StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Introduction
 

La page qui suit est une compilation d'articles qui ont été publiés sur le site lors d'une semaine spéciale du 17 au 23 février 2020. Il se concentre sur la visite du staffeur shane1609 qui a eu la chance de visiter Disney World pendant plusieurs jours en janvvier/février 2020. Tout ce qui sui n'est que sn avis personnel et n'engage que lui.

2. Bienvenue sur Batuu ! (Article du 17-02-2020)
 

Salut à toutes et à tous,

Bienvenue dans la semaine spéciale consacrée à Galaxy’s Edge. Ceux qui ont un peu suivi notre compte instagram le savent déjà mais j’ai eu la chance de me rendre à Disney World il y a quelques semaines et il y a tellement de choses à dire qu’on va y passer la semaine ^^

Durant cette semaine, on va parler et critiquer tout ce qui se passe sur Batuu mais aussi en-dehors, dans les autres parties de Disney World. Bien évidemment, si vous préférez vous garder la surprise, je ne vous conseille pas de lire ce qui va suivre même si je vais essayer de scinder les parties critiques et descriptives afin de ne pas trop spoiler ^^

Tout au long de la semaine, on va donc parler des attractions, des expériences mais aussi des boutiques ou encore des restaurants, donc restez connectés, installez-vous confortablement et venez avec moi, je vous emmène sur Batuu.

Pour ce premier jour, on va parler ambiance, décors, happening et séance photo, cela vous intrigue ? Tant mieux, c’est parti !

La promesse de Disney était claire : il s’agit d’un land immersif et parfaitement intégré dans la saga (l’histoire se passe entre les épisodes VIII et IX) et force est de constater que le contrat est rempli d’une manière exemplaire. Batuu se trouve dans le parc Disney’s Hollywood Studios entre les lands Toy Story et Grand Avenue, soit des paysages ultra-différents d’une galaxie lointaine. Mais le passage entre les lands a été minutieusement étudié : les chemins et la végétation permettent de dissocier les trois sans aucun souci. La transition se fait en douceur et je peux vous assurer qu’une fois sur Batuu, vous avez oublié le pays des jouets ou Los Angeles. De plus, une fois dans le land, vous n’êtes plus de simple visiteurs, vous êtes devenu des « travellers » (des voyageurs) et les habitants de Batuu (les Cast Members) vous le feront bien comprendre. Et sur ce point Disney a mis le paquet car des Cast Members, il y en a énormément, probablement plus qu’ailleurs, et leurs vêtements sont vraiment d’une qualité et d’une variété exceptionnelle. Mention spéciale à la cape des soldats de la Résistance inspirée de celle d’Endor (uniquement quand il pleut). Enfin, une fois sur Batuu, plus question de parler de téléphone, on parle de datapad, plus de dollars place aux crédits ! D’ailleurs, si on vous demande d’où vous venez, n’hésitez pas à répondre une planète plutôt qu’un pays, c’est mieux vu, j’en ai fait l’expérience le premier jour ^^

  • Batuu
  • Batuu
  • Batuu

En un sens, il n’y a qu’un élément qui fait tâche sur cette planète idyllique : c’est vous-mêmes. Tout est tellement immersif que croiser des gens habillés normalement devient bizarre ^^ Et ce, même si certains mettent le paquet sur les Disney Bounds (des vêtements qui s’inspirent de costumes sans être des cosplays pour autant) et si les sabres laser et autres droïdes sont légion dans la zone (mais ça, c’est une autre histoire qui sera contée une autre fois).

  • Batuu
  • Batuu

Vous le savez sans doute mais Batuu est divisé en trois zones distinctes : la partie occupée par la Résistance, celle du Premier Ordre et enfin la zone tampon au milieu. Cette séparation qui est très douce est très importante car vous ne trouverez pas la même chose dans les différentes zones, que ce soit dans les boutiques, dans les attractions ou, si vous m’avez suivi, dans les costumes des Cast Members ! Ainsi si l’attraction Rise of the Resistance est dans la zone de la Résistance, ce n’est pas un hasard, si vous voulez un sabre laser, il faudra bien chercher dans les bas-fonds et si vous voulez croiser Kylo Ren, mieux vaut faire un tour du côté de son TIE Echelon !

  • Personnages Batuu
  • Personnages Batuu

Cela me fait une parfaite transition pour maintenant parler de ce que je vais appeler des happenings. Contrairement aux autres parcs Disney, il n’y a pas de spectacles sur Batuu et encore moins d’horaires. Néanmoins, il s’y passe des choses et pour cela une seule solution, passer du temps à flâner et être là au bon endroit au bon moment. La partie qui suit va un peu lever le voile sur ces moments donc si vous voulez gardez la surprise, passez au paragraphe suivant !

Concrètement, divers personnages se baladent sur Batuu et font occasionnellement des actions en rapport avec leur environnement. Par exemple, il n’est pas rare de voir traîner Chewbacca près du Faucon Millenium. Grosso modo, tout s’articule autour de la traque des membres de la Résistance par le Premier Ordre. Les premiers sont composés de Rey, Chewbacca, Vi Moradi (venue des romans), Finn et sont parfois accompagnés d’anonymes. Ce premier groupe tente de récupérer des informations sur le Premier Ordre dans la zone tampon et, pour ce faire, accoste les voyageurs (vous !). Pendant ce temps, les Stormtroopers patrouillent par groupe de deux et interrogent (de manière bien moins sympathique) les passants, afin de retrouver les conspirateurs. Leurs actions sont coordonnées par un officier du Premier Ordre qui lui-même tient ses ordre du Supreme Leader himself, j’ai nommé Kylo Ren. Celui-ci qui descend de temps en temps de son TIE Echelon vient régulièrement « torturer » son officier afin de bien lui faire comprendre qu’il attend des résultats. Il n’est pas rare que les deux camps s’aperçoivent, ce qui entraîne une petite course poursuite à travers le land. Bien évidemment la Résistance finit toujours par s’en sortir et le Premier Ordre n’a pas d’autre choix que d’interroger les voyageurs. J’ai moi-même d’ailleurs été accosté par l’officier afin que je lui fournisse les photos de « la grand bête poilue » que j’avais sur mon datapad !

Cela a beau rester simple, les acteurs jouent magnifiquement leurs rôles et les interactions sont vraiment bien faites, de sorte qu’on se sent réellement intégré à l’histoire. Les personnages n’hésitent d’ailleurs pas à courir et à utiliser des éléments de l’environnement pour se cacher et prendre des raccourcis, immersion totale !

  • Personnages Batuu
  • Personnages Batuu
  • Personnages Batuu

Décidemment, je suis vraiment le roi de la transition ^^ vu qu’on va maintenant parler des environnements. C’est un sujet que je ne vais pas développer en long et en large car je pense que les photos parlent d’elles-mêmes. C’est beau, c’est très beau, c’est extraordinairement beau, il n’existe honnêtement pas de superlatif assez fort pour exprimer la qualité des décors de Batuu. Les détails sont partout, l’effet « vieux » est d’une qualité digne d’un film. Il faudrait des années à mon avis pour réellement en faire le tour et pour trouver toutes les anecdotes que les imagineers ont glissé dans les détails. J’espère sincèrement qu’un livre de type Art Of viendra un jour expliquer tout cela…

  • Détails Batuu
  • Détails Batuu

Ah oui et tant que j’y suis, si vous pensez que les photos donnent bien en journée, regardez ce que cela donne la nuit… Une merveille tout simplement…

  • Batuu de nuit 1
  • Batuu de nuit
  • Batuu de nuit

Bon j’approche, je pense, tout doucement de la fin de cette article mais il y a encore un élément que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, il s’agit des photos. Bien sûr vous pouvez vous-mêmes faire toutes les photos que vous voulez mais il est également possible de se faire prendre en photo par des Cast Members devant des lieux emblématiques. Ces photos sont ensuite à récupérer via le système Photopass/Memory Maker ou à faire imprimer. Il s’agit donc de photos payantes mais nous, par exemple, avions le Memory Maker offert lors de notre réservation donc nous n’avons rien dû payer. Un bon plan, pensez-y.

Il y a quatre types de photos que l’on peut prendre sur Batuu :

  • La première est une photo classique que l’on peut faire par exemple devant le Faucon Millenium, le A-Wing ou le X-Wing ou d’autres endroits. Il suffit de demander à un Cast Members tenant un appareil photo ^^
  • La deuxième est un Magic Shot, entendez par là qu’un élément sera ajouté sur votre photo. Par exemple, nous avons eu des X-Wings ajoutés dans le ciel d’une de nos photos.
  • La troisième est ce qu’on appelle un super zoom. Concrètement vous devez vous mettre à un spot et regarder une caméra lointaine. Vous recevrez ensuite une photo de loin, une photo de près et une vidéo faisant le lien entre les deux. Il y en a un à l’entrée de Docking Bay 7 et l’autre près du TIE Echelon.
  • La quatrième est une photo à 360° qui se fait au milieu de la place devant le TIE Echelon. Concrètement il s’agit d’une photo où vous êtes au centre et où tout le décor se trouve en cercle autour de vous.

Il s’agit vraiment d’un bon moyen de se faire de beaux souvenirs et vous ne trouverez nulle part ailleurs à Disney World autant de prestations photo différentes. Le Super Zoom n’existe ailleurs que devant le château et la photo à 360° est actuellement une exclusivité du land. Il n’y a par contre aucune photo dans les deux attractions.

Voilà, je vais m’arrêter là pour ce premier jour, j’espère que cela vous a plu ! On se retrouve demain pour parler des attractions.

3. Que valent les attractions et quid du monde ? (Article du 18-02-2020)
 

Salut à toutes et à tous,

Pour ce deuxième jour de notre semaine spéciale, on va parler des attractions ! Mais je vais également en profiter pour évoquer la question du monde dans le land vu que ça a fait beaucoup débat depuis l’ouverture. Je vais également couper cet article en deux parties distinctes, la première sans spoiler majeur tandis que la deuxième sera full spoilers, photos à l’appui, vous êtes prévenus !

Commençons par le monde dans le land, je ne vais pas y aller par quatre chemins, il y en a un paquet et ce dès l’ouverture du parc (entre 7 et 9h du matin selon le jour) jusqu’à environ 19h quand les gens se mettent en marche pour aller manger ou aller voir les spectacles nocturnes. Si certains ont vu le land de Disneyland vide (tant mieux pour eux ^^), je peux vous garantir qu’à Disney World désormais, c’est plein de chez plein. L’ouverture de Rise of the Resistance et le fait que Disney World est probablement plus international que Disneyland est passé par là. Le land est assez grand pour qu’à l’extérieur, cela ne pose pas encore trop de problèmes, mais là où le bât blesse, c’est quand cela concerne ce que je vais appeler les activités (Savi’s Workshop, Droid Depot et la Cantina) ainsi que le magasin de Dok Ondar. Ces lieux sont clairement trop petits pour le nombre de personnes qui veulent y accéder et c’est pourquoi il faut réserver pour les trois premiers et parfois faire la file pour le dernier. Néanmoins si ces lieux avaient été plus grands, cela aurait détonné par rapport à leur histoire, on est donc en plein paradoxe et je pense que Disney a fait le bon choix (sauf peut-être pour la Cantina, mais ça, on en reparlera un autre jour ^^). Un autre problème provient du réassort de certains objets des boutiques : il y a régulièrement des objets qui ne sont plus en stock. Lors de notre séjour, il n’y avait par exemple plus de sac pour ranger les sabres laser, ce qui nous a bien embêté pour ramener les nôtres (on s’est finalement débrouillés à coups de papier collant ^^). Enfin, dernière précision avant de passer aux attractions, la fin du mois de janvier et le début de février sont considérés en Floride comme la période la plus creuse de l’année, avec septembre et ses ouragans. S’il y avait du monde maintenant, je n’imagine même pas comment ce sera plus tard dans l’année…

Bien sûr, le monde, cela se ressent aussi au niveau des attractions, et pour l’instant, cela pose des difficultés pour y accéder. Pour ceux qui ne le savent pas, Rise of the Resistance fonctionne depuis son ouverture avec le système des boarding groups, une sorte de file virtuelle. Pour y accéder, il faut se connecter à l’application My Disney Experience et rejoindre un boarding group. MAIS ! Pour rentrer dans la file d’attente virtuelle, il faut que tous les membres de votre groupe soient dans le parc, ce qui est somme toute logique. Le plus compliqué, c’est que cette file d’attente est ouverte en même temps que le parc, soit 7h du matin lors de notre passage. Le mieux est donc d’arriver dans le parc, 30 à 15 minutes avant son ouverture officielle, sachant que la première zone ouvre environ 30 minutes plus tôt (6h30 ici donc), car il faut le temps de passer le contrôle des sacs et le contrôle des tickets. Il est actuellement impératif d’être dans le parc avant l’ouverture de la file virtuelle car 2 minutes plus tard, vous n’êtes déjà plus garantis de passer dans la journée. Vous êtes alors dans la réserve, au cas où l’attraction accueille plus de monde que prévu. Et 10 minutes plus tard, il n’y a définitivement plus de place du tout.

Ça a l’air simple comme ça, mais ce fut vraiment problématique dans notre cas : arriver à être dans le parc à 7h du matin fut assez difficile, les transports de Disney ne se mettant en route qu’assez tardivement par rapport à l’ouverture du parc, 7h n’étant pas une heure d’ouverture normale ^^ ! Il y avait donc plus de chances d’y accéder en venant en voiture qu’en logeant sur place (un comble…). Cela devrait néanmoins rentrer dans l’ordre car le parc est désormais repassé avec des heures d’ouverture plus classiques à 8 ou 9h du matin. Ensuite, il faut bien l’avouer, cela entraîne un autre problème. Il y a énormément de monde à l’ouverture du parc vu que tout le monde veut rejoindre un boarding group et vu que celui-ci est virtuel, les gens en profitent pour faire autre chose en attendant, c’est bien logique. Du coup, le parc Hollywood Studios est actuellement bondé et ce dès l’ouverture avec ses attractions principales (Millenium Falcon, Tower of Terror, Aerosmith, Toy Story Mania et Slinky Dog Dash) qui dépassent les 1 voire 2h de file chacune, et ce 15 minutes seulement après l’ouverture du parc !

Enfin et puis je termine là-dessus car ça devient bien trop long, il faut aussi savoir qu’actuellement Rise of the Resistance n’est pas encore ultra fiable niveau pannes. Elles sont encore assez nombreuses (je vous invite à lire notre compte instagram pour nos aventures à ce sujet) et il faut en tenir compte car cela fait perdre énormément de temps et cela impacte aussi fortement le nombre de gens qui peuvent accéder à l’attraction chaque jour. J’espère que la fiabilité de l’attraction augmentera avec le temps car spoiler, elle en vaut sacrément l’attente !

Vu que j’ai déjà dit que Rise était top, on va commencer par Millenium Falcon ^^. Il s’agit pour moi d’une attraction très chouette mais qui aurait pu/dû être encore mieux. En effet, la promesse de piloter le Faucon n’est, pour moi, qu’à moitié tenue. Pour rappel, il y a six places par cockpit avec deux pilotes, deux artilleurs et deux ingénieurs. Un pilote gère la droite et la gauche du vaisseau tandis que le second gère le haut et le bas. Si les places de pilotes sont du coup assez fun, je suis plutôt sur la réserve pour les quatre autres places. Être artilleur consiste à 90% à appuyer sur le même bouton et ce sans même viser sur quoi on tire tandis qu’ingénieur multiplie plus le nombre de boutons mais la seule chose à faire est d’appuyer le plus vite possible sur ceux qui clignotent. On n’est donc pas sur une interactivité folle et si on enlève ça, on se retrouve avec une attraction relativement proche de Star Tours niveau sensation vu que nous sommes dans un vaisseau qui bouge. Néanmoins, le parcours est fun et il y a de légères différences de trajet selon le niveau de votre équipage. De plus, se trouver dans le Faucon Millénium palie quand même grandement cette petite déception et on en ressort quand même avec un grand sourire et l’envie d’y retourner. Mention spéciale si vous êtes en groupe ou si vous avez de chouettes inconnus comme coéquipiers car ça fait clairement partie de l’expérience. Nous avons une fois fait l’attraction avec un groupe de Japonais et je peux vous dire qu’on s’est marrés comme jamais. Pour moi, la pérennité de l’attraction dépendra surtout de si d’autres missions sont proposées à l’avenir à la manière de Star Tours car avec une seule mission disponible actuellement, on en sera peut-être plus vite lassés.

  • Faucon Millénium Galaxy's Edge
  • Faucon Millénium Galaxy's Edge
  • Faucon Millénium Galaxy's Edge

Dans mon entrain, je suis tout de suite passé à l’attraction en elle-même en oubliant de mentionner l’endroit où vous passerez le plus de temps : j’ai nommé la file d’attente ^^. Comme pour le land, celle-ci est travaillée à outrance, avec un nombre de détails assez hallucinant. À partir d’un certain moment, vous vous retrouverez en face de « Spoiler », dont l’animatronique est d’une très grande qualité et qui vous expliquera le contexte de l’attraction. Après, vous ferez encore un peu de file avant de vous voir assigner votre poste dans le cockpit, et c’est là qu’il ne faut pas hésiter à bien réfléchir voire à y aller au culot car les emplacements sont donnés dans l’ordre : pilote, artilleur, ingénieur (si vous ne voulez pas être ingénieurs à chaque fois il faut la jouer fine ^^). En effet, nous avons remarqué qu’à Disney World, il y avait énormément de groupes de quatre personnes ou plus, or on ne sépare que rarement les groupes à Disney. Donc si vous êtes deux comme nous, vous allez vite vous retrouver à boucher les trous du groupe de devant et à vous la place d’ingénieur à chaque fois ^^. Pour cela, il faut pas hésiter à laisser passer des gens ou à demander au cast member qui distribue les places. Lors de notre troisième tour dans l’attraction, je lui ai dit qu’on en avait marre d’être ingénieurs tout le temps (oui l’exagération ça marche) et il a du coup accepter de nous laisser être pilotes ^^. Une fois votre sésame en main, vous arrivez dans la pièce où se trouve la table d’holoéchecs et c’est à cet endroit que j’ai été le plus déçu par Disney je pense. Il avait été promis que cet endroit servirait de salle d’attente mais aussi de point photo, or vous n’y passez finalement que très très peu de temps. Donc ayez votre appareil photo prêt et dépêchez-vous, car un cast member viendra très vite vous dire qu’il faut passer à la salle suivante. Pour vous donner une idée, sur nos trois passages dans l’attraction, nous n’avons réussi qu’à faire une seule fois des photos sur la banquette (car il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas que vous qui essayez de faire des photos ^^).

Bon, j’ai fait le tour je pense pour cette partie non spoiler pour le Faucon, on va donc passer à Rise of the Resistance. Une fois que votre boarding group a été appelé, vous avez 2 heures pour rejoindre l’attraction et pour vous mettre dans la file. Car oui, il faudra encore faire la file à l’intérieur, non mais ! La file est moins impressionnante que celle du Faucon car elle est plus petite, plus linéaire mais vous trouverez quand même des décors très travaillés et l’ambiance Star Wars est assurément présente. Je vais volontairement rester flou ici pour la partie non spoiler, car je pense sincèrement qu’il vaut mieux ne rien savoir de cette attraction avant de la faire. Le plus intéressant dans celle-ci est la surprise de ce que vous ferez. Sachez qu’elle est très ambitieuse, elle est divisée en plusieurs parties, certaines à pied, d’autres non et qu’elle dure au total une vingtaine de minutes à partir du moment où l’histoire débute réellement et jusqu’au moment où vous sortez. Après ces 20 minutes, vous ressortez bluffés car vous avez vécu une vraie aventure et je pèse mes mots. Vous avez vu plein de choses (et plein de monde !) et vous voulez y retourner. Mais, pas de bol, vous devrez attendre un autre jour car on ne peut la faire qu’une seule fois par jour actuellement ^^. Nous l’avons faite deux fois et la seconde fois perd un peu de sa magie car, comme je l’ai dit, l’effet de surprise est vraiment la principale qualité de l’attraction. Néanmoins, on est clairement sur une attraction de très haut niveau et je vous invite à croiser doigts et orteils pour que celle-ci arrive à Paris, ça en vaut clairement la peine.

On passe désormais à la partie full spoilers, si vous ne voulez pas en savoir plus, c’est ici que cela se termine et je vous donne rendez-vous demain pour un nouvel article !

 


 

En ce qui concerne l’attraction du Faucon Millénium, la file d’attente est en fait le siège et le garage d’Ohnaka Transport Solutions et l’animatronique que vous retrouvez dans l’attraction est bien évidemment ce cher Hondo ! Celui-ci s’est vu confier le Faucon par Chewie après la bataille de Crait afin de le réparer, mais vous vous doutez-bien que ce cher Hondo ne va pas en rester là et s’il est possible pour lui de tirer un bénéfice supplémentaire au passage, tant mieux. Il recrute donc des membres d’équipages (vous !) pour une mission afin de récupérer du coaxium (tiens j’ai déjà entendu ça quelque part ?). Vous décollerez donc de Batuu, direction Corellia pour arraisonner un train (ça me dit vraiment quelque chose cette histoire…). Bref, l’originalité n’est peut-être pas là mais le parcours reste fun et il y a quelques retournements de situation et de légers embranchements (même si cela reste difficile à dire, il y en a peut-être plus, qu’on n’a juste pas faits). À la fin de la mission, vous revenez sur Batuu pour livrer votre récolte à Hondo, qui vous attribue des crédits en fonction de la réussite de la mission. Cela ajoute un peu de compétition mais rien d’extraordinaire non plus. On a donc là une attraction tout à fait sympathique mais qui ne révolutionnera pas le monde contrairement à sa grande sœur : Rise of the Resistance !

  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run

Si vous avez suivi l’article d’hier, vous savez que l’attraction se trouve dans la zone de la Résistance et la file d’attente est donc en toute logique une base de la Résistance, une sorte de Hoth mais dans un environnement de grotte de pierre. Dans celle-ci, vous retrouvez donc beaucoup de matériel, que ce soit des blasters, des grenades ou des tenues de pilotes. Ce sera aussi l’occasion de voir les consoles de commande de la flotte. Vous rentrez ensuite dans la première salle de l’attraction, où vous serez accueillis par un animatronique de BB-8 mais aussi des vidéos de Poe Dameron, Nien Numb et un nouveau venu le général Bek, un Mon Calamari. C’est aussi l’occasion de voir Rey via un hologramme (!) qui vous expliquera que la Résistance a besoin de vous et que vous êtes des nouvelles recrues. Poe vous invite ensuite à sortir de la salle car le Premier Ordre arrive et il vous faut fuir Batuu le plus vite possible vers une autre base de la résistance. Vous sortez et vous retrouvez à l’extérieur où des Cast Members vous disent de vous dépêcher : il n’y a pas de temps à perdre donc on presse collectivement le pas. Vous avez juste l’occasion de voir le X-Wing de Poe avant d’embarquer dans un transport de troupes piloté par un animatronique de Nien Numb et dirigé par un général Beck bluffant de réalisme. Le transport bouge et tout en étant debout vous décollez afin de quitter Batuu mais pas de chance, le Premier Ordre est déjà là et vous vous retrouvez au milieu d’une bataille spatiale (ça bouge moins que Star Tours mais il y a quand même de bonnes sensationsde vol). Pas de bol, vous êtes ensuite attirés par un rayon tracteur à bord d’un Star Destroyer. La porte par laquelle vous être rentrés s’ouvre et surprise, vous êtes vraiment à bord d’un hangar avec une quantité de Stormtroopers et un TIE taille réelle (me demandez pas comment on est passé l’un à l’autre, je n’ai pas compris…). C’est maintenant des Cast Members du Premier Ordre qui vous somment de sortir afin d’être amenés en détention ! On passe dans quelques couloirs du vaisseau avant d’être assignés à un cachot devant lequel le Cast Member vous fera bien comprendre que vous n’êtes qu’un « Rebel Scum » ^^. Une fois dans le cachot, c’est via un écran que Hux puis Kylo Ren viendront vous interroger afin d’obtenir le nom de la planète où se trouve la base de la Résistance. Après leur départ, un mur de la prison est détruit et, surprise, des membres de la Résistance (encore des Cast Members !) viennent vous sauver. On se dépêche donc de sortir et on monte à bord d’une sorte de véhicule (utilisant la même technologie sans rail que l’attraction Ratatouille) et Finn via un écran vous explique que le droïde qui pilote le véhicule va vous aider à vous enfuir. C’est parti pour une course-poursuite à travers le destroyer, où vous rencontrerez tout à tour des animatroniques de Hux et Kylo sur le pont de commandement mais aussi des quadripodes tailles réelles, un animatronique de Finn déguisé en Stormtrooper ou encore de vrais Stormtroopers qui vous tire dessus (les faux impacts sont bluffant !). Vous prendrez également un ascenseur, passerez devant des canons laser qui attaquent des vaisseaux de la Résistance à l’extérieur du vaisseau, croiserez un nouvel animatronique de Kylo Ren avant d’enfin parvenir à une capsule de sauvetage. Celle-ci va légèrement vous faire tomber afin de simuler le détachement de la navette et vous voilà repartis sur Batuu où votre navette va se crasher. Il vous reste juste encore à voir que le général Bek a également réussi à s’enfuir dans une navette et vous voilà sortis de l’attraction, prêts à (re)découvrir Batuu et à digérer ce que vous venez de vivre !

  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance

Vous l’aurez j’espère compris, c’est une véritable bombe cette attraction et le mélange des genres ajouté au mélange d’animatroniques et de personnes réelles rend extrêmement bien. La vingtaine de minutes passe à une vitesse folle et l’action monte crescendo avant d’atteindre la poursuite en véhicule qui est vraiment au top. Il y a même une légère différence de trajet en fonction de si vous êtes dans le premier transport pour vous échapper ou le second. On a eu la chance de ne pas avoir le même les deux fois de notre côté. Je terminerai juste par une petite remarque négative : nous avons fait l’attraction deux fois et il y a eu à mon sens une énorme différence entre les deux au niveau des couloirs du destroyer lorsqu’on descend du transport de la Résistance. La première fois, celui-ci était quasiment vide et nous avons pu ensuite enchaîner tout de suite avec la scène du cachot, tandis que la seconde, nous avons refait la file dans ce couloir car ils avaient laissé rentrer beaucoup plus de monde en même temps. Refaire la file à cet endroit est clairement pour moi une très mauvaise idée car cela casse l’immersion. On vous somme de vous dépêcher par deux fois déjà, ce qui n’a aucun intérêt si c’est pour après vous retrouver de nouveau à attendre pendant 5 bonnes minutes. Ce n’est pas un immense défaut mais c’est quelque chose qui, à mon sens, doit être amélioré.

  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance

Voilà, je pense avoir fait le tour en long, en large et en travers, si vous êtes restés jusqu’ici bravo. On se retrouve demain pour un nouvel article !

4. Quand (et où) est-ce qu'on mange ? (Article du 19-02-20)
 

Salut à toutes et à tous,

Pour ce troisième jour, on va un peu parler nourriture, car se balader dans les parcs ça donne faim et Batuu possède pas mal de points de restauration que nous allons passer en revue aujourd’hui.

Petit préambule avant toutefois en évoquant le Disney Dining Plan, qui est un système de prépaiement des repas. En gros, vous payez une certaine somme par nuité et vous avez droit à des bons pour les repas. Il y a trois types de repas dans les parcs Disney : le « table service » qui est, suspense, un service à table, le « quick service » qui est au comptoir et le « snack « qui englobe boissons et collations. Lors de l’ouverture, ces bons n’étaient pas acceptés à Galaxy’s Edge, ce qui pour moi était une très mauvaise décision de la part de Disney. Mais depuis le début de l’année 2020, ils sont désormais acceptés et c’est tant mieux !

Sur Batuu, il n’y a pas de restaurant de type « table service » mais il y a deux « quick service » à savoir Docking Bay 7 et Ronto Roaster, et quatre stands à snacks : le Milk Stand, Kat Saka’s Kettle et deux stands de boissons avec les fameuses bouteilles Coca-Cola. Vous remarquerez que je ne mentionne pas la Cantina aujourd’hui, car après y avoir été, je considère plus ça comme une expérience que comme un restaurant, on en parlera donc demain. De plus, les Dining Plans n’y sont pas acceptés, ce qui renforce mon opinion. Enfin, il est bon de savoir que les deux restaurants « quick service » acceptent le « mobile order », soit la possibilité de commander son repas via l’application My Disney Experience sans faire la file, c’est un très bon point.

Petit disclaimer par contre, je ne suis pas un critique culinaire, je vais me contenter de vous évoquer ce que j’ai aimé et pas aimé et je vous montre quelques photos, rien de plus ^^.

  • Docking Bay 7 :

Il s’agit du plus grand restaurant en terme de places assises dans le land et nous y avons mangé par deux fois. En effet la carte change en fonction du matin ou du reste de la journée (vers 10h il me semble). Le matin, il y est possible de trouver des petits-déjeuners salés et surtout sucrés, ce qui est parfois plus difficile aux USA. J’ai moi-même goûté le Mustafarian Cinnamon Roll et le Moof Juice et ce fut de bonnes surprises. Lors d’un midi nous avons pris des Smoked Kaadu Pork Ribs ainsi qu’un Endorian Fried Chicken Tip Yip et nous avons apprécié nos repas tout en sirotant les deux cocktails proposés, à savoir le Takodana Quencher et le Surly Sarlacc. Rien d’exceptionnel niveau cocktails mais c’était tout à fait appréciable.

  • Docking Bay 7
  • Docking Bay 7

L’ambiance de ce restaurant est tourné comme son nom l’indique sur les quais, et force est de constater que cela est bien respecté à l’intérieur avec la possibilité de manger dans des conteneurs ^^. Nous n’avons pas eu de souci à trouver une place assise, ce qui est un bon point mais j’ai peur qu’en haute saison, ce soit un peu la guerre par contre.

  • Docking Bay 7
  • Docking Bay 7

 

  • Ronto Roaster :

Le Ronto Roaster se situe à la fin du marché et est donc un lieu assez fréquenté, avec peu de tables libres en journée. L’idée y est plutôt de manger debout vu qu’ils vendent notamment des wraps. Néanmoins, nous l’avons testé en soirée et il n’y avait pas de souci. La décoration est assez top avec cette fausse viande qui tourne à la broche au milieu du restaurant ^^. Il s’agit enfin d’un lieu semi-ouvert, contrairement à l’autre, ce qui est une bonne idée ici vu qu’on peut manger en ayant l’impression d’être à l’extérieur et ce même s’il pleut.

Côté nourriture, nous avons goûté en soirée le classique Ronto Wrap, que j’ai beaucoup aimé et que je conseille sans souci, ainsi que Galma Snack Sampler in Droid Bucket, qui est un assortiment de snack/trucs d’apéros (chips, viande jerky, etc.) qui n’est pas du tout inoubliable. Néanmoins, il est servi dans un droïde souris que l’on peut garder après comme souvenir, ce qui est assez sympa. De plus, c’est une très bonne utilisation d’un crédit du Dining Plan, qui n’inclut habituellement pas les repas/boissons avec souvenir. Côté boissons, on a gouté le cocktail Coruscant Cooler, qui est pour moi dans la même catégorie que les deux que j’ai cités plus haut, à savoir des cocktails qu’on prend plaisir à boire sur le moment mais qu’on oublie vite après. À noter qu'on y trouve également des wraps spécial petit-déjeuner ainsi que la coupe Rising Moons Overnight Oats qui sont aussi très bon.

  • Ronto Roaster
  • Ronto Roaster
  • Ronto Roaster

 

  • Milk Stand :

Ahhh le lait bleu, quel bon souvenir ! Ne me demandez pas ce que c’était, mais je l’ai beaucoup aimé. Il s’agissait d’une boisson servie assez froide et assez épaisse. On a aucune idée ce qu’il y a dedans mais qui fait plaisir quand même. Bref, c’est à tester je pense. Nous n’avons goûté que la version sans alcool et n’avons pas testé le lait vert, ce qui est l’un de mes grand regret mais on ne sait malheureusement pas tout faire ^^.

  • Milk Stand
  • Milk Stand

 

  • Kat Saka’s Kettle :

On passe maintenant à mon moins bon souvenir : il s’agit du stand de popcorn qui se trouve dans le marché. On y trouve deux types de popcorn ainsi que diverses boissons. Personnellement, j’ai testé un matin le chocolat chaud et j’ai trouvé ça horrible, c’était ultra caramélisé, ça piquait un peu, c’était beaucoup trop sucré, bref c’était pas du chocolat chaud… J’ai aussi goûté un des types de popcorn et je n’ai pas été transcendé non plus, c’est pour moi ce qui était le plus américain des repas de Batuu, à savoir des aliments avec des goûts qui sont parfois beaucoup trop prononcés pour moi et qui en deviennent donc très vite écœurants. C’est un peu la différence j’ai l’impression entre la cuisine américaine et la cuisine européenne. Quand il y a un goût prédominant, c’est très exagéré aux USA. Si chez nous c’est salé, là ce sera très salé, si chez nous c’est sucré, ce sera très sucré là-bas et c’est vraiment ce que j’ai ressenti avec ces popcorns.

  • Les stands de boissons :

On ne va pas développer pendant trois heures ici, ce sont des stands de boissons Coca-Cola stylisés et qui s’intègrent relativement bien dans l’environnement. Le seul intérêt qu’on peut y trouver est de ramener les bouteilles stylisées à la maison !

À ce sujet, vous avez peut-être entendu que les bouteilles avaient été interdites dans les avions à cause de leur forme, qui peut faire penser à une grenade. Cela a en effet été vrai un temps mais depuis, le jugement a été revu, ce qui est une très bonne chose. Nous avons testé en les vidant, en enlevant les bouchons et en les mettant dans un sac transparent et n’avons eu aucun souci lors des contrôles à l’aéroport.

  • Stand boissons Batuu
  • Bouteilles Galaxy's Edge

Voilà, je pense avoir fait le tour des points de restauration. Pour moi, Disney s’en est très bien sorti et la qualité est vraiment bonne pour des restaurants de ce type. On est très loin des bêtes fast food comme l’Hyperion à Disneyland Paris. Pour les snacks, cela dépend très fortement des goûts de chacun donc je vous invite à tester si vous y passez et à nous en dire des nouvelles !

On se retrouve demain pour la suite de notre semaine spéciale. Merci de m’avoir lu et n’hésitez pas à commenter sur le forum.

5. Savi's, Droid Depot et Oga's Cantina sous la loupe (Article du 20-02-2020)
 

Salut à toutes et à tous,

Quatrième jour déjà et on va parler d’un sujet très attendu, je pense, à savoir les trois expériences payantes de Galaxy’s Edge : j’ai nommé le Savi’s Workshop, le Droid Depot et la Cantina d’Oga. Ces deux dernières seront traitées d’une traite car il n’y a, je pense, rien de spoiler d’en parler mais par contre pour Savi’s Workshop, je considère qu’on est dans le même cas que pour les attractions. Le principal attrait est l’inconnu et le fait de vivre une vraie expérience Star Wars, donc je la traiterai en deux parties : non spoiler d’abord et full spoiler à la fin de l’article.

Avant de commencer, comme d’habitude, je vais parler pratico-pratique. Ces trois expériences n’ont qu’un nombre limité de participants par jour et il est donc absolument nécessaire de les réserver si l’on veut être sûr d’y participer. Pour Savi’s, c’est obligatoire tant les places sont limitées tandis que pour les deux autres, c’est fortement conseillé, même s’il est parfois possible d’y entrer sans réservation. Les réservations sont ouvertes 180 jours à l’avance et ce serait honnêtement bête de s’en priver sachant que vous pouvez annuler gratuitement jusque 24h avant. Pour la Cantina, il faudra donner le nombre exact de participant tandis que pour Savi’s et Droid Depot, il faudra donner le nombre de constructeur. Chaque constructeur peut être accompagné d’une personne mais qui n’aura le droit que de regarder. Deuxième information importante, il s’agit d’activités payantes et il faut donner les coordonnées d’une carte bancaire lors de la réservation. Il en coûtera au minimum 210 dollars chez Savi’s, 105 dollars chez Droid Depot et le prix d’une boisson à la cantina. Et j’insiste sur au minimum, on en reparle plus bas. Vous voilà prévenus !

  • Savi’s Workshop :

C’est selon moi, l’activité à ne pas louper sur Batuu, qui consiste à fabriquer son propre sabre laser dans un dépôt clandestin de l’avant-poste. Je n’entre pas dans les détails ici mais disons que l’expérience dure une vingtaine de minutes et qu’il ne s’agit pas « bêtement » d’assembler des pièces de sabre. Il y a une vraie ambiance et des Cast Members ont pour but de rendre l’expérience solennelle et intéressante. Je l’ai dit plus haut, il vous en coûtera 210 dollars au minimum et ce afin d’obtenir l’accès à l’expérience, le sabre, la lame et un sac de rangement. Il faut payer avant de rentrer et on vous proposera à la caisse deux éléments supplémentaires : un socle (25 dollars) ainsi qu’une attache pour faire pendre le sabre à la ceinture (18 dollars). À noter que ces deux éléments sont également vendus dans la boutique de Dok Ondar.

La question que l’on peut se poser est la qualité du sabre et honnêtement, moi qui collectionne déjà les sabres Master Replicas et Hasbro, j’ai été très agréablement surpris. Les matériaux semblent être de bonne qualité, le sabre tient bien en main et est assez lourd mine de rien. On est sur du vrai sabre de cosplay, ce n’est ni un jouet ni un sabre de combat. Concernant les possibilités de customisations, elles sont variées mais pas hyper nombreuses non plus (suite dans la partie spoiler ^^). La lame est assez semblable à celles d’Hasbro niveau finitions et les sons sont bons même si, ici, il n’y a pas de son spécifique quand on touche un autre sabre. Avec ce petit défaut, j’en ajouterai un qui pour moi est une grossière erreur : il y a une sorte de plot (cf. photo) qui sert à attacher le sabre à une ceinture, celui-ci est inamovible sans utiliser un tournevis et, même en l’enlevant, il restera une partie visible, c’est très dommage pour ceux qui veulent juste l’exposer. Le sac est quant à lui d’une qualité un peu décevante mais, à moins de le sortir chaque week-end, devrait quand même tenir un bon moment.

  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop

Est-ce que ça vaut son prix, du coup ? Eh bien oui selon moi, car pour un prix qui est seulement légèrement plus cher qu’un sabre Hasbro dans le commerce, vous avez ici une vraie expérience et un sabre personnalisé selon vos envies.

Et on ramène ça comment ? En utilisant le sac fourni comme un bagage de cabine. Comme souvent, les sac de cabine sont limité à un chiffre du style 60x40x20 mais cela n’empêche normalement pas d’avoir un multiple différent qui sera ici par exemple de 120x8x8 (chiffres inventés). Le mieux est de vérifier avec votre compagnie aérienne.

Je m’arrête ici pour la section non spoiler, rendez-vous à la fin de l’article si vous voulez en savoir plus.

  • Droid Depot :

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce fut pour moi une énorme déception et surtout l’endroit où le consumérisme dépasse totalement la qualité de l’expérience. De base, vous vous engagez à payer 110 dollars pour construire votre droïde mais ce que je ne savais pas, c’est que les « extras », contrairement à Savi’s où il s’agit d’un bonus, ici peuvent grandement influer sur votre droïde. En effet, même topo que Savi’s, à la caisse avant de commencer, on vous propose d’acheter deux choses : un sac et un puce électronique. Le prix passe alors de 110 euro à 170 environ. Le sac est un sac à dos qui permet de protéger votre droïde nettement mieux que le carton fourni de base. Il permet même de porter le droïde tout en laissant le haut de celui-ci à l’air libre afin de profiter des interactions qu’il peut avoir avec le land. La puce quant à elle, j’ai demandé ce qu’elle faisait en plus et le Cast Member n’a même pas pu me l’expliquer : « ça améliore et rajoute des fonctionnalités ». Lesquelles ? Même aujourd’hui, je ne sais toujours pas car je n’ai même pas eu envie de les chercher. Mais ce n’est pas encore le pire…

Ma femme et moi avions prévu de faire deux droïdes, un type R2 que l’on voulait mauve et un type BB que l’on voulait orange mais pas identique à BB-8 pour autant. Une fois que vous avez payé, on vous dirige vers un tapis roulant où de nombreux éléments passent devant vous et où vous devez choisir divers éléments : un moteur, un corps et une tête pour les unités BB contre un corps, des jambes et une tête pour les unités R2. Mais ce qu’à nouveau on ne savait pas, c’est que tous les éléments n’existent pas dans toutes les couleurs. Ainsi, après avoir bien cherché sur le tapis, on demande à un Cast Member pourquoi il n’y a jamais de tête orange qui n’est pas celle de BB-8 et pourquoi il n’y a pas de corps ou de jambes mauve mais seulement la tête ? La tête, ça n’existe pas en fait et les couleurs mauves sont à acheter en supplément dans le magasin. Il faut donc faire un droïde blanc avec une tête mauve et acheter le reste en supplément plus tard… Et pour le BB, tant pis, il aura une tête de BB-8 avec un corps aux couleurs inversées.

  • Droid Depot
  • Droid Depot
  • Droid Depot

Une fois qu’on a rassemblé les pièces, on passe à la station de montage où il faut assembler les 4 morceaux que l’on a choisis, visser 2 vis (juste pour le R2), ajouter des antennes (juste pour le BB) et ajouter 4 pièces blanches (pour le R2). Ces dernières étant notamment comprises dans le pack mauve en suppléments donc vous en aurez plusieurs si, comme nous, vous finissez par acheter le pack en sus car vous vouliez vraiment un droïde mauve… Après ça, on vous explique un peu comment il fonctionne, on reçoit la télécommande, on ajoute la puce dont on ne sait pas à quoi elle sert quand on l’a prise et enfin on active le droïde pour vérifier s’il fonctionne.

  • Droidp Depot
  • Droid Depot

On va dire qu’il y en a pour 10 minutes à tout casser, un peu plus si vous prenez votre temps comme nous on l’a fait en cherchant des pièces qui n’existaient pas. Et au final, vous n’avez quand même pas fait grand-chose, 4 pièces majeures, 2 ou 4 pièces mineures et c’est déjà tout en fait. Après, on a du coup été voir le fameux magasin, histoire d’acheter ces pièces mauves et là surprise, il y a plein de choses qu’on peut acheter en fait. Outre des couleurs, on peut ajouter des sortes de blaster au R2, on peut lui ajouter un service bar comme sur la barge de Jabba, etc. Tout ça étant facturé entre 17 et 25 dollars si je me souviens bien, bref l’addition peut monter très vite !

Concernant la qualité, j’avoue ne pas l’avoir encore testé en long et en large et surtout nous ne l’avons malheureusement pas testé dans le land car nous avons eu la chance d’avoir réservé cet expérience le seul jour où il a plu de notre séjour ^^. Et comme mine de rien, cela prend de la place, nous ne les avons pas ramenés un autre jour. Quand bien même, il s’agit assurément plus d’un jouet que d’un vrai objet de collection, la télécommande est très basique avec huit boutons (avant, arrière, droite, gauche, tête pivotante un sens, autre sens, bruitage et action). Pour 110 dollars en même temps, c’est pas étonnant non plus mais un chouia plus « technologique » aurait été apprécié. Mais vraiment, ce qui plombe vraiment mon avis, c’est ce côté pas fini : si tu veux vraiment avoir le droïde complet et comme tu en as envie, il faut payer plus. Autant le sac et le service bar, je peux comprendre, autant le set couleurs et la puce supplémentaire, pour moi ça ne passe pas, cela devrait être inclus de base, un point c’est tout.

  • Droid Depot
  • Droid Depot

Voilà, vous l’aurez compris, j’ai été très déçu que ce soit pour l’expérience en elle-même qui est trop simpliste mais aussi pour le prix global. Si cela vous intéresse toujours, je vous conseille quand même de vous renseigner à l’avance sur les couleurs, les pièces, etc. pour ne pas avoir comme nous une mauvaise surprise.

Et on ramène ça comment ? Je pense que le mieux est de sortir le droïde de sa boîte, de plier la boite au fond de la valise et d’entourer le droïde de linge ou d’essuie de bain. Il faut juste prévoir de grandes valises et faire attention au poids limites de votre compagnie aérienne !

  • Oga’s Cantina :

On passe maintenant à la Cantina et là mon avis est sans doute un peu biaisé, je m’explique. Sur le principe, l’idée est excellente, la décoration est vraiment très belle et les deux boissons que nous avons goûtées, à savoir le Fuzzy Tauntaun et le Spice Runner Hard Cider, étaient très bonnes. Mais là où nous avons eu un problème est le monde et le fait que cela entraîne une réelle défavorisation des gens seuls, en couple et des groupes trois personnes maximum. Pourquoi ? Tout simplement car la Cantina est présentée en forme de triple U. Le premier U est le bar et son comptoir, le second des tables hautes sans chaises et le troisième des alcôves avec banquettes pour 6 à 8 personnes, je dirais. Comme tout se fait sur réservation et que le placement n’est pas libre, les réservations de moins de trois personnes semblent aller automatiquement ou presque dans un premier temps aux tables hautes et dans un second temps au bar, tandis que pour les groupes de plus de 4-5 personnes, ce sera d’abord les banquettes et puis le bar semble-t-il. Or, vous vous doutez bien que les places sur les tables hautes sont les moins bonnes : vous êtes debouts, serrés, vous gênez le passage des gens et des serveurs et vous n’avez ni la coolitude d’être devant le magnifique bar ni la possibilité de vous reposer sur les banquettes. Et je l’ai déjà dit et je me répète, mais quand vous vous levez à 5h30 du matin pour avoir un boarding group pour Rise of the Resistance et que vous quittez les parcs entre 21 et 23h, chaque minute passée assise quelque part est précieuse, car à la fin de la journée, vous ne sentez plus vos pieds ^^. Ajoutez à cela que nous étions à la Cantina juste après notre séance de Droid Depot avec nos vestes mouillées, nos deux droïdes et aucune place pour les ranger/faire sécher, vous comprendrez que notre passage à la cantina fut assez décevant et compliqué niveau gestion. D’ailleurs nous avions une autre réservation pour un autre jour que nous avons décidé de supprimer au vu de notre déception.

  • Oga's Cantina
  • Oga's Cantina
  • Oga's Cantina
  • Oga's Cantina

Je suis donc complètement partagé vis-à-vis de cette Cantina, l’espace est selon moi vraiment trop petit pour le nombre de personnes. D’ailleurs, si vous espériez entendre la playlist de DJ Rex, mieux vaut le faire à la maison car le brouhaha est tel dans la pièce qu’on n’entend quasiment rien ^^. Mais à contrario l’ambiance est vraiment top et le Fuzzy Tauntaun était extrêmement original. En gros, en le buvant, vous sentez un picotement sur vos lèvres qui est assez étrange et qui pour le coup fait vraiment boisson d’une galaxie lointaine. Je le conseille donc fortement. Je terminerai enfin par les prix : je dirais qu’ils sont légèrement plus cher que dans le reste du parc et que la note peut vite monter très haut selon la taille de votre groupe et votre consommation. On commence vers 6-7 dollars pour les boissons sans alcool, vers 12-15 dollars pour celles avec et encore plus si vous voulez un verre souvenir original (qui sont au passage très cool visuellement et semblent de bonne qualité). Si vous faites deux tournées (le maximum autorisé) et que vous ajoutez à ça une petite assiette d’apéro par exemple, le prix peut très vite grimper à 60-80 euro pour un couple ou à 150 euro pour une famille de 4-5, je préfère prévenir. Sachant que je le rappelle, le Dining Plan n’est pas autorisé ici.

  • Oga's Cantina
  • Oga's Cantina
  • Oga's Cantina

 

Voilà, c’en est fini pour la partie sans spoiler. Si vous vous arrêtez là, merci de m’avoir lu et je vous donne rendez-vous demain parler pour un peu (beaucoup) des boutiques. En attendant, n’hésitez pas à donner votre avis sur le forum.

 


 

Vous êtes encore là ? C’est du joli, les curieux ! Je vais donc maintenant un peu développer l’expérience du Savi’s Workshop. Première étape : trouver l’endroit où cela se passe. En effet, ce n’est pas écrit en grand et c’est normal vu qu’il s’agit d’un endroit à l’abri des regards et du Premier Ordre. Une fois que vous avez trouvé, il faut commencer par payer, ça je l’ai déjà dit et ensuite avant de rentrer, vous devez choisir entre quatre orientations pour votre sabre laser : paix et justice, pouvoir et contrôle, nature et élémentaire, défense et protection. Ce choix est très important car il détermine les pièces que vous pourrez choisir lors du montage. Ce premier choix fait passer de 40 pièces différentes à 10, donc ne vous trompez pas ^^. C’est pour ça que je vous disais plus haut que les choix ne sont pas non plus immense lors du montage lui-même, vous n’aurez pas le choix entre 40 pièces mais 10 « seulement ». Une fois que vous avez choisi, on vous remet un pin’s et un carte qui permettront aux Cast Members à l’intérieur de vous orienter sans erreurs (à noter que vous pouvez garder le pin’s ensuite et qu’il y en a donc 4 différents, avis aux collectionneurs). Tout cela se fait avant de rentrer dans le bâtiment, c’est en quelque sorte le préshow. Ensuite, on entre et on découvre l’atelier de Savi’s, qui n’est pas là en personne mais qui est remplacé par une de ses assistantes. Celle-ci vous expliquera un peu l’histoire du lieu, ce pourquoi vous êtes là et insistera bien sur le fait que vous devez garder tout ça pour vous (mince j’ai perdu, j’espère qu’aucun membre du Premier Ordre ne me lira…). Celle-ci n’hésite pas aussi à interroger les gens qui sont là, 14 constructeurs si je me souviens bien. Elle vous demande pourquoi, vous êtes là, pourquoi vous avez choisi votre catégorie de sabre, etc. C’est ludique et parfois drôle ou mignon selon la réponse des gens (dont des enfants) bien évidemment.

  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop

On passe ensuite au montage et on commence par le kyber crystal que vous pourrez choisir en bleu, vert, rouge ou mauve (il n’y étonnamment pas de choix de blanc ou de jaune mais ça on en reparle demain !). Ensuite, vous recevrez la partie intérieure de votre sabre, celle qui contient le kyber crystal et la partie électronique du sabre. Après l’avoir inséré, on reçoit un plateau qui contient les dix éléments (dont un en deux parties) qui correspondent à votre choix de type de sabre. Vous devrez choisir parmi ceux-ci 5 pièces (dont un en deux parties) et puis c’est parti pour l’assemblage ! Ensuite, on a la pose de la lame qui se fait par les Cast Members via l’établi devant vous. Enfin, vous serez ensuite invités à le prendre et à l’allumer tous ensemble afin de rendre le moment le plus solennel possible. Toute l’expérience est agrémentée de commentaires et de questions de l’assistante mais aussi de jeux de lumière dans la pièce et de message vocaux de Jedi connus comme Yoda ou Ahsoka Tano. En sortant, on vous remettra également un sac permettant de porter son sabre en bandoulière.

  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop
  • Savi's Workshop

Bref, vous l’aurez compris, c’est une expérience qui m’a beaucoup plu et j’ai trouvé qu’elle valait totalement son prix. J’ai volontairement omis de parler d’un éventuel démontage possible de votre sabre et de sa lame car ça, j’en parlerai demain dans l’article sur les magasins, vous voilà prévenus. À demain !

6. Des boutiques en veux-tu en voilà (Article du 21-02-2020)
 

Salut à toutes et à tous,

Aujourd’hui, c’est la fin de la semaine pour les fonctionnaires : comme vous avez bien travaillé, vous avez gagné plein de sous et il est maintenant temps de les dépenser ! Vous l’aurez devinez, aujourd’hui on va parler des boutiques qui se trouvent sur Batuu. Ce sera sans doute un peu fourre-tout et un peu bordélique car ça va pas être facile d’évoquer tout ce qu’on peut trouver dans les boutiques. De plus, je vais essayer d’éviter le « eh regardez tout ce que j’ai acheté », ce n’est pas le but ^^. Le but est d’illustrer un peu tout ce qui est possible de trouver, magasin par magasin. Allez, c’est parti !

Comme d’habitude on commence par le côté pratico-pratique avec quelques précisions. La première concerne les prix : je ne vous cache pas que mis bout à bout, tout coûte assez cher, peut-être même un peu plus que dans le reste de Disney World. Néanmoins, j’ai eu l’impression que pour certaines gammes d’objets, on se retrouve avec des prix quand même assez intéressants par rapport à ailleurs. Je pense notamment aux vêtements et aux costumes qui m’ont semblé être de très bonne qualité et qui, vu le coût d’un cosplay, peuvent être une bonne alternative je pense. Idem pour les sabres laser qui sont tout à fait dans la gamme de prix d’un sabre Hasbro par exemple. Ensuite, je m’excuse un peu mais je me suis rendu compte en triant mes photos que j’en avais fait très peu des boutiques donc il n’y en aura pas pour toutes. Enfin, je terminerai par rappeler que la promesse de Disney était que tout ce qui se trouve dans les boutiques de Batuu est censé exister in-universe et je pense qu’à ce niveau ils s’en sont bien sortis même si parfois, il faut aller chercher loin ^^. On pourra néanmoins louer l’effort d’avoir été changer carrément l’en-tête des tickets de caisses en mettant Black Spire Outpost plutôt que le classique Disney Parks !

  • Tickets de caisse

Je vais présenter tout ça magasin par magasin en partant de la zone de la Résistance et en allant progressivement vers la zone du Premier Ordre. On commence donc en tout logique par Resistance Supply.

  • Resistance Supply

Il s’agit en fait de deux stands, un peu type commerce de marché, où l’on peut trouver, suspense, tout ce qui a trait à la Résistance. Cela va des vêtements aux drapeaux en passant par des casquettes et quelques accessoires. Il y a clairement de très beaux objets qui semblent de très bonne qualité, comme certaines vestes et pulls. C’est aussi là qu’on peut trouver des costumes de pilotes ainsi que des casques.

  • Le magasin de jeux du marché

À ma connaissance, cette micro boutique qui consiste en une table et à deux armoires, n’a pas de nom. Il s’agit en fait à la fois d’un magasin et d’une table de démonstration où l’on trouve des jeux de société du magasin Toydarian Toy Maker et de chez Creature Stall. C’est donc un bon plan si vous souhaitez tester certaines choses avant de les acheter.

  • Creature Stall

C’est la boutique des animaux, qui sont soit en peluche, soit en plastique. Il y a vraiment pas mal de choix et de nombreux animaux possèdent des caractéristiques afin d’augmenter leur réalisme. Par exemple, vous pourrez en attacher certains à vos vêtements ou à vos sacs afin de vous balader avec eux dans le parc (Bébé porg, ou kowakien notamment). D’autres, comme le porg taille réelle (pour lequel j’ai craqué) possède des boutons afin de le rendre plus vivant. Il faut l’utiliser alors comme une marionnette et utiliser un bouton pour faire bouger ses ailes et un autre pour ouvrir sa bouche. Ouvrir sa bouche lance également divers cris. Bref, c’est fun, un peu ludique et ça plaira tant aux enfants qu’au grands enfants ^^. Cela a bien évidemment un coût et il faudra compter 50 dollars pour le porg par exemple. C’est donc une très belle boutique et qui est assez drôle vu que les Cast Member la présentent comme un refuge animalier. C’est pour cela que les cartons sont présentés sous forme de cages et que, lorsqu’on vous remet votre ticket de caisse, le Cast Member le présentera comme votre certificat d’adoption.

  • Creature Stall
  • Creature Stall
  • Creature Stall
  • Creature Stall
  • The Jewels of Bith

Cette toute petite boutique contient notamment ce que l’on pourrait appeler des souvenirs, je pense par exemple à des porte-clés, à des magnets, à des cadres photos. C’est donc la boutique-clé si vous n’avez pas beaucoup de place dans vos bagages notamment ^^.

  • The Jewell of Both
  • Toydarian Toy Maker

Cette boutique qui vend principalement des jouets et des jeux de société fut pour moi un de mes coup de cœur car on y trouve vraiment des objets in-universe comme ce fut promis par Disney. Il y a notamment de nombreuses figurines en bois comme par exemple la « poupée » Stormtrooper de Jyn Erso. Côté jeux de société, c’est là que vous pouvez craquer comme moi pour un jeu de sabacc, un casse-tête en bois ou encore un jeu de type Memory. Mention spéciale aussi pour un jeu d’holo-échecs mais qui est quand même assez grand et donc malheureusement difficile à transporter.

  • Toydarian Toy Maker
  • Black Spire Outfitter

Nous voici arrivés à la dernière boutique du marché et c’est celle qui contient les costumes. On retrouvera ici de quoi faire les costumes de Rey, d’un Jedi et de Kylo Ren. Comme je l’ai dit plus haut, la qualité me semble vraiment pas mal et le prix s’en ressent : il faudra plusieurs centaines de dollars pour un costume complet. Quoi que ! Ce qui m’a assez déçu dans cette boutique est qu’elle se concentre sur le haut du corps : ainsi vous retrouverez chemises, capes et ceintures principalement mais pas de traces de pantalons ou de bottes, ce que je trouve assez dommage. Chaque vêtement se vend séparément, vous aurez donc pour Rey (tenue d’Ach-To) par exemple : la chemise, la veste, les brassards et la ceinture. C’est donc une très belle boutique mais où il manque des choses, selon moi.

  • Dok-Ondar's Den of Antiquities

On passe maintenant au gros morceau, à savoir la boutique du collectionneur ithorien Dok Ondar. C’est ici que vous trouverez ce qu’on peut qualifier d’objets de collection, comme des bustes, des statues mais aussi bien sûr les sabres laser. Côté costumes, il est possible ici de trouver de quoi s’habiller en Empereur ou en Yoda pour les enfants. Enfin, il y a également de nombreux éléments électroniques, comme un communicateur fonctionnant par Bluetooth ou des holocrons Sith et Jedi. Personnellement j’étais très attiré par ces derniers à première vue mais j’ai trouvé que pour 50 dollars, la qualité n’y était pas, cela fait vraiment jouet en plastique. Vous l’aurez compris, c’est une boutique haut de gamme, avec des produits assez chers, qui dépassent allègrement la centaine de dollars pour certains.

  • Dok Ondar
  • Dok Ondar

Mon intérêt s’est vraiment porté sur les sabres laser et c’est donc ce sujet que je vais développer ici car il s’agit selon moi de la plus grande réussite de Disney côté props. C’est aussi du coup malheureusement la boutique où il y aura le plus de monde et où il faudra parfois (souvent) faire la file pour admirer les sabres. En effet, il y a deux caisses à l’intérieur, l’une vendant les sabres et l’autre le reste : pour parvenir à celle des sabres, il y a souvent une assez longue file en journée, prévoyiez donc du temps. Il n’est aussi pas rare d’avoir des sabres en rupture de stock au vu du succès !

  • Dok Ondar
  • Dok Ondar
  • Dok Ondar

Je parle de réussite car ils sont à mon sens de très bonne qualité (cf. critique de Savi’s) et ils sont vendus en kit, donc interchangeable et à la carte. Vous pouvez achetez d’un côté le manche et le choix est vaste de ce côté avec Anakin, Luke, Rey (réparé), Kylo Ren, Ben Solo (!), Ahsoka, Dooku, Ventress, Jedi gardien (lame jaune !), etc. Ensuite, vous aurez le choix entre deux tailles de lames, la taille « normale » et celle « enfant » ou de Yoda. Enfin, vous pourrez rajouter si vous le souhaitez un socle, une attache pour le porter à la ceinture et un sac pour le porter (et surtout le transporter dans l’avion ^^). Et le mieux, c’est que la lame de chez Savi’s est bien sûr compatible : vous pouvez donc utiliser cette lame sur les répliques vendues. De même, j’avais laissé en suspens une chose hier en parlant des crystal kyber. Vous pourrez ici ajouter d’autres couleurs pour changer la lame de votre sabre de chez Savi’s. La sélection est ici plus grande, car vous pourrez trouver aussi du jaune et il me semble du blanc (mais j’ai un doute, à vérifier). Vous pouvez donc vraiment faire votre marché à la carte et ne pas vous encombrer de choses qui ne vous intéressent pas. Côté prix (sans taxe), les sabres seuls sont à partir de 129,99 dollars comme celui de Mace Windu par exemple et 199,99 dollars pour les deux sabres d’Ahsoka. La lame longue est à 49,99 dollars donc j’imagine que l’autre est à 29,99 ou 39,99 à vérifier. Le socle (en métal et plastique) est à 24,99 dollars contre 17,99 pour l’adaptateur ceinture. Quant au sac, je ne sais pas car il était en rupture de stock lors de la fin de notre séjour. À noter que ceux que j’ai vu sur le dos des gens avaient l’air de bien meilleure qualité que celui de chez Savi’s. On doit donc être probablement à 30-50 dollars.

  • First Order Cargo

On termine enfin par la boutique du Premier Ordre qui vendra tout l’inverse de celle de la Résistance ^^. J’avoue que c’est une boutique pour laquelle je n’avais aucun intérêt donc je n’ai pas grand-chose à en dire si ce n’est qu’on pouvait notamment y trouver des casques, des chemises et casquettes d’officier, des blasters et des éléments de propagande. Je n’ai pas assez creusé pour parler de la qualité par contre, vous m’en excuserez.

  • First Order Cargo
  • First Order Cargo

 

Voilà on a fait le tour des boutiques de Batuu et c’est avec ça que se termine notre tour de Black Spire Outpost. Je pense avoir traité tout ça assez longuement mais si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poster sur le forum. Ce n’est pas la fin de notre semaine spéciale pour autant car demain on va parler de tout ce qu’il est possible de voir d’autre côté Star Wars dans le reste de Disney World. À demain !

7. Et en dehors de Batuu ? Star Wars à Disney World (Article du 22-02-2020)
 

Salut à toutes et à tous,

Limiter Star Wars à Batuu serait une grossière erreur à Disney World tant il y a d’autres choses à faire. Alors, pour ce sixième jour, on va un peu discuter de tout ce qui existe côté Star Wars en dehors de Batuu !

  • Disney Springs

Disney Springs est la zone commerçante de Disney World, à la manière de Disney Village à Paris, sauf que c’est une dizaine de fois plus grand ^^. C’est un bon plan par contre car cela ne nécessite pas de ticket et l’on peut donc y trouver pas mal de merchandising sans rentrer dans les parcs. On y trouve notamment une boutique entièrement consacrée à Star Wars. Néanmoins, celle-ci ne contient actuellement aucun merchandising de Galaxy’s Edge.

  • Star Wars Disney Springs

À Disney Springs, vous trouverez également une très grande boutique Lego où l’on trouve de magnifiques statues taille réelle, dont notamment Rey et BB-8. Il s’agit, il me semble, de la même statue que l’on a déjà vue sur certaines Star Wars Celebration.

  • Lego Star Wars DIsney Springs

Enfin, on y trouve également un cinéma et qui dit période de sortie d’un film Disney dit grosse bannière et point photo. Lors de notre passage, c’était bien évidemment l’Épisode IX qui était à l’honneur.

  • EPCOT

EPCOT est le second parc à avoir ouvert à Disney World et il contient occasionnellement des produits en rapport avec Star Wars. C’est notamment le cas dans la boutique de l’attraction Mission Space.

De plus, lors de notre visite, se tenait le Festival des Arts, une saison qui met à l’honneur des artistes en tous genres, que ce soit des chanteurs, des dessinateurs, des peintres ou encore des Street Artists. De nombreux stands proposent ainsi des tableaux et des Art Prints et il n’est pas rare d’en trouver en rapport avec Star Wars. Il y avait même un stand entièrement consacré aux productions ACME/Dark Ink qui, si vous suivez mes news, proposent de nombreux Art Prints en rapport avec la saga.

  • Epcot Festival of the Arts
  • Epcot Festival of the Arts
  • Epcot Festival of the Arts
  • Disney’s Hollywood Studios

Nous voilà arrivés au gros morceau, le parc Disney’s Hollywood Studios qui contient outre Galaxy’s Edge, une pelleté d’activité Star Wars, certaines permanentes et d’autres saisonnières.

La star du parc a bien sûr été pendant longtemps Star Tours et depuis 2011 sa version 2 avec ses voyages aléatoires. Comme à Disneyland Paris, l’attraction a été mise à jour en décembre dernier avec deux destinations tirées de l’Épisode IX. Honnêtement, l’attraction est quasiment en tous points similaire à la nôtre, si ce n’est la file d’attente Fast Pass et le film que l’on regarde avant de monter dans le vaisseau. J’ai trouvé celui-ci plus clair que celui de Paris, notamment sur la façon dont C-3PO devient le pilote du vaisseau. Enfin, après l’attraction, on passe par une boutique qui est inspirée de la planète Tatooine. À noter que l'on trouve encore actuellement le décors extérieurs de la planète Endor qui date de la précédente version de l'attraction.

  • Disney World Star Tours
  • Disney World Star Tours
  • Disney World Star Tours
  • Disney World Star Tours
  • Disney World Star Tours
  • Disney World Star Tours
  • Disney World Star Tours

À côté de Star Tours se trouve une scène où se déroule le spectacle participatif Jedi Training Academy : Trials of the Temple, qui met en scène des jeunes padawans affrontant des personnages de la saga comme Darth Vader ou Kylo Ren. Et si vous vous demandiez ce qu’était devenu Ezra après la fin de Star Wars Rebels, sachez que celui-ci a bien grandi et s’occupe désormais de la formation des padawans ^^.

  • Star Wars Jedi Training Academy
  • Star Wars Jedi Training Academy
  • Star Wars Jedi Training Academy

On passe ensuite à une zone qui n’existe pas à Paris : il s’agit de Star Wars Launch Bay, où se trouvent à la fois un cinéma, des points rencontres avec Darth Vader, Chewbacca et BB-8, un espace d’exposition et une boutique. Le cinéma montre actuellement un documentaire sur l’actualité de la saga, à savoir l’Épisode IX, The Mandalorian, Fallen Order et Galaxy’s Edge. C’est sympa mais ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus. Côté rencontres, c’est vraiment sympa de pouvoir voir trois personnages et, ce qui est bien, c’est que cela réduit un peu le temps d’attente pour chacun ^^. L’exposition n’est pas permanente mais se concentre également sur l’actualité de la saga, ou sur certains moments emblématiques. Ainsi, vous ne serez pas surpris qu’il y avait de nombreux props en rapport avec l’Épisode IX durant notre passage.

  • Star Wars Launch Bay
  • Star Wars Launch Bay
  • Star Wars Launch Bay
  • Star Wars Launch Bay
  • Star Wars Launch Bay
  • Star Wars Launch Bay

Enfin, comme d’habitude, vous trouvez une boutique à la sortie et, concernant celle-ci, j’insisterai sur une très chouette activité de personnalisation. Via des bornes, vous pouvez en effet personnaliser soit des Magic Bands soit des coques de téléphone portable. Pour celles-ci, vous pouvez choisir le modèle de votre téléphone, une image et inscrire du texte, que cela soit dans notre alphabet ou en Aurebesh. Ensuite, vous payez et environ une heure après vous pouvez revenir chercher votre coque fraîchement imprimée. Cela coûte une trentaine de dollars, donc c’est un peu cher mais au moins vous aurez une coque unique.

  • Star Wars Launch Bay

Star Wars est également présent dans le musée Walt Disney presents qui retrace les étapes clés de la carrière de Walt Disney et des parcs Disney du monde. À la fin de l'exposition se trouve actuellement une partie de la maquette de Galaxy's Edge ainsi que de différents vaisseaux.

  • Walt Disney Presents
  • Walt Disney Presents
  • Walt Disney Presents

Enfin, si vous n’aviez pas encore fait assez de boutiques, sachez qu’il en reste encore une sur Hollywood Boulevard entièrement consacrée à la saga ^^.

On passe maintenant aux spectacles temporaires à savoir « Star Wars A Galaxy Far Far Away » et « Star Wars Galactic Spectacular ». Le premier est à peu de choses près identique à celui que l’on peut voir lors des saisons Star Wars à Paris, je ne développerai donc pas plus. Le second est le spectacle nocturne qui a lieu sur le Chinese Theatre. Il s’agit d’un spectacle de sons et lumières contenant des projections et des feux d’artifice. Vu que le cadre change, ce n’est pas le même que celui qui se déroule à Paris et c’est tant mieux. On y trouve de nombreuses scènes de la saga et des séquences très impressionnantes, bref c’est immanquable si vous passez une soirée dans ce parc !

  • Star Wars A Galaxy Far Far Away
  • Star Wars A Galaxy Far Far Away
  • Star Wars Galactic Spectacular
  • Star Wars Galactic Spectacular
  • Star Wars Galactic Spectacular
  • Star Wars Galactic Spectacular
  • Star Wars Galactic Spectacular

Allez, je vais terminer cet article par deux petits bonus. Le premier est que l’on peut trouver une affiche (qui me semble être une originale) de l’Empire contre-attaque en italien dans le restaurant Mama’s Melrose, un chouette clin d’œil. Le second est la présence d’un spectacle de cascades Indiana Jones d’une durée d’environ 45 minutes, qui se présente comme Moteurs Action à Paris avec de nombreuses explications sur les cascades. Et si vous êtes un habitué des Star Wars Celebration, vous reconnaîtrez Marc Daniel, qui anime certaines des représentations ^^.

  • Star Wars Mama's Melrose
  • Indiana Jones Stunt Spectacular
  • Indiana Jones Stunt Spectacular
  • Indiana Jones Stunt Spectacular

Voilà, on a fait le tour de tout ce que nos avons trouvé concernant Star Wars à Disney World en dehors de Galaxy’s Edge. Vous l’aurez compris, il y a un paquet de choses à faire et à découvrir, et ce serait vraiment une erreur de limiter Star Wars à Galaxy’s Edge. On se retrouve demain pour la conclusion de notre semaine spéciale.

8. Récapitulatif et conclusion (Article du 23-02-2020)
 

Salut à toutes et à tous,

Voilà, la semaine se termine et avec elle notre tour d’horizon de la version floridienne de Galaxy’s Edge. J’espère que cela vous aura plu et que les informations pratiques que j’ai partagées durant la semaine serviront à ceux ou celles qui tenteront le voyage sur Batuu ! À ce sujet, n'oubliez pas qu'il existe une page dédiée sur l'organisation du voyage ici.

Avant de conclure, si vous n’avez pas encore tout lu, voici le récap de la semaine :

  • Jour 1 : Bienvenue sur Batuu
  • Jour 2 : Que valent les attractions et quid du monde ?
  • Jour 3 : Quand (et où) est-ce qu’on mange ?
  • Jour 4 : Savi’s, Droid Depot et Oga’s Cantina sous la loupe
  • Jour 5 : Des boutiques en veux-tu en voilà
  • Jour 6 : Et en dehors de Batuu ? Star Wars à Disney World
  • Jour 7 : Récapitulatif et conclusion

Bon, je pense que vous l’aurez compris, j’ai adoré mon voyage dans une galaxie lointaine, très lointaine et je ne peux que vous conseiller l’expérience si vous avez un jour la possibilité de vous y rendre. Même si tout n’est pas parfait et que cela reste un voyage très onéreux, il faut avouer que Disney a entièrement réussi son pari de proposer un land immersif et d’une qualité rare aux niveaux des environnements. Jamais, je pense, un décor n’aura été aussi proche des films de la saga tout en étant 100% original. Je ne peux m'empêcher de partager encore avec vous ces deux photos des décors de nuit.

  • Galaxy's Edge de nuit
  • Galaxy's Edge de nuit

La plus grande question que je me pose aujourd’hui est la postérité de ce land. Va-t-il évoluer dans le temps et si oui comment ? Y aura-t-il une sorte de saison 2 ? De nouveaux personnages ? Bien sûr, les investissements ne sont pas encore entièrement terminés vu qu’au minimum l’hôtel et son expérience complètement folle (et hors de prix) arriveront en 2021. Tout cela, c’est l’avenir qui nous le dira et comme on dit dans ces cas-là « Wait and See ». En attendant, je pense que le land ravira encore pendant un bout de temps les fans de la saga et j’espère les autres aussi ^^.

C’est sur ces mots que se termine notre semaine spéciale, j’espère qu’elle vous aura plu et si vous avez le moindre commentaire ou la moindre question, c’est sur le forum que cela se passe désormais.

À bientôt dans cette galaxie comme dans l'autre...

Publicité