensuite de la pièce et courra vers le bout du couloir. La porte blindée s'ouvrit toute seule lui permettant de retourner dans la fosse. En sortant, il rencontra l’auxiliaire qui lui avait ouvert.
- Alors, tu as réparé le...le...le truc ?
- Oui. Merci pour votre aide.
- Tu sors juste à temps, la pause sonnera dans cinq minutes, j'ai hâte de manger !
Shad repéra rapidement les caisses de matériels. Il trouva la caisse numéro 45854 devant la pile et y cacha l'arme sous des pioches. La sonnerie retentit quand il ferma la boîte. Shad'seca se dirigea vers le poste de distribution des repas avec le sens du devoir accompli.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Dim 12 Nov 2017 - 17:32, modifié 2 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 23 Oct 2017 - 9:38   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu !
Sur le fond, pas mal, on avance un peu, ton chapitre est court mais rythmé. C'est toujours agréable à lire.

Sur la forme maintenant, pas mal de trucs a redire.
Déjà, évite la couleur. Privilégie la mise en forme : italique, guillemets.... Tu as quantité de moyens qui te permettent d'éviter la couleur, qui fait plus mal aux yeux qu'autre chose.
Ensuite, les fautes : j'en ai repéré pas mal, des fautes d'accords principalement, ou des trucs comme "travail" au lieu de "travaille"
C'est des fautes qui peuvent être facilement évitées quand on se donne la peine de relire.

Dernier truc qui m'a dérangée : le papier. Je suis quasiment sûre que l'univers starwarsien préférera les holoprojecteurs.
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Jeu 26 Oct 2017 - 10:44   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

LL-8 a écrit:Déjà, évite la couleur. Privilégie la mise en forme : italique, guillemets.... Tu as quantité de moyens qui te permettent d'éviter la couleur, qui fait plus mal aux yeux qu'autre chose.


J'ai remplacé les couleurs par du gras, ça devrait moins piquer les yeux.

Ensuite, les fautes : j'en ai repéré pas mal, des fautes d'accords principalement, ou des trucs comme "travail" au lieu de "travaille"
C'est des fautes qui peuvent être facilement évitées quand on se donne la peine de relire.


J'ai corrigé une dizaine de fautes. Déjà que je suis pas très bon pour les corrections, à une heure du mat ... Je tacherai de faire plus attention.

Dernier truc qui m'a dérangée : le papier. Je suis quasiment sûre que l'univers starwarsien préférera les holoprojecteurs.


Je trouve qu'utiliser un holoprojecteur pour faire passer un message dans une prison c'est compliqué et peu discret. De la même façon, un bout de papier est beaucoup plus simple pour noter un code. Dans un bagne aux confins de la Galaxie, il n'y a pas de la technologie partout. Et puis si je le gère mal ça risque de donner un truc du genre : "Shad sortit un cyber-papier de sa techno-chaussure".


En tout cas, je te remercie de prendre le temps de lire et de commenter ma Fan-Fiction chaque semaine. :jap:
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Jeu 26 Oct 2017 - 12:04   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Stormtrooper lambda a écrit:J'ai remplacé les couleurs par du gras, ça devrait moins piquer les yeux.

Je trouve que c'est mieux :oui:

Stormtrooper lambda a écrit:Je trouve qu'utiliser un holoprojecteur pour faire passer un message dans une prison c'est compliqué et peu discret. De la même façon, un bout de papier est beaucoup plus simple pour noter un code. Dans un bagne aux confins de la Galaxie, il n'y a pas de la technologie partout. Et puis si je le gère mal ça risque de donner un truc du genre : "Shad sortit un cyber-papier de sa techno-chaussure".

Pas faux :D
En revanche, tu peux trouver plein d'autres matériaux : un bout de métal gravé, un bout de tissu, etc.
C'est juste qu'il me semble pas que le papier soit très usité dans la galaxie très lointaine, alors dans une prison....

Stormtrooper lambda a écrit:En tout cas, je te remercie de prendre le temps de lire et de commenter ma Fan-Fiction chaque semaine. :jap:

Avec plaisir !
Je le redus, j'aie beaucoup l'idée de départ et je trouve que pour le moment, tu gères bien :)
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 29 Oct 2017 - 17:27   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 7



Shad venait de finir sa bouillie, il lui restait une bonne demi-heure avant la fin de la pause. Le cœur du Twi'lek n'avait toujours pas retrouvé un rythme normal. Les neurones de ses lekkus sécrétaient encore de l'adrénaline. Il était encore impressionné par l'acte qu'il venait d'accomplir quand quelqu'un tapota sur son épaule. C'était Bo Tevv, le sullustan rebelle. Sans prononcer le moindre mot, le mécanicien fit signe à Shad'seca de le suivre. Ils se dirigèrent vers une galerie creusée dans la roche. Une vingtaine de prisonniers était rassemblée au fond du tunnel. Parmi eux, malgré l'obscurité, il reconnut Tarken ainsi que le Mon Calamari et l'humanoïde chevalin qui l'accompagnait aux douches.
- Tu as réussi à accomplir la mission que nous t'avions confiée, déclara Tarken.
L'ancien SpecForce se leva et sortit le fusil E-11 de la caisse de pioche sur laquelle il était assis. Il abaissa le cran de sureté de l'arme et la pointa vers Shad. Avant que ce dernier ne puisse réagir, deux rebelles immobilisèrent ses bras et le Svivreni attrapa ses lekkus de façon à exposer son cou.
- Tu pensais pouvoir collaborer avec ce fils de Hutt qu'est Thamne sans qu'on le remarque, cria Tarken. On t'a vu rentrer dans son container.
- Je n'avais pas le choix ! Le Major m'aurait tué. Mais je leur ai menti, je veux aider !
- Tu mens, gronda Tarken en pressant le canon de son arme sur le front du Twi'lek.
- Non, jamais je ne trahirais l'Alliance Rebelle !
- Tu veux nous aider ?
- Eh, oui.
- Tu vas aller voir Thamne et n'essaies pas de nous trahir. On te surveillera.
- Et que dois-je lui dire ? s'inquiéta Shad.

- Ils veulent saboter le matériel de forage, répéta Cen Thamne.
- Oui monsieur, répondit Shad'seca.
- Ils ne tentent pas de s'évader, d'assassiner des matons ou de déclencher une émeute. Les impériaux ont raison. Les rebelles sont vraiment des clochards de l'espace... En tout cas tu as bien travaillé. Tu mérites une récompense.
Le chef d'équipe posa sur son bureau deux barres de céréales dantooiniennes et une canette de lait bleu que Shad s'empressa de dévorer.

Le lendemain, comme chaque matin, les prisonniers marchèrent vers la mine. Il pleuvait une pluie acide. Bien que l'administration niait la dangerosité des précipitations, les bagnards avançaient en regardant le sol pour que leurs yeux ne soient pas abîmés par l'eau avec une forte acidité. À mi-chemin, Shad'seca entendit un bruit qu'il identifia immédiatement comme provenant d'un réacteur. Il leva la tête et aperçu un cargo de type YT-1300. Le vaisseau léger se posa rapidement à une cinquantaine de mètres du chemin. Les gardiens et les détenus s'arrêtèrent comme un seul homme, surpris par l’événement. C'est à ce moment que les rebelles passèrent à l'action. Ils sortirent des blasters, des lames et des gourdins de leurs combinaisons oranges. Certains prirent en otage des soldats avant que ceux-ci aient le temps de réagir. Le groupe se dirigea vers le cargo en menaçant de tuer les otages. Des prisonniers plus ou moins rebelles sortaient du rang pour rejoindre les évadés. Shad s’apprêtait à faire de même quand il se fit une réflexion. Pourquoi le bipode ne tirait pas ? Les surveillants ne voulaient pas mettre en danger la vie de leurs collègues mais le Major n'avait pas ce genre de considérations. En quelques tirs de canon le problème serait réglé. Sa vision supérieure à celle des humains lui permit de voir Drummond malgré la distance et la lumière des projecteurs. L'officier semblait calme mais le Twi'lek ne parvint pas à distinguer l'expression de son visage. Il décida tout de même de rester dans la colonne.
Tarken sprinta vers le vaisseau pendant que la rampe d'accès s'abaissait. Il fut stoppé dans sa course par un rayon laser rouge qui vint heurter son visage. Le crâne du vétéran explosa alors qu'une dizaine de stormtroopers descendait de la frégate, armes au poing. Ils abattirent avec une précision mortelle les détenus qui étaient sortis du rang. En quelques dizaines de secondes tous les dissidents étaient au sol. Les gardiens encadrant le cortège ordonnèrent aux prisonniers de se remettre en marche à grand renfort de coups de matraques. Les soldats de choc de l'Empire achevèrent méthodiquement les bagnards au sol d'un tir dans la tête et d'un tir dans la poitrine. Les différences de placements des organes selon les espèces n'impactaient pas l'efficacité de cette démarche. Les tirs de E-11 creusaient d'énormes cratères dans la chair. L'odeur des tissus organiques calcinés donna des nausées au jeune Twi'lek.

Shad'seca s'était installé avec les rebelles qui n'avaient pas été tués, pour manger. Ils étaient une petite dizaine, le Twi'lek ne connaissait que le Svivreni et Bo Tevv. Sa présence ne suscitait aucune méfiance, ils étaient trop attristés par leurs pertes et leur situation. Jafan Das était assis dans un coin, toujours à l’affût de la moindre information. Il avait réussi à être affecté à la fosse une grâce à sa débrouillardise.
- C'était notre seule chance, se lamenta un rebelle.
Jafan se leva. Shad avait l'impression que le trafiquant d'armes avait attendu cette phrase pour se lancer.
- J'ai un plan à vous proposer amis rebelles, déclara-t-il en leur faisant signe de se rapprocher. À force d'écouter les matons j'ai appris deux-trois trucs.
- Précise, demanda Bo Tevv.
- Il y a un an, pour amener les éléments perturbateurs vers les cités volantes des Viskas, les indigènes, les gardiens utilisaient des Juggernaut HAVw A6. C'est d'énormes blindés à roues qui datent de la Guerre des Clones. Le problème c'est qu'ils consomment énormément de carburant et ils mobilisaient une trentaine de soldats. Aujourd'hui, les transferts sont effectués par les vaisseaux qui amènent les nouveaux détenus. Ils effectuent un petit détour avant de quitter Rordak.
- Tu veux que l'on se fasse vendre à des aliens qui veulent nous manger ? demanda le Sullustan.
- Ils ne mangent pas systématiquement leurs esclaves. Ils les font travailler et les consomment lors de fêtes.
- C'est rassurant.
- Écoutez. C'est le seul moyen d'avoir accès à un vaisseau. Si on échoue, on sera tué ou vendu. Mais notre situation est-elle meilleure ? La journée, il y a peu de gardiens dans le camp. Si l'on arrive à se débarrasser de nos menottes et à voler des blasters, on pourrait prendre le contrôle du vaisseau. Je ne peux pas réaliser ce plan seul, j'ai besoin de vous.
Les rebelles se concertèrent rapidement en chuchotant. Shad n'osa pas participer au débat. Il alla s'asseoir aux côtés de Jafan Das.
- Nous acceptons de prendre part à ton projet d'évasion, rapporta Bo Tevv. Quand arrive le prochain vaisseau cellulaire ?
- Je n'ai pas réussi à le savoir mais il en arrive environ trois par semaine. Nous n'aurons pas à trop attendre.
- Et comment deviendrons-nous des éléments perturbateurs ? s'inquiéta un rebelle.
- Attaquer des matons serait trop dangereux. Ils nous abattraient immédiatement. La solution que j'estime la meilleure est de se mettre en grève en signe de protestation contre les événements de ce matin.

Les rebelles survivants étaient assis en tailleur devant le four. Des détenus auxiliaires armés de matraque et de boucliers faisaient face aux grévistes. Des droïdes de sécurités volaient autour de l'attroupement.
- Vous avez une minute pour vous remettre au travail, ordonna un chef d'équipe à travers un porte-voix.
Aucun rebelle ne réagit. Un auxiliaire décida de les motiver. Il se dirigea vers le Svivreni qu'il jugeait faible car de petite taille. Alors qu'il s’apprêtait à donner un coup de matraque, l'humanoïde chevalin lui balaya les jambes. L'humain s'écrasa sur le sol rocailleux en criant. Le Svivreni se jeta sur lui et le roua de coups de poing. Un petit objet tomba à côté des bagarreurs, il se mit à tournoyer alors que de la fumée en jaillissait.
- Ça suffit, cria un gardien depuis les passerelles. Vous cherchiez les ennuis, vous les avez trouvés. Tout le monde au trou. On vous vendra aux Viskas.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Dim 12 Nov 2017 - 17:33, modifié 6 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Dim 29 Oct 2017 - 21:48   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu !

Très bon chapitre, je trouve ! L'histoire avance un peu, c'est peut-être à peine rapide, mais j'ai bien aimé !

J'ai noté une nette amélioration orthographique et grammaticale ^^
Une erreur un peu gênante cependant :"avant que ceci aient le temps de réagir" -> ceux-ci

Ah, et : "ils étaient trop occupés à pleurer les morts." : Je comprends que les rebelles soient attachés à leurs membres, mais dans une prison ? Je pense que les gars qui traînent là-bas sont trop endurcis pour pleurer ^^
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Lun 30 Oct 2017 - 13:02   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

LL-8 a écrit:Ah, et : "ils étaient trop occupés à pleurer les morts." : Je comprends que les rebelles soient attachés à leurs membres, mais dans une prison ? Je pense que les gars qui traînent là-bas sont trop endurcis pour pleurer ^^


J'ai remplacé ce passage par "ils étaient trop attristés par leurs pertes et leur situation". Cela permet aux rebelles de garder leur virilité. :D
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 05 Nov 2017 - 19:37   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 8



Le « trou » était bien nommé. Il s'agissait d'une large fosse creusée entre deux blocs cellulaires. Elle était couverte de barbelés rouillés par les précipitations acides. Les rebelles étaient assis dans la boue. Ils ne dormaient pas mais personne ne parla. L'angoisse de l'évasion occupait tous les esprits.
Des gardes étaient venus les chercher peu après le départ des prisonniers vers la mine. Les rebelles furent menottés dans le dos et conduits vers le bâtiment administratif. On les enferma dans une salle meublée de bancs vissés aux murs. Au bout de cinq minutes, un surveillant fit sortir Shad'seca de la pièce en lui annonçant qu'il allait passer en commission disciplinaire. Ils entrèrent dans un bureau. Le directeur et deux gardiens étaient installés derrière une table. Un holo-projecteur diffusait un hologramme du dossier judiciaire de Shad au-dessus du bureau.
- Shad'seca, vous êtes accusé d'appartenance à une organisation illégale, de sabotage de matériel impérial et de refus d'obéir à l'administration pénitentiaire impériale. Reconnaissez-vous ces accusations ? demanda le directeur.
- Oui, monsieur.
- Il s'agit de deux infractions de seconde catégorie et d'une de troisième catégorie. Elles sont punissables par des peines d'emprisonnement mais vous encourez déjà d'une peine de prison à perpétuité pour participation active à la révolte armée contre l’Empire, pilotage de chasseur stellaire sans licence, conspiration visant à renverser l’Empire et attaque à main armée contre des biens monétaires de la Marine Impériale. La législation nous autorise à procéder à votre exécution ou à vous vendre au profit de l'Empire si nous avons l'assurance que votre propriétaire ne vous libérera pas et que vos conditions de vie ne serons pas meilleures que lors de votre incarcération. Par humanité, je propose la seconde option. Qu'en pensent messieurs Erer et Pellannis ?
Les deux gardiens hochèrent verticalement la tête.
- Avez-vous quelque chose à dire Shad'seca ?
- Non, monsieur.
- Très bien. Au suivant.
On ramena Shad dans la cellule d'attente. En chemin, il croisa un rebelle qui était conduit vers le bureau.
Shad'seca attendait depuis une heure quand il remarqua que Bo Tevv avait des câbles électriques dans les mains. Le sullustan avait réussi à ouvrir une discrète trappe de maintenance sans déclencher d'alarme. Il bidouillait le câblage alors que ses mains étaient attachées dans son dos. Son visage exprimait une grande concentration.
Au bout de quelques heures, les gardiens firent enfin sortir les rebelles.
Alors qu'ils approchaient de la piste d’atterrissage, ils furent rejoint par quatre soldats armés de bâtons électriques escortant un prisonnier. Il s'agissait d'un colosse lézaroïde aux écailles blanches couvertes de tatouages marquant son appartenance à un gang. Il était couvert de chaînes, une muselière était attachée à son visage et des gants métalliques, fixés à ses menottes, couvraient ses mains. Shad pensa d'abord qu'il s'agissait d'un Trandoshan mais l'alien était trop massif et possédait une longue queue attachée à son dos.

Le sous-lieutenant Maxir Tane était assis dans le cockpit de l'Osprey. Il surveillait les écrans d'un air las. Allongé sous la console de commande, un jeune mécanicien réparait des circuits électroniques. Un holo-projecteur était posé à ses côtés. Il diffusait l'holo-retransmission d'un concert des chœurs de l'Armée Impériale. Le lieutenant Rendon devait être en train de boire du vin corellien avec le directeur du bagne. Pendant ce temps, Maxir devait rester dans le vaisseau à attendre le chargement des prisonniers en partance pour les cités volantes.
Le sous-lieutenant n'avait aucun remord à conduire des prisonniers dans des camps. Quelques années auparavant, il avait été le pilote d'une navette d'assaut des Commandos Impériaux. Lors d'une mission anti-terroriste, son vaisseau fut abattu par un groupe vaguement rebelle. Il survécut au crash avec deux commandos mais ils furent capturés par les terroristes. Maxir passa trois mois dans la jungle, enchaîné au fond d'un trou, torturé chaque jour sans qu'on lui pose la moindre question. Il fut délivré par des stormtroopers, reçut une médaille et fut nommé second de l'Osprey. Une belle promotion qui n'effaçait pas les douloureux souvenirs de sa captivité.
Maxir Tane remarqua soudain que les prisonniers venaient de sortir de l'administration, entourés par une demie douzaine de surveillants. Alors que le groupe s'approchait, il actionna l'ouverture de la rampe d'accès. Au même moment un droïde de chargement de grande taille alla se positionner derrière un garde et plaça ses bras porteurs de part et d'autre de la tête de l'homme. Il écrasa soudain le crâne du gardien. Les collègues du malheureux mirent immédiatement en joue le robot et commencèrent à tirer. Le droïde décapita un garde avant de s'effondrer sous les tirs. Quelques secondes après les menottes des détenus tombèrent au sol. Les taulards se jetèrent sur les soldats et leur volèrent leurs armes alors que l'alarme de la prison se déclenchait. Le sous-lieutenant réagit enfin. Il actionna la fermeture de la rampe et ordonna à l'équipage de se préparer au combat.

Shad'seca sprinta vers le vaisseau quand il vit que l'accès se refermait. Les anciens fantassins avaient ramassés des fusils et avaient abattus le tireur posté sur un mirador surplombant la piste d’atterrissage. Le Twi'lek bloqua la fermeture de la rampe pour permettre à ses camarades de le rejoindre. Ils se postèrent au pied d'un escalier métallique pour répliquer aux tirs des membres de l'équipage barricadés en haut. Le lézaroïde décida de monter les marches malgré la fusillade. Il s'était débarrassé de ses chaînes. De longues griffes jaillirent de ses doigts. Il cria et se jeta sur les impériaux. Les décharges d'énergies semblaient ne pas l'affecter. Il tua ses adversaires avec une étonnante rapidité et continua sa progression dans le couloir en tuant tous les marins qu'il croisait. Alors qu'une partie des rebelles restait dans la soute pour affronter les surveillants accourant vers la piste d'atterrissage l'autre suivait le lézard en enjambant les cadavre. Ils arrivèrent dans le cockpit où le colosse arrachait la tête d'un jeune impérial d'un coup de dents.

Maxir Tane avait réussi à se cacher dans la fosse de maintenance avant l'arrivée du monstre tatoué. Il entendait les bruits de pas des évadés au-dessus de lui. Ces terroristes avaient massacré l'équipage de l'Osprey. Il décida de leur laisser un souvenir avant de fuir. Il tira avec son blaster sur les circuits encadrant la galerie et rampa vers la trappe d'accès au sas de secours.

Shad'seca s'assit devant la console de commande et alluma les moteurs de la navette. Peu après, il entendit une série d'explosion. L'alimentation des moteurs stoppa et de multiples voyant d'alertes se déclenchèrent.
- Je vais voir, déclara Bo Tevv avant d'ouvrir une trappe et de disparaître.
Après un rapide examen, il sortit sa tête de la fosse.
- Le système de propulsion est endommagé tout comme ceux de communication longue-portée et de lancement de la capsule de sauvetage. Celui qui a réalisé ce sabotage a tiré au hasard. Ça m'a l'air réparable, mais j'en aurais pour un moment.
- Répare seulement la propulsion, ordonna Jafan qui semblait être le leader des évadés. Le reste n'a peu d'importance.
Le sullustan retourna dans la fosse. Au même moment, Shad remarqua qu'un bipode TS-TT approchait en traînant le grillage de la piste et pointait ses canons dans leur direction. Par réflexe il attrapa le manche de tir d'une main et désactiva la sécurité de l'autre. Il visa le walker et pressa la détente à plusieurs reprises. Le véhicule tout-terrain s'effondra sous la violence des impacts avant d'avoir pu répliquer.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Lun 10 Sep 2018 - 23:01, modifié 8 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 06 Nov 2017 - 0:58   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu et beaucoup aimé !
C'est vraiment dommage que tu n'aies pas plus de retours sur tes textes, qui je trouve sont très sympas. Alors certes, tu as une marge de progression. Mais j'aime bien l'histoire !
Pas de temps morts dans ce chapitre, une action bien rythmée et j'ai bien aimé l'idée des chœurs de l'armée impériale :lol:

Beaucoup de fautes cependant. J'ai relevé les plus grosses :
Spoiler: Afficher
L'angoisse de l'évasion occupée -> occupait
Reconnaissez-vous ses accusations, demanda le directeur. -> c'est une question, un point d'interrogation est le bienvenu.
Il s'agit deux infractions de secondes catégories -> tu as oublié un "de" et "seconde catégorie" ne prend pas de "s".
peines d'emprisonnements -> pas de " s" pour "emprisonnement".
Qu'en pensez messieurs Erer et Pellaeon ? -> :perplexe: petit problème de relecture, non ? :D
Quelques années auparavant, -> tout le paragraphe sur le passé du sous-lieutenant doit être mis au plus-que-parfait, c'est un récit au passé dans le passé.
se déclencha -> " déclenchait ", c'est la concordance des temps
ne pas l'affecté.  -> affecter
marins -> marines, non ? On est dans l'armée :D
L'autre suiva -> suivait !
encadrants -> c'est du participe présent, pas de " s"
d'avoir put -> pu
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Lun 06 Nov 2017 - 9:15   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

LL-8 a écrit:Lu et beaucoup aimé !
C'est vraiment dommage que tu n'aies pas plus de retours sur tes textes, qui je trouve sont très sympas. Alors certes, tu as une marge de progression. Mais j'aime bien l'histoire !

Merci :)

LL-8 a écrit: j'ai bien aimé l'idée des chœurs de l'armée impériale :lol:

A la base je voulais mettre un chant de guerre mandalorien mais on m'a dit que les impériaux n'en écoutaient pas. Du coup j'ai improvisé.

LL-8 a écrit:Beaucoup de fautes cependant. J'ai relevé les plus grosses :

Normalement, je passe mon texte sur un correcteur électronique pour trouver des fautes après l'avoir relu. Le service était indisponible. Après, c'est vrai qu'une meilleure relecture n'aurait pas été inutile. :whistle:

LL-8 a écrit:Qu'en pensez messieurs Erer et Pellaeon ? -> :perplexe: petit problème de relecture, non ? :D

Non, j'ai tiré des noms sur un générateur de noms SW. Le résultat est juste bizarre.

LL-8 a écrit:marins -> marines, non ? On est dans l'armée :D

C'est de simples hommes d'équipage avec des blasters. Les "Marines" sont des soldats entraînés au combat.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 06 Nov 2017 - 11:25   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Stormtrooper lambda a écrit:
LL-8 a écrit:Qu'en pensez messieurs Erer et Pellaeon ? -> :perplexe: petit problème de relecture, non ? :D

Non, j'ai tiré des noms sur un générateur de noms SW. Le résultat est juste bizarre.

Oh ce n'est pas les noms, c'est le "pensez" qui m'a fait tilter :D

LL-8 a écrit:marins -> marines, non ? On est dans l'armée :D

C'est de simples hommes d'équipage avec des blasters. Les "Marines" sont des soldats entraînés au combat.[/quote]
Ah je vois, j'avais pas fait le rapprochement ;)
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 12 Nov 2017 - 17:00   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 9



Le Vice-Amiral lIsar Honall se tenait debout dans la passerelle de commandement du Dominion, devant la baie de transpacier. Elle lui offrait un panorama de Rordak. Il avait reçu une affectation tranquille. Il devait rester en orbite dans un Star Destroyer ayant des défauts de fabrication l'empêchant de faire des sauts hyperspaciaux. Beaucoup de membres de son équipage étaient ici pour des raisons disciplinaires, l'ennuie calmait les ardeurs.
Pour la première fois depuis des mois, il avait beaucoup travaillé. Ces derniers jours, il avaient rempli des dizaines de dossiers d'accréditation pour vaisseaux de transfert. Les nouvelles réformes carcérales avaient séparés les humains des aliens. Depuis quelques années, seul les non-humains étaient censés pouvoir être emprisonnés dans des camps de travail. Les hommes devaient purger leurs peines dans des prisons classiques où ils passaient presque toutes leurs journées dans une cellule. Comme toujours, les colonies de la bordure extérieure étaient les dernières affectées par les réformes. Cette semaine, le camp Delta devait se vider de ses prisonniers humains. C'était pour lui une bonne chose, ce camp de travail était le plus surpeuplé de la planète, 7200 détenus pour 4000 places. Le départ de plus d'un millier de prisonniers permettrait d'améliorer les conditions de travail des gardes pendant quelques mois. Néanmoins, ce camp accueillait chaque jour de nouveaux condamnés hommes. De plus, les prisonniers fouteurs de troubles humains étaient toujours vendus aux Viskas comme esclave alors que la législation impériale interdisait leur vente. Encore une aberration administrative des grattes papiers du Département Correctionnel.

- Mon Vice Amiral, nous avons un problème.
Le Commodore Crix Feles se tenait quelques mètres derrière lIsar Honall, au garde à vous, un datapad en main.
- Le camp Delta ? demanda le commandant de bord sans se retourner.
- Non, monsieur. Le camp Alpha nous informe que des prisonniers ont pris le contrôle d'un vaisseau de transport de détenus. Ils ont en leur possession des blasters et ils auraient tué plusieurs surveillants. Heureusement, il semble que leur navette soit immobilisée.
- Nos hommes ne sont pas capables d'affronter quelques taulards affaiblis ?
- En ce moment, au camp Alpha, cent gardiens sur cent-cinquante sont en service mais la plupart sont à la mine. Il doit y avoir moins de trente soldats dans l'enceinte et il faut soustraire les pertes. De plus, les émeutiers ont détruit le TS-TT du camp avec les canons du vaisseau. Le personnel administratif est en train de réveiller ceux qui dorment mais ils devront se préparer. Le directeur réclame notre aide.
Ilsar Honall soupira puis réfléchit quelques secondes. Il devait régler rapidement cette situation. Une mauvaise gestion de ce type d'incident risquait d'attirer les enquêteurs du Département d'Observation des CompForce.
- Envoyez les stormtroopers du quatrième bataillon aéroporté. Je veux que le colonel Kligore ait réglé ce problème dans une heure.
- Oui, mon Vice Amiral.
Alors que l'officier s’apprêtait à retourner à son poste, son datapad sonna.
- Ils ont réussi à décoller, annonça-t-il après une rapide consultation.


Shad'seca venait de faire décoller l'Osprey. Bo Tevv avait réussi à réparer le système de propulsion en un temps record. Le vaisseau s'éloignait rapidement du camp Alpha. Après quelques minutes de vol, il sortit du rayon d'action de l'obscursisseur orbital. La lumière solaire inonda le cockpit. Habitués à l'obscurité ou à l'éclairage des projecteurs, les évadés furent éblouis pendant une dizaine de seconde. Peu après, un des rebelles qui défendait la rampe d'accès entra, accompagné du Svivreni, en se protégeant les yeux.
- On a tué ou blessé une dizaine de matons, déclara-t-il. Ces litières à bantha ont abattu Aden et Kenth. Gruto a été touché, on l'a stabilisé avec un medpack.
Il fut interrompu par la sortie de l’atmosphère de Rordak. Le vaisseau fut secoué pendant plusieurs secondes. Une fois dans le vide spatial, ils purent voir les deux destroyers et le croiseur en orbite autour de la colonie. Le radar du vaisseau indiqua qu'une escadrille de chasseurs se dirigeait vers eux alors que les turbolasers des destroyers pivotaient dans leur direction.
- On a un problème, informa Shad, six chasseurs TIE. Je prépare le saut hyperspacial. Où va-t-on ?
- Alderaan, répondit Bo Tevv. L'Alliance y a des cellules spécialisées dans l'aide des évadés de camps de travail.
- Le Nav-Ordinateur a besoin de quelques minutes pour effectuer les calculs. Je vais devoir résister aux TIE.
- Je peux prendre un poste d'artilleur, affirma Jafan. Je sais utiliser des canons.

Les TIE fighter fondèrent sur l'Osprey en tirant avec leurs canons lasers. Shad'seca réussit à éviter la plupart des rayons, le bouclier à particule encaissa la majeure partie des impacts. Les vaisseaux prison de classe Concealer avaient été doté de puissants boucliers déflecteurs et d'une épaisse coque en duracier afin d'empêcher les pirates et les rebelles de délivrer leurs alliés capturés. Jafan Das parvint à abattre un des chasseurs alors qu'ils effectuaient une manœuvre pour retourner vers l'Osprey. La nouvelle salve de tirs fut plus précise. Un des rayons détruisit les antennes de communications, de nombreux voyants rouges s'allumèrent dans le cockpit.
- Elles ne fonctionnaient plus de toute manière, commenta le sullustan. Par contre, les boucliers ont perdu 80% de leur puissance.
- Je n'en ai touché aucun, cria Jafan depuis sa tourelle, ils sont trop rapide.
- Peu importe, répliqua le Twi'lek, le saut hyperspacial est prêt. Attachez tous vos ceintures.
Le jeune pilote poussa le levier de l'hyperdrive. L'Osprey eut une formidable accélération le faisant entrer dans la dimension de l'hyperespace. Les rebelles purent voir le vortex de lumière l'espace d'un instant avant d'en sortir brutalement. Ils se trouvaient toujours à proximité de Rordak. Les chasseurs TIE préparaient un nouvel assaut.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Dim 19 Nov 2017 - 12:14, modifié 5 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 12 Nov 2017 - 17:26   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Comme le chapitre 9 est assez court (au moins il est à l'heure :paf:), j'ai décidé de publier le plan du camp Alpha TR-8 en bonus. Il provient du livre Star Wars d6 "Planets collection" de West End Game, je n'en suis pas l'auteur. Les légendes sont en anglais mais il n'y a pas besoin d'être bilingue pour les comprendre.
Fichiers joints
Capture.PNG
Dessinateur : John Paul Lona
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Mar 14 Nov 2017 - 8:55   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Un petit chapitre bien sympa!
L'histoire avance doucement, mais le point de vue des officiers au début est un petit changement agréable à lire ^^

Toujours quelques petites erreurs mais je ne vais pas les lister. Je note juste ça :
"Pour la première fois depuis des mois, il avait beaucoup travaillé ces derniers jours."
"Ces derniers jours" ne peut pas être mis dans la même phrase avec "pour la première fois depuis des mois" pour la simple raison que ce n'est pas la même temporalité. Il faut soit faire deux phrases séparées soit trouver une autre formulation :D
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Pic » Jeu 16 Nov 2017 - 21:53   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu et j'ai bien aimé :) J'ai commencé à lire ta fiction alors que tu avais déjà publié le chapitre 8, ce qui fait que j'ai bénéficié de toutes les corrections apportées suite aux remarques des droïdes LL-8 et L2-D2. Je partage leur avis sur les quelques fautes d'orthographes ou maladresses dans les dialogues qui subsistaient malgré tout, mais l'histoire reste très agréable à lire.

Je suis rôliste comme toi et je me demandais ce que donnerait un scénario transformé en fiction. J'ai maintenant un bon éclairage sur la question. Tu as choisi un héros unique plutôt qu'un groupe, ce qui simplifie la compréhension, vu qu'il y a déjà pas mal d'autres personnages (PNJ !).

Je suis tout à fait d'accord avec L-8 sur le fait que le changement de point de vue sur le dernier chapitre apporte quelque chose. On vit la scène depuis le destroyer et l'action n'est plus centrée sur Shad'seca. Ça permet de bien amener le fait que le vaisseau décolle, et faire apparaître d'autres sentiments dans le récit (le complexe de supériorité, la peur du supérieur).

Continue comme ça !
Pic
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 05 Déc 2015
Localisation: Chambéry
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 19 Nov 2017 - 1:25   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Pic a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec L-8 sur le fait que le changement de point de vue sur le dernier chapitre apporte quelque chose. On vit la scène depuis le destroyer et l'action n'est plus centrée sur Shad'seca. Ça permet de bien amener le fait que le vaisseau décolle, et faire apparaître d'autres sentiments dans le récit (le complexe de supériorité, la peur du supérieur).


Quand j'ai écrit ce passage, je n'ai pas pensé au complexe de supériorité et à la peur du supérieur mais je voulais quand même ajouter un côté stalinien à ces nazis de l'espace. Les officiers doivent avoir de bon résultats pour satisfaire le parti mais doivent aussi rester discret. Mes nombreuses références au COMPORN proviennent bien du jeu de rôle SW d6 qui a grandement participé à me fanatiser.

Pic a écrit:Je suis rôliste comme toi et je me demandais ce que donnerait un scénario transformé en fiction. J'ai maintenant un bon éclairage sur la question. Tu as choisi un héros unique plutôt qu'un groupe, ce qui simplifie la compréhension, vu qu'il y a déjà pas mal d'autres personnages (PNJ !).


Cette histoire pourrait effectivement être transformé en scénario. Pour l'anecdote, je tire au dés certaines actions pour connaître le niveau de réussite des personnages. Cela me permet de décider s'ils réussissent un peu ou beaucoup.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar Pic » Dim 19 Nov 2017 - 11:10   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Pic a écrit:Pour l'anecdote, je tire au dés certaines actions pour connaître le niveau de réussite des personnages. Cela me permet de décider s'ils réussissent un peu ou beaucoup.

Alors ça c'est original ! Tu laisses un peu le hasard orienter ton histoire, et tu adaptes le récit en conséquence... :roll:
Pic
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 05 Déc 2015
Localisation: Chambéry
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 19 Nov 2017 - 23:03   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Chapitre 10



- Qu'est-ce-qu'il s'est passé ? demanda Bo Tevv. Je croyais que l'hyperdrive fonctionnait.
- Le navordinateur nous aurait prévenu, objecta Shad. Je ne pense pas que le problème vienne du vaisseau.
Un hologramme du visage de Jafan Das apparut sur le tableau de bord.
- Vous avez vu le croiseur impérial avec des sphères encastrées dans sa coque. C'est un croiseur lourd de classe Interdicteur Im-418. J'en ai vu un il y a quelques années dans un salon de l'armement. Les sphères sont des puits de gravité qui permettent de sortir un vaisseau de l'hyperespace.
- On ne peut pas faire de saut hyperspacial, s'inquiéta Shad'seca.
- Les puits de gravité consomment énormément d'énergie. On a le temps de faire un nouveau saut. Il nous faut résister aux assauts des TIE.
Alors que le pilote Twi'lek préparait le calcul de trajectoire, les chasseurs TIE se scindèrent en deux groupes et retournèrent vers le Dominion. Peu après, l'Osprey s'immobilisa et commença à se déplacer vers le destroyer. Un tir de turbolaser frappa l'arrière du vaisseau. Ces passagers furent projetés en avant, de nombreux voyants rouges s'allumèrent en même temps dans le cockpit, une sirène retentit.
- L'hyperdrive est complètement détruit, se lamenta Shad. Un de leurs rayons tracteurs a dû nous atteindre, dans quelques minutes nous serons dans un hangar plein de stormtroopers. À moins qu'ils ne décident de nous abattre avec leurs canons.
Depuis son poste de tir, Jafan tira à plusieurs reprises en direction du Star Destroyer. Les déflagrations s'écrasèrent pitoyablement sur le bouclier déflecteur.
- Nos canons ne sont pas assez puissants, l'avertit Shad en utilisant le système de communication de l'Osprey. Il nous aurait fallu des torpilles pour détruire le rayon tracteur.
- On ne peut pas y échapper en utilisant les réacteurs à pleine puissance ? demanda un évadé rebelle.
- Le système de propulsion est trop faible. Cela ne servirait qu'à endommager notre vaisseau.
Au même moment, Jafan Das déboula dans le cockpit en portant de grandes cartouches de plasma.
- Allez en chercher dans les autres postes d'artillerie. Je vais essayer de bricoler une bombe. Tu veux bien m'aider Bo ? Elle pourrait nous aider à faire diversion pour tenter quelque chose.
Les soldats rebelles se dispersèrent dans le cargo à la recherche de munitions ou d'explosifs. Le Sullustan ramassa quelques composants électroniques et alla aider le trafiquant. Ils travaillèrent avec une rapidité et une efficacité impressionnante. L'Osprey n'était plus qu'à quelques kilomètres du Dominion.

Le vaisseau de classe Concealer entra dans l'immense hangar du Star Destroyer. Il se posa lentement devant les soldats de l'Empire. Une cinquantaine de stormtroopers était prête à arroser le vaisseau de tirs. Quatre blasters à répétition E-WEB avaient été placé devant la rampe d'accès. Deux TS-TT se tenaient de part et d'autre de l'Osprey. Le colonel Kligore était déçu de ne pas avoir pu lancer un assaut sur le camp Alpha. Le vice-amiral souhaitait capturer les évadés mais le colonel avait envie d'action. Il espérait que les terroristes ne se rendraient pas.
Une nappe de fumée verte s'échappa du vaisseau. Elle recouvra rapidement l'engin et progressa vers les militaires. Ces derniers activèrent le respirateur et la vision thermique de leurs casques comme un seul homme. Ils purent ainsi voir des rebelles courant sous la coque de l'Osprey. Les soldats de choc ouvrirent le feu dans leur direction. Les fugitifs répliquèrent à l'aveugle sans grand effet. Le fantassin de l'Alliance blessé, ne parvint pas à courir assez vite, il fut tué d'un tir dans la tête. Le reste des rebelles réussit tout de même à se cacher dans un labyrinthe de containers.
- Entourez la zone de stockage, ordonna le colonel Kligore à ses hommes. Ils n'ont aucune chance de s'en sortir !
Les soldats coururent vers l'endroit. Alors qu'ils passaient à côté de l'Osprey, le vaisseau explosa en formant une immense boule de feu. La déflagration souffla une grande partie de la troupe et les deux bipodes. Quelques secondes après, l'alarme incendie commença à retentir et des gouttelettes d'eau commencèrent à tomber du plafond.

Kligore reçut un morceau d'intestin sanglant au visage. C'en était trop ! Ces anarcho-républicains libertaro-autoritaires de rebelles se permettaient non seulement d'échapper à la Justice impériale mais aussi de décimer son régiment. Il se déshabilla du haut de son uniforme et retourna son képi. Il ramassa un fusil DLT-20a sur un cadavre, poussa un cri de rage et se mit à courir vers l'ennemi avec les stormtroopers survivants sous la pluie du système anti-incendie.

Bo Tevv était en train d'essayer de déverrouiller une trappe d'accès aux conduits de ventilations. Impatient, le Svivreni poussa le mécanicien et tira sur le verrou magnétique de la trappe avec son blaster. Il fut déçu de voir que le conduit était bloqué par des sas de sécurité. Derrière une barricade de containers, le lézaroïde et les quelques fantassins encore en vie luttaient avec difficulté contre les stormtroopers et l'officier torse-nu enragé.
- Il faut qu'on sorte du hangar, annonca Jafan Das en pointant un container. Shad a trouvé des speederbikes. Ceux qui ne savent pas piloter iront à l'arrière des véhicules.
Les rebelles s'installèrent avec hâte sur les 74-Z et démarrèrent immédiatement. Shad parcourut les quatre-cent mètres en une dizaine de secondes, le chevalin cramponné à son dos. Des stormtroopers qui venaient d'arriver en renfort prirent pour cible les évadés. Une fois à l'autre bout du hangar le Twi'lek se rendit compte que le Sullustan et son passager avaient été abattu par les impériaux. Il dut encaisser la nouvelle en un instant pour sortir du hangar. Le monstre tatoué avait défoncé la porte blindée verrouillé par les impériaux.
- Les capsules de sauvetage d'un Star Destroyer sont dotées d'un hyperdrive ? demanda Jafan en courant dans un couloir.
- Je crois, répondit timidement Shad'seca. Mais comment on échappe aux puits de gravité ?
- Euh...
- L'un d'entre nous peut prendre une capsule seul et faire un saut pour consommer l'énergie du croiseur, dit le Twi'lek. Je suis prêt à faire ce sacrifice.
- Doucement le jeune, répliqua un soldat rebelle assez âgé. Je vais m'en charger. Aller jusqu'au bout de cette évasion m'aurait beaucoup plu mais je n'en ai plus pour longtemps.
Il dévoila deux larges trous creusés dans son abdomen.
- Ce n'est pas un pansement de bacta qui va me sauver, dit-il en souriant. Heureusement, ça ne saigne pas.
- Vous savez utiliser une capsule ? s'enquit Jafan Das.
- J'étais dans la Marine. J'ai participé à des exercices de sauvetage.

Ils trouvèrent rapidement des capsules de sauvetage. Après être s'y être installés, ils les détachèrent du Dominion pour éviter d'être bloqués à distance et les plaquèrent contre le Destroyer pour ne pouvoir être visé par les turbolasers. Shad commença à programmer le saut hyperspacial. De l'autre côté de la porte d'accès au Dominion, des soldats impériaux contemplaient, impuissants, la capusule. Jafan les salua de la main, ils lui firent en retour des gestes obscènes.
- J'espère que le soldat sait ce qu'il fait. Le saut vers Alderaan est bientôt prêt.
- Nar Shaddaa, répliqua le lézaroïde d'une voix grave.
- Pardon.
- Nous aller sur Nar Shaddaa.
- Tu pourras aller sur Nar Shadda quand on sera sur Alderran, répliqua Jafan Das.
- Nous aller sur Nar Shaddaa maintenant !
Le chevalin évalua la situation. Ils ne pouvaient pas se permettre de faire un détour sur la Lune des Contrebandiers, le réservoir de la capsule était sans doute limité. Attaquer le gangster de façon classique relevait du suicide. Le monstre était probablement capable de tuer un wampa à mains nues. Le rebelle profita de sa petite taille pour contourner discrètement le lézard. Il sauta pour frapper du pied la nuque de son adversaire avant qu'il puisse réagir. Le monstre frappa d'un coup de queue son agresseur avec la rapidité d'un gundark. Le Svireni fut projeté contre un siège avant d'avoir pu frapper. Sa gorge fut tranchée d'un coup de griffe. Les deux fantassins rebelles restant arrosèrent le tueur avec leurs blasters. Ce dernier se saisit d'un des tireurs et lui arracha un large morceau de chair avec ses crocs. Shad, attaché à son siège, comprit qu'ils n'arriveraient pas à l'abattre. Il déclencha l'ouverture de la porte de la capsule.
- Accrochez-vous ! cria-t-il en pressant le bouton.
Jafan et l'autre évadé purent s'accrocher à des sièges alors que l'air de la navette était aspiré dans le vide spatial. Malheureusement, le lézaroïde avait fait de même. Alors que l'air commençait à manquer Jafan tira avec son E-11 droit dans le visage du monstre. La violence de l'impact le fit lâcher. Il alla dériver dans l'espace. Shad'seca s'empressa de faire fermer la porte.
Les évadés se saisirent des masques respiratoires qui étaient tombés du plafond. Le faible volume d'air de la capsule était parti très vite. De l'air chaud sortit rapidement des conduits d'aérations pour rétablir les conditions de survie. Au même moment, l'autre capsule fit son saut dans l'hyperespace pour en ressortir aussitôt. Elle fut détruite des chasseurs TIE qui venaient d'arriver. Shad abaissa le levier d'hyperespace pour leur échapper. Cette fois-ci, ils restèrent dans le vortex de lumière.
Modifié en dernier par Stormtrooper lambda le Lun 20 Nov 2017 - 1:26, modifié 2 fois.
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar Stormtrooper lambda » Dim 19 Nov 2017 - 23:25   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Salut, :hello:

C'est ainsi que finit ma Fan Fiction. Je suis moi même un peu déçu de ma fin mais je ne savais pas comment l'orienter différemment. :D :roll: En tout cas je suis fier d'avoir mené ce projet à terme.

Je tiens à remercier ceux qui ont suivi mon récit. :jap: Tout particulièrement ceux (surtout LL-8 :D ) qui ont commenté et qui m'ont donné des conseils. Je veux aussi remercier ma mère qui m'a enfanté... je m'égare et ce n'est pas du tout original :transpire:.

J'ai quelques idées en tête pour ma suite dans la section fan-fiction. Ce sera des projets plus ambitieux même si une fanfic de dix chapitres c'est pas mal pour un bleu. Dans tout les cas je ne commencerai à publier lorsque j'aurai pas mal de chapitres d'avance. Ça m'évitera de publier les chapitres à la bourre :lol:. Donc il faudra attendre.
En attendant je vais lire les fan-fictions des camarades du forum. En trois mois, j'en ai lu que deux terminées. :paf:

Sinon juste qulques petites questions. Est-ce-que ça se fait toujours de publier sa fan-fiction dans les créations de fan une fois terminée ? Si oui, comment on si prend ? MP ou Mail au staff ? Sous quel forme ? Doit t-on avoir une couverture ? :neutre:
"Le pouvoir est au bout du blaster"

Fan-Fiction : Alpha TR-8
Stormtrooper lambda
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71
Enregistré le: 24 Aoû 2017
 

Messagepar LL-8 » Lun 20 Nov 2017 - 0:52   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Quoi ? Comment ça ? C'est déjà terminé ?
Bon, ben c'était sympa comme tout !

Concernant le chapitre en lui-même, j'ai bien aimé ! Alors, oui, le dernier paragraphe est un peu plat, mais dans l'ensemble, le nombre de péripéties fait qu'on ne s'ennuie pas !

Côté grammaire.... Il y a du mieux, mais encore quelques erreurs un peu bêtes ^^On va mettre ça en spoil ^^ Attention, c'est pas dans l'ordre :
Spoiler: Afficher
"Ces passagers furent projeté" -> projetés

"à pleine puissance, demanda un évadé rebelle."
"Vous savez utiliser une capsule, s'enquit Jafan Das."
-> même problème pour les deux cas : c'est une question, on rajoute donc un point d'interrogation : "à pleine puissance ? demanda un évadé."

"avaient été placé
avaient été abattu"
-> un "s" à la fin, puisqu'on est en présence du verbe "être" (au plus-que-parfait) :D

"deux larges trous creusé" -> creusés

"porte blindé" -> blindée

"m'aurait beaucoup plus" -> plu

"s'y être installé" - "pour éviter d'être bloqué" -> installés - bloqués

"avant d'avoir put" -> pu

"Sa gorge fut tranché" -> tranchée

"Cette fois si" -> cette fois-ci


Stormtrooper lambda a écrit:Je tiens à remercier ceux qui ont suivi mon récit. :jap: Tout particulièrement ceux (surtout LL-8 :D ) qui ont commenté et qui m'ont donné des conseils.

Avec plaisir ! :)
J'ai bien aimé cette fic' :D C'était original, et malgré quelques clichés, c'était plutôt bien écrit donc bravo !
Je dirais que les seules choses qui peuvent te pénaliser, ce sont les fautes d'orthographe (:D) et un style un peu lourd parfois - mais qui s'et drôlement bien amélioré au fil des chapitres ;)

Stormtrooper lambda a écrit:Dans tout les cas je ne commencerai à publier lorsque j'aurai pas mal de chapitres d'avance. Ça m'évitera de publier les chapitres à la bourre :lol:. Donc il faudra attendre.

Bonne idée. Ça t'évite de laisser la fic' à l'abandon pendant 3 mois parce qu tu as du retard ^^

Stormtrooper lambda a écrit:En attendant je vais lire les fan-fictions des camarades du forum. En trois mois, j'en ai lu que deux terminées. :paf:

Viens lire la mienne :paf:
Je fais de la pub pour le copain Eluar en te disant que La Tourmente de l'Ordre, c'est bien :lol:

Stormtrooper lambda a écrit:Sinon juste qulques petites questions.

Je te laisse voir ça avec quelqu'un du staff ^^ Je vais retourner lire d'autres fic' :D
Bonne continuation, et au plaisir de te relire un de ses quatre :hello:
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Pic » Sam 25 Nov 2017 - 20:56   Sujet: Re: /Fan Fiction/ Alpha TR-8

Lu aussi !

C'est vrai que la séquence fin aurait peut-être mérité un petit peu de travail pour la rendre plus claire, et apporter une conclusion plus marquante. Personnellement, si j'avais le choix entre peaufiner un texte ou le publier à la date promise, je choisirais la première option. Les lecteurs peuvent bien patienter une semaine de plus !
Mais globalement je trouve que c'est une bonne première fic que tu nous as proposée :) J'ai pris plaisir à la lire chaque matin.
A une prochaine :hello:
Pic
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 05 Déc 2015
Localisation: Chambéry
 


Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations