StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
 

Nous sommes en février 2005, et ce que l'on croit alors être le dernier volet de la saga, La Revanche des Sith, sortira en salles dans trois mois. Mais la saga a d'ores et déjà envahi les rayons des magasins ! C'est le moment que choisi Jakks Pacific pour développer un premier jeu Plug and Play autour de la licence. Et quoi de plus vendeur qu'un jeu adaptant (enfin censé adapter ^^) le film ? A l'époque, pas grand chose : Jakks tient un bon filon.

Malheureusement, on ne peut pas dire que la qualité ait été au rendez-vous pour ce premier opus, la faute à un cruel manque de fluidité... Pourtant, les développeurs avaient fait en sorte de créer un environnement varié, avec au sommaire cinq mini-jeux disponibles :

  • Droid Invasion, au cours duquel nous incarnons un Obi-Wan Kenobi aux prises avec des droïdes de combat sur les planètes Naboo, Géonosis et Mustafar (bonjour la cohérence avec l'épisode III ^^).
  • Coruscant Attack, qui recrée la Bataille de Coruscant en nous faisant prendre les commandes du Jedi Starfighter d'Obi-Wan.
  • Grievous Onslaught, dans lequel nous devons libérer Palpatine des mains de Grievous à bord de la Main Invisible.
  • Gunship Battle, qui est de loin le plus intéressant de tous. Nous pilotons une canonnière, et l'objectif est de récupérer des clones sur un champ de bataille en évitant les tirs séparatistes.
  • Utapau Chase, au sein duquel il nous faut poursuivre le speeder de Grievous dans les rues d'Utapau,  en prenant garde à éviter les salves de tirs du cyborg.

La manette pouvait revêtir quatre aspects, la plus couramment vendue étant celle à l'effigie de Dark Vador. Quoique beaucoup plus rares, les trois autres, représentant respectivement Yoda, R2-D2 et Grievous, donnaient accès à deux missions supplémentaires :

  • Turret Defense : nous sommes sur Felucia, Kashyyyk ou Mygeeto (en fonction des niveaux), et nous devons absolument empêcher les séparatistes d'atterrir !
  • Yoda's Escape : Yoda doit quitter Kashyyyk en se débarrassant de tous les soldats clones qui se dressent sur sa route.

On regrettera que ces deux mini-jeux bien sympathiques n'aient pas été inclus dans le jeu de base :/

corattack.png
corattack.png
corattack2.png
corattack2.png
droidinvasion.<br />png
droidinvasion.
png
droidinvasion2<br />.png
droidinvasion2
.png
gonslaught.png
gonslaught.png
grievous.jpg
grievous.jpg
gunbat.png
gunbat.png
r2d2.jpg
r2d2.jpg
rots0.png
rots0.png
utapau.png
utapau.png
vader.jpg
vader.jpg
yoda.jpg
yoda.jpg
 
2. Lightsaber Battle Game
 

Lightsaber Battle Game est beaucoup plus sympa à aborder. Sorti la même année chez Tiger Electronics, il offre au joueur la possibilité de manier un véritable sabre laser ! Ça peut paraître tout à fait banal aujourd’hui, mais c’était loin de l’être en 2005. D’autant plus que la maniabilité de la lame est relativement satisfaisante ! La version Wii du Pouvoir de la Force, sortie trois ans plus tard, ne fera pas beaucoup mieux…

Le jeu commence par un petit entraînement dans l’enceinte du Temple Jedi. Mais nous passons très rapidement aux choses sérieuses ! On suit en effet l’intrigue de la saga à travers une multitude de niveaux et de personnages incarnables, et cette diversité nous ferait presque oublier que la seule recette pour gagner est d’agiter son sabre dans tous les sens (bon je suis mauvaise langue, on peut aussi jouer intelligemment en faisant des combos pour faire plus de dégâts, mais c’est moins drôle ^^).

En résumé, nous tenons là un opus simple, sans prétention, mais efficace, qui remplit parfaitement le rôle attendu pour ce type de petits jeux.

ls0.jpg
ls0.jpg
ls10.png
ls10.png
ls2.png
ls2.png
ls3.png
ls3.png
ls4.png
ls4.png
ls6.png
ls6.png
ls7.png
ls7.png
ls8.png
ls8.png
ls9.png
ls9.png
 
3. Star Wars: Original Trilogy
 

En mars 2007, Jakks Pacific revient à la charge avec Star Wars: Original Trilogy dans un modèle qui ressemble énormément à celui déployé pour le jeu dédié à La Revanche des Sith, à savoir une combinaison de mini-jeux. La manette proposée a par ailleurs de quoi séduire les amateurs de la saga, dans la mesure où elle est à l’effigie du Faucon Millénium !

Les jeux disponibles sont de natures variées, avec au sommaire :

  • Lightsaber Duel, qui consiste comme vous vous en doutez d’une succession de duels au sabre laser dans le hangar de l’Etoile Noire et dans la Grotte du Mal de Dagobah.
  • Red Leader, qui retrace l’attaque dans la tranchée de la station spatiale impériale, et nous fait prendre les commandes d’un X-Wing.
  • Assault on Hoth, le plus réussi selon moi car sort le plus de l’ordinaire. Vous incarnez un soldat rebelle sur Hoth, qui doit commander trois tourelles de tirs à lui seul afin de repousser les salves d’ennemis qui tentent de détruire la base Echo. Et la tâche devient rapidement délicate !
  • Battle of Endor, lui-même divisé en trois sous-niveaux. On doit d’abord s’approcher de l’avant-poste impérial via une course en motojet à travers la forêt d’Endor. Puis, il nous faut détruire le générateur de bouclier en prenant le contrôle d’un AT-ST. Enfin, une fois la voie dégagée, nous devons aider Lando Calrissian et le Faucon à se faufiler dans l’Etoile de la Mort pour la détruire de l’intérieur !

Ce Star Wars: Original Trilogy est sans conteste le meilleur Plug and Play qu’a connu la licence à ce jour. Varié, bien dosé… que demande le peuple ?

ot1.png
ot1.png
ot2.png
ot2.png
ot3.png
ot3.png
ot4.png
ot4.png
ot5.png
ot5.png
ot6.png
ot6.png
ot7.png
ot7.png
ot8.png
ot8.png
 
<< Page précédente
Publicité