"Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Lortheron » Sam 14 Juil 2012 - 18:28   Sujet: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Bonjour,
Je suis nouveau sur ce forum, il s'agit de mon premier post ! :)
Etant un grand fan de science-fiction et de Star Wars, mais aussi quelqu'un qui aime bien écrire, j'ai décidé de me lancer dans la fan-fiction ! Je n'avais pas vraiment d'époque en tête avant d'écrire cette courte histoire, mais comme je n'arrivais pas à me décider, j'ai choisit la Vieille République, quelque milliers d'années avant l'Empire parce que les Jedi sans les Sith ce n'est pas amusant, et vice-versa !
Je vous partage donc le texte en espérant avoir des avis et des critiques (il risque d'il y avoir des fautes d'orthographes qui ont réussi à échapper à ma relecture ! :roll: )


Mésentente diplomatique





Les deux chevaliers Jedi, Kylen et Theron, attendaient, assis dans la salle de négociation de leur vaisseau. Le Conseil leur avait donné la mission de régler un conflit frontalier entre les colons humains et les aliens natifs de la planète Agurra. Kylen et Theron s’y étaient donc dépêchés, et avaient donné rendez-vous aux représentants des deux peuples dans leur vaisseau en orbite.
- Mais que font-ils, bon sang…, se demanda Kylen en se frottant les yeux, agacé.
- Reste calme, ils ne devraient plus tarder, sourit Theron, que la mauvaise humeur de son ami amusait toujours.
- Cela va faire plusieurs heures qu’ils ne devraient plus tarder… Je préfère les missions plus musclées plutôt que régler ce genre de conflit de cours de récréation, Theron !
- Notre devoir est avant tout de protéger la République et de préserver la paix, Kylen. Pas de dégainer nos sabres laser à la première occasion, affirma Theron en se levant pour boire un des verres posés sur la table en face de lui.
- C’est tout de même plus amusement…, bougonna le chevalier Jedi, en resserrant sa toge brune.
Theron se dirigea vers la fenêtre pour contempler la planète recouverte de forêt et parsemées de nombreux lacs, comme autant de petites tâches bleues.
- C’est un bien joli monde qu’Agurra, tout de même…, déclara songeur le Jedi en sirotant son verre.
Kylen ne prit même pas la peine de répondre. Il fermait les yeux et somnolait. Finalement, il prit la parole et combla le silence.
- Pourquoi tu ne prends pas d’apprenti, Theron ? Demanda-t-il.
La question fit sourire le chevalier de la République qui se tourna vers son ami.
- Et toi ?
- Je n’ai pas le temps, et puis ce n’est pas vraiment mon truc de me trimballer un jeune naïf.
- Disons que c’est la même chose pour moi, Kylen ! Rigola Theron en reposant le verre.
- Pourtant tu es beaucoup plus sage et plus patient que moi…, dit son interlocuteur en se redressant.
- J’ai… J’ai déjà eu un padawan. Ca a été une mauvaise expérience…
Avant que le Jedi n’ait pu en dire plus, une voix résonna dans les haut-parleurs :
- Les représentants sont arrivés. Dois-je les faire rentrer ?
- Ouvre les portes, Len, on a assez attendu ! S’écria Kylen, et Theron lui fit signe de se calmer quand entrèrent les deux diplomates.
Les colons de la planète étaient représentés par un homme richement vêtu, brun, à l’air hautain. Les Agurriens, peuple cornus à la peau bleue, semblaient avoir choisi une femme, à l’air sage et pourtant assez jeune.
- Sir Adelmar, messieurs Jedi, se présenta poliment le représentant colon.
- Ynal’Uk, dit simplement l’Agurrienne en tirant une révérence.
Theron les salua à son tour, mais Kylen resta assis et les dévisagea. Theron se ressaisit et consulta ses notes.
- Il me semble que vous vous disputez à propos d’une chaîne de montagne, qui, je cite, « appartient aux tribus ancestrales Agurriennes », n’est-ce pas ?
- C’est cela, oui, confirma Ynal’Uk. Mais les corporations humaines que représente Adelmar veulent commencer à les exploiter en y creusant des mines, ce qui détruirait le patrimoine historique Agurrien.
- Mais fournirait la planète en métaux précieux, et en ferait un centre économique, appuya le diplomate humain, en remettant une de ses manches.
- Voilà un joli dilemme, sourit Kylen, en se grattant la barbe.
Les deux diplomates le toisèrent d’un regard mauvais.
- Ecoutez, je pense que…
Theron s’arrêta brusquement en contemplant la large fenêtre. Les deux diplomates firent de même, bouche-bée. Etonné, Kylen se leva et se dirigea vers eux pour voir la fenêtre. Une immense flotte de vaisseau était désormais en orbite d’Agurra, la plupart se préparant à débarquer.
- Que… Qu’est-ce que c’est que ça, messire Jedi ? Balbutia Adelmar, paralysée.
- Ces croiseurs semblent appartenir à… A l’Empire Sith ! S’exclama Kylen, toujours aussi étonné.
- Mon peuple se battra, en tout cas, remarqua Ynal’Uk, sans changer d’expression faciale. Les Agurriens étaient réputés très peu démonstratifs.
- Je croyais qu’ils avaient été bannis ! S’exclama Théron.
- Et bien ils sont revenus, mon ami, ricana tristement Kylen. La paix n’aura pas duré longtemps, maintenant on ferait mieux de rejoindre tout de suite Coruscant et…
Mais Kylen fut coupé sèchement par Ynal’uk.
- Je ne laisserais jamais mon peuple seul face à cette menace ! S’exclama-t-elle.
- Si on s’éternise ils nous tueront et ce sera malheureusement le cas, madame ! Expliqua Theron en s’approchant de la porte.
Le haut-parleur se remit à grésiller et la voix du pilote Len retentit à nouveau, en plus des bruits de nombreux tirs de blaster.
- Ils ont pénétrés dans le sas, ils…
La transmission s’arrêta net. Kylen fit signe aux deux diplomates de s’abriter derrière eux tandis qu’ils reculaient loin de la porte en dégainant leurs sabres laser. Celui de Théron était vert, car il privilégiait l’usage de la Force, l’autre chevalier Jedi s’était contenté de la lame bleu basique. Des étincelles jaillirent des extrémités de la porte. Ils étaient en train de la forcer.
- Restez bien derrière nous ! Ordonna Théron, tout en serrant bien la poignée de son sabre avec ses deux mains.
- Ils vont rentrer…, Kylen essayait de contrôler sa peur, tout en gardant son calme.
Finalement la porte valsa à travers la pièce et de la fumée jaillit une poignée de soldats en armure noire qui braquèrent les quatre républicains de leurs armes. Les Jedi ne bougèrent pas. Il aurait été stupide d’attaquer. Enfin, un homme encapuchonné aux vêtements sombres pénétra à son tour dans la petite salle confortable.
- Enchantés, Jedi ! Sur ce, il se dévoila devant les deux chevaliers, toujours sur leur garde.
Le visage blanchâtre du Sith était strié de cicatrice, et ses yeux jaunis par le côté Obscure. Mais son sourire narquois, déformé par un sinistre rictus, trahissait son anxiété.
- Darth Venasz, heureuse surprise ! S’exclama Theron, attristé. Je vois que l’on t’as offert une promotion et le contrôle des armées de l’Empire…
- Notre petite force d’invasion t’a impressionnée ? Ricana le dénommé Venasz. Ce n’est rien comparé à ce que nous possédons !
- Vous vous connaissez ? S’enquit Kylen.
- Mh, disons que nous avons effectué quelques missions pour le Sénat ensemble. Avant que Venasz ne sombre du côté Obscure, ajouta sombrement Theron.
- Quoi ? Rigola le Sith, tu veux dire avant que tu ne m’abandonnes sous les tirs de blasters !
- J’étais persuadé que tu étais mort ! Et quand je vois ce que tu es devenu, j’aurais effectivement préféré que tu meurs… Mais sache que j’ai toujours regretté ce jour.
- Peu importe, tu fais désormais partie du camp des vaincus ! Nous allons reprendre cette galaxie ! Annonça fièrement Venasz.
- A force de ne pas arriver à remplir cet objectif, vous ne vous lassez pas ? Ironisa Kylen, soudainement sûr de lui.
Sa remarque retira tout sourire au Sith, il fit signe aux soldats de partir.
- Je vais vous enlever toute envie de rire, jeune homme, déclara-t-il froidement, en sortant un petit appareil de communication de sa ceinture.
Il marqua une pause, puis murmura dans le micro.
- A toute les unités, ordre 31-7. Je répéte, ordre 31-7, sourit Venasz.
Un silence envahit la pièce, et tous se tournèrent vers la fenêtre. Les Jedi se préparaient au pire. Et ils avaient raison.
Tous les chasseurs retournèrent dans les principaux croiseurs. Un long silence s’installa dans la pièce, rien ne bougeait plus en face d’eux. Tout à coup, d’énormes lasers jaillirent des vaisseaux. La surface de la planète fut alors instantanément calcinée. Les vagues sismiques et les incendies provoqués par les tirs surpuissants de l’armada ravageaient à vue d’œil Agurra.
- Cela vous apprendra à vous moquer d’un Seigneur Sith, jeune présomptueux ! Sachez que nous ferons de même pour toutes les autres planètes qui nous résisteront, ou qui…
- Espèce de fumier !
Ynal’Uk, qui venait de couper sèchement le Seigneur Noir fonça sur lui, après avoir dégainé un couteau. Un tir de blaster dans la tête la tua sur le coup. Adelmar venait de dégainer un pistolet, mais surtout, de révéler sa traitrise.
- Vous étiez de mèche avec les Sith depuis le départ…, dit Theron avec une moue de dégout.
- Je sais choisir le bon camp, dit le diplomate, toujours avec le même air hautain extrêmement désagréable.
- Mon ami Adelmar à pu faire diversion en créant cette stupide histoire, et vous attirez droit à moi, ricana de plus belle l’ignoble Sith. Je vais enfin pouvoir me mesurer avec toi, et te faire comprendre ton erreur, Theron !
Alors que le diplomate félon allait de nouveau ouvrir la bouche, Kylen fit un rapide revers de son sabre et la tête d’Adelmar chuta par terre, avant que le reste du corps ne la suive. La réaction de Venasz ne se fit pas attendre : il dégaina deux sabres laser aux lames rouges, mais continua de rire.
- Sa mort ne change rien, pauvre petit Jedi. Mais cela vous attire juste un peu plus de côté Obscur de la Force ! Qui sait ? Peut-être qu’un jour nous feront front commun !
Kylen ne prit même pas la peine de répondre avec sarcasme, il fonça sur le Sith. Theron l’imita et les sabres de différentes couleurs entamèrent une danse macabre, tandis que les bruits de leurs chocs raisonnaient à travers tous le vaisseau. Kylen maîtrisait parfaitement la forme IV, dite Ataru, qui était basée sur l’offensive, et il ne laissait jamais un moment de répit à son adversaire. Theron, moins affirmé, tentait avant tout de protéger son ami des coups de l’infâme Sith tout en ripostant de temps en temps. Le combat semblait amuser ce dernier, qui ricanait à certaines occasions. Il espérait attirer un peu plus Kylen du côté Obscure, le forcer à se servir de sa colère et de sa haine. Theron projeta grâce à la Force un siège sur Venasz, qui se contenta de le trancher d’un geste machinal avant de continuer à se battre. Le duel semblait sans issue, les Jedi et le Sith ne pouvant se départager. Mais le Seigneur Noir, qui consacrait la majeure partie de ses coups pour Kylen jusqu’ici, frappa d’un rapide revers Theron, qui s’écroula. L’autre chevalier Jedi se tourna tout de suite vers son ami, blessé au ventre, permettant Venasz de lui infliger un coup mortel. Mais avant qu’il ne puisse toucher Kylen, Theron poussa brusquement le Sith. Kylen se retourna et trancha les deux mains du Seigneur Noir déstabilisé. Tandis qu’il se tordait de douleur, les deux chevaliers Jedi se rapprochèrent.
- Vite, Kylen, ne perdons pas plus de temps, nous devons partir ! Dit-il faiblement, affaiblit.
- Maintenant je sais pourquoi je n’ai pas de padawan…, remarqua tristement le chevalier Jedi en portant son ami sur l’épaule.
- P… Pourquoi ? Demanda Theron.
- Je suis trop impulsif, je mets les autres en dangers…
Pendant qu’ils parlaient, les deux Jedi se déplaçaient à travers les couloirs étroits du vaisseau, cherchant une capsule de secours.
- Non, Kylen, tu… Tu as voulu me défendre.
- Et voila le résultat ! As-tu entendu ce que Venasz à dit ? J’ai failli...
- Tomber du côté Obscur ? Ce sont des mensonges, il veut te faire douter, Kylen !
Ils s’arrêtèrent devant l’entrée d’une capsule pour y rentrer. S’installant dedans, le chevalier Jedi posa son camarade sur le siège et tapa les coordonnées de Coruscant sur le tableau de bord. Ils virent la flotte Sith rétrécir de plus en plus tandis qu’ils s’éloignaient.
- Promets moi, Kylen, promets moi que tu prendras un apprenti, lui dit faiblement Theron.
- Pourquoi ? Demanda, démuni, le chevalier Jedi.
- Car… Tu es un des meilleurs Jedi que je connaisse…
- Non, pourquoi veux-tu que je te fasse une promesse ?
Mais après avoir fini sa phrase, Kylen comprit que Theron, le regard vide, ne lui répondrait pas.
Le Jedi prit son ami dans ses bras, et avec toute la tristesse qu’il eut jamais ressenti il lui dit : « Je te le promets… ».
Modifié en dernier par Lortheron le Sam 28 Juil 2012 - 20:55, modifié 10 fois.
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Jagen Eripsa » Sam 14 Juil 2012 - 18:36   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Tout d'abord, bienvenue sur le forum ! Pense à te présenter ici ! :hello:

Je vais lire ta fiction très prochainement, mais au premier coup d'oeil, elle fait bonne impression, c'est déjà ça :wink:

Si j'ai bien compris, il s'agit d'une nouvelle. Si écrire ce genre de textes t'intéresse, il existe un recueil de nouvelles collaboratif, alors n'hésite pas à venir y participer !
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19839
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Lortheron » Sam 14 Juil 2012 - 18:48   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Ok, je m'y rends tout de suite !
Ta première impression me flatte beaucoup, j’espère qu'elle restera la même ! ;)
Je vais m'informer quand au recueil de nouvelles !
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Den » Lun 16 Juil 2012 - 16:17   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Ca y est! J'ai lu ton histoire!C'était une sympathique petite histoire. :wink:
Ca se lit bien même s'il y a quelques maladresses. J'attendrais ta prochaine production avec impatience.

J'ai repéré quelques petites fautes ici et là:

Les Agurriens, peuple cornus à la peau bleue, semblaient avoir choisit une femme, à l’air sage et pourtant assez jeune.
Choisi

Voila un joli dilemme, sourit Kylen, en se grattant la barbe.
Voilà

Des étincelles jaillirent des extrémités de la porte. Ils étaient entrain de la forcer.
en train

Et voila le résultat !
Voilà

J’ai faillit...
failli

Tomber du côté Obscure
Obscur

Promets moi, Kylen, promets moi
Promets-moi

Mais après avoir finit sa phrase
fini

Les vagues sismiques et les incendies provoqués par les tirs surpuissants de l’armada ravageaient à vu d’œil Agurra.
à vue

Il y en a peut-être d'autres. J'avoue n'avoir relevé que ce qui me sautait aux yeux.
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5352
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Lortheron » Lun 16 Juil 2012 - 17:27   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Halala, ça fait beaucoup ! :whistle: Moi qui pensais les avoir toutes vues ! Je vais corriger ça tout de suite ! Je suis entrain de réfléchir pour une prochaine FF, qui sera peut-être plus longue ! (et peut-être la suite) Merci de m'avoir accordé du temps pour la lire en tout cas ! :)
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Den » Lun 16 Juil 2012 - 17:43   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

A ton service! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5352
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Notsil » Mar 17 Juil 2012 - 22:04   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

J'ai lu, c'est très sympathique en effet, des traitrises et une fin qui appelle une suite, bien ^^

Y'a quelques maladresses et quelques fautes qui trainent, je repasserai relever tout ça ;)

EDIT :

NB : ce ne sont que des remarques purement subjectives de ma part, tu prends ou tu jettes au choix ^^

Kylen et Theron s’y étaient donc dépêchés, et avaient donné rendez-vous aux représentants des deux peuples dans leur vaisseau


-> Kylen et Therlon y avaient été dépêchés (si c'est dans le sens "envoyés") ou Ils s'étaient dépêchés de se rendre sur place (si c'est l'idée de vitesse).
Y'a un double "donné" avec la phrase d'avant, si tu fais la chasse aux répétitions.


il ne devrait plus tarder, sourit Theron,

-> ils ne devraient plus (comme ce sont les 2 représentants)

Cela va faire plusieurs heures qu’il ne devrait plus tarder…

-> ils ne devraient plus

affirma Theron en se levant pour boire un des verres posés sur la table en face de lui.

-> techniquement, on ne boit pas un verre (mais son contenu ^^). Tu peux reformuler plus joliment (il va se chercher un verre, il va se rafraichir, il va boire un coup...)

la planète recouverte de forêt et parsemées de nombreux lacs, comme autant de petites tâches bleues.

-> forêts et parsemée (ou tu peux garder parsemées si ce sont les forêts qui sont parsemées et non la planète)

Kylen ne prit même pas la peine de répondre. Il fermait les yeux et somnolait. Finalement, il prit la parole et combla le silence.

-> un double "prit", et 3 phrases courtes où ton perso change d'avis en très peu de temps sans qu'on comprenne vraiment pourquoi... qu'est-ce qui le pousse à répondre au final ? Combien de temps s'écoule entre le moment "il fait sa tête de mule", "il dort", "il répond" ?

Rigola

-> avis tout à fait personnel, mais j'aime pas utiliser le verbe "rigoler", ça me parait être un registre trop familier par rapport au cadre de ta FF, "rire" passe mieux à mon sens ;)

Les Agurriens, peuple cornus à la peau bleue, semblaient avoir choisi une femme, à l’air sage et pourtant assez jeune.

-> le "semblaient" me parait un peu inutile ici... soit ils ont choisi une femme, soit pas une femme, soit le doute s'installe du fait de son accoutrement / sa voix / tout autre détail qui fait qu'on ne peut décider si c'est une femme ou non.

- Ynal’Uk, dit simplement l’Agurrienne en tirant une révérence.

->en effectuant (je connais pas cette expression de "tirer une révérence"... confondu avec "tirer sa révérence" peut-être ?)

appuya le diplomate humain, en remettant une de ses manches.

-> en rajustant ?

Une immense flotte de vaisseau était désormais en orbite d’Agurra, la plus part se préparant à débarquer.

-> la plupart.
Ta phrase gagnerait à remplacer le verbe être par un verbe d'action plus fort (la flotte débarque en orbite, apparait soudainement, surgit...)

- Mon peuple se battra, en tout cas, remarqua Ynal’Uk, sans changer d’expression faciale. Les Agurriens étaient réputés très peu démonstratifs.

->" sans modifier son expression" passe mieux à mon sens. On comprend qu'il s'agit de son visage.

Ils étaient entrain de la forcer.

-> en train

Sur ce, il se dévoila devant les deux chevaliers, toujours sur leur garde.

-> leurs gardes

Le visage blanchâtre du Sith était strié de cicatrice, et ses yeux jaunis par le côté Obscure. Mais son sourire narquois, déformé par un sinistre rictus, trahissait son anxiété.

-> cicatrices / Obscur
Si son sourire est narquois, pourquoi il est en même temps anxieux ? Surtout que c'est un Sith, il sait très bien qu'il ne faut pas afficher de faiblesse devant ses ennemis. Ou alors son sourire cache son anxiété ?

- Darth Venasz, heureuse surprise ! S’exclama Theron, attristé. Je vois que l’on t’as offert une promotion et le contrôle des armées de l’Empire…

-> l'on t'a
Le "attristé" donne ici le ton : on devine déjà qu'il s'agit de son ex-padawan. A supprimer si tu veux garder davantage la surprise ;)
Le mot "heureuse" gagnerait à un rajout via Theron disant que l'expression est ironique.
Quant au contrôle des armées de l'Empire, un peu fort, comment peut-il savoir s'il contrôle juste la force d'attaque de cette planète ou davantage, ou s'il n'est qu'un sous-fifre qui exécute les ordres d'autres Sith plus hauts placés ?

- Notre petite force d’invasion t’a impressionnée ? Ricana le dénommé Venasz. Ce n’est rien comparé à ce que nous possédons !

-> impressionné

Avant que Venasz ne sombre du côté Obscure,

-> Obscur

j’aurais effectivement préféré que tu meurs

-> meures

A force de ne pas arriver à remplir cet objectif, vous ne vous lassez pas ?

-> Tu dis quand la flotte apparait que les Sith font un retour surprise et qu'ils sont censés avoir disparu depuis très longtemps...donc ils n'ont pas 36 000 essais d'envahissement de la galaxie à leur actif, non ?

- A toute les unités, ordre 31-7. Je répéte, ordre 31-7, sourit Venasz.

-> toutes et répète

rien ne bougeait plus en face d’eux.

-> plus rien ne bougeait en face d'eux

- Mon ami Adelmar à pu faire diversion en créant cette stupide histoire, et vous attirez droit à moi, ricana de plus belle l’ignoble Sith. Je vais enfin pouvoir me mesurer avec toi, et te faire comprendre ton erreur, Theron !

-> a pu... vous attirer
Qu'un Sith dise "mon ami", étrange, mais pourquoi pas ;)

petit Jedi. Mais cela vous attire juste un peu plus de côté Obscure de la Force ! Qui sait ? Peut-être qu’un jour nous feront front commun !

-> du côté Obscur... nous ferons

tandis que les bruits de leurs chocs raisonnaient à travers tous le vaisseau.

-> résonnaient ... tout le

Il espérait attirer un peu plus Kylen du côté Obscure,

-> Obscur

Mais le Seigneur Noir, qui consacrait la majeure partie de ses coups pour Kylen jusqu’ici, frappa d’un rapide revers Theron, qui s’écroula.

-> à Kylen

L’autre chevalier Jedi se tourna tout de suite vers son ami, blessé au ventre, permettant Venasz de lui infliger un coup mortel.

-> je remplacerais bien "tout de suite" par "immédiatement". Permettant à Venasz

- Vite, Kylen, ne perdons pas plus de temps, nous devons partir ! Dit-il faiblement, affaiblit.

-> affaibli.
Faiblement et affaibli côte à côte, c'est mieux si tu peux trouver un synonyme pour l'un d'entre eux.

je mets les autres en dangers…

-> danger

- Et voila le résultat ! As-tu entendu ce que Venasz à dit ? J’ai failli...

-> voilà... a dit

Tomber du côté Obscure ?

-> Obscur

Ils s’arrêtèrent devant l’entrée d’une capsule pour y rentrer. S’installant dedans, le chevalier Jedi posa son camarade sur le siège et tapa les coordonnées de Coruscant sur le tableau de bord. Ils virent la flotte Sith rétrécir de plus en plus tandis qu’ils s’éloignaient.

-> précise "capsule de sauvetage" si c'est bien de cela qu'il s'agit.
"s'y installant" permet de supprimer le moche "dedans" ^^
Une capsule de sauvetage n'a pas de moteur à hyper propulsion il me semble. Le mieux serait pour eux d'espérer gagner le hangar du vaisseau et s'installer dans un petit chasseur miraculeusement non endommagé. Quid de l'escouade de soldats qui accompagnait le Sith ? Comment la flotte Sith ne les voit pas s'échapper et ne cherche pas à les pulvériser ?

De façon plus générale, pourquoi la flotte Sith cherche à s'emparer de ce monde ? Pourquoi s'allier avec un des représentants pour ensuite vitrifier la planète ? Quel intérêt d'aborder le vaisseau Jedi alors qu'ils ont largement l'avantage dans une bataille spatiale ?

Voilou pour le détail, sinon les petites surprises de trahison sont bien trouvées et intéressantes. Tu gagnerais en émotion à décrire un poil davantage les sentiments de nos Jedi. La fin est chouette ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2454
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Lortheron » Mer 18 Juil 2012 - 11:59   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Woaw, je t'ai donné du boulot ! ;) C'est vrai qu'il y a pas mal d'incohérences et peut-être des erreurs par rapport à l'UE, mais c'est mon coup d'essai dans la galaxie de Star Wars. :) Je suis content que ça t'ai plu en tout cas (je travaillle sur la suite ! :D), pour ce qui est des fautes j'aurais dû plus me relire avant de poster la nouvelle ! Merci pour avoir tout relevé, je corrige dès que je suis libre !
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Notsil » Mer 18 Juil 2012 - 16:01   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Pas de souci pour les fautes, on en fait tous, c'est juste beaucoup plus facile de les voir chez les autres ^^

Hâte de voir ce que va donner ton prochain texte ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2454
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Den » Mer 18 Juil 2012 - 16:35   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Je plussoie! Vivement le prochain texte! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5352
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Lortheron » Mer 18 Juil 2012 - 17:38   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Et bien vous me faites plaisir ! ;) Ce sera en trois/quatre parties, j'en sortirais une par semaine, comme ça, y aura du suspens, et je pourrais bien bosser chaque partie ! :lol:
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Jeu 19 Juil 2012 - 23:08   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Avant toute chose, bienvenue dans la section, Lortheron, ça fait plaisir de voir un nouvel auteur et j'espère que tu te plairas ici :)

Maintenant, sur ce qui nous occupe, je m'en voudrais de doucher l'enthousiasme général, mais je n'ai pas accroché, moi : ce n'est pas une question de style, on sent que tu débutes mais ça se lit sans problème ; en revanche, j'ai un vrai problème avec l'histoire, que j'ai trouvé trop prévisible :neutre: Heureusement, la fin, avec cette promesse du Jedi au défunt, annonce probablement quelque chose qui m'intéressera plus.

Désolé, je viens pour t'encourager, ce n'est peut-être pas le meilleur moyen^^ Mais vraiment, continue :)
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5594
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Lortheron » Ven 20 Juil 2012 - 10:51   Sujet: Re: Petite fan-fiction : Mésentente diplomatique

Bonjour !
Ca ne me dérange pas d'avoir une critique négative (je me poserais des questions sinon ! ;) ) Je comprends tout à fait que tu puisses ne pas aimer, et je vais essayer de me rattraper pour ma prochaine FF ! :)
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Lortheron » Sam 21 Juil 2012 - 14:17   Sujet: Une nouvelle petite fan fiction : Les Larmes du Jedi

Bonjour tout le monde !
Je reviens avec la suite de ma première FF ("Mésentente Diplomatique"), même s'il n'est pas nécessaire de l'avoir lu pour comprendre ce texte ! Je voulais le diviser en plusieurs parties, mais j'avais surestimé la longueur de la nouvelle ! Il y aura certainement encore quelques maladresses, je n'en doute pas !
J'aimerais aussi signaler que c'est un texte un peu bavard, mais c'est plus fort que moi, j'aime écrire des dialogues ! L'action se trouve surtout à la fin, et j'espère que le final en apothéose (ou tout du moins comme je me l'imagine) vous plaira !
Donc voici...

Les larmes du Jedi




« On dit que le début des Nouvelles Guerres Sith, qui ont ravagé la galaxie pendant 1000 ans, a été l'occasion de nombreux actes de bravoure. Kylen, un Jedi qui venait tout juste de rentrer sur Coruscant, empêcha le Chancelier Suprême de se faire assassiner par un agent Sith, alors même qu'il venait prévenir le Conseil de l'arrivée imminente d'une armada d'invasion. Ce geste lui fit obtenir le rang de maître Jedi. Il décida alors de faire de la jeune Twi'Lek Onya sa padawan, honorant une vieille promesse... »
Archives du Temple Jedi de Coruscant ; Section Maître Jedi.



Kylen se déplaçait à travers le temple en ruine avec une joie non dissimulée, s'arrêtant de temps en temps pour observer ce qui l'entourait. Il était fasciné par toutes les fresques gravées sur les murs, représentant d'anciennes batailles qui opposèrent jadis les Jedi aux Sith. Il y avait aussi des inscriptions relatant des prophéties depuis longtemps oubliées. D'énormes piliers soutenaient les parties du toit qui ne s'étaient pas effondrées. L'édifice gigantesque était enveloppé d'une odeur pour le moins étrange. L'âge de ce bâtiment, qui ressemblait désormais plus à une grotte, aurait pu donner le vertige. En réalité, personne ne le connaissait. Le maître Jedi Kylen était suivit de près par sa jeune padawan.
- Maître ? Maître, tout va bien ? Demanda la padawan Onya, qui avait du mal à suivre.
- Mh... Oui oui, tout va bien, ne t'inquiètes pas ! Répondit-il, plongé dans la lecture d'anciennes gravures. Si tu savais lire ces vieux signes, tu serais émerveillée toi aussi, crois-moi !
- Est-ce pour lire ces vieilles pierres que vous nous avez amenés là ?
Son maître paru ne pas entendre la question. En tout cas, il n'y répondit pas.
Onya n'était pas vraiment rassurée. L'endroit était plutôt sinistre, et l'effrayait même un peu. Pourtant, cette Twi'Lek à la peau verte était loin d'être peureuse, certains la considéraient même plus aventureuse que son maître, qui était un homme plutôt jeune pour son rang, calme, à l'humour corrosif et au maniement du sabre-laser digne des plus grands bretteurs. Mais il n'était pas vraiment un homme téméraire. C'est pourquoi cette escapade sur ce monde désert, Antonis Prime, pour fouiller des temples oubliés, lui semblait étrange de la part de Kylen. Onya continuait quand même de le suivre, la main posée sur son sabre-laser, à l'affut du moindre danger. Avant de rentrer, elle avait d'ailleurs attaché les deux appendices qui lui pendaient de derrière le crâne (signe distinctif de son peuple), pour qu'ils ne la dérangent pas si elle se battait...
- Maître, je voulais vous poser une question..., hésita la Twi'Lek, un peu gênée, ce qui ne lui ressemblait pourtant pas.
Kylen se redressa immédiatement, sortant de ses lectures, puis se tourna vers elle avec un sourire rassurant.
- Bien sûr, qu'y a-t-il Onya ?
- Et bien, disons que... Vous refusiez depuis longtemps d'avoir un padawan, jusqu'au jour où vous m'avez recueillie, toute petite..., commença l'apprentie Jedi, un peu décontenancée par sa témérité.
- Je suppose que tu veux savoir pourquoi ? Demanda gentiment son maître.
Elle se contenta de hocher la tête.
- Disons qu'un vieil ami m'a fait changer d'avis. Je suis très fier de toi. Et puis je ne pouvais espérer meilleur élève, rajouta-t-il, comme pour faire disparaître la tristesse apparente qui l'avait soudainement envahi.
- S'agit-il du chevalier Jedi Theron, avec lequel vous vous êtes battu contre le Seigneur Sith Darth Venasz ? Continua Onya, avec une curiosité non dissimulée.
Kylen se détourna d'elle quelques instants, puis la regarda à nouveau. Son sourire s'était effacé.
Il acquiesça.
Voyant l'effet de sa question sur son maître, Onya regretta d'avoir été aussi indiscrète avec l'homme qui lui avait tout appris. Mais, alors qu'elle allait s'excuser, il retrouva son air amical et se mit à rire doucement.
- Mais qui t'a parlé de tout cela ?
- Oh, c'est ce qu'on raconte au Temple de Coruscant, vous savez..., expliqua-t-elle, d'un air affirmé.
- Je vois... Le maître Jedi marqua une pause et continua de marcher, tandis qu'elle le suivait. Cela va faire combien de temps que je t'ai prise sous mon aile ? 12 ans ?
- 14, maître ! Répondit Onya avec fierté.
- Déjà ! Tu dois donc avoir 19 ans... Le temps passe vite ! Tu seras bientôt apte à devenir un vrai chevalier Jedi, alors ! dit Kylen avec amusement.
Onya rit, mais, de nouveau intriguée par le lieu, se referma sur elle-même.
- Pourquoi être venu ici, maître ?
Kylen s'appuya contre le mur. Il ne répondit pas tout de suite mais contempla la Twi'Lek comme un père admirant son enfant.
- Je dois t'avouer que si je nous ai emmenés dans cet endroit désert et plutôt glauque, ce n'est pas pour l'archéologie... Toutes ces fresques ont été recensées depuis longtemps dans nos bibliothèques. Il faut quand même avouer que c'est intéressant de les voir de près !
- Mais pourquoi, alors ? S'impatienta Onya.
Kylen prit un air gêné, et toussa avant de répondre.
- Un Jedi a mystérieusement quitté notre Ordre. Par les temps qui courent, c'est plutôt louche. Si jamais nos ennemis Sith le trouvent, ou... s'il les trouve, nous encourons un grand danger. Quelqu'un comme lui en sait beaucoup sur nos défenses planétaires, et les emplacements de nos Temples. Il s'agit du Kel Dor nommé Xantho Sunk. Etant un de ses vieux amis, on m'a chargé de le retrouver.
- Xantho Sunk se trouve ici ? Demanda la Twi'Lek.
- C'est le lieu perdu dans lequel nous allions méditer. Si personne, même nos meilleurs agents ne le trouve, alors il est ici, expliqua lentement Kylen.
Ils ne parlèrent plus pendant un long moment, puis Onya reprit la parole.
- Et qu'allez-vous faire ? Vous allez... le tuer ?
- Cela dépendra de lui, Onya...
La tâche dont était chargé Kylen semblait vraiment lui peser tout à coup. Il fit signe à sa padawan de le suivre, et ils se mirent à marcher un peu plus rapidement le long de l'épais mur. Au bout d'un moment, le maître Jedi s'arrêta devant un orifice pas très haut mais assez large et y pénétra.
Les deux envoyés du Conseil descendirent dans des tunnels tortueux mais beaucoup moins sombres, éclairés par de nombreuses lucioles dont les couleurs changeaient de temps en temps. Plusieurs fois, la jeune padawan faillit chuter, ce qui l'énerva au plus haut point. Elle finit par poser une nouvelle question à son maître, d'un air toujours agacé.
- Pourquoi m'avoir fait venir avec vous ?
- Je voulais te montrer toute les tâches qu'un Jedi doit effectuer. Même les plus pénibles. De plus, c'est Xantho Sunk qui a découvert ton affinité avec la Force, lorsque tu n'étais qu'une enfant-esclave sur Ryloth, précisa Kylen. Peut-être seras-tu utile !
- C'est grâce à lui que je suis une Jedi ? S'enquit Onya.
- Oui, en quelques sorte..., répondit-il songeur.
Après cette brève pause, ils se remirent à descendre dans ces couloirs naturels. Ils finirent par déboucher dans une gigantesque grotte, baignée d'une douce lueur que dégageaient d'énormes champignons translucides. Onya comprit que l'étrange odeur du temple provenait de cet endroit. Le plafond du lieu était recouvert de stalactites et de veilles racines. Un fleuve souterrain entourait une minuscule presqu'île, ce qui faisait un bruit de fond très agréable. Onya n'en revenait pas de découvrir un endroit aussi féerique sous ce lieu sinistre qu'était le temple en ruine. Son maître lui indiqua une silhouette qui se dessinait sur la presqu'île : il s'agissait du Kel Dor fugitif.
Ils s'approchèrent, toujours silencieusement, pour finalement arriver à côté de Xantho Sunk. Celui-ci n'avait pas bougé depuis leur arrivée. Il leur tournait le dos, agenouillé sur un tapis, sûrement en train de méditer. Comme tous les Kel Dor, un masque à gaz métallique recouvrait sa bouche et des lunettes ses yeux, car il ne pouvait survire sans respirer de méthane. Les deux excroissances osseuses de chaque côté de sa tête bougeaient lentement, signe qu'il respirait calmement. Son sabre-laser était posé à ses côtés, il ne semblait vraiment pas inquiété par la situation. Onya et Kylen se demandèrent presque s'il savait qu'ils étaient là.
Mais il finit par parler.
- C'est donc toi qu'ils ont envoyé faire le sale boulot.
Kylen, la surprise passée, reprit son air triste.
- Pas forcément. Je ne te veux aucun mal, Xantho, dit-il calmement.
- Tu as amené avec toi la petite Onya. Tu l'as vraiment bien éduquée. Telle que je la vois, elle fera un excellent chevalier Jedi, continua le Kel Dor, comme si Kylen n'avait rien dit.
La Twi'Lek était plutôt surprise d'entendre cette remarque, étant donné qu'il lui tournait le dos, mais elle fut quand même très flattée.
- Heu... Merci..., réussit-elle à articuler.
- Joyeuses retrouvailles, s'impatienta le jeune maître Jedi. Mais maintenant, dis moi pourquoi tu nous as quitté !
Peut-être était-ce l'écho d'une forte respiration dans son masque, ou Xantho Sunk venait-il réellement de rire.
- Je n'ai pas rejoint les Sith, si c'est ce que tu sous-entends, Kylen.
- Alors pourquoi être parti ? Tu crois que je ne me sentais pas déjà assez seul comme ça, depuis la mort de Theron?! S'écria Kylen.
- Calmez-vous maître! Dit la padawan, qui avait rarement vu Kylen dans un tel état.
Le Kel Dor prit une longue inspiration, et se releva, sans toutefois se tourner vers ses interlocuteurs. Il semblait contempler l'eau.
- Une nuit, j'ai fait un rêve... prémonitoire, à n'en pas douter. J'ai vu cette République s'effondrer de l'intérieur, devenir une dictature. J'ai vu les Sith vaincre. Que ce soit demain ou dans des milliers d'années, ce rêve m'a ouvert les yeux : nous nous battons pour une illusion. Nous ne sommes pas destinés à gagner cette manche-ci. La République, cet exemple de démocratie que nous chérissons, finira par échouer, par devenir corrompue...
- Je t'ai connu bien moins pessimiste, coquin et défaitiste, Xantho ! Affirma Kylen.
- Si tu avais vu mon rêve, tu serais de mon avis...
- Je ne veux pas mettre votre don de prescience en doute mais... Peut-être vous êtes-vous tout simplement trompé ? Dit Onya, qui n'avait quasiment pas parlé jusqu'ici.
Xantho se tourna enfin vers eux. Il avait l'air amusé et contempla la Twi'Lek.
- Tu es aussi audacieuse que tu es belle, ma petite Onya. Cependant, ce genre de rêve ne peut qu'être le reflet de la réalité.
La jeune femme, très flattée, continua à poser des questions pendant que Kylen la regardait, stupéfié de voir une padawan s'adresser avec autant de verve à un maître Jedi.
- Pourquoi avoir quitté l'Ordre sans même prévenir ?
- Ils auraient adopté la même attitude que vous : ils ne m'auraient pas cru. Les Jedi sont parfois étroits d'esprit. J'ai préféré me faire passer pour disparu, voire mort, plutôt qu'on m'assimile à un paria, expliqua le Kel Dor.
- C'est stupide de ta part. Si tu avais pris le temps de m'expliquer, peut-être que... - Kylen s'interrompit soudainement. Et puis, que vas-tu faire, maintenant ? Prêcher la bonne parole à travers la galaxie ? Rester vivre en ermite dans cette grotte ?
Xantho se tourna vers son vieil ami.
- C'est gentil de t'occuper de moi, Kylen. Mais n'étais-tu pas venu pour me tuer ?
La remarque surprit le Jedi et sa padawan. Ils regardèrent tous les deux le sabre-laser du Kel Dor, posé sur le tapis. S'il avait voulu se défendre, il l'aurait gardé avec lui. Les deux envoyés du Conseil, au moindre signe offensif, se seraient jeté sur lui avant qu'il ne puisse l'attraper. C'était vraiment une attitude étrange qu'adoptait le Jedi renégat.
- Je ne t'aurais tué que si tu avais rejoint les rangs des Sith, répondit Kylen.
- Dans ce cas je vais partir, dit calmement Xantho Sunk, en ramassant son tapis, mais aussi son sabre.
- Cependant, rajouta Kylen, nous vivons une bien sombre époque. Et il va falloir choisir un camp, Xantho.
Le Kel Dor resta figé. Il leva la tête vers son ami. Onya pouvait sentir que quelque chose allait se passer. Mais, sortie de nulle part, une voix extrêmement désagréable retentit dans la grotte.
- Il a déjà choisi !
Puis un rire abominable raisonna, tandis que Kylen sentait dans sa nuque la chaleur d'une lame de sabre-laser. Puis plus rien. Le noir complet.


***



Venant de sortir du petit vaisseau, tout juste posé sur une plate-forme d'urgence, Kylen jaillit, son ami Theron, inanimé, dans les bras. Du personnel de sécurité accourut pour vérifier l'embarcation de fortune, et s'assurer que le Jedi allait bien. Mais lui n'entendait rien, juste un sifflement, et les évitait. Il ne ressentait rien. Il ne ressentait pas les respirations de Theron, comme il l'aurait aimé.
Le Chancelier s'approcha de lui, il avait l'air triste, mais les politiciens masquaient toujours leur émotion. Kylen ne lui sourit pas. Les nouvelles qu'il avait à annoncer n'étaient pas joyeuses. Pas plus que la mort de son compagnon d'arme. Le Chancelier commença à lui parler. Il avait un ton solennel, mais Kylen n'entendait rien. Il vit juste un des hommes de la sécurité s'approcher étrangement du représentant de la République.
Le même garde sortit son blaster d'un air froid. Le temps s'était arrêté. Kylen était le seul à voir le danger. Il laissa tomber la dépouille de Theron. Dégaina son sabre-laser.
Le Chancelier continuait de parler.
Theron toucha le sol.
Kylen trancha le bras du traître.
Ce dernier s'écroula de douleur. Le Chancelier, étonné, ne comprit pas ce qu'il se passait. Personne n'avait compris. Sauf Kylen.


***



Lorsque Kylen se réveilla, il était allongé sur un sol dur et poussiéreux. Le ciel gris dégageait une forte lumière qui le fit plisser des yeux. Il se trouvait en face de l'entrée du vieux Temple, encastrée entre deux falaises. Non loin de là se trouvait un vaisseau monoplace Sith, ce qui intrigua profondément le maître Jedi. Mais il chercha tout de suite du regard Onya, qu'il finit par trouver allongée un peu plus loin, assommée. Kylen se releva péniblement. Il regarda en face de lui : une silhouette s'approchait, pour devenir de plus en plus nette.
C'était un homme, petit, le visage caché par une épaisse capuche noire, de la même couleur que ses vêtements. Un sabre-laser pendait à sa ceinture. C'était un Sith. Quelque chose sur ses mains étincela un cours instant. Kylen comprit vite que c'était ses mains qui étincelaient : il s'agissait de prothèses robotiques.
Le Jedi n'eut plus aucun doute sur l'identité de celui qui avançait vers lui : c'était Darth Venasz. L'assassin de son ami Theron, mais aussi celui auquel il avait tranché les deux mains. Le jour de sa vengeance était peut-être arrivé...
Finalement, Venasz s'arrêta à quelques mètres de lui. Il dévoila son visage, sans que ce soit réellement une surprise. Ses yeux étaient toujours aussi jaune, et son visage balafré affichait un sourire de satisfaction. Il sembla au maître Jedi que les cheveux du Sith étaient encore plus noirs que lors de leur première rencontre.
- J'ai fait du chemin pour te retrouver, Kylen. Pour te faire payer ce que tu m'as infligé, dit calmement le Sith en montrant ses prothèses de mains.
- Ne t'inquiètes pas, moi aussi je veux te faire payer la mort de Theron, répondit aussi calmement le Jedi.
- C'était une vieille histoire que nous devions régler entre nous, cela ne te concernait pas, Kylen.
Le maître Jedi sourit, et montra le chasseur Sith, posé un peu plus loin.
- C'est tout ce qu'il te reste de ton armada, depuis 14 ans ? ricana-t-il.
La remarque ne fit pas rire Venasz, toujours d'une nature aussi susceptible.
- J'ai laissé tombé. J'ai des plans bien plus grands que de lécher les bottes de l'Empereur Sith.
- Quels sont ces plans ? Te servir de Xantho Sunk pour m'attirer à toi ? s'impatienta le Jedi.
Cette fois-ci, l'ancien Seigneur Sith ricana méchamment.
- Ton vieil ami m'a rejoint volontairement. Je te rappelle que je ne sers plus mon Ordre, et lui non plus. Tout comme moi, il a compris que les victoire des Sith et des Jedi sont éphémères. Nous avons eu tort de nous diviser. Il nous faut être unis et cette galaxie vivra en paix, expliqua Venasz.
Kylen se mit à applaudir, sans même avoir l'air amusé.
- Merveilleux ! Un Sith qui parle de paix. Dis plutôt que tu aimerais bien contrôler toute cette galaxie...
- Et pourquoi pas ? Cependant je te rappelle aussi que je ne suis plus Sith, tout comme Xantho n'est plus un Jedi. Le salut viendra d'une autre voie, Kylen. Mais tu es trop étroit d'esprit pour le comprendre.
En disant ces mots, Venasz dégaina son sabre-laser, et la la lumière de la lame écarlate sur son visage lui donna un air très inquiétant.
- Je vais faire ce pour quoi je suis ici, Kylen. Et après, je m'amuserai avec cette petite Twi'Lek que tu m'as ramené, annonça l'ancien Sith en scrutant la moindre partie du corps de la padawan, toujours assommée non-loin de là.
Kylen, qui dégaina à son tour son sabre, s'emporta.
- Ordure ! Je t'interdis de poser ton regard obscène sur elle !
Venasz ricana, et fonça sur son vieil ennemi. Tandis
qu'ils se rapprochaient, un nuage de poussière se leva, rendant les alentours presque invisibles.
Les deux sabres-laser s'entrechoquèrent dans un bruit terrible. Kylen avait radicalement changé de façon de se battre depuis leur dernière rencontre : ayant laissé tombé l'Ataru après la mort de Theron, il était désormais beaucoup plus calme, et beaucoup moins offensif. C'était dû à sa peur de sombrer du côté Obscur. Venasz, lui, assénait des grands coups à son adversaire, avec une extrême violence. Même si leur lenteur permettait au Jedi de les parer facilement, chaque coup le déstabilisait un peu plus.
- Je sens une grande colère, en toi ! Tu ne vaux pas mieux que ceux contre qui tu te bats ! hurla Venasz, avec le ton narquois qui le caractérisait.
- Je serai toujours plus humain que toi, espèce de monstre ! renchérit le Jedi, que la remarque acide avait blessé.
Le combat continua de plus belle : Kylen essayait de se contrôler, davantage mais réussit à faire passer quelques attaques. Venasz était aussi devenu plus rapide, et projetait de temps en temps de la poussière sur son adversaire pour l'aveugler, sans succès. Une grande puissance émanait de l'ancien Sith, il semblait s'être préparé à ce combat pendant 14 ans. Cependant, ces mains métalliques l’empêchaient d'utiliser la foudre Sith, ce qui conférait un avantage à Kylen.
Enfin, le Jedi blessa son adversaire au genou. Puis il le repoussa en se servant de la Force. Alors que Venasz était ainsi éloigné, Kylen observa une poignée de seconda Onya, allongée. Lorsqu'il se tourna vers son adversaire, il reçut un violent coup de poing. Profondément déstabilisé, il se plia en deux. L'ancien Sith lui enfonça son genou dans le ventre, ce qui le fit tomber par terre, secoué de toux.
- Contenir ses émotions, ne pas se laisser allez... Ce sont des dogmes stupides, qui mèneront tous ceux de ta sorte à leur perte ! On ne gagne qu'avec la passion ! s'emporta Venasz, en ruant de coups de son vieil ennemi, qui poussait des cris pathétiques. Xantho Sunk a raison ! Tout ce que tu aimes va brûler ! Tous périront, comme Theron ! Cette stupide démocratie s’effondrera ! Et ta petite padawan... Je vais...
- Non !
Kylen releva difficilement la tête, le sang lui coulait du nez et de la bouche, et ses côtes semblaient en miettes. Il avait reconnu la voix. Juste au dessus de lui, il vit Venasz,immobile. Son rictus de contentement était désormais figé. Une lame bleu lui traversait le ventre de part en part. Elle s'éteint, et le lourd corps de l'ancien Sith s'effondra par terre. Derrière lui se tenait Onya, un peu étourdie, mais contente de ce qu'elle venait d'accomplir. Kylen lui sourit. Puis il s'évanouit, tandis que l'épais nuage de poussière disparaissait.
- Maître ! Cria la Twi'Lek en s'approchant de lui.
- Il ira bien.
Xantho Sunk, comme s'il avait été présent depuis le début, s'avança vers elle. Ils se contemplèrent un cours instant. La jeune padawan semblait vivre un rêve tant ses sensations étaient distordues.
- Tu deviendras un grand Jedi, Onya, continua Xantho.
Cette fois, la jeune femme ne parut pas touchée.
- Pourquoi avoir rejoint ce Sith ? Demanda-t-elle, perdue.
- Parce que plus rien ne compte quand on découvre qu'on s'est battu toute sa vie pour rien...
Malgré la tempête ambiante, il sembla à Onya de voir quelque chose scintiller sous les plaques de métal qui recouvraient les yeux du Kel Dor. Des larmes.
Modifié en dernier par Lortheron le Sam 28 Juil 2012 - 20:52, modifié 2 fois.
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Mar 24 Juil 2012 - 22:27   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

- C'est dont toi qu'ils ont envoyé faire le sale boulot.


donc :wink:

Venasz ricana, et fonça sur son vieil ennemi. Tandis
qu'ils se rapprochaient, un nuage de poussière se leva, rendant les alentours presque invisibles.


Problème de lignes? :neutre:

Écoute, j'ai de loin préféré ce texte-ci, que j'ai trouvé beaucoup plus inspiré, notamment concernant le choix du Kel Dorian :) On perçoit encore de la maladresse ici et là et un certain manque de développement, mais là, je trouve qu'il y a de l'idée ; j'ai notamment remarqué l'excipit, exactement, comme je les aime :jap:
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5594
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Lortheron » Mer 25 Juil 2012 - 17:26   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Je suis content que ça t'ai plu ! :)
Écoute, j'ai de loin préféré ce texte-ci, que j'ai trouvé beaucoup plus inspiré, notamment concernant le choix du Kel Dorian :)

Je suis un grand fan de ces aliens ! ;)
Modifié en dernier par Lortheron le Sam 28 Juil 2012 - 20:56, modifié 1 fois.
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Nicravin » Sam 28 Juil 2012 - 19:51   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Hello there :hello:
Une lecture agréable, un peu gâchée par les fautes mais ça reste un ennui mineur. Tu as parfois tendance à en faire trop sur les descriptions, tombant parfois presque dans le mélodramatique mais cela ne suffit pas à ruiner vraiment la lecture :)
Sinon, deux ou trois remarques sur la forme :
Lortheron a écrit: Le Conseil leur avait donné la mission de régler un conflit frontalier entre les colons humains et les Agurriens de la planète Agurra

Un peu lourd, les Agurriens de la planète Agurra
Lortheron a écrit:Etonné, Kylen se leva et se dirigea vers eux pour voir la fenêtre. Une immense flotte de vaisseau était désormais en orbite d’Agurra, la plus part se préparant à débarquer.

->Plupart
Lortheron a écrit:A l’Empire Sith ! S’exclama Kylen, toujours aussi étonné.

->À,
Lortheron a écrit:Ils étaient entrain de la forcer.

->en train
Lortheron a écrit:- A force de ne pas arriver à remplir cet objectif, vous ne vous lassez pas ?

->À
Lortheron a écrit:- Tomber du côté Obscure ?

->Obscur
Lortheron a écrit:Pourtant, cette Twi'Lek à la peau verte était loin d'être peureuse, certains la considéraient même plus aventureuse que son maître, qui était un homme plutôt jeune pour son rang, calme, à l'humour corrosif et au maniement du sabre-laser digne des plus grands bretteurs

maniant le Sabre-Laser comme les plus grands bretteurs ou quelques chose dans ce goût là passerait mieux :neutre:
Lortheron a écrit:- Oh, c'est ce qu'on raconte au Temple de Coruscant, vous savez..., expliqua-t-elle, d'un air affirmé.

->d'un air affirmatif :wink:
Lortheron a écrit:- Ils auraient adopté la même attitude que vous : il ne m'aurait pas cru.

->Ils ne m'auraient pas cru
Lortheron a écrit:Il avait l'air d'avoir un ton solennel, mais Kylen n'entendait rien.

->Il avait un ton solonel est nettement plus léger :jap:
Lortheron a écrit:Ce dernier s'écroula de douleur. Le Chancelier, étonné, ne compris pas ce qu'il se passait.

->Comprit
Lortheron a écrit:Kylen compris vite que c'était ses mains qui étincelaient : il s'agissait de prothèses robotiques.

->Comprit, aurais-tu un problème avec ce verbe^^
Lortheron a écrit:- Je serais toujours plus humain que toi, espèce de monstre !

->serai
Lortheron a écrit:Le combat continua de plus bel :

->belle
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Lortheron » Sam 28 Juil 2012 - 20:47   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Désolé pour les fautes, je vais corriger ça !
Sinon merci de l'avoir lu ! ;)
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Nicravin » Sam 28 Juil 2012 - 20:54   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Ce fut un plaisir :jap:
Je ne dis pas que la femme est méchante, je dis que l'homme est con.
Jacques Brel
Nicravin
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3826
Enregistré le: 17 Juin 2011
Localisation: Entre kikoo et boulayland
 

Messagepar Den » Lun 30 Juil 2012 - 14:23   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Ce second texte fut fort sympathique à lire. Je trouve qu'il était meilleur que le précédent (que j'avais déjà trouvé assez bon). :wink: J'ai passé un très bon moment! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5352
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Lortheron » Lun 30 Juil 2012 - 19:26   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Content que ça plaise ! ;)
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 

Messagepar Notsil » Mer 01 Aoû 2012 - 8:34   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

J'ai aussi trouvé de l'amélioration dans ce deuxième texte ;)

Quelques fautes qui trainent ça et là :

Le maître Jedi Kylen était suivit de près par sa jeune padawan.

-> suivi

Oui oui, tout va bien, ne t'inquiètes pas !

-> inquiète

Son maître paru ne pas entendre la question.

-> parut

Avant de rentrer, elle avait d'ailleurs attaché les deux appendices qui lui pendaient de derrière le crâne (signe distinctif de son peuple), pour qu'ils ne la dérangent pas si elle se battait...

-> à vérifier, mais je ne suis pas sûre que les lekkus des twi'leks se comportent comme des "cheveux". De mémoire, ils peuvent les manier comme des sortes de tentacules, après comme ils sont bourrés de terminaisons nerveuses et donc sensibles, ils ne seront pas utilisés pour "porter des coups" ^^

Cela va faire combien de temps que je t'ai prise sous mon aile ? 12 ans ?

-> douze. De manière générale, c'est mieux d'écrire les nombres en lettres dans un texte, sauf rares exceptions (dates par exemple).

14, maître ! Répondit Onya avec fierté.
- Déjà ! Tu dois donc avoir 19 ans...

-> idem donc. Bon, il doit y avoir une meilleure façon d'introduire l'âge de la miss, parce que le pauvre, il passe pour quoi s'il n'est pas capable de s'en souvenir ? ^^

Le plafond du lieu était recouvert de stalactites et de veilles racines.

-> vieilles

Un fleuve souterrain entourait une minuscule presqu'île, ce qui faisait un bruit de fond très agréable.

-> ce qui produisait ? Je pense qu'il y a moyen d'améliorer la phrase ici aussi ;)

car il ne pouvait survire sans respirer de méthane.

-> survivre

dis moi pourquoi tu nous as quitté !

-> dis-moi ... quittés

Je t'ai connu bien moins pessimiste, coquin et défaitiste, Xantho !

-> j'avoue ne pas comprendre la présence du 2ème adjectif ici... en quoi est-il "coquin" ? ^^

La jeune femme, très flattée, continua à poser des questions pendant que Kylen la regardait, stupéfié de voir une padawan s'adresser avec autant de verve à un maître Jedi.

-> j'avoue ne pas comprendre pourquoi il est étonné... il est son maitre non ? Il a déjà du voir qu'elle n'était pas timide et qu'elle osait dire les choses aux gens qu'elle rencontrait ? Il pourrait alors au contraire reconnaitre qu'elle assommait l'autre de questions comme à son habitude.

Les deux envoyés du Conseil, au moindre signe offensif, se seraient jeté sur lui

-> jetés

mais les politiciens masquaient toujours leur émotion.

-> leurs émotions
Je ne suis pas certaine que ta formulation soit incorrecte, après personnellement je préfère mettre du pluriel avec un pluriel ^^

Quelque chose sur ses mains étincela un cours instant. Kylen comprit vite que c'était ses mains qui étincelaient :

-> c'est dommage cette double répétition mains / mains et étincela / étincelaient :(

- C'est tout ce qu'il te reste de ton armada, depuis 14 ans ? ricana-t-il.

-> quatorze parce que c'est plus joli ^^

J'ai laissé tombé.

-> tomber

Et après, je m'amuserai avec cette petite Twi'Lek que tu m'as ramené,

-> ramenée

Kylen essayait de se contrôler, davantage mais réussit à faire passer quelques attaques.

-> il doit manquer des mots dans ta phrase, ou ta virgule est mal placée. Puis il peut attaquer en se contrôlant, non ?

il semblait s'être préparé à ce combat pendant 14 ans.

-> idem quatorze

Puis il le repoussa en se servant de la Force. Alors que Venasz était ainsi éloigné, Kylen observa une poignée de seconda Onya, allongée. Lorsqu'il se tourna vers son adversaire, il reçut un violent coup de poing. Profondément déstabilisé, il se plia en deux. L'ancien Sith lui enfonça son genou dans le ventre, ce qui le fit tomber par terre, secoué de toux.

-> secondes. "observa une poignée de secondes" ça fait long, dans un combat où sa vie est en jeu. Ne ferait-il pas mieux de simplement risquer un coup d'oeil rapide ?
"secoué de toux" me fait davantage penser à un malade qu'à un gars allongé par terre qui peine à respirer.

Contenir ses émotions, ne pas se laisser allez...

-> aller

s'emporta Venasz, en ruant de coups de son vieil ennemi,

-> rouant et supprimer le 2ème "de"

Ils se contemplèrent un cours instant.

-> court

Voilou ^^
Réaction finale du Kel Dor très sympathique. La petite padawan a bien profité de la distraction du Sith, elle ira loin cette petite ;)

On aura droit à une autre nouvelle sur leurs aventures futures ?
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2454
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Lortheron » Mer 01 Aoû 2012 - 12:18   Sujet: Re: "Mésentente Diplomatique" et "Les larmes du Jedi"

Je corrigerais ça, encore une fois ! ;)
Et oui, j'ai bien des idées pour leurs aventures suivantes (où la Twi'Lek sera chevalier Jedi) mais j'ai plus trop le temps d'écrire en ce moment donc faudra attendre ! :)
"You were the Chosen One ! It was said that you would destroy the Sith, not join them ! Bring balance to the Force, not leave It in darkness !" Obi-Wan Kenobi
Lortheron
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Juil 2012
Localisation: Mustafar
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations
cron