StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Y a-t-il un pilote dans l'avion ?
 

Cette question nous vient immédiatement à l’esprit lorsque l’on porte un regard sur l’ensemble des productions Star Wars en réalité augmentée. En effet, aucune ligne directrice, aucune progression, aucune cohérence globale ne se dégage de cet ensemble, qui apparaît comme étant complètement désordonné. La stratégie de Lucasfilm à l’égard de l’AR – si toutefois elle existe – est tout bonnement illisible.

A l’heure actuelle, le potentiel de cette technologie demeure très largement sous-exploité par les grands acteurs de la licence. Le contraste avec sa sœur jumelle la VR, dont les productions associées sont de plus en plus ambitieuses, est saisissant. Mais l’espoir fait vivre !

2. Bonus : Au secours Obi-Wan Kenobi, vous êtes mon seul espoir !
 

Non, n’y voyez pas là une dernière tentative désespérée de ma part de solliciter du contenu Star Wars AR de qualité ^^ Je souhaitais simplement partager avec vous une petite trouvaille de qualité avant de clore ce dossier : Holo Messenger.

Holo Messenger est une application non-officielle développée aux Etats-Unis par Abhishek Singh (aussi connu pour avoir sorti une version AR de Super Mario Bros !), qui permet d’envoyer un message à ses proches sous forme d’hologramme, à l’instar de la Princesse Leia dans Un Nouvel Espoir. Le principe est simple : l’expéditeur enregistre un message vidéo à l’aide de son smartphone, et le destinataire voit débarquer R2-D2 (ou BB-8, au choix) dans son environnement, qui projette la vidéo à la manière d’un hologramme !

Le résultat est particulièrement réussi, et prouve qu’il est tout à fait possible de proposer du contenu AR innovant et de qualité en y mettant un minimum de bonne volonté (coucou LFL). Seul bémol : l’application ne tourne que sous iOS… Pour l’obtenir, n’hésitez pas à contacter son créateur en cliquant ici !

Publicité