StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Présentation
 
Dossiers C&P SWU 2004Réalisateur : Willard Huyck (titre original: Howard the Duck)
Avec : Lea Thompson (Beverly Switzler), Tim Robbins (Phil Blumburtt), Jeffrey Jones (Dr. Jenning)
Scénario : Willard Huyck et Gloria Katz
Musique : John Barry et Thomas Dolby
Durée : 1h46
Format du son : Dolby
Format de projection : 1:33.1
Format de production : 70 mm
2. Histoire
 
Les journées se suivent et, hélas, se ressemblent pour Howard, un canard comme les autres sur sa planète. Après deux rencards foutus, il se colle devant sa télé et dans son fauteuil. Qui se met à bouger, puis à se déplacer, puis à traverser l'immeuble, puis la ville, puis l'espace...

Howard déboule sur la planète Terre où on lui fait un accueil plutôt froid. Heureusement, il croise la rockstar Beverly Switzler qui le soutient et lui fait rencontrer le professeur Phil Blumburtt, qui promet d'essayer de comprendre comment il a pu débarquer ici. La rencontre se passe mal et Howard se fâche avec Beverly et tente de voler de ses propres ailes dans la grande ville.

Après une série de déconvenues, il retrouve Beverly et tente de se faire pardonner pour lui demander à nouveau son aide...
3. Critique
 
Film à peu près culte, on a tout dit... Pardon: on n'a RIEN dit sur Howard le canard. Le film est resté suffisamment marquant pour que tout le monde ne voit que lui sur le CV de George Lucas dans les années 80, mais personne ne saurait dire pourquoi il a si mauvaise réputation.

La raison, a priori, en est relativement simple: c'est l'adaptation d'une BD underground, et, à partir d'un personnage pour enfants, il a été réalisée une histoire pour adultes avec des sous-entendus sexuels.

En ce qui concerne le film lui-même: de mon avis, il y a DEUX films. Le premier dure une heure. C'est une excellente comédie où le talent de dialoguistes de Huyck et Katz est à son paroxysme. Les répliques font mouche et soutiennent à merveille les vagabondages de Howard dans la grande ville envahie par le rock et la racaille.

Lorsque débarque, dans la peau de Jeffrey Jones, un méchant extraterrestre, tout se gâte. La comédie se transforme en action-movie bas de gamme, les répliques formidables en vannes nulles et c'est plus ennuyeux que drôle. Ne reste qu'à contempler les cascades et les effets spéciaux d'ILM, supervisés par George Lucas.
4. Liens avec le producteur
 
L'idée d'adapter la bande dessinée pour adultes Howard revient apparemment à Willard Huyck et Gloria Katz. Pour concrétiser leur projet, ils se sont naturellement tournés vers le soutien le plus riche, le plus puissant et le plus amical qu'ils avaient: George Lucas, à qui ils ont rendu d'incomparables services sur trois films précédents.

Lucas a mis toute la grosse machine de Lucasfilm à leur service. Huyck décida de réaliser lui-même.
Les dissenssions entre le studio - qui voulait surfer sur le succès de SOS Fantômes et les créateurs, des erreurs dans la conception du produit, le décalage entre le public et le film en feront le plus grand désastre de l'histoire de Lucafilm.

Le budget de 30 millions de dollars ne sera couvert que par 16 millions de dollars de recettes. A une époque où la marge nette de Lucasfilm ne s'élevait qu'à 15 millions de dollars par an, une perte équivalente faillit provoquer la perte de Lucasfilm Ltd; il y eut de fortes restrictions de budget.

Inutile de dire que l'accueil critique fut désastreux. Le film fut nominé aux Razzies Awards pour la pire réalisation, la pire chanson originale et le pire acteur secondaire (Tim Robbins) et remporta quatre autres Razzies: pire film, pire nouvelle star, pire scénario et pires effets spéciaux. Il ne remporta aucun prix "positif".
5. Quel format ?
 
Le film existe uniquement en VHS (pour le moment). La version française est plutôt bonne !

Par contre pour ceux que la VO ne rebute pas le DVD est disponible en zone 2 mais uniquement en anglais !

Mise à jour 2015 : Howard the Duck va être édité en blu-ray, et sortira en France au courant de l'année. Restez branchés !
6. Galerie
 

<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité