The Last BordExtpress

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Code 44 » Lun 31 Mai 2010 - 9:46   Sujet: The Last BordExtpress

Spoiler: Afficher
Moi aussi je peux poster des teasers ! :D


Treize ans après la Grande Resynchronisation, alors que le conflit entre l'Ancienne République et la toute récente Confédaration des Systèmes Indépendants manque de dégénrérer en guerre ouverte, le yatch de luxe qui relie Coruscant à la Bordure Extérieure, surnommé le BordExtpress (pour Bordure-Extérieure-Express) se prépare à un nouveau voyage, indifférent aux tensions qui règnent dans la galaxie.

Ses passagers sont divers, humains et aliens, en voyage pour le plaisir ou les affaires.

Jeune médecin elomin, Zardrr Vekker est convié par un vieil ami, Lun Antus qui le supplie de le rejoindre à bord du BordExtpress. Dès qu'il pose le pied dans le vaisseau, il se retrouve plongé dans un tourbillon de trahison, de romance et de complot politique. Il lui faudra penser vite et agir plus vite encore afin de déméler les secrets de ce qui pourrait être le dernier voyage du BordExtpress.
Modifié en dernier par Code 44 le Mer 02 Juin 2010 - 17:02, modifié 2 fois.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Den » Lun 31 Mai 2010 - 10:07   Sujet: Re: The Last BordExtpress

:love: voilà qui est intéressant!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dark Sheep » Lun 31 Mai 2010 - 11:01   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Yeah...
la croisière s'amuse alors que la galaxie va vivre des heures sombres !

Ben ça peut être fun :)
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Darth Piejs » Lun 31 Mai 2010 - 11:24   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Spoiler: Afficher
Ok mais... Elle est où la couv!? :P :lol:


Bah dis donc tu flanes pas toi, t'écris combien de truc en parallèles!? :transpire:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Dark Sheep » Lun 31 Mai 2010 - 13:19   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Bon par contre je voudrais pas dire mais il faut lire le titre au moins trois fois pour être en mesure de le prononcer... :non:

:D

Et le pilote du Bordextpress ressemble-t-il à Tom Hanks ?

(ok... :paf: )
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Lun 31 Mai 2010 - 13:20   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Ca me fait penser à l'Orient Express ton truc ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2417
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dark Sheep » Lun 31 Mai 2010 - 14:07   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Ouais aussi, il y aura peut-être un meurtre... et le teaser ne nous dit pas si le héros est moustachu :wink:
Obi Wan Poirot mène l'enquête :sournois:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Darth Piejs » Lun 31 Mai 2010 - 14:24   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Moi ça me fait penser à :

Qui-Gon and Obi-Wan : The Aurorient Express
Comic-Book


Un luxueux croiseur des nuages ne répond plus aux commandes et s’enfonce à une vitesse vertigineuse dans l’épaisse atmosphère toute délabrée de la planète Yorn Skot. Fort heureusement, deux des plus célèbres Jedi sont dans le secteur. Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn n’ont que 84 minutes pour embarquer dans le navire, réparer les commandes, et éviter aux riches et avides passagers une mort certaine. Mais cela ne sera pas chose facile car le vaisseau ne veut tout simplement pas être réparé, et les systèmes d’urgences eux-même semblent être indifférents à la situation.


:siffle: :lol:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Code 44 » Lun 31 Mai 2010 - 15:33   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Darth Piejs a écrit:
Spoiler: Afficher
Ok mais... Elle est où la couv!? :P :lol:

Bah dis donc tu flanes pas toi, t'écris combien de truc en parallèles!? :transpire:


Alors voyons, nous avons sur SWU : Prélude à l'Union, Reminiscence, The Last BordExtpress
Plus ailleurs, toutes mes FFs, poèmes et surtout, ma grosse fic Bioshock qui approche de la fin :)

Notsil a écrit:Ca me fait penser à l'Orient Express ton truc ^^


C'est voulu en même temps :P
Ce sera une adaptation plus ou moins libre du très bon jeu d'aventure The Last Express, sorti en 1997 sur nos ordinateurs...toute une époque^^
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 31 Mai 2010 - 15:48   Sujet: Re: The Last BordExtpress

la Grande Resynchronisation


La grande re-quoi?! :?
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Code 44 » Lun 31 Mai 2010 - 15:56   Sujet: Re: The Last BordExtpress

La remise à zéro, 35 ans avant la bataille de Yavin, de tout le système de datation de la République.

http://starwars.wikia.com/wiki/Great_ReSynchronization
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Code 44 » Mer 02 Juin 2010 - 12:11   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Et comme c'était demandé par la foule en délire, la couv' !

edit : elle est un peu trop grande, désolé. Je la modifie plus tard.

Spoiler: Afficher
Image
Modifié en dernier par Code 44 le Mer 02 Juin 2010 - 16:56, modifié 1 fois.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Cosmokenobi » Mer 02 Juin 2010 - 12:26   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Hum intéressant tout ça! Je vais essayer de lire aussi...quand ça sera dispo :diable: !

Par contre, tu as oublié de précisé que ce serait une histoire courte...vu l'état du BordExtpress et son angle de plongée vers la surface d'on ne sait quelle planète :transpire:
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Notsil » Mer 02 Juin 2010 - 13:40   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Jolie couverture ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2417
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Darth Piejs » Mer 02 Juin 2010 - 13:45   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Yep joli couv!!!
Chouette j'ai lancé une mode :paf: :lol:
Tant mieux car elle est sympa.
Ca me tente bien ton récit.
Dans une periode qui n'est pas surexploitée en plus, ça a du potentiel. :)
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Dark Sheep » Mer 02 Juin 2010 - 14:53   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Yeah !
Sympa la couverture en effet :wink:

Voilà maintenant vous me complexez et je n'oserai plus poster d'histoires vu que je n'ai pas de couverture de la trempe de celle là ou celle des Mémoires de l'ami Piejs né Pecivas...

Quand à l'aventure de Bordextpress on l'attend toujours !
:evil:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Mer 02 Juin 2010 - 17:00   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Voilà, corrigée !
J'suis content qu'elle vous plaise, je l'ai bricolée à l'arrache^^

Darth Piejs a écrit:Dans une periode qui n'est pas surexploitée en plus, ça a du potentiel. :)

Pas surexploitée, c'est quand même juste avant la Guerre des Clones. C'est pas vide non plus de tout contenu...comme l'épisode II, par exemple :lol:
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Code 44 » Mer 02 Juin 2010 - 21:36   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Spoiler: Afficher
Et sous vos yeux ébahis, le prologue ! :D


Zardrr Vekker voyait les lettres blanches peintes sur la coque se rapprocher à mesure que le speeder devenait plus proche du yacht.
BordExtpress. Douze lettres.
Pour un inculte, cela aurait semblé douze lettres semblables à tant d'autres. Peut-être aurait-il trouvé le nom un peu curieux à l'oreille, essayé de le prononcer pour s'amuser, trébuché plusieurs fois pour passer du "t" ou "p", aurait ri, gardé le nom en mémoire quelques temps car il le trouvait drôle mais l'aurait au final vite oublié. Voilà comment réagissaient la plupart des êtres sensibles quand ils entendaient ce nom pour la première fois.
Il l'avait personnellement découvert à l'âge de huit ans, quand un de ses oncles était revenu sur Elom, après un voyage de la Bordure Extérieure jusqu'au Noyau. Il avait eu la chance de prendre le BordExtpress pour aller jusqu'à Coruscant et s'était désespéré qu'Elom se trouve entre la Voie Hydienne et la Route Commerciale Perlemienne, privant ainsi leur monde de la splendeur du navire, le vaisseau n'empruntant que la Passe Corellienne.
Malgré cela,l'oncle n'avait cessé de discourir sur la beauté du bâtiment : une coque épurée de couleur ivoire, dont la forme rappelait un peu celle d'une flèche, quatre puissants réacteurs, capables de le faire sauter rapidement en vitesse lumière et d'autres plus petits, capables de lui faire atteindre une vitesse respectable pour un yacht de cette taille,...rien ne venait obscurcir le tableau.
Selon lui, l'intérieur était à l'avenant : les cabines bien que petites étaient confortables et la qualité des repas servis au secteur restaurant ou au salon étaient tout bonnement divine.
Et bien qu'il ne fut qu'un enfant, cette image était restée gravée dans l'esprit de Zardrr.

L'acrobatie que s'appérait à effectuer Zardrr était folle pour la quasi totalité des êtres intelligents de la galaxie. On n'avait jamais vu quelqu'un tenter de monter à bord d'un yacht spatial en marche, qui plus est lorsque ce dernier quittait les dernières couches respirables d'une planète. Mais Zardrr avait effectué des calculs et il savait qu'il n'avait qu'une chance sur trois de mourir en effectuant cette manoeuvre. Rationnellement, il avait donc bien plus de chances de réussir que d'échouer.
Il fallait donc tenter l'opération.
Cela pouvait sembler fou mais Zardrr Vekker était un Elomin. En d'autres termes, la plupart des être sensibles de la galaxie pourraient dire qu'il était pédant, borné et étroit d'esprit, comme la totalité de sa race. Il devait admettre que son peuple était effectivement très rationnel, discipliné et avide de savoir. Ce qui pour de nombreuses autres races, semblait donc être de l'arrogance, doublée d'une grande dose de vanité, de prétention et de superbe.
Il aurait pu répondre, comme la quasi totalité des siens, que les autres races ne comprenaient tout simplement pas leur schéma intellectuel complexe et l'assimilaient à de l'orgueil. Mais pour avoir étudié hors d'Elom, dans les meilleures universités du Noyau, il devait bien admettre qu'effectivement, les Elomins étaient bouffis d'orgueil.
C'était sans doute cette fierté qui le poussait à tenter une telle entreprise, bien au delà de toute probabilité mathématique. Mais il l'acceptait sans broncher. Il n'était pas Elomin pour rien.

Le speeder s'approcha encore un peu plus près du BordExtpress. Ce dernier n'allait pas tarder à monter trop haut dans les cieux de Coruscant pour le pauvre speeder Narglatch de son ami. Il avait toutes les peines du monde à continuer son ascension. Il le fallait pourtant : s'ils laissaient encore passer quelques secondes, le BordExtpress verrouillerait ses portes avant d'arriver dans l'espace et faire le saut. Plus prosaïquement, s'ils continuaient à grimper dans l'atmosphère sans respirateurs, ils ne tarderaient pas à manquer d'air.
Son ami approcha tant son speeder du yacht que les coques respectives des deux véhicules se frôlèrent. Prenant une grande impulsion, Zardrr se jeta sur une poignée à l'extérieur, toute proche d'une des portes du navire. Il réussit à s'agripper à la barre et faillit la lâcher tout aussi vite à cause de la froideur du métal. Ne perdant qu'une demi-seconde pour saluer son ami alors qu'il se hâtait de replonger son airspeeder dans Coruscant, Zardrr poussa la porte et se retrouva dans un couloir désert du BordExtpress. Quelques minutes plus tard, le yacht se mit à trembler et il vit par une fenêtre, les étoiles aux alentours s'étirer indéfiniment alors que le vaisseau s'engageait dans un tourbillon multicolore.
Ils venaient de passer en vitesse lumière. Et lui, droit dans les ennuis, même s'il ne le savait pas encore...
Modifié en dernier par Code 44 le Jeu 03 Juin 2010 - 14:47, modifié 2 fois.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 03 Juin 2010 - 8:51   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Bon début !
On est dans l'action directement, on ne sait quasi rien du personnage principal/narrateur...
tout pour qu'on accroche.

Il est temps pour toi de développer !
:evil:
:sournois:

Allez, tu viens de nous mettre l'eau à la bouche, alors au boulot !
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Cosmokenobi » Jeu 03 Juin 2010 - 9:27   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Lu :D !

Effectivement, c'est mystérieux tout ça...Pourquoi cet Elmoin veut-il absolument embarqué dans le BordExtpress, au point de prendre des risques inconsidérés (un transbordement à la limite des dernières couches de l'atmosphère, sans respirateur :shock: )...

Sinon, il n'y a pas un petit problème avec la phrase ci-dessous?

"Ce dernier n'allait pas tarder à monter trop haut dans les cieux de Coruscant pour que le pauvre speeder Narglatch de mon ami avait toutes les peines du monde à continuer son ascension."

Sinon, vivement la suite, qu'on en sache un peu plus :diable:
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Den » Jeu 03 Juin 2010 - 10:38   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Joli couv'! J'aime beaucoup le style!

Pour ce qui est du prologue, j'dois dire avoir été embarqué de suite!
Cette histoire m'a tenté dès le teaser et je ne suis pas déçu! C'est mystérieux à souhait!
Certes, c'est court (normal, c'est qu'un prologue^^)
Vivement la suite donc! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Darth Piejs » Jeu 03 Juin 2010 - 13:26   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Bon prologue, accrocheur et intrigant!
Ca donne envie de lire la suite.
En revanche j'ai remarqué deux trucs qui m'ont un peu gêné.
s'était désespéré qu'Elom se trouvait entre la Voie Hydienne et la Route Commerciale Perlemienne, se privant ainsi notre monde de la splendeur du navire, le vaisseau n'empruntant que la Passe Corellienne.


qu'Elom se trouve entre la voie... non? Jusqu'à preuve du contraire la planète n'a pas changé de place? ^^
Et aussi : se privant ainsi notre monde. Soit tu gardes se privant ainsi. Soit tu gardes privant ainsi notre monde mais là ça va pas.

Enfin, l'emploi de l'imparfait me gene un peu ici :
J'étais un Elmoin.
Pourquoi il a changé de race? Il est mort? Comment il écrit alors?

Hormis ces broutilles ton texte est sympatique et m'a bien donné envie de savoir ce qui l'attends dans ce vaisseau. :wink:

au point de prendre des risques inconsidérés (un transbordement à la limite des dernières couches de l'atmosphère, sans respirateur


Ah ouai ça j'ai trouvé un peu abusé quand même. :transpire:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Code 44 » Jeu 03 Juin 2010 - 14:25   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Oui effectivement, vous avez raison, j'ai un souci avec les temps là.
J'aurais pas dû écrire à la première personne, j'arrête pas de me tromper. Je vais refaire le prologue à la 3° pers et continuer ainsi, je me tromperais moins.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 03 Juin 2010 - 14:46   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Dommage, j'aime bien moi l'aspect autobio :)
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Jeu 03 Juin 2010 - 14:49   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Oui pour avoir corrigé, j'écris bien mieux (je trouve) à la 3° pers.
Désolé Sheep^^
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 03 Juin 2010 - 14:52   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Pas de problème, c'est toi l'auteur :wink:
et ça change rien au fait que je lirai la suite.
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Jeu 03 Juin 2010 - 19:36   Sujet: Re: The Last BordExtpress

"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Notsil » Sam 05 Juin 2010 - 15:24   Sujet: Re: The Last BordExtpress

J'aime bien ce début mystérieux, on est directement immergé dans l'action avec ce petit Elomin. On ne sait pas pourquoi il tient à tout prix à aborder ce vaisseau (ni pourquoi il n'a pas acheté de billet ^^), ni qui il est exactement.
Je me demande par contre ce que vient faire "l'ami" sur la fin, je pensais qu'il était seul sur son speeder.
Enfin on aura peut-être les explications plus tard ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2417
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Code 44 » Sam 05 Juin 2010 - 15:56   Sujet: Re: The Last BordExtpress

"L'ami" c'est tout simplement pour éviter qu'un airspeeder sans pilote ne s'écrase dans Corsucant^^

Blague à part, l'acrobatie qu'effectue Zardrr est déja assez délicate comme ça. S'il doit en plus conduire un speeder, il n'aurait aucune chance de grimper à bord du BordExtpress :)
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Cosmokenobi » Sam 05 Juin 2010 - 23:05   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Mais tout le monde change d'avatar en ce moment....Toi aussi Code 44 (avec l'espace :D )?
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Code 44 » Dim 06 Juin 2010 - 11:39   Sujet: Re: The Last BordExtpress

(oui, avec l'espace, c'est mieux :D )

J'avais juste envie de me mettre un peu de MGS en fait....et Ocelot est parfait pour ça :)
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Lun 07 Juin 2010 - 18:19   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Allez, lu le début, on accroche assez vite du fait qu'on ne sait strictement rien de cet Elomim (bonne idée d'en avoir choisi un comme personnage d'ailleurs, on ne voit pas ça tous les jours^^), pressé de voir la suite :)

Mais il faudrait peut-être songer à finir une histoire avant d'en commencer trois autres, quand même :D
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darth Piejs » Lun 07 Juin 2010 - 18:55   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Mais il faudrait peut-être songer à finir une histoire avant d'en commencer trois autres, quand même :D


+10!
En amour tu dois être bien infidel! :lol: :wink:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Code 44 » Lun 07 Juin 2010 - 19:02   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Mitth'raw Nuruodo a écrit:Allez, lu le début, on accroche assez vite du fait qu'on ne sait strictement rien de cet Elomim (bonne idée d'en avoir choisi un comme personnage d'ailleurs, on ne voit pas ça tous les jours^^), pressé de voir la suite :)

Mais il faudrait peut-être songer à finir une histoire avant d'en commencer trois autres, quand même :D


Disons que j'aime bien prendre des persos qui sortent des classiques humains-twi'leks-rodiens et compagnie. SW nous propose un bestiaire varié, pourquoi ne pas en profiter ? :)

Et puis sur les histoires commencées, heu...d'abord j'ai fini ma fic Bioshock sur laquelle je planchais depuis plus d'un an ! Ce qui me permet de me consacrer entièrement aux FFs Star Wars.
Et puis j'ai que trois histoires en cours, c'est pas la mort non plus.

Plus un OS. Mais faut pas le dire^^

Darth Piejs a écrit:
+10!
En amour tu dois être bien infidel! :lol: :wink:


M'en fous, j'suis egosexuel : je n'aime que moi :D
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Code 44 » Lun 07 Juin 2010 - 21:02   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Zardrr s'appuya contre la porte et inspira profondément, à plusieurs reprises. Le changement brusque du niveau d'oxygène, entre les dernières strates respirables de Coruscant et l'air aseptisé qui flottait dans le BordExtpress avait mis ses poumons au supplice. Il dut prendre plusieurs longues minutes pour les y habituer au nouveau. Sans doute aurait-il dû prévoir un respirateur pour rejoindre le yacht mais prendre le BordExtpress en vol ne s'était décidé qu'au tout dernier moment.
Si la police et le Département Judiciaire n'avaient pas surveillé l'astroport, il aurait pu être à bord depuis de longues minutes au lieu d'avoir joué à l'acrobate, plusieurs centaines de mètres au dessus du sol. Avec un soupir de dépit, il s'observa dans le reflet d'une vitre adjacente. Elle lui renvoya l'image de ses habits de voyages -soit un complet brun-, qui s'accordaient magnifiquement avec sa peau de couleur puce, des yeux dorés et quatre petites cornes d'ivoire. Son veston était quelque peu froissé mais il devrait s'en accommoder. Après tout, l'important était qu'il soit dans le BordExtpress. Même sans bagages et avec des habits légèrement abîmés, la situation aurait pu être bien pire.
Zardrr regarda sur un plan affiché au mur pour se localiser. Il savait que le BordExtpress n'était pas fait d'un seul et unique bloc. En réalité, le yacht se composait de plusieurs sections modulables, chacune pouvant être isolée des autres et se détacher en cas de problème ou d'accident. Pour ce voyage, le BordExtpress comptait huit sections, plus la cabine de pilotage. A l'instant, Zardrr se trouvait dans le module de voyageurs numéro un, une des deux sections du vaisseau réservées aux passagers. Il franchit la porte la plus proche et se retrouva dans un corridor d'une quinzaine de mètres, richement décoré. Zardrr s'arrêta à instant, admirant le luxe de la coursive : l'essentiel était fait de boiseries et de dorures et ici et là, des touches de couleur vert sombre. Si on levait les yeux, on pouvait contempler un plafond de couleur nacrée, embelli par des arabesques bleues. Au sol enfin, courait une magnifique moquette rouge et noire.
Décidément, son oncle ne l'avait pas trompé. Le BordExtpress était réellement digne d'émerveillement. Zardrr n'osait même pas imaginer le décor qui l'attendrait dans le salon ou dans le restaurant, les modules les plus chics selon son parent.
Mais pour l'instant, il avait plus important à faire. Il lui fallait trouver Lun et vite.
C'était entièrement pour lui que Zardrr avait du prendre tous ces risques pour monter à bord et il comptait bien lui expliquer. Machinalement, l'Elomin plongea la main dans sa poche et en dira un datapad, signé de son ami, qu'il avait reçu quelques jours auparavant :

"Suis tombé sur quelque chose d'exceptionnel. Plus ton domaine que le mien. Pars à bord du BordExtpress dans deux jours à 19h, astroport de l'Ouest. Viens. Je ne peux faire confiance qu'à toi. Ton ami, Lun. PS : j'espère que tu n'es plus en colère au sujet de Sepan."

Le style obvie de Lun avait de quoi surprendre mais uniquement si on ne connaissait pas la culture elomine. Comme ceux de sa race, Lun était un rationnel, cherchant à aller le plus droit et le plus simple possible dans toutes ses entreprises, ce qui incluait ses lettres. Un Elomin n'avait guère besoin de tous ces mots qui parasitaient la moindre phrase. Plus ils simplifiaient et plus ils étaient satisfaits. Pour sa part Zardrr avait appris que pareille méthode pouvait rebuter plus d'un être sensible dans la galaxie. Il s'efforçait donc, au contraire des siens, de complexifier ses propos du moins, quand il n'était pas en compagnie d'autres Elomin.
Zardrr rangea le datapad dans son veston et regarda droit devant lui. Il n'arrivait toujours pas à croire qu'il était à bord du yacht de luxe le plus prisé de la galaxie. Bien sûr, le BordExtpress passait pour obsolète aujourd'hui -il lui fallait près de trois jours pour relier Coruscant à Rishi ce qui prenait largement moins de temps aux nouveaux vaisseaux de transports- mais le BordExtpress avait ce charme indéniable, dont un cargo stellaire de classe AA-9 ne pouvait que rêver.
Un mouvement attira son œil vers l'extrémité nord du corridor : il vit une silhouette félinoïde femelle, vêtue d'une robe rouge, sortir d'un compartiment à la va-vite et se précipiter en direction de l'autre module passagers.
Zardrr haussa les épaules et s'adressa au droïde-contrôleur qui s'avançait à lui d'un pas claudiquant. L'Elomin ne put s'empêcher de sourire en découvrant que le robot avait été affublé d'une livrée. Pendant l'Age d'Or du BordExtpress, il n'y avait pas de droïdes à bord du yacht. Que des êtres organiques dont la tenue devait être irréprochable. Tous devaient porter un uniforme. Et malgré le remplacement de la plupart des employés du vaisseau par des droïdes, la compagnie avait exigé que cette tradition vestimentaire se poursuive.

_Excusez-moi, demanda t-il au droïde. Pouvez-vous m'indiquer le compartiment de Lun Antus s'il vous plaît ?

_Oh, monsieur Antus pardonnez-moi. Vous avez le compartiment numéro un.

Et le droïde-contrôleur de regagner sa place au fond du corridor en trottant. Zardrr laissa échapper un sourire, mi-amusé, mi-contrarié. On l'avait encore confondu avec Lun. A croire que pour l'essentiel de la galaxie, rien ne ressemblait plus à un Elomin qu'un autre Elomin. Pourtant, lui et Lun étaient différents : la couleur de peau de Lun tirait plus sur le rouge que la sienne. Et ses yeux étaient également un brin plus dorés. Mais à croire qu'il fallait être Elomin soi-même pour percevoir ces détails.
Zardrr jeta un coup d'œil à sa droite et identifia le compartiment sept. Cela voulait donc dire que celui de Lun était six compartiments en avant.
L'Elomin ne fut pas loin à faire la dizaine de mètres qui le séparait du compartiment un. Il fit face à la porte et frappa, s'attendant à voir son ami d'enfance lui ouvrir. Pourtant, la porte resta close. Zardrr recommença l'opération, avec plus de vigueur. Toujours rien. Peut-être Lun n'était-il pas dans son compartiment ou bien s'était-il assoupi. En temps qu'ultra-rationnel, Zardrr n'aimait pas avoir des doutes. Il entrebâilla donc la porte et se glissa à l'intérieur. Mais à peine avait-il mis un pied dans le compartiment qu'il manqua d'en ressortir aussitôt : en fait, Lun se trouvait bien dans son compartiment. Mais s'il n'avait pu aller ouvrir, c'était tout simplement parce qu'il était mort.
Il gisait étendu dos au sol, les yeux grands ouverts. Tout le côté droit de son visage avait été réduit en charpie comme si on l'avait griffé à mort. Enfin, une entaille profonde avait été faite à la base de son cou d'où coulait encore un sang chaud et sirupeux. Zardrr était médecin. Même sans examiner le corps en détail, il savait que la mort ne remontait pas à plus de quelques dizaines de minutes. Il étouffa un juron. Si seulement il avait pu monter dans le yacht sur Coruscant, cela ne serait jamais arrivé.
Machinalement, l'index de Zardrr se posa sur le bouton d'alarme mais il se retint in-extremis. Il n'avait pas de billet, son nom n'était pas sur la liste des passagers et qui plus est, le Département Judiciaire était toujours à ses trousses.
Zardrr s'efforça de se calmer. Paniquer ne le mènerait à rien. Il fallait procéder avec ordre. Premièrement, il devait se défaire du cadavre. Ce qui posait déjà un énorme problème en soi. Il ne pouvait pas sortir dans le couloir, le corps de son ami sous le bras. Et il ne pouvait pas de même, le laisser là, le risque que quelqu'un le trouve était trop grand. Il fallait donc le cacher. Mais où ?
Le compartiment était petit : une banquette, une tablette rétractable, un lourd coffret en bois précieux...non, il n'y avait pour l'instant, qu'une seule solution.
Zardrr s'approcha de la banquette et en fit coulisser la partie supérieure. Il pressa ensuite un bouton situé à l'intérieur du chambranle et ce qui restait de la banquette entra dans le mur, laissant la place à un lit encore non fait. Il détacha les sangles et avec un hoquet de dégoût, y accrocha le corps de son ami. Il était en pleine besogne quand des coups répétés contre la porte le firent sursauter.

_Monsieur, c'est le contrôleur, déclama la voix aseptisée du droïde.

_Oui ? répondit Zardrr en priant pour que le robot n'ouvre pas.

_Monsieur Antus, monsieur Ank Fid vous attend au module restaurant.

_Merci, déclara Zardrr encore terriblement stressé. J'y vais tout de suite.

Il entendit le contrôleur s'éloigner de son pas lourd et il poussa un soupir de soulagement. Il finit d'attacher le corps de Lun aux sangles et pressant le bouton, reconfigura le lit en mode couchette. Au moins, si quelqu'un entrait, il ne trouverait pas le corps. Du moins pas avant que les droïdes ne fassent le lit.
Au moins, l'incident avait un avantage : personne ne savait que Zardrr Vekker était monté à bord, tous le prenaient pour Lun. Il devrait donc prendre l'identité de son ami le temps du voyage. Le BordExtpress était un lieu clos, l'assassin n'avait pas pu s'échapper. Il semblait donc que son oncle ait raison : on ne s'ennuyait jamais à bord de ce yacht.
Modifié en dernier par Code 44 le Dim 20 Juin 2010 - 10:49, modifié 1 fois.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 08 Juin 2010 - 9:13   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Début très intéressant, ça va nous faire un bon p'tit thriller avec le héros qui se fait passer pour son ami on va avoir droit à des situations tendues je sens !

La féline est légèrement intrigante :wink:

Je me demande à quoi Obi et Ani vont servir...

Bon boulot jusque là, tu as bien donné le ton, ton personnage est intéressant et tout comme lui on a hâte de découvrir ce qu'avait à lui dire Lun de si important.
Et ta fin de partie nous tient vraiment en haleine. :whistle:

Allez, la suite :wink:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Code 44 » Mar 08 Juin 2010 - 10:09   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Obi et Ani ? Où est-ce que tu les as vus ? :?

L'action se déroule en même temps (ou presque) que l'épisode II, ils ont d'autres chats à fouetter que prendre du bon temps dans un yacht de luxe :D
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Den » Mar 08 Juin 2010 - 10:35   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Yep! C'est vrai que c'est une histoire plutôt sympathique! :)
Y a de l'ambiance, un héros intéressant et une histoire qui semble être née sous les meilleurs auspices!
Je n'ai pas eu de mal à rentrer dans l'histoire :lol:
Tu l 'auras compris, j'aime beaucoup! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Code 44 » Mar 08 Juin 2010 - 10:38   Sujet: Re: The Last BordExtpress

L'histoire n'est pas tellement de moi...je ne fais que mettre en mots et en version SW The Last Express.
C'est Jordan Mechner qu'il faudrait féliciter^^
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 08 Juin 2010 - 10:41   Sujet: Re: The Last BordExtpress

:lol:
MDR j'ai du fumer !
j'étais persuadé que dans ton premier post ils étaient dans l'histoire, j'ai du mélanger avec une autre histoire incluant un vaisseau... ces derniers temps je suis plusieurs fanfictions j'ai du faire un amalgame :whistle:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Den » Mar 08 Juin 2010 - 10:46   Sujet: Re: The Last BordExtpress

L'histoire n'est pas tellement de moi...je ne fais que mettre en mots et en version SW The Last Express.
C'est Jordan Mechner qu'il faudrait féliciter^^
Ce que je veux dire, c'est que je n'avais pas eu de mal à entrer dans l'histoire parce que tu l'écrivais plutôt bien :wink:

Mais, tant qu'on y est: Bravo Monsieur Mechner! :lol: :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Code 44 » Mar 08 Juin 2010 - 11:02   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Mechner est quand même le papa de Prince of Persia, c'est pas rien^^


Et j'en profite pour annoncer à Sheep qu'au prochain chapitre, on en verra plus sur la féline en question :wink:
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Code 44 » Mar 08 Juin 2010 - 21:38   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Une fois assuré que le droïde-contrôleur était parti, Zardrr s'autorisa une petite pause. Il devait absolument faire descendre son niveau d'adrénaline s'il voulait pourvoir aligner deux idées sans que le chaos ne n'installe dans son esprit. Il tira de sa poche de pantalon un petit sachet de cigarras et en porta un à ses lèvres. Il en alluma ensuite l'extrémité avec l'aide d'une allumette -bien qu'il savait qu'utiliser une tige de bois pour ce genre d'opération était archaïque, il la préférait à tous les briquets de la galaxie- et se mit à fumer avec délectation. Le tabac carababba avait un goût légèrement amer mais il contribuait merveilleusement bien à sa tâche.
Il inhala profondément et recracha la fumée en épaisses volutes blanches. Il tira tant sur son cigarra qu'il le termina en un éclair. Il jeta alors le tube dans l'incinérateur domestique du compartiment, où les passagers pouvaient brûler leurs petits déchets.
Zardrr laissa ensuite courir son regard sur le compartiment, cherchant à analyser le moindre détail. Comme il l'avait découvert en entrant, la cabine était exiguë, à peine quelques mètres carrés. Il s'approcha du coffre en bois précieux observé précédemment, du kriin à première vue. Un bois sombre et cher, provenant d'Aldérande. Il en fit sauter les fermoirs et ouvrit le couvercle. Le coffre était en réalité un écrin, tapissé de velours bleu outremer. Deux excavations semblaient attendre des bijoux : l'un aussi gros qu'une tête, devait avoir une forme ovoïde. L'autre, bien plus petit, rappelait plutôt un scarabée. Aucun de ces bijoux ne se trouvaient dans le compartiment. Il fallait donc parier que l'assassin les avait pris.
L'Elomin était prêt à parier qu'il s'agissait de ce que Lun voulait lui montrer. A côté de ses études de médecine, Zardrr avait pratiqué l'archéologie, plus par jeu que par réelle vocation. Avec les années, il avait acquis une solide connaissance dans ce domaine. C'était probablement pour cela que Lun voulait le voir, pour qu'il examine les bijoux. Sauf que son ami était mort et les bijoux, envolés. Zardrr laissa retomber le couvercle du coffret en pestant. Il n'y avait rien à faire pour l'instant.
Alors qu'il s'éloignait du coffret, une pièce d'étoffe de couleur vive attira son regard. Il se pencha pour mieux voir et découvrit qu'une écharpe ou un foulard s'était glissé derrière le coffret. Il tendit le bras pour la prendre avant de ramener la pièce vers lui.
C'était un foulard de couleur aurore, sur lequel courrait une bande violette sur les côtés. L'initiale "A"était frappée en son centre. Zardrr approcha le tissu de son nez et inspira profondément. Une odeur musquée l'envahit alors, mêlée à un parfum profond. Une effluve féminine, de fait. Une femme était donc entrée dans le compartiment et perdu ce foulard. Sans doute dans la précipitation. Peut-être même était-elle l'assassin ?
Zardrr se souvint alors de la féline vêtue de rouge qu'il avait entraperçue avant de s'adresser au droïde-contrôleur. Était-elle sortie du compartiment un ? L'Elomin ne pouvait pas le jurer mais estimait la probabilité à plus de soixante-dix pourcent.
Il s'apprêtait à ranger le foulard dans sa poche de veston quand il découvrit que ce dernier était maculé de sang. Il avait du se tacher en manipulant le corps de Lun. Il valait mieux qu'il s'en défasse, pour ne pas attirer l'attention.
Une fois ses poches vidées, la veste brune ne fut pas longue à atterrir dans l'incinérateur où elle se consuma en un tournemain.
Resté sans veston, Zardrr porta son dévolu sur celui de Lun, accroché au porte manteau. Il était vert bouteille, la couleur préférée de Lun. Pour sa part, Zardrr n'avait jamais aimé cette teinte. Mais ce n'était pas comme si il avait le choix. Et finalement, une veste verte ne s'accordait pas si mal avec le reste de ses habits. Zardrr en profita également pour jeter un œil dans la valise de son ami, qui se trouvait dans le porte-filet. Elle contenait quelques habits de rechange, un nécessaire de rasage et des hololivres de voyage. Zardrr arrêta néanmoins son attention sur un datapad, qui n'était rien d'autre que sa propre réponse au message de Lun.

"J'accepte. Besoin de changer d'air. Réserve un compartiment double sous ton nom sans mentionner le mien. Serais peut-être en retard, te retrouverais dans le yacht. PS : toujours en colère au sujet de Sepan !"

L'Elomin écarta l'appareil sans ménagement, n'ayant aucun besoin de relire cent fois une lettre qu'il avait lui-même écrite. Il tendit alors la main vers un rouleau parcheminé, s'étonnant de trouver matériau aussi archaïque dans les affaires de son ami. Il déroula le parchemin et poussa un sifflement d'admiration devant sa splendeur : il était doré à l'or fin, un métal qu'on ne trouvait plus qu'en de très rares occasions dans la galaxie. Une longue écriture cunéiforme occupait l'essentiel de la page. Zardrr ne pouvait pas la traduire mais il sembla reconnaître du vieux kuatien, une langue à la base du kuatien actuel. Ne parlant que quelques mots de kuatien moderne, l'Elomin était incapable de lire ce qui était marqué sur le parchemin. Néanmoins, à en juger par les illustrations qui le décoraient, cela semblait être un poème ou un conte, traitant d'un oiseau. Ne pouvant rien en tirer pour l'instant, Zardrr rangea le manuscrit dans la poche de son veston avant de fermer la valise et de la remettre à sa place, dans le porte-filet. Refusant de perdre plus de temps -s'il tardait encore, ce Ank Fid pourrait mal le prendre-, Zardrr ouvrit la porte et quitta le compartiment.
Il décida de prendre les devants concernant le lit et il se dirigea jusqu'au droïde contrôleur.

_Puis-je vous aider monsieur ? demanda le droïde.

_Je voulais simplement vous dire qu'il était inutile de faire mon lit ce soir. Je m'accommoderais de la banquette.

_Mais monsieur, objecta le droïde, vous seriez surpris de voir à quel point nos lits sont confortables. Beaucoup de nos clients affirment de jamais avoir aussi bien dormi que...

_J'ai dit, ne faites pas le lit !

_Bien sûr monsieur Antus. Comme vous voudrez.

Satisfait, Zardrr tourna les talons. Il avait de la chance d'être à bord du BordExtpress : plus d'un passager passait pour un excentrique en voyageant à l'aide de ce vaisseau. Sa demande devait donc crédible, dans une certaine mesure.
Bien sûr, cela ne réglait pas le problème du corps mais Zardrr avait l'assurance d'avoir gagner quelques heures. Il se mit donc en route pour le module-restaurant. Il traversa rapidement le second module réservé au passagers, en tous points semblable au premier, si ce n'étaient les désignations des compartiment, qui devenaient ici des lettres contrairement aux chiffres du premier module. Arrivé au bout du couloir, il poussa la porte et pénétra dans le module-salon. Ce dernier était décoré dans des tons bleus et plusieurs fauteuils de cuir noir -probablement du rancor- permettaient aux passagers de s'assoir autour de petites tables bleues nuit. Pour l'instant, deux tables étaient occupées : la plus proche de Zardrr était prise par un humain en complet gris à la longue barbe broussailleuse et la plus éloignée, par deux jeunes aliens, une chagrienne à la peau bleutée, vêtue de rose et une dévaronienne à la fourrure mandarine et aux habits carmins et bleuets. Zardrr traversa la pièce pour rejoindre le restaurant.
Dès qu'il franchit la porte, Zardrr eut l'impression qu'une tempête écarlate et ivoire venait d'éclater et qu'il ne voyait plus que cette couleur. En réalité, en y regardant de plus près, on distinguait de nombreuses autres teintes que le rouge et le blanc mais la différence était telle avec le bleu du salon que les couleurs troublèrent l'Elomin pendant encore de longues secondes. Des six tables laissées à la disposition des voyageurs, seules deux étaient libres. Celle qui était immédiatement à la droite du médecin était prise par un jeune humain à l'air famélique, habillé de noir. Immédiatement derrière le jeune homme, un insecte de grande taille, de couleur violette regardait l'heure avec attention toutes les cinq minutes. Une moue de déplaisir traversa le visage de Zardrr. Il avait beau être plus ouvert d'esprit que la plupart de ses frères de races, il ne pouvait pas supporter les colicoïdes. Tout, chez ces immenses insectes, lui donnaient envie de fuir : leurs multiples dents, leurs minuscules yeux rouges sang, leurs pattes dont ils se servaient pour s'exprimer -ne possédant par de cordes vocales capables de traduire le basique, les colocoïdes "parlaient" en joignant leurs pattes contre leurs antennes, créant ainsi de multiples sons qui, alignés rapidement les uns à la suite, permettaient de construire des mots et des phrases en galactique.-
Zardrr était presque persuadé qu'il s'agissait de ce Fid qui l'avait fait mander. Seul l'insecte regardait l'heure dès qu'il le pouvait. Les autres personnes présentes dans le module -soit le jeune homme, un groupe de quatre aqualish et un couple humain, composé d'un vieillard et d'une jeune fille- mangeaient calmement. L'Elomin alla prendre place à la table du colicoïde qui s'agita de ravissement en voyant le médecin s'installer.

_Ha, monsieur Antus ! bourdonna Fid. Je dois dire que je ne vous imaginais pas comme ça.

_Désolé de vous avoir fait attendre, déclara Zardrr. J'ai rencontré un vieil ami.

_On fait les rencontres les plus surprenantes dans un yacht spatial. Mais parlons affaires : avez-vous apporté les crédits ?

Désarçonné par cette question soudaine, l'Elomin se tient coi ce qui ne fut pas du tout au goût du colicoïde qui augmenta le rythme de son bourdonnement, pour faire percevoir son énervement.

_D'abord vous me faites attendre, puis, vous ne me répondez-pas. J'ai accompli ma part du marché, j'aimerais donc savoir s'il y avait un problème.

_Aucun problème dit Zardrr d'un ton apaisant.

Le rythme du bourdonnement de Fid revint à la normale :

_J'en suis ravi. J'espère que vous ne m'en voudrez pas si je demande à voir les crédits ?

_J'espère que vous ne m'en voudrez pas si je demande à voir ce que j'achète.

L'alien leva deux de ses pattes au ciel comme pour prouver son impuissance.

_Voir ? Vous savez bien que c'est impossible ! La marchandise sera chargée à bord du yacht à Corellia comme c'était entendu.

Voyant que la conversation lui échappait, Zardrr décida d'y couper court :

_Parfait, dit-il en se levant de table sous l'air visiblement surpris du colicoïde. Monsieur Fid, ce fut un plaisir. Nous parlerons encore, après Corellia.

L'Elomin aurait pu rejoindre une des tables libres mais il préférait la compagnie à la solitude. Il choisit la table du jeune homme maigre.

_Puis-je me joindre à vous ?

Le jeune homme haussa les épaules et répondit, d'un basique fortement matiné de kuatien.

_Pourquoi pas ?

Zardrr s'assit donc. Le jeune humain buvait un bol de soupe avec pondération, jetant à temps régulier des coups d'œil en direction du vieil homme et de la jeune fille. Il finit sa soupe et se leva.

_Je ne voulais pas vous faire fuir, déclara l'Elomin.

_Un bol de soupe me suffit. Je ne peux pas prendre plaisir à manger alors que des millions de mes frères n'ont pas de quoi s'offrir une miche de pain. Bonsoir.

Et le jeune homme, de prendre son chapeau et de sortir du restaurant. Un peu surpris par cette réaction, Zardrr décida de s'installer à une des deux tables libres qu'il avait vu en entrant. Il choisit celle qui se trouvait près des cuisines, immédiatement derrière celle de Ank Fid. Le serveur vint prendre sa commande. Zardrr choisit un simple steak de nerf, accompagné de nourricubes. La découverte du corps de Lun lui avait quelque peu noué les entrailles et il doutait de pouvoir vraiment manger quoique ce soit ce soir. D'un autre côté, son cerveau avait besoin d'énergie pour faire le point sur son étrange situation.
Son plat était à peine arrivé quand un bruissement d'étoffe lui fit lever les yeux. Une femelle farghul, à la fourrure caramel, venait d'entrer dans le restaurant. Elle portait une robe d'un rouge profond, fendue à l'arrière sous le bassin pour libérer sa queue qui se balançait à gauche et à droite avec le rythme régulier d'un métronome. Hormis qu'elle était incroyablement belle, ce n'était pas cela qui attirait le regard de l'Elomin. Mais la broche que la farghul arborait. Une broche frappée d'un "A", exactement dans le même style que celui qui était imprimé sur le foulard. Il semblait bien que Zardrr avait trouvé sa mystérieuse visiteuse. Restait à voir si la chance allait continuer à lui sourire tout le long du voyage...
Modifié en dernier par Code 44 le Mer 09 Juin 2010 - 16:17, modifié 3 fois.
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Cosmokenobi » Mar 08 Juin 2010 - 22:06   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Ca y est, c'est lu :D !

J'accroche vraiment à l'histoire que ton style rend vraiment très fluide, très agréable :love: ! On se laisse emporter par une situation que l'on ne maîtrise absolument pas (et il faut croire que Zardrr non plus :transpire: ) et qui reste imprévisible...

Je sens que cette femelle farghul va jouer un rôle très important dans la suite des péripéties de Zardrr, mais certainement pas celui que tu voudrais nous faire croire :siffle:

Maintenant, j'ai repéré quelques petites fautes... Je vais relire ça demain pour te les lister :oui:


Et ça, je suis sûr que tu l'as mis suite à ma remarque non?
Code 44 a écrit:Sans doute aurait-il dû prévoir un respirateur pour rejoindre le yacht mais prendre le BordExtpress en vol ne s'était décidé qu'au tout dernier moment.
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Code 44 » Mer 09 Juin 2010 - 5:51   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Cosmokenobi a écrit:Et ça, je suis sûr que tu l'as mis suite à ma remarque non?
Code 44 a écrit:Sans doute aurait-il dû prévoir un respirateur pour rejoindre le yacht mais prendre le BordExtpress en vol ne s'était décidé qu'au tout dernier moment.


Bien sûr. A quoi cela me servirait-il de publier sur le Net si je ne tenais pas compte de l'avis des lecteurs ?
Comme ils ont un point de vue plus extérieur que celui de l'auteur, ils répèrent plus facilemnt les fautes d'orthographe et les incohérences. Et en les signalant à l'auteur, ce dernier peut corriger son histoire et la rendre meilleure.
Au final, on pourrait dire que toute histoire est le fruit d'une collaboration auteur/lecteurs :)

J'ai corrigé déja quelques fautes...t'auras moins de travail :D

N'empêche que je suis fou de sortir la suite le mercredi, c'est le jour de Pecivounet, c'est sacré^^
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Cosmokenobi » Mer 09 Juin 2010 - 9:46   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Code 44 a écrit:N'empêche que je suis fou de sortir la suite le mercredi, c'est le jour de Pecivounet, c'est sacré^^


Malheureux, tu vas nous le vexer :transpire: ! Mais sinon, la concurrence est saine et puis vous ne traiter pas du tout du même sujet donc ça va :diable:
Han Solo "Mais tout l'or du monde ne vaut pas ça"
Cosmokenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1290
Enregistré le: 03 Fév 2006
Localisation: France
 

Messagepar Dark Sheep » Mer 09 Juin 2010 - 9:52   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Toujours très bon,
ce que j'aime beaucoup dans ton histoire c'est qu'on en oublie presque qu'on est dans l'univers de SW, on ressent une ambiance science fiction coupée (pour l'instant) des habituels jedi... et tu mets bien en place ton intrigue, il y a une ambiance prenante.
:)

continue comme ça :wink:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Den » Mer 09 Juin 2010 - 11:10   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Je trouve que ton style a évolué par rapport à tes premières fic! C'est bien plus fluide qu'avant! Tu progresses donc bien! :wink:
Côté histoire, c'est toujours passionnant! :lol:
Tiens, au fait, j'avais oublié de te féliciter pour les choix des races de tes personnages. J'attache toujours beaucoup d'importances à ce genre de détail! Ca fait plaisir de voir que toi aussi :wink:
Bonne continuation!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Code 44 » Mer 09 Juin 2010 - 14:53   Sujet: Re: The Last BordExtpress

C'est vrai qu'un colicoïde, c'est assez peu vu dans SW. Pourtant, leur invention la plus célèbre, elle, est très connue :

Spoiler: Afficher
les droïdekas, c'est eux :)
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Notsil » Mer 09 Juin 2010 - 15:12   Sujet: Re: The Last BordExtpress

Charmante suite :)
De jolies descriptions riches et détaillées, un meurtre, des mystères, plein de personnages qui apparaissent fugitivement pour brouiller les pistes...ça promet ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2417
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Suivante

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations