[novella/en cours] Le Crépuscule de D'rasta

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Den » Ven 29 Fév 2008 - 19:34   Sujet: 

Je vais essayer de vous le pondre pour dans deux semaines, peut-être plus tôt, si j'ai l'inspiration et beaucoup de temps! :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Kalax Undrogan » Ven 29 Fév 2008 - 19:37   Sujet: 

:shock: !!!!!!!!! QUOI !!!!!!!!

Deux semaines. L'attente est trop longue ! :sournois:
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Gonau Wocou » Sam 01 Mar 2008 - 18:20   Sujet: 

Pfiou! Den, je n'ai qu'une chose à dire: Chapeau bas l'ami! J'ai lu tout ça d'un traite et j'ai été scotché. J'adore, j'adhère, je veux la suite!

PS: Sinon, j'avais trouvé la référence au Daru Mozu ;)
Si tu veux la paix, prépare la guerre...
Gonau Wocou
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 363
Enregistré le: 01 Oct 2006
Localisation: Saint-Etienne
 

Messagepar Den » Sam 01 Mar 2008 - 18:55   Sujet: 

Merci de m'avoir lu, Gonau!
Content que ça te plaise :lol:

Et félicitation pour avoir trouvé d'où venait le terme Daru Mozu :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Darth Jahus » Lun 03 Mar 2008 - 16:50   Sujet: 

Crépuscule de D'rasta, chapitre 1.

« – On va passer en vitesse lumière, vous avez quinze minutes pour rejoindre la salle de briefing ! », hyperespace.

Il faut comprendre que ce n'est pas la même chose. A la vitesse de la lumière, il faut quatre ans pour rejoindre Alpha du Centaure à partir du Système Sol. Alors qu'en hyperespace, celà ne dure que quelques heures, ou même moins, selon les technologies.

« Il tapota l'épaule du scientifique et se tourna vers un droïde BD-3000 aux formes féminines qui portait un plateau rempli de divers instruments. »

Je n'ose même pas imaginer quel genre d'instruments contient ce plateau :p

« En effet, il était très anxieux à l'idée de faire un saut hyperspatial. Ce n'était guère son premier, mais il ne les avait jamais supportés. En règle générale, il finissait par faire une syncope ou par avoir des nausées. »

Mare de ces voyages hyperspatiaux trop longs ? Par dessus la tête d'avoir le mal de l'espace ? Raz-le-bol d'être secoué, réveillé pendant votre someil ? Raz la tronche de vous faire renverser votre tasse de café ? Nous avons LA solution : Echangez votre hyperdrive pour un DjHD 4000. Le dernier joujou des chantiers navals Djoudi. La façon la plus sure de voyager en hyperespace :p
Disponible dans tous les coins de vente habituels et peut-être même chez votre marchant d'holonews !

« Bien qu'il ressentait, à son égard, un peu plus de gentillesse de la part de l'extraterrestre... », ressente. C'est quoi extraterrestre ? On dit non-humaine ou autre ! A part si tu prends en compte ma fan-fiction :$

« – Refgé Etéak, déclara l'extraterrestre en... », là aussi.

« Si une erreur avait été commise, ils auraient pu se retrouver sur la trajectoire d'une étoile et exploser. »

Cette expréssion me fait toujours rire. Parmis l'infinité de possibilités dirrectionnelles de l'espace. Ajoutons y l'incroyable grandeur de l'Univers et la petitesse des astres, qu'ils soient étoiles, planètes, nova, trous noirs ou autres. Combien de chance a-t-on de faire une erreur (parmis le peu de chance qu'il y a pour que l'ordinateur fasse une erreur) et ainsi finir dans l'un de ces astres ? Je vous l'demande :p
Au fait, y a plus de chance de finir à l'autre bout de la galaxie, ou même nulle-part, ou même dans une autre galaxie, que d'entrer en collision avec une étoile.

« Ou pire : effacer sa mémoire et ses récepteurs ! », « Ou pire, effacer sa mémoire et brouiller ses récépteurs. »

« Depuis, il avait l'impression que ses hôtes le regardaient... »

« Wit l'aurait trouvé tout à fait agréable… pour un extraterrestre. »

« Elle lui présenta une tasse remplie d'un liquide vert foncé dont la senteur lui rappela de mauvais souvenirs d'enfance. »

Heuuk, je sais ce que tu veux dire. Je haïssais, moi aussi. Liquide vert, visqueus, fluoréscent qui dégouline de la tasse :(

« – J'ai eu mon ex-mari en comm tout à l'heure... »

« Demir ira chez lui pour les fêtes de Kraooov... »

Heu, c'est quoi encore que ça ? Une fête où on boit un autre liquide visqueus tout marron et radioactif, qui vous fait tourner la tête jusqu'à ce que vous vous reveillez avec la gueule de fer ? Ah, Duff, ma chère Duff :|

« Il est vrai qu'elles n'étaient pas beaucoup appréciées dans les milieux bourgeois du fait de leur utilisation en tant qu'hôtesses. »

Vous êtes sûrs que c'est leur seule utilisation ?
Au fait, c'est quoi le nom de la droïde-se¤¤¤¤¤ dans "les décalés du Cosmos" ? Ah, oui, Six ! Ma mémoire commence à remarcher, alélouya !!!

Voilà. Un chapitre un peu inactif à mon goût, mais qui ne laisse présager que du bon. Faut toujours passer par là :p

Minos a écrit:Pas de Jedi ni de Sith, pas de combat ni de course-poursuite, et des persos bien décrits et personnalisés.
Bref, au niveau de l'originalité, rien à redire ! Je me demande en quelle année ça se passe...ne pas le savoir contribue à entretenir le mystère.


A y repenser, c'est vrai. J'oubli parfois que je lis du Star Wars. Où sont les Jedi ? Et les Sith ? Mystère et boule de gomme ! Et l'époque ? Pas d'info ?

Tit77 a écrit:- une charmante jeune femme brune aux yeux turquoise -> turquoises


Non, cette couleur est invariable mon gars. C'est dur à admettre, mais c'est la réalité :p

Un second ? Je m'y mets de ce pas.

edit: ce commentaire ne prend pas en compte les comms venus après le cité de Tit77 car j'ai sauvegardé la page la semaine dernière et je l'ai prise avec moi pour lire :p
« Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres, où toutes les autres lumières seront éteintes. »
« The Force is not a shield to protect the useless, but a weapon to empower the worthy. »
Darth Jahus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 14 Nov 2007
 

Messagepar Den » Lun 03 Mar 2008 - 17:07   Sujet: 

Waho! Une critique de la taille d'un Bantha! :lol:

Je n'ose même pas imaginer quel genre d'instruments contient ce plateau :p
Si tu savais :roll:

Mare de ces voyages hyperspatiaux trop longs ? Par dessus la tête d'avoir le mal de l'espace ? Raz-le-bol d'être secoué, réveillé pendant votre someil ? Raz la tronche de vous faire renverser votre tasse de café ? Nous avons LA solution : Echangez votre hyperdrive pour un DjHD 4000. Le dernier joujou des chantiers navals Djoudi. La façon la plus sure de voyager en hyperespace :p
Disponible dans tous les coins de vente habituels et peut-être même chez votre marchant d'holonews !
Ooooh la pub hé! :P

« Bien qu'il ressentait, à son égard, un peu plus de gentillesse de la part de l'extraterrestre... », ressente. C'est quoi extraterrestre ? On dit non-humaine ou autre ! A part si tu prends en compte ma fan-fiction :$

« – Refgé Etéak, déclara l'extraterrestre en... », là aussi.
Je ne sais pas quand tu l'as lu, mais ça fait un petit moment que j'ai modifié extraterrestre en Non-humain!

Heuuk, je sais ce que tu veux dire. Je haïssais, moi aussi. Liquide vert, visqueus, fluoréscent qui dégouline de la tasse Triste
Mais non, c'est super bon! :lol:

Voilà. Un chapitre un peu inactif à mon goût, mais qui ne laisse présager que du bon. Faut toujours passer par là :p
Comme tu l'as dit, il faut passer par là^^ Et puis, le but était de mettre en place l'histoire, pas de leur faire faire des cabrioles :lol:

A y repenser, c'est vrai. J'oubli parfois que je lis du Star Wars. Où sont les Jedi ? Et les Sith ? Mystère et boule de gomme ! Et l'époque ? Pas d'info ?
au risque de me répéter, j'ai dit qu'il y a et aurait des infos qui permettraient de deviner vaguement l'époque. Et puis, dans un chapitre, je parlerai de cette époque£. Donc... :roll:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Kalax Undrogan » Lun 03 Mar 2008 - 20:05   Sujet: 

je dirais même extragalactique ! :D

Tu sors Kalax....OKI :(
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Den » Lun 03 Mar 2008 - 21:15   Sujet: 

Kalax: ---->[ ] :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Kalax Undrogan » Mar 04 Mar 2008 - 21:03   Sujet: 

Et ouais Den ! :wink:
Moi j'crois pas aux vampires, et j'y croirais jamais, mais j'crois ce que mes yeux voient, et mes yeux c'qu'ils ont vus, c'était des vampires !
Kalax Undrogan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 92
Enregistré le: 19 Juil 2007
 

Messagepar Wan » Jeu 06 Mar 2008 - 16:18   Sujet: 

Bon commençons par les fautes... non je rigoles :D

A mon humble avis, tout cela me paraît fort intéressant (par contre pour la référence : à pas trouver, à connais pas BattleStar enfin si ... mais... )... le prologue est bien sombre (comme j'aime bien lol) :sournois: , la suite a quelques traits d'humour et je trouve les dialogues entre les membres d'équipage vraiment excellent !

Pour le prologue, s'agit-il vraiment d'un cauchemar ?? :) Le personnage a l'air intéressant même s'il n'a pas l'air très résistant aux voyages intersidéral ! lol.

Comme les autres, on attend la suite maintenant :lol:
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Jeu 06 Mar 2008 - 16:24   Sujet: 

Merci pour ton post, Naga Sadow :) (yeah un nouveau lecteur!
Je suis content que ça te plaise.
Si tu es fan des ambiance sombre, tu vas être ravis car ça va continuer :shock:
Pour ce qui est du cauchemar, je dirai qu'un cauchemar peut parfois devenir réalité! Mais est-ce que ça sera le cas dans cette histoire? Là est la question! :sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Jeu 06 Mar 2008 - 17:03   Sujet: 

Quelque chose me dit que oui... (je sais pas pourquoi... une intuition de la Force ? ou de la farce peut-être... :D )
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Django » Ven 07 Mar 2008 - 18:07   Sujet: 

Salut Den,

Ca y est, je viens de lire ou relire le premier chapitre, les corrections ou rectificatifs de certains termes sont bien faites. Tu peux dire un grand merci à tous tes lecteurs et lectrices (n'oublions pas Nostil).

Courage pour la suite.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar Den » Ven 07 Mar 2008 - 21:02   Sujet: 

Merci Django!
En effet, grâce aux conseils de mes chères lecteurs et lectrices, je réussi à améliorer mon histoire.
Certes, il y a encore beaucoup de chemin pour uqe l'histoire soit à un bon niveau, mais leur aide m'est précieuse!

En résumé: merci à tous :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Ven 07 Mar 2008 - 21:19   Sujet: 

C'est vrai que leur aide est très précieuse (et leurs conseils aussi) !
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Dark Valian » Ven 07 Mar 2008 - 21:24   Sujet: 

Trop bien ! Enfin une histoire de mon ami Den ! Et je crois que Tysen , je vais l'adorer !
A++++
Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie. »
Dark Valian
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 154
Enregistré le: 28 Déc 2006
Localisation: En panne d'essence dans la Nébuleuse de Hapes
 

Messagepar Den » Ven 07 Mar 2008 - 21:26   Sujet: 

:shock: Valian?! :shock:
Ca fait un bail dis donc! :D
Content que mon histoire te plaise, l'ami :)
Ca y est: Tysen à un groupie :lol:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Neihc Tahc » Ven 14 Mar 2008 - 22:41   Sujet: 

Waouuuuu depuis le temps que j'étais plus venu. Je reviens lire quelques fanfic et qu'est ce que je vois. Un super prologue qui direct m'a donné envi d'aller lire le chap 1. C'est fluide, très bien écrit. Les détails sont là, pas trop, juste la bonne dose. J'aime le style.

A quand le chap 2???
Neihc Tahc
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 29
Enregistré le: 15 Jan 2008
 

Messagepar Den » Ven 14 Mar 2008 - 22:54   Sujet: 

Wahou! Un nouveau lecteur! :lol:
Merci pour ces compliments! Ca fait plaisir! :)
Pour le chapitre II, il sera posté ce lundi^^
Edit: Heu...bon, j'ai un jour de retard, mais ça sera fait ce mardi! :oops:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Den » Mar 18 Mar 2008 - 18:36   Sujet: 

Et voilà et voilà, avec un peu de retard^^ voici la suite du Crépuscule de D'rasta. J'espère que ça vous plaira toujours autant!
bonne lecture:

Chapitre II

D’rasta.
Planète rocailleuse découverte par une patrouille impériale de l’Empereur Palpatine, il y a plusieurs dizaines d’années. Bien que plus aucune vie intelligente n’y persistait, les archéologues avaient découvert la preuve qu’une civilisation s’y était développée plusieurs millions d’années auparavant, grâce aux découvertes récentes de temples enfouis sous terre.
Sa surface était composée à 75% de basalte altéré rouge et comportait de nombreux volcans inactifs, ce qui expliquait la teinte rouillée du sol de ce monde. Tout autour, gravitaient deux satellites naturels : D’atus et D’yantra. La température moyenne lors des journées atteignait les 32° et pouvait descendre jusqu’à -8° lors que les soleils se couchaient. Etant la seule planète à des milliers de parsecs, rien ne semblait pouvoir troubler la quiétude qui régnait en ce lieu, si ce n’était le vrombissement terrible d’un vaisseau sortant de l’hyperespace.

– Nous sommes arrivés à destination ! J’enclenche les radars, déclara Vena tout en exécutant les manœuvres.
– Bien reçu, répondit Dawé. Je commence l’exploration !
Bien calé dans son siège suspendu, le Commandant Korath supervisait les opérations. A quelques mètres de lui, le Docteur Wit attendait fébrilement que les recherches donnent des résultats. Il se sentait gagner par l’excitation. Surtout depuis qu’il avait pu se rendre compte du professionnalisme dont faisaient preuve le pilote et la navigatrice. Il ne regrettait plus d’avoir fait appel à cette équipe peu conventionnelle tant ils semblaient ne faire qu’un et travaillaient de concert pour faire avancer la mission. Et puis, d’un côté, il était maintenant trop tard pour reculer.
Le Daru Mozu était un vaisseau très impressionnant pour son âge. Il était rapide, maniable et surtout possédait tout l’attirail nécessaire pour permettre un repérage rapide et facile de ses cibles. En temps normal, du moins. En effet, il y avait un imprévu, cette fois-ci : un énorme orage magnétique battait son plein à proximité, mettant à rude épreuve les capteurs du navire.
Vena était dépassée par les événements. Tous ses voyants passaient au rouge, les uns après les autres, indiquant de fortes perturbations des ondes. Ses radars étaient si flous qu’elle n’aurait pas pu repérer un bâtiment Impérial placé au-dessus d’eux.
– Impossible de lire les données dans ces conditions ! S’écria-t-elle en recalibrant ses vecteurs de recherche.
– A quoi est-ce du ? Demanda Alader Wit, soudainement anxieux.
– Un orage magnétique. Ca brouille les transmissions et ça bloque les comms ! C’est une vraie plaie !
En temps normal, la jeune femme aurait très vite fait de trouver un autre canal. Mais, cette fois-ci, la puissance de la tempête était telle qu’elle n’en avait jamais rencontrée. Si bien qu’elle se sentait dépassée par les événements.
– Calibrez les vecteurs sur 707. Ca devrait stabiliser les ondes, ordonna le Commandant Korath.
L’Humaine s’exécuta. En quelques secondes, tous ses voyants passèrent au vert, sur son radar, de nombreux petits points apparurent à nouveau. Le Duro avait eu raison.
Deraj avait servi comme pilote dans l’armée Républicaine lors de la Guerre des Clones. Il avait ensuite servit sur le Torktarak à la Bataille d’Endor. Il faisait partie des pilotes les plus expérimentés de la République. Son équipage savait pertinemment qu’il était passé par tout ce qui pourrait bien leur arriver et il venait de le leur prouver une fois de plus. Parfois, Dawé Amersu se demandait pourquoi il ne prenait pas la barre à sa place, alors qu’il lui était bien supérieur. Le commandant Korath était non seulement un grand pilote, il était également un meneur né qui n’hésitait pas à risquer sa propre vie pour préserver celle de son équipage. Pour cela, ses hommes lui vouaient un respect infini.

Crépuscule de D’rasta repéré, déclara soudainement Vena. Angle optimal d’approche : 14 degrés. Il n’est pas très loin de la ionosphère supérieure de la planète.
– Maintenez le cap sur 3.34° ordonna le commandant.
Dawé obéit et approcha le Daru Mozu de la planète rouge qui se trouvait juste devant lui. Il effectua un mince virage afin de se retrouver dans l’angle d’approche le plus précis possible. Une grosse masse nuageuse s’étendait à perte de vue devant la verrière de transparacier du cockpit. Il avait, bien entendu, piloté dans de nombreuses situations, lors de simulation ou en vol réel. Mais rien ne l’avait préparé à une telle tempête. Il se demanda même s’il n’était pas en train de rêver.
– J’ai accroché la balise du Crépuscule ! Dit alors Vena. On est tout près.
– Ok… J’entre dans la masse magnétique. Je vous préviens, il risque d’y avoir… (de fortes secousses ébranlèrent tout le bâtiment) de fortes turbulences, finit-il par dire, certes un peu tard.
Le Daru Mozu était secoué, mais les dons de pilotes de Dawé étaient suffisants pour que la frégate garde sa trajectoire initiale. Au loin, le Twi’lek ne pouvait rien distinguer de plus qu’un énorme bloc nuageux sombre d’où sortaient et se mêlaient d’étranges vagues électriques vertes et bleues : le centre de l’orage magnétique. Plus il avançait, moins la visibilité était bonne. Il avait beau se concentrer, il ne pouvait rien distinguer qui puisse ressembler au navire recherché. Pourtant, selon les dires de Wit, le Crépuscule de D’rasta était immense. Notre bon docteur doit se faire un complexe, se dit-il alors en ricanant.
– Manoeuvrez avec douceur, Monsieur Amersu, dit calmement le Commandant Korath.
– A vos ordres !
– Etat général de l’appareil ? Questionna le Duro en se tournant vers la navigatrice.
– Tout va bien, Commandant. Il tiendra le coup ! Il en a vues de pires !
Plus la frégate s’approchait de sa cible, plus elle était secouée. Et il n’y avait toujours rien en visuel.
Bien accroché à son fauteuil, Alader Wit tremblait de tout son être. En faisant ce voyage, il n’aurait jamais imaginé qu’il puisse y avoir des situations pires qu’un saut en hyperespace. Et, bien que Vena semble être très optimiste, cela ne suffisait pas à le rassurer.
– A quelle distance nous trouvons-nous du Crépuscule de D’rasta ? Demanda Deraj Korath alors que son vaisseau était de plus en plus agité.
– A moins de 10 000 mètres ! Répondit la navigatrice.
– Dans ce cas, contactez le vaisseau et voyez si quelqu’un se manifeste !
La jeune femme ouvrit un canal de communication :
– Ici le vaisseau de sauvetage Républicain Daru Mozu ! Crépuscule de D’rasta ! Crépuscule de D’rasta ! Nous recevez-vous ?
Il n’y eut aucune réponse. Rien de plus qu’un long silence dans l’intercom.

Dawé continuait de rapprocher son vaisseau de sa cible, sans pour autant la voir. Des éclairs verts et bleus illuminaient la verrière du cockpit. Les turbulences se faisaient de plus en plus fortes. Il commençait à douter que le bâtiment puisse tenir longtemps à ce régime, s’il ne s’écrasait pas avant dans l’immense navire scientifique qu’il recherchait.
– Plus que 5000 mètres, Commandant !
Deraj tourna son siège en direction d’Alader Wit.
– Docteur, venez ! Le spectacle va enfin commencer !
Bien qu’avec une difficulté non feinte, le scientifique se précipita aux côtés du pilote Twi’lek. L’excitation de revoir son vaisseau primait sur la peur qui le prenait au ventre.
– Où se trouve-t-il ? Je ne le vois pas !
– Droit devant ! A moins de 5000 mètres ! Répondit Vena entre deux appels.
– Je ne vois rien, s’écria Wit.
C’est bien ça le problème, songea le pilote. Par la Force, j’espère que Dulcinée est bien accrochée…
Vena essayait de contacter désespérément quelqu’un. En vain. Soit la tempête brouillait les comms, soit il n’y avait plus personne à contacter. Elle ne pouvait le dire, pour l’instant. Mais elle se devait de continuer à appeler, tout en surveillant les données d’approche.
– Nous sommes à 3000 mètres !
– Accrochez-vous, s’écria Dawé.
Les secousses ébranlaient le vaisseau avec une rage digne des pires situations. A ce train-là, la coque allait céder.
Wit tentait vainement de s’accrocher à quelque chose. Ses appréhensions quant à la situation dans laquelle lui et l’équipage du Daru Mozu se trouvaient lui revirent à l’esprit. Il aurait mieux fait de rester bien assis à sa place, plutôt que de céder à sa curiosité. Afin de ne pas fondre en larmes, il décida de se concentrer sur son vaisseau. Mais encore fallait-il pouvoir le voir. Et comment était-il possible de ne pas le voir alors qu’ils se trouvaient très, très près ? Une nouvelle inquiétude vint lui bousculer l’esprit.
– A combien de mètres sommes-nous, Vena ?
– A moins de 1500 mètres ! Tu devrais le voir !
Des gouttes de sueur perlaient sur le front du pilote. La masse nuageuse était tellement opaque qu’il ne pouvait voir où il allait. Ou plutôt vers quoi.
– Je ne vois toujours rien ! On joue avec le feu ! S’écria-t-il.
De son côté, Vena tentait de mieux définir ses vecteurs d’approche. Mais elle savait que sans visibilité, ses radars ne servaient à rien. Et pourtant ses écrans lui disaient qu’il était droit devant eux.
– Dawé, fait attention ! On vole droit sur lui ! On passe à mille mètres ! Fais quelque chose !
L’alarme de proximité se mit en route. Le son bourdonnait dans les oreilles de Wit. Qu’allait-il arriver ? Allait-il mourir écrasé par son propre vaisseau ? Allait-il rejoindre sa bien aimée ? Toutes ces questions tourneboulaient dans sa tête tel un maelström d’image et de sons.
– 900 mètres, continua Vena.
Impuissante devant ses radars, elle ne savait que faire. Tout ce qu’elle était capable de faire en cet instant, c’était de donner les chiffres qui apparaissaient sur son écran.
Ils étaient descendus à 800 mètres. Dawé sentait son manche se raidir. Il pensait à Dulcinée, à sa famille sur Ryloth qui ne pouvait vivre sans les crédits qu’il leur envoyait chaque mois. Il devait faire quelque chose pour sauver l’équipage.
– On va percuter ce vaisseau ! Bon sang !
C’est alors que Dawé s’écria :
– Il est là !!
Le Daru Mozu était juste en face d’un énorme navire. Bien plus grand que lui. Il avançait à grande vitesse et allait bientôt percuter le cockpit qui prenait toute la place sur la verrière.
– Inversez les propulseurs à fond ! ordonna Deraj, perdant son calme pour la première fois.
Les quatre propulseurs du vaisseau se mirent à briller alors qu’il était en train de ralentir. Mais, il était trop tard pour ne pas espérer percuter le Crépuscule de D’rasta. Dawé tenta alors le tout pour le tout : il tira le manche vers l’arrière et accéléra brutalement.
A cet instant, le navire se mit à monter, frôlant la coque du Crépuscule de D’rasta pour enfin se retrouver au-dessus de lui, totalement à l’arrêt.

Un silence tendu régnait dans la cabine. Tous tentaient de réaliser qu’ils venaient de passer à côté d’une mort certaine. Vena se tenait la tête entre les mains, Wit s’était recroquevillé dans un coin du cockpit, Dawé s’était affalé sur son panneau de commande et Deraj étirait un peu le col de son uniforme. Ils étaient en vie, mais il s’en était fallu de peu. L’orage grondait toujours autour, mais il n’y avait plus aucune perturbation, comme si l’énorme Crépuscule de D’rasta s’était placé pile poil au milieu de l’orage magnétique.
Wit fut le premier à retrouver ses esprits. Lentement, il s’approcha de la verrière et regarda au dehors avec des yeux émerveillés. Bien que le vaisseau fût au-dessus du cockpit du Crépuscule de D’rasta, il pouvait voir au loin les trois anneaux gravitationnels qui tournaient encore en queue de navire.
– Le voilà enfin, dit-il d’une voix détendue.
Deraj le rejoignit près du siège de Dawé. Il était stupéfait par la structure extérieure du vaisseau qui se trouvait devant lui.
– Un navire vraiment impressionnant, Docteur, finit-il par dire dans un souffle.
– Merci beaucoup, répondit Wit avec un sourire béat.
– Bon, il est temps de l’inspecter un peu plus, dit le Duro, sortant Dawé de la torpeur dans laquelle il était resté plongé.
– Oui… Oui, commandant.
Le pilote fit pivoter le Daru Mozu afin de le placer sous l’aile droite du Crépuscule de D’rasta. Il n’avait pas pris une ride, même si l’on pouvait remarquer ça et là quelques marques d’usure, on pouvait dire qu’il avait très bien vieilli.
Dawé dirigea le vaisseau vers le sas d’entrée en suivant les conseils avisés du Docteur Wit. Ce sas se trouvait en plein milieu d’une longue colonne disposée horizontalement, qui permettait la communication entre le cockpit et le reste du vaisseau. Le Twi’lek était sidéré par ses infrastructures d’une autre époque. A cents lieux de sa frégate. Le Crépuscule de D’rasta était le top du top en matière de construction et dans bien d’autres matières également. Le gouvernement avait beaucoup misé sur ce navire.
– Dawé, amarrez-nous à l’aide du bras télescopique sur cette structure là-bas.
Il pointait l’un des quatre piliers en acier qui entouraient celui du milieu.
Le Twi’lek s’exécuta et s’arrima au vaisseau, malgré les plaintes du Docteur Wit. Celui-ci estimant qu’il valait mieux ne pas abîmer son appareil et trouver une solution plus « civilisée » pour s’amarrer.
– Je vous préviens, ce n’est pas une structure porteuse, finit-il par déclarer, quelques secondes avant que le Daru Mozu soit accroché.
– Maintenant, elle l’est, siffla Dawé. Accostage réussi, Commandant.
– Excellent ! Vous pouvez vous détendre un peu !
– Ce n’est pas de refus, Commandant !
Deraj Korath se tourna vers Vena.
– Qu’affichent vos écrans, Vena ?
– Les réacteurs du Crépuscule sont encore chauds, on a à quelques endroits des traces de radiation mais ce ne sont probablement que des fuites sans aucune gravité. (elle vérifia un peu plus les données) Elles sont pressurisées, il n’y a aucun danger ! Je peux aussi vous dire que la coque est intacte, ils sont en apesanteur et le système thermique est hors d’usage. (elle inspira profondément) La température a chuté très fort…
– Ils ont une chance de survie, cependant, ajouta le docteur Wit en s’approchant de l’écran. Nous avions installé dans le vaisseau des caissons de stase au cas où, pour une raison ou une autre, ils se seraient retrouvés dans une telle situation.
– Très bien, poursuivit Deraj. Il faut les trouver.
– Je m’y emploie, Commandant, dit la navigatrice. Le bioscanner est en action.
L’image qui se trouvait devant elle était un hologramme du Crépuscule de D’rasta en trois dimensions. Les nuées bleutées représentaient les faibles radiations, alors que les nuées rougeâtres représentaient tout être vivants.
Cependant, quelque chose clochait :
– Il doit y avoir un problème avec le scanner !
– Que ce passe-t-il, Vena ? Demanda le commandant.
– En fait, je capte des traces de formes de vie sans pouvoir les localiser précisément. Il y en a partout dans le vaisseau. C’est illogique.
– C’est peut-être du aux interférences de l’orage magnétique, marmonna Wit.
– Impossible, nous sommes tout près du Crépuscule. Aussi puissante que soit la tempête, elle ne peut pas nous empêcher de faire nos recherches.
Deraj Korath semblait contrarié. Cette mission venait à peine de débuter qu’elle ne tournait déjà pas rond. Il avait beau retourner le problème dans tous les sens, il ne comprenait pas comment le bioscanner ne pouvait repérer précisément au moins une forme de vie. Il ne s’était jamais retrouvé confronté à ça.
– Très bien, finit-il par dire. Nous allons procéder à l’ancienne : Salles par salles, niveaux par niveaux. (il se tourna vers Dawé) Mettez l’équipage sur le pied de guerre, Dawé !
– A vos ordres ! Salua-t-il avant de quitter son siège.
– Je pense que nous sommes bons pour une petite balade…
Alader Wit se leva à son tour et entreprit de quitter le cockpit, mais il fut stoppé net par le Duro.
– Docteur, je vais avoir besoin de vous ici, sur le pont.
– Hum… Commandant, je n’ai pas fait tout le chemin jusqu’ici pour rester dans votre frégate. Il faut que je monte à bord de mon vaisseau, rétorqua-t-il, espérant que le Duro plaisantait.
– Vous irez à bord dès que nous aurons tout contrôlé.
– Non ! Je suis désolé, mais c’est maintenant qu’il faut que je monte à bord ! s’énerva le scientifique.
Il le voulait, il sentait qu’il devait aller voir ce qui s’y était passé le plus vite possible et il ne se laisserait pas faire par un militaire en mal de commandement. Mais Deraj ne l’entendait pas de cette oreille.
– Dès que nous aurons tout contrôlé, ce sera comme ça et pas autrement… Docteur.
Bien qu’il soit resté calme tout au long de la conversation, Le commandant Korath avait bien laissé entendre qu’il serait intraitable et qu’il ne changerait pas d’avis. Il plaçait la sécurité de ses hommes bien au-dessus de la sienne et, tant que Wit serait à bord de son vaisseau, il serait considéré comme un des siens.
– Vous nous guiderez dans notre mission à partir du poste de communication. Dulcinée vous tiendra compagnie. J’ai besoin de vous, ici. Pas encore là-bas…
Modifié en dernier par Den le Ven 21 Mar 2008 - 10:41, modifié 6 fois.
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mar 18 Mar 2008 - 19:10   Sujet: 

Il manque pas un "docteur" ici ?? :D
Cependant, ajouta le Wit en s’approchant de l’écran.


Chapitre 2 très intéressant, digne du premier et que de mystère sur ce qui est arrivé à ce vaisseau ! ça me fait vaguement pensé à " Un Cri dans l'Océan" :D Vivement la suite ! :lol:
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mar 18 Mar 2008 - 19:15   Sujet: 

Oups, oui, j'avais oublié un "Docteur" :D
Un cri dans l'océan, c'est ce film avec une sorte de pieuvre énorme? si c'est le cas, ne t'inquiète pas, il n'y aura pas de grosse bébêtes à tentacules :x
content que ça te plaise, sinon! :) J'avoue que c'était une scène très difficile à écrire pour moi qui n'ai pas l'habitude de décrire des scènes de ce genre. C'était un défi pour moi :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mar 18 Mar 2008 - 19:18   Sujet: 

Personnellement, j'évite le plus possible les scènes de pilotage... :D Compliquées à décrire si on a pas un vaisseau devant soit pour base^^

Pour la créature, c'est dommage... ça aurait été marrant...^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Dark Devaster » Mar 18 Mar 2008 - 20:38   Sujet: 

Chapitre lu :) ! Très bien fourni, il n'y a pas à dire ! On est beaucoup plus fixés sur la période à présent, c'est cool ^^. Quelle scène d'action dis donc, joliment écrite :wink:. Et à présent un étrange mystère du côté des formes de vie dans le vaisseau... Te connaissant, et me rappelant du cauchemar de notre bon docteur, j'ai un très mauvais pressentiment xD. Affaire à suivre...
Devaster, le Vanemmaphile Impérial
Dark Devaster
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1598
Enregistré le: 21 Déc 2005
Localisation: Nice, à quelques milliards de parsecs de Nirauan
 

Messagepar Den » Mer 19 Mar 2008 - 14:30   Sujet: 

Merci DD!
Tu as un mauvais pressentiment? :sournois: Sache que tu as bien raison, mais il se pourrait que je te surprenne :sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mer 19 Mar 2008 - 15:02   Sujet: 

Yeah ! Des surprises, des surprises, des surprises !! :lol:

spoiler : On va voir débarquer Harry Potter dans le prochain chapitre !! :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mer 19 Mar 2008 - 21:42   Sujet: 

Une scène de combat contre les éléments bien sympathique et bien menée ^^

Et qui ne fait qu'augurer du pire pour ce qu'ils vont trouver sur ce fameux vaisseau...
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2328
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Den » Mer 19 Mar 2008 - 22:53   Sujet: 

Merci beaucoup, Notsil :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Oiki Ran » Jeu 20 Mar 2008 - 17:11   Sujet: 

Bonjour!!

Voilà, j'ai lu...Je dois avouer que l'approche dans une tempête magnétique est très bien rendu et j'avais vraiment l'impression de me trouver dans le poste de pilotage! :D Sinon, les informations que nos héros recoivent sonr déja bizarres (comme par hasard) et donc il va falloir faire une exploration à l'ancienne...Dans ce genre de situation, faire quelque chose à l'ancienne, c'est signe de mauvais présage. Moi je dis, savoir c'est bien, mais des fois il vaut mieux garder le mystère. En tout cas, on s'attend très rapidement à de grosses complications!! :lol:

Maintenant les repproches (la partie que tout le monde attend sauf l'auteur)!
-
Den a écrit:
Oiki/Moi a écrit:Passons maintenant à quelque chose que je déteste: le saut de point de vue de perso pendant une scène. Dans le premier paragraphe, on passe du point de vue du capitaine à celui de Wit, sans laisser d'espace. Ca m'irrite! Grand Sourire

Ca fait partie des points que j'ai envie de modifier dans mon écriture! J'essayerai de faire mieux la prochaine fois! :D


Histoire de rappeler ma remarque et ta réponse...Mes excuses, j'avais mal compris, je croyais qu'en me disant que tu allais faire mieux, tu allais faire une scène=un point de vue...Malheureusement, ça signifiait une scène=4 points de vues successifs. Donc, soit on s'est mal compris, soit ton objectif n'a pas été atteint! :D Je comprends que tu veuilles donner les points de vue de tous tes personnages, mais ici ça fait très brouillon. Donc, pour moi c'est le gros point noire de cette partie! :o

- J'espère que Notsil notre experte ne me contredira pas, mais le basalte est une roche sombre à très sombre, et non pas rouge. Ayant eu la chance de gambader sur des roches volcaniques (et d'en avoir gardé un échantillon), je peux affirmer que c'est de la roche noire. Pour la couleur rouge, comme pour mars (on verra des martiens? :P ), c'est dû à l'oxyde de fer dont Notsil te ferra un plaisir de te donner la formule.

-Autre point scientifique: tu parles de température de 32° et de - 8°, c'est bien mais quel genre de degré? Car je peux t'affirmer que 32°C sont différents de 32°F ou de 32 degré Kelvin. Vu que nous sommes dans SW, il suffit de mettre 32 ° standard et ainsi tout comprend qu'il s'agit de l'équivalent starwarsien des celsius. On utilise le terme degré (sans rien) seulement pour mesurer un angle (comme tu l'as fait par après). Pour le scientifique que je suis, ça me choque! :wink:

-Je reviens à un autre point: le Crépuscule disparaît pendant 6 ans, or j'ai cru comprendre que ce vaisseau était issu du cerveau du docteur Wit. Dans le prologue, tu dis que le Docteur travaille depuis 10 ans dans la station Antartrix (la station sans tartre :D ), donc ce vaisseau a tout cassé 10 ans (à moins qu'il s'agisse d'un recyclage d'un autre vaisseau, mais ce n'est pas indiqué). Donc, en admettant qu'il a été construit par Wit, le Crépuscule a maximum 10 ans et plutôt 7 ou 6 ans, ce qui pour un vaisseau est très jeune !! Wit trouve qu'il n'a pas trop vieilli, j'espère bien qu'en 6 ans il n'a pas trop vieilli, sinon je voudrais jamais monter dans un vaisseau construit par lui!! C'est comme tu disais qu'en disant un wookie a bien vieilli...Pour des êtres qui vivent plusieurs siècles, 10 ans c'est pas grand chose et les changements ne sont pas évidents! De plus, Dawé (je crois), parle du vaisseau d'une autre époque...Pour moi, 6 ans, ce n'est pas une époque! Donc, à moins que le Crépuscule soit un vaisseau récupéré et recyclé pour cette mission, je trouve cela très bizarre.

-Quatre piliers en permabéton, donc pour parler français 4 piliers en béton, on peut dire que tu fabriques tes vaisseaux en lourd!! Belle inovation, mais je doute que ça aide ton vaisseau à aller vite :D C'est comme si tu mettais du béton dans un avion, je doute qu'il décollerais! :wink:

Vala, c'est tout pour cette partie et j'attends de lire la suite pour apprendre qui sera tué en premier 8)

Oiki Ran, le Ktâh qui t'encourrage pour la suite!!
Ambitious but Rubbish - Jeremy, Hamster and Captain Slow!
Oiki Ran
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 933
Enregistré le: 10 Sep 2004
Localisation: Belgique
 

Messagepar Den » Jeu 20 Mar 2008 - 17:20   Sujet: 

Merci pour ton post Oiki

Et oui, tu peux t'attendre à voir de très grosses complications et aussi des surprises...si j'arrive à bien rendre le truc^^

Pour ce qui est de l'âge du vaisseau, je me base surtout sur le fait que Wit ne sait pas ce qu'il a vécu. donc, il peut estimer qu'il est en bonne état vu tout ce qu'il aurait pu vivre. Je me suis mal exprimé dans mon texte donc

Pour la remarque du permabéton, je dois t'avouer que je devais changer cette explication...mais que j'ai oublié^^

Pour revenir aux points de vues successif: j'ai pleins de personnage, il est donc, pour moi, normal de montrer ce qu'ils ressentent tous! Et vu qu'ils sont dans la même pièce... C'est ma façon d'écrire. Un défaut, peut-être, mais je me voyait mal juste parler de Wit dans la scène.

En tout cas, merci pour avoir lu ma modeste Fan fiction^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Oiki Ran » Jeu 20 Mar 2008 - 17:36   Sujet: 

Pour revenir aux points de vues successif: j'ai pleins de personnage, il est donc, pour moi, normal de montrer ce qu'ils ressentent tous! Et vu qu'ils sont dans la même pièce... C'est ma façon d'écrire. Un défaut, peut-être, mais je me voyait mal juste parler de Wit dans la scène.


En comptant la description de la planète, tu as 5 paragraphes. Donc, tu as 4 paragraphes, donc 4 points de vue. Celui du commandant pour commencer, ceux de Dawé et Vena pour lorsqu'on est dans la tempête et qu'on découvre le Crépuscule, et enfin celui de Wit pour la fin...Ca aurait été parfait! Mais bon, c'est un truc qui me dérange, surtout que tu fais des paragraphes...Je trouve donc bizarre que tu arrives pas à faire coïncider tes fins de paragraphes avec tes changements de point de vue.

Pour la remarque du permabéton, je dois t'avouer que je devais changer cette explication...mais que j'ai oublié^^


C'est pas bien! :o :D

Pour ce qui est de l'âge du vaisseau, je me base surtout sur le fait que Wit ne sait pas ce qu'il a vécu. donc, il peut estimer qu'il est en bonne état vu tout ce qu'il aurait pu vivre. Je me suis mal exprimé dans mon texte donc


Alors pourquoi Dawé dit qu'il s'agit d'un vaisseau d'une autre époque? Ca donne l'impression que le Crépuscule a disparut depuis 50 ans, alors que ça ne fait 6 ans!

En tout cas, merci pour avoir lu ma modeste Fan fiction^^


C'est tout naturel :wink: , et puis je ne vois pas pourquoi tu parles de modeste fanfiction...Elle est très bien ton histoire et n'a rien de modeste :wink:

Oiki Ran, le Ktâh qui espère que ça ira très mal!! :evil:
Ambitious but Rubbish - Jeremy, Hamster and Captain Slow!
Oiki Ran
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 933
Enregistré le: 10 Sep 2004
Localisation: Belgique
 

Messagepar Wan » Jeu 20 Mar 2008 - 17:47   Sujet: 

Le commentaire de spécialiste :D la vache :lol:



Pour la lourdeur du vaisseau, j'avais pas vu ça :lol: pour le décollage ça crains, c'est sûr... mais dans l'espace ça compte plus :D


La multiplication des points de vues est un avantage justement... comme tu le dis Den, ça nous permet de savoir que les personnages ressentent, comment ils voient les événements, etc, ce qui peut être utile....


:D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Jeu 20 Mar 2008 - 18:39   Sujet: 

Au passage pour le basalte ^^

Etant constitué à 50% de feldspath plagioclases qui certes ne contiennent pas de fer, ils sont aussi constitués pour les 50% restants de pyroxènes - (Mg,Fe)2 Si2O6 - , d'olivine - (Mg,Fe)2 SiO4 - et de magnétite (Fe3O4) ; on peut donc penser que dans des conditions adéquates il y ait eu altération et donc formation d'une croûte d'oxydes de fer ^^

Certes la planète ne sera pas rouge sang mais un rouge bordeaux sombre peut faire l'affaire ^^

Vlà pour la parenthèse géologique de la journée...^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2328
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Den » Jeu 20 Mar 2008 - 18:43   Sujet: 

Merci pour ces précieuses informations Notsil :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Jeu 20 Mar 2008 - 19:22   Sujet: 

Trop forte Nostil :shock:
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Oiki Ran » Jeu 20 Mar 2008 - 19:58   Sujet: 

on peut donc penser que dans des conditions adéquates il y ait eu altération et donc formation d'une croûte d'oxydes de fer ^^


Par simple curiosité, quelles seraient les conditions adéquates pour une telle transformation? :P
De plus tu oublies de dire que le pyroxène, la magnétite et l'olivine se trouvent sous forme de cristaux dans le basalte. Aussi, les formules que tu donnes sont les formules générales et rien ne dit qu'elles soient fortement chargées en fer. J'ignore si le pyroxène et l'olivine peuvent se transformer en hématite (oxyde de fer rouge), mais il est vrai que la magnétite (oxyde de fer noir, métallique et très dense) pourrait se transformer en hématite, seulement la quantité de magnétite dans le basalte est de moins de 10 % (ce qui reste très minime).

Enfin, admettons que les transformations s'effectuent et qu'il y a formation d'un roche de couleur rougeâtre, pourrait-on toujours l'appeler basalte ou devrions-nous pas l'appeler hématite ou tout autre nom correspondant à cette roche et à sa nouvelle cristalisation?
Vu qu'il y a dû avoir réarrangement, la roche finale n'est plus la même que la roche initiale (même s'ils ont les mêmes composants) et donc ça ne porte plus le même nom. c'est comme pour le carbone qui selon son arrangement moléculaire est soit du graphite, soit du diamant, soit autre chose :P

La parenthèse est terminée (de mon côté), c'était par pur plaisir de contredire une géologue qui échafaudait une théorie de protéger l'auteur. Je trouve bien qu'un auteur fasse des recherches pour son histoire, mais des fois malgré cela, il n'est pas à l'abri d'un emmerdeur... :wink:

Oiki Ran, le Ktâh qui se demande si il montrait une roche bordeaux sombre à Notsil, elle dirait immédiatemment que c'est du basalte!! :P
Ambitious but Rubbish - Jeremy, Hamster and Captain Slow!
Oiki Ran
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 933
Enregistré le: 10 Sep 2004
Localisation: Belgique
 

Messagepar Notsil » Jeu 20 Mar 2008 - 20:42   Sujet: 

Comme on est dans SW et que de 1 la définition du basalte n'est pas forcément celle qu'on connait sur Terre...^^

Comme de 2 nous ne connaissons pas les conditions climatiques atmosphériques de cette planète...

Il n'est pas impossible qu'une couche altérée de basalte se forme ^^ Et sans grande transformation de tous les cristaux, jusqu'à une certaine proportion (le principe d'une roche altérée, c'est la même sans être la même sans pour autant être totalement différente ^^).

De plus tu oublies de dire que le pyroxène, la magnétite et l'olivine se trouvent sous forme de cristaux dans le basalte

Ben qu'est-ce qu'une roche sinon un assemblage de cristaux ? ^^
Et de plus le fer est l'un des minéraux les plus abondants pour le basalte, donc ça tient la route :P

Pour conclure aussi de mon côté, certes ce n'est pas courant, mais ça peut être possible, il n'y a aucune contradiction scientifique de ce côté-là ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2328
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Oiki Ran » Jeu 20 Mar 2008 - 21:16   Sujet: 

Comme on est dans SW et que de 1 la définition du basalte n'est pas forcément celle qu'on connait sur Terre...^^


J'adore cette excuse...C'est lorsqu'on est arrivé au bout de ses arguments, on sort: ben dans SW, c'est différent!! :P
Petite joueuse :wink:

Comme de 2 nous ne connaissons pas les conditions climatiques atmosphériques de cette planète...


Donc, pourrais-tu nous les donner pour que tout se passe comme tu le décris; ça pourrait aider Den dans ses descriptions de la planète au cas où il en aurait besoin...Ca serait gentil de ta part! :lol:

Pour ta couche altérée: en gros la roche change mais pas suffisamment pour être appelée autrement...Vous êtes fous en géologie!! :x

Et de plus le fer est l'un des minéraux les plus abondants pour le basalte, donc ça tient la route


N'oublie pas le silicium dont la quantité est de 45-50 %...De plus tous les oxydes de fer ne sont pas rouges...Donc, certes ça tient la route, tout théoriquement tient la route, mais je doute qu'on obtienne une couche uniforme sur toute la surface de cette planète. Enfin, le fer étant présent à moins de 50% dans le basalte, j'ai dû mal à croire qu'il prenne le pas sur tout pour donner sa coloration. Donc, je reste très sceptique :P

Oiki Ran, le Ktâh qui est désolé de n'avoir pas pu résister à répondre :oops: :oops: !!

PS: Je serais quand même curieux d'avoir les conditions pour une telle transformation...Oh, une jolie porte...Je crois que je vais l'ouvrir! :D
Ambitious but Rubbish - Jeremy, Hamster and Captain Slow!
Oiki Ran
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 933
Enregistré le: 10 Sep 2004
Localisation: Belgique
 

Messagepar Darkliser » Ven 21 Mar 2008 - 23:48   Sujet: 

Chapitre plaisant et très mystérieux :sournois:

Je me demande bien ce que sont tous ses signaux de vie( peut-être pleins de petits cancrelats avide de sang :x )
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Den » Sam 22 Mar 2008 - 0:00   Sujet: 

Merci Darkliser! :)
Qui sait ce qu'il y a dans ce vaisseau?! Peut-être un sosie de George Lucas en bandoulière! :x
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Sam 22 Mar 2008 - 0:28   Sujet: 

Des clones ! Des clones ! :lol:
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Minos » Mar 01 Avr 2008 - 21:21   Sujet: 

Histoire toujours aussi sympa, j'aime bien ce format "un chapitre, une scène". L'approche à l'accroche au navire est faite, on n'a plus qu'à attendre la suite et le début de l'exploration. :)
Il reste quelques menues fautes d'ortho. :D

Allez, au boulot pour nous pondre la suite, feignant ! :P
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3012
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar Den » Mar 01 Avr 2008 - 23:31   Sujet: 

Merci Minos! :D RAvis que ça te plaise toujours autant
Pour la suite, elle est presque terminée. J'espère avoir le temps de faire les dernières retouches cette semaine. :D

Edit: Hmm... ça me prendra peut-être un peu plus de temps que prévu :(
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Darkliser » Lun 14 Avr 2008 - 13:19   Sujet: 

Bientôt la suite? :ange:
Darkliser
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 648
Enregistré le: 27 Juil 2007
Localisation: Perpignan 66
 

Messagepar Den » Lun 14 Avr 2008 - 13:21   Sujet: 

Pour le moment, j'ai d'autres priorités. Mais je vais essayer de finir le chapitre III très vite. Promis :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar AJ Crime » Jeu 17 Avr 2008 - 16:21   Sujet: 

Kraooov est une vrai fête Selonienne ou une affabulation ?

La présentation du personnel tombe à pique, je commençais à m’y perdre avec cette foule compacte de perso en début de chapitre 1 pas facile de s’y retrouver dans un environnement que je trouve inconnu et peu décrit. Cette présentation met donc les choses au clair même si j’aurais trouvé appréciable qu’elle intervienne plus tôt.

Si non je suis trouve aussi que l’histoire est bien ficelée et bien écrite. Les persos ont un vrai background au moins pour certains et on sent que des révélations pourront être faites. Ca attire l’œil et le bon.

Allé maintenant je passe au chapitre 2 :

Je ne m’étais jamais aperçu qu’un vaisseau sortant de l’hyperespace dans l’espace faisait autant de bruits aussi effrayants. A la rigueur une sortie en atmosphère doit être terrible elle, je n’ose même pas les débats que cela pourrait faire…. L’hyperespace n’est donc pas un endroit où tu aimerais te trouver. Nous avons enfin trouvé un truc qui te fait vraiment peur Den…. Yessssss ! ! ! !

Mon vaisseau avec des caractères gras… pourquoi pas mais en italique et à la rigueur avec des guillemets autour ça aurait pas été mieux ?

Si non l’action est bien rendue, le suspense soutenu et on a qu’une hâte connaître la suite. Tout cela se lit très bien, ça roule tout seul, il faut une sacrée dose de courage pour s’approcher d’un vaisseau inconnu au milieu d’une tempête magnétique pleine de nuages de l’espace…. Bon, ben la suite maintenant !
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Den » Jeu 17 Avr 2008 - 16:28   Sujet: 

Kraooov est une vrai fête Selonienne ou une affabulation ?
une affabulation^^ Je devais trouver un fête et je n'ai rien trouvé d'officiel donc, j'ai inventé^^

La présentation du personnel tombe à pique, je commençais à m’y perdre avec cette foule compacte de perso en début de chapitre 1 pas facile de s’y retrouver dans un environnement que je trouve inconnu et peu décrit. Cette présentation met donc les choses au clair même si j’aurais trouvé appréciable qu’elle intervienne plus tôt.
Il est vrai que si je devais réécrire ce chapitre, j'aurai fait la présentation bien plus tôt. Je ne sais pas encore comment, mais en tout cas, ce commentaire me servira pour la suite et pour les autres histoires que j'écrirais un jour^^

Si non je suis trouve aussi que l’histoire est bien ficelée et bien écrite. Les persos ont un vrai background au moins pour certains et on sent que des révélations pourront être faites. Ca attire l’œil et le bon.
Merci :oops:

Je ne m’étais jamais aperçu qu’un vaisseau sortant de l’hyperespace dans l’espace faisait autant de bruits aussi effrayants. A la rigueur une sortie en atmosphère doit être terrible elle, je n’ose même pas les débats que cela pourrait faire…. L’hyperespace n’est donc pas un endroit où tu aimerais te trouver. Nous avons enfin trouvé un truc qui te fait vraiment peur Den…. Yessssss ! ! ! !
Mouahahahahahah! Rien ne fait peur au Puissant Den! :evil: lol

Mon vaisseau avec des caractères gras… pourquoi pas mais en italique et à la rigueur avec des guillemets autour ça aurait pas été mieux ?
C'est vrai que ça donnerait peut-être mieux. Je modifierais ça dès ce soir^^

Si non l’action est bien rendue, le suspense soutenu et on a qu’une hâte connaître la suite. Tout cela se lit très bien, ça roule tout seul, il faut une sacrée dose de courage pour s’approcher d’un vaisseau inconnu au milieu d’une tempête magnétique pleine de nuages de l’espace….
Je te remercie AJ^^ surtout que cette partie fut difficile à écrire... Et la suite l'est encore plus.

En parlant de suite, il faudra patienter un peu... Je ne vais pas donner de date butoir, mais disons que je ferai au mieux et le plus vite possible :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar AJ Crime » Jeu 17 Avr 2008 - 16:46   Sujet: 

Et pis, y a une bannière qui n'attend que toi
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar Den » Jeu 17 Avr 2008 - 20:09   Sujet: 

I Know, I know :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Den » Jeu 05 Juin 2008 - 15:52   Sujet: Re: [novella/en cours] Le Crépuscule de D'rasta

Bon...Ben, je ne puis que présenter mes excuses pour ce terrible retard.
J'avoue avoir quelques problèmes pour la fin de ce chapitre et surtout manquer de temps (et avoir trop de projet en cours aussi^^ :oops: )
Mais sachez que je n'abandonne pas du tout cette histoire qui me tient vraiment à cœur. La suite viendra le plus vite possible. Promis :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5282
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations