StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Réalité Augmentée… Mais qu’est-ce donc ?
 

Selon Futura Sciences, la réalité augmentée (Augmented Reality en VO, ou AR) désigne « une interface virtuelle […] qui vient enrichir un environnement réel en y superposant des informations complémentaires ». Si ces informations sont la plupart du temps de nature visuelle (que ce soit en 2D ou en 3D), elles peuvent affecter d’autres sens. Des sons artificiels peuvent par exemple être ajoutés au réel.

Attention toutefois à éviter toute confusion avec la réalité virtuelle, qui consiste en une transposition dans un univers totalement artificiel. On vous en dit plus dans ce dossier ;)


  • Trials on Tatooine, jeu en réalité virtuelle
    (on est transposé dans un monde virtuel)

  • Jedi Challenges, jeu en réalité augmentée
    (on superpose des éléments au réel)
2. La genèse de l'AR
 

La naissance de la réalité augmentée coïncide avec une étape clé du développement de la réalité virtuelle. En 1966, Ivan Sutherland met au point dans les laboratoires du MIT un premier casque de réalités virtuelle et augmentée, qui permet entre autres de visualiser un cube en trois dimensions sur le décor de la pièce. Le dispositif est très lourd, et doit être équipé d’un imposant bras mécanique afin de pouvoir le porter (pas bien pratique, vous en conviendrez).

Mais le véritable tournant a lieu au début des années 1980, avec l’invention de l’EyeTap par Steve Mann, la première paire de lunettes intelligentes, qui permet d’afficher certaines informations virtuelles devant les yeux de l’utilisateur.


  • Le casque de Sutherland

  • Steve Mann et son EyeTap
3. Un développement rapide
 

Très vite, l’armée et les industriels en sont convaincus : la réalité augmentée incarne l’avenir, et le développement rapide de l’informatique offre une multitude de nouvelles perspectives. Dès le courant des 80’s, les Américains commencent à développer des systèmes d’affichages tête haute (HUD) et de viseur de casque (HMD), qui superposent à l’environnement extérieur des informations nécessaires au pilotage, à la navigation ou à la réalisation de la mission.

Quelques temps plus tard, le géant de l’aéronautique Boeing utilise l’AR pour faciliter la réparation des câbles électriques des avions. Le modèle de câblage est à présent projeté sur la partie correspondante des appareils, alors que les ouvriers devaient jusqu’alors constamment se plonger dans les fastidieux diagrammes de la documentation technique. Pour la petite histoire, c’est à Tom Caudell, l’un des ingénieurs de la firme en charge de ce projet, que l’on doit le terme de réalité augmentée.

La voie est ouverte, et tous les domaines commencent à accaparer cette technologie.


  • Système HUD d'un F/A-18 Hornet

  • Opération de câblage chez Boeing
4. La réalité augmentée contemporaine
 

C’est véritablement le développement de la deuxième génération de téléphones cellulaires qui va donner à l’AR l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui. En 2003, le jeu de chasse aux moustiques Mozzies, sorti sur téléphone Siemens, est le premier jeu à exploiter la réalité augmentée. Le précurseur d’une longue lignée.


Mozzies, premier jeu AR

La technologie connaît véritablement son grand bon en avant dans les années 2010, dynamisée par l’arrivée sur le marché des casques de réalité alternatives modernes. Elle dépasse d'ailleurs largement le cadre du divertissement : la quasi-totalité des grands industriels s'y intéressent, et y voient une opportunité de révolutionner leur domaine, à l'instar de Boeing vingt ans auparavant. De plus en plus de lunettes intelligentes se développent, avec notamment les Google Glass en tête de file, et laissent entrevoir une frontière toujours plus mince entre monde réel et informations virtuelles. Mais les barrières éthiques qui leur font face sont nombreuses, si bien qu'elles concernent aujourd'hui davantage les (grandes) entreprises que les particuliers.


  • Prototype de Google Glass (2012)

  • Lunettes Magic Leap One (2018)

Comme vous pouvez vous en douter, l’AR n’a bien évidemment pas manqué de rencontrer la saga Star Wars. On vous compte cette histoire à la page suivante ;)

Publicité