StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Le logo Perri
 

Ce troisième logo, formant un trapèze isocèle, fut proposé en 1977 par Dan Perri (concepteur réputé de séquences d'ouvertures de film, on lui doit entre autres celles de l'Exorciste, de Taxi Driver et de Raging Bull) pour les affiches finales du film. Il dérive directement du titre tel qu'il devait apparaître dans le déroulant d'introduction du film. Au départ, d'après les storyboards d'Alex Tavoularis, le titre devait précéder le déroulant selon le même angle, et avait donc par la force des choses cet aspect trapézoïdal.

Perri, chargé du fameux titrage du déroulant d'introduction, l'avait proposé sur une seule ligne, avec un lettrage très proche de la version définitive, mais finalement, le design du titre fut modifié dans le déroulant (on verra plus loin pourquoi). Le logo réalisé à l'origine par Dan Perri fut remplacé, mais la version trapèze subsista sur les affiches originales du film, ainsi que sur des affiches promotionnelles, des posters, et ce jusqu'au milieu des années 80.

Le logo Perri aurait dû se retrouver également sur les produits dérivés, particulièrement sur les cartes des figurines, comme le démontrent les premiers projets proposés par Kenner, mais il fut vite supplanté par la version Rice. Il revint cependant pour une série limitée de figurines Hasbro (sous le label Kenner) qui reprenaient le design abandonné dans les années 70. Couplé à un dessin des frères Hildebrand, le logo Perri n'avait rien perdu de sa qualité, une fois modernisé.

2. Les versions du logo Perri
 

Cette version trapèze du titre fut adaptée dans de très nombreux pays, pour coller au design de l'affiche originale. On en retrouva donc la forme dans de très nombreuses langues, dont bien sûr le français. On trouve plusieurs variations du logo sur des affiches du film dans différentes langues dans l'ouvrage The Art Of Star Wars A New Hope dans la section 2.

Contrairement à sa version américaine qui disparut bien vite, le logo français trapèze fut utilisé très largement sur de nombreux produits dérivés, des puzzles aux autocollants, et figure sur la pochette de la bande originale du film dans son édition française. La toute première série de 12 cartes pour les figurines vendues en France portait également ce logo trapèze, de même que les cartes canadiennes. Il faut avouer que ce logo français avait de l'allure, et qu'il ne s'est pas démodé ; on l'a utilisé dans les produits dérivés français jusqu'au milieu des années 90, puisque les premières figurines modernes Power Of The Force II portaient encore ce logo trapèze. Des ouvrages récents sur la Saga en France portent encore ce logo sur leur couverture.

3. Abandon...
 

Le défaut de ce logo, c'est qu'il n'était pas vraiment “typographique”, il était essentiellement dessiné, monolithique, dont très difficile à utiliser dans des produits imprimés. Qui plus est, ce logo trapèzoïdal ne fonctionnait pas aussi bien que prévu dans le déroulant du film, et manquait clairement de lisibilité, qu'il soit sur une ligne ou sur deux. Dan Perri avait bien fait plusieurs essais, mais ça ne satisfaisait pas George Lucas, le titre restait largement illisible. C'est là que commence la légende.

Un des premiers essais de Dan Perri pour le déroulant d'ouverture.

Pourquoi dire “la légende” ? Parce que les versions des événements diffèrent un peu selon les personnes et les époques. Nous allons nous baser pour la suite sur la version disons officielle, sachant que certains désaccords subsistent avec cette version.

<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité