Short story : Poison

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar xximus » Sam 10 Jan 2009 - 18:30   Sujet: Short story : Poison

En attendant de continuer les « exercices de script », voilà une petite nouvelle. C'est pas très recherché, je l'ai écrite comme ça m'est venu.
L'histoire se passe sur Tatooïne (ma planète favorite), et raconte une scène d'un Nouvel Espoir, d'un point de vue... différent, qui tient compte de la prélogie.
La focalisation alterne entre deux narrateurs, et les passages en italique renvoient à des souvenirs de l'un d'eux (je précise parce que j'ai peur que ça soit un peu fouillis).
J'ai essayé de faire ça dans l'esprit des « Tales », ça parle en gros des conséquences de nos actes, volontaires ou non.
C'est assez court, si vous avez la patience de le lire et d'émettre votre opinion je suis preneur :wink:...

Poison

Face aux soleils jumeaux, l'ombre d'Amkhar'Sheh commençait à s'allonger sur le sable encore froid de la nuit. Il porta son regard plus haut ; dans le ciel, on pouvait voir les dernières étoiles dont la lueur tremblotante disparaissait peu à peu. Il serra sa ceinture, y accrocha son arme, et grimpa en un mouvement rapide sur sa monture pourtant deux fois plus haute que lui. La journée ne faisait que commencer et déjà, Amkhar'Sheh pouvait sentir la chaleur étouffante commencer à le gagner. Au loin, la colonne de Banthas s'étirait sur les dunes et commençait à se mouvoir. Il massa doucement la crinière de la créature, qui se mit en marche en poussant un mugissement sourd.
Amkhar'Sheh savait qu'aujourd'hui, sa tribu partait en chasse, dans les territoires proches de ceux des colons. Il tira de sous ses guenilles une outre râpée et brunie par la poussière et le sable, et la déboucha. L'odeur âcre du poison lui fit tourner la tête malgré son filtre respiratoire. Il se saisit de son bâton et en aspergea abondamment la pointe en métal avec le liquide, puis il jeta l'outre vide dans le sable.
Peu importe le danger qu'il rencontrerait désormais, sa proie s'écroulerait sous le premier de ses coups.

Ce dont Amkhar'Sheh se souvenait le mieux, c'était l'odeur de sa mère. Chaque fois que le clan se rassemblait autour du feu, il s'asseyait entre ses genoux, la tête contre sa poitrine et écoutait les paroles du conteur. Il n'avait pas peur de ces histoires, toujours les mêmes racontées inlassablement, veillée après veillée. Blotti au creux de sa mère, rien de tout ce que le vieillard racontait ne semblait pouvoir l'atteindre. Amkhar'Sheh savait malgré tout qu'il y avait, au fond de ces choses, une part de vérité. Et lorsqu'il se retrouvait seul la nuit pour dormir dans sa hutte, il lui semblait presque entendre le bourdonnement de l'arme du démon, celle qui selon le conteur avait massacré toute une tribu de son clan.

Le voyageur ne se rappelait même plus son nom, tellement la chaleur le consumait. Il distinguait des formes au loin sur les dunes, semblables à d'énormes squelettes semblant surgir du sable. Mirages de son esprit ou vestiges de créatures cauchemardesques, le voyageur s'en moquait. Il continuait à avancer sous les soleils de plomb qui lui brûlaient la peau, cherchant vainement un moyen de fuir la chaleur. Autour de lui, le désert s'étendait à perte de vue. Il lâcha tout son barda, abandonnant derrière lui ses derniers effets personnels. Il continua à avancer, pas après pas, vers l'horizon sans fin.

Suivant toujours le troupeau de son groupe, Amkhar'Sheh se rendit compte que le relief du paysage se mit à changer. Des parois rocheuses se dessinaient de part et d'autres de la colonne, jusqu'à former un véritable canyon. Tous s'arrêtèrent et postèrent leurs montures dans les rochers pour continuer à pied. La chasse commençait enfin. Amkhar'Sheh pris son arme et glissa le long de sa monture jusqu'à terre. Il se mit à avancer et à gagner les hauteurs rocheuses, à mesure que les autres guerriers faisaient de même. Sans s'en rendre compte, il se figea net. Ses sens en éveil, il se cacha derrière une paroi rocheuse et attendit. Quelques mètres au-dessus de lui, il vit un homme, un colon probablement, scrutant le paysage avec des jumelles. Amkhar'Sheh remonta lentement le long de la paroi vers l'humain, trop occupé par son observation pour le remarquer. Il se hissa sur le dernier rocher les séparant, et là, à l'instant même où il allait lui bondir dessus, il se souvint. L'odeur.

Dans son rêve, Amkhar'Sheh voyait toujours la lumière se faire en pleine nuit, dans un bruit assourdissant. Des cris de terreurs se mêlaient au tumulte des ombres qu'il voyait se faire faucher par dizaines, sur la toile de sa hutte. Puis le bruit des pleurs et des cris cessait, laissant la place au vrombissement et à la lueur glaciale de l'arme du démon. Alors, il voyait une ombre se rapprocher de sa tente à mesure que la lueur grandissait elle aussi. L'odeur de la bête envahissait alors tout son être, l'enveloppant d'effroi et le plongeant dans des ténèbres sans fond. Amkhar'Sheh émergeait à chaque fois de l'obscurité de son cauchemar en hurlant de terreur.

Amkhar'Sheh n'avait jamais vu cet homme, mais son odeur déclencha chez lui une panique fulgurante, remontant du fond des âges. Comme un souvenir enfoui au plus profond de lui depuis des générations, cette sensation émergea dans le monde réel. Il avait la quasi-certitude que cet être était le démon, celui qui s'était livré au massacre de sa tribu. Et il était parvenu à s'extirper du monde des rêves pour se retrouver devant lui. Amkhar'Sheh frappa alors au hasard, sans savoir, puis se rua en avant, dans le but d'achever la bête immonde qui se roulait par terre sous ses yeux. Le démon semblait désemparé, totalement à sa merci. Amkhar'Sheh leva son bâton haut au-dessus de sa tête, la pointe tournée vers sa proie pour lui porter le coup de grâce. Il la dévisagea un dernier instant. Et lorsqu'il lut la peur dans son regard, Amkhar'Sheh y reconnu un peu de la sienne. Il hurla de rage et frappa de toutes ses forces, mais du revers de son arme. Alors, il s'enfuit, laissant le démon et sa peur derrière lui.

Le voyageur vit les heures passer à mesure que les soleils déclinaient au-dessus de sa tête, baignant le ciel de rouge et d'orange. Mais même avec la chaleur qui disparaissait, sa soif le torturait, et rien dans le paysage désertique ne semblait enclin à le détourner de cette obsession.

Amkhar'Sheh était perché sur une saillie rocheuse, dominant le désert. Son regard portait jusqu'à l'horizon, sur le spectacle familier des soleils jumeaux se couchant l'un après l'autre. Cette vision le rassurait. Il savait qu'aujourd'hui, il avait enfin réussi à se débarrasser de ce qui lui pesait depuis toujours.

Le voyageur fit ses derniers pas, et s'écroula sur le sable, sur le versant d'une dune. Au-dessus de lui, les étoiles s'illuminaient par centaines à mesure que la nuit gagnait le ciel.

Amkhar'Sheh s'était débarrassé d'une terreur que ses ancêtres avaient connu des années auparavant, et qui s'était transmise jusqu'à lui.

Le voyageur détourna son visage du ciel étoilé, et son regard s'arrêta sur une forme tout près de lui, qui se détachait sur le sable. Il tendit le bras et attrapa l'objet. On aurait dit une sorte d'outre, râpée et brunie par la poussière et le sable. Et miracle, il semblait qu'elle contenait encore quelque chose.

Amkhar'Sheh s'était purifié de ce qui le rongeait depuis qu'il était enfant...

Le voyageur porta l'outre à ses lèvres et but avidement les dernières gouttes de son contenu...

Du poison.
Modifié en dernier par xximus le Dim 11 Jan 2009 - 8:43, modifié 1 fois.
"- Fais un vœu.
- Vivre avec toi dans le désert.
"
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6783
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Code 44 » Sam 10 Jan 2009 - 20:44   Sujet: Re: Short story : Poison

Ton texte est intéréssant. Tu as une bonne écriture, rien à redire là dessus. Mon unique critique viendrait du fait que je trouve ton texte un peu fouillis : l'alternance entre les pensées de * et du voyageur n'est pas très bien marquée, ce qui confond un peu les deux parties. Hormis cela, le texte était vraiment pas mal. Juste une question, pourquoi le tusken n'a pas de nom ? Ca nuit un tout petit peu à l'histoire, je trouve.
Mais bon, c'est quand même un bon texte :)
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar xximus » Sam 10 Jan 2009 - 21:55   Sujet: Re: Short story : Poison

Code 44 a écrit:Ton texte est intéréssant. Tu as une bonne écriture, rien à redire là dessus. Mon unique critique viendrait du fait que je trouve ton texte un peu fouillis : l'alternance entre les pensées de * et du voyageur n'est pas très bien marquée, ce qui confond un peu les deux parties. Hormis cela, le texte était vraiment pas mal. Juste une question, pourquoi le tusken n'a pas de nom ? Ca nuit un tout petit peu à l'histoire, je trouve.
Mais bon, c'est quand même un bon texte :)


Oui moi aussi je trouve qu'il est fouillis à la première lecture, c'est pas limpide mais je voyais pas comment le faire autrement :transpire:
Le tusken n'a pas de nom (celui qui attaque Luke donc) parce que j'ai eu du mal a en imaginer un et rien ne collait dans ce que je trouvais :D . Et puis je préférais lui laisser une certaine neutralité, il est censé représenté l'écho de tout son peuple qui a été traumatisé par le massacre perpétré par Anakin.
J'ai remplacé la Force par une perception que le tusken * assimile à l'odorat, pour montrer un côté un peu primitif d'un homme des sables qui ne saisirait pas forcément le concept en tant que tel. Mais je sais pas si tout ça transparaît clairement à la lecture...
En tout cas merci d'avoir lu :wink:
"- Fais un vœu.
- Vivre avec toi dans le désert.
"
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6783
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Notsil » Sam 10 Jan 2009 - 23:13   Sujet: Re: Short story : Poison

Tout pareil que Code44 niveau écriture, après le " * " m'a beaucoup gênée dans ma lecture, mettre un nom bateau et bancal (Bob ? ^^) aurait peut-être un peu aidé ?
Parce que du coup entre le * ; le " il " normal et le "il" italique , je ne sais plus trop qui était qui en fait :s Dommage parce que c'était plein de bonnes idées ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2417
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar xximus » Dim 11 Jan 2009 - 8:45   Sujet: Re: Short story : Poison

Notsil a écrit:Tout pareil que Code44 niveau écriture, après le " * " m'a beaucoup gênée dans ma lecture, mettre un nom bateau et bancal (Bob ? ^^) aurait peut-être un peu aidé ?


Corrigé, j'espère que ça passera mieux :transpire: (j'ai failli mettre Bob mais bon :D )
"- Fais un vœu.
- Vivre avec toi dans le désert.
"
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6783
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Den » Ven 12 Fév 2010 - 16:59   Sujet: Re: Short story : Poison

Voici une nouvelle plutôt sympa, je trouve!
J'aime beaucoup cette idée de raconte une scène d'un Nouvel Espoir, d'un point de vue différent!
Et puis, ça ne doit pas être facile de se mettre dans la tête d'un Tusken^^
En résumé, j'ai passé un bon moment! :)

PS: Amkhar'Sheh est un nom vraiment bien trouvé! Ca va bien au personnage! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Ven 12 Fév 2010 - 20:33   Sujet: Re: Short story : Poison

Franchement, c'est excellent, tu es vraiment bon pour proposer une deuxième lecture des films, Xximus... C'est vraiment réussi, on est dans la tête du Tusken de bout en bout, c'est bien écrit. Je n'ai jamais vu que la version corrigée, et je ne vois pas trop quel reproche je pourrais faire, à part peut-être une fin un peu rapide.
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar xximus » Ven 12 Fév 2010 - 20:46   Sujet: Re: Short story : Poison

Merci pour votre lecture ! :)
"- Fais un vœu.
- Vivre avec toi dans le désert.
"
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6783
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Minos » Sam 13 Fév 2010 - 19:52   Sujet: Re: Short story : Poison

Je n'ai lu que la version corrigée aussi et ma foi, j'aime bien, l'exercice est intéressant.

Petit bémol néanmoins : le voyageur, c'est Amkhar'Sheh, si j'ai bien suivi, or l'alternance entre son nom et "le voyageur" sont trop tranchées, tu utilises l'un ou l'autre par paragraphe alors qu'il aurait été préférable de les mélanger, je pense. Ou alors c'est deux persos distincts et j'ai rien compris, du coup. :transpire:
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar xximus » Sam 13 Fév 2010 - 21:02   Sujet: Re: Short story : Poison

Minos a écrit:Ou alors c'est deux persos distincts et j'ai rien compris, du coup. :transpire:


Voilà :transpire: :paf:

En gros :
le tusken part à la chasse, jette son outre dans la sable, on voit ses souvenirs (passages en iltaliques), il tombe sur Luke, une "peur ancestrale" liée aux Skywalker remonte, mais il épargne Luke et a vaincu sa propre peur.

En parallèle : Le voyageur, qui marche, qui n'en peut plus, s'écroule, tombe sur l'outre, et se donne la mort malencontreusement en buvant son contenu.

C'est plus clair ou...? :transpire:

Au-delà d'une réécriture de la scène je voulais jouer sur les notions de destinée/libre arbitre : le tusken a cette peur ancrée en lui et dans son peuple, il enduit son arme de poison mortel, est près à tuer Luke, pourrait le faire sans se sentir coupable d'ailleurs, mais ne le fait pas. Il a choisit de vaincre sa peur et y parvient, il change de route sur ce qu'on aurait pu considérer comme son destin. Voilà pour le "libre arbitre."

Le voyageur lui marche sans but, on suppose qu'il s'est crashé là par malchance, il n'est plus que focalisé sur ses besoins (la soif), ne peut même plus apprécier la beauté des déserts qui l'entourent, il n'est plus maître de rien... Il a autant de chance de tomber sur une gourde remplie d'eau que de poison ; ironie du sort c'est le second qu'il trouve ; une sorte de "destin inéluctable", qui le conduit malgré lui vers une mort absurde.

Les deux chemin imbriqués par la gourde atterrie ici par le destin... ou le hasard tout dépend du point de vue :sournois:

Ce sont des propositions d'interprétations, les notions de hasard et de destinée sont pour moi profondément imbriquées ;
je me réfère souvent à la réflexion que nous livre Forrest Gump à la fin du film :
"I don't know if we each have a destiny, or if we're all just floating around accidental-like on a breeze, but I, I think maybe it's both. Maybe both is happening at the same time."

Voilà pour le pourquoi du comment :jap:
"- Fais un vœu.
- Vivre avec toi dans le désert.
"
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6783
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Minos » Sam 13 Fév 2010 - 23:06   Sujet: Re: Short story : Poison

OK, a compris ! :paf:

Bon, si personne d'autre que moi n'a eu de mal pour différencier les persos, c'est qu'il doit être temps pour moi d'aller me coucher ! Je relirai demain pour voir si je trouve ça plus clair. :D
Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.
Blaise Pascal.
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Dim 14 Fév 2010 - 11:27   Sujet: Re: Short story : Poison

Minos a écrit:OK, a compris ! :paf:

Bon, si personne d'autre que moi n'a eu de mal pour différencier les persos, c'est qu'il doit être temps pour moi d'aller me coucher ! Je relirai demain pour voir si je trouve ça plus clair. :D


Euh, j'avoue que je n'avais pas compris non plus :oops:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5588
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Darth Piejs » Dim 21 Fév 2010 - 15:55   Sujet: Re: Short story : Poison

J'ai également bien aimé comme ton dernier exercice de réécriture des films avec Wampas et carbonites. :)
En revanche j'ai moi aussi trouvé le tout un peu fouilli par moment et j'ai du relire deux fois le paragraphe avec le voyageur pour comprendre qu'on passait à un autre perso. :transpire:
J'ai adoré l'intrigue avec le tusken a qui tu as trompé un très bon nom et le côté démon. Superbe intution que de faire survivre luke parce que le tusken a vaincu sa peur du démon! :jap:
Je n'ai pas du tout accroché à l'intrigue voyageur qui faisait un peu cheveux sur la soupe dans l'intrigue principal j'ai trouvé :neutre:
En bref bonne petite lecture :wink:
The Old Republic : "Piejs", Chef de Guilde Section Wampa XXI
Chroniques des Nouvelles Guerres Sith : Les Mémoires de Darth Piejs
Darth Piejs
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8890
Enregistré le: 28 Fév 2008
Localisation: Meditating on the Dark Side in my Roon's Castle
 

Messagepar Nero » Mer 05 Mai 2010 - 23:23   Sujet: Re: Short story : Poison

Ah, bravo ! Merci parce que tu as fait vibrer la corde sensible en moi. Un texte intéressant, avec pour point fort l'écriture que j'ai trouvé à la fois maîtrisée et poétique. Je crois que ce qui m'a le plus plu c'est le caractère contemplatif de la nouvelle, mélancolique et surprenant. Il faut souligner la confusion qui naît de ces deux destins parallèles : je n'avais pas saisi à la lecture que deux personnages habitaient le récit.

Joli texte, compliments!
" Quel mot puis-je lui dire ?
Moi-même en ce moment sais-je si je respire ? "
Bérénice, IV, 8, Titus
Nero
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Oct 2009
 

Messagepar xximus » Ven 07 Mai 2010 - 7:40   Sujet: Re: Short story : Poison

Eh bien, merci beaucoup pour cet avis ça fait toujours plaisir :)
Bien vu pour le côté contemplatif, si c'est ce qui se dégage tant mieux :cute:
Pour l'alternance entre les deux personnages, il faut que je trouve une façon de les différencier plus nettement sans perdre en subtilité.

Toi le nouveau lecteur qui passe par là et qui jette un regard à cette nouvelle, les personnages sont :
Le tusken
Le voyageur
Les passages en italique sont les souvenirs du Tusken
A chaque saut de ligne on passe de l'un à l'autre !

Fin de la promo :D
"- Fais un vœu.
- Vivre avec toi dans le désert.
"
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6783
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations