Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Guiis Becom » Mar 27 Juil 2010 - 20:27   Sujet: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Bonjour, je voulais juste vous montrer ma première Fan-Fiction sur l'Univers de Star Wars, que j'espère continuer... J'espère vraiment que ça vous plaira, ça vient de mon imagination quand j'étais petit, cela m'est revenu il y a quelques temps, et j'ai décidé d'adapter tout cela à quelque chose d'un peu plus mature et de sérieux. C'est assez tiré par les cheveux, mais comme on est dans un univers presque "magique", j'ai imaginé beaucoup de choses...
Pour l'instant, je la poste comme ça sur le forum, chapitre par chapitre (Dès que j'en ai écrit un nouveau je le posterai en réponse à ce message), mais une fois terminée (Si je la termine un jour...), j'en ferai un fichier Word que je posterai ici.
C'est parti!

Sypnosis: 1108 ans après le retour du Jedi, le nouvel Ordre Jedi, guidé par 2 nouveaux élus, G.Y. et Anves, décide de lutter contre l'Empire et trouver un secret du côté obscur bien gardé...

An 1112
Star Wars Infinities – Les Jedi de la Lumière
Livre I – Le secret de l'Ombre


Dramatis Personae:
Dark Metais (Humain): Seigneur Sith, Empereur
Alvadin Keycom (Humain): Chevalier Jedi secrètement marié à Mey Yais
Mey Yais-Keycom (Humaine): Chevalier Jedi secrètement mariée à Alvadin Keycom
Jess Keycom (Humaine): Chevalier Jedi spectral, fille d'Alvadin et Mey Keycom
Maître Yad (Même espèce que Yoda, mais à la peau rouge): Doyen des maîtres Jedi qui dirige le conseil
G.Y. Keycom (Humain): Chevalier Jedi, fils d'Alvadin et Mey Keycom
Anves Keycom (Humain): Chevalier Jedi, fils d'Alvadin et Mey Keycom
Allaïs (Humain): Padawan, converti au côté obscur
Dark Palaïs (Humain): Seigneur Sith
Dark Molten (Humain): Seigneur Sith
Keishera Tobariel(Humaine): Chevalier Jedi
Jaras Byamun (Humain): Chevalier Jedi

Prologue


En l'an 1077, un jeune homme de 16 ans, du nom de Dark Metais, puissant adepte du côté obscur, retrouve quelque chose qui pourrait l'aider: Le costume de Dark Vador, disciple de l'Empereur Dark Sidious, mort en l'an 4. Metais réussit, grâce à la magie Sith, à rendre ce costume (Qui ne s'était pas consumé lors de l'incinération d'Anakin Skywalker) particulier: Dark Metais parvient à ressusciter et enfermer l'esprit de Dark Vador dans ce costume, et à le rendre quasi-indestructible. Même le feu ne pourrait tuer celui qui portera ce costume, possédé par Vador, l'élu des Sith.
Metais a pour projet de créer un nouvel Empire qu'il compte diriger afin de fonder une galaxie à son image, et surtout, d'y former des Sith pour faire régner la terreur et détruire toute éventuelle alliance rebelle.
Il surveille donc de près le nouvel Ordre Jedi pendant quelques mois, et repère un Padawan de 15 ans, Alvadin Keycom, que Metais décide de choisir pour devenir son disciple et porter ce costume. Il réussit à convaincre facilement ce jeune Padawan à passer du côté obscur, Alvadin étant torturé par la peur de mourir au plus profond de son âme. Il lui promet ainsi une vie éternelle avec le costume de Vador qui empêche la vieillesse grâce à sa version améliorée par Dark Metais.
Alvadin s'empare du costume et tue alors de nombreux Jedi, hanté par l'esprit de Vador, et cache son identité aux Jedi, qui n'arrivent pas à savoir qui est ce dangereux Sith sous le masque...
Parallèlement, âgé de seulement 21 ans, Metais réussit par un puissant coup d'État à former son Empire. Mais curieusement, il tient à ce que l'Ordre Jedi reste là où il est, mais à la condition qu'ils ne trahissent pas l'Empire malgré leur foi en la République. Metais entreprend également de fonder un Ordre Sith, situé comme le nouvel Ordre Jedi sur la planète de Coruscant.
Tout se déroule comme prévu, jusqu'à ce qu'à l'âge de 25 ans, Alvadin tombe amoureux d'une jeune Jedi, Mey. Ils se marient alors secrètement et ont une enfant qu'ils appellent Jess. Mey a failli être exclue des Chevaliers Jedi, mais Maître Yad, qui dirige à présent le conseil des Jedi, annule finalement son renvoi, estimant qu'il n'est pas dangereux pour elle d'avoir une vie familiale.
Hors, une perturbation dans la Force se fait sentir. Mey est de nouveau enceinte à la fin de l'année, de jumeaux cette fois-ci, mais ceux-ci n'ont pas de père biologique. Ils sont conçus par les Midi-Chloriens: Les nouveaux élus.
En effet, Yad, âgé de 300 ans, avait ressenti un siècle plus tôt que deux nouveaux élus pourraient naître, tout comme Anakin Skywalker est né plus de mille ans avant... Sauf que jusque là, il n'y croyait pas. Ces élus pourraient malgré tout être de bons Jedi.
Durant cette période, Vador et Metais se battent à coup d'éclairs de force, un duel où l'Empereur est défiguré et où Vador s'en sort avec une cicatrice maudite. Une cicatrice héréditaire, que les nouveaux élus auront aussi. Cette punition impériale a également pour but de servir à Metais et à Vador pour reconnaître facilement les nouveaux élus, qui naissent avec cette cicatrice et qu'Alvadin baptise G.Y. et Anves Keycom.
Un terrible jour où la haine se trouve à son comble, Vador tue Mey et Jess de la lame rouge de son sabre laser, mais n'arrive pas à retrouver G.Y. Et Anves, en vain...
Secrètement, Maître Yad sauve Jess en imprégnant son âme de la Force. C'est donc le spectre fantomatique de Jess, mille fois plus puissant que la petite fille de 5 ans qu'elle était, qui forme les deux jeunes élus à l'art Jedi. Alvadin reconnait officiellement être un Seigneur Sith, et rejoint l'Empereur Metais quelques années plus tard.
En l'an 1112, les deux Chevaliers Jedi G.Y. et Anves sont prêts à affronter leur père, et se dirigent, à l'aide de leur chasseur Jedi V-143, vers le Star Sith Destroyer, situé dans un système à 20 parsecs de celui de Coruscant....
Modifié en dernier par Guiis Becom le Mer 28 Juil 2010 - 21:12, modifié 3 fois.
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Dark Sheep » Mer 28 Juil 2010 - 10:03   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Salut à toi, écrivain de lumière.
Je viens de lire ton prologue ; avant toute chose je précise que je ne suis pas du tout calé ni vraiment attiré par tout ce qui est "post saga", je l'ai donc lu par curiosité.

Je trouve qu'il se passe beaucoup de choses dans ton prologue, et je me pose des questions en le lisant.
En tout cas ton New Vader a plus de chance que l'original, il semble pouvoir enlever son costume. Par contre je ne suis pas persuadé que l'esprit de Vador corrompe le porteur, mais c'est ton histoire donc c'est toi qui choisis.

Je ne jugerai pas sur le prologue, je lirai sans doute le premier chapitre que tu posteras pour vraiment me faire une idée sur ton histoire.

Bon courage pour ta suite :jap:

PS : c'est bien de redonner vie à une histoire d'enfance, fais-toi plaisir, c'est certainement le plus important. :wink:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Guiis Becom » Mer 28 Juil 2010 - 18:36   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Dark Sheep a écrit:Salut à toi, écrivain de lumière.
Je viens de lire ton prologue ; avant toute chose je précise que je ne suis pas du tout calé ni vraiment attiré par tout ce qui est "post saga", je l'ai donc lu par curiosité.

Je trouve qu'il se passe beaucoup de choses dans ton prologue, et je me pose des questions en le lisant.
En tout cas ton New Vader a plus de chance que l'original, il semble pouvoir enlever son costume. Par contre je ne suis pas persuadé que l'esprit de Vador corrompe le porteur, mais c'est ton histoire donc c'est toi qui choisis.

Je ne jugerai pas sur le prologue, je lirai sans doute le premier chapitre que tu posteras pour vraiment me faire une idée sur ton histoire.

Bon courage pour ta suite :jap:

PS : c'est bien de redonner vie à une histoire d'enfance, fais-toi plaisir, c'est certainement le plus important. :wink:


Bonjour oui malheureusement il se passe beaucoup de choses, mais c'est comme ça que je le voyais étant petit... Qu'il y ait un passé chargé. D'où le long prologue. Pour Vador oui c'est de la pure imagination, dans le contexte de ma fan-fic, Metais aurait "retapé" le costume. C'est devenu maintenant un simple costume comme on mettrait pour Halloween et non pour des fonctions vitales, sauf que le costume est "possedé" par l'esprit du Sith qu'était Dark Vador et s'empare de quiconque portera le costume (Dès qu'on le met on a la respiration et la voix du Sith qui pense, s'exprime à notre place et bouge à notre place...), en plus, on ne vieillit pas sous ce costume. C'est le côté "magique" de ce que mon imagination voulait que soit le futur de l'univers de Star Wars
Je te l'accorde, c'est pas facile à piger et tout, c'est vraiment imaginaire, comme j'avais peur de faire un prologue trop long je n'ai pas trop éclairci ce sujet.
Si c'est si éloigné de la saga, c'est parce que j'ai voulu qu'il y est une sorte de cohérence par rapport aux passages de Fan-Fictions Infinities que j'ai pu lire... Pour que ça semble à tous un peu plus possible.
Sinon merci beaucoup pour ton avis, je trouve ça très constructif.

PS: Moi aussi je suis franchement pas calé dans l'UE, avant, pendant, ou après la saga... J'essaye de lire le roman L'épreuve du Jedi en ce moment mais c'est galère...

Pour le premier chapitre, il arrive bientôt, mes idées sont presque au point pour pouvoir écrire...
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Notsil » Mer 28 Juil 2010 - 20:49   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Un bon prologue qui résume bien les évènements ^^ Bon j'ai quelques soucis avec l'alternance de temps présent/passé par contre ;)
Le ptit point négatif que je vois pour l'instant, c'est le gars qui a pour prénom "G.Y", c'est malheureux mais ça me fait penser direct à GI joe ^^

A voir sur la suite ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2418
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Guiis Becom » Mer 28 Juil 2010 - 21:00   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Notsil a écrit:Un bon prologue qui résume bien les évènements ^^ Bon j'ai quelques soucis avec l'alternance de temps présent/passé par contre ;)
Le ptit point négatif que je vois pour l'instant, c'est le gars qui a pour prénom "G.Y", c'est malheureux mais ça me fait penser direct à GI joe ^^

A voir sur la suite ;)


L'alternance du présent et du passé j'ai essayé de le corriger au mieux, la première version était pire! C'est mon soucis, j'ai toujours eu de très bonnes notes en rédaction mais y'avait toujours un truc dans les temps qui clochait, j'essaierai de faire tous mes chapitres au présent et futur, le peu de passé qu'il y aura sera pour d'éventuels retour en arrière. Pour le prénom, oui, ça fait bizarre, je le sais. Mais c'est volontaire. Par la suite, je dévoilerai son vrai prénom (Un prénom composé), si ça reste G.Y. pour le moment, c'est pour un léger détail de l'histoire... Patience ^^...

Edit: J'ai relu et recorrigé mes erreurs de temps, je tâcherai à faire cela pour chaque chapitre à venir avant de le poster sur le forum.

PS: Ca me fait vraiment très plaisir d'avoir des commentaires assez positifs... Je n'm'y attendais pas.
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Guiis Becom » Jeu 29 Juil 2010 - 0:12   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Chapitre 1
Le chemin qui mène à la haine


- Ce n'est pas un peu dangereux de voler à cette vitesse?
- Non, ne t'inquiète pas Anves, on ne risque pas de croiser beaucoup de monde!
Une flotte de chasseurs Jedi s'anime au dessus de Coruscant. Anves et G.Y., eux, volent rapidement dans la galaxie. Ils doivent pénétrer discrètement dans le Star Sith Destroyer. Ils doivent affronter Vador et réveiller leur père qui sommeille dans le costume du Sith. Tel est leur destin. Mais tout est mouvementé dans la galaxie. Un chasseur TIE-9 se rapproche du chasseur de G.Y. avec une vitesse fulgurante. Un chasseur TIE-9 tire sur le chasseur de G.Y., un tir que le Jedi esquive. Le Jedi tire sur le chasseur TIE-9 en question. Le chasseur TIE-9 explose. Anves, quant à lui, joue avec la vitesse lumière de son appareil, en l'activant dès qu'il croise ce type de vaisseaux ennemis. Tout se déroule comme prévu, les deux jeunes hommes aperçoivent enfin le gigantesque Star Sith Destroyer, monstrueux vaisseau grisâtre aux formes complexes, tandis que quelques chasseurs Jedi veillent à détruire le peu de chasseurs TIE-9 qui essaye de s'infiltrer dans cette escadrille aux couleurs du côté clair.

***


- Ils ont l'air puissants, Maître... s'exclame calmement Vador en regardant à travers une vitre du Star Sith Destroyer.
L'empereur Metais, tranquillement assis sur son trône impérial, jeta un coup d'œil à la silhouette noire de son apprenti et répondit très fermement:
- Ils ne valent rien, je peux vous l'assurer. L'Ordre Jedi de la Lumière, c'est bien comme cela que je l'ai baptisé, non? La Lumière ne peut battre le côté obscur, l'Ordre de l'Ombre. Notre Ordre.
- Oui, certes, mais vous ne pouvez admettre que cette opération Jedi est sans risque pour nous.
- Le côté obscur l'emportera. Les vulgaires soldats qui pilotent les chasseurs TIE-9 sont juste là pour faire diversion. Ce n'est que le début. Après, leur escadrille sera facilement détruite, une fois les lasers Shadow 3 en place. Ce n'est qu'un échauffement pour nous, c'est déjà la fin pour eux.
Vador marche à travers la salle, perplexe, près des écrans de contrôle, et continue la conversation avec Dark Metais.
- Et les garçons? La Force est avec eux. Je le sens. Ils sont puissants. Grâce aux archives Jedi, j'ai pu remarquer qu'Anves était très intelligent et s'est spécialisé dans l'art électrique. Il se débrouille très bien au combat, et est un fin stratège. C'est d'ailleurs lui qui a mis sur pied cette idée d'escadrille. Il avait juste « oublié » qu'en aucun cas l'Empire ignore quand les Jedi décident de mettre en place une rébellion. Gennei-Ylume, quant à lui, me déçoit déjà à ne pas conserver le prénom qu'Alvadin lui a donné et préférer des initiales, ce prénom définit pourtant bien son pouvoir: Le feu. L'illusion du feu.
- Mais c'est aussi le point faible d'un Jedi: Ne maîtriser qu'un élément à travers la force. Au fil des années, les Jedi ont appris à maîtriser les éclairs de force sans avoir recours à la haine, mais également à maîtriser le feu, la glace, l'eau, les végétaux, et l'air. Mais chaque Jedi ne maîtrise qu'un élément. Un Sith, lui, a un pouvoir illimité. Il peut tout contrôler, l'air, les végétaux, l'eau, la glace, le feu, mais aussi, si sa puissance et sa connaissance du côté obscur le lui permet, à contrôler la vie éternelle, le temps, les planètes, et même... Une galaxie.
Lorsqu'il prononce cette phrase, les yeux du Sith semblent s'illuminer, jamais le jaune et le rouge de ses yeux n'eurent été si expressifs.

***


A bord du vaisseau TC18, immobilisé dans l'espace au dessus des nuages de Theed, Keishera Tobariel ne se sent pas bien. Elle a froid. La jolie Jedi interrompt malgré elle Maître Yad dans sa méditation, troublé par la crainte que ressent Keishera.
- Quelque chose ne va pas? s'exclame le Maître Jedi.
- Non... Non. Je n'aime juste pas cette initiative de rébellion.
- As-tu dit une rébellion? Cette opération n'en est pas une, en réalité.
- Du camouflage donc? Juste pour masquer l'épreuve d'Anves et G.Y.? Cela ne me paraît pas crédible. Il y a autre chose Maître, je le sais. Inutile de me mentir.
- La vérité est ailleurs. Cette fausse opération sert également de test. Si un jour nous tentons de renverser l'Empire bien sûr.
- Mais vous savez comme moi que d'après la Loi impériale, « Aucun acte de rébellion ne sera toléré au sein de l'Empire galactique ». Nous risquons notre vie en faisant ça!
- Non, ce n'est pas ce que l'Empereur désire. Dark Metais aime les combats. Il veut seulement combattre, voilà pourquoi il a tenu à ce que l'Ordre Jedi ne s'effondre pas. Nous avons laissé nos plus jeunes Padawan dans la salle d'entraînement et à la bibliothèque. Tout se déroulera sans peine, cesse donc de t'en faire à ce sujet.
- Le sénateur Hoperis ne nous aidera pas dans cette mission.
- Je crois en ce sénateur. C'est peut-être notre seul espoir politique. Tu le sais toi-même.
- Si vous le pensez, Maître...
En effet, au Sénat impérial, Hoperis s'est révélé être un humaniste confirmé. Selon lui, l'Empire pourrait finir par appliquer un régime plus démocratique que totalitaire. Seuls Maître Yad et Jaras Byamun croient en lui et son programme politique, trop « prometteur » pour Keishera.

***


Pendant ce temps, G.Y. et Anves se posent à bord de l'imposant Star Sith Destroyer...
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Mitth'raw Nuruodo » Jeu 29 Juil 2010 - 10:49   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Bon, qu'il s'agisse d'Infinities ou d'histoires se déroulant trop longtemps après la saga, ce n'est généralement pas mon truc, mais j'ai quand même pris le temps de lire le début de celle-là pour te dire ce que j'en pense.

Sur le fond, tu fais bien de préciser que tu as imaginé tout ça quand tu étais petit, parce que franchement, c'est imaginatif, mais... Tiré par les cheveux. Après, ça a quand même un intérêt si on sait que tu retranscrit avec une écriture sérieuse une histoire que tu as imaginé enfant; soit dit en passant, il m'arrive aussi de reprendre de vieilles idées des histoires que j'écrivais ou simplement imaginait quand j'avais dix ou onze ans, même si l'ensemble était aussi tiré par les cheveux, il y avait quand même des choses exploitables, un peu comme George Lucas qui a pioché dans les brouillons du scénario de l'Episode IV pour la prélogie.

Sur la forme, il y a un truc à changer impérativement: fais des phrases moins courtes! On me fait souvent le reproche inverse et il est peut-être justifié, mais je t'assure que là, c'est vraiment difficile à suivre tellement c'est haché. A part ça, pas de reproches majeurs, si ce n'est des dialogues peut-être un peu "filmesques" (je n'aime pas les dialogues des films, moi^^), mais difficile d'en juger pour l'instant.

Voilà, bonne continuation.
"Ma chérie, ma chérie, je vis en toi ; et je t'aime si fort que tu accepterais de mourir pour moi." (Carmilla, Sheridan le Fanu)
Mitth'raw Nuruodo
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5589
Enregistré le: 16 Sep 2007
Localisation: Plongé dans le monde de l'eau et des ténèbres, bientôt perdu pour celui de l'air et de la lumière...
 

Messagepar Dark Sheep » Jeu 29 Juil 2010 - 11:36   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Ben ça y est, tu t'es lancé là !

Tu as choisi de nous faire commencer directement dans l'action, c'est une méthode intéressante et que j'aime bien, personnellement c'est ce que j'ai fait aussi avec mon histoire en cours. On va découvrir les personnages au fur et à mesure de la progression de l'histoire.
Par contre niveau construction fait attention il te reste des "passés" parmi les présents, ça doit venir du fait que dis avoir construit ton histoire au passé à l'origine.
Et toujours niveau construction, tes phrases sont souvent très concises, va falloir que je m'y habitue si tu comptes rester sur ce style ; allez, j'attends ta suite pour en savoir plus, ce n'est que le début et on ne peut pas dire grand-chose pour l'instant si ce n'est qu'il va sans doute se passer des choses ! :)
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Guiis Becom » Jeu 29 Juil 2010 - 13:16   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Merci pour vos avis et conseils, je m'appliquerai plus aux chapitres suivants pour les phrases qui sont ici trop courtes.
Par contre pour le style Passé/Présent, j'espère que ça ne déstabilise pas trop, c'est un peu pour en dévoiler toujours un peu plus. Il faut que j'enrichisse un peu mon vocabulaire pour rallonger les phrases que j'ai en tête, et j'essaierai d'être un peu plus précis des fois.
Tiré par les cheveux, ça oui :wink: , dans mon imagination de gamin, Star Wars devenait très fantaisiste... :roll:
J'ai quand même changé pas mal de choses. Le prologue, c'est mon imagination de gosse, et encore, le côté politique que j'essaierai d'aborder suffisamment dans ma fan-fiction n'existait pas à cette époque. La suite de l'histoire, ce sont des idées qui sont venues il n'y a pas longtemps, et un peu aussi de ce que je voulais que deviennent les personnages étant petit.
Je prendrai mon temps pour le second chapitre pour qu'il soit le plus réussi possible.
Pour les dialogues de films, ne t'en fais pas, il y aura plus de récit par la suite! Je me suis dis que ça serait une introduction pas trop mal de montrer le point de vue de personnages plus ou moins éloignés dans de différentes situations.
Ça deviendra plus psychologique plus tard!

PS: Petite anecdote pour le prénom en initiales. Comme vous l'avez vu dans le chapitre, son vrai prénom est un prénom composé de deux mots dans deux langues différentes que j'ai cherché hier sur le net. J'avais des idées des initiales depuis très longtemps et cherchais deux mots en langues différentes qui pourrait convenir à la personnalité de ce personnage.
Gennei signifie (Si je ne me trompe pas) illusion en Japonnais.
Pour le deuxième mot, je me suis amusé à chercher hier le mot feu dans diverses langues. J'ai gardé le Y que j'avais prévu pour l'initiale de son prénom et rajouté le mot Lume (Feu en galicien).
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Guiis Becom » Ven 30 Juil 2010 - 1:01   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Chapitre 2
La puissance de l'Ombre


Les deux Jedi sautent de leur cockpit et allument leurs sabres laser en courant à toute vitesse en direction du bureau de l'Empereur situé quelques étages plus haut. Aucun soldat ne peut s'opposer à ces Jedi confirmés, qui dévient chaque tir de blaster à la perfection et anéantissent avec leurs sabres les quelques imperialtroopers survivants qui risqueraient d'annoncer leur arrivée au puissant Metais. Les Jedi sautent alors dans l'ascenseur et éteignent leurs sabres laser, puisque d'après leur code ils doivent se défendre et non attaquer les premiers.
L'ascenseur les mènent alors au bureau de l'Empereur, qui est en réalité une simple salle avec quelques gardes, des écrans de contrôles indiquant toute activité spatiale, et surtout Vador. La gorge nouée lorsque les portes de l'ascenseur s'ouvrent, Anves tente malgré tout de rester calme. G.Y., lui, sent la colère monter, une colère contre un Empereur dangereux et puissant, et une colère contre son père, qui a préféré exterminer une partie de sa famille pour vivre éternellement possédé par un vieil esprit du mal. G.Y. ne peut maintenant plus se contrôler, il allume son sabre laser et court tout droit sur l'Empereur, qui sourit sur son trône.
- G.Y., NON!!! hurle son frère.
Le Seigneur Vador, posté debout à une dizaine de mètres à côté de son maître, fit alors un salto arrière totalement maîtrisé à une vitesse fulgurante et touche alors le sol debout face à G.Y. en parant son attaque au sabre laser. Anves, lui, ne peut rester sans rien faire, il saute à côté de son frère afin de l'aider. Un combat sans merci entre les jeunes Jedi et le Sith s'engage alors, pendant que le trône de l'Empereur se met à léviter pour s'incruster dans un balcon au dessus d'eux, protégé par un miroir sans teint. Dark Metais assiste alors à ce combat acharné où il constate que les deux Jedi sont puissants malgré leur jeune âge. Les quatre gardes présents quittent la salle grâce au deuxième ascenseur situé près de la place du trône habituelle, tandis que les chocs entre sabres se multiplient.
Les combattants reculent près des écrans de contrôle tout en s'attaquant mutuellement. Vador manque son coup en détruisant de son sabre laser un écran et un interrupteur, les Jedi et le Sith sont donc à présent dans le noir, juste éclairés par la lumière de leurs sabres laser et des écrans de contrôle restants. G.Y. tente un coup fatal en sautant au dessus de Vador mais échoue, la rapidité du Seigneur des Sith lui donnant alors l'avantage. Dark Vador éloigne alors d'un coup de pied G.Y. puis envoie Anves violemment contre un mur avec des éclairs de Force maîtrisés. L'Empereur sourit alors en voyant Anves qui n'arrive pas à se relever de cette attaque. Aussitôt G.Y laisse sa haine exploser et envoie des éclairs de feu sur Vador, qui les évite avec justesse, laisse les flammes envahir une partie de la salle et prend alors la parole:
- Je sens monter ta colère, ne t'arrête pas là... Seule ta haine peut me détruire maintenant.
- Jamais!
G.Y. frappe à nouveau avec son sabre laser, inconscient du contre-sens entre ses propos et ses gestes. Il éjecte son père prisonnier de l'esprit Sith suprême d'un coup de pied lorsqu'Anves finit par se relever. Constatant les dégâts, le jeune homme au cœur empli de sagesse ordonne à son frère de s'arrêter et de partir. G.Y réalise alors que s'il ne se calme pas, le côté obscur finira par l'emporter. Les deux Jedi quittent rapidement la salle via l'ascenseur qui les a amené là et laissent le Seigneur Sith assommé sur le sol au milieu des flammes. Celui-ci reprend ses esprits, éteint son sabre laser et sert les poings. Il a échoué. Il n'a pas réussi à tuer ses ennemis ou à les convertir au côté obscur. Des imperialtroopers font leur entrée et éteignent le feu pendant que Dark Metais, observe, déçu également, son apprenti. Mais il sait à présent que G.Y a pour point faible d'être très susceptible et de laisser la haine l'envahir facilement. Ce Jedi pourrait devenir un puissant Seigneur Sith, il va falloir qu'il succombe...
Les deux Jedi quittent alors le Star Sith Destroyer et comprennent la Force est très puissante chez Dark Vador.

***


Les Jedi à bord du TC18 retournent à Theed et assistent à une grande réunion au sénat, qui se fait sans la direction de l'Empereur, remplacé par son serviteur Hytsha Seij. Maître Yad, Jaras Byamun et Keishera Tobariel (Malgré elle) écoutent avec attention le discours de leur espoir politique. Le sénateur Hoperis récite alors, en prenant soin d'insister sur les mots les plus importants:
- Représentants de la galaxie, je viens manifester ici le MÉCONTENTEMENT du peuple de Coruscant, notre peuple. En effet, il fait face à présent à une CRISE FINANCIÈRE importante, due aux impôts élevés exigés par l'Empereur Metais afin d'investir en ARMEMENT et autres investissements strictement INUTILES pour notre galaxie, qui mérite de connaître la PAIX. J'exige donc qu'une LOI soit votée concernant la BAISSE des impôts du peuple de Coruscant.
Peu applaudissent, le doute envahissant tout à coup l'esprit de chacun. Seij riposte alors, sûr de lui, malgré ses pouvoirs limités:
- Cette loi sera votée à votre guise, mais je préfère vous informer que son succès du côté impérial sera minime. Très minime. Ces investissements dans l'industrie spécialisée dans les vaisseaux de combat et dans de nombreuses armes sont nécessaires à un bon fonctionnement de la puissance galactique impériale. La priorité reste avant tout qu'aucune rébellion ne naisse dans la galaxie. L'empire fait de son mieux pour que l'effet de cette crise financière soit moindre.
- L'empire ne fera rien. reprend Hoperis. L'empire se fiche TOTALEMENT de son peuple, et cela est tout simplement INACCEPTABLE.
- Dans ce cas, navré de vous apprendre que votre place au sein du sénat sera discutée. dit le serviteur impérial avec fierté.
Les trois Jedi ont du mal à dissimuler leur peine. En tant que gardiens de la paix, ils se sentent coupables de ne pouvoir rien faire pour le peuple... Keishera regarde Yad et Jaras d'un air désolé avant de partir sans dire un mot. Jaras s'adresse alors à Maître Yad, avec une légère inquiétude:
- Il faut à tout prix organiser une nouvelle réunion au Conseil. Cela devient vraiment nécessaire.

***


Quelques jours plus tard, au Conseil Jedi, où siègent Maître Yad, Jaras et Keishera, on convoque les deux élus. Ils se présentent alors dans la salle de réunion où le doyen des Jedi leur propose une « mission » qui les honore: Former un Padawan du nom d'Hallans qui vient de terminer son instruction avec lui. Un vrai défi pour ces élus qui ont donc dorénavant le statut de Maîtres. Les Jedi saluent Maître Yad et quittent la salle.
- Quel défi! Ce Hallans a quinze ans, comment apprendre ce que c'est d'être un Jedi à un adolescent? demande G.Y. d'un ton pessimiste à son frère.
- Il faut justement lui enseigner quelque chose que tu ne connais pas, la patience. Il sera un bon apprenti ne t'en fais pas, les Jedi sont disciplinés, adolescents ou non.
- J'ai moi-même eu quinze ans et s'il y a bien un âge où on est têtu et impatient, c'est bien cet âge-là!
- Cesse donc de prendre ton cas pour une généralité. Cet enseignement sera très certainement une expérience intéressante. Qui sait quel élément il maîtrise?
- J'en sais rien, mais ce que je sais, c'est que s'il se comporte mal, je vais l'accueillir à coup de flammes!
- Cesse donc d'être pessimiste à ce point, cela serait ignoble de ta part de lui faire ça. Tu es un Jedi, ne l'oublie pas!
Anves s'inquiète réellement du comportement récent de G.Y.. Le frère qui prétend tout savoir de l'adolescence, lui, se rend compte qu'il manifeste bien trop fortement une simple légère appréhension.

***


- Il est temps de commencer cette réunion à propos de la crise et de l'insuccès du sénateur Hoperis de la semaine dernière... démarra Maître Yad.
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 30 Juil 2010 - 10:23   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Tu sembles reprendre les voies de la trilogie originale, avec l'idée du seigneur noir cherchant à séduire le fils pour remplacer le père... fais attention à ton style "phrases courtes", ça donne l'impression de lire un storyboard, si tu peux développer un peu tout ce qui se passe ton histoire y gagnera, même si ça te prend plus de temps à écrire...
tu verras, d'une part tes lecteurs se situeront mieux puisque tu exprimeras plus en détails ton imagination, et de ce fait il prendront plus de plaisir à s'y plonger... et tu prendras plus de plaisir à voir ton rêve se matérialiser en mots, et à le vivre en l'écrivant, ET à le faire partager.

Ca c'était pour la forme, pour le fond maintenant, je t'avoue que je reste perplexe devant le petit tour et puis s'en vont de tes jumeaux dans le croiseur sith...

Pour ce qui est du nom en initiales, je me permets aussi de dire que malgré l'idée intéressante de la signification du nom (j'aime assez ce genre de principe, je cherche moi même un peu ça... ) je ne peux m'empêcher de me poser à chaque fois des questions, par exemple quand je lis :

Guiis Becom a écrit:- G.Y., NON!!! hurle son frère

-> je me demande comment je dois le dire :D "gé igrèque non !" ou " dji ouaille non !" ... toi, en tant qu'auteur, tu souhaites qu'on le lise comment ?

Pour ma part, je vais encore continuer de suivre ton histoire pour voir comment elle évolue, et comment tu évolues :wink:

Allez, au boulot pour ta suite, même si elle n'arrive pas aujourd'hui ni demain.
:jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Guiis Becom » Ven 30 Juil 2010 - 10:36   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Dark Sheep a écrit:Tu sembles reprendre les voies de la trilogie originale, avec l'idée du seigneur noir cherchant à séduire le fils pour remplacer le père... fais attention à ton style "phrases courtes", ça donne l'impression de lire un storyboard, si tu peux développer un peu tout ce qui se passe ton histoire y gagnera, même si ça te prend plus de temps à écrire...
tu verras, d'une part tes lecteurs se situeront mieux puisque tu exprimeras plus en détails ton imagination, et de ce fait il prendront plus de plaisir à s'y plonger... et tu prendras plus de plaisir à voir ton rêve se matérialiser en mots, et à le vivre en l'écrivant, ET à le faire partager.

Ca c'était pour la forme, pour le fond maintenant, je t'avoue que je reste perplexe devant le petit tour et puis s'en vont de tes jumeaux dans le croiseur sith...

Pour ce qui est du nom en initiales, je me permets aussi de dire que malgré l'idée intéressante de la signification du nom (j'aime assez ce genre de principe, je cherche moi même un peu ça... ) je ne peux m'empêcher de me poser à chaque fois des questions, par exemple quand je lis :

Guiis Becom a écrit:- G.Y., NON!!! hurle son frère

-> je me demande comment je dois le dire :D "gé igrèque non !" ou " dji ouaille non !" ... toi, en tant qu'auteur, tu souhaites qu'on le lise comment ?

Pour ma part, je vais encore continuer de suivre ton histoire pour voir comment elle évolue, et comment tu évolues :wink:

Allez, au boulot pour ta suite, même si elle n'arrive pas aujourd'hui ni demain.
:jap:


Désolé pour le côté Story-Board, je vais lire quelques fan-fictions et un peu des deux romans Star Wars que j'ai pour m'inspirer du style d'écriture... Je détaillerai plus. Le petit soucis, c'est que je manque un peu de vocabulaire descriptif dans l'univers de Star Wars...
Et comme tu le dis, y'a un petit clin d'œil à la trilogie, j'essaye également quand j'écris ce que dit Vador que ça soit cohérent par rapport à ce que le Dark Vador de la trilogie disait et pensait... C'est un peu un mélange des deux trilogies avec de l'imagination tirée par les cheveux en plus et de nouveaux personnages.
Le petit tour et puis s'en vont, oui, c'est bizarre, je sais, mais ils parviennent à fuire, de toute façon à part l'Empereur ou Vador, tous les "habitants" du Star Sith Destroyer sont assez simples à battre ou/et à manipuler. C'est ce genre de détails que je devrais ajouter au récit, en effet. Je ferai en sorte de faire toujours mieux au chapitre que je suis en train d'écrire qu'au précédent, au bout d'un moment, ça devrait être assez égal...

Pour le prénom du personnage, je pensais aux initiales à l'anglaise :wink: .
Merci beaucoup pour tes conseils qui sont bons à prendre et pour avoir lu mon début d'histoire.
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Dark Sheep » Ven 30 Juil 2010 - 13:29   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Guiis Becom a écrit:Merci beaucoup pour tes conseils qui sont bons à prendre et pour avoir lu mon début d'histoire.

-> pas de quoi, c'est le principe du forum :wink:

Pour ce qui est du petit tour et puis s'en vont en fait je ne voulais pas tant dire que ça me choque que les jedi puissent accéder à la salle impériale voire en repartir sans que les zbires de bases de les gênent, en fait ce que je voulais dire c'est vraiment et simplement que j'ai l'impression qu'ils viennent faire un tour pour le fun...
Pour t'aider à voir ce que je veux dire je te propose de te poser les questions suivantes :
- pourquoi tes personnages, les jumeaux, vont-ils à bord du Star Sith Destroyer, quel est le but de leur action (périlleuse puisque ça doit être un vaisseau puissant avec à son bord les deux plus puissants sith) ?
- que font ils concrètement lorsqu'ils sont à bord ? Quand ils en partent, qu'ont-ils accompli ? Est-ce en accord avec le but initial qu'ils s'étaient fixé ?

Personnellement je ne suis pas certain de pouvoir répondre à la première, quant à la deuxième je dirais qu'ils font un aller-retour entre leur appareil et le bureau de l'empereur, sans même prendre le temps de dire bonjour... et qu'en repartant ils n'ont rien "gagné". Tu dis faire un mélange des deux trilogies, je le vois bien puisque ça n'est pas sans rappeler le début de l'épisode III ; mais souviens-toi, dans La Revanche des Sith, les deux jedi viennent tout de même libérer le chancelier, et ils "repartent" avec... dans ton cas, le but était-il de vaincre Vador et l'empereur ? Ils auraient pu vaincre Vador, peut-être enlever le costume de leur père... enfin je ne sais pas trop.
C'est ce que je voulais dire par "faire un tour" ; je ne doute pas qu'il y ait de l'idée derrière, j'aimerais juste bien qu'elle apparaisse aussi "devant" :wink:

Après, pour ce qui est du style "concis", disons que le vocabulaire de SW c'est bien, mais ce qu'il faut c'est surtout que tu prennes le temps de décrire ce que tu "vois" :
Guiis Becom a écrit:Vador manque son coup en détruisant de son sabre laser un écran et un interrupteur, les Jedi et le Sith sont donc à présent dans le noir, juste éclairés par la lumière de leurs sabres laser et des écrans de contrôle restants.

-> la par exemple tu nous le décris, pour ma part mon imagination recrée quelque chose qui doit ressembler à ce que tu "vois".
Après on peut toujours développer plus, et même cette phrase que je viens de citer reste "concise", tu peux nous dire si le coup de Vador est puissant, rapide, aérien... tu peux nous dire si le coup de sabre dans la console de commande produit des étincelles, du bruit... ils sont finalement dans le noir, éclairés uniquement par les sabres et les voyant lumineux et autres écrans, ok, décris nous peut-être les grands mouvements de sabres qui colorent l'air, le calme de la pièce seulement troublée par le bruit des laser qui bourdonnent, les éclats que produisent les chocs entre les sabre... que voit-on par les hublots, s'il y en a ?
En gros, tout est dans ta tête, c'est ça la force de l'écriture, c'est que tu n'as qu'à laisser couler ton imagination !
Dis nous ce que tu vois, ce que tu entends, ce que tu sens et ressens ?

Tu sais que pour ma part je n'ai même aucune idée de la couleur des sabres laser de tes personnages ?

Là ce que tu fais pourrait suffire pour faire un fanfilm, presque... pour ma part j'avais écrit une histoire que je voulais faire en fanfilm (à l'origine) en ce moment je la poste, elle a presque cinq ans, elle est terminée, mais je ne la poste pas telle quelle, parce qu'elle ressemble un peu à ce que tu écris ; elle décrit l'action, tout simplement. Je passe du temps à la rendre "lisible" plus que "visible".
Il y a du potentiel dans ton histoire, elle a un petit corps, il lui manque sans doute l'étincelle, l'âme ; donne lui et le corps suivra...

Allez, je pense que j'ai déjà trop écrit là, je vais passer pour un type lourd :transpire:
Donc ce que tu dois retenir c'est :
DEMANDE TOI CE QUE TU RESSENS, CE QUE TU VOIS... COMMUNIQUES NOUS TOUT ÇA !
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Notsil » Ven 30 Juil 2010 - 16:36   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Y'a des idées ;)

Sur ce passage, comme Dark Sheep, j'ai du mal à comprendre le pourquoi de leur incursion chez l'empereur et Metais (qui garde un rôle finalement assez passif, lui aussi). Ils venaient avec l'intention de le vaincre, ils se prennent une méchante raclée, et l'un des frères préfère battre en retraire plutôt que prendre le risque de son copain plonge dans le CO (ça c'est bien vu). Mais vu le temps que leur a pris leur préparation, il parait étrange qu'ils n'aient pu s'attendre à cette résistance.

Du coup, je ne pige pas pourquoi on leur colle un padawan sur la fin. Ok les Jedi ont le devoir de transmettre leur savoir, mais si le but ultime des deux frères est bien de combattre et tuer l'Empereur (voir rédempter leur père - tiens, ce verbe n'existe pas ^^), j'ai peur que le pauvre padawan ne devienne un boulet :p
Ceci dit, il pourrait aussi aider G.Y. à domestiquer ses pulsions colériques, un bon moyen pour qu'il prenne conscience qu'il est sur le fil du rasoir ;)

Ton histoire est sympa, et travailler sa forme ne pourra être que bénéfique ;) Après, chacun possède son style propre, ta concision n'est pas forcément un défaut, elle te permet aussi d'aller à l'essentiel ; il suffit de trouver l'équilibre :p
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2418
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Guiis Becom » Ven 30 Juil 2010 - 16:55   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Dark Sheep a écrit:Pour ce qui est du petit tour et puis s'en vont en fait je ne voulais pas tant dire que ça me choque que les jedi puissent accéder à la salle impériale voire en repartir sans que les zbires de bases de les gênent, en fait ce que je voulais dire c'est vraiment et simplement que j'ai l'impression qu'ils viennent faire un tour pour le fun...
Pour t'aider à voir ce que je veux dire je te propose de te poser les questions suivantes :
- pourquoi tes personnages, les jumeaux, vont-ils à bord du Star Sith Destroyer, quel est le but de leur action (périlleuse puisque ça doit être un vaisseau puissant avec à son bord les deux plus puissants sith) ?
- que font ils concrètement lorsqu'ils sont à bord ? Quand ils en partent, qu'ont-ils accompli ? Est-ce en accord avec le but initial qu'ils s'étaient fixé ?


Ce sera dit en partie dans le Chapitre 3. C'est assez volontaire de laisser un peu de mystère au début, pour qu'ensuite on en sache plus. Et merci pour tes autres remarques, elles sont intéressantes, et j'essaierai d'écrire mon prochain chapitre en plusieurs étapes au lieu de passer une demi-heure dessus et d'avoir un résultat moins bon que si j'y travaille plusieurs jours.
Pour la couleur des sabres, ça sera précisé dans un autre combat (Comme vous vous en doutez après une raclée pareille, revenir est presque une évidence).

Notsil a écrit:Y'a des idées ;)

Sur ce passage, comme Dark Sheep, j'ai du mal à comprendre le pourquoi de leur incursion chez l'empereur et Metais (qui garde un rôle finalement assez passif, lui aussi). Ils venaient avec l'intention de le vaincre, ils se prennent une méchante raclée, et l'un des frères préfère battre en retraire plutôt que prendre le risque de son copain plonge dans le CO (ça c'est bien vu). Mais vu le temps que leur a pris leur préparation, il parait étrange qu'ils n'aient pu s'attendre à cette résistance.

Du coup, je ne pige pas pourquoi on leur colle un padawan sur la fin. Ok les Jedi ont le devoir de transmettre leur savoir, mais si le but ultime des deux frères est bien de combattre et tuer l'Empereur (voir rédempter leur père - tiens, ce verbe n'existe pas ^^), j'ai peur que le pauvre padawan ne devienne un boulet :p
Ceci dit, il pourrait aussi aider G.Y. à domestiquer ses pulsions colériques, un bon moyen pour qu'il prenne conscience qu'il est sur le fil du rasoir ;)

Ton histoire est sympa, et travailler sa forme ne pourra être que bénéfique ;) Après, chacun possède son style propre, ta concision n'est pas forcément un défaut, elle te permet aussi d'aller à l'essentiel ; il suffit de trouver l'équilibre :p


En réalité ils sont très bien formés, c'est juste que la puissance de Vador est vraiment supérieure à la leur. Mais dans le Chapitre 1, Vador sous-entend qu'il les a étudié, dans leur style de combat, entre autre... Évidemment, j'ai oublié de le préciser de manière plus visible dans le récit et j'en suis désolé... Et leur préparation n'est pas si longue que ça au final...Ils ont 19 ans dans le récit (J'avais fait des tas de calculs pour que côté dates ça coïncide donc leur âge devrait être le bon.), l'âge où 1130 ans auparavant, on était encore un Padawan. Hors, dans mon imagination, la puissance des Jedi (Et des Sith) a évolué au cours du temps, une autre précision que j'ai oublié de mettre dans le récit.
Pour le Padawan, tu ne peux même pas imaginer le futur que je lui prévois... (Ce personnage est dans ma tête depuis environ 8 ans). Il sera dit dans le prochain chapitre également pourquoi on les a chargé de s'occuper d'un Padawan après un tel échec.
Mais ça sera bientôt réglé. Le prochain chapitre apportera des réponses. C'est promis :wink:

Les réponses à vos questions, je les ai très légèrement abordé dans le premier chapitre. La conversation entre Yad et Keishera introduit un peu la mission des deux Jedi.
Vous en saurez un peu plus au prochain chapitre. Il faut maintenant, comme tu le dis, que je trouve l'équilibre et arrive à laisser du mystère au lieu de donner une impression de "Il manque quelque chose" au lecteur.
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Guiis Becom » Mar 03 Aoû 2010 - 17:20   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Chapitre 3
La réunion de l'Ordre de la Lumière


Maître Yad engage avec cette phrase le débat de cette réunion du Conseil Jedi inattendue pour les quinze autres Maîtres Jedi présents. La salle du Conseil est aménagée de dix-neuf sièges disposés en cercle dont trois pour les meilleurs maîtres Jedi (Qui instruisent les Novices): Yad au centre, Keishera à sa droite, Jaras à sa gauche. La salle de réunion est spacieuse, et les couleurs bleues et grises dominent la salle, les couleurs « Jedi » exigées par l'Empereur Metais...
- Donc... Comme vous le savez, la crise financière que connaît le peuple devient presque insurmontable. Le sénateur Hoperis, aussi pacifiste soit-il, n'a pu convaincre l'Empire de revoir à la baisse les impôts des habitants de notre belle planète urbaine...
- Justement! enchaîne Maître Shyyk, le seul Jedi représentant l'espèce Hytshaa, qui est une très grande créature verdâtre à la petite tête et aux grands yeux bleus, qui montre son désaccord avec Maître Yad par un air légèrement agacé.
Personne ne peut faire quelque chose pour améliorer la situation des civils. Le seul moyen pour que les impôts diminuent est d'organiser une grande rébellion contre l'Empereur Dark Metais, mais ça, pardonnez-moi Maître Yad, vous n'arrivez décidément pas à le comprendre!
Aussitôt, un grand silence envahit la pièce. Keishera, partagée, décide donc de réagir aux propos de Shyyk intelligemment lorsque ce silence finit par devenir trop pesant.
- Je rejoins en partie Maître Shyyk, mais ne suis pas d'accord avec lui tout simplement parce qu'une rébellion ne fonctionnerait pas dans la politique dans laquelle nous vivons, ou plutôt devrais-je dire, dans laquelle nous sommes obligés de vivre. Il y a peut-être une meilleure solution. Je pense également que...
Le grand Maître Jaras l'interrompt:
- Je ne crains qu'il n'y ait pas mieux que ça, malheureusement... Une rébellion, pourquoi pas? Après tout...
- Je me permet de vous interrompre comme vous venez de le faire à mon égard, j'essayais de dire que je pense qu'une situation de rébellion est bien trop dangereuse pour nous. Après tout, l'opération de la semaine dernière a échouée. Pourquoi continuer sur un échec?
Yad n'est pour une fois pas en désaccord avec sa collègue. Pour la simple et bonne raison que ce qu'elle dit est sensé. Le Maître Jedi regrette soudainement de s'être servie de l'Épreuve Jedi des élus pour simuler une rébellion afin de préparer une opération bien réelle... Mais il préfère se taire. Il sent que ce point risque fort d'être abordé par la suite durant cette réunion. Les Jedi gardent tous le silence, seuls Shyyk, Keishera et Jaras ont l'air de vouloir participer. Les autres se reconnaissent plus ou moins dans les points de vue des trois Jedi.
- Un échec? Non. Vous oubliez le but de la mission. Les élus devaient affronter un ou plusieurs Sith, nous devions les former à cela avec du concret. Ils sont nos nouveaux espoirs concernant l'équilibre de la Force. Nous avons donc décidé de simuler par la même occasion une opération de rébellion pour effrayer l'Empereur et voir ce qu'il pourrait se produire si nous décidions un jour de mener une grande opération de rébellion... explique Maître Jaras Byamun.
- Les deux Jedi ont échoué en prenant la fuite! renchérit Keishera, vraisemblablement incomprise. Ils prennent la fuite et accèdent au rang de Maître, et ont un Padawan offert! Cela se fête, non? ironise la Jedi.
Alors que les autres Maîtres Jedi du Conseil sourient, Maître Yad prend enfin la parole:
- Le rang de Maître leur était accordé à partir du moment où ils s'en sortaient vivants. Je l'avais décidé ainsi. Ils ont échappé avec beaucoup de chance au sbires de l'Empereur, et c'était l'exploit que j'attendais, après le combat contre un Sith bien sûr. Vador et son Maître se sentent maintenant menacés. Il faudra donc les surprendre, par la défense bien sûr. Ils riposteront d'une manière ou d'une autre. Les élus seront un atout pour cette rébellion qui s'annonce titanesque. Je savais que l'Empereur et Vador les laisseraient plus ou moins partir avec facilité, c'est pourquoi je ne ressentais aucune inquiétude à bord du splendide croiseur TC18.
Les Jedi éclatent de rire à l'unisson face à cette petite touche d'humour de la part du doyen des Maîtres Jedi. Seul Shyyk prend cela au sérieux.
- Splendide? Ça?! Ce sont les couleurs exigées par l'Empereur qui envahissent notre Ordre et nos vaisseaux! Le bleu, le gris et le noir ne sont pas les couleurs d'un Jedi! Où est passé le beige « usé », le marron? Bien que Metais ait imposé cette couleur à notre code vestimentaire en nous forçant à porter nos habits Jedi aux couleurs marrons et noirs, il ne respecte pas nos anciennes couleurs... En 1000 ans, les chasseurs Jedi d'antan sont passé du rouge et jaune au bleu et gris, nos croiseurs du blanc éclatant au gris sinistre... Nos salles d'un beige sobre à ces couleurs tristes! Sombres! Comme leur Ordre, comme le côté obscur! D'ailleurs, ces couleurs tristes, les élus doivent les porter au quotidien avec leur garde-robe bleue et noire... Comme si leur cicatrice ne suffisait pas pour les repérer du premier coup d'œil! Désolé de revenir sur ce point à la quasi-totalité de nos réunions mais ce point me consterne!
- Toujours est-il qu'Hoperis a pour ainsi dire échoué, sa suggestion de vote de loi deviendra vite obsolète à cause de l'infâme embrigadement impérial, et le sénateur perdra sa place au sénat? ajoute Keishera avec tristesse.
- Hélas oui, mais ce ne sont pas ces paroles qui nous aideront à en terminer avec cette situation de crise...
Cette phrase de Jaras plombe définitivement l'ambiance et se prolonge d'un très long silence. Certains Jedi admirent la vue des vitres au dessus des sièges des autres, d'autres essaient de distinguer les vaisseaux qu'ils voient passer. Jusqu'à ce que Yad précise en détails ses prévisions concernant les élus jumeaux:
- Voilà mes projets. Les jumeaux s'assagiront avec la formation du jeune Hallans qui va d'ailleurs très bientôt fêter son seizième anniversaire. De cette façon, avec leur expérience, ils pourront faire comprendre à Hallans que les Sith sont très puissants et que se battre contre eux et très dangereux. Ce que l'adolescent n'arrivait pas à comprendre jusque là. Lui faire part de l'échec où ils ont pu mesurer la puissance de l'Ombre ne sera que bénéfique pour lui. J'en suis sûr. Après la « riposte » de Metais et de son apprenti, nous organiserons une rébellion défensive. Comment? J'ai revu récemment une amie du nom de Tan Wida sur Kamino. Sur ce petit système, ils sont passés progressivement de l'art du clonage à la fabrication rapide de droïdes de combats très sophistiqués. Je me disais juste que l'alliance entre tous les Jedi de plus de seize ans et une armée de droïdes pourrait suffire à la fin de l'Empire. Et nos élus masqueront leur cicatrice et enfileront des costumes Jedi classiques, avec un objectif simple: Qu'ils se fondent dans la masse avec simplicité, sans que Dark Metais ne les trouve.
- Il est clair que c'est bien trop dangereux et donc que je ne participerai pas à cette opération de rébellion si elle doit se faire de cette manière. Désolé de mon insatisfaction pour votre plan, Maître Yad, mais je préfère surveiller l'opération à bord du TC18 et intervenir en cas de danger. termine Shyyk, dépité.
- Comme vous le voudrez. C'est bien sûr une décision personnelle, je demande donc à ce que l'on vote pour que cette décision devienne réalité. Qui souhaite cela?
Douze mains se lèvent, puis, avec hésitations, trois autres. Dont celle de Keishera Tobariel et celle de Jaras Byamun, à la surprise générale.
- Très bien... Le conseil est levé! murmure Yad en observant Shyyk dont le visage montre un dégoût très prononcé pour les résultats du vote, pendant que les Maîtres Jedi quittent peu à peu la salle.
Quelques jours plus tard, Yad retourne sur le système Kamino un jour de pluie, où, depuis les salles industrielles très modernes aux lignes arrondies, là où tout est clair, beau et pur, Yad observe la fabrication d'un prototype de droïde de combat avec étonnement. La satisfaction du Maître Jedi se fait sentir devant un droïde très perfectionné, ressemblant presque à une sorte d'imperialtrooper mais à la couleur bleue et rouge, tranchant face au blanc cru des costumes des serviteurs de l'Empereur. Les yeux illuminés, Maître Yad demande alors qu'on reproduise ce droïde dix milliers d'exemplaires, histoire d'avoir une armée bien définie. Où la cacher? Yad le savait: La seule salle de l'ordre Jedi assez grande pour contenir l'armée, la seule qui ne soit pas surveillée par les caméras holographiques de surveillance de l'Empire, le Hangar à vaisseaux.

***


Pendant ce temps à Coruscant, dans la salle d'entraînement des Jedi, Anves et G.Y. apprennent quelques techniques de combat à leur premier Padawan Hallans...
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Guiis Becom » Mar 03 Aoû 2010 - 23:46   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Chapitre 4
Une puissance en éveil


Hallans est un grand jeune homme aux cheveux courts et bruns, mince à la peau pâle avec des yeux d'un bleu très clair. Dans la grande salle bleue d'entraînement, G.Y. et Anves entraînent le jeune Jedi grâce aux sabres laser simulateur. Cette technologie, découverte une dizaine d'années plutôt, permet de s'entraîner avec des sabres laser sans aucun risque de blessure. En effet, la lame est une lumière spéciale qui est solide uniquement si elle en rencontre une autre, les sabres ont donc pour seule fonction de s'entrechoquer, aucun risque d'abîmer un objet ou de tuer quelqu'un avec. La lumière laisse cependant des traces lumineuses temporaires sur ce qu'elle touche. Une trace bleue si l'homme serait blessé avec le même coup au vrai sabre laser, une trace rouge si l'homme ou l'objet aurait été détruit avec un vrai sabre.
Le jeune Jedi s'arme donc d'un sabre laser simulateur vert et doit parer des attaques qu'Anves et G.Y. lui ont préparé avec des armes simulatrices à la lame rouge, des attaques inspirées de celles des Sith. Anves met alors l'adolescent en situation, pendant que G.Y se poste à une dizaine de mètres à côté de son frère:
- Je suis un puissant Sith, je suis en face de toi, tu dois me détruire. Que fais-tu?
Sans dire un mot, Hallans saute sur Anves avec son sabre tendu vers le plafond, et là, avec une légèreté impressionnante, G.Y. saute puis le transperce de son sabre simulateur en une fraction de secondes. Le Jedi qui prétend savoir ce que c'est d'avoir quinze ans dit alors, avec fierté:
- Voilà ce que tu ne devais pas faire. Il faut toujours s'attendre à ce que l'on pare ton attaque. Même dans un cas où cela te semble impossible. Tu dois le sentir. Sens la Force. Les Sith ne font pas de cadeau. On recommence.
L'apprenti saute avec son sabre de la même manière que la fois précédente, mais cette fois-ci G.Y saute afin d'être juste derrière l'adolescent et tente à nouveau de le transpercer. Hallans étonne son Maître en se retournant rapidement et pare son coup avec son sabre tendu vers le bas. Anves est satisfait de son apprenti et s'amuse donc en se joignant à eux pour simuler le combat. Les coups s'enchaînent, les sabres s'entrechoquent, le plus jeune surprend habilement ses Maîtres. G.Y se surprend lui-même: Il trouve cet entraînement intéressant et regrette soudainement d'avoir eu ces préjugés à propos de son premier apprenti. Le jeune finit par avoir du mal, et Anves l'éjecte puissamment avec la Force. Hallans atterrit sur le sol un peu agacé de perdre aussi facilement, mais il apprend, c'est le principal et c'est surtout pour ça qu'il est ici.
G.Y remet rapidement en place une mèche brune de ses cheveux. Là encore, les exigences de l'Empereur font polémique: Dark Metais a exigé que les élus aient la même coiffure qu'Anakin Skywalker quand il est passé du côté obscur. Les deux nouveaux élus sont des faux-jumeaux, bien que leur visage est quasiment le même. Ils ont tous deux la fameuse cicatrice héréditaire qui est un trait droit allant du bas de leur œil droit jusqu'au dessus du sourcil, les mêmes habits, ils sont aussi minces, presque aussi grands... La manière la plus simple de les différencier reste un fait un petit peu étrange: Anves a les cheveux noirs et une peau moins pâle que son frère, ainsi que des yeux marrons, et non des yeux bleus comme son jumeau, ils se ressemblent quand même énormément. Hallans a d'ailleurs du mal à les différencier, la seule chose qui l'aide à les reconnaître pour le moment, c'est leur manière de se battre et leur voix. Anves sourit et remet l'entraînement en route:
- Je suis toujours un Seigneur Sith et cette fois, je t'attaque en premier. Voyons comment tu vas te débrouiller...
Anves allume son sabre laser et l'attaque par un coup latéral par la gauche, enchaîne sur un même coup de l'autre côté, maintient son sabre plus haut pour forcer Hallans à lâcher son arme, puis enchaîne avec un coup au niveau des genoux de son apprenti, qui l'évite merveilleusement avec un saut maîtrisé et un coup de pied envoyé directement sur le torse du jeune Maître Jedi qui atterit environ cinq mètres plus loin sur le sol. G.Y observe la scène avec amusement. Il sait ce que son frère a l'intention de faire.
Anves, qui est spécialisé dans la maîtrise de l'électricité, lance donc des éclairs de Force faiblards qui surprennent son apprenti, qui réussit tout de même à les parer avec son sabre laser et les renvoie sur son Maître. Anves décide alors d'y aller plus fort pour voir si l'adolescent peut tenir le coup face à une véritable attaque. Il envoie donc de puissants éclairs de Force, et, à la stupéfaction générale, l'apprenti recule avec son sabre qu'il lance, puis contrôle les éclairs envoyés avec ses mains qu'il met devant lui. Le jeune Jedi croit tellement en son action, qu'avec une rapidité extraordinaire, il saute sur le mur de la salle à sa droite, saute sur le mur de gauche puis saute vers Anves en relâchant les éclairs qu'il a canalisé dans les paumes de ses mains. Anves est projeté avec une grande violence sur le mur derrière lui, avec quelques égratignures sur le visage et quelques sortes de brûlures sur son costume Jedi. G.Y est épaté, il sent que son frère veut faire une pause, mais veut que l'apprentissage ne s'arrête pas. Il se mêle donc au combat en courant à toute vitesse et arrive juste devant le jeune de seize ans en lui envoyant une attaque de la Force. En l'air, l'adolescent allume son sabre laser qu'il plante au sol et refait le coup des sauts sur les murs, mais cette fois, il s'empare de son arme en sautant sur G.Y qui pare son attaque de peu. Le Maître veut quand même gagner et fait donc l'une des attaques les plus puissantes, très répandue chez les Seigneurs Sith, l'attaque de la toupie. Ce coup fatal consiste à tourner sur soi-même avec une rapidité extrême une bonne trentaine de fois en tendant son sabre laser devant soi sans évidemment jamais le lâcher.
Coup réussi. L'apprenti tombe au sol, déstabilisé par G.Y....
- Excuse-moi, je voulais juste t'impressionner. Tu t'en ai quand même très très bien sorti. Félicitations, jeune Padawan. dit G.Y. en tendant amicalement la main pour relever son apprenti.
- Merci Maître G.Y., mais je suis un Jedi qui commence sa formation, pas un Padawan en pleine instruction.
En effet, les rangs ont changé depuis quelques temps chez les Jedi, car leur puissance évolue beaucoup plus rapidement. On considère qu'un novice a entre zéro et dix ans, un enfant qui apprend à sentir la Force. Entre dix et quinze ans, ils sont Padawan et sont instruits par Maître Yad, Maître Jaras ou Maître Keishera à se servir de la Force et aux techniques de combat les plus basiques. Ensuite, ils deviennent Jedi, où ils continuent d'apprendre de nombreuses techniques de combat et toujours à mieux sentir la Force, à être guidée davantage par elle. Entre vingt et trente ans, ils passent au rang de Maître selon leur niveau, et le restent jusqu'à la fin de leur vie où ils finissent par rejoindre la Force et devenir un spectre fantomatique Jedi, plus puissants que jamais.
- Est-ce que le côté obscur est le plus puissant? demande innocemment le jeune Jedi.
- Non, je ne pense pas. Le plus rapide, le plus séduisant, la voie la plus simple... Mais pas le côté le plus puissant de la Force. - Non, c'est impossible. répond Anves.
- Est-ce qu'un jour je pourrai combattre un vrai Sith? M'infiltrer dans leur Ordre?
- Ne cherche pas l'aventure. Aucun Jedi ne doit la souhaiter, la vouloir... déclare fermement G.Y.
- Nous ferons quand même cela si c'est pour une mission, pas autrement... Patiente, et comme l'a dit mon frère, ne cherche pas l'aventure. Au final, c'est elle qui vient à toi. Si tu la cherches, c'est le côté obscur que tu trouveras.
- D'accord... dit Hallans, un peu déçu.
- On reprend l'entraînement! crie Anves.
- Leçon numéro un, ne baisse jamais ta garde, jeune apprenti! hurle avec un petit rire G.Y. en attaquant Hallans à l'aide de son arme simulatrice.
Hallans frappe violemment avec son sabre pour son défendre. Une lutte acharnée s'engage alors entre les deux Jedi, la haine monte en eux. Ils se battent alors avec un style de combat rapide, où G.Y finit par maîtriser son apprenti avec la Force. Il lance des flammes illusoires un peu partout dans la salle alors qu'Hallans saute sur lui. Toujours en l'air, l'adolescent est étranglé par G.Y. et lâche son sabre laser.
Anves sait que s'il le souhaite, G.Y. peut rendre les flammes jetées au sol réelles et tuer Hallans en le relâchant. Il lui lance donc de puissants éclairs de Force et tout s'arrête. G.Y. s'écroule, les flammes disparaissent, Hallans tombe au sol. Le côté obscur n'est pas loin...

***


Quelques jours plus tard dans l'Ordre Sith, Dark Vador a l'impression de tourner en rond...
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 

Messagepar Dark Sheep » Mar 10 Aoû 2010 - 12:07   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Ben déjà il y a plus de matière :)

On apprend le "pourquoi" de la mission du début des jumeaux, mais je t'avouerais que je continue de trouver ça étrange.
Pour ce qui est de l'avancée de l'histoire j'attends de voir ce que tu vas faire de tes droïdes de combat, et concernant les "élus" et leur apprenti on attend de voir si tu vas nous surprendre :wink:

Sinon, tu es toujours beaucoup au présent, mais on dirait que tu développes un peu plus... bonne continuation à toi :jap:
Mouton déjanté scénariste et chorégraphe...

"Cette galaxie a besoin d'un sauveur, pas d'un héros."
Dark Sheep
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 928
Enregistré le: 20 Avr 2007
Localisation: à l'origine le pâturage pas loin de chez toi... mais mon envie de liberté a triomphé
 

Messagepar Guiis Becom » Mar 10 Aoû 2010 - 16:41   Sujet: Re: Les Jedi de la lumière: Livre I - Le secret de l'Ombre

Dark Sheep a écrit:Ben déjà il y a plus de matière :)

On apprend le "pourquoi" de la mission du début des jumeaux, mais je t'avouerais que je continue de trouver ça étrange.
Pour ce qui est de l'avancée de l'histoire j'attends de voir ce que tu vas faire de tes droïdes de combat, et concernant les "élus" et leur apprenti on attend de voir si tu vas nous surprendre :wink:

Sinon, tu es toujours beaucoup au présent, mais on dirait que tu développes un peu plus... bonne continuation à toi :jap:


Je met beaucoup de présent volontairement car j'ai du mal à maîtriser tout au passé, je vais m'emmêler les pinceaux sinon... Ça serait pire si c'était au passé crois-moi :x
Le prochain chapitre élucidera quelques autres mystères laissés par les chapitres 1 et 2, ce sera à priori un chapitre de transition.
Guillaume
Guiis Becom
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Enregistré le: 24 Juil 2010
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations