StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Un bilan mitigé
 

Alors que le contrat liant EA et Disney a dépassé la moitié de sa durée initiale, le bilan du développeur américain est plus que contrasté. Après les polémiques ayant entouré la sortie de Battlefront II fin 2017, le glas de la lente agonie du projet Ragtag puis la possible annulation d'Orca en janvier 2019 n'ont pas arrangé l'image de l'entreprise auprès des amateurs de jeux vidéo Star Wars.

Mais il serait injuste de réduire le travail d'EA à ces couacs. Avec les deux nouveaux Battlefront, l'éditeur est parvenu à ramener une licence vidéoludique qui s'essoufflait sur le devant de la scène, et Galaxy of Heroes reste plus de trois ans après sa sortie l'un des jeux mobile les plus appréciés des stores. Mais c'est surtout Jedi : Fallen Order, véritable succès inattendu, qui a redonné espoir aux joueurs.

Il est certain que les jeux Star Wars restent attendus au tournant lors de chaque sortie, surtout face à public extrêmement prompt à la critique. Mais en espérant qu'EA ne retombe pas dans ses travers et avec des studios compétents tels que Respawn, il se peut que la licence ne soit pas entre de si mauvaises mains...

<< Page précédente
Publicité