[Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Dim 20 Mai 2012 - 12:07   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Essayez de donner un peu de profondeur à un personnage :chut:


Sûr que ça ne peut pas lui faire de mal :chut:

Le personnage d'Asokha entier devrait être infinities :diable:


Yep, c'est bien pour ça que je dis ça sur ton texte^^

Tu peux me donner la phrase? Parce que j'ai relu le texte deux fois mais j'ai pas trouvé :transpire:


"Encore quelque heures et son sort serait définitivement lié, ou plutôt, soumis à celui d’Anakin Skywalker et cette idée, elle s’en rendait conte maintenant, la terrorisait."


Utilise la fonction "ctrl + f" dans ces cas-là :wink:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Nicravin » Dim 20 Mai 2012 - 12:43   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Merci :jap:
Mitth'raw Nuruodo a écrit:Utilise la fonction "ctrl + f" dans ces cas-là :wink:

J'y avais pas pensé :paf:
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 21 Mai 2012 - 9:30   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Une nouvelle très intéressante, Nicravin, mais il y a un gros problème...
Une des lettres de l'EGTW, d'Ashoka à Scout, qui montre clairement qu'elle est fière et heureuse d'être la padawan de Skywalker :paf:
Désolé :transpire:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 21 Mai 2012 - 10:41   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Donc sa nouvelle, c'est de l'Infinities parce que ça ne s'accorde pas avec TCW dans l'Infinities parce que c'est TCW dans l'Infinities parce que c'est une fan-fic? :paf:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 21 Mai 2012 - 10:47   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

J'ai pas tout suivi là... :x
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Nicravin » Lun 21 Mai 2012 - 11:10   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Jagen Eripsa a écrit:Une nouvelle très intéressante, Nicravin, mais il y a un gros problème...
Une des lettres de l'EGTW, d'Ashoka à Scout, qui montre clairement qu'elle est fière et heureuse d'être la padawan de Skywalker :paf:

Elle pouvait toujours mentir :sournois:
Jagen Eripsa a écrit:J'ai pas tout suivi là... :x

C'est pourtant simple :x
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 21 Mai 2012 - 11:41   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Bon, en gros : notre Nicravin est triplement Infinities, un peu comme Shaak Ti qui est triplement morte :D
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 21 Mai 2012 - 11:43   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

C'est triplement compliqué tout ça :transpire:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Nicravin » Lun 21 Mai 2012 - 11:50   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Bon, en gros : notre Nicravin est triplement Infinities, un peu comme Shaak Ti qui est triplement morte :D

Curieusement, ça me semble encore plus compliqué présenté comme ça :x
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Notsil » Mar 29 Mai 2012 - 15:33   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Un petit moment que je n'étais pas passée par ici, et ça pullule de nouveautés :) Top ^^

Alors commençons :p

Désorientation, de Mitth.

J'ai bien aimé l'histoire de cette étudiante nouvelle engagée dans les classes de la Marine Impériale :)
Le discours de l'amiral m'a paru être un peu trop profond (et long ^^) pour un discours d'entrée (surtout que d'autres gars avaient pris la parole avant lui ^^), en fait à la lecture me suis dit que ça ressemblait davantage à un discours de sortie ^^

Mais le feedback avec le retour au présent de la fin est très bien vu, tu évites le côté moral "ceux qui ont continué impérial sont morts et les rebelles sont restés" en vie ;)

Par contre, tes " aaaaaa " m'ont méchamment piqué les yeux :) On dit "je parlai" et non "je parla" au passé simple, un peu donc comme tout là :

Je ne rétorqua pas, Methka avait raison,


commenta-je avec un sourire sarcastique.


ce n'est pas vous qui en souffrirez le plus si c'est le cas, paraît-il, commenta-je.


n'avait aucun soucis à se faire.

-> je dirais plutôt souci si y'en a aucun donc 0 ?

Ça me va, approuva-je avec nonchalance.


je me demanda vaguement


Les ennemis des Jedi, expliqua-je brièvement,


Je hocha la tête.


tous ceux qui viennent ici ne ferons pas nécessairement

-> feront

ce qui lui permet de prendre toute la mesure la mesure de la gravité de la menace

-> un petit souci de mots en trop ^^

Je hocha la tête presque inconsciemment,


une peur que vous aller devoir surmonter,

-> allez

Et quand je vous dit que votre adversaire

-> dis

Je hocha la tête avec véhémence,


Je me décida donc à laisser


demanda-je, rassemblant mon courage.


de la politique de l'Empire à l'égad des non-humains,

-> égard

posons la question autrement, m'acharna-je.


affirma-je avec conviction.


Le héros de la Guerre des Clones a fuit l'Empire,

-> fui

mais je me suis défendu tant bien que mal

-> défendue

que cela n'aurait pas suffit s'il n'avait pas eu

-> suffi

Et les " dîtes " que tu peux remplacer par les " dites " quand tu es au présent (j'ai pas tilté de suite donc j'ai pas relevé :transpire: ).

Je note que tu aimes bien les personnages féminins en guise d'héroïne principale :) Y'a une raison, ou pas, par pure curiosité ?
En tout cas c'était très chouette à lire ;)

Le Mécano, de Jagen

C'était court, mais marrant à lire :) On rentre tranquillement dans la peau de ce mécanicien, pis pouf le lien avec l'épisode 3, via les vaisseaux ^^ J'aime beaucoup.


Au cœur du Temple de Nostil :
Ce texte est sans doute mon préféré avec Désorientation, je n'ai qu'un seul reproche lui à faire en fait : c'est trop court. A peine est on rentré dans l'histoire que c'est déjà la fin Pour le reste, c'est du tout bon. Le héros est attachant et Yoda est fidèle à lui-même.

Merci pour ton com Nicravin, j'ai voulu un truc court mais j'aurais du l'aménager autrement pour que ça tombe mieux apparemment, et pas que ça fasse raccourci ou résumé ;)


Aller simple de Nicravin :

Je ne suis pas une grosse fan de la série (que j'ai du mal à suivre en plus parce que côté Belge on est assez mal desservi sur certains plans), mais j'ai beaucoup aimé cette plongée dans les pensées d'Ashoka. Pour les questions d'infinities, je sais pas trop, mais on peut aussi voir qu'elle dit à ses amis qu'elle est hyper fière et heureuse pour donner le change alors qu'intérieurement elle est morte de trouille à l'idée de devenir l'apprenti de cet inconnu :p

Une petite coquille ici :

Qu’avait elle bien put faire pour mériter ce sort ?

-> pu (voire avait-elle histoire de pinailler ^^)

A quand le texte sur Jar-Jar alors ? ^^ :ange:
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 29 Mai 2012 - 16:03   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Par contre, tes " aaaaaa " m'ont méchamment piqué les yeux :) On dit "je parlai" et non "je parla" au passé simple, un peu donc comme tout là :


Oui, ma copine m'a fait la même réflexion, je crois que j'ai encore du mal à intégrer :transpire:

Le discours de l'amiral m'a paru être un peu trop profond (et long ^^) pour un discours d'entrée (surtout que d'autres gars avaient pris la parole avant lui ^^), en fait à la lecture me suis dit que ça ressemblait davantage à un discours de sortie ^^


1/ Tu n'es pas venue à la pré-rentrée en fac de droit, toi :paf:

2/ Ce n'était pas l'objectif, Tallon cherche à mettre en garde autant que possible sans se faire remarquer vis-à-vis des dérives de l'Empire :wink:

Merci! :)
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Mar 29 Mai 2012 - 16:08   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Arf des discours aussi assommants ça doit donner envie de partir de suite :)

Je ne me souviens plus vraiment de ce qu'on nous avait raconté en fac scientifique (ça me rajeunit pas tout ça ^^), mais ça n'a pas duré trop trop longtemps... je crois ^^
En tout cas il a de l'espoir pour que quelques-uns de ces jeunes l'aient écouté vraiment ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Jagen Eripsa » Mar 29 Mai 2012 - 16:20   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Notsil a écrit:Le Mécano, de Jagen

C'était court, mais marrant à lire :) On rentre tranquillement dans la peau de ce mécanicien, pis pouf le lien avec l'épisode 3, via les vaisseaux ^^ J'aime beaucoup.


Merci beaucoup ! J'ai bien aimé ta fic, avec cette vision des Jedi un peu travissienne, beaucoup moins manichéenne que dans les films ^^
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Nicravin » Mar 29 Mai 2012 - 16:29   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Notsil a écrit:Je ne suis pas une grosse fan de la série (que j'ai du mal à suivre en plus parce que côté Belge on est assez mal desservi sur certains plans)

En effet, je ne sais pas ce qui est le pire entre galérer pendant six mois pour voir un épisode et voir le-dit épisode :x
Notsil a écrit:-> pu (voire avait-elle histoire de pinailler ^^)

Deux fautes en trois mots, je suis fort 8)
Notsil a écrit:A quand le texte sur Jar-Jar alors ? ^^ :ange:

S'il est attendu, je peux pondre quelque chose :sournois:
Notsil a écrit:Merci pour ton com Nicravin, j'ai voulu un truc court mais j'aurais du l'aménager autrement pour que ça tombe mieux apparemment, et pas que ça fasse raccourci ou résumé ;)

Il restait très bien, ce texte :transpire:
Jagen Eripsa a écrit:Merci beaucoup ! J'ai bien aimé ta fic, avec cette vision des Jedi un peu travissienne, beaucoup moins manichéenne que dans les films ^^

Avertissement : le message qui va suivre est un Troll, prière de ne pas y prêter attention
Spoiler: Afficher
La vision Travissienne des Jedi est manichéenne : les mandos sont les gentils, les Jedi sont les méchants :paf:
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 29 Mai 2012 - 20:34   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Non mais t'as raison, en plus. Ça fait déjà du bien de changer un peu, mais Traviss a la main trois fois lourde, pour ça comme pour autre chose.

Arf des discours aussi assommants ça doit donner envie de partir de suite :)


Ben je ne sais pas, mon prof de droit pénal tient parfois des discours du même acabit, certaines formulations sont d'ailleurs directement empruntés à certains de mes enseignants et à lui particulièrement, et il est adulé par tout l'amphi, pour ne pas dire toute la fac, et ce malgré sa sévérité exceptionnelle.

Je note que tu aimes bien les personnages féminins en guise d'héroïne principale :) Y'a une raison, ou pas, par pure curiosité


Pour être franc, je n'en sais rien du tout^^ Je crois que je trouve moins terne d'écrire sur une femme puisque je n'en suis pas une, je crois aussi que ça colle bien aux personnages que j'utilise généralement.
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Notsil » Mar 29 Mai 2012 - 21:46   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

@ Jagen : Merci :p

@ Nicravin : J'attends de voir ça alors :sournois:

@ Mitth : t'as raison les femmes sont des êtres exceptionnels :ange: ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 15:13   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

La deuxième partie de ma première nouvelle !

Partie 2 : Le Fils

Assis dans un coin du hangar en pierre, Nhert regardait son datapad. Les images de sa vie défilaient sur l’écran de la tablette. Il versa une larme en voyant les vaisseaux sur lesquels il avait servi. L’Indomptable, le Pommera, le GuarlaraTant de beaux et majestueux vaisseaux. L’histoire d’une vie. Mais à présent, il était sur le déclin. Sa mémoire flanchait de plus en plus fréquemment. Il vivait sans doute ses dernières heures de service.
- Nhert, tu es là ? demanda une voix plus loin dans la vaste pièce.
Le vieil homme releva la tête et fit signe de la main. Son supérieur était un dévaronien. Lui aussi avait rejoint l’Alliance au début de la Guerre Civile. Il ne se souvenait plus de son nom, cependant.
- Ah. Dis, tu pourrais t’occuper de Rouge 5 ? Le Haut Commandement veut que tous les appareils soient opérationnels d’ici trois heures. On vient de passer en phase rouge.
Nhert acquiesça d’un air discret.
- Il est encore hors-service ?
- Ouais, et son pilote aussi. Mais ils ont l’air d’avoir trouvé un remplaçant.
- Pas de problème. Je m’en occupe.
Le vieux mécanicien rassembla ses affaires et se dirigea vers le X-Wing concerné. Il passa sa main sur la peinture rouge abîmée du nez de l’appareil. La coque était encore lisse, malgré les traces de brûlures visibles sur les flancs. Comme il le faisait depuis tant d’années, il se mit au travail, calmement, en repensant aux rumeurs qu’il avait entendues le matin même. L’Empire détruisant une planète. Laquelle, déjà ? Corellia ? Aldérande ? Chandrila ? C’est dans le Noyau, c’est sûr…
Il remplaça le convertisseur d’impulsions, puis s’occupa de la partie de la coque abîmée. Il fixa une nouvelle plaque, puis ouvrit le capot pour travailler sur le moteur.
- Je peux vous aider ? demanda une voix derrière lui.
Il se retourna, surpris. Un jeune homme qui devait tout juste être en âge de piloter se trouvait là, et l’observait avec un grand intérêt.
- Bien sûr, répondit-il en fronçant les sourcils.
Ce jeune homme lui rappelait… quelqu’un. Il n’aurait su dire de qui il s’agissait, mais il avait l’impression que cette personne avait comptée pour lui. Ce qui était étrange. Il ne tissait que très peu de liens avec ses collègues, surtout depuis la Guerre des Clones. C’était un grand solitaire. Mais ce garçon, là…
- Je vais le piloter aujourd’hui, dit-il spontanément. J’espère qu’il n’y aura aucun problème.
- Vous n’avez pas à vous inquiéter, répondit Nhert. C’est du matériel d’Incom. Simple, robuste et toujours efficace. Pas comme ces idioties de chasseurs TIE…
- Vous avez fait la guerre ?
Le vieil homme mit un certain temps avant de répondre.
- Oui, j’ai fait la guerre, dit-il après un moment. Toujours au même poste. Tant d’espoirs placés dans la République…
- Mon père aussi y a participé. Vous l’avez peut-être connu ? Il s’appelait Anakin. Anakin Skywalker.
De nouveau, la mémoire de Nhert lui lança un signal. Ce nom lui était familier.
- Cela me rappelle quelque chose, mais quoi… Je l’ignore. Ma tête n’est plus ce qu’elle était.
Pourtant, il avait le sentiment qu’il s’agissait de quelque chose d’important…
- Tous les pilotes en salle de briefing, tous les pilotes en salle de briefing ! lança une voix dans les haut-parleurs du hangar.
- C’est pour moi, dit le jeune garçon en se levant. J’ai été ravi de vous rencontrer.
- Moi de même, répondit Nhert, et c’était là une chose exceptionnelle ; il n’avait pas l’habitude de se montrer aussi loquace.
Alors que le garçon s’éloignait à la rencontre de son destin, Nhert le regarda une dernière fois, puis replongea dans son travail.
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Notsil » Lun 04 Juin 2012 - 15:28   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Un beau concentré :)

J'aime beaucoup les trous de mémoire du mécano, on a envie de lui dire "mais si, tu te souviens" ^^

Et c'est si mignon au final, il est là, tranquillement, à faire son travail, sans vraiment se rendre compte du monde extérieur :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 15:35   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Notsil a écrit:Un beau concentré :)

J'aime beaucoup les trous de mémoire du mécano, on a envie de lui dire "mais si, tu te souviens" ^^

Et c'est si mignon au final, il est là, tranquillement, à faire son travail, sans vraiment se rendre compte du monde extérieur :)


Merci :jap:

En fait, on peut y voir ce qu'on veut : tu trouves ça mignon, mais moi je trouve cela triste : un homme qui passe à côté des grands évènements et qui ne peut plus s'en souvenir à cause de la maladie :(
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Notsil » Lun 04 Juin 2012 - 15:51   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Disons que je le vois heureux dans son monde à lui, et même s'il passe à côté de grands moments de l'Histoire, il profite des petits plaisirs de la vie (pour lui, bricoler un moteur). :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 15:53   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Comme quoi, tout est une question de point de vue :jap:

Une autre nouvelle, très courte, dans l'ombre d'un personnage que j'apprécie beaucoup...

Loyal jusqu’au bout

Assis dans le cargo qui s’apprêtait à décoller, Gather relisait le bulletin info du jour en attendant son patron. La guerre n’occupe plus la première place, constata-t-il avec amertume. En tant qu’Anaxsi, il avait une haute opinion de l’armée. Et après tant de voyages dans la Bordure, il savait à quel point ce conflit était important. Voir ainsi l’opinion se désintéresser du sort de ses soldats le rendait malade. Il ferma l’appareil et regarda autour de lui pour se changer les idées.
Le siège à côté du sien était toujours inoccupé. Finis n’était toujours pas monté à bord. Il doit sans doute discuter avec ses amis du Sénat.
Il ne cessait de louer la chance qu’il avait eue de rencontrer l’ancien chancelier Valorum. Lorsqu’ils s’étaient rencontrés, dix ans auparavant, tous deux traversaient une mauvaise passe. Gather venait de quitter l’Académie Navale d’Anaxes la veille. On venait de lui annoncer que ses problèmes cardiaques le rendaient inapte pour le service militaire. Quant à Finis… Le pauvre homme avait été démoli, traîné dans la boue. Qui aurait cru qu’un sympathique sénateur provincial parviendrait à se hisser au sommet ? Que Palpatine, que rien ne prédestinait à la fonction suprême, tirerait profit de la réputation exécrable installée autour de Valorum pour le faire tomber ? Et des accusations de financement occulte ? Et cette histoire de Naboo ? Si j’étais parano, je le soupçonnerais d’être derrière tout ça.
Et je suis parano.

Il avait rencontré l’ancien Chancelier au détour d’un couloir, à la sortie d’une conférence. Il avait parlé de toute son admiration envers le politicien, ce qui avait réchauffé le cœur du vieil homme. Depuis lors, ils travaillaient en collaboration, Gather servant de secrétaire à Finis. Ils avaient visité tant de planètes… Valorum travaillait officiellement à son autobiographie, mais officieusement, c’était tout autre chose.
Il souhaitait prouver que Palpatine était derrière tout ça.
C’était un travail titanesque, à n’en pas douter. Il y avait tant de pistes à explorer, tant de personnes à interroger… Mais Valorum n’avait plus que cela. Il avait été détruit par celui qu’il pensait être son ami.
À présent, il voulait rendre la pareille à son remplaçant.
Traquer les moindres faits, les plus petits indices qui permettraient de trouver ce que Palpatine cherche à faire. C’était ce que Gather faisait depuis plus de quatre ans, en assistant Valorum.
L’ancien chancelier monta à bord et s’installa aux côtés de son ami.
- Vous semblez tendu, Gather, remarqua le vieil homme.
- J’ai l’impression que nous nous rapprochons de notre proie, monsieur.
- Puisse la Force vous donner raison, déclara le Chancelier avec lassitude.
Le vaisseau – Comment s’appelle-t-il, déjà ? Ah oui, l’Etoile d’Iskin - commença lentement son ascension. Gather resta tendu, le ventre serré par un sentiment de danger.
Il sentit tout à coup une grande chaleur.
Puis ce fut le Néant.
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 04 Juin 2012 - 16:23   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Mais on ne l'arrête plus, notre Jagen, ça fait plaisir à voir :) Bon, faut dire, vu la taille des textes, aussi^^

Pour Le Fils, bonne idée qu'il commence à perdre la mémoire alors que les évènements se précipitent, en effet ; bah, je suis d'accord avec Notsil, il n'a pas l'air d'en être plus malheureux^^

Loyal jusqu'au bout, rien à dire, c'est propre, ça fait plaisir de faire la connaissance de ce monsieur qui a aidé Valorum, même si j'aurais peut-être aimé plus de développement :jap:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 16:27   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Mais on ne l'arrête plus, notre Jagen, ça fait plaisir à voir :) Bon, faut dire, vu la taille des textes, aussi^^

J'aime bien les histoires courtes :)

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Loyal jusqu'au bout, rien à dire, c'est propre, ça fait plaisir de faire la connaissance de ce monsieur qui a aidé Valorum, même si j'aurais peut-être aimé plus de développement :jap:

C'est sûrement dû au dénouement brutal, mais là je ne pouvais pas trop le repousser :whistle:
J'aurais sûrement dû commencer un peu plus tôt, mais je n'avais pas d'idée suffisante... :neutre:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Nicravin » Lun 04 Juin 2012 - 16:54   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Le fils était bien chouette à lire. Il laisse un sentiment doux-amer. Ce brave mécano semble heureux, oui, mais il reste là, passif aux événements. C'est triste :cry:
Loyal jusqu'au bout fait plaisir, même si effectivement un peu plus de développement aurait été sympa ; on ne peut pas regretter la disparition de Gather vu qu'on ne s'y est pas encore attaché :neutre:
Mitth'raw Nuruodo a écrit:Mais on ne l'arrête plus, notre Jagen, ça fait plaisir à voir :) Bon, faut dire, vu la taille des textes, aussi^^

T'aurais vu le rythme auquel il publiait ses chroniques au début :shock:
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 04 Juin 2012 - 16:56   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Oui, c'est ce qui m'a empêché de me pencher dessus jusque-là, d'ailleurs :transpire:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 16:58   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Nicravin a écrit:T'aurais vu le rythme auquel il publiait ses chroniques au début :shock:

Ouais, là j'ai un peu ralenti, je n'ai plus de chapitres d'avance et je travaille sur un nouveau projet dont vous aurez sûrement des nouvelles très bientôt :sournois:
Mais il y aura la suite dans le courant de la semaine, promis :ange:

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Oui, c'est ce qui m'a empêché de me pencher dessus jusque-là, d'ailleurs :transpire:

Ça me fait penser que je n'ai toujours pas attaqué ta FF sur Tann, va vraiment falloir que je m'y mette :jap:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Notsil » Lun 04 Juin 2012 - 17:00   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Tu es en forme dis donc :)

Un autre personnage intéressant en tout cas, on sait comment fini Valorum mais on ne pouvait pas savoir quand, et ce final prend nos héros comme ils sont encore - pleins de projets vers l'avenir.

Une belle fin brutale.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Nicravin » Lun 04 Juin 2012 - 17:02   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Oui, c'est ce qui m'a empêché de me pencher dessus jusque-là, d'ailleurs :transpire:

Fallait s'accrocher à l'époque ( il y a deux mois, quoi^^). Enfin maintenant il a ralenti le rythme :oui:
Jagen Eripsa a écrit:Ouais, là j'ai un peu ralenti, je n'ai plus de chapitres d'avance et je travaille sur un nouveau projet dont vous aurez sûrement des nouvelles très bientôt :sournois:

Teasing, quand tu nous tiens :D
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 04 Juin 2012 - 17:35   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Enfin maintenant il a ralenti le rythme :oui:


Oui, j'ai vu... Quand j'aurais repris L'Ascension, peut-être... Et rattrapé mon retard dans l'UE... Et quand je pourrais me passer de ma copine plus de deux heures sans faire une dépression nerveuse, mais ça n'arrivera pas :paf: Arf, pauvre Jagen!
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 17:50   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Nicravin a écrit:Teasing, quand tu nous tiens :D

Vous en saurez tous plus très bientôt :wink:
Mitth'raw Nuruodo a écrit:Oui, j'ai vu... Quand j'aurais repris L'Ascension, peut-être... Et rattrapé mon retard dans l'UE... Et quand je pourrais me passer de ma copine plus de deux heures sans faire une dépression nerveuse, mais ça n'arrivera pas :paf: Arf, pauvre Jagen!

Je suis aussi patient que l'Empereur :diable:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Nicravin » Lun 04 Juin 2012 - 19:25   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Jagen Eripsa a écrit:Je suis aussi patient que l'Empereur :diable:

Je parie que tu viens de finir Revan :diable:
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 04 Juin 2012 - 19:30   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Gagné ^^
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Nicravin » Lun 04 Juin 2012 - 20:15   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Comment je suis trop fort :D
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 04 Juin 2012 - 20:41   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

C'est sympa mais on va quand même arrêter de flooder^^
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Ven 29 Juin 2012 - 12:05   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

J'ai encore au moins une nouvelle en tête pour ce recueil ; quelqu'un d'autre prévoit quelque chose? :)
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Ven 29 Juin 2012 - 12:35   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Hem, pas pour l'instant, en fait, j'ai pas mal de taf sur le reste :transpire:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Notsil » Ven 29 Juin 2012 - 14:38   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Sauf inspiration géniale soudaine, rien de prévu non plus de mon côté ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Nicravin » Ven 29 Juin 2012 - 17:23   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Notsil a écrit:Sauf inspiration géniale soudaine, rien de prévu non plus de mon côté ^^

Moi, j'ai une idée géniale mais la flemme de m'y mettre^^
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Ven 29 Juin 2012 - 17:25   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

C'est déjà ça :wink: Fais-le avant de perdre l'inspiration!
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Sam 30 Juin 2012 - 16:02   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Jagen Eripsa a écrit:Une autre nouvelle, très courte,



Dans les "consignes" du premier message, il est quand même rappelé qu'il est souhaitable que les textes aient une longueur minimale de deux pages... Ce serait bien de respecter un minimum les consignes. :cute:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9895
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 30 Juin 2012 - 16:06   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

J'avais complètement oublié cette histoire :shock: Mais je crois que les textes présentés jusque-là correspondent...
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Sam 30 Juin 2012 - 16:14   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

:oops:

Bon, je réécrirai le texte n°2...
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 30 Juin 2012 - 16:15   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Attention quand même à ne pas pousser nos auteurs à écrire au kilo :neutre:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Sam 30 Juin 2012 - 16:17   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

C'est vrai, mais bon, deux pages, c'est pas trop non plus... :neutre:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Notsil » Sam 30 Juin 2012 - 16:24   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Qui sait, un jour un recueil sur un thème voisin du Pépin, 300 caractères max :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2430
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Nicravin » Sam 30 Juin 2012 - 17:22   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Dolarn Sarkan a écrit:
Jagen Eripsa a écrit:Une autre nouvelle, très courte,



Dans les "consignes" du premier message, il est quand même rappelé qu'il est souhaitable que les textes aient une longueur minimale de deux pages... Ce serait bien de respecter un minimum les consignes. :cute:

Je vais devoir retravailler mon texte :transpire:
Mais c'est tant mieux car, après relecture, je le trouve un peu plat :neutre:
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Sam 30 Juin 2012 - 17:31   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Eh beh, il ne passe pas souvent, Dolarn, mais quand il le fait, c'est utile :paf:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Yorkman » Mer 28 Nov 2012 - 21:22   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Il reste encore de la place pour une petite histoire?
Bon bah j'annonce :

"Si..."

Spoiler: Afficher
Comment on brise un homme...


Bientôt 8)
"Luke, we are what they grow beyond. That is the true burden of all masters."
Yorkman
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1566
Enregistré le: 11 Nov 2012
Localisation: Colombie
 

Messagepar Jagen Eripsa » Mer 28 Nov 2012 - 21:26   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Il reste de la place jusqu'au 21 décembre ! Après, il sera trop tard ! :cute:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19821
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Kléber Valéra » Mer 28 Nov 2012 - 22:46   Sujet: Re: [Recueil SWU #5:] Dans l'Ombre des Héros

Bonjour à tous les fan-fictionneux... J'ai eu vent du projet suite à l'article sur le site. Oui, je sais, moi qui suis assez souvent dans la section Fan-fic, j'aurais dû le savoir avant, mais bon... Je ne regarde pas tout non plus!
Bref, le projet m'intéresse. Ci-après, une fan-fic que j'ai pondu hier. Je dirais qu'a priori, ça correspond au sujet (mais à vous de juger).
Et même si c'est le cas, mais que vous estimez la qualité trop... médiocre pour convenir à une publication sur le site dans le 5e recueil, n'hésitez pas non plus à le dire. A ce moment, je ferai un topic dédié en section fan-fic et puis c'est marre.
Mais bon, trêve de blabla, v'là l'bazar!

Lettre à mon frère


- Kléber Valéra -



_____________________________________________________________ Eriadu, 18 brumaire de l’an 15.





A Grehnal, mon bien-aimé frère,



Je décide aujourd’hui de prendre la plume pour renouer avec toi. Je reconnais que le procédé est un peu désuet. Après tout, il existe aujourd’hui bien d’autres moyens de joindre n’importe qui à l’autre bout de la galaxie… Mais je trouve qu’écrire sur une simple feuille de flimsi a quelque chose de spécial. Cela m’évoque un passé qui date de plusieurs millénaires avant nous, ça a quelque chose de solennel.
Et aujourd’hui, je désire plus que tout être solennel. C’est normal : cela fait quoi… Dix ? Quinze ans, que nous n’avons pas échangé tous les deux ? Et aussi, je craignais un peu de ne pas savoir quoi dire après tant de temps, si je te contactais en direct, par hologramme. Excuseras-tu ma lâcheté ?
J’ai su que tu vivais toujours sur Mon Cal. Je me demande ce qu’est devenue notre chère planète depuis le temps. Ce que je ne donnerais pas pour la revoir ne serait-ce qu’une seule fois ! Enfin… Comme tu le sais, dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on veut.
J’ai aussi appris que tu avais eu une petite fille. Enfin, petite… Elle ne doit plus être si petite que ça, aujourd’hui. Toutes mes félicitations ! Je suppose que Naa et toi devez être ravis. Certes, je n’ai pas encore eu cette chance, mais on dit que les enfants sont les plus beaux cadeaux que puisse nous faire la vie. J’espère que j’en aurais moi-même, un jour. Ceci-dit, tu me connais. J’ai toujours privilégié mes… convictions politiques avant tout le reste. M’est d’avis que ce n’est pas demain la veille que je trouverai une compagne !
Comme tu dois t’en douter, Eriadu n’est pas le genre de planète tous les jours facile à vivre pour quelqu’un comme moi. Ici, je suis « le poisson ». Etre traité de poisson par des singes, ça a quelque chose de comique. Oh ! Ne va pas croire que la xénophobie dont font montre les impériaux (principalement eux) à mon égard m’a fait développer une haine réciproque de l’humain. J’ai toujours honni toute forme de racisme, je ne vois pas pourquoi je changerais subitement. Je dis simplement cela pour te faire comprendre à quel point cela peut être difficile à supporter, parfois.
Mais je sais prendre sur moi, comme toujours.
Et puis, les discours de haine véhiculés par l’Empire ne sont heureusement pas toujours écoutés. Même dans l’armée impériale, j’ai eu l’occasion de rencontrer des militaires qui n’étaient pas de francs partisans de la doctrine raciste. Certains ne la voient que comme un mal dommageable et juste nécessaire, afin de focaliser l’attention du peuple sur un bouc-émissaire facile à désigner pour tous les problèmes non résolus. D’autres mêmes, sont purement et simplement contre.
Tiens… Hier, par exemple, j’ai eu la chance de dîner à la table d’un des plus grands héros de l’Empire. Le Grand Moff Wilhuff Tarkin : rien que ça ! Bon, je suis d’accord, tu me diras que son titre de « Grand Moff » est un peu pompeux. Mais c’est un homme d’une droiture hors du commun, et qui, bien qu’ayant une oreille très proche de l’Empereur lui-même, ne partage pas ses avis sur la question des non-humains. Jamais il n’a sous-considéré ou insulté un individu sous prétexte qu’il n’était pas de sa race. Je crois que c’est un des rares hauts-gradés de l’Empire à ne pas nous haïr.
Tu connais mon infini respect pour l’Empire. Et bien, je crois que Tarkin est sans doute le meilleur de tous, et incontestablement quelqu’un de bien. Et le fait que je sois son esclave depuis tant de temps que j’en oublierais presque ce qu’être libre signifie, ne change en rien mon opinion à son sujet.
Un homme intègre que ce Tarkin. Un grand homme, comme on n’en fait plus.
Et hier, comme je te l’écrivais, j’ai eu la chance incroyable de dîner avec mon maître.
Quelle farce…

Je ne sais pas vraiment ce qu’il pense de moi. A dire vrai, c’est un homme froid et sans cœur, et je doute que qui que ce soit sache quoi que ce soit de sa psychologie réelle. Pas même sa famille proche. Il est aussi impitoyable. Un exemple de ce que j’affirme : Comme je n’ai pas vraiment accès au monde libre, j’ignore si c’est un dogme connu du grand public, c’est-à-dire hors du petit cercle d’officiers impériaux que je côtoie régulièrement lorsqu’il me traîne comme son animal de compagnie, mais il est quand même l’inventeur d’une doctrine politique qui porte son nom, et qui est assez… sévère, dirais-je. Le principe est simple : terroriser toute la galaxie pour s’assurer que toutes les planètes, même les anti-impériales notoires, ne se révoltent plus jamais. Quelle brillante idée, n’est-ce pas ? Je ne sais pas si c’est vrai, mais on dit Palpatine particulièrement friand du procédé. Note bien que cela semble logique en fin de compte. Après tout, il avait lui-même déjà compris l’intérêt de faire peur à tout le monde, quand il a créé le pantin en noir qui le seconde.
Effrayer tous les peuples pour se voir adulé… Ça c’est du gouvernement ! Un gouvernement qui ne craint pas d’agir selon ses convictions. D’ailleurs à ce propos, j’ai eu vent d’un projet détonnant dont Tarkin sera le superviseur. Mais je préfère ne pas en parler pour le moment, pour te laisser la surprise.
Bref, pour en revenir à ce dîner, si je me suis aperçu qu’une fois de plus, la personnalité de mon maître m’est totalement fermée, lui ne sait pas non plus qui je suis réellement. Il faut dire que je joue le rôle de la soumission à merveille, je ferais de l’ombre aux plus grands acteurs d’holos. Je sais notre homme suffisamment intelligent pour se douter que j’en dis volontairement beaucoup moins que ce que je ne pense réellement. Mais il ne me pose pas de questions. Alors je me tais.
Pourtant, j’avais peur que ce dîner étrange ne soit un prétexte pour en apprendre plus sur moi. Il m’a même beaucoup surpris. Il est vrai que s’il montre généralement du respect à mon égard, malgré ma condition d’esclave, et s’il écoute avec considération mes idées sur la stratégie militaire (oui, il nous arrive d’en parler), la collation d’hier était la première fois depuis qu’il possède ma liberté qu’il m’invitait à un dîner en tête-à-tête avec autant de solennité. Je me suis même demandé si l’importance du projet sur lequel il allait être nommé ne l’avait pas rendu un peu… différent : excité, impatient, guilleret, aimable et avenant.
Evidemment, cette pensée que j’ai eue était stupide : peut-on imaginer un bloc de pierre devenir avenant ?
Nous avons beaucoup parlé. De la vie, de la mort, de tout et de rien. Jamais il ne m’a posé de question sur mon esclavage ou mon opinion sur l’Empire. Nous n’avons fait que badiner –et je crois que c’était aussi nouveau pour lui que pour moi. Ce repas avait quelque chose de… surréaliste. Ceci-dit, la nourriture était vraiment très bonne. Je n’avais pas mangé comme cela depuis… depuis ce dîner que nous avions fait ensemble pour « fêter » la fin de la guerre noire. T’en souviens-tu ? L’annonce de la paix aurait dû être un événement heureux. Et puis, nous nous étions réunis peu de temps après, pour nous retrouver en famille. En nous disant : « Profitons de ces derniers instants d’autonomie, cela ne va pas durer. »
Et de fait, ça n’a pas duré.
L’Empire… Un gouvernement imbu de lui-même, contrôlé par un Empereur similaire. Je n’en reviens toujours pas que les républicains aient pu accueillir cet homme à bras ouverts, en le suppliant presque de monter sur le trône. Evidemment, je sais que c’est ainsi que fonctionne la politique. Ça a toujours été ainsi. Même du temps où les planètes ne formaient pas une galaxie unie, je suppose. Même au niveau planétaire, quand un gouvernement faible et corrompu règne trop longtemps, le peuple est prêt à accepter n’importe quel despote, éclairé ou pas. C’est un processus naturel. Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir honte pour mes compatriotes quand je repense à cette acceptation –non, cette supplication.
Car les conséquences, toi et moi, nous les avions déjà envisagées. Et, mon cher frère, je suis affligé de devoir dire que nous avions raison. Sans l’Empire, la galaxie n’aurait pas à marcher au pas sans avoir le droit de penser. Sans l’Empire, pas de xénophobie légalisée ou d’esclavage. Sans l’Empire, je ne serais pas devenu une bête de foire, exhibé par l’homme le plus machiavélique et détestable de tout le cosmos. Sans l’Empire, je serais encore à vos côtés, sur notre mer-patrie. Sans l’Empire, nous pourrions être réunis.
Mais il y a l’Empire. Plus pour longtemps, je l’espère. L’espoir étant la seule chose qui me reste…
Oui, nous pourrions être unis, toute la famille, sur Mon Calamari.
Ne crois pas que si je t’écris, aujourd’hui pour la première fois en quinze ans, c’est parce que je t’avais oublié pendant tout ce temps. Il ne se passe pas une seule journée de ma vie d’esclave sans que je ne pense à vous. Pas une.
Mais comprends que jusqu’à présent, j’avais une image à conserver, celle du serviteur modèle. Comment pourrais-je être dans les confidences impériales, pour me servir plus tard de ces informations et faire tomber l’Empire (car oui, j’ai toujours l’espoir, comme je t’ai dit), si je suis l’esclave curieux et ouvertement contestataire ? En demeurant silencieux et placide, les bouches osent s’ouvrir, et c’est ainsi que je peux espionner. C’est un rôle incroyablement difficile ; et un contrôle de chaque instant. Et jusqu’à présent, je m’étais fondu parfaitement dans ce rôle.
Mais hier, je ne sais pourquoi, j’ai ressenti le besoin impérieux de t’écrire, et ce malgré l’image que je dois conserver.
Tu me diras sans doute que le contenu de cette lettre serait suffisant pour me faire mettre à mort, et que même écrit dans le plus ancien dialecte calamari que je connaisse afin de limiter le nombre de lecteurs possibles, il y aura toujours quelqu’un pour la comprendre. Tu me diras aussi, sans doute, qu’un homme aussi paranoïaque que Tarkin a dû laisser des caméras cachées un peu partout dans cette demeure, pour pouvoir regarder par-dessus mon épaule quand il est absent (encore que là, c’est peut-être moi qui deviens aussi paranoïaque que lui).
Mais je n’avais pas le choix. C’était un exutoire nécessaire, un besoin impérieux, comme je l’ai dit. Peut-être parce que le dîner d’hier m’a rendu, plus que d’habitude, nostalgique de cet autre dîner si lointain, et donc nostalgique de toi, de vous…
En tout cas, si cela peut te rassurer, je brûlerai cette lettre dès lors que j’aurai fini de l’écrire.
J’en suis le premier navré, mais : non, tu ne la liras jamais.
De toute façon, par quel moyen un esclave comme moi pourrait te la transmettre ? Et ne joue pas les étonnés, reconnais qu’il était prévisible que je la détruise.
Je remettrai mon masque d’obéissance aveugle dès lors que l’incinérateur aura fait son œuvre sur ce petit morceau de flimsi. J’avais juste… pendant quelques temps, l’obligation d’ôter ce masque. Je me demande parfois s’il ne va pas, un jour ou l’autre, me coller définitivement à la peau. Je ne sais si, le jour où je serai libre (l’espoir, toujours l’espoir), je redeviendrais le soldat que j’étais. J’espère au moins ne pas avoir perdu le goût de la liberté, à faire semblant d’accepter de ne plus en avoir.
Mais bon. Qui sait de quoi est fait l’avenir ?
Quoiqu’il en soit, n’oublie jamais une chose, mon frère. La liberté n’a pas de prix.

Voilà. Je t’ai tout dit. Enfin, il y aurait certainement encore beaucoup à dire, mais je préfère ne pas développer sur ma vie ici, je détesterais passer pour un martyr à tes yeux. D’autant que mon esclavage est probablement bien plus facile à vivre -et productif, en un sens- que celui de nombreux autres gens qui ont craché sur les souliers de Palpatine. Alors, je crois qu’il est préférable de conclure.
J’avais envisagé quelque chose comme « Mort à l’Empire ». Mais la lecture d’une telle revendication te mettrait dans une situation aussi délicate que son écriture. Remarque… Quelle importance ? Puisque tu ne liras jamais ce message.
Non, je vais plutôt finir sur quelque chose de positif. J’espère que ça te donnera de l’espoir à toi aussi.
Sois fort, résiste. Pense à moi, de temps en temps ; moi, je ne t’oublie pas.
Embrasse ta femme et la petite Cilghal pour moi,




___________________________________________________________________ Ton frère qui t’aime, Gial.


C'est tout!
Modifié en dernier par Kléber Valéra le Lun 03 Déc 2012 - 23:39, modifié 1 fois.
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence." , Isaac Asimov
Kléber Valéra
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 299
Enregistré le: 22 Mar 2012
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations