Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Dolarn Sarkan » Ven 22 Fév 2008 - 14:02   Sujet: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Ça y est ! Le moment est enfin arrivé. Après des années de pratiques obscures de la FF seul dans mon donjon, voilà que j'ai trouvé la volonté et le courage nécessaire pour soumettre un texte au yeux du monde.

Bien entendu (et si vous savez lire un titre), cette histoire n'est pas finit, loin de là même, mais je vous propose d'ores et déjà l'introduction (que j'ai pas appelé intro, sinon, ça fait populaire). De plus, connaissant ma nature profonde qui allie temps libre avec...euh...j'ai pas de rime là..... avec glandouille ! Je m'avance sur un rythme de publication d'un chapitre toutes les deux semaines (ou moins si le Dolarnisme m'envahit mais ne tablez pas trop là dessus).

Sur ce, j'arrête de dire de la merde et je vous offre mon œuvre :D 8)


[center]Lumières[/center]

[center]Prélude
[/center]
L’aube se faisait timide ce matin là. Seul sur le balcon de son manoir, Kendral était pensif, le regard perdu dans l’eau turquoise des lagons environnants. La campagne s’éveillait petit à petit et l’on entendait le chant des oiseaux se mêler à la bise qui caressait les perles de rosée accrochées aux fleurs colorées.
Le ciel, empourpré des orages de la veille, arborait quelques nuages d’un blanc immaculé laissant présager d’un temps clément. La cime des montagnes, au loin, semblait couronnée d’un halo vaporeux et seuls les premiers rayons du soleil parvenaient à transpercer ce voile délicat.
Sur le sol de la terrasse, des vases brisés et des éclats de pierre témoignaient encore de la violence de l’attaque de la veille. Un peu plus loin, la carcasse encore fumante d’un droïde de protocole laissait échapper quelques sons discontinus et étranges. Tout en ces lieux rappelait le drame qui s’était déroulé quelques heures auparavant. L’odeur du sang s’unissait aux senteurs de chairs calcinées pour offrir un parfum de mort aux sens de Kendral. Il connaissait cette sensation, la flagrance du crime, du meurtre, de la fin.
Cependant, son regard restait impassiblement fixé sur l’horizon, comme en attente de quelque chose. Le reste de son corps ne transpirait pas plus d’émotion. Ses pieds fermement collés au sol, les jambes immobiles, les bras croisés sur son torse musclé, il observait. Ses vêtements, maculés de sang, trahissaient la férocité de la scène. Sa longue tunique blanche n’était plus qu’un drap déchiré aux reflets carmin et sa combinaison pâle, trouée en plusieurs endroits, ne le protégeait plus du vent matinal. Ses longs cheveux noirs noués en catogan portaient eux aussi les stigmates du massacre et quelques mèches avaient été ça et là raccourcies involontairement.
Accroché à sa ceinture, un holster contenait un petit pistolet laser. L’arme de défense par excellence, même si elle pouvait servir à des buts parfois moins louables. L’homme n’avait pas d’autre arme sur lui et il n’en avait pas besoin.

Au loin, un point apparu dans les cieux, c’eut pût être un oiseau ou bien encore une illusion d’optique. Kendral savait parfaitement de quoi il s’agissait. A mesure que la silhouette avançait, les battements dans sa poitrine s’intensifiaient, comme si son cœur allait jaillir hors de lui. Tout autour de la demeure, la nature était entrée dans une sorte de catalepsie et plus aucun son ne venait perturber l’anxiété de Kendral.
Le vaisseau, lui, se rapprochait toujours plus rapidement. De là où il se trouvait, Kendral pouvait distinguer les trois ailes triangulaires significatives. La navette amorça sa descente afin de se poser près de l’entrée du bâtiment. Immédiatement, Kendral sorti de sa concentration et se dirigea vers le vaisseau. Il traversa, pour se faire, les immenses jardins du domaine, remplis de fleurs et de plantes rares, de bassins où vivaient des dizaines d’espèces aquatiques, puis arriva sur l’aire d’atterrissage privée.
La passerelle s’abaissa au milieu des jets de vapeur puis une dizaine de personnes aux tenues bigarrées en descendirent suivis par quatre gardes aux tenues écarlates. Kendral eut un instant d’hésitation, comme s’il s’attendait à quelque chose qui n’eut pas lieu mais fût rapidement rassuré lorsqu’il vit la silhouette drapée de noir rejoindre à son tour la terre ferme.
Ses yeux verts fixaient avec prudence la dernière personne à avoir quitté la navette et il fit un léger salut en inclinant le haut du corps. La personne qui se cachait sous cet épais manteau noir ne souhaitait de toute évidence pas montrer une once de son apparence véritable au monde extérieur et seul le bas de son visage, déformé et ridé, était visible. L’impression que renvoyait cette personne était à mi chemin entre le dégoût et la crainte et c’est sans doute ce qu’elle désirait. Avançant lentement vers Kendral, le sombre individu s’appuyait sur une canne d’un bois de jais noueux. Lorsqu’il parvint à quelques pas de son hôte, il fit un signe de la main à l’attention de ses gardes qui reconduisirent expressément la dizaine de courtisans à l’intérieur de la navette. Les yeux mi-clos à cause du soleil levant, Kendral observa la personne qui se tenait en face de lui. Impossible de deviner ce qu’elle pensait, qui elle était vraiment ou quoi que ce soit d’autre à son propos. C’était comme si un trou noir se tenait là, absorbant toutes les lumières aux alentours. De la même façon, Kendral se sentait inexorablement attiré vers ce mystérieux individu. Ce fut d’ailleurs ce dernier qui prit la parole.
- J’apprécie pouvoir encore compter sur votre loyauté. Je suis même surpris que vous ayez répondu si rapidement à ma requête, dit le vieil homme d’un ton haché et impératif.
- Je savais que ce jour viendrait, je m’y suis préparé mais ne comptez pas sur moi pour vous remercier de tout cela, répondit Kendral, légèrement irrité.
- Comme tant d’autres, vous ne pouvez voir ce que je fais pour vous. Vous me remercierez bien assez tôt.
- Certainement… conclut Kendral d’un air désabusé.

Les deux hommes marchèrent un petit moment côte à côte avant de retourner vers la navette. Alors qu’ils s’approchaient, la passerelle s’abattit avec son habituel cortège de fumerolles et de bruits mécaniques. Les deux hommes s’engouffrèrent alors dans le vaisseau qui ne tarda pas à décoller. Après un demi-tour rapide, le transport diplomatique fila vers les cieux et s’affranchit de l’atmosphère de la planète avant de rejoindre le destroyer stellaire qui était positionné en orbite.
Lorsqu’ils arrivèrent dans le hangar principal du croiseur, Kendral et les autres passagers à l’exception de l’homme encapuchonné furent soumis à un test médical puis tous leurs effets subirent des analyses. Une fois ces formalités terminées, ils purent enfin retourner à leurs occupations. Kendral, lui, se rendit immédiatement sur la passerelle de commandement afin d’y rencontrer le capitaine.
- Capitaine ?
- Oui ? répondit l’officier sans se retourner.
- Capitaine ! insista Kendral.
- Quoi encore ? s’énerva le commandant du navire, terminant sa phrase les yeux écarquillés. Comment…Comment est-ce possible ?
- La véritable question n’est pas comment mais pourquoi. Et le pourquoi de ma présence ici ne vous concerne plus capitaine. En qualité d’amiral impérial, je vous démets de toute fonction de commandement au sein de ce vaisseau. Regagner votre cabine, officier Lofin.
- A vos ordres, Amiral Kendral, conclut l’ancien capitaine en serrant les lèvres.

Traversant la passerelle de commandement pour se retrouver face à la baie d’observation, Kendral se retourna vers les fosses et argua à l’attention de ses officiers :
- Messieurs ! J’exige l’attention de tous. La plupart d’entre vous ne me connaissent pas mais ils devront se faire à mon visage. Je suis l’Amiral Kendral et sur ordre de son Altesse l’Empereur, je prends le commandement de ce navire jusqu’à l’accomplissement de notre mission. Celle-ci est pour l’instant classée secret défense mais vous serez informés suffisamment à l’avance pour vous préparer à des évènements qui vont, je pense, bouleverser vos vies, dit-il en souriant. Pour l’heure, mettez le cap sur Coruscant.

Se tournant à nouveau vers l’espace infini, Kendral respira profondément.
- Le moment est venu, pensa-t-il à voix haute.



Rendez-vous le 7 mars pour la suite :wink:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar TAWAK » Ven 22 Fév 2008 - 14:54   Sujet: 

Fuck and yub !!!

Dodo s'y met :shock: !

Si ça continue, moi aussi je vais développer le projet de FF que j'ai eu y a quelques mois :D !

En exclu mondiale, voici ma toute première réaction :

La campagne s’éveillait petit à petit et l’on entendait le chant des oiseaux se mêler à la bise qui caressait les perles de rosée accrochées aux fleurs colorées.


Tu nous fait un remake de Padmé et Ani dans AOTC :lol: ?!

Bon en fait j'ai un chapitre de Triplé Zéro à finir d'abord :D !

J'ai toute confiance en toi Dodo : j'espère que c'est réciproque : don't worry, I'll be back soon :)
TAWAK
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11029
Enregistré le: 20 Déc 2001
Localisation: Paris
 

Messagepar Chadax » Ven 22 Fév 2008 - 15:55   Sujet: 

OMG ! Le ciel va nous tomber sur la tête ! :x :D

TAWAK a écrit:Si ça continue, moi aussi je vais développer le projet de FF que j'ai eu y a quelques mois :D !

:x ² :shock: ^^
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26120
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 22 Fév 2008 - 16:00   Sujet: 

Euh...les gars, venez pas me foutre le bordel dans cette section s'il vous plait! :D Donc, t'es gentil Tawie, mais tu modères tes ardeurs d'écrivain! :P

Dodo, je l'avais déjà lu ce début de FF, il me semble. Je repasserai quand même plus tard donner mon avis, histoire de montrer l'exemple.

Mais je réclame d'or et déjà une suite! :)
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar TAWAK » Ven 22 Fév 2008 - 16:15   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:Euh...les gars, venez pas me foutre le bordel dans cette section s'il vous plait! :D Donc, t'es gentil Tawie, mais tu modères tes ardeurs d'écrivain! :P


Je signale à Mooooooooooooosieur Darkwilliam que c'est un vrai projet, réfléchi et fouillé que j'ai depuis quelques mois et que je l'écris et le poste ici si je le veux :P !
TAWAK
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11029
Enregistré le: 20 Déc 2001
Localisation: Paris
 

Messagepar Darkwilliam » Ven 22 Fév 2008 - 16:17   Sujet: 

Même pas cap! :P
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Kalax Undrogan » Ven 22 Fév 2008 - 16:46   Sujet: 

:shock: WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

C'est juste excellentissime. Narration impec', le personnage de Kendral est très charismatique en apparence, et je le trouve très attractif. Tes descriptions sont chouettes, et la phrase fin "le moment est venu", ben j'sais pas, mais je la trouve solennelle, très classe quoi. M'enfin. Attendon le 7 Mars :lol:
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Minos » Ven 22 Fév 2008 - 18:32   Sujet: 

Joli prélude !
Pas grand-chose à dire sur le fond, tout étant juste esquissé pour mettre l'eau à la bouche, ce but étant d'ailleurs atteint.
La forme n'est pas moins belle, avec un vocabulaire recherché qui fait mouche, et pas de problème de structure de phrases. Reste juste quelques rares coquilles.
Bref, assez alléchant pour qu'on ait hâte d'avoir la suite, pour voir comment l'histoire va évoluer. :)
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar AJ Crime » Ven 22 Fév 2008 - 23:15   Sujet: 

Salut Dolarn,

Je plussoie à tous mes petits camarades qui sont passés avant moi. Ta FF est super bien écrite, les descriptions sont léchées, on s’y croirait. Donc :big applause: pour cette FF qui a allumé mon intérêt dés les toutes premières ligne. J’en attends la suite avec beaucoup d’impatience.

Malgré tout juste une question sur un point qui a éclaté à mon attention :

Comment peux-tu décrire les merveilleux jardins alors que deux paragraphes plus haut tu laisses choir des morceaux de droïdes et les reliefs d’un violent combat ?
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Django » Sam 23 Fév 2008 - 1:39   Sujet: 

Salut Dolarn,

je viens de lire le prélude de ta longue(?) FF. Il est très bien écrit. Je prend à mon compte les commentaires de mes prédécesseurs, je n'écrirai donc pas les louanges qu'ils ont faites même si ton égo en prend un coup :D .

Par contre il me semble que quand tu écris :
Il traversa, pour se faire le "se" de se faire devrait s'écrire "ce" car je pense que tu aurais pu mettre : Il traversa, pour cela
Tu as oublié de mettre aussi des des majuscules à :
- Capitaine ! insista Kendral. ..... - Capitaine ! Insista Kendral
- Quoi encore ? s’énerva le commandant ....... - Quoi encore ? S’énerva le commandant...

Voila c'est tout ce que j'ai à dire.

@ plus

PS : je ne suis pas d'accord pour la longueur entre les parrutions. :(
Modifié en dernier par Django le Sam 08 Mar 2008 - 1:35, modifié 2 fois.
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Den » Dim 24 Fév 2008 - 17:18   Sujet: 

Waho! J'aime beaucoup!
Une jolie mise en bouche qui donne envie d'en savoir plus!
Le style est quant à lui excellent! Tu atteints ton but à chaque fois! Bravo!
Tu viens de gagner un nouveau lecteur assidu! :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5316
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Darkwilliam » Dim 24 Fév 2008 - 18:02   Sujet: 

Avec tout ce lectorat, t'as pas intérêt à le décevoir Dodo! :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Kalax Undrogan » Dim 24 Fév 2008 - 18:09   Sujet: 

C'est clair. Même pas la peine que tu penses une seconde à l'arrêter aussi ! :lol:
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mar 26 Fév 2008 - 19:19   Sujet: 

merki merki...

à part les deux ploucs qui sont venus polluer mon joli topic pr dire de la m**** (bon, tawie, à moitié, parce que tu vas te lancer ds la FF comme un grand :D ).


2 points : pour la description des jardins, c'est simplement que "l'affrontement" n'y a pas eu lieu (visiblement, ça s'est passé dans la maison et sur la terrasse)...

pour l'ortho, effectivement, coquille pour le "se" à la place du "ce". Quant aux majuscules après les points (d'interrogation, d'exclamation) dans les dialogues, j'ai la facheuse tendance de ne pas les mettre...allez savoir pourquoi...


En tout cas, merci à ceux qui ont lu et encore plus à ceux qui ont posté. La suite avance mais surtout, la colonne vertébrale de la FF est rédigée jusqu'au dernier chapitre (mais je vous dis pas combien il y en aura) ce qui constitue une véritable révolution pour une feignasse comme moi :D


En attendant, je vous bise :wink:
Modifié en dernier par Dolarn Sarkan le Jeu 28 Fév 2008 - 13:06, modifié 1 fois.
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Darkwilliam » Mer 27 Fév 2008 - 18:06   Sujet: 

Tawie dans la Fan Fiction...Mouahahahahahaha! 8)

Dolarn Sarkan a écrit:En attendant, je vous bise :wink:


T'as oublié un "a" dans ta phrase, ou alors tu deviens soft avec le temps? :D

Je me casse..
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar TAWAK » Mer 27 Fév 2008 - 18:18   Sujet: 

Dolarn Sarkan a écrit:pour l'ortho, effectivement, coquille pour le "se" à la place du "se"


:perplexe:


Willou, c'est ta première belle vanne :lol: !
TAWAK
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11029
Enregistré le: 20 Déc 2001
Localisation: Paris
 

Messagepar Kalax Undrogan » Mer 27 Fév 2008 - 18:59   Sujet: 

mdr :D Tout à fait logique en même temps...... :o
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Jeu 28 Fév 2008 - 13:07   Sujet: 

TAWAK a écrit:
Dolarn Sarkan a écrit:pour l'ortho, effectivement, coquille pour le "se" à la place du "se"


:perplexe:



:?




:roll:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Kalax Undrogan » Jeu 28 Fév 2008 - 19:10   Sujet: 

Toujours pas compris ? :D
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Sam 08 Mar 2008 - 0:16   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Dolarn Sarkan a écrit:Rendez-vous le 7 mars pour la suite :wink:


Oops...

Pour me faire pardonner...une preview*, le reste, demain. Pardon aux familles tout ça....


*marketing, quand tu nous tiens...

Spoiler: Afficher
[center]Chapitre Premier[/center]
[center]La source de tous les maux[/center]

Le destroyer stellaire Répression parut en orbite de la planète capitale au milieu d’une myriade d’autres vaisseaux. Les visiteurs étaient de tous les horizons, aussi bien touristes que travailleurs, civils que militaires en passant par les administratifs, les prisonniers en fuite, les corporatistes, les marchands, les curieux, etc. Toutefois, tous connaissaient la règle : tout vaisseau arborant le blason impérial était prioritaire. Le Répression se tailla donc une place au sein de la marée métallique en orbite avant de pénétrer dans l’atmosphère strictement régulée de Coruscant. Les docks planétaires étaient d’immenses tranchées scarifiant la surface urbanisée de la planète-ville en de nombreux endroits. Tous ces complexes étaient fortement surveillés et défendus contre d’improbables attaques rebelles. Car si les régions les plus basses de Coruscant, à l’image de la bordure extérieure, brûlaient du feu de la révolte, le visage qu’offrait la capitale ne laissait aucun doute sur la mainmise du régime de Palpatine.
Les lumières de la ville tentaculaire donnaient l’impression que la nuit ne tombait jamais vraiment sur les artères en duracier. La population, impossible à chiffrer, comptait tant d’espèces aux modes de vies différents que Coruscant connaissait une activité incessante et méritait bien son surnom de « cité qui ne dort jamais ». Les alentours des docks, cependant, étaient moins fréquentés que le quartier des affaires ou celui du Palais Impérial. Malgré tout, l’agitation étaient bien présente, aussi bien par le va-et-vient incessant des vaisseaux que par l’activité imperturbable des soldats en manœuvre ou celle des ouvriers, affairés aux réparations quotidiennes des infrastructures gigantesques. Au milieu de tout ça, Kendral descendit d’une des passerelles reliant directement le pont de commandement du croiseur à l’extérieur. Vêtu de l’uniforme distinctif des amiraux impériaux, il s’engouffra dans un turbolift avant de se diriger vers les navettes planétaires. De là, il prit la direction du centre administratif impérial, le cœur de la cité.




A demain.... :wink:
Modifié en dernier par Dolarn Sarkan le Sam 08 Mar 2008 - 0:29, modifié 1 fois.
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Chadax » Sam 08 Mar 2008 - 0:26   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Dolarn Sarkan a écrit:Le destroyer stellaire Répression paru en orbite de la planète capitale

J'ai arrêté de lire tout de suite... :o :P :D
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26120
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Sam 08 Mar 2008 - 0:30   Sujet: Re: Lumières, une histoire par Dolarn Sarkan [en cours]

Chadax a écrit:
Dolarn Sarkan a écrit:Le destroyer stellaire Répression paru en orbite de la planète capitale

J'ai arrêté de lire tout de suite... :o :P :D



Gnagnagna...viens pas me pourrir mes spoilers toi :oops: :D
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Sam 08 Mar 2008 - 1:49   Sujet: 

Un peu court ce spolier pour faire un commentaire. Tu aurais dû te forcer un peu pour nous mettre la totalité du chapitre. N'oublie pas qu'il faut mettre le nom des vaisseaux en italique, c'est mieux pour visualiser le ou les vaisseaux.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Sam 08 Mar 2008 - 2:00   Sujet: 

Django a écrit:N'oublie pas qu'il faut mettre le nom des vaisseaux en italique, c'est mieux pour visualiser le ou les vaisseaux.



Vi vi, c'est en italique sur ma version de travail mais là, j'avais la flemme de mettre la balise... :roll:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Den » Sam 08 Mar 2008 - 10:35   Sujet: 

Et bien, voici un petit spoiler qui me met en appétit! :)
J'ai hâte de lire ce qui suit...ce soir :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5316
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Darth Jahus » Sam 08 Mar 2008 - 12:47   Sujet: 

:shock: :shock: :shock:
:x :x :x

Un Admin' qui écrit ! On aura tout vu sur SWU ! Et eh, c'est légal ça ?

Au fait, je ne fais que passer. Je prend le tout et je donnerai mon avis après :wink: Mais on dirai que c'est bien parti :P

Bon courage pour la suite.
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darth Jahus » Dim 09 Mar 2008 - 16:55   Sujet: 

Salut tout le monde.

« Säousse auf France », waw ! De l'anglais françisé ! C'est pas plutôt « South of France » ? ou même Sنousse Parque (South Park) ?
Heu, au fait, ça vient d'où cette manie que vous avez de toujours prononcer le « TH », « ss » ?
Dolarn a écrit:Après des années de pratiques obscures de la FF seul dans mon donjon…

Tiens, une utilisation peu fréquente, et qui donne des idées :|
Dolarn a écrit:Bien entendu (et si vous savez lire un titre), cette histoire n'est pas finit, loin de là même, mais je vous propose d'ores et déjà l'introduction (que j'ai pas appelé intro, sinon, ça fait populaire). De plus, connaissant ma nature profonde qui allie temps libre avec...euh...j'ai pas de rime là..... avec glandouille ! Je m'avance sur un rythme de publication d'un chapitre toutes les deux semaines (ou moins si le Dolarnisme m'envahit mais ne tablez pas trop là dessus).

Ahmed : « Nous ne sommes pas là pour faire une analyse psychologique sur le gars. Mais pour lire son texte. »
Darth Jahus : « Okay, Ahmed. Je sais. Mais en lisant son texte, ne sommes nous pas entrain d'analyser le plus profond de son psychisme ? »
Ahmed : « Chut Jahus. Il ne faut pas qu'il nous entende. Sinon, il n'écrira plus, par peur de se dévoiler… »
Darth Jahus : « Fermons-la alors, et lisons… Euh, toi lis, moi je commente, d'accord ? »
Ahmed : « Dac', commençons. »
« arborait quelques nuages d'un blanc immaculé laissant présager d'un temps clément. »
Il n'y a pas quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette phrase ? Peut-être le « d' ».
Jusqu'au voile délicat, deux paragraphes poétiques. Super réussis.
« Le reste de son corps ne transpirait pas plus d'émotion. »
Je vous le jure. En lisant cette phrase, j'eu l'impression (et une imagination soudaine) que le pauvre était coupé en deux. Un peu comme le militaire dans FourmiZ qui demande après son corps.
Ne me dites pas que ça se passe du temps de l'Empire ? Je hais cette époque. N'empêche, cette histoire me donne envie.
« – J'apprécie pouvoir encore compter sur votre loyauté. »
Manque un truc ici. Un « de » ?
Darth Jahus : « Quoi, c'est déjà fini ? »
Ahmed : « Heu, oui. »
Darth Jahus : « Mais non. Y a autre chose. Je sens autre chose dans ce topic. Regarde les spoilers, et la partie cachée, tu trouveras. »
Ahmed : « Alors, on dit quoi de ce début ? Le tralala habituel ? »
Darth Jahus : « Non. Cette fois, c'est différent. Je sens que ça va aller loin. La narration est parfaite. Le personnage est super charismatique. Les descriptions sont magnifiques et le vocabulaire très riche… »
Ahmed : « Bref, y a que l'époque qui ne nous plait pas ! Continuons avec les commentaires des amis. »
Django a écrit:Tu as oublié de mettre aussi des majuscules à :
- Capitaine ! insista Kendral.
- Capitaine ! Insista Kendral.
- Quoi encore ? s’énerva le commandant…
- Quoi encore ? S’énerva le commandant…

J'ai un remède (miracle ?) efficace à ça, Django. Tu mets une virgule après le "?". C'est légal, tu peux mettre une minuscule après et Word® te fiche une paix totale. Enjoy!
Comment ça longueur entre les parutions ? Mais tu dis que tu y as murement travaillé dans ton donjon humide et gloak ? Ca devrait aller vite alors !
Dolarn a écrit:La suite avance mais surtout, la colonne vertébrale de la FF est rédigée…

Je pense plutôt à une colonne vertébrale tordue… La mienne ou la tienne ?
Darkwilliam a écrit:
Dolarn Sarkan a écrit:En attendant, je vous bise.

T'as oublié un "a" dans ta phrase, ou alors tu deviens soft avec le temps? :D

Euh, je plussoie DarkWilliam, t'as oublié un "a" quelque part.
Eh les mecs, je vous apprécie de plus en plus, vous savez ? Non, sans déconner, c'est vrai.
TAWAK a écrit:
Dolarn Sarkan a écrit:pour l'ortho, effectivement, coquille pour le "se" à la place du "se"

Willou, c'est ta première belle vanne !

Fé ch** les mecs, ce que j'ai eu en lisant ça, Tawak. Explosion de rire, telle l'amorçage d'une charge d'antimatière à l'impacte d'un Alien du Chaos cool, l'autoPUB.
Ahmed : « C'est de ce truc tout rikiki dont tu parlais Jahus. Je croyais que tes dons de voyance allaient beyond tout ça ! »
Darth Jahus : « Mmmm, avec du recul… C'est vrai que j'avais vu quelque chose du plus grand… »
Ahmed : « Eh, tu vois Jahus. Une aut' personne qui écrit "Chapitre Premier", tout comme on le fait. Chouette hein ? »
Darth Jahus : « Moi qui me… qui nous croyais seuls dans le vide cosmique… »
Darth Jahus : « J'ai toujours faim, moi. »
Ahmed : « Comment ça. On vient de manger. »
Darth Jahus : « Je ne parlais pas de bouffe, idiot. Je parlais de la FF. »
Ahmed : « Oh… Pour un début aussi merveilleux… Je pense qu'on peut attendre, non ? Et puis, patience est vertu du Jedi, n'est ce pas ce qu'on dit. »
Darth Jahus : « Mais tu oublie que je ne suis plus Jedi… Ferme-la maintenant. Un dernier mot à notre écrivadmin ? »
Ahmed : « Ouais. LA SUITE !!! »
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Dim 09 Mar 2008 - 17:16   Sujet: 

:shock:


je me suis permis d'effacer le double post :P
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Dim 09 Mar 2008 - 19:22   Sujet: 

Alors ce chapitre, il arrive. Déjà un jour de retatd.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Darth Jahus » Dim 09 Mar 2008 - 19:27   Sujet: 

Qu'est ce que je vous disai, le pouvoir leur monte à la tête !!!

Il a éffacé le double poste… Attendez, je vérifi qu'il a rien changé dans le contenu… :P

Hé, j'rigole mec ;)
Au contraire. Tu sais. J'ai dit à Liser, je préfère Dolarn Sarkan à Zahn.

@+ on attend le chapitre.
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Mar 2008 - 13:39   Sujet: 

Oh Dodooooo, si tu savaaaaais....tout le mal que tu nous faaaaais...

...a nous faire attendre! :P :D

Je vais pas te lâcher mon grand! :D
Modifié en dernier par Darkwilliam le Jeu 13 Mar 2008 - 13:44, modifié 1 fois.
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Chadax » Jeu 13 Mar 2008 - 13:42   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:Oh Dodooooo, si tu savaaaaais....tout le mal que tu nous faaaaais...

:o

C'est un gisement de fautes d'orthographe ce topic... Image

:D :P :ange:
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26120
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Mar 2008 - 13:44   Sujet: 

Où ça?

:perplexe:

:o

:ange:
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Chadax » Jeu 13 Mar 2008 - 13:46   Sujet: 

Darkwilliam a écrit:Ou ça?

:perplexe:

:o

Dernière édition par Darkwilliam le Jeu 13 Mar 2008 - 12:44; édité 1 fois

:roll:

En plus t'as oublié le (c) Dolarn 2007...

:P
Modifié en dernier par Chadax le Jeu 13 Mar 2008 - 20:44, modifié 1 fois.
Love is the one thing we're capable of perceiving that transcends dimensions of time and space.
Maybe we should trust that, even if we can't understand it.
Chadax
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26120
Enregistré le: 06 Avr 2005
Localisation: Fontainebleau
 

Messagepar Darkwilliam » Jeu 13 Mar 2008 - 13:49   Sujet: 

T'arrêtes de flooder oui? :D
Dodo va pas être content! :o
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar Django » Jeu 13 Mar 2008 - 20:20   Sujet: 

J'ai l'impression que Dolarn a perdu l'inspiration. Par contre ses copains du staff ne le loupent pas.

Alors Dolarn cette suite ça vient.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Ven 14 Mar 2008 - 20:31   Sujet: 

Bon, je vous dois des excuses...ou des explications...parce que les excuses, c'est pour les forumers lambda ^^ :D (ceci est une plaisanterie, l'abus d'humour est dangereux pour votre santé...blablabla)

Alors en fait, je suis ULTRA à la bourre pour du taff scolaire bien chiant (et je vous épargne les détails, dans ma grande miséricorde) et donc j'ai pas pu passer dans un cyber avant aujourd'hui...

Mais comme Dolarn Sarkan ne serait pas lui même sans des histoires atroces et abracadabrantesques (copyright J.Chirac), figurez vous que j'ai bêtement oublié mon Chapitre Premier "publiable" sur l'ordi de ma maison...dc je l'ai pas avec moi, sur mon portable....what a shame.

Quoi qu'il en soit, et comme je suis bon seigneur, je vous balancerais les deux premiers chapitres dès que possible.


Dolarna Culpa :oops:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Sam 15 Mar 2008 - 0:05   Sujet: 

Tu as intérêt, sinon t'ar ta gueule à la récrée.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Django » Mer 02 Avr 2008 - 0:37   Sujet: 

J'ai l'impression que cette histoire est passée ou plutôt tomber dans les oubliettes.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Dim 13 Avr 2008 - 19:57   Sujet: 

[center]Chapitre Premier[/center]
[center]La source de tous les maux[/center]


~~Le destroyer stellaire Répression parut en orbite de la planète capitale au milieu d’une myriade d’autres vaisseaux. Les visiteurs étaient de tous les horizons, aussi bien touristes que travailleurs, civils que militaires en passant par les administratifs, les prisonniers en fuite, les corporatistes, les marchands, les curieux, etc. Toutefois, tous connaissaient la règle : tout vaisseau arborant le blason impérial était prioritaire. Le Répression se tailla donc une place au sein de la marée métallique en orbite avant de pénétrer dans l’atmosphère strictement régulée de Coruscant. Les docks planétaires étaient d’immenses tranchées scarifiant la surface urbanisée de la planète-ville en de nombreux endroits. Tous ces complexes étaient fortement surveillés et défendus contre d’improbables attaques rebelles. Car si les régions les plus basses de Coruscant, à l’image de la bordure extérieure, brûlaient du feu de la révolte, le visage qu’offrait la capitale ne laissait aucun doute sur la mainmise du régime de Palpatine.

~~Les lumières de la ville tentaculaire donnaient l’impression que la nuit ne tombait jamais vraiment sur les artères en duracier. La population, impossible à chiffrer, comptait tant d’espèces aux modes de vies différents que Coruscant connaissait une activité incessante et méritait bien son surnom de « cité qui ne dort jamais ». Les alentours des docks, cependant, étaient moins fréquentés que le quartier des affaires ou celui du Palais Impérial. Malgré tout, l’agitation était bien présente, aussi bien par le va-et-vient incessant des vaisseaux que par l’activité imperturbable des soldats en manœuvre ou celle des ouvriers, affairés aux réparations quotidiennes des infrastructures gigantesques. Au milieu de tout ça, Kendral descendit d’une des passerelles reliant directement le pont de commandement du croiseur à l’extérieur. Vêtu de l’uniforme distinctif des amiraux impériaux, il s’engouffra dans un turbolift avant de se diriger vers les navettes planétaires. De là, il prit la direction du centre administratif impérial, le cœur de la cité.

~~Le voyage fut bref, les navettes officielles disposaient en effet de dérogations leur permettant de ne pas suivre les couloirs de circulations habituels, ce qui raccourcissait amplement les temps de trajet. Kendral vit pour la première fois depuis des années ces lieux qu’il avait jadis fréquentés.
~~A l’époque, il était encore un jeune étudiant prometteur en art qui faisait ses classes dans la marine républicaine. Jusqu’à ce jour terrible où il avait appris que Coruscant avait été assiégée, son monde natal, celui de sa famille, aux mains des troupes séparatistes, cruelles et sans pitié. C’est alors qu’il avait demandé à s’engager temporairement dans les rangs de la marine afin de servir comme Second sur un navire de guerre tentant de briser le siège de la capitale. Palpatine, alors chancelier suprême avait été enlevé, les Jedi étaient affairés aux confins de la galaxie, il fallait agir. Il avait pris sur lui de lancer une offensive, de faire décoller la chasse, d’aider un chevalier Jedi et son Maître à pénétrer à bord du Main Invisible, le vaisseau amiral du Général Grievous, chef militaire des forces confédérées. Sa décision avait été un échec, le groupe de chasseurs anéanti, les pilotes clones happés par le vide sidéral. Palpatine avait toutefois été sauvé, les Séparatistes défaits, l’Empire instauré. Mais il avait échoué. Des hommes étaient morts pour un ordre qu’il avait donné, pour une décision qu’il n’avait pas l’autorité de prendre. Depuis lors, Kendral avait obtenu des titres honorifiques au sein de la Marine mais jamais plus en ordonnant la moindre offensive. Il était devenu amiral en développant diverses stratégies défensives ou bien encore grâce à sa pugnacité à traquer les groupes dissidents mais lui-même disait qu’il s’était rangé. Toutefois, il se murmurait dans certains cercles avertis que sa promotion n'était en rien due à ses actes professionnels.
Ce passé tenace refit surface lorsque Kendral reçut un message provenant du Commandement de la Marine. Celui-ci désirait qu’il reprenne du service car les activités de plus en plus fréquentes des forces rebelles obligeaient les troupes de la Marine à intervenir partout, tout le temps.

~~ Evidemment, Kendral refusa dans un premier temps, mais lorsque l’ancien chancelier suprême, devenu empereur, s’impliqua personnellement dans la demande, le marin à la retraite n’eut pas le courage de dire non. Il ne pouvait refuser de servir l’homme qui, quelques années plus tôt, l’avait remercié pour sa détermination et ses initiatives qui avaient permis sa libération. Il ne pouvait refuser son aide à celui qui, à de nombreuses reprises l’avait invité au Palais Impérial lors de cérémonies en l’honneur de la Marine. Kendral avait développé une certaine sympathie pour cet homme que les Jedi avaient défiguré et qui avait donné autant de sa personne pour sauver la galaxie d’un péril à nul autre pareil. Cette relation n’était pas réellement réciproque mais l’empereur avouait une certaine empathie à l’égard de l’ancien officier fraîchement réintégré. Et les rapports entre les deux hommes prirent un tournant tout à fait impromptu du fait des derniers évènements qui s’étaient déroulés sur la planète que Kendral avait choisi comme lieu de retraite.
~~ Comme il arrivait en vue du Palais Impérial, l’amiral rajusta le col de sa veste et se concentra avant son entrevue avec les grands pontes de la Marine Impériale. Il les détestait.
~~ La navette officielle déposa Kendral à quelques encablures de l’escalier magistral qui constituait l’accès principal au Palais. D’ici, l’édifice semblait encore plus impressionnant que vu du ciel. La façade était tout simplement gigantesque, s’élevant vers les couches nuageuses les plus élevées. La légende disait qu’au sommet, l’Empereur pouvait tutoyer les étoiles. Pour le reste, le Palais Impérial offrait à ses visiteurs de majestueuses statues humanoïdes représentant les peuples de la galaxie, des bas-reliefs commémorant les grandes figures du régime ou de prestigieux faits d’arme ainsi que des représentations holographiques diverses et variées. L’une d’elle notamment exhortait les jeunes citoyens à s’engager dans l’armée, rendant béats d’admiration les petits garçons posant au garde-à-vous devant les reproductions de destroyers stellaires.
Kendral, lui, n’avait pas de temps à perdre à regarder le spectacle habituel de la propagande impériale et de ses effets. Il s’engouffra dans l’immense corridor d’entrée du Palais Impérial sans un regard pour la foule qui se massait aux portes des différents services administratifs. La multitude se pressait jusqu’à l’étouffement contre les parois glaciales en duracier afin d’obtenir un renseignement, un rendez-vous et autres faveurs auprès des agents impériaux qui restaient de marbre devant la liesse populaire.

- Pathétique, pensa l’amiral à voix haute.

~~ A mesure de sa progression dans ce qui représentait le cœur de l’activité du régime de Palpatine, Kendral trouvait des artères de plus en plus dégagées du flot incessant des visiteurs. Pour des raisons évidentes de sécurité, les turbolifts ne couvraient jamais plus de trente étages et il fallait, pour atteindre les derniers niveaux du bâtiment, en emprunter plus d’une dizaine.
~~ Lorsqu’il parvint à destination, Kendral prit une longue inspiration, puis activa l’ouverture de la double porte faite de cortose, qui menait au salon de réception des officiers de Marine.
La salle était telle qu’il l’avait vue il y a des années : des murs en transparacier offrant une vue imprenable sur la cité, une lumière pure et puissante qui se réfléchissait sur le sol brillant, un mobilier de couleur noire qui contrastait avec le reste de la pièce, quelques holotableaux représentant les plus beaux navires impériaux et au milieu, une immense table ovoïde aux reflets métalliques. Tout était comme avant, à un détail près. La dernière fois que Kendral était venu dans cette pièce, les visages des officiers étaient souriants, apaisés par la victoire récente contre la Confédération des Systèmes Indépendants. Aujourd’hui, tous étaient blêmes, presque maladifs, une expression de crainte imprimée sur leurs figures. Il y avait autour de la table tout ce que l’Empire pouvait compter comme officiers supérieurs compétents, loyaux et disponibles et, pourtant, un sentiment de malaise était plus que palpable. Ce fut l’amiral Saaul qui prit la parole.

- Amiral Kendral, nous sommes heureux de vous revoir ici, avança-t-il d’un air cynique.
- Tout le plaisir est pour moi, Amiral Saaul. Messieurs, ravi de vous retrouver.
- Nous aurons tout le loisir de faire les présentations plus tard. Si nous passions à l’affaire qui nous réunit.
- Je suis on ne peut plus d’accord, affirma Kendral, décidé.
- Amiral Kendral, vous n’êtes pas censé ignorer que les forces terroristes ont réussi, il y a plusieurs semaines, à passer entre les mailles de notre blocus autour de Hoth.
- C’est ce que je me suis laissé dire, en effet.
- Bien. Selon un collège des meilleurs spécialistes de la Marine Impériale, tout laisse à penser que l’Etat-major rebelle va se diviser en deux afin de rassembler le plus de forces possibles.
- Et ?
- Et nous estimons plus que probable qu’une partie de ces troupes se dirige vers la planète Karilior.
- Karilior ? Ce nom ne me dit rien, avoua Kendral.
- Et pour cause, c’est une petite planète du secteur Sluis.
- Vous pensez aux chantiers Sluissi ?
- Impossible de ne pas faire le lien, affirma Saaul, mais il se peut qu’il y ait autre chose en préparation.
- Zone peu connue, chantiers navals à proximité, distance jusqu’au projet Etoile de la Mort II réduite en raison des routes hyperspatiales toutes proches… Je dirais que c’est un point de rendez-vous pour préparer une attaque à grande échelle.
- C’est un point de vue. Le Seigneur Vador a d’ailleurs émis un rapport aux conclusions similaires mais Son Altesse n’y a guère prêté attention.
- Pour quelle raison ?
- Parce qu’il est l’Empereur et que tout ce qui n’émane pas de lui ou de l’un de ses stupides conseillers défraîchis n’a pas voix au chapitre.
- Vos propos sonnent comme une sédition, Saaul… Je vous ai connu plus patriote.
- Patriote, je le suis, mais je ne suis pas idiot au point de croire à la toute-puissance de Palpatine surtout lorsqu’il s’agit de tactique militaire. Allons, Kendral ! Vous n’allez pas nous faire croire que l’Empereur est là pour le salut des militaires ! Vous-même avez dû subir les brimades de supérieurs à la solde de Palpatine qui arboraient fièrement leurs grades acquis à la seule force de leur langue sur les pompes sacrées de l’Empire !
- L’Empereur m’a sauvé la vie !
- Oui…oui. Inutile de le nier, il fût un temps où Palpatine donnait encore un peu de sa personne pour préserver son idéologie. C’était il y a longtemps Kendral, très longtemps. L’Empire que vous avez laissé il y a cinq ans a changé ! Tarkin et sa doctrine ont explosé en orbite de Yavin IV, les rebelles ont montré au peuple que la révolte était possible et efficace.
- La rébellion n’est que passagère, elle ne survivra pas à long terme. Ce n’est rien de plus qu’un ramassis de gagne-fortunes prêt à n’importe quoi pour ramener le casque d’un de nos pilotes.
- Bon sang, Kendral ! Ouvrez les yeux ! Ils ont détruit la première Etoile de la Mort et allez savoir où ils vont s’arrêter !
- D’après ce que j’en sais, la destruction du projet Etoile de la Mort I a été la conséquence d’un défaut de conception imputable à des ingénieurs plus soucieux de l’aspect esthétique de la station de combat que de son aspect technique et pratique.
- Admettons, quand bien même nos ingénieurs seraient une tripotée d’incapables, ça n’enlève rien au fait que ces fouinards de merde se sont trouvés assez de courage pour affronter l’Empire !
- Cessez de trembler comme une fillette Saaul, nous nous occuperons bien assez tôt de ces terroristes et nous les renverrons dans les trous d’où ils viennent. Et si jamais ça ne suffit pas, nous bombarderons chaque ville et village où se terrent ces lâches jusqu’à ce qu’ils nous implorent de les épargner et à ce moment là, nous presserons la détente une dernière fois.
- Toujours aussi obstiné, Kendral.
- Toujours impérial, Saaul. Toujours impérial.

~~ L’atmosphère au sein de la pièce était encore plus tendue qu’à l’arrivée de Kendral et les visages des officiers reflétaient à présent bien plus que le simple renoncement, comme une totale incompréhension, comme si ces hommes expérimentés étaient aujourd’hui perdus dans un système qu’ils avaient eux-mêmes bâti.
~~ Kendral, lui, avait toujours le regard profondément ancré dans celui de Saaul. Les deux hommes se jaugeaient, ignorant la présence des autres militaires qui les observaient l’air coi. On eut dit deux fauves prêts à s’entredévorer pour les faveurs d’une femelle, prenant ici les traits de la vérité.

- Au vu de la situation, il me semble plus que primordial d’envoyer une force d’assaut sur Karilior afin de rompre le regroupement rebelle et par là-même de briser l’élan de sympathie envers ces terroristes qui est en train de naître dans la Bordure, intervint le Capitaine Ghat, interrompant le pesant silence qui régnait jusqu’alors.
- Je suis d’accord, ajouta l’Amiral Kerala suivit par une bonne partie de l’assemblée.
- Parfait. Amiral Kendral, le Haut Commandement de la Marine a l’immense honneur de vous confier l’amirauté du Destroyer Impérial Répression dans le but d’accomplir une mission de reconnaissance pouvant mener à un assaut si la présence de cellules terroristes était avérée. Des informations complémentaires vous seront communiquées une fois que vous aurez rejoint votre poste à bord du navire. Des questions ?
- Pas la moindre, répondit sèchement Kendral.
- Alors bonne route, Amiral Kendral. Que les étoiles vous soient clémentes.
- N’en faites pas trop, Saaul.
- Gloire à l’Empire !, clama Saaul accompagné des autres officiers.
- C’est ça…gloire à lui.

~~ D’un pas décidé, Kendral traversa à nouveau le Palais Impérial sans porter plus d’attention aux visiteurs qu’à l’aller et se dirigea directement vers les docks afin de retrouver une ambiance qu’il affectionnait davantage. La foule aux abords des aires de décollage était compacte et bigarrée, véritable symbole du visage cosmopolite qu’avait la planète capitale. Toutes les espèces se côtoyaient dans les larges avenues allant des plateformes d’atterrissage jusqu’aux quais d’embarquement des transports urbains. Au milieu de cette masse dense et bruyante, Kendral repensait aux mots de Saaul. Celui qui avait jadis été son ami et qui désormais arborait plus que fièrement ses galons, n’hésitant pas à les jeter à la figure de ses subalternes.
Perdu dans le vague de ses pensées, Kendral heurta de plein fouet un individu marchant en sens inverse.

- Eh ! Vous pourriez faire gaffe !, cria l’individu.
- Excusez-m… Kendral ne put terminer sa phrase. Quelque chose chez l’homme qu’il avait en face de lui l’interpelait. Il n’aurait su dire quoi mais ce fut suffisamment troublant pour retenir l’attention de l’amiral.
- Pourquoi vous me regardez comme ça ? Vous avez un problème monsieur ?
- Non…aucun problème…, répondit Kendral, l’esprit embrouillé.

~~ L’homme qui portait de courts cheveux roux était vêtu d'une tenue de pilote élimée de couleur grise vierge de toute mention distinctive. Peut-être était-ce cela qui avait perturbé Kendral, ou bien était-ce le regard d’un bleu glacial et profond que l’individu avait posé sur lui.
Cela étant, il continua de marcher en direction de son vaisseau, tout en se remémorant le visage de cet homme, plutôt jeune, imberbe, et en se demandant pourquoi tout ceci le rendait si confus. Il passa mentalement en revue tous les criminels qu’il avait arrêtés mais l’homme à la tenue de pilote n’était pas assez âgé. Peut-être le fils d’un de ces brigands, impossible de savoir.

~~ Dissertant à haute voix, Kendral ne vit pas le temps passer et arriva au bas de la passerelle d’embarquement du Répression sans même s’en rendre compte. De chaque côté de celle-ci, un soldat d’élite montait la garde et vérifiait les accréditations.

- Bienvenue sur le Répression, Amiral Kendral, annonça un des soldats accompagnant ses propos d’un garde-à-vous impeccable.
- Repos soldat, souffla Kendral, encore obnubilé par le visage de cet inconnu.

~~ Le navire qui lui avait été alloué ne variait pas d’un pouce des autres croiseurs impériaux. Même passerelle, mêmes couloirs, même mobilier, même équipage anonyme et loyal, même lumière crue et omniprésente.
Kendral alla instinctivement sur le pont de commandement où les officiers des communications et le capitaine attendaient impatiemment les ordres de départ. A l’arrivée de l’amiral, les fosses techniques résonnèrent des cliquetis habituels des ordinateurs de navigation qu’on met en route et des murmures des techniciens au sortir de leur repos.

- Capitaine, nous mettons le cap sur Karilior, secteur Sluis.
- A vos ordres amiral !
Modifié en dernier par Dolarn Sarkan le Mer 16 Avr 2008 - 12:58, modifié 3 fois.
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Django » Lun 14 Avr 2008 - 0:06   Sujet: 

Salut Dolarn,

Premier chapitre lu. Il est bien écrit. Il n'y a rien à redire dessus si ce n'est que le nom des vaisseaux n'est toujours pas mis en italique et que pour cette longue période d'absence nous aurions pu avoir droit à un ou deux chapitre de plus.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Lun 14 Avr 2008 - 0:14   Sujet: 

Django a écrit:Salut Dolarn,

Premier chapitre lu. Il est bien écrit. Il n'y a rien à redire dessus si ce n'est que le nom des vaisseaux n'est toujours pas mis en italique


:?

Si si...
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Minos » Mar 15 Avr 2008 - 20:14   Sujet: 

Nan, nan, pas tous ! :D

Bon, lu aussi. Je trouve que deux choses sont dérangeantes, dans le fond.

Le fait que Kendral soit amiral, alors que le résumé de sa carrière fait un peu "bof bof", je trouve. Je pense qu'elle gagnerait à être étoffée.

La deuxième chose qui m'interpelle, c'est de voir l'amiral Saaul se permettre de "casser" ainsi l'empereur en pleine réunion d'Etat-Major. C'est un coup à se faire trucider direct, ça, un tel manque apparent de loyauté.

Pour la forme, y'a quelques menues fautes, pas grand-chose mais plus que jusque-là..y'a du laissez-aller :P

Dans l'ensemble, ça reste très agréable à lire, avec un vobaculaire fouillé qui fait plaisir à voir. :)
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mar 15 Avr 2008 - 22:47   Sujet: 

Minos a écrit:La deuxième chose qui m'interpelle, c'est de voir l'amiral Saaul se permettre de "casser" ainsi l'empereur en pleine réunion d'Etat-Major. C'est un coup à se faire trucider direct, ça, un tel manque apparent de loyauté.


Oui oui, justement :sournois:

Faut le comprendre le pauvre, c'est la période, ça sent la débâcle, les rats quittent le navire, tout ça... Mais son avenir promet d'être...éblouissant 8)


Pour les italiques, ça vient certainement du fait que j'écris pas les balises sous word donc à la publication, ça peut passer à la trappe, je scruterais ça.
Pourtant, mon chercheur de mot Firefox m'indique que tous mes Répression sont en italique....it's a lil' bit weird...

Pour le laisser-aller sur l'orthographe...goddamn, n'hésitez pas à me les signaler et si jamais c'est trop fastidieux (ce que je n'espère pas), je relirais de tte manière.

Sans trop m'avancer, le Chapitre Deuxième prochainement avec l'entrée en scène d'une nouvelle faction (totalement inutilisée dans mes écrits jusque là).


Merci encore à ceux qui prennent la peine de lire, et encore plus à ceux qui prennent le temps d'écrire un petit truc. :oops:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Den » Mer 16 Avr 2008 - 0:16   Sujet: 

Et bien, voici une suite pas mal du tout, même si je suis d'accord avec Minos sur le fait que 'amiral Saaul se permettant de "casser" ainsi l'empereur en pleine réunion d'Etat-Major est un coup à se faire tuer de suite^^
A part ça, c'est très plaisant à lire et surtout fort intéressant! J'ai hâte d'en savoir plus.
Une très bonne FF donc!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5316
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Minos » Mer 16 Avr 2008 - 7:06   Sujet: 

Allez, petits correctifs :

Dolarn Sarkan a écrit:Jusqu’à ce jour terrible où il apprit que Coruscant avait été assiégée, son monde natal, celui de sa famille, aux mains des troupes séparatistes, cruelles et sans pitié.

où il avait appris
Dolarn Sarkan a écrit:Il prit sur lui de lancer une offensive, de faire décoller la chasse, d’aider un chevalier Jedi et son Maître à pénétrer à bord du Main Invisible, le vaisseau amiral du Général Grievous, chef militaire des forces confédérés.

il avait pris...
Et voilà un italique manquant :D
Dolarn Sarkan a écrit:Depuis lors, Kendral avait obtenus des titres honorifiques

pas de "s"
Dolarn Sarkan a écrit:Il était devenu amiral en développant diverses stratégies défensives ou bien encore grâce à sa pugnacité à traquer les groupes dissidents mais lui même disait qu’il s’était rangé.

lui-même
Dolarn Sarkan a écrit:D’ici, l’édifice semblait encore plus impressionnant que vue du ciel.

nan, "vu"
Dolarn Sarkan a écrit:La légende dit même qu’au sommet, l’Empereur pouvait tutoyer les étoiles.

disait
Dolarn Sarkan a écrit:Pour le reste, le Palais Impérial offrait à ses visiteurs de majestueuses statues humanoïdes représentant les peuples de la galaxie, des bas reliefs commémorant les grandes figures du régime ainsi ou de prestigieux faits d’arme ainsi que des représentations holographiques diverses et variées.

c'est "bas-reliefs", et y'a un "ainsi" de trop
Dolarn Sarkan a écrit:L’une d’elle notamment exhortait les jeunes citoyens à s’engager dans l’armée, rendant béats d’admiration les petits garçons posant au garde à vous devant les reproductions de destroyers stellaires.

garde-à-vous
Dolarn Sarkan a écrit:~~ Lorsqu’il parvint à destination, Kendral pris une longue inspiration, puis activa l’ouverture de la double porte faite de cortose, qui menait au salon de réception des officiers de Marine.

prit
Dolarn Sarkan a écrit:La salle était telle qu’il l’avait vu il y a des années

C'est peut-être "vue", à cause de la maudite règle de l'accord des COD placés avant les verbes, mais j'ai un doute.
Dolarn Sarkan a écrit:- Et nous estimons plus que probable qu’une partie de ces troupes se dirigent vers la planète Karilior.

"une partie...se dirige" ...mais ça se discute
Dolarn Sarkan a écrit:- Zone peu connue, chantiers navals à proximité, distance jusqu’au projet Etoile de la Mort II réduite en raison des routes hyperspatiales toutes proches…

Autre italique manquant, je pense
Dolarn Sarkan a écrit:- C’est un point de vue. Le Seigneur Vador a d’ailleurs émit un rapport aux conclusions similaires mais Son Altesse n’y a guère prêté attention.

émis
Dolarn Sarkan a écrit:- Vos propos sonnent comme une sédition Saaul…

virgule avant le nom
Dolarn Sarkan a écrit:- Patriote, je le suis, mais je ne suis pas idiot au point de croire à la toute puissance de Palpatine surtout lorsqu’il s’agit de tactique militaire. Allons Kendral !

"toute-puissance", et virgule avant "Kendral"
Dolarn Sarkan a écrit:Vous-même avez dû subir les brimades de supérieurs à la solde de Palpatine qui arborait fièrement leurs grades acquit à la seule force de leur langue sur les pompes sacrées de l’Empire !

arboraient...acquis
Dolarn Sarkan a écrit:- Bon sang Kendral !

virgule avant le nom
Dolarn Sarkan a écrit:- D’après ce que j’en sais, la destruction du projet Etoile de la Mort I a été la conséquence d’un défaut de conception imputable à des ingénieurs plus soucieux de l’aspect esthétique de la station de combat que de son aspect technique et pratique.

Autre italique manquant
Dolarn Sarkan a écrit:- Toujours aussi obstiné Kendral.
- Toujours impérial, Saaul. Toujours impérial.

Là, dans la répartie, y'a bien la virgule avant le nom, mais pas dans la première ligne de dialogue
Dolarn Sarkan a écrit:On eu dit deux fauves prêts à s’entredévorer pour les faveurs d’une femelle, prenant ici les traits de la vérité.

eut
Dolarn Sarkan a écrit:- Au vu de la situation, il me semble plus que primordial d’envoyer une force d’assaut sur Karilior afin de rompre le regroupement rebelle et par la-même de briser l’élan de sympathie envers ces terroristes qui est en train de naître dans la Bordure, intervint le Capitaine Ghat, interrompant le pesant silence qui régnait jusqu’alors.

par là-même
Dolarn Sarkan a écrit:- Parfait. Amiral Kendral, le Haut Commandement de la Marine a l’immense honneur de vous confier l’amirauté du Destroyer Impérial Répression dans le but d’accomplir une mission de reconnaissance pouvant mener à un assaut si la présence de cellules terroristes étaient avérée.

bof le mot "amirauté"
était
Dolarn Sarkan a écrit:- N’en faites pas trop Saaul.

manque la virgule
Dolarn Sarkan a écrit:- Bienvenue sur le Répression, Amiral Kendral, annonça un des soldats accompagnant ses propos d’un garde à vous impeccable.

garde-à-vous
Dolarn Sarkan a écrit:~~ Le navire qui lui avait été alloué ne variait pas d’un pouce des autres croiseurs impériaux. Même passerelles, mêmes couloirs, même mobilier, même équipage anonyme et loyal, même lumière crue et omniprésente.

pas de "s"
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Notsil » Mer 16 Avr 2008 - 8:59   Sujet: 

Lu aussi, un chapitre très sympa avec pas mal de descriptions, comme les autres je trouve que Saaul se permet un peu trop de libertés par rapport à l'Empereur, m'enfin j'attendrai de voir ce que l'avenir lui réserve ^^

Quelques fautes de plus pour moi ^^ :

Malgré tout, l’agitation étaient bien présente,

->était

les navettes officielles disposaient en effet de dérogations leurs permettant

->leur

Général Grievous, chef militaire des forces confédérés.

->confédérées

le groupe de chasseurs anéantis

->j'aurai plus vu l'accent sur le groupe que sur les chasseurs donc j'aurai plutôt mis "anéanti" ^^

La salle était telle qu’il l’avait vu il y a des années

C'est peut-être "vue", à cause de la maudite règle de l'accord des COD placés avant les verbes, mais j'ai un doute.

->c'est bien vue ^^

les visages des officiers étaient souriant,

->souriants

dans un système qu’ils avaient eux-mêmes bâtis.

->bâti

L’homme qui portait de courts cheveux roux portait une tenue de pilote

->Et une petite répétition pour finir ^^

Ya une éventuelle date de prévue pour la suite ? (à quelques semaines près ?)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2371
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mer 16 Avr 2008 - 9:30   Sujet: 

Gosh !! tout ça :shock:

Je fais bien d'aller voir un orthoptiste alors....

Bon, je corrige tt ça dès que je reviens.


Pour le prochain chapitre, à quelques semaines près...disons demain :D
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Dolarn Sarkan » Mer 16 Avr 2008 - 13:01   Sujet: 

Voilou, chapitre premier corrigé grâce à vos remarques. Encore un grand merci à vous deux...c'est vrai que j'étais complètement passé à travers sur ce coup là.

@ Minos : j'ai rajouté une petite phrase concernant le grade de Kendral. Je pense que ça dissipera ce genre "d'incompréhension". Je comptais en parler plus tard dans le récit mais il est vrai que tel quel, dans la premier chapitre, ça prêtait à confusion.


:wink:
Raphus cucullatus

- End of line -
Dolarn Sarkan
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9891
Enregistré le: 02 Mar 2001
Localisation: Lvgdvnvm
 

Messagepar Minos » Mer 16 Avr 2008 - 20:27   Sujet: 

Toutefois, il se murmurait dans certains cercles avertis que sa promotion n'était en rien due à ses actes professionnels.

J'ai lu la nouvelle phrase concernant son grade, et elle est un plus, en effet. Mais...ce que je voulais dire, c'est qu'à la lecture du résumé de sa carrière, il est trop évident qu'il ne peut pas avoir atteint un tel grade avec une carrière aussi peu haute en couleurs. Je pense que glisser une phrase sur l'aura de mystère qui entoure l'homme serait mieux, au sens "tout le monde sait (car je pense qu'à ce niveau-là c'est de la certitude et non de la rumeur) qu'il a fait ou a quelque chose de spécial, pour avoir acquis un tel grade". C'est-à-dire quelque chose qui déclenche bien plus qu'un "murmure dans certains cercles avertis".
Je sais pas si je suis clair ? :lol:
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Suivante

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations